Citation
Le Progressiste

Material Information

Title:
Le Progressiste organe du Parti progressiste martiniquais
Creator:
Parti progressiste martiniquais
Place of Publication:
[Fort-de-France]
Fort-de-France
Publisher:
Le Parti
Publication Date:
Frequency:
weekly
completely irregular
Language:
French
Edition:
2000, May 4, no.1779
Physical Description:
v. : ill., ports. ; 38-45 cm.

Subjects

Subjects / Keywords:
Politics and government -- Periodicals -- Martinique ( lcsh )
Genre:
serial ( sobekcm )
periodical ( marcgt )

Notes

General Note:
Description based on: No 1039 (25 Avril 1984); title from caption.
General Note:
subtitles varies

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
UF Latin American Collections
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
029299668 ( ALEPH )
14196110 ( OCLC )
87642378 ( LCCN )
Classification:
324.27298/206 ( ddc )
JL839 .A8 P767 ( lcc )

Full Text
DR PIERRE ALIKER
EDITORIALdbtP UF U V Levra de batI
i'effort enitaine"
1ERM I, I Le PPMdans Dans un entretien accorded au I Ia rue avec Progressiste, Dr Pierre Aliker, vice-prdles travailleurs sident de notre parti, nous livre ses
.7 impressions sur le
J.... CLAUDE DUVERGER ddbat qui anime le I Lettreouverte Parti, sur la situa- I
"ILL
La je de tion de la yule de
a u
auxvr 0en de
Fort-de-France, sur
o p a y s... ... .
les prochaines electi ons...
De AT Entretie n r lasis Vaincre etVivre par Patrick Fl riag par Victor Tisserand ce4 I
- 9- 1l
FRANCE
LgovmmnTous les dimanches
est sur la bonne gai **dans le cadre de l'6mnission VOle "Du Tac au Tac" page 12 plOM'8Del 11 dl2 h3O.




Le vrai d6bat
'ai le sentiment que la crise militants (les parlementaires, les 61us que l'on dit exister au sein des assemblies, les conseillers municidu RP.P.M ne relive pas paux, les presidents de Balisiers) pour d'une profonde divergence atteindre avec de meilleures garanties de id6ologique. C'est vrai que succhs les prochaines 6ch6ances 61ectole d6bat gagne en intensity. rales. Aussi, en vertu du principe selon
Mais personne dans les rangs progres- lequel la base est la ligne sur laquelle sistes n'oserait trahir le travail et les s'appuie une arm6e, je m'associe & id6es qu'Aim6 C6saire a construit avec l'id6e qu'il convient de fixer au plus vite le peuple pour r6pondre ses besoins le moment et les actions qui permettront intrinsbques, de libert6, de responsabili- de nourrir les convictions. De plus, il ne t6 et de dignit6. L'homme est encore 1a, semble n6cessaire de d6montrer a ceux plant6, debout. Et rien ne se fera sans qui se frottent les mains en sp6culant sur lui parce qu'il est notre phare. la vie interne du Parti Progressiste MartiCependant, en essayant de regarder niquais, que la r6alit6 n'est pas ce qu'ils
les choses en face et avec l'objectivit6 s'imaginent.
de ma petite exp6rience, j'observe que C'est pr6cis6ment en ce moment cette situation comporte deux aspects que l'id6ologie progressiste ne souffre qui participent a la dynamique actuelle d'aucune contestation significative.
du parti. D'un c~t6, une effervescence Chacun adhere sans l'admettre que l'auprovoqu6e, motiv6e et entretenue, a tort tonomie est la voie la plus adapt6e a la ou a raison, par des questions de m6tho- configuration sociale et 6conomique de de et de leadership. la Martinique. Les propositions de la
De l'autre, la manifestation des droite conservatrice et des populistes
preoccupations de la base, exprim6e n'ont pas 6t6 capables de susciter l'adavec v6h6mence et passion, concemant h6sion populaire en mati~re d'orientala mobilisation du parti. tion politique. L'ensemble des militants
L'analyse des r6actions et de l'am- et sympathisants progressistes doivent
biance qui rbgne au sein du P.P.M fait se rassembler autour du secr6taire g6n6ral
ressortir clairement que les militants pour servir le parti.
attendent, ni plus ni moins, que l'offen- Le vrai d6bat est donc port6 par la sive politique s'organise avec la direc- base. Elle est manifestement beaucoup tion du parti, associ6e a l'ensemble des plus int6ress6e par les questions de fond
2 Le Progressiste Mercredi 4 mai 2000




et de vie quotidienne que par les strat6- et preparer la convention destine 'a enrigies de ceux qui sont d6ja partis a la chir notre projet d'autonomie.
conqu&te du pouvoir ou d'une place sur La d6mocratie autorise ceux qui l'6chiquier politique. En plus de la ques- s'opposent a nos id6es a faire feu de tout tion institutionnelle, l'interet des ces bois pour constituer des seigneuries sinmilitants, et de l'61ectorat progressiste gulibres et des majorit6s de circonstance.
est surtout polaris6 sur les sujets tels C'est normal et souhaitable puisque que: les 61ections municipales, le cumul nous sommes l'organisation politique la des mandats parce qu'il faut donner la plus representative du peuple martinipossibilit6 de remplir des fonctions 61ec- quais. Le PPM est effectivement le coeur tives 'a des personnes (telles que les de cible de tous les h6sitants et d6tracjeunes) actuellement tenues l'6cart, la teurs. Cependant, meme si nous n'avons parity afin d'identifier et d'impliquer rien a craindre, nous devons accentuer plus de femmes et de jeunes aux respon- notre travail de clarification politique, sabilit6s civiques et politiques, le renou- notre action de proximity, et accompavellement des cantons sortants parce que gner les demandes qui remontent de la
le travail doit s'organiser sur le terrain base en terme d'actions et de reactions.
avec les candidats potentiels. Quant 'a moi, tout en revendiquant
Ces centres d'int6rets constituent mon doit a l'erreur et a l'enthousiasme,
des enjeux. Ils s'inscrivent, dans l'esprit de je sollicite l'indulgence de tous les la refondation et dans la strat6gie g6n6- camarades et je propose que le parti renrale que le parti devrait adopter. I1 serait force son organisation a partir de la base.
int6ressant que de manibre concomitante Aussi, nous ne devons pas perdre de vue aux travaux de la "Commission des que les militants comptent comme investitures", cr66e a l'occasion du chaque doigt dans une main, et constiComit6 National du mardi 18 avril 2000, tuent lorsque tous les doigts sont ramass6s, que la commission politique et l'en- la force de frappe, l'essence mame du
semble des militants prennent des part. P
Patrick Fldriag
mesures d'organisation pour favoriser le le 27 avril 2000
d6bat notamment au coeur des balisiers
Pour vous abonner Tarifs
Nom : .............................................Destinations 1 an 6 mois 3 mois
Prenom : ........................................Martinique : Abonnement simple 200 F 110 F 60 F
Adresse : Abonnement de soutien 300 F 150 F
. Guadeloupe et Guyane 240 F 130 F 70 F Remplissez ce bulletin et retournez-le accompagnd de votre regle- Caraibe 390 F 205 F 110 F ment (cheque A I'ordre du PPM) au Rbunion 430 F 230 F 120 F
Parti Progressiste Martiniquais Ancien R~servoir France 320 F 170 F 90 F
Tr6nelle 97200 Fort-de-France USA 445 F 235 F 130 F
TeI. : 05 96 71 88 01 Europe et autres pays 575 F 300 F 160 F
Fax. : 05 96 72 68 56
Le Progressiste Mercredi 4 mai 2000 3




PIERRE ALIKER, VICE-PRESIDENT DU PPM
Po ursu vre i'ef fort
en tarm
Quel est votre perception de la n'avons pas r6pondu t cette demansituation politique actuelle ?. de. De tous les autonomistes, seuls
La situation politique actuelle est les communistes ont r6pondu. due au fait que les gens finissent par Aujourd'hui, le Congrbs c'est l'ocreconnaitre que c'est nous qui casion de se prononcer fermement et avions raison dbs le d6part. Mais ils dire carr6ment ce que l'on veut. ne veulent pas l'avouer et souhaitent
simplement en profiter. Je tire argu- Speculations et rumeurs circulent ments de ce que nous avons toujours .concernant les difficults finanaffirm6 pour nos combats. cires de la ville de Fort-de-France, le problme du transport....
Quelles sont les propositions rete- comment voyez-vous l'avenir de la nues dans le projet de loi d'orien- capitale sur le plan politique et station qui vous paraissent impor- conomique ? tantes ? I1 faudra poursuivre l'effort entaIl y a un fait nouveau qui me pr- m6 depuis longtemps. I ne faut pas occupe beaucoup. I est dit dans la oublier tout ce qui a 6t6 fait. I ne loi d'orientation que le Conseil faut pas perdre de vue que, lorsque G n6ral et le Conseil R6gional se nous sommes arrives aux responsar6unissent en "Congris". Le Dr Pierre Aliker bilit6s municipales en 1945, nous "Congres" d6libbre et prend des avons trouv6 comme heritage une decisions qui reviennent devant ces "Congrbs", lee plus tt possible et que ville dans un 6tat pitoyable. Nous assembl6es. Cela me parait une la premiere question & l'ordre du avons oeuvre de toutes nos forces acrobatie inadmissible. Pour moi, le jour de ce "congr~s" soit celle des pour changer cette situation, notamcongrbs prenant une decision, doit institutions. A partir de lI, nous ver- ment dans deux domaines essencommuniquer directement avec le rons bien ce que le gouvemement tiels: celui de la sante et de l'6ducagouvemement et non pas revenir nous reserve. Ou bien il acceptera de tion. devant le Conseil G~n6ral et le prendre en consideration les d61ib6- En ce qui concede la sant6, il Conseil Regional. rations du congrbs ou bien il refuse- faut se rappeler que l'eau du robinet en ra. Alors, nous aurons &i aviser et 5. 1945 6tait brute et charriait toutes N'avez vous pas l'impression que prendre de nouvelles dispositions. sortes de microbes, de virus et de nous avons perdu beaucoup de parasites avec comme corollaire la temps, en poldmiques politiciennes Depuis les annies 80, avez-vous en typhode qui s6vissait a longueur . d'ann~e. Toutes les families martiniau lieu d'avancer de manidre mimoire une proposition, aussi
quaises ont pay6 leur tribut A cette
consensuelle pour doter la Marti- forte que le congrbs, qui aurait pu quaie ontpalleurntribu avctt nique d'un outil favorable la faire avancer le projet de l'autono- une au elee ne avons une eau potable de grande qualit6 ce
l'avancement du projet d'autono- mie? qui explique le fait que les bateaux mie ? Ecoutez-moi, il faut savoir recon- se d6routent pour fire leur proviTout a fait de votre avis. On a naitre ses erreurs. J'ai en m6moire sion d'eau a Fort-de-France. Par perdu beaucoup de temps en tergi- que Le Pensec nous a interrog6 en ailleurs, dans le classement qui a 6t6 versation. A mon sens, ce qu'il fau- nous disant "Dites-nous ce que vous fait, par une revue m6tropolitaine, drait c'est que l'on r6unisse le voulez exactement" et que nous des villes de plus de cent mille habi4 Le Progressiste Mercredi 4 mai 2000




tants quant a la quality de l'eau revolution tranquille, mais une v6ri- soumettre au Comit6 National pour potable, si la region d'Aix-en-Pro- table revolution, pour r6duire le pro- partir au combat dans l'unit6. II est vence est premiere, la ville de Fort- blme du ch6mage. evident que si nous allons au combat de-France est seconde. Nous divis6s nous sommes perdants. sommes tris fiers de ce r6sultat. La Ville de Fort-de-France doitD'autre part, s'agissant de l'6limina- elle faire preuve de prudence en Lorsque vous parlez de.cumul de tion des eaux usees, nous avons par.
tion des eaux us6es, nous avons par matiere de recrutement? mandats vous pensez a qui? un systhme d'6gouts, ceuvr6 pour
un- cytmemots ce r ourn Ce n'est meme pas un choix fai- Je pense aux parlementaires qui r6gler complktement cette situation.
Nous entamons un troisime volet re, c'est une n6cessit6 qui s'impose a sont aussi conseillers g6n6raux, Nous entamons un troisiebme volet 9
nous parce qu't l'heure actuelle le conseillers r6gionaux, maire etc. qui est celui des traitements des
o contribuable de Fort-de-France est C'est une rbgle g6n6rale. ordures m6nageres. Dans le champ
surcharge. Il est dans la position du
de la sant6, nous avons fait un travail surcharge. I est dans la position du
remarquable, je le dis sans fausse chameau qui est surcharge au point Concernant le projet d'autonomie modestie. que si vous lui ajoutez un brin de pour la Martinique, pensez-vous paille 't sa charge, vous lui cassez les que le PPM devrait s'oienter vers reins. Cela s'explique en patie par,
En raison de sa politique sociale, reins. Cela s'explique en fait qu'au d6part, du fait de panotre un consensus avec lesdiferentes le faitfamies du passage poldfiauedeoot Fort-de-France est aujourd'hui option politique et culturelle on nous families du passage politique local parmi les villes de France, celle a fait la guerre a tous les niveaux. y compris les inddpendantistes? qui proportionnellement a sa Tant au niveau de l'Etat, que de celui J'ai 6cris dans Le Progressiste un ddmographie accuse un "trop du Conseil G6n6ral et de l'Associa- article qui intitul6 "Le chemin de plein d'environ 1000 salaries". tion des Maires. Tout ce que nous Damas', avec un point d'interrogaMalgr cet tat de fait, vous avez avons pu r6aliser, c'est grice aux tion. Je dis que la d6claration de
Malgr cettat de fai, ous avez contribuables. Nous avons 6t6 Basse-Terre et la r6union de Madiarecrutd environ deux cent jeunes r6duits 'a la portion congrue au maxi- na soulbvent une question simple et dans le cadre de la Loi A UBRY ? mum. Cependant compete tenu du capitale. Est-ce que ces conjur6s mum. Cependant compte tenu du
Nous avons cre66s deux cents travail % faire, n6cessit6 6tant mre sont sinchres ? Est-ce qu'd l'instar de emplois, parce que l'Etat participe d'invention, nous avons d6couvert Saint-Paul, ils ont trouv6 leur chede manibre substantielle 't la r6mu- les vertus de l'intercommunalit6. min de Damas ? Je dis si oui, il faut n6ration de ces jeunes gens et que C'est dans cette voie, d6sormais, qu'ils pr6sentent leurs excuses et ces derniers comblent des besoins. qu'il faut ceuvrer regrets au Parti Progressiste MartiMaintenant, il faut reconnaitre que niquais, qui dis son congrbs fondanous avons eu une attitude un peu teur en 1958 &i d6fini la ligne de "Don. Quichotesque". En voulant Vous ites vice-prisident du PPM, conduite A mener en matibre de stanous attaquer au problbme du chO- s'ilfallait ddfinir le profil de celui tuts C'est-h-dire, transformer la mage, nous avons recrut6 tant que qui prendrait la relve de notre Martinique d6partementale en une nous avons pu. C'est peut-8tre une leader Aimd CESAIRE, quelle Martinique r6gion autonome au sein erreur. Mais le ch6mage est un mal serait votre proposition ? de l'Etat de droit qu'est la R6puextr~mement grave et s6rieux. C'est C'est une question qui est ~t blique frangaise. Cette option ils un cancer qui est di au d6veloppe- l'ordre du jour, mais qui n'est pas l'ont combattue, avec virulence, vioment irr6versible de la technologie. r6gl6e. Il y a diff6rents facteurs qui lence et haine et non sans succbs. ls La situation que l'on connait ne interviennent. D'abord, le consente- ont frein6 notre marche en avant. ls pourra aller qu'en s'aggravant si on ment des int6ress6s. I1 faut ensuite sont responsables en grande partie ne fait pas ce qu'il faut. C'est-a-dire, appliquer la loi sur les cumuls, qui de l'6tat de stagnation que nous aux grands maux appliquer les change les donn6es de manibre assez connaissons. grands rembdes. Cette question ne radicale. S'ils sont sinchres, ils devraient Ai peut etre r6gl6e, ni localement, ni Le maire se propose de r6unir genoux et battant leurs coulpes, m~me dans l'ensemble frangais. Elle dans quelque temps tout l'6tat-major demander pardon au peuple de la pourrait trouver des solutions & de sorte que l'on puisse d6gager une Martinique, pour l'avoir si longl'6chelle de l'Europe, si l'on prend manibre de faire. Cette reunion va temps retard( d6voy6, tromp6. Si les dispositions qui conviennent et d6finir la ligne et les propositions A ces deux actes de contrition sont qu'il faudrait prendre. II faudrait une faits, ils pourront rlamer le b6ndfiLe Progressiste Mercredi 4 mai 2000 5




ce du doute, mais diff6remment. du congres que le PPM arrive avec vement. Ils ont raison de se N6anmoins, toute l'exp6rience que un projet de statut noir sur blanc et d6fendre. I1 est insupportable que du nous avons d'eux, nous incite a pen- qu'il faut le mettre en 61aboration jour au lendemain que l'on prive les ser que tout ce qu'ils font r6pond a dbs maintenant. I1 m'a dit que ce gens de leur gagne pain. Cependant, je l'unique souci de racoler des voix et sera chose faite. me demande si on ne peut pas faire d'arriver au pouvoir pour le pouvoir. Nous devons presenter notre projet pour l'ananas, ce que l'on a fait pour Et pourquoi faire ? Pour assouvir d'autonomie, bien ficel6, a l'en- la canne a sucre. C'est-h-dire, exaleurs app6tits et essayer de vivre semble des congressistes. I1 sera miner la possibilit6 de r6aliser une leurs lubies. II faut qu'ils fassent acte amendable, bien entendu. soci6t6 qui maintiendrait la filibre de contrition, mais avant 9a, rien ananas. faire... Le PPM continuera tracer Quelle est votre position concerson sillon dans la rectitude. nant le manifeste public dans le Le ddputd maire du Morne-Rouge quotidien France Antilles par un propose au gouvernement de faire Lorsque Monsieur Marie-Jeanne groupe de militants progressistes ? du Nord Caraibe une zone declare que meme des progres- Ce que je reproche aux auteurs franche. Ne pensez-vous pas qu'il sistes l'invitent a' se presenter aux c'est de n'avoir pas soumis a leurs aurait di faire cette proposition prochaines elections municipales signatures et LISE et PACQUIT. I1 dans le cadre de la loi d'orientade Fort-de-France, quelle est votre n'y aurait pas eu de problbme. Mais tion ? reaction ? cette abstention pose un point d'in- Je ne vois pas a quoi mbnerait la
Cela me fait fire, carr6ment. terrogation. creation d'une zone franche limit6e Alors, il d6missionne de Rivibre- au nord de la Martinique. Nous Pilote pour venir Fort-de-France C'est-i-dire ? avons d6ji une zone franche urbaisous pr6texte de la loi des cumuls... On peut penser qu'il s'agit d'une ne. A moins alors, de demander, manoeuvre. comme l'exigent les Corses, que Le dernier Congrbs a dlu un nou- toute l'ile soit transformed en zone veau secretaire general, Yvon Pac- Que pensez-vous du projet de franche... quit, tes-vous satisfait de sa dyna- licenciement des 250 ouvriers mique? agricoles de l'usine SOCOMOR S'agit-il d'une ddmagogie, selon
PACQUIT jusqu'a present un du Morne-Rouge ? vous ?
comportement r6gulier. En C'est une situation tout A fait mal- I est engag6 jusqu'au cou dans revanche, je lui ai indiqu6 qu'il fau- heureuse. Je comprends trbs bien cette affaire, il se debat. E drait que lors de la premiere reunion l'6motion des int6ress6s et leur mou- Propos recueillis par Patrick Fl6riag
rI
La Diretion d Traval.et.d
l'Emploi (DTFP)-financera
pour Iannie2000,58 stgs
suivi par es hmeus d
s'iscivntdan~s le cadre de:
ave l'ANPE. Les dossiers
DTEFPimmieu1ble Delgrbs, A
lainte des S abet
& dpose avat l 24 mai
6 Le Progressiste Mercredi 4 mai 2000




Le PPM dans
I/es tavailleurs jue~axprnse u
L es travailleurs et leurs planteur: M~me combat rsr~sjs~lr u
organisations syndicales et Non au ch~mage et aux licen- pcase.AtarsI
Lepolitiques ont commmorgouverneent ciementsl are MI toxicomanies, une
cette annie la F&e intema- Pour la creation d'emploisIaMsinntrnstiel
prventitionale du travail en ordre durableon de proxi t disperse t la Martinique. overture des grand chantiers pou utedenn
Une manifestation au Mome-Rouge, la creation d'entreprises perfor.......... . .. ..... ducateurs, des inform i on
une T init et un important et dfleurs mplantesur: Mme combat rserves jusqualor
organisations syndicales et -Non au ch omage et aux licen- specialistes. A traversl
politFort-de-France r6unissa nt un miier diversification de agriculture.diffusion de quatre s o
cettd e manifestannets. La lutte centre le Un autre mot d'ordreation d'emplois la Mission interminist chmagt ionale du t ravail en ordre ua 1 er mai 1999 a reprise avlutte centre la dr e dt6 laprincipale pr occupa Martinique. ouverturant de d6tes grands chantiers toxicodeanie (MILDT) Notre Parti, avec un cortege d'une conviction d'entreprises perfor- parler concrtement
cinquantaine de participants portant Terres-Sainville et sur tout le paruntee-shirt et casquette a manifest6 s tes risque lis a la
solidarity avec les travailleurs dans Oui t la n6gociation Foa rue. En -Frang serr6 unissant un miller divePour un caton dtr 'agriculture. consommatio.n dh6r de m anifestants. La lutte contre ie Un autre mot de contract social ,d6e- cannabis mais avant chd e Madeleine de GRANDMAISON lopp6e par la t6 commission scialeno- dalool et de tabac. et de lia o n ZAMI et derriere notre conform6ment aux orientation et de ct, laGendarme
banderole reprenant notre mot notre congr~s d'avri1 1999, constitue en d'ordre: Autonomie pour 'eman- effet un point important du Projet de cinquantaine de paHortic i pants portant Terres-Sainville en mati&e de travail a vetionencon Matee-shirt et c iniquaise. mener dans le monde social. Ce pro-sit solid d arit6 avec les travailleurs par le jet sera discut i dans les diff&entes
Balisier de r'Angellier et la Commis- instances du parti. Sa mise au point lasio n Sociale ont 6tserr6 scands avec avec tous l s militantsun con stitueratrat social. o force par lG6s camaradesl Yvon PARA-CQUIT, La notion de contrat social d6vede Madeleine de GRANDMAISON loppe~e par la commission sociale
CLET, VEDERINE, VALERIUJS un guide pour routes les actions 2 avant de 'nr e reprise par lderrire notre conform6ment aux orientations de b anderole reprenant nombre de tre m ot notre congrsutil dave construction dstitue euni- solidarity avec les travailleurs t6 indispensable pour garner les pro-es d'ordre : Autonomielleours Iman- Ti chaines batailles.mor Victor Dramet de
iPour vous abonner l uTarifs Nom:9...........................................Destinations 1 an e mois 3 mo1s
Martiniqu .mener.dans.le.mn i.e Abonnement simple 200 F 110 F 60 F Adresse....Abonnement de soutien 300 F 150 F s
Guadeloupe et Guyane 240 F 130 F 70 F [Remplissez ce bulletin et retournez-le accompagn de votre r~gle- Caraibe 390 F 205 F 110 F meant (cheque & n'ordre du PPM) au Reunion 430 F 230 F 120 F I Parti Progressiste Martiniquais intanes d France 320 F 170 F 90 F i Tr6nelle 97200 Fort-de-France USA 44sF 23 F 130F fT61. PR05 96 71 88 01 Europe et autres pays 575 F 300 F 160 F
I~Fax. : 05 96 7268 56
Le PrPgrossiste uMercredi 4ma 2000 7




JEAN-CLAUDE DUVERGER
Lettre ouverte aux
demon pay s
ly a quelques mois de cela, a J'ai voulu en savoir plus, et lui ai je suis ld."
l'invitation des jeunes de la demand6 ce qui lui aurait d6plu dans Petitfrdre, compose avec tes propres
MJC de Sainte-Anne, j'ai mes paroles. Et trbs rapidement, je mots
pr6sid6 au d6fi16 de mode me suis rendu compte qu'd sa Ta musique est si belle
d'un jeune couturier martini- maniere, maladroite, peut-8tre, il Et son rythme est si doux
quais dans cette meme com- cherchait 't amorcer une discussion Ne tiens pas compte de ceux mune. avec moi... qui ne connaissent ni ta route
Suite aux incidents qui avaient eu En fait, il adh6rait entibrement "' Ni tes aires de jeux, lieu 't Sainte-Anne, pendant le camrna- mes propos et me dit, pour conclure Ni ton langage, val, j'avais choisi d'axer mon dis- "Y fok ou k6 6kri en teks ba mwen Ni tes complexes, cours sur la jeunesse. Je demandais osi". Ni ta sensibilit que l'opinion publique, que la presse Je ne me rappelle pas le visage de Ces monstres aux visages masquis parle des jeunes errn termes plus posi- ce jeune homme, il ne m'a pas don- Ces ldches qui t'duquent d la haine tifs, que l'accent soitt mis sur ceux n6 son nom non plus... Mais cette Au lieu de te manifester leur amour qui r6ussissent dans la vie. Et j'illus- anecdote conforte l'6ducateur que je Garde-toi de suivre les conseils trais mon propos sur le fait que le suis dans l'id6e qu'aucun 8tre n'est De ceux qui ne te montrent pas le battage m6diatique que l'on faisait irr6cup6rable et qu'il ne faut pas, vrai chemin autour de la violence engendr6e par d'embl6e, mettre quiconque au pilori. Car certains jeunes (qui repr6sentent la Je d6die donc ce texte at tous ceux "Dieu est bien Dieu" minorit6) laissent croire a ces der- qui sont nous.E "L'enseignant m6rite ton respect niers qu'ils sont les plus forts, car ils pour jouer son r6le d'6ducateur" font beaucoup parler d'eux. "Le maire assure la gestion de la
J'ai gard6 l'agr6able impression Petit Frere cit6"
que le courant 6tait pass entre le Cherche en toi "La source est bien pure, et peut le public (compos6 en majority de Du plus profond de ton meilleur, rester, si elle n'est pas souill6e" jeunes) et moi. Ecoute le battement humain de ton Mon Petit enfant, ou toi mon frdre
Aussi, quelques deux heures et cweur Dis-leur, at haute voix
demie aprbs la manifestation, un jeu- L'Amour se construit dans l'Amour Que tu as besoin d'Amour, ne m'arr&e, avec l'expression et la Eduque cette main menagante De Respect et de Guides pour manibre d'aborder de ceux que l'on Apprend lui d caresser t' dclairer N qualifie commun6ment de "hors la Va dire d cet homme qui passe : loi", il me dit : "Pa r6t6 la Duver- "Papa, coute-moi." Jean-Claude Duverger ger !" Et d la femme qui pleure : "Maman, Educateur Spicialise
Mission avec quatre members de les associations ceuvrant Carburart plus cher parlerrientaie 6 l 66ation, le centre dans le secteur carc~rral Le 21 avril dernier, Dlucos p~itiire de~ Ducos ainsi que des d~tenus. -le super est pass6 & Les 18 et 19 avril denier, a~insi qute le centtre de Cette visite, apr~s celle 6,57F au lieu de 6,31 F, Louis Mermz,~z d~put6 de detention r~gina11 delaGudloutpe et de -le sans plomb 95, A l'Ishre et president de la st1alment la uyanie, fera l'ojet 6,54F au ieu de 6,28F;,I'Assmbl4e Nationl sydct upronl4aps comad pae a-ind ,4F
8 L* Pr*ges**s*e Mercredi 4 mai 2000




VICTOR TISSERAND
Va incre et vlvre
demander pardon et de crier A tue- r6s, revendiquent un pouvoir local t~te : "Vive l'autonomie." fort, pour avancer nos pions et faire Certes, tout le monde ne pense privaloir nos options fondamentales pas, ne dit pas la meme chose. I1 et maintenant historiques ? egarderle present nous faudra par consequent tenir Il faut bien l'admettre, la direcavec fermet et toiser compte des non-dit, des objectifs tion du Parti n'a pas su profiter de
avenir avec insolence." sous-jacents, des intentions secretes, cette occasion favorable et s'est occult6es et noy6es sous un verbiage pitoyablement fourvoy6e dans une Apres cette longue marche vers la
Aprsctte d onuer vers la inconsistant et populiste ; car nous voie sans issue. conquate d'un pouvoir politique, qui
acommenqu led vrs qi ne savons ce que recouvre le pr6tendu Nous ne voulons condamner pera commenc6 le 23 mars 1958, c'est-h"statut fiscal et social" dont le conte- sonne. dire, dbs le Congrbs constitutif du PPM, posant principe : "La transfor- nu evanescent nous parait pour le Notre propos n'est pas de renier; mations de la Martinique en region moins ambigu. encore moins de tenter de recycler
autonomy", cest ceque nous auto- I1 nous appartiendra donc de l'image nostalgique d'un pass6 de
onome" cpest cueous ato s6parer le bon grain de l'ivraie. lutte aujourd'hui abandonn6 comme risent les rises de position et les I1 ne s'agit donc pas pour nous notre incapacit6 inventer le futur, d6clarations,. inattendues et inesp6"- %. dcsaations, iade e ne d'accepter beatement le discours mais de rassembler autour d'un projet res actuelle, de tout le conglomrat fumeux et logoffrrh6ique d'un facho- d6terminant et sur des fondations politique local.
Aujourd'hui, d'un extreme d6mago ; pas plus qu'il ne s'agira solides, driger la maison commune. l'autre, du IM, nagure indpen- pour nous de faire une fixation sur le Pour ce faire, il nous appartiendra dantiste chatouilleux et intransi- rapport Lise-Tamaya. bien stir de laver notre linge en dantiste chatouilleux et intransia Certes, nous comprenons, apres famille ; mieux encore, laver nos geant, madite apprt ais ti le d6chiquetage ostentatoire de ce scores a l'eau tri-distill6e pour tre le, a la droite d6partementaliste, ledciutg snaor'a
ise, f ie datentaiste rapport, la crispation de certain prets a accomplir le grand oeuvre de fixiste, fileuse, maintenant attentiste90 0 camarades et leur propension, par l'6mancipation de l'Homme et de la et opportuniste, pas un mouvement,
pas une organisation, pas un solidarity, t s'6puiser t la defense Nation martiniquaise.
,, d6risoire d'un texte maintenant D6passer ces contingences subalbeiusnquelquehpeuifantasques e- d6pass6, mais nous ne pouvons temes, se preparer aux luttes imm6accepter que ce m6canisme de diates et prochaines, se mobiliser en d~connect~s de la r6alit6, qui ne d6fense mis en place bloque jusqu'a vue des combats a venir: "vaincre et revendiquent, sous une former ou une I'aboulie, l'appareil du Parti. vivre, vivre pour vaincre, vaincre autre, de manire plus ou moins S fQuoi ? ne rien entendre, ne rien pour vivre, c'est la loi du combat qui
nouseretanth, d'u mur note voir, ne rien dire. Quand tout bouge a pour enjeu le bonheur" nous disait
.u pautour de nous ? Se complaire dans Paul Vaillant-Couturier. Relever ce singularit6 et de conduire nos la morbidity des lamentations et des d6fi est signe de pugnacit6, c'est propres affairs sans avoir jt en rfrer j6miades ?! C'est ce qui nous est avoir une claire conscience de ses et attendre l'autorisation d'un centre en insupportable et qui a motive notre capacit6s A modifier le present et a lointain, hautain, jaloux de son pou- manifeste :"Triomphe de l'Autono- organiser le futur. Le vouloir. Agir. voir r6galien. Jacobinisme oblige. ,, Russir.
C'est cette heureuse surprise, mi
Comment comprendre en effet S'atteler a cette tiche, c'est ce comme une ruse de l'Histoire, que come auene reenonHiso qu que ceux qui manient avec subtilit6 que nous r6clament nos engagenous accuellons et retenons fondal'art des convenances et des conni- ments a l'6gard du peuple et du Parti mentalement comme : LE
vences excessives, la prudence nor- Progressiste Martiniquais. TRIOMPHE DE L'AUTONOMIE;
mative, la recherche incessante du Voilh l'objet de mon propos. Tout Certes, apr~s avoir pendant des juste milieu consensuel, n'aient pu le reste ne sera que billeves6e. E d6cennies critiqu6, vilipend6, calom- ..
saisir ce moment privil6gi6 oii tout Victor Tisserand ni6, il n'est pas donn6 a tout le monde de faire son chemin de croix, de
Le Progressiste Mercredi 4 mai 2000 9




'affaire Socomor
250 ouvriers de le la fliere une main d'oeuvre et une prise dur6e d6termin6e. ce contrat permet ananas sont menaces de d'achat moins chores. au directeur de nous mettre dehors t la licenciements. Le Deput6 L'Europe et la Socomor ont d6cid6, fin de chaque saison. Alors, il a monMaire du Mome Rouge fait de se concerter pour trouver une t6 ses machines neuves dans l'espoir appel au gouvemement solution afin de sauver la filibre ana- de mettre un nouveau produit sur le socialiste pour s'en sortir nas. En fin de compte, deux altema- march europ6en. car ii est "engage tives principales restaient de fermer Apr's la reunion du 16 mars, jusqu'au cou dans ceffe l'usine, de la modemiser par le biais nous, le personnel de Socomor, affaire t. Ce qui est d'un plan de restructuration. C'est avons d6cid6 de mettre sur pied un surprenant c'est que
Iorsque a region traiter cette demibre solution qui a 6t6 rete- comit6 de lutte le vendredi 24 mars. Iorsque la region a traiter.0 1
le dossier concemant les nue par la Communaut6 europ6enne, Un comit6 de lutte pourquoi ? Nous financements destines a la direction de l'entreprise et aussi avons estim6 que ni l'entreprise, ni aider les petits planteurs par les 61us locaux qui ont vers6 des le CE, ni la section syndicale ne et a6 moderniser I'outil de subventions de restructuration. nous foumissaient les 616ments production, la question du Mais voilk que sur le rapport n6cessaires pour nous informer dece licenciement des employs d6pos6 par Monsieur le directeur grave problem. de SOCOMOR est restee g6n6ral de la Socomor, rapport redig6 Le Comit6 de lutte s'est rendu & sous silence, par l'Od6adom, un organisme gou- la DDTE; Le PROGRESSISTE ouvre vememental, il 6tait not6 qu'il y Le Comit6 de lutte a organis6 ses colonnes 6 JANIVEL aurait une diminution du personnel. une journm6e ville morte au MomeLeon, CAUMARTIN Ce qui n'a pas 6t6 pris en compte par Rouge le 4 avril; Nathalie et ZIZINE Max les 61us, car ils n'ont pas trouv6 la Le 5 avril et le 10 avril, nous qui souhaitent vous n6cessit6 ni de prendre connaissance avons sensibilis6 sans cesse la popuapportez des de tout ce qu'il y avait sur le rapport lation du Nord en organisant des infammations. d6pos6 par le directeur, ni de faire caravanes. Cette population nous une contre-expertise du dossier. soutient moralement et physique'usine Socomor est une Le jeudi 16 mars 2000, nous, le ment mais aussi financierement.
soci6t6 coop6rative qui vit personnel saisonnier de Socomor, Le 10 avril, nous avons d6cid6 de aux d6pends des subven- avons 6t6 convoqu6s par un expert, bloquer l'entr6e de Socomor jusqu'h
tions de l'Europe. Depuis le comit6 d'entreprise et toute la sec- ce que notre situation soit r6gl6e.
quelques ann6es, l'entre- tion syndicale. A la fin de cette Nous ne voulons pas d'argent.
prise connait une grande reunion, nous 6tions tous en 6tat de Nous refusons les 250 suppresp6riode de crise. Financibrement choc. sions d'emploi. parlant, elle ne peut plus jouer dans Nous apprenions que nous ne Nous ne voulons pas d'indemnila cour des grands dans la mesure oh serions plus embauch6s At l'usine, t6s. les pays concurrents sur le march6 que nous ne serions pas indemnis6s, Nous voulons r6int6grer notre foumissent le m~me produit pour que nous ne recevrions m~me pas de poste de travail.
lettre de licenciement puisque nous Nous voulons du travail. avions des CDD depuis 1996. Le 17 avril, le Comit6 de lutte Le Prog resisted Nous connaissons un peu le pro- avait r6union avec le PPM a Fort-deAncien R~servoir Trenelle 97200 Fort-de-France
Tl.: 059671 8801 Fax.: 0596726856 blbme de l'usine quand nous enten- France. Nous voulons que la direcparti.ppm@wanadoo.fr dions dire par le responsable tech- tion remette en marche les lignes de
Aims C a ire nique qu'il n'y a pas de rendement. transformation afin de r6embaucher
Editeur: Mais nous ne comprenions pas com- tout le monde, le temps de trouver
Parti Progressiste Martiniquais ment ne pourrait-il pas en avoir dans des solutions concretes pour que
Commission Paritaire :N 72886.
Directeurde publication Patrick Flriag la mesure oh les fruits entraient et nous retrouvions un employ.
Conception-r6alisation ACP -585658 nous travaillions comme d'habitude
Photograveur: Quadra-7536 6 et mime plus. Depuis 1996, le direc- Leon Janivel, Max Zizine, liprmur ~srmax 5300teur nous fait signer un contrat a Nathaly Caumartin
10 Le Progressiste Mercredi 4 mai 2000




ECONOMIE: BERNAR MARIS* DANS LE MONDE
Qul arr tera la mach ne fofe
Ses lib6raux n'ont pas une nomie, s'est 6puis6 a d6montrer que le "autordfirent", sans 6quilibre, le
trbs bonne opinion des march6 (le lieu, r6p6tons, oit joue la march r6el que connaissent les hommes. Sauf exception, "loi" de l'offre et de la demande, qu'il boursiers. Conclusion : le marched "
ceux-ci sont plut6t 6goistes s'agisse de produits financiers d6riv6s ou et "l'offre et la demande" ne sont pas et mauvais. 1 faut d6tour- de chaussures) conduisait l'6qui- des concepts appropri6s pour penser ner leurs "vices" priv6s vers libre. Bref, que la main invisible fonc- l'6conomie, le capitalisme, et les une "vertu" publique, afin que du tionnait. 1 n'y estjamais arrive. lib6raux n'ont plus rien dire. Et conflit de cbs int6r8ts antagonistes Pourquoi ? Parce que le march ne d'ailleurs, hormis quelques ritournaisse une utilit6 collective. Que fai- conduit a pas l'6quilibre. C'est le lib6- nelles incantatoires au moins d'ttat, re? Rien, pr6cis6ment. De la ral Debreu, Prix Nobel lui aussi et au moins d'imp6t, a la suppression recherche des int6rets priv6s naitra un d'autres qui dans les ann6es 70 a des allocations pour les pauvres et 6quilibre, un systhme de forces oppo- montr6 que la loi de l'offre et de la l'augmentation des subventions pour s6es qui s'annulent pour le plus grand demande 6tait totalement bizarre, et les riches, ils se taisent. bonheur de l'humanit6 ; et ce au grand donnait de multiples r6sultats bizarres, Nous voila lib6r6s. Nous pouvons 6tonnement des individus, qui croyant et pas du tout efficaces, et souvent pas observer comment le capitalisme, ce agir pour eux-memes, agiront pour de r6sultat du tout, Contrairement a ce systime fort jeune dans l'histoire de tous. Non seulement, ils agiront pour qu'avait pu 6crire certain magazine l'humanit6 deux petits siacles tous aprbs tout, Staline, le parti com- saluant le Nobel Debreu, celui-ci n'a infantile, inachev6 et insatiable, se muniste et le reste de l'URSS labo- pas d6montr6 math6matiquement la comporte en force d6vorante. I est rieuse agissaient aussi pour tous sup6riorit6 du lib6ralisme, il a d6mon- certain qu'il se metamorphose en mais de la meilleure manikre possible. tr6 le contraire. fonction de la technique, mais il agit Le march6 est le plus efficace de tous les A peu pres au meme moment, un toujours dans le m8me sens. systhmes. autre Prix Nobel, Nash, a reformul6 le Premibrement, de l'argent, il fait
On aura reconnu dans cette "ruse problbme de Smith. Le Concept plus d'argent. San fin et sans but. (...) de la raison igoiste" la main invisible d'6quilibre de march6 tel qu'il pouvait Deuxiamement, il ne vie qu'en d'Adam Smith, que deux sides surgir de "comportements 6gofstes". I transformant du public en priv6 (...) d'6conomie politique lib6rale vont a montr6 ceci l'6quilibre normal Troisibmement, il n'a aucune th6oriser dans le concept de march. auquel conduit l'6goisme rationnel limite et il ignore le bien et le mal
D6montrer qu'un march est le des individus est toujours le plus mausysthme le plus efficace possible en vais. Le march6 n'est pas efficace. Quatri~mement, il n'est rien sans termes de production et de r6partition Exit Smith, la main invisible et le reste. le travail. Oh il a fait beaucoup de de richesses, sera l'oeuvre de trois Depuis Nash et Debreu, un 6cono- progrbs depuis la lutte des classes de sa g6n6rations d'6conomistes aprbs Smith, miste ne peut pas utiliser la phrase: folle jeunesse. II pr6f'ere la servitude auxquelles on associera trois noms : "Le march est efficacy". Ou encore: volontaire. L'auto-exploitation. II a L6on Walras, John Hicks, et G6rard "La loi de l' offre et de la demande compris que le travailleur libre, le Debreu. Walras a formalis6 la "loi" de conduit d l'dquilibre". Une expression manoeuvre a la chaine bien pay6, l'offre et de la demande sur une multi- come : "La dure loi des marches" 6taient beaucoup plus productif que plicit6 de march6s et pressenti l'exis- est une ineptie. Du moins, pour un l'esclave, et que le titulaire de stocktence d'un 6quilibre, dont Debreu a 6conomiste. Une phrase comme : "Le option encore plus craintif et attach a d6montr6 l'existence a peu prbs un ddveloppement du commerce interna- sa boite (...) a sidcle plus tard, dans les ann6es cin- tional accroft la richesse" est aussi Bernard Maris quante. une meptie. Bernard Maris est professeur de
Que l'6quilibre existe, trbs bien. Hicks, peu avant sa mort, a recon- sciences dconomiques d 1' Universiti Paris Mais la loi de l'offre et de la demande nu qu'il avait eu tort. II a rendu hom- VIII. Dernier ouvrage paru : Lettre ouverconduit-elle a l'6quilibre ? Si oui, le mage a Keynes, qui avait propos6 un te aux gourous de l'dconomie qui nous lib6ralisme a triomph6. concept de march6 totalement diff- prennent pour des imbiciles" chez Albin
Sir John Hicks, Prix Nobel d'6co- rent de celui de Walras : le march6 Michel
Le Progressiste Mercredi 4 mai 2000 11




Le gouvernement
est sur Ia bonne vole
n mai 1999, celui qui gler par les discours partisans d'une femmes qui sont concem6s directeaurait annonc6 que le droite lib6rale en panne d'imagina- ment par ce fl6au.
taux de chomage en Fran- tion Les elections seront gagn6es ou ce atteindrait 10% de la 1 y a un peu de vrai dans chacune perdues par la gauche, selon les population active totale des deux r6ponses. Mais, sans la r6sultats qu'elle sera en measure d'afen mai 2000, serait pass volont6 des pouvoirs publics de faire richer en 2001 et en 2002 sur le front pour un aimable farfelu le maximum pour r6duire l'ampleur de l'emploi.
Quand Jospin avait estim6 'an des licenciements et d'augmenter le Tout indique que le gouvemedemier que la recherche du plein pouvoir d'achat des couches sociales ment est sur la bonne voie et que les emploi (un taux de ch6mage autour les plus d6favoris6es, on peut 16giti- faux d6bats invents tous les jours de 3 %) n'6tait pas une vaine utopie, mement douter que les r6sultats 6co- par "Les nouveaux chiens de garde" peu nombreux furent ceux qui le pri- nomiques actuels seraient aussi (2) pour minimiser les bons r6sultats rent au s6rieux. bons. 6conomiques et sociaux de la France
Aujourd'hui, I'INSEE, le FMI, La nouvelle croissance sera-t-elle auront tris peu d'impact sur la "le l'OCDE, comme la Banque Mon- durable ? ou 6ph6mere ? peuple de gauche" qui est en train de diale considbrent qu't la fin de l'an- Trbs rares sont ceux qui se risque- se remobiliser n6e 2000, le taux de chomage en raient a un pronostic argument6 de C.L.-A. France sera inf6rieur a 10%. manibre rationnelle.
C'est dire que la reprise de la Retenons que le gouvemement
croissance est cr6atrice d'emplois et actuel mise sur une reprise durable 1) C'est le titre d'un excellent petit livre que son maintien entre 3 et 4,5 % au et qu'il fera le n6cessaire pour main- (110 pages, 3Q Fprix Paris) public aux idicours des trois prochaines ann6es tenir la consommation int6rieure a tions Raisons d'Agir en 1998 et qui est djd devrait se traduire par nouvelle bais- un niveau 61ev6 pour inciter les d sa troisidme edition. L'auteur, Keith Dixon se du taux de ch6mage. entreprises priv6es q r6aliser des fait une analyse brillante du discours ndoPourquoi ce retour de la croissan- investissement cr6ateurs d'emplois. liberal qui est en ce moment en perte de ce ? Contrairement aux thbses que vitesse.
C'est un sous-produit presque d6fendent "Les 6vang61istes du mar- 2) C'est igalement le titre d'un ouvrage naturel de la croissance de l'6cono- ch6" (1), la priority pour l'actuel fondamental de Serge Halimi toujours aux mie mondiale pr6tendent certains. gouvemement de la France est la lut- Editions Raisons d'Agir qui permet de comC'est le r6sultat de la politique te contre le ch6mage de masse. prendre tris clairemen t le role ndfaste des 6conomique et sociale men6e par la Car, il ne faut pas l'oublier, m~me journalists de connivence, de rivdrence et gauche plurielle sous la houlette de a 10%, le taux de ch~mage est enco- de complaisance qui se sont mis au service Lionel Jospin affirment a juste rai- re beaucoup trop 61ev6 en France. de l'iddologie libirale et font le maximum son ceux qui ne se laissent pas aveu- C'est 2,5 millions d'hommes et de pour affaiblir Lionel Jospin.
H*I8tellerie: 16gte rsultats du ler trimestre enregistr des basses I'ARDTM, deux journbes Climinution 1999, d'oi une tandis que le taux portes ouvertes les 3 et 4 Durant le premier degradation relative du occupation se juin prochains pour trimestre 2000, I'activit6 coefficient des chambres raffermissait en f~vrier. inciter Ia population h~telibre de Ia de 78,5% A 78% durant ce Pour le trimestre suivant, martiniquaise & d~couvrir Martinique a faiblement premier trimestre 2000. les provisions d'avril sont les activities, les m6tiers diminu&. Le nombre de Ces mauvais chiffres sont prometteuses. et les 6quipements chambres lou~es est imputables aux mois de En outre, le Club des hoteliers de lPile. inf~rieur de 3,8% aux janvier et de mars qui ont hoteliers organisera avec
12 Le Progressiste Mercredi 4 mai 2000




Full Text
xml version 1.0 encoding UTF-8
REPORT xmlns http:www.fcla.edudlsmddaitss xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:schemaLocation http:www.fcla.edudlsmddaitssdaitssReport.xsd
INGEST IEID E95J1DCEA_R1K118 INGEST_TIME 2017-05-08T18:41:45Z PACKAGE AA00053606_00266
AGREEMENT_INFO ACCOUNT UF PROJECT UFDC
FILES