Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Creation Date:
July 27, 1938
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( marcgt )
newspaper ( sobekcm )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
000471641 ( ALEPH )
12544054 ( OCLC )
ACN6482 ( NOTIS )

Full Text






















LOII AUS LEIRAUITI NNE
W .AI S M Tff C tI I . A U G U S T h - L E C H lA U D . . . .


Ho-Ias! presque tous les mtdecins de ma promotion et mes contemporains, y conpris notre regrettt eonfrbre .le Docteur Auguste LECI UD, sent d A pass de vie A

I. Aie, une douzaine luttent edans .notre milieu, d6pays:s, dsorientha et d n par6s: Alonzo Holly, Decimus Doucet, DestheIM"Dsir, Pau Salomon, Horace Phrigord, Georges Castera. Ledan, Otlestin, POtion Savain Ltlio Hudicourt, Justin Dominique, Charle Mathon.
Le Docteur Auguste LECHAUD itaquit A Port-an-Prince, le 29 septembre 1813. De haute stature, dassez belle physionomie, Auguste LEGHAUD, trbs courtois et tris avenant, avait repu une education soigne. 11 tait chauve, mrnque distinctive de ]a famnille LECHAUD dont jusqu'iei, grace Dieu, atcuwmembre de l famille n's le sort du poAte chyle. Son pAre,, Monsieur Toureau. LECHAUD, homme respectable et de bonne contpgnie, 4tait :::m virtuo.

Toireau LEOICHAUD avait 6pou6 Mademoiselle .Corinne R6gnard R6g r, ia stam:: de Marguerite Rftnier, veve .-Saint-Val Bouchereau .a ie oie b n otre eonfrtre, Ie Docteur. Victor oucherean et du Pharmacien Emile Bouchereau. Se eatte union, naquit Auguste, Charles et Maria. Monsieur Ton-


reaut LECHAUD (tait le frbre cadet du pronftinent Magistrat Hugon LECIAUD ancien Pr6sident
du Tribunal de Cassation. Le brillant avoeat et distingut 4crivain, Thomas LECHIAUD, et le Docteur Rugon LECEAUD fits, sont leas enfants du grand Juriste I ugon LECEAUD, de regrettte m6moire.
Hklas! presque tons los avocats illustres et de renom, toute cette lignbe de Juristes et de Magibtrats compttents de cette 6poque-ld: Francois Acloque. Francois Laertiz, Jean Pierre Dauphin, Eugne et Arthur Bourjolly, Dabelrrnar Jean Joseph. Auguste Bonamy, GCarmeleau Antoine, Arnil St-Rome, B6nony Lallemand, Dorcelly Etienne, Incident Georges, Alexis Pierre-Andre, Justin D&vot, Cajusto Bijou, Elie Beliande, FilsAim Edouard, Linstant de Pradines, Volmar Laporte, Aur6lus Dyer, Duracin6 Pouilh, Flavius Baron, Bistoury, Ernest Bonhomre, Lavaud, 'Charles Archin, Camille Nan, Francin Thbzan, Valein, Lger Cauvin, Rnmanuel Ethdart, Polynice Janvier, MUnder Desroulean, Paulemia Jn-Jacques, Michel Oreste, Edmond de Lespinasse, Jacques Nicolas IAger, Lab6doybre et Luxembourg Cauvin, Emmanuel Morel, Horatius Baussan, Emile Deslandes sont morts. RIcemment Pierre Kudicourt, Joseph

(Voir suite en 6eme. page)


-- - - -- - - . .-. .


ADMINISTRATION LOCALE DE

. . . . .:PO R T A U P R IN CE
. t -. . . . . . . .
Dpnsedu mis de Juin 1938


.HYGIENE
Subvention A la. Cl inique Dentaire de l'Ecole de M6demine, Sudside u: Service d'Hygi nie pour f'assainissement de IJa Vile, Subventions A 'ITwpital G6n6ral Ijaitien Gdes. 5.205.00
G.ERUVRES D'ASSISTANCE
Asile Communal, Cantines Scolaires, Enfants Assist4s, I .ntern. A la Maison Centrale, Secours divers Gdes. 6.994.10
SERVICE D'YINCENDIE .
Entretien du Corps des Pompiers Gdes. 5.412.50
ECLAIRAGE


Entretien de lampes l6ectriques dans les endroits suit ntsi: Kiosque Ste. Anhoe, Kiosque Bel-Air, Kiosque Cite Vincent, March6 au sel tde la Croix-des-Bossaiys, Calvaire. Rues: Av. Lafteur Ducheine, Capois. Ed. Paul, Marcelin, Poste-Marchand, Bob de Schultz, Av. Q. Turgeau, Pacot, Magloire-Amnbroise, Babiole. Rulle st-Antoine A Lalue, BasPea-deChoseOdes.


Service des Gardes attac TRAl
Mareh6
ettoyage et am4nageme 1t Et e

Parel de6 11tl d e



defVvenue PRO'-7



hl ab
frls$allare,


1.041.70 1


Hier, le Canet est prent devantles Charbres. k Au $4nat, I 6Secrtaire d'Etat deIl.nt.rieur, . Ch. L oue, donna lecture d'un' ~Message doe Y'Ex. outif.
A la Chaumbre 11 . fuI tt 6galement donn6, par le S critaire dEtat de 1'Instruetion Publique M. D. Estim6, lecture du kime Message. Sur lea bureau de la Chambre ont it& d6pos&: les projects suivants et qui ferment i'objet du. Message sus-parli.T: U.n projet de Ia loi rkglementant le recrutenient de l'Ecole Normale d'Institutrices, 2o) un projet de loi conditionnant le droit- de propriete en en faisant une fonction sociale, 3o) is Budget de laI R 4publique.


LES EXAMINS DE FIN
DES SECONDAIRES
GONAIVES


D'ETUAUX


Aux Gonaives, les rdsultats des examens de fin d'6tudes secondaires ont t, relativement h ceu-x de Port-au-Prince;assez satisfaisants. Sur 14 candidate qui s'itaient presents pour lai rh6torique, dont 13 du Lycee des Gonaives, 2 ont chou6 I ' crit et 6 A Fral. Les laurbats son:. Diuy Vastey, Fery Auguste, Louis Acasca, Pascal Jn-Pierre, Antonio Deayette et Enoch Elishe.
Sur 8 postulants pour la philosophie, 4 seulenent ont r6ussi.
, . . . . . . .� . .

UNE NOUVELLE SUCCURSALE
DE LA MAISON BIGIO
Notre confrtre . . . . .
- ~------A GRESSIER
Les 414ves de la fe nie-cole que dirige M. Jean MWnard, organisent pour 1e. dimanche 31 Juillet, une belle matinee rcriative t roeca-sioni de la fin d'anne scolaire. 11 y aura bals, tombola, attractions diverse etc.
. . . . . . . .

AVIS IMPORTANT
I1 est port 'i la connaissance de nos amis, clients, abonn4s, et du. public, que La Nouvelliste est transfer AI la rue du Centre, en face de lt d Photographie Eugine
4 s


La nomn~be Maie R ,thy1 gere kA bord du volter 4ouvenro voyagent des Abricots w J4rminie, a t projett e A ia met par la voile du bateau dans lea parages de cNumero Il#ux, section rurale du Sons-District de Jtrmle, le 20 juillet, verse 6:00 p. in. Le ecdavre n'a pas tt6 retrouv4. Le nomam6 Justin Noza capitaine du voilier a ett arrit6 et sera d6f6r6 ' la justice.

ASSASSINAT
Le 13 du courant, a la Petite Rivibre des Bayonnets, 3&me Section rurale de la Corrfmune des Gona'iyes, le norrirn Louis-Gilles Louis a t assassin par trois individus et inhund i' la nmme date. Sur le rapport de la fenmme de la victime, Ic chef de la section a 6t6 sur les lieux et y a trouv6 la fengne de l'un des assassins qui a rIv6t16 le fait. Celle-ci a 6t4 arratte. La Police est i laI recherche des criminels qui sont en fuite.

LA TOITURE DE L'HOTEL DE VILLE DE JACMEL S'EST EIFONDREE
La torture de l'h6tel de ville de Jacmel s'est effondrte, nous informe notre correspondent de cette ville, causant de fortes 6motions auIx passants et aumx voisins. Heureusenment il n'a 6t4 enregistrt aucun accident de personne.

A L'ECOLE DES
ARTS ET METIERS
L'Exposition professionnelle a eu lieu du jeudi 21 au dimanche 24 juillet au hall des Ateliers de I'Ecole les Arts et Mtiers de Ia CitVincent.
Ont 4t exposes les travaux d'&b4nisterie, de cordonnerie, de coupe, etc., ex4cutes par les enfants de ees corps do tiers.
I y a eu beaucoup de visiteurs qui ont admir ces travaux. L'Ecole n's pas trente mois de fonction. nement. C'est un grand succs.
Toutes nos f66licitations au R. Phre Gimbert et A ses collaboratours sans oublier les iatbressants apprentis.

L'tEIUVRE DE LA
. SAINTE FAMILLE
REMERCIE
Le Comit6 du Patronage de la Ste. Pamille remercie Leurs Excellences Mr. Ie Prtsident de a R('publique, Mgr. 'Archevtqupo do Port-au-Prince, les Secretaires dEtat les R hieux et Religieuses, les parrains et sarraines, lea jour


LA SESSION CRLMI3JNLLE
A JACMEL
On informe de Jacmel que la seaion crindelle avec assistance du. jury a pris f. Ia semn!aine dernire,. Cinq affaires ont 6t6 entendues. Maintenant, c'est le tour du juge unique qui connaitra de plusieurs cas de vol.

LA REPRISE D'ALCIUS
Nous apprenons avec plaisir que pour r~pondre au dsir de norbreux spectateurs, Mr. Daniel leurtelou redonnera sa pice saftirique
ALC2IUS
le jeudi 28 juillet. Nous sommeTs certains que le public ne manque-. ra d'aller se payer quelques minutes de fou rire. L'entre n'est fix6e qu'A G. 1.10.

ASSOCIATION DES DAMES
IRAITIENNES POUR LES
COLONIES DE VACANCES

AVIS
Les parents et les iastituteurs int6ress6s sont pri6s d'accompagner au Centre de Sante lundi prochain ler Aofit h 8 heures a. m. pour y Etre pesos .- los coliers choisis pour aller passer tin moist A la maison de I'Oeuvre a P tionVille.
Les visitcurs y sent totijo r, 4i. mablenxent accueillis.
Le Comit d'Administration.


LE RICIL

Est arrive:

Ce merveilleux produit qui fait pousser ls eils et embellit leas yeux se trouve chez PAUL E. AUXILA ainai que le Petrola Roja pour Ies soina de la chevelurse.


AU NOUVELLISTE
ET A
LA MAISON ROBELIN On trouvera:
.Le Brevet simple de Capacit6. Le Brevet Suprieur de Capacit6. Et le Certificat de in d'Etudes Soeondaires classiques (2me partfie) Dilbn1Ma r Li AIbn D flit


n me num6tro de t4lphone: . 0
POLI.CE.r 22 qui, tantpar leur prsence que par
!M';s A1'HFtel tde Ville Odes. 46.001) ea.t CmnSetV(:2232. qu i a t alout tatieg- pi ____pr_______P ort-auPrince, le 25 mJuillet s193 leur obole ont contribub an suxe-
VU l diE rdOs de a pose de la 14re pierre ode
do a Gare dn Nord 157.2 lMason d'Assistance de Oet ANDROSTINE CIRA
nt des Cin.eti:res St Martin yre . d _"Iaap'I.Mi:.dA::ta. d.:OExtrait orchitique mAle et fe
1.230.25Manque dapptit e melle. Action neutralisatrice dani
BsL manque d'apptit apparat Y. BLAIN, Sct hyperovarie, lea troubles de Ia
3.0146 ~~souvent avc les prermAres chaleurs, ubert6 et de la menopause, chez
14.3500 tirotment hvi6nique t cel la fert6 et.de la _______do tIo QowUnIine, c4r1 oQ uIinfc Y iine
ex 0 1?yperstbtnle g~nitAD~o
est un-extroil a base de plont . Irne die la Fondation Vincent, Sub- . m&me temps qu'elle pr'odit EN VENTEZ Cflf vagotonique, Diabte, mpuissan3,890.25 ffet toniquc, e:l agit comme d PAUL E. AUXILA e Intantiliame, chez w h 'mn
DIVZRS0 puratif Sur1 o circulation, pe la Rte T rstre COMPROES AM ULES
ptOt SeourGde 4 0 gentione, I quiAqino, eS qusia CfAUSSURES P OPA COUPA
Rse8.OS PIou Ms&ano nr pour hommes on -eui jane on Distrlbteur pur IHalti
race: 4$00 OriPoe au-Prface
on&ement3Axjournaux, frals !uintonInaest e noiru
Abat vr.5 pr tos; son empo et foi
RRI So prjx de revient eat do
s 1O35-3#0 I 00.09 Tn Pharmocls.A Perhv 5NOSLMTETDACPOAEDEBSUI
. . . toOT. G .------.6 . 8 Sn:r o ,A T A B
p D~tsr V. Mothunim ~to4
--- ---------- ---- SN",~~- 4 ,dvis -'
.-. . .f.t. vg'-
-- ------- 4












Propagtade Agricole- Jusuqu' pr ,wet,1AsopotursuitdaPsilaplaieldo PorthBiment l grad :propagande agricole, entreprise deP:M queliqes moais par la
mo t -du Nord> en collaboraon. avec les instituteurs du Service de Il'seignement Rural. Conform6ment au rglemcrnt de v association, Ies vinig t-qiuatre inspecteurs d61&6gus etrblig daon. -.es diff6rents centres agvicoles :de ia plaine de .Port-A-Pi mn et .'io iedo rArbre, doivent tenir des rnion tous les dimanches. pou- f'e roumprendre aux agriCulteurs la bell-campagne du Gouvernement nur I'intensification de Ia culture (rs denr6es d'exportation et in nicSsit& d'appliquer Ie syst&nt d-; ,e, lonies agricoles, dans les e: r agricoles de Ia region de Port-Pinent.
k aque centre agricole: dvendra drnuetine petite cclnie de . a lM)fermiers, appliquant : m. mes proe6d6s agricoles, suivat l,. drectives du S.NPA. & .R . -.I d Commit Ssariat Ch CUs('C
Agricoles. Le-e,. l ' )r ,- . zone corstroiii.i t -fl C rotes, lours j)laCU p.Lj - -:C maison de d upbt pour.- 1a o.tive, et at:tant que possib e -elle et une mason d aet-ar c'est le veu de I :at.1, 1 -de glements de l'Assoscaton qidposent: I.,a compnIC. promet de beaux r6,.ultats. D'i, le centre agricok , 8 i 9 km., t-t a 6t6 constrait par les paysans dsc Orazer. Lx-sL membres des autre.s Cents a.ricoles, particuli6rement co-u-Ix de Troupeau, de Gros-GcaCi . er Cayes-Philippe, dosiront eg nu. .nt que Jes voitures arri;et ssi jusquiie chez eux. .ii,i .i grandes planting qus :0 pour vent dants eurs "arTi -, eC .re is auraient djAJ entail l :n vaux. Sources-Chandes cUmpent deux nouvelles rues.
Par ailleurs, Ia Coop&ative mone une campagne avc le S N P A. et E.R. en fameur de ia drdation dcs villages. Car pour se iirou,.x con'naitre, pour se nieux aimer et pour mticux collaborer, i.s uygric-ulteurs ne doivent-ils ' . . or. per? Cest ea qu'ont compris p>sieura inspecteurs-die' g us r.gjonae-x, principalement, Mr- Tall:rant Jeantinor, Inspect'r ii la Petite Place, qui A part ,i demi carreau de terre qu'il a mis gou-arlesement h la disposition du S. N. P. A. et E. R. pour 'P6tabib.em.:: C d'une p6piniere, vient, d:!e donnwer


stir st tires le roFain uoti l'a chapelle, Ia place opliquP e et P-Y cole, et M. Pertilus Norgaisse, inpecteur, 4 i'Etang, pr6s de Coridon


-- A


AtIMENT DOU. NORD


qui. fait l mi me ~este, en vue 4'un'e chaplI, e et du ne place pn oblique d ins sa rgion

.L'enthousiarme des planteurs de Portt-Piment, reveille grace aux intelligeites activity des .Intitourus dn Servic de VtEnseignemont Rural et des membres de la Coopdrative Agricole qui i'ne n6g:igent rit n pour le m intnir plus chautid ermt e sutcs de cette belle fnvr{ deo creNrVemnflt agricole e. :cial de la r giono.

LeS ~ aifii de&s 'agrvonmes c i' or et Luris.~- De lui arriv e SS rcs.-(haudes a dbut du Mfols, its o"ut comment immidiai: nt la puparation tnoe pepi-i . " or.ootio s. C -e ain - que 7 places-band stand-rdes de 5 me'res ur 2 mitres ot 6t6e &abDlies, sur la rtistalPL %u S.N P. A .t E. C. o - I. -i a e* Ue pl ion ,,modbles dntu',- a seat:: Cc~: -ea lsm sahaoI c ures .A, out.


IA .7 . $ i-<' , t .- . . .




e 1 u a .
U nt- : :ap r s de lat
SCoorte Agric l une grande tandeoll
c'o- ate (.t aganie: . n C est airsi-q., . . >,rr por la station I .gricf' a .'1 ite .nettoye, car-.d . t . r . o (00 rn trees car.- . " " .n n" sisal, 150 . ,. ric. t 70 m2 n h6liant- i. t pCu qule le -,s rejetons
: . -.l V o d . sisal serviront t :'me .er,-ges fpphieres qui seoM. -ne-'iourem,.hnt2 tab!ies clans
ue. s ntres agrioles de la

r,' r. Is out plante en six , 'iu-firc ut; at ces planta.t ". m14 t a,, v eu ia faveur des pi i-s immriiiatement. Aussi, es,o,. . n [ort poureentage de g-rmirratior.
Les pbpinei&es de cocotiers, de sal. e -t deU; e reces de reboisenn,,-c. ue fois 6tablies; les aou es, vont consacror leuris ac� - ., a air es acriculteurs dans eYrs . proC( rY ir -.rdins. La distributuiri be) 0.'. a s-r Dte iLs condi .on. L euItvateur devra consar .-u, port o de son champ,q'.de quesoit sl superficie,no-:- culture: e d<.itermind.e: manioc. rcii. iournes<, sesali?-, pite, leguners. Ainsi. cel plantations pourral- :e Is Fncliement inspect-s,. pour reeevoir les soins n6. oe buire cuvei.e.- i est parv-um ici, A Port-A-Piment la nou,ve.:., en: a ha ais.on Rei.nbold., aux . .uonsv.s, a< l ,et on large conroms a. Coop. ative Agricole ur-to ,.loge:rent d la curlten .inn o du uIrnemfsoL )es


r.res - o -es espce-'. seot- eoy -.-en forte ulaitit a Portz,;- ,u t.t i- lint a t.air do i'an aiome: \ d di-.triet. MI, Jukli Dai i . - u vele a beaucoup r jobfi no1a planteurs.


xr" - le, a . . I
'dtu
Ro*Lns easeignew "concernalpen en
b . . a n. .tire "o s ,e src e

pro:cunnoi~m: ni~ asp . a n ra-dcu a
Iat ps


LAA



PLUSo DE ?0o succUlSALSES AU C4,r-,A ET D '.NS , AUTRES PA\'YS
,-tt " ,ntrr -a ,,p . ,4P0f .tttt lf n 4t~r~ltfl.4 # . * .4 " N .-4N C .rl O "f '. ---,l


,Jo saitn awnflh1Zable,

QaIat bkno ir&C n mon m hi. pay e.t qud] char aant iorg cc -yPe! JJ UvotiS sort de nisatt super tine: Veit d Iasu* r eIn mati-O:.

11 fa, ccencouragercarw'vu de I6a. i!te dana de grand


T. es , 'eas4; alors a'en par4 pus. Mais, en #emm,, il a tou
nris-ei. de liqueurs. ll a Fanlise Ie peppermint, Ia prunale vani Sneetar, ete. Vois.le ile plus po)ssibe si to veux 6prIuver d beuY pfrttntation, i. 8 hrmne q it,, .I tout one gome de I
gftt Il s'y connait binet s vutie pour ses i m a bl
ceilts. Enfn, pour d'aut re ewm.eunt, mvis Simon Vie i'picerio du Centre, ltae. G. f main et tant d'aitret, Cola vi Unie la peine. Au revc-ix, Vieux


"SAVOY,

CAFE-,2ESTAURANT Demandez it vos amis e


us vous confirmeront que nul part it Port-iu-Princeon peut mieux manger et: apprc&ier les bonnes e on' sommations qu'au t SA-, VOY>>, situ, Champ


de-Miar


~ e~ ~lp% b~~~6 IF~ 4~~ ~ 6~~~C 0g-dP -~Pa6e4~~tc* tm.-q-t- r-r-rfl-rSnrJ #~PS-Oees-Bp


-si- t
@4 Lilt ye 0 CC


rhwy na 0-r a theatre


CORRESPONDENT.


It's the
refreshing


to do


S.
- . -, , . .;


ILEGONS PARTICULIERES,,

June Fille munit de son dipi me de ir d'Etudea Secondairs (14ee et 25m e parties) donne des leotons particuiiires aux 6l'ves en retard ou qui ont ehotl6 aux deoniers examens.
Pour les conditionn , sadresser au Journal, phone 2232.


ATTENTION
LAITERIES
AflBENTIONNeuveile industrie a la port e.,
tout le monde � oUnc occasion unique vous&est
ferte d'cqutrir sur cotton place ui petit materiel pour fabriqur due . boure, il so compose de:
I Eremeu@
1 [laratte
1 Presse
findustriadiaez votrie, lait et obt SeZ -jrlus do rendemeint.,
Je suis ici ( la Capitale) pourI queloes jours sculement,
'ad ressir i Emil .ranttz Otte fIovet , lemand, Ihtel .Cosmop lita, A td tde a tanque National



POUR KENSCOFF
Promenade 'et. Piqe.Niue

Le oussign4 annone aulpubli specialement ses clients qtt'll a repris sotn srVicte arion et de


7/K I:


~t~Pi~Ltt~irB~31*L~B *~L~~ ~r


~ 5FCII0 04N**-#N* *rF** "4 N*OtJ*"


Part








:i, !IIiii~ ! i i !!i!'''' '' < > > ' *' : ' "".i~~i < ii . :,~ i:i~ ,!.i " . . . . . . . . . . . ,. ,:,: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ". . . . . . . . . . .' . . . . .' . . . . . . . . . . . . Diil . . . . i.74 : ) [: , . . .ii [ "' i~ i!
. ~ ~ ~ . .f .a .


Reues ce matn par Cible, Radio et Codarle
� . : " ,: . .:,;"::}i � ,. ' S"AM* =-*


LA GUERRE EN CIINE:
LA BATAILLE DUt YANTZE KIANG
StANGAL- Un porte-parole de rArmne Japonaise a annonc6 ce imatin que lea forces nippones contr6lent actuellement les 2 rives dut Lae Poyang situ au sud-est de Kijukiang. Si lea japonais franchissent le lac vers le sud, ils pourront contrbler et atteindre Nanchang dans la province de Kiangsi oti les chinois out eoncentr6 d'importantee forces a6riennes.
Dans les milieux strangers aujourd'hui on exprime beaucoupp de erainte pour la vie des 50 citoyens ambricaine et d'autres strangers de Kuling, sitube A environ 14 miles au sud-est de Kiukiang.
's-E REVOLTED ONT ECLATE AU MANDCHOUKOO CONTRE LE$ JAPONAIS
SHANGAI.- es dernijres informations recues de Peipirng,, aujourd'hui parlent de la gravit de In situation dans certainty parties du Mandehoukoo ia des rvolteIsb out clat6 contre les jaiponxmais. L.


revolt6s swont dirigbs par des leaders chinois,
A Mtukden les autorit6s japonaiss confrontent une situation trbs compliqube. L'Arsenal japonais de i cette ville a saut6 hier soir. Toutes les munitions ont t6 detruites. Les,autorit de Mukden ddclarent qu ces actes de terrorisme sont le travail d'&iments rebelled chinois habitant eette region occup4e de [Empire japonais. II sembeit que les d4veloppements de lai situation en Mandehoukoo int6res-


sent, beauroup I'Etat vn,


major nip-


DES TROUPES SONT ENVOYEES POUR REPRIMER
LA REBELLION
SHANGAL- Cons6cutivement
aux rivoltes qui ont clat6 un peu pai tout sur !e territoire mandchou contre la domination japonaise, les autoritbs miiitaires out demand4 des troupes de renforts h Peiping. 11 a 6td rapport ce matin que des soldats out 4t6 retird6s de la Chine du Nord et envoys en Mandchoukoo pour mater la rebellion et empicher qu'elle ne prenne de plus gr nts proportions.


mu., .o REPUBLICANS ONT ETE LANCES DANS UNE P]7ISSANTE OFFENSIVES REPRISE CONTRE LES LIkXNES REBELLES DU SECTEUR DE L'ETlRE 1,.S BUTS DE CETTE
OFFENSIVE
.ARICELONE.- Une armbe de 100,000 r6publiecains combattent violemmoent aujourd'hui au sud de EF.v> e ,o' iirber la C('atalogne l. I p'esi)n des troupes msrrg1' L.as premii rs actions ont 6te c . . d- succbs. Les loyalis-. !t firachi le fleuve et ont a .umn. m des avances le plus urFmatiqu? de cette guerre vicile
t d~a 2 annee;. Une multitude m, p"s bateaux transportant des
.p- du gnie militaire ont
ra::hi . Pa aveur de la nuit le fe-ve. Dus ponts ont t 6 jets qui ont ei s aux troupes de oboes de tr avers.r sur i'autre rive ds Ianbe cer matin.


Encore ouveau Peu GOOYEAR


Un pne.i inconn qui se vend A bas prix, ae veut rien dire. Mais un pneu GOODYEAR qui se vend A bas prix est pour vous une nouvelle source a dconomnie, et un placement avantageux.

Plus gros, plus 6pala, plus solide, plus neau, le nouveau GOODYEAR sR-I ent le r6sultat de 25 ames de recherche faite par lee Ing4nieurs GOODYEAR nour trouver on pneu A portia do toutes le bourses, t offrant touts sortes de garantie.


THE NEW

K-I


Cette puissante offensive de I 1 Catalogne a 6t6 entame pour a1 raisons qui r6pondent A des objectifs prdcis:
1) Brine le cerele que le gdnral France a former autour de aIs Catalogue depuls le mois d'Avril derner lors' de 'Offensive victorieuse de P'Aragon qui 'a amen6 jusque sur les rives de IEbre., 2) Op6rer une diversion en faveur des fronts de I'Estremadure et du Levant et obliger France A d6garnir ses forces a6riennes de ces seetours.
3) Renforcer la position internationale de la Rpublique en prouvant sa puis.sance combattive au momrrent ofi le gouvernement de M. Negrin vient tie r6pondre Ila noto de Londres relative au retrait des volontaires. Response qui sera probablemncnt tpublie ce soir et que Mr. Azearata a apport6e de Barcelone dimanche.

LES REBELLES ONT ADMIS QUE LES LOYALISTES GAGNENT DU TERRAIN
I ENDAYE.- Les dernij6res ddp6eches reques a Ia front iere donnont les informaIions suivantes sur les operations militaires entreprises par l'Etat major catalan dans le secteur de l'Ebre. Les 700,000 hommes qui ont et6 concentrbs A finsu des rebelles dans le secteur de l'Ebre ont franchi la rivibre a P'aube ce matin, se sont r6pandus stiur la rive ouest et out commence une avance g6ndrale centre les lignes rebelhes digarrnies el affaiblies le long d'un front de 150 kilometres au sud do la Catalogne.
Les rebelles adWmettent qUe les


miliciens loyalistes ont gagn6 le conmtr6le de la rive occidental diu Wi-uve dans le secteur de Ascomora de Ebro d'ou 3 colonnes avancent" rapidement verse Gandesa quartier g6ndral rebelle de la r& gion,
Les officers du g6ndral Franco tentent de rerrniplacer leur manque de soldats dans le seeteur en emr ployant des avions qui bombardent et mitraillent les troupes loyaliates tandis qu'elles franchissaient le fleuve.
Cette offensive surprise du gouvernement a renvers6 les rbles au profit des loyaliates qui ont emrploy6 les msrnmes tactiques qui ont r6ussi aux insurg6s dans le sectour de PEstremadure oal les lignes loyalistes ont et& affaiblies, au profit de Ia defense de Valence.
Le gouvernerment rapporte que l'avance est g6ndrale dans tout le secteur du Delta de 'Ebre A Amposta. L'Ebre constitute la fronti&re entre le territoire rebelle et la Catalogne depuis que 'offensive de la Catalogue a s6parT le Levant de cotte partie de 'Espagne.

LES LOYALISTES ONT FRANCHI L'EBRE SANS
COUP FERIR
HENDAYE.- La traverse p&rilleuse du fleuve par les troupes loyalistes a 6t6 d6crite comme suit: tVers la fin de la semaine dernikre I'Etat major r6publicain avait pu reorganiser les lignes de Parrn6e ('offensive sur la rive orientale du fle uve. Les pieces de grosse artilleries out 6td postdes sur les collines de l'arriTre. Du materiel pour la construction de pents a 4 apport6. Durant toute la nuit hier les ingdnieurs ont hative mnent jetb


CoIIege Simon Bolivar
Enselguement Prlmaire et Seeondaire
En"seignement Classique et moderne (sections A, B, C)
Pension, Demi-Pension, Externat
Avenue des Dales (pr~s du Pont St. G6aud) T1. 3608
Laureat de 'Alliance Franaise (Composition franqaise aux Ex& mens du Baccalaureat de Juillet 1934 et Concours de Diction Fra gaise doe Juin 1935 et Juin 1936). Plus ae 50 aucts aux Examens du Baecalaur6at (16re et 2?me parties),
L.e CollAge Simon Dolir joult de la canfiance des families. Frstsy' inscrre vose enfants.


Seals istributears PoorH aiti:
,,AUYgRUNCg& WlsNTIL, BOGAT & Ce
- . . .:.:.: . . . :: -: :. s a:.�w. .


de 4 a ousurv I-I" 1. - .

--ej. *


-.


r ':--~rru rrrr r


un grand nonmbre de ponts our la rivire. Tous lea travaux ont 6W excutes dt6s e iat.in, A laube les forces de infanterie loyaliste ont pris leurs positions et en forrriations de combat irr4istible se sont lances vers les objectifa pr& vus par FEtat major.
Sur plusieurs points le long du fleuve lea rebelles ont 6t& tellemnent surpris que les troupes gouvernementales ont virtuellement fran chi l'Ebre sans faire partir un coup de fusil oh de mitrailleuse.
Sur d'autres points la travers6e s'est op6r6e au prix d'un dur combat au cours duquel Barcelone rapporte que lea armies ont fait 1,500O prisonniers>.

LE TERRORISM EN TERRE SAINTE: DE SEVERES MESURES DE SURVEILLANCE SONT PRISES POUR PREVENIR LES CROCS ET LES EXPLOSIONS DE BOMBES
IAJA.,- Les rrarins et la police britanniques out 6tabli au. juurd'h i une surveillance severe ici dans un effort pour empecher de nouveaux actes de terrorisme comme celui d'hier qui a occasionnd la mort de 47 personnes et des biessures a 52. On fait remarquer que plusieurs bless6s ont succom(voir suite en 46me page)


CLINIQUE
du
Dr LOUIS HIPPOLYTE
Mdecine Gdnrale CONSULTATIONS:
$hemin des Dalles - 7 A 8 a.m.
2 1/2 ' 5 p.m.
Phone. 3373
Port-au-Prince (Haiti)













TISHI Jlli t!L tUI . M iE n 4 a.:. 4" halt A dix heures du matin en 1'& tude et par le ministAre deo Me. Maurice Avin, notaire A Port-au Prince it sera proc&d6 A Ia vente au plus offrant et dernier ench4risseur de lo) la quantity de cinq artaux deo terre sise en Plaine du I Cude-Sac. d6pendant-de tI'habitation Descloehes, borne: au Nord par Yvette et Raymonde Gervals, au Sud: par le reste des terres de Madame Veouve Windsor Bellegardo, A PEst par un canal et ' !'Omst par un- chemin public, Louis ProphMte, Achilus Barthelemy et Mariane Sylvain ainsi dsign6 par la comparante.


2o) la quantity de quatre carreaux cinquante et un centiemes de earreau de terre ou cinq heetares quatre vingt in ares soixahite dix-neuf centiares dpendant de 'haation Junrtecourt, laquelle quan~t'de terre est borne au Nord par ]a route de Fonds Parisiens, au Sud par les mornes de Jumbcourt, h I'Est par Emmanuel Blain, F6tix Delatour et les h&.ritiers Eroise Lafontant et it POuest par Georges R'enaud et L'ahenqn Th6agne, suivant plan 1 proces-verbal d'arpentage de Guillaume Th6venin en date du vingt-trois vI-mil neuf cent vingt neuL
-Telles d'ailleurs que ces deux quantitbs do terre se poursuivent, comportent et s'6tendent sans aueune exception ni reserve.
En vertu de la grosse d'une obligation hypothicaire n date du six nofit ril neuf cent trentesix an rapport (u notaire Hiermani Pasquier, et son college, notaire it Port-au-Prince, enregistre. passe entre les parties. ci-dessous dsignres.
Et A la suite d'un conimandement demeurd infructueux fait le I vingt cinq Mi ril neuf cent trentehuit, selon exploit enregistr& de l'huissier,
A la requite du sieur Charles Hilton, propri6taire, domicili6 &h. Port-au-Prince, ayant pour avocats Mes. Ernest Sabalat et Emile Cauvin, patents aux Nos. 2416 et 911.


Contre Madame Voisie Paul BlancT dlbit'ice hypoth~caire, demeurant A la Croix-des-Bouquets. Sur la mise A prik de Cinq mille cent soixanto neuf gourdes quatre vingt centimes montant de la dette en capital, int6rits et honoraires d'avocats outre les charges des enchbres.
Pour plus amples informations s'adresser au notaire d6positaire du cahier des charges ou aux avocats soussignis. Ptrt-au-Prince, Te 27 juillet 1938.

Emile CAULVIN, av.
E. SABALAT, av.


BRILLANTINE ROJA

Les nombreuses lectrices de
Marie-Claire, du Journal de la Femme, apprendront avc plaisir que la fameuse brillantine ricile liquide du Dr.
ROJA so vend chez Paul E. Auxila, BLazar du Champ-deMars, Mnme. Joseph Maglio et dans toutes lea bonnes maiSons do parfumerie de la plaWe ~es.trouverant galement lW produits de beaut46 .de Jos6pbhine Baker, de r4pu. 4tationmontm1ale, tejtcque: Bakerfix, crme $iS'motise pour le SJour et la N fit. Rici's, Co.-


~- ,- /
LAOLLABORATION MILlTAIRE ITALO-ALLEMANDE ROME.- Le Gquv c mIunit ItaI na SnI', eldo ( t co roatin que IAlil 'm ne tt i'it.aiie echangeront de numibrex QitcMO es de la milice fasci.dte et des troupes des seetion- d'asaut nazie . Ces changes ort pour but de eimenter davantage les liens de camaraderie entre les d&fenseurs de 2 rvolutions soiales.
Mr. Mussolini a pris cette mesure it la suite des informations regu-:s relatives Ain reception cordiale et chaecureuse faite par le cnancelier Hitler et le G&n6ral Goerirg au cirs de la r4cente visite & Berlin de 14 <

u uvoiluble
ac ve~2 ha n rar o c r who

IN Iosm souxue
n bok crtttrtrnh term
WoI Talon'd to nMt'wauro Suit#
o htaeEo-lish WorkmnIlk Y' .EU c but tvntht T f
0* ~ ~ ~ ~ g ArC41O r rr
I ?, . . at. .d apply.
L isx . .O+1" 3 RADaFOtD+ . GLAND


.: : Ren tita nts


b1 Hier soir A H6pital. Ce qui porto A 4- le norabre dWaraba et A 4 celui des juifs m orts. Les entree du quartier juif d'ici sent 4troitement gard6es. Les arrimeurs arabes du port ot 6t containts. de demeurer hier soir dans la region.] du Quai.
Les avions des lignes 6gyptiennws venant diu Caire ont'atterri Lydda au lieu de continuer pour Haifa dans la crainte des dangers de la route et de Paerodrome qui est situ6 dars la section orientale de lia cit6. Les autobus de la ligne Telavi-Jbrusaiem ne seont pas entres dans le trafic. Le service de4 voitures de Haifa eat limits aux districts utrbains.
Lea troupes out tu un membre d'une bande de terroristes sur les collins de, Nazareth. 2 bandes rebelles dans le district de Nablus se sort rencnntr6es. I1 s'en est suivi 1 mprt.


nom de :


PABST TOLN0IG


riche en vitamins B & G, en phosphore et glycero-phosphate de chaux. La PABST TONIC constitue l'aliment indisperisable


aux nourrices, convalescents rt aux d6prim6.s


Exig z tie votre fourisseur


PABST TONIC:


SANS ALCOOL


PRIX POPULAIRE


E . A. HAKIME


Distributeur exclusif pour Haiti.


El V - &,1~


BERLINER HOF


- -


th


r


Que e lost la femme qui no.so pas de temps. b autre do migraine,
nvralgiesdd maux do tte?

ll.f. .2


&C lours


'gX


UN BI11TRAITDE IALT SANS ALCOHOL


La grande brasserie PABST vien, de lancer sur le marched

d'Hlaiti son extrait de malt connu danas le monde entier sous le


Cary Grant ('Hommo)
John *alyday (L'Accusateur
.une uvre puissante. un i Ioiue mordant, ouvent b rutal une m csenqlsne qum. atst su re, in quelques images l'essent'


Poor que cos dount plus vi. entore font small


~14


'11101-4-198M pg 7- W.~


. -


- '


MERCREDI
to film 4mouvant
LA POCHARDE d'aprbs le roman de Jules#Mary

Germaine Boner, Debucourt, queline DaIx, Bernard Lancret, / LA POCHARDE. Le ma
d'une mi6re accuse d'un qu'elle n'a pas com i.
Retrouveratelle ses 'e nfant4>
Entr6e .
VENDREDI
Un grand drame d'espionpna
C{EUR IESPIONNE
Intewrprtes /
Brigitte Hfelm (Marquiwe :Gal4 Carl Ludwig Diehl (Michel V
Homberg)
Oscar Omelka (Blunazli B I) Heinrich H eiliger (K. 680) Thdodore Loos (Davilla). Ernst Dumke (Capitaine Rota
nelli)
Ceur dI'Espienneb. le film 11 amour et du devoir.
C Entree G. I.I
Dimonche 31 Juillet " 8 h. a.30 Une production Leon Poirier AMOUR. AMOUR
scenario de Pierre BATCHE]
r6alisation de Robert Bibat.
Interprdtes
Le Gallo (LM. Vander) Colette Broido (Jacqueline) Henri Marchand (Paul Bertoa)i Sylvio de Pedrelli-(Max Stomp Delaitre (Labrousse) Paul Deenant (Fernand) Jacques Tarride (Bob) et
Polaire (La Chiromancienne) AMOUR. AMOUR. L'am" a de tout tenips fait comment bien des erreurs. (Cest pournqi LA FONTAINE qui fut souvent wureux dnonce les dangers amour. Amour, Amour, qua tu nous tiens. Aussi-- A --qudl sombres aventures lea amoure ne risquent-ils pas de s'exposer Venems voir AMOUR. AMO! a Rex dimanche 31 Juillet.


PARAMOUNT
Jeudi 38 Juillet 1938 A 8:1'5 P,
Georges Raft et Carole Lombi dans
BOLERO
Un Film Paramount
.un film prodigieux, tout i pr&gn~ de In belle musique de MI rice Ravel et qulexprime une p sion intense, Apre et dvorant Georges, sduvteur irr~sistit Carols, plus belle et mieux hat 16e que jamais. Entre G6n6rale Gde 0.
Samedl 30 Juilfet 1938 A 8:15 P. CRLE QUE CON ACCUSE
Un Filmi Paramount
lntrpw6t6 par:
Nancy Carroll (L Femme)





444 's ' LENO I


A LOUER
SMaisou haute eniur, si A la SPav.e en fae de la .Hale Co rdasco.
Pour leaconditions, s'adresse't

xxx
LIQUIDATIO
aux
BAZAR NATIONAL
d'un
Stoek de Plumes A R6servoir
. WATERMAN P A'des Erix Exc inel
Pressez-vous

ATTENTION.

machine. & .derire Remington acne t caeulcter Dalton
ns, paper carbon ates ros acthat; ehez
G GILG'
S.

A VENDRE
Afe MACHINE SINGER, A pied, potU cordonnier et seller. Cette achine est A bras cylindrique et i avette rotwtive. Sadresser au No. 15 de I'Avenue agny, it Port-au-Prince.
xxx
VENEZ
ou
FAITES PRENDRE
ahla
hie. L. Camille Z20 Gd'Rue
Phone 3257
Tout ce dent vous pouvez avoir besoin.
Alcool de Menthe de Rieqi&s itdi ,asable dans Ia maison Clorre de Magnisuim 6pa.nt - demandcz des explieati i votre t lerki. Angioreyl contre I'angine de pctrine, suecis certain.
Capsules d'Huile de Ritn On prend son huile de Ricin cornm.me or avate une capsule de quiae "
Capusules :Bleu de Methytne et Copahc
contra Blentoragit


UNE VISITED S'IMPOSE A .LA
NfERIE MONT-CARMLt
Grand'Rue No. 139 en face
delaPoste
EUe vient de recevoir par le dernier Steani~ !es articles suivants: Jolies Cartes Postales vues du pays Pardessus pour Hommes Gostumes pour gargonnets Dr'eteles
Cenhturons pour Hommes Ceinturons pour Dames

Calecons
Lut~ettes
IR4eil dun matin CraSh Supdrieur pour Hoimes 1Dri .Sup6rieurs '?iles it Matelas
Caussettd
Casques


Cheisettes Sacs 'Pcolicrs Jarretees Bosses . Habit
�.t d'Avocat
;Rairs de Sfiret4 ou Gilette Cravats
).!ouchoirsde poche. .

Robea do Chambre Casquettes pour horqres
RrA'ses A dents
Peiges Suprieurs ortje-euilles our homes


?omb Crushes

, S k 4t u nfe i , et c .n
let C~etes


I. cMgnuros au Prix de
et doubtez pas les . 0mm.ds N et
l I T . . . . . o. m . .
. . . . . . .d.o. . .


AwUuounOuooeasoas.U O UonooDUaonao u annouunwonc(


F 1!
)5"ARNPI 6
. . .


A LOUER


~~a~i7


* Une femme pent facileiment 4tre heureuse durant tles annies de sa matturit6si ele se rend eon pte que sa sanuti demande des soins attentifs, plus attentifs encore que pendant les jours vigoureux de sa jeunesse. Le (COMPOSE VEGETALi dOe Lidia E. Pinkham vous aidera A vaincre la ditresse qui s'empare de vous iL cette @poque de votre vie. Les symptmes en sont caraetiristiques: itourdissements, coups de sang. crises de nerfs, insomnies, peur etc.,

C'est alorstun rceonfort que de connaitre ce falt important: Le :COMPOSE VEGETALa vous fera du bien. tDe; millions de femmes Font pris et out d&lar6 que ce produit sans rival les ont aides ia regagner leur sant. et -tleur tranquillite d'esprit perdues. Pourquoi pas vous. aussi bien que les autres? . La sant est la ptus grande des richesses. Ne ta gaspillez pas.


REMERCIEMENTS
Maison meubl6e 6 Kenscoff : Madame Victor -Mathurin et son
SaloIn, Sale h manger, 2 chain- enf.ant. . m Mne. C on-stant Clerc icou'cher avee corfoft mobres a ccher avec confot m' et enfants, M. et MAme. Augustin
Sderne t-douche, 6cirage au Del- Mathurin et enfants, M. et Mine. co. Charles Charpentier et enfants,
A UJOURD'HUI DIMINUTON" EXCEPTIONNELLE S'aducsser h R. Chenet Tle- , M. et Mme. Lorimer Denis, M. et
)hie Res. 3658 - Bur. 2603. Mine. Nmnorin Archer et enfants,

SUR CERTAINS MODELES DE CHAUSSUkR S . M. e , me. Tanered-t-athurin et
-. .enfants. I. Net Mm-e. Jules BoEigris
FATES AUSSTOT OS AC ATS. BIELINER HOF et enfants, Messieurs Jourdan et
FATES AUSSITO OSACHATS.Josdph Mathurin, Miles Carida,
- ---Carmlite at Anita Mathurin, les
famin1eS Mathurin, Clerc, Pauyo,
.A. . . . . . . .r, I latour, )uvieila, Co- ,. - , . :i. ' ---------------.-. -------- . A .e , l l t u u i l o
I . ii iouI l tatres parents
LA 04A N S PSF1tL LEeP S
iMrcie'mnt bien sincrement
DONNNE UN1E COM So Fxc lence , Pi Pri-sident de I
' EC IO"L1s R6publique., le Commandant de la
.OTET.0 AS C Gad', le -Corps Midical et particuliremetls mdr-cinsta t raitants
"Docteurs Llio .Hudicourt, Joseph 42,000 dentistes convinnent qce to Mognsie est le pl Buteau et Brun Ricoutes Surs
ft -A*Buteau et Brun Ricot, les Scours fficate moyen de cornbottre les k anger-ux oxides d to ,L de 'Asile Franqais et de PHospice
bouche, qui cause a cocie dentaire. PILPS MAGNE - USaint Francois de Sales, la PresSE PATE DENTIF ICE cotit pus de 7>5% du r o eouRC se, les Ingdnieurs et empioyds de
PHILIPS LAIT DE MAGNTSE. la D. G. T. P. et de Ia Hasco, les
. eiployes du Palais deh Ministres
,.-,. et de 'Agence Fiscale, tous les a" 'tA Midttdg MU'"
EB TA E Eis tan. di la C-ptale (1e de la
Province qui leur ont donna des t&
Agent Excluif: ERNST LUDERS. moignages de sympathie & 'occasion de la moit dui
. --. . Dr. Louis Victor Mathurin
lear regrett6 (poux, phre, beau fils,
.L. - . .,.----. beau frr e,. frare, parent et alli6i ,.ii '?TL'IPt is' pient decrowro I tear vive fait e' t . ' $$ 3 , Ngratitude,
Port-au-Prince c~~e 21 juillet 1938.
xxx
Ll

' - Mine. Vve. Albert Bataille et
sea enfants. M. Pierre Excellent,
SMile. Marguerite Audig6, M. Mauerce David M. C6eente0,M
� I Ass.nc. Jheman Manigat. Le& fairies
SCoicou, Larousse, K6breau, Rosemond. David, Apollon, Piquant,'
d artAustet'nWvasiterntoat :::a
d9 4* ' ves snt leq Direteuts desn es
An n ex e N taled'Instituteura,4 to
,aGonIige StStVeuinertrdos.a::et:tons



* * ' Albert Bataille CleesteAtuqusrnwataron':nee

Ils les prient die tror A let
IA t plu0 vive gratitude .
SJortau rnce l atIlle
:: : . . :.: :: :::" . .:'. ,: :. . :i: :i" .:: . :: . ;; -.;:; .� :. . : ";;:.:. :i.,: i":. .: i: . : " u~u stk ,ey.iti 10 w "afrf-.w~a




. . . . . . . . . . . . . . . . L :: ,- :,:, :. : . - - : :: . . . .: .:. . . . . . . . . .e
. ::::::: .::------ . . . .-. .:. . , .-.: :: _ _ . .:
4 :( ":;;;.;? -:"': . . .s:-: ::; :.::::::::. . . "-: :: . . . . .':- . . . ::. . . . . . . . . . . . . . . ! . . :.i::. . .!:5 :.:;:.:.:.:;.: ::: . . . . . . . -:: :. ': : : :: (. ' . .:.:- ;:;:$ ::: :: -:; - ? ;:: " : : ::::!-.; : :;i :; :: :: ;:: .': ) -:? / ::: :"? " : : :-" :-" '--:---: ."-


mas. ,O r 'r


4 ,' 4


LE ROI DE LA BIE E-1N A OUTER LLU

BUDWEISER, remarque pour son goa,' a triomha.ment la comparison generations l.pres g4uineration.


-,a vritable BUDWEISER peut mainteuanrt, tro:e obtcnu' commt vVUU le preiererez, en bouteil4s vu en bidons. Soyez prits pour fhate hittendu. Ayez du BUDW-EISER danis v tre r6frigerateur.

Fates les dlices do vos amis et & voire family ~ servant . BUDWEISER ehez van-v.


DOA' N MOiLR

Distribuleur

C'EST LL MEILLEURE LiuE, EN HAITI


.,-.- - "


Ballons pour Footballet Volicy-Ball en vritable cuir anglais depuis Or 2.00 jusqu'i Or 5.00.


BICYCLEITE


PH ILLI'F"



Ac~.uiPres et toutes pieces de recharge pour bicyclette Pne matiques et Chambres a
- air' t out eions MISON ,PAUL ANSON 74, rue Dantes Destouches


.mm m.m.m.me m a; .m. w. .


. " ::: ? . . . --.---- --- - - - -- - - - - -


tww.ww .er-.aww m a-d.M.M M.* -.4ow. ww""". w.f A GEt t


li


AVIS
En cleients do la Pharmce StP rangoia., propridt1 d tfeu e Doeur V M d hurin so n inform e s Veove MIathurin continuetru. ldministration doe l die pharoad avoc com. G irant 1eS arnsable M. Ddrmosthines Desro# 4orr, pharmacien de premiere cDase. Les m6mes ms emnpress4s nur so r es quantl Iex6cuon prompte des ordounances 416. m m m aeuet cordial orit- its onct WTiobjet dans leat 1-94


SANTE POUR DAMES

l "" . �. . . . . :. . . : h .: .: ::
Ce que foule femme dolt sqpojr quand cite epase
la quarantaine.

Nomhreuses sent hes fenwea qul passent les as es avaurces de Iur �v lns i. crainte i dau. sangi. se A cause du retour d~fge::

.Chaeune do n os lectrices connalt au moins une et Livent pluieurs de ceo femmes q.ui wont gach6 le r existence & cause de eur mauvaise sante dttrui-ant ainst leur bonheur pr6en'.tel futur.


1.


tern.

















cows st mieux.
VOLTAIRE

w, -s , =t y .*r:: ::
LES GRANDES FIGURES MEDICALES HAITIENNES
(suite)


Justin, Cl6odomir Surin, Annibal D6sinor ont aussi payileo tibut
A ugeNature.chaud, sestdes aAuguste Lechaud, ses (tudes a.chevies chess les: frres de Pinstt etion Chr6tienne, a St. Louis de Genzague, entra I'Ecole de Mbdecine, vers 1892, sous ]a Direction
du Docteur D sert.
En 1899, il passa avec succs son.
cit"uieme et dernier examen. La Dl ~kur Jeanty, dirigeait alors '&cole Nationale de M.decine.
Bien armed maintenant pour la
lutte pour la vie, il se lance darts
la clientele.
11- ddbute au Bei-Air, dans -,les,
environs du Morne-Marinette, a la Croix-des-Bossales et en Pline do Cul-de-Sac. En efftet a ctte dpoque l, Auguste Lechaud, Pbtion yvain et J. B. Raymond dtaient les souls mddecins qui pratiquaient dans ces divers quartiers combien intcressants. Lechancd se complaisait A prodiguer les tr'sors de sa science et de sa charity aux panvres et aux hunibles.
Souvent, il leur vint oM aide de
a bourse pour i'exdcution des ordonnances av-.dessus de leurs mo.
yens.,
Le cas chant, il passe la nui
au chevet de ses patients,.
En 1912, par commission de Son
Excellence Je Prdsident de Ia R&6publique, il fut nommd Prbsident du Devenu, entre temps, Professeur it ]'Ecole Nationale de M&decine, le Docteur Auguste Lechaud occupa brillanlment la chaire qui lui avait 6t6 confide. Voulant dlargir le cycldeiai&1i&ni, n ouvrit, avee 1i de et le concours des Docteurs Victor Bouchereau et Charles Annoual, une clinique, soos la d6nomination de Assistance Mddico. Chirurgicale.s Charles Annoualt
un autre Samaritain qui, depuis d6iA des annies, s'est envol6 dans le .seinde la divinity, aurklI de glob re et d'immortaiit6.
En 1917, Auguste Lechaud brigua la Magistrature Coimunale et avint Maire de la Commune de .ortau-Prince, en replacement de Monsieur le Doeteur Daniel Domond. L'annie suivante, en 1918, a.:. eu maille A partir avec ,Ambricain Maston, officer conseil d616gu4 & Ia Commune; it donna.
'sa d6mission et fut remplaed dans cette fonetion par Monsieur Aiphde
Alphonse. .
.Devenu simple citoyan, it donna:
de nouveau tout son temps.6 sa clientele de bon praticien . tout en s'occupant d'une petite pharma-


de qu'll exploitait. Orphelin de pre et de mkre, le DT. Auguste Lechaud pensa a se erer iun foyer familial, A avoir une compagne fiddle et dbvoude, pour traversercette vie si pleine d'6-


isulus awis i tetwetnnael np1u.zxuvtion de sea, doiux enfants adoptif.
Par illeurs il ne fut pas exempt do soucis.
Malade, desilitisionn6, mink de chagrin et d6vor4 par des c a,
C'est cffrayant et terrifiant tout a 1h tra&~ Th st-aterle- ravages que la Mort promhne dans nos. rangs.
Dans 1espace d'environ une anne et demie, du 20 Fevrier 1937, au 23 Juillet 1938, 1hit midecins. et un excellent et intelligent 6tudiant en mdeeine de 46me annde, Gr,.rd JuienLaf ontant, sont tombs sons ses coups: Roche Grellier, e Doyen du corps medical; Henri Louis Noel Jourdan, Nerette Saint bk5 fg:.ste Lechaud, Isai Jeanty, Mare-Pierre-Pierre, Louis VicLor Mathucrin TOalbert Dj:1rr-n 'Grntyes victie> ;tutiices qu ont

A cependant ,ls
n'ont fait uecatgcUe de demeure pour .ier e r.ser da a BaI titude Cileste.
Au cimetiTre, Monsieur le Docte.ur .:berl DI ougi . note distingu6 et male reux confrbre, retraa Sr a tm bea, n uDoeteur Augtc-e CL -u tom e sa vie de gloib re ,
U Pa.l VATINELLE.




PETITLES NOUVELLES



Lundi, M. Sen'que Michel a 6th stald aux Gona'ves, commit commis du Parquet du Tribunal de premire instance, en remplacemnyenit de L. Cabache. Compliments.

Lundi, 25 Juillet, a cu. lieu i'ouVCr tuIre do i'ex.position industrielle des Gon ies, sous le patronage du . FPrifet ds Arrondissements des SGomn.fives ni de a Marmelade,.


VQUS VOe$ Rsavoir pourquw Ait ;ugemwDL
touristes se rendent en fouled au Les autorit&s irlandaises delaNo. 205-209 rue Trversiere? rent que la fezwne portait des do(est parce qny'on y trouve en cuments relatifs aux casernes ,de touted fraicherr, tous les Parfums i'anne et aux movements de la et Articles de toilette et e Beau- Royal Air Force. te en vogue dans les prinpales ***
Capitales. Demandez chez Paul. E. A la Pharmacie Camille on trout , AtIXL A n'idporte :quel: parfum vera la crame dentifries :Squib, le reeherch6 A Paris ou: New-York, fameux fortifiant Glycollxir et
vous serez satisfait A bon comp- toutte une varit6: des parfums te:. Majestic,
"*** .


-dPdretilofi pfiti dixie eM-niteur du jeudi 21 juillet, le Service National de la Production Agricole et de PEnseignement Rural est autorisna A exercer un' droit Cde rdglementation et de contrble de Iutilisation des eaux de tous les petits syst&rmes d'irrigation comprenant des canaux priv6s desservant soit des propridtds privies, soft des terres de I'Etat, etc.
Le S. N. P. A. (t E. R. aura 6galrement le droit de creuser mime sur les propri6tis privies, soit & ses frais, soit aux frais des int6resses, soft A frais communs, des canaux dtie drainage et d'y forer des puits ncessaires a P'irrigation. etc.

Pour se garantir contre les aceidents qui deviennent de plus en plus frequents, les propridtaires d'automobiles ne manquent jamais de prendre une police d'assurance chez M. Em. Wallon, Agent d'Assurance.


Le 20 juillet, vers 3:00 p. m., un eanot de quinze pieds de long sur cinq de large point en gris avec bordure noire, emnport6 semble-til par les vagues, a etd trouv6 sur Te rivage de l'Anse-A-Foleur par les nommis Elio Franeceur et Alcidor Toussaint.
*9
Le 21 juillet, vers 2:30 p. rm., a Ia section rurale de Matelgate, commune de Thomassique, Ia nomnMTe Erzulia Moise a regu un coup de marteau au sein gauche et un autre au bras gauche de la part de St-Ulysse St-Ulma qui est en fuite. La victirne a t6 transported i 'hbpital de Hinche. La Police recherche le crimnnel.
**
La chemiserie aLafayettey )ef. fre nlus e garantieax cniets


Pour plaire i notre clientele, que toutes les autres chemiseries nous nous effocons. d -fabriquer de la place. Travail --soign . de temps it atfite de nouveaux mo- ***
des de pots A fleau's Venez voir Le sieur Leon Colas, comnmisno. nc~uvenux pots de. 8".pour le. saire du Gouvernement de. Fort.almistes dtoutes. sortes, prix Libert6 accompagnd de son Commodique Gdes 1,25' et vous serezs mis du Parquet, du Juge de Paix de 6mervtil. Adressez-vous Ia Ma- Mont-Organis6 et du Sous-Lieutenu'facture t de Briques La Baudry, nart Pascal Vilfort sest rendu, laa Rue du Quai. S semaine dernidre a Lamielle aux
*" fins d'enquter sur l'assassinat du
On n.ote, ax Gonaves que les nom46 'Vallejo. .
laurdats des exanmens de fin. d'tu- . .
d sec ires (2me parties) sont Le cadavre de laI nomm6e Acelie tcus de Port-de-Paix. Pouyoutte (M inme Daly) a 6t trou."*' v6 sur Phabitation cD6mnhogu ,
Ddsurmais, informe un Coanu- ; section de Juanania, commune de niqu6 d e I'Administration Locale lHinehe, le 21 jullet. 11 est proban C , paemient es ftiu tTil' ie que cette femme ~it td .vienies dto minue 'offectueraI time de la foudre.,Le juge de paix r chique. ux n guichets ae la n'as, pas us rendre suIr Yes ieux; Itique National t tu Cap. ' Ik Chef de section de Pendroit a'
* * verbalist.
Les liegants en gdndral ceux qui
veulent plaire, ne portent par ces Les familes qui veulent se distemps do grande chaleurs que le penser de euislnibre durant la saidrill fit. Passez 4Au Monde Chic* son d'Etf k P4tionville, prennent aucienne Maison Jean Talamas et tin abonnement i domicile au Res-.


.Des ingbtieurs ang lais mettent Nctuellement au point un appareil. t thonique qui nourra enregis- . trer des conversations pour des abonnbs absents. Lorsqu'un individu, appeld au tdl6phone, n'y repond pas, I'appareil enregistre automatiquement ha conversation par un principe analogue it colai du dictaphone. De retour chez lui, l'abann6 pent eoAter toutles les conversations qu e 'apparell avait captees durant son absence.

Dans le monode enti-r. o70 enfants nazasent en moyenne par second; 62 personnel morm-o'ant dans le m,me laps de temps.
*4 *
Avant-hier diait la f4te de Saint .Jacques Le Majeur. A cette occao1n., ii y ct messe dans nos diff-rentes Eglises et chapeile. De nombreux fidL.es y assisterent.


�4.,


aPt

el. to al pour le (


iert A nildi est arrive, vea New-York, Ye vapeur BuenAf ra, d e lsa Panama Line. I a barqu4 �18 tonnes de nmert sea iv deytinationwdiverses et 1 dra 300 sales do cotton sod (coques tie graines de coton) el sacs de cotton seed meel (pou graines de coton) pour New.i
xxx
Ce matin, asis qu'il a t nonc6, est arrive dana le poT steamer Cristobal ::de Ia Pat Line. Le navire revient (s J de l'Amkrique Centrale avoc passagers: AIM. Thomas 0. 1 de nationality, amnricaine et Saca, salvadorien. En plus I assagers, le navire avait 151 yageurs en transit.
xxx
Co midi est entri dans le pt vec 106 tones de merchandise nant die New-York, ie vapeur ranje Nassaux de ia Ligne H0 daise. Parmi Its passagers s , vent 'administrateur g6n.na �postes, Mr. Andrb Faubert e pouse, et le fils du Ministri ger.
Le vapeur prend on charge de denrbes.

Ce matin, Aest entrk le vi SNordvangen PAluminumi
ne, venant de Mobile. I1I a d qu6 190 tonnes de marchaw et a continui ensuite pour Ci Trujillo.


Libraire Nouveie.
La Librairte la deux assortie
(Maison de Confiance)

L4n U Bum. Du Mariage . .G. C41ine: Bagatelles pour un Massacre . . 5 Frondaie: Le Volontaire .
Emile Schreiber: La Suisse Pays d'homnes libres.8 Lawrence: L'amant de lady Chatterley. . . 3 Hen nt: Lee Chroniques de Lancelot (Tome 2) .4 Herment: L'Art d bcrire . .n . Farguet: L'art de lie . . Malraux: LEsporI. . . .4A
Morand: L'Heure qu'il est . . Thierry Mauhnier: Au de l- du Nationalisme . . 31
P. et M. Clerget: La France dans le Monde.5 Thibaudet: Histoirle de Ia Litt, fransaise de 1789, nos jours 51 Vermin Roz: :Histoire des Etats-Unis 2,
Mermeix: Histoire romamine. . .2
Ferrero: Nourvelli Histoire Romaine ,. . , 5
Madelini Fouh. (2 volumes).". Mirepdis et de Vogue: La Politesse t e age. 42 Ed. Schure: LeS Grands Inities.4 Jean des Viglnes Rouges: Devieus: mi chef . :.,. 30, 3 Pauchet: Le Chemin du Bonheu . 4. ., .
Dr. Marshal: La Librt de la coneeptiol n l . . 3.
Amet: Comment on apprend a parlor en public . 4.
Select collection (Bordeaux. Bourget, Prdrost, Mauriae, Zola.
etc., 0.50 oi 0A
Collection Mier et Aujourd'hui (Brentano, Aubry. Maurois, etc. 1. Collection Les Caract&es ie ce temps (lie m6decin, Lee Magistrat, le Financier, le Priitre. l'Instituteur, etc.) 1)


COLLEGE MnnwnRN


*P*Ps~C*I




Full Text
xml record header identifier oai:www.uflib.ufl.edu.ufdc:UF0000008103399datestamp 2008-11-16setSpec [UFDC_OAI_SET]metadata oai_dc:dc xmlns:oai_dc http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc xmlns:dc http:purl.orgdcelements1.1 xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:schemaLocation http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc.xsd dc:title Le NouvellisteNouvelliste.dc:creator Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)dc:subject Newspapers -- Haiti ( lcsh )Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )dc:description b Additional Physical Form Electronic reproduction of copy from George A. Smathers Libraries, University of Florida also available."Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."dc:date July 27, 1938dc:type Newspaperdc:format v. ill.dc:identifier http://www.uflib.ufl.edu/ufdc/?b=UF00000081&v=03399000471641 (ALEPH)ACN6482 (LTUF)0012544054 (OCLC)12544054 (OCLC)dc:source University of Floridadc:language Frenchdc:coverage Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince