Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Creation Date:
October 28, 1938
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( marcgt )
newspaper ( sobekcm )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
000471641 ( ALEPH )
12544054 ( OCLC )
ACN6482 ( NOTIS )

Full Text



G. O.e V


FtED: DUVIGNAUD


btrear


? 9Y~lW L *Ar unt P _: :*_lr-r m V:::


.:PORT-AU-fRNCE HAITI


IVENDREDI 28 OCTORnE 1988


StNo.1204101


TION SUB N. O 011


Par Permand Leray.


(a*r l No d'lrM )


u. si, reprend M. lix Ch6leg m6decins se plaignent-ils .1 diminution de leour: clientele Icottationet en mime temps I ret6 des demandes de soins pyrodiguer A domicile. Nos bons surs se lamentent de n'avoir a grand chose A faire, 6tant hauee priter leur concours A w #i viennent seo confier A leurs
Notre asile, pursuitt ce derS urit. pu continuer son assi to s ceux qui peuvent [ver leur obole, voulaient fai:e l4ger sacrifice. Mais les et dous s e d'robent, refusent r. contribution. Est-ce indiffeice ou mauvais vouloir? conclutje ne puis vous le dire. [e profit de ces renseignements, or m'enqu6rir de l'6tat materiel fifice;- des d6penses n6cespar Ia pratique d'une bonne glne au sein de ce centre de ita ainsi que des formes de l'asane m6dicale at du nombre I malades admis A la consulta-


Xt, M. F6lix Ch6riez m'inforque, A part 'alimentation hebdaire dont il m'a prb demit indiqu le chiffre, les ddpeneffeetu6es au cours de son exer,et aff6rentes aux r6praa sesent 6lev6es A


a literie et A la .16phone at


Gdes: lingerie l'Ilectri-


2.000oo 600 350


Qua le nombre des person. s cons ulttes s'est 4levd i 2.675 les prescriptions mdicales


exizkut&s A 4.120
les pansemnents et soins Fornis A - 5.040
-.-Certes, pour am4nager un tel 3udrt, illi fallu se procurer les nds D essaires. Aussi, comme Scompre nds yvos appr6hensions,lui iNje .avoir, A la pens4e que leurf confibe A ses jwins pourrait dist tre, qui eompte plus d'un dem si& le :d'existence,


P tITES.





algr6 le pluies, la rcolte deo Ine subit point d'arrt. DPans: lein ie Jacmel surtout les lIon& Sot asses normales.

Saint Louis du Nord, lea. Ui . le af4 sont en pleine activit16 Presentation des Thfves enco(AMe.,
Sfascites out tSaniftUest lu Sentiment centre le discours ni!c6 hier soir par le Pr~sident Ovelt qui a condamn4 -les E-


A eette observation, un sourite' decontenanc6 parcourut tout A coup le visage de M. Fiix Ch6riez,
Le cr6pusele commenqait d jA presque, A tendre sa patine obscure sur les derniers mots de notre entretien, quand celui-ci m'invita a visiter les bAtiments de la Socift6 de Secours Mutuels et deBienfaisance.
Voici, d'abord lI'h6pital auquel deux asiles annexes ont et4 ajout6s. Ensuite, voici la salle d'op4rations et les chambres d'op6rds, Sites iA Faile droite, i tftage; tandis qu'au rez-de-chauss6e, outre une grande salle affect6e aux societaires du beau sexe, on remarque les appartements de la Provinciaje des Swurs,
Maintenant, les dernibres coruscations do soleil ont complement disparu iA P'horizon. Au dehors, A travers la Grand'Rue, la grande et bruyante arthre de Port-ar-Prince, eirculent en tous sons de nombreuses autos dont les vrombissements so m Ilent A la sonate des ejardins de musique> qui s'echelonnent d'un bout A Fautre de cetto importante vole de p6n6tration, sans cesse priposee aux amblioratiops de l'urbanisme.
Derain, assur6ment, d'autres r6alisations feront suite, d&s que les ressources de la soci6ti permettront de les entreprendre.
En attendant, je pense qu'une telle muvre d'utilit6 publique ne dolt pas disparaitre; - qa'en 6,pit des tgoismes qui s'agitent en son setin, le- devoir de chacun des membres qui la composent et qui out engag6 la promesse de lui verser une quote-part, eat de la lui adresser statutairement; puis, de solidariser leurs efforts; de lea amalgamer en une inamissible volont4, pour qu'elle puisse continuer ses services et remplir sa bienfaisante mission sociale,

FIN,


AVIS AU PUBLIC

II nous est revenu qu'un quidam q ui a fait passer pour le Docteur Talleyrand exploit Is bonne fofiu public et des commerghnts e leur demandant do squcrire , la pitblication d'un ouvrage que pr6pare. Traient MM. Amilear Duval at Max Duval.:
Nous prions le public de ersite que MM. Amilcar Duval et: MaX Duval n'ont aucun ouvrage en prepara tion :oet ignorent totalenment eeliui qui se sort de leura noms pour parole besogne.
Nous dknongons cotte ecoquequerie Ala Police .


LADLE
-ft


LES ELECTIONS

PRESIDENTIELLS

AU! CHILl


Ce n'est qu'hier soir qu'ont 6tW connus les r6sultats des elections pr6sidentielles jqui out 61ev~ a ila Haute Magistrature de1 1rt'at le leader socialisbe Pedro Agairre Cerda, candidat du Front Populaire e&mposC des partis radicaux, socialistes et communistes.
Hier, dans la nuit, le Ministre de l'Int6rieur .:a annonc6 officiel]lement que M. Aguirre a-t4 elu par 220.000 voix contre 199.000 au leader conservateur Gustavo Ross qui avait I'appui notamment des fascistes et de4 d6mocrates.
Imm6diatenmnt aprbs son 6leelion, Mr. Cerda a fait une declaration a la presse. KNous ne ha)s.sons personne,a-t-il dit, et notre grand desir est de travailler au bonheur de la R6publique. Mon intention est de respecter la Constitution et les lois. Mon since desir est clui d 'un homme quil rvli sente le peuple et qui attend fappui du Front Populaire et do I'Alianza Popular Libertadora at dos autres groupes qui ont contribu6 i, mr'a victoire pour pouvoir donner au peuple Chilien et aux masses paysannes et ouvri&res le pain, des maisons, ]a culture et la liberty, J'ai lintention de proc6der & une selection de .ollaborateurs d6sireux d'apporter le bonheur au puple. Je le r6rpte: mnous ne haAssuns personne et notre grand desir est d'aboutir au bonheur de la Rfpublique.


CONMIUNIQUE DU CAIINET

DU PRESIDENT D'HAITI

Profondment touch6e des nombreux t6moignages de sympathie dent Elle a t6 l'objet, A l'occa~n I de Sa r6cente maladie, Son Exe llence le Pr6sident Vincent -ernercie bien cordialement lea membres . des Corps diplomatique et couslaire, le S6nat de la Republiqe at la Chambre des D6putks, les membres des Tribunaux et de la Prease, La Garde d'Haiti, les Reprisen-> i tants des Cultes ainsi que tous ceux qui, en cette circonstance, Lui ont apport6, avec le r6confort de Ie.,s souhaits affectueux, une in,)abiable preuve d'attaehement.
Palais National, 20 Oct. 1938.

- a n


"SAVOY"
t I
CAFE-RESTAURANT


Demanded a vs amie et ils vous confirmeront que nul part a Port-au-Prince o pent ifeux manger at' appr4cier les bones :eon-i. sommations qu'au<: ISA,


VOYv, situe aU Champde-Mare&
i-.-* 4


RARETE VEAU AU CAP

Port-au-Prince nest pas!'umque ville sans ea. Le Cap Ia suit de trbs pras et connait ces j,.urs-ei une raret6 complete d'eau. En J_.ffet, nla pompe, du puts art6sien de Balan ne fonetionne plus, parce que d6sax6e et que la rouille 'est attaqu6e A certaines pikes essentielles. Mais, croyons-nous savoir, le n6icessaire a 6t6 tfait par les Services comp6tents pour y remddier.

L'ETABLISSEMENT DES S(EURS BELGES DU CAP
Par arr&td presidentiel, une DoMtion de la Rue I comprise entre les rues I et K faisant partie du domaine public de l'Etat a th d6saffectee et c6d6e a l'6tablissement des Smurs Belges du Cap. Par ainsi t 6tablissement qui rend de reels ervices aux enfants des (quartie, de la Fossette pourra soe d6vel-p. r et recueillir un plus grand no b. d'41 ves.

MUTATION AU S. N. P. A.,
On annonce la nomination de Agronome Andr6 Mangonks come Agronome du D6pt.du Nord o6i il remplace -. D'Meza transf64 au mime titre hv Jer6mie.
Par ailleurs, nous apprenona, que M. Lue Kernizan est nomnmr Agent Agricole au Cap et que 1. Jules Mbnos. Agronome du District de ]a Grande Rivire du Nord a it transfer au D6partement de I'elevage de Damiens.


SOCIETE ECONOMIQUE
CANADA-RAITI


Un journal canadien rapporte qu'iI vient d'tre fond6, it Montrdal, une society& commercial ayant pour objet de dbvelopper leas changes conomiques entre Canada et Haiti. C'est A M. Philippe Cantave, trs connu et apprecie dans les milieux canadiens qu'a 6t6 confide la Direction de cette inyportante Soci6t6. Mlle Eve Coti qui nous visits tout r6cemment en est la Secrdtaire.

OUVERTURE DE LA SAISON CRIMINELLE A FORT.LIBERTE
Par ordonnance du Doyen du Tribunal Criminel de Fort-Libertd, il est fix au lhndi 21 Novembre .roel.i th 10 heures du matin, I'ouverture de la session criminel!e de ce ressort. Les affairs qui doivent dtre entendues sans Ass:.lance du Jury, seront appol.4a et jugdes le mercredi de chaque somaine, A l'ordinaire des audie-.cs.LLOYD GEORGE
LLOYD GEORGES PARL.


Lloyd Georges, rompant te silence obstind qu'il garde depuis quelque temps, a dclard aujourd'hui que la paix de Munich a boutira it une .guerre sans amis, pour'la Grande Bretagne.
Son discours fut :pronomn de. vant 'Eglise de Ia F4dkration, pent. dant quIe le conseil ide Cabinet, au. cours d'ne reunion de. deAux heures et demie, passait en revue les questionIs vitales relatives ta di(Oense et xus colonies, A donner en satisfaction A itler. Le cabinet n'a pas annonc6Ol decision.


Loyd Georges d.elara que In Paix de Munich eat une mauvaisal paix et eons6quemment 'en est pas une. I ajouta: nous avons . fait A l'honneur, nous avons peri. .re.:[ec. .r. , .de, . pi, no s avos p, rd it respect de nousmemes. Ainsi done, la paix est impossible. C'est la guerre avant pen, Et la geurre sans amrnis A nos c6t6s. Continuant son r6quisitoire, iI id6clara: nous avons teindu un petit etat democratique envelopp. dans l'Union Jack d'Angleterre et dan. le tricolore de France, a on Dictateur sans merci qui lui refusera jusqu' la liberty, Evoquant les guerres de Chine, d'Abyssinie, d'Espagne, et le demembroment de la Tchcosloavaq .ie Lloyd George s'dnia: nos avans descend rhelon par dchlor,. i'echell du deshmneur . 1 ); a ,J0$nl)nou3" Pouvop. ')oow d-ch ndre plus h,

TENTATIVE DE SUICIDE
i. 23 Octobre vers I10:00 a. m., Sa 7i ,n , Sectiorn u c des (c'iys, une femnme du ro mom de Lmn niCide Cassagrnol a tel:6 dc se coIr nor .a mort en se faisani une grtve hlisur aon c-on I'de d'wr rasoir. La bles.- n 6te transporte itA 'llipital. On ignore encore les motifs d'un tel acte de dG< peit.


ASSASSINAT


Le 23 Octobre vers 10:00 a. m, a la 6eme section ruraie Trou D'eaue (Commune de Ia Croix-desBRouquets), a (6 assassinde A coups de machette la nomme Charlemrnise Charleston, La Police recherche le crimineI en fuite.


DE BELLADERE


Le 22 octobre vers 2:50 p. m., Mr. Robert M. Washington, Secr4taire de Ia Legation des Etats-Unis d'Amerique A Ciudad Trujillo, .st passe A Belladare accompagn6 de sa femme, a destination de Port au-Prince, dans Ina voiture portant la plaque R. D. 164.

DES VOLEURS EN ACTIVITE
Ces jours-ci, les chevaliers d'in. du.9rie renouvellent plus que jamais d'ardeur et pratiquent tou-i les genres de vol et d'escroquerie.
Los plus ingenieux font circuler de fausses listes de souscription dans le commerce, en vue de soutirer de 1'argent aux cr-dules, en se servant des noms d'honndtes gens et en se faisant passer p vur des personages qg.'ils n1 sent pAs,


(Voir suite en Sme. page)


P- . . . .

CIfAGI,(INE CIIA
CALME TOUTES DOULEURS
n6vralgies, fractures, migraines, phlegmons, : rhumatismes, o t it es lumbagos, sinusites, sclatiques, coiques hipathiques, rise tab6tiques et niphr6tiques,
. analghiique sbdatif
angisique sidatif
puissant et sans danger
COMPRIMES OUTTES
PAUL COUPAUD,
Distributeur pour Haiti
Port-au-Prinee.


A i p~~~~iii~iiii~~


i ,


IEURtE MARtQUE


. EST


PROPOSE ET FITS DIVEtS


� . . .


, I . . . . . .


� � . . .C*Q d l I~


i:::::


i


�i


i l;i�
ZI







LOCALE


ai to de humanityt in rbi e pi .umlZ
portant que ntimrdte quele autt .
4 naladie end~mique, ear p1 s vit

du4globe terrestre.
C'est dans les pays tropicaux
Squil est le plus repandu et aussi le'
plus dangeretx, mais on le reneonti're souvent dans leis regions moins ehaudes et parfois m6me sous le$
.imnats froids.
Depuis des temps immemoriaux.
on associe de fagon indissoluble. les notions de paludisme et de marais, Ssi bin que ]a malaria est souvent .connue sous le nom deo fibvre pa..udenne; malheureusement cette maladie n'est pas seulement rdpandue dans les regions marecageuses.
La lutte contre le pauludisme
present un int&t de premier plan; les savants du monde entier s'y sont intidressis et par deux fois le prix Nobel de m&decine a 6t dcernd pour des etudes relatives a ce fl'au: la premiere fois en 1902 1 Sir Ronald Ross qui a prouhvd que le paludism etait t ransmis par des moustiquts du s.- malade au sujet saint et Ia seconde fis en 1907 A Alphonse Laveran, qui a ddcouvert les parasit.ts d palodisme dans : sang des impaludds.
Dans regions tropicales et
sub ropca~W, d(1 :ays4 en tiers sont rend irhabaita, .r la malaria. et "i ir T s inr semlable de poser gi> IbanIuU do ce rtaines provhi ee ( 'va-n do PAmdrique Central e .t Am(riqudu Sud, de mir- qu l,.s ruine d'Angkor et de Vat so! ne consEquence do nitadism. qui (ivissait
A l'(tat endemiqle.
On a d'ai Lurs PU so redre
compte de I'(tendue des ravages que le paluidisme pent encore provoquerT do nos .iou rs lors de la dernire grande epidrnie de Ceylan.
Cest 6galement Ia malaria qui a
constitu d P'ubstact le plus sbrieux


