Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Creation Date:
August 30, 1934
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( marcgt )
newspaper ( sobekcm )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
000471641 ( ALEPH )
12544054 ( OCLC )
ACN6482 ( NOTIS )

Full Text
: $ .{ i:::: !!:_:_!::; ::.----------------. ----- "-- . .-- . ." ". . -. .- . : . . . . . ------------.-. . . ? . .

Exchewit
!J .i. .: : . :. . .i. .-. : . .- .- . . . .
i : "7 "'~~.".:. '. ----- .fl . : : " : : .'. ;, ,. .
. . . . . . . . . . . . . .





A Ai T. l l.N
.-.


--ZS
.~ .
A f ------ A w e c 4h ? !: 4 j k


-J D f43V4J'a ~,ft ( W-,W. *1::


30 ~uoonen s LE SEMA PHORE
SERA.TrRMNEv

#m ke Nationae CT APRES-MIDI



Nous croyons savoir que la troisime et dernie-e parties du. 8niaphore sera monte ect a une rCunion du Par- apres-midi, et qu'ainsi nOus
1ietablIe Natio. pourrtns volr toute ia perspet'
!erd A nt Ntive du beau et Qgait
about ndpena .sa
lvant to cldture.'ll t'agiI vail dU Sdmaphore execut6 par La D. GT. .
fi er i'Accord de IMadrida I tprermettre a Haiti de 's C(tte toisieme parties, d'usur P nehauteurde Is t
de la Station de Sans- u" metres Sera
vir de Gouvernenent A- )oiI, e.est-a-dire que. pr in a laissve 4 IEt IIm jeu. d pao utiae clle p)ourr descendre t mnonter 11f en.ll u o i m .
De Ingeniurs et TelIgra-' ain que, s0
I e r .on a .
es ha'liens sot en ser- da o s (r1ses alm uas ts attendent ene v a tr une aueoce o e pourant pa corres- qluel eCol cn.e au bout d i lre fc 'c'cxidrieur, taut c nontert )I recesairQ (I pae p 1ur t 1r p
g~tflaura pus ratife3 l~te e Ia COUISSC
erd intern ational q 's me a cou,
[offs ang i









de88 Nati on! dja tou s 'arrangers imrdiate
toutde 11 rest bruit, par aiile
Nazis na toutd5rdre to unc an- que le Sinmaphore sera baptiimplemen pour avoir e quie d nomb reux par a.de ratifier I'Accord de iains at marraines secran nt lp ernmnnce des i car cttte construction
[alis& e .Ea n e. :puis ll







xChiabrcs, i sea tru symoos une grant date en P 1fp
dit moment libre pour tans nor e Vie de Peup aptir t formalite. IUe1 S aCoiS purnnce par ce I OKa1tnst \r1a00{ en h.ssant (LpneU le 21 Aoit, sera inse-it au Ibas du Monumen
I parait que ei Goueru- q t i I paiyte c ulient.
adij~i (crl & chacun dts __ -, ______Carps pour leur demaridie fixer uru' reiuin enI LE CLVIH ALLEM1AND, arbl Ge n rule ain de LS NAZIS, Le RACISME oar eal Accord de ?dw ET LiES NEGRES ,
i.as if sembne auss


cwn rtponse dttinitive La formation du Club AlleId encore fadite 6 l'Execu- mand a Port-au-Prince avait dCdbute" par des dissensions pof Parlementaires atten- litiques ente les HitI6rien
-Usla reunion de cl6ture d'ici, au point. que certains ala Session en Asembl E lemands d'Haiti n'en font pas nae pour profiler de ra- parties. On racontait un tas eer Accor et peut-4tre dchistoires sur IC compete des ae A la derniere sore nazi; et racistes, membres co Sclture de la Session du ce Club. Nous n'y pritions auAmtricain, en juin der eune attention, cela ne nous re it.a d signale ,i re- gardant pas. Miis v o i I
_S al:ur
e: S nateurs Amtri- qu'hier soir, le jeune Oloffon. ratifi, dans Fespace son amena au Club un ami re, 21 Accords inter haitien, le jeunc Chancy, qui en don t plusi2urs fut inform qu'on n'y recevait
aent depuis des an-- pas les noirs ou les negres.
4ns les archives. Si tes Alle'and d'Haiti esPrauit qu'il existe aus- avent do faire du racisme ou H- Haiti Un tas d'Accords de continuer le prejuge imhei ionaux concernant la eo stupid desAmr c eains. ntuelle .el nous acons adhere, ,. -._nd. ratdn ,m
Ous auv oen.s adh vudCIa leurs meres, femmes
.A n sont pas ratifide et infants qui sont tous deiotre Assemble Natio- cendants de race africaine.
Les Amiricains se sont iimrtetdemn-don pas au poss aux Haitions par a Ittiel d Sre n leoeo ils nous ont trait en
*e/v de FIc e ~
.rord du Snt A Pa s conquis, ii fallait bier
*, en ratiiant, en une subir leur pr6juge; tandis Tratis internatio- qu es Allemands bn ient
atis nous aimerions (e ho.pitalit6 de Ia terre mur Ie moiS, que I'Act haitienne o ils gagnent leur IMadrid qui doit nous pain, grAce aux noirs hai.re fare usage da tie.
aportant de Sans fil Quand 11s seriont chez euxt
:.ii'brnement Amert.;,, .,.
G. vernement Amti ils front du racisme, mais, .laisse, &oil rati -- chiz nous, un peu de pudeut te Possible. C pos- et un brin de reconnaissance
1#50.000 dollars; iune toi
; leur commandant une toute
ioe e tres puisant autre attitude.
St tation Gedogrphique ateatt .
WJnce, le Gouver- ===
itn pe en fire Tippenh
P bolmn prati L'Instilut TPehur
tft tou, if ft -. delneure. une excellente .te .
Sser, en radiant -ave i.a Ve son irrlrocable
*adrid. pension cotaite.


JOTIDIEN FONDE RN18"


DEttMI 30 AOUT 1934


No. 13384


. . . . . . . . .


AU SENAT


POUR EVITER U!NE SESSION.


Ce martin, le. Senat a termi- XTRAORDINAIRE n4 le 'vote de la lo Pbiectorale et de celle:sur Palcool.Au s ujet de cell creant de- A ,. b,
tribunaux civils A Aquin et des Snateurs anceaujo hrduiaFort Liberth, i : y a on n.r-. les S nateursn o u nr. clales senateurs Tbmaqu J rduGapport surh F natr te
Nau un colloque as-e vfi qui Ba nqur u Cotrat
,~ ~ ~ ~~~'u B. ,.,:::=" ,': anqtte. n a eteCaltmqe e epar Pter Bainnqtue
6t( calm 9ieparlintTout le monde sent bien que vention des sen ateurs o. ,- G. a
brunet PradeL En d-finiive2-, t alt, slI a
d. I i.i Arps ni pa pas Ie temps tie staIa fiscussln:de a li a:te eea "- : :: ?:-1 l c(. IF] O l.-OjI() {t
renvoye a une: prochaine -ean tuer sur ct important project, :x&utif convoquera meel avee la presence des re er& .,-4, c, avecIs presence t. ." nediatemerit A I'extraordinaisentants de l'Exc.utif. n e .:o
Sur 4Ia deman d u S n e pour ce point-la seulemen, 0 e Aa i -IrL (m Ca Vowa lOO(Xun (1(r. t.ur ElyseIa dIc Ionh <: quard m a occasion tur EIsa itse i d voir preridre fin le (ont-lc p roje t 1 falc d &a u::Z Ign es-e-nad
project de an lines e du (Ovt. Am6ricain dans nos atf vigation transportant le s i- afianci faIe f ane ereS .Oniedifl
gues-banancs a et6 fix6e i sa- I t o
redi, 10 Grand Corps 6tant I}paS ainsi unte telle opprtunit( de dire oui ou non.
,n ui-tanence. ar N os honor-ables Sdnateus.~
e S6nateur Marspeuvent 6viter et vit tt
ouelgues explicatins du- Pr-t peuvent-vit ( i ,
-sident Martineau, des Stn-S xtrainn-r n su teurs Nau et Pradel, a deman- x. aviaree aun
ten s Nan Pradel, a d dans uLn sens ou dans un i, dn3 a a Cainmission de V; tre avant Ia elture Idu 5 Sepnances d faire son posie tembre. iIs sont en permapoui que le Senat ne se s6pa-,- Hence et peuvent ti-availler re pas sans avoir status tdai- jour t it i .
J101111et il t t. s i er 101
un sens ont utin autre su le con- on'e1mi cquiss out en main.
trat do banque. Les me bre. Et puis dts ine Et puis dans unec session de Ia Commission ont repol- extr inaie uniqueen
du qu'ils faisalent d6ja -tout our ie retrait .u .Contile i" .Pourie rctirait t d u} AI61 i1
leur possible dans ec ,eIa
. nanlcler, Ia Chambr e (t1,-5 i)d
- puts, uyant deja Vote r : ai.
en fonetion, it attentidre ie ScLE SENAT ET LA nat. Quand on songe uu n
FIGCVE-BANANE project qui met fin a I'humiliant cont.rie des fonetionNous publions plus loin ie naires de Washington da n-:; texte du projet de loi que a irns douanes, et nos finances, (ommisslon du Sbnat sount train depuis qwire mois det ~1 f Ae m C vant nos 1irlementaies


au44 t vo e e .'X A~tL4 -J
une excellent initiative qui aidera heaucoup. Nous aimei,-ions voir 1'idee qui animne no; Ptres Conscrits.ne pas s'arr ter uniquement la figue-banane, mais aussi a toutes nouveles cultures d'exportatior et d'industrie locale. On peunt faie beancoup I de choses avec .no- fruit ct ergumnes; Vessentiel, e'cest que le Gouvernemsnt puis sai3r les occasions? qui assent, rnais quiA ne s'arrLtaent pas devant les dif ficult.s de formalites. Ces occasions aliaien t ailleurs et nous laissaient nous eneronter.


UN OUBELI QUE NOUS

REPARONS A VEC


EM-PRESSEMENT


Dans notre > nous avon ce tainement omis (hs normNs. n'Iayant pas sous Ia main les donnoes necessaires, et surtout n'ayant cite que les morts trbs connus. ,
Un ami du Nord, nous avant fait parvenir I'etat de service du G.nra I Louisnord Louis Raphael, de TerrierRouge. qui n'avait jamais -remis ses armes jusqua sa mort, dans les m ns-conditions- que Charlemagnie P 4 r I te. six Smois apros ce,. demrnier, nous Sno s--smpressons de reparer cee, ou4i-- Lactuel huissier MdrcyF :lix ft uIn. de se Lied tera ts;i et peit attester d i 'intransigeance u G6n&
:ral Raphael


LA FERMETURE

A I LHEURES /

PREND FIN DEMAIN

L'Arrit6 rendant obligatoire la fermeture des Magasin d 4 heures 7, durant les moi de fortes chaleurs prend fin demain, puisqu'au ler Septem bre ii nest plus en vigueur et que les samedis ne sont pas comprise.
(lettte xxeellente measure prent fin t6t, cette annc oti >u'tement la ehaleur est toujours abasourdissante. Mais come In r6ecolte commence dan< un mois, le Commercre se pr6paIle en consequence.
*- ._.,o -- _. .

SRETOUR DU CLIPPER) VENANT DIU RRESIL
C matin est passe a nouveau ici le (Clipper> qui est all au Bresil pour tre haptise et qui avait a son board le President de la Ci. et des journalists. Nous avons ren.contr4 os derniers qui nou; ont dit combien, clans ltAmerique du Sud, I'impression est excellente de voir hlerer Haiti et surtout de voir la conduito digne dosHaitiens qui, eOl. un mot et tr.s amicalemen-t, a inontr6 le chermin de la porte it l'Occupation. Les R6publiques Latino Americains Sent satisfaites dc cette tournure heureuse des 6venements, nous disent les journalistes.


CK QUK PROPOSE
LE SENAT POUR LA
FIGUE.BANANE



La Commission Spia ndu Senal compose dei Senateurs Price-Mars, Prude!. udicourt, Elyn e cl ZtphlrjT inmtdiatenent pro pt .Grand Corps, a la iuite on rapport circonntatiwd, d 'nler den Pouvorn au Gow.nnment par la Lo suiaan :

(:onsidf_.rant qu'il est de nocessite absolue, tans i'inttrit general, de dCvelopp r la n1l tlure dc La gfi I'ue-bainane, ia, que]eI. repr Sen te actmua14'menti un de p )ineipatxf pr duits suSceptibles de refevVtr pronptement I'eConmie nationale en proie a ta deprcelation de nos deux princi)pales denrdes d exportation.
Consideiirant que I1exp6rience est faite que la Figue-Banane de production haitienne peut secouloer facilement et en .1.11an Q C 1.QuaOnt.te ur le march exterieqr, -- oull n.st pas f10inS VVai oU'O4 8'ai :t. gagP e A diversiietr sa o ouetion de denies exportable en exploitant son sol de telle sorto que la baisse qui affecte an fl 0 80 p P0mb0 ts so compn!' ct 5 attnue de la plus valu,, en quantity, hausse on maintien de aI quote dont ben&eient les autres.
Considbrant que ies produetemurs de figue-banane ont connu en quelques regions du Pays, des mecomptes dont ii ya lieu d craindre qu'en e rp&tant its les eloignent d'une culture pourtant r~mun&ratrice.
Considerant que la produc. tion haitienne velbve jusqu'ici de la petite propriety et manque d'une organisation d'ensemble qui permettrait que ic d6tenteur du s-l puisse traiter avee l'etranger pour se fournir d'un moyen de transport.
Considerant que le devoir des~-rganes de 'Etat est d'assuper en i'occureuce l'initiaa-te des measures indispensables au d4veloppement du corn merce de cette denrbe.


Le Senat a propoge
et le Corps Legislatif a vraofe la Loi suicante.

Article ler.- Le Gouvernement de ia Reptubli-ue est autoris6 dans Ies e editions suivantes. A 'entendre avela Companies maritime et fruititre qui laissera les meileurs avantages et i.n( ice: aux planters iet qui s cha-:gera d'acheter iet d'expor :r toutes les figiues-bananes dan. uine ou pluhisieurs r gions du Pays.
Article 2.- Le Gouvernement accordera I la Conpagnie, soit la garantie de pai,ment dun Fret mort, soit une subvention annuelle dont le montant tel qu'il s-ra convenu entre les parties devra 6tr-. soum. is h lasanction du Corp:Legislatif, La Compagnie au ra Obligation d'acheter. .t d'exporter la quantity de ,rd. gimes s-tindard de figuestbi(your suite en e page)


-----------------
---- ------

..


.A. . .s .o r fa n
-- -- --AN BCBNT 'DenmanderzAia N' INNTl

198WPrTITru VRZDONNERIE MONT7 ('La.e OvM derneVINRTaos

1'e~t ARMeLvrnh onnJeapveudrai
ara. plu j.un qu'. no.R.N.am .



aiEmn pour Rn m de nimiles
einquante. Or jq tiens d'un de mnime volume, te bait JPasteuris4, qUi conserve totles ses vi, utulshra
ses2,!~ipr e atnis, qu'iI vya f-. amines,.est dix fois plus nourrisaunt et 1 nie coaite pus deux Chapeaux d etWj
bin vingt-einq ans deutofl plseher. 1un taisie.
qu'il a eu vingtceinq ans. Bavez te Luff de JHamien. 'PSSes nLous ~v
Sa simpliit6 vestimentat- r t LAIT A (DE LUXE) (. L.t
re, panama et smoking blanks, LAlT EW OMPLET). o,04 1 ATTENT
est une manifestation nat LA'TC( ECREME . 020 AU I





relle de sa modesti. Aussi, j' Condr61i par tea h~pitaux. Levrtabe
doit ii maudire les convenan- Phone 2513. LnaaoireasA
ces officielles qui- exigent, A 4.w 0e~Pnuiente o exs
occasion des gr'andes cr& W--- -- ----- ---t-te. j hre
monies, le haut de forme et la Pour rendre les cheveux soW IMiTAesIOS. At
q aquette pies,
Rectitude do sa conduite dnaezItflr p Fixt LA PEi
contraste ave c ec milfftYd ses jambes. 1 73$lRtedu M
(*t I''li ne lcntat 1 i a, cae nd premiere rue, -- T616phone
le pratique, 'on constate, non Hi>e e
san (fuel quo agr6able su rpri- *D t n H Z scores
se, quil est des\ pis char- CAIAP
man ts. me\villuserj. cOmbattre l
Titus r.ise m
ment le type dun haitien. 11 ya en l. un je ne GrandRue 1721. scontre toues A
sais quoi, qjui eut4 sduit et Telephone 2182. Devenez votre prove Comptatie en ouvrat on de ia gorge,' 1a
chaite. bans ses relations a- Qompte de QpbeqAl aque a~ionl l tu t
vec les autres, on note cette Ost l'Oepbhqepdeatorant 8
nct p .esqulintuvb A.l.S M.AT RIJONIA L t.s mAme t.m m- .e
. . . .:. .





























quo ceux-ci, le plus souvent vT otssignbe declare nittre COLLEGE Ui feetions aiguas e
affectent la. gen tilhomnmerie nics responsutle des ac-tes Lt $1R U I4CV gV dEs voles respira
nen 4ue pour s pOnuit ouvent qu'un Miistre n'est pas in Minis~ PI (ara( dr i nc atinin gtP r Vacein Antcoq
tre amni. La formule s'est vb- s tlee#~ ltiS }C~t~ t>c eou~iemeilleure qualit&. prompts et &Tir.
lui Titus, ii la fait mentir. 'Port-au-Prince, 28 Aott Rue Mayny, [No.1143 Livraison rapide effectube Vontre la Malari
qu e n'en veuxtpour preuv'ar 93s. (Petit-Pour) quotidiennemuent par nos eA dim servez-vou
u es ratWtphone: *2897 mions points en blane dans L'A TERRI
te n t en Alhmueqlmne. D~orceus JOSEPH, $toutes les directions de Port, PLASMOQU
pOn 'sen eni hulen qic ~ vv Directur: arc emn au-Pxince et de PetionaViIIa qul donent des
ofeSet des Etud: R. Chalmer Prm cett rs
respect-de sa personne et qui Administrateur: C. de Catalogne GLAC1JERES Pu oaate
en .a legitime tierte An par- .0. Causes par
lemeAt Qfn essays parfois do le Nous avons toujours eg pranez de la
prerde par les cheveux pour OCCASION main les derniers modules d! CHOLEFLA
ai ce n biser a tet; I Le Collige Simon Rolivcr, glacieres en acier a partir de Pharmac
mae4qe iuse s poauve Xa plus Li lemander qu'on lui or 2500 et au-dssus, venAbe palemnt fre hau l Pou N'Oe fas-se .onfiance. 11 s.impose bles 4vec facility de paze j A.IS ME)
jAqun paementaireui .u O. OFFR n.itna.atnin.emnt lntne

















repgahat injustement je ne
tie ? f/g}/ +7/ 7 +/;} 7%< / 2 ; I,7, api rd' n e: le < c ::, .?! :': O ':. .:/. ). . . < ; :i:,L+ -' : : ./: i,' <.i:. :, !:; / + L::,+.; ,:+Y,,-:;'
































tous ar se AuchS aufxa tLes glaciares les plus sua r(0U18 HJPP
m i 4o]1es ipus ansquui rI ya.- . Ca .io ow .( C -i t e e td ta t V.plusconius s G. .
:::! !.: .:!" :: . : :,-. L !:::!z .- ; =: : . .! :: -" !-! ::- . . . ; !:.:! ::::.: :4 ::!. !- . .!: : q ::: = .: = u :J !. . .. .--,/ +.i; : ,::. . .". . . . .H . + ; : - . ./ :







le in,:,::.: q a tie o n co q :n s . t- : -:'!aA te n o iia t d a n :. : : :-.+:+.:. .:.::. . :-:. .. . .;::: :,,::,.,:: ,+ : ,,
-,:. .:. sag (su m l-eu e g- ebl e nt- 4 ::, [: : .L I ::D E + X ) o:.,.+,++,+.: . -.- :. .,.:.: .=.+:+++::::-:.::::,::,::.;::
SO, q o e . .s t. : < .:. .,d. .H:. e::H :<:. 'S. ". :'. s e .m ne \ n -pahis c.ha.r:.:-[ .: ::. +::, C ., EE .::: : :.-+ + : + -+ + + : .,:. :, .0 0. .::.,.

' . m . . .na n::. : g n e c d e. . . . .:. .:: .: ,, . : ::. :. . ::, . . :: : . . . . . ++ + .: .+ . :, + . . . . . ,. . . . .t:. + . :::. :, ,: ,: : . . S,, ,:+ ,, ,:,+ : ,,+ + <:, , .,+: ,+H. .
T itu s r e"P lise= .-= ': "i i:" = Hi i = ::iiZiii;~~~iiii ii iii~i~~ii~ = ii ::i . .LL H-5i V:< :::: :iii:i5 >: i
e nt y p eu e e s o d e . . :. ': + + ;: ++ +++ ++++++ +++ + ++ ++ ++++ ;+ + +;++ ;+;+ + + + +++++ + ++:++++ ++::":+:++:: ++ :++:::: ::"': :'::: d u. t l:+:), m:; 'w


', Gr i i d-p "7 1 .' 'i: : i .
teatibqun- c se'tae n N l~hn 2181.:.:.:.
c h 'I m. n .e e a dn -, 't c'm : .d. }h u .I. B a n qv". N a tio n al:::::::::::.:::.: d:.::!;:::.::.::::: la.

sner, ui-et:.res- pltru hai ~66,
Titu s rhat s m.'etveil est-: :i.:.!:+ .


lqleten Pour g gSie 11-l SIMONe BOLre VAR~pe pbee .o+rn u. -e::: :-::v i
sa ~ q o h q u e u ed t e . + . .: :. : . . t. .i._.0: .11:. .S;.::(I. t!._ M 0 11.1, 6 p o.li::.,.,,:.,, J e a n .,,:.
""". '. ._. ". : :i: o p e the u .l tarue N ti n l.d .la .t ,.eO X i!i.: : ',i 7 i~li
charme, ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ t Uoss sr l to sa +. : . Do.=. _os p i : :. eu h u :. :. ::.::.:.:J.ii

que'ceux-ci, Ielvac plus covn t . n e. n ewn imcnn,-a:a :::r,,e::

vfpour ie -- al mellur --] a Il l Pi
On., .Ws dit. uln uu ]am Lnotni cait-nentit _2 qSt AJoep Rue ay IV o 11.n rpi
Etf je Wen' vei'ix pow prcuvt.it bi~em o t a +[ c l:l "11: : l: ::l ll ll: :ll l: ::ll:.
M m sten'stp s n i~s 1 l: .934, ct f'. (P.l .[:i:}.]ll( 'n e i et-Fo ri ir q Voneie n

du e 'e ve x pou veve r ].9 4 -* (P* t-or uItidiene ent "a 0o nzl,-n Anms ;~


me ] . apllepluqu L mion Dod ( n mens Officiels. Tous les re et e plus economiques, 'R
pondit: .< c---eux--Gqui- saceAi- t-d .iti i asagves qu'il a pr6sentes au Bacca-. -e .a.roc. ati upa g laureat de 1933 crut brillam- CE GLACEE LA 4 6 b
.portfeuilie>>. Voila ce qui on de v6hicule de transport. d 13 r C AeA
peint au naturel fame lnitere Pour tors renseignenents, Le Collige Simon Bolivar SUPELATIVE M~h
de 1%omme. Aussi, doit ofi af- s adresser au Bureau du Jour- donneaux ves Ia meilleure Machines A cal
donne aux eleves la meilleure
firxii~rl uavec lui IMinit& (_ l -Ue r q -i l . . 1 1 1 Iri i-n.o w. .
frrdieJnieur nre l euite no : formation morale et intellee. Un produit nouveau, qui ne iubans, papier c
agnyre ienteurne peut que ai- tuelle qu'on puisse esperer. le cede en ren aux meilleures Vaitess VO achate
agr tonp:uil y restie plus long- tni Les conditions de enseigne- marques des Pays d'Europo
t mn .ps ble; et, Ce pou l ment moderne sent facile- ou d'Amerique est offert au
tic l' -:+ ,*- ll.n Ynodern lotl'cile- publi
t ment rbalisees en cet Etablis- public haiten par IUsine & COLLEGE M
pl s'.grtnd bien. sin pays. ineilleurs 4civains classt- sement qui posstde une orga- Glace de Port-au-Prince. Goi y,
Titts ne se laisse pas faire. qucs. Son language est purge sti superieure et un tes cette dMlicieuse crime, et Direciour* Fn
.''et pe pes J.e caracte de tout ce qui est t'.rtifiee ,fl one
C'edul eu pon spays natal. de 'hetoique. A ce pros re corps de professetws treis bien vous serez convainus.
I'A 4.ipti iite r n 11ses ss dif oL: dIAu ntrain. Les trois Sections Faites ur agrabte surpri Colge Mode
On i. ut deve qu'l na Vous y trouverez une mer- lA, B, C du Programme 0t se a votre famille en appor- par:e Pul liue pas.t'Wnuemis, sinon, des en- veilleuse verification dd cette p tl pont reprsentes cn t d ure ese S. truction des fami
llll-r l orirule: .-croissante. se moque de 1leoquence.> >tigndesekaexamens. Le Colllge Simo nt or re
Etu e dire alors lde i ntel- A.T. Bolivar est dalleurs e Sou ENTREPOT enfant. a
.et#st k.fin litt ra S a donner ce e nie FRGORIF UE thode d'e
A 2iit et sans Iaun4 la dif f64 0 ; a~be
4:- wrce entsn l i Nos ambres froi ont inspire des der
l S C I.a. I. IC S consistent en un dosage diff& Ctf re ent res 'ipoit d
iI~~~eII e~~t peuvent recevoirninoteh~e n
Pu euset hambres r:nt ::CA::;:e a: e'sp a p a :::<
rent et calcul d'apres les af~quelle quantity devindepu terie,
71 ). p.titudes de chacun des connails q d ne d fiere
I ~~~~~~sances generales, litteraires futec uerfue,
et sienifiues, necessairea Le Public est cor.aeet(usdvusn Sla conduite de la vie invit a visitor note e tainement pas i
Les Classes Primaires sont, a inspector nos modules de que Ies parents
5R' depuis la rentre d'Octobre, glacires et do sorbetitre v
robiet d'un soin tout parti- dans notre salle de ttd uest
fab qae en ng e D oe la par du Conse'il de osmC deagceet uene ea
L'Internat, irreprochable, i d oSterlin, Phone
est base d'hygitne, di tra
eHpou aut1 0 S 1 vail et de discipline. Les paR SEIGNEMENTS Pour tonssautf
rents de la provide n'cnt ia- -SR KENSCOFF Alcindor, Phone:
A*m mais eu qu'a se louer des Soins
Ibien g~
bienveillants prodigu6s & Les Villtgiaturistes sont leurs fili pie de s'adressr it Ia mai- Iltpur er Zes
s. Son du Bureau de'scontribu- a erire,A
.l . .: . .l .l: 1 1 :: 1 : l l: l ll~ l : :: : lll :: . 1 1 1 . . .1 1 1 1 . .c- i l m1 1 ll11' 11 l: 1llll: l ll ll






V6H- yen to euiez Tippenhituer tions de Kenueoff pour tout PYwngraph
ce qu1 trait au service de ChezRodol
demoute une ereellente (cole seau, et A Port-au-Prince to- Ia iteiavec son irrrochabl jours an Garage -Chysl or St
n7ndn orndnfra Ph.n Mn 10 on-nA.1d.fo


bm













I.
Le a ina.















I~i
o.r ,: +
. ;g~ii : : .:.: & $.4ll~1 ~l~l ~~ l l I l


m ons*






. --. :::: :
e de
tehe
.






ODB:i. .






a$'



ig

..



. .4 . . . . . .
:~~W "m::i':. .::.--


- -. tPAGE .


Srnires Nourv eles dU Monde reues ce matin


.Por Cble, Radio et Correspondonce Arienne


., YORK.--L'Aniriqu .tie appris avee tonne1*l '1ttion du grand eriy in.socialiste et r formateu r
SSincla'ir coinme gouvel 4e Ia Californic. De me, iection par Ia najorit6 .oeratedu republican pro iste Hiram Johnson connateur, mont're que pour Splus grand nombre des votauts.1$question de IetiquetloitiQue des candidats n'eiUe secondaire. L.e Pr6esiAt 0oosevelt n'a fait aueun mme.taire en apprenant let*ultats de la consulta.tpulaire, Le bruit court
Smelair compete faire
Washingt un voyage a as mi. po'ur.exposer au prel,Mt des Etats Unis le: plan pique de rehabilitation fiMciere, qui lui a permnis do rsembler ie majorite san-, tdent autour de sa candiature. Upton Sinclair a eu I.310 votes contre 180. 77 a Gorge Creel et 34.52 i JusNI Wardell.
.:.x.:: .x. .

LEOBEN, Autriche. raEbner, un nazi contan de haute trahison e t Ame:urtre commis au tours d.utshde juiliet dernier, a 6.endumercredi. 11 etait : caseavoir tue n insIp)ecteur Sgendarmerie au ours du oulivement.
xxx
:SALZBURG. Actrieh,,. den puis vous dire combien e fsuisheunuse>, a ddelare i u reprisentant de 'U.nitel PressIa princesse Marina d Gricequi vient d'&re fLanc. trinee George. le qu-atritderitier fils du R.i Geolrptetde ]a Reine MarIe d'Angkterre.

en train de faire uin voyage deo tourismne en Autriche, avec le t'rince Paul de Yougoslavie et la Princesse Olga, une sMur (le Ia Princesse Marina. 11 sont partis en autitomobile potir le lae Bled.
xxx
E W-YORK. Une revue
anuoCe qu'lle. cmmeca i publier en Sptembre u1 rtcit dti voyage de Lindbergh audessus de lIAttantique, n, t 19 0 "q e
.t en aii- so det pa i:,cDne Lulbeg ne A ;no )ighx vilh Morrow. qui se: vait de raiotlgraphiste son mari, eti qu fait maintenant ses dbuts clans la littra ture' .
XXX
xxx
LON DRES. Larnimee anglaise va poss6der maintenant une gade permanent : de chars d; assault. Pariant au no1m d1 d eW Office, un o(1 icii sup.ericU' a tit que ett tci on te pni, '1se paree qu-': ILe naut eLat major, est coU'incu uou :si une nouvelie gu -er e dciate en Europe, lle exie ra plus de dplacemento et ue mot-orisation beaucoup
Ulil ssZ(Miritlits
ius :ussee que es confhts an.,neurs. .11 a dit que la u K )ion de savoir si la guri-, re ce trancees reprendra ou
., .
nIn dependd des opinions.,mais .ue u touts falcons, la vateur des chars d'assaut esu nettement 6tablie.
Xt%
LOS ANG ELES. Ma
mn, Drps:y a done uin noif-iu jis a ancien champion S:. e de boxe. Interview r ._un oporer, )emps.y a i.n-, cmpre avoir nl aute f 'i in plus tPt possible. l
appe_ c (e props que a e avait mis au monde 15 ) .Q<. fl S4 iV i' C "- J o. f mmesure-c bel-e
1- 1 ele.C


CAMPANA, Argentine. Tous les habitanits de la rgion out pris Ia fuite, pour 6chapper A la me r-dthuiie et de


sauvages>>, pour les faire servir de pr6txte a une agreslsion centre les soviets,
XXx


gasoline en flamrmes qui me- LONDRES. -- On annonee nace de les carboniser. On que le mariage:". du Prince continue -lutter centre ie George, fils cadet du Roi et do brasier que sent devenues les la Reine d'Angleterre, ave cla entreprises de la National Princesse Marina de Grece, Oil Company Mats un chan- aura lieu probablemnent it Ia g ement de direction du vent fin du prochain autome, a porte maintenant les fl1am- l'abbaye de Westminster. 1,, mes dans la direction de la parrain sora le Prince (ve (ki'ville, Toute la r6giun eni. Jes, et les garyons d'honn.u ronnante est inondee de la ga- les dues d'York et de Gloueessoline echappe i ue srie o ter, fries du Prince .Georo. reservoirs gants, et une fou- xxx
Ie d'autres de moindre dimen- ROME.- Mereredi, le Ra.i si on, d'ltalie a diee rno une S-i""
.xxx des plus hautes decorations iWASHINGTON. Donald taliennes Presidelit Roosevelt que leos faith ann6e dernibre au G( n( prix des produits agricoles .j4 Italo Balbo et i son escaon augment6 de 5 0-o 0 compa- drille, lors de leur trav.: rativemaent la fameuse t& aller et retour de l'Atlartichele d'avant-guerre> a la- que. En particuilier, le Scre. ule le Gouvernement vent taire d'Etat de Ia Maine les poret. Claude S4wanson. le (G6nya
xxx Douglas Mc Arthur, chef i 6tat major, et I'Amiral WilNEW-YORK.--- .Tony Can- lams Staudle nt reu Ims Standbey, ouat UVc lAIfzonieri, ancien champion Grand Cordon de Ia CouronpoJIds plume des Etats-Unis, n d'Itaie.


a attu merevedi soil palHarry Dublinsky, de Chicao. an un match de 10 rounds. un :nsky pourra done ren cn.t" Barnev Ross, apres le m.ath d eelui-ci avec Jimmv Al c Larnin, qui aura lieu Ie 6 ,tSeembre.
xxx
:Mo COU. -- D'apruts us .pport offieiel requ de Kha_rovsk. les japonais, les eitoyens du Manchoukouo et le .uses blancs complotent une ction diet contre le Con. s-uat Rusw- de Pogranichnaya. I accuse aussi les ) et les gardens Nanes de Harhin de r6pandre dans Ia presse

XXX
FANO. Danemark. Lo.
delegues du Consc i UniVes el des 6glises ctreti:nnes 0,.: adopt mercredi a un anmt6 une resolution Iden n lanI A toutes les 4glises du rndAL
de collaborer en vue <'une revision du calendrier actucl Les membres de la db6legation am6ricaine, representant 1.200( pretres et pasteurs. out approuve la rsolution, mai. ont combattu la proposition d'une annbe de treize mois.
y Xx
CHICAGO. -- On pourra desormais proeder A des explorations stratospheriquessans que leis aronautes soient


obliges d'exposer leur vie pour apporter de nouvellea prlcisions a lFetude des ha ites regions de I'atmosph&,i Le professeur Arthur Cornm, ton a d4couvert un instrument de radiot416graphie qui attach6 h Ia nacelle d'un bal Ion libre, a envoy des signaux jusqu'it la hauteur de 9 miles 1 2, a laquelle le hai0Ion s'est leve en 32 minute. Ltaippareil avait 6t& regQ pour s'arter des que eett altitude aurait (t6 atteinte. On suivtt esuite le ballon au mUyen de- telescopes et on i, vit clahter utne hauteur u'(m1 eSttimYe I 17 miles 1;2, soit 10 rnulcs (1e plus cque le d(.1 i dn4r r(,ckrnd d'ascenAsion st1rath.sph&1riq ue. (1 Iomipton a dlit (u I'ex p riencr a parfaite:menrt reusts. et{ qu'elle. ditmIntr de facon decisive la pos"ibilit6 ofoxplo'er I'atmrnosphere sans risques poul la vie hfumraine.


%. A VIS

'n Nouveau Testament scra envoy gratuitement, sur SnanIde, it toute personne no in S >fDant pa les Saintes ES'adlrcssc-' n Monieuvr J. A fced Pea ce,i Po it-di-Paix.


CONVOCATION

Ls membires du Racing Club Haitien sont convoquis en assenhl6e gnerale le Samnecdi le Septembre six heures de I'apr&s-midi, chez le Manag,- er Lucien Regnier.
Le Secrtaijre,

E. ORLANDO,


I~UftqWpfhit.,Mw.iwhwt. .~----- 'a


* o
",- ._ //7& /?HgSO/7


LES BULLS D'0XYGENE


rendent ta blancheur aux dents

-eiltes du tabae
(j t'Vai-vt i tu i r i t L,,anymn e tt r. pomV-ki
/:1

(ritV d iha'it P e en',fl' ,n L.(O'X, ca'.
51at: I ii1.' v i.- S OIICIt' ),fl t ico (IAt.() Cen ebe sof i prob!m,. ces ,n t et ar c
taba-*A I, r v a.
t-bue. Lexy n on es ia aiso, L,: pius'impoi'tant #Im n n, e propret. of. d r i ictt i 'e i N'atutf'., co t h.,LI no It S la ("ALOIN. et r,<'Qach o nS in, frer, de milier. do ptit ,, bulles Iunlequ: tonS bru.<4L se a cents. L~es tcintes de fttmbe sent ussout es et. m-ucuse, In }ouchn. I.:ie seusaLi~on .{Co p-opret' dlL *,bd' pPnPt-' I %ouche *:lt i&r.
les dt nts re renfent leu blanchietar du neige, i nhiine est ,mnitise. Cotte m6thodce naturdle de prven ir In c:rie et (de garder la pro-pree de %a bPot-r et ti-., dents est d6cid6meont conomiqu", ,, w PuIc ltli[trieo CAIOX dure deux foiz p1luP qLie Is pith dentifrices Servez vo(uS du
coupon pour un tchantilin gratuit.


GRA TIS Mc1{eson & Robbins. Inc,
S- Stret, New York Cityv. S. A.
1 ,tiI rh. m'nvoyer. -ans obitation, an t.b'n-onn zratuit i dmrer deux ~emaines, SIn Pofidre De)vntifrice Calhx.
Ville-.-. . --- ----
.7-


a." ~ -


W t .wM =flt -


p % AW-W/


COCA-COLA


,-" P - ._-7. -- "


!


. GasOURWrAa a

..


--- - - - - - - . .

PROAMMI-- 4 AV.
.:::: :.:::i .-i i:i::: :,::ii ) : : ; i: !:: ::: . :-: . f or: ---." ' : "- . . "---"" "--"'-'.-"" : "

-o---P--ta-ekN.- 18-T- Sa der Apatir duI' >tertSi tv
,,,,:~~~. .: H 0 . , :. V .li.d, .
QUTEIENONDE N 18" .petndant las~emaine du 1934, M. Jas. H. C. Van Red,
Q II.O.27A edta Septembre. Agent Genral d la Panama
Aa CHAUVT h CEAQUt be ladi 4 vendredi~~ Railroad Steamship Line, '
iretw: -. inclusivement, toutes les nuts Port-au-Prince, qui a 6t6 en
>: e:. O "au Cabaret Aux Cosaques vacanee aux Etats-Unis, pren8"dw.a de Kenscoff. dra Ia direction de la Compa.:i:::?. IDt 0. ._ gn ie.

8 N S BO a. a. .l.5 :. -.g. '% AM. M. LLOYD.
:. -. s o newe il


COINCIDENCES NUMERIQUES.
ENTER
1804 1930 1934
.

Nous publions, a cause de son originalite, la note sui vante. que nous communique un de nos correspondents de Jacmel. On ne peut lui reprotcher de ne pas sortir de ordinaire.

xxx

'1--- 1804 et 1934 se terminent par 4
2-- La somme des chifres
de 1984 moins la somme des chiffres de 1804 donne
3.- La somme les chinfres
de 1934 moins la somme des chiffres de 1930 donn ne
4.- La difference ee n t
1934 et 1930 es.t I
5.-. La diffLrence ent e
1934 et 1804 est 130 dlont lia. somme des chiffres
est
6.- La somme des chifres
de. 1930, ('apres lie theoreme d'arithmet i-lue servant de base it ia
pre'vet par 9, est
7.- La somme des chifr es
de 1804, (d'apres ie n
me t h oreme ei-dessuNL

8 Dans a liste ces Pre-idents d'Haitl sn ,'tervention n mrd ae caine, Stenio \.incent s:
place an numero t
ar & s Dartiguena ,
-orno et Royv.
9.-- Mais le President Vincent s'est en mme, temps raye de cette liste quirappelle un passe
national humiliant, en .
ialisant la victoriouse 6pop&e diplomatique de
l'Pvaeation du territoire haitien, en tan I
de son gouvernement.
'auteur de et-t simple communication tout en faisa4-. remarquer ,qu'iI nest pas astrologue, se demande si te nombre 4 ne petit pas tre


regarde comme un chifre heureux pour Haiti et pour i'actuel, Pre6sident d'Haiti.

Andr6 FREDERIQUE, ar. Professeur de Mathemati ques


REMERCIEMENTS

Les families Mills et Racine et tous les autres parents et allies remercient vivement S. E. IPresident de la-Republique, le personnel M6dical de i'Hospice St. Franiois de Sales, tle Dr. Felix Coicou, les
I -de Port.au-plrince,
la ~Cpny, Ila Presse
dte Ca itale It tousles amis, tat :de ortaPrince que d. e. .atre.s ,aisqui leur
o d des w4MArques de.
*& Jfocession de la
t edm Mill
swrenue If0 Aoi t courant.
i entd c jr
'ur proo r'
Port.a .Pince l. .it
sonsiii~iii : iii


sr a 10to heures, souper dansant et grand bal au Cabaret aux Cosaques de Kenscoff. Orchestre Sonora du Salvador. Retenez vos tables. Prixt du couvert, S1.00. Entree G. 3.00.
Samedi. ler Septembre.
De 8 heures du matin a 2 heures, a Terrace Garden, Cabaaiet Kahl de Pekionvifle, Grandiose bal de d Orchestre01 Sonora du Salvador, de Marimba et Jazz band. Loco sentimental, valse, No niegues que me quisiste, son, Un beso en el alma, son. Para acordarme de
hi. I a'c. s (I e -,
ti. son, Las Maracas de Cuba, sur demanded et dtautres morc.aux dansan;s ameneams.
Dimanche 2 Septembre. De 9 heures lu matlin 2 heuS:es de I'aprs-midi, vermouth dansant, avec i'Orchestre So-.
4ra, au Cabaet.L Aux Cosaoues de Kenscoff. Entre
.
.00.
)imanche 2 Septembre. D> he;res :Cl 1 au os-midi
S 1 eC4 d i hotel
DN Jx d Kenscof grand>" de FOrehestre S>nor. N\ reau ietrtaire de musi<:ueC amertcatre. cubain>e et i enne.
Ve pe ab nsant. Rc~j e el: t~
y ,.
a di- section '" e hon ti ire'




:ee
(posu8n des> Qs:sies can
4'T

1a0 tdans l.s .)uE e. les ma.
1 : !T ( .
Ht{0 Exceisiv.


POFF I'LUS F E
PRIE'IRIO),S



tre note hier os S. C. place#e filet tre personae q


DE(


Es.t mort ce M. Jose p un honn.ete Pe't
Ses funapras-midli ceet apres-ran


le.
Nous. envoy condol anees a 2prouves+ par.i son f.its, notre Dandin.


a) el_ n om l aiouter a nlo-


.4




I
*


quze i[es inii sIU" o Iler hevallier et e les-du sportsu Serge Corne Pavions pas daut d avoirn autoris tion de ntement en vaie, on diune auulalihite
.


CES

mat in
h Dandin. e d.e famille. les atront nieu A I athedraons noes ntes 1ux parents eculiA e -ent .anmi Alexandre


oLA RENA.ISSANCEI
Conrocation.
Les Meminbres des deux seetions de .- La Renaissance ~ sont convoques en Assenmi ble G&n"rale, le Samiedi 1e. t Septembre prochain, i 6 heu. 'res pr4cises du- soir, pour tre Srenseign6s,conformement aux prescriptions de Particle 21 des Statuts g6neraux, sur. la marche des affaires de la soei4t&.
Portau-Prince,.Ia $0 Aptit
~ Be.f etafre General:
A .CHRISPHON TE;


:.Vl- 115CILVZY VA"


a mort de leur regretted A Ibertine-TAtise V 3oriset
leur fille. petite "fille, srur, niece. belle-sceur, cousine, deced&e & Orltan< France)le jeudi 23 Aoft 1934, munie des Sacrements de lEgiise.
Port-au-Prince, 27 AofIt 1934.
W9, ,f. W A


L.e Vapeur HAITI Vov. 3$ S B. patira de New-Yo itkle 3 Aout 1934 pour Port-auPrince directement ou i1 est a:: en le 3 Septembre 1934, en route le m ne jour a 4 hs. p. m. pour Kingston, Js., Puerto Colombia, Cartagena. Cristobal C. Z., prenant frt. Pa -agers et malle.
W. E. BLEO.,
Agent. Gniral

AVIS
Monsieur Lucien Th, Lafontant, Vice-Prysident de Ia Carib Development Corporation, avise le public que. pendant son absence d'Hait, a partir du 24 :Aofit 1934, -Mr. Marvin A. Eder est charge' d'exeuter pour ltin.tts les actes de sa fonetion : Port-au.Prince, i 24 Aoit 1984.


. . . . m + ; t t, : ii .: ifail rnbv a oli



Voici un pneu qui se passe de presentation A Le grosses sculptures nwssires et flante de roulement, tenant fermement la roatie,s les de steuriti depus les dthts de fPati MIme as cours des anntesd'tadverstt qg itoaler, ses cntes nt dcpat calk. d queldtuen filt I prix.


r


10M $I AN


Acig. Agent General.I


HAITIANA
Pour permette aux personnes qui n'ont pu trouver de places dimanche soir, de suivre PEnfant Roi, Haitiana repasserales 4 premi&res part es de : e film ee soir. avecI Pl Ae dAmour.


GARDE IYHAITI
QUARTIER-GENERAL PORT-AU-PRINCE, HAITI
L 24 AOT 193m

AVIS

Les idIndus o.qui desirent s enriler dans' la Garde d'Hai-ti sont avises cue ni le Commandant de a Gude d'Haii, ni aueumn officier au Grand
Quarter Gn'ral nest charge du recrut'ment des soidats.
lis devront s adresser aux cdiffere1ts commandants de t:omupagnies u S nu mIiquee oat es voies a s uii- pour aautir a urs fo,.
,}
ordre du Comnmandant d la Garde d'Jaiti:
< HA M.
M:la)< u ;-, .ni d Haiti.

awaawaiEtapMa


EC'ROLOGIE

M i nme Andr Moris- < Nime. C. S&jour, ?{ M s 4.ane. Matthe. Anr~re. M -rie-Mar uerite, Mrsa. i'e-n'e e: Er nst -0 riet, N er 3m mentor' S&ejour et entat .i. .et Mme Georges Sjour et enfants, Karl Brischoff et enfanv, M et Mme J.,en Waiter et tous les autres parents et allis otA la douleur de vous faire part de

..





j.i au Colmerce
.-'.:. . . . .
amau Railroad Steamship Line: a P:lavantage ies d parts sulvants de lew-York pour Port-aufaiti directement, chaqtue Mardi, excepts le ss. f ,qui laissera Mereredi, le 5 Septembre, 19834,
i Mereredi,7 Novembre, 19344
les steamers sont pourvus de Chafibre friger-


SaLg NOUV WilTt -


aR
I#Iailiaia


J eudi
Reprine de : avoc Claude F



Vendred Ita Rina da


L'ILED'AMOUR ranee et P'ierre Batcheff


ns


avee Olaf Fjord
DihTnanche
a 4 heures
Lucien Dalsace dans_


et
L'ENFAA 'f ROI
4 Preinieres lParties,.
Ent ce 0.50


EDUCTION

Entree 0.50


L'OCCIODENT
avec Claudia Vietrix et Jaque Catelain, Entrte 0,50


Lplsa


p lusrar(
.,hissanle,
La Inel ii


A BON NEMENT
POUR ICENSCOFF

A partir du premier Aotit, les personnes qui d6sirent se coucher 'a Kenscoff et redescendre de grand matin A leur travail, peuvent s'adreer A M. Paul Anson pour avetr tn abonnement d'automoble.
Ce nouveaui service sera inaugure h partir de cett# 4ate at assure par Six volture Ford 8 cylindres mentibrewt neuves.
Pour les conditions de 'abonnement voir M. Pal Amson personnellement oU fetphoner au No. 3237.



AVIS
Co qui permet a Pierre C& lp d'avoir une si grande clen tele, C'est qut sa cofhpp a ue P Itgance lar fait%

Pierre Cats
Tailleur,

Angle des Rues du entire et I enne-Fei, Phone. 2f.


bm-AU A A-AA


y g 3'

----- j-


stitut Tppenhauer
i?$7 Rue Lamarre TIelphore 81
Q$ Admissions aux BACCA LAURE ATS
Rhttorique el Philosophis
Anneulm a na1933
abilaggent doit ses sue@ a sa discipline, A son eXi mif thode d'enseignemment, a sa bonne et large or tion. Pepnsi-nnat incomparable, Pension pour peI 1&*2, Cours Aassique general, Legons particuire de Stino-Dactyio, Comptabilite, Anglais, Es,
SAllemand, Preparation 'Ecole de G eme.
isaemer.t garantit tous ses course et forme des
its et conscients, ompteants et courageuL


.* c'est une peau dont le veout6 et la jeunesse proviennent du mdlangc secret et bienfaisant des huiles de palmrne et d'oive du Savon Palmolive.
Soir et main, suivez ce traitement: Des deux mains, fates une mousse cremeuse de Savon Palrmolive et d'eau. Puis massez 14gtrement cette mousse dans les pores du visage, de la gorge et des #paules. Rincez bien. Essuyct avec soin. Cela gardera votre peau fralche, douce et belle.
Et le Palmolive, malgr6 ses prtcieux- ingrtdients, est tr s peu coOteux. Employez-le copicusement pour vote shampooing hebdomadaire et votr'e bain quotidien. I1 garde tout eIt corps frais et dispos.
Achetez 3 pains de Palmolive aujourd'hui. Suivez bien Ie traitement afin d'obtenir les risultats. .-Donnez-vous Ia preuve du fait que vous pouvez acqudrir la be-autd.


L e ftali est. inco {estable


LE


C' es a leures t vast ei


B HUM SAR THE
0
quintessence des
i rietes de cai nes

r ritoi re reunissan


terrors.


eq a sonroe


, m e rs
1'es

:e S.o

.-.;i .:.


du n les


:, raf m :-.,.


wnmzl


A.22 I


iNstipANCK


Une beaute que les hommes admirent 10
et que les femmes envient


I


Stez et


cu M-Latwon'&

..


NA . .-.::-".= -" i : = . ::==4 + :, i / /,. r it r r q >
. . . .! : . . . .
. . . . . . . .I T:
- - - - - - - --.- - --. .; + . : . . . .::: . I : .I. : : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ."

: .: . . . . . . . -- - - - - -- - - -- - -- - -- - .: . . . . . : . : . . . . .:. . . .
5 -L -------- -S---NNC
~. .I
9. Fuin e iits.ti


a ." ,s 4rouver a a q(. .
ls conditions locales et
marehandes.
AI iWe. 34- La. Compagnie
engage iA desservir A dates Sur chaque pochette de Cigarettes Lucky Strike, il y a fixes et convenues d'avanc& un cerele ro uge avec les motsLucky Strike inscrits A inv04ifaque expedition, les ieur. Eh bien, dis que Iapochette aura te vide, coupez ports designes aux.4ins ci et conservez ce cercle rouge et, quand vous en durez Cent dessus. Elle sera responsable (100), apportez-les A notre Fabrique ou A votre Fournisd i ous pr6judie6s fats aux sour et vous recevrez Gdes. 2.50. . . .
vede-rs :en cas de retard. Fumez les Cigarettes Lucky Strike et vous en tirerez un
Arhcle .- Dans le cas de profit.
retard et dans celui d'absten- LA NATIONALE, S.:A.
.-- - *tionsans prejudice des dom- _._. tm r -- --.--- -
ma et interts. sus indiques, elle sera privee d'une A LA CITHALMBRE Tribunal de Cassation, S. E.
Inl: d P a a
-" orm .1. -1 E,4 "
artie de la subvention calcu- Mr. Norman Armour, E
fee en tenant compte (hdu rap- La plus grande parties de Ia et Ministre Plnipotentiaire port centre le montant annuel seance du jour a ete consaeree deS: "tats-Unis d Amerique,
de cellei et le nombre de vo-. A I'examen de la reclamation S. E Ele Lescot. Minister
yages obhigatoires qu'elle au- des herntiers Gieffrard. Apr d' Haiti Santo-Domingo, l s ra eTffectues dans l'anne. des joutites qui ont mls aux pri- Colonels P. Calixte et Jr
6es ell -a dc le I "p .
Article .-- La Compagnie, es, en particu!ier, s depu- .tes Andr, Chef et Souns-Chef
les frais suppleentaires d6 tes Bredy et Desca.,tes Albert. de l.a. Garde dfHaiti, Ie Cabiduits, paiera par r&gime la stance a ete lcv6e en rai- net Particulier et eis Oficiers meTmie prix que sur les autres son de lheire avance.t A d I'Etat-Major d u President marches antil&ens. (1iscussioIn rItHvoVeC au 1o: de ]a R4publique, les I'es duii
Article .- La Compagniu suivant. .Seminaire, les journaux de la
devra engager A ses frais Le ssac f d l Chadbe Capitahe et tons les anis d
experts coupeurs charges den contilnuent e ext L ;t._ I-ort-au-Prince et des autres seigner aux producteurs I'Z inent ternes. I n'y asit- Villes de la Republique qu poque A laquelle il conviendra .A un minimum dU in aid e d1r._ leur ont donine des te noignade couper et la meilleur e a- t mm ile CpubI Si iVz, dI S d sypat i 'ccaion
<;on d'embatIn mort.frui1s.iiirs e"tants,
Article 6.- La Compagni .it A sa plus simple expres- peits enfants, neveux, nieces,
pourra faizre (ies. avanm ,s ux 1. s SU1, -US ., CS 1Stproducteurs par Contra s. LeI es Iare1ts et a lis, srvenue recouvrement des dites avan, l. soir du 31 juilIet dernier.
ces ne sera poursuiVi que su; RE:1 ERIE11. das ins des circustnces exceple produit des recoltes, tinneillemen t ragiques.
Article 7.- Le Gouvern- "1. le D6put et ?ime. Louis Ils les print de croie it
ment, pour toutes ameliora- D. Gillfes, M. Ney I). G~ies, r ps p one gattude,
.tions, constructions de routes Madame Vuve Dlorm: Gi,- Pestel, 18 Auft 194.
o autres necessik fIuit it-es les, N. Dautone (files. 31. et
o~u a tresn~es +fvui ie+. M!e " .u Th I. .-
qui se feront sentr dans la ou Mme. Bergeus Thma. 1. et .--les regions prevues dans ICetlit Mmne Auguste h1s M. No
Contrat se r serve [ doiz rV blSRO P i. 11.( deOf
prele:er une taxe .do Deux rnIOne U hunt lIad i,\'e o Eh D b
Centimes Or par itgime stan- mi "'l,'- e ml Giou em
dard, taxe qui soa deduite cle r s. N Bernrd. Tomv. uxus Traerrer
prix que deva payer la Corn- tn A M ,a-. V i LaLii- La double action,m1 ? tou ,'. .U.t. 0 __S de V (inhl a-t
agn i. .I et absorb) Ies
A Iexception (e cette tax_ : r e mECt men iXn- enn !. soulageviveent.
de 2 centimes Or, le Gouverne- Excellence le Presidet de Ia ment s'engage A ne rapper Republique. Messieurs 1es S30.
d'aucun droit exportationn cret 1 dTat. Sena- VAFOF,
la Figue-Banane. teurs et D6putes, les Jues du PourTout Refroidissement


Article 8.- Les charrues e __tracteurs, les pieces de rechan -ge pour charrues et tracteurs.
les machines a forer les puts -''artisiens, les tuyaux destin4s
a ces puits artesiens, les instruments aratoires necessaires a l'exploitation de la figue- 4
banane seront exempts de tout droit 'a 1Fimportation. Article 9.- Le Gouvernement mettra au servi ce des planteurs les services techniques du Service National de la Production Agricole et de IEnseignement Rural. Article 10.- A expiration du present Contrat, au cas o le Gouvernement aurait Fintention d'etablir un nouveau .contrat .relatif A Ia Figue-
bananeyi t;-nditions 6gal es,
la prff6rence sera donnee iM premiere Compagnie coneessionnaire.
La Pr6sente Loi abroge toue
tes lois o, dispositions de L'ordonnance par excelence
Lois qui y sontcfeontraires, etc. a suivre au voucher d soei
a suivre au cone rer du soled
A d
*ih ,:: . d -Au coucher do soleil apres une journe de
tr.- i. & U ijtt I . IFid dF.


. . . .:. . . .
. .I.I." .-.
::~~i .: ::+ : .-. .+ . U Cg . 7 : A I N E +,::l;:ii+:~


(A COWE. U TAILLI7UR SMITH)

HIBLIOTHEQ1E S('IENTIFIUI
,, . .
D'A pert Lhcredif P mrl; A. Berget La vIe 4J a mw I du globe ,. L. Boutaric La Lmun e re : les Radiios in6 Dr. C laparhle comment t di agnonliquer len up
S des chez tes ecrs. .
J. Caribarien Lar MVi:sm es los n evo j n. Cot1antin OrigYe .1 U nir le e globI John Dewey Les coesd Darnie Dr J. Hriourt: Lea ma dies des 'ci: s
WI' L /eI
IW :James a v "onic rtre .
Cha4, Jullit L,Educatiwo (C h lal m moire
D .l e: .1 :"" '.5.- :":. g z a : .: : + . : : .: .Z .:.
Dr. Le lon IPsychoTic educationon
Dr. L I;onI La riW 4$ or '". '
:Le Dantec Les tluaR : nieealrates
Dr, a d ,elL. 4 it
1. Leckne fir u i: a do U chnrge ;ie
y p tm . . ._ e + ::, d s w . .. Dr Locard 11enqu:e ^u- mb-elle e
s ienti qu s. . . torbroso ilypori4'r Upir/iane Dr. Mrie -La Psyc e
:O r:c . . . + :: ,. -. : 1':1 ::.' 4'i.iiiii':iiii::::
J1. Maxw1eII Le criW t nSocitle 0 Lt Cel MAlayer La pccl ie du ctmmandem Cel Pellegrin -La dvi d -< arpV, pendant L a
de guerrt -- ---.-. ,.
Pict c. 1a: r u. C. ri h storiqu: La Su D. Zolla - LA .gricu tre ia derne ,. Luligert la. Tf1;:% :J<. ftIecole Paul Jago il. Amour.
I7," A Ali.r ::4D"l1. .:: c- r?: .
-.,(ult,:d2 prul ki d'as::suggeSlion I% eil Soc iwloyw------------.----.
Dubountdieu athcmsu financtitreS Dr.I. 'rnte- ( (_US-'fl &t pigments des e

E. te.


Viend alai a ri


ch


So u r.- ( .


l. 'm
'4 .1J . i i ; +.: :i. . l:. e i ~ i


n1u uvea.u a- 4 t


.
I.a x 'n us -Uni mon v.


Aide iconserver 1

alubritd de votre mtdri

La salet est dangerous I Elle contient des'inp qui menacent la sant de vote famille. .JI donc prudent d'acheter toujours le Savon Car Marigold. Sa mousse abondante purifie, en temps qu'elle nettoie. Penitrant dans tous .#ls ot la salet6 se cache, la mousse du Savon.'. C Marigold a & conmserver la saluhritt absol :

.


SAVIS
.0- .W 6
Nous recomandons aux fa mille xecteurs de ce
jourp t Z e A4ldhiade: Fleury-atierk dont Ia m&" dhode n gurement est pratique f .- ne .
Bonne Iseip.lne. Forte &Iu ation cr~t:: ienne et civique. L'Etahlissemet offre toute garanties aux families. Tons paygiCi sou de Ihvenzir
df leursnqbrt devoid? d ole y envoyer A la rentrie d'oct bre prochain. 'Pour iser tions pt eondi- 3,
In h'n kda~n Destoue '


aa ass iu ou c exercice violent,fodn
Snane la plus refraichissante est un grand verre. de White -orse Whisky 4 I'eau de
Ssoda frappe,
Le White Horse Whisky supprime la fatigue
et ressuscite &nergie languissante: Sesqual.
(tisriparatrices et sa valeur digestive sont.
bien conues des sportsmen dans son pays
d'origine ainui qutt l'tranger.







4. . .
.
i.::i : : :. .:. "/. : . !) :i:g . .- 8 : :8:.
, *.:::: i = : : : :. : : .:: ::.::- 1 i .+ __.::: . .: .:::i~ . : .: !:! . . . + . .v . .:-i 7 : . : : .i : i : : : . [ .: ii. ~ :


.


ia~4,441z-d1g-10JN., TOx, l1 el

:O.,C LM O-. NT.E S4 INFLUENZA, :+:.AN: CT!IONS. YES-,;!i
:<.: -% :+, ,, -_ T LSS. -Pi


+ . . .


.
.
.
xx7


SAVCN CA114C.U4

..


Full Text
xml record header identifier oai:www.uflib.ufl.edu.ufdc:UF0000008102224datestamp 2008-06-13setSpec [UFDC_OAI_SET]metadata oai_dc:dc xmlns:oai_dc http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc xmlns:dc http:purl.orgdcelements1.1 xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:schemaLocation http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc.xsd dc:title Le Nouvelliste.dc:subject Newspapers -- CaribbeanJournaux -- CaraïbesPeriódicos - CaribeCaribbeanCaraïbesCaribeNewspapers. -- HaitiNewspapers. -- Port-au-Prince (Haiti)dc:description "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces.dc:date 8/16/1934dc:type Newspaperdc:format v. ill.dc:identifier http://www.uflib.ufl.edu/ufdc/?b=UF00000081&v=02224000471641 (ALEPH)12544054 (OCLC)ACN6482 (NOTIS)dc:source University of Floridadc:language Frenchdc:coverage North America -- Haiti -- Department d'Ouest -- Port-au-Prince -- CaribbeanHaiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince.Caribbean