Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Creation Date:
January 10, 1938
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( marcgt )
newspaper ( sobekcm )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
000471641 ( ALEPH )
12544054 ( OCLC )
ACN6482 ( NOTIS )

Full Text















I " .- . . . . . . . . . . . .j il. . .i- . . . . . . . . . . . . . - . .- . . . . . . . . . . . .


CIANHNTS DAIS
LIhTC0iiAIUTIE LA GARDE,


lier martin, vera les 10 heure4.
it e.u.lieu" certain changementa Amportants dana it Haut Commandement de la.Garde. En effet, aux tours do li.br ve c r6monie miitaire dns la cour du ralais, le oknel P. D. Calixte saluI de IZ coups de canon remettait le Conmandement deja Garde au Colonel Sides Andr, qui fut A son tour zalUj de 13 eoupsde canon et devant lequel dMfila imm6diatement pour ld rendre lee honneurs deux batilions commands par le Majcr Armand.


LA CHAPELLE
DE SAINT ALEXANDRE

]a se dit que le Cur6 do Saintm .Anne. reonda!t aux voux de s's fiAes aurait decid A ouvrir ia e�AWplde. Saint-Alexandre A I O 0es Martyrs, pour hW d4vDEC�S

Nw avona appris avec peIMz4
-des:::
3.:a.v :ior d.M .v� e~

u-:::"tt I II & si do'� .g.




La levfe 4e corps so en= dein ,A heuresDeIxrs-&midi pout qe rendre & St. Pierre de Petionvilt
-et 1inhumation auraieu au.ciman timg extkrjeur de Port-auPrhic&,.
Nous renens not, condoleaA~ Ala famlle et partiIrement A Mb. reury FPquIbre note anci. r6dacteur et A& Ytngnieur en Chef Charles F6qui~re dent Ia dfunto talt la tante.


REThAITE

Aumjourd'hui 10 janvier, cornmence lsretraite eccl sas ique d&3 pr4tres de l'Archidioczit. Toug Ic
laI Cathkdrale. b~ndiction 1hz St-$amermnt.


LA PREE IMINICAINE
ET NOUS

eNotre confi irr Le Matimn dan, am MhtItion d'asjourd'huiu apuhiqutiquesextrait de journaux&minical, et rolatis au sangiant .as.are dehatiens en ternitolire dominlcabu -bIt tou aigre, aeri -de :la presne dorinicainepra~AOle rssetitimeait -deI'autro. ct4 -do Iaufronti~re centre fnet;1 agmente de plus enplus. Nul doe tquoflog Fvoi preent u ritabl plaasirte euserdavantage
Ifost6exit r ni' euw
Pays. Mettant deeb~t rtee lee d atblanurdchutr10 Ianaion, ham*n nes qulu do nt pal Tdigneg, quant & kprAsentd4'trai bnwdict
*sonignons ette declarationm i 4LAtn DiarI DPorteparole doIla pens-e dominIca; .CS . p-w
b ire onAtereat I Main da. ateme netr i G dvent qtr~u do in moainet rosonoi ettlf usnnt aia mal. haens effr tertoi 7,tn dmni~al - po u a elrS d'nt-.l pourtntktieres er-tc ntwti pou lsfalstibes danrs o
(nt sduips en 6t4.n ute doiwi


A Issue -d cette c0remonie, 1'anden Chef do Ia Garde et le Chef actuel accomPagn6a da Minitre de IlInterieur-all~rent pr4senter laura respetueux hommages au Pr&sidentd'e la R6publique. Puis Ils aatversarent au Quartier G6n6ral alt &'effeetua Ia remise des Insignes ainsi que celledu .service, de Par.aien Chef -auCommandant Andr3.
Nous cry ons savor, par ailleurt que Cest le Colonel Joseph Alexandre aetuellement Commandant du Departement de I'Ar tbonite qui a 6t noniuA Sou -Chef do La Gar,-.


COMITE HAITIBN DE
ALLIANCE FRANGUAISE
- ASSOCIATION DES ME1MBRES WU CORPS ENSEIGNANT

Pressant appelh tous, confermement aux. vcex votes par, le congrt de .'Education et.de I'A. nalphabltlsms du 16 nu 18 oat 1937, A PortawPrince.

La prosp4rit dfln pays depend, avant tout, de 1'intalligence et do 1'activitk laboriutse de ses habitants.
C'est ar 1xinstructlon qu'un pays devient pulus Hbre et plus prosore.:y
.L'htsttuetion, dit Alsxandrl~ Pltion, 6ltve homee a dignit6 de son tre.p
A l'oceasion du ronouveUemrt de 'ann=6e, nou prions instamment lea p res et m res de familto d'envoyer leurs chres onfants 'a 'Ecole.
L'Ecalec eat le templ, de Is seienee, de ta vritt et do mp& rance. Elle rend e e mes libres-et vaillantes. E&e est le sabri do I2 Soeiti.
L'lgnorance em P un grand ma!. Guest une calainitk. Un ignorant est an elsdave et un aveugle. 1 na pas debesoins. 11 ect encore exploitable.
Paysans et citadins, ' envoyons tours nos chef enfants & t'Eclel,
(Y'st ntcssar, ce turgn. .
A tous, nous demandons un of. fort de propaganda pour la bonna Education des enfants. Eort-au-Prihc, le S Janvior 19 W.
" Pr6sident:
-L C LHRISSON.


LE MONDE
Nous avons, reu I carte de fiam. aiIes do Is gentile MademoiseIl2
Anna Pined
avc notro atdl
�Audr6 .Todtge
Nou prmsentons nos veux tea moilleurs: au jeune et distingu6 coti~e.




- . .W i :nU .:I=
�FOE

a Pi'A w ft - "
ft btl "Titria u, lu tte bu ayrte UUT


APROPOS ET

.FAITg DIVERS


Le vendredi 21 Janvier exV an. nivo ero :& Notre Dame d'Aitagien do fi NiM&. L& ucuvalne pr&. paratoire A Ia- f~te coMmencoa o main en Ia cop.qaot ochpelle 'x liow et La-olennit6Aura lieu Ite i tmanchi e 23 Janviar,
IS , C1, 10 1'014111


ATCH DE FOOTBALL


ItACING-BACARDI


La psrtWe s'est dfroult bier z:i ?ar iLeonte dams atmospheree
*Urthauff6e des grandee compti tiine .sprtives, en -senee d'urs Oubllc.nombreux. Le vainqueur 'Au Raing de Irann6e dernihre sen:blat dkider Ainfliger ne nouvu'd6falte . rex-champion qui a eneais6 un but A la premtre mitemp~s.' Ala reprise, matgr6 I bean jeu des gBArdiens, ils n'ont pR3 pu conserver teur, bonno position. La technique du Racing, sea passe& courts, 6gamment distr.'. bu&ss, slIUsa des shoots en profondeur ont quelque 'eu paraly. , ltadvorsaire. Mais toujoars esr.-'l que Bacardi eat une &quipe suprieure, qu'l a failli 'emporter str te vieux lion. U bu rablis6 par Biamby, deux autrc, pax Bakt.r don't un our p6nahit6 assurm aI vie. tire A c dernier. Cri indescripVl. ble des badauds, exultation des rieingmen au coup de sifflet final.
L'arbitre Audant fut A a hanteur de Ia tuche,
Signsalons as p rence de ia fanfare d a Maison Centrale qui ex& cuts avec brio quelqus morceaux de son r6pertolre. ElI fut chau4etnent applauded.
II y a lieu do presenter dee com pliments btous ceux qui ont otribu6 au succz deoette aprrnidi sportive.
/a


PAR LE FEQ SIA

Pr~s de 500 tonnes de . 9raills it
t6 exp4di6es epar to kodeu.Sa, .O matin, A destination te l'erAa gne.
DANS LES bRTS

Cost M. Edosvard aicer gui a Cte charge par VU.S.I. de Vetrainement technique 'des joue'ar4 qui participeront:en Mira prothain b, ]a rencontre international.

A en croire lW rumeoirs qui nojis parviennent, Ie Onze Smaicain so sera form6 des jomuebrs lea ptvq briliants et ies meiux tntrain de la Jamaique, Cette f~rte qulpe, peut-Ztre la plus forte routes Its 6quipes jamacaines1 1i oht tv nous visitor deja, aert dans fio. murs te 9 Mars prochin.

UN GESTE A TER

Pourquoi lea prhp4jpales mrMsons de i place na4 ,uivent-ehea pas l'exempt de a TeAco o n s'entendant avec I'T. S. S. 14. pow . In:cription de leurs ano cewk" P tour de cl6ture du Para LeconteCe serait de tout profit pour etl et ce serait en m me t ps app ortj au spat national une intefligante contribution.

U.NE TRES B*NNEDEC1ISON

Nous avons enregiatr6 avec Zta. tisfaction I decision. prise par le Conseil de fair subir un exam,,n medical aux joueurs qui devror pre(re part aux prochains matches intternationaux. Signatona toutefois, a grand Mrihe du m4me Conseil, que touj= a n fon'etion de la prochaine =rcontre, des entrainements m6thodiques doe joueurs e6lectionn6s. auront lieu, au Pare Leconte deux fois par S:maine.

PLAN INSTRUCTIONS

II sera envoy, bient6t, par PAr chidiocsc de Port-au-Prince, .cu plan d'Instructions. lx Aous. lea prvdicateurs du Pay.' I.: vient renplacer:le - anciennes instructions: qui. avaient ours et qui ont 4t seniblement remanies.
Les predictions seorteront, en 1938, sir les Sacrem.eats.
� exemplaire do ce -u lan Officio! d'lnstructions sors exp&1i4 A 'chacune dos paroissea du Pays ct
-Achaquc pr~tre en particuier.

TOURNEE PASTORALE

A partir dxi 22 Janvier commetcoca In grane touruco pastorais de Mgr, L'Archevi~jue. Son Exel. lance Mkgr. be Gaunt visitors Sel, .trot, Grand Gosier, Vtze-A-L'eau a t ?ond -Verettes, ilte sera de retour A Port-au-Prince Ic.-3 Y6vrer.

NOTRE DAME DYALTAGRACE


tiier matin, en I.a pelle de St* Gdrard, lea Peres Ri&emptoriat.i ont cl6br6 avec un 6lat partic.ulier I sf6te de Ia Sainte Famille & laquelle assistaient beaucoup d fId~les et presque tous lea membr s dus deux stions de la Saintr Familbe. Co fut une cr6monie 4difiante. La messe fut dite par le R6v. PNre Jan, directeur de la S :tion des Hommes de la Sainte Pamille. A l'isue de la mease et avant la B ntdictiou Papale, le Pre De Vos, Superieur des R6demp. toristes en Haiti remprcia Passis.tance d'avoir r6pondu ;s son appil et f61icita lee membrea de laSainte Faraille d'etre venus en si grawl nombre kIa ckr6monie.
be soir, sous lpr] dece do
Monseiegneur Le Gouaze, qui n manque jamais d'encourager hwl bonnes tceuvres, it y out vpres, bfn6diction d'une belle ,tatue do l Sainte Famile, envoy& en cadean par le P re Manise. Avant toV't, er~monie, Monseigneur fflicitn d'une fagon sp&iale lesepres ri demptoristes doetr muvre d'tvan'


IENFANTh, PIGEONS

ET.POISIE


C'est uine erreur assez ripandue do croire que le sort do la po6i eat 116 A celui de Ia civilisation. O, s'lmaglne qu'iI ne peut y avoirW d'caprit poktique, d'invention poktiqu3 quo si It socikt e eat bien en Ordre, avec des mceurs deuces et certtdne facilit6s offerteos aux gens qu' font des verse,
J'ai l'impression que cest 6xaetement le contraire, ou plus prkcis6ment que les conditions eultt-. relles d'une 4poque n ont aucune espke d'influence sur Ia poksie, Ii peut y avoir une floraison lyrique considerable dans des pArlodes bot'-. leverstes et une stkriiitt sans remtde en des moments oti tout cof.A pire A rendre Il BeaulL accessible 4 tous. C'est d'ailleurs pourquoi Tj tue m6fie extitmement des moyens s' ing~nieux qu'on emploie en pedagogie pour mettre les adofeto cents au courant de routes sorte,4 de connaissances rafftin~es, comn'. si l'idbal de In vie tait de faire de tout un chacun un c, itique d'a. un historien, un savant, un lettr2. J'ai peur que cela n'aboutisso qu'a multiplier A l'infini Ia norabre des bavards. Quant A Ia Po6. sie, ele n'a rien y gagner.
Rien A y perdre, nor; plus, je dais le dire. Elle s'en fich. Ele souflie ot Ele vent, comme Esprit -avec qui elle se confond,. Eile se d4brouie dims utts les circonJ1e hi dans ]a N. R, F. un pet article, oti M. Etiemble racont-e comment douze eves &ie sixi&m d6finissent Ia lampe Pigeon.
Dieu sait qu'une lampe Pigeon, cc West pas une chose qui bouleverse Fimagination. C'est mme u. objet d'une tristegsoct d'une platitude sp6diales. fh bien! soit que lea cher ganqons n'en aent jamais vu, ou qu'ayant subi cet te 6preuve, 1Ls aient prffer6 l'oublie, aucun d'eux n'a t4 offleur6 par fa penshe que cet ustensile s'appl1e ainsi du nor de Monsieur Pigeoo,

(voiltuit& en fie. ae



g6lisaion et particuli~rement ie bon Pre Manise d'avoir au fnder i'assoeiatlon do Is Sainte Familo 5t Port-au-Prince. Puis il donna do pleux conseile A bous tos fidities pour aider lea pr~tree dane leur ceuvre d'aptres.
Compliments et melleures tficitations aux P~rea J&demptrts


ASSlSTA T,


. . ; � . %: : : :y � ; ; ;;;.,. -: . :::- -- . . .v .-.-. . . . . . . . .


MATTEIS, CJANI C � .

Proprdtalresd'Aut-moW~e *1 t de Cmlons, ' oubhez pa qu'A la


?d~~sL1TC1AII & So. Angle RuesCornbe at BormfrFoI



Vou touvres ta.e w .d.l. o rechAge et
juenus, $hanJrn A Air, flatteries: MARQUEVGENERAL pour votm voltio on ntre Caaaioe. ' A des Prix, MAtlout. eanmrursa



NAMAT UGIANI &Co.,
� .a,


A SATNT GERARD







11UN VIBRANT AVPZL1ftDE aZPRPtA!NTA KQRQ*


NeOS Avonrequ de Espeanta R.os, organe do paix.et do"n. cord. mve ste, S~dtt a y vpivo Fappel suivat. que now Offre I& la m6ditation de no" ahnbkm lecteur

Ce ewur &adresse Ahta raiaso et A ton c r. 1I te d4fen Ira, mais en revanche, i demandera que tu d6fend les. autres.- Sur tout 1'univers iI mobilise les htros et les heroines qut vont luttur volontairement centre la m6dinacec.
La mtdiaance secrtement envenime, ruine le innocents, ls . solitairem nuit a. la famille, sape a socitt et sa valour, propage la mt,fiance et Ia haine, la mis~re et "a ntaladie, le desespoir et Ia mort. -Eie n'6pargne personne.- Souviens toi de cela et sois hommeIFais ce vu dan ton cceur clue .i ne parleras mal deexrsonne Claps n'importe quelle circonstance. Pj.-te toujours ce cceur sur tol pour t, rappeler de ton vCu. - Si tu entends quelqu'un midire ou par'er mal dune personne mvntre lii paisiblement ce cmur! Peut-&tre qu'-1 va te comprendre et cesser dattaquer le bon nom de son prochain, qui ne pout se d~endre. Peut-&re quit comprendra plus tard son seen, Et toi, tu auras fait ton devoir.- Espe-anto Vutte pour it paix entre les hommcs, pour' li paix entire les confess s et les cmtions. Par ui nous ra cmblons des conmbattants: %,fltr.- Y, rndisanco,


croons paix, confianoct, satisfaction, bonheur pour l'humanit&, Co ceur, Cest notre symbole et notre arme- Luttez rontre 1am distance. Envoyez vos id&e.: Soye collaborateursLi Etudiez la langCe international esperanto, KEsptranta koro, Dubrovnik, Yougo-! slavic envoiec dix de ee cmurs (1) pour un cogpon international. 11 vous citera parmi los cornbatta r.:s pour lapaix universe~e. Noqa.sortrmes tous Line famille. Le progri 3 v6ritable signifie ia ralisation d' l'utopie: une lang-ue maternelle r une langue internatioale.

(1) L'appel eat r6dig sur parchemin ayant 1I forme du "ceur human.



LA PHARMACIE CASTERA
ET LES SPORTS

Ce soiri 8 h. prciss, M, Chmrlea Ollivier, Licenei6 enk Droit et rnembre du personnel tie la grande Fondation Nationa!r, 1Vrononctra tine interessante causerie sur La Pharmacie Castera et tes Sport ;.
M. Ollivier fera ressurtir la mticipation de cette mason nationale a relevement et tu d6velopp'ment de la Culture Gorporeile o'.
Haiti et parlera du ['ortique d'untr&, monumental, offert g6nereusement pour aider ih fair du Sp: iv
en Haiti une r6alit&.



A LOUER

La grande imison dL M. CamiLle
Lon, situ4e entre le Bois-Verna t

/Neuf pikes: Cinq au rez-dechausske et quatre i; A'tage.
Eau, Bassin piscine, galerie Circulaire et double garage.
S'adresser A c6t6, maisonnette
Justin Duchatellier.


AVIS

Le soussigne. Caismir.Payeur do
Il'Administration Locic do Portau-Prinee, rappelte au public quo e rglement des redevanwes comm,ilesne s tait qu'aux.guiclwts .0f I-tl de.V.te:'ce .ntre valuables
q u :! :: i::;. i tt.: a uc. .e. t: . .: : : . : : :. �. . : . :::. . :. . : ; : :. : :::. ::--. -.-. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .�v . .


W en:t :: . ( :?!::::::.:: : DW 414.::?:). ;. .:). . IS .). : : .((:f.


a- ::::::::::.:: :: . :::"? .:: C::-:: 9, :::.:::::::: -:


;;if : . . . . . . . . . .
Qu i humour, vo.sit. n' Pt lug sodW nierambniproiwzdov&
eox,6Rr6es d'Eattnobfl leoimatin A $eufl; voua% d4conzeetioruwra.&votre foel- et retrouverez vot re heureux cnraet~re de jadis.


"-SAVOY"

CAFE-RESTAURANT


Demandez a vos amis et is vous confirmeront que nul part a Port-au-Prince on peut mieux manger et appreCier les bonnes consomrnations qu'au o SAVOY>, situed c Champde-Mars.


Le vapeur COLOMbIA S. B, Voy. 80 patti de New-York le 5 Janvier 1938 directement pour au-Prince, est attend le 10 Janxier 1938, en route Itc -nme jou" a 4 heures de l'apre's-midi pour Kingston Ja., Putrto-Colombiu', Cartagna aet Cristobai C. Z., pronarit fret, passagers et male.

Le T. F. L. Jam4,ea de retour des ports Coiombien -, he Cristabal C. Z., de Kingston Ja., st attend le 12 Janvier 1938. et- ,oute le meme jour it 4 heures di ,iapr s-nidi pour New-York, via' Cap-liitien, prenant fret, passagers et ma',:e.

Le vapeur HAITI S. B. Voy. 8S partita d New-York le 13 Janvier 1938 -directement -pir- -. Pot-auPrince ot il est attencu le 17 Jan. vier 1938 en route It m~me jour A 4 heures de 'apr6s--midi pour Kingston Ja., Puerto Colombia, Cartagena et Cristoba; G. Z., prenant fret, passagers et mIle.


WM. E, BLEO, Agent GnLraL


I


CHANGEMENT D'ADRESSE

COLLEGE POLYMATIQUE

Fondi en Octobre 1934
Direteur: Mared Robin, av. Administrateur: Georges frpnt

Prifet: J. Franois Georges

Transfir6 i la-Ruede] a R4volutlon. No, 19, grande maison proiquo en face des Chambres Ligislatives (ancien local de lia Pensio-a Madiou)t

TAI~phone, 3715.
Cours tatuits de Daetylographie, etc., ae vet en rtgle. ThDino - Itrnil Enuoatlor.
. . :'- . . . . .


Machine a icrire Remington Machine d iaculer Patton Rubana, papier carbon Fades yot achats chez
: " : ' G'GILGcLl NOUVELLISTEs
Rue F6ou No. 6
.i'ote Postals No. 1865. T t16pmue2m UOTDIEN &o BZIQ




BMsT GhAXt#:
,. UVAL
4XM q.:jQZ .:i4A Q . ,


� wouvaosm rczc Lotoer -NatioiLal4


- d'Ilti

#16l, Rue Ronne Po


GROSSS LOT:
DIX MILLE GOURDES


L? COUPON; DEUX MILLE 1

LEBBILLET A:
DIX Gds. SEULEMENT 7'

N'Jitez pas 4a risquer,C ha que mais, cette mndique vatear. C'est nin genre d'par.4 gnp. Et puin n'oublitz pa qu'il taut soutenir Notre Loterie Nationate, ear eite vient en aide, de son cdte .a beaucoup d'Oeuvre d'Utilit etde

Rienfaisance Pub0{ues 4 'iravera foute lu Re-%4lique.
Pour touted #e raisona I Haitiens ou Etrangers, achetez dconc votre coupon ou votr billet.


CLINIC> .E

Dr. LOUIS 11W i''. Ancic,:.,ne2lso Consul tatl
L2 i 4 ba. h . s r


OI IT!Q ' - F .

PORI-AU- I' , INi L.EN N E


Grand, %Ortimeilt .- v ,.T s et d, montures pour lul.rrft a ,leure quality.
Giand'Rue, en fac d
John H. Wootol


.g?
. . . . . . .


. .:. . . . == === = ====== === ==== = == = === . . : . . . . . . . . . . . . .

En Ye-nte Ohez

DONN MOHR


Rue dx. Centre.


2 55







r

A
2
---55;



t


Devenez votre pri Compete de Uh que
R61


_ -I j




opre Comptable en ouvrant Un e i In Banque Nationale de Is publique d'Haiti- .


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Entore unNouveau I-' (i 0 0 fEA I


Un peut incountu qa, se vend Aba prix, ne veut rien dire Mais ut, pneu GOODYEM qui se vend a
has prix eat pour vous tine nouvelle source a lconomie, et un placement avan agex

fliwt gcv,, pLUS epals, plus slide, &Jb uc :.,, ic .iut.tiul uOtkD nAit tie rtct~cKtflkI �aa e >'. a "ing
neur GOOD IAl n)our trouver un pnea it portee ie routes lea Courses, c otfranc routes sortes c garantie.

THE NE


t


p
u-flit


IScale 0ltrlbuteurs pour HaWit

MLLEBRANCHEGN14BGT&V
8cds : : tol w te l : : t: :i i: H A I::!::::: ::;::i@ i::::-:::i::


I
-tt
-4.


4
*-'42-ii



I


COUT AREARL -CONSRV�T.N $.AR,41?.



TOUX, RHUNES, BRONCHITES, ENROUEMENTS
INFLUENZA, AFFECTIONS DES POUMONS
PORT-AU-PRINCE, HAITI, eT LES PRO'V2NCE&.


. . - V - z"


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


*8 i~ iiiiii!i~iii~! % i::ii!!!!:::~iii S'


. . . . . . . . . . . . .:. .: . . .


.
ii i iZo r . . .


:.-:.: .


'f -4-2


--- -----------------------


---- --- ------------------


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


AM


CC OLO IAN


I


. . - . . . . . . .


.2
.
-.-.-:










QUOTIDIEN FONDE EN 1896




Page 3 etait absente
du microfilm de cette date



Page 3 missing
from source microfilm of this date










QUOTIDIEN FONDE EN 1896




Page 4 eta it absente
du microfilm de cette date



Page 4 missing
from source microfilm of this date





. . . . . . . . . . . . ". . . . . . . . . . .


'Y T if -. ~*1~~


StCURITE, COMMODITt
1 1st imprudent de garder 6 Ia moison, ob t feu et te oa peuvent vous causer desdommege& irr6porobles, vot poi ces dossurances, hypoth6q ,s,, titres, controts ot outros documems prcieux. Un coffret de sOre 6 Ita Bonque Royal.
coOto peu ot Zvita tout suiet dInqui6tudo.
LA

BANQUE ROYALE
DU CANADA


A. de M atteis & Co




A0AT D'ECAILnI DE CARET, VIEIL OR, D1A.
~, g~tusjofi ritbtfls tRt4CIEUSE$,v VLEIL.
,u.L6 ARGENT E1 UR,MONNAIE DE TOUTED
4vNALITE , A DSB SIX ABSPLUMENZ AVA-N

WRANLIt-LIQUIDATION DE LUNETTES ET YER845
twetes etVern deatau.num&ree
*t mtures.en nickel inoxycda*a
Vrruovatesuaprixcde de$1.W iatare
"4 Uquiration uoruswWa 15 1NovemtbreTist

A. LE MATTEIS &Co.


COLLEGE POLYMATHIQUE

FONDE EN OCTUBRE 1934
INTERNAI-EXTERNAT
Avenue President Trujilla, No. 209, Thliphone 3715
Directeur : Marcel Robin.
Enseignement Pr.,aire et Secondairp

Cett. ann#e: de la classe entantine (i2me) A aI tSame inclusivement. ( urs gradues dc St6nograpnie, Dactylographie letc., A partir de In 9Pme sans paiement supptkmentaire. Pow tous renseignements, s adresser an sijege de '6tablissemenl entre 8 H. et midi ou de 2 H. & 5 H. P .L


. . . . . . . .


arx ouv


LES Dliii COPAINS


AR


* Dzis,- mm', .,ien:, is no suis pas venu hxl Je Suis nardiinable, vo yons! Te souviens-tu do jeune liquoriste tcdouard J.


Benjamin? J'ai 6t6 chez klukhier soir.
Quelle belle soirt%:, mon Dieu, j'ai passe et quel charmant gargon ce type-lk! 11 von; sert de IFanisette superfine: c'e 1I taut 1'erncourager, car Qcu ad vu de parole dan "d, grands cafUs de Pacis.
Tu es prcss'; alors a'en parlors plus. Mais, en somme il a toutes sortes de liqueurs. 11 a l'anhsette, le peppermint, !a prunelle vaniftVA,, Ie nectar, etc. Vois-le plus tbt possible Si tu veux nv'2uver d, In bele presen!ation, 612 ta bonne quatit6, enfin touted it gzuume de bon gott. 11 s'y corm4ait bin ct at !oue pour sel ainfnbles clients pour ,a fin dnntr. !Thfin, rour cWautrcs renseignewnnt;, vois Sa'non Vieux, iUpice'i( Ilu Centre, Ane. G, Roumain ct tant Xautres. CelatVLt bnie Ia peine. Au revoir, Vieux :.


ATTENTION! ATTENTION
La Manifacture Haitienne de cigarettes off ce A sa nombreuse client6e, tan" de ia Province que de ]a Capitath, aux amateurs de bonnes cigarettes et de bon tabac une prime de vingt cinq dollars. Ele ct constitute par des builetins nunnrctf6s placs dans ies pochettes Oie cigratteg cRoyal et Rex et portant la signature autographe des Directeurs. cBonae chance Meusieurs ies fuincurs de Rex et Royal!








DEMANDEZ LA POMMADE
La.Em-Strait
la Cordonnerie
Mont-Carmel
HYPPOLITE JEUDY dilibre prparaion &
,o-uo-Co.
139, Av. Trujillo.
Phone 2182


- - --- ---- - ---Ark gm Ank
Le faitVest M*Vuntebtable


LE


RHUE


SA RTHE


A


l.OLA COUROHNE


flecoonue earn-me etant " ue ygienique





G zeuse-Goat Superfin fabriquee avee soi
















Troi's qualitds difrentes i

1. 85, 1.5 et0 .70 la douzaine


S


CITROKKI!


TOUT LE MONDE ACHETE LES NOUVELLES

AMPOULES ELECTRIQUES
MAZDA


Elles donnent plus de lumiirr, d rent davantage, Ne gardez pas le; :.nciennes Amt oulc chcz vous, Eiles consonunent davantage Pt cQ Vou; donnunt pa; suffisant,
Done: Perte de Lumire,,. Consommation Ex ',ssire,. C'est un product de .a General E -trio Co. U. S. A.


lu 6tdaitge


CIE IYLCLAIRAGI. ELECTRIQUE.
TEL 7226


Collkge Simi n Boivar
Enseignement Prima. e et Secondaire

Pew s4o Dewni-Pe:. Aon., Externat
Avenue dee Dalles (pr n Pont St., Graud) Th. 361 1
Laurat de i'Aliance Frawg le Le Coltge Simon BlOvar joult dv la cafiance des families. Faites. y merire os.eRants. mans dua daurat.de.u. .let i( omp )itian franqaise ix .Ex*
Wioe de.Juli.1935.et.Jtin19O0). 9:4 et Concours de Diction ProsPlus as 50 suceis aux Examns ties). du aecalaurfat (lere at 2tme par.


- - -- --.


_ 2 2: := 711zz


. . . t e st I in tessen ce.

DES


mefen vde cannes

. t Ismilustror .


re res. ~fer terrors.


.C'est ccqlfait . arome


GOUTEZ ET COMZ.


. . . . .g~ o 4 - -- -- 0. . . . . . . . . . . - - . - . . . . . . . . . . .M.: . : : . .g. .


---------------


\-"-A


."


UONCA COLA
SODA




------------- --- - . .


P A . . ---.
LA PAE$SE TX*MINWCAINE ET' NOUB

(a)'


, pa ur , pu ,6duqu.r at s m vier, et dormant' des h dmau P""a t miettre ila hauteur qutiA i o er.
pond par Jo Jiem gogrphIque qwt&IQuel cynisme et quelle infamie!
11 reaterait done au dorninicain
de nous tracer la voice du progr&s et de )a civilization apris avoir massarC des millie"- des notre,, sans rime ni raison! our ce point nous le r6f6rons i l'opinion indign6e de la prease mond-ale, des Sknateurs et homes iE tat amiricain, Mais quant au conseil q-:til nous done de tournec" le dos ata passe, nous ne pouvons nous emptcher, it la fois de sourire et de crift"
a, l'ingratitude. Oublxc-t-il, le dcminicain, que c'est ce pass& civiLisateur dont l'haitien est fier qui Ia aide ' conquerir sa .lbert6 et, it Ia conserver? Oublie-t-il qu'i toutes ses tentatives de compromet/ tre la souverainet6 e notre EfV,
l'hatien s'y est toujours oppose"?
La memoire de no-, voisins serait-elle aussi course au point dov
blier de3 faits d'h; 9"-jeinki
b~tt des La str ire int~reysant leur propre existence nationale? Dieu veuffle que , de ce e6to-ci, aaucun moment d ]a duv& notre dignity de peuple libre 11'a
jamais 6t trouv&e d6faillante,


ENFANTS, PIGEONS

ET POESIE

(swue)


son inventeur. Tous Paitnt dans i direction tblouissante des colombes. Tous cherchent :t dtabiir unfanalogie entree le tendre oiseau et If .fIU&fijt+b fi; t. n d'e-uM import# pa .
un veritable dMlire doptimisme, .a jusqu'& dire: "C'et une iampe avec laquelle un pigeon aurait Pu s'elairet. ,P
Que cest beau!. Et que Ce consolant, aussi! Car enfin, eel-% prouve qu'au milieu des objets les plus pesants et lea plus informed do l'induatrie, l'esprit podtiqu3 (chez Ies enfants, Dieimerci! toujouns incarn4 troupe encore de, n'tbtifs d'6nerveillement._. et d',,vasion. Nous n'aurions peut-ire
qu'A en faire autant.

Francis de MIOMANDRE.



REJECTION

En raison de ia f tc prochzincl
des reparations do lia route de Te'ma vont Cdtre entreprises,


LOTERIE NATIONAIE D'HAITI

Ctte fois-cl, c'est un membre
de la colonie chinoise qui a eu to bonheur de voucher lkg Dix Mi!e Gourdes du gros lot de la Noes.
C'est le Iaborieux blan1chismeur d. a Poes ay , M. Woo chong Gil.

La Direction


DECES

Eat znort bier apr s-midi, A l'H6*
pital G6nf4ral, M. Hermann Fran. .is, Ses fun6raillfe auront tiant et apr-nidi At quatre heures, 'a
l'Egtise Ste-Anne.I
Nos vives condoliances aux parents:�

Eat de6 te. 2: Janvier en WS
rtsldenee vI Irue,, A'terlt PaLea fuirf ieontco lieu Artgfla de Sainte-Antae Je Iendemwin
A 4 hennas de 1Min-ldI.
N' Mierea ; o; oene &
fameld )i iiii{ I ii) i) i


MISE EN LIBRRITEPOVISOITIR N ovelles
:: : "":![ i+ ! +: :: '+ :::i:: : . ::::':':: :+ R o o -v::; : ,;+:! e [ l e $s-


Laffaire cLAsau ta 6P . invc. .qu6e C.e rmatsiti Atri|lUn.a coTvrtionnel .sous .a p rsidvee edu.i ar. Thomas,assisk duiSubstitut slu Commissaire du Gouvrt-mnement Me. Henry Lamy. Profitant de Ia & mande de renvoi fotmul6e par eo dernier, les avocats de la defense sollteit&ent la mise tn liberty provisoire de leurs di,;nts: Dun'eTic Charier et Antoine Lubin.
Lea demanded de renvoi et d Ii mise en liberty provisoire sont tf.vorablement acuelhes par te T!i bunal.


REX. !>+

Mardi : 8 heures 15 Brigitte Helm et Jean Murat dans ia Bl e production de la U. F. A. tLE SCRET U-ES WORONZEFF\ avec Madeleine Ozeray. Des docors de la Riviera splendid- une intr4gue des plus pa.simaantes. i drame puissant.
Entire: Une Gourde.

Mercredi h heures 15, un ,iim sentimental LE ROMAN D'UN JEUNE , HOMME P ALTVR F.,
C'est un film qui plait' a tous par aes c6tes poftiques, sos interpudtes admirables: Pierre Fresher, Marie Bell. et la belle voix dAndr6 Baug. Entrde Une Gourde.


AVIS
Je soussignde, Mnmt. Baudeuf Stdphany, ne Enr' it Dorcouo't done avis au public et au comnme:cc en particulier que je ne suik plus responsable des actes et ations gtneralement quelconques ot mon poux M. Baut'euf Stdphany pour incornpatibilit6 de caractr-' et abandon du toit marital. Port-au-Prince, ce 10 .Janvier 1933
Mie Baudeuf STEPHANY,
n' Erinie Dorclus.


A LOUER
Une Halle de 12 m- environ situ6e rue Dantks Destouehes. Anciens atleiers du eNouvelliatew.
Cette Halle situe dans )a cour conviendrait A tout usage.
S'adresser 'a Madame Ch& raquit mrto adresse ou de 1
4 15 h- sonnez le no. 2731.

- n-u-a:- --Pourquoi doit-on user
un savon mdicamenteux
tons les ours?


* Dlamzsktpays deak iruptions et Ies impuretes de ta peau sviennet parriculiire. nt d s microbes d eair et de

O odnaide, tiin
dette ineffece, udi que te svonAFRIDOL nefroie, gu&i: le6 .atadiue dla peau, Ia rend prop=n I'enjolive.
- 9 Le savon AFRIDOL'a aussi ume action deinfectnte, son eume eat scwut ghe et Abon&=da 'iposec cnloutr un
pnfwa tras kllt,
*. P vczv mcontI ea consa it.n jesn APARIDO)L,
tde In plusbamrva6wr
m dksk

uSen Ueaw

� nt::;! Its jouni+ +:+++i+:;


I ~ It


ROME.-, Trente mle 1taliers iront en Allemagne come ouvrier,; agricolea selon un acowd des gouvernements allemand U italien, C. transfert absorbers uine partte do surplus de la popultikn agricco' de l'Italie et suppl6nri au manque de bras dans les canpagnes aimandes. Let compagr.es agrnicPleA allemandes attirent sturtout des ouvriers saisonniers de Jtalie et d.l'Europe Orientale, mts d'apr~s i nouvel accord les itau-us au lieu de s'introduire en Allemagne individuellement iront comme ine ar mne de travail organis6e et en tr)s grand normbre.
La F6dration fasciste. des ouvriers agricoles parlant du plan dt: qu'il &iimine les difficult6s et :e, humiliations auxquei lea ouvrier, italiens A I' ranger ont eu A fa{ic face et cimentera d'autre part Its liens economiqueo d'- )a vieille armtik. italo-allemandie. Los hommes -. ront divises par grcuryx do cinq avec tin chef d'qtupr-c isinier poi> interpr6te. Le officers i ronrt ex!muimet des interpr~tcs ouvriers gricoles recrutts dan es regiufront ires oii beaucoup depaySais vriers recex-rrnt ie Kogernent cx:+

nourriture et- 'quv, enxiron 40 centimes par jour. Us a>rent une assurance uontre la m.'ladle et les acc idents toe travail. he Gouvernement al1rarand paiera leurs frais do transuport. !Is signront Ln contrat vala"e pour hu~r




SERVICE NATIONAL
D'HYGIENE ET

D'ASSISTANCE PT. BiIQTJ"

(in6ma Educatif.

Le 10 Janvior 192.
Mereredi, 12 Janvi, 1938, ' a- Ax heures du soir, il y auma une grande .seanew &- Cintma Educatif -4 Ganthier,
Nows demandons I contour. dc tou pour le jlus g rand succ03 de cette propagande en faverir de ia sant publique.


Come toujours, nave expliquera les te


lartisqt- SaWfitrns en r\'-


rangeres


Ii


I7 !


I.


Ir


(Lie rendezavous de toutd Port-au-Prince Ettgaht%)
Le Gourmcts y savourent la cuisine ia plus dt'fcate
et l o amateurs y dd.Xustent levrs boimoi !favoites.


Spialitts : HOTDOG MINUTE
IERRE ALLEMANDE
COCK 'A IL MAISON
. . . . . . . . . . . .-- - - - - -


Lib ""


4 k. 1


NOUVEL ACCORD ITALO-GERMANYQUE


LA MORIT CE-Rll mom"
POUR LESINSECT'NE A
inamClvIclde' plakFig" tat peth it.lpp qnn mm (
BA 84CK ft.AG


SEULE PEPSODENT

CONTIEIT F lPItRw

.tea -de.UUUUN-,.PepSdent eonfore un lustre blatant aux dents -r- 4
fraichit ]a bouche-stimule les gencives et favorise In production de alive - et elle faith routes ces chose avec la plus grande sfiretA janmals connue dans unr pte 4 dents.
Parce quo I'JRIUM - le nouvel lngr& dient dentajre Lpatant - enlive le filn" sans frottage dur zd gnttage. I lalase les surfaces d'4mai sarts t~ches a pui ii les polit pour leur donner,-l Itrr It
plbIrillant quo vets. aye jvais val Adwetez oun lube de PepsodnIft"ten det flrium. Commenced Osmaintenant. s suiwre cette nouvelle mithode gu:d no &. tea dents on Initro brlllits, tow,.

Adoezia
PATE A DENTS PEtSODENT
4 soul. wile caleat 4. I*IRIUWL
:. ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ . . . iii. .


. . . . . i i i . . . . . . . . . .


. . . - --------


. . . . . . . . . . I . . . . . . . . . . . .
- ----------------


(MAISON DE CONFIANCE)

LA LIBRAIRIE LA l I AEV ASSORTED

Papeterie - Rerues - Quotidiens
156 Avenue Trujillo- I4'l & 2077.

A vec la baisse du f ant on ne dolt plus se priver de hirt.


Commandant Ladoux -- Mes Souvenirs (Cwutr,-Espionnage) 0. 3.30 Maurice Privat - 19'.3 (Pr dictbuns) . 2,40 Due dc Levis-Mirepoiz ci ComtF 1,. d- Vogc - La Politcsse. ,0 Maeterlinck - Devant Dieu. 3,00
Aiadar Kuncz - 1, emonaste .oir , . . 5,10
Dr. Alexis Carrel - L liomme, ce i .connu.4,04
Naurice Dekobra - Fc.zsiiI A i'aube.3.00 Duhamel - Les Maiiht, (Chronique des Pasquier) . ,00 R. P. SANSON - La .,Xffrance c nou . Paul Valery - Morceaux Choisis- (Prose ut Posie) . O Paul Valery -Vari 1,1 ii,/. . ,3,60 et 30 Le Gal - Ne dites ea. mais dites. . " . 20
Ecrivez, n'ccrivez pas. 0a
- Ne confondc.z pas . . 4.00 Stall - Ce que tout ,>-une honnme devrait savoir. 304)
- Ce que tout homm-e msri6 devrait savoir. 8 0t - Ce que toi + hommf ,de 45 ans devral- say, r .3,00 Ce que tou'Q jeune till.- devrait avoir.,00 Henry Bordeaux - ViV et mort ,ts H6ros . . ,0 CARTEDE CHINE. JA-PON. MANCHUKUO.
ALMA NACH VERMOT. .3Brch4 3,00
ALMANACH VERMO' .,.,. . . reli6 50f, ALMANACH MACHEIqE . broth6 1,75
ALMANACH IACHEYiF . reli4 2,73

VENEZ VISITED
NOS BEAUX RA YONS DE LIVRES D'ETRENNES
POUR GRANDS ET PETITS


-S
'Pt
4
S
.45




Full Text
xml record header identifier oai:www.uflib.ufl.edu.ufdc:UF0000008103229datestamp 2008-11-10setSpec [UFDC_OAI_SET]metadata oai_dc:dc xmlns:oai_dc http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc xmlns:dc http:purl.orgdcelements1.1 xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:schemaLocation http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc.xsd dc:title Le NouvellisteNouvelliste.dc:creator Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)dc:subject Newspapers -- Haiti ( lcsh )Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )dc:description b Additional Physical Form Electronic reproduction of copy from George A. Smathers Libraries, University of Florida also available."Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."dc:date January 10, 1938dc:type Newspaperdc:format v. ill.dc:identifier http://www.uflib.ufl.edu/ufdc/?b=UF00000081&v=03229000471641 (ALEPH)ACN6482 (LTUF)0012544054 (OCLC)12544054 (OCLC)dc:source University of Floridadc:language Frenchdc:coverage Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince