Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Creation Date:
March 22, 1937
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( marcgt )
newspaper ( sobekcm )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
000471641 ( ALEPH )
12544054 ( OCLC )
ACN6482 ( NOTIS )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text





R EaTr .Ga CRAUVET


AIT


QUOTIDDN FONDE EN 189


4
c * --s ~H
tt 1itmtANiNltFEt i PO-UPI cs AITI
j::::: ~: i ~ U


iI


LUNDI 29 MARS 1937


LE RECITAL ILLY B ARTCH


ANNIVlSAIE ' IANNERSAIRE
AW L MISSION PA TRIOTIUE DES '" STADE
JEi isV


oS savions, par ce qu'en Ceux qui ont eu comme
.et des personnes dignes nous, le rare plaisir d'assisSfo que Monsieur Willy ter au r6eital Bartch, ont pu Le 9 Mars marqu pour
qui est dans le pays appeier dequee fan ad Le mois d prohain notre onfr Le Stade
s , aeues ours, tait mirable ce grand pianiste, marquera le hitieme Anni date de son premier anniverpianiste- Mais, jus- servi par ia medleure tehni- versaire de la Mission Pa- sake. Quand on songe que nojt moment de l'avoir en- que et un sens profond de la triotique des Jeunes. A cett tre publi est est st longtemp
u Cerele Port-au- musique de Beethoven, a ren- occasion, tindra du 3.1 sans un organe sportif, a l
res, le public 6tait loin du ces sentiments, ces m6M �Mars au 4 Avril un Congres neessit6 qui deven'it de plus
faire unre place parmi tions, ces souffrances qui sont au ours duquel seront ex- en plus urgente de combler i Zejleurs artistes avant. I'panage de tout ceur r4eltle poses ee activities de la Mi une telle lacune, on ne peut inotre Capitale. Setant ment humain, si~n depuis sa fondation. que fliciter notre estimable,
:i sur notre scane sans Une mme veine a presid$ Le pu e es ti-moin des et dynamique ami Pierr
aes autres que ees quel- i'ex6eution de 1 tnimpromptu i lenfaits rm~ais par ette s de n'avoirg as ree notes braves degs jour- No. 4 de Schubert et de la va-ste association dont le Pro- 1e devant les difficultA inannonant son recital. Fantaisie op. 17 No, I d sideut est le dnamique An- hbentes A une telle entrepri idenedcautorite-on doit Snumann. Nous ne dirons di tlomplaisl un des plus e et de les avoir surmontes
.eonnaitre - qu'l parta- Pas autant de celle des pice'; Intelle nts d e l jeune n unn mrnedepu. Meand md ots .
depuis samedi roir, avee de Chopin - particu re. , raton. Nous prions notre confriSykora et les Zimbalist, a ment "tude en i ea Bal. I M ssion Patriotique re snaissanee de notre so- ade rn .sol mineur Non pas, des J$unesI: pour atteindre tons nos compliments et nos si prive d'art. ! '1artiste s'en soit ss tins, et en vue ausi de souhaits les plus cordiaux d1e
Ny Barch est inCOe- mar. Nu. ne voulons pa ceontrbuer i Ia propagnian Iongue vie.
eent un parfait virtuo- die ca, e mme uand des id d'ordre., d'volution
qand il vous tend Un pro- nous le dirions, les applaudi. morale, intelleCuelle et so.- -- sme on figurent ds par- smens prolongs qui saua- i ale de Son Excellence St.csteBes quelaSonateo p. rent I'auditon de ehacun d i ' Vncent, President de la JO'A'RY CLUB 7 /fAIT itel Appassionate (Bee- es numdros iraient a en. R.publique, compete des filia), et Ia paraphrase de centre de note asserion. -- les dans plusieurs communes Nous publieron domain, l Sde Rioletto de Verd, ai, nous rouvons - de la Rpublique: Croix-des- rsultat officiei du tirage dI
dest point pour en impo- ble appreciation dun ultra- Boucuets, Areahale, Ville- oGrand Sweepstake> qui eut ii exemape des ex+cu- s e b e i - ouQ Monsieur Bon neur,.ogfine, Savanett, lieu hier au Camp d'Aviaton. aIsa s serupule, mais au Bartch, fort respectueux des Mirebalais, Terre - Neuve, En attendant d le faire
ire, pour .ermettre a lignes de a Com sitio," e . Source-Chaude, Petite Rivib- nou saommes hureux d'an'ditire, I I: minute me- monte parfois troD r:lrv, re de l'Artibonite. nonCer oue c'est 1 .J. Pau,
rise d econtact, dap- ;ors i s agit de marqu Sa eise et concrit e ganvon die la Banqtue diu Cair ss talents dnartisse. I'xreSSIon romantiue si daen cet Triptique Sacri- na , qui a gagne i c gross lot.
Sd execution de ia aractriatique des euvres de fce, Dirouement, Ab
d rsistance: Appas- Chopia, y a encore chez c:; tion. Trois mot s.dont la s- ' ta sut-il Sassurer, gra,- inttr e corme une 4gre gnification est piine d'ensei- E
ieei.nterpritation rigou- timdi tei 'emp&che de s'e- gnfn.en c t r e philosophic
do cette forte et belIe rancher tout A faitb Ce petit (" ve ne em ulation (E SIR '
)a confiance de la sal- dommage disparaitra, sans v rafI(:nf courageante ,: VJVA-VILLA;
pour avoir te Iiittt6ra- dIoute, d6s qu'i voudra pu- d sLrrt.s& rs e la jeuneas . trempliene laissait pa er dans on talent la force des different localite plus ac ate rry.
me *pos de connais- n'ees saire pour s'oublier, haut cites d6veloppe e t Et 0
S premier pas fran- didoubler, afin de faire pas nos enfan$ les sentmnenta Jannete MiI-Donald e0 i devenaft facile au pia- ser par son propre efur pour devts de patriotism, le I o- o aurice hevalr dns d'enlever, avec un bon- les offrr i son audirWire, les tions saines et bienfaisantes: i JOYESE p s o moin; pareil, accent doulourelux parts d lr e EgIli Catholique, Apo LA tererdi 31 U a atmosphere toute de emur meurtri de ce pote im- toicque Romaine. En cela, la 8rredi i Mres
is qu'il eut le mirite mortel de la souffrance, cM.sion Patriotique des Je i A et Gsinger oger
l ui meme er4e, les di- Mais, heureusement, Cette n est xns reproche, et m- YanI ASs' et nger tog er nts d'un programmer impression ne durera qr rite 'approbaton de tous. et variie quelques minutes. Voici, en A occasion de cet heureu ynr i rodu'li Ct tinee lanttiur Bartch est alI- effect, Pardiste reprena t A nos ann'versare, nous formons prELLOWduction
et-nous 'avons dit - yeux toute sa superiority 11 des vceux de honheur, de FELLOnV TOO FLEET tusiiee, 11 etait done execute, maintenant, eI de-r g-andeur pour la Mission, en V Enton Angiw0
fatal de rencontrer nier point du programme: le presentons nos compliments
Ui un interprate excel- Jeux d'Eaux de la Villa a 2M. Andre Momplaiair.
la pense beethov d'Este, Sonette del PetrareR.
Ce don't on no saurait la paraphrase de Rigoletto P .MPARAMO NWT'
urtout, lui savoir ge. de Verdi, avee a Ia fois unte NOUVEAU CHEVAS 1ER
Tavoir hos, pour elart et une virtuosity di- LUNI 29 MARS 197
an-s doute nous fair gne de 'Frudition de Liszt et DE L'ORDRE NATIONAL en soire oa re
tette pense, une pilee qul ni ui vaut, lui Bartch, la IOENEUR ET MERITE Enr ge Gle. 55 eentimes
t roonde -eaute pariu satisfaction d'itre ebaude- Barhara Stanwick dans
positions par quote ment applaudi par unn public M Lanmorici.re Lue, Em- TO JOU RS
M a marqu6 I deu- conqus. ploye au posted tlIgraphique DANS MON C('UR
pirio de sa vie d'ar- Willy Barth, i e6t6 de ses du Palais National depuis Une Superproduction
a de sa vie tout court. dons naturels, possde des 28 ans cons6eutifs, vient dte- Warner Bros
east plus pris de ui. En mayens techniques excellents tre honored par Son Excelri- avee Otto Kruger,' Ralph Bel't ette second p: et u n sons profond de la mu- ce Ie Prbsident de a RpubIi- lamy.,
:mee place l'ceuvre pro: ique. 1 est jeue et ittu-die 1 que de tOrdre National dion .un dramen surhumain.
t humaine du eg6ant. conseiencieusement. Comme neur et M rite> au grade de u tne ardente histoire d'aoCers, dit Monsieur s'exprmait 6 son e4gard, le Chevalier. Le dipl6me lui furt mourn.
'.dy, il n'a 4eri charmant Maitre LucThbard, remis mereredi dernier A dix .un film prenant, douloumusique, mainate- qui le present an public1 heures du matin, au tours dbn- reux. un dramne intense dt
l knrit de la vie. Qu'est- nous fondon sur lui, nous 'ne petite r&eeption intime qui soe d4gage une souvera ine d'
deme pour que so. aussi, e plus grand espoir. . eat lieu son intention a. bu- motion.
. hebe Beethoven un teau de Ingnieur en Chet
.gemert? Mais, Marcel SALNAVE. des Travaux Pub ies =nC f "
t etci: Au cours de Nous saisissons f occasion NAIS,' NCE
t ti. m annie, l . ur pr6senter nos melleurs


1 uV!n avaient faith, aonnpiments a Monsieur.- �
dire, queCOLLISION oni tm Les bpoux Christian La, eutorielere Lue pour eerie mar.
saunesse se : ent ue de distinction dont i a tiW tort.ue out eu la joie de L�Mter
Ieturi elh ot entrai.:: : mat iLL heures moin 'objet de Ia part du Chef do le vendredi 26 Mars la venue
a od .-15, t la machine du: Chef del a lEtat en couronnement de s au monde dun gro garon
- treIl feren ea et G i Dr Feon t ongue carrire de TIgra pr6nommip
S sic, i: s'est: angle de la rue. FiroU etie ": P Nos prsentons nos meilel sorte, forldO PtAvenue President Trujillo. " """"'" lets vux de sant6 an- btib
�m sique s Achetez.les-. et tous nos compliments A
.#mIfot . s.e. . ~u f ire en Ge. page ta is.te des : -. Pneus at:Ibatteries M onsieur et Madame Latr ,Fedenl* tue


N::


CHAMBRE
DES DEPUTES


(Stance du Lundi 29 Mars)
10 hres. ILe quorum constat6, la sinc st oivrbtlVt -Apres Ia lecture et !'Padotion par I'Assemblt e du pr .,,tcs. verbal de la sance t du 22 Mars, Ion pass'e anu 2 . pol tt t l'ordre du jourt Ict,n - e la correspondancc. Ii ,1t I un Message du Samt nccu .lnt receeption de celui pa' ]lequel la Chambre I'infornmat - It, vote des budgets die ia Det te Publique des D6pa:rennt de l'Int6rieur, dui Comilnere et des Travaux Publi':" o. une lettrde de MM. Jo.t Nicolas et Appollon so'l:untat' laC Chambrie un pi'ojt Ide I.otec'ie National . IP is;, 1 n p:ute a a discu on' des autret chapitre, du rdget Sont au bane d .'E( Vif Ies MIinisuces F. Flui'' u : , SG. 16ger, O Charle., A. Turfnier, A,. lTovr'. L bt des Finttncet est t An ., -"'A A d get des Re ations E.xt rica res, I des discussions as:- z a 'it. Ss'engagent ntr ' :.6 re d'Etat C. Lger t - :-I t# Piou, au sujet . no stations a:portK- a v r mier, 'au ::." :r" .:. sos employs. IL- D1;l.t. do
une loi, comm, I \~'u Ait S? de notre Consit. ;ion pr

gk aie' Ce a qu.ln ieM in. , Lex ',er r.pontd Ot' . ancen no (:on;titution < i ' i faisa it en n a ti . 1 I'.bligation d'Ju ): ,i: g:ne l o malitp Lne p-i = t
soumise a PAswemblc p. ' r le Dput PIo;, t'u'n ;.i: ' n nfat.m do toute los no mnentations faitt'- 'r le Ministre des Fimanc s. 'I Se axtX Voix, la propo i u;tilion ist idopdu
*J Le buki0et; c Ir i ' )i dt, l des Clrt.s, dlu ';ii T i l .,-it








Dptairtement, . i 0ts suo - , vants ont expddie, le2 2, et 25 Mars courant, les quantites de figies-bananes suivantes
Jacmel.SS. lWhippie~., 41 Cayes SS. < MiragoAnc SM. WWhiple .:�. 292
Port-au-Prince SS. cColonmbiah, .:. . 492 SPortde-Paix SS Clombia . . . . . 9,485 Cap-l'aitien SS,

Total. 82.204


MA TCH DE 7TTENNIS
La dwemii finale au ra lieu domain mardi n li dtie .je
n ti. .: . :::::: : :: :


L*. CL c , ~ _ac ;4


II


No. 14.1.


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . + . . . . . . . . . . , . . . .
















die tois J me suitp 1'ombre du chiae ou du manguier, me laissant bercer par



ci eiel .bleU. La nature est. Ia source oui 1ffaut puiser pour r6parer ses forces enta. .Tes par Ies luttes de la vie. Le san.glier dans ta chaleur du conmbat regoit une blessure' profonde.- 11 part auss itt, so frotte vigoureusement contre des feuilles dont seul il connait la puissance each6e et revient a la charge avec une nouvelle fureur.
La vie moderne, quel triste champs de bataille! L'amitil, la religion, les sentiments les plus nobles, tout s'efface devant 'intert. Que de eueurs sont fermes P la pitie! Pour moi, j'ai souffert;. aussi je comprends la souflfrance de.s autres. Je compatis ave l e pre de famille qu Clepuis le matin n'a rien donn ia ses enfants. Jo gefmis avee la jeune file irremdiablement atteinte flans son honneur par l'homme en qui elle a cru t.op naivement. Je pleure avee tous ces malheiureux pour qui Ia vie n'a jamais te qu'un fardeau insupportable et qui trainent, telrasses par leur destin Que de miseres! Jamais la production de la riehesse n'a te aussi abondante; maias jamais )a richesse n'a te si mal emploLe nmonde enter scdhe de

(voir suite en 5e, page)


WILLIAM NARR


Rue diu Quai, Port-au-Prince.
Agences Import Export

Agent de : Insular Trading
Co., Ltd, Amsterdam,
Exportateur de savon d t
lessive brun <> et savon jaune <(National>, excellentes qualities; sacs vides neufs pour Cafe, Bagging pour Coton, Fromage Hollandais, Lait Condens6 Hollandais; etc., etc.
International Milling Co.,
Mihneaplis,
.iabvicant des fameuses ma!ques de Farine - > - Aida>> djih tr&
appreclees. .
Cities -Service Export Oil
Co., : Kerosene >,
Markus & Werner, Prague :
Emaillies de toutes sortes,
articles de menage, meubles
an osier.
A. M. Smith & Co., Ltd. Ha-lifax. (Canada):
Morue, H-arengs sel, Harengs saurs, maison de confiance 6tablie depuis 1.875,
se recommande t son aimable clientle de Port-au-Prince et
-, des autres villes.


AVIS


Li -public -et le comme rce sont avisds ., i a 1Scit6e4:ii Commerce qui a existed ientre M. L. Preetzman a 4wAgger.:
holm et William Narr, sob l a raison sociale L. Preetzmann-Aggerhotlm *& Co. est
dissoute d'un c 6mztxn accord.
Monsieur L. PreetzimanAggerholm continue soul les

Port-au-Prince, le 20 Mars


vous mame pouve; en soutrnr, et comme a u s'atit de chose asses delicate, vous ponvet Stre stir que vote melleur ari r' n'aura pas le courage de v ous le"rv6tler.
leine, fien e va ut Pusago quotidien do Se de Fruits Picot. .
iLe Set de Fruit Picot : limine rapidemt.: L lep p isou:s forms par les m.tdriux en dendomposition emmgasin6 i. ,
Jaia estemaC et nqui sent 1a 1r isaie doe droteiOe
fide.
rourquo continter d'en ssuffrir quand ie Se tSe
Fr.u. Picot e t x 4to ,port: dn touts lea tl-wus4!
T r es abnns gpbarmacies le d jbit t on4roie
emoad1s difUrents.


.*


i cot cie cst a . sn SOf die Frs.




E.- HAIMEA


Distributeur pour Haiti.


A Ea Bonne MnEagePre

LES LIVRES ET TIMURES-POSTE ND'HAITI


Notrie Capitalh: e t n pvfrtgis con-tant puisque chaqtie jour n rJalise davantagect qui " manque. Out, Etablissement -A LA I)NN, MENA4GERE . situ6 angie de Il'Avenue du Pr6s id ent T ruilo et Ia lue Firou, ri6poncId ; n vrni be-in: il vient combler des lacunes. Ia,,comme dans les grand Centre-Etrangers, on peut trouver les Livres rarer, ancient et moderns, que ne tiennest plus les libraries. On y trouve particua ltiirement. les auteurs haitiens et les autcars dtrangers qui ont ,erit sur Haiti. It y a, entr'autres. ls ouvrages des auteurs suivants:
Moreau de St. MAry, Descourtilz, Charlevoix, Malenfant, tochefort. Pamphile de Lacrro . Schoieher. Pierre de Vnissiere, Lanmartine. IHugo. La Selvr. Texier, Maignan, Dhormoys, Oesnmelin, Bird, Castonnet des Fosses, Firmin, Janvier, Delorme, Mareolin, Price, J. 6. LAger, Abel N. Leger, Hi bb ert .Lhirisson, Stenio Vincent, Coicou, Charmant, P6sget; J. B. )orsainvit, J. C. Dorsainvil, Antoine Michel, Price Mars, Bellegarde, Baron Nau, Lbon Nau, V. Leconte, Phre Cabon, Monseigneur L, Ruzie, Rouzier, Madion, C ligny Ardouin, Beaubrun Ardrouin, Pradine, Ganthier, Emmanuel Edouard, Nemours August,-. Colonel Nemours, Edmond Paul, Oswald Durand, Fleury Battier, Ruse, Tertulien Guilbaud, Amde Brun, Fortunat, MG-


AVIS ?RES IMPORTANT
La I h armacie Joseph C. Valm& xient de recevoir par. le dernier Steamer Allemanl des pa stilles allemandes pour teindro les cheveux.- Elles sont de toute fraicheur et donnent un rendement de cent pour cent. Afin de permettre aux clients d'obtenir une bonne teinte noire et dirable, la Phairmacie renouvolle son ctbeck chaque mcis.1
La Pharmacie a reeu A galement des ampoules di'aceco. line, de Chophytol, de Na-iodine Sp6cifique de oa douleur dans les cas de Nevralgie, sciatique, lumbago, deA Tubes de Meta-Vaccin et de. Meta-Titane, des comprimes d' o varine Byla, de l'huile de foic die morue en tablettes,:dep Ampoules de Camphostyl, eficlace d ans-: 1 a :br onchopn eu-. :monie, des perles de riodine et darrheol. .
: rt-aP-ince, le 12 Mars, 1937


AVENDRE
VI :y: .

Gran e mason bass, sise Avenue du President Trujill, o. 4 ,N
ii~~i ;i i :; :/:. : ifn ::::i i i:" ::::::: :: .i. : : :::: *'. : i!.!! ! ! ::: :: : : :::::::i!iif~~i~ii ~
. . . . .� . � h :h :: : : :. . :. :: :::: :::: :::::::::::: :::: : :: ::f:.: k . : . . . . . .


tnos, )avoa, HIreaux, Chancy, Erock I)-' sert,. JrArmie, L6gitinw, Dubos, Duvi. vier, Dnter,. 'c'va. Maglr .tc, rre .,

Le :catalogue de la MaL, n Cet en pr.paration; 'i sera expdi l to s ceux qVui en feront la demaide.
L'Etablissemen :t A LA BONNE IENAGERTE. a aussi prns anm philtilistes. On y trouvera tous les Timbre 'poste d'Haiti, tant les ancient que lei courants, neufs et hotr6s. On y offre aussi les premi res versions de presque tous les Pays, et des accessoires philateliques.- Relativement aux lives et aux Timbres Poste d'Haiti, i'Etabissement vend, abte et change. OGres t Dtail).
D'autre part, !'Etablissement voulant are utile tout le monde, am nag des rayons d'articles divers k bon march6: tissue Imur home, tissue pour fern me, chapeaux, bonnetterie, Mercerie, bimbeloterie, etc., etc. Les prix sont san concurrence, parce qu'ils sont etablis sur cette base: vendre beaucoup e it tout petit bendfice.
Croyvz-mdi, si vous visiItez ltabliss meant, vous n po.uves qu'en sortir ktfmeveil.
Faites-en votre profit, et rendez-vous i la Bonur M w hgAre, Angle de l'Avenue
du Prsiddent Trujillo et de la Rue F-


A VS MEDICAL
CLI.NIQUE
duii
Dr. FRANCOIS DUVALIER
Rue du )Dr. Aubry
No, 154
Consul tations tous les jours
de 3 hre, 6 hres. p. m,


OPTIQUE
PORT-A U-PRINCIENNA

rand assortiment do verre~ Ct de .montures pour lunette ;d la meifleure quality.
Grand'Rue, en face do
John H. Woolley.:


AVIS MEDICAL

CLINIQUE
du
Dr. LOUIS :IPPOLYTPF

F. Dutigneaud
(Rue des Casernes
Consultation
.4 h.: ,p. in


Pueus et batteries
ede rak :


UN :: TOTUREDRll


Les freins de la FORD V-8 so12.nt2 foisp~II lides que ceux de n'1mporte quelle voiture coi $ 200.00 de plus qu'elle en Haiti. Le moteur de fa FORD V-8 est plu: i que celui de n'importe quelle voiture a0i prix,
La carrosserie de la FORD V-8 est d'une se pibee et en acier, ce que ne vous offre auCtun :~ ture de mme prix.
L'interieur de la FORD est plus spacieux que lui de n'importe quelle voiture de m me prix ou peu plus cher. :
Un pourcentage plus 6Iev6 de e eeque vus pa la FORD V-8 est eonsaere aux materiaux eta main d'ceuvre, que do celui d'aueune autre voit
Le chassis de la FORD V-8 est extra solid que n'niporte qui, voyageant en Haiti peut' v prouver'.
La reparation de Ia FORD V-S est simple Moteurs Haitiens, pouvant toujours vous tfour les pieces necessaircs, ce qui vous permet d'@vi les retards cofiteux.
Prenez votre centimetre, mesurez et company toutes les voitures avant d'acheter et vous con$
terez qu'il est avantageux de ne pas vou I ser vendre une voiture et d'acheter une FORDI


I OTEII:S HItTIEN, S. A.
La Maison de Conflance.
A vene Trujillo.- Phone 279


Visitez


les


Al i.


e MeubWALD


Archtecte Dicorateur.


Les meubles les plus modernesen bois blancal qu'en a"' o taberncau C 'dr, etc. sont etadi6s ay par M. M ' Ewald et executes aux ateliers ave: grand s&o, par Monsieur Fred Wooley, de IPEcole .


et Metie,s de Chdlons (France).


Recol
r


I


INSTITUT TIPPENHAER


nnu d'Utilit6 Publique par Arrt" PrI


Est Ia plus grande Ecole laique de PoitC'est la miux organized, oia 'on trouve: ltt mei sion scolaire avec h sa base : la discipline,:I'l sport, t'oridre et le travail; Maternelle pour tout 4 i 7 an P: ension pour enfants de 5 h 12 ans :t cellente pour les Cours Classiques de .Ia .1 ii phie.
MIthode rapide eta^re pour l'Etude des lang tes et des course Commerciaux de Dactylo, St6 P-)
dance Commnerciale, Comptabilit: :
Les Bacheliers dipl6ms de l'Ecole font bi:o dans toutes les professions liberales . et:. danas branches d'activit6.
Les 10 a nn es d'existence et de sure: = s sent l' families. Cette annee encore 85 pour cent des il sissaient avec brio aiux exanmens official's d:i D et 99 pour cent de Stino-Dactylo et de Conmtab

S'drer: 1e~~:7, Rue Lamarre. PA one 2891
.Annexe Rue Capos. Ti Iphone


lux pU .


:1


----


+ .9


I i


i


K:-::':


� s:,. ::i:-:is
















r .(STATIONS HH28 HUH, et)

b: E RETRAIT DES de Guadalajara an Nord-Est re*gler par des moyens .pacif[ r is
OUPES ITALIEN NES de: Madrid, une petite action ques les divergences ou con. Laviati on ins
LON .RES:n 'orgae e a eU ieu. Le port de Gijon a flit qu pourraent surgr en- lement tp.
Oen.D aily T elegraplo n hfombard6 par des avions tre elies. Elles sengagent A so i 11 k ot mipe aile: pemier M.u rebelled Loe degats sont im.-ne tolerer sur leurs tArit. Alcarace ppn a doe es urne - po tan - Deux navires la Grande-. ::sBretagne xas et 15 membres de 6 qui- quelque fagon que -ce soit tou- popu tion voia Gn E sgng de . volon - page ont e& tues au cours du te action pouvant constituer temps4 e. t ei i t.ens es spen n ~ raid. L'aviation rebelle a aus- les menaces pour ihtigrite ares italiens est s s pendu. bombard" Alcazar de San de leur territoire et de leur L'ACYORhID 1
a eau siinforme l A l df Juan ordre intrieur ou suscept :- GOSL .
fir e plus tt possible ht ble de porter prejudice aux F ESSE A
nde d dUN ACCORD relations amicales entre les
aliens combatant actuele- ITALOYOUGOSLA VE 2 pas Ls 2 autre artic ; nu E Ir
ent en Espage dans les BELGRAD U acort d l"acord taitent o des ne :nLa- o
mngs du Genkral France. politique a 6te sign entire miques, lie a Ct bien a
'Italie et la Yougoslavie. . pinion publ
OFFENSIVES DES Stoyadinovitch, president d ASSAUTS LOYALISTES LOYALISTES C(on sei yougoslave et minis- REPOccSSES e accor
MADRID- Le comman- tre des Affaires Etrangfres ia ula pa. ep t
tnt en Chef des forces gou- Si~en au nom duI Roi et- AVLA.- Lts rebelles on tme qi o .i
rnementales, le gn6ra princes regents de Yougosla- rapport avoir repousMe 2 a es e i iaja a informP que deo ;- vie; et le Comte Ciano, Mi- sauts lovalistes dans les see souda y ae i:: !s rbvoltes de soldats ont 4- nistre italien des Affaires E- teurs d'Aravane et de Maya- ment. 1 so.i: at ces jours derniers dans trangeres a signed au nom du dahonda au Nord-Est de Ma- qu e:t tc:ord krm6e du Gn&ral Franco 1 i WId'Italie et Empereur d'E. drid. C4s derniers e sayaient situ-alion que des centaines de soldats thioie Les hautes parties' de reprendre le contrble de Ia tains ou' . It 6 tus.- Les forces lo- contr actantes sengagent C ot e d'kid- uaI q el vidoee lis g
distes ont dbelench6 une re pecter leurs fronti~s com sous la domination ds f- tu q
pensive dans Ia region de munes ainsi que Ieurs fron- cistes depuis Iner. Piru- Pars case
>zo-Blanco au Sud-Ouest do tires maritimes sur I'Adria- sieurs civil out et tubs. L'u - mePar i a caS adrid. Les premiers rensei- i.ue. Dans Je cas o fun:i aviation loyaliste a borarde ibCare oue la elements suivarits ot rie et l'objet d*une Hutsea et Saragosse- Sr lI
urnis: lIes troulpes loy - ares;on non provoqube, les front de Cordoba: feu 'ar 5tes se sont lances dans une sgnataires prennent Ieng'a- tillerie et de fusils. is plus sauvages attaqucs greent de s'abstenir de tou- A-Ctoute la guerre. Pendant . action pouvant avantager A VANCE DES
us de 2 heures de temps le. les agresseurs. Dans le cas de MILICIENS LOYALISTES surges ont offert une resis- complications internationa- MADRID.- Les loyalists
.nee decide, mais le feu le siA les 2 hautes parties re- annoncent quls continuent. urd et mortel des canons etI Onnaitront d'un common ae- d'avancer vers Avila, tablibitrailleuses les a forces _i cord que leurs intfrits respec- sant des avant-postes pris de .traiter. Alors les miliciens ifs seont ou peuvent &tre me- Navalperal Pinares a 24 ki,t poursuivi les soldat ret - rnees, eles prendront de con- laomtres de eete ville-- 1ts flies des.cachettes dissimu- cedrt ~ es mestus n6cessaire onut brisk une contre-attaque :es dans les mines de chare- pourm sauvegarder ces inte- rebelle pr Ide Pozo Blanco Ele corb
)n et de mercure et ler ont rc ts. Les 2 parties confirment en dipit des. renforts - pour vr6 un combat corp s i corn., i1eurvolont6c de n'avoir pas re- ha pl, art des soldas trann dep6t de mitraillf-*v cou I mrs dans leurs relations re- ge: tnt des italiens- -:.' : r trouve et pris, mais i, ll'a ciproque, A la guerre come une tentative pour des'serrer vant que 20 loyalistes n'aient instrument de leur politique la pression de s insurgs sur ;6 trouv4 at pris, mais pas national. Elles s'engagent i \Villahueva Delbuque situe t


Na sommes prits & partir en voyage pour es F.

tes de Paques; et nous nous sommes servis des Pas


ozo Bano teautcoup
rg be a virtue-t t .
.Ia vle do.Vi :es: me nts l re au Nord do portants de sa.p
- victimes no
Sses, ca i MUSSOLINI Nsg ,-6 averti-e a PLUS DE ro i entuire ENESPAGN
ROMWE. M. G
SA~ LO- YO - bassadeur italie DANS LA recu des im struetjio
LLEMANDE nad oHe confrm
qu aeeo qxue Ialier dn' troupe
pagne en Violation i ;lavie et 'PIta- de non-intervention cueilli par 1'- t6r que Pl'talie n!e Sdu Reich. I, ra pas ss volontai. elatt affirm que les autres.:nati ,prouve encore fassent. Comrme Ed :eicace au sy i-ait parl .des rap
te arranger
enent et a re- (Voir suite en 8il~ .ute.s directe~ned influence -_. : c. . r. a sur ; .:-nne. C'er- Le Nouveau Teata
" on , s , is en ra envoy gratuity n.s. inqui.- demande, i toute per 1ranit stfe ent a possedant pas :les S du rapproche- critures. sai:ave et ont S'adresser A M.J A f'iance comp- PEARCE, A Port-do


. _ - - - - - -- -----


t l e do-,.eu


N VOYAGE?
N'oublierz ps [a

FIASPIRE


rs Inattendus aet prltittne


FEDERAL


Si Vous avoz A fare tuae pet. te .Pic-Nicz A KensacoTf ou h Thorland, les Pneus leine et entire satisfaction. one n'hesitez pas un instant A acheter Its Eneus tFddralb pour auto et camion et: vous serez3 tr:satisfait. Dmandez �aux .nimroWnux Cientsa qui -nt acite !e .neus Cte Battries i:.:, , et vous serez con


VICTOR J. HARA',

LA STATION ROUGR


ANT;r QiL PEI-'SODENT
ost eC 3 i1 fAs plus puL3ant.11 arrbte ia rnauraise haleine pour au moins A rf plus. p.i
L'Antiseph;li lEPSODENTi pour l ingage4 h- rtopret - O one : couverte remarquabledaisle Te lhygi5ne in: eale- Le dv6-loppement d'un fl ent-tuteur do iic-robeS rend rI'Antieptdptiqut Pepo a 11 fois plus puissant quttd'autres antiseptiquel que pour los so ins de la bouche. Imm4diatemenlt ap ploi, 98 oo des microbes sottldtruits dans ia bo
PLUS EFFICACE. PLUS ECONOMIES I
Pour tuer s :�icnir.ds, est ::ce:saire q :U:O aplt
antiseptiques our is soinsd a m a :.bouche soiettt I ians leur force entibre.- AuFsi le mlange do teil tiques ' l'eau: -- ainsi que e tfait presque.tout iet signifies une perte de temps et d'argent.- Mai PA ite Popsodent pout tre. dlay:6 dans jusqu':ii: deu et encore "ura-t-il les microbes en iO M condes.- Done, I'Antiseptique Pepsodent est d0 t ius .avan tagoux et ne vous cOtE qu'un tir I Combattrt la mauvais e baeine ( Haitasi)I ,: le affectinsi du piedi vous prot:i ge t6 ::
Ions que poduisent lma coupzres et gratInat '.e qUelies-uns des plus de cinqu ante usages a vptique remar'quable.Procurez-voug aujourr'hui rs&me nut tique Persotmt eit prot4gaz vous A i'aide decw* . . ". . . . . : .
-C ego,,, V:' ::"': ::::: ::::: :-iiL''i: S~


V~WRI~


A ~BL
lc 40Mr


5 B


~C~;~d
r C.











i . Etrengeres
- - )

Sdes divisions pretes en Italie, it aurait r6pondu que les.divisions comme les navires de
guerre sont toujours prits pourr toute .ventualite.
ACCORD ECONOMIQUE SI NO-JAPONAIS
XOKI0.-- L'Agence Domef mi: aide Shangai aux jour.h aux q qu'au cours du recent voyage en Chine de la Mission nonmique nipponne, ii aurait 6te conclu un accord qui a pour but d'am6liorer et .daugmenter la production du eton en Chine.
pROTESTATION CONTRE
L'ACCORD
ITALO-YOUGOSLA VE
ROME.-La presse italienen'a pas rapport les mani.festations qui se sont dirou. l6Sa Belgrade en protesteation de la signature de l'accord entre i'talie et la Yougoslavie. Elle a plutot diseut. les avantages qui pourraent d4couler du nouveau trait6,-Mussolini et Je minister des Affairs EtraniIgbres Ciano sont i'objet de liouanges po: r leur part (ianis le negoeittions. Le Comte Ciano a lais0spour Rom e Le p1rochain paete de I'ttalie .seya, dit-or, sign avoc ]a Turvquie. La manifestation do prote~tation eu lieu aux ab d dde -'Htel ) ou etait 1d endu Ciano. Lui police a arrete plusieurs personnes qui foraieant les power tes et les fen !' tes de l'H6tel,
INTERPELLA TION A LA
CHAHIIRE DES
COAMMUNES
LONDRES.--- A la Chambre des Communes, I'ex-premier ILinistre oyd Georges , a'ivement inteirpele le premier Baldwin sur ]a politique anglaise a I'endroit de I Mussolini, I1 est temps, dit-il, que le gouvernement britannique fasse comprendre A Iussolini c(quil on a assez et 'il suspende. Il est temps inviterr au respect pour Ia




On peut dire que virtuellePent tout Haiti danse depui oleijusqu'8 P~ques, Les pr.es ne sont pas les memes, Is a ronde continue. Le thrue change un peu. Loe
uoffages jamais. Aussi Id Ie pays s'eveie le mun" Paques, ii a Il'impres. qu'il est grand temps de aautre chose. Des fum6e ebs' vent dos flanes de snos montagnes et Ia ilestransformera en guire flambantes de bois-


f" paysan est retoura terre qu'il prepare
rles piis lcondes P' i.temps.
t A roi, mon foie me le qu'il vient de subir sauts rp6ts de ma andise et des cocktails. atin, sagemen t, j'ai d6t Sd'un verre dol soda et lendid>.


CABINET

S. MAURICE R. ELIE
g.: . CEt~ u


Liq4 .


IEIELATOS SEVSATISHELLE*
4.rrsMe mr 4.sa eco
4~lt<~~~- &VA4*U 1~r~

sochtt RANIsE *
aR" du. F AiS*asu.Y*i amsPAW
p~c~~nr~~ )2~t~p5 a~~~1937r


Raets~ A0CLIC*frP7~~k;~g~9


Soutiers pour Hommes en cuir de -. G. 1.
Souliers pour Femmes en cuir de . G. 198 G. 15 Souliers pour Enf ants en cuir de :. . G. 1 t G' . 1 Soul rs pour Hommes en toile avec Semelle
pleeale Caoutchouc de 0. .10 it 0a 9 SoulIers pour Femmes en toile de . 9 0. 7
Souliers pour Femmes Cariea de . . 7 G. Souliers pour la soirie de : .G. 19 i . 15
PARFAIT SERVICE SERA RESERVE
A TOUS CLIENTS.


antin 6vraljne Su8prime cn queqqls minutes Fi fro, Olipp e M -igrlne
o mlane. MOTamenet s


Lk'1( ai P 1-au I: i'hauI;Utcie UE !j,


POUDRE DENTIFRICE PEPSODERT


A ' F K -I * -


E. IHAKIIE


Occasion Excepiin aelle


La Compagnie 'Ec airale Eeerl.iie
4 arA


A ACTUELLEMENT EN STOCK DES APPAREILS ELECTRIQUES: REFRIGi ATEIA'tS ii (DIVERS MODELES) DE 2tme. MAIN, EN PARFAIT ETAT, A DES PRIX EXCESSIVEtEUNT GEUX ET DES CONDITIONS SPECIALES DE PAIEMENT.NE NEGLIGEZ PAS DE PROFITED. )2 CETTE AUBAINE UNIQUE POUR AUGMEN'I E FORT DE VOTRE HOME


COMPAGNIE D'ECLA IRA E FCT RIOUE


PORT-AU-PRINCE


A VANTA


LTI . )N


C(' P.HAITIEN.


- - ' --- r -------n ai -.1~~1 6 -.iCdBEr-~


o n*


de


Pers


1)0"LK E:i LE
Est Je meille nu u n Imonip e,.t aussi le plus beau

20,000 MILLES DE SERVICE
INCROYABLE. CEPENDANT C'EST TOUT CE QUT A DE PLUS VR.AI

GAGNEZ $ 500.00 en equipant vote voiture avec des pneus

< SEULS DISTRIBUTEURS POUR HAITI :

SOCIETE HAITIENNE D'A UTOMORBIL'S
Ma lefrancei, Gentil, Bogat & Co.


Port-auPrinee, Haiti.


V= I-- "


~"- ~ "'~~. I ~+"- *i4
~


~~3-~s37


s-a-


Un


e peuven



romnper


pas se


paS Se














Ink' on 4igtingIe ndtea nt lJointai Palvannrxoable d'un cataclysma5peYSoflfle e peat
; e dangeT. E ain chf$ de goiva'flment so iwnt; Fon peut arre

Sides relations i tionales. Lgoisme qui s leQs citoyens d'un meSest aus puissant
~4es~ -t-pst dtes pen= L 1/homme retourne raet I a bararbarie des jiers ages.
is bon, &loigne, Dioigne alhieurs qui menacent e ypauvre humanity. Ne fe pas que note eiviisaji pniblement construi:. es sieles, soit ddtruiu jour, au milieu du Went des balleL, du basement des moteurs, affolemenflt des femnlmes et ants. Ne prends pa:s eianotre folie. Ecoute Ia de to misericorde plutSt celle de ta justice.
Renk CARREE.


La Brasserie de la Couronne, S. A., qui fabrique des boissons gazeuses de touces sortes, annonce s l nombreuse chentle quyeUle vient de lancer plusieurs mar. ques nouveilles de bois-4ms.

EXTRAIT DE CHOCOLAT (C H O C O LA T E
CRUSH) - un produit nouveau en Haiti. 11 est fabrique avec du chocolat pur, da lait et du ga carbaofique. Essavez-le seul ou avec tie a erime ? la glace.

JUS DE RAISIN MOUSSEUX -(- quelque chose de diffTrent. Si vous neo l'avez pas encore essay, fates cela aujourd'hui meme. Demandez la marque Couronne.

N'oubiiez pas les autt-s pr duits Couronne. La Ko!a Couronne est Ia Kola par excellence laquelle on compare les autres marques. Le Soda Couronne et la Coca Cola sort ervis partout oiu se reunissent des gens de distinction.

Chaqie lundi, h 8:30, ra Couronne aura ' la Station HH2S tin programme de quinze minutes par la voe de Pair. La Bragserie a 1'espoir d'avoir le meilleur pro. gramme regutier en Haiti. Chaque programme sera different, et sera ddi & un client des boissons Couronne,

Soyez aux 4coutes les lundis, & Aheures 80, pour entendre le morceau Para Vigo mi Voyz - ce qui signifie La Couronne est datns fair - et en foutant buvez de la Couronne.I


jugement de ltlr61ve.

homog:n e, It plus zeld, "e plus competent, et le plus capable, su rtout, d'elitrainer, Faction honnt'ye et constructriee


PACE


COLLEGE MODERNE
Dtrecteur: Arns! Alcindor
.4 renue John Brou'n
Externat-Internat : Condttwns modiques Inscrivez voa enfats au :
COLLEGE MIODERNE,
qui met Is iLnemvn:1t " te e toutes les boures, qui ne 'J : i)s ie ; uu.; tg ue crane, qui pr&fi-re une tite uniquement tpleinex unse tihien fait*,
qui s'attac-,he ' solliciter et a developper touous to


je National


d'Haiti


J1, Rue Bonne Foi,


Phone 3358 GROS LOT:


brasserie de Ila


couronne,


Te phote 2622

. . . " . . . . .


S. A.


C &ole F6cole I'6cole
te
V&cole


DIX MILLE GOURDES


LB COUPON : DEVUX MILLE LB BILLET A:


1I %Gdes. SEULEMENT
Aite: pas d risquer, clta rauo, trite modique rat. C'Ft Un genre ftpalr SEl pus .n'oubliez pas N aut soutenir Notre LoNattonale, car eic rient i e, de son edit *a'beamS1dOeuvre d'Utilitt tide Wfince Publiques 0 traloufte la Ripublique. eat toute Cs raisons l1on Etrangers, ache.lte , ire coupon on o-


IL 1Y A LIQUEURS
ET LIQUEURS.
Le s amateurs de bones boissons qui d6sirent fair un choix de veritables liqueurs surfines Wnont qu'A relamer id marqCue d'lite: Edousrd J. Benjamin
SEdouard J. Benjamin, quant A son assortiment de Cacao, SAnisette, Kummel, Nectar, Cherry-Brandy, Pches Brandy et surtout son frimeux cocktail X-33 lais:se toujours un gottt agroable et merveilleux.
R&llamez done, chers amateurs, la marque: Edouard J. Bennin chez ses d6postaires: Simon Vieux, Epicerie du Centre, L6lio Bailly at voius serez nettement r -asfaits.


DEI A N DEZ
LA POMMADE
Le-Em-Stratrt A & la Cordonnerie
AMont-CarmeHYPPOLITE JEUDY cdlibre preparation de
flo-Ro-Co.
139, Ar. Trujllo.
Phone 2182


Machines a Aertr Relatagees IMachine o ealculer DialO Rfbanss, papter earbon Faite's vog achats ob


.-:.: 22?~: - : . + .
. .rU -. � � . � '.
--z~aa . . . - d/-.
I~ ~ ~ ~~~~tF . i<+ . :++.-- . ::,i . .
------';'" -N~: "

. _., -' %!-- i:.'.:: i+: �

. ., . . . .


LA CER'rITUDE


DiE L'AUBE


C'ea dans 'olochemmnn a do saints p ncips d'cffa0rs ot c conflnce dans t'overnir qu rtie le secret da succ&. Ita $noue Royle offre cux entreprises sr tu ove to 8i o t prestige r6ultnt sie Oixon-six oins d'expr nca.


LA
B


ANQUE ROYALE
0DU CANADA


Le fait est incontestable


LE RHUM


SARTHE


c'est la quintessence

DES


ieilleures vari6ts de cannes d'un vaste territoire


ant meillers terrors.


f estce qul fait son arome .


GOUTEZ ET COMPAREZ
T*9iwe


ACHAT , 1'AILLES )E CAREI:-.T, VIEWIL OR �tA . S, PERLE;CS EiT PIERRES PRECIEUSES, tiIL CL.S A RG;.ENT ET OR.IONNAIE DE TOU~T~E
.,NALITES, A DE4 ~RIX ABSOLUMENT AVA

GRANDE LIQ ID.A7TION DE LNET'TES T VERRiM
Luneties rt re de tous nrumiros
Malotures C. nickel inoxuydabl (
Verres ovales at prix de- de $ 1.00 la pair.
La liquidation durera jus:qu'au 15 Norembre nle4ire
A4. DE MATTEIS & Co,


College Simon Bolivar


inseignement Primaire et Secondaire
tnselgnement t'tIaesiqUel At oderne (,seetiom AAk')
Internal # fExternal .
8. Rue -ma ngy, 8
Laurat de I'Alliance Franatise (COomposition franaia ntx Examnns du Pccalaureat d J7illot 194 et Concoaus d# Diction tr tn's;am de Juini:P c-t dt .Tuin 1986)4:.
1 a 1ets aux t xanmns1-du B&l P.,liat (flrI t
parti . TLe ColIge Sipmoa Holivar avip'a les :res t mA s d i vent trusI:'sJ oue0 atir do S r iiaii: i:


-r ~ -'i


prnfe seiirs le plus pitr iexemple, t


A - - w.ra - ---C



.de atte s Co


Place de la 'aix


I.e 'ourt; e t r Rat tt dMagasin tie I'Etat


1
i ~-4la -Ir- r


1 . ~ , , - _t -*-*u.~i~- gp- -~p-~ 7 BC;


::: :
,, ~k~C-~pr*qy*
f". _ :: _: ; - " ,t
:i :: *


::: ::: :: .
i i,: i
. . . . .

- :!


:i










HENRI CIAU
Diream


KLEBER G kG1SJACOB:


LE COPIEUK PROCGRA AAME DES CONFERENCES
DU P. DUCA TILLON


Fideies a notre promesse de les renseigner sur tous le2. dtails du ,prochain sejour, chez nous, du P. Ducatillon. nous sommes heureux d'offrir aujourd'hui, a no lecteurs, le copieux programme des inthressants conferences et se;mons que le clebre predicateur donnera i Port-au-Prince,
De P'Ordre de St-Dom inique conf&'encier de Paris, le P. Ducatillon qui est age de ans, nous visite sur Finvitation de S. E. Mgr. Le Gouaze I arrive, lundi prochain., e New- Yock of il vient de pr(cher le crii-me. en I'Eglise St Vincent de Paul, tfche qu : a eu If aunlE-6r, I'anne (t niere:i >-ontreal . T)ans se sermons, aru bien q(le dans ses conf "rencee-. orateur s'adressura prineipaement li nos homnmes et a nos jeunes genre. Au si, fa
-lOrI tws not e. Ie. :,. -8 de Mg'- I'Ai'chev&.ue, &Xfns-[.
erni ir , au l.ipr(o ne le .q , :glie5 , quel cette elite viend: On foule. entendre une pre., q.ui 2ui. era sp6cialement des-. tinee:
Aji-- Quatre Conferenc>e seront donn6es a a Catlhdrale les mereredi 7, vendredi 9, Dihiih.che 11 et mardi 12 avril, ti 6 h. 45 du soir, sur le.sujets suivants:
lo)' 8 7: Communismp o:


Ai K 4,t


6t ma surprise en Cine-Paramount station du film ear,k Al.


navalesque itde onsieur nut Abrahami
La r6alisation de ce film sonore m6rite un grand hommage.pour I'effort con sacr h la reussite de ce travail si delicat et difficile. Un apparei rmn. matographique per fectionne par lui, une chambre,: consacree speialement pour le dveloppement et ia materiel appropries sont unei
invention de ce jeune cervear . AlliAr-h.-ar.am-- faitd-ses e-sais avant de presenter ce film sonore, et seul i Ia taiche, iI a'. su toujour3 garder son secrel. 11 a procure Iceasion de fai. re connaitre son talent et d'initiative pride, a donned I, orou:.v1e ecltante luun ftilr pouvait etre ceetlopp. =ci Haiti. En ce mormnt plus au. U jamais.on no pout faire mi neU connaitre Haiti que par le reelame'Cs eenatogapu i ue. MonsAieur AUi Abrahams est dQeilgne . ' I atteLion V tou Je. lu tition . cu en. dt i fenitdre Haiti re le fan

Lucien Lt ifontt a La a.-c- ,r'dl'avoir int o I i i n,

ra Ient l iene <. i .
0 ames ClmimY11, Z-1,let


In I.A bonn.


NA' ISSA -%'("E


Les 6poux Alexanwre Leni ot e bo1htu.r de f-: ter la rmissance surrenu dcanl i nuit de Imer'rredi dernier de leur nouieau-ne pr nromm LionelTous no: com liments,


DECES


Le soussign4e avise Ie public qu'il n'est plus responsible des actes gbneralement quelconques tie sa femme, nee piphanie Lopez, en attendax4 qu'une action en divorce lux soit intent'e pour causes graPort-au-Prince, Ie 29 Mars 1937.


Victor CASTEL.


A VIS fA TRIMONIA L

Mme Pierre Duhunel, ndie 3anne Dumas avrise le public en general eti e commerce en .articulier qu'elle nest plus esponsable de. actes et t cions.de son- epuUx .I. Pierre Duhamel. Celul-ci 'avant. contrainte a quitter e toit conjugal. Une action en divorce deva n etee


>e(n SDr .


z La

Croissant
gerner ntrduad ae, d
St D pour former a oC ct deIa r9,i e or : e
i rnume et aurs u T:.
aig:ent1N eune. ea C



1COTT
d'Huik de Foie n: r.
Aven.t W ell c co : .
mines A et D en aca~d REFUSEZ TOUT-E IMIATI
Tout !'ix d e lr -.
.nou. e mSl-oons- $. ialMU

ratoe, ca Norv a o. . .

k. j ll~r~ 1 ~ as 3IP:


QUOTIDIENS - PAPETE
CABINET D E L


COLLECTIONS A NON MA


Louis Fernand C6line: Mia. Culpa .i J. et J. Tharaud: Le passant d'Ethiopie Louis Bertrand : Stir les routes dui Siud Guy MIazeline : B tafeu ,,, . Charles Foley : Roi sans Rine .'. Henri Robert : Les grands prochs de t'histol cheque vol um
Ellis Parker : Detective No. 1 Tableau du XXeme sieele :.Les Arts ., Les Lettres
Les Sciences;
La Pens4e .
Dr, Ruffiert : Soyons forts. Sanderson : Mthode pour apprendre 'anglai
pagol, L'Allemand, I'Italien, chaque y-t Maurice Privat: 1937, Ann6eedu Relevernen t


ALMANACHS ALMANACHS


VERMOT . HACHETTE .:?,
.:-.


II deend de vous de jioui Svie cn route pienitude. Astine samtd par faite Vous Pobi 7 , - en dibarrassant votre organic
toxines dont IPaccuwulatic .ne . . voque la plupart des.t
tos"t sericuses. Eliminez ces tom
i I an le martin un verre
L) d'eNLS F it Salt'. Agreable au mgout,
c-n'rCat, ENO vous donnera chaque
: rn - san ci ,la viguenrT

er

'0ff. .e .Mali




. 4 . . . . .
ur z voir sanfe et vigueur toute rvo


S.'n ,


hChristianisme; 20) le 9: NationalisWme . I nternat ionalisme ; 3,o) le: 11: La Faillite d I' ncroyance ;
4l) le 13: Crise de Ia Cuiture Religiouse.
Deux autres coif6rence, I'une sur: L'6tat actuel du Catholicisme en France, l'autric sutir le fameux livre du e6bire Docteur Carrel: JL'Iomme, Cet Inconnu, seront donnbes dans des salles civiles (1, la capitale, i fixer ulteiietrement.
Aux conferences de lia Cathidrale, le chceur et toute In nef central setront rs6se'.rves aux ! inimes. Monseigneu:I'AirchyVeque v convoque tout spcialement I'4lite intelIectuelle masculine de la eapitale, a qui elles sontavant tout destinies. Les dame>. pourrhnt trouver des places dans le pourtour de l'4glise. B).- En plus deces 6 conf&rences, Ie R- P. Ducatillon dontnetm; es 15, 16, 17 et 1$ avril. a e"gise du SaereCoeur, les sermons de la rt raite pascale des hommes, 11 y traitera les sujets suivants: lo) le 15 au soir: Dieu estii moderne?
'" 2o) le 16 au soir: Largent devenu maitre, i la place de Dieu
3o) le 17 au soir: Le Corps Idolatre'; . ;
40) le Dimanche matin, 18:
Manges pour vivre.





JRUDI
Le gaid film religioux

:. ; : .


L'une des figures lies plus intressantes de Carrefour
Thri, se Blain.
's en iest all- Les fund-ailles ont eu lieu -hier apres-rnida, en l'Egise St. Charles au milieu d'un convoi imposant de parents et d'amis.
No;s. condolences A sa famille,


**I


De i-a P etite-Riviee d EAtibonite nous parvienne
te
1n:. Audig4 Gd-Pierre,
mire e i.e Mine. Paul-Emile I)orsain illeA :o famille qu1te ce deul frappe si cruellement, iartiteuli,eneit A M et ime, Paul-Emile Dorsainville, a M. et Mime. R-oland Magloire-. nous presentons nos condoleances emues.


netou rd Pas
"I AT
.


f**
Nous avons appris avee peine la nouveile lde la mort survenue ce matin de
M, Pamphile Noisette
Les funtrailles auront lieu remain apris-mi(di it la Cathedrale.
Nos condoledances aux parents 6prouv4s.


RECITAL AU REX
. . " . .- .Pnr-tut. let'pue r ";ev~a .r
C t aamedTil oin d ~ l ua&aA t do to lie
IRex que Madame Peirret-Du bas erticide, ;Flkt. ite vraiment plessis donne le ' plus grand IU insctes :. at pour toajou~a Nt rcital de la saison. Elle y te paE Nouveau parfau grtpresentera ses ltves1 s 4le.- EXige lbidoa jaun & band :roiro :queo I public iraQ - t so r. foule fin d'encourager cette UN eNOUVSAUTrI
artiste i voudrait dtablir ie * L*ReeksawPIdeM
theatreI lique en Haiti com t-MIUS eedt. Pam.
me on en encontre dan les , ia pe as
autres ay


lNAIREO VOTRE lU KOLYNO$;


Becovew e.a sole d'une dentivferm ianchC et fralche, S 'Civr::- ,' fermes et . Empi oysa z Kolynoa 1. � datifriee Ii h.t tptique dO4e4

-'-; rrrat wm ittrement no1* vi Kolynoe content dea inrff :eints qui no sent pm r
adr. iolynu, 9oat aure
o r Aire poeair de ;. .a.ne

.I :s


ketolaration et de C n

la o-itl6d i :a d entifries rdeinir,
in et wnentr& qI mstoaur s t1brous at


- ~k~r~d~iPP~a~B~


'~i~r~a~bP~b;B~


--


~~mmm~ m~mmmmmmmmsssspl~~~


ztt










QUOTIDIEN FONDE EN 1896





Page 7 etait absente
du microfilm de cette date



Page 7 missing
from source microfilm of this date










QUOTIDIEN FONDE EN 1896




Page 8 etait absente
du microfilm de cette date



Page 8 missing
from source microfilm of this date




Full Text


xml record header identifier oai:www.uflib.ufl.edu.ufdc:UF0000008102977datestamp 2008-10-30setSpec [UFDC_OAI_SET]metadata oai_dc:dc xmlns:oai_dc http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc xmlns:dc http:purl.orgdcelements1.1 xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:schemaLocation http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc.xsd dc:title Le NouvellisteNouvelliste.dc:creator Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)dc:subject Newspapers -- HaitiNewspapers -- Port-au-Prince (Haiti)dc:description "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."dc:date March 22, 1937dc:type Newspaperdc:format v. ill.dc:identifier http://www.uflib.ufl.edu/ufdc/?b=UF00000081&v=02977000471641 (ALEPH)ACN6482 (LTUF)0012544054 (OCLC)12544054 (OCLC)dc:source University of Floridadc:language Frenchdc:coverage Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince