Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Creation Date:
May 18, 1937
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( sobekcm )
newspaper ( marcgt )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
000471641 ( ALEPH )
12544054 ( OCLC )
ACN6482 ( NOTIS )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text






DANTI


QUOTIDIEN FONDS EN 1.896


421mP. ANNEE PORT-AU-PRINCE, HAITI


MERUEI 1a MAI!93


.1lr, . peuple haitien,
m.n e r eln ommion
et de sentimentsa f
diosement I'anni'verdea cr6 nation dece beau eau-bicolore qui tui pert.deprendre firementrang ai les Nations libres et .dpdantes'
I: 4sles nouvelles qui Ount parvenues, dans .int villes de Ia Provindesceremoflies ont Lte vraioa 4difiantes.
ids 8 heures, la voix du 0e se fit l'echo de la parOptin gouvernemrentale.Ia Cath'drale le Tt, reunissait, le Pr si- de la Republique, le.s res du Gouvernement, :orps. Diplomatique, le, oe ionnaires de tous orett., etc,
Liounesse des 6coles pri-;


BULLETIN DE LA lMBRE DE COMMERUE IDHAITI

teBdlWn du present mob; La Chmbre de Commerce faiti Wt tres inr'ressamt. qe nos lecteurs en aien SWie nous extrayons du ufidk (Commerce et ProiO) puMiI dans cette repit M. Abel Lacroix le ge suivant
Amune r6formp 6conomi-profonde n'est possible Unfe reforme prealable mcurs et-do lan entai:Q 'est'le pbre do familte Ie maitre dcole qui det se charger de rhabilile travail manuel e' travail agricole, dinr i l'enfant la nde Ia place fondamonu 11is occupent dans 1'6-. Mie d'un pays- C'est en ttravailler l'enfant do Mains, queiques heu're;,
semaine, i l'atelier et aardin, hoses dont touto
devrait gtre munie, que elra naitre en tuI l'aptia produire, qu'ul se'a i14vets Iactivit6 midus-a le et agricole. I travail manuel soul
'nculquer it lecole-le du travail indispensable People tel que le ntre are eomprendi-e qu'iI hoP0tartisan et ne e classes &l dessous de I'homme de


etm4thode pourra pa.smptiste a quelques-I 114.On ie la pr&onise� .-S :"e n'avait fait se.; 'es ailleurs. Le fait est a Loujours manque a pays Un apprentissage eer et que le molt O!t venu d'y obvier par
yens.
randl p rogr"s sera readana cette voIe orsque 1ftlra. dissip, l'icle fans911 I1O)ug nous f aisons g# et de d'Sitrjt.L, U,.
"t0as dn 'tout cette' sok bea x esprit .et de VM Ptluis.ou. nn . obins cos-.
OUS iaginons. II y
i.iet :ies. :sont :forrereprigntants. do &Iea branches do 1'aeti
hal4 Eites tie veutf


une part te�s active au success de la Fete- Des gerbes deI fleurs fui'ent deposees au pied de la Statue du Liberateur, au Mausolee de Dessalines er P&ion et h la Place de i'lnd& 1 pendance,
A i'Arcahaie, les manifestations furent aussi tit grandioses.
Des Memres du Couvernement et noinbre de personnalit6s de In Catitale se rendi,ent darns l'intiressant Bourg oi flt eu' It Drapeau et, grAce au soin du Comit6 du Dra-I peau, un programme copieux rut exO.ut5 entr'autre l'inauguratitottdu nouveau mat.
Datn.s la soir e, devant, lo T;ribunes du Champ-de-Mars de beaux films furent projet&s e los tnanifestations con. tinuu'Ient fort tard dans la nuit.


pas dire petit nombre. Elites, ne sigifieo pas davantage den messiours et des dames bie, mi.s, ou bien nes, ou bien disanc., 1 a Ise ot'lI4, ]a notai:.
les facteurs it'I'dviito, In"f il y'en a tlautres.qui peuven se presenter sous d'humbles aspects,--- dont l'intelligenco natureile et en tonte premiere ligne Ia noblesse du ccur, le d~voueonent, le sens civique., 1a eapacite productive, organisatrice .--- e1 blref ]a Vetu.>ox
(o.t It' ,dc.'or, de fl1'o){.It"tlV'itU ',,u'ico.t _t industries lc.


O Io supp~or~t des tsolt a Iwfo
indiitue ! nivex aI intelkcltuel, socitl 1t 1o'ii (d'un, 11* In.


UN NOBLE dtSTE


DE LA. DOCTORESSE LARAQUE


La Doetoresse Henri Laraque qui, derni'rem4nt, gratiflait le public de es conftrences "a ia fois intressanteet instruetives, vient d'avoin, a" lgard de notre Corp M,dicalI, 'ne attention- bienvoillante. Le Comit6 cre4 pourl l'octroi des boturses ofl'crtes par Mine. Laraque aux pit'. rneritants de nos jene Mcdo:cins, a choisi Jo Icteur i ntenor MIi ot Ce jeune ot aCtif Medecin oui, par s culture, sa discipline et ses bonnie, manires, a su s'attire , i. consideration de tous, laissera aujourd'hui pour Paris oil il passera environ 10 mo, aux fins de suivre des couri de perfectionnement.
I.e Docteur Miot est le trasieme MWdeein haitien, t)I. Ies Docteui's Fritz San et Louis Mars a b6ne.ficier d teis avantages. Nous lui fai8 es (105 vWux (jue SOD voyage et son sejour h l'trangeel lui soi4en de tout profit et quo, tout comme .oe, eonfrires, i!

intellectuel bien tourvud, , sciences medicales.
Tout en Th]1icitant l'heui-eux Boursier, ii-convient de rendre un hommage public ai eolie dont 1a L'n6nosite et les sent mnent A I'�gau'd do notoo [lay. Lilut OIcnn 1'eu 'pceutssitr (t: .le CIU- ur" de chaque ha> t ien. ( e gosto do phianthr.})1 o ,, '1"1 ' A s 5198Vfate 11 11 tolt!:tI 1):' ~fld,P l 11t. 1I1 t('mo,0L ne 'nc i n:,u'aie (1 1;8 101p d'nn grand! en,I:' A quest 41ladare Lara,'910( pour P04u5 antries hai tcli 5


Alel LACIOIX


A LA 1H12S


LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE REMERIE


19 Mai 1437.


Cabinet Particulier du President de la Re'publique

Dans l'impossibilit6 de r6pondre aux nombreux mues sages de synlpattit iqui Lui ont k6 adresss de tous les points du pays, It ]'(Ledf;ion du 15 Mai 1987, Son Excellence le Prosident de ]a Rpublique remeroie vivement tols ceux qui Lui ont donni, ce nouveau tomoignage do leur amitiol et de leur loyalisme-


ERRATUM


Prire de lire dans notre olditorial de lundi, l re colonne, 456me ligne ':<>i au lieu do quiID s'y ~e.levt-it, etc,


AU PARAMOUNT
DIMANC1-E 23 MAT
En Grand Gala
it 6 et 9.heures P.T
CELLE QUE LOVIACCUSE


La Station de Radiediffusion H112S off vira ce sol" de 11 heures a minuit un pr'ogramme "pc:11 l-, ~~. ca11de coinO0e'cia10 el il f1v'tt lHtiti, a "L'intention de 1--t Chamb' le Commerce do Los Angol:s, Californie (E. U.) Le 'atlop lIes au r1,n' !occasion d'atprdciou' ia 11mu: ique (III plti r ianist . haltien tt u h voix 'utn. de. plus talentuuss eantiltr'it'i dtu pay's. (wttv -mission .rpi* rel ayxe sii,' 254-5, Iilocycle. JIar I plliss: ltl -ttion amn ieaine , W0XAJ('


LE h LLETt"I


DE L1 QI1.VZ.1INE
It' rnum(ro dim ntoi& oh' do BuIlt-tin die i Qninzair
1)1111]'.1
Colnine toujours, it est 11' tb1 bt1cne prvsent;ti tctn'ttiei't int' t'attiOVCeiricbi vanide que los catholicues giiet'oilI t 148 PO~;tilq, en1 ent
Ntus ,l't-e.1'i'CtiS 'l.Ad nistuation .iu gracieuK enl


Achetez lesPneus et batteries


CROISIERE
IAITI-CANADA


Sous l'habile direction de M. Louis Philippe langlois, I'Agence do Tourisme Cantda entreprendra en Julprochain l'exdcution do 'on heau projet de rceptiori des- ha"tien - ) a .onge 'e a Iangue Ftran.a ie. 11s en profi teront }loti' visitev' en compagnie de nlos frros canadien'. les principaux centres de provin-e d'Ontario et de Quihee, oe 'nt" :ye., 'ls U flve't sites do Toronto Montrea1,Mo (lili Qto'.bc', (OMawa, le,: I)linuipau x tol, igos, ]es lion>. do fl I 't '', It-; g'ande in
dust iIt', les chutes Montmo, rency et S'hawini.ani. On vo,. yagora en. uito ve's Iv a Unis d'A nii'iue toil'on a ,tm irta le , .rtiatt;e- eiolI., t1 thdfitros ot los mnue do ' New York, <. he voyaoe durera 27 1>o orcn'ioth 1; Jiiin au lund 2I al ."11
he ot I tolj divertis~rmnrnts do 'n14's >4)4' tes so t .('st'.VL' 411x x'inttl's.
t Vel n1",'41 l114i 145I
lP ot: l , It I I I : i S ,tf , frir tincnu111 Wits o01e.il I p ri 6 'p p l' t ir-es v~teoment-S
I . - s mains au
lieu ge r>sO> mals Gui oe. eii)nl lint tro!. do dep~enses. : tu'w'as- *1 d's< rd.' T 1
('eor;: 01". Ic "VoVi +',til e pt't" u 1)0,114' .w:ti it an'c ho't 's.
Nou I' lo]iuons: l'A'gtnt't Canada vogage de ctte bell enterprise' d . nittei amaintillit' ot it I'ot't 4110' :lav:1ntag,_ It':- 101ns tl;i t 118111 }-a111i80n) CV'iIII 101111,.


UT.I 1111TOUTIIJ DEL
RA -1I S /C
DEV;IN"/' LA, J(�'S'f ICE

4( ''1aillz' '0: ,Hi i4,0 fdtti 0
Oin hCnn0 10a11411h0.
en iae i',to 'o:v1118t, o' a nI1v ll f}01 i t fe fimttI :'I ith d i On0' i'auait fair 1'-isu e n ''.me. e1.' Deli-:e cide ltr, o'eK , 11011et ')I.:11 t h "IZt dU' h S'it u011> S:urh't' ,itjuand M- (, YsttI-nin I



e hamialeur, .< p";t :i s, va ('0.' :t gilbi0 r t 1k: rl c;an> Ia li

duces, p1 a 11115 do I'horn noe'



fs'U :' II. 0
j)�t o etrns1do1-11u'it'll




I I U Out (InIi-


[1181


d'ti11,


LEO RE It"W E.S1AS V GFEOR(,GES DIVJAS


ga- tien appitirn" d\Ot' r r eg'et. 4 .t er- rise11150 ] Iretraitc I'l pruofoe-' 1161 siseur Georges Dun's, c .grand vol4 psyehologuede Frtinco, frapI pP.enpleine validity par la Ii'--. mite dage.
SNous envoyons n, griamndt
savant francais ihonima:ge do : .:notreatdmi'tioni et do'notrm
4-1ect


LA FETE DU DRAPEAU


do,:is, stint jpibt'O-" lot It" JiA,' 1)1HChe 011 elle '104 48 rk, ct;nt ('(:' 5011 i roduo:t iLL' tii'\'elStl i1W In'La i:l;cn K Not.s 'ni'gnon. l {ue1 I .a hele ligw.' d 'a Itta9 no no so Ia I se ha niliOI cj)OV" p;dI' Ulle ddfon>'? iteapab o do I'a se older, 'com m ' 1',. Ver1se :>'$t io nstua H8 1 ev'.
( :t avec p1 1 e(pt oUS 8vons vu plir aelatrt6 de t'Etoile Haitic.une; .ar 'r itnon Co'-. jlunli', !:oT15 11,0 1,r t iht'8tCttiole {!,ymp at~tio. A Ia

chance Jo $30 .
is M . VI


4 *


No. t-16y


- ------------------ --- -


. : . . -:'.i: ::: :. {
:::: .: .:. :::. .: .x:::.:


Reportaoe Sporlif.

VIOLEITEETOILE HAIJENNE
(3 A 2)

Un public norb)Pobix et en, I housiaste Mo ~ ( 't,,58 it .i j-r 88 , Parc-Iecontc :pouri aisite" an mn atch do foot-bA):l qui meltait aux prices l'Etoile 11a tienno et la Violette ;avant C g,:ndl choc de cello-ci cont :e son redoutable partenaire le Racing.
La Violette n'n pln souses tiHn a valour d la reneontre tie e j 3ur, uSSi u-t-ie its (,I! ;ikVii7t sat plus forte cofmposit on": le- Verna, MCI:t, ("a11n >t'i:, (to. D)o eeL' do I LEtAIc Flair Denne dlos xisage s (ui 1w. �11 So .tin ]rcon; t s.,0 lis tt ndons le nntci otet-'vnyoIl
I, C('Up) <1O >,itlh t lont(}ut


I I i i"1, c 1 41 t M 1(! l. 1' . . �' d o-e�
''' 0 ( -,U',4'u t''4 '4 ,:,itiCO.

(r cand I d 41' r
ti Li I d ' ' lot'. in

: o, .kil'. C ;ityli rSaI ts .i '

1 "' C,-.Q-U fr facileinent
vars los filet'" (-:'est Il prei .''::t do Ia .iolotte. C'eKL
'404 ('V t ime (jlI( 10 lii: i'i l'1( I

D' - on p l :t '(Yditii' do
1 1 (d~IG II f Ni'" ''C' ("1111 n 85 O~ t"" 9i elie'



m .i pa"- .~~v c ,
n egali�sa puis 10 ( e e<',, 1: Li : - o] : t e na ' 1 ::.:t: ]:s lU It fl'0u, Mt: It t,,:}: t:it. at '}it&dtu ' ' ( dcx~i
i'j 1 1 :1"t!* (] I '" Cf 1'- t'' <' 1




''4' ~ I J i t44 4
O~ L o" 0 14 "
. ''il . , , LA',,,(, .


not .faflU" antl tt' bs ti I.t lp ei'OU1i IDi-te:li'JY 'I 'me. I]a N-iule:tto avanut iv'd urn o

�'1 tI at 1841 dl t-' do
1 1 thle, no w-it '4i'" ivr 1::t (14' oot[ 2ivt\'' .,'('', tc :-c . a dOi~ ,(:UO Ia \iloh't', J'ut suU( Cft ;tdvot'saii't (Vt' e Rat)1 'otltinu': \outs 114, 1(41141 I;: 4!Lt'4411,'it' N0111t'4'' d' o'4:',-] t'1l : ('O '4I, ' t 'tlt {l.tot"'4



{h~t!' tlie, urti" ef at!':ii]. ': sO*. (l 011':4>IAS51 'tO(u t ,i: (14 1: 4Q),0












Ijhitab de notre amF Ron-' Micu Eidioard Woolley. Ce r1 "citzal est unig 4w dans ston
genre et c n -pit ire que e pom- )'airemiere'Lots qu'on Ver:ra un jeune haitien presenter avec les piekes corn ion belles et combien difficiles du reperto ire classique, IunIdeF plu s beaux drames moderne.s:i xGardiens de.Phare*.
Que personne ne manque g", spectacle d'art,.car vous nen aurez pas de semblable touna les jours.
Les cartes sont en vente d/as maintenant au prix de Gdes.
2.20.


CRITIQUETOUT


4'haitien ador� critiquer; il ne fait que cela- Peu importe qu'il soit qualifi6 ou non pour ce faire, 1essentiel es: qu'i critique. C'est sa pature.
I1 en est meme qui s'attaquent a la nature; come le bonhomie du >, uls croient que 19 Createur a nal fait Ies choses, que la mer, par exemple, aurait du ^ tre noire. etc,,. etc.
Pour moi, je me sens quelqupe affection pour ces monornaniaques; car, apr-s tout, ils ne sont pas encore attaques 'aiquelques v6rit6s preni& ,es, telteS que l'amour de ia pattie, la noblesse de Pina parfait du Subjonctif ou lo'xeellence des cigarettes ((REX,
(tesvt quand m~me consolant!



OCtRAGES A VENDRE
A vendre et au prix .1.ibrairie
Les Tendances d'U aGtniration de MM. Den>-I)uvalier-Bonhomme
-'adre -sse n t'-vt J journal


AVIS

Srur Marie de 1I mmacu16c Conception invite les ancionnes &I1ves du Couvent (ItI nmaculfe Coneption, Les anciennes el ves di Convent de l'Inwnaeui6e Conception sont, en outre, invit.'es 't s runir Je mercredi 19 mai, a 5 h, do 'apres-midi, chez Mile- Jeanne G. Sylvain, Avenue Christophe.


IL Y A LIQUEURS

ET LIQUEURS.,
Les amateurs de bonnes boissons 9ui d1sirent fair tn choix dov~ritables liueurs surfinos n'ont qua reciamer Ia marque d'6lite: Edouard J. Ben jamin, Edouxrd J. Benjamin, quanta & son assortment do Cacao, Anisette, Kumnmel, Nectar,! Cherry.-Brandy. P~ches Eran,dy et surtout son fameux[ cocktail X43 laisse toujoura ,un &ofit agr~able et: zerveil-,

"7R4clamez donor, there ::ama- I: tcur0,4la: narqUe::- Edouard S.:

res: .Simon: ,,V igux, S,:picerie::' I


du Centre, LloRiye vous sersz nettemnent satisfaite*.


malies dur


Oubliant les :services. quteiI e a rendus :jadis, on apeult. dre trop d laiss4 ces derni& i:-es annes,la bonne vieille Imedication par les ptantes.
Vous doutiez-vous que lune d"elles, dont voms connaissez tous Ia fleur savcureuse, d'artichaub, est un gufrissour de premier ordre? Les mdecins du XVIe- si'ele le savaient bien qui lIordonnalent dehjh en infusion pourr deboucher les obstructionsU foie-et des reins>. Plus tard, les praticiens du XVIIIe- sde disent-qu ece frtre Cutiv6 du chardon, et plus exactement ses feuilles, oct sont concentr~es les vertus m6di-I einale; de ta plante, osont singulieres en d~eoction contre ]a jaunisse et l'hydropisic>. Au XIXe. siekle, les plus grants spcialistes sont unanimes a roconnaitre que le sue d'artichaut est un tonique, un dcongestif et un regulateur du foie. II aide ' ala production de Ia bile et c'est, pai- sureroit, un excellent diuretique. Le calomel est alors d6laiss6 pour la feuille d'artichaut qui est couramment prescrite en d'coction ou en extrait dans la jaunisse, les inflanimations calculeuses du foie et des reins dans l'hydiropisie, ]a goutte.
Aprs une tongue eclipse quo doe beaux succes rendent inexplicable, peut-&tre aussi a.- qu on 6tait pas parvei Jfixer > ce mfdicament, tcs sues de 1'artichaut tentrent dI nouveau dans la me'decline sou; la forme d'une Ii-1 jueur tirs effieace que ses eratours ont appel6e Hepascol Francois- C'est un extrait aqueux de feuilles fraichesI artichaut, -renfoi'cd par les :ncie atif:s- de diff6ren- I , aUU'es piantes: diurtitiques, d6puratives, sudorifi- I Ies et tonique n du eceur.
l.'aetion de cet ensemble vgetal est dtonnante dp raidit6, qu'n s'agisse d'insufi~ainee hdpatique, de retentio liliaire avec ou sans Cal.unft r congestion du foie, tic ci-'rhose ou ie schose. En une sernaine, le foie est purgP, degorge. On pent, plans bien ties cas, constater jour par Jon: , sa diminution die volume cependant qu'il dievicut completement indolore. 1Les selles redeviennent normales, lee urinos gui 6taient rares et toncees, abendantes et clan-ce- Les conjonctivos et ie teint pordont lour coloradion jaunitre; lee d~nmangoaisons cutan~es cessent.-La lassitude, les troubles ner-


veux a intestinaux, Phypocondrie disparaissent pourI faire place h un retom des forces et de Fappetit. Dans d'innombrables cas mdicalement contro61s, i'extrait Wartichaut, tel qu'il est maintenant traits, s'est r6vt6 com-i me uin veritable r46dueateur,
du foie. Son empboi est d'autaut plus precieux quil .est parfaitement inoffensif .t tonwtes lesdoses et qu'il ne cornporte aueune contre-indieation.
Ce merveilleux product des Laboratoires FOSES,. 70, Course d'Alsace Lorraine Es :nires Seine, est en vente dans ton utos . lo !e ph ara c Ies: :/ i ::: , ;'::,]

S. GEFFRARD,
Pharmcwien, 183' Rue F'rou,
Port ~awPrine,
Diotributeur pour Haiti


Thob da wtte hide-fttre mats A O(it (TIAND LAlhflAt.4wa

A) :Analy".sts .: : :



5) Institut 4e reds&xt!S. Ce laberateire eat d'emtA-e Qune gloluittn par 5$ directivfl 4-64'0t PST ton materiel eomplak par i~a Pam, baon i46ak et par IP.esprt DOWCRAQ qull implant. en Ealti.

Antonio Cbewdalier.
Ex.Privnt Docent de Bonn

Dr. Georges Castera.,
Es-EIve Itnstitut Prophylactique de Nrls,
Dr. Ol6rnt Lanier,
flx.E1&ve Institut Pasteur
cit Paris5


A LOUER
POUR 3OC I MOIS


Une maison a Kenroff, ayant 4 chambres garnie,
-cabinet de toilette, office et une grande'galerie, ainsi que les dpendances, maison offrant une rue droite sur la mer, sur une partie de Ia Piaine du Cul de,Sac et sur toute !a region de Kenscoff, y compris la montage. On y trouve 6gaiement des tables et de: chaises, etc,
Pour les conditions, sonner Ic No- 2276.


DEBIT DE GLACE
NOU VELLE STATION

Monsieur Rend Guerin porte A la connaissance des famille; habitant les quartiers suivants: Bois de Schultz, Avenue L. Avenue Christophe Rues 5,6, 6 bis,79, 8 Rue Capoi, Rie Di% Waag, Rue Dr. Roy, Avenue M. qu'ellas trouveront ,4Ia station No. 10, Rue Dr. Rloy ou Rue 6 tout pros du DrFrancis de la glace au mhie prix que la glaciereProiitez de la proximity do la station qui vous 6vite une perte de temps, et 6eonomisez votre argent en dvitant Is fonte de ta glace.



Loterie Rationale,

d'Halti

�16, Rue Bonn. Fot,
Phone 2238

GROS LOT:,
DIX MILLE GOURDES

LE COUPON:
DEUX IMILLS1
LB. BILLET4 A;
DIX Gdes, ULEMENT

N'h"oilez P"a tirieuewr, 1 gne mole, icello modique valurt U'et us e nre d'par.
g. Stput .Wn'ubNivpan qwtL hatd soulenir Notre toterie Naioak car. tie dent en': :'a , ide dv son' c tt ::-beau-: ,coap d'O:: euvre :d'UWUi2 e t: d# B.i~i : ni:t .ancc Pu& Z iue.e:.::::: .::.++/:. .::.: . . r.: . . .ro ts''',' ,,, ,,,,,: !ii i, l~~ o t i , :: :In il )4' p i g ue,':, ,, :: , i, : :' :i! ,:: : i; : Pour:ii~ tatt.les ~i ii teaL iiii~i irati ~ii sons i:):!i : :::i:i


Le seul produit effieae pour JFexterniina." J ravets.
Voili quelqnesuncsles raisLtIsou etelnv btbflcierez en usant Io (;ATOGR oAC.l, ,
Avec 3 petits rouleaux do x ". GA ut
t i r e.en t . . .
2 Le GATOR Bne salitEn, tandis quet 611us I tres poudres ou liquides IL font.
Si vous usez ]a pompe, vous devez toujours tIle tss ravets (quelquefois une impossibility) et dia l'user pour CHAQUE ravert, et tout leliquidq1 . o dre qui ne touche past Iravet, est perdu.
4 Le GATORD n'a pas d'odeur of ne cause'.U danger aux volailles.
F Le aGATOR, different ' tous autres ex.tri teurs, peut ktre place sur et entre le manger et l6 tements ou les ravets ament s'as. . rite et propret& ?cmblor)-ave
6 Le gGATOR ne perd jamais sa force d:'trulg Me. est prpar& specialement pour tre lent en aetork dant malade le ravet, tic seite guil pout aller c--a pour mourir. Vous verrez ts peu de rayets il L'efficaeiti pourrait ftro ju-e par la d1minut a rav&.; apres les premiers jou.rs, pare gu .44 TORi' est prpare, prenrtirement, pour attirer:vos r vets, ensuite les tuer.
EN VENTE CHEZ. Charle-s Picoulet, Mareos ?
mas, Crystal Market, Pharmacie Buch, SimonxVm G. Tesserot, etc. A Port-au-Prince, et F1. M. Alti Co. R Cap-Haitien.
E. 'C ';. MARTIJN, (en face de la Poste) Pori
Prince.
Seats Distributeurs pour Haiii.


-1. :


HBILE A SALAD

EX A "DELF I.

E.N VEN'TE AUX PIX SUJV4.Nfl:
.t bout $ 0.75
0.45,


Chez: M. Talatnas - (, c !I ctI.- ItL. Von W ehawarz-FranCois Larr iei, -- Abraham KhaWigy-, Assad - oulangerie Frangaise - Alphonse Di0rn4t nest Vincent - Justin CanilfIc - Roger Channan, is tin Holly . G. Tesserol -- . Berlolini - SimoTVMna George Elie Joseph - A. Ackwlcd - Philippe R ud# A. Augustin - L. Raid
E. & G, MARTIJN(en fau. I ,a Post,).


Agents pour


J�r.:/j . :::::::::�:


MAX, EWALD Archiecte:flA::.:: :::::

Le nube leg p)lusQM *1 -Se

1U'en ac.::taberneat:id re � OtC SCD ( 1

pan1uM WoI d:par , Mons i a, XUle, oS*L
a m . s:ot rj:::: r).:::::r














et MWtiers de C*~~(rr&


� - .-. 2? :;:.:.! !.Si+ i:
--: == +:: :-:'i!:.: ;.?ii!:;:.:4.










QUOTIDIEN FONDE EN 1896




Page 3 etait absente
du microfilm de cette date



Page 3 missing
from source microfilm of this date










QUOTIDIEN FONDE EN 1896




Page 4 eta it absente
du microfilm de cette date



Page 4 missing
from source microfilm of this date
























































































A


'N


DES


J4GR t~


es P*0urm r anqualt6 sej enfact do , weo. O y


C


u.
.h. lB' .HIPFQL Yfl

$+++++++++++:.+.: p vigneau4
{Itu. desO aaenntl)
nl "U tation
g: k hL p. r


& eieRembingO1
jvih aletder Dalton
uiorcarbon
G. GILG.


4y1$ MEDICAL
CLINIQUE

k,,flANGOIS]DUVYALIERt
Sus du Dr - Autbry
No. 154
Lotltations tous hq or .e h. 6 es p.m i't $. b req.a*t brs. p.


A VENDRE


.nue du Pirsident Trujil1. .t;.r$L � 4 .A"


DEMANDEZ
LA POMMIADE
La-Em-Strait
a la Cordonnerle
Mlont-Carmel
$YPPOLLTE JEUDY Ailre preparation de Ilo.Rao.'
39, A v. Trujillo.
Phone 2182


AVIS IMPORTANT
U4 port monnalea.tk ouve au guichet de 1'Admikiitration Gn~rale des PusL4 proprie.taire est pri6 de adtesser ' a'Administration 5Us-dite.


YOU.


dej Ia Citronnad


SCOURONNE?


. . . . . . . . . . . . .
Voila une nouvelle boisson qui vient d'a-tre lancee LA BRASSERIE DR LA COURONNE, S. A.
Essayez une bouteilke et vons adopterez cette ois avec son arome fin et dilicieux. En vente a aa Bras& le la Couronne en grande et petites bouteilles h t tir de cinq douzaines.
Les autres boissons COURONNE r6j trs conrie, apprfcties . P'ort-au-Princ t et on province sout


KOLA COURONNE en grande, &t. petitA
t H Je


ft.


COCA COLA IFS DE RAISIN SODA
ROOT BEER


thca~z lrs Roigsong Cornnrh et \uuiS kIVt& 'a.ssunA de boire u e Wi son extria-uwemtt !t unique vU itthodc efficace qu'empioie a BiatMerie avec P V+ �de ses machines pour le lavage tie se~bolttille+


INSTITUT TIPPENHAUER
Rercun,, H'L tfl 1 n;4icju par Arl- t4 Pr'siden


par erie pr







I

ioad e tiMl


sga p] grande EC kC 1 a)que te Pot-au-Prince.
C'eat la mieux orqonisI, Von trouvc la meiiure pen. oion 4colaire avec it sa base" :a discipline, l'hygiTne, le sport, iurOdt et I travail; lmaternelle pour tout pettts de 4 A 7 an Pcnsida pour enf nts de 5 A 14 an l Mkthode ae.,+. ecrlenie tr l it (nnou (IC m'iques de la 1t aIn Ph I0sop./thodc r dt te el i.rt po lEtWule d-:i t,.ge,, vivan.

tea et (145 CoUtrs omrncrcftux de Dae y to, Steno, Correaodance-CorMIerciale, Cdmptabilitt.
Lea Bacheliers dipMma de V'goe fnt bonne figure dans touts le, professionals Iibkales et dans t-oullt es branches d'activite.
Lks 10 anmzes d'existence el de awee'"sont Ja garanie de3 ,families, Cette ann6e encore S5 pour cent des 6t-lvesrV.lsissaient-avec brio aux examens officiels du BacCalaur4,t et 99 pour cent de gt6no-Dactylo et de Comptabilik
S'adresser Ii.r7, Rue Lamarre. Phahe2891
Annexe Inue Capos. TtltplhmswJ .",


111* fait est incontesable


LE


RHIJ


A- mmmlbk . AMrj
MIL APR
M,
ghm Ar in
,-,JLILTH.ri


c'est Ia quintessence


4 n leures varietes de cannes


nvas territoie
rtunj santls meilleurs terroins
�S . .t : , . � ' �.



V.est ce qui fait sonarbiue


GOUTEZ.ET COM .EZ
: . + +:Z 7 +I+++;+++ ; Z + L .+:+ 7 7 : . . . . . " . . . . ':


I
r~A
~d


S5"CURITV, COMMODITE
e t impruden do god c r kB n r.rn,
o( e feu, 8e le Vol peuv: t OUt r des dommges irriporobies, ves poiices cfossvroances hypot.h ,qvc, tY- e , co'ttrri D CANeADOAf5 dot pr0 .,veUn
ci ofret dosfe rt6 6 la BvnqtjoRoyole .> .ii ' oOte POU W 6,tla tout 5vict d'inqui6tvdo.

B! A N 0UE RO0Y A LE


COLLEGE MODKIER.\K


Directeur: t1,rusvt Arindor
Art rue John Mrowa
External-Intrnat : editionsns modiquet
Inscrivez roe .tnits ou-


COLLEGE .flOPEUNE,


Lecdie rti met 1&sr.,+cflefl',ef;t urt. r, t+. V{+ t)Vtte+ +, ,',u. 1'6eoie qui notp s"1pr d - c .f.r
I'4ole quiprfrA et&euuemn.Qtnt nette Licn faite>,
V'6cole qui s&attacne Csoflicitelr et a developper toajours le
jugement de Il'lve.


car,
'set 1i que se trouve rerut le corps de
homq ene,
-,I+ c]sompetent,
7 ?pnseapabe surtout, d'entrainer, I'ketllon honn~tve et congntruet+we


profvs n:;.s le plub par f'eM-nr44A p. s


Ae Mate


wt'


i'tacq di.la t ' x

Rue Couroe e ut d i iu tytiII S L/it. t

ACHAT )'TCAILLES .t CALIT, T VIE II OR, DIA
Ils -f.> ,
A 1P, PERLES ET PILIREntS PRECIET SES, VIElLwOES ARGENT ET OR, MONNAIE DE TOUTES .oNALITES, A DES PRiX ABSOLUMENT AVAN )k * , U 2.X.


GRANDE LIQUIDIATJOX I/A LUNLI'J'ES ET
Lunetes et Verrea de tous nu#mr{
MVntures en iikel inoydabie &
Verres ovales ou prix d de $ 1.00 la pair.
Lo liquidatIon durera usqu'au 15 Novembre
wwnt.


VIRRES ir ulst rc-


. Mt; 3ATTEIS & (o.


Co e t Simon Bolivar
Knsetgnement iPrtnnlre c Secrndcdre
.inegPPfnemen Viuseque 4 Moder'ne (Neetl,,na AJS.')
Internal t lxternat
8, Rae Magina#
L rftt do 'Alliare Fra aise (Coimposition frn cait attx Examens du Baccalaurti do .iuillet 1934 et Concoura '.c Dict ion fran~ase l Juin i5 t de Juin 1.936). 41 twee s aux Exau.ns. di t i eiirrt Iv. i

Le C4146 Sim.n Ikitrar avise le. vrek et n.tv.res.de fa, mile qu lesin eriptionapour I'Ex ereieo 193647 se. reco1 vent tons les j urf-ouvrabies b partir de. 8 Hres.A.M. .


. .D . r. . . . . . . .


i




,-:: -:: < -:-.:. . . . . . . . . :- .--:.- .::.: .:.:.: ::.:: : : : :: . ::: ::t :: :: :: ::" " :: " : :: :: 6 . . . .-. . .-. . . . . . . . . . . . . . . . . .: : :. : ::: :: :.: . :: .:: :.: .: ::: :: -:: ::: :: :: :. :: :: :. ::: : : ::: : .: .: :. :: .:.:.
} ) : ff i !!f ! :!! :!-! !: !{}!::!!~ q ! !!!i ~ i!!i~i! ii!!i![ :! = L : I : ; = < :: = : : � � = ' :4 � : _ �.:.:. .:.:. . � � .� . � . . . - "!. . . !!1 : < ! 4 ! ! !!!!!!! !!! .! !! i!! !!j iII


. NOUVELLlSTEP.-


#LE NOUVELLISTE*

QUOTILIN F ONDVSZN .189
Far
UENRI CHAUVET. & CHERAQUIT
ERNEST G. CHAUVET
$eertacira Gt~mZ:
MAX DLWYAZ Adm$eratta
KLEBER GEORGES-JACOD


RECONNAISSANCE A U CHEF DE L'ETAT LETTRE OUVERTE

:doinsieui' Il Directeur,

Les habitants des rues dv Centre et des Abricots me deinandent d'etire leur interpr&te, en presentant on leurs norns les remerciements des quartiers inondes au Chef df. I'Etat pour avoir pens6 aux sinister's au'x heures sombreet tragiques de samedi soir.
En effet, une consolatio.,n devait leur arrived Sons ipluie, Son Excellence le Presi. dent de Ia Republiqie dont1 sollicitude n11 cese jamais fic se manifesterC en faveur de-humnles et dcs opprl-Cs, at'(Ilif2inistr te dein tebrieuv' M'rid&mue Duvigneaud et de t'aetif ItngenlietIlv en C1hef d Ti'oavax PublicMonsie' ' Charge. Fequiire. e : l.ti - . ,s lie'x ealpC rd ux vi~tm.a.< r , de d)1tii N0-1 1 f xcellenI 11 ' I "a c, . . iL .

IFnd I' , CL . ,Iz' 0 i ,0)<'



( u':i,.n No. 1154 i i t V -V o '0 t 'tj 6iuip de u'uvui}c,':-Uh C.Li I l t r
I Diip ('arK(. (mtv i ' o " des Ti'avaux 1'u14ieet
,enmaX JR. Di R lw.
e ntrepl'i Iflt IT-C; i. U - t it's ti'a 'a;x ti c 0V i I ' )Vpermett ie le .

I'eb (Vi' r 1 I(D1 ,. K . ir

}act.i~ it a a t(o te e j} .( . It, eSt pl'o'veit'iale, e'st re t.'eunde copt ue ie'd li.a ,C.

des taraux
Tucjt e t a jouw'nee (1u Dinu die 16, I'&@uipe a traxvail! . In rdpe rat ion des IRue.
Ia-s halitants do la %egic.,. nt sd\'vent (o ln-tonft 10eerei> lit Chef' do P'Etat, ainsi qn Ili'nnnu en Chbf de len, haute mTar'quv 0 attention � de ltnu' sol jiele empresse:.i

Chenici' AJ3I.LRI)P,


REX

Ce soil Mereredi i S heuro 15, on donne un film gigantesque Mary of Skotland, ,.vec Pattrice la plus en vue ,I Hollywood Catherine Hepburn (.(. le jenne premier e plus sympathique Fredflric March.
Vend redi, derni~re representation du film grandiose: Koenlgsmark avec El issa Landi et, Pierre Frenay
Une belle page d'amou:' dans ls.i dc'rs du chateau d, Lautenbionrg. L'aventure pasSionnimtict qve vecut le jeune plofesS.eur de f'aniais aux coies de ]a Princesse Aurort,
-;Li nour de Hanovre.,
. n fihn1elatant, d'apvos 'e roman d'un des maitres de ia
-it. 6ratuvre. Pierre Bexoit.
L'interpr.tation de ce filt At6 minutieusement "tudb% et tous tes roles parfaitement tntYIfS. Koenigsmark 'an film yilP es't de I'avis unanime une Ave ritable r6ussite.-.


UNE NOUVELLE FARRIQUE bE CIGARETTES
Nous avons appris que la Fabriqud ((Haitian American Cigarettes Man ufactu ringo que dirige M. Georges J. Kawo ly va lancer, sous peu, une nouvelle cigarette qui s'appellera LukyDDejh une commande de tabac fate 'a New-York par l'ac if M. Kawly arrivera cette semaine par le S. S- Ancon,
Nois mui souhaitons du sueCes,


VENTRE MENACE

Soixa te cuisiniers en greve au Beverly Wilsaire Hotel! Cela veut dire que les habitu6s c e palais vont Re privos e lI plus innoeente. mais (t, ia plus univeH'Sellement popul aire des 1oui s5a514Ce uU . ( cque ieS autoi'.tds calitornienne> enuroot asSttZ (Ie presence d'espi"it ponu'l, 1 111e C enti'c ' It's gro~vi.-te-:
dans lite hemin nlt travail en Lu v ' la,{cnt eest Keni t , I ttc )gutiC tle in-net" (' et [( iii' z~i . Ci. it a aot n' ,.en~end le 1'Oivnunc'e,
'iauat11t peut-etr ctue I


DECE[IS
d ,,' , e'4 ., , n ]{.,n ;"'',c . . ', .


( . r.aon ri1C- e,
.fie. Vit';'gile Bernard
innL aiiles auront liel
."(J. C e-n Eg Cp


REMEJRIEMEN TS
NlI XX V &Y:d'oI T. ProsC . I" 'Mada', madant,
Mv 1.ILlS ieYet
i ,::- ,i M ]q Ii i'nandi Pros{' " M, '-.[ t' l'.Sper, totus
r z,.:,. t ' Cc 1 X C Ui }eu' <.,I >p .,tdiCe. te'moignagez' Cl ::. C.;-i l'occasion 4,.
CC IC - - i eg-etttt
Jereol IR Prosper.
loeu epoux, pere, parent et ailie iP t l prientC ie croire en toute leur gratitude.

REX
N I I I EDI
c11 soiree Anglaine
Caithtrie mHepbunl et Fr~d6vic Ma'ch sdars
MAY' OF SCOTLAND
Directed by John Ford.
De d itOl &reele fut unrReitie,rnais thaque battement (Ie son ecxur fut tine obeissance a P'amour- Brulante de Passin:,l, tandis que sa rivale Ia rje vierge nobissait on~ 'it se 1ide ambition. La sombivlt,,utte paipite encore . traver tse. pages de l'histoine, wais les deux reines domea t ete It e te en paix, !'Abbatye de Westminster VENDREDI
Le film des Films
KOENJGSMARK
d'aprds le cItbre roman de P. Benoit
avec Elissa bandi, John Lod- I go, Pierre Fresnay, Debucourt, Marcelle Rogez. SAMEDI
Dernitre du film petillant clesprit frangais LA FLEUR IORANGER
d'apr s Ia comedie de Dolley. et Mirabeau
avec AndrO Lefvre, Andr6 Lefaur, Simone Deguyse, Hel6ne Robert, Alerme, Jose Noguero.


ECHOS .

Ce.soir, hi 8 heures 15, Paramount- prsente deux magnifiques productions [VaLbord SA DOUCE MASON, une fresque angoissante qu'in terprte une res plus grandes vedettes du cinema international: Kay Francis, admarablement seeond6e par Ricardo Cortez, G~ne Raymond, et John Halliday., En deux ietme partie, Joan Crawford et Clarke Gable dans Fasei Nation . un drame magnifiIquement humain. tine des realisations los plus arSquantes, trait avec ui tact et Sn sens de mesure qui arrachent des lates.
Domain, jeudi., reprise de la i magistrale production qu a
- obtenu ta piemiere medaille du Comit -Intermational de Diffusion Artistique et Litt raire par b ?Cintma: Les Cent JoursI une des plus
- itles et des pins glorieuse,, pages de I'Histoire de France vue par BENITO MUSSOLI-


axde Gorge
Souiagds rarvicrnc' r
.4 friction de


prairie No

TELEPHONE W7 .

QUOTIDIENS - PAPLTERIE -t V
CABINET DE LECTURE

COLLECTIONS A RON MARCIWJJE

Maurice Privat - Les Horoscopes Mensuels oh. �, 0G, Barbarin -- Le Secret de la Grande Pyramide ,< Dr. de Fontbrune - Les Prophties do Nstradami'!.
Dl ee . . . .
Zogeb . O va Jo monde?,.
J & J Tharaud --- Cruelle Espagne . . W.aldemar George -- IHumanisme et 1 dee de pe.
tr ie .,. . ., , Tazerout -- L'etat de Demain Montherlant - Piti pour I''s femmes-'. Kessel -- Hollywood, ville mirage . R. Lebel- Sc~nes de la vie New-Yorkake Geo. Duhamel - iLe desert de B"vres . Chs. Maurras - Jeanne d'Arc, Louis XIV, Napol er Stephan Zweig -.Fouche . .
-- M arie-Antoinette . .
Marie Stuart
E ra 5m e .
Thibaudet - Histoire de la lhtterature Frantaise . Didiei'--- Re;sumO deonomique du Monde P (LI . Ne dites pas, maisdites
Ne confondez pas . .
N'l'ivez pas . . Rcx V,tand . Lei chromosomes .
Evolutions des especes .
La Nouvelle Biologie. .
.-La Cuisine de M a 'tine .
Pi~ate" de Th6i4tre, pikes enfantines, monologues, Doct i Desc'ave -.- La santa des petits .
(' ('['F LES MERES D01VENT SAVORR.


D'resvotre pr~pr. Ownpuatdoano mrrtr in O'pwdao b4 u & a B&Dnt Nabtleto dots h


'oubliez pas In Elie combat i s douleurs Inattendues et perstatti


PARAMOUNT
MERCIZEDI 19 MAT 1937 en soire 'ii 8 heures 10
Deux lagniflques
Proxuctlons
Kay Franci e[ Ricardo Cortez dans
SA 1X)Y'L' LIAISON
Unt hlI'?i,'0rdtlio#
Wcvicr tVrothers
avee GeCu Raymond.

-JOAI: CRAWFORD
et
CL,-AKE GABLE

I': I YA .CI TION�
- des aIe-al i,'u-s font grief a 'an homo0-n entrant dun U
carriere pi:IJiqtio d'x voil'v. cu jusque-It avee ume naitres.


se qu'il a conne sans tiche4I cqui fut toujours honnite fidele.

JEUDI 20MAJ1987
en soirtce &8 wurfl I
REPRISE
LES CENT JOUkS
Une Page de 1PHistor.d France vue par Benito MAN tsolini.
.Meurtri dars seg
tions.,. "
. Trahi par le desti..La chute del'Aigle,*4
.La deehirante bataille d Wateloo.
Napoi&on vu par M u880 Ce film a obtenu IaoP re m6dailledu Comit6 do Ji1 fusion Artistique e ttr re par .leCinm.


PAGE 68


.& )iiti
U C'''. . .







'2 "'p:ii All"



SAO0 SAM::!
A :


" :k___!_ -[ --:!::!!! ---:: ::'-- - _<'::-. . ". < ._ _ . .---------? - == . .5 -.T -�:� -;C.f -


E 2U2










QUOTIDIEN FONDE EN 1896





Page 7 etait absente
du microfilm de cette date



Page 7 missing
from source microfilm of this date










QUOTIDIEN FONDE EN 1896




Page 8 etait absente
du microfilm de cette date



Page 8 missing
from source microfilm of this date




Full Text


xml record header identifier oai:www.uflib.ufl.edu.ufdc:UF0000008103027datestamp 2008-10-30setSpec [UFDC_OAI_SET]metadata oai_dc:dc xmlns:oai_dc http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc xmlns:dc http:purl.orgdcelements1.1 xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:schemaLocation http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc.xsd dc:title Le NouvellisteNouvelliste.dc:creator Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)dc:subject Newspapers -- HaitiNewspapers -- Port-au-Prince (Haiti)dc:description "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."dc:date May 19, 1937dc:type Newspaperdc:format v. ill.dc:identifier http://www.uflib.ufl.edu/ufdc/?b=UF00000081&v=03027000471641 (ALEPH)ACN6482 (LTUF)0012544054 (OCLC)12544054 (OCLC)dc:source University of Floridadc:language Frenchdc:coverage Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince