Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Creation Date:
October 14, 1936
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( marcgt )
newspaper ( sobekcm )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
000471641 ( ALEPH )
12544054 ( OCLC )
ACN6482 ( NOTIS )

Full Text


9 AsM -4w . . . . . . . .
. . . . .
'a f 1111rulivil
. . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . .
ASSO'CIATED PRES3 . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . .


. . . . . .
: .W . . -N- ei . .:. .: . . :. . '. . .:.:: :::::::::.:.:. . .--.::- .-. . .-. : .: .: . .'. . . . . . .:. :. . . .:. -. . : . . :. .'. . . . . . . . . . -. . . -. . . .�. .
Po 4W. GPI E, HAITI . ER REDI.14 Of TORRE 19'. . .N.
vff, -0I* w 0-.,-- . Ae __
"'49".4S kitb 4tk r'-' tI' 4-4" '" '"' "'" '' ' '': : " 4 --'"-",ri.44. :: ::': u : o B ::: 4' : : : :" : F : ,:::,,: ::!
444 .,.411, 4- ".4,4'.4flff. .:i.:.": . .M4' . .t: 4: . . . ' : ' , ::: : :. . . -. . : .: . . . :. ::. , ""44. . . , :- ,, . . . . . . . . . . . . : . � . .
:: :: :: ::::: ::: : :: : :: :: :o:: o .:: :: ::: : : :: ::: :: :: : :::::.:. .:: :.:.::: : : :: ::: : : :::::: : : : : ::: :::: : : :: : : .:.": : - . . : : : : � : " - Z : : :. h : : - : . . - : . : : : . . : . : : : : : . :" . : .� .


Ces jourstCi, les riformes i: se poursuiventt depuis ie rOtobre dans le personnel I:a D. G, T. P. font l'objet toutes les conversations. tains louent I'6nergie et . av6rit6 du nouvel Ing-a en Chef, d'autres, plus hreiux, plaignent les emes frapp6s par les revoions ou les diminution, ippointements, d'autres eni, plus merchants, peut-tre eequaigris, se ijouissent mai lheur d'autrui : cYo Op ugratnn' nan ac pO plus piqub.
ous mtie croyons pas que, Ilns ensemble, on ait bien mpria I economic de ces rirm tes, e'est precisement ce e nous voulons expliquer iourd'hui.


utd'abord - et nous in'aPs cherch le jeu de mot Rat des r6formes d'tco4ous avons dit maintes,
-psles plus haute s' i de la Rpubliqgue, le 1eforce que represented oe depart des ambritlfonctionnement de la SP., avec un reseau l t .augmente;et un bud4uit. Mais il se trouve .ime les allocations de i. derniere ont subi de, tles compressions, d'ot sgit pour le service de r encore d'un cran sa

S.economies globales, rites en bloc par le kgisit, sur quel chapitre des ?ses activits de la D. P. les fare porter? 81e'ci, on avait pens6 1 ,gf au personnel de bu-. i: On ne peut d'ailleurs piafaire un crime ' l'ad.tion si bien remplie
nieur Jeannot. Tovs

aconnaissent cette ree, mnime dans les cri4lus graves, -a en faire r Ie eontre-coup au perJl It:s :semblent sentir t ) e sais quelle :se justice t.a faire sorter p uloys, lepo i du
n qu'on i apas voubi, en sur, mais
el .ils .ie sent pour:
",.:. i id V :,= 2 :.2: I: "


AX~WtI*
lea


nel de bureau no go congoit, en some, qu'en fonction de colui des chantiers. 1/quilibre ne doit pas 4tre rompu entre le personnel on the spoto. comme disaient les americains, et celui qui so contente de centraliser. II s'agit on somme de traxaux, et 1I cornme A la guerre, on doit sacrifier L'arrire au front.
A Ia suite des reformed dont nous parlons, ne v6it-on pas en effet, dans nos rues et sur nos routes, un effort de. reparation et d'entretien a1quel on avait dfi renoncer do. puis quelgue temps? En vilh. les trous qui faisaient le desespoir des automobilistes. sont combles de tuf dame. Des equipes s'activent suIr les tron gons L ogine-Carrefour et Gare du Nord-Croix-desM issions. Et ce nest qu'un debut, car llnspecteur du Service des routes vient de partly en tournte.


Haut les coeurs! Que done les employes victimes des des. nieres reformes comprennsnt le sens et la valeur du sacritiee qu'on teur demande. 11 noe
- era que momentane, car de grands projets, dont nous noe parlerons pas encore, vont" bLientot changer la face des chases, et donner du travail i! beaucoup de bras. Ils out un mauvais moment a passer, miais ce ne sera qu'un mauvais moment. A ceux qui d&ciarelt, reprenant le mot ce"libre : <>, qu'ils repliquent : <>


UN BOXEUR
NOUS LAISSL

Nous avons appris le depart pour Ciudad Trujillo du boxeur Bertico Herrera, qui y a
- et6 invite it venir livrer quelques combats sur lesquels nous n'avons pas de details.
Nous lui souhaitons bon voyage, et beaucoup deo suces.
' !' . . ' - , - " . 4 -.


aptssen crm ,j aPAPA YOUTEw
oude; On espere A IOPITAL
. . . a r a g o ::. . ii:., . .i . .:.:.-.-. A:: ::. P I A . .
as &arrangeront,
:d e : . "g ~. .:d u . . . . . . . .
.i.e garner du Notre ami CeIment Coon,
aheureusement inimitable Yout.
============ ======== === == : ::::iX:::: -s : t :::-:J a. 3 !l v,: :. : ,, W . - . .: Lahent'OcIt310nn est ces joursc A �'hpital, it e illon va subir e intervention
faire illusion. La ~ chirurgicale hnportante, mais Sd6ses6re ed sans danger.
pl ourd. Nous faisons des vA ux pour:
haux lea grand son prompt et complet retahahe. blissement.

-----------*-- a."
: : :'. :u r :::: . : . .::.: :.:. ' : ::: 4 : - r ::::. . 44 .44 :'. - '4 #' 4.".,':::.::/:,: ::.:. .:::
:: iiii:i:i~iii:i~~~:[ii!:!. o :i<4~:iii~~:: .;;:::;i: :. ;a :. .f? . :::::.:.ii. . . .::. '


MARRIAGE


Nous avons requ avec infiuiment de plaisir le faire-part iu manage de Mile.
Janine Dronin
avec M.
Rente Guerin,
is de M. Lous Guirin, Con-.du Portugal.
La bnediction nuptinl
leur sera donnee le jeudi 22 Octobre, 6 heures 30 da soi, ,n l'Eglise du Sacr6-Cceur do Turgeau.
Nous adressons nos plus sincOes va~ux de bonheur aux


. . . . . . . . . . . . . .
7 " =================================== :" i7: )!::ii? ::: W . . # ii:)i)i ::::":i:i:~ i): "i L .< . . . .::i Y . /.:::ii iii:ii~i:ii-:ii:i ~iii:.:.:ii.:.:iii i::iii.iiii:.:iiii~ii:i:-ii ::i~ ~:.'' ._.i:>iii : :: :: ,:, i : ,! : :i: :a: : : DG:r,:. , : :: ,, ; . .,,


. . . : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . " : " : . .
NOU VLLES. ,::::i: ::::

.

-- - - - - - - - . . . . . . - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -- --- --- . . . . . . . . . .
M. Emm. VillarSon Direeteur: du journal La Garde>, a 6ti install mardf comme Juge .d'Instruction pr&1s le Tribunal Civi: des Cayes.

Jeudi a eu lieu une aitre installation: celle de:la nouvelle administration locale, composee du Dr. David Lodan, et de MM. Diogine Thear et Jean D. Lionard.

L'6tablissement d'"enseign ment des Cayes ferme en mininme temps que ceux de Port2 u-Prince est P'Institut Fenrimore Fougere. Rappelons que o'4tait une 6eole mixte.

Etaient de passage aux C('a;es, 1a semaine derni ere, den:hauts fonetionnaires, qui en :ont d'ailleurs originaires : L'Inspeeteur G 6 neral dTravaux Publics, 1'Ingenieu': Jeannot, et le Directeur Gen'ral du Service d'Hygiene, lec Dr. Rulx Lbon.

Comme nous Pavions annonc6, la fondation de la i-iHiale cayenne de la Ligue Fmrnine d'Action Sociale a eu ienu dimanche en grande pompe, avee vin d'honneur, ba.l, ie.nquet, discours et con !r a.nce. ,

Le barreau des Cayes s 'est. enrichi de 7 nouveaux avocats: Mes. Sam Pressoir, Mix Rigaud, Cassius Neptune, Clovis Charlot, Lue Ledan, Aure'te Thard et Henri Gervais.

Lundi dernier, a Ila mess du St. Esprit, 'Archev&queEv&que des Cayes, Mgr. P-. chon, a .pronone� sur le th&rue: > un violent requisitire contre le communism.


PARA MO UNT


MERCREDi 14 (OCTOBRLI
En soirIe, 4 8:15 heures
DEUX GRANI)S FILMS ON A VOLE UN IHOMME me production Erich Pomme,
de la Fox-Europa
rialisation (.de Max Ophuls
v.ee.Henri Garat, Ly y IDamita, Parnand IFabr-e.
MONSIEUR ALB IERT
i-eal isation de Karel Anton
un film Paramount
avee NoeV-Noel, Betty Sbeinefeld, Edwige Feuill.r Taron F1ils, Ver'a aranows<,.ya.


LES P S IA (ERS
D' ((H.ITI


44-
:,{}- { t t or,* l>,:'-au-t11 'iM C,:
rta
r': e 8 8. <- Hu i-> de la
Daniel Aberdeen, MA1arJoseph, Emilia Joseph, En Joseph. Daniel Joseph. Geor<- Martin, Constant >olyni, o,, Lucienne Polvnice, Loui Reginer, Ira Snead.
- - - - -- - - -- - - -- - - --- -- - - --- --- -


DECES


7: 1U4 UuO tk"f% :. . 7'5 ,.l W c " ' " ",' v - ;,
futurs 6poux. JEUDI 15 OCTOBRE nelamortsurven-ue ce mat
r.w.- . ,-- . - , - En soiree, a 8:15 heures P_ 9 heures 30, de
. -. : DEUX GRANDS FILMS Mine. ve. Geor es Riob
S.LE TOMBEIUR ne Emerance .aforst,
- e production ' La. dfunte .tait age de '7
Iarner Bros. Firsf Natinal anm.
Mlercredi 14 Octobre, & 8 . 30 vahisation. de Roy de Ruth Les. fundrai.lles auront le
ahion of 196- -Clarke, Margaret .Lindsay, Cathdedrale.
LrA PIRATES DR -enry O'neill, Leslie Fenton. Nous adressois .ns cofda
. . . . . o f re
LA MODE leanesemues4 Ia: famille d
Al. .
vend re4d1#Octobre.I *830 LA POULE
LA CHANSONPEL'ADI i . de HenriKDuvernos.
Remarquablemnt jnter- u film Paramount - . . -pret par Jeau $ervais, Lu- r disation de Rend Guissart 'cienne Lemaxtband, Jeanine -vec Dranem, Andrd Lu.guet, Achetez les
Crispin Daniep . L ris et -Arlette Marehal, Margueri Petis et batteries
M arc.l. .V all. .Feder
il ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~. . . . . . . . . . . . . . . .::: :i i ':'::i : : :,::' :i :i:!i i if


Btntdietion de La nouwelie Chapelle de Saint-Antoine
Dimanche 18 Octobre, il s'. :Ia )roc6d6 au < h Ia bnedietito, de La nouvelle Chapelle de Saint Antoine, a 8 heures pri cises du matin. L'Ofnice sera tenu par le Vicaie .eneral de l'Archidioeiese, [M. . Chanoine Collin. Entreprise de la D. G. T P. Les travaux de refeetion i,, ]a route Portail LeoganiThor ont commence. Ce trtm".on, dit-on, sera asphalte. Nous esperons qu'on pense:: Soussi a Ia refeetion de erta< nes rues de Port-au-Prince, U.a cte du Bas-Peu-de-Chose. cI sont presqu ,niraticabes. SLe trin.con Gav e du Nuw, C roi x-dlS-Mi .-ion -S. vi QU conduit Dan:,n, centre tr-, Unp!:ortant, suna ands asp;h : re
Le Ltiige Franco-Haitien
* Le itige commercial freecr-haitien ret ient l attention. de remarquables publiciSte--, Notre confrere *i ( 0er ' .Th S addicanu(:8 nt n la. los oh ar macie: PortY-u Prince t:ueliucs-uns sont i, trouve-es, et les mlnahles e! iatissnt ceitamemrent.
Tourne d7nspection
11 est anyone qwle aiir',:teur di Sei'vcle s I.,utes i L I') IC1 Ha (A(,fl'dl. (4 , TrI avax Pl s, . Jo
.ereira, (st en to.tr'nee di section.


::~ ~ ~. .: . . . . : I E


Le}s eiTels de A lot sur le Commerce de D Iail
(n est unanime soulignwr IeIts effets heureux de la in
-:'r le commerce (de dtail.Ses pet ites maisons de covercec haitienens s'augment et t s (Ivelop)pent de jour
_l ; lur.
L larch du riein
Nous devons rendre honmPaage aux activity de Menieur Lue Dorsinville. 11- s'e t ppovisinne drune quantite " _s le a ie i)Ins par la
v zzis.-n a lui faite par ites (dma.11.Vds. I en est telle: Le's Zraaux Publics
or s:1>
S , . . . ic t
. .s ee s.



� - . k(} M . - -ti.'l"VC111 . N: o] 1vI ', p- : et
,U iu e
U On~n nrrs OtFS lI uartier
N,-, it Ch c gen ont
n \ (t CS travaux. Nus
nI s rues .t Champ\ (e-la; aron, Charles
( di

-. ('4 - ' 4c (i gi
rgce ygi

eu


'> j4 0' 0 .F lI$
I Iif d I iidcne



.,, ".\.r r
�1 U' \t : ' AU"3)" U


itfli ( t. ' : tritani <.!: f elt
. . .> . -. -. . ; V

T i': i
% . .5 i ; i .Y ) l

..





oH WILSON ALgNEGUS COLLEGE POLYMATHIQIJE 0SUJETrU 4,


Smieux e a.ra la paix blissement sont pries de ls inscire au plus tpour ev




chez soi. lle 1'au'ra mnme, la ter Fencombremnent dea lat derriere here: los inscriptionsI paix, i tous les stages, co sont reques tous las jours de la senmaine, except le sameIme eau, gaz et 'bectrii di, . midi t de 2 H. P. M. . son ube
� : .,. . .






t Des figures agoriqu.s Fond, if ya peine deux ans, lii
epr 2 sentant cette entity se .est djt impst at a coufance des famiIes. Le hbrillan co t ps



t.ouvent en effect sur cheque succes quo viennent d'ohtenir ses tIves de " me aux exaph Sa~"ier. L'eage est ai~ . mln officials doe fin d'6tudes primaires, tant st.uS le rap- .g



Toute la deoration int - port dloa proportion dez le.iareats (DOUZE AD JIS sur
Seure du palais a dailleurs une clause do quinze blives), que par la quality doe ur tractx concue dams t meme es. vail, est un tmoignage eloquent e I'effieacitk de Penseiprit. 'est ainsi que la gran- gnement qui se done a cet Atablissement.- Stn Dacty-o de salle ore d fresques ar- Iu-Conptaily itSolfge, etc., sans palemnent supplemntai- ,
ttstiques rapppelaant. brosss taire.- Demander prospectus.- .
a grands traits, les phase; DISCIPLINE --METHODE -EMULATION. )rmeipales de ebistire do e am t r e c.M.D. en .s venetdtse.










On y yeoit, tout d'abord, la
Creation. ilo e r e ap-.cep ci.
ploALDi lo prr~e-ntantsOU




ter les bases (tAune S. D. N. ea de St o- aR pa r a
v ,mexelear a ail, ret un t:piesage loent dsae auefficacitpore vese -i-M:















r Ie libre, heureuse. Pleinsga d honne vaonte, los peoples RECONNUE D'UTJLITE PUBLIQUE Devenex 'votre prdpre Gomptable en otrant ti
reiCondent a ct appuel, mais Coempt uiChedquaeetlaBn qeNea tnel d






ann uis uarrivent A Geneve, ANGLE DES RUES FLEROU ET' CENTRE> op d e pbhque d'Baqexiattns
:sv cherchent en vain Wil* TELEPHONE, 2620 ku~n Wi
n.- trouent quun A -PRINCE.- .







bout de eua d e e o.ie H.
Ainsi Ia S. D.N. naquit d'u- Enseignement commercial g6ndral: Stenographie, Dac- a fe aost mr ade. Rh nSa P
Sescroquerie t americains, tylographe, Comptabilit6, Leangues, etc. s n'n svz en








FEle fut, ie msem. nura faite Le seul 6tablissement commercial a Port-au-Price on Srefaite t esE Iprescriptions techniques indispenEables sLent rig oreue- '4,sre
-''-3. - 4 . . . .
Une o scone 'oeue , segment observes dons t'intert bien comprise des e. udiants j s
0,uvn e ef t ti ;aue.�u v . eL












Srand s parts: c ur Ja- eux-mmes et de eus futrs employers utea
P�lir d St" D et sy(n sp t'


















ran et ceutle VAI magnet. - La Direction sigrnaie egalerent aux interesses queour ; t- raunee conme cmp- na simple raison que o lerog r des ours steno-dac- es sees Yt Rt &
eote O, Clamehu s, tein vs stU .*d
' bondbnt v et appel mai seConne D'UT 6aLITsE PBmUEewe ntt.o~ Omt~l ~vn











n. Adam et Eve chassis tylographiques, le mode d'ranisation des exaen, e ases t
a. 2s5 a"oe cotte diff programme de es examens,voire mme les banrmes de snns, DL ta & n D
rence ils n aeirtent n fi correction des preuves, set ntirement difkrents daseL H
e eaT 2 3LCJPI Zr.













Trancluer lh arte1 mar cle SpiversalssemeStnLIDctyl ieet dommerespt I.n'IOb.
---- . . . .r. . . . .u. . . . . .-.A.P. . . .C. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . : - ' :











Plus loin e . And a uune equivalence entre le diplomas deens ar







}.a S. D. N . LUe arme inlt& wes auxquels certaines institutions pouvent avoir donn6cu
I ton& 4r a: it ue les mimes denominations. - A aExeimpasse
i u*r*pid 11 1fai anern uo grande muaison en
n ue -ud ort, important de
La fr isn e roue.nte rapp- CI'rerNUEn; cnamoreseaeA tou
IM 0




ot[]fit-'Te.> 1 ia j CLNIU , . .







e' m mAn u s. pv >e Lopptoerns ,, . ' '7 , su.r ae-e, une vas
''a pitlveosuresernnDUCE. . . ba,
cn t -i Acheez ce sor un de conude DOCTEuR DUCHEINre e
a cPle e lu1 ne Qeu. intonine. Versez- lue dans on te du Dr. A t . inx avantagcu
i - 1 nen dltre de v e , r T phdetena.ouaTil.phone 27 28o7s
.ex ar raine n rne,-re - obrendrez instasntanment e tu--. .-n ' enseu Nemms






ItyliF. De que ', m.rrain meieur fortifiant ui rendra U'Tine association de plu e au . 5 .3
Tout de uli r. u' U'S V3i0 voere estomoc e SotinocDhf Orshi e'ns- CW i.rs e.s.La clinnu e n iieursmbdeens.eLachm u














- Vlanll .n-, ve cLAbys:. ds u primitive.Toates phormociestr on
.If! ( flP ec .a et a PortcuPrinDctei u . .met a a disposition des maI a- -- p
t dem- nda-pnt pe. m it;eANPort-u-Pr e oc erETNTRpoa en






,n nr Un-nne aiTV. MothUDrin Phary $t-Frao e :ds un m6decin pour chaqu - _son. u1> . L 4 M, E ent anmn
i(jeu 1a71~e , a }]a. ' . o Ien r z istna en. f:. . n.;_ s . .a,. vs
i'ItLe s t- e abl,,seent c.mmerc:ia. "a Poert-au-Pr.n5e3o o
E ll u , . .t
"'ne _itTn a s c at o e - - jF,:" :. .

., .- ra , n.et rvc.-,s'. s , -.yl og r a quePrnle oeterva m Ala depsito e m a a -.
., {1 C, I -vc-, c'. Cci t,--(I if -6., or V anhu in, Phe r c�St-xan oi e . . nmm deai o r chbare_' .nw s. de : e _ ::'':: ,-_:: :: ; ::. :i". r::,,, : . _ {


g din." . .' VERA
I speekhIe.LA IYIDONNE
inn ,,i n eux ait le simtu ,, s. . .-.
ire gd .a " .si.la- M -l M Traitement des maladies ; .jLA PERSE E
ere (10 S('1 tfl('. M aM .j : .-. - ,. H SAJEREVEA
par l61ectrieit.
[Pierre IavidI vet 0!_t-;I cc>rPseen . le eSeV our un eas pressant n'he- t :. 'r T.-nne rendez-vous au
Etnn.tcmn tu. iraiebe pen bitez pas . tlephoner 287 J mres d famille
J/C. sax, ;t4ol-A.rWra dh
LAueprge i . nou al. E e gemporte quelle heure du iou ev. ' A entree des classes.
is re f u - l R LA TdACHE nuit.- II ya tou Vos infants ser
('V .c~ X-?Q1RTCH . . ' -. '- . " " .-.atsS~~n
oes est' : , ai -e tout l Q I NNE ours un mdeem a la dispose,:'. ses solidement a tr
us et . .3-, tion des maladies, 3 " r . r:,-. .ce
ot diu (' la'is e 'im uns- r ._ Consultations gratuitt 3.-. c ino.-r - :- - tiautre part, e propr
otun, u lcuas des a. ; mardi et jeudi. Le same .--. .iL Wermann Gautier, qu
ion e coup pied a c . t exclusivement reserve alade, a recouvr s
on. we t en quique $Oit? .,_, aux consultations gratuites ,> os commandessrnt
nez, et 1i aurait Mi eux f auxlfm se enst 2 :. , :, . . , :. . as
a roster ce i, mepour les femmes enceintes et ees ave promptitude
G;e !-etel c hi li, M me o "ltes enfant& "o , ;-. ". :-: u: ,I se e ar
na plus de chez-lui. Demain martin, .s infants :. ' - passe Le patr
On rn et actue]ement Ia dve donnez-lui du 3 2irn er-"- '- a toujours un O
nmiere main, dans la coulisse, Minute Oat 0o _ W-e et reonfortantp
a. Ia scene suivante: Papothc' Flakes. Donnez ' ents."
se du Duce. M. Mussolini sera lui en tous les rsn . (ordonnerieLa Pr
represented en (sar, un pied matins. C'estle O-- LOA Ns . - Angle Rue des Mir
,sur Ia dpouille du lion de lit, - vrai m ycn * see .e.m. . et Avenue Trujil
sur la depouille du lion de Jot- 'obtenir ce sureroit d'nergie do Es.as es e .m
dIa transform en descente de cut tant besoin les gens trbs occ u- L sE t russen.res. les deson
. cependant que Ia S.D.N.,se- p.Le ;Vapeur MARTINIQUrn e tous a.:cie du OP U
ra prosterne en signe de sou- Le 3-Minute Oat Flakes est un S. B. VOY. 156 venant de New , 'nsuusnc hapsqua ee a PORT-AU-PRI N mission. merveilleux reconstituant. On !e York via les ports du Nord iatO-StoXicalon dssparassen.
Le mobilier de la salle de fait. cuire, a rPtouffie, A la fabti- est attendu le 15 Octobre 1936, mlade dont es troubles rand assrtimentd s&ances est on bois dont on que pendant 12 heures de fagon en route pour tous les ports sont touw! de sute amhlors pour d brurpar$penndurnte 12t aeet t d moturefpor 1
joue des tes. La table a te a bien s'assurer qu les 6ment d Sud. par se sen aerte mntures
specialement amenage pour a essenels reconstituants du grain t gsa quant au "pent htpatique e la meitleure qui
uvre ora'soessentiels reconstituants du grains. ls hergqu et o H W
pouvoir reepoir sans danger, soient pr6senths sous une forme Le Vapeur COLOMBIA S. s cast p antl et Grand'Rue, en fac
e coups de poing du dlgu qui les rende faciles A dig6rer. B. VOY. 68 partira de New- plus conent d V e- qu'il ne e de antzig. York le 15 Octobre 1986, direc- !Cat jamas. Ainst donc, m me s *
Le centre de cette salle est Bien exiger la be!te avec le tement pour Port-au-Prince . vous vous croyez bien portants, amnag en piste de cirque.- GROS 8 ROUGE oi it est attenidu le 19 Octot-, essayez utine cure d'Entrobyl, AUTOMOBILES.
Ainsi les d616gu6s des gran- bre 1986, en route le mime vos souagerez vctre foe et le AUTOO
des puissances y sont a leur jour a 4 heures P. M. pour maendrezenbonetatcardans
aise 'OUVa" edP"ze.opourc-r�n-;- U:tM
Ke i euxcuter routes n ae rto es pays chauds, 'Enl6robyl est A OUER
ilersPiouexetes r-' '-'.', tKingston Ja.,.Puerto Colore- asuerdduoiAtOU !:):
ssauvegarde du foie,
beurs pirouettes bia, Cartagena et Cristobal C. Lnt"oyl:s e vn: dn;a
� " .-. , ~ ~~~~~~~LEnt~robyl est en vt'nte a s�. .i::::.i:.::i:i:
D'ailleurs, pour faciliter Z., renant frt&, passagers et toutes es bones pharmacy e Pour voyage ese
les choses, l'Italie songerait - -~ , ~ , - malle -notamment; Pharmacie S'-Fran- automobiles & l'4ta
A se faire repr6senter direc- . qgosduDccteurV:Ma.thur r.Port. offrant touts gara ti
tement par les Fratellini, Port-au-Prirnce, le 9 Oc6bre au-Prince, qui fournit gra euse Ort au p ar$;
P'Angiterre par Grock. Quant Nations: le palais des Cras- 1986. mnt litt6rature oet deh tions cursit aux-pasa t .
S a- France, elle aura tou- se. dicaux. En cas de difficults, Pur- inm atS-Si'
jours la ressource d'envoyer . R. TRENO. ' r " desse a rPara e: d Pin oa i
� ,.Pierre Laval. "-- ' " V:. dressy otaunpa race.ditoater
.Le palaisdela Soci4td (C d.6 rue National. e a U11" (France) -A. POWELLW4
-etk d6 Xamq1eto3500.)
L . . . . �:.:. i:7:: , ? :. ::.:: ::.:h::::::: :::::o:::c :
-. -� .'r a :.::: .::. :% .:::. . ~i. i :~~:2i?:i i i2i?


C.)






























'AG
















Lays
pa esp anM
:-::2::


,
NCa your












. . . -. . . ._. . _.
ii








. W IPt
S

cag


oI









". : - 34-333::::i:i: ' BIS . ;
::o: ::::s: s i>a::.

..


.- - ---.-. . . . .4.:::: . . . . .-.:. . . . . .: :: :.:::. . . . . . .-. . . . . . . . - - 4. . . -. . .
. .:: . . ._ .: . . . .:: . . . . .; . . . .- . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . a:::ii::ii:::::::::::::::;:~ii::ii~~ii~~ii~~ii:-ii~:;i~~ii~~ii~~ii~:;: ~ii~~ii~~ii~~ii: :::
.00-- .- .- . . . . - . - . - . . - . - .-.---. --. -, . -.-. . . .----.- .---.-.-.--.---.--. . . . . -. . . :. .:. . . . . .: .::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
4 . . . . . .-.
. . .

a i - Noeios, di ode reeunsc

M O . . . .
(oPr CflbeRato i Crrsoduc trdo


� . ::: ., ::.:::. ; " . . . . . : .! : : . :: : :' : : : '.
.: . .f. .�. . . -. . ::-. . .;. .-. . . . .:�� . . . " . . . . . . .v .4 t '. ". .
(STATIONS.H.na. .
. . . . . . . . . . . . . . . . .


140 ISCOURS DR
LEOgN sLUM
PAM. L0 Blunt
ident du Conseil, parlera a.he prochai aux .ou: d"Orlans. Le. 25 Oc"s t adressera a ses 6Ilecelde Narbonne, et le I.1 embre, il pronncera ur :ours: Lille dont le m.P te l':Intrieour, M. 1 i lengro est 0 m.aire-d-


PROTESTAT IOMNS
! GOUVERZAEI T kvJ
A LLElMA I D
BERLIN. - .n fI.:-:ov: wnent apre lae Itu . n.
ues s mUr ce u n a 6 e tatiols Ce n-.l
Ond des At -' n tdonne o Tffaires a




ancelier U ple allemanli asec malice C ymMischerj34 peofficiel du
L i. :, t_ - -,.tu.dessous d . - -i -. . e : .





represente P-0 d communist hnal social- :
masqu. A 'ytribe i - a


i consciente du crimine conte son dionciateut.
I msom e : qu'il y a doe oirnmes:: dans :le gouverne ent de Paris dount le presti ge international a quelqu( pew gagi du. faith de ce scan,ale provoqu6e par Thorez. En. acoun cas, 1Allemagne ne toi1t- rota pas: quon attaque ainsy son Furher.>

L 7,.ATMOSPHERE
INT.ERNATIONALE -----T LE PARLEMENT
SANGLAIS
- IDRES.--- Leos milietux
. - p. L'veoient caue la . , p rementaire, Ie 29. a e r ' , J, marqu1.Ve e
,.d ab . .1- . ur la poltee,.{ r" icu"rt:le dul 'OuVereFt1 .(.1-.{,) . l
;.uato i-ntrna-, , ' t '5 VaC:i2 CS.:: p)url efl2ClS- : .' c{osid loa 0ablme

.I - 4 nL.b n 4 '


: :-':-.,. (!?- :.' {�" U" '.<. I Q ' -l=:( . .
v 1'atitud 14-5


" ."les fri a atif''e ' cdera Loa
G4 ion ;)nVt Pa.leBs* w :Q >4 -t'ui< '' - , , - -' 1 Aedu
. -: -. . - . '. . . m
. . . - 4t.4." 44. 4d
4.1 ,,- ,C e;
., . . .,,. . .n. a t
. - : .;t. ":.?-j:-; "-;!le n n el.k , . . . , ( {-


e . i < * *.*.
-S p '


Des mili -S. erainte rd pann'
voila. Cq1 : netus Federal.
Sturiti. " . la route et la
tenir,une t " . . . i I.l fin. Feder
oildonne '- 4 ot v u e- t
rtfial-tiffL


bat politique se prodlit Ie 29 il suffira seulment.de la demande d. :I'opposttion, puiue 'assentiment W. gouverrnement est chose cttane

CONVOCATION DU PARLEMJNT
FRAN"AIS
PARIS.-- Les qhambres frangaises se iruniront a mi.Novembre, plus probblement e 25 et le 26, selon les inforvr -m tit n g ff - f - ------- -----. -.


LA SITUATION DE LA VIGNE
CALLEE DE LA MOSELI E.I - De fortes geles, tel mu on en a jamais vit depui> SCs anne menenacen gravet i t I-a ,r'cotee de ra isII (P.an i :ailde t la Moselle.-A i erture est 5 degr,
"-"essus du so!, et 3 au-des Su."s LAS grappes ten _ntL pS. a auiert, rn q[e A e17 feu!as
8iTnt geia, m~ais Ja mltatuite ; et retade.

cx DIS7GURS
RETENTISSAX
BERLIN.--Les ::Jrnal :,
,T .e m t ut pa-e.d.
. & - f f ant Fu b:', U o (I



0 'I t rtnte p'~itM
if r. lient our " Mo
:r. flut (Q ait appl1 (1 a he tince de- popuato.~,n , pdcalement aux let cmme mtnnageres allemfancest. Pui ; ii nr-tr.ie Ep 'AltU21 ~.F-yery' r-: ' . ste meme ' cetames de

� , soant pec. el n Isarier p.,cF �: a oi( a n es "C ' Q.'- IF'& 'es.> Ce frani. c~e' v:{)~ sa PA:, dan; , 1
fiarie nlatiofnal-soeialist e.(-Ct aussi unie preuve d'auni-a T3.fij.te . exh:tant entire Ia nation e. 1 "tat, entre dirigeants et di -i , et-grhee " inq.cuelle 'liemagne a obie '2o dans 10 temp)S sa libertei politique.


UNE .SURPRENANTE
REVELA TION
LISBONNE.- Le journal > a expose en detail Jo r de que joue le reprbsentant de 1'U. Ri. S. S.,. M. Rosenberg A Madrid. Il1 est second par & camarades Sokolin, Bon-: darenko et Winter -qui so t des experts en reforms r& volud.tionnaires. La servitudede. PEspagne, concelut le jour-. S. .,envers .a l- ussie -----saute aCx yeux depuis la fornIation d'une commission rough , ai Madrid. Le leader Indalccio Prieto, du patti socialist> 'a-t-il pias d&lartb qu'au pri do n'impoCte quels sacrific:i'Espagne doit retrouver s,ole par li triomphe de la nvcl:tio,(: social ? .

LA SITU-ATION DEVIEAT
1)E PLUS EN PLUS
CRITIQUE
BUROCo, - On nIn.e i

*~~~~~~ Lti'Cfl'-fdt 1
S urcee n.ationa .Ate C-.s f fumat.ions su antes: Le x,,rnement nuonal use . nz::oyens les plus:: reder': " p ,ou~r s.en:er ]a paniqua (aT :
. .P: . e
?fUiP -iDZfl ["]S'': :'i"S C13 * t ,. !i'' o-' r .)<)::g fy ':'j.-< :" i)o pu;

' n t p o: : - . - r._ ' - -. -en ppc
p m h. 1e, nnem - '':
10 ( 16 :101,0) < ,�. imp :,_t.V' e " 0 "
ji4 siud auN ('us
1p 'CO S F S FO4~ges- O
.ar ,nr-47x'- 4 F



etinu {e SanJ~ 'M an De tY:.
.141 ?> . ha- en244 427



-e a- nsc.n ne st s' t



<1rcI (a C, i .
Di t'~ a'i4rOet(
- N :I (tO . De .t '.'r] l'OUS.-5;" (1'
;4., rq'1-. r C__ ,, pt

ct, l 4dY :,t. 'i - ' - (--.7Ie : a- :.ans n O. :"a x i -: . ,
--fl .lise , - .l , ' ( L


;iN 1ONDA 1'- "E A MOR '
PA� S - ,o tr. bunal , OA"1,l;ai e 0d Ma:-r~g a condy::;10 li . . a .- a los M r.:
-4 44~It


re. Los frangais devraient rappeler a 'ordre cet orateur et rendre le gouvernemel-t I ran-ais responsabte de tells iolences. Si prtend que Ia Wilhemtrasse a passe a Ia presse alleman.e le mot W'ordre de s'indigne . Ia feuille mo:scovite se tron)e en croyant que la pre. D Reich ne trouvb I)as de s ro.Pe initiative (Ies paroles i d ig n e s :.

FROISEME NT
DIPLOMATIQUE
PA (4IS. SILkm le (orrVs O I c du < emn !'flcu In
. . 4 A mbsf
I - A ri a . ,. v -:. Iot c : rr,-.



n-J42- n il-noP Man.-. . . , . . . ." e t it .pr o
. - . , 1. ."(-, l1; C


. 142 gat ivan arelu
441. ] 9 , 4 4.' 1: 3: ." :'--:: ::: it't ( L ' ' , .: . _ ]I .\1i. It)


4 1- ~


v' -'~


4 -:1 4-- -- I



S


'ital ie le iAb sini.

"U ." f 'l][ . t' lhe. - A . nt

- -: : - gte :,.
- hasF '- i


: - ' . 1 '} " -' ' . . :
. : ,: ' >- P I.>-t., 5: "
(4 ' a' ,


47 , - 0-. 4 . . - - v ;
. - -4 - 4 . . . . 4 4 . 4 .


-t ~F)'- 4~ -- 7 1
~1
44

4 ~4 C -
44 - -4-"' ' - K
p. -~i~ 4

4 8. 1


,v' !-).


(cv-
- 44)- 44
- ~-t- 4'?
-'-ii->-444~ 4


.22' .1:: -:.fic.t,. 7/:t1-.-.P 0.,.', . -. . -. -.-. - '-.- :. . a. - i : d. .,
�--- 2. "-.--.I-.I . ( C. .' . ! 0]:'. ,''7' " "7, 4.4
- . , ,. �__.* , V. .
EXPLOIT D'!N A VIA. turai: TEUR. LES RESSOVRCAS Syn7 due inn I. 01v17"
CHIMIQES DE LA inlent mu, a: nt
RUSSIE SOVIETIU T d An o ircma
." - ' .- I./'- ')JJ'(A "4 "' 4 L A '-'.'. .- : -.* '4 .-.4 . t -:.4"- - ','
"0 , "MOSCOU. t--Le grand a - Itns 'ar natonax
tour sovi-tique, Ie-cam arake -' . . ' .
-S. Kaitanor, a execut, hie LA PRESA L LEMAN - u
n 405me :u n parachute .S'! DIGNE m :1 "". .-._'oa:t. C I, u (., M~slancant d'une hauteur BERLRTIN._- I i t - '
'-4.>-.-- ~de 7.000 metres sans 4tre mu- s.uev e dans tilemaonn-:L a
A-xi.tll les c pus Federal ont ni d'appareil i oxygene de Ia gne par les violente; attaqu. " � t. P.
1 "~ - :nacelle d'un d digeable. 11 est cu chef Iu patti commnuni. " ' .
difi obienu la colfiane di censidre comne n hiros en conure Huler et g6n& u PPREHEI SiODN
"i ' --Russie .sovietiqlu , et est d ,l- .E- jou n, _ an a- : n 1 IQ / S
, : , - " ' "- O . a[.t
;Grche. core de l'ordre de Lnine, e lent rougir dun earetil ip o1",1 . , r,4i4. > 10 g and honneu r qn n O-'fnt S-tI'ven danS n p- . -l . . oce o. a, . n. outrrQ, po Ee .it to.o .s l, plus dant ona qu
- " -' '4 . j' *' IOUJO "S h.i' ' t ::"e e " a .":> - : -~~4I . 4 - TA ~ :1 - . . iilise dei l'Vnw - - 4 Ie,.D v Tci& t't}8- 1 r.
k.-Achdetez Ies_ pneus Federal incrites cans son livret da- lie sCe d EIStu . -itanii-ateur 1.000 heur s de vol :. 'umanit&> nia pa .-1 pu voiturs et amions, et ansaucun inient,ett'te pimer les culomnies dnt . a e t l
-"1,, vo tures ecamdon C. ae: ca 1 (1unisne
)remier au mndet i lancer horez a eclabou:so e e h it der rumsios
54,11 .- ,, -, t :I * t de i e cSs,: s f:

vus reaLisereZ 4'Ueonomie ta d'un avion au colors dtn loo- t son cef. be Be int' Abasader a
ping.Il a dej formS Cs0 pa -blat rit . e SU , hi Aisa a
us appreciable. rachutistes, 400 aviateurs et I journal < 200 planeristes.- Le detroit ne du partI ra.tdical-socialst- e inforne gouve.: (I Kara Boga Gl o't & trou. ot subit es infuen4de :int de ue i an
Ahetez le ateries Fede-. vent des mines inepuimabl.es, scou se ntreindign( e e
-.des .mati.res premiTrCprP t ,.x - action justified de , :d laretam s:e , nt
d. , die se,:lmlres 1'nustie chique a livr wesse allemrnande envers I o-. I ,- . ',a e- lA se nt lls m ei l ae . nu s vie chi* . 1 St - 3esu res so ent. pY o a ,.
.ette anne A industrie so - tronut do Stasbourg. Le ju U . . . . .! cette ann ie . 1 % -- - . P< d. , . - . . cl:-,. te m:peehe r que cat .,ne xde nt
vtique 400.000 tonnes Qe sul naa .eu 'impertinence d i- ene q t,. na fate e sodi~~i ~M. L'entdit qu re que Pattitude de a pressed . d . .:. . . �st situ4 dans:.l.a paPeel- ande constitue une.ingelen (Voir suite en 6e. pae' dental e Ia mer Caspienne e dans les a:::ffairs intieuUest appel6 i devenir daS 3 res do la France. atnes, dit Ia Pravda, p p.Ius .e met ainsi au mme niveau . . . � grand combinat ciique du q . -.les. dtracteurs du Reich. Le Nouveau estate monde entire. On estbme h C Qn'est plus ue a.aire pi- 1a envoy gratuitement. ;}i~::ii!:::::.,.:::.:.b:':.:i:.:!:.i:!.- . . . . . :.,; a M :t.: .0 00 ' . , I :.:: :: I . . . . :. .a e .r s.d.- a h 'L e . o u v e u "a.s1n-:e le

V IR AA , .750000.OO de trnes, la v6e de la Frane qumnd e r- dmande, a touted wesonnVIPTOR-J. HARAqauantit6 de sulfate detboliumn presentant autbr156 d'un par'- possdant pas les Salute:
LAUten dans ls mine$ at i 16 t irjure Ie Furher-Chac- fritures.
iSTATION ROliards de tonneS4W4uanti. Her de f40on aussi viole4e Sadresser M.
pi- r 4-- -I Atnen4An fl4kf~
6~ ~. it dclore- 4 , ,5z11omtres .de M front& Prre, a Port dePait
$2, RUE PA-VEtw
I : ; "~::. . .- .
.- . .:. . :.::.

..










. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



i:
:sEm
. .

Pow SOnMsE
. . . . . .I.


RATION


DU 17 OCTOBRE


Liberty EgalitC. Fraternitd
Rdipublique d'Haiti


ARRETE


STENIO VINCENT


President de la Ripublique

Vu Particle 3 de Ia Loi du 1 Juillet 1926 sur les jours feries, modified par celle du I' Juillet 1931;
Consid&rant que e'est un de-


voir de


commemorer ie., Ption.


grands anniversaires de notre histoire et de perp6tuer le cuite et le souvenir des heros ,Ie notre Independance: .
Consid6rant qu'il convieit d'honorer par une pieuse : rdmonie et des manifestations patriotiques approprices, 1 memoire de I'Immrortel JeanJacques Dessalines; Sur le rapport du Secretail re d'Etat de lintmerieur;
ARRETE:
Article ler.- Le Samedi 17 Octobre 1936 est de'ert6 jon, de ch6mage en commemoration du 130eime anniversaire de la mort de Jean-Jacques Dessalines;
Article 26me. -Les Services Publics, les Banques, Ii Commerce et les Ecoles chmeront jusqu'h onze heur, a,, M.
a. .
Article 3me.-- Le present Arret sera excut6 A Ia diligence de tous les Secre'taires d'Etat.
Donne' au Palais National. a Port-au-Prince, le 13 0eto-;bre 1936, An 133eme de iIndtpendance, et an III de la Liberation et de la Restaura-


VOUS pouvez avoir de charmantes dents blanches. Mgme si vos dents se tachent facilement, Colgate saura les nettoyer et leur donner une blancheur superbe. Le Colgate nettoie les d4as perfhitement-chaque fsure, cheque crevasse. II. les embellit parce qui ili contient la mne poudre de


polissage


que lee: dentists


emploient. La svmer du Colgate est d46licieusement rafratchissante-elle laisse la bouche pure et parfume. Achetez- en un tube aujourd'hui. Employezle Colgate soir et matin fidilement, pendant 5 jours. Voyec ensuite la beautA nouvelle de vos denti


9I-


. . . .a
MARCKAU t
Adamtrtr
aBNMr sor


Le laur6at du Concours est le jeune Louis Max Fouchard dtnt la copie porte le No. . 11 a choisi le second sujet.-Note: 7.16 sur 10. Vives feliLitations.
Ce Prix de Composition I rangaise est offert par M. Reud Doumic, directeur de lai Revue des Deux Mondes, Secretaire perpetuel de I'Aeadtmie Frangaise. Le volume vient d'etre regu avec une d& 6icace de I'&minent Acad4micicn.
Port-au-Prince, le 12 Octobre 1936.

Le Secretaire-Adjoint,

Joseph L. VIARD, AVocat.


Cinema Poulaire.
. :. . . :.: . . . . . . . . .::. :.Z.?: :::
. 14cobre&193&. Mercredi prochain A heu : res du soi, i. y aura unegranm oe sance do cCinima Educatife Aia Rivire Froide. Nous demandons A tous leur contours pour le plus grand success de: cette propa rgande en faveur :de la sante pubique. Comnme toujours, ies films tetront expliqu6s par :'artiste Th. Salnave.


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0:1:: : .

. . . . . . .
Sujets an choix des concurQ.::: . : . : : . :::: ::: :::::

re nts lot'--Un Penseur a-dtA cLes conditions essentieliet'
,e . . . . . . , ,, ,-., , . . . . s . I. . . . . . .,. . .,.

de I hu1reuse transformation de note R pubique sont: tAtdministration, t'Anwar de a :Patrie, Ia Paix, la Production, la :Diffusion de rAlphaet ef des Principes Religleux, e, encore 'Administration.-DIveloppez cette pensee.
2o.- < -Mofi&re-6tait--le---plus-grand4
crivain du Dix-septime si&ele?>>
Membres du Jury " Le R. P bre Foisset, professeur de rhOitorique et prefet des Etudes au Petit S6minaire ColeOe St. Martial, M. A. Fabius, vncien professeur de rh toril oe au Lycee P6tion, professeur de langue et de litteratus e frangaises t l'Ecole Normale d'Instituteurs et M. Leon Lahens, avocat, professeur de rhitorique au Lycte


4aqy


j.M


K

ito
-- -


0i

T NcO -


L6


it
O.


:a:.:::::._._.


Chaud ou Froida - ersz un peu d'eau chui chaud dans une tasse en y ajoutant 2-3 cuilleRemuez pour le dissoudre et ensuite rem


tasse ou le verre avec du Iito de 'eau eaude 0r ,uivant la boisson que vous vwulez.- Prie're do a de F'eau bouinlante ni du lait coujillant.


Ce nouveau Tonique Foti t sera partir 'i4 hui n vented Ldans routes les bonnes 6picerie4 de la
-t (AS autres villcs de la Repubiique.
v -i::' I::.s:::(I::
Pour cominmane.- n uech.antillons gratuity s'ad L. PREETZ.11ANN-AGGERHOL3I Agents Gin rcux.
- - w o sa - e a v . .


A VENDRE
1.152 hectares dans la deu;ibme section rurale de Milot, dependant des habitations Borde, Baubert, Petite Place, Baubert Cafdibre dite Colonel, formant un vaste domaine bien arros6 et propre ' Ia culture de la figue-banane. S'adresser h Me. Volvick Ricourt au Cap-Haitien.
MAISON A LOUER
Ruelle Duncombe, Pe's Verna.


S'adresser Durocher.


a Mine. Jaeques


(S) Stenio VINCENT


Par le President Le Secr6taire d'Etat de Pinterieur,
F. DUVIGNEAUD.


Le Secrbtaire Travaux Publics merce


d'Etat des et du ComA. TOVAR.


Le Secretaire d'Etat des Relations Ext'rieures et Fi


inances,


G. LEGER.


Le Secretaire d'Etat de a Justice et deA Cultes
Odilon CHARLES.

Le Secreitaire d'Etat de I Instruction Publique, de VAgriculture et du: Travail,
Auguste TURNIER.


RENDEZ.


VOS DENTS CHARMANT


DES SOULIERS
LE ET CAO


LE PRi IX


POINTURES 3-8 Tennis Blanc


EN TOILE
iTCHOUC


Sandalette blarnc et rouge colies Couleurs Montant, pour le sport POINTUR.ES 9-2 Tennis Blanc


Sandalette blanc Jolies Couleurs


et rouge


Montant, pour le sport


UIN SERVICE


P."-


.4.',::.
L .::


AVEC SEMELLE POUR VOS PETTI


auparavant
Gde
4--


0.--


6.
6.
6.-


PARFAIT SERA
INFANTS


RESERVE


Wtp- * . L - - : ,
p.-,q.~ z


Ii


MERCREDI Romuald Jouhe daws MANDARIN
(suite)
.t . .0. 50 . . . .


1U~JEUDIU '
te .andFi ana .


LBS AS X NGITIFS
Entr4e 0.50. . . .


.1:. sEN VOYi
. . N : pa
. . . . . . . , ,, . . . . . . , . ,, , . . ,., . . . . . , . . . . . . . , , . . . . . . . , , ., . . . . . . . . . ., ., . . . . . . . . . . . . . . ,. . . . . . . . . . . . . .
===========================vo=============


4T
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . : : .


ACE?
PSI - ::7 :<



. . . .A .l: t. ' ' .

. . . .�. . .:
s a


ates4 ,
:-::::iiii::i i .::- : 7 . . " :. ."


A BASK e:


.UENZA A. tHtPMEN
ORT-AvP:u N I . . .


'-AVIgS
La Banque Nationale de Ia R6publique d'Haiti paiera ai toeus les porteurs d'obligations du Gouvernement d'Haiti Serie B qui voudront bien remettre leurs titres a ses guithets avant le 23 Octobre 1936 1e montant du capital au pair, plus les intdrts.
Port-au-Prince, le 10 Octobre 1936.
W. H WILLIAMS.
Directeur.
-- - t 4*


COMMEMO


AVEC LE COLGATE


FORCTIFIANYJ

TONIQLI


Tndiquei neur:*
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . i : >




Neurasthenie, D& nrveux. Anjme t, lnaomm4u. C

cence, etc., et , . .Direction d.use;


Eiia" 0%UITr


ES

..


IMF,

-l a Ai


fi:yse e
?:= PC |i


. . .$*-Vf


po


-A l e


(Maison AVguste Gabriel)
804, Avenue H, 804
Cours Pre-paratoires Legons Parlicullres
XvTERNAT DEMI-PENSIONNAT EXTERNA T
. irecteur: CHRISTIAN BEAULIEU
ichers Colltge, Columbia University (1928-29) Professeure :
VILFORT BEAUVOIR
Docteur en Droit
MARC HAUDUY
Licenei en Droit
AYMON CHARLIER
Doeteur en Medecine
ETIENNE lD. CHARLIER
Dociteur ,n Droit
PHILIPPE-THITO IY MARCELIN
. . DiplOm de I'Ecole Pigier (Paris)
A LA t N T U t N I E 1'
ALAIN TRNIER Bachelier gs-Letftres
ETC., TC.
FPour tous renseignCmentC s, crire au Directeur du Gumnae de Ption- Ville ff, Rue Bonne-Foi, Port-au-Prince, T phone: 3164.


t E3

VI P-,-


Uli ne G ce de
Paa-a -Prince
Fabrication de gIlace de meilloure qualit4.
Livraison rapide effectue quotidiennemet par nos ca. miens points .an blanco dans toutes les directions de Poitwa-Prince et de _f.tion-V ill., GLACIERES
Neus avons toujours en min les derniers modules dec glatcires en aoier 4t partir de $ 2S.00 et au-dessus, vendables avec facilities de paiement.
< ~SUtPERLA TIVE
Un produit nouveautC, (,Ji tIe io cde en riun aux meieut s in; .rque s tie.s Pa y s intuvo e s1a d'Amr iu:e e"k ote t
pubIIc Laitien par I'[sine a Glece de fPort-au-Prin ce. (,u.,Z c'etto clicieuse c:e1rne, et
-ous serez cO(iV-Icus.
Faites unr$: :g h'Aae up.1i". I voteLe >nii e en p o:4innt de ia (W'rene Glace'e >S p:crlatic'> pour a le dessert . T cus en raffIllent, .3T ?REP0T
FIRIG6)RIFI ft
C).' li.A1~4it>.i 4'UV .


zc i re, ' t dev F e
orA
tIt C XF , 1 \ ''t } -=
;I C}S -0J ' . r-,-X C- s (,( K I < s uc�

I" nore a (I Je ven ie.
t i
c OfFIe de tI eom { t c. est faire do +eeon i,,,,,,


PAI ,%


College. Simon B ivar

Enigtnement Primal< et Seco::daire
Enaseignement (lasgique at cio derne (Seotions A.,i,,( )
Internal etExt iral
8, Rue Mtfgnty, 8


Luure al de 'Alance I roam . . anx xames fdlu Bacealaun ,hai d , . i 9t : I A . de Diction f r rn;ayise de J in J u
1 success aux Exarmeons (uI J.'. at . I . parties>.


1* 12 III C ent.
-te~ C IM


c:oniggc
tons ] s exaln" > entrtee


Simon tHoticar .: inT crit ionf) plnn !,
1u ouv\raiSt U I's I(0)Mll iS. n ie Dri son


Ltt
( *0YLQ01: I S


:4 ne


lj



L a . )1irtion.
,. .4 4,
� ;4 9 . .,. .


41


En face dl


221512-


Bureau <:z10 : Por! "-.
t. U <, ' . " . � , ./',5
4. . ;" - . . .
i.: is o. 7


Lu Nan quo )


V \


H i'~ I 4<
fit


44.4


At-'.


-M .- -


. ar4P )"


2,0


DL;M AN D: LA YOMM AI La-Em-SIrait
? a Cordonnere Mont-CarmW HYPPOLYT.W JEUDY
Oibre preparation is




AVIS MEl IAL
CLIN IQUE
du
Dr. LOUIS HIPPOLYTE Ancienne maison F. Duvigneaud
(Rue des- Casernes)
Consultation :
2'a4hS.% pm.


machiness a crire Remington ,.achine A calculer Dalton ":bans, papier carbon aites vos achata chez
G. GILG,


.t.


-4$ 4,
<"I.
----5


A,-.


. . .
� ,. -:. f' L . ; . .
� . . ."-, " � "F


tM. a alei' a wp r"


9 a Inlaxa


GILT c AU.I.LS DRi (AL"EF VF 'RL E P PREC- " IX :, S
. ENT iT OR, MONNAiD; D .:T ON 'PTX A3SULUMENT AVANTM EU&L


E I L OR, 0IAMANTN VIEILLES tAIGES" ARNATIONALITES. A DISH


1 hNID LUDATION C 'NUTTES ET VERRES
Lunette et VerrTC de l _ numere
Mont-ues en nickel in l- , a
verres ovale. au prix dt :0 a paire.
La liquidation dartv 4) gaq 15 Novenbre Lai&

A. DE MATTERS & Co


L e falles ontlesta-l le


m , eI m
d1 S


ue


terrors.


COURS CO ,: MERCIAUX
SETYLOGRAPHIE - STENOGRAPHIE kMIPTARIcTE - CORtESPONDANCE I-LERIALE.- LANGUES VIVANTES F tLASSIQUES 12e A PHILOSOPHIE 4tae and e aique H ti avec son.irrI? 9CO~aire:Ce"e qui donne satisfactj n aux fa-


�equi ait sou arome
�z P- '.' tiiparr.


:.i ~~~~. . _ " "'* . > .


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . �7.- .77.----7- :T :% :.::.Q .775 .:-::7-- r : _. . � -


SAR'FI IE


RHUM


LE


quintessence des


c fest


de


leures vari te-s


catrt S


territoi.'re


r( IO1g


vaszoxe


meillours

..


. .4. . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . .:. .
Q X . . . . . . . . . . . . . . . . .: i . . . i : : : : - :" ::. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . i T,'! <
. . . . . . . .



" .i . . :. . .- - - .: . . . . . . . .: T . . . . . . . . . : . . . . . . . . . - . : . . -.' .:. : : : . " . . - :. .:1 - . . . . . . . : . .*
W0000e .ue . ,00 .aioa. .0 sas. d st a "
emassine avant leur d6p art, S de5T #MARQURL *V:l de. 00o.m 0- I habitants sympaths ant L.0i pSACS CAFE aT l l0
avee le movement de drolte.
et sg s es aroplanes government On ous .si : .que le two)taux ut svre- t>,dea Coloartan Line, enT
)ntent ls colonnes avancant tri Port-auj?4nee ce main, s$r Madrid: De Gibraltar on a embarqu4 et aprbe-IdM MESURES DE signale 10.000 nationaux 3000 sacs de t & destinaPRFSE VATION 'oul marehalent dans ]a direct tion de Nev-Yqok. Des com- U
PARIS.- La Junte natio- 'ion de l'Est, de Caceres i E& nandes auraIe ite d6jA ph- $UNDE DILIOTPAQE DERLO nale de Burgos informed que le topona, ont et arretes par les tbes ici pour de&quantits engovernemeit espagnol sous nilices rouges. ccre plus fortes,,
.ritexte de preserver les lieux Si le mouvetntnt se mainsaints de la destruction par CONDAMNATIONS tient, nous ne"urrons qu;F
les bombes d'avions, aurait A MORT EN ESPAGNE btnir le Gouvernement fran- FOURNITURES CLASSIQUES
expedie, en bateau special , ALICANTE.- 7 officers, Cais de la d4cisir Ir laquelt6tranger, un grand nombre dont le Gal. Jose Garcia Al- le.t en voulant:: Pos tmbarrasde toiles et d'objets d'art d'u- dave, condamnns a mort ven- se, ii nous a oig chercher re valour inouie. Ces objets dredi dernier par le Tribunal ee nouveau i-ar e6s, qui APPRENEZ VOS CLASSIQUES DANS : appartiennent aux Eglises es- du Peuple, pour complicity pourront se re er I'avenir p;agnoles. d ,ans la rebellion militaihe, Hien meilleurs ~e elui du LES MEILLEURS LIYRES
oUnt e'te" executes mardi A Pau- Hfavre.


LE MINISTRE DEL VA YO
ET LA JEUNESSE
MARXISTE
PARIS.- Le ministre des Affaires Etrangbres, Del Va-j yo a parole lundi soir A la jeunEsse marxiste, tout en Ia ga rant contre toute exage'ration, il lui demande de croire au triomphe de la cause, de concentrer toutes les energies t peur sauver le pays de Ian
L'ALLEMAG ANE
PROTESTE A UPRES DU QUAI D'ORSA Y
BERLIN.--- Le Charg&
('Affaires allemand A Pari< a remis au Gouvernemert frangais une protestation e. ene forme contre les pr opo drffamatoires _ 1iadresse d Fuebrer-Chancelei et de nation allemande tenus par le Secretaire ( ineral u pati conmunists franqais, le dpute Thurez, Le- iournaux alemands, l V " etkisce Beobachter-, \ncrf << Deutsch At 4 2 n r& 1 Berl iner I p ''i nr n.ent c'entr'e ] 1 FI' ;' : e I
.nt qu 1 , e u etout dans low regams front res, rendront inpossibles le rapproc rlment r no-n mrand.

REPRESENT TA TION ANGLAISE AtU .AI'O
u)N DRES (-' wt
Ia lDV II V1 t it . Oert Clive, Amibarariew, tannli{ue u Jancn. n M : bre des �Aff~.-i lElan% de Tokio, un ir1, d1I ' S :IIt homu nIouvell ui vie~ m Ies homn Ka a a , tanniques au sui et ( . acl,, t$es jaomd 5st an la valit, CI YanHgtz. en ('line. ( n dcmenti 2nerg iKemenit que la Grande Bretagne ai invoc.ue le trait des 9 puissances po'1) Iprot.ger "intgr-t territa;riae chinoise, ma n qu. clle ait faith (hs representati(.,>s pclies au (ouvernement Ia Tokio quant aux empteteiiients japonais dans a region de Shanghai.

LA SITUATION
A MADR )
MADRID. Le Ministe o
de a Guerre rapporte que le loyalistes ont reported 6 victeires aujourd'hui. Un d6cret


public lunchdi requisitionne tous les manteaux et matelas non indispensables a Ia population civile et ordonne linven taire de toutes les maisons vlontairement abandonnees. Sous peine de mort, on diit fournir dans les 24 heures la liste de toutes les personrzes qui vivent dans chaque appartement. Le Gouvernement a refuse de payer aux ouVriers les salaires arrieres qui. leur sent dfis par leurs patrons. Des milliers de perscnnes out quite la capital pour Valence.


300 TUES EN ESPAGNE
SEVILLE.- A San Martin de Valdeiglesias, iem-ceiment prise par les nationaux, les hordes rouges avaient as-,


be.

LA FRANCE REPOUSSE
LA PROTESTATION
ALLEMANDE
PARIS.- Le Gouvernement frangais a decide' de ne ,a.S tenir compte de Ia protescation allemande contre le discourse du depute Thorez..e Quai d'Orsay a declare A I United Press que si le Reich tent les appreciations de
- horez pour diffamatoires, iI pout poursuivre leur auteur e evant les tribunaux fran. ;ais, mais que le Secretaire hAu parti communiste n'6tant pas i-membre du Gouvernement, et !e Gouvernement rn'tant nu!lement int6ress6 A l'organisation du meeting de Stras,ourg, il s'agit duune affaire purement privee, sans aucun cnractere officiel.


.-I


SOCIETE IYHISTOIRE ET
DE GEOGRAPHIE

Dimanche prochain, le IS ,Jetob., iI v aura h lAinicalo u Lvcee P&tion une intrcs-aonte conference flu Dr. Catts i'ressir u ttr la G yologie ha!ienne.
N s; t .7 j, t''�. C2. "lue tOU.
-2" 4; .'' i"0 '< 4 45 - .rnt
Su e t s
7' { Jt. '" Lf K';d Y A C' c , I'
mt t i OC ,-('("�' I v.:r'u71et con'. z[ )@ (. '.


A VIS


L.a (Compagn ie d'Eclairage c I' ect'.iue des Vll e de Portu-Prince et du Cap-Haitien ise le pubc e.t notammon1w ' co( rn rer'.cant s>4. I n.ustri ,,

S -s:blissem ents de sectaci-, 6tablissements scolaires et sr tr-es ou'i Tour est absolumen. inter1it dutiliser les poteaux o reseau de Ia (Compagnie, >ans y &tre autorises, speciaiment pour y adapter des anVOnnes de radio, ou apposer Ifs pancartes, affiches ou autes encombrements.
Ele faith d'ores et dija ses reserves expresses et formelles contre toutes personnes,. itous tablissements, ou administrations qui, en depit de c.t avertissement, croiraient devoir se servir de ses poteaux pour les fins ci-dessus,
Port-au-Prince, le 12 Octobre 1936.


Robert Bonhomme
ayant pris Ia succession au mme magasin rinov6 de feu EMMANUEL DUHAMEL
assure aux. aimables et bien veillants clients de la Maison, tant de la Province que de ta Capitale, qu'ils y trouveront le meme accueil, le mme personnel, le mmie service raplde et courtois, le meme. assortiment, le mime genre de vent et t a meme qualit 6 de marW chandises qte par le pass&
Gros et .Ditail
95, :ue du Quai, en face de 'Hfdtel de Ville.


TRANSPORTS ET CORS AUX PIEDS
> (pardonrt$e Pressoir) a einquante centimes. On n'a (u' se couper les cors aux pieds, pour amefier les chaufieurs a composition.,)> Mais ne voila-t-il pas que je m'apergois qu'en ce m(ment pour peu qu'on se fasc passer pour petit garcon, poule ou cruche, on voyage gratis a Grand-Goave! Jo trouve ot ee e'est it un bon marche qui doit cofiter cher A 'que.qu'un et JrC me mfierais. .'aime bien en avoir pour mun argert qu-and j'ach&te une marehand(.se. Le bon ma~'cb n s cu deaux ne me tentent pas- touSurs.
C'est pourquoi je fume ue cigarette a mon prix, et a or gouit Ia "Splendid >.


NOUVEA U S Y-DICA T
DES CHA UFFEURS


Le nouveau Syndicat de (Chauf'''' de ligne s'es
crnStit - -m'me Stilt
Dr. Ma \IavIl, Prs"e'



My Sauna, A. Maile a nc - (hCompaz
Prleans Thomas, Gabrie Dostay,


OU 3 POU
. . .~. .: 1
LES (CLASSIQUES POUR TOUS (HATIE):

CLASSIQUES LAROUSSE .

FOURATURES .CLASSIQUES
. .,:- e -- -.r--


COLLEGE MODERNE


D)irecteur: r.,st Alcindor
Rue Lanrarre
Angle: Avenue John Brown
Phone: 2087
Externat-Inlernat : Conditions modiquea
Inscrice: cos infants au :


COLLEGE MODERNE,
e - -' t K nseuignement t portee de toutes lesbo.
eco' ' ui ne professor pas le Tbourrage de crane>>, S-ec.e .i- cr re ' une tete utEn Iquement <u
"4-:- t i
"c" t i sacF-e n . soilicitev et 5. dovelopper toujo
n u r;, er~ d e ] 10 v e o . .
- J I

est sre so t rouve recrute le corps de p)rofes.;.urhI


" Am"
hon) n,> ., e,
� . . , : ' " . .

.-: . urtout, d'utrainer, p.a r'exem
e : Ket cana~.tc .
~~ Z.;!


-


mise envousmt.Acha


proung pfr votre propre que pour Is prix eles daontas

lames que vofs ave empl Act mnpoeauetdo BLEUJES" coeir. Jooseesdep-.: de on et cdas one0MOM


Tw pesct de "LaBs BCEUES.GIU.ETP'qwi we#a p V 4panait do King C.
G -eu . .sa re w cnrefiaa.


iiTUE f
. n
*4 y
,W :, -:,


A quoi bon faire ln'eprience d'unse nit joyuse pour t o mousatie Pour voir lapai x, du Fi IT. et pourtoujoureNtachep as. Nouveau parfum agri &ble. a ge t I bidon jaune A andoire toldat.
4SN!LWPUVEAUTEI


aciles Ctoltn:71s F1rts 14 w "nng (IC IS
9.000,000 de cor:i t o riltre.# Thn4 tF.t.,, do Ivo( V) n7 $Lds, attvenuicn, f.F4,o. PaS de drc ,ucs, bon - irrh6, vio iktt, aTlRkn~toa. lA~S r.- n.4 f,, ibt.s 'a>zt ia.>) { {,. rllvnt 1a causi> r, e t ,alotLins f t t . norvost6., ehmviis mnfes, rtun mauxdo tet 4toturdisemonts, yeux cr oau teirm t eil:, acdn, UiietSot, mangeato.ns ou pu'te de viguetr. ' core a culn rce, domandez n o0.-.
parmacuon le rem6de ,me a appeV C TEX II tt garzantt tl( CYSTEzX vo us c1re"Mr l nou ale vlteIt .4-Vf ; I't". vous donnera une iMproslon de raj . seorent de 10 an- et van urra o n r . inon ) sprix v ,u n Ser$ rnd.nsor s. Fro 05efli ($wom$et 4'7n t'ranc (It (�E Q~ ar Sn.C t' e 'er"'' : t. .
.n 1. 1


Si roi


LA POtI. lmowtw! id . .l R~f f' altr.alctu. roust en
: no~ n, Prie.


e pharmacien ne p at donner; 6erivez, poste No. 162,. Port-au.:"


Salt",con-


plude
asslr*olef<
,dx foe,


--- **


- -


,!:iii:i!!ii i
.':" .' !!:;: ?!
� . :b: :h: ._-::=
ei'?i':i
:. .:5.


. .-. .


s
t


cap-W ao^~.,., . ea


iA)


FATtlES-ENLAPREI

..