Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Creation Date:
February 3, 1938
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( marcgt )
newspaper ( sobekcm )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
000471641 ( ALEPH )
12544054 ( OCLC )
ACN6482 ( NOTIS )

Full Text











QUTIiNm -oA EN 1893


e. S t Siege. . Apostolique ltMI CON FIT 1A TIA ODOI INICAI


ET 1l PAll INT NATIONAL


******A** nNy~itnmwarA(


C'est avee plaiir que nous puats Particle ei-dewous qui nous a it& envoyB par le Rhvrend PhreFoiset
,Ainsi que nos lecteurs sen rendront conpte, cet article confirme astre information dhier relative j ia chr tienne intervention de Mgr. Siliabi dani le diff4rend hat dano-dominicain.
II est done heureux cqte datns s hant sagesse S. E. le Prtident de Ia R6pubique, toujaurs clairvoyant, n'alt point IaIs4 aux se u ons offices, midiatiort, paete Gondra et le rest le so*i de trotrver pei lI pays une solution satisfaiainte, honorable mAme du dif, fired. ., , , . ,

L'histoire de Paction pacificatrice, sur le plan international, dal int-Sige Apostolique vient do atugmenter d'un 4mouvant cha. pitre, 6crit sous nos,yeux.
Le douloftu, conflit, surgi en etobre 1937 entire la Rpublique JdHaiti et ia rYtublique Dominicaine, s'est- r6glt en effet, ave prt tude, c A ]initiative hardiment chr6tienne de Son Excolknce, Mgr. Maurillo Silvani, Archeveque titulaire de TLpanto. Nonce Apostolique des deux R6rubliques,
Qu'il me soit permis do fixer ici pour I'histoire les diffbrentes phae-d cette memorable mediation 4iploma'ique, Entreprise et acconmpile sous le signe de la charitO catfiolique ardemment-dsirbe par Sa Saintet4 Pie X, elle ne manquera nas d'exercer uhe action heureuse Cans leas deux Amtriques et mem dans le monde international (de notre temps.
Ie3 journaux d'Ambnrique et 'Europe ont rceath les 6venementos sanglant., qui en oetobre dernier,
-e sont diroulds dans la R6publique voisine. Un affreux different 96parait dtsormais deux peuples tins jusque 18 par de liens de sindre amitif. L'ame nationale Haitierme s'envloppait d'un crpe fourtbre. Son Excellence Monsieur Stinio Vincent, Pr4sident de la R&Publique, s'tait rendu Iui-mme sur la frontire al4 d6but dut mois de novembre, pour voir de sea yeux lee pauvrcs victimes et entendre ces immenes cri de doueur et de deuil s'6chappant de toutes lea poitrinen haitiennes.
L'on connait, d'autre part, le d6'veloppment diplomatique de Pan. atisante affaire Ne croyant pas possible une entente direct avec le Gouvernement Dominicain, Son F-cellence, Monsieur St6nio Vincent recourut le 21 tovembre suiVent, k la mediation des Gouveraments de Cuba, des Etata-Unis d'Amrique et des Etat-Unis duo Mexique, en vue deurno solution Auste et pIrompte du diffrend algrUx Le 14 deembre e ~royant pas sa$isfaisante la contre-proyiosition de CUdftlad-Trujillo, en rponse A la ntpositin den trois Etate mdis-


'Mr II en appela au Traitt de SantI"Ro de Chill, du 3 mai 1923, et A laconvOention de Washingtin, du SJanvier 1029. C'4tait porter lan yqueatI devant la Commission amanent., prfvue par Is Conven'ot de Washington doet le deux
:.::.:;. . . �


pays sont signataires. Le lendemain, 15 dkcembre, 'Honorable Don Adrien Recinos, president de ctte Commission, fit parvenir sa rtponse; il venait de notifier au Gouvernement Dominicain la demande de la R'publique pour que s'organis~at la Commission d'investigation charge d'6tudier le difitrend haitiano-dominicain.
Solon 'article 4 de la Convention de Washington, la Commission d'enquete dispose de 6 moia pour ti,ns. D'aprs i'artic!e 10, 6 autres tion). D'aprPs Ia'rticle JO, 6 autre4 mrois sont accords aux parties en .4tige pour se prononcer sur le ra'pcrt et zles recommandations> que !eur transmettra la Commission.Enfin les decisions de a Commision, d6lare I'article 6 du Trait6 de 1923, seront consid4ries comme :*apports sur les questions. mais eiles 11'aiuront ni ia valour ni la force de sentences judiciaires ou arbitrales,. Dbs lors, on ne pouvait gure s'attendre A une solution prompte du malheureux conflit.
A Port-au-Prince, Son Excellance Mgr. Maurillo Silvani suivalt avec ia plus vive attention le d6veloppement du litige. Accridite en quawilit6 de Nonee Apostolique des deux Rtpubliques, diplomate de grande valeur, il aime profondment lets deux peuples. Et c'est avec angoisse qu'il voyait cheque jour s'elargir le foss, creus% en&,e deux Rpubliques Sieurs, Repr6sezntant de as Saintet6 Pie. XI, !4e Pape de ia Paixt, tle Pape des Concordats,, ne so devait-il pas 'apporter son concourse Ja pac;fication des deux pays?
La Dominicanie avait refuse le re,ours h l'arbitrage, Long et dif.icile s'annonqait le travail de la Commission d'enqu&te de Washing. ton. 11 failait s'attendre A de penihbes surprises; ii falait d'6normes >tsmmes d'argent pour faire face oux dpcnses et couvrir les frais yen6raux de In Commission. Et, on attendant, le dtsarroi s'accentuait 4ans Ia R6publique d'Haiti au point do compliquer i'Vconomie nationaei; et des deux c6t6s de la frontiPre, les crurs, d'inqui6tante faqon, s'ule4raient.
A aueun prix, Son Excellence Mgr. Maurillo Silvani ne voulait goner i'intervention mddtrice d'autres puissances; ot d'aucuno favon, ii n'entendait superposer son action i faction de la Commrnission d'Enqubte; mais son emur de :,ritre, son sens affin6 de diplomate lui sugg6raient d'offrir au moins Son Aide aux deux parties en litige et t toutes les g6nreuses ten. tatives de reconciliation,
Sut' sa demanded, le Nonce A)PoatPlique fut done regu. le 27 dcem bre 1937, par Son Excellence Monnieur StniW Vincent. Au eour de tr entrmtiun, ii s'informa disrbte mBet desrevendicaton que las R& publique d'H1aiti formulerait dovant Ia Commission Permanente de Washington. De st Propre Initiaiv e, II:partit le 29 ddeembts I$ur


Ciudad Trujillo. Revu te lendemain par Soh Excellence Monsleur Ra Iael L. Trujillo Molina, Pr4sidehnt de la~ l4publique Dominincate, MIg. 1to :Mnce Apotolique iffrit ad Chef" du poptep OP tazntosi on conxsirs


e mediation. Mis aA courant de~: derifs ardents de paix de St Sainled6 Pie X1, Son Exiliience Mons eur Rafael L. Trijillo Molina, dans un geste qu r-otiendra [his;oire, s'inclina devant fauguste autorite du Souverain Pontife. Apres (eux entretiens, le 31 decembre 1937, les revendicatins haitiennes, en principe, taient acceptees, et ,-g bases du future accord arre&6es. Restait la redaction definitive. Le 21 janvier 1938 sons lea auspices Sde Notre fDame d'Altagrace, I'intrument diplomatique se rdigea, dana tous ses details, aux salons de ia Noncialure Aposto.ique dte Portau-Prince.
L'accord s'ouvre par un pramrntile et comprend 14 articles. Le Gouvernement dominicain y
- confirm au Gouvernement ha:ien 'expression de ses regrets et renouvelle sa reprobation des deplorubles 46vnetnents survenus dans los derniers mois de 1937. 11 donno oies plus completes assurances, qu'ii poursuivra le coupables et >romet cda pubbcitd exemplair, rActame pour les condamnation . et punitions infligdost. (I, 1I). En ou tre. le Gouvernement dominicain F'engage a payer au (iouvernemen, haitien la somme de 750,000 do!lars. Le payernnt de cette somm. se fera cornme suit. 250.000 dollars, atssit6t apres ia signature de 1'aecrd; 100.000 dalsars, It, 31 jin. v r 1939; et une sommne gale, an d ernier jour de anvietr des annels subs-quente; j . A totale textinctton de lIa dette (I et VII).
L'accord, inliiqu . suitee ia d.teSination de cetm o sormme (IV): i! & gle la question dks birfens immeutbles, itu6s en Ripublique domirnieaine et appartunant : des Haitirns (VII); enfin, ii prCvolt une srie de measures admini:tratives h pren:;et par let deux Eats (IX et X), t mme un accord militaire ulterieur
(XI).
Cot accord arrtd -t reddig, in ia FOte de N. D. d'Aitagrace, au palais de Ia Nonciature Apostolique de Port-au-Prince fut transris ensuite A la Commission Permanente de Washirnton. I a i l %jnsr6 in extenso dans on acte. :ign6 par elle, . 31 janvier 19338,
Aprbs ratificaton de ce Traitper leas deux Republiques, t~chanse des ratifications aurn lieu hA Ia Nonciature Apostolique de de la Caritale d'Taiti,
TeIles sont, dans leur brievot6 saLisissante, les difft: entes phases de l'auvre pacificatrice de Son Excellence, Mgr. Maurritio Silvani, dan le difftrend haitiano-dominicain. Accomplie, sans Acat exterieur, elle continue sa srie dea mwdtiations retentissantes, qui jalon. nnt 'action poliique de la Papaut4, sur le plan international: Ia mdistion de Lbon Xli lor fl du diffd rend germanoespagnol consacre Patr le.protoole historique du 17 nqvembre 1885; et t'arbitrage SudAmbricain, prid6 par Mar Bavoia. Nonce Apotolique, de Rio do Janeiro, et aboutissant au trait6 du


9 septembre, 1909 entire le Br&di St aBolivie, puis a4 tr t6 dit 12 nofit 1910 entre le. Brsi et le P4. ou. : : ::; : :
M pl nortd


CABLOGRAMES

ECHANGES
A L'OCCASION DE LA SIGNATURE DE ACCORD
1 AITIANO- DOMINICAIN


Washington, 'e ler F6vrier 1938, !'r16sident Vincent Fort-au-Prince.
Accord signed. Original a 6t4 expedio air ce soir.


LEGER.


* 4
Abel L iger iLgation Haiti Washington D. C. Port-au-Prince, t le r Fvrier-1988
Requ tres tard hier soir vos deux d rniers cAbles. Vous f61icite sionature accord, ainsi que d61egation eSt LIgastion.
Stenio VINCENT.


Washington, le 31 Janvier 1938. i'rdsident Vincent P'-rt-au-Prince,
En nombre comision permanent rmpiaceme felicitar Vuestra Excolencia por haberse firmado hoy ucuerdo terrninando dificultades centre Haiti y Republica Dominica. Atentamente.
Adrian RECINOS,
Ministro de Guatemala.


Washington, 31 Janvier 1938. President Y incent Iort-au-Prince,
Au ntom de la Commission Perr:. riento je rme pinis iA ftliciter Vorie Excellence pour avoir sign auhi I'accord terminant les ificults centre Haiti et la R publique Diminicaine. 'Cordialment
Adrian RECINOS,
"Ministre du Guatemala.


,'ort-au-Prince, Ie Ter fivrier 1938. ionor:itble Adrian Recinos ,fElnistre du Guatemala '.W'ashington D. C.
S r -mercie vivement Votre Exce!!ence des aimables f6lieftations q.u'eoll a bien vouln m'adresser i Occasion de la signature de I'Ac, c ,-d qui met tin a~x difficulties enre aiti et la Republique Domin:aine. Je vous prie transmettre leo, momes rqemerciements i yeos (ceux honorable nollegues de la Commission permanente de Wasbington qui out si houreusement c.tiabor( avec vous i cette cuvre de yaix interamricainCe.
President VINCENT.


Sxcellenee Mgr Maurilio Silvani s'inu;spire de graves et continuelle. t r6occupations d~ Sa Saintetk Pie XI, de l'illustre Pontife Remain qui, des sa premiere Encyclique, a choisi pour devise: Pax Christi in regno Christi; qui, htraut de la justice, de la charity et de la paix,
iNous, du moins, Nous voulons. Ht paix; Nous b4nissons la paix; Nous prions pour Ia paix. ft toutes nos aspirations se r6sument en eette .parole satere: PAX! PAX!, PAX! (1).
IL P. FOISSET. C. S. Sp(1) Cosistoire du ler AvrI 19$.,


COMMUNE

Des compression budgetaires
ont 6t6 pratiqu'es aussi A I'Admisistration Locale de Port-au-Prinee. Elles sont la suite logique du transfert au Trbsor Public, du produit de DEUX des importantes taxes qui alimntaient Ite Budget Communal. Naturehioment, cel.
compressions ont rrncipalement joufur lea appointments des fonctionnaires municipaux, et envisag6es de fagon A mettre, A ~: dea effete doe s rnoeures econo':-m ques, la vie des entreprises omsxarales combien uties A la collecti.
". . . . . A


SENAT

(S6an" e du jeudi s Pvrier)


10 hres. be quorum constat, Ia setnee est ouverte, Aprs la sanetion du proc4s-verbaI du 25 janvier, 'ordre du jour est interverzi sur la demande du Senateur Fomn4 brun, pour permettre aux Ministrea presents de faire leur communication i l'Assemble. Et la parole est accord4e au Ser.ateur Fanfan qui dbveloppe sa demande de renseignements au sujet d u prix lev6 de Ia gasoline. Le M'Anistre Dugu r6pond la satisf:action de t'Assemble, Reprenant la parole, le Sinateur Fanfan pose quelpues questions at Ministry Lager sur I'affaire Haitiano-Dominicaine et auxquelles !e Secrttaire d'Etat des Relations Ex1trieures r4pond avec aisance. Puis, sur une note parue dan, la Opinion et que les Sdnateur., FVmbrun et Fanfan estiment offensante, un d6bat s'engage entre les Senateurs plus haut cit6s eO le Ministre LOger.
Plus rien n'tant A I'ordre du ;suir, la stance est levde,



COURS-CON FERENCE

CHEZ Mine BLONCOURT

Nos amis Denis et Duvailier se ferunt entendre le lundi 14 fevricr it 5 hours p. m. chez Mine Clainville Bloncourt dans un cours-conference documented. En voice le sojet: Nos Forces Spirituelles. Contributions A la Psychogenie de I'Ethmie Haitienne.
L'diite inteilectuelle connait dej a le talent de ces deux jeunes confarenciers rompus aux probibmes d6licats d'anthropologie et d'ethniologie pour les avoir entendus i la Ainsi qu'on a pu le constater de puis queiques temps, Fl'nstitut Bloncourt croft en importance aux youx du public Un acueil chalenreux y eat fait h nos meilleurs bori:ains, des questions de haute importance y sent abordties.
Nous renouvelons nos compliments aux animateurs.
S*"
Noun avons apprise en dernire heure que M. Burr-Raynaud, poet de talent, entretiendra, le 7 fvrie;r prochain, les habits du Collge d'un sujet fort inttressant.



LES COMPRESSIONS A LA













cu* 4e ldymnmits4 at srtout it


pok





theu .e. i r grAsi tr- vea






tigaten d4 eqt Aavant se sont t dosi$e i'me , en Taborautnorez d ital.: t e ent nceux qu i savei Ronta t o, nthtAninSt s inmoer ave & rctus pr conrerMaI ye de I ien est toie I'hut igateu dont ea fravaur atsnt





eies et la qiihe blei que ]a moi tit, du ine ensoft trouv 4 trans former. I a estemae de moustique est ure trp .petite chose pour qu'i ;oit pioiblr e d'y fare de grandes couxuvertes. Celes qu'y frt Ronald ROSS mritent: eependant d'tre publiesc. Voiea en quo; elle consi.s-


tent.
Quand un monstique pique un pa. !udique, it introduit dans son prOpre estomac un peu de sang infeetf. Les germes de paludisrne, pargns par 1'estomac, se multiplient die tle sorte qu'ils contamineront directement la personne qui, plus tard, ser pique. En d'autres termea, 'estomac de moustique est une petite fabrique de paludisme qui diffuse efficacement cette terrible maladie.
Cependant, Sir Ronald ROSS n'aurait gubre servi la science 8s' v 'avait fait que corEtate& la ncivita des piqfres de moustiques.-Mais i ne s'en tint mas 16 et dans .,on livre cLa Prevention du Palu(disme* il exposa que, puiqu'on ne pouvait supprimer la cause du paIrdisme, cesta-dire les mousti Pour� a prophylaxie la Commi* .iion du Paludisme, de I Soc6ti des Nations recommande une dose quotidienne de 0 gr. 400 pendant toute la saison du paludismn, et pour le treatment une dose quotidienne de I gr. 4 1 gr. 200 pendant 5-7 jours. On ne fern pas de cures coiplbmentairea, smal on t:alter lse r4eidive de la mn atoa
--- .


I


SAMICAL[E DU SEMINAIRE
Session de 1938
Le Bureau de l'Amicale du Petit inminaire Colbrge St, Martial porte ai Ia connalisance de ies membre Ott I'fAssemble G6rn&a i ddel'Asso-'
-iation ser tenue satieeal ordinaite de es anes te FlDizanche' 20' Fvrier 1938, dts dix heures preciea du atin.
11 leur rappelle quo DolUx . M6brons cette anniel e inquantime anniversa ire de la fondation de "Assoeittion et que; tout on 6tant ntatutaire, notre Assembl6e GPn6ratle du 20 eait ipbelates
11 inmate done ur .la prosenue Ai cettt r6uni6n de touais L'is m bres de I'Amcjeale.
La messe de requiem pour tous
lesmmrs dkehddsbdepalsNSil8 sera 1iblbreeunl beaiW d G,main, et flotsn ane"la m i do: ,







Port988 3 ts : .
D. . Ao .-:
- . . - !--.b .'t . .:"+ . 7, : . . .
. :. :: .- :.U :: .4.: .::::-'. :::: : : i;- : .: . . . : ;- " 1 "" - :
. ' : i~ : . . . . i.
, . . . . i: , " �.' . . ,


U) est agrb onomique d
conier sn linge A cette baIchisserie qui donne plne et. entib :tifactin A s cliente. . A part . leasive qui est impeccable, on rpsse 4aement decs costumes a, tasimir qui. sot remis A neuf.
Pour vous en convaincre, place:



Costume crach 0.90

-tlsttne drill cotton . 0.80 Ssotume siam erois . 0.75 L:astume jaune . 7. 0.75 antalron flanelle et pantalon casimi r . 0.90 hemise couleur . 0.2 ''hemlse blanche .11 0.25


themise blanche du-e . ern tte .


0.30 0.10


LA DIRECTION.


UN FAIT SANS PPECEDENT
A PORT-AU-PRINCE

La Cie d'Eclairage Eectrique offre au Public Haitien, du 24 Janvier 1938 au 3 Mar 1938, des Rfrig6rateurs (GENERAL E LEDTRIC remis a neuf "ax Etats-Unis, avec moteur garanti 4 Anne s, au prix de S 150.00.- D autres mnrdites sans garantie, seront offert.s a partir de 0.00.
A tout acheteur d'an rkfrig&iatear de cette catkgorie, la Cie d'Zclairage Electrique oTffira un Bil. let Entier de la Loterie Nationak d'Haiti. puur ie ira,-, du 6 Ma 1938.
Pensez done aux avanages qu o:Ire lu Cont-cfrkpie:

LA CHANQ(F DE GAGNER:

a) $ 2,000,00 ou ur. des Iiat du mirage du 6 Mars 1938. b) L'avantage de vous servir du R-frig rateur.
e) De vserser un Minimum d $ 5. cornmme premier ver.smo",.
Lecteurs, visitez ai Salle d'Exposition de la Cie. 'tEclairage Flkcetrique et faites vote choix.


* nt~


esdemoi setles,

Mesdames,


*-A vant- d'aler aillte; pour v as chaussures unte visit s'impose h la CORDONNERIE IONT-CAhMEL, oh vous trouverez des articles auivants tels que sees d'coUer. chemises, parfumerie, etc sans onu hAier la fameuse pommade Nu-Nil en fe de la Postp Grand'Rue No. 139.


1Hyppolite JEc DY.


Propri6taire.


80. DOLLARS SEULEMI


ENT


Os~iaonunique ra.liaphono 11 tb s,i thangementa automatiques de Aisqus. A V6tat neut. Une cntaine do disques. $'adresser au bueau du Journal.


P R u iLE PAY! -i!


Praduits Busile


Universellement appri ics.


t moglobine EatziP:!L.- - An~mic t Grande I-iiblesse. Trouble- de 1d G rossesse.
Pectoral Briie.--- ( hasse en u.a.v journde Grippe. TotZu Bronchite, Enrouemen t. Coqu0?che.
IIm-T mni-DPu r, - 4f Basile Dix foi Sup"iel - buil " e de fr doe monet E. .e ft>n .:
Grande Fai>-- Rachitism.e,
Eczimas, D&rm ng ai,, etc.
D6puratif Ba 0. 2.- C.,
tre:Maladies dc ai t d e a Pea:, Rhumatisrnmcs, S .1i-:is acquire nU hLr&ditaire.
Pilules Easi, -. a;:- re la cor:tipation aige ; r .ique, Ma diies I Foe. i , --P'i . Tro~utue < e la Menopau-.
P astille s a ." V v~_~,~as1' 3 , . - 4

e- , i ~0 , .' r
Vin BasiF.-- r-- trn':.
lodotannion, Pe4:4 ,.p,' ps.,

Basophol P i- fe
Cerveau.
Eau d ( -. Siv:urice. iMi'pe a. . , famile
Protocni Lt *rodut I - hN E zt-ile d une tints d, .:IeU r incomparable pour ' l,: -rr rnouchoir,

Eneouraez les lahf)ratoires Basile


1t2. Rue du !-euple Port-au-Prince Haiti.


C

Le vaptur HAITI S. B, Voy. 89 partirta de New-York It 3 Fv:-'cr 1938 drecttemrent our Port-a u Prince, ci i it est attend le 7 F ; rier 1938 'S route le m6me jorI i 4 hearmi' 5d - 'aorks-midi pon-Kingston .a. Puerto Colombma, Cartagena f' ritJ.: (C. Z. p, nant frOt. paI
le va o._r N()RTH STE'R Ve0. 2 partira dti- Mfimi ;I ,,. le 29 .vier 193,- 1irctemro.lr -i 'u au-Prinr . ,," i' ,-:t a, di u c :31 Janvier 19:1s, .n r, e l mm jour A 4 he s- 'apres-mti pour ien to.r Ja., Hlx avane Cub-;, MiaTi Fa. pe,"ant J.pa.agers.


v M . E BI EO,


Devee as pp In n"
Qopt -d CBagist -


A fASKr 0 uaJ9RFmZ7 :Ltv a sttALrLPM
CfOUT AGREA ALE,-CONSERVATION PARPAITE
TOUX, RHUMES, 'BRONCHITES, ENROUEMEI
INFLUENZA, AFFECTIONS DES POUMQN$,
PORT-AU-PRINCE. HAITE, .E.r .T LS OVC.


L 'cole L'ecole L'cole


COLLEGE MODERNE
Drecteur : Ernst Alcindor
Champ-de-Mars No. 5 ancien local de PaH ., Hot i Externat-lnternat : Conditions modigh-e
Inscrivez vos enfants au :
COLLEGIL MODERNE
qui met l'enseignement Ia port6e de touts tles burf, qui ine professe pas le ebourrage de crzAie, qui prfere A ute un:.quemeat c pleine , tun.e .-t


faite4,
L'kole qui s'aktache a solliciter at it dCvelopper tonjours le
de l'eve.

C est li que se trove recrut4 un corps de profesa sr.gt h~

Le plus zl. . Le plus comrnpent. et le plus capable, suntout, d'entrainer par l'exemple, W;par ac-g tnete et constructrice.
.M


CERTAINEMENT VOUS RENTREZ
DE VOS VACAACES


et vous derandez A quelle &cole vous deves envoyer vos nfaitZ quelle u Put faire inculgaer, en wane temps qu'une tlle form classiquc, les bases d'uane lucatior en harronie avec lea beosi"iK par note position Giographique, eIa attanis cultureils ol kt


UNE ECOLE?


Colt flnstitut Tippenuhaer


Onze Annes d'exietentf ot d'xptrience


Reconu d'UtilitB Publiqn.

Un corps de professeura que t nurbemmant Pon reconna s eato run des plus comptenLs de note Corps Enseignant,
L'InMitut Tippenhauer eat h vote disAfosti6n avet:
-Li conform plus grand apport6 chaqt o sin A sesA 58losal
- La siirett de ss mfthrode d&jh rihes d'expbrienos et pendant tournies vers les acquisitions no vwelle~ do e scien eP i gogique.
SSa nouvelle organisation qul qui fon:tionnera A partir Jl d'4tbi
- L'.nseignement par das 9taWaites des langues vivantesa Oi naissanzes indispensables a Phe ei actuelle. :
- Avee en plus les avantges d'une formation religeus tI W ben c3ntr61De.
Pour tous reaseignements; S'adresser & l'Institut Tippenhanuttt Rue Lamarre ou T&iephoner 2891.- - ------- -4WE--.=


Agent (~;di'ral.


S vous vos senter EN DES )
SOUS DE LA NORMALE,
prntcz 'EmukPion Scot poin r;faor vas l9rmCc, retstwcr votrt viktit. Lmision Set vyous p~poftt* la peiine vakut et vita. mines d& IHlHu di d Foiec de Moresos , se tr fom. particuhirement digertible at agreabk,


4.mrac~ -* 4 I


RACING CLUJ RAITI*N

S- Convoction

'L'Aaeobe ; 6nrale. dea Meni brea.Au Raing Club aitien-.eat C oqu6e A l'extraordinairele aatE Vflver, A � heores prkis e P. m, u local ordinare du Clau. Prt-au-Prineo :le ir -v. ifi. t Pr6dlient,


ei . Ji,
.Aron,.,ilv,
til rlt hi




2vF<


SMULSION~
SCOT:T iU : I /t-- . ., -.







man. ". . . .- 11Z . .r' " '


. . i~' . '"'
-.+ -.-; -. x . . . ; . . . . . .


College Shon 5Bt r j:

a lm:e A. r i. , o.

.P eo . .amo. o - .




ti 9"'tanurtt , ,d Iuifet i(Com ,,qnl: 4 FOL

du W"4wr~ (14"A WW


""


:: ;:a
1


1


.-: +. . : ;:!:


I


i


.~gc


: :,:.-i i-;i -!
. . : . =










QUOTIDIEN FONDE EN 1896




Page 3 etait absente
du microfilm de cette date



Page 3 missing
from source microfilm of this date










QUOTIDIEN FONDE EN 1896




Page 4 etait absente
du microfilm de cette date



Page 4 missing
from source microfilm of this date






.Wi.:.i.i. i .t. . ". '. .


SICURITT, COMMODITY
i est imprudent de garder a r ma.;kn, o& Ist fevt e te vol peuvent ves causer desdoorooges irr6parables, vos poCes d'assuron:es, hypqth6q,,es, titres, controts et outres documents pr6ciuL Un i coffret de soret6 b to Bonque Ryote coOte peet 6 te t dnut wjt d'inttlfude.
LA

BANQUE ROYALE
DU CANADA

, . "- . . .-,


A.DE MATTERS & Co-


Plaoe-de la Pat P


Rue Courbe et Rue du Magan de I'Etat,


.:HA. D'ECAILLES DE CAT.:r, VIEIL OR, DIAMANTS, PERgIt ,PIERRES PRECIEUSES, VIEILLES PIECES nRGEINT ET 0iONNAIE DE TOUTES NATIONALITES, A DES PRIX ABSBIUMENT AV.ANTAGEUX. GR ttLQUIDATION DE LU :ETTES ET VERRES
Ltuhettes et Verres de tous numrosI
xitures on nickel inoxydabl 4
- Verres ovals au prik d $ LO0 a pair.
; a liquidation durera juIq'aS 15 Novnbre idiveA. DE MATTW & Co.


COLLEGE POLYMATHIQUE : ~;


Ilk
"" � .
n�:.t;% ::.


4e Prei~fljDruifl
Direteunr Ih o):
out Pnuate et3ecodair


s-f 44*~jf~


: Pr' - Lurmt lrer et erondaire :::

a de la efsse thntida:(s p 4 JaA1
fi ('0U8 gradu6s de Stenographie, Dactylographie, etc., A partr 41 9 me sans pavement supplimentaire.
-,otUr .tousa renseignements, sadresser an si4ge do l'tablsamm t ire 8 R. et midi ou de 2 H. 5 lI. P. M.


LERI





ea
, - :: i. . 1. . .


r;v


Su pas;venubidl
Je suis Pardcnnable, voyonst To souvienus-t du

ti~ejui J'ai tM Ichez lui hier




vude perille -ts dn grand euaplus.aade, en nar. im a toue




sortes tee qu!eurs ral'anisettea Is peppermint, In prunelle vanilv,




Ie nectar, 'etc.uVois-ke Plusra a S poiibe i::rCs--i tue viux. de. av., nder d -I
- .lus. -a , ,esomrE IC l thier















belle prsentation, de la bonne Diequit. , enfiti toute une gvomer de bon golt. 11 usy connaitbien at se d-i oue pour seillaimabl s d l- ients pou IA fin d'ann&e. Enin, our d'autn a re nsnignemTents, vois Simon Vparieu, P picerie du Centre, mne. G. Roumain a- tant ali utres . Cla vauti nie peppeine. Au revorle, Vieux' bxnie la peine. Au re~voir, Vrieux:I


C--- " "-

ATTENTION ! ATTENTION

La Manifacture Haitienne de ciKarettes offre A sa nombreuse ctihntle, tant de la Province qu de dei Capitals, aux amateurs de bones tifrettes et de bon tabac une prime de vingt cinq dollars.
Elle cst constitute par des bulletins numra"ts.plac dana les pochettes de cigrattes SBonne chance Messieurs les fumeurs de Rex et Royal!
a ---- u~n-.~~a~

A LOUER

La grahide nisunk. M. Camille LAbon, situde entire le Bois-Verna at ,Turgeau.
. Neuf pi-cg cinq au rez-dechaust&e ot i ,atre - P6tage.
Eau. Bassin piscietgalerie cir c~uuiarieet double garage.
S'adresser h c6lt, r.aisonnette JuhT l uchateikr



AUTOMOlILE A VENDRE

Voajture Fotrd Cabric l , ModG~: V-8, en parfait 6tat de fonctionne ment, avec 4 pneus neufs et 2. da rechange.
"ISt'adresser aa ltreu dt. Nuu'velliste, chaque jour de 2 hours , 5 heureanp. .: Pho ,aNo. 2232.


~narrm~F8r~ hruPr~r~PAs~-~h.rr*rc
'~**
r


S~-'~y:



i r


50ULACGEMENT iMMDIATSANA4T ION
NV1tStf S tU L' ESTOMAC PAR



2 a, 6 coMRMatPMS PAR JOtMv
LABORATOIRE O.ROLLAND-LYON. frnce

1 r0' T : P'T 000 FAU
ar as L -.' , ot- P'&ctp

L'ASCEINE at 6galement indiqu dans le PALL')ISM2. Enregistre au Laboratcaii du control de .4ica sous le No. 2 5.
En vent e d.n toutes les bonnes Pharmaeies a prix de Gde. 0.10 l sachet.

flrr~i~ii~i~ wlama "" FEm nr:


LA MASON


& Co.


FONDEE EN 1899

Est Ia mieux assortie de la Place en papiers A dcrire, mpression, emballage, etc.-- et en fournitures pour 6coles et bureaux.

Son stock entiercment ren ouvel lui permet d'offrir tous ses articles t ' des prix defiant toute concurrence MERCERIE
RCR COUTELLERIE


LUNE TTERIE i

DEPOT GENERAL DU SCAFERLATI FRANGAIS


Ktilo. G. 18


Poche G. 1.


compagnie



d'Eclairage




GAGNEZ S 2600-00

en act thnt

UN REFRIGERATEUR

GENERAL ELECTRIC>
La Cie. DEclairage Electrqru met en vente a partir d.a:
24 Janvier 1988 au 8 Mars 1938
ODS ELES DE REFRICERATEURS GENERAL
ELECTRIC> MOTEUR UNJ T) REMIS A N UI: PAR
LA FABRIQUE DE SCHENECTADY AUX PlRIX SUIVANTS :
$ 150.00 .avec moteur nwuf - 4 Anmties de garantie - cdle T-5 $ 135,00 avec moteur :ouf - 4 Anu6es de garantie Mod&:- M.4 $ 90.00 avec moteur Usag4 - Sans garantie $ 60.00 avec moteur Cag6 - San, garantie
Et. de.plus. Un Blfet t ntier de la LOTRI~ NATIONAILE
yHAITI -Ti age du,: 4 Mtra 1938.
D'autre* avantage dvoMtrs seront offeta, N'oubliez pta qu'il y aura 684 lots. gagnants.
Pour.togs renseignementt et plus ampleA information tdon ph. nez au No,. 2 0
CIE D'ECLAIRAGE ELtCTRIQUE.


sam-aInaaMw. - . . .


. n s na�lla wl
ratu1nt h oitMon

Emcitrt VAX*
us, a p.- Ja o.x tat s se~


-4


E. ROBELIN


--Wi




UestCquimc
s~i-.L



G O UT. .- . . , � -.-.-.
. I; - . . . . W I 7 . .
. . : a . r

. 0ii' " : ": . . !:* � i : : . ':! : : 1 : : '
. . : . . . ' .
:: j:TRA


. . . . . .


PasE


_.'.sq


4Wnwcee:a




1
; . " - r."



.: , :. s
"-" :. .;i:;-;?: " ' " ' " ': . . :" : ''" "". . . : *"~ F -' ::; :":
� L.?. . ,.,
. . .<. .:; : : . . :: . .. : " ;:. I. :,; : �" " : """ .:;-i( >, ' :rl:. 4:-) % :-


- r, - Z -i BCiK


M~w


r .


~ .~fiaY-~i~-~ ~ sasw~ ple~slx~- rt **4~88Ml~s~s~ rraa~~-----WIN-~iunul~~


~-- A rw-;


a~~x+ IEt~3~ u~ca--^lpl~~ ''i~ru--srolk P-a*~u-~~ad~l-~X~~-~': ~M~d~U~~,~,~-~- '"-_rr;~~'~%urrrrra ~"~[~m:;~q~ll~Rplgs~4


JtLL . I


et tOU&6


lr7:r-5 ~= I! ~grlr3~-~t~B


n~azn, ;:--~ir-~ --;
I1-L~rC-c)


Irr


?:::
*
~f-'
i i -~i .-j ::::
r::
-r:::::::::i:;~j
;::: : r
,,
r . t--:
;::i:j :


Le fa e.sicontestabl































F I et, comparez ces points


VITESSE


CONFORT


CAPACITY I ECONOMIE ' DURABILITE


, qui font de la


la prerniere machine du


Monde.


I)ISTRIBUTOR


i LEMONDE


Sarmedi, A & heures du soir a , cdl&br6 en l'6glise de Sacr-C eur Turgeau e marriage de
Mile Vietoire Chtiry


KG Ii.


Savers
M. Andre Lahenm
Les heureux conjoints ont Pte conduits A l'autel par Madanli Charleron B. Bastion au bras do M. Fabius Thrasybele. A i'isut cet la crmonie religleuse, une tharmante rccption eut lieu dans eS salons des 6i ux Ch. f;, asiien.
Nous prsAentons tois nus vwux dou bonheur au jcun l t (t distingue couple,


U.s. IL - F.F.A.


Dimanche 6 F5&:er, grande ft. te au Pare-Leconte. A 3 heures 30, 'n6diction de la nouvelle tributie officielle. A 4 heure, It match sen ationnel t tant attendu: Etoile Haitienne-Hatuey Bacardi
Club.
Entre Ganrale: G. 0.50
Tribune : 0.50
Voiture: 0.50
Pelouse: 1.00



INSPECTION SCOLAIRE


DEt PORT-AU-PRINCE


L'nspection Scolaire informne la public que ses bureaux sont transf6rs, d4ater de ce jour, as ciVdvant lowl derL'Enriom at ProgesM6nnel, 4tace doe l Cath6drale,. ei6ge actul de la' Direction G6na e rule de IEhseignemient Urbain.
Elie1profit~ deo foeetion pour inviter les 414ves ditsa libre, d6A itse cits on vue des en-e ns officieoL die It prochaine session, it r6lamerles form:o -. d'in clption rkeruentaires.
Partdau4Prlneet liev- F~v. ls.

Pi.r taasucPrn d
�: . . . . . .


UARRIVEE IE


so 46ro tl late, d.i 4ar r de lu tia 7f~tinet. 'bette (ett .hma

juno se d aduxM so M tour i )a Statue du Saint;. union ies greCs du a I cur die 'Ecole.
LundI 7 ftvrler, & hult heursmt prkeisesi iGraaWdtMcan iolnfl&. La &hr4monie asurl lieu dans la court intrieure d It'Ecole, Cordiale invitation.


La Diretti.


. . / i:. . "
i


La Secr6taire Gn&ral,


Mme. Eug&ne DECATREL.


DE CONFIA LA MIEUX


r


Private: Prbvisions PRIX GONCOURT A. TARDIEU: LA cAMERILY0CK -


ATHENEE


HM{


Les membres de i'Atbhene Clu o Zcont convoquBs en seance le dimanThe 6 fPvrier 1938 h 9 heures pr&cises a, m. au local ordinaire,
.P( -~X -wr- - - - - - a~t


M. MARTIN


Avant-hier. est arrive "a Port-auinee M. C. Martin, Consul G4nd-


oi 'llait ;' Kinf st. m . Nous lui soulhto un
v '[" ilusrms'I nqotn .


agr abe


i ONI)A N ITE


ziamvdi 29 Janver n et-i i lEglise 'aruissiale de arc. ih manariiUg 'reigKuX , cil dC iftlnpLeteur des .le. Raoul Clesca, avec la ue Mile Louis ira Ad.


e61IbrP Saint& offet Ecoles,
distin-


I!- furent conduits au pied de 'autel par 'e Dr Ducarmel Angla. ti nu brns de Mim LoIpold PinShinat.
Les tmoins choisis furent Me. St-Victor Jn-Baptiste et M. Salemon Jn-Jacques.
Un group do belles jeunes filled �trmalent le cort.'ge d'honneur dei maris. On y remarquait lea denmoigollpom Maroll Louis-Joune, Marcelle Ade. les demoiselles Shied Rolles, Clered, etc., les ft,:wi flour do la couronne St-Mar


eise.
Une gentile recepton attendait ,k's invit6i dans les ualons de Mile Ad6. Au champagne le Parrain le r D. Anglade, dans un discours de circonstance sut re llement Irouver dea expressions heureuses v' choisies pour rappeler aux 6poux .-.urs devoir et leour souhnaiteo bonheur.
Des boissons et gateaux de toui@e sortes furent distribu6s aux inx.its qui renouvle)rent leur sym. pahie aux "tpoux. Paui is se retidrnt houretux api"s ' quelquew tour d:- valse.
Huit heures dejA sonnaient, quahd -I 4oux s'envolaint ver.
lour nid au pied de. Pivert.
UN ASSISTANT.
---4 -------- ---


ETOILE HAITIENNE


Les membres des Comite's de dir.ection et ie disiprn de l'Etoile 1laitienne sent convoques en saanLe le samedi 5 ftvrier h 7 heures p m. A l'Avenue des Dalks, Ma L:rn Fmile Proau.


LEMONS PARTICULIRES

Aux AIPves en reward; leconf J'Espagnol, conditions avantageaS'badreser A M. Weaner Thrasybule, Avenue Bouzon No. 15,
- -.- -Aprks lo spectacle, Je re*;misvous at ustA
BERLINER hOP


ACRETEZ
LES PNEUS ET BATERIE a FEDERAL.


ALMANA( ALMANAC ALMANA(


pour 4.1938. 1AUX PASSEPORTS . PROFESSION PARLEMENTAIRE. t thode a Ptaige des Ptrangers pnmt appi le trgais
Puior les petits . . . . . i.re Anne de franqais . 2t'me Ann', de franais . Ai pays do Franee . . Prlons frantgais (The essentials of. French conversations) . . :I VERMOT.r. . . . BI ch6 CH V ERM OT. . . reli Ct- HACHETIE . broch4
CI IIACHET TE . . reli


VENEZ VISITER NOS BEAUX RA YONS DR LIVRES D'ETRENNE
POUR GRANDS ET PETITS
. . -_,- -


p nrr aDoschi
" "ftgsu"'- ~rst do Sag, �rscrJt r P6
an t an ferugtaeuz. --w A a4"010


SDume Tue-Nerf Writ

INAA 0& A-, 1 ow" was


- . . -



COTIENT E L' rRIU3 .

Contenant PiI U, pit ntt~fre tn hlat. eMIL tnt dEnts r fraiehit la bouche-stimae les 'gencir-,.et favoriSe la prodution de alive - et ell fa tout" ef ehom avee la plus
gradtret Jamaion cnne dans us


dien(dentare pat at n ei&ve leM Alm ans frttag 4t ti ttt. If e" "aes *. ""�.hes' - .pui .
i lea pollt pour lear donuer lI lustre le

d rIBI a. .Coence dh maintenant :/


a .A;14s . . .Jad e.n e g t .



seale" ote3.fatlent dee.�RnUM. ? t xfOW �t .,. O. dil.R.l


t i - Revu s uodien.
A156l coue Trailt- Tt. 2077.

Avacla6als a duframonnwe dolt plus s prkcer de
.


Charles Plisafer: 'Fanu Pameporis (Prix Goncourt) . R. Vincent: Campara (Prix Fbmina) .014.

It. Roussel La Vaia1, isaTs print mps (Prix Interalli. A. Tardie.: I Le Sonv.rain cap f . . A. Tardieu: I1 La Prcfession parlementaire .,.,, Maurras: Lem Verges uir la mer . Maurras: Mes iddese. politiq en. . .:. . . . . Maurras: Eniqute s-c a: monarch hie . . . In BIum: DU Mariage . . . .
Ion Daudet: La tragique existence de Victor Hugo

M. Bedel: Monsieur TI .ter . .l . . M. Burnat-Provins: Le Livre nour tol ,.,,.,. .,,,, SStendhal: :De A m. ur: - .:- . . . . . . . .i. ": I






IN). Stgur: Fantme dieolupt. .
" Le Sang d. France. . .
S Mystre Chi :.el. .
" La Fleur du Mal. . .

S L'appel du D ir . .
" Le Rideau Rouge. .
au : EnqImpure on e .etc.
Jean Des Vignes Racx Iges: Depviens n chef. .l Ph. Martinon: Commnlt onr c pio on .frang. . Ph. artinn: Co~mm: . on pat' on1 rang~aig .,.


S.,


(':A.


- -


I~ ua- -;-~.l,,-----~s-sc~p


~i~"~ IYO*s~L~lt~llilff 4~c~L~~ ~lla~r~-.


s *- . : - V.

AU PENSIONNAT
SAINTE ROSE DE LIMA

Grande Fite Thtatrale donnde psr les d14ves de ':Etablisemment et les Jeunes Anciennes au profit des ceuvres de I'Association, 1Di' manche 6 F6vrier, A 5 heures. On y trouvera: tombola, comptoirt varits, et tout sera mis en cuvre" pour vous procurer des heures dIicieuses tout en faisant le bien. Allea done tous Dimanche it ceLt I belle manifestation de solidariit sociale; Its cartes 'enl6vent rapidement.
EntrPe: t gourde


"


9
r
i







i
r




r

i


p p~p~i~l~ rCI

I
i;


; ::
;:-:j:ij- i-::,:~;~-~;~:::::-~;~~--~-'-E .r~~r.":i~i ~ii^:~l~~l::lrci IC"-P'C""i:r~~:i-fj;-i~;Pi~Yi _ :Q


. �;: :. i .'.: :i:.4::z; . i:::":;"-


09MUTE




Full Text
xml record header identifier oai:www.uflib.ufl.edu.ufdc:UF0000008103250datestamp 2008-11-10setSpec [UFDC_OAI_SET]metadata oai_dc:dc xmlns:oai_dc http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc xmlns:dc http:purl.orgdcelements1.1 xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:schemaLocation http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc.xsd dc:title Le NouvellisteNouvelliste.dc:creator Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)dc:subject Newspapers -- Haiti ( lcsh )Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )dc:description b Additional Physical Form Electronic reproduction of copy from George A. Smathers Libraries, University of Florida also available."Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."dc:date February 3, 1938dc:type Newspaperdc:format v. ill.dc:identifier http://www.uflib.ufl.edu/ufdc/?b=UF00000081&v=03250000471641 (ALEPH)ACN6482 (LTUF)0012544054 (OCLC)12544054 (OCLC)dc:source University of Floridadc:language Frenchdc:coverage Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince