Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Creation Date:
June 6, 1935
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( sobekcm )
newspaper ( marcgt )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
000471641 ( ALEPH )
12544054 ( OCLC )
ACN6482 ( NOTIS )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text


rendum suivait 8a
normale... En ‘effet,
gyre délirandt quont
g les populatia
igue, en

2 de la nouvelle
ion et le Renouvet-
y Mandat de 8. E. le

yolre jour
de tel enthousta
Lic Peuple haitien





Qui pourra jamais
Péimouvante seéne de
ire aveugle
Bulletin qu'il fii dé-
a disant: «d€ véux,

Leontire 635 non, qui

me 0 pisse pos, en
co du vieillard
1g de mention

CXS

‘y 2 Juin com-
we elle lecon
ui cgudraient en-
de Vattaechement
heilien pour son
rains. Car st con
rads; 2.

ric .

i
i


















le Gouvernement
a@ maintenir cet
at d'esprit en fai-







SERRE EER RN NRE ASS ES cab ASP AEC ACHAEA SA IMD ACeIAAOA Anau a, a appeeoa h

‘Vincent, lea évene-_
trenus justifier nos |

ne a Oe | oe rents cabinets
eudreit des PRATES “y jours, Le décret, nenchcinat™

nal, p BOUF | de Vurgence, est voté 4 Puna:

Furne en aeclamant

SESSA OR RRP ssa

isultad du vote |
SP es vents de Port —
> belaia et Las.

: , pendant ces:
événcments, prouce
flance ext inebranla- |

enméliorations qui

itionner, dans ler. ;
: nous demande dannoneer que |
ieu :

non
plus jeudi comme il avait ete)

étal précaire. Cer-.

“bre qui asqure



¢ éethenende qui |
8 saccomplir ne




frant, c'est le premier seeré-

ments. est as ssiste par les
sénateurs Novi et Carré.
Le premier Soint de Yordve

pieces de la correspondance.
Au qguatriéme point,

relatif 4 18 Commissi

de 19

30 a nos
Â¥y
nimité.

rét général, ia s@ance eat ie

| Vee,
recta. |







§ PUNERAILLES Db

Lb C HEY
PALAU DEMAIN

LES
AURON
Led

yant épr ouvé du retard, on

les funéraillies suront i

vendyedi -apré.-midi, et

be A

aaa ATS

: primifivement annonce,

qendaewee cot ges

a Fain, af g ohare FP.



“wamedi 8

gier.
_ Entree ge né

En Vabsexce du Président _
ne Louis 8, Zéphirin, souf-
i
faire Fombrun qui ouvre la. du p
séance Apres avoir prete SEY |
ment de respecter les pégle- |
“amis du Gouve
EL le Présiden
. cent,
da jour demeurant sans mar:
tiere, il est dunne lecture des -

, ie Sé&:
yateur Théard Ht un rapport |
ion des.
Comptes généraux. Le rap.’
port conclut, sar un décret, j a!

oratesrs convaincus instrni | OMS Gade A
sent ja fonle de ses devoirs. ' Le Pdt. Vineent a fait dip
Partey. ce furept ies mémes : vers dons a des ouvres de cha-
parol - iv 4 8 « impartiales. rite cavennes,
(ig décharge ues Sec. dE- TU faui voter le nonvelle cans | AXX |
_tatayant fait purtie des diffe. titution, prolonger lginandat | On se pla int au Cap de ce_
: du Président V incent,]ui per- QNe les chet 2 do section conti-
mettre de continuer POeuvre uuent a conduire at bureau
entrectrise ef de lea x onduire 3. de la pone des paysans €7
‘bonne fin, Las apple audisse | halons, i's eommie des ere

Personne ne sollicitant la |
_~parole AUX questions d’inte--
. dres
- eréo

avire qui apporte les.
Po yestes a regretie Luc Rey a.

st ix le sucees -
it déla HSS :

Dex: :



ré, ae de
une nouvelle

wnlers





rent de_ Ss. .





Chez Bigssou

Cmerige ont .
_groupé les.

mistes, & la résidente de Ro-
| dolphe ? Mere ee re Bourdon, au.

siége de la Alasse Populaire,
et aux autres reunions ov des’

ments snal nombreux, le pew

. aS Ps ae a “i 5 gt :
ple augue! des or ataurs BS fe!

Soret, eeyit an

ie plus souven
ig, ip eE y :




L& Dim anehe,
ee tie

ALY ip ia Miatiuee,

iN le 4
ce soit a Hotel
une, aux Archives,

2 nce

-
pos

des lea pre- | ; 3
' yernement conacient ef solide |

Des

‘ ULE pus pres ce,

‘ole sont pris : ;
| toujours soucieux de

f



























































Aux Cayos,
Flies ‘électrique urbain
rilent une 4 une, et ne sont
‘oa vemplacées, de telle sorte
que nombre de rues sont slone |
_gées dans lobseurité.
XXX

Le Capitaine Antonio De-
vid, du Service de Santé de la
Garde, a été transféré des Ca- :
“yes 2 Port-au-Prince.

:

Uy treendie a détruit une |

maison aux Gabions, dans le as haitienne a tenu a lemor

-¢hef-Heu du Sud.

La G a d’ Haiti ne dis-

pose-t-elle plus de caniions,
: de ingle Nord?
nite oh

onal:

Yiers, CUS, DOUP qul un pou-

ment @tabli a créée du travad,
leur fa-

ciliter la tache et daméliorer
leur condition de vis.

au Marche Valligre ou a la’

Saline, le meme

> M. Grand bal chez Kahl avec |
_le Tameus jazz Daniel Row)

vale 2 Gourdes. :



s PUrne.

déposé dan

bulletin est |
Ou, este
la Gay



7.

OLE
: rnir auile ent he, page) :
















ies a3 empoules de ;

i

mil ateeongy k ee

Bh

Saget ee aa ta, Dee a

Pena PPE

ca CONSTITU TION

| DE 1935 ET ACCLAME

MM. re VINCENT.
~ | PRESIDENT





Les grandes manifectations
de jole du Peuple Haitien en

cette journée mémorable du 2

juin 1935, le bel enthousiasme
des foules, ont traduit élo-
quemment le sentiment natio-

nal, Plus que jumuis la Na-

ener A son Chef sa grande
vonfiance et go orntite has pour

toutes les belles realisations
entreprises Adin le regne
progressi ste de eelul que Von

considere a si tuste titre com-

me le second Liber Hleur du
Terr itolre national!
Spontanement, pet won
trainte avenge, toute ie 5 &
neraies, tautes lus nies Wie
yes du Pays se sunt groupees
autour du Premior Mawistrat

dela Republique en signe d’a-

dhesion a son nourcau pro

‘ini, est potest ue premiere | «Le Aiguillony. des gramme politique. Une ere
main et comprend qu’en agis- Ves, Signale gu A Voecasion du ponvelle va commenver. Les
| orn nnuapyp sal comme On te lui deman- | plébiscite, le e Président Vin- ogermea de discorde, les me-
FETE DL CHARITE de. ce ne peat étre gue pour cent a expédie des «envelop-) paces de confiits, cette épée
son bien et eclui du Pays. ‘ pes cachetées» a ses cadMIVe- sans cesse suspendue sur la
| Qu’on n’oublie pas que c'est . Dens la nuit, Son ‘Exeal. teurs pauvres». Il cite meme tate de PExéeutif que repré
samedi, & juin courant, que se. lence accompa ane ‘du Secré | ies noms de ceux de ces del) gentait la C onstitati m de
danne, dans les salons de la, taire @' Etat et du Chef de Di: Biers qui mont pas regu la” 4992- tout cela disparait, sous

maison Jn, Juseph, au Che. vision de }intéerieur, des OFA. TENS presidentielle. la pression des besoins now-

min des Dalles, la fat ede cha-° ofia~ de an Maison Militaire - vedus Sie Go. sonra i
3 rite, au prefit de du Didlie- fait un tour en ville et visile == Grande Renovation Dan Gtane
'théque de Association Mix-. sex amis. [1 xt TeeR He ‘umd eb : : inanuniee hier par la valonte
: te i VOeuvre Chrétienne. ous son flegme frees commu: ll vepondu aux questions poe ode treis million. Uhaobitants,
A part les attractions fie perce UTie loadin: CYHOLION, : 6p TOUS voulons de reno ¢ Dans trates be~ curenes Soctu-
LOLeS BOTLESs itt dansera J jugs: En Cepit jes ditractwuras du yel ‘ement duomendat du Pre- 3 les ie caopteriiemerntiarst piper
, que Tore Larc d dans la nuit, | régime actucl, cena toujours | sident Vineunt of ja revision . me tant ib purait @adent
. Acevure lb cen foule, sa-) orets a nier, u meconnaitre les i de la Constitution. [fs sent quun changement neuieux va
medi au Chemin des Dulles, Cafforts et les bonnes inten-: venus de partaut, des hau se preduire dane lvs allaives
OG, TOUL OT VOU4 BIMUSART, VOUS tie ste Se sont oe ; teurs qui dominent Port-au-_ ve Pays. Btu ve pointale vie
leneouraverez une Oeuvre att ¢ du 2 Prince, des loealités enfoules on peut dire te nub chef de
i le i / dans les plaincs ceux-la qui gouvernen rend pis aie bac
: ‘sont ala base de notre eto : tuel Pres ident We va Mistee
| Seen naa “KS ,nomie: journallers, plan-) ment persona ie es peyote
‘ teurs, cullivateurs, gulldi- ‘et lea aspirations duo Peupte

Haitien,

lla Reelectian de
cent, par ies stuilles Practugu
Ses quelie & eel appaice a aver
et. par lappr bat lon unanime

oo
water
aan
z
ware
-
—

ti

guelle a rencantrée aupres de
fralr auite en be page}
an co ag






date deate dena tg Pou ws He e'S rene nen



ditiow: qu'on
éapoque, t | |
des apercus pouveattx ou des |
—yenselonements UF ce decur |
qaents inédits

ce qui a été

; 4 ‘4:
“Ee: eee ae poe
og TERED. ERC EY

Trane

| div vide ae




elle Spisod données,

thenticihé aura “é vyigoureu-

vement verifiés,

obs ve Shame tee â„¢
= oA ts bier ‘esi Yonde a
aoutenir Gu ws¥) FE “Leg reehy ED

lagmative. pour Je pi sir dé
crive ou pour celui de vépeter
déja écrit par
(Pautres.

' Tl existe certainerrent en
Espagne, dans des a chives,
des documents inédits sur l’'é.
tablissement des Expagnols
en Haiti, sur le nombre et les
meeurs des aborigen, «; mais
en attendant © ie muvsa en a-
Yons pris cornaissance, force
nous est de nousent air a ce
Gue Las Casas. Chovlevoix,
Ardouin, kinile Nath Alndiou,
Henri Casav ULefe Noi. UT ONL
dela. din, ii puis les indiens
treives duns Those pe. les Es-
PuEtes Ya yu oe peu de
techs ae pre-
Sei Tei ot in ointe
ais 1 onl
roe

babar in te (OE? og

read’ PUCEEr F252)
ciRl és Lee?
we See tay
iB La site, bts

lon ety

ve
Poet

ele
ee.

Ceci dit, passuns iu Chapi-
tre du Precis dHistotve d Hal-
il de Monsieur Francois Da-
lencour tralitant de le période
aise et de T ‘organisation

BB eg *
toeinle de Saint Domingue:

Au chapitre Vo et en la page q
lp io arn URE caste aula E
a opine que. ale peejuge de
couleur o1ait la base de la so
C1ELE cconiales, au Geput i
PuXistalt pas 3 = % partir
de Louis NY, tél que le

pré juge de ae devine une
machine politique et soelale
pour maintenir noirs ct mula-
tres dans. Fabjection afin de
les exploiter ¢ lavantaye et de
senvichiy a leur dépens.»
avouons en toute hu-
cque. ielonous ne saisis-
te Lent

four Comment com-
: vA GH aie le préju-
we de couleur Gui etait, dit-H,
la base ineme de la Société de
paint Dominene fut inexis
tant au debut? Son existence
et eerie de la société dont il
etait la base meéme étaient
forcement inséparables lune
de autre.

L’inexactitude de Munsieur

}
+
t
i

Francois Daleneour Uent a.
ee gue le vrai caractére des |
rapporte et com=
mente, et-lears consequences

ie 7 au il

lui échappent quelquefois,




4. "Pétat pie ou ee
un esprit et un’ ree
a BIge eR Ry idem

a 1: classe. vel
80 minet. de Veel ,
niust pas Inace











dort Vau- |



u tall ta pensée |

ee ul aur wrait oublié ou me

vos).
A "Fepicerié iomnn. Lajoie,
Grand Rue.
A s ep leer, ie ee ‘

i’ Epicerie de Mme. Auguste
Rigaud, Bols- Verna.
Paguet Pune livre
i5 cents, or.
Refusez tea imitations.

eR He OPS

p—tabeaetasteninh o-siateertaabonenetesaeeatiustuaateseremaerrcase

SERVICE DE LOCATION
IYAUTOMOBILES



N'oubligez pas, si vous dést-

ala journée Ou all mois, Oi

un voyage,
toujours a W. PAUL ANSON
pour avoir
mobile. Tla les meilleures
tures ef le meilleur
pouvant repondre

italia

* a ee
fe SES, be

re du jgur ou de la nuit.

Un nouveau service dé ic
cation en privée vient
inauguré uniquement
nouvelles yeltures



t



nar de

Limousine a Bris trés réedait.
Avis ast done donne aux Aria-
fuYs de belles ei BONES VOl-
af re

Une Grande
PPIX e€8
voyages et surtout sur les

|
|
i
= d@ plus @une semial-

eb ee

reduction de
t falte sur le cout des

it.
Peléphone . S257-:

4b,





libres et de celle des seclaveg |

les blancs formaient, non pas
une classe, mais bien une vé
ritable caste, cest-a-dire une
lasse de eolons jouissant,
comme les nobles de la métro-
pole, de privileges exclusifs.
: Elle révéle également an
-par Vaffranchissement, l'es-
clave, noir ou mulatre, pas-
gait d’emblée & 1a classe des li-
| eS SANS que ces derniers pus
sent, sous aucun pretexte,
i

pour aucun motif, aspirer a .

leur tour a monter de leur
classe a la caste des blanes. Ce
fait doit d’autant moins ¢
chapper 4 la sagacité de his: |
torien qu'il est la cause d’évé-
-nements d’une tres grande im

Welter etetetinte

i portance déroulés 4 Saint Do-

rez avoir une location d’Autos }

si vous comptez entreprendre |
de vous adresser |

une bonne auto- |
WOE :
service |



SGIRS, U nN pOYlé quelie heuer |

Piytnouith

mingue en 1790. Cette exclu.
| sion irréductible était d’au-
‘ tant ee Intolerable aie af

a teaar du Champ de Mares. a
PAu Crystal Market
| A PEpicerie Lélio Bailly (en

Au Mgilte laity - May che. iH

mele

ie |




~ mr eager





1 Aalite ‘otre” ‘propre Comptable en ouvrant ‘an,
ven de Ghéque & la Banque Netionale de ia,

_. République d'Haiti.



1687 Rue Lamas
UR Admissions aux BaCvAL AL Rh at?
+ £ & Rhkétorigue #i Pk ris BASS
: Années 1837, a 198
Létabli geeToent doit Bee Bui cés & EE fg Lisiet, Bo gape, oe By.



pellente méthode d'enscignemment, 2 ar bonne a? Rape VF

gation. Pensionnat inecmparable, Pena om pour pt

i a
a

tite de 6 4 12, Cours classique genéral, Lego: s par ica!”
ater, Cours de Sténo-Dactylo, Comptabiit, ; ang a hw
1, Allemand, /réparacon @ Pibecie de:
*établicsernent garantit fous see coure oo. “Wik 186
bommer forta et copacients. apetiw 65 7 YY, au

}

i part du Directeur,

|

;





tages voulus.
Les petites





Externat-internat
Avenue john Brown
: Phane : 2087



peter pn ncn rian a ac

LE COLLEGE MODER: YE
Directeur : israc: 1. . dee
FACONCLE «6°
AOL A.

Est VEcole Secondaire ideale denseignement ‘cla sesigue
‘of: vous devez envoyer vos eniants $1 yous voulez leur don-
iney nne instruction solide e. efficiente avec tous les avan-

classes sont Vobjet de soins minutieux de la
car élles constituent "l'avenir du College.

Discipline sérieuse, pension scolalr a irréprocaal.e, ing:

truction rapide,

; telles sont les garanties que yous offre |

:

ania

bah At putatestehee etabbsttstebtehbets oda t

Coilege Moderne
Avenue John Biown

Phone:

‘ORT i. Port-au- Prince.














tence des. professe:
_ Dans les diffé fren
la preparation ise 6
Pobjet Cun =sinom hu
Aussi lee résuitats sa
‘ Fig de ry ve i> Fi his. se
gants et les narents pon
qu’a s’en louer. 2s
Legons partiouliares de
tres, de Sctences et d
gues vivantes. ng
Cours spéciaux de si
| Dactylographie et de Ca ’
| fabilité. |
Les inseripicy.s se
i vent tous les jours ouvrah
> Pour taus AULYes Tense












































































“Sse trata




ments, sadrescer au Ce
Simon Bolivar, Tél, 200



AVIS MEDICAL, :
ffinigue da Dr. Lonis Hippo
Aacusone maison F. Duvignedl
: (Rue dex Caserned)
| Conanliationa :
SA 4m. % pom



comets A ate ighcaie MES

a

7 ALO. MeGUFFH

(GAUPAGNE 4
».LUMB & Coa,

Gays! oainpagne utig

cae 93 eee one lex colar

t an oe ti At peen erché {

“urs, 2
YP i des fetes, roceptid
Jo et boos morments en

wands, bi Zoe UChanipagnel
Wick, Bie 2ERe Va EE ;
Gott cond par catsses)
iLeddice,
4 VIS.

; Un ber einsell pour
: Magastgoat: : Il ne sutht
docheler un bon tissutpe
Paha eae es ostumes, il f¢
vocal ove © un bon tailleu
Pierre Colea -
dailleur
- des Rues cu Centre
pores Konne-Foi. A

+

Mschinesee a@ @evy re Re nis
Machines 4 Sled ley Dalt
Rubans, papier cay bow
che

G. Gl i.

A VEN DRE ;
Un salon en osier,.. -
one. ‘Chambre a 0 ous



cs aites vos achate

Nb Pettitte -

Ph raeritiarc cee



















.- ; testable que application |
” fre - psynchanalytique de sa théo-|
: - 3 ¥le a donne les meilleurs ré |
rreur litteraire ‘neom- sultats dans les traitements |
urable est certaixement _psychopathigues.
de eae eritiques Freud pose en principe que
sis et haitiens cul ae- dans la généralité des cas —

ent la priorité 4 1a forme
etive des romans e¢ vou-
nt leur assigns. cette
pass

i le moins, euton pu,
Pe nee, ou Bourget a a por-
e genre psycholozique a
é perfection non encare dé
€e, proserire celurci au
fiee di genre ojectif!
gis chez NuUs, OU, Hl nas ni
utre ne commptent eneore
feuvres mMmalt-esses, cette
ydance des critiques dle con
mner le rarman psycLologi-
-eonsiitue ¢certa.nement
regreltable erreur,

Au reste, Vune faco: génée
:e tentative d’élaho-
m de cadres eee
| @iforentes a: ifesta-
a ae de cot Eeation

Ce ance pre: serivant
per sont ! dans toute ex-
300 de Beaute -. litterdi-
AYLIStidue —— ‘yite Ten-
ce genre, comme
rt Poet ique, t vouee, OR
Seis. ad ue ae,
Dans song essence le roman

Ueeee Ala ae al peut
fun et Vautre, et tend,
les ious ‘contempur aines,
plus ep plus vers ce qu'on
pelle, Vy tn Hon perorail,
sdentigme,
lecteur moderne est en
et saturé du fond anpréme-
“mi cominun des romans.
wigue soit le
. bot Vauteur, quelle
soit Vepoque, quelle
nirigue, quelle que soit
cuement, le fond de tout
m-- ies considerations
aleur formelle mises de
~~ Yeste le meme, A un
e terme generique ce fond
ene le sentiment, les
présentés sous di-
os formes, amour, haine,
usie, Geolsme, meurtre,

















dies. it cela, méme lors-
le sujet emprunte A la vé-
histori gue le earactere im
nt de sun an thenticité...

@ lecteur contemporain
vec raison qu'une heu-
eclure doit lui étre pro-










sujet, quel- |

que |
-eyire naturellement et sim-
plement, il le devient encore |

ssinat, drame, tragédies, : :
s@8 (puvres ne peuvent étre j
Tues et commentées par le pre-
-mier venu des lecteurs.
, eritiques de leur coté, com-:
prennent-ils ces exigences de
la psyechologie nouvelle du
genre ef du lecteur.

at, ue de. FOIRAN: Bene

~ Ble. mental.

ee ee ee eee

MN rm









‘developpées dans

éeg al



le fait d’ hérédité et les causes .
physiques mis de cOté —le dé- |

sequilibre eérébral dérive de !
désirs, de sensations, de voli-

tions, et a’ appétences conte-

nus, refoulés, comme i] Péeri-

valt lui-méme.

Nl apparait alors claire-
ment — si le frendisme est
fonde —- qu’en décelant chez
le patient ses apnétences re-
foulées... pour les véaliser on
doit obtenir quand méme sa
guérison.

Cest la tonte la psyncha-
nalyse dont ia thérapeutique
aliéniste atire de si riches
molssans,

Jusque la nous sommes par-
faitement d'accard,

Mais le désaccord ne tarde
pas & se montrer, lorsque,
poussant plus loin son analy-
s@, ie freudisme enselene Cue
desires of appetences refoulés
doivent se rattacher plus par-
ticulierement an Libido... Or,
cech est positivement contre-
dit par le fait du serment re-
iigieux, manifestement eon

trouve par le veeu monacal..
Medoll pus qilus étre vajectif

En aceeplant le refoule-

iment corsine cause de déséqui-
| libre

qu‘il le faut da
Peeplion du mat
(ple point de v
du libido.

mental nous pensons
dans toute Var-
ef non au sim.

ve particulier
Telles sont les deux theses

des.
Mais alors de grands
af

ecueils!
S'il etait déja difficile d'¢-

davantage lorsqu’ll s'agit de
développer dans un genre e&

'gentiellernent populaire des
théses scientifiques sur les dé-
ichéances et le refoulement
freudien... qui ne tombent pas
sous l’entendement commun. -
Et nous ecroyons que le ro- |

mancier a raté sa vocation s1

Max GEDEON.

“sociarE DHISTOIRE











































occasion de trou :
Tellement incon- | :

lea Exhére }

Les t



vert des Spe eet anaeS.
Port-an-Prince, Je
1986, a ¥

/ EXR

; de. ieeletidues an
eurs envoyées sous le our | é

D. Suin |

{iAdmdaiereation Généra-
le des Postes rappelle aux A- éehéait de fixer la comparn-
gents de Lignes de naviga- |
tion que. la service postal é-
tant un monopole, eile seu! e

; peut ccontroler si les affran-

_chissements de correspondan-



matin.
ces sont suffisants. La sudtents insertion est
En consequence, elle les “0 | faite en conformité de la déci-
gage a refuser toutes lettres © sjon sus mentionnée.
déposées a leurs agences ae i Port-auPrince, le 6 Juin
étre expédiées & Vétranger. } 7985.
Pony seh ince: le & Juin |.
19383. Lebrun CUVILLY.
fees cee a ek Se
4 s ¥ ey 29? ™
BALA LVHOTEL DE VILLE ! CHEZ KARAM
Alafin dece mois, aura! Ls or Peak aah
lieu & Hétel de ville un bal) Le teier Palace, ytiv SEIS
costumé recunstituant ja so: /é 8 anpatl He Oe
clété de Saint Domingus avec | A. bara * oegnise Brees
les fasted dant ar et feounte Fey (le Otte EE Eau See 4 £
richesse, toute la splen verde | cours de bUrehestre €¢
,COUS SPOQUe LBtO TRIER G and | Pie eerie STE Genet
Pilative de Maudencise(ie Wim fie RNP Ea team, &
cent sera rénlisée o ee euhg ts a ae nee ae eM j ; ia
Poeuvre des enfants Se hee8 PEN ERE : io) oe “ | on
Préparez vous Lb aGarz bss fe SE OTe Se i. i:
Mesdemoiselies, Messieurs. ¢ UP SMoer beets

ARRAS i AMER TORRRREh OR ii ale SST Ae





















| RES.

Exantinez-le chez 1 agent de.
ous verrez que

vy :
Cocd ¥ egy. Av ep bande |

ia partie’ @entra

sensei

té ordonné qu avant de sta

; iner: définitivement ‘sur Pad- vk
mission de la demande en di-

| vorce introduite par la dame-

Léonce Desrouleaux née Ma-

We Mills. contre son époux, il

‘tion des dits epoux au Tribu-

Maizenant vous commen-
vendre pourquoi le

caz 2 coy
nouvean 23 All Weather de
3 Gone Year “est un sticeés des

plus éelatents depuis des an-

nal Civil de t
Vaudience publique du treize

Juin courant, a dix heures du



Port-au-Prince 4°

de roulement est epuverte de:

forts blocs en eaoutchouc, a
rords tranchants, plus nom
prov: que jamais auparavant.
Tout e ators, son adnéren-

mnne: e—eten

SEARS KOE NTE at ERT OE










Mattern Haitlic cnne
SYLVIO MENTOR,
Grand’ Rue 2081, en face
de Philippe Baudin.

BATT ce I Sea Ae ap a ey Ho ee AP AAA A A a el



CELL,
* 1.6 Vargeo te Ae Te
Vou. d44 iN. Boo cwton: des
ports Coloma Cs hone
OG, eR EVs Rs ao eet
atte nich oh ERE @ LACE ie 6
Pia wha, ee poi to de meme

gy

Bs SESS Yin oe act 3 ‘apres-mi-

ad Pee Ne prenant

PUeE. Bees hipe Fay Sal Ta
Le Vonsgr PASTORES
MEE Ge Ee netheen ile New.
ya ie & Jain (G35 directe-
Weieri?s TREY Popa at ad? rin (it Ou
Hest Stee dee 1 JUTE GUL
Renee oe) eee ee i PC yal LE 4
She ne ese, ee om alr e er ned pout
hele abe, eriin Cistom:
it heron aed ene ae
os pitiy Pass ys gt

gake

PF KLEO.
Agent General

AE RAINE Ni Sele ee se AA



a
Galassi




























aa eee ener ae
se

-— —- II
. ~ ee - _
ee z ee _ ee re ee
z i « ge a, ce ee Be a es ee LL
: aortt i : i
































<













per
‘od er.
rs 4








er o

End
Be
f RB
































ERS
et
a
Roeaienaiitte

bisa sane a










que ses” acti s oars ;
soumises a> Hexa + vaissent < ° en
torités judieirt: PES. Pe bse hattre C taxt fous













“ge ceavait do guné par ainsile seeréte de F: vusse devient a découvert en ¢ offet, it alte: song BE. Jeurs terres, en ¢ em- Sénat, d
sipnal de la révolte. Is ont été | dont Végale de la Tchéka bol-. da dynamit be enterrees prés de portant - avec eux. ce ‘qu ‘Us: a8



tous. déclarés” coupabl
a ee trabison, et condamnés on le salt, ses PIUETES tribue



de = chevis ste qui posséde, cormme $a residence ¢ te de Bagie, 2 valent de leurs effets.
j : fig gt EE es ae La CUT.

aes te poapaetesaaesadegncnccraceean tees ee ani fee”
























































a 8 ans de : servitude pénale, YRUX, | ¢ o xt Stevan TOU JOURS LE «BONUS»
, roe ay a ch FEF ¢ x fies AE AE HE EE Lge e ;
bei hao sett ta, eg is Hic deem me “ 1s aul ayeke i. eat! ede ., asthe ats a4 ae, DES VETE BR . N s-
ge. ©6CUE ERE ETT
Seon hay | ne “fh VERNON w. ASHIN TON, —~ Les re:
hal aha a orésentants de VAmeriean
. | : ; : | . : Ww fA SHIN Sy cage CEES conc Apres Legiotie at des Yelerans— a pee
| Jeud | | Bea ahd-ding ae egetecne dun- guerres éty angeres onb décidé aon ag i ‘
Gaston Jaeg et, day queline Porzane dans — | eres: oe, de cor Salen & outrance 288 | ro clamée Se pour cle maintie
dans | , a - ay x eilort tall pour renve oyer ala® de Lorde, si la loi Wargner
ans LE DEDAL Ke a3 | . ile P, ome it prochaine session du Congras - ae les différend: ouvriers, €
Bntrée 0.90 natin 2 Mont Vernon, ja ré. }# eampagne | qu ‘ils ménent__ “i oi deste dey, sur les
| VEN TR kD j 7 3 | Po aa ening Tet oes pour ovptenir le payement en ae a é charbon, ne sont pas
ce gone | , . gidenge te Greer: ves Washing mise a execution x 4
Lijlane Soe ae ee PIEDS DIOR Ee ton. Elle doit pa: pour New ‘ espe adi de leur «bonus. | Bg eg huehae
was e 7 We = ae . ¥. rk Cee zh seein fi, a an le ee TREE EY OFA? evigsin ° i" :
avec Rez nuald J oube. a 3 | eat HY & sewer au pal pad: GRE VE D ELECTRIC! ENS LORD ApataY Of PTIBN. |
ot : as donne ce stir 4 hord du: och ted ase Bh en PEOAS am, Rare ea 8 ,
{: Pabite cle Leorez ila ts | | | ae ; ore a , TOLEDO, ated Les CUYYbEYS | ‘SON DIV ORCE
LA SIRENE DE SEVILLE Ma eee ett nes sync ués de Pusine électri-| 5 oy NDRES. Le tribunal
| oe wee Entrée 0.680 | + Z£A Qu POTION DE LA que Edison, de Toledo, se sont | anivier we tribuna
Dimanche } | i aie 60 gréve, privant d’éner- qui aa See it de la demande
hed heures’ | N. R.A. gie électrique cette ville et PO aaa. introduite par
Snguel Meller dine | 7 CARMEN | WASHINGTON.~ Avant’ Nord et de l'Ouest dé V'Ohio. ies ee infidelite oes
ayes tiastan Abotert, | renencé & boul projet . de res- Leurs patrons ont annoneé fait Douglas Fairbanks, a
Pear —. atyee (Lop et recites immédia’oment lo gu'ils vont faire tous leurs ef- ait droit a sa peasy: at a
s herren FS | nia sate reléverment indastrie! forts pour que les usines ne pee re da dissclution de
Fanmy Lai ef daque Catelain dans dat anz sa forme aneiunne, ly Cessent pas Ge fonctionner. : ni eee rcs
OLB VERTIGO“ Axe ouver nement eherche 4 able | : eaeptenaeeneaaenaS cS airbanks ne s‘étaient fait
By et . nir du Congres Vautorisation | COLLISION EN i PRE Tee RUE au proces.
Nicolas Rimsky dank = de maintenir l'organisation | _ALLEMAGNE | LA FIN DUN GRAND -
| CE COCHON DE MORIN | de PAigle Bleu en vigueur | | NAVIRE.
Entrée O25 pendant les que] ques mols. qui - BERLIN.-~ Le train orm : , estes
ey d welile folk om 1k Be = f Se “HAMBOU RG ae steamer





Selenite Scie ne fa escapee mannan BC Pee 8 ene corre ore

«Cap Poloniers, jangea:
| 21.000 tonnes, a été vendu pa
q it «Hambourg: South Ameti
| es aie a vine maison de Br



SH SSSA ADORE SNT Et eee

OF



FE te





| ene 4 ace de
meilleure qualité,
Livraison rapide effectuée













a Holiee: but bu nteitle 3 Gdea, ont y 4 2 ee quotidiennement par nos ca
-- La Gonlée diQr ” 4 . | | * ss Mans peints en blanc dans
La Réserve § x ‘cide 7” Bre Ye * ss") b toutes les directians de Port-

*

au-Prince vet de Pétion-Ville.
GLACIEKES
Nous avons toujeurs en

main les derniers modeles de
glaciéres vn acier a partir de
$ 25.00 et au-dessus, vendables
avec facilites de paiement.

«Les glacitres les phus sires







ae Tass tee ee g page 1935
, le 9 Avril, 1935, de 44 Avril, 1935
de 16 Avril, 1935, on d@ 22 Avil, 1935
pai le 23 Avril, 1035 le 28 Avril, 1935
ventura,le 30 AÂ¥ril, ie B Mai, 1985
_ ie 7 Mai, - 12 Mai, 1935 |
1, le 14 Mai, le 20 Mai, 1935
NG 212 Mai. le 26 Mai, 1938 ; WiAlt.eis Cy et les les : lus | économiqucs.»
aventura,le 28 Mai, le 3 Juin, 1985 - o Ce Tepe eS cee. ae] | CREME GLACEE ;
te eau, coh «SUPERLATIVE
gail le Ui Juin,



le .7 Juin, 1955 petra cae aeecpeeeee Un produit notveau, qui ne
le 18 Juin, le 2 Juin. 1925 Je céde en rien aux meilleures
ture, le 25 Juin, 1935, ie 1 Juillet, 1980 marques des Pays d ihurope
ST: eG Hue ( vurhe el Aue on Horgeatn de Ch Ca ee A pee |
we Bu ies, a baile fe eee ee rs
: HL, LUSS le ' : se ? ‘ fallien par i lsime a
tala ie 16 Tull 1935, es ; ler 3 Sa ae ae KIL coe de Pare cPhnel Cen:
ae turale 23 Juill. 1085 fe) duillet, 1935 WA Soe ee RES | PREC LEUSES Vile tez cetle délicieuse erdane. et
Por LHYGa a ae anit ™y 1suo, ié eee Juillet, O35 { es ee Boa ae CF gy 40 Spal AN ATR yp aa 4 ee Saee ae uC stk, ¢
ia | Vip ; P yey = s Rote ie ets duet os WAY a aes ee ae ak . 5 a Ss SPrey CH anys.
pa Su Sot ae le 4 Aout, 1985 bres oN atin 2 ES PRIX ARSULUMENT Eales ie acolo uel
UA KAILROAL STEAMSHIP LINE, i: 7 WANTAGE A se a votre famille en uppor-

| tant de la «Creme Glacee Sur
PAS LY ay ¥s eriafives puur ie dessert...
LAS. H. C VAN REED, | Ke Feagdéiven puu it Case

i Pous ern ratfolient.

/ENTREPOT



Nos chambras froides ont
| eté recemment MyRes & point
et peuvent recevolr noiniporte

Queiie Quan CP GE Se
































Ppafssons, de bopiiaes, de
Itruits ete
1p | ié ii : wie t
eye eae } 4
es 4S an eae Ppcgas t t te?
: :
i p RE LBYoG@s el eg rts
alan i 4 ade ile
i Gea onre alts CE,
i : est fei thi : i :
UAE PRESS cP ay
> deh ANE eee ist AN
of Res: Bele eae yee
: a Presse a da bar
. ays 7 Eo anak
, pedir ;
; AL kc cats i i é :
CONSTRUCTION SOLIDE | Hi nes me
Fierre par pietra, étage par atoge, 5 love | : es on “#44 SLE SEG ae ee er
sure foc ce solide écifice. Lb: Bangun | L orconnance par excellence meets A eae ote - Tt te Pai : nay
ee @ monte ans, @onnes en anneea. i ees ee 2 ee ee Oe
; ore ; C BO el =
So slabiite éprouvea @Aph GE HG moe Ot. a suivre au coucher soa wes hoe a “
Sena Ora) can ee Au coucher du soleil. apres une journée de ce Uh
Diag Geet wet Mv ee Poe ae | travail agsidu ou d'exercice violent, l'ordon- | roi du bas a
nance la plue refraichissante cat un grand lithic.
= + ie ag tty bP Pag tak a Pike tT ierabe
oc A verre de White Horse Whisky & Peau de [ae he ae Gent ae ees
B A N CQ UJ - Re (3 Y AL c soda frappée. I pressings vt ie ody cleaniuny,
‘ Le White Horze Whisky supprime la fatigue | ot leis ee. Saher s. wemautes
g CU LS AMADA : at ressuscite énergie ianguissante, Ses qual vuus depoaterous,
ités réparatrices ef 92 valeur diyestive sont
mien connues des sportsmen dana 400 pays ee eee cee
@origine aine gu’ Vétranger. |
Eee Ee CA ae BS See
7 pdt Se at ae hee
Arréte la malaria en S jours,
@ Faites cette épreuve at econo. les rhumes en i jour
lox maux de iéle et les nevraivies
migezg en vous rasant. Achetez uo :
eS : = en ht} oe Oss
. qa oN
prouvez par Yortea Dropre experience EXC ELI a 7
que poor je prix plies dumpent une

a ~~ watiaure satisfaction quz les autres
lames que vous avez employées.

Achetez un paquet de “LAMES

BLEUES” ce-soir. Jouisaez de plus !

de confort et d'une réelle étonomns.
_
¢

SG tteeme Subse Kaman Company, Bescon, BUA.



deures variéles de
vaste lerriloire | révaissant
es meilleurs ferroirs,

mst} 6 C’este cerqul fait: SO aromie:











. Year d im ortaned| ee joan
fication, of des déshérités tou-

de Vhygiéne. Déja on a

jours oubliés jouissent désor-
mais de lair, de la lumiére el



trepris la construction de VE-
cole des Arts et Mét’ers, di
gene couronnerrent dé ccs
vres et nouvelle parrre du

Quartier de la Saline. Les en: |
les taudis |

fants. nés dans
dhier, qui seront confi-s aux
Peres Salésiens, recevront en
meme temps quuneé instruc
tion suffisante une formation
professionnelle qui les armne-
ra pour la iutte de demain et
tera deux des hommes.
Notons aussi l’iryication
de la rive gauche Ge i Artibe-
nite, en attends or que toute

cette vaste plain @ Pulsed etre
irriguee, On ne peut cublie (guile) f dilet Mme, a eae
les | tes r Ages cigs ort3G aA eta ec AY gs tas
es luttes pussionnées de quel- i Mime. V Vay Frans Aiews et
ques citoyens, es in te ises enfants, Al. Lucien Chae |
consclents que thauvals lors | sang, M. et Mme. frie Tip: ’
5 4 s se - se es : € Eid tes 2 % : “
lo + Hes Rte PEL invent 2 eon 4 ment. oe riermann {iy cere AA. at
Lat ie ea ion oo ; ving oe rniéres | ¥irme. bugene Ulae~-uing, wet
aa eehhe Fist ce ieee, Wes f- tiques Oe es pas err a Sea ee
reid ake PU A par EP og igamdl KE] "| ig cf af € ans aif eSeass LBPOY Vas tt ine oe
Tisanee di café. nates on années. Ene tera date «2 pain, pea |e agi a
HSAHCe CU Cale » PEREEEES Pre " : t ‘ beeLiyal ene th, eR:
wae peeaya. ~ le See es, “ FLIStOLIYe. a ea ae me: i
E ze fh tis if ERE ks, ne i e a Seb, ai so s fey &
cult . a ee, Sues Aa fee NOUS che Oniiihes ei-dossenis | Pes hig aud QL SA Ta dime) Que :
NC> PR POUISSONS pilant ee ae ate Pe eae ae Vie jenite me I
fi wl Edty ay. “eo einen i Nas ce resuitats ante TiLis a z OY fie Besa eo) Bias ren SEES |
fe ke & nae ae at 4 Ea Ga C8 stan ms aru a rebgay i t a : } PQ REA :
Ci TGPee: odie way ea 2: eae” Cans les cuit eyentes COTYETIU . Ole be Le) — ie Re :
ee ee Eee : ee A ae eu ie oe cir “eert tion pre- we mo le ee Re BECP CG L de idk - f
bYelises EsHOancos Gun fone | REE GE A CP COnSETEROR Bree: ublique, le Kev, Pere Robert, |
on 5 placces en elie. E ' fectorale du Cap Haitien: | publique, le ines, : nes
N PCa eee ie a Can-Haitiern 11643 on 6 CUTE (le 1Q paroigse du Sacre
; ord ~ Qhiest vera ieroment piegee | Coeur, les br reres de l’Institu- |
it (iss i wt igs Oo ws ae “ ‘ ¥ i : a) > ne *F €: . £% :
a a : aie aie apf Uh ib Dy Ci ; ge kent iy peprighee Riviere ay Novel Liz YQ he i ae le (sONZB rite,
Bey I ei i} ; a ‘ ai het : ' a . - a a f - Re ee al A
re - S000 peginy ess a Cae KOPt ois iOS ares sau Sacre Cwur |
"t i eo i} s fehEtareree tesa: i ae * F Pe i
Dad, ies a EES i Leuk ie cee ye bits i L secipae 3 see ee t ie pet Joesph, a (-uxRt ave ;
fERLEE MS C4ES ptt Po pee ie ¢. ae : - ach PE RES Hat AS . ie = cas ae,
: ie REE Se | te a ea I Lambe 6.974 oul. Guig. les amis de Port-aur
tesiietho ck Pierpteit ctergie fae Niged aaL = nidee acy teat 15 te ay :
a. ce ps ae ae ar Platoon Pye? wal Prince ebous autres Villes qui
eho: ehdet ties TPS E GEM f4ES Sees : eur ont cunne Si 2%
y 7 — ; es ae Aes rEcing Nowa 8002 Gib leur ont dunne des LeMmolgnia:
“¢73 } i Na gs + * # 5 : : 44 b * ee + ee ae
BO ROR PE - na, Port-VMarget 3.885 oud pa ge8 de sym patnie a Voceasion |
* Hey pet Rg. i 3 ; AG Bo ag ROE eee ‘. % i & ‘ i
ee pe hued dee teat 'e FGe aati, ; edee a POY ae | iget uae cre: s Leu. oye Es
ibe tog gt aehie Lf
: f vig
iis figs Fe Rs ek ih i Plate’ 3.54o Lil 4g ' :
eh Da OL Eran Pe ote wh GbE t Pm Eb be § é 4 BEI
HELE fics 7 es Vin a ; ve oe pe eae adie uu. ee et ss i riisi ( ha ne bond
oA i a < BEd eS : i ui Beg = i pat ‘tries f i NS EET iB CHEE £45tG ee goer pr yent de trouve: iG ,
bt bel Pegi Ro Es bas geht ie a a4 rE acy : Pe a ys ie “ae PimR £4
& chr iE oe eh ene ao Bn, Be i ; oy Cut. expression SInCHPE ie

§
ER

phd? idl
Boy ‘ © 2 ot Fats shige =
ies besOiyis fist REIT] ane
NOUS GEVORS gtec einearite jal
PeCONMALTDe coming seid)
Die ue eee actes :
@uhe Hilti prospere dans
Wee res b ne
] clix et a i PuVaeil.

PE} est neéeessnire qu)
ze contin

COM

me yt?

Wee,

eg tee ae

Hest eurtont né&

butte a Cas

dont Papanage est
qu tou lo urs nont Den. @

Livi te,
ger son mandat.

timents.
Le peuple de la

ont voulu que cette journée
du 2 Juin 1985 fut une des bel-

les pages de notre Histoire. |
Le President Sténio Vincent |
est cité A ’Ordre du jeur dela.
Patrie

qui a posé la premiére piceye |
de l’Edifice de notre Avenir,

un Edifice majestueux cons

truit sur des bases solides- aU
fronton duquel sera

nouvelle Devise :.

Cue ¥

DUIS: |
ler Poeuvre aul a!

signi-



ecampa ve
pagne | VAssociation des Boy-Scouts

Nationaux d’Haiti sont convo- |.
Pqués en séance extracrdinal-
Pye,

et des rues, les Heues popu- |
laires et ouvriéres, les elites |



= 4 VEC UN

_ iy
vt ind HZ i

autor bila
Pia parm! les “mil.
Hons. aul s se servant










LACCUMULATEU RK DE LONGUE Vig
Distribuieur pour Haiti:
exide Storage Battery, Service stati
wraml Hue
Phone 329%
Â¥. W. WILSUN,



LE PEUPLE HAITIEN...

Pignen 3.5

AMliiot 2.00 oun.

David FP VAT GUL

Pea ie eiee Oe Lee x

anon “aU; OL

Wuartier Morin 297s ou.

Nanguitte 2.020 oul,

Saint Kapheel 2404 oul.
Dondon 2.086 uul.

Total 7P¢S73 oul.

Poy

z +. ' ¢ ¥?, - Re * oy
cessaire cull ue suit plus en | {(HRulietin de Patnfermationm

esprits néfastes | (#4 Cap).
Pep OLSTHLE Y
@ ye |
eux au détriment de la collec |
ver ila fallu voter |
la nouvelle Constitution qui}
etend ses pouvoirs, et prolon-}
Tous nous }
Pavons compris et nous avons |
éte a Durne traduire nos sen- |

on

pln pe pete steht

ii,

sane ei, enn mg pels mieten,
+ geal caw avila bde Sele NMS Set ME A oT ae ae megs fer a ea

BOY-SCOUTS
iV. BAMON BU DH AITI

*

Convocation

Les ‘membres du Comité de

; bi an iger

: PRUEGN nalasance,

aA a SRR ere

Lie tet ae

eat Ce



TA CRRA RCO Came eaten ofa ae



La réunion aura lieu chez :

M. Norrail U.

le tresorier,

| Charles, Rnede la Réunion, let

Ouvrier national | samedi 8 Juin courant a 6 Wy

heures précises du ‘soir.
: Ordre du jour -

|



REMERCIEHENTS

rRreeer 1 cig rh Ae eT

2 aire emerald eens tere. Sennen

er mee emer ooo ais

PANABHA BAILEOAD
STRAMSALP LAl

1268

DUCLLETIN No.

S. «ANCON»s, est atten:
du @ Port-au-Prince, Haiti, ve
eee de New York le Diman-
e Juin 1935 avec:
Z iS paseagers

54 sacs de correspondance
ef partira le méme jour direc-
temment pour Cristobal C. Z.
i prenant frét, malle et passa-
vers,





AVIS: *

Un Nouv anu Testament Sé-
ra envoyé gratuitement, sur

, pogsédant pas lew Sa nites

lo Lecture de la Corres: | i “ritures. : : :
ee B'adresser a § Mons ur 3 7

inserit a4 a
dans le plus dur granit totee | 4
PAIX, |

TRAVAIL, PROSPERITE. "a
, _-Frank DEVIEUX

CAAAEAN UMNeA nit 8 eanaisaetaiemntete saisieprs, yates Mite + waratvlalntesivie!-

leur |

a. cvs

| ilemance, & toute personne ne 1
iThte: Ey

ee we t Gesraes t BO }
kL. Daudet — Magistrats et poli

G. Aubry — Ste. Héléne 2 vol...
Mf. Cee “ - Féte baissée.........

Shee

Fee eee




Be tree eee aes



See ee ee

ee ee





R. Rolland — Quinze ans de number at
Chevallier — Clochemerte....... Drcilieats ahi cicthn aed
|B. P. Sanson — Linguiélude hurhaine :

1. PERsme— Fievres :
Warie Gasquet — Sainte Jeanne Are - Mase Beene
P, Aceahard — Le café du commerce .....0.00.0000000000..., 6
J. Tiersot — Lettres francaises de Richard Wagner 10

tusny — La vengeance.................. seipatdadasspens vate tadben “4

LE TABLEAU BU AN Ae. SIECLE

RR RA ae ee










Des leitres.._.. Pat Ate ka? bivety das bat iter ieta eset one sxe ts ll 3, altel ds
Lag penser
POR TES os vias h38 annie nein davtvewbant sc tapetbaa siete eect Ars
| Les aelences........... ideas en Plu dasiseckenerechiaa ews ens

Bm a em

2 ene A RRR







he péat pas vous neiiwyer — ”
le; dea's tous les jours..,



_ eis ja chose la mefileure apres son
ne toy age roinutieux et seientifique.c'bst
de veus brosser les denis : avec la poudre

- seie -CALOK. Cest ce qu'il emp:cie. Sulves
son exemple ear il en sait plug | jong que.
yous! CALOS, an contact de Phumidite
de ia bouche, dégage ee @ements tres.
efficaces, ’oxygéne ef eau ¢ entre. Des.

“wpiiliers de petites balles dioxy ge
tolent et purifient, enléve les.
donnent Péclat naturdl, ade
leine, Liean caleaire protége x
ove la destruction des acides Ce
non seulement efficace, eb cd
eréable, mais elle est 1
Elle dure deux fois gl
ae dentifr er











Full Text
xml record header identifier oai:www.uflib.ufl.edu.ufdc:UF0000008102450datestamp 2008-06-13setSpec [UFDC_OAI_SET]metadata oai_dc:dc xmlns:oai_dc http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc xmlns:dc http:purl.orgdcelements1.1 xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:schemaLocation http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc.xsd dc:title Le Nouvelliste.dc:subject Newspapers -- CaribbeanJournaux -- CaraïbesPeriódicos - CaribeCaribbeanCaraïbesCaribeNewspapers. -- HaitiNewspapers. -- Port-au-Prince (Haiti)dc:description "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces.dc:date 6/14/1935dc:type Newspaperdc:format v. ill.dc:identifier http://www.uflib.ufl.edu/ufdc/?b=UF00000081&v=02450000471641 (ALEPH)12544054 (OCLC)ACN6482 (NOTIS)dc:source University of Floridadc:language Frenchdc:coverage North America -- Haiti -- Department d'Ouest -- Port-au-Prince -- CaribbeanHaiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince.Caribbean