Citation
Bulletin officiel du Département de la Justice, V.1-8, no. 3, Oct./Nov. 1906-Sept. 1914

Material Information

Title:
Bulletin officiel du Département de la Justice, V.1-8, no. 3, Oct./Nov. 1906-Sept. 1914
Publisher:
Port-au-Prince [1906?]-1914
Language:
French

Notes

General Note:
2b-L/E- 1906-14
General Note:
HLL Dep HAI 497 F06

Record Information

Source Institution:
Harvard Law School Library
Holding Location:
ILLMC
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LLMC31886

Full Text
This volume was donated to LLMC to enrich its on-line offerings and
for purposes of long-term preservation by
Harvard Law School Library




J 4 i
No. 2 Mars.- Avril 1912 66me ann6e
BULLETIN OFFICIAL
Z
DU,
DEPARTMENT DE LA 'JUSTICE
PARAISSANT TOUS LES DEUX MOIS
9EB OXXI=10ti3re
PARTIES OFFICILLLE
I, Lol du 5 AoAt 1872,
2.- -Expos6 de la situation.
3.- AtTaire de F. Calixte centre la Hambourg American Line Rdquisitolre du Coin. missaire du Gouvernement pr6s le Tribunal de Cassation,-Arr6t de ce tribunal
4. Affaire Berrouet- Lorniny ("Rdquisitoire du Commissalre du Gouvernernent pr& le Tribunal civilde ce ressort,- 6vdonnande de non-lieu,-- R6quisitoire du Commissaire du Government en cassation,- Arr6t do ce Tribunal,
5.-, Affaire du navira a Umbria D aujourd'hui (Antoine, Simon D (Jugernent arbitral.) PARTIES W OFFICIELLE 1, Les assists A Pok-au-flrince,46r6mle et Anse-A-Veau- R6sumd statistique.
2.- Tableau des fonctionnaires et employ6s de I'Ordre judiciaire. suite
3.- ]3iblicgraphie.
pour Port-au-Prince: P. 4. 00
I AbonnemeDtS 1 an c les Npartements 4.15
I'Etranger, 4. 30
PRIX I)U NUMtRO 50 centimes.
IMPRIMERIE EDMOND CHENET, 138, Rue du Petiple. 138.
Port-a u-Pri rice,




No. 2 Mai vril 1912 Unie ann6e
BULLETIN. OFFIC.IEL
DU*
MPARTEMENT DE LA JUSTICE
-PARAISSANT TOUS LES DEUX HIS.
!iment de'leur responsibility, en exciPA-RI 1E OFFICIELLE tant I eur 6rniflation, nt'als encore do
faciliter le contrdle, des citoyens et d'assurer par 1'efrjeaciO de ce conr6le, la bonne warche-des affairs pubfiqtie ';
L01 j
ARFNDU LA, L01 SUIVANTE:
5 AoAt 1872
Art. ier. le Secr6aire d'Etat d e Hilt6rietlir est. tellu de publier c iaqt nnee, expos LE CORPS LEGISLATIVE 1 16'a I' de la situa
lion jM rale- de J'a Wpublique, Us.,,.nt do- ]a factiltd que lui, accor(14 les, lois budgAlaires, les CoMples Taaidle 82 d In Conslit utioil, sur rj- gmeratix avec le do'w ni'iativo cle Ia Chainke d -16 r6pporls trinivs1riels
's 'commu-, annex6s, de 1 h a m re, 6s competes ainsi les'arllelps:422, 180-48A, 183 do qiie -lonles les'pihes qm auront passe par texamen du Corps LjConsid A I Nint qu'i I est n6ceSsaire d'a gislalij* e "t dont l'une ou VautreOserau moyell de ren&6 blus corri- Chanibre aum ordonn6 la -publiPiet (It', plus. eftl=6 le but' des pres- elt&. Criptioiis articleg el-46ssius V668
-la Go institution, aflu Wat4urer 1( s Art. 2. Ces publications se feresultatz; qW 11 P
e es ont en vue de pro -e d"Un formal untcurer dans 1"in*&: public ront en brochin
forme et seront litr6es et distriConsid6rant'que la, publicity deg dobu6es A tin miller d'exernplaires cumentscofikatant '1 9 acle% do h gestibn d eR in I leiAts g6n&a x, outre aumoin I s..
"ne Iga ion I'
ob" t ni pdriells! Art. 3. fa pr6sente loi sera pu. de tout g6umnen1,010,ost uwnioyen desV fri ex6cut e A Ia diligence du
clicas non seulkn'ent Wr bli6e et
res pub'ics,'e sen Secretaire, ,'Etat de 1"Inl6rieur-




BULLETIN OFFICIAL
Donnd A la Uaison Nationale, au Expose"
Port-au-Prince, le 3 Aolat 1872, an 69e, de l'Ind6pendance.
d6 la Situation
Le Pr6sident du Skat, DUPONT.
JUSTICE
Les Seerdtaires,
MWIE aln6, M. ALEXIS.
Messieurs les S6nateurs, Donn6 A la Chambre des commu' : '
nes au Port- au-Pri n ce, le 5 Aoilt 1872, Messieurs les Wput&, Lill 69j de l'Inddpendance. -e adress6e le 16
Dans une eirculah November dernier aux CominatiddlitS Le President de la Gbambre, d'Arrondissement, &)n Excellence le
BOYER BAZELAIS. President de la 116publitlno sexprimait
ainsi
Les Seer6taireS, q L'offleier militaire qui a tin coni .
T. CHALVIR9, J.T. LAFONTANT. mandement quelconque cl-oit totijours
que soul it coticenlre entre ses mains AU NOM DE LA ]REPUBLIQUE tout le fonctionnement de's services puCette pr6tention a toujours donLe President WHaYti-ordonne quo nd lieu & de tr6s re rettables conflits-h ]a loi ci-dessus du Corps Ugislatif (L' Sous dautres adminis rations on a soit rev6tue du -ceau de la 116publi, eu A relev r que des commandants de que, imprim6e, publi6e et ex6ciAde. co I mune, des chefs de section se- sont laissds entralner,. hors de, leurs attriDonn6 au Palais National du POrt- buttons' au point. de se sub'lituerA au-Prince, le 5 Aoiftt 1872, all G09e de institution judiciaire, jusqu'A i-endre l'Ind6pendonce., des decisions qui. Wappartiennent qu'A
la sph6re jn iclallro. . NISQAGE SAGET. c Mon plus ferme d6sir est que I Few
Par le Pr6sident semble de l'administralion publique
dont-Fai a haute d ii-i-etion fonctionne Le Secristalre d'Etat de IIntzdrienr et sans qu'aucune confusion Wait lieu de-I'Agriculture, entre ces oitl6rents services. Pour cola
chacuii d'eux doit 6voluer dans la spb6re DAMIER. qui lui est marque et d6terminde par
la loi. w,
Tel dtait Ildtat de d6sarroi dans lp. quel so trouvaient les diffdrents servi-. ces-publics durant ces temps deniers Ot fn y attirant notre aVention, eit donnatit cos instructions, I e Glief dA I'Ela t a indiqu6 16* principle ciinse dii al iFe (font soliffre totre admonish




DU UPARTEMENTD&LA JUSTICE W
tion ot, a entrepris; la r6forme sans ]a- pent 6tre d6tenu quen vertu Wan, qUelle 1'03LIVI-e de rel&-inent rational maticlat on Wane ordonnance de justice. no strait qu'un vain mot.
Mais Wils ont toute lour liberty d'ac.
t I o P; ,si aueun obstacle ne peat plus se
OrAceA cette volow persWraijte da dregi r deviant eux dans I'accomplissepremier Magistrat de la. R6publique de rnent do leu r tdche, nos Magistrats inaintenir chacun dans les litnites de doivent se mettre aussi A la hauteur ses attributions, grAce aussi A l'opiniA- do leurs important devoirs, tenir A tre16 quo to Wpartement a mise A as- eceur de faire une bonne et prompted SqrOr 11a strict observaiice dos Igis, la distribution de la Justice. x0tice a reconqui-i t-t exerce mainteV w Pour obvier aux lenteurs dont les
nint la pIdnimde do sei dvoits. I An- Agnent, mon D6parcan empi6toment dans son domain justiciables se Fil .WeA toldi-6. Nti ne pout ,e venter de tement so fait eiivoyer, A la fin do chajouir do Vimpuuit6 que samaijie, 1'extrait du registry de
Iles personnel q -I e ren&nt cou- poirde, Jos tableaux rdsumant le mouvernent des audiences des divers tripables Wattentats% la lib rtd, et. Wan- bunaux, 1'6taL des affalres en cours Ires m6fails soill imm6divernoid livr6s -d'instruction. Ces pikes sont minuleurs j !g:s, tieusement examines el je no perds
COnforM6menth Is article 417dii 0,,)(10 Jamais Voccasion de rapppler a-ax cona d instrucl on cl imiflille ot A Ina eireti.. trevenant5 les prescriptions des lois I;Itir.- e-t date du L13 Novembre 191 I'les sur les d6lib&& et l'insfruction ainsi thaisons Warr& sont rdguli6rement V1 quo cellos siir l'org-iniattioti judiciaire sides Or les Coml'is" G I relatives A la pr sence des juges, et it
n shares (In oi
government, et.lesiuges do pa'ix. dur6o.des audiences.
Les Commis*sairos du Gouvernernw Go coM Me s6rieux expired 'sur la Wexpodient accompagn6 do lour rap. march de nos Tribit ia,,x, le paiernent.
a suro des appointetneliLs, Vesprit d'6port *1 6tat des dkewis dans Jos diverses prisons de leur juridictioti.* Ce re. mutation qui amine leq dill6rents serlov6 comporto le nom du d6tenu a vice,.; relevaQ de ce D6parternent, tout cause de sa Mention, le norn de' la me fait esp6rer que, I'aiin& proebaipersonne qui a ddlivrd I'ordre dwrou. ne. faurai d vous signaler un 6tat do hoses meilleur ae. celui qu'atteste,
Le D6parrement est d6s lors en Ln pour I exercise IMAM, la statistisure de contrdler Jes faits et de r6pri-, que de endus
s jargoments et aFrOts;
mer in)mddiatement le.qfabug Nul no pjr nos divers 'Tribunaux.
Le Tribunal de Cassation de la 116pubiique, a prononC6 175 decisions en routes mati6res dont 129 civiles et 46. criminelles.
En ce qui concerned les Tribunaux civils' et les Tribunaux de commerce, les rapports adressds au Npartement accusent leg chifires suivants:,




BULLETIN OFFICIEL
Car- Ord.' de Id
Cormer Irec- Criminel- Ord de Chambre Total des Tribunal Civil de : iviles ciales tion- Ics 1h~f6r6 du d6cisiofis nell~sC onseit
Port-au-Prince 3V'~ 55 20 105 57. 628
Cap--Haitien 50. ** 24 7 6 87
Cayes 67 32- 14 .ff
Gonalves ;50 14. 40 *77 181
Jacrnel '123 4 19- .....146
RJre'mie 5510 4 .. 12 81
Port-de-Paix 48 -4 19 4 75
Sait-Mrc 18' 11 410*84 .
~Anse-dt-Veau 6 16 22 *.....6
Aquin 58 15 15 ** *88
Petit-Goave 6 6 317
TFort-Libert6 14 *




DU DEPARTEMENT_DE JUSTICE 29
TRI13UNAL DE WMAIERCE DE: IeEi cbolsir parmi lps.eiloyens, le plu's
h iiidtes et les PIQ8 capable ,de nog coin rn unes.'P ort-aij-Princo 89 Par ce moyen:et'htTaide--1d'une ac36 Live surveillamca de la part des offi57 ciers de: Parqoets,: d'excellents r6sultab out 6.6 obtentis dani cette braii.
Comme. vous to constatez, la so-m-- che- du .,ervice..-Lds rapports qui me rne de- besogne sont.: adress6s::anhoncent. -an; ellet que
foui niepar la Magisirature..3 a-l6t6,bienfaibi- ;'ibai ',,vouls 'de.puis Aa r6forme op6r6apar lei Goun I e perdrez 'pas'-de vue le.s.co-tiditions government, nos justicPs do Paix fone.
tionnent d'une wani6re.Patisfaisante. dans lesquoJes lu jiistice a eu foil I
c- -Les mbrW6s de c6s' Tribundui S'ac-tioll(ler 1Urant cv.t .'exerciciJ- 1910.. 191t. L'i:jq'ur6L(jde 'qui -a constarn- quittelit., p6notuellemenC di3s'Apvoi'rsde leurs charges.
njeiit pt siJ ur les. e9prits -par* Btjite cieF,1-6v6iif3iyjeiits,:qi ii--s(3, d6roalaient Je tie puis on, dire:autant des notaidansAe Pays et le non-paiement des i.reset des arpejteurs. jLa,; plupart-de appointements- -x. I -q(ietjV ell grande ces officers mittist4rtets Wobservent PJl'UV CO L'eSUltat st peu satisfaisant., pas les lois' qui les r6gissent. Des illsteuctions. onC 6W donn6es laux
Cominigaaires dU- Gouvcvnkneijf :aux fins de, faire. cesser-les ill6galit&s dont est sortoitt parl les toQrn6e,, Wins- Ats se rendent coupables., pectioll' -(IQS G"Millissalres. du Goti. vernemt!jit. que, I le me -,rends compete A, 1'6gard des officers de I'Etat Ci'nt de la.,.,marcho' des., Tribunaux de ViL Mo.11, CoUgue Aes CuItGs ,m'aya paix
r lui 'ktait, revenue quo. ces
Taccomplissement... des;! oblign- _,app j ,qu' at de, fonclio
Lions qui SOnt, ilDPO86eS par lai 101 tinaifesr.endeni',im 69slibles,,,es
daris., les. campaigns etu reaux.", greffie sil'aux hujs.'i6'rs"'aux'nb- .Marlages", _. "' ; .61ev6s' confraita" I it,. 11 '", .' claimant degfrats trop mati re,
wes, a carpenters et aux officers
de Vdtat.ctv moment A la loi sur la:"i 6' je nia,
pas manqu6. do passer, a rdres on Certains, abus peuvent -so conlmot- cons6qa'enee, atix GO-Mmissafires An tre dans Jes:.CoMLnUnei -.6loiffn6ps'du Gouvernement- prAs 4es' u.,
si6gedu:Parqtiet.sans_ que; I'autorit6 'Is (tp'la Rdpablique stip6rioure ell. soit inform6e.... Ces poP llatioll, pur-crainCe, oil timiditdles 'J'ai- httir6l AuSsi Tattention. do ces sUbissetj(6nj iIonca:e;i nos'ent recou- Magistrats sur- Tobligation- qii i, a.; t Vir A% Tititervell-tion, d faite aijx officiers- de I'Etat civil do
P Commissaire bleF d 3' Aeurs regWtres
..'dij Go*v6rnemort. Ueit.kce Magis- d6pos'er' le- A66
_1 au,. parqnet' do lour- ressorl ,-aftn d'btrat 6 so relldre Sou-vellt au milieu Welles' A'pv'o'voqQer, lours dol6ari I ce9 tre tralisillis aux, ArchiVes. At 4 y fait, -g,,Cetto sagE -a -druit, coiiorm6ment aux bit
'dispq ition, Ri.-Je,
loi I S, Werve it ul-We' d4 '-.15
- P Ma
M lo L6gislatpur
Bitin ONMM IQ Vt) 113 important et Aijilivier,1912, priso pal
Aa but Wass rer I SO
do -lit Inissiu(I d6li6te qne remplit la dawt I u _' a Wn ration itigo da P ox" Wp irLeryi!nt ellao. A is aetoA do 1*6(at Ci vi 1 est d'unie
ti-te..avoo tio 8 )ilj partic ilier lp rkru- imporiftn(W... roelle et Sa non-obserleal-Wd, ae-,Magi trats.le ni'etrurce'do vaiwe Pt'ut e[itraltiel des, cons6queii-




BULLETIN OFFICIAL
ceg a! d6sastreuses an point do vue Les allocations pour materiel et de 1'6tat et de la capacity des person- fournitures song 6gatement insuffisallnes qu'on no aaurait trop veiller A tes son accomplishment. j, Do partout, c'est un dtat do ddnuement Complet qui West si n 16. Les
Je dois ajouter que depuis cette cir' doubles les plus indispen.Sales font culaire rappelant lea terms iinp ra- d6faut.Dans ]a measure du possible fat
de Yartic!e 45 du code civil, le ftnidiiord le mutdriet de quelques IriD6partement a transmit aux Arebi- bunaux. Mais avee la modique som-yes bon nombre de doubles. do regis- me pr6vue A cot effet, comment r6tres. pondre aux n6cessit6s du Triburial
J'al en effet requ *du Parquet d6 la Ide Cassation et do son Parquet, de Capital 39 kegistres,'do celui de Nip- 12 Tribunaux civil et do leurs ParRes 21, de celui de Jacmel 35, du quets, do 120 Tribunaux de paix.? Parquet de Jdr6mie '134, du Parquet Le D6partement ne saurait non de_'Port-de,,Paix 85, de-celui des Go% Plus avec les 333 -gourdos 33 eenti. naives-41.du Parquet de Petit-GoAve Lnes.-par mois inscrites au bud,.ot 32, decelui de Fort-Libert6 51. pour, fourniturcs assurer le service
do son bureau e.t donner satisfaction
Des measures -seront prises centre & nos. divers -Parquets at Trib in-wix. lea offleiers dij lWat civil qtji no se Los Chainbres l6gisiatives, fen suia
Oijfbrm.eront pas i la. loi. ct-rtain, me mettront A nidme do, rAmd:lier A eel dtat do cho a.
Jo vous deinwiderai ausin, Megsieurs leF- 86nateurs, Messieurs lea
Si nous voulons 'obtenfir de notre Wputds, d'augmenter la valour allou6e Justice tous lea r6sullats que nous pour lea frals do Justice criminelle. sommes en droit dlen attendre, it ne Les Ants do frals des hulasiers, et suffit pas de placer dans nos Pa quets lea competes des m6decins do la soula et nos Tribunaux des citoyens inspi- Juridiction de Portsau-Prince s616vent rant conflance -aux justiciables par
leur savor et leur moradtd, it ne suf- A plus do deux cents gourdes par fit pas do tenir la mainj & la strict moli, quand to D6parlewent no disobservance des lois, if faut aussi pen- pose que de P. 250 a-ar an pour chaser & fournir 'A nosl Hagistrats tous quejuridiction de la-116publique. lea diftents n6cessalres pour bien Au cours do Farindo judicialre J'al a'acquitter de leur tAche. fourni A nombre do Tribunaux Aes
o"vrages do, di-oit. Maig il ne m'a I pas
La plapart de nos Tribunaux et do W possible 4e procurer A nos Magis. nos Parquets ne song pas log,6s cone trats tous lea lives qul leur sont n6venablement. -En attendant que IS,. cess;iirei. Avee votre concourse J'al le tat entreprenne do '. wistruire des ferme espoir d'y rdussir. locaux approprigs a ces divers. servi- Le Wpirtement a charged IR Socid. ces, it imported d'augmenter la valour t6,dl Lgslalion de )a puVioation inscrite au:-Budget pour locationR, a- pour cotte antidedu Bullelin dat;i fir4 fin de permethe A nos Parquets et A rdh du Tribunal de Cassation. Cella nos Tribunaux d'occuper des 'mid publictilloa contribuo avee le a Boille. sons q it r6pondunt mleox 'a a :Iignltd tin offlciel P A ax urer une meilleure Ae la Justice. d Aributiop de la Justice.




DU DfPARTE.mENT DE LX JUSTICE 31
-A
Lorsq-ie, dans une affaire d6tarmi- 1 Lincomp6tence c rationed man6e, noire Tribunal Suprdme a pro- terim, a en ce qua la r6clamation an noned, son opinion Lend A pr6valoir responsibility introduite par le sleur Aans tous les proc6,i ofj se pose le Francois Calixte A la Compagnie Cm6me probl6me juridique. De cetto flambourg American Line-v dans la fav Wdtablit peti-A pan l'unit6 do personnel de ses agents aux Cayes, notre Jurisprudence. On tie sauroit les wours Roberts Dutton et Cie. ne doiiner par con 6quent trop de pu, so attache pas A tine transaction blicitd aux decisions, de ce haut Tribu- Commerciale. nal. 20. L'incomp6tence ration perTolle estdanq son ensemble, Messieurs sotia), v en, ce qua la Compagnie hamles S6nateurs, Messieurs les Ddputds, bourgeoise, ayant son- domi6ile A I'd. la situation da ce D6partement.. stranger, no pouvait pas 6tre actionnee an Haiti.
Les principles Wordre et de liberty
pr6conis6s par le Gotivernement out C'est cette dernike incompetence op&6 tine veritable renovation dans qui'a 6.6 soulev6e, entre parenth6se, la Justice. Poiir facilifer co beau mouve- apr6s coup at tardivement, par la d6inent et an tirer touL [a parti desirable fenderesse qui S'dLait d6ji d6fendue il imported do sati.,faire les beqoins de par une flu d a noti-recevoir Pdremp110.; Trtbunaux Je compete, ftrrne- toire du fond, bas6e sur le d6faut de ment sur vous- pour mo permettre droit at de qualil.6 de son adversair6. d'y parvenir.
Le Tribunal do paix drs Cayes ne
La Seerdtaii a d'Etat d a la Ju I tice West pas occupy express6ment de cette
TERiULLIEN GUILBAUD incompkence relative. 11 West d'office
ddc1in6, pr6textant qua I& rtselamation c tie constituait pas une transac-Lion commercial. j, Gest bien 1, l'ineomp6t pneo absolute qui pout &re
Affaire F. Calixt'. oposee en tout 6tat do cause par
Fels, parties ou d6clar4e d'office par le
CONTRE Juge dans lour silence.
LA HAMBOURGAME, Le sieur Frangols Calixte soutient,
R ICAN I LINE daus le moyen qu'd propose a 1'arpui
de son recurs, que le Tribuna de
Mqqisitoire du COmmissaire du Eaix an d6cidant do la sorte c a trouGouvernemen I I
t prbs le Tribunal dO 16 l'ordre des juridictiovis at port6 Ussation Je la Wriublique. atteinto aux e principal dordre pti.
blic. 9 Qu'put n-l-il ttinsi, -,sition qu'it
y a eu infraction aux r6gles de la
comp6tatice1 Sa critique eit done
A NesSieum les Pr6sident, Vice. kay6a notamment sur ce moyen. .8':1 141"A'41101it et Juges du-Tribunal de Cas 0, dgalement reprochd aux premiers station, juges Wavoti exc dil leur pouvoir an
surtant du cerele do leurs attributions
par une decision illis.gale, ce Wa 616
q Aine pure f-mrabondance do d6ve'Vous Ates en proLience des- deux Itippem.-ia qui ne nuit en sticurie fa?. sores (I'll-con1l)6tellee -Von. Au con I nare, I'm t 918 C. pr civ,




32 BULLETIN OFFICIAL'
comme ]'a si excellement dif la dd- aux- fins sus-dites at par levant 1e. Trifenderesse, no pertnet-il' pas de re -. banal de paix des Cayes',en ses, attri, courier an C4ssation contra les juges butions.- commereWes, les reprken ltaLW3 de la' justice do paix rendus tants 16gaux do la'dile compagnie Cesl-!en dernier resort pour deux causes: A-dire-les agents litr6s de ]a (( Ham1.0 incompetence at 120 excbi do bourg Nmerican Line )). le4 sieurs Ro..
-,pouvoir ? Or, en lisant attentivement berts D itton at die,-- demeurant wtx le- nique. da -p i Gjyes- Gest A cette occasion. qu'il fijmoyen u ourvoij nous I.
voyons qu'iI est bas6, an r6alitk sur tervint 16 jugemant -sur :Jncompkenue ces Aeux. causes _,, quoiquel.confondues dont est pourvoi.. 11 s'ait do savoir en uneseulei g-rAce V une r6daetion si une telle decision est Was6o sur Ja qui laiss0 quelque peu. A _Osirer.. Loi at -les principes I -Mus,*pensons'que non'et'nous le.0equ'vons
Nous voulons- conc6der pour un
moment A la Cie. Hamboll"geoise Aux terms do Part. 620 cotle do
Fran'Qois Calixte-so soit fOurvOY6-, sur commerce, les-Aribunaux do coinmerle ens et: la, port6ex des expressions ce, connaltroiW dty TOUTES CONTE'SATAI TIONS relatives auxi engicrements A
c:exc6s depouvoirw, at qui.1 les ait n
transactions entre- n6prociants-r6ellement_:c0nfondues. avec: fes mo--yen-, ordinaires do Cassation Vio- chandF, et 'banquiers et entre routes lation de loi fausse interpr tfltjollr at personnel ties contestations rehitives .fausse application., de, loi ; malsalors; aux actes de commerce. 0-!, ]'art. 621 que faitTelle,'du,2o. grieftir6,de. Ja vio- du-mMno code i,6puta lacte de coin. lation des rb'o'eg do ld c.)m merce touto entraprise fie rn-Arlitfkc- 0 I p6tehcppre.
gardequ'alle sloublie A confondre ture, do Colin rnkSion do TnAN-P()RT P'aV terre. OU-PAR Mu. La Contestation litielle nOtno ed und seule 16s deux cauqe,4 gieU5 dont on pout 'faire! 6tqt, e aCtUelle.a rouldcf-la va do soi;
au prescrit m
de Part. 918 C. pr. civ, pour attaquer sur 1'a6te de commerce dont parle ce en CAssation les d6dis ions la Jus- 2e. alin6a. do. I'art. 621, c'est-A.diio tice d e. paix rendues,:Oa -dernier re's une etitreprise io transport par eau. Sort. La (i Hamburg Line D, en acceptant
de reievoir 4 6ord '., dil-'Pric6st'dent, uti
Le Tribunal de paix des (4(381 a e'ril des Steaniars (fe sa Ligne; [as marchan. devoir r(fuqer d'office do connalfre do dises import6es par-'Trangois CalixLe
-1a r6clamation pori.6a, deviant lui.' Mais at, an s,'oi)-agean t A les lui remettre A Ew quoi. con sitait,, somnle toute, celte deslination,-a consent ni plus ni moins r6clamation T
uncontratdocommission, do transFran oisi Calixte Pst uii Commirgant port. pat',.6an, un confrat dan't les [Pr6trange'r 61abli sur la place des Cayes. _m -is sont r4gis, par,',a -Sect- oa- 11 du tilre 11 impo*rte r6fTuli6rernout *de,,Ia rinar, VI tie la Loi No. ler. du code de.'eomebandise Uest ainsi qulau : mois -de merce. Par*6 confriat, le'voit'rier Dkernbrii 1908 41 en. rpqu t un --certain sume In responsab.JIR6 do la remise att
_.n.ornb1'6 d'u'n do gas comMiS8'0nQaiVPs, destinataire da la chose transport6a. Tar lb' Steamer 11. Pr.w,,idont 7 ''do ]a V (loit retub- ce, (pij
:Ugue, Harnbourgeoiqe. Mais,: apf6s lui at I;t qtjantiM qui](1i
constalation, if d4couvrit- que a 646 Conti6e. Toutps If's aclions q,!i d6barq,11:6eg stir lo r&;ultent do l'inexelentioj (Fui eoilvhhrf,- iflui ma-,qliait 111) dAk : une trat dp trari.qporl. ;onl & la eomp4ti mcaisse A,, m. a n6hpifPs.. N avant po ob ce di, rriburial ilp "Ornmintree." ce If-, tentr A Famiab!b 14 ra stituti,), d*1 co intenl6a A' la Cip. Hainbolirg'-cl P psr lis ou son Prix estiwAif, il- actiolina, le sieur F. 1 'a1Utf-,-VuTrajt d63' lorr; at




DU MPARTEMENT-PE.LA;JUSTICE 33
bien cprtainement dani les attribu- Una c,)nte3tation relative a ll'inex6cution
tions cot-nmerciales. du Tribunal do d'un.con tnit transport; est de sd nature paix-, des Cayes et- par, rapport d Ia commercial. nature comaierciaI6 de- -, I'acto-pt .- par Lefait par Ia juge & .paix &:isedealarer rapport A Ia quotiI6 de Ia. demandel- Ia incompkent, A raison de Ia mati6ra,,pour caisse de Marichelies adhir6e par, le fait an connallre, constitute un exc6s do pouet Ia faij1p do Ia Cie.,6tafit eslim6a a vOirP 95 ( a Trib mal s'6tant d6chn6, on. at' 11 y a an effat exc6s'de pbuvoir, non pas 16guant qua Ia r6clamation CAixte "I ne sAulement dans- 1'empidtement'sur -une atSe rattachait__ -pas...d uno transaction tribution quo, Ia loi Wavait. pas donn6e, comm-m-ciale a manifested 3nt m6- maisencore dans Ia refus de faire ce quo
-conniiet-violA les r6gles.de At comp' Ia loi ordonne,. tence et e,itacwpakant soncauvr-e-de nallitd radical.
Pour le cas o to Tribin 'I d
a a Cassa- ADE L.k R2PLJBL]QtJE
tion con-J46rerait. Ia pourvoi comma AU'.N 0, up1quelment-basd-,urle moyen I c d'exc6i,,de potivoir D et le d6clarerait 'en Le Tribunal do Gassation, sectiwrcricons quej I cp mal fond6, Ia Minist6re nell.-, a yandu,.en son.,audience civil,
-Ilarr()t suivant
PUMIC soijl6ve d'ofrice_ dans l5intdrk de Ia loi et en vertu di I'art. 925.c p- Sur Ia pourvoi form6 par Ia siour c., celiji tir6. de Vincorn p6tence,.ce Frangois Galixte commiargant 0-tranger,
-a
..nioyqn 6tant abiulument-d'ordre pu- patented an No. 415,. deme6rant aux C, blic. yes at doiniciH6 a Brando-Cor8t-, ayant
pour avocats mes. josepli Staco at CaPar ces- considerations, Ia Aliflisi6re mille St-116my, avec election de domiPublic conelut A ca qtj'il vous praise cile A Port, au-Princeau cabinet du.second, passer sans renvoi Ia decision d6non- centre -un judgment. duTribunal de, Faix Cdo, soit Sur 16 recourse exerc6 par Ia de Ia Commune des Cayes, rendu an sieur V.- Calixte, s6it surje moya 11 dernier resort en:ses attributions', comd'ordre publicsoulev6 d'offica merciless, Ia 'vingt-trois -Wrier 19-10,
par. le E' ire I ui of Ia Hambourg
contradictoiremeot an
American Line, reprdsent6a par )a,,, sieurs Fait ai'l Parquet du- Tribunal Ae f.,'as- Roberts Dutton at Cie.,sesfagents aux Cayes, Nation ce derneurant & Ia dite villeayant pour avocats
MeS. WiCOUr Ldon, J.N. Uger at Abel N. Luci DOMINIQUE.
Uger avec, dle6tion. de domicile au cabinet "dos- derniersA Port-au-Prince.
Faits.-. Voir la rappqrt.
Oul &Taudience du 14 Novimbre cou A R R CIT' rant Ia Juge V. Rather bornond, an son
rapport, ainsi que.Monsiour Luc DomiH. LECIIAUD,- President. nique, Cominissaire du Goavernementpen,
ses conclusions.
Vu : 1 O.le jugement'attaqud 2 0 Vacte de ladeolaration do pourvoi ; 30 les rez quotes das parties 40*toutes [as autres pi ces produites.
Sur ['unique moyen du pourvoi La conpkenca do. juges do p4ix, en 'ma.
0 11 civil COMrie eu rnatike cow.nerviale, Attendu, an droit que Ia cofflOtence est Ia tn'me. des-J;-iges do p4ix, e., inati6re 6V*kle corn




34 BULLETIN OFFICIAL
me en mati6re commercial, est la m6me Affaire
qua d6s lors, le tribunal de paix est comp6tent,.pour, an ses attributions commer'ciales, connattre des difficult6s relatives 4 BERROUET- LOMINY,
la non-remise A destination de marchan- 1 .1
dises exp6di6es par voie do mer at dont pr&enus de meurtre avec premela valeur Wexc6de pas calle fix6a pour sa dilation sur la personnel du nomme :,Omp6tence judiciaire, ( art. 622 code do Pa commerce et 22 proc, civ. ly Henry.
Attend, dans 1'esp6ce, qua la contestaLion intervene entre les parties est relative
A la non d6livrance au lieu de destination R6quisitoire du Commissair, -d i fi'uue caisse de manchettes, d'une valour
estimative de quatre- vingt quinze gourdes Gouvernement pr6s le 1'ribunall qui, avec d'autres colis de merchandise, Civil de ce ressoet. aurait W exp6diiie par le Steamer 11 Prwsident de ia Hambourg American Line, i Vu lps pi6ces de la prooddure suivie paP Monsieur Frangois Calixte, aux Cayes Monsieur le juge -DANIaignan contra les nomm6s Sextus Berrouet et Alph6nix
Attendu qua cette contestation est, do Lorfiiny, pr6venus d'avoir, le premier coras nature, commercial at centre par con- me auteur principal, le second combine sequent, dans la comp6lence du juge do complica, ciminis le vincrt Janvier 1908, paix qua le fait par ce Magistrat de so un meurtre avec pr6m-sditation sur la perd6clarer incomp6tent A raisoii de la ma, sonne du sieur Fily Henry;' Li6re pour an connaltre, constitute un ex,; Attendu qua 1'aff-iire Paly West que la c6s do pouvoir, 1'exc6s do pouvoii r6sld- 'commencement do cette s6rie Wades dt-tant du fait par le juge d'outrepasser les iionjmOs depuis aAffaire Wrisiet Jvannisb dispositions -de la lui ou de refused do sur laquelle la cour d'agsises dij Port'au1'ex6cuter quand elle est formelle. Prince% eut d6j& & se pronounce; quo cette
affaire est an relation imin6diate avec le
Par ces motifs, le tribunal, apr6s an a- c,)mplot do Wrisier contre 1-a sclrett intd voir d6lib6rd, casse at annual le judgment rieure de 1'8tat; du tribunal *do paix de la Commu6o des Attendu quo le jury do Port-au-Prince me'Cayes, rendu contradictoirement on'tre connut par routes ses r6ponses la respon]as parties en cause le 23 f6vrier 1910 sabilitd p6nale de rex-Commandant de I'aren consequence, ordonne la remise do l'a- rondissoment do Jacmel' pour tous les actes monde depose ; et, pour Otre stated con- do violence qu'il a perp6tr6s lo s des 6v& Usrrnknent b la loi, renvoie I'affaire par moments de Janvier 4' F6vrier 1908; deviant le tribunal de paix do la Commune d'Aquin et condamne la Hambourg Ame- Attendu qua la violence q(ji constitute rican Line aux d6pens, liquiddsA la som- I'affaire Paly a eu un motit l6gitime, que me do P. 51. 85 dont distinction au profit 00 mjtif 169itime est le maintain do la paix de Mes, Jh. Staco at C. St-R6my qui affir% puplique at do la sAcuriLd des farailles, ment lea avoir fait Favance at ce, non prevd par Particle 147 du code p6nal; qua comprise le coOt du present arrOt. ces Was do violence no peuvent 6tFd punis -s8lon leur nature at lour gravit611
Dound do nous H. Lechaud, prdsidp.nt, que si I'agent a agi sans motif 16gitime L.Denis, P. Laraqie, V.Rither Domond at (art. 147), P.Jh.-Jenvier, Juges, an audience publique Requiert qu'il praise & Messieurs les Ju. du 21 Nuvembre 1910, en presence do Mr. gas de la chamber d. ConsFil do d6clarer Luc DiminiqueCm.-du Gouvernement at qu'll n'ya ni crime, ni d6lit, ni contravenasswds do Mr. Henri Ad.Richel, G minis- Lion et de renvoy'er les pr6venus do la geffier prevention.
Sign6: JOACH Jn.BAPTISTE
subalitut.




DU I)PPART&NIENT DE LX JUSTICE 35
ORDONNAN.E DE NCN-LIEU traverse le portal, do la ville, et IA,
suivant les orders qu'ellelavait r(gus
du Commandant de I'Arrondissement,
La Chambre du ConsAl shi to Gdndral Borronet, exdcuta le dit PaIt "I ly aux Comm indecent., du GiStj6ral AlPort-au- Prince, comp6temment r6unle phoenix Lonliny, aide de Camp In Pr6au Palais de ilistice, a rendu i1ordon- silent (I'llaiti, charge provisoirement
J nance suivanLe do la Place. Quel kaft done le motif da
Sur le rapport fait, Conform6ment A cette execution ? Les renseignements I'article 190 du code d les plus complete furent recuoillis et
'instruction criminelle, par Mongieur D. Maignan, sp6- conti par l'Instruction, et les voicl. cialemept d6sigrits cornme hige-Instruc. tout an loi)g : A cette 6poque de Janteur du resort du. TribUDal civil do vier 1908, Vitisurrection a kirmin-JeanUott-au-Prince, relativernent all proc6s Jumeau P veriail. Li''claLer dans I'Articiiinhiel instruct, a la re(juke du Mi. bonito. Le Gouvernement Nord-Altexis, flis 6re public, coiitre les nomads : pour la combattre, avait concenti-6 Its 10. SoXLus Berrotiet, ex Commandant troupes du pays dans le D6partement de VA1TO11(IiSSetDeDt de4acinel 2,). Al- ell urmes. Gest ains! que les leux r6plidwx Lominy, ex-ctlarg6 do lit Place girrients de Jacmel, sous les Cornmaii-Jacmel, pi 6venus, le pi-ptnier corn- detrients du Gdri6ral de la Place, Camine auleur, le secoti(i cornme colriplice ner lean Baptiste, avhient quitt6 la viltre -a do la guerre. Le
de njeu, avec pr6tri6dilttioii sur la to pour le th6&tt personnel du nonilild Paly Heill-y Comalissaire on ch-fde la Police so trouvunt en prison, aux,, arr8ts disciLo sietir Douord, corrintis-greffier, plinaires, Wordre du sus dit Comnian(10,1116 lecture des pikes do la 01 0126- dant de Place, ffirrouet, Commandant dure q-ii ont dtd laiss6es sur le bureau. do I'Arrondissernent, se tro vait ainsi
Oul Monsieur Joacbim Jean-Baptiste livr6 -t ses seules forces. Pour faire Substitute du Commissaire du GouverO lace-1 toute 6ventualit6, it se mit, par nerrient pr6s le Tribunal Civil de ce tdidphone. en communication avee son reSsort ell ses r6quisitioni., 6cl.ites et Gouvernement, afin d'avo!r des forces sgn6es, tenant & ce que les prdvenus avee des instructions n6cessaires. DejAu soient renvoy6s de la pr6ventioD por. it avait W inform4ar une Ddp6che We COIlt"o eux,-Iesfaits relev6s A letir Il.r6sident d'Halti qiie to i(16n6ral M60charga.rip. coilstitua*nt ni crime, ni d6lit, sier Joarinis et son flis, Ti. Joatinis, ani contravention ; vAent quitIA la Capitale pour jacmel,
Lequel, apr6s. avoip(ldpf)se sur to (it, et qu'it aiwait A prendre routes mesubureau ses dite,; rdq1tisiGous. West re. res D6cessaires a(In quo I la paix no soit tird, ainsi pie to voinalis groffim pas trouble dans son Comniandement.
k, Ge fut precisknent& ce momen1-15qa'ofi
Ody 411einelit to JilgO Ilistruetew en
sort rapport, Wapergiit, touL A coup, Willie intejruption sur Ij iigne. ves agents, iulm6diaVu le'. diiNi-entes pi6e a de la pro- tetnent t-xp6di6s tout le long du pat,Ci6ijul.e.- coursfliiirew pardkouvrir que la rupGullsid6rant que. (to V, xamen attewif ture vviiait WaVoir iieti 6 Velldioit. apdes ditei jilk-etS, it 16 illte lips filijS pe-6 it Daw-in Galman,)) par I't 11'et dun fzI11va111,-: Ring I'api6-midi du 20 jaw sablier abattli Stir lit liglie par, im notilVI 1' 1008 "tie trniipe arinoe sortit th ind Bourriquot, d'or-tro et suivant les Dffeliwd, I'AriOndssfmetit,41acmel, institiclions duj dit, Paly Henry. Dz3 conduisait L, ti to sivill. Ila y He- y, I ell(114- illllll -11,11(3 V II s livit, it lut




36 BULLETIN OFFiciEL
mdm.e r&616 que le sus-dit Bourriquot, la siAretd iWrieure de I'Etat, le maintdcheroh de son Mat, avant d'exkuter tien de l'ordre et de la paix publique, la besoghe com mand6a, durait fait ob [a s6curitd des families, et d'autre server qu'il nlkatt pas prudent d'abat- part, Ntat de gnerre, les instruction ns tre cet arbre, parce qu'en tombant, il pr6cii6es du Prdsident 'de, la R6pupourrait occeisionner un, accident sur la bliqlie A son lieutenant militaire en ligne, mais que Palyaurai t sil le per- i
campagne op6rant conlre un ennem
suadev da peu de foodenien t. do. soi aP, Mme reputation guerii6re redouLable prRionbiows: Vaccident signaI6 Waurai t sont, autatit d cir onstan e. ou do pas lieu, lui disait-ii; en tout cas, ell: sa faclours coristit6ant des motifs 16gitiqualit6 d'ancien surveillant t6l6graphi1' mes dans to sens do I'art. .147 pr6te, it saurait r6parer, imrwidiatement 'Man'tionn6 ; quo d6s lors les dites, le- UgAt -s'it; se, produisait. Arr6t& viole'nces d6plorables sans douteau tous deux, -et conduits au bureau de point de v'ue. human, commejaguerre I'Arrondissement, Taly avoua ces fails ellem6me, ne peuve.ntOtre punles. lit en prdseuce du Juge d'Instruetton recberch6es, parnegue, dans to sys16et du Commissaire du Gouverneme nt; me de.notre code, elles ne constituent proc&-verbal m6me en fat dress6,- l6wilement ni crime,, ni, d6lit, ni con Et c'est alors que Berrouet ordonna travention sort ex6cution, avant de sortir Jui-wO.- En consequence, d6clare la Ch:imbre me de la ville, 'pour aller-, combaltre du Cormeil, clu'd Wy a pai lieu A suis Mdrisier et ses parties, s, dont les ,vre centre les incidpos, les renvoie do: colonies, dirig6es sur plusieurs points la prevention put too conti-6 eux; OrdonA ta fois, menagtient la ville, al a it ti- qu'iis soient trits ell liberty, s'iis routes, pour objeclif prineipai,- d'enlo tiont ell prison, A nioins qu'ils soient ver le bureau d'Arrondissement. It fut
rote ius pourautre cause
r&616 aussi que.Paly Henrydtait un 01 ancient partisan ;bien-connu de M6ri- Moline 'en outre )a remise de's sier, et qu'uiae intelligence-. secrke pi ces de, Hustruction au Cornmissaire '! du Gouvernemant, i tells Has que de d'ag6i Berrouet,. existait entre eux
droit.
Cdnsid6rant que, par pet expos,
Rendue en la Chambre du Conseil
on voit' claireryient que cette allaire du Tribunal civil de Port-au-Prince, Paiy West qu'un incident'ou to pr6liminaire de I'aflaire dile (I Wrisier Joan- en sa section de ['Instruction crimi, nis )); sur laquelle le;Tribunal crimil nelle par tious: -D. Mallognan, Jage4nisnet le d6 Port.au-Prince a eu. d6jh A so tructeur, L.- St. Just,.Nicolas, Juge et C. Overt Suppl6ant de Juge, ca 28
pronounce par, un verdict d'aquitte- I a I
men't Novembi-e I 911.
Con siddrailt que cette s6rie de fails
de guerre occasions par 11illsurrec. u
tion de IArtibonite, et sp6cialement Wquisitoire du Commissaired pr6voquds et.conditiontid,; A Jaernel par Gotivernement pr6s le Tribunal de to complot de. Wrisior en cours d'e- Casution Je la Wpublique. x6cution dontre la -M, el.6 int6rieure de
I'Etat 'constitu,-nt des violence enters
messieurs,
les parso wes ; que su vant I'art. 147
-C. P., Ces Violences'ne dgiverit dire pu, Par ordonnance do la ChAmbre d'l'Ii--Dies, selon leur nature et'leur gravitd ; traction criminelle du tribunal civil do que si I'agent a agaisans.motif ldgitirne, Portau, Prince en dale In 28 Novemqu'il est bien 6vid w que dans I'espk -, bre '1911, les ijoinni6s Sext B r Uel




DU DEPARTMENT DE LA JUSTICE 37
et Alphenix Lominy, pr6venus, l'un. Une enqu6te onverta par Berrouet cOMMe auteur, Fautre comme com- r6v6la que Paly 6tait un ancient partisan plice d'assassinat sur la pfr onne de bien connu. de 116risier, et qu'uije 11aly 11enry,,ont 6t6 renvoy6s hors de intelligence secr6le existait entre eux.. cour et de proc6s. La dame H-rzulie L'affaire Paly est done hitimement; Lescaye, patio civil, vous pr6sente li6e A I'aflaire de N16risier Joannis. les moyons suivants 4 I'appui-do- I'op- D'ailburs, apr6s avoir ordonn6 I'ex6position qij'elle fit Pn tonips utile A la cution de 11aly, Bxroijet, comme Com dite ordounance : Exc6s de pouvoir inandant de I'ArrOtidissement de Jacviolation, fausse interpret mel,, dut sortir de ta ville pour aller
art. 115 c. 111.4. crim. it 147 c. p6n. combattre Q: le guerrier redoubtable -b c dont Ie3 colonies dirig6es sur pluL'insLruction de cefte affaire a W
(K sieurs points A la fois, menacaient
men6e d'une fagon sommaire. La plupart des t6moins ont Md entendu la ville. D Toutes ces d6clarations
s a
fates par Beiro iet dans son interrogaJacmel, ils Wont pas (lit grand'chose
e1i cf- qui concern le fitit reproch6 A toire du 24 Juin 1910 et dans celuiodu I)aly I-lenry : ce sont des t6inoins par 2 Fdvrier 1911, et transcripts ailleur:s sous 1ormo Presque idenLique, sont
0111dire-11 y on a un, le nomm6 Telfort,
dout la deposition imporlait peut-6tro devenues-je Wexag6rerien- Vordon.' ijance de la Gliambre d'Instruction criPlus (pie epIle dos autres, puis
ILli qui fut ch I que c est ininelle du tribunal civil de Port-au.a, ge par son maltre d'abittre le sa Prince.
blier qui toinbi snr tin
isolateirde la ligne t6l6graphique do Examitions sa valour juridique.
Jacinel 11 ne paralL Paq que I'Instructioil
se soiL pr6ocup6e dt- Vonten'.jre. G Des conditi par I'art. 147
West
Pa." uji pors,)nnage iniazinaire pour- dR7 code p6nal pou qu'it y ait incriniinatioo, 1'essentialle est I'absence do
ta"t, it eit connu desautre t6moins ;
il demeurait en ce tempsIA a lit section motif 16gitime., Le motif 16gitime est la ra son d agir,, la justification d'un
rural de Coqqui Chante et c'est a sa acte Ae violence quelconque qui 6tait
personne qtie le mandate de comparution a W signifi6. indispensable, soit pour tse d6fendre
0 personnellement, soiL pour assurer le
Ainsi donc, -quand cette instruction- maintien on 1'ex6cution d'une chose trop sominaire arrive aux inains dU relevant de la function qu'on exerce.
do I
ill.ge-411structeur Port-au-Prjrc(,, il Ainsi envisage, It-, motif l6gitime se y avait encore un certriin travail 4 fdire rapproche dela l6gritime- defense sans
pour 6tablir avec certitude les princi- toutefo.s se coofondre uvec elle.
paux faits de la cause. Le, motif Idgitime do maltraiter, do
Le nomro6 Sextus Bprrouet fut in- lesser on de wer quelqu'un, soit pellterrog6 tout seul, In justice Wayant pas daut son arrestation en vertu d'un la rnait) sur Alphenix Lominy, son roandat r6gulier, soit pour r6prinier complied. Miturellempni B-rrouel rp. tout autre movement, c',est la force, pr6senta la vielime -b 9 U!i joir peu la resistance oppose par calui IA.
tenure. Paly fit abaltre I e s:, e uj Done. si Ilon sen tient au seu
le but .-ecr,,t de faciliter It orise War- Warrestation, lo motif l6gitime do mes de N16r;s7er Joatonis. L'arbre ftit Wesper on de tuer a sa cause de in-,;co,,P6 rion phis par Telfort, mrs par tlemtion daw, un fait grave venaw
Boncicalit. Kiltre parewlidqe, I'm,, paR Ilindivida contrt. q i les v ole11ces sOl t plug qup u'a 6t6 eotendu a exercdes. 1,q r6.i,,,a.nce doit Otre Lelle
Nnstrw tion. qn- lit vie de Celui qui arrdLP soil Mise




38 BULLETIN OFFIdIEL
ell p6ril et avec sa vie, le -bon ordre attroupement s6diti(lux. D'aille-urs, qu'it avait charge de maintenir. Ali-. dans la. hi6rarchit nii!itairb, c'est line trern nt ['agent comment des violetievs (Iliestion discijt6e que,- cello de savor inubles et d6passe -la mtsure de la si I'ob6isiance passive 7est sang litnite foroe qui 6hit indispensable po !r que ot si ell 2 couipoi Le pour I'it&rieur, to dernier MoL reste A Iautorit6 coin- qui pour 61 ro iiif6rieur Wen est pa,4 p6tente et A la loi, Inoins un 61re couseie;iL et rationnel,
Le principle tine fois pos6, voyons si I'ob'igatitm abioluo d'tx6euter s;ois le g6n4ral Sextus Beijouet, aituieo mot dire Witnporte quel ordre l6u=6 Commandant de IlArrowlissernent, do- du sup6rieur ? Jacmel, avait un motlf 16gitime dlor- Cliez, nous la questitin ne se pope douner Vex6cution -du nomm6 PalY pas d'une f-.tgon absolute, cir les at ts. 40 Henry. Le dossier nous apprend que et 107 & la Cons.t. permettent A Cit f6celui-ci fut arrM6 sans fAre do r6sis rieur d'invotluer les textt-S, its J' ffralltance. Un t6moin dit Wine qtj'it tra. ciiissent en qulque sorte en opposant vaillait A son chanter, au bord de mer. on en snpe posai)t A la volontd de I'auSi le sablier abattu par Telfort, on par to[-it6 siip6riearp Ia vo!otit6 encoree Boucicaut, (Pordre de Pal', tonjl5a sur sup6rieure do la i0i, un isolateur do la ligne t6l6grapbiqre co
nldtait.-pas IA asstir6ment, un motif ld- Uinterpr6tation dontA, par Vollon. 0ime dlex6cutiot) dat),. le sells attaqij6e A Call. 447 lift code p6Llart. 147 du code p6nal. Quam -A Ili-n- nal el, pa-r-suito, A Vart. 1-1,5 v. d'Ins.
qu6 e, ityinAdiite dont par!e 16ordon- c im. (,st ma-oviise. Cela vieni de ce "irtrice api-6,; Berrouet, et qui auiait, ooe a chorcW des calses (10 jilstii6v6h que aPaly Mail un ano'en par- tillation de I'assa- sii:tt rvp._ot-h6. i Bi rtisan bien coniii de MlArisier et qt., me .1oliet of A.-Lolloily &ms lies Cirronsntalligence seer6to exist,,dt entre eux)o', 1(mcps ex*ieures, h1ics que : (( la st)Wr re16 de I'Etat, le maintain de Vordre,
etait pas possible ijulelle domiAt
tous ces'renseignements-14, puisque la la s6curite des families, los instrueftisillade do, Paly out lieu le 20 Janvier, tions du Pr6sident do la Wpoblique i 1908 entre quatre et; cinq heure I s apr6 son-lieutenant militant' en champagne. )) midi, que1ques instants- seulement Tout cola est dans 1 9 ordonnance La apr6s-.1a rupture du fit tdl6graphique. lecture du dossier nous a wlpris- que Le GWral Berrouet avait-it reVu du Paly Hemyfio ex6euI6 lp 20 Janvier Prdsident-de la R6publique llordre 1908 et que Berrouet sorlit tie la,ville d'ex6cuter My Henry? Nous ne vou- six jours plus tard pour allor traquer .tons rien (fire do I-alfaire Wrisier, A16risier Joannis ; tandis qij'il aurait parce clue leg pi6ces do I'lustruction fallu. trouper des gauges de juAtfficaWont 6tabli aucun rapport entre leg tion-dans lem; circonstancesde Varresdeux affairs : et' des soixante et ulle tation,- e'eFt-A-diro dans des actes de rsistam-e oa de r6b i'llion per- onn(fls
questions- poses au jiji-y du H JuilIet 1010, aucune ne fait la moindre A Paly Hnry. On sait qWil Wy en a"pas allusion A la cause qui.vous est sou- 6 1 ; par consequent il Wy avait aumise. Disons touti-fois que l'ordre de e in motif 16gifilue d'ex6culion : les a prendre routes measures ij6ceisairei notnm6s Sxtus B-3rrijuet ot Alph nik pour. qu6 ]a paix tie soit pas trouble i) Lominy ont expired stir Paly Henry ne va pas, no pout allerjtisqu' com- das violence inutiles.
-prendre 1'ex6cution sommaire quond i Darts ces conditional to Miii:st4re pnile s'agit pas du tout do reponFser une bile conclut b cp qu'd vous plaisc, caser aggression tqm6e, ni do disp rser un et annuler I'ordonnaiice attaqt;6e, et




DU DEPARTMENT DE LA JUSTICE 39
sant ce (in', ile, aya n t po ii i
f ai, aurait d(i faire la'Chaiu- no d- Ticniel. parole civi
bre do Cons il (In tribunal civil, ren- avo(,aL ave(-, 61ectioll de dowicile (,n voyer Berrouet et Lominy en accusa- tson cabinet d Port au Prif c,-, title F6lioti deviant le tribunal criminal, 6 rou, No. 80, Ile. Arraultjeube, centre Port line (r.loijnarce de non-lieu Ile 1,
Ch;jnibre du Conseil de l'instruotioti Parq wl. 211 Fkrier'1912.
criminelle dij Tribinal civ.1 de Porl-6ip)6 LYsLATORTUE., LAU-111-ilice refolue io 28 Novenibre491 1,
eii faveur dt s G6(i6raux, Sextux, DerSilbstitut- ronet, ancien commandant de Varrondissement de Jacmel et Alph6Dix Lo, miny, ancien eb;trff6 du commatider 0
ment do ]a place de Jacmel, prkeDUS, le premier corrims, auteur etle second A R R comme complied Thomicide volontaire
-ec prhriOditatioij sur la personnel (;e L. DENIS,- Pr6sident, ai
Paly Henry.
Faits.- v oi r fe rapport.
Oa A I'audielice, du 43 Mars couSOMMAIRA Monsipm- le juap JuAn D6Vot, en
ectiwe de son rl, Afi-s. Al,losl. lor qu' il Wexisto ancinn charge ault jt tine, poor la p-titit, civil, el: cO ;Lre V iljculp( q11' i) sera d6clai,6 qu'il I*iorre fitidicourl, pour les pr6venw-, ll'y a p;ts I If-u POd VSP j vre, inais si, au ell leurs observations, ainsi que 11106coitraire, lit proverwo(i est suffisamment
kablie, la charabre de council ne pout que sieur L s Latortne, SubsLitut do C6m-, I Vf le ranvoyar a un tribunal de repression missaire du Gouvernernent, en son 1.6.
Pour Y 8tre ju96 confortnement A la joi. qui-sitbire.
Elle ne d6cide qu'apr6s examen des 616- -VU : to. Fordonnance de n6n-lieu at-, ments do Pinstruction et ne pout ge baser taqu6e signili6o le 29'Novetnbre 4911,
suv des circumstances qui 16-alement Wen0 2o. hicte Wo' po-ition fait au grefla
d pendetit point p
pour justifier tin crune et
dire q(j'il ne doit 6tre ni recherch6 ni puni, le 30 (h m6me mois 3r). la requdto J Le tribunal de CassationdQtns to cas d'op- do la d-mandere;se et 4o, to.utes les
; i I position A une 'ordonanice de non-lieu, a autro-i pikes produit6s.
If. ponvoir d-examiner et d'appr6cier de
nouveaij toils Jos faits- de Vinformation pour S-ur l'unique rnoyen.de opposition
s'assurer da m6rite de la prevention did- '115 du code d'insVa tes, articles,
vde centre Pinculp 6. traction criminelle'et 147 du code P6al.
Attendli que c'est )or-qu'il 70'existe
_W101-MB char a cont.re Vinculpd qu'il se. A U NON DE LA R8 PUBLIQUE ra d6clard ci"u"'il Wy a pa lieu A le
poursuivre, mais si- au coulraire, lit Le Tribunal do Gassation ? sectio-i pr6ve!itio i ent guff"I'-amment 6tablie, criminelle, a rendu Varrdt sinvant la Ch tmbve du C ons'oil Ile pout que. )a SorToppositioll foPm6e par la &rne rellvoye un Tribunal do r6pres, ion Herziolie Le elye, prop Wa re, demeu- pour N, Ciro jogd confortnorn -lit 4 )a
rant et (Join:cili6e au Bassin Cwfi-win, loi; jij'o le ria d6cid- qu'alil 68 exa
1,as de ]a Montagne La Vothe, cominu- ds 616monts do l'informatioll et Wira




40 BULLETIN OFFICIAL
----------pas se baser sur des circonstances qui dans les qtipstions pos6es au jut 16gatement Won dependent point pour cet 6gard et qu1iI a rdsolues, it Wen est justifier un crime et dire qu'il n doit pas non plus fait mention qu'ainsi, 6tre ni rechech6 Di puni ; I llex6cution sommaire tie Paly Hetirv,
Attend quo la Charnbre du Conseil arrd,6 a Jacmel, alors pulil no- se Iroude I'Instruction criminelle du Tribu- vait d la tAte 111auctin aitroopemr-i-it it,nal civil de Pori-au Prince, ma(gr6*1es m6 qiie le 'Commandant, de I'Ar.-ondissemen t de facm -1 out i combattr -, ne,
t6moignages et I'aveu du pr6venu Sex- paut 6tre consid6r6 c6inme u1i incident tus Berrouet, d'avoir, fait ex6cuttr do l'affiltire Wrisier pour ne pas 6tre sommairement le sieur Ualv HeDrv) ni recherche ni puni. parce que-un arbre coup6 sdr la. pr6
propridt6 de celui-ci aurait rompu en Attendu quo si le Wpartement :do tombant le III t6l6gra,)bique reliant I'Arlib )nite fut alors en insurrection
-Port-au-Prince et Jactne1 eL aurait par contr6 le Gonvernenient do. 136odral cola interrompu les commullic-giolis Nord Alexis, ce qii plo1uig4ait avec le Gouvernernent-puur 16gitimer lernent dans tom le p;iys title sorte do, le crime,- pr6terld dans son ordon-. tension, H West pas tabli- yie I'Arnance du 28 Novembre 191 f, que 1,af- ron-lissoment de Jactnel fuL ait-si ea faire Paly West qu'un iticident ou le arm s et -nOme que cette sitilation y pr6liminaire de I'allaire dite. (i m6riier eCt exis[6, la vie (I, s ciloy ns 11" po"r-, Joannis )), Sur laquelle le Tri1wrial cri- rait dtre A ladiscr&iwl d:i Conitna lminel a eu d4jA d se prononcer par till daiit tie nwnt : ' d'oil il 16verdiet d'acquittement; se base sur ds stilted qiill n'y a- eu aiienn fait (1, g (.1,10 faits do guerre occasionn6 par Vinsur- POUV ilinoceal, r to c ittle donL I)aiy reaction de I'Artibonite et to complot do Henry a 6:6 victinw. Wrisier en cours d1ext5cution dans Attendu que quoit-l!i- (Ps instructions I'Arrondissement de Jaernel, et enfili du l1r6sident d1biti, fl(, tw6es A B rsurle instructions duPr6sident d'llalfti, rouet, lui eussent dit de prendre routes addresses A son lieutenant, le g6n6ral les measures n6c-ssairesafiti que la paix B -rrouet, pour lui dire de prondre deg no soit pas trouble da -, son cortimanmesures pour que la paix ne soit pas ddment, cela ne Vautorisait nullement troubl6a *dans son commawlement ; d fusiller no citoyen qm pout- un d6iit que tout cola, dit la decision attaque'e, ou pour an critne, devrait 6Lre livr6 & I .. Sont des motifs [6gitimes dans le sons ses juges ; qu'en consequence les do I'arttcle 147 clu code p6nal, pour dites instructions ne pow-raient point, d6clarer quo les violence exerc6es par, comme I'ont pen-76 les jtjge,, de [a le 136ndral Berrouet A Jacmet, comme Charnbre dii Conseil, s, r,,ir do jijstila guerre elle-mdnne, ne peuvent We. fleation A I'ex&ition de Rily, ni re.-herch6es ni ponies et quIelles
ne constituent l6galement ni crime, ni Que tie tout ce yd p6c6 le, il r6--ulte .ddlit, ni contravention. que l'ordonnance atbiqud est vraiAttendu qtilil West-pas proud que ment enfkh6a d'ex(,6s de pouvoir, do dans I laffaire Wrisier Joan it iA j tj p-Ir violation, fatis.ge inter! r wion d es, le Tributial crit-ninel tie Port-auleeince, articles '115 du co ie (11 If 8 r1leti,)n Cri il a dtd 1piestion de I'llomicide com. minalle et l't7 dij codf- oenal et (It i -, mis Sur Paiy Henry ; quR Ilordotinan- le mayen de 1'opposito;l doit 6tre ce de retivoi tie tietLe affaire ne-conw accueflif tient aucun chef d'accusatign A ce pro. Q11'B clf st po it-if 10i, It- trib I n!] t. P )S con're le ti6n6ral B rf 0 ueL que apr6s d6bb'ration, le &,clare fon(15,




DU DtPARTEmENT DEIAJUSTICE
.enssa et annalle I'ordoanand6 do non dantde I'arrondissement, de Ja in 1,
lieu dii 28 Novernbre 19ti de la Cham- nd an cette ville et y demourant at o.
bra dti Congoil du Tribunal civil do contee le',G6p6ral Alph6nix Lominy, Port-au-Prince. ancient cliarO du commandment dq [a
place do Jacmel, y derneurant, et leg
Au FOND renvoie au Tribunal criminal de Portau-Pt ince pour y We jug6s conform6Attendu que [a Tribunal de Cassa- Inpat aux articles 147, 00 et 241 Au
tion, dans to cas d'opposiflon it tine code pinal, 44 et 45 du mdme code,,Ie ordonnatwo. do non lieu. a le pouvoir tout pour avoir i Jacinel, dans lajourd'examinev et (I'appr6cier do nouveau h6e du 20 Janvier 1908, le premier tous les faits de. information pour comme auteur et dans 1'exercice de sea.
s'assurei du m6rite de la prevention functions, commis un meurtre avee pr& 61evde centre I'inculoo.. meditation sur la persorine du citoyen
Paly Henry, et to twond comma
Attend qu'en Janvier 1908, alors romplide,pour avoir aid6 ou assist,
Ilia le G6ndral St-mus Berrouet, Com- avecconnaissance Alauteur du crime mindantdo I'areondissemetit de Jac, dans lea faits qui Pont consomme en inel, prenait, des dispositions pour commandant le peloton'd'exdcution du repouqser totite attaqtip de Ia part do dit Paly Henry, ordonne qu'ils -soient Wrisier Jeannis qui venait furtivement is 'dans, la
d- part pris au corps et d6posL
ir do Port-au-Pritice'A dpsthia- mason de j -ist lee de de##te vil fee si ddj4 tion da J, -1. il apprit quo Ias com- its Wy sont ; ordonne, en outre, qua inunication a avee Ia Capitale 6taient tout es lea pi6cesde ]a procedure. soient interrompues; quo'ce fait dtalt I'mit- sang ddlai transmises au Commissaire vre de Paly Henry qui avait -ordonn6 du Gouvernement do ce resort pour de cooper sur Qa proprikb 'un arbre 6tre par lui- proedd6 conform6ment a qui, en toinbant, avait IrOmOu le fit Ia lol, condamne lei prdvenas aux d64 tdidgraphique reliant Jacmel et Port- Delta liquids A Ia somme do
aii-Prince; quo pour-cela, suivant les ...... dont dWraction au
16moignages recueillis A instruction fit do Me. Arrault.jeune qui affirrao et l';iveu mAme du prdvenu Berrouet, Feroavoir avanedi.et ce, non comprise le
- lui-ci le fit arrUer et fusillu sommaj- coilit du present arr6t.
recent par uti dMachernerit command.
_d6 par le G6nAral Alph6nix Lominy, DonnA de nous, L. Dents, Juge remalArs; charO du commandment de Is lissant les fonctiong deovice-pt-dsident, place de Jacmel-. 4 D.A. lativier, J J. F. Wgny, Cauvin
allid et J"still Dovotjuges,. an audienAttetidti que cot acte constitne un ce publique, A.Port-au-Pri vice, du 27
ineurtre avee pi-din6ditation prdvu et Mars 1912, an pr6&mce de Monsieur ptini pat, le code p6nal et que leg Lys Latbrtup. 'Substitut dij Commischarge,.- sont suffisamment dt9blieA saire (Itt G00ornemetit, as--ist6s de P0111* rollvoyf*r Brrouet et son compli- Monsieur H nry Ad. Slichel, commisC 16 GOndral LonilnY, deval't Ull
tribunal t0e r6pres' '1011,
Par ces molifs, le. Tribtinal, apr6s
pn uvoir d6libelrk Ait q1v- ]a pr6veiition- Psi -qiiftI-;stnmPnt dt"Ablio conlre J0 to GA"Artd Sextis- Berr'nowt. 46 dp quarente sept '11114, anclen Coinman.




42 BULLETIN' OFFIC19t
------ -------LiPauepr6sohtd hjuger la, question
-.-AFFAI RE: t
suivan e:
Sitasommed6-Tr6is dent-6ix6rite-fnille
Ad Uoigeitir' (K limbria i) ;.au- Marks reprdsentant la valt-urklestraVaux
jourd'h'fti- 4AntoiheSimon.:D de revision qije Georg Grotsitick pr6tend avoir ex6c'ute's sur le ctoiseur
JUGEMENT ARBITI7AL "Antoine Simon, 11 ex- ",Umbria". est
dAe au dit, Grot-tftck;,- si, en cdns6quence, la BancItie Nationale de' la
R6publique I)Malti doit We atitoris6e
Nous 'Emniandel Eth6art etkugus.
-la remis&;au dit G otstfick do
te; Bonamy, -arbitros'-ch6isis pourtran. -.A faire, r
e ''rimme, d6p6s66 par fe Go'uverne
-cher le diffdrend exilstant entre le Gou- .cet s ivernement deila*R6publique: &Hditi, merit Haitieh dans i ses'dodres'e'niverl'u d'une part.; de la convention du dik-sept'juiri mil'Et la Mdison'Georg: 'Grb notif-cetit-onze signed entre les.parties;
11ambourg;. a ant pour mari-dataires, les Attendu que le-hu.it Decembre. mili. slurs F.Hermann & Cos de cette p!ade,- ne uf,,cen t., d ixJe Gou ernb'rnefit. Hal Lien, Watitre. part G F Fintermet wre de son* C sul6n6raf b. Hamboufg, a acquis do
Vd: tolecompromis s6us.gelrigpriO,
ken date;du deux mars.,mil G.rotsttwk, un croiseu.r dont la
I scriplion es 1111
douze"201 la .eonventfon : d(f Aix s6pt 1- 1 1. i '. I do','6e dans Ia-.eonv6nrnil-neuf-Cent-onze; U celle du tion.sigree a Hamboorg;= qtie, le.prix Cto Ddeombre mil neuf-eent-diij,-4o. Wacqtiisitiiin. 6tait fIX6. A tmit eent soiCelle du: soiZer -mars Mil-ne6.f,.eent-.-ofize; ..,J awe-millb Marks,. -payabte,,en Aevx
6o ]a proCurationdOD.116e A F.Hermann .-Jermes,-le premier'. term"' I 1_:,; .C. o'.. par Geo g Grolstilek, 6o. 6 6e note re.da-contrat 'le d' xi6me A laxemise d navireA -au-Prince- que le intiful& travaux de revision;.. 7o.,' un .,, u fl rt eu cirtificat. gigLi6ALivo n6,'Ibvirigt-do' I A 'Goovernement- Haltien 'leiigageait, en der' 111il-nebf-;cent-douze"' 'outre;-'A payer les frals de transporL
du., navire
-du*ct' Port que:wle
ion; 86.: un rappori dh.16 do Rome
16 six D6cembre go. iriaviredevait_.dtrexendu on cotte"der
un 6tat dp traivaux ex6cut6w A ; bord ni6re ville, vers' la finde jativier., milV "AntoAne SuTio'n' -Potdant'le3 mois :neu,-,ent-ODZe;. de--. Foyrier.- Mar's etA v I il, m I fieuf- Att6ndu quen' viertu do. ]k convention Cent, onze; -10o; un proc&-verbai deitvii- Prcscit6b, 1 0 Gouvernement HaYtien site,- dat6 du vingtcin.q Avril mil-tiptif- -Versh a drotst&k, d6s 10. dix Dkembre cent,76nze; houn rapport de 4rificatibn m ilenpuf-cent onze, )a -somine* de du dix-netif f6vrier rAWneid-e.ent-onze ; 'Quairp-ceni' ci6qiiante. qiiatreL -.Mille' 12o.-.une letter du 4146.4 'fin,4*eler dn .,,cent-s6 ixapte-onze, Marks adixante, GOUvernement au.Prkside t (le 16 116- repr6sentanile .premier terme eV. une :publiqui-,.,-e6 daO Air vingt-netif &vril Partie dt% frais, do transport;. rnfl 'tnOpf centzoiiz.P. 43,-o. i ine-1 Ltrp dn Attenda, ridatimoing, : que--lds4u'au m6me, mdmp, dato an S er6taire d'Etat. seiz#i mari mil'tietif-cent orizelenavid e ]a MariDe _; 14o- une lettredii frois re Wavait pas.qnitO ion, port-d'attaFeWH4 mii-hptif-cent, dmize a ires,6e cbe Livourne (Italie); qu'A celte date par Wtb(,r A Grol-otick; i5o- les fac-- ulip nou v6lle cOnv" ntlon fitt -sigrde hires (Is IR mason Orlando ; 16o- te, entni les psrl.ie- qifil y fu!, alipul6 les memoireq rpsoectifs; do-, -pqrtie .- f ais supplftnefiair 5 4' pav'r-, par le
- Avons rddig6 notre sentence commo GouvernNf'en,,. mdntan A-.cenf-clnstlit -qifa-ite-hilit, Mille-.septocent-dix-!hult




DU DtPARTEMENT DE LA JUSTICE 43
Marks quarant-; que , d'autre part, rations --n6cessai I res; que toutes'- ieg.
Grotstfick fit, dang la mdme convention' -pi4ces-parlent-de, travaux-de r6paraduseize, mars diverse d6clarations ti6net--fi6iVA Ira' (wd4r!6visi' -'A Conte fiver d 'dr'(S-tilck
le14elf s 1 '4 gehts'dfi, Go part deux pikes dina'nant
cement ne protestbrent pas. notam- lui-meme ou do. ses agents, lesquelles ment que(Kles travaiix de r6visio"n I exi 6s no sauraient rie nul ne par les lois maritime allemandes dont po-tivintso er6er un titre ;I soi m6me;
il (Grot9trick) he ' : f6u
pourra rnie IR 'Att,endu-qu'il!est Ihdxact'O co.mmo
comple'q'i"6 leur aCh6Vttjje6t, ont J'aftirme OroLstfick diins son"m6moire, A la (,harg,- du. GouveVnement;. b que les reprdsentants du Gouverne'Itendn' que le.'- Gonvernement a noent Haltien';aiant confirm 1'existenaecoW 4' peu prAs touteg-les d6clara- ce de wavaini de'-rAvi,ion'*; que dans :,ti6n's-'d6; GeMsMek; ju'il a Pay6-Ies les letters addresses par eux A M. le valetir,; r6clam6es par celui-cl,-'notam- Pr6sident de la R6publique et au. m3nt une so .me da dix-mi-Ile Mark,4 .-Sdrr6ta'fte-.dEta, td i ',. ah"e,. poor des. Irayap, su p e, quo"d aux-dereparatiorns;
_j6n.i.eVntJiires Dart es trav
devantgarantir un U 0 n'g er v i'e A i i _^ Attendu que le certificate d6livrd par navire sanq qt0l n6e6ssiie dp' ni6iivelles 1'expert Frizzi ne pouvaitavoir qu'un I'Aparatibng; quw en-r6sulte- que la' but: permettre aux Wftu6s du. Gouipe di paiiirn nt da,;; frais er le depart
p -ine -de government HaYtien, d'autoris
r0isioii no swirait Otre contest par d'u-''n'a"vir6*'eU 'd'eir6tncttVe. -a- GrOt :tuck to Gouvernemenu quo tout c,3 pe 'on une pifte attest'arit quo, toLit- -6tait.Wen. pout r6clainer d Grotslak; c'ei & juls, r6glk-;.que to dit,?Cortificaf---no parle ..tifier*- Pexistence des -.-dits travaul dA d'ailleurs pas de. travaux de r6vision; 'r&ision'et Wety, 6tablir, lei -coAtj -Par cts motifs, nous,,rarbi.tres sous-Att ndu.. qu'aucune -ddspikes four- signs, pronongant en,,dernier ressott, Dies par Grotsifick no fprouve'quIll a diso-is que -Grot.tftek4'a point justifi6 eu -A Nee les travaux do i6vi. ion stir aVoir exkijt6des -Aravaux.&.- i6vision to croiseur I-Umbria":a ourd hut 'An-- sne )e -croisetfr, "Um i I toine Simon'. "AntoinO _Simon";..,:qu'ilin 6; .-lut
Attend que, contralrement A ce que done rien dA de ce, chi, If di ons 'en
-le-mArnoire consdquence que la somme do Troisadre S4 aiji'4 4re's', 11 .-cent' soU an te. mill' Marks -,bu',, quatre-.
lion do liver le '&IvIroWPdrt-aU.-'Win- nt,citqdblce, arlicles 2 et 5 dp la convention lars,' six' continues, A la
du hifit D6cp'mbre(,.mil -net;f ,66 f-dix, _.BalIque Nali6nale Ae'la Mpublique Ile du d'HaYti, en verw do la Convention
et.pr6arnhule do c, seize mars, -du
rqjIr)euf-cent-onze- Wsulte dix-sept Jidn' mil 6eritonz6,1 doitfaire
e pr sQmp.-Jou quo. Io,.. d0_'-'haVire return ail GouV6rnam6nt Halti,,n &'qui ;d6vait 61 6 od Alk 4etOr-en'dr6 lailbiute la di to H tiiqii*O sera t, n ne di- la. ver.4er ulor-dt IOULO S600 iI6 & ;Ceux s ur I la signify cation qni lui sera f6flo
Ui le molitaient-la pr&;' ilto d6cisidn;
AttemIll-que-lerappOrtdo Weberet Fait k i6 iigA'A Port-au-Prince,
-Neubam-run protive-Tins que to naviro e-_ joiir vingt--ix Avril mil neuf centmiL Rubi det,, lriva!ix de 004ow it douz an! 109e:de 111i'lOpelidance. ƞ f4eii)emeit- (Ilie dq- r6parationq APPI1011v 6' U et 1,6CV161re,
fates. q il 141 qiie A.'BONAMY.'*
-UrP'Si(j.k Iji iIVFIIt'p61jr:I.tLjjI ;A*on de
livrot A Pnrl_Ou.-Prinwo le' _NWrt-Cen et a-pprouv4 tWriture, 60"I'l 6i 6:11it tenii Jab s.'rdpa- _'( Aipd E ETIMM




44 BULETiN OFFICIAL
PARTIES NON OFFICIELLE
A 'Jeordmie 13 affairs ont Rd juggles,
Les ASSIS631 Forl-au-Noce, a immic Elias comprennen.t.: lo. Huit attentats contra lea personnes, soit i deux assassinats, trois homicides volontaires, wn homicide inv6lontaire, une blessure volontaire, une arrestation arbitraire at sequestration ilidgale
Resume' statistique, 2o. Cinq attentats c untre les propri6t6s, soit : quatre vols qualifi6s, une destruction. de maisans d'habitation.
Vingt-cinq accusds ont compare de. vant le jurv..
La session criminelle, ouverte A
Port-au-Prince le 4 Avril,,,,a pris fin. le Onze ont W acqtiitt,6s,*et quatorze 25 dti.mdme mois. coridainn6s.
Les nines appliques aux coupables Des 13 affairs an dtat-dont nous sont I's suivantes: cinq condemnations avons public ]a liste dans Is pr6eddent A: la peine der. travaux forces A perpd. No. du Bulletin, 12 ont pu dfre an. tuit6 sept A la peine 'de r6clusion, tendues.- L'affaire do Chdrisol Chdry deux A la pain ,11 imprisonment,
a M renvoy6e A la session proebaine par suite de I'absence des jur6s,
_u 20 accus6s onteomparudevantle A., J'Anse-6-Veau, onze afla ires
,j ry;3 ont6t6condamn6S, at 17ae- ont lid entendues. quitt6s. Les pines appliques Pont les suivantes'.- Jules Coicou, ancient Com mandant de I'Arrondissement de Port: Elias compren nent, au-Prince, a 6tdcondamndAla-peine lo. Neuf -attentats centre lesp rfie mort; OdumaSt.-Clair, ancient sonnets, Solt: qualre assassinate at cinq Commandant de la Place de ThOma- homicides volontaires. zeau., A trois ans -de travaux forced at Princivil Preston, accuse do vioi:-. 2o. Doux attentats contra lea pro. A 3 ans de rAclusion. rik&, soit un.vol qualiM at un faux.
Trente at un eccus& ont compare Oil compete ding cetle session. 5 caq deviant le jury : Quatr6' ont W con.
dainnbs at Vingt-sept acquittAg.d'homicide volontaire, i eas Wassas'si nat. I cas do bleqgtires volontalres, Le.; pines appliques aux coupables I cast de viol, 4 cas de vols qunlili6s.- Pont lea suivantes : line cmidamnation Trois eommawkn s militaireg nnt 616 A mort, une A la paine des travaux jug6s pour ci Imes, commis dans 1'exer. forced A perp6tultd, deux A pinze ans cice de leurs fonclions. de travaux forc6s..




DU DIDARTEMENT DE LA JUSTICE 45
Etat nominatif des fonction-, Painet
naires et employs de 1'orI. B. Wcius Flambert Juge
dre judiciaire.
1. Emmanuel P6tiote Juge-suppl6ant suite
.,P. N. Colin Greffier aJ boo
CHes-de-Fer
TRIBUNAL CIVIL DE JACMEL.
A. V.; Michel Doyen D6sum6 T61esfort Juge
1. A. Fotirni6 Juge 1, D. Larose Juge-suppl6ant
2. 1. 1). Lafontant Mageary Greffler
3. J. Thiers-Lapierre ik 0 0
4. Th. Fougy 1)
5. Al. Craan 31
6. G. Olivier jeune 'D Marligot
7. G. Roche 10
1. A. Bernier- Juge-suppl6ant
2., Jn. Sully Civil 'I Joubert Francois Juge
1. Philippe Drageau Juge-suppl6ant .3. Phil6mon Lapierre j, .4. 2. Helv6tius Westin
A. Moraille 'Greffier F. Colin Greffler
1. Tenier Joliccour Commis-greffler
2. Joseph Arthur ;D
Saltrou.
1sambert Deuis Huissler -audlencier
Annibal Mayard Juge
PARQUET DU TRIBUNAL CIVIL -suppl6ant
1. Barnave In. Baptiste Juge DE JACiMEL.
D. Bazile Greffler ad hoc
Ed. Border Commissaire du Gment. Ldonce V. Hilaire Substitut Etienne Delbeau Commis Grand Gosier
TRIBUNAUX DE PAIX.DS LA JURI- Occilius Dama' Juge
DICTION DE JAC IEL,
2.
Oct. Prudent Greffier
Jac'mel
Anse-A-Pitre
Joseph Pdlissipr Mdgie Juge.
i J. Ph1)iT)pP'Th,&bqnr1 bigp-snppIdatit 2, F. Di)mns Fratignis NoJier Emmanuel Juge
3. Ch. Thimag6ne St.-Yague bb 1. j. Augusti.n Juge-suppldant.,
Souchetaire Brudent Greffler 2.
Leduc 0. Elva commis-grefrier A. I'aul Greffier




46
Officers de itglat civil de la 1JR-, q.-CAnta.ve --Jpge-! pppj ant juridiclion. de Jaciel. 2. J., B. Joliecour D
3 1 Joseph Bernadotte Edmond'D6rose Greffier
I Ad6 UQque commis-grefflar
Jacinel
2. Vilbrun Albert Nozan D6ronceray huissier,-audiencier J., Lpfen
Isaac Pardo
Parquet du tribunal civil, do .,Bainet
Tetit-Godve.
Tartullien Aleandre
-- isaire duGme' t. N6r6us Mars Comm n0 de''Fer
Utes L61io Rigaud Substitut
Lulli R. Manoli COMIDIS Ilaoul Craft
Marigot Tribijnaux -,de Paix de4juridiez!
Dupuy.-Sanon :Uon de Petit-Godve.
qj(rg u,
P etiit GoAve
Orange, LWqpe Jpge
Grand-Gosier
M. l3ern4dqlA1nA .1tige,7supplOant Frangois Milton Marmontel Cl6ophat
D&W -Michel
-7 Fernand. 'Bra4ier
T,,ibunal civil de Petit.Goc
Uogftue
9 Arth ur Siclait Doyen Exdpodolh Dantpot -Juge
1. C'6og4ne Jean Juge Fifv Latapier Juge si)ppi6ant
2. OVSs Uger Wdlingtnn Lissade
3. Uo n Pierre Jt)qeph Az it-d' greffipr




DU, DfPARTEmENT DE L& JUSTICE 47
Grand-GoaWe -BIBLIOGRAPHIE
Edmond-Cassa major Juge
Salomon Courtois jtige-suppidant De ]a possession d'Etat en mati6re
Antoine Nraud de filiation naturelle: tel est le titre.
Maurice Faublas Greffler d1une plaqt..ette que nous avons eu le
plaisir de recevoir.
Le Conseil do l'ordre des avocats, reprenant la tradition, avait dans le Quarter de Gressier
temps choisi deux stagiaires pour soutenir des th6ses contradictoires gur Arthur Dored Alexandre Juge cette m ati6re tr&s int6ressante: Ides.
1. Louis Melon ju-e-suppl6ant L6on Lahens et Granville Bonaparte.
2. Cettejodte qui promettait d'dtfe brillante n'a pu avoir lieu. Me. Lahens, Bo er Basquiat Grf-ffier da.ns une preface, en a expliqud les
raiSODS.
11 n'a pas voulu a laisser moisir dans la poussi6re des tiroirs)) sa conference
I
Officers de 1'Etat civil de la iuri- qui devait 6tre pronounce depuis Janvier. 11 a eu, Fheureuse We de la diction de Petit-Gadve. faire publier.
Le jeu.ne conf6rencie'r soutient qua la Possession d'dtat peut. 61re invoqu6e comme preuve de la filiation Paturelle. a C'est, dit-il l'opinion des honndtes Petit-Goave
gens. Elle compile de nornbreux partisans: Demolombe, Valette, Merville, Fernamnd Fr6ont Ball-ot, Hkold )) etc.
Nous Werovons pas devoir analyU og A ser l'oeuvre. 11 nous suffit Wen recommander la lecture et de dire qne Me. Lahens a fait preuve d'une'intelJoseph Ponce lig.ence qui West pas a celle du pre
mier venu. b
Gran d-GO A ve Nous anrions aim6 avoir sbns les youx la these conlraire. 11 est certain que Me. Bonaparte notisdonneral'oecaL(stra Faublas sion d'apnrkipr le travail qn'il a pria
par6 et d'Oendre A lui les compliments quo m6tite son adversairO.
E. M.
Redacletir en chel.: RG. MONTIS.,