UFDC Home  |  Search all Groups  |  Digital Library of the Caribbean  |  dLOC  

GAZETTE POLITIQUE ET COMMERCIALE D'HAITI

MISSING IMAGE

Material Information

Title:
GAZETTE POLITIQUE ET COMMERCIALE D'HAITI
Physical Description:
Journal Article
Language:
FRENCH
Publisher:
Imprimeur de l'Empereur
Place of Publication:
Cap-Haitien
Publication Date:

Subjects

Subjects / Keywords:
Caribbean Area   ( lcsh )
Genre:
serial   ( sobekcm )
Spatial Coverage:
Haiti--North Department--Cap-Haitien
Coordinates:
19.75622 x -72.199669

Notes

Abstract:
(blank)

Record Information

Source Institution:
Biblioteque Nationale Haiti
Holding Location:
Biblioteque Nationale Haiti
Rights Management:
All rights reserved by the source institution.
System ID:
AA00013097:00016


This item is only available as the following downloads:


Full Text
xml version 1.0 encoding UTF-8
REPORT xmlns http:www.fcla.edudlsmddaitss xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:schemaLocation http:www.fcla.edudlsmddaitssdaitssReport.xsd
INGEST IEID E2S9TOBU8_9NTKOT INGEST_TIME 2013-10-09T23:36:55Z PACKAGE AA00013097_00016
AGREEMENT_INFO ACCOUNT UF PROJECT UFDC
FILES



PAGE 1

( Nlltn(o 45. ) ';; .... ...... f. .. G A Z .E T T :E ;: .' .. Du Jeudi 24 Octobre 1805, l'an deuxime. de i' 1 L'injustice il la fin produit l'indpendanee; '.': J 'i r': L r .7'Cllt;.:. J: .: NO UV E L 1. E S DIV ERS E S, Qu'elle connexion r a.til en r ante entre la France et la Russie? Tnd'pchdarit L'A I\'T 1 LB sl;ivant" tir d',me gazette de ,l'autre J elles s'ont de J contient, J'aprs l'opinion nUlre, et ont en leur purssan:cede..ier.n'1t gnrale, les sentimtns du gouvernement du bien .. franais sur la mission dll winis.tre russe exerce nne M. Novozilzo(f, et E'stconsider comme un Italle, 1 empereur de .Russie errexete'une papier d'tat de la plus grande importance. plus grand,e sur la la Perse. L un a une De Ber/in, le '5 fui/let. qni ne s'tend pas ds'disist6s M: de est parti 11ier pOUT relatives ses limites Sa avant son dpa rt iI'a sa force d'aucune' c."l1:me longu.e avec Jackson, contraire, exer:ce une ',S'a mission a .t annonc'c dans toute puissances du : mois d'avance ; se'urn'iripncher le Dera il hqtiellue 'Ta RUSSIe ct la. est devenu l'objet de heaucoup' de distendent leurs surTAriiol., d ca.lculs et .d'i.ntrigues, A prs la mer Caspienrie et le Po'nt:Euxirt:t;Si'1e avoir dcrit M. de Novozilzolfcomme tin cabinet de Russie !p:retena avoif=t'"''lif'oit portc'r d'ordres :plut8t que comme de fixer les limits' pr.cises oil. rtf,!Pf'rite llgociateurJ sa mi:.sion a prsente doit s'arrter de. tout :ct, inlortrhs -bl)l;Sautres couleurs, ponda rendre non doute aus'si tre dispos. 1II0i"ns odieuse. J\ ne devait",. disait-on; l'empereur des f'anais d qu:avec' )'Empeieur. :1;li':" mme: timires d.lm lesfluellcs il :doit -se Cx cri ont rpandus ces Quand avec le tlescope' .. savent t;rs-bien que toute espce de pr-observe de la terrass du' palais'deTtJtle' .. 'qui"s'c'arterait .de-s ceqni paso;e eJltre : tendrait, p.lr cela et -\penriin5';:!il-hfeseut 'cctteniiSsion nulle, dont le bllt, xige llS sans doute' que .. : pas trckdair. Et ce 'nevo)'e pas' cc 'ipie'sorit 'devenu eUe e_tait l'ancien' et rIIustre empire' de ilimn;'et ct la Perse; qn'iI ne 'vo)' pas' :$uJet et deux dernitcs annes', toufle :sur le; ,de: ,: : :' .. r:P1RS dUlht Y9)'f, qu'?Il.e. Y. .. 'Tf:M .... t'ris. .. 1.... -'.
PAGE 3

( ." ) ,. pas -senlcmient' le e(JlDmere:. l'oppression. La. -de 1'13de qui est en question r Qae'que cour.a.pe ct des annes; .etqucl1'J!ue atherine n'aurait jamais permis, l'Ancoahtlon que le ministre an.glnis l''llssir.a. l'a ohtellu de renollveer, la France .' ,dphln'llt, e"rrOoll i'1l1cce que ta Frnnce n'aurait jamais encore l'in.fluence de J'l!)r Jes w. f'errui,s', l'a de la: RS56ie k continent. le l!L(jUvt.!&U i!-aJ\is golf ale' Finla.nde ; que depuis ce J COL11lllcl:.:s. de1.1X autres (lm trai t, 1>i contraire aux dr.o.rs dOr.1t les precedes. p1JlisaLlce i:a't'ons les mniJIIS fires sont ;alnusiS, des rera pour l' e cC}nl-noeUes ont t donnes au des bornes lustes et CO Il la Fralli&tt AI 11 rl' ". '-AC r!y!er.es i-\ !'!S i ont bll'C}uees; tlue cent lieuesJe cte quanu OR l'iIl:krrtion Je_ t le Porwgal )ont t loqni!s ; 'iue Cadix tout ce ptnds s.tar die ne peut otni t LI-oq (Lms le temps mme que nos un td !flle la la mahrcsses du dtroit; qye l ct faut l'I.e pas (Jf.:nes-es.t Moque, qu.oi(IDe (lc.puis six m,ois saVOll" cOllcukr la. force et la, P'lsi,lIicm_ 41:' .elle Jt' lmCU1J vaisseau 4;holci pour jamai.espre.r 8I.voiulu'iius. ces 1'IWos, n'a point vu aUCU[l !--a PotugGe a l -ait 'navire .neutr.e, :par l'trange condescen.saH-e pourla Fr.anced'av-o.ir la A Venise, ks bords du Rhin.Le ; Triestt,:. Lisbcmnc, dans les pOf"ts du Jete. 4ilnl; envaJai.eS:j "nord, du moment le Wocus de Gfiles d?u avruI-unquivaLent en EurQpe!J J:if}r ca t Annonc, ;ou -a toutos 'expGio"R& poru cette Vsue -t on un cODgt!eil "Cc 'plnipOitc-stiaire, .e'-t il 1!ellU pour Elll"o.pe r Eh bien l ,darer .q.uela a obtenu libert hisse la di.sposition de. .coe ; de ql1de .. dans -'lu'eUe a envahi l' In rean naissan,e cl e 'l'cr.ainet Pologn e soi t rtablie, VenisE! ; ,comml,Ule sur lesJ la renonciation (le -senat, la Trinir-i l'Eipagne;. l\::ljL ,tpu te, (:I.'.Jwi t de rcsHolland-e Ji .La.. Crinie. Porte. ; : auX .faxs, en r,eIlonce au Phase et a.m. Bosphore, quo' {i tre pns Jo et cl aprcs la clenmtlOn Ca-\lCa.&e et la Geocgw soient rendus,. ,q* dn lIlot"61dqzi, ev'ironn de'rou'S ctsr la :rOE'te respire a.fWs 'Sai't'-ilveii en mme temps pour de. que l'empire des Mar.a:tte. et:llu iuanaer que h COtirOnne serait &Oit ne ,soit plus pl'ace SUr' une autre' tte jet rcdamer la proprit exclsivIJ de )"a de quoelqnes partiesdll terriFnuu;e pourra lilors ft! toirc -atl-iteld-es Alpes-? En et-il t ainsi, ancienncs limites; mais ce ne il eut:: t' le< bierrYeno;il n'am-ait point q.at prdra. le plus. D'o. .viennentdonc rem:o-rrtr d'obstacle ;' et. le s1:lccs &Ilraitcescr.is furieux., ces provo.cations u.oe .cO:l1ron'n ,croisade contre une puiss-aruoe-.quidcpqls .pprc,>uvllnt Ge qu.efuit l'An-50 ans moitIs profit 1p1'aucllue antre 4Fs lui nCfJllli a.s.sallt le de des, ta.ts et 1 Jes b1titllCns,' de mettre l'uRve.n" tp', constaGlIuent en ta de .. blocus. a,Ewlau" a'a. rmenu dt} ses c(mqutes. q Il.e:ft! imIIlens,e pour uu.c t,uste ,IlQurqir PInde i il st venu "pensatioa ." __ .;. ,:, profoser : L'Eurupea :I)fouv P"rm!! et Genes, de renoncer a lacronnetiofl.'i, Vtll'die gefm de-vidlh'inent l Fi'ari.'qu'll:s .. ,d' al st' !aP t:Hi(: qn.'ils Un mini.stre. f! t :dcliem -rduire' n' teiripS! qft1Hs se y euveaa. une Jais. ,je,tt o effrays une race dgnre. dNta j'inceftitU.de la
PAGE 4

( bouleversernef1 t gtl6ral, C}ui R ussiea perptules alamits en leur promettant,des secours tioitr tons les l.1rdrcs llu'elle seulement arrivs 100:sque l'Autriche !lvait ntraio9Ja J ct mritera les malJictions obtenu J sans eux, des succs, et qui se la: gt!nration prscn tc. Tous Ics hommes sont retirs au premier revers, et laiss t;enscs sont d'opinion (lue le rsultat d'une leurs allis au milieu de la campagne, pour-llouvelle cUI!flagration, du cnn!innt Ile soutenir seuls b fareau qu'ils avaient servira qu' augmenter les furGes de la promis de lcur ailler porter. ,.' France; ils sont aussi d'opinion que ce En un mot, la Fra.nce et la Russie n'ont n;aura pas la fl)lic d'vacuer do notll-rien gagner par leur msintelligence; breuses proviuccs, p:tr un pur sentimcnt elles ne peuvent scfilire aucune injure par e gnrosit. et dans la vaine esperatlce la guerre. et quel que soit leur politique t de procurer le bonheur uu genre humain elles ne peuV"cut trouver leur avantage et le repos de l'univers. d'tre J'accord l'un avec l'autre. Nous 'II est e'vc.Du il la mode d'accuser d'amdit et nous lt: rptons, que foi la bition la France, si elle avait cependant Bussie veut vacuer le Bosphore, le Candsirde conserver ses conqutes. la IIlllili ca lie J le Pll.lse ct la Georgi .!, etc. etc. etc. de l'Autriche. les Etats vnitiens. le la France consentira tous les al'ran J'oyaume de Naples, J,a Suisse et la olgemcns qu'on peut dsirer en Italie. Mai! lande auraient t encore en son ponvoii. malheurt!usemen t il est trop bien conml Les vrais limites de la France sont l'Adige que ce ne sont pas du gl)t d!aucune et le Rhin. A-t-elle pass l'Adige? A-t"clle il doit donc tre perrili la Fr:ance <:le s'iDj-passe le Rhin p' Si elie n'a pas adoIHt! pour demniiier pour les avantages que les lies limites la Save et la Drave; tait-elle puissances St! sont procurs cUes-mAmeo contrainte par la force ou a-t elle et dter'Quant le 'trair d'Amin! rine; il mine par une no.ble moderation? a t fait dans Ic' calme er aprs un longtl:imen ciu Est -il donc dans l'ordre' naturel des intrn :espectifs ; Il a t: 'soudainemenr villl; ft soas chose.s. ('JC 'Voronzllff. f't A de 'vaim prseJtes. Qui!' ses c1lusu soient en qUI autant d tnCa'la paii eiltre les deol tar$. :Maii'si p, acit que haine cOfltr,c tout ce qui est .. 1 1 l' Angletc:rr.e insiSte sur de, 'nouvelles lle ct ibc?ral, es cOltscienct!ssont" ., .\' 'd 1 l' dtsir d:inierfrer dans itFtiice assuJetties: : 01" esang Il'ls. emp tJyent ,':' ,'" ':', '1.' :. 'toute leur,itiflnerice POtH .propager et ra-en qu'elle ;ldme.rte au patige}des :mener les flt'aux de la gllerre. Le LmnheJlv des qu;elle Id9pie du peuple a fait tomber' ou a dimi'lutdeur des conformes .. .uries crdit; c'est aussi le bllnhelirdcs .. Miis disenr)es' ,'.' Il y en a qui ne rgm:nt plus J pour leur plutt q!le reconuaitre que le Ju avoir prtl'ordlle." ... :. '; inari:bandjses ; qUI btimc,?t 49t rcnJro Les inalhers d'une guerre continentale ,compee de ce qu'il porre et de ce ql)'i! ... bo.r.d, Ile peuvPllt retomber ni sur l' Angleterre :souverain ; que "Ir;Jde' cessera Q'rrC! ni sur la Russie, parcll que les champs de et que pmonne qu'die qu"ellc soit:.at bataille seront l'Italie et l'AHt::magne.:Et' le drOif,d'interfrc'r -dans notre PllissancecutIndes. 'quel intrt ont donc le'l .;' tes N'esprt'z douc pas qac la Franceciotre, ii,: ... italiens ct le!! allemands Jans les diff.::rens' .. avec' v.ons' 'dans des question, 'q' ui vo. nt des qui profileraient du,moment fi -" 1 1 1 1 poiilt ou consenlez' enmr IVe -(lU' es coups p us sang ans seraient ICI ports, pour con.qumer riline de Cor!squi ,appartiennent J t : et cl ? La ue fes Elle S,cotie priid'li -; nord a' toujours ete d'eXCiter est Jagurrre quand ils n'a,vaitmt rien appr-et la ee hender.Decftte Catherine "fait que dans ClIU! CORi la Prusse et.l' Autriche pend an t se il. plUSIeurs annes, ,en leur promettant es des de .1' ... nies ,r.,,;:-:,,:. ',. r Monillu,..:i!h '. d ,aux PQItes de;V\6UBe.; '1". ',1.) :,j",J est Au Cap;"chz


  Home | About dLOC | Collections | Governance | Digitization | Outreach | FAQ | Contact  
  Powered by SobekCM
Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement  
© All rights reserved   |   Citing dLOC