Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Creation Date:
June 3, 1937
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( sobekcm )
newspaper ( marcgt )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
000471641 ( ALEPH )
12544054 ( OCLC )
ACN6482 ( NOTIS )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text

,�l. l'i - w. �, eli'; '�i[

-: Ti Q, f4 4.4111*


QUOTIDIEN n


DE EN189R


NOS FINANCES


(Suite e t F n)


(Voir le No- d'Hier)


She. -En avril 1937,t avril du pr�sent exercice, il a : exp�dil une quantit6 �t� exp�di� 663,766 r6gimes de
ko0 kilos de camp�- figues-bananes, contre 238,496 iglug � Gdes. 40018, regimes pendant les sept pre�K I,,0 kilos valu�s mIiers mois du dernier exerci2082 exp�di�s en a- ce.
[0 : 1y a eu donc une Pie- En avril 1937, les exOtioan de 2 p. 100 e pi�ditions de pite s'�lev�rent �
-dit et une augmenta- 3,38548 kilos �valu�s � Gdes. : �p. 100en valeur. 250,627, tandis qu'en avril
i er octobre au 30 avril 1936, les exp�ditions de cet ~.a exp�ditions de cam- article avaient �t� de 105,872 'klv�rrent � 5,923,000 kilos, �valu�s � Gdes. 63,962. va U�s � Gdes, 215,400. Il y a eu donc une aug-menta.�lt p�riode correspon- tion de 267 p 100 en quantit� tdu dernier exercice, le. c-t de 2f1 p. 100 en valeur, Mides de eampecho i- Pendant l stept - vemier;
�teint 8,347,625 kilos, lio.is tu pr� sent. exoree, lo� � Gdes.- 339,027, soic exp�ditions de pite atteig-nii, inution de 29 p. 100 rent 3,687,224 kilos, �values untit� et de 36 p. 100 en Cdes, 2,275,524, contre 2,597,u, 44~M kilos �valu�s � Gdes.
*. Les exp�ditions de 1,270,827 pendant la p�riode ;du mois � l'�tude se correspondante (le l'exercice >rint � 1,184,440 kilo, 1935-1936- Il y a eu une augiu � Gdes. 1,731,079. En mentation de 42 p. 100 i i35, it avait �t� exp�di� quantit� et de 79 1. 100 en vauatit� de 1,618,173 ki- leur. �vlu � Gdes. 2,055,990, Sucre brult- Pendant le me diminution de 27 ra mois � letude, les exp�ditions njvquantit� et de 16 p. 100 de sucre brut s'�lev�rent � deur, 7,301,540 kilos evalu�: a
#ndant, pour les sept Gdes. 1,045,290, tandis qu'en :.mois de 1936,1937, avril 1936, une quantit� de giditions de coton s'�le- 4,68,448 kilos, �valu�s a t �4,588,062 kilos, �va- Gdes. 482,049 fut export�ee-� Gdes. 6,456,295, tandis L'augmentation a �t� de 56) p pedantles sept premiers 100 en quantit� et de 117 p, du dernier exercice, les 100 en valeur. iditions de cet article a- Pendant la riode octobreit �t� de 4,180,875 kilos. avril 19'36-197, les exp�dia� Odes. 5,229,096, soit tions d(le sucre s'�e�rent a gmentation de 10 p. 100 20,115,'8 kilos, evalue : Itit4 et de 23 p. 100 en des. 2,4S8.973. comparative-.i . ment � 24,826,;790 kilos, tea0a * ane-. Les ex- lu�s � 2,710,510 exp�di�s penWou 'de figues-bananes dant la p�riode cor'responhlffrrent � 1,387 r�gi- dante de l'exereice 1935-7936. 4e avril 1987, contre Il y a eu donc une diminution M -rimes en avril 1936. de 19 p. 100 en quantit� et de 8S ent la p�riode octobre- p. 100 en valeur:� - "+ -a_,. ._ , ---:-=. = - ---": -'" -- �--- �


E p
em- CATEGORIE
lapr�s-midi, au Parc S4 heures, grand t football de deuxike Nrie Violette Etoile.taune rencontre des s.antes, et qui d�. isl du Champion�ui�me eatgoie. Mt et l'Etofie Haiplacent en t�te de Mile calendrier du Mfat (2tme, Cat�go.te deux, elles ont tne l ng qui et par Mieires �quipes de


ire assez que e Isationnel et d&. on technique et la grande 6mo-, lrve ax specttiris $ehsde te

nt, .aedi, au



A ACHETERt

~det�enukot


au b.u


MATINEE RECREATIVE

Le beau temps �tant revenu, le Conseil de la Ligue de l'Enseignement donnera so
matin�e r�cr�ative le samedi 5 Juin courant � 5 heures pr�cises de l'aprs-midi Hlaitiana.
On aura le plaisir d'entendre des po�sies, chant, monologue, une int�ressante causerie et, de la bonne musique-- Nous demandons � nos lecteurs et abonn�s de ne pas manquer � cette manfet tion en l'honneur du Drapeau et de l'Universit�.
Il reste encore des cartes pour enfants (G. 0,25) et pour adultes (G, 0,50.) Retardataires, passea z� la Rue Dant�s Destouhes No. 140, acheter vos cartes.


RACING- VIOLETTE


Suiv nt une derni�re d�eiConseil del',J- s,$-1 , a rand reneontre,- sensa'tionnelle 'Racing - Violette tant attendue se fera diman che6$JutuC'est cette rencontreon, o sait, qui doit d�QI d hr


1


,,


MAIS CULTIVEE L .es travaux sont activ'mnent
ipous �s notamment entre
L'haitienne est naturelle-i Plaisance et Pilate, dans les ment fid�e, car elle est cons- regions de' Petit Trou, de Matante. Vous vous demanderez niche, de Ducis et de C("amppeut-�tre pourquoi cependan: P�rin. elle. _ son mari, tout coinme les autres femmes
C'est que l'haitien est eapa- Le projet d'extension de la ble d'amour, qu'il a des dis- culture de la igu e-un-ane �positi ns unturel!I ; qui le par l'ia e dirue amx peti rendent un partenaire appr�- planteurs, entrepris dans le. ciable dans une lutte amou- r�gions du Borgne, Ante� reuse, maia i'haitien malheu. Foleur et St-Louis du Nord. rousement n�glige trop de par le SNPA- et ERi avec les bien aimer, fonds, donn�s par la Standard
il oublie trop. souvent de Fruit and SS. Co' a et� arr�donner � sa femme ou �a sa t vers la fin du mois de f.t fianc�e la preuve publique de1 V-,rer. Pr�s de 4120 ha de plan son amour et. l'amour-propre tations r6guli�rea ont te r�aa des droits en amour! Il n . p Las pur les agent; agrieolo s. se souvient pas d'un petit ca- A part quelques jar dins dont deau bien a propos cormme le Sarclage est un peu n�glig� pr�face � un baliser-- par les ppr i�tares, presque
Ces chose;, d'autres s'en toutes les plantations sont en souviennent � sa place et lui :b-onneb endition�s et pri e prennent sa )ace,.dautres tent les meilleurs espouisv qui n'"oublient jama isdsc '* munir, avant d'aborderrune
fm,- d d'unpaquet deSplen: -Le RNPAt*t E.RiR. d�velop.W '. . V f treapidment d'ut�mrtante.


LE TOURNOI INTERNATIONAL DE FOOT-BALL


ULENNITE DU

SACRE-COEUR


Demain, vendredi, l'Eglise Catholique c�l�bre -la solennit� du Sacr�-Coeur. A cette occasion, les c�r�monies qui se c�rouleront en la paroi�se de Tu'genu, seront marqu�es de toutes les splendeurs de la IIhurgie catholique .
Eln effet, tout a �t� mis ,en :uvre par le Cur� de lai Paroisse, le R. P. Surget et se auxiliaires, en vue de r�aliser une f&te digne du culte du Saer�-Coeur.
1 y aura, en EgRlise parolssiale, messes, � 4%eures et a 6 heures. Puis, 7 heures. lo Saint-Sacrifiee seia offert t l'intention de , homime.V et, a 8 heures., S. E. Mgr1 1b,, Gouaze pr�sidera la Messe, pontificale � laquelle assistep ront de hautes autorit�s cviles et religieuses.
En attendant, les exer2icea du Triduum pr�paratoire, se poursulvront ce soir, toujour:avec comne pr�dicateur, le R-. P. De Voos, Directeur des R�demptoristes. Apr�s, devant le Saint-Sacrement expos�, une veill�e se tiendra, dans l'ortire suivant: de 7 � 8 heures. , elle sera assur�e par les teois�s; de s � 9, par les Noli tes; do 9 � 10, par un groupe d'hommes et de jeunes gens; (We l) � 11), par la Garde d'ltkl nn .tr : et, de 1I a Minuit, par fof�ole,
, .

(OXFERENCE
On n'oubliera pas que c'est samedi soir � 5 heures, chez Madame Bloneourt que sera prononc�e' par notre collaborateur Ren� Carr� la belle conf�rence sur �La Jeune Fille chez Racine�.
Nous esp�rons que le public ira nombreux entendre le charmant causeur qu'est Me Carr�, d'autant que le sujet est parmi ceux qui int�ressent et attirent.
- -- --.


fI� pinwres, (f'oss-ences forest�res s a kenseofi,- en vue de rl midiei aux regrettabIes ef. lotf (o :&roS�in du at ,dea montagnes, I nd-pu'ndannent es es e nes exotiques qu'il a inpoiri.s.tet q t'ii ex pt mente, de iza i: . denu*,tl Iers de plants dWucalvput, d� pin et de cyir�s de diverss vao r i�t�s- setront tr v�s prochaineC* �uw't dpoibles:.


ANNE


a"~�


No* 1480


JFIDELI TE


PROPOS ET FAITS
-DIVERS



Il ya actuellement, � Damien, de superbes p�pini�re i de ecootiers qui m�ritent la d�placement pour aller les voir: environ 2t00,0 noix ont �t� plant�es ces derniers temps. Des dizaines de mrilliers d(e plants sont actuellement pr�ts pour la distribution. De nombreuses demandes sont faites chaque jour au S.N.P.A.& E.R. de la part des planteurs qui veulent entreprendre des plantations m�thodiques de cocotiers. Plusieurs agents agri-. coles sont pr�pos�s � l'inspection pr�liminaire des terres et � leur piquetage aux distances r�glementai.res, ut au contr�le de la fouill des trous.
t' 1
La semaine derni�re, 3 ing.nieurs d�l�gu�s par' la Direction G�n�rale des TravauxPublics se sont rendus � P'tionville avec l'Agronome en Chef, accompag-n de deux agents du SNPA. et ER. pour d�lterminer sur place, les limites naturelles du bassin d'alimentation (le sources Plaisance et Cerisi,-. (Lu. comme on le sait, a �t constitu� derni�rement, par l. Gouvernement, en zone rIse v�e. D�s que les limites a.ront �t� oificiellemcnt (talies, le SNIPA et ER e Qn
pose dlentatmr imm:diat� mrent dans cette zone qui coInprend plus de 100 ha., des travaux importants de reoisement. Tout en assurant � ces sources qui mlirentent Portau-PYrince un t-bit plus abondant et plus r�guliwr d'une eau plus pure, ce rebmsvment formera ute nouve: le paTrce pour P�tknville et ,constiera vraise w�h.l mrnt 1 pt l:t de d�part de 1 rg'anisation du Service Forestier HuItienAvec la saison 'avora�e, l campagne de construction de glaei cl i in tmu inerie (.st n:tivenent 'eprVise par le SNPVA et ER- En f�vrier, 138 nonveaux g!acis ont �d achteves.


DE L'EXPOSITION
INTERNA TIONA LE
DE PARIS 1937

Le - amateurs ourop�ens de la �boule ron de� peuvent ga rjouti' Il s auiront, en vifft. ocet' ,ion du .:0 Mai au 8 Jui. 19;? d'asi'ster : un des plu. imo rt ait tountr'"nu us inuter rtionaux de FootBl-"l uu'i soit possible de metn su pied
La F�d�ration Francai�se de Foot-Bail Association a �tabli d�finitivement le prog'iammii du tournli qui doi'

j� .�l 'A i I

C . L'e nil iIeK":t1tt, ,,, g-ron 'o d, .ix � pes �trang�re>

( )iL i. rionNationale et deux Se, 'i - 1uo.a ses, es deux ILe r'ueres etan t re ;pect ive. ent ''s �quipes classees prenlt'e et o tnde du (h nIiinat d(le IFrance tnctuelleinent on eonvposit ionl.
Les 'qupes Etrangtie aux.uelles Sfmesutr'n't l� clubs -fran�anis, seCO "nt
1I 'Eqipe C'ham pion dAIlemag�n e.
S"q iu-,p.e ('hamion d'ItaLtuipe (Champion d'Aun n e Anr;ais' dle ChelI Ein (p' 'tan;iun de I.tngeo,
L'E.qui)e C.'hampion de T e tslox' .uie. I13 wla i;.
Litmpo rltance d� e'e totrnOi n'est dune pas � dbnmnre'r' a point de vie sporit' pisqtu, le. �quipes retenues sn, le-i a w ac' ll eu r e d 'E u r o pei. .
D'autre p�a't, il sera 'xtr::ement instructif, ,u �gard autx tntes auxquelles don-enQ se diouonler 'Ces matches te voir en action les .jot'iiel' d les natchoa �lilninatoireS s(' irule , an' t a Iht'i.�. Str sBourg, le Iaitv' et Marsu�''ili' oni Ant�bes. Ls Am,,Xii-hales l' 3 Juin ut lia Vinaie i, � Juin � Paris.
<'cite deentralisation en ce qui concerne les premiers con tacts int�rcs.ora s�irement tous les sportif de Province qui se 'ont heuru x d'assister a.x c'}tos dYsquipes .te premn plan et de les su ivr en-uho it�'s W0 ct ('tit ion - '
Il e le t .'nt' itaS t .m'tirei: d penser qu'en raison de la vogue (lu Football on Frane, e. tournoi Ilnternational es detind� f remporter le plus �clatant dles Succt'.
_- =__ .,- - - -_:_ -














TOKI6OL-Le nouveau premier Japonais, le prince Pumimaro Konoye, compl�tera . la formation de son cabinet. Le Lieutenant g�n�ral Sugiyama a inform~� le chef. du abinet qu'il continuera sa co !laboration cff omme Ministre de la Gue rre. Cette d�cision du G�n�ral indique que le prince Konoye a 'appui complet de la faction militaire.,
LA SITUATION EURO.
PEENNE INQUIRTE LE
PDT. ROOSEVELT
HYDE PARK.- Le Pr�sident Roosevelt est parti pour Washington hier inatin � 6 heures. I y est arriv� � 7 h. il a tenu avec les fonctionnaires du D�partement d'Etat une conf�rence au sujet du d�veloppement de la situa-' tion europ�enne r�sultatnt du bombardement d'Almeria par la marine allemande.
LES CONDITIONS DU RETOUR DE L'ITALIE ET DE L'ALLEMAGNE AU COMITE DE LONDRES
ROME.-- Le seul moyen d.btenir le retour de l'Ailen:�g;o et dle l'Italie au comiP dl.e non-intervention a �crit un jmurnal est de donner sa-t l .sfatit o l Fitalie et � l'Al!enagne en prenant dles ne.suOes pour a.wurer la protecti on des navices charg�s d'assu rer le cont :rIle international et de garantir l'autoritd et lu prestige du conit4 de Lnd e, Les journaux itaitins fo 1l appel au sens de tesponsabilit�s des Etats reprsent�s au comit� pour u s ste darisent avec tItciie et ]'Allemagne et fas(lu coinite. Ils engagnt Ii e ucomit� . ne pa en.dre (K :z- (vicsions hltives qui pourraient par suite engendrer de n'uvelles complications- Mieux vaut, disent-ils, prendte des mesures efficaces que de faire vite sans arriver a rien de concret�.


MIEUX VAUT PREVOIR
QUE GUERIR
lWASHINGTON. Les diplnates, am�ricains de V Itnee ont re�u l'ordre de fermer Ambassade et d'aller loger 5 environ 3 milles au Sud de la Capitale de la R�publique. Cette d�cision du D�partement d'Etat est motiv�e par des rapports venant d'Espagne et disant que Valence a �t� en plusieurs fois bombard�e au cours des r�centes semaines. Tout d'abord le gouvernement am�ricain avait envisag� le transport le Ambaade dans une autre ville, mais le d�partemient d'Etat est revenu sur cette d�cision et a ordonn� . ses diplomates de vivre en dehors de la Cit� qu'ils visiteront seulement au cours des heures d'affaires.
(voir guite en 3�me. page)

THE TEXAS Co.
(C'ARIBBEAN) LTDI
A le plaisir d'annoncer � toui me ami et au public et. G4ncral que ses bureaux ont et� transf�r�s � la Rue del Mii'a��e . No:�,;en fave de la Banque Nationale de la R�, publique d'Hai'ti.
Bureau: T�l�phone . Nos. 26.0 et 8404. Bizoton T: Tlephlione No. 3196 , . . .' .


orir au puNle de ort-auPirince, une Conf�renea, qui ,ra suivie de seuterie, le sa:medi 5 Juin 1937.
C'est M. Jean Magloire, C .Directeur de �Maintenanut, qui entretiendra ses auditeurs du �Sexe faible � $at4 de l'autre�, ce qui est,�assur�ment, iune forme nouvelle de parler de l'Amour, cet in�puisable sujet dont on ne se lasse ja* mais.
Qu'on n'oublie pas surtout que tout en s'amusant, c'est une bonne action que l'on fera, car le produit de cette conf�rence (1 gde. seulement pour Pentr�e) servira � soulager, de nombreux petits malheu. reux.,
Qu'on aille donc en foule, le �>amedi 5 Juin 1937, � 7.15 heu. res du soir, au local de l'ancien Club Union (Maison Occ�nad) I
* " -* - - -


RECITAL RD. WVOOLLEY
Le programme du r�cital, Ed. Woolley, que nous avons publi� vous a donn� une id�e de ce que sera cette soir�e que le mauvais temps de Samedi dernier a oblig� de renvoyer �' Samedi prochain 5 Juin. Nous esp�rons qu'un ublice tr�s nombreux ira applaudir Ed. Woolley et MM. Charles de Catalogne et Marcel Fom. brun au Th�atre des Seuns de Turgeau � 8 heures 30.

- - . -


DEMANDEZ
LA POMMADE
La-Em-Strat
� la Cordonnerie
Mont-Carmel
HYPPOLITE JEUDY eel�bre pr�paradion de
Ho-Ro-Co.
139, Av. Trullo.
Phone 2182


Iublic que d�s le Jieudi 3 Jr�in qiurant leurs guchets rest- ront ouverts de 9 heures dp
mai4 1 heure de Fapr�s-midi, sans interruption, tous les LoUrs ouvrables, except� le Samedi o� ils wront ouverts do 9 heu8es du matin � midi seulement.
Cette mesure qui sera effec. tire du 8 Juin au 1er Octobre 1987, eat prise en vue d'aecorder leurs eures de bureau avec celles des Douanes et d'apporter � l'aetivit� de leurs' employ�s les temp�raments n�cessitespar tles mois de forte chaleur.
Port-au-Prince, ce 1er Juin 198I7.

Royal Bank Of Canada
J. W THOMSEN,
ManagerBanque Nationale de la R�publique d'Haiti,
W. H. WILLIAMS,
fVcesPr�sident et Manager


A LOUER


Une Htalle (le 12 m. enviror situ�e rue Dant�. Destouche, Anciens atlers du �Nouvelliste�,
Cette Halle situ�e dans Ja cour conviendirait � tout usage.
Sadresser � Madame Ch(raquit m�me adresse ou de 13
5h sonnez le na. 271.


A VIS MEDICAL
CLINIQUE
du
Dr. FRAN�OIS DUVALIER
Iue du Dr. Aubry
No. 154
Consultations tous les jours
de 3 bres. � 6 hlires- p. ru.

4 Vi MEDICAL
CLINIQUE
du
Dr. LOUIS HIPPOLYTE Ancienne maison
F. Durigtewud
(Rue des Casernesr
Consultation : 1 � 4 ho,% p. m


".;"oi
� .� . . . v .' �.'�. vo . . .c. � :' .


Ie


y L)Y* fti UV 4 09 Colombiens, de Z., de Kingston du le 2 Juin 19' fn�mO jour � 2 pr�s-midi pour' Saint-Mare' et prenant fret, malle.-


New-York via Cap-Haitien passagers et


Le Vapeur MARTINIQUE S-B. Voy. 164 venant deNewYork via l.es ports du Nord est attendu le 5 Juin 1937, en. route le mIme jour pour Pe-. tit-Go�ve et les autres ports du Sud.
Port-au-Prince, le 28 Mai 1937.


Wm. E. BLEO, Agent G�n�rad.


Loterie Nationale
d'Hamti


416, Rue Bonne Foi,
Phone 3368


gon morch4 et s ln.


GROS LOT:
DIX MILLE GOURDES


LE,' COUPON : DEUX MILLE


LE BILLET A:
DIX Gride�. SEULEMENT
N'hfltIez pas � risquer, cha que mois, cette modique vau. leur. C'est un genre d'�parg�e. Et puis .n'oubliez pas qu'il faut soutenir Notre Loterie Nationale, car elle vient en aide, de son c�t� a beaucoup d'Oeuvre d'Utlilit et de tienfaisance Publiques � Itravers toute la R�publique.
Pour toutes ces raisons IIaitiens ou 'ltrangers, ache. tez donc votre coupon ou votre billet.


OPTIQUE
POR I'. A U-PRINCISA'NA rana ausortlyrent de verres t de montures pour lunettes do la ri c z�re qualit�.
Grant'Rue, en face de
Jo&�r H. Woolley


Elle vous servir


S31


Cd qu'on no? � Pai.,


Lire en e. pape la list�de i ore# de la Librairif Noiuvpl&


e' . . . � .- - .


Un


SOIBeS


de


Per-


peuven


Te
emIRST-nCH
Ti�e I


QUI


pnou s


't,


Million


pas se tr omiper


DO BI E EAGLE


Est le meilleur pneu du monde et aussi le plus beau

,0l0/ MILLES DE SERVICE
INCROYABLE. CEPENDANT C'EST TOUT CE A DE PLUS VRAI


GAGNEZS600.0en quipaut votre voiture avec des
OODY EA DOUBLE EAOLE� SEULS DISTRTIMUTEU9 POUi HAITI :
MQCI$TN NIIENNE )YAUTOMORILES


�I*;~;Y)3~*a*





701 w2e

k'A





la derni�re main
t LABORATOIRE


)ntitut de reehcrthes.
atore eat d'embt� une t�pat sodi avle. par
teleatrnpiet, par l, nt po a et par reiru nouveau


Antonio Chevaltier.
.Privatt Dtent d Bonn 'ohtters Techniqt5d'

-Eolve n tutrProhylactictque de Paris,


Dr. �Oment Lanier,
E.EItVlre Institut Pesteur
de Pria

IL Y A LIQUEURS
ET LIQUEURS.

u1� unateurs de bonnes issoLns qui d�sirent faire un choix de v�ritables liqueurs gf�nes n'ont qu'� r�ciarner lamarque d'�te: Edouard J, enjamiw.
Edouard J. Benjamin, quant � son assortiment de Cacao, Anisette Kummel, Nectar, cherry.�randy, P�ches Brandy et surtout son fameux cektail X-33 laisse toujours Sgoit agr�able et mnerveil--, leu,
R�amez donc, chers amatsuis, la marque: Edouard J. Benjamin chez ses dpositai.s: Simon Vieux, Epicerie du Cen tre, IA-lio Bailly et vos serez nettement satisfait&


Mfhlit � �crire Remington Mathine � calculer Daulton Rubans, papier carbon Fattle vos achato chez
G. CJL?.


CABINET
de
Mes. MAURICE R. ELIE
et
MARCEAU DESINOR Rue du Centre No. 98.


LE


.I. .".i. . . . .PAG


Connaissez-vous




�eja la Citronnade


COURONNE?


Voil� une nouvelle boisson qui vient d'�tre lanc�e per LA BRASSERIE DE LA COURONNE, S. A.
Essayez une bouteille et vous adopterez cette )boison avec son arome fin et d�icleux. En vente aii Brasserio de la Couronne en grandes et petites bouteilles � partir de cinq douzaines,

Les autres boissomr COURO! NE d�j� tr�s connues et appr�ci�es � Port-au-Prine -t un province sont :


KQLA COLi RONXf n


.1 nand:es et petorc bou-


teilles


J US )DE RAfi8iN
SODA
ROOT BLEER
Burez # l4Hensons f'ourwnne et ven t vCIEsart d lv�e n boiSson ctt .onomat vua a
n the emice qu'mpl Ia Brass~erie avec l'aide
le, s,. mahinvies pour le lavage de ses hmteill�.




INYSTIT J TIPPEXIA.ER
Reconnu d'i tlite u ique .a AIlrrt� Pr�sidentiel


Est la plus grande Ecole latte de Fort-auPrince C'est la mieux organis�e, o(� I, t o vI la meilleure pension scolaire uavc � sa base : ] d�sciplie, l'hygi�ne, le sport, I ordre et e travail; Maternelle plour tout petits de 4 ? an: Pnsion pu enfants miide 5 12 ans M�thode ex'
cellerde por h-s Chutra lassiques deJa 12e � la Philosog phie.
M�tihode rapide et sure pour 'Etude des langues viV'nt es et detht O (onutnrciaux de Mactylo, St6no, Corsesponda Q Co Iin.umcinw, touptaoiiie. Les BaIrhlic�rs diphir,+ de [Ecole font bonne figure dans toutes les professions lib�rales et dans toutes les branches d'activite.
Les 10 annesc d'existen�ce et de succ�s ont la garantie dte familles. Cette ann�e encore85 pour cent des �l�ves r�ussaient avec brio aux examens o)fficiels du Baccalaurit et 99 pour cent de St�no-Dactylo et de Comptabilit�
S'adreaser 1537, Rue Lamarre. Phone 2891
Annexe Rue (Capois. T�l�phone 3296.


- -- - m=m-==0


RHUM


c'est la quintessence

DES


meilleures vari�t�s de cannes d'un vaste territoire


r�unissant, les icilleurs terroirs.


C'est ce qui faif son ar�me


GOUTEZ ET COMPAREZ
-' v 1 ~ S'~ U~ 't----#%1-0


+r
tf"' . m -'*.-


S�CURIT�, C
' e s t ouden de c


roffret de >0tee c coste 1pu et �vfe rtou LA
BANQUE
DU CA

, - ,, � -'


OM MO DIT�
eny>er \�< moon.e

',rs, T; r.,. , :�, ., Un
-o Sonque Royale r tuiect anqui�tude.


RO YALE
N A D A


COLLEGE ODER' H
Directeur: r rnt A indnr
Acenue John B roun
Externat-Interna : f ,nditiotns modique~
Inscriv ezn3s ta/ents aU:
COLLEGE 10DEhNE,

[�cole qui met Iensigom:: -e , e t tes s h u rses,
l'�cole qui ne rofese pas l' . .-. . . ,( -, ao, l'�cole q ui pr� ere a une tPi e O .'We n p�eie oune cole qui .ache � sliter a vlopper toujours le
jugement de l'�l�ve. car,
C'est l� quo se trouve recrut� le corps de professeurs le plus
homog�ne,
le plus z�l�,
le plus QOmp�tent, et le plus eapable, surtout, d'entrainer, par 'exemple, A l'action bonn�tye et constructrice,


n . -.


e. Mea isc

Ptacr de la Paix

tue (ourte et lRue du Maguain dt l'>lutt

ACHAT D L.LLS D.L ,ARVT, IEL OR, VIATS, FERE � ET PILRLE PR ILI.IESS, VIE'IL
6CES ARGENT ET OR,MONN41E DE TOUTES
.oNALITES, A DES PRIX ABSOLUMENT AVAN %tUtp., x-


G AND LIQ11DA TiON DE LIA' ETTES KT
La-ett'�et l'�r e es de tau,4uunrrf�rtg
kn�� �e nickel �no.gdoblc 4
Verr OLi, aeM au prix dde $ 1.00 in paire.
La liquidationu dureza Iuevi 'tau 1 orembre
mni.


VERRES inclusive


.i. 1)f1< >'1/ '7 RS & t'u


%,, .+=,+,+,+.': ; 7.:.-r = ~ tt. k , �+ = - '". . :'.1,".'.',./ + . . ; . Ix , . sC4.+.-- ' �14.�=-+


co�geb imon olivar

anslgnennt Primtnar et S�contirq
Ensr4g,,meu u'i~'al que et 4lodern (SrctionsAdItC)
Internat el Externat
, Rue Mogny, 8
Laur�at de l'A iance Fr�a z'ise Composition fran�aits anu Eamana du Baccalaurat de Juillet 1934 et Concoure de Drietion frdn�aise de Juin 195 .t de Juin 1936). 41 a s aux Examens du Baccalaur at (�re et 2�m. parties>,
Le Coll�gpe Simon Hol-ir : l":is o, pres et n-tee de ftamille que les inscriptions pour lExercice 198-7 e reaijcl. vent to slerjoure ouvr:ab b partir de g Hres. A. M.


xlxl:- :: -::: :::;- : :;-: .-:-:l:.-::.:: . :.:-.:: : -.


. .: ::: . . . . . . . . . .


e faitest ie, te


LIE NOUVLUlff��


[


SARTHE


: :


. . . .











aaNat CH�VET k CEnRQUrrT

sEarNUT QG .UimVZr

.MAX DUVL

LZEcoR EORGESnJAO

c�-


ECHOS


Paramount pr�sente ce soir, � 8 heures 15, Les Cent Jours, une des plus belles pages de l'Histoire de France vue et r�alis�e par BENITO MUSSOLINI. le retour de l'ile d'Elbe. la d�chirante bataille de Waterloo. l'abdication .Sainte-Hel�ne. Samedi, � 60 centimes l'entr�e g�n�rale, Margaret Sullavan et John Boles dans uno euvre de tr�s grande classe Une Nuit Seulement.,. ce filn plaira a tout e L� femIne

tes celles oui e .Cent, un t rheuau fi9 oue: h la pe"fection1. au ort que , :ac Street� 6 t
Dimanche, h 6 et h es
P- M1. la premi�re grande a.e(duction moderne de C�cil B. dle Mille, le re �al teur o e I. Signe de la Croix�: Triom phe de la Jeunesse., le spetacele le litu �ntt'%t1h1t. (I. temps moderne y, mnagniiu quement interrote par Charles Bickford t. JIUdIith Allen et 5i(0 interpIetes ie mo. d Vingt Ans,,.
Une Superproduction rParamounrit
En matin�e Lt a heure:< :;i, Juan Crawford et C('lark Gable dan FASCINATION


REX

Vendredi ih 8 heure Reprise du drame emoauvrn eLA FLAMME� joue par line No�io. Charles Vanel c-t Si n0ret. ,. C'est un film hu a. versant que jouent avec un �-. re talent dtes artistes en no.
Samedi, en soir�e popula re-- �Le Scandale� avec .)y Morlav et Henri Rollan La piece d(e H. Bataille a fuo ni un sujet fortement char.ict� d'un film dramatique ou les amateurs dle pSyCenoi, gie am ureuiSe seront Col:bl�s.
Dimanche �3 8 heures 30Norm:a Sehaerer, Rober Montgomery et H. March l dans �Quand Une Femme- Aimec. Tout le IS , to: le earact�e A 8 heures 30--. Leslie Howard et Merle Oberon dlan,, �LE CHEVALIERDE LON DRES�, mise en sc�ne de Harol(l Young. Une histoire prenante et color�e sur laquelle se projette l'ombre de �Mada-


me Guillotine�. Un roman captivant o� nous suivons haletant le myst�rieux Chevalier de Londres qui no craint pas de fr�ler dans l'ombre des corps d�capit6s- , , ,. . ,- .+. . '

A VENDR -.

Grande maison basse, sise Avenue du Pr�sident Trujilloi No. 411.


VENDREDI4 JUIN A 8 H15 L e plus �mouvant des eonfitfti
LA FLAMME
da prs la pi�ce de Ch M�r
Iterpr�t�par Line Noro, Si* gnoret V Charle Vanel.
Un drame qui se d�roule ra. pide, sans faiblesse, tti ft dans le.cadre grand luxe, tant�t dans les bars clandestins, tant�t sur la c�te d'azur, tant�t en Angleterte.-Ce film est un des plus beaux Succ�s clu Rex.


SAMEDI 5 JUIN A 8 H. 15 En Soir�e Populaire
Gaby Morlay et Henri Rollan dans
LE SCANDALE
d'apres la pi�ce d'Henri Bataille.
avec Jean Galland, Larquey, Maddy Berri-y, Georges Colin, ce film puissant et sinc�re, et CG;by Moriay est si path�ti'ue, i humaine, que son pere ' '>nowuIs touche et nous


- e-.f:u:Jt. i



-n
-t

i'

S L!







.M



* t. 0510>0
La:. :),:


PI f


A.:U JU IN 1987 ,soi re 8 wures 15
e (iorieuse Page de Hi-koire de France
Vue par
NITO MTUSSOLINI ES ('E T JOURS e.tri odans ses affec-


ahi par le Destin. cute de l'Aigle. !- 'chirante bataille lo (>. ,


de


OLEON
IUSSOLINI
lm a obtenu la premi�i(o du (Comit� de DifArtistique et Litt�raile Cnema.


SAMEDI 5 JUIN 1987
ch soir�e popldaire � 8 h. 15
M . :a rot Su] avan et John . (1. i t ns
t.',E NIIT SEULEMENT
,- I: Bie Burke et Reginald

. - ,
iESSIEItRS LES

PARESSEUX



n e>sL de coutume que les Meieurs participent, la veille de la Fete Dieu, � la confect.ctn de.s reposoirs. Aussi mlCerceldi ul.nier,I me suis-je
-,' cee Douyon, � l�'Avene iw Jh �y constatai,
S et, une irresistible
Wa-. la)prt ( des Mes-e il, r� ies sandwichs et c(C. ,.> dont ils �taient avexs;-, ne se souciaient uere de trvailler et sem, hi(poses, q_~~qui a
:t e e racas, qui a je' t 11am lrosie a l'oreille
: (1u11 i 1c B qui se troU
VUefnt l1, pleines ie sex-appenl.
Je cIommen�ais � prendre petur que, le lendemain matin, jour de la F�te Dieu, le re)os(oir ne-f�t � point, pour les ce�r�monies. Aussi bien, eus-je une pens�e g�niale: je proposai � la svelte demoiselle qui avait la haute main, de faire servir aux flemmards des cigarettes �REX*- Ce qui fia imm�diatement fait. Alors, ils abandonn�rent et causettes joyeuses et flirts agr�ables pour prendre, (lui marteaux et clous, qui oriflammes et fleurs et $e mirent au travail.,
Aussi, gr�ce � l'exquisit� de ces cigarettes hors pair, desk milliers de fid�les purent. a. dorer l'Homme Dieu, le lent demain;, devant le joli .reposoir!


R4pe:rcussions:,d la daaonl al ouchr ique du le sue
teetioneaesdur 'tube drmtif e du s erveux. sur la
'~i tla t f.R4mt et traiteaent prventif et curati.
i* fole 1ui, normaement, p�se tWon 500grammes peuts
OaUs d nuss s iversedont 3l
C*UtJCWI algu vouchroniqu est nplus fr�quenteaugmenter onsMdtrahlement de volurnie. Lorsque le foie est congestionn. to ellule h�patique fonctionne mal, les s�cr4tions si vari�es et Indispensables au bon fonctionnement de la plupart de nos or anes, du tube digestif en particulier, devienneWe insuffisantes et aucun de nos organes essentiels ne remplit plus convenablement sa tiche. Par ailleurs, la boue bi. I iafre s'accumulant dans la v�Ysicule emp�che l'�coulement de la bile dans l'intestin et risque d'a mener la formation de calculs. Enfin, l'intestin ne recevant plus -ia quantit� de bile n�cessaire � sa
-d�sinfection -car c'est la bile qui, par son pouvoir antiseptique, empeche les microbes de la putr�factIon de pulluler dans l'intestin
- ceux-ci s�cr�tent en toute libert� des quantit�s toujours plus grandes de poisors ou toxines qui passent dans le sang. occasionnant des, d�sordres de toutes sortes.
Du c�t� du tube digestif, ce sent des renYvois. des pesanteurs. des digestions pd;ibles, de la constpation alternant avec leS crises diarrh�iques, des selles d�color�es, f�tides, une :angue sale, une bouche am�re, une haleine forte, un app�tit capricieux.
Le syst�me nerveux est touch�, lui aussi, le malade se plaint de rmigraine, d'insomnies, son caract�re est sombre, irritable, il se sent constamment fatigu�. Les poisons charri�s par son sang irrittnt sa peau que la bile r�sorb�e colore en jaune. Dans la congestion aigu� du foie, ces sympt�mes sont d'ordinaire l�grement estomp�s. ils c�dent en outre assez rapidement � un traitement �nefgrque, mais lorsque la congestion d�j� install�e est devenue chronique, le rdgime doit �tre plus s�v�re et le traitement continu� plus longtemps, Dans l'un et l'a�tre cas, il faut instituer le plus rapidement possible un traitement capable de stimuler ia cellule h�patique et de r�tablir l'4coulement normal de la bile. On obtiendra ainsi la d�congestion du foie et la l�b�ra. tion de la v�sicule bilaire. La premi�re cons�quence en sera la cessation des putr4factions intestinales en m�me temps que la r�. gularisation des fonctions de l'estomac et de l'intestin, d'autre part la puification du sang
L'Ent�robyl r�alise parfaitement ces desiderata. Pris chaque matin, � la dose de 2 � 4 culler�es � caf� dans un peu d'eau ti�de, il rend tout de suite les digestions plus faciles, l'app�tit revient, les troubles gastro-intestinaux disparaissent.
L'intestin �tant d�sinfect�,-les setes redeviennent normales, l'auto-intoxication cesse, et avec elle les migraines, les douteurs rhumato�des. les d�mangeaisons et tous les ph�nom�nes d'hypertension et d'ur�mie. Le foie reprend son volume normal, les organes que son accroissement de volume g�-


na�t. fonctionnent plus facitement. il en r�sulte un mieux-�tre g�n�ral et le malade retrouve son activit�. sa bonne humeur d'autrefois.
Ainsi donc. l'Ent�robyl est le traitement qui, par son inocuit� absolue et son activit� surprenante Simpose dans toutes les congestions du foie aussi bien � titre curatif que pr�ventif. Dans les pays chauds, l'Ent�rofb 1 est la sauvegarde du foie, aussi, ds que cet organe devient un peu sensible, d�s qu'un sympt�me quelconque fait penser qu'il peut ttre momentan�ment fatigu�. tout de suite, il faut commencer une cure pr�ventive d'Entrobyl. On v itera ainsi la congestion aigu� du foie qui, mal soign�e, devient 14 rapidement chronique.
* L'Ent�robyl est en- vente dans toutes les bonnes Pharmacies et notamment; Pharmacie Saintfrhntol du docteur V. Mathurin. � Port-au.-Prince, qui fournit gra. S.c�ement litt�rature et �chantilons nm�dicaux. En cas de difficult�a. sadresserau pr�parateur: Ed. Oehaussy, 4tOeur en pharmaeie.
4: ru Ntiontl, Lille {France).
. . :-.:.


TflONEg w,

QUOTIDIENS - PAP$TUtWERI gE Ru
CABINET DE LECTURE

COiLECTIONS A BON MARCHE


A. Thibaudet- Histoire de la littrature fran a�i H. Montherlant-- Les Jeunes filleh . .
A Viollis ---- Indochine 0.S-. . . Comte Sforza - Synth�se de l'Europe . Salazar - Une r�volution dans la paix . K. S. Chandan - Conflitse europ�ens .> ' i Ch. Maurras - Le Chemin du paradis-, . Ch. Maurras -- L'avenir de lIntelligence . -Ch. Maur-ras -- Les amants de Venise . (Ch. Maurras - Napol�on avec ou contre la France?.Bainville -- Histoire de France - ., . Bainville - Napol�on. . Hainville -- Histoire de 2 peuples (continu�e uqu'� Hitler) . . . . . Bainville - Les dictateurs. . .


u.:,wveig - Fouche . . . Zweig - Marie Antoinette . Zweig -- Erasme . Zwieg - Combat avec le d�mon. Madelin - Fouch� (2 volumes). Madein - Napol�on . Madelin .- La Contre R�volution sous la r�volution Madelin - L� France du Directoire. Madelin .La France d(te l'Empire . . Aubr- Ste. H�l�ne 2 volumes), . Aubr' --1,e Roi de Roe. Gaxitv' Histoire d(le Louis XV .
Gaxutte --. La R�volution fran�aise . . ("h- B r. -t - Monarchie Fan�aise (2 volumes., ste. A ut . R ichelieu . . . Lec :t . T- r --- - --s . . . . . . . . . . . . ,
D) etionnaire anologique . .
S villes � e l'expoition 1937 . Le Lirre du Jour: Carrel . L'homme Cet Inconnu.


5i00

g �


7,50
6-21,.



4,15 4,15
4,1 6,25 3,76:
3,75
12,00 5.00
5,00


(CE QUE LES MERES DOIVENT SA VOIR).
- - ^ -------SAHI;9 FORCE, JEUNESSE
Votre bonheur enu grande par e depend t
votre sant�- Le savants ont d�ouvert qu'u parfait accord physiqtOe ne peut s r�aliser q lorsqu'il se d�verse da�s votre courant satnpif, nud et jour, uae quantit� stable d'trifoneS dCes glades vitaes Lorsque les souci.
3 so i surmenage ou tes c
r �put.cn la r�servc, le organes reproduc.
urs s &ahbliassent, leur ViWait devient nulle
Mais hommes et emme. �puids peuvent d�
s>o'mais rendr e � leur sang ce as magqus armas, , penantu a mplement du KALEFHi ID)
a KLEFLIT I et un entrait ds mglatnii
actves d'aniiau Jeu. et vigour-u. Ct u1abhlissant es en tortiliantle syst�me nerse , I KALFFLt�lU re(ouvelle ta pUiSsaAe vitalh
r t donne � lhommnuc tonms L� la fname la
1010 de vivre. Ess&vyez le KALEFLUID d�ae�ojurd' hw et constaten laI mervaile de votre
proyre r�juvenation
KALEFLUloD a �tt -I rpar.5gr. mdailles
d'or � Paris, L ndrer, _ ur tes, RotaM et Firene f to Vente daas toutes pharmacie. e .t
Prt.ajuPrin.e, Pharmacie W B1tCF(


f


I







e uudlI stc
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 3 �tait absente
du microfilm de cette date


Page 3 missing
from source microfilm of this date







e uudlI stc
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 4 �tait absente
du microfilm de cette date


Page 4 missing
from source microfilm of this date







e uudlI stc
QUOTIDIEN FONDE EN 1896



Page 7 �tait absente
du microfilm de cette date


Page 7 missing
from source microfilm of this date







e uudlI stc
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 8 �tait absente
du microfilm de cette date


Page 8 missing
from source microfilm of this date




Full Text


xml record header identifier oai:www.uflib.ufl.edu.ufdc:UF0000008103040datestamp 2008-11-16setSpec [UFDC_OAI_SET]metadata oai_dc:dc xmlns:oai_dc http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc xmlns:dc http:purl.orgdcelements1.1 xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:schemaLocation http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc.xsd dc:title Le NouvellisteNouvelliste.dc:creator Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)dc:subject Newspapers -- Haiti ( lcsh )Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )dc:description b Additional Physical Form Electronic reproduction of copy from George A. Smathers Libraries, University of Florida also available."Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."dc:date June 3, 1937dc:type Newspaperdc:format v. ill.dc:identifier http://www.uflib.ufl.edu/ufdc/?b=UF00000081&v=03040000471641 (ALEPH)ACN6482 (LTUF)0012544054 (OCLC)12544054 (OCLC)dc:source University of Floridadc:language Frenchdc:coverage Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince