Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Creation Date:
March 30, 1938
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( marcgt )
newspaper ( sobekcm )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
000471641 ( ALEPH )
12544054 ( OCLC )
ACN6482 ( NOTIS )

Full Text




Utrfttprf#ptiaNre
kEhI. 1L'VW N s:tUIJ


.iii i i.i i i:.i Y'% '


& s' QUOTIfl1EN.PONDE ENA189
-4fk t A iiAt- I--W .r


2~me - ANNEE


MERCREDI 30 MARS 1908


No. 15.929


- -& II4.; 7 P -l L *-;- I~I


- nRn IUGH IO


s e uite au Communiqul du D4artemtent de Ilntrieur que Oleavovs publi6 bier, nous repro
pjrdegssaus. des conclusions-Sa-Co ifisSion d'Enquate MiliW. barg6t d'investiguer sur It O contre a astrete intbrieurt
4tat.
Recommandations

i.- Qu e Colonel D. P. Calixte, .ex.Commandant de la Garde d'Hatti Boit dfir6 par devant un Grand Tal pour j etre ug sots les
chefs d'accusation suivants: i1, Crime contre la strete Int6rieure de 'Etat.
2, Tentative d'assassinat., a Conduite suseeptible de porter atteinte au bon ordr2 et a Ia disci2.- Que les Lieutenants Herberippoiite., St. Marti et D6pestr. Garde d'IHaiti, soient d6f6rb palt vant le Grand Tribunal sius le miimes chefs d'accusation comm", o.auteurs du crime wcntre la Stire. 0t6 int&ieUre de lEtat et auteurs t ex6cuteurs de la tentative d'asSo,-- Que les Lieutenants ClbPat Dassy, Roger Dorsinville. Pierre Rigaud, Rogr fBordes, WiHhid Guillaume. Ie wousw-Lieutenant



NOUVE.LLES DES GONAIVES


Ja Standard Ftu n'a aucuno tAisonvalable pour continuer garir tle silence it l'endroit de la r6Jio des Gonaives ob l'4tablissevent d'un pose d'achat est de tonte importance pour developper 1t culture des figues-bananes.xxX
Nis avons appris que le Majo? iavaud prend les mesures les plus nergiques pour rdprirner le vo dtns les villes et dans les campages nfotamment A D:b6dou.
xxx
En provision de lait disparition omplite du coton, les Usines M.anthgue essaient d'autrcs prolits pour l'extractiun de 'huile.-On 1lts signale que des achats de kalive so font A raison de 10 :estihnes Ia livre dan Ia region da

xxx
Rn temps de prosp&itk, la nou10lei aurait & e6 efficace pour fvaloriser Ie commerce du sel; tEh par ces temps de ghne g6nel see np pout qu'entraver daVontage lexistenee de la masse.
YilA notre opinion base sur leI
recueillis jusqu'ici.

to lieutenant Multilor remplate Ie lieutenant Levelt tomme adjud.nt du Major Lavaud et le lieute-, Uract Vertus est transf4re ici A la
*lace du lieutenant Roger Dov-in. .X XI ,
Etait lei cette semaine en compa


ie d~ Frdre Gabriel, Sup6rieur Fb, & res de PI'nstruction Chrit
ti ne en Haiti, le Fribre Archange Iter agsitant du Sufprieur geabral des Fprres.

(uCourrier de rArtibonite*).



wAsf .ormat en . . e.
etStpatg


Hi6bert Francillon et P'Adjudant Grard IFanbert soient deferis devant un Grand Tribunal pour itre jugs sos les mimes chefs d'accusation comme complices du crime eontre la Siret6 intarieure de I'Etat et compices de la tentative dassassinat;
-.- Que le sous-Lieutenant Ar,thur Blonhomme, soit de'frb devant un Grand Tribunal pour itre jug,' sous les mimes chefs d'accusation comme co-auteur dIu crime centre la Siret6 interieure de PEtat et complice de la tentative d'assassinat"
5,-- Quo potir le cas de M. JnPierre Monmpointl qul n'est plus un membre d ( Ia Garde d'Iaiti, il n
soit deftre devant le Grand Tribunal que comme uteur principal du crime centre la StretA Intrieure de 'Etat et de ia tentative ld assassinat :
6- Qu'une mesu:e discipinairsoit rise contre Ie Major Ludt-: St. E1oi (SS) Garde d'llaiti, ypouavoir tenu en presenc-e d'un office et subalterne, dts propos contraires a la morale et indignes d'un officier et d'un gentilhomme, prop-susceptibles de porter atteinte a prestige doe la Garde rt'Itaiti et h La corfance due ia un rnMein



NOUVELLES DU CAP

Loe 20 mai prochain aura liet au Haut du Cap la grande fe-te patriotique aceompag6e d'ane Kernese a occasion dui 195 me anniversair de l a naissance en 174", dce Pimrmorte Tottusaint LouvertuLe President de l'Alliance FrancaiseC de Port-au-Prince, 'M. Caius Lhirisson prononcera au cours do cotte emouvante cremroniei unconference au profit du Colltig Notre-Duame du Perpstuel Secours.,

Les membres de linion Club ont blu Mr. Ltascaze trnadin, ancilen Prsidenti (li PetIt C-rle, Prsidcnt de PUnion Club, 4m rceplacement du regretti M. Lauristoi Laroche.

Le distingu6 Colonel Gustav Laraque, a fail une commande de plusieurs instruments de musiqup en faveur de orchestrae de la Garde d'Haiti.


(AEeS Annales Capoises)-


Une recette tile
Foites vous-m&me oun litre de bon vin fortifiont ovec la Quintonine. II suffit de verser un flacon de Quintonine dans on litre de vin rouge pour obtenir instantan6ment Ie meilleur fortifiant pour tonifier le sang, les nerfs oft les aos et pour gu6rir la faiblesse, ila fatigue, le surmenage, '6puisement. (a lassitude, I'an4mie eOtol neurosth6nie.
La Quintonine relieve PI'app4tit, facilite Ic digestion et donne o.aux sanqs:pauvrea.o yitalit6 n6cessaire pour devenir .foris; robustes et. r6sifsonti comme coux qui r p, rent to sonb. La Quintonino lest vun. extroit co rcentr6 : base do quinquina, hole, coco, gentione et glycbrophosphate de chau,.
EIle est cirdnq fois plus aOctive que Vextroait de quinqun d 'un go, plus ogrtable t dun prix tres modique. TIes Pharmacies. A Portou-Prince; Docteur V. Mothurb Pharbmacic Suin-FfonwOis


PROWOS ET
.O E . . . .:. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

FAITh DIVERS



CHAMBRE DES DEPUTES

(Seance du 30 Mars)

10 bros. 15.- La majority constate, Ita s6ance est otverte. I1 et lI et adopt le procsy-verbal de l seance du 25 Mars.
II n'y a pits de cor"esponmdance.
Au troigibme point de ordre du jour. les Comit&s de Intbrieur et de 'Instruction Publique render; compte de leurs travtux relative ment au cnMtr'8Ie des. Ecoles Communales. Aux questions d'intr&: gindral, le Diputa Laraque depose uin project de oi, modifiant 'articl, 319 de Ia loi duI 11 Mars 1919 s:, le notariat et permettant au no-. taire qui cesse d'exercer son ministre cl'entrer en pos.ossion de son cautionnement sur un simple certificeat du Tribunal Civ,. 'Et plug rien. la stance est leve.

LM. PAOLINO NOUS VISITE

Nos avon-s rec ce mrnatin la vi. sitoe d- 1. Pwaihne, Scer6taire de .a Legaton Darminicai ne A PortauPrinco.
M. Paolino 6tait aecompagr6 de A1. Adre Chevalie r.

N1. EVREMONT CARRIE
JIE EN TASSATION

Kous cr:ow-s avoir qui Mr, Evremort n ur'i sra nnre Jog, 1au Tribuna do (.assatio,.

A LA 1IH2S
On a -uivi avec interit hier soi:, le quart d<'hire dc- ',itttrature ofert pair nla Soci6t6 les Lttres vt des Arts. E 1 nlaisir des radiophiles lt grand d'entendre MM. L. Grimard, F. BUrr Renaud, L. Hall. Plierre Brtvil dans Pinterpretation de qu.quic pages de Ch. Werfeigh on do . Mlarcelin.
A ia e. mission offerte par Pa Socilt des L tries at ds Art-, c est-a-dire, I 5 Avril, on entendra parr des reuvres de Justin Godefrty et d'Etze'r Vilaire.


UINE MISSION SCIENTIFIQUE AMERICAINE NOUS VISITE'

On croit savoir qu-c la mlissioni scientifique de ltUniversiti Amiricainre de Yale don't nus annoncions derniremnent Parrivie prochaine aera au Cap, jeudi, venant de la R6-. publique voisine par Ouanaminthe,

LA RECOLTE DE COTON
DANS LARTIBONITE
La recolte de cotton connait, cotto annbe, danl F'Artibonite, les ravages du charanqon mexicain, Le s degats causes pair et inse-te sont si consid6rables que ion considbre, en ce moment, 4ans les celntres industries, la pussibilit6 de substituer la benzolire A la grain de coton

UNE VICTIME DE LA ItASCO

Avant hier aprMs-midi, A i'Avenue Republicaine un attroupement insolite occupait la galerie de la 4Iaytian Motors. Un- gargonniet de doue ans environ., tendu- t-de tout :on long, A mme -Jo eiment sanglotait doulourousOrnk-ltta . 11 so nonme' Franck ielva, et revient de I'ltpital G4neral ott iI fut am puti de la jambe droite, tout r& comment broybe par uw deii wa-, as dela iasco. *


L MODZA DEFINIT LA POSTION DE LA TCHECOSLOVAQI.IE

PRAGUE. -- Monsieur Hodt. president dui Conseit et ministI: des Affaires Etrangies tcheque .t p.arl6 hier soir laI Radio def Pr gue. ;La Tebckoslovaquie, ditest aujourd'hu: p~us f arte avant crise en Europe central. It ,,'y pas de danger iVtr national. danger de conflict. La possibiLi d'un acecord damitiS .bit 6tre i. diquce et la T]checcshtvaquie e prite A y prendre part., 11 annon m que 'heure est ven.:-- de 'r , statut des minoritcs Jont lis dro seraient sauvegards.s et dtfinis a rappeii qu'avant ,t api,,s IAnch. huss autrichien. i'Altnagne avadonne des assurane-; qu'clie n' pas fintention d a, moi, r des a faires intrieures du p os. Et discourse d; CharniaJiun a mat.riellement renforc' i po1osition e* la Teheeosova ui.- a Teiceob vaqu . ui i 1 -' s" . . tIu e -:vr!. re dins le cUdrt ' cons:titutiet non dans cu . . dnatiot:
lisation. La Teh-e - quie net 1,
a rera aucun' 1'e n ;:n atial conomique on aut PorE n'( I:
re 2WL Hodza dem t- - la ni at dOf . -MII"tl Cl d .FI.t V .ottt


UN ACCORD) 1ETTANT FIN A
MOtVEMENT (thR EIVISTE
EN FIlNUC

PARiS- Lis rti- . -a- Itini.t -. 30,0)00 ouvriFS at_ v :t.tm e Metalurgie ont a. n-,nw qpils 5 1 trouve une base ten:tetce t it sut ie d'une lt on gue C.tovu' avec ministry dt f torieur M. Mn d'Ormoy et Mi Virnce-t Aurid m i nistre d la coordonati des tV e.s t Ia Pr]sidence do Con7s(il. ic diitails de 'accord o .rl " .-t- n " paS t riv1vs. li a u pr la principal suggest K qu Leon Ilum person l -men S-or darbitre aprbs 1c tour dtes vrier ileurs isines. tLe dii -g6 ont communique let s iro(jets d'r tented au cotrs dune ri nim oun 0, midi du comit, exutif.

ACCUSATION P0ORTEE CONTRI.
L'ITALIE ET LE REIC11

MADRID.-- Le ministi do d I defense nationalo dns sun rappol ai accuse tAIlIcmage et itali d'aider Ie ghniral 1-ooe. Los tier vices de ce ministhre so t en me sure de riunir des preuves are: leurs dates de cee participating A lia guerre d'spgne. Ie 27 1->vrier des aviateuro aI-mands on, lais ,i Totow prbs de Stoaud pouPEspagne dans 2 c

vire mnarxhand cFranca Fascio, I accost6 le wharf de Scville et a di-, barqu6 des aviateurs et du mat, rdel, e :2 Mare dtie nombroux navires ont dbbarqu6 A iilbao des trou-; pes allemandes. Le 1n Mars - na t vi.ro .s espagnols es cortis d 2 de troyer et de: nombroux avion on accosted Cadi. Dans la mI me p6 riode :des navires italins out dbarqu4 & Cadix I500 oldat iont 90 aviateurs, 300 articlour; d&s chauffeurs, 15 nylons do chasiw, 8


Iombardiers, des tanks g6ant, aambulances., 3 ecmions et 8 grom camions, de Fartllerie. deos mitrailh.u-se et- autos ma.-: itls de guerre. Le 10 Mars It navive esoagcnu
F. sP sag:tert o:> escorI d'ud d-es .y r rn i t eul .-r de mfin.t.s itali- n est atr-riv- O (dVdix.

LE PETROLE MEXICAIN
ET ILES PUISSANCES

W ASIINGTON-. . S i mes nnietx me xicains, l" R~eic.h. Ilalii et, it, Japo nt o app ch( par 'intermcdiaire do tierces :,- o n ls
,'nths mexicaies p o r i achaut.
cli- ge(olne }t mex.ttne- t Co, qc rant i tct . roprit iont

ii om a ni abtH Ineti ticex iuni. :qu.e, est ma te:nant on: faith


* t s-r tts crts

n o -t e- *c .-. --chur;c

'4:O~ itt a -o dt 7pia07
. n m:nt .d ex- a r uns-LxC4I ur .0 i' o




I 1.7 .-TION d: ( ENS 1AL
:OTI (IHAMBEIRLAiN

(NI i-IS.--- Si l- grlup st b sti .- dp&c t' it1 i, :-ance de t'on morndo ensure confr I : ct0t. man ie tht --eranstrtu c go e i-i tt A .t tl. at tenga1-ta p II. I.nt all I n t a: v c ac t P.a N. ntu- nntli. tir e s ati , ,a 'Ira:: :ct 't in i-.armenst t - (" i rtt i question dEspan qi
cioutjT traiva- iiste . uat
c): si(i' r.tt que la -it -i tin itu,":~s, a(>~ pen ra ina n.u&1,w'our a t i que m o n i
I iL' F ' t I 1 fi

r-el dtestier tla anet on fac.C deie Repoit e ntow .i. .e-i
piqpe n'a ;cnett- h-unre I -e F aserobs tic Chamtrilino matiF I )tiu. r Pc asrt t int F o mtin . t-ima-nr. At tit ti Ov'.it owcit si It'an ne poit p)5ut inl motr C C-iet dans t It qu e a- nm tiat t te'sult sc-ra adpos ee

LE TRAITE NAVAL 1)E LONDRES SERA VIOLE
LONDRESy- Une source at .to: "-e antoic quet les Etatst.rtis .t :a, Grande-Bretgne fe.out part axunt la I in d.e c ttt d aine te lent intentiloll di: contruci ce desnaie ti gur tde pb do 00) butoC ttacie-sion finale our6 olc la ' ranilh tine limitttion de 1938 issn> tnertirh-{-s a 6n rire drs dtunet uti nc il d es expert; r i.m itains, frauias et anglais. La i-iunion d1uF 'u 1 helte. On ctoit qve la Franci- at.lend ira pour agir le-s rGactions d 'Itale, do In IRussie et dt Reich Ai utbtication du communique tu�$o-twndricain Lees consuiltation-s


de comg ri'n." Puissances rslltont (du 'reIfu du Japon en f6vricr i.ernir de r6vN6ler se procts de constraction naivale comme l'avaient rP cis Londres, Paris et WashingtoFo. Le JaMpon West pus signataire du traiti qui permt aux autrms simtatires do no pas faire attention u-i limitation si :e ttitreh pissan:cc la dbass e . Les miieux informcs pr"-itendent qu ette dicisioia Sa:ffctrn lesr cal-ibr des: canons f au.si en que Ic ton nage.


IPORTtAU-PRINCPE. HAITI


NOUVELLES ETRANGERES


.aN*UMU-MWP* --_ .A., =_e - -; _-_














,e i plain.e de PortA-imenti a prepare & e~ibbrer avec te plus grand 6clat possible, Ia fPte de St.
Joseph, patron de 'glise Univer sele. letter fte qui vient to tro-.sibme dimanthe aprs PAques tomw b ra eettea anne, le 8 Mal. Comme: pour tes annb6s prbc dentes oi esphre retrouver A Sources.Chaudes, lea nombreux plerina et fitards d$-Is Gonalves, deo Gron-Morne de Terre-Neuve et de PAnse-Rouge, pour le plus grand succhs de la fte de
cotte intressante r64ion.
xsx
%La Route Sources-Chaudes-Gonalves*.-Nous signalons A la bienr veillante attention de 'Flng6nieur Alfredo Sixto, '6tat d4plorablk dans sequel se trouve la route Sources-Chaudes-Gonaives.
Cette route qui traverse la plaino de Port-A-Piment n'est autr. .
que 'ancienne route coloniale par oi(t passrent les colons frangais pour se rendre A la grande station
baln6aire des Sources-Chaudes,
Los Travaux Puble.s pour favoriser le d6veloppement des SourcesChaudes, Pont rendue voiturable
depuis 1926.
Avec la fite patronale qui ap.
Proche, nul doute, que ingenieur d6partemental des, GoaYves envoy avant longtemps une 6quipe pou1amblioration de la route Sourceso.(ha udes Gonaives.
xxx
Port-au-Prince.
Monsieur Nicolas, partourt otn il i
pus-., dans sa juridiction; dans le,cormmtunres du IL)Dpartemnt du Nord ot dans ceiles de 'Artiboni.
te, a toujours su chapter par so: dovouemetr et ses activity, ,t sympathie de la masse laborieuse.
11 est beaucoup intbressh A cett region j'il visits p!,.sieurs lfois--11 a largement contribute A l'wu-!
vre, rtemment entreoprise lpar L aSoci ti AgricoleD et eIt S. N. P.
A. t F. R. pour le dvelopmxmentL agricole de la plaine de Port-A-Piment. La population d'ici et cell decs autres communes garderon', "-iongtemps encore, tle meilleur souvenir dec c digne fonctionnaire.

aDbveloppenWnt de la culture du
eocetier.i- Le Service Nationi de la Production Agricole et de YEn seignement Rural, va intensifier hi culture du cocotier dans la plain A Port-A-Piment. C'est ninsi qu'an premier envoi de 10.000 plants sora sous peu requ iei, pour etre mis
on terror.
ac
csR&eptlion de plants. - LVon a
d~jit requ A Port-A-Piment, du 3 N. P. A. et E. R., des semences dv ben, de ricin, de coton, des plants ppines de pite, de divi-divi, Tous ces plants sont entretenus, dnas les p6pinidres du Serviea/en attendant la season plu'ieuse, en Mai pro,chain, pour la distribution aux pian-


bonue qu:alit6 A .excepion des I seux chantillons de la zone de


3

I


CORRESPONDANT
- - -: :- -:- : -


JONNE CiANCE


. AUX -FUMEU- .


Au amateurs de bones ciga rette~s ou de bon ta-ac et r ierv e la surprise Ia plus agreable par 4La Manufacture Huitienne de Cigarettes. UJne prime e vingt cinq dollars par ces temps-ci, doit vous aider &rgemont A boucler votre budget de famille.
Dans les pochettes ie cigarettes (.Royal et Rex e trotuvent de: bolletins numbrot.s, portent Ia gmature autographs des directA ur de la Manufacture. Plus on fume Royal ( Rex" t plus on a de chance do t-m r stir it! num6ro qui apporte .tu fryer 'aisa.ne et a gaietC.
-


BERLINER HOF


.:asV ca.

SAVIS MEDisAL


Clinique du Doetur AIMON L.HARLIER, rue .de .rnt.oes.a c6td de la itgation doinimit le
Consulations: 9 a ni, ;" . wieures P. rn.


E.li.min e s. . Ardd

ifA 5 1 1: 3 L i 3- z 3, . . ' -. 2 , , .t. 014 IIz "I i -, -, t 4f
onee An


2"~ ~~ e.: 1 X � :{ ::I, I }I'V S : P r'i" e, . 4. ' ?1 ' 1331. 3
V n





S., -,. . .


PAR BONS ET MAUVAIS JOURS
Un compete d'Ppargno 6 o Banque Royale constftue on l6rmenttk-decurItA Centre les coprices de 1o fortune. It vous protege contre la tempted iusqu'o cc quce i cl sa so it 6cloircd.


S LA

BAN


Q U E ROYALE
) U CANADA


-V


Ft ~ ~ -~


44.'
i~,



























4 4'









3.
44 i-rU
34


teurs.
xxx
Le Manitw-.- En ce qui concerne la culture du manioc, rien ne atra n4glig pour son d6veloppement dans les regions de Port-i-Piment. Des loutures seront esxp6dies pa: le Service. en grande quantity. La plus grande plantation du manior en cette. plaine, commencera sure tout, A 'Yapproehe de la saiaon pluviouse. Cos plants aerant fourtni gratuitemont aux agriculteurs.

cAnalyse de'Aiv-- Derni&rement, l'agent du S. N H. R. et E. R., avait onvoy6 it- 1amien pour tre analyst. dusx eIthantUIlol d'eaux de o Source Ramonai-se et do .Etang.Laialyse de ce i cau, a e t lieu effectivement dii-e out #tO reconniwa propres A i'rrIrtion. *
i iil i :iii~ t i':'i � .: :. :.:: :.:;.:: .:;. ! , : i! !: ll.'r :


4~~i :, . : .:i% I:: i :EI::E: ? : :. .
-.4.: 4F::ii.i�: :ii?. - "


:.


~I-9-1


,


. . .







e tonvcliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 3 etait absente
du microfilm de cette date


Page 3 missing
from source microfilm of this date







e tonvcliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 4 etait absente
du microfilm de cette date


Page 4 missing
from source microfilm of this date




















wean
Dietrich et Gary


C 3


ne


OEM~1 :


entitremenft nouvelle, unec ne :fatne plus viv.an::O: mfine plus dbacieusement tnfilm PararnotIt. e 1.10.


kSIt.t 15io


historiqvue ma


ARESTUART
Erine Hepburn et Fr6d&SKatherine Hepburn ne tr plus belle, plus vrai, nitne. Quand elle va vets lle semble dtjA. morte. Sremarquable. rodubtion R, K. 0. e 1.10.


PARAMOUNT


31 MARS, A 8:15 P. I-.
Use soiree de Gaiti
En lire. partie
VOWS 8 OLYMPIQUES
U Flm Paramount
* Jack Oakie, W. C. Field, !W Clyde, Lydia Roberti, Geo r $D arhier.
2Ame Partie.
riud Lloyd daus
THE MILKY WAY
(Soupe au Lait)
Un Film Paramount En Version Anglaise
aI S owu-Titres Pratais . Ai 4rale: Odes. 1.10.

1 2 AVRIL, A 8:15 P. 31. a* plus ravisantes femmes d n U dans
YT M NOUVEAU 198 Carl rison, Kitty Carlisle, M rMLaglen, Jack Oakie et le Orchestre de Tke Elling.'une mise en sc ie ph6nom6naZIn milteu de laqueltte prend ue aventure des plu. paassttes.ntrie Unrale Ode. 1,10.
DIMANCUE 3 AVRIL,
MATINEE A 3:30 . M.
TINO ROSSI
dans
MARINELLA
Y'vette Lebon, Cindia Gleen', ix et Carette.
. wuvre qui enchante lese ru admirateurs de la c& t46: 'idole du public f64:Gale: Enfants G. 0.$0 AdU.8 : : LO .
S ,,ii:i i = ,= :=: ; . .


AsoC~nONr~y


0$ Ifves des Frres
PtoiChr6ttene
te pascale des Anciens P'tch~e t Ia ChapelI ion Saint-Louis do GonNudl, vendredi et -same' einaine & Sir hesn t


Citation et


meilleures vari6tes de cannes


d'un vaste territoire


reunssant .les meilleurs terroirs.



C'est ce qui fait son arome



GOUTEZ ET COMPAREZ


- . 'I _r. flp4 _ .'Lza . . S. r


LES DEUX COPINS


Dis,- mor', ieux, je ne
suis pas venu hi%.rl
Je subs varrid unable, voyors! Te souviuxs-tu fid: geune liquorisic Edouard . Benjamin? J'ai 6te z4ez lui hier soir.
Quelle helle soir&-. mon Dieu. j'ai passe et quel charraant gargon ce type-ld! I1 vo i Pert de ra. nisette superfine: e'est de la suavi. t6 en matilre.
11 faut Yeneourager, car 'en al rvu de pareille dana dei grand cafis de Paris.
Tu es press4; alorsa n'en partons plus. Mas, en somnme. il a touted. sortes de liqueurs, 11 a 1'anisettte, Ie peppermint, la prueHe vanilla , le nedtar, etc. Vois.ie le plus t61 possible si tu veux iorruver :1 l I belle presentation, d ta bonne qui.lit,& entin toute une girume de bon got. 11 a'y connait bi.m et se dovoue pour ses i m a b l es clients, Enfin, pour d'autres renseignements, vois Svnon Vieux. I'kpicerie du Centre, lmne. G. Rumain et tant d'atre. Cela vjunt bnie la paine. Au revir, Vieux's
.

CORDONN ERIE
MON 1'-CA RMEL.


BERIiNER HOF


tt'.lasanma.U4.fl~W;~( d.AI,* t* 4rrPnsnflr- -flaw


Pure


IIYPPOLITE ITL 1E.DY
GRAND'RUE t1 99


. Annonce i ses fideles clients tant e Ia eapitale que des autres3 viifes qu'il vietit de recvoir les airticles suivants: Comb Brushes, costumes pour enfant, iarretitres, Itnettes, sac d'kcolier, nyjamas
Inutile de vous parl!er de; fameuses marques de 'pommades LaEm4strait et Nu-Nile, qui vouli donnent des rdaultas sans paroil.
Une visite s'impos, et vous serez satisfaits.


COMPAGNIE GENERALE

TRANSATLAN1TIQUE. �


Saint.-Domingue eit hautPrince, le samneiafl.u44hIn matinl ve-


OO plus no bruit. 6;J;sote, PI au qu fldt anp hI points d bots.


du dncin4fz et se tourblopn, .lt deit arts,m sur . es tints rosa, ctn r$clames 4. versn,,

ciadi bute, en des arabesques

ameques,
ulpi i terre.a . -reiiefs, tiand saprofils fondu: en .fret ransformenIas. te: M e en fief,

on Pyrami.4- &,une hearne, t Citadelle un chapitesnu,
SCone de la.Vile incament
lv qmftle i ertant d4 Vq ieux Oots:
1"iz. ofit dif tout ki fl ~

.1s ont Chant tou s lie tourments, s que depuis endure 'Afriqne,

q61s out ch.t6-le trLwmetnt <:qu'est le nuage rn6tAflique A Vetoile, clat de damant set la bon du blatc eyniqu



pourquoi o ut-ils pleur, leo baines, tIea dissensions des tribus, pisqu'ils trouvent encor les [plaines
,.t. ic mont soumia au tribut?

n. ain &eibras ent le s boucans tli fuacn3ede leur colre. oir hi mornes incandescents
n . 'entonne lea chants de guerre,

Ai sent l, cnfantd 4 cCharricra, es sans maman, aux airs frivoles Ie doux lait du mancenillier .au bl me trtpas qui console?

,Chaque pailloto est ue bauge �.i so terre un noir sanglier 'sidte est I'amre sauge it I'aiguillon du n6grkr,

-0h sont lea hommes d'kbonite wt lea fringants couriers d'airam t
-Mais.,,. cosg murmures insolites. :t) ce charnier.
01r autant vaut que tu sommeilles, )O Souvenir des dis dc Chan, ,que l'Oubli danee au cceur des [veilles,
Zdans V6nivrement des tamns[tams!z.

ui dira l'Adieu poignant es Griots animant les cpasts, arns les conquest de I'Oeban, )QuK l'immensit6 des sargassett?


ce. ruelles o somnole Silence parmi les toits, ccttte vaate ntcropole �mplie de dAfuntes voLx.


Buy it from
your favorite dealer

AlcASERIE DE LA COURONNE, S.A Port-au-PIrince Haiti
,�,' r.,�ww =w.I . S


: . . . . .


: MaTI S & Co


Place de Ia Unaix


:Rue Corbe it Rue ti Magasin do rEat


CAILILES IDE CARET.VI i


OR, DIAMAts, PER. rS PIECESs.RGENTET TES, A DE lXPRIX AS-


Anys-KIIAN.


- - -, ., L -: .

AMICALE DVSiMINAIRE

La retrait ~P~"ae orgma I iar P'Amicule du Ptit S41mia t-Martial saura lieu let 7, 8 :t -) Avril 't si beour 4 iu :or en chapalls delflabliiemsnt. t 1,t ccnafrecea pprtir 6e i"ront fai tes par e.e v. . Pre Go, Su$ ricur du Petit f3kgninre. La moso de comntunion sw dite le d mancho des Ramux 10 Avra & heuree du mating. L'Amieate onvio tous se me' ls bres A y assister et espAre qu'5 eun d'wux n'y manner. N. IL.- Ltinvitation mi.Armans


Refreshment










[PIQUE �1


v--l V --- --IF -w.

* *
La th6etle colleetiviste estOdverninement injuste, en ce quele
le les dlibi#itkmes u6niture lesTfoneti doe tat o tend Atbo ulever se de fend en coileVdifiLOon XU1I,


I: !



�I


ndrre vile et sea environs.

Est nrrivt,, ce mating 1e bateati AlaitiP avee 2 tones as marchan dises doe la Colombian Line, qui faft son dernier voyage. SAntA bA rd, l. Pearsall prsident de b dite Compagnie et M. Nvi'e Croswe!'.
bor nme d'affaires jaraatcain. ee da'SierO asera oieIties" jours en flaY fi. .


A LA 'BIBLIOPHILE


QUELQUES MAXIMES
EDUCATION


Le Comiti de PEd-cation Fam> liale vient de faire diter '5 finte: tion des phres et mires de famn le, quelques prkceptes d'educati familiale.
C'est I' une excelente initiati . et qui tkaduit de facon pratique h . nouvelles, tendances au rpproch ment de PEcole et de la Famille p a, malheureusement. si i n . . fait dcifaut chez nous.


UNE TEfMPETE DEL NEICE
A TERRE-NETVE

H4er n nrand moi a alssl t


Le In du courant an: int6ressar to SAimee a -tt' tenure I la dBibiio. pitle,, a-soeiation littdraire capose. sour la prs idence de M. .1. 8. Cindus.
I(i ,fltLt

Apr,,- une alloetindo 11. C(A ne;:, la parole fut a.cordce au di. ingu r i). Constant Andrt qui paCla dA fo ICkrre.



H tBM7AGE A .JN-G1 TENBERI(


C'est le 3 Avril prochain Ai neu heures et demie du matin que, souS le haut patronage de Son Excellence Monseigneur Le Gouaze , un des grands Protecteurs d'Honneur de .Association M ixte de I'Oeuvre
Chrdtienne et la presidence d'honneur de Mes. P61lix Magloire,. Tmoth h. Part. Docteur Perl4M C. Verret et YKadame L6eie --Coicor Madion. aura lieu i-ladeuxime manifestation organism t occasion du quatre vingtieme atnniversaire de La nissallce de M. Jr6mie. La seance -,o tiendra an Palais de Justice.


Pour avoi v 'oidls, do i imissance et dt i'erOgie.
lNo r rtaiiser ie )OUBIE Ut' v.t ye travail quotidien (in:ea~cet.n- Iony ique), san. "', nund. rei ', La g"ue


La I.)irctir.n du 2'us.e Gute:: ber-g do 4laitz st prepare ah tfte gland( 'Finn(' t 10 d(iteurL ' !,' IItmpimerie, .n. Gute'berg de A1- yence : Y'ccasion du demi-mil n'ire de la typographic en 1940.


. .lourticq: Inij dtion ;i Lt{i e�- . . .:
. . M assi : a. :. ti. . AcV.o" i u . . . . . . . .
D. Massd: Initiation juridique . . . Tit: Initiation a Wologie., Flammarion: Initiation astronomy que . Widtor: Initiation musicate . . IouetA: Initiation Ala mbdecine. Faguet: Initiation littiraire. .
Levis': initiation financibre . Moreux: Pour comprendre la philsophie " D. . . . . . . . . . . . .[. . . . . . . . . . . . :i::i::i 'ii
Doriac: Discours niud-es. Doriac; Comment on devient orateur .
-~~~~~~~ . "" � - - . .::.::::
.artinon: Comment on pa f rauais .
Blum: Du Marage .
A. Gide: Retouches . . " . . F. Carvoe: L'Iomm ce ninuit. L. Daudet: iomres de Canarguc-. . .
iairnvilb.: Les Dictateurs. Faguet; Seizi. me si l . Faguet: Dix septieMn si&Ice. . .
Faget: Dix huitibrn Ice .
Faguet: Dix neuvime si de . Sertilange: Les mysteres de la fai Paul Chack: La route des Indes -;auv6 par i France . Paul Chack: Combata de mer au grand soleil . Paul (Chuck : Patroules tragiques dans aI nuit . Paul Chack: Des Dardaneles aux brumes da nord . Due L. Mirepoix et Comte F. de Vogue: La Politesse. Aron: L'art du bridge . . Marchtl: La liberty h Ia concep'un . . tBuf r: .Sovons fort' . Foot-Daileur Entraine-ToI.

LIBRAIRE NOUVELLE


Terre-Neuve. A Ia petite Ville i ca c" t, muIque de reconSt. Jean de Terre-Neive, six e Ce neige recouvraiel. It' so'. * ' 'yg'rwmm i:,'e i[t (;,-a el .is part!.
'n s w . .i. .t. r. nd.

Sachez que.
Les Cravates sup.iIQeureS t L\ ELEVE
I)EX et BALLA.Z~ de Lyo., da
tn assortiment tres vari6 se tro- L'Blition dc f6vriter et mars a
vent chez Paul E. AUX1LA a . inttressante revue La Relive
prix abordables, de m Prne qt h- arn avec ue etu(de copieuse debeaux Casimirs angins pure lai r ,s u okIte Edrr',nd Lafore-.les ,Difls Union blan,.cs. Les I-lir"', M. L&on Laleau. Cette 6tud, per fin Cr ps t fantaisie : Ca, est tas rconto, eo date d'Aofittons et Chemisettes n tou._ moe pt i 1917.
los: PANAMAS vtritabies M- nt No>s r.nircions ,du gracieux
christi imported ( de Et'quateur, ercc e nvoi.


(Maison dr confiance)
La Librairie la ieux assortie Port-au-Prince - TI61phone 2077.


Prodoit s . . K IK1", plante marine en t -, te ls ' tarn

Pones P~harmacie-.


1 ei


VOLS ECONO.1UsLz SUR LE COURANT VOUtS ECONOMISEZ SUR LE CARBON .VOU . ECONOMISrZ SUR L'USURE DE V0 USTENSILS $,' EN ACHETANT VINE
Generdul Eleelric .


E1.) PLUS, NOUS VOUS ACCORDERONS DES FACILITWI Pl'EMENT.
PROFITEZ DE (C'ES AVANTAGES.-cMIAINTENANT L'ELECTRICITE EST A BON MACHECie. D'ECLAIRAGEE ELE(CTRIQUE.

TE L. 226 .-.


.t. I'ra a'


BERLINER iOF


-- -


r


------------




Full Text
xml record header identifier oai:www.uflib.ufl.edu.ufdc:UF0000008103297datestamp 2008-11-10setSpec [UFDC_OAI_SET]metadata oai_dc:dc xmlns:oai_dc http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc xmlns:dc http:purl.orgdcelements1.1 xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:schemaLocation http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc.xsd dc:title Le NouvellisteNouvelliste.dc:creator Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)dc:subject Newspapers -- Haiti ( lcsh )Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )dc:description b Additional Physical Form Electronic reproduction of copy from George A. Smathers Libraries, University of Florida also available."Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."dc:date March 30, 1938dc:type Newspaperdc:format v. ill.dc:identifier http://www.uflib.ufl.edu/ufdc/?b=UF00000081&v=03297000471641 (ALEPH)ACN6482 (LTUF)0012544054 (OCLC)12544054 (OCLC)dc:source University of Floridadc:language Frenchdc:coverage Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince