Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Creation Date:
February 3, 1937
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( marcgt )
newspaper ( sobekcm )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
000471641 ( ALEPH )
12544054 ( OCLC )
ACN6482 ( NOTIS )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text
. . . . .- .vo"


AftAt


Al - ---t ' - .7 .- -


S tORT-AU-PRINCE,- HAITI I MERCREDI 3 FEVRIER 1937


Nous avons ryu ce matin la visite d'un jeune compatriote qui nous a d6clar6 que le chinois propritaire de Shang/wi Restaurant, Avenue Pr6sident Trujillo, refusa formellemrnent hier soir, de le servir en compagnie (d'un blanc trles bien connu des haitiens. Co dernier lui aurait mirnme dit que s'i ne sailt pas qu'ici n'est pas la place du nigre.
Nous lui avons naturellement rdpondu pour le consoler, qu'il n'y p, cas en Poecurrence de se chagri-ner, outre mesure tant donned qu'i! appartient L une race et une nationalit don't les hommes ont su se hau.-ser et se fair une place P e6td des hommes des plus tminents de cette planet, et que ces deconve-, nues dont nous sommes parfois victimes ne sont dues qu'a i incurie at l'imbdcilit6' de cortains blancs ignorant m&re leur langue maternelle.


UNE AIMA BLE VISITE
Nous av.,-eu le plaisir de reovoir I a v ite des honorsabies deput ). 11P. Calixte, L. Lamnothe t A. Beauvoir. Nous sommt tr&1 sensibies P (:ette rn ue Pattentio et. prions nos disutingues visitu rs de reV'ir ici ci'homnage de notre sympjathlie profonde.


iCONVERETNE

REN VO YEE

Mine. BIloncourt nous prie d'annoncer qua cause du Carnaval il ne sera pas pronone, chez ele, de conference same di 6 fdvrier. ELile en pi'ofite pour porter la connaissance des distingues auditeurs que la proehaine confrence, sera dite, sarnedi 13 f&vrier par M. Jdrdemie.
rn'~w-

REX

Mercredi 3 Ferrier ha 8 hres.
DEUX JOLIS FILMS
CHOURINETTE
avee Berval, Duvalles et Mireille.
ET
LVORDONNAN CE
avec Marcelle Chantal et Ferandel,

JEUDI 4 F-VRIER A S H. Grand ddbut do la troupe do Mademoisele Camen Lahene


coIpoSie de
MM. Raou Nagys du Chatelet, Eddy Destry et
Mile. Germalne Gredcr
du Capitole de Toulouse
Cette troupe jouera, La Bergamotte, Opbra Comique et Le Coup de Navaja.
Mile, C. Lahens qui a remporte en Fr;ance ,un grand succes fera plusieurs Numbros de Danses ct du Chant.


SN'oubliez pas lea Produitk Sides Laboratoires Basile. Pro. dulls intgala*hes&


C0RNAVAL 1937:

PROGRAMME


S1.-La Police
2.- La musique
3.- Groupes h pieds et masques divers
4.- Cavalcades 5.&- Bicyclettes
6.- Trompettes de la cour de L ,L, M.M.
.--S. M. Carnaval
8- L.L.M.M. Les Reines 9.-. Chars, Autos d6coreee
et autres vhicules portant des masques. 10.-- Musique
11,- La Police

SLES SPECTATEURS
Sur la Place Dessalines, devant les Tribunes oi chaque jour, devra defiler le Cortege, une position sera assigh'e aux vehicules stationnant A vide ou occupies par des spec. tateurs degxuises ou non.

Recommandalions Spiciales
et Mesures d'Ordre
Pour assurer F'ordre parfait pendant le d'filei du cortbge, il ne sera pas admis
.- Que los vdhicules non d eore s et non occupds par des masques ainsi que les cavaliers, cyclistes ou pistons ne faisant partie d'aucun groupe ddguise, y soit mdls.
2.- Que ces vehicules, cavaliers, cyelistes ou pistons circulent en contre sens du d116, sauf a 'Avenue Trujillo, a Ia Rue Dantis Destouches, et au Champ-de-Mars.
Afin de prevenir des accidents susceptibles de se produire du faith de touted cohue, de pistons entre les vehieules en marche, il esat instamment i'equis do ne pas lancer des objets-reclames (cigarettesbonnoits, etc.) sur le parcours dut Corthge, devant les Tribunes except&e
En vue d'assurer tout l'& clat desirable A la fe'te de nuit, il est recommand6 aux interessds d'ajouter des illuminations aux dcoratiops de leurs voitures, et aux per. sonnes residant au Champ-deMars, d'avoir l'obligeance d'apporter le plus d'dclairage

(Voir suite en 6.me page)


PARAMOUNT t

MERCREDI 3 FEVRIER Un grand Film Frangts .n Gra.ut Film Anglais
iilC1E .
an film Paramount
Suzy Vernon, Robert Bure.


nier, Marguerito Moreno, Dranem, Edith Meraragdeleine Berubert.
Et
COLLEGE HUMOR A Paramount Picture
with Bing Crosby, Richard Arlien, Mary Carlisle, Jack Oakle, George Burn Gramo Allen.

JEUDI 4 FEVRIER
En solrte, d 48:15
GARY COOPER
dans
L'ADIEU AU DRAPEAU avec Adolphe MaojnU, Mary Philips Jack Lia Uue;


No. 14.087


,-M#~4Mt ,'*45 ~ # rg e i 4WIW%~ -












::(x:: t. t:
:: :: :::::: :::::::::: ::: . ::: .:-i [:T : .] :.! : " :.:::.:: .) ( : ] ! ., :: ::


de 90 annes, ont virtuelle- permissions facultatives disment consaerd le sejoir des pa ssat ear histoe acLt Hzai 1tran er M initrative ne mentionne


horreur deux choses, 1) 1 ta- .
.blissement i Y:t:rang:r ans :: .ger, aune trae de la rvocatio.
sprit de retour. et 2) san MeAbl .ge nous con. - des permissionaS aecordbes pa contr::::- Cette second p- duit:: au 5 ao t 182. Une l':: autorite, seensuitil pour ce.
,. -. :' :. : ,,s" t. ' .- 0.'. . a . . . e m . ":.
ti est pas explicit. S',agit. publi: A c ette datecondition- Ia que le moet momentane&
i. d'un ablissement . Pg. ne la sortie du pays et impo- ment de Part. 7 du Code Ci
tranger sans esprit d retour se aux commergants etf ndus- vil haiden it tG twtenent :::: et sans contrle, o d'un s Striels qui peuvent avoir d& abrog& Par l ra loe jour e - Ptranger sans: cntr6- engagements en Haiti, Pae- ment, pouvez-vOj-s expliquer,
� corrcomplissement de certaines Cher c-onfrere.ea (tte albogaDans une discussion scin formalites par devant quel- tion 7 Itne loi est tacitemen tifique on ne doit point attri- qUes administrations publi- abrog6e, lorsque ses disposi.---ue r- 44i eu-. des-id6es ques. Br.:andian-ett 0t4, ions -set absolum--.eone
qui ne ~on pas ca ement ex- Me. A N. ,eger hous dit: t.Si no- pas e &x;esosemnt e:eUr exprimer. Car si sa phrase s- tre estimable .con{r&re avait "at on. Nou s n e:.pi ,kO: . gnifiait le contle tudi -les mesures adminis- diffieilement i n ,
ger d'un table issemnt sans ' tratives en la matire, il se tion, Mais pour sOutn r u:: esprit de ret our, ee serait une ffit rendu compte que la loi thise controrare L: i ~r, grande erreur qu'elle men du 15 aofit 1828 n'avait qu'un falail que eer ex m'essio tionnereai. Si cette phrase vi- but: cemp~eher les ddbiteurs, disparat du Coie. 2 1':n salt les deux situations (6ta- haitiens ou strangers de s'e- trait dC plume, o vine n. blis3ement. ou .jour) .ee vader d'Hait,. sans avoir to aut'rit&, v o -~ ' a. enoncerait encore une grave rempli lenis engagements. - Me, Abel N. I" erreur. L'ensemble de cette Et c'est pourquoi tout cran-. e premier des -' : 6tude -e dmontrera implic r avat le droit d s'oppo- eseiger
temret. Et C'est ce qui expli- ser a la sortie d'Haiti de son E' udins de que ia confusion assez paten- ddbiteur. D'ou l'obligation de deux textes, :i i 1.-: te de cate parties de la r4pli- ddclarer tout projet de voya- notre confirm a i: ::l que do notre estimable confrl- ge, et plus tard, la necessity son apparent.e re. uivons son raison~nement. de faire cette declaration opinion. L'artie 7-. 1"--0
De ce quoe I Code avait en quinze jours avant le depart Civil Haitien s horeur 'tb!lissement '- et de publier en 3 fois, un a- la ca-acitd des pero ',es ?:
tranger a) sans esprit de re- vis annongant tout projet de rsdent mna tour et 2) sans contr&ie, cela depart. Me. Abel N. Ldger a pays stranger i lenpi. de explique, cit-il, !a permission done fait un trts strange usa- la loi national. La -, u 5 du Prijdent 'H!aiti pour ron go de la loi du 5 aofit 1828.- aof 1826 auri a dre icite e sejourP i 'exte- Comme une chicane de plus n-o sortiE des haitiEc:ns. -r~ inart rieur e e tex. ijh repro- peut avoir aucun resultat certaines formal Q ,L' duit). Et i.termine cette ;ar- pratique aux ddbats, acceptie de son etude en conciiant tons pour vraies, les affirma- (uoir suite en Jinm page)


comme suit: .
Notre estimable confr&re nous p)ermettra de lui dire : ot-re conclusion e t ose. Qu'entendez-vous par expatris r'guliers? Sont-ce ceux qui, rs.idaient a I'6tranger avee une autorisation expresse? Certainement, cux-l. jowuissaien t du bdndfie des dispositions du CodeCivilt, en ce qui concern leur M t et. leur capacity. Et personne n'a et ne peut contester cette verit&MI Mais pouvez-vous fair aceroire, que le Code Civil haitien app! iqualt ses dispositions aux expatri6s mnime reguhie-rs -qui fixajent eun domi ile en pays et.ianger? En al 'rmant pareille chose, ii faud-aift supprimrcr le e. alinda de 'art. 18 du Code Civii. Et vous n'avez pas pretendu au moins que cet article fut aqbrog co0mme v0us . avez imagine pour Pexpression momentanement de Particle 7 du- mle Code, Ce qu'il faut dire-de plus, c'est que mnme en cc qui concerne les expatrids irreguHiers les dispositions du Code Civil haitien Tie e sont appliques que jusqu'au ler Janvier 1827-Ceux-la ayant eneouru la d chdance de nationality s'is n etaeit pas revenus au pays, le Ier, Janvier 1827.
TEXTE
<

chocun foit lui-mtme et instoat tanhment un litre de dulIicleux in fortifiant Sous son iflunce bionfalsonte, tous le i faig.4 tours les d6prim6s so trouvent rapidement soulag6s: ioippit reviente, les forces ogmentsnt, '$6at g6n6ral s'am6liore. Toutes phormacics. A Port9ou-'Prince:


lai.


Docteur V. MathrfnUtorcnsrm ScintFrnoi . Fol. : entrai .4cot
-- N'y TmanC uez
.(R. .< D."r "THRTORLAND s en fouloa
A tVI N . . Invite
Le n ibres du Club sqnt reusement exigib f;ue le dimanche soir, 7, pour les ames.
prochhilt'ChiYIYtli, tera oivert aux mnembres et A IUrs vnvitis. I v aura un Ahetei
paz : Lartir d huit heurei Pneus et ba
.s Fedr


Ii


COLLEGE MODANE
Directeur: bgrnas Alk dor

Angle: A uJohn Brown
Exlernat-lnternt : Condi o ~n i
Inscrivez roe enfans as :
COLLEGE MODERN,
i6cole qui met P'enseignement A port4e de toutes Ile I'ull oui ne professe pas le .bourrage de crine, I' ole. qui pr ,fre h une tite uniquement 'plaeinr
te bien faite,>,
I'E oE qui s'attache a solliciter et A dvelopper tonj
jugement de l'6Tve.


&est la que se trouve reorut6 le corps de
homog.ne,
1e plus zil,
!e plu competent, et le plus epable, surtout, d'entrainer, Faction honn&~ye et conatructrice


par


1,t(


r,
r
E~ i ; ,- :c~
.:P :
3 i '


WA.


./ I


. t le signal p ploy aient les pek de baleines pourI
qu on allaft fun

Et maintenant, sur et sur mer, d'un bout&1 du pays.pour desmi de fumcurs, hommi femmes.quand on pend un moment le t pour futmer ue: bto "rett% c'est aussi

L."SmokeO . tasse lee Chksterif
Le GChesterelds sei douees., etellesont0n on fort boa gaOt qui I fumneur satis tit.
: .:.:.:.


0 m.7: . mr . ! f. . .,4t .- w .


rigr: Don N. ohr Rues Bonme.Foj @ t et


L
-~s~rsa~ka~, r
~


)PAW~


i" ; :-- -~





Derni6re Nouvelles du Monde rescue 'ce matin


Par Cbble.Rodio at Correspondence Atrienne


STATIONS HH2S, HHI, etc.)


DECLA-RATION DU MINISTRE DE V'AIR
RgANAIS. , A VIA TION FRAN(gAISE, LA DEUXIEME DU MONDE
PARIS. - R6pondant aux
interpellateurs A la Chambre, Mt Pierre Cot, Ministre de irt a declare qu'apres 'aviatiofl sovitique, tarm&ee de'Air TraVnp eit Ia plus
puissante au point de vue matrielII a rev6eI que depuis Tarrivee au pouvoir populaire en Juin dernier, le nombre des avions de premiere ligne avait augment e de 37 oo, le materiel de 67 0, o, les muni-, tions de 50 o o, les armements de 70 o o. 11 a ajoute que la capacity de bombardment tid aviation de g atrr francag, se sera double au printemp prochain, quad+rupl!e 6 !a fiR de 19388 et quintuplIe a la ifi de 1939. <pour re ipousser touteL t taqu1e. Oni doit savoir t 'Vtr~anger que nou sommes p.- ts - faire face i toute agressin., Et 1 i domai la France a hesoin de faire intervenir {atrce pour le respect dQ i i inhternatiounto, I'aviation fi ranulyaise la premibre sera 5 Yavant gardet,-M. Pierre Cot a ddclard l I. Chambre fl-an] ie que !a nationaliation des industries de guerre a ntribuc dbjB a augmente". la .oduction dan.:


l'aviation, en depit de la semaine de 40 heures. Pour ce qui a trait au nombre des aCpareils la France n'est surpass6 que par 1'URSS. 11 n'a fait valoir aucun chiffre, mais cela implique que la France est assez fort* pour resister
a toute menace abrienne de la part de I'AlImnagne.

DECLARATION DE LARGO CABALLERO
VALENCE - M. Largo Caballero, chef du gouvernement espagnol, a dclard au parlenment que son cabinet a accept en principe le contr6ltc decrete par le comity de non-intervention, mais reserve sos d roits pour se procurer dts 4muni tons, edant le seul gouvernemient 16gitime de l'EspaLES DESERTEURS
LO YA LISTES
AVILLA.-- Les diserteurs luvalistes ont cit aux insu-rge-s que les leaders communistes russo-espagnols qui conduisent ia propagande anti-religieuse derriere les lignes de combat exercent de Ia cotraintre sur les miliciens en ddpit de 'extension d'une opposition screte.

UN SOUS-.MARIN NON IDENTIFIED ATTAQUE UN NA VIRE ESPAGNOL
MADRID.- L'Agence Febus made de Malaga ;

ktre allemands a land des torpiHes contre le navire espagnol cDeltine ancr4 dans le purt de Malaga. Le navirk est endommag. 11 a 46t pr6cddemment attaqud entre Nert ja et Torroz par un hydravion rebelle, mais les batteries anti-abriennes, et leas canons d'un navire de guaerre loyaliste ont:mis l'avion en di1route.
A LA DESTINATION DE
L'ATLANTIQUE
GIBRALTAR.- De source digne de foi on mande que le croiseur rebelle eBaloares, transportant un hydravion a laiss Cadix pour le caux rl. 'Atlantique. II va attmnr e ,t guetter le navire loyvli te < qui fait voile vers l'Espagne avec une cargaison de F 3.00Qt0 d'ai vions et de mate'rici Ac aux Etats-Unis,

OPPOSITION .A U
PREMIER BALDWIN
LONDRES.- La toeati pour constituer un front uit des grouped parlementain.w> opposes au premier Minit: c Baldwin a ichou6. Les leaders du parti liberal ont refuse unM projet que tous les Iroups 1 anti-gouvernementaux tei vent s'entendre sur an pace 6lectoralfour conmbatre la politique de Baldwin. Le Comte ex6cutif du parti librir i dirigr par le journaliiste et romancier anglais Aidou Huxley, a dticind ie inv.-it:a


tions d'un front uni dans un lettre adresse aux leaders de opposition bie r matin. Le project de front uni a etI lanet en octobre dernier par pluI sieurs anti-baldwinistes bien
connus dont i'Cveque de Birmingham, lord Horder et 'crivain Norman Angell, mnc. bre du comit& universel c(ontre la Guerre et l. Fa--s-isme.

VICTO!REWSS DES
MILICIErNS
MADRID.-- i a etc annon";cc qiue Jm eslicien sO sont i pares d-,riire importante u:i r;sc de ija:stida dans ]e see11
Se ilN' . t . ii
Oue.st. i o t ;:--, - . : : sti leI-s a -tta .ue cl . . ;

a1 +e Cam s r.
cle (_'or n . cI'a. c 1i,



e' ap lis " . u - i-ot le9 nta ;


I ta<1 ue de. dmili1e ourn:me:tales a forc' le (ebelie i retraiter do pluskurs kilon tres dans le f:'ont Aranu::Vaidemorro.--- Les commandants loyalistes rapportent
-ae le s miiicien d6itenseur de la Capitac s'enfoncent
l. s " ' p r - L " "' l "s ;. turn,<. ar. ne b,+ n , -


de Madrid. Sur le front Nord, les gouvernementaux ont faith part d'pne victoire remport&e sur une colonne fasciste pris de San Pedro dans les provinces basques.

APPEL DE L'AMIRAUTE ET DU COMMANDANT DE LA FLOTTE AERIENNE
. BRITANNIQUE.
LONDRES.-- L'Amiraute et le commandant de la flotte aerienne viennent Ie publier un appol Ia Miarinte de 'Air et ia Ia Marine marchande britannique, offrant leurs lieutenants les functions da lieutenants et sou.-lieutenan t.s. (Ca t .1app' i 6t mlitiv6 par la p6nurie d 'otf i fl an4 t'- 1 Ia mfarine (I guiere ct Ic- le for1.Saien:e, o t j'hgunt atn-o-.



:,anssedant pas les Saintes E. or iltures.
'aresser IJ. ALFR+ID 7rAR>'E, t Port-e-PI Ix.


Si N.ots ai e- beson d'une bonne voiture ie '2tmo in , (Ford - Buick - Nash
ice - Chevrolht).
i: OTELH"'S A11AI. ti \i', 'Gra nd'R1ue. kous ' .er satisfa it-.


r ,~~~r~r ~ rs -'ap4 r- -


-i


Plus-pour votre dollar



L'apparance, Ie comfort, la sicuriti une auto d haut pri

et un maximum 'iconomie:



Avant train distinctif, Phares incorpores aux lignes fluides des bavolets, Freins ultra do-


ciles, du typ


par


cable


controle


rnca nisrne d'ae la p6dale & la


t conduit,

sdcurit6f


K erS TRE S


T'ICTOR J. ARA RY, LA STATION JROUGKE


'rujillo


el


apportant la


d'run cier d roue.


-Ave


--U


-- : - - :: : :: . .


~I-~m - Y ~ rs~nwr~rr~aw~*r* c~sl ~i~ r~ a.~


. . . . . .


S. + . . mea2.nwa8 R a-iie.W 2 .nR E P V


--AR
: : ,~_,., oltIla AM" TA~OP


02, RUE PA VEE


e,






























,, .: ~~~~~~~~~~ :::::: ::, : . +: : : . .
�~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~~~~~~~~~~~~-nl:- .-.-.-. :::-.:: . . . . .:: ::: :. r;:?: :.'.:,.i. .- ., .
:: .:::: : .:!-! . . ::!.! ! !- :.::: : . : : :~H;~" . 7F :K: h I F ii F : .F i i F::i M:Fi : i i~: :i ii : I: : ii i ii � . i .i_.: :i ::i ; : . :

::: " ' ? w::.> ::> . :. . . .: .
� ::7 ii i ii:r i::. , i:i :L i- : -,r <;--;*:;C':: - :i:::+ ': ~i:: '.,: ?: ; . .
~y~. :;,2i-.::.-. " .X-.:. .: r.: j::-:. :
.,, . :;r. g::, . ,~3r"~. , . ".

. A - 'A "'
:: I_: ' .":: :. �-- .: .: i :;i-, . .is: . . . . ::.::. . . - -,- . .-- .
!::i::;ii ' -:. , :-::-. : , I:-,4: : . i::;-k �: :i :: : :.i
-:+ 7: :. .


Isii i:i:. :i . - :{: : .~ii~: . ,i;<:."::: . - :": :iii~+ :+: :.+:. 3 8-.,< _ . .; : . :jiT I .4 .--+ :- -'": ;. .

-.:. . i:: .r. . ,. 4 :-. . . o:. ++
A.+A . . ' .
. :. . . ' .- .
. ','. . ' � . . :.+-" A A- - - 3.A.


eh~~i-. ".:.- . . : -'.'+-: I: --i", ,- ;


::: . . : - :.> . +<+ . . . . .:-_. . .
. .A .

:
-' .r "',,'< .C '4"'"'.'.
A.% . . . '4'4 "4'








it)>
. ' . - - ' .- ; . . . . ;*" . : ., -++., . . rr . . .+ + , :+.,++ . :.
:. .+ " . .+.:. .-. ';:s " . ." .: , . . .+ :+:,. ::. . - .:. +; . . . i .





P ,,
.i r - .+. .
c4 ::.+- '. :;. ; ;;. . . . .


AAAA'AAAAAAS'A'Att id


5YEZ CHIC ET FAE


RJSSO IB


ZLAILZ


& . .SA


A A. . .'


. . . . - . . < ; . . .- .
A~' AA '' A . ' . 'A'
. ' A '
a l ' '

S-* A A


% ' . . .
,.














ixi


Ix*
� .4 AC Aj 4
tt *s/rn A: '' ;'A


A4 *














ot

4.1"
A. . .A. A . . ; -. ' A A . A . . .
. A'-. . A A. . A .A8bA --' . : .- :

- . . .: A . : ' " ' /.---.
., : . . .4

. . . : . . i
S " ,' " . . b+. rr < .APS A ' .- ?d -,. s: i . . .
A-.;.'AS. A A.-%A,4 "
:�,.;:. : . . A'A '4 'A' . . :.:::< .
A . A - ' :AAA ._. .,.-


A+' A .

a tf~sy ic. :. . '- . '%<.AAA.


u.,: .: s SW . AA ljA.


A". t- A.-?. . - rA' :.A (Al 'A 2' 4 + +. . . ,-- Z4 r +,=:. n', F -i : ; $4+ A A'.
. +t + t .,i : h f'h . :+ t-.4+ hi . ? tw .t.-' rA . � + bh.t.sA .J ::.++.':s. en" '.+,., +. .
� 24. . G :::+:t: i -<.i4 .


A. 4: . . A '' . . . A

4 4". 9 '- fAAAA''AP A4
a,>+



�, - -oA.' A 4

"=<::" h:. :. .7 . .+- "2@:L . } .; '.S " - . i'AA ' ,


A . -,Al A ~ , . . . . .


-+. fAV2iMFJ G:<. A 7


I/A tt.KSt


A'A4
_ Alaw.W- 7 . . . .
.IA ('fr.? : 4'rs:- , r*%'-s'" t . t.-A
+ "" A WA. :. '; ' + .4 AA*AAA$''AJ.-4A . '
:.: , 'A'? .4A' f. . : '>.V+
- 'A" 744= % - > :.:- +.


� "'+if " "!' ; A' -" A . . . - . . - - " ". . .
uie -.+,- 4 - V2 A > . . - A. 'A r '.+'. ': . . : ' " A . A-- A -.
A 2y -~ ""' " A
. . , . . . , . . : . . . . . . . .






'At-AI, C.*A'-4' ".;- A A " A .A.A r�a~J < .


. mt e-ul in





i- i -4 ;+''- s ~c ;rf-.e. .; . . ,.
riv~ ,Mvt .*. 2 we

" . I-" .i~ :sa .: .+4 . .: . S :
:a A'f:SU.a . 4a w. '4t ,':


-: . - ;.i{': - >:"'~ > > -t m




.,++ . . r,. . . .
A - "A?'. 444 A

* ',tA j2:i''A 4AA-sfL tli'44 lr4l uz




'A 444k~s h ~~~~~ '1 n"4t'frs ") I~i~*4iS ($4P1$ Al


A'AA'AWrx - - -~f~~s


IL A FALBU QIE I PSEUS '


/4


2'


A
5,


(Ii mdbre)


M. ifgrnarnr UWVINGTl&N.

.- '. %us diftrne etne Un pneu qu i

.tr 4,rKYa a . t i. y.ppJ.t0 lo W41 et pn qul dip4 ? G'est
tre la suit6 t ardent

- 4e- 4-4: ma4 w prouv& qUe s. G.3 AU

Weather de Gdyear sitappent in vulture plus U S '11 a-'p y4 'viM gles one lea awtre paens dt-rpent Vitt 1 779 d4 pltP
p PAM


. .>


AVJI


fillth 'o 1 .
sim J;.i.7


E4t les 03 consrvent lear adhbreace deux I(M

7.plun longtrapt-sans eater plus ft Pachat.


apa j 9f-Pour NOUS, plus cher A S O. -Pour VOUS, pas pluscher P Ischat


8CIRTt H4ITINNE1


tulai


A'AAAA


AA'k"'AAA


"k B, A ?4 t 'i


POUR


STOPPER A


TE


L--


IN
'4"'


"~ywl IhllLI * ~ ~Ul~jB~U*~Llr


. . . .


*r


\f


S P"~~~~. NALI


::






PACE A


iD: . . . . . . . . .






c e qu d faut faire,
OrSque vous es S pris5 pe utt EO i dissement:



1E PRODW$ DE CONHFAN4CE *


1 Reins Dolvei
Sinetles Acides

tti. ucontrtia dnas o ranw que paper le Sde toritin on filtrer murw inUam ttnues vu Ya retr. aiAttOntion, aBPlnryes IAs de drOth~ bhotn reh$, vilhentefst irrtdate tts .i r s tlM.n .nt habtutiInangixotid Ot part, $d vig ur, N'en$tsf'it xt ra ra Inoti7("YRT'X voxts procuere ue tonvit vtait6 en i hi ures, v"'ut donntra un impranion do rjountssdn" 1 d lsu s an t v tmUo gu grtra en 8 nJur, lon P rix vous on sero, re'out. rkrk i 8 I--set ''n-A-i ssesi d. (an co cot A.

5i cotre pharrmacien ne pea
us en donner, ecrivez posted
I es/ante No. 162, Port-an
Prince


'IOUX, R M M E., BWONCHJTE., ENROLEMNT
INFLUENZA, AF;Ti-:Nx~ s . 1P'OUhTMON$
PORT.AU PRIN' r j I ET L2s POv c


okege Sur toivar

Enseigneternt Primr: et ~eondaire
Enseignere Cl'atssiquE e snie sectionss A,BI'C)
Internal ufi "u .crnat
8, Rue ideon;, .
Lauriat de AI'liarnce Franic ir plsiioIn franause aux Examefris du Baccalaur . K ;ai< 1'9'14 et Concouca de Diction fiangaise de Juin I. 7 t ie Juin 1t36G). dl success aux Examens Cii l':ai('t':aur:at (Iere et 2eme. parties).
Le College SimutU oliuur rs I famille que inci rg o s - . . p NR,. sQ re ivent tous I1,t jou s ouvraisl u .; 1:tir de res. A. M. Les exani s de reprise sent xs, au .Lundi 28 Septembrt et la rentrde aes cases au i,;: ( , abre.

La Direction.


Place dc la PaIx

e tCourb et E .u l;b!f,!It de I'Elat

CHAT D cI.-LLE D. T .:i, VIEIJL OR, DIAS, P' -E.S ET P1 It: RECIEUSES, VIEILhitCES ARGEN T ENi U QNNAIE DE TOUTES ,AIALITES, A DES PR.iX ATBSOLUMENT AVAN
, .UX.

GRANDE LI ,'D4A TION ;. :.L ! ETTEIS ET VERRES


Lunel/hs i't erees de Lou itinrv o :ontur e'tn nickel iaox ydable Verrcs oraldes uu prix de < I.nIO Ia puire. La ituCliu i,,/ dturerut j.isut' ii 15 .o'vrembre ment.


inclusive.


f el V"AT i' E IS & 'o.


4
-- - ------- --Le falt est niontestab


LE RU SAE


quintessence e s


leures vari6tes de


reunissant


eild'un


les


ill ours terr oirs C'est ce qui faith son arome


SGoute : et omp re.


iL J::::: :: :,:::x: :::::::: :::f :: : : :i:: _ji_ : i. :::


ea nes










,iti
2I:
4I:ii: :::::: ll

" . � � .:
.: - s
az::


LER OU VELLISTB
Rue Froa.No. 14 :

QUOTLDIEN FONDE EN1I9"
Par


ERNEST GC CHAUVEr
Shcs#4ars ews .
MAX DUVAL AdnRnsrzRGaWtr :
KLEBER GEOGEO S4AC08


CAR.NA VAL I9,r
(&uite)


possible aux facades de leurs maisons ou de leurs &ablis.semenmts.cafes. -ho-teis. ;--eeres,
th6itres, etc.
Par aileurs., ii est demnande a. toute; personnel poss& dant des racios de prendre' chaque jour. cs r:id, ile poste de la HH2S, es de placer les appareis, ie plus pres possici e a ia c:aussee.
La Polie assurera l'ordre et le respect. 1i ne sea done tole.r aueun prop.o obscene,
aucun goe s incen ou de provecaion.
Ii sera s :e u is :ain i 'executn . a i ci e ces arx e



o; it hottide \Ile rates ,.::::: :: .:<. .- g e r :,Stat s r:'iaion -s ven:e.
Lees
L. e:e Ce P re.aschay::,e .:. '. ::r la sirdne.

' re ~- "d ie et . eur arriv - !ev.: es Tribunes du Chatsmo-de-:ars, ec:aque jour 1 seron: anonce-es car des salves de bmbs rr:rotchn.ioues.


Le Cortige Suivra
lea Parcours Suicants :
ler JOUR
Rue du Q-ai, REue, des C&sars, Rue du Centre, Rue Dectouches, Rue Gefrard, Place Louverture Place Dessaines, tour de la Place ad libitum.,
2ime JOUR
Rue du Quai, Rue Roux, Rue do Peue, Rue Feroo, Rue Mgr. Guilloux, Place d e lIndi endance, Avenue de; Casernes Dessalines, Piacc, Dessalines, tour de la Place ad libitum.
3eme JOUR Icre Pantie. Rue du Quai, Rue Destou. ches, Rue du Centre, Rue Endlus Robin:, Place Louviertore, Place Dessaiines, 2 tours de ia Place.
2&me Partie
Avnue d, - Quartier Gn.ral de la Garde, Rue Gefrard, Rue F r:u. Rue Dr. Aubry, Rue de; Fronts-Forts, ue dil Quai, Rue :xiaeajoux, Avenue du Pr'-sident Trujiilo, Portail L.6ogne, Rue Oswald Durand, Avenue de l'Ecole de M&Iecine, Place Dessalinees.
3ime. Partie
Au CIhamp-de-Mars, fele de nuit pour ctturer le Carnaval de 1937.


JOCKEY CLU MD'AITI

Rsultatl de la de. Course du Dimanche 31 Janvier 1937

(S we pstake Spicialr

4eme COURSE

le.r Prix (Cheval No. 4), No. 156 G. 112,50. 2e, Prix (Cheval No. 5) No. 160 G. 56,10. .
3e, Prix (Cheval No 6). No. 140 37,40.

CONSOLATIONS:


" 130. " 141. " 154. " 190. " 217.
" 26f0. .


G.
G.
G.

G.
G.
Ge

G.
G.


18,70 18,70 18,70 18,70

18,70 18,70 18,70: 1870,


LA, TROUPE DB

MIle. CARMEN LARENS

N'oubliez as d'aller en fou. le demain soir (8 hres. 30) au. Rex of la troupe d eMle. Carmen Lahens iu ThMtri Mlarigny vous offre utn rgal de chants classiques et modern nes, des danses, une fantaisia de Michel Carre, eLe Coup do Narajaw et Empressez-vous d'avoir ves cartes qui s'eelvent rapidement.


ECHOS

Deux beaux films passeront ee soir, a 8 heures 15 av Paramount: MICHE et COLLEGE HUMOR.- Deux eomdieCs musicals ]6gres et debordant s d'esprit.Demain soir, toujours a 8 heures 15, un film incomparable, un drame intense. Allez en fouled admirer vos vedettes prferies, Gary Cooper et Helen Haves dans L'ADIEU AU DRAPEAU. Et .endredi, reprise de ha superproducion L,ES YEUX NOIRS. Harry BAUR avec .a pa'rtenaire Simone SIMON vous permettent de jouir des plus belles emotions qu'est n: nemo e rVOus o~,rir le cinma. Un film qu'on no peut pas nFe pas voir,.
nt Chfer-d'Oeure.


EXTERNAT


STE. ROSE DE LIMA


L'Externat Ste. Rose de Lima, rue du Peuple, fait sav:oir a ses rnombreux amis, que samedi 6 Fvrier, h 7 h. du soir, une Seance R4creative est offerte, par les Eeves de i Stab] issement,.
Programme: 1. Fabiola, Drame en 3 Actes.
Miss Arabella - Com6die.
Les Trois Lievres. Saynute comique.
Prix d'Entr6e: 2 gourdes. Les cartes se vendent ' l'Externat.


GRANDS BALS

TRA VESTIS

Organises par un groupe de demoiselles, le dimanche 7, lundi 8 et mardi 9 F6vrier a partir de 8 hres. p. m. a l'tage die la mai.on situe a l'angle des rues Lamarre et Lalue.
Buvette it la porter de toutes les bourses.
Entree: 1.10.


PRESCRIPTION

ACQUISITIVE

Les bonnes choses sont faites pour qu'on en jouisse a tel point que le Code tablit la prescription pour devenir proprietaire aprs vingt ann6es de la jouissance d'une propriete. Les locataires n'attendent pas tououjours longtemps.
Pour possider une femme, 11 faut jouir de ses charmes. Si cela se repite souvent, ella fnit par vous appartenir. CoB que vous exprimez egalam. ment en 'appelant,: ma maitresse.
Fort de ce principe Fistibal s'arrite devant un :talage do: cigarette et s'approprie une
-poche.
- Pas le reond, alors tu comprends, jefa is la prescription acquisitive d'un paquet de eSplendid.


L SONnT \ e du de 1:k t' dc FrcS dnu aionl rappelte a "vi2i:x Aii e. " . : une pice gracieusemc!a :gast eay.mi.ae LtsrecS . ia Cun t-r s [.s ca.roies pro.a a- C n
�l ts s hat habites d dcoxc cuichd C peinrr:
e sore i vetes 9-. par e: ler iorieur,
Iers dimensions g.n:eusei et we se impeccable sign de Helen Dryden. r
Ce seat les Vedenes de 1937 par leurs ianovaona es prfectiomnements-dir"tion rsuisduisant e moiti I 'e t acessare poutr es man nocurces-porre-s j fermt re facile set ure-nmale arraacf tre', spacieuse--c'est Ia premiere voiture avec apparel excusif ditrenue en c&re-aIec dgiyrcr de parebrise A air chad construit tdaes la r oimre--vec les freias brydrauliqee le as meileurs et li plus docile.
Ce omesvlda VedetS d193 7 er rendemet .un. et l~ar conomie incomparable. Et parsce que Cterans de lea rs fcuoaoements ne se retrouvent n3b plt
-cet sts Vedente de 1957 par teturs prix tts r6duitsl


. . . .' . . . w" . . . . . . . . . . . ." ,. . -


,,
-


. . . . . . . . . . . . . . . . . . .:: :










QUOTIDIEN FONDE EN 1896





Page 7 etait absente
du microfilm de cette date



Page 7 missing
from source microfilm of this date







e tonvcliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 8 etait absente
du microfilm de cette date


Page 8 missing
from source microfilm of this date




Full Text


xml record header identifier oai:www.uflib.ufl.edu.ufdc:UF0000008102937datestamp 2008-10-30setSpec [UFDC_OAI_SET]metadata oai_dc:dc xmlns:oai_dc http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc xmlns:dc http:purl.orgdcelements1.1 xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:schemaLocation http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc.xsd dc:title Le NouvellisteNouvelliste.dc:creator Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)dc:subject Newspapers -- HaitiNewspapers -- Port-au-Prince (Haiti)dc:description "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."dc:date February 3, 1937dc:type Newspaperdc:format v. ill.dc:identifier http://www.uflib.ufl.edu/ufdc/?b=UF00000081&v=02937000471641 (ALEPH)ACN6482 (LTUF)0012544054 (OCLC)12544054 (OCLC)dc:source University of Floridadc:language Frenchdc:coverage Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince