Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Creation Date:
March 29, 1937
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( marcgt )
newspaper ( sobekcm )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
000471641 ( ALEPH )
12544054 ( OCLC )
ACN6482 ( NOTIS )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text




PAGES


LE PLUS = 'N I: D::


ZRNEST Q. CHAJV-T Dewntr-Prog~jruv


QUOTIDIEN FONDE EN 1896
F. . .".�.
�~~~~~~. . . . . . . . . . . . . . .� . . . . . . . . . ." . . . . . . .
::iII:~ ~~~~ ~ ~~~~~~~ .N . . .,. .t. A V IL 19 7 N , 4.3
:0k. A N N E R P O R T ;A -U P R T N C E I II A ': ' FDP t e. A V R IL 19 3 7
. . .
It II""


ACCORD INTERVENU ENTRE LA STANDARD FRUIT

ET LE OU fNElENT

g PROBLEM DE LA FIGUE-RANANE EN VOIE DE SOLUTION DEFINITIVE POUR NOS PRODUCTEURS.


Par ja correspondance &dhang6e entre la Seretairerie d'Etat de l'Agry-ulture et In Standard Fruit and Steamship Co. of Hayti, qui s'explique d'elle-rnmmetes producteurq j# figues.ananes pourront constaer que les reelamations du GouvernemAtat pour obleir leredressments ndeessaires au contract du 25 fivrier 1935 n'ont pas itt vaies. Des iurats satisfaisants pour rnos planters ont tet obtenus, nous nous r jouinasons aiver ts pour les aroir maintes fois soutenus dans leur revern ication. Nous sommes en droll $e~prer que les aulres clauses du contract qui sont l'oblet de riserues de part et da re serant bient6t interpret&; dans un sens difinitif, grdie it la grande sollicilude du Chef de IEtat.


Nous voudrions, pour une fois, roger A cette coutume un pen use tie presenter uniquement des souhaits A P'oecasion de l'anniversaire d'un confrbre.i t1 onviendrait, en l'oecurrence, s'agissant de la 306me. annie de Le Matinde conden.sr ses brillantes qual itis d'analyse, de mkthode, sa comprehension des hommes et des chooses de tC pays qui out assure son exiatence jusiqu' c ee jour et de le.t oth i, n unO i'rml~h .y


thttique, comme briviaireY :t touls ceux qi veulent servi. ,; M jes t In Pv e.,se ic vrai, fair tie itin iunal pendant t rente ! n-V ion: note lilieu, nest ps nu, chose devolue A t'outl 1t mndo. Et sa rtulisatio t a preuve l pi ltu vid tV1 !, Inirite et du dynamisnl , son Directeur.
Qu'il continue ii sciSi~ vcrit' et avec toutei i' d l'acte ibre, comrrnm i' l'i' si im.


eritairerie d'Etal SMgriculture
port-au-Prince, le 31 Mars

Iat Standard Fruit & IWSAhp Company of Haliti
Messieurs,

A la suite des conference. rnues au Palais National les SFvrier, 3 et 6 mars 1937, treles membres du Gouverent Haitien et les Repr6tants qualifies de la StanFruit & Steamship pny of Haytu, une ena tant inter-ven ue !, les points ;ui ont fai. tde nos dlibr-ations e les conclusions pratiques a sent result.es en vue
Inner une imrlision nonet rapid A Ia producBet a exploItation dtie Ic
anec iti, je re'e1de vous adresser la pte pour prciser et IiSpoints, sous la Is 'lenue entre les parties, ltrs interprCtations res. s de certaines clauses strat du 25 fevrier 1935. ,JUe ces interpretations &e consign6es dcans; Ia
oniance hang le i, ti entre le Gouvernetet votre Compagnie.
) A partir du ler Avri Ia Compag nie paie-:ct Planteurs, i" llivraison,
es cornptoirs d'achats, ea figues-hananes exc, Cultiv6es ou non eat
9ie standard, les prix
"Ints (USA- CY) du ler
au 31 aot.
hts (USA. CY) du ler
bre an 28 F&rier.
taxe prevue A 'art, 13 tatdu 25 f6vrier 1935
retenue pa'r Ia Compa.
ur0 esprix. Les prix ciaent convelnus en rai.
'Ue part, du dosir de iPagiie de donner une onrapide la - produc4 exportation de la
ae d'Haiti, et, d'au..en raison du desir W par le Gouverneaeouragr les prohaitiens par une
tion de prix en rap-t e l ours du marchi4 ih, ie tout sans modiarix minima contrae.

Copagnie .agm i stlbre actuel de ses d hata par I'instalSnouteaux comptoirs
Eons of a proeI ::Possibilitis de
Ot les possibilities
a- port d'emu


conudit ions stipulces par les 8 du Contrat de erier 193 . Articles 8 et 8 du Contrat,. De son cti 3) La Compagnie augmen- :) Le Gouvfernement" contera le nombre d ses ,,moni- vIent que Ian Compagnie n'a. teurs dans les region de pro- ce onte- hue te iues-bana.duction de laI fige-banane a, nes de ia vaeite omnnIu sons fin de pousser de flus en p us e norm Tie (ros-Michel A I'amelioration et A 'aug- 2) Le Couvernement rementation de la dite produe- connalit Ia ncesAit d'un Obtion. lai supplementaire d deui'
4) La Compagrnie reconnaiI an pour aue la urIOuction et a des tiers ole okit dacbeter I'exportation puissent atteinet d'exporter les fruits qui uin (ire le minimum dn We 6(oo seraient offerts ses jours d'a- de r6gimes cgI avait th prbchat et qu'elle aurait rejett vu pour es tros premieres cornme impropres A l'exporta- amnnees du Con trat. tion- Les quantity rejete En vows print de maccuseront constatees par on cev. r. vmceti.n I1e l prente, tificat de Ia Compagnie. JE vous enfo've: MsSiP,
5) La Compagnie versera a rfaite
mensueiement au Couvern- conseat ion. ment la somme de Cinq Mille TUNF
dollars, pour ]a construction et l'entretien des routes qu: .
:-:eront dtomines d'un commun accord, confnormrnent Stan .i dFruit & Steamship aux devis de la D. (G. T. P ap- (o Of Hayti ,ruv' pl ' Cme f
prouves par Ia Compagnie e Port-au-Prince, Haiti
jusqu' ce q ue, en tenant compte de colles dajh effe -9 Mars 9 tules; le chiffre global des Mr. Ic Scc:tai-e d'Etat de exhortations aura atteint 'agriculure,
6.0000. de regmes, en Wut
cas pas plus tard que le 25 Palais dez Minstere. mai 1940). Port-au-Prince
6) La Compagnie commencera, an course de la prbsente Monrsieutir l Stcrtaire d'Etat, ann&e los travaux suivants:
a) Irrigation et mise en Nouns noun.s emressons d'ae culture en de cuser rmeptio1n de vote d1000 acres de terre dans l'Ar- peche on date de ce jour, No. tibonite- 82 par la]uele, I a suite des
b) Irrigation et mise en cu. eonfdrencos ten "es an Palais ture en d) Construction de tous a Ia production et il 1'exporehalands supplementaires, de tation de Ia vgue-banano hangars d'abri et de toute au- d'Haiti, unc cn.nte et intre commodit.' dans les ports, tervenue entre 'oos, s ons la pour faciliter la manuten- reserve de nos interpreta. tion et I'embarquement do tions respectives de certaines. tons les fruits bons pour l'ex- clauses du Contrat du 25 FA6ploitatlon- vrier 1935, tAles que ces ine) Forage de puits d'exp& terpr6tations ont 6t cons.rimentation a Jean-Rabel, A gnees dan; la correspondanP'Areahaie et au Cap-Haitien, ce 6ehang'e entre le Gouverafin de determiner les possi- nement et notre Compagnie. bilits de trouver dans ces r- En re'ponse, nous avons gions de Peau en quantity I'honneur de vous faire avoir suffisante pour 'irrigation notre accord sutr ces difften vue de la culture de la li rents points : gue-banane. 1.- A partir du ler Avril
f) Emploi de moniteurs 1937, Ia (ompIW:n paPera
splmentaires pour ensei- aux plantevrs, a lI hvraison, guer aux planteurs-les meil. A tous ses comptoirs d'achat, lures 6thodes de.culture et pour les figues-bananes exde manutention, portables, cultives ou non et
g)~ La Compagni bera des par regime standard, les advances emboursablesa to prix suivants: p planteun- qul 8s0 trouvera dzN ::::, , - :>
les.conditionstpr vue"s fI1Art!-: (Vi .tu'.le en �tm .g j


PREMISE D TITRES
DE lIENS lDE FAMILLA'

La solilk.it udt du P'r,-s;ident de la Republi(que so tradulit 4 tous les instants on favour de la masse paysanne, dans tonus les point du pays. 'on ni saurait manquer d~.dmirer avee quelle spontan'itte les membres dui G;o~vernement pretent une aide, un concour, officace au paysan haitien, en ce qui concevne Ia Terre, rett e soucte de, reven ls $i in>
i)" 'ite- e oimuneils-z do a Ru~e onu e pensa etodei. la cut ue d'un mani r . 'u e f.- , c ; t ii cet efF ant .e . tplus>i on plus nom.


Le .i ,in int9-- IDYertenint d,

ce, :e font activement )es inc.tes du Chef dc I'E Pt danis ctte teso%'Ite d faciliter la tche aux cu lt.ivatevs.
11 y a cqueques jours A neine, le Pr6et din Cap, Monsieur Raoul 'iqio, accompagn6 du Co!lecteur' des Contri nution:s du lieu, a procd6 , uenneltement, en pr.ence (1 i o. I OpVfl1ux hbitants, la I nc u n n ne 11 In I t (All Pre:ence


.Morone?.
D)e son cOLte, Moniur Exant.s Angraol, Pnbfet de FortIbiirte, a redionf lui aussi a des ticemandes flu meme genre. AusVi, les hureux benEficia,ires dot as atrs ont a,. d 54 p' 1i ntermbdiair des Pr6fetLs le remerciements us u s e ntho usiastes au Pro."snt VeIant.


PA1RAMOULNT T
JEUDIler AVRIL
En sairC, ii :15 heurrn
D r t rdwls Films
Ma West
l a n
JE NKE SUIS PAS
UN ANGE
un film Paramount
r.alisation de Wesley Rug-1 gles avec Cary Grant, Gregory Ratoff, Edward Arnold.
Henri (arat, Lily Damitr dans
ON A VOLE UN HOMYJE rw prodctloi Erich Pommer
de la Fox-R'uropa
ave Charles Fallot, Piorrt Labry, Coupil, Pierre Pierrade et Fernand FabreLire en 6e. page Ia lisle des ?i. 'i td I*iOralric Nouvellf,


SEN. 7AT

i (Sanc du Jrudi lor A it il)


10 heutes. Trize S -noat (C-1m ont pr. cents Ia 111ajor.i' constate, Ia sance '.t :,-vc,:.te. Ap-rs a loettur et a s-.:ti'n du proc-es 'ti-l 3 3 . seance du 16 Mnrs 1i37, n passe an dpOUilemriont !

0Cn'i' ts, -Ct"- .' 0' br I r s t Mo-n- (. 1, . 1n

to des m(diticat n par le Gr-and (Corp n li
antnulant les ti'bit: i! et de I gde. 7mis n !i; ilt 191T; 2o-. un anut M . -/t . Ia Chambre inf :: 1' Ie a rot6, a s-; n:oC e(+ d iiif-s' tls budgets d ) .'n i' du Commerce, d I' ' . tion Publiq e et r 'A.ric!.

Aucun a]o'n I.:,"- ; a cun orate'urt n,' V-' 022nt o" n tretenir 'A, ssmh-lt d'one question d'inter-t n(.-i-al, iV sance et lev"e.



CANCAN.S-R.EVLE
Si la S-ln: dou: T ' It re4x, le s Iamed; I Avil '
sera rieprsente 'a brit t-t, Revuec de nos n vNmpatt:iqu amis Andrad 'Linutan d:u t Louis Hall.
Pour le bie t- cue i n e i I dja', ce ser:a o beau -uece. Nous nous en rtjouisson ;t I'avane.


REX

Jleudi letr A ri a 8 h. ipreIis&cSoir& offerte par It Mission Patriotiquoe es Jeones. LE KAISER DE
1AILLEt L
pice de ii Dominique Hlip. polyte.
Vendredi t Avrilt i 8 heures
La e b hante1use L,iy Pons, surn6m& le RIo'ssignol Frand.is, vous tharmera dans
I DREAM TOO MUCH
(Griserie)
Entre .10 .-- 2.20.
Sasnedi S A ril ft 8 h. pr&i!-Lse'
Gala de Madame Perrerti)uplessis qui prisolentera ses elbves ,au 1Publtic tor.t-Princien .


:chetez la r
Pneus et batteries:
r tidrki - .


SANNIVERSAIRE DE " E ATI "


d U' -~-CL7 .I


e


-A. . - ' ,




.-.t.W. :. : ::. . . A.-- ,, - . . . . . . -. . . .-- . .r-.-.- . . :. t


1* A5L L" J lRA i. . :


UNIVERSITRS
ET MUSEES FAMWRIQUE
(Voir le No. du Lu-ndi 22 Mars)D'autreFs collections out it,. 16gu'es par leur-epritaires qve Phabitation quiles contenait. C'est le cas de. Ia belle collection de Mie. Gardner A Boston, ouverte au public en 1925, et de Ia collection, prodigieusement riche en chefs-d'ceuvre, de l'4cola anglaise, qu'avait f o r i & e Henry Huntington et qui vient, apres sa mort, de devenir, avee le joli palais de San Marino qui la refiferme, proprite de la nation. De ces dons d'origine si diverse r6e suite, dans la composition des muszees d'Am6rique, une extraordinaire vari&t& Peint.ures de toutes les e&oles, italienne et espagnole, flamande, hollandaise, anglaise et: francaise. euvres remarouables de Fart gree classique et chefs-d'ceuvre de ''art gyPtien, sculpture- du m n age et de Ia Renai.sance, du XVIle, et du XVlI. sibele SyV renelontrcfnt :t\so ~te- an 'ainge, talIeaux C- aitt. fr'ancai o oa .: _tiE.,s m.: dec 1 ati OU( 5 m-.
ricains de ntr t s L'art
dt((eoriatif y 1,< a',. n 6- .

pieces, d(ont 0'' BYO une epoqTe u a-, MetropoAi- tan usm i n tee ain, an le. - leti4
l gu ie I 'pu P1i ga

e'(tl' 'IIM t )I tf- . ' HU I) chartmanet/ .u XVhaI!.

Ie- f2 Jly 'ang - n otl~ a0

laii Siagredv. Lec mue ne Chicago presente, dans. -ne succeSionl Cie picC tS ' i'actoiistique-s, de-s exeml i-es In style anglais des XX Vil et XVIITe. sieeles, du stylc francais du XVIIIe- AilI duns I'aile amiricalne ttr ' . II(Cnt ouvert.te au mu~e . New-Yovrk, revit l'asp&et pittortesque des nisons a, -oiennes des Etats-Unis ati XVI IsiedIe. Entin IYIrt de la 'hin et du Japon, avee ses statues. set peintiures., es porcelan&> ses ivoires, nes jades], Lient clans tos yes nmusoes uine >pa(tEe considerable, On sent ,ue lAmerique regaide vers Extmerit-Orient au morns a'tant que vers l'Europet lston en particulier, oP tant do fortunes at Tlur orgue dTans le commerce largeinet oitique] Jali, avec Ies Chinte.





pat q ct tgro cligso:ment rice. Sa collection du-b jets d'Extrne-Orient, autour du joli jardin japani,


qui en fait le centre, e.st, par se admirables figures te bi peint ou dor, par ses bronZes, par ses pr&iuses peitures, utine des plus riches et (des plus belles qui existent a monde.

D)es- Mus'es qui
Viennent de s'Ourrir

Ce n'est point le lieu ici dcle dresser 'inutile inventaire tide taut de merveilles. Quelques notes sur des muses tout r 'cemment ouverts offriront peut-6tre plus de nouveaut5 et d'int6ret.
Le Musie Gardner & Boston est depuis longtemps c6.lkbre. Tous ceux qui ont visit6 la grande eit4 de la Nouvelle Angleterre connaisscnt cette admirable mason du, Fenway Court et se souviennent de la surprise charmante et rare qu'elle offre, d'abrb ter derriere une facade quelconque et banale le plus ina\tendu et le plus exquis des p lis v4nitiens. Autour d'un( cour carre - touted pleine d .Ieurs dlat4ntes, Xelswporti.-


ques ;u colonies anciennes soutiennent de hats murs rose*: Od souvlre-t des fentres tralobees aux arcades gothiquesa ot s'acerchent ie place en place es balcons 6l6gants; et tout naturellement on pense au palais des doges, aux somptueuses maisons du Grand Canal. Sur Fun des eots de la cour. un escalier A double rivolutionm- monte- auxsappartements- Sous la boise.rie somibre des plafonds ou soaus le Clair dcor des peintures italiennes, les pieces s suceedent, grande sales tendues de tanisseries du XVIe. siecle, longuies galeries ou saIons magTnifiques pares de tableaux preCdeux, pieces plus intimes d h5b l ieans Ie style du XVe. siLE le. Le portrait d'Inghirami,de. Raphael: y vois-ie avee une Madone de Ver me . a Madone (Chigi de Bot.ti aI e !'Enirement
1Europe . T ii. le. Concert e VUrne. sec e Deau, Portralis t, Rubben:, (e Het:n o I anI dt.
Et td cea .ee Spo.sNe avec
m - ex .u . n. n '. < t



n - " n- u


Loterie Natioale


d'Haiti

1iI6 Rue Bonne Fot,
Phone 3358

GROS LOT:

DIX MILLE GOURDES

LE COUPON :

DEUX MILLE
LE BILLET A:

DIX Gdes. SEULEMENT

N'hksitez pas a risquer, cha que mois, cette modique vaeur. C'eat un genre d'tparmine. Et puis . n'oubliez pas qu'l faut soutenir Notre Loterie Nationale, car elle vient cn aide, de son cbtd ia beaucoup d'Oeuvre d'Utitiid et de !ienfaisance Publiques it trarers toute la Republique.
Pour routes ces raisons Ifaitiens ou Etrangers, achetez done otre cnupoin ott cotre billet.


(coir suite cn t . page)


A VIS TIRES; IMIPOIT.-ANT


L I E

Lau 0 Ennal loePhC Vam . - vien r c , i i p. le dernie' St . m x A ;ian;'
-s pa es aiie- a-ndts nou: tindre le.- ch i'eux.-- E l

deont n - cfneet.de1
d lOl
n no et. A,- .ln rde per, "-. e aux c 'ien.ts d''e i

% le lo ie teOI2, Cie (eduveie son stal: chan ,.ue n, U.
La Pharn'Imacie a ,r' n 'C0 ement, des amon -as d'.acec. -!ine, de ( "hAn}''t ie Natoline Sui u-<.e Me r- dou ;eu.
a�ns les cas de Newalgie, sc::dtique, lunbugo, de Tu.
-es, de Metu-Vaccin et de Meta- itam, des coinorimes d'o\'ar"ine Byla, de d huile de foe te morue en tablettes, des Amunules de Camphostyi, ef:icace dans la bvvnchno-pneumonie, des Dele. (e O( 0ine . 8 < arrheol.

Port-au-Prince, I 12 Mar-? In 27


-us o


SOIIIS s



pas se


41VIS MA.TRIMONIAL
]. . } .idn-.o hose 85: DUD 10l~ :u'l n'e t o !,ius r. on-able .d a -te, r-n e. t-- q.(ueques de sa n :: . nte E->nhamie Loper-I.o , on attendant
S ure act n .o vorce u
-4t t ete (-.e - . e ra V t1U a.jhA, 2 .~I P rt-au-Prin Mar-V~. CASTEL.


A VIS MA TRIIO


VIA L


Mrne. P.ier-e Duhamel, n&Jeann-- Du-as arise le publi en g&n rai et lecommerce on particuliir qu'elle n'est plus respond tbie des actes et actions de on epoux MN, Pierre Duamel. Celui-ci I'ayant contrainte a quitter le toit conjugal. Une action en divorce eVt lui 4tre intentePovt-au-Prinece c29 Maa

eanne DUMA7.
JeDanne DUMAS-


de


A BASK d. &ODEL TOLL rt AUQA4 Y
Coos AGtEABLt-CONSPR n A 0VPARPAirS A. &MLA BRONCI'TLS. ;.UROvC
POPTnAU ?RINCt H. ft was P.UVN


Per-


ie


tromper


DOUBLE EAGLE


EIAst lei milleur pneu du monde tci aussi le plus beau 20,000 MILLES DE SERVICE
INCROYABLE . CEPENDANT CEST TOUT CE QUT A DE PLUS VRAI

GAGNIEZ S 500.00 en equipant votre voiture avee des pneus <'GOO)DYEAR DOUBLE EA(tLE,.-.S

SEULS DISTRIBUTEURS POUR HAITI: .

SOCIETE IIAITIENNE D'AUTOMOBILES Mallebranehe, Gentil, Bogat & Co. : ' ::"Port-au-Prin H . " y;� " "f,.


PAGE 2 1I


Million


peuvent







e tonvcliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 3 etait absente
du microfilm de cette date


Page 3 missing
from source microfilm of this date







e tonvcliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 4 etait absente
du microfilm de cette date


Page 4 missing
from source microfilm of this date




FM !{iii ! i : : :: :': -:: . . � :. :.:: . . I I _ I


N


(Suite)


e m uVifens que jadis, a t les tableaux quelle 't advantage, Madame r volontiers .laai us fleurs: en leguant us . Jacquemart-An-. OD::n respectat te plus Ie arrangement qu el it mis dans sa demeuredone an ce musee un t particulier. II ya as tent en Am&rique bien eiiections admirables.ols peu ou I'on sente daais 1'erpreinte de celle
r lentement, pant, choisisant aveC
-in attentif, et pare Ite Ies aimait, les oeuvres qu'elle voulait cque1iappliquant i les dispordla manire la plus harvivant au milieu les dans le pdais so0'; x et charmanit q el!eI at faith btir pour les abjriMme. Gardner ist mort j3: le muse a te o. ' public en 1925: c'!,t, par quality de que!ques-untl Seuvres qu'l renferme, et vantage encore par ' 'hire qu'on a s. y cree. 's plus intkressants de, it.Unis.
(it salare)


Charles DIJHL.


IlREMERCIEMEN TS


I.et Mme. Gerardin De lef, ler. Sergent Gustav ff, de la Garde d'Liai e. Amiicar Lanm, mu r, I a t', le DNgraff, fr-res, nrents, ete, ime eent O'waement tous ceux q n tfait preuve de sympathy, Itur4gard A l'oceasion de ' Aerde leur regretted fils, flr et cousin
Hergkne Dihgraf f,
n nt
evnue a, Prt-au-Prince, tri 10 Mars 1937 ils It's pent de t( r 'vi . Asion de Ieur'pas pKot ngratitude.
hrtau-Prirce, le 29M. S -


CA B I N E'T
de
Me. MAURICE R. ELIE
et
MARCEAU DESINOR Ruedu Centre No S.


2> ml


L'tine �Gace


de


Port-au-Prince


Fabrication d' glace de meilleure qualit& Livraison rapide effectube quotidiennement par nos rmIlons peints en blanc dans toutes les directions Port-au-Prince et d(e PWtion-Ville.


eade


GLA( IEkES
Nous avons toujours en martin les derniers modeles de glacieres en acier a partir de 25.00 et au-dessus, yen.dables avec facilities de paiement.
Les glacibres les plus s-res et les plus conomiques.

CREME GLACEE a Un produit nouveau, qui no le cede en rien aux meieutires marques des Pay.v d'Eurone ou d'Amerique est )ffert au public haiten par 1'1sine L Glace de Port-auJrince. Cofltez cete d6Lcicust ermv , at vou> srea
*convaincus.
Faitest une agrtable ."rnriV a otre. famnille en arpportant de la eCreme Glacee Superlatives )our le dessert. Tous en raffollent.


EXTREPOT FR]IGRIGIQl E
Nos chambres froides (unt &:P recemment nmises point et pellent rec.lr n t. F. l uantt viande, deC poissons, de 1.,o de .ruits, etc.


de


Le Public est cordial rient invit& a liotre usine et I inspecter nos modeles; do � -inctrcs et d s.orbetier-s dans notre salle d( ven. "
Cons(,ommer de la gi: le,." faiS e de cn om


IL Y A LIQUEURS
ET LIQUERS.
i.es amateur e bonn oissCn~ qui d(sirnt fare us choix de vi'ritables liqueur surines n'onflt Iu a red1er ,a marque diJite EdouF., J. B enjamin.
Edouard J. Bejn i,, uantl i son asortiment de Cacao, .F nisfette, Kummel, Nctar, Cherry-Brandy, Peches Brandy et surtout son fameux cocktail X-33 laisse touiou.' iun gofit agreable et merveil]eux.
Rkclamez done, chers amaSto1, a r'que:th EiU io'ard ,I. Benjamin chez sesa dpositaires: Simon Vieux, Epicerie du Centre, Lelio Bailly et vous sevez netternment atis faits.


F1)'FAz
:) .AN DEZ
LA PO1)ADF La-Em-Strail
Sla (Cgrdonnerle
.Ilit-C darnel
HYIP'OLITE JEUDY ec lbre preparation de
H o-Ro-Co.
139, A v. Trujilv.
Phone 2182


machine* a 4crire Reminga A achine i calculer Daltor Rtubans, papier earimon Wraitog Vs achata chess
G.f GIM,


le fait est incontestable


:E RHUI SAR




c'est la quintessence

DES


mieilleures varites de cannes d'un vaste territoire

r unjisnt ies meilleurs terroirs.



C'e qui fait son arone


GOUTEZ ET COMPAREZ


I


PAC4n 5


dd . .


LA
BANQUE ROYALE
DU CA AD, A


cole
iecole
iccole


COLLEGE IODERNE
lDrec rur: Ernast Alcindor
A vnuJ ,fohn Iru'wn
Externat-lnternat Cuionaulns mor diques Inlcrivez oa eI t td:a on
C,OlLEGE OO)' R-,
O I nl mt in 'F F,' "irn($mPIn F .l, <:.( :im :' . F .-' U ' .-:,m. >m>,
02 l -':m' ,-,. pt -- . m . . . 'V -.,
021l f QIO'Cl 21> i}t�4 hilt lna IP:Pt~t u sm -t ici-t itc. itni m;ni t(o ,u

o,.9n f.ah ,.,
q eui s'ato 2U C slliciter et loveoaper tumour le


jugernent tdco ' .ve. tar,
C'est I que sQ troupe recrutA is corps dl
homog. n.
I plus actrn 1s plus c ometnt, pt le plus capaH 1 ," m uortout. d ntiralier, l'action honn&Oy'e tt constructice.


par


t p La 4


A, de Matteis &Co

Place de Ia P'aix

tC (ourbe et Rue du aglfit d, fiEtat

ACHAT D'ECAJLLES i)E CAKET, VIEL , OR, DIAi'S, PERLES ET PIERRES PR ECI'HUSES. VIEII.S AIVGINT ET OR,MONNAIE DE TOUTES
.osALITES, A DES PRIX ABSOLUMENT AVAN ,r."UX.


GRANDE LIQUIDATION DE LtNETTES ET
Luncites et Verres de toms nurnmroDs
ifontures cn nickel inoxydable a
Verres ovales au prix de de $ .LO la paired.
La liquidation durera jinsu'au 15 Novembre
ment.


VEREES incluoire-


A. DE MA TTEIS &r C-


Coikge Simon Bohvar

Snzeignemeni Prirnamire ct Se ondaire
Atnionernrz liasque c Modenne ( nSect ws A UC)
Internal et External
8, Rue fun., 8

Laurtat de ('Amtiance FroWaiavb Ctonpoition frinais, amx Examn I Pdu accalaur6at do uiot 1924 et ConcourS do Diction ICalcOise dJuin d e t j jo kin 105)
1 swec aux .xa- uwns m .cduUa - .t ot 26.,
parties sp.
mis( uue le, incriptions pour i'Exercice 12-. so reooi'ent tous les jours ouvrabies a paitir de 8 Hires. A. M.


SLa Direclionf


C'~ i: -. t~- g"'i -n


, .,',%


SLIZ ffq'or . r,.vv! . . "� . . .m


- -~ c


SECURITY , CO iTvi ic
V on imprudent do c r."d1-1 oo m feu et l vol uv,ent v"u, Cfm~r (eJdo.mmcges irrpcultey vaCi ce dCasurances, hypoh6ues, It es, cc. tro's 't autres documeY rt, ux Un coffret de F' 1 6 1a 8' .que R6y ccmc meu ef 6 vi t tcout d' -qu F Ftde


prfCs e


:r


~*4s~,,




F. - --. I I
. . . . . . . . . . . . .
. .
. . .


flGH ft


L NiiNOU VELLIST i
Rua. Thou No. 214
ette Posts N u;5 aThone $ss2 QUOTTDIEN PONDE EN J 48

HENRI CHAU VET & CHERAQUIT

ERNRST G."CHAVET

MAX DUVAL Ad tet
KLEBER GIORGES-JACOB




ACCORD INTERVENU
ENTRE LA
STANDARD FRUIT ET LE GOUVERNEMENT

(Suite)


42 Cents(U.S.A. C() du IeMars au 31 Aofit. 37 Cents (U. S. A. Cy) dU: lert Septembre au 28 FtvrieLa taxe prevue a I'article 1:1 du Contrat du 25 F&'rie r 192 sera retenue par in (hmv: gnie su- ces prix. Les prix ei-densus snt con. venus- en raisond'U ne par du ddsir de la ,omnpagnie d+(onner urce im)v.IsIO - i' .
Sa produtIen et l f 'exp( ittia (IIr d ".i " - -lib tution: de la figue-hanon ::::: d'Haiti, et, I'a tre p rt o r-aison Ru Res mn --- s " le Gouvet-nen-(- .~



Qun f m11 11 i i - o 0: 1 not Cn itrac t tal1lutindinocuxcln



r om m

wuement stscn xCo
tice t (Ot du Ctitntrat.




--Lca Comlp-agnie awugmentlera le nlmbre de se, Mon-t tears dans (le -rgions de prten Runs ,.!:. tv - ' -o 0.'.): - . I')]t s'tud" ;i A{ i 't t1'}t. it . A It .,:SducLtiton de la f' -b 1 t



fin de pousser (hle pj elu 4n i, i -l ' lioration et 1' ug' n, .- L " Co" mjx]. i e- a ""go- 5tation de la dite prod ua ct'la figue-banane R i . iti-tilo -atiduonet lamL.


ration do Ia elite t-R nOu i" -I-:, ia tigue-b)anane-


4.- La Compagnie reconnait it des tiers le droit d'cieter et d'exporter les fruit: qui lui seront offerts s jours d'achat et qu'elle aura> rejetes comme impropres : l'exportation- Les quantit rejetees seront constatties pa' tin certificat de lIa Compagnie. 5 e.-- La Compagnie verm-a mensuellement au Gouvernement Ia somme de Cinq MiiilDollars, pour la constructioaet P'entretien de routes auo seront determines d'un conmun accord, confornm6me.t aux devis de la D. G. T. P an-prouves par Ia Compagnie e. jusqu'a ce que, en tenant compte de celles deih effectutes, Ie chiffre global des exportations aura atteint 6.00( 000 de vegimes, en tout ca-:., pas plus tard que Ite 25 M:i 1940
6--- La Compagnie comfmenera anl conurs de ta pi-sente annee les travaux sivants :
(a) Irrigation et mise en culture en de . 1000 aeres de terre dans fAr.tibonite.
(b) Irrigation et mise en culture en <> de 500 acres de terre dans la region des Cayes.
(c) Construction de toute station d'achat -suppl6rmentai-re dans Ies regions ot les cbnditions gtndrales de produe-toin: et de transport satisferont aux clauses 3 et 8.du Contrat.
(d) Construction de tous, chalands suppl4mentaires, doe hangarn d'abri et de toute an


tre co. nodit dan les port pour facUititer ];a man'utentio; et 'embarquernnt d taus Jo fruits hons pour l'exporta dion.,
(e} Forage do puls d exp6 rimentation ' Jean-Rabel, afinde d6terminer lies possi
bilits de trouver dans ces .rgions de P'eau en quantity suf
. 1.
fisante pour I'irrigat on oe vue de la culture de la figuebanane.
(f) Emploie de Moniteur supplImentaires pour enseigner aux planteurs les mei!leures mtthodes de culture et de manutention.
(g) La Compagnie fera des avances remboursable it tout planteur qui se trouvera dans les conditions )privues it I'Artiel> 8 du Contrnat deo Fvrie"
1 935.



r I

1. -- .U0{:O V '.FO e -: 0 7b axn I cat a
Len& t c
vient[




vct.-r n .1. f "




u I




Iice:-/ OR&i dell


s





1


1iECL HEIRETSES


IDEC(SIG .",

>. I, n 1Kt -i : due. ute--- - de5 x

o e de vai.i.-e une ,rueneseadii e 7 MAtis dr
("e-s fabort I organiation




ahe d0 nat,,,rF lenom une,
v� .ox.
te 11 n it -o 1 1.-. l-iendl-i a tou- -nyace on (cete OO-I ': O i! faut que ciacun tralae. d tns o" domaine,-e:~ns i ca(in e- pro'a n t
�and M lo a-tt duie Nord une nes places ttu hues 'ii. ( an-H-in La p acc Mon&itach - e its aun1c dee onI C F C- etIc ia ii' tere
nu tno1 I'~'u memeiiC nom.
L done 'a population tai, ( es 'nt Pjo et ne pa.( -C(o < -i : .'lt -iif-t'- it' grniai! :i tul it .fait Ru Ca I I1itin la t apiAtle de So) Etat t' de son. Ro.yiaune. e, frv6 pju Haiti a loi'e et ia It4 Ti t11 i


1175 TO!'RISTES DEA)RQU. EN T

A PORT-At-PRINCE


Au d6but de cette semlaine nous sont ar'i pari le Kems hol et le Colombos 1175 touistes. C'est la preuve la plus uclatante de Pefficacitd de la politique du Tourisme que realise avee tant d'ardeur et dintelligence le Gouvernement de Son Excellence I. President Vincent Les efforts depens&;s dans ce sens. n'ont pas ete vains et contribueront, en dehors de leur et6 6eonomique, A mieux faire connaitre et apprtcier notr pays.-


LECONGRES D9 LA
MISSION PATRIOTIQUE
DES JEUNES
Hier .oir, i Haitiana, s'es$ tenue Ita premiere seance du grand-Congrts .annuel de laMission Patriotique des Jetnes .Un public t-s nombreux et attentif est venue encourager ces dynamqs jeune hommes. .- Plusieu. rateurs pri'en t trit tou la parole ent.r'autres MM. Andre. Monplaisiv, president de Association, Andre Brutus et J. B- Romain.


MARIAGE
Nous avons recu le faireiart du manage e
Mile .4Anne L. Andrt
aec
Mr. Morys D. Jeannol
La Bnkndfliction Nuptiale .ur sera donne le samedi 17I

. . tE i s iParotissiale a-> (Iiarinnin B.s. ex us fa it-nt C; >U, fl A. T]\ '= ! '< ;:. ::-


Et 110


. . . z - . A ' A








.1 E ,- , , L SE. .-::.-: .),. u T :

I)E CHEZ MAA.t.T'S ae~ub :;{.,: a et ula n
api EnM a c Do







c " a -U Neu





Seulemnt. le triomphe d.


e~ 9 : ,'.'.,: =, dimanche pro,6L . aee LEIH SSEURNT D1 CHEZ 1AMLV'S la coMA:}BA>.un film myst'ndieu IOla cofindie, lea -pus Cuj 'a plu >:lcl qon






n atm nt dMavecune ouVDimnce n Atine A 3 PhreI' \argaret. Sulavan
et Jhn Le e> dans: Une Ni!




ISecmntl t e trion evphe ulsre 1 ox soire oder I Moldur drimanche proI.h.in.PARAMOUNT nou
Tprn SIMPLE SERPENT MAMunA tun film myst&.





rux o la eomidie et IIepo
vante ternent avec tine surpren ante hilet .e New-York man etrange.rt unec seuve anit ' t. i.,Newv-York Heorsnt e oti oEan sent roer, . . .




or-.n In "ita] au moin TOU T SIPLEMENT





udl t~h Hplst, u granl{:,: vf :.;:. <:: sy achent,
<.' .:i: i () 11I t. fie vile i.n i~t~ll(e q~e~L~echfose tomrero,? gnat'e i a te-sse Amde rica- n se igir:e un atin avee eVIE d-ac toi l New-York
IHerrdd Le \Nw-York Herubb &ut i uassant, rwSGordon ennetta aos moi a





. ( Uel Vest lu p rix du N ev., Y ork Fe-aj~j>, C e dernie.qui ne 'aiuai plus grari que l- r& Vierges et toute






�* A



mour vet oI avait pas cenvt, de au tilnet de lvfacirculation r u p eonit ier ini. tre ,Anleterre.
Entre sa tasse de cafti n, son eigare i! ts6lgraphie Gordon Bennett, alors au Pais: i
. .Quel estl prix du New 'York Heraldi> C derniey qmil ne0 mangquait pas d'hnmour et qui n'avait pas envie de so retirer do Ia cicua tion repondit:-eacic
-c million, agi u ct cetrai tent ces affaires a cautrant de d6sinvolture quo VIchane d'urie M'$plendid ange


AP


QIJOTIDIENS - PAI$TEMqjE


. . . . . . . . . . : , :. . , .
CAMBINET DLLCrue
COLLECTIONS A BONMARCA

Louis Fernand C1line: Mea Culpa . ==.
J. et J. Tharaud: Le passantd'Eth .io. Louis Bertrand : Sur les routes du Sud . ' Guy Mazeline : Betafeu . Charles Foley : Roi sans Rcine . Henri Robert Les grands pocas de Yhistore chaque volume (-. Ellis Parker D6tective No. 1 . Tableau du XXeme siecle Les Arts .
Les Lettres.
Les Sciences-La Pensee .
Dr. Ruffler : Soyons forts . Sanderson : Methode pour wapprendre 'Panglai.,
pagol, L'Allemand, Iitalien, chaque voIf Maurice Privat: 1937, Anntedu Relevement A
ALMANACHS VERMOT. -----ALMANACHS HACHETTE- .








Nk4
.I.I






Devenez votre prfpre Compablea onmovramt
Compt d Cbque AuIa anqnu Nautiona ".d R6pabliqua d'HaI


INSTITUT TIPPENHAUER

Reconnu d'Utilite Publique par Arrtei Presid


Est a plus grande Ecolh iaique de Port-au-1 C'est la mieux organisie, (u Ion trouve: la mellow sion scolaire avec i sa t ,ase : la discipline, lhygl sPo.t, Iordr-e et le travail,: Malernille pour tout i 4 A ansPension pour enfants de 5 i 12 ans Mi cellente pour les Coura Classiques de la 12e d la P ph ie.
Methode rapide et lire pour t'Etude des langues t es et des cours Commerciaux de Dactylo, Stino, Con dance (.ommrciale, Comptabilit.
Les Baceheiers diplbms de IEcole font bonne dans tombs Ies professions liberales et dans tou b ranches d'activit6.
Les 10 annes d'existence et de succa sont la garan farnilir-c 'tte nn, e on'ore 85 pour cent des 6lve sissai' bri i- n ,: ,::atens officiels du Baceal
et 99 - n de Stino-Dactylo et de Comptabilita

, lesser 1537, Rue Lamarre. Phone 2891
A nnexe Rue Cupola. Tilphone 3296.


REX


Vendr- -, le IRex edonne l1! grand fim i Dream Too Much (G(;risere). Vous pourreZ vemir entendIre la plus belle voix :u monde, celle de Lily Pon-: surnomm6e a juste titr(. e,, . " " , titte 10 issignol Fransgais. Elle chan:tera un acted de Luckm, .: francais. De plus un defie de belles toilettes pr(isente'es par de jolies filles dans des decors somptieux ag'r6menteront ce beau film.
Et pour Dimanche une Superproduction, la pl u ; grandiose, le plus beau film frangas. Koeniasmark avee une pleiade d'artistes incorn-m parables : Pierre Fresnay, Elissa Landi, Georges Prieur, Andri.Dubo.e et tcelle Roger. Un filin tonnant et grandiose.

AI S MEDICAL
CLINIQUE
Dr. FRANCOIS DUVALIER
Rue dtu Dr. Aubry
No. 154
Consultations .tous les jours
de 3 hre s, a 6.hres. p. mI


DECES


Est d'code cette :a
411.LouisCh
Les funerailles or cet apr&s-midi, b.4 I lIEglise Cathtdrale,
Nos condolkances mille.


CHAN'GEMENT
D'ADA

Me. Luc Thbard d au public qu'll a son Cabinet d'Avyo
-rsidence prive. ia du Pensionnat des i St. Joseph de Cl.uny
Port-au4Prince e vril 1937.



Grande mason Avenue du Porside lo, No.411.


K :A


. . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


. - - - - - --- - -


t:::1:::: :::::::::::m:::m:,,::::: : ::: ::::,: : ==== =:, 1 ittrvtrrrmw r r S * L U 5 4::: :: :t== = == ::.


TfL







e tonvcliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896



Page 7 6tait absente
du microfilm de cette date


Page 7 missing
from source microfilm of this date







e tonvcliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 8 etait absente
du microfilm de cette date


Page 8 missing
from source microfilm of this date




Full Text




xml record header identifier oai:www.uflib.ufl.edu.ufdc:UF0000008102983datestamp 2008-10-30setSpec [UFDC_OAI_SET]metadata oai_dc:dc xmlns:oai_dc http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc xmlns:dc http:purl.orgdcelements1.1 xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:schemaLocation http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc.xsd dc:title Le NouvellisteNouvelliste.dc:creator Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)dc:subject Newspapers -- HaitiNewspapers -- Port-au-Prince (Haiti)dc:description "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."dc:date March 29, 1937dc:type Newspaperdc:format v. ill.dc:identifier http://www.uflib.ufl.edu/ufdc/?b=UF00000081&v=02983000471641 (ALEPH)ACN6482 (LTUF)0012544054 (OCLC)12544054 (OCLC)dc:source University of Floridadc:language Frenchdc:coverage Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince