Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Creation Date:
October 4, 1902
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( sobekcm )
newspaper ( marcgt )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
000471641 ( ALEPH )
12544054 ( OCLC )
ACN6482 ( NOTIS )

Full Text

55jewe Annee.-N o 1238


Port-au-Prince (Haiti)


Samedl, 4 Octobre 1902


CHI:AUlT '--IR ECTEUjRPROPITAIRE
lev ,,-
t
-~~ .. .. .. .., : .- i: ,, ., i' ':I I i i .. i : i


CENTIMES


Abonnement pour pit4prteent.... .20
Etranger .50


Adresser les communications auzx bureau du jotirna l angle des rues Bourjolly & Port-Per.
-- i ` i. I-


COURSE DE BOURSE


OR AMERICAIN ......... 0 1"33 /*
Consolidis 12 0/o escpt. or 45 */,
( ave intfrtts dos )


MERCURIALE
Port an-Prince, 4 Octobre 1902.
Npus conlirmons nos derniers avis
du 27 could. La semaine a eth plus
que paovre en transactions.- L'or
americaiin (Ile noi s avions signal en
culture A 13')n/o, s'est rffermi des
lundi, portant In primt A f134 /o. Les
demandes anigmentant dle plus en plus
A cause des liiluidatioiis du 30 Septem-
bre, cilin niltte dollars ont Wtd vendus
a cette date A 135 o/..
Depuis, une nouvelle fiiblesse s'est
produite dains le marchdr c'e6t ainsi
qu'il :a Mtd trait hier qnalre mille dol-
lars A 133 O/., dernier taux fait pour
le comptant.
L'or devenant -ssez rfar, il ftllH;it
s'attendre A la baisse du taux des trai-
tes contre or; nous relevons cette se-
maine des allaires n oci6es & 2 /< et
inmee 1 '/2 ,,. Poor cettUe.rmpe ri-
soa, les Inmrsactions et litres sur I'E-
t;t oWt didee bsolument nalles, comnme
on le conistiaera p;ar les affraires que
n113s sigllionis ci-dessons:
IO AXatc1AIN. .$ 2000) A 133 --
3.000 a L3, 5.000 .1 4 "4
4.000 i 3 ...3 o
_2 it s Sua NEW-YOIK. Coitre
$, S 4.000 au pair. 2.000 a 1/4 o/%
de prin e.
TRAIrrTS 00 Jouns. Frs. 05.000 f _
%,.- 25.00 ) 4 11/2 '/o, Flra 2K.000,
centre gourdes, payables de suite et li-
vrables fin dil mnis, & 130 o/ 1 .
.CONsouIts 12g/o.- 1 S Q b 43 1,'2
f escompte ;avec intdrlts de Juiter,
payables en'trites t62 a r:
Co.usonotr 0 *1,. 3!) 1 li4 v;a
tear, nominal. .,.
I TRWu 5 "!o 33(/.o .d la
"leur, nominal. .-
Tros 5"/% (rose) 21T17M 1*6i hlr,

4tle abkdep i l ren'-
,aUtes Piyds 1T .I, /2 ,
Ctot 6,ENTIL;A tett otkcagi.;,


COMNPAGNIE
DES CABLES TEL


MONOPOLE du P
ItEPRODUCftOI
Jagrki6 di
cQf*f d'Haiti
CGfiM Porto Cabello
Caceao nllati~ti. .
C ampuche (Buche
PARIs--R
PARIS 2. -92.n 1
,source que le project
t0 p:ir M Rouvier, m
ce, au coonseil 'Wauic
I ibr 'eA dus depen
sIns le secours d'uuu
imp6t nouveau. Par
1 1/2 9/, en 3'-/0, le r
ie8A mettra A sa dispo
ide :3I1 millions de fra
Cldinle 'modifier I-
dlsti iflatioti* pi'v~e, iD
ifnuisterit en une- ab-
celles die 51) mIillioins
primeta tgalemeiit Ir
piort;atitri dii sucre el
Sat celte doorki -
I PUS 2.- Le testlri
iZoar I V o_ vr rui j
,ZDI;L-n 610~F-;ry
lortlillP 1(1a cols isLe,
dmtitetir -et ent assur
--I ,r vv- srfe
I'Aris 2 ((soir): -L
E Itillelt Zola. la'61B 6 trot)
diqtid Mmine Z41b, &I
coucthea (totL Oti at
rorr lpvi'lAre le docu
6"t 6- i.'nm~diateme'
v eafr. L6 Lu$a wen r I I

nI'iu pas dtd pUl4li. .-(
f'riV-ne. la'ir"a pas. 4sA
litt(hke et iI vy' doln
thin0 6ulra Ontv erteevei
VAIVIS 2. U p;I~rP C
Wlhifi dif q'iie'ht-ir t
ce pourr. ;ia,4~-4B I
inillisis dIiectoitres;
r4colle depuis W0 atas
n~e 1698---1899.
s PARIWS IA (1I0ia
*6trupoAiLaiaii Lllauit dt


FRA CAISEt p i, Ia Place d'Anvers, au pied de la
mA' v O "butte Montmarte, a 6te livree a i'ex-
iGRAPiHIlQUES ploitution aujourd'hui.
LONDRES 2.- D'apres le St-James
IOUVELISTE Gazette ), une maison de Cardiff a oris
i IfitRDOfTE.) bier un nrdrc de 14 000 tones dun-
thracite destined pour I'Amdrique.
u HIAvre LLo.nRE 2. Le correspondant do
. .Frs. 42.50 a Times aA Odessa dit que le vrai dan-
39. ger iie permettre que. 4 torpilleurs
russes disarmis traversent les Darda-
.* 54-65 nelles est danrs I'lablissemen't d'un
s) 5.30 precedent qui constituera un enorme
Sente9 danger pour l'inviolabilit6 de ia Tur-
ente99 iquie.
iprena de bonne Les quatre torpillemrs, dit le corres-
de budget presen- pondant, sont simplement un prptexte
sinistre des fitian- pour 6tablir le precedent dUsir6. Sil
aurd'h'ii comporte lenr est permis de passer sans protes-
sPS et des recettes station de la part des signataires du
emprnnt ou d'un trait d'il ya un demi-si6cle, don't une
la conversion du des clauses interdisait un pareil pro-
ninistre des finan- cdde, it n'y a pas de raison pour que
sition lne some quatre croiseurs russes, moins leur ar-
ncs.- M. Rouvier mement et leurs provisions et battant
droit existent de pavilion commercial, ne soient pas au-
e qui, pense.t-l, itorises a entrer darts la Mer Noire de-
nmenthtibi 4te 1'd- main.
de francs. 11 sup- MA9RIIDV'Le bruit cou#t ici avec
a prime sUpw ex- p6isislance que le gindral Weyler,
t Irduira I'impdt rmiristre de la gerre, abandonnera
stnil portefeuille A la; reouverture de la
neat de M. Emile Chambre des deputes, A Ia suite du
,,rd4'ti-i. T e-sa irefus du ioi Alphonse de signer cer;
croit oi,.en dlroitsl tains decrels militaires qui lui ont Ut6
ancLts sur lii vie, Ipresentrs par le gdudral Weyler lui-
e.- m6me.
rteStament de- M BeniLi' 2.- La fieig- est tomb'e au.
vd; come 'avaiit jiourd'liuii a liandvre, -a Hildeshein; A
ins sa chambre Weringerode et, sur le Harzgebirgte.
brist les sceaut (I s'et igalement produit de fortes
meant. Les-scelits templtes; 1; tempdraiture A Hanovre
it apposes B noio- est tdomt e A 28- Fihrenbeit.
'a -dtd ouvert~4ije Lo.na- 2. -- Lecorrespbndant dru
id et sni eootiteiti( Times a Honlgk;ig d(it qi'il ya un
hwcroitsa-voai eet- ide1ploiejnertl)h pi' pdroionore d';alitago-
ii tetRt JaiisstlA.sa uisslle cliniois coiitr'e le giiflences Oc-
sit d l. tesLumetft ctiflilnt.l s. La plus ilhrte mniiiff-s.ti-
nllctlue-hlslruc La tio s'st. prodiaitel i Cantoii, oiY,des
pent.i .. afiches anti cli r'tieiiines et iintl-te iift-
it i.puliniiujom-r gtres ont t' plaicarlldes d.ins toute la
d4.bhleden EniEnf vilUel
ei .ifleve.a 125 CoNSTAiNTINPb(PI 2. r n Lerd'ti
o'estia phisf ole 6ISicp do Riasre et ivciA board
sur celele det'ill d' i avire feghir'e russe: Tfait
Svisite ait sultan, 'ltli 4 i a rendii nl po'-
xieme scrtinn du liltese. t.e s reindant i I'smbassadr
.'A uid.sTe. ,e Russie. l


LE NUMERO


PAR MOIS


GOURDE


j







On dit que le grand duc a pour mis-
sion de d6truirela mauvaiae impres-
sion produile au suitanpr tes manieu-
vres do 29 septemtbr daos la passe
de Shipka et par les cJremonies ijui y
ont en lieu en coimemnoration (e la
bataille qui a itd livre e el en endroit
en 1879 entire l.-s Russes et les Turcs
et de l'assurer de I'amitie dela Russie.
Le grand due avail assistl aux lhtes
de Sliipka.
ROME .3.- L'no violent secousse de
tremblement te terre a ktI ressentie
hier soir a Terni.
PARIS 3. Dreylus a elt price anu-
jourd'hnii par Mme Zola d e ne p:s am-
sister aux funiailles tie son mari. Elle
a peur que sa presence ne pro, oque
des desordres et une dntmoostration tld-
sagreable au cirnetiere.
SOI'TIIAMipru 3. Le prince litri-
tier. du Siain s'esL einmbrqul aujourd 'lIui
en route pour les Etats-Uiiis.


TRIBUNE PUBLIQUE
Insertion dema,nde:
Une RCparation
Un 6clat de rire a accueilli la pretendue
protestation indignie don't a parl~ un en-
trefilet paru dans la Presse a propose
du choix de I'honorable president di tri-
bunal de cassation,comme membre d'une
commission a former et devant ebre char-
gee, dit-on, d'une mission de paix dans le
Depariement de l'Aribontcr; protest.1-
tion qui n'existe que dans Iimagination
de l'auteur de la note.
Veut on rire ou se moquer, quand on
reproche i cet honnite et verrueux digni-:
taire, je ne sais quel deri mol ou deni pa
role qu'ld n'a pas dit et qu'il aurait pu
dien rfvec du j -dty-ge-iBourFjiy aT4te e
ecroue dans l. ciale de la Crete-A-Pierrot,,
sous le regine passe' Vraiment peut-on
mieux trouver pour outrageergratui'emnent!
C'est une merveille Malieureusement,
M. Hugon Lecliud n'tait pas de la cli-
que de c esbles coulissiers de 1.1 politi-
que, 1iabituc, desauticihambres princieres,
agiles A glisser les pc:its mots au tuyau
de l'oreille des personnages du jour. Tris-
tes pan:ins, ineneurs des basses nanceu-
vres et qui envient et jalousent secrkte-
..e.n, I ge:s dg graves auxquets
repugnent leurs vilaines h birudes.
Le president actuel du tribunal de cas-
sation est un de ces homes qui se re-
commandent par leur science et leur mo-
destie, ia moderation de leurs opinions
politiqueset leur patriotisine I6eve au-des-
sus des mesquines divisions#
Ii a occ!up dans la Republique les po-
sitions les plus enviables, sans les avoir
jamais ni convoitees, ni solliciites; et
andisque d'autres se donnent tantde mil
pour les obtenir, sans y arriver, enes sont
venues alui. Et peut-etre, est-ce la l'u-
nique cause de ces haines sourd--qui
suggrent tant de malveillance envers lui!
Sous les deuxGouvernenlents de Salo-
mon et d'Hyppolite, il a tenu en main
.presque tous lesportefeuilles minisrtriels,
soit par interim, sot come titu
laire definitif; il a traverse ces grands


**. .111f- "T1

Suloirs du vaste batiment des cinq mla onform6ment A la.
.qistires, au, epcques' brillaotes ot l'ar- fare de ~ir n et cw
gen etouair A flus ct a tant so sont en- r u service l uverne at e
richis, et- i est sorti les pocles vides ef to'.. la con
la conscience pure; et cela est telTement .. e peux come renseig nl.l
en contradiction avec nos deplorables neraux vou dire par exemple,queIttlni
mceurs poliiiques, que beaucoup de gens' de'M: WdoIljeth e'drhint qadqu-
ne veulent pas croire Asa reelle pauvrete. erreurs. Ainsi au lieu de quatrecent-ib
II a eie l'ani choye et respected de ces carcVI 'est un million qui era
deux iche' d'Etat, et jamais il n'a inesus cmma: a commander n'a p M
de ceite situation; il a pass ru milieu donnee pour tre faire en AllemagmJiB
des grandeur et des richesses sans ,Lre bieni New-York. a.L.4.brique Reinin
ebloui, toujours simple, toujours aimable ton, oq' Fhpqp fuiWneuf l cQ4tSjW j
et souriant, de cesourire sage plen d'une dollars or am2 ricail
pitie attendrie pour les faiblesses des Le Gouvernement a voulu payer7dol
homes. Son nom dans un comite con- lars pour &tre bien assure de b adP
ciliateur ne peut attirer que des applau- des armes. Done deux mille fusils idea
dissenients.- Tel est 'lhomine que hier dollars cela fait quatorze mille dolli
encore des amus influens ventoul.en pa- million de ca touches, dont qua
tronner come candidate neutre, qui re: mille pouruRemington et six ct
tusa avec un carlme plein de dignitm et pour fusils Gras --car on a prevuj1 '
dJnt on v-eur aujourd'liui ternir la repu- en manquertit ici -a 2 centimes Set4B
ration.- A. T. cela fdit vingt cinq mille dollars.v-;Te
trente neuf mille dollars.
Gros Bruit
NOUVELLES DIVERSES Le bruit cirule vec for,dic a Pe
de ce ina ti ja inaisoo dic ba-qe
--trangre de Port-au-Prince. di nCtWa
Change gagee dans le Firminisme et ayant 1pi
Toulours p.a d'at.ir,.s.- Le taux de ravant. perdu beaucoup d'argent avci
1or reste nominal a 133 o d Candidat A la presidency, aujuuafliae
II y aclieteurs a ce taux, mais point exil, est en train de negocier activar
de vendcurs. I'achat du steimer Alps, pour M. frail.
Interviews Duel
On we rappeIlle l. u Lettre Ouverte n de 11 est bruit qu'A la reunion d'hier it
I-r I_. E. Deci+en, president de la Ch.in- Chmbre desRepr sentant.,MIM Ilssd
bre des Deputes, publiet le 23 sepiem- te, R. E. DeetienetLFp:erCa uvinontta
bre dernier, 3 I'd-tres-du Gouverncmenl ditkrrend, a la suite duq tel M'wL
provioire,Lu Lctai denonc& publiquernent Caivin aenvoye au president delaOl"
a la Nation, une comnmande de lusils ct bre ses Fimoins, MM. Solon Mine
de cartouches niontant ~ .~9.ooo dollars Charles de-Delva.
alurs que le president de la Clhambre at- M. R. E. Deeijen a constitu6 p1Or
Iiri ait que Iulk et cartouclies coininan- represeater MM. les deput-.r Dioga.'..
des ne coutiraiint en re.lite que .s.ooo linois et Stephen Archer. I
dollars.- d'oii in bnflfice u epauvanta- Le Mancel 1,J
ble, de f .ooo Jollais. -_4-Hme oir et ntr le sicamer ,
Pour tire it lumi:re sur cette affaire, ,Mancels, qui trait altiuip
notre contifre ALt Faicteuro a publiC,dans service du Gouvernemeit provisoir.
son N" d'lier, des interviews du General Angibout, Leclerc &
J. St Fort Colin et de Mr Cli. Dennery, ,AngiboUt, Leclerocr-e i
promettant ulierieuremeii celld du Gine- Nqus velrns d'apri lbre dr&3
ral Boisrond Canal qu il i'a p.is reussi quc la maisonll Aigibourt Leclerc
voir. de Paris, a repris ses afftires io'
--Voici les rcponsesl..ites aux questions le pasm"n. -.
posees par notre contr.re. LLAdministrationl Co.,
-Guuzral I-S-i-orl Colin, ministry de Devant entreptendre, raux ,
I Imirieur: M. Raoul Deetjen a juge recettes e ex
absolument necessaire de meler mon nuin ration de di.erses rue; et le" t
dans la command de deux ini:' fulsil etc general de la ville, -informer
faire pour le chffre incroyable de trente-neuj Hydraulique ert'l Compagmle 1
,nmlle dollars. Je crois en passant, le recit ways qu'il lear est lot-iellel
de M. Deetjen inexact au point de vue de dit d'et&cuter des travaux
la valeur accordte a ceux-IA qui soni char- publique, sans une autorisa
g6s de la command. de la Commune, et ce, en v
SMais ce que je declare peremptoire- ticle-8 de 1'arr&tidu 4 Decem.
mental vous, A M. Deeticn et a Li Nation, Sizain do joue.O
c'est que je n'y suis pour rien 11 dedans, Demain A la Croix-des-BoOl
d'autant plus que cette affaire ne relive Grande (4te du Saint R
pas de mon department, et je retire le Or, tous ;nc locfeurs pou
droit A M. Deeijen, i vous et a tout le Dans des wagons frais et coq
imonde d'en dire aurrement. Le plus agr6abts voyage .
f7. Ch. 'Dnnery, ministry des finance Ainsi qu'nn pieux pkE0ltina
-Cette affaire ne relieve pas de mon d6- A la CroIl-des-B
partement et je n'ai faith que signer'com- Comme on le liraplos lom
Sme ministry des finances, I autorisation de gne des Chemink de fer de is
s paiement du 1/3 de la valcur de la cor- Cul de Sac, announce que di





- ..~----- -_ U, -I -


mettra A Is isation do public] ieurs
trains 049-flF.-W 4
On se rccp que f Cln hre c
jour,en CIM)ihi al i osaire,
fate de ls,parpi~C, iA%IPA
A cette occasion HJDi'1.A, PrOpri-
taire du G Xe-
cevoir 1e6 it,'sb idtiafilre V Ia
Croix-des-Rodju'i;'~pi~dei g ~ b':~dt
trouveri A boiwe c M ai nger! 'sand-;
wichs de totites soris ct bbrd~vhii&i
de premiere rinque'y 0 "'* 'i.
Bi 1..phs, if a .,ing gIiegVi Afikhstred6
24 rnusicdens q-ui ftffef"e dnrrr- km
clients. r :1~rr3~
Comeme bi"le icat, ni 4 Adant apres-
demain a la Croix-h;4_ bouquets, on pas-
sgraune agrfoble jxyrfe; eq pi"i
on pourra faiwese# d4*;otf ,sw
Rozaire. Tout licnonde,,;n Vo04arp
doic, diminche main !. *.*L

Les membres de 1'Archiconfr*ric'doNo-
tre Dame de Montligoonm, 0rigi&e Ai 1%
Chapelle Montligvwnt-J,1Oene, France ),
sont avisQs que lia-rmesse anauelleit pcur
les .nies dtIaibsdes du -PuroiR-, s-ra
chantCe Ic 3 Nov ~," chain A 6 1/2
heures, a I 6glise THTdraMe. Les coti-
sations pourront mnetre env6i ftt p1 ir
de. ce~jour. 14 -
La direcvcv' je 44arrchc Wafle
Mm. YV:e CHW SPIN JEUN.E,

Comm~nimnkqus~jia
(Iemln die lea PL'C; &'!
Plusieurs personnes ayarut de-
inand6 pour dirherri riparb
pour rentrer en-vile vers lfs-ir-M
di, nous notis- ihtp~ss Akln.
noncer fi MM. les, )
un train supp16Md9Sf dra ky.'
pOdi- de Ia 'GbiX-des, lQ" U eZ
A 11 Iieures 30 a rn.
Le Directeur4 I,

Cooipagwie des Cthiae i.4


A I'occasion dQi Ia -
la ComPw einennon" wpt' e

au-Prinlce et 1.tcro-~' p ~
heures donnees ci-.pr s, I,,,l F
Some(i4.It* W
Ddpa t dui

Di,
Wrlidd Qr
Ddp dA~l; sl~


Suiva p avis ulte'ieur Je stea-
mer t PtiNiA sAralMi Wilnanche
Ta*&h, 5iv4asy, ven~gst des
ports du Nor4~, .:
T 11, 9 1 q b
F. RRMANN & Cl', Agents.

4i~Putsuatrn 1m'rant-d~ipi
AL piRig pour p iore in p
Uat~i;tnuoils'ar~9Cejiita'id
ti4jueitfi q ti gvcc- -0-- 7ui I'




-17, %t6lRour (Bonne-FOI)
Afiuid actW-r-1a-11ide che guerre'.
antrt' eELfc e.''.

Dodeuur BQurjolly
75, Rue E11061e Ilour,1jolly 75.
Goou1Iutaitionis: 7- 9 -.eures a u.maiin
3 A l3 heures dd soir.


7 S Ai Champagne,

LIIONAbESM1IS1ZEUSES



Siphons&
prars -0",ec de

I'Eau Sterilispe-


IxAiazeusls de.

PorimnauPriiws- -
ADii elur;e D. v. IWYDEBBAND
2j, ItUe des Miracles, 2,1.!
ifmce J. Wf~ardin Th. Laders & Cie.'
,, _-Q1fNISSEUR:
4U~Z~I4Q~p~sidCl*,di PdrLJau-Priqce
ffe n de la P'aix
V..P6: du Commirrce
sb.-IVOSe1 de' Fance
Patri'd


del4Bourse
I de la Chumnbre d
~, 1e l ]a PosLe
disl derie Ceniral',
.i L:d mncb Poom_


Angpstura g Bitters
de renommnp universelle, prdlard par
4l i I ta fA ibr iani 9* D i j .:
SIEGER 8f JFi.
Aobtenu la plus haute istnction aux
expositiopI fe dress 182, Pais
1807, Vienile s lEy 41B7e, Mel-
bourn"e 181, Nouvelle-'Zulaide 1882,
New-York 1882, Amsterdam 1883; Cal-
euttai 4884, Nouvelle-Orlians 1886,
Londres 1886, St-Joln (Canada) 1890,
Jamrntique 1891, Kimberley (Afrnquedu
Sud) 1892, Chicago 1893, Bordeaux
1895, Bruxelles 1897 et dernierement
la MAdaille i'or; aux Expositions de
Paris 1900 et Bulfalo 1901.
- GCe Bitter peut etre pris pur on me-
lang6soit avec un spiritueux ou de 1'eau
sucrde,de la imonadeou lesoda squash;
it est indispensable pour faire uu bon
cocktail,un sorbet ou un punch.
J. HARRIMAN & Co,
Agents-Ganraux pour les ndes Occidentales,
Oird lTMBER & C*. Agents pour Haiti.

Maison F. Brunes
Dirigee par Mr L. iODELIN
A fait d6ej sa reputation pour les cos-
tumees de:ceremonie, etc.
SpdcialitW d'Habits, Redingotes, Ja-
quettes et Vestons, etc, sur measures,
d(iiant toute concurrence pour I'616-
gance de la coupe moderne et-perfec-
tionn6e. La maison fournitdes dtoffes
lis plus nouvelles et de meilleureir
qunlit4s, A des prix trks reduits.
Venez voir-t-vous sortirez satisfaits!
Grand'Rue, No 195, A cotL de la Phar-
nmacie Ewald, -:

N.MfAR OU
S Marehand-Taitleur
announce A ses nombreux clients tant I
Port-au-Prince qu'A JMrCmie, qu'il a
transferd completement sa maison de
la Rue Traversiere au No 101 de la Rue
du Centre; --qu'nn coupeur qu'il a fait
specialement veiir d'Europe garantit a
tots les clients nme les plus difliciles
une coupe modeier'e et tres-elegante.
De plus il a le plaisir aussi de leur an-
noncer quitl vient d'ouvRIR UNE SUC-
CURSALE A JEREMIE, SUR LA PLACE
D'ARMES.
-Complet veston sans gilet $ 28
I avec gilet 33
SPriitalon 9
Pour les complete jaquette, redingote,
habit ou autre command, il les prie de
bien vouloir s'adresser ou A lui ici ou
A son repr6sentdnt a Jdr6mie, les assu-
rant d'avance qu'ils seront satisfaits.
Grand assortment d:'toffes nouvel-
Jement arrivdes.- Grande fabrique de
casquettes et de kdpis en tous gebres.
Grand stock de costumes tous coP-
fectionnes : vestons et pantalons a bdn
march6b




j ...--- ..


A VENbRE

QOatrc vaches laitiercs
S'adresser au bureau
du journal.

AVIS IMPORTANT!..


Les soiissignDs
leurs clients qu'ils
la reparation des
chles.


annoncent a
entreprennent
Glaces Ta-


Ce rueils
Ayant toujours un assorliment
varied de decorations, nous sorn-
ines a mrrie de fournir des cer-
cueils en acajou, Decores a I'exte-
,ieur et Capiloni;s ai I'intArieur
a partir de $ 25.
Henry Stark & C.
64, Roe do 3lagasin de I'Etat, 64.
La Nuit et les Jours de Fmte,
s'adresser pour lescommandes de
Cercueils chez:
M. ALF. STARK, Rue du Port, 54.
Mr. FL1ueHInEI HU'SON, Rue des
Cesars No 125, pres de la Rue du
Reservoir.

B01S DE CONSTRUCTION

Grand d6p6t situ6 surle quai,en face
la maison Guyot, a proximity du wharf
de cabotage.
I acilit pour les expddilions de la Cdle.
A issantes Carolines
Poteaux Bois dur du pays de belles
dimensions.
Assorlimentcomplet de Sap et Pitch-
'in de Loutes dimensions.
2 stir 2- 2 sur 3
3 sur 3- 'Sur 4
Cartelages: 3 sur 5- 3 sur 6
3-sur 9---4 sur 4 -
4 sur 5- 5 sur 5
6 sur 6.
Planches pitch-pin prdpardes:


Plariches

< p'
Planches
Planches

*


pr plancher
a 4
S clins
palissades, cloisons
S a


pitch-pin
c


brutes
a


a a 4
Planches Sap prdpardes
a c brutes

Planches pour plalond
avec rainure au milieu


1 1/4 sur 4
1 1/4 sar 8
1 sur 8
3 1 sur 12
- 1 sur 5
1 sur 8
1 sur 12
1/4 sur 12
1/2 sur 12
2 sur 12
1 sur 12
1Tisr 12
1 sur 13
1 sur 16
1/2 sur 8


PELOUX & Co.


ii0COLATEni AITImd

Paul Cesvet,
8, Rue Amr ricaiue, 8.
Chocolal A la Vanille
a P. Ine Gourde la livre.
Gros et 136tail

acrMON nlAPIo IT DOUCKi
II m -LA MEILLEURE-
O IuLntuLE NHAURELLE
PURGATIVE
L'EAu MINIRALE ALCAUNE, FERRUGINEUSE,
RECONSrITUANTI DE

POUGUES S'-LEGER
eat souveraine et sans rtvale dans le
Traitement des affections des Voies
digestsves, du Foie,
Voies arinaires, la Goutte, le Diabkte, I'An6mte
Quatre si6cles de succ6sl
Vente en pr. s chez H. PAPE& Co.


Imprimerie H. CHAUVET


Angle des rues Amnricaine


et du.


Travaux typographiques en tous-genres:

Cartes de Visile a la minute! -
Faire-part de Fiancailles et Mariage '.

Billets d'Enterrement
Traites- Carnets a souches,- Prospect

Brochures,- Journaux, eiif. '-


GOUT AdRI BLE Q0'7S1ZBRVL~i6S iARPAm
TM RHUVdES Ol33OCHITE3 ` 911I31EMENTS
INFLUERZA AFFECTIONS DES POUUOUS
Rue Rnpfb1Iorse, mg 121, PORTA19 PRINCE, SAiIT, xv i3N PRO~JMOk


ml.' .


variceas, Sarnk os, Yarvessig, Phi~htes,0 fl~dilsS
@hroeniqus, Accients do R te, Fillos
Ce q.d hlett PerTstallt6 de mvt EBIr, et ce quj ehfq ueM I ma*IeIth seat
lee prineipes ietlte des feIille A de d ISrce d'lnamrpi Tdie* La a
Au Pb n t ftRad~ai par Ion mktldd1 vsp~g *qou PW 1. t.'1
LE FLACONq vDf4l"b farn 7* r 7 P4Wv 4'n*
P. LBO PBMBL f f i~3- arC
~ cyUl n urrun dheP,,uia&,:~:


SC C "H A NT I i N,' "P D .-l i N C"


Neitor Feli

46, Rue Jalqne-Fw, 46 ? I
--
Reveuu de son voyage, an
ses nombreni clients qu'il se
leur disposition et qu'il promet,-
par le puss., le melileur soiu l
promptitude dans I'execution d'
vaux qui lui seront conflis.

LEVICO

L'eau mindrale naturelle fer
cile idonne des rcRsultals Purpr*l
dans toutes les maladies qui se
stir une mnau aiR.ecomp(,.ition dul 7
A ndnie, Chlorose, Serofu'le, Faiblt
gendale tc;--- dans Loule lesma! I.e
delapeau, 'ans lescas de fei&rI.is-
milleules, malaria;d; das lei mil:
dus.exe fdminin. plans tous les cjm
indigestion chrossques, etc, et.l if
DEPOT: PoU10LAs1'


I, I 1


Fort ie#Y


Bfi&


r