Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Creation Date:
January 6, 1938
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( marcgt )
newspaper ( sobekcm )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
000471641 ( ALEPH )
12544054 ( OCLC )
ACN6482 ( NOTIS )

Full Text


















USOCITION






. . . . . . .
SECTiON HAIfmNNS


Port-auPrinc, le 14 De. 1937.

AL Directeur du Nouvelistek,

Fin Ville.

Monsieur le Dirceteur,

.ih VOUS rernettant la circulaii c-induse, j'ai l'honneur de VOSS gaoncer I'organisation de la SeeSn fla"'tionne de l--l'AssociatioAi Ra-Am&icaine de Mdecine. Cette Am cation, qui est puretent sciontiflqUe, est prAsidk pa-., I: Di. Alberto Inolan et a pour Soertaire V'minent: professmur Chevler::Jaekson. Elle a pour but ds dfvepr des relations ttroites et ute.meilleure intelligence entre It-I #dcins et chirurgiens du Contineta6tiei; d&corder 1-a bdu -es &'des m .deelas dipl6m9sd-:OUO t -ierl des drfteodnte rt pm plue pays e do con-tRent; dentreprndre tout e ~

M=0a.action politique* ROUT�a:
vancinet te Is Mdeclne: at pVour uifermir et fortifier lamiti exit-. tauit entre Los mhdemo Ades 111rentes rtpubiiqt americaines; Ie faire un 4cage de m6" ns entfre co Rfpubliques dans, le but dtrgganis dej cours spkiax; c'nrganiser on Congdts medical Panamricain et d'avoir un Journal qpv pubiera des observations sur la patbologie ies difforentes regions gographiques de l'Amfrique. Ibe Bureau. de I& Sction -itieano est compose come sdit: Prsident: Dr. Elie Suirad Villard, VI e-Prsident: Dr. F Mix Coicou, Sgcrtare Ggndral: Dr. Camille LhosrMaon, Tr~aorier: Dr. Jules ThMbaud, Conseillersa Drs. Paul Salu. mon, Catts Pressoir, Francois DaIle ncour, Maurice Atnand, Nelaton Camille et Louis Hyppolite.
a suite du Vile. Covagrta O 'Association qul at tiendra anut


tfrentes d~l~gaionsamli's

vter. Parmite b, es I y ari cI!4unents savants *e4: lts plus gra"


qunr " aurs oDr uh5

Cumn ieterd aea


* LES DRAPEA I EN ,BE1RN

A l'oe ion de I"& s W tt r grett6 Siamteur Saint-Auae, Its drapeaux ont ,,t mis.en berne A tous lea tdie e0a6 .

L'EPIP ANIE

C'est atijotrd'hui la f~te do I'E-, piphanie, dnomm6e Ftes dhs Rois.

MISE AU POINT NECESSAIRE
Dans notre confrtre gJ~iti Journal*, le frre Marie Vietorin a faith une excellente rise au point relative la d formation de sa peas6e par le brilliant litt6rateur Chares Fernand Pressoir. Sans nA Joute, cette deformation eat dife A a haute port e scientifique du su. jet pour la comprehension duquel il faut des-connaissances techniKques particuti~res. FUne d@Aaration du bureau de la So- Wt6. Haitienne d'Etudes Stientifiques a saivi cette mise au point, .cw d'apr s lea.Statuts de lta Socic�t4, lea invites doivent se garder ac fair aucune relation des sfancs sans autorisation des mmebres du bureau.


DES ANN4ES CAPOISE

Notre confrre.-des, Annales Capoifs' vient d'attefidre sa majorit. Vingt et un an d'existence, eest dAjA un record, une vietoire sur les difficulths inhrentes ¬re profession.
A l'occasion de cet Anniversa!. re nous prtsentons nos complic" nuts itn notre ami Camilus Essainthe, et nos veux les meifle-n-s de sucos et de lorvit&.
L'AFFAIRE
-H AAOPQINCAJNR

F Notre confrre.te Matins dams son edition d'aujourd'hui a publib un extrait de Heraldoi0 de Can-' .-cas du9 dkeiibre 1937, rdtabli4sent les faits dana leur v6ract6, en r~plique A In manceuvre ndu Charg-i d'Affimreside , RlApublique Domi.n�ic iae- pour .confondre Popinion


LA. DESOLANTE GUERRE
SINO-JAPONA1SE ,

a gu erro aino-jap'naise a eat" population civle en a douIo.rs_ en ouffort. Axdrsdo-t Ijoaox 6t-rangers, pour W~happc' ni ne mort: certaine,� Ies habitant

portes. do.: . Ia cncsion internatiaide: oui:.i ful ft; trttor.s .i I . " c.amp.a-:i. :


DUl GOUVERWEMENTH EAN AU. GOUVERNEME$2( IN




Port-au-Prince, l$1 Dct t a1 Son Excellence
Monsieur Foderlco .Laredo Pr aident de Is Rhublique dert.ba La Havane.
J'apprends to grand :malheu-qui vient de frapperrPaviation cuxine. Je mempresse de vous envodr en cette douloureouse eireonstanco-tant en mn nom personnelt qu'au nom du Gouvernement et du I- 3
Haitiens, expression sinetre &e mies condoleances Omues.
Stenio VINCENT,
President de 'a R publiqur
d'Haiti

ass

Habana, Cuba
Excelentisimo Senor St6nio Vincent
Presidente de la Republics de ilaiiiF Port-au-Prince.
Agradezco proftnuamente a Vuestra Excelencia el sentido mmsaje de pesarme que Lanto en SU nombre como en el del gobierno y Pueblo Eltianos� me nvia con tmp!
-tivo de IR tragical ksaparcitin d"! los avtadores culpanos qua effectaban el vueo panamericano pro ero de Colon.
Federico LAREDO SBiUF, President de la Republica
de Cuba

TRADL"IION;
La Havane, Cuba. Son Excellence
Monsieur St6njo Vincent Pr sidont de la Rtpublique d'Haiti Port-au-Prince.
Je remercie profond(ment Votre Excellence pour le sympathiqUe message de condi&ances qu'E:a m'a envoy6 tant en son nom qu'en celui du Gouvernemet et tdu Petpie haiiens & lccasion de la trtgique disparition des aviateurs eu. bains qui effectuaient le vol psiaimnricain cPro Faro, de Clomb.
Federico LAREDO BRU, President do lat R~publqi.
de Cuba.


PLAN INSTRUCTIONS

En1937, lea pr6dications pote l'Arehidioe~se ont portksur,1i Symt koleou les .Vrit& A croire. En 1938, elles devront tre don. nies sur lea Sarements.


Une visite, ce matn, du vaste bfitiment de Ia Pharmacie Ca~teia nous a pertis de constater le grand progr ralisP dana le service dte laboratoire, et d'admirer le% beatvx rayons gtrnis de la biblioth ue. La Pharnacie compto d6jA vn nombre assez appreciable d'ouvrv. ges scientifiqaes int;ressant diverses branches de lia Mleclne, ur compte en recevoir des millers d'ici quelqucs mois. Cette WuvfA vraiment mdrite d'etre encourag.R% et nous comprenons le noble geste do PAdministration Locale de Port-au-Prince qui vient de hi ac. corder une subvention,
QuAnt A la bibhiotheque, ele & tait d'une utility pressante.e't e&t en passe de devnr__undes pl.1 importantes des Antilles.>
Nous renouvelons nos compments au distingu et dynamique Dr Georges Castera.


TOURNEE PASTORALE

Mgr l'ATchev~que laissera Porte au-Prince, le samedi 22 Janvier pour 12 paroisses et ehapellm rurales, (les paroisses de Saltrou, Grand-Gosier, Fonds Verretted,

Monseigneur sera de retour If 14 fMvrier A Port-au-Prince. C'est une to urn6e de confirmation tr1 s fatigante. Monseigneur doit alte: dans les mornes.


QUETE POUR LES RESCAPES

La qufte prescrite par S. E. Moir l'ArcheVGque en faveur des reso tis dans 'ea 6gises paroissiaha. et les chapelles et'jes dons du Cl27. g6 et autros so 6hiffrent A 2.289 gourdes 70 cts/
Plusieurs paroisses deI 'Archidiocese n'ont'pas encore envoy le montant de eur qukte.





REYEILLEZ A BILE
DE VOTRE FOIESans calomel-et voussauterer do
lit le main "goonfld * blc"
Itt (N qu k i' o c vrtv chaqcu jounr itre F
de bile dane I'intrstin. Si cette bile ArIjve DM!
V08 dinentsore r digerrx t P", j* at putrd'ftL D". "x Ygu Wuiu ntlent. coooi ea cn, Atipi. Votre orrarname S *tnpt~sonn. at 'pow it" sinai, at . Von, vnyen titC mr I
bw hcxatU;; oont des pis-altor. Une Im ,
force. Arntteint ea" Is 4t0 f- i, > I is PRTITES Y1LUL5% t CARtTERS rxcr Ii/

tiote. d ocg, tonnates pIor far puer -~
bikl.1 Tonl Petite 11mGnrap
.; .mme~ . ,
mm- fl Al2fll't


LA VOYANCE
DANS .E.MONDE.
MT A ThAVEES LIES AGM.

(voir to no, 'bcer)


1.- La religion Pgyptienne, domince par la ,magie, fait tde ]a -uyance, do la divination Une institution, si Von pet din,, ina6psuxible de [a vie du peupi 6gyptien. Nous en avons partcufierement :a preuve par I'arch6olone et Vexiatence nombreuse des statues miraculeuses des dieux, employees pour rendre les oracles. Ce.s statues, quIon Hermes Trism6giste, dtaient animes par une association divine leur permettant notaminent de pr- dire l'avenir.
La plus ed bre statue miraculeuse dt rEgypte Atait cele ,ti dieu Memnon, at laquelle faith all,'M1on Homre et que Tacite appeo"2
*un des plus remarqvables prodiges-. Elle mesurait pis de quinize mntres de hauteur et dresse encore prs de Thebes ses ruines c> lossales. I y a mme deux de ce,3 statues, eu di distance l'une dc I'autre; ms eele quiftzt vocali,est Clle qui est place plus au nord. D~s que les premiers rayons du s leit la baignaient, a 6faurore, on entendait en sortir des sons qu om pouvait, avec un peu t bonne v.)lont4 trouver analogues. eux le la voix humaine et que les pritres interpretaient.
it faut admettre, -A e sujet, q;,i le pr~tre interprete 6tait tout siMplement un voyant; et lea Egyptiens eux-memes no manquaient pa3 de dire -quil tait inspire par le dieu rasidant dana sla statue.
11.- Pour lea H6breux primitile, tout le monde connait rexemple de Sal qui, en cachette, aflt consulter l'ombre de Samuel, p& I'intermndiaire de] a pythonisse d'Endor, prealablememt au combat avec lea Philistins, combat au cotrs duquel Satil et toute sa suite pc"diront Ia vie. Cet exermple est relate tout au long dana Ia Bible.
La Bible nous dit que cette consultation cut lieu en Lachette, car In loi .moealque Interdisait les praUquest divinatoires: .Quand tin home o une femme aura on esprit de python otu-de divination disent lea Ecritures, on le feru motrir de mort; on l'assommera de pierres; quo leut sang retombe suir

Male, en v-bitt. Moise n's jamais song6 A-.interdire abaolunwnt Is divination, il a voulu Is r dglementer. fl voulait lfriter aurtout lea proph~ltiem, ear tI taut savoir que ;a. dlift~rexace entre lea proph~tes et lea V~oyanlt5 dait bin ininime pour icti H~breux. La propb~tie 6t~it un v& tiabe fii cette lpoqne. Samne)t rn mme une: ote do pm pht~tes I Rams; U y out &'aotr 'a s ninaires analogus,: A B~thei. Guilgal.t *4J~richo. La proph~tisme prenait. A .cette 6poque, on ea. , :raCtUre �pid~mlque. .:


C'et pour cette raison quo is di Smoaique exieat t It eprhctP fidt inspir par'iheuou n par un U:i s.eav anges. En tout cas, ]a Juduit connutd tes systemesde prophtis-:: teo 4'u earst~r# strltttent of-'

lLt- Rome 'outlSi&it entendu, 5*8#aeew t Ammien Msreelim


. .









Aug Rue R Scin t
::::.: / . n e: P:e a?:: ::i:::.:}:.::. .:i:. :i:il i: :i:::~ :i~ i ii ::i i ?ii:~ ::
. ? : :: ! . :::::::::::: : :::::::: :::::::::::::: : :: ::-: . .: :-. :] :. : : i : ]:. ] i : : ' := . : .:: :::' :: .

Bull. tin .M::d::: aI: .o. .dair


N6. 10.


GUERIR'


Pour suivre son -awwo inagnifiqct d'&volution dans .a vouie dti Progr et de a C.ivilisation, i fut que le pays soit Iibr6 de ces ncmbrquaes et cruefles maladies qui dociment ses cadres, diminuent Ia valeur du Capital t'mai- et Iais sent en face des terrbles et'audacieuses forces contraires une resistanee molle et pen stire.- C-:s maladies sont les unes, sociales, T 3 autres individuellesl Mai! leur travail de destruction cinverge pour affaiblir chaque jour d'avantage 'a Patrie.-Aussi Faction de Ia PharMacie Castera a consist en ce a vous mettre devant les yeux l'&cueil, A presenter des rem{dehs efficaces et 'a les appliquer dans I. measure de sea possibilities pour provoquer une reaction salutaire ddfense. Aujourd'hui rnime to-t en yous eongeillant ;1e ous amuser, d'oublier vos peine, voS oceptions, yes tribulations, vos oi0frances du cemur et do i'me, no',1 manquerions A un devoir imprieux, i nous ne vous avertission. qu'iI ne taut pas faire d'imprudences trop grandes pendant tes joars d' exc&s
D'abord'c'est Phi;er! L'hivCr haitien a beau n'tre pas rigo&,reux, il a sa malice. L, peut vous couter cher, si vous tes lymph.tiques, strumeux de n'avoir pa' conrnenc6 au moin; aujourd'hui ur flacon d'Emulsion Mc Kesson, ou un flacon de Panvita ou encore un flacon de Morubiase. Chest 1'4poque des infections de4 voicess respiratoires, 'I y a meme des cas de Dipht6rie dans 'air.Pr~munissez-vous avec Ia Kidophidrine que le Norwich Nose Drops.
Celui que nou6 entendons tou.;ser h tout casser dan; le fond , cette auto qul va d toute all.-e dans Ia nuit trop fraich!, doit pr.mdre du Sirop Pectoral Castera on le Sedo-Pectora Desmangles. Pendant cette 6poque vous consommet touosun excddent de nourriture et de boisons alcooliques. Votre foie reoit trop de substances toxiques A :fiminer d'un cou , I1 se congestionne dans un travail .surhpatique, Pour FPaider, il faut prendre du Drainobyl, qui faith admirablement le Drainage. biliairo el, h6patique.
Los affections circulatoires aont terribles en ces jours-ci. Ghacua sort de son regime, un tout petit peu. Et le moindre &ctrt suffit parlois pour tout g~ter. Gardez Ic c'eur tort et resistant avec Ie Nueteocardyl; inaintcnez Ia diur&sc, salvatrice den Cardio-R6naux, pr, t Thiurophyte, un diurdique toLL , l~l'n mot nous avon' refut un SAc. de-bens tonsils A votre intention,

Iivrer sur cc papier iitk, ii tautpasser. is a Phnrrnaeie, fut-ce Ia
nuipurtier prsonnellehteft celul q Ul rDus 0049.GfltLe mot d'ordro, e'est Gurr.Gufi pour voir ranune prochalnoun~ au pays, gc~rir poiz re heureux. . :


e a.t tgmps. quo chawn. faase un., petit examen de 4oumcinee et soar-j 1,ve *~olqWnntle . voile: sous I&.qu. va dpait. 1 .4Uw.
I0, afin dt VOr Si~4ioreei Penfiutsi Pt A40u on Rbnn, iii holttj loa 6~! et lea fates sc. Icumul~est it le rme prop"st


Jbleesiir,,naI"4*0~ e e~


CAF$.4STAURA$ '


Demandez ai yes amis et Us vous confirmeront quo nul part& P6rt-au-Prince

on peut mieux manger et appr6dcier les bonnes ccnsommations qu'au gSA.
VOY*, situ au Champs
de-Mars.




ENTERO-VIOFORME CIBA

Traitement curatif et prophylactique de 90 o/o des maladies ,;oAltections intestine-es, parasitaire- et infectueuses;
Arbiase, "Dyssenteries Baciilaires, Diarrh6es infectueuses for. mes aigd et chroniqucS.
Action nettement sgnfiquc,
Pas de toxicity,
Pas d'action irritants,
Enregistr6 au Ldooratoire do Contr6ile des MCdiea.nfnts soug le No. 528-64.

PAUL COUPAUD
Diuributeur pour Haiti
Port-au-Frince


BELLE AUBAINE

Collection de Moniteurs . ven.dre de 1875 A 1936. Prilre do studresser au No. 2s (rue Charron).


ANNONCES


'Vendredi 7 courant t 7 heurts.z du soiri
Reunion missionnaire soi.is a pr6sidence de Me. Ptrre Louls, Secrktaire d'Etat de, Cultes. Conference par le pasteur Alain Clri6 de J~r6mie. Rapport missionnaire par d&. mrnbrag do J'activit6 chrtionn4.
Chants speciaux par k eh crr de I'Eglise,
Dimancho 9 courant h 9 hres :ILa mating:
Sermon du Synode prche par !e Rev. E. Armon Jones de Kingato, chairman du district, en teurmnc ii Port-au-Prince i 'occasion d Synode. I
R&eption de nouveaux membroes.
Sunday afternoon at 4 0"C
English Missionary Meeting, Chairman: M. X4. . Maconald,Address by Rev- E. Armon Jones. Solo by miss Lily Mahy.
Collectes 804s-a. pour ouvrie les frais du Synode.



le premier des biens, ii taut gu!rir pour avoir ia ypIAuTde te i-a ,vie.
Nous avons dan3 une causero prononce a la Station. H,25, m-. destement expos au public, le hiIan denotre ruvre en 193$. Notre but, come vous le avez est de �erir no dients et nos ami- et ,d'aier le pouple a prcgrosor ve ,
* une ie milleure at plus digne.Nuns erens toujourS heureux ,1e voir ,nog compatriotes s'int4rean4er
* Utre travail, nous 31 r no petltfa erroumreot nos muft-. ,.wotp, nunsfaire. des sntion&. qult crolent. utflei. De .I&mn:z* I4on notla aglrn"ornL vee eur wOt pour 'erNn, ear tpr~seutanlt
It t~aw uquelqoef41 $4o ti c tiwwMqx. ludividuelfa oWsec8s.*X-


. .7.7


Sk s GRND LABORATOU4S
con~os4 i plsfrw ect"antech4) Anale bwWmtqu
I) Anaye ~lustul

5) Itltut doreehreb.
Ce Iboratoire *atdem;Ue. ne r4 F]ution paria direction aviee, Pat
Um mt~nl 1o1nut, wpa post
tLion iaI Ct par I'ewprt nouvu
ruil implante en ltiL
Dinceur-Profeaour :

Antonio Chevalier.
Ex-Prvat Docent de Bonn
Consdilcra Techniqume;
Dr. Georges Caeten,
Ex-Elive Institut Pro.
phylactique de Paris, Dr. C14ment Lanier,
Ex-the Institut Pasteur II de Pans









Le vapeur COLOMbIA S.B.
Voy. 80 parti de New-York le 6 Janvier 1938 directcmentpour au-Prince, est attend le 10 Janvier 1938, en route Ic' m~me jour i 4 heures de VaprLs-midi pout" Kingston Ja., Pu coro-Colombl, Cartagena at Cristobal C. Z., Prenant fret, passagers e tmalle.

Le T. F. L. Jamakca de retour des ports Colombien, u te Cristsb.' C. Z., de Kingston Ja., est attend le 12 Janvier 1938, en oute le meme jour A 4 heures .e iaprbs-rnid pour New-York. v, Cap-IThiten. prenant fret, pasvag'ers et malte.

Le vapeur HAITI S. B.-Voy. 8C partira de New-York le 13 Janvier 1938, directement piur Port-wuPrince oha il est attenfu le 17 Janvier'1938 en route lo mrnme jowu a 4 hours de apr.-midi pcor Kingston Ja., Puerto Colombia, Cartagena at Cristba' C. Z., prenant fret, passagers et male,

WM. E. BLEO,

Agent G4nfaL


L'AbMINISTRATICN LOCALS

DE PORT-AUJ-PRTNCE

Avlae qu'i eauae te ia grande atflucncu des arntribnabha, eile a diC1C4 d'ouvrir sea guichets, des , heures a. mn. jusqu'k vouvel ordrc. & partir dun Lundi 21) Nexurc 1937."
18 D~embre 11*87.
i .: . �


CIHANGEMENT D'ADRS$E

-COLLEGE POLYMATIQUE Pond4 en Otobre 1934

fireeer; Marel Robin., a Admin1tr4~r: GsV~es Dpn
Pra~tt:4.Prancofis Gorga .


Mi.V o!V ,la 4onpreiw q u #: ! !ii~ii::!i::::,i :i i::::,


.Ra


1~


entre.


Boutons?


IL Attntlon aux toxines qui rnnt vote organismetI
* Vote te = t rrexafont cat 1'indlce cntain

4 d&bo qui, en s'accurnulant, formet 4
s~fieuses .sont causdes par cette accwmaltim dc toxins. Dis maimcncu)int, 4ei., ~. rtvcil, chaqutin,% pzenen rcd'ENO'S 'Fxu tt.
Agrable an goAt, r&onfortant, ENO nettoie 'apparci digcstif purific It sang, coaipation, coneve Is hiche du teint, a vital y yos rend la bone santr& l a vigucur.
Au lever chuque-matin Prenez


0


Pour avoiW sai et .iguour


touts .votre ve


COLLEGE MODERNS, DPtr: -&nst Mctkndor,
ClumpdeMarn No. 5 ancient local dePalacHoet$
&x tna-Jnernas : Condition. moasques.
Inwrimvez va enfants a .COLLEGE MODERN A

16cole qui met l'enseignment A porte de toutes leg bouxvn 'Mwlequi ne profess paw le bourragede er&ne*, 7 l'6cole qui pr6fere a une tote uiquement cpleine tee '1*
to en tfaiteD,
F&cole qul tjattae A aolie ter e a UOvetopper toujiurs i
jugotnt do I',6 Ilt ear,
C'eut 1A queuso trouve reruth le torps do t r-fes~.u o,1 4

10 plus z414,
Ws p omp4tent,
plus capable, Urtoutd fttfatnev csn ,xpmnt
1 D 6tion honutyeo yen:tbz .;
















ALp.p:p,
*'""4'W4$;"- a -tt.dre"r!,?4t.
. . . .
A-- D.


I, A, 14 /
Aaiu. dc�n












IA4Mm ofdo& M4,' E .




J 4tM~~t in4 iU44


QctU AUX VOH
Y .:
i . .T
[cam"" :Al IT
� . , .
A� M O.
W E :.M.R . .


IL










QUOTIDIEN FONDE EN 1896




Page 3 etait absente
du microfilm de cette date



Page 3 missing
from source microfilm of this date










QUOTIDIEN FONDE EN 1896




Page 4 eta it absente
du microfilm de cette date



Page 4 missing
from source microfilm of this date





























S6CURIT4. COMMODITt
II et Imprudent de harder 6 to mmeon, o4 It lOu .v16. vat peuvent you% caUSer dei dommage. irr6pcrobles, YdS policos d'oasuronams, hypothiq',n-, trees, controts at outres documems pr6ckeux. Un coffrat d secret 6 Ito onque Royala coflte peiet ,Avta *ut Suet fd'inqui&tude.


LA

BAN


QUE
DLU CAN


ROYALE
IADA


t de Matteis Co




AG4AT GECAILLES DE UA/t t VIEIOR, IA
= t L v'1 4 ,ORMONNAIE O 1WR
p-.xkbo A DA OM A-LARTAA

SAIVPS J4QUIDATON ON LUNSTTSO HT PVB"4
Lapetin itt errn SctA.
*lure en nk ioxdat A
vQFU oA a p tvs rx* sewo inpae
"a mo~imadawnrsIjquan 16$ Novembre tmtntve A. ON MA TTEIS & Co


GULLUGE POLYMATIIQVE


FONDE EN OCTOBIU 1934

t, nue r'rtsidcnt Trujil;;N, Ne. 2O9. Phone 3716
Direteurt Maretl Robin,
Enseiguemeut Primaire et Lecondaire


Cett) Pnt: .Idea clam eut antine (12,re) A Iii ame iuOiwIvecun. ( oirs gradu s de St~nogra-thie, Dactylographie, etc. k pard ltb 9enme sans pavement suppkmentaire. Foun tous renseignements, a adresser ail sige de l'6.abf $V1 Atre8 Retidioudet2ukba . . W


skofNamw.t(,vItI


mine uortstpRdouard J. AuJamul? J'ai 6 6ce l i bier: Sot
Quelle belle soir e, mon T)I j'ai pass4e et quel charmant tarVon ce type-A1 I vOw A -rtdo 'lt flsette superfine: c'est de la 'susvit6 en matire,
11 aut P'encouragpr, car at: vu de pareille dana dr grand caUs de Pa is.
Tu es press; alor' n'en parlor plus. Ma-is, en sOMnt*, ii a toutOq sorted de liqueurs. 1 a 'anlsett, 16peppe mint, fa prunelle vardt$, I nectar, etc. Voia-'l A. plus tbt possible i tu veux6 #pruver d la bellepr6fntation, detl abonne qulitentln touted une game de bon goit. 11 s'y connait bien et at d,oue pour sea aimabls clieta pour l t d'annte. Enfin, tour d'autrcs renseignements,1 vois Simon Vieux, l'picerie lu Centfe,-NMine. Row main et tant d'autres. Cela vut bnie la peine. Au revoir, Vleuxk-


A
ATT, NTION I ATTSNIO N


La Manlfacture Haitienne de cigrarettes offre As nombreuse ciOntile, tant de la Prvice qu cdeI n Capital, aux Ama urs do bones cigarettes et de bon tabac un prime de vingt cinq dollars. Elletst constitute par des bulletins nuznrGt6s plaa4s dans lea pochettes C cigrattes ,Royal etlex et portant la signature autogr phe des Directeurs. .Bonne chance Messieurs le fu. meurs de Rexet Royal!
. -------


DEMANDEZ LA POMMADE
La-Em-Strai
d la Cardonri
Mont-Carme
HfYPPOLITE JEUDY
ho-so-'o.
139, Av. TrujlLa.
Phone U


lit at incon le


LE


RHUE


SARTHE


Quintessence

DM.


mdli-IWS V I.*.CC~ffC


fun vasteti .mill"�e u teris.

'- ~~~~~~n ei: .: ;!;i !i :# - :;: :! Y:"i ;i


GOUTEZ.ET VMA ----


.me :n. t


'Pure


H4fygi'nqa
41,


Gazense- Godt .Sup 1er!in, Wah As"."0rin Fabriquee avee soin Spar Ia

Brass erieCdela �Co. uoe.ALSA Gds. L., 1UO et 0570 la do11aine


CITROXNABE


cOQ aCOLL


JUS DE RAISIN ODA


LllRAISO A IBDflIGILE Tit.22


Compagnie

d'YEc'airage




Electrique

TOUT LE MONDE ACRETE LES NOUVELLES AMPOULES ELEVTRIQUNS

/MAZDA


Ells donnent plus de lumirt, durent davantage. Ne gardez pas les xnciennes Ampoules chez vous. Elles consonmnent davantage t tn Vou donnent p" suffan't,
Done: 4Pierte do Lum4r,-. cCongommation Ex,M.tvcR. Vest un produit de ' t Gener Fdctric Co. U. S. A.


ui% tcairag


CIE WECLAIRAGE ELECTRIQUE,
TEL. 22W.


Ii~


4- - '


S- --:; - - - :-. .-. . . . . .:.:. . . .:.:.: :------


-s-I


II.I u -


wallim


, . . . . . . .-


---------- . . . . . . . . . I . . . . . . . . . . .
ilia@"
. . . . .
. . . . . .


.: . . .: . . x .p. -. .:. '.:.".:. . . . . . . . .


E


i iii:7 : ::::::: il ii:::::::::
:: : ::::::::::::::::::: :::::::::::: ::::::






























lielele: d :divination augurss et auspices) qui n'avaitnt ren de common avec I& voy.nce teU que nous: lentendons,
IV.:.- Quant aux oracles grezs, Us.onttroubl4 toute i'antiquite et eux s'apparentent vraiment .A !a clairvoyance (si ton accord cr& dit aux r6cits qui nou sont rapprt1s de visions'& ditance, visions dana J'espace et dans le temps).
Toute l'antiquit& eut recours aux oracles.Aucune decision import. te) ntait praise sans leur secoumj, et le monde moderne diacute encore. sur le earnetre sybiflin de Ieurs prophities.
On reproche, en effet, A ces or, cles leur obscurit et leur amph> bologie; maiis ne faut-il pas adm-;ttre 1'obseration de Plutarque, suivant laquelle seules les consulations importantes, celles des chefs d'Etat, 6taient faite; dans un Ian-. gage 6nigmatique, afin d'en conserver le secret, tandis que les r(ponses aux particuliers talent le plus souvent trs claires et expicites ?
Quo) qu'il en soit, ii serait trop long de reprendre en d6tail les r& cits historiques sur le fonctionnemnent des oracles, de celui de Do. done et surtout de Delphes,. s-ir Tantre de Trophonius en Bdoti,' sur les divinations p:r I'eau et Ia coquille ade 'oracle d'Apollon.
Enfin, leg Ecritures font apparaitre Ia talit6 des ph6nomnnes de voyance, et.si Ieclerp& dumoy.n age livra une lutte farouche au.c sorciers -dont iI jugeeit lea prat W ques dfmoniaques, YEglise, bien quenaturellement prudent, n'en rOnnait pasmoins I existence t admet cean ph6nomnes normaux ou supranonnaux, dans certains eas et certaines conditions.
Tout le monde connait Nostr. darnus, le plus cl4br des voyants oceidentaux, qui a ,pr4tendu, put ses Centuries prophdtisir au XVe. si~le pour plusieurs Milliers d'acn~es, 1 fut visit par les rois c t lea grands de1 '6poque, laIques et ecltesilues,


La devise de: ta:Ligue:de l"Unio latine rt: oUnir et fdrer le itea laties pour Ia dfdens et la gloire deIleur civilisation.i.
b- R.Paire Sigay do ta GoupiTF re, direeteur du Coltge N. D. wi Perp6tuel Secours du Cap-RHititn vientti.e recevoir de.) a Soci6t6 Ia ,midaille d'argext de .ordre. IIa le droit de porter leruban.
Nos vives felicitations au R. P#re S.e cI la Goupili er pour cette distinct; Honorifique d.&ern& par I. l iae de Pti'io iatine. "
Ils ne-sent pas nombreux ceux quit parmi nous, ont re~u cetre distinction.
. . . . . .


ETAT CIVIL DE L'ARCAHAIE

L'officier de I'Etat Civil 4e Ia Commune dei 'Arcahaie'a enregistr6 dans le course du mois de 46 cembre derner 74 naissanees (4t 68 dc's.
Le releve' g6n6ral dJ,'ann~e 193T donne 1111 (onze-cefh' onze) naissances dont 548 masculins et 563 fdminins, neuf recorinaissances '4 seulement trente quatre mariagtts dont 15 du culte baptiste, 13 du culte romain et 6 du culte 6piscopal.


AVIS
Le soussign6, Caissii> Pay-eur d= P'Administration Iocic, de Portau-Prince, rappelle au public qu-e le r~glement des redevances commnales ii'e se fait .qu'ax h.gukhtts df l'H*tel de Ville contre valtbles quittances.
Ce 4 Janvier 1938.
Pierre DELINQ1S.


ASSOCIA [ION
PAN.AMERICADINE E
MEDECINE

Section Haitienne


L'ASSOCIATION PANAMNERI� AINE DE MIEDECINE

Cedte irnpoitanta -Associationvient d'organiser son Bureau. E1e aspot Objet.::de d6velopper de.i relations .troites et M meilleure Sitelligence entre les medecins pt. chir-rgiens da Confinent an6ricain; d'accorder des bourses Ai"des m6decin diplomas des tiniversitrs des diff6rentes Ripubliques. amicaines; de cr&r dts centres de pe:fectionnement dans plusieurs.pays ide ce continent, etc., etc.#
Le Bureau s compose comme suit: Dr Elie . Viliard, Pr'sident; Dr VEdix.9 Cu Ve-Preside.t;
Dr. Camifle Lherisson, SecrttairaGe'neral 14 Conseillers" Drs J. The baud '-k.Salomon, Catts Pressoir,

Franpois Dalencour, Maurice A-mand, Nelaton Camlil, et LoviA Hippolyte.


LE R. P. RICHARD

Le 31 Dkembr est arriv' par le St-Domingue ie R. P. Richard, Cure de ta Catb~dra!e, de return d'un voyage de cong4 en France.


TURGEAU TENNIS CLUB

Championnt Haii 1939
Doeubes.

Le Turgeau Tennis Club avise que le championnat de doubles pour Ia coupe du Ministre Aml6rb cain sera dispute stir les terrain du? Club, &APartir de mere i, !e 5 janvier. 11-y aura deux parties &. jouer le samedi 8 janvier, et unc le dimaxche19 janvier. Les autres parties seront toutes jou es. lea 9I-i media et dirnanches suivants4
Entrte: Gde. 1.00.


REMERCIEMLNTS

Le President de l'A'iiance fraOise a regu du Departement diu Nord do Vifs remerciements.pour son initiative d'OUvrir par seasQ ei6tes lasouscr option au profit des norabreuz reascps.,Le Bulletin de notre-Dame, du: Perptuel. Se.cours. at Ia journaux du Cap Haitien en ont pare,
Que.Dieu jette su'r.ces pauvres vietimes (I regard do misre,Qw*t lea retardatailres enVoieml. Jour ebote A cscha,-s at intcrtune'�eoneitoyeansqut sont dans� !W p. complete d.nueme. .


Duc e oLavjirt uctAComte F. do Vogud -La F~c* 0
Matterliuck - bWant Pleu.&.4l06.,4 Aladar Kunct - lie AMona-st-re noir .,.11$0 Dr. Alexis Carrel L homm% cee intoflll t.n. t.* 4 Maurice Dekobra - Ftgssill4 A 4 4.#*tube ~ 0
Duhamel - Les Ma4ces (Chronzque des Pasiquier) ,il 00 R. P SANSON - La svtfrance et n 1-1.A Paul Valery - Morcenux iChoisi (Prose et Potsie) , Paul VaIery -Y:Vari6t$. t II .11 . % . 6 3&0 eC La Gal Ne Oites pa. inis ds. .
- EcriveZ, nkcrivez pa . . *.::.4.4, 8.00 -- .N confondtz pas. .~. 4.00 Stall- Ce que tout: jeune honmne.devrait savoir -. . 5-09
- Ce que tout homie m"ri6 devrait savor . U 09 - Ce que totf homm de 45 ans devrait sawitr. 3,0 Ce quo tou june til, devrait savoir. Henry Bordeaux-- Vie et mort dit sWros. 50) CARTE DE CHINE. JAPON. MANCHUKUO �. .
ALMANACH YERMOT". . .Br.ch.
ALMANACH VERMOt, "".ej4 4
ALMANACH ACHETI E . brwt6 .75
ALMANACH IIACHETY .s. ei ,
NOSBEUX tM VENEZ VISITER Aik-i- s
NOS BEAUX RAYONS D LIVRES RN

POUR GRANDS ET PETITS

I.ECAIRE SOURI


EC LAIREZVOTRE 5SOURIRE
av.


Idlrvnm Is Jute dune don. ehow." Das elaqeeavi61daw . ttlon blanche et fratche, ehaque interstice dentaire, il de gencives ross, formes et mousse.etlMtllIeAd6trnisant dew aines. Employee Rlnoos i millions dagrmes fauteurs io
dentifrice antiseptiquedont dleoloiation et. dearie. Paton. so fonidiostrune thkrie fy pus:. Kolynos oeA400sdentftqteae ntltrement nv tics- omi~. Vossken mettes que velle. Kolynos content des l" It mit6 de. Iaquanflt.d'un gridenta qui ni sont a. prm-. dedntifrice odinai. :.11 (ettelle. seats dan lea dentifrIce me:nt cneentr . uuaoatl ydi .aRlyn "Clet autre si4tre nur' Il bronze m:e, uffit
F~ ~~pon~ owsas voir




Full Text
xml record header identifier oai:www.uflib.ufl.edu.ufdc:UF0000008103226datestamp 2008-11-10setSpec [UFDC_OAI_SET]metadata oai_dc:dc xmlns:oai_dc http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc xmlns:dc http:purl.orgdcelements1.1 xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:schemaLocation http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc.xsd dc:title Le NouvellisteNouvelliste.dc:creator Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)dc:subject Newspapers -- Haiti ( lcsh )Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )dc:description b Additional Physical Form Electronic reproduction of copy from George A. Smathers Libraries, University of Florida also available."Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."dc:date January 6, 1938dc:type Newspaperdc:format v. ill.dc:identifier http://www.uflib.ufl.edu/ufdc/?b=UF00000081&v=03226000471641 (ALEPH)ACN6482 (LTUF)0012544054 (OCLC)12544054 (OCLC)dc:source University of Floridadc:language Frenchdc:coverage Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince