Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Creation Date:
July 10, 1937
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( marcgt )
newspaper ( sobekcm )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
000471641 ( ALEPH )
12544054 ( OCLC )
ACN6482 ( NOTIS )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text







QUOTIIN 905DB EN18


TOUR D'AIEIIQUE


L'INDEPENDARCE
DES ETATSUNIS


L'ATTITUDE EQUIVOQUE
.r rvnroa ru I


Edtange sde Calognun PD WAD 10
C'est par d'6zmouvantes pa- tLe Gouverneent, dit !eL ps
r o le s q u e le P r 6 s id e n t d ie l a P r id e n t T r u jil lo , .ee L u n e. . . . . . . . .
Nation Argentine vent de s'a- Organisation complexe et vas.
dresser au Congr~s, r'uni h t, de travail .uV1fik et coor- Port-au-Prince, 8 Juillet 1937 Hier, notre confrere !TnhU a rourn le Message Arnuel,- le der- bres,: par rapport aux au- Franklih D. Roosevelt tous les renscignenents con.
nier,- ant donn6 ]a fin pro tres.,ai Washington, n. c. eoarnt cette affaire. YaprL,
chaine de-son Mandat Prsi. note confrere, 1. Clirtier
dentie. C'est avec un bien vif phai ayant refuse de comparaitrt
ePour la derniere f i, it .Du cOtk de Washington, lei sir qua 'occasion de ]a com- devaantcca commisin charle Gal. Augustin Justo, je me - Ambassadeurs, Mirnstrt's et mtrroration do P anniv ersaii ', deonte6er esCOnpte' 101 ddecontroler 1% cornpte
pr6sente devant cette AsserndeJ Lr d'Affaires, acr~li- jloreux de I'lndpendancs ie Ia Commune et de lui rebk&e, en accomplissemem de kS prea de la-Matson Blanche Etats-Unis, j'adresse 5 muttre les pi&es n6cessaire mon Obligation Constitution-onvuluManifeter leur sy Votre Excellence, tat en mn on travailne reue fu
oim qu'en ceul du people r
nelle, pour ouvrlir cette Ses- athie au tres distingud Sum-jU qu'en celsi d pepoq sion et lui i'endre compte de ner Welles, A I'occasion de sa e xpresiolrenee xou iitC abJlge eP'aile Sl i exreceeur a s
deIa ttbrilatonheurela prosritois esenter devant la commis4iava4tlr&Ilis et des buts quitin. s0on
animerent]'action du Pouvoir Un banquet lui a t offert, de a grane nation a- onex-recvur,
Exutif, jusqu'au terme- . a ours duquel I'Ambassa- mericaine, malgr tout, refusa d'ouvrir
dat.ur du Peou, Monsieur Ma- jlStno VINCENT, Iceoffre fort daiis sequel se
nuel de Freyre y Santander, Prtident etla )U d'Haiti. trouv-nt los )iees comptai porte-parole de %s collgues, I bles. L'on dut donc reeourir cn
Au Br~sil aussi, le terme L marque le sentiment qui ta un expert. du Mandat Presidentiel ap- inspire, particuli'rement, cet The White House, .H61as .,
proche et dans quelques hommage, en ds ant t Washington, D. C., 8 JuiiIet. RiscH
grands 6tats, comme Minas Sous-Secrttaire d'Etat, non11 .i.x. Gerai s et le Rio Grande do du titre d'Excellence, mais de cey(T~e outpnwnt, du j*udl8 Sul, l'agitation politique a celui, non reins beau et plus tni Vinent Juiot.)
provoqu de nombreuses com- rare: Mon distingu4 ami: Ihrcsident of The Rpublic plications int ieures. Monsieur Sumner Welles a a i Perdant tout ospoirdame.
* at tr~s sensible A cette mA- Port-au-Prince. ne- 1W Chrt.ion a ouvr;r le
nifestation, dent i a vive- I thank Your Excellenc otf fre, les autorit&s firent apDu ehtk du Chill, souffle un ment rernerce ses amis. for your very Rind message f(1 expertsaConnu is du 1i.e vent de prosptritken const La photo, fate A eette Oc- on the occasion of the anni- Jej: Miorsainvil, Od e quenee de meilleurs prix pour casion, montre en bonne pla- versary of the Independe tc ,tir ofil :m"oid6eladetvlr ses divers produits et de l'ins Ce ]a t~te souriante et sympa- of the United States I prtfe ( Ac ir I(n:tgie d" onL tallation de nouvelles indus- thique de notre Ministre, M. wy bet wishes for thoeta.t- ue de 1 , L nie des Ponetries etfabriques pour le tira- I escot. JI ned happiness and prosperi- a 2 Alo 1 ia-ds renforts
vailtdminetdU For etnentdo I Acier, d,&rent. 4 of the haitian nation- . actVibnlO, do pince, de hades mtines viennent d'gtre d 0an-n- ROEVLTt de nz set et on p r
couvertes. Le President du Perou, 0 nsencedes meumbres de IanComLa sympathie populaire en- Gal. Oscar Benavides, con- ( s nsaonms d d nirratoure toujours le PresidenL nait, lui aussi, les chemins V de. membre, d(,]'ArlinitraArturo Alessandri et ]a paix qui conduisent au cceur du 'tion Locale, du Chef de diviint'rieure est si assuree. que Peuple, Iorsqu'on veut de son Sion 41D u Dateement de PInle retour au Pays du Colonei i.tachement4 DHAITI twieur, du itfet de P'Arron.Carlos Ibanez, ancien Prsi. II vient d' difier, tout pros M. FELIX MAGLOIRE Is, - . do quiques audent t .hef d'un fort parti de ia capitale, i Lima, ueux EN VOIE SES CONIK tes . ,nq, on essaya de
militia ; a cOmplet't union, magnifiques cites ouvri&res, LEANCES AUMONSFJ- tire p;rte du ,cob
de tous 6 o du Au Gouverne- tes p1us competes qui soient, GNEUR DE MENA -e, q : dix he ures et
ment. avee jardins de jeux - dou- mae efuL - fiiver son seches hygi6niques et pis-ines A l'aesion 4 Zn1 ire s a-t)a On A bout def orce, publiques.- grette mort de Monwigneur -t-nvovcr v- travaux a deLes alfaires de Cuba sent Leur inauguration, aux Docteur Adolfo Alejandroiin.
encore si embrouilles, du quarters de la Victoria et du Noue!. { Pendant ces operations qui
faith d s ambitions politiques Rimac, a provoqu4 beaucoup dur)i,.,vt di: longues heures,
qui aniinent les Partis, qu'ii denthousiasme et le noa du Le distin gue diploinate, I M. Ci Ci.ticn derneura froid. n'est)as possible d. dire si President Benavides a 6tk en- Monsieur F61ix Magloire, an- i npa .1 , flegmatique. tous oes cubains sont satis- cens& eden Ministre Plnipotentiai- II .< 10:30 heures p. im
fits du vote qui vient d'- Le Ptrou vient de faire une re de la Rtpublique d'Haiti aianu i fut conduit au d& tre donned 'ata Chambre des grande perte, par lain ort de pres de notre Gouvernentent, pat. D6put6s, pour P'tlection pro- f'un de ses plus brillants di- qui a laisst de si agr6ahles et chaine - fixe au 27 Aofit - piomates 'et international. ineffa~ables souvenirs parmi ((Le Ruetih, Yfercredi, 7,uil. des Del6gu6s A, l'Assexbtee Les, M. Victor X. Maurtua, nous, pour 3es activities offi- IIct 1937). Gonstituante,qui sera charge Ainbasadeur A Rio de Janel- eilos et pour son enthusiasm d' tire le Pr6sident d~tinztif ro (Br4.sU). -fe) cathohique dans Ie Couron- .
appelA A recevoir lea r~nes dii M. Maurtun tat~ cnnnu et nement Pontifical do NotreGouvernement, des mains dui sp~cialis6 danf~gles Gong res, a fDame d'Altagracia, ayant tt$; INVITATION DE LAchef provisoiro, M- Laredo 'einpli in rdl de prexni~e MemIbro actif de Ia .Junt . FEDERATION DES Bru- importance, Ahi Conf~ence ('entrale iDiocusaie z 'inn ETUDIANTS DR (CHILl
A I'heux-a actuelle, chaque do la Ilavane, en 192$ - ott d'oenvnyer d c' 'ort-n-1-'nnc,-. Al/N ETUDIANTS . parti dtqu dana sea esp~ran- la D lIgation Arntricaine prnee rdgannesiatA 1IENS ces, accuse Ice Gal, Futgenclo :id~e par IV. Hughes, parais- Monseigneur Mena, (MuBaptista, d'ing~rence clans sait ne pp pouvoir trouvor dad Trujillo: nous ptorts- PIT. P'iere Moraviab Montaouslos aces et mesures d~ci- .ne niajorit6 pour es projets g eonsf Ic deud! national domil- peau neus faith savour quo son d6s par Ie Gouvernernent- ~ . t.ea tendances, nicain maus par la mart do ('o1Ibgue an Chili Ex. Senor
be cdiario do Ia Marinas a II a fiS dana ctte cu-cons- Monseigneur Nouelx. (Stgnt; )Doh Juan Juar-be y Juarbe, puhti6 un important, inter- Lance, tin ta-As halite karma- FK lx Magloire. Ainbassadeur Envoyt Extraview, conc6d6 son p~rinciPal ,nisateur. Sa mart eat tin deui Nous soinmes tras recon- f ordinaire, . . I)dtg-ute P16nipo. -


r~dacteur, Jose, S"Riero, ~ar )our !e Gontluent. naissants pour ce souvenir du tIaIre (In nabloiuszne
le Colonel Baptista-, q a ex- . bon ami qui n'oublie pas cet- Puortoricain, en mission spt
pos6 ses vues, s ides et son te terre sceur o i a lais iale h Sautiago, lu a transrgle, relativement A lorgani- tant d'affections et de respect, ms pour les etudiants" e
nation imperieuse e definit!- Retenez ien cette date :tueses considerations, I'asweiation des Etudiants
,a. -rt__ . Dimanehe llJuillet 12- . d'Haiti. I'invitation de i- F.


ve LW son5Jrays,


La. remaise d'u ne brillaute Medaille p.a D.inini-Par .:. . m k'%.z .:.
7 .

Caine, Son ltre1Chef; a t I'ocasion d'ung* and, agnifique di Ours, frlofl' c4 par Ise Pr~sodet~r~lo


(auditn DlarioD 30 Jin 1957, Cidad Trujillo.)



Lireen 6Ume- page Ia i le den ltUres dt ibrairie Non-


. . . -.*. . . " . . . . . . . . . . . . . . . .
dtratiorr des 'EEtudiantc do Chili au Conegrs Gtntral des Etudiats d'-imriquen, qUe
cette F6d&-ation organ' e s Santi: dt, .Chili entre 1 e25 Aout et ole premier Septembre proehain.
VC'est. IA une trgs belle marque d'attentiow.


EN PASSANT.


Pour fiter it irentime annfvermire de la foundation du Main.--un confraternelle a-


4. ANDRE DENIZ-i

fNote estimable fa1i Andr6 Uenizt, Di-ecteur te1 Ia Compagnie Haitienne Au Wiharf, p art domain pour IEurrc, .a herd du magnifique Paquebbt' franip is Cette absence -sera- courte duro.,
Mine, And.a 'Den iz6 et sa sceur Germaine Denizd sont
{ejal Paris tuii ulu
tem ps. , . : : i ::::
Nous souh,,itons Anotre a4 mi une heilreie t raverM"e Ne u4 agreable stjour &Pa-is


Grafid Gala A: et 9 heures avec Ia Sn erpr.duction vec 1eer8t - oied tl


LLre PWM e e papes au . veileva ci vanss w v po.sfezpi Araraklenote u4 v a se s .': : :!:re . :i.ii .- . . ".: .: .: .: .


gape avaitaHe organtse par terte k tdtiaeah apr~s.madi dit mats d'Avril.
Au/our de (lt meant Maglore, d charmant journalisl el qarvoureux ltre dot la plaint &aiynise puris, i I'instar d'unetfine lanw de condottkere,pour imposer des Uriths & la galerie des superbe,, tot,.te la presse tait reunie comme e Un one! organe" -i, vOas souvenez-cous.? par "t. le inoubliablh apres-ridi dll miats d'Avril, lo aine, ritrospectire dans 14 reen! dx; .ternps, If'Scwurss 'vpanouissai nt bdams hajoi.
Pensez done! ("e nent p-as run banal record an ein dun ;nileu comme It nAtre, souviq q taut dA contingences diue,'.': et de dcrevantes r-'iiI'S. d'ooir franchi un tel cap, htland;. t,uc des nttres qi. par o .lk s, emblaient devoirb-iI re bn %tJ m1Wn t. imnf'tiiCf It unt pi-ri sou-s I rise 4r fantehes el Ies sarcasnes cdut tns 7n ephistophRls.
- Von, re 'esI point u,,v banal recordEt, mainknoant, 10 fft/ con� tinmi!. Cr l'aulre soir, Il dey-aiei-" de cc rn/aw c, ri!
prinlanicr p0i c nit nitre It Ma/in, it y a trente-et-im ans, r(laiI Vannivrga ire de P/at,!r (ah/! n'oublicz pas de ml I re P. D., je cos le recomnuw. l ie instamment) a' la sous-di. reaction du Journal.
Le champagne quoique non ser'i, mais des liqueurs fines, nwis des rhunms de nos tne/iIeure marques, ne pitfa pas fmins sur tes lt'tress dc 'Arnirad, au ir wrnt de ttits.
Et, c'esl pa-re tn l-s se . tirent (qerse tui-.ri exprima a Vendroit de sm dsoint collabora/eur furent empreintx de sint-ritl; qu'en centre, urn fois de plus, le Directeur du Matin atllait en une forte et invisible ,oludeue UIfail aux idte,, ainsi qau'tx theories S son qtaotidien, il sit umanier si aiscnunt Iv erbe, c' sorla, infchitr aux i oindres nutcs de s wam v puts trourer dee paroles appro prices a l'adrcsse de notre nympathique ramarade don't 1'Intelllgence, de son cdit, se mniltre attenticev a perc tvol le forimes les plsN idoi es du praprtn, pour aider cc� d errn-e 4 dicewloppe-r h' standing dv son journal.
14 'irnoubtia bit ci couf rater. heile agape. cons die-je,,.
JUN JULS.


I


7 :.i. 3_





.i. E NOUV t -LlSThi.:-._


4 ii
:' . * / I;


I ~ '.,r *'


Devernesevotre pudw. O@Th tablt*on auvr tl t t Oem pta doa qe sSaqoNswom~do U i


>,.': '-"'


Ce cliche repre'sentI Il ui:qi du la oPharmacie CASTERA - "C est une construclion qui fait honneur d 'arcri/tcOurc national. Le dynanisme le savoir fare des jcu. nes qui ont cre6 crte i np: -! . tv orponisalion ont su y mettre du godit, de la science, du la mithode-- Nowe recominc;-tu ,s & oi icccurs dc visiter Us diil rentes sections et diparternent de cette Pharmacr:, ,ont iouIerture a rnarqui vantre Pays, tout comme


I'inauguration de Rex el de


7'/:urZII CPCb;' nuveile" Progre's, ('iulisaionm


Conte.
L'AUTRE FIG. ,
DE FA BRICCE

(Voir t No. d'Hier)


L'Officier c'irt ' :.uci net Jacques.
Diable, dit-i ? J " c
voir cette fermne t . (I o n t en o i' o. O''-' tu,' I pa sersuore; nai <� -i .lone: passes?
I1 aputia .(! h. '' - :; i

tic-re dc fond en. c >o,' i,, , . '' n"

(Thrst un oiWn gen


flt-�,phc�ul,
c t t tc, n'-u f ,If,,-' ' ('ist, m a u '<4 ,. r4
t . t"IdtC n de t . . tvouva Ic uu x t '.,"[ .Ia, ii ltp*1 iqun 'a'. t'n' , 'I,cendiaire




la m e-r-':.
(. etc nuit jct
teurs Ic Port-au-L~i ,i' i.,. tel de (inna u -" ' conirdar on l oi i. sangiant Oclai . e '.an sinlstrt ',. �'oflf-le Xi. it,. I .," ";., mie
BIenderna n oil" c.p
veia A Chancereile, -in *)E ve . " '(1~l claire .t r ei s la . ". .I Ip (rs Ia mn
cici, ,aux arubre~s eta a I ,, i". los nouve]Ies do soa maiti.esse iB out beau inlvoqueir Nun.u", error dans los bois, Iml.,or son amantoe, la Itesse rest. s1r T son appel.
Soul, tine fois, cr-ut-i) entendre. quand !e riot unurrnurant venait battre Ia giL = e, ,i, s.on', pits d'Eloa.

. ".F. SMITH."
(FIN).



NOUVELLES DES

SOURCES CIJAUDES


Apres les grandes aver.,es dont nous avions park Iernierement, la plaine et les rgions de Port-h-Pimenit.tnt rer~u ptusieuirs ptuies tout ani d~but du present mois. Ce + onidges out dt6 si fortes qu'eI-' les ont oecasionn6 Ia erue de Ia grande rivi, re Colombier
odePort-it-Piient qul, prenunt sa source a.Terre-N euye, traverse Ia plaine do Port-Pixnent pour se jeter dana In met .pit". deo. Corydon,- .Los eaux. de".cette . riviere t&aient
pargnae& rita aur l:.eurl pass::


.\ �.)1. 'YELLE



n c.aituG?'
� �



""etrueo
ms ip s A cc rob.a-. ,".'





2. i~lfa. Kirino

Lt
X'" 'I
e i , erba
''.,b::: i, 't jt. . 5010,+ Renl?< r,:(ac andt Rat( i '''r~ t .
















I I
4. ' . '4 *% i ,- -.





.-l LQE. URS.

















f buls'-"On qui dsr et atr u
(tolx de ' v~ri y'le liuersn



Edouar J. Benja iqunt dy t sert solin ', eu.











.'goutar'bl;�'S t rlt e o S 'I
:"-, .: CT ; ~IQUERSt.

oiih .sotuqiI esui,.nt air una. C*



cho:+,ix do .' vritable lqer
-:::


R- +e.amez done'+., cher ama-01
I orI maqu:" Edouard . J. i Kuegiamin che ss psiai .-e: Simon+ Vio � .ux, Epicen, cit . Cet,: L;6Iioen. iilly etkuban si:.r paprou_ ,ca erona



eaens amciie chezbne
boi~os uideirntfteu


A VENDRE
poprilt~s dans le-. i Antoine, (Ave- Z. fla M -Kiericann . . d Bureall du
e. a6 vene Bou .:. :) 2, Ic 6 heumes I U hen-


Cnaias iriectieildes iiordisseru Ies mrorche8 au lieu do ls fue-r. Bienz~t, ell,& recouvrent lear ailea. Pour vutre skurit, erigez FLIT. FLTI' tue vraiment 1e Dineetes., et pour toujour No tache pas. Nou veau parfam agreable. Ezigez le hidonjaune A bande noire et soldat,
UNE NOUVEAUTelI LA poadn inseexicide PFM1T Wut mtsvedie esnac Psucis ataru ,Fouzmnu.
Ami-anttits"pacetdos



LA PHARMACIE
CASTERA
T(U phone 3777


\'v._de4 ibtttr� in demre main a , lU 1RAND LABORATOIRE Cpc ,mt( do piusieurs section tech1) Analyses ichnique s
21Analyses biuchimiquea
i) Analyses inadastr~es
4) Analyses ageoksa
5) Institut de retherehes.
Ce laboratoire et d'embkle une itvolution par sa direction avijste, par son i utcriel complet, par s pos boO Uhiale et. par iYeit ric OUV@SU �u'f ii unplante en U1t
Directeur-Pw i ewn
,Antonio Chevaliler.
Ex-Privat Docent de Bonn
Conseiflers Techntque:
Dr.'Georges Casttera,
Ex-Elve Institut. Pro* phylactique de Paris,

RXEl tve Institut Pasteur


3 "P3,* "'4
"% OQuvnd vous trcvcilez e qu'en revmrahe un Mal de tlte, une gripped o utne nivra gie vous prend,
.- Ccbaspirine est o soul rer de pour ,. co maux, parce qu en pU do temps
K. est un produil Bayer: jyeZ le toulos
. us la t main.


Ai' R ,- A M () U NT
.~A ' Di i> I LLET
en soi;tt, populaire a' 8 h. 15
LP R PENTY MA MA
W? : :>t 1 - p r t,ionei At" Burke, Gal! I',. : :. "ha,'-i Rnggles.
" die t mvstu-e Et
. ,- m ' b c,,rne
(Dai r":IDiI '.' . i JU:ILL.E.
"o . res 2/ A.Y
C N~ce.� de Il Technique ,1,uridique
1.- " -'d.me Partie
I RW!(L'ABLE
w , an.,.rproduction
o!ombia
avec I .,~.~ Ralph Giave.


En ma :3heurcs 30 P.;L
Jul h' '. 'iessmul ie dans
[ARZA N
L 'ii )MME-SINGE
avec -:'en O'Sullivan et Neil I'. . n'
e. ar des singes , vivant en a3-ors de toute civilisation, i ne connaissait que a 10oi dO Ia jungle et r6gnait en seigni-,u1r sur les fauves, mai~ uneo [mme survint.

u 6 e t 9 heures P. P.
Une Sdperproduetlon
Poer Riehebe LE SE('K.RT L
POLICHINELLE
d'aprk s la piece de Pier'" Wolff
realis6 par Berthomieu avec
Raimu, Franqoi e Rosay, 'Jeannie Cr'ispin, Alerme, Bernard Lancret, Alain Michel.
.un titre .connu. n sujet connu. des artiste& conmus.
. un film de grande classe, sup6rieunei I a'ensemble ordinaire.




du.
Ur. LOUIS mHPPOLy Ancienne, mai4.
+,. ,mngnesu4 .
'(Ruedies Csiena)
Consustacilon,.
: . ho


'4


UNE BELLE FETE

Dimanncbe ii Jkitlet, di s 4 neures f&te recreativeAla Pension Suisse (Villa es Roses) Champ-de-Mars, au profit des Oeuvres humanitaires du Comit6 Haitien de l'Alliance franyais-m
(Bal, attractions divers, comptoirs, etc). Pas dt eurpruises.
Carte d'entr6ce: (1 P1 P'our infant: $0>;.
Ce seia uine belle ft. ,Allez vous amuser an profit des belles Oeuivres do C H.A F,


REX

Sarnedi 4 8 h. 15
Pour faire plaisir aux gentifles demoiselles qui Pont dernandI et aussi au Journal Le Alalin, on donnera en soio exception ne'l+ an prix de LUne Gourd,
LA DAME AlA?
I CA IELIAS avec Yvte e 1'nirtemps et Pierre F'eshoa\'.
Pr6pal-uz-vo:' I 'Oni' voir prochainement son- l'kan d REX Ik grand match de box3 .uii vient d'avoir lieu i New.
o -rk: Le Matcfi Joe Louisa Braddock.


/ fl~t~b~flltZt


DEMANDEZ
LA POMMADE
La-)m-Strail
ia Cordnnerle
MontrCar. �
HYPPOLITE JEUDY cilhrb eripratian de

13, A v. Tr Jl.
Phone 2182


AVIS MEDICAL

OLIN IQUE
(Ig
Dr. FRANCOIS DUVALIER< ,
Rue.du Dr,-Aubry

Csnsultatiois tousles joufl
. . h. . . res. . .


-PAGE 2


d


++�to u rd it pas




- ,::+:'::: :: ::;:.:' ::! u r . .r'7 . . " '"":': : : I - :: ::: : :: : ;.: ; :} . - 'r:'i:a; :: : : ::::: :::; : pif l n NJ , i:: ::; :i: ::Liii~:: - L " .am . - q5 :. !.:::. .: n : .: .j:i. in o3.6 i!ii : ;!i :: i~:


de Matter


Piece de L1P0 i

flue Courbe ea It du Magasfn VEt
-iAT DECAILLES DE CARET, VIEIL OR, VIA
� s, PERLES ET PIERRES PRECIEUSES, VIEIL rinCES ARGENT ET OR,MONNAIE DE TOUTES
.uNALITES, A DES PRIX ABSOLUMENT AVAN

GRANDE LIQUIDATION DE LUNETTES ET VERRBE
Lunettes el Verres de tous numturoe
Montures en nickel inoxy'dable it
Verres ovale# au prix t de $ 1.00 la pain.
La liqidaton durro in, qi au 15 Novembre incimfit

A. DE 1ATTEIS & C4o


1. ----- -


S&CURITt , COMMODITt I sat imprudent de garner 6 la moson, O le feu et Is vol peuvent vow ouser doe dommo~ges r~porabies voa polkas$ d'asauronces, hypoth6ques, ttrea, controts et outres documents prkdeux. Un
j cffrot tie sOret6 6 l onque fRoyale
coOte pau t 6vite tout Suiet d'nqui6tuda. L A
BAINQUE RO"YALE
,D U C AN AD A


grandes et


teiIlIes
COCA COLA
JUS DE RAISIN
SODA
ROOT BEER
Buvez le Boisons Caurownc et ons avez Fasuunece de boire une boisson extrkmement hygi~nique vu la m~thode efficace qu'emploije)I Brasrie avec-['aide


rP Pes machines pour le savage de ses ton teilles.


Coil ege Simon 'Bolivar

Eselgnemeng Prirnoaer el Secondaire
E ignememn C ique elModcrne (Sertieo A ,C)
Internal et External
ti, Rue Mayriv, Y


Laurtat de 'Afianee Frmaise (C , u', itior fran ablx Examens du Baecaiaur6at de Jt . 1 3%4 et ConeourE o. Diction franaise de Juin i95 et de ju:n 1936)
!] S uis aux Examens du BaccalaurWat (Thre et 2B ae parties),
Le Colt ge Simon Bolivar avise lea perk et mzrea de oa. mille que ies inscriptions pour V"Ex4'$ke 1936-a7 se ti 'dent tous lee jour? ouvrables a iarti: de 8 Hre. A M.

LtDirectl o


dHaiti

do, Rue k/ann Pot
Phone 3M OS LOT :
DIX AILLE GOURD&'S LE COUPON:
DEE/ AMLLE "
LE BILLET A:
� .DI" G&.- SEULEMENT


Nhtsitez pas & r"ier, rho que mote, cette modequ va teur. C'est un- genre dtpar. one. El puis .n'oublie :pas qu'd faut souternr Notre Lo. terie Nationale, car jilet ient en aide, de son cdtO a beaa confy"VOusvre d'Utitief t de Rien7aisanc Pbliquesd tra. F-ers tote t nh pabliq o.
Pour tanks - co 'ralsous Haiensuon Etrangers, aeiw. fez done voire coupon on ro. re. billet.


::::.: ~. . :.:. . .



Connaissez-v us




d~j&Ia Qtronnad
� . . . . . . . ? i , ,
a .IL


~u mr


VoiliA une nouvelle boisson qui vient d'etre Ianc & par LA BRASSERIE DE LA COURONNE, S. A.
Essayez une bouteille et vofs adopterez cette boil&on avee son arome fin et d~ticieux. En vent' 5 at Brasserie le la Couronne en grandes et petites bouteilles h partir de cinq douzaines. t: � .
,,es autres boissons COURONNE doJh tr,8 connume et appr&des A Port-au-Prince et en province sout


Grand bal ortganis4 par le.s .eunes fre ves )urosat au Champ-le-Miars, P aa blane is~se ie Saint Jacques, soui la direction du maestro Emmamnue ,L Duroseau Thrc
N FO JAZ
Moreeaux up to dote


POL'R KENSCOF
I1 IePt an nonce atiupr4 P.(. cialement aux clients que Diirid Loiseau a reprise comma les annees' pr eedent s-on s-ervi(c- inc c,.nflo~n et dan !



(.rage hv 1:r, i'.cc Ge.fard, pour tott cc qui ,. taiaux transp$'t> g6r i al.wmcnt que'connuesA LOUER
Uine Halle de-,12 m- envirort situte rue Dants I estouehws, Aneions atleiers du oNoux'eJ1iste,.
C tt, e Halle situ e dans a cour conviendrait 5 tout usage.
S'adresser A Madame Ch1raquit mbme adrsesi ou de 13 . 15 h. sonnez le yn&o,2,1.


PORT-AU-PRNCISNNR
irand anorlmen$ do verre AL de motures pour lunettes dip la meilleure quality.
Grand'Rwe en Thee do
Jobn� . Woollev
CABINET
de
Moe. MAURICE K ELIS
et .
MARCEAU DESINOR.
R4-u Centre No. $&


NOVVA2LL ES$
SOURCES (JHA (IDES
.(Suite)



ge- evaient m~me fai re des victimes- Coat ainsi qu'A TerraoNeuve on noun a appris que la rlivirr de IoPo;David, Pun des affluent de Ia 1Vi&ire Colombier ou de Port--Pimenti a onport danS .Su couIrNe l h17 courant, utn tout jeune gurgon, Dormvil
(W)o1 Edouard, Awg$ de 12 an qui, montt, Sur son &ne, revenait du jardin. Aprs de s& rise reherches, la police a pu d4couvrir Ic petit cidavre, male, en putr6faction. Pilnhunation a lta fate str lk.; lieux t n r ?eI s, a a. .
tu[ .e smEIfa inut &o>c tI,.- 7jlt r . Chaudes & 20 kmn. d Terre. Neuve. Les autorit6s locale. coixpetentes dres-srent pro. c14s-verbal et firent rapport . leur chef hierarchique
A Carrdnag-e -- -'laie df Port1--Piment . on a sila it une atmt,- vic, i,,,c N . d#'pllorons vivx ement ccc nt heurs et offros, l no. condoIzanccs aux families CprouEnce momentt ha pAuiv ayant Cesse, tout >L mone e au travail en vue de parev 1,-s t'5Wts occrasIonnsj& pAS les

Yt., l a -n s. .It .' '{I ' .' F :

pas Jtil subir t Ies d sle
Jeunes piantes dent ies tiges sont dt")a si prgefocS ont eFje< Line belle t, colte.


SANlLI lo JILLET' 19.7;


KOLA COURONNE en


- '--- . - -, - . . . -: --7-.-.-:! .


Le fait est ncontestabl JLLI M dAR THE



es a quintessence


DES "



meilleures vari tis de cannes


d'un vaste territoire
iun a leurs terror.
reunlssal.-ieS


C'est ce qui hit son arome


- - GOUT kE COMPAREZ7


Petite's bu-


J
t





i


[


.Z'.-*


&





a nouv


LE NQU ELLISTE* ,
Ra V&On No9 .40
Rette ?oatsleNo. IN. Th6~honeUM QUOWIDIEN FONPE.EN 1690
Par
IENRI CWVET& CHERAQUIT
ERNEST G. CHAUVE?

MAX DUVAL
Admwdeilr ms
KLEBER GEORGES4ACO

L'INDEPENDANCE
DES ETA TS-UNIS
(Suite)


TRADUCTION: Maison Blanche, Washington, D, C. S juillet Son Excellence Stnio Vincent President de Ia Rep. d'Haiti Port-au-Prince.
Je remercie Votre Excellence de son aimable message ;u l'occasicn de I'anniversaire de l'Indipendance des EtatsUnis et lui offre moes meiileurs voeux de bonheur et do prosp6rit6 continue pour I nation haitienne
Er n'ulin D, R001S'E' I.T


P-au-I-te.,- -P it i > .Son Excellence le SecrEtaire
d'Etat Cordell Hull Washington, D. C.
1 ir'est tr s-aKi-r aole do transmettre Ax Vt e Ex.
lence, A l'occasion du glo0ueux anniversaire dxs Etats-Unis d'Amriquti-]es plus cordi>leg felicitations du Quaver. nement HaitienGeorges N-LEG(EL, Secr'taire d'Etat des ReIations Exterieure.Washington, S Juiliet. His Excellency Georges N. Leger Secretary Of State For Foreign Relations P ort -niu-Prtin ce

Deeply appreciative of Your Excellency's king message on Independence Day send you my sincere thanks
Cordell HUL.1.
Secretary of State.
TRADUCTION JWa>: ington, D. C. 8 Juillet Sn" Excellence Georges N. L ger
Sciaire d'Et Port-au-Pr inceAppre'iant profonddmenlu lec ourtois message de Votre Excellence a l'occasion du Jour de l'Ind6pendanco yu vous envoai mes sincere twmerciements.
Cordell HULL,
Secr~taire d'Etat.


PENSIONNAT
NOTRE-DAME DU
A CRE-CLE--URJ


La Sup6rieure et les Filtes de la Sagesse, Pensionnat Notre-Dame du Sacr6-Ceux, (Paroisse Saint Joseph) ont- plaisir d'inviter lea Parents de leurs El'ves et tous lea amis de l'Etablissement a venir visitor l'exposition d'ouvrages manuels, de dessin et de peinture qui aura Ieu.dans lea salles du Pensionnat, du vendredi 15 Juillet abt diman che 18 )nelusivement"
. L'expsItion.:I sera ouverte S d "1heurc dus matinit 6 heu, res du w0r :


MA TCH DR:TENNIS

A cause de la victoire d'Alix Mathbn sur Edoard Baker; les amateurs du beau tenhis :.auront,- demain,tine derniere occasion de Vor Fritz Roy surnomm6 le nmflr* aux prises avec e Champion de i"Jk.fi Nos deux : tennimnen ayant, dansIte classement, obenu le eme nombre de t)ints le match se jouera on cnq sets.
Si Bakerx est en pleine forIfe Roy est pein de conftinee en la vietuire, Entr6e libre.


COMMUNIQUE


La Secretairerie d'Etat du Commerce informe que, d'apres communications revues u Ddpar-ement, les Navires >. ivants c o-:nembarque, les S I. 9 Juilici e ou-rant, la quan, Le do 26.47 regimes de figues-bananes, repartie comme suit:
Colombia>> St-Miare 4,960 .('oonbiaCa-Haitien9 -919 ,Oran de, -)1 vt-dcix . . . 11-76,


./
. . Total .


REVERIE D 11U1


-26647 'T, T &A


tu,: arodi~nes ronWdt em.:pot( du hadut es arbres vets xolei. les ont mus6 i trave' lea- P'a-0os ciorfs, puib '' mines et nonehatantes, elle- on[ pc1n'dt (uns Ta classe 1. f4re i nique aux 6eoit >u m geignent sous le
0,i' .'0 dix longs moia stJo :e - ldans le veux, ces ::-" s iMes enfant.nes par eat a.:vcu cos flours i -g6rct,- (s re lons o,, ( Torme C
- , '(I ont pu- de devoirs
k aireC-.st si b-on ie-sse lerdr f) n, ben f da," Isa reverie I teniec, o41.e.cce en suivant ;e vO. dune :-.ard.)eme ou le r. rond que dessine la
1 Tumc(IU noj c nS1d id.


Lee Chapeau v6ritable, Marqu za & Co.>> pour me t nuanc.,es Vent au Marasin xia concession sif,tant par noss,
par ceux qui ve: ge:'- C'est dire neut trouver mi


E'H(


Vous verrez, au Paramount, res, l a helle r Rerthon-ic-: La Iichielle d'a pr& . ibre de Pierre V interpri tepar d premiUre ciassecoise Itosay, Jar Alerme y sont si. mairquables.
-n: t:ntinde, a ie grand SUCOCs 'WiesnuIle-: Tie mv-Singe.- -.
' Ce soir, it 8 Serpent Mamba
lie Ruggles, Lier la femme-panthi Burke,. un cr sur tequel plane crime, t'ombre ci nel. L'entre g 60-centimes seul
� . " . :"9*


de Feutr, ie <

PA RLM tMOL
Siia, mon:Ame, tu med.IS avee ta andour pa.rtiullire: Parlmoi, COmme hier, de II Mort,, it mot nt VeautA des Elemnents ,do la tNature, inais. non p.as do celle de omo me. I
J ne te fis rnemt :pas le Pourquoi" necessare C'.ait Tel; e'gtait moil. qu se coner'tisait A cette minute lI' toute PHumanit& Tu vois, L6lia, je veux te'plaire. cLe Solo!! se noie dans son sang T so figes, i1 va mourir La plaine tremble, avee elle les feuilles, avec celles-ci lee montagnes qui baignent leurs pieds dans ]a mer tremblotante. Mon eceur tremble, mon cccur et tout. Les mrnes vioiac s < saupoudreriss>>' d'Or s'extasient au-devant de ]a Beauty dun Soleil qui ineurt. V6nus interdite, en pal it et tout le tiel, et Ia mer, les arbres et lese crtes luttent pour avoir un morceau du '-tement mortuaire du Soleil. Mon occur redit: Passe, faste Pun Royal Couchant Je souvenir de.,'instant de ta beeau en mourant eternise o-nt '"> (IU spoectatc'ur epheIflO2 ti brule, en to contem" paquet do LTUKY.
IB'N.
?'N F.--. A lu:i:n I o e VIO
page i uv ReproC/,, 1W ].:eila u lieu d L



MESSE A DELMA
A i(&cain .d'e 2&ime. dinandrie dU mois i v aura nmesse '-I Sheunes a. m a a Chaoclie do Deima.


DEPART


Par la Ligne Holianiscx I SS. Stuyvesant lpartant V 14 de Ce moIs pour New-York a queliques places disporihiols pour passagers de ILre classes. Pour tous renseignelultn.adressez-vous ix C. F. Mad ,en Agent Gen'ral. T61- 3455



C OLO IA


nawre excu- iLe Vapeur c/Pastores>> B martmen que V'-oy 79 patti de New-York nt 'a ]'E,ran- le 8 Juillet 1937, directmemnt Iue Pen n Ipour Port-au-Prince es ateux. tend Ile 12 Juillet 1937, en
.route Cne mme jour a 4 heur de I'apres-midi pour 9S Kin; -.tAnJa., Puerto Colom('artagena et Cristobal domain soir, C ., )enant frt, passager.s iL 6 et 9 heu- ,t ma 11. 6alisation de Le,apeur HAITI N\.BSecret de Po- Vov. 79 de re tour des ports s Ia picke 6- . Couit- cns1 de Cristobal 0, Volff.Un film Z, ., i11gnston Ja.,est atteres acteurs de d Ic. 14 Jui1let 1937, en route Raimu,Fran- Ie mCine jour k2 heure; de nine Crispin, I1aprs-midi pour New-Yorl, mplemeit re- via Sahit-Mare et Cap-Hai
tien, - tenant fret, pass gers
3 houres 30,c t aile- de Johny Ie Vapeur S. rzm, L'Hom B. Voy, 81 partira de New1 York le 15 Juillet 1937, drecheures 15, Le tement pour Port-au-Prince avec Char- of , i est attend to 19 Juille:
rrel Atwilt et 1937, en route le meme jour h ere Kathleen 4 heures de i'apr*s-mdi pour ine rangee Kingston Ja., Puerto Glome l'ombre du: bia, Cartagena et Cristobal iu vrai crimi C. Z., prenant fret, passagers 6nrale est "at emalte. ement. 'ort-au-Prince, te. 10 Juilletg1937. "


I)imanche, une grandesu. W. . . L :O perproduction:.La.Bwiderd : .Wm. E. BLEO d'ap -res le +reman de-M -Or- i. -:: . .$, . . .
lan. Intjrpr~t parJean Ga- Agent Gurab .
biAnnahtla;l e.Vigan, Ai. --- .

in chef-.d'cuvre dit tote :Pneust. 4tI �


QUOTIDIENS -PA "ETERIE RYVUS
CABINET YE LECrU.

COLLRCTIONS A EON MARCHE
Peu pe en Ma reiw par 'heodor Wolff- Los rv6lation du plus grand journalist ailemand urla
guerre, ses origins, sea consquences . . ,4 PosIe 83 par Alain Boursin-Censur pendant vingt
ans, ce livre rev&Ie avjourd'hui les moyons dent disposait la T. S. F. pour decouvrir les moindres actions do l'ennemi . .
La LibertY'de la Conception par Dr,,larha.6OOO
lecteurs ont trouv6 dane ce livre a solution 't un probllme angoissant. . Merveilles de i'Exposition de 1937 par Robert Lange.
Le livre par sequel vous aurez une id~ee des prodiges rcalise's par difftrentts nations
("sar Rorgia (1475-1507) par Rafael Sabatini. L'Histoire n'a pas connu d'homme aux passions plus
io le n tes . . . . . . . . . . . ,,.
Belles et Fitres Antilles par Marius - Arv Leblond.
Impression . pn voyage f6erique et illustre. Matitre-et Lumitre par Loui3 de Brogle.<. .l1 faut
a: :ner la Science parce qu'elle est une grande oeuvre ]e 'Esprit.)> L de Broglie . . .


VE.YI W.JT'iR .YOTRE EXPOSITION DE LIVES POt I! )ISTRIBUTION DE PRIX- VOUS EN TROU.
VERB?!Z POUR TOUTES LES CLASSES ET A DES: PRIA .1 iA" TAGEUX.
.

INSTITUT TIPPENHAUER'
Recurn d'Uitilitx Publique par Arretk Pr'sidentiel
F>;: a us grande KEen laique de Port-au-PrinQe� C'et ia ;ietux organisee, o V'on trouve: Il meUilure pen! sion scolaire avec a sa base: ]a discipline, I'hygi~ne, lespert, lordre et le travail; Materneit pour tout petits d. a ai 'a Pension pour enfants de 5 A 12 ans Mthade ex, ce/leak' pour Los Courn CI It Itde a 1e & Ia Philq
phie.
Melhode rapide et sire pour 1Etude des langues vivan,- , ' tes et des course Commerciaux deactylo, Steno, Correspondnan -merciale,Comptabilit . 4
Le I aeheliers dipltmvs de 'Ecole font bonne figure I dans tou.> ies professions liMrales et dans toutes le branc ehs diactuvite. A,
Les J) annee. d'existence et de succ sonf nIgarantie dms fami.f' .tte annte encore 85 pour cent des 4eves re&'I.s s~ssa1r' a.> u,, 'o aux examens officials du Baccalaure :t i' et 9 . .- vet do Stteno-Dactylo et de Comptabilit.
S"adresser 107, LRam arre. Phone 2891 - -A
A nnexe Rue Capois. TiUphone 3296.
-M






w~x\'leic enfants ont beso(-in d'ue

AZ II ALTXCORS!Dpr former des os drake
"IrAUXCOR. e delare'sistance contrele
ruet ccauts nndadies quli
PuC) sou ffri r le tour- affllgenr 1.1 jeune,se. Cestpur
M.e.-.des.corpsqo s c a.-- ie rnonde
q:molu rs gouttes ereeomaen
d& G f. rouii t n s+lagemontLipm~ciatY Quciques joura d'HilCOTTPl eIire
plu tud I ct s d~- savent qu'elle content les Vit0chera t vossonifrneos ines A cet1D en abondance e t s FSU.TOVTE.IMATION
� Toute 1huaie dteole de morue
T nous emploryns dna PEMULSIoi#
mSCTest nursnare adans no:LAn


7101

1

5;00


E; HAKIME, Distrbutcur.


I-'


ratoircs, en Norvige niemc ofi le padA-&On est $ch, sous te phis stricte ccfr tr6le dentifique et sanitare, et cc~tt hule contletn Ic plus grand nomber nardtelcde viraminsc quil est p oiN4 ld'obtentr. Eli� e sans comparamis






LA BILE
X. VOTE FOIH


. . t asl. Si c t b . .t .
.U. Wuti n4 vut goi t, van UC & is I MU4 M*a. =114 * tot n oiL% Lr"aunlsatl t ds~Mntwr."'P
� ptT}.PILUThi ' CARgtIC luou?
ft -," V" +++
rO*tM V~uoi- r fbr
fktleo $ ~i ~ trtas 'aVowsi tI=a 4ane, vonnepm outdroae
p WNthPItunisCiArtem11Seal itriu a pouvi , Aqvl trt


ZITZZIZI:ZIII: IZ2*ZZ2ZZZ Z21 ZZI 22ZZZZZ ZllllZ


. .{i lLg I


77


t


. . . . . � . . . � . � . � " : . ":: . . . . . �. . : E "


Ia Librairie Nouvef
! u. :r n r# O N 7 : . . . : : ::!!ii










QUOTIDIEN FONDE EN 1896




Page 3 etait absente
du microfilm de cette date



Page 3 missing
from source microfilm of this date










QUOTIDIEN FONDE EN 1896




Page 4 eta it absente
du microfilm de cette date



Page 4 missing
from source microfilm of this date










QUOTIDIEN FONDE EN 1896





Page 7 etait absente
du microfilm de cette date



Page 7 missing
from source microfilm of this date










QUOTIDIEN FONDE EN 1896




Page 8 etait absente
du microfilm de cette date



Page 8 missing
from source microfilm of this date




Full Text


xml record header identifier oai:www.uflib.ufl.edu.ufdc:UF0000008103072datestamp 2008-11-10setSpec [UFDC_OAI_SET]metadata oai_dc:dc xmlns:oai_dc http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc xmlns:dc http:purl.orgdcelements1.1 xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:schemaLocation http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc.xsd dc:title Le NouvellisteNouvelliste.dc:creator Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)dc:subject Newspapers -- Haiti ( lcsh )Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )dc:description b Additional Physical Form Electronic reproduction of copy from George A. Smathers Libraries, University of Florida also available."Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."dc:date July 10, 1937dc:type Newspaperdc:format v. ill.dc:identifier http://www.uflib.ufl.edu/ufdc/?b=UF00000081&v=03072000471641 (ALEPH)ACN6482 (LTUF)0012544054 (OCLC)12544054 (OCLC)dc:source University of Floridadc:language Frenchdc:coverage Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince