Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Creation Date:
March 30, 1937
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( marcgt )
newspaper ( sobekcm )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
000471641 ( ALEPH )
12544054 ( OCLC )
ACN6482 ( NOTIS )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text





. . . . . . . . . . . . .


mNP VAITJ
::" i:
sm gc


. . . . . . . . . . . . . .


DEVANT LA CRISE ECONONIQUE


ilimit6 i est cormme Ia le est notre attitude ier'e de base de la civilisa. ae devant la grand d& rlon oceidentale. Pourtant les
u rvenu dans los for- conditions m&mes de nos oriie production et la rise gines, notre 6tat civil de Peu. : est la eons6quence? A- pie contiennent AI eot gard, qIe.danslemondeuner- ne orientation manifeste.
S.est. produite au re- Nous ~sommes fls spirituels Sdvjugements de Valeu ( des encyclopedistes, c'est-hdo vivait humanitye, u ive des rationalistes. II se. pd nos intellectuels ait done normal de note
i~nt garder une attitu- ohez nos lettres, devant le di difference qui nf'est plus rude coup qui ait i por-. &inement pas Pexpression t6i l'effort orgueilleux d r " sagesse rfflhie, C'es: i'homme dans sa tentative hxliut e de grande pros- d'asservir Ia nature, under ait, Page d'or qui a prece- tion mentale favorable ou, non amarasme actual, n'a ja- notre eivilisation debt : Sen pour notre alite in- caract6ristique principale est tuelfe Ia valour d'une de croire au progress indefitle de Phommne sur les ni. C'est a eroire que 'envie Sde la nature De vrat,, ne leur est jamais venue do ssommes rests en dehors d4gager do notre regime d& e mouvement. Rien done mocratique "Ies disciplines ls naturel qu'il n'ait ja- n mentales que contiennent sos Spris une signification principes de base. A ce point. dre intellectuel et qtue sa de vue nous sommes le peu. 'rait provoqu& chez P6lite ple le plus heureux de Ia tersant un doute dans Ie re. Bien des inquiftudes, bien mphe du rationalismeune des angoisses nous sent inMce vis-a-vis du progress connues.


P, P. C. LA MISSION PATRIOTI.
a moment de regagmer
. .2 O:EQ DES JEUiNES


.oste, apres un court seA Port-au-Prinee, Monr Franqois, Rallion, ConG~&nial dHaiti a Guadea eu 'amabilit6 de nou.


myersa carte Cde P. I C. is lui souhaitons hon vop rt fructueu;e besogne.

REX
MANCHE 4 AVRIL 1987
R CGrawford et Clark & dans
IF TOURBILLON DS LA DA NSE Da Pimportante galertio, ;edettes Joan CrawforOd pe une place trs a import. it Son visage exprimeC dirtement Yintelligence,la neolie, a rflexion, Glark e est lPartiste que tous it, De beaux dicors, des .de music-hall splendiewres 30
a Morlay et Charles Tr dans
If BONHEUR
tS a piece de Bernstein Michel Simon, Jacques lain, Paulette Dubose et
. drane passionnant.
e- C do tour d'Assiartite d'une classes aba0nt supIeure4.

INi G941 .PERGALA :


rk leroman e41bre de SBeit de PI'acad4mieni
lis :Landi, P ::ierre SJohn Lodge, Jean

framaise. Jean Debuorges Prieur, Andr6
lagarde, MarcelrMusiquede Jacques


AU CIMETIERE
Ce matin, les membres de in Mission Patriotique des Jeunes ont rempli un pieux devoir vis-a-vis deo loeurs confreres disparus.
Cest d'abord Ia petite Chapelle du Cimetiere qu'ii; se sent riendue. Et lh, an Libera ffilt ehante' on ehceur .la memoire de ces chers emorts>o de la <&lMission
Ensuite, le F. P. Bonillaguclt, dans une pathttique allocution a rappele aux Pui, recueilli, on a fait la visite des tombes des confr5-


COMMENkATIF
DU TRAIT .DE: FRONTERES IIAITIANO.DOMNAININAN


SECRElTAIR RIE -D'ETAT IE L'INTERIEUR


A VIS IMPORTANT


L, SecrPtaire d'Etat d'Intberieur donne avis aux eM. Roolphe ard . e trangers visidant en Haiti on M. Rodoiphe H ard a Ien desirant y 8sjourner plus de o er apr id quatre vingt dix (90) jors
inviter en sa mason prive qu't ve tu ds disposition sise anuI Sacr6-Creur de Tur- de la loi duti Mars 1937, i1s gean aux fins de voir un pro- doivent obtenir A cot effect tin jet qfu'il colmpte probable- per-mis de sjour qui lour senent expEmier a exposition ra dlivr6 par la Seer6taire-internationale de Paris. Nou.s rie d'Etat de l'Int6rieur sur
-:avons 6te pour le moins sid presentation des pICes sllris devant un travail aussi vantes: 4lganmment prt ent6- Tra- lo.--- Un extait le leur a. vail d'artiste nous vous di. to de o naissaf.nce OU t n ceti f sons, on los rig)es, los prince - cat d'identite pouvant en topes du Grand Art sent mt- nit lieuculesment observ&s. Jamais 2o.- Tout pasgeport {o u nou n'avions soup onne e pi ece quelconque tablissant S- L Herard un rinspir de di inla date de leur premiere artdix nous a surpria hier rive en Haiti.
soir par Pexteriorisation en 30--- Un certificat atteslignes et en couleurs d'une tant une immatriculation rO pense aussi belle qu'levIe. gulibre dans une IL&gation ou 11 s'agit d'un TaBeau 'om- uan (onsulat on taiti. memoratif d Trait dea do.- Quatre exemplaires
Frotidires Haitkno-Dwqdni doe Iur photographie typei eamies, symbolisant pour tou- passeport) jours Is.ouvel esprit de fr- 5o.-- Tos actes oi ternisation des habitants de gendralement qiulcqcues c:rI'Ile- Le tableau a environ un pabliest aitder uine identifiIntre de hauteur, et une la- nation complete. geur normaie. Y figurent td- o.- Le r6c6pissC de la Ban bord ]'I d'Hiti, divisee e\ qu'. National dtie l a Republideux Rpubl iques, les co- qtue d'i:ti i t d' agent et I leurs-, les armnoiries -respec Con.tribu:ons, atttant qu Ves des deux nations; ensuit t in ge r a ,eise 10 le portraits .de President flBanqiu fw, au di Agent, lfai} Vincent et Ti-ujillo; puis- som e do Dix gourdes pt de dr it gauche - e bus- Ition du pom'ii; de 6- f teo : c.,:n d Ptr4curseuI' ' , 0 jr, I
Geniail Tousaint Louver-t.u- St exempts de I'aceomre,, leesparoles historiques pissemlent des fornmalitc's ciprononc.e; a bord diu r3, Arbrc ie ]a Libert6 deS a) Les Agenyt Diplomat!Noirls (tent le trone porte la que t le personnel tie lur hache inhunaine doe 'esclta Lgation, 1e Consuls GCfavage. Une moitie du tableau raux, Consul; et tous A.est pointe en coubours domii- gentg Cncmlaics g tvale aicaines;, 'Faut-e moiti6 en ment quceCon qeS q:i, outrv coulveurw hait!enncs, Nous no les Ifnctions consulaires. t cI pouvons vraire nt en donner n'exercent aucne profestoute Ia descrciption: II serni ion, aucun commerc, aucu prf6r :tbld p ouer nos lectcr n indutie dans le paysd'eln juger ex-, ies. b) L em l
Catholique et les liMinistres
- - e Cultole s eaconnus v
PA A -MQUT1c LNs t ranger travailVENDHEDI 2 AVRIL o! U1AVrteh intransit e
En soirde, 8:15 heures itAnr
RAPT DYE'NFANT t
avec Dorothe Kieek Alico


r e s d e e , a e c u e s -. -
Brady, Baby Le Roy.
f .plus q 'un ui nln. la vi
mme, terrible et tonnManto de verit6s, dans une srie de EXPOSITION DE fresques magistrales.
.,un sujet poignant, prn. PEINTURE fon Idement anuaIn, qI intrease, -vous e&raint vous * AU S, N. E. P. ,meut.
Nous avons eu le plalsir d SAMEDI 3 A V fIL
la visite en nos bureaux de En soiree poputaire d 8:I15his. M. Hector Ambroise, Pr4si-. TRAMEI L
S" ' dans
dent de ::a Socite.Les Trots N SR
Arts> de Jacmel. ,C S
II est venu offrir au public. Dk CEZ MAXIM'S
port-au-princien quelques a avoc Ithoert Burnier, SuzyN grablesm aent passer.11 Vernon, Mireille Perrey, Si.
sera exhio & lExpostion bert et Marguerite Moreno: une cinquantaine do se b el- .ade l'esprt. de: a verve, d . les toiles au S- N, Et la la gaiet.1place de el Cathbdrale. .ene comnhe ewto. dont
Le public est cordialementO lea poripeie novolles vion invit& le dimanche 4 Avril docent, sans arrAt corse Phio-. :
9 hours du: matin' anidi e toire. d 8 heures, A 5 heures p. :n. .
-Vres i s uont lPExposition In-Aeetez low ternationale do Parsorner le Pneus et batteries a . TI:: .:::::::::::::: :::.:::::::.: .:.:.:::::::::::::::: '" a .: .e : tIt . . . : . e .::. .


QUEL EST LE PLUS PORT -A U-PRINCE


NouA deman1de la Soeidt6 de. Pudricultur. A cv plus beau hbIb et A sa mamian, on veou: fair- unMr ovation et offri- un joli souvenir en signe dadmi nation. (e.4t pourquai e Coneours du Plus Beau Bebe a td organism et seara tenu au Cerele Port-au-Princien, le dimanche 25 Avril prochain a
9 hires du mutinL'inscription et l'cntree sont gratuite s. La soulecondition l'adm sion est la pro. sentai i.n de Iacte dtie naissane -- le. Eb. 6 doivent etre Ags :deoanos .I an. - On A. d cern r . (.ix et dos neces-j sit:- Les infants prims se~ront photograiecs et leur port rai socn publiA canns los revues dinteret general en attendant le bel album Tquo pourrait pr-Aparer Ia Soct&6
die Purtenitue en deur on


e) Ceux dont le sejour nHaiti n'excede pas 90 jours.
Toutefois, i e t sptcialement 1rappeel aux &tranritoto vis-. paPr les alin&tns (at ci) que, dans les 24 hours tde Itarrive4, ils se-ront tenus , faire nau Bureau de la t.d ic, suit peisonnellement, suit pajr I'intevrmdiaite de l'It-Itl, dt la Pension ou de Ia Miisti l ot i!b logent leur- d~Claration :1 r sidence et il: devront aviser la Police do touns change ment d-'Hotel, de Penaon cit, Mal:ison o t de vit le uils die-vont lffectuer.
1a direction des hotl> . t dts peritnIs te fami!, ;inSi le, tote l P' Pe'son(l ch'z iiu loge 13n ui-tangter -ment tenug6 o- piene d'anendc , veir.P lex(eution ifi a itc



4a so i auox fornali' per-mias dt sait , .r t ;ri r in i' .A s pr n't etiPitC, Otn l'r V nfe le lundi, melcrdti n
ti _t, dix ti. r nt: r in ce(taire.ie d'Etat d. lInt.r riew u , st, iln Provice. nt l Hu
eI autd la Itt ftc'1't'tu r l p i e requn i e s.
I n : ni t ri inc, i8 part ir- ~ic li date tu pivas. Passe te tdai: n t a to d'exputsion s-,l on ('pmctire celi q ti- S.ra ., .- u ec territo.air.- t r' n %4 . . S I'auitorisation .$ ,

oh, dans touted la 1.i ,ubiliquc, a la porte princi] IjdeJ Pr0' lii"'
"ils, d e Tribunau x d- lat.:i,


Port-au-PUrinet', Jo t-r' Aril 1937.


Io Seer&l akev 'ltnibriour:


FredGric DTVIG NEA .I).


CONGRESS
EUCHA RISTIQUE


Cc soilr nouvc Ie tJ on gi>. dc' la croisade ttfi~ '-_-v tte Port-de.P I ai Tom ea. cvroisS Itl diocese y cumpnri celix des ' vn :l es V p)'fldront cpar.c
Le Congrka.s ctturera seac travaux Ie lundi 5 Avril au matinfire en 6. page a ihe des hiPres e la Librairie uNawlle.


trois ann6es,
Les incri ptions . SC" .nI t tous los jous dun lee nu 201 a. viil, exccbptt l 4s diranches et los jt ]uts f .nres, ch.ez Mme OO. W1ienc, Avenue John Brown, chez iMme. Auguste Garoute, Avenue Christophe
nmnd, re Pantiv Destonhps


QUOTED


1890


ii


:.= i ii:i: i .: : ii.:ii:ii-i :; - ii ii :i iii: ii .; iii ::: iii: i~ i- i~ iii:RNZ.T Q0 .A c . .

Ofunisg~aa~ ~~tes ePopilar

i :-


r


tif Eat d&




P A G E- . . . . . . . . . . . . . � .r: :::s:': ::::::r ::::: :: :s u. .h:.:::A. .:.:.:.i.
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .:: : : .!!!!: ::.-.::::.::: ::!!!.: :::- :::.:. -.:::::.::::.:.::.::.::.::.:::.:::.: :::::::::: ::::: L !} :: :!::: i d : / . d ; !} !/ }:; }# / // � !::! i ; .: + / ::5 : : ! !: : :: :::/ ::.-!!: . ::::::: ::::::::::: :
: ; :. < :: :. % :: :? :P .A.::::: .1-1 :.:: ? . . :: . . :: i:};F ;m ;:::; ::.!! i .~i. i. k !:: !i .:4 i .i .:.:: -Illy-- i:.:!::.'~ ".I.'-: :o. I. :I,:' 1.,: . ?::.1. 4 ,- .:. , 1:-. .


UNIVERSITZS'
ET MUSES JYAMERIQUE
(Voir le- No. d'hier)


Le musee Iogg, qui appartient I'Uniersit&~ Harvard a pris possasi~n en juin 1927 de la nouvelle demeure qu'on vient de lui bitir, vaste edifice dont les deux ftages a. . groupent autour d'une cour
central, inspired de Ia villa que bfitit, . Montepulciano, Antonio di San Gallo. L'inauguration en fut charmante et simple: une priere, un peu doe . musique, un joli poeme de cir constance, et un bref discourse du prsident Lowell pour remettre les cl s du muse a ses directeurs, les professeu.r; Paul Sachs et Forbes, (qui ont avec un zele infatigable travail]6 A organiser et i eno chir les collections et (qui, ap)res avoir 4 it la peine, se trouvaient lgkitimement I I'honneur. Ce n'est point asuPfment in t 15.r and mu.e (ue uit mui> e 1,a l on -hje ent p4lutP' d" wese-' nters uux intuhants un thou[ ran One (a . -Livres nteIressanteton1 us.,yz- tiqu0.- de nMr! d'un, e.n eu-x> Enliceme:nt de Dejamiren n' � i !

4''-: ic.,., :":*. Ut~

Hal[lbardier , }' .
Wiane no
a utou a

ci ti n , c u Ce l' , . : j ,. .,,,.
- , N .e ! -; .f '
1''.'
u '1 h ud.aj
. . ' / .
I * : -*!] '; '*'* ( 'i P'' '}_> .'.,-:, . _' * '*" *I. . . . G' . c' :fot iUC I 0ier 11 ied iO n8 ('lrlion, fiu (5' . l i 1I('t~i ,K.' Van dcei' Meer, ou ces efi i si iI;ante(s 11 , ople . . manuserit frangaid du XIII sibei, a ipr filn le Pin tre Ilogston et s fenm . I)
i8 biblioithque Morga<2n son ienus dtadmirables man2. crits enlumines dnt ftun', 2, mautS erit francais K uX iI I siecie, a passe en Ambric u,apres avoir appartefnu padi' a Shah Abbas Ie Grand. r, tie Perse, dont un autre enlumine it Florence en 110, it partic de la biliotheque du .i de Hong 'ie, Mathia. ('. tin, Aillieurs, dans le grand .ail qite couvre utP beau pla, fond de bois seulpte du XIc'. siec, provenant de Dijon, do belles tapisseries du XVe. $'accrochent aux murailles,Naturellement, i'antiquitd classique eat Pep &'entee dio n'les collections, et parviilemont Part du m-ywen age, ot


t
davantage eleo00 latt Ke I'Extrme-Orient qui montre quelques admirables statues chinoises du VIIe.et du VIlle. sietie. Ft de beaux dessins enfin de Watteau: :t te Pragonard, de Clouet, de Holboin ou ce Direr, de Van Dyck et de Jordaens., d'ilngree, kt Prudhon et de Degas forment une collection . rnerveilleusc que le professeur Paul Sachs, apres c1'avoir patiemiment cassembl6e, a libh&ralement offerte au mus6o
J'imagine que.M,, I'Ambassadeur Herrick ne me dementia pas si 'Je dics qpe Cleveland, sa ville natale, est une ville charmante. Elle a, depuis 1916, un -muse tout -) fait remarquable. Les abordcs en sent magnifique-s, anu mi.lieu du beau parc qui Penvi. ronne: L'edifice, d'une architecture blassique, est fort & 4gant; lIa disposition int&6 riteure en est tout .A fait suite ] entree 'eouvre un beau sa Ion te n:d.a'.de tayilseries. flammi.n.4s . VInk e. -


prese:::ant,I dapres des earS"tons de Romaneli, Phistoire de Diden et dEnD6e, et d'autre part tine cour pleine die verdure et de fleurs, ofi. sont places des sculptures antiues. II ya un peu de tout ans ce mus6e, de formation
- rcente, de "Egypte et de , 'Extrime-Orient, du moyen
age et de la Renaissance, des ivoires byzantins et des mermSbres frangais du XVIIIe. sipele, des.dentelle, et des tapisseries, des peintures anciennes, italien.n.es ou. espagnoles, et des tableaux franqais du du XIXe. siecle, des ouvrages des peintres americains., anciens ou recents, et jusqu'a . .es bijoux mnarocainms de Ipoque contemporaine. Mai tout cel a et& choisi avec un Soueli d'art trs attentif: on sent, comme me le disait tn des ca.rvateur., u.n mest plus proecup&) de Ia iqualit (que 1e a quantie, . C'de : collections :Strgan' que pr u viennent ol~u it : i:. a res exposs Witabel sl
le'. con)sacr ]au25 main he a

("t',i'n e: t-t i l ws I r
A '1.nt,,ai K: ent c n .
amir i Sidc Famile ,1


dent fd niiflo. :
d~ En mutdr Ihidon

� n


(oir suile en .e. pape)


CIIIA 'SKbEVENT
YI 1RESSE
e L e C i elu onne anis
iiu pue. (ui ia transfer
-cn ('abine: Ia \int . n .:2
aed nc e i & p m e I a s e
1 4 n
5:. JU UJQp} A.ui ('I tnt.
or-au-1: -' le er AOPTIOUE
PORT-A U.-PRINCIENNE
;rand assortment de verre t doe montures pour iunettez de la meilleure qialit6.
Grand'Rue. en face de
John TL Woollev


ITti


SOIlll S



pas se


I


m i


Loterie Nationale
* M '

d'!Haiti
d. H ).

416, Rue Bonne Foi,

Phone 3358
GROS LOT:

DIX MILLE GOURDES

LE COUPON:

DEUX AMILLE

4E BILLET A:
DIX Gdes. SEULEMENT

N'htsitez pas d risquer, cha que rnois, cette modique valeur. C'est un genre d'pargie. Et puis .n'oubliez pao qu'il fant soutenir Notre Lo/erie Nalionale, car elle rienrd ta aide, de son cdti a beaucoup d'Oeurre d'Utiliti et de ilienfaisance Publiques a Itrarers toute la Republique.
Pour touies ces raisons flatiens ou Etlrangers, achefez done r tr cDIoupon ou1 co.tre billet.
. . . . . . . . . �.

REMERCIIE.UJ.TS



r r
E ie. P:ressehi> a;. ;rey Che-i



de t t son vi
Ch, 1 Ch 'Affir"a
'acco. e I rteur de
I a . . l .2, es
ircou du ' Clyntiy

qII vue et de Q . Ca, e eS)1ltale
e tno-Dae a ne Cef:s
Sernce a P u-oes des

tous etux tant de. villes de proinne 'e dil la Capitat qui leur ont donn4 des preuvCs de sympathie i l'occasion do ia moPt {e leur rogrette: lime VIe. Charles Duwerglnx,
nCe Elie,
.t pIient (IC croie P -i leur:' pro- DI "nde iratitudel FI
Port-au-PA ce. le 29 Mr


A VENDRE
CGrande maison basse, sise Avenue du Prisident TrujilIo, N - 411,


de


Per


peuvent


iroiper


DOURLE EAGLE
Est 1e meilleur pineu du mond K et aussi le plus beau

20,000 MILLES I)E SERVICE

IN(CROYABLEA, CEPENDANT ("EST TOUJT CE QUI A DE PLUS VRAI GAGNEZ 8 500.00 en equipant.v tre voiure T vec des pneu

< SEUhS DTSTRIBUTEURS POUR HAITI

SOCIETE HAITIENNE AUTOMOBILES
Malebranche, Genti, Ronat & Co.

Port-u-Prnce, Haiti.
� . . . � :4 -


"Hiion










QUOTIDIEN FONDE EN 1896




Page 3 etait absente
du microfilm de cette date



Page 3 missing
from source microfilm of this date










QUOTIDIEN FONDE EN 1896




Page 4 etait absente
du microfilm de cette date



Page 4 missing
from source microfilm of this date






===m o=rs a:irra a:.


.les costumes et le style rson temps histoire de et d'Andromede? Ment ne pas mentifnner t tant d'oeuvres emites peintres fran;ais,
de ChatVannes, Fantintour, Cazn et Pissaro et Dct, et ec beau portrait dilon Redon, et ce tableau xpressif de Toulouse-Lau.e mnuse de Cleveland, e voit, a des gouits singuent SlecttrIques. A8an Marino, prey de Padat, en C(aliforne, un,
S-paaiS ie marble abrith ImervCi lle qua rtfssemfl set 16gues it la nation u:n leetionfneur mort tout r mment, Henry Huntington ya t, outre le Blue Bol de jnsborough et la Pinkie de Lwrence, dad imir able pordits de Reynolds et tle .ion 7y, qui font revre a no; ux Mrs Siddon en muis gique, ou ia grto s . te de Iad Hamilton On y Itde beaux Turner, bien autres choses encore. Maii-, ce moment, la galerie est Io mplete rIorganisation ant d'etre ouverte au pu-


(& suivre)


Chart e DIEHl ,.


REMERCIEMENTS


M. et Me. G;rardin i: ff,le Ie. Sergent G;istagraff de la Garde d'Hait mn. Amiicar Lamour, ia fa Mle Degraf: i T , es, er
rentS, etc-, r':n ir


ugrement t~ru -:i ix (Ku tfait preuve de symipathe kur6gard t i'occasion de I artdeleur regrettd fi, :ro tt cousin
Hermogen Igkyral ff. reiue Por-a,-Princv, i . ureedi 10 Mar's 1937, ils lex M de trou V i, : : es: rsson de ceB:w p-rfo ,
!titde.
ton auePice, Il 29 .E--I 9etl ul~


CABINET
de
tes MAURICE R. ELIE
et
IARCEAU DESINOR Rue du Cent re No. 9$.


n e. . .


de


Por.t-au-Prince



Fabrication de glace fie meilleure quality. Livraison rapide effectue quotidiennement par nos mions peints en blane duns toutes les directions Port-au-Prince et de P6tion-Ville.


cade


GLACIERES
Nous avons toujours en main es derniers inmodeles de glacibres en acier h partir de 25.00 et au-dessus, venrdables avee facility de Iaierment.
Un produit nouveau, :!ui no Ie cde on vien aux meileures marques des Payv d'Eauru .:e ou d'Ari iqujiCe est Effort au public hait;en ipar 'Usine a lace de Port-alP'ince. Golatez c ott dbi.i.s- c.rme. t-t vou& e 1 convaincus.
Faites une agre'able .~tpris votre famnille en:apportant de la *Crhne Glate Superlatives pour le dessert. Tous en raffollent.

EN TREPOT FRI6ORIG1tQ9I'E
Nos chambrea froides rnt &:t rIcem ment misc A point et p event receevoir n'i. orLte quelle IquantitC de viande, de poisons, de 1.gu,,,es de traits, etc.
Le Public est cordialeMent invite it notre usine eti a inspector nos nodes d tictibr o--.1 . .i-ere,
dans notre salle de vented.
C.onsomner de s,, gldace, o. faire .ie 1 m .'.nte.


IL Y A LIQUEURS
ET LIQUEItRS,.
Les camateu rs dcxnes hissons qui desirent faire un el oix de ve:'itablesc liquiurs. , urtins n'ont qu'a rclame i a; maqu:e d'l ,it:do: olur . . rIenjaInin.
Edouard J. Ben::jamin, quaint 1 son ssortiment de Cac u. Anisette, Kummel, Nectar, Cherr -Brandy, Pihes 3Brandy et surtout son fame ux cocktail X-33 laiss toujou'rs tin goft agr6ble et merveilReclamez done, chers anateurs, la marque: Edouard J. Benjamin ceez ws depositaires Simon Vieux, Epicerie ,i: Centre, Llio Bail;v et vu,::s serez nettement satisLa its.


. f)EZ

'fl

LA IfUiAADE
I-Emnt-Strait
i fa Cordonnerle
. nt-Carmet
HYIPPOLITE JEUDY ceebro preparation de
Hao-Ro-Co.
139, Ar. Trufjillo.
Phone 21812

liachines a crire Reming u Ma chine it calculer DaltoD fRubans, papier carbon 'aites voa achats cheoz
G. GILt


I eit imnprodent de gtrd~ror La mion, o0 le fey a le vo peuvent vous couser des dommoges irporaoble, vos potces d'assurances, bypothques, titres, ;contr cr ort utre. docum-ents prtcieux Un cofret de tsret8 t o B nqu Royale coo3trtpe r eVite foet iscet d iquicttude.


BANQUE ROYALE
SVDU CANADA


COLLEGE UMODEiRNE


Direeteur: Rnd Alcinder
At vrnue JoMhn Brouw
Exnternat-Internat : Conditions modiques
Inscrivzr wos enfanas au :
COLLEGE ,MODERNE,


cole qui met i'enseignement !,:prtee :i tn;ute~ u s i:. Ie le cui ne professe pas ie iAbourrage de crane, I'cole ui prit're i une t1te uniquerrent plain - i , .to ':n faint Ae:,
'&.eole qui s'attache iA soicite et a divalopper tt)ijoi.Vr le
jugernent de l'liva.


-a r,
( (' sh ir qe se trouve reCrut4l I corps de

:e plufs zila
:e Flus comnpftent, et plus capable, surtcmt, d'entrainer, Sanction bhonn2kye et construetrice.


4k


par t.trJt


Place de la Paix


Rue Coura et IRue du lMagairn de I'Etat


It fait est incontestable




D LE RS
i '!



c'est la quintesse ce



reilleures varitks de nes


d'un vaste territoire



runjetmles. niileurs terroirs.


C est ce qui hf t son arome


GOUTEZ ET OMPAREZ
SW - ~ a *t #W~a ~ ~4~~~�T VW ~ ---


ACHAT D'ECAILLES DE CARET, VIEIL, OR, DIAU'S, PERLES ET PIERRES PRECIEUSES, VIEIL.
L' s AItGENT ET OR,MONNAIEE DE TOUTES
.,jNALITES, A DES PRIX ABSOLUMENT AVAN


GRANDE LIQUIDATION DE LUNETTES ET VERRES
Lunetles el Verres de tous numiros
Montures en nickel inoxgdable a
Verres orales au prix de de $ 1.00 a tpaire.
La liquidation durern juaqu'au 15 Novembre intual;

, DE MATTEIS & Co.


College Simon Bolivar

Ensignemenrt Primatre et Secondaire
tnelignement tiasmlque t Mtoderne (iectons AfB,)
SInternat et External
8, Rue Mrny, 8 ""
Lauartal de t'Allianee Fran;ale -(C-omposition frangaise am Examo'n . r:l Iaccalaur6at de Juillet 19MR4 et Croncour-z
-e Diction frm: :Caise de Juin 1935 et doe .hin 1936). 41 sues aux Examens du Baccaiauriat (lere et 2&me. parties ' .
Ie Coblle ge Simamn " liar. .:ris. !es prg et m -: r de fa mille aue les inscriptions pour 'KExercice 1936-i sre regi. 'ent tous leg jours ouvrahles ~- tir de 8 Uires. A. M,.
L.t bireetio


~i~~waTw:: --~h;ns~f;


A. de Matteis & Co


"


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1 - - ' . " . ^
":' _)_ I) r~~ttG~;8~T~;~fi;L-Pl~_PU-~~rp~ *L~ r* ~ I t+ 4~-~el 41


t


Y:;:;:::::, : , .i.- -.,# f


-


L


I . 4 :"::: . . . , . .'4 . % .' . - . "., � -* . . . - "x ." --













ERNEST G. CHAUVET c est trs connu Quelle belle
~setreai :hisltoire d'amour! Quelle
MAXi v : adventure passiornaYtei que
Adr cellde de cejeune professeur
KLEBER GEORGSJACOB franAit 8A acour de Lauttenbourg. Quelle physionomie intressante que celle de -la
:.: .: . . . . . . . . . . . . . . . � . .

Prineesse Aurore quF Ia rai :son d :tat emnpche de vivre S RECITAL ~ S i :e.Que: cell duigrand Due
Frd:ric :: : P ue ambition pousSamedi 3 Avril au Rex, PE- s qe jusq& des crimes abomicole Mine. Perret-D plessi. na.bles. . offre un recital au public d. Et puis le cadre et 'paque Port-au-Prince. Le program- se pr~tent de beaux d4cor, me est- th's riche, comportee a une :figuration fastueuse : des pikes de grande cIasse- I c'est vocation des cours de Les costumes de Mme. Perret Hanovre d'avant guerre. La Duplessisont o t6 fabriqu6s i Socit des Films R. Richebe aux ateliers de Mine. J. A. a vu la mati.re i un grand Briaul, 6, Rue Royale, Pari:, film, k tr grand film. A la bamaintenant, 28, Rue d'Artoie. se de la realisation, ii V a On ira en foule applaudir non seulement ]a volonte de les artistes qui nous reser- faire un beau film, en utilivent une vraie surprise . sant les personnages et leurs histoires, mnais ceil e de fain: une grande superproduct ion
en utilisant Ies possibilities du OUVRAGE EN !cadre et de I'poque.
PREPARATIONA Au point de rue v.alisaZtion, certain scenes sont do Monsieur Lelio Laville veritables chefs-dulnuvre.
nous a price d'annoneer qu'il a iariage de la Princesea Atuactuellement un outrage sous rote, Ie bal de ia tour tournpresse p Imprimnerie Piers- da un i,, un deco' via zntesque,
Noel, intitul6:- Voyage a pie so nt de vetaes ca travers Haiti et a RepubltIons 1 que Dominicaine- I e professeur Vi\ :e al.i
Monsieur Lavile {alias I me d'Auroe e'est Pierr uinaudeen a ja pubb Fresnay au jeu simple .t tdeux opuscules Rue mibre et m.otvant, i caun
Ia Traite de Nge. $uhai- de ses roles toujours Vra, tons ue cet ouvrae riepnd toujoulrs human I a cii au got du public. conquis Ie Publice ici, dan son
r6Ie c'Arm-and Dual tie a
Dame aux Ca'me!
La Princesse Aurwee "est
L'OtIr PS IIPYNU E"ssa Land.i. Elie appartient
Sla famille Imperiale AuM. tdu Papyrus a, dans s: trichienne. Exile d'Autriehe, r&laction, un ami ours qui a ele termina ses etudes en profit de son sommeil pour- c erseernne mIeux quel
ltui appliquer deux paves a de- Ie ne pouvait incarne" cette corner le plus inveter des (1- Princesse Anroe, belie, maePrmeesse Auov e, bele, enacus. iestueuse aine'6e de Son )eAinsi son collaborator a i- .ie
vou trouver,p-peet qui pr-fere abdiquer v'ouiu tk.,uv , apLbs ( em., te�. ,., tt e 'entaner dans
line, que1que chose de s p tquAientrie tuel sur Ioisivet6 dans les Mi- : lefaire sebattre ontre a nistires. Et d'un. De deux, It l t itese baiei. ct France qu'e le ain-e. A ct6 malheureux a oubli que le I. Commnandement et l'Etat-Mu- c~e ces deux grands art.stes, jor de la boite, ont eu a jouir ' verrez Jedian Max, Yconroyalement, quand fleuris- (t, ae la crmdie franeais( , salent les neiges d'antan, doe tors Prieu Andr loisivet dore par le Trso c Ma oger C'est
.1u p r-alisation de Maurice National, et v onu t eneor,. un,. e vision aui
participation Et de deux Tow-urneur qui fait grand h
La fn e la tirtfPin ava:i .netr t Cindronbma Fanas- .


un relent de bidet. Aussi suis. je vite abrit6 derriere La fu-. mee d'une >,


DEPECHE FUNEBRE

Une depehe revue de Port. de-Paix annonce la nouvelie de la mort de
Mr. Victor Poitevien
survenue hier apr's-midi. Le d6funt 6tait le pr'e dit; capitaine Constant Poitevien et beau-pre de enotre ami le pharmacien Sosthne Geffrard, i qui nous envoyons ainsi qu'it ses enfants et aux autres parents et allies, nos. vives et-sincres condoldan. ~ . .


REX


Vendredi 2 A vrilt :: .heures
La c~ibre chanteuse Lily. Pons, surnomm e le -Rossi . gnol Frangais, Vous charnme ra dans .
I DREAM TOO MUCH
Entar ) 1.10 - 2 :20.
Samedi 3 Auril & 8 A. prices
Gala de Madame PerretDuplessis qui pr&sentera ses 61' es au ' Public il t-auPrincien.


- l--- - - -- . . -.--------- 9
. O LO �

Le, Vapeur Colombia S. R Voy. 76 venant de New-York e4t attend le 5 Avril 1937, en route Ie- mme jour a 4 heures de I'apres-midi pour Kingston Ja., Puerto Colombia, Cartagena et Cristobal C. Z., pregnant frt, passengers et nalle.
Le Vapeur Pastores N. B Vov. 74 de retour es port Colombiens, de Cristobal C. Z, de Kingston Ja., est attendiu le 7 Avril 1937, en route meme jour a 2 heures de I'aprbs-midi pour New-York via PoArtdePaix .et Cap-Haitien
prenant frt, passagers et malleLe Vapeur Martinique S. B, Voy, 1f62 venant de NewYork via les ports du Nord est attendu le 10 Avril I1937, en. route le mme jour pour Petit-GoAve et lesI autre ports du Sud.


WM. . BLEO: i:
Ag ent Gnral,


Un contours est overt pour la composition d'une miringue de Carnaval pour Vannee 19988 Trois prix sont act cords: un premier de Cent (100) dollars; un second de Cinquante dollars, unltroV. sieme de Ving Cinq Dolar,.
:::::::::::::::::::: :::. :::-::::.::.:.:. .== . :.








Les manuserits seront reuS usqu'au premier Novembre


nistration immunale de
Ces manuscript neo devront comporter aucun nom d'anteur. ls porteront seulemen 'n numero ou une devise qui

gaint Penvoi, dass laquelle I. So,,nuconcurrent sera menl:onne. Ces envoloppes eache1ees ne seront paems ouvert avant Iattribution des prix ix laurel adres
La compositionlmmunapoe de esra avoir deux t ne difetrn odurer piusi eun fotrol dmute. Iles srta excson ement See1ppe e-_ee accomLpnmusicale. Toute compoitior: navet des parole excqule 1 an conc-urs. La m sque preeionte devra eneloppe acheSest-a-iro i e F atseLa Ia compoesiin imps e e- :



vra avsr den u 1 nno .
tans le efoikloru sai enl n




Chau Te c :m:ort: evrs,.
etre harmodnis ee ae tra nri, pour le l iano. arr
en se e aussi acr oinae,
N.- Apres -t uttiron
c'es p-drix aux iexngaues pieesr a pst " stribution 7des recoMpenses roomeDres du Jury pon , si; . e jugent ntcessai-r demanded aux laur6ats d faire ai preuve hau'ils sen t rien les anues m pri eau.s in Jury sn p
Charle ) Jeanty
(Chare E. Miot
L4udovic Lamothe.


C'e 29 Mars 1937 .-,- - - =- -- =. == = =---- L

LA MISSION PATRIOTIC QUE DES JEUNES A U THEA TRE REX

Pour t&ter la victoire de sin prog amme d'action natiionale, la Mission Patriotique des Jeunes a organism des peIerinages, bals, con fdrences, cinema, soiree litt.maire, etc. etc. Hier soir, e'etait une soiree theatrale au Theatre Rex sous le haut patronage du President de la Rdpublique. On na quh se souvenir des aFplaudssements ddjix obtenus par Le Baiser de I'Aul pour savoir que eette pie e nl pouvait faire que sal- i le comble. - oSon sucecs, hier soir, ~et atencore plus grand. LE parterre a vAcu des minuto Unouvantes-- Les acteur s avaien, routes les qualities de person nages. Notons la prsenee ties memnbres les plus en vue de notre soeidtp, et paticulierement cle du Pre-stdent de la R6publique accomdes accianmations a son alri' vee comme ai- son dpart.


DECES

Nous av ons appris Ia noUvelle de tla mortde :Minei. Franois: A Letellier
survenue ct infatin 'ti 9 hies 30Ls.: ; Ce m:nes auront lie i d:aemain apres-midi au cime-' ren:, . e . : :. i:::. . ,i : :, P;.; . s.4
'� --:::::: . :.::::::.: .:. : . . - . . : : ::: :F i .


COLICECTIOA


Louis Fernand Cline: Ma Cul J. et J Tharaud: Le pass-ant dtthio ie. aLouis Bertrand : Sur les routes du b Gu Mazeine : Btafeu .
Charles oliy : Roi sans Iie . Henri Robert : Les grands pros de lhistohre chaq u . oUe
Ellis Parker : Detective No.:. : a;qev Table diautn XXme si4cle : es Arts Les Lettres
Les Sciences .
La Pens&.
Dr. Ruffler : Soyons forts. e-s-e-.-.:� -. Sanderson : Mthode pour apprendre: J'anglt
pagol, L'Allemand, PItalien, chaque.w Maurice Privat: 1937, Avnedt Relvemnent.
ALMANACHS VERMOT .
ALMANACHS HACHETTE .


INSTITUT TIPPE.NHAUER


Reconnu d'Utilitd Publique par Arretd Pre

Est la plus grande Ecole laique de Pot C'eat t mieux organisee, oil 'Pon trouve: la m sion ,01? ,i.re avec a sa base - la discipline,P11 sport -dre et le travail; Maternelle pour: ~t 4 7 ;: Pension pour enfants de 5 a 12 ansiA cell-Ite "-ur les Cours Classiques de la 12el. prueM
MIthoCde rapid el sire pour 'Etude des lang tes et des tours Commerciaux de Dactylo, St6no, , dance Cormerciale, Comptabilitd. Les Bacheliers diplbmis de l'Ecole font bo danrs toutes les professions lib4rales et dans oranenhes d'activite.
Le i10 annies d'existence ef de succs sent :ig families. Aette annde encore 85 pour cent des sissalent avec brio aux examens officiels du BE et 99 pour cent de Stdno-Daetylo et de Comptal

S'adresser 1537, Rue Lamarre. Phone 28A
AAnnexe Rue Capois. TWl phone 3296i


1937


GE.NERA. MOTORS COMPA


EXPZ2 RT DIVISION


LE3 SBULS VRAl RtFRICERATI

MEC. I.VISME TOURNANT AUSSI ECO?

QU'UNE AMPOULE ORDINAJ

DEGAGEMENT AUTOMATIQUE DE:


THERMOMETRE VISIBLE


CONDITIONS DE VENTE EXCEPT


VENEZ LEBS VOIR DAl NOTRE SALLE D'EXPOSI DISTRIBUTORS POUR .

SociM6 Haitionne.i'AutoSw


Mallebranch4, Geutilib, at


.Port-au-.Pr' ee Hait


-i a-jF ii


FRIGIDAIR.










QUOTIDIEN FONDE EN 1896





Page 7 etait absente
du microfilm de cette date



Page 7 missing
from source microfilm of this date










QUOTIDIEN FONDE EN 1896




Page 8 etait absente
du microfilm de cette date



Page 8 missing
from source microfilm of this date




Full Text
xml record header identifier oai:www.uflib.ufl.edu.ufdc:UF0000008102984datestamp 2008-10-30setSpec [UFDC_OAI_SET]metadata oai_dc:dc xmlns:oai_dc http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc xmlns:dc http:purl.orgdcelements1.1 xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:schemaLocation http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc.xsd dc:title Le NouvellisteNouvelliste.dc:creator Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)dc:subject Newspapers -- HaitiNewspapers -- Port-au-Prince (Haiti)dc:description "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."dc:date March 30, 1937dc:type Newspaperdc:format v. ill.dc:identifier http://www.uflib.ufl.edu/ufdc/?b=UF00000081&v=02984000471641 (ALEPH)ACN6482 (LTUF)0012544054 (OCLC)12544054 (OCLC)dc:source University of Floridadc:language Frenchdc:coverage Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince