Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Creation Date:
August 4, 1937
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( marcgt )
newspaper ( sobekcm )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
000471641 ( ALEPH )
12544054 ( OCLC )
ACN6482 ( NOTIS )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text




















Important De cret-hoi


LE MONUMENT

DE LA RESTAURATION


APROPOS IT FAIlS


- DIVERS


.-TENIO VENCENT
pr sidnt Lie is Republique


Vu i'article 30 de la Constitution;{
Connderant que la perception d.e is tmax communaI des march& e., fectu~e en pleine rue sur lea pay- I . qAi viennent, en vile vendre I l.urs products fainsi que sar lea. pe- tits marchands ambulants donnc trop iouvent lieu L des -sbus re- I grettables qu'il importe de fair-:

Consid&atnt, cependant, qua cet-t.tax2 constitue l'un des meilleurs postes de recettes communales et {u'on nO peut en dinilnuer le ren.dofent sans pourvoir imm6diateMent Aux moyen de maintenir l�-6 qu.ilibre des budgets des Adminis. stations lsles, dont lea charges et obligations ne font qu'augmenter;
Consid6rant, par ailleurs, que usage de ]a carte d'identith, en permettant de caractkriser de fa� preiise chaque Iidlvidu qui y et asiajetti constitue une ncea-sitk pour touted soeite pooc ,
GCogiderant que cet usage, entr'autres consequences heureuses, ne peitt que rendre plus facile le contrtle des operations Llectorales des AssembtIes sp&itles;
De s'avis du Conseil dei Secr&-. taires d'Etat et avec l'approbation 4u.Coxaite Permanent de P'Assemmblie Nationale;
DEC RETE
ArL ler.- A partir du 1-er Octobre 1987, tout fonctionnaire d Vtat ou e(I i Commune east tenik de se fair ddtivrer une carte di- I dentit par P'Administration locale de ia Commune oi il execte sa foaction.
Art. 2.-L L montant de la carte d'klen it& stra calculi sur lA base �suivat-: I Gourde pour lea fonctionnaires dont les appointements DO dkyassent pas 50 Gourdes; 2 itU des poti' le, fonctionnaires dent Its appointements ne depas*ent pw- 1.00 gourdes: 5 gourdes
-pour ls fonctionnaires dont les apPOiltements ne dkpaasent, pas 500 gerdes; 10 gourdes pour lea fonetionnair dant len appointments Uc dpassent pas 1000 gourdes; et I 26 gourdes pour tous ceux don't leg UPpointaents d6passentj.ce derichiff re,
Art. S.- b'Adminiatration com-I ktento retiendra A, partir du .palement du. nois de Novembre, de cha- i q� naune, la ehsque de tout fone.
.
sn equIi ar a pan Jus tifuM a.or obtenu, sa cate d'identitO.
Art. 4.- Les commereants, in
-, dustrjI5l, professionals, -tors cewc :enfin atreints an palemont dine� terato deyront tlgalement so �51t.e. d6livrer1 par- .rAdminlstranIon.

tefl ps qlu leur patente unec carte I- enfjm4attg d le co!t tie .sera .pts, titsteIGd t pets p rs


fllne r ctives. do ces Communes.


txe do I art ~tt iet
?'knmre ep,


5~Th)ute' personue non
Ptku,2A Iafl c-dessus,: tis mi
-- ~fetst erAIt em 6ey A an 'ir Qieeieonqroyennnt salaire -sa Ne, eat asspnf eta pement ,4eIt xed'identit4, qt4 ?-, ien St"', do .2 tour'dee pout lea' CotmibiD5 1m Ueas01etde jgour.
Io t e ' 'a t 4 '


Art. 6.- Leo journaliers, qu'lls solent employes par des services publics ou par des entrepriaes prv~cs, sont dgalement tenus de possfder leur carte d'identltk, don't le co{it sera de 1 gourde. Les dits services m lea dites entreprtse, qui auralent employ des journaliers non munis de la carte d'identilk seront thnus vis-A-vis des Administratittm locales du pavement do a taze.
Art. 7- Tout propri6tmire d'immeubtes situ~s dans les tiaites des villes ot bourgs, et soumis At limp-t loatif, devra 6galement etre posesmaur de .;a carte didentitkI La taxe A payer ne scra pus plus de 5 gourdes pour ea Communes de lr Categorie at pas moins de I gourde pour lea autree communan4 n anr4i priencfe par Itsi AdRinistration locales.
Art. 9.-. Iles etrangars r6sidant en Hai et dejt , astreinta aux formalit-s et A a taxe de pemis de 7kjour ne sont pas tenrus de pss.-". dor Jtur carte d'identit sau! si8 txerccrt iun comrnerce, ane judustrie, 'in: profesion quekonque, s'its sont journaliers, propriMires d'immeubles. auquel cas ils sont astreinta an palemnent de la carte didtendt sir ) arritme base de taxa- . tion qui frappe I'Halatien.
Arc ,. inc Administration locale ne peut ddivrer de carte d'identite a tn stranger A celui-ci eat d fA muni de wnn permit de s4jour.
Art. 9.- Touto. pers-onne astreil- au paniement le Ia carte didentit& a 3 mois A partir du ler Octobre de cheque ann6e pour se la fair dlivrer et la carte d'identit4 e t valable du ler Oetobre, ou du jour de son krnission au 30 Septernbre suivant.
Art. 10.- Chaque carte d'identic comportera: Ie. Un Nb. d'ordre; 2e. le nom, prtnomn, date de nai.ance, natiqnaiiit, sexe, profession, emploi, administration ouI ktablissement de travail, demeure on domicile, statut matrimonial du contriaable, normbre et Age de sea h enfauts s'il e a; 3o. son empreinte digitale, ou, h.-son choix, une photo en lieu at pace. Dans ce dernier cas, la dire photo qui sera fournif par te contribuable devra tre reconnaissable et ne pas meurer plus de 3 "2em. tsur 4. La dite photo sera revitue de la signature dun Agent de IAdministration locale et timbre du sceau- de cette Adm)Unistratiom " .
Cepindaant, lea personnel vi" es""
-aux-urtlik&6"ct 6s rat mnu Lie fournir, de pr~f~rence, e type do photo pr -vu ci-dessus.
�Art. IA- Chaque kAtministra. tion locale conslgneta stir an rogistre vipeia lea ronseignements dont ii. ost faith mention A Particle pr&dent .avec en regard, le No. d'ordre de Ia carte dklivr~e. SArt. 12.-Toute petrnon ob'f- ' g e A. le nunir 4e. i cat d'iden-' titd quf atra laissA -qdrer .le4l Iai te- S mois .pour l'obteotion ti Ia .dute carte encourra une surtaxe tie-


50 et.; par main QU frnMtlon .de mold
drethrd.
Art IS. ~~hT6 in de $Ian. rque owde Commerce, thute SocitWi,
e1 ztreri~c, tabhssn ent iequel.e nature .qu Cesoit qui aura enwloy ottgard6 n ser ica
prM~le-r Jan e O Chque ann&. des - p,_rionnosa -non .m unles tie leur i arte dlIdentit6, eacourra tine: amende d& 50 -gourdes ~par personne.in -xen 4y ip ey e


;Cinscrire et A voter aux A, Semblees Spk.iales qu les cltoye t manisa de leur earte d'identt4 vYour l'exereiee en ceors.
Art. 15.- La carte 4itentit sera essantlelle A ta recevabitk e toute action judiclafre et de plus, aucun passport ne sa d4tlivr4 qua sur ie vi de la carte dldentit 'pxur les Hlitlens.
Art. 16.- TQute pers.nne obi, g e o dcmunir d'une carte d'identit5,- oilt pour Ia recevabilitd'une action judiciaire. 6olt pour )a dilivrance d'un Passeport, pliera nma taxes d 2 gourds pour Pobttntion dc )a dire carte.
Art., I7. Au eas Lh in contribhable haitien ou Ptrangp.r ';ait astreint, A des titre- divers, A munir de la carte d'identit,, c'est I pius forte taxe qui lui itra tou.Ju5 appliqt&.
Art. i8.- LA per.'onne qui aura irerdu sa carte d'identitP pourra en recevoir uan IupUcata s-i Virisiun d-: Lu carte perdue eAt oonsta1t4 par le regtitre c >s1rv4 Administration kcale do sa Comwuz.
Le duplicata omrportera tn tijr'Ire mobile de 50 cts, que d .vraac quitter i'int.ressL.
Art. 19.-- Tout c per,4one qui aura surehurg6 ot falsifi une mteU I'iitL on qui aura utihs6 une carte autre que celle iui appartenant oncourra une amended de cent gourdes. sans pri&judice de toute. autres sanctions p~nales.
Art. 20.- Lea amundeit e courues. pour violation tie t present 4I M rrt pron'.nec-s par Il Jugs de Paix, ttes affaires cesantes et en Jernier res.sYrt.
Art. 21. Le present D6eret. Loi abroge totes lois ou disposiLions d4 Ioi qui lii sont contraire 3 et sera ex6cut i la diligence des Sfcr~tair,s d'Etat Li llnt&ieur, LiGs Finances et de la Justice, chacun en cc qui le concerne.
i)onn aui Palais National, i' Port-au-Prince, ce'23 Juiliet 1937, an I34eme de lIndkpendanee et hIblme. de ia Lib6ration et de la, Restairation.
St nio VINCENT

Par le Prident:


.Le
rieur


Secrftaire d'Etat de l'lnt&

F, DUVtIGNEAUY.Secrdtaire d'Etat Le -rnanGeorges 1. LEGER.


- Le $c-vrtaire d'Etoie la Justke ot de Cultes:
- O ni .CHARLES.
Par nut-oriatlon, du Comitd Permanent do 1'As~embI&- Natioele.


(Voir


suite. en Otre p )


La Chambre de 6)putLi, croyous-nm1 savoir, a f*4t pArvenir A IAdrninistration Locale Ide Portau4Prine~, Ia rondelette omme de 200 Dollars, repr sentant " part de contribution A Ptrection du M.nunrirnt df ia )ih4ratnio et de la IReAtauration.



UNE ECLAWATION TPIQUE
WIUN OFFICEL JAPONAIS

TK1 . 0.- M. Ilir.taro IfaywAs membr d la Diei JajiL't dklact A Ii confreiioc irter mkionate de IEducation quo 'utoie d! u PtL ix MOzWiaie est i&irablic, pio0 40 Ia jX ix est tmorte. U1 y ;t.r2 t-jt\tdS Qbnttsenr 4, 1 nations,
NouA devonsi tduquer oSa epf.tut's dts l& Fide Ia forae et dai far play.


a,!


LThT .s Ennemis d'Ilaiti


C'st le titro d'une b ro.hurotte qui vimt d paraitre. L'auteur M. E. L. Vee y d nonce qu$1quo.4
travorg hajlien4, On lira, contflnt, cette nouvelc production, d'autant qu'eile comportt edes en."igrements qui ne nanqneront pas d'tre profitabied, A plus d'un,
Noun remrorciona M. Vernet de ag-racicusetd, t., ui: presudntn




NOUVEAU CHEF DU PAftItE7
DE L'ANSE-A-VE'AU

C'(-st n'i,e phlisir fue leg ansg4e-: velais .;-prrrdront it choix qui itlt d'i ret~ du+ M. F. -U -Jeques, comm Chef du Parquet de F'Anse-et.Veau. Me. J n-Jacques.a cne carr re a,:.:2 IongIie d .jA dan. 'a .IaXi.,Irura Anu en Mubtiotut du (olniL r-. du Gouvornement de Porb-de-Paix. d, Anse-b.-Veau, sa promotion esc des plus heureuses et plcirx de p;-romesqe. Noiu lui pr-,ento~r.4, togus nos comph. Oents at pV vcEux .c 0,


(ON LEMAYLDE: 1MAO*E


* be .p blic do.ParOLIount U It"di 2 LA4 mth6usia;m par I'rrt Adiu guirariate paragqayen Mangore demanded, que Ic virtuo4 n e oit i pas 6g,st rt- jouO trots ou quutre
Itots eneore.
I nouI Cst agrtable de wvoir qbe randibrcr'epiura e
{I c.mto~itions, par excmpk, tc so4ge i udien'dansto fort; ee sera. u c rviatiop en plus sur le message' gt'e cet art. tuindien apht.N


I ~ ~~~ ~ -- "----------�---- ,.

. Les plante.t indispe.sables A la prosp&it d'ua1 Pays - Y rF h o : n . Letous orires, Citdil&, CAR ].pagnards,.-et vt~us .eolier. qui �atiez bient~t regagner yes pknatees ;aid~zJez *,Psriktfrnt Vicent. dai A.M 74"be eampagne ci l-ave .r dui Rsboise it. !e" :a. e. rpandant la .dr6le du Chef dans touted is le.acch -i ocsfiaies.a aut em n 9saonnant it. iVentretien ,. x'taj "6 1Ugzkae Vf*~tat
hletne If-,bkn-T, tn'&aiih, i1 y va Jovt~ *critil 'et c dfele & v04 6t~s!
. . .,.- .
|. .: - : - - : : .: :: : " : :.:./ ! :. :; :: : i:V = :i.::: i :.:::. . :i. : 7 � : ' :: :.S. . ::.::. .:. .-i:::.


i' :
--1!i


Au cap, le Me.4iw'nOAtu1ridt
d Ia RItpubliqtu' -ur e reboisement a (dt,- l1 aux dli vs du Lyc-"&: Philippe Guerrifr, au. moment oiu s entraicunt en vaeancea. Aprbs cette lecture et les commentires qui en ont itC faits, une d6P cbe fat adressi e au Pr'Ssidc-nt Vincent 4uW, to jour.nieme r 51, krvir fit uimab, r~a xnsP~4ug.c tui bliJ.- i.Pwt r,,reatix'e- ,a
ttd organisti pour &ttturorhe-Cou'r Li';t( s i -5 : ,rt tt-ntus Lu 142 ad .3 jailhmt ,.' . ir c i, Jr l'i1-sx te:ur-in~atruc-i'uu' V.iett.t.- ( P-u vm yux it y f�Uirq.I." tons h-s institute crs4(f1e.4 tMe-A it rules ,In district et quctqtles ntabites3 capoises. E on go Ilait A ft'Iiir}t<, hi 1)1rC4-otr '- c~cito t'rnu' 4y !sc, :1[. St I.ci':t% 1 ,t ,c dI; bi, avec LIu{q-1I. "t4" 5INi i4
tL6.Atrtc du prsqrr-;un:t,

O'n crylt quo dan-i u. a- 1 .: (Nitunr'ct .re. t':it U '"U,.'h .<'L1C! rvmpiaco ;'',,cl , sic' '7 --. nis.ut,, e ,' tomps (hdrA. r.-, ,'i ,,V v ,ti,,>-'-, do: ?I I Er'viri. t . li1 . A,, l\.n-<. -.: c.roix, ( ,.hali r t . .v, ta I ,rtin, cc dcru'i.,r c-.n,,mb :dmii.ns , (trsor

N,.u-' nv<,r , sv pris a;e-c plhisir I1 canftidt n. rc do Me. Monferrier Pierr-. nlU 3itoaNat d,. l'frdre des A voeC1t- s d# 's s',r-us, -i'ri'-"

dc. puqrL-.ir *h It- M. .\lnn I eri. r Pars-, ancic .i J ,ov 1 a u Af-nmbr- ( d

tJitl, ut dW�t a la gr:d'-"do V:sK- iS;t+ihctn&I~e .t rn,,t-.e .-:-t gL-ueralrment "i n appr ie do sos paires.

Fitis (,l., Li-on Joseph, Miflien

nw-n rval r-iier. o zl -ir,

(Vpol situ en 4hep-age)


NOUVELL ES
PD $4.11( U'VS-CIIAUDES
ILes '-'.l* ntmpse
menc s, c-t l'os r t-vi.tre I-jA d. n~mnbr-u&-& viA~sit A &4ures-Chaudes, lieu" C% xill.da iare par +,xet2 loh,ce. l"tushurs (-,xursiom.nuig~tcs se~tat enc',reqt , joni-iaI. do,-. hionfa:it.' de I'vasl eiln.ral. g.ui firn . ant I boone nr-utation doI'endroit. L villog.,rretv IM I pr6.n ce, de t,-ut CT montt do la v1iilv4tqui y usiet un peu de tairt c.d'nmimation, revi3t utn autrt caract.re, La. vio doviiut mo4ss o(l-o mtot env-nd di -a bonnie lnuique. La principLle arvnue d village t plu. intdretsante av--(lc c va-et-vIent do jojies it-.,nr.IrSit45*5 fux. mamuires .i afumbles &t ae eyfnun- qsii vont par ciot pwt wtt 01';ant entendre do oris' de jolt .
Ce sent lc' xn.-ih rt' -cances q-u'wn. :r .
, - Lbe Vatrnnces'

I_.Qt: . pr-eblvt--rd do gar

un si men-eilleux%-r6sultat anl cou-sk. de I'alsnc solalro I936-1937; gr.toae boNmi~thode e(naploy& par
so ineligenit dir(ctour Meh.A
nis~~~ Pitr6u!dert lei aa~a

(volt ,.ujte oen 2e. pug*)


!
t
















Les habitants des Source-Chad.des: et de la Plaine de.Port4-Piment, ont tr: bin accueili lea dernieres mesures prices par le Gouvernement en faveur du reboisement, de nos montagnes et de' nas plaines. Tout Ie m de a reconnu la justesse de ces meaures de prvoyaInf tt dd-protection de Ia terre, source in6puisable de la iches-e. particvlirement pour Haiti qui. on ne cesse kU c l rfpc.lter, est m pay- tvssentiemlleent agriCOe.


La filiale dea M. P. J.


La fiJiaIe de la Mission.Patriotque des Jeunes des Sources-Chaudes. durant les 2 moi. de vacances ne tiendra pas de sance cndinaire. Cepeniant ei ie nodiseontinuera pas le. prires z z n chap' >li;dimanchc z martin.


i'n beau travaih


Lh-s .--eve. c,," )ccw-it rosbot ra utr, actif iv'.cteor ont alist' i Surcev-Chau'ies, -. travan digntu: ,-VadnJi-ation. Stir Ic terrain sit .n fare de h'glise, Us (ft 0r-enag-; ;. place -1. qi contribute lrlag, .Ctt tc t.,at' a etre mno-dernise- dx,: .:-- nrrt- -, Ut--- pi-,n'" c~rs ct clvCurio>,it&,

4%. -._ : i:. ;.'- .l : - .:* ,- ; ','. !.,i .:.
- --:- ,} ; t -a- . C. cc:,otxm

- d- - a.

.- Xecicitnt >Iuriels




2 -.b J:.-'i

r- ri-' l' duI petit railY




S f - , T t t
:1u-a.,It :- y i y +ri-;. 3C- i -a-.4, U Citt.

a~r-n. ~t reapi-v cettA - - e dart i'Axtibu:. vf,. ft ,,. a :. p'ot-uPree de


innovation a Sourcc-(C.haude. Pour ta prtm-icre, fois -t imitant vfn cel, lea ktablissements scolaires ide Ia Capital5,. Ie tDirectaur- d i'-Eook;,I pre:sbytui-al, a- ,procddU avatt la fermetlre duo classes, 4a-prolamaticu solemn e neode t ores des Pi&vci qui ont lc inmieax-travail6 et . f une petite distribution des prix--. Celi arait.Pt( is Wan pass6 'Compliments A Antonio et-A ses

,~Mariagei ,.

A 1-Egiise Saint-J6seph '" Sourta4-Chaudes, le R. P. Le Cl%. ne,-Cvr die In Paroisse, a bkni fors? de sa derniere visite, le, mim-iake ,, de int'esan 'd'i"jeupes e . ' oaer: Madeinoiselle - Me.rzul FErtlus, fille de M. et Mine tyae] F~rlus- avec Monsieur Raphael Miehel, fis ( M. et Mme."Dumerl Miche-l.
Nog meilleurs v&dux de bonheur aux nouveaux poux et nosc omxpiinen.-t- it leura.parents,." . :.A . .Arb.
La fte cdi Saint Benoit- x&n. dutalliaweiL'Artre, a tt t*'ien
4at(bDV', Ds Ia vleit,"c'est-,4-dre

(. ir m ic ' . .P)


I t GRon G ND J RATO


1) Anltyses dl~iniques
2) Analyses toctiue




C. laboratotrett tit ' c 4u ecjution wres direction ari4s& pa snm rnatriel eomplet, par a pct-uon idea> L par Iespr:t uvel*U f uPl iwp4nwe en Haiti. I[ Direeur-P-rofesscr"t
Antonio Chevalier.
Ex-Privat Doeent de Bonn

Coiiklers Techdques: Dr. Georges Castea,
Ex-Ehve Istitut Prophylactique de Paz-s,
Dr. CIment Lanrtr,
Ex-rieve Institut Pateur
de Paris


AVIS IMPORTANT


Ia Camnpagnie d'Eciairage El-ac- I.q4ot, e Port-au-Prince rappelke ,- e-, A tonnS, qu ses Rordereaux
*r - ran: &_c.trique fount,
-.a L as plus tard le 10"de
P� - ( co (1<2:a. it -, rant se-na ;.,prim ! et ia ,)mme de Un DOLLAR x:u g x tl( pour hL recoa.


Pc.to:' -Prince, ie let. Aot 1937,

4'.rpa-.ie d'Ecfairage Elektrique.


LA DIREYTPON.


It EMI ERCI E)I ENTS


�K�:#.x.e-&i J'a 2s, M. it Mine. C P a,' 1a8 - Dr, at Mine.
-~iQ k]: , t:> .;. antr-es pa:,-.". . f : !i(,- PC r it -P.i:p~ tons Vt',
Lf1;,' .' que deI"
Iti:.-' -irton tdcngrdestb-&
- -5-::.< -!, to -.htathie a Iteca.-ion -k -i s: tfl te Inur regitt~c-


Nime. Desaix Hal. nke Lucie Hail.


I> es priest de croire lenr S:-;fnde gratitude.


A VENDRE


Deux propri6t6s dans le% paragss de St. Antoine, (Avenue Pouplard).
S'adresser It M- Hermann P.- Dumay au Bureau du Journal ou A 'Avenue Bouzon) No- 2, de 6 heures 1. 9 heures A- M,


Paur Ies Vlaances fri Pi tloVWe

Le.o~ .pntjeuli4res arw .ds. professeur& de eaien. '4 fM., par semaine, le mgtin.
Tput~s matires. et touted clas, S rc rre -beM. -A.toni "iens

Alui su s'assurer le conco r dc
ro irstpu- ". . , qul . . dof- . � .fl .t.j.l.ne

7)


A EAOWAL


rRANMI DUVALIER'
i 'Ruedu Dr.AubryS . No. 4g
. ut-ti enet-_-s. ha


teurs Marefln et Bmthowam.


-s de Mthtmatiquea pou: les candidats A i toe9 examens. bac eab Ut , ler et 2e. parties. ACmi' sion ixoles suprieure&
Pwfeseurs: Me& Colbert Bon thmOeflustin Mareelin eteautre

Le collge reqoit 0-4A , is:I criptio s, I2e. A philoophie pour ht nuveP* annie et met A In dispo sition des familes Mt apen.Ai ; Seo lin aup*xmode'*r4etA Ia - enu:impe.ca uce.
- Qu.on noublie pas o re chs enfanti-e qui a fournilei plu'i brillants r&mitats fnu cofl0021 iq& dietlon.

Anle Laln et Rue Lamarrv.


ORDRE DEN AVOCATS DU
BARREAU DE
PORT-A U-PRINCE


Vu Ies disposi i,. -s des artice.a; ,t 4, 11, 12 et 16 dv ai Loi de 1932 sir li Avocat, t, ct-li e des Artides 4, 5, 6 t 7 Us R glemcnt, de V'Ordre des A\-:-:. do Barreau de Port-au.Prince,
Meas. te Avxvat, m-iitanfi tic ci' Barraau son ,e-, l,. qtnsI emardi 10 Aofit prcha -, d s 10 hle'lres a. in., [c Qj ,rm consta-.; pour
-I.-- Entendre- a--,n.�u-e d,.n rapport bi-4annaK U-. &-crta�re do Consei.k
-2o.- Eire 'e".- Pi ,,cer.
-3. kh'Nvles nCr.-0 de Discipline et In crcire-Tre sort,.
Port-eu-Prince. >e31 Juliet 19-Si

Ermttntt.ii NAZON.

i'tonnrie r.


LEMONS PARTIWLI,IEP\':S
The mati~res - Tenit< ca. ; - Des profess.-urs de ca t-R-r.

rezxlant ks. vacances
P)ur eIs tves en r tar.d,
Ptur 'N" (-Ives ayant kho 1: i

Pour es candidate mnalh.:.rux au flaceutt
Tl4phonez i I'Institut Tippenhauer, Nox 2891, u_1 MM. A:toniu XI-eux, Antony Lespits et F rnand Prosper szernettront imm&liat& ment a vote disposition.



A LOUER

Une Halle de 12 mAenviror sftube rue Dantis Desjiouches, Anciens atleiers du cNouve11iate*.
Cette Halle situee dans )a cour conviendrait ' tout usage.
S'adresser 'a Madame Chnsquit meme adresse ou do 1
Ao1oez Is no 2731.


onion,
?'ORTA~hflINCIENNE

n4m aortiment de vr,


(frauid'Rue @p amc

~ * Jo~iiE~oo~e 'Yi.
K ~ M" OW)QAV&-V

Aisou at~itad LAtra ta


tcph"srpnt fcrufs du ierAQt


Port-u-Psnc Haiti, 3 - q
"~ - " "Ar--' -A"t :. " ::.


Sr


-7xI


liuees Qiqartte l)'

- - - ------.--------------Amo rlaI


li


,C'esc tin nit toutes d.irabies, rettes.


u


faith incontestable, la Cigarette LUKY les qualities cWhygiene et de presentatil Cc qui faith de la LUKY ]a reine des Ci


La quaiit6 sup(ricurc de la LUKY est hautem app-ci-ie de .connaisseurs.


Sa vogue st cdfe au souci apport4 darts sa tion -qui est un bon m6ange des tabacs de Ia te Ila TurquieFun~ez la LUKY, Oile st merveilleuse.
On trouvexa des poches de
20 Cigarettes - Gde. 0,60 ".

SCigarettes Gde, 0,0


- :: .- . -::C


o cigarettes - Ue, 01 -.
11:YTLN AMERICAIN TOBACCO CIGAttE4TES M
P()RT-AU-PRPINCE, 1AtTt .P. 0. Box A-160

Phone 2649
Fatbr.ique 3211I5 .-" :


.-L Gaiaspirine n'est pas sculement before pour
supprimr -les douleura stles molaises mclis ella est
aussi tres eificace pour supprimer lea reroidissements et las rhu nes El.Ole fa age. elle d6congestionne at fit baisser la fhvre. Ett contribue & 6liminer les I. ermes ioctuoux. Pour toute le Aon. tualili l, ayez toujour do Ia CfinspiineS sn I m
*; (--.@ __-__________-.__________ _ .


�o'Ige Simon Boivar


Ensaignement PriwaLre -.ecoada.re - .
Enseigncmcnt Classique etinokno eit$A .)
- - . . - P.Pe iom7 l Pi.pf .SmtO.r .v-'t"Mat"



rn.n ,u .Bactzlaur at de- Jillfet 1934 -tt''.tdtkie

Thi PAsteS w~i tsux nionensd u IBp~~tt~tI* ties);---Le ollige Simon Bolivar Jit :de it y tusdre ." V8.enfantw.-g - t '. .'- - -. . :.
Rhpkitnma, dura-nt 1e~s"-tnoidJAoait de en et , u. " ui. - <. t ' "pa's rbxs i leur ox:: men. .

------,----V ". : - ':---,', i



--4


$' tr - Ct


== =: -- T


m A&
GEM Em IW










S


)5





#1
-so, It








I. "-5,


L


At PUO (POB DELA VI0ZLATh)N ,)u coNsU LAT SOVI1 QU MOS3COJ'r DNA Itformations sulvantes &nVt tk reuOs de Shansal eoMnrem tsaIncidentsderou1k bier au. niOSat g .ral sov-: t1que a, Tientsin-slCu. cnsulat sovittique se trouve daw& on rayon a.Sctal b Tientsin qu4ta &f. occup4 par lIs troupes japonaises. La po. .e" chirsA iavait abaudonn6 le rayon. Ainsi es locaux du consulat ktaient rest sans garde. LeS gardes blanco, agents de t'EspionnAge japonais, Pastoukhine, O'ssipov, Karnaouki, Chatouchkine,Octchinnikov et d'autres organisrent
-av l'assentimettd'unofficior ijnais do PEtat-Major des troupea de IA Chine du Nord, le coude main centre le consulate. Et its projetrefnlt "assassiner les fourtionnaire9 qui s'y trouvaient. Le ler Aoclt A 9 heura du soir, lte. prdes planes et les japonais cn ti6 vil, arm4-s do Mauser, do bontbe- lo de mitraileuses p6nttrtrent dabs )e consulat et forcrent Ies portes ot m~unagurent par Camions.- No" loin du conaulat, dana l'ancien poste de police chinois. se trouve unei urd riilitaire japonise qui ne Ii se Paser persorm . Mais les camions d~61mtgeant Ie consulat sovtigque purent passer et se di.riger ver la cotncession japonai c,+ It cjis g6ral k& T ientsin, Smir. nov, voulut fare dea dmarches auprs duo consul g6n6ral japorai,


Horfiehi, zala ii11na pas pUot-tu c~d u ~~6 is~ ga~ *qalr M 4japonir une audience. Avant J culdeernie pu Isjomae.Iinl- nabq rapporte cependantqele
main Smirnov.avait former Kmi, �t. . s .por quo . nt pris imm&. troupes do Kakning fmit une

:do; ccgenre: s p pr6p aralt et a:. vait Vute de rardc -1 0etCadat, . . l. jponais A quts klnprid qu'on:prit des mesurest pour iresd. ecolonne ext de 1.29me9c
prtveni.it:tel faft. Kisir4.ndit L'.VANCE JAPONAI-E .arm chio qui eitmaintenant
qutil avdAt M .tW informd d'un tel i TIENTS.rN Ul -h cct. 'ntro.so!- reorganis6e la suite den dfaite. danger au. cours 'de Ia r union duidatits jaronais et troupes d Ie Fl- � htTiont.dit et le lorwi.de.In ligne corps consulaire le1 1 Julet t m e es.ntrale gouvemrementaie so fcrroviabre de Ptping. Le mouvoqu'il n,2 pouvait rien entroprondre I dn veloppe pres Wici."Les hostili- mint- is japonais .vera le sd, eat B cause que la line t6l6phoniqnte, t-, dans Ia, Chine d Nord s'0tcn- Ito re-.fltat d'une pense Iongtemps tait interrompue. Cest pendant dacent rapidemrent. - La lign rnourrie rour gag-nor militalrement I'entretien Smirnov-Kisi que le c-me" de ,-e.i.d. t.er. . vaC-11 nd-.on.r6Ie -*itrat giquedo deaprodo main a. (t (Wcl(hc. Sum Ia d t_ v Pii~rKg -t: d Ti onii, tsr vince do hop-i. Les chinoia de Nanm--nds C Smirrv. une con&d'e " rem". do wagIs a.'M c de ulats king qiui avancent ont atteint 66. di cor; con.4ujatre fut convoque, i de Na: ig, l_, autoritc du gou- j. Tcho-w. Des unitts. ind~pendan. Tais : ensul abt t i vem-ut central n'indiquent an- t e ont d jA franchi ita frontire de
do so ,'inor. Le gohlv.rnmwmt c.n r-oxvement de troupesi, mais Ia pror.incee de Hopei pour renfor;vi iq ea .a s dei instructions I}e,, . .r .a .
'oi atO)sc.v'atu.- ,i cruent quo Is for - r Ia 2tq&m-. arm c reorganis e.
ft son Chargd d'Affaires Tokin ces do Nanking sont masss pc~u- protester &rgquement an- Pantin z A70 milesa j ,ud de Pe. .:.APPtIOCHEMENT
"W M.inI.ter-e,-c dc. Afftaire-s -- igrr. ,'atrs.: s ot rapport ecs en 1TA1XO-ANGLU1US
.l.: ' eR oUo-Is .co raid - muu-nti. A KnI.;nnan Nord de PAWS.- Lee milieux du FbA !WW". 0 , , :I i - ,
1-CgiOfic dkeehIrvnt q 41 F I;Kant (!0o aol voIV t!.-:L. - . ti 1),.blrd' a arj:rnv','le iaprochement
,,,: , Lt:. a cc rtnment. mtre c.'t _ ,, .-go, r .b' d .s t~rrds .hinsiso ! ita---Critanniquc comme tin hoUn . d,,, ,.+ .m m ,an d . . c .,M JflI)OIY , -I N J c n . .iU . . f o n tiire , tH u p ci v eM I f u v m o t x r In iq i t o
Cl .gouvertmM t sovitique cons! et . i.-roviUce J.1e Shaltu g. ' gnir des pru9imfe-. id Ia aix dire pue1. -gouvernement japona iS 1,f),lomri-tres au s.ud d'ici. Un, en EuroTe. Au lieu dn reLacher . rconsgabhe ti raid et exige sua- lo ,~n- japonaise appuyte par" lar- s umunion ,vec la Francle, la GrantiLfction. Le government sovit 1 tih'rtI I tt eh tanks ',avanevo d lretagne a .miux.aim entrtique tend Parrestation et la piu- I'. Su( en march force; wmr era- itndr) amicalrrwnt dcx & Mngv nitior CXemplaire det coipabe s .icher .avtnice dos troupes di de letters enave Chambe-rlain et d'autant plus que les nomrs de cer- gouvernement central dan a pro- Mussoini en plein accord ave 1 J+,a ta ns t'entre-euxs ont connu.4 et Vince d topei. Lea troupe. ia' Pihinet do Pari. L'amjioration d &3 comnruniques au goavernement ja- nai-es cnt rapport avoir attelr relations italfo-anglaises a e te, ponaiM P rclame ]'adoption de me- un point A 25 kiiomitrei au sud prt-pre par l'Ang!t-rre dan un ores loer I retour au consulat 1,.e de Tientsin oh PI combat s'est on- effort nouveau pour ;,nler Is guer-


* ro civile espagnolpet Zdtr till nIO .veat Lnarno.A Isn suit d'uneentente. avec .M uaaoi, .Lon.drea , � cepte: les.plns britanniques: . e non-. interv ntio cn Espugne, i. etAM 7 sible que t.Conference de Locarno se riunis-e en Octobrc prochain.

UN JEUNE CHEF WETAT
RLIVIfN
BEkLNN.- Le premier secrets!re de ia Ligation de. Jolivie a contacr6 ton 'article au rouveau Pr6sidlnt de Ia Bolivie, Ie Colonel blusch. I rit k.tisech est tn jeune Chef d'Etat, 6nergique, anirnk. do .esprit des cozbattants dti front, IC vtritable sociajisme iWEtat tr-,dve en mi un purti.san rplu >. 11 &um mrw o ensuite lies t&ches du gouvernement holivien et oncl.ut en affirma t que Iet norV( Ph-1 trirective.:; 6conomiquc q't

"ien Mare page)



in envoy gratulternent, sul demande,. toute personne n Spossdant pas les Saintes F

S'adresser'h MJ. ALFRED PEARCE. h Port-de-Paix.
Pour Port-au-Prince, &adresser au Pasteur Metho1Liste,(Weleyenne) ou au Paa teur Baptiste.


/


















pur crnuutrmr cgn muzua.

Nul payi, .n'ffre iun noyau ausmi co.mpact."Nuile dkn.wratie na' atteint.u id&I de vie g~n6ralis6& pta oitive 4t plus compete. Et chose. merveilleuse, son apport au rapprochement des pemples Iui a
*valu la haute confianec et )a reconnaissunce des pays civilis4s.
Econemiquement. I] Confd&ra tion Helv&ique maindient une position assuree non seulelment en Europe.mais aussi stir ies march@-. d'outre-mer.-.
W o t e m~ . . . . . .
t'amabilit ndu di.tingn6 t-sympathiquc Consul Suisse en Haiti M. Gustave Glig, nous a fourni los informations suivantes sur 1'essor &. conomique de ce n.ayD. nousI'e remercion s cordialeme nt.
Les industries Suisses dexportation jouissent stir ie march( morndial de privileges .sensib's et dC natur- agr(-ab)e.
Podr los pr~mar. roi> do 1937, ic-, iin',r.urtati .ns o.r> . . . .grn. -':k U 185 rniii+'a. _ . x's r'.'or.n . ,*
4'' 4' '44 4> .o~' . ,'. Mtars. , is .:it a ,ceu-4 - i 7 riliol:.

iOLIP~c'}irfle,,lt. ' <40 :(.,'e, l t gagrr;:


tI ,4i:., }- dof, a i+t f,, 4':, j' Kfl4,;.4 S i . i t,- tT El - . t- aanv tr

4� X ts u r .4J- . ,.
.' ,i~ f. .J '' . ' , :.aj . ':.


4- , . . . .'}' . V { <44d ,' .4. . 4" .'O
Le tr


1>.' -
44
I, :174-


, A, 26(30f ,0 tu-


4"/ " ,. . -:,: "[ [ ~ ,'< [ ) i:i



M. 0


4:. ;. . " L ' . . ( : .erU 4~




I ,.,, . u<9: - ;,'ncadr(,s do vwff.J ' ort aurta sa fttt d.lo .
g, ,.t', ":_tf, KK4 "uisdastos e
< .:r4'(et dre en 'honnemir

A vaiiLant: Con-(dration,
lie x,2~ti~e, neus renou vAeimf tOnsg

t \ la Colonic Suis(. d"1aiti no,; plus foro y.rnpathks.

Cnstantin DUMERVE.



MALADIES DES
VO1ES IRINAIRES



Si vous tes atwtint d'une affection quelconque des voles urinaires, nattendez pas pour vous soigner, car c'est aggraver votre ma!. BLENYL, m6dicament diseret, est d'uhe efficacit& certain at rapide. Plus do
1.200
att(;ttionde malades et de medecins cozfirment cos risultats urprrrl ntn. BLENYL si]boit,� sulpfi.f mo grands ravages et injections.Taitement sp6eial pour lea forn. mes. Abdication curative. des troubles de !a prostate. En veW i4sni toutes pharmacies.

s. G FPRARD,
Phrmten, 188, Rut Ftr
Por.au-Prw .
.istrb.w.


Nouveiles

Et-fangeres

(suite)



Kt.in--. df vogramm tde Busch 4<4. ,444iqtn. .aux beroiis


VUt'TOIIZES DES LOYALISTES
MADRID. } -- Le gouvernement .la" .-. a rappcl-te que es trou,C 5 %4. I'wgea desf ronta
''Aragon. Sur !i � "- .: N.ra pcs. niiins"y4it
"t ,rIJ -S ItICI
. c p,; Maanga Cimero A la -:;./:,.< f.' of ,, Ub rdt'Imenrt inten iff
.-. < ,- r.bvt-. L'rnnemi 4uc' r! e scs -iroes e ofs.
."4): 4i . it>. rct~s.-=t LnLt&oit L
Of4a>. f uft t an ud-an tours 4 Ia se
,, < forces gouver: 4 : . 4>- s-ri Y'offemive ide 4 - <'. ;.r81<-El Ut i Cic& La pr' � . , ; , c~d a.70kiiormktres au . - - - . a . i Teff e c t & p a r
q i wnt rtc" tr$
,- C ae. Le village d.
. \,., situd pas trts loin a
,., -- p sans combat. [.; - '.- t, . , (lagu na- stir l front o.24Agi a tt d'. aistii 4OCcup6e pai
-. t ';, 4' O-,,r'flt. teUX. L phalut.'. q'l Ia d6fendaiet ont fui en
. --. A Ia suite de Ia rise par .U--. r&, . de Vaide Cuenea Campe,. .- sad.s italien3 r~cemmer . t t,. d_adix ont It-e envoys pour rvnffe>,rcr It- fror% de Franc. L U.s. r'eic.s ont bomard6 leg Ii14- 11 gouvernementale, defendant Fieet- do Cenea, L'anvwce insurgale sur Ia frontire de la province de Cuenca eat des plus difficiles, I4 region a:t itr& montagneuse. Lea SinsmurgI,& veulent s'emparer de la route Cuenca pour faciliter le mouvement do leur-i forces mcanisg. A la suite de leur retraite de Be2as et Pa Valde Cupn- Campilo. lea loyal4 isLes avaient re u 'ordre de bloxuor !'avante rebe~te r la route de Cuena situ6e au aud de ea 2 villa . aviation gouvernemen. tale Cwope efficacement ' la r6organiation des lignes loyalistes sur ia route Nord de Cuenca en bowbardarti les concentrations rebel. ls et leaurs convoys sur la route Btgaz A VaIde Cuenca.
PlusbOurs bombardiers insurgs seraient dktruits A la- suite de 2 I raids Cr I'aviation lcoyaliste centre It'a~rodrome Garay darts Ia provirs ce de 8oria1i - .


I.



*


4l visUBICAL



LtLOVI$ HIPPOLYTIR


. f. D u vi.::


REA
M 'ercrdi A S h. 15
Reprise du film qut-1 011 duir Voi
CLUB DES FEMMES
ScAn.ano et mise en .ufcle de J.

I rile Darriet; , B Argal, . Jette Day, E".e Brs%. et VaLentdn,,Te-ssier.
Dan tune cite d1 7-:. tins. vie, !a mort, la a,.i'. :e.vir fronttt. .R&alis avec tat. dan.
- ne epiendeur phv'wwr-a.t.t qw-> de g-r.d stye, Club des Femmes ,4nKflcie d'un-e inter--&:an, ray.I, nante de sensibility.


JEUDI
Norma Schaer-r dinQUAND UNE FEMIE avc; Pobert Montgomrnur


ALIE


Vernhedi & S f8. 15
Le~ilm des FifrLA CHANSON DE LADIES avec .Jan Servai.g - Fri)d~ric ChJeannime Crispin - Constancia. Danie Leenurok -.-- Lisz. Martel Vall&- Josph- -E�r. Lucienrw Lenrrchand - G rges Sand.



PARAMOUNT

SMtFCRED1 4 AOLT 1937 en s olre populaire A 8 hres. 15 CLEOPATRA
line sperproductino Paramount en version anglaise
r&ILition de C cil B. de Mille wve Claudette Colbert, Warren William, Henry Wilcoxon.
,t roman dtamour qui a fascln6 le nonde et porte A VYcran dans une grandio magnifiscnce.JEUDI 5 ABOUT 1987
en soir e papulaire 1 8 heures 15
Fernand Gravey, Saint Granier
dans
CHERIE
tun film Paramount
avec Mona Goya et Marguerite Mo. reno.
.un film gai et I16iieux. un spectacle joyeux. folement drble, plein d'esprit bien pansien, qui d& chaine le rite.,

-- -- . . . . . , 1


DEMANDEZ
LA POMMADE
.wtme$frait
ills ordnonnerl
* Ment.Carm d
MY PPOLITE JEIJDY


In, A v. TruJIo.
. .8*


FEDERAL signifie: .Plus' de miles, plus tongue due. re et momns do dpen par mille- La construct tion des Pneus tFfEDE-. RALt ixEqual Tension, Cordt empche I'6ehauf, . foment qu oceasionne 1 .sure prematuree.-I- J, Pneus FEDERAL poss .
dent un Talon tres dur qus resiste au roulement4 Us sent oonstru its avec de large fils qui leur permettent de rouler avee le. maximum de S urit4 sur n'importe quelle route.Ce qui caractrise lea. bons pneus modernes d'aujourd'hui.


ACHETEZ LES PNEU.I
FEDERAL.

CE SONT'
LES MEILLEURS .


VICTOR J. HARARY,
La Nation Rouge, 82 Rue Payee


suit touiours une nuit dinsomnie. Tout seble fourner mnl, On et ea mouvo s humeur, chagrin et macontent. Les promierei ' conditions de out succ sont un corps dispos at des nerds colmal
Si vous tes nerveux, os

de- . Ant


kzcr~z~ct~ja&.


I~ii~~


Cotnont e itimulnt dui sommeil, d'action fldleo et inoffensiv9, i15
sont cbroes dns to monde onfier.
E stubs de 10 at 20 tamrntms dons toutes Its phormodos.
KNOLL A.-G., LUDWIGSHAFEN-SUR-RHIN.
. . t., At. .
Distrit'u'te. r pour.HaWt,.,


ADIEU AUX CORS!


La .ftu-mw pr,.udente. no faith pa; fd'lxp&ri mentation quand un corO ito.
reux Ia - on
'lle salt que ; GT ,' -IT eu t -'enia .

\t\ sans dan� :--: " YtrVer.


ptC.Slc


Dimanche 8.Aofit prwOcI grand pie-n i i.sera organic I grouese de demoielles A Math $ heures du main , 6 heW soir, au son d'un jaz Wf Par iuleurs it y aura des b garnish des boisons rafd! tme tc,#, etc.



CABINET
do
M p ~AURICE&RL
et
MARCEALJ flESh0
Ruedu Centre t

$1achin a erire


.I. Hw.I I Diotribut-eur.


On trouvra ausi des chasuutes _pour ommes

au priz Ode: l a pairsm


BATA
. . . . . . . . . . . . -. .






NO1YVELLE~i
'rits ~6m{CES~0IAUIWS


StCURITt, COMMODITt
h i st imprudent do gorder 6 la malson, o4 I lfeu et le vol peuvent vous causer desdommoges irrpoarobles, vOs police; d'casurahces, hypotth6q',"s, tires, Qontrolt et outret documents pricleux, Un cofret de sOret6 6 Io Bonque Royale coOte pece tvite tout suit dh'iqui;Vdo.
LA
BANQUE ROYALE
DU CANADA


dej& Ia Citronnade



COURN .N.E


oila une nuuvelle boisson qui vient d'tre Ianck par LA BRASSERIE DE LA COURONNE, S. A.
.ayez iune bouteille et vous adopterez cette bo~ise aveC son arome fin et delicieux. En vente &ala Brasserie de la Couronne en grandes et petites bouteilleaA partir de cinq douzaines.

Les autres boissons COURONNE dkjA tres connues et apprei&s i' Port-au-Prince et en province sont :


KOLA COURONNE en


grandes et


petites bou-


teilles


(Suitfet4 Fin)


gami.1 7,. de n hrctix fftards aur. ri V64 chevn1, A 'z,stI-.i petite loealifiAt,i ctunnut durant

ic ednt.0-1 mlT uit.
La: ckrtmonie, l brfrement de

p~lZ ot 1'P c it ph innrrn \iVQ, St. flrnc id.h Arbre. ( ftit bl'!1l &nMCV tx' t H iJn. trw temp,,, tr6;origiinal.

la chapelle. Rernarquer dtns le cheur, is atoi,--9s ( 1(, Rouge. narmi I i.l , i. , mtpathique Juge de P i., M v-Aeur (ra;iI-fis qui pndfilyr Onfl Vt rrsenA 'A\rhre. Cits IxP{L;tflhiivK ). 9 n+.antu dt- Wif i't't ur~in

-\ :O 'a rmve .; , i h(, llo pro>i.-i( l e it . , .i, tprii r


A. de Malts


Place a ta Paus


Rue Courbe e ue d u Magn e rk't
ACHAT D'ECAILLES DE CARET, VIEIL OR 9L&,TS, PERLES ET PIERRES PRECIEUSES, VIEIL.
arCES ARGENT ET ORMONNAIE DE TOUTES
-IiONALITES, A DES r.k ABSOLUMEN'T AVAN ,.6EUX.
rILNDE LIQUIDATION DE LUNETTES ET VERREb
Lunettes et Verres de tots numbers
Montures en nickel inoxi dable d
.Venes ova&@saua prix de de $ 1.00 la pair. La liquidation durera insqu'au 15 Novembre induisa
mint


A. DE 414TTEIS & A4%


a


~ -<--.4;


COCA COLA
JUS DE RAISIN SODA
ROOT BEER.


Buvz le Boions Couranne et vous avez l'assurance de bore une boisson extr~mement hyglknique vu la m'thode efficace qu'emploie Ia Brasserie ave-c Iaide de ses machines pour le savage deseis bouteilles.


A venue John Brown
&xterna2-Intermu t ondttwans anctqu
Inscrivez voe enfante au;
COLLEGE ODOVENE,


cCUt qai miet I'ensexgnement i cole qui ne profeese pas ie ecole qui pr~fre a une tte te bien faite,
ecole qui s'attach a sollieitjugement il'e l0ve

est la que se t rouve recrutk homogine,
l plus z4i1,
e ,plus compete, el le plus capable, surtouL, a e V'action honn~tye et construct


114


CE


vitsdj cannes

4' IL:U


Ouie tee e t outes iezt Duursee ouurrage de crAnet., ,niquement epleine) une .th.
i de;eiopper oUjourh 1#

- 's~ir * ,u protesseurs le p u



afliet par 'exemple, rice


je National d'Haiti


t16~


Phonfl , Fot Phone 3.5


GR1OS1kW OT:
,,IX i MILLE GOURDK&
LE COUPON"
D EUX MILLS

L9CBILLRTA:
f DIX Gdet SEULEMENT

N~JqJ*n4~mr, c4w

Ott n: okr. . .in One pwsz,. 1 Ogn . p s


lenhasan Publiques h tra.
,rs tol a e fmuldons

(aMitens on Etrangersoaczep .gt d7w - vtre c"pon ou vow


"LB iinli'~.\iii'iu B I-aiIm"


,ZltvAro u nune Itortant. tie T ',ti'n.r - O, r' -,\C. IBI .tksr ;jt"., 4.i4' : 4'',


.Vu ''ci. N'
-unt' 4,.0 ( 1., : '.l-:-i. L


t ) 1 10" I 1 a'nctI


.c. ie et a ie. " "V + "



v U


1, .4 �1 . . ' ,
Cete p "t " - d.c e dc r(ner

oi.i. :.:ir k t










douad J . .a,n, u ant

dy- et. s.r.out -so
g r



ET LIQUEURS.
Les amateurs. .de lxmues !oIssons qui dI~vhnt faire n cboix rip x4ritabhes liqueur. wu~flnes xfurat qu 'h r~ciamer





U la, ria~rte P dotiard
amarque d't 1t" Edoar"J Benjamin. IMouard J. Benjamin. quaint & on .assortiment do -Ccao aisette, Kunel., Netar;Cbherry-Crandy, P .chesJBrar. eockta! .X4. laisse toujpur : un .g~t. a gr&ab~oe t merveil-:

r~eiamez :dong,,.:chers area. teurs, I.rarque: -. Edouurd --t.!

res:'. Simon .Vjepx.-::.�'! ~7 :.-: . +vous .seres. nettewent a ai lts. " ' " " " . . : :


=0


1--


H


Wz































Ce cjich I reprsfnhe ie. ui diutr & . rharm.c Castera. Et etl -- vaste, 'a mji ux 6quipe,
Ia pins hygitniquo ct Ia plus modorpw diiaiti t conprend vingt ections RFZ D CHAUSSL, .
1 1 de iioh (ite vet-. 2:-- .a P,.eu Service de Nuit, 3.- Uur au d-: IAdmixitat ion, 4.Laboratoire d'exkution, 5.- Conmptabilitd 6,-- Arri&re-Pharnacie.PREMIER ETAGE:- 7.- Grade salk, de reception, 8.- Grande sale de Consultation, 9.- Salle


d'El(ctroth6rapie, 10- Salle des iits, 13.- D&'t dcs Drogves.
DEUXIEME ETA(.E : 14 Per;Grande Salle du Labcratoire, 17.bage, penction loinbaire, etc, 19.--


aLE NOUVELLISTE)
Rue.FIrou No, P9
Bte Poets No. 125. Te&phone 2282 QUOTIDIEN FONt--EN 18A
.4
--HENRI HAUT & CHERAQTUIT

ERNEST G. CHAUViK?
Stecritaire o~ri
MAX DUVAL
AdminiZra enr : PKJLEEE GKOlG ES-JACOBt




nrwnt It V'As -t-rn(lu Natv.-;,r':
L.-. S, ZLPIIRIN


Au Nora de la ttpubltiue


S : 16r4.:d6 do in R-i-----1
1.,,-U 4Z4e lO D~crt -Loi c�41C''s::.
- .y-,,:u du Sceau d ch iVPal, c:'., ;t&p-rimnt, publiC ot execute.
tDor.,>'i nu Palai:s Nat-or-V
f .4Yo,:b-rinlce, Tic 31 Jul 1i 4 9',
an -i I- de- c' I u(tp-i~Panec n-' 1Irn,, a', in LibA.ration et de 1.- K R ua ration.
-+n- I NIEN'


Par It Prsident "


I4 .:'4Jflljf'Q I ? : "~K l'intt�

F DIVI(UNEAUI.
Lc S~c~ataire d'Eat dez Finan. s, Relations Exteieures:
George-s N LEGER.
1,0 Secritaire 'Euot d Ia Justi et C es Cult-s:
Odilon CHARLES.
Le Scertaire d'Etat des Travaux Publics et du Cmmerce: A. TOVAR.
Le Secrktaire d'LtaL de Plns traction Publique, de I'Agriculturo et du Travail:
Atguse TURNER.


ERRATUM


Vans Fin de Coumbites NNo.
d'hier, lisez: L iia, ils sontl I, couchs sar les jeunes pousses, au ieu
de jeuaevn pouks.


-.l
LISEY 'QA

Avec lea tapage,, on n'arrivt 14main t rien. Cast potAr cette; ra.
son que il cigarette Rex. ne td.
Pazsderklames bruillardea. ta Vt-:A dame 6e faith touts seuie. La citat rette &Rex"s, entre autrea qtuditH46 "pssMe la fraicheur. t Isa d~liea. tesse .Son::tabac vient1e1.lln
droite dune� de&splus::. faMeUs ust-:d: : t, mond&. Laciar.tte Rex n:: Vt qu'un dakfut: eile tfait pertire Ja ttzr Aux. uturz, tauft cue et
-cquuscd 6 le. l


Vole rinnires. 1. Salle du Diapensafre, I2.- LI&u-t d cs Specia-a tat tent, du Lacoratoire, 15.,- Bibliotnkique senuflque, 1.ao- ice Manupulalions de prcizion, IS.- Salle dc repo:,s apr-s tuMusk- 't frigorifique, 20.- Laboratoire P;dustriei.


PROPOSE CT FAITS DIVERS


(Suite)


;antIt a -ca. ma n:.'i :" dext-,ten~ee, fLir:: arr2:e pour xagabondage Te 2 A i,: et ondan n par l Jugs
-: Scti-ta Nord i 2 gourdes
A-.,t-n.

a .irr e, .Mi-c Pierre, pre1,1':. avr, ih Saline, le 30
.4 -n t � udmieusemen:
-::'. -ci ri 'r an prdjudice die ta
. m Adi-a K'ernizan, furent 4:-rtz et d~fdes i !a Section


Gauthier, chauffeur de
- ,r avoir dsob;i
a .rdro dt in. Police, Il 31 juillet,
arrct, oar e Garde H, Ren.

(,n a. ,a : ,:.drr: de faire bou marh Jt-. a vie et des biens do
-,F -S4tntS. Fortune Turin, chaufi-.r de i vulture 34S9, prdenu d'av ,ir~~ --.t ' h.gdsamcine sur 1A
C, , 4a. - I
M I-- - laedGu de Sac,
. 1043. t' ci, CnSdOit ?i t Sec.
- -. N W::i


S-ux pa:d - onbie ieur gramut., -ount so tU rappoler e01 .Ivant FamusazIte et instructive .oIm' '""' eng age'e, -entre e ProLac Dorsainvii le t te pt
- ae iand Ambroise dans les co-inne-. du cMatino.

il:1:A. A:i:nculules du moment
- - ra- Ia flak-on PAUL LE AUXILA
- ):" II.:: i, rt i etlrO e' choisie, e Barfum; francais des grande.s mar. ,iue.:; es predhit;-debe uti d? oI-ne renonamge, i des prix i- . .rdPaL-s et fixes.
.S


K(LPAMALT


Le Fortitlant da j"orrOnteD. E. G. Produit vigetal. extract d u Kelp, plante. marine de 9 pitedade.hauteur contenant & part les vitamines, tous ie selI mairutx -'n&eafres "'orga.i~m . -. .:


C. .e. .tabl.te de
t~ e MaWA hau repaS oavtS
v~fh~,ez-e jA*4i -0 efraWvtu it len double de votreo-trat Momdre fatig Ae, .es el!e eke: rflbrales 'eront tortlfiet #"",-. nov~s.En Vento dana toutoo 3o boi nggs Pharmascies, et ma chcrs.
:. 4


DES CONVICTS' TROP
G ENTLEMAN


Lon sait et Von c .-,n-., coMbien sonT a tar t dnlorour l.s forcats enferm6s enItL k-s quatre tours d'un enitencre- Or, un jour, une reporter qui, apies son dixiWme di -rirce, n'avait pl;. retrouvt, 1 dW6pouseur, dernanda a vitier los pemsionn-aires Ci N. fan-cu .agne amticain, a fi. e4q;nt er di:4ait-e::e.
- :Je dois ;ous ;:re'-uNlr, Macame, dwt le gier, que Wv coniets snt eapsb>,i . t , ad i reiert I e f

Merci Monsieur.
Or urne heurt -, -:ar d i etn mc roraraissait &iv~n: Ic gt-cdier, sans e moindr d,,ordrc ti sa to lette, mais visiblement contrariee.
--,e trois, dit-elle at fonctiom. naire, que vog interne-- nun r r tatifn scurfaite. Ui:- st.c -int Con1tentes do piinr ma protiion do � Splendid .


DEPEAHE FUNEBRE


Uiie dt'-pche recuc b~ier 17)05 a-n:nonce l.t mort, A Port-do-Pats, de
)tme. Ormida Levasseur
Lcs aun"raiiles seront c lebrdTes tiujourd'hui.
Noug -ptenton; nos vivep et sincties condol6ance6 a ses enfants Henri oche, l. et Mine. Augustin Guc rrier, aux families Tiphaine, Levasseur ainsi qu'A notre ami Tullus Roche.


REX


Jeudi A 8 he Ures 15 Rex pass': sur son kcran kQmd ume Femme Ahne avec 1h s~dsante Norma Sehacerer, Hubert Marshal et Robert Montgomery. VendredU ad lademande d'aimables asis on redonne le film record rLa Chanson de" lAdieuz avec Jean Servais, Jeanine Crispin, Lucienne Le-. tarchaad et Marcel Vall. Un film que l'on revolt avec Ic mc-me imervillement qu'au promeir our.


Aebetez k.
Nfeus et batteries
. . o. .


QUQTII NS. -psu.CABINET OR


COLLECTIONS A BON AVARCIVI
. . . . . . . . . . . . . . . � : .: ,. . . : : :::.:.:.:.:.::: : :::::: ::::::: :::::::::::: :: ::
Le servicetidee jourta-x t revues Ic micux.r is~ ei flp(
Stock diivres cojistamment renouveht.
La plusgrande BIbhothque de Location.
COMrnand~ sp~iales ex6enittes en cinq �eans
Arci~ C L pol dAutriehe: SouvenIr;te aCur tde Vienne V., ,s2rnan,. Noirs A Blanes en Afrique . 7- udodur Wolf: Peuple en. Marhe. D.ui courtilz: Voyage d'un naturaliste. inville: Les Dictateurs. .
C te. Sforza: Synth .se tde 'Eurofe- -----T , . . . . . * " * . . .::.:.-. ::
N)Fl Ye2 Nouvelie Hlistoire romaine . Xwcig : Fouch :. .
Zw Ig arie Stuart. . .
C.rrei: L'homme cot- inconn. .
2"-iaraud: Cruelle Espagne.
I,-Jurnal T. 11. .
{7d~ho :kvI a NAtureT et Set. merveilte;.
a~~~rin: Lorurt cs . . .

l' D tJorn'a sant .dos.etits. .
Mx doMn-zie- Los Veuvezi abusives, .
. .
Mc,':y- ua t-Preetr: see Livrepourl.toi. rc r: La tveiete Matin. .
Lint: LZ�:n (1.11 in r(Suite de riti6 pour lItS fem-mes)
.
do . . , - ,i . L o euve abu~ ve . . . . . . -----.-.:-::--


ugml


.TOUX, RHUMES, BRONM3ITES, ENROUEM
- INFLUENZA, AFF-EMTONS DE.S FOUOM i,}~~
PO RT. AU-PR tNM g HAITI, - V Or, .: .?i::~i!




INSTITUT TIPPENHAUER

Reconnu d'TUtilite Publique par Arrt Presidentiel
Et la olus grande Eeoseiaique de Port-au-Prin ("est la rnzieux organisee, oP V'on trouve: la neilleure p sion acolaire avee A sa base. :Ia discipline, 1'hygiine ,1 or1t - rdre et It travel ;Malernelle mir tout petitsd a 7 an,; Pension pour enfants de 5 P' 12 ans Mtthodee) ecilente pour les Cours Clasiquen de la 12c ii la PhRU

Md/hode rapid - sure pour I *Etude des langues viva tes et des cours Commerciaux de Dactylo, Steno, Correspo dance Commerciale, Comptabilit&,
Les Bacheliers diplmb s do l'Ecole font bonne figu dars toutes tes professions lib6rates et dane toutsies branches d'activitL.
Les 10 ann'es d'existence et de success sont la garan families. Cette ann{e encore 5 pour cent des 1eves M sissaient avec brio aux examens officiels du Baccalauri e9 (49 iwcur e nt de .teno-Dac:Ilo et de Comptabifit&.
S'adreaser 1537, Rue L,,u, rre. Phone 2891
4 nnexe Rue Capois. Tgikzone 2296.


A,,.
- -.
;4


Pour IFFiMPT 51


JPUiQUOX-rmdurer les du.'3
leur ,& *e pear dw mu-cles
raids et aibles, quand vows Ponv& ohrwnir, prompt. soula"w.
. ."t 'applicatdon .d. . l
direct aide fA d~gapr lS .ongentiona Aapaser .a cdol ur. to SIoan At particullrejent bie.
-~ ~ l fatgu . p 4our w$ustrat "' . ecuilge le maI . efIfivaI temnion
et YOus ptrmot do bien

Unlmnit slftabn,4vxlg
p.s do frietjoi" : vo. ,a PP' i qez as n.uamen't


&Ur",eAehtnez-o
t~otielm y to 4w










QUOTIDIEN FONDE EN 1896





Page 7 etait absente
du microfilm de cette date



Page 7 missing
from source microfilm of this date










QUOTIDIEN FONDE EN 1896




Page 8 etait absente
du microfilm de cette date



Page 8 missing
from source microfilm of this date




Full Text





















Important Decret-hi


LE MONUMENT

DE LA RESTAUtRATION


PROPOS LT FAITS


DIVERS


.TENIO .VENCENT

pr ent de I Republique


Vu Particle 30 de la Constitution; Condcjrant que is perception de Stax commurnal des march' efectuee en pleine rue sur lea pay:san qAi viennent en ville vendre laurs produits sinsi que sar lea petits marchands ambulants donn tro psouvent lieu L des abus r.egrettables qu'il imoorte e fair:
-esser;
Considbrant, cependant, que cet :tetax constitue fun des meilleurs postes de recettes communales et qu'on na peut en dimnnuer le ren:dgment sans pourvoir immediatement aux moyens de maintenir I' quilibre des budgets des Adminis. stations locales, dent leas charges et obligations ne font qu'augmenter;
Consid6rant, par ailleurs, que usage de la carte d'identith, en permettant de caractkriser de fagon precise chaque ifdividu qui y e t assiajetti constitue urre n& e&sitk pour tooute soviet police;
Consid6rant que cet usage, entr'autres consequences heureuses, ne peut que rendre pitls facile le contritle des operations blectorales des i AssemblIes sp&iitles;
De i'avis du Conseil des Secr6taires d'Etat et avec 'approbation u Comait6 Permanent de 'Assenblie Nationale;
DECRETE :
Art ler.- A partir du 1er Octobre 1937, tout fonctionnaire de tatt ou de ia Commune est t en de se fair delivrer une carte d'fidentit par I'Administration locale de ia Commune ohi it exerce sa faction.
Art. 2.- Le montant de la carte d'ltenait stera calcul sur la base suivantt: I Gourde pour lea fonctionnaires dont les appointements De dboassent pas 50 GouLrdes; 2 Guttrdes po~r los fonctionnaires dont Its appointements ne deipas*nt pa 100 gourdes 5 gourdes pour kes fonctionnaires dont les apPointements ne dkpaasent pas 500 gourdes; 10 gourdes pour lea fone. tiomnirts dent les appointments
e dipassent pas 1000 gourdes; et I
5 goutrdes Ipour tous ceux dent lea Paointenments d4passent,ce dernier chiffre,
Art. 3.- t'Adminiatration comnp.tente retiendra , partir du paiePent dumois de Novembre, de cha- i qu annie, le chque de tout fone. hiituawre qui n'aura pas justify a. Voir obtenu, sa carte 4identit6.
Art. 4.- Les commergants, in.:dustritls, professionals, tons ceux eafin astreints au paiemont dune patient denvrorit 6galement se faiSd4livrer, par l'Administration. 10Cle de leur commune, en mfnie t!pp qua leur patente une carte dlentlt4, dot4 le cot ne ser pas teas a 1: Gourde et pan plus de 0 G'wide, Aelon arr&the r.nre pr les Administrations lo&s fllectives de ces Communes.
fQ*tiln d'accorder la Ieuit* st txe do A carte di&ntt iestt ?'Yken niae temps, -


t5-- Toute ' personnel non Pivue A Ianrt, ci-desus, mais quil StPentdaxnt eAst emlo7ye A un 'titre Queleoqumoyenant salaire.en', 4e ast aii tt a u ipaement: 4 l tae 'identit4,q Sers; ,en , tot"dedo2 tourdes~pour les Comubied 1te classes et0de Igour_.
Po4r routes lesAutre 4


Art. 6.- Leo jburnaliers, qu'lls' solent employes par des services publics ou par des entreprises prives, sont edgalement tenus de peos6der leur carte d'identltk, dent te coat sera de 1 gourde. Les dits services on les dites entrepruies, qui auralent employ des journaliers non munis de la carte d'identith serent tnus vis-A-vis des Administratiow locales du pavement de la taxe.
Art. 7.- Tout propri6taire d'immeubles situs dans lea liites des villes ot bourgs, et soumis At 'impot lo atif, devra 6galement 6tre posesaur de sa carte didentitk. La taxe A payer ne sera pas plus de 5 gourdes pour lea Communes de 1 ra Cathegorie at pas moins de I gourde pour les autree communea 4 n arn~ts t prendre par IEa Adn'ministratiotn locales.
Art. 8.- Les strangers r6sidant en Haii et dej& astreints aux formalitbs et A a taxe de pemis d4e 7kjour ne semnt pas tenus de ptossdter J4er carte d'identit, sauf s'its i exerce~n un commerce, une industrie, ine profusion queonque, s'ils sont journaliers, propri~raires d'immebles. auquel cas ils sont astreinta au palemnent de la carte d'identit sir Sla mrme base de taxation qpi frappe I'ai'tien.
Aurc in Administration locale ne peut delivrer de carte d'identit A un 6tranger si oelui-ci eat dQA muni de sn permits de s4jour.
Art. 9.- Touto perstonne astreinte au paiement dle la carte d'identith a 3 mois partir du ler Octobre de chaque ann6e pour se la fair deliver et a carte d'identit4 eat valuable du letr Octobre, ou du jour de son Amission au 30 Septembre suivant.
Art. I0.- Chaque carte d'identit3 comportera: le. Un No. d'ordre; 2e. lea nom, prktnom, date de nai.ssance, nationnaiith, sexe, profession, emploi, administration ou etablissement de travail, demeure ou domdcile, statut matrimonial du i contriMaable, nombre et Age de sea enfants sil en a; 30. son empreinte digitale, ou, . son choix, une photo en lieu et pace. Dans ce dernier ena, la dite photo qui sera fourni par let ontribuable devra tre reconnaissable et ne pas meaurer plus de 3 ~~nm, sur 4. La dite photo sera revtue e de la signature d'un Agent d2 PAdministration locale et timbrbe du sceau de cette Adia>. nistration.
Cependant, lea personnel vi des aux artide 6g et 6 serot tenues de fournir, de pr6ftrence, le type de photo pr-vu ci-deasus. SArt. i.- Chaque Adminitra. tion locale consignera aur un registre pieial les renseignements dent ii oet fait mention P'article pr&j dent avec en regard, le No. d'ordre de la arte dklivre.
Art. 12.- Toute personne oblige A ls munir 4. I carte d'identith qui ara laiss- eFairer le'd&lai de-3 moies pour l'obtetion de lan dite carte encourra une surtaxe de,


50 ets.; par mois qu fraction ie mois l

Art, I.- Tou~cnis. h de $an. que on de Commrcee toute Socitb* en1 treprisec, ttabaseent de quel que nature q c sot ui aura employs ou garden I ion service, a-. pr.::: er-:: : i Janvier do hique ann des p- praonnsa non. munles: de leur iarte di5dentit oeacourra ne . mende do 50 -gour-des par person s indhnent employee.
-Arts 14,i'A $Ns sermtt admis 4t


s'inscrire et A voter aux ASemblees Spiales que les citoyef amunis de leur carte d'ide piSt4your 1'exercice en course. .
Art. 15.- La carte 4'i4entite sera essantlelle A ta recevabilitk dei toute action judicialre et de plus, aucun passport ne soa dt.livr4 qua sur le vu de la carte d'identit'xpour les Haitiens.
. Art. 16.- TQute personnel obli. get d:e o munir d'une carte d'identit, --olit pour aIn recevabilitd'une action judiciaire., sot pour )a dlivrance d'un passport, paliera m ne taxes do 2 gourds pour fobtention de la dite carte.
Art. I7.-- Au cts Li un ccontribaable haitien ou Ptranger sc-ait astreint, A des titre divers, A munir de la carte d'identitk, c'est In plus forte taxe qui lui sera touJus appliqu&-.
Art. 8.- LA personne qui aura IPerdu sa carte d'identitP poutra en rectvoir un oIupUcatae Si Irnoissioun d-: i carte perdue eat constethe par le regitre casirv4 A PAdministration locale do as Comu i�.s
Le duplicata oomr)ortera tn tirEt-re mobile de 50) ct., que d&s-vra aquitter i'intressi.Art. 19.-- Tout E peronae qui aura sureharg6 on falsifib une carto d'id:ntiti ou qui aura utitis6 une carte autre que celle lui appartenant oncourra une amended de cent gourdes. sans prejudice de toutes. autres sanctions pnales.
Art. 20.- Les amended encotrues. pour violation de a prbsenteW oi strort pronnci-es par le Jugsc de Paix, t outes affairs cessantes et en Jernier res.eort.
Art. 21J- Le prt6ent D6cret. Loi abroge totes lois ou dispositions dte Joi qui lii s nt eontrairea et sera exkcuth 1i la diligence des Secr6taires d'Etat d I'lnt&,ieur, dtis Finances et de la Justice, chacun en cc qui le concern.
Donn6 au Palais National, i' Port-au-Prince, ce 23 Juillet 1937, an 134eme de 'Ind6pendanee et IIlme. de Ia Libb6ration et de la Restau ration.
St nio VINCENT

Par le Prident :


Le
rieur


- be cas:


Secr6taire d'Etat de l'lnt6

F, DUVIGNEAUD.Secretaire d'Etat de- PinanGeorges 1. LEGE'R.


Le Scr6ttaire d'Etat 4 la Justke et doe Cultes:
- Olilon CHtARLES.

Par nutorisatlon du Comit Permanent de l'Assembl6e Nationale :


(Voir


suite en se pag).


La Chambre des d)puti, cro4 yous-nma sarvoir, a f*At parvenir A fAdrninistration Locale de Portau'Prine. Ia rnk delette become de 200 Dollars, repr-sentant sa part de contribution A P'rection du Mi.nurent de ta ib4ratnion et de lI Re1Atauration.



LUNE fDEtLAWATION TOPIQUE
'UN OFFICIAL JAPONAIS

'TOIKO.- M. Iirataro Ifayash membre deo a DiVs, Jajp~uiL s declare, A la confreie iauterati>inale de I'Educ-tion q e I'utoie de la P~.ix modiUie est d4irbl'c, parce qu4e a jgai eat tmorte. 11 y uSr2, tOuuots ds cfntits entre 4i1. nations,
NouA devonis tduquer nos epft.ut's tdans idek de Ia force et dti fair play.


fl-a


Le-h~ res Enemis d'llati


C'est le tire d'une b~oahurrttae qui vi mt de paraitre. L'auteur M. E. L. Veret y d4nonce qulque traverg hai4ti.ens. On lira, content, cette nouvelle production, d'autant qu'elle comport e des en.ignements qui ne manqneront pas d'etre profitabied A plus f'un,
Nous remorciona M. Vernet de sa graciusetd, et lui prbsent5c ni nos compliments.



NOUVEAU CHEF DU PAtQE'I7
DE L'ANSE-A-VEAU

C'st ne plAi�ir quetu les anspevelais ;.;prrndront ie choix qui t ient di rte fit dU: L. F. Jh- Jeques, ccnmrn Chef du Parquet de FAnse-etVeau. Me, J-Jacquesa .a ne carrBrlr a:.:2 IongIeJAl d aajh dan 'a MIagiAratr An en SubStitut du C(oarnht,,i r.' du Gouvernement de Por-de-Paix. do. i'Anse-A-Veau, sa promotion eac des plus heareuse' et peiirn lie promesses. NowU lui prbventr.r tous nos compliOents at pos vceux oA success,


ON DEaILNDE MAGORa E


Le .p blic doParrnount dii lunIdi 2 aid? g-th6usiazm p ar Part i du guirariate paraguayen Maugore demanded qu, k virtuoso ne soit pas 6giste et- jouo trois ou quatre Stot en-ore.
It nous cat agrable de savoir qW rpand Nnrgor-,, expliquerf.u 'A cormpoKitions, par excn4pe, le soge iudien'dans e fort, or; ses ra. u r4v6iatiop en plus sur le message : que cet artiste indien ap .


, .


is platesa.;nt indipesbles A la prosp&it d'ua
Pays :-~-y ontAuare M tous odre, Catinde, lC
panards, et. vmsaoa~oiers qui atiez bieantit regagner
Svos pnates aide, z e :Prsitent Vincent da e a .M - 4 ' ble champagne 0niavea r du Rbotmoiseme t !b mjca e ; pandant la: dr6le d Che :dans toute~ oech sociales. lea.autatr en sadonnant it Pientretien t .

Retnzez l bln, h erami, il y va A votr.e s curit
et colle &vo4elights!

. . . . - . . .
v-w~w. .-. - ;- - . m;,s,,,:::%� . :: .i.


Au cap, le Me.4X5ai: dtn P'rident dce lIa Rpubliqtue tr ie reboisemerit a ,th in aux dleves tdu Lyce: Philippe Guerrir, aun moment oit ils entraicnt en vaeancea. Aprbs cette kecture et les commentires qui en ont itt faits, une d6Pheche fut adressi asu Pr'sident Vincent qui, fe jour mmse, lcur. t larvenir on' ainmtablt r xns.

A, F:Prmc-Ec. Mo ,rr,
PRuuge une beali P f:to rerbative ,t t.4t organis-h pour ieturer le-Corn d'Et, .- # : ,>t- tt:nns dii 12 au i23 jaint. .',.s t direcio, de linsxereur-inw-sruc--or Vieuv B s t csn.ou v t it ' vrnt arq,:wi tbns l,- institut rs de,4 -o-; rt.i rules ud district t quclcques nftabtliteas capoises. Et on sg p;it ft" lirt~ r l)r1.4c4t-Jrr 'K- cr-t te f,'rnsP vtoc, [. St. ; uci:tWt.r ,t du1 bri, avec h lie-l !tx m MTii pr*


On cmrit que ian uon :is i1na flt!artIintt d" "v-.e. 'anfrrie

rempiac , :', .cn'' dsi . .ui 'tb e r,' temps d'-rner.-, 4': 't'i 'e Vmipo-l'"


co dor .lr c .me :'dn.:Mi.-tratour.

n'nt . vnr-'t apris avec plaisir I it candidit* .rc do Me. Monferrier Pierr- an }isunat d.- )'Ordre des

'r 37 ii , " ro . r, d. paot.ir It- ff, .lonferri r Pi- rre

.aruu. ' Tr- 'P ,- Cas, a tir, at Liuit h, grad:d v:,eu'wr i.: tellectne it mar .- gonbral,-ment "'ien appr cibe de sos paires.

Viliis Ob'. L-on Joseph, Millien Louis, VILus zi,' n-A:imi. I Uot-kLb.xsuon, individ . ' t . .Ii. aucun travail ri'wuia'r. no 'to

(Volt auite ern 4hme page)


NOUVELL ES
DE -1V I0' ES-CH AUDES

ries 'acC. . s-" it -'ife c mencice, C# sent lCS xn'miro-.thr vacances q-u'wan r. :- ." Sourc*s-Chaudes�

- Le4 Vacancesb'

. .t-trlh d art:
des; Siu-r- o-C'ant Ude qui a donn&s un si merveilleuxi: rsultat au course. de I'ann5e sneolMre I19ti-1937; grica A la htoe mthod employ& par

nio Pfiere a dicr4h les vcatee,

(voi: s ite et 2e. page)
� � '* (, l~
. . . . . . . . . . . . . . . . .


t


:i :i
II i-















Les habitants des Sources-Chan:des et de la Plaine de .PoitA-Pinment, ont tr&s ien accueilli les dernikres mesures prises par le Gouvernement en faveur du reboisement de nos montagnes et de nos .plaines. Tout Ie made a reconnu la justesse de ces measures dee prevoyai t dd protection de la terre, source in6puisable de la rif chesse. particlibrement pour Hai-' ti qui, oni ne ce-se ;kU le rkpeter,
-est mo pays csentielement agricoie.


La filiale de la M. P. J.


La filiale de la .Mission Patriotque des Jeunes des Sources-Chaudes. durant les 2 mois de vacances ne tiendra pas de sd;ance ordinaire. Cepeniant eile ne discontinuera pas les prieres a chapel,. le di. manch&- matin.


uItn beau travai


LEs eve.- c d. :'cul- presbyt:.ralo et a ur actif directeur ont ralis a Sourcrces--Cha ies, an travaa dignle !t:dmi ration. Str Ie terrainL sit .n face de i'glise, ils out am~iag :.n-. place qui contribue lar gement ia i. nbe*lssement du viilag t Cott ,:a~a'. la etre modernis.- d~.- arb>rt , d~ pamir ers et dl fitar ri-romt ;:t plnti. Compti


C urioiti. r



C -ar C'. cocatxt



X-cidn >MaIrtebi




-, Z., i ur


r dIu rt'o? du petit miI,





N F ur-ns a re t ct .2



" '* v uars YArtibo.
- . pu.-ieurns de

m: . a Port-au-Prine

A'


c t- anm ii y e: .it ane be*.ic inovation a Source.-Chaudes. Pour [a pretiire fois et imitant en cela, les etablissements scolaires de Ia Capital-, e tDirecteur de -Eoco, presbytrate, a- procadd avat la ftrmettre des classes A a- prolamation sole ile des notes des Pi&vs qui ont Ie mieux travaille et . une ptitc distribution des prix.-Cela avait t trKs aien pass Compliments A Antonio et -A ses
4 aves.

%Mariage) . ,

A P'Eglise Saint-Jobseph des Sourc-Chaudes, le R. P. Le Cl)-., ne, Crd de Ia Pnaroisse, a b6ni fors: de sa derni're visite, le, mi-idage de deux intres sants jeupes e Ia., ocalit r : Madeoisele M:ltrzul" U. Firtlus, fille de M. et Mme tjlyse 1 Fer~lus' avee Monsieur Raphael Michel, fils (e M, et Mme." Dumerl MicheL.
Nog meilleurs vt~'ux de bonheur aux nouveaux rpouxt et nos cortPiimen.-s .;i leur B.parents

A.PArbre

La t e gaint Benoit, Pri
du:village L'Arwre, a bt& tr lien c 1tbrs, D s la veille, e'est1-dire1

(Voir uwPttaoe ; p )


Sr


VnO d. aptre sem se toe mr I mo~ GARD A WO=AT


I) A~n~lyses elniques
2) Analyses tOeeimnen



.-de reekerebe
ce laboratotre Est ti'e4e une a solution par as directon a-is&, per anm matriel complete, par a p uion idtas c eta . par Iespr:tl UVesU Tuii imptnte en haiti. Directler-Professeur :
Antonio Chevallier_.
Ex-Privat Doeent de Bonn Conseilers Techniques:
Dr. Georges Castes,
Ex-Eh~ve lstitut Prophylactique de Paris,
Dr. ClEment Lanier,
E ~ lieve Institut Pasteur
de Paris


AVIS IMPORTANT


La Canompagnie d'Eciairage ElecSrique de Port-au-Prince rappelk
- ses. A bonns, que ses Pordereaux
-pour ourari c.trique fount,
paLab au plus iard le 10"de

Pas4 co (ifi, -. courant sora u:prim' ! et ia Somme de Un DOLLAR sc .xigi b( pour L recot.


'Portau-Prince, ie let. Aot 1937.

4.ropa.nie d'Ecairage Eletrique.


LA DIRECT ON,


RI EM ERCI E)I ENTS


" . .e-ix liJ t M. et Mi e, ripa aR A le Dr. et Mine,

:,I-:.t . :!1P i: r .rtr iP.t tous .A
ai;k que de I Itro in.- qi lr out donan dest-So1ig ~n-.- t!- : s ,rpathie a 'occa.-ior ,ie- i mort ide Iteur regrtte.


11me, Desaix Hal, dne Lucie Hall.


I es priest de croire tleur S:f: nde gratitude.


A VENDRE-


Deux propri6t6s dans le%
paragss de St. Antoine, (Ave. nue Pouplard).
S'adresser ?t M- Hermann P- Dumay au Bureau du Journal ou A l'Avenue Bouzon);No- 2, de 6 heures 1 9 heuSres A. M.



Peur les Vacances & Pitlon*Vlle e

Leos .patjiuli4res par des. profeaeurs. de CafliTe.w* . fos. " ,par semaine, ae metin,
Tpouts matidres e.t touted clas,S; . . . . - . ,-;.-t.
S ertre lieM. Aito .ux i uit su s'.assurer. te conco rs d

donnf4ft ojtlne.as



S.ES IAL
CtI TOURTG .


Dr. FRANCOIS 1 DUVALIER
Rue du Dr- Aubry
dd . ll No: 1 M ,
Coni:ukatnu h a .4 jo > r .
dr :


tours Macefln et Bohoam.
Coos apkiaux sur -lei prin tWIals eatfes, notammentcour S:~ de Mathtmatiques pou:
les candidats A to examens, bac S u , lar et 2e. partie. Ar.mis siona au 4&oles supielrel Professeurs: Mes. Colbert BoI homme $Justin Marcelin et cutre
* ap4cie stes
Le CollIge reqoit 05AJe ins criptions, 12e. A philoophie pour h nouvePe annie et met A Ina dispo sition des families t Ipen.AiwA sco aire au prix modIr4 et a lA :enu impeccable.
-Qu'on n'oublie pas notre thass f enfanti.ke qui a fourni lei plui brilliant r&ultats nu con.co01S I? edition et R ar

Angle LaIne et Rue Lamarrv.


-7xI


liepbque Cqs14 ' tte)U
. .. . . .- - - -

soes AM I ,

Zvi* 147l~


li


ORDRE DEN AVOCATS DU
BARREAU DE
PORT-A U-PRINCE


Vua es dispositikes des artic-; ,t 4, 11, 12 et 16 d ia Loi de 1932 sur le Avocas t c-les des Artidles 4, 5, 6 et 7 des Rgl]emnt de 'Ord-re des AVt .1: di Barreau de Port-au-Prince,
Me. les Avxca:t, mititant-i d: c-e Barreau sont eni,;q3s, le Imardi 10 Aoft prcha>-, dbs 10 heu.res a. mn., c ; ~rm constas ; pour :
-lo.- Entendre :a ~j--r , d~r n rapport bi-annaK d. m scrtaire du Conseik
-2o.--- Elire Ie"- Pi, o.nier.
-30. EMre les nCm: s r i
de Discipline et Secrb:aire-Tr soner.

Port-:u-Prince e 31 Juil~et 1937,

Em an iel NAZON.

I itontnier.


LEC;ONS PARTICUL,IERP i.S

ToAt-I matieres - Teutr c-ls ses - Des professors det carri-er

rezxiant ls vacances :
Pour k~s leaves en retard.
Potur tLs (tives ayant kho:, au11i eamns ~d passage.
Pour es candidats malh:,reux au flaeuri-at.
T14phonez l'Ilnstitut Tip enhauer, No. 2891, oi MM. A:.onim VIreux, Antony Lespis et F;rand Prosper s reettront immb&iat, ment 'A votre disposition.



A LOUER

Une Halle de 12 m.tenvirorn situ6e rue Dantis Desouches, Anciens atleiers du cNouvel1iatew.
Cette Halle situe dans a cour conviendrait i tout usage.
S'adresser a Madame Ch& raqnit mime adresse ou de 13 A 1 sonneztz le no. 2731.


' * -*------


8an4 SOrtimenl de Vern.


'Grand'Rue pa face a
JoniiEL Dollev



LA Mso Latita-d LAtra e

- ~~ todet sl o l b attt; et


andsasemeUt.
': o t Pr.e, .Haiti, 1 3pH4;ni. ' t- l Dirklan.


C'es"t in nit touted deirables. rettes,


U


fait incontestable, la Cigarette LUKY les qualities c'hygiene et de pr6sentati Ce qui fait de la LUKY la reine des Cil


La quaiite supericure de la LUKY est hautem appi4ciie de-- connaisseurs.


Sa vogue st dfe au souci apport4 danrts sa tion -qui est un bon m6lange des tabacs de Ia et dle la TurkuieFun:ez la LUKY, Ole est merveillese.

On trouvera des poches de :

20 Cigarettes - Gde. 0,60

3 Cigarettes - Gde, 0,10


" f ) . : -a' 1 ", a


comos Virginds
. -:


"" :- :4


o Cigarettes - ude, u0.1d
1tAYTLXN AMEPCAN TOBACCO CIGARStET S

PORT-AU-PRINCE, HAIT

P. 0. Box A-160

Phone 2649
tFab:'ique 344 5 .


: * La Ca!iaspirine n'est pas ulement botmo pour :' supprimer les douleurs et les malaises mais elle est auss i trs eiticace pour �uprimer les reroidissements et les rhwunes. Ele soula ge. elle decongestionne ot fit baissar AE R)
l fihvre. Elle contriue 'inner mle "r germes inoectueux. Pour toute Ws Avon. tu lualiti, ayez touiounr do la Cfinspirine S I m
- ".54' iv
~""'-4 W


'eIe Simon B oivar


Ensaignement Primare et Secoadaire
Enseignement Classique etmiodyen(secict$ A0%
- . . -. -Pension/DemitPea p-St.rntt" . '' - ,:
'Aeenune dsDales I (prs defttL Ga d)

fChurit die Viance Frmaise (Copy otiew frangidae ma,9g. - it Bactalautrat de Jilllet '1934 -tt : .dt ;ti

Phls ide 50 sueis nAux hmmensdu Betktt* ties) . .
Le" "o-ge Simon Bolivar folt ide a I on -de"- , y tunsere. von enfants.! 4- - .
R�p6titima durant 1e0 'In.is PA.st aIt deepm ien xr e ontaq eui. nt pas bsiPh i lurs oxm-:ns;c' e :. I.


' . . , E, i


" i Aw


t - - g-


w A


-


















A PROPOS DE LA VIOLATION mi coNSULAT SOVIRTIQUE MOSCOU- D iftormations sulvantes ot 6t6 request de Shangal eonrermnt se incidents derou1k hier a Consulat gnral soviOtique a Tientsin- sLe consulate so. vitique se trouve daws un rayon speciall ' Tientsin qui a & occupe4 par les troupes japonaises. La poie chinsise avait abandon le rayon. Ainal les locaux du consulat 4taient rest~a sans garde. Leos gardes blanc, agents die 'Espionnage japonais, Pastoukhine, O'ssipov, Karnaouki, Chatouchkine,Octchinnikov et d'autres organis'rent avee Passentiment d'un officior ja&iinais de PEtat.-Major des troupes de Ia Chine du Nord, le count de main contre le consulate. Et ils projeterent d'assassiner les forc-. tionnaire qui s'y trouvalient. Le ler Aodt A 9 heura du soir, l egardes banes et les japonais on civil, arms de Mauser, de bombe,4 -t de mitnailleuses p6nttr&ent dais jle consulate et forcbrent Ies portes et d~~nagrent par camions.- Noit loin du consulat, dana l'ancien poste de police chinois, se trouve une unit' ,ilitaire japonaise qui ne lhis se passer personne. Mais les camions dmrnageant le consulat sovitique purent passer et se diriger vers la co ncession japonai.c, It -copsul g6ral & Tientsin, Smir. nov, voulut faire des d4marches auprs du consul gn6tral japonai;s,


i r




;iil : I
4

4.










.::�:j
I











:" :::::: -{ .:: ~ :. :. . :+-:j .






. .::=
-so















:i
ii=
I tii i!ii ;.





. "















, 4, , .


Horin chi, mai. it na pas p u ob.te- tout ce qpud ut ci6, et des i:. gagx g :, equartler. gM6 japonir une audience. Avant le coup do deminitts pour ls dommages. 1 in- nasb rapporte cependant que lea main Smirnov avait informed Kisi, s t. pour que . Tht prit mmim.& troupes de Kakning offrmit une consul. japonais, que qtulque chosa diatement des mesares efficaces n rele ais tance- VLavance a por de ce genre: so pr6parait et avait Vue de ,ardcr le c tnlmat -,l, japonaiA qutquA s klknnprid qu'-n prit des measures pur t res de ,a colonne est de la :29me
prtven.r un: tel fait. Kisi r 4oondit .L'.VANCE JAPONAI-4E . armIee chinose qui et maintenant
qu'il avait ~.t inform d'un tel T[ENTSlN. Un chose entre so!- reoroaanise lIa suite de dfaiteM . danger au. course 'de la reunion du} dits 'jaoiis et tro upes de far- i Tient.in eo le long de ia ligne corps consulaire Ie 31 Juiliet eC me e.ntratle gouvernementnie so fcrroviaire de PtAping, Le mouvoqu'il no pouvait rien entreprondr dotveloppe pres d'Wici. Les hostili- mont s japonais ver les ad, eat A cause que la line t6l6phoniqte t bs dans Ia, Chine di Nord s'ten- te r-fAtltat d'une pense Iongtemps 6tait interrompue. C'est pendant dent rapidement. - La. ligne nourrie pour gagner militairement P'entretien . Smirnov-Kisi quele cm --de chumin de fer qui va en dirc. :e coni:rle -.stratbgique de la prode main a :eti (cla-c. Sur la d tIn ':t'i ir t dttle Ti:;it esr vincee de Hopei, Les chinoia do Nanmande dO Smirrnov urne coni&roce empi do wa tMgons a ec des sutdats king qil avancent ont atteint 66 ducor s cconsuiaire lfut convoqtue de Nanking. l1s autoritis du gou- jit Tchow. Des units indpendan. mails -: consul japonais st'abstit i verotent central n'indiquent an- tes ont dbjA franchi la frontitre de do so prisontor. Le gonlv.rnamnt c 'n ro:vement de troupes, mais Ia province de Hopei pour renforitiue a pass des instructions le v r cr qu fo r arm rorganis e.
t son Charge d'Affaires A Tokio ces de Nanking sont masses a patr protester &ergiquement au- Paotin A 70 miles a sud de Pi:. .APPROCHEMENT
Me ministr-c does Affaire ping . i. tuatre snopt rapport60es ene TAIX)-ANG1US N
na:s i. a rotpos t cc raid . cmc-niratin A Ka~ie an u Nord de PARIS.- Les milieux du Fb. co nulat ,qu. I -m:e capLtae. rei n Office edig rnt que D FramnKant (dnu* que loe potvoir so a L. 4,vonIs-.aloiiis ot hombarde en aprouvi Ile aporochement
. tinte mnento entr-e i 'aan j am d.s s: chindoises ita o-o rit iqe comme n nouyrain : Ct Ma[e lt P31t toirinent mqi 4 '' i fltjli Jfl "
nmains u cmand:,Ont japoIai " ch,.: su la frontire Hoei veau mouvment vrs la liquidation e gouvernement sovietique consi- et "c province .e Shantl ung A g6It, r.ain des prulme. de lta iaix dti4e que le gouvernement japonai 12 kilomitres an s:ud d'iei. Un, en Europe. Au lieu d'en reL.cher e-t reoonsable dui raid et exige sa-o: corn? aponaise appuyte par ar- son union ,vec la France, la Orantisfaetion. Le government sovi i tbiirI et e tanks s'avance ver; d Bretagne a mi.,ax aim entrtique attend arrestation et la pi- I Su(d en march force mur era.- irindr aimicaierr*nt des Mtkhang 4 nition exemplaire de colpabs pitcher .avmance des troupes tdu de lettres entire Chamberlain et d'autant plus que les noms de cer- gouvernement central dans la pro.- ussolini en plein accord avee ea c tains -l'entre eux sent connun et vince do Hopei. Les troupes i-jap hinet do Paris. Lt.'armioration des3 comuniqu6s au government ja- naises nt rapport avoir atteint relations italo-anglaises th en-, ponaim. r&clame 'adoption de me- tin point t 25 kilomtrc.es au sud prortri.e par l'Anglet-rre dana un
-areS ou'::r le retour au consulat de de Tientoin oh eI combat s'est on- effort nouveau pour Ioler la guer-


* re civil espa gnole t cr'tr tin no: s . Vean Locarno. A tla suite d'une e tente avec Muaaoitu, Londrea we tourniera vera Hitler. Si Pitalie accepte les plans britanniques g ei onintervntion en 1Espugne, l et possible que a InCo nfrednce Locar.no se rinis-s en Octobre prochain.

UN JEUNE CHEF W'ETAT
BOLIVIEN
BEklIN.- Le premier secr&atre de la Liga tion de Bolivie a contacr6 ton article ai nouveau Pr6sident de Ia Bolivie, le Colonel Brtsch, II terit : Bisceh est tin jeune Chef d'Etat, 6nergique, animrn de ,fesprit des coumbattants. du front, LC veritable socialisme d'Etat tr-,ove en li un purtizsan r&.splu. 11 numcre e nsuite les tches du gouvernement holivien et onclut en affirmaut que les nouva(kh- ,irectives: economiquc a j t

"tte en 1Me page)



ru envoy gratultemnent, su ' demand, .h toute personne ur possidant pas les Saintes � critures.
S'adresser h M.J. ALFRED EARCE, at Port-de-Paix.
Pour Port-au-Prince, 'adresser au Pasteur Metho18iste,( 1Weeynne) ou au Pas feur Baptiste.


/

I


-ir

8i:::


f
a
r
ii
6
i i!



i





i

rl

i
i r,


i ii

a pr



c;
I
L


i~ :a




B
















po:ur.c mmemuorer we gumu ar

Nu::i payS n uffre oun noyau aussi compact. Nuile ddmocratie n's atteint tsa idalI de vie g6n6rali6e p:ot positive et plus complete. Et chose merveilleuse, son apport au rapprochement des pieples lui a
*valu la haute confiane et la reconnaissance des pays civilisds.
Econemiquement., a Confd&ra tion Helvetique maintient une position assure non seulelment en Europe. mais aussi stir ies march6-. d'outre-mer.
L'amabilit6 du distingn64- syrmpathiqec Consul Suisse en Haiti M. Gustave Giig, nous a fourni les informations suivantes sur 1'essor &. conomique de ce nyts. nous Iten remercion s cordialement.
Les industries Suisses d'exportation jouissent sur le march( moandial de privileges sensibles et de nature agr&ab!e.
PJour les premier. amois de 1937. ies imortatiuns or> aogm:nt J 185 ionii +_t . xpord 'n. a

Mlars ties :t acce u- pi " 7 m io.

ijourn ement,, s ,. an' r t gagr: 4: dr>.#:2.p.men ,-d fl , ri

D: o- na [ . , ut' i sm K,




2-1 ~t


1>.


,- 2860 00 t,:-


a : Ilo cI
en .r- m r






Ac-1 uP I IeL :f)114-'(1 t ion
p la Co .sg kr naliiti no,; Si, v v-r d-es jatwux d'une afiertc tion lcnque e voincdrPs de viff4 8., ; .r-. apporta sa note d. gres , nten aue s dants tous lei er , mdicat dremnt disn thonn e

A 8 vaiilantk' Contaie ration, Hie x:,thoo, nous renou velong toust nPl tatx de prospirit& croiosante t &- la Colonie Suise. d'Haiti n m plus fortes syrmpathi s.

Constantin DUMERVE.



MALADIES DES

VOES t sRINAIRES



Si vou etes attaint d'une affecion quconque davaes o injeurinsres, aitatendza pas pour vous oigner, ar c'est aggcuratver votre ma!. BLENYL, m6dicament discrete, est d'uhe efficaci ate. Certain et rapid. Plus des.


atts;ttionf de malades et de m decis corfirment ces r~sultats sunprrn nts. BLENYL seiboit, sau-i m grands ravages et injections.Traitement special pour la fam. mes. Abdication curative des trout bles de la prostate. En ventesdans toutes pharmacies.

8, GBFFRARD,

Port, -Prlfa .,
Distr$.btewr pOur ka.
(Phone y gyt


i t



I







I
I


Nouveiles

Et-fangeres





,:, ain-- d: programmed de Busch
~.:4r iement aux besoins


V1'TOIIRES DES LOYALISTES
ltDRID.!.- Le ,ouvernement ara;:i d a rapporte que aes trou, C 5 oc - aiiges des front
''Aragon. Sur !ie
S -:,t r, ies miiiciens loyaiste o : ip lia Manga Ciraero A la K , 0i.r: b,:tmbardemen t intensaif
. ,n rbil-nu>-< L'nnemli au:" -s res enofrmfs&.

n onj4:q.U i t l&st t an sudTera4 an cours - la se
- . r-: - , < .forces gouver., .- m ac. .t Yoffe ive do
i r d- r > wrt d: la Cite. La pr-. ',:cr'do a .0 kilomrtres au
ruel a bl effectaP p ar
i- qi ;'ont rmcontr$
i )tanc., Le village d.
,, \t.:.o situ pas trts loin a
.;,. a riccupe sans combat. .:- -i:i, , Eq- ugna-s sur le front ' Aragio.:4 a Vtd atlssi occupte pa . .-ornementaux. Lephalans,1t. 1 qi la d6fendaiet ont fu i en
i'; - A la suite de la prise par
.: v.-" de Vaide Quenea Cam4) 4o, it-, ",idats italien rtcemment t. .v. de Cadix ont Ut-e envoys
-pour renfrcer te frort de Franea. L. r-r>eies ont bombarld6 les lim e ouvernementalet defendant FaeePs do Ctene, L'aU ntee insurgae sur Ia frontibre de la province de Cuenca est des plus difficiles, la region eat tr&P montagneuse. Lea insurg&s veulent s'emparer de la route Cuenca pour faciliter le motvement de leurs forces m6eaknises. A la suite de leur retraite de Be2as et de Valde Cuenea Campillo lea loyY isteq avaient reu 'ordre de bloquor avariceie rebeRte rs la routo de Cuetae situe au aud de esa 2 ville ~.:'aviation gouvernemen.
tale CwopOre efficacement a Ia r6organigalion de lignes loyaliates sur an route Nord de Cuenca en bowbardart Ies concentrations rebel ls et- leurs convois sur la route
Btgaz A Valde Cuenca.
Plusvurs bombardiers insurgh
seraient dktruits i A siUIte de 2 Said Ce l'aviation loyaliiste oLntre l'arodrome Garay dans la provinSce dM Sore


.


41IS MBDICAL
4 9LINQUE

r. LOUIS RIPPOLY

Anoeli : .
Duhsen : :-


REA

Me-rerdi A 8 b. 15 Reprise du film que You idoit oir
CLUB DES FEM1MES
ScAriano et mise en .Kcene d J. D eva .
nt tit e-s:
Darialle Darrieux, El. Argal, SJcosette Day, Eve Francis et Valentine Tessier.
Danrt une cith de j,-u -:: 1iies. L. vie, !a mort, la pas in. i'eiir s'af frontet. .Rbalise6 avec tact, dan. one eplendeur phougraiqw de
grand style, Club des Femmes h4rKficie d'tme interp-n &-:a n:i, rayonnante de sensibility .


JEUDI
Norma Schaerr d n QUAND UNE FEMME avri PRobert Monigomry.


AL11E


Vendredi & 8 ht. 15
Le film des Firm
LA CHANSON DE L'ADIEU avec .Jhan Servai. - Fri4dric Chopin.
Jeannin, Crispin - Constancia. Daniel Lecourtokis Liszt. Marcel Vallie - Joseph E!er. Lucienrn Lemrarchand - G orges Sand.



PARAMOUNT

MEtCRED1 4 AOUTL 1937 e solr&te populaire A 8 hres, 15 CLEOPATRA
ne ~aperproductino Paramoant en version anglaise
ralisation de Cecil B. de Mille avec Claudette Colbert, Warren William, Henry Wilcoxon.
.,.t roman d'amour qui a fascin6 le monde et porte A lYcran dans une grandiose magnifiscence. .

JEUDI 5 AOUT 1987
en soirie populaire k 8 heures 15 Fernand Gravey, Saint Granier dans
CHERIE
sin film Paramount
avec Mona Goya et Marguerite Mo. reno.
.un film gai et d1licieux. un spectacle joyeux. follement drble, plein d'esprit bien parisie, qui d& chaine le rim.
sae-


DEMANDEZ
LA POMMADE
L. -m-Strait
aila Cordonnerle
SMont$-Carmed
HYIPOLITE JEUIDY er onde

In, Av. TruJIlo.


FEDERAL signifie: Plis de miles, plus longue due. re et momns de dpen:i par mille. La construct tion des Pneus FfEDE- I
RALt sEqual Tension, Cordt empeche P'6ehautf, fement qu oceasionne 1i sure prmatur'e.- I'e Pneus FEDERAL poss. dent un Talon tris dur qui rsiste au roulement: iUs sont oonstru its avec de larges fils qui leur permettent de rouler avee .1 maximum de Scurit4 sur n'importe quelle route.Ce qui caractdrise leag bons pneus modernes
d'aujourd'huiACHETEZ LES PNEU l

FEDERAL*

CE SONT

LES MEILLEURS.


VICTOR J. HARARY,

La Station Rouge, 82 Rue Payee


suit toujours une nuit d'insomnie. Tout semble turner nolt On est de mruvoise humeur, chagrin et mdcontent. Les premidres conditions do tout succ ; sont un corps dispos et dos nerfs calme
Si vous 6tes nervux, es

2/ YflLW i


Camont et stimulnt du sommeil, d'acction fiddle et inoffensive, is
sont cel6bres dons to monde entier.
Es tubcs de 10 at 20 tamtirnts dons tutes Is phoarmod .
KNOLL A.-G., LUDWIGSHAFEN-SUR-RHIN.
. :.


ADIEU AUX C('ORS!


La ;-It'lnme prudente noe fait pa-; dclxpri mentation quand utn cor O'A
reux ia : -n<

, lle sat que T GTS - IT u peut enb
vite et
sans dan.
rer.


i i :


p clc


Dimanche :Aoft prOfle grand pi.n it sera organic group e dei Moiselles A, Ma $ heur s:du matin i 6 heW soir, au son :d'n jazz W Par litleurs ii y aura des garnish des boiasons raid! tes, etc,, etc.



CABINET

Vn MAURICERL
et
MA RCEAU fDESI0
Ruedu Centre
- h. -a r.
. .
d .A "~ .i i.i i~.
.u-du:.ft.iPi
� . . : i : :


"' H A - -: Distribu eur.


~iQBi~~lr~n~'a ~b~l~a)~PPPIP'I0


~k~aE~b~8~p ~aars~sr~e~rs~ ~wr~uurr~


On trouvora ausi des chausuatl pour bommes


aupriz de:D . la pair.


BATA
'4. . . . . . .


a ~;Pr~l~a~~ t~~l~$s~Aj~:. .
: : :::::~:: i~


:

























StCURITt, COMMODITt
it est imprudent do order la matson, o4 le feu et le voi peuvent vous cause desdormnoges rr6porobles, vos polices d'assurchces, hypoth6qes, titres, ontroft et outres documents prcieux. Un coffret do sOret6 l o Bonque Royale coOte pee t 6vite tout suiet d'inqui6tude,
LA
BANQ U E ROYALE
DU CANADA

. .


A. de Matteis &


Place ae ta Pat


Rue Coutbe et bau da Magustn de Vk't.*
ACHAT D'ECAILLES DE CARET, VIEIL OR DL&1,.TS, PERLES ET PIERRES PRECIEUSES, VIEIL a.stES ARGENT ET OR,MONNAIE DE TOUTES . IONALITES, A DES PIX ABSOLUMENT' AVAN ,dEUXL
IiANDE LIQUIDATION DE LUNETTES ET VERREb
Lunettes et Verrea de tos numn"ros
Montures en nickel inoxi dable a
.Venes ovales au prix de de $ 1.00 la patre. La liquidation durera i squ'au 15 Novembre inducan
mint


A. DE 1 4TTEIS & C,


a
-I
Si.>--'44
.4;


dj&Ia itronnad



COURON. .E ?
/ *



00UC R


,oila une nouvelle boisson qui vient d'tre Ianc6e par LA BRASSERIE DE LA COURONNE, S. A.
.mayez utne bouteille et vous adopterez cette boisson avec son arome fin et, dBlicieux. En vente ' la Brasserie dte It Couronne en grande et petites bouteilleas partir de cinq douzaines.
Les autres boissons COURONNE djA tras connues et apprci&es i Port-au-Prince et en province sont :


KOLA COURONNE en


grades et


petites bou-


teilles


COCA COLA JUS DE RAISIN SODA
ROOT BEER.


Burez les Bissons Couranne et vous ave l'assurance de boire une boisson extr cementt lygiknique vu la methode efficace qu'emploie Ia Brasserie avee aide de ses machines pour le lavage de see bouteilles.


.,a , oe a

Avenue John Brown
externwa-Internru L 1 ondttwas motqus
Inscrivezrvo tenants an
COLLEGE GODENNE,


eculte qai met i'ensexgnement e cole qui ne professe pas ie ecole qui preftre a une tte te bien faitek,
ecole qui s'attachy a sollicitjugement ie l'elve

est la que te trouve recrutk homogene,
l plus zlk,
e .plus competent, et le plusb cpable, surtout, a e I'action honntye et construct


-s I' 'V -, 4 f Y-r


,u' te de toute te s ie Durse ouurrage de erAnet, niquement apleine) une .th. t a de:eiopper tolUours 1#


- �r 3 proesseursle plue


aie t par *'exemple, rice


V.
4 4 4


t16k~


C" : '


vwitt dto cann 4 :r*1:'


e National d'Haiti


PAnse Foi, Phone 3358


GIR SROS :T
i 'IXMILLE GOURD S
LE COUPON:
DEUX /MILUS
'.L L BILL A:
f DIX Gdes SEULEMENT
NAlerg 4rwaer, crha

Oe nt t#r. '44par-i
aut soutealr Notre Lo.
Natfpag, car all deint
dS'ta -rsi Cd is beast. np t mr"E d'Utilltt et deetaIsante Publiques trsa.
ft e la rWPul.ique Par toit c aisos
(:ittens oU Etrangers, daclhe jdoneoftre coupon ou v .


NOUYVELLERi
DEs SOURCES.0HAUIWS


(Suite et Fin)


gamedi 17, de n brox fatards art

petite localitt ti -i rnnut durant b oir e, trine rri Iuri Fli r4a

La ckrtmonie ebridflement de
plt I et l'n c it plin nounmtn; Vw St. f m ernoid i'A Arbre>, re fat bThno xmouva' U t J n. mtr temple tres original. Te. tndemain irauinc . t v dt

la chapelle. Remarnuer dans le chceur, ies autoi.'i.s i'AmneRouge, armi liqu , l, sympathtque Juge de Pnix, Mso ierur Grail-fils q ui profiera de a frisenc A 1'Arbre des Ip.puions 1 9V quarlmgy winen t :q4C aa oin ti
\ la la m'se-.,, uin. hi)er promtn imt lie (t nft, ou
qcilk a petite statu ni Sa in



prit lb


rti :inln Aunur It I~.ttl4


Ionrtan i t, i T In erl unr - O T '


'4 44.no4


0 l 1're1t' nd ant


Cetle pette de d mnr


















ATA LQ 1rERS

ET LIQUBEURS

Les amateurs de bones5 Ooissons qui distantWt fire onl ehoix de vLitables liqueurs.
la ma: Edoard J.
Bnjanun.
E .douard J, Bj , amin, quant
a son assortimenat Ae dGCaca Anette Kumim :el, NettaryCherry-brandy, P~chew.rar. et artot son a u t , , til 14A. laisse tou ur

Leelames dom her ma oulr, hmlarup.: douard BeaSmin che. O Tpt
du CertreC Leamin UaR ous aseora nettemen meAtis
ourd-B nj asn.



,faitS. " i . i . . :' i


~I Il_~lsb __ II~


Ibe~,,,~,~ ~~ _ ,f~~iP~s lr "~u~I~8~qg~r~ W ~-~f--t*T ~-~U 4iYR~~~fi~


W


I


I - -


1













QUOTIDIENS - PAFn:'

CABINET DO


Ce cichd6 represent te uidir die '. Pharn ie Castera. Eli east ij s vaste, a mwux 6quipe., la plus hygidniqu et ia plus moderpi dHiaiti et canoprend vingt sections REZ DE CHAUSSLE 1.- H- d'expo(itiio t d ven.tt i-- .:ae dtu Service de Nuit, 3.-- ureau de IAdministration, 4.Laboratoire d'ex&ution, 5.- Comptabilit 6.6,- Arri&re-Pharmacie. PREMIER ETAGE : 7.- Grade sale te reception, 8.- Grande sale de Consultation, 9.- Salle


d'Electrothrapie, 10.- Salle des lit4s, 13.- D& pt des Drogves. DEUXIEYME ETAGE : 14 Per;Grande Salle du Laboratoire, 17.bage, penction lombaire, etc. 19.-


aLE NOUVELLISTE
Rue Frou No. 9
Botte Poeate No. 135. Telephone 2282
QUOTIDIEN FOND--EN 189X8
P.
--aENRI CHAUYlET & CHfRAQUIT
mra-.eatPropritaicre
ERNEST G. CHAUViKT
Secritaire Gwrar ;.
MAX DUVAL AdmZini.tratePr :
KLEBER GEORGES-JACOB



Le P:Csideut i: Cnitt- Pvrmancnt de i'As.ecrnbiu Nat-i:;,r :
Ls. S. ,ZEPHiRIN "


Aa Nora de la It4publique


Le 1r6.ident do i1 R-p--i-iqu nor, que le Dicrul-Loi ci-dcs_ ; - ,;to du Seau dec ia Rucp cIh b c. ,rim', publiC et excut6. t)odC au Palais Nana r ', T'4--rince, Ie 31 Juil 19" 1--ln.-. deo Indopwndance . IdiIr>- d' ia Libration et c- .+ Resta ration.
Stis- VINCENT


PFr It Pr-sident "


e 8 r.: t.r d'Ett d," 1lat �
rieur
F. D 'VIGNEAUPLe Secrtaire d'Etat des Finan- s Relations Ext.ritures:
Georges N. LEGE R. ,e Secretaire d'Et dc it Justic, et ies Cult es:
Odilon CHARLES.

Le Scertaire d'Et.at des Travaux Publics et du Commerce:
A. TOVAR.

Ie e recrkair d'Etat de Plus.+
truction Publique, de I'Agriculture et du Travail:
Auguste TURNER.
%,P WOW .


ERRATUM


Dans Fint de Coumbites No.
d'hier, lisez: L4ia, ils sont IA, couchs star les jeunes pousses, au lien
de jeuves ppoussaes.



LISEZ A A

Avec lea tapagea, on n'arrive ij1
main a rien. Cost pottr cette raf-; son que la cigarette sRex. ne fad pas de r4clamea bruillarde. L a'.tdlame -e fait touted seule. La cita rette .Rex, entre a iutres qualit6s, possMe la fraicheur et Is dlicea-:.
- tesse. Son tatbac vient en ligne
droite d'une des plus: famOuses usines du: monde. La cigarettee Rex
.:n'st qu'un dfaut: eile fait i perdre Ia tte saux .ftuirt, taut elle est


Voit. LUrinaires. 1.- Salle du Diapensar. e, I2.- D6;t des SpeciaIa d'attente du Laooratoire, 15.,-- Bibliota que scien:ifique, 16.-aL de- Manupulalions de precision, IS.- Salle de repos apr's tuMus- et frigorifique, 20.-- Laboratoire it;dustrietl.


PROPOSE ET FAITS DIVERS


(Suite)


Giant a -;an nma'o: d'exitence, ftu.:nt arrest. pour vagabondage te 2 A:,u et condannds par le Juge : +i Secti-n Nord A 2 gourdes


Vaa Pierre, M. Pierre, pr-1u-s d'avn, i u Saline, le 30 i!t : ait� fra uduleusement
-utx ei's ani prejudice de la h. m Andria Kernizan, furent r t:: et dfirees A !a Section


Rpnaei- Gauthier, chauffeur de ,:.g .3055, p.ur avoir disobi a rdare d la Police, le 31 juillet, .t arrit- oar Ie Garde H. Ren4.

(, a r pa< I,.droit de faire bou march, i_ !a vie et des biens dc
-5 ci:tnts. Fortune Turin, chaufr edo t volture 3489, privenu d'aetrI . s-ttmcinesur I
. 4 M Plaine du Cu de Sac,
.I. i:- . ri' conduit la Sec. S. N .


-x ;.Ai -.n. oubi;- leur gram
:,iront s la rappeler e .ivant f amusanIte et instructive ioimqu e'- vngage, entre le Pro-f:: r Lu Dorsainviile et e Ipoe uEnand Ambroise dans les coionne du . Matin,

:ir : " . oiJ~'icultes du moment
- ! Mi. ison PAUL E. AUXILA :i ,.:nI el cienthle choisie, lea P'arfums francais des grandes mar. qiues a les prodbit; -de beaut# d? l-oitner renomm6e, ', ders prix
- : rdablaes et fixes.

--1 aS


KFLPAALT


Le Fortifiant .dt jour, cUnte. naitouts los vitaniies A. u, C D. E. . Produit vital, extrait du Kelp, plante marine de 90 pieds de hauteur contenant & part les vitamines, tous le sel minirn~tx 'CnacessaetS: "orgaISme.




vidrez Je intin -dipo et fraNis Svous tes le doublede votve -tra vail quotidion as prouver It' m:aindre fatigue, yas cellues ek. ;ribrales 'seront fortifibes et renouvelle. _En Vented dana touted 13o bownes Pharmsctes, et pas chers.
:.5 h h:: ::.::.,: :: : ::h:H :: F .:.:: L ::::::.::: :H . H :T L H::::4 :: ::


DES CONVICTiS TROP
G ENTL EMN N


L'on sait et o'n c- -nr.c r cornbien sont, affamets d'mour les forcats enfermn6s entire Ites quatre mturs d'un p&nitencier. Or, t: jour, une reporter qui, api-es son dixiEme div:rrce, n'av ait p;s retrouvt Sd'4pouseur, demranda a visitor les penionnaires di X. fa-ux agne americain, A in: enquter diiait-elle.
- tJe dois vous ;r9-.eNir, Madame, dit le geolier, que es convicts s-ort capable .:. t. qua dr iis voient une fern:.
- Lrs homes, r me cnnalit Merci Monsieur.
Or ure here - :ard, a fnme reParaissait --Je crois, dit-e!le at fonctionnaire, que vo inter- ot une r-p-tation surfaite. IU:- se se-,nt can.tentes de piller ma provision d.
* Splendid.


DEPECHE FUNEBRE


Unie dp4'che recuc hier nous X.f:once la mor, aL Port-de-Paix, dte
)tme. Ormltia Le-vasseur
L a c urnraiils seront c66ebrde s nujourd' hui.
Nous prPsentons nos vives et sincires condol6ance A ses enfants Henri koche, M. et Mine. Augustin Guarrier, aux familles Tiphaine, Levasseur ainsi qu'A notre ami Tullus Roche.


REX


Jeudi A 8 he ures 15 Rex passe sur son 4cran Quanmd une Femme Aime avec la ss6dusante Norma Schaerer, Hubert Marshal et Robert Montgomery. Vendredi i la demrande d'aimables amis on redonne le film record rLa Chansn de FAdieuz avec Jean Ser, vais, Jeanine Crispin, Lucienne Lemarchaad et Marcel Vall4e. Un film que t'on revoit avec le mC-me tmervillement qu'au premeir jour.
a - i 4Y.-


Aehetez les
Naeus et batteries
gy don .t

.~i~~ * -." . . . : ::" '.::.:. .


COLLECTIONS A BON IMARCI
Le rvice de: journaux eta revues �l mieux organs eH Stock di lvres constaRmment renouvel. La plus grande Bibliothque de Location. Commander spciatres ex6etes en cinq ereaines.

Archi L&pold d Autri :e: :::Souvenir: ide::a Cour : ::de Vnn
' es rman:. Noirs A Blanes en Afrique . 'Tbodulor Wolf: Peuple en MarEhe. . .*
Duscourtilz: Voyage d'un naturalistte. :": : ;Einville: Les Dictateurs. Cte. Sforza: Synthese de 'Europe- -----NF lrero: Nouvelle Ilistoire romaine. ZX eig: Fouche . .-------- ----:'
Zwg: Mrie Stuart. .
C, rrei: L'homme cet- inconn. . . Tilaraud: Cruelle Espagne. .
iA Journal T. 11. . .
Lakdbhrow :;kv La Nture et -es merveille;. .
at-riink: I'om br Ies a. .�.
L'. D sar : La sant des .etits.

~. de~ Mo Le.e: LS V e ause .
i: QU s.; . .
Marg.r it.U.ra.-Provinst: L L ivrrepour toi. . rDra.r: I Reveile Matin . . .
m 4:t �: L11:nn t bien (Suite de Pti pour lets femmes) p .vOs : La an, e s ru meaux. ,e .
.- ~a "IJ4� . �


A BAtS de COD fINK, TOUU E


COT 4GRAqBL� -CONSRVATION PAkPAITZ
TOUX, RHUMES, BRONGHTES, ENROUEMNlt
INFLUENZA, AFFECT)ONS DES lOUMONSM
PORT.AU-PRINMG HAIPI, Vtr Lles w~atys




INSTITUT TIPPENHA UER

Reconnu d'tUtilit Publique par Arrt Presidentiel

Est la plus grande Eeoseiaique de Port-au-Print ('est la mieux organisee, 0o Von trouve: la neilleure $ sion scolaire avec A sa base : la discipline, 'hygiene
-ort, l crdre et le travail; Malernelle rai tout petitsd a 7 anm; Pension pour enfants de 5 a 12 ans Methodee eclente pour Tles Cours Classiques de la 12e ii la PhRU

Me/hode rapide eft sure pour I Etude des langues vitra tes et des cours Comerciaux de Bactylo, Steno, Correspo dance Commerciale, Comptailit.
Les Bacheliers diplbnms de I'Ecole font bonne figt dans toutes les professions Iib6rales et dans touted I branches d'activitL.
Les 10 annies d'existence et de success sont la garantle farmlles. Cette annie encore 5 pour cent des lives r-M sissaient ave brio aux exarmens officials du Baccalaur e (99 nlur cnt de Stno-Dacylo et de Comptabilit .
S'adreser 1537, Rue L -rn rre, Phone 2891
Sannexe Rue Capois. Tsi phone 2r.

.s.-aien, ec ,.-r - xa --.--.--,,l,,s d.la-.-.- A


, .


pour IiMPTmm 51


JVURQUOX -ndurer Ies &dn.
aleurs i te* par dw muscles
raids t asible, quand \vow
poUnv obnOenir prompt sou ae."- lin :pni ra i,
direct aide A dga~er Is .ngoon tiona A apalser a doulanur. t Sloan atV particuliretnent hie.

' . .hlge le mai. efIulivaIste n
et You permet do bie :


. as do fried dtoni vo
: :: PPI: ezal m ment'

dbrg ceAehetenszteu tachnotr


~UL pi


1








QUOTIDIEN FONDE EN 1896





Page 7 etait absente
du microfilm de cette date



Page 7 missing
from source microfilm of this date








QUOTIDIEN FONDE EN 1896




Page 8 etait absente
du microfilm de cette date



Page 8 missing
from source microfilm of this date






xml record header identifier oai:www.uflib.ufl.edu.ufdc:UF0000008103093datestamp 2008-11-10setSpec [UFDC_OAI_SET]metadata oai_dc:dc xmlns:oai_dc http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc xmlns:dc http:purl.orgdcelements1.1 xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:schemaLocation http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc.xsd dc:title Le NouvellisteNouvelliste.dc:creator Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)dc:subject Newspapers -- Haiti ( lcsh )Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )dc:description b Additional Physical Form Electronic reproduction of copy from George A. Smathers Libraries, University of Florida also available."Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."dc:date August 4, 1937dc:type Newspaperdc:format v. ill.dc:identifier http://www.uflib.ufl.edu/ufdc/?b=UF00000081&v=03093000471641 (ALEPH)ACN6482 (LTUF)0012544054 (OCLC)12544054 (OCLC)dc:source University of Floridadc:language Frenchdc:coverage Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince