Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Creation Date:
February 4, 1937
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( marcgt )
newspaper ( sobekcm )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
000471641 ( ALEPH )
12544054 ( OCLC )
ACN6482 ( NOTIS )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text
.1 * * I


*


gfoIDIEN IVIAITI


QUOTIDIEN FONDE EN 1896


- :] I' 1c r


40me. ANNEE PORT-AU-PRINCI



LE MESSAGE PRESIDETIEL

AU CORPS LEGISLATIF


OUs prenons an rel plai-n Or i publier le rtconfortant 6esage du President de la gipublique au Corps Legis$tf, et dans lequel est expo.e d'une faon lumineuse la itUnation de notre pays. Ce etesage a eti lu hier & la n 7hambre des Dpuaids et ee atin, au Senat de la R putin par le Ministre de 'inerteur, M. Frederique Duvi.'neaud.

essieurs le Dputes,

Les rappl)orts qui m'ont et, dresses par les Seeretaires; 'Etat et quie iai I'honneur do mmuniquer au Corps Legistif rendent un compte exact u fonetionnement des Servis publics au cours de la deriere annbe administrative. Nous entreteonns les relaons los plus cordiales avec s Puissances Etrangires. os efforts, dans l'ordre ex. nrieur, ne tendent quit mainnir et A fortifier cot heuux 6tat de hoses. 11 nous ut la consideration et Paiti4 des Gouvernements qui creditent aupres de nous s Repr6sentants qualifies favorise notre cooperation h'ceuvre de paix general tise poursuit, .<.ans relaehe, ltraveral'enchevetrementet eomplexit6 des problkmes 's devant Ia conscience inationale. MIalgr6 los ani$sses oo .-e dtbat le Monde, ix--. e'est i supreme esIr des hommies de bonne vote- se ra era quand me pour Ie bonheur des uples.
'otre pays y a dji conbu6 d'une maniere 6clatanLe 9 Mars 1936, a Port-auinee, Son Excellence le PreePt Trujillo y Molina et 1, nous apposions, en effet, signatures sur le Protoe additionnel relatif an aite des frontibres haitiaominicaines et le 14 AI suivant nous dehangions, iudad Trujillo, los ratifiions de cot Acte important. e vieille et 6pineuse ques6tait ainsi definitivement e a satisfaction des x Nations qui se partat la souverainete de File et livries maintenant
s ac tivit s normales, rsuivent, dans la plus pare harmonie, et selon eurs .ens propres, leurs rbalionea de progr&s social et
enovation economique.
otre presence assidue A ha
iete des Nations de mime
fnotre empressement a ailher, dans notre modes1hre d'action, A lAdifica- d'tn ordre nouveau baur la solidarit6 interam6Ime, timoigent. hauteetde notre d4sir et de noV0ont e d'associer l'avenir


Mnre destin&e continentalnotre ideal de eoncorde
7 gt , dans u. , . dans ue atmosphere pathie et destime mu 4 qu se poursuiventles Stations pour reig1e-Sde nosedifficulfts avec
racePpOvenant dela d,


noneiation, par ce pays, do 'Accord du 5 Juillet 1935 qui regissait nos rapports commerciaux. Nous avons tout lieu d'espirer que l'arrangement satisfaisant que le' deux hautes Parties appellent de leurs vceux los plus since'eres sera bient6t un fait aeeompli.
L'Exercice 1935-1936 a 6t6 surtout marque par les graves apprehensions qu'avait fait naitre la dPnnonciation de I'Accord commercial fran cohaitien. Nos exportateurs etalent plutdt pessimists. Ils doutaient fort de la possibilite de placer Ia totality de notre r6colte, suit aux EtatsUnis, soit sur les autres mareh6s d'Europe qui nous restalent ouverts, quoique avec certaines restrictions, etanr. donn le principe de l'Iquivalence des achats qui caract6rise de plus en plus les echanges internationaux.
L'avis du Gouvernement, base sur de minutieuses enquetes, etait que cela serait reahisable a la condition d'obtenir d'abord du producteur une meilleure prparation de la feve, et, ensuite, de l'exportateur, un triage plus soign6. Dans le but de remplir ld 1premier point de ce programme, la construction de rombreux glacis fut immediatement entreprise pour faciliter Ie schage du caf6 darts les lieux de production le: plus humides, tandis qu'un plus grand nombre d'agents agricoles 6tait recrut6 en vue d'exercer une surveillance, pius effective sur sa cueillette et son sechage. En mime temps, le Gouvernement se preoccupait des debouches, Certains. do nos homines d'affaires taient charges de missions officieuses en Belgique, en Allemagne, dans les Pays scandinayes et IEurope Centrale pendant qu'un actif travail etait accompli h New-York par MNonsieur Mackey, President de New York Coffee & Sugar Exchange Inc., Los resultats obtenus sont des plus substantiels. < .J'ai fait, Pcrit ces jours-ci M. Mackey, des essais <> et des autres prcautions qui ont It prises afin de preparer le oafP dune meilleure fagon.Nous avons 4tP 6tonnis de constater Ia grande amlhioration obtenue comparativement aux 6chantillons de I ancienne rcolte Cest A peine si on pouvait qualifier de <<.passable v un des 6chantillons de celleci, tandis qu'il est trs rare de rencontrer dans ceux nou-


vellement reus un 6chantillon ayant uni gouit ou <.x J'estime quec'es un grand progres et que nous, devrions nous sentir compl&
tement satisfaits,.
Le Consul GenIral d'Haiti i Anvers erit de son cbt.(voir suite en mefSpagi)


E, HAITI


JEUDI 4 FEVRIER 1937


No. 14.088


r -


CABLE GAMES
ECHNGES


Son Excellence, M. le Pr6sident des EtatsUnis d'Ambrique.
A Occasion des inoandaions qut ont d6o16 une parties importante du territoire 'des Etats-Unis et 6prouv6 les populaionts de plusieurs Etats, je prie Votre E'xcellenee d'agrer I'expression de route ma sympathie et celle du Peuple Haitien.
pl Stnio VINCENT President de la Rpublique d'Haiti.

White House, Washington, ID.C.
His Excellency Stenio Vincent
President of the Republic of
Haiti
Port-au-Prince.
I deeply appreciate the expression of sympathy which Your Excellency has cabled me with regard to the floods now doing so much damage in myv counn?'.
Franklin D. ROOSEVELT.


TRADUCTION:


white House, Washington. D.C.
S -E. I. Stnio Vincent P-ident de la R6ipublique rdlHaiti
Por. a -Prince.

temoignage de sympathie que Votre Excellence m'a cable P I'occasion des inondations qui eausent ace' ement tant tde (l6ts lan mon pays.
Franklin D. ROOSEVELT.


LA TROUPE DE CA RMEN LAHENS


Los port-au-princiens vivront ce soir i Rex des minutes emouvantes, enchanteresses. La troupe de Carmen Lahens du The.tre Marigny leur r6serve le plus beau des spectacles. <]La Bergamote, oLe coup de Naraja> seront interprets avec brio. Quant a ces tours de danses, ces recitals de chants classiques et modernes, ils feront leurs d& ]ices. En foule done au Rex '
8 heures 30.
Ug - . . .


REX


JEUDI 4 FEVRIER A 8 H. Grand d6but de la troupe de Mademoiselle Camren Lahens
compose de:
.MM. Raoul Nagys du Chatelet, Eddy Destry et
Mile. Germaine Greder
du Capitole de Toulouse
Cette troupe jouera, La Bergamotte, Opera Comique et Le Coup de Navaja.
Mille. C. Lahens qui a reinport6 en France un grand sueces fera plusieurs Num6ros lde Danses et du Chant.

Vendredi 5 Ftvrier 8 hres.
La piPece,elebre de J. Claretie
LE PETIT JACQUES
Line Noro Constant Remy, Madeleine Guytty.


hESI'TTUT PESRSONREbI

1'Hoaitien 'tranger




Par Me. lernnann CORVINTiN, .
(Voir le No. d'hier)


Quelle que pourrait etre la outre, pour elore toute disportee du tour de force de cussion envisager le cas, oui ce notre estimable confrere, 1 compatriote, ne contest pas est avere qu'il est trop intel- qu'il ait 6tabli un domicile t ligent pour ne pas se trouver letranger, ou encore le eas on tres gene dans son argumen- cette decision de justice dont tation par la presence dans le parole Me. Abel N. Leger airt Code Civil haitien du 5e. o- constate legalement le fait lifh6a de 'art. 18 qui interdit . d'etablissement de domicile it 'haition I'4tablissement d'un -"'etranger. domicile en pays stranger du Qui en avez-vous lit, ther fait de sa fixation hors de la confrere? Rien.--- Vous avez patrie sans esprit de retour. fait une tangente et avez omiy Puisque ce texte subsisted, sui- touted explication. Qu'advienvant l'aveu de notre contra- drait-il, d'aventure, si le fhit dicteur, il aurait df abaisser< d'6tablissement on pays Cson 46e, comme signe de ces- tranger avait 6t6 rendu avore satin de combat. II ne Pa pas par cette decision de justice faith. I s'est content de di- don't vous parlez, ou reconnu re qu'en droit, 1'esprit de re- comme vrai par cet haitien? tour est toujours presume et -- Voulez-vous le savoir? que i'haition it l'extrieur a Cot haition aurait perdu sa droit, au bendice de son sta- quality d'haitien conform6tut personnel jusqu'h ce qu'u- ment aux dispositions de I'arne decision judiciaire ait r&- ticle 18. I s'ensuit uen 1828, vele I'existence de cet esprit, aucun haitien no pouvait etre
A quol bn recourir, cheor domicilie it I'etranger. (iette confrbre it des diversions inu- conclusion est nettement justiles. he dtfaut de vote cui- itioie dans ma lettre ouverte russe ne peut 6ehapper a la du 14 decembre dernier et sagacite du moindre des ju- partant la loi national haisatrcite moVn jn




















risconsultes. (rt anement, t ienne na pu regir a cetti eI'esprit de remour est ton- poque aucun haitien donjieQ-w




















jours presume. Certainentn, li ~ a I'tranger. en eas de contestation, il faut une dxision jndiciaire et j'a- TEX.TE , joute, pas&e en force de cho-" se so verainement jugee, pro. '-eAdmetotns un instant clamant Pabsence de cet es- que expression momentaneprit de retour (que prevo)it le ment> puisse so concilie r a5e. alinea de Particle 18 dun vec ta loi de 1828 et es consCode Civil, pour que les sane- titutions de 1843 it 1932,qu'elli tions insecrites en cet article subsiste toujours dat s le code soient appliques. Matis tellne civil? Quelle en s erait la van'est pas l'hypothese que nous learo? -- Valer it n. re avi envisageons. Le l6gislatoeur d'un simple contrast parce haitien a consider6 le eas de que le Code de Boyer, rpula fixation d'unn domicile, diant te sejour definitif, I'd'est-i-dire d'un fait certain tablissement au dehors n asans et ie a legifr6 en vue de ce esprit de retour> devait emfait. player une formule pour traEn Iespac, il n'est nulle- duire Ie fait contraire. Qu'imment necessaire de parlor do porte d'ailieurs Ia formula, si pre somption d'esprit de re- intention est claire? La pentour, de parlor de decision do s ee du Code complete par a justice it intervenir. Ce qu'i suite, etait d'appliquer ses faut envisager, e'est le fair lois d'etat et de capaeit# A non contest d'unn haitien qui tas les nationaux emigris tant sorti d'IHaiti et 6tant al- <>. Elle le fixer son domicile effectif n'a pas eentendu fixer une br en pays stranger, s'est mis ve chance au detour dan na soas les sanctions du 5e. all- 'io.nea de 'article 18. On peut en (voir suite en gm6e page) Ve -- - d- --~r stt---- - --uti h ili


PARAMOUNT


-JEUDI 4 FEVRIER
En soirde, a 8:15
GARY COOPER
dans
L'ADIEU AU DRAPEAU
avec Adolphe Manjou, Mary Philips, Jack La Rue.
VENDREDI 5 FEVRIER
En soiree, a 8:15 As.
HARRY BAUR
j et
SIMONE SIMON
dans
LES Y EUX NOIRS,
.plus qu'un filnf, h'expres.~in de tout utin ideal. avec des vedettes de premier


ARTHUR ISIDORE
INTERNE
Notre collaborateur Arthur Isidore,souffrant,a dui gagner l'h6pital pour un repos exige par son cas.
Nous lui faisons tous nos voeux de prompt rtablissemont.

ordre
Jean Max et JeanvPierre Aumont.
.un film profond, poignant .
.un drame d'une puissanee extraordinaire, une interpretation hors de pair,.


EARNEST G. CRAUVET hrIatnrPropr taire


. . . .
















ccue recOuc et les enZoLytL sqt ont te faits jde different cote pour en augmenter la vente str notre marehe. out te6 un e r6elame sans pareille pour vos cafls. Come vous lver, lt gout dui caf, dI'Haiti et -1ptcial et une foi qu 1 est introduit dansle melangvs4 i1 eit di facile de le renplacer. .ou de le suppr, mer. Le on mrnarch6 de vos cat.
e au ut de la rcote les a
fait acheter d'une faeon tanormale, je weux dire par la.
Lqu'ls nt te acquis. par de., torHre. fateuS (qui ne les avaient ja.naiS toC-eties avant.
Ie cons rri ateur est haui tu son gout et A ui ser" Sdif cii . . e . n .asse. I.
poturcentagL de care - Haiti (leVY i tire corser've poor 1 saI isf,,i : 'e t e rbsultat q.i a 0t .,tnu el ! que les exportuteu - d'Haiti devraienrit pouann fi 1na ' toNS I

( -tt, aire semble, en d6
finit i corner a notre n., ventage;. En eflet, nous dsSp- sr s -ij nmarche h-veu
et ie (f res d'achat que re('1nI nb tnzt so e uct
l~a<. +~t ]( bht"".,up IJOS disu 0i d 'a rnetat i de I i, LfiC'. ion ca i i 'v, ii i eu te

is atr-rurit. >(ile txutoin S

!ia rtIn tnit pas dWautre -.
pou 'r('Liper I 1" utILmbre grai* Bi aa t ,s. .sans-travail et dinner une nouvelle et definitire orientation 7 notre eco-


. . . . . : :. . ., ::.::. : ::. :
s Aeurs les Dput d ierr. cette cole nouvelle avec ses mithodes badtes sur exp& rience et les rul6ait6s et de travailler A eette transformation radical des valeurs scolires d'oiedpend Faveni nkme do la soci6t6 haitienneVeuillez agreer Messieur&! les D6putes, les nouvelles a,-. surances de ma haute consid6ration.




Le Vapeur HAITI S. B. Voy. 72 partira de New-Yoirk le 4 F4vrier 1!937, directement pour Port-au-Prince uU il est attendu le S FYvvrier ]9:37, en route Ic meme jour a 4 heures df p apoiur-idi our Kings
to in Ja, IPu'erto Colombia. (C'artagena et (CristobaI C. Z. prenant fret, pa-slagis et "nal lo e


Agent-Gniral Wmn. E. BLEO,


POrchestre Duroseau a tvte sale do danse du Caf Rex, (Fntriet: Cisf4 Rex 5,Champde-Mars. . Orchestre: Up-to-date Ghislaine Jazz ave'e deux pianoS Entie: G. L1o par soide Fol entrain c'onme fanuec! dern ibre
N'y manquez pus. Tous en toic au ("aft Rlex aux dates ci-dessus. N. ItI Inv'itagon rgoureneement exigible a font r&



CL' B DE THORLANI)


I 'ecole qui met lenseignement * porte de totes] licole qui ne professe pas le te bien fatee,
1i'&cole qui s'attache a sollieiter etd oi dvelopper
jugement de l'&4ve. car
C'est la que se trouve reoruthle corps de profess<
homroghne,
le plus z#16,
1e plus competent, et le p1 us capable, surtout, d'entrainer,. par Y faction honntye et constructrice,


A FIS


Ies Membres du (. t so aviss gue ]e dimanche soiO, 7 F erier pro ha n ie ("u h r f telra oulvet H C: I'u'' *-s to 0 ieur is invite'. I : o u'at njazz a partir d l . p1. ni.


N'oubliez pas lcs Produit. des Laboratoires Hatle. Produits intgokhles.


tEN VOYAi
"oubliez Pas

QFIASPIR

. . . . . . . .
e-.


'a


Ele combat fe douleurs inattendues et persistante
. . . . ',-ms


Occasion Exceptionnelle


0 & 0
INN& 7F
La Cuiiipa lwpft
, guic d Etcla"Irage


Electriqu(


A ACTUELLEMENT EN STOCK DES A'PPAREII S ELECTRIQUES: REFRIGERATEURS ET CUISI


(DIVERS MODELS) DE 24me. MAIN, EN PARFAIT ETAT, A DES PRIX EXCESSIVEMENT


AVAN


GEUX ET DES CONDITIONS SPECIALS DE PAIEMENT.-


NE NEGLIGEZ PAS DE PROFITEB .7 CETTE AUBAINE UNIQUE POUR AUGMENTER


LE V(


1301RI0.
La dclgnite national et la FORT DE VOTRE HOME So'C.'Urit L (I pays De )pe'uvent (trt cnvisaegt aujuuir'huiM qu'en foniction du travail et dI 'uiIt rodutit COMP AG
tants. (['est Ecole quJi (it v
aider. Or, nous n'avons pas PORT-A
encore f cole qu'il no-us faut,
- - 'ecole active. l'cole oti l'enfant apprend a travailler ,

et A agir,-au. - l'6cole vraequint adapted atnx besoins et aux in. "
t&'~tMf'1t 1 t~w l'eoe(31r
pr1el)aI'e A la vie, qui e(duque fOu 1un1 milieu social d6ter mine, pour le dbveloppement (e e milieu par de lment . qui SIont appeals t y ViVre et. A 7 y appliquer utilement leur :.-connaissances et leurs ner gies, .I'cole etablie darts un If4esprit et pour des fins prati- ~ .
quelS d'int'ret individuel et d. . . progres collectif et n(on pa, -. , en vue de- F'obtention de certificats, de brevets ou autre ---di)pl)mes qui ne rimrent la plupart du temps A rien, qui gonfent ridiculement les vanites et ne produisent le plus souvent que des tres d4poul' -Sacz'-.vous la diff&ence entre un pneu qui vus de toute utility social, -. agrippe le sol et un pnetu qui drape? C'est primaire urbaine appeee .celle entre la scurit et accident. former notre classe interm6daire, et I'cole rurale pt'6-c 8.400 essais ont prouv que tles .3 Allcupee surtout d'adapter Pen- Weather de Gooduyear stoppent la voiture plus fant i son ambiance particue vite -alors que les autres pneus dbrapent lire it l 'y iit6grer davan-jusqu'. 77% de plus tage pour oameloratron m6me d cotte. ambiance, grAce Et les G3 consetvent leur adherence deux fois "a une pdagogie. dynamique plus longtemPr-sans counter plus A act qui tienlne compte"de sa nature et de si destin&e,- - &okIe it .n-Pour NOUS, plus cher construire qui cr6e ]'enthousiasme ot d ,J -Pour VOUS, pas pluacher 1Yachat. veloppe naturellemen toutes. les belles facults ;de I'tme'. grace a .son- cadre d verdure et de gait, oi ienfant Up 8OI
prend A lire et s'mstruire d'abord dans le grand livre do la- nature et non pas seulemnt dat oe l Mallebrane
yeux (At tics z;oil en afraiche curiosit6iestinotive 9tr1ouvecomnme emmrne- P cole w.ii.


NIE D'ECLAIRAGE ELECTRIQE


,:'-PRINCE


- r~:tt-~5~--


T? .IFA. '4NNE AAUTOMOBILES


STOPPER


A


TE


)


~a~p~;l~ u~u~u~~mn~i~i-il~iili~swws~iili


.q.&W w nTik W~ f" . 14 w - 01 , 21


CAP-HAI'IEN.


IL A FALLU QUE LES PNEUS "AGRI


POUR









nde


ues ce mating


Cbie. nRadi t a Correspondoace Atu neA I)


STA TIONS ISh, dH, et.)


gyVEAUX CONTINggNTS ITALIENS RQgUES A CADIX
)NDRE. Le Foreign
e a regu confirmation des contingents frais de ntaires>> italiens ont et6 rques a Cadix, vendredi lIa nuit. Leur nombre est


INE VICTOIRE
REBELLES
VILA.- II a 6t6 nt annonce que le operant sur [alaga a occupe a stratgiquel to del Viento>. Sannonc6( que le litler a r6pondu


DES

officielI'Arm& te front Ia mon
II a 6t4 chanceaux f&-


nations de Franco i l'oecadu 4me, anniversaire de rise du pouvoir par les s Le dictatelur allemandi hait6 la fin de aI guerre ,espagnole avec aIn vicdes nationaiistes.
NAVIRE REHELLE ET
tS.EROYAL LOAK> BRITA N .IQUE BRALTAE . Une rnnon confirmed (lit qu'un n rebelie a lane 3 bombers Rent tombse. pros du nade guerre antais < en vue de Curtagene.

?EPRESENTA TION RRITANNIQUE A U WVT. DE VALENCE
)NDRES,- .II a et6 anSque 3 avions gouverne:aux out jet6 des bombe.


qui sont :tombs prbs du navire de guerre anglais <> avant-her en vue de Ia pointe d'Europe. ls cro yaient que c'6tait un navire rebelle. Le gouvernement an- I glais: a demanded 5 Valence d'eviter le plus possible-le renouvellement d'un pareil fait.

LA GUERRE AERIENNE
EN ESPAGNE
VALENCE.- II a &t6 aprpris que le raid rebelle d'avant-hier sur Malaga a cause la destruction de toute une section industrielle et la mort de plusieurs femmes et enfants. Les avions gouvernementaux ont bombard et mis en deroute le croiseur rebelled eCanariase en vue de Malaga., Ils ont aussi bombard de. concentration, rebelles a Mar bella et disperse 3 hydravions rebelles qui bombardaient Jle cargo <) aux docks de Calceite apres qu'il a et6 torpillI par un sous-marin non encore identifi&.

NOUVELLES DIVERSES
GIBRALTAR.- Les navires de guerre allemands , --


bombardements contre Mala-. ga pour la fin de cette semaine II a 6t rapport que es navies rebelles ont intensement bombard. de Fuengirola Torremolinos avant-hier dans la nuit. Les avions gouvernementaux ont bombard Marbella avant-. hier soir incendiant complItement les usines 4lectriques. Le feu s'est etendu a tout 1e district.

L'OFFENSIVE
DES REBELLES
LISBONNE.- La Radio de Sdville annonce que les rebelles ont recommene leur offensive vers Malaga apres une semaine d'averse. Un avion de bombardement loyaliste a et6 abattu. Un navire gouvernemental allant de Gibraltar a Barcelone a 6t capture. It portait a bord 6 millions de pesetas, et une cargaison de marchandises. II a &td conduit a Ceuta,

DUEL D'ARTILLERIE
MADRID.--L'artillerie rebelle de Getafe a vigoureuKment bombarded Vallecas hiematin. Les batteries loyalistes ont r@pondu au feu par une gale integsite- Ce bombardement repete contre Vallecas pr61ude, semble?t-il, A une preparation offensive contre la route de Valence.Les loyalistes ont consolid6 Jeurs positions autour d,lH6pital-Clinique. I)ans -I


autres secteurs du front de Madrid le calme r gne.-L'artille rie rebelle de Cerro de los Angeles a bombard la route Madrid-Valence.

LE GENERAL KLEBER AURAIT DONNE SA DEMISSION
PARIS.- Les milieux espagnols de Paris rapportent que pour raison de sant6 le General Emilio Klber, qui a conqu le plan de defense de ]la ville de Madrid et qui e'tait commandant en chef de la bri gade des volontaires internationaux aurait remis sa demission de chef de cette briLe Nouveau Testament sora envoy( gratuitement, sur demnande, it toute personne no possidant pas les Saintes E.critures.
S'adresser A M.J. ALFRET) PEARCE, ia Port-de-Paix.


gade. On n'a encore aucune confirmation de cette nouvel� l . . . . . . . . . . . . . . : . ;. .
.
L'ARTILLERIE
GOUVERNEMENTALE ET LES LIEUX SAINTS
MADRID.--- I1 a et6 rapporth de Gijon que l'artillerie gouvernementale a bombard( et endommag6 lourdement la Cath6drale d'Oviedo, Ie building des Assurances At de la Banque. L'artillerie de la ville de Eseamiplero a bombarded les rebelles qui tentaient dle p6netrer h Oviedo, un ucamion qui transportait des soldats a 6te completement cras .

Si vous avez besoin d'une bonne voiture de 2'me mi in, (Ford - Buick - Nash
Ace - Chevrolet).
Allez aux MOTEURS IHAlTIENS, Grand'Rue.
1 on serez satisfaits.


ADAS9de CODEIWTOLU etLEUCAL}?C'Ot '
GOUT 4G,1?EABLa-CONS ERI'ATION PARFAIT
OlUX, RHUMES , BRONCHITES, ENROUEMENS
INFLUENZA, AFFECTIONS DES POUMONS
PORT.AtJPRINCIR HAITI ?T Lss PROViNCES


REVELATIHS SENSATIONNHELLES
&-s VRAIS SECRETS dosSCENCES OCCULTES
Patsu es *.tnT " !'d!njaS
Domnotion ede votonteeut ir r
d'amour. -- Secrets on* guriaseur
Ie E0, - gpxyU. - -g'ret
soc. lt FRAN.CAISE. AS
65. Rue dn anb.i ~li.PARLS


~fra


Plus pour votre dollar Isprfnce, le contort, la scurit d'uane auto d haut prix

etuon maximum fi'conomie:


Avant train distinctif, Phares incorpores aux lignes fluides des baVolets, Freins ultra do-


Biles du type,


controle


J)ar cable et conduit, Apportant la s6curitL 'un mecanisrne d'aier de la pddale &la
'oe!:e.


*_TERES


HIA EUSRI


Ave.


rrruj illo


VICTOR J. HARARY, LA STATION ROUGE 821 RUE PA VEE


IUow I


FAGS I


. . . . . .


. . - . . : . : . . . . . . . . . . . . ; . . . . . . .


oft


I













Partant e ee pri


QuII&t ce QU& e'est~ piun tevte t4gidatdif ;i:ubriste e:

<,as ~ ~ n fares au sa:Mtph eor trave ' Seiin notre - . tirarai ccr tagu . :4 ti: owrnili- a -'trprger peu:en-re n drtus ave: lt>

f'MkKt pr e
4".r'. I KI 3ak~r ersd
naa , : e-rtrr
lin.se-rr>,
� ,-' + ' U+: n++. t+ . r;r- ?' : ?.
++ - . :; + . . . .' -"- ":.: --. : ;- . .




cc -- . --a-]: + qa'.::.,. " -+:/ , >rf i~

�euc+ {-


+_ � ' i". . . . . . . . . .



er"., 4 d :r. i }e 4o1 . : .' , : 4 r 1 .




0 f1i 4. rdto:nlc pri
It


, ris fl I'rng n I u
t A- 0 ae :t i :- C C* X . '.t e ,




H d 1itJhngr uniefo
tu." On nf Hlaitien, domcWilli a f4t ralg'er ne punt '4re considGe ommne c'tant on emigr aee eprit de ir-tour en Haii.
"'r.t, I . iegilateur a aai; entendu fixeir une r'Ye ttneancet &U restOUr des- i' ,sidmts dans ia mrept un ie c u' il a e qu -(Ie (ci qui , sort d'Haiti est qu i t jou-ir duY bnfice de sA lpfo,tIlon en mnatire. de 7atia u ptrnnel, ' Vest tue ce 2Ui1 n'ait jarnai abandoned sto .('pfit d retour na jaits t. partant ait j ama is et li Hd (o micile i I '4trangor, Y etan. toujours contente d'ctrie un
sinpl resent


M. e. fertn ita ut VIN(t tA.,

pe sronnel , n: /eto e a elud. 'i i r' ets/u noau pays / t


ALSS TH1AVESTIS A1., A C TR' A.,. ,
A PALACE HOTEL
Samedi 6, Dimanhe 7, Lunrdi ~ et Mardi 9 Fevier COUrant it partir e 8 heure. jus (jUti:4 heures du mtatin ave I entrainant jazz Scott. M&Im auni ation que annue prte&dentLe.
Entrt,e G6rale Gde. LO) (;owonummation i a porte (de toutesi les boursee,


El Saieh et Nousias vous


Qu0 s de LS - rdusn
fpflr c:rp~ m r noe sans ma:lure tty a. ': prtive qwi r 'r &re 2 .' .:e.
IMY
z.'A CIAte Iit-
rUe. In vit4n'amp
YLLRENTOL

die fane





x ~ng et. . . . appauvr .

F: oren:01



.'a. rd.


f !ie f t
<. . : . . .,. - _ e fa r . .













E n e -emaine.z . ou>
0-tre, ,ertre 1 darv).





a nV(tc, de'ou" tEtaffLOtelqet than". z% rmoe~netann )atMe de mauvai0 M tnuun
a uj ud A us ;. erez



merceil,-,delittransforman i a.o. ' . e nrves. .




puboratfit! deFLOREN.T , .11 . . Avenue de SgurPai>L t en vented dan; f%'outes- -- tw Phraiesne





S, GEFFRARD, Pharmariei, 76 Rue F.ro.,Port-auPrince
Jt auteurr pour ' iHaiti .



Iho.-e. .229. 6.
-' GEF:k-A RI-, lraeen
4e . . . "o+ . . T L
710 Ru l'4r.,J*:"'ot-auj'erie
. I <2ir.d - i. utu J.)O. U --Y . Ha. itJe ,:I7o flC'rg . 296m.


( A N1, EM ENT


IA DRESSE


Le-s cotrilbuables et le piu. blie, en gnbral, sont aviss que le numero de la Direction (G>ndrale des Contributi ons a et$ modified come s mit: 1441 at lieu de 2332.


fre un rayon nouveau. Tissue Co,.on et ur r11.


Cher .s Arrow
"hi
.hau;settes. fi
Chausset>tes scie


uI telhirs


SO YEZ CHIC ET FAITES


RESSORTIR


t'E TTE PERSONNALITE


I' .' E. SAIEH


& NOUVTAS


LA MOT afxtf-.r.
POUR LES NtSECTES






L'E MU LSION
i SCOTT
gtant d gfre or t n t. ces'



r1 Ic ' > -dt



EMsULSION
Lsa m.denW c L ore 4mo(cr




dr Me e o r ei L-r


r>a- c dr t n ac enc .pre th mfl aC ie E s c a r
EMULSION



So naoo rn
tr CvlitksCIn ii> cormn L4itl'~ ~u a


an k e n 4t~i compl " o:


I isi
-M -"


les


Ate


22 AWM
44 I= AW I Yl
AM i --a
M;m
I eubi
Le


MAX EWALD


Archtecle Dhiorateur.


La ,neubiesles ls plus. modernesenboi blanca o uen acajou taberneau edre, etc. sont etudis a. par M. Max Ewvald et excut4 s aux ateliers avee ,and An


HUILE A SALADE EXTRA "DELFIA

EN JENTE AIU PRIX SUIVANTS#:


1 b1 r)uL


- ' 0.45
4 s40.20
(.tt M. TALAMAS CH. PICOULET -v
LANGENSCH(WARZ -- FRtANQOIS LARRIEU IBRAIIA.M KHAWLY JEAN ASSAD - J081
('H B I BOULANGERIE FRANQAISE et auussi c'hez E. & G, MARTIJN (en face le la Pos
Agents pour Hati,"
Qui vou';. donneront un tchantillon GRATIS, Si demandez par cenit,'
oni'e Zn ahetant Hile a Salad EXTRA F I A . .
P1* } . .:.I'eayter C'et I'adopter !

s ::.'.


ta lme


A VI& IMPORTANT


i est port6 4 ia eonnisauce do tous conux qju desirent participer. I PExposition Internationale de Parist, que M Herman Dorel e tient it leur disposition aux houres habitual les de bureau ia Direction G6nral dwVEojle-@d SCEnseignoment professional place de la Cath16dtale, P Ar . - -- -- ih""S " .** 'J '


wAR,4 ,Jl. ./ i? M


. " . .-. 4. -' - .


fimnanchke
a 1w :: : r :: :: :: . : .


I^ L~I-


8 0375


[;]
(asra






&,~ ,M~flAI.~A~ 9 ~ ~zrir~ss PACt S


CARAAL


Costrnes Travestis pour.Jfommes', Femmes pour et Enfants

CHEZ GERDES
15, Champ-de-Mars, 15

Tdiliphone: -3191


Le file an 1 don pour Le
vt~e3


on trouvera chez GERDES sere
e:belle vari~t6 de Costumes tumai avestis - 12 Differents su-de toutes le taie Pant do $ 1,25 a r20Y r onfants et de $ 3.00
4 por adulteS Jolies Toilettes de soire'es t robes de ville toutes coneetionnees. "
.Plissage S vap)eur dernier


ri Nettoyage a see de esoie et de costumes 1ir) pour bommes.


ro bes coast -


-a
.


OPTIQUE


PORT-AU-PRINCIENNE

rand assortiment de verras de montures pour lunettes p la meilleure quality.
Grand'Rue, en face do
John H. Woolley.


A LOUER

Une maisln avec ses depenances et confort moderne i 6tion-Ville. Pour les renseignements, 'adresser au No. 3241.


A VIS MEDICAL
CLINIQUE
du
Dr. LOUIS HIPPOLYTE
Ancienne maison F. Duvigneaud
(Rue des Casernes)
Consultation :
S'a 4 ha. % p.m.


HII. aFf4,


AVIS.


es mnembres den Clubs a fs sont informs que du 63 7 Fevrier, :I ne sera pas ne suite aux rquisitions r cartes d'identite es eartes roses non pour3 de la photo timbree, ne nt pas rendues ' leurs tiires.


ler F6vrier 1937.


F. F. BAKER,


T6sorier,


EXTERNAT


STE. ROSE DE LIMA


L'Externat Ste. Rose de Lima, tue du Peuple, fait saoir e ses nombreux amis, que
-anmedli 6 F6vrier, a 7 h. du
-or. mne Seance Rcr6ativec t dJrte, par les Eleves doe i'Etab li segment. Pvoramme: 1. Fahiola, am,. n 3 Actes.
al qralella -Com6die, Is 'I vis wibvres. Saynete O1 riffle.
Pn'x [ iEnntrve 2 gourdo Ls carte so vendtnt A IExt.na.


GRA 'DS BALS
TRA VESTIS
Organises pay un groupe de demoiselles, Ie dimanche 7, lundi 8 et mrnardi 9 Fvrier i parltir de S hres. p m. a 1'6tage de la maison situee a l'ange des rues- Lamarre et Lailue.


trVette it la porter tes les bourses. Entr6e: 1.10.


de to-


b. h4.


.'.


YLI A LI QUEURS. .
HT LIQURURm-,0.
Les amateurs de. bonnes boissons qui desirent fare un choix de ,vritables liqueurs surfines n'ont qu'a reclamer la marque d'41ite: Edouard J. Benjamin,
Edouard J. Benjamin, quant & son assortiment de Cacao, Anisette, Kummel, Nectar Cherry-Brandy, Pekhes Brandy et surtout son fameux
--- cocktail. X-33laissetouou r un gofit agreable et merveil leux.
R6clamez donc, chers amateurs, la marqtle: Edouard J. Benjamin chez ses d6positaires: Simon Vieux, Epicerie du Centre, Lilio Bailly et vous serez nettement satisfaits.


Fsine Glace de

Part-au-Prince

Fabrication de gI ace de raeilleure quality.
Livraison rapide effectuee quotidiennement par nos camiens peints en blanc dans toutes les directions de Portau-Prince et de Petion-VillC. GLACIERES
Nous avons toujours er main les derniers modules de glacibres en acier a partir de $ 25.00 et au-dessus, vendables avec facilitis de paiement.
cLes glaci'res les plus stores et les plus 6conomiques.s CREME GLACEE
aSUPERLATIVEV
Un produit nouveau, qui ne le cede en rienmaux meilleures 2nmarques des Pays d'Europe ou d'Amerique est offert au public haitien par l'Usine a Glace de Port-au-Prince. Gofu. toz cette delicieuse crime, et vous serez convaincus.
Faites une agr6able surprise a votre famijle en apportant de Ia Cime Glacee Su. perlatVe pour le dessert. Tous en raffallent. ENTREPOT
FRIGORIFIQUE
Nos chambres froides cut 4t~ reemment mises & point et peuvent recevoir n'importe quelle quantity de viande, dli poissons, de 14gumes, de fruits etc.
Le Public e;st cordialement invite k visiter notre usine et a inspector nos modules de glacibres et de sorbetibres dans notre sale de vente. Consommer de la glace , c'est fare de l'6conomie, "

S Sans Pari
d'Haiti

FLEURY FEQUIERE (AN CIENNEMENT


S. M. PIERRE & Co.) RHUM
DEPUIS 33 ANS D'AGE


U%


. ECOYNU PAR TOU T
l e plus Efficac#,
. I e plus Ecinomque

L I
-Ex w


UCIMULATEURtP LONG URVIE
Pr rqu'un demi s h.h abricadtun &facei
ma'ftcaflrs Vo.us a.utre :wt) ri' c(FRnsft)t e. wcr. exempt f nnom .t drv )fcon m t T*us Ie t rotuver-z 'nwmi .u" r moven h . Phitiong u-.
Til moranlf wrfancfu & fAflY PDo Phmei~. IL s. A. S


l rstr ewt ': nr.k I. ILSON


Ii;,; , . ,Ii f .", 16$i
oIn : ,. I r IU > SEOtLAG F "ii'prn: av . ., vhi; lphia, Pa. . .: . . a: - . ist nib aeU


College Simon Folivar

Enseignement Primaire et Secondaire
Enseignermenl Classique et Moderne (Seet ions A,IC)-Internal cl External
8, Rue Magny, 8
Laurdat de I'Alliance Franfaise (Composition francaise aux Examens du Baccalauvr6at dejuilet 1934 et (ICeneouIa de Diction frangaise de Juin 3985 et de Juin 1939). 41 succe's aux Examens du Baccalaureat (1Kre et 2emne. parties).
Le ColUge Simon Bolivar avito les pores et meres de famlle que ies inscriptions pru-r i Exeroice 19 7637 s( regoi. vent tous les jouvs ouvrabies . artir de 8 Ives. A. M. ies examens de reprise suIt tix-s au Lundi 28 Septembre et la rentree Ic's classes an Lunui 5 Uctobre.

La Direction.


A.e eMat eis & Co

Plac de la Paix

iRue Courbe el Rue du Magasin de l'Etal

ACHtAT D'ECAILLES DE CARET,- VIEIL OR, DIA,,T I, IPERLES ET PIERRES PRECItEUSES, VI IL Ct-ICES ARGENT ET OR,MONNAIE DE TOUTES ATIONALITES, A DES PRIX ABSOLUMENT AVAN
1 AGEUX.


GRANDE LIQUIDATION DE LUNETTES ET
Lunettes et Verres de tous numerous
Montures en nickel inoxydablo t
Verres ovales au prix de de S 1.00 la paire.
La liquidation durera jusaqu'au 15 Novembre
merit.


VERRES


inclusive.


A. DE MATTEIS & Co.


Le [alt esl incontestable

LE RHUM SARTHE


LA CERTITUDE DE L'AUBE
Coot dons 'oiochewent 6 do Sains princips d'affaoras et la confiance dons .Palverdr cjUe r~sida .is secret Sc sueegi. Lato Banque Royase off4e aux ontreprisn sfliouseu to l c: eI l1t prasHtigo r&suttOef dJo ei ntfe-si~xon d'exprience.


LA


c'es


la


N.


quintessence des meil-


leures varietes de


vaste Ier meill ours


B A.N Q RO Y ALE
U CANA ADA


4-


r ioire


reunissat


terrors.


d'un


les


C'est ce qui faith son arone

Goutezt comparez.


I


� =%


----~,


4,


LA


ea~arnes













setrawie if neral :MAX IUVAL Administrator :
KERBER GEORGESJACOB


INCIDENT
SHANGHAI RESTAURANT


Nous avons refu du pro
pritaire du cShanghai .Res taurantb la lettre ci-dessous,.
Si nous la publions c'est parce que no u. pensons que toa dfense est une chose sacred et qu'il est de nos traditions dY.
tre loyal. Mais, malheureuse merit, elle n'a pas eu la certu, au regard des taits nouveaux que nous atwons recueillis, d'audantir la lourde suspicion de nigrophobie qui phe sur ces
messieurs.
Nous y reriendrons, d4
reste.

Po t-au-Prince, le 4 F6vrie,193 7.
Monsieur le Directeur,
Sous la rubrique Vrai?, il a paru d(Tans votr
No. du 3 fevrier en coursnneelation inexacte dle incident s rvenu au Shanghai Resta w1-ant>.
c. O ei en deu x mo ts a vi
ri e
1. Leonr Montas peu gal.
11 y rencontra M. Kneer en
compagnie d('une dame et 1'interpella,
Ce dernier lui repondit
qu'il devait le voir at son bureau. Aprbs deux minutes de discusions tiun peu vives, j, montal, ear la sene a eu. lieu a Vitage et invital Montas a
Kasseoir it une autre table.
11 refusa et sortit pour revenir quelques instants ap:,
avec un garde.
Voilji. Je suis persuad, que
les propos rev6l&es (dans Parti cle n'ont pas (t6 tenus eheo.moi,
Le meilleur ecueil est r&serve I tout e moide chez
mnoi, indistinetement.


LIM WAH.


f.
LE DEPART DES AMIS DC
PEUPLE HAITIEA
M. ET Mine. G. VILLA R

Nos distingues h6tes M. et
M Iie.l CarVrison Villar, amis personnel de S. E. Stcnio Vincent et du peuple haitien ont laiss Port-au-Prince, hier. Aprs utine visite it la Capitale du Nord et hi la Citadelle Henri, ils se rendront en Republitque Dominicaine d'oU is partiront pour. les EtatUnis d'Amrique.
Tout en souhaitant un heureux voyage it Monsieur et Madame Garrison Villar, nous leur renouvelons l'expression snceroe do nos sentiments les meiUeurs.
. . . . . . .- - . . . . . . .


MARIAGE.
Samedi 30 Janvier 6 heures du soirW .:en I'Eglise Sainte Trinit6, eut lieu le manage
religieux de
me, Elida Paultre
avec
M. Joseph Cdestin.
Les mari6s ont th6 conduits
au pied de I'autel par Mme.
Rocheivff os ph au bras de
M. gare Delaquis.
N us offrons n6s meillenrs
vueux aux jeunes poux.


sons un rt'l plaisir d'i for, mer le public que les petits de la Centrale se front voir eneore, cette annee. 11 ny a point de doute, nos braves petits Centraliens, qui ont le secret de.se distinguer partout of ils se montrent, et quiont


dja acquis la sympathie g& nerale, obtiendront les mxnmes success de 'annie dernibre. On met Ia derniWre main ' aleur d6guisement, et leur xitiniraire: pour les 3 jours, a 4t4 arrite6 comme suit
Le Dimp#nache 7.- D6part de la Centrale Midi 4: Ave. nue Trujillo.- Rue des Casernes.- Palais National. Rue des Miracles et a 2 henres, A la Mairie. Le Lundi 8.-- Champ-deMars.- Bois Verna.- Lalue et i 2 heures, it la Mairie. Et entin i- MardiGras, m peu par toutes les rues de Ia Ville et it 2 heures A la Mairie.
Bravo Petits Centiraliens et. A )imanehe.


VENEZ VOIR CE SOIR
AU REX

Carmen Lahens dans des rumbaus espagnols suggestive et entrainantes. Carmen Lahens a ete forme Paris par Josephine Baker et a te sa partenaire dans plusieurs pices ent-'autre la Cr6ole. Cette Haitienne de talent que nOuS devons encourager a connu de grands succs en France,
MIle grader du Capitole est une artiste de grande envol4e qui vous fera passer des heures esquises avee les Acteurs, comnme Raoul Nargys du Chatelt et Eddy I)Destrv du Th&6Atre Marygny qu li donnent la rplique. Dialogues pleins de vie. de jeunesse. Des sujets tout i fait modernes, corsis, prenants jusqu'au tragique des chansons de Paris, des voix mnagnifiques. Un programme de grand gala.
Venez, vous dis-je, ce soir aM Rex.
Vous en sortirez enchantMs.
Pour rien aum monde, mes amis ne ratez pas cette semaine du Rex, ces occasions uniques de rire i plein poumons de pleurer des fois.
1a Direction du Rex ayant le desir de toujours plaire i son aimable clientele vient de faire un grand effort et lui reserve une surprise.
La journee du Dimanche 14 Ferrier sera une journe extraordinaire.
Surveillez la reclame pour savoir.


45 J.OURS APRES.


Les fites du nouvel an passent, mais vous laissent ue annee a organiser. Or cette anne commence avec un mois que dbji la Nol avait d6vore.
Au moment done de toucher F'Perier 45 jours apres Jan, vier, on se sent le corps pareouru de mille 11110 frissons qul vous glacent de la erainte de rater le butl On a Ia sensation d'avoi'r gravement pioch4" par .extravagance et en fabriquant a .liste des 4eh4anees impossible' ia retarder. On se voit prbs d'~tre englouti com me part une innondation qui monte et s.'enfle inexorablement autou, r du montiule ot'i l'on s'est . efugie. 1Dieu! qu'il e,t bon alor's d'6taNyer sohdement ses nerfs en fumant une <

our sa repre sencesoir aux Nos. 141 Ii usivemnent, 56(1 it usivement, 0: it usivement, 5501 et et 5901 ont 6t6 Pga-


30 Jan Ed. Gra. e CA,


QUOTIDIENS - PAPE7
CABINET DEI
COLLECTIONS A


isequence, ces ticket . OGER MARTIN DU GARD: Etel914 (2vurolu s et non avenue et le P e d v e . . .
s qu s presenterof P re role P tA h l. . ". ont refuses. .Pierre Benoit;. Saint Jean d'Aere .*: i::t
A l, "' + * " " V ., .:. . . . . ::: .
u-Prince. le 4 vrier Andr) ide: Geneviee .
XI1uN & 1Tbr Mit-Broadway SPaul 2lorand: Les extravagants . AMOUNT CLUR Aragon: Los Beaux Quartiers (Prix ::Renaiudot
pionna de Tennis Rend L- porte: Le classes do NovembrePix mte
re C at gorie ali . .
56rie de match: E. . uet: .16irne, 1eme, iSme, i19me si c.:(h
avier: G. I)aien us a n1e voIume)
i,7chardson pr - - Jan [sand: E evolution de: especes
La formation de 1etre .
-vier : . I. b 1 .Chrom Iosomes .
an par 75. 6-4. L L une: Vonlez-vouz que vs enfants sir
t. o. [. . n . . & . .r


L . g4w. n t.--9 t '
midi Mile. A. Elij ou . tre Monsieur L. L4e.
Double: Sa di Z P pionnat de dobh- .l: ra avecI.es ,.quip.v. t .
G. Dalencour, . son contre A. DouS Elie.

ECIJO

Le film eLES NOIRS> a recueii u, U soir6es de 6 et 9 heure- m,,n .che au PARAMOUNQ ' c@s qu'on en presag-s H) cartes ont dfi et reu guichet de vente. A:- -,. nombroux sectate . . n'ont pu trouver pice .imarehe, pourront-ils >e rat:apue vendredi o6 se- edn e film poignant d'4motion.

(Extrait du journal de ,latin du 2 Ficrier 1937).


h" i . L .jou no: Ie, c-mmerce et la comp,' tabilit . S n u n L� f'.ot-bali simpli.fi . S f MfMit : La veritable cuisine de famille.,,
� + - . o . _ .+ . . 2 . . . . . . ._ . � : . . . . . . . . . . . . . . . " : " : :
tYnci de tout Ie te nd.
. I. .,ho.ker, cbu ue volume

toN
t I A ~C

. . . p . . . . . S songs.
ETC., ETC.


DoEBLiTt FAIBLESSE


I


H6maogifobtn -- R~6gBrateur du Sang, prescrit par 1'61it Sup6rleur A la veandu crue et aux errungineus - Admis dans les apit


t-7
: + :::" :iI,


E SONT les X t9ne- d1937 cui nit
Le traitemeat di radio ,o r et dt- muo.r er sg lterale. rappee la "Victoire Ailte. fe capt en urne pi&ce est gracietiusment galb% Les allCs 'ot arodvnamique. Les roues A flasques convexes! Ies Carrosseries pro hites som habilCes de douze coichs de p.intere!
Cc soat les Vedcusct de 1937 par :let I-Juxe inctrieur, leurs dimensions g6nreuses et le style impeccable sign6 de Hel-en Dryden.
Ce sont les V ettes de t1.937Par lars innovations et perf ectionnements-directioa rduisant de moili tl'efortC ncessaire pour les manoeuvres-portes fermettr facile et sare-mall� arrive tr&s spacieuse-c'est Ia pre ire voture ave apparel exclusif do reteoOue en coto-avec dbtivreur de parebrise A air chaud :onstruit dans I votue- ecles freins hydrauiques les meileturs etIts plus dociles
- Cesont les Vedettes de 1937 par tleur rendementuiqu et lear conomie :incomparabe. Et parce que certazs de loutas trfe connemeOts De se retrouvent nulle part
- oeoat fes Vedcttcs de 1937 par tours prix trs r iduits!


UaE .;


LS POINTS AR. SU AS S TN nso m AoDIENStS
SPACIWSS
a
LES PLUS SPACIEUS MALLS
AR. AU MOMO,
US PRZM &E vous AUmoNof AVEC l4cQwIsM A AIR CHAUD COMUIT DANS.
LA VOrfmt,
Lus POuss Ls PL FACUt.S AVEC SERRURES ROAIVES. S&L#NC*IUuS EXCLUMY,
a
LA SEULE VOURE AVEC AP* PARE.- AUTOMATIOUE OE
RETEN EN COT.
LA NOUVLL: mECON EXau V, . :.MANOSU.
FACULE.
US 'CAMOSSE?*WVERflLES PtUS Trmlm t RMANiss$ iT


tDISTRIBUTEURS
Matters, "
* :::~aR


4 rNsp.Ad-Frendra9a?


cl~-F~- ^- - ~^ll


A-







e tonvcliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896



Page 7 6tait absente
du microfilm de cette date


Page 7 missing
from source microfilm of this date







e tonvcliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 8 etait absente
du microfilm de cette date


Page 8 missing
from source microfilm of this date




Full Text


xml record header identifier oai:www.uflib.ufl.edu.ufdc:UF0000008102938datestamp 2008-10-30setSpec [UFDC_OAI_SET]metadata oai_dc:dc xmlns:oai_dc http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc xmlns:dc http:purl.orgdcelements1.1 xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:schemaLocation http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc.xsd dc:title Le NouvellisteNouvelliste.dc:creator Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)dc:subject Newspapers -- HaitiNewspapers -- Port-au-Prince (Haiti)dc:description "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."dc:date February 4, 1937dc:type Newspaperdc:format v. ill.dc:identifier http://www.uflib.ufl.edu/ufdc/?b=UF00000081&v=02938000471641 (ALEPH)ACN6482 (LTUF)0012544054 (OCLC)12544054 (OCLC)dc:source University of Floridadc:language Frenchdc:coverage Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince