Citation
Lois et tarifs relatifs aux douanes de la République

Material Information

Title:
Lois et tarifs relatifs aux douanes de la République recueil contenant toutes les lois constituant la législation douanière de la République
Creator:
Haiti
Héraux, Aug. A ( Auguste Albert )
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
Typographie Aug. A. Héraux
Publication Date:
Language:
French
Edition:
2e éd., revue, corr. et augm.
Physical Description:
1 online resource (172 p.) : ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Tariff -- Law and legislation -- Haiti ( lcsh )
Customs administration -- Law and legislation -- Haiti ( lcsh )
Tarif douanier -- Droit -- Haïti ( ram )
Douanes -- Droit -- Haïti ( ram )
Genre:
legislation ( marcgt )
non-fiction ( marcgt )

Notes

General Note:
Title from PDF t.p. (LLMC Digital, viewed on Nov. 19, 2010)
General Note:
At head of title: République d'Haïti.
Statement of Responsibility:
classées et publiées par Aug. A. Héraux.

Record Information

Source Institution:
Library of Congress Law
Holding Location:
Library of Congress Law
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
682155428 ( OCLC )

Full Text
This copy of a rare volume in its collections,
digitized on-site under the
LLMC Extern-Scanner Program,
is made available courtesy of the
Library of Congress




MIFF
Htg /0
REPUBLIQUE D'HAITI.
LOTS ET TARIFFS
RELATIFS AUX
ES .1) 1" LA. 111-iJIU-BI-11* 11i
REC;TJI'IL CCN 0-'ITANT
To TES LES Lo S CONSTIM .NT I A L 31SIJ,710i, 'AMtR DE LA REPLBLII-UE
CLAS 3LES ET P' B (-I ftES PA 1.
A
"'OCAT
't'i e,,s ri miccs I awrips (h, let Wimbl"J"
rim uj r-T
P 0 PIT-A U-P R ENC' E
TY POG B A P I I f" A L TG. _k. iJERA I'X.
1904.




RkPU13LIQUIE D'HAITI.
LOTS ET TARIFFS
RELATIFS AUX
DOUA)ES DE LA REPUBLIQUE
RECUEIL CONTENANT
ROUTES LES LOIS CONSTITUENT LA L ISOLATION DOIJANIERE DE LA REPUBLIQUE
CL ASStF-S ET PUBLAFLES PAR
AUG. A. H8RAUX
A\,oc:.k'r
A)icicn luspecteur-GOWral des Pinances et cles Domtrms de la lt publiqtte.
DEUX11CIVIIE i',1DIlWl[0N
IIEVUE, GUBRlCf]E E'r AUGMENT ,,E.
Wi*ooF--V1"ORT-AU-PRINCE
TYPOGRAPHIE AUG. A. HERAUX.
1904.




ADVERTISE M ENT
Depuis la publication de mon recueil de LOIS et TARIFS relatifs aux douanes de la R6pubfique, notre 16gislation douani6re a subi de nombreuses modifications; aussi, une second edition de Fouvrage 6tait devOnue n6cessaire.
Cette nouvelle edition content routes les lois modificatives promulguees depuis -1858 jusqu'A
-1904-- Mais, ayant touj ours pour obj ectif d'6viter aux douaniers toute erreur dans I'application de la loi, j'ai proc6d6 de, la faqon suivante: Lorsqu'un article a ,t6 compl6tement abrog6, j'ai supprim6 le texte primitif en indiquant dans le corps de l'ouvrage la date de la modification et lorsqu'un article a 6t6 partiellement modifi6, j'ai substitu6 la modification A I'ancienne disposition en indiquant la date de la loi modificative dans des notes places au bas des pages.
Port-au-Prince, Avril 1904.
AUG. A. H2RAUX
AVOCAT.







IN
LOIS
SUR IL'ADMINISTRATION
ET LA
REACTION DES DOUANES
DE LA
REPUBLIOUE O'HAITI.
LOI DU 13 JUILLET 1858.
TITRE PREMIER
Dispositions rlinerales,
Aw-vicLE PRENHER. Les (lowtues sont 6tablies pour la perception des droits d'entr6c et de sortie sur les marchandises et denr6es import6es ou export6es par le cornmerce soit d'outre-mer, soit du sabotage int rieur : par cons6quotiL LOLltes tentative ou enterprises dont le but strait de frustrer eti tout ou en parties les droits de FEW dkermin6s par la loi, seront poursuivi-s et ponies conform6ment A la pr6seute loi.
ART. 2. Les tentaLives ou ex6cutions de contrebande, A main arm6e, seront assimil6es, pour la punition, au vol ou tentative de vol A main arm6e, et seront possibles des pines 6tablies par les articles 326, 3271, 328 et 409 du Code p6nal.
ART. 3. Tout 6tr-ancrer, condat-nn6 en vertu des article.,; sus-cit6s, apr6s avoir subi sa peine, pourra 6tre renvoy6 du Lerritoire de ]a 116PUblique.
Dans ce cas, communication on sera fitite par ]a voie diplomatique, s'il y a lieu, au. government de la nation a Iaquelle it appartiendra.
L'6trancrer ainsi renvoy6 ne pourra, par la suite, revenir dans le pays que tout autant que le crouvernement le permettrait.
It sera facultatif au government de retired la patented A tout indiviciLl patented' convaincu d'avoir particip6 d une fraud quelconque.




6 LOIS SUR 1, ) ADMINISTRATION
Awl% 4, Toiit b,'Itimuni, soit (III Commerce de long cotlr. '
-;oit Lin caholage, oil to(ite mitio emb-,ti-cation qui anra servi ftlil' lit COHLI-eklifile, ()it ell relevant. A soil bord le's- inarellaildises ou Ilellr6e, 1111i 11"mralent pas pass r6gllli relnellt pill- les dollalles, soit ell d6barquiiijL de son, bord des inM'C1Vllldke, ou denr6es, allle(irs t1ii'mix (101.1,111CS -Sol-Oil( les 0lIll),WCIti0IlS Zlinsi (111C ICN donr6ei et inarchandisus, saisics ot Conlisfiti6es, el los bAtililent's 1).Issibles Time alnelldc 6" Ilc :'I Ia valcul, do I'Objet, salsi, si cette vak"mi. pas Ituit cents piastres.
11ass6 cette valCLW, ICS POLIrront. kre 6galeinetit conlisqu6s. La nioiti6 d(i noL product Ile lit vcnLe (ILH S0111 Ilite judiciaireinent des k1tiinents, embareations, marchandises OLI (112111-60S, -IPPLHti6lldl ,( A CeILli (ILIi Mira signal la fraud Oil I'aura capLur6e.
Laquelle moiti6 do cc PI'OdLlit, lui sera compt6c imm6diateinent. apr "s la elite.
Am'. 5. Aurout droit 6galement a cette tnoiti6, les militaires de garde daus les pastes, les callotiel's de Port, et tous autres ,alronts de 1autoritI6 (ILli W]Wlit 11T616 leS contrebandes oil facility la saisin des ob.1-ts d6bal'(IL16S oil etnbarqu6s ell contravention L la loi sm, les donates.
ART, o. rOLl t IDdiVidlI (Illisans apparteniraLIX k1timenk du commerce Ile lot),, cours Oil 'I COLIX (lit sabotage, atira ai(16 ot, favoris6 le tran.iport, soit ILI (161XIIIII-Jellielit, SOlt A I'elnbarquement, des inareliandises qui ii'anraient pas pass6 r6guW rerncnt P,-Il' 10., (JOLianes ; tOllt indiVidt.l (Iiii aUra sciemment IT(;LI ell d6pot des marcliandises on denr6es r6skiltalit de la contrebande, sera ariM6 et. pont'suivi ; ot stir la conviction lit d6lit, condainn6 .1 un emprisonnernent de six inois A deux
Am% 7. Los agents des douanes demeurent autoris6s A
IOI'S(ILl'ilS 10 j0g0l'Ollt convenable, des recherelies sur les persontie.,; au inoment. Ile lour d6barquement des inents) soit du commerce ext6rictir, solt (lit cabolaae, alln de (16COM'Fil' ICS ObjCLS (ILCO11 tenterait (10 SOLIStraire aux droits de douane,
Cos objets seront, saisis, collfisqu6s ct vondus jildiciairement, ot le net product, IlistribtI6 Colnine le prescrit article if.
Awr. 8. Toutes les actions et poursuites centre les contrevenank, aux dispositions do la pr6sente loi scront, dirif'60s p;ir le Minist6re ptiblic du resort, extraordinairement. devallt k-, tribmmn coin 1)6teu ts, ,,oit 'I la r6(inisition des directors ct a-elit." du do)(1:111C, solt -A Celle de l'intendant ell des admits 0 ad millistraboll de lillance-, soit 'I collo de Fautorit6i charfr& do la police Inilitaire, -,oit enfin Woffice.
0




ET LA DIRECTION DES DOUANES 7
TITRE 11
Des (lroit.- (ViotpoNatioa, (Vexportation et de navigation.
Af IT. (9. -- Les droits de douane a pr6lever dans les pot-ts oliverts se diviseW oil deu.K classes : I'tme affectant les niarch andises ou proditits de tonte nature, Latif a leiir imporIaLiou dans la IMPLIMPILIO, lekir exploration do pays A 1'6tran"el ; I'ZALItre affectant le corps des bAthnents, falsaM le coninierce ext6rieur.
ART. 40.- Les marchan(lises ou pro(luits de tOLILe nature ijonprohib6s, tenant des pays strangers, solt par k-Aiments naLiowaiix, soil par batitnents 6trLngers, seront assnjetLis, "t IeLll' ontrk dans les pork ouverts tie la 116publique, 't des drolts (Y[ in perta tion, cotifonn6inent ;Aux [aril's annex6s a I (A p r6se n le lo t, so u s I es Nos I '3 e t ,.( sa i i s 1) c6j t i d I ce d os s it r La x es
Le 2.c afin6a a, SUI)i phlSiet.H'S inodification.s. ( I )
ART. 11. Nloditi6 par la loi (ILL 20 Novenibre '1876.
ART. 12. Modifi6 par la 10i dU 20 Noveinbre 1876.
ART. 13. Les articles acajOL1, ocao, cainpkhe, bois jauite
OU de fLISLiC, bois de ga'lac et de bre'silet et cuirs de 1)(PL]f paveront, A !enr sortie* du Lerritoirt- de [it 116PLIbli(jue, des droits tixes coiifornihnent w tarif No 2. ( SVMS pr6jL1diCe des surtaxes) (2)
Les products du so[ el d,, h[HILIStrie ILI pays, autres qUe ceux mentionn6s ci-dessus, sont affranchis de tous Irolts de douane A 1'exportation. ( saur le snere bl'Ut) '3
Le dernier ahn6a est inodiH par la loi dU 21 hin '18,5(J.
ART. 14. AlodiH par les lois des 20 Juillet '1859 et 20 D6cembre '1861. ( 4 )
ART. 15. De's qUe le (16chargerneaL d'L111 naive aura k6 effectu6, une cominissioti compose des contru'leurs de bAtimenL, de Fi rite rpr6te, du chet' des niouvements du pori et (-I'll n employ de donate, accot-npagnee de Forricier de service A bord du bAtitnent, assisted du ca'pitaine dU navire OLI de soii
repr6sentant, proc6dera imm6cliaternent Asa visiLe dans tOULes ses parties, eL jaUrrera en tn6me terrips le navire d'apr6s le mode 6tabli par le d6cret dU 1cr Septeinbre -1845. Proc s-verbaux doubles de ces deux operations seront dresses sur paper timbr6 au type d'une gourde eL sicrri&i de ta conimssion et
(1) Le droit de consignation et le 10 contin-ir -; additionnels Wexistent plits. Lc ; atil.r. s droits se patient sur WaUtres bases et on inonnaic du p.,ivs, satiflas 25 o/o qui sont perCus 011 01%
(21 Le coton et le pite Laieitt compris dmis cet arlicle; nutis Wapr; s la [oi duo )Ctobre 1881, le coton lie paic plus qu'un f1roiL de statistique cle 10 centinics par 100 lives ot le I)il(-est exon rA de toits droits par la lot du 19 Octobre,1885.
( 3) Le sucre brut paie un droit de sortic de.5 centimes par 100 fivres- Voir la loi dii 9 N ov, 1893 rapportant celte du 6 Octobre 1881 sur l'industrie sucri6re.
( 4 ) Sculs les voiliers patient P. I par tonneau brut.




LOIS SUR L'ADMINISTRATION
par I c ca I) itaine i I u ntnviro, Imm-6tre rom Is ,'t I'ai I ministvalem, d e,
Inces el an directed. dc la dolialle qui ICxp6dicra "I I'admiIlistratioll des filltInces avec 1. s pikes justilmitives (Ill droil Wimportation.
Datis fe cas ofi Iv j;mgca,,o mw;i ell Hell smis Ic concurs descontl6leurs (it] Goil vollicillell t.1 Jos a(finiiiistraLcur, des fin-ances of Ies directeill's de -Immile doivent. fi ire 1)roddcr ift LIIIC 1101-1velle Op6ratioll fill 1-Cil, recomlaissout i1ne Io bz'itiment.
11(li ZILII',l klit 6CIlelIC COHIP0110 j)hlS (10 t0tilld"'C 1111C CCI1Ii Inciltioim6 dans son exp6ditioll.
ART. '1G. 1,01'A11 I I'll 11 biltillIC111t, arrivera des iles voi.)ines aTC (I CS I C 11 I-6e.; il. bOl-I I, d- I I IS 1,1 VLI C I I C C( ter 11 11 (1 es PONS OlIVel'tS dlh'iti 1,011 (10 I'etolll' P01-11.1'I'All'Ope,
la ViSite C11 SCI'-'l I-i"011ITILISOIllellt. flit(2, com me il ell est de tous les navies arrivant de Nt.ranger. Apr --; quol, si tolls se" paj)icrs sout du reste en 6-gle, H Sera All-iis A cowpl6ter en 11,1'iti Sol) chargellicilt.
ART. -17. Les k1timents 6trano'ors et Ies bAthnci)ts matioll,'ILIX (I(Ii font, le commerce de Iong conrs, apr6s avoir effectue' dans le port. Wentr6e le d6chargentent. complete (Jos marchaiidises d6stin6os pour le 1),iys, pourront op6rcr, dans 111-1 OLI PII.Isieurs ports ouverts, le chargement. OLI Io COMP16111011t dC chargement, des I)ro-IllitS (ILCils doivoW prendre pour I'exportation, ( Cette dIsI)osition ji'ost applicable qu'wix steanier.s.
ART- 18. Abrog6 p,,ir les lois des 7 AoCit 1890 (A -15 -Juillet 'I 8W.
ART. 49, Afodifi6 par ]a Ioi dLi 23 Rlill 1871.
ART. 20. A.10difi6 par la toi (ILI 9 Octobre 1880 c( celle du 20 September 188.3.
jkivr. 21, Modifi6 par ]a Ioi du 2:3 Juin 187.1.
ART. 22. Modifi6 par la I(A du 20 JUIllet. 1859 et. celle (ILI
20 Ncemlwe -18(.')1.
Aivr. 23. Modifi6 par Ies lois des '27 .411ill 1859 ct. 20 D6cembre 1861.
Airr. 24. merchandise oil pl'OdLlik V011',111t, dc 1*6trall('el, et 11011 d6si-n6s au taril' No jer SC,1,011t kalu s d'apr6s Io fmix ell gros Sur la place ; le montant de cotte 6%-all.latiOll
Sel-N I'6dLIiL en I-iiastres fortes Wapr ,s le taux du cours fixe par I'administration pour 1,i monnaic krang6rc et stil- le
r6sidlat l de cette reduction il Sera pr6lex-6 'vingt pour cent 1)(111, Sill, le wharrage ot le pesnge.
Si I.i ncirchandise West pas g6neralement comme, Ie prix on scra fim, celui Walltres articles estilli6s de valcur
6galc on approximative. Ce prix scra ariOJ6 Im, Ic directeur de
1" Jv 1 (villimes ac 11 SWA ,upprinws lpar I.A lei du 20.Noviubra 1867




I
ET LA DIRECTION DES DOUANES 9
la douane, les contrOleurs du Gotivernement pre's des douanes, aisist6s de deux n6gociants hai(iens.
Lorsque la merchandise sera d'une ([Lialit6 suo6rieure ou de plus grande larger que celle Usigii6e an tarif, 1'estimatioll sera faite de telle sorte que la taxe qLIl ell ressortira sera, en vision de sa *qualIL6 oil de sa larger, proportio-m'elle au droiL fix6 par le Larif. Alusi POLIr i( (IMIl't, 1, hel'S OU la moiti6 eu SLIs des largeurs pr6vues, la merchandise player le .(piart, le tiel'S OLI 1('t MoitI6 en SLIS des droits pr6vus ; et si la marchanclise 6tait de double largeUr, les droits seraiert ators du double et ainsi de suite.
,,XRT- 25. Les pro(luits ou merchandise vetiant de' 1'6tranger, introduits (fians un (les ports OUverts de la R( publique, PM' Suite (ILI naut'rage dii WilirnetiL i't hord duquel its etaient charges, s'ils sout r6clam6s pour 61re veudus dans le pays, serotit aSSLIjettis aUX drolts d'ImportaLlon, cle presage, d e wliarfage, 6tablis par la pr6sente loi. Dans le cas oil IeUrs r6clatnateurs voudraient les exporter, ils seroM lenus de les d6poser daiis un magasin &, k1 1Wp1Ib1I(]Ue jLIS(ILI'au moment de leur exl)oitatiori eL payeroiA, dai-is ce cas, eii monnaies 6trang6res, pour droit Wentrep6t, (IOLIX POQr -,ent sur la valeur de 1'estlination qui ell sera f Lite eii monnaie iiationale 1 ) par I'admiiiistrateur des firiatices, le directed, de la douane, le PrOCLlreUrde la Wpubli(l(le et par trois commtrgauts haltiens paLenL& ; apr s Line ann&, de d6p6t, si ces ohjets Wkaieiit pas exports, its serout vendus pUbli(luement pour le compete de qUi il appartietidra, et les drolts de I'Etat seront pr6lev6s conform6ment (*t la Ioi.
AR T. 26. Si les prod(iits OLI merchandise inentionti6s en FarLicle prk6dent WkaleiA pas rklam6s dix jOL11-S apr6s leur sauvetacTe ils seronL vendus t 1'encan public la diligence des agents SUp6rieurs de ]a douane et de I'administration, ainsi qLI a celle du Xfiiiist6rc public, pour le compete de qui it appartiendra ; le, montant des droits Wimportatioti sera pay6, en monnaie national' ('i raison d'un pour cent stir le product total de la vente, ,ans pr6judice des droits de wharfage et de Pesage, et Vexckleiit, distraction. faite des frais d'encan, sera vers6 au Tr6sor public, pour 6tre remis aLl propri6taire des dits products ou merchandise si la r6claination en est faite dans le (161ai de cinq ans.
.ART. 27. Les marchandises et PFO(]LlitS tenant de F tranaer et dont Pavarie aUra W l6galement constat6e seront vendUs en douane par Vencanteur public, en presence da directeur de Pkablissement, des contr6leurs du k1timent d'oa proviennent ces merchandise, de FadminisLrateur des finances ou de son aren't et du Commissaire du Gouvt. pr6s du tribunal du resort. Le montant des droits d'importation, sera pay6 en
1 )- Les 2 o/0, do m6me que le montant des droits d'importation sont aujourd'hui pay6s en monn-de nationa1c.




10 1.6 SUTI CADMINISMATION
monnaie national .1 I-aiS011 (FLIII pour cenL Sur le bordereaLl de h vente dres,,6 sur le lioux pill, Peiicaident-, v6ri1W, et sif,11C.
par totis los fow-Alonnaires stismentionti6s eL ce, sans pr6ju(lice do.; droit., do wharki-e ot de pe,,-uru.
Awl% 28. Ix, avaries des marchalldi-'e, d6banill6es
coilstzit vs a I'llellre nl lljc do lem- d6barqueniont par le direet0lll' (10 1,1 (10LIt-1110. It' AHIIIS(61V j)IIbhC 01 lMi-l 116"(wiant, limtiew, pAenbl". 11 oil set-,I I)[-( ct S-verkd ell W illie 1*01 Ine
tpic le consignalaire adre.,sora ;IvCC S.1 1.6claullatioll l'administration n lien, dans Ivs VIII(-*t-(l1JatI-0 IICLIIV (11111 L
dross6. Pas 6 ce temps, 11.10111C I-6CIall),-16011 POLII' calls(,, Wavaries lie PoIll-ra, Mre admire.
An-r. 29.- Abro,,6 put- I'artiele -) de la loi (it', V) Atutfil 190'),A111% 30. -- Soilt prohlb6s 'I l'importation, les boisd'acajoito
d'espinille, de c ampkhe, de ga*iac, le bois 'aUlle (lit flistic, le cal*6, le coton (!it oie, le cacao, le sucre bl'Ut et ten-6, le rhuin.
le talia, lesiropdo batteries, la 11161asse, les cilil's ell poll; le-sCallnes, Cotiets et parasols renrerimuit des 6p6es ou des stylets oil miLies ;rmes les oreillers oil les traversing oil pluine's; les livres grzivures, Lableaux, ostampes ()it auhes otivrages, ll'itilportellenr nature? qui seraient contralres aiix bonne, 1110-LIVS.
Ain% :11. -Alodifi6 par la lot du 1) Novembre 1893.
3-2. S011t J)I'()Ilil)6S ','( 1'eNportation, le plomb. I o fe I-,
je- ljjati res (For et d'argent, les nannies blanches et A 1*01.1, le--, Munitions et mjtre.- articles (le g-ijerre, IeS jUments, les.11jesses,
1.-jjljc s et lus iwilctl- cL les hOls de COW4111CLiOlIS MlVales.( I )
Les antres zdin6as sont modifies par la loi du 29 Sept. 1876.
TITRE III. ( 2 )
De P(wriv& des b(Itiments de commerce de loig cours Ams IC's Ports ouverts.
Awr, 33. Les Chet's deA 111011 Vente,) ts (ICS PONS OLIVertS, SOLI-, 101,11' ITSI)OUSabilit6 POrSOMIC110 et SOLIS PoilIC (10 dCStitUlioll, voillerouL :'t ce que personnel, auLve que le pilot oil wont do donate d6p666 pal les dil'eCteUrS, ne metle le pied ',' J)old des liAtiniouLs do commerce stranger, tant que les forInalit6s d'arriv&, comme il sera d6si(-n6 par les articles suivants, ii'auronL pas 6(6 replies.
:1'1.. Aussitot, qu'un liAtiment de commerce venallt do 1()11(, 4,.otirs so pi6scnkwa devanL le port, to chel' dos mutive111clits (]it port 1'ura accompa"llor PIr le In"I'lor des pilotes Fa-)It IcS '( '(Al(S dC (IOLI-111e (11.10 le directum, de cotte admimsLraLion a0l'a J11"C devoil. v em-over.
j I lp CmVril ri, vet ailicill, iwds lot du 20
Ixg d6potiiU, (111'e lie 1b'al)j)111lue1jL flU'aLIX V01110 6 -




ET LA DIRECTION' DES DOUANES
XPIT, 35. Le pilot, en monLanL A bord des navies tenant de I'6tranger remeLtra aux capiLaines des dits navii-es un liviet O scront transcrite:-. en diff6renLes lancrues, routes les dispositions de douane cmicernant les (levoirs des capitaines. Ces dits livrets seront remis (;rabs au piloLe par l'interpr6te, sous p ine de dostiLution de ce dernier. Les capilaines des dits navires en se pr6senLant a I'iiaerpr6te, sont tenus, en mome temps qu'ils front leur declaration Warrivage, de signer C16claration. que rernise leUr a R6 falte du dit livret.
ART. 36. L'acrenL de la douane ausstt6l son arri%,6e il ZD 7
bord, proc6dera imm6diatet-nent, en presence CILI c(apitaine, A VapposiLion des scell6s sur les 6coutilles ou panneaux du bdtiment, apr6s avoir fait mettre dans [a cale tout cc qui sera trouv6 sur le pont et dans la chambre. It dresser ensuite proc s-verbal Wappositiou de. scel,6s, ainsi qUe proc6sverbal Winventaire L.es articles (JUi Wauraient pas pit enter dans la cale. Ces proc6s-verbaux devront 6Lre aussi sitme's du capitaine, duquel it exicrera la remise de son manifesto oricrinal, Lle ses connaissements et de ses rockets ou acquits de dbuane; ces documents seront aflress6s au directeur de la douane par 1'entremise du pilote, sous envelope cachet60. Ces formalit6s replies, le pilot d6barquera avee le capitaffle du 1),Atiment et I'accompagnera au bureau de la place, et de 1, -t la douane pour y fairoe ]a declaration de 1',ai rivacfe, assist de VinterprOte jur6, auquel it Pr6sentera son registry (,'ofl sera extract le tonnao-e de son navire ; sequel tonnage sera 6nonc6 non pas en ctifffres, mais bien en routes letters.
L',agent de douane sera ensuite relev6 pat, Yofficier de service qui restera 1 bord jusqu'au d6chargement d6finitir de la carcraison, et it lui sera allou6, par le navire, cinq crourdes, monnaie d'Haiti, par vingl-quatre lieures.
ART. 3T Les passages du baltiment arrive seront accompagn.6s en d6barqUant, par le pilot, au bureau de la place.
ART. 38. Le capitaine du navire arrivant aura qUarantehuit heures POLIF faire sa i6claration d'entr6e et se soumettre A 1'ex6cution de la 10i Sur t0Ut ce qui est relatif au commerce 6trancrer. Dans le cas oit le bAtiment rel6verait pour un port etranrer, it paiera en monnaies krang res, pour tous droits d'ancrage, etc. vingt-cinq piastres et les scell6s ne seront leave's que lorsque le b0itiment aura mis sous voile.
ART. 39. L'interpr6te jur6 sera de rigueur tenu WasZD
sister le capi taine (I u WOW men t dont la league ne strait pas celle en usage (fans ]a R6publiqUe ou qui ne POUrrait en faire usacre A Feffet de rendre cotte declaration authentique.
ART. 40. Les chefs des movements de port et les directeurs de douane sont itividuellewent oblig6s, sous leur responsabilite' personnel et d peine de destitution, s'il y a lieu,




12 LOIS SUR L'AbM1NlS'1'1'"v11oN
Tenvoyer a ia fill de cheque mois, ,'t 1,l (,'JlaIlj))rc des competes ot A I'adininistratem, des fillaiwes Lie 1'arrondissement, till 6tat (16taillt', des bAtiments qui, pendant le mois, seraient arriv6s Lie 1,6tranger oil seraienL sortis pour
ALIX 111CIlle', Cpo(pies (.-t son.-, la m6ine responsabilit6i, parcel .11. le Coninvindml de hi, place an Comman (1,111L Ile I'al-rondissell-lent (III(II)el il et par Cellfi-Ci 'LIU Illillislii-e (Jos litiance-; ot (in commerce.
TITRE IV
I)c 1'entree en douane des b(Himents de commerce, tenant de I'CIranger.
j I. F expiration des quarante-hifit figures accurd6eS p-U- l"116CA038MI bAtiment vonarit do 1'6tranger, s'll Wa point ponr in p( I
-)rt 6tranpor, le capitaine sera tenn de so hilQ 'WCOMIRIUMCI pill' III) 116("Oeizlllt-coilsi(,n.itiii-c paLent6 oil Son ao'ent (161nelit ICCI'(-",dit6 Oil (.1011,111C Cl. par Finterpr -te
:tlill 11 (le laire ia (16claratiou d'entr6e de son batiment l de on obligation de SO SOLlinottre anx r6gles 6tablies par JOS lois et r glenionts ell Vil-'LINIV, affectant le corps (10 bAtimenL ainsi (pic le., iwircliandises de sa cargaison Wimportation et 1'elles yli Collipo"'CrOnt sa caroaisoll d'exportatioll, et ce, Sons lotites le-, polnes Mablies par la (lite loi oil les diLs r glements.
(,,'e,, d6clarations ut oblioations eroiiL transcripts tout de SllitO SIII LIT] I (ristre express ,ement telM et seront signees par ,oIISl -1tlile oII sOn l.rent, par le capitaine, p,,,- le niloocianL-c 'o 11, Finterpr to, Sil v ell a Lill) et par le diroctel-11' do la Lloua lie. (I)
Awr. 'u'2. Le inanil'este (Ini ,era remis par le capilaine, pour 6tre consid6r6 ,Lothenti(Ine, doit avoir 616 art,6L6 et si-,116 an port, stranger de 1'exp6(liLimi (III Wtiment par les autorit6s de la donate du dit, poll el, vis6 par 10 COIISUI 01.1 agent constilaire ha'iben, non conmler(, zmt, s'il s'eil trove dans le liou de 1'exp6dition.
Le d6fant de visa Soil, des fachires, etc ....... entrainera ( \-oil, les art. 1 et 2 de la loi -in -11) Octobre -1881 )
Dans wicim cas im capiLaine de navire lie pout 'so dispenser de temettre le inaniFesLe original eL les aulres (10CLInlent.; 106Cit6S', S'il lLIi arrivait do d6claror de ii'en point avoir, il sera frapp6 (Ftine ainendo do deiix cents piastres dont le versemoill, ,- era la charge (le ses consignataires.
Awl'. 43 Le directeill, do la donall o viscera le manifesto (Willinal et )o transineLtra ainsi que les connaissenients et rockets 'I 1'interprMe Jui-6.
Ai ,,r 4-it. Modifi6 par la loi du 20 Juillet 1859.
Avr. 45. Modih6 par la loi dii 20 hillet -1859.
A CeUo A .,()I, lie f1w Les otherss.




ET LA DIRECTION DES DOUANES 13
ART. 46, Le manifesto devra faire mention du nonbre-de males, missess, emballacres, colis ou futailles quelconques, etc, ainsi que les num6ros, marques (4) et contre-marques de cheque malle, caisse, emballage, colis ou futaille, avee leur contend d6taiII6 du nombre de pikes of celui de demi-pikes, aunages poids et mesurarres, pi6tacres de bois et planches; enfin la d6sionation precise, [a quality eL le nonibre do routes les marchaiidises gen6ralement cluelconques ainsi que le montant total de la facture,
ART. 47, Lorsqu'un doute sera congu par 1'interprke jur6 sur la de'claration d'un article, et dans le cas que des pieces suffisantes ne seraient pas produites par le n6gociant ou. les r6clamateurs sur la demanded de l'interpr6te, celt-li-ci devra de'clarer le dit article Fexport,,ition et ces dites marchandises d6clar6es A 1'exportalion ne pourront 6tre v6rifi6es apr6s les fornialit6s voulues par [a loi, (lu'en presence de Vadministrateur des finances ou Fun de ses agents. COI)CUrrernment avec le directeur de ]a douane et les contr6leurs.
11 sera pr6leve', en sus du montant des droits do ces marchandises, vingt pom, ceW additionnels. (2)
Toutes merchandise d6clar6es, 't 1'exportation, avant Wen op6rer Fentr6e d Fimportation factures originates doivent accompagner ]a demanded d'entr6e A Fadministrateur (lesfinances.
Les navies paieront Finterpr6te jur6, pour frais de r6daction, etc. ( Cette disposition esL rapportee par ]a loi du 20 September 1870 qui ii'accorde aucuns frais de r6daction. )
ART. 48, Le directeur de la dOUane fera inserire., dans les vi.ngt-quatre heures, Sur Lin livre tonu (A cet effet, le manifeste que lui a remis l'interprke et fera extraire de ce livre une copie qu'il aura certiti6e, et signed et qu'il livrera au consignataire du bLitiment pour qu'il obtienne do I'administraleur des finances l'ordre du d6barquement do la cargaison, l'adininistrateur des finances retenant ]a copie du manifesto et des d6clarations v ment.ionn6es, pour server au besoin, A opher des centre verifications.
Pareille copie du manifesto, certified ot sigUe par le directeur, devra 6tre remise aux contr6leurs du navire pour la vp-'rification des merchandise.
ART. 49. Le directeur de la dOLiane qui aura n6glig6 pour Fentr6e en douane des kitirnents de commerce 6tranger
Faccomplissement des formalit6s prescribes, aLl present titre, sera signa16 par Fadministrateur des finances de, Farrondissement A I'ai-itorite' sup6rieure pour obtenir sonemplacement, S'il y a lieu.
ART. 50. Modi116 par la loi du 23 Aofit 4877 ( art. 3
(1) -Voir avis du depart. des finances et du commerce ins6r6 au Moniteur du 8 Juillet 1896.
(2)- Ainsi niodifle par la loi du 9 Novembre '1893.




LOIS SUR ADMINISTRATION'
TITRE V.
Du chorf/cmeol des b4timents de commen-o au long Cours, de
ht verification dos matrehoodises el du classement des droils relatil's aux inyortutions.
AIM 51. Ws (lite le consifniataile (I'(111 b;'Itilnent (If" Colo. inerce exl6riour d6ckirera votiloill Coinillolicell A op6rer oii d6cliarooment, le direcleur de kl (101.1.111C enverra un tie Ses a-ents, loplel Conslatera I'Mat des seek's nppos6s ell vertu. de Farlicle :')G, titre III de la pr6sente loi, et fora op6rer, ell in me temps, le r6collement (lit prod s-verbal d'inveMaire) dres-,C On vertit de I"ItAiCIO 'Lis-cit6, dus warchandises OU autres articles laiss:6s sur le pont ou (lans la charnbre du biltiment, counme n'ayant pu entire, dans lt ctle.
ART. 52. Le (lit ectour de la dotiano fora t3tablil Sitll' Lill caDiet- a sotielles) Lenu uxpr s potir le d6barquentent des caigak so n s WimportoLlon, c6tO eL pantplj6 pitr htitendmit: des tillanCesl la d6clarallon du consignataire on de son agent, jour par jOL11', deS IW'I.IChRI1diSeS (101 (10\T0111 Otl'e d6bal'LIL16es d'apr s la note envoy6e du bord pat, 1'etnplo\16 de ]a donate. Cette d6claratioli, faite A -Miche de ht demi-l',.1ge, portel',I. 1_1110 S6I'iO de 111.111161-0S d'OlAl'O (1011t, IC. reiiouve I element. counmencerfa avee clia(IL)e Iriniestio el, scia datoe et, signk pat, le consignataire oil son agent.
Cotte declaration devra porter les nurn6ros, marques,, contre1111,11-ilLICS deS 111,"IlleS, c tissues, colis OLI emballacres quelCOMILies, Oil Spkilialit, Oil t0LItes letters, le nombre des males OLI diNTI-S Colis, Wapr s lu maniteste (ILI bAtiment.
A 11T 5'3. Le directt'Lil' de la (101-tane d6livrera le perinis 0Xtl'Ltit (ILI cashier CA touches sur la demi-page en regard de La d6claratifri dont il est que:ition oil l'arliele pr(,Wdent. Ce permi,:4, ojui tie validera que P01,11' le JOLW de sa (late, t6p tera le C011tVIII-I do ia dkkirition et portora Ic in .me imin6ro et la m6mo date.
Airr. 51.. Cha(1110 pa("O (ILI caltior souchoi; porter lo timbre de 20 centitnes, (I) et cheque r6io set I con:.:acr Poul, Line settle d6clarahoij et. III) SCLII PCI'I)IiS; le(ILi(,l timbre ser t rembour.- 6 par le n6gociant.
Awl% 55. Les d6char-emenk cominciiceront toujoilrs A s'op(, rcr pal. les articles ou 111.11-Chaildises e.\istant smr le Pont,
()It (hns I;t c-liambre (lit k ttimenl.
All for 0 a IlICS111V (lit (IM-),ii-quement, 1'a(yent do la domino (ILIi sent 'I bord prendi-a note dii iminbre (I es colis, tie letir: nmn6ros et. (le low's (111f6retiLos martities.
Alvr 76, I'u"clit do h (Imulne desi(.116 poIll. reeov(lil. It's Inalvilandiso ()It .111tres objets au momooL do lonr (V lmrtjiw1 )A I nsi modify par I a lot du 18 A04t DU3.




ET LA DIRECTION DES DOUANES 15
ment constatera, en presence du consignataire ou. de son at-rent qui sera tenu de lLIi faire remise du permits mentioni-I6 en I'article -3, les objets d6barqu6s, confrontera les num6ros, marques, contre-marques des males, caisses, COHS OU autres emballages quelconques et en. rendra compete au directeur de
Z)
la douane.en lui remettant le pei mis pour le d6barquement, au dos duquel Pe;nploy6 6crira vit, djba)-qitd et signers.
ART. 57. Dans la Lnatin6e du jour qui 1)rk6dera celUi fix6 pour la verification d'une cargaison, le manifesto de eette cargaison, copM, sur du paper libre, sera afficM sur la porte principle du bureau de ]a (10LI-ane et la v6rificaLioD sera annUcee ay public an son de la clochette, to tout a la diligence de Fintendant des finances.
ART. 58. Le di.recteur de. la douane se meLtra aussit6t en oeuvre d'op6rer ou (to raire op6rer la verification la phis (16taill6e des objets d6barqu6s en falsant lour r6collement avec le permits qui lui aura W remis par Femplov6 charge de ce service. I
ART. 59. La v6ritication de- marcliandises aura lieLl PLIbliquement et A haute voix, atin que tous ceux qui voudront y assisted et prendre tiote, puissenL le faire avec toute la lati-tude eL toute la liberty possibles, Cha(lUe citoyen Mant contr6leur-n6 de toittes les operations de [a douane.
La verification devva mentionnor le nom du navire, sa nationalit6, les num6ros, marques et contre-marques de cheque colis v6riH, la nature, quality et proportion de la mavehandise, le nombre des pie'us, l'aUnacre de chaque pike, le chirfre total de FaLtnaae et la taxe.
ART. 60. -- Le directeur do la douatte porLera, on m6me temps que la v6ritication s'op6rera, sur le compete particulier overt dans le livre d'it-nportation pour cheque d6baryiement, s6ance par stance, les arLicle8 v6rifi6s. Ce compete sera intitu16 : V&ificatioz de la cargaimi D.... L.... avriot! le.... el co)igizd et, La marque, le num6ro, etc, des caisses oq emballages, colis, males et futailles, seronL mis en marge du compete.
0
Le droit fix6 par le tarif des Inarchandises v6rifiks sera 6galement port6 A ]a suite do cljaque article; eL les' contr6leurs, le directeur de la d0l-iane ainsi que le consignataire ou son agent qui auront op6r6 ka verification certilieront et signeront aussit6t au registry qui sera krit sans blane ou nature ind6chiffrable. 11 sera Lou[ de suite d6livr6 au consignataire copie conform de Pinscription de la verification du jour, siCrIl6e de la douane et dLI contr6le.
A IIT- (31. Chaque article v6rifi6 et trouv6 juste Wapr s les factures ori(rinales et consutaires sera, aLI fill' C1 ( 11"Ie'S'Llro, point sur le mand'este d6livre' par Pinterpr6te jUI'6.
ART, 62. Afodifi6 par la loi du 20 Juillet 1859.




16 110IS SLTJk I"ADMINISTRAI ION
An-r. 6:1. Apr que h! poiit ot hi cliambre i1o bAtimeW ell d6char-unwitt mirmit 616 d6gap6s dvs merchandise qlli "'N. trotiv-nioul, les scelh'-s :ippos(' ,, sur les paimeaux et ("coillilles, tvotiv6s "Iills 1"t oilliers, <(-roll t lev6s par 1'emplop" de doualle polir l'aire e\traire 11's Illardluildises M elfuls fel-1116" dmis In cak.) et oussib'it que ces inarchandises el offcts scront, rnis daus 1'embarvation poiir le-. porter -A terre. 1'agollt de domme dres,,Qra une ii(ite exact et, sio-n6v fie 1111 Iles colis (111i :- O tMLIVOllit (1,111S 1ell1b,"11-CM1011, C01-ilportant nmrque--;, conI re-mani ties PL 11111n6ros ; laquelic noto sera promise an directem, de h dotiano qui (16-i,-miura till rmtre emplov6 pour assiter 'A lem, d6banplemolit -,([I' le flimi et S'assur r de 1'cx;Ic(iWile. Apr s les op6ratlow; (III jour, l*a,,en'. de dolmne apposera de 1101INT.11.1 les scell6s sur les paiineaux ct 6col-itilles, ell presence dti capitaine of de 1'ol'ficier de service -'t hord (111 1):'1timent qui signerow, avec lui le proc6s-vorbal dress i cuL effut. 11 proc6dera ;tinsi jusqu'an d6chargoineiit d6finitif de ]a caro-aismi.
Airr. 61. LP,' marchawlises 00 elfd', d6cl,w6s poill, ]a r6exportation seront in-in-i6diatemont d6baiqu s ot v6rifi6s ell pr6sonce Willie commission nominee par l'administrateur des finance.,. Les dites nim-cliandises oil effects dklar6s, une f0iS v6rili6s) scront licol6s, scell6s, pes&- eL d6pos6s dans les magasins lie la douano. Pro6s-verbal double de cette op&Mloli seradre' s6,dont I'miscrarcinisa l'administrateur des finances.
Ain% 6,-),-ALI moment(le 1'embanll.lCment des merchandise d6clar6es POLII' ]a r6exportation, v6rification on sera faite par une nouvelle commission, nonim6e par l'administrateur demlim-111ces? ot ces marchandises piyeroiiL, pour Lous droits Welltrep6t, de wharla-e, fie presage etc. le dixi me des droits fix&, par les taril'sr' anncx6s 'I la pr6sente 1()i. Les (lite., niarchandises Lrotiv6es oml'orltles '1 la prelni re v6rilic ltioll faite A leur d6barflnement, seront accoinpagn6es 'I boni (lit navire par im employ6 de la domino ot un olficier (111 PON, lesqu(+ r6clatnerow (11, capitaine (III navire oil de son second, till re -ll inentionwint lit timi-que. le-, imm6ros ct lit quallt6 deS COlis Oil obiet" (ItIelcollillics. '-Si les mal-chaildise" lie so trolivlicill Pas C rlforliws -'I la prcllli(' re verification, le ifirecteur do 1,1 110MIlle ell deviell(Ira responsible, tan( euver., le u6--ociollt oltw, fie,,; fruits enters I'Klat. Lo directeill Ser,"i, ell 0110-0, (]1"IjolIL.6 *L 1',I(l ,I'll les pi lit e
I roi t.
Airr. 66. Si It" 001IS11111"Ililiro do" Inn rel mill I isos
pmll- 1.1 ri' o\jwrtiltion So 1166(hit A lc 'mllllvttro .111 pavollwilt do.-; droits 11) 111 portation, Il oli fol"t lit flenwildo i'l tour de filmlices et 111i '(dressel"t. le, 1"tchlres orioillales cI collsolaires des Inal-oli'llidi'-wSl lestillois dovi-0111 Se trotiver collforille" A ja prull1iile N'61-ificatioll sous les peillus 6tablics 1*article




ET LA DlRECTION DES DOUANES 17
ART. 07 Aussit6t il(ie le bAtiment de commerce 6tranger aijra enti6reinen.t op6i,6 son d6chargement, le directe-ar de la douaiie en donnera avis A I'admintstrateur des finances de I'arrondissemenfit et fera ztussit6f 6tablir la feuille a6n6vale des drolls Titlipprtation, en relevant les inscriptions des v6rifications du livre des competes. rnentionn6 en I'article 60. A cette 1'euille seront al.tach& -les pet-mis de d6barquement mentiorm6s en Farticle 53). Elle sera adress6e A t'administrateur des firlances, pour op6rer les (Iltes v6rilications,
TITRE VI.
Aftanchissement des I)ackels (i vapeur, ties formalities relatives s
aux navies qui font le commerce de long eouvs.
ART. G8. Les steamers faisant le service de packets qui tOUel-!er(-)nt (htnS Un des ports OU \'erts de la 1-16publique pourroilt mipuiler des merchandise 'lrang6res. Ces marchandises seront (16balliLl6es -'ALISSit6t lour emr6e et d6pos6es A ]a douane du port pour y kre v6ritiks et. assuietties aUX drOitS d'importation.
ART. 69. Apr s le d6barquement des marchandises import6es, le steamer pourra reprendre imm6diatement la mer, sans qu'on pUisse le retenir sous cluel(ILIC prkexLe que ce soit, aLl-I'lelA du temps n6cessaire POLIr le dIL d6barquement et pour la remise des letters.
ART. 70. Le manif'oste des dites merchandise d6barqLl6es sera dress A la (IOUane et sign6 par le consignataire et llnlerpr6to (In port. (I)
Le deUxi6me alin6a est modifi6 par la loi du I'l Sept '1878.
ART. 71. NlodiH par les lois des I. October et 17 Noveiribre 1876, H Septembre 1878 et 9 'Novembre 4893.
TITRE VII. (2),
De 1'expoi'latio)z des dem-jes tie loute natwe et i'wwehandises,
tie la constellation tie lett), quality, poids el niestwe,
et tie Vilablisseumal des dioits.
ART. 72, Malablenient au hansport, t la douane des denr6es ou marchandises destin6es pour 1'exportation, le consio-nalatre Oll 9011 ac'PeDt sera ellU, 0 le presenter au directeur de la dOLIUne la note d6livr6e par le bureau de I'administration des finances, constant la quanlit6 de caf'6 A embarquer, I)ortant num6ro du registry tenu a ceL effet, nombre, marqUes et num6ros des sacs -, cette noto fournie par I'adrninistration devra coml)orter le visa des contr6leurs, du na(1) POlIr IOS Marchandises arrives par steamer, le inanifeste est sign6 par cheque imporUtteur.
(2 )- Les dispositions de ce titre ne concerned que les voiliers.
2




18 1,01S SUR ADMINISTRATION.
virC7 de VinSPOCI.Cl-Ir de service aux denr6es et (III dil-edet-11' de ),I donate avant. W('Are enre-ish-6e sir le Ilvre ,'I cc affecI6
r
Ct MllliSO "ItI bUreau (Ili presage.
r)
Ces forinalit6s replies, l'inspecteur -s'assurv de ]a (junI116 des dellr&s -,'I erlibarliller et revise t(ItItes celles (Illi lie sc Lrouvent point conforms aux instructions do I'adIllilliSh-al.1'011 ; il constant la quantit.6 de sacs figurant. sur Ia note (111 bureau (ILI COH(I-61etil' (A aidorke le presage des dites denr6es.
Aussil6t 1'embarinement. des deijr6es, Wapr ,- h note rourilie 'l eel effel, pzu- I 'adminisLi,,ition, laquelle iinin6di.jleIllent sera b"Itollm, e, il devra 61re amiW I travers les 6criWMS, ICS MOt, Ci-Zlj)l- S: Vit d (1djd emba),que', laquelle observation s(l)"I ellstlite et sm- le Champ sigii6e par le peseur el le,,, controletirs (]it navire. Ces iiotes doivent accompagner M hasse des bordereaux Wexportation Iors de I'exp6dition du b"itiment.
ART. 73. Le directed, de la douane fera permuter chaque
*jOL11- PZ11-II)i leS emplov6s de on bureati un ageiii. de douane qqi, de concert avec' les contr6leiti- (III jjovire7 I'ill-,PCC1eLIIde service aux denr6es el le peseur compteront les fittailles, embalh-cs oil coils. denr6es oil iimrchatldi e: '*t IeLliClltl & ZION balances. Cela falt, I e-; foncilomialres pr6cit6s prominent, note, chactin sur im calder Lenti eel effeti des pes6es successives.
Le 2e ulin6a est abrog6 par la 10i (ILI -27 Jilin '1859.
Jamais, dans anctm ct:.;, il lie sera perims do d6poser, soil dans le bureau (ILI presage Oll SOUS ICS "'ZIlel"ICS de hA dOLIalle des dem6es I. embarquer, smif le cas de force majeLlIT (]Lie hl commission est (entiv de constater par proc6s-verbal (10inelit sigil6. Toules quatltit6s trouv6es eii plus, uti delA de dix sacs POLII- fOI'MCI' 1',IPI)Oilll, ,eroiit confis(Iti6es ett venues judiciairement conform6meid A I'article 8 de la pr6sente loi.
i\wr. 74. -- La commission el le I!eseur procHuront. atissipcscr, etc. Ics dcllr es (-)it lual-clualldises 1 emilar(pler. Le Iwselli, trallscriru illml6diatemelit Sul. Lin Calder ;*( souclw z, set-ijbi.ible -*I cehii menliovn6 ell I'allicle 52, lilre V, mais c616 ou paiapfi6 par le direcletli de la dolialle, le polds, h mesilre, le .1"Itilleil"01 OC. (10 CC (IGi Iiura 616 pC4, J;mre, etc. 11 porlera en marge les
IMAIIII.JeS (I 11(1111 1-0,S dv.- I'll lail Sacs, killes oil colis qnelcomples et remeltra aw s116! III consignalaire ou I Zon agent Copie de cette constalatioll stil. I't pwlie droile (III 1 61v *I 'Ouche, vis6e et sipii e par ],I commission. ainsi que ht parties gatiche III) calliel, 'I '011CIle.
M tT. 75. 1,!i 1r:mscription des I)VS6e.S, jauI .
ge apes, etc. IIblic pir I"11-1irle pr(,w6deltt, porivra title serle do num(-ros, (]it cmimienC11)(111. i'l 1,1 fili dC CINHILle 11-iIII011'e, el, sera d"11(, c. et S4.116C par If, pe'em. (A par le cowhr-01411aire Oil Foil agelit. La copie fom nic mi consiguataii-t- ou -.'I soil




ET LA DIRECTION DES DOUANES
agent porter les m6mes dates et num6ros que la transcription eL devra 61re signed par la commission et le poseur.
ART. 76. Le consignataire ou son agent pr6sentera sur le champ au directenr de la dOLIane la copie qui lui aura W revise [)at- le peseur. Le diredeur gardera cette copie en la faisant enregistrer imm6diatement Sur le livre deportation, au compete particular du bdtiment en chargement, pour server A Pkablissetrient des droits (]'exportation.
Le consignataire ou son agent, cone arrem men t avec la coinmission, signora cot enregistrement.
Cela fait.0 le directeur d6livrera SLW un timbre de 140 centhnes(l) un permits (I'ei-nl)ai-(ItienietitnientionDant les nuni6ros, marques, (juantit6 de I'Maille i, olives de bois, sacs, balls ou colis quelconques des objets A embarquer et IeLU'S poids et measures.
11 d6signera alternative men L un de ses agents, qui assistera la commission POUr 1'embarqUetrient des st.is dits artiGles. La commission et Femploy6 6ci-ironL an dos du permis: Vit et em b a 2- qtt j; apr&s s'61re USSUr6s de Pexactitude des objets embarqu6s, ils signeront et front remise de ce permits au directeur.
11 est express6ment d6fendU ZA administration de la douane de laisser embarquer sur un autre navire des denr6es ou autres objets qui atiraient W d6clar6s POUr Otre ernbarqu6s stir tel bdtiment, sauf les cas d'avarles que Fadministration superieure seule est habile il appr6cier. (2)
Toutes infractions A la pr6sente disposition entraineront la confiscation et seront poursuivies conform6ment A ]a loi,
ART. 77. A cheque embar(jUement des denr6es ou autres objets deportation, les m6mes forinalit6s d6taill6es aux articles prk6dents dti present titre seront observes. L'employ6 de service d6sign6 par le directeur de la douane est tenu de se transporter tous ies matins A sept heures et les apr smidi d deux lieures pr6cises A bord du bdtim ent : apr6s avoir constant Fkat des scell6s Stir son cakier de proc6s-verbaux, en presence du capitaine eL Je l'officier de service A bord, il en fera ]a lev6e pout- introduction des denr6es dans la cale du lidtiment e( devra rester jusqL1'811X feri-netures du bureau de la douane et apposera d nouveau les sceI164 apr6s avoir dress proc6s-vei-bal de ses operations do la journey, sign6 cheque jour par le capitaine OU Sol) repr6sentant et l'officier de service A bord du bAtiment. 11 esL Lenu de prockler ainsi Jusqu'au charcrement (16finitif de la cargaison deportation. Gette disposition De s'applique qu'aux voiliers. ART. 78. La tare pout, les futailles contenant de.; denr6e.; sera pr6lev6e A raison de quirize Pout' cent., et pour les sacs i*l une livre et demie cheque.
(1) Ainsi modiM par la loi du -13 Aoilt 1903.
(2) Une circulaire ministdrielle du 12 Fdvrior 1890, N, 401, permit de d6rogei- A cette prescription (voir ]a page 29 de notre supplement)




20 LOIS SUR L ) ADMINISTRATION
ABT, 79. All',Sit6t (Itle 10 J)"'Itil"Ill "I
cornpl6t6 la mise i'i bor I ties denr6es mi articleses Ile soil tatioll, le collsiplatalre ell infurillera Ic I. I it(, la douillic
qui en donnera avi ,I l'admillistratcul. des fillallcos do disselnelit.
Lo directeur rer., dresserr 10 b0i'd(Teal.) 1,61161-al de
'ICCOMIX1,1116 III's o"l-litiumt., Ile presage, Illestirai-C, jill.1"CE1,10 etc, mwi (Ille des pel-Illis 11juntiomic's en kirticle 7G. Cc ])ordereati scra hanscrit ati hviv g6u6ral des drulk d'expurtatioll.
An-r. 80. Le cow-ignaltlaire du bA(hnou(, pour oblenir oii e.X'r)61itIOIl de 1.1 (101-Mne., sera tenu de :,e pr6senLer, le
Capilaille dit Ilavire A a C0111ii"WitiOll, ILI (III-C0121-11', MI(ILIel IC dit capit iirc exhibera 10LIS .1eS COIIII,1iSSeIIIf-M(.; el I1tL-.1tCI-Z1 S111- h fOi 110 SCI-111011( SUiVdIlt IC I itC (IC SI I-eliololl ) (Ille la qiiaiitit(' de dunr6c., port6e sur les dits CMIIKIIS .(Illleil[: ("', coilforme ) cc dle charg(' e -.'I burd. ( Cutte dispoitioll Ile S'applique
qu'aux voillers. 1)
TITRE VIII.
so-vice du contr6lcAm-. 81. -- 1.)es cuntr6leurs, dont le nombre sQra (161crinM6 par le -uuverneinciit P01.11- CIEUILle 10C Illtt' Sel'0111 110111111 s ponr 1'em.,mce du cuittr6le, taiit, -'I Flinportation Ilu'A 1'exporla(ion. ( Le noinbru est (161ormine pdr ki lot du 20 Septuilibre 1670. )
ChWlUe ('01111 01elll- 1111 01.1 1101,IX CII)j)IOV6.: Oil sCer6laires
a sa cllar 'e, poill. I'm(ler &-(Ils -cs op rlliolis. Les coil tl.451ellr, sotit. lenu., finme'diatument api ,, 1,1 Vi'll-ilIGA101i char(_,cIllents (I) it) pol-latioll ot If'cxpol-IAIoII dQ, iiavII.C.') d'exp6dier al.1 Cll(f (IC I FItt Llli Lt[ d(' lNiH6 de., (IF011S du bd(linenL dotit its allrolft C01111,616 la ]I.,, si JW IH *I Cli,!(IL.C UJ)'I-,Iti0II
(III I s (0111 f lilc, le., regi,111-, d''11-1poilLitioll cl 11*eXpol-kitioll, CMICUITI'll"111)(1111 aVcc !c ()LI -on uoijL, Ic direcloill,
de la 41oklalle. vI le pc-,ou I. CCS (ICUX fUlICtiU1111,61 C.-, '-:Ollt 11,ls-d lenus (It, ('Lt.\ lem' cAjier dc contr6le. (111C IC
repl, Zcijtailt de ht Inaisull dr CIAO I W,[TC, 1:1 laillivIle CS( r11 10 INIVI I C.
Les bonlclv l lix dc', I I 1 (1) Is de., 11:1 vi lv 4 *I C.\ p6d lel, doivell portc, I. loill. vka, ot CIA11i III, I'll] speCh-ll 1. (112.4 (10111- C-,
'its
;-,it (1(,s Ivilille's do.
A 1'exp6liti(Ill de 1,11:1que w[vire' Ics contl6h,111, ,Ollt (hils Iollli ,.Itlm l Ile kille de h-lir caller Ile
blissallf, I'ClA (1(", dl'011S, illl Mill Stf* I'(- des fill,111CCS C( till voillin (., I,(, c.
1,1 0" C t 1110difif," IJ d ;it 1UI -111 *2) SCIAOMIWC 18TO.
Les p6llalit(,,: Ile h 1( i, s ;Iijx I'm ictiolilliii-es
PL agents do domwo qui lum-, devoirs" so I I t




4'
ET LA DIRECTION DES DOUAINES 21
applicable anx contr6leurs, d6sign6s par le government pour 1'exercice de son contr ')Ie ,,Lll' le.-; op6rahons comraerciatles.
Des ;erotit womin6s pour le service (In sabotage
canine il a 6[6 6rahli poitr -dliii (In commerce stranger.
Le dernier alitth-est nussi modW par lit loi du 20 Septembre 1870.
TITRE IX.
Dispositions comm.mies aux importations el aux expoi nations.
ART. 82. -- Si le scell& -ipl)os6-; -'t 1',-Ar6e, pendant le (16-' chargenient et penclaw. le char geinenl (hi 16,tinienl, -ii'etaient Pas trOUV6S sAnn A enters eL A ies obliet, laiss6s sur le poia OU dans la elvimbro du bzhiment n'6L,-iient pass retrouv6s en i-n6me quanht le capil-,dne (lit blitinmic 6erzi, p issiljle des peities ,hablies par les article,; '207 jpisq ws y comprise I'art, 2,11 du code p6nal, sm les bris des see,116s, et, en oulre, A touteA autres pines Wablies par I;t p0senle loi, relTives ft. la frustration des limits revenant A I't,'Utt. (Cette (lispositior. it(,' s)appliqUe (ILI'aUX voiliers. )
ART. 83. Auunn lebarquement ou embarquernent de merchandise on denrk,. quelcom-Ines, assuje[Lies oil norl MIX droits de dow-ine, ne [)OLIrr'l 6iro op f'6' (Itt'il y est p rinis, on non, tvai-A le lever ou api-L- le couches d1l soloil.
Les Ubarqitetnems ou embapluemenk de ilia rcha 11 d ises (it denr6es quelawques, poor lesquels H anobt (46 (WINK des peraO, ne pourront s'op6rer que Kris les lieHx A ce destin6s et en presence do la commission pr6posh pwir voir S'effeCtUer les Its l6barquements on emkirqueme,its.
TOUte contravention aw' dispositions pr6c6dentes enLrainera la confkcation des objek Oll MarC11 111di OS GNUCJH -; OLI Olnbarqu6s et rendra les personnel qui tttronl, op&6 ou facility les d6barqLlelYlellk OU ernbarquement en Aolution. de la loi, possibles des points 6tahlies par le lilre preinier de la pr6sente loi.
\HT. 81. Les merchandise ci-apr6s (-16'sign6es, sous peine de conascabon, devrom kre contenLies dans des colis TUne dimension de deux pieds in moins : an,eaterie, tous objets en argent on en vernwil, hijouterie, M001'e, d'01- OLI Wargent, hatiste en pieces ou. en 17110LICI-10irS, denteltes en pi&es ou en rnbans, d6corations magonnique.s, Passementeries fines et mifines en or ou en argent et soiertes.
ART. 85. -- TouLe merchandise tenant (I'Llrl port stranger oh !e government entreLient un agent, qui ne seWL point accompagn6e de factures originals et consiolaires, sera, avant toute unification, frapp6e (Fune amended de cinquante piasIres (1) au profit de la caisse publique A prohoverbal en sera dress .
(1) Ainsi moair,6 par 14 loi du 19 Octobre 1881,




LOIS SUR L ) ADMINISTRATION
Dans les por(s strangers ot t il ne se troupe point d'a-;ents
'7' V
consulaire., [witions) le capitaine (III navire et les chargers ;oiit temis de faire cortilier l'authenticit6 des factures originales ot tokites atitres pi ces ayant. trait A la caromison par Lin notaire ptiblic, lesquelles doivent 6tre enregistrees eL tilnbr&i: 1'aiite par etix de remplir cette formality votilLie par la pr6sente loi, le b-Atiment sera 1'rapl)d de l'amende de cinill-lante piastres dont. il vient (Htre pai-16.
Administration de ]a dotiane est tenue de faire figurer ail bas de chultic bordereau d'importaLion le inontant int.6gral du iwinifeste do la cargaison qui, compai-6 'I la totality des droils prelev6s, fera ressortir la proportion de tant POUr cent que ]a cargaison aLll-ZI PrOdUit. CC nota devra Otre PUH6 cha(Ine semaine sur ]a feuille officielle (lit (rouvernement.
UmIministration de la dowane devra 6tre avisil',a par I'adininistiateur des finances de tones fournitures cornmand6es p0LII' IC C0111pte (ILI government. et affranchies de tous droits de doiian Le diructem, de cet. Mablissernerit est tenti d'ouwir tin rc,,istre A ce affected et. Winscrire, au fur et. A measure les livraisons qui atiront 6t6 fates par cheque fotirnisseuiapr6s verification ; et, A ],I derni6re livraison, il en donnera avis 'I administration SLIP&iOllre. Ce registry devra 6tre sign6 a cheque operation par Ile directeur (10 kI (IOLIRIIC et. les contr6lei.irs (lit navire (JUi SOIA te[ILIS Wen faire mention Sur le cashier de verification exp6di6 par eux A la tin de leurs, op6ration- au ininist re des finances et du commerce.
Ai-vr. 86. Le premier alin6a est modiH par les lois des .3 AoAt IS77 et. 22 Octobre 488-1. Les Consuts et, agents commercial d Vkranger sont tenus de faire p(irvenir cheque mois au gotivernement un Mat d6taill6 des ebargernents d6barques en leur port, avec d6si(qiation de la. qualit.6 et de la quantity des denr6es, products
r
et, UMS al-Itres articles comprenant les chargements d'exportatioll.
Aivr. 87. Les kAiments, soit. nationaux, soit strangers, faisatit, le commerce dC, long COUI'S DC POLIrront, ni en se rendant (falls mi port overt de la 116publique, ni en sorlant (Ili (lit port poor aller A Htranger, m0l.lillel' Sur les c6tes, A moins A'accident. de force majeure qi.ii mettrait 16 bAtiment dans im p6ril iminitient, s'il restart. SOLIS VOilCS.
Tout PAtivilelit troliv6.en contravention A la disposition cidessws seva passible Wune amended (ILIi ne poLirra kre moindre de 1). 500 Ili plus de 11. '1000.
Si le k1timent 6kiit surprise d6charcreant OLI cliarcreant des marchawlises ou denr6es, ii Sella Confisqo6 et vendil, ainsi (lite les merchandise ou denr6es, judiciairement. Les droits de I'EJA pr6lev6s sor le montant. de la vente, la inoitid du reste al)particiidra aux chapters et Pautre moiti6 d I'Etat. 11 eii sera de m6mc de I'amende si elle avait lieu.




ET LA DIRECTION DES DOUANES 23
ART. 88. Les employs de douane sont dans Fobligation de se tronver 1 heures fixes dans le(IL' bureau, de se liver s6rieUsement a leur travail eL Ty porter tous les soins, sows peine de r6vocation par le Gouvernement.
Le peseur, dans aucun cas, ne pourra cornmencer ses op6rations sanF, la presence de Ia commission d6siande pat- Varticle 73 --le la pr6setite, loi, sous pelne Wkre r6voqu6 de ses foriclions.
It sera nomm6, (tans chaque Iocali'.6 Lill nombre suffisant d'officiers POL11' le, set-vice 'ILI bord des 1kitirrients arrives; its sonL tenus Ty rester penchant le d6chargernent eL le chargement. du bAtiment, SOLIS peine de destitution en cas d'infiracLion aux dispositions de la pr6sente loi.
Les cliefs des mouvernents des ports et coux de la ruarine militaire, 1A oft it se trouvera des 1)Atitnetits de I'Etut. sont charges de, la police des ports et rades, tant de 4ue de LIUIL. Its sonL Leutis de faire leur iapporL tOUS leS matins,, 'A la capital, au Commandant de Farrondissement, et darts les autres lieux, aux Commandants des communes qui en donneront avis A qui de droit.
Les officers de ronde d6sign6s Pat, les chefs des mouvemen[s des ports et ceLIx de la inarine inilitaire, auront notamment pour mission de s'asiurer si les officers de service A bord des bAtiments se tiemient rkruli6rernent A leur poste. Its arr6teront et saisiront routes contraventions aux dispositions de ]a pr6sente loi et les captures et prises fates pat, eux seront r6o,16es conforme'ment au deuxihrie alin6a de I'article 4 de la sus dite loi.
Les travailleurs d6si(-n6s par le crouvernement pour le service int6rieur de la douane sont dans l'obligation de s'y pr6senter tous les jours A lieure voulue ; et en cas d'absence de quelques-iiiis d'entre eux, le n6crociant aura la facull:6 de les remplacet- par ;es propres travailleurs en donnant avis au directeur de la douane. 11 Pent aussi se server de ses travailleurs pour l'ouverture des colis A v6riller et derneuro, (tans ces cas, responsible de leurs actes.
Les males et effects des passages arrives de 1'etrangev doivent 6tre v6rifi6s en presence des contr6leurs du navire; et tous objets, autres que ceux ricroureusement affects A teur usacre personnel, seront assujettis aux droits de douane.
TITRE X.
ART. 89. 11 est facultatif au crouvernement d'6tablir tine inspection cre'n6rate des douanes, charge de s'assurer de ]a strict execution de la pr6sente loi dans routes ses dispositi)ns et de la. r6gulaiil:6 de la comptabilit6 des douanes de la R6pubhque.




!4 LOIS SUTI T, I AD'.%f IN TS1 RATION
Los ;i1tributions de,; inspectors gh'raux et (out cc (111i Su rittache A lelli- excricice seront r6gl6s par ordomiance (III chef de Hitat. ( I )
TITRE XI. (2)
be I'O.-I-101ition (les b(itimcals gallant d 1,0rallye). cl (141, 1(y conylabilitj (leg douanes.
Aivr 190) )1.- Nlodifi6s par ht loi (111 20 Dkembre '1861.
A111" 0-1. Le collsicril"Itaire oil on 'I"Clit accolllp lgllera le e'lpilaille (III b"41111011t 111 IMI-CO11 (ICS MOUVelliClItS (III pUl-1, C1 10 Chef des IM)LIVC111011S. SIII' J'CXhIbitiOII Lie In feLlille d'vXp6dition de la douatie, menhomizait Lous les articles qui compo- Cnt la cal-waisoll dexportatioll, permettra la SOI'tiC (ILI I)ort
b"Itiment.
Les deux deniers aliu&ts sont abrog6s par la loi (111 -11 September 1,878.
Am'. 93 A h fin de cheque mois le directel-li, de ]a donate enverra z'i kidniiiiistratcur des, finances de I'al-rondissement et I ki Chainbre des competes, Lill 6tat sommaire dei kltilllellk (ILI commerce Otranger entr6s et sorts pendant le mois expire, mentionnant h natUre et la cotit6 des soinmes P',IV6-S POLII' IC S diVet'S dI'OitS, SOit A I'eutr6e, soit A la Sortic des dits bAtiments.
ART, 91,. Les -idininistratel-II'S des finmices sont respon,ables, conjointement ivec les directors de douane et la cumInissioll de conti,61c, des emissions et errors (Im pourraient x, ter dans les hordereaux i6tablis POLII' ]a percepLion des droits de domme si, en ordonnan ,.wt et) iecettes les m6illes bordereaux, ils Wavaiont, pas recomm les errel-il'S \' existantes.
Les chefs des inouvements des pork enverront, a h lin de cha(ILle inois, *I ]a Chainhre de., competes, I'Mat d6taiW de bAtiment-, de c(mimerce de 10110' COLII'S (101"It 1'entr6c ou la sortie aurit 646 cifecto6e, 1),endaM le inois expire, dans le porL sons lem, surveillance, (,et kat comprondra le joul, de FMTIV(' (' OLI OILI (I P,111 (III k1timent, le noin de la naLionafiI6 d'icolui, le num (III c tpitaine ot (III consignataire, le tonnage, le licki do i vient Ic hAtiment OLI CelUi de sa destination et la nature (ILI chargement (Fotitr6e OU de
TITRE XII.
Dit Cabolage.
Am-, 9G, Le sabotage ne peut Otre fait que par les bAtiInents de collstilictioll Iz1Hi0liIW OU POIJOLO'S do I'acte de naturalis"Itioll, d6livr6 ell conforillit6 Iles lois.
d r.w tios fmanc,, vt du Gimmerce vilvoic def. D06&I C I JOU djils
(2 i e tiv h*appl t(luen t qu'au x \ oil iers.




ET LA DIRECTION DES DOUANES 25
ART. 97. Les bt1timents faisant le sabotage ne pourront Otre months que par des haltiens, et les douaniers ou proposes administration. ne connaitront sous atictin pr6texte, pour les exp6dier OU POUP recevoir leurs d6clarations, que des citoyens du pays.
ART. 98.- Les merchandise ou dear6es queluconques transport6es pat, le sabotage. nepourront 6tre exp6di6es d'un port ,A un autre que d'apr'3s Line facture o i les articles seront d6taill& par poids, measures, qualit6s et espkes et apr s que la verification en aura 6L6 faiLe -'i ]a dotiane dtj port do Vexp6dition en bonne fortune, pat, les pr6pos6s administration ou les agents des douanes.
ART. 99, Les agents de dOUane et les pi 6pos6s d'administration, soit au port de 1'elllbar(jUement, soit il celui de d6barquement, sont tenLIS dC v6rifier strictement les marchandises ou denr6es embarqu6es, et de constater les v6rifications qu'ils ont op&6es, SOit POLIF permettre le chargement, soit pour permetft e le d6chargeuient des objets mentionii6s dans la facture.
ART. '100. Les bAliments du cabotage pourront Otre exp6di6s pour tOLIS les ports de File 1orsqWils seronL cliarg6s de inarchandises ou productions ('Iltrancf6res, ou des productions de ]a Npublique, ou pour la consomuidtion (ILI pays. Mais lorsqu'ils seront charge's do denr6es, productions destm6es A ]'exportation pour 1'6trancfer, ils ne POUrront 6tre exp6di6s que pour les ports ouverts de ]a Wpublique, toujours en remplissant les foraialit& prescribes au present titre.
ART. 101. Modifi6 par ]a lot du 27 Juh, 4859.
ART. 402. Tous les quirize jours les pr6pos6s d'adniinistration des ports non. OLIverts au commerce e'tranger sont tenUs de faire parvenir, au directeur de la douane du port de ]a jurisdiction, Htat des caboteurs dont 1'entr6e et la sortie auront eu lieu dans le port sous leur administration. Cet 6tat comprendra la date de I'arriv6e OU du depart, le nom du bAtiment saboteur et celui du capitaine, le lieu de la destination et les objets du chargement ou du d6chargement.
A la reception des 6tats ci-dessus, Fadministrateur fera opener les verifications n6cessaires, et, A la fin du trimester il former un 6tat cr6n6ral des movements du sabotage de Fadministration sous sa direction, qu'il adressera au Alinistre des firiances et (ILI commerce, atin que les verifications Sur les movements du sabotage puissent s'6tablir par comparison des departs et arrives, pour s'asstirer de 1'exactitude des operations du sabotage.
ART. 103.- Les productions du pays en liquid, les sucres et les sirops dont les saboteurs seront charcr6s pour les ports de ]a c6te et pour ]a consummation int6rieure, devront 6tre toujours accompagn6s du certificate d'origine sign6 du pro-




Q" 6 LOIS SUR L'ADMUNISTRAI ION
ductem, et vise' par le jugo de paix ot le commandant do la COIDIII(Ille, lesquels tic dontioront ICLII- visa qu'apr6s 1'exhibition (to la quittance pour la patented ou potir l'ii-il)6t fmicier payable par to producteur.
Les liquids eL SLICIVS seront v6riti6s A leur embal'(1LICment et d6barquement, afin de s'assurer qu'ils sont (Foricrine et de production lialtiennes. Les liquideg seront ell OLItre (1611rllSt S.
ART. 40.k. Dans les ports, non ouverts ati commerce exterieur, it no sera perinis ni d'embarquer ni de d6barquer les
-lenr6es ou marchandises par le cabota'e, ailleurs que sur les points oi i scront Mablis les bureaLIX des pr6pos6s Wadministration.
ART. '105. TOLItC dellr6e pf'Opt'e d exportation du comnierce ext6rieur qui sera trOLIN,6e en d6p6t sur le littoral et pour laquelle it Wy aurait pas eLI un perms de la police locale pour la transporter par mer dans le port le plus vokin, sera saisie et confisqu6e, moiU au profit de la police, qui 111.1ra, saisi, et moiti6 au profit do la 116publique.
ART. 106, -- Toute n6,Yli(,ence des pr6pos6s d'administration on agents (to douane en ce qui est relatif ati service et 1'exp6dition du sabotage sera signal6e d FautoriL6 sup6rieure. Les dits pr6pos6s et agents encourront la perte de leurs cmplois et pourront m6mo 6tre possibles de plus fortes pines, d'apr6s ]a pr6sente loi, si le cas y 6cliet.
ART. 107. Toutes denr6es, niarchatidises ou eifets trouv6s bord des saboteurs sans expedition, ou tous ceux trouvds en plus des quantit6s mentionii6es aLIX expeditions pr6vues par le present titre, ou qui seraient d'une autre nature que celle sp6cifi6e, seront saisis, confisquds et N!endus publiquement. La moiti6 du net profit appartiendra, A ceux qui auront fait d6couvrir la, fraud et I'autre moiti6 A YEtat.
Le capitaine sera en outre passible d'Une amended dgale A la valour des objets saisis, d laquelle it sera condamn6, nidme par corps. 11 sera en outre passible de plus fortes pines, si le cas y 6cliet.
ART. 108, Tous bAtiments, faisant le cabotagesur les c6tes do la 116publique, jui auront W employes ou qui auront servi faire ou aide A faire la controbande, soit en derides du pays. soit, en merchandise kranc,,6res, soit sur les c6tes ou on mor usqu'A vingt-cinq lieues an larue seront saisis et vendus judiciairement apr s le pi-616vement des frais et des droits dus I'Etat sur les merchandise ou denr6es, la moiti6 du net product appartiendra aux chapters, Pautre moitie' i I'Rtat.
Le capitaine. les homes de 1'6quipage et les passages qui seraient reconnus auteurs ou complies do la fraud seronL condamn6s aux pines -'t 6tablir d'apresles dispositions du titre Jer do la pr6sente loi.
Le dernier alin6a est modifi6 par la loi du 27 Juin 1859,




ET LA DIRECTION DES DOUANES 27
Pilotage
ART.,109, '140, 4ll. Alodifi6s par la loi du 23 Juin 4871,
Observation. Dans le texle de certain articles de celle loi votie sous 1'Eynpire, fai dA remplacer les terms qAi )ze soitt plits en wage aujoitrd'hui tels que : intendalit des finances, Coitr des comptes, gouventear, etc, par administrator des Fi)imices, chamber des competes, commandant de l'arrondissemeitt, etc.
W.
DtCRET DU 10 AOUT 1843.
Sit), la )iatitralisatio)z et la navigation des bttiments de commerce.
Le Gouventernold provisoire, consid6rant qu'il imported A I'lionneur national que le pavilion haitien ne puisse We arbor6 que sur des Wtiments haftiens ou r6pute's tels ;
Consid6rant que, pour que les advantages assure's au pavilion haftien ne puissent d6u6n6rer en abus, il est n6cessaire de fixer des r6gles pour la naturalisation et la nAvigation des bAtiments destin6s aU commerce de Iona cours
Apr6s avoir pris 1'avis du Conseir consultatif
DftRiTE :
TITRE I
De I'acte de iiatitralisati's)T.
ARTICLE PRKMIER. -- Aucun bdtiment ne sera repW haltien, Waura droit aux privileges et advantages des bAtiments haftiens, Wil Wa pas &6 construct en Haiti, ou naturalist dans les formes ci-apr6s, ou d6clar6 de bonne prise faite sur Fennemi, ou confisqu6 pour contravention aux lois de la R& publique ; s'il Wappartient pas retirement i des haitiens, et si les officers et ]a moiti6 de 1'equipage ne sont pas haitiens.
ART. 2. Un bAtiment stranger ne pourra kre naturalist qu'autant que la proprik6 en aura 6te' transmise- a un.,halffien, par un acte authentique.
ART, 3. Le tonnaae du bAtiment sera constant' suivant la formula d6termiii6e ci-apr6s, par le jaugeur du port ofa le bitiment se trouvera anerd.




28 1,01S SUR L'ADMINISTRATION
ART. Totit proprl 4aire (le b-Atiment sera tellu de _,otlscl-ii-c I.Ine aHirinatimi coii(;tie cil Ces Lermes Je ( aom. t lat, domicile ) pire eL a1hrine qiio le nont 111
balimeal, tilt port (111,11tel il appartield ) e.,L kill IvaMige. du b(itiment, et description, suivaid le cerlifical dit.jailljelil'), U 6(6 C011SU'Llit A ( liCIL (IC C0)1S1l1(C1i0ll,)CII
Construction ; S'il tt 1W Collstrilit d Vetraliger, Jaoilcel. la k( date de la vcide et le aom de l'officier qui V(t re,,ae s'il a
itipris oil Coalisque" Olt perda sm. la Ctite, exin-1 mer le liell deSjItijCole)It8 et venit, que le stit-, propri6taire, dil (]It b"Itilliellt. Ott Colljointellwilt ;[vcc (noms, projessiot), domicile tt, 1ICS illICITSSe*S ), Ct (11-I'ZILICIlue autro personnel quelcolifille it'\'
a droit, titre, lnt&OL, portimi oil propriW que jo sifis ha I
ticill aill-4i (ILIe ICS aSS066,-; Ci-(IeSSiIS ( s'il y ell C ); (ItCallCLIII 6traiiger ii'est, direcLement oil indiredewent, itit6ress6
daiis 10 SLIS-dit JR11tillIellt. ))
ART. 7). Le Clief des motivements (ILI PON se traiisportera a bord dLi bAtimewt potir oil verifier [a description cL le tonilage ell (1611vrera ceilificaL, et ell sera ruspons'alfle.
0
ART. G. La deirtando do naturalisaLion, sera adress6e A la section des Chiances et (tit conimerco, avee Lotites les pi6ces it I'appui.
A RT. 7. L'acto de nuttiralisation contiendra Iles imms, profes:-ioodomiciledii proprikaire, ot soi-taffirmatiOil qil'il est SeLII propri6taire ( Ott k;oi)jjomternunL aveedes haitieus, doilt il indiquera Ies xons, profession et domicile ) ; lo iioiri da klitiii-lent, eclui dii port auilitel il apartment ; le Lemps et lo licit ofi le b."Itillielit a 6t6 Collstr(lit, la (late de la veiiLe, de la condatmiation OLI do I',adiLldicabon. el le nom ae 1'autorit6 (jul \1 a proCM6 ; le 110111 (ILI JaLlcrellt', qui certifiera (10e le lAtiment est de construcLiou...., (Iti'll a.... maLs,..., ponts qtie. sa PILIS
tri' III(IOIOII--'LieLil',(Iel'6pCl'OiI 11'otallll)otcst Ile.... piods... polices;
0 D
(,ILle sa plos grunde larger est de.- I)iC(IS... POLIC(?s ; que sa haLlteur, entre les dwix ponts, est de ..... pleds ....... notices
( s'il )t*y it qit'itn POW ) 111,10 IU profondcur de la cale est do.., piedS ...... POLIGOS ; (pCil mesure..... tomicatix, qu'll est im
iiavire, brick, goiilotte, ULl bAteau qu'iI a ou n'a pas de galeHe ou do (6te.
ART. 8. Aucun liaAien r sidanL ell pays 6tramrer, no pourra tro prupri6tuirc, en totality on ell patio, chin lAtiment, lialbon, S'il ll'CSt paS USS066 (I'LIDC Illai-;Oti (10 C0111111lerCC I-ILAtiemie, faisant le comitterce eii Haiti, ot s'iI it'cst pas prom.6 put- le cerliticaL (ILI consul d'IlaiLi. dans le pays stranger oft il r6iide, qti'il il'a point pr6t6 le sermciiL do fid6lit6 i ceL 6tat, ct (Iti'd s'y e-kL souinis i ]a juridiction consulaire (I'llaiLi.
ART. 9. TotiL liiftion qui pr6tcra son noin *I la waturalisatiOll T1.111 J)AlinleiA 6traiiger, ell faVOLli, d'un stranger, ou qui concuurra comme officer public A une vente simul6c, sera




ET LA DIRECTION DES DOUANES 29
condamne par corps, '! Line amenrle de deLIX mille gourdes et (16clat,6 incapable (Vexereer aticLin employ. L hicreinent de condatunalion sera pLIbIi6 eL affich6.
ART. '10. Le propri6taire donnera une soLlmission et Uaution de vingt -'OLIrdes pal, tonneau. si le eA (h deux cents Lonneatix et ati-(lessotis ; de trente grom-des ptr tonneau, s"IestaLl-d 'S.,11S (-to deuxcetits tonneaux;eLde quarantt'- g(T') U e s par ton.neaLl, s'11 est aLl-deSSUS de quatre cents tonnetak.
ART. 'I'l. I Ise sourne[tra, pal- ce, cautionaement, et sous peine de constraint, a-It p:tlemen. de sommes y 6noncks, sans pr6judice de tOUles aLltreA cop(larnnittions, 't tie point vendre, donner, pr6ter Facte de naturialisation, ni .1 eii (fisposen, auLrement ; A n'en faire Lisage clue potir le service (ILI Utiment POLIV le(lHel it est accor(16 ; A r1apporter Facte (le naturalisation au bUreati de lit marine, si le baLin-ient est pris par Feimetni, br6161 Oil pal'(hl de (ILle1que antre in;mi6re, V(,'11(-ILI en parties Oil en totality L' im ranger ; eL ce, (iaiis un ,)i lit perte oil vente de la totafi'L6 OU parties lit I)ALIment a 01.1 Iien 6ur les c6tes dTlaiti ; et, dans h-ois, six oil netif moi.;, suivant la distance des aLltres IIeLIx de perte ou de verite.
ART. -12. TOLIte vente de batiment oil de pat-tie de k1timent contiendra h copie de Facto de naturatisatiort, et sera faite par(levant im officer ptiblic.
ART. 13. Lei VelltOS de parLie fh bAtiment servant inscrites, pat, extritit, aLl dos de I'acte (to naturalls;ttiort, par le
-jui on tiondra, reffi.stre, eL aLiquel commanciatit d u port, '( zn
it era pav6 trois gourdes POLIV cha(ILle endorsement.
ART. Ii. St I';icto de naturalisation est perdti, le propri6hire, en al'tirimmit la slncerit6 (le cotle perte,_eii obliendra ull nouveau en observant les m6mes tormidit6s ot 'i lit cli'll'(-le des m6rnes cautionne.nent, SOMIliSSiOll et (16CIAU(ItiOll (ILte pour Fobtentiott du pren-iier.
A11T. 15. -- Siy ;ipr s iit d6livriance de I'acte de nat.LiraltsaLion, In k1thneia e, t cltatic,6 dan-z sa forine, ou soil Lormage, OU de totite antre iw.tm6ic, on eii ohtiendrt un 110LIveau a LI tretnenL le bAtI111eIlt sera I'6pLlt6 I)AtitnenL stranger.
ART. 16. I I sera pay6, z't I'avenir, pour cheque naturalisation de b 'ttimOtit.s rangers, savor
'10 Pour ceux ile cent t01-1le(ILIX 01 aU deSS01IS1 cont 'olmles fortes. ( monnale national
2o P0LII' COLIX de, Cent 'I d'eux cents tonneaux, deux cents gourdes forLes ;
0 3o Pont- ceux dedeux cenIsA trois cents tonneaux, trois cents
,gomde* fortes ;
.10 Pour ceLIN. aLl-deSSLIS de trois cents tonneaux, (Itiatre cents ,'.OUrdes fort'
L'acte de naturalisation ne sera d6livi,6 que s'tir le vu de la quittance (ILI paiement de ce droit au U6 ,or public.




10 1,01 SUR ADMINISTRATION
TITRE H.
De la police dc la 7zavigation.
ART. 17 Ind6pendamment, oles obligations imposes par le code du commerce, tout kltimenL spra somnis aux r ,,!es suivantes: n
ART. '18. Les noms (ILI batiment et du port auquel il appartient seront marquis A S,1 POLIpe, on letters blanches de flLiatre pouches de hauteur sur iin fond noir. Dffumses sont fates d'effacer, C011VIlit- ou chaw,,er les noms (ILI Wtiment ou du" port, sous peine de miller"01111des Wamende, solidairomenL et par coi-ps, centre les pi-oprikahes, consignuLaires-, agent ou capitaine.
Aii-L. '19. En execution de Farticle 002 du code de com,inerce, les visits des navies scront, fates par deux officers visiteurs, en presence du clief des 11710L]Vefflenk dU port qui en dresser proc s-verbal.
A d6faut d'offic.iars ViSitOLII'S, Ntat du lx1timent sem constat6 par deux ancient navigateffl-S OLI capitaines de navire.
0
ART. 9-0. Une inoiti6 dL1 prodUit des condemnations et amends pronounces en VeIALI (ILI pi-6senL d6cret, fi-ais d6duits, sera donn6e au d6nonciatel.11- on aux officers et pmpos6s d'administration, avant agi Woffice Fautre rnoiti6 sera verse aLI tr6sor Public. 0
ART. 21. Le tonntran 16gal est do deux millers peasant ou de quarante deux pieds cubes, measure frangaise ell LIS,-Ige.
0
ART. 02. MO(HU pW les ai-Licles 3 et 4 du d6cret (ILI 13 A0171t -1845.
ART. 23. Modifi6 par le d6cret du '13 Aofit -18,11,5.
ART, 24. Modifi6, par la loi du 177 Novembic 4876.
ART. 25, Ies places (10 jJ1,11'el.11"i seront donn6es au concoulls, sui, un examen public I'ait, ('11 pr6sence (ILI Conseil communal, par une commission Texaminateurs hydro"i-aphes.
LCS j,-1LI1rCI)rs acttiellement en exemice serontmainteim's- dans leurs prices, si, apr s avoir M6 examine par ],-I commission, ils sont reconnus capable de suivm ]a m6thode unifornic de jau--,ei-, determine par les ai-ticles ci-dessus.
AR-r. 26. Ix commandant du port, dans ebuque
port, sera clmr,16 de la d6livrance des cono6s e( passe-ports, (lLIi lie SCI-011t VIklbleS (ILie pom- un voyage.
ART. 21. I.e.,; cong6s ne seront. d6livr6s que sur la repi-6n
mentation des acle.,-; de propi-i6(6, de COI1ifiCIL de j,'ILU'le, (ICS provos-vel-balix de visile de 1mvires, Ile I,I (116(tallee de paiement des '11.0its de dotmile et III, wtvimtioii, ot, Wtm ceilificat (III cherdes Inouvements (III port, constalant la veriliuation, (11! I;t composition de Uqiiipage, tux ternw de l'article prelider ci-dessus.




ET LA DIRECTION DES DOUANES 31
ART. 28. Apr& la publication du present d6evet, aucian bdtirnent haftien ne pourra partir du port oCi il sera anci-6, pour faiL e un voyage de lo'ng cours, sans acLe de naturalisaZ)
tion et saris conc,6 conform6ment au present d6cret, ART. '29. Les con(-,-6s seront raits, A 1'avenir, dans la fortune suivante
Le bhtirnent nomrn6 du port do en toittes lettres /I tonneaux, enre(xisti-6 au bureau de la marin de...., ayant W reconnu haftitill, 11 Lst (116clar qu'il a le droit, do naviguer sous le pavilion k( national (I'Ha*iLi, et il esL donne, coage, et pa-;se-port h ( itonts et
quality du capitabie ) commandant du tilt bAtinlent. pour partir du port de....., allant ( (Jnower la destination du Withnent ) et suivro le, voyage avec lo present cono,6, jusclu'au return dans un des ports d'lia*itiA la charge de se conformer au x lois, d6crets et r-6k( cylements de la Upublique.
(( En consequence, lesautorit6s Joi pay,; uni., ot alWi (1f. la nation haitienne son[ pri6s, eL les f-netionnaires de la h6publique sont, requis, de laisser fireincnt et librement passer le flit ...... avec son dit bAtitnent, sans souffrir qu'il lui solt fait aucun trouble, ni em p6chernent quelconque, rnais au contraire, de lui donner toute
faveur, scours et assistance partOUt ob be-oin sera. ))
(( Eli f6i de quoi, le present, cung6 a k6 d6livr6 par le commandant du port de. ... ; sous le sceau de son office, inettre
la date dii jour, dit m ois et de Vaivide e7i toittes lettres.
(( Semi )) (( Sigiiatiire dit commandant dit porl. B
ART. 30. -, Le pr6seriL (16creL serit impt-im6, publi6 et affich6 dans Loute Ntendue dU territoire de la R6publique.
DtCRET DU 13 AOUT 1845.
Qui sitpp)-hw le dioit d'eehelle, dimhme les droits de whavfage et de presage Vimpoilation., el e'ablit le mode do
wesuxe)- la capacity des iiavhvs hwnfjei's.
Louis PIERROT
P)-jsidant d'Hai1i
De Pavis du Corseil des Secr6taires d'Etat, a propose, et le Conseil d'Efal, apr6s en avoir d6clar6 hirgeiice,
Consid6raijL qUe la facu116 accord6e aux fAtiryients 6trantgei's de relever'(Fun port un aLlh-e POL11' y prendre leurchargenient n'a pas favoris6 certaines localit6s dans 1'inl6r6t (le,,,-. quelles la insure avait W tongue




32 1101S sun 11 0 ADMINISTRATION
notre
r,
d'arcruitre lo t1f):11h1v ife 11us 111,11-111s;
'V'(' 10 (1011ble dWit de wharfage et de l'ill1pork Imi ;mlit (* t6 ild0l)(L' 1)(1111P11111141 i fw (.11 c(1lI (,qllcI1CC (IC h -ILI J)PIT.S.SiOll deS dj-Ojj I)m talloll lim vit-IIII(Ait fl*("tl'C -.4'1ZIM IS (1,111S 101.110 (Trit6, Ii C-SL -MS-A &JIlitthIO 1111C Cet illIPIA .10it 1-6dtlit all I'MIX voido par la loi sur les douanes;
Consid6rant missi qu'il cA impoitint que loii dLI
toilwtge des wivires m-rivant de I'Mranger;
A 11 EN 1) V le d6cret suivant:
An-r. 'lei'. -Modih6 p,ir kI, 10i (ILI 13 Juillet
An-r- 2. Mwlifi6 par la loi (Itl 13 Willet IS.58.
Am'. 3. Le tomiage de: navies et :Cllli de,
k1thimils lmitieiis faismit le commerce ext6rietir, devra Ore consta(6 -A la dilicence des directors de donaiies, des chels ou sous-chel's des MOLIVements de ports, aid6s de lem, iiAerprMe, ot Xapr s le mode 6tibli ci-apri,s, savor:
Potit, les navies i't iin pont, oil measure Wabord sa loiiguetir
Z
stir poul, de 1'6trave I I'clambot ; on prowl eiisuil.e ]a largetit, ],I Phis grawip an maitr(--bim, ot ]a 11,11-Iteur de la cale. de la carlingtic all ras (III pont ; oil midtiple les- trois dimensions V11110 IMI- 1'.11-1tre, on devise le prodUi[ (IC ces trois facteurs par
9.1, et 1,011 a le ilon-lbre de tonne.ILIX de la jimpe du navire.
D
POUI' le., bAtiments "t deUX I)C)Ilt-,, oil pread ia ]ongualr de tko en t6Le s(ir lo pont, celle de, I'61rave A N(ambot, stir la carlinpic: on ajOHIC ces deiix quantit6s, el on en prend la 11witie, pom- avoir la moveime de la 1011"LICI-11'. Oij prend eiisuite la large, Ia plus graii.le ati mailre-boa -, oil 1110sure ensu i t la liattletir de la cale A Ventre-potit, qtCon ',IjOLlte *I ka hZILItC111- fIC I'C1111-C-PoIlt itIl POW, I)OtII' AVOi1- I,,-1 hauletir totale du navirc; oil imiltiplic alors entre elles les trois d1inellsioils trom -(-cs, p1lis oil divise Ic prollilit par (91., Ot 1,011 a aii-ibi le tolillafe oil 1,1 ji101'e (III iiavire.
7)
Aticime retribution 1l'CSt d1le I)OLI1- CettC 01 161-MiOll, I'Mitielle lie Sera faite (Ititille Ollle ibis Pour le molle 11,1viro.
AR'r. it. Sont et demetiren', rapport6es tOL11C,; diSI)OSitiOlls de joisl (16CF(AS, OtC. COIJWZAil-e. ',ILI 1)1-6.Sellt (I& W td(* Lxct scra cxt' cti(6 *I partir till I(',Novembi-c pro,11:1111, (.1 '1 la (111i"Clice du Ccr6faire (I'Vtat des OINIIICO'; P1 (III C011111W ITC. r




ET LA DIRECTION DES DOUANES 33
LOT
DU 27 JUIN 1859
00 (tbolit Vimpdt (lit cioquieme stir le cafjFABRE GEFFEARD
President Xllaili
De 1'avis du counsel des Secretaires d'Etat,
A DrOPOS6,
Et le Corps 16. islatif,
Consid6rant qUe FiMp6t dU 5e Sur les caf6s, par son cassette d6fectueuse et les abus auxquels il a dont)6 liou, ne saurait kre conserve dans sa fornie acluelle ;
Consid6rant que pout' souvenir aux d6penses de la IR6publiqlie ut, pout- remplir les engagements con.tract6s A 1'6tranger, sous la. foi de Fhonneur watio ml, il est indispensableque des res-ources suffisantes soieiit m1ses i fa disposition (lu nuvernernent
A rendu Ila loi suivante
ART. 'Pr. La loi en (late du '10 Janvier 1850, portent cr6alion de Firnp6t (](I 5c, est, abolie, affisi que le 3e paragraph Ie Article '13 de Ja loi du 43 Juillet '18,58, sur I'administration et la direction des douanes.
ART. 2 et. 3. Moditi6s par ]a loi do 20 Septembre 4901.
ART. 4. Uactive surveillance dii presage et de Pembarquement des car6s est coiifi6e 1 la loyaut6 et au patriotism des contr6leurs et des agents des domes de ]a R6publique.
ART, 5. -Sans application.
ART. 6. La pr6sente lol sera ex6cutoire A la date du 10 Juillet prochain.
Elle sera imprirnk et PLIbli6e, et le Seer6taire d'Etat des finances et. du commerce en SI-Irveillera la strict execution.
LOT
DU 20 JUILLET 1859
Porlant modification d la loi Ju -13 Jitillet '1858
ART. I er, 2, 3-- Moditi6s par la loi dQ 20 Ncembre 1861.
AR T. 4. -- ,kbror,(' par la loi du :10 Septembre 1894ART. 5. Le nrmif'este e ,t ohligalu ire, r0me pour les capitaines des navies sur lest. fl doit comprendre les vivres et provisions, leur quantity et leur esp6ce.
3




3 1 LOIS SUR ADMINISTRATION
Le capitaine qui aura d6clar6, COMMO Lin Setil, C01k, PIUsicurs caisses 01.1 balles r6unies (Pune mani&e tipparente, scra passible d'une amended de quarante piastres.
Le capitaine SON- ZILISSi passible d'une amended de Cil)(JUante piastres pour cha(IL10 colis qui sera trouv6 en PILIS OU ell moins stir le nombre dnonc6 aLl manifesto.
Lo navire petit kre retenti pour garantic des condamnalions ou amends eiicotirues par le capitaiiie.
ART. 6. M1111, les vincrt-quatre hellres do 1'entr6e en r attire do cc navire recueillera (IOLiaiie (I'Lln navire le consign les declarations do tous les r6clamatCLirs des marchandiset, (11.1i component son cliargement et les remettra, ainsi que ses propres d6claratioiis, It hntcrpr tejui,6. Ces d6clarations seront sign6cs des diGrents r6clamateurs. Elles 6nonceront 1'esp6ce, la quality, le poids, la measure ou la quantiI6 des marchaii(fises, dont les droits se pi,616vent au poids, A la quanGt6 01.1 ','1 lil IneSUre ; elles 6nonceront la valour, lorsque le droit est ad valorem.
Les denominations adoptees au tarif office, sont les seules dont on doivc faire usage dans lit declaration en detail.
ART. 7. fes consignataires dL] iiavire ainsi que les r6clamateurs des merchandise, seront tennis de remettre A 1'interpMe, daus le m6ino (161ai, leUrs NCWITS. originals, vi.-6es par le C.011SL11 ou agent consulaire d'fla"iti dL1 P011 d'exp6diti011 de ]a merchandise, faute do quoi leurs marchandises seront d6clar6es pour 1'exportation.
Uinterpi- te dans les vingi-quatre lieLit-CS, d6pouillel'a le."factures orit"inales qti'il devi-a viser, r6di(rera le manifesto de ]a cargaison d'importation en routes letters et en chiffres, et, le remettra, ensemble avec les diff6rentes d6clarations, au Consignataire dLi navire.
L'interpr6te et le cousirmataiie, apr6s avoir collationii6 ensemble fes sus-dits dOCLIM011fS, arr6teront alors le manifesto auquel rien DC P01-Irra PILIS 6tl'e ChUng6, le signeront et en deM01.1rel'01A solidairement responsible.
ART. (S. Uinexactitude reconlMe W1.1110 declaration entraine les pines suivantes :
P01,11- Wilt COliS (I'Llne merchandise PrOllib60, IMLIV6 ell [)NS, confiscthon (Itt colis, eL triple droiL A la inarchandise est tat-Ge ;
POL11' tOlite 1W(1-Cll,11)di1,C PI-011iH e tl-OLIV60 (1311S 1111 c0lis Tobjet-, divers, Coilliscitioii do Im marchmidiso prohibde ;
1,'oxe6dent de plus d'un vingti6me SUr les niOMIX et de PlUs T1111 diXi llle Sill' t000 'M[W merchandise eiitraine le pavement du double droit ;
Pour tout colis ina(HILM 111, (11-0it 01)pli(1116 *1 1,1 chandise Uclai& ;
POUI- Uftit IeS N0lL1ittC1l)C11t des droits stir
cc d6ficit :




ET LA DIRECTION DES DOUANES 35
Pour fausse d6clarMion, double droit applique.
I.A-" quart de la totaliL6 des drolts, provenant des pines encourues, sera partag6 entre le contr le et la douane, et les trois quarts seront verses aU Ti-6sor public.
ART. 9. ModiU pat, ]a loi du '10 Membre 4860.
ART. '10. La pr6sente loi abrorre les articles 22, 14, 45, 602, et le 'a, alin6a de Farticle 81 de la loi du 13 Juiltet 1858 sur I'ad ministration 6t la direction des douanes.
LOI
DU 10 D2CEMBRE 1860
111odifiant le service dit control des doitaws.
FABRE GEFFRARD
PrJsident d'Haiti
De Favis du counsel des Secr6taires d'Etat,
A propose,
Et le Corps 16&islatif, apr6s avoir reconnu et d6clar6 Furgence,
A rendu la loi suivante
ART. Jer. A partir llu Jer Janvier 4861 le service &I contr6le dA douaties sera rempli par un n9mbre limit de citoyens qui fonctionneront ,'t tour de r6le pr6s les diverse douanes de la R6publique.
ART. 2. Est abroO Farticle 9 de la loi du 20 Juillet 1859 allouant aLIx directPurs des dOUane et tt leurs employs, ainsi qu'aux contr6leurs 2 1/2 01,, d Firnportation et 9 1/2 o/, d Fexportation. Les dits fonctionnaires, einploy6s et contr6leurs recevront des appointments fixes qui seront ult6rieurement d6termin6s.
ART, 3. Lorsque des contr6leurs seront exp6di6s pour exercer le contr6le dU service des douanes dans les divers ports ouverts au commerce ext6rieur, it leur sera allou6 des frais de d6placement et de voyage que I'a'dministration leur fera computer, soit A leur depart, soit A leur arrive au. lieu de destination.
ART. 4. Les contr6leurs de douane dont it s'agit, en I'article ci-dessLis fonctionneroM sous lesordres et soijs la direction de l'Inspecteur-g6n6ral qui pourra 6tre nomm6 par le government, en vertu de I'arLicle 89 de ]a loi du '13 Juillet '1858 sur I'administraLion eL la direction des douanes.
ART. .5. Le service sanitaire des ports se fera sous le contr6le et A la diligeiAce du Secf6tairc d'Etat du department de




1
36 LOIS SUR 1, ) ADMINISTRATION
)a police g6n6rale, conform6unen t ,1 1arrW d u Pr6sident dHaiti du 15 Alars 1859.
ART. 6. Abrog6 par ]a loi du 9 Novembre 1876
0
ART. 7. La pr6seute 10i SHIA eX6CLl16C Z*t la diligemice et sous ]a responsibility du Secj- hire WE.Iat des finances et du commerce et dLl Secr6taire d'Etat de la police g6n6rale.
LOT I
DU 20 DtCEMBRE 1861
Elablissant le modc de. Payment (Ics droils.
FADIRE GETFRARD
Prjsident d'Haili
Consid6rant(jue, dans 1'106,6t du prompt I CCOLINrement des droits revemant au fise, Ct P01,11' COLlpel' C0111-1 A des nbus pi-6.judiciables ,ill service public, il imported de modifier les arlicles '1, 2 et 3 de la loi dti 20.1nillet 1859, SLll' I'Minlirlistriltion et ]a direction des doiianes, De Favis du council des Secr6taires d'],Aall
propose et le Corps 1 gi:d;ttif a rondu It loi suivaide:
ART. 'I". LeS (h'0i1S (10 1011113(-'0, d'eC1l('ll0 et 10L].; autres alfectant le corps dos b,'Llimmits, seront pzq s, aLl TY6101' P11bliL; par les consignataires de ces b.1timunts avant (Ill'ils Pilissent 6tre exp6di6s POLIV I'Etranger OLI POLW l'un des Ports ouverts du pays.
ART. I -- Seront 6galement verses au Tl'6S4 PLlb1iC P,-11' le consignataire el au momew de 1'expMition de son navire les droits deportation Mablis sur 10S Pl'OdllitS d(l Sol ['01,111ant la carrmison de relom, du dit wavire.
Le consi(matahe em personnellement responsible et des droits alrectant le corps du k1timent et du montant des droils deportation.
Am% 3. Les droits affeciant les merchandise tenant de PEAranget, seront versos en lotaliI6 au Tr6sor piddic par les consi(,Dataircs des kthmews qui les auront imporl6es, di -, h N'61-ification des dites 111,11'(11:111di'ses et allssihlt 'ille h feuille gen6ralu de ces droits. d1v"S(-e par la domille, '1111-a 616 ol.donnam6e on recelles 1mr 1',idministrAoir de fillance-'.
Cette feuille s(,, ra 61ablie ,ill 1,111. I'l ;'I Illesillo flos v6rilicatiolls, de tOlle S01-1C (111C Nl)l s 1'vllti w \-6ri(1) C-elte l0j no vise que le




ET LA DIRECTION DES DOUANES 37
fiction d'une earraison, la dite fenille soiL 6tablie et exp6di6e d FadministraLeur des finances, sous la responsibility du directeur de la douane.
Ns la reception de ceLLe feuille et dans un d6lai qui ne peuL 6tre PIUS dU double de quarante-huit heures, 1'administrateur des finances fera v6rifier la dite feuille, dresser les ordonnances de recettes y relatives, on donnera avis au Tr6sorier parLiCUlier et invitera les consignataires A verser au Tr6sor public le montant inthrral de la somme due A FEW.
ART. 4.
ART 5
ART. 6. Modifi6s par la loi du 11 Septembre 1878.
ART. 7.
ART. 8.
ART. 9. La pr6sente loi sera ex6cut6e A la diligence du Secr6taire d'Etat des finances et dU commerce.
LOI
DU 9 AOUT 1866
Sui, le 1),ansit des inarchawlises e'1iwmgjiw.
FABRE GEFFRARD
President d'Haiti
Sur le rapport du Seer6taire d'Etat des finances, (lu commerce et des relations ext6rieures,
Et de l'avis du consent des Seer6taires d'EtaL,
A propose,
Et le Corps 16gislatif a ren(lu la loi suivante:
ARTICLE PREMIER. -- Les bureaux de la douane du 11ort-anPrince, du Cap-Haitien et de Jacmel sont ouverts au transit des merchandise 6trang6res.
ART. 2. TouLes les merchandise non prohib6es arrivant par les lines r6gujl6res do navies A vapeur et destinies, A la consummation pourront 6tre d6barqu6es dans les bureaux de douane sus-d6sign6s potir kre achemin6es et v6rifi6es dans un port overt de la R6publique.
ART. 3. Les (16clarations de transit seront faiLes par un n6oocianL-consicnalaire a la douane du lieu de r6oeption et avant la confection du manifosf.e, sur un registry tenu A cet effet. Elles seront sj(;nks par le dMarant, 0 par le directeur de la douane et par Finterpr6te.
ART. 4, Le connaissement et ]a facture consulaire accompagnarit les colis seront pr6sent6s a la douane au moment de la declaration.




.98 LOTS SUR L ) ADMINISTRATION
An'r. Lo directeur de, la douane autorisera 1'embavquoinent oil transit, SUr Lill b.aiment saboteur, en so conrorniant aux 'liSPOSitiOlIS SUivantes :
La inai-que, to num6ro, les dimensions et Ie poids de cheque colLs serout constati3s par proe6s-verbal. Ce document fera ell OLItre mention du uoin (In sleatner irnportaLeUr de la marcliandise et de I'apposition du sceau (to la douane Sur cheque colis,
AR'r. 6. Le jour de 1'embarquement par sabotage, le diredeur Lie la dOLIIl)e fera dresser un acquit il caLifion mentionnant to noinbro des colis oil transit, et 1'exp6diteur s'engagera Pav 6crit 't I'aire d6chargei- cet acquit zL caution, dans to (161.16 de cinq jours au plus pill' la (IOLiane du lieu de dcs-tination ; I'ac(fult z't caution ainst d6char-6 devra 6tre rapport (tans la (ILlinzaine par 1'exp6diteur au bureau qui Paura dress.
ART. 7. La facture consulaire, les expeditions des docuinents pi-escrits pai- les articles 3 et 6 do la pr6senLe loi et Acquit ii cautioti. seront joints A 1'exp6dition do JOLiane du saboteur porter de ]a merchandise.
ART, 8. Toute contravention aux dispositions pr6e6dentes sera passible d'une amended de cent -.'I mille piastres, payable par le destinataire des colis.
ART. 9. La compkence on Fesp6ce est attribute au tribunal correctional du port de destination.
Awi% '10. Les expeditions cles documents prescrits par les articles t-)' ot 6 do la pi-6sente loi, ainsi qUe YaC(ILlit a caution donL it est fait mention (tans I'article 7, seront. d6livr6s (-ratis SLII' till paplei- timbi-6 do vingt centimes (4) fourni par 1'exp6diteur.
kit'r. '11. Les merchandise d6clar6es on transit firrureront pour m6inoire sur lo manifesto du steamer qui les aura iinport6es, ot elles ti(weront 6(ralement pour m6moire sur le bordereau 6n6ral des droits avei; la mention; expJdW ot transit j)(tr le now dit cabotem- ) d j le nom dit licit de destination. )
Am% 12. A Farriv6e au port de desthtation, le capitaine du cabotCUr transportant des merchandise ell transit Sena, tenu Wen op6rer to d6barquoinent clans les 21 heures, les diinanches ot IeS jOLIl'S (10 I'OLC 11011 C0111pl-iS, SOLIS peine d'Une amendO Lie CCIlt piastres ot sans pr6judice des dispositions des articles 3) "1. 6 407 et 108 do la loi du 13 Juillet 1858.
ART. 13. Le destinataire de ].I niarchandiso arriv6o en transit devra se conformer .1 routes les dispositions do la loi applit--able aux inarchandises tenant do I'Etranger avec res(1) Ainsl fnodlU par la loi du 13 AoCkt 19W.




BT LA DIRECTION DES DOUANES 39
traction que la facult6 de declaration pour Fexportafion n'est pas admire pour la merchandise transit6e.
ART. 14. En cas (Fabsence de documents ou de r6clamation, la verification sera falte d'office par le directeur de la douane, assist d'un contr6leur et de deux n6gociants requis A cet efTet. Le bordereau des droits sera imm6diatement dressed' et expddi6 A I'ad ministration des finances pour 6tre ordonnanc6.
ART. 15. Si un mois apr6s la ve'rificatiou mentionn6c en Article pr6c6dent, le versement ordonnanc6 n'6tait pas efTectu6, il sernit proce'd6 par le miniWre public, et sans autre formalM, A la vente d Fencan de la merchandise. Le product en sera vers6 au. tv6sor public pour 6tre tenu, deduction faite des droits et des frais, A la disposition de qui de droit.
ART. 16. La pr6sente loi abrocre routes les dispositions de loi qui lui sont countries.
Elle sera ex6cut6e A la diligence du Secr6taire d'Etat des finances et du commerce.
L01
DU 20 SEPTEMBER 1870
Modificative de celle du 13 Juillet 1858 sm- tadmhzish ation et la direction des doitanes.
NISSAGE SAGET
President d'HaiU
Stir la proposition du Secr6taire d'Etat des finances,
Et de Favis du counsel des Secr6taires d'Etat,
A propose', et le Corps 16gislatif,
A rendu d'urgence la loi suivante:
ART. Jer. A cheque douane de ]a Mpublique est attach6 un interpr6le charge de dresser les manifested des cargaisons Importation, suivant les prescriptions de la loi du 43 JUillet 4858 sur Fadininistration des douanes.
ART. 2. Modifi6 par la loi du 42 Septembre 4890.
ART. 3. La pr6sente loi abroge routes lois ou dispositions de loi qui lui sont countries. Elle (,ra ex6cut6e A la diligence du Secretaire d'Etat des finances.




40 LOTSSU11 L"AbmINISTRATION
E01
DU 23 JUIN 1871
PoNanI modification aii.Al, articles it), 1-21, 110 el I I I de I(t loi
(lit L')'Juillcl 18,-)8 sai- I'm1winish-atioa el la (42'ectioll des dommes,
Consid6rant i-pic la d6pr6cialimi dii papier-monimic rend (I'Line valeffl- I)['CS(ILIC l1kilk, IOS dI-OltS (I'Mielle) de folitaille eL de piloLageactuellement pen 'IIS 1),W I'Ektt e[ (ILI'ii imported de rein6dier 't c(,,t 61at de close ;
La Chainbre des, Hepr ,,viitants, tisant de initiative (ILIC IUi conf rc I'article 82 de lit C.onstitution,
A PRotosi-,,
EA le Corps l6cislatif, a VW 1,1 10i SUivante
n
ART. ier. 'rout ixttinicia qui relkera (Fun port A un autre, paiera le droit W6chelle sulvant: ( 11 f.mt ajouter A ces droits Jes surtaxes des 20 et 40 (,/O )
P Pour les k1timents de 100 tonneaux et ZIU-(IeSSOLIS P. 25 00 '100 A 200 Lonneaux 30
30 200 A 300 35
to :300 A 400 40
5o au-dCSSLIS de 100 50
ART. 2, LA oCt il existera des foritaines marines pout, Yusage des bAtiments faisant le commerce ext6rieur, ellacull des bAtIments paiera un drolt en Illonnale Forte, confoi-m6ment au tarif suivaiJ. ( Ce droit n'cst phis percu. par ie rr6sor.
Pour chaque bAtiment
De 15 A -)0 tonneaux, 1). 2 100
101 Z*t 1 150 11 50
.1
251 100 7 50
Ijt au-dessus (I e :100 10
A11'r. :1. 011tre 10 p i I c) Iag 0 (111i ser"I pav6 directenient aLl pilute, le Commandant do pol t reCOVIA (IC CIM(ILIC 1MVil-C, (JUCI que ;Oit t on tollim-C, 1'. 2 111 moment de d6fivi-er la caite de sortie.
Ala. 'u. hl th-eit (In p1dolage 110lit la llloiti6 *I rester 1111 Tr6sol. ptj)lic pt jiioiti A pavot, directemeiiL ali pilot par les navies, sow h re- Iwllsalliflk de leffl' C011si-mataire, 11 Failt ajonler anx droits dc, pilotage est 61abil CM 11111c Stlit, n
,t, 1'elltr6e les surtaxes de ,50, :)3 1/3 et 25 Ct MIX dt-ORS de pilotage a la sortie les 6uitaxes de 20 et 10 0/..




E T LA DIRECTION DES DOUANES 41
POUR LE PORT-AU-PRINCE
Quand le Filote prendra les navires en dehors et au large des brands r~ cifs, le navire payera:
Pour les naviresDe 5O Ai '100 tonineaux, P. 4
101 200 -8
201 Ai 300 4 0
301 ai 400 --12
Et au-(lessus de 400 -16
EL lorsqu'il ne sera mont6 z't bord. qu'en dedans des grands recifs, A la hauteur des trois Ilets, le navire payera:
Pour les navires
De 50 A '100 tonineaux, P. 2 )
101 A 200 -4 201 A 300 -5 ) 301 A. 400 -6
Et au-dessus de 400 -8
A la sot-tie des navires. is paieront
Pour les navires
De. 50 A 100 tonneaux, P. 2
101 A 200 4/I
201 At 300 6
301 At 400 8
EL au-dessus de 4C0 10
POUR LE CAP-HAITIEN
Les navires pris par le pilote A une Iieue au large du Picolet, payeront:
Pour les navies
De 50 A 100 tonneauix, P. 4
101 i 200 8
201 At 300 10
301 At 400 -4 2)
Et au-dessus de 400 16
Lorsque les pilotes n~atteindront pas les navires A~ la distance d'une licue du Picotet, ce droit sera.:
Pour les bAtiments
De 50 A 100 tonneaux, P. 2
101 A 200 4
201 A 300 5 )
301 A 400 -6
Au-dessus de 400 8




42 LOIS SUR L'ADNITNISTRATION
A )a sortie des navires,ils payeront:
Pouri les navires
De 50 A~ 100 tonneaux, P. 2
-101 -A 200 4
201 A 300 6
301 A 400 8
Fit au-(lessus de 400 10
PORIT DES CAYES
Les navires pris par !e pilote au large et au vent de ]a Follk payeront:
Pour ceux
De 50 ~i100 tonnecaux, P. 5
101 Ai 200 .- -10
201 A 300 12
301 At 400 16
Et au-dessus de, 400 20
Lorsqu'ils seront pris A la, baie d'Orange, At 'ouest de 'Ile A Vaches, ils payeront.
Pour ceux
Do 50 A '100 tormeaux, P. 3
101 A 200 5 ~
201 At 300 6 v
3&1 d 400 8
Au-dessus de 400 10
A la sortie des navires, ils payeront:
Pour los navires
Do 50 Ai 100 tonneaux, P. 2
'101 A 200 -4 20-1 A 300
301 A. 400 -8
11" au-dessus de 400 10
PORT DES GONAIVES
Le~s navires pris en dehors de la pointe Lapierre, payeront:
Potir les liavires
De 50 -'t 100 tonneaux, P. 3
'101 1* 1200 6
201 Ai 300 8 a
301 -Ai 400 10 ~
Et au-dessus de 400 '1C)




ET LA DIRECTION DES DOUANES 43
Les navires, pris ea dega de la pointe Lapierre payeront:
Pour ceux
De 50 A 100 tonneaux, P. 2 ,
401 A 200 3 <(
201 A 300 4
301 A 400 5
Au-dessus de 400 6 a
A la sortie des navires, ils payeront :
Pour les navires
De 50 1(00 tonneaux, P. 2
101 A 200 4 (
201 a 300 -- 6 <
301 A 400 8 a
Et au-dessus de 400 -- 10 "
PORT DE JACMEL
Les navires pris A la hauteur de la baie Baguette, payeront:
Ceux
De 50 a 100 tonneaux, P. 4
101 A 200 8 a
201 A 300 10 a
301 A 400 12 ,
Et au-dessus de 400 16 "
Et en dedans de la dite pointe:
Pour les navires
,De 50 100 tonneaux, P. 2 a
101 A 200 -- 4
201 300 -- 5
301 A 400 6
Etau-dessus de 400 8
A la sortie des navires, ils payeront:
Pour ceux
De 50 A 100 tonneaux, P. 2
101 A 200 4 c
201 A 300 6 a
301 A 400 8 ((
Et au-dessus de 400 40




I-OIS SUR 1, ADMINISTRATION
11ORT.S DEJLR111.N1JE1 DE SAINT-MARC, D'AQUIN, DE, MIRAGOANF i-,T w.. POn'r-DE-PAIX.
Les navies pris par fe pilot a tine licue au large payeront.
Pour ceux
De 50 't -100 lonneaux, P. 3 C(
101 'i 1200 ((
201 300 7
301 400 8
Et au-dessus de i,00 10
Et 1orsqL1'ilS seront pris -'t moins Wune licue du port, ils payeront:
Pour ceux
De 50 't 400 tonneaux, P. 4 50
101 A 200 2 50
201 t 300 3 50
301 A 400 4
Et au-clessus do 400 5
A la sortie des navies, ils payerontPour les navies
Do 50 zi 400 tonneau\, P. 2
101 200 It
NI A 300 6
304 -'t 4PO 8
Et au-dessus de A-00 '10
Proc6s-vei'bal devra Ore dress -'L 1'efTet Lie constater le lieu oCi le pilote aura atteint le batiment el sera mont,6 son bord.
ART. 5. LA o(L it existera des vi es, chaque navire player deux piastres par l'interm6diaire E son consignataire; cc droit sera exirible seuleinent quand le navire aura W signaI6 en temps OppOrtU11 [)Out' (]Ue le pilot le prenne A ]a distance ]a plus Moign6e, pr&ue par les tariffs SUS-MentiO11116S. ( US surtaxes des 505 33 4/3 et 25 o/. sont pr6leve'es Sul' cc droit. )
La moiti6 de cc droit aj)parbendra au vigiste; 1'auti-e moiti6 sera vers6c dans lit cai se publique.
ABT. 6. La pr&sente loi, abiogeant les articles, 49, 21,409, '110 et III do ta loi du 13 hifflet '1858 sur I'adininisti-ation des douane. sera pi)))He et ex6cut6e il )a diligence du Secr6t,lire d'Etat des finances et du cuminarce, et d partir du -jer AuAt prochain.




ET LA DIRECTION DES DOUANES 45
EOI
DU 29 SEPTEMBER 1876
Portant modification et la loi (lit 13 itillel 1858 sur
Vadrnhzistratiwi et direction desdoitaws.
L01SROND-CANAL
PrJsideitt de la Ripitblique (Maiti
Consid6rant que le deuxie'me alin6a de I'article 32 de la loi du 13 Juillet 1858 donnant la facult6 d'exporter le vieux cuivre, A condition d'en faire renter le m6me poids en objets confectionn6s, dernande d 6tre moditi6 dans I'Int&Ot du fise -,
Sur la proposition du Secr6taire d'Etat des finances et du commerce et de l'avis & counsel des Secr6taires d'Etat,
propos6.et le Corps Morislatif a vot6 ]a 10i SUivante
ART. Jer. Lo vieux cuivre cesse d'dtre prohib6 d 1'exportation. Pour tous droits d 1'embarquement, il paiera deux centimes forts ]a livre.
ART. 2. Les objets A ]a confection desquels aura servi le vieux cuivre export,6 et qUi seront iniport6s diins le pays seront assujettis aux droits ports au tarif g6n6ral des douanes.
ART. 3. La pr6sente loi abroge routes lois et dispositions de loi qui lui sont dont'raires.
Elie sera pul)116e, aftich6e el exkUt6e dans toute 1'6tendue de la Mpublique, ,! la diligence du Secr6taire d1tat des tinances et du commerce.
LOI
DU 4 OCTOBRE 1876
Additiomielle d celle (lit, 10' Jitillet 1858, siw I'Adviffiistratio)i et la direction des doitanes.
801SROND-CANAL
Pi-e'sident de la Rjpztb1iqite d'Hai*ti
Considerant qu'il imported tant pour Vordre et ]a rhgtflarit6 de Farlministration finanei6re clue I)OUr ]a saUvegarde des int6l'OS LILI IiSC, d'emp6cher les navies en charge dans les ports de ]a WpubliqLie d'en sortir, sans avoir au pr6alable acquittO, leurs droits




46 LOIS SUR CADMINISTRA710N
Sur la proposition du Secr6taire d'Etat des finances et (ILI commerce, et do kivis du counsel des Secr6taires d'Etat,
A mioposf.,
Et le Corps 16"islatif a vot6, la loi suivante
ART. Jer. -- Les consignataires (111i Sel-Ont C0I1V.1inCL1s d'avoir favoris6 ]a sortie des navies z't ]out- consignation, saris les avoir fait exp6dier r6guli&ement, en payant int6gralement les droits affectant le corps des dits navies, ainsi que ceLIX WeXpOrtation sur les products du so] embarqu6s A leur bord, seront, possibles d'une amended de cinq cents piastres.
Ai -L. 2. Les contraventions de ce genre devront 6tre inim6diatement d6nonc6es par les directors des douanes aux administrators des finances de leurs arrondissernents qui en saisiront les tribunaux comp6tents de leurs resorts, ju0,(-eant (I extraordinaire.
ART. La pr6sente loi abroge routes lois et dispositions
de loi qui lui sont countries.
Elle sera imprimee, publi6e et ex6cut6e A la diligence du Seer6taire d'Etat des finances et du commerce.
LOI
DU 9 NOVEMBER 1876
Etablissant tot droit de visited sanitaire.
1301SROND-CANAL
Pre'sidentdc la IMptibliqw (Maiti
Sur la proposition (]it Secroltaire (I'Eotat des finances ot dii commerce,
De Pavis du counsel des Seer6taires WE'tat.
41 110POSI'1)
Et le Corps 16(,islatit' a vot6 la loi suivante
0
ART. -I A partir (111 ter I)6CemI)rC prochain, Lin droit do visited, dont la inoiti6 1 restore au J'r6sor public et l'autre rnoiti6 'i paver directernent aux m6decins nonim6s dans les (livers ports de la Mpubliqiie pour visitor les 6quipages et pour veiller ;'t 1ex6cution des r glenients 6man6s do la Secr6tairerie d'Etat de Fitit6rieurll est Mabli C011111le Suit Seize piastres pout, tont navire de 9301 tolilleMIX Ut ',111-dCSSLiS'
Douze piastres pour tout navire do 201 tonneaux '1 300
liLlit piastres pour tous ceux do inoindre tonnage




ET LA DIRECTION DES DOUANES 47
Les steamers, quelque soit leu'r tonnage, paieront vingt-cinq piastres pour tous droits de visited.
ART. 2. La moitie' revertant A I'Etat fera l'objet d'unp. braDche sp6ciale de recettes et sera oversee au tr6sor public d'apr6s ordonnances A classer au chap, Jer sect. 10 (( Visite sanitaire. b
ART. 3. La pr6sente loi abroge routes dispositions de loi P I
qui lui sont countries ; elle sera imprimee, publiee et exi,,eut6e A la diligence des Secr6taires d'Etat des finances et de l'int6rieur, chacun en ce qui le concerned.
L01
DU 17 NOVEMBER 1876
EtablissaW im droit de toznage des steamers.
LE CORPS LRGISLATIF
Usant de Finitiative que lui accord Farticle 82 de [a Constitu tion,
Conside'rant qu'il y a lieu d'appliquer un droit sur le tonnage des steamers qui touchent dans les ports ouverts de la R6publique;
vot6 d'urgence la loi suivante
ART. jer. A partir du Jer Janvier prochaiii, i" sera per u un droit de cinquante centimes par tonneau, sur le tonnage des merchandise que les steamers touchant aux ports ouverts de la R6publique y auront d6barqu6es, sans prej'udice des droits additiomtels.'( I ) &
ART. 2. Le tonnage assujetti au present droit sera d6termin6 au moyen des presages et mesurages qui auront servi A r6gler le frdt.
Dans cc but la mention d6taill6e de 1'6valuation de ce fr6t d^ment signed de 1'autorit6 competence du bord, devra figurer sur les connaissements qui accompagnent les manifested remis par les agents des steamers au directeur de douane, sous peine d'une amended de deux cents piastres centre les dits agents.
ART. a'. Le tonneau, au poids, est 6valu6 a deux mille livres, poids brut, et au volume, A quarante deux pieds cubes.
ART. 4. Les connaissements et les factures des inarchandises charges SL11' steamers A destination (I'thiti devront porZ)
ter P6nonciation du poids brut des dites merchandise ou de leur volume, selon le cas, respectivement.
t) -Xinsi modit!6 par la loi du 9 Novembre 1893.




11ARV LOIS SUR 1, ) ADMINISTRATION
L'inaccornplisseniont. de cette, formalit6 ainsi que twite hionciation reconill-le I'MISSO (101111CIA lieu COlltl'C importation do la merchandise A I'application (ill triple du montant, des droits de tonnage.
ART. -5. Les bordereatix et les ordonnances pom le reCOUVI-M ent (ILI I)I'6SCIIt (11-0it dV seront dresse's Colltre les agents do Cos steamers.
ART. 6, La pr'sente loi abrorre tOLItCS IeS lOiS OLI diSPOSitions do loi qui lui sont, countries et sera publi6e et ex6cut6e ,A la dilicrence (ILI -Secr6taire d'Etat des finances et (ILI cominerce.
L01
DU 20 NOVEMBER 1876
EtablissaW un droit dc 50 of. et Vimporlation.
1301S)IOND-GANAL
President de la Wimblique (MaHi
Vu I'article 89 de la COOStitl-lti0n;
konsid6rant que (I-ans I'int&Ot (IQ I'ordre et de ha r6gularild dans les competes, il imported do simplifier- le modeAc dresser les ordonnances do recettes potir dr0i1S do (101-1alle, ell ce qui concerned les divers droits additionnels, afin de rendre phis efficacy le contr6le tzint (III Corps 16gislatif (Itie do I'admillistration sup6rieure ;
Sur la proposition (Ill Seer6taire d'I"Itat des finances ot dii Commerce.
Et de I'avis ILI Conseil des Seer6taires Wl ',tat, I propose',
Et le Corps 16gislatif a vot6 la loi suivaiite :
ART. Jer. -- Sont, rapport6es, 1 partir (](I 'lei' 1)0celllljl'e Pro-chain, les dispositions cosmetics dans I'article I I de la loi du 1:3 J nillet 1858 sur les dotianes miceriiant le droit de consignation, cellos contentious ]an,, la loi (ill 12 Octobre -18G3 qui CI-6e Lill dMit de 40 o/,, addifionnel stir l'importation ; Celle,-, conLenties dans la loi do 21 Septembre 1870 (Iiii c"60 10 ')ir'o potir la li(Itii(lation des dettes do la Mvoltition et cellos Colljer-ities dans 1,1 loi du .).I AoOt 1872, (Iiii cr6e 25 Piniportation Imm, le retreat, dii papier-monnaie.
Am% 22- Le,-; droits addilion"Ok ci-dOss(Is semllt
rvillplac& p;lr till droit de 710 '( l'ill-1porl It atioll.
Les 20 (,/. 't I'oxportolion cor till lieroilt -t't ( 11.1, I)IvIe\ ColtI'orm6inent 't Ia loi (ill 21 i\oilt 1872, vt scronl ciiii)loy6S,
que les 50 o/o it importation .ill service do la caisc d'aillortissement.




ET LA DIRECTION DES DOUANES 49
ART. 3 Le Seerkaire d'EtaL des finances est cbarg6 do 1'ex6cution de la pr6sente loi qui sera imprim6e et publi6e daDS toute I'kendue de la MpUblique.
L01
DU 23 AOUT 1877
Qui itablit des frais de visa (i 1'Etranger.
BOISROiND- CANAL
President de la Re'publique (Mai'li
Attehdu qLI'iI imported de, prendre de 11OLIvelles measures pour assurer 1'enti6re, perception de tios droits de, douanes ;
Consid6rauL que les visas de nos consult I'Etranger ports sur les factures de marcliandises et aUtres documents, tels qu'ils sont pratiqu6s, rendent imparfait eL incomplete to con.tr6le A exercer par nos agents financiers
Que de plus Fimpot pr6lev6 par les consulate ne protite aucunement -,'t la caisse publiqUe ;
Sur la proposition (ILI Seer6taire d'Etat de.i finances et du commerce,,
Et de FaVIS dU counsel, des Secr6taires d'Etat,
A PROPOSE .
Et le Corps 16crislatif
A RENDU LA LOI SUIVA,.\TE
ART. icl. A partir du let Octobre prochain, it sera pr6Iev6 A I'Etranffer par les consi0s OU agents commercial de la R6publique, des 1'rais 6valu6s ot fix6s cornme suit
I o/,,o Sur le t-nontatit deS fACtLWeS (I'especes monnayees
I o/0 Sur le mont-Amt des features (le merchandise
P. 5. pour le m,,tnifeste (1. cheque port d'exp6dition
5. le billet (to saut6 de chaqUe navire
2. le passe-porL ;
2. 16"alisation de Sic'W'AtUres et Lous autres dOCLIments
11011 P176VUS
20, certificate provisoire de, naturalisation, d6livr6
un navire acheL6 paV U11 hAtien 't I'Etranger.
ART. 2. Nlodi(M par la loi du 19 Octobre 4881.
ART. 3. Les clrirgeui-s ott capitaiaes seront tenus de pre'senter au visa consulate, letirs factors ou manirestes en triplicata, donL une copie letir serA retnis(.1, I)OLIt' kre, envoy6e au consignataire en th'iti, (JUi (10 son 6A6, aUra z la rernettre la douane avee sa d6claratiou ; la secoude copie sera exp6-




50 LOIS SUR CADMINISMATIONN
di6e par le consul haltien par le navire m6me sur leqtiel la merchandise aLIl','l W charade ,'I I'administrateur princip,'ll des finances (ILI port de destination ; I.a troisi6mo COpie Sera envoy6e d la lin de c)mque mois. par I'entretnis,,, de 1.1 16g;ltioll ou dLl COIIS(ll g6n6ral, an Seci-Maire WE'lat des finances ut du commerce, charge (to I'acheminera la Cliambre des competes.
ART. -1. La raCtLll'e C0II'S3LlIaiI'0 devra 6tre conform, en tolls Points aLI inanireste du navire et il ]a declaration raite par le consignataire *t la d0LIallC national.
ART. 5. Si les expeditions sont. fates pat, steamers qui ont la facuM de recover -('i I'imporkition, les trois copies do manireste sont exigibles pour cheque port (to destination.
ART. 6. Dans le.-; poi ts kratig,,rs, ou H ne se ti-ouve point d'agents consulaires haltiens, lo capitaine de navire et les charget-II-S seront, lentils Won faire la declaration par acte al-lthentique an rapport d'im notaire du lieu et, les frais consulaires pi6vus en la pr scntc lot, seront, sur cetto declaration authentique, per .us pat- la douane dLI pofL do destination.
ABT. 7.
ART. 8. Modifi6s J),ir la loi du 19 Octobre 1881.
A RT. 9. ,
ART, 10. La pr6sente loi abroge toules lois et, routes dispositions de loi riiii lui sont countries, el sera imprim6e, public eL eX6CLlt60 ','I Ia diligence dLI Seer6taire d'Etat des finances et dLI Commerce.
L01
DU 11 SEPTEMBER 1878
Sur le mode de perception des droils d'imporlation sm, les
m.archandises imporiJes par les steamers.
1101SIOND-CANAL
PrMdent de la Wpublique (I'Maili
Consid6rant que la (nm'antie des droits Wimpoitation assist par la legislation existanto ,,III, le corps des navies iniporlateurs, li'6tant p,,is ipplicable an chateau 'i vapeur, e. 't devetitle illsllfli! Zanle .4 Call-'e (111 Gveloppoinvilt. de I'l wivigalioll ili V11pet-Ir et 'Ille, il y I liell W y poller lvlll do olill 41"IsSurer la de la porcoption des revelms (III lisc;
81-11' la proposition (III seer klire (I'Vlat fles filillicos et (111 coin III(,, ree,
Et (to Favis (III consvil des Sver6laircs WI-itat,
A i- nojosf:,




ET LA DIRECTION DES DOUANES 51
Et le Corps 16crislatif a Tur"en6e, rendu la loi suivante
ART. lei'. Les marchandises 6trana6res Fournises au tarif des droils d'importation r6pondent inteOgralement du pavement de ces droits. Aucun colis ne sera remis par la douane au r6clamant, s'il ne justified dU paiemenL integral au Tr6sor publie par bonne et valuable quittance des droits y aff6rents.
ART. 2. -- 11 est accord Lin d6lai extrOme de trente jours A parbr de la date de ]a verification Wun colis, pour Facquit des droits y aff6rents et pour son enl6vement des d6p6ts.
L'EtaL ne r6pond ni des varies provenant de la d6t6rioration raturelle des merchandise ainsi d6pos6es, ni des d6ficits ou dommages qu'elles pourront subir par suite de cas de force majeure. Pass6 ce d6lai, la morchandise sera vendue la cri6e publique jusqu'd concurreme du montant des droits dus A I'Eh t.
ART, 3. La vente publique mentionn6e en Yarticle pr6c6dent sera effedLl6e SUr simple commandment de 1'administrateur des finances au d6biteLIF par le minister d'un officier public sans qu'il soit besoin Waccomplir d'autres formalit6s.
ART. It. -- Dans les poi-ts ofi la douane ne poss6de pas de halls de (16p6t, Fadministration sup6rieure pourvoira au, magasinage des merchandise v6rifi6es dont tes, droits sont
0 0
eft retard, aux frais de FEtat.
ART. 5. La pr6sente loi abrooe t0Utes dispositions de loi qux lui sont countries; elle abroge notarnment les articles 8 de la loi du 20 Dkernbre 1861 eA 71 de celle du 13 Juillet 1858 sur Padministration et la direction des douanes.
L01
DU 9 DtCEMBRE 1879
Portant modiftatioit d celle (lu 16 Septembre 1870.
SALOMON
President d'Haffi
VOUlant faire restreindre et reprimer A la fois les nombreux et fUnestes abus qui proviennem de la trop large liberty de vendre dans le pays des armes, poudres, Munitions, projectiles et tous auLres engines de destruction;




M6)
LOIS SUR ADMINISTRATIONO,
C01ISid617111L (ILIO kil I)IT1111il"IT SilLIVOgill'ill- de Ll j)aiX Vt -le 1,11 traliqllillit6 dalls III) Flat, repose sm. hlllpos'ibiiit lie Inettre OLI LiO IIiSS(T IllettlT 01'11110 iIIC0W id6I-60, alIX Illaills des Moyens Ogarb Var do nounitise., pa:- ,ion-, lb-i zirnw.; lie
guerre OU de ILIXU;
Consid6rai)L (pi'mi ties dev()irs le-; phis imp"rielix (1,1111 gwildo Sill-veillor la qualitIl, llf- Ilm ll Seivent ses nationanx, tailt poill, empkiler fine hisage Warilles ini'61-iollres lie Cowditile till dam"vi, poul. I'l s6C11616 publi(ILD' C1 illdiViII11011C title Pont- I)II-Ollil)(T ICS prillcipes dc ]a convontioi, lie Saint-Ntershwirg, 1,0111ploi llf, projeCHIOS Cl1lp0iS0I1M-'---;, ONI)IO-Sillk'S' OH ill(THdiairV, ;
COW'i(161-allt (-ILIQ Sons diV01"S I','Ij)I)0rh lo 10i (III fi -Selltellibre 1870 en author ant l'imporlation db olll(' I)ar I L -S 13 11 rtic-iliet-, lie- irme., dite:.:, fic luxc a, Contiv h vl,' riklljlo pell-,60 d(I V"7.iSh1teLIl-, hiS.16 U110 Wie OilVel-10 A deS A)LIS (JUe 1 1 (lite lui avail, en vile do ijprhner et tol&6 im moven de contrevouir i'i se dispositions prohibitive
De Yavis du council des Seerc,,taire, fl,'Aat,
A PROPOSE )
E't le C'orps 16gi.-datil, I rendu la loi suivante, apr6s 01) avoir ITC0111111.1
'U'r. 'Vr. A partir (lit jour de I I pronmigalicin do la pi-6SellLe h)ii I'irnporta(ioll dail [oilh' Utendile de I'l k6publique (ICS I)OLldreS, j)F0jCC1iIPS Immitions, cap,;irles et autres engiris (ILICICOI)i[VICS et lie totile-i arnw-, tie guerre OU (10 ILI\e, est et, dellICUIT 1 01ADMICHICIlt, pk-)hib6e.
Aivr. 2. L'Vtat reste --- enl charp, do I'iinporlation de (oute s. armes, 11midre" eap,- !'Ies el alltlv- proj('otill-, M se 1-6SCM, le droit. ewh& do Ins 0der t I\ cmnliwr 1111,-; (11711110111. patent6- ol, m nm.- T ,m V -ciltwi-. I(ioll sp Ci;lle :*I cc (10 ]I(',gove, pom. 0 In ImIdic conhwmOment,
-lux A llltcrvollir
\vvr. 3. Lo, individtis q K moln"it importer ties si-ines de 111xv ponr le'll, 1wr.,m i'le! + vrim f oll Faire lit 116ciaratioii all (IonvertinnicM A Itti dorim Ier nHo ink"Wioll jjr(%alablo, stm Iwille, ell (-:1!4 de Cimhavoillion, If(,. 1.1 c(Illfiscalioll fh-. ot Vilins imirorws oi (rune anDw ie th. cent
.1 vi"ll mnis phdre all, I-IrtAlmlico, Al 1, a liou, des Irvinos pork's all (101v PA"al lvS ;ollolll- oil complies fle
('0111plok oil 14110111:11S cmiliv hi >1111-h! A
ART. 1. --- NIW 01 INA 10114111% (q In"lli 11V I'alljol-isalicill splAckle miqk lair hurIAK I % j,Ijqjj, no 1 11111 1 1141 0% mle lerrikin- IV la IWImblitInn anvime 'kirific'. poildro-,
et im illitioll, m l IwInV V11 I 1, Ile contravelltioll, des plf*-\Ilc III -us-dil article.




ET LA DIRECTION DES DOUANTES 53
ART. 5. A partir de la publication de la pr6senLe loi, tous les coin merga tits, alors (Ikenteut-s de poudres, (I'armes de ("IICI*re OLI de Lous autres cii-Ins n6cessaires, seront teums WeLl faiL'O 1111 1116(hatemeti L et Vi1111t-(ILIaLre heLtres au plus tard, la d6claration exact (ICS (JUaMiL6s au Sect-6taire d'Etat, de la guerre POLIU la MIX C0IHIffiL11(laI1LS (le t)IaGe P0LIr les
a L1 L r0s U011111AHICS, 10-;(ILICIS Oil 0fd0tinet-011t le d6p6L, sails
ai dmi,- les arseiiaLIN de fit W.publitl(-Ie.
La V-deffl deS I)OW110s, al-Ille', de "UCITO OU ',!e ILINe, cartOUClIeS, jJI'0jCC1II0S (A to i-s auLres engkis V S"I'VC11it'l
ailisi d6posos' scrit rolfll-)OLIVS6(, -Ml- 10 LI-6601- L)UbfiC, &apv6s un Writ' qUi Sel'Ll (11 eSS6 et arr6L6 par des experts iiornifi s t celLe fin, lant pur le GOIIvei'nement clue par les d6posauk,
N11T. 6. TOULe 6rionclaLloti faLisse ou meiison(, re, tOLOWS r6ticenc\es, ruses ott tn;mwavics qU0IC011(lLICS daus la (16claVUti0II (ILI d6poL [)I'CVLI Ct dC--,6L1,, et)[I'kti I I k3 V011 t, CO I I ti'o I e U I'S at.itewrs ott coiapllc, s, tit p,1,Mu (I'emprisounemeM (t.'uii mol'S A Liti an cL fl( litcoidiscalimi de (out ou. partly des objets 11011 de'clarc-,, saIIS I)I'6jL1(IIC( s'll y a licti, (I'autres pciaei P1'6VLI(..' par le Code imial dato; les ( ts d0 C0111PIOtS OLI &MLeuLats contie la b6t-06 de PEtIAL.
Les m6mes peitic, sont UL)Pli(ILIkS ) (!0lUi (lLIi it'aUra pa", fail sa d6chrahon (III tout' Ot dalls cc cas' 1'emprisonneineat, sera (I'Lln. an a dix-huil inois.
ART. 7. Les artnes, Inuoitions, PoOdres, etc. qui s.eront imprt6es A la Gapitale avant le *M Jauvier prochalit, seront d6posks par les soins des agents de la douane de ce port, daus I'arsenal de cetLe ville ot, iciieL6(1 s par I'Etat OLI I'6eXP6di60S.
.k 1'6(mrd de cellt!s qui scroo regUes (1,Itis les wires ports de la l-W[iIbli(lL1e avata la in, iiie ej)0qUe, eiles seront, pi ovlsoirement d6po-,ees daus l'arsenul (tLI Net[ du d6barquctiieripar les -oins r6ums des agents (le douane et de.- commim(lants de place, eL te'ILIS 't ia disposition de I'admini6tration sup6t rieure, qui d6cidera i elles doivent Otre achet6es par t1ltat OU r6exp6di6es.
ik P,,.r. 8. A dater (ILI 31 Janvier prochain, t0LILe--; les artnes et muniLious o-6n6ralenienL quelconques, qui seront import6es dans Wiml)oije quel lieu de ta R6PUbliqUe, seront r6put6es contrebande de "Llet're et comme tetles, entraitieront (to droit la saisle et [a confiscation dU COPPS (ILI d6lit, et les contrevenants seront livr6s 'MIX ttibunaux correcGonnels qui les Condarnneront, en 01.1tre) selon les circonstances, t une amended de cent cinquante a qL(*tlZe cents piastres, sans pri'JUdice de pines afflictives et inl'amaiites, s'il y a lieu, (tans les cas de crimes centre [a sfit,06 de FE'Lat.
ART. 9. La pi-6scnLe loi abrope Loutes 10iS 01.1 (lisL)ositions r)
de loi qui lui sont countries. EAle sera exkut6e (,t la dilinence des Secr6taires d'Etat de la R6publique, chacun en ce qui le concerned.




LOIS SUR L .0 ADMINISTRATION
LOI
DU 9 OCTOBRE 1880
Etablissant un (Iroil (Ic tomiage d acquitter par les aavires
hailiens (IeslinJs (i voyager au long cours.
S.N LOMON
P?,Jsi(1cnt (111affi
Consid6rant que la naturalisation des batiments strangers voyarreant sous pavilion haitien pr6te 'I des abus pr6judiciAles au fisc;
Considerant qUe la facuIL6 conf6r6o aux acqu6reurs de
ments Orangers par le d6cret (111 '10 Ao(it 1811,3, ne tond A rien moins qu'A favoriser le commerce interlope ;
Consid6rant qu'il imported de sativegarder les int6r6ts de I'Etat 6vidomment exposes pat, les effects (ILI d6creL ci-dessus ;
Sur le rapporL (ILI Scer6tuire (FEtat des finances et du commerce et de Pavis du counsel des Socr6tairos d'I'Lat,
A Pnoposf,
Et le Corps 16"islatif a vendu la loi suivante
- RT. jer. lnterpr6t6 pat, la loi du 00 Soptembre 4883.
Art. 2. --- A partir do la publication de la pr6sente Ioi, les Wtiments haltiens consLI'LlitS hors du pays et destin6s ,*I voyaVw au lon" cours, souL asstijettis aLIX droits de tonnage.
ART. .3. --- La pr6sento loi abroge tOUtCS 10iS OLI (IiSPOSitiOlIq dc lot qui Itii sonL countries.
Elle sera publi6o et execute A la diligence do Secr6taire d'Etat des finances et (ILI commerce.
LOI
DU 5 OCTOBRE 1881
Iffranchissant le colon (Ic toul (Imit &c.1:1)02-tation el augmenlant la taxe lWe sio, le tabac, les cigares et les cigarettes.
Li,, CORPS LEGISLffIF
ConsiGrant (ILIC la culture (III coton ne so maintiont (ItCavee peine dans la WPLIblitI110 Ct (111'il iIIII)ONO (IC d0IIIICr 'l COtte Cut WI-e h I)ILIS hf'-( CNWIISioll ;
(,,oIjsid6rIjIt (to-, 111eillours moyens Wen rendre la CLIIt(II'C r6intin6ratrice I)OUI' Pagl iCIIIWI'C eSt Xcxonher ce textile (to tout droit 'I I*cxportation;




ET LA DIRECTION DES DOUANES 55
Consid6rant qu'en vue de ce qui pr6c6de, il imported de maintenir I'6conornie dU budget des recetLes en remplagant le droit exon6r6 par Line augmentation (le taxe sur le tabac et les cigars.
Usant de ['initiative de I'article 79 de la Constitution Ot Sur la proposition de la Cliambre des communes,
A rendu la loi suivante :
ART. I-or. --- Le coton est affranchi de tout droit d 1'exportation A partir du Jer Janvier 1882, sauf un droit de statistique de 10 centimes par cent lives.
ART. 2. --- Le droit dont. est allranchi le coton est replace' par une augmentation de taxe sur le tabac, les cicrares et les cicrarettes lesquels -articles paieront A l'importation A partir du ler Janvier '1882,
Savor
Le tabac en tous aenres, en NUille e,
0 poudre, liach' andouille eL A chiquer, huit centimes forts la livre.
1,es cigares, une piastre forte les cent cigars, et les ciga0 0
rettes le double des droiLs actuels, le tout ind6pendamment de la surtaxes.
L01
DU 19 OCTOBRE 1881
Qui supprinte tout pre'lhement sui- les frais de visas et 1'Etranger et qui itablit un droit de contro'le el de statistique et de prdemption.
SALOMON
President Xllaiti
Attend que la loi du 23 AwAt 1877 qui 6tablit des frais de visas consulaires a occasionn6 dans la praLique, certaines difficulties qu'il imported de faire lesser ;
Sur la proposition dU Secr6taire d'Etal des finances, du commerce et des relations ext6rieures,
Et de l'avis du counsel des Secr6taires d'Etat,
A PRopost,
Et le Corps 16crislatif a rendu la loi suivante:
CHAPITRE PREMIER
ARTICLE PREMIER, A partir da Jer D6cembre prochain, les coustils et agents commercial de la 116pubtiqUe seront tenus de viser gratuitement les factures tant d'espe'ces monnay6es




LOIS SUR L'ADMINISTRA110N
que des merchandise oil destination des poit., (111afti, s qUe ces visas cessent (Hhe obligatoire., sur les triples copies (to ces factures ainsi (pic cela u (46 A I'm ticlu 3 de la 10i dii 2:3 Aoi'it 4877.
ConLiIILIC A (I-C Obli",it0il'O 1,1 (160.11-dtiOll par acto authellti(ILle au rapport (FUll 1101,lil-e dmis les ports 6traii-rers oil il ne so trouvo point d'a,-eutc-; halLieus.
ART. 2. Le (Vaut (Ios ViS;IS (-i-d0-,,LIS MI (to la d6charation authentique entrainera ime p6nalit6 lix6o t la somme tic cinquanto piastrei.
Am'. 3. Les frals de visa., des manif'esles, dt s billets- de sant6 des navies, des cortificats provisoires Ae natUl'.11VultiOll Ot (10 tOLIS, RLAITS (10CIMIClItS nou pr6vus couthmermit zt tre porous coii[orm6mcnt 'i I'arlicle ler de la loi dU 2:3 Aom 1871.
ART. It. Les C011SUIS Ct 11',1111-011t dl Oit i'l. aucun pr616vernent SLII' CPS frais do visas,
lis en rendronL compete all SecrMaire dl"IaL des- finances et du commerce qui fora classes cotte recetLe nu chapitre 3, sectioll Jere de;4 Voles el Moyons, h(pielle pourra venir Oil d6dLICtion des frais de bureatt ;wcor(16-, 't ces atonts, des or(lonnances do rece(Les et de d6penses ayant 6(e' d6inenL dress6cs a cette fin.
ART. 5. Eli 1'6141LMOration ile ieurs servias., les consuls et agents COIIIMCI'Ci,-,ILIX do la 116publiqlle recevront annuelleZ) I
ment pour WLIS fl',IiS (10 I)UlTali gencralement qUe1C0I1qLies les allocaLions suivantes dans l'ordre do classement ci-apr s :
Pour Paris, Liverpool, Now-York, le Havre, A cheque agent P. 500.
PO Li r llordeal.IX Ct Marscille 300. a
11ambourg et lloston 1,00. a
Philadelphle, Kingston,
St-Thomas ot I faw)vre o 200.
PouiSt-Nazaire, Londres et Aiivers . . . '100. a
Nantes, Nice, BOLIO11, 1411'Mol-]C, Lisbonile, Belfast, () ki cell Stow 11, i)LI11(160) Gilbraltar 1-11,6111e) Alouravia, Lriixelles, Gandj'iewie, XaplesG nes, Amsterdam, (111'istialm) I Iger, Philippeville, Mostaganem, Wall, 11alikix, Mobile, Cura ao, -Santia(fo de CtIbe) Mayaguez, Inapic ot Nassau, SantoDomingo, Nionte-Christe, 11(lerto-Platal il Chum). 50.
CHAPITRE II
Awr G. Apr(%s confection Wun manifoste (to navire par
l'interpril-te, il rcmettia les Factures vis6es p-ir hii -A la doualie, et Celle-ci, avant tOLItC verification do merchandise, fora




ET LA DIRECTION DES DOUANES 57
dresser s6parknent pourchaque cliarc-reur Lin bordereaLt sp6cial de droit de conh-6le et do statishque kalu6 eA lix6 I o/o tie la valour de la facture des merchandise eL de 1 0/0() potir ha valeur des esp&ees monnay6es.
ART. 7. Ce bordereau Spkial SLli%,ia la fili6me (16crM6e par les lois of arr6t6s de finai-ices, les itlStl'UcLioris et Cil'CLItaires de ]a SecrMairerie TEULL, c'est-A-dii-e (lu'll sera ordonnanc6 en recetLes etc, (JUe la Banque en encalSsei'a le montant, eL remettra aLl chaP(ML11' le r6c6pisse, vise'. Pat, l'adininistrateur, taton d6tach6, qui lui ser'" ra, 'a prendre -Scl (ILlitLance definitive de douatie et A ,61itler sa mai-chandise.
ART. 8. Aussit6t que Vinterpr6te s'aperce\rra que la N-aleur d'une merchandise d6cl(,r6e esL dit-ninu6c CL revenue, fausse sur la facture -t In[ pr6sent6o H en donneta, avis aU (11recteur de la douane qui signalera le fait A l'administrateur des finances du ressoil, lequei esL Lenu de comoquer dans les 24 heLIreS,' tine commission, pour la Capitale coinpo e'e Wan member de la Cliambre des compLes el de (leLI\ coinmerQants de la place; et pour les aLitl'eS arrondk seinents firianclers, du MacrishaL communal CILI jL1( e de paix et d'un commergant. qui statuera SLIr le fait, to proprikaire de la merchandise ayatit 6t6 (Mment appeal.
L'abstention de ['Interprko ii'empkhe pas le directeur de ia douane OU l'administrateUr ltli-Ln6me cle prendre I'Initiatke de la denunciation.
ART. 9. Si la V.MeLlr de la inarchandise d6clar6e est diminu6e) fauss6e, proc6s-Nerbal sigti6 des mernbres de la commission sera dress en double, dont, tine co'pie restera A 1'administrateur et Fautre remiso. -AU proprikaire (to la marchandise qui lui en donnera r6c6piss6.
Ce proce's-verbal d6clarera quo FEW reticent pour son compete la merchandise d6clar6e, dont la valour a W reconnue climinu6e et fauss6e, moyennant 15) O/o accor(16s au proprikaire sur le montant de sa d6ctarmion,, tOLItes commissions, fr6t, frais d'emballa"e et tous auLres quelconques restart ,'I sa cliaro-e.
ART. 10. Le propri6taire d'o la merchandise en dresser alors bordereau qui, apr6s avoir ke ordonnanc6 en d6pense par Vadministrateur des fitiances, .0LIS la I'Llbrique de (( Djpenses dit droit de p'i-Mnption, )) lui sera pay6 sans retard, le rembOUrsenient WaLira lieu (lu'apr6s ta vento effectu6e.
ART. 1I. Ces formflites accomplies, Fadininistrateur fera vendre A la cri6e PLIblique les marctiandises, revenues dont. la valeur sera ordonnanc6e en recettes sons la rubrique de
Recettes dit Jroit de p)-d'emption,
ART. 12. -- Les factures d'espe'ces monnayees ou de marebandises qui auront paye' A FEtranger les frais de visas consulaires avant le Jer Dkembre et qui arriveront dans nos ports




58 LOIS SUR L'ADNIINISTRATION'
apres cetto date tic seront poin'. frapp es (ILI droit de contr6le el de statisti(Ine,
Ain% '13. La pi-6-sento loi abroge totites 10is et routes dispositions de loi (111i lui solit contlaires et sera exkut6e ,'t la (111i"Clice (ILI Secr6tairo d'Etat des fitiances, LIU commerce et des I'el,16011S CXt6riCLIr0S,
L01
DU 2 MARS 1883
Porimit viodilication d la loi (lit -.) Aotil 1870 el d celle
(lit 22 Ylout 187.2 sur les dozianes et itablissaw mi
droil additional d l'importalion de 3- 113 0/0.
SA LOA.,10N
President dllaili
Consid6ratit qu'en raison do ]a baissa actuelle du caf6 sur les inarcli6s rangers il imported de diminuor le droit de sortie que paie.ceLte denr6e, cc qui soulagera la classes int6ressmite des cultivateffl-s et encourwera en i-ndme tomps la prodUcLion et la bonne preparation de cette f6ve
Consid6rant ,tLISSi (lLie pour que cette diMiI1LItiOI1 Puisse 6tre effectLI60 sans pawlyser le'service pL1b1iC, il deviant n6Cois'aire) ru 1,111,gence, de reporter, d6s A present, et 1 Litre provisoire, la valour diminti6e en augmentation des droits d'importation, en attODdant que le Gotivernernent, t la session or(linaire des Chatribres, somnette Lin project do loi portent reinaniement g6n6ral des different tariffs douaniers de la R6PLIblique -)
Sui la proposition du Secr6taire d'Etat des finatices et du commerce.
EL do 1'avis du council des Socrkaires d'Etat,
A PROPOStly
Et le Corps 16gislatif a rendu ]a loi suivante
ART. U)"096s 1),"' 1)[tisictil's lois successives, notaini\ RT. inent cello (ILI 20 Septembre 1901.
Ain'. 3. 11 sera peri a stir ies droits fixes d'importation, tek qn'ils sont acbiellemeiit kablis dans lei tarifs y relatirs, 1.111 II0Lt%,caU druit additional do trente-trois et tiers pour




59 ET LA DIRECTION DES DOUAINES
cent qui sera affect aux besoins du service courant, sans pr6judice de la surtaxes de 50 o/o qui continued A dtre pr6lav6e sur le iriontant des droits fixes.
ART. 4. La pr6sente loi qui sera ex6cutoire A partir du ler Avril prochain, abroge tomes les dispositions de loi qui lui sont countries.
Elle sera publi6e la diligence du Secf6taire d'Etat des finances et du comnierce.
LOI
DU 20 SEPTEMBER 1883
Interpretative de I'article Jer Cie la loi dit 9 Octobre 1880.
SUr la demanded du, Pouvoir Ex eutif,
LE CORPS LtGIS-LATIF
Usant du droit que lui conf6re Farticle 80 de la Constitution,
Consid6rant qu'il y a lieu d'interpr6ter, par voie Tautorite, Particle Jer de la loi du 9 Octobre 1880 dans un sens qui ne laisse subsisted aucune 6quivoque
A rendu la loi suivante :
ART. jer. Les navies strangers, achet6s par nn haltien, pourront Otre naturalis6s ; mais its seront comme les navies strangers, assujettis au droit de tonnage au cas oCi ils front le voyage au long cours.
ART. 2. Lebatiinent naturatis6 sera sp6cialement affect au cabotacre ou au long cours ; il n'est dans aucun cas admis A faire les 0 deux services 'a la fois.
ART. 3. Le tonnacre du bdtiment sera constant suivant la formula 6dict6e dans le d6cret du 40 Aoat 1843, sequel a force et V, gueur en tout ce qui n'est pas contraire A la pr6sente loi et A celle du 9 Octobre 1880, notamment en ce qui concerne les formalit6s A remplir sur la naturalisation des batiments strangers. ( I )
ART. 4. La pr6sente loi abrogetoutes lois ou dispositions de lo! qui sont countries ; elle sera publide, imprim6e ot ex6cut6e A la diligence du Secr6taire d'Etat de3 finances et du commerce.
( 1 ) Le mode de measure la capacity des navirfes strangers et celle des bAtiments ba'itiens faisant le commerce ext6rieur, est 6tabli par le d6cret du 11, Septembre 1845, modiflant les articles 22 et, 23 du d6cret du 10 Aoft 1843.




(jo 1,0115 I-Til L'ADMINISTRATION
LOI
DU 20 AOUT 1884
Modificalive flit hwil' dc's dolmat's C)l re fla i Coll les rones N tssi'ea.r des cabroucts. Collsid( rmit tille 10 tard, Stir los r(mes de cahrouets Wost pa, ('111 Ilarm ollic av(-C d0i 'tollatles fIlli est baS6
stir fill 20 tic [It \-Acnr, alors (pic pour cot ar(Ide Ic potircontage est A polne do 1 1 2
C01IS11161-mit (file le pays it lioll "'eldellont, ties bois tIP6rielli's oil fjtlalit '111 hok (III flurd poill, I't culli*cClioll de Cet article, III'll's ellem e -Issez 'I'Otlvrivr- liationalix poln.
pourvoir A ses besoills ;
Consid6runt (life k fei H I(I.-; 1'ervllve. setils, 116ce--;S Iircs A conrectimmer mit, paire de ro i(-, p;JcM mi droiL de G. 0.11 celilinles, alors quu ki, rolle tolite kiii1c (A puss6dallt Irs 11112111CIS rel-rures paie A 1wille till (1;,()Il fixe de G. 2 -1
CO111SiGI11IIt (ILI'll PSt jtlto ot (' (Iljltahle de rapper les roles ilnport6es (I'lill drult A cehii (pi'IndirectemcilL patient Ies roties fabri(pi6c-; en Ila'iti ;
COIlSid6l"M it UIS.Si (111C kt 11)("1110 OITC1W 1) Se SLII les CS-siet]X (pli, tolit rabri(II-16." sulit fralics de dl'oil' alors title 1'2 ful. dc (1116 ,t les coid'(2c(immer en lia"ti pal G .
I c t-. 27
I'I.: Coni's
A 1-01ALl IN 101 SUivante
1'r I c -(ir tie h piomidgation dc la
1 1, Fl- ler. Ull llwi" I pm
I)l"6SeII1e 10i, IeS I'OUes tie cabronets A hwuls paicront pour droiLs fixes cinq pia 4re. ; cinqunite centimes h paire.
Lee rulle.s de cabrotlels "i limims paieront quatre piastm, cin111-litlItO Celltilile, tie iroits fixes.
An'r. 2. Les essieux seront :issiniil s an fer et paieront en raison de, leur poids comic !c I'er eii barre,
ART. 3. La pr6sente Joi sera imprim6e, ptibli6c et vx6cutl]c A diligence du SocreLaire d'Etat des Imances OL du cominerce.
DU 19 SEPTEMBER 1885 ,1101aal ot viquo ur les )Yglemcut's sur le sc)-vicc v/ lit
surveillmice des rodcs de la 11t1publipic.
S ALOMON
Presideat d1billi
Collsid6rallt (111'ell pl'(' sctlce de I'oxtellsioll progressive de's rapports da lit R6j)UbIi(jLIC UVOC Ies Etats 6tranpers il impure




ET LA DIRECTION DES DOUANES 61
que des r6glemet-its SUrle service ella survelliaiice de los rades soletiL kablis, afm &6viter t(ML Mlflit Ot I'01'(1re daris
Ies dits pocts et wharfs ;
Et vu Farticle 108 de Ia Constitutiori el Ia loi du 9 Octobre 1884.
Sur Ia proposition du Sect-6taire dEtat de Ia guerte et de Ia. marine
Et de 1' WiS (ILI coiiseil des Secr6taires d'Etal,
A arrW et arr6te ce (111i SU11 :
ART. I er. -Los reglements cl-apr6s, ( I ) sur ie service et la surveiilatice des rwies, ports et wharfs de Ia Wpublique, aiDSi clue ceux sur I'Mairage (les tiavires scront mis eii vigueUr Us Ia prom u Igatio n dU pr6seot arrk6.
ART 2. Le Seerkaire d'Etat (le Ia giierre eL de Ia marhie esL char,-,6 de I'ex6cuhon (ILI P,1'6S0M arj,616.
LOT
DU 19 OCTOBRE 1885
Qui exon re le pite de tous dl oits (i, 1'exportation.
SALOMON
Prisi(lent XH(6,ti
Usaiit de l'ii)itiative que Iui conf6re I'article 79 de ]a ConstiLuLion ;
Consid6rant qu'il est sans coitte le '(fit devoid, des Graii(Is POUVOil'S PU-bIiCS d'- '11COUra,,er 1'J"riCL11tLff0 par toiis les moyens susceptible Weti favoriser i'essor
Consid6ratil (lite putir doLiner uiie exLu,,risioti I)ILI-s' COIISiUrable a 1'expoilatiou CILI PitO ii ewivient de stimuler le producteur par le (16.grkenieti( des droilts (le dwiatie alixquels ce textile est aSSLIjeLh
Sur Ia proposition du Secrkiire il'Etat des fitiances et ;Iu commerce,
Et de I'avis do cotisell des Set-relaires d'Etat,
A inoposL,
Et le Corps l6gislatir a vo(6 Ia loi suivaiite
ART. 1 Le pite est exon6i-6, de tous droits de d0L1ane a
1'e'sportatioti, () parth, de Ia dMe de la protwilgatloii lic ht pr6etite lot.
(1) Voir ces r6,gleinents A Vappendice.




62 LOIS SUR L'ADMINISTRATION
Aji-1. 21. La IV S'Ctlte 10i ;1IMOffe tOLItCS diSp0Siti0IIS de 101 qui Iiji sont cmitroires -, elle. seni miprmi6e, ptibli& et ex6cizt c 'I la (Idigence (III Seer6hiro WElat. des Iiiiances.
DU 3 OCTOBRE 1889
Fixant un (Iroil a(I(litiomiel en or americain sur IC caf Ic cacao et le campeche.
LE' GOVERNMENT PROVISOIBE)
Consid6nrmt, que les k6nements p0liLi(fLies que le Pays vietit tic traverser ont eu pom. onet Xamoindrir ses ressOLIMCS davis des pmportions c onsid6rables, et qti'il en est r6stflt6, pout, le C1.
'011vernement provisoive, la n6cessit6 de contractor tin eniprmiL (I'mi million do dollars am6ricains Pout' ICS besoins dti service public ,
Consid6rant qu'il imported (Faviser aux mestires Ies Plus pi-opres a conciller I'inthM de,..) liers a\,*ec celui du fisc, sans faire peser des charges tiop lout-des sur le produCtet.ll'
Coiisid&ant. (ILIC, pour alteii-ldre cc but, il convent. de donner Lill caract&e transitoire ILIX tnesures (Itio commander la sittlatioll, insures n6cessairemeM SL[Ijordonn6es A Vkat, auorinal des finances du pays ,
De I'avis du consent (I'Dat, M Vu lurgence,
A DfCRf.'Tf-, L-r D1*1'CRftE CE' QUI '-',UIT
ART. Icr. A partir (ILI 10 Octobre COUratit, il sera pergu, ind6pendamment, des droits d6jA 6tablis par les lois ant6rieLlres, un droit do :
AIODIFIP POUR LE CAFf(( 25 centimes par cent liwes, sur le cacao ; or am6ricain.
MODIFIE POUR LE CAMPI CIIE.
Am'. 2. La SLIrtaxe de 20 -/. continued a Mm pr6le'vk sm- 11. 4.50 du droit, sill, le cacao. (Modifi6 en cc qui concerile les drolts fixes Sill' le callip6che et 10 CW. )
Airr. 3. La surtaxes de 10 ./ continued A 6tre ptAev6e sur 1.50, mcien droit sill' le cacao. ( Modifi6 pour le cal*6 et, le ca in p6che. )
Ajvl' 4, Modlfi6s par les Jois des 2-1 Juillet. 1897 et 20
Awl% 5. September 1901.
Lo pr6scw d6cwt tic d6roge point aux dispositiolls lies lois fiscales.
11 sel-,I inlprilf16, pIIb1i6 el ex(* Cljk .1 1:1 diligel1cf, (III C011sedler 'm (16pal'tellielil. dc", lilmll(c., et till ctillifilel-ce.
1 Ge d6c:et a force de loi en % vi tu de J'article 192 de la Gon!Ai Lu Lion de IM ,




ET LA DIRECTION DES DOUANES, 63
ARRETE
DU 28 JUILLET 1891
lWe)-dismit VeWrie de.3 po7-ts et i ades de la Republique apres six heitres du sob%
HYPOLITE
PiisideW d'HaHi
Consid6rant que la police des ports et rades s'exerce par I'Etat, qui en est propri6taire ;
Consid6rant que touL people a le droit de r6glementer Pentr6e de son territoire ;
Consid6rant qu'il est impossible aii m6decin dU port de v6rifier les papers eL de constater 1'61at sanitaire des passages et de Nquipa' ge des navies qui axrivent la nifit
Vu [a loi dii 9 Octobre 1881, le r6clement de police rnaritime et ParLicle 97 de la la Constitutioit
Sur le rapport du Secrkaire d'Etat de la marine
De Pavis du counsel des Seer6taires d'Etat,
A arr6te' et arr6le ce qui suit
ART. jer. A partir du 8 Ao it prochain, 1'entr6e des ports et rades de la 116publique est inferdite A tous navies, de six heures du soir i six heures du matin.
ART. 2. Les Secr6taires d'Etat de la marine, du commerce, de Fint6rietir et des elevations ext6rieures sont cliacun en ce qui le concern, charges de 1'ex6cution du present arrW,
L01
DU 22 SEPTEMBER 1891
FixaW itize ameizde coittre les steamers qtti violeront Vowe e't 'pricideitt.
HYPPOLITE
Ndsident WHOU
Vu 1'arr&6 en date du 28 Juillet '1891 portent (16fense A tous navies TenLrer dans les ports et rades de la 116publique, de six figures du soir A six heures du malin
Vu Particle G9 de la Constitution :
Sur le rapport du Secr6taire (FEW de ]a guerre et tie la marine ; n
Et de Vavis du counsel des Secr6laires (]']Flat
A PROPOSt;




wis sun I. AD.N1 INI-STBATION
Et le Corps 16ti.,latil' a vo16 ]a loi siiivaiito
Ajvr. ler. L*m t0t' dii 1'1'6 ,idellL 'I'll-afli Sill' la J)Olice de. 1'.1des do h 11(',pid)1iquc on i1afe du 28 Juiliet 1891 a force de Joi.
Am% 2. Les wivires 6trangers qui violeront ka (161'ense d'elltrer dall., le:.: ports et rades airx hours fixes par I'ar1-616 du 28.1nillet 1891 onemirrout -. teamers, 11110 amende do 1). 7)(h) chill mas piistres ) or ; ot les voiliers ime amended do 1). 200 deux cents piastres ) or,
Aivr. 3. La contraventioii sera constat c par procLs-viiii.bal (III Col.-Imaild'1111 otl 11,1111 ofliciel. do port.
L'.mwnde devicia oxioible pr le scoi accomplisselnent de cette forlo'lliL6.
Ain% 'P. CoUo amended sera pay6e, m6mo par Corps, pal. les cmilw-ihiros des voiliers ot par les agents des baleaux ,I VNI)CL11%
LOI
DU 30 SEPTEMBER 1891
hl'lablis, (wl It, )nodc de pro.odei, pour 1(( virificalion fles ))ta)-chamlise-q arrival (huis les domes dc Itt Wpublique.
HYPPOUTE
prisideol (1,11(fili
Vii I' la lol dii 13 Jndlet -185S sur I'aflaiiiiistrahmi ot la dirocholl dos doomie.4 ; '2., h loi du 2() litillet 18770, mudifiealive (1( C0110 (111 1:1 11-611M 1,808 ;
Con 41(1('-raiiL que, ,'il osl fAt A I'administration des douaiies
1'obhgaLion do perle do lomps, 't h \611fic"Itioll
de"; c:11-:6"on, th III portal ioll, ot -mix i III portateurs oil collsidt. cos (Fobtellip6lor de Suite A
tollfe" r6jnisihmis v rol ihve: d ii'cst rien r6glO, quant au Illodo, ('11 cis do 116till"ClIC(I 011 dit pirlis des i In porla [ent", ou do dO(11111' NH\ diles n"(111isiliolls : (Ill'il y L doll'. holl do cloolder colto 1:1clille do la loi, pr(%jodiciablo UwL
:11IX illt(' 11'1'dll [kc fjll' lll Cnlc')dc
I's'llit do do I'l lilt i.1tive III)(' Itli 'lccordo 1"ll-licle 69 de 1:1 0)11,11(111ioll
Sur If- r"llipoll d1i dT IA III 1111:1111-o"'ot 1111 com
Illorre, vi do I':(vis dII coll'uil do, 'Sci'll"Iml-cs WEI'll.




ET LA DIRECTION DES DOUANES 65
Et le Corps 16gislatir a vot6 la loi suivante
ART, 'I Inii-n6diatement apr .s le d6p6t en douane du manifesto de la car-gaison d'Un sterner ou d'un navire a voile, to directeur et les autres ar-ents y proposes, proce'dent A la v6rification des inarchandises port6es sur ce nianifeste, les imporJateurs ou consianataires &irnent appeals. Ces importateurs ou consirynataires sont tenus d'obtemp6rer do suite aux r6yiisitions qui leur sonL fates A Ce SLIjet.
Faute par eux d'y obtemp6rer. ces requisitions seront reD011vel6es par un. simple avis affieh6 6 la principle porte du macrasin du contrevenant, importaleur ou consignataire, a cells des bureaux de la douane et de I'administration des fi.Dances du lieu.
ART. 2. -- Quaran(e-buiL heures apr s I'affichacre de Favis sus-mentionn6, it sera proc.d6 Woffice la verification de la merchandise, on la pr&en, e comme en l*absence du propri6taire, importateUr OU consignataire, sequel, dans le dernier cas, sera repr6sent6 par l'administrateur deq finances OU U11 employ d6sign6 par lUi A cet effet.
ART. 3. Pour les marchanlises (16clar6es (1 exportation, Firiportateur est. tenu, dans les huiL jours de !a doclaratioll, Wen demander 1'entr6e A l'importation dans les formes prescrites par I'articj'e 47 de la loi du 13 JUillet 4858.
Pass6 ce Mai, ces mar(diandises seront, quarante-huit he0res apr6s un commandernent de I'adininistrateur des finances rest6 infructneux, v6rifiks cornme it est proscrit en I'article pr6c6dent.
ART. 4. -- Tout colis ou partle (to niarchandises v6rifi6 d'office, est frapp6 d'une amended de cinquante piastres fortes qui, augmented des frais de la verification, sera a.jOUt6e aux autres droits et verse A ]a Banque Nationale (Malti, avant Fenl6vement de la merchandise.
ART. 5. Toute merchandise v6rifi6e office dont les droits, Famende et les frais de verification, Wauront pas, W int6gralement pay6s quinze jOUrs apr6s cette verification, sera A la dilicrence du directeUr de la d0Uane, et sans autre formalit6 (1U'U11 simple commandment do I'administrateur des finances, signifi6 citiq jOUrs avant ]a vento, vendue au. profit de la caisse Z) publiquo, par un encariteur d6sign6 par l'adininistrateur, jusquA concurrence des sommes dues A J'Etat, les frais de vente y comprise.
ART. 6. La vente sera annonch -A son de caisse OU de cloche trois jours avant 1'expiration Jes quinze jours et cette anijonce sera r6p6t6e cheque jour jusqU'aU moment de la vente.
11 est bien entendu que tous les frais faits depuis le commencement jusques et y comprise la vente, qu'elle ait lieu ou
5




66 1,01S SUR L'ADMINISTnATION
-cre du propl-i6tailo, L;ojjjiIIqt,,jij, ot, 11011 sont A la chai D iinpurlalcul' des Illarchoandises.
A 111% 7. -- LOS diSI)oSiLions do In pr6sente Joi Ile
ciormit on rien (*I cells de I'arl'icle 47 pi,6616 concurnant Ius HIM'Llcuo-Ilse, declares A 1'exportation, lesquelles dans tou' le., ci-, sci on t frapp6cs des vivyl pour cent (4 ) additionnels
alidit article, P1.610N.6s sur tous les droits Wimportation.
8 1,;i pr6sente foi est. applicable aux marebandises & c anl(, ricureinent A ia promulgation dans JOS donates et qui Wauront poi 6t6 v6rifi6cs all moment celle promulgation. E'lle 'Ibrorre tollle-; 10is oil dispusitfoii- de lol qui ]Ili sont coutraires, uohiminent I'article f, -i Joi dn '-20 Juillet 1859, et sera ex6cut6c 'I la dilifunce dti Sccr(',1,6ie WEAit des finances et, du commerce.
L01
DU 9 NOVEMBER 1893
Qui frappe (Tun (Iroit les machines (i cow1re.
HYPPOLITE
PrishleW (I'Haiti
Vii kailicle 69 do la Constitution,
C usid6rant qti'oii bonfire politique (101.iani6rc la franchise
': West, ,iccord6e qtic dalIS Lill bLIt WelICOLli-agement ou dt hien pliblic; 0
(101LIPICT111t, fILIC C elIC (1011t, JOUiSSellt les inaebines 't coudre ne, -u justifie pal, ,IL)Clllle (IC COS de(IX 1',IiSO118 ;
SLH 10 1'iAJ)J)0Ft (III SCCI 6tlile (JOS filjInCe. ut (111 C0111mercu ef de kavis du council des Sect-6taires d'Etat.:
A i is
1"t le 16gislatif I N-W la Ioi suivante:
partly. (hi kj 'I'llivier pruchaill les machines :'t c he pawrontl S Li HdXCS 1101-i C0111plISCS:
Ce I i es -1 fil 0. 10
C A 2 1 i k 0. 2 0
Q z'l t, 11) 1 c 0. 50




ET LA DIREMON DES DOUANES 67
ART. 2. La pr6sente loi abroge routes lOiS OU disposir)
tions de loi qui lui sont countries. Elie sera iniprimee, publi6e et ex6cut6e A )a diligence du SecrMaire d'Etat des finances et du commerce.
-----------LOI
DU 9 NOVEMBER 1893
Portant modificatioz et 1'art. 47 de la loi dit 13 hifflet 1858.
HYPPOLITE
President d'Haiti
Vu Particle 69 de ]a Constitution,
Vu 6cralefrient la loi du 17 Novenibre 4876, fixant les droits de tODnage par steamers, et Farticle 47 de la loi du 43 Juillet 4858 sur Fadministration et la direction des douanes de la R6publique;
Consid6rant aussi que I'administration sup6rieure a Pimp6rieuse obligation -le De pas laisser 16ser les droits du fi6c, et de mettre I les interpr6tes-jur6s attach6s aux douanes do la R6publique en possession des pike n6cessaires A la confection des manifested;
Sur la proposition du Secr6taire d'Etat des finances et du commerce, et de Favis dU counsel des Secr6taires d'Etat,
A PROPOSE,
Et le Co'rps 16gislatif a vot6 la loi suivante
ART. Jer. -- A partir du 4er Janvier 4894, les steamers paierODt tU fiSC leur tonnage comme les voiliers, les droits additiOnDels comprise.
Le pr6l6vement du droit fixe pour les steamers continued se faire sur le tonnacre seulement des merchandise qu'ils auront d6barqu6es dans les ports de la Mpublique.
ART. 2. L'ainende Je 5 o/O pr6vue par Farticle 47 de fa loi sur Fadministration et la direction des douanes de ]a 116publique et pour les causes qui y sont 6nonce'es, est port6e a 20 0/. de la valour total des droits fixes et des taxes additionnelles.
La pr6sente loi qui abroge routes les lois ou dispositions de loi qui lui sont countries, sera pLibli6e et ex6cut6c A la diligence du Secr6taire dEtat des finances et du commerce.




P 0 1
tjo I-01S SUR 1, ADMINISTRATION
LOT
DU 9 NOVEMBER 1893
00 rappo)-te celle du 8 Octobre 1881 Sur industries sucri6.1v.
HYPPOLITE
President d'Ifaiti
Vu Article 69 de la ConstitUtiOll,
Consld6rant que la prime deportation nceord& an suelle
(-LI POLII- bLIt de d6velopper cette indwstrie et de pousser a Htabh-zsetnent des rafthieries;
CollsiVrallt (itie cc double Imt est loin d'6tie alteint, mais qu'au milrdre le syst;mnc d'aepits A caution illstitt.16 Par cette Ioi donne Hell a des frauds sans nombre;
OtCH y a heti de rapporteur cette Ioi et de rapper le sucre bl-l-it WLIII dI-0it &, StatiSti(ILle;
Sur le rapport dii Secr6taire d'E.tat (Jos firiances et du commerce et de 1'avis (ILI con-wil (Jos Sect,61aires d'Etat,
A inomsill',
Et le Corps 16gislatif a vot6 Ia Ioi suivante:
ART. ler. E.- [ et rapport6e la loi du 8 Cletobre
188t sur l'industrie sucri6re.
Airr. 2. Le stiere brut paiera .1 1,11 SONie Lin droit de cinq centimes par '100 olives.
Ain'. 3. La pr6sente Joi abioge routes lois ou disposi601IS (10 10i (11.11 ILIi SOUL emitraires.
Elie era imprim6c, pubfi6c et ex6eutee A ha diligence du SmMaire d'Etat (Jos finances et du commerce,
- -------------------LOT
DU 10 NOVEMBER 1893
Fixioit ht taxe (i pHlever sur Dutile de Ke'llosille.
I I Yppo f, ITE
Prisident &Haili
Consid(!raw ipw h surimposition de la kerosine, loill Tall ,llwllter jes res ,ollrc(- (111 Tn, or, -,I ell poill, lillique effet d'exciter il la Coll t roballdv, ut (ple Ie devoid. des "oil verliellwilts eSt PW IOLIS Ics movew, cctl(, ton(hince aux Lralies




ET LA DIRECTION DES DOUANES 69
Consid6rant que Pint6r6t fiscal et lei besoins do la consommation commandant de d6(-rrPver ce combustible
Consid6rant entin., que. la taxe doM elle esL rrapp6e, en exciL mt la CUpidiL6 et la rrilUde, soushait la k6rosine au contr6le de P.LMOI 46, ot permit aussi introduction, dans le pays d*une e.-4pke prohib6e par la loi et dancreretise pour la s6curit6 pUblique ;
Sur le I'appOrt dU Sect-6taire d'Etat des finances et du cornmerce,
Et de kavis CILI counsel des Secr6taixes WE'tat,
A PROPOSE,
Et le Corps i6gisiatir a rendLI la loi suivante:
ART, 'I". -- F[Uit JOLIP', IPI-6S la proML11"'Mi0l) de la pr6sente loi, I'huile de k6rosina dont l'importAion est promise par la loi Liu 26 Octobre '18K, paiera 0. 05 ets. le oallon, surtaxes non comprises,
ART, 2. La pr6sente loi abroge touLes lois ou dispositions Z) I
de loi qUi iLli sont countries. Elie sera publi e et exkut6e .1 la diligence du Secr6taire d'Etat des finances et du commerce.
EOI
DU 15 JUILLET 1897
Stipprimanl le droil Wechelle au porl de la Grande-S(tliae.
Consid6rant que la loi du 7 NoCit 1890 additionnelle a celle du 13 JUillet '1858 n'a'pas r6pondu aLI bUt POIII- I quel elle a 6L6 vot6e ;
Consid6rant que la population de la Grinck-Safine ainsi que I'Etat ne tirent aLICI-111 b6n6fiee de ceLle insure qui leur est PlUt6t PV6jUdiciable que profitable ;
LA CHAMBRE DES COMINIUNES, Usant de FiniLiat*tve (plie lui accorde Farticle 69 de la Constitution,
A PROPOSE,
Et le Corps 16gislatif a vot6 d'Urgence la loi suivante
ART. 'lei'. Est et demeUre rapport6e ia loi dU 7 Juillet 1890, additionnelle A celle dU '13 Juillet -1858, tenant A accorder le droit d'6chelle aU port de la Grande-Saline.
ART. 2. La pr6sente loi abrocre routes dispositions de ;Z)
loi qui lui sont conLraires et sera ex6cut6e la diligence dLL Secretaire d1tat des finances.




70 LOIS SUh L'ADMINISTRATION
EOI
DU 2a JUILLET 1897
Supprimcoit le Jroit (lYchelle aux ports de ViInse-d'11(thmult et (Ic Port-d-Piment.
Consid6rant que Ies lois des '19 cL 28 Octobre 1885 6tablissant on droit (Nelielle 't I'Anse-d'Ilainault, arrondissement de TibUrOn, et it PoN-i'l-Timent, arrondissement des C6teaux, ne r6pondent plus aUX besoins pour lesquels, dans Fint6r6t des producteurs do ces arrondissometits, elles ont W votes ;
Consid6rant que les agents administrations nomnl6s sous I'0111pire do CeS IOiS 110 I-ClIdelit 'AUGLIII SorViCe ; que par ce fait, IeLI1'-, functions COnStitUent une d6pense inutile POLIV
Usant de initiative que lui accord ['article 69 de la Constitution)
La CHAMBRE DES commu.NE.s a propose, et le k'.'orps Ie'gislatir a voW d'Urgence la Ioi SUiVitilte
ART. jer. Les Jois des 19 et 28 Otttobrc 4885, 6Lablissant un droit d'6chelle ii I'Anse-d'Hainault et 't Porki-Piment sont et demeurent rappoiL6es.
ATIT. 2. La prdsente loi abroge tOLI1eS lOiS OU diSPOSitions de loi qui lui sont, countries. Elle sera ex6cut6e a la dilligetice du Secrkaire d'Etat des finances et du coi-nmerce.
EXTRACT DE LA LOI OU 16 O CEMBRE 1897
11ortant creation. de la surtaxes (le 25 o/ sur lows les droits Importation Minis
. . . . . . .
ART. 9. 11 est sp6cialement alfecte' 't I'amortissement du capital Ct MI SOINICC des jilt61-6k tie I'01111)VU11t LIIIC surtaxes do 25 o/,, sm, tous les droiLs d'importation I'6LII1i',,
COIC SUrtaxe (ILIi sera pay6e on monnaic Wor des I',tat,--,(.1111s (FAII16rique Sera Per('O LIV) t 1):wtir (III jOL11- tie la I)LIblicaLiou an .11onilear du pro&s-verbal de la commi.',sion de ontrMe constaLant la r6alisation (10 I'CHIPI'LlIlt. (Voir la loi (ILI 20 Septolubre 1901.
. . . . . . .




ET LA DIRECTION DES DOUANES 71
ILOI
DU 20 SEPTEMBER 1898
Fixaid mi droit de 50 ce)dimes par mit lives sur le, avon,
TIHI SINS AUGLIWIN SHNION SANI
Pr6side)it cl'Haiti
Usant de l'i-niLiative que lui accord I'article 69 de lack Constitution,
Consid6rant quo dans I'int6r6t de la consummation, il v a lieu de d6arever le swon stranger
t) Z)
Sur le rapport du Secr6taire d'Etat des finances et (lu commerce,
Et de Pavis dU counsel des Secr6taires d'Etat,
A PROPOS2,
Et le Corps 16gislatif a rendu d'urgence la loi suivante
ARr. 1 r. Le savon de tou(es qualit6s paiera cit)(juante centimes les cent !ivres, s-anspr6judice cles droits additionnels.
ART. 2. La surtaxes de vingt-cinq pour cent ( 25 o/,, ) pr6vue par la loi du 46 Dkembre 4897, ne sera point ljr6lev(-- e sur le savon.
ART. 3. La pr6sente lot, qui abroge routes les lois Ot disposiLions de loi qui lui sonL cotaraires, seru exkut&' I h '111icyence dU Secr6laire d'Etat des finances et du commerce.
IL 0 1
DU 30 JUILLET 1900
EtablissaW im droit mr le bitail et sm, des dew'ees
exportables iwi privues par le tarif
FFIRPSIAS AUGUSTIN SIMON SA-M
Pi-eside)d (I'fladi
VU I'article 69 de la Constitulioll,
Consid6rant que, clans les eirconstances konot.kio et financi6res actuelles. it est opportune de pr6lever w,- I'aible droit sur quelques unes de nos 'denr6es eNportables ;
Consid6rant d'ailleurs que les prix remun6rateurs obtenu. ; par les products vis6s leur permettent de supporter co droit sans que les 6clianges auxquels its donnent lieu en souffronL




LOTS sun 11 ADMINISTRATION
Consid6ram aussi qu'oii attent-lant 1(, moment de rapper le eros Ot le 11101111 b6tail Wun impot r6olk-mcia IiAcal, il imported d'en contr6ler 1'exportation par le pr6W,vernent (I'mie taxe qui, Imi, sa 1' Iil& ([1.10tit6, ;I lf- C-11%WL61-0 Won simple droit (10 stalistique ;
Sur Ic rapport (III Sccr6taire (I'Etat ties finances ot du com1110ICe, et do 1',I%'iS (ILI conscil ties Socr6laires d'Etat,
IV Plloposf-,
Et Ic Corps 16,,islatif a ITMILI la loi suivante
An'r. Icr. -- A partir (III .1cr Octobre prochain, les articles suivaiiis paierwit
'I PeMIX de C116VI-0 OU cabri, de 11100011, de coclion et tie cheval la livre. 1). 0.01 1/2 or am.
2,, (lomme (ra me les cent lives 0.50 3" B(OLII'S chaque. 'I.00
i-,) Chevaux 0.75
00 A lies 0.50
Oo Cabris, Inoutow', cochotis Q OAJAm% 2. Les surtaxes des 20 et 10 o/O ne soroO pr6lev6es que sur les peaux et la gomme gaiac.
Apa. "73. La pr6sente loi abroga tpLlt(,S IOiS 00 diSPOSitiOtIS de 10i ([Lli 111i sont contraire cA sera ex&We A lit diligence do Sect-kaire d'Etat des finances et do commerce.
LOI
DU 20 SEPTEMBER 1901
(mi fo, c Irs droits d'exporlation (lit cafg, (Its bois et racillc.
tie camp&llc cl qui convertil ea or (smiricain la surtaxes de 145 O/o.
'1111-114"SIAS AUGUSTIN SIMON SANI
Pv sidcnt d1laili
Vu I'article 69 do Ia Coi)stitution,
Consid6rant que par la concurrence des pays producers, 11"'S principles dom-6,s Wexportation, notaniumit le c,,Ifd et !e camp6cho, subissent sm, les nmrcli6s rangers i.no diminution sensible tie lour prix et clit'il imported, pom, encouraO'el, h I)rOdIlChOll, (10 (16 11TVCI' (1.111S kI IIIC,,,Llle possihle, delix prillcil):Iies k-.111clies de I'l fortune publique;
(ILIC (I'Lill 6(.13, 11 CA COIIII*,'Iil'C "I tOULos le", (1011IWO.'; dt,-- ht SJO11CC 6CO11011ii(IIIC CL (Itle, (I'Lln autro UA6, il 'SOLINTMinement injuste de I'aire peser sur le producteur des
I




ET LA DIRECTION DES DOUANES 73
charges ruineuses dont [a moindre (les consequences esi de le porter aii dftoura(remmt Lout en. Laris ant lei sources vives du commerce (1-ie, p It' SUILe, 11 in,-oinbe I'EUtt l*irnp6riei1x devoir (PaiSLIver din-i h mesare du POASibtC, Llll(, Plus 6(l U i table r6pattitioii de l'imp()t, e i Aten(lant (tit'[[ pm-vlewie, (hns un avenir prochain, d exoa6rcr (le tous droiLs, touted no's derlrdes (['exportation ;
Consid6rant que (--o Ugr&wnerit atLeinflra rorc6i'-lent [a portion des droits alieet6s." Ia liqui(hLioil (Je [a Dette InL6rieure, dited'amortissemenLet le.i '0ceiititne.ior,(Iispoiiil)lesii6ce-; ,,iires d I'acquittement des d6penses en trionnale krang6re ; qLIC, dans ce cas, it y a lieu pour assurer I'L111 ot I'autre set-vices d'y affeeter en partile, Ia surtaxe (le 25 a l'importation, Ia. quelled d6sormais sera pergue en or arnericain.
Consid6rant T.Mtre part, que pour pr6venir toute sui'616vation des prix des arLicles Timportation, con-i6quence in6iitable de Ia conversion en or (le Ia s!.jrtaxe de 25 0/" it irnporte de ratnener le cliancre a des limits rationnelles. et en poursuivant sur Line large 6chelle le retreat de notre papiernioiinaie au inoyeri du solde de ka surtaxes de 25
Sur le rapport du Secr6taire' (I'Etat des finances et du cornmerce,
Et de I'avis du counsel des Seci-6taires d'Etat,
A PROPOSE ,
Et le Corps 16gislatif a rendu Ia loi suivante:
ART. 'Icr. Le caf6 paiera, A pai tir du ler 'Octobre 12.901, pour tous droits deportation trois dollars or am6ricain les cent lives, et les bois et ravines de camp6che paieront, Gs Ia promulgation de Ia pr6sente loi, P. 1,50 or le., 1.000 lives.
ART. 2. La surtaxes de 25 /o pr6lev6e en monnaie nationale sur les droits d'importaLion r6unis sera pergue en or am6ricain partir du Icr Octobre 1901.
ART. 3. Au moyen du product de cette surtaxes dont les 4/8 deviennent Ia garantie des porters d'oblicration. de Ia Dette Int6rieure et devrotit 6tre encaiss6s pat, Ia Banque Nationale pour leur compete, it sem effectu6 le service des irlt6r6ts et amortissernent des dites obli,,atiotis conforme'rnentatix lois qui r6gissent Ia mati6re,
ART. 4. Le service des'allocations budg6taires payables Z)
on or am6ricain kant assure, le solde de Ia surtaxes de 25 d'a:pres les pr6wisions, sera erriploy6 wi retreat des bi[lets de caisse on circulation.
ART. 5. Dans le Nit d'activer le retreat et de pr6cipiter Ia baisse dU change, it est laiss6 an Secr6taire d'Etat des tinances Ia facuU de contractor, le cas 6ch6ant, un emprunt ne d6passant pas cinq cent millo gourdes, billets de caisse.




7,1 I-OIS StAt CADMINISTRAIMN
1A N"1101,11- (2111PI-1111t,613, Ics forinalit6s accomplish, sera incessainment livi-6c tttx' Hammes. Dans ce cas le solde de la SLII'laxe de '2-,-) O/o scra retirement ATecI6 mi service de cet emI)I'Llllt jlIS(JI.I*A JXWI', it
Am% 6, La 1)1-6- ellto Im abroge tones Ics [ois et dispositions de Iois (Jill Iiii soil, coil ;CI',t eXk M 60 il ka dili"cuce (ILI Secr6taire (I'Etat des finmices at du comimrcc.
LO1
DU 12 JUIN 1903
Sur les mf6s triages.
NORD ALEXIS
PrJsidco fl.- la BeImblique
\'it I'article W de In Collstitution
N'Ll I'M-tiCIC Pl (10 la Ioi du 20 Septembre 1901,
Consid6rant (Itic [-(I maLlV,Ii,(' preparation lie notre caf 6 est de kivilissement lie SOI1 J)ViX ruit' lus march6s strangers;
Ou'il income ILIX I)OLIVOil'S PUbIiCS (10 tTIn&IiCV A Ull 6tat (I c chooses atissi prijudiciable aux productent's que contraire d hnt& t ilti fisc
Consid6rant (Itic le moyen le moins propre A atteindre ce r6stillat, tant a caus( de la fraud qu'iI C ivorisc, que par PenCOLli-agement *k mal PI-61)(W(31- ICLII"; caf&. (ILI'il donne tacitee ment, aux prothict-iirs, est la Iibort6 laiss6o A ces derniers dIiVi-el' Ce PI-OdLlit, aLl con-itnerce dans 1'6tat (JLIi leur plait, avec sc3 grains noires bris6cs oil blanchics, ot in6nie avec des plerres
Corisid6rant que, si des embarrass financiers WLIII certain ordre d la n6ccssit Toil sortir prompLement, petivent, A (16hitiL de measures offices, I'nirv pormettre 1'exportatioll de ce r6sidli lie G lt'61 il imported cependant de restrein(Ire ceLte perInissioll 10 phls possible, (1,111S hnt6i-OL lie I'Vtat et du pro(ILICtOUl' Itil-mOinc ,
-Stir le rapport (ILI Secr6tairc d'E'tat des finances et du coininerce,




ET LAiDIRECTION DES DOUANES 75
Et do Vavis du counsel des Secre'taires d'Etat,
A PROPOS25
Et le Corps l6gislatif a vot6 la loi snivante
ART. 4". Les brisures de c if6 et les InaLlvalses graities de cette f6ve 6cart6es combine inf6rieures, lors de sa pr6paraLioii, et aUxquelles tie se trouverchit pas uiOl6s plus de 5 t! 40 o/. de bones f6ves paieront, partir de la Vromulgation de la pi-6seDte loi et par cent lives, Lill dMit UnIqUe do deux dollars a 1'exportation.
Cet imp6t qLli sera class an chapitre 11, section Ire (ILI budget des Votes et moves, sera per Ll par la 1--lanque NaLionale d'Halti selon le mocle d6ja 6tabli par les r6g[ements d'administration pLibliqUe.
ART. 2. Aucune expedition (te r iidns de car6, dits (( triages de caf6 )) tie pourra se faire (Fun port de la B-6publique pour FEtranger, sans Line auLorisation expressed du Secr6taire d'Etat du comnierce.
La demanded Wautorisation indiqtiera le nornbre de sacs a exp6dier et ],I quanlIL6 de caf6 contetwe dans cheque sac, le noin do 1'exp6diteur, le portliaihen WembarquemenL et le port 6tran(yer de debarquenient.
ART. 3. 11 POUrra Otre d6fendLi aUx exportateurs d'embarquer en brisures et triages de caf6 phis de 10 o/,, de IeLlr expedition de caf6. En ce cas, ces 40 o/o tie seront point cornpt6s sur Line seLlIe expedition ... et il POUrra, Otre tenLI compete pour lour appr6clation des exp6ditions anL6rieLires fates pendarit le cotirs de I'ann6o bud-vkaire.
ART. It. A la reception de la deinande dautorisation, le Seer6taire d'Etat (ILI commerce en avisera I'administrateUr des finances of le directeUr do la dOUane du port d'embarqUement, en leur donnatiL les instructions n6cessaires Pour la complex ex6cutioti des, prescriptions de la pr6sente loi.
ART. 5. Ld v6ritication des r6sidLIS OU (( triaues de Uaf6 se, fera, coptradictoirement avec 1'exportateLir OU son represetitant, par le personnel (ILI pesago tt ['exportation, assist d'un contr6leur et d'un employ d6signe' par le directeur de la douane, confori-n6ment aux disposiIions de la loi sur les douanes et en presence d'un employ de Fadministrafion des finances, d6l6g06 Par Fadministrateur.
Le directeur de la douane et I'administrateur des finances pourront proc6der eLIX-tn6mes aux v6rifications toute les fois qu'ils le jugeront n6cessaire.
Chaque sac de caM sera v6rift6 et portera. en routes letLres et en gros caract6res les mots Caf6s triages
ART. 6. En cas de contestation entre les v6rificateUrs Ou entre les veeriticateur et Vexp6diteur,- soit sur la quality 6




1,01S SITft CADMINNISTRATION
(III c.G, soi t snr IAt 111imitit6 de bones R-vos trotiv6es dans till oil phisickli-, ";1C., tie 1.6.,Idws de cal'( le pes:ige ot 1'ernbarqueiiienL seroiiL sll pelidll; (-t l'obJuL pr
vis lie 1:1 colile-dAioll 1.1 1*avis de ellau-1111 tics coil tesUill LS sora dress uL exp6tU sans (161.6 pm- le diroutem- de la douane i l'admiuistraleur des linmices de l'arrondisson-reiit,
La difficult sera port6o, pour 6ble r6soitie, (Iffant Line coinmissimi compos6e de l'administrAcur des finances comirile President, di-i Commissalre du Gotivernement, (III Nfacristrat
n
COMMUnal el do deux comer :tnts ImRiens d6sigii6s pM' les :11111'es Ineillbres do I'l coil] III mission.
D6.; la reception du proc6s-verhal, l'adlilliniSti-ateLli., des finances convoiluera la commission qni se r6mira imm6diitement vii donate, proc6dera -mx X'61'ifiC,16011- OU rifications n6cessaiies et shtnei-a sur h contestation sans a, )pel. Rapport du lout serzt, ensulte. :iceotnpagn6 des pieces, address par la commissimi m SecrMaire d'l-.Iat du commerce.
.Le jti(,,e tie paix remphtcera l'officier du parquel: daus le port Oil lie sle fe pas un tribunal civil.
Am'. 7. TOLI1 rone.tionnaire ou einplov6 de l'ordre administratil', quild que soit sort grado oil soil rai g, qui aura enfreint ou laiss6 enfreindre les disposlLions de la pr6sente loi oil facilitaiiL SOit (.111 bon caf6 pour du r6sidu ou
triaaos tie cal'6 )), sort du r6sidu ou ( Lriarres de cafd )) oO se sera trouv6 ri-I616 plus de 40 o/,, de bones f6ves, sera destitu6 (10 Sa l'OnCtiOll OU employ eL Pkilli d,LII1 emprisonnoment Wurl an I Lrois ans et (hme amended 6(11,livalente au (IL i tLIple des drOiLS (ILie I'E'tat aurait dCr percevoir sur lei caf6s einbarql.16i.
Latentativedans I'mion l'autrodes cas pi-Clvus w paragraph pr6c6dent, est asslinil6e an d6liL et puniede la menio peine.
[,,I emidamnation emportem, en outre, Interdiction d'exercor touLe l'o!ictl()Il 01,11 elliplol public, pendanL Lrois 'IIIS aU inoins eL cinq aiis 3LI I)JUS.
Am% 8. 1.'exp6ditoiir qui so trouvera dans I'Lin des cas indi(Itios A l'arlicle 7 s2ra pa,;ibli, do I'amende') et de 1'empriSOnnement dkermiu6 p:w ect article ot encourra do phis, la perte d i o sa pateifle et celle dn cal'6, objet do la fraud, hquel ,;eva sulsi eL vendu judiciairement au profit de la caisse publique.
Aiti% 9. Les poiivuites scront dirig6es conform6inent A l'arlicle G de h loi sur 1'.0ministr.iLion eL la direction des doli'llies.
A I tT. W. Abrog6 par la loi dn 29 Fkrier '1901.
A wr. 11. La lw6sentc loi abroge routes les lois oudispositions dc loi qui hii sojiL conlraires et sera ex6entee A la diligCIICO (ILI Socr6tairo d'E'Lat des finances et dL1 commerce.




ET LA DIRECTION DES DOUA,\ES 77
LOI
DU 11 AOUT 1903
Fqxant im dioit deportation et p),jleve), sur le cMre.
NORD ALEXIS
President de la Re'publique
Usant de Finitialive que lui accord I'article 69 do la ConstituLioll)
Consid6raii.t qtt'il y a lieu de cr6er de tiotivelles sources de prevents, potir r6potidre aLIX hesohis (ILI service ptibile;
Consid6rant que le.; bois de gaine (A de c dre oblietaienL sur les mareh6s 6[r.mgers des prix qui leur perineLlei-it, de subir tine augmeMatimi et Liti imput;
Sur le rapport du Seer6taire d'Etat des fit-tatices et (ILI commerce.
Et de Favis dU COVISeil des Secr6tair -, d'Etat)
A PROPOSE, 7
Et le Corps l6gislatif a vot6 (Furgence la loi suivai-Ite:
A RT. le". MOLHU P,-Ir la loi (ILI '29 Hvrier 1190it.
ART. 2. -- li sera 't partir du prochaiii exercise, pr6lev6 Lin droit A 1'exportation de P. I dollar or par miller de fires de c6dre.
ART. 3. La pr6sente loi abroge t0LItes les lois ou dispositions de loi qui peLiveitt lLli 6Lre coMiaires el sera ex6cut6e A la diligence (ILI Seer6taire (FF"tatdes finmces eldLl commerce.
L01
DU 13 AOUT 1903
Qui crie trois nouveaux poses consulah-es.
NORD ALEXIS
Ne'sident de la R'vblique
Vit Farticle 69 de la Constitution,
Sur le vapport du Seer6taire d'Etat des relations ext6riel-lt-CS,
Et de I'avis, dLI counsel des '-)'ecrkalres d'Etat,
COD'Sid6rQlt que les relations commerciziles et politiqUes d'Ilaiti aveo la I'vepUbIlique Domiiiicahie mit pris utl d6veloppement qui n6cessite la er6ation sur la lio-iie fronti&re de POSteS C011SUlaires a Dajabon et Commendador;




78 1,018 SUR L'A D.MI N IST RATION
Colisid6lall( ell outre, par to.,; com 11111 Ilications I'l-6quellies 6(ablies eii1re les c6t(-- (I'llaili cl lei Bahamas, it y a lien 11'excl-col. line 'urvoillance active dans ces iles, tant, ,in point Ile VIIC I)()Ii1i(InC (111',Ikl 110int (10 VLIC do4 illt&MS (In fiSC:
A i)noi ().si'.,,
Et le Corps 16(,islatif a 1'ell(IL) la loi suivante
An'r. -ler. 11 est ci-66 trois notiveaux posters consulaires (1011t Ull A D,1j',Ib0II, 1.111 A Coin mendador, tin A Jnague.
Awl,. 2. Les indemnit6s des consuls sont fixes c)iiii-tic suil : kilabon, .560 didlars pal, all ; ("0111111011dadol., GOO par an; Inague, 1.'200 par all.
An'r. :'. -- La pr6sente loi scra public M ex6cLit6e A I'l diligence du 'SecrOtairc (I'l,"tat des relations ext6r)CL11'eS.
EXTRACT DE LA L01 DU 13 AOUT 1903
Abroycant Parlicle 09 de la loi (lit 13 Jitillet -1858.
LE CORPS LEGISLATIF
Usant (to rinitimive que lui accord article 69 (to la Constitution
A vot6 In l0i SLIk,111tO
Awr. -). E.sLabrog6 Ia I, i I, I o 29 (to la loi sur I'ad"linistration ot la direction des (101,101113S.
I I
.'(, cons6qnence, ii no scra a(linis ell rranchise anctin autre article d'iniport.ition (lite coux que to Gouvernement est Lenu, par illiernationale, 11"accorder aux souls agents
n.
diploinatiq ties el ceux qui sont owmpt6s des loses dotiamere"; Par des colltr ds rev6his de la 'Inclioll 1 -islatlve. Nlais' d-ans fous les cas, les articles admis ell I'l-allchise scrolit tolis v6rijj('-s tv;jilt (rolre lives, ot, il era pour coux qui sollt affrallchis, des droits d'enll'(' v Jim, colltrat, portalen 11
(A lo sccn lairc Ilnc, liollienclatilre collipl tc
ct (111i sera, ell outru';Ipprotlv c par le Secl-Maire (11"tut
du commerce.
Aivr. 7. Li pr ,tcn(c iol abro,"Ic toillf-I loin V1 (II-SPOsitiolls deloi qui lul sont contraires cL scra exkntOcA la dili"(1ticc des ;ccr6talres (11"tat) chactill ell cc qui le concerned.




ET LA DIRECTION DES DOUANES 79
L01
DU 29 FtVRIER 1904
Fixaiil le droit d'exporlation a' pre'lever mr le ga)'ac.
NOBD ALEXIS
President de la -Ripubliquc
Vu l'article 69 de ]a Constitution,
Consid6rant qu'il est d6montr6 qw, l'auginentation, de 0. 75 cts- pr6lev6si la sortie SM' IeS h0l', de ga i-ic. en vertu cle la loi dU 11 Aofit 4003 en'restreint sensiblement 1'exporlation;
Consid6rant que les pouvoirs publics out pour mission Wencouraoer la production des denr6es deportation
Sur le rapport du Secre'taire d'Etat des finances et du commerce,
Et de Favis du counsel des Seer6taires d'Etat,
A Pnopost,
Et le Corps 16gislaLif a vot6 ]a Joi suivanLe:
ART. Jer. A partir de la proinnigation de la pr6sente loi, le ga'iac paiera pour tous droits a la sortie un dollar par cheque miller de lives.
ART 2. La pr6sente loi abroge routes lois el dispositions de loi qui lui sont countries ; ellWsera ex6cut6e a ]a diligence du Secr6taire d'Etat des finances et du commerce.
L01
DU 29 FILVRIER 1904
Rapportant Vart. 10 de la loi dit 7 Juillet 1903 et fixawt- im
droil Xexpo),talioti sur le (( mfj triage.
NORD ALEMS
President de la R p7tbliquc
Vu Article 69 de la Constitution,
Consid6rant (pie constaminent fles demands d'exp6dition de brisures de caM et dU caf 6 (lit (( caf6 triage )) sont wlress6es aux departments des finances et du colni-nel-ce; que ces demandes ne peuvent valablement 6tre agiWes, 1'arti :le 10 de la loi du 7 Juillet 1903 s'y opposant formellement
Consid6rant (Ine ]a disposition de la loi pr&i(& 11'a eU jWiqu'ici pour consequence que d'emp6cher la bonne expedition




so 1,01S SUR ADMINISTRATION
dij caf6 convonabloinent prepar6l, cc (ILli est cause de ;,a d pr6ciation an dohor., ; (ItCon outro, tolite prohibition 'I 1'e.\1)6dition do cette sorte do car(-, doit mcosFalrement amellel, lille 1) e I- I o r6e I I u po I I r 1', 1 o ri c i j I tc, I I r (I I Ci I y a (I o n c I ie ii (I e rl ppo r I o I cotle loi.
Consid6rant (pie I'Eta doit loti(e a solicitude lant au con-lIlleITC (ILI l 1'-lf'I'iCtlItLIIV,
' tlr le rapport du ',ecr6(aire dl ,lal des finances et du cominerce,
Vt (10 1',-I.ViS (ILI console des Secr6taires d'Etat.
1% 1)1kolosf,7
FA le Corps l6gislatif I vot6 la loi suivante:
Aivr. Ier. J 'St e( drinOurv nippori6 I'arlicle 10 de la loi du 7 luillet 190:,i, concernaut le palvinent ft la sorlic (III drolt de troi-.: flollais par Celit HVIeS (10 t0l.1les les sorts do cal'6 s exports (JOS POI tS de h lWPLIbIi(Jtle, 6tll)li par Farlicle pie111101- (IC kl 10i (ILI '20 S0j)tOI)lhI'(l 1901.
Alm,. 2. L'exportntion des F&i(ILIS de caf6 dits (( ca[6 tria"e )) est al.ItOliSk.
ART. 3. -- Les droits Wexportation dos dits- caf6s sont fix6s 4A deux dollars ( 1). 2 or ') par cent lives.
A wr. 4. tir les deux dolkirs pr6vus On I'article pr6c6dent, il sera pi-61e\,6 0. 50 ets. qui soront atissi afTect6s au retreat du papier-monnaie.
Alur. 5. L"t P1.6sente loi abroge tolites lois et dispositions (10 10i (Jul Jui sont conLiaires; elle sora ex6cut6e ii la diligence (ILI Secr6taire d'Etat des finances et du commerce.




APPENDICES
LOI
DU 20 SEPTEMBER 1870
Rapportant celle du 18 DeCembre 1861 suv les mpl)orts
commemiaux mt-re les Iles Tiwques et Haiti.
NISSAGE SAGET
PresideW d'HaFti
Sur la proposition (ILI Secretaire d'Etat des firiances, du commence et des relations ext6rieures,
Et de I'avis du closed des Secr6taires d'Etat,
Consid6rant que, dans I'int6rk du fise et do l'ordre public, il imported de rapporteur la Ioi du '18 Neembre 1861 qui r gle les rapports commercial entre los lle Turques Vt llaiti,
A PROPOSE,
Et le Corps 16oislatif, vu Fur-grence, a rendu la loi suivante: ART. Est et. demeLire rapport6o la 10i (ILI tS D&
cembre 1861, ci-dessus vis6e
ART. 2. Les navies tenant (les Iles Turclues sont sotimis, quel que soit IeUr tonnage, a toute-; les dispositions des lots en virrueur sur I'administration. des dotianes.
ART. 3. La pr6sente loi sera mise A execution A la diligence des Seer6taires d'Etat des finances et de FiDt&ieffl', charc,6 de la police j6n6rale.




82 A P P EN D I C E
EXTRAIT DE LA L01 OU 16 SEPTEMBER 1870
.Hodifiant la loi organique sit), la Chambre des compiles.
Am% 9. Les rulents adinirtis(ratil's et tons les ccirnpt twt, des deniers publics exp6dieront dan,5 la quinzaine qui sul\T.I 1'expiration de cheque mois, les competes de la gestioll du mois expii-6, avec tous les documents qui s'\? raitaclic, tlt, soit directement, soit indiredement, et que 1,0111-ra 111(liquer la Chambre. ALI".,i(6t que ],I chanihre sern ell aftente de quilize jours, pourla reception de !-I comptabili16 Wim fonctimmaire, elle sera tenue Wen donner avis au Secr6taire des finances et do signaler le reward SL11' 10 Journal official.
. . . . . . . . . . . .
EXTRACT DE LA L01 DU 15 AOUT 1871
Additicimic1le et ccllc sur la respowabilitj dcs fonctionnaires publics.
ART. -ler. LorsqWun fonctionimille, term (Fexp6dier de: pikes do la comphibilit6 de ,,I gestion dans des d6lais plescrits par ICS 16S, ILl1'ZI 1),Vt ff CCS d6hlk SMIS so C011former i'l ces fcirlimlit s) il subira de plein droil, sur ses appointments ou indemnit6s, une revenue 6-ale i'i la portion des dits appointments ou indeninit6s all'6rente -ILI 1101-11AC do jou i's de r6tard.
Une ordonnance do rocette serit dross6e t cof elfe[ fl. ki 16quisition, sclit do 1'autori(6 't laqwdle devait Otre remise ha comptabilit6 on ret;)rd, soit, de In (.hambre des con-jp(e,;.
ART. 2. Lorsque le retail aura ffleint till mols, lo l'onctionnaire sera rkciqu6 de ,os foncholls et restera pas ,ihlo (10 totites restitutions Ou 1.6pal-aticills (JU'il poill-ra y avoir lieu Wexiter centre ILli P,11' Stli(C (ICS jII"e111Cl&1 (10Z' tribUllaUx ordinaires.
. . . . . . . .
ART. 150 DU CODE PENAL
Awr. 150. 'I'mit fonclionwtile PlibliC, 6\11, Z()il nlilih irel 101-11. il('efit Oil (111 (1110111110
Oat et grade (11111 "s()it (pli alir;l cillreint till loi 4st% (111'reilldre une 10i (III'd Mail, par la llatilre de ses folicticills Oil emplois,
I




LOI Du 22 AOUT 1872 83
p&ialement appeI6 A ex6cuter, ou aire ex6cuter, sera puni des peine- suivantes :
lo De la destittition et, de six mois -'t tine anne'e d'emprisonneinant, lorsqu'il s'acrira des lois sp6ciatement portent des prescriptions potir la "arantie de la bonne gestion de la forttme PLIblique.
Po De trois A six mois d'emprisonnement, lorsqu'iI s'agira Cie tOUtes 'ILItres lois dont, I'infraction West pas d6jA punie par le present code; le tout sans prejudice des reparations et donimtwes-int6rdts auxquels Finfraction aura pu donner lieu.
IL 0 1
DU 22 AOUT 1872
Etablissant itne surtaxes de 20 O/o d Vexportation.
NISSAGE SAGET
President d'Haiti
Sur le rapport des Secre'taires d'Etat des finances et du commerce.,
Et do Favis du counsel des Seci,6Wires d'Etat,
A PiioposP,
EL le Corps 16gislatif a rendu la loi suivante,
ARr- ler. A parLir du ler Octobve prochain, le droit ad(likonnel do 10 o/,, per u en ce moment sur l'importation, en verhi de la loi du 2 Octobre 1863, est port6e 30 o/o (I) et il sera aussi ajout6 20o/,, SLII- les droits d'exportatioii r6unis.
ART. 2. Los 25 o/o ainsi ajout6s ii Fimportation et les 20 o/o 1'exportation fornieront l'objet d'Une comptabilit6 speciale et seront, exclusivement appliqL]6s au retraiL du papierinonnaieactuellemenlei citculatioii.(VoirlaloidtillAofltl9O3.)
ART. 3. La pr6sente ioi abroge routes lois et routes dispositiow, de loi qui loi sont, countries et sera ex6cut6e A la diligence du Seer6taire d'Etat des fit)ances et du commerce.
(I Les dispositions de cette loi %ont modifies quant d la surtaxes importation.




84 APPENDICES
EXTRACT DE LA LOI DU 14 SEPTEMBER 1878
Swr les phares.
,\Rr 6. jx N^ttirnents mationaux A voiles oil A vapeur, vovage"Illt au 1011c' COUT'S, 1),Iiel-0111 A 1eUr Crltl'k dans le port (to I)ort-an-11rince oil 1 10111, sortiol III) droit (t, Uois centimes /008 ( 0. O'l ) p,IF 101111C,111 de JaMIC 1)0111' Cha(file VOVO(, ,,C.
Les b"Hill-lent'; 6tramers .:I voiles oil -'t vnpeur paieront, *I leur entire (law, to port oii A leur sortie, un droit de six centimes forts ( 0. 00) ) par tonneau de j.-1LI('0 pour clinyie voyage.
Sont e.\en)t)ls de ce droil :
A. Les llavires de ouerre Irl'itiell" et strangers.
B. 1,cs N,'ttiments natiOlIaLIX I VOileS OLI a N'aPCLII' fzii:aDt to Commerce do cabot"lge.
entrant dans le port en relAche force, pourvu qWils tie fasent atictme operation de, charcrement ou (to d6charaement.
t
\R-I,. 7. -- ue.xpmition des navies -A voiles tie sera (16IiVr6e (111C SLII- la p6sentation de la quiltance du droit de phare, et les parents des sleamers flemeurent re.;ponsables de NC(11.littement 0 du dit droit.
. . . . . . . . . . . . . . . . . . .
R GLEIVIENT GtNERAL DE POLICE MARITIME
Annexi ( Vai-iYtj du 19 Seplembre 1885
TITRE PREMIER
De la police des rades, poNs el wliarfs.
Movements et stationnements.
TouL navire, 611-all"'el. ou 1),a iliell. 'A voles ou d v"11T UI (101 W1VII'lle 1111 1,a Iller tel I itoriale, (111i I-cil(re t-ur title rade ou &n., un poiL de la eSt S01110i" 'lUX 1'e'nIUIII nls -6n ,raux ct locawx du police de sante et :I rauiorii6 maI'ItIIIWAivr. 2. -- 'i'mo w-vire (jui arrive sur title rmic, ( Ili enne (].'Ills mi port W11,611 ow qui en arwre ic pavmoii tie :-.t imoon.
11 (toil avoir un pilote pour moidlior sur rade oil enter dans to porl.
Awl,. SI III) rapilaille ret'llso de welldre le pilote, il est
F tm de le payer comme s'il Mail civi. Dalls cc cl:-, le capitalne denicure respowable tics 6 0,ncment -.




RtGLEMENT DE POLICE MARITIME 8
ART. 4. -- Le capitaine ost. term, aussit6L Farriv6e du pilot a bord, de lui d6clarer le tyrant d'eau du navire, sous peine de-r6pondre des &6nemenLs, s'd a c616 plus de dix pouches.
ART. 5. La presence du pdoLe A bord ne couvre ni le capitaine, ni I'armatent-, tic la responSZ1D111L6 dcs dorninAgos qui peuvenL kre causes par le navire au momew oU il est d1rig6 par lo pilote.
Le piloLe, d63 son arrive, A b0i'd, remet au capitalne le livret renfermatiL les pr6senLs r6glemenLs, alosi que coux tie police saiji. taire, lorsque ce navire entre pour la premiere fois dans les eaLIX d'Halti.
ART. 6. Nucune communication no pourra kve 6Lablie avant que Fautorit6 sanitaire se soit pronounce.
Les droits de pilotage, aia6i que tOUs autres droits, seroul, pay6s en conformiL6 des tarifs 6tablis par les lois en vigueur.
"RT. 7. Aussit6t quo lo navire aura 6L6 admis A ]a libre pratique par VauLorit6 sanitaire, le capitaine devra rerneLtre au hurean des rriouvemwas du port, une declaration krite incliquant: le nom du navire, celul lu apiwne, celui du consignaLaire, le tonnage du navire, son genre do navigation, la nature de son chargement, sa provenance, le nombre d'hommes de son equipage, celui des passages et tours 110111S.
La m6nie d6claraLion d0it 6'tXC faite avant la sortie.
ART. S. -- Les dispositions du LiLre 11 de la Ioi du 40 AoM 181.3 ainsi que celle- des titres III el IV do la loi organique du 13 Judlet 1858, moditi60 Dar IeS Iols des 20 JuffleL '1859, '16 .1nin et 'le, Juilla 4871, pertant sur [a navigation des navies de commerce et sur I'administraLlon de.s douanes de [a Mpubhqiie d'Ha'iti, seront strictement observes.
ART, 9. Tout capiLaine qui aurait A son bord des inuniLions, do la poudre ou inati6res fulminanLes, doit en faire la d6claration, aussit6t'son arrivOe, au commandant du port.
ART. 40, -1' AUCUn navire ne peat rontrer dan-3 le port ni accost.or les wharfs ou quals, s'il a A son bord, de la poudre, des armes a feu, fles projectiles charges, des torpilles, etc, etc. do la dynamite ou autres mati6res explosibles.
11 esL d6fendu d'aliu!ner du feu sur les wharr. et (juais, d'y avoir de ]a lurni6re autrement que dans des fanaux ou lanLornes.
L'usago des huiles essentielles do p6trole ou autres analogues, pour le service du bord et des wharts, sous quelque fort-ne que ce soft, esL I ormellernent. inLerdit h tout navire dans les ports, Iorsqu'ii est amarr6 le Iong des what's ou quais.
ARr. -11. Lo capitaine ou ie patron d'un navire ne peut se refuser, lorsque Fordre en est donn6 par le, commandant du port, A i acevoir une amarre, ou h larger ses propres amari es dans le but de faviliter les mouvemenLs d'entr6e ou de sortie du port, ou le long des wharfs, do tOLIs autres navies.
11 est tenu de se conformer aux orders du commandant du port en tout et pour tout ce qui concern I'ordre, la police et le stationnement dans [a port ou le long du wharf.
ART. 12. NUI ne p-1uL embarquer ou d6b,)rquer du lost, sans en avoir fait la declaration vingt-quatre heures A I'avance au cornmandant du port.
RT. 1I est interdict a tout capitaine, ma!Lre ou patt 13. T -o de
.fdiie charger du lest C1. son bord, m6me colui qui provident de son propre navire et qu'il a d6barqud provisoirement pendant le char-




86 APPENDICES
cement, avant que to commandant du port so soit assurC quo ce Ie:-( tie content aucuno inatl6re in:-alubre.
Sont excepts do cetto disrosition le i barrels de fer ot les grosses pierces servant do lost fixe stir certalus iiax-ires.
AR'r- -14. Les capitaines no peuveiit prendre to lest o(i its le jugent convenable ; its doivent o conformer aux ordre-; du cummandant du port et, lorsqu'il.s embarquent leur lest ou cluils le d6barquent, its devront 6tendre un pr6lart aniart-6 sur la lisse du bord ainsi (lu'au chaland lesteur ou au wharf, pout- emp6chcr ](2 lest do timber it Peau, sous peine d'amendo proijonc6o par to jugt' de paix, sur proc s-verbal dress par le commandallE oU ICS Offielel'S du port, centre to capitaine du navire et les propri6taites du chaland lesteUr.
11 est d6fendu do travailler au lesLaae ou au d6lestage peiidant, la nuit) h inoins d'uno authorization sp&iale du commandant ou des officers du port.
ART. '15. 11 est expr6ss6ment (16fendu de jeter des terres des d6combres, des ordures ou des mati6res (ILICICOnques dans le:, eaux des rades et ports, -- d'y verser des llcluid( s Hisalubres, do d6poset, sur les what fs des quais des marchandises ou Jbjets (ILIOICOIques, no provenanL pas dU d6char-ement des navies, ou non destin6s A Otre embarqu6s, sous peme de I'enl6-emem de ces objets aux frais du contrevenant, d'al)i-&s I'01'(11-0 dU commandant ou des officers du port, sans prejudice des amends qui pOUrraient kre imposes par suite de ces contraventions, d'61-endre des filets do veille ou dVonaer des ainarres sur les bou6es' Corps-11jorts, CtC2 sans I'autorisation du commandant ou des ol'ficiers du port.
De faire aucun ouvrago do carpenter, inenuiserie ou autres, sur les wharfs ou aux abotds des wharfs, sanS LHIC dernando kritc au comma-ndant du port par laquelle to capiLaine ou les porsonnes responsible s'ongagonL A rernott.re a tours frais, les couvres ou les chooses tells qu'elles 6taient.
ART. '16. 11 est d6fendu de charger, dMiarger ou transborder fles briques, sables, roaches, pravois, de la houille, sans prendre [a measure de precaution mentionn6a dans le premier paragraph do I'art. 44 ci-dessus, pour emp6chor quo les m6mes mat6riaux no Lombent a la mer et tie viontient "I s'ancombrer ou A s'amonceler pr s des wharls, dans les passes donnant acc6s aux ports, dans los ports ou sur les rades.
ART, 47. Los niarchandises infoctes ne peuvoiiL rc:-tor Upos6es sur les wharfs ou quais ; fauto par le consignataire du navire do les faire enlever irnm6diaternent apr6s lour d6chargement, it y est pourvu d'urgence, h ses f'rais, par le commandant du port.
ART. 18. Les degradations fates aux whark, aux d6fenses des -%vharls, aux bou6es, aux corps-worts, aux pwitons, etc, dans les accostages, ou par suite do fiiiusses inanwuvros, serout r6par es aux frais du navire, OU aux 1'rais des personnel qui les am-ont occasiont-i6es, selon le cas, sans pr judlco des poursuites -*t exercer centre elles, ,'It y a heu, I)OLII' to fait (to la contravention.
Les cas (to force majeure except6s.
Am% 19. Nul navire no pourra ohtenit- I'autorisation (to sortie
ou carte do sortie ) quo lui d6livro to commandant do port, smis qu'au pr6lahle, to capitaino ou to consignataire ou to propriOtaire du navire se soit cutifornid ot ait rompli les terms do I'article 28 visd plus loin,




R] GLE MLNT DE POLICE MARITIME 87
TITRE II
Des coniinmidaWs et officers de port, leicrs functions, letters devoirs.
ART. 20. Les conirnandants et les officers de port sont charges de veiller A la s6reL6 des rades, ports et wharfs ou quais. Its sont tenus d'v faire entretenir l'ordro ot la propieL6; its surveillent la po.se de; chaines d'amarrages, des acres, bou6cs, des tonnes et balises.
Its exercent la surveillance du liLtoral, des c(hes maritime et ties rives situ6es dans la zone de !eurs attributions.
Its surveilleiiL 6galement C&lairage des phares et des farlaux, les sianaLix et vicries, servanL a la direction des navies qui Se trouvent dans les eaux ou sar les c6Les d'Ha'iti.
ART. 21. Its assurent Fordre A Pentr e et A la sortie des navires, sur rades, dans les ports, to long des wharrs et quais ; its y exercent la police g6n6ralo, Its ex6euteutL les measures sanitaires qui sont prescriLe -. Its surveillent, s'il v a lieu., les mouvemems des divers pa,;sagers embarqu6s sur les navies do commerce quelconques, tout le temps que les dits navies so Lrouvent dans la mer territorial.
ART. 22. Le commandant et le-; officers de port sont char-6s de la surveillance des pilots et do la police du pilotage, ainsi clue de celle des chalands, cannot ou einbarcaticin3 quelconques. Its reQoiv, nt les rapports que les pilots sont. tenus de lour faire, d6s 1'arriv6e ties navies sur iades et dans les ports.
Its veillent; auentiveinent A ce qua per ,onne, autre que le pilot, ne monte a bord jusqu'A ce que le in6decin du port et les autorit6s sanitaires aient autoris6 la libre pratique du navire.
Its enregistrent routes les (16clarations, reinises par les capitaines et aut.res personnel, dans l'ordre de lour pr6senLation, en lour donnant un nurn6,o (Fordre.
ART. 23. Le commandant, et les officers de port d6signent la place que les navies doivent occupier au inouillaore, sur les rades, dans les ports, le long des warts et quais, les font ranger et amarrer ordonnenL et dincreat. les inovivements du port.
ART. 24. Its surveillent le lestaore et le d6lestacre des navies it,, prescrivent routes les measures d I ordre, les precautions A prendre pour 6viter les abordages. Le commandant du port. donne les prei-niors orders. 11 dirige les scours et prend les insures n6cessaires en cas de inauvais temps ou d'incendie A bord, ainsi clue daiis le --as oii it y aurait danger ou p6ril imminent pour un navire en rade ou dan-3 le port.
ART. 25. Les commandants de port et les officiors de port dressent ties proed's-verbaux centre tous ceux qui se rendront coupables de Wit ou de contraventions aux r6glements dont, its sont charges Wassurer 1'ex6cution,
Its regoivent les plaints des capitaines, maltres ou patrons, ainsi que cells ayant trait a la police sanitaire et les transmettent selon t- cas, A 1'autorit6 cornp6tente.
Dans le cas d'injures ou de inenaces qui leur seraieiit fates dans 1'exereice de. leurs functions, ou A propose de leurs functions, its dressent proc6s-verbal et le transmettont soit au juge de paix, soit au commandant de la commune.




88 APPENDICES
TITRE III
Dispositions gMerales.
A11T. 26. Los contraventions au pr6sonL r glcmeijt ot lous (16His eoncernanL la police (Jos rades, ports, quais eL wharf.-3 de [a 1Wpublique, sont cunstat6s par (Jos proc6s-verbaux que dressent Jos commandants et o1*1iciers do port.
Chaque proc .-;-vcrbal devra kre Lransinis au juge do paix, qui en pour,;uivra la r pressing.
Ie-; procos-verhaux dresses par les commandants ot orficiers de port fonL Im jusqu'it preuve du contralre.
.\m% 27.- A d6faut du capitaine, inaitre ou pati-mi. les consi-I wtt;lires on propri6taires des navies sont et dernourent civilement rcspon,, ables des conLraventions constat6es it sa charge.
AM'. '28. I,0rS(JU'C11 CX6CUtion du present r6glement il a t6 falt d'office des 1'rais A la charac du capitaine, du consi-nataire ou du propi,161aire du navire, ou lorsqu'd a 6L6 diesse proces-verhal I)OLIvant donner lieu 1 Line arnonde it la charge de cc m6inc capitatile, con- ignatairc ou proprikaire, le navire no pourra lait ser le pOrL avant (JU',tU pr6alable le capiLaine Wait fourni bonne et valable caution r6pondanL des 1'i'ais ou de Painende.
La carLe do sortie ne POUrra 6tre d6livr6e par !c commandant du porL, avant qu'au pr6alable IC c.ipiLaine so soit conforrn6 aU paraffraphe pr&Odent.
TITRE IV
De 1(t collision cf. de 1'(tbordage.
Awr. 29. Dans les cas do collision ou d'abordige, qui auront ,W11,116 la porte do navies ou d'embarcations, ou occasionn6 des 11VI Uies entre des navies quelconques, Otrangers ou nationaux, SOU Sul- ]a mer tcriAoriale, ou sur la rade, dans Jos ports, le Iong d es rives, (juais- ou wharfs do la 116pubiiqLIC, Paction qui en rosultera devra kre port6e, dovant lo tributial do commerce le PILIS vision du lieu oit ['accident so ,era pass6.
Aivr. 3() S1 1'6v6nemont a eu lieu en pleine mer, Paction sera porWe deviant to tribunal de commerce le plus proche du lieu touch6, ou qu'aUra pu toucher le capitaine ou los int6ress6s du navire aljordL
Awr. :31, -- Touto .16claration des 6,6neinonts OU des faits qui auronL atnen6 la collision ou donn6 lieu I'abordage, ainsi quo toutc action en indemnit6s pour dornma-es, et tOL)te demanded en J11shce do-vi-Olit kre faites par le minisl6re d'huis.,ior dans les-vin,,t1111atre heurcs, au plus, (JU1 StliVrOHL 1'arriv& du capitaino ou des
tiu navire abor(16 au pott le plus proche do I'accident.
Awr. 32. S'il ne se trouvait pas do tribunal comp6tont au lieu
I u (101 itil"ilt servi do ret'Lige au capitaine ou aux inte-e -d6, la declaration on strait IAitc soit au juge
du navii Awi
AX) soit aw notaire du lieu et Line expedition on sera r6chmeC
vakirce que do droit, ju.-;qu'A I'arrivk du havire ou des
1 Ms-,droit au si gc du tribmial competent.




RtGLEMENT DE POLICE 89
TITRE V
De Ve'Clairage des navies pendant la )ittit.
ART. 33. Tous les navies, Aran-ers 01.1 ha'itietis, sont assujettis aux dispositi,-)iis suivantes, e,,j pre ision des collisions Ot abor dages.
ART. :34. Tout navire h vapeur mai chant a I'aide de ses voiles seUlement, doit Otre' consid&6 comwe navire h voiles pour son 6clai rage.
ART. 35.- Tout navire dorit la marine est en action, quelled que soit sa voilure, est consid6i,6 combine navire 'a vapeur.
'ART. 36. Los feux moritionn6s aux articles suivants doivent Mre ports h l'exGlUSion de tous aUtres, par tous les temps, entre le voucher et le lever du solely.
ART. 37, Les navies A vapeur, lorsclu'lls sont en rnarche, portent les feux ci-apr6s:
A En. t te da m-dt h. l'avant, appelcl mAL de misaine i(iz fea blaze fournissant un rayonnenient unifortne et non interroinpu dans tout le parcours d'un are de 225,1 d'aniplitude horizontal ( oit 20 qzta),ts de compass) qui se compete, depuis Pavant jusqu' de'ux quarts en arri6re du travers de chaque bord, et d'une poi t6e telle qu'il puisse 6tre visible t'i 4 ou 05 miles aU inoins de distance, par une nuit sombre, rnais sans bourne.
B A tribo),d, toz few vert kabli de facon projeter uiie lurniUe uniform et Don interrompue sur un art, de 112o 30' d'amplittide hori--witale (oit 10 quarts de compass' qui est comprise entre l'avant du navire et deux quarts sur l'arri6re du travers h tribord, et d'une port6c telle, qu'il puisse tre visible A 2 miles au rnoins de dis"tance, par une nuit sombre, mais sans brume.
C A aboard, an fett vouge, construiL de facon a projeter une lumi6re uniform et non. interrompue, sur un arc de 112o 30' Wantplitt(de horizwitale ( oit 10 quarts de compass) qui est comprise entre l'avant du navire et deux quarts sur Farri6re du travers A aboard, et d'une port6e telle, qu'il puisse We visible A 2 wills au moins de distance, par une nuit sombre, inais sans bruins.
D Ces feux de c6t6 sont pourvus, en deans du bord, d'6crans dirig6s de Parrifte a Pavant et s'6tendant A 0111, 90 en avant do la lurni6re, afin que le feu vert ne puisse pas Otre apergu de aboard avant et le feu rouge de tribord avant.
ART. 3S. Les navies A vapeur, quand ils rernorquent un navire, doivent ind6pendarriment de leurs feux de cW, porter deux feux blanco verticaux en t6te de mAt, qui servant a les distin,-, e r des autres navies a vapeur; ces feux sont semblables au feu unique de t6te de m5t, que portent les navies A vapeur ordinaires.
ART. 39. Les navies A voiles, lorsqu'ils font route A la voile ou en remorque, portent les m6mes feux quo les navies A vapeur en march, A Pexception du feu blanc du ink de misaine, dont ils ne doivent jainais faire usage.
ART. 40. Lorsque les navies A voiles sont d'assez fables tonnages et dimensions pour que leurs feux verts et rouges ne puissent pas dtre fix6s d'une maniere permanent, ces feux sont n6anmoins tenus allum6s sur le' pont A leurs bords respectifs, pr6ts a ^tre montr6s h tout navire dont instantan6ment on constaterait I'approche, et assez & temps pour pr6venir un abordage.




"W APPENDICES
Ccs sorts do fanaLIX pendant cotte, exhibition sont tenus
autant en %'Lie 11110 pOS- iIII0 V1 pl.(* Sellbl's de telle ;Orte, que le ful-I vert lie poiso aporiu htll wd :wmt, le 1'oll imigo! de fribord av-11if.
Poor r, ,nilre cc.:, pre-wrilitimis Time applic ition 1)111-; Cort kill$,, (,t plus facile, los rmlalr snilt 1) -Hit-; -xhlriourenwi de la _,fwl,, ur (hi fCLI C011fiCIIII011t Ct (101VOlit ("(1-0 j)ULII'VUS
Am'. H. Les navies tanL (h vollu-; tlu*.*t V'IlWLII', Inoufflo-; slir une radc, dans un porl, dans till clicnal OU SLII' III) Iluellt(% par de- bAtiflicilt';, IM 11011t I CM ICIIOI J1.1-4111 Itl JeVel' dU SOICH, (111 t'Cll f "'t (1110 1131,11CUl' (10 A (h 6 11161rPS Ot 01.0je,,Uit Line 11,1111i'TC 1111il'01-11-10 ot noti interrompue tout anIOUr de i'llorizon, IL la distance d'an 1110111S Un 1111110.
MIT. Los navirw; pilots -'I voilo-; ot le. ; eii1bareation.-; do dIvers points avoisinanL 1 4 p0I tS (10 Lt IWj)LIb1i(ILW 110 SOO pai a-sil jeHIS l p0l t0l' le IIW 1110-; f'CuX (1110 CCIIX CXI"'6.S 101,111' 1(2.-; aub-cs navies inals ils sont lemis (Favoir, en 16to de mAll till 1'ell Wane visible Ile tous lc. point, (10 I'liorizoij i l de plu,, inonlr. r un. 1*0 1 do quart (HICUrtj on quat t 1,11101,11-0, iluall(I lk lj;tVi11u0IIL pOIli' rochercher des bAtillients A conduil.c.
An-r. 1:)'. Les Whtcaux non points no sont pa.; t0nLIS (10 1) )1101* 1U., l*CLIX do c6t6 exIg6s limir le:,; autres navirc:-;, mai i lls dolvent, s'ds lie sonL pas pourvus de semblable.s feux, so server d'un hnal Inullil sur hin do ses cot6s) d MIC COLIIiS.SC VCI te, ot sur I'al-Itre T1111.0 COLIIiSSe I-OU-0) do IaQon qu*a I'approche d'Un naviro, ils I-missent tt"Ontrel, Ce fanal oil temps 0j)[)OIALIll I)OLII' pr6venii, .'ahordago, on ayant soin que le rCU Vert 110 pLIi.1SC 6ti-c apervu do bab3i'd CL IQ I*ell I-OLN-C (IC tI'ibOI'd.
Awr. .11. Totj, les wavires, (-,hangors OU nationaux, lorsrlu'lls se trouvent dans 1( s eaux do la BkOpubliqklo, devrolit Se confol1liel, stridoinciiL aux articles qui I'll-6COdent M, (10 I)IIIS, Ob.-;CL'\-cr lus dispw-;Itions ;uivaijtcs, avant pour bot de prkisev I'usagc des feux
Premiere position. Le ,apetir A ne voit quo le feu rouge
(ILI vapeur B, 1-11,1016 (ILIC 'SOIL Cello (10S tl'OiS dil-eCtiOnS JU Iflan LILIc B SUive, aLtendu (ILIC 10 fOll vert do cc dernior re! ;tc totijours mas(II-10. A est done hicii sfir que B lui pr -cnte le coLd de bab0l'd Ut (III'll "OUVCM 0, (10 111,11110fc -h IUI COUllel' la route do triit bord t aboard. A pent (]one on Ioute coidiance, s'il fait assez
11011' I_)OUI' (111 1'e(1011(e 1111 III)ORlage, venit, sur tribord ; il lie I( court aucun risque do rencontrer B. Wun autre cot B dans
SCS tFOIS I)OSitiOlIS VOIL h' fCU I-OU"e, lo fou vurt, et le feu do ti le do A; il les voit sous formc do triangle et salt par la (liuc A COUrL drolt ,ur lul, par son travers do aboard ; B manmuvre en cons6quence.
Deuxi6me position. Le navire A lie voit que le feu vert do B CC (JUI 1111 ill(II(IL-10 Cklil'0111011( CILIC 113 lui coupc la ronte de bahord "t tribord. B voit, MI contraire, les troi.,. feux do A et on a conclut Ilu'un vapetil, court drolt Sur lui.
Troisi6rne position. A ot B voient rospectivement lem's 4( I'm ix rolj"C ,. 1'es I'Clix verts Solit lna (1116s 11,11- lc -; 6cralls. 11 est (I evidelil, (it] les delix navies pascrm iL :1 aboard I'LI11 ot I'atitre.
Quatri6me position. A vL B vJent respectIV121110111t ICLII'S
4 feux \cos. Les foux rouge,,:, sont giaqti s par les krans. Les
d0IIX 11:LVil-OS I),tSS0I'0Iit IA tt'IbOI'd I'LlIl Ut
Cinqui6me position. Les doux navies A ot B apercevan,
(i. I'un ct I'autro leurs feux culords sauront qu'ils marchem directe-




RtGLEMENT DE POLICE MARITIME 91
ment I'un et I'autre. Dans- celte circonstance, ils porteront tous
les deux Ia barre A aboard.
Sixi6me position. Go cas don-iande de. I'attenti6n : Le feu rouge qui est aper( u pat- A (,L lo ft Ll Vert par- B, annoncenL aux navies qu'il,-; s'approchent ohliqU(,(11011t FUn Lie I'autre. A viendra sur trihord, confortn6inenL it ]a r6glo pos6o pour le cas pi-&6d(211 t.
NOTA. Les rnarins anolais inati(euvrent cl uno autre
Le navire A aperColt lo feU rou(,,c du navire B, viont sur 16 tribord eL le vapeur B, saris changer sa, roiue, passo devIant A qui soul a, manoeuvr6 pour \,iter I'abordage. Le setil inoyet, d'obvier au dallgot, i6el que pr6senbl eette tnanwuvre, assez gon,_- ralenionL ex6eul6e cependant, sora. le suivanL: A apr6s Otre venu SU1' tribord doit stopper et ne se mettre on route clue lorsque B I'aura compl6tement d6pass, de Favant. Si le navire A no so c-onformait pas ,'t ceLte derriere Priscription, il seraiL responsabio des a\-aries r6sultant d'un abordage.
ART. 45. --- Tout navire quelconque krancror oa I-a4tion qui tie se sera pas conforin6 A ces dispositions ot qui aura W aboi,16, per)dant Ia nuit, par un navit-e porter des feux r6gleniontaires, est soul passible des consequences do I'abordage arrive ainsi pat- sa facite.
ART. 46. --- Les biltteaux pkheurs tie sont pas soutuls aux dispositions ci dessus, relatives aux feux des navirc, et a leut, 6clairage pendant [a nuit.
TITRE VI
De Ve'el(diage des I)oNs.
ART. 47. --- Dans chacun des ports de Ia R.6publique, il sera 6tabli un feu, dit: Feu de pw-t, pour en faciliter I'acc6s et Ia. surveillance pendant Ia nult.
Ce feu sera hiss6 a uno hauteur de 5 a 6 m6tres, au moins, au-dessus de I'liorizo'n.
11 sera alluni6 par tous les tomps, Qntre le voucher et lo lever du solely. 11 projettera, datis le port, ou sur la rade, une lurni6re votye, uniform: et non interrornpue dans tout le paicours d'un are de 225- d'amplitude liorizonLale ot Wune port6o telle, qu'il puisse 6tre visible A4 ou 5 miles au inoins de distance, par Line nulL sombre, mals saris brume.
ART, 48. --- Le commandant et les officers (]it port seront sp6cialement charges de surveiller Nclairage et le, bon cmtrelien de ce feu, plac6 sous Ieur responsibility.
TITRE VII
Des Sigwtux eu temps do bmme,
ART. 49. --- Par les Lemps de bourne, de jour comme de nuit, les navies en rharche, au large, sur les eaux territories, dans les rades et ports de Ia 116publique, front entendro les signaux suivants, de cinq minutes en ciL)q minutes ou plus solvent:
10 Les navies A vapehr, en march sous vapeur, en temps de brume, ( deviant Wavoir qu'une vitosse mod&6e) front entendre le son du siffleL A vapeur par intervalles tr6s rapproch6s ; 2o Les navire*s h voiles en march front entendre le son d'un corizet nautique ;




92 A IYE.N 1) 1 C E
3- L'un cL l'auti-c, lorsqu'ils ,ont au inouilla.youLl ainai-i,6s Sul, Lill coq).-;-nioit, lo son do la gi-ando cloolic du but-d.
TITRE VIII
Jhwwtwi es des aacil-es (i voill's pouv &,ilei- 1'abo('(1a3c.
ART. 5J. --- Los ii Lvii-es It Vullcs on inai-,;ho daus les caux terri toi-lales sui, les i-aklt,s, dalis 113--i u1L itcC66 *1 1111 1)01'1 (2t dans les poi Lsd- lit Republique, devi-ojit obsel-vol. 1,ex6culioil du inancutivi'e-i suivant s, anx lins d'6vitui, et dc parei- I'abof-da'r
Premier cas. --- Si (100\ navies it voiles, dans lew, iliarche, COL11-CM I'Llil :,ui- I'witiv, dwccteiw ia ou h pell pres et tlu'il N- ailt i-isque tI'aIjovdt;,c, Lous deLix viciinuia sui- ti lljoi-d, poni, I)a-i: ev a bJi)ol'(l I'Lill et I allti'e.
Deuxi6me cas. --- Loisquc &!ux navii-es a voiles 1'onL do., rOLACS (IM so ct'ol- ,enl. eL le.s CXJ)O.-;(,'[iL a Lill L1bO1'd,-1-C. S'1IS UnL des alnUI.CS (lill'61-011tCS, IC lKI.V11-C (10i coui't (h baboi'd ami-ii-es inanWU%'N lie niaui i-e it lie (NIS la I'011te do C('IUl (IUi a le vent do tiiboi-d ; tOL1t1'I*GiS don, le cas o(i Ic navii-e qui a les ainui-cs ft baboi-d e-;L au I)ILIS lff ', t;111d1S (1110 I'autro a (In lai-gue, colul ci doit inanwuvier de inaniei'o .t lie pas g6ner Ic na\'il e (ILli ost aLl I)IUS IM-0S.
Mais si I'Llt) des leux osL verii ai'i-16i-o ou s'll-; ont Ie vent du Wine borl, Ic navii-e qui eSL VC111, OU qLli aper ,oit I'aunc sous le
vent niaticuuvrc poui, ne pas -C na ia i oute tie cc dorniei%
Troisi6me cas. --- Quand deux wtvii-es, I'Lia a la voile, I'atiti-e sous vapetir, rold (IC-; I'Oules qui les expo--;wit s'abordoi-, le naville SOLIS vapetil') ll)a11O'1u%'1'O do inaniet-c h tic pas genei- la i'oute du navii-c :t volle.s. 11 est (Fusago eL natuiel que le naviie bokis vapeiii-, oil prOsence Wun iiavii-c :t la voile, soit to pi'cinlei- A inanceuvi'el' pour Iul donner la i-oute libi-e.
Quatri6me cas. --- Tout iravh-o, qui pai' sa viLesse on d6passe Lin auke doiL (rouvei-nei- do inaiii6re fi lie pas "'61]eL' ]a i-oute do colui-cl eL dolt, au cuntt aii-e, la lui favoi-isci%
TITRE IX
Disposiliwis g6ie'),ales.
A [IT. 51. --- Tout navii-o, sous val)Cff, (IL)i Oil Un autre
tie iiiani i'e qu'll y ait i-isque kFal)(JI'Llape, doiL difflillUel' sa vitesse, uu, -AoIjpei- ou batti-o inachinc en ai-il6ro, i'd ost n6cessaiffe.
ART. 52). --- Loisqiie, pai- suite des i'6-Ics qui pi,&Ment, I'un tk- s deux liavil-es doit nianceuvi*ei- do nianicic a no pas gt ncv I'auhc, celul-ci doit n6anm)iiis suboi-donna sa nianceuvi-o aux rt -,Ics 6nonc6es -(t I'ai-Licle suivant.
A 11T. 53- --- Les capitaines, inaittos ou pah-oiis des navies, doivonL senipuleuseinent coniptc des dangoi-s si fi'Oquents do la
navi-atioo acluellc ; aussi dovi'ont-ils avow t I -al'd aux Ch'Constances pai-ticuli6i-es qui peuvunt i-uijdi c n6ces.,iaire Line d6i-ogation .1 Cos alin tic dans la i-espon,,,abilit6 (ILI'ilS ont do lew,
navire et do -;a dit-oction, a un danger Hninkliat.
Awi% 5,11. --- Rion (laos le,- qui pi,&Ment no salvait alfi-allClill' till 11,1,61'0, IIUCI (]U'il Solt, (ICS COllS6(IL1eliCCS d'U11C 011111 3ion do poilei- les feux (-)u signaux, d'iin (IONUL LIC SUINCilk-111CO COII\'Cnahle, OU (211fill (I'MIC n6gligenco qL1OICO11qLlC tIUS Iw6cautions coniinanN,cs pai- la pi-aLique oi-dinah-c do la i)avigafion ou pal, les circonstances patliculi6res do situation.




LOI SUR LA POLICE SANITAIRE 93
LOI
DU 30 JUILLET 1886
Sur la police sanit(tire.
SALWION
President d'Hafti
Consid6rant qLl'il est urgent et indispensable de rkgler la police sanitaire, en presence des 6pid6mies qui envallissent depuis quelque temps les contr6es avec lesqUelles ]a R6publique entiletient des relations afin de S1,11-1vegarder ]a sant6 ,publique
Vu ]a Ioi (ILI 9 L)CtOI)1'0 '1881 et Yarticle 138, premier alin6a, de ]a Constitution ;
Vu le VaPPOIJ (ILI -Seer6taire d'Etat de ]a niarine, et de Favis du counsel des Seer6taires d'Etat.
A PRorosR,
Et le Corps l6gislatif a rendl-I la loi suivante
I)RENIItRE PAIRTIE
TITBE PREMIER
Des maladies qui sont l'objet principal de la police sanitoire inaritime.
ART. 'Icr. Le cholera, ]a fie'vre jaune et ]a peste Sont les seules maladies pestilentielles exotiques- qui, A liahi, d6terminent I'application de measures S9Ditaires permanentes centre les provenances par met, des pays o6 r6gnent ces maladies.
ART. 2. -- UaUtre maladies (-,r,,ive--, transmissibles et. importables, notamn-tetit, le typhus, nZ 1a variole, peuvent toutefois 6tre Fobjet do pr6caution-s exceptionnelles ; nais, darts ce cas, les meoUres prises tie sont applicibles k-iLl',I la provenance. contamink.
ART. 3. Des insures de precaution peLIVU11t, tOlljours 6tre prises centre (III navire donL les COnditiOlIS 11V(1I6HiqUes son L jug6es dancrerenses, quelle qUe soit la provenance de Ce riavire.
TITRE II
De la recommissonce el de 1'arr(tisonoewe)it des wtvires, WS leur arriv&
ART. If. Tout navire qLIi arrive sur une iade ou .1ans un port de la WpUbliqUe doit, ai-ant toute communication),




0I APPENDICES
Otre reconfill par I'atllorit6 Sallitain" repr6selit6e pal. le 1116d"Cill ill port.
smissa responsabiliI6 persollnelle, Sails pr jlldicv de p6lialih," devi"I 611-o relldi-I Ic h il... (ill bm -d, avalli 11tic Ic IrIvire al riv:1111 all plI 6-taW ir des Colillillillicatiolls.
Le commmid.-int oin porl v-t (enn (kiviser itnin6liateliwilt IM tOlAte MLI Ol't CettO [)I'e-zCl'll)IiOll lie Ser;lit
pas "llivie rigourellsolneld.
A in-. 5. La reconnaissance est Line foi mali(6 oblimloire (Iiii a pom, objet do con.Oaler la provenawe (ill navire 0 e t h2s CO)Iflilio)ts sanilab-cs dans lesquelles il se prj, enlc.
Elle COLIsiste dans tin Interrogatoire comme suit
'I C UOfl venez-vous
2c Avez-vous uro patent de saW
3c Quok sont vos nom, pr6noin et qL],Illt6 ?
tc QUOI OS( le 110111, le pavi I Ion ot le tonnage do votre navire ?
5c De quoi so compose votre eargaison
6c Ouel 'our tes-voiis parti
ic (4101 6t'(Iit NtM (10 h SZIM6 PLIbli(II.10 A NPO(JUC de vo(re depart I
8C Avez -votis le m6me nombre do passages et Whommes
(NqUipages (ILIC VOLI,, aviez all (16part, et sont-co les m6mes personnel
9C AVeZ-VOUS eLI Pell(blit kt traverse des inalados A hord ?
Eil avez-volls actliellell-lont
EA-il mort quel(liCim A bord pending la traversl3e
'He Avez-vous rehlch6 (Ilielque part -2 -06 A (Invile
6poque ?
12, Avez-von., en quel(Itio coin in n n i,-,,A tion pendaill la travers&, ') VaVeZ-VOLI'; l'iell I-eCllCiIIl ell mer?
Xoi,.k. Da n s I 1 1) 1 -a (I i i e, co I i i i tor ro (VAOil-e I)CL)t Otre a 1) r ('I I I potir !cs navies vemitif. (I'mi poll notoirement saill ; Imms, dall', le C.'l-, do S11111iCioll, les mltoril s sallitaires petivelit f"Ilre, iwU pundmmwnI des qijc ,Iions ci-dessus sp6ciflees, tolifes les ml(ws ildel-l-w-.11ions (111'elles '111Lel-olO ll cc, -aires potil.
loll Ctlliditl(jw, s, llihlilvs (ill luivire, II(Aall-illwilt C (,lies lvl;lfives 'Itis (:Is dc lyl;Ihidie oil de 111oll ol)S(lv s poll1"Ille., 1wilvelit exi-el. 1'e.\11illition (ill 1,(,)Ie de h, w Ilp'lf-'o et de'S I );Isstl (Ille les doctillICIIIS 1111*1 permeltoii( de contri'der le nombre de personlies pr6selitees "I 1)01-11 ILI momenL de karriv6e.
Cot ill lvrnlg l toire lorlniI16, lot polenta (Ic SaWt, sent fl('0,111S h s c.I- (111i e\i-,olll 1111 jdw approfolldi. c0 h, fm.lwlhtf, prowl I(,,, now of collipm-fe
It(*- cmilp, 1ville le jww 11("ve.,.'ailo. (Ics illv( "t,
tiol", prescli(os all (iti-c JV ( sill. les Inestire" : allifaires 'I I ill'-




LOI SUR LA POLICE SANITAIRE 95
ART. 6. Sont di.-pens6s de la recommissance : les bAteaux p6cheurs sur les c6tes tillalti, et le j emburcations faisaut le cabota(Te le long (ILI littoral de la R(' PLII)Iipue, si toulefois les caboleurs Warrivent Wita porl du littoral oi il cxisle tne el,id6nie.
ART. 7, La reconnaissance e ct sontfoils
par Vagent que Vauto)-W sanitaire djl que d ect effet,
TITRE IH
De la palette de sante
ART. 8. La presentation (Fune patented de sant6, A I'arriv6e sur Line rade ou dans un i ort de la 116publique, est oblintoire en t0LB temps el doit Nre rigoiveusenie)d obligatoh-e si le navin arrive d"un I)ays containing.
ART. 9. La patented de sant(' tic sera considft6e co in me valuable que st elle a-W Ultvr6e dans les (Imarante huit lieures (pil ont pr6cM6 le depart.
Si le depart est ret;tr(16, la patenLe devra 6tre visee par I'autorite' qui Fa d6livr6e, laqUelle mentiontiera si Ntat sanitaire est rest6 le athne, 01-1 s'il a 6prOLlv6 quel(Itte changement.
ART. -10. -- Tout capitaine ou patron (ILIi rel-achera dans un port et y entrer-a en communicatioti, sera tel'All cle ralre visei, sa patented de -ant6 par I Llt,01'lt(-, ScIllit,111'e, et cl (16ftlt.lt Cie, celle-ci par I'administration -harg6e de la police locale.
ART. fl. A d6faUt de patented de satA6, la reconnaissance est faite et I'arraisonnement Pr,'lti(IL16.
ART. 12. La patented de sant6, doit nientiorwer, dans ulle formula precise, Fkat sanitalr,. (ILI pa s de provenance, et particulie'rernent la presence on 1',tljscnce des maladies clui motivent des pr6caulions sanitaires. F lie doit en outw,. (lot)nor le noin du navire, celui dii capitaine, eL desrenseignements exacts relatirs ,w tonnage, -,t la nature de hi carpavoo, c-'l Yerfedif de H(jull)-age et an nonibre des p, issacfers, aiiisl qu',t 1'6(at hygi6nique et sanitiiro du bord on moll) I evit du d6parl.
ART. '13. Un navire tie doit avoir clu'une seule patented Ae sant6.
ART. '11. f,-t patented cle sat-A6 t-!'est valuable que si elle a 6t6 (16livr6e dans les quarante huit heures qui ont pr&6(16 le depart (ILI navire.
La pateMe d'im navire ranger, .t destination Wiin 1.)oit de la Ileplll)li(lll(', (10it t0llj0LIl'S 01 e ViSk (I'MIS S,'t tCW'Ul' Pal, le con"(11 (111,141i.
ART. 15. -- Le capilaine dun navire (16POLII-VII (10 patented de saW, alors qu',l raison de sa provenance H devrait on Otre




96 APPENDICES
1111111i) OU ayant ime paLente irrJguWre, i i son arrive sur ulle rade OLI (1,111S Lill Poll WILt-Iti, sera de (11'Oit SOUlDiS A la quarallWine Wobservation, sans prejudice des poursuites qui POL11-raient Ore exem6es en cas (IC fl-Mide.
N11T. '16. La patented do snnL6 est nette oil bride. Elle est netle, (Itiand elle constant Pabsence de toute inaladie postilontieilO (INDS ICS P-,A\'S OU le P,-I 'S W06 Viellt 10 navire ; elle est bride (11.1alld h pt,6 senco dune inaladie de cette nature y c-;t signaled.
Le caract re not ou brut do la patented est appi,666 par 1'autorit6 sanitaire du port Warrivk.
TITRE IV
Des ioesures sanitaircs (-i 1'arrivic des itavires.
Ain'. 17. Tout capitaine arrivant (IMIS Lill port OLI SUl' UDC rade de la WpUbliqUe OSt Iont.) : %
1o Uempkhei- tonte communication, tout chargement de navire, avint quo celt.li-ci ait W reconnu et admis" A la libre prNtique
20 De so conformer ,lux i4ries de ]a police sanitaire, ains I (ill aux orders qui lui sont donn s pai les autorit6s charges Lie cette police,
3o De produire aLl.X dites antoriti5s tous les papers de bord de r6po,,idie, apr avoir prMe segment de oire la v6lit6 C'l I'interro--atoire sanitaire, et de (16clarer tous les faits, de donner tolls les renseignements venus A sa connaissance, I)Ouvanl. inthesser la nllt6 plibliolle.
Anki% 18. Peuvent 6tre SOLIfIlk A de semblables (16claratiolls, les -I"Clis Je Uquipage et les passages, tOL1teS ICS fOiS 1111,il eAJLlge necessahe.
Ain, 19 Le m6decin embarqu6, commissionti6 00 non,
c,,,L [ellLJ de i6pondre A l'inlerroputoire do 1'nutori[6 sanitaire, et, lors(pie celle-ci le deiminde, de presenter par 6crit till compte-rewlti de toutes los ch-ootistances (Ill voyage avallt de I'illt6lO poill. It( sal)[6 plibliquo,
AhT. 20. -- 1,1 I OCOIIIIASS,lnee (10it tle opon'c sans (M'1ai par le 1116decill (ill poll, de lnnlli .re 'I occasiolmor le Inoills de roard possible mix 1mviros.
Cehli-ci doil, les cas de forco majellre excepte's, tre relldtl le low, do hord ovmlt lo lllollilkl -,(" (ill 11-avire'.
I.ef rcrommissam-C poill-ra (,tn, praliqiWe de nuil. toules les I*f)is (111c le:-; circoll'I'llices le Perillettront. Cepelld"1111, S'i1 y :1 slispicioll slir la provellance oil sill, les Colldiliolls sallilaire. (fit wivire, 1%iriai. comment el l'inspeclion n16 finale lie ponvoill avoil, liell (1111. Ie jour.
Awi-. 21. -- Les navies immis Wime patenle vielte sonL :t,]mis iminediatement A la libie prati(ILIC, api-6s la reconnals-




LOI SUR LA POLICE SANNAIRE 97
statice OLI 1'ariaisonnenient,, S Ulf clans les cas mentionn6s ci-11)1,6s :
A. 1,01'SqU'Un navire, porter d'Une patented de sant6 tiefte, a en il bord, pen"lant la travers6e, des accidents certlit]S OU -LISPeCtS de peste, de fi6vre jaune 01.1 de chol6ra ou Une maladle grave F6PL1t6e imporkible B. LOVS(ILIC le navire a eLl eii mer des communications cum proillettantes ;
C. Lorsqu'il 1)r6sente, i, 1'arriv6e, des conditions livcrle'III(JUes dawereuses
D. Lursque l*atitorIt6 sanitaire a des inotifs s6rieLIX de coinAester la siiic6rit6 de Ia teneur de la p(-itente de sant6 ;
E. Lors(11.10 le navire pl'OViOllt TUI) port qUi eii1retient des r(--Iatiot)s libres aveo title locallt6 voisine oft re"ne soiL la peste, soit la fi6vre Jamie, soit le cliol6ra, ou d'autres maladies graves, Lransmissibles ot importables ,
F. --- I.orsque le navire, provewatit WLIII port oft r6gnalt PeLl auparavant l'ime de ces m'-dadies, it qUitt6 Co poll avant le d6lal s -,rlisant 1-)OL11' Clue 10 pays soiL (16clai,6 riet.
Dans ces differerils cas, le navire, bien que MU11i Tune pa(ente (( ne[Le 1 PeLit kl'e ZIS'itijetti ati regime de la patented brute.
TITRE III
.Des mestives de quarawaine.
ART. 22. TOLIt navire arrivant avec pateilLe brute ou dans I'Lln des cas 6nntn6res (A I'article prk&lerit, est passible de qUarantaine.
ART. 23. -- La rnise en quarantine est notiti6e par 6crit au. captlaine, datis le phis brer d6flai possible totitefois, la teneur de la decision noLifi6e resLe SLIjette modifications jUS(ILI'A la tin de la quarantal tie, seton tes kentUallt6s.
Les rnesures do qUarantaine sont. variables selon les cas,
ElleS PeLIVC1IL diff6rer pour les passages, Hquipage, les marchandises, le navire.
assibles de -Warantaine pour I'Lin ART. 24. Les navies pL I
des motifs 6num6r0s plus ltauL se pr6senLent dans deux conditions.
OLI bien le ijavire arrive avee une -t6claration (lit capitaine 011 (ILI m6decin qu'ancun aceldont de h maladie oil question Wa OU tieLl 'I Will deptiis le Upat-L, et, dans ce cas, si l'inspocteffl-rn6detcin a arriveve contivine cette d6claraLion, il est consid6i-6 comnle 6WA simplemetit Suspect ;
On bien des accide:its cerktit)s OU piobables de !a maladie pesLilentielle onL eti lien. 't bor(1, soit mi port do depart, soit en cours de Lravers6o. soit A I'-,irriv6e, et aiors le navire est coiisid6r6 coim-lie iafecW.
ART, 25, La qLtarinLiine so diStit]"Lie en quarantine Wobservalion ot ei, quarantine de vigueur.




f)8 A ( I I I END I C E,
AnT. 20. (ILK11',1111aine (I'Obse)"111tion oil tie ,iinple susaux iiavii-es tie oil luges
en Ot brut, qui Wont ou A ljolij ;,uclIII z1aciplit pestilellfiel Oil de-nahii-e SLISI)COC.
P K110 c011siste A tenir ell observabon, POWITInt till IMP", (Werminj, W batiment, Nquipage et les ixissagej-s.
2,1 1-:Ile compOl'10 Line inspectiLin m6lic,,ile.
"" POLII- IcS ils poilvelit 011,0 11111,ges -'( hul-11 dil
navii-o daus les tei-iiies et daiis to (Mai (pic fixei-a, apr s 161ih6l.atioll, klutol.06 sallitail.e.
lo Elle ifentraine Iris nkcssaii omcnL to dkhaigement (IC, 111,11-Chuliflises Ili les lncslll ei de d6silllectioll g.61161-ale ( ,;ull' par les piovewinces de pe.,Le ), A moins (ILIc I'autoiit6 salliLliH
Am% 27. -- [,,'I (11.1al',[I'llitillO datem (ILI ]Oil[' 01 1 1,1 SLII'veillance am-a 616 ftablie 't bord pal' 1"Llt,1101'46 sanilahe.
Aivi% 28.- Tout naviie en quai-antaine (10it MIT telILI A 1,6cal.() falls 11'a mouillage 11JIermhuf et, sill.\,6116 pal. illi nombi c suffisant (to gai-des (to police.
Am% 29. Un iiavii'e mis ell tjuzwt ntainc pent i-epi-endi-c la Illei. ; dmis cc cas, la patented de sanL6 hii est i'etidlle avee till (A ) inentiomiant les condiLions dans lesquellei it part.
A11,1% k). -- Los Ilavil.e., ehal,,-6s Timmigi-ants, tie coips tie ti-oupe, de lM ei-in-,. ot cii tolls le-, naVil'OS jLIg6A &111geieiix pai mic, agglom6nitiou (I'liommes duns (!c mativtises CollditiOll-- I)CLIVeIll. ('11 Wilt tellij)S, 011'e I'Objet de pi-kailtious spOciales iltic d6tern-iiiie 1'atih-wit6 sanitaile (ILI P01.1 (kilrVe.
Awi,. 31.- Ouhc 10: Sp6eili6es pi 6c6denmient, l'antori& Sanihirc a le divil, ell presence (1,1111 (].,Illgcl. 1111111illent ut ('11 deh(jl s de tollLe pl-6visicil, do piovisoh-ement
tells moS111'e., till I elle indispells;1bles poul- garaillil. Lt.
;;1106 publiql-le, said, A ell illroi-illel., dans ic pills bIcf (161,ti,
ART. :32. --- J11011171 CP 11110 des lazarels New MaNis tai linjul In quiumdaine A Q1vow 6em Numh p;w I Solmnent
rowphl (III wlvil.e, ('011 forlllc, Iliell t A I,( disposition du cml: eil :51 Ili W i I e.
TITRE VI
Des (1voils saoilah-cs.
MIT, :V?-- LOS (KOWS SAIlilaireS SOMMI acquOks on conka.LOW (in larif Muldi lav hi Ki An A septembiT I&N, Oxant lo Wit f1t, viAte vmihir-,
ly-; pm.dcs do pdicr p1,10 hol d plil. 1,;Iilhwih, ,Illiklirv
>uruut pNOS AlIx III& (III 11:10w, a wim"I (10 mto !/0111A pat. ililWI-PlOi1w 11clircs.
lis m il-m it (Ilo il *I I'l I;tll(lll till 1)(11 d .




LOI SUR LA POLICE SANITAIRE
TITRE VII
Des authorities sanitabwAli-r. : 11. La police sanitaire (ILI littoral des rades et des ports de la 116publi(ILle est'exerc6e par le commandaM et les ofticiers (ILI port et par les m6deeitis spkialement attacli6s aux divers bUreaLIX (111 port de la fl6publique et par des conseils 1OC'IIIX7 dont les attributions respective sont ci-apr6s d6ternaiii6es.
ART. 35. Dans cha*que port de ]a iVepublique, ]a direcftil SLIP660LII-e de h sariL6 est exerck par le Magistrat comIIII-Itial, OLI, d6t'aut, pat, 10 PrUlDiL I' W nSeiller, assist du JLUY medical,
ART. 36. La direction de la sante itil'orine de Ntat sanitaire des provenwices, eL Ieur donne la libre pratique, s'11 y a lieLl. Elle Nit ex6cuter le v ,glemerits OU d6clsiotis qui d6terminent la (ILiaratitaine et le:; precautions particulie'res aLIXquelles Ies provena'nees iurect6e ; Oil SLIspect6es doivent 6tre sou mises.
Elle est teIll-le de s'opposer par tous Ies moyens eri son pouvoir, aux infractions sanitaires, et de constater les contraventions pat, proe6s-verbal exp&li mi ju( e de paix.
Dans le cas Lugent, et imorku, elle POLIrvoil. aLIX diSPOSitions provisoires qu'exige la satA6 p:iblique, en provoqLia 11 t Line decision de I'autorit6 SUp6riet-Ire.
ART. 37. Rins ICIMCLI11 des ports de la 116publique, il y a Liti counsel saultalre qui repr( :senLe les in16rks locaux.
11 est compose de divers- 16ments adininistratifs, scientirques, coin merciau x, qui peLIvenL le mieux concouvir A 6mettre LII4 judgment, klait'6 datis les (ILiestions maritime concernant la sanL6 PLIbli(Itle.
A wr. 38. -- Le counsel sanitaire est cornpos6i comme suit
40 Le Ma(,istrat con-iIIII-Inal,
20 Le doyell (ILI tribunal de commerce,
36 Le diredeur de la domino. ( oti l'inspecteur
to Le jurv medical ou tri6decin et im pharmacies,
5() Le inkiecin (ILI port.
6o Le PILIs ancient iiotaire de la commune.
S'd n'existe pas do tribunal de commerce dans la Iocalit6, il est fait choix d'un n6gociarjL notable POLIr remplacer le dit doyen.
ART, 39. Les MOrnbreS (ILI consent sanitaire sont Mus pOLI1' tin an.
ATIT. 40. Les conseils sanitaires se r6unissent (ILI,_ttre fois pau au au inoint eL pel-Avetit, 6tre couvoqu6s d'urgetice par le president., routes les fois qu'une circonstance de nature a inthesser la saW publique 1'exigera.
L of 0.