Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Creation Date:
August 5, 1938
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( marcgt )
newspaper ( sobekcm )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
000471641 ( ALEPH )
12544054 ( OCLC )
ACN6482 ( NOTIS )

Full Text





L ii


Director


QUOTIDIEN SONDE EN18


par Charles Fernand Pressoir.


S atres,-, de Iincrulture naS des candidate an bavelauSsent les rauvais livres.epar: ces terms, no. les ge pornographiques, qui font
. t r Pme, mais certain liig .1 qui"farent r6dig s au me.
c La Pdagogle Moderne hbalteret que, malheuru ::set ~ en tre trop sotu's x nges ffnt du tort A lesrt, Pour nonatre de ranuels, nous retards de so 30ans. C'est inorme, dan pays o is peu de pr6pai " professionnelle des maitres aj pearrait We cmpen - et
partiellemnent - que par 'usage 4:;imnuels clairs et complete, con.n;nt Les course preaque tout faits ' Vt �44 an nt inimunm e rile do professeur
Qu'on tie cherehe dens ces lignes, onemantt L caractre technique d e jI e m'excuse, aucune Ptr. Au risque de diPplaire A . - l l" -gues, j'ai, simplement, Por but derposer le fruit de 8 ans exp&ence etle rsultat de qulLe premier difaut -des mauvais 'wes, c'est leur carence, de clar-e, perfei, de bonds .en-s. Leo prototypes de ces manuels sent x a pauvre Ragon, .si en fa-Y:u ! d. a certaiih milieux pidaique haitiens. ,lA i-E ant qui veut savoir ce S I; rne -nprotposition, Ragon r&
I .la-:; age 106 de sa fameu- rtimalte franuise. que tc'est
astle e e -mots qui prS a.espr un sens plus ou SAirscorntlet> Que veut dire te grand Dieu? La dkfinil .te. cntient :ate erreur
tble une proposition so s de tros parties: lo. un tto. les verbes abstraits 6tre
*wit Unt attribut F. Et
C dssoner ees at d'apSi jour, avec stupeur.
t propositions avee
rb avoir et des copAments,
nt A ce qu'avait enseitinpar des e
asses de ettrs:


gre~e, rages


sont, tnt soi . Oit cup6 ird-enseignwement, savent que essence d'une leon, d'un course, doit graviter autour de ees trois points : lo, Aveiller 'interit, 2o. soutenir 'attention, 'o. mettre en jeau Petivit. L'inter~t, a ieTit Gay, est le li-en mental qui unit le travailleur A, son travail et, dans le ca qui :ous occupy, [deolier, cet apprenti travailteur, A l'tude qu'on lui ,propose. L'~lbve ne s'vsimile bien ,que cet qu'il peat utiliser immdiatement. 11 doit apprendre A agir. STout ee qu'on lui enseigne doit etre en vue de I'action#, Prenons une mrtiere chire aux haitiens: Ie green. C.na-un peut avoir son opinion sur son utility, en onction d-e noltre miMisa, pour la rajorite des efants. Teo jours esti' qu'un gamin 'int1resser a& pent A cette langue morte, si, M s $5 premieres legons, il arrive it composer des phrases, au lieu d'attendrt tin an avant d'etidier le inverbe, essence die La phrase. C'est "ce clu a compris Paul Crouzet. Sa grammaire marche, non avec un l.vre d'exercico , mai avee un liotr e de m~ ~h et l d'applications rationneles. Di-s Ia p-remire lejon it enseg aufants IP pry ent et 1impia ift te Fitdicatif dti verbe th'i &tre) Ds la deuxide kenoon aborde-d ine d : c.inain faci le (kephak). et voci ies potaches qui so meitent a parlorr gr, Pour e lat.i.n. j'e Si gl:erni ;u exedlent reti i-vre de Borne-eqav e t Legr s (Dlagrave)., u com. "t de \Gritables petiteas n. .at--ns . ans cette langue.
Pu . fra:wni i existed, t.gaiemo, tb te hon ouvrtges. Ce
pedagaoge considerable, le R. P. Foisset, licencid es-lettres, ce mmatre qui m's patiemment doni6 La clef tides tudes sum4ricures, a introduit dens sea classes un opvuscue remarquable, A base d-e philologie, crik par Voile: Les mer-ceaux chois2i du Moyen Age. Ctes.t lui, 6gaement. quia faI connaitre, en Haiti, deux ouvrage qui agissent en profondeut, parce que basis sur la philologie: le Vocablaire tatin-Frangais, par Balsan et les sMts Ga es de F. Martin.


'***


Danas et article A earac~tkre Obiectif', qui n'a pou hut que de tenseigner, Ia probit eVer mes l fee, tours m'ns command : de faire, quant auxi matibres, abstraction de mes prifirences personnelles, au profit de 'art pdagogique. Je tenas A signaler que le rembde co.menait d'exister, et du mal.
Ian denier, an di6put6 avait propose :ide s .oumettr le livres em4toye6s dans les claesn sucontr6je du D.6partement: .de Instru tion Publique. Je crols quo la Rmise n oratu.s de. eette e cont r i-


EN PASSANT.



Un curieuax pro ds se pursuit, depais pen, par devant ia premi':re chambre du tribunal correCtion-gl t de Bordeaux.

flats de celts ville fanl renverfses de st~pew, en apprenant qu'un jeun- home adonn& voici tongitemaps dj, pareit-il , A a pratique non pas de Ihormonothrapie sexuele; mais. de a stiiilisation, s&tait livrie des operations de ce genre st un grand nombre de Bordelais.
Encore, s'is ne se fit agi que de fouetter es organismes de ces derniers; - de juguler leurs valeans potentielles, h 'aide de 8crtions endocrines, au laboratoire du professeur Magnus Hirschfeld, de I'homme do science dont les recents travaux, dans ce domaine,, ont rend-o son nom e1bre dans Ies milieus mddicaux tles plus rput&s; - eore s'il ne fht agi qua de a, on se ffit expliqu ide pareilk svina. Mais, ces sartes de vio-lenee itant sbverement riprim .es,-- a vindite punbline fut mi. se en movement, aussit6t, contre te delinquan.
Certes, on aurait p croire que le priveu n'aurnit en garde de reponsser Mute responsahiiti, en senfenant que leaoprations, i hit reprochies n'avaknt pas en lieu volontairenent, mais dn :onintement des Pritends, vidimes, et, rt-it, qtte n'ont occasi oam
a ~t tapacitk de travail de la part des pr~S A repair ears fonbae habitues
SCapandant, des apietfalle apteeS en t moignage syant cani~hi une uteap it permaneate, apr4s que dautires avaient farmeement opine que ces interventions n'oun produit au-eune altiration de leur ntiP, ni. inwsoibilit6 de eaquer . ides travaux persoeh% on se trouve vraiment dans rembarras pour + augurer, dis maintenant. de quelle faI n prendra tin ce proeis qui passionne tant opinion 6trangire.
Quant A mni, j'ayoue ignore eatiere~ent quel sort Ia premiere cham-bre du tribunal correctionnel de Bordeaux a faith, aun jene clini-ien ausi epris de~ id'es libertaires .des Skopsky que le ministre du culte Israilite tfitait, nagu re, deo blessures ritualles de sa religion. .Ce que je sais toutefois, c'est que chi les S~kpky, confession qui compete de nonlreux adejptes des mystiques russes, que dis-je , d'minents beleheviks, ah! n'ado:rent rife tant que de pratiquer des ablations incroyable; et tout corn-' ame Ie jeane savantiAnlpP do viouombre de Bordelats, les mirmes bLesb~ures et des mutilations plus horrib.les.-


r -r

PERISTALTIN

Mdieament triM habitels.
Par son action.,


S::JUNIUS . " ::


LES DANGERS D'UNE DECLA*
RATION DE GUERRE
SUBSISTENT
LA PSYCIHOSE DE GUERRE
S'EST ERaR DU
PEOPLE RUSE
?TMOSCOU.- Les nouvelles relatives aux derniers ivenements de ia frontibre et & offensive provoqueT pr tles soldats japonais contie les positions sovietiques de la Colline de Changkufeng.- Offensive qui scion un communique tde NMoscou, a te repouss6e avee des pertes effroyables pour les japon:is, - ont te Ile depart sur tout ie vaste territoire de-tl'Union d'une vague inattendue dindignation populaire et de grandiloquence belliqueuse.
En Russie Blanche, en Ukraine, au Caucase, en Mongolie sovietique, A Mourmansk, en Sibdrie, dens 1te, provinces du Centre, de I'Qural, etc. des parades de jeunesses, d'ou11riers, dte paysans, d'aviateurs o t et6 organishes,des discours prononcis. Tous les journaux de toutes les villes de 'Union ont paru en edition special et ont vante A profusion les qualities militaires de l'3Anme et de F'Aviation sovietiA Khabarovsk (Sibtrie) dans lea bassins houilliers sibriens et de lFOural les ouvriers ont pris la resolution de travailler pendant leurs jors . 4e comn pour a fabrication du materiel de guerre, de canons, d'avions, do trains. tec. Les paysans de -Ukraine ont remia volontaireTrent au government soviitique leurs rmbserves de b-fi pour I'approvisionnement de 'Arrr!e Rouge.--


NOUVLEAUX MEDECINS


Voi i les nomas des interest qui oat 6t r4cus t mfdecins en juillet dernier. Nous les complimentons vivemrent et !eur faisons tous nos veaux do succes dans la delicate et difficile carriere qu'ils viennent d'embrasser :
Franck Agnant, Raphael Apollon, Pierre Beaubceuf, Claude Beliard, Italo Conte, Maurice Charles Pierre, Mathieu Joseph, Max Henrys, Andr Lahens, Antonio Larreux, Michel Roybre, William Savain, Alfred -Torchon, Erio Vitielto, Guy Vincent.

EMPRISONNE
Derniirement, nous avons eun A annoncer la revocation .:de tout le. personnel du Tribunal de Paix do

D'spres les dernires inforations qui nonus viennent d'un -de Dos correspondents de l'endrolt, le Juge Voltaire Freyeinet a t mis On 6tat d'arrestation immfates meant aprs sa rvocationete


Les ouvrier . de centres p@troliers de: a UMer Noire onut dtert6 an course d'un meeting tenu Bakou de donner 2 jours de salaire ,et

trole, les fabriques d'aviation de Moscou et de Stalingrad travaillent sans rtpit. Les ftbriques de canons de Kounetz ont augment leurs productions. Les jeunesses cormmunistes de Moscou, de Leningrad et d'Odessa ont parade~ ee matin et ont tenu des meetings exprimant leur confiance dana Ia science de Staline, de I'Etat major de l'Arrne Od'Extr!ime Orient ecr df mrarichal Blucher pour mner ai bien la tache e, de' tfetlndre le terriloire i ' t.ion.
L.,s journaux oi public la relation des manifestations qui se sent tenu,:e.s hie.r dans les Usines de Mose cou. Hier a l'issue d'une reunion des resolutions ont et votes donandant au gouvernement tde rt.sister A toute aggression. Le Journal communiste .
Une autre resolution d'ouvriers a solliciti le Gouvernement de Moscou d'adrr-inistrer V'chec le plus d-. trmPind.g ' Etat, major Japonais pour lui apprendre ce que signitie fourrer ses groins de cochons dlans iotre jardin sovidtiquee.
Les journaux de cc matin n'ont domnn aucune nouvelle des i6vdtne-


(voir suite en 4me page)


MONSIEUR FELIX VIARD
DIRECTEUR DE HAITI-JOURNAL
Co-nme nous avons eu dejA i 'annoncer, c'est notre distingud ami. et Confrere, Monsieur Ftlix Viard, qui a pris la direction de Haiti-Journal, depuis hier, en remplacement de Roussan Camille. Inutile de former des vuax A I'adresse de notre ami et confrtre qui a eu dcji A diriger le mI me Journal avec tact, distinction, comptitecu, et courtoisie.


(voir suite en N. page)


AVIS IMPORTANT
Le Nouvell stne var
sprtamidi 1 2 heures. Le atbonnisa qu l reo vet en retard I3
nal sent priM de s'iadrcssor & & direction, phone; 2232


� '4. 44 1


Ar f198 :No. 0.032



LA SITUATION LN EXTRENLEOR -ENT


PIOPOS ET fIBS IlERS


P~.~ ~,~B9asaPQi~ B~sB~aR~ .~p~p~,~hap~





rAOK t


. . . . . . .


CLASSE DE NEUVLIME
Guilbaud Badin: 26me Accessit
de Granmmaire Frangaise, 2me
Prix d'Ecriture.
Franklin Pimentel: 2me Aecessit de Lecture, ler Accessit d'ins.truction Civique, ler Accessit d'Instruction Religieuse, 26me Prix de Leyons de Choses, 2me Frix de Grammaire Francaise.
Frank Nau: ler Acesmsit d'Ecriture, ler Accessit de Lecture, ler Accessit d'Arithmtique, ler .Accessit d'Orthographe et d'Analyse, 2tme Prix de Geographie d'Haiti, 2eme Prix d'Instruction IPeligieuse.
Clifforad Bazin: 26me Accessit dee Lecture, 26me Acc-ssit d'istoire d'IHaiti. 2trme A ecessit de ( Gographi G6 arale, 2 :_ Accessit d'O)thographe et d'Analys~e, 25nm Accesit d'Ins'truction Religieuse, er Prix de Geographie d'Haiti, rt Prix de Grammaire Franeaie. Martial Blain: 2rme Accessit de Legons di Cho.es, 2eme Acee-sit die Gdographie d'I-Oii, 2e, A%c.ssit d'Instruction C ique, 2 Aceessit d'Arithbat iq e, 2&moPrix de (g wphi G o 2tm.
J)jix oHi ireot' d'Hiaiti. 2 n Pri de G;tr>nire Frganeai.
Carlo Jean: ler Aces T e .L

-n.ix '0 ,es, lrm :ke'It , d ri. , G f r. 1 .Acc it .;
e -i r Blai rU'.A vr- tv.e
Ir PIrix de (:ogran ' l Andr(e Chamers: 2.n. Ac .i PEcriture, etr Prix de Lecture. ier Prix d'Arithmetique, let Prix O'rt' hor'phe t,. d'Analyse. ler Prix ie G6ogr he d'laiti, ler Pi'ix d'nst ructi on Religiencse. lerI Prix d. Lecoi:- b Chses, f or I'rix dInstruc1ion Civique, ier "rix dei G6!graphie Gnerale. terin Prix ,'H-istoir' dx'Haiti. lir Prix Ce Grammaitre Franqaise, Prix Exarm'u. Prix de Diligence, I'rix ,-1loneotlV-r 114 lois n)ronemb .
ANNEXE
CLASSE DE NEUVIEME
Anrel Ifarard: lcr Accessit " 'Histire .t de ('ogrpiie d'Heai :i, 2ne Prix de Geographie Gen rale, 2&mt PrIs d'Arithm~tique, 2emie Prix de Sciences Naturelles, ler Prix d'Exercioees Francais. Daniel Viard: lor Accessit


d.Instruction Reigieuse, lt A. cessit de Scienees Naturelles, ler Accessit " d'Exercices Pranais,. 2 me. Prix d'Arithm6tique, ler Prix de Dessin, letr Prix d'Orthographe et d'Analyse.
Fernand Cauvin: ler Accessit d'Exercices Frangais, ier Prix d'Instruction Religieuse, ier Prix d'Orthographe et d'Analyse, ler Prix de Grammnaire FTangaise, ler Prix de G6ographie G6n6rale, ler Prix d'Histoire et de Geographie d'Haiti, ler Prix d'Arithmitique, ler Prix de Sciences Naturelles, ler Prix d'Instruction 'Cirque, ler Prix de Dessin.


Demanded .i ils vous COO,


- erliner


Hof:


offre A sa tres estiim4e Clientkle


les sp&ialit6s


de la fameuse cuisine viennoise,


Is patisserie exquise,


les bons s~APwiches

et tpates les boissons tra bien glacces.


CLASSES DE UITIEME


Marc Lerrebours: 2en Aeessit de Lecture Expliqu6e.
Jean Duboulay: 2rne Prix de G6&graphie Gtndrale. Louis Dubois: ler Accessit d'A= 1ithm.ntique.
Strile Lovinsky: 26me Prix dWE_.riture. 2me Prix d'Instruction (Civique.
Wa leck Latanne: 2eme Prin KfOrthographe et d'analyse, 2me Prix d'Ecriture.
Concstantin Casimir: 2tme Acct-sit d'Histoire d'Ilaiti, ler Prix ide G&ographie d'Haiti, ler Prix de GL.ographi> G6n6raleFritz Jean: 2&me Accessit d'Instio nReligieuse, ler Accessit do L d t c' Chosc.s, er Prix d'Ecri.
ye.
Andr& Benjamin: Icr Prix de
Lecons tie Choses, ler Prix de Gi-ographie Ginfrale, ier Prix d'Instraction tivique.
Emile Bazin: 2n6me Accessit (instruction Civique. 2zme Acces sit d'Ecniture. 2'me Prix d'Histoi. re d'Haiti, ler Prix d'Instruction Religieuse, .er Prix de Lecture Explique.
Micehel Durand: 2rme .Accessit Construction Civique, 2me Accessit de Gdographie d'THaiti, ler Accessit de Lecture, 2&me Prix c Instruction Religieuse, ier Prix dAithrritique,. ter Prix de G60graphien Gnirale.
Liliano Petoia: 2nm Accessit dUInstruction Religieuse, 2eme Accssit de Lecons de Choses, ler Accissit de Gbographie G4nbraIe, loer Accessit d'Orthographe et d'Analyse, 2 'mne, Prix de Ggrphie c'I(iti, ier Prix de Lecture Expliquie.


Etiez.-vous ddjA au

Goafter cbhic


du Berliner Hof


de 4 'a 6 heures?


ns~'nnn*~n~nn~nt*nnnnnss rnnnnmrrnrnvmr#derr


CHEZ


SkiS


CA W4llPP a" W W mF'mr -,,w, p


A UJOURD'HUI DIMINUTI ON EXCEPTIONNELLE

SR ('CERTAILS MODELS IDE CHAUSSURES


FAITES A .4L'SSITO T VOS ACHATS.


rmoMatn- ap*eekSUtraternrdu'a na rnc-r-lntypr ULtatlei-, Bprtant & la v'aadecs e~ e n ersa - Adam s ke apitaux as Parn.,
.~-#. sa. r~ .nasn*t. Sfl."' " " """""*flS *fl ** *** f


(A suivre)


snasrtIM15ntertt-rt-n#.r-~** tflnl.lCa. Ia&a.estw


-a-NP


LA PHARMACIE CASTERA


I(ECO)Mi MANDE C (ALEUREUSEMENT
Le Meillour Extrail de FOIE . per os :


HEPATROL BUVABLE Ampoules de 10 ee:.- An4mnies graves (associer au beeoin H6ptrol injectable pour traitement d'attaque).
Prescrire: Hipatrol buvable ampoules de 10 ec.
1 I 3 par jour.
Ampoules de 5 cc.- Anniies moyennes, enemies secondaires, grandes in suffisances h6pathiques :- Asth6nies profondes -- Cure
d'entretien des ankmie"sgraves.
Pres-rire: lipatrol buvable ampoules do 5 ee.
A : par jour.
Le meilleur Extrail de FO1E en HEPATROL INJECTABLE Ampoules de. 2 .c.- 1I amp. -60 gr. foie de veau frais, (acivti
Male A .cele. de 250 g. foie per os).
A rmies gravissimes ou t iieat n6eessaire de frapper fort pour obtenir un rsultat rapide; cas d'tolrance absolue s ttai cement per as.
Prescrire: Ut~natrol inj~ecable ampotules de 2 ce.
1 A 4 par jour en injections intra musctlaires.
Ampoules de Ice- Lamp. -- 30Ogr. foie de ven trais, activity4


$


on petit aeux manger appr~cier lefsl ones em
-- A.


:; . . . . . . . . .
.:; sommations QU . .: .





4.
VOY>,I siu a .Cha





AVIS MATRIMONIAL.

M'6tant S6par e de mo ( Presonne Leli vre .pour c: tibilithO de caracre et ausi sauvegarder lea int m tae quatre enfants mineurs, J.signbe, dda ure aU public et a u merce n'6tre plus respnabl Mes actes etactions.
En ons6quence toute veni bail A forme faite par mon .4 est nulle et non avenue, di lui devant tre intent&. Frangipagne, lie. section

ls d'Aquin?, ce letr Ao it 193


I *Ine LEC(


BRILLANTINE ROJ


Marie-Claire, dn .ournWl deo Femme, apprendront a plaisir que a famense bi lanatine rielel~iquide da I ROJA se vend chezs Paul Auxia, Bazar du Champ4 Sars, Mme. Joseph Maglio dans touts les honn'ms sons de parfumerie de la p 4 ee. Etles trouveront 4ga mneTt is prodaits de beet de Josphiae Bke l de.r4
Citation med-iate, tels que:Il kerfix, crimeSiamoise pout Jour et la Nuit. Rici, ( ptk, Bakeremail, Lotion a tipelliculaire, Eakeroil, Pet Ws Ricine Roja, Le Ricii's I





. .
livre dans les couleurs suiv tes: noir, hatain, bruan, jou, bleu, bleuelairbleu( ca, vert et violet, permetti done d$assortit t coulear 4 eieA colie des tollettes.
ALPHONSE MAGUBT
Aent Exclsit pour RA


.LAs .1,:1


low dentiaes le rvcommandentisp
caus dosp-ropi4tbAwatiseptip


DSTRIBUTION SOLtM NELL DES PR


W


pp







e tonvcliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 3 etait absente
du microfilm de cette date


Page 3 missing
from source microfilm of this date










QUOTIDIEN FONDE EN 1896




Page 4 etait absente
du microfilm de cette date



Page 4 missing
from source microfilm of this date











GINEMENTh INi LA COLOMBE ET L MISE EN VALEUR


. La Bicydete Phillipp est Isplus

- . gire, la lus jolie lalus rapidme
,,p
C'est c-lle qui convient pour sisii .
On en ~trouvra de autes le3s di-


-j
4


t
. .:. .[

voir 4, rue DantisvQ
/%* - ,.-


Passez les Dhestouchd.


U-


C.1~nassnsaesnsltttflfl##flflffltfl~flflfl4%


Deenez votre proproMptable a ouvrant un 0mpte de Chqe k la Banque Nationale dle 1a
S Omh shque d'HaitL

. .- .a. a .S.e . . .-* *


AVIS IMPORTANT
La Diretiow de
La Matson Laura et Laura

Avise sa bienveillante clientie que la maison sera: ferme du ler Aoat-au ler Septemb-tr 193-8. (Fer mature d'Et4).


AVIS


LA WEST INDIA OIL COMPANY. S. A. annonce au public et A sa bienveillan-te eliente,, qu'A partir du ler Aofit, ses bureaux seront transfers I'atage du building de Is Soci6t& Haitienne d'Autontbiles, ot 1ia mn me aceueilfest rdservn' A ses clients. Port-au-Prince, te 28 Juillet 1 98.



i athine t tcrire Remingtrcn Machine d calculer Dalton Kubans, paper aembon Failes vos achats chez G GILGFAITES ATTENTION
LE BAZAR NATIONAL

encore UNE FOIS, s'enorgueiliit dit.re LE PREMIER a offrir a sa CIentle eat u Public les avantages de NOUVEAWUX PRIX d& coulant de PAccord PRANCOHAITIEN, pour ses rayons de:
Parfums les plus en vogue de FR ANCE
VINS FINS
VINS IMOUS$EUXN
CHAMPAGNES
LIQU.EURS de ia fameuse maroue Marie 3rart.uVous i- deves A vous-memes de VISITER nos Rayons


sex wo u nee


ndo de 'Atronautiue d( oParis, seO tiendra au Grand Palais des Champs Elyses,. du 18 novembre .u 4 dkcembre prochain. La spays suivants sent d & inaAlloxaggn Angleterre, Belgi.
EtatsUnis, Ls inscriptions pWo., .amoe et d I., S S. 8.snt atten. dues.
- ;




La ralisation de la vole d'eau 1 Rhin-.Mein-Danube devra totre ter.miii6e en 1945. Elle permettra la navigation des bittiments de 1.500




KRUPP ACHETE UNE COMPAGNIE E NXVIGATION

La cor:pagnie allemande d'armements Krupp vient d'acqu&rir la conmpagnie de navigation Blumenfeld. qui s'appellera dornavant: Compagaie e Navigation et de Transports Charbonniers Krupp.


I


'EsCia phie presented des resmalgr an supedicieP relativement faible (1.200.000 km2 hDi point ad vue mt aux prkeieux, elle tait M jAA Itpue deo Iaceonquite hispancxir-cugale, -: principal pays produetcr :d'ot etele en fournit encore 12 14 T an. Le platine y fut decouvert en 1735, mais on ne 1 exploita qu'au XIXe sikcle; apres la guere, par suite de la r6volution russe, la Colombie est resthe, penid.ani plusieours anndes, le principal pays producteur do monde Sintier.
Ses -ressotires ei ci hrbonr'sonit considerables: on iea a valude4s A 70 milliards do tonnes, et elles rep:rdsentent 5 fois celles de tout le reste de I'Amn ique du Sud. 1I s'agit de charbons d'origine r'eente. mais d'unI pouvoir calorifique de 6.000 A 7.000 cal, fournissant souvent un coke dole bonne qualit., Pour des rai-;ons d'ordre purement OconormriqUe, In quantit extraite ne ddpasse Tas 300.000 T :an, mais i! y- a In des reserves considMrabies. Le ptrole est dgalement. abondant e Coiombie, bien qu'il n'ait & exploit jusqu'ici que par une stule c{:mpagnie: a Tropical Oil Co., du gro ag de la Standard. Eile exTr;ait, d-puis 1919, environ , n000 , .r a dot on im ne" est ri:fine nr pi0e0 -t8 It rste cond:it " a cate :.lantiqu.e par on pipe-line de 550 km, Depuis quelques nn-gs. do norbnreises recherches sont en cours.
Enfin, :a Colombie a presquc le mIonlopole mrondial pour les merad- s -. bI ce ounlit, et ses gisementr. t pis eare pls d'int6ret depuis i'em;loi du glucinium enT mtalaurgie.

t**

SAN SALVADOR

1. 10 not 192, il sera proc&de au Setariat, de l'Universitd do :no Sa:.:O r, a n concoors intertnriatr *n don de I'Universit& de San Salvador.
. eat rvu dex prix pour I.s meilleurs .travaux prsont s, de
1.500 et 500 rerpectivement.,


*w*


i:::::;,::: .;.
i;ii;:i


.
:.


REPL{BIJQrE ARGENTINE
Prochainme.n GR ii scrxa proad
0u M, ir ,--, des To 4'x publk, S .,rst-Aires. une adjudication .oor -a fourit.:re do"64 o-omrnotrices de man(ceuvres i moteur Diesel.



DECAPITATION

rre uuntOitrcimt frn.m atme a 6tt d6;ite A_}Lomae naie l c21 juillet, :our crime de haute trahison et d'espionnage. Trois . homres, sos complies, ont subi le meme sort.


CLINIQUE
ri11

Dr LOUIS IPPOLYTE
Md31dec!ine ,Godrate CONSULTATION S:
CherTinI deCs Dallts -. 7 "tA g a.m.
2 1/2 a 5 p.m.
Phone. 3373
Port-au-Prine (Haiti)




. .
??F F ? F F > F h 57F : / i ,i j h ? L : ~ :: : :YX FF? P: 5FF? FF ?PP~iFi F7?F F?:?K ?? ?? ??5?P??F ? n F FF?2?F L5 ????:?Y !s t ??FFF ?F??P??F ?Ff 7??f?'?=< tx >+cx<<+ � .


PENSEI' . Charity Pavities pour navoir .it
contr'er ses erfsetl sutre ivr&e Le sentiment b i _ Mg6, loin deos voies de fait sur M rier Miaffalbir la raison u done, en chel a t& condamne .5 gourdes certain casr e ergi taouellen C'amende.
S. PELLICO.
Toussaint fis-Aiant pour avoir
*. *contrevenu au d~eret-loitsur le d&
Le sovenir et Iespoir sent deux boisement et brit le s herbes de frkres jumeaux qui ne cessent de son jardin- a td -e f , be& a IsSeese tendre la mai, quoique regar- tion-St et condamn6iA 5 gurdeo dant fun en arn*ire et Ifautre en I amende. avant.
. E. RAMBERT. A la Pharmacie Camille on trouvera slacne r dentifrice Squb let fameuxc fortifisant Glyolixir et touted une varirtd des parfumsa
PETITES NOUVELLES
Augu-ste Jacques, Belzina Agenor. Souhila Jn-Baptiste compaLe Gouvernement americain a raissaient le 2 Millet par devant
-uspendu Ia licence de Douglas To Sectin Est pour s' tre livrees
Corrigan pou ne dre de des bruits et tapages, accompa60 ours, cornme punition pour a- gns de mots obsnes Ees v~oir d~olD6du i -iti .am~i- ga&die mot% obseAnes. Elles.La-., voir decolid du terriaire ambri- rent condam:nes a famende. cain sans permission pour faire tune envlktie trans.atlantique. On se rappelle le vol audacieux dui meeanieien-aviateutr de New-York a Du- r
blin e Sa famense dic:--us:ion avec RO S
Ie Prpii nt de Harul nd sR t l tHED
FAITS DIVERS


.an -'C d . . . :u : . & ' 0 . c sid&r par les donae ice >nal; colN e tli ne v ville bi

I' apr's Ies noc w . a n radiu , It Mlinistre Jaos


i'r', on rap ~'
aw': *us - e; c.-.-. o.


':
'4 ' , /


:rhat sn ut>1'0 1n one dar lersa;:,t }- ' .
poutr d term inor . ;:".::' . : apa>-lrnne , "


C U
,Jit . U 't'. 'j_'' * ,.
JQ ur'. cu . U'"


de aison , ":. P -c ALXILA 'ii - "4git d,. (.ravt>> . .cwhoir ("'nmirs, Drills d- ' heaux tide paille, Fde Fe.tr, - .' laut die forme, de Py .m ('ncmisec de vi'le, de cirbmtn, < 'rt. etc, Vtou ('tes tmbarra a; ch vix G Ist rtu- t.

