Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Creation Date:
March 24, 1938
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( marcgt )
newspaper ( sobekcm )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
000471641 ( ALEPH )
12544054 ( OCLC )
ACN6482 ( NOTIS )

Full Text




























1,.e Ministre des Finances a eu -i
de#r& nikrement. sur les bhua de la Chambre on project d mi. etions A aprporter au Con.t q"lie Ia Socit$ flaitienne de :ynssure. Pilot i FEtal :e Contrat Pillot a 6th dejh mo iien maaintes fois, sur la deman4deo reprisentants de cette Compn sons le protexte qu'en le sigpnt ils ne s6talient nas rendu-, ple eidentent des engta.mats qu'ils prennient. Void tle texte de- modifications


1) Afim de permettre it la Soci 4 Maiternne de Chausures PiI! deioutenir la concrrence sr 1' mch6 oxt.rieur, 90 cio de' doit. "dontane pi'rcus par I Et, t I int po;t.tior i su Ie s na iires p m -e re' et les fou nitures qui entrent dans la fabrication des (dits ,; -r 4dt ts manufacture'. soront rembotsPa la Socit ourr qute: c a)Les ma Jvs premibreus .n it fo~nitures imp rtees silent rbex.prtes clans le Iai d'une anie do a date dg:Aer importatio,"; .) La substance des matiares importies nit At transforrne par suite d'op~ratiris tde maurilfactlre iCwtuber on flaiti, avant d'&tr I dI exporte, en qute les fournitures :iaorties aient AtA ineorpor es aux rouits manufacture. nvant d'etre rtexporte es.
If est bWen entendu qu'antlentlo ittenatire, quelle que soil sa nai- I ture n b6nlficiera Idu ,privil-ge d I Drawback stpulA ci-dessus.
2) 1 sera tabli par le Burea" do Reprisentanit Fiscal A lIa Baque Nationale de in Rpublique dliti tin compto special auquel e crdit6 tles 90 p. 100 des droit d douane payds par liat Socift sur le.s marchandises importss, Cestitiie Eh6nCficier di. system'c drawbaek stipulV ci-destsus. Par illoeur: I10 p. 100 dIu total. des droit: d' douAne pays piar ta Sociltt6 srntt u.imadiatement credits at compnto du (Gouvernement. A la r6expOrtation, silvant les conditions, stipuie. ei-dessus, 90 p 10(0 dtdroits pay,, tsur lo, matieres. preo' :msieres On snr le fournitres r C-ntrantdans lia fabrication des marchandisws rtexport&'0s scront remhttsk it a Socite 8) Si aprts uine anne, un lot 1 uitkonque do matieres premieres i. de fournitures pour lesquelles U. dipbt de droits de douane a t 4ieutu, seion ce qui est p,-rvu cidesus n' pas etc reexporte, tn
toha ite on en partie, apres leur

mntnt du dit d6plit oU do In nate du dit d4p6t non remboursP so-iabuornatiqement transfer& a eitipte du. Gouveremnemnt cormme ltteau de douame, t aviun drawback 0e sera accorA Aaa Socilt. A. l'otccaion de Ia rexportation des tilre premieres .e de fournits cr. .uterte. par on tel dp.
41 La Sociiti dexfra prihuenter


Mlhetratio doa ni ire, tout 6tat,
he eon document jugs n. #htest par cos function irsur



I bt d tt butr m i odupt e SO . : ::ralick


10 heures 45. Le qorunm constate, la stance est ouverte. 11 est lu et adopt le prock-verbal doe la seance du 22 Mars 1938.
On dpouille la correspondanel: qui contient les pikes suivantes: in message de la Chambre trans-mettant au S6nat un d&cret don. mnant d6charge aux diff6rents Secrtaires d'Etat qui ont ncu la gestion de la chose publique pendant i'exercice 1936-37; 2. un message de la Chambre transmettant la loi qui arrete les comptes de exercisee 1936-t7.
Et plus rien n'6tant A F'ordre tdu jour, la ,6ance est levee.


LA CO4IPACNIE NATIONAL DE COMMERCE EXTERIEUR

Une visite au vast Magasin de la Compagnie Nationale de Com. merce Extirieur, sis entre tles rues Dants Destouches t R&union nous a permit d'admirer ]a belle installation de cette importante maisor, et d'apprecier I'elairage indirect des ampoules r&cemment reCues. ITous nos compliments A h a Directi(h dec la Mlaisou.



INCIDENT DU PANAY>

Avant-hicr, le5 Ministre Amihicain i Toito a remis au gouverne-c meant Japonais la note des iniemnit6s pour le bomubardement d ePanay,, - 268.000 dollars ont 6 W rthimes pour les pertes de vies humaines et 1.445.000 pour lea d4gAts mat&rils.


DECES


:'est avec pine que nous avong iap. riI le dt-&s survenu cc matin atx Vrrt.r:ttes de
lme. Vve. Egtim( Jeune
mre de tAl. Estilim Estim(, Magistrat C(mmoinunal des Verrettes, et trijandl mere de nrotre ami .Dumarsais Estin. Secretaire d'Etat de street ioen Publique, de 'Agricul ture rt du Travail,
Les ftunrailles de la regrett&c disparuce acuront lieu demain matifn aux Vrrotts,
Nous envoyons it MMi Estilu:, Estime et Dumarbais Estime, aini qnt'atx autres parents, toutes nosl condolbances



dessins. 11 est convenu que les fonctionnaire chargds- de I'administration douaniPre auront plein ponxuvo ptour examiner les livres, inspector les usines et effectuer tout autre contrble jugi ncessaire en vue de dtemerminer le montant du remboursemenlt A accorder t Ian Soti&

5) 11 est entendut que tout man. quemeht de la part. de la SBod6t,. relatif A t'excution des Eonggements par elle pris ie-dessus, entraineras a r6siliation du present accord.
) pLepriviegeP dE drowbaek pr&portations faites par ia Soei46t4 A partir di premier octobre 1937.
7) present contract aura Ia
ntAim dure que l contract pai s entre FEtat Haition et M. Aubaut le 15 septembre 1938 et modifi6 le

Eiten 13double original a Portr
a Prince, le 15 Man 198S tt.


VISITE PROABLE
I)YUNE EQUIPE CUBAINE
DE FOO A L .L

On parole fortemenn de ta visite probable - Port-auPfnee d'une & quipe cubaine de footlMl en tourpe e dans l'Am46rquet du Sud. Eai provision d'unc rercontre Cubahaiti. lEquipe Natitate dj6A for mde it'a qu'i s'entrainer m6thodiquement pour ,btenir un peu plus do coh6ion, de rapidity, de prci-, sion dIlts son jeu pour faire honneur A in i coulCur-I,

ECOLE DE LtTTRES

M. Dantt}s Bellegarde fern un course public consaer6 A tfLa guenrr de 'lnrdiendance et 1k gouvtrne. ment de Dessalines,>, samedi proecuin, A cing houres et demie, es personnes d6sircuses de se joindre ai cette occasion aux auditeurs habituols y seront les bienvenues,

A LA 11h12S

Mardi un quart d'heure de Iittirature a >te donn6 a tItH12S1 pa1 I la Socit d d. os Lcttre et des Artis. On :iLot li: plaiir d'nentendre que!qus o mits dt M. J: r mie dont on a fete derniirement )s 80 ans.Pernanld Hibbert, lui aussi, n'a paAte oublie et curtains passages dko ses savoureux romans furent interprates avec une maitrise remarL'ASSAUT, SE POURVOIT
Nous r cryou savoir que nos confrkres Antoine Lubin et DumeBrlc Charlier, condamn6s sur la plaint dcl Reich Allenmand, i un mois de I prison pour d lit dc presss, se son pourvus en Cassation contre la d4cigio)l du Tribunal Correctionnel.

UNE EXPOSITiON DE PEINTOURE AU HERIINER ROF

Le 27 du coutrant dala h grand et coquette sallc du Berliner Hotf sront exlib-s (itlqtiues toilet et tableaux du jetetC' et brilliant pointrEd. Preston.
Cette exposition de printure qu; prompt d'tre intcre sant .souv-ira te dimanche, 22, pour se clbturer Ie 30,.

LES ETATS-UNIS ET LA
GUERRE CIVIL ESPAGNOLE

Rioe-, I- Scerdtaire d'Etat Cordel Itll a affirm urn: nouvelle fois, dams uine d6claration, I'attitude do strict neutrality des. E. U. en ce qui concern la gtuerrtT e ivile apagnole. L'embargo sera done mis Stur tout materiel Ce guerre destin i I'Espagne'

L'EXPROPRIATION DES Ciea' AMERICAINES I)E PETROLE AU AEXIQUE

flDevant le patlais presidential ont d6tit' 100.000 ouriers qui travails lament dans les mines di parole, u:cemment nationaiites patr dret


d Giouverneomenlt .YfMxicain. LVAm n ::asadir: d. E. . L: accrit.6 auprnt ICu ,t:tu net . Mxiain a en to entrvatiom avoc le Pr6sident Cardenas et lui a ren:ia. u ime sage de M. C. Iill qui eat Cbnsid4rt' comme on sogrt di protestation,


Lire s information en 2e, se


11 nous revient q.e d&st M. Abe. N. Ltger, andien Pdt. de la Comn mission des Reltamations, sWiae. MlinLstre de! Relations Ext4riere tout derniervemnt-- de6gut A Was hington pour la mAta en t &uvre di. pacte Gndra, qui a 4t6 nommX En voye Extraordinairp et MinisterP6niipotentiaire a Ciudad Tru juillo, en remplacement de L. Evremont Carri,
Tout en d6plorant la mise en disponibilit6 de M. Evremont Carri6, qui a sit remplir dignoment s ia nssion rendue particulitrement dei cite en raison de nos compatriote-s ien territoire dominicain, nous f6licitons trB6 sinctremrnt M. Abel Lgerr du choix qui a &te fait de li.
Le depart de t. Jdimnuez, te Minitre 1)ominica in A Port-au-Prince, 6tait asseaz indicatif d'un changemrent sembiable t notre Lgatlon i Ciudad Trujillo, cette sule difff.renCe que 1. Jir nrwez a b(n Nfici&, uisinon cd'ne prootlion mais d'uln tra nsf'e rt.

-A

POUR PARER A LA PtOCHAUNE
OFFENSIVE DES TROUPES
NATION NALISTES

H-ENDAYE.- Les ;:,,yalistes on, concentrate des troup- c dans Ic see. teur Cde IltUestra au inord d.u fron. d'Aragon aujuourd'hui dans une tentative d'arr&ter ia nouvelle often. sive rebelic vers Ia me,, Les rebel. le-! proclanment avoir repouss6 les lTepublicains de plus de 5 miles.s.Le commandement rapport qw.
dEs milliers do prisonniers ont 4to faits et qu'une quantity consid6raMle die munti.ion"t plrigS& .
Los d4pjhes loyalistes dclarent qu'une compagnie entire de cchcmises noires italiennes~ IA 'exception d'un sel ! homma a th dbtruitvr pquand cette compagnie fut prim, tins un trttuenard. On rtapporte une petite ation ajtiot'ot hui tt tud uIt front uoi ies rebclles out ttu contenus dans4s les enrlvirons de Calanda et d'Alcaniz prd-s dc lia fron t itro Catalane.
Les C:anons rebelles tonnnt an .nord est et A l'est de tIuesca pour appuyer farme quti dt-iployt des efforts surhumains pour enfotncer les :ignues loyalists tans leurs press sion contre I uesca, Les dtPschec. insurges di;sent que les offenses loyalistes ont V(t; enfondtes le lorng d'un front de 20 kiumit4res t que I'avanece insurge es~t d'um movenne de 10 kilohntres urant ci's :3 jours d'assauts.





"S VOY"

CAFE-RESTAURANT


Demandez & vos aml at
ils vowus confirmeront que


n,. u partlit Port-ta-Prince

on poeut mieux rrannger et app: l ier les.I Ioinnes. ec- som nations qau ' SAVOY>,) situd &l Champ
de-Mars.


. 4'", cm- cr- w -


RESPONSE
A Me. MAX GEDEON
par Roth J. Raymond, av



D'aio'd ce qu;i rpgne on maitre dans lat docte IthZtse de Me, Max C idt el! t le agt de ia cnIlutdOn, ,le. don i r oudirait hliate d tout soil vtio tIa rIlfo:le d'te jm riirlt drncer : I)Dflautt fate de concLur,'.
D)it"s qutIl 0se1s nc:Ilidnir c'rttie rfomi-'M' ? llutileC de tx61ndcre qu'on ne pomtrra trien comtre certain plaidoours .t ltur Ia e dlenvisager toijoilr s in( n d~.itiatoires par Oamoiir dh chicanie nmt contre ces .l~ide i' , uti 'ne .'tmbarrasent I S:t~t litl dfriltittU {,.
Q-' clamEt%, ce oest pus eir. (s, us 1".5ne qtouestion dtie fiti
o 4.ma c:t of lsnterpl.Al:,t V. n ' to tl appelle aux toxi nt oUr la simple
,-1.80,-.a refuse d'admettrSt~r~~.~~S. es t S CS, C tStr , t

. , art comparaissent, p1, t-pu pecicmcenlt entonli.s i eloppmenli t de .ur:- rnmyl o. etc. art. 4 du c. p. i D. Dage~~t os du textc les id&s ., , ' rti.on rltif l 20) de d lve.;Pm~ nt (W moyenit ou conclu.lls. I oil ditfaut faute de compaiatlr'e it adfnut fautdede conclure. V11 i [.E' VOtS, Me. G d&on
vX.tus iin appelez aussvi A la logiiu(. 1Frliln S ntine esptee, e'est it 'as t. jn.amai dt le faire: Me. Jat es tolitente: do soulevr toutte nii.t s'ri-: (I'exceptions que rejette
triblnal. A-t-il, pour une ruison plausible, in. rnoreignement imr tant qtn! au rait InfgligC6 ie t.'ic 'e son iclien t (l ci tout autri', 00 n tr lO la (Fnssit d'tln d(-.
!11 :1 ' i'a sit-i l : tir, a- it, dis-J . rei itt , ! tc ulcti quilltl j e df', aixrc ' it di:ns. impo,.ibilti d, .:r i jlgentr.l souis P*tiquetti . n wnetlI contrwlctaire,. Ne 4s �'' pnit sit tttcr it l-hr'ue td'lt Iribusni mnaler reception tetl judiciair-, s prbenler et no pas condurequli qun stlt Ie mobile s'tapparenten comme ])iDEFAUT, alors me f qu d'uit rcs points du Ut grelres su d0es qu i sltinul s ido droit viBtllait nuanice ctt'e' d!eux ,16fats. C' t 'elativernent aLux parties plaidant quel. jtiug e tTits sont contradic toiri's ou par dfaut., Solon letn' atit ode oen d'aprbs lt participation que les p laidrurs present au proMe0. Jaoques aura beau .oulever ,es exceptions, non tccueillies, ii tlaidera t fonids sinftpn te jugement a sortir stit par dtfut. Enenri' utn. foi ie qu.ti.lon d.'ttitude.
Voyons, peut-on en touht logi. que dnommer ontradictoire on jugemnett pronone6 apr qu'u jui go a entendu les conclusion d'unei partie et s'et Iurit.an mutismo


'de Pautret
o> Lci. M1. Gkdoon. scion lt'sprlitit 10gislateur l proccedure en J ut ice de Paix dolt tre soan-:: roiw. e, o prinCipe.sans &change do conclusions writess et Co no p4utitre par ine S.corte d, ,to rance du Jo: Its parties y drogent dev.nt, tine juridiauion lauea~ ecp ditire.
k-i tncore Mr- Max Gbdeon sem-


(V lsul n -ttpae















fWVP0W 4#R A 'v JL WA I,-%
.te& Seze f ned cent
title sept, ordonnant Ie partage dte Slaucession de fau Angdlte Rao blin, 6pouse Victor Trouillot; d'un nutre jugement du manme tribunal, en date du dix-neut juilletc dela.
nfme anie, entkrinant le rapper de Vepelrt Atun troisiine jugement tdu mme trtibnal, en date d huit Mars do cette annie, ordonnot Ix venteau atessous de ia mise A prix;
11 sera procdd le Samedi qui sera netS Avril de cette anne, 4t dix heures du martin, en PEtude et par le mlnistbre de Me. Hermann Pasquier, notaire 4 Port-au-Prince.
Rue Roux, ci-devant Rue Bonne'------ ---------------- --:. %- of-'r. '--:5 ": .r
-A Is vente au plus offrant et dernier ench6risseur;
D'Mne proprith fonds et blitisses, sise A Port-au-Prince, Avenue John Brown, ci-devant Lalue, en face de I'Ecole des Sceurs No. 124, de la contenance de vingt et un pieds do facade environ, stir une profondeur. de Cent pieds environ, born6e au Nord par JAvenuv John Brown, au Sud par Lamlrrt:; it 'Est par un passage common et t
POnest par F. Jourdan.
La dite vented aura lieu au-dessous de Ia misc A prix pc1i Jtazit det
Mille Dollars.
Cy . Or: 1,000,00 A ]a requete dI lo) in dame Alicc St. Rome, Vauve Frangois Trouillot agissant comma tutrice Idgale de st fille mineure Janine Trouil.
lot, la demoiselle Marcelle Trouil lot, le sieur Justin Trouillot, ce dernier agissant tant en sonll nom personnel que come cessionnaire des droits, actions et prtentions de 4 i dame Marie Trouillot, spouse Arthur Beaufils, tous trois propri&taires. demeorant Vt domicilis It Port-au-Prince, ayant pour avocet, Met. Emmanuel Truuillot, deneurant A Port-au-Prince, patented au No. 1849 avee Election de donicile en son Cabinet a Port-au-Prince, Rue PBrou; 20) La dame Suzanne Douyon, Veutve Maurice Trouilot, agissant comme tutrie r.gale doI ss enfants mineurs, Roger, Emile, Joseph et Simone Troulilot, la dite dame propri4taire, demeurant et domricil ie A Port -au-Prince, Syant pour avocat AMe. Auguste Douyon, demeurant p Port-au-Prince, patontt au No.
Le tout (n presence des sicurJustin Trouillot, suIMbrg6 tuteur du mineur Francois Trouillot et Au.
gusto Douyoin, subroga tuteur des mincurs Maurice Troullot, tou5s deux pro-rietairtcs, demeurant et
dimicilits 4 Port-au-Prince,.
Port-au-Prince. I 24 Mars 1938.

(Signt) : Aug. DOUYON, av.
Emm. TROUILLOT, av.(St O vw sni ens r N DES e
pnn g: Eue o n Srcot poW ree
d rit at Ious tuion Sttlos dIa


appoft ta poetne valour on vitamines de 'Hullt de Fol.e de Mo sound une former pafricu* . .J flnt digtnU~1 it ,gbkee,


,


SNowu


,ARIOCCAS . . .-. . . . . .
PANTOUFLES A DAMES . . . 'sOULERS :POUR LA SOIREE. SOULIERS ORES, ARGENTES. " SOULIERS A FILLETTES . . SOULIERS A DAMES . ." SOULIERS DE LUXFE . . " SOULIERS A HOMMES . . ."
S(OULIERS A GARCONNETTES. SOULTERS ENFANTS . . . Las de sole naturelle . . .


2.40 2140

3,80 3.00
4.20 4.80

i.60
1.00


- 1.--4)
- .
-- F.4)
- 3.40
- 3.80
-- 2.80
-- 1.0o
- r,60


* Quand roustravaille et qu'ewfrevmthe ant rm de ftte- une grippe ou une nevralgie vous prend, Ir Catfiaspirine est le soul remade pour ces maux, parce qu6 en peu do temps elle soulage et rctimei.xLa Caiaspirine est un produii Bayer: ayz .le toujours sous la main.


PARGNER, ECONOMISER, en achetant voS souliors ch&


BATA


REMERCIEMENTSR

Monsieur et Madame Louis AntWade, tes families: Anglade, Ledlanc, Arnoux, Guthierez, Paillre, ainsi que totns les autres parents et allis rermercient bien sinc'rement: les membres du Parquet et du Trilunal Ciil de I'Anse-A-Veau, les Itepr4sentant de la Garde de ce i)istrict,le Prtfet de Nippes,les MNtdecins, 1o Cur6, les Directeurs et {)irectrices des Ecoles des Fr&res at Scurs, des Ecoles laiques de la ville, les repr6sentants des corporations, les dtl6gations des Communes avoisinantes, les amis de !'Anse-i-Ve- , de Port-au-Prince, d!e Miragofine, le la Petite Rivire e Nippes, ,deP tit-Trou de Nippes, des Baraderes, de l'Asile, de PetitGohive, d'Aquin, de Cavailon, des C'hardonniere.s, de FPetel, de J&ramie, du Cap-Haitien qui les out asisists dans feur deull ou leur onut (tonn6 d'autres preuves de rielle
-ympathie. i 'occasion do la peoe t cruelle qu'ils ont #prouvee en ht personnel do leur regrettC Willy Anglade, Avocat do Barreau de Nippes, enlev6 trop prtmatur&ment A leur affection. 1s les prient d'agr6er 1.Kpression de leur profonde reconnaissance.
Anse-AVeau, le 10 Mars 1938.

Mme Vve Edouard Cassamajor, Mme Julia Ca.ssamajor, AL Jules Ca.samnijor, Mine Catherine C aon, Minme Vve Jh. Fortun6, Mine Vve Joseph Etienne et ses enfants Mine Vve Th16i- DehLux, remercient Son Excellcellence Prsident de la Rpublique, la G',rde d'Haiti, le Commandant de la Garde et Mme., le Commanrdant de la Gard? idu Palais et es nombreux amis, qui. leur out t6mnoignt de Ia sympathie A t'oecasion de la mort do leur r.srett4
In-Baptiste Edouard Cassanajor ler Lt. de la Garde d'Haiti
t6c6d le 14 Mars I'agete de 52 ans. (1s les prient do trotrver ici .Vexrreossion 4mue de leur prafonde grait ude.
Port-au-Prince, 22 Mars 1938.


tONNE CHANCE AUX. FUMEUIS

Aux amateur de bone .~igrettes ou ido bin tab tAcet r4Psive tla surprise la plus agrbable par tha Manufacture Haitiennede:f Ciarettec :Ui primk le virt eitn4 deltars par co temp-ci, doltvous A aider largeeitB A tudr votre budget de famille. ::::
Dan l es pochettes de cigarettes < cRoyal et Rex soe trouwent tidesbulletins numrots,. portant i siaRfnature autographed des directeurs Sde: I :Man:ufaicture. ::::i: , ::

on:::: a do chance do t :: iber::- :r ble


1~a ~i~,i ~ j~rr hlii~~-i~iiiiii l ~~ii~i ~iiiiiiiiiiii


edane vos a Bepreu dans vos B ureau


AXMit'AL: te AF. 11NAIRFE


La retraitr pae;. orga ns:e Xpar Amnicai du i-tit Seminaire St-Martial aura liu les 7, 8 t 9 Avril i six hmeture du soir en la, ihapelle de IEtablissement. Des c onf~rences apopropres seront fai.es par T o Rt. Phre Gor6, Sup6ieur du Petit Seminaire. La mes:e de communion sera dite le di:nanche des Rameaux I) Avril A ; heure.s du matin.
L'Amicale convie Tous ~fe mem'res v assister . spr. qnutin d'eux n'Y manqulirn.
Le' lPo l t Arn calev:
Lon IA:U'iTAD .D



(O RI1)ONN F1RI
NMON -(ARME,
ifYPPOtITE IR. EtU)Y


t;URAN )'RI' tF199


Antnoce i a t,. h fideles clients int di. l capital q'ue des autres viles qu'il vient de recevoir les aricks s.ivant.s: (.nb ,Brushes, coSrumes pour nlrt ,nt, arretiroPs, Itlttes, sac d'c.clier, pajamas.
Inutile de vous parloer des fa:neutses mnarqucs de ponmmades LaE'm-Stnti t t Nr-Nile, qui vou lonnent des u states sans pare!!. Une visit s'im rse, et vous sow'z satisfait



SERVICE NATIONAL bDE LA PRODUCTIONN AGRICOLE ET DE LENSEIGNEMENT RURAL,

En vue du recrutement d'instiutrices pour des Acoas relevant de..a Division do Ens;eigrement Ru.ra, des concourse sLeronl tenus nu ;itos et i{ tx suivants:
St-Marc, le 9 Avril, ih 10 ta.m.
Jdrmie, le 15 Avril, P 10 a.m.
Les personnes qul d6sirent prenIre part it ees concourse doivent fitre rnunics du certificate d'Atudes primaireds, pr6firablement du brevet e rmentire, tat d'an ertificat do
).Onnes. meurs sign du Magistrat Communal et du Juge de Paix de kur commune.
Popr tous tpseoigtgineits sup ,plmentaireds~adreiser iM., Geor : :is Archet, h1:iceteur-itnstc eur d district de St-I4tire, I M. f6li Mattu Inspecteur-nstructetn d:: istirt d J6rt. ii , :nAl
Diuof - ." dt fiseignement RItura:: A Dainnien

* "" : ~ . "' "
BAL DE1 MI-CAREE
Grand Bal Ttravreu prar l. A!t to::::e utosea it s : mldi 20 Mars courant A 7 houes tn i.s.s t. Matson Ricot. se Lale (Eo 'e
Culture phy.iqu "orgella .Uaron. .
Enr4e e Llo.: GJ::&::I�.
:.: " ::: ' : : . � " .� 2 : ::::::.ii ::: .: : ? : :.: :.: : . . . . . . . . . .


et, comparez ces points:


VITESSE CONFORT CAPACITY ECO NOMI E DURAF Li T *


qui font de la








TRADE MARK
ROYAL YPEWRITER COMPANXIMNC.


ia prerniire airachine du Monde,


DON N. MOHR
DISTRIBUTOR


--- - ------- --. ----- . . . . . . " .-----.-.-.-. --. ---. . . .:

ACCES$OIRES POUR EMBELLIR
ET ENTRTENIR LES


.Tuyaux Warro-age All rubber garden Hose) S8" i25 pied Tuyaux d'arroeage (AL rubber garden Hose) 5/8" 50 piods Ptche droite pour tyaux d'arrosage (Nozzles for garden hoste Tourniquet lomplet avec support (rotating sprinklers) Arrosoir rond pout fk s (flower round sparirnklers) a Arrosoir en cerele pour plate-bando (full cirle sprinklers) Arroaoir en Fventail on douche now gazon fan spany sprinkle Rtaeeord pour ttiyaus d'arosaige 5;$v#(couplings)
TOThIN SCI- ARTICLES SONTIMPORTES DIRECTEME)


tChimique purta


- -. . -----










QUOTIDIEN FONDE EN 1896




Page 3 etait absente
du microfilm de cette date



Page 3 missing
from source microfilm of this date










QUOTIDIEN FONDE EN 1896




Page 4 etait absente
du microfilm de cette date



Page 4 missing
from source microfilm of this date




















A VONDRE


on aublicinY viennelt de

itratifS . Cesi cinQ organes

Toutefois.
&B9ratio. ne wmporte i.
, potitique ni interdepenacire. "ie

ryu Grand Prix de littioialeI s.St reuni, au d' Stoz, sou s la presidency de Mre Mille. Le prix era d68 Mai prochain. A I'heure tlo. grand favori senible .e g en6 Guillot avec Ras-ele suite inotre informaSfrer,le Prix dEs 6crivains
rfran.a. � strangerer pn;; extra europanada, Egypte, Ile Mau,ti etc.) a t6 ddcern pour pyre ftoi par la Soci6t des apiers ct antcLWrs coloni'txX. ps la prtsidnO e M P. Mille. rx, qui est de 3.000 francs, a t.tribu6 A M. CI6m.efnt Charoux, irain mauricien, Tour son roa Ameenah et pour l'ensemble Sso n oeuvre.

L. usint eanadiennes de papierOrfl seraient sur le point de raitir leurs fabrications. ls stock tdant d4 rrpntrnnt la nor e de qeue ;00- tonnes it e fortes testrietio ' pouvant seouSisertver ttilibre du mair':.: " xxx .
i. Albert Lebrun a a&ccOpt6 de tsider l banquet qui suivra I'As-blke Gn6rale du Syndiat Naal des journalists et qui arsa b* dimanche 3 Avril prochain, un grand restaurant du bols llouoIgne. Ie Chef do I'Etat seompagn6 de plitaieurs Mitres et membresda u Parlement,

Weman, magazined:9fiiiin heh aire lanc6 Pan iderier parl I tW Odhoms tresqe Ltd. do ndres a connu un suc&s s*as t pt abprs du grand public, moyenn-de, s, ventes, an cotw,, dermier trimetro de 1987, a en t d5.pass6 sens iblement - chiffit de ao00. excmplaire&
-::::t 'I


aWis le but tde mieux informer public amricain des Ev6nements ii s deroulent en Europe, une tk :::tout rcemment fondue a dm sou s tle nom de Gordon et tia Ltd.:- va diter une revue I tUele intftule Europe et ident aera difffE un minimum de SOexemplaires en Amriquc. Sirecteurs de la nouvelle soci& 11 W :It;;- . Gordon Murray et
4in D wer (38 4 Soho Square

xxx

xiece itoiitaine.
S; .:4, . BfortGeresses :V14'erlfAnqit'eareeuxm :::::
eaii viitiun . ' inta A,' t C:-ii ,i:.',



Uvr en I s' pris End:::::::


VOUS ECONOMISEZ SUR LE COURANT VOUS ECNOMISEZ SUR LE :CHARBON- . VOUS ECONOMISEZ SME L'USURE: DE Y VO
EN ACHETANT' UNE


CUISINE ~fLECTR
Gtnerad Slectric


Prenez
KELPAMALT
Produiti base du KE plante marine contenant tes leS vitamines. En vente dans toutes Bonnes Pharmacies.


.LP,

toules


LES DEUX COPIINS

r tDis.- mta 'eus, j) wet
suis pas venue htrtl
Je suis rardonnable, voyonsl Te souvitna-tu dv june liquoristc Edouard ,. Henan in? J'ai th ch#z lui hier soir.
Quelle belle soir&, mon Dieu, j'ai -passe et quel charmant garYon ce type-l4! 11 vouA -eort de ['anisette superfine: Ceest de la suavi. t4 en matitre.
11 faut F'encourag+'r, car 'en ai vu de pareille dana deS grands caf6s de Paris;
Tu es press; alora n'en parlors plus. Mais, en somms, 11 a toutes sortes de liqueurs. 11 a Panisete, le peppermint, la prutielle vanilla, le nectar, etc. Vois-le- leplus t6t possible si tu veux &grrver d. Ia belle prdsontation, de ta bonne quaiit#, enfint toute une ga-ume de bon got. 11 s'y connait biSln et se ddvoue pour ses tim a bI es clients. - .Enfin, pour d'autres renseigneme nts, vois Simon Viewt, .'6picerieo t Centre, hn.me. G. Rtumin tt: t1ant d'aitres. Cela vaut bunie:'l4:J, pine . Au rev-i, Vieux !,


DE�PLUS, NOUS VOUS ACCORDERONS PAIEMENT.
PROFITEZ DE CES AVANTAGES.iMAINTENANT L'ELECTRICITE EST A


L'6cole L'cole L'6eole


USTENSILES


IQlI















DES FACILITIES DE BON MARCH E>.--


COLLEGE MODERNE
i:'recteur : E-nst Alcindor
Champ-de-Mars No. 5 aneien local de Palace Hotel Externat-internat : Conditions modiques
Inscrivez wva4 enfants au :
COLLEGE MODERN E
qui met l'ensegnemen't pcorteC de toutes, ie I,urses, qu.i ne pr6f'SS pas I le dbaou:rage de crbe,:>, qui prcfbre ,i une tote unql-.uement e pleine > unt at tk4e bier


faite, ,
L'4cele qui s'attach a solliciter et A d&velopper toujourl Is jugmzewt
de' P'lve.
car,
C'est 1P que e trouve rrcrutt un corps de professeurst plus hrr~o
ghne.
le plus z6k.i
Le plus comptent. et Ite plus capable, suout, d'entrainer par l'exempl , par i'actio Mhsineto et construetrice.


4 -


I


416,


Rue


PP
i 1




IIoneo


BNneFOI


PHONE


7 Colection do 41 mditeur n1910 i 1937, rele: 4: tt'at .

i'adreaser S Bureau du Journtal


80 DOLLARS 0UJLMENT

Occasion unique a-ao-phono l1 tubes, ctangements automatiques e disques. A ital nedt. Une eentaine de disques , 8'tdresser au bureau du Journal,


A PETIONVILLE


vient do ,s'outv.Ir une
U31l,1OTHEQUET DE LOCATION
chez mea. Louis Mevs (en face de 'Eglise)
Revues, Jo rnaux, Papeterie,
~,___ .- . .


CLINIQUE


Dr. LOUIS HIPPOLYTE
Ancline Maison F. DXVigneaud
true des Caser:e)
Consultation
2 A 4 ha. / p m.


CLTNIQtJE


I)OCTEUI DUCHEINE
Itue du Dr. Aubry on du Rbervoir
No. 154.


LIQUT[ I, U)NGUENT GOUTTES NASAI, E
Essayez a' le melleur


GUERIT le PALIITSME EN S 1JOURS
les FROIDS Le.ler JOUR
MAUX DE TETE, EN 30 MINUTES. RUII-MY-TISM a, liniment du monde.


3358


JOUER A LA LOTERIE NATIONAL, C'EST SE PAYER PEUT-ETRE UNE Ml A 1 0 N, UNE AUTO, L"E co"NFORT fHEZ $01, OU ETRE A MEME DE PPENDRE UNE ASSURANCE, ETC.
-.TOUTES dOSES DEICIEUSES ET UTILES. - PENSEZ-Y.

MAIS JOUER A CETTE LOTERIE, C'EST AUSSI DONNER UN REPAS A DE NOMiBREUSES PETITES Ot TES :.ES ECOLtS, SOULAG8~;i I UN TA E MISEREUX Q' UNE MAIN DISCRETE ATTEINT RE. GULItREMENT, INTERVENIR INDIRECTEMENT DANS LES BUDGET DE BEAUCOUP D'ADMINIS. TRATIONS, CES8TA-DIREEFAWMILLES.


Pour


raisoms


ouetr


Cle. IFECLAIRAGE ELECTRIQUE


TEL. 2266.


"


nS ,,, ,.,. ,-- I- --~1---I^
hi'"


!
I


: i:


I


.andioses,.i

















'S-n fe a ent pas :*ate la forte de ramile4 etdela conuorde, Its *.:versE de ftd en come par les haines ates4IvIsIonsI Et-e quot

soft i'Mt de repops solt itat hd mnuvenot West pas r tmil par Pamouate spari par la diucordeCICERON.



DEFAUT FAUT E DE CONCLURI


(asulte)


ble se mbprendre sutr Ie sens du.
mot: Conclusions qui d'aprts lui, d'aprs sa fagon de concevoir les choses, trouveraient mieux leur place au Palais qu'au tribunal de
Paix. Pourquoi va.-t-il jusque-Id1' qui lui parle de se presenter A I barre du tribunal de Paix avec d(es conclusions tcrites. Les conclusions orales icl, valet. -our autant.
I)isons-le tout de suite, dans 'espece de Me. Gddon, dans laquelie If d6fendeur a invoqut. une quittance relative 4a une dtte antre que(. In gazotine - un pareii moyen n est point un moyen peremptire du fonds et n'habilite pas le jugc a rendre on jugement 1ntwe.-ocutoire car le d6fendeur n'a poiint conclu sUtr le fonds de la contestation, qutliqu'a en pense. 11 en serait ar,:trement si le dtbiteur avait oppose Ita prescription ou la co-rriponsation. I)atre part ce qui obh-de M. G6dton 'st te c6t6 exptditif, somnnaire cthlre et peu s' n fallut ( u.'il envisageit le motif d'urgenct.
En pareil cas il faudrait confontire les deux difauts et soliicitte-r ! irforme des difauts en g&-nkEra:. Pourquoi envisagerait-on ces mo tifs de c616rith relativement au de" faut Faute 4e conclure jusqu'h r&former cette jurisprudence ot soutfriiait-on le defaut faute de comparaltre alors qu'ici come tIA. be csuactbPre exp&litif persist?
Si l'un des effets de 'assignatio
- est d'ou\'rir Finstance et W'en d. terminer 1'tendue. ici plus qut partout ailleurs so fait sentir pour le juge lia ncessitt d'entendre les deux cloches alors meme quite l'une d'elles serait fele.'i Me. G6d(ion nous mettrait i& 'aise s'il d6veloppait un peu ici par exception la conclusion de sa thbse. Comment le dfaut fate de conclu. re on justice di Paix doit-ii conserver son vrai caractre: uine grande exception-(Ainsi parle le Maitre). C'est toujoaur que les Chicaneaux patents au No. 1 et dentifibs an mme numiro auront la faculty det cr4er des embarrass c'est tonjours qu'ils pourront refuser (de conelure. Et alors?.

Rock J. RAYMND.

-- ,
.p.
LA, CHIAMBRE DES COMMUNES ' ATTEN IUNE DECLARATION
SATISFAISANTE DE
NEVILLE CHAMBERLAIN

LONDRES.- On s'attend A ce que dans sa :ddaration domain A Ia Chambre des :Communes M. Neville Ohamberlain pr4aident du Consoil 6rhette- toute promosse d'aide iA la Tehoslovaquie en eas d'attaque.

i|


-MEXICO.- Au nombre d4& 2t00.000 les habitat. de MexIte ont manifestE pour approuver les .nesures d'expropriation des com-


pagnies ptroliires par e
President C4rdenan. Le goii erne-ment mexicain garde le silence concernant Fespoir des official japonais dutliser leurs pFtroliers pour raiprt azoline mexicaine.
1I. Augustin Arroyo, chef du bureau de la presse a dkclar6 que la position du gouvernement mexicain concernant le march international a 6t. clairement exporime dans le message de Cardenas queo eL'expropriation a pour but la vent0 du parole mexicain aux pays dmocraliques seulementm


DANS QUE SENS SE


;'RONONCERA CHAMBERLAIN "'

LONDRES.- Chamberlain s'efforce d'appuyer Ile travail organism pour acterer le grand programme de rearmement avant de rv6ier demain i la Chambre des cominunes le nouveau role de la GrandBretagrin en Europ(. 'Virtuellement tous les Journaux londonienm prd,disent qu'il rtarfirmera I'intention de l'Angleterre de combattre si Ia France u Ia Belgique sent victime d'une: aggresision mais refusera do semnblables garanties ih Ia Tchcoslovaquie. II a consulted sn i cabinet sur la politique qu'il d6veveloppera demain. 11 a convoqut l-s leaders des trades unions pour gagner leur coopration dans la cam pagne de rarmement. Les leaders. travaillistes ont fait part de letur suspicion, 11 insistent que pou faire des cmcessions ils doivent ree'voir en retour de nombreuse. ga rantii es sQ=


UN APPEL D PAPE AU
GENERAl FRANCO


CITE Dt' VATICAN. - Le FPa Pi(e .X a lanc unll appel nau g6. n6ral Franco pour qu'il use do modration dans les bombardements des populations civik's espagnoles. L'organe du Vatic'an a dtclar qut: Pie XI a lanc6 un appel on Fevrier et qu'il avait retu .une rtponse rassurantes de Franco A la suit des nouveau. bombardements, le )ape a ordonnt le 21 Mars au Mgr. Antoniutti son repr entntant & Salamanque de faire on nouvel appei au gtndraissime.


BERLINER HOF"


ION-PRIME


offert aux lectrices du aNouvelliste,>


UN RAVISSANT COUSSIN SAU PAYS DES MOULINS Broderic trks facile et ('un e^fet charmant.

Ce coussin de 50 x 40 cm. desine sur toile *grain ancien avec les cotons soyeux tavabley pour la broderie, est envoy con-I tre 7 Frs. 80 (12 timbres A 0,65).
P4a-; recevoir f'0ouvge recommandt, ajouter : timbre d



Retourner cc 8fn--Prime

AUX DOIGTS DE FEE:
39, Bd. Raspail Paris VII.

Nom . . .

Adr ss : . . .

Joindre 7,0 en tmbres.
: i . . :: : .: = * * " * <


rtIe en ptrXspe cti . .


LA 2nme, OFFENSkIVE NATIONAISTE (.'ONTEL .I BASE DE LEIIP \

LENDAYE,-i. inusurgs r. lanCt la 2te m i'vlnie centre 1:. base republican: 1.-rida. Les coott f'ianrch'i i , de Quintu. Elies avancntcentr, la route Saxr ,neta i s's t; intltsiti e B ia
- Dite des }pi,;ul S tN s rErIforts ,,onUS let cms d ntrainement tde 1 BaycilonIl._ tr-,, rn molt[agieuox rend ct'tte of l e." dxiffic;le car l'artiirie l, ,d o ut ps tre maI Ourk


l.'AllEE -\AMERI(:AINE


WASIIX ;TON.-- L'armne amttimucricaine a rclame In budget ide I milliar d d. dollars pour augmenter sa pulsance.

_. . - - . . . . . . . .

AVIS MEDlA L
Clinique du Doct,ur AIMON (C{ARLIER, rue des casernes, It c6tti de lk legation domninicaine.
Consultations: 9 P inidi, 3 4 heures p. rm.

LEMONS PARTICULEIfES
Aux 61,ves en rt-ard; lemons
d'Espagnol, conditions avantage u:es.
S'adresser A M. Wesner Thrasydule, Avenue Bouzon No. 15.

MARVELA

Demanded A votre coldonnier
MARVEL
Ce produit change la couteur dt votre chaussure selon sa robe que vous por+ez ou selon -.otre costa. me: Toutes les:. couleutrs y compris or et argent.
11 no craque pas et ainiese u fi ni magnifique, ind~ttbil mais" enco. re,:l rend le souier plus nefef W'i] 6tait agfiagtl. i -i t
Dematidez. MARVrLA et vous vous hab)iltleez aves ~lgance a-t hartmnie sans avoir A d4penser por 10 Iaires de chlasures. iUnesesIle boe pui e vos tIl fit, grikce A MARVI .,
En vente partout.

HYPPOLITE J:::DY
i str utur: . .


E ET


1e *ble#dkes4et VAiineARUmbs.
n Er.a4.4u10.


q l,: hiAtorIuede premier ortdre: Marie $tuart avec Katherine fepbut n et Frdtric March. Jamais Katherine iHeptburn ne West monr ke pIus belle, plus vraite, plus himaine. Quand elle va vers la mort, Elle semble dj morte. Un film remarquable. Cest uneA production R KO.
Entr e 1.10.
A 8 h. 30.- Les Deux Gosses d'aprs 'teuvre uniei-rsellement connue de Decoureel. Elle a 6t" I:orti A it cran avec normiment de soin par Fernand Iivrs. L'histoire nous est cont.Oie cVC aice, sans heurt et sains l,gtiteut.
iUne 6motioi i Itei ' en dga;g6 et les imalhours si & as deux gosses, interr.rt6s avec un nature sur,.rc.nant par Serge Grave t Jacqut-cs Tivoli. n aC isstecront aucutl pectateur indiff renw Tous les miouchoicu. partiront, et tousx liendront voir ce film, auque! ii est facile dei tJi"r n !11 grand succs,. Maurice Es:--ndre gagnera encore on porailit .dans son i-ht de . KEI. G(ernmaille
Drouer esi att tn:l.issante dans .e ri04e de H616ni de Kerlor, Annie I)ucaux tris bLie jou Coliette do St. --Hyrricx et Serge Grave et Jacques Tivoli s,:t es deux enfait martlyrs. ine grande t belle soi


LIBRAIRIE NOUVELLE (Maison de eonniance)


- La librairie la Iieux assortie


Port-au-Prince - T'Ciphone 2077,
a~err~ i4C.i.:


flSip
-rli


V4















PAR BONS ET MAUVAIS JOURS
Un coanpte d'6porgne 6 I Banque Royale constiue un 616ment de s6ourit6 contre les coprices do t4 foru re, vous psotige conte ia temp tl [vsqu' Ce que 1 cel so soit 6coirc;. LA

BANQUE ROYALE
DU CANADA


flhI~ar


i


Au


Pr~


(Le rendez-vous de tout Port-au-Prince J
Les Gourmes y savourent la cuisine la plus delicate
et lea amateurs y d austent leurs boissons


e :- OTDOG MINUTE
.BIERRE ALLEMANDE

COCKTAIL


.-W. . .r ." . . . . . . . '" " . . . . .� '." . . . " - . .
. . . . . . . . . .,.-. . . . . . . . . . . .


: . ::ii :: ::::i: : :: :i :i:::::iiiii .-.-=. _:: ::: -- -------


I


.


ourticq: Initiation an istiqu . . .::i
). Mass : Initiation iconomiquel-- - - . . .D. Mas s6: Initiation juridiqu.-. . . Tit: Initiation A i biolog. . . . Flammarion: Initiation astronomque . Widor: Initiation Musicale . .
Bouquet: Initiation A a rm4decine. Faguet: Initiation lit raie. . . Levi.: Initiation financi�.re. . . . . . Moreux: Pour coprendre la phiki-sophie ---------- -*
Dorinc: Discours models .
Doriac: Comment on devient orateur . .,, Martinon: Comment on parle franqais- . Blium: Du Mariage---------- -A. Gide: R touches .

i, . ")Ltud: Fe. . . .:.
Ft C a ix o: LI'tH.omme le min it. . Iatudet : Fitvres de Camaugue.--------------------tlainville: Les Dicta eors- - . . . . . Faguet: Seizime s-i-----ee----------------*

Fag et: Dix h citi imo . t :itcle. .

Sertilange: Les mysteries de la fou Paul Chack La route des Indes .auv6 par la France . Paul Chack: Combats de mer au grand soell . Paul Chuck : Patroulles tragiqu:s dans la nuit. Paul Chack: Des I)ardaneles aux brumes du nord . Doc L. Mirepoix et Comte F, de Vogue: La Poiitesse. Aron: L'art dut bridge . . 3Marchal: Lta Jiberte dtie la concep,o)n _.-. Luffier: Soyonms fort."
Foot-Baietr Entraine-Toi. .--


vrq&-%V-, MWMAK w


uur~ru~ rr*r




Full Text
xml record header identifier oai:www.uflib.ufl.edu.ufdc:UF0000008103292datestamp 2008-11-10setSpec [UFDC_OAI_SET]metadata oai_dc:dc xmlns:oai_dc http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc xmlns:dc http:purl.orgdcelements1.1 xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:schemaLocation http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc.xsd dc:title Le NouvellisteNouvelliste.dc:creator Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)dc:subject Newspapers -- Haiti ( lcsh )Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )dc:description b Additional Physical Form Electronic reproduction of copy from George A. Smathers Libraries, University of Florida also available."Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."dc:date March 24, 1938dc:type Newspaperdc:format v. ill.dc:identifier http://www.uflib.ufl.edu/ufdc/?b=UF00000081&v=03292000471641 (ALEPH)ACN6482 (LTUF)0012544054 (OCLC)12544054 (OCLC)dc:source University of Floridadc:language Frenchdc:coverage Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince