Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Creation Date:
July 10, 1936
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( sobekcm )
newspaper ( marcgt )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
000471641 ( ALEPH )
12544054 ( OCLC )
ACN6482 ( NOTIS )

Full Text
:::::::::::::::::::::::::::::::: ::::~~~. . . . . . . . . . : ii :
.�� . . . . . . . . . .� . . . .� . .��.�



LE PLUS ANCIRN
!Cx' "". '7: ~in t t f l "":" .'"f: ._.


OTIDIEN

- - .- J


. i :::. . .


PAGES
EXCLU STVIT'

SbASSOCTATrD n:,*t s DtR"E
f +-w


JOTIDIEN OD. B EN �4


PORT-AU-PRINCE, HAM


* *1.1 - .* V f r - * -


. 1; :r-


SECTION II


ARTICLE 25.- Les ving't et un Se'nateurs prevus par la
& .nstitution sont r6partis enre les D6partements actuellement existants, de la manie'e suivante
Departement de l'Ouest. i'x Senateurs dont troi a e'e eonformdment au deuxiene alinda de Particle 19 de ia Institution, et trois a' nonner par Arrit6 du President ie la Republique. Departement du Sud, )iatre Senateurs dont deux .Iire conformement au deui:eme aiinia de Iarticle 19
te la Constitution et deux a b.mmer par Arrit du PirdiHent de Ia R6publique.
D6partement du Nord. -,uatre Senateurs dont deux a liire conformiment aux deuieme alinia de Particle 19 Re la Constitution et deux A ommer par Arret4 du Prsient de la Republique. Departement de 'Artibonie- Quatre Senateurs dount ieux h 6lire conformment au euxime alin6a de 'article 9 de Ia Constitution et deux nommer par Arrite du Praident de la Rdpublique.
Department du Nord' aest.- Trois Sinateui s tflt deux *A (ire conforn, Tent au deuxieme alinia de article 19 de la Constitution tun a nomrner par Arrit6 J 1'sident de la Republique.


SECTION III


Article 26.-- Relativement ux e'Iections communales, haque commune formera une CQ"eoneiption qui sera deommee 1 Circonscription ommunale.
Les trois eitoyens appel&es M e;cer I'Administration oIe de chaque commune semt dlus par les Assembles rimai'es speciales A la daqui sera fixee par I'Arreie convocation du President Sla Iepublique. Article 27.- Chaque cheffU de Commune ou chaqve UarVieri pourvu d'une Justide Paix, forme de droit une 9 sections de vote de chaque r ionscription 6leetorale. 11 aura un bureau de vote dats aque commune ou quartier Urvu d'une .Justice de Paix. ependant, il sera tabli de duveaux bureaux toutes les is que le nombre des lecrs inscrits excede.600. Article 28.- Loreque dans e cas prevus h l'Article 29 a Constitution il y a litu i.1ourvoir au remplacement n ci6pute ou d'un sinateur, iPr'sident de la R6publidans le -mols qui suivra (venement qui' aura produi it I Vacancy, prendrautin Arre-:
eonvoquant ialemet
AssemnblIes Primaires G. 4Vales dans le dblai utile, s'iI Pt .du remplacement d'un


, . , i y -C .- Aw%*Y S44- .446� *0 (onoa n--Wt t '


Ms E, DUViGNEAUD

A LA DEPTATION


DC!ET-LOI


MODIFIANT LA LOI ELECTORALE

DU 4 JUILLET 1930
(voir le n. d'bier)


deI:ute, ou invitant ia Chaci-, I-e des Deputs a combier !a Sacance,
- ~- 4 ,
Crainbre de. Dopuwtes-. et el1t-cl lrotcedera lecti.n
1 1.
aent f e ona . eU i-.A e ou C olige 6eectt ampiten.t lIsignant los candi ats au S.':nt.
N6anmoins. si &- . ,e.-.
� ,
.1U vacant an1 >ofAnt CL t Sceux dunt le>S titulanis +Ont nommes uan' le P'eslent
9, ,. . dn
l a Republique, ciui-t co01'1i~kera la vacancy pmr Arete ris dans le mois ui sit Iienement du nant lieu a c me vacanee.

CHAPITRE V

SECTION I

Article 2 Ies A sn-"
ides Primaives con-enneles Assemii1(s t-i mu, e ; P-( ndrales et ies Ase n.l6es Pl imanil es Spciahe.
Les aren. E.-ms: .-e r un}Llicnt de I)!e . .i t nsur c v cation. ,
1: es Se . - .t (t' p it-st d r,,it pour '' IcI6tilo I deS Men:-i e s de Ia C'l 'A des Depnt1 et des M , be. ( " I.Q- .
-e Elector'a L



� ~~~ i+g t')Cation da::Isles c s suivants :
lo.-- Pou' 1eiuction du Pt',:-ilent de la "ipu ! O .2. Pu a . cut ation de
-+ de +a - : itutio. .
jo,- ;ou ( de nouvelles
e:ttions da - i. a- de diS,-ii tion (3u Co ps L p I. slatit. 40. Four ! e t n part e le dans les ea (i*, m r n t, d,1mission, dlech&ibn-c, interdi ,tion judiciaire dun depute. 5o.- Pour d noUi vel a
tections dans Ie cas de nulhice .'s premieres dans l'une ocu plusieurs civeonsciptions. Les Assemblees lrimaires Spciales ne peuvent so younir que stUr convocation et se element pour elire les Menw"s de l'Administration lo-


le meilleur spectacle de
Port-au-Price


MARDI 21 JItLLET
En soiree, 6 8:15 heures
ANN HARDING
dans
LE SECRET
DE MISS WYNDHAM
une production des Artistes Associs
.alisation de Gregory La Cax a
ae00 Clive Brook, Otto KrugIr, Tullio Carminati, Dick>:e 'oore, Janet Beecher.

MERCREI)J 22 JUILLET En soiree, a 8:15 heures
LOUIS JOUVET
dan
KNOCK
' ou
Le Triomphe de la Midecine
mise en scene de Louis Jouvet et Roger Goupillibres d'apr&s la pikce de Jules Romains
'avec Le Vigan, Alexandre Ri. p, ault, Larquey, Madeleine Uzeray, Palau, Th6rese Dorny
- -�

Visitez la maison
Ve. Hi Saich et Noaustae,

Ureep e.pge la lit ste desi U 'Tro de la braide Noswfe.


VERS UNION


I+-. eauavnisBoisrowt tt I out ife et inoinn nbI " " - ' .t ncol-+a i ptiu.
t. i + + ti -. t . 1, ' j;,. . porte pia."tcand[idat aut~ C.ollege Ele, tSa ' n" ue F(:e torale q'n
F Z
e" run s.eme
."*flt5Pt v 't -,VIUS animles. Sns i e Kit Ae CijOndissernel

, 4-- 'f .') f(0 . t c
trces sn
i l'lt), o " i+ 4r n-.

'Ill. etl - ; i t " ' i . .t'1 4 _



.Ci <1.,. '-<,
ii+.]2-- .I o~i - L ' . 1' C" . i;. : "


2. 1
~'i 4~rS


ts s- 4,.
1 . ,
' " . '4 -


S " - [ 'N :. : -A ' 4'"'. i -.f + '.
5154] . .- i ".zl.


Notie joic exzt CeXaI pm: L pprenant qUe iotr -~a::: Directeur, Me. Frtbric Dvigneaud, ancien Ministre des Travaux Publics, actuelliment President de la Commis'i,-n Communale, s'est por candidat 'a !a Deputation Naionale pour la 1 re, CireunisCr.iption de ,a Capitale.
Les citoyen de cette ViIi, i f s Ie rappell euret en 130, a co(nfO ' a notre prst tuiux ani 1 rnissioh do is Dvuresenter au sein de F'AObllee des d~l6gues d'A-ron(ilssemrents qui elirent EugGe1 Roy candidat unique a la
1 .'sidence.
11 sn ancquitta avec tant de e nnp~tence et do distinction f01i, en sign-? de reconnaissance ils e dsignerent, deux ans atPres, pour gdrer leurs int&, On comprendra done sans ,(nelQ VadhKon entire et fontane d toutes les eou,s sociales, (Vi oIt ace u ii nouvelle de sa ca;didature t la deputaion nationale, t, 'a certitudte que nous avons (. -ill va tri omphe i br iiamli , v t.- .
Nous lu11sSOnSScoIOII piiments anticipe, pour 2e
-ees qui I'attend a I'urne.


31 1r di 21 JuiIlet A. 8 heures :31
Victor Boucher
dans
LA BANQ(UE NEMO
.wec Alice Tissuot, Mona G(u ya et Charles Failot.
ET
LBS ALES BRISEES
"a pres I 'uvre de Pierre Wolff
joM.iee par Victor Francen, AM!ee Field et Abel Tarride.

Mercre'di 22 Juillet 4d 8 hs. 30
. But Things Like That Can't Last Forever
RAFTEREL ROMANCE
with Ginger Rogers, Norman Foster, George Sidney. -


PARAMOUNT


cle de chaque Commune.
Les Assemblees TPrimaies Generales se reunissent de p'ein droit tous les quatre ans, le 15 Octobre


SECTION II


Article 30.- I y aura un (Colltg electoral par Dpartenent dont les Membres seront 6lus au suffrage universel en m~me temps que les, de .Iput6s, s'il ya lieu, et A raison de trois par ehaque commune.
N Ianmoins, la Commune de Port-au-Prince en dira sept,

(vo stite en . e page)


PROP li

F AiI DIVERR"


Le deu. p.wu'. ut'uulnain t'a
nt
I aree i' e la
.I
mc"t (:u i tt 1. zt<,istttni PMe+
a iune cgra
e

o InMit(',5'f 1 {' !1t i" jS.+?:i' I ' IL +' ~


Is I. {' t. U. '". : !i)'. � (; : i]f~j t ,:


l ,\sscaLv'ii -s 'i - - - S ,,! ' i ( ((4_< 4"' { i < '1 .t 'o
.~_" \ _ta,- , .


/5t: Q.! .,/i.-jV+-t t ('uN~



. - . I t.L C
ifl:'4~ (t!p" �' - (pS: (


cent a .�.
m-ies u,.e! " '47 ' i.'. .
(t

VI V
' '
1I~ '474 2i


I',


t" ti
d.


s Ladissee 100 s tr t e.,_ l'E0 d 100

tit lute sila


noNa
1. t





Ph cuPC




"IieI- es jt v




.1 I'ttenioi, es ade-'
U 41 U I I t' 1\1o1j0. j
('2111 L ,'
i - . . . :. - 4 1 id
1 "- U - "- "1
.s, ~5s4 . 7 i . .-t l
"'" Il K 4". . ' ' '-.-:: i'>." C'S) -"t











' e S . . .a} N4 . 1 .i b, A4 ernue f dnitWI TuA4 attention des autorils

L u n , e n- cuinir de nource ia c'Uoleuite Ue 2i.es Al emise, ri co b.iamercie hab1iuh lee 'HErne (quatier itu w, rues de , A.briots e tSRevolution ei .Sfltimuds a d .valhser It.lS i'EtS unuvr esit
annes se r'endat au che.

Pour eiter tes accidents

Le bureau de In police Cap-Haitien uipi'is de~ inr .es p'dvontives en vfte d'st cu1er la bone circulation (s x"hieules. . .


rnse. .NNEL


* a'f"y


t Ifa
l . . .1\ ." ( Li~n~ L -!-e :ciectif. if n'e t ')ps de donu. il le payV v g'anr(ait edno.n tf ; c e eSte du (is
n-'l t o a n u' -A
, . '0: atS.e.
L L

, '-Y.S,'7






I I t I.W (4'
"i .' . . ' t "Z








IY 1201:r I up
;:ti p vv '.- 2! 9! '.: .-0.;! *~ CL'! .

* lCUa tt' l2O u . 2! > A,, , .
* 'f. A)'4 ., '.��., . . . .
* . I ."' -IC U VP' ; ', . .

.Ulh. f/ph:rukI~p6
Insi;utrice


c . ' n
it" ' C '.' (I li' . : ., '1 yn i v4. (



nix Iamleh-u (Lnu ce d(euil fIto, 1W I 0_, "uu ., ent a .iuai I ' u .u. , nV" , > u
d, la regretto. (lehunte.


i.i- =" Vrrr I , . 1.11 .,Nv.wl , .1 .


MARDI 21 JUILLEI 19 1


C

..




onnfl
. . . '- " """ " -"-"-- - --- -- -.i~ ~iii~~i):ii:iii~i~ii: . . . . . . ::. :



II

mo iugilem I bellet pan r



u.edu.Ch.a rmant paru en 193lLES VACANCIES
LiES VACGANCESD


Les 6coles ferment leurs pertes chaque annie au mois de juillet. L' ecolier enfin ib:re fait tin pied de nez 'i sa geble. - L'instituteur, non mains content, se retire chez lui un peu pensif. La corvee est finie, certes, mais les sonCiS domestiques restent, ainsi


que les atteintes plus mAins graves de la sant&.
Allez A ala montagne dant.les vacances, vous t mnaitres et 4lIves qui avez b:soin de respirer 'air d ozoniser vos poumons. ,!ez-v boire l'eau A m&-m zs)urce jaillissante, ainsi !e lait fraichement tr'ait. !lz-y manger Pceuf du jou lewrme vei't et -, f1'-


OU0


pen
ouls. tant pur, A o ja
Aue Ai
', e
r. U


tiux rempli de vitamines, AI.7-Vy fo]ltrer dessous 1es ._,chanter avee Ic rossignol, m cooler avec la tourterelle fai re des rondes au clair de I i1ne. , marquee Ie pas au Iyt- :t ine , (l (I s n. res v. aAllez Lila montage, les via. c nes sent (e halted saluta- > :es dans vote vie aso'rbee .t cni' le. La mecanione humal.ne comme ceile (Ies usincs exige des temps d'arrt.
-,-idiue pour lt :ttoyage dc pieces, la rtatithm Amenez les ecoliers gamba(. r et lutiner . Ia montage pendant les iaca nces. I en Iaviendront avec plus de sato: et Jeur cerveau sera f rtifi5 par un sang plus fiche. . Mais avant Pu: departet lur I-tour, faites-le us;" ad Centre d'Hygiew ee *
p -ur ieur bien-tre. La (. ta ati.n tiriodique des gal:: et des pertes de poids est un indice prcieux pour cux ui d ,,.nnaissent le prix inestnimabe de Ia sant c



Voici ce que conseille (i Cment Magloire a propos des iVnieux cet des calomniateurs:

(Aux. inepties, aux inf,4nies, aux calomnies et aux haeves es tres reptiliens, ( s).)ez le silence hautain d'une conscience sereine et oub:- z l"11 bienfaits dont mus aw.- z combl6 les escroes et Ies gri ts.
Ctiment MAGILOIRi'. i1


BEAUCOUP
DE
PERSONNES
nous disens qu'elles n'avaierit jamais connu la joie d'une parfaite santd avant de prendre I'EMULSION SCOTT d'Huile de Foie de Morue. Si vout ne uavez pas combien 'EMULSION SCOTT peut vous -faire du bien, achete-en
un flacon aujourd'hui m&ue.
Pour une meitfeure sant6 it n'y a rien de miuleux que

I'EMULSION
Soon.
It SEZ TOUTED IMITATION
Toute 'hutle de foie de more - que nous emplayow dans I'MUL$ION SCOTT.et eapare dm. * bo *o1. racolm en Norvage -mame e pos:
son or pOr 4 es s snete cn. trOne csent' t SIns j4att= hulle wndem; k .pit ~rnPOWar caturti1 sctem a Upasube.n .m'AL.At. Wnils -s annA rnmnre*son,


r-


. . . . . . . . . . . . . . . .
L'HISTOIRE DES DETROITS LOURDE YENSEIGNEMENTS
POLITIQUES


La note du 10 avawilfar Iailuelle.le Gouvernement ture a demrnand6 la revision du regime des-Dtroits, ne pouvait manquer d'etre favorablermnt aecueillie: au moment aL pliusieurs Ftats venaient d6 prendre, ah regard des t, ites intenationaux Patti" ,:de It plhts cynique, la rguiavite du proceed auquel le
-ouve cement d'Ankara :1it recourse devait appar:-ite cornme un hommage i
rl IntV'rnational; horn.age d'autant ius notable ,e sa these tat :lus solide. La questionn des D4troits se o cuve p.'.o.se;. dans le monue ern:, le ut ou Ia Tum'(Jtie Csse u Gtr I a seule puisifnce rive-aine dle la mer No. le jou t( I ]a Russie s'ins"tl.-l n Cvri-e. En 1774, par
I e" 14
S t (i Kutch uk-Kai nar-. Ha usKie impo se au S1L" i, 4< , -, ":
.n uuverture. des Detroits :. .e nav es de commerce.L ais e Iuart de sieele qCui ,.i, i'Angieterre et la France Obti)f"ennont le meme droit.F180 p9, par le traits des Dard-niies, 'Angleterre obtient a0 es Detroits. soient fermes a navi.es do guerre.-- En I 829, a paix russo-turque i'Andrinople confirme et preeW-e le principe de 1'ouverture des Detroits pour les navires uo commerce venant des ports russes ou s'y rendant; les navir'es de guerre restent exe'us. Mai>. en 1833, le trait 'Hunkiar-Skeessi ouvre les D6traits 8 la fiotte de guerre r ,tsse, tout en maintenant i nteraitetion de passage pour , autr.'es floattes de guerre.tIsr 1841, Ia Convention de J-1 ndres institue la fermetui- des Detraits pr tos les ,,aviczs de guerre.- En 1856, Ile tralit6 d(e Paris impose L a Hssie Ia neutralisation et la dK-miitarisation de la mer Noiire. -- En octobre 1870, la Et:ssie denongait uniiateraiei:~nt les clauses, du traits de Pa0ris qui restreignaient sa .-mverainete e puisSanceS i i-. ; :-aine de la mer Noire. Les px otestations des autres Puissaces interessees n'obtinrent u r'n resultat limited: la con-1.-6rene (e Londres (1871) reonnut I'abrogation des clau.ts du traite de Paris qui res-


:rignaient la souverainete i",.use; les Detroits restaient aLuverts aux navires de comMerce, ferms asux navires de giuerre de toutes les Puissanc:s; minais e Slt-r obtenait la faculty d accorder le passage aux navires de guerre des I ,issances amies pour la c6fonse (ventuelle des stipula. *. , .
tons du traite de Paris. Ces i inc ipes furent maintenus, en 1878, au Congr's de Beri1n


II est superflu de rappeler le rb6le que joua l-a region des D4troits dans la guerre de 1914; des le mois de septemint-e is 6taient ferms; et tous los efforts allies pour r6tablir les communications entre les poissances occidentales et la Rssie par. la mer Noire .& Schnouerent, jusqu'aji moment iie Ieffondrement- des puis- san-ces centrales. En 1920, le trait de Sevres institua.un
a as .a A A.an nanabt


. . . . . . . . . . . . . . .: f ! ! ' : i. . .:i i:-" .
. . . - - - - :: -! :: . " ": -- . 7
Vapour T N.
oy d retour Cde- po
'mbiens, de: Cristobal C, � Kings ton :ja.,. c~t: 'attewn le JuiIt 1s, en route Ie mome jour h 4 heures de ia?r.s-m.id pour New-York a Port-de-Paix t Cap-Haitien,, prenant fret, passagers et male.


Le VapeurCOLUMBIA S. B. Voy: 63 partira de NewYork le 23 JuIllet 19 diretement pour Port-au-Plrince cu iI est attendu le 27 ullet 1986,- en. route le mo e 0o i 4 beu1Pes 1op. an -mi di pour Kingston Ja. IUi. Colombia. Carta~' e (. tobal C. Z. ' r 't
sagers et male

le Vapeu.IAvTiNI S. B. Vov. . : vrk via ."
est attenduII Sr route Ie :,tit-Goave -" ' " ' '. - " jprts rdu F
p)assagerI t Kt.


. . . . -. . . .�.".: : : ' . : : ' : " :" '.:':: : : :::::
"US INES DUR ION
- PRODrIIT FRAN9AIS

sotulage rspldeme
. . . . . . . . . . . . . . . . . . : ::
toute douleUr .
<\ La marque "fRHODINE" sI 4 garantie d'une preparation pad:
i .et d'un dosage rigoureux,


Comprim6s .h 0 gr. 0 * Tubb de 20omprir
Etui aluminium de 4 comprim6s


it-


fl0In, E. LU 1 .' Ag nt neral


Pt fr ataa~"''~


OCC.! '\


EXCEPTIUC -.L.


A vendre : :.
-en acajou pour machine grand fauteu wgrande armai . Yt C trois8 COmlditions avantay ' ser a nstitut Avenue a',.


F -.
.4

'IT


uan
. : " - . .


rd Vicau>
I. ' - e


* n amn--2hoeS91 Rhi4oriqueset Philosophie 4xm&es h47 A 19sa
es SUCCt sa discipline, k so excellent W
t large organisation. Penso
SoI, a e 6 A 12, C ours cjassique g6na
.no-Dsaetylo, Comptabilt6,A a
p Ecole de GAnIta
- - cour ePfo rm e e a . . . .
_rmd ooumet orm de1 hommes inii~;:
.n.t -_.:r_:_ .s.n
" . , ,. t arg orant~one~n ii-


p&s Francois ,ciriys, Inylneur.


-4.
ON DEMAi .I A
7i.i'IH. ./,

On dernza.de " ':.
premier tame iHit'ai ? ,, Toussaint-Lout ari u/
P. Sannon. "
S'adrester en nos oui--i,,


OPTIQUE
PORT-AU-PRINCJF.

rand assortimen.t dc \. tt de montues - i do ]a meilleure quahit&.
Grand'Rut. en - ">
John H. Wo i o


A TTEA T'O

Dix centimes ,rv r-.
ferts pCuI' Ia i timbres a Ief fig i : l
Adressez-vou a :
Reni Lilavois: .
du President Tri ls jours de mnidi i Karl Gae itns' 1 - j' 1 pos (Bois-Verna) In
N'oubliez pas que u chetons tous l s t Iwvhf tiena
Am~Er-P-.-.r

EONS PARTIUi r-:
Lecons particu, ,r s
itcoff partir du ler A ot
T liphoner au No. 3296.
, . .
OCCASION
EXCEPTIONNELLE
A VENDRE


Une belle chambre h 'cou,

'Unjoiosalnde7 lce. a naant servi 4 mois,
I F'mL1 . * a . a ,.-


- . i }-[ ::


?::I;


.: prore Comptable en ouv t un
l t.ta Banque Nutiona4ls do b






grnd pinh drptnu dc . . .r ou t ( couver q.-uu Pt nrp'I oraflstr (jut-- rott:.urnt san jua it/ staii. d'hot


- s~g :ivl usnl sea iq pqsrovent fit .'. i.e:s .,100:
".4 wi u d . :.ntu-KAL m s
n.I I thr o n d e ts gn'"
or um ; a.our'ux n i 'iin ' to i nea
l~~lA I i z ~;fb 4 Inpuisac ? I
. m n le a Ia feR' la a
r. E~a t K ALEFLUII de ""a rnervel dr votr
u : 5A er .gr mAtlos
. n lrnto. Rume et onr i Vus uda nu lilles pIarnacies et4
-.i," : :, :. O r z r -ir %&I - .:.









=N � VOYAGE?
N'oeubfiex pas la

~z4 '.W~FIASPBN



Elie combat les douleurs inattendue persIstntes
. "F"
* ;0 l .![-: L rv ; . . . ei .












w.*.

hEELY T SESAIO E j8NSS
" "U VASS ecast6sam ss
so f- --- -4 % _ o . . - hread S.ilt
A c tows uy. - Nuwa.srMtw.


:. . � - .
_. <.
2 . :.-; , .

..


-------. .--. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .:::::: ::::::::::::::::::::::: :::::::: :::::::::::::::::::::::::::::::::::::: ::::::::::::::::: ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: :::::::::::
. . < :: : : : :: : : : :: :: : : :: : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . -: .:. . . . . . . . .:. . .:.:.:. .:. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .-.; ; .,. . .-. . . .-. .-.-. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .: i i .
----------- -------- -. -.-- -.-.-.

. ------ . .-.
4~ . Pe Cibi Radi et. Coresoodnc Atleo.
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .:: : : :: : : :: : :: ::.: : :. . . . . . . . . . . . : :::.: : . . . . . . .: :: : : :: :::: : :::.:::::. . . . .: :: ::. .: :::.: : :: :: : :: : : :: :: : :: : : ::: : ::: : ::: :: : . . :. . . . . .::: : ::: :: : : . . . .:.: :: : :: :: : : : :: .: ::. . . .:: :i : : : : : . S : : ( :: 9 : : :> : . :
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .: . . .: . . . . . . . . . . .:::iiiii?=<: .":.---------- . .
(.4T 1 N S . f.M .
.-.-.-.-------.-----.-.-.-. .:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: . :::::::::::

: : . . . . . . . . . . ,:
. . . . . . . . . . . . :. :<. .
. . . . . . . . . . . . . . . - - - - - . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .:. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . - . .


. . . . . . . . . .


LA FIN DCS crs
EN FRANCE

PARIS.- 40.000 grbvistes ot repris leur travail la se. maine passe, selon les infoxmaationls qui ont 4th donioes par le Ministrede PlI te ricur II rapporte egalement Qe pendant ces sept derniers prs, 695 manufactures ot ce &vacuees par les 6,000ouwers qui les occupaient.

BERLIN,
VILLE OLYMPIQUE

BERLIN.- En raison des Jeux Olympiques, Berlin est transform6 en un grand centre cosmopolite. Certains tournaux traduisent leurs >-ticles en anglais et en franr is pour les visiteurs. Leus itbktes japonais et d'autres cOpes cde nageurs qui sont arrives de'puis peu de Helsingfors ou se trouvaient leurs camps d'entrainement. Des aleteS italiens sont arrives lundi matin, et des athletes nexicains etaient attendus u m d i . .o i . -- - .

LE DEPART DE LA

COURSE DU FLAMBEAU
OLYMPIQUE


OLYMPIA.- Le public
sest rendu en foule, pendart toute la matinee du lundi, a Aitis, out seront allumbes les torches qui serviront de relai pour la course entre Olympia et Berlin. Le depart sera donh & 10 heures. Un autel a & , ige en face de la st&le. Les cor-reurs viendront y aliumcr leurs torches. L'ouverture de la e6remonie sera annonede par des sonneries de trompettes sur a colline du K.,onos. Ce feu sacrb sera tnsporte it Berlin par plus 'Ie 3.000 coureurs, venus d'Athnes, de Sofia, de Berlin, de Prague et de Budapest. A: Ie depart de la course, le
--ron Pierre de Courbertin Ad ~ s quelques paroles : athletes pour leur faire 0ore de l'ideal de la solida" in-rnationale.
-----7� . : .


OI iv

Le Savoi


L UERRE CHILE
EN ESPAGNE
PARIS.- Des regiments de Seville en r6volte marchent actuellement sur Madrid.D'autres regiments 6galement en rivolte, venant de la pr-. vince de Burgos, se joindront h eux. On rapporte que 6.000 in neurs des Asturies sont arrives A Madrid pour d6fen. 'dre Ia capital. n leur a d n1m~ immediatement des armes provenant des arsenaux de 'Etat. Des socialistes etl des communistes arms parcuuilent les rues de M2adrid pour irquisitionner les voitures ct les taxis. Leos rues et les cafs sent compl&tement d&Serts.iLes theatt"es et les cineimas :ot fermes. Le parti travailliste sagnol a proclam dimrnche la ,grve g6n6rale
p.,ur que les ouv'iers pui-ser:t consacrer tout leIr temps 'ala lutte contre la revilte, Le s-vie dc chlneminsde for entire la Irance Lc i'Epagne est completement ar(-


LES CON VERSA TIONS -DE

LONDRES ONT PRIS FIN

PARIS.- Le Peti: Pa'isiern rapporte que les convCsations pr1iminr:Ir's de la Conference des rois puissances, entantees ' Londres, on vue de pre'venir les protcstations 4ventuelles du Gouvernement allernand. prendront fin lundi. Le ,selon les information des journaux, aait prf,6 q1e les 5 puissances loc-arniennos prennent part h la Con""once pour que Fltui et IA!lemagne no pens:ent pas que IKs negociati ns sont divigcees centre I'une o u Iautre d'en t ite elles.


SANJ


URJO PARLE DE REVOLUTION


LA


-I


ESPA GNOLE
LISBONE.---. Le general e-pagnol Sanjurjo, vivant en e:iil au Portugal aprts avoir (4te emprisonne en Espagiue
r


-Lo astotion


.endant ::quelques temps, a . rit lundi, dans le journal , un . article sur les ev6nements qui se derouientf actuellement en Espagne. I1 insiste sur, ce point que 'ar. mAe en Espagne- comme dans tous lea autres pays,,est la sencle force organise it qui inombe la takhe de mettre fin A la evolution, L.a tvalte de 'armbe espagnole prouve que Sest la nation espagnole elle-nerns q:: s riwato. i: 2I Anne son artice en �m nn marquer que 'hospitalit6 qui :i a 6t6 offerte par le Gouv)nement Portugais lui impose une certaine discr6tior, mlais qu'il ne peutit pas s'enam.' pchr de d'.lar, so: syr pthies A ses cam ades qui mrnent ia bataille.
T L.
DEPUTES COM /XIS TES

ESPAGNOLS EN FLITE

PARIS.-- D'apik a
.ormaticis itct-i du :u V u noe, des bagarires Iont _u . , Saint Sebastien et plusieu personnes ont et- bles-es. Los( douaniers de la vile f-urtit-re se nt joints . i.1 gndarmerie et ont distribu6 ds armes A la population civile. On confirme la nouveiie que le mouvoiement d'inIsurreetion s acecentue et que de forts d6tachements des provinces marehent sur' Madrid. PilusL Ieurs deputy's communisteis sc sont refugi6s en territo-ce frangais.

REPLACEMENT
DIPLOMA TIQUE

BERLIN, - L'Ambasse-ur d'Italie & Berlin, Attolico, s'est rendu a Rome dimaicheo, afin de faire son rapj)rt sur la situation actuci!e de I'Allemagne.
LA TURQUIE A EU
GAIN DE CAUSE


PARIS.- La Turquie, a par'tir d'aujourd'hui maitress o absolue des Dtroits, jou1ra dorienavant un rtle important dans Ia politique europiownne, et toutes les grandes poissances s'efforceront de tsagner sa sympathie comme Ia Grande Bretagne a essaye de le faire jusqu'A pr sent. II
t a prevoir que la France
-utamera des negotiations awv-c la Turquie en vue d'obtenir un pacte d'assurance mu'ellie, ayant pour but de resct-rer ses relations avec es �issances de la Petite-En.ute. D'apris le .eur de la part de l'Italie Sne s'etre pas fait represent A Montreux, Ainsi, sans le v uloir, elle a renforc6 'ia.lnce britannique dans ulne qo.ne qu ijusqu ic lui avait et soumise.


."' A


PRISE DE POSSESSION


MILITAIRE DES
DETROITS
. . . ANKARAk- -La Turquie
Plus belle que routes les feurs, eat la peau fraiche, same -.t fre des rsultats obten us
t juvnfle d'une jolie femme; -ouS la conserserez toute -- h Mon trex, o ntaveti ar e

e .nnt. possession des D tr~ its.
- - Pendant les e~remonies, des
UE a rtue soUs"een l i l1.o ,. . -. .ou. , .



.- cvronnes seront depose.
_.*_. a . 1sur la tombs des .os tnrts
::,:::-::,: : -vous, : e m- . :., :t-.=;::,, r =::::.t .:,:::,::.::::.: .: .,,. . . e 9a a -tlte:~ o v.l o : .:
::::::::::::::: :: . . -. . " . :.: ' : : : ;. :." . :::::.: . [ .: .; :.:: ; I - ., :::::::::::::::::::::::::::." : : " , . . v . . . : :": ;i :: :::":: ' ": ::: :% : . . . J ; :: " : . " ' . : : : e . i
': ::;:' : ' :: ': : :::':"":-::". ::': :" :':'"::': :'::::'"":::. c a e-4n . sr. o.ren r n ::: enNi
: : : .,:: .q .:., o n e . : :. ~ :. :.:::::.: ::. .<:.::.:. . ,.:,,:: ::::.:::.:Dar.:d a .::.::.::l.l.:.-:: .L,:. sn tos e s m ss:. t t s '::'
l::',Mi. I "Z::' .< . .: .; . . .i . .:; . . .II}:,I::,} II,,::}<::2:2 1IF < ! Z :::::::::::: i;J ?7 < < <;::j l d t::l s :!: r l l l t l i ,: g :
[iiiiii-:,,!:::':::i: ! - : i:: :.: . i, ' / ::: < :.:: : ':;i:i ::::::: ; :,:,:,':ii ,.- i'::i : :::i.' '.'ii:::,':: ,!I ,:::::~i;:: ;i:: ::U .::OR -: . .n d . ., .- . s .i i: r o:iii':'. : . ~ p : :. ::ii
a e ut::::::::.:::: . ''d ot.h e.:IZ:::::.::A: :< ::::":.::i . 1 p os:: A.:.vi a qp.e.ki u i ; .::.:.;. .: :: # . :# .: .: . . -.Z . .:. Z.::.< . ; : .i:::: :'" .: :::i: . : ::.::: :::::"::: -::::::: :":/"." ::


I


I et strangers nprts au champ d'honneur )res des Dardaelies.
� �.- . " .
LA REVOLUTION

ESPAGNOLE S'ETtND

LISBONNE. -. D'apre"s onu message emis par un poste .radio de Sexlile, le maouvemtnt d'iflurrection dirige
-pr legvnrI IFrzvc ; 7aEr A n rc7l a c
F ~EI'Apagnr. L nor mouse~A, iCeii Asturies sent d6ja entieremente.x mains des reivolutfrlnnaCs. Lieurs troupes out ; eis les villes de Barcelone, de Valaiolid, de Burgos. de. Stgov d C ox. dj Stvillej. (1Ovido, de -iiaga. D'aprosS n nsa rt-.u par radio de Svil:e la marine de guerre a adh'r n la revolution. Le (tdrl I ' )IQce a somme eicore une lois le Gouvernementi de (inliSsiOnner~, >aw of 11f lera bon barde le CI
- ,- - - - n.


I?ERLIN,
CAPITALE DU SPORT
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
BERLI. -- Du 21 au f 0. Suilt, num .iiu �t Berlin Ic >Uanoi nondial dos jeux ne qcilles, aec la par ticipati n
d. Et'-Udnis, du Canadi, eo de IlAm6,ioue du Sud. 17 N :tii'1s i ip ront i)art ce'c touenui. Los (2pauves so dor uleroit sur de numbreuses . ptLes. Leos drnires 6limina' tC-es pour les Jeux OlympiL-s auroant lieu samedi et din :a. I le n acclane


L'ANTISEPTIQ U E


chalureu ,smett les vral queurs des courses .nautiques. One collisn- entre quatre eibarcoti-ns : us barreur a ftit rein--iC o to 6preuve a lundip vu ,in. La selection tks nageurs Idlemraands pour l(-quipe ol;>2ipique s'est terineC .tdA.: Halberstadt. On a ),1Ihomlologue 7 nouveaux rVoarCs allemaxds.
V A J. . T
L'AFFAUW, DE DANTZIG
a - anusrl
. la P ologne accrcdite auprs de Ia Si t des Nations, partia doimin de (Geneve, on cong6 r&gulier. Des que la .ornmmuuneatiun da Haut-Com:n::$:amr ti . :era par, e . ::> i-L:-. de la S. ii. N, ei.e .o.: communiqule i ir .-ciS' du Conse., Edt , ain u'aux matns.1 oi <.it ite, Un se
cu s . . us u. sures a
'cq0




. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
(GEKNVf1. > Sourltaire &i 1W , :- . . ".'':, : .1ions n'a

cot- IOU tommun {Ic Dot Au ssi I'att. on 0. : - x iternat.he n'',.,-, so'(<'.'.:':( porte-te K, K. . - lnS (.Vhet : - \ -\ - vie, ie Lofldyes t nu 08< ; car als esllent ue nO :H Iix las plus


i

-eme page)


PEPSODENT


est de 3 A 11 fois plus puissant.-11 arrite la mauvaise haleir.e pour :n plus,


au m in I A 2 heurek


L'AntiseptiqueJ. PEPSOD:N pour ie Ri(Ag . e la Bouhe represe: Le w ~c VCot ren aruai. d*. s ( domaine e l'hygidne i1'kw.- K- - ( Le dv;JOpp,rV- ,1 d'un nouvel aent-tuteur :. :icrobes renal'Antiseptiqtue -'epsudent de 3 a 11 fois plus puissant qu 'autres antiseptiqucs dce mars ique pour les soinis de Ia boucie, Immediat:emnt; apres F'emploi, 95 o/ des rmiobes sontidtruits (tans la bouche.
PLUS EFFICACE. PLUS I:CONOMIiQUE.
. :
Pour tuer les microbes, 1I4-. est eeaire que la plpart des irtiseptjique-, pour les soins d(1 ia bouh oent emloy)asy cans leur force entiee.-- Aus. i le m61ange de tels antiseptiques a leau -- ainsi que Ie Jit presque tout e mondesignifie uine perte de temps et argent.-- - Alais l'Antiseptique Pepsodent pout tire d6lye dans jusqui deulix parties W'eau et encore tuera-t-il lesr-ierobes en moins de 10 secondes.- Done, i'Antiseptique Pepsodent est de trots fois )u%, avantageux Ot ne vous ccfite qu'un tiers danrs l'usage. Combattre la tnmauvaise haiene (Halitosis), les pellicuea les affections du pied, vous proteger centre les infec;ions que produisent les coupures-et egratgnures, ne voliA me qudegques-uns des plus decicnaante usages de cot antist'ptique remarquable.-,
Procurez-vous aujourd'hui rAme une bouteille d'Antis-ptiqe Pepsodent et protegezvous: i l'aide de ce produit r&m volutionnaire.
'ANTISETIQIJE PEPE )DENT � (,oiu i0 .fi~ ire .:" ;: . :. .-:. ;. i - . : . " .: , ! :" . . :. .

L'EA.U .POUR :. L'HYGIENE DE .LA BOUCHE.: .

ona Prodail des Fabricantid l a Pdte Ventif rice PepsodentA

..












4**4
.7! . . .: . . . . 'i.: " : : : : . : - " :
:IL:: . : a OBAUYET :' )


.j . w.


: -j:


L'HISTO!RE DES DETROITS LOURDE D'ENSEIGNEMENTS
POLITIQUES

(Stte)


riAgime qui devait, dans la pensee des Allies, empecher a l'avenir la fermeture des D.trt-s. La navigation dans les Dardanelles, la mer de Marmara et de Bosphore devait tre ouverte cen temps de paix et en temps de guerre, a tols les batiments de commeree ou de guerre et aux a6rurf s militaires et commercLiux, sans distinction de pavilon> (art. 37). Le Gouvernement ottoman et, pour sa p1it, le Gouvernement heilen'que des eaux en question a us'e Commission qui devait (.re ainsi composee: EtatsU4is, dansi--eas --et idaterr u jour of ils voudraient y pariciper; Empire britannique; France; Italie; Japon; Russie. si ellie devient et du jour c(U elle devienidra membre deo 4a Society des Nations; Gi&cv; Roumanie; Bulgarie Lt Tarquie, si ellies deviennent et du jour ot elles devienUh out membres de la Soci6te. ,rs Etats-Unis, I'Empire britannique, ]a France, t'Italie, le Japon, la Russie devaient aW eir deux voix, les autres 1'uissances une voix (art. 3-40). Cette Commission aurait eu les pouvoirs les plus ec'endus. Par ailleurs, ii 6tait t.ipule (art. 178) que les Devroits seralent entierement rimrnilitarises; les territoires de Ia zone, ainsi que les Iles vuisines, ne pourraient etre utilis6s militairement que par la France, la Grande-Bretagne et I'Italie,>> agissant con2ointement>; elles pourraient y maintenir telles forces militaires et a6riennes jugees Sn cessaires pour sauvegarder la liberty des Detrdits.

Affaires Etrangres, Paris,




Tot .e que vas dms

d. p-.- s. C nt ea s ing.'

e ll~2Ur TA-' 'V 1#*-V---I r


:[


FRANCO-ESPAGNOLE


FERMEE


GUETHARY.- Sur lIa coJ frangaise regne une granJe anxit sur les 6ev6nements coi se derouley.t en Espagn?. Pendant la nuit du dimanche, en a tire des coups de fusil Jusqu'au lendemain a 5 heui;e. On a entendu 6galement des feux de mitrailleuse. Pendant les premieres heur.-s


at i so~ ute .t6.w1 .LlI.iflft
e.',7.4: JA SHANGHAlER
t hanMes amions pTAVENUE PU FRE n T UJ
viss de drapeaux roug'P TRI
remplis d'auvriers qui semltewit vouloir remplacer aOX .
obce, ont parcour lea rues Y0
o iranser o0one. Just apres la .4ibrairie Nouvelles
vbA pour'se rendre enl France,. .
s rantert de Ares. a. m. i 2 Ars a
. ) T ::: ::: ;:: 7 : .) ;; :. . ; . : . :: 7 T . ; : . . ; .:: . . . :: .:: ::. :.:. ;:.: : . . i~iii iii ii~iii~ii~~ii i . i iii ii: i :!*!!


LA CONFERENCE DE


!Ronnecuis


ne Meiur Prix


:-:4: :::.: : :::.::::.:.


,ht a


Conf ortlable


.LONDRES


Plat Ameri ain


A l at i:,. in I j i nd viches iAere frappee


4i tdress.s A prendre les ini tlatives qu'impose la violation ide Ia convention de Dant-. 0A.l s supposent que Lester
ra voulu, avant de fire son rapport, attendre les manifest t atio ns du Gouvernement Dantzickois, afin de l'6tayer r.pn seulement sur des texts, "ais sur des faits. I compte recevoir prochainement ui e. communication itt-Eester.ster
Le _r.yggime de Dantzig ayant n&4 6tabji sur la demande ex-iVesse de Ia Pologne, Geneve
-suit avec une attention particulibre I'attitude de ce pays. 4 s milieux officiels polonais n'envisagent pas jusqu'A pr& tent Ia convocation du Conl, car ils estiment que 'ac:ion du Comit6 des Trois est iamplement suffisante et qu'll y lieu d'attendre les resuiitas des negotiations dont
-eck a ete cha g aupres cu '"tuvernement Allemand.

LA FRONTIERE


4:'.


:n:ig, qu4'n-0


I tofSabilitC

TLE DE LA


Cuisine F*


Fie


Ttoutes Botes de :reme a la glace


Toujours Bienvenue


(onf6rence et de fair I neureux rapprochement a eu lieu ta cette occasion tre onze Puissances. 14 )Hon seul ne signera p Hien le fera avee des re Les milieux diplomat 'ni la conviction queo ungagera avant longE kes negociations afin 4 n-r ulte'rieurement lIt aiht'er ' latI convention.


PARIS. . conversvionS 'prtparaton C' de I v Conference Tripa. .tte u rvpris aujourd'hui La pir>chaine reunion a a i 'e . ,0 ce mois p~,. ",., t 4a
*j : : . . 14} ( prepa.rer les tex - _' c nunniqub prliminaire et
a
1-. resolution finae. n a te, la redaecti. d- c -. est une qusi-n : ctAr leur principe et de Jis depuis T C pendant .

>9 reaction v tions aura sIures du (. T)antzig, . .
lption diu e t tenue dwt t c, men des Nations e: . "roisqup ' session de ( charge de vmnont dans ia ce fait, on ne a quoe ]a France initiative. PorcL " Elen, qui eat n pr sident du I - C Soei6t. des N . ivnt du Con.se -i depuis deux teur 'a Geneve f - "


OPTIQUE


PORT-A U-PRINCIENt
Strand assortiment de Vi it de montures pour lim
a meilleure qualit&
rnd'Rue, en face d0
iohn H. Woolley


,.; "XJ ENCE


-- -------- ConfeS- ' - terminera
- s travau x

uei fera
a du traia sltant Ia

S: a!le des , ,,. . .: ,:a nieu i echan
� . ' Des dia. . ,p . .n onices en
,. , cks de la


* ~~~o 's -V4 9J


Avis


La Compa n
M-lT A LA DISPOGITION 3E SA NOMBREU


linp l-balu


II

cEl nqPCe
SE CLIE -TELE"- DES VENTILATE�!RS DE 8 PONCES A l6


P9U RS DBDIAMBTW. A DB PRIX EXCESS I VE LT" A VA iTA GEUX.


PWFPBg D& CETTE OCCASION UNIQUE POU C4 PROCURER UA FENTILATEUR, LE SEUL


APPAtBIL RELLEBMENT EFFICACE POUR COMiYA iTRE LA CHALEUF.


NE NBLIGgB PAS D FAIR UN TOUR K A LA


COMPAGE 4 'CI


t"

nn


oORT-AlI-PMNCE (APYHaAITIEA




UNN .A ,
./



4"403 CHHVRtLECT VE U ItSEN MGIs

DV 2 NOVEMBER 193; AU 1IMARS 1936 Durant aette mme prtode de 'annee 1935, 358.145 Chev rHt fursut vendus d'oiune augmentation de 86.258 Un s.
On comprend bien que le emi du Public: VIVE LA CHEVROLET,L TOU OURS LA CE F'OLET ENCORE LA CE VROL.ET.
-se an neI'luesorte agaeer eartaines Maruesoncurrtr
LAO _i1 9~~4jt %J& Wil ' ~- -.9 :.->fxtL~ ktI4 W


pulpr qI qu;4 mOf.,V 4jQW"J
Oyez plut6t ot comparez
Ventes en M ars 1934 . . . . 75.937 Vented en Mars 198 . . 86,08
Ventes en Mars 1936. . 12619
e irerse aumentation de 39.486 Unit1s sur Mars 195 Un vrai record.
Ce i, prsene-mp ra.recrd
LA CHEVROLETN SSE DE COUVRIR DE PLUS EN PLUS LE3 ROUTES .DU M
Signe certain de sa a- �t


ANE . HAITIUNNE WAUTOMOIL ES'.


Mallebrnehe, TGeuI
. . .n.::Jr.


-II,


&


ONDE.





. .I:m
. . . . . -------.
1 4 " !-. . .-.iiiiii !~!
. . . . . . . :. :::.:::::44 ::


A - 1% a ---


00e


A -! an__ _ __ _ __ _


Service press


V. .-W


� ! .
� .: .-:.::.-

..


--------------.---,. n. . .m. .o .pas ta. . am.m.s.ne.s.mm.m.u - --.m.m ::m.r.:. r.x.
--------------------.-.--.-- . .- . . . . . . . :- :ii :~i~ii~i~~i~ .iiiii~~~~ .iii~:ii~~~ .~ . .ii~~ .~~ . .ii~~ .iiiiiiiii . . ~~i .~i .i .~i~ .i~ .ii~~ .i .~ ~ . .~ ~ ~ . . .~iiii~~~ . .i .i~ .i . .i~ .ii~~ .i~~ .iiiii~i .: . . .
;: ;.:: . ;;!i ! i~! !! ; !! i! !! ;!# . .:.:.::;.:.-- . . . . . . . . . . . . . . . . . . .: . . . .:: . . . . . . .:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
. . . . . . . .
. .s m y .xxPx.m241xxz:x;:.x


Ude CLUB SPORTIF

I ?ori-auFnace HAITIEN miiaE'
Passe sestflbricasQtWo dela. tie teaslter diureqens sana in corpore swto
laseWive we** stnsa AVasn rapaeatet~
.xmu.wsi .ODERQ R.4I .p. . CHARLES ATLAS S T
4m . .
ecleQUI met r ant6 irb de: coates. me. oura : .RS . . .a. . dan :.mm.w.- -r
eool ad as PratCse nse .beurra* d@ crAnee m 1 de-ar Chemin-des-Dlles, 7TH F540
Pcole qut pzntbre A use totw.annment qleine me tate ble te
f4e .*A overt ses portes et of A VS TES iMPOR
tcole ql s'ttache S Niitr et & 46velowner teoura lejla 0b8 awis touours on fe ses services an fflii
cement de I'8&vv, plain les depiera md1$1a dcI Le Club dis pose d'un mate*. L'Usine P Glace de to
aa sater t partly de ::el moderne et complet ouV Prince ansr Ie public q
osit It quo e relre k ira do otesseura to plus ,QVttIUZYmsl4&bles cdltur physique avee as ORoEM E LL 0 ACE et
homogt a aOt 4, p9c@w4tut. d9 ratMRile et scientiflql4 QUIMAUX 1eat fabi
u egaasireslepflust4re, pour hommes, ferrnese e partir dc to jour excl
e plus competent It 100 plus Aconomique& fants. ment avee du LAIT J
t plus capable, sortat. t trainer, par eame. & ran �kMM GLAUSE Rsultats rapides et com- TE Quite esure exce
niMe et conatsttrties S ARATIVia vincants. tomnellc prit par e
Un produit nouveau, qti ne Pour tous rerseignements Ia meieuve protection
e code en mnn aux meilleures D dresser ntu directeur li ht- une infection de char . znmarques des Pays d'Europe xeur Papacito ou au managvi jrmt cn cwnscquence
pu d'Ambrique eat offert Au l Dr. GTrard Rousseau. 10 nnddo C atinuor
bic hgrsen par i'Usine ,as:manr as tranquil
Jace de Port-au-Prince. GoD pzv .um donicieu x.
%eL cette de4cleuse creme, et
POw4 54r", co4tncuD* A L'OCCASION DU
1-il Fait9s une agrrtable surpri- MOIS DU SACRE-CU R
hMsty- (tODfELt TOLL etEucAturot 4e a rotre LmAreO eg appo Un nouveau stock de
CI.B-CONSERVATON Pt a tant de ia graew Gtaces Sa- L'HEURE SAINTS, Dr. LOUIs P. MA
Z x, RIt1MI BRONCHITESt �NRGUEMENh satlves pour le dessert. du Pire Henry,
INFLUENZA, AFFFCTIONS DzS POUMONS IOU* e rattoliert vent d'trie rceu A La Libra- lembrc dc a >QCI AM
PrrT-AU PRN( , Hn Ct ET LES PROVINCEi eNTIEPQT Ie Nuvelle Avenue du Pre y > P


't1









tQUIPEMENT ET tQUILIBRE
Avant de pouvoir prendre la mer, li out qu'un novire toit bien gr6ept parfcite ment S.6quibr6. Des dip'ts effectubs regulibrement 6 un compte d'6pargnefmissent per con$ituwr un fond s pouvent servir 6 bquiper leseunesgen pour leurvoyage dans la vie.
L A
I'.


BANQUE ROYALE
DU CANADA

let .-


4UX ARMES DE PARIS


R. BROUARD
Lames de rasoir a 0.10 gourde. Blaireaux.Rasoirs. Savwn )O;ur barbes. Tondeuses. Ci.'aux pour coiffeurs. Tubes :outchouc pour bock (prix de liquidation). Poudre Lenh6rie a Gdes.: 2.00 la boite.Eau de Cologne Vibert et Piiud.Poudre et Crime Simon. Huile Quinine. Pommade Moelle de Bouf.Elastique pr.iarretibres. Bas de Soie. Chaussettes et cravates pour iuhmmes. Plumeaux a epoussetr. Livres et couronnes de premiere communion, Chapekts blanes et couleur. Coton antiseptique. Boules a ravivr pour teindre. Biscottes Grgoire (pain diab6tiue). 'uxut "it (Sl d'Enos eRd:e do Ricql4s Boldine ou. Fausse bijouterie. orte-plumes a reservoir Pelikan. Clips pour bureaux.
.z'~~ t rnwnwflr . (p .

COLLEGE SIMON BOLIVAR
lnseignement Prinaire, Secondaire et Special
IAa.nnt et Externat
114$,n,13:(Petit-Four)


i -:tcepnrnw : n o.: o -i
rangiede . a e- ,
Laur4at de I1Allian ofraagtse (Composition frangaise auz Examens Offiets :idBaccalaurat, lre partie, 1934,
et Conours de Dietionh. franaise de Juin 1935). Srente suc aux Examens du Bacealaurbat, 1re et

Our d'Et6: 20 .Juillet a' 1 Septembre 1, pour s
.- . .::, .v . . . . .
d._.du Geritteat!::,:d'E:ltud Prixhaxrw. :::,.:.
SsJulltau . bre pour ee s6I.va e autres.

P.Our. tum r ensegnement .ad rnn an. C.~ e i :.%rs "::,.mae. s.
. . . . . .


FRIGOBJFIftJ t
N ios chambres �roidea out pie recemment mises a point i peuvent recevoir n'importe juelle quantity de viande, ca .ions, de 16gume,de .runs, eate*.
be Public est cordialement anvite a visiter notre usine et i inspecter nos modles de giacieres et de sorbeti4res ans notre salle de vente. Consommer de la glace, eat faire de I'6eenome,

_'o M t H _ . . . -


a ,s.


DEMANDEZ LA POMMADB
LA.Em-Strait
ta Cordonnerie Mont-Carme HYPPOLITE JEUDY 41tibre preparation do
loa-RD-a.


C.SMY~.sA.MW~ IM .'~si\ ~A A


AVIS MEDICAL
CLINIQUE


du
Dr. LOUIS HIPPOLYTE
Ancienne maison
F. D)uvigneaud
(Rue des Casernes)
Consultation.
2 4 hs. 1 p. m.


machines a &crire Remington M achine A calculer Dalton Rubans, papier carbon r'iteg vos achats chez
G. G ILG.


sident Trujillo. Prix : seulement 50 centirnes.


CLINIQ [K
DtV
OF1J
OCTEU R D UCHEINE Rue du Dr. Aubry
T'plphone 2287
L n assuci0,on de plu ,oieurs mn6(eins La iniqu, net a la dipip -o-.ic.n des mala de(s un mdecin pour chaque EnDeculiLL.
Traitemenc des maladies par i lectrIci*te.
Pour un cas pressant n'h6sitez pas a te lphoner 2287 a 'importe queliut heure du jouI ou de la nuit.-- I1 y atouou u.S un mtcia la disp)osiUon dcc.ralds
CO:w!tvt i.s gratuites mardi et Ludi. Le samedi
-. X v u (,vemnnt reserve .ux co nsu at.hics gratuites pou r les femnu-s enceintes et Ies efants,


.a
00


s ialadicS
, .a! Nervcuses
S'o, ,upu. a{, tr-, turnenp, de la S,. d n. thie, ide L e. I. e , d - la '.S.


Jn on t : I


!.' r e r ,. . Tiit lb@17t ic nAl dans
l.f , - i t i ,. iE 1 1 d a (t S (.2 JtO ~ LdV
' ~ .,c ,c .{
L .u : g u:-1 ite aLux aCin e . anI . l- . -a 5 p. m. Ulinique Rue .cs Cesars.


.1) 1 P. (A.>
S. Si.


v P areil


10'
j '. (.,o
i *. 1 (f :[- .T


D E . " i E . "


U'
41
4~;
A


Paso h la Pai
Ba Corb etfEmnd':Marasn drPE


ACHAT YD'ECAhLES DE GARET, VI 1 1, ( Ac, DIAMAN T PERLES ET PIERRESA PRECILSES, VI LLES vi LS GENT ET OR. MONNAJE DE ITOUTES NATIONALFTES. A Dl8 PRIX APSOLUIEWNT AVANTAGEUX.

GRANDE IQUIDATION DE LUNETfES ET V ERRES
L nettes et Verr de tousu nmv, rm
Montures en nickel inoxydable A
verres ovales au prix d $ t.00 ia paire
La lieuidatloe dr-ea jusqUn'au 15 Novembre lndu s
mt
AL DE MATTERS &,Co


.A . .f.M W ,,.nlf,,l, . .


Ie Aal 81esstale fa4 Jil esl linctp iv- abire
iP


LE


e'9 esl


Ia


leures


vast.


SA1 T E
IS IBM


quinte essence des vari tes de canei


lerritoire


reunissan


ii

d'un

los


lurs terroirs.
. . . . . .

Cost e.q.ul. bit 1sonaro
Goutez e. epaez.
. :. :.i: " :.;:. . :. .::. . 4 . f.:.: v . ., . . ' /.� ,'. . .,. ." " "":. . .'. . . . . m:. ':: :5 / . : . . . m
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .:.:. . .:. . :. . . . . . . . . . . . . . : . . . . . . . . . . . . .� � . . : -. .�. .: ". .' ". " - .


. .











ANT
ri�-auu~e sa ~s ES'usive.POR

do1ne contre )o n et. a tout i. cnt6 ces






[6dico. ir.s


t , , *' , - " F'F* I , ,


1 "14* 'v , ,


. e ;L ,


4


I


;Pn


Co


I


RH.UM


s

..




ECRWT4OV JIVE DU JOU4
i~ ~iiii~ ~ iii ii : -:: ii: # ; i< t : .? :! :!:x : : = . . . . . : . . . . . . . . . . .i::: 4 ? iS i iiii :::: : - : : ::i : iiii: ::: ii:i:> v i

Z 'I
led Communes du. CapHai- Pans Crime et Chtimnt
Sien, des Cayes, des Gonaives, do i0edr Dostoiewski i ya
d& Ja. el, de J .r.mie n li- ui.ne curieuse analyse psyc.o.
i cnt. chacune cinq logique qu paraissait imposArticle S - Dans les huit .stile de transposer a l'6eran. jours aprs l'lection des .Et pourtant, Pierre Chenal a Membres des Coll ges Olecto- r:eussi ce tour de force. Ii a su, .aux, desextraitscertifi*s des avec unetmaestria sans egaie, joces-verbaux d'6lection des d'gager de ce monument de a dits membres, seront, a la di-. uttrature russe les eflments ligence des Prefets de chaque complexes.- 1I1 a re'alis une DI-partement, transmis au couvre puissante, vigoureue Doyen du Tribunal Civil du ct precise, qui est de la lignAe Chef-Lieu du D6partement, dIs grands films internatioArticle 32.- Le CollIge 6- naux et dont I'avenement a icetoral d6partemental se 'constitu6 un vritablyvener'S6unit de plein droit au Tri- ment cine'mnatograpT uiieI bunal Civil du Chef-Lieu du Le premier rbie de Crime
D'partement, le Dimanche, tr . Chatiment, celui de l'euqui suit imm6diatement celui diant Rasko!nikov, est animi6
-------ou auraeulieu le recensement 1) r- Pierre Blanchar. Suir sa pour les elections des Depu- rgure tourmntbe, mobile, ex tes et des Administrateurs i.;&ssive. lon paut lire, connCommunaux. me a livre ouvert, Ies seniLe Doyen du Tribunal p&- jments qui le bouleversent.-sidera le Collige &ectoral, et 4t:ianta son n)artenaire Haven cas d'empichement, ii sera ty BaIur, ii est incomparab;e. Lomplace par F'un quelconque o jc-u simple et quasi-Gedes autres juges du Tribunal. pcui6, sa diction mordante, Le President du Coll&ge d&- sn asance asolue, ereent f:nynera deux des 6lecteurs :e impression de verite teile pur remplir le r6le de sc- oe se trouve transport'
tateur, et un troisieme pour aL delii des burnes de la tcremplir celui de Pun des S-,- von einematographique. crtaires dont le second sea CRIME l CHIATI IMENT le Greffier du Tribunal. :vicnt su i'&cran de Paa.
Cette designation sera cons- mount, Vendredi soir P 8:15 tate'e a peine de nullit6 par 1ures. It est le film du joui. un proces-verbal qui sera s- Dimanche soir, P- 6 et 9 heugr6 du President du College ,.9 ee sera LA MAISON DE electoral et dc sept au moims :.A FLECHE dclont on apprdes 6lecteurs presents , ciera l'intrigue a fois res; . . . . . . . . . . . - u - a. . -Article -33 .- Les formali- (t aniatique et mysterieuse,q tds prtvues a Particle prc- .s pbripeties et situations dent etant remplies,il est pro- nouvantes. 11 eveillera dans c.de sans disemparer l a f- iksprit du spoctateur 'anxlignation des candidats au to e C connaitre le de'nouemnt S ant. Cette designation se Ctne action passionnante. fait " Ia majority relative dcs LA MAISON DE LA FLrcuffrages exprimbs et au *"HE est anime par une interutin secret, a. raison de prftation des plus brillantes tWis candidates par sibge de uaLi reunit : Leon Mathot, A-i Senateur. :e. Field, Annabella et MsW
Les operations de vote, de xudian, dans les roles princi.epouillement se feront coim- pAux. Les (uUatre artistes travie cela a lieu pour l'election sent les moindres nuances ae:; deputis et des Membrts j ec !eurs person rages avet inas Colliges 6lectoraux. ,.iisence et : nsioilite. Is en
B sera dressed procs-verbal le.t des cr actions vivantes. u es operations effectuees per fnUmaineOs, et donnent au dra-


bureau et des r6sultats du J ui so d&roule 'i 6ecran
. utin. . n: d a ralite.
Le proces-verbal sera rldi- i . m. . --- r~ai e en double, signed de tous l-s
2Membres da Bureau ou rnm ertion sera fate des motds LEi MARCHE RURAL ) d'abstention des non-signatui- LAGON (TERRE-NEU VE)

1L'un des doubles sera exp. La Vouvtu'e w'es probadi au Bureau des Archives 1 6> du mnarch4 rural de Lagon, de la Chambre des Deput6s, Cans ia Commune de Terre-c t i'autre & la Secrbtairerie I N-uve, fait beaucoup de bruit d'Etat de F'Int6rieur, avec la :n cette Iocalit6. Depuis ia liste de trois candidats par c,,m.ure d ce march rural siege. Cette liste dressee ep'- 11hi rapportait beaucoup a la lement en double sera signee caisse la C(ommune de Terreet certifi6e par tous les Mem- .cuve est tombee dans un ebres du Bureau ou mention sc- ,.t trbs deplorable de deca-j ra faite des motifs d'absten- (tanee. Le commerce devient tion des non-signataires. a 'A I t~ .A .'


(* ptFee)


e- cu . -.---Asa r m s


A TTENTIONI.I!.

ATTENTION!!!.

Mesames, Mesdemoiselles et Messieurs jeudi prochain, 23 Juillet ' 8 h. au soir MM. RobI Morhange et Jacques Sableuse de 'Association th~&atrale interprAteront respectivenment, ila Station HH2S-

I urbanisme. Guest tout a fait I plorable.
La population de TeneN' uve qui n'a jamais manqu6 l'acasion de manifester sun profond attachement a notre Vnenur President, espire que Son Excellence prenant leur as en pitib, prendra avant lngtemps une decision en vue de la riouverture du march' raral de Lagon. C'est la plus grande faveur que TerreNeuve pfit attendre de Son Excellence le President Via(ant,

ft haunq Tue-Serf Miriga
." tn. . .

ere~~- ~,sCia


**WNW.
T i:?~i< ?;) !;�:: :: iii iiiiT~?:% �~ii:?i ii�< ~ i~ ;:; (i� . i! :i? !? ii : �:ii~::;:? ::> :: i ::: . . ., . . . . , , - � �< : : ::< :< :< ' < i ? :i : [:ii~i)�?�i . . . . . . . . .'-- .
I/N ENCIJANTEMENT* *




he es 80, an doute pour QJ GRANDE BIBLIOTHIqUJA 8LOCAT
permettre a s:s nombeuxRE LIH
clients de. se reposer des forV -.ao-. " : "*:::
tes emotions qu'ils ont eu t:nanche .en retardant se de10ouler , est un beau film poliIr plein d'aventures tour a tour plaisantes et tragiques., - L'oaton de a arole.
raolise avec un maximum d'intensitt pwr I'excellent ma(tteur en sc,-ne Mat.iice L mdi vaic. .
Champreux, et li i aI Ln I5n::rio admirabement adap.tI de Louis Verier, join- l i - . Le pouvoir de la vconte.
ges trpidante- & - ce lauprey et de fuI- r.. . ., .< [ . )rc u ' v 't e e d u e a r a c t r - -:
lir. Comme vxus i :;:, ce .L. neaqus reviatrices du earaetre e
. d tin.
-. e nt. Ita"
A part cela. ann t
I'c ,ifiche cette "-e"n n fianquche Nemte . -. P>yoiie de i amour .
;.;uuce r~l et <. L"e ki.'. 5
sduni L KALJ.
:auS> (Jul passr~ (ce Mi
z'endrei, ie L pnotisme a cf , fnte' Do lo .i
eint riO - i T. ilt" BEAtU CHOX DE LIVRR PO'R
: > t et Ata ti:.
Di-uh ( dt


VA. [[,


Q at auoteK V

Vanitas vanity:.

\.anite ue<;c we
n I
'-CQa axde di
.t I. vie

li tressailli emotion tote vn etre. 1r
_- Petit file-. pen-see uir
nI n r ,:ues. . , otio aur ' .n
i I




( I I Vc "
LUIs1s age ac serP d's (Sph idl


A D.VL1! N"S TRA TI/ WFNERALI u i

" , I U'( . ) f i . IA> (I�� r k et 1., , ,. ; " . . . ";: :. J ) "' (0 '" ;,2 , ; ' ' : . '.j I -cev 'o"I~ :!2 .-." : : :
Ii 22 . u ' ,
lAO ., -,W- ,. .,
1 92.ff.lR-,t


.MER1> R"I)
LE FILS DE LA XV.!' 12 Premin'rCs Pariiis
Entreie 0.50
JEUDI
Louise Brooks t ca. .biu daens
PRIX DE , EA Uti _, avec Georges Chaia.
ontrfe: 0.5!


.: :: :


t .

.:


P BANCHIT LES DENTS PARFUME L'HALEINE


MSUP-E ? 7 :' ,2_ ._. ,:_. . , pr. . a ur de
vo': c:: quo

C o gate

n. et()iC les
-chaque

cr vs q11 i
no oudre de d dentistes


emploient. La saveur di Colgate est delicieusement rafraichissante-elle laisse I. bouche pure et parfumie. Achetez-en un tube aujourd-'hul. Employez Ice Colgate soir et matin fidblement,


pendant 5 jours. Voyez ensuite la beauty nouvelle


de vos dents!


0
FD361


WLG
rwas OEN~
rCRE4~


.eqlagement plus
UAND vous avez an
Q rhunne, i v-ms~ fat un
,.,. i n directment a 1o s0t ,rf du ,vt ! Pour cela, employez h: Viu 's VapoRub a 'action om ina do ecataplas. me et do poullicO. En eimh hft i'tion snur In gorge at ia pa :: e, au concher, 1 VauponuA agit directe.'"-va l travcrr a e,.an cornme un eatapa nme. En mme ter'p;s, se a '2pc-.ur mdieatmcflttt& , ofnt rain.ladeg directeu-nt lan los voie respiratoires enfiatic*t. Pendant toutoe a nuit contc attaque
_o ( 4ht:irrcu fariitie ta

_ .Af-. i qtj e


ta i 7. . . . .; -: :3 "


._-':


i i:ii',iii
� :.: : :::


Rhume


Attaque li do fa;on


etD'irecte

..


Full Text
xml record header identifier oai:www.uflib.ufl.edu.ufdc:UF0000008102617datestamp 2008-06-13setSpec [UFDC_OAI_SET]metadata oai_dc:dc xmlns:oai_dc http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc xmlns:dc http:purl.orgdcelements1.1 xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:schemaLocation http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc.xsd dc:title Le Nouvelliste.dc:subject Newspapers -- CaribbeanJournaux -- CaraïbesPeriódicos - CaribeCaribbeanCaraïbesCaribeNewspapers. -- HaitiNewspapers. -- Port-au-Prince (Haiti)dc:description "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces.dc:date 7/10/1936dc:type Newspaperdc:format v. ill.dc:identifier http://www.uflib.ufl.edu/ufdc/?b=UF00000081&v=02617000471641 (ALEPH)12544054 (OCLC)ACN6482 (NOTIS)dc:source University of Floridadc:language Frenchdc:coverage North America -- Haiti -- Department d'Ouest -- Port-au-Prince -- CaribbeanHaiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince.Caribbean