(On anl'Nei' p Ii . .rrivM iv L'ort-au-Piice do"' ' .irR (G rim m--lPro n'c.'o , v . . d.a IH \'ne. La visit, t . i;rirmm
Provience aura .-r - atci
Qter la mise e.n ex:c i. de l nre11, conlve'nto h m me,nr,.rciale. Prn . .
coi l tion "

A Nantes, a cti. inaugortr, jeudi.
f , . - . - . t -nt. etrs




/L0ineydi 6 n n uytintsel EXqin
. a" . t' {p 't.'' '.-'-4Y0: ,th

tressant ie s'"nd.utei t_-. i tit ue._ S ( n1.- .Ne s trap Or a a . 'cc tat.
*4,
/iLes tligarts en ginral ceux qui . veulent plaire, ne portent par ces tIemps de grande chaleurs que le drill fin. Passed :Au Monde Chic ancien.ne Maison Jean Talamas et vou scretz saisfair.
. : .U t a-ccord est int.rveu,' hier. ntre ls Sudit ctt Ie Gouvernement Tchfcoslovaquc. donnant un statut poli'.que . la minority :allemande de a Thcl stlovaqui ue.

On announce, lgalement de Paris., qu'tta accord commercial a et sign cutr:e BerlHn et Paris, relativement S , a sit.uation.de 'Autriche qu , selon 1 esprit de ce trait, ns pas t considarte cone. assimle tinancitreits AE Plemagee


a A A J I. . . . . . q


COMITE DE PITERICULTURE
Le Comit& de Puericulture an.e qe e coCprivs d e ibs aer a'u Ic 14 Au t &, dimanche
. T- la Grand' M se. , sur Ia PIae de Ptionvih:Ma Tgs es enfants d'un an et de o.s d.t:n an snt ams o,. con






ur, i--Dceu rmnreav, Les prix secot offerts et decerniis par Ie Comiti de Puaricuiture:








m . ou, tle , o-rs -e .h . .ix d-e .r .n.te dollars .
- 4 seconds prix de vingt dollars,. 4 4 troisimes prix dte dix dollars. Le registre d'iUnscripion est ouOr t du ler an 12 Aotit: A Port-au-Prince: les inseriptions aurront lieu chez Madame Georges Wiener, avenue de La. Iue. le Docteur Armand, rue Paybe. le Dr. Sam, Materni&ti de l'Hlpitatl Gineral, le maIn de 8 A 10 hure a I heert's.
L'ris-midi t idess mardis, jeudis et vendredis, A a Cinique ndu Dettiur Sam, rue des Miracles de 4 ft 5 hcurvs.
A Pedliounie' Te" nsrtpoons te front chez Madame Maurice A rmand, tou. les jours, ie dimanche excep H, die i d 5 h-eures P. M. LAs meres, en inac.rivant leaurs Btib&s devroent prsenter Fact de naisance. On leur remettra one fiche complete qu'elles devront garoer et prsenter Ie 14 Aofilt, au Cornit6. .
Lta Pr.idente n
Madame Georges WIENER.

CHANGEMENT D'HORAIRE
A LA STATION 1H128
Monsieur Paul Gentil, le sympathique speaker de Ia Station de radiodiffusion HH-S., au course dune visite qu'il nous a rendue hier tpapr{'k-.:Xdi, nous a annonch qu artir du lundi 8 Aofit courant, les auditions de ia HiZS com~mncerent h partir de 6 heures et demie ,i stir an lieu dei heures.
Avec les nombreuses innovations I de cette intiressante station, tell-es qtue auditlqn anglaise,-- eansaries ahebdemadaires die La Reflve, cette L prolongation s'imposait nous pr6
*sentons ros vives Wbicitations a. notre ani Paul de Iavoir bi vite. copr is.


PUBLICATIONS REVUES


Chat


Lea ombrs .def telbes hppeqs par la init s '6vanouissent. Les feulles du eotier fremissent un~i det nire note----------str un rayon attardi
br-r
Lerise nomad d~fere. Imperceptiblemeyt frissonnent ca-et-l k les tchas-tchas.

L'onde tel un dancing reflte ila ronde des joncs dansant -Ia -bamboula.
Rodolphe MOISE.

(Ptales-4pars).


AVIS MATRIMONIAL


i. Cihambre de Gimerce a it' modifi comme .suit:
Monsieur L. Lejat a tte nomme Vice-Pr-sident et Monieur Charles Picouler. Membre.
Monsieur H. Sendral est devenu son dtil.gu au;x Cayes. Corripliments et minElleurs veomx de frue.tueuse bewgne.

VOIES. DE FATS
Les nrateo Marianne Charmant, Marie Louis et Natira Linfor out t exp6ldies par tle Tribunal de Paix de la Section Nord au Parquet, le 3 Aoit dernier . pour avoir exered des voles de fait suivies de blessires sur la. personnel de Elvira Mity, aut iarche. de la Gare du N rd

LE GRAND BAL DUV CLUB
PETIT GOAVE
Pidle a. une tradition, le Club
-de Petit-Goiedonnera son grand hal annuel le 13 Aoit cou rant. I I e-at superflu d rappeler que dans '. PoFdre des festivitks estivales lea bals de ce Club connaissent toujours Ye plus grand aneces 'et-qua
e'st1g-itimement qu'ils attiredt, chaque anee, une gentry gate de plus en plus dense.


i: La Ibraie la ideu ass
(Mande Conaace)

Le n BluM : Du Mariage . -. . C:line:: �::Bagatelles .pour 'an Mas:acre .
. I ate -- V olontaire . . . Emle Scbreibee:' La Suisse Pays &hommes libres. .awrence:. L'anit de lady Chterley . . . .
Hermennt: Lee Chroniques die Lancelot (Tome 2) #. :.erment:L'Art d'&rire. . . .
Faguet: L'art de lire. . .
Malraux . 'Espor . . . .
SMorand.: C Re-e.qu'ie. . .
Thierry Maulnier: Au de1A I du Nationalisne. P. et Clerget: La France dans le Monde . . . . . Thibaudet: Histoire de la Litt. franaise de 178 k nos jours Firmin Ro: Histoire des Etat-Unis . .
"- eix : Histoire ronamine. . . . . . .
rternNe: uvelle listoire Romaine. .,. Madelin: Fouche (2:volumes).:. MirejiiiiA t: e Vogiteoilue P6ttliSeSt .S usage:s. - . d. Schur: Les Grands Inities. . . . Jean des Vigres Rouges: Deviens un chef . . Pauchet: Le Chemin du Bonheur. Dr. Marehal: La Liberte de a conception. Amet: Comrment on apprend A parlor en public. Select collection (Bordeaux, Bourget, Pr&vost, auriac, eZol , etc., 0.50 on
Collection Hier et Aujourd'hui (Brentano, Aubry, Mauroi, et. .de.:. Fo. 2 v, ume). . . . w . w



Collection Les Garacteres ie ce tem:ps (bm64ecl tomagistrat, le Fnncer, lePrre. l'nstituteure.



hE MEILLEUR MOYRN

DE PROTEGER VOTE SANTE?
EMPLOYEZ LES PRODUITS DENTIFRIORN
DU DR. PIERRE.


Je soussign-6, porte L la connaissance du public et du. commerce en particulier que je ne suis plus resporV.aL.e des actes de ma femme nde Ermite Breton pour cause dadultere, en attendant qu une action .n divorce . 1u;oi. intent e.
Port-au-rirf-e, Ie 5 Ao t 1938
Albert C LARLOT.


Aujou.rd'hui plus que jamais LE TEMPS EST PRECIEUX
ne perdez pas le v6tre
SCherciher danr ies Journaux et 5e. Revnes ie:s art Kic citant votre om ou traltant ue questOfS qu ous intkressent pufsque
LIT TO1UTBureau ti; Uoinres d Journaux
Fond & en 188.9
PEUT LE FARE POUR VOUS
SLIT TOUT
renseigne ur t o t
ce qui Ctst pulb'S dans -eA
REVU ES
JOUtNAUX,
& PUBLICATIONS
die toute nature
Paraissant en France et A
FEt ranger
Ch. DE'MOGEOT. Direeteur 21, Boule.--rd Montmartre,
PARIS (2e1)
demande.,


it'D,


"" i


COLLEGE MODERNE
Ueeteur: st Alcidr
Champ-de-ars No, 5 aseien local de
sxternIternal o: Conditionsa
Ineeives Vaesentants au


s'attachze A soiliiter


Le nombre va cha gross issant des ch6meurs aux abords de Ia D. G. ' oir tie trouver un djob da poitants travaux publics s'ouvrir hientt.
**
La chemiserie <

:te jour .4' m ,* **,


SI tsat indispensable tie maintenir le corps en Mt de po thwgAne de la Bouche en est la plus importante. 1Mac it meat t soigner se. dents dewvait &tre la sage devise & too

Les maladies de F'estomac, de intestin, le a Rhum A pr oviuenent giniralement d'une mauvaise mastication ot46i Wise dents. Lne bouche propre et bite et &Abrd
mi �& sinfectueuses come la bronchite, It grippe, etc.
LAs travaux de PASTEUR de KOCH de CHAM .XNl
dttmrstr& Is sup&iorite de certaines essences v~ghtiles 4m1 '*atiseptiques.
Le premier le Dr. PIERRE de In FACULTY. de MIEDEIN PARIS a su utilisor tes prtcieuse catatiques en Mta4 sant lea'-:essn-es vgtales dants a th apeutique dentare. entifries pr -entent routes les rarantie lent grAnd 0t " rernnm est la melilenre preuve de letr 0upbriorlt.
PRODUITS SPtECIALEMENT RECOMMANDE
.SA LARSINE
Pate dentifrice 'reusseuse rpour le traitemient spSifigue at centif des Stamatites. Pyorrhe Alveolaire, Carue D etaire.

DOCTEUR PIERRE
Pate dentifricf.e exergant ure activit& antimkrobene ji pluiturs heures, Garantie inoffensive car exempted de sa Oxydes




Full Text
xml record header identifier oai:www.uflib.ufl.edu.ufdc:UF0000008103407datestamp 2008-11-10setSpec [UFDC_OAI_SET]metadata oai_dc:dc xmlns:oai_dc http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc xmlns:dc http:purl.orgdcelements1.1 xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:schemaLocation http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc.xsd dc:title Le NouvellisteNouvelliste.dc:creator Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)dc:subject Newspapers -- Haiti ( lcsh )Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )dc:description b Additional Physical Form Electronic reproduction of copy from George A. Smathers Libraries, University of Florida also available."Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."dc:date August 5, 1938dc:type Newspaperdc:format v. ill.dc:identifier http://www.uflib.ufl.edu/ufdc/?b=UF00000081&v=03407000471641 (ALEPH)ACN6482 (LTUF)0012544054 (OCLC)12544054 (OCLC)dc:source University of Floridadc:language Frenchdc:coverage Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince