Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Creation Date:
August 27, 1938
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( marcgt )
newspaper ( sobekcm )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
000471641 ( ALEPH )
12544054 ( OCLC )
ACN6482 ( NOTIS )

Full Text






EI. .IN.RAUD.


QUOTIDIEN FiOND)t EN 1898
. . . . . . . . .A.w.q. . . . . . . . . . . . . .


43m.ANNEE'\


PORT-AU-PRINCE, HAITI


SAMTEDI 27 AOUT 1939


,ur la Pttitr

---- ---.- .
i-. :: - . . .: :;. L=:.LI ITA IISHI BANS FAIRT


Use vision trop utiitaire, trop ewtlment tnutiriate d c4 mend corrompt nwtre frulttj dego.odtry ta nr~j~ttriU ccrreaputdnte des Vree et dos chodf.
- ROGER BRIELLE.


fi parcourant Ie recent article, u 4 L'Esthdtique et rHni, public par Roger Brielle 'lea %Beaux-Arts, le systle morale qui place dana touted u es un intkr~t particu.u- gtn6ral et qu'on noime ilt*smne, s'offre tout de go tre asisonnement. OM quen pensent ses defen-k cette morale serait bien fue.k Pxpreesien vraie tdn Boe, eutefois, lee prineipes qu'elle igne .devaient Atre toujours un

", ila mystique, come PenI)'auteur Iui-i&m et comme 'i't ressortir dans son arti;- oette tendance energique et 4Iuelle vers un idial*, dira un s nhommes de lettres, qui ne notit qu'A c&t6 tn dasint&Buent, eat I'klement dominant Esthttique vraie. t e'est ainsi que le veut Penosient philosophique, et, c'est ausi une verit6 r;ffet, tos ceux qui ont pu Mnfr k r4aliser des c&nvree in. ssales, dana la matibre qui $ UMe-,A: foque surtout o4 nature venait de briser lee S Monastiques, ont eu 'amour euY tat, en d'autre teme, Ia ue de'leur art. to Y n O mprend d63 lors pourtOe Mceuvre demeurent Cteteldles qui conertisent, sui. I b elle expression d'Horace: be divialor

i Angelico, dans cellule de 6ipeignait ses madones a geLViebel-Ange qui forme, se-:"besneray, avee Leonard de 41 Raphael une sainte triniate. de ta peinture Italient presque toute sa vie ti ::;turation des couleurs. I1 i8a snsavoir pu achiever ses
Is aChapelle Sixtine.
" MN aussi dans un trans-


TAL DE PIANO Witly:, Bartch dofit PortSdjk.:appr&ci Ie beau' % Iiindi, .au:Rax, n RCno. En Void le program:l!ade en Sol fineur). (s (SonateOp I.9


�varlaeioue~s


port d'atnour quo Ucelle - le premier en date qui r6alise, d'une manibre scientifique, les lois de la perspective - poussa devant sa feminme cette exclamation iAh! quo ne puisses-tu connaitre les joies de cette perspective.:
-Que dire alors du Corrige qui st'eria dana ce mme sentiment, et aussi dane une noble ambitionA ia vue de Ste. C6cile de Raphael:
eAnch' io son' pittore!
Et moi aussi je suis peintre!

Aussi, si lea nmusos es'enorgueil.lissent de pnsskder aujourd'hui lee ceuvres de cos grands maitres, lesqueules sont pour ces sanctuaires de P'Art: gloire el richesses, c'est parce quo ces uvres renferment une dnaiit6 de sentiment: l'amour et le ddsint~ressement.
C'est bien ce sentiment, le d tachement de soi, qui manque A ce sicle; et Cest IAt une cause de son indigence inarqude.

Certes, is peinture a connu, depuis les epoques lointaines o se sent distinguees ces grandes figures, des Jonrs de gloire qui 4meurent aussi 6ternels.
Ces jours, elle les a connus, en d6pit des ractions diverses op6r6es dana 'art miime: avec le Romantiste, sous la conduite d'un Euglrne de Lacroix, amant soucieux de la couleur; avec l'Impressionnisme, 6clair6 par la palette luminouse d'in Jean-Baptiste Corot, le peintre par excellence de Ia lumie.
C'est que, l'artiste, quoique a ide'es revotutionnaires, avait l'Iddal pour but, et cela, dans le sens strict du terme.
Pour y parvenir, come le Plican du poke, il savait se sacrifice entinrement it son ceuvre.
(a isuivre).
Mn6lick ST. FLEUR.



ON TAILLE, ON COUPE
A ia rue Monseigneur Guilloux it proxiinit du cimetihre le Service d'Hygiine a faith 6monder hier un quen6pier dent le feuillage trop dense, faisait A touted heure une orbre propice it humidity6 at aux
flivres. L'arbre 6tait par hazard charg de fruits succulents, on devine l'aubaine quo ce fut pour le gains du quarter.