blantlhe dans le continent 4fricain.
Enfin dans le Sud de YEurope, on troupe desprovincesentire competement abandsonn aes alors qu'edes taient autrefois trs peplies et trbs prospt'res.
Si le taux die mortality relatif A Ia malaria n'est pas trs lev6, en. Europe, il nen reste pas mois vral que cette maladie amene lentement mais sfrement la dkcadence des populations atteintes.
La lutte contre le paludisme et la suppression de eette m.aladie pr6sente done un inteI't social et 6conomique de premier ordre, et il est normal qu'on y apporte la plus grande attention. On espbre so rendre maitre de Ia malaria d'une part en dtruisant les moustiques du paludisme et d'autre part en ad. ministrant systematiquement de a quinine aux habitants des r&6gions contamin6es,
La Society des Nations a parfaitement comprise importance que presentait Iv traitement des populations par la quinine, et Ia Conmission du paldiSme qu'elle a consitu10,- . t abli' que i 'ion devit 4 til re preVe if. p rudre une dose our-alibre d. I m dg. do quininhe pndan u tison des fievreo
et (te :1 g . ison de a Irmaladie, i al i alsi.rttrl uone dose quo idienrn, de I1i l1,3 grammes pendant 5 a 7 jfurs. On ne pre-s crit pas de traitement plus tendt, mais en cas de rechute, on optre ecomme pour Ia premiere lfois



GEOGRAPHIE CHAUVET
La 66e Edition de la Gbographie de 1a Rdpublique d'Haiti par H. Chauvet, adopte par le Departement de I'lnstruction Publique. Cette nouvelle Edition revue et complk6te est en vente depuis le ler Detobre chez Robelin, A I'AbeiPe, la Librairie Nouvelle, etc.


Dans les pays chauds


2-IVest la sauvegarde du fe' "
ttfc *~~ltn ~e# ~ln n- -nnfll-. . . ,


* Et les doulci tent sont sot trop d'acide Facilitez la d nant ces aci miceux en pr


PHILLIPS
LAIT DE MAGNESIE LR
< (Auss g enton e usie LrT nST
Agent Exctusif: ERNST LUDERS.


. vouloir bn indiquer sur les bil- . lets de faire-part on de toute ati's fayron iAleur eonvenanee,. lea portes d'entrees suivantes du Cimxetibre, par oh passeront les con vois:
L-- Entree principal
2.- Porte Ouest
3. R1t A9rt. Guilloux - Porte
Nord-Es't.
4.- Rue Mgr. Guilloux - Porte Sud-Est.
Ce 24 Octobre 1998.
� .7

PROGRAMME DE LA FETE
DE DIMANCHE

a) dans la matine
Les 6preuves d'6limination pour le grand concours de natation auront lieu la veille et c'est done Ia finale qui sera disput6e, dimanche, dans ]a matinee. 11 y a d6jh prs deo vingt concurrents inscrits et qui sont parmi les meilleurs amateus. De sorte qu'il est possible de pr6voir une lutte passionnanti auteur du troph~e g6nereusement offert , par les tablissements Pilli
En plus du grand concours Jr natation, des coneours pour jeanes filles et jeunes gargons au:-rit r6galement lieu it la piscine de Thorland ainsi qu'une int.ressante exhi bition d'un gargonnet de 5 ans vraiment extraordinaire, dcs concours de tir, de ping'-pong, raflles, tours d'acrobatie par un quatuor 4tonnant'
Bref touted srtes d'attractions et des jeux pour tous les gofats.
A midi, des plats garnis s-e'ont offers au prix mnodique de une gourde.
b) dans P'apr&s-midi
Des 3 heures, commeneera la grande preuve cycliste de lannie. 11 y aura non seulement le coneours r6serv6 ' la Garde r mais ausi celui des groupements de jeunes gena des deux sexes. Les inscrits sent adjA en grand nombre et la uItte sera trds intressante. Rappelons 6galement que .16, dix heures du matin et jusquTa h nuit le jazz Guignard animera Ia f4te,. Entree Giindrale: 2 gourdes. Enfants : 1 gourde. Tous A Thorland, dimanehe!t




, A Profitable




t i3mt-lre En WorkmanAmaterhat .t Ml mikta.Oroos
ttoanitktt had Every 1tfgt)6t
a wot. t browfu son#'
S0% NO. 1238. 84ADFO D, ENGLANDj


Apris les Spectacle.
Rendes-vous a BERLINER HO?


roTt UNE MEILLE RE t PLUS


- N


Servez-vous du nu dans le monde offrant la mailleure


KOTEX reconentier comme protection.


r


DON N. MOHR
Rue Roux


Dbistributeur pour Haiti


VOTRE OMTEf

A votrebanqueodesIC'
o nt no i de pcrsot o et o .OUR.cmnUpte .P.'4.
cetretre toctaai 't ou sonrc mportace, w le, eoe enot le onttVer ant pIuv v ait
-t e fwtx ia p ia d fla .


OC q sss ur~ ;. 'P
caevotrO ,1'etn
parf &DtitStlt temn %
aiquca ltplusindtl
potvous reageitner de


Le fait est incontestable



LE RHU SARTHE

c'est la quintessence

DES

meilleures varites de cannes
e l e c a n n esi:i.::i.::.:?.) i i:i: ";. . . . .


LA BANQUi


,S-.- P- t O _"ut* . ; t A MAOsW x
~usgm - .1. --I-w


Sd'un vaste ter


sant les meillet
a - .::
:::::::: :: : :: :::: :: ::: :: :: :: :: : . :v :: :: .: : :. :: : : . :. : :: :: ::::: :: :::: :: : :: :: ::::: :: :: :: : :: : :v .: :: :: := ::: :: :: := =


s a


rroirs.


6 EST 1
urs qui en resul. uvent la cause de s dans I'estomac. igestion en 6limi-*=*'' i
des. Portez vous . , enant:


rbeuni


*e







e tonvcliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 3 etait absente
du microfilm de cette date


Page 3 missing
from source microfilm of this date







e tonvcliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 4 etait absente
du microfilm de cette date


Page 4 missing
from source microfilm of this date
















ae


ZBsor f mnDes quel 4tbrmant garSII VoU sort de4* jne:.c ot toelahsu**


f uage, ar. ('eu at
~psefli dana des gradi tar

a press 4 alors 's eAoS MM., e80m & 1outet
ae liqueurs. a 1 bett ,
Is lprwaeg saalae, 4ta etc Vol-ft e. plus tft
*M&to) veuxi 6prfnverdtlis prinnttion, def betSA 4qua pb toutSsue gsrum. de bo :.:'y connaIt bles at - 46
pour ses .lmstbles w. Enla, pour d'autree ebeplnts voe Snnon Vies, ntdi Centre, m G auat tat 4'aflttee. Cata vast
1 adsfe. Au rev di. Vidis


AVIS
atrouiverk en grand nombre A Ian des plants die cocotier, d'exde ta, de laitue, d'sauber.de t.m.
-. .0


TION
DB5 VAMILLW


Jo families de la Capital. et del aroviuce ne doivent pas oublier' . pensionnat diri$6 par M.
Ms' Xarcelin et Me. Cobet Sabhomme offre A leurs enfants de 1118 ans les m8mes garanties de eilpline, do soins et do urveilbet petit wuentlasnmames ins materneis prodigu6s par Wen Justin Marcelin. t! pensionnat eat organism touAngle Lalue et Rue Lamarre


!.::.:-:--. !.INSTITUTION
lime JUSTIN. MARCELIN
JARDIN WENFANTg A-PARTIR DE 3 ANS

imieiAJustin Marcelin avise lea famlIlesde la Capitale. et de la i e"que son 6tablisseont de e umes filled continue toujour k. Anetionncr d~s le ler lundi d'oeW - avee les mmes conditions IOrir4 de discipline. Preparation a1C0rtifidt d'Etudes primaires at a* Brevet Simple, course de coutui4 ot dessins.


POUR VOTRE SANTE


souffrez de l'appareil dii vous ente tne d60onque dans lrganisme I l'occasion dei vous metg.e de.la IFaine Qus Qiatessence de banana
q: on bana Grand

, ii'oublies pa que la LaQUEYA est tin agent aceite la croissance des os


LITER JEUDY


~. ~Et


r


Quolie est a femme qui no soviUfre pas do teMps a autre de migraine,
ndvralgies, maux de t8to
1) suffit de prendro t o 2 comprimes de Cafiaspirine pour que ce douhurs dispara5isent plus vite encOre
qu'o st nent surgi


LI PRODUIT DE CONFIANCI
C's


,.,~esl&4Dfleal*'D'ftstl *maS fflet)tl~tlfslPrfllO t'l#fltSE~P


I:


MONTEZ UN AN DE NOUVEAU U PNEUS AGENTS GOODYEAR ET VOUS AUREL PREUV DE LEUR SERVICE EC NO IQUE


l6 TYPES DIFFERENTS 78 DIMENSIONS DIFIERENTES Nul pneu g6ant ne s* adapte A tout genre de travail. Done, Goodyear onMtruit an pna conVflSUI CU *MVle qua
hatie eamlon on autobus dolt afeeiuer, 1 y n, pemr "exmple, to pmu ~a
YK coup pour r&ister & Is chaslear intense pro.qae per la vitese cont.e .ur de longs par- I courf; le pnen LUG pour le] travel le plus penible
tu In terains: sur les . ea eass6s, dana 1I bone e.Uate. Ce ne sent qeedeni permi les pneS


VEJTIIT C.INEA


. Le cinema a impose partout oh fl pase, Ia mode ambricalre un canon de beauty noudeau, des besoin. nouveaux, qui font que Ies jeunes geng du Siam portent let mmgs pantalons et recherchent lea m~mes distractions que ceux do Los Angeles. Regardons autour de nous et nous n'arriverons pa A computer le nombre de $eunes mmes qul 6e coiffent comme Dfanielle Darieut Et combien avorns.nous vu de fausses Marl~ne? II est ind& niable que le gott du sport, des 6bats au rand air et l'exigence nouvelie que Pon a pour la beautO physique so sent d6veloppis plus rapidement grAce au cinSma. Gr. ee an eintma on par sa fate, une plaisanterie bonne ou mauvaise et une expression incorrecte ou pittoresque se r4pndent en un mos dana Ie monde entier. Interrog6 sur la puissance parfois effrayant* du cinema un pote a rdpondu : Jusq&'& present, lea acteurs du cinema m'ont beaucoup plus troubl que les films., pouvons-nous tenir pour nulles lea ondes de cor.voitise, de regret, de renoncement, d'admiration, d'amour, de jalousie, qyi circulent dans une alle quand par exemple, une femme comm,, Claudette Colbert, Edwige FEu ll6re, comme Garbo, des hommes come Gary Cooper, Charles Bo. yer, Joan Murat prennent posse -sian de 'eeran,. (.'e>st Jean Mtura et Edwtgc F'ouil ro qui domnain allRex, Wans ,

Les Artistes pr f~r& des Producteurs Amtricains


FRA N( A IS: Danielli Daricux, Edwige FeuilIro, Raimu,
Annabella, Sacha Guitry. Jean Murat,
Charles Boyer, Fernande,
Pierre Rehard Wihn, ha'rry Baur, Tino Rossi, Jean Gabin. AMERICANS :
Shirley Temple,
Clark Gabel.
Robert Taylor,
Ding Crosby,
William Powell,
Jane Withers,
Fred Astais,
Ginger Rogerz,
Sonja tHeine,
Carry Cooper,
Myrna Loy,
Norma Shearer.
Le Cofit de la vie d'ame Vedette A Hollywood
par mois: Francs
Loyer d'une villa . 25.000 Secrtaire . 9.000 Femrmze de chambre . 3,100 Cuisini6re . 3,500 Valet de Chambre . 4.200 Nourriture, delairage, blanchissage, etc . . 2.500 Coiffeur (4 lois par mois,
maise' en puis, manicure,


etc.) . ,
Pbdicure (4 fois par mois) Une ro e .,.
Une gerbe de fleurs . Une reception . Frais de voitures .


Total


1,40P 2.100 6,000
700 12.000 2,000


Fres 81,500


c LB NOUVELLISTE.
Rue du Centre No. +s7.
kot. Postate No. tZ$$ T4l6phoe �S83
QUOTIDIEN FONIE EN 1898
Par
HENR OC tAUVET & CHEIRAQUIT
Direetsur-Propridtairs:
fltNZST G. CHI UVIT
Dirnoteur:
PRED. DUVIGNEAUD)
Rtdaetent n Chf


'ibuttS ru


Y XI . . " -- . I7 : ' ' ""2 * -


'~ : P





















I R
U. .


(Saue)


I a utres espreat.:.t hattre monnale iau prejudice des commergants sous I, fallacieux pr~texte d'avoir p,ye Un article de rien, le plus sovent une bagatelle d'une gourde, par un billet de 10 dolla's, quard i.i s n'ont remis au vendeur qu'un
greenback de 1 dollar., .
Actuellement, nous signale-t-on,
I y a une petite society de malandrins, experts en 61ectricit4, qui : s'adonnent au vol des compteurs
install's par la Compagnie d'Eclaiu.
rage Electrique i la devanture ou aux poteaux des magasins et de,
maisons d'habitation.
Dans la nuit de jeudi dernier,
deux compteurs fix6s malencontreusement A hauteur d'homme, ont 't' enlevs par ces fripons, A In Gd'Rue et les fils de connexion
as a nu.
Ce genre de vol, en raison m&
me des dangers d'incendie auxquels sent expots les famiilies et leis magasins, dolt retenir la p is sriLuse attention des autoritaS compv.
tentes. Nous savons bien que nous n'avons qu'A le leur signaler pour que toutes lcs minesures neessaires soient prises pour la capture de cos
etres dangereux.

FRAIS DE LA MOBILISATION
. . .----- . . . .
La crise politique que PEurope
vient do traverser a coit6 cher S toutes les puissances. On peut cn effet grace aux publications que viennent de faire les banques d'6mission et les tr&sors publics, 'stimer les frais globaux de la mobilisation en Europe aux eonvirns
de 50 milliards.

LA MNIORT D'HENRI DICKSON

Henri Dickson, compositeu et
interprete des c%&bres cl(aisons: Oublions le pass. Je vous aime et j'en meurs, La dernibre valse est mort subitement auI Casino de I'Alhambre en chantant la derni6rs strophe du Testament de Pierrot.


2 FILMS NOUVEAUX


PAR SEMAINE


AUT REX


nMme. Taidy nous a confirm cmatin que la Direction du- Rex-Ci-. n6 commencera vendredi 4 novembre le programme de diteux films nouveaux: un le vendredi et un ie dimanche de chaque semaine.
La charmante directrice nous a demand de faire appel au public pour qu'il assiste nombreux A ces manifestations de l'art cin6matographique, C'est toujours gSamsom> d'apr&s le drame puissant do Henry. Bernstein qui est i I'affiche pour ce vendredi et les BrtWliers de la Volgas pour le dimanthe 6 Novembre en soiree de Ga-


DECES


Est dded6 hier matin i 1. heu res,
Victor Perpignant
Sesa funrailles auront lieu cet apr&s-midi A .4 heures. Le* convoi partira de lo a6,oison yortuaire sise rue Saint-Hjonor pour si rendre A YEglise Sainte-Anne.
Nous presentons nos eondoltantes anx families 6prouves.


la fin de It: vie tAt tlumimee par les douces r6aite d'un amour profond. Par Ilextraordinaim re profon dfur de Jeur intensity kmotionnelle. Dolly Haas etTlyn Williams out communiqu aux scnes pniibles de ce pore tragique une vrite rmalheureusceent humaine.n premiere part.e: L'Armee franqalse A travers les Ages, la mode allemande selon Madame Goenus' course de chevaux, les japonaii avancent sur Suchow, etc.

La Brillantine Ricinie Roja est arriv6e et s'en'ive chex Paul E. AUXILA, Rue Traversibre.
Le Bakerfix.: fixe et lisse les cheveux sans les graisser.
**
Les milieux politiques rapportent que Mr. Daladier se propose de demander A la Convention .u9 parti radical socialiste des pouvoir'S illimites pour reeonstruire la Fran ee.
Mr. Daladier j affirm dans son dernier discours que la France est un Empire et que sa security6 est conditionnie par la liberty des communications entre la Metropl et l'Empire. Nous devons ajonte, a dit le ler Prancais, aux amities anciennes, des amities nou'veBls Ct des arnities renouveles.
*i**
La bicyclette i ARMSTRONG Z dent le repr4sentant est Mr. Frank W. W I L S 0 N, Administrateur de la Exide Storage Battery S. S. eat bien connue dans le monde entier pour sa solidity et son modernisme.
Nous avons en stock tous les modbles : de course, a homme, it fernmwe, at pour enfants. Le prix est ssenetiellement has.
"'S
Los rapport que I'Allemagne aurait propos& ia conclusion ?:'un pacte de non agression , ia Lithuanie ont 6t6 officiellement dn cns.
4*5
Le Moniteur du 20 Octobre comporte:
1) un Arret6 autorisant et approuvant- le changement de d6signation de la (, 2) los reglements g6nraux i I'Ecole Militaire d'Haiti.

La m6thode employee par la Blanchisserie KNew ChinaD Rue Rigaud A P6tionville, pour Ia pr& paration du linge, des robes et costumes, donne entire satisfaction aux aimables clients.

Par avis du Ddpartement de ia Justice, notre ami. tIngdnieur Philippe Brun, etant ne en Haiiti et d'origine africaine, est dfiment haition, conform6nent 5 la Loi.
**s
Le Prince Hiroyoshi Fushimi, fils ain6 du Prince Hiroyasu Fus. himi chef d'Etat Major naval japonais est ddcd6. I1 avait requ dies blessures lors du sibge de Shangai' 1ann6e derni~re tandis qu'd commandait tn destroyer.
Se.


Les 616gantl en gtndrali ceux qui voulent plaire, ne. portent par ees t imys denrandes chaleurM qu tlo


drill fin. Pazsez Au Monde Chio anienne Maisoni Jeani Talamas et vous serez satisfait,.
� . 4. . . .
A Copenhague, ]a police a proe6d6 1arrestation de 10 nai .da nols, accuses. d'avoir escroqu des homm.es d'affaires juifs


De Jacmel maUson W. J. rano a-fait de Luiri Masit a


Service de luxe rapide antre QapHaitien et New-York. D6parts r4guliers du CAP-HA!TIEN tous'les Jeudis a 4 heures P. 61,ot arises 4 New-York lesa Lundis main.

PROCHAINS DEPARTS 1 U
CAP-HAITIEN


SANTA PAULA SANTA ELENA SANTA ROSA
SANTA PAULA SANTA ELENA SANTA ROSA SANTA PAULA SANTA ELENA SANTA ROSA SANTA PAULA


27 Octobre 3 Novembre 10 Novembre
17 Novembre 24 November ler Dcembre'
8 D6cembre 15 D6cembre 22 Dceminbre 29 Decembre


PRIX DE PASSAGE: Cap-Haitien-New-York,


l4re Classe:


Cabines extrieures,
minimum. $ 135.00 Cabines intdrieures,
minimum. $ 95.00

Pour tous autres renseignements, s'adresser A:

H. CIANCIULLI & Co.


Agents, Cap-Haitien


Phone 291


MOUV EMENT MARITIME

Parmi les passagers arrives hier, A bord du paquebot 4Fian'lrez, ae trouvent Mr. Yrech Chatelain ct sa famille. Mr. Jean Magny, Inspecteur G&ndral de la Cie. Gle. Transatlantique et Madame Maguy, Mr Joseph Dufort, Consul de I'Argentine a Port-au-Prince, Mr. Ldo de Catalogne, Mme. Louis Mo. ravia, Mr. Geffrard Cesvet, musicien haitien et famille, Mr. Robrt Nadal, les demoiselles Georgette Laroche, Emilie Me Guffie, EmitLe Roumain, Marie Lacroix, des religieuses fran�.hises, canadiennes et italiennos. Nos meilleurs vceux A tous ces passagers du Flandre.


St;nio. Vincent (PSident� d'Haiti)i: t s. efOt R6ul G Suare : BD.riand . . .*--. -. .m Da i-Rps La MalaRdi des S.ntlints. SPguy: Souvenire . t.
Thirry Maulnier ,Racine +:.:. A. Thbadet:HitOire de la litt. franv. da 1789 k noqg Madelin: De Br aire it MneA R 4. V. Pauchet: Le Chemin* *du Thh. J. de Vignea Rouges: Deviens un chef C. Rivet: Fais t vi.e

-E. Faguet: XVIhme, XVI~me XVIII6m XIXme &Uelea
Teste: La dissertation littbraire,. Clouard: La composition frangaise par4e. Mornet: La littbrature frangaise enmignie par la t ditser C. Fleury: Recueil de composition littiraires. Hervier: Compositions littrairee. Jasisky: La composition. littraire au. baealaurat Bouviolle : La dissertation franqaise (RbsumA aideim6mn
Dugas: Philosophie (R4sumb aide-m moire) Dugas: Vocabulaire de psychologie. Leblond: La dissertation philosophique an b tWauriat Doucy: L'apprentissage de la dissertation philosophique. Sueur: Dissertations philosophique' Claude Bernard: Introduction A la Mdecine expdrimenta


A BA SA.iCORINE. TOi. et �b
COUT AG eABLB.-CONSERVATION. PA RF
TOUX, RHUMES, BRONCHITES, ENROI
INFLUENZA, AFFECTIONS DES :POUl PORT-AU-PRINCE, HAITI, t PTL.S PROVINCI .1111 h hU h~I~hhhEl ,f I lE


LIBRAIRIE NOUVELLE

VIENT D'ARRIVER:

ALMANACH VERMOT 1939


Gde. 2.00


LA LIBRAIRIE NOUVELE REQOIT REGUT MENT CHAQUE SEMAINE: REVUES, JOUR ET QUOTIDIENS FRAN4AIS. CEUX QUIL$y NENT A LA LIBRAIRIE NOUVELLE N'O.


CRAINDRE AUCUNE INTERRUPTION


place. Nous souhaitons que ce mouvement se d6veloppe de en plus entre Haiti et les Iles sinantes.
"*


bea u plus avoi-


H1ier les fonetioniaires oat regu leur cheque et se sent preent6s aux Guichets de Ia Banque.
***,
Pour faire die bonnes empIettes, on ne manque jamats de passer 4 i'.Ep lce"ie I:-lly, situ6e A la Rue Bonne-Foi, ou soe troavent les mailleurs produits allmentacres.

La Ville des Gonaes se rrerpare f&ter avec 4 elat son digue patron Saint Charles Borromeo, le 4 Novembre prochain:

Cette semaine, beaucoup de voihiers. de la provice ont apport6 dev denr6es diverse sur la pIaf de Port-au-Prince, oiqgui a mis un pen de vie au Bord-de-Mer.

Pour tre chic et 616gant, hall lez-vous chez Maurice Flambert, tailleur modere A I.a Rue dea Casernes No, 28.


Certain quartiers (ful talent triv4s dreaumon innrs lo rnismr on


DE


CE.-


d6cret crbant une m6daille pour les brigades internationales. Tout mern bre des brigades qui a com6attu dans la guerre d'Espagne pourra porter cette mindaille,

Las wconnaeeiur, en Anral 1 l itgants ne portent que les chemisea Une visfte done s'Impose.

Au cours du dernier conseil de cabinet tenu A Paris, un program-. me d'armement a 4t6 6tabli et Mr Daladier a propose de lancer .in nouvel emprunt de la defense niationale sous la forme de bns de 70 frs. (valeur. nominale) erboursable par la valeur de 100 frese en 30 ans.

t.a eeammnaade plus de a.bomi
- 46ranger. LE ]BAAR MODIERN, 91, RuE* du Magasin d rzgut tni Went sanialns AnRm In


Pu,


Celui qui neI sures PILLOT


bon


0 ~ "l . gfiCll . P Pp_ _ __ . - _ _- - - . . _ - .- --


:1




Full Text
xml record header identifier oai:www.uflib.ufl.edu.ufdc:UF0000008103479datestamp 2008-11-10setSpec [UFDC_OAI_SET]metadata oai_dc:dc xmlns:oai_dc http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc xmlns:dc http:purl.orgdcelements1.1 xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:schemaLocation http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc.xsd dc:title Le NouvellisteNouvelliste.dc:creator Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)dc:subject Newspapers -- Haiti ( lcsh )Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )dc:description b Additional Physical Form Electronic reproduction of copy from George A. Smathers Libraries, University of Florida also available."Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."dc:date October 28, 1938dc:type Newspaperdc:format v. ill.dc:identifier http://www.uflib.ufl.edu/ufdc/?b=UF00000081&v=03479000471641 (ALEPH)ACN6482 (LTUF)0012544054 (OCLC)12544054 (OCLC)dc:source University of Floridadc:language Frenchdc:coverage Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince