Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Creation Date:
January 20, 1933
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( marcgt )
newspaper ( sobekcm )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
000471641 ( ALEPH )
12544054 ( OCLC )
ACN6482 ( NOTIS )

Full Text

















$ **4 *�. f NOTRECAFE PASSE LA ZRLES t ATS rtt L N:OUt7Ti� 1TER PROPOE
� . ~ ~ ~ ~ ~ ~ . .::::::::::. :. ::::.::: .: . - - - - 4 [ : :: ! : : i E :[i L : : :: : :�! : O N i �7 e, :.:, a:,: :: ::i N , : AN :; 1
. .ONTIERE CONGESSIONS 4I SERONT A LE �MATh DIT NON


. . . . . .:. .::.'. . . : .:. :: . : . . j i m r c -: e :? o u a o n : m i ::i "l" t
t UNE POUDREE
UN _BURVILLANCE L'ORDRE DU ii U




-:it avor qupendant sa pr- . hn. Lapchie so 1ist an notre edtn.en de lundi drbiec ue , ibarn rec ve n ura it tudier d'importants con- nie, nous avons soumis � 1attenthet, e� outres il ne sera recon- Nous avons eu connaissance d'ou.' trat4 ou concessidas, entre autres ton de ceux qu'elle peut int�resan aucun avantage territorial on no lettre du HAvre, a.pnon�4ant clu{i t^> la Compagahe detrique, re, ia question de contigenterment
piiqeobtenu par la violence par 'qufun marchand de cett� place a car il faut liquider cette question du Caf�, par le Gouvernement hai---: " ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ . . -. . .'. .'.'" ' " " .: : '' " " "" ' ." : . ::::: :::. . . . . . ' I " :.l . . r : M .: h i




entat on quelconque . . . ru de la Rpublique Dominicai- permettre aux ~ontrib:bes de i.h< Matin d combattre
si, nous pouvonsnou. atten ne 4.000 sacs de caf, et qui n est payer moins cher le cof._du kilo-;n rj opinih. le dre Uobtniriun grand succ�s si, autre que notre caf� d'Hait. 4att et f-aie. aUSi e.t a.te q.ue1 Nous avons prcis�ment dt. contre la Convention, nousQ prou. Quand onnait la quantit� re- ?�tionville, qui dei ent on proloa- ce sujet, omme le rappelle avec
. .:._. . .





ens bien au patenaire que- ei�l de la r�colte de caf6 dans la gement de la Capiade,. a la lu- tant de tuyaut�, notre confr�r* Le o .ent a �t� obtenu par avio- Rpublique voisine, et qu'on consi- miere 6�ctriqu. Puis, il y aura Matina dans son No. du our: q ue

lence, comme l'a avou� l"amiral Ca- d�re celle export�e, on voit de sui- certainement un coptrat pour la fi- nous ne faisions que lancer Vide,
. .- . . . . .". .
. . . . . .�. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . - - - - - - - - - - - - - - --. - : .t. . . .: . . . . .e.1





prton qui fut charg� de lroccupa- te que c&est nous qui alimentows gue-banane; probabl ment un au-< pour �tre �udi�e, discut�ee ion de notre pays, et' si nous lui. l commerce du caf� de la Domini- t're Pour le Casino, un autre pour , Or, il est absolument inutile
o o que la prolongation e cae. le champ de coues, n autre pour' qu'on essaye chez d'autres confrtervention n'a jamais �t� san- . .est tout naturel que le pay. le tourisme, etc., etc., etc. tres de nous entrainer sur le ter.
tionn�e par -e S�nat des Etata an haitien mette sa ruse; son a- Tout ce qui doit d�velopper Hai- rain des insinuations et des l�.:.:; �:.1 u:.::: il.:. l *







le.aitienne. Quant � la pr�sence pour faire passer son caf� de l'au- faire aller de l'avant, doit �tre en- visionspouvant �tre consid�r� cern es troupes sur notre territoire, il t.re ct� de la fronti�re ou partout visag� avec int�r�t et bienveillan- me atteint, parle ton courtois et
Iy a qu'� signaler l'humiliation ailleurs o� il y trouve quelque a- ce, � moins qu'il n'existe des �pi- les arguments plus ou moins conqu'elle constitue et rappeler que vantage. ges. ou autres traquenards qu'il vaincants de notre excellent con-I
.rien ne la justifie, qu'elle n'est m La R�publique Dominicaine n'a sera fde de d�couvrir. fr�re- Le Matin�
me p s pr�vue dans la Convention. pas de droit diexportation, donc . Il nous sera toujours agr�able
:.-,.:,"-::~re . 'est , bzia-- lede .e cnrrs: or o t










.La d�cision du pr�sident �lu quand le paysan haitien arrive � de le rencontrer sur notre route
".:e, cemmuniqu�e � la pres- traverser la fronti�re avec son ea- NOTPRE CONFrRE d'accord ou en contradiction avoc
.accod.o.n ctradictuionae









tla sute logique de ce qu'il i reoit un prix double our a nous, pour des questions d'int�r�t
x plksielrs fois, dit ou �cri. En �e, et, la v�rit�, ce n'est pas CLEMENT MAGLOIRE g�n�ral, comme celui du contingen
iuQlet 1928, sontan�men:, dans i d�daigner! tement du ef�. par exemple. Qu'im
mne �tude parue dans la Revue Le Gouvernement qui perd dans Nous a, orte que d'autres prennent � nodereign Affairs�, M. Roosevelt cotte affaire, n'& qu'� surveiller notre xprlenon avec plaisir que tre �gard, des airs qu'ils vou�-: notre exeeleont amife confr�r
I .t; d'une fanon toute spciale la ligne Cl�ment Magloie, qui� �tait alit� draint dplaisants, mme dans
,:i:i: e mp . ve n ,, unous P do - i . . -� . -.











e temps est venu o nous de frontire, et surtout les voisinages ces jours-c va bea mieux les questions q u' i s ne comn nseemenacepter cr- dsrgions afires et reprendra la iiche quotidienne prenent pas.
ifads. muis aussi det pr :. .M Ouand �a d. , . .u
b�ecleepr�e nvi es i- tr�een Qun�eonws n


d Mne loi plus lev�e et une p'ft: no lFe et meilleure

Ns sommes exclusivement jajex :de notre souverainet� et Ilt
pus que juste que nous respotionsun tel sentiment chez les s: namtions. Los peuples et les nitesR�publiques de cet h�msph�eseat dans leur droit d'�tre pad: autant qu'ils sont fiers de e a"aven. - . Le moment est t de passer �un autre cha. . .


Ainsi, cinq ans d'intervalle, r homme d'Et.t maintient sa coneption meilleure des relations in- e :rnationaIes des peuples. Il annon- L Sq u'au Ipouvoir, il se conformera SPrintcipes 6mis par lui horms du ouvoir. Le temps a fait Son eu.re et c'st dans notre sens qu'il P trlail-. Ayons done la foi n�- P ire pour continuer la lutte,


LE FILM LE PLUS GAI DE LA

SAISON: �LA GRANDE MARE�

Le film que Cin�-Paramount donne dimanche soir, est, sans contReste le film le plus gai qu'on ait encore donn� depuis que nous avons le Parlant: C('est la �Grande Mare�. avec l'inimitable Maurice Chevallier.,


Il y aura comme d'habitude, eux seances: l'une � six heures, autre � 9 heures. Dans l'apr�s-midi, matin�e pour ifants, � 3 heures, on joue Le ieutenant Souriant.



"AS DE CAMIONS DE DAMIEN, AS D'ETUDIANTS A L'ECOLE


v ,iri:Jl -t,. .
Tout le monde sera heureux de revoir le Directeur du �Matin� dont la grande popularit�, et la r�e.e comp�tence n'emp�chent pas qu'il demeure le plus charmant des confr�res.



.LE NO:t-EA IREFET DE


PORT-AT-PRINCE.


MIREBALAS. LASCAHOBAS

Nous apprenons avec plaisir que c'est notre excellent ami Eug�ne D�gand qui vient d'e.re appel� � la t�te de la Pr�fecture de Portau-P ince, Mirebalais et LascahoOas.
Ce choix du Pr�sident Vincent est des plus heureux, car M. Eug�ne D�gand est conn pMur son


rons pas d toujours nous trouver en bonn crn,,pagn. .o.r p dre. la question avec notre charmant co)nfrere CLe Matin�.
Et les autres confr�res qui voudront prendre position dans les d�bats, pour- ne pas trou lratmosph�re de bienveillance et de cordialitd qui, � part sa dialectique serr�e, fait le charme (de la m�thode de discussion du .Matin�, 'auront qu' 'adopter pour voir combien il est facile de contredire un Il est si agr�able, du reste, comme ia fait aujourdhui notre confr�re

ANNIVERMAItE DE
. .

aHAITI -JOURNAL>.



i i n -. . . :: . . . . . . . . b ; :: . : .: : :: : . .: : . : : ; . : . . . . . . . . . .

plus cordiaux, � 'occson du quatr me anniversaire de an fondaSme on le sait, est :e sous ul ne bo q.; Etii: son Fondater, M. St�nio VineI, le l:n�a a un tmm:lnt extr mement diffcile.pour le journahsinm, en IHait i, mais il sut, nmaL gr� vents et roarnes, rester � son p�rilleux p4ste, sans connadtre une seule minue de �wuallance jusqu'au jour o� la: confiance du Peu-. pile et de ses repre�senants l�gaux, appea � la ha.ute dI t dt iPre mier Magis.trai: de la R�publique.
C'est donc, � partjr de novembre 1 30 que Nous pr�sentons donc � IaitiJournal, � son Fondateur, son Directeur et ses colaborateurs; ros .eux confraternels de succ�s et de prosp�rit�.


,PROCRADI DU CONCERT DOMINICA, Di 22 JANVIER
1933 DE LA MU9IQUE DU
i PAAIS SOUS. , DIlEC'HON
SDU AESTO
LUC JN. BAPTISTE AU
IOSQ. L OCCI)E JEANTY


A 7 TS. 30 SOIR


I.- L'Ambassadeur - marche de
1,. P. Laurendeau
2.---- Vieux Lion - marche processionnelle d'O. Jeanty
3.- Princess of- India ouverture de K. L. Kinr.
4.- A la Orilla del Guaso - Guasu
- danzon de Matermoras o.-- Chant Patriot; ue par Dr.
Edouard D�pestre arr. et orchestre par Luc Jn Bap-


o s donc confiance! Continu-" LEcole de Damien, �tant assez activit� et son d�vouement, ist avec accompagne
n a ~iintenlr notre foi plus vi- �loign�e de la ville, il y avait un Nous lui renouvelons nos nmel LA CONFERENCE DE de chant par Th. Salna
e et plus forte chaque jour au- camion qu'on voyait chaque matin leturs compliments - Mon eur ta doue vo
jour DIACEsp�cialit� par St. Saca
rdhui pus qu'hier et bien. y transporter les �tudiants, . i Staussiana Valse
oil.ne q:.ue demains. -.La Direction de l'Ecole viente du a - tasi Vaus
.__.,,,,,i supprimer le camion. Comme les A OKOHAMA, DES �Le mari peui en vertu de au- es mod de Strauss
"E.-ite maritale, se faire remettre
. . �tudiants n'ont plus de bourses, ils J. S. S�r�dy.
LAMOUR. n, penvea~nt ~ ni deure Dumie, OUVIES APNAS:ar l'Administration des Postes, 8.- With my guitar - fox
EX OUR NE FAIT Pe , peut ni demeurer & Damien, OUVRIERS JPles lettres adres�es a sa femme
Spayer letrs �prais de transport. ye
MOURIR! I e SACCAGENT UN et en prendre communication?� 9.- Dominique - mringue
1l, ne. vont plus � l'Ecole. Donc,"stUla belle et hinu e"i:.!:i!:;;::.::.:. " . payer l-. ir de tranp MN Telle est la belle et int�ressante O. Jeant
est pas de camions, pas d'�tudiants.
.une chanson de PArl�dne ,Et volzit MAGASIN AMERICAINthse que dvelopperont Mes. A. .
'I drame qui passera Diman- Bonhomme et M. Boney. Le mi- . _' - - - - - -.e Hai'ittafnya. :_ . . . TOKO, 19 Janvier. - L'armbas" nist�re public sera repr�sent� par SERVICE NATIONAL
Et ourtant, e'est bien - sadeur des Etats-i , Me. G. Rigaud.
::o:r - :: . ,: . e. . . -fie." . " ,.a,�r ,� Le talent des jeunes contrail" " ' '' " ""' '" "
que Frdr fiance� .de Vi- DEPART DE M, A, KNEER sadeur des Etats-Unis & Tokio, O - Le talent es jeunes contradc- D'YGIENE ET 'ASSISTA
ete test tu�! KER j ehuCrewfai des repr6Uno- teurs dit assez que la matin�e sera PUBLIQUE SECTION D
J s�eph C. Grew, a fait des repr�sen� :, nd.nCdramepar- Hier, par le Colombia, est parti tations au Gouvernement:: Japo-~ sensationnelle. L'ENSEIGNEMENT ET
ana.Dmane,::Cest le pour les EtatsdUnis, M. Anton iais. Il lui a demand de faire une Rendez-vous g�nral dimanche
.ed. d'Alphonse IYDudet . ner, commer�ant �tabli sur cette enqu�e sur les v�nements d'hier matin 9 heures et demie au Pa-, PROPAGANDE D'HYGIEN
queO repr�sentation fait place. et d'assurer une protection effies lais de Justice. CONFERENCE D'UYGIENE
SF n1Od� Parni � Paris. <. sa.t que. M. Kiner repr�sente ce aux vies et aux propri�t�s am f
. ~en . ti un groupe de capitalistes ricaines sur son territoire. . CINEMA EDUCATIF
- n-ex ---'"" qui ne demandent qu� employer En effet � la suite d'une 'due'oOE-QU'ON RCLAME Mardi, 24 Janvier 1933, � b
IOND FOOT BALL 'leur argent das des industries desalaire de.10 o/o, e n1t
a . .deut .i lb cxt.nenta.a.ie
chea-nous4 Aussi croyo�-�ouis qu'il 200 employ�s de la succursaie de sfns les magasins on r�clame Salle qd'Anatomie de Ecole de Ditns des cduba de t�re : eat parti por mettre � point cer: la Singer Sewing Machine Compa - ces ,joura-ci la cretonne pour le decine la conf�rence man
senIt pris de e r i tains projets susceptibles de jeter ny � Yokohamna se sout rputin s uceta de la f�te de samedi sokr � dahygi�ne accompagnee de pr to
pvr4s. dd� - 4 h ures de dans la circulation un peu d'arent et ont mis N�ablissemeRLaup ikc$ Tit d�ro�* t ciImatugraphiqu ea.
' tiUx fis de prendre , Nous lui souhatons un bon lae, brisant les ma'eset -le �asles cars u dmaude is- Les parents des �lves et ls
s our le tirg . voyage et beaucoup d aus.an . .tammnt des Cigarettes .Comme tituteu.rs y son. coriament i
- P nat e fot-ha ti lanrlisation de ses projets .-. . . . . . . . . . . . . . . .
. ,. . -:_-.,.:.:::.:.:::::.:.::.:::::::,. .- .::: . . . . . . . .� . . . . . . . .-. . . .+ n o . e l me a t d A a 6 : d - 1
: ! . ::::i": . .i i;. : :; . : . . . . . .-.m. : :p ! :t e < ilg .::. m e r :S e m : . . . . . .'!::':: . :. . . . . . . .ne p r i l .z�z a :'zf � e e . m e
!! i! � ::, N i ! ! : iii. i " j :s!.suso p�ht " .ja. . _.! .m ::. .:. . .; . .f.d. .m." . .'d ':yg , e aec m a n:, t. -t:r
: : > < !: i .: ::: : : . < : .: : :: : : : : .7 : ! : :: . . : : r . . :: :i :: Ti:: :::::r:::k ;:: ::. : : " ;. ,;: ::. -. > .: v : . .::; .:- - . .:. . .: , . .'. .:. .: . . . . . . : . . . . . .::. .: . . v : � .< : . .: : : . . . . .


ment ve,
x
s
t ir�e
par trott par
P41 r

-4


NCE


LA
2E
ET


hua la
M
telle)jeec


ni-


:i I i


i


t


;:i
a


























Jyknsa vous prier d�accepter an r'rancisco uaionnav ussn4ix mes meillettra compli t et f01- Le Steamer POINT LOBOS laic< citattons port votre sirop pectotal sant: qu� jrp puis dix mOIS que O ?�RTL�ND Oreg. le 10 Jan. 19.3
Je nttrt wdans cette bonne ville COUVER B.C. le 24 Jan4 193
de PetltGo�ve. Dans des cas de SEATTLE k 26G Jan. 1933 t
4rpp,&d bronchite, de laryngite IOAIKLAKD ALAMflDA le to
et de brnceoymeumanie, j'ai cu J an.193 des r�sultats merveilleux aid�s des SAN FRANCISCO C 4LJ1 F6v 1t vieux moyes anciens qui ne dis-j LOS ANGELES CAL. 3 Fv. 1983 parnitront jamais de Part de gu& BALBOA 13 F�v.19331
dr at que nos jeunes amis de 1 fera escale Port-an-Prince vers Capitale ont mia compl�tement de le 19 F�vrier 1933 pronant fret et t. passagers de tous les ports susEnt effet, les v�sicatoires, la sal- mentionn�s.:.
&u�e resteront toujours debout � A. de Matlis & (t
c�t6 ides bons moyens actuels Devee votre pro
Sgn t .op de Ch�que
Dr. Roche Grellier ., kC ptp
(De la Facult� de M�decine us in eGa ac d
de Paris) s.mnwr,
P. S.- Comme disaint le ieux 1 0 rt- F1800
Moissenet: f Fabrication de glace de rlemu e
Lo vrai m�decin est c4lui qui qualit�. I
gu�rit. . Livraison rapide effectu�e q1uSign�: Dr. R. Grellier. tidiennement p:r ue, rannes peints en blanc dans toules its di
rections de Parlt-a-rince c. a


fl et por� � la connaissance abonn�s du Il s recevront d�sormais le jo nai sans interm�diaire et sont pi de s'adresser directement � 1 ministration de Port-au-P-ince p toutes affaires relatives � le abonnements.


des t�de

urri�s
'ad
ou-t airs


xxx
Il est port � � la conmnaissance des abnn�s. du �Nouvelliste� r�sidant � Saint Marc que l'Agence de cette ville est supprim�e.
CVX d'entre eux qui d4sirent continuer & recevoir le journal sont pri�s d'en aviser l'Administration de Port-au-Prince.
Port-au-Prince, le 16 Janvier 193$.


AVIS IMPORTANT

Co~rvez vos Bois de Constr-tC tion, votre el�ture et votre barri�re expos�s k la pluie et aux intemp�ries en .le badigeonnant avec le CABOLNEUM
et vos.:: Meubles Piqu�s par les poux de bois avee
ANTORGAN
pr�paration incolore et sans odeur,
Pharmaeie BUCtTH.


Popir blanc


fKAWAS


P�tion-Vite.
GLA CIERES
Nous avons toujours c mcu n .bs derniers mod�les de glaciers en acier � partir de or 25. -, et audessus, vendaifes a~ec Iacili��s de paiements.
�Les glaci�res les plu? stres ct les plus �conomiques". EMGKGLAtEE �SUPERLATIVE�
Un produit nouveau, qui ne le c�de en rien auxr meileures marques des pays d'Europe ou d'Am�rique, est offert au publie Hai!fen par FUsine � Glace de Port-auPrince. G(ouez cette d�liciense cr�. me, et vous serez convaincu. Faites une agr�able surprise � votre famille en apportant de la
*CREME GLACEE SUPIERLATIit
VE., o:u- le esser . -.- t's en r".ellent.
ENTREPOT
FRIGORIFltt .
Nos chambres froides on! �t� r�cemment mises � peint cf puvent 2 evoir n'impor e q-e17e qmnti � de viande de poisons, de l�ume, de frtits, etc.
Le Publie est cordialement int.i. t� � visiter notre usine et � inspec. ter noes mod�les de glaci�res et de sorbeti�re dans notre salle de ven-


t. . . . . . . . _ . . . . .
.c.mi
.:' ' ' ' . : . : : : : : . . . : :.!.
:. . . : : . . . : . : . : : .
.: . : .: .:. . . -' :'
. : :: ::� :i: :::::.:::i-:i. :: ::: . ::->:. i :::; :::# i . :: : .i!i:!. : i :i ! !: : .:: i:" . :.i :: i: . . .: :. .: :. .: .:.:: !i i . : ':
:::.::? ::):::i) :i. i.i: i.i.:.: .: .: -. : .i: "� i:i: : : : i i . .! .:. : : ": " : . .i:. . . .:. . :ii :: ;i:. i. i ! iii :i ! !:i:. i :.:


pr �omptable en ouvrax xt W t a la Banque Natione de Le ublique cd 'Ilaiti.


t4. . . . .M~ it . a pw e =. w. . -1


�NDE


~Rx


Avise s . . sou .mteurs d son sit 4I , td nt Ss 7x e'Sm lme sit s
:>Ut C({fdense sucr, C/ de .8/14 oz $ G.25 & tail $0.14 Cs,, Lat .ode;ns sec. Qi de 2 0/s,: oz 9. 10 dtail " 0. 04 cs, ,ait Evapore / de 4 o/16 eo 5 00 D�tail ' 0.11 t ,
Lait �.vpere C/ de 9;8 oz " 40 Detail " 0.07 c ,
I- . eit vous ~i e les Lait C en de sd, vh -aU et en IPoidre �sbensun est le meileur, le plus t.r -t le .ls riche en Jr ., t- est recormmand� par les M ED&INS et Sages em mres aux B�b�s �t aux Malades, il est em-rtev avantagese psur les_.rmes gaces et chaudes, et les des;ert d4e touteP sortes.


EN VENTE
AU BON MARCHE*

i dans tutes les oonnes EPICERI rS tn
PriCf o.UE ians toutes lve Vlles de la Province.


� o't ti


.a.--s ---. r


L Alus sa ,






Plus '"" � �issa 8,

L i ei'lltetire


Consommer de la glice, c'est faire de l'�conomie.


Papier nor" AVION


I

j


CIGARETTES KAWAS


ta Fabrique de Cigaretes pa


-i KAWAS b onner aus


V�ednn 'quivalent de Cet S JfOn pourni

. .
. . . 5 . . . . .: . . .- : - .� :. :. .: . . . . . ". .

-. . . . . .~ ~ ~~. . . . . . . . . ". -. . . . " ' " ". , ,% . . . . ,.

:: :: ':: ::: , ,: : ! . . :: : . . . . . . . . Y O
. ._gent!.� . .
. . _ _' . . . . . . . . . : . . < . . . : > :Vn . . . . . . . . . . .
".". .':.: . ::-. -.::.-:.: ::.-.:.:-: . t" - : " " " " " "' ":":" ' : ": ' '' '" :" ""':
.:.::i.> : : :::.::. :i� :::::.i:ii::Lii::!�:iii !:i> iiii::iii: :} ::ii.i:.,:: .< . . .g . . . . . . . ::: : : . i . .d : i : ". i : : :i:.: : . :.! i :) : .: :> :.: : ; : ::i >i . ::� :i ; > .;!.:. -::: : : .:i& ; i:: : :.:# :# :# � : . : > . . . . > : , .:.i:; .i.i". -> :. . :. : :.:{ !; i% . : ii .#i:.
!� �:;: :,i':iii. 4!i:i:i i iii ;!! ! . !i ; .i i iiiiii; ii! � '::i:�:,i; i::� ? i; :7 !=? ,�: : !7 7 !� ; ::!!!i 7 :7 ,:, ii:": -i:::i": i�� :? �i.: i: �-�,,!�;.�: : !� it i' i iiii:ii� i,!:,:,; ' .�i:,: �� ::��.� �::��� :i : :�i.��: - �,:� :: ii;,�: i=:

.::I p. ;4,2'.":;i- : :; ::: ::2:. i:".:: ::."- : .:: .::M :--:-:. -:.:. ii >i> .>- ' "; :.::Z. I :;. :I:: ""::::: : :::!.!!: .I:: ::v ::.:.:-!:: : :i:!i7:.:.::i: . i!::.;.-!:i:.
. . . . . . �: : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4 -. , ,, : :. . � ' � . . . . . . .: -. : . ;: : :! !ii ::j


rn.n~


smie. PhXannaele James Me-Gufi IGonaives4
i :: : t i . . . . . . . . . . . . . . . . . . : : . . . . : : . : : : : . : : : : : . :. : .:. . .- . . . .:. . . . :

Pharmacie Charks Menuau Cap-Haitien.
M. Lue Foucard - Pori ?aix.
. . : : : : . . . ' : ; : .: : . . . i. i i i ; !:. . .i : i i ! - . . . :. . i:. . : . . ::::




lE VOTRE FAMILLE

SPar ces temps d.e grande tmi fo� chacun. a le ceur- triste Sgrands soucis de la vi�, lon a repose dIe peines et des tral: tions quotidiennes que dans s Smille.
Mais pour cela, il faut que la re ait son sourire lorsqut re l'�poux le soir. Et pour cela, faut-il?
Oh! tr�s peu de chose, mais hose cxqu se dl�.icie se LA CR?L A QA .N il Nota.-. La mas on :
eCX.,-i. o ,".o .


Col �ge Simon Bolivar
Etabissement d'Ensreigneme Primaire et Secondaire
Avenue Dueste* No, 129 Directeur d'Honneur: Dr. J.
Dorsainvil
Dr4".L .Direction: Maurice Clermon
Pr�fecture des Etudes: . . .R � . M :
Rent� chalmters
xxx
Inscriv�z vos enfants au Coli Simon Bolivar o� les cours ' faits par des professeurs r�pi et ayant d�j� longuement mi! dans FEnseignemnent. Garantie discipline, de travail et de su�
- . .
AVIS MEDICAL
Clinique dl Docte'r
Louis Ilippt;ijp !i
Grand'R.ue
Consultatio :
2 h.�4h. P. m.

Du chie, rien que du �: toujours du chic, au bd.
,ril Y1Fr1/A Y>IYYLI


vx ALHILEN� pou> .f�an�ailles mnesdemu�i
pour vos mariages Messi� !e Bazar �TOUT VA BI de Louesi Fr�res, est l�i rous servir et comme il 1721 Rue du Magasinc
l'Elat
Phone 2602
S�achines � �crire Remini Machines � calculer Dall Rubans, papier carbon'. Faite vos achats chez G. G

El�gants et ,El�gantes, i
tez la cordonnerie,: :il
HYPPOLITE JEUDYI.
DONNERIE MONT.G
MEL
Grand'Rue, No. 171

MALADIES
DES VOIES URINA I1X Etage Pharmacie LIi


CHBZ FAUt AV/XILAt Sacn �s matite devanats on en soie dentelles lde6 tout


r
I.


-'I
J- -~ 4


AVIS IMPORTANT.


~r4~1~R~e~o~


~~r~-~ur~-�-�ra ~g. ~_~_~_____ _ ii. ~


. . -. "'.$.


Il,


:


5&


i


Ab nezf" ous au






.u.i flID[au.hlo
--:. . . . .:-: . . . . . . .- : - :::: - <:: ::: ::::::::::::::::::::: : : ::::::::::: : : ::::::::::::::::: -: :: : : : :: :::::: :::: ::::: : :::::::::::::::::: :: : :::: :::::: : : :


.:. :. .::. .:.,:. :.:. . . . a. I

. . �. 5. . .:i. . . . : : : : . - . :
I.-.-.= =
�~~~~~~~~. . . . . . . . . . . ." : �>,' .- :! ':
K .


j-


*S USIA 91f


!.1sa


fSap#


o -� ~ ~


c


t - , , - -


orrallaiwirre


ip p �wflny sp aI6uy F.: Nflm




{ NI . .


i
ad wn aaz wq tsr on





i I

-- f xa vt 0A.ua - �s u a;.a _<


i�9 fe llhux11


--- - -s


. . . . . ' " . . . . . . . '. " . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
!.r. mdn� .no� np, JOS vqe9p.
Q .:�t34� ::ivtq ::. al!u .ln�rod 'Ofl)iflLput&w y.~~~ UXnu.?sj��ddu W sp 4r0 -t": � pib :Xuiarj ':.f ? 00lx.ado "


2xfqUa 44JW.,"[t-�;uj 0 a r 1iiiii;j00!:: uR �ptu:�i u0f:l14I" 14 9p41?qwoq!


. :i : :: ::: i .::i.: .::: . ::. . . . . : !+. . . . : : i : . . . .


4SG dtt$ l ;uov'wto4,;uil u<
Wn1ntt4-laW 1) fttrLr -nJ pluqni


luIo w.,xucx� soq "s3idu;atnb imiEd

9� :110 �ptb.O a i vugp tOatU�u viRuoflan-Ilsuot3Paloanod suot ;ixx .S[l 'GZ61 stmdp 'uodxwif n p um na&P1j ai, ant 949 1110 M�a u a f

uo seolanbsa� ns '!SMflJ{ ;a
-dtqd sajw a 9 s�n1tw 'anui flp 13lljj 3 um&~t t~S2Jt ttodur rt'Ufw a n
13~~t in�~~1U !flq4PtOfll;au�


-w�u�ix Slu?:itza�daS3f a apnturu.-~ rra


VI onb m11 HaPnptui auput ifj el rvL� poii U


ai 'SUO!;rsOdlscp 2o a}UZW.XL 1as .ItM .'a2n( uo .,nb 9aaZp* v 'sau1dq
-.d 'S.p soj ttnl l�3[ '.1rVu.w . !tawd i as3'19 i tp


"jn:. apu. ' s� 'H
- t~ 1 2u.ItMa P 9 p


-qstirano a;q 9ptio uo ;uo so>d
-u: t 2 V!Ouhq~ ai 9NIdII j


,4V.4[ 0oJd� l: i V t9tuop V [!Ub .ou
-'a;ur aun UUt7p ',aDu ajpouq mb u<;Jtat 31 r a 3 a .
-ot UOi*wa&tad an UOJpumAop
-. ,4.-q. �.j aaunpwxrapu snap" tub . 1dq ? 1 : m� na

~>�dppqIqdt L�Ilbs NOtwaz�


:d na .:. . M a0 UlltflXZflUO2> '� M 11K) O p43 O d U O1 42?3 i .o!pa.9>.: nt

l'il i a 4 p uuol'apAahso 1ro!Gwo, _ne etd quw.'~1 lS1
,10: 4 ': U!{ W I . 44O.0::puaa 'gxa w>nI.tg.i. . . :.: .Ufi\. . . .: .11 : .1.11 .:::4U rn*a x. .uqm ou .:a.uoe . u . anb . *. n
. @ au : t.:.a{oq ;atp aj[1:1 � """v:'�" "" ".�.M.) V.D.9U.X.J.l.a. ~~S Odo d U :. . . 1"0> 1"UJ



. . . . . .
%l: fm tn:n t n u . or a> % IA Sf:: s::n u a i:aea:::l: m:. .:: . .:.:".::.:.::.
: :::, :: ::, :,: % :, : :: : :: > : {i: iiii:i iiii :iii:, iii iii ii� i :i iii:: :i , l. :, . . . "". . :: ,' ,,: : ::" :,,,,: ' ::. :' : :.:: -: : , " : : : : : : : : � : " "" :,.:.:":'::::" ' : ::: :::::::::::::::::W I w: ::'" '': " : .' '- : : :":"" :;.::
. ~~lu v - IN U t, 'I:,,t.IV ->t pI�;':oU tu _ 4 ,,:, :: : :,: :,:�., i;: :: ,::,,,, ii: 'i:�a :P :i { .;i i. :{.i .:: :, ,::; i :::;: .::,,{ , :i ;:.,: u4 vi :ii:i:i:::�::i:i::,w{:::::,, .: r o:ii:: ;:i::{, i. SUU:::,:i. :i:i :i . -, . . .S .q.i :i .i:. ., ::
i::: i i[i:i i_:ii{:::i i ii� :i:.:.: :{:::: } : .a a a ::g� :.:.: ::: :::i:.:i :.:.i ::::::::::::::: :i.:i l i: i .: . :::�: �AtV::::. �::: :. .: :� t ::i ::i l � � :: ::: :i::e.: J.::::. ia : g : : :::{:{:: ::::: , g :


- ax�,p aRs; v' -"-;'i�rox.A.
S . . . . . . . . . . .
"X al!;a Spu J _A flO .flU . p a . �sa a nod t.uti oi i[._utp:.4UDJ :{.9 P q�4p 014a9q2V. 1nu i sod iw



43K 4
cop daant'ouo ' . H
-o ua Jd a-l 43fZ0f; ep::,:: i':':::
. . . . - . . .: '
, a.-!o o :. Si: i


rd %nbsnfSali snalysunp 9$ 4 8fl~d 4B0 i P O ? . . . ! .11


e -l


K,~p


---


- - I- i- -


S . . . - . . . . . . . . _ . .
. . . . . . . . . . . . . . . :

:. : - . . . i : . .-: : . i:. . . .

. . .


. .
. .
::::::>.::::.i: : :i
::5:::::- ._.
-.:-:.:.-.-.:.:. :
� :.'.: :':5': ::. :':' .!.-.!:::!::.!:! !.:.
� . . .
. .
� �i: .i::i: ":i:


I ~ ' :,


~a*r*ris~~s~ ~


: .


saaroih; rr�Fa


jr--h, l


qO.r


N8I9.


823N~P~3


"Jiirstqr?.irsnidlt


(Vq


(3UBS 5111d 1?'1


aulaadns































:::::::::::::::* :::I:? Z : :7 7 7 :I . . . . . . 1 1C. . . . . . . . . .



A.nnem.nt I DOLLAR p&v mis.
la p�bliedt� en Hai rs traie to

Toutes leseco�nual�e�ns dolvont *xe . . . . . .
. . . . . . ." m - : : -. : � : , " ". . " ' -, :
lire




UNE LIGUE POUR LA
PROTECTION �)ES PAYSANS
. . . . . . . . . .
Le Comdt d'Organisation de la Ligue d'Aeion en
faveur des Paysans

Cap Haitien, le 5 Janvier 1933.
Monsi& le Directeur
La pr�sente accompagn� l'�battche du programme d'une organisation au profit des paysans. Cet essai de statuts a �t� publi� in extenso dans les Annales Capoises
du 30 Novembre dernier.
Voulez-vous avoir l'extr�me o------bgeance de les rproduirt.A.ans les colonnes de votre inter�ssant journal, en vous persuadant du caractre impersgnnel de l'oeuvre en
gestation ?
Les organisateurs entendent se
tenir en dehors et tr�s au-dessus de la poli'ique, et leur programme l'atteste. Ils vous seraient donc particuli�rement reconPaissants d'avoir votre opinion sur ce programme et sur l opportunit� de
'oeuvre.
Remerciements empresss.
Le Comit�.


Monsieur E.i Chauvet Directeur du �Nouvelliste� Poe-au-Prinee.


xxx


Constitution et Programme de la Ligue d'Action ea Faveur des Paysaus.


. . .
dans chwque elalit� dutomitn DT cnt rermoz et J1 Gratd d'action ind�pendante. 'PHAETON haitie
111 lrres C'ed un ?arlar
Le dten teusg�n�ralement*
qu conques de l' t� !publique GRANO MATcH OF.ICIE.I* r >t:s>r . :::n:m, . �





teur: Mnsieur le Secr�'aire .ident de la R�publique.
t GRANDT AGREA


at de ntrieuret de la Justice JULOPE UE ( . . . . HUME.
en e.t le. Pr ident d'Honneur et 138I PEG. (is >.
chacun de Pr�ets, des divers d d m ini., o3m ives. INLUNd A. A
rartem cnts, V i e- r6sident d'H on- :-. fb sei�ti de Port-au-P rince.
Leus .titres engazgeront des .- .e . dol"auce de-. pay-, l " " dur combat, pendant an-.
hauts personages eouer les .
�ord areo1- nutn le euple .e.e omi- Ai e
ser" les tort.s dont ils azuont souf- j nicain en.haleine; et jamais les pro- * tIlG.
Sdu it ee fonti.es p oters ot pu le classe .dans leste

l'�tat des campagnards par une ae- sans effort que lactif promoteur M.
tion bienfaisante: organisation du Hugo Mevs a pu 1 -ire signer. La salet� est dangereus
travail et d'une police rurale dii- Ne manquez d'aller voir le TORO qui menacent la san
go par des citoyens notables d� del SUR, portoricain et TIBURON, donc prudent d'achet
chaque localit6; emploi de moyens dominicain. Ce sera une r�volution Marigold Sa mousse
pratiques d'ordre moral et mat�riel. i dans la boxe � l'instar du Match tems u'elle nettoie n A& S . ITO l 4 ,, audPise _


IV


Les obligations essentielles de chaque membre de la Ligue sont t- de dissuader le paysan de pren dre part aux. oibl. c�Vil 2&n de lui apprendre l'ob�issance � la loi et le respect de la propri�h� d'autrui; 3o- de lti pr cher l'amour du travail et de la terre natale en lui d�montrant les bienfal - de l'un et de l'autre: 40- d lui ndiquer 'ses devoirs et ses droits, et les voies l�gales � suivre toutes les fois qu'il est l�s� dans ses int�r�ts mat�riels et dans sa iL ; .Sc--" de se mttre � sa disposition aux fins de lui obtenir justice: 6o- de lui pr�cher la mod�raion, la patience et la fermet� dans -ses revendications l�galement formul�es; 7o-- de lui donner des eonseils utiles au point de vue �conomique,, agricole, moral-et mat�riel, savoir: ce quil luti convient de faire en ce qui mconcerne les trar�es, ses achats, les mesures nevauxhumagricoles, la vente de ses dencessaires � la conservation et � a pr�servation de sa sant�; 8


a combattre chez lui les pratiques
Considrant que, depuis plust e
superstitieuses sostoutes leurs d'un si�cle, la p�nible situation du formes; enfin, accomplir au profit
.formael; enlin, accomplir au1� profit Spaysan haitien, �cras� sous le poids amp ard une oeuvre dapdtU camip�gnard une teuvfre d'ap6>de 1'imp�t, du: r�gime militaire et. t re en ymettant toute la somme
de. .regrettables guerres civiles, de d�vouement et d�sint�resse. .de d�voumet et * disintbrse
cst la cons�qutence imm�diate de en indisnsabl au sucs e
ment indispensable aul sueds de Ibsence. compl�te de l'esprit nt la Ligue.
du sentiment de solidarit� envers V
la masse paysanne de la part de es moyns depropagande du
Les. moyens de propagande du l� intellectul etsiale; - Comit� et des membres de la LiConsid�rant que la persistance esontaPrese f
d'un. te tat de. choses est :de - oes la Prese et laes t ani t
ture entrainer lextinction de la - dan lie ei t peboulrs ue t r
populatinl rurale, et partant, 'f . lCa- ama e ines, tours o dn::.!:. .n4a tiis em ent . de la : bourgeo�sie . t.- c- m panes ,toujour.-.s:- . en do" - .
n�aninemnt d latoureoise rant avis aux autorit�s locales.
des villes;
Consid�rant que lextr�me mis�- - VI.
re du campagnard constitue un En Vue du succes de l'oeuvre, le danger r�el, aves toutes les cir4 Co�it� s tiendra constamment en1
constances qu'elles -comporterait ~ rapport avec les pouvoirs publics,
dans n'importe quel ,milieu ciil.aMi de leur faire les suggestions ab- -'q�'l jugera utile aux, int�rts des'
Consid�ant que, outre le devoir paysans
. impos� * un peuple chr6ti�.t le Fait au Cap-Haition, e la salle



entiment �l�n4mentair� dYhumanit de Cine&Eden, Te tDiminche vingt .
iu "'d . .:. .' . . .� . .q u :] e :.:: :, .;i.'.-::::::::.::!. .: :.:. :.:. .::Y i :.:.:.!:. . / . .: .) :. .::::
:i i::: :. ::iavec .t � ii�,: :. ::: : :. :i�;. Sm i:.e V a m.m .U ,i ,;,

i::- ! :::::iii.:ii-!:: :: F !i!i :::::!:: :: . } : :. � : . .: : . . . .:.:.::::L . : :: :-:?: : ::: : : : ::ii -:.:: :- ::.-!.: :!!::::::i::i:::::!.:::! !. . .:! :S :! : : .:: :::i.!!!! i.z:. :: ." " : ! :!:!:.:z ::: : .::. :. .
con stan ces'ii:ii'.,i-ii-ii:i i': :,:.n il>e ll;ei-: S m o t i t::' ,: r a - or p ouv:o ." ,',:::i ::: : ii : :i ,:'!!!: i rs- : ':: i.i' . ii'i,.: bE.i :i , :!'.: ':i:.:.i::',:'. ' i,:: i: :l: i:i.
i;i ii �� n- de e,-ti ,r ,, iii i i i i i iii ! iiia ! i v � i i ir i i
a.:.:ii :i!iii i m i . eu c ' i iii : ii , i i.e � le.� . SU eSt :. n141 !;,


PAx -- aryq
fectuera le prochain Dimanche 29 Janvier.

Entr�e: Ring Side G. 3,00
G radins . . - .
En�re g�n�rale 1,00
Enfants 0,50

MID WAY STATION
3dillien Fr�res
Rue Pav�e No. 323


AUTOMOBILISTES!!
rVos Batteries vous causent-elles des ennuis?
App&~�'-les chez Millien, Rue Pav�e No. 3223, R�paration, livraia imm�ediate.

lartford Goldstripe B�atterie


Qualte seleotionnee et
garantie 2 ans chez Million

A vendre un Orthophonic marque g�n�ral Electrique short et long-wave.
S'adresser � Millien. Rue Pav�e No. $23.

COLOMBIAN STEAMSHIP

(Line olothbienne>
T�l�phone No. 2323
Le vapeur *PASTORES> Voy. 2 partira de:. :.Ne.w York le 19 Janvier 1938,ditement pour Pdrt- 5
audPrine o� il est atteridu -l� 238
Janvier 193;n ro ute le m�.me. jour directement pour Ringston, Puer to Coombia, Cartagena et Cristobah C prenant fr�ti malle et pasager4.
te v4peardiAITh Voy. 2 de * rettrur d�s ports Colombiens, Cristobal, 1t ZYtet Ringston est at-' tend Ple
Janvier 1933, en rouite le mm


o� la salet� se cache, Marigold aide � conser maison.


-,-Ar. eQ- F


,F m I ::::: r :: : : no


a. -


conserver la,:

, votre intdriet

e ! Elle contient des impuret t� de votre famille. 'Il er toujours le "Savon Carbol abondante purifie, en mun P�n�trant dans tous les coi la mousse du Savon Carbol ver la salubrit� absolve de vot.


HAehnta & Sat t mitJt, iverpool, An#trrte tgemu; Crsso Th4din O. SA, Pot-,uePinct


-7t

,.1" �
-- . " '- :


T"-::!i:I


't


L BOnheur!
.c . . . . . .
' ~ ~ ~ . .: . . . . . . '. .'.: . . . . . . . . : : i: - : : : : ,:' .:: : ! : : : :.:: . :: : : i


Ouvre un:.
premi�re cd


)UMC


iv


1


. . . .


O


SAO I IG{[ICI.













-f Ir 5,U-a. .
e: Us>a. ---- --w mzs uUsemat. :i�p JeMad 8 anir 02o. OftIStO&AL h' M"' rer" di
~p4deMars et chets Simon StomatitesegGatarrhas 4 ies ar3, d avie~ rb> cISOB l bi rg�t
�die :ues a 2nrileu-.,Lt CRSW�Lt vir 4 18V et 9&S At iif e A rred0 15og F�ttb, 19
wine vraiment nutritive quej* Expecforant M . Cbai eVrl rt I
iearsaenThnts eni has Age pour gues et chi�oniques des voies respi EARSD NEW*YORAKIAESAPR UwPlC~
rklear dentition. ratoires. t. ( uayauull , VGS AP TA
8� Gayauil10 - D>e r 1


farine Quisqu�ya a aussi une, ladications: 8,$ Crsoall Jn. �: te 9 Jaqvihr; 1i�aa
qnee w.agique pour r�gler I'ap jProphylaxie et traitement des ma. .8 5, i Ruersvng l� le Ja Vi ,14, . e 9( J*nvier. 19%3 tdigestif des dyspapt�ques. ladies d�Tes au refraidissement. S. Ancoen le 17 " a 1933, la y 22 .JanWer 198 .w
rie Quisqu�ya, qU'on se le bronchite aigue et chronique, des S3.S. Guaiya l;t le Jf 1983 ., e 22 .rNnvie r 193;8
tie est la quintessenlce de la catarrhes tardifa et rebelles, con- S S Cristobal le dI >" 1933 , ,le :3 kMvr. 192g
e toglodyt�qute (ou banane s�cutifs k la PriPPe et diussi de la S S. Buenaventura le 7 F�vryr I�1 13 Fvrier 1933
vincent) i coqueluche, etc. 8 8, Aneon te '5 Fvrier 1933" t� e2 e�vnee 1933>
.8$. Guayaquil le 21 F vrier 9 27 F �ri r 193
P ELPharmace BUCH. S.$. Cristobal le L8 Fvrier 1933e 5 Ms 1933
St RAPPELERanan. RdirL Finstitut Tippenhauer don- Jas I $t4a Fm
enseigneme.t classique com- �VIS Agent0r
'1 Acrent O�n&a�,f
.-- . . . . . . . . . . . -.:.:: . . . -r . . .� . . . -1 . .:: .: : 1 , . . . . . . . . . . : . . . . . . . . . . . . . �- -. -. . . . . . r : r :- : + : u . . . . � �: .: :. � <
) ::i - : " . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .:. . . . . . . . . . . r . . . . . . . . . . . . . . . . . . :s. . . . . . . . . . . . . . . .: : : :. :::-:. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . :. . . . . . . . . -: . .- . . . . .:i.� . . . . . .: : -. . . . . . . . . . . .-. . . . . .
. ::!::4 iiiiii -- : i:.::i:iiW g ph:y l-� x.l .? . . . . r . .i. L ii; L. ; ;L : :: # L. i{i .i i.i. . r . . ! i. i . . i < : :.: . . : . ::.: : ::::;: L; . " -. . i-: :. . � ' ? . " :{i - - . :.:.n:i.:; - . : ' :] . . :; :
i �::i i ' :.T ' . . 1933q ia ; :,': ] ! : L!::' ' : :)i i am :i i' ii l:i : iiiiiiii r,' ,
fl- Ief-fl � p o ur. .r.e.g. :e: . . .: : . .� :.:.:::< < : :.:. .: ::::: :. : -: :** -f.a .:.: :. . . . . . m e n t esS : . . :I I � ::' .:. :" : . . : : '�: : = ::- . :: ::= < .: : : ':
> : :: , : ; : < ::: :: : :::>: : : : : � . : : :: . la d #.: r e :; , :.: : :: < > : u : > � � . ,.: :.,:u . :,,:: : . : : :.:A i I { : S A O -: : : : : :
7 q : .mpo :: .regts-:.ep. :'.------ s.: . :. t .rd�e� . � .- ::, :�:'' :;::-:.er :D",:::-�,:.,:: -.4 - - ;- . .".:,e : . a i ;i:j.,a .,,,

,.::::,.::. .::.- . , . . . . . . . . . . . ., . . . S S . .9 33.� f -.i. I. . . . . �.�.

g:::or�e1Oytiq:�e (OU banall� S' utff . par�ppeet a'ussi .:d�:: 1 . a, .,;:" a:.t- t. : ,,;::"". , :[ :|- -o
vncent) . coqtelueh�e,etc.: S - " ' i., #-. .5. . . �: e 1 e r� 9 .
:: .:.: . . � ::: - . 4 :,a:. i ,,�Y l .t81 e : j[-6 ". , . , � ��
. . . . -.- . . . . le. - 2. . .� : . . .n-,m m- X40, .1.
�.:A SE IRAI"PELIi . �l'anaj ,t.-.,n .il . ,. ,.
.rins tit t ip.peha ,, don- --- " - - a : . ',Y ' .i �
�effignement classiqueicom- AVIS .g t ri *rat,


ret de l la 12e Philo. Les rsutltats sont connus. [La n�thode a d�j� fait ses preu.D.>es cors de St�no-Dactylo et tn~~Vtabilit� faits par des sp�-


r pension scolaire e, irr�prochable. Les tout-petits sont irs particuliers. 537 Rue Lamarre �l�phone 2891.


incolmparal'objet de


Je. soussign�. Raphael Larocee, avise le public et le Commerce avoir �gare treize titres d�fini�ifs de la dette Int�rieure d'Haiti S�rie B, nos. 12170 � 12182, le8 d�clare nuls,


duplicatas ayant �td demand�s � la Banque Nationale de la R�publique d'Haiti.


1933


Port-au-Prince, le 17 Janvier


S: Raphael LAROCIIE.


iL' � -- -I- . . . - . . . . . . . -'-'-' ---'-' - ---. .




A 48 de COIDLINE, TOLU et UCA LYPTOL t
M=HWrAtVa YCLZMAPe.r-W4ram f.mwe p j, gad.s
cc t otgGEABL. -CO'SERVATO RPARFAT rE
TOUX, RHUM k3,'BRONCHITES, ENROUEMENTS
INFLUENZA, AFFECTIONS D s POUMONS
PORT-At-PRINCE, HA'1, ET LES PROVINCtes.


quo t --q - ~****

.: .: V i eks, soulag a. t repl-. LQnquiit e -t fdion�4so
moment de as ~oucet.,,. ilu.t ve!atlig4 par la chaleur d'A corpetoiinhalb dans 1e0 voles . . ' U i: . ; " : ::.+ ::: : . .'. . . . .
D l agit comme
a ann chassant le - iou


S � . . . . . . . .
VAIe flu


-- 7 ;: :i:-!i:
I[ , -*- : : : . . . ! . . . . !.
o- . " ' :.: . . .� . : :. [ .

I" . . . . . . . �





! ! . * ee.ff.l x _.it . .�- If.
r',". �-.t


.r 4 v Q2.'474 eJt - a&~.f ,:t' -. x 71' �









de se >VVfl.>.' 1


le!.& w . .�*, � t. * ' , ' t t- . >.d < , ,-' ' . . , -Y



gg4
; u . ~~~~'f~t >�' .:/ - .:: . - , .


1tA#.,. OJC. 4


de Thde de fi l


A. ANDE IS.A.B EFNL """'
REPR�SENTANT RBROUARDa, Gand Rue uiV ri; AU PRWC
�~~~~~~~~~~~~~ 4l . .' . , . � .

1 ,i'lt / 0it ;%% -. ' % 'e ' . i"_"14


Ut


�~ -- nZ~i ~~~~~_~~_�__ :,,,,,,,,~,,,~,,b~8&~gg~ 8a~~r--___~~^.- '.-. ~ +b


c�part de New-York


p-r excelrl.nce coucher du soleil


Au coucher du solei ar�s u ne journ�e de travail assidu ou d'exercice violent, 'ordonnne ,_-Is efrshissante st uon grand ver de Whpte .-orse Whisky � 'eau de sda fr. p�: .
1 .W to Horse Vh'sk. supprime la fatigue et fessu c te '�nergie languisnnre. Ses quaes reparatrc-,Es et sa va'etr di estilXe sont ;eien conrues des sportsmen dans son pays d'origine ainsi qu'� l'�tranger.


V&iPEURS v -E u t COTTICA
MEDEA
�AMER
VAN RENSSELkV-tt

d�part

LUNA
ASTREA M DEA

VAN RE"SSELAR ' STUYVESANT


DE HAMB 0URG
TRAJANUS 10
TIB-ERIUSI 24


DA 1'fES
12 Ja. vier i Janner

2 Janvier


Sw2-7 orkPour toJlesr
te Ne- or pLa t[os les


17 Janvier 27 Janv ri:.18 Ja ., - r
18 F�vne r


'DIcembre D-cembre


AR vjqc Pfl't �VPIr;tr
I ,Javir

19 Jaivier I" iPc r lE'
' ~1 ._ Fil "tint"


ports haile ns


f�part pour NewtYorD


D�part de l'Europe
D'AMSTERDAM,
14 D�cembre 28 D�cembre


POR'j' Aj. kR~~cj~


)epart poar l'Eurape


" WHIS


. . . 1 gnt c-f: ALFRWD VIEUX pr.a y r l ap.
vcni�r, ?Portt-Prinoe - t��honez au Ni







4W -Umar
. . . . . . . . . . . .
. . . q < . . . . . ._ . . . . .
. :. . .




� . wu .::
.:,. . . . . . . .
. . . _._ . .- - - _.----.
� . . ' wf .'1 ~ .t ~ ~


o. 3455
'ME, K A SLDSEN
AGENT LoCAL


". . . . . . .i .


] h


an
ra


Q ue
u ni


L, ordonnance
" .uivre au


A IVEE A 11 Janvier 20> JanV��


|
!


. _%


emelt* %


IIEs~


bOISE


























r iiii: i ii i iliii!lliiiii: i


TIBURON

Mhigr� k miar�re qui regne partout> le public ne manquera pas d'asi ster au match 2& Janvier, au $tad�um D�sir�.
Le ?r�sident de la R�publique, fa �t� personnellement invit� par le scientifique boxeur Ephraim Monje (Toro del Sur) qui lui a d�di� son eombat, et la Soci�t� Port-au�Princienne fera honneur � cette ai-nhmidi sportive que Ti-. .buron lui a ehevaleresquement d�di�e.
Ces deux scictihques boxeurs
d�montreront au public, principan emert aux amateurs de la boxe leur savoir et leur technique dans
le Sport-Roi.
Ce sera un des meilleurs matcdes
de boxe en Haiti et il fera �poque dans les annales pugilistiques, xxx .
Le champion Charly Perez pr�sentera au "public, � partir de la semaine prochaine ses entrainements pour son prochain match. On apprendra avec plaisir que. Charly Perez est un surnom de boxeur, son v�ritable nom est Charles Perpignand. il compte our la sympathie de .ssa compatriotes.
Amateur.


DEMAIN (SAMEDI) SOIR

danz tle salie superbement d�cor�e pour l'occasion aura lieu au TROCADERO le fam�ux BAL
CRETONNE qui d�fraie, depuis, quinze jour:., les conversations du stout Port-au-Prince chic et distingu�.
L'actuelle Direction du TROCADERO, qui nous a d�j� donn5 tant de preuves d'initiative et de bon gog, aura demain soir tout le]ucces que m�ritent ses efforts indispensables.
Que let habitu�s retiennent leurs j places � l'avance et y aillent t�t. J


BRACELET PERDU

It a �t� perdu hier soir � 6 heures un Bracelet en or dans une auto de la Ligne. Le chauffeur, �tant d�ji. connu, est pri� de te rapporter au journal, pour �viter qu'on ne s'adresse � la Poliee.


~e1


: ::
::::::::::.:::.:.::�:::::::::::::I:� �.� � : .: . _.I- . .
�� ���-�:: ::� :::::: ::::::: : : : : ::: : : : ::: ~: : :::::
1
---
: -�--- - --�����--����� � ��� � ���������-�������-�:���:���:��� ���:
" " ' ' ' ' """""""""""""""" "' ' "' """' ":"
�::-.:�.:::�::,:,::::::::: ::::::::::::
i
�� � ��


* -'y







t


Une fois de veau SHORT &


plus, la R. C. A. VICTOR par les grandes facilit�s techniques, et les e LONG WAVE, contsruit d'aprs !es derniers principes, et d�nmm�.


Cette sgpparel diff�re de tous bs LE MODEL R-24. comprend :


L'INTRAVARIO jusqu'ici.
N'achetez pas un


autres �SHORT WAVE�


apaeits de ses~ g Ing�nieurs, offre au publi
L'INTRAVARIO�.


ou ondes crwr c-, par sa sonoriti sest~t etivit, ~9 sa ane


lo.- Quatre bandes de Kelectiof. alus les ondes longue.
2o.- Un se Lv .ton de controlepxar - ndes longues et court. .
Do.- Plus ganc� �conomie et efficienm
4o,.- Automatic Volume Control " 5o.- ContrSle le son variable
60.-- Nouvelles lampes 56. 58
EXCLUSJVITE R. C. A. VIWTOR surpasse surpasse toute ce qui a �t� fait, m�me les moMies .t. C. A. Victor tSHORT &


SHORT WAVE avant d'en.eadre


dL'lNTRAVARItV


Sode�e R enne d'


Gwt;B Bj~ai L"Ice


tt -lfaeIa-anal s


� . . . . . - . .'I
MESSE DE REQUIEM

ta famille Harris fait chanterJ
une:.':. . :.messe de.Requiem le :mercre ' Une �sudtution- .a te n ::u l�tii p r }a.multi i: !cit -av .
di 25Jaer � laCthde prJ
le repos de l'�me de leur regret�ese ro pOose eY.
IYdenKe0naarrih
d� �e:le 26 Janvier.932. j Une chance det ben tre a e au: to es de tntes co ndi s de ter



STEAMSIP LUNE 0'b

UUJWTN No. 973 ea aOS OO Iussn rvr a tmyna
&&Ao(�.e .tattnu�ot goures, peuvnt gagner*. deu*m e
n-rne I fia, enant de N1 aton de >c nere, thf d'ind�stte prez anx tnfsnes de vne a Ia at ra

Yra Dhanee 22Janie e Ml3dec$s, lyn dddA �apSngng nintiesdJ tt Rn s tn
4 v.e e� . . .: a : . . : ;� - --i:: ;. ." . :::; .: :y[O - . :.::' � i.!.:.:::.i[ :. ! yi : : ::.: �! l ! . . . . . . .=================================================== ::::::': :: :': .:i : :i ::i / ii :::::( : :: : : : : : : ": ii:i:!: ':7 ::- ) ': .i:::ii" :'





i:!'i i::::::::: 71 sacs t: eo rrei:::::s s p o j . 'M::: :: ::::: : :::: :::::::::::i i: i:::: t . :. :2 4: m $ 4�w::: :::::::, : : rl!' i A 4 C a IS �'ii!ii:!:ii i . :::,i:i :, :,: :'? ::,!: ::: :: :::: i :i:: ::::::::::: : :i':: i:' :i-'ii:7 �: .:: ::: i:i :,� :: :::::: , ,i i!:,'i; : i !::
e t:;!i ! : i p artira l� m �m ei jo u r te n il :' ii::'::: :''::!;;i:,i :ilii ? :' i::i i i i : : ! i !< i :i ii:! i ii,, ttttrtt y tnttW;, :: ; :: :,: :ii::i ": : :: i:ii::: :i ::iiii:ii iiii;tniiiii:ii : ,[#i i i:?" i n # f a d e ' ! : 7 :: ; ;: : ::::: :


hi

4

t






f


iC~CIQB~CCU-8�t~h~L~irW~-Yiir~�ir~-i*~LB


. -.


(aa


na


lnr8


~ Lom~


~VialLbrani-Bae,


ItA


IVB"OMAEE~


phone 3356.




Full Text
xml record header identifier oai:www.uflib.ufl.edu.ufdc:UF0000008101761datestamp 2008-06-13setSpec [UFDC_OAI_SET]metadata oai_dc:dc xmlns:oai_dc http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc xmlns:dc http:purl.orgdcelements1.1 xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:schemaLocation http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc.xsd dc:title Le Nouvelliste.dc:subject Newspapers -- CaribbeanJournaux -- CaraïbesPeriódicos - CaribeCaribbeanCaraïbesCaribeNewspapers. -- HaitiNewspapers. -- Port-au-Prince (Haiti)dc:description "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces.dc:date 1/27/1933dc:type Newspaperdc:format v. ill.dc:identifier http://www.uflib.ufl.edu/ufdc/?b=UF00000081&v=01761000471641 (ALEPH)12544054 (OCLC)ACN6482 (NOTIS)dc:source University of Floridadc:language Frenchdc:coverage North America -- Haiti -- Department d'Ouest -- Port-au-Prince -- CaribbeanHaiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince.Caribbean