Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Creation Date:
August 2, 1938
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( marcgt )
newspaper ( sobekcm )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
000471641 ( ALEPH )
12544054 ( OCLC )
ACN6482 ( NOTIS )

Full Text






IflMhD.IUVGNRAUD


QUOTIDIEN EONI$ EN 1896.


No, 20.02a


1 r.tr Aolt, tait" anniver- I'.haitiMsatio :de a GarPWOur conn=norerctedae
tj~aour doA Garde un riche avait .W prePaqtifut exftuth avec uno Mdei et une solennitk qui conbien au.earactare de ce doppel4 are le-garant do i dans la Citk, at surtout, a
*wr dans leg cwurs le souve$Wtieux de Ia remise en des no hairtie de eette institu--ine "ment" nationale.depuis, quatr annees se sont 16 . A.Garde, en depit de ques vell6ites de dhsordre, vi6prtes, continue A justifier Ia a& confiance lace en lie.LWa 46 possible que grace A
*e volont4 d'ordre, de disei0, qul 1'aninw at A baquelbe cast
*Ir pour nous, en e jour qui 4wfle4c. _aniversaire de son Ianisation, de rendre uni hom* :m~ritk.
Os hull heures an copde ca:annonva que la journde mire allit commencer. Et Ia fouagac le Chmap-d4ar& mLes Mun decores saX co durs na. regorgent dnmonde witu : heures, difilent au son e Tmwsiqume -entnlinante es
Z lqhe,:21&ne cornfo(artilflerie:Ilour&).2Mme pagnie (artillei l6g.re ). I& suite des manmvrM_ ex6kuaoet habilet, t.es bataillons wit position et le Champ-deF offre .un tableau: des.:.plus ma-. 4oes at des plus impression. . . 7 11.7 - 1 --------------------$RIVEE D:PRESI DNT MflE LA REPUBLIQUE

a.t :.eu o .urn. tanhnation Vtje Prsident Adelat Re'fest eannonc4. Et qieiques Ites aprbs leo-President Viii. place dasa. . toa
ki to~ de Mratesdeua:.i d.e.i.ei n E ta dtei qieques OGLiiers de lI: ~O re t *en outre leWi dua Sinat, 1e Prisident &Chambre' de's Dputs,
*6Put& , des sinateurs, des: &wrn duorps Consulaire etc,


do M~at.


Mg,4
- H s 41ecide'.


malgr6 la vague d'insouciane dont ia poussee a failhi saccager les fendements de Notre Organisation, vous tous, .Officiers et Soldats, avez toujours 6 A Ia hauteur de vos tfches.
Je vous f6licite d'avoir toujours eu L eaur vos lourdes responsabilita et d'avoir permis A la Garde grace 'a votre courage, votre conduite et votre esprit de disciNine, de rester cc qu'elle dolt re: une Force consciente au service d'une Volont6 inddfectible.
En vous adressant ces fdiicitations, je manquerais 'a un devoir irnp6rieux, si je ne vous exhortais it persister dans cette vole que vous avez choisie: voie de I'Ordre, de ia Paix et du Progrs; A exalter en vous, Officiers et Soldats, cette Foi ardente dans la Discipline et & pratiquer toujours lea hautes vertus civiques qui doivent vous caract.'riser et justifier-la confiancc que le Gouvernement et Il Peupie haitiens ant ylac-e en vous.
Je desire vous rappeler, en cette occasion, que le sacrifi de evos intr~ts personnels A yes nobles idkaux de Soldats loyaux et fidAbes, A votre Hanneur et au Culte de la Patie s'impose, pour a pleine conservation. d yes droits, de vos pre'ogAtivea et surtout pour une Haiti .-libre et forte.
P. JULES ANDRE,
Colonel-Cozm andant de la
Garde d'Raiti.


AU PALAIS NATIONAL


Ensuite, ie Colonel A e, socompagnu 'des Officiers de I'Armee se rend au Palais National oi ils sent rertus par le Pr-sident de Ia Rdpublique :
DISCOURS DU COMMANDANT
DE LA GARDE
Monsieur le President,
A occasion de cc novel anniVrsaire de 'Haitianisation de Ia Garde dHaiti, j'ai tenu, aecomtpagn4 des Oficiers de Ia Garde d'Haiti, A venir presenter nos respects A Votre Excellence et les assuranles:.de notre entier devouempnt au Gouvernement de I aR6publique,
Au cours de rann6e qui vient de .'-ns!culer,.certains 6snenent deot le souvenir nous peine encore ont failli, scuer Ia Stabiit6 du Pays, m ais !"Ordre a.triomW des fautours.de.trouble, etnous jurors, tou S ici parents, de nous sacrifier Jusquau dernier pour Ia sauvegarie Is Paix et .de: I Tranquillit4. Quol qu'il puisse arrver ,nUous Iithem-ens de justifier Is conflane que. Votre Excellence et YeePpl I.a He~ns ant place e, n nous.
La Disc6plne, nous Ia maintiendrons, Ot J'aflrme quo les asal naettre tde cOt6 6ut sentiment pour
!nit g uand H le taut et f4flater


Ia


Aes elements propres a,.,maintenir une efficience indispensable au maintien de l'ordre public et h ia sauvegarde nationale; ont portP leurs fruits, puisque ]I Garde est encore bien debout et.4ue, malgrP tout, elle est en mesure Ae remplir dignement tousles devoirs qui hli incombent.
II reste cependant, & reconstituer les cadres, A conisolider les bases qu'on a essays cf6branier, 'a apporter enfin 4 l'ensenible de1 'organisation un renouveiu ade force et de confianee dans sa noble mission A'assurer A. ce pay les conditions de stability neCeMaires 4 son developpement.
Cest Ia tAche du Gouvernement de pourvoir Ia Garde d'Haiti des n-moyena de perfectionner msc onnaissances militaires et nouns serions tous reconnaissants des efforts qu'l lfera pour que, par un a.seignament appropri6 et indispensable, la formation d'un certain contingent d'officiers inst;-uits vien ne garantir l'avenir de notre force publique en ta-soustrayant d6finitiverr~nt aux influences d~lte'res qui ont faitli' compromettre son existence.
En -renouvelant i Votre Excelhence Iass.urace do .nctr.A6voue. ment et de notre attacheximt It la security du Pays, je Lui pr& sente nos remerciements pour ]a grande solicitude dont Elle a toujours entour6 la Garde d'Haiti dans le passe, en exprimant I'espoir qu'une serieuse preparation de nouveaux officiers appeals A. ure reconstitution ncessaire des cadres donnera i notre.petite--Arm4e. ogsature solide qui ddfiera d6sormais toute tentative de 'dsorganisation et I'attachera exciusivement A an function normale .do d6fendre lordre et la dignitP de la Nation.

DISCOURS DU PRESIDENT
E LA REPUBLIQUE


Monsieur le Commandant,


rn vous remerciant de sentireonts que, au nom de Ia Garde d'Haiti, vous venez d'exprimer au Prkident de la Rpubliqutei 'oecasion de votre' fte annuelie, je tiens d'abord t vous adresser mes plus vives fMlicitations pour Ia magnifique revue A laquelle:.nonu venons d'assister au Champde Mars et qui thmoigne hautementdea-efforts qui ont e61 faits pour maintenir, mnalgr4 tout, ia bone tenue et lefficience des troupes place es sous votre. eommandennt O Yeus transmettrez, par la voi de.iordre, avec mes f6licitationS-personnee cles du Gouvernement tout entierA to s les Officlerat Se :l dats qul nouns:nt effort t8 matin nl si r4onfortant spectueck
(lertes, lea 4prenves quo Ia Gar~de a subies et ausquae4 VOUs avet fait Allusion, Wmont :psapt, effet, ne pas avoir 6hrabl6 m*i organisation. Et r4Wme, iki iktlku qut4 eft f.'ra.n- .i~lpour


L RENE CARRE
Saus-Birecteur
Du ColiIge de Port-au-Prince
Nous apprenons avec infiniment dte plaisir que 'est notre ami et collaborateur, RenC Carr&6,qui a &I6 choisi par M. Henry G. OdPide comma so us-directeur du CoIlge de Port-au-Pince. Trois ans del abeur comniun ont guidP ce choix. Aussi nous ne doutons pas que notre ami n apporte dans sa nouvelle charge ]v d~vouement dont il a toujours faith preuve come Prefet de Discipline et des Etudes a *fAnnexe Tippenhauer.
AUDACTEUX RAID
DES JAPONAIS
GIANGAI.-Des avions de bornbardement japonais ont semre ia mort et la destruction dans la vallee moyenne du Yangts6, lorsqu'ils ont tentP de faire sauter les d6Lenses chinoises qui entravent l'avance nippone sur HAnkedu par terre et par mer.
Les avion ont livrt un formidable assaut centre la ville ouverte de Kiukiang, tuant des centaines de civiis.
Les japonais ont PgaIement accompli un raid audacieux centre A'ad'rodrome de 'Nanchang au petit jour. Atterrissant inopinment cet endroit, les nippons sauterent ibas de leurs appareils, d6chirPrent Ia toile de cinq avions chinois qui se trouvaient la et mirent ensuite le fen aux appareils, Les chii.ois qui gardaient I'a6roport dnrent retler devant ie feU nourri uc. japonais qui purent reprendre hvur vol sans domnmage.
CONTOURS DE
COMPOSITION FRANCAISE
. . . . . . .
Le d&lai pour la remise des copies de composition franqaise du contours du C. H. A. F,, expire, le mardi 9 Aoflit, Avis aux int6ressds.

ECHOS DE MIRAGOANE
11 a pltO sans exc.s dns Ia r6gion de Miragof'tne durant plusieurs semaines. Aussi leg plantations y sout partout en plain d6veloppement.- A signaler une augmentation de Ia production de ha figuebanane,

Ripondant a un veaux g4n~ral, Ia Standard Fruit vient de fire agrandir son hangar d'achat. A present une belle construction dresse, sa charpente grise et rouge tout I-lIong de la line du qua.:

La statistiques d&exportation du port pour Icetflis de jui114et ontrent qu'il a 616 export pendant te mois: .

GiC~on 56 ballss' ":Figues-bananos 3,529 r6gftme&. S:;.Peaux 4 bules." .
:,ii:i.:i.: :: :i -. S. . * , : :. . . ,. ." . ." .


1. * 1W}.:} # i: R oger: :::::ii: t.:: }5i i ctor: : ::::::::::::::::::::::::::::::::: a pris


LES PRIX DE NOS DENREES Mardi 2 Aodt� I' March Local:
Cafe it lhabitant G. 18,00 les 100 lbs.
Cafe chez les exportateurs G. 20.00 les 100 lbs.
Coton blanc G. 16.50 les 100 lbs.
Cacao brut G. 10.00 les 100 Ibs.
Sisal G. 7.50 les 100 lbs.
Mid G. 1.00 Ic gallon.
Cire G. 0,12 la livre.
Mals G. 8.00 et 9.00, Ie baril de 100 kg.
Peau de ch~vre G. 0,65, la liv-e.
Benzolive G. 0.17 )a livre.
Paimacristi G. 0,06 la livre.
Tabac G. 0.25, 0.50, !a Iivre, suivant quality.
le March Ext.rieur
Cafr or. 6,25, les 100 lbs.
Coton or 10.75 et 11,00 Les 100 livres.
Cacao or 4.00 les 100 livres.
Peau de ch~vre or 0,22 la iivre.
Miel or 0,20 -le gallon.
Cire or 0,18 Ia livr.
Sisal or 3,25 les 100 livres.
A PARAMOUNT
L'Association Mixte de la Jeunesse Haitienne organise, i Paramount, une grande fTe th6Atraie. le lundi 8 aoQt prochain a* 8 heures precises du soir. L'entr6e g6n~rale eat fixee A 1 gourde 10,
DECES
Noua apprenons avec pine Ia mort de
Mme. Vve Thciramkne Romain survenue cette nuit.
Les funfraille.s auront lieu cet aprZs-midi A 4 heures. an Sar'Cceur de Turgeau.
Nous presentons n.os.sincires. condol6ances a la famille de Ia dtunte, particulijrement 4 son fils,
-e Capitaine Louis Romain.


EN VEINTE, CHEZ.
PAUL E. AUXILA
Rue Traversi~re
CHAUSSURES PILLOT
pour homes en cuir jaune ou
noir


A paraitre bient6t: ECONOMIE et FINANCES HAITIENNES, par Me. Jules Blanchet.



R ILEZ LA BiLE
RE VOTR1E FOIE&cLP s otwent romes tw

otreot e ntee . 'mo i o~ t #t O| t. � � . :. .:g V C toutnperI .:
. flt nt' M esuaS tb.j "
g�tn P!U OM4T :'ERBt "piir.
I. : po. .c. y i . : ta .5 . Ye: l .:ib . Sur. .!i.i
(e. Y)lrttad! ~ 4


COAUL:
K-0OCOAGI


del]arue du Sol-Air, 1


LeJo.ur delc .a Garnde


PIOPOS ET flITS DIUElS





PIO2 :v2


.~~~~~~~~. . .M. . . . . . . . . . .
. .~ . . .


aPrtnEtni#$: v:a:T:TES NO't i - - a.s. .w
PE I E O E L S * .:=:.: .: .:�:::


Lea randonndes de vacances 'ont attire beaucoup de visiteurs dimanche dansnos sites enchanteurs A la Rivitre Froide surtout, durant toute la journee, camions et vautos out transported les nombrvux habitus de ce coin charmant de Ia Capitaie.

Le 17 lai dernier, la 4Pwn American Airways,> cdi.brait Ie neuvime a-nih-ertairc de i'inauguratii d SerIvice t-nwt Newi-York. et U' POI'oH. I 1ans- .
rie. aeir oplam-s

88L21.29 milk'>. 1 iUHu U1)I. i 0C nombrc de miil:< effect eLW Gtait We: 1.925.(]71. Lu? rombri. (d passagYc.s qila.e ,, 1 %de,262 a att nint le chAfrr- d( >0.95- u 01937.

Ifl itait, Is ',s.ta Q 1 iua n a i t 1&. r I .:5c 4. c aitgfliOl hhuu d ( p;. ,. .- c p a ri or-


bre cii' n-li U a >e's Ii 66>7 (i!' )tu. 1937. (14.141 41'>- 14-44'
45(1 4414' 4 4'


Ii I 'L I


it-it-. . .K

te >> 4 . . ' . .4
-> .>'. A>. .


44
4 ( .~ 4 4. 4
1(1
4 4 4 4
Oft '2

F- 4'


4 . 4

4444 : 44'.


produit en Californie durant- les huit derires anndes. �Des:prospecteurs anciens sont en train de nettoyer leurs attirails et commencent h 4tudier des cartes de PEst de V6nauela.

L'incident qui . motive la protestation de Moscou avant hier au Foreign Office Japonais s'est pass. exactement dana la region o' les japonais ont d6clavr que lea troupe, sovitiques ont viole lee tenito;,.cc Aitndcthou le 1t juilet der-


Avant hier, un raid rebele A Barcelone, a cauS la mort A 40 personnes et des blessures A cent aautre. 180 maisons ont t atteinIt,; par Is 6clats de bombes.

flier mtin, �L Portsmounth (AnrL a la poitiqu LI>d'augmenta> 'Woi We t&\es. L'ainiraut6 a ouvert
* .- !.Farri.res ' Ies dockyards de C. . -- 0e Plymouth pour
.t.x d.position du matL

a-, public a poutr
4- . .4 7 i }' . {:> 4't -, 14 l{.,-4
t-ic i - c .' i d v ! :::,:r s rapid',I.s ,'isite urs ne selont pas ad- iti- ictrer 'es secrets de ces


. -44 4 \ oc, : fi> .o l, devc-ur dc

. .ux ax derniers examens
I r-Z Le l" u -.Battier asrn 4,iI h-, a. . No. 140, Rue


t " . . a "




i.4 5.;ere mi niaboj.) .,:, Ln, f.yet.-, o, u

Des hus[@11 ;4 iii j
(414"C , 4 44 4l4-,4444-.s44e-i-c
IV > 3 1 t ( tI V 14 ros. -v
( [I s 44,-Vt14 -. 1 t,, t It>s;







itis u CacnIlrCve' , 41� 4 1 -c c. prC in.-11 '1 e I' -it I-t -L In snlr In ca.

Lau ''fli.-4 '4 ,.I.fafvet let' oft-ie di 11 .-t " . .tb ilCm 1ts



Des t't prt a ret, >-. Is t-,la}}e, (ftc rC'aracas" It cst signate tine abo dancec dl'ar tians h-'s 1 1 eatIfati((>,' Cr, pC !'8[ctivt-s (jUt)I La -tICKc~e (till tdets c-CS I'tg~orII. icnd 41 tbll 11 C- m'industrvipe do Ju.nit'. i t'>t. Ctobi que itpot cnt 041,' dIa r.--'(4 1.'C1Z1Fj14io5 -' e
i' fi['s gran&Fd>.- quarti < . t., c- el


A Jtan-Rabel, on deplore Ia Mo.r-, We M. Alcius Ciestin Une des }:.Cr-

I~e.< e~ (k, "de 'd.~ie lCom; agr-ie Ilaitienne exportation de I;oi1 k> t (tP expbdi-s, I] semaine deritere, it la Maison Nadal et Co. (pil c-n a fait acquisition. Cest aVtc eune certaine tristesse, soulign V'alparaiso) que la population a vu embarquer les dkpouilts. tic ia colos-.'sale installation de c-ttl opagnie, t6moins de I'po(que florissante de l'exportation du cainuehe et. d Gaiac.


L'embarquement de ces ferrailles r', pas t6 sans quelques difficul. C'est ainsi qu'on a enregistr6, 5I cette occasion, un accident qui a fair '30 bles.ses et un mort.
41*


"SAVOY"


LBANQROYALE


PLUS DE TI.s4cJ. SAtgiS AU


CIEZ


mA


AUJOL'RD'JIUI DIMlNUTION EXCEPTIONNELLE

S UR CERTAINS MODELES DE CHAUSSURES


FAITES AUSSITOT VOS ACHATS.


A Port-de-Paix, six files se au.nt prdsent@es aux examens pour lobtentioi du P revet simple, 4 ont I 011551.


CAFE-RESTAURAN12


Demandez a vos amri: ils vous confirmeront q n u- part. A-Portea-u-Prir on peut mieux manger apprecier les bonries c sommations quau S VOY>>, situe 4 i Chan de-Mars.

I.--.4-4-4--


.4


A


ATTENTION
LAITMOERIES

ATTEND
NouvIle indubtric a .a, purt&
tout le monde
Unew oetasiol unique voug eat ferte d'acqufrir sur cette place petit materiel pour fabrique$ beurre, ii so compose do:
I Ecreimeuse
1 Baratte
I Presse
Industrialisez votre lait et o uez plus de rendenmnt.
je suis ici (4: a 1 apitale) 1P queiques ours seulemxent.
S'adresser iA EmRi : Frantz -t Hovert, allemand, HteI Cs0Cme lita, A e t de Ia Banque NatoWI





JIRILLANTINE ROJA
Lea notubruses leetrie
-Mazie-Clreim du journal de I remmeapprendront avt
Splaisir quo. I& . fam.ouse b

ROJA se vend elioz Paul I
kti Jar du sp*
MUS, Mme.ZOSOh MWOO A


BUDWEISER, remzitquep ur .ai goit, a triompmlent
Is covnparaison g~n~rationl aprls g6s ndration.

Yj vrtabie BUI)WEI$R.pout nu aunanttreobtit cc
w psItVreraret,, ,On'bouteille. nue n hldon& -
$oyez pr~ts poutit tl irattondu. Ayez duWUTDWMERnday
t� e.rd g :rf :u r -: � . . . �: :�� �. �: ��:: :�.�,:.


Devonez votre propro bomptable en .oU v t un Compt de.- Ch~ue--.ta . laBWA e. Natiolok.des
.- B- A .


taol nosoo[u o eu0u oo o n n nu1a10 O.r


rLtq ~Afl '4 44~.t-,S.4ts.


6L IR#J DR LA EIEIE EN BOUTEILLES


ynlTO 0*#.4<
K jeune Alquorisic Edouew5f


Quelle .belle mnlr6t, rmou "al passed et quel .carmant ;on .c type-IA! II11vo-jA psert de
t .n n atiU~re."' .,: ;.

11 taut 1'enouratgn'tcar J70) vu de pa uei!lte :dans des granI its de Parist
Tu es-press 4 ;alors nu'e p plus. Mais, en somMe, 11 a It sortes do liqueurs. 11 a Pank le peppermint, Int prinAeD- .v le nectar, ste. Volale .lepIO possible ai tu venX &WMverty beile pr6senta lon, de.W.bor w litt, enfin toute une guIame & goat. II s'y connait blan etM voue pour ses Aimal clients. Enfin, pour:, d's Srenseignements, voi Smon V Vbpicerie du Centre, Mine. Gmain et tant d'antres. hel. hnie ]a mine. Au relt. Viei


D5 CANADA
CANADA F-T DANS 30 AUTRES PAYS


I� . r '. :











'ENTIB


par M -Radlo. et Correspondance Aedenne


(STATIONS HH2, RERetc.'


PAR LE GOUVERNEMENT t
NIPPON
TOKIO. Vincident d'hier str 8is fronti&eOma ndehon-a jet6 un
certaifln ah*se dans:lea milieux politiqtbls ippotish (flpeisenit quo ." i'll conorte d cons6quences, el
__Its Mse ront.lourdement sur la conduite f . e a gu erre _en Chine.
Les peronnalit4s .responsables du gouveilimentont tenu ce nigafinUne s6rie de reunions d'urgence. be president du Conseil le prin.' e Funitaro Konoy6 stest entre-I ten .uonguement avec le ministre do4 la guerre le g6n6ral Itagaki et le
ridnistere des Affaires Etrangetres
": gen6ralRazushige Ugaki.
Immdiatementaprs son entre- sue avec le premier_ ministre, le 4n"inistre de Ia guerre est alld au : 1ais imperial pour faire son rap!port. 'Empereur Hirohito.

800 SOLDATS SOVIETIQUES SE
TROUVENTENCORE DANS
LE SEUTEUR
TOtlO. .Larme japonaiso
dans son coinnuniqu de ce maftin a ddelart que lea troupes ruse s ont retrait6 vers la direction
-nord venant de Chankufeng sur la 4o .ntiire mandehoue sibrienne oa
-sleat d~roul& le- choc d'hier. Gependan it -jo commu-nique iajo uC� seulemtu nt 800 soldats sovidtiques environ sont rests sur leus positioms de combat dan! la region de
Change ukeng.

LA GUERRE EN CHINE:
LA RESISTANCE CHINOISE A OFFENSIVE VERS HANKOW
$HANGAL. 3 colonne tie sotdata japonais ant commencd une advance aujodrd'hui vers Hankw


mnais efll s Want -pas progress ayan rencontre tume forte resistance de la part de Panm6e chinoise.
Au nord-est de Kiukiang qui a 6t' rise la semaine dernire, Ia eavalerie japonaise Iivre des assauts vers Susung mais elle a W' repoussee.
Les dernires dtpches reques du front indiquent que les japonais ount precipit6 aujourd'hui 2 r~giments de renforts pour renouve ! ler les assauts. Les chinois touted la journ& d'aujourdhui ont attaqu6 le long de la ligre de Tiensshan 'a 58 kilom"tres au nord.
Une deuxi&rn colonne japonaise avance directement vers l'ouest de ih direction de Kiukiang et une Sime tente de briser les lignes chinoises a Shahochen just an aud de Kiukiang. L'offensive est appuyee par les navires de guerre japonais du lae de Poyang. Rs bombardent lea positions chinoises le long des rives du lac.
LES REBELLES ONT REALISE DES GAINS AU NORD DE GANDESA ET LES LOYAISTES
AU SUD
HENDAYE,- Le g6ndral Franco a entrepris aujourd'hui une vigoureuse contre-offensive 'a l'aide Ge P'artillerie iourde et dana lea seeteur tand te Gandesa. Cetteoffensive eat une rranceuvre pour prendre de flanc lee lignes rdpublicaines e, forcer lea miliciens ' traver,ser a nouveau VEbre pros de ]a delta,
Pans ic secteurs limits de la delta de 'Ebre les positions loyalistes Ont Wt toujours trits faibles. G'est dans e& -eI .ecteur que les rebelles ont pu arrt er l'attaque gouveruementate du 25 juilet dernier


}2 . i' z. . =_A7. . .:.7:. . . 7 . .


V,


.o-


-I


qui a mis les soldats de Barcelone dars les faubourgs de Gandesa.Cependant le g*ndral Franco a distribu6 des renforts tout le long de ce front de Mequineza A Ia Mdditerrannde. Les troupe& de choc ont dtd maasdes clans le secteur pr&it6 pour mener l'attaque flanquant.

LES NOUVEAUX RENFORTS LOYALISTES. AUCUN GAIN APPRECIABLE N'EST REALISE PAR LES 2 BELLISERANTS.
I-ENDAYE,- Le gouvernernent loyaliste a envoy des soldats de renforts dans le secteur nord o les rebelles contre-attaquent. .II prepare tin grand combat pour Foecupation de Gandesa. Mais jusqu'ici aucun des 2 beiig&rants na rcaia des gains appr&iables e, d& cisifs aujourd'hui. Lea rdpublicains ont rapportd une 1g~re avance juste au sud de Gandesa tandis quo lea insurgds rapportent desa gains dans le secteur nord.
Sur lea autres fronts de Valence et de l'Estremadure le combat est virtuellement arrdt, consdquemment A la reprise de la cam-pagne sur le front de I] Cataiogne.

LE TERRORISME EN
TERRE SAINTE .JERUSALEM,- La police britannique a redoubit d'activites aujourdhui, comme ides aetes de terrorisme continuent A attrister ]a Terre Sainte. A Haifa une bombe a dftruit un autobus et ses 10 passagers juifs ont dtk tuds.
A Jdrusalem 7 arabes sont morts au ours d'un violent combat avec les hommies d'une patrouille anglaise. Plusieurs policemen ont td blesses.
04.
BEYROUTH.- Une tentative terroriate anti-juive dclenchtie pour sympathizer avec les arabes le ]a Palestine a 6ehou6 quand ine bombe a &t& deTouverte avant son explosion.
La bombe ;portait one fuseElle a dt. retire d'une rue du quartier juif de Beyrouth aprets que de nombreux conmerants libanais parent ferm leurs nmagasiMn par sympathie pour-Ia guerre me-. ne en Palestine contre les juifs.


LA CANICULE EN GRANDEBRETAGNE. ON COMPTE
DES MORTS
LONDRES.- En Angleterre lea
habitants font rexperience de la grande vague de ehaleur qui gdvit actuellement sur Ie pays. Un nombre record de villegiaturistes ont 'gagnd les cotes dwsud du Pays fuyant a ville oi dimanche Jl thermomtre marquat 85,


La listed des- morts.&'est deve d4jA h 13. On rapporte qutelle augmentera durant la pdriode desI-va canesL, Le nombre des noyds s'6ve a 8 sur tles ctes de Pamer et dans les rivi"res. ' personnes ont 46 tudes et plusieurs blesses suite de collision su lea routes emLonteill.s par les voitures .
A Londres et dana beaucoup tIe vites tIn sod des milliers de personnes so couchent sur les toits et zur lts rives de Ia mer.

SARA(GOSSF- Lea rebolles
Iapp;rte~lt que 4 prisoner> ft-anlais ont 46 hospitahis6,s dan-s une x It> do lt'arire. his expliquent a ux aetho+ts rehlles qu'ils se sont enr616s tin ct loyaliste pour r pondre utin avis dun journal qui leur offrait d travail en Espagne. Arrives A Barcelone it teur a dtW dit qu'ils doivent combattre pour M0 RdpUblique.

BOIBARDEMENT
MADRID.- L'artillerie insurghc a ban.barId Madrid ce midi. 5 gras.es bombfe ot explos6 au cceur de Ia cite3. Lea victimes et lea dg.ts r ant pas t0.dvalus.


UN GRAND PROCES SE hEROULE. ACIUELLEMENT A MADRID

MADRII),--e journal Ahoraa:. a r6vlh quo c! verdict idu procis de 105 persdnnes accuih6es de haute trahison, d'espionnage et tde d6. f,.,it isre sera prbablement pro-nnon6 au p)us tard aujourd'hui.
Cependant ls auffiiels te Ia Iaeu]a te Cour Miitaire n veulent pas prononer o verdict avant ]a fin de cette sterile.
Le proc&i a d . 7 semaines, Car te tribal avait P enterdre les plaiffyers de 29 avocais ddfens urs des in&-ul!,s.
Un seul prisonnuier Ic nnrmm Jose Mendts Caivo avait assured sa prpre defense.

DELUGE EN ANGLETERRE

LONDRES - De for-Les plitie se sont abattu-as c. > a:ro. sur plusieurs district ,. art Tus certains t-ndraits cfl, a c :.-gi.str6 jisqtta 6 ponces t- s rues de certaines rikls sout c',nple;tcment .ubmerges, le iaisons sont noroes aii, si que tes automobiles.


AVIS r - -


J'avise le Comtmerce t te public en gtineral que j'ai ouvert sur la place A ia date du 25 .juillet courant re maison de Commerce pour ia vente des Automobiles, Camions ot 1'ices de Rechangc ,FORD5 ltont Monsieur J. E. SEYCDRAL est. charge de in Direction, 1 est (,, rrteme temps mini de ma procrationr et-commt tel potn-a yabienent .igner tott-es piec.sconcurnant les affaires tie la Maison.
.Port-an-Prire, le 30 Juillet 1938.
ABEL LACROIX.
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . -_ -- -LE'ONS PARTICULIERES

vJ. .a ti -I uIi .e son dip I mc de fin dlEludes Secondaires (1&re et 2L mc parties donne des lemons jharticuiiures aln� 61&ves onl retard ou Pqi ont 6ehoud aux derniers examens.
Pour les conditions, s'adresscr an Journal, phone 2232,


6q6

LIQUIDE,
TABLtITE, ONGUENT
GOUTTES 4 ASAT,. R


GUERFI
le PALUDISME EN 3 JOURS
lea FROIDS Le ler JOUR
MAUX DE TETE, EN 30 MINUTES.


Essayez4 � RUB-MY-TSM , le meifleur Iiuiment do monde.


. 6.lt. .est. incontestable


LE


RHUm


EMULION
SCOTT


AU NOU VII'll ISTE
ET A
LA MAtSON ROBELIN
On trouvera: Le Brevet simple de Capacit&. Le Brevet Supriear de Capacit4. Et le Certificat de fin d'Etudes Se. cendaires classiq IOs (2&rme partie) Diplome de Licenei( en Droit.


CU-R SSU----RES.


TOUT CUIR


k bon March6 zi1cobanIC-IDBUSTRE LOCALS


e: achetant les souliers "TOLT
-CUIR."I I-abriquts t Port au Prinee, .par ls tlIsines Pillot.

SOU IRS JAUNES ET NOIRS
(TOUT CUIR.
Pour flommes . partir -do-$ :2.50
----- -.S O U L .E R S. .
-~~~~~- - ~"OTCIR"
Pour enfants:I Artir. do $ LOO
. P r- " " T


: e ur. � L E G A N C E,-'"N le " "T-� � .r iv.l ie.t a v ec i; w:::; n-" p r.d its im port gi sM.ven dentb.ou.pl.h.r i- :.9UDVZ. L . inci.de fabricationI.- .Tout Cuir* leur as-


V ISI:#{<:: S.; I M PO SS ::,;!:.: -.


SARTHE


a quntessence



deures vari s e .cannes
d! u n V'":i :' :: : :,: !!i: :i: "::: ::: :, :it o : :::i r e:


P . .


::! :::::.: : l


. . . . . . . . . . . . . . .







A :'IN S T A R D ". .:" . .

Les terroriates arables, en .Pa. lestine, attachent des torches enflamm6es a ia queue des chacals quils lancont dans les champs de btA des juifs,, comme Samson faisait pour les Philistins, Ce sera un. argument de plus aux tenants de la doctrine que 1histoire e repete.


A LA LOGE DE PORT-DE PAIX

Au vourn i do gr:undi' -cr6mohies qui eurent lieu i( .a la.oge de Port-de-Paix, on a en A proceder a l'instailation des nouveaux dignitaires de la Cunrfr&rie. Ce sont M. Belo"it Iuiix, Vn6rable, Idon Franqois, lri Colsciller, Lapin Eu"gene, 2imv ( 0r1s,.iii o, TVirgo ttigny. T'[ 'icv r (}II)fi(, Cazou ii. Serdta in',, .ahr-, ()ratO- r.



.NE NO.VLLLE (ANTINE
SCO)IA I R E



Orn M " IILCe 1, C
Pourscuiviint .w-m

re! c done: ("ant io" S,: uiro. ie}( (orenteneet '('a a t r sa" lieu.
C'e.,t it ItO.! (.\.Q . , i., i:t iAt vo dlont Otis -t -or*ottv}: an ,a , ter In Ii .ii . son , :0Ia ior;.' Na.-


X.\ : ","K.\f F t)N .11.


. . - -- -- -- -



t, .,



V- r M" I t' L .aj r t e AI I . .
S'--s s.Yt -'.~~i- ~ -e.


Pour avoir du Poids, de " Puissalce.et: d-eo lEnettie,' . *
Pour rtaliser le DOUBTS do vote travail 'q-aotldien (in. telleetuel out Physique), sans la moindre fativie


Prer ez
li E LPIfA M VAJ4T
Prodrit A baiC duH E o ( nne.,sPhaSClcl'i e 1%- vste do .ri\, (tesr, Ihonts Pharmacies.


LP.




-o -


Au.; urd hui plus que jamais LU F,I'S EST PRECIEUX it perdcz tas le v6tre
0.Yi,:i i.-I us. Journaux et




i:,,.sa. do Coupures do Jour naux
Foun�{ c._l 1889
I"'LVTi ICE FAIRE POUR VOUS
LlT TOUT
tknseigne sur tout
et. qui est i,.ublii dane les
REVUES
,J 0URNAITX,
& PUBLICATIONS
uc tote nature
Psraissnnt en France etA
'EtMranger
C, DEMOGEOT, Directeur 21. Boulevard Montmartre,
PARIS (2e)


iLS NOV ?RLLISTI?
.C.r.t:.Roo3J .Air:NO, Iloito potal, No. IM.Thl6phoav law
Q00T1D21 PONDE EN49:
par
HENRI CHAUVE? * CUIERAQUI?.
ERES . GUAUVBT.

ZR-NreT#ct.r:
FRED. DUVIGNEAUD
kidacteur en Chef:
MAX DUVAL
Sertdoire de ta Ridadtio)ii
YVAN JEAN.NOT
Admisitrat : C. BEAUBRUN


CIINIQUE
d u . .
Dr LOUIS HIPPOLYTE
Metdecine Gturale CONSULTATIONS: Chemin des Dalles - 7 8
2 1'2 A 5 p.m.
Phone. 3373
Port-au-Prince (Haiti)


a.m.


BON-PAIME

offers aux lectrices
du gNouvIlistez

UN RAVISSANT COUSSIN
AU PAYS DES MOULINS

tlrudjhie ts f .i1, et d'un efLet charrnant.
Cc coussin de 50 x 40 em. dessin- str toile ,grain ancien a-, vec les cotons soyeux lavables1 pour Ia-brcderie,; st envoy con--; tre 7 Frs. 80 (12 tim bees - 0,65).
Pour recevoir I'uuvtage recommand, ajouter : timbre de 0,65,


I


tfltlfltt


Retourner ce B ,n-Prime AUX DOIGTS DE FEE
39, Bd, Raspal Paris Vile.

Nu .rn. .
A dresse : . . . .

Joindre 7,80 en timbres


- " .-- --'-- -------------.11. .


tin film de charme.
MISS BARRET
avec Norma Schearer, Frederic March et Charles Laughton.
ine histoire romanesque, jou4e par des artistes iqui tous sont de grandes vedettes.
Une ravissante musique souligne ]"action de ce chef-d'ceuvre de . . a fl e e - e t d e -b e a u t -. . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Eutr&e 0.60.

Vendredi 5 AofW, A S heures 15
Le film toujours demand
LA DAME AUX CAMELIAS
d'aprs le chef-d'ceuvre d'Alexandre Dumas Fis.
Realisation de Fernand RiversSupervision d'Abkl Gance. avec Yvonne Printemps, Pierre Frosnay, Lugne Peit, Armontel, Lurville, A. Dubosc, Jeanne Markent, Irma Genin, Andr6 Lafayette Musique de chant de Reynaldo Hahn, stir des paroles de Willemetz Musique d'accompagnement Fernand Masson. Les costumes de Yvonne Printemnps sont de Jeanne Lanviu. Apres que Litz out atcompagut Marguerite au piano, Armand lui avoue sa flamine. Mar. guerte ne le proud pas a s;rieux et, cependant, le mme kt6 volt s'instalicr A Bougival, dans une maison ravissante, les deux anou1.eux.
E u r. . . . . .
Eiitri-e 0.60.


Dimanehe 7 Aoit 1938 A 8 h. 30
La belle Ray Francis dans
MtAN DAILAY
Mise en setne de Nehaei Curtiz DISTRIBUTION Tanya (Kay Francis). Tony Evans (Ricardo Cortez) Nick (Warner Oland) Dr. Gregory Burton-(Lyle Talbot). Mrs Peters (Ruth Donnelly). Chef de Police (Reginald Owen).
Un film d'actualit. La conrebande d'Armes. Deux artistes de grande clas Kay Francis radmirable interprfte do Sa Douee Matson et du Voyage Sans Reteur 'dans"'in-film. (.rit spr6cialement pour eile., Ricardo Cortez. le beau danseur tlatgant.
Entr&s 1,10. Rservte 2.20,

UNE BONNE NOUVELLE

Pendant les vacances et pour permettre a tout le monde de venir so distraire A peu de frais, REX jouera a SoixanteCentimes - Les Lundis - Mercredis et Vendredia


9 *


PARAMOUNT


Mardi 2 Aoft 1938 8:15 P. KL
Dolores Del-Rio dans
DEVIL'S PLAY 'GROUND
un Film Colombia
En Version Anglaise
1.avec. Richard'DixCeaitMoibs.
.te horrible tragtdie provqu6e par l'amour coupable d'une lemme*.
.agonie d'un sous-marin bin- I'angolsse de ces homnms .tra. qu4s."dams cette cage:d'acier.ai fond de lamer, tout, dana ce film, nous est dcrit avec.ae.vritk, .ne minutiae dartsl 4d6taJiS.rare- t t:atteinte au Cinm.
Entrke OUnirle Odes. 0.

IJeudi 4Akftt 19M &A$SP. lc
.'. . .:. . .:. .q u e y.::.::.:, .:.:. P :.::: :.: t e:::: . . :: . :.


bra du zvrai crrnne'-. W Zfl*' dioe rytne en so ione ttcl
qt impeccble.,
Rntr~e Grn~rale Odes. (O.

Dimanche 7I M&I 193$ A1.30 PW Sir Guy Standing, IIUOU6iRWe O .4 Ionelc Stone dtses lrois Lancen 44,, B~engae
Richard CromfvelL, ThiBrown1, Rosalind Keith "bit


En Version Anglaise
SOus-TiteVnsa
-Tout COninac gLes. Trols LaK ciers du DJengafrt,, d'inoubUisi memoire, 801k lDE GWIRE

AVIS IMPORTANT


Le soussign4 porte A la connals. sance du Public et du Commerce que depuis Ile 22 Juiiet courant,i! a dermjssionnt tant comme Se in.: taire que comn-r Procurateur 4. 1t Haitian NotorsS4.d 1 qi t.-.
fait plus partie de ]a dite Soci6t6Port-au-Prince, le 29 juillet 1938.

J. E. SENDRA



AVIS

Monsieur Pierre Labisske Taii lear porte iA i nmnnissaUnce do so# aintable cliente qodvato yager pour WI temps inde-termin& , I" l(tranger.le Siour Maihorbe L6. . bissie're qui a travailIO awe 13. pendant Dix longues anutesex4 cuitera avec difligence- soina4 promttd e n a ravaux Q
liii soront confi's

Port-au-Pr~nce, le 29 jnflet 10*1


PEN-SION DEPMIL
POUR LIES ECOLIERS

Monsieur Edouard PuvalRZ3Q' to aux genetde :ia provincequ vient d.ouvrirAIa rue MnA, au No, 41, -unpension doie f*,Q
7- J












pour lea 6cofens. Lea "S1 qul d~sirent envoyer- dosi pen' taires A Port-au -Prince pen u sadesseor un $emp RdareDuI;;

c/cera avitbo &lgne, ort a.Ftit i rce.~ eto~ o tau


COLLEGE Pt POBT-AU-Y


fHenryO.( bile que le.25f .rry T.ppenha un accord ftan cette ann~elaIn tint d'aasociatil


de::a


Quele est to fomme qui ne soufflee pas de temps &sautre do migraine,
ndvralgies, maux de titot
I! sufTf.de prerdre I b2 comprlesde Cafiasprine pour quo ces doo.
. " P . pcsrcssent plus vte -encore
-, qu'oes n'ont swrgU


iii~ :: . M ii .:: . . : �� . :::::: : .w .:< .:.:.:::: z : ; > : : ; ;:- .: : :: :. <: .: : ::.::. ::. .: : :: : ::::.::.:. ::. :-. ::::. : : : ::$ :; : y > / g : - . : : : ::: : : :.: . :.: . .: :. :::. :: :z : -: .:. : ::IF ,:
.~ L l N O W M S T V - - 7 7 -:. :. . :: : :: :::: : :.:: ::.:::: : ::: ::: . ::.::.: :: . .: :: : : : . :: :: :::: ::: :: : ::. : :: : : : . ? ' -, -m : r _dd f > $ � E ? ?:$ ? ?: >5 : :: ? ) .>? : E 5 6 ?: $ ? 3 k > y " 2 , " .-< , .


m















- U4te on mur sta is
~'~iace&tARtO~T

,elnditionls, Sa resaet



A akrdler Dalon.
pairCal tOn
vtwcicurt cez

"AVI

i7 i DIA OIL COMPAanKouean -public et h ir, laite a cientele, qu i part4 D UntSea bureux sehf ait1'4tge tnbl
Soci&ht6 ilaitienne d.Au* ,go Ie m me aencil eat
-a sos clients.
Pnce. e 2$ Juillet las8.


m~ga ineublie kKenscoff;
iSall, a man-ger, 2 Own.cher. gve 'contort mo.
d douche<,& aige au Dl-BUT. 2. . .
nfl

UpMACHINtESIN GEM, Avied,
duni rer t seflr. Cotta .jj -o Ai bras cylindrique et i
mterotative.
i s mer au No 6d 15 ,, eIAveu F tt4 1P rt-a U-ri e .e .



VINE VISITEDE SIM.OSE A LA CoRDoN'NERW 7 ONT-CARMIEL :.4:a.iR ueNo. 139 en face

/,i::::i d : . a .e

'i t i e receyar Par derter
ha r Wartieha suivanis:
- atsFogtales vitestdu paysur liorae -i-


.Our
.


Dam"
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


.du martin Siurieur.


dentsg
&*eursff
Ne�p po ome-,
ob e i :: :; . :.'i: ". ". :


W L WF#M 5'mOF%
PROTECTION


42.CQP dentiitn coow1*neinqut $4a Maq4isit stlus office oynSc oibate t s4angren ic*dd4 to 1 qtcouse' Iccrie enAtoire. PHILLIPS MAGNE Sit PATEDENTIFRICE contenct plus de:75% :-u vrui PHILLIP LAtT DE MAGNESIE.


Agent' Exciif: ERNST LUDERS,


V.-. -~-S##~fl$~' jfl#S##*SS#t*S#P #S#h'Vfl#a


Part of the

rhythm of action

the pause

that refreshes


r e


&
"4


l - e


AVIS ImPORTANT


Vente de Tabae


En vertu dune ordonyiance de rr rendue1 par Monieur I ju. go Georges Lescouflair diu Tribunal Civii de Port-au-Prince AdIa date du 22 iiflet 1928 entre IP ministration Gndrale des ContriLtions e. ie sieur Dupre iNTont6-, gardin de divers lots de tabac saisis contre des d linquants non identitfis ou introuvables, et conformmerit I Fautorisatlon du sieur Char Is de Dtlva, I)irectoeur G6n4ral des Contributions;
I1 sera prockd le vendredi cinq sotP mil neuf cent irent huit, A dix heures ,do matin,A la porte prin cipale d'enti4e de la I ouane de Port-au-Prince,. A )a vente au plus offrant et dernier enchfrisseur de divers lots ide tabac consistant en tabac en feuilie, tabac cord&, clgares, el ce par Jl Ministere de Fhuissier Sin'ton IM. Britto comMis par la su,dit-e ordonnance.
11 eat, en outre, port A la conntissanee du public qua, le rnme .4 ,u m~me endroit et par le m&me otissier, il sera proc6d6 ala vented sux enchgres publiques d'un lot de pneus usag&s, dont V'Admiaitration des Contributions a d& cad tde se dcfaire.
Les personnes s'interessant a ces adjudication0s et dt.sir-ant voir soit tea iot de tabac, goit les autreg articles, s'adres-s*ront A PAdministretien Gdn~ralo des Contributntn, tous le. jours ouvrables de hndt hedr u do matin A une here t dank~ (to i'aprka-midi.
Port-au-Prine. ,, 27 juihIet 1938.

Simon M BRITTO.



LPourquoi dolt-on user
U sovon fidicumenteux

t~os les. ours?


9 Dan Its Ppyschaztds .wpo etI i zn puretimne4k pvaa rvicunatuparticuLieumt o mrobes&dePairet &

� 409 u.nm & u

Sa m : : , .!!.:i'. " .
p ro p .: : :. :. . .:. ::. : . . .: . : .


AVIS DE DIVORCE:::


Auguste LILAVOIS.


Uon Extrait des Registres des Actes de Divorce de 1'Officier tde 'Etat Civil de Port-au-Prince, Seetion Sod, il rdsulte qoc le Jeudi trente juin mil neuf cent trente huit, a dix heures dti matim, par devant Jl dit Officier de gtat Cinii et en presence des. parties assistges de leur avoca I de .t n ininls ;[IFr St. Iea l Julien A. Lafontant, employs publics,-ii a I't prononc6 Ie divorce d'entre lJ sivur Auguste Lilavois et la dame Jos oPhine AdlaYde Germaine Guilbaud,
Sign : Auguste Ldavois, G(rmaine Guilbaud, IT, Benjamin, av. Edgard Iippolyte, av. F, SI. Jean, J. A. Lafontant et Charles 0. Jenty.
Pour extrait conforme
Auguate LILAVOIS.

0. . W . . _,_avoa ---- . . . --_


(:OURS I'ETE


Institut Conereial No, 86. Rue Pavite
(E face duDr. Buteau)


Les parents d'616ves en retard, d'diRves ayant khou# aux derniers exam.n.
examens seront heureux d'apprentire qu'ils trouveront it I'lnstitut Commercial en plus desg Cours de Comptabilitd, un group de profesffeurs speialiss pour des cours par groupes at des conditions tr~s avantageuses.
Les inscriptions-. sont.ouvertes.au local de r1stitut Commereial, a partir, de c jour de 9 hs, A 11 hs., et de 2 ha. A 4 hg. P. M.


FAIThS ATTENTION

LEB BAZiL NATIONA

. :neoN t .NE . , .enorgueil fit d'&tAre LEPREMIER AofirtIA sa ClienWbeat au Public le's avawtagss tde NOUVEAIX PRIX 46&


IF.


La nouvelle Direction


du


Hof


offer -1.3 tsa trst irni Ciintee


a - f t meu eCIUEAP& vire--,


uaIuSCf:O CXqOi$#7. ~as OOPs 54: 0~ ,I~ ~OS


tc-&es ics ucasso.~ es oicn glactea.


I. , {? ' r c '


h:v.>~ -


de 4 it 6 he ures?


DIun Jugement du Tr*bnl I
VJI dc,,Pbrb-au-Prlnee renidu entre J(- sio Ur Auguste Lilavois et la dame ennin e.Guilbaud, ItP23 juii Mil neof cent trente huitRIa0 6t6 extract le dispositif suivant.
UP ar es a t is , . .:.eT ribunal admet le divorce de I ae Auguste Lilavois nke Germaine
Guilbaud contre son poux; .Auto-. torise en conskquende les partiesA. se pr senter devant l'officier de 1'Etat Civil do Port-au-Prince, Section Sud pour le faire pronon. cer, lea dlais tdgaux exlir~s et les formalit4s remplies; Statuant sur Ies mtiures, relatives aux enfants, Dit que la garde resters encore 4 l'Ppouse qui a obtenu le divorce, cf. au plus grand avantage actual
des dits enfants; Dit que les p~rN et in6re seront respectivement te. nus de contrjbuer A4 leur etretien et A leur 6dueation en proportion de leurs facult-s. Fixe Ia part contributive du p~re A ila ,omlne de s Or. 12 ou G. 60 par moi, Condamne conforrment i la loi la pratie qui a succombd aux ddpens liquids A Ia somme de., etc.
,Donnd de nous Rodolphe Barau, Doyen en audience publique du.,. etc. en presence de Me. Dominique Hippolyte Commissaire du Couvernement avec l'aeistance do Monsieur Ldon F. Smith. Ca-Greftier de stfge, etc, (Sign R, Paurau, I. F. Smith).
Ii oat. ortionn, etc.
En .fi dc quoi, etc.

Pour extrait confornme


P7


Berliner





P. . .L.".O. .U.V. . .".E".L. .L.


PENS4E


C'est dan--h n gligence des .pew
tits devoirs quon fait 1'apprentissage des grandes fautes.
Mte. NECKER.,

Trop .d'tres s'imaginent que le bonheur, est autre chose que ce qu'ils ont.
Maurice MAETERIANCK.


LE JOUR DE LA GARDE
(suite)


rit6 Cependant. le fit regrettable,c 'est que par suite tie cts cir.co instances dr!plqV&L.a I as. :.i__p.@.irubles. i rapplder, plus ui quaranta ne d'ofliciers, (Ito quclque u. : faiit le din"a, corptairrt parri has, plus ( ftral.lts (4 it'S WIe, V ; ' re. fnt rit ' '

1C . 1 ,' . .



noutreL Uii :up.!-qt . 1m-0 i cle 0. ' r .'c'm' -I i~t 1'.r t aO ".- ,1:.'{.






i �
Ia , .:: . :. i i? F \ ., . :, . " :


zzie~- r'
-. . .









itilVt
14'tO cttr i'jjh-n t parcu s': rta me : :. "":tn i - d a> (SI- all- mIps'1 4h' 4 ,:' i'Th-e . t~ia~ ti. C;





M a '.x au - cA -.- r 'g;- r ii ,-.
I.n E"L;;' n; ai.r:- adle:iF' r >~X Grarr.a Put. M'a'.- L(.i. sru. a'-r




C m:, r r Ii qios av. .-. e"i t.) I' _.' -
gI.dti" vs '-r-art p.ro.vt.:'te ds
ca r 'i 1 I - .n.a. p a t .
ti-r . t c m.e fc,-tt rile tie rppe.
Grand pt tr:l ti),a.t; 199, (4: p.a:,r~ td~x





(":,e d ex .: t,. n.'{:"if,::ative >


qul r' ~ar por-f-: s pu aver is,
cin. I&hahi'qcir Argentne !s





j~cle tinC m ' iir -t 1n -i1a cc rt.
1C i'ae - ' -t . . : pat 1 - A
cuRu.I.St i r eit'. m"itttrn'e rtcaiier Uiart (i--u ('l t dc-it[lc, (1 une Preq
* Tli5re.i nS.,� petit R t pa'y:c'a's f eL S Pro ;.ame tra I,',sao P et i n ar< - I ar../'~ -Celt .- utorb 'iniit le urn cin-.
irica, offi i. li: nt}erx enit a* uic.s en l r vet : aaa si' ," a.nines
en oam.bic. na C formll.-rn dras",i Nieratua d e t r




-te es e. 01 'k ziltMire am6qu'enfln, au siele terrier, vers l'anne 1S86, ha R ubique d'litaiti avait et.i A b,ctncficier 'tn pes
tigieu-s mTs:.;iosn n'ditairc tranosi8(C.
Pourqnoi notre petit: pays no pro
-. fiterait-il pas, A son tour,.d ti 'oncoure ce ce tre technique amricaine si aq'uecwe par d'kutreu Etats do : cc: C��ontinent? � � :�
Cest tout si.mplemeut: Ie pansm."� tricanisme c:q i. oat :entrt: :en acl. i on. ti net: qui ventl bien se :manifester,;: : i: :.:t nous� aussi, sons: ::a: fore! con-:
i::": er~te d't'ntr'aide : attide :. -slidarit .



untre: lea. peuple.s tie .cat h .::isp :: :


possile s n itOrre p Te&as. sure, et toutnso aspirtions.vers* plus: de prosprit6, pl Mdeprogrts et plus 4ie Prestige pour cc pays seraient constanwient bafoues,. cormne dies lont t. dans le passe si tne force publique organis6e et consciente de-ses"-responsabilit~s v'opposait sans cease son action vi gilante et alutaire aux vellitis 6'aventure et de desordre toujours prbtes i. a; dresser systimatiquement centre les plus respectables efforts de dveloppement &nomique et social,. Dans un pays com-, me le ntre, donot. administration est hdrisste des pius incroyables clifficult&-s, important est d assure" Ia continuity ie te. efforts. �Cc-st I--rNte principal qui egt- c.vot A notre petite arm&e clans leg actittisti:de l'Etat. Ele doit etre touiur- assez torte et assez disciulint~e el~e-m.hue pour deminer "'lo cpiiu gtn{,ral!e ci et no:' :,., (.,rdo)flfl :, se.:e.n as tireeI.11, ffl'.

. c. Vs rienter, avec autant ct. I" r< .i'tittti (jti.' dtttgsut. ter's }eP I '. - "I'0 '4o mat&r. : :., e. mr'j,' . N ot/ ,vz pat,
;-f- - O .r ue vous
� ', . c . pa,.i. . tppi,.i

e tf. . .Our" 'p -z ave

rf - tr;. or Uti t to.j.{ to,-.-:a' vT rt.t'::,jr.;. i.t is re-.
~.,a
N i - :!tt.;%2. z' . ihi. tttt4i
d-P 6 Ny.u's,


1 \IF MEETING SPORTIF
I ,t .'.g t'.: tU urganvc- par
- da: i''r s-midi, 1 *e
"'"~"~ren~e _eS IE,&W~
Mi .,d dt vc ' Pa I{ublique eut
"Du.hs ;;.:-td ccptcu xwto;g uarne r ,v Tkreu.t l'esnrit de disine de divenr C sl t rPublic0vatio.ma cordiMemrent les heureux .sgnants. CU bun ointD vOr le JUry techni qequ reta A I ana1 I a t.h e dc(iaej,
I o -gramme achevQ, le gagznanlts gravissent Ia Tribune ct
tt is rix du Prsident de h:l i. Kubque app yt4s 0 Une cr9i: Ic v'igflec dv rlIYlIXI
I cinq hbures i afke prerd
-a t faction gSnbrale,
. D . ict us pubtierons Is h.a.teI f heurrt-laxgagnants. Nous prno ves frlicitations A Ia Gan:r d'-Iiti d'avoir comrnrmnor6 0 -vC t de brio. et de zele partU 9 Ie i4 me Anniversaire de s.o.ai hbait inis:_ation. .




Nouvelles

Etrangeres


1,E CON FLIT
IN IPPO-SOVIETIQUE
LES JAPO.NAIS ONT REOCCUPE LA COLLINE DE CHANKUTENG A LA SUITE YUIN
TERRIBLE COMBAT
S. TOKIO- :-ministre Japonais de ia guerre a annonc6 ce-matin cqae les troupes soviftiques oant t chass&es d'une cofline pros de Chankutfeng et d'autres points de la r$gio, an cours dun terrible combat) qui a com-menck dan;.la nuit de amedi .et qui eontinuit.: encore jusqu'i .'aube ce matin.
Ce Choc entre soldats jpni
et gardes frontikres sovi~tiques egt I le &4tne do mo1113:ie ju:illet depui-S ique: le 11 fillet dernier, leas, aqldsmssesa ant occupy In colline 61 la, joncti-on des froi&i resQ 4ib~rie-nne-.mandchoiie et cor.rne teaSud.Ouest de
Vladivostok.- Les russes pW& tentient que catte cofllne fait partie'd daterritoir-e rusesi abhrle


VV?4TE PAR VOlE PARfl4


On fi avotr A. ceux. qU:!) . Ppartiendra que l e reredi trait Aofit bail neuf Cent trente-huit 0. dix heures du matin, en f tude et par le ministe-de. Me. Maurice Avin notairs A :Port-au-Prince it .era procM -Ai. iventea--u ---plus-Of-f;-nt & dener"ench6risseur de
lo) Ia quantit.i de Ciiq carreaux de terre sise en Plaine du CuIt-deSac, dipendant, de I'habitation Descloches, borne: au Nord par Yvette et Fayrntonde Gervais, au Sud par le regte des terres de Madame Veuve Windsor Rellegarde, a ]'Est par un canal et A I'Ouest par un chemin pubtic.Louis-Frophte, Achilas �artheemy et Mariane Sylvain ain.-z: dtsignt par la co-pa-


ran te.
2o) la quantit de quatre carreaux einquant e et on eenti6nes de carreau d-e terre, ou cinq heetares qgatre Vingt un ares soixante dix v.-uf centiares d&pendant de i'habitation Jumecout, laquelle quantitei de terre est borne au Nord par !i, riute, le Fovds Panaiens, at Suad par lo. mornes de Jumecerrt, A I,-t par Enmanuel Bain, F:. -ix olelr les her:tiers �roiLa Lafcntar oit al'Ouest par George" Renaud it Lahens Thtsgage, suivont pri.n et pro sverhal _.W tg." do Cuhllaume Th s'-:iKiic .'V" dat d viiiigt-troiS

Tlhe.e t:' uj'#-r. as.' cr5 deux


"cuattv s i i :' % :.4 5 esuit' g .



,. >1. cx 'V " " " " .r' aS
En e ' ,id c o ai obligZ'tT t T> .tt datetusi



rout ns.: r .b ;nrne-x an
- . '----- a ."-----ue-a-i B aara, r' - * an' i P




gan t .
F: A a commride


A a requte du sieur Charles Hi Ion, rcpr Atairc'. domiitA Po:--au-Princ;, avant pour avocas Mes. Ernest K2,alst et Emile Catvia, pav,,t' vox Nos. 2416et 911,
Concre Matae Voie Paul Blanc, ' " . . 'i " i"
mearan; a - a: P' ry d oihretdeAu-ties .-c.,,: s- ' misc: A prix te Cinq Uifie C-ent Soixante n-eut Gourd- quotre -i.ugt ent times rn0n; -te en capital, inPour j s a mpe&s informati.ons ;.*dre-cse 'v isotairTo didpostaire du cahierdel . charges on aux a-ocats oss, i4pWS.
Port-a--Prince, Ieter AoAt 1938.


Emile CALVIN E. SABALAT.


BERIM4ER HOP


aaeacontre-attaqi en-tfosle de'logenit tde cette Position et queAi 1'aube ce martin Us anient I; COi?. tr~k- eowilet du secteur.


INCIDENT A C
DE LA SURPR
TOKO.-.-t a nouvellh vel incident de front ri �duit hier ainta.so ldats at:japonais sur Is fro chouea-sib~riene est vi tains miieux jtO**Uque mnatiquec,:s ern dune situation qiti iwe


*nit nouest vro-'


caIftnC 1%Bgatles pour. u-n a m. ".Prondai La L Volo lle.: Emiae Sebreiber: La --SuAiAse P-ays: trhonwes ibres



aguetLart.ehre. . .
Mnalraw: L oEspoir. .
Mrumnd:b'Heure qu'il et.,.-. . Thierry Maulnier: Au de l du Nationalisme . P. et M. Clerget: La France dans le Monde. I Thibaudet: Itistoire de la Litt. fran.aise de 1789 A noa jours
i m : . : s r e s E aU. . . . . 7. " .: "
fim Roz: Histoite ties Etats-Unis.
Slwmeix: Histoire romamine . Ferrero: Nouvelle Histoire Romaine Madelin: Foucht (2 volumes) .1 Mirepois et de Vogue: La Folitesse ei ses usages. Ed. Schurk: Les Grands Inuties. Jean des Vignes R ges Leviens un chef. Pauchet: Le Chemi. dii Bonheur. Dr. Marchal: La Libert de Ia conception. Armet: Comment on apprend A parler en public . Select collection (Bordeaux, Bourget, Prkvost Mauriaci Zola, etc.,, 00O
Collection Flier e+ Aujourd'hui (Brentano, Aubry, Maurols, etc. Collection Lea Caractlres de ce temps (Le mkdcin,. e Ma-.
gistrsc, Ie Fine lo-r, le Prtre. i'nstituteur, etc.> .


4

4 3.54


2.70 2.00 416


4.60 3.0 4.00 0.0 LEo


~~minnaUtrn'o'atDiYaDaaoonrra We


PETITES NOUVELLES

111cir crc .arrerri A lio]lywoodl lea photographers d'ne exp&ditione n. voy oe par une Cie de cinemas pour flmer e wc;i.nes de Ia vie au cur dtes br - -Sctes de I IGuyanne Hoilandiais -I- - ret m ,rn ts -tve e -2& O (-00 ied".u :-em -. ci montrent les crr--n 1edes ticans-e et de
mu. -s - k'tngtribu ntgre
D DjAot- i t bandte sera ciii4e darts n tourn avec Myma Loy et Clark Gable,

Hier apr,-mnidi ane vingtaine dte personres ont fit hospitahistes A Tokdo (Ohio) Ot 50 autres .o gn4es su:r Ie champ i .iasuite d'Une collision entre 2 trains de la ligne central-e ferroviaire, Ie Mercury et iP Commodore Vanderbiet.

Lv b.at.eau de fhe [ortugais tas c a ho u bier A 12 heuremsa
fentr6rc ti.Averoman prks de P vaa VorzNi,. L'kuipage qui se .rouvai n danger pendant pluers n-e-.rts a idteid. , (he gagner ia cWte A .l nage. be nomm Albernia.o, :Aarafona qui ne savait pas
.- g er s e t. n o e:. . . . . . . . . .
r-"twgr s'c'st noy'#


f ier, . Jatmel, le steamer den a fait un chargennt de rgimes te figues-bananes
Si-nl~i


Wor288


be N tie. P A. c de ItE.R. tonmence Pexportation ties'camnloupa, melons ronas'a grosscA6es rugnauses et K chair orange toncet. fa caisses en Oant 4Oh emvoytS sauPanarza.

Deux.mle.bouures deManic provennt die Ia fermie- ole die Da-I mien. ont R6rms en terre bI I Petite RivAired i Artibonite,

-- -- ---------: -- :-- == = = = = == ===== . : .m ::: :: :::::: ::
Aux i GaeIoulture des citr se d&veloppe assez biem.


MOU'VEMENT MARITIME

Le Steamer zflatto i de la 14Up g-e I-tandaise, a accstk c O tin a 8 heures, Ie quaL II a d6W cur 24 tonnes de marchandim pour plusicurs commerqants de I place.
370 sacs de marine de maniac;v t I0 S, IN, P. A, et F. U. oat e4tcmli qu ia destination die la mlak I. M. . P aure, de Londres :i prsente en Haiti par M. Joe WO ley.
Le nvire laisse cette n it 9Q St, Marc.
Par le8 S. Stayrv l, qui so ic demain mn tin, 0 sera expd &940 racs tie suere des VMW Hasco, pour New-York et 16bA d tire envoy par l Maison i rius Berne, pour In m~nwe nation. .:
Le I5 Aoft prochain, au port.4 Foet-Libert, il sera errjtarqu6 pm la Maison Fauret, de Londres:..cnd---ehargement---e--$sam farine de Manio , peasant 30A kg


'COMPAGNIE NATIONALE Of
CHEMINS DEflMtVRAM.


AVIS


L Ia Co pagnie Natiouske des tnins de.Fer d.ait ! � ise Ie:p en g6ntral et le Commee en p t.:lier qi :.partirt.'ie cette 4: Phoraire de ea ainls ea iW me suit:
DEPART: Sait-Mr4ot' prine
Mardi at vendredi t7: beufli mating.
DEPART. .Port-.au ,l s:e-$Ri

Mereredeti t samedi di: iL
DEPAfl- SsinV-MurcA-tMV


AVIS ThWORTANT


. . , I


P-:ArO :


::::: : : :::::::d




Full Text
xml record header identifier oai:www.uflib.ufl.edu.ufdc:UF0000008103404datestamp 2008-11-10setSpec [UFDC_OAI_SET]metadata oai_dc:dc xmlns:oai_dc http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc xmlns:dc http:purl.orgdcelements1.1 xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:schemaLocation http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc.xsd dc:title Le NouvellisteNouvelliste.dc:creator Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)dc:subject Newspapers -- Haiti ( lcsh )Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )dc:description b Additional Physical Form Electronic reproduction of copy from George A. Smathers Libraries, University of Florida also available."Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."dc:date August 2, 1938dc:type Newspaperdc:format v. ill.dc:identifier http://www.uflib.ufl.edu/ufdc/?b=UF00000081&v=03404000471641 (ALEPH)ACN6482 (LTUF)0012544054 (OCLC)12544054 (OCLC)dc:source University of Floridadc:language Frenchdc:coverage Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince