Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Creation Date:
March 23, 1938
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( marcgt )
newspaper ( sobekcm )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
000471641 ( ALEPH )
12544054 ( OCLC )
ACN6482 ( NOTIS )

Full Text




it
+ 2: - a:::::+i:.+

i.:: : ? ::ii." .
. -! : .' "- . . L I�0Ntnr -
V RODFYOEU


'. . . ,,,. . ! ,, , . :,A .


4WPme. ANNEE


PORT-AU-PRINCE. HAITI


MIRCIEDI W 23 MARS 19.3S


___ -: ,,- *~errot* z .L"k W ,J $ ~ '
--- '1rWf A.- ~sp~vv*rr**i i


sans po6sie d6voS. . e .w t pas a P'ri temps oti sur Ia fol de Ionore Buton, le cheval passaicd Ia plus noble conqute de ime, le temps des buyerss, do; valirs, des amazones, et aus i. is .uipages pour artelor comme i camtesse de Beaumont is comme tout cela qui n'est .d'hier, Dous appaFait lointain
gtpte 4t sourire. Le beau solihennissant et galopant, qui se Ipetle peut&tre qu'il s'appela Inssous le rzgne de Caligula et ~it 4tre blev& A la dignity de
~t romain, est i6finitivement eh de i splendeur d'antan. LAivon et l'auto Pont dktron&, at
a t u rang de b6tail au m me Ltre que le bceuf et flagneau.
.ige de la crinire et de la carsce est aboli autant que P'Age do pr au point que les h6ros des twes 6questres, par ut triste re1r.m.des choses, nous font penser a s Ymaquignons revenant de ta foib

:Npol6on iui-mime, tel que David k ignit sur sa se!1e, bott6, ipe�:eb , franchissant le Saint Beraud a tout perdu du prestige ane-, st par quequelque cbt# nous fait agr nous penser i Don Quichoti. It puis ion fr4mit d'imaginer
* q0:et exploit, aujoard'hui & la po0* do plus modeste voyageur, At s payer de fatigues et de

AnJolrd'hui P'on est -tPlus press, : te premier sportman venu a sur ; vainqueur de Mareago F'incontOle sup6riorit6 de pouvoir se "apisr A motocyclette.
Jusqu'A nouvel ordre, I'homme .d epre de reculer les limits (d i . ve, mais il a asservi la vitsse,. it par ainsi enrichi son fugitiiU
-lottdien de plus de spectacles, do estions et de r-ves que n'en :rorta du berceau A la tombe, !a vie s: .talenti des Mathusalem dix 1t entenaires.
it 'est cela qui nous vaut par I Itre coup le mat du siele: la cui sit6 f brile de tout voir et de toen tendre, et l'nervement de ::q(i ne change pas, ou de ce qui Mene de trop durer. Ne nous


Nn""l


montre4 pas le sme Sm, na nous chantez pas Ie t0rime air.Tant de musiques ' entendre, tant d'images A voir et la vie est si. courte.
Et no vous semble-til pas que ' cette fervor A jouiri ns intermede, et cette impatience A varier lea frissons, t4moignent dans 'accepLation de la fatalit de: plus d'614gance et de cran qu'onp'en d~couvre aux rugissements des rom antiques de tous 1les temps, hleurs tit::ides blasphemes, A leurs srdinaes sous les balcons endormi s? .I,: niarchaient au ndant en pleurnichant comme des gosses, et chan-. taient pour se donner du ecur, ioJs y roulons, nous, it tant i tPheu:e, dans V'indiff~rence totale des Conmmencements et des fins, ne de . mandantL la minute pour tout r6. zonfort que d'etre oleine, d'etre baIl et de changer souvent de vi-sage.
Bien plus nous avors fait un familier et presque une raison de vire, du tragique qui effraynit tannos peres. Nos eurs i a longue se sont vidts de tout tonnement, de toute piti6 et ne s'alarment gure ou si peu, quand cent milk Chinois tombent A Shaigai sous des obus japonais, ou que sous le ciel de Castille et d'Aragon les bombes, pour tomber, choisissent dei rondes d'.nfants.
Comme pour I'antique cheval, aous avons dprestig te danger, at nous I'avons mene A.' abattoir pour le dicouper- c'tait bien son tour - en cotelettes et gigots de petits faits-divers saangtans, et dans i'espoir d'apaiser enfin notre boulimie d'apprendre du nouveau. Mais nous sommes malgrt tout docus, car le tragique, ii faut en convenir, est un pauvre metteur en sen- , qui faute d'imagination ne canons, d'obus, de tempetes, de grenades et d'6boulements, pour ce maigre et monotone r sultat tde tuer les honmmes un jour en sirieet de recommencer le lendemain.C'est A vous d6gouter de mourir.


Ami -


LA LUTTE CONTRE LEB


T-'AUDIS AUX E-U.


: alutte contre les taudis. qui oc,.ue place de tout premier orSdarwns ia politique du Pr&sident 8vtlt, parait devoir so realiser. ;grand plan de construction de Uo. ouvrires a 6t0 .6labord ih triet et dont tle principal et plus rt r6sultat sera de donner nAk. lutx diffkrentes industries raporatnt. Lea statistiques 614 .que lea construction -ani at s'ilevaient de 1923 A 1 .:00,000, sont tonmbes de
4 1937 A 180.000. Pour'par-r est i onvinient, 800.000 units,I Nin dollar, 'tre, seront consAtru cus des 5 anunies a vee~ ai represented la pen banade 15O.0 00.oooo0.


Corel Port-an-Princien


bie pas que c'est le jeudi: ctte se maine: qu'aura lieu le S0qu6 da Is.i-sarme an C r t .Pdncien. En folbe don
ves a nfamdles, dans l-a U WOMdu lrn t del ou l OPM I jolt, Isfolio joI-A:


AMICALE DU SEMINAIRE
La retraite pascale organize par PAmicale du Petit Sminaire SL;-Martial aura lieu les 7, 8 et 9 Avril a six heures du soir en la chapIle de 1'Etablissement. Des conferences appropriCes seront faiecs par le R6v. Phre Gor, Supe'rieur du Petit S&minaire. La messe de communion sera dite le dimancthe des Rameatux 10 Avril: A
6 heures du matin.
L'Amicale convie tous ses membres a y assister et espre qu'au* cun d'eux n'y manquera,.
Le President de Amital
L6on LIATAUTA ,.


E VOTE FOIE

n I]unt a4 tqo t veroebag* on Q r deti

. fiP-ctr. t re r.n: eO *UOU . t i:. . .i aamrt enai istto vouanvo - ou .it � r T.c I as U 1t- j~t # t: . . Stt: : . t. o rbib n v P etae s rnlomb- WAI taIs doueam, i Qnsat pwta k c .uter i bie. Exit ol&es Pette fultes Gartes powu


IOUVE LEES

ETRANGERES


LA RESISTANCE CHIINOISE
AUX ASSAUTS JAPONAIS

IANGAiL--- Le combat fait rage danS les f figions ru Grand C.nal oii chinoi et japorais snt Na:; rises pour Ia possession de Schow point doi> .nction xvitale dei lignes .de cheiins de for de Tienisin-Pukow. Ie,, japonais ont aminnag9 Partil r le elttde te long de rives du Canal et c-mmence bo hm1 .rdr Its lig es chinoises. Le barraw .fetu etustitue, croit-on, dies p4~ifldres anx assatts centre l oAtPsitions chinoises qui partant in raricages dnu lac Weishan about4isent I Li-uah et au nord di la lige .Tientsin-Pulow of tin an tre combat s-e d4vloppe. Si ts inapontas atteigenrt s ucow jis Col peralent IA Fit et i I'outst la lig-ri di Lutngh:ai qani st en co'nectiom avw les tr4gioi- ns -nise do ia (CliOe du Nord Ainsi ili ser-ient tn posPtion pmir One aiVVn'i_ ais par chemjin de for .vwrs Hankow,
Les rapport chinoirs ipr6tenen t i que es japonais s o rlmorCralis dans la section deT Paoting fut. ,ur In lignle Ppin?-ilanxt 't <.a la province DopFeh :par I s cil-nr:: volauntes chinob-ies : so iunt :n,pares de 4 viilcS:.
Seulement trne g :a rde victoire a 6tC rapportee par Ie, japonais q .i in(t repis.:;-;,:etc au s-d est dc Wuhu daiNs in Ch-ine Centrale. II nest pai fait Mci:ntion. de morts nii de prisonnie-r pt; rmi Vis 22,000 chinois qui, selon Is japonais, avaicnt concouru A la rI occupation de cette ville.
II a Ct- Soriligna quce le. irrigniers., 'chinois josent un rkle con:,i d6iablt da , Cs prC cpatiC ons qd sont dirigees p-ar .- gIn-ra l Li Chung Yen qgui a requ des instructiohns du mar&-a' C'hiang Xai Shek de ,tenir par touiN i es moyens i marche de:s jai::gi- pi s loin possible .au Stud.

UIN PROCS EN DIFFAKMTION

LONDRLS--- La c+!t-bre redc to d t'utran -Shirl-v T ml . L. un enfant a. 'l? t .00 lit I sterling atl c-rs d'une action if tente contre ':crivain', les proprit-~taires, ct 'fimprimnur d'uni magazine aitu Stjt itlt un irt icle que le cef de la jnustcc, I wari.t conszidre comme 4unl outtragc. L'articl avait paru le 28 Octobre 1937 datns 5(fUTEATSI: FET


I-SOIR ARTI OFFERED
"-PAR LA CELEBRE




Jane ir a o effrt tn r ital d' piano ast wn Hall. Son progranmn : cimprend f3 ilectirnas brsiien es Minha Terra, Lenda Serts et Neja

(VoW nit o $4me, ppear)
1 ::: :.:: .: = :.:F ? :::.:ii i .:: :: :: :::::: :: :::i:::i : :::: : :: :::::: .: - .:: :: ::::::: :: :::: i:::-: : : ' ,:: : :: :: : : :.::::i


CHAIMBRE

DES DEPUTES

(Stance d eu Merered 17 Mars 193)10 heures. Le quorum cntat, In asance est ouverte.
11 est lu et adoptA le pr i-s-verbal de Ia stanee du 2' Flvrer 193.
It 'y a t pas de correspoindancei On passe i la discussion et au vote des conclusions du rapport de 1a Commission spciale charge d'exanriner tvs cormptes gi nrauk dvi xer9cice 1936-37. Elle ; sont vo. Ies. En cons-quncee, il est prucodie au vote des Iois suivantes: In, celle dormant discharge aux diffre.,nt- aecr-taires d'Etat qui ont cu Ite gestion de ia chose publique t ndant IlccrCice 1936-37. Zo. cell 'a rri-tarnt les comptes de VexericVAix quelsions d'intbret g6ndral. auctun orateur n'ayant soilicit6 In parole, ia sance est !ev6e.


VIOLATION DE LA LO1
SUIR E COMMERCE D UfETAll.

lTijr martinn, ia Maison Labou'l ur s a Qti' ~4tuTrise. par on Ar:Vn dit Bdreaut dr Conitribtion f , Sflagrant 1 diit de vente au dtail. Procks-verbal a -eTO dress. 4 les fri-res Baboun df6fr6s au Triforter lt L niomlre dw ses Agents
-p .~s i la recherche do' e (dlit.


31. DANTES BELLEGARDE
ET L.A PAIX
Aiait-lier" ttr _-r.idi 5 he-rits. M. Dante's itellegarde a prononce a iInstitution secoCndaire des Jic-nes fiiltes, sa co lfttrence t a i Paix or i a i C rr.u . Pnda1nt tt'm urtr e t demic ii a tenu sains notk,., 'auditoire sous sn , charm habitel.
1 a mnetr qua les progri scienIifiues imdutstriels et &conomiques Il ent ;llf ! i'nvn!is.e~r" o e en . tente ,ntr it.' titii0:ti; i tlili que lis trtbiti'me, certain's ilC-ut.ogies et ce Luins hon -ias -y oppoeI.
II a park de a ~luGessi. de nous untir fortement en Amrique, atin de nous entr'aider et de marcher .-ers Ie progri's par le triomphe do ['amour s-t de la fraternity car I Guerre nuit, antant au vai ncts
iqul'tu vainqueurs, etc., etc.


Un bon Consoll
Faoles vous-mv me on litre do bon vin fortifiant avc lto Quintonine. I suffit do versor un flacon de Quintonine dons un litre de.yvin rouge pour obtenir instantrsnment le meilour fortifiant pour tonifier le song, les nerfs, ls as et pour gu6-! ric la foiblesse, le surmenage -6. puisement, to lassitude, 'onrnmi et la neurosthinie, to Quintonise reIve I'app4fit, facilite ol digestion et donne ax pesronnesr figures to vitolit6, n cessoaire por devenir
fortes, robusteset r6sistontesc omme cells qui respirent to sate*
La Quitonine est on extrait concentr6 6 base de quinquina, kota, coca et glycbrophosphate de chau e lla es cinq :fois plus active quo 1'extroite :quinquina t d'rn .goOtiplus ogriobt.: : :
Le flacovrdose pour on litre de An forifient, est en vent. dons.

dicue. A Porvt-oPfinf : pDactove V. Aiultri , IPt $Pint-Proangola


UN PEU BE TOUT

La Leg n perdue.

La tentative d'assassinst, pertptr4e devant Ie Cafd Rex au mois de d cembre dernier, semble perdre' vnfin tout caracte re de myste'r.
11 serait. p-ut-Ptre prinmatur6 do tirer dies 'Avnements a moralit& qu'it comport-enat, mai on n'n doineure pa momins stupti6, abasourdi, C'tet. qui sermble iperdue pour rous, la dure leon de 1915, etl. ia Oa!ioureuse perspective pour ecutt qui ont ties ilis de voir s'ajouttr au lIive si doulourrux de nofl qrretles fratricides d'autres chapitrels de saUg et de mort.

Turnoti ,Junimaque- Hai i.


Le public hureusen -ln a pas ai tfcha i l'i-vbnement phls de gravitqu'il n'en comp-.porte, c- qui a as.ir, tl success des be;:x tournois d,. )'oot-bal, qu" str I hnd du Par," SLeZc~ te so sent tisi-.tes avec au.%aut d'aridwcr tque de stnir-play, uLic ak re ne i ";re jamai.nailne, e S!. ditffn :nts i-eItio- nationitit. Api-s' It-match qu le Pri P.sie ,t de ia R6publique, grand ferTent du sport, honor de sa pr6se Se, et qui fut un tcelatant triomph OI!P 110 o coutlPur, aOn conruidetarit la victoire dtfinitivemrn k fixre dan.: notre camp. C'tait . cdnptor us pLeu sans notre hte, ortlnt6t I1'cuipe de la . C'est V'occasion de signaler qtu.os h6t~ic qui nous accusaient d. brut.alit6 n'ont pas enregistr_, u.i Csul accident, les m nttant m me , !tmps on 6tat d'inftrborii t& et qn, t est r#r#ulinltment t au eontraire, que ies nistres 'frps durement. .-ais cComm', par hatiard, au. ven1 ., t h la chevilte, on ailleurs, uont
!-t, n tre empor ts du tenrain. et re.voir des ,sosins mdicaux, Et cc;i, rf (h ; -. rCneto tr(. L- m atch d tcisif a kt - ei(ti (dh di rranche qui fit do nou.-: les gagnan du tournoui, Hip hip! hurrah ('ela nnus mettra on d'excellentes i5spositions pour notre prochaine ;n.conrie avc l'equpe (ubaine: Iorturra qui nouns avai1 dFailleur nirglid unc uisuItete d6taitc.
tui conlnait Paho t'hinlea?


Et puisque imuts avrs quitt6 la J-tmaique pour Cuba, il n'est pouttire pa sans intir t dte rapxporter 'extlnit criminal dent. nous charventitles journaux dc e i lavan-. , Colonel Gomez, .o:tf du district miaitaiire de Santa Chlar, a tU, a lde di. deux gardes, abattre apres an duel an fTsil , un hatlen dut nom de Pablo Chinea, qui essayait par ta menace d'extorquer cein m uile oitlars 4 un Americabn, M. Nicola, I fuff.
Possible que Monsieur Hoff ait < at' tsur lspoint do Is voir dposseder des cinq mille dollars en quesn4on. Certain que le Colonel Goretz 'a fait .que s on dtevoir en abatta t l, dangereux gangster. Mais ce que nous refusons de pr-endre 4 charge, C'est la nationalit. haitienne guon, pr-te an ciminel.
Ptablo Chiaea, colas inne spanolol, et I t lrigueur chihois, s .'On reut, mais A cout stir ce nest pas an norm haitien et ds lors la fin tragque du bandit ne nous inttresi e a tui.titre.:
Nou>u airnrion toutefoi, qu : information des journal eubainsu it rettif& e :dann r M . ii s tpsu Conforme la vtrit, et moins acebant pou irotte renorn & dtran&. . .*% . . . :i ,i, i: , i .


~'-:. # C . :


g.U.14-


EN iS$6:


SIUlliRi


.No. 19928


.aa~~----\*;b~.'plsl~IY~*I~1~C~~""lrL~















Dans les monde den plaidour;on youdraW. btenir do non II rents tribunaux de poaix la r4fonation d'une jurisprudence dP sue qu'il est nialaisL d'tayc ur iTes txtes ou la simple logique.A II s'agit d'uno rt4gorie sp64 i ee::::::. i:.:. i d tants qui, i. len- bin.a cori.
::: rer senblent ne point dewoi tre une matiire propre a ces tr bunaux, 11 sagit des dfants fante de conclure.
On semble, en effet. difficilh'
ment conCevoir qu'l puisi eCa tre question devant une juridictio.dent le caractbre e:ientiel eat :
c616ritk. . i
Solon rYesprit du lbgislateur,
procedure, en justice de paix, dot Ntre une procedure somraire, en principle san 6ehanges d. conclusions 6crites, et, ce ne peut 6tre par une sorte de tolerance du jug:' que les parties y d6rogent devan; une juridiction aussi exp6ditive.
II faut admettre qu'elles a pr-.
sentent devant ces tribuanux a sez imbues du droit t ded circon .
tances partiucnlires d'une affairs pour r6pondre, t Paudience minmw.
A toutes exceptions, totes fins d non recevoir, tous argument qu'on pourrait leur opposer. Et e; cours de plaidoirie une affaire n peut tre renvoy'e qu'autant qu.
adversaire y consent, ou quo bI tribunal, pour sa propre difeut.
tion, exige un sutpldment de pre
ves qu'on oe puv t lui fournirIaudienco m.imen
A la luniere de cs principle
6tmentaires on s'explique diffic element que ces tribunaux aient l, laisser se cristalliser la jurispr dence des d6fauLt faute de conelure, cristallisation i& laquelle tri vailla, pour u ne bontn parties, I: pratique ehicanniere de qutdque,; excellent confr res. En prce6du-e re, ia suprme adresce consist pour un dtfendeur, A gagncr di temps, en passant parfois jusqu'g dix exceptions dilatoioes. InuthPd'ajouter qu'on rejette ces excep-.
Lions, aistmenit.
Mais invitbs 4 poursuivre Its
d6baNs su. r le fond de I'affaire, rev honorable chicanniers, bien q , presents. refusent d plaider, daEs'ei ,pair de garner encore du temp.; par le bndfice d'un jugement d,
d6fau t,
Entre cent, un exemple.
Un grand garage de in Capital,.
actionne on d6biteur on paiemenr :
do 25 dollars de gazoline.
A 'appel de I'affairr le deibite.:"
invoque ,a liberation et soume
sur un rglement g6ntra deux
quittances.
Le demandIiur repaondt que to rt
gement gtnrl avit port su
des articles autres quet I gazatoI- *
ne,
Faut det pouvoir prsenter un:
quittance relative it Ia gazoline o.
rejeta exception du dPfondeur qu,.
fut appoint6h vider ei fond des d.
bats.
Le demandour so renftmara da.:
ses conclusions et le d6fendue.
laissant la barre refuse de plaider,
qujaue present dans Ia salle d'au ,


dience.
Sc conformant a cette jurispru deuce dsubte don't nous parliion. le tribunal rendit entre les partict un jugement de d#faut.
Cette jurisp udepee est A r former, car elIe se concilie difll cilement avec eaprit:.du gislatour qu viout que ei s justices. dpaix frment uine juridiction expC,. ditie, oCa les d6bats divent 4tr.y

idons krjt~ 4'une facon somn

Bien mi ux
Dans I'exemple C it4l fon a 6t6 plaid o tout Ru moins onta. m60, ar lorsque le d4fendeur sou.tientA tort on A reason, qu@l eat lib6r6, if no fait fien moins quo plaider lo fond, 'et en toue logi. que to jugement A .,orti rat dli


CONDITION.
EXCELLENT$
A VENDRE

27 Colleetiots du fonitew 4 110 &' 17, reiits t titfat de

.,adre er au Bureau di



MIARVELA
)remandcz A votre ccmidonier
MARVEL A
Ce produit change I rou!eur ih, votr'e chaussurt selo ,a robe q:-: vous pot4*et ou s on a ,.tre cast:: me: Toutites le coula;rs y compri: , or et argent.
It ne craque pas ot laissre un fii magnifique, indtlIbil mais ene,. re, il rend le soulier plu, neuf s'i 6tait fatigad.
Demandez MARVELA et voavous habillerez avec :6gance ei harmoneo sans avqir a d4pens pour '0' paires de chaussures.
Une scule bonDe pire Yvou s:;
fit, gri ce i MARVELA. t
En vente partout,


HYPPOLITE JEUDY


Distributeur:


VENEEZ
oitl
FATES PRENDRE
Ala
Phie. L. Camille 220 Gd'Rue
Phone 3257
Tout co dont VouLS puvez avo!besoin,-Aiool deR I the de Ricqls
indiieay ele dun a m aison Chlorue r d Magmi6suim -Apatnt -- demandth des expli catious A votre mides,,-. Angioreyl
contre I'angino tie pc,:rlne, sue
ces certain.
Capsul A d'Huile de Riin
On prcnd son huie ,c Iicin conr"
me on avale uno c'isunle do qunine
Capustaes Bleu de M6thyline c Cpah
conr ? Blennoragi .


A PETIONVILLE
vient do 'ouvrir une
BIBLIOTHIEQUE DE LOCATION
chez Mine. Louis Mevs (en face de i'Eglise)
Revues, Journaux, Papeteri

CORDONNERIE SION -CARMI El.
IHYPPOIATE R. TEUDY


FRED. DUVIGNEAUD
:Ii ':I :!l :il~l lil ~l-::,_ :~~~:~ .i . .ii .iii . . .; .


MAX DJVAL

Etasnur GnEOss JACOs
. . . . . . . . . . . . . . . .


AVIS RTES IM RTANT
La Pharmacle Josenh C. Valm6, t'a de plus assorties de I place vient de recevoir par leS k drni Frangai lsN SpBeialit&s Fanll&A les plus rares et les plus r6put4E qui sont:
.Oxyleine, offlece adans to let troubles intestinaux, troubles des vois ilires et d&s vo s rinalres.
Sanysrum, centre rhumatisme aigD on subaigu.
Panfebrine, traitement radical du Paludisme.
acte-Intestiphage, mr mlge de
diverse races de Bact6riophages, agent fie troubles intestinaux.
N6vrosthdnine Frassinge, reconatituant ~4nral Ai base des glyctrophates de chaux, potasse et magnesie,
Emulsion d'huile de fote de marue associbe - P'extrait de malt, rHcha en vitamins A, B et C sold reconstituant.
Quinby, soluble pour adultea e infants, contre I syphilis,
Biocholine, Solution injectabl3e de chlorhydrate, de choline antituberculeux.
Giodyl intraveineux et intra-


m usculaire.
Ultragadol, Elixir irradi6 par Ie.i rayons ultra-violets, e:mplace 'huile de foie de morue, contre crolesance, raehitisme, surmenage,
Boldarlem, congestion du foie calculs biliaires jaunisse.
Jouvence doe Abb Soary.
Creossine catheter et guanu4., reconstituan t, r6min6ralistour physiologique.
Diastogine granule, reconstituant, anti-andmique,
EnWirohyl, insufflance h6pati. quae,--Bicalcium centre touted le anrmies quelque soit leur origine.
Quino-thorium ampoules et draw g6e&, treatment offcate du -paldisme.
Mtlothorium, traitement du CanCrayons Nitium ~isson, traitemrent dcs mdtritos chroniques.
H6motonine ampoules, tonique sangain en solution hypodermique.
La Pharmacie a regu 4galement dos pates de Guirmauve, de jujubo et de r6gli;se.Prix absolument r6duits.


PHAt lEIE hEr toustes PROOL


A1


des haboratoires C


It~sr :~P~-r~4I-k"""~U"b~"~~~ I~ ,~s
-r"l*-*rc*,
-i~i




~52~S~i~~
-"" ~ ---- --


Devenez votre propre Comptable en ouvrant un Compte de Chque ' la Banque Nationale do Is
R6publique d'Haiti.
. _. . -


I mttez==oo a I'preui

doans voBs ureaux;

S a


GRANDIRUE 199


Annonce A seo fiele client tant de la capitale que des autr: viites qu'il-vient do recovoir les -ticles suivants: Comb Brushes, co, tumes pour enfant, jarretibres, I. nette, sac d'colier, vyjamas.
Inutile,doe vous parlor des f meuses marques de pommades L Em-Strait t t Nu-Nile, qui vo~a donnent des r4sultats sans parei.l
Utne visite 'impoasc, et vous se rez :satisfaits.



d6finitnf entre les parties.
L'erreur vient on cela que dans I'eaprit de quelques-uns do nos juristes pllder le' fond gonsiste seu lenient A s oliciter �d'un: tribunal des terms et des dlais. Ce West pus. que cela: 1ii y A - ce dont il fAut toeir eompte - t% &xaeptionaa. premptores du fond qui to font au moini s entaer.
Cette jurisprudence est h rformer, pour laisser al d faut fate de conclure, en justice dc paix son vral earactaret wie grande exception.
Max GEDEON,


Machine fd crire ,r tminet Machine i eaeer Dltodi Rubans, papier carbon . Faites vos achata chts . GI'rt-


(LURQUB


DOCTEUR DIIUCEINE
Rue du Dr. Aubry ou du R6 ervor~
. No. 1. . 4.




A idoz us ei:si I
A 6Eminer tes acddes nois * wetrs. ug ~coies an14 4on ln'Itaats& it w


et, comparez ces points:


VITESSE


qui font doe la


CONFORT CAPACITE ECONOMIC

DURABiXLS4


wo fle, wommm awnw WOW


)4.Uahr



ila promibs iahine tn fMond


M -


:~2~c'
~a ~~c~c~~- j;










QUOTIDIEN FONDE EN 1896




Page 3 etait absente
du microfilm de cette date



Page 3 missing
from source microfilm of this date










QUOTIDIEN FONDE EN 1896




Page 4 etait absente
du microfilm de cette date



Page 4 missing
from source microfilm of this date




































Grad Bal Travesti par M. Am.
D: .seDuroseau, le samedi 26 Mars 0uranta 7 heures prc&ises p. i.
*:ison Ricot, sise Lalue (Ecole d. C lture physique Borgella Baron).
: tr e �n rale G e. 1.10.






S eune .liquorist. ouard. .





benjamin? JTai 6t6 chez lui bier

Quelle bele, sa monDiu ten
fai pas ven lnrtea
secte s uis arrie: e abe, v
t: eyn. U e it

BnaDnn? J'cari tat6 ehz 1i elit

TQues e elsl ore oa e ieao




plMai s, en somm ciatt outesortes de hqueurs. 11 a ansev , .
ais ectar, t.on e Let e i It au
be matt e a
U:.[. .auei tiwu.arihr1 oar 'e'; J
n d elle preaie aons r' gronds t:ha e e uc n at i&-{








at 111 'y ownsot t e. de
ibpieeriedta crtte,'a ~. i.ain tetant. u 'i tou. t u
:i l a it A, t . i- a







Auamateurs de bonesciga Wtie pren; ,l dbn ta ci- at re til










j dollars parties temps-e, t doiti aous id.er t parent i boucler votre idt. tl d y cMiamil le .
DiAn se pohr ttes de cigarettes











il etRex etrouvent des
. i eit atmnrot rtant la ibIaie uto p g phe e - s direteur .

-. i
ENNE CHANCE
-AUX FUMEURS

Aux amateurs de bonnes ciga-t:.ou tie bon taoac eat rtscerIs, ta.urprie la plus agr~able par i kLa Manufacture Haitienne de Cit- tteas, TIne prime de vingt cinq V . .lar par ces tmpsB-fi, dolt Vus
.ider. Oargementkonder votrE :ig edt-: de :famille.
Da .le pochettes do cigarettes i
I4oi:: yaet: ""tRex s trouvent des .:k:etu :: imznxot s: por"tant a 51. ture autographo des direteurM

:: : [PlUs on tume tRoyal et Rexr plus

) ;il*U* miui apporte au foyer Pi.lii t a , et la gatet6. *








t 4e.:: Av.y. E.uaon No E


::i ; ,AVIS MEIAL


ClMnuie do: Doctcur AMlO $Na


CO11SUt~atin: 9lA mll,4
Win4;it s ~1-1: i


Refreshment


Loterie Nationa'

d'Ilaiti

#4, 0Rue Bonne Fat,

Phone 3358

GROS LOT :
DIX MILLE GOUvDaDB
LE COUPON : DEUX HILLS LE ILLET A:
DIX Gdes. SEULLEHNT


a"htsilez pasm i risquer, cho que moist, cutte rmodique vaiaur, Ce t un genre d'.prgne. Et puis .n'oub let a
qu'it faut soutenir Notre .olerie Nalionale, car e le vient en aide, de son co6td hercoup d'Geurre d'Utilit et de Uienfaisance Publigu A t ro. zwrs Iout In Rtipubque.
Pour ouestea e
Haiiens ou Etrangers, ah.tez done rotre coupon on ~sa, ire billet


o0 DOl.L,ARS FtITIEMEI.f NT

Occasion unique ,>.w-ph he 1, tubs,. cltangcments automatiqdO; rdi disques. A Vitu., ret, Un centaine de disques. S' dresmr m bureau du Journal.


Buy it from
your favorite dealer

B.AStERIE IDE LA COURONNE, SA.
'ort-au-Prince Haiti
ww .e l~rppff~ -- - -~ ~


CLINIQU8
du
Dr. LOUIS HI PPOLYrT
Anciz-tae Maison F. 1':vieatl s
Rue des Csser:.n)
Conautati-3 '
2A 4 bh,/ p m.


u, - te


1: 1 oitest in contestabe
1*


LE .RH


SAIhE


C'est la quintessence

DES



mreilleures ari6tes de cannes


d'un vasterritoire


unissant les meiler teroirs.


Utcet qui alt son aroine
. . . . .C ! . . ' . . : . -: :4 . . ' . . .; . . . . . . . . . . . . �. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . : t 7i'! : " i i !:, ] ' i i , i : :i ] ' : , : i ; ,: i , : ,!!! .[ : : , ? / ,,, i/ , : : : , : : i : ! ' : :, : :,::!


GOTZ :ET COMPAEZ
UU 4.
iii- i::: l::::: :i:i:-:~:i:i~i::: :'i::i~8 :::: ::::i::i::::::' Aw: ;i


i . .a i. .
Ainsi qu'll a itt pv(5e4ratn-n t i annone, la Comnmission du suffrago universe de la Chambre a adopt6 le ter Art. du project BlumI Violet, qui acorde le droit de vo. to A un certain iombre d'indis-nt-s algnisren:a. Pour protester c-tmt i c: voIt, o0.e tlmaires. alg4ies JuI.Di h.sque. ?L, rAmle.tl:, mapkre d'Ora n, nut drinissi:~tne.
*#1
Co~ samedi 26 Mars pque se fera en Europe ie changement dit Sure r'it6 A comtert de cette

qui tiivent cette here avaeeroit


1i'lEQcl Ntioat'iiiletI du ki FrSan <4ois > 1 institu6 dnnz t"n0s ~. ' Cettres, descmiours raunit a I'u


ldes enifants des ',. (.'S o.


t Wn eu'
m a i ne fl s dt i ou incb e, C o les rl d . C! s t Onti bA, indistiret: ' ;
mrunnt tons les Ecoiieqr des Iocalite% onl fonctiionne un centre dc



Sit, P ', *e Ma'rian us, o I

r(emment d'un voyag d 'Etudi ix Antilles, vient de o e constitr:, l (',mi Franr,,ais des Amni dUt a RIpublique iDominicaine S t' b t -i .i n w-t- 1n. t:
(,i i~,- 'It a- li s ra ami at P' a :llisp:ui.oat.> t., (.'lriston: he Co.
aorn '.
xxx
Lat sciet des R;man cier Autur s C'uiooniatuuN, ya!1 solit. du Ministkre d*-s Affa:ires eFitr;i-gtIrc~ unC zcmnamme Itnnll :i pout ii:a prix dlstin4 la hA I,on.r'_-r h'. or . ainn cir d i nguc Prailen 'ia* adamn des Pays o riti, neux
dlCIe i l langu) ftIeulisCe15', ,-q.n: etru citoyen:s fran(cais i(::ianitudia-. Stauriciens Haitien. Suisc
li*ges ettc.) u prix t- 3,000 fr a tit accord tc c~rt a .C1 .t'4 i t l meont attribur,


XxK

ide de renfurcer le miesuv ! protection arienne : a frontier franco-espagnole des Pyrena2 .
En can de survlt du tcrritoir franeais par on avion militairei., trmanger, les services iclltrOs .N d ' vent efft'ecter un ti' d(I dux cU .Ou.' de semonee a intr-valte dv deux seconds et tssvr le tir si ia> panei tuu l ue d'apuparihi op:m un changenwiit de routc ou tl: I-anrteuivre d attrrisaige. Aprb un int4ervatl:
s: e Iet 100tr pied., mouins quP d'adata tient :voisinage.::


ie: iHalle de I2 M. environ .ituce rue Dante'f :Destw hes. An iens atlelers dui eNouvelCette Halle situle dans la cour' cOnylendrait A tout 1S8t'a s a Madame Ch&
ouft mgmeadres ou do 13 . k I == === = = 1 : :













LACORDAIRE,


La re o thaqne abetI penso & ellem8me et une murasea iche qu'fl taut brler, .

k MAUROIS.


E 4


(Suite)


et la Saudade das shIas BraRsie rias, Elle a etudi6 au consurvatoire national de musique du BrIsi )et a gagn6 la m6dailie d'or du Piano quand Elle avait 15 ans. Eil d6tudiait alors au conservatoire do Milan.

LE PDT. CARMONA DU -~BE.iIL VISITERA L'AFRIQUE DU SUD

LISBONNE.-I1 a t6 uppnR qm Joe president Carmona du Br .ii laissera pour f'Afriqu le 25 prochain pour 'Angola. 11 sera accunm pagn4 d'une flotille de chalou::e~ ct de destroyers. 11 r strar t Mudura. Selon es rumeurs la coloi( die -o. zambique aurait envoy une invitation A Carmona pour tmune visite.-On croit savoir que le Sud Afrique aurait demandci au president d'8tre I'hbte de I'Union si son ri p gramme comprend ce t rajt Angola-Mozrmbique,,


REX


VENDREDI i 8 horses 11. Lt, chanteur A la mode TINO ROSSI duns MA.RIELLA avec e Yvtt Lobon, Carette et Fusier Gir. i'ne euvre qui enchantera les nCombreux


En vue i reerutement,i dnsti.tutes pour des 4eolas relevant do la Division de YI'seignement Aural, des coneoura seront te-nus aux a tes et eiulu sulvants:
St-Marc, le 9 Aril, A 10 a.m.
Jr4nfe le 15 Avr1 *k10 a.m.
Les peronnes qui d&sirent prenIre part A ces contours doivent tre munies du certificat d'4tudes pri, mtaired, pr ff ablemenit du brevet idnmehtaire, at d'un cortifieat de Donnes mturs sign du MaRistrat Communal et du Juge de Paix tde caor commune.
Pour tm;:s renseignements supn!e:mnentirl, sadres;rr h M. Geor;.,.s Archer. Inspecteur-Instructeu.r ; district de St-Marc, & M, F6ur du dijert dc Jtr mic, on 8 i
-.n . I Enigrnmr.n Rura!
Damienf


E. SEPE


28 Roue du Magasin de FEtat r C(3 dea �-s" '" ai. on Ch. Caens

iPort-au-Pricec



RII AITIIL


nigne, Opur6, bon poids
Telephone 8


dmirateurs de ia edlbbre vedette, a la voix musicale, idole du public faminiri.
Entr4e Gde 1.10.

DIMANCHZ, A 8 heures 30,
MAURICE ESUANDRE et Germaine ROUER le la Comdie Fran"aise, dan -LES DEUX GOSSES caFsrfe Ia pitee de Decourcele, atec ANNIE DUCAUX. Un film
Itr sentimentaL.


gladeefamiller-Aglade Le
blan,s. Arnox, O thletes, Pai g insi que touns les auties p hts t alHi6s remercient bien inchement: leimembres du Parquoet et du T I bunal CIvil de IAnseA u, lea ReprsenItats de la Garde de ce Distictle. Pr6et tde ToNippesjea 4decis, le Curdn, les DI reteurs et Direetrices des Ecoles des P'rea t Scuna, des Ecol-es luaques a Oa ville, lea reprs.entants des corpo. rations, les d figationa des ommunes nvoisinantes, le9 jit4a de I Ahse--Vcau, de Port-au-Prince, r! Miragohin, de lit Petite Rivire t. Nippes, de Petit-Trou de rippes. ;s Baradrcs, ie , 'Asiilc, de Petit(Ive, d'Aquin, dor Cavaillon, des (��a.*.rdonnieres, de Pesitel, de J&6 r
dtu Cap-haitien qui tse ont as3 drans blu di ou leur out
S'nautre prctuves tde rBehe 'Coth, aces:I n d la perte '-L, ol ad;,roifQe n la
or rgrett& Witny
e x a arceat d ar u de
trap primatutr&
ii r t :. Is les prient
Sn ui* L deo leur pro

on-uP rino, c 10 Mars 1938.


i m c Edouard Caesamajor, %lInw 4 Ju4 t major, M . Jules ssarmajor, Muin Catherine Cdli m, Mm1e Ve Jh. Fortun6, Mme t'-l Jos ph Etienne t ses enfants, .me 1Ye TiiPi l Dehaux, remer. elent Son Excllce 1 : c Pr6sidcnt fr la Rtpubhquo. ha Gnrde d'1aiti, e Conrmnandant de la Garde et imn l e Commandant die la Gard2 uo Pabiiq et le nombrex amris, qui
-ur ait tmigni tIe 1a sympathio S1' occasun de la mart dt: leur rcJn-BIapti te Edouard Cassanrajor
ler Lt. de Is Garde dlHaiti
d acd 0 11 Mar; a e de 52 ans. 1 les priesrknt de troueer ici PVex. ;r1sson cmue n e 1cur profonde graFor .LaL-PrjineL 22 Mars 1938,


, :: i:

BlLWEQU'a(


WIUIUB �7T PILOB
fPl B II !tU � " :Pt'. .


i M lea: Initiaton &ois iqa . . . :. D. Mass: Initiation tidique . . .Tit: Iitiation A: I btologie. . .,:
F,:lmaran: Initiation as tronomique. Widor: Initiation muaa . . . ,
bouquet lInitiatll decine.-. Faguet: Init.ia.fori lit.re Levi: Initiation atanxiZe .-. Woreux: Pour comIprendre la philosophit . . Dori : Discour .
Doraec: Comment on dtrient orateur . Martinon: Comment onr.parle fraais . ,: Blum : u arige, . . . A. Gie: Retouch-,. .
F, Car': L'othmtfderh. inuit. . L. Daudet: Fi6vres de Camarg .Bainville: Le Dicteur. Faguet; Seizi.me i.e . . .
Faguet: Dix septiem siele . . aguet: Dix huitiPn P .
Faguet; Dix neuviine sick . .
Sertilange: Le my;tdres d la o . Paul Chack: La route des Indes -auvd par la Franc . ,. Paul Chack: Combata de mer au grand soil. Paul Chack : Patroulle tragique dnes Ia nuit . Paul Chack: Des Dardaneles aux brumes du nord Due L. 3.irepoix et Comte F, dc Vogue; La Politase. Aron: L'art du bridge . . Marchal: La liber d la oncpon. Buffier: Soyons fort . .
Foot-l.laleur Entraine-To.i


IIBRAIUIE NOUVELLE


(.Maisonu d ronfianee)

La Librairie La aieex assortie

Port-au-Prince - Tilphone 2077.


2 ,













Chaque cuI . .6 e









renouvelle vos reserves ;de f orce, de vi ur





Employee la BIOFERRINE ches vou , 'et un pr4duit BAYER at


S l SI C'EST BAYER VEST


tin sr coase pour Wolff btwenare: Vier vore msdedn d. tnmps ontempr-hrrche ar winib ut son aide pour conerr -'~w r b .-e n; sp r tAr d. 4 irre.J
: Sn. P .-� :. ,
OWN :"'W M
mm
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .:: F . . :: . . !" . :; ! : , ': . . . . . : . : : : : :
mmmmmmmmmmmmm* . . . ."" ,." vl l''".Om
� . -a r= -' ,- v ,m''- - ' -
. . . ::i:::::: i: . :::: . . . . i: :: i -i : i : : i .i . . . . :iii" .� ' -. . .
i:i : ! :! ! ; ;~ ::~ :. :~::i~ i W ! i : : i : : � ( i: : : : . . : . . � . . : . . .� � : � :. : : " . . . . : : . .


PAR BONDS ET MAUVAIS JOURS Un comphe 'fpargne 6 Ia Banque Royale contisru un 616ment de scurit COntre let coprices do a t fortune. I1 vous protege contre Ic temp te jusqu'd ca qua to cidl so soit 4clairci.

LA

B ANQ.UE ROYALE
DU C A N A D A


(Le rendez-tous de tout Port-au.Prlinwe Ecga)
Le" Goiurmcts y sgavoul( nt la uiisiu la plus d6eiate
et I"n amateurs y d-ustent leurs hissons F00I" Spdetnd: HOTDOG MINUTE

BIERREALLEMANDEO

COCKTAI*A


all
.;win ~ :?/ : :;;i i:ii i

. ::: ::' ,. . . ". . . . ! .: . :-:. . m . . ::.:i : ;i l : ::. : :.:I i~~i:: i;. :-:- -i


~I1~4rsae~~ lslaull~~au~ua~UIIII~,.,.
-------- I~


i




Full Text
xml record header identifier oai:www.uflib.ufl.edu.ufdc:UF0000008103291datestamp 2008-11-10setSpec [UFDC_OAI_SET]metadata oai_dc:dc xmlns:oai_dc http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc xmlns:dc http:purl.orgdcelements1.1 xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:schemaLocation http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc.xsd dc:title Le NouvellisteNouvelliste.dc:creator Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)dc:subject Newspapers -- Haiti ( lcsh )Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )dc:description b Additional Physical Form Electronic reproduction of copy from George A. Smathers Libraries, University of Florida also available."Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."dc:date March 23, 1938dc:type Newspaperdc:format v. ill.dc:identifier http://www.uflib.ufl.edu/ufdc/?b=UF00000081&v=03291000471641 (ALEPH)ACN6482 (LTUF)0012544054 (OCLC)12544054 (OCLC)dc:source University of Floridadc:language Frenchdc:coverage Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince