Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Creation Date:
September 30, 1902
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( sobekcm )
newspaper ( marcgt )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
000471641 ( ALEPH )
12544054 ( OCLC )
ACN6482 ( NOTIS )

Full Text

rSome Ann3e.-Ne '124


Port-au-Prlnce CHarf)


MardI, 30 Septembre 1902


-1w
4 -
.1 p -. -j h-.* Ii
S. -Z

14c Wo-, b ~~ IfaJet 4izwe
-~I -. I
~1

1 ,*i.R11'MH
I



5' Iubo ItM ali PAR MOI$ OUD

Adresser les ecoma icwtUo4 nux bur'eaux du journal, angle des ru-es Bcurjolly & Fort-Per.
-n rrA


COUfRS b E-tOWtp 1Cdoptc a visiter bieWt. _
i F, Am.w. U poseiion de I'Al.
OR AttaIC& ib....h....r z.a' thgne -poea' la unionn d'une conti-
Crehce: internarionale de t~legraphie sans
Coxsolidis 261-0- ic--, or, 45~i l, 61,aitt tdr airneine nt approuv~e
(.avec.inzatj dque )s par k-s puissanceq, om penwtt que la
conf.~re e sera tLenue bieatWt. Le d11- j
S7/6 partemve .t' invp+i.al des posteswprpar6
T (-osdfntklis cfis). un progrimme detl- wlftssion qu sra
Tires Bltus.. sourfls I, opb1' Ob"n dea -dilturents
golsoiatEme i avatit la rdunidtm de la
( Rae;......... ..~. u 7/. 60confraence. Las Etais-Unis en accep-
tant l'itivitafion, se sont rdserv~s de.
c rF~t AIAIS-i pretidre-des mama :uh~rienres juS-
CM1PAGNI E q e qtei u 0e le programme ait .tW sou-
DFs CABLES T .L ..1AP R- i CIIRIsTANA 28.- FscorfA par .d ls'
MONOPOLE du NOUYE JTL--- navires do gnerre et des .navires d'ex-1
Ib #u)ioii, ,l Frarn a. porLa'i I'exp di
f Ti arctiqu_eiLb pitaine Semerdlrup,
Maroh6I du HAtie, QesL putrd uuaur'd'ui dans le.porL de.
Cafd d'Haiti z & iti, II a dt4 salud par les salves'
I des ports st -aceha nHpar-deuamllersl
Cafd PorWo Cabello -a 39. spe.aateurs ia ii en tree cAans le
Cacao d'Hailti....... N 54,45 I PQFL oft toug:id:i. iras aient pavoi-,
AlHId'CITO4 28.- -:e qontre-nminfral'
PARIS 28. Le oomje Boni 'jdj.Cas_- Robloy D. Evans, comrnandafit en s#n
lellane qi"i. avec la qomteesefldni del cond li: 'oefeebea"i'n rn viakc l d'Asie,
CASW leeL etcore A 'Ir- q AMiUab htat prendre le commaude-
d'acheter t4 cliateil, lIi lkt et 4e Gai-i rflenltwwnale MqRoft' niwala ninA-
gnan qui se raL~taae Ij WIede Mmema ricaines dle 1'est, a k.6 'onvolyd dans le.
de Svipi et qui mta ine-#j-jlt.oze i %At de In Grander Rivibre duo Yangr-.
-core *Ippairelli1i & Wb FiltPrature. Ts9 pour raire one enqudte at oun rap-
PARIs 28. -U.. jolroalte i rle cr,-' aorbiicoeki sPOf'k;--*t uaLWtifI0 Is joviu01
- -tri n ['nsndts ino-a-qp Coes dt.Chiiie o6,. d'Ar lOsw aI VT
ea .9i; 14.. Cooger, un aulre spul vemenit des
fff e-riet 44v-~4m p ~o Borzeurs-Rauiia e' aoIle.UItI
pold et a I:. dynastie roy.-1i 3 -gramme du coi.Lre-nmin.I Evans, a-
le l vues lee plus esst t duiaidiioii e q Kent ucky a
a-'tenr-d lwff im. ahoy-,ir e q.-il a tranPortd
BEiRLIN 28.-' Lai L *jd p6..pavXiiFn dt! cUiifisst( tKentudky *
Cohurr, bille da rto des Bdtgexi- b bhf Iif canuoiire W oo flena.n d qr'ir l ers-
.Mkintenan;rlt il,lernh e najfati-.. -iiwal I~~tfi'd Wtoosuild-Pi r w deiiiier nn-
:fii,16es pr~s de Dreo4 it iiv 1rt.,~ou leTbs m eoin
'aOfe id lu We qnUntdd Ont e. iit rivirre. o4' 51 s50 arnvrtr i rna-
Ja moLt Ie sR, 'n6re. M=I. 1 vireay Ii e Itr 0
Claraliqas des ati1mm; Pit pA). u: 'JbrgrfJ'Ie M.
aoLm Wi Isd ase~~f
estidansn ui, c1mi1 u---
WUrtfoia idta Whe Iarsmili & deall
4"U!fe etrnawVgafl;gjjjrjm* ds&a L fftan ub 1 Gouvernemeral trl.
Us iselow Yth .- Otjcdder aftx colong
Sq~nl. It 'Plqbt qo 11a. riti5h 6st
re ~ arlaajV boo hterrr emiftimeriplu.
tiditn' )4uea A Sim M mlfA' de colonm Midga caar1
0 RAW Odta' or-
011 (y pbidA -ureWue1hE~s
':~ld l 14jWtd s~lgJ L) it 616piI~' 3 eue.(Y ct ps


jid 6irarqe les
symplomes de a vmaladie de M. Roo-
sevelt sot de plus- on plus olarmislts
et que la temperature dlevee exiaeait
une ihcision de la parties lisbe, incision
qti a mis kt n I'os qili est quielque peu
atteint. On .l'op6re actuellement, et les
aOddecins seribtent -Etr cerltins d'une
gautison que rien ne viendra trouble.
PARIS 29.-. M. Emile Zola a dtj
trouvd mort ce main dans sa cham-
bie asphyid par un pole
Mme Zola qui a ktd tronvee a c6t1
de sot-mari est dans un tLat critique.
YOKOHAIM4 29.- Un cyclone et Im
-razde marde onf[ flai des ravages _aq-
jou.WYhui A Odawara; 500 persoMnes
ont peri.et le crmiseur japonais Ski-
kiahima est echou6e 15 milles de Yo-
kohama.
LONDBES 29.- Utre depeche de Ma-
drid dit que te bruit court que la rei-
ie-Mari4hbristina, mpre du roi .Al-
ph6use,-a- anpei un de ses aides-de-
eamp, le caite de .a Escosura; cetle
a ion.


LE GENERAL WOOD

Le gE6nral ULonard Wood est.une fi-
gure nouvelle do monde politiqe .amt-
ricain. II y a quatre ans, il 6tait absolu-
ment ignorkd--ugrand -pblic. Aujour-
d'hui.c'est.un g ommes les plus en
vue des Etats-Unis. -Aifu but de la guer-
re avec l'Espagne,-en avril I8981-ieiait
un simple midecin_militaire, avec le gra-
de de capitaine.:Auijourd'hui, ii a le.grn-
dede gfie6rarde brigadde dans l'arnmee re-
guliere, auquel il a W6t promu par de:sus
la atte de: $oo officers. Pendant trois ans,
il a ekele maltre presque absolu de l!ile
/de Cuba, qu'ita.adiinistrre avec un suc-
ces qul h 6I relnmuq, non seutrirent par
tous les observaieurs dUsitrress.es, mais
mame, -hose: .rate' par quelquesuns de
-cext oni ut-l.ihi son tegne.
Par lai'tresse, le gouvernmcent et l'o-
pinion publique de. Eta:s Unis, il est~i-
n6ralenment conside6t comme le meilieur
adiinistrateur colonial que 1,re nouvelle
dixpansion national ait mis en evidpece
dans ces dernieres annees. Enfin, les ser-
-vices qu'il a rendos A Cuba, services, qui
avaient dja 4h soulign6i par une manis-
festafion A la Hvanrie, 'e jour qui precdla
'Il'relnide des lonvoirs entire les mains du







nouveau-u ,iden ve9 uR'- Tcormmander et pendant deux ans, d
blique, or ., t c- .louiles c A ona o
tion encare plas r o- M eiqe ett f VieuMcMeitqi it Mi
nie de iniriiI d,i 4hassa s tribes rebelles, troqpt da
M. Roosevelt, voulant montrer aux jeu- cette existence liasardeuse la-satisfaction
Snes 6tudiants qui allaiint entrcr dans a de ses instincts aventureux. Puis, quand
vie, ce qucipeut faire-mne-benae culture ces campagnes &taient finies, le nimdecin
universitaire unie A de belles-veru civi- retournait au- paisibles'devoirFs-d-la vie
ques,leur donna en example Ie aHaivard- de garnison,n ayant, pbor se tenir en ita-
manr Wood, ce bon servireur de la R6- leine,que le jeu de loot-ball oi il excellait
publique don't, disait-il, I'Angleterre eut et les divers sports par lesquels un Am&-
fait a lord et l'a2tiquitr un demi dieu, ricain d'aujourd'hui se fait uu devoir
alors que la jalous d6mocratie americai- d'entrainer.ses muscles et de se mai.renir
-ner'a su, pour toute recompense, que % en forme. -
Jui chercher une miserable chicane sur Pendant qu'il 6tait a Washington mn-
quelques d6penses jug6es extravagantese- decin particulier do secretaire de la mari-
quetiues mesures politiques d'un caracte- ne et du president, il fit la connaissance,
re contestable. un soir, en sortant d'un diner, d'un


.1 convient de fire la part de I'hyper-
bole, habituelle a M. Roosevelt quand il
faith un petit preche moral et qu'il parle
d'amis qu'il aime bea-coup, dans ce tri-
bu, d'ailleurs legitime, .un bon citoyen
qui a fai honneur son pays. En reality
~cE'ntrf"-Wooc n'a passuoitfer tant nqe
cela de I'ingratitude classique des emo6-
craties, et il serait le dernier A se plaindre
de n'avoir pas etE deifie come Hercule.
Neanmoins ce soldat est un homine d'u-
ne espece peu banale qu'il vaut la peine
de presenter- un public qui pourrait
s'habituer a croire que tousles homes
de marque, dans ce pays, sont des ma-
nieurs d argent don't I'unique occupation
est de lancer de nouveaux trusts dans la
__dirculation.
Le general Wood vient just de depas-
ser. la quaraniaine. II est n6 dans la Nou-
velle-Angleterre. Si se; aieux ne debar-
querent pas tous sur la ACayir-lower, ils
sont du moins tons des fits authentiques
de cette race vaillante, austere er un peu
triste don't nuls croisements posterieurs
n'ont pa effacer les traits he6rditaires, n;-
alt6rer les fortes verus. Le pere du jeu-
ne Wood etait un lpgeecirn e champagne
dans le New-Hampshire. Mais, lu avait
des rives d'aventurcs dans son amer in-
quiete. L-i mer, I'inc uninu e le peril 'at-
tiraient. Apres ses 6tudcs de medicine A
J_'universitE Havard et son stage d'inrerne
SA-Boston,-i pr6para le concours de chirur-
gien militaire.ll reussit. Des lors, il v6-
cut cette vie pitrioresgvr- etFran- du
re t pea danjc
en pose. d'un fort perdu dans les prairies
du Far West a queiqtuc-gafnison moniidi-
ne aux cnvirobnsn- e grande-41#- -
Vie perilleuse, parfois pleine d'aven;u-
res inouies, de clhevauchees rudes A tra-
vers la jungle, de soufirances et de priva-2
tionssans nom oi il faut se lancer A la
pouLrsuite de quelque troupe. d'In iuns,
endurer la faim, la soif, la ,cbalcus trri-
de,-es piqires d'inseces venimenz et les
ruses de guerre d'un enneml pride ;t
16roce. Avant d'avoir les Tagals, les of-
ficiers et soldals de I'ara4 rlgpi r
:waienat ls Apaches pour ls eqtrainer aux
aonobles jeux de la guerre a. Dans.:ce
-nmpagnes de 1885-s886 comete.-4.i,64
tre chef apache Gerooimoe jypn'.In
decia militaire 6tunnd ses cLar;ar .et
se chef. par son endurance, sn-curage
et son sang-froid. Oa dissit qu'i.pouvait
supporter la fatigue aosi bicm qo'am Apa-
che. On lui donna parfois one expedition


homine qui se sentit tout de suite vio-
lemment attire vers lui, c'e6ait le secreiti-
re assistant de la marine, Thlodore Roo-
sevelt. A Iinstant its se lierent. Ils avaient'
les memes gouits, le nmeme ideal, la me-
me passion pour la vie aventureuse et ru-
de.
S(La fin 4 detain)


NOUVELLES DIVERSE

Change
Li prime sur 'or a hausse depuis hier,
car ce martin nous .vons A c6ter le taux a
134 et inime 135 "a/o.
Chambre des D6put6s
Hier, MM. le eputes se sont rendus.
au Palais Legislai-p6ur aller signer le
proces-verbal de carence, puisqu'il est a-
vr- que la majoritE parlementaire n'existe
pas A la Capitale.


rade duCa Haiuen. Ie gn6

provisoure autorisatio de
navire~ e'l
.Am6ricaine (ServiosAl*s).

Tu'll n'avait pas
re, mas bieWe n-de -sc ibles. t et
cbiahndkaes&hWV6*~4u or~
Noui .1e.rjg
Gilles se tormt Iiilemen1

nous savors, c'etqmIaa Vil
i Pbeit -Mizsix, amedied, "Gww.
che, St-Marc, .tqqdi, o4 it d6'--'
cargaison.

Port-de-Puixun'ecs.pas dans-
rai re. Or, i-t opclxq cc port.
De Port-deFPaix, ont pris
son board, pour fes'Go'naives,- U'
ruquez, coneis6ii04 -Mr Fivonsm
lations&*uirourea ci icsbl N
nr6i4iuqt~~scaui Vieux
Sri~~iJ~4 dfputi
Pais-, J~~k a~vepait oi-di pt~j
puraleC,-it~w.-M td y imentdhsC5M
o na~teS(Wmint Ses CoM-,

On annonce- qu Ic randif
lemand -a Wnhda4P1idoi1 quit
matin. notrre rqdV, our Ics
C~;ntTl~nr m ~ -4


Le Mancel or 'Palx'
Hier soir est pari le steamer haitien Pbur implorer .le-Dieu dd i
(Mancel pour le Cap, avec des arrmes et --adL -
munitions, dit-on. Qe I s conjni
Nouvelle-Volerogue A lacQP f'; c ; et
Cette nuit aussi quittb le steamer Q% lt T o temp3
'Noavelle-Voldrogue,, avec un fort con- T. reaTl,
tingent d'hommes. Cc bcravat
Nous n'avons pu savoir quelte est sa cause 4ii, d un j g
destination.
Le ffgiment aes Cayes i rti
Est entr6 ce martin le 17 r6giment des
Brimkhelofie
U. IA f' dMiloeeBii
.omme q eniort aux troupes operant con- I
tre i'Artibonite ... pesopprn -
SLesvoloatalres de Jacmel
On announce que le Gouvernement; V .
provisoire a pass is ordered au doinman- L1.00
mandant de l'arrodisscrni 'de JacmeL, PaV.T )6
le general Ber-ouer, pour Inettre en li- vIt
bort6 les aoo "volobnres qul devaient A.e
tr exedis.A lIa Cat tail.
., Monuement MariUtae
Cq rain est conile teamer hainiTour' -


U


Hasburn et E.

















CM _1.=* --r 'dilixilif.

Est mise envente.- 1i'lmpri "ric H.
ChauverwValB.,s A & inbfi1im ath~xh
teur ALwwokZ fl1, I -P4
Inrlgue, ci qbix ~pst~j-)atrrw W
i'Inteftrdiieft i*Uwir*wq4fidi ,i W11
de vuc d aDrdiW Ir W nhtio7- -, a I i 1!! r 1 I
On y trouireth k IMA-14esv hpepq ktch
- -int~e~~k~essau-#lhid.*1iMi~FL ~BOEM~*

Ia vU1raiaHdtAJ J
L'exemd~azir; ,'cet~ms
CeinLwres F mang
Viepd' iJvemr
deceinu ures ,s fiteg;*a r3 rue
Repul~u ,,tj.er es 'Vi e
LAGOJANNIS.


BAMBURGI
Alias LIDO.

Le steamer 4(1V LUNIA)Ve-
nant de New-Y&M-Wdo IJt1i
sera ici Iund!i in1j L frat
ekt Iss,40W. 4144 1
Jacmel et eftp ii'i 0
,Por1-au t- 4


3 du Tornec

IU7




do la Chaimbrew
duCommerciieu
a _ife' 16 urse
J, I Jil de InCharnbr
dia 114 FGAW '.t
tr 4 n ph'. *;b ~l ;


A'M* Matteis"'& Co,
f j4 1889. rue du Ma-:
gasft de Emli No 32
-liar I I (IV. i-I
Granis asSerfileht de bijoulene, hori .,





iikee Lr~ineaise
~ ~~ ;~t -~iPCa~
Aklisr'qr edehviogerie ei c l gravure






et'dpiarei te avanan
6~Bl~~i~so~ c~fection
11 Wies et jiiihpises


i o l ". 1 M
S V1 0 t y

S7 & 9-ieures du nation
.9f dir oir.


A tji iJtj rs
--DT Ji =Iee Fi. prdc-
demment 6tablis a Angostura (Vdo-
bTdhl ALpois41875 & IPokb phin
T nriiiid, point les seuts fabricalnts
d * ANGOSTURA BITTEES i ddcouvertpar
tdt-d~man-t Dr-Siegerft K Agiesira en
184W~ doAala premibra expoftaUln
a 4t6 raiteep-l89.-r, i'estqn rdel-
lement & tdrfld 4c b& el ='rhlte date
qu'a commeiic6 la fabrication de ce
product devenu c16bhre comme AN-
oFstt s -B :setso e- -ioeem rdeson
lieu d'origine. Le nomrde In ville An-
govsura -a phbau)g6 en 1846 en celui
de a Cuidad-Bolivtar qui lIi est rest.
Chaque bouteille est enyeloppde tdfns
uune feuille sur Jiquelle..eft imprimbe
-en-quatre l.ainues la maniere de s'en
aervir eo portlnt un fatesimile de la si-
gnature de I'inventeur entre les deux
cOt6s de la Midaille de inrlte obtenue
a Vienne.
Segarderdes imitations e contrefarons.
-- -4-- HARRIMAN & Co,
Agents-.Gn6raux pour les Indes Occidentales
Orr6 BIEBER& C", Agents pour Hafii.


Maison F. Brunes
Dirigie par Mr L. 1ODELIN
A faith dejt sa reputation pour les cos-
tunmes de cerempnie, etc.
Spdcialit6 d'Habits, Redingotes, Ja-
quettes et Vestons, etc, Rur measures,
~liiant tonte concurrence pour 1'6le-
gance de la coupe moderne et perfee-
tionnde. La maison fournit des ktoffes
lts' plus nQuvelles et de meilleures
quintmhi, & des'prix trbs rdduita.
Venez voir-et-vous sortirez satisfaits!
Girajld'fie, No-195r4- et-de la Phar-
nlacie Ewald.


N. MARCOU
Marchand-Tailleur
announce a ses nbmbreux clients tant a
Port-au-Prince qu'& Jdrdmie, qu'il a
transfer completement sa maison de
l-IRue-T-aversi6re au No 101 de la Rue
du-GCetrpe--qu'un coupcu'r qu'il a fait
seiaJii ement eir-d'urop-8r-antiIA
sea.dicnlens'mme les lus diiciles
une coupe moderne-et 1 es'-eiante.
De plus il a !e pinisir aussi de leur an-
noncer qu'il vient d'ouvRIR UNE SUC-
CURSALE A IkR~MIE, OUR LA PLACE
D'ARMES,
/Complet veaton sans gilet $ 28-
a avec gilet 33 -
Pantalon 9
Pour les complete jaquette, red ingote,
habit Qu autre comman-le, il les prie de
ien voqloir s'adresser ou a lui ici ou
Sso.epriseutant & Jdrdmie, les assu-
ranti'avance qu'ils seiont satisfaits.
:' Grapd-asstrtiment d'dtoffes nouvel-
lemepq arrives. Grande fabrique de
.eaq uettes et de k6pis en- tous genres.
SGrasd-stock de costumes tous con-
febtionnds :.testons et pantalons a'bon
marcbbe
t


I


.4'P






A ViNDBE7CRW** lhilynNI
Qmate _vaches laitiures
S'adresser au bureau 8 aul Cesvet,
R8, aRe Amdricatne, 8.
dt journal. Chocolate & la Vsil


AVIS IMPORTANT!..


Les soussignts-
leurs clients qu'ils
la, reparation des
chees.


annoncent A
entreprennent
Places Ta-


C ercueils
Ayant toujours un assortment
varied de decorations, nous som-
Ines A meme de fournir des cer-
cueils en aca~jou, Dacon-Si F'exiti-
rieur et Cpiltonnes a l'interieur
A partir de $25.
Henry Stark & Co.
64, Rue du -Iagasin de 1'Eta, 64.
La Nuit et les Jours de Fete,
s'adresser pour les coinmandes de
Cercueils chez:
M. ALF. STARK, Rue du Port, 54.
Mr. FLCHIEiM HuSSON, Rue des
< Asars No 125, prts de la Rue du
Reservoir.

BOIS DE CONSTRUCTION


Grand dep6t situ6 sure quatienJace
ta mnaison Guyot, a proximity du wharf
de calotage.
Pi acilitdpour les expdditions de la C6te.
Aissantes Carolines
Poteaux Boisdur du pays de belles
dimensions.- --- _
Assortimentcomplet de Sap et Pitch-
pin de toutes dimensions.
2 s-2- 2 sur 3
S 3sur3-3sur4
Carlelffae 3 sur. 5--_3 sur 6
3 sur 9- 4 sur 4
4 sur-5- 5 sur 5
6 sur 6.
Planches pitch-pin prdpardes:
Planches pr plancher 1 1/4 sur 4
< 4 < 1/4sur 8
't- c clins 4 sur 8
S p palisades, clisons I sur 12
Planches C. 1 sur 5
4 a 1 sur 8
Planches pitch-pin brutes our 12
S a 11/4 sur 12
4. : 11/2 sur 12
S 2 sur 12
Planches'Sap prdpardes 1 sur 12
brutes 1 sur 12
S. .1 sur 13
-. I 1 sur 16
Plarwhes pour plafond 1/2 sur 8
avec rainure au milieu
PELOUX & Co.


A P. Une Goutrde la livre.
GrQs et 3Dta il


TW OID-! CT qUCUI
LA MEILLEURE8
PURGATVEj
L'EAu MINARAL At.LCALInK.E. RUINEUSK,
RECOP.SFITUANTE DE
POUGUES S'-LEGER
est souvraine at sans rival dans.le
Trairemnntdes affetiont-de Voesa
digestives, du Foie,
Voies urinaie` la Gotte, Ie DiabMte, l'An6mle
Quatre si6cles de succ6sl
Vente en gros chez B. PAPX & C'.


MI ** V7ie


Revenu dq; io. .voyae annpao
ses nombreux .l.ienw# qu'ie "I
leur dispoeition eLqu'j prQomt,
par le..pua, Lea :meillesoin eal
pvoatpUtu4e, 40la liil d-i
vaux qui. li sewrnt op nes.


RiAP


L'eau minrlsle natureJle f4ro
ode a done des r46aulats Purpar
dans toutes les malhdiesiqai oa
stir une mrewaiw p9A Wo t dE
AndmiS, Chloroae, Sroafutls, F
gdndrale etc---danstoutexalesmkW
e la peau, dans lesaus de /aiwqe
tentes,- Iut dmteasMi
dusexe /finin, Ls tous les a
indigestions ekrCh qua, etc, a
SDtifr: POHmmAI


Imprimerie H. ClA TV&V J


Angle des rues Am6ricaine "et~ .FPort-
Travaux typographiques en t6us gemf.

C"artes de Visite A la mmute f
Faire-part de Fiangailles et .ariage'
Billets d'Enterremeia.i-
Traites,- Carnets a sobueh-Pros

Brochures,-Journau .'.ete. I.
-. i .-A i


.,_


LA


--


-"