ON ID.SIRE ACHETER . .X. S . .


Des bnt


Se.poste,�


ion,


PETITES NOIELLES


A Jaffa, ii rgne tctuellement une grande animation.iUne bombe a 6t lance c matin clans Ia foule i Souks, tuant selon les premiers renseignements 30 arkbes et blossant pros deO 60.

Des measures de polle tr&s rigoureuses sent pries a Jelin't h lasuite de I'assassinat du Commissaire Moffart.La vile est riguresemIent isok6e des regions environnantes. Un d6cret interdit A Ii presse paiestinienne de publier au sijet des operations militaires des nouvetles autre que cells du coMuniqu6 officiae.

lonne Nouvelle.- De nouveau La Brillantine Ricin& Roja eat arrivc et s'cnlve chex Paul E. AUXILA, Rue Traversiete.
Le Bakerfix fuce et lisse les cheveux sans les graisser.

Le Gouvernement d la Birmarie annonce que le bian des vietimes des rodents desordres eat de 9 morts et3 7 blesss, A Rangeon rn~me ii y eut 68 tu6s et 311 blesss, Le Gouvernement a l'intention d enommer une commission d'cnqunte pour determiner les causes decs dsordres

L'v&-que catholique remain Jaharm Sproll de Rottemburg (Ailemagne) a 6 t6 axpuWs_ tilerde son diocese. Les raisons-de eo acte sent que t'&v&que flit le seul eitoyen de son dioc&se t refuser de voter le pidhicite de l'Anchiuss le 10 avril dernier. L'Ev6que a et6 pris a parti par los journaux de SuttGart qui l'accusent de violation de ses devoirs politiques.
.


Les souliers PILLOT Cuir5> sont les meilleurs
Solidity
Eltigance
8nperierite
Bon march.
En Vente Rue Pavre. ancien
R. C. A, VICTOR


tTout


local


Au moins 10 personnes ont tt tuces au coars d'une panique qui a 6clat6, hier, dane un th&A0tre it San Louis de Potosi. Les spectateurs qui deseonda ient nn espalier so sent jets sur eotEx qui Ptaient en bas.

L'aviatrice amtiricaine--Jaquelib. ne Cochrane 6pouse du milionnalre Floyd OdIum s'est envole te matin 4 destination de Los Angeles paur tenter do remportet le prix de 25.000 dollars: enjeu de la course Bendix. Son avion eat de module 4fBeechdrafts. Cette anne, Ia course Bendix sera course de Los Angeles i Cleveland.
'to,
A la Chemiserie ;Lafayette* on trouve les chemises lea plus fines, lee plus solides-et-�au meill�ur marh.o ::


pches tidu front 10) tent que lea iileens nent encore IAftprlfl dOfense cur le- front 1ff innent qllo I'actuel taille a pen change' a Ut Aablie ya par l'offensive r~puhl


COAGULENS ET *wM&
COA&GULENE CIBA
SIEXTRMIT lwmatiqne total rinfrmatles rncp cglat
sng et particulietentde


. .P A G E S- -WD R A IT I .
Monsieur Emile Gloeckl6 a eu la grande amabilit4 de nous apporter un exemplaire de la Revue (Pages d'ltaitik s'ditant en France sous la Direction de Mile, Edith Penzo, et dent i! et e Correspondant-Reporter pour ta R pnblique d'Haiti. Cette revue mondiale qui a pour principal but de favoriser les 6changes intellectueta et eommerciaux aVec n~tre Pays est remarquable it tous points de vue et m6rite d'etre Iue aussi bien par nos intellectuels quo par nos hoinmes d'affaires.
Les lecteurs peuvent on juger par ce court manifesto sign do Mile Edith Penzo quo nons reproduisons avec infiniment de plaisir:
-KNou sommes heureux dc vous presenter, aujourd'hui (Pages d'taiti*,
- Cette revue et 6crite pour vous plaire. Notre effort sere r6compens6 par Ia joie quo vous auxez A lire nos diff6rentes rubriques.
- Nous tenons A ce quo cette revue soit belle; car nou voulons qu'elie soitie reflet de ce pays splendide qui s'appelle Haiti.
- Notre but: contribuer it a'essor d'Haiti et soutenir ceux qui se sent dnn Ia m ame tache.
- A Son Excellence M. Stenio Vincent, President de Ia Ripubli. que d'Haiti, dent les efforts jamais lass&e sent tout entiers consacr6s A la grandeur de la Patrie, nous dkdions respectueusement et admirativement le premier numre de Pages d'Haitiv.
Cette revue illustr6e comporte de nombreuses photographies de nos diplomates avec cellos du Chef de l'Etat en tout premier lieu, et de nos sites merveilleux. C'est la" une oeuvre de propaganda immense pour le pays, dent nous ne saurions trop apprecier la valour et pour Jaquelle nous envoyons nos plus vives f6licitations et nos plus sinceres compliments it Mademoiselle Penzo et A son repr6sentant Mr. Gloeckli.

ACCIDENT D'AUTO
L'auto' de la Ligne portant la plaque 3.166, remontait A vive allure la Rue R6pubieaine, quand au coin de la rue St. Honor, elle fit une em'bard6e qui la projeta violemment centre une palissade u Voisinage. La palissade a'effondra, mais heureusement chauffeiir of passage do lPauto. en furent quittes pour Ia pour.

LA lVtmo CONFERENCE
PANAMERICAINE DR
MEDECINE
V'est notre ami lo .Dr. Rubt L~on, Directeur du Service National
tiTd'!gIic .qui none reprsenteraA ta W~e. conf6rence panaintricaine


Soy.z
-O0 Scp pua


No. 2i0,QSO'


PROPOS El FAITS DIVERS


::i; : i : : . . " :: . . . . . : i . . . . . . . . . . ; :: :-: . . . --. . . . . .--


de-M&ecinaqui setiendrwa-ans las premiers jours de Septembre 4 Bogota. Come on e salt
tea assises md6lcales qui groupent les divers Directeurs des Serveel Vd'ygirne des Etats de l'Am6ri. que Latine,. oat k institutes e 1925 par l'U zin Panamrcaine.,
Le Dr. RuIx Lon partlra, lundi par la vole akrienne & destination de Bogota.
Nous lui souhaitons bon voyage el fructueuse besogne.

PIQUENIQUE
C'est la saison des pique-niques. et cheque dimanche c'est par ban. des folles qu'une jeunesse des deux sexes, sous lceii vigilant d'imposan. tes matr~nes, s'6parpille deux b deux sot.i lea futaies de Carrefour. de Diquini et de Mariani. La mustquo agr6mente parfois Ia partie, et en maillot de balh, lea couples tournoient en cadence.
Mais c'est aussi une petite in. dustrie assez prospre. puisqu'av bas de invitation lea cavaliers ad. mis ii rehausser ia fhte de lew presence, sent toujours certains d( trouver Ia formula sacramentelh qui fixe par tdte la cotisation At cin gourdes.

TOUJOURS VALENTINO
Quand Rudolph Valentine mou rut en 1926, le einma perdit sex plus s6duisant amoureux. Lea fem iues se laisserent aller au dses poir d'un bout A l'autre de l'Aini rique, et l'on enreglatra mfme quel. ques suicides,
nommde en 1921, dana le rle dt nommde en 1921 dana le rOle de jeune premier, dans Lea Quatre Cavaliers de l'Apocalypse, mais so rputation grandit encore avee It surperproduction: Le Cad quo Pa, amount a eu l'excellente id i di reprendre A l'6cran. Des femies se sent 6vanouies en revoyant 1. mage de leur idole.
DERNIERE HEURE
Au moment de mettre sous presse nous apprenons avec pine ]a mort de
Me. H. Pauliu SANNON
Ancien Secrktaire d'Etat des
Rations Exctrieures
survenue ce midi, A Pktion-Ville.
A sa famille que ce deuil affli. go, nous prsentons nos sincree eondoldances.

MERCREDI SOIR AU REX Allez voir, au Rex, inereredi:
PIFINE ET TOUTOU
avee Martial Day, Dieudonn4 Po m~ro, Marcel Camille et Mile. C do Pradines.
En Uwre partie: Marlene Die. trich of: Cary Cooper dana un grant film: PES IR.

M'ACESTIC .


__ ALT .U. . ""'" . 2. ".' ,: -y__.r=._.2s,._,


: : . I : : : : . : . . : .: . : . : : . : . . : . . .
P .: :::.: .: . : :- : :: : . - , . .









rits soul fotiguv6s;


La: diphtrie ai evi Iongerpa A
l'ta endiq que on . epidernique,,[t ~re 1fbhW 1,fh~Ff~82t luFr
a donn6 ccenoa. Elleest tine maladie infectiuse'aigiupt: ie se manifeste par tine extdatioli fe Ia stirfacede muquenses et panels du.Ine blessm -quolconque du corps.
La diphtdrie est caract6rise par ine mrnebrane,l yantF'aspect d'un parchciiiin see plus ou noins eps . ou 4tu e.uir.mouil -q ui ,co r e-.
tiurcment ]a gorge, Ia cavit C do bouehe, s'6tendant en bas sur les organs profonds: pharyn. Inrynx. Catte membrane peut se dtaeler sponlnutlment et, en se putrdfiant, donner une odeur caractdristique A hhaleine. Quand La maladie envahit tout le ford de ]a gorge, en dehors des vomissemnts des matires idcales qui se. produisent aecompagn6s parfois d'Hmorragies vnant de. agencies tdes Lnar'neS, i], -I'gltitiun niue dos dAove1,rK , ' respiration deVien41 difiicile et ia voix acquiert n ctirac.tle nasiliard. Cctte in�ection de Ia gorge iCt du l arrii're gorge d(tcrmilh une intoxication de lorgamnnw pa: Ia toxilC viulente secrdte par le microbe, proantdes partlysies qut empechat c na go des alilmerits et


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .---.

MESIAMES, NE TUEZ
PAS LA DOULEUR
(CORRIGEZ-EN
PLITOT LA CA USE


Rappelez-vows bien que la plupart de ros souff rances
sont sans double
compiternent inutiles

llne function naturelle ne doit
pas tre une torture. La Nature Wa jamais voulu qu'une femme endure des tourments indescriptibles. ehaque mois au moment de ses regles. Ausi, 4i vous $kes nerveuse, d6prim~e, si vous souffrez de maux de tote et de reins it dolt y avoir une raison. Cherchez.en la cause. Les remjes qui vous soulagenI temporairement sont toujours impuisssnmts et -ouvent nuisibles.

Aider la Nature A vaincre le ma
voilA la cbe r~llenent impo.
tante! - et pour cela #ous pouvez
>vOir toute confiance datis le Pinkham ie fameux tonique connu dans le monde entier et faith
si)6ciaetent pour les fUmmes.

Pendant trois g6nrations -dt
millions de femmes en ont protltt et auintenant de rkcetes 6tuds l'ont perfectionn6 et rendu meilleur que jamis. Le #COf0lPSE VEGETALn fortifie e systeme et
calme leos nodfs.

Eient~t votre faibles.- 01ivoS
douleurs disparaltront etun niu rire heureux retmplaeera sir votre visage la dress eptla pour. E'sayez-lo.

. . . . . . . . .4 . . . . ., . . � .


ETON COLLEGE OF


faeilitentiu asephyxie capable d'entrainer uine synco5e mortelle. to.: gerrr.*sptifque~e- 'infectio-nw.
le: bacille de Loeffler, so transmet d ireetement par l�es projetions des gouttes .de salive ou indirectement par les objets, Ia literie. Quand l'infection est reconnue et bacteriologiquement determine, automatiquement le reflex thfrapeutique, et sans retard, est mis en j. et. prCsque toujourIa dipht& rie devient une mladie bnigne. Mais s'il y a des retards clans [assistance mddicale, dans Ia d4termination dum al, quand iI y a hsitation dans I'intervention serotherapique, crainte exagr~e d'accidents anaphylactiques, i'infection prend des formes tris s6vres et les chances des complications augmentent et deviennent plus grandes. C'est pourquoi, on ne saurait trop insister sur cette notion captnle que le traitement de la dipht&rie par le s~num spkeifique dolt Wre aussi prcoece que possible, car il s'agit d'une lwtte en vitesse entre Ia toxine duacille qui easaie de se fixer sur l'rganisme et Fanti-toxine spkifique du s rum qui doit avoir pour mission de neutraliser les effets dP Ia toxine avant sa fixation.


PROGRAMME


du Concert Dominical
du 28 aoft 1938 de la Musique du Palais snus la direction du maiestro Luc Jn-Baptiste au kiosque Occide Jeanty, place Champ de Mars,
A 7 heures 30 du soir

I.- D{vouement, marche militaixe par Occide Jeanty
2.- Ouverture fantastique par A. Govaert
3.- Somnambuia Selection par Rgellini
4.- lruca manigua, bolero par Rodriguez
5.-The Message concerto pour Bstryton, par Brooks
6.--. Jolly Fellows, valse par Vollstedt
7.- Mexican Melodies fox trot par G. F. T*.riegel
8.- Trois pas, meringue popuainre haitienne.


REMLERCIEMENTS


N. et Mme Pierre Cambronne, et leurs enfants, M. et Mhne Louisrimle Myrville et Ieur enfant, .-Henry Miller et son fils, Mlle Oga Michelex et sea reres etafeurs, Mle Angle Assad et ses freres et s(eurs, l s families Cambronne, Agnant, Bernadotte et L. Louis remercient, bien sincrement le P.r& sident do la Rpublique, 1p Majot D. Armand, Ie Commissaire du Gouvernement pros le Tribunal Civil do la Gapitale, lea amia dIe Ia Capital de St4Marc, de Cabaret: et-des autres tocalit6s qui leur ont: teimoign6 leur-sympathie t.[1ccasion de la mort de: 1a
Vve Joseph Cambronne
ne A nge Agnant


Iet de


Moniqus Camabronn


p
4


� ~nninneur]
-joveu u ugoter It
unebonnetosse deow
LoCliment tonique, fortiftant
nourrissntdetgoti.
ogr6oble, qui cornpensera g6n6reusement-Inergie
---------- . . .�. X : ------depense c ans t-Ours iodes -etier4 gw





MILO est un product NESTLE


L. PREETZMANN-AGGERHOLM
AGENT DE VENTE EN GROS
&P AU DETAIL: DANS TOUTES LES BONNES EPICERIES

� . - rr -


La nouvelle Direction
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .




Berliner I

off re A sa trs estim6e Client les sp cialites

die la fameuse cuisine viennoi
- La pat isserie exqulse.

les bons sandwiches

et toites les boissons tris bien


Eiez-vous diA an


-lof

t~le


ise.


glactes,


GoatLer chic


du Berliner Hof


&, -.


de 4 A 6 heures?


---- -- - - -


" _ " -- _ - _ - r " _ _ - . .


~1,


snnJwaa.


Quelle belIle mir4t, jai pass. et .el chan.
C1I ce typed-fIM 11VOQ4 F4 nisette superfine; cleat l
1u taut lenouaer
vu doepellle dun des


:plus. Ma s,en.somms'*, sotes deliqueurs. Ii .,a le peppermint l eaprUd toi o ett Voisle lh
P.ossible.Asi hi veux 46q bele presentation, dc is b lit, enfu toute une gnm goflt, S'y connait bln voue .pour ses Iti
clients. Enfin, pour renselgnemeta, vois Sm P6pieerile du Centre, 4In main et tant d'antrew.i' bne Ia .pn Au rev-r.


FATES- ATTEN,

-LE BAZAR NATI!


Encore UNE FOIS, s'e lit d'6tre: LE PREMIER sa Clientle et am Public I: tages de NOUVEAUX PH c oint .do. IAccord I HAITIEN, pour ses rayon
Parfums es plus en .vo FRANCE
VINS FINS
VINS MOUSSEUX
CHAMPAGNES
LIQUEURS de ]a fame que cIMarie., 3risarts,.
Vous le devez h vaus-mi VISITER nos Rayons.


AU NOUVELLISTi
ET A.
LA MAISON ROBM On trouvera:
Le Brevet simple cte-Cm L Brevet Sup6rieur deC Et le Certificat de fin d'. ondaires classiques (2ttrae Dipl~xne de Licenei4 e


COMPAGNIE G
TRANSAT'A


LeS.:. SAINT-DO2 vcnant des Ports duiN tendu A Port-au-Prince Aoat 1935.8. .


Ii repalrirak te mnreJ nuit pour les Ports 1 tutiago de Cuba, preiu
vse,4agerii pour I[Europep rdemnent iA Point 4A


J. B. V Th


ISER.


LB 801DRLA RJERO EN ROUITEUL


leurs vh&4es Mre, &eu M+-re, belle-mure, tant, e
bele-sceur, ils les pried
A leurs,:: :sentiimente:: ti:,ei:
gratitUde.
Arc-ahaic, lIs-4Aolt


C OMMERCE


84. Eat Stret, JKindosJn


! i i i : i l


;

. -1


.2










QUOTIDIEN FONDE EN 1896




Page 3 etait absente
du microfilm de cette date



Page 3 missing
from source microfilm of this date










QUOTIDIEN FONDE EN 1896




Page 4 eta it absente
du microfilm de cette date



Page 4 missing
from source microfilm of this date




cLENOUVLLISTE)


-' I -~ r'r------- sSareasecaesa


A TRAVERS LE MONDE


CANADA


Un Riserau d'Autoroutes
La province de Quebec ou Canada envisage la creation d'un nouveau rseau de routes modernes, devant tre construit en quatre ans. I/ex6eution de ces travaux entrainera une ddpense de dix niBlions de livres sterling environ.

Nombreux Touristes des Etats-Unis
En 1937, plus de 4.500.000 automobiles venant des.Etats-Unis ont pn~tr4 au Canada, soit pros d'un demi-million de plus que l'ann& prtc6dente. Le tourisre so Canada. auquel es autumobilistes conribuwnt dans 1n, trs largv. mesure, consfltitue u r source dw revenus consld riblC, dont le rapr>,ot annuelest estim6 igrosso modo A trois ceuts millions de dol1 -S.

Importance
dA 'industrie des Atce.s,;oires

On comptait so Canada Vann. derniere quatrv-vingt-ciutj etablis. s0I1e,, jdeorf a ~part ,itu5: ft On.taio, <"occupant do lo fa .rirat:on rio p~iv{'s do ,ach%<'s <4 d'acco.SOV" cu r'st- l


fE.A TS-S. N IS


w


mace he tt&rire Dalto Machine f eakuler-dtOn kuta.ppier ec l . ArESE o oellV, I70141uat EUCLPO FalG ~ wut hiG


! 1.'AI nAu vohile Ilenuoa I ique

D'a i des statiitijques tit ,IArnereoin Petroleum t, ti, LI y a urat 6.590.000) aiiomtbiies en circulation a~x Eljats-Unis, dnt Ia Svalour n',_)xede guire 50 dollars. La puiqpart de leur:s propritaires ont niStevenus ilnfidrieurs ii 20 do!ars par semaME.

Nouveau Msate Plymouth
Pymo.ut h a cornpitbt In st'nie do
,A7 1,diisOe.d
SC!3. r~dMeels IN 8 par tiv hn? };]O8i?:ci ,qatrepori.es po.ur sept passagirers i 4 , '. .-t trans porter. EventowlOumt:lo t, neuf persons, Enmpatomef : .T' ),lngufmr hors
tout S n, 43, 't rk plus grose 'suit.or:' fahniqoeet- Par .'cor te nud. .squ. prcen{ v{ dwns son ggr,., Ia plu.s avnntageI.'' M! marNoyuveoau Carburant Antidetomnnt
LAmricar Choeical Foundatorn ae do vaste uies A S,.o,.x City, 41105.: i {tat d'Iowa, gral re do, pro ducu tide t6reP'a-- 'ur yL flbr-tqr O, nmoveow e itrburant Wise d d's leool do 125I{, ape(id: Agro>.,
L 'Agru.i, m/:angS a l'essenco, onna -- pa rai:~-8 - in carburont a , ntt o'a n t.

Baisse sv sible d Es rw tes

a la Getneral Motors
Po:us V premier trimestre do cette anode. ie.s ven tes de General Motors subissent on, diminution d'environ 25 O.;o, par rapx)rt A Ia ptriode correspondante de 1937. .Ces rtsultat! furent leg plus dfavorables enregistrs d epuis 1932. Le b~nfficc ne Cut que de 8,23 )millions de dollars, contra 44,81 millions pour le premier trimestre de 'ani6e pr&6cdente. Cotte 6norme baisse du ben6fice provient surtout du fait qu'il n'a pas t4 possible do r6duire le.4 dpenses en proportion d'une r6grtssion aussi prononcd. deg ventes. Lon espre d'aiileurs parvenir A une readaptation plug #f flcace par la suite.

Les Yacht de a Jungle

La Fleetwhels-Coates Cormration de Bristol, Pa. (ElU.A.) a eonstrutt d'aprs des dessins du omte. Alexis. de Saknoffsky *ux. remorques-camping sa erent cones, en vue d'ure.: rndonm 6e
. remorues,. ba ptis e pom!peus.-


A,


PALI 5







- PENSE


La tarre eat le laboratoire:gut demande le plus de .patieone,
Jeaw BRUNIIES.


L crtique vaut. stout' par cefui qui 1'exerce.
A. LAPYTRE.


PETITES NOUV ELLES


(Suite)


5 trimoteurs relies ord hornbard Torrceiea. v"Ife si all C sud de Aiicarte-. 13 pcr.,ofnel& Got &t& tues attpu',ec'- biess-ve ' Beancoup de drgits matrielLe commssi C irit~un:- ica fatt td avait reo u. n e' (1un arat.ior � r e *i-u- (a' 5) & .It (,Qc 4)d 3O1 0u~u db. 211 . Ii .d

sang q-} t~' 1 .1 i ti' fai -.

Ia Pension (Wspoli ""e, ,e a c6tte d;- Ult ca ' : Rue de.- ylitvi-- --- 0<:: ,: , . /.'.--' .

('ritoa-Ony

dc grand,-, hio, - -.


,o .4: ((:> -54 f4.: m io :-. t- ,.}!I:g



N,




Ci id- "z cl'25 1 -, -.





N,. 2fl-2019 mu'. Ti- r.:::e.

toite ft-ak-hour, +o.-u - "e~ IUr runvet Art icRes dte toilt' ' 4 r4eI BeanCTapitalos. Deman:der chelicautn 1A VXIIA n'-rnnn-O qcilarur rechw i-cUP it tEri Oti No w-'Y,,k, -mr - isttm {it b~u cO- pt.4:.
. 4 .4


: 0-age, M- Motgt',th1u< .1 i -: ti l a t. r en .- it' ' ! tie nses ; acauc em~- . - :.>:
(i:) ,:, v:citc(.4


44 4.444.4444 4-54444


A .r g u . . . . - s i . . u ng t - - .
formt, d' Ia .oirst i4,t "at i .u c .-,--lov'tque. san.s quo cola.nffh-,tc I; form n me do ak ta4'
,,'On ne commander plus de c e se . l'ktrangcr. LE BAZAB MODERNE, 91, Rue di Mags5 do
l'Etat qui set scidk " a
fabrication des urcn.o: p;jara, cravate-s. etc. offr'e an pc'h-Ib ' choix complet dc magoifives te


(On: cm\oit quo defense a -tC faiteaux ;'oilkers cfaffrornt-r hi roe;- par ces temps de burrasques. ce s-O railit uric~ e xee llnte, meitttor dott hes bienfuiitts efftaS -0 plus. qu'kideots.

Los ctudiantes aricaines a\nues suivre les Cours de I'Ecoie de Let~trs aont parties' depuis meteredi, non itnformet-on.

Les 61lgants en gi e:ra c-ux qui veulent plaire, ne portent par c-s tempns de grandes chaleurs que Ie drill fin. Passed &Au Monde Chic ancienne Maison Jean Talamas et rous serez satisfait.

Le 2. du. courant, le -voilier Dieubon, capitaine C lestin FL'ne4,Ion a faith naufage dams lea a ix te la Petite-4tivWre de LkbgAnel ave tin ehargement tie 16 barrit�

Colonne4 -Un individu jusqu'i non identftt z~a paS 64t6 r-etrouv6'.


NO0Uv


tat ions gales oat etcrerimea :.

On a reruv .a24 Anoft,&a I
5. section rurale de Camp-Cog, Ie eadavre d'un inconna, pt's de la rivi re Garde-Congnaqie. Les investigations se poursuivent.

L. Nouveffiite parait ehaque. a. pre.s-midi A 2 he'ires. Leg abonn.& qui reeoivent en retard le Journal aont pris de dresser A la direct& tion, phone 2239,

La SrcIA des Commeranrts Haitiens vient de prendre oar !oCal Pun des appartements Li Etay e do P . Ee P-]ul- , y'".

Dan Ia nuit c2li 23 au 24 AoAt, un vol a ve-c escalade a Kk{ perpc-trc St. LGo. Ui d Mut cm pr.jucne de M, Erneot P.g di
Standard Fruit- L' uioimquant sest Imr: .-' r ' -'a y -_- - 5G0 gorurd :,:.-.:~~,,- rr, .e r.

I I

>' - - ' riru " 4 .



:.v:; .24 .4 : '.{tiVF 4,}: .:.

- . - -.-.f )








- . A . .
i .'~ or:e







b6r- 5. .Oi tr'-.:c e" ,. - >"'--tDur.,
. :4:, . t' :.:: . K & ,
-'-4.
. :-. - :-. 4 44:-,.
C -O 52:: { 4: 4---- -US -" ti -ci l




1 -- - v - F.L.- . , . .

[ : :.-: :'t } -,: , A}: ''f .


4{4- t4



:4 ., < " :- , 4 "%--4 CC4>, t& ' e

Ohes r:o::,e~s 0:._ eL>. ("Aioado.

. . . "> - m � S Des 2 C.,., i-s tut.b Ues U-".K: *'mrn e- de-s 4-1 , :-' .- V;-. or:us-.on-


, u.:u:. 'd.;.::(:t o aa~ aux raee-. . . 4, ,.fl, te.ah:' at d'avi-a41 a -c'ni ( mpagmp e,.de Ebrt
cit: de ret'4-@ t r t-rrni Pr' .25. . Mai .leur
-.%.:fls-lt.1V0 i-i.tt bho-qu~e it X'ita~ao cit
a ord ciGandeza at S(I. 4, mot I andisp oar 7a. 4nistace eflcace des miliiens Caan,, C*est pourquoi le gkh6ral Fra.oal t tc re,!6une diversion en attaquant les loyalistes sur Ie front du Tage' (Madrid).: Cette ofenaVe a port, des f ruits puisque les rebelles ot enregistek des gains de terrain apprkciablLes.



PUBLICATION. TRE(

X.n- avons re u vee ,plaiin le
buleti Mws!pubi4par ls Ru. rean tdu Rejw~setant Fiscal pour ls moiis de jaillet ig90SB1.
Lea acti 144s td", principa % e r-


OnM eH.


Line
� . :. . . . . . . .


- Agenee tdi.CapHadtien

P R .
Serve-deIThd rapfde entre CapHaitien et Nesa-York.
Dkparts rkguiers du CAP-HAITIEN tous lft Jeudis A 4 heures P. AL et arrive It. lw-York eas Lundis martin.

PROCHA INS DEPARTS DU


CAP!HA ITIEN


SANTA
SANTA SANTA
SANTA SANTA


ELENA
ROSA PAULA ELENA
ROSA


i Septembre S Septenabra 15 S-eptembre 22 September 29 Septembre


PRIX DE PASSAGE: Ca p--lai tien.New-York,


lite (lass:


(Cahine exkdrienres,
winnimm.Cabines inirieures,
nr allMu n.


- 13500


11 (IA N01t'LLI & Lx


A geni, Cap-Hailten


r not


DL1.->II


-."R LA TOM.E DE


JOSEPH V! i.)


}oin d u Come Hanien de


Ds.ou~r- pronomei l-ndi .aux
oh qus p ar Mr L. C. Lherismso

Aujo r 'h n . ::.2-tf.$ en t TK5 4-: :.:v, '7 - - a - q. u.i :. . A
r " : d- 4



4~~~ 06Nr4}44



r4r


--r C ueatry4


Jo'"-; ; ~ ~pnacad e-a-n
In . p - v a -P,-Ta




L~cz~z tyy eatu
pairl. e --e a ai tt. ; . I-f



i aouC--ttranca
�. _ z.-.: , . :-.



srta~n de cc p nteress~snae re d'le.

i d@,o cc fl:a eurs sar air toni.E s em a su-nir not de notre A. n a mi dnci iret o toIs ine

- - ^---nee~cre:s eondnIfanes iras 4nues.


Auilurd~hui plus ge

LE TEXP$ EST PREC.IUX

atehercher dams lea JOarnaus aet 14Revueskle440tdits citlnt votre nomtou traiant tiees question g QUI #LIT TQUGT*U


Burau . ".Coupires ie Jourai.x
PE"UT PAIRE1OUR, O,
venVdigno Uuetout
Ice gui &At puAbll6 04nsle

jo"RN VXREVUES J rn jR: ': < :============: : ::::::::.a. :.::::::xl:: !i::::


L. Daudet; La vie orageuse d C!tmencean Bernanos: Les grands eimetires spus 1% IPnns

Machard: L'Espionne du del .
Eve Curie: Mrie. Curie . Roger Vercel: Croisiere blanche . F. Carco: A voix base.
J. Chardonne: Le bonheur de Barbezieux . ,
M . A rlan : U.
R, DorgelMs: Frorni~res. '.
A. Hermant: La Gastiglionue .
-SzLengier-:I--itiation au Tennis .
T.ul Geraldy: Toi et Moi .'. I%. P. Sanson: L'Inqui-tude H umaine R. P. uSa.son" Douleur des homes d'aujourd'hui Landormy: Hs oire de ia musique .
Jole.s. Mary: La pocharde
Payort L'Educeation de I Volont .- . R ivet: F is ta vie . . . Fauchet: L- Cher. .14 bonheur. L Danec: Science et. Conscience .
re Bon " L a V ie des r t s. . .:.
A.EhreVPratque g l~rion par le jeune.
ftm apprend A:rt.rle.on public
r re: na ique .
J. Capon" Nnuvetw saecrtaire commercial l Mac tttttzhi i Nouveau co7r0SUOAit4 commercial en fram.

5ItILE SC}MEIBER LA SUISSE PAYS DHO IES LIBRI


* LE NOUVELLISTE z
. ( Th.n. Nc. IS7
.i.-e P~ ~ ~~. 1 5, Tikph--oenae222
QUOTIDIEN FONDE EN 1996

HNPEY CHAUVET & CHERtAQUIT

ERNEST G. CHXUVET FRItED. DUYIGNEAUD

MAX DUVAL

YVAN JEANNOT

.fDO-UP. 1$


BON-PRIAIF


ofetaui ietrices


UN RAMIUSANT COUSSIN A U PAYS DES IOULINS Brodierie 4'f.s fs'ci- et dun el* : ezcharant
J, e hs r t

Cecov-min de. - x 40 em. de
s i u:r eil g ra lin a n c e n a,
k.c eacolOns soyawa lavablev. pour U! br-rderi, o en evoyk cg~n owire 7 .r-a (12 Uimbal e A Q,5).
Pr " ' race volt i'ouvraga re.


- !etourner as Eon-Prima AUX DOIGS DE FEE 39, E. Raspati: arise Xte.


Jome en timbre


NEW CHINA LAUNDRY


Costume caannw . 2.00


Pour avoir du Po Puissance et de 'Ei.
Pour rkaliser I e . de votre travail q otid teiectuel ou Physiqu. la moindre fatigue


KELPANIALT
prodult A hitae dAU plants marine ontena: teI ts vitamine, .:
En vente dat' tou
.on - hrmcce


M[ESSE DR REQI


Une Msse sare chant 6 heure a. . i'Eg1 ne paur le' rarps de 1%Y Jules Gilbert. LeS am S y aunt cur i lemien1 it i!
� O n l . . :.


MANALACTE Al tCntltpour


En Vento AI]aPMEIa
Umikst chat Simofl




Full Text
xml record header identifier oai:www.uflib.ufl.edu.ufdc:UF0000008103426datestamp 2008-11-10setSpec [UFDC_OAI_SET]metadata oai_dc:dc xmlns:oai_dc http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc xmlns:dc http:purl.orgdcelements1.1 xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:schemaLocation http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc.xsd dc:title Le NouvellisteNouvelliste.dc:creator Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)dc:subject Newspapers -- Haiti ( lcsh )Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )dc:description b Additional Physical Form Electronic reproduction of copy from George A. Smathers Libraries, University of Florida also available."Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."dc:date August 27, 1938dc:type Newspaperdc:format v. ill.dc:identifier http://www.uflib.ufl.edu/ufdc/?b=UF00000081&v=03426000471641 (ALEPH)ACN6482 (LTUF)0012544054 (OCLC)12544054 (OCLC)dc:source University of Floridadc:language Frenchdc:coverage Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince