Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Creation Date:
July 8, 1937
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( marcgt )
newspaper ( sobekcm )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
000471641 ( ALEPH )
12544054 ( OCLC )
ACN6482 ( NOTIS )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text






*u)ttrlrnN D14T


A,.


.QUOTU.EN P0 U . 189.


42&me--ANNEE


ii


.PORAU-PRuNC HAIYI


Ii


JEUDI 8 JItILLET IDa7


INDEPENDANCE DEa ETATS-UNIS DU NOD


L'abondanee des nmalbres nies et sauvent d'un dksastr t eaue du retard apporti & certain l'arm~e arnricain publication de cel article qu allait Utre an6antic pa ri nous a e rems lundi.- Ies troupes du lieutenants ais, comme les questions lonel Maitland. histoire lntkresC t tou Enfin, A la suite d'un pia urs malgr leur anet&*rit,! de campagne arrkk et habil e, come it sagit dudre part ment men6 par Washingtor n bet hommage rendu 4- la de Graise et Rochambeau, t.
-ande Rtpublique Etoie . capitulationt de Yorktown mel uelle nous sommes fits en fin aux hostilitks. La Re6Du nt que Puissance Amerucai blique des Etats-Unis est f.or , nous comnmtrions urh: d6e. ate fau-te de ne pas off rir a' Et depuis, cette puissant, s lecteurs cette page si con- d6moeratie ne fait que conso rme a L, v~ritA historique. lider sa prodigieuse destin& L'Am6rique nouvelle s'es,
An'cagonisme 9Jtte les in- forgee u-ne vie am6ricain :,tS.-On pr~ernee cre'&d'a- dont le caracthre repose su rd p IT N-Actes de Navi.- l'6nergie positive et praLique tion>, ensuite le manque do Cependant, ii ne faut pas croi ;esse politique du gouver- re que l'UtUltarisme est pour ment britannique (Stamp ce peuple soul motif de diree.
t, loi sur le the), sotter,. tion. Nul pays n'a port pin, r les perp~tuel tiraille- haut le flambeau do I'Ideal.rnts abusifs des agents de Et Leost pour avoir su concim6tropole, telles furent k- 1ier la morale desintkresse e e ises qui determinerent cet- Ia morale pratique--en 'ocRvolution qui mit aux currence la libert4 et le tra. ises 1ha Couronne avec les vail-, realiser le total des vilonies 16gues par lEs va see3 humaines que ce peuplf u-eux Pilgrim fathers du test aujourd'hui le plus aetif tyflower. le plus riche et sans doute le
lus Ia poussee unanime plus heureux des peuples de C ongr~s Continental r6u- la terre>'. 11 se mi6fie de ['EuAt Philadetphie, les Cola- rope dont ii est issu, ecrit ,s Unies formulent et arr&- Firmin Roz, et Ia regard, it la Dclarationcl bre du non sans dedain comme un asmuillet 1776. oEltes avaient ;embage de Nations vielilies )clame leur independance, usees, querelleuses, (o oUn eur restait ' la conquerir.,> depuis longtemps donnt leu En Angleterre, Ia retraite mesure, peut-etre m~me renPitt laissant les mains Ii- pli leur destine, et doivent !S a I'autorit4i metropolitai- ceder ]a place ou du moins le et celle-ci n'ayant point pas a .es-, jeunes forces, a ses Inge de position, les en- ambitions neuves, a sfs i-esits de la Libert se confient sources infinies. ette Force qui soutient les Foyer par excellence de Ia t's causes philanthropic agis;ante, la
i. -cugres continental1 ye,- Nation Am6ricaine sest revt Ie eommandement de Par- i16e une Ddmoeratie de Paix.-e a I'habilet4 de l'lilastrc Ces jours-ci, offrant une main ieral George Washington. confiante aux v i n g t Nainstalle son quartior gene- tions du Continent Ameria Cambridge. >. - les espoirs, klairent I'avenir
ur-k-tour succs et. re- et consolident action collec'S des deux c6te6s. A un cer- tive. r. moment, Ia cause de la Ce magnifiqcue et merveilrt6 ami6rieaine est en p4- leux dvoloppeinet s" p aWashington se mnultLiplie I nouira de plus en plus. La Relibe ea gagn&te.os batailles puablique Etail~e, puissance Trenton ot do Princeton- inondialo, maintain dria ce Vi-ur es entrefaites, arrive' goureux optimiste qui 1-ul conbrillant officier fran~ais quiert tant l'admnirative e.stiit Ic d~vouernent et t'ar- me des Nations 6clair~es. Et,
ate g6n6rosit4 so d6ploie- Ial cptix de In justice pr6vait avec enthousiasine ea hint Piinage do bronze qulis'&is mesure, le jeune mar- teve dans tie doeIBedlow ps do La Fayette. Lo8 pa- tara toujours - 4n guise do ais, Kociusko, Pulaski et torche, Ie glaive d&e-La Justice lomand do LKalb grossis- et do In libert& jainais Iev%















it les rungs des volontaires. centre les faibles dent V'im�. Savannah, les n~gros puissance no diniinue point















[aiti combat tont avee un a- les droits.>>
Lineinent moui pour P In)endarice .des.Colonies U- - Constantin DUMERVE-


tELEZ LA., BLE
BE VOTE FE_, tt VM sau terWi. du.

ut o~ t 4m tot- F

- Wa-tqh . . V
u,>.o i.c.4entasu ter a.

H.HAKIMvtl
Rl pou: ana


NAISSANCE
M. ot Mmne. Nestor George4 ont le plaisir d'annoncer la naissance.de leur premier n6 pr~nomm Serge.
La Mre et le.b4b. se poer tenit tue bMewnNo Watompliment's sun 4 POux INestor GeorgesRetenez, Noen cetto date
pimache 1 Thllet 1W3 ,
Grand Gaa*AO et 9 huree
avelarxaw ttIon


L'AFFAIRE

Nou extrapo
tmia Le Matit re Rmtieae.s. e e vans relatifs.J
W tien:

La Coimis n par ce fait ben N ". poasibilite de
travaux, son exe a pu porter que t pikes qui s'ta
. en la-posse-sion
bert, comptable, charge du service e L'Administra
- saisie dut en re'f Slice-judieiaire q
dat d'amener, fit H M. Chr6tien A 1'F
le avant-hier
- y ouvri- les cof
- naisons dont it s
oP pouvaient s( documents relat
2 tion.
Ce fut peine
- sieur Chr6tien t inexplicable ref
dut etre d6moli masse Apris qui n'6tant., pas ach, y rations furent
pour ctre -epi , main.
a4

Le D4parteme Sces institva Ine
charge d]eyvtrifi 2' buS (I- In-Rtcv
tien i, :t& a Se 1
- vaiL V,.s Mu-mb
- ea>itnisioa- pant
- cation de ses con ; de le faire et so
* leur crire et en
justification, par
sations es puius centre de hauts res dignes a tou respect et de COnS qui en effet jouis pays du meilleu raI.
Cette tactique n'Ptait qu'un eamn titude digne de ose attaque et C Jeur honntete et ture, ont tenu bo ver le ballon. L'habile receveu
-pour so soustrairn sation que niieux nieil savait Ctre Pl Jui soul.(bY'Actio.

Hier main el midi Jusque verse Juge tie Paix, touj scince dec l"'ancieci continua see tro lea papers ant At, des coifres et bur apr~s-mldi, il ser leur :dasement


CH ITIENI NOTRE KESSAGER


us des Jour ws et RLActlon ttreN ad !'affat~e Chr


ion so.trouva rite dains Vimeontinuci- so> amen n'a-ansur qtelques lent frouves de Ms Fla-.
actuollment e de Ia caisse. ition Locale f6rer ala p)lul, pat- man- comparaitre H&tel de Viimardi, pour ffres a combi'6tait sei~vi or e trouver Ie-perdue. Monnaint!nt son is et Ie coffre
ii to tx-vaa>
di continues so.es Lu Dud--.

(Le Main).

nt des Finana meomina-sicr
pr. M- (' IY.

res de cjet. r Ia justihtptes, rvtnsa can tents U-manitre de "ta les aecnfanta].si.it ep; taonct io. n a a)s 6gards (itidI'ratcn, Id
;sent dansl1e r cr-dit mode Chrien .mflage 1'atceux qu iI a qui forts d de teur droi. n, a faith creir accusait. ,e a une aceuque personnt Radicale ).

Al-er april . 5 Iwicres, It tours en prt-! rz Receiver. I

+eazix, et ciit 'a proettit 0: a/In qu'ils i


-sent remis en &onne et atut former a'la Commission de Li. quidation qu pourra .done! sous peu remettre un travail difinitif.
Par aileur nou ra Croons savoir que l'Admdnisration Locale a cdpost plainte contre rex-Reeveur pOr son refus d'ouvrir les coffres, ref us qui a oligi; le Juge a requgrir. l'inlerpention.- d'expxerts
- des Pompiers.
Le grand cof to Com.
s 10600
dollrs-l ie peW pLus vervh,Et voll


AU CANADA
Le Sympathique
)ontinique 11gppolite


Faisant suite 1I note note, d'hier relative iL ]a .,aneu inaugurate du 2Pme Congr& de la Langme Fmanqaise, tenu en I4 bellee yile de Qu& bec, nouis annon~ons aujour4Whui le grand suec~s de notre d616gu6 Me. Dominique Hyppolite ' aPoccasion de sa conroeenco w'ononcee a l'Ecole Normale de Montreal surtla potsie Iyrique haitienne. C'est dU numro 28 Juin dent nous tvons 1parle hier dans notre articulet, que nous tenons les renseignements. Le me^IMP joIrnalt i public Ia jpim( qul. ft pitse au momon' I pI ,IS o le conf~rencier aborda son sujet. :.
Me. Elv1Iite, il nous s-emOle, a .*,,,. tin aspect peu Wus ;HHAIIfi S >ui.sufrt puisque p(-)ur t~XjI i2eV: le, l~Vrifllt hut[. j )I' c a ('() II n IintYrv(-ig V <:(,; , ,cte 1ere ita I e- et
.lieut pi) ue,"',. sanis Karena rev. son iyne-t-u a clans , domaine d(- ethnologues Pri.cc M~ars, lAI-imei- Denis ot Frantois Duvalier, quant 'II aInalyse des agr6gats biolol dpeuple11 aitin.
l ieu tWen complimpntey . I l~I.,)inique Hyppoli. te qu, ik5%p.1 nte si bien au Congr&s do la langue fran. gaise l'in, e.electualit de son pays.


TO",. 'tE DINSPECTION
D.euis avant bier martin, l'atif et ddvou& Ingenieur en Chef des Travaux Publics, Monsieur Charles F9uitre, effeatue une tourn&e dinspeeti6n dans le Nord et le Nord Ouest, en rue de se rendre ompte de la march des diff6rents travaux sur les chantiers.
Apr~s avoir visit Cap-Haitien, Ouanaminthe, Acul Saredi, Fort-Libertk, etc., 'Ing~nieur en Chef, de retour au C'ap, a Iaissd ce matin, h Ii heurrsuTtr Tinycux et do Ia N'e rendr en t Port-de-Pa ix.
Non)s sounhaitons fructueu. so be sogne a l'lngenieur on Chef durant sa tourn6e.REV UE CUBA INK


Nous avons parcauru ave inter6t <.(El Ejercito Consti. tucinnal une Revue Cubaine qui nous a t6 envoyeo par la Legation (i Cuba. F Px6sent6e, avec gotat, et trits in struetir, oe met em relief toute s aetivit~s -ae'tuelles kU pays do tillustte.Marti:"
Tous nos remrerciementb pour le graejeux envoi,.


L'INDEPENDANGE
DU VENEZUELA

Void la Correspondane -. change entre Leurs Excel. lenses S. Vincent di Lopez ('ontiretas d a1'"casion de la file ntonalede la Rtpubtique da Vnuzuela:
1 on.-au-l'oe,-5 Juillet 1937. Son Excellence le Iir6sident de l tRp-uhiique d Vrzua [ a
Caracas.
.13 '(,st profonltn'n a--' greahle au noa du Puple. Haitien c't en mon nom per sonnel d exprimer 1Votle Excellence et au Peuple V,'n zuiel in rumes vrnx los plus cotrdianx it loccasion de P"anniversaire glorieux de 11nd1 upendance du Vtn6zuelaStdnio VINCENT,
Prt',dent dci In Rp. I!a

(, -v 'cas, 7 JuillltExcelencia Senor I' . iconte Haiti I ,~, Itineipo
A . 4 1(41 V >51 eni: cot d ia incfnsatje quo Vac \ttst on Lxc len ia en il;L(! i )" t .i O nuesti-a 1ie ta Nacional y .arvo ote's por mayor prospi 'idad esa nm. Jon amiga t ,r Ventura prsn al Vuesti :. lxteclencia:. Lnp(, (ONTRERAS ThIre~idiotus do Venezuela.

T A ) U CT I (N�
Caracas, 7 Jniniet, Son l xcIjen-ce
Monsieur le President d'Haiti Po rt-au -- Pr:ince.
Jo rmciee vivemEnt Votr Excell ence flu cordial n-essa(O (,,ielCe ma>,"O,

et ji. fais dos vWux pour I" plus grande prospedeit o cotte nation arnie et po)ur le bonheur personnel de Votrc Excelience.
- L 0,, cRz ( ,'(ETRRALS,
JPrtsidtnt du Vgn~Jnw3a.

(Voir suite en iin6e page)


Y'OU VEL OUVRAGE
;N Ous aV\r. IOn U 1-euc ma1t in Ia visite de( not i-)c con frre Diogene TI.heard, ilt retour Wi jou,'nal <> qui s Biorn qiuo 1e p)gramImeft (, I i},dtat ion 11 nanci~re dtu Gnu \ elOefl 1t de lui Ri-p~ub) qne
tt�lnee a 1-cvirui o
tution satisfaisante., nounhS no


pouvons que louer la demarehe de notre confrre, vu quc! les questions de doctrine ont aussi leur intit et leur prix.


Ceux qui lisent le� bonnes . revues ot eeux qui voyagent I'Etranger connaissent Ia clbrite des Pafurns et Pro-" duits de beauty do la Maiso .
-HELENA RURINSTEIN,
- Paris . Londre .-- New. York .que Von .peat -trouver maintenant -chez PAUL.R
- AUXILA, rue Traversi . re-.


F4~ 4


. . . . . . . . . . . . . . .
::.:::!aauvn;-;iii : ; : i


� -_._. s_. _ nrr_=-- n :-.*


Ii


No, 14 .


. . - - " - = . . . -. - = = . .r.--.-.


----------------list 21.1-




PAGH 2 * " < ---: Conk-.


. VAUTRE .FIGURE
DR FARRICE


Je r{vtai trop tbt que j'& tais Lucifer. Elte s'6chappa de mes 6treintes.
Mais ce furtif contact de range avec satan engendra chez elle l'amour coupable.
Et c'est It que je Ia tiens. Elle n'est point devenue tout a faith comme moi ainsi que I'a cru Vigny; mals, ddchue de son rang c6leste elle ere -. puis plusieurs sieles dans es profondeurs des mel-S o01 des fore^ts.
Mon amour pour Ole to-I jours constant s'est .depuis change quand je ai vu prf&rer A moi, Roi des Enfers, un mortel tel que tolTon amante, Eloa, fille wcieuseh a l'Eternel ne d'tfhe larme de Christ; tlu me 1'as vol6e' Je ]a fapera ent et tol en elle.
Cinna tira biuspue:ni .!
revolver do sa poche ct fi! feu:
La lampe se'teigmit; un
cdat de rire infernal 6brania ]a salle, et, une .oix elintse f!t entend me come sort ta:' des entrailies de la terre:.
Cina, e sus espis es yi.-tte r;je connais tout, egardt Xe rant- an Iard1 ounutn grabat?

nema(Puni se -le Ia nale.
II prit sa itr - -. ma:,"s et vieua.
Quand ii releva Ie .h-e , 1; vit Victuire I - i t iles sins % Fabric.
- ]t court

v.*t e!. .ortit
Ninon. et tain-'icc �a', ,: su ivi-Celui-cl a iL )(t" lui en li distant :
-. ,,tardonne-n-ou a:I.je tai offens, en t an rant
- I
Retire-toi d oc 'Ti irt re, s'6cria Cinna, ou r e tnt .
. Par Ilennc-nt , t i-Ire (inna, jc vie p)uis

to oi


Un Formidable ,eufflct ren-. versa Fab,-ice, et Cinna P'enBient6t il se perdit dans i obscurity,
Ninon so baissa, appela pai this fois son Lmant par son rui1n, ie retourna, le palpa, reCO Inl,,lUt qu'il etait mort.
- -. Ah! tu ]'as tu4 Cinna, tlI rne retrouveras sur ta ronLI.
rSatan s'est servi de toi L t. Ie perdue, .seai inswument du diable pour te punir. Maintenant songeoiS; au plus press&, i me Taut re gle i mnes affaires a moi avant qu'il suit jour)).
Elle se saisit d'un cheval et pgttit A fond de train.

NINON
Quelle ait done cette Ninon, la maitresge en titre du President?

(voir sWe en 5e. page)


SAMEDI 10 JUILLET 1937
Grand bal organism par les
jeunes freres Duroseau an Champ-de-Mars, A Ia blanchisserie Saint Jacques, sous la direction du maestro Em. manuel L. Duroseau p~re.
NEO JAZ
Moreeaux up to date


AVENLRS
Grande matson bass, e,
<\Avenwedu Pr6sidsut TrujW. L 6 I,,o41t.


i i-$;:-74fl,,'t .KY


%L1 NOUVI~Lt8Th* -"~~--~ - -.


Pour VWS. ':MADAME


A VENDRE


)eux propri-tes dans le pages d St,-. Antoine. (Avept, aes I -)tI.a r
nue 1ouplarci
S'adresser p . Herijann Jo 1urn -ay a ureau du Journal.on . i'Avenue Bounon) No. 2, de 6 heuresa L 9 heures A. M,


AVIS MEDICAL

CLINIQUE
du


T ?. FRANCOLS DUVALIER
tine du u D>A t
N o.- 54
Consultadti; tols les i'ours
de33 Kits.il ()' hres p. r.


CABINET
de
Mes. MAUfICE R. ELIE et
MARCEAU DESINOR Rue du Centre No. 9.


UPTIQUL

PORT-A U-PRI NCIENNE

Thand aortiment do vgra et denlmbnture pour nt :

Graud'Rneo, an face do de l ::metleu =


A LOUER
U ne Halle de 12 im, environ situwe rue Dantes Destouches, Anciens atleiers duN NouvelCeutUe Halle situ6e dans )a cout- conviendrait d" tout usaS'adresser i Madame Chraquit mme adresse ou de 13 a 15 h- sonnez le no, 2731.


AVIS MEDICAL
CLINIQUE
du
AWUUIS HIPPUL IIt

F. DuunaufAz
ou des tatieon
GOMatiob 4"


Les amateurs de bonnes boisaons qui desirent fare 'ur choix de v6ritables liqueurs surfines.n'ont qu' r~ciamer !a marque d' lite: Edouard J. Benjamin.
Ldouard J. Benjamin, quan a son assortment de Cacac Anisette, Kummel, Nectar, Cherry-Brandy, Pehes Brandy et urtout son fameux cocktail X-3$ laisse toujours un guat agrtrable et merveilleux.
Reclamez done, chers amateurs, Ia marque: Edouard . Benjamin chez sea d6positaires: Simon Vieux, Epicerie du Ce-ntre, U1%lio Badlly et vous serez nettement satisfaits,




LO VapurCOLM!A!N.


B. Voy. WO de retour des ports Colombiens, de Cristobal CZ., de Kingston Ja., est atten. du le 7 Juillet 1937, en route le nm&ne jour A 2 hwures de I'apresmdi pour New-York via .Cap - Haitien, pregnant fret, passagers et malls.
Port-au-Prince, le 2 Juillet

Win. Et BLEO,

Agnti GM rt


LA PHARMACIE
CASTEIM
TtL~phom J77
--.


Vi de- mettre la dermnre main son GRAND LAUURATOIRA
comipo( de plusiurs serw n Wh1) Analyse eliniques
1 ) Analyse hiovhrmuques 3) Analyses indtuetrne,|e
40 Analyses a riwtt
Z) Institut de. reehcwccho.
Cc taborawtoire est d emhke ne re solution par m direction avisee, put son rasrwel comnplet, par 4a post Uo idale et par FepriLa tuveau IU'l mplante en Hati. Dir ece ur.Professeur:
Antonio Chevallier.
Ex-Privat Docent de Bonn Couiflers Teehniqnes:
Dr. Georges Castera,
Ex-Elve Institut Prophylaetique de Paris, Dr. Cement Lanier,
Ex-]Eve Institut Pasteur
de FarLq


$ L Crhcrspirine West pns aeulement bonme pour ",upprimer Ies douleurs et lea maaiaes maia ee eat S atssi tres efticace pour suppriner Les ralroidissements et les rhumas. l soulage. ele d congestkane a ait boisertBA ER '- t vr. L oe contribue a 61lirn-ner les � gernmes iniedueux Pour routes lea Oven.mtea ayez to.'ours dIa CCiaspiuine sous Ia mn
-:�,j;Yk\ ME-I-,\ .N \ .\


Dr r-t .votre prdpre CorptalA.a m nromt wu f .mp . do Cbique & Is anque l 4ao 1i
Uputbhquo d'Ha


1i! ;- Force, SnTO voUSo nt renduos poa KALEFLUID, extratt
I>r.i do randes vitales.ULU IDM raieumt et fortifie, ari
'4-- : fe isforcea ":rdues, actve la circulation , dsou t tmi
ecide urique, toxins. Apr s la c;ide KLEFLUID, vous
"a retrouverez Jo, g0 KAM JuID, a oenue 5 Mdaffs a50,
II Dmcn* t~ broM~re-OOP4tc OU C V rS Midicel dV r en,0d jtker "suX
Labqvstel esdou LZFLUfD, 60, Boie. �xohnnns
DOP61 ' Pharmacta W. 0UCH A Port-au-Prir~ce


COLLEGE .DERNE
"--Ab enM JMBrown
Extermt-Internai onditiona wdluf



keole qui met I'enseignement a port&a do toutes los bourn& oi' e u ne professe pasle dbourrage de crfne*, "'&eore quiprf"rei une tote iinequemen cpleine une .t
to bi'en faitex,,
cole qui s'attache A solieiter et A d~velopper toujours Is jugernent le l'61Mve


",st IA tgi& e "rn1vp rpitb ,4 rflm ti

'e plus z&It,
e plus compkert t lepyjustapah . ,,-.u ntralner,
!'o~o ,,r.i.VP , ", t-trim


orofe n g le plup


l~ezempk,


r- 4 -.'A.


.A. :; :QJJE.!, t u t IIWCA4Lj -'TOt
- ACY~L-e~aut~g~oI 0-1v''PA pf:AtTN
."I. .?JX. ,~tM RR ONCHIOTLS rO,. %??NROUCME.
lNFlUEZA AFFECTIONS
:. ./ . o . . . . . . . . . O. N.h


- 7 Ii INSTITUTE !IPPENHAUER
Reon mW, d'Utilit6 Publique par ArrW Pr4sidentiel 7
Et Ia P ils grande"O Wc.-laque de Port-au-Pr n" , C'est la mux organize. oi E:-Pon troupe: la meileure p elan scoledre avec & A b asMe: la discipline, Vhygi~ne, le sport, Pordre et le travail;Maternelle pour tout petits de 4 a 7 ans; Pension pour enfants de 5 a 12 ans MWthode evx, cellente pour les Cous Claswiques de la 12e la'P dho. phie.
Mhthode rapide et sure pour l'Etude des langues vivan. tes et des tours Commerciaux dejactylo, St6no, Correspondance Commerciale, Comptabili46.
Les Bachellrs diplma de I'Ecole font bonne figure dan routes les professions libe'rales et dana routes les branches d'activit&
Los 10 annt'es d'existenee ct de surc6sontla garantie des families. Cette ann6e encore 85 pour cent des 61ves reussissaient avec brio aux examens officials du Baccalaur&t et 99 pour cent de St6no-Daetylo et de Comptabillt6.
S'adrewer 1537, Rue L imarre. Phone 2891
Annexe Rue Capobi. TtIMphone 3296.


" ---= :. = !.


Mp




. . . . . . . . . . . .'".::

. . X () M L s!






Re;ues ce matin par CAble, Radio .etCorrspondam Atrienn

a. _._(STATIONS 1H2S 111. etc.)


UNE GRAND OFFENSIVE DE L'ARMEE
LOYALIST
MADRID- L'Etat-Major
des Armees loyalists du Centre de l1Espagne a lanc(r bier apres-midi une des uo'fensive8 es plus violentes de in guerre civite espagnole.Cettc action d'envergure h laqaeell nont pris part que des avia. teurs sovictiques et (lcds trank.s de fabrication russf enbrase tout le front qui part in secteur de l'Escurial, tl'ver. se en quadrilathre .a Roza, Valdernorilo, Pozuelo Pc Alarcon, Boadilla del Munte Brunete, descend v Vii'nueva de Peralas, ])Us.e p5 Navaicarnet'o pourlt Uo tiuL au village de Hunanes au sud est de Mardid. VoiIi ce'n' n>r dans un enrmuuoni(upb.,li6
-bier Iv quartier tint',al V4


Madrid decrit les premiers faits: gMadrid, 18 heuresCette offensive pr6par& de longues mains a etk mene par une partie des forces des armees du Centre. L'op6ra,ion projet6e par le Hau .ommandement a Wt dtlen6e a 'aube par une intensie action a6rienne contre )es lignes et positions rebelles de I arritre-g'arde- Le rsultat de la premiere attaque a riene a At6 l'incendie d un grand dpebt e gazoline Naval. carnero. A la suite des attatues des aviateurs et de l'aril e,'Ve qui ont jou6' le rble im'nLt, nos troupes ont avan et ocup6 Brunete qui est
c. >ament en notre pouS a p ise de cete impor. .c te a permis'a nos ar, e failt in grand nom>iisonniers parmi les-


quels un commandant d&art'iierie, 2 officers et un sergen du mme&corps rarts leur avance nos troupets, ont pousst jusque dans les environs de Villanueva Cananu qui 6tait a 16 heures Ie gage d'une viouente attaque- Nos batteries anti-a6riennes ont abatt Pap pareil ennemi. Nous' avons perdu aussi un appareii .>


LES MILIEU X OFFIC/ELS
REBELLES ("ONFIRMEA T L-OFF> 'SIE
LOYALIST
IRUN.- On mande cot a. pres-ranli c'Ii-un ]es uLtailis suivants au sujet des o"r'a tions d'offensixe IOyalist 4u .e front de Madtrid tLe flan cornmandement rCeele co ni i'rltO quo 20.0 doe d. tt'otpcs lo~yali 'is art attaqut iles ligmes retuylies i Naalc'arerio, et a adns (Qut l' positions rebeiic-s o-t CI enforncees. Les milieux raibta re-s I 'Iran 2o~fi;"i'tlte t tet in ftr'mations de source gouvernernental e raprnu.'t:aat C' . 0e5 K gm ', dc's armk,'s Franco ont t bisec, an Sad de- 'Escurial a suite dun terrifiant bombardement a6rien e d ~l'" 't " 4 a contnut an )ourrt'hui 1e but i' ]'offensive gtuvernemenF aM a a empo( 000 hemr . PJ sm a 1 -T-1;' - a in1enant raJ CLnte ,K Na',a Ia nero eU.
e r qui est 'a p.rincipalci Lae d'appx'ovisionnement (t tOe m:nt concentiration des
di C n PJiF'zinco
., fnt M d Madrid. L.os

inet a is xii e-cld- de Ia 6 c"1 e de Navalca-meo n'a
-. occu. 'c'ommIle pretend Madrid. ils ajoutent quo 5.(}0t h'th es d troupes ioyal iStes; .fl5n Ou.,U PS- (1( gt:'o: 1 djue to n
(i e ]J 'a i ,,n ; t ,.i a- , t 3r , f -, e o is ont lanc des <

deja Casa cke Campo e.t do ]a Cit6 ,niversitaire. Les insure g64 dee!a rnt qunn granri hoothbre 4 avions et de tankl; gouvernentitaux sont hors de combat- et que beauwup de :;ol daits ouDt 6t6tu6s aUCeouTA de loffensive d'aujotrd'hui. IM almnettent eependant qu'il est d toute n6cessit de ret>ver des. troupes de autrvQ fu on ts, (lI'Ireto ', peut-etre, ltltfensive contre Santander si l ffensive loyaliste Crenace. Na valcp. vnero4.,


11 JAPON DEM URE
FE/RME E2 CA TEGORIiQUE AU SUJET DES ILES 19LSHOI ET SENUKIIAt
TOK 1. - La dtelaration o' It" ("omrni- ariat d( IIeul e ausx Aitsfaires Etrangti'es ",.xie.tKzes a fait it Nishi con5eiilit' e " iAmbassade japo.
aln' fv Ic" letrouL)es japonai, ses ont reoccupQ Les Ites BoNsho>i et SenankA sitbt apris. de>patv des troupes rusts rotiernP ~t g'.~tion des milieux n fcie. a'unis qui oat afi't Av > >iit 1ne attitude S' . ctP r'r-giqne. On .-.ou bfle cue otts L2 des appartiennent on1 1'. igtemps an
~ ,t. , a t'o . t qul xi a r'vpri

r'A' ka t "" 'a'Ortfe-paroio dC

:. . ',' (ie M Matnil� h.>u ,:, v:.t e i,r: e m en", }i
::': ,<.'f~ 9: 4 )ccn per tite
.t de son tetr'to'rr eC "'""''ic controters.' a au-a ' . <1 re en doute Ie,;
fi c Fus stir ce,
S,, . )e,.,

k,'rnant ia rn ,sessj.)n oc ct i '; 1K ca1( :"-r. et (h"imanit'CL-


Ip.,S .4TTAQ ES ,SO VTQ.'ES SUR LA F'RON'TERE MAND(.FIOUE RET >'SSEE PAR LES
T'R(;'J A APONAISRS
. H K I:. l )-- line nou'elle tension a t-t(. prowxyu' .I '=ier" soir r'" ; fd q'en3fh IeS troupeH-;ovieques ont en-vahi Ia frmice ontre ]a Si--'


de Pei'


- ~


i'a


UI


DOUBLE EAGLE

Est le reilleur pne u d monde et au sile plus beau
.-.0 O MItLES-DE SEP lICE

INCROYABLE. CMPENDANT 'EST'T0UT CE QUI A DE PLUS, VRAl .

GAGNEZ $500.00 en 6quipqnt votre vottu 'e vec .des pj(u'ls
. F ': 2. ;. : " % :Z ' . -- . . - F" ,.'. - <
.GOODtEAR DOUBLE EAGLI>> SEULS DISTRIBUTEURS POUR HAIti
SQCIRT �PNNL R IAXTI. Es

Mat lebranche, Geflhll Royal & Co.


PokwmPrbwe, Hatt


I


)


4-A MORT otlijgC POUR LE$INSECTfl '
L'ne'kd,"Jl e'ck F1,44" oekr "
te tnnkL orVInt-?
stl. rac/(~sst


Le"$ouvean Tesftament se,
ra envoys -gratuitement, suir; demande, hi toute personne no'. pos t'n t -sn a Ie Suinte$ E;

S'adresseri A IL AFRE1" Y" A RCF. i' Port-de-Paix.
Pour Port-au-Prince, 'adresser au Pasteur Mdthodste,(.Weeyeiine) nou an PU> " tIur Pl itite

Ac ,h tz- . .
Pi e- t batteries


ESTOMAC'PROPOSE
7 ETE LIBRE.


tOn e, ii a PIeornghtt r aT Qlaux de tUte aBu miwvahi' f6f'lbt";C. ' in p nt de etorgane Cii s m
mauva e dgtestnO ernuag t'*cs ]o4e a constipation cnl ie ausi, 4e5plusnnombrduu s deoen er, g igraiges qu accablent jourr eluant des
Pou r se ibeeir de cfs ma Bt.rE'r(1 tkte, il fauteombatt-e Ir *a a 4t racine, c'est-a'-ire, 6vacu--i chacjve "
jour tea p igonv'et aut.,t_, .-rspre'{
que es utestins et ecmur oi Leo. Le SEL DE FRUITS PICOT cunnu du monde antler, gr~ce ii senr goat agr~ablc a soc effiell"it6 vu aidern k obtenir do fapL' & ;;-Prenantu
et dei ,ntest-ins, et p u c. te mr I_'ll 6liminera e pkrn t. u maux de
Le 13EL"DEFFRUITS rC?+., abriqa arec d:. f strts , . raisin' a sa voU es exi . i tic Ctit pus dacde et s'
dorne pas de nause'sI Commnces comtbatt'I i. a a source. Pr&cu,'ez.VOs auymit. - mc fre le vwritable Sol de tu'r'i 5u ? v laxatif d confiar ce. Mai l"7Cz pus qflii ce n est le it .t l,.t a u~n S Fmitj.

t ist Pr



P.WA-.V
Distribuiteur pour HuRL


4' .' *4440


1 t T71 T ----


-trxpm


bkrie et le nord-eP; 4e Yl a nd' choukoo. On rapporte,e . . . k sotdats risses ont 6t& tu6& et
-1. soldat japomais bless4 LI: ours d'une srie de chocs en tre les arrnes , 'ePjc de cet te dispute est ia souverginet des 'les de 'Amour. Pour crier une base amicale por les ,negociatlonS, on a dit (Iu laI t Issi I v v4t i.t \'acu , lies Srnnu1W1kt. t C J3 o IShoi (it, se, troupes.0) n rapporte ce ic;, tI'oipi's so\'-t iqL~e.S s01t h:s5L'e5 Sur Ia ic dI Fictiveo 0e;ofcierq japonais ont. clare,'quel troupos tlsvit iflue on t atta8t~ e fois La lfi ,tti~f U-andchoue pIT" ,de (hienshan et se ont servl,-i deI grss a rtIllCrie pour attaquet' La frontitru, e te It1 so50 dats. Le, jaianais ont ppd t iuo Loittes ess t'0.a(1 U'. s.vit:ques ont ( .t , .

LES RELATIONS CO
MEERA(LTES ERA M 0GERMANIQUES
I l'! I. I.t t et
Ut ttt(oi:~,thn au sUJeLtd Ula fl(u\'c;'tU traite (Te comnierce KqU i cappele aiapi an r d'S (lifficuites rsu htant (W>-' ., ' vit.ro; comme i'ciaV'ei. I' nt' tja . ti de Paccord est (I, ja cat','. en vigueur, a declare Ln porte-parole da minist.re!I u commerce, I'Allemagne ct:sent a no pa s ontrn-ier l(. e,changes dans le but de perMettre aux touristes iloronds d'apporter environ 1M m-ilions i LExposition de Pars,. On < attend Schadt �I Paris Jo plus t6t possible pom !a signature du trait' <
part dm 1 te p}r6voit Ia solution id clearing pa' Iaqteolc I'Alc'ragne devait. 2W) raillion.; do francs. Cette clautt. a ihmtitnan nouveau svst&me do paicenent' he nouvel accord t'ernp bra 1oa t~ou. ;auss4 'ride par expiration du viol agrtmont commercial icrlt e . Aoft I9325. Ti)pu is, 1-ecoiamei-" ci enutre ies 2: pays=- si faisait.' ixIa favour d'un modus vivendi.


i


nie


%L D.F A A A& it 'o M-F a w " & A& W % &0 N.W 9 -W-' Y


peuvent


pas-, se


to n-per




PAG E :14 7!t7sm


. : .v. . . . . . . . . . .c. .


W DEfERRtENEIVE


. . . f


On se plait &,f6liciter Monsieur Michel.Innocent,� actif et comp6tent Officier de FEtat Civil,pour son serieux service. Les registres sont tou jours en regle, vises r'gii rernent. Les versements s'efc fectuent toujours le dernier jour du mois (& 4 heures de l'aprs-midi) au Bureau des Contributions. Voici la liste
du ler Janvier a ce jour :
Naissances . 214 D~cos . 65
Marriages religieux
(inscription et expedition) 5
Nos compliments 'a cc d&
vouce fonctionaire qui sefforce chaque jour de justifier la hante confiance du gouvernement.

Lk Ecole du soir St~nio
Vincent>> de ]a filiale de Ia Mission Patriotiqte des Jeunes de Terre-Neuve marche I avec beaucoup d'encouragement. A occasion d la fte du Sacr6-Ceur de Jesu , la Mission avait present6 20 6Ik.YeS de cette cole du soir pou' Ia premiaery'tfmmunion C DcW-.gest des membres de association a et6, trs app ci6 et Yon a pu constater une fois de plus que les jeune3 de Terre-Neuve sont r ,olu poursuivre leur tich . rieusertent jusqu'au bout. Nous leur adressons nos compliments et leur disons continuez, Messieurs!

Corresporidant


PARAMOUNT
JEUDI 8 JUILLET 1937 en soiree d 8 hewres 15 P. Mf1.
Edmund Lowe et Winne Gibson dans
CONDUITS PAR SATAN
un rdm Paranounh I
avec James Gleason, Lois Wil. son et Dickie Moore--.-.
SAMEDI 10 JUILLET
en soiree popu're & 8h. 15 LE SERPENT MAMBA
nt film 'taramount
interpret par Lionel Atwill, Kathleen Burke, Gai Patrick et Charlie Ruggles.
an souffle d myst.re et 1I'angoisse plane sur ce dinme otu ton sent roder l'omhr'e Fda crime, l'ombre da vrai en- I Il:iliel.


UN; EVENEMENT

SENSATIQA NEL
Vendredi & 8 A. 15
Vaus verrez sur l'6ceran da REX le Match de Boxe le plus extraordinaire de l'Ann6e" FJOE LOU! 5-BRADDOCK
8 Rounds.


qui vient de s d6rouer ti New-York.
C'est un v6ritable record que de pouvvoir si peu de jour apres New-York voir ce grand combat.
Rendez-vous vendredi 'a S 15 au Rex.
ET
L'AMOUR A
L'AMERICAINE
avec Spindly, Andre Luguet, Pauline Carton et Suzette Entrie: G. , 3-et 3,50.

Les cartes-prime sont valables pour cette soir6e.


Macking atjicrireRemington Machine a calcuder Dsdton.: JiftbanA, p ie carbon Faites vauschtWoAmee
6.GILO.
. . . . :


(iV E RELL FETk

Dirance 11 aJuillet, dts 4 henre, Tte recreative ith Ia
ongj Suisse (illa d ei Roses6)i U hampde-Mars, au profit de. Oeuvres humanitaires du Comit6 Haitien do 'All lance franaise. (Ba witraetiIons dkcrsew, tonptoirs, etc). Pas de sitrprises.
Carte d'entree: G. 1. Pour infant: 50 ets. Ce sera une belle fete. Allez
vous amuser au profit des belles Oeuvres du C H, A F


Plus de Rhumes Persistants Plus de Grippes Fatigacnlc Plus de Jronchitlcs AigUe. A ec les Complications d&astreuses.

LA MUSTERL

C,cs. r: - tca e r. l , ."11 m p -" :~ ~ ~ ~* .' r[ 'ps,. , i 1'i f , .:. -,


' - 1 . p . r c ti n .t CL Ts g.t.u r : . '.A actnr est Aate a'c%> dan. r t de- d , U




',.,r : .>. . . .,.,.,. . . . - ----44re S e . i:}s Ye ,'t444.,'.v j-mai.

�.:- ' ar cc < ". crc:::,.' tn=,., 7, n'rtgtrLLx ri 'Ic, 1 q, c, Y.,A. )i nr .% , v::-' . , auern auix de cc ge'r. Err vcrne jtrrc . a-c-t-. --c. -or *-',I?': rhtcr.


tout


. . . . . .
. . .:.::::. R.e.::. x .:::


- , r fare plaisir auX en-;
es etois ha ui fPont do mad6 et ia:l ui Journal Le Matin, on donnera en so;r6e exceptionnelle au prix de
LA DAME AUX CAMELLIAS
avec Yvonne Printemps e Pierre Fresnay' Pr6parez-vous 'a venir von, prochainement sur l'6cran dr REX le grand match de box qui vent d'avoir lieu 'a NewYork: Le Match Joe LouisBraddock.

( OMPAGNIE GENERAL"
TRA NSA TLA NTIQUE

Avis Important.
Par suite d'un changemenw d'horaire, le SS. Bretagne a:'i;era it Port-au-Prince Dimanc~e 11 Juillet au ie(u dt vendredi 9 courant. 1l repartira le m&me jour a 6 heures du sob- pour ('iidac Tiujillo, San Juan et I, Havre.
Por'l-au-Prince, c 7 Juill' t937.


J. B, VITAL, Agent.


La Poudre Dentifriet POUDRE DLNTIFRI CE PEPSODENT trofmionnelUe pour
L.14,ge Quolidien l In il hion

E. HAKIME Seu! distributuur pour Hate'.


S


DEMANDEZ
LA POMMADE
La-4m-Strait
i la Cordonnerie
Mont-Carnel
HYPPOLITE JEUDY eilbre preparation di
Ho-Ro-Co.
139, Av. Trujillo.
Phone 2182


RfEVEL TIU SSENSATIDNNELLE$
its RAIIS Q(KtTh 401 SCILNCES OCULTWS

S"CI, ', fRAN(AIS '
o5 Rwmoiu A &.rwcoa. A S


I I


AVENDRE
Grande maison bass sv Avenue du President Trujillo. No. 411.


IA


' . JIt


JoU ER A
E')
L E ('ON VOICE


LA LOTERIE NATIONAL, C'EST SE PAYEI- PIUT-ETRE UNE M A I S 0 N, UNE AU1TO, CHEZ SO, OU ETRE A MEME DE PR>NDLP- UNIE ASSURANCE, ETC.


ROUTES CHOSES DELICIEUSES ET UTILES. - PENS.EZ-Y
MAIS JOUER A CETTE LOTERIE, C'EST AUSSIDONNERUNREPASA DENOMBREUSES PETITES BOUCHES DES ECOLES, SOULAGER UN TAS DE MISERtEUX QU'UNE MAIN DISCRETE ATTEINT RE -


D'ADMINIS-


GULIEREMENT, INTERVENIR INDIRECTEMENT DANS LES BUDGETS DE BEAUCOUP TRATIONS, C'EST-A-DIREDE FAMILIES.


d ises"


LOTERIE.


1* ':I~i


Pour ces raisors


Ic peupk dnr en 7dbiitejouer


. . . . . . . . . . . . .


---------- -


I I -Win


Bo it


IMMERSM


IE


416


Rue


F-o


PHONE


NAT. I.NAL!E




. . . . . . . . . . . . -, .


.= .* . " ' r -2 . . . . . . . .


StCURITt, COMMODITt hi et imprudent de gorder b la moisOn 0io[a feu oatIs vol peuvent vous COur 4cs dommoges h'rrporobies, vow polkcas dosu.ronces, hypoth&ques, litres, Cot-.
trots et outres document, pr6deux. Un coffiet de sire4k 6 a Bonque Royale cc te peu t eite :ut sue d'inquW&Utd.
LA

DU CANADA L

d e . .i


ACHAT D'ECAILLES DE CARET VIEIL OR, lA NTlS, PERLES ET PIERRES PRLCIEUSES, VIEIL iECES ARGENT ET OR MONNAIE DE TOUTE$
iONALMIES, A DES pRlI ABSOLUMENT AVAN

GRANDE LIQUIDATION DE LUNETTESE T VERR%
Lumne et Verree de tou numros
M1ntures en nickel inoxydable 6
Verro oval au Prixde de'$ 1des)Wa pwrt.
La liquiation durepro wuqu'au 1S Noembre S wq
4, DE M A TTES &


iLe faith est incontestle


.c'est la quintessence

DES


mefileures .de cannes


d t'n vast territoire


ru ni nt les meilieurs terroi


Cest ce ql tait son arome


. GOLJEZ ET COMPAREZ
mow--Mg


KOLA COURONNE oln


grandes et pettes boi-


teslles
COCA COLA
JUS DE RAISIN
SODA
ROOT BEER
Buvex ie e oiB Coironne et vou avaz I'assura.ne
de boire une boisaon e.xtrhmernent hyginique vu II mrthode effieaee qu'emploie I .Brasserie avec ["aide de ses machines pour Ie lvage de ses bouteilies.


A


ignemef primalrm e t Seconawre
sa'1 nnn L' etlVoderne(f ectionsABC)
Inferna f External
8, w Mrgry, 8
L reas de I'Ali ce Fraaisve (( :r~ictl anca aux Examens du Baccalaurittae J, . Ptk- c Concours de Diction franqaise de Juin t a tde oin W19.). 41 tum aux ExA'mens du Ba,'calaurtat (lere et 2&, e. parties).
College Simon Bolivr avit -+ee pes-.:s et mtres do fa. mi e que Les inscriptions pour t.,,.xercic I9363", 'se qol VeDt tOUS leg jourv ouvrabies. .artt- le 8 Hres. A. X,


L


Lot,-ie Nationale

d'Haiti

416, Rue onne Foi,

Phone 3358

GROS LOT:
tIX MILLE GOURDS'

LE COUPON : DtWUN MILLE
LE ELET A:
DIX Gdes. SEULEMENT
A"h'ttez pus 6 rlsquer, Ch que mtos, cette modique vateur. (YC est un genre d'flaryne. Et puts n'oublie6 pit qWtIl fout s outenir Notre Loa lerie A'ationale, car elCe lien vt aide, d non 6dit beaucoup WOen err d'Utilite el de ienf aisance Publiques 05 tra. vers toute la Ritpublique.
Pour toutes ces ruiuans Ilaiem ou. Etrangers, acetez done volre coupon ou roo ire bilt.


. . . . . .



Co- naissez-vous

deaa Ci ronna e.



COUtONNE7





VoilA une nouvelle boisson qui vient d'etre 1anctT par LA BRASSERIE DE LA COURONNE, S. A.
Essayez une bouteille et vous adopterez cttte boissOn avec son awome fin et dMicieux. Ei verte A i Brasserie de la Couronne er, grades et petites lou teilles P parir de cinq douzaines.
Leas autres boissoni COURONA'E d6jA tr6s connues ei appr6ci6es A Fort-auPilnc et en province tont "


A ltarm& de Fabrice, quand celui-ci n'tait. que DfA6gu6 dans le Nord oine accorte et jolie cantiniire se faisalt retro-quer par ssa manitres li. hrc : -venda-nt ,lux (,.-oldatt: i boissons et aes charmes: Elke &%tait Ia cocjuoluche du r6gihe 1)f(,('ut5 grandot Qhuvu d fillf, v s, Iaisa a a ei p).r sa I.&aut& Ce li fut Jont LnH I ;in.nun chez. ii, mais un amoor vrai, violent, bien qu'il
tI Ie fe lioiiidn< lie. 41)gatons avait tItv, dli 4c tI- . d, ces chares.
Bien avant Mon.,icu r iU . De Itg'u, un gentit officer di. nom rio Pralcin- ava 1,in ,

avait m(ron 11ivfrni. 4.!


N SiF40 dcciint cc otIn et POU r r tQ !-'-etI poe r n .a a ; n .;, "o boiLW , r if t orl to '1 t a .i'Osono' p 4es ].'-epnc~s' v<.
tel]' (] ';'Jn('Q- oh} ,':001:'
Pr. (' 4' tn al : L ,1-, ~ t' .4 if , (
I I$4," 14'(U ~ 'J

u r
14,4. t't 4 .;: p: I 1'tr~ 9' 4a i> o i



4 'Fk 1I'I
r ora cctne frmre ' ' Ic {.tcordL6 ' , "'.
41 t'c i:fuu e'tait v. nu Oat




t� i . .'cc s p
'Vt': I':
I(; [e .& 1 '.,04- .:+i;:; { I.t . . .'" " 'd , t;+ 511 "

4'"c " 4.)4'- ; .!:t 44: t4'4 'S.' i' l


IflNIno mentia sa K,,atil.021' on fai'nt' nolf'e' ep11 (I ffic' r ( ' of Ic I M- ~5.()s4 I ~i II a c Jo o I:" vo I. '2 ',


(F Suivre)I
F. SMITH


POI.R IlE J., }1.


i:rtlcnu'nip appr 'cite
Basophnl E ucasi- �ont, ftaibi ease ict ltvf'au, jete do t ,it ioi i tI M iflC ' aI ,






fJ~o ;'ad I hTo ) \npunaub Dix fui-s supieu.1 ,. ,\bie foe vade d E' rnuh-zio+,
Tuherculosed, etc.
P ctoral o B a sile , -- a i n birb . c Lmie siPir', ttfx, al.
Le)opur at .}asiloi No. 2 Centre Maladels dt sang oe tie IIt jt024t1, rI) 141 hit Win'S'#7

tic 5 ' 1>:21t441,1<441. ,\ l4t?/4it 1':tMeant) toni D tit.atif'.
Dix Lois suprieur l'hule de foice too nr-e i'ri 'flUnIMior contre: Faiblesc, a,-,ehitiLane,
4czmas, pertdus blances dV mangenisons.
H 6xnoglobinc Basile,-.- Vin et Sirop) An~rmies, grande Haiflesse.
IEes grands vine Ba~lb, COflt tre faibiesie gimn'rale, anii e, etc.
I SemprvirlnefBasle:Jm:
itheniceb
LAB-ORA TOIRES BasilL,.

432, Ru dn Peupl 1#,


LAUTRE FIGURE
uS FABRICJW

(Suite)


t


College Simon Bolivar


SAR THE


LE


RHtlM,















KWSSZR GEORES-JAOB


L INDEPENDANCE SU VENEZUELA


PPce-,5 Juillet 1937.
Son Excellence Ic ' MI
des Relations Fxteri
Caracas.
Je prie Votre Excell
l'occasion de I'annive deIa glorieuse Ind6pe: du Venezuela d'agrP plus cordiales f4licit du Gouvernement Hait
Georges N. LEGE Secr6taire d'Etat d Relations Ext6rieu

Caracas, 6 Juillet.
Excelentisimo Senor M Relaciones Exteriores
Port-au-Prince.
Acojo sincerament IL
ta felicitacion que V Excelencia me dirige c tivo 5 de julio y form votos per prosperidadh cion amiga y por venti sonal Vuestra Excelen
E. Gil BORGES
Ministro de Relacio
Exteriores.
TRADUCTIG
Caracas, 6 Juillet.
Son Excellence M. le M
des Relations Ext'ri
Port-au-Prince.
Je reqois avec joiee,
toises fe1icitations que "Excellence m'envoie a sion du 5 juiltet et fa vceux-pour Ia ,prosp& cette jpation amie et p bonheur personnel de
Excellence.
_ . E. Gil BORGES
Mil.tre des IfIu
Extgrieures.


qu'eli est n.p . .v . .


VAMOUR DE LA BOANWE
iAistr . . cures j B n Lui proque est toujours
. piquant, done f6rcemerit e've once h Icatur:Ce matin le garon -de .rs:aire bureau annoncait le journal
n anee 6 aupts'de moi, Je l'entendis
Ilire:
La t i on s,4Amour de la bonnev in et aussitot me revinrent Z l'es
, n prit. touted les complications
t queI'amour de la bonneap-, ltes porte dans le foyer. Une stares. tistique chinoise prouve que
77 o/o des cas d'adulteTre du
nimari, pi iqu6 sous le toitconjuvviennent de i'Amour
iiro"e a-bonne par-ile 1marl. Le
:statistiques ne S'occa.pent.
nmal heureusement pas assev a aten- de 'amour de la bonne pour ruestrales petits muscadins du quaron o tier. Mais moi je sais ce que 11 mis .a me co : t: It me manque. esa ma- par sortie de la bonne-deux ra per- paquets do eSptendidch. iciat I

flmes TN TRAITEMENT SUR

DE LA BLENNORRAGIE
Si vous gtes atteint d'une inistre affection:des voles urinaires, eures n'attendez pas pour vous solgner. Attendre,c'est aggraver s cour- votre mal. Si vous souffrez de


Votrtw l'occa xis, de3
Iit6dec )our 1 Votro


---------
C/ETAIT LA-BAS


Lklia, je te paraitrai sombre et stupide, certain Soirs de confidences intimes, car je te parlerai de la MORT. de son Immoblitt attentive, de son Silence Sublime, de son rictus, de son Art et meme de sa beaute. Soi s assez bonnet pour m'entendre et puis, notre cigarette LUKY apportera aprss -'instant trouble Ia douceurde vivre .Ce sIA L6lia, un mince crois. sant d tr,:suspendu i un pan de l'horizon, m'arracha:. quell artiste myst6rieux a su r6atise ' ce miracle :-inouit
poser en: &uil ibr sur une faucille :d'Or, une bute -d sa.von. . .C'6tait 1.-as, 1aI-ba dans ma coquette St. Marc ott les: couchants: d -une et doi Soleil so marient pour cr6er nos Aurores aux-milte -arian-. tes esth6tiques. J'tais assi; su rtin tas desable pareil a Une dune quo formele Simoun dans lea landes desertiquies du pays des eheicks , j'innC rimal cotte vision Aur le saWe- I2dans mon AmeL. La va-I I'itk1-I o


Iennorragie, uystrte, vrostatite, Goutte militaire, Salpingite, do ea. chroniques reput6s incurables, nous vou recommandons Blenyl,- medicament nouveau, diseret, 'a I'efficacit#- certain et rapid, ainsi quen tamoigne ia let-t-re-du-1&aat4S3de-A P.,, " Pribourg (Suisse) enregistr6esous le No. 405:


~~~~~4eUK- &uVaew7Tuya suivi votre traitement et j'en suisr tres satisfait>. BLENYL se bolt et-est en vente chez Monsieur
S. GEFFRARD,
Pharmaten, 183, Rue F&ou,
Port -auPrinee,
Distribzleur pour Hadi.
ffan: 296)


Achetez les
Pneus et batteries
dFederab
-_Wy.


-i


!SIfl~E' Knot-ev quielInsu4 perproduction Roger Riche&h 4k iSecret- de POtichinelt d'aprZts Ia Piee~d ie I Wolff sera present# DIan t 63et 9 heures.U in flriM admirablement interpret6pal;. Raimu, Fraqoise Rosay, Ja nine Crispin. Un film de gran-+ de clas3e , un titre eonnu,; ui sujet connu, des artistes conVendredi 'a 8 heures 15 so' droulera sur l'6cran du RexI- grand Match de Boxe: Ja-: m r Braddoci-Joe Louis.
C'est utne chance exceptionfle que do pouvoir admireqi pe] de temps aprts NewYork ce grand combat.On commencera la soir6e par un film trs amusant l/Amour d l'Amrricaine interpr6t6 par: Spinelly et Andr6 Lun' guet. Ne manquez pas la soi, ree du Vendredi 9 Juillet au. Rex a 8:15.
Samedi le film tres redo-, mand. La Dame mix Cam& tIns avec Yvonne Printempsc. . Dimanche 1i y aura Uriw soi-. ree splendide au Rex- A 3 h. 8O Miss Barret le film si su.: p6rieurement jou6 par Norma Schearer et Fr&dericI March.
A 5h. 30,- Le triumphal Anna Karenine avee Greta Garlbo et 'a 8 h.- 3q une superproduction en marge d1e la 6gion Espagnole: La BanderaInterprete3: Jean Gabin, Ann abella.


U


.5. S.H> ;:F.FA. .om nnqu&,


f Quatremembres surceinq
-yant accord aud sfinairo Cottage St. Martial le revmi de son match avec llntitution St. Louis de Gonzagne,: los soussignes:: informent quo4. le forfait pris par ce dernier Etablissement demeure .ntl et non avenue, parce que ne pouvant &tre que frauduleux.
Une nouveltle rencontre do ces deux Etablissements sera ulterieurement fix6e.Be . present Communiqu ,a, ete pris qu,'apr's avoir .ar simple convenance sporti.
.t. y pur o
ve-- tout e-,saye 0oni btenii-.


PORT-AV.,PRINCE.


La Uibert I Cm$ par DLWINarehMO.6WOQ
lectu~et tiuv4dans to Iivrela solutionw un
-:- Prob1 e.m "i z .t. "Me dk x ind1937 par Robert Lange.
Lelivre par sequel veusaurez uneide des prodi ges realis6s par difftrenes no4ions. Cesar orta (ll-lS57) par Rafael Sabatini L'Histoire na paseopn d'home AUX passions plus
violentes :.:.I It. 4 . .,. .
Belles et Fiares Antiles par Marius. . .Leblond,
Impression d'pnvoyage f&rique e 'iiUstre
Mati,,re c. Laniere par Louis'd B3 rogUe:. I .1lfaut
aimer la Science parce pile est uine grand oruvre de I'Esprit. L. de Broghe.


"CAP4HAITIRN


La. Compagnie d IEclarge Electrique viont doe cevo " tn. stock de Refrigerateurs lectriques qu'efle met en ven to Ados conditions re~ellement avantageuses,
L'loge des apparoils do I a GENERAZ ELECTRIC,>)n'est plutii-'aim-l~e ChAqte anAneW contort augmente par la nouveaut6 et la meilleure qwlitk' des apparoils. Pendant ler4015 d'Avril' soulernent lan CompagneofeAttu l cheteur d'un - -REFRIGERA TEUR DE- LA .GENEtL4L EIJC&RICA,


7,15 .5;W


VENEZ VISITER' NOTRE EXPOSITION DE LIVES iOUR DISTRIBUTION DR PRX- VOUS EN TROU. VEREZ POUR TOUTES LES CLASSES ET A DES PRAY A VANTAGEUX.


. . 7. ./-. . . . .
.+:./.T

rr6tou tdit .7.,T


=les Moustiqus

A quo!lw ~ifaire Plexpriom.d'ung ni~t joeuepourRomrat%!


-our avoi r 13 a axliJY FLIT ue tvrajiMt Ini . et pour touiou !Nnke
. . .-.O. .M. ~:


hijun jaunt Ahbaiaie
N E OUVAulih

I. .U . . . .


du b.+.t.,oficiaire sa renonciation a':+ avantages d'un forft it, :al. Plece- 7 Juillet 1937.
Max. GEDE ON,


DECES


Est morte hier soir.i .,,
Mine, Marius Coieon.
Ses funeraiiles auront Ie% cet apres-midi k 4 heures.
e. convoy partira. de ]a rai. du. Dr. Flix-Coieu Ave*
Bon(Laue)-powr so rendre a la Cgthodrale. . .Nos vive-13 siet *slncres con dol6ances aux families .provees, particulitrement au Dr F6Iix Coicou et son. poux.

Nous annonqons avec infinl ment de . Pene, Ia mort: survey nue ce matin de: Mine. Sawn PetiiwFrre,
nee Luce ThomasLes tunerailles auront lieu domain dans 'aprs-mxdi ?A 4 heures.
Le eortie garvira do ia, M.R.
de. aR o t n us. . e. -


dre "a' Egise Ste, Anne.


4Asa famille 6prouv~e etdparticutierementa- son -e: poux, It Lieutenant Pettit-Fit rire et srs p reret mere, 'a M. et Mne, Edmond Thomas.


Pr r- .I. E fils
Di Auguste BASTIEN


.p . . . . . . . .
Compagni dEraejElectrique,


. . . . . . . . . f l. . . . . . . . . . . . . . . .


+-+ --r


rl,


_1____


.-f-


.-


-r


7


. . I .


:1










QUOTIDIEN FONDE EN 1896





Page 7 etait absente
du microfilm de cette date



Page 7 missing
from source microfilm of this date










QUOTIDIEN FONDE EN 1896




Page 8 etait absente
du microfilm de cette date



Page 8 missing
from source microfilm of this date




Full Text


xml record header identifier oai:www.uflib.ufl.edu.ufdc:UF0000008103070datestamp 2008-11-10setSpec [UFDC_OAI_SET]metadata oai_dc:dc xmlns:oai_dc http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc xmlns:dc http:purl.orgdcelements1.1 xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:schemaLocation http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc.xsd dc:title Le NouvellisteNouvelliste.dc:creator Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)dc:subject Newspapers -- Haiti ( lcsh )Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )dc:description b Additional Physical Form Electronic reproduction of copy from George A. Smathers Libraries, University of Florida also available."Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."dc:date July 8, 1937dc:type Newspaperdc:format v. ill.dc:identifier http://www.uflib.ufl.edu/ufdc/?b=UF00000081&v=03070000471641 (ALEPH)ACN6482 (LTUF)0012544054 (OCLC)12544054 (OCLC)dc:source University of Floridadc:language Frenchdc:coverage Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince