Citation
Les Affiches americaines

Material Information

Title:
Les Affiches americaines
Place of Publication:
Haiti s.n., 1766-1791
Publisher:
[s.n.]
Publication Date:
Language:
|||
Edition:
Microfilm (26 reels). Negative.

Subjects

Genre:
serial ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
001894300 ( ALEPH )
AJW9563 ( NOTIS )

Full Text
This volume was donated to LLMC to enrich its on-line offerings and
for purposes of long-term preservation by
University of Florida Library




gal Owl
Af'
J,4




-9 4 a I __n Elm
41, 1 do* 4.*
A+ 4+ No
W-a
C, 'H E S I I S
Du Jeudi Janvier 1 9 8'a
Noma%=_ 4- W. wiw
-PORTS Dle 1:0UEST 11! IOU touc; & k Ptrfiv' nt de la Virginie capitaine Loul
Clarck.
4rrivie Ok navies Franfoss. Dipart de navies rangers.
U Port au 4rini'e le !%5 Dicembte VUcide du Des. Cayes, fe iS Dekembte la F4mer tapit. Chap
lovre c apitaine- Ne ti le 15 061obre. inan, pour .04L la Charlotte capit. Richard Law,'
Veu, par aigre
pour la Virginie :,le .%i le capit. D pour
zota_ des-- Utimens franfois arrives ,au Pon- au -Prince a 4ne 4,Z
la Martinique I Jeafine & M ai BWart,,
tpuis, le t"'Janvi 16t. orck, en Vir&*e.
. er lpour Yo
k Saint-Marc, le %5 D6cembre le Difcret, de Nantes,
apitaine Villeseuve.,- parti le 12 Septembre imS6, tenant N Z' G A X S .4 it it 0 V S.
t la G8te ifOr : le 2-7 t'lz Sophie -9- du Port au Prince itaine le, Hue& A Saint Marc', le t 4 du trois, 4ernier sift ent4 "a ta
Jacmel le 9 Dicembre la Difitic de Bordeaux, Geole, Charles, Congo, itatnp6 fur le fein gauche, autant Plt, Garnier p4rti le 2.z Dicembre 1786 quon a pu le ififfirgder BEVCHOT, 'gd_ de ig ans
10te dAftique-,:: le' IS 1, It Cemte,.4'Eflaing., de la Rochelle, taille de pieds 2 pouches, ayant -des marques de fon apitaine Augebert parti le zi Juillet.-t786, tenant de la, pays- fur le vifage, fe'di(ant _iappaftentr 'a W Loneutmain i
*0 Wofi iFeft pard le 2.o-- Septembie : le %6 te d'Angole, aux Cayes Saint-Louis :. le s6,, Gfimir Cr6ole itamP6
Is Vinus, du Hay fur le fein dtoit, autant quon a pu le diftin
re capi.t. Cotton parti le 11. 061obre. guer Z-ABAux'Ca" es, k 8 D' embre I'Ockro capit. Ke rchu CLE, au.,defTous STM, 46 de.i&,ar*, taiUe de 4 pieds mant de I Ite I I pouches, fe difant appattenis a la. nomm6e Vi&iie
Rohiois'-,f M. L., le- Mirlit0A C0nZ0 ktampi fur fe Dip4rt do n4vires Pranfoiso fein droit MIRO ig6 de jo ans, taille de 4 pieds to
pouches, matqu6 de petite virole fe difant ppartlentr a Du Port-au-Prince, It 'z8 Dicembre, 77gre, capitaine M. Aliro, Habitant dans, les hauts de PArtibolnite, : le 2.1. Dugairly pour Bordeaux, un N gre nouveatt, Nago,.eitatnp6 fur le fein droit ASABAL, de 28 ans,, ta'ille de 5, pie4, ayant de's mar-ft
Total des havires fwfotfs parid'da, Pbrrwau-Princt depuis ques de, fort. pays fur- le vifage ne pouvant dire fort nom
er
Janvier ty6. lui'de f6n, ittte;, & (apidon, Congo,--itamp, illif .t
De Saint-'Ma"fe, le 2-7 M embre -k Raf4rd capitaine element -fur le kin droit, a de 3o ans taille, Lalaffon .,pour Bordeaux; & It Brtion capit..Langlurnk, ropouces fe difant appartenif 'a, M. Dutrejet. pour le'. r Au, Petit- Goave .. le 19 dw mois dernier 2 un Negre-,
, apne port. 6tamp6- fur le fein gauche IL ORIN le
ries"UYes, It 16 Do'cembre Ulhl oin capit Denis nouveau
06ur MXffeille. milieu de letters illifibles., a# de 2o 'a 12, ans taille de
Pe- Actnel It %6- Dicembre, Is Minerve, capitaine 5, pieds, quelques pouches : Jofeph, Cr6ole itamp6 fur le Froutentin, pour Ies Cayes. fein gauche HASPIL prefq4e- illifible age de 28- ans, taille
de 1- pieds. 2 paces fe difivit appartenir "a Marie**fmivic de "vires- A.tr4ngerj-. Jeanne Hafplh
A Jacmel le 2z du tnois' _deroier, Syl tflre TaquT.;, Au Port'" an Prince le 16 Dicembre le Recovery di itamp6 fur le fein gauche OGER all deffous NOBE.., Few-Yorck- it. Charles Yrich-;. & le Dauphin du mime autant qu"on a pu le diflinguer, a5gk de' 1*1 2,4 ans, taille Port, Pit. kuabpen Ftylger : le 27, Ic Difzr, de New-Bery.) & 1- pi-eds 3 pouches ayant des marques de fort fur
. Ca 1 91 tlydsifan
cajpit. Benjamin Ingolis; & k -Pirou, de New-Yorck, capi- le vifage &, I eflomac niarqu6 de petite -v6-role taine Yodas Paddoch : le z8, & Hatcy, de Bofton, capi- appartepir 1 M. Duvigntion au Port- au Prince : le 24., tairte James C6dd. quite Nieres ;, le prettier nommi Congo, &9_6 de- io ans
Aux Cayes le 17 Dicembte la F4mer,. de Sainte- taille de wpieds io pouces;,Ie deuxi'me jr4car4, av6 do
Croix, capit Chapman ; & 1-i Nancy, de Saintw-Thomas 2,6 ans -, taille dc 4 pieds 8. pouces- ; -le troift6me Ai cjf4-,.
evft- Olivier : le 18, le Delayte, du m8me portt capit. lg6 de %2 ans, taille -de 5 leds 3 POuces ; & le q iattiimep il I I;
Sylvellre : It 2o, la PoNy, de Chatles-Town, capitaine SOMP4S, 5g6 de i z ans ta le de 4 pieds, i pouce : tou&.
Newton : le 2z la Polly. de Feptrlboroug. caos, Stap. les quatre hamp4s fi*r Ics f0as b0VRGrJE015, au.., OVW.
A




FT. GOAVE bur Con-ps francs' deux Momclorryties' e
P Lei CM"iens Oe teogine Oonneront Mardi procham,
fe dirant appartenir 'a &C Bourgeois au Petit Goave. au. b neffice de la Desnoitelle Thibaultj tine prerni6e
Au Port au Prince le 24 du mois, dernier Marie, prUentation du Marijge de Fi*garo.ou la Folle Jolurnee Co. Creole fans eitarripe fe ditant- appartenir 'a M. Nicolis't ine'die en cinq a&es & en profe 1,de M. de Beaumarchais. gn cette ville : le 2.5 Laylortune,, Arada ekamp6 fur le La Demoifelle Thib ault, p'n6tree de la bonti indulg' fein droit SPV,.au-daffoas jP,,& fur le gatiche COAMER, du Public, croit ne pouvoir mieux lui prouver fa recon.
appartenir a I Analois, e'ramp' ance qu e;
fe difant e noifl
1. Cbier : Jear. 'en donnant un Spe6tacle generalement d6fir'
fur le fein drolt PEITAVY, au-deffous JACNIEL, & fur & les foins qu'elle prend pou*'r les decorations & les dif.
le gauche IW fe difant appartenir a tributions des roles lui font elp6rer que les Speftateurs
met; deux N gres nouveaux Mofirribiques 'tamp's ill'ji- auront C ta
lieu d"tre fatis' its.
fiblement, au-deffous STIAARC, ayant des marques de leur pays fur la figure, ne pouvant dire leurs norns ni celui de leur maltre ;* & Jofieph Cr&c, 'tampe' fur les feins A V IS D ADMINIS'TRATION.
LAPOINTE, au-deffous STMARC fe difant appartenir a M. Jean Habitant, au Boucaffin : le 26 4uguflia 3 Il fe troupe au Bureau des Finances au Port-au-Prince
Congo, ktamp6 VOLUMBRUN 'fe difant appartenir 'a des Ordonnances de ppayernent expe'ditIles en' faveur del
M. de Volumbrun & Francois, Mine, 6tampe
.0illifiblement, divers particuliers par MIM. ALigon, de Vorgars Prevoy? de
au deffous PRINCE, fe difant appartenair "a M. Lajetlere Lacroix. de Paivre & de Marbois ; elles parolffent y avoir Ie 27, quatre Negres I un noinme' Thomas, itarnp6, antant t6 oubli'es par les parties prenantes qui font prices de 1111 on a pu le diftinguer, TANGUL; Jean-Charles, etampe venir les retired pour pouvoir s en faire p4yer ; elles font illifiblement ; Neptune & Narcile t0116 deux itampes au profit des S" de la Alarrilfire, Corn 16, Louis B' I G. MICHEL, aii-deffous LEOGANE, fe difant appartenir le Cocq Ditainvilli, Thomas Carter, Poulle, Deshays, Jo;ion,
a M. Sudre, Habitant 'a Le' ogane : le 2.3, Adilaide, Arada, Chajanis, Jean Tourlot, Sibille, Joachim Guillemir., Morin, etampe'e fur les feins FOUGY fe defiant de I'liabitation Jacques Richard, Jean-Jacques Rolland, ttieane Lambert, Fougeu : le !29, L Congo, 6tampi illifiblement, Nicolay, 4ntoine Guibert Seguineau fr res & Compagnie,
on diftingue 1"eulement OUI, le difant appartenir au Sieur Lafitteg Dohormaun, Jean Mejor. Diouiilet, Tonnelier en cette ville. 1 Les droits fur les maifons & fur les Neares, dus
par les Habitans du Port-au-Prince pour I'ann&e 1736
4 t w X .4 V z S. n"ayant &6 pay6s qu'enparzie, la garnifon Lra eitablie au
15 Janvier chez tous ceux qui nauront point acquitted ce A Saint-Marc, le 22 du mois dernier, il a eite conduit qti'ils doivent pour ladite anne 1786.
'a la Geole un cheval fous poil rouge 6tamp6 fur la Vad minifl ration accordera des terzw s pour le payment
ctlifie du monitor, FAC autant quon a pu le diftinguer, des droits ant'rieurs 1786.
& MA
ayant les pieds noirs ; & un idenz mArne poil eme Le Receveur de 1'04qroi a requ les quittances desdroit*
ayant les pieds noirs. fur les N6gres, pour 1787, les Habitans. *font prie's *d"en
-au-Prince le 2.2 du mois dernier un cheval payer le montant pendant Its trois premiers mois de I'ann'
poil alezan court queue 6tampe'. KGT le :27 un 1788 ; les quittances non retires pendant cet intervalle tnulet -fous poil brun, ktarnp6 P, au-deffous d'un coeur front remis 1 la Marekhaufl6e, & il fera proce'de' conform le ag un vieux cheval fous poil gris, fans e'tampe appa- moment aux Wglernens centre les redevables en retard.
-rente une bourrique fous poil fours 6tamp'e AHF, Ces niefures conforms aux Wglemens, ou qui ne s'en enttelacis ; & un-tAbourriquet fous poil brun e'tamp' R: 6cattent que pour en mode'rer la rigueur auront leur exc'! le 30 une jurnent fous poil bai e'tamp6e dune marque caution dans toute 1e'tendue de la Colonie. efpagnole ayant une fuite ; un cheval fous'poil alezan 'ktanip,6 RC ; un ialem fous poil rouge 6tamp6 LM; une jument fous poil gris, 6tampe'eT, au-deffous GTGR, les res A, V I S D I V E R S.
'Jettres entrdacies ; un mulet fous poil bai court queue.
*itamp6 illifiblerrient ; une jeune mule fous poil rouan 3 M. Moreau des j7es, Habitant 1 I'Artibonitt,, pr6vient
itarnp6e fur la coupe LPE les deux premieres letters e e
le Public quil a remis la procuration g'n'raledle fes habientrelace'es ; & une mule fous poil fours 6tainpe'e au stations "a M-Lavaux A'& que dor6ravapt ce fera lui 1 qui il itnontoir d'itampes efpagnoles & fur la coupe hors le faudra s'adreffcr poiji tout cc i qui concerned Wdites habitations.
monitor HR entralac6s autant qu'on a pu le difflinguer. 3 M. Boutin, a cien 0ff ,cier des Iifl ces, Habitant au
Goave le 24 du mois dernier une jument -is, d6pcndance de L;crnel, au nom &
(a fuitt fous poil roux citamp6e illifiblement fur la comme exictiter-t0aalE111taire du feu Sieur Alien Pond. v.y cuiffe du mentor. vivant Commandant dudit quarter, pric los cr6iociers de
cette fucceflion, de denoncer kurs titres en ?kwd-- de M* a 'ffe proc'der
Bu/cailhou, Procureur Jacmel pour.quon pu-9
S P E C T A C L E. 1 la liquidation de lie.ite fucceffitan.
3 M. Julien Peronneau, Capi-airne de bllilices au quarter coninme ex'cuteur-teflamentaire da
Les Com6diens de cette ville donneront Lundi 7 de ce de Bayneft, au nom C
irnoisi fans aucun retard, au beinkfice de la DirelTon, une feu Sieur L.sbarriere, prie les cr6anciers dl- cetie fucceffion Repr6fentition de la Brouette du Vinaigrier Drame en de de'noncer leurs- titres en 1'6-LW e de YV 1,*h ou Proa -mel, pour faire un tableau o'ume prerniere
tiois ades & en profe de M. Mercier. Cette Piece fera cureur Jac fuivie du Faux Lord ou It Pacotilleur, Op6ra Bouffon en i 1era faite fur 4 mefure do entrees qui fe
doux ades p'da M. Picciai fils, Mufique de M. Piccini p re. front.




47
^00
a a', 6art rent de la dif
le nitv le Ra;lleurt, 4e la RochCII!, Ca me Mh ruite 6L
Toudre. M. A14th;eu tefll charge de la
arriv6 de Malimbe -c6te ;d'Angole, avec une belle cargai-_ liquidation de ladi,e fockt & pr6vient quece change..
fon de 5 30 N gres a* I'adreffe de fil"Raj?,eau & Coinpagi.,ie, ment n'en porte aucun dans fes g6sires qui front contiians en cette ville, qui en continent la Vente. nuces fous, I-a raifon de Alatircu & Cornpagnie a dater du'
Les cr6anciers de la fueceffion du Sieur Louis Vincent jer dU courant.
jvant Habitant dans les hauts d.u qiiartier de IArtiborite M. Duchcrnin, chatg6 de la liquidation de la focieW Duparoi& Saint-Jerbtne de la petite-rivi4e, font invites de chernin, Griot & Conipagpic, avoit annonc6 la vente itidinouveau de la part du Sieur Bernard d', flis, executeut- ciaire des cffiets N emigres, meubles, &c. dependans de la teflamentaire du d6funt 'a fe trouper le*%2 du prefent mois, elite foci&6, pour IC 24 du mois dernier; Wayant pu avoir
1''tude de M' Rivi'4 des R6 lieu ledit jour, it a Nonneur de pr6venir le Public quVle
Saint-Marc 'a Feffct de de'liberer entr'eux & prendre un (era faite fans retatd Vendredi 4 de ce mois dians la maiparti reiativement au payenient de leurs cr'atic-es & 'a I'ad- fvn qu'il occupy tue des Frontsfotts, h la change par les Ininiftra'.ion des bit ns de ladite fucceffion le tout en pre'- adju icataircs dt payer comptant avant de d6placer a P,!Irll ll 'fence des he'riders duditfeu Sit= Louis Vincetit qui font ee foile enchere. 11 prie ceux qui doivent 'a ladite fociete' de igalement invite's fe trouver'.a' I i a(Ilte affernble'e. Vouoir bien payer pour lui either ba d6fagrement d'ufcr &S
M' Ga ot, Curateur p-r interim aux fucceffions, va- VOjos de rigueur.
'donne avis qu';', vient de faire la repartmon des
canes I A la reqQ^ie du Sieur .41artin.0 Aubzrg'fle en ci ,tt* v*11e
deniers quil- avolt en called 'a la fucceffion dU Sieur Robett au rjom & cornme exekuteur-teflainentaire du feu Sicur des Angles, Gai'18ivier au i3oucafTin. En conf6quence it invi- Dominique Sudfal, 11 fera Mardi 8 de ce mois iffie 6aute les cr6anciers de c,,tte fuccefflon 'a fe presenter cliez lui dience ordinaire, 'a la Barre du Sie'ge Royal de ci t&e villlz,
pour recevoir leurs _quote- %)arrs. ptoceae' 'a la vente & adjulication de tiois Ngres L
2, W Dubourg & Alartin de Saint-Prix, demeurans 4 rangers, un Negre Perruquiar & une N&,r Pie couture 'ere avec
b
Saint- Marc, ont r(.-filie' la fociAt' qui exiliott enti cuX & ce fon enfant, dep ndans de ladite fucceffion aux charges jern*I--r reile chaoe de la liquidation Wicelle. claofes &- conditions Cnonce'es en la cart--- bonnie, eont on
2: It fera proct',cle' en viertu de sentence & d'ordonnance pcurra prendre communiLation en 1'6tudz de P%,I' L.-Cl.rc
de N11M. les Offic'ers 6u Si6gc Royal du Pwt-au-Prince, Frocureur.
a la roquette des I gataires univerfels du feu Sieur Alinage, Ala reque'te du Curateuraux fucccffions vacates, 'a Sainta a vente & adjudic tion definitive 'a la Barre du Si6ge Marc, charge de la fucceflion du feLl Sieur Frefcarode it Royal duPort-au-Piince, a I'iffue de audience ordinaire fera le Mercredi 9 Janvior 1798, PrOcd' la vente &' -4ja. qui fe tiendra le 22. du prUent mois, de I'habitation dite dictation au plus off"rant & dernier ench6riffenr dcs elff ts Menage, fitu6e aux Sarrafins, quarter de Mirebalais, de mobiliers d'pendans de ladite fucceffion) & dun p-rti de
la countenance d'environ i5o carreaux de terre tabless en bois de carpenter.
indigoterie, avec tous les 6tabliffernens neceffairesa' cette cultu- i Le Curateur aux vacancies de la SenckhaulU de* Saint-' Sr
re : cette terre eft auffli propre 'a ]a culture du coton & Marc invite les cr6anciers de 'a fucceffiOn du feu Didier offre toute efp ce de reffource ; 'a la charge p4r Vadjudicataire Guillcmin, de lui communique ier I.urs titres de cr6ances pour de payer un tiers comptant, un tiers 'a i?. mois & I'autre les colloquer dans la repartition des deniers de cette fuc--!, tiers 'a iS mois; & en outre aut charges, clauses & con- ceffion.
editions e'nonce'es en la carEe-hannie, dont on pourra prendre i Le 'curateur aux chances de la Sen&hauff6e de Saint.;
-connoiffance en I'e"tude de M' Bourget Procureur au Port- Marc invite les, cre'anciers de la fucceflion du feu Sieur ale Prince & chez le Sieur Routeau Huiffier 'a Mire- 4ngles, de lui communiquear leurs titres de crcances pour b"Ilais. les- colloquer dans la repirdtion des deniers de cette fuc-,
2. Le Sieur Normand, Audiencier au Siege de I'Atniraute' ceffion.
de cette ville, a I'honneur de pre'venir M' les Capitaines i Le Sieur Laporte, Habitant pr s de Saint-Marc a I'hon& N6,cocians, que, coxiformernenta' I'Art^t du Confeil Supe'. neur de pr6venir le Public qu'il tient une polite roulante chez rieur de S. D=ir;gue du 19 du mois dernier, qui le main- lui; ceux qui pourroie*nt en avoir btfoin u'aur'loit qu'a' s'adrartient daris le privili!ae de tenir feul chez lui en cette ville fer ZU Sr Cdt fmilltre Sellier Saint-Marc-, it leur pro'u tin bureau Ptiblic pour les vents volontaires, des objets de rera de fuite Ics voitures & les chevaut dont *Is pourront. cornmerce maritime qui dfend aux Ifitiffiers e:zploitans avoir befoin. Ledit Sicur pr vk I
A -nt aufli qull pr-,dra des chede faire atictine ve,We pubiiqne chez eim ; it continued de vaux en pl-tifion 'a 5o liv. par mois, & 'a un gourdin par
, comme par le paffe laftli en fon bureau les i-our c' ils front aufli bi?-.n qu'on
faire ites vents U u4sle le d6firer.
Mardis Jzodis & Samedis matin & rneme de relevee; les i Le Sieur Moh;fllon, continue de tenir Ics Bains I'Lablics,
jours inwei'medh ires front pour faire les vents dans les tues Royale & de: Bow.i(46i en cette ville, & lesfera. f4rIrla;W.Ifins oil it fera requis de fe transporter. Le bureau fera vir avec la tneme exactitude. Le prix des abonnernens fera oiivert tous les jourspow tenlire les competes recevoir les pour (10"e b;Ail,s 33 livre pour fix 16 liv. io ficus, pour triarchandifes q,;'on y &Tofera & toucher le montant de trois 8 liv. 5 1. & pour un 4 liv. -, f. 6 deniers.
ce qii feta du' par les adjudicataires. i Le Sleur Garal, H-- ,'Ditanr Ca-vaillon 5 e, kiiteur-tefh.;
Les Si, urs Efl ves fre'res, Horlogers & Marchands Bljou- mentaire dc feu Sieur Alichel Terionneaux e e an quartiers doiinent avis qii"ils ont 'a vendre une paire de Bra- tier dit les Perches apendance des Cayes, defiant 'concelets une monfre 'a tepetraon de maltre de Paris, noiire Ics charges de la fucctffioji dudit feu Sieur Terranneaux
fa chain une paite de boucles d"oreilles une bague, le pour emplo er les voies, les plus promp es 'a fa tout affoiti & emichi de fuperbes diainants ; on troupe prie les cre'anciers d- ladire fucc flion de fe presenter en
chl-;z euy towes fbiv.s de bijouteries & argenteries, Ntude de M' Rene'Jwne, Procureur en la Jurifl fion des
Mir'.Mathieu, Thouton & donnent av;s que Cayes, chamt.1 de vetifirr I.-urs, titrcs & den draffer le




4
Les ffiritiers de feu M. Chjrles, vivant NaUtant au de priveglir M'', IeSIqig0eafl$$ Habitans & autres; quJI
_Gtand-Goaye, d6firant waiver les dett-es de fa fuccefrion., 6ze fon depart pour France 1 la fin de Mars ou Avtil A proponent de vendre une terre fituce dangles hauteursdu 1788 au plus tard; pourquoi il enjoint a% ceux ou cells 'a ,Grand-Goave ptoprement ditt la bate, de la countenance qui il peut devoir, de f pre'refiter ou faire pr6fienter let
de x5o "a 170 carreaux, fu(ceptible de 40 millietsdecaf effects qu'il peut avoir dghors, de m6me qu'il fupplie trit. une (upetbe force fur lalite habitation le local le plus char- humblement Jes perf'onnes qui lui doivent de ne pas restart. .mant pofflble : urte grande cafe couverte en effentes, des der fort depart par faute de ne Je payer fuccAveinent c cafes 'a N gres fuifi(animent pour loger quarante-huit Negres.9 q-ai le mettroit dans la dure neke, ffit6 j quoiclWavec tant grand que petits : on vendra avec ladite terre, ou f6pa- repugnance de faire res diligence en juflice ; il A recent, feptinutets, troischovaux &troisbourriques; plus tre's perfuade' qu'iI n'en viendra pat "a cette extte'mit6 tine terre de 11 o carreaux fitu'e au pied du morne, pour n'ayant d'antres connoiffances que celle d'avoir vendu des fervor d"entrq6t. On prendra cornme comptant les crp-'.3'n- perfonnes juftes & qui auront i!gard fa mauvaife fante', ces fur ladite fuccefflixi, & on pourra s'adreiTer 'a A R. laquelle l'oblige Ce depart. 11 prevent auffi que s'il fe Alorin, Habitant audit quirtier; ou W T. Deshais n ionds de magatin il e
'fente des acquereurs pour fo
pr.e T
Lala;;e Saint-Jaclues & Cornpagnie Negocians en cette ville. traitera au plus jufle prix afin que ces an mes ne puifeat i En vertu d'ordonnince de NIM. les Officiers de la Shi6- que garner ; il vendra auffi N6gres perruquier., cuifinier, chauffiRe du Port-ati-R-lince, & 'a la requ6t,-e des Sieur & DI" I;acotilleur, &c. Negreffes & chevaux. S'adrefTer audit Sr Drgas, lhgataires-univetfels de la fene Dame Boulard, leur en fa maifon vis-'-vis )a Geole aux Cayes. tante, il fe'ra le Mardi vingt-deux pr6fent mois, proc'de' 2. La DI" Teffeire fe difpofe "a partir pour France. 'a la Barre d.- ladite Sen4chauff6e, 'a la vente & adjudica- 2 La Dame Jeanne- Catherine Alonnzer$ elpoufe du Sieur tion deffinitive; 0 d'un terrain d'enviroiq.2.9 carreaux de terre Jean Peneaut part pour France. dependent de ladire fucceffion, fitue pre's le Port-au-Princze, i M. Jean Parant., derneurant 'a Saint-Marc, part pour derriere Jes favannes de I'Intendance Et de tous les b5ati- France. mens co-Arults fur ledit terrain, lequcl eft fuceptible de ]a i Le Sieur Jean Lenable grant les biens de Madame culture du coton, du bois patates & de routes fortes de la Comtefre de Chabannes, fe ifpofe 'a partir pour France, vivres, & de paturages pour les Rnimaux; 2' de deux aches & declare ne rien devoir. laitieres d'un taureau d'une voiture aN-echs harnois, d'un i Le Sieur Jean Parran jeane fe difpore 'a partir 'pour mulet & dun attelage. de trols cli\-Ivaux; 3' d'un N are, Franc* & deWare ne rien devoir. nomme' Georges, Ct6ole, bon poffillon, domeftique., fellier i Le Sieur Lagarenne a I'lionneur de pre'venir le Poblic
i pouvoir entretenir des harnois, & bon maquignon; du qu'll part pour Frzrce ;.il prie ceux qui lui doivent de younomm6 Jean-Pierre, cotnniantieur,,d'une Negreffe Creole, loir bien le folder, pour lui Aviter le de'fagte'mont d'ufer nommie, Catherine, blanciiiffetife, & Wtine autre N6greffe des voies de rigneur. 11 pr6vient auffi qu'iI a ce'de' fra maifon Creole nomm 6e Fra nco e a u ffit 0 1 anch; Ifeu fe ; a u x c h a rg i3s de commerce "a A Pierre Belhomme, Capitaine de navire, C aufes & conditions 'nonc'es en )a carte-bannie, qui ad- atluellement 'a 'Saint-Marc, & que la raifoo fe Nent fous le m6t tous crkanciers d'acqu6rir en compensation & nom de Belhotnme & Baux; ces Kr' font change's d'en faire
ctopcurrence du montant de leurs cre'ances. On pourra s'a. les recouvremeris, ainfi que tous les payernens conternant dreffer, pour avoir plus ample connoiffance des conditions fa maifon & t.outes les fignitu'res concernant le Sieur Lade la carte-bannie, en I etude de M' Aqgdam4o, Procureur g,renne en .,ron particulier.
cn cette villa.
RX4rXION 4V DOMdIRS DO R 0 zo;
D z' P A a r s ip o a A F a A N 0 so
4 En verts d'ordonnance de MM. les Adminiftrateurs
3 M. OJ;n, Commis de W Laffiteau, Faure, Odin & en "l-te du Decembre 1787, le Sieur E. A. B ffet to
nie Negootans en cette ville, part pour France i la cette ville poutfuit en reunion un terrain pour culture, dd 'r fe ce mols. iooo I as de long de 1'eft 'a l'oueft, fur 5oo de large du fud
3 M. ofeph Rodrigues, part pour France, & declare ne au nord format la valour de rnillepas,,en carr6, fitue au eien devoir. quarter Laurence, dans les montages dependantes du lieu
3 Le Sieur Guertier, Capitaine du Navire !a FiRoire, dit le Boucan-Tatate paroiffe de la Ctoix-des-Bouquets
de Bordeaux,, part inceffarnment pour France. 11 prie le s born6 'a 1'eft du Sieur Mony., au fud de la Dame Bobin & d6biteurs 'a la cargaifon dudit navire de le folder. du Sieur Cardon; 'a YeA & au notd. de terres non concedes ,
3 M. Antoine Defage, Habitant aux Matheux, part pour fuivapt Ic certificate du Sieur Petit, Arpenteur. Ledit terrain
France avec fes deux e4aps, dont un g6 d3 9 ans & I'autre concede' au Sieur'Choifel le 19 Octobre 1785, qui ne I'a de cinq. 11 prie fes debiteurs de le folder inceffamment ji Ma S 6tabli. [ Vefl par erreur qu'on a mis dans les d.ux a6n de lul 6viler le de pr cnztcres announces de ceife reunion le Sieur Baffel au fieu
'fagr6ment de les y contKaindre par'
let Voies dis riguem, de Baffet & celui de la DWnc Robin au lieu de Bobin
3 Le Sieur Lagarole, maltre -en Chirurgie, 1 Jacmel, er confluence le Sieur Er. A. Baffet avertit ceux a qui il appdritant fur e q W publication, pour 9'Vitfr
a depart pour France pour cauf* de maladies tiendrd U i fera faire une quattietne
;ie ceux a* qui il peut devoir de, fe presenter & ceux qui toute iffic u Iti qui pourroit n41're lu'l doivent de ha'folJer. 3 En' vertu d'otdonnance de MM. les Adminiftrateurs
3 Le Sieur CLiude Ga.uder, PeIntre & Sculpteur, aux en date d.u. iz du mois dernier le.Sieur Jean Duviv;er rc'fiCayes, part pour Vrance la fin de ce mois 8t declare dant aux Cayes, pour(uit en reunion un terrain pour hatte
fig rien devoir, & coral de i Soo pas carries ou la valour reduite fitu6
M11' HaII!Y art pour France. dans ks auteurs de, la tavim du fud,, paroiffe & jurifdicdi-I. - A- 1"-- 1__4 f-A A., AAAp Ar An




Sieur P;erre-louls Bernard C le cas- y ichoh 'a Pell de pour Wit fleu du au 2o Janvier 1788- Ceifx qui
M. de Codere pert & chaffant au nord & 'a l'oueft dans voudront y paffer ou chatgeT du coton & du cafi eA
non conckde'es. Cc terrain conckd6 fe 30 Septern- pqtites futailles, eadrefferont Mr, Pierre & Louis Seguibra 1786, par MM. le Comte de la Luterne & de Marbois, neau fre'res Nkgocians en cette villa ou audit Capitaine I
au Sieur Guy-Francois-Aphredite de Coderc fils qui ne I'a dans fon magafin rue Royale, qui a encore de I'huile en
fait ni reconnoitre ni carpenter & far sequel il na fait aucun panier & des clous de toute efpeceo 4 vendre.
ktabliffement. 3 LaMargfierite&JuflinedeBordeaiixCapitainePaute,
3 En vertu d'ordonnance de' W les Adminiftrateurs, partira pour Wit lieu du 5 au io Janvier x
en date du 5 du mois dernier, le Sieur Auguflin Sabal, qui voudront y charger ou paffer s!adreffA-ont audit
Habitant aux Gonaives pourfuit en reunion tin empla- pitaine, ou au Sivwx'LafoSe, dans leur tuagain rue des
cement fitue' audit bourg, de go pieds de face doueft 'a eft, Capitaine6. Cc navire eft a fon premier voya-ge, & eft fur i2n de proforideur du nord au fud, borne' au fud de tr&-commode pour les psiTagers. la rue Cham fleuri, au nord des emplacemen-s marques des 3 Le Succis, du Havre, Capitaine le Charpentier partira
aurneros io & 2. 1 'a Poueft, 2.2., 1'eft 24, conc6di au pour ledit lieu du io au 15 Janvier 1788, Ceux qui Sieur Jacques Arnaud, le p ernier Septembre 176c par MM. voudront y charger ou patTer, sadrefferont 'a M. Franfois de Bart & Peyrac & n'a jamais &6 'tabli. Frudhome Negociant en cette villa rue des Capitaines.'
3 En vi rtu d'ordonnance de MM. les Adminiftrateuts, 2 Le Hafard, du Havre, Capitaine Belhommedu port
en date du 15 du mois denier le Sieur Cordelle demeu- de 36o tonne-aux, bon voilier, & ttes-commode pour les rant en cette villa pourfuit en reunion un terrain pour pafLgers partira pour Wit lieu dans le courant de Nvrier culture, de iooo pas carries, fitu6 att lieu dit la Grande- prochain. Coux q voudront y charger 1 fret ou y paffer Mare- a -Palmifte paroiffe de la Croix-des-Bouquets borne', 6adtefferont audit apitaine, en (on magafin 'a Saint-Marc. fuivant la conceffion 'a loueft des brulages de la rivil6re Bian- 2. La Sophie, de Marfeille, Capitaine Rougier tre'sche, au nord du Dos-d'^ne, au fud & 1'eft do terres non commode pour les paffagers partira pour ledit lieu da conc&46es. Cc terrain a ehe' concede le 3 Juin 1772, au I er au: 15 du mois de Mars prochain. Ceux qui voudront Sieur k4a Renri qui ne I'a jamais' 6tabli. y charger 'a fret ou y paffer, s'adrefferont audit Capitaine
i En vertu d'ordonnance de MM. 1,-s Adinliniftrateurs, en fon magafin tue des Upitaines.
date du ig Dicernbre 1797 d'rnent fignie, le Sieur 2 Le Jeune-Ioxis -du Havre, Capitaine Roffignot parw
Pigalon Baudouin, pourfuit an reunion la diligence de tita pour ledit lieu la fin de F6vrier prochain au plus 11. le Procureur du Roi 'a Jacmel, un terrain de iooo pas tard. Ceux qui voudront y charger ou y paffer ?adrefIaen carr6, accorde'-pour culture au feu Sieur Fran ois Maf, ront audit Capitaine en (on niagafin rue des Capitainei % A
fitu6 au lieu dit le Petit-Fond ou le Guimby, auteurs a cote' de M. Trotfier N6gociant en cette ville.
de la Goffeline, born6 'a' l'oueft de la Riviere du PetitFond chaffan't 'a' 1'eft i ooo pas d-4ps las terres non. cone 0 x X.
d'es borne' an fud du terrain Decaux chaffant an nord
Y I ooo pas dans les terres non.concidees; fur sequel terraW Un moulin 'a fucre neuf dont les cylinders qui ont ii n'y a eu de la part dudit feu Sieur Franfois'Maji, ni 23 pouches de haut fur ig de diameter, font dans les; pro. de fes a ans catife, aucuns 'tabliffemens.
portions I es plusjufles ponr lui donner toute rilafli&6 poffi. En vertu d'ordonnance de MM. les Adminiftrateurs 2 effer "a. M. Njdauv N' iant en cette ville qui
n date du 26 De'cembre dernier, le nomme' Louis- Charl-rs- n fra bonne composition. Yi8oire Borno, G. L. derneurant en cette ville, poutfuit n as a 15 ans perruquier
-17. Deux N gres,,dont u i '% 6 de 14
en reunion un terrain pour culture de woo pas en carre' & boh dornellique un.a:utri N Sre d'habitation bon pour" Atue' au lieu dit les mores de la Gafcogne quarter de ta hache, & une N greffe 4'e d, iS 'a 16 ans, coutu. Mirebalais, born6 "a l'oueft d'un terrain'-'dependant de la tiere. S'adreffer 'a PA. Ginoyer, vis-1-vis M. Cadieu, Nhgo,ccefflon Voifin, au nord & 'a 1'eft des terres non conce'- ciant en cette ville ek 'a cote' des Bains, publics. ees, & lau fud de Jean Bellivue. Cc terrain a &6 concede' i Vne habitation fitue'e dans les hauteurs de la plane
12 DeRemble 1770 *u nomme Fierre EC1-levue dit du Cul-de-,Sac, coanuze'fbus Ale no'm de Rottitr de la Juhotiere, M. L. qui ne I'a jamais etabli. donnerie de la colitenance ele 2 12 carre;ux de terre, ktablie
en fucterie roulant en blanc fur laquelle font deux mou.
D it m d x D z s. lins une be-lie fucret le a vec ks.equipa.ges une putgerie
de 300 Pied$ totites les comn odiiw's wiles 'a la fabrication
3 Un particular proprietaire de ceVt carreaux de terre, du fucre (luildiveric rnonte e lcg..-mens de inaitre colomtues dans les hauteuts duTrou-Canati, quarter du Petit- bier & uler I'ann'
clOr5iC"; 14 pieces ide canncs bones a to Ce
Olve,, fur lefqtxls A un principle detabliffement, de'fi- procaine wiv ydrz*%'.me que l'or. Ya p!Inter, dix carritaux troit trouper quelqu'un qui voul'It fournir la t-neme valour de terre en vivv--O le tout p-r ia rivie'fe Crvufe 11 Negres & former une focie'te' Four les mettre en cut- on y joindra o5 fuperbe; 'Ncgre ,, dont la majeure partle ure. S'adreffer i M. L J. Alkinand, Negociant en cette G&Ies 40 Uzes e a cones f"Ort 34 tyrant au cabrouet,
qui donnera de plus iarriples 6clairciffewns. %-nt Oeveaux & tiften9 1111flets yAm, cabrou"'. WWI
On voudtoit trouper prendre ferme un jeune N fi I e s & c. 5'a ir' r e ffe. r %t r4. 45,'artre 11abitant. au Cul-de-Sac
re un peu perruquier. Ya-dreffar 1W Vou.ffcl.a Notaire z' tVI" jlfcynardie 6e FIccird, 1"C gOLial]S, OU "Z M" Lhoreilhe. a ceite ville, Notaire en cette ville. M. Flordeau Flabita.tit au Cul-deS"-c qui a tin qLIfIZICJnC fiir Wite fucrerie nialade depuls
N z n x s z v c zr A A _G z m z x r. loctig-t4'r,.-ic 4,'C;a i'l ties-bonne compofition.14a
f0il prttr du coyn tjnt ou des NZVres 'a botd
Ir ID_ A A XT




2 Vne boulanger'e fituea rue da Pont "a S-zint-Marc On toir BC "Ir au-deffous ATV entrelac i e'!. En, donver av;s y joindra uleux ou quatre I N gres bons boulangers tous 'a M. Bouyd, N.-gociant 'a SaInt-Marc;.il y aura recouripenfe, les uffenfiles nekeffaires. S adreffer au Sicur Dohortrwnu 11 s'eA cgare', depuis environ quinz! j ours, de fhabltii tioll
,5aint-.NIarc qui en fera bonne composition. de A-1. Robcrt -,cveu pre's cezze ville, qu'il tient 'a ferme d
2. Une Quarteronne couturiZ,,e &.. blanchiffreufe. S'adtef- INI. Ler4oar un mallet, fous poil rouge, 6tampe YCB au. fer 'a Al. Traider Ne.gociant en cette yille qui continue 'a delTous AT entrelack En donner avis W Licombe fferei Nendre -des moulins a mais, 8! du'plo'rnb famine. & Conzragni:! N'vociaw cn ceite ville, 'a quiiI lit
1 Up emplalcernent, fur -Iequel fe trouv,_- ur-- maifon 'a 'il y auia r6curnperife. 'ktage, & pltifieurs chambers dans la cour, fitue rue dc
Proven t, pr s la rue Royale & 1'embarcadaire du macra- 12FII ji
fin d'Artillerie. Yadreffer au Sieur Lavigg ne, au Greffe de
I'Amir=6, qui prendra quelques N gres en payeinent. 4 u R z D .4 C T Z U A.
i Vne voiture a* impe riale, 'a deux places, portie'res fur
les cotes., garnie en velours de foie apricot ou aurora les Canton d-*Ennery le 9 Septembre 178V7
ranges & Pgalons verds & blanco affortis 'a ladite garniture
rideau du doirter, flores I crique a% routes les portieres Je. viens de. lire, Monfieur dans vos Veuilles, la. letter
petits coffins de co'-e' en talffetas verd & blanc, poignees que je I vous ai adve&e ') avec. les notes que vous y avez furdor6es la voitute forid verd moulures dorees, & le joints. Vous m'avez mande' par une letter particuliere, train m=6 fur quatre efforts ; un attelage de tro;s clevaus Vue vous vous les deviet J vous-ine'nze. Je ne vois pas tro baie, tous crins & extrimit6s noires, efp-agnols dela Grande- comment & pourquoi vous youviez VoUs devoir de pa. Terre. Ceux qui voudront en faire I'acquilition s'adreffieront t
A Nle reilles no es. Sans entreprendre d'en p6nicrer le modf, je
a Epoign7y, Avocat en Parlement, Doyen des PtOCU- vais 'y repondre de la inaniere la plus fucch,&e. Je les f6i.
reurs, qui en fera bonne cor.pofition moyennant du comptamt. cl I Cie
vrat cependant par ord. e de nurn6ros. Quo, ii'* Is ," ndcnt
Pordon U"Une haNt'at'ion, fitue'a 'a la plaine'de I'Arfibonite, jufqu'a' dix j'e&peire fin's beaucoup de lon-gueurs proLA
de la co.qterance de _1 j carreaux 2 parties en bois de bout, ver que Yous a'riez pu abi 6ger rfieine fupprimer celles halliers & favannes, fur laquelle paffia une petite tiviere, & de 'os notes, fi. vous vous e.Lz rappele' ce que j.- vous 'un canal qui fert 'a arrofer une grande parde de la terre. a& 6crit, & que vous' av-Ez public en difErens temps. Si S'adrefTer 'a Mr, Villeneuve & Fjrgues N&Yocians 'a Saint- vous a-vez perdu de vue ces oLjets peu important, c'eft Marc, ou 'a &I. Conflantin De fur e
flreillcs, fon habitation, fans doute par I'attention que vous avez nife 'a la r'dac. au Petit-Cahos. tion dcs Nouvelacs Poliliqueij 0&1. des Gbi'ttvations me t&
Environ cent Efclayes, 'a vendre, ainfi'ciii'une grande re'olog;ques que Yous croyez intereffer beaucoup vos Lec4qu ntite' de meubles, etTats & argenterie. S'adreffer a% ryl. teurs. J'attends de le ur complaifance Iqu"ils youdront bie
Dire6leur de I ta qui prendra en payment rapprocher vos notes de mes reponfes & je leur protefle
Ion paper quittance', 6chu oua' 6cheoir & de bones letters que c'ell pour la derriere fois qu'lls front ennuyes .. au de change fur France, endoffSes par des maifons de Com- moins de ina part au fijjet du nopal & de la cochenill
inerce de Saint-Dominglje. [No IIr I La d ekifion de M. de Me'nonville eft infir i Un emplacement de 86 pieds de facade fur 16o de niment refpeffible pour tout ce qui concerned ]a cocheoforide-jr, avec les' ba^timens On deperidans fitu6 rue des nille ; mais dans la circonflance elle peut 6tre defe&ueufe. Le Miracles, entre W Meynardie Piccard & Coinpagnit & peu de cochenille qu-a tecolte' M. Thie'ry 9 il I'a pt6pare
le Sieur, Dupon Delinne Huiffier. Plus une terre de i 7.o fuivarst la m6thode des Mexicains ia'mienne ell different; carreaux de terre en plane & arrofable fitue e 2u quarter par consequent les re'fultats doilvent e'tre''diffirens. Sont-ils pr4 le boutg, de Mirebalais dans le plus beau local, plus avantageux pour les Arts?' Geft ce que rAcad '
fur laquelle font a6luellement une grand'cafe & i5o beLes des Sciences de'cidera. Tout detail 'a cet egard eft foperflu a corners ; cette terre qui eil maintenance en hatte Qft fucep- quant a pr4fent. 11 fuffit d'ajouter que MM. les Adminiftible de routes fortes I de culture. On donnera toute faci- trateurs rn'e)nt fAit des obrervalio s tres-judicieufes quand 11146' poffible 'a un acquereur folide. S'adreffer 'a M' Salaignac, ils -,it vu ma deir-ree. avant dK envoyer au Miniftre. Avocat au Confeil Suphieur de Saint- Domingue. NO i I Cettenote n'auroit f4ns doute pas eu lieu ft vous
votis etieA rappele Monfieur une des phrases de nia
ASCLA VXS Z It MAR RON N.4 G Z.
lettie, qui cominence, par ces mots ; ces precaunons furent
.2 Criflopbe, nation Bambara, ehampe' fur le fein droit iJbIpfiantes &c. Avec tin p--u plus attention, vous, vous IBA, les deux premieres letters entrelacees, ag, denviron f iiez reffouvenu que par cocben;I's detachdes des nopalsi 4 ;AAMs taii1e de 5 pieds 7 4 8 pouches, marrow depuis j'entendois celles qu'on enle've 'a deffitin & qu'on Pore dans ideux inois & derni:on le foupconne dans la 'laine du les pozilles ou nids, pour s'y reptoduite avant de rnourir;
p
Cul-de-Sac, ayant ci,-devant appairtenu 'a I'habitation 17eur;au. deh-Iors cette note etoit au nicins inwile. En donner avisa' Mr' Gillet, Gaudin & Compagwie, N go- [ NO 3 ] Llliftoii e nousapprend que la province d'Ouaxaca
cians en cette ville, rue Sainte-Claire. elft une des Flus floriflantes du Mexique que la ville d-- cq
fwnanuel, Nago, fans etampe, ayant les oreilles per- norn eft une des plus jolies & des plus peop I ves.
chs, taille de 5 pieds 3 4 POuces, marrow de Uogane dans les p!aires ci rco--ivoi fines de cette vifle que fetrou,
de la PoL audit lieu. jufte de Fenfer qu'il y ait awant de fourmis dans ce
depuis fix femaines. En donner avis 'a M. Laure, DireCteur vent la pitipart Jes nopaleries. D'apres ce il n'ell 'pas pays que dans les bois de Saipt-Dowingue. Tout lemorde
I' G A it E $I' fait ;ce que plus un canton eft d6ftich66'
71 .9-a I- C_4. I-T- 3 r_..




11 n"a dmc :;s en to, tempi d(11,n Mtr tine, nopapas 6uaxaca:rout Vannorice rn^eme notarnment leri-. D'ailleurs qaappelte-t-on nopaleile ? Le ce"C'bre
4
jelticceides nopa*ies.Vousen fericzconvaincu'ficomnie Auteur de Nifloire naturelle des deux Indes dit qu'on
I
M01 9 VOU5 a I-E 'e de voir ces animaux voract35
i;,-;z e'te' po e donne cc nom un ou deux parents de terre planted en
& deve-ter les coch-entiles. Ceto tent des flatriands nopal. It exiffie des t6moins occulaires qui favent que M.
fai*xit attire ft vous Nviez ou fur le pied du nopal ThRry .'a pas plant" beaucoup pris une auffi grande.
qui a fervi a votre experience. Alors ell e e'^t ete Cori- 6tenclue de terraiii. La niort feule a pu le river d'une cluaWe ) & vous eut icz vu routes vos cochenilles difpa- 'f a fatisfadion b:en due fes travaux que j'appr6cie await 10 en peu de Envain auri z-vous cit6 les Nam- e nopal
que qui que ce foit. Mais enfin it Wa pas p6t' en
raj'a-es; i1s, ont pu rematquer conime vous, que les four- Ntendue de terre qui conflittie une nopaterie. Perfonne
flilde la petite refp' ifloient ne pas attenter la
ece paro depuis lui n'a fait une pareille plantation dans aucune
yj des galleys infe&Les; pourquoi, Colorne Francoife, j'ai jufle titre n'
C'eft qu'elles trouvoient donc pu a ommer pre.autour & ces derni, Tes laffez de fucs e'Vanch6s pour fub- miere nopolerie francoife nies 40 11 00 pieds de nopal qti
1 leur Cubfiflance parce qu elles 6toient d-es fourmis plants a 8 & 9 pieds de difflance, occupent une 6-endue
A
de la petite efpece. Mais ii n'en eft pas ainfi des groffes die terre affez grande pour etre appel6e nopalerie. Cef- pour fozu-nus. Aprvi.s avCir conf'orrime' le fuc 6panch' qui ell engager les Cultivatents 'a en e'tablir de pare111cs que vous irAMant pour les repaltre elles de'vorent la tes pas, dites vous Monfieur, partisans de ma rn'th-dalle infe6te n'c I 1 1
Ir A pl, -ine Celft ct qai eft facile 'a conce- ifuge. Ceu -or
'eme qui en e f, re ativerrient au fourm' A. qui en au! .t be, a
vD.r, ceft cc que Jai vu 8E c'eft ce qui rn'a fb.-cc' 'a epour fe: garantir des ravages des grofires fourmis qu-1qu"
cosm-wer le fo u r rni f; I bq e I i t r e ra e f 2 r o i s j aum al S 0 1C C U P e lolanes quIls foient des villas ne front pas. rebate's par
La le e n a i -u, D I ailleurs it eft
b-foin r'ci que j'- la pre'.endue eifficulte de fe pourvoir de la retire quawi!'
ralement reconnu que rien n eft I'A i de la voracit de a t n 'c iT
a des drOgUeS communes qui f6i e tires pour compcfer
la fourmi dans les regries animal & Comment la le fourniifug a
I -,e. Its auront nic-ins de peine le les procurer
He qui eCl ua infeLq.- de. la groMur de la pu- qu pe'n&r.-r le, vrai ut de vos notts.
naife commune, en feroit-elle feule excepted? Ceft ce N' 6 ] Vo,!s pouviez, Monfieur, vous ehriter la peme
-Aade:a 'a ma' s
qu n ne r,,, a ceux qui ont c erv' les de nous i. P-'
-ap er bonaenient que les 4'Ouaraca,
f6urmis d;-- la groffe efue"ce & fur-tout aux perfonnesqui ont 't' nouve!'Ves avant anciennes. 11 failoir dii-e Ft
1 1 :1 a Eit mention des
en ont ete mordues. rr.1114r) 1) qL1 a VU C,2S Q IN' 41 Quand on fait la league 1atine on connolit OLAUILS (TU"U11 peur rercontrer au Alatique, lorfqu'on y,.
la vraie signification du verbe conjequi cenfiquor d'ou' form.. de pareilk Ceux qu'on y 6prouve,
drive le mot conf6quent. On n'i nore pas qu'on peut appevienn.-nt de Vintemp6rie dcs faifons. Au inains ceft ce: ler confiquent en ge '3 rerU
miral tout ce qui eil la fuite ou le que ina apprise 11' j T les reni'eigne't d'un principle adopt. Or it exifte des prin6fultat exaL mens les plus certain fur tout ce qui concerned la CL;ItUr(!!
cipes, des reigles pour un itabliflement comme pour un rai- du nopal & Nducation de la cochertille. Ce riche Habir
Unnernent pour un outrage de literature, pour la con- tant d*OLaxaca, ne ma point dit que dans ce pairs on
duite ; donc par la m8me railfon qu'on dit un raifonnement e^1t 'a redout-r les ravages de la foutmi mais it m'a afTure' conf quent un outrage confSquent une conduit conf6- que la belle plane d'Ouaxaca ou' fe trotivent les nopaquente on peut dire qu'un ktabliffement eft conf6quent, series les plus flotiffantes, a du ^tre anciennement & tres-'quand it eft execute' fuivant les meilleurs principles qu'il eft anciennement defrich'e par les Naturels du pays. Or
I fuiviavec foin, & quil fait al'p6rerdes rifultats avantageux. Un comme avant dy cultivar une denre'e de luxe, on a fans
itabliffernent peut etre cori0quent fans etre considerable mais doute commence' par cells de premiere neiceffite' le pour devenir confidirable it faut quil foit conf6quent. Pour nopat & la cochenille qu'on a enfuite place's fucceffivefe convaincre de cette' ve'rite', it n"eft pas n6ceffaire d'avoir ment fur ce terrain &j'a defrichl depuis lo;w-ternp n*ont ILI
recourse 'a S. Paul. Mais it eft indi(penfable d'8cre bien verf6. point e'te' dans le cas d"e^tre devalffis par les f,_,urmis, furdans la. connoiffance de la Grarnmaire, quand on veut rele- tout par cells de la groffe el^p ce qui s'61nianent de routes Ver les fates que l'on croit entendre dans la foci&6 fortes de plantations bien entretenues. D'allieurs, il n'etifle
N' It- tte jufte enters tout le monde c"eft'fans peut-Lltre pas dans ces PL-lines du fvle;c;q .e, la n^
doute le devoir d'un Gazetier. Mais pour leremplir il efpeke da fourrm qui fe troupe dins les 10Ls A-iti!les. Au
faut autant de circonfpe6lion que de m6moire. On doit surplus, foit qti'il y en ait ou qf-i*il n'y en a*t pas parce
prendre garde d'e'crire dans tin temps le contraire de ce qu'on n'eft pas dans le cas d'ea eProuver I!s
Von a ecrit dans un autte. Ceft ce qui vous eft arrive' Ouzxaca eff-il bien conf6qwnt de dire qi6n ne dolt pas
Monfieur, vous n'auriez fans doute pas advance dans votre les redouter 'a Saint- Donxingu.-! i It ne le feroit pai p!us
ernier nurn6ro que M. Thie'ry a e"tabli une nopalerie, fi de dire qu'on doit trouper dc ces fourmis par totute.1a CoYous vous ettez r &
I apple' de cette phrase Iteon lit dans votre lonie, parce qu'il s'en eft tenccantr' dans InumerO 39 de 1'ann6e 1785- it M. le Marichal de Caflries, au milieu des bois ol'I j'aai fait mes planta!inns. AA me
)Jaloux d'dtmdre de plus en plus le com merce du nouveju fuis-je conwnt6 de (lire qu'it fe pourroit que ceux qui vou))monde, dii-oit de fairr itablir cette culture avoit fait droi-.nit former de pateils &ablifl,-mens, ilinflent 'a 6prou1)tenfer ci-devint par un Botanifle ad 110C qui itoit alli 4U ver les, me'mes inconve'niens. Das3 ce cas, ils fauront quits
(I ))Alexique, 6o dent le travail ne sYtoit horne qu'a' aPporter petivent conirne inci S'en garaour avec WICIlqu'attenrion Paw
que1ques caijes de plans de raquettes cultivees far lefquelles de pines & encore moins de frais. Tel eft l'uriqi.,e but 11 avoit diwb que1ques cochenilles f w perirent pea de temps de, mes oVervations, Ea-ce c,.lui des votes ? Vos Lec3),--,pt's )). Si K Thiery Wa apporte que peu de plans de teurs Maire's en jugeront.
ie 11(--,PJ 8( de cochenilles, ft elles ont ped peu de temps N) 7 1 Oui Monfieur, j'ai commence 'a lever de la
aPfes s'il eft nioi-t lui-raeme peu zpres fou arrive'e dans la cochenille il y a ans j'ai trayaiI16 'a C'taWir nia nopa-




krie deplulls deux gns; cepeniant nas avons M. Th'let fur laquelile vlods ivez ou de-volt falre ane rtbte au moihi
moi travaW6 dans le tricme temps fur le nAme objet $ fuperflue. Yignorois d'ailleurs, que rious fuffions cinq ou quoiqu'il foit mort en 1778. Tout cela. ne vous auroit pas fix perforines occupies dans le rneme temps d'etablir des yatu extraordinaite avec un pau plus de me'moire. Vous nopaleries. Plu't 'a Dieu pour le bien de )a Colonie que
auriez pu Yous rappeler de ma letter du 14 O4tObre 1785 nous fuffions6oo ; mis malheureufement nous en fommes
14ae Vous avez in(&C'e dans vos Feuilles on y lifoit cetre bi-n Join. M. Joubert a fait une plantation de nopal, trials ,phraft : it Je devrois peut-e'tre vous apprendre que danf le temps il m'a lui-me^me 6crit que les occupati ons de fon itat j. ne
Al. Thiby de Afinonville efl parti pour venir dans cette lui permettoient pas de donner It fon 'tabliffement la con. 11, Colonie, J'avols ardriji au Miniflre un me'Moire concernaut fiflance & re'tendue niceffaire. Je fais qu'un Habitant du
la pofflibilit' 4e la culture du nopal de I'idiication de la N16le y a tent' la. tn 8me culture en 1786 j'en ignore r .Ochenilh Saint-Dom e &c Ceft vets le fin de les r6fultats. Avant ce temps j"'avois poth queiquas-unes
ce 1775., que i'ai 1119U connoiffance avec VE(pagool cc mes cochenilles fur les nopals appartenans au Cercle matif i habitant d'Ouaiaca' qui ra'a donne Vid'e de m'occu- des Philadelphes mais cette Soci6te" n'avoit fans doute, per de nopal. & de cochenille les renfeignemens nekef- pas le project de former un grand 6tabliflement. Cen!6toit fires pour y traveller avoc fucc s. Ceft d'apr6s eux que pas lev6tre nonplus, Monfieurquandvousi-iavc-,zmande',. j'ai fait mon memoire,& fi 'a cette epoque je ne fuls il y a que1ques mois que vous vous atnufitz 'a 6lever la petite pas parti comme je le d6firois, eeft que les dangers de qtjantit'. de cochenilles dont vos affairs vous permettoient
la mer & de la gueffe ont allarme' les perforines dont la de Yous occupier. 11 ne s'eft donc poInt form6 dinq nopa-ten8reffe pouvoit mettre obilacle h 1'ex6cution de mon series da*s le meme temps que la mienne. Je ne fais sU
project. I his, quoiqu'elle ait 6t6 retard6e jufqu'a' la paix en exifte a6kuellement quelqu'autre. Je d6fire qu'il s'y en
n en oft pas moins vrai que j'ai tra'vail[6 depuis i i ans, troupe plufteurs & qu'on y ait ricolt6, comme moi I'ann& 4 a ce qui concerned ce genre de culture. Si M, Thie'ry, qui derni're plus dun demi quintal de cochenille. Je Vapprenm a pas fans-doute rencontre les memes obstacles, m'a druis avee fatisfaffion parce qu'il en r6fultetoit un grand bien deviance dans cette Colonie, il nen eft pas moins conf- pour la Colonie, & que je fuis loin de pr6tendre me pre':k
lant que jsai dit vrai en avan ant que nous avons tra- valor de mes foibles fucc6. Vos notes feules ti ont dicide'
I- %
"VaiII6 dans le mSme temps fur les rntimesobjetA. Dapres 'a detailler ces faits vrais pour rne conformer aux ptincipes fe 5 a quoi bon votre note &exaffitude & de jullice dont vous dites e8tre zde' partifan.
L N' 8 1, Pour Ocre exa l comme Yous parolffez le de'd- N' 9 ] En Iii'ant mes letters avec plus attention, vous
jer A'I auroit fallu dire que les preuves qui exiflent font autiez vu que je vous annonqois settlement rerpoir dd ces ;une plantation faite par NJ. Joubett de la Mothe. 11 I'a fucceis qui ne peuvent 6tre que les fruits d'un long travail. critreprife quelqpe temps apte"s la mort de M. Thi6ry & Tout Mail i ce fuiet eft a6luellement fuperflu. Si M. Joa-i Yous avez publii dans le numerO 39 de vos FeuRks, qu'il bert vivoit s'iI n'avoit 't6 trop t6t enleve- "a la foci6t6 a
3'6toit trouvk fi peu de plans de Repal dans. 1'emplacement de laquelle il 'toit tout la fois, cher & utile il auroit pit la plantation. de M. Thie'ry, que M. Joubert a it' obliek pour vous dite jufqu'l quel point mon efpoir ell fonde. 11 a eu laire la fienne de recoutir aux nopals qui fe trouvoient 'cians fous fes yeux It Wultat do mes travaux, il y joignoit les 4luelques jardiss particuliers. Ce qui ne feroit pas arriv4 fiens & nous avions des vues tiles pour le bien. de la :fi M. Thi6ry avoit plant en nopal un arpent ou deux de Colonie. Puilffent mes foibles moyens me perimeter. de las serre enfin I!ktendue convene pour 9tre nornmee' nopa- rem Ur feul auffi bien que je le-deffiret krie. On fait que le nopal eft dans la claffe det plants i o 1. Vous tran(portez dans le corps de- wa letter
gaffes qui font tres-vivaces, Dapres ce il eft aiQ. de con. un pofl firiptum qui ne concernoit quo vou ,, & point du eevoir que s'il efit exi:U une nopaletie du vivant de M. tout le Fablic. Je ne vois pas trop quel itoit votre bbutt & i Thiery on auroit trouvi quelque temps apr4 fa mort, celui de YoEre note; 'a moins que ce ne foit la neiceffiti
Ale quai err. 6tablir plufieurs. J'en juge par les, nopals a an d'affurer vos Le&urs que votre intention eft de renctre'vos ,cultivis qui fe trouvent dans la parties e(pagnale de la Co- Feuifies inte'reffantes pour chacun d'eux.. Si eeft par la vaIonie, d'ou j'-ai tit6 ce qu-i sn'a fervi pour mon itabliffe- ri't6 des objets que vous croyez parvenir Yous le poua Snent. Celui de M. Thi4ry a W treh-cenf6quent, mais pas vez quelques longues que roier ettres quon. vous adreffe, a-Eez confide'rable pour eRre nornm,6 ndpalerie. En rappe- vous favez qu'il vous eft po&ible de les, divifer par portion hrit cette, vkrit6 que vous avez vous m6me publike dans dams plufieurs Feuilles. Soit de cette fa on ou en entire
_Ie nom. to
% c 39 de vos Feuilles je ne f4s ni ne cherche dans. la me^ me Feuilie j'efpire voir publier la p.r.ifente
a faire aucun tort 'a la memoir de M. Thie'ry. J'ai tou.0 reponfe 'a vos notes. Je ne fals fi vous croirez wus en devoi jOurs readu homage 'a fon courage! & fes travaux. Les encore dautres j Vous Me'me mais (bit que v"s vou$ etat
memoirs qt4e j'ai fait paffer "a M. Joubert de la Kothe, device ou ne Yous en device pas ; que vous en. fifruz ou celui qui eft fous les yeux. de I'Aca'dkmie des Sciences, ea n'en faffiez pas, je fais d6cide' k garden le silence que font preuve. D'ailleurs, on tenteroit envain d'ajouter quel- me dols. Mon intention eft d'etre utile autant qae- je pourrat ,que chofe aux 'Inge,-s ine'ritis que hit donne Auteur de au Public, mais pas du tout de 1'ennuyer par des. difc-uffions I"Hifloire des deux Indes, 11 ne refte affiellement qu'a' r greater d6plaG'es 1 tous-igards. Fai I'honneur XeAtre,&c. Signi BRUL.Ye quoune Mott trop prompted ait empe*ch6 1'entle're execution Lu, & permits d'imprimer. Au Port-au-Prince k iS Oaa,ide Ces projets.- C oefi ce que content la phrase de ma. lettr'e bre 1787, Sign6 DE. MARBQIS.
Avec permilien de. AM lis. Giairal Iniendant.
A tt P 0 R T A TT..: ID n- -w. r r To' T u 1D D' I AX IV* R T V 'R n V A T. K




N co 2,
Fl-.F.-.,
CHES AMERTCAINES
du Samedi 5 Janvier 1788,
445 1
, e,
24 oncess elle a fort embouchure dans la rade les nav*
i Poids do hift,
-eficalin. ires peuvent
s en pourvoir fort aifirrient avec leurs chaloupes A cet igard, cette Ifle eft infiniment fup'rieure Ma.
A V I S D'A D M I N I S T R A T 1 0 N. e a
lacca ou' Ion ne peut avoir de 1'eau qu% une tres-grande diflance de la ville ; ce n'eft d'ailleurs qu a haute inareie Les droits fur les maiforis & fur les Negres, dus que les chaloupes peuvent remoter la. tivie're de Malacca
par les Habitans, du Port-au-Prince pour Fann e 6,
e & comme ces chaloupes portent I'eau 1 d6couvert & que
9 e e
n ayant &6 pay's qa'en parde la garnifon fera e'tablie au les rjavires font 'a une distance confid'rable fi la. mer eflk t5 Janvier chez tous ceux qui rt'asiront point acquitted' ce groffe, il peut arrived bien des e've'nemens dangereur.
qu'ils doiveat pour ladie anl"e 1786. e
e D'ailleurs les frais font confid'rables; les navies y font retenus
Ladminiffiation accordera des terms pour le payment o ng
temps au lieu que dans I'll., du Prince de Galles ils peuvent fe procurer de I"eau au moment o' des fruits ante'rieurs 17 6. u. ils veu..
Le Recevetir de I'O Atoi a requ les quitta-aces des droits lent., & I'entrke de la baie eft tr s-fure ; il. v a toujours
fur les Negres pour 1787, les flabitans font pui's d'en 4 braffes d'eau au moins, tout pr6 de Nfle & les napayer le montant pendant les trois premiers mo;s -Je I'annee vires de quelque tonnage qu 0 appto0 'ils f* ient, peuvent s'
1788 ; les quittances non retirees pendant cet intervalle cher en toute futete' en tenam le rartilieu du cana). 11 S'y j front remis la. Nlarekhau&e, & il fera proc*de' c(.,r 0 if r- troupe un port tre's-vafie & v e's-fvr, & les valfireaux de. I vn6ment aux Reglemens centre les redevables en retard. ligne peuvent y agn-ivcr ave b,,aiiccup d'aKaP.ce, & fount
Ces mefures conforms aux Reglennens, ou q .ii ne s'-;n pay-faiternent 'a I'Ari v-nts du nord qui r gw;nt pen.
icartent que pour en mode'rer la rigueur auront leur exe- (!art long-- ienips &ni le r
c,4 de Mahcca. L'I:fle* du Ili-ince
caution dans toute Ntendue de la Colonic. e e G. .,Nes ploc,.6t de i!c, "ain en F-ande quaniite' tye.Saite Wjs ve., t les, Zes perl oqk1e:$ &, C. bois, rcpvv, U' f I
I r A
Le I)DIA exe de la mernt. efi-ece, que c, Itfi que las
,A5 c, orenn-, t 'a NIalacca dc., a
N 0 UV E L LE S D IV E RS E S.
at ils foiit des MA tS
qu 1'.5 CIIN Datavia
G jz A N D E- BR Z T .4 G N E. C c. I, t probiblc que cet 51-abliffe-ment exciteta la jalau.
fie dts fle iaiiJlois Pat
i -ce que fa situation eft pr6f6rable
L E project quic les Anglois ont forme' de preparer par des a tous c0ulr ,S ii Celle de N.'a,lacca autant poor ]a furete' u ge d v -, ro
Labliffemens dens I' nde les perte5 qu'ils one fai e tn d s navire- (,le pour, I'avanta uver de 1e,.ain
Am'ri ue ne paraft plus douTclix. Ces infulaires form, at (,' e la pourlr- d'or, du poivre, du fagou, des Cannes Zt Xd- avaivageux. I's n'en avoif!at fucre, &c. L s Nvl daii corri-nencent ce,.i
prv-tcut des points d e r, ti I I I ren6re: en cas
e I a 1.3. c c a ('r ., q 11 e n -i ux qui de guerr- notre Dviatine fera parf4*
point dans le d'trait de A.1 1 6 par cc IrOLffietlt CC furet6 d-na
-ien j
font le commerce de JT,_4a ills v onent de fe inetre le poit de cette Lle. PILifieurs C
li*nois sty font d *, kie1r. poffAffion d'ulle petW 1-11? fitu('e a.-.s ce d C troit- dont b;!,., les p[ovifioris Y' forit abondantes on y va 'iahlir dunne la defcri:)- W1
Gazette de Catuca, du L" Lvlai 17 7
I avires de tours les ml I dans
tion en ces t vmes U s r. "Llons (jui piffent
I? A41t x -, 86 etre Gazette qv.- nous ;i it C'.. a pr6f-rcnce cette Ifle
P I t111 e i:,, o ff,- fl. ),I 'e I 21';L du r*nce i4 es autrefols coilnul u"Is y tA
0 1 -ouvcr,:)nr des rafralchifft-iiiens "a beaucoup
fo 1) 5 1 e r. 0 1-a S "17C des Oil v le PAvillwa ineii1eur ma!ch, quon paut s'en procurer plus aif .
( ,Ive A- 7,1 cups J,., cjnoti. C, tte Hie ment qu".a MaiacciN io m:'les lcn-,ucur vr v; d,2 larveur. La
t u co,"C de h ni er o a ju C, r i e i ni,:, nt aq ne
Cr .11,2 f7o; e' s in, b 1Z 1 14, C Z.
-urs baii-,s
& (JeOlf C-11 OL'k 111;'S I v.)ifivient. La pointe 0, Les tP;CC;;2s Pcuvant devenir Un lour comme nous
Tw-,! ftAr I z q,, -a e Fort Eft 4 enviroll ua Inille-A.", 1',avons lej., t it une branches de commerce tris.interWarte
do la c6te cl, Q --'a -St o i Cq a I b o is vura C' :6 COUP
c! ( e -)rm, ra jsb6 pour la Colovii, de Saint-Dorningue nous nous appliquons
Pa c,! 6
fuivre les rr, gr's que les atbres qiji les rrociuiffxt, f. nt mi- plai ,-,e AL- i I r), so ri'llcj d-- Ch. /4 4-C U Ge Ftance parce qve cette Colonie a lia n, e.r.e
A deix i or: coi-'e t:.i, i -IOU stature que la rotre, ninfi que notis nous en fornmes
rit la v.;611,-wfe eau q
4*1 foit poiiible dc Wir s par do 6fervations m4tiorolqiques qui nous




ont &43. envoyees de cette We qui n*ont jamais etc' awx r.!olaques pour fali-e a m6ine poids. Its 011t C
publics que dans notre Feuille. .ous ferns pe etre bien. f6ch's fans pr6paration & fin o
iplemmt 'a I rnbre & au foleil 1),
tAt
0 voir aufft que les mceurs & le cara6t&e des Creoles de a Je conserve precicufement routes Ce-s efp6ces de clous
ces deux Ifles quoique ft e'loign6es Nne de Vautre font pour les montrer aux curieux, s'ils veulent venir les voir, .0
Wolument les m^lnes:; ce qui f urnira une nouvelle preuve Its jugeront fans doute, ainfi que moi qu'il eft de ]a plui de I'analogie des climates. Quelqu'un qui a f6journ6 long-temps grande importance de conferver & de prot6ger le jardin
11fle de France, nous difbit derni lenient, quony troupe du Roi I'llie de France; que de-lal vont fortir des 6pi. prefque tous les fruits d'Europe qu"on y fait r6uffir en series en tres-grande quantity, qui nous difpenferont d'av L Oir
pregnant quelques foins de leur culture. Cot example eft encou. recourse 'a cells des Hollandois, & de leur donner par con. pageant pour nos Colons, & ceft avec plaifir que nous f quent de grades fommes d'argent qui refteront dans le
remarquons que depuis qu'on a un peu babiII6 agricul- royaume i?.
L'Acad'mie des Belles-Lettres, Sciences & Arts de Mare
ture exotique da"ns cette Feuille on s'an entretient dans e
,ions, plus fouvent qu'on ne faifoit it y a quelles coaverfat Nile, a propof6 pour fujet du prix qui fera decern6 en
ques annexes. Nous ne d6fefp6rons pas que biento^t on ne Zoge du Capitaine Cook. 11 eft confolant de voi
renounce 'a l'idie trop l6g recent adoptive, que les habita- la rivaliti s'eteindre entre les deux nations; it eft glorieux tions en cafi ne font que des biens viagers. L'agriculture pour les Fran ois de donner les premiers 1'exemple d'un enfeignera fans doute pluto't qu'on ne le croit des moyens homage public rendu 'a un Grand Homme, nechez leurs pour faire exifter les cafiers, autant quen Arabic. It ne faut rivaux. qu un homme pour produire cette revolution important. 11 ny avolt eu jufqu'a' pr6fent que 5oo maladies couches
Un de n9s Correfpondans Habitant des environs du Cap, feuls dans I'hbpital de fflo'tel-Dieu de Paris; les nouvelles
-s jours t
nous 'crivoit, it y a quelqu qu'en coupant le pivot falls conilruites aux frais du Gouvernement permetten
des cafiers, on pouvoit les faire n.roduire tin zrand nom. a&Luellement d'en faire voucher feuls 1675. Les pauvres bre d'ann6es, & que ces arbres ne periffoient'-*que quand jouiront de ces foins bienfaifans, en attendant que les intentions leurs raciness rencontroient le tuf ou quelques terres giraffes du.Gouvernement, pour leurprocurer de plus grand fecours & trop humides. Cette affection demanded 'a e^tre corfirme's puilTent le t'alifer. par des experiences mais alle peut mettre fur la voie 11 s'e'tablit depuis quelques ann'es, parmi tous les oucar it ne faut que diriger I'attention des homes fur certain vriers franqais une noble emulation pour parvenir au degre' objets pour les determiner a s-en occupier. Revenons aux de perfe6tion que les Anglois dotment 'a plufieurs de leurs epiceries. outrages. Les infirumens fabriqu6s avec Vacier dAngle.
(c M. de Gre, Dire&eur du Jardin Royal des plants de terre avoient joui jufqu'l pr6fent d'une pri6minence qui
# P w
blont-Plaifir dans l'Ifle de France, a eu la complaifance, ne leur avoit pas encore etc' conteft6e. Nous fornmes foride's dit I'Auteur du Journal g n&al de France, de m'env-oyer a croire que 1'tabliffement quon vient de former a Arndes echantillons de diff6rentes efpeces de cious de girolle, boife, la leur difputera. que le viens de recevoir. Je ne puis mieux ut temoi- M. Sanche eft "auteur de cette entrepri(e connue fous
gner ma reconnoiffance qu'en m'empreffant de publier les !e nom, de .1111.4nufaflure royale Xacicr filz & fondu. Mm. notesecrites fiir chacun des parents qui envelopment ces Be.rtolit & Vander mwnde Nlembres de iAcadeimie Royale clous de Girofle, dont l'odeur & le gou't font encore bi,.I des Sciences ont eiti chargr-'s da 1'examen des proceed's de fupe'rieurs "a ceux que je rqus I'anneie dernie're M. Sanche : feur rapport a 6te' entierennent avantageux.
tc No i. Clous de girofle tombs en Decembte 178 5 Ou L'Adinlaillration volant i'aflurer des proc6d's de K verds, ou 'a leur groffeur comme e6piceries, ceft-a-dire Sanche a nornine pour Commiffaire M. le Baron Dietrick,
rouges & pre^ts 'a s"epanouir ayant routes les quality's requi- 101embre de I'Acade'mie des Sciences qui s'eft tran(porte' fes itant gras & onaueux & deftin6s 'a e8tre compares a Amboi6e, & qui a fuivi ]a conversion du fer en acier, aux clous tombe's dans un autre a^ge. Ils font fans prepa- depuis fon principle j*UfqU'a la fin ; & it a et6 conflate' ration & f6che's fimplenient 'a lombre & au foleil que I'acier d"Arnboife gallc en quality celui des manufac
tc N* 2. Clous tombe's en Novembre & D6cembre 17S5, tures les plus renomme'as de I'Europe.
avant I'l6panouiffement de la fleur, & bien rouges. Dans Six cews ouvtiers travaillent a -Iuellernent dans cette manu
cet etat ils paroiffent niaigres aupres de ceux du no i : ills fa&ure: on a iiiftiw6 des prix qui fe diffribueront cheque ont it f6che's fans preparation annec pour exciter leur e'anulation. Quat,'e-vingt forges font
3 ClOus t0mb s apres Npanouiffement de la fieur, continuellerl nt en atlivit,
rnais n etant Plus clous 6plceries, 'tant fruits & ayant d%':j'a' Nous de'flrerlops pouvoir publier en entire le prorpeffils im commencement de gorflement. Ces trois, fortes de clous qu'on a t'pzr ,u pour announcer cet 'rabliffement ,
0 I
( n 1 0 2. & 3 ) m6les ensemble, reffemblerit ceux des P en pouvons extraire que cc qui dclit inte'reEer Saint-Do-. Moluques i).
(c N' 4. ClOus du Roi ou clous royaux ou patfaits -. ils La Compi;griz peut fournir d's pr'fent des feuilles font touges de par-tout & ont &.6 cueiflis expr s en No. de effort pour toot, s forAes de voitures. vembre & Dice-bre 1786; fi on les avoit laiff6s quel- Des outi s &-. ferr, meis ee toute efptXe.
ques heures de plus fur les ar ,res, ils auroient perdu cet Des autils aratwfLS & fetrewens dans tous les genres' etat de clous parfaits par 1'6panouiffement de la fieur. Pour les Colonies. 4,400 & quelques-uns de ces clous ferment le poids d'une Elie va s'occtjpp.rtres-inCLff ,.rimer.- des cylindres pour
livve it en faut un plus grand nombre de ceux cueillis les mouiins 'a fucre, des pivots, chaudi"res, & effieux pour
voiture %-'I cal-rwlets, de toute
Nous ereageons MM. les Habitans j faire que1ques Elle aura ,f es
U U _jAx:ment dans f entrepots, un affortiment
eSais fur de vitux ca,fiers & voudoir Ken nous en conz- ceniplet de fers de dows s?? de carbon de, terre. muniiu-r les ri(ultats 43 V C 0 1
j 2 fous NnycloppT de M. 1,111tendant. Elie &Ablif iA le plw^t poffible des d'p'ts elAns Its diff&




d s Col 'i"(fs. les Habitaris v o u lu r., e f- i e p lu r PafTvr-,)mra d o, i
tens ports de Fralice t ; at
de redoubler d'cfforts pour t'tablir le crLdit public. Riert qui ireront quelques ob'ets d"une forme nouvelle, vou e
dront bien en adfeffer les mode'les aux Dire6teurs des ne m eA plus agreeable que les t6moign-ages flatters que
Vous render de ma conduit : je continnerai 'a faire enforte
COMme it ell important pour les Colonies de employer de me'ri-ter laz bonne opinion que vous ayez de moi.
que des outils de la meillleure quallite & de la plus grande Humb!e adrefre de IAffernbi6e.
S.11. Lured Clarke, Ecayer, Lieutenant-Gomverneur, folidittl: ]a Compagnie s'e{t entiXrement occup*e de cette partle.0 malheuretifernent trop ne'glige'e jufqu'a ce jour. Si,
centre (on attente, elle n'6to-it point parventie au plus grand Qu'iI plaife 'a votte honneur,
d de perfection dans tous les genres elle recevra avec: Nous les tres-fidelles & t4r's-loyaux fujets de S. IV,*.
p at ittous les renfeignemens qui pourront la mettre dans I'Affembl.'e de la Jarnalque tendons grace 'a V. H. pour
le c3s de fatisfaire MM. les Habitans, & il ti'eft pas de ce que vous avez daigne nous dire 'a lo-uverture de cetw
acr- le d'fir qu'elle a fefifion.
ice qu'elle ne fafl pour prouvet n 0
e rte de fa manufa&wre que des objets d'une foli- Sentibles 'a vos difrofitions pour la profp6rite ge'ne'rale
66 & d'une quality' 'a toute 6preuve. nous racevons avec plalfir & recormoiffance vos f6 citations.
La marque de la manufaffire fera trois flours de lys le fur ce que nous avons &6 exempts cette annee d'un fie'au
fur cheque outil, ainfi qu'un
nom d',4mboife fera applique par sequel cette Ifle a 't' fi fouvent & fi cruellement
il allmero pour en d6figner I'efp ce. ravage.
Le r'tabliffement du ct6dit public 'tant tz's-effenni-l Les feuls entrepois eftablis ufqu'a' present font, 'a Paris e e e
211 Bureau g6n6ral de la Compagnie chez M de MejIre pour cette Colonie nous demons donner la plus firieufe
Durival, rue des Grands Auguffins. attention 'a ce grand objet.
A Nantes, chez M. P. OTenne N6gociant. Nous donnerons toute notre attention 'a la recornman-A Arribeife, 'a la manufacture royale, adminiftree par nation que vous nous fates de nous occupier f6rieufement
W Sanche & Compagnie, auteur de la decouverte de I'acier. des fonds publics & nous efperons que les mefures que 7i Ceux qui voudront de plus samples e'clairciffemens pourront nous avons deI*a prices rendront ces f9ands produffifs par Iz Sh' n, Gatechair & Compa- fuite.
s adreffer 'a Leogane M' crida
gnit N6gocians. Les foins que V. H. donne 'a ces objets important quit
Aux Cayes 'a M. BrZdon, Negociant & au Port-au- vous nous recommandez excitement notre vive reconnoifRenri Marchand & Compagnie, N4gocians. fance & nous vous affurons que nous emploierons av'
Ze'le tout ce qui fera en notre pOUVOIr pour afrurer la A M A I Q U IE. tranquillity de notre Ifle & nous fomnies certain que.
Extrait des Regiftres du Confiril de la Jawalique, & du vous daignerez nous feconder.
Journal de Kingflon. Vient enfuite la reponfe du Lieutenant-Gouverneur
conquer a peu pres dans les me^rmes terms que cell.- faita W S. H. Lured Clarke .9cayer Lieutenant -Gouverneur
au Confeil : nous nous Mpenferons de la traduire pour, Cosmand4nt en chef tant au deans qu'au dehors -de
patTer 'a dautres objets.
i7le de la Jamaique autres terres qui en. dependent
Le Mercreei io 06tobre 172-, dans une AITembl'e des Ch4ncelier & Vice-j4iniral de la me'Ine Colonie.
Francs-Tenanciers ( Freeholders ) de la paroiffe de SzinteI a't At I
QU'iI plaife 'a votre honneur Anne, il a ete r e e par le fyndic, (cuflos) & la cour de
Nous les tres-fidelles & tres-loyaux fujets de Sa. Majefte. juftice, fur Ila n. otion qui en a e'te faite par John Scrozif
]a Confeil de la Jamaique tendons grace 'a Votre H. pour &Uver qu on forme.-oit tin comite' pour dreffer des 1'lfce que vous avez daign6 nous dire 4 l'ouverture de cette truffions qui feroient temifes 2ut Reprefer-itans Lie la paro", e.
feffion. dans I'honorable Clhambte d"Afferriblee, & il a e'te' CC.1". r Nous vous prions d'agre'er nos remerclmens fincires pour verin en conf6qu.nce q!.P ce comi-16 fei-oit corrnpof de
Inattention que vous donned 'a la profpe'rite de cette Ifle. John Scrogie Wiliijm Gri.-r Wilitain Robertfou Joh-a Nous fommes tres-reconnoiffans de vos f6licitations & Angltlin, Duncan camrbell, lViliam Foce ),-'quels ont.
pr"par6 le). inflructions feivantes qui ont c-,6 lues dans flous profiterons des bienfaits que la Providence nous a I
accord's. It pour preparer les malhetirs que l'incl6mence des ladite Affembliee qui ont recu I'approb, ation
faifons prec6dentes nous a cauf6s. La fageffe & la douceur favor
de I'adminiftration de V. H. nous encouragement 'a faire tout Que 1--f2its Repre'fertars ftcront tous lenrs efforts pour
ce qui deperdra de nous pour le bonheur & la tranquillity' faire retired ou refireindre les bills p,&', s "a !-a n.Optive
de cette Colonie. pendant la dernie're fiefflon cle I'AfYewbleeNous ge'miffons d' rre obliges de faire des efforts extraor- Qu ils front aufri tous leu, s efforts pour que Ics droits
dinaires pour reiablir le credit de cette Ifle. Nous tacherons fur le rurn foient poye's par WS corifolraniateurs, fabzlcaI cependant d'atteindre un but auffi important pour 1equel tieurs ( rwlws ) & autrei.
110us conditions fur votre affiflance ainfi que pour tout ce Qoe conirne par 19o' a4x da cette Iflel'importation
"s f6ont qui pourra contribute la. profpirit6 de ce pays. dit fucre, du turn de la welaff c ell prolii e,
Fait au Confeil, le 26 Oc leur poffible pour que les liladers I;rilzers foient fur le
'tobre 1787- Signi W. DUNLOI
Secr 'taire du Confeil. i que les criers & qu"en conf&!uence ils pro11 a plu 'a S. H. de faire a centre adreffe la r6ponfe voqueront un a, -2 pour faire aulli l'importation
Ifilivante Lies betes *2 corners chevaux cavales mules.
QUils s'elfi'orceronr dle faire donner 'a la, jurifdiEtIon de Meffieurs du Confeil,
Se vous reads grace pour radreffe que Yous avez Lien Les coups 6-14 v.-nr. 6';,,;s "fe,




la. cour des plaids ; communes Jes dlfLrentes patoiffes de les pet9d s affafflias qu1 vont e'tablir dans des Hidux el ,
cette Ifle le droit de juger jufqu'a' la concurrence de 5o 1. grief's fe garden bien de fe foutriettue a* cet examen fieti. & de faire diminuer les dreits que les -Francs-Tenan- fe donnent aux Habitans pour Wdecins Chirurgiens Vers payen t pour leurs service comme jure's de la'fupre^me on s'en rapport 1 aux fur parole. On leur confi fa vie Cour en fail'ant reflreindre cc tzi-vice 'a une feule fois en Celle de fon 6pouic de fes enfans de fon atelier. ideux ans : le nombre des Francs -Tenanciers hant double perorent "a tort,& travers fe vantent avec impudent
ee cc qu'il 'toit lorfque la te'gle qu'on fuit a6luellement d"una foule de cures qu'ils nont point fates on les cro'l fut tablei. tres-favants un homme modefte & viritablement itiftruit,
Qje lorfqu'il y aura dains la Chambre division d'avis fur qui viendroit s'kablir dans ce m6me quarter ne feroit point hs affairs qui im6reffent le public, les noms des Membres confulte' ainfi ces empyriques font non-fe ment beau.
Votans fur cheque fujet t front inf rc's dans les dige'rentes coup de trial., mais its nuifent encore 'a ceux, qui pourrelent G;zettes de I'l-Ile qu un duplicata des minutes d-, ladite faire du bien. Nous recevons qUiD
r journellement des letters
Chamb-ce (era cnvoy au Secret-aive de I'Affernbl'e de nous patient de ces abus que d'aillew's-vous avons vu Chaque parciffe 'a la Cloture des f6ftiow. nous m6mes. 11 a fembli jufqu'a' pr66' rit' tres difficile
Que fi John Gardner Kcrleys, hculve a m-erne pre
appelloit I la fq1l'impoffible &Y reme'dier, nous croons qQ
Chanibre d'Afflernbl e ils dooiueront 'a fon affaire la plus fecolt aif de les falre cefier. fe'ri ufe att.-tition.
W ills s'oor.ofcront de tout Icur pouvoir 'a ce qu'il foit A N E C D 0 T E.
2ccerd6 auc.n c&,-oi 1pour la conflru&ion de ro-uveaux
forts, fo.tliiicatioas itk autres Watimens ae cette efpeke "a Il vient de fe paffer a' Paris une kehe de douleut :niciris qu its ne foient tres-latisfaits de 1'emploi des revenues connue de. peu de perfonnes & qui e'tablit bien pub!ics. pouvoir de I'amour maternal. Une jeune Dame accouche:
Pat ordre des FrarAcs-Tenanciits. Sigric' JOHN RIDLEY ton prettier movement eft de irouloir allaiter fort enfant".
'S 6 im de I'Afft rnbl'e- on lui fait des rept'llentations fur fa fante delicate, furle:
L'article qLi fUit te troupe dans un autre n' du mc'me inconve'niens auxquels meine eft expof6 le fruit de fa ten. J
so u r'n a drtffe.: elle c de enfin & content qu'on lui amene
cc Un zzni* de Ihumaiiite eng zge la pre a nouvi
'fente Affemblee -ice. Celle-ci arrive, elle ne devoid refer que quel..'
soccuper d'un olr-''et qui jai%6-ite totole fon attention. L,s ques jours & retourner dans fon pays avec 1'enfant. L4, -J perfonnes inflruites qvi ont fefjourn eans cette. Collonie mere ne pouvoit fe t6foudre 'a s'en f6parer : elle recule ,ont eu fouvent Foccafion ele remarqL er qu'il exifte Parmi 'departd'un, dedauxde troisjours, & continuellement: inous une troupe d'ignorans pratic'iens eans Vart de gLi6rir, ii partira domain : domain venoit, elle demandoit grace.,
qui exercent la medicine & '1a chirutg16 fans nae^rna' pour le lendemain. Je ne I'at point afrtez.embrafR!
Qu'on me laiffe % n gr' de ce phifir 1 La
avoir les connoiflances ne'ceffaires 'a un apprentif-droguifle. jouir a mo e C& outrice
Dans toute autre profafflon ignorance de cas gens la' ne pouvant rien obtenir 6',accord avec la famille profit Jetoit bicrito't decouvette & expofie "a ]a d6rifion & zu d'un moment ou" cette femme fi fenfi ble dormoit -. elle S'en 4116ptis mais la terre couvre les suites de l'imphitie de ces va avec le de'po't qu'on lui a confine La mere fe reveille laux Do6leurs, & it n'en rcfte point de traces. Ces pt'ten- & dit a garde ; apportez-moi mon enfant, je ne l'ai p .dus Mc"decins & Chirurgiens cathent leur ignorance en encore bien regar La g rde paroiffoit hfi
affei.tant Lne graNite qui en impore. Its s etabliffent effron- depe'chez-vou-0 d,,,! faire ce que je vous demand donned, i4ment dans des fieux ol'i it Eft difficile de les dicouvrir, moi vite mon fils. _-?==Vcus ne course pas Eft-ce que
bientot les homes deviennent viffirries de leur inca- vous ne feriez point me're ? Vorre lenteur me fait mourir,
paciti. Le feul reniede 'a ces maux fetoit d"ita-blir un Col- La garde va trouper la mere de I'accouchie, elle vient. lkgc de 141'C'ilecine C"U' chacun de ceux qui voudroient pro- Cette femme, ma fille, na pas voulu vous apprendre.... feffer cet, art feroit f6ver,:rnent examir,6. Nous ne permet- Nous avons atrendu pour vous ipargner cette efp ce 'de tons pas que Ces architeaes, des ma ons e-kercent leur c'tat chi grin, que vous fuffiez livr'e au tomeil. Votre fils fans y ebre autorif6s & i-ous fouPfrons que* la fante' la n'eft plus ici. 11 eft parti Mon fits eft parti Je rte ,,vie des hoinm,_s foiemt confines "a des impofteurs 'a des le verrai plus. Elle perd connoffEirice ne prof re plus ignorant ) des chzrlalans qui nont aucune conlaoiffitace aucune parole & relle 'vanouie :on s I ciripreffe de recount pour piailicluct un art auffi important) aux Medecins aux Chiturgiens. 11's atrivent elle riexifloit
plus.
On pourrelt rn..111heureifernent dans notre Co!anie de
Saint- D,', !rvlnavra f.)irrier les m6mes*p1aintes. Oa troupe
.61"s I."S quaiti!rs 41oignes des fillies un grana noinbre Errata. N' ioi Col. i"re, ligne ij page 640, au lieu
id'impoflews qui exercent, fan5 qualAit-", la rne'decine & la de : par la longivide, lifit pou.- la longitude merne p-,lge, e mill,
chimrgie ilk cepend-anit ces arts fi utiles quail ils (ont 2. Col. ligne 6 au lieu de : 6' 45 min. lijet 6' 3 7 profeffi", par des p- tforines iniftruites, & fi dangereux quand
ce fwnt d,-s ignerans qui les pratiquent cbligont. chez nous N' 104, COL 2.', page 6j6 au lieu de teaches fij^q
N of, %
a Ln erAtnetl severe ce'.11 qui vCulent les profXer; niais tables.
Avec perm;jton de MAJ. lei Gcne'ral & Intendant.
IN WN W.
ATJ PORT-AU--PRINGE; DE L'IM PRIMERIE ROYALE.




*seem
+* +* +*
ftown~
AFFICHES AMERICAINES,
Du Jeudi io Janvier 1788,
w-Nd
I&VY ES R DE LOUIEST IT DU SUD. Des Cayes, le '24 D&etnbre, la Jeanne & Marie, capi-i
taine Bidard, pdur la Virginie : le xg-, la Katy & Nancys navies Franfois. capit. Waflon, pour la Nouvelle-Londres ; le zq, Uhtrii
pide, capitaino Fofdick, pour le w,^me port* A U Port au Prince It 3o, Dekembre I'Amour de
1*tes eapit. Ringeard tenant du bas de la co'.e d'Or, Prix courans des denies colonials au Port-au-Prixce
avec 3 18 Nagres, parti le 30 Juin 1787- le jo Janvier 0788Total des bdtimens franfois arrive's au Port-au-Prince
Sucre blarc pretpiere qualitA 6o "a 66 1. feconde, 10 kpuis k o" Janvier, #62. %
1 5S 1. troifieime, 40 a 45 1. Nere brut, premise quality, (11 y a dans 10 Port 44 b1timens franqois de long cours). TO a 3 3 1. fecovide 27 a 3 o 1. troifi Kn e 2 5 'a 2.,7 U Caft fin vert 18 'a 2o f. 6 d. marchand jS 2o f.
Cayes, le 1.7 Dkcernbre, It Saint- Pierre, d'Han- ipfhieur is ig f. 6 d. triage f. vi-M,
14
fieur, capiraine Lebraf!ur, parti le 3o Septembre. pt emikce quality feconde. triage Indizo kleu
A Saint-Marc, le 1 D%' cembre l"Abeltird, de Marfeille,
# prcmiife quality 10 a TO 1. 10 f,, Cuivre' Marchand, 8
capitaine PortaNs parti le 15 Sepf embre : le 2.o It Ruc- a
8 1. so f. infirieur 7 1 8 L io r. pouffikre
jd'OrUans, du-'Hayte cqit. Maugtas tenant de la. co^*e N
V Coton 235 a 240 L Iz cest, feconde, 2,25 1 2-30 1- ttQi-dOr, aVeC 42o N gris parti le 16 Mai 1767 : le 25 It Urne 2q Cacao, 8 f. Carpet i i 14
Di ret, de Nantes, capitaine Vi",eneuve tenant de la
cate d'Or, avec z61 N gres parti le 22 Septembre : le Prix counsns des marchand;f4 de FrJnCt 4UP9,S) an Parsi.
17, la Sophie de ....... capitaine le Iluede, tenant du
ort-au-Prince parti le 24 Dekembfe : le t" Janvier, la It 10 J"vicr 1788Viron.,que, de Nantes, capit. le Nlaaeqen vo-nant d- Ia cote
dAnsole, avec 22!z ft res, parti le 9 Janvier 1787- Viss vieux de Bordeaux, la barrique 3 300 1 3 30 L flcu-i
veau de Bordeaux Is bartique 1911 225 1. d* Provence,
Dipart de spiress Franforis. I so a 2oo 1. blanc le tier on 8-i L Farine de Mciffac,
premiere quality, le baril, 85 go 1. feconde 70 75 L commune 6o, 1. Huile fine, le Ranier
De Saint Marc, le 27 Deicernbre It H4fjrdq caplfafn6 36 41 L cOmmune I& cave t6 'a 18 1. Beurre ]a livie 28 i 30 L Lajaffon pour Bordeau ; & Breton capit. Langl=6 %
pour le mime port. Petit-Sali i'ancre '14 2 27 L Fmuf fale le baril 85 j
1. Motue, le quintal, So 'a 51 1. Savon la caiffe 56 a aune
bringers, 9 41 f- Chandelh la livre, TO 31 f- Efin 7-8, 1'
.4rrivie dk navirts ridulte, 45 i 46 f. 6 d. dito 3-4, 41 45 f- 3 d- Corn'
bourg, 40, a 4 Saint Georges S8 f. Moflaix la Au Port-au-Prince,, It 3a D&Pmbre, I Aimible-Rufel,
balle, 1350 1 1400 1. Rouenifleuret Planches de fap, d'Alexandrie capir. Bonhomme & IAbial, de Middle.
a is equarris
pied anglois 130 140 1. ie cent Boi idgm.
ton., capit. Good-wine : le 31 tj F4nxi de Not wich, capt!aine Waterman le 7. Janvier, VErjtrcprifi, de Philadelphie afle ; & le Dimon de la Nouvellecapit. Jean L r cours da fret.
Londres capvaine Georges Chuck (2).
Aul Cayes le 2.1 Dkernbre la Sally, de Mid4letow, Pour lhtdiavv, Nantes le Hivre, Marfeill*;
Capit- Will('M$ le'27 le Patphin de Saint T iorras Simire blarc. 14-d. 1 .1 d. v3 d. d ,
capit. Max'whil & I'Harmonie, da Cvnnefticut capitainie Sucre brat. 14 is 13
Sawyer. T."digo. 34 56 40
part do navies strangers.. CIO f6.
Di 15 16 16
Coton. 3T .367, 49
Du 'Port -au Ptincp te ig Ucembire la Sally rapi.
laine Collier pour New Fery : le 3 Janvier it Foop, -N 5 G it z M A it it v jV X
capitaine Natham Sage pour Sombuty : le 4. la Je, nne
capit. J. Wade, rour N w-Rety : le hs lVancy) cqitaiae Aux Cayes, ]a 14 dil mois d"', ell enttk "a la Geofe3.
Daniel Tuiker )pout fol i iyoni,- !tamp" fur IQ ffin-droit d'une itampe
IAI




t4
illirible I AZA de %3 aw taille de I piteds to police fe
difant appartenir 'a M.- Joupere au Cap le !21 Louis,
.4 r I S D I V E R S.
Anglois, 6tampi fur le fein gauche a^g6'de
ans taille de 5 pied$ 3 pouches fe difant appartentr 3 Le navire le Railleur, de la Rochelle, Capitaine Etheart, a M. Gt4ibert. arrive" de Malimbe, co'te dAngole, avec une belle carO.
Au Petit-Goave, le 25 du moisAerniter, A entr6 h la. fon de 5 3o Ne"gres a* 1adr4e de M" Rafltau & COMp4gnie, Geole, tin N gre nouveau Mondongue, ktamp6 fur le Nkgocians en cette ville, qui en continent la. vente.
fein gauche MAINGU ag6 de 3 5 ans taille de 5 pieds 3 Les cre'anciers de la fucceffion'du Sieur Louis Vincent,
2 pouces deux idem, Congos fans 6tampes ig6s de 2.o* vivant Habitant dans les hauts du quarter de I"Artibonite, 22 ns ayant des marques de leur pays fe difant paroiffe Saint-Jer6me de la e., font invite's de
appartenir a M. Chelld ou Scelli au Port au -Prince; nouveau de la part du Sieur Bernard dAflis, ex6cuteut. Jean-Pierre Cric4e, 6tamp6 fur le (ein gauche illifi-blement teffamentaire ft d6funt 'a fe trouver' le il,% du preifent mois ANDRIE, difant avoir appartenu M. .4ndrii, inort -en l"tude de M' Rivie're des Rofe,;u'x Procureur
,ku Port-au-Prtnce depuis deux ans. Saint-Marc, 'a 1'effet de de'liberer entreux W prendre un
A Saint- Marc le 2.8 du mois dernier, Je4n-Baptifle parti relativement au payment de leurs cre"ances, & 'a l'adCongo, fans, itampe apparent age' de 2.5 ans taille de miniftration. des hitns de ladite fucce.Cfion : le tout en pre5 pieds, ayant des marques de fon pays fur I- vifage, fe fence des h'riciers dudit f eti Sieur Louis Vincent qui font difant appartenit M- Brijiont Habitant aux Gonca iv s igalement invite's 'a fe trouper 'a ladite affemblie.
r
le.yo, f4fline., (;ongo, Atamp6e fur le fein droit MARTIN, Dabourg & Krfin de Saint-Prix, demeurans 41
& fur le gauche en fer-a-cheval illifiblement, a,qe'e de 2o Saint-Marc, oat r6filie' la focie'te qui exifloit entr'eux, & cc ans taille de 4 Pieds 10 POuces fe difant appartenir 'a. dernier refte charge de ]a liquidation dicelle. M. Marfin : le % de ce mois Laroje, Se'negalois 6tampe 3 It fera pro6d6, en vertu de sentence & crordonnance 'illifib!ement, age' de iS ans, taille de 4 pieds io pouches, fe de MM. les Officiers du Siege Royal du Port-au-Prince$ difant appartenir 'a M. Dea'is, Habitant 'a la Petite-Riviire. & la requ'te des ligataires univerfels du feu Sieur
Au Port-au-Prince, le 5 de ce mois Lafleur, Congo, 'a la vente & adjudication definitive, 'a la Barre du Siige
etamp6 fur les feins illifiblernent fe difant appartenir 'a Royal du Port-au-Prince, 'a 1'ii1ie de I'audience ordinaire, M. Peli fr res : le 6, Diaga, Se'nizalois, fans 'tampe fe qui fe tiendra le 2.2. du ptefent mois P. de I'liabitation dite difant appartenir M. Duval ; Gafcogne Nago rans M age, fuu e aux 3arrafins, quarter de Mirebalais, de
itarnpe, fe difant de Mabitation le Meilleur, au'Cul-d-.- la countenance denviron i So carreaux de terre 6tablis en 'Sac; Orfule, Congq, etampke HUARD, fe difant appar- indigoterieavectousles 'ta-bliffemensrikeffaires' cettecultutenir ''M. Robett ; & Marie-Louife Congo, 6tamp6e re : cette terre eft auffit propre 'a la culture du coton &
a CgOCLant offre toute efp'ce de reffource la charge par radjud
MATHIEU Ie difant appartenir M. Mathieu N' e a icataire
en atte Ville. depayer un tiers comptant, un tiers 'a 12 mois & I'autte
tiers 'a 18 mois; & en outre aux charges, clauses & conz M A V x x r A r z so editions knonce'es en la carte-bannie, dont on pourra prendre
connoiffance en 1'e'tude de, M' Bourget Procureur au Port.-!
A Saint-Mare le iS du tnois dernier il a W conduit au Prince chez le Sieur Routeau Huiffier "a MireI la Geok 1 une mule fous poil fours -6tarnp6e fur la balais.
cuiffe hors le monitor DAB, & au monitor illifiblement. 3 Le Sieur Normand, Atiaiencier au Siege de I'Amiraut&
Au Port au -Prince, le 5 de ce mois, un cheval fous de cette ville, a rhonneur' de pr6venir M" les Capitaines poil bai, itamp6 111), ati-deffous DSD & plus bas PR, & Nigocians -que, conformimenta' I'Arreft du Confeil Supe'. felli & bridi le 6, un idem fous poil brun, eitamp6 RE. rieur de S. Domingue, du ig du mois dernier, qui le maintient dans le privilege de tenir fiul chez lui en cette ville
ONE= un bureau Public pour les vents volontaires des objets de
commerce maritime, & qui defend aux Huiffiers explottans
de faire aucune vente publique chez eux ; il continued de
A V ItS W A D M I N I S, T R A T 1 0 N. faire comme par le paff6, lefdites vents en fon bureau les
Mardis, Jeudis & Samedi s matin & meme de relev6e ; les
Les droits fur les mai(ons & fur les Negres, dus' jours interme'diaires front -pour faire les vents dans IeS P r les Habitans du Port-au-Prince pour I'aAn6e 1786 imagafins ou' it fera requis de fe transporter. Le bureau fera
nayant et.6 pay6s qu'en pzrtie, la garnifon fera 6tablie au overt tous les ndre les competes recevoir les
x 5 Janvier chez tous ceux qui n1lauront point acquitti ce marchandifes "qu'on y de.pofera & toucher le montant do qu'ils ddivent pour ladite ann6e t786. ce,.qui fera du par les adjudicataires.
L'adminiftration accordera des terms pour le payment i. M",.Alathieu., Thouron & Compagn;e, donnentavis que
des droits ante'rieurs i 1786. leur fociete' etant expir6e le 3 1 D6cembte dernier, its vien.0
Le Receiver de I'Otqroi a requ les quittances des droits nent de la diffoudre. M. Aithiew tefle change' de la fuite & far les N gres pour 1787, les Habitans font prie's &on liquidation de ladite focie'te' & pt6vient que ce cbang payer le montant pendant les trois premiers mois de I'anne'e inent n'en porte auc-in dems fes affairs, qui front conti1788 ; les quittances non retirees pendant' cet intervalle nu6es fous la raifon-de Mathieu & Compagnie, 'a daterda front remi$ 'a la, Marekhaufke, c il fera proc6de' confor- 1" du courant. m6ment aux Riglemens centre les redevables en.retard. 2 Le Sieur Laportr, Habitant pras de Saint-Marc, a rhonCes matures* conforms aux R6glemens ou qui ne s en neur de prevenir le Pubti. qti'il tient une polle roulante chez icartent que pour en tnode'rer It% rigueur auroAt lcur.exie! Iui; ceux qui pourtoient en avoir befoin P.'auront qu'i s'adreftow. ,,, lzr VnI-11ttla ft %i latir nrnrms




C11114 011' freiffer,,pour avoir plus ample cannot nc*
IgS Voltafe$ & 14eS CheYRUt dOnt I conyourria's at
rera de n e des itions de la carte-bannie, in Nitude de W Baudaavoir befoin, Ledit Sieur privient auffi qu'il pre dra des cli
par mois & i, un gourdin par mant, Procureur en cette ville. Vaux ell pension 50 liv
lour o" ils front auffi bien quon puiffe le difirer. i A la requ te du Curateur aux vacancies, 'a Saint.;
Le Curateur aux vacancies de la Si6nekhauffi de Saint- Marc charge' de la fucceffion Jean Diard, il fera le Samedi Didier 26 de c 'd' la Barre de la S'n6cliauff6e,
Marc invite les creapciers de la fucceffion du e. mots. proce e a
Guillemin, de lui communiquer laurs titres de creances pour la vente & adjudication au plus offrant & dernier encheles c Iloquer dans la reipartition des deniers de cette fuc.0 ritTeur 4'un N gre & une N_ greffe de jardin dipendans de ladite fucceffion.
ceflion. 1 Saint-Marc
nechauff6e de SaintLe curateur aux vacancies de la Se i A la requ ^te du Curateur aux vacancies
Marc., invite les cr6anciers de la fucceffion du feu Sieur charge de la fucceffion Farmeau Fortiniiire, il fera le Samedi
de lui [uer leurs ti res de F6vrier ptochain proc6d6 'a la Barre de la Se'n6rhatifil'
communiq cticances pour 9 ee
les colloquer clans la r6partition des denicis de cette fuc- a adjudication. au plus'offrant & dernier ench6iiiceirion. riffeur, d'une waifon fife au bourg de la Petite-Rivii
2 Le Sieur Mohimon, continue de tenir les Bains Publics, dependante deladite fucceffion.
r1les Royale & de ette ville & les fera feri i A la requke du Curateur aux vacancies, 'a Saint-Marc;
-litud J e
vir avec la ni^me exa e prix des abannei-nens fera charg6 de la fucceffion Pernet de Bea regard, il fera le Samedi d6 la Barre de la S'nkhauffie3,
pour douze bains 33 lives, pour fix 16 liv. io fous, pour .26 de ce mots proce a e e
"T la vente & adjudication au plus offrant & dernier ench'
liv. I f. & pour un 4 li'v- 2 f. 6.,deniers.
riffeur d'un terrain fitui la Fondation, quarter dEs
2, Le Sieur Garall flabitanta' Cavaillon exi6cuteur-tefta a
tnen at*re de feu Sieu'r Michel Terronneaux d6ced6 au quar- Gonaives de la countenance de 8 1 carreaux de tet ie d6pentier dit les Perches d6pendance des 'firant con- dant de ladite fucceffion.
r3
noitre1es charges de la fuccefflon dudit feu Sieut Terronneaux I M Dufourc &Liberal, ayant fortink focie'tA avec Mrs.
e Jean & Antoine G4uteyron & Liberal, de I'Arcahay' fous
pour employer lies voies lies plas ptomptes 4 fa liberation, e
la raifon de Liberal C,-es & Du urc, offrent leurs ferprie les cre'anciers de.ladite fucceffion de fe pr6fenter en fl
fkade de M' Reneautne Procureur en la Jwifdiffion des vices a W fes Habitans qui voudront bien les honorer de A L lieur confidence, tant pour les commiffions que leur maifon
Cayes, charge' de v6rifier leurs 6-res & d'en dti le du Port-au-Prince continuerade faire, que pour les mar.
tableau pour proc6der enfuite au payment Habitant an chandifes & provisions que tiendra celle de I'Arcahay
2 Les Hiritiers de feu M. Chari vivant
Grand-Goave d'firant payer les dettes de fa fucceflion ii Les Cr6anciers de la fucceffion du Sieur.Louls Aliu.
if! propofent de vendre une terre fitu.6e dans les auteurs, du baillarcq, font invite's de la part de M' Gayot, Curateur Grand-Goave ,, proprement dite la baie, de la countenance auxvacancesen cette ville, .luicommuniquerleurstizres,' de iSo -eaux,, fukeptible de 40 milliersdecaf6, pour le mettre 'a poti de proce'der 'a la r4parrition des deI 'il a en calffe appartenans a cette fuccefflon.
une fupetbe force fur ladite habitation le local le plus char- niers qu
mant poftlible tine grande cafe couverte en effentes, des I La Dame veuve de feu M' Godin de Fihicitic, vivant caks 'a Neigres fuffifamment pour loger quarante-huit Negres.9 Avocat en Parlement. & au Confeil Superieur de Sainttant grand que peti endra avec ladite terre, ou Upa- D prie W les crianciers de (on mari de vouloir
recent, (ept mules, trois chlevaux & trois boutiques; plus bien fournir, pour l'ipoque du i j F'vrier prochain, Me une ter X e e t-e ville, un tat de leur
re de Y So carreau fitu'e au pied du morne, pour Aliailles, Procureur 's Sitges en ce
firyir dentrep6t. On prendra comme comptznt les cr' ance tant en principal quint6r^ts & frais. Ele les pr'
ces fur ladite fucceffion, & on pourra s'adreffer 'a M. R. de fufpendre les frais jufqu" ce qu'efle ait pris connaifMorin, Habitant audit quartet; ou 'a W T. Deshais fance des forces de la fucceffion & ait pris unequalic'. Ladite
lie Saint-Jacquics & Compagnie, N' i n cette ville. Darne declare 'lire domicile en 1"tude de Mt Alii
En vertu d'ordonnance de MM. es Officiers de la Si6n6- pour routes les alffaires concernant la fuccefflon de fcu f6a
chauhUe du Port-au-Prince, & 1 la reque'te des Sieur & D11" mati. IV
En vettu de Sentence de W 1-i OfEciers du S.age
I Degas, "gataires-univerfels de la feue Dame Boulard, leur
tante, il fera le Mardi vingt-.deux prifent mois, proce'de' Royal du Port-au-Prince* 'a I a t e qu 't e d u S 1 e u r Pa rifo ,,?
la Barte de ladite S6nekhauffie, "a la..vente & adjudica- du nomrnk Jean Dautant tuteur de la nommee Cozo & de
tion dtifirsitive; t' d'un terrain d'environ 2,a carreaux de terre, Marie-Louift, 16gataires univerfels & pattkuliers "da f,,-u dependent de ladite fucceffion, fitue' pris le Port-au-Prince, Sieur Sanadon ) 11 fera proce'de' "a la Bafre du Sikge Royal &rriere les favannes de Nntendance & de tous les ba^ti- du Port-au-Prince le iMardi 7 9 de ce mois ]a ve.qtt mens confIruits fur ledit terrain 1equel eft fticeptible de la & adjudication definitive d'un emplacernient d go pieds de ct,Iture du coton, du bois patates & de routes fortes de face, fur x-zo de haut, fitu6 tn la ville de Le ogane ainf, vivres & de paturnes nour les animaux; i" de deux aches que de tous les batirneni conftruits fur Uit emplacement, laitie'res, d'un taureau d-une voiture avec fes harnois, d'un jr6fentement occupe par M. Ra-m-ii, SAftittit de M. le ProL
111ulet & d'un attelage de trois chevaux; d'un Ni cureur du Roi 'a Uogane, 'a la.charge par l'adjudicataire
I notlime' Geoig-es, Creolebonpoflillon, dorneflique, fellier de payer un tiers comptant a un tiers en douze mois & Iautra ii pouvoir entretenir des harnois, & bon maquignon; du tiers dans dix-huit mois, & en outre aui conditions enonrJornme Jean-Pierre, commander, dune Wgreffe Creole, c6cs en la carte-bannie, dont on pourra prendre connaif.
rjomrree, Catherine, blianchiffeuk ; Francoife auffi blanchif- fance chez M' Baudamant Procureur, en cette ville & che
kufe ; & de la nomme'e Toinette, Ne'greife Crikole, bonne le Sieur Delavillotte, Huiffier 'a Uogane. 0.
fervante, aux charges, clatifes & conditions e'nonce'es en la Les -navires la Vidoire, Capitaine Tardy & le D!j1r!,-, carte-bannie qw admet tous cr6anciers id'acqu6tir en comi- Capitaine Pelli6, arrives le 6 du courant da Porte-Nove, I PenfAtion & juflqu a concurrence du montant de leurs cr6ain, cotc d"Or, avec de belles, cargaitons le pir M 3




WOS 1 19autia de 58o, I I'adraTe de M"' Raledu & eom- i Le Sieur Jean Lerwile grant let hiens de Madatnt
agwe 9 qui en ouvrtront la ventb les i i & t?. du courant; la Comteffe de Ch4bdnftC$ felai(pofe ai partir pour France, lus le navire la Reine-de-Golconde, Capitaine Dumont, & de'clare ne rien devoir.
rriv6 avec une belle cargaifon de 2.6o Ndits auffi 'a IadreEe 2. M. Jean Pantnt, deogeurant h Saint-Marc, part polif Ie M" Raftrau & companies, quien ouvriroat la vente le Frann%.
11 de ce mois. 2. Le Sieur Yean P 4rron jeune fe di(pofe 'a partir pour
t M. de Cowures Pr6vbt partic'elier, par Brevet dn Roi France, & declare ne rien devoir.
Saint -Marc 'aThonneur do pre v enir le Public que -c'eft e .1
2 Le Sieur Ldg4renne a Yhonneur de privenir le Public 1
-par etreur qu% la p3ge 114 des ttrennes Amiricaines on qu'-' I part pour France; il p 66 ceux qui lui doivent de vou.
a mis M. Angi dt Blain po'12r Prev6t particalier $ atteadu I(Ar bien le folder, pour lui kviter le difagt6ment d'ufer qu"il eft toujours pourvu de fes font-ctions. des voies de rigueur. 11 pr6vient auffi qu'il a ced6 fa mairon
A la. requ.61e de M' Gayot, Curateur par int6tim aux de commerce i M. Pferre Belhomme, Capitaine de navire, fucceffionIs vacates an Portau-Pf ince, & du Sieur Jedn a&uellement 1 Saint-Marc, & que I& raifon fe tient fous le Ewey, Menuifier-, if (era Mardi prochain t5 do ce mois, nom de Belhomme 6, B'4ux ; ces NI" font chat gis den faire
proc6di 'a ]a Darre du SteEt Roval de cette ville, 'a la vente les recouvremens, ainfi que tous les payernens con:ernant & adjudication s Aant &' denier ench6riffeur, 4'un fa maifon, & routes les figuatures concernant le Sieur La
N ete ipprentif menuifter & d'une Nigreffe fervante, d& Earenne en fon partictilier. pei dans de la fociiti qui a ftih entre Jedit Sieur Baroy, nt
i M. Jacq*es Ducrocl, maltre en Chirurg;e & 14abita
& le Sieur Jacques Geires, IvIenuifier de'ci& en cette ville dans les hauteuts du Petit-Goave, quarter du Trou-Canari le 2o du mois denier. 6tant fur fon depart pour France Rrie, ceux i qui it peut
En veitu d"ordonnance de M" les Offioters de la Sine'- devoir de fe prk(enter pour recevoir leur payment & chavffee de cette -ville & a% la teque^te des hetitiers ligatairo ceux qui lui doivent de le folder. univetfels & exicuteurs-tellarnentaires du fen Sieur Bernar- x M. de Alarcillac, tconome chez M. de Courjih, Habi don, it fera le 2.9 de ce mois proc6d6 'a la ferme & adju- tant 'a I'Artibonite part pour France. dication de I'habita.ion ktablie en fucrerie fituke au x Varreux, I K Franfois Branat, part pour France, & declare ne & des'N6gres & animaux d6pendans de ladite fuccefirion rien devoir.
aux charges, claufos & conditions infkrkes dans la carte- i Le Sieur Pambran part pour France pour caufe i
bonnie, dont on pourra prendre connaiffance en 1'e'tude de de maladies. hl' Salai nac i Procureur. I M. le Chevalier de M4rcillac, Habitant I'Artibon
9 ite ,
W1 Bontant, Fruchard & Compagnio, Negociansaux Cayes. part pour France avec. fa fille a^ge'e de 3 ans & diclar previennent qu-'ils front vendre judiciairement, chez eux, ne tien devoir. le Lundi 14 courant, du ti-A de la Caroline en boucaud, i M. Paquier Negociant au Petit -Trou p&vient le
i Le Siatr Pritdot de 1-i Vcau-Blanche, Marchand Tapir- Public qu'il part pour France dans tout le courant do Mars fier, rue Royale, announce qu-il vient de recevoir de France prochain ; it prie ceux qui lui doivent de le payer do suites diffirens nneubles en aca1011, du dernier gok. On trouvera & ceux 'a qui it doit de fe prifenter pour e"tre pay6. toujours chez lui des lits fauteuils & canap6s de diNrens nce
i M. Simon Dupin, fe ptopofant de patter pour Fra
genre & grandeur; it remet les places vieiiles'a neuf, il tient dans le courant de Mars prochain prie ctul a qui Un affortiment de. verses blancs ee diffircrites grandeurs petit devoir de fe prefenter pour ekre folds. & prendra pour change de fes fournitures, routes efpe'ces i Le Sieur Alathurin Souchu fils, Marchand, demeutant de degrees. en cette ville, part pour France & d6clare ne tien devoir.
x M" dt Beauchamp, & fa femme d.- charnbre I partcnt
D r d it r s P o v A x .4 -Y C I., pour France.
Le Sleur Adefinne, N6gociant aux Cayes, 'a I'honneur i IVI. Lanharede demeurant en cette ville t- part -pour
ile pr6venir M"' les Negocians 11abitans & autres qu'll France. fize fon depart pour France a% la fin de Mats ou Avtif i M. A A de Lairrerie demeutant en cette ville par
1728 au plus tard; pourquoi 'I] enjoint 'a ceux ou cells 'a pour France. qui il peut devoir de fi prifenser ou faire pre"fentet les I NI. Fr. X. de de Montdiferl 9 Habitant aux
effects qu'iI peut avoir dehois, de meme qu'il fupplie tres- Gon6ves part pour France. hurnblement les perfonnes qui lui doivent de ne pas retar.
der fon depart par faute de no. le, payer fuccefifivement ce R.iAVwZ0,ff jr Dou,#Yxx D cr R 0 r,
qui le mettrolt dans la dure n6ceffit6 q uoiqutavec 2. En vertu d'otdonnance de MM. les Adminifirateurst.
e A
t6pugnasce de faire fes diligence en juilice it eft cn date eu 19 Acembre 1787 ment fignie,
% a
tas perfuade' qu'il een viendra pas a cette extremist Pigalon Baudouin, pourfult en Ounion, la diligence de
a 1, un terrain de woo pas
eaya.nt d'autres connoliTances que celle ?'avoir vendu 'a des M. le Procurcur du Roi Jactne'
A
perfonnes ufkes & qui auront kgard 'a fa mauvaife fanie'. en carre iccord6 pout culture au feu Sieur Francois Alafli 'it fim' Lu fieu dit le Petit-Fond ou le Gu
laquelle Ioblige 1 ce d6part. 11 p4vient auffi qu e imby, auteurs
w
,pr6fente des acqu6teufs pout fon fends de magafin it en ele la Goffeline born6 "a l'oueft de la Riviere du Petit aitqta au plus itifte ptiz afin que ces rn^ ifTeqt Fond chaffant 16 I"ell iooo pas dans les terres non conc6 que garner ; it vendra auffi Neigres perruquier cuifinier, cl'es, born6 au fud da taltrain Dec3ux., chatTant au nord % e
rwotilleur, & Negreffes & chevaux. S'adreffer audit jow pas dans les terres non conc'dees; fur sequel terrain
gn fa. mai(on vis-a-vis ]a Geole, aux Cayes. it ny a eu de la patt dudit feu 6ieur Pran-e0i5 Miffi, vi
3 La DII" TrJreire fe difpofe "a patter pour Fracce. de fes ayans cauf4, aucuris itabliffernens.
3 La Datue Jeanne- Cutherine Alinniers poufc du Sieur 2. En vertu Wordonnance de MAI. les Adrniniftrateuts$
ICA pglyzWf put pour Fra-ace. en date du 2.6 Dekenibre derniers 1: no'mmi Louis-CharlotVA




'p;#jIre Now.7 I I Une Volattfe 'a Ihn:)VIale, L. detneurant en ctte vjlje,* poutruit deurplaces- porAhesfur
en reuni0ft un terrain pour culture de iooo pas en carre' les c6t6s garnie en velours de foie apricot ou atirore les
fjtu6 au lieu dit les mores de la Garcogne $ quarter de franges & gallons verds & blanco affortis i ladite garniture
M b lais, born6 'a' Youeft d'un terrain 4d6pendant de ia rideau du officer, flores
ire a a crique a routes les porti res &C
jacceffion Voifza t au nord & i 1efl des terre non conc6- petits coffins de cki en taffetas verd & blanc, poign'
le au fud de Jean Bellivur. Ce terrain a k6 conc6di furdor6es, la voitute fond verd, moulures dor' s. & le
t
de DScemb e 1770 au nomm6 Pierre Betlevue dit train mont6 fur cluatre efforts ; un attelage de trois chevaux
12
Alahotiere, M. L. qui ne I'a jamais itabli. baieatous crins &extrimit6s noires, efpagnols dela GrandeTerre. Ceux qui voudront en faire I'acquitition s'adrefferont
D z .4f .4 N v x. a Me Epoigay, Avocat eif Arlernent, Doyen des ProcuJ reuros, qui en fera. bonne composition moyennant du com tant.
i Un emplacement de 86 pieds de fa ade fur i Z de
On dkfirero't favor en quel quarter reside. le Sieur Laprofondeur, avec les bitimens en d6pendans fitul rue des
lande, Perruquierj ay-2nt exerc6 fon etat 'a Saint-Marc &
h kr6m_ ie. En donner avis 'a Malernoifelle Delaferti, de- Miracles, entre W Meynardie, Piccard & Comp &
le Sieur Dupon Delorme, Huiffier. Plus une terra"""
e de 120'.
a -Marc,
;neurante Saint carreaux de terre, en plane & arrofable, fitu6e au quarter
& pris le bourg do Mirebalais, dans le plus beau locil
A V z R ES z N CH A A G A jw z N r. fur laquelle font aftuellement ane grand'cafe & x o bates
a corners ; cette terre qui ell maintensm en hatte eft fucepas
a/ard, du Havre, Capitaine Belhommedu 1-6
port tib4 de routes fortes do culture. On donnera toute fac'
de 36o tonneaux, bon voilier, & tr s-commode pour les e
lit' poffible un acquirer folide. S!adreffer I M. Salaignac
,,t paffagers, partira pour ledit lieu dans le courant de Nvrier i
Avocat au Confeil. Supe'rieur de Saint Dorningue.
Prochain. Ceux qui voudront y charger 'a fret ou y paffer, 1 Une petite place, fitu'e dans les auteurs de Bellevue
iadrefferont audit Capitaine, en fon magafin 1 Saint-Marc.
etablie en caf6 de la countenance &environ dix carreavi de
3 Le feune-Louis du Havre. Capitaine Roffignol par- tetre, avec huit te^tes de Nigres & deux bourriques y attarita pour ledit lieu 'a la fin de Fe'vrier prochain au plus
che's: le tout dipendant de la fucceiflion du Sieur Lareche.
tard. Ceux qui voudront y charger ou y paffer s'adreffe- procureur de I'habitation de M. le Comte dAutichamp. Les
'e ront audit Capitaine, en fon magafin rue des Capitaines, perfonnes qui de'fireront faire cette acquisition pourront s'a.
a 0 de A Trottier N6gociant en cette ville.
te dreffer 'a W Gavot, Curateur par interim aux fucceffions,
vacates en cette ville, autorifi 'a vendre de gr6 'a gri.
.4 z if IV A 1.
z A x z Re
Une habitation fitu6e dans les auteurs de la plane
du Cul-de-Sac, connue fous le nom de Rottitr de la ju- M. A Boufln, Habitant 'a IArtibonite, faifant fa r1ri.;
donnerie de la contenan ce de i 12 ca rreau x de terre k table dance en fa maifon, rue dAfrique 1 Saint-Marc, volant
3
4 en fucrerie roulant en blanc fur laquelle font deux mou- partir pour France en Avril prochain, rec6dera I'habitation
ins, une belle fucrerie avec fes equipages une purlgerie & les N res des miners Caillaud de la Fontaine; elle eft
9
ee 300 pieds, routes les commodities tiles 'a exploitation fituie au plus bel endroit de I'Art:bonite, cornpofie de 134 du fucre guildiverie roulante logemens de malitre carreaux,,de tris-bonne terre, dont trente en font de'tachis colombier & clapper; 14 pikes de cannes bones 'a roller une petite diflance, quon affermera ai part fi lon vellt.
en 1788, une qui que l'on va planter, dix carreaur. Bonne cotonnie're & indigoti4e, huit vaiffeaux battens V
de terre en vivfes, le tout arrofi par la rivi6te Creufe; ficherie en maconnerie & couverte en tiles; le tout en on y join e tat ainfi que les jardins : il y a encore 3 ans &
dra 95 (uperbes N'gres, dont la majeure parties bon
Crkoles 40 b^tes corners dont 34 tyrant au cabrouet, demi pour finir le bail & d'apr6, on pourra r'avoir ladite 9 mulets une jument, cabrouets tombereaux & ullen- ferme POut 7 annexes ; cette habitation eft borne par leditf files, &c. S'adreffer "a M. Sartre Habitant au -Cut-de-Sac Sieur A Boulin, i qui l'on peut sadreffer, & qui affer.2 W Meynardie & Piccard, N6gocians, ou Me .1horeilke, meta meme la fienne avec i I o t8tes de N gres %'d y Notalte en cette ville. M. Blondeau Habitant au Cut-de- 2voit bonne folidit6; & auffi fa maifon 'a Saint-Marc, & Sac, qui a un quinzierne fur ladite fucrerie malade depuis encore une place de 15 oo pas, fituh aux Verettes pour,
long-temps, fera un pont dor 'a Facque'reur, de fon interest, hatte & coral, 04 1eau eft en aboxidances
Inoyennant du comptant ou des Nigres 'a bord d6firant
Voir la fin de cet objet de fort vivant. I'$ C t 4 V Z S Z X M .4 R A 0 N X .4 0 Zo
3 Une boulangetie fitue'e rue du Pont A Saint.-Marc; on
y joindra deux ou quatre N gres bons boulangers & tous 3 Anto;ne, Cr6ole ag6 denviron 3o ans fans e5tarnpe; les uflenfiles n6ceffaires. S'adreffer au Sieur Dohortmann, "a rouge & marqU6 de tite-verole Claude, Criole ag6 Saint-Marc, qui en fera bonne compofition. d'environ 48 ans au i fans itarnpe ayant un peu de barbe
3 Une Quarterorme couturier & blanchiffeure. S'adref- & des cheveux blanco d'une taille avantageufe, tous lew
fer 'a M. Trotter, N6gociant en cet e ville qui continue 4 deux marrons depuis le 9 du. ivois V, de "habitation de vendre des moulins A nnais, & du plomb lamin' Douge' fils Jacmel ; on crott qu'ils ont enlev6 un vieux
2. Un emplacement, fur sequel fe troupe une maifon "a cheval fous poil rouge & prefqu'aveugle. On les foup.
ktage, & plufieurs chambers dans la cour, fitue' rue de onnent aux environs de I'liabitation Chanlatte pre's Fitang Provence, pr s la rue Royale & 1'embarcadaire du maga- du Cul-de-Sac, fur laquelle ils ont detneurk long-temps.
fin d'Artillerie. S'adreffer au Sieur Lavigne au Greffe de En donner av;s au nornm h t i '
6 C anlat C aine ou au nvmmt
I Alniraut6, qui prendra quelques Negres en payment. Do fiIS 'a JACtnel; il y aura 5 porwgaifei de r6compofc, lull,




I ni le temp4ratnent, "it t4v,
CrIflophe, nation Bambara 6tampE for le felin droit Coto les que bien Iola, d'a-It4fer
IBA les deux. emiires letters. -entrelacees a^g6 d'environ nit les ptoptietis d'an ti-fcorbutique, vertnifi;ge, fortifle 1',eflo, 14 Ons tailk e de, j pied$ 7 'a 8 pouches marrow depuis mac en ivacuant doucement les hurneurs, pur iant le fang, deux. mois & demi: on le foup5onne dans la plane du en portent i la peau tous les vices inv6ter's les plus corn.
Cut-de'-Sac ayant ci-devant appartenu 'a I'habitation eleuriau. pique's ; it, feroit marne prudent de faire prendre un -detai En donner avisa' M" Gillet, Gaudin & Compagnic, Negoo- treatment 'a tous les Mgtes qui viennent dans les Colonies cians en cette ville, rue Sainte-Claire. par les abus qui fe commettent 'a bord des Nigriets e a
i Un jeune Nigte nouveau, Congo, ag6 de 2o ans, emplovznt taus, les tepercuffifs pour cachet des maladies.
tai4le de j pieds i pouce, ayant les dents de deviant parta. dont I"a presence feroit contraire 'a leurs intireks, renfer :96es provenant de la cargalfon du navire le Raillear de la mant int6rieurement des -vices de routes efpeces., dontles Fs.ochelle Capitaine ttheatd, 1 I'adreffe de W Rafle4Ufr ICS, Habitans ne font que trop fouvent dupes Cans en conno"tre perdu fur )a route du Port-au-Prince 'a Nfirebalais, le 29 la v6ritable canfe. Dicembre denier. Ceux qui I'auront trouve font pri6s d'en Le prix de la bouteille d'Elixir, y comprise les, 5 mede. donner avis 'a M. Finay, Nego-iant & Comm iffionnai re cines fondantes pour le treatment complete dun mois$ eft demeutant &ns la maffon Plerou ; it y aura recompense. de 6 U 1.
kodefl Cramenti, ehampie fur le fein gauche M-1-B. Pour 'viter routes les contrefa oiis cheque etiquette & initruffi 'm6e front fignt'es Berard.
agee. de 15 ans ayant une marque de fon pays fur cha- ton impti
que joue, parties marronne depuis environ deux mois. En Sa demeure eft toujours rue Royale, au Port-au-Prince
donner avis i Marie-Jeanne Beaujency, M. L. au haut de Nous Midecin du Roi de Wopltal Royal & Militaire A
Belair, 'a qui elle apartment. Port-au-Prince, apres avoir pris connoiff nce de la nature &
it Anne Cte'ole de Nipes fans e'tampe ayant deu x dents des dofes de cheque drogut qui entre dans la composition de 'de caff es fur le deviant de haute taille patties marronne le 2 I'Elixir Anti-Syphillitique du Sieur Berard, MaiireApoihicXre Ze ce mois avec fon enfant 'a la inarnelle. En donner avis dc cette ville ugeons que Jon application dans les circonfI la Dernoifelie Albgrt, Alodifte en cette ville I'S qui elle lances des difetentes maladies 'noncies ci-deffus, en observant 2pparti nr. la ine'thode pte/crite par fAuteur, ne peut que remplir rattente
Gertrude, Creole, 6tamph illifiblernent, MAGDELAINE de ceux qui en front ufage.
Dr,
VIAU, figh de 40 ans taille de 5 pieds 3 pouches tre's- Donni au Pori-aU A ,Flee Vre.
puiffante, ayant de groffes mamelles, & plufieurs dents de Midecin. noins affez jolie de figure, quoique marquee de petite Les bureaux de eiftribution de I'tlixir anti- fyphillitique 1 1
verole & ayant une cicatrice au-deffous de la tempe gau- du Sieur Berard, ancient Apothicaire des Armees du Roi che, marronne depuis le 15 Decembre dernier. En donner font au Cap chez M" Coinmarque Banchereau & Compaavis 'a la nomm6e Magde-laine Prieur, M. L. en cette ville. gnie Negocians ; aux Cayes, chez M. Durand, N6gociant
Quatre Mgres, l'un nommi Cifar, nation Inconnue, I ge 'a Saint-Marc, chez W Villeneuve & Farguef N6gocians j ide ; P utre 4polloa, ag6 de 28 ans; le troifi"' J6remie chez M. Comeau N'gociant ; Uogane
30 ans a eme e a chez
Cupidon, 4gi de 24 ans; & le quattieme Neptune, aigi de M. Metayer, N6gociant.
ans, tous ktamp6s TRIGALO, un defquels a un Le ptizde la bouteille Xtlixir & des I m6decines fon.
ot, pu* dates, eft de 74 1- j f. dans tous les bureaux, & de 66 1.
na b parties matrons de is environ 115 jouts. En donner
avis 'a M. Chedal Habitant au bras gauche des Mal-Finis au Port-au-Prince chez le Sieur Berard, qui a I'honneur il y aura ricompenfe pour celui qui les ram nera. d'obterver au Public, que nonobfiant l'inftruftion imptirrike
il eft des cas ou' ]a fagacite' d"un Habitant doit diriger la
M V L E T 0 A R E's manie're de conduire le treatment en tenant le malady
bien couvert, & me^me fous clef pour saffurer de fes
a 11 seft fg3r6, depuis env*ron i j jours de Phabitation actions;, & lui e'vitant I& pluie, la rof6e, I'humidite', le ide M. Robert neveu, pre's cette ville, qu'il tient 'a ferme de fetein & le grand vent. M. Lerebour, un mulet fous poil rouge, itatnp6 YCB, au. Si, le malady e'toit d'une grande fbibleffe it faudroit tnettre
Mrs
deffous AT, entrelacis. En donner avis 'a Lacombe frims -des interyalles entre les prints du rem6de, & prolonger le
Companies, N6gocians en cette ville, al qui il apartment; treatment.
il y aura ricompenfe. Cet Llixir, quoique affe&6 pour la guhifon des Africams, peut patfaitement convenir aux E uropeens en mvigeant regime, lorfque le cas I exige,
foit les dofes, foit le
A V I S P A R T I C U L I E R. fe refufant ab(olument routes efpeces de ragou'ts, viandes
fakes, ipic6es & lourdes & fe pt ivant de tous les acids
it Le Sieur Berard, ancient Apothicaire-Major des armies pendant I'Vage du remedy. ide Corfe & des K05pitaux. du Roi, 'a Saint -Domingue,
ra 191111 1
brevet6 du Gouvernement a I'honneur de pr6venir M
les Habitans qu'apre's de longues recherches & plufieurs
analyses des fubfiances veg6tales dans divers climates chauds, N 0 U V E L L E S D I V E R S E I
il eft parvenu 'a dicouvrir un femede fp6cifique pour de'truire
gineralement les pians, dattres crabs, ulce'res incurables, N C E.
goutte & thumati(mes farvenus par des traitemens non
achevis, &c. qui le plus plus fouvent occaftonent des E n fairant I'analyfe de I'ouvraze de M. Nofely for le maladies de langueur Yhydropifte diatrhe'e fcorbutique caf6 outragee dont, nous avons publi6 events fragments dans diffolution du fang & dip6tiffement. cette Feuille ) un Journaiifte pour donned unr.- i&e de
--Le nouveau recede eft dautant plo falutalre poor les I'imxcnfg confowitnation de cew; denro.'e, di. ; 'K Oil exports




Annuellemelit de IArabie heureu(e, Is Jooooo I perant D v P o it r v P n i iir c xr
de Caf& 41 Les ipip4ts fur cette dtnree provenWIS DZ LA
I f,4h(WQVI SEULS preditifent du Fifc 32 MilhOnS tournois. M. Ga 11,-tot, demeurant en cette'ville, nous a honor ip En 1,7 5 %, 1ex portation de cette Ifle fe montoit 6oooo lb. d'une letter pour nous faire remarquer qu*il y a erreur dans
pefiat 0 & par I'accroilTement de cette conformation elle notre n' wo, l'occifion du muid que nous avons; dit
ofe monta en 1775 t a 440 ooo Ib contenir 36 pieds cubes. Nous avons commis cette faute
-exaft que les 44oooo lb. en lifant la lumi&e I'article muid dans I'Encyclop'diel, Nous nexaminerons pas sI efl tr s e
pefant de caf,4, que les Anglois tirent de la Jama'ique, don- & nous avons lu 36 pieds au lieu dt 36 pines dans une nent au Fifc'3!t millions tournois car il faudroit qu"il y des lines de cet article. Le muid, comme nous I'a fait e6t an Anglaterre un impk de plus ds 72 1. t.. fur cheque obferver M. Galletot ne con'tient que 8 pieds cubes & ua liyre pefant de cette denre'e ; mais nous nous e'tonnons qu'on quart, 1 peu pres ainfi les calculus qui portent fur la preait cit' la petite quantity de caf6 que fait la Jamaique miere donn6e de 36 pieds tubes pour le muid font faux
cornice une preuve de l'immenfe conformation de cette denre'e. & doivent e^tre refaits en tenant pour bafe 8 pieds cubes
L'Aureur de Vanes lyfe aux connoiflances & 1'efprit duquel un quart. Nous prions M. Galletot de recevoir ici les exnous rendrons ne'anmoins un jufte hommape, fe feroit bien preffions de notre reconnoiffance pour la pein'e quil a pti(a n1us recri6 fur cette conformation sil eut f u que la feule de reliever cette erreur. Nous' nous emprefferons toujours tolonie fran aife de Saint-Doiningue fait a tuellement de remercier ptibliquement ceux qui voudront bien rious cheque ann6e plus de So millions de lives pefant de cette faire connoltre les fates que nous fornmes fi fouvent expofis
denre'a & qu.elle en fera peut-6tre un cinquieme de plus a commettre.
dans deux ans. M. l'Intendant accomp2gn6 de M. de Usforefl, Direc.
Nous avons promos dans notre n* zoo de faire contiol-re teur g6n6rat du G6nie, seft rendu 'a Jacmel, par la nouI les precautions que M. IAbbe Bertholon confeille de prendre velle communication etablie entre ce, quarter & le Portpour paver les villas & les grand chernins: ce quon va au-Prince ; il eft de return ici depuis le 4 de ce mois. Le Phy- chemin dont les; travaux ont comment' il y a deur
lire eft le re'fultat de toute la method de ce favanu e
ficien. ans & demi n'eft ayanc6 quautiers au plus dans la partic
4c La premise chofe, dit M. I'AW B a laquelle des montages.
on doit porter fon attention c"eft de pr6parer le fol d'une
We qu'on doit paver. Pour cet effet il faut le mettre 'a Extrait dune Lettre dis Cayes en date du 4 d9 Ce m0isu n feul niveau de pente inferifible, autant que le local le
patmet. Cela d6peiA de la position & de 1e'loignement des cc Un. Watiment, part! de Nantes le 14 Novembre &
A
ego-uts & claques. 11 faut manager une feconde pente 1% v) qui vient d'arriver ici, nous donne pour nouvelle cerIchaque revers depuis la furfaca des maifons ju(qu'a' la iitaine, quel'on d6firtme 'a Breft, & dans les ts .,Itirole du milieti. Lorfque les rues font itroites, on peut ))gleteirre, que ces deuxPuiffances ont nomme' des CornA
donner 'a cette pente un peu moins Xun pouce par pied. Miffaires re refOeffivenem tAmo;n e
A
Les'pentes diterminees on afTermira. le fol avec: la hie. mens & que 8 autres batimens font parties en meme temps
-4On mettra enfuite un couches de gros graver, qu'on incor- )yque lui de la ri*iere de Nantes )P.
porera avec la terre battle par le battoir ; apres on mettta 11 a paru dans la Feuille n* t une letter de M. Bruley JI tin second couches de petit graver qui fera, moins battu.' On I ivoit pt6fentee 'a la censure il 'y a 3 mOis & M.'On ne, manquera pas de donner 'a ce fol ainfi pr6par6 l'Intendant en avoit permits limpreffion, mais non l'infer-,
Ii une courbure en pente depuis les maifons jufqu'! 1'endroit tion dans la Gazette : elle a 't6 'Publie'e en fon absence oh fera place la rigole du milieu, & une autre courbure & pendant que le R6da&eur etoit.igalement hors du PortA e a- la censure une bt
dins un ens perpendiculaire 'a routes les allies des m4ifons au-Prince. 11 a pr6fent' -i ve nullification
par lefquelles Teau eft verf6e dans les rues. Par-deffus ce mais il lui a &6 defendu & Ia publier dans la Gazette
fondement inebranlable on mettra une forme de fable, qui attend que les Soufctipteurs fe font abonnis pour lire des fera au moins de trois pouches. On tundra enfuite des cor- chores tiles; ou'int6reiffantes, '& non les longues lucubradeaux 'a lordinaire un fur-tout, le long de la rigole du tions de deux Particuliers fur la valour & le fens d'un mot.
rnilieu ; ceft-li quon arranger deut chains longitudinales Le R6daffeur a retionce' 'a faire imptimer fa r6ponfe.
de cailloux de 6 'a 7 pouches de hauteur, & les plus largest de surface qu"on pourra trouper. Apres cet arrangement.
on former de distance I autre dans toute 1'etan'due do cheque revers de rue des changes tranfverfales de V .4 R I T S.
-cailloux deffine'es empAcher que les paves renferme's
P M 0 'R A L E.
dans 1'encadrement de de'x changes fuppof es detainees,
ne communiquent,, au loin la degradation. On apportera Penfles dg C.4TjIzrtzve 11, Impiratrice de routes ks Ru
le plus grand foin "a ce que tous les cailloux roient tr6- rzet
Os datis tous res fens, -1 ce que les joints de deux cailloux it Celui qvi fait du bien aux autres een pre'
I ), MA
ne repondent pas aux Joints des range-es voifines mais erne it.
que le milieu du caillou tombe fur la ligne de jontlion de cc Le malhear deviant voifin" de la folie i).
deax cailloux de rautre range cornme on le pratique ct Qui dit tout, ce qui lui plalt ne fauroit manque,
dans les murs confiruits avec des pierces de taille. Ces i)dentendre ce qui ne lui plait pis
-00rations fates on couvrira d'un pouce & demi tt L'union, dans le inatiage, procure Plus de joui,ffancer
de fable plus ou moins gros tout le paV6 dont I'arrange- i)qtie routes les ticheffes )P.
t4 Quand quelqu'un a une cotbeille plelne de biens
)Tlent aura &6 achev6. Les callous fetont enfiii battus 4
J16qu"au lenyo* de :a hie it. wdevarAx Jui', il nq doit pas y cbgrcher u;a t&zin dosnal 11 i




tc La beawe Au corps- ell un voyageur qui piffe; celle fe tenant h6is de la chatribre dans une e(peke de eorr'idot;
o de ranie-eA 'un aint qui refte )). pour voir de loin ceux qui viendroient le fits Xun de fe,
. Les'pwf4es philof*ophiques Xun Souverain deviennent le amis arrive & advance vers ?endroit ott it etitend du bruit.
plus beau monument qu'on puifre lever 'a fa gloire : ces Le Gouverneur qui I'apper oit fertne atZt6t: la porte de I& waximesqui parent du TrUe ne pauvent manquer Winf- chamber court pr6cipitaintnent au deviant du jeune hom,
truire les f0jets. Catherine a ictit cells qu"on vient de lite tne 9 & Xun air trouble, lui demanded s'iI a entendu uel. pour les faire paffer dans I'atne de fes petits-fils. que chofe. Ms qu'il fe fut affur6 du contraire, it le Ittei
M A D E C I N E. patter le mame jour, & it icrivit fon anii, lug Peu 44
itoit fallu que cette venture n'edt ic ouji cher j ftn fils
Composition du Sirop dIFiC4CUJnh-1, le lui renvoyott de peur de quelqu'jutre, iinprudenct.
A
Ce Sirop eft tr6-utile aux enfans en bas age. dont il cc Xeus la curiofit6 d it M. I'AbW Papon, Auteur d%
eft fouvent tris-difficile de vaincre la repugnance quits 1) VOY4ge de Provence, Xtntrerdaq- la.chambre de cttin. monitent pour prendre des tetnedes. Ce font MM. do fortunen6 prifonnitr. Elle-n',&4 clairije que par une fen&
1,alonat & Cornctte, qui en ont fait connoitre I& com- tre d u c o^t6 du nord perc6e 'dan's U'n mur fort ipais, 6c
position. ftrmee par tcois gillies de fer, place sa' une diflance 6gale,
Oa prend io grains dipicacuanha riduit en poudre, Cette feneitte donne Nx la mer. Je trouvai dirs la Cita.
on les fait bouillir leigecement dans huit ou neuf onces 11 deVe on Officier de k Cornpagnie Ffanche ag6 de 79
vl'eau, penclaut dis minutes; on paffe alors la liqueur a P) ans : il me dit que fon pe,re qid ft t volt dans ia memo
travers un tinge; on y ajouie quatre ou cinq onces, de Umpagnie lui avoit plAeuf s, fois racon-.6 qu'un Roo
fucte quon fiit bien ford., e en remnant ; on remet 7)appet5ut un jour fous, la feneitre du Ptifontiier que1que
la tiqueur fur ie feu & on la laiffe cuire ju(qu'a confif- chofe de blat c qui flottoit fur 1'eau : il Valla prtndre 8t tarce de firop ; Iur qu'eile ell fioide, on peut raromati- fiVap "a M. de Saint Marc. C'koit une chernife irisfir :3vcc un peu d"eau de fieur d'orange. plie's avec affez de n6eliz -nce,. & fur laquelOn donne ce firop aux enfars, 'a cuillerees 'a CaR, ))Ie le Prifonnier avoit ekrit u'O u n dout 1 I'autre. M.
I : )) de Saint Alarc
Minutes IES t;(,:s 4112!re ou Cinq heures, ; it deviant leig apris I'avoir dipli'e & avoir 14
xcwLr t putgatif & eft fur-tout tr's-titile dans la coqut:lu.he. 1)qutlques lines demand au Frater d'un air fort em.
t C 0 N 0 M I E. )o barraffe' s-11 n'avoit pas eu la curiofit6 de lire. Celvi-ei
A, i'affura du corittaire mais deux jours apris. il fut trouv6
Nar, milre dimployer te bols avcc economic I pour Its rnort dans fon lit. C'eft un fait que I'Officier a entendit
conflrucqions jur I'ejm. raconteurr tant de fois 'a' fon p re, & 'a I'Aumonier dq
Un Corre(pondart de la Socie'te' Royale d'Agriculture, "Fort, de ce temps-11, qu'il le regarded comme incontef
'ge Paris a fait corflouire un pent de bois fur un bras de "table. Le fuivant me paroit eigalement certain, d'apte's riviere. Ce pont a 64 foutenu par des poteaux expofis au xtous les timoipages que j I ai recueillis fur les lieux &
toutart d,.- 1"cau dont its fopportent les chocs & les effects )1dans le IVIonaft&e de Urins ob la tradition slen ef du c6t6 Xamont. Les uns E-oient iquarris 'a vive-arr9te, 1,1confervie. On cherchoit une perfoone do faze s pour
Jes autres arrondis. Vo fervateur a teconnu que Its pretniers fervorir le prifonnier. Une femne du viJa e de Monginst kt'ient aheitis & mine's du co^t6 Xamont, fur la. face quil vint s'off(ir dans la pe rft;afion que ce feroit un moyea y correspond, tandis que les autres d'un volume kgal *pour faire la fortune de fes enlans ; mais quand on Id
MIX premiers 9 avoient conserve' leur forme fans la plus ndit quIl fallout renoncer 'a les voir, & rntme 'a coWerJigere altiration. 33 ver *aucune liaifon avec le refle des hommc s elle refufa
11 en eft de me^me de radio da feu fur les pieces de s'enfermer avec un prifonnier dont la corinviffance cofiile bois qui lul fervent d'aliment. Une bkhe fondue & "toit ft cher. Je dois dire encore qu'on avoit mis aux.devt
place dans uve chemin4e eft plut6t confommie qu'une i) extremitis du Fort du c oke de la mer deux fentinelle,
autre de forme ronde & cela fans doute par ]a raifon "qui avejent ordre de titer fur les bateau x- qui s'approque le feu rencontrant plus de rififlance dans I& furface ))choient ai one cettaine diflance. La !er.fon.ne qui fervoit
fait de continues tEorts pour la _rite. Le- phe
2pplaie de li t 1^1 "le prifonnier, mourut 'a Hfle Sainte
ivifcr, tandis qu'il sichappe & gliffe d'une mankre de l'Officier dont j.e viens de pat ler qui ktait 3, P001
ambiance fur la buche de forme ronde. ncertaings chores, I'lioinme de cor&,mce de M. de Saint"
On conc)ud de tes obfervations glue les, pieux ))Marc, a fouvent dit "a fon fits, qu'ik itoit alli prendre
-tends font plus durables pour les euvrages cor-ftruits dans "le snort 'a I'heute de minute dant IA prison & 1$00it Icau QU potea" ea ter1re 1, Sue- les- bois 6 qaarris. "porte' fur fes, 6pawles. dans le lieu de la f&vulture. It 6
17croyoit que c'itoit le priforinier lui-metine qui 6toit 1-110";
,d JV E C D 0 T E. 1) C'&oit comme je viens de le dire la. perforine qui 1
U13a de Sainte-4V, atgpetite, pr s de Toulon,. A fameufa 1) fervoit ; & ce fut alors qu'on chercha une 6"'n,". pour par le pfi(onni-er au tnafque- de fer qui y fur transfirk vers "-la remplacer k4in du denier Ucle.. Ii dy avoit que peu de petfonres ------2ttathhes 'a fon service qui euffent la liberate' de lui Patler, N. B. Dans. ]a derni&e Feuille page 1".. 61. 1 cis $1 0! an jor que M. de. Sains-Alare sentretenoil avec lui j, en 30 au lieu de -.1 Catuca lifet. Calcui-w,
.dwc permiSon is MAI. Its Geniral & Intendant,
M --V F PI
A 11 n -d-I 13 Or A 11 10 t) I Ik7 I", Ic T? T 9 1 iki m w T ur v n ir- 0 f% V A It X




pip NO 60mmmemmAmm mmW wW2WWWAW~
maw* ww"m=1222",
IN
4
I C H E S A M E R I C A I N E S
,-* TV- du Samed'
.4 Janvier 1788IV _'w N
. l
211 1, ain* n de jus de limon d'un peu de dre blanche & &utleUlfa lte quantite' d'huile d'olive. On fait fowAre le toat re 1'emble fur tin feu trcs-doux on en applique fur
r-RIX FIXi DE L,( F"ZINDS DE BOUCHER11- C cre avec un plumaFeati.
Le 7' chill)- cfl cOiifzcr' la malarlie fyphillitiqme. L'Ati.
Ewif. Veau. Xfoutcn. Cockon. tem refute YcOnion (-,'l I'o-n c4l que i'Ameriqua a donr,6.
Au Fort-Daup'iin. raiffance 'a cet-e -.41rcufe inalalie.
f. 6 d. ans le 8' chap. il apprcma quz la gale cfl f)rt corn..
Au Cap . . . 'I-jf.6d- 30f- mutie Lima que lVage ee la coutrayerva lui a fou.
Aa Port-de-Paix. 13 64. 1% (. 6 d.
Au NIOle. 13 6 d. 2.-2 f. 6 d. vent teulffi pour la ifaitcr.
Le 9' chap. p"de du te'i; nos des enfsns, que l'on -:,ppelle Saint Marc. 16 -10 f. I
I 2,z (. 6 d. plus g nerallerncrt 'a Saint.-DoAmingue mal de' machoire.,. Cc
6 Port-iau- Prince. 16 22 (. 6 4- 3 0 f- chap. Lft intituI& : de b ma!&1a'ie de fpt jouts 1, OU d'nne
cogane. . 2-1 f. 6 d.
& L' 0 4 t6 z3, f. 6 d- 30 f- ece dc ni.iijifie cotw&
ka Petit Goave. zo (jr, ifive trL Lrave chet ies cjf4rS nouveix nis au Pirou. L'Auteur affim. pour clufcs piincji'
2. 2. f. 6 ?. 3o f. 0 f.
kax Caves. 14 palts de cette maiiidle Ies k 'ons que Ls mans piouv.. nt au paffipe pendant I"aaccouchement i"Influence da
k Saint: Louis. 13 z 2 f. 6 d. z f. 6 d. 20 f.
k Jaen, ei . . . &,1 6 d. 2% f. 6 d c I % iat 'itr )a crnfih uiion vicietife Ov s rm ers ]a foibleffe des
Mercs leur indolence, le peu d'exptcice q-u'ejj'es fort penCet tta! fera Fublii tous les trois mois, au commencement 6nt la gioffeffe Its alimens p'n fains dont e!l, ,s fe nourfu quarter. tiffent, NbLs des paifums crfin i'ufage oil Von 61 am
Nrou & dans plufjeuts autres parties de 1"Amerique d'er. pofer les erfans 'a Vaiv per ant des tcnips de Va
pf 6juge cm.se 1,(iufl I'Au-.cur "Vcc railoil CIA encorel,
r, Qs-fmrrres eDIVERSES. felon lui une des catifes du- t6tanor'. 1,C5 far
Lima ( rious avor.s vu prapopler cette a Nzint; -Iud x co s r aux
E. Dominnue ) ont Fha :' de donner nu nfz:.)
rit's un rk'lange de fucte d1wile d'ollve & de fi4rnp, tL y a 'a Uma une Untvcr- ,-.6 'a laquaile I'Auteur des pour expulfer le meconizin-i. MA. D.--valOs nrnfcrit cetie boilI w;e.,Chcs F11-;!(;ftjAque5 fur les reproche de fon & it tecommande y fuLfi'tuEr le 1.1it de la mere
3VO4 P"IS Me^MC pro, nir on homnie ni c' tat de faire un qui dans N at oti it fe trove apres 1'accouch ?-mert, efk
lauv,;,is livre ceve Univerflite' Weprourera plus de rcp-o- un 16ger purgatif rr-par6 par la nztare & bien pt&mbfe '4C w1bl, us les m-6flanges artifiLiels. A 1'exemple de M. Fa*o,.*,es femhlAies, car tin de fes Ndrmbres jer a to .6
n tresb -!j ouvr,-go c'eft Awalos 'Maltre e's Arts en I'Auteur recommat-de de vider av, c heaucoup de i^oin
J tit vt, i 1i 6 de Sain, fld,2 --%hon(e & Xlembie ! c(-,11e de le fang qui fe troupe dans le cordon om'oilical avant de ;n,,a (a pa- tie ; fon li re 6crit. en laiin eft intixul '- le lier lrii 'Ic,,zdem; te
Iq fu. queiques maladies bina
fur Lar NOUS 4pons F1.'b11* i i I J ci 17 S t:';r.S C'.01'e T-L-ffle
Le i ch.,P. les tit":vres, T-a cft tt s- une observation d'un Medecir., qu i p, (-?,.,.,e le jang /,;j ,7
)111fnune a L;ma. P, ;s on w Wv- fie k combattre v vec dars k cordo. umbilical ejl la caure de la petite- veri)k. 11
A
qui,quioa & milcux on reufliz. L'Aut(?Ur penfe merne appuie f()n fyftjme Air ce que ks qui i, :hent ce vil.
I
par cetze promptittirle, on pl "Jt prO%'Oflir les h dro- c -e leurs pttits nouvelicincni ii is
It fitg, ne font poirt atteints de cette mai'adle "I' r.-up,21e & fz
It, kA jauniff'o & les o'cAlruCtions q(ti furvi-nnent quand .1
I ern-p-1-cie trop tprd ce f brifoge. ginirale. Ce Midecia ajTw-e avoir fait ni'Icyer Jrfl k co-410a
2, e c1hap. parle de la ( zlr(lialf-ie ; le 3' Alti trouffe- umbilical j un grand nombre d'erP;s J*ow aixvz- ;-,'e; eu la
cholera inorbus Ile de la- (Ifd en,'etie ; le S' de pet*te-virole. Lcs avaz awribue a cf tt. prat"que
Ndtopifie ; lie 6' du cancer. i."Autenir donne la formula I Pint-iis ;magina;res, comme elle ne peut produire amxn r-al
111 liniment dont it affure s'e'tte toujours fervi -m-c le qu'll en r4i.1te 1'expiil wn Xvn farqz qui fie vkie- en fe d'j" "I
Is ej? efor.nard qt.,'elle ne fwt r.zs generalement rijxdi;4
d fucc s dans le statement du cater r' e.,,,t. Ce ch,; r!
' -I. I i'l 19 a I I I .1 ____ I __1-r__.__




r O-N nZ, ,n w 1 t, I I S iiTI t "Ir d'i ,M,?1 tl Iir oY,-, -,-r c,
C a I C%0 41 L 1 0 it t e i t d e ceu x L a p r c f Te a p r, tZ
que les Am ricains tic foat point proptes Nous avons r.;Ccu, dTlallfax tine Iettre en date du 20
aax Science,. 1lovs- irc;-Tramment de que1qu,.-,s Novernbre, qui dit:
C011po'-s oar irs n s ck it Le pacitlebot d'Angleterre eft arriv' aujourd'hui il
qu ftxolent b au-jup i honneur 'a donne pour nouv. 1 aUhewique que I guerre eft. (1" 1
ur--,. 7) ree entre la Grande Bmm gne & la France que detq
))fregat.es francolfes ont C'te prit'-'s & amene'es 'a Fah-nouth, 1 91 A 1 11
T d T S U M I S. ))ttois )ours avant q,ie ce p4quebot nen partit. On a r,
7)des orders pour fortifier cette place avec toute ]a d;
)?poffible 7). Nouvxih fauffe. Nore dti Tradu,'Ikle r
E.-4!r. ,iit de qme. ,7ues Grqettes de b Providence da Connec- 10* M. Sainuil Warner eft rv(-.-rt
Ucut I C;1 aa!'C aeS 24 it --6 iMovembA; & i" Dicembre. 'lie, 'a 2,2 'u r an n (2
cette v) L d mois dearie, ans I" 79c
I fon ^Vye. 11 610it mare, (.1 e, P U i S -ans & il. a eu le bJwrteur
0 57
10 A'ovembre. Nous -apprenons par le Capitaine de voir fa 3' g6n6ration il laifte 't i ei-&-. (,.s
I eviis Com 1 ,ta-cldaat le bz;g Ie Tybalt arriv de Lisbonne elllfanS, & 26 arrie'tes petits-eafans ; ainfi fla pol-16fit6 efl
)7 IOU.-S que I'aMC!-- VTU1x.11QM1)e a pris la ville dAmf- conipofee. d-1 95 individuals.
. q,,i-- 2.o vzfff -auy. d- ligne fi-anco's ont mis 'a ( Er, t -aduifant ces nouvelles littJrakmert, nous n"en girM4 Ia. volle fans ciu'(-n 'eur dedmiation & qu'il parole t;rians auction quoj:0-e la rlyitt foicrt cont.-C, ites Par lts
I A Ja c,
111riozions qui agi t,2 i i t ,t1ij-zfr v aux C.! ves 6- 4i mel. dontnons avons pabzic
'V wlernb'able cpe les Col I'Lurope pro- Ac s am es
d6rcmit une auez-e les rapports,, nousavonscruniant, usdimirlesfaireconno"re).
A
Ae-v-.T;'o -Ck C "', 2 Jg.7te. Nous ',o.n. es face's de 1i a n s
12s derrieres Ga-.-. ttes que nous avons rescues que nos fEtats D v P 0 R T- A U P R I N C E.
ngig;is dans Urle aUel-re longue & tan
C; i fud v:-. n trO U Va- e n Un badinenat arri e a Ia
.g.anteavecles qui les avoi-finent ccs Peup.es comm t v Tacm l le 6 'e ce mois confine
tarit ch.ique *ourquelique nouvelled6pr12d-ation. LaG orgiefe JeS IIOLJV .i.es apz--co '-ecs -par un ,antois, aux Ca,,e,.D-0 r. r c-s auva& ,s & nous efie! 011S qu- cet 1 tzt tres rapports indire CrOlVe que les appa
-epare a repou., 'Cis do-nnent lieu de
recewra des fecours des duties Ptats, de Funion. fences d'une prochaijae fant difi-yees.
On donn' 'a B.-reft vers Ia fin de S--ptembre des
Ordres pour equipe- 25 vaiffeaux de liane 'mais, on a 0 R D 0 N N A N C E
elifuite envoye' des iniftmi&ions countries.
I-Ia ATOVeMbre. Qi, r au foir le paqijebot le Concemant les privileges des P, es de doute dix enfansi
Lord Hyde, eft arrive' ici d'A ngleterre e*n 39 JOu.rs de tra'6e : ics Gzz ,t,2s clu'11's nous a api
-v c 1),ortecs Volit ALr :ANDR-V DE V I NT C, 77 N. T
4 W o-re; notts y trOtivons Ies nouvelles fuivantes
Le Glii ,oral Ca! di avec une &iii.-,,on cl-- 1'arrne'-2 Prur- ET FRANTcois BARBE' rE MARBOIS, &C. f,--..ne v. pris h v;111,- Niewt-mshuys ol il a filit oo
nnii --s da- 1- de(que's f:! tmuvent 6o Offi- Les privileges attrilou's par le r* element du 15 Septemciem awwnrm S. A-4. T. CJ. -A eonne' des orares pour raDpeller bre 1744, aux Habitans pires de douze ou de dix -enfanss tcu-3 ks Ofli; ,:ers AFran ois qui f! tro-avoient ea Angleterre. Vivans apres avoir re u vne premiere alliteration par wmiw= Le Lord 4mheifl dit un paper du maiia fera fuDpreffio de Ia capitation des N grts de j.:mdin en 1776
LOM'Ale f%-,0mmand;nt en ch :f d--. I"arme'a- de terre fi Ia ont etc prefqu'enneirement annkantis p*r I'Lit du Rol da g.1jerre a lieu. %=wwa Des ordres ont 6-6 envoy's pgur mois de Novembre 1731 qui, n admet aucune exemption
fort-ner !es 6quipages d-- 6ooo homes qui pafferont en pour les tkhes & corv'es des chemins : Sa Majefte' pour
Allem.agne, en execution d'un trite' que Ia Grande-Bre- les indemnifer de cette privation nous 'a autorif6s leur
tijeyn.e a fait aA-c IC-1 Pruffe. =r Si Ia gnerre a lieu av.ec affigrier une gr--itification Pnruelle fur Ia calffe des libertesIa Frarice I'Analeterre f.)urnira 2.o vai"Teaux de lig'10 Cl Les Flab., ,ns des vill,?s o" hollrals nayant pas fouffert Ia
0 Z"
A
P,-4 ils f ront biento't pre^ts 1i mem-4 tneme privation il a e'te' 'ug(' qu'ils ri'avoient aucun droit en mex. wmmi== Oa a aigrnent' el'un bati.illon le 4!%' rkgi- a ceqe in-lemn't". I\Tous avovs penf'6 egalernent quT fe,.0it ment" & de deux le 6oe myrmma Plufleurs b1timens d-. centre les bonnes niczurs de I'accorder aux Habitans alon,
A
pr TS
transport charg -'-s de rn munitions font e parcir de le5 enfjris ne iont p,.),lit nes (A une union lcgi ime : m2is en Plymouth pour fle rendre (!-.,ns 11-S strides Orientale foils vdlieignant cette g-acc aux p trs 4e famille habitans-cul"
I' if C oTt;! ee denx fo6gates. -,mvm1am Oa a envoy en irlarl-de tivateurs nous lvo-ns comprii fous, cette do'Momination It.s des ordi-es de prelle & les lieux d, ren 11m-vots gens de cmikur I*brc-, d0vinvaant touted1ois
a-jx ?V!atelots fon-t Dublin V e 4
/atzrfo.-d Corck &-- Kint-Ale. des B"anc-, ne leur z.rco-01, --nit r ,e les deux tiers
Boilon --U' Nove mbre. Lle Rf-i de Pruffe eq r6l'olu de rp. grwif1r:.ton 'a ce-jx-ci cn m rn e il eft arrive' plo'
pas evacuer Ia Hollande j-aftjul ce que L. H. P. aient fiews fois rpl pour furpreldre des exemptions qui ri'etoient
ave I e. 'cs d'renfes que fo.1 arm6e lui a caufies. dues qti'.aux pf'-res de douze ou de e-it enfans vivalist
Une Gizette de L:-ndres announce qtje Ia Cour de Saint- que1ques pa- kwiers ont fait paflfer potir vivans plofieut,
James a nomme' 1.8 Arni.aux Capitalnes le vaiffwix; (I,-- ri'exifiLoWnt plus, ('9- clu'lls ont par-5
113 Nmh*ors-(;hnC'raux ont e't --'- 61ev6s au grade de Ueutenans- ptqj icic j mtz!Vez ji-ublic auqtvA A irriporte qn- les exern, Co.:ne'rauK & 16 Colonols 'a celui da Briyadier mm==.. iit a it P rt I-Ijees" 11O.Lis avons Pris Pit
Une parties de I'efcadre forfic de Portfmouth doit fe r, -a- le de nouvelhs imehires pour no-is .16d,1
,dre daiis les Irides o6cnta1'-;s le reftJO croifer 'a Ia him- A d;-, CIZ4,Us qw.- 1,0A pourfoit




%
1-01 UM"r,"e VIVI 'e, lift r,, it nni-' r
o.-t aurei es. t; I d.:i iis
ES en vertu des nouvoirs ri
Cf CAUSE a nous con
par Sa Majelle. nous, avions flata.'. & ordonn fiatuons pere 1'efil't de con(Cryer 'a 1,.-ur aieul le privii-g, .- ct& ordonnons cc qui fifir.
-amille qui autiont douze enfans
Af,-r. 1. Les peres de C f. LeCulites pension 8-t. exemip-ion ne front accor
IfiviTIS, fe pourvottiont &vant nous pour obtenir un tire qu'all X Pei es (I,,- 0i ou de d'olj-z _, C'..,"ails derniC111'.Is dant ]a
qui leur aflure la jouifflance de Vexemption g4n6rale leur Col onie; & ct ux q, i pourrole.-,t. !t 5 avoir obtennes er. c-,ve
vie Jurant., de tous les droits & impositions qui font ai'2cuelle- quality' n en jouiront plus s ls vont fixer leur dc ni;ciLe
jljcnt itablis fur les Mg es ; ils continueront n'anmoins a en France ou par-tout ailleurs que dans la Cok)nle,
affiijettis aux corvees publiques & r'partitions de V I 11. Les veuves m'res de dix ou de 'cluz ,, cni,. ns
teaches: Ceux qui auront dir enfans, parvien lrontjjde ]a e Sc
jouis-ont pen(l- nt leur viduit' ees r-,^ I f*A 1,
Inetne maniere a la joulffance de la moitie' de ladite exerriptio- ex c nn p t i 0 n que leurs maris auront obtenuts, on 11 ne fera compete' au nombre de douze ou de d lei o tenlr clles-niem s, s'11 n'en avoit pas ete acco-,(, 2 a
JTJ In e
entails ux d'un menne pere qui feeront ne's en lcg:- leu.-s mat is,
que cc quan6 e I e d i x ie rn e o u I e d o u z i,,1_, n 1,2 c fa F t
A
mariace & en Ctaat de 111bertc'. fithume ; mais- lef6tcs p! nrian 1.1011
tirw P
111. D&I.arons furpriC s, & rovoquons comme countries ceffi-tiont ft lefd-ites veuves fe remarient
Oiellt PU A
2Lvx bones m(--urs, les exemptions qui aur erre IX. Rc ur obtenir les penflon & ex -denus les
ci-devant accord'es ceux qui dars le nombre d'en" i_. )nce
ralls peres de dix ou de douze enfans front tenus, la na*0* celffaires pour les obk%.. tevir auroienr fait comptendre des du dixi'me ou douzi'me enfant.9 de les prMenter tot s cox qui I- & ront 1'avenir inca.enf3ns naturals : d.claroris c., le Jug-, dans.les lieux o' il y a Jurifdi lion 1k, clans ics
tables d'obtenir fes privil'ores & pensions que Sa o4aje It'
AIC autres lieux deviant les Subfi-iruis les Prccur, urs du Roi
accord aux p res de dix de douze enfans quand ni 'ibe & de leur exil.1,-t- Fade de celebration de 1-ur mzrizge
ils auroient enf-ite le notribre fi'eafans legititnes prefcrit & 1'extrait baptiflaire de chacun def-;its enfa,-,s en due pour obtenir lefdites graces. forme : de laquelle pr6fentation il fera dreffe process verbal
IV. Les enfans qui front morts ou qui front engages o' il fera fa*t mention expreffe tant des actc
dans les Ordres facr's oil qui autiont embrafl6 la pfc- que du nam & de l'a'ge de cl-,acun de(dits en"ans : la
fefflon religieufe ne front point compete's ; mais pourront minute du proc's verbal fera depof6e au Greffe dle la Jurjrlecre ceux qui autiont ete' tu's au service militaire de Sa nl&ion des lieiix, & eip'dition d'ment coilationn,,e fe a
Majefle' -de terre ou de mer ou dans les iWarkhauffies; envo 'e au Greffe de l1n!endrci, .
ineine ceux qui ayant c e ultes
't' bleif6s front morts des f X. Dans le cas c 'It ?un ou rnerne plufricurs de/i, its en tns
ee leurs bleffures 'a la charge par le pe're de rapporteur feroient abfens lots de la naiffance du dixiinl on eu dou1extrait baptiflaire, & les preuves de leur entire au service z.eaie enfant lefc!its .6fens pourront fe priffewer dievant ou dams les IvIarSchitiffe'es & des certificates authentiques le Jvae des' lieux c' ils front derneurans ; ils fe front
b
du genre de leur nort. donner at-Ite de letir comparution & f-aront conCtater qu'?'.
V. pour indemnifar 1 _s Habitans pe'res de douze & de cette ipoque ils ne font enuges rd dars les Orc'res facr !'S
'dix enfans de la privation de i'exerntion & s teaches & ni dans la proff Mon religicuf_e ce que leurs p" res mo res
corv6es plabliques & &C, i"alce'ration que leur privilkg,- avoit pourtont atifil faire conflater dans fe cas cu' lefdits enfans de a tiert en 1776 par la fuppreflion de la capitation abfens feroient morts depuis la naitTance du dixime ou
eorres de jardin il I-Nir fera p flements
des N% aye' annue lerr dovz" me erifarit ; ee tcut quoi il (era dreN en banre
vle durar.t fur la ca;fffe des liberate's confrorin'ement aux forme & rapporte expedition le'aalif e qui fera de,nof6e intentions de Sa lvfaj- Ate' la pesifion qui fittit au GieXe de la Jurifdid'on du domicile defd1ts pe' e r-t
mere, & copie collationne'e en fera envoyc'e au, Gieffe
S A V 0 1 R de I'Litendance.
X1. Les plekes & titres 'a 1appui des eernandes 'a fin
Aux Mancs p res de 8ouze enfans vivans, quinze cents d'exenipsiors & de pensions fer(-nt adrt 4-16s au Contro"'C'u3
lives argent de la Coln- nle 6 1500 1. de la Colonie pour eite p-ftr lui examiles 9 veri;1--'s 8t
Aux Blancs peres de dix etifans vivans, fept vi!'C's. On fe pourvoilia enfilit- eevatit MIUS par rtqu't
cents cinquante lives ci 750 1- qui fera vif e par le Cu dle la paroiffle enfuit
Aux gens de couleur libres habitats, peres de nos Repr 'f*entans ewrs la Jtirifckihon. 11 fera delilvfe wix
douze enfans vivans mille lives, ci 1000 1. p _res e-e (li:,, ou de &L'z, er;fins &nenrans ans ies vi! -.- S
Aut gems de coul -Lir libres, peres de dix enfans ou blurts 1) title exiMilption r"' n6rale de teus diroits zk it11po,
vivans, cinq cents Uvres, ci 5,-)0 1. fictions 11 C11 U 4- IItil's k pcws ce elix oil Oe
Lefquelles penfions f, iont payQks par le Rec-?veur d.! la crif-ins hE 'Oitans violins 44. K--urgs, ti wre_ le 6,_112
caiff- des liberi6s 'a computer de la date de 1'enregiflre- el, -,-.x e M P ,, o I I (, ,.I, ra, %-)-jj- anck pout i-nuir Vo -erient au Greff e de l'Intendance des Ordonnances qui ont nir l(::!r vle du,ar.t d;2 C"'lle cit.'s penilons ci GICLI'Lls
66 ou front ezp6die_ 15. ].?qLlel!P Ik aaront drolt.
V L La pension & exemption ci deffits mentionne'es X 'IT. bdite ordonnjince kra evregiflrh fovs trois mois
,une fois acqiifes pour le nornbre de dix ou de douz-. enfini de fa &te an Grcffe de FIntendance 'a pein,.- de ntillie ;
W cefferont pas d'avoir -lieu par le d6ces la profefqi3n & pour toucher ladite F.enfion celut qui J'aura obtenue
MAIP-11cufe ou 1'entree dans les Ordres facr6s de l'on juflifiaiz d,! fen ex, ,iilcnce & de 60n domicile dins ia Coladefaits enfans; mais fi le nombre de eouze enfans eft r'duit nie p,-.r un certificate cl e vie donu' p3r le JO--sa des lieux 1P.
1 fix la perifion faia dirniru'e de moitie** & toute pen- ans k.-aticl cert'fi-ar fcta fait mention de Voareonniincc de
fioa fcra fopprlin4- lorfque le nornbre des enfans f4ra pmfion'A lid Au rnoycn do quoj 1-4 payemn-a;




04
ds- ladite pension rera Wit par le Receveur de la cal& metnt de la terre n*avo*it pagle dliretft* ,on parelcuh4t
des libettis, fur notre ordonnance de payment, & for la elle s'eft alternativement klevie & abai&e toujours paral.
Emple quittance de l'imp6trant ou de ton fonda da pro- le'lernent 'a Morifon. Uaiguille aimante'e a eprouv' U;i fi,6.,
curation f0ciale. tniffetnent 16ger endant environ une minute dans (Ls
X111. It ne fera point exp.66 de nouvelle ordonnance co't6s rft & onefl, lans perdre fon horifontaLt6 'a fes extr'.!
era faveur de ceux qui en auront de'ja obtenus de nous ou m-ite's, ni changer de position )).
,de'nos PrIed-61ceffeurs ;,mais ils front tenus de les rappor- 4( Ye crois quVon peut conclude des patticularitis de Ce ter & de fe conformer 'a ce qui cft prefcrit par le prdfent pllknorn ne que Uruption des parois du foyer ( quel qu'll Wtgleiinent pour itiflifier & ]cuts dioits aux exemptions foit ) s'eft op6rie pficif6ment fous le lieu ou je Ine & 'a la pension qui kur a kte accord6e ; & fur la v6rifi- trouvois cation de leuts titres, & la mention qui en fera patnous a Ce fait, que je regarded comme.c6df approxim ation
faite en marge de l'ore.onnance 4 Yappui de laquelle ils pour la d6couverte d'on de ces affreu*x'. tefrajns, qui de
front rapport's ils continueront 'a jouir de ladite penfion temps en temps defolent noire Colqnie u
2infit que par le paff6. int6reffant pour un llliyficierf.. uriqux,.. *"Qtie &-faits fem.
XIV. Le Receveur de la ca,'Ce des liberty's ferainfe'rer blables dormant dans Poubli -&, 066 owy con8uire 'a
to-S les ans au Mois de Janvier, dans les AffichesAm6- verite's tiles, fi les gens a talent, qui f6nt faits pour les
ricaines, vine lifte des perfonnes jouiffintes de ladlite pension; conilater & les developer, fe tran(portoient for les Hem!
* il y fera fait mention de leurs noms furnoms quality's Mon defiant de fortune & me3 foibles conrmiffances ne ine
* domiciles. Seront tous ceux qui ont ufurpe' ladite pension permettent pas de me charger d'une *pareille takhe 'a ou fuppof6 des titres pour l'obtenir, condarrinesa une amended laquefle il me feroit dout de me facrifier. C'eft pourqulai qui fera determine ainfi qu'ii appartiendra, & m6me pour- je ne voufifait part que dc c, qui ma le plus frappe : fi vous ) 51 Ij a opos d'en inftwife IQ
fuivis extraordinairement il y a lieu punis fuivant penfez avec moi qti'il foit p.
Fexigeance des cas. Public mes vues front replies )i.
SERA la pre'fente Ordonnance enregiflr'e au Greffe de Jai Monneurd'e^tre, &c. Sigailkl. BADOULL
TIntenclance '* imprime'e lue publie'e & afficliee dans routes Au Ali'me,
les villas &-dans les bourgs de la. Colonic.
DONNE' au Port-au-Prince fous le fceau de w)s Arme ens do
.9 s .4u Cap, le 3o Decem1re )7,87. M. Les accouchernens do
le contre-feing ele nos Secrehaires le 24 No.vembre aeux enfans ne font pas rates. Lanne'e dernie're j'en all
vil fept cent qijatre-vingt-fept. Signi, VINCENT; & plus fait fept, & cette annee cinq mais hier i h'
ibas, par M. le Cotnmandant-g rs,&-k %..,APPE U. wc
areid4c- Mgrefk nomme'e 'a hine agee denviron 24 ans de 19ne, DE MARBOIS; & plus bas nation lbo appartenante 'a Cathichette Rivie're Quarttronnet
went f par A I'Litentiant, SimoN. Et fcelle' de deux cachets en cire touge. demeurante au Cap, tue de Bourbon d'un Negrillon & de
Errrgiflrj au Grefe de attendance dcs Iflti franco j .i de deux N6grittes, tous trois bien confli,ue's, forts, vivans T,4me'rique fous le vent. Au Port-au-Prince Je premier Dicem- 'a terme. Cctte groff-eff m%rite d'autant plus une attention
Ite 1787- Si OnC SENTOUT. particuUre que la mere quolqu'au commencement du raois
On nous a fait temettre tine gourde fatiffe pour la de juin encore nourrice entroit da ns Ie troifie'me mois de
Zenoncer au public. Cette pi ce-paroit compof6e cl' tain & fa groffeffe. Sa maltrefi"e ayant edj a cette 4p0que COMnoiffance de fon e'tat, fit fivrer fori enfant a5ge' de 16 niois,
,cle plomb. E.le porte le mil'16fime de 1776, & quoique le
i Cdz*l!on de Charles III foit abfolument fernb'able aux & quatte jours apes le fevrzge cite accou.-ha d'un faux
n I I I tion vous parole au i inteirelffante
v c e e getnie. Si cette obferva. ff
ourdes v6ri ab'es ftapp'es pendant la rr, ^me ann'e, il eft moi Pai 1;euAWp er de I- trou ver dans votre Fetiille lacile de ne pas S'y le fon de cette piece
I procliaind. J*ai I'honneur (!'e'tre, &c. Signe, Becht, lyk d1lecin
4q=and on la 12ifTe to-niber i terre eft ob(cur ; celui des du P-A Accoucheur bre'vcte'. guides v6iitables ell clair elles p fent deux gtos de -ve aue la m-re jouit de ]a rante' qu'on
Plus$ peut d6firer 'a une f-lrwn cn couches & que le pr.-- mier
enfant Wa ,oit pas bc' Oin d,! nion, fecours mais le lecondl,
T,"ouvc,'le Tcuame .2o Mf inbre i -!S-. (c K comme on fe pr6fentant par un br2s, & le troifi rre Far tous les deat,
9 r s. *
Ila pu jiquicl ffbrrner que des conje&ores fur le fitte des ne potivoient voir le jour (jue par celui de I'Art. 11, Ziffereni foyczs de-tremblement 4e terre je n-i'emprefle n eft guere poffible de v _-,us ecpe.'ndre rna j.oie lorfilve 4-. V0,15 faire tPart de ce que jai eprotive' cc matin 3).
VU ces trois enf ,iis vivans Ppres un travail que. les Je me trouval lplat:6 fur un petit morne a c. au pied ACCOLCIICUfS fetils 1 eu-vcnt connCime CA juger. ile la S.A!e dans Ie quarticr de ]a Nouvellti-Tourit.ine.
It ? I Ulbrzire & Irnprimeur 'a
r t -'r.i- le temps cow ert & annoncant la pit-iie. -wi ta i!-,
a, e cit c Le 'Sieur I
e'!oir ei-lvi.on onze heures. Y tois debu-Nut deviant mon I'Imprimerie Rowdc Qe rette Vill-, vient de recovoir tin V)raplw,,T1e,,re eont l'aiguille allmantee etoit cn repos. Pat Parti d'excel'em 1 CA A "aiif., en bouteiltes: il continue de
u-, v u a r e fe c o u fe s v *1 co I e r. t P_ s & f ul);. te s k>,, e n rn Lo
crne vendre avec fu,-0M I'Tats-. Opt;aitn,'que do Si ur :1hes
f,,j-njs el zet-lu le fon de 1'., Yplofirn ; il a t' blatantt ,,I "i e oc-Afte a, Paris. 11 vi -_nt :,"tuffi de rccevoir un parti de
jbeducoup plus f jrt qu'll ne Fefli: ordinalrement. Le inouve- fires nouveaux k aloonme 'a la lc.-.Hure 5 f. par mois.
Avec pcrmijwn de MM. lei Geh'ral & Intendant.
MIC71
AV PORT-AU-P RIN CE, DE VIM PAI 141 ERIE R 0 Y A L




44. +* +-10 4-111- No +* 41.-*
4 fit
A F I C H E S AMERICA I So
-A Du Jeudi 17 Janvier 17830
OUVk1N. FS RT E'L'OUES capitaine Wire: le*S, la A'ancy, de New-EuryCApltalda
P-.ar lon ; 14 Betbfy de 11qortfoltk, capit. Lzniberf : ie io
4 e navies Francois. le Malgiitout, de la Polnle-a'-Pitre capit. Lcfevre,, ayant
tich la Guade'oupe -. le i i le Washington de la
_AU Port-au-Prince, le Janvier la ViVre de la Martinique caphaine Baker ( 9
Rocheliq capitaine Tardy, tenant de la c6ta d'Or avec A Jacmet le 6 bravicr la Marie de 5aint- Euffache
3CO N ,%res, parti le '23 Janvicr 1787 : le 6, I'Alfiarce, capizaine Savalony (I).
de Bordeaux capitaij% Lalanne parti le 22 Odobre Aux Cayes le 3o Decernbre le lalgritout Oe la
2. p.0'agers la Reine de Golconde de -la Rochelle Guadeloupe capit. Lefewe le 31 la Jn ilne de NewcapitainDumont tenant de la c'!e &Angole, avec 251 Yorck, capit. Eflanton : le 3 JzDvicr k Pis, de &untV egres parti le 13 Novembre 1786 ; le Dijit du me nie Thomas, capit. Smi-h: le I.- Polly, de Saiut-Eufbache
porf, capiraine Pehi' Yenant de la c6te d'Or, avec 367 capitaine Coit ( 2
N gres : le io, la Frovidehce, de Marfeille, capit. Magnique parti le 18 06iobte : le i i le Montefouieu de Dipart de n4virts brangeent.
Bordeaux capitaine Ccibiere parti le 14 Novembre
affairs I'Entreprifie de Saint Palo, tenant de Du Por+ au-Prince, le 8 Janvier I'Harowe, cvplta*ne
Bordeaux, capit. Baffet, ard le 15 Novembre ( 3 patfagers Cook, pour Nortfolck; & la ClariSi cap"'taine Lorilhy P pour New-London (-).
11 y a dans le port 49 batimens fran ois de long cours ). -t.
D'es C-yes, le 31 !Mcembre, la Polly, capi
Total des bdtimens francols arrive's au Port-4u-Prince
pour Cuta ao; le i'Valaritout capitaine L-.fevre pour le depais le t" Janvier ffagers 20. Port-au-Prince : le 0 1 j
7 des pa 3 Janvier le Crrlne ca plr. 1.ab ;fle
Aux Cayes, le 4 Janvier It Fidelle de Nawes capit. pour Curacao x
Mornet, parti le 14 Novernbre ( 9 paiffagers ).
Total des baitinjens fronqois arrives aux Cayes depx;s le IV G A Z 8 M A A it 0 Ar S.
Janvier & des pjffagers 9.
A Saint-Marc, le 7 Janvier 1%41na"onz Ain Havre, A Saint-Louis. le %9 ew mo's derniter eil entre' "a a
X Geole, Apollon. Canga, e-farnpe fur 1-1 !'ein droit TRIGA.U),
tapit. le Chevalier parti It 2o 06tobre ; & I'Jrtibonite, 01, o
de 26 28 ans viiile de 5 pieds 5 pouches mai qu........ capit. le Court, venantAu Port-au-Prince.
de petite- virole d'une belle corpulence oyant des mai11 y a dans le port 13 b' times franqois d,-, long couts que!i de fon pays for le vifage & le coips & un nabot au pled puche fe difant appartenir au -Sleur Trigai'o zwc Total ides biltimems francois errive's j Sa;nt-.Warc depais le a
A"" Janvier, 3, & de-f pa j Cayes ; Lahaye, Poulard eitwpe fur le fein droit
age de 2,)- ans taille de 5 pieds 1 pouches ayant det; Diparl de navirex Franjois., marquiFs cle fon poys fur le vifage & beaucoup de' vieffles
cicattices de coe ps de fouet & Ics orteils du pied drolt Du Port au Prince le 6 Janvier It Mdrville, cstpi- Ompizis, fe 'ifant appartenir au Sietir Serufe ne pou.
ta;ne Hemont pour Nantes : le x i le Atirs capitaine vant d1r1-_ fa denieure ; lNerre, Anglok, fans eitarnpe 2 0p-ltat
Roques, pour &)rdeaur. tente o 'a '24 ans 1,lie de 4 pieds 4 Pouc !i
re pouvant dire le Porn de fon rn ;Vie ni sea demeure tin Toral des bJtimens francois parties da Porto.2m-Prir4ce depuis Ntg-le riotveav nwion Inconnue, fans C'tcmpe apparent
i" Janvier 2 & des' paffagers ........ taiiie de 4 p'eds 3 .oiio2s avant les cheiieux &
DA Saint Marc, le 6 Janvier, la Sorh.*e capirtaine le r,--tigr ditaia q,!e !on malite f nomnle r *
Uu6de' pour Nantes. i-OWS ne PO*._!*,-,!VV
dire fa deroeure : le 30 Alichaux Congo e(*2rrP1 law Total dej baifiinfw frarco;s parties de Salat-,Nfarc dipuis le Ics reins A.11VA-, a^ge de 3o ans, taille de 5
-tip
)arwier, t des p4jigers... ma que de pe ite-verole ayant le n-z atoi U OUV(fr'r
M A
difaw..-appartc. ,r au nom e Hu a s L. H i b I t a n t A r .4rrivie de navies brantgenf. tibovi:e : le -_ de cc mois Lin INI! Fitre r,)anrn,_'Gc'olo pcrru(ju!er & cuifinjer ft. 11
Au Port-au-Prince, le 6 Janvier 14 Marle-A.qne, de CHANIPIGNI, de :29, "a 30 2-,,S ta;11P_ __ J_ 1_t- .- 11,




appartenlir au Silictir Sa;nt-Oeorges Chl,-urolen de 112' -1 de Cvfor;-r:e Ou S .1 10, en trols An de
Por t- au- ri inc- Cc. j ali l 6 t ann r,,,, fi! r le Cent- Pf --e fi ,ra fuiv*e de I'Alnarn- Stalue, Op'
fein droit autant qu'oa a pu le diil;:ing -,cr 11 iJAN D1 't 0 U tloufi,011 ell U. 14 Z662 LVj. G .41tyrac. Entre les
C-4. fur le gauche POLEN I'Itgcl & a f.
36 ans taille d.! deux le S'eur Ch'reau NItificien, nouvellenient
T, I
5 pieds 5 pouches, ayant des marctucs de fon pa, ,s fur IC3 ariivt'! de trance executera fur le Cor un Concerto de dif.tenipes fe difant app artenir au Sleur .4.toitze b oulanger f &-, c I is PIZAlts U11's CrA
2ux CA)res Ic 4 X-" U 'oie fur le fJ. dsz-oit Le,Is Corn6diens de Uogane donneront Mardi 22. de ce
GUETUN, au-&Gous G-A-(j-.L-.j t4j-_- 4.1;, e) plc s 5 polic. 1_110:s au b6r6iice de la jeune Life une prenneie
ayan! la main gaucla- eilr4pi6i : fe d.lfa lt anartcair a Reprcf -waiion de IAmaw Sta,,ae Ope'ra Bouffon en un D1. Lacai, 'a JdcmzI. a te, mufique de tyl. d'.,41 rac. Cette Piece (era filivie eles
A Saint-Marc le 6 de ce mois wie N4rc1T,_- nouvelle, Dicti.- Ditcurs 0 pera en deux z, tes inufique du me'nie
Nago, fans e'tatnpe apparent, a^vee de zo ans title de Auteur. Apres foLtr.,,er Grand Ral, 'a' l'ouverture duquel oa 4 pieds 6 pouchess ne pouvant dire fon nom ni cehii de donnictia ure prernie're Repr6fentation de Malburouggh, Dratne
I-on tnaAtre : le 8 Laficur Nago 'tampe' fur le fi.in droit burlefiquC. en deux a&es &--en profe Orne' detoutes fes
DUPRAT, a,16 4e 2,z 'ans taifl%-, de 5 pie*ds _- pouches, fe dckoradQns.
( .*A 'ant appartenir 'a M. Dupraf.
-A*u POf t-au-Prince le 8 de cc mois Pilagie Nago,
ctantnpi.-c fur le fein gauche MY, & fur le droit I-B-L .4 V I S D I V E R S.
lau-deffous PAT, fe difant appartenir 'a M. Lab-rihe : le
9 V.-rre-Louis Cr6olc &e' NI-TURB2. fe dilrant d,-. 4 It f-ra proceide, en vertu de sentence & d'ordonnance
. 'hab A
station Saw, "a Ucgane; un N,' g au I Congo, de NIM. les'Officiets elu Si -re Royal du Port-au-Prince,
Tune C'tanipe eloat o.a na diffingue que les 41,Ntces & la requcft- des I gataires univer
OL,' ^g' de 24 ans de petite taill- d'ua- forte co; a vente & a,,.,;ud,-_a on t! g) e
A
hcnce 1, no pouyant dire fen nom- ni celui de fon mature Royal du Porc-au-Prince, 'a Viffue de 1'audiOnce ordinaire
8., un Mu!atrz nomrne Lknne c.. ,A.. 1, fur lia fein droit qui fe tiendra le z2 du pr" nt mois de, i'babitation dite LAMOTIVIE j & fur le gauche ii1ifiblement, 'age' de -30 Afenage, fituck "aux. Sarrzfins quarter de Mireklais, de N
appirtenir a M. la countenance d enviiron ijo carreaux de terre C'tablis en
ans 9 tziiic de 5 -Pie s 4 POuccs fc difailt
Can to;,., a A r ai a indigoterie, ave&_ OAJ& IP r ibo- te qui F acquis 1M. Latuwe tousle- nkeffaires' cettecultu.
Ha a '4 e re : cette cerre eft aufl.1b4ant au Bouca" n : le it L, p r, -ce Congo, 6zarnp, ropre -la culture du coton
f L z r I e fe ia g a 11 ch j R E X1 Y fe d ill a i i t appartenir 'a A-1. offre toute efpe'ce de reflburc.- ; A la charge par Vadjudica-Zaire ReIlly, e. C.C.L'te ville; & Gafpard, Congo, e'tampe LOU- de pay.-r un tiers comptant un mrs a 12 mois & I'autte VLEkAT fe' difant appartetir au S,,.ur Colin Gha.-peatier : tiers a' iS mois; & en outre aux charges, clauses & conle 13 Jacynthe N*go 64vmip d'ane 'tainpe. dorit on ne ditions 'nonc'es en la cairte-bannie 1) I e e e C 1. &$ dont on pourra, prendre
dialing ue que CBPD fur un feiri, le; deux demieres letters connoiffance en i'e'tude de M' Bourget, Procureur au Port-. entrelac.es & fur le bras droit UP%, fe difant d. e I'habi- au -Prince & chez le Sieur Row-Leau Huiffier "a Miret--tion Caradcu la Caye ; Pierre Cte'ole fe difan't de ballads. Vhab*-,a tion E!& rhard Aiarie Creole fe difant appar- 3 Le Si.eur Lsvorte, Hablitant pre's de Saint-Marc a I'liontenir a, M. NiZ01"tYo neur de pr'venir le Public qu'il tient une pofie roulante chez
lui; ceux qui pourroiant en-avoir befoiii nauront qu'a' sadrefi
v i m 4 rr z '* F If V A so fer au S' Cadet maltre Sellier 'a Saint-Marc it leur procurera de fuite les, voitures & les chevaux dont ils pourront
A Saint-I.ouis Ic 3 de ce mois il a CU cond-uit 'a la avoir befoin. Ledit Sieur prevent auffi qu'il prendra des cheGeole 9, Uri clieval anglois fous poil diezan fans 6-ampe vaux en pension a* 5o liv. par mois & 4 un gourdin par course queue ) ayant les pieds blanco &. une petite C'toile jour, ou' its front auffi biea quon puiffe le defirer. au front. 3 Le Curateur aux vacancies de la S6nekhauffh de Saint..;
Au Port au Pripce le 7 de ce mois un cheval fous Marc., invite les creanciers de la fucceffion du feU Sr Didier pol rounre e'tarnpz au iarret & une jurnent fous poil Gaillemin, de lui communiquer leurs titres de creances pour jougo-, etainp6e RBD le 8 un cheval fous poil. rouan les colloquer dans la repartition des deniers de cette fuc-eta. pe FID, entrelac's, 'a court queue : le 9 tin cheval cefi-lon. faus pail bai &annt)6 DLN & un idem fous poil brun le la S'n'chau&e de Saint3 Le curateur aux vacancies
6L*ampe fur la cuiffeVVg-I les deux dernie'res letters en- Marc invite les crelancier's de la fucceffion du feu Sieur trelace'es & fur Npaule X le to ') une 111ule fous Poil Angles, de lui communique leurs tittes de cre'ances pour brun etarnp6e LHNI entrelaces : le i i un mtflet foUs les 0 Iloquer dans la repartition des deniers de cette fuc-.! poil gris 6tam p' 75 : le i une mule fous poil brun cefflon.
itaaipe'z AB entrelace's ; un bourriquet fous poil brun 3 Le 'Sieuir Moh;tnon, continue de tenir les Bains Publics
fins etarnpe ; & un ialern fous poil nolr e'tampe' Wi-fibl, rues Royale & de Lonne foi en ceite ville les fera ferinent : le 13 une tnule fous poil brun 6ta mp%.e AFZ vir avec la. mekne exaditude. Le prix des abonnemens fera
entrel.ce's, pour douze bains 33 lives, pour fix 16 liv. to fous, pour
trois 8 liv. 5 f. & pour un 4 .)iv- 2. 6 deniers.
ieur Garal, Habi7anta Cav 11tion, emkuteur-teflaS P E C T A C L E. inentzire de 'fNq Sieur Alic,,'tel Terronreaux, dek6de' au quartier dit Ie3 Perche5, dependance des Caves, d'firant conLes Com6diens de cette ville donneront Samed! ig de nc,^t-.e les charges de la 11011 dadit feu Sicur Terronneaux,
- __ .1 1 V 1 1 1 % d" 2.1 t .




1 00, W.
de Jaclite fucceiT3n (le re p Kmter en la raifon de Likrrdl fielres & Du
Otle Jes creatickrs foure, oflient Jeurs fer.
retude de M' Rendawne, ProCureur en la Jutifdiffion des vices M" les Habittans qui voudront bien les honorer de
charge' de verified leurs titres & d'en dreffer le leur confidence, tant pour Ics commiffions que leur maifon
C?,Y C 5 1 'der enfuite au pay
tableau, pour proce ement. du Port-au-Prince continuerade faire, que pour les mar.
s que tiend
3 Les Peritiers de feu M. Ch4rhs vivant Habitant au chandifes & provision ra celle de I'Arcabaye.
'd'firanr payer les dettes de fa fuccefflon
Grand-Goaves C 2 Les cr'anciers de la fucceffion du Sieur Louis Mari.
fe propofent de vendre une terre fituee dans les auteurs du baillarcq, font invite's de la part de Mc Gayot Curateur
Grand-Goave proprement dite la baie, de la countenance aux vacancies en cette ville, luicorninuniquerleurs
a j"o carreaux WcepLible de 40 millers de ctf&, pour le mettre Zi portie de proc6der a la repartition des de.
de 150
-be f lite habitation le local le plus char niers qu'ii a en caiffe appartenans cette fuccc-ffion,
Une fUDet ource fur lad
fEble : une grande cafe couverte en eff n-es des 2 La Dame veuve de feu M Godin de Fiffiette, vivant
cafes aN&gres fuffifamment pour logerquarante-huitNe'gres Avocat en Parlement & au Confeil Supe'rieur de SaintVCnAr- avcc ladite terre, ou I pa- Domingue
tant grand que petits : on ptie hl" les ct6anciers de fon mari de vouloir
-vaux & trois bourriques; plus
rei-nent $ fCpt MUIets ,. trois ch- bien fournir pour Npoque du 15 F'vrier prochain, W.
une terre de i 5'o carteanx fitu c au pi,.cl Liu morne, pour Aliailks, Procureur es 54.s en cette ville, un C'tat de letir
f
fervir d'untiepot. On prcadlra comirte comp-art les cre'an- creance tant en principal qu-int'rCts & frais. Elle les prie ces hir latilte fucc.,41ion, & on pourra s'adreffer 'a Al. R. de fufpendre les frais jufqu"a' ce qu elle air pris connaif.
farce des forces de la fucceffion St ait pris unc t ualiti. Ladite Yorin P Habitant i .udir cluaitier; 00 M T Deshais 6,
J LaI,.4;eS,;int-Jjcquts Coinpagnie, N6gocians en ceite ville. Dame d'clare e'lite domicile en Fe'tude de PAe Aliailles
En vertu Yordo w-ancedt INI 1 414. les Offic* ers de la n'e- Four routes les affairs conccrnant la fucceffion de fcu f-oa
A
chaufl e du Port-; u Pri-ice, & I es Sicur & D11' mari.
-fels de la feue Dame Boulard, leur Mrs IeS
Degas, 1, 'gataires- un.vei 2. En vertu de Sentence & Officiers du Siege
tante, il fera le Nlatdi vinat-deux pre'fent mois procede Royal du Port-au-Prince & 'a la request du Sieur Parifon wchau&e la vente & du POMMe Jean Dautant 5 tuteur de la nomme'e Oogo & de
A ]a Barre de la ite S'. adjudica
4 '
tion definitive; io d'un ter4-ain u envifon zgc,.rreaux de terre, Marle-Louife, legataires univerfels & particuliers du feu dependent de ladite fucctfil-m, fitri pr6 h! Port-au-Prince, Sicur Sanadon 11 fera proc6d6 'a ]a Blarre du Si4e Roya!
erri .e les f Vnn-,s de fin, lice I & de tous les b'ti- -au-Prince le Mardi 29 de ce mois 'a la vente
mens confqruits fur ledit terrain ICquel eft fucep,.ible de fa adjudication definitive dun empiLacernent de go pieds de culture du coton du bois pwatas & de routes fortes de face fur i 2o de haut fitue' en la ville de Uogane ainfi
vivres & de pa turages pour les an:maux; 20 de deux aches que de tous les batimens confIruits fur Jeiit emplacemew u d'une voiture un pre
laiti4cs d'un taurea avec fes harnois, d' 'fentement occupe par A Raton, Subflitut de Al. le IF1 f 0
d U I cureur au Roi 'a L'
mulet & n attelage de trois chevaux; 30 d'un N&gre, eogane, a la charge par I'adjudicatalre
vortirric' Georgrs, Cr6ole, bon poftill6n, domeffique, fellier de payer un tiers comptant, un tiers en douze rnijis & Fawre a pouvoir entretenir des harnois, & bon maquignon; du tiers dans dix-huit mois., & en outre aux condizions eno n.
inornmi Jean-Pie"e, cornmandeur, d'une Ne'greffe Creolle, cees en la carte-bannie, dont on pourra prenlre connaif. notrialee, Catherine, I lanchlfleufe; Francoife, auffiblanchif- fance chez NI' Baudamant Procureor, en cette ville & chez feufe ; & de la nomme-_ Toinette, N 6grefle Creole, bonne le Sieur Delavillotte, Huiffltar 'a L(.-ogane. fervan'te, aux 63%, s, clauses & conditions e'nonc6es en la 2 Les n-nvires la Vicqoire, Capitaine Tardy & le De C tarte-Lannic Capitaine Pellie', -arriv6s le 6 du courant de Porte- -%Vlove
,qutuadmet tous cr6anciers d "cqLC'iir en corn
q A
penfation concurrence du montant de leurs cre'an- core d'Or, avec de belles cargaifons ie premier de oo
Mr,
ces. On pourras'aJrefrler, .our avoir plus ample connoiffance N'g es, Vautre de 380 i'adrefle de Rafteau & Co,-i-des conditicms de la carte-bannie, en 1' tude de M' Eauda- Pjawe rt la vente les i i & i.du courant;
Mart, Procureur en c -tte Ville. plus le navire la Rcine-de-Gokinde Capitalne Don.ont-,,
2 A ]a reque'te du Curateur aux valances, 'a Saint- arrive' avec une belle cargaifon de -6o Noirs auffl., VadreflNlarc de la faccdEon Jfan Diard, i! fiera le Samedi de W Rc au & compagnic qui en ont euvert 'a vente le
de ce mois 'a la Barre de la S Zl-nekliau&e 'a I de ce mois.
la vente & al-'judication .1 au plus off'rant & dernier ench&_ 2 M le Coutures Pre'v ok particuli er, par Brevet du Roit q,!*,t t.N Iarc a I'honneur de prevenir, Ile Public que c'ejt
tiffeur d'un N,!,cre & Line N grefle de jay-&ia pendants s a 1.1 de ladite fuccefflocin. par erreur ciu'a' la pzgz 1,14 des ttrenn-s n.
2 A ]a requeLe du Curateur auX vacancies, I Saint-r-.4am, a mis M. Ar* de Blaill pour Pre'vo' Z paruculier, attenla.
Ch de la fuc-effion Forfini re, 11 fera Ic Samedi qu'd eft toujours pourvu de fes foricci*ns,
9 Tv6rier prochain proceW 'a la Barre de la S'6n&-haufike 2 Le Sicur Prudot de Ij Veau-Blancb- Marchand Tapif. a Ii vente & adjud;.,ation au phus offrint & dernier enche'- ficr, ru;z Royale, announce qu'.l vient de re"I.CIVOir de F.ance. tiffleur cl*une t-n-zi(on fi -_ au bour de la Petite-Rivi ,. e diff6rens meubles en acaiw, (1a dernier pjit. Oil trouvera dipendante de ladite fucce'lon. tOL)ours choz lui 'es tits faut-uils & ca-cip's de elffiirens
% A la requf_ite elu Curateur aux vacancies, 'a Sziot-Ma-c, genre & grandeur; il remet les places, vieilles "I neuf, ill tient cbai ee' de ]a fucceffion Pernet de Peauregard, it. feri, le Sarnedi un affortirnent de verses btancs de
%
20 c e ce mok proce le a la Barre ile la Senech-aufl-.-. a & Prendra pour C'Change de fes foulniturets, twacs e Cces. la v-Inte & adjudicat-on au plus offrant & dernier ench& de dent'es. fp "
r;ffet:r dun terrain fitue' 'a la Fondatiors, quarter d;2s i, W Dom;nique, Chiiier aIn6,, &-, M" J. B, Font-abne Con ilves de la contenance de 8 1 carreauxde terre-, d' en- Cctnpagnie, NICp(iclans en cetre ville, ont I'honneur de dzw de ladi-te fucceffion. CP pr6venir le Pu !ic quIls vont Kunir leurs deux m.--iifons,
i W Dufourc & Liberal, avant forme' focie'te' avec W, pour Wen former qu'une feule., fous la raifon de Ch,;r;er,,, ,yron & Liberal, da I'Arcahaye; fouk t'ontaine 6P CotnpqVnie
Je, A & Alltoine Gaute C; C




cera le "p'reikr T-Yvrlier piochalin, & fera cliargh des la Cotitteffe Chabannes, A dirpore -1 partir pour France;
deut liquIdationst its continueront de faire la commifflon & declare ne rien devoir.
& la vente des denr6es quon, voudra bien lear adreff r, 3 M. Jean Parant) demeorant 'a Saiat-Mlarc, part pour
A ne niglig-_ront rien pour repondre 'a la confidence de FrAnce.
leurs totiniettans. 3 Le Sieur Jean P4rr4?z jeune fe dif-pore 'a partir pour
i Le Sieur 6,wmeju 6 -devant dtabli at'l Cap, a I'hon- Fwice d'clare ne rien devoir.
-fieur de prevonir le Public, qu'it a diffous fa foci't' e A
e e avec 3 Le Sieur L, !g4renne a I'lionneur de pr'*venir le
Its- Sieurs Desportes & Deh'etant & qu"il vient d'en con- q! _'pour F ance; il prie ceux qui I ii doivent de V,
Ud part -f
t4ra6ter une nouvelle avec les, Sieuts Palchet & Roux de Joir bien le folde-Y, pour lui 6viter le & agthnent d'ufer Liogane, (axis la raifon de Commeau, Polchet & Roux : des voies dI rigutur. 11 ptivient auffi qu'il a c de fa maifoa
ils font offre de leurs services "a Ws les Habitans, e'tant de commerce ai M. Pierre Bc1homw, Capitaine de navire,
-Ron-feutement, affortis pour tatit ce qui eft telatif 'a ulle aduillement a Saint-Marc, & qite Ii raifon fe tient fousle habitation, m-is encore- des com-flibles en tout genre.. .1b
nom de Belhornme & Baw-; ces &/If$ font change's den faite
Le Sieur Carrie', Habitant 'a la Sauffri&e, quarter do les recouvrem ens, aillf, ue tous les payments con-ernatit
Mr, M
du Mont-Rouis, a I'honneur de- prevenir les Habi- fa aifon & routes Ies lignarures concernatit If., Sieur
tans & antres perfonnes qu'il a 'a vendre beaucoup de bois garenne en fon particular.
de tvattire incorruptibles pous cafes N gres, entourages 2. M. Jacques D,ucrocq maltre en Chirurgie & Habitaitt en codes, 4.11 rendra aux difl -'Mns embarcadaires qui d *-QrAs Ies auteurs du Petiz-Goave, quarter du Trou-Capari,
,hii front iriliques. etant (ur fon d6paft pour France prie ceur qui ii peut
i[ Le Sieur Beaud, Nt4gociant 'a, Saint- Marc, avant 6pou(6 devolr de fe presenter pour recevoir leur payment la Dernoifelle Lefievre, mineure, fille & feule hiritie"re da ceux qui Iui eoivent de. le foLier. Sieur Augi, dit Lefivre, Halbitant dans les hauts de Saint- Z M. de Alarcillic P tconorm'! chez M. de Couyz-a j Habi.
Marc invite les creanciers du few Sieur L;fevre 'a fe trou- tant 'a I'Artibon ;te, part pour France. Yer le 2 o Fivrier prochain 3 heures de relevie en V& ud e 2 M. Francois Branat, part pour France, & declare or, de AV Leclerc, Noraire 'a Saint-Marc, & dy apporter leurs rien devoir.
tAles de creances centre ladite '-fucceffion, pour prendre 2 Le Siiieur Pambran part pour France pour caufa
des arranpuffiens pour leor pavement, avec ledit Sieur Beaud, ch-, maladies. en fa qtialite, qui lear fera dei ropofitions convenables, 2 M. It! Chevallcr de Alarcifl4c, Hibltant 'a I'Artibonde, &_ co-anoltre 1'etat des affairs Yujit feu Sieur Auge', dir part pour France avec fa filie 6 d Zcfi-vre, ne rien devoir. e 3 U-; d6chfO
I Nla.latne deSd.X#-A1efizbz Sk Madernoifilllede Xtmans 2 A Paquier Nc gociant au Petit Tron pre"vient le heritieres bentfitiaires du f-- !u Sie 4,r Durand de Hea.-val d6lfi- Public qu"il part pour France dans tout le courant de Alars tant connoitre Ies dettes de la fuccefflon duiit fea Sieur de prochain prie ceLj j OLj Ini (,c,.ivenr de le payer de fuite, Beauval, pour piendre un pard coriver.-1ble 'a ]a liquida- & ceux a qui il cloit d e fe pr -'fenter pour &re pave'. tion de cette fucceffioa, Frient IM" les ct fanciers de ladite I 1"A. Simon Dupin, fe propo".Io t do- partir pour France I fucceffivon de remettre en 1'e'tude 6e W Bavdamant, Procu- dans le courapt de Miars pnacii-airl prie c(:ux 'a qui it reur un etat du montant de leurs creance6 on ca ital int, petit dewir de fe pr"Ifenier pour 6,4re jc!' rets & fi-ais. 2 Le Siewir 14adzurin Soucha f1s, Matchand, demeurant
M. ChayLignet allant fur fon babiw.ion., dans les hau- "I
C11 cctte ville pat z p"-r F ranc-o & declare ne ri.en devoir.
teurs d,! la Riviere-Froide, a mouve le 5 1e ce wois,, dix. cz r
2 M" Beauchamp, & la famme dL chanib.: e patent
neutr facs 'a cafe' vides. 11 les remettra en d6fignant Virampso. pour France.
M. 4?Xquln pre'llelnt qu'il a iti relevi p r fente...e du I M. Lavharede demeurant en cette villa part pour S'kge de Saint-Marc, en date du 9 de ce mois, de fin- Franc, .
wdi'llien pronorc6e centre lui 1'anne'a d!rnie're; ledit Situr 2 Pyl- A A tit Laugerie demeurant en cetta ville part Itant fur (on d' Frarsce,'prie ceux qui il peut pou F ra nce.
devoir de ptifenter leurs titres de crei-ancess en &ude de 1r. X. de ;Vileferk de Alanidifirt 9, Habitant at;
W Alontanyun Pracureur audit lieu.
re GO-aives, patt pour France.
M T Doubie, Dupuy & Compagnie, 'a Saint.. i Le Sieur 14;file Deshajes des Eludts neveu de M
Marc, charge' s des affairs de M. Garnitis, ayant 6prouve' Doven Avoczt en Parlemc-11t & Procureur en la S6nekhau( ,ides di&ult6s & des retards pour le payment du frieHes ke"de Saist Marc, pattira inceffarnment pour 1 ragce,
chptrois par les bacs, prc'viennent M les Habitans & Ne. d6clare j1P ; rq gocians dudit lieu qu'ils ne front plus de charros qtj'au- I M. Duchethe, 4epuis 6 mois dans cette Colonle, part
tarit qu'lls front pay s p..-r Ics conflignataires dan' pour Fi-aiw,heutes ;ap-h la livraifon, (bit en argent ou en lours bons. i Le Sieur Jklehvnant, grant la cargaifon do n-3vire It
i Le Sieur Colin, pr6wient le Public clu"it a achete-' ies d(,;.1 ux Capitaine Bab* or. part pour France;
gres tzillcurs & fonds de boutique d.u Sieur Lagreulet, it prile. Ies qw doivent a ladite cargaifon de, le
waitre Tailleur 'a Saint-Marc, & ou'it a forage Une focieLe folder ftuli- de ce il ne pourra s'empekher de faire del avec le Sieur Senibrefq auffi maltre Tailleur qw conduit frais anx la boutique depuis on, an. La signature fera foos la rzifon i Lot Si-ur Pier,,e- Dupont Marchand Chapelig
11 C
de Colin & SernbreJ4 ; ladite fociitc a collinleol e du i" en cetta ville P.,A pwa France,,-. dl rot mois, i Le Sieur PLr,-e 4 Letiflu de navire d6firant
D w" P 4 x r s P, o rr it F A 4 x C pajr Frar.c,! &nt 1-1 courAnt (le Allars prefil
mRamni-pt les la cw ,ai )n du na%,ire ncgrief
Sieur Jean LerwHe g6rcant ks biens Gle Madame 14 Rw -Lcuifi c .1,e xoul,! ir b'pen I- fi;Ider ijwd'




filament 2 pour 16 either Ic dt agreementt de prandre la i Eii vertu. dordonnance Ze W10. I es G. 6ve'ral & Inten*Oie de rigueur pour les y contraindra. dant en date du 19 D6cerribre dernier le Sieur AhUin
M. Breton des ChapeRes Se'nochat de Saint Marc Habitant I Cavaillon pourfuit en r'
eunion un terrain fi.u6 part pour France*
1, dans ledit quarter, de la contenance d-i inille pas carr6s
Le Sieur Verval, Chirarglen te'fidant 'a Saint-Marc, born6 'a I cAl du Sieur Dehabiche au fuI & 'a I'tft de la
part Inceffamment pour France. Bar., -Canon, au fud de Gjv-d l'ouel du Siewr
1 Le Siqur. Jean Labayk, arrivi depuis peu d;ans cette 4rquii:r, aux droits de feu Laffoiiere, chafrant dans le nord
Colonies, part po ur Fi I n tes ayant e e
-ance 6cla.-le ne rien devoir. de terres no conc6d' it' conc'di at! Sieur Marc
Brachier, part pour France. Laflirre, en'178S qui ne I"a jawals i tabli.
Haptilk qPahes, affoci6 de M" Marches, Sab,s 6- En vertu 4'ordoanance de INIM. les AdminiArateurs
oqaie, part pour Fraiace. en dav. IeSieur I
du i? 6 einbra 1797, Fraqois Dclerres
rS Queflan Habitant & Negociant I Miragoane I ourfuit en reunion un terrain de mille pai. carr's
6 1 C -, fitui
propofant de partir pour France en tout Mars poucliain, dans les auteurs de la grande rivi re de Feile, paroiffe des
prie ceux qui Ivi doivent de le payer inceffaniment pour Cayes, Jurifdi&ion de Jacmel, born6 au fud de la place lu* eiviter'le &-fagriment de les pourfuivre rigouret.ifernent, d',4dilaide & Reine, cha6at au nord mille pas terres non
ceux a qui il doit event fe pr6fenter pour receyoir cond'de'es 'a 1'eft d6 !a force; "a l'oueft auffli de mille pas
leur payetrient a tous jours & heures. non conc6dcs -, felon la conceflion accorded 4 Florentin 8L
I Le Si'eur Ligiculet, MarcIiand Tailleur 'a Saint-Marc, Francois Lincay, Q. L. le 24 Septembre 1771.
re difpofant 'a pzrtir pour France dans le courant de Juin i En vertu dordentiance de -MM. les Adminiftrateurs
prochain prie ceux 'a qui il peut devoir de venir rece- en date du 1 de ce mois le Sieur Galtflrel. dem%-urant i
voir leur payment & ceux qui lui doivent de le folder a
Jacmel, poutfuit en r union au Domaine du Roi, la ful
'inceffammeutj Youlant termincr routes fes affairs daiis la & diligence de M. le Procureur du Roi, un terrain, fitu'
Colonie ; ill d'clare en outre qu i e a
"I a ven .u fis N gres dans I-s auteurs de la rivire I Broche des Cayes de Jacouvriers & f(Ai fonds de boutique aTA" Colin Sernbre mel de la contepance de fix cants pas cartkis dans I'ang!eM. de D fier I anci,!n Officier qui voyqe eans que ferment les places Alodi & TAvocat, borni I rouell
la Colorde depuis environ 9 mots, fe propofe de retourner cle la place du Sieur Afodi, aiu' fud de celle du Sietir f,4voen France par le premier navire qui partira; il d6clare ne cat, chaffant 'a 1'eft Wau no-d dams les motnes pays nolt rien devoir. concidis; ledit terrain a 4te' conce'de' 'a Mr.-Ais Simoneau ,
i Le Sieur A-ancois Fiidiric, Matte a Bayneft, part le 27 Odiobre 1740, sequel ny a jamais fait aucuns etapourFrance. bli&r,4. s.
i En vertu d'ordonnance de WIM. les Adrnk ilftrateurs.;
Rz virroir Ar Domdims v or R oz, en date du ig D ccmbre dernier le Sizur Laurent Eutet
derneurant en cetre vide pourfuit en reunion tin terrain
En vertu dordoncance de M.V. les Adminiftrateurs, de mille. pas carts ou ]a valeur r'duite, fitue dans les hzu!on date du ig D4!cembre 1787 c.^menr figiri6e, le Sicur teurs de Fefle, Jurifdiftion d.! Jacmel barn' au fud d-u Pigalon Baudouin, pourfuit en te'union., la dilig nce de coral de la Dame Darazancourt, chaffant au no-d inillep.as
-eur du Roi 'a Jacm0 un terrain de i ooo pas dars les terres non conc'&es loueft & la place de
en carte, accord' pour culture au feu Sieur Francois Afaffi. Alafme N. L. chaffant 'a 1'eft aufri mille pas dans les. tetres
fitu6 au lieu dit le Peti e e
-#-Fond ou le. Gilrnby, hawetirs non conce, Wes ; leeit terrain a 'tiE. conc4d' au S;eur Jeas
4e la Goffeline borne" 'a l'oueft de ]a Riviere eu Petit- Seigi, ette, le i" Juillet 1771Fond, chaffant 'a 1' -A i ooo pas dans )es terres non conc'edees, borne' au fud da terr;din D-caux, chaffant au nord D z m .4 Y n z seiooo pas dans les terres non conc6dees; fur lequel terrain
n' a e;j de la patt dadit feu Slew Fr,;qois MaSi, x1i R" .A & 3' Boubie Dapay & C' 'a S. Marc, dertrero*eftt
Y
do les ayans caufe, aticuris e"tabliffemens. acheter un atelier de 21 1 3o bons N. Oltes I f3i"S ati pays
En vertu d"ordonnance de MNII. les A tmlnlflrateuts, U ptopres 'a la culture du coton & de I'isfign. Ils preni en date du, 2.6 Dekembre dernier, la nominee' Iorfis.-Charles- e-xont avec le vendeir des arranl -,nzlrls canYdnables pour
f Yiilvire Serno G. L. demeur nt en c _tze ville, pourfuit le pavement.
on reunion un terrain pour c0ture de woo pas er carr' neareroir a. -ir ees rouvell .,s dii S'eur 3en;4:rn:3
fitue au lieu dit les mornes dt! la Gafcogne qi!arfier de a c p a ffi- d an s c e C ol v n ie il y a deux Pk s, fur ka
Alirebxkis, horn' *2 l"ou-ft d',jn teirr-4in dipendavt d.- la n A trite le Solitaire de Nantes, C;lpitaine Fouinier, en q ia fucceffion au nord & 'a I'eft de terres rj_,n coric& E t AS J e Pilotin ; on le croit daris lei quart*..-r de Le'-,gane. En
,,j r,
d4es, & au fud de Jean Eefitvve. Ce terrain a e't,: conce'de' donner avis 'a *., .1can-t'arti e Fortab e ez C,!tzrar-..e Nele 12, D-'X(;.rnbre 1770 au nornme' Pierre BeEevue dit gocians en cene vill(s qui ont des affaikes da fal-laille tAi't
Alahotiere, M. L. qui ne I'a jit-aais e'tzbIi. cor&quentes 'a lui communiquer.
z Ea vertu Xor(lrinnance de fAX-1. les Ge'neral & IntenI dant, eA drate du 5 htivier j-7S8, Mad.inne Defintrais, Ha- IV i v r R z s z jv c Ar .4 it r, z m z iv r.
hitante aux Ro eaux, d Rrernle, pourfuit en
ire'union 2u nom & poul- la Deimoif'.1:1.11e fa lilo JieFe Def- de Bordeaux, Capitairie Marnovffie;
m4rais tin terr in culture de 7CO p.,-s de large fur pardia pw r 1.vlit 1'4.u le i 5 F' iiiix fix.e, ce navite-ft bon
i5oo de haut, fituo au !ieu dit ia Malrv_)ti re ZI-- ]a in,:1-itz- vo,"iZI. ttcc -co nai-,.' pour les Ceux qui votlgne de I'Llet, dac 1,?s hwiteurs de la rivi'.re de la Vo!dro- dront v t Afci C ,, 1-41nq: Zv ;A fret S aueit Capna ne
gue, dependence de R ;141ruie C011cedit". Siewr Sicard le a it x C r a. LufIre di ns fun magafis
4 Jari-yier 1772- a




30
Le Tane.,eJe, de Bordeaux, Capitalne BrIchatid, du port **ftes de Villeneuve Penne, Tournorn Fatilel, cojififlai' t a e .(?$ 3, en doinalnes, dont ulle
de 5co tonn aux partira our ledit liew dans le courant de en un cUteau & autres 'difi;Mars proch Lin -. ce navire A 'a fon premier voyage & foli- grande parties nobles: les fiefs s'ehendent fur iS paroiffes, demerit conilruit. Ceux qui voudront y paffei o"u charger notammenr fur la ville de Penne, & produif nt beaucoup 'a fret s'adrefferont au Sieur Serviere Ge'rant la cargaiian de renters & de lots & vents. On vient de lever le plan dtidit navire dans fort magafin rue Sainte-Claire. general & faire confentir les reconnoifTances f6odales. Cet
i L'Entreprife, de Bordeaux, Capitaine Baffet, partira objet eft afTern'16 7500 L tourn''is ; on donnera beaucoup pour ledit lieu du io au 2j Fevrier prochain. Ceux CTII vou- de facility's 'a I'acquereur. S'adreffer au Port-au-Prince dront y charger i fret s'adrefferont audit Capitaine L en fon M. Cadieu & au Cap, Me Griinperel, Notaire ge'niral irnagafin rue des Capitaines, ou ai M. Gabalde, en cette qui donneront de plus samples &1"-irciffernens. Ville. Quaire emplacements a vendre 'chacun de cent pieds
z Le Railleur, Capitaine', Roche, partira pour Bordeaux catr6 fur quatre-vingt piedsde fa adc fitues au Cap. 'dans le courant du mois prochain. Ceux qui voudroit y Tiburon fur leftluels forit un magafin couvett en effentes
paffler ou charger fret s'adreGerorit 'a &Y" Rafleau & Coin- a Yentr&? de l"einbarcadalre 'a la fuite un In potag r pagwe rue d'Aunis qui vendront des futailles 'a eau pro- de 97 pieds de long, fur 48 pieds de large tine bananerlie venaant dudit navire. capable de nourrir di.c Nev'es & une pi6ce de patates;
i L'Ardent du Havre. Capitaine Vetnimmen fils, du le tout bien entour6 de haits vives. S'adrefler au S' R. Danty-,
port de 400 tonneaux, fin voillier, partira pour ledit lieu demeurant- audit Neu. 4dans le courant de Fivrier prochain: ce ravire eft tres-com- Un ateau bermudien, bon, collier du port de 45 tonrnode pour les paffagers. Ceux qui voudront y pzffer ou char- neaux ou environ avec tous fes agres & apparaox. S'ajr, ger a*' fret du fucre, coton caf6 & indigo s'adrefferont fer 'a M. 13oYer jeune chez We veu ve E6yer en cctte v il leo audit Capitaine en fon magafin rue des Capitaines, ou 'a i Un emplacement fitue' 'a Saint- iAli arc 'a entreee du clit'.
W Daub.agrw, Trigant Compagnic Ne"Socians cn cctte min de lao'ite ville au Port-au-Prince format un illet de yifle. 377 pieds de 65ade fur sequel A une maif^011 toule retire
X .0 Jt Z. de 54 pieds de face, ayant gAk;.:rie de ,ant & derriere
une remiCe, 2. chambers a% Negres, une cuisine, f*--)u3 Une vulture 'a imp6riale, 'a deux places, potdieres rur fourneaux an colombier & clapper. S'a-Ifeffer 'a 110. 13. "tY. Jes coke's, garnle en velours de foie apricot ou aurora les de Ricbcmont it Saint-Marc qui prendra en payment fes franges & gallons vetds & blanco affortis 'a ladite gqmiture creanc(es ., des Negres ou de I'argent. rideau du officer, flores 'a crique a routes les portieres, & i Trois tables de inoulips fucre, & une billte de 13 ]p Uts colIffins de cote' en taffetas verd & blaic oigrices pieds de long fur 19 de large, 'a prendre 'a 1'embarc-daire
p
tu'dor&s, la voiture fond verd, moulures dorees & le du Grand-Goave a Uogane ou au Port-au-Prince S adreftr., in tri=6 fer quatre efforts ; un attel,2ge de trots chevaux fer 'a A Cuv.;Iier, Negociant au Grand-Goave. baiea' touscrins&extr6mite's noires, efpagnolsdelaGrande- Canaris pour forrncsdelafabrique d'Orle'ansbiencuits
Terre. Ceux qui voudront en faire I'acquilition s'adrefferont & bit.,. vetniffes un affortinient de cloux huile en panier 'a M' Epoigny, Avocat en Parlement, Doyen des Procu- & lives nouveaux en petit format 'a vendre dans le magaireurs, qui en fcra bonne composition nioyennant di u comptant. fin du navire la Bonne-Me're, de Nantes Capitaine David) U emplacement de 8,6 pie, a la fin du couTant pt6fix
ds de fa ade fur 16o de qui partir
profondeur, avec les batimens en dipendans fitue' rue des i Une go _Iette fortant de canine elu port d'environ 5o Miracles, entre M" Meynardie, Piccard & Cornpagnit, & tonneaux connu par fa march fup'rieure. S'adreffer i
le Sieur Dupo'n DrIorme, Huiffier. Plus une terre de i2o W D & E Thouron, en ville. tarreaux de terre, en plane & arrofable, fitue'e au quarter j Une maifon fitti'e aux Cayes, rue du Pont dl-- 45 pris le bourg de Mirebalais dans le plus beau local, pieds de IoN fur 28 de large divif6e en deux charribres fur laquelle font a6luellement une grand'cafe & i 5o be^tes baffles Wenviron 2.o pieds de long fur 16 de llprge, dent a corners ; cette terre qui eft %naintertant en hatte eft fucep- tine carrel'e en marble, & fiparees par un corilor d'entible de routes forest de culture. On donnera toute faci- viron 3 pieds de large, ayant chacunc deux fen6tres fur la lite' poffible 'a un acquereur folide. Sadreffer 'a M" Salaignac rue, une fur le falon & chacune une porte ouvrant fur Avocat au Confeil Sup6rieur de Saint Domingue. un falon de 12 pieds de large, forme' 'a clairvoie fur la
2. Une petite place, fitu6e dans les hauteurs de Bellevue, Jongueur de ladiie malfor. ; fous 1'efcalier de laquelle fe etablie en caf6 de la countenance denviron dix carreaux de troupe un petit ci.veau ; en deux chanibres hates, fur la terre avec huit tekes de Neigres & deux bourriques y atta- me^rre longueur & larger du bas de la niaifort f6pare;1s chis le tout de'peadant de la fucce.ffion du Sieur Laroche, par deux cloiforts en plai ches CILA d011-11efit une premiere hocureur de I'liabitation de M. le Comte X.Aticbaml. Les chamber avec 4 fener7es & deux values cabinets qui vn perfortnes qui elffireront faire cette acquisition % At6 dcfque's fe troupe un troiRme
pourront s'a- ont chacun une, a Co.
ireffer Me Gayot, Curateur par inte'ritri aux fucceffions carre' de 1,2 pieds for i-z ; le -a on du bas fe trotive respite vacates en cette ville, autorif6 'a vendre de gre It gr6. & prefww carte' an haut. Pius un app -nos haut & bas fur
2. Environ cent efc1aves, 'a vendre ainfi qu'une pande ]a me^ine loraueur format 8 fort joules pe(i es chawnbres, aiuaritite' de rrieubles, effects & argenterie Yadreffer% M. d'environ i i pieds fur i i f6pate,: s en ba's par des petitet 'Lefianc, Dite6teur de I'H6pital qui prendra en payernent cloifons cr. niia onnerv. entre poteaux de 6 a% 7 POLIces & fon paper quittance', echu ou 'a echeoir & de bones letters en haut par des cloifins en planches cheque chamber de change fur France endoUes par des maifons de com- ayant fes portes & ftrt',res ; dans Nne de ces chambers
xnerce de Saint-Domingue. fe troupe la cuisine avez: fes fourneiux & un petit four
i Le Marquifat de Aloathae, relevant du Roi, fitue' fur deffous, chernin6e &c, Dans le(quelles chambers hates to iiQrc du Lot 4 OU S licucs d"Agm port4e dcs ron, entre.par, Une, galgriQ tournalite en tout d'cqaerke fus




wAmm""Ni" 0 W V _59i
ia loin(yueardudit anp-nt's, 12rqe de 4 pitedt. Le bas a TI prices. En eon-cr avis Nf' PecIz;e?,f7e're.;&,Rouye,,-101 princma.c a 0 n 11 e r goocians
d la Wu "a celui de 17appcntis ea n saint-M Plorand da sablwz 5 fur
de tS r)OL!CeS & tout le haut entre poreaux *.., bois d(: les bi-_,ms de IVI" les h6ri!iers de Lavilk i I'Artibonite, a*
fer po-ur ce qui entre en terra en bois de Mifflilipi qui il apartment; it y aura recompense.
pour ce qUI n y entre pas ; le tovit peint eri Lgris clair. Apr s
[Liels b ,tkm.ens eft ut-we fuperbe cour, dans laqueIle oa N I X .4 V X Z' G, 14 R A so
Pe tI fa c un jardin de 75 pleds de long far. 6a do pro$a rav n- : il fe troive un tr" s -bon
o pas d,; 3 11 s'e ft egar' depuis en viron 15 jours de 1'
puits clans la cour. Le fond de la mai.fon eft hypothcque' de M. Robert r.- cette vi'le qu'il tiont rmp de
41.ce Niagei*e de 3000 1- pour laquelle on donnera des 0 e
urie re M. Lerebour, un MUIC f'US POil MLIge, 'mmp' Y C B au
furetes en laziff nt entre les mains de I'acqu'reur environ e a crec
a e deffous AT, entrelac's. En donner avis W' Lacombe fr'
ziooo 1. fur le prix' de la maifon qui front 'a valoir & Coinpagnie Nc'gocians en cette ville i qui it appardeat
aux fences i ekheoir, il nea fera dt'i aucune quand il rece- il y aura re'compenfe.
i Vra la maifon. Cette rnai(on, commerce depuls environ Une mule fous poil brjun ayant que1ques poil gris le
Un a72 9 eii finic & paracheve'e depuis deux mois. Le ven- ncz blatic & une partial des cuifires tre's-fine & bien cIia,aT6e,,,
eur prcndra en payment des IN grec, faits au pays, ou 6tanip6e fur 'a croup- du c6t' du wtontoir, N10,
nouvea.. ou e"Ifin des letrcs de change fur ranc. fi egar4e depuis le 2 du courant.. En donneravis a m. 11 -n-4ad.
fo I i de s & ft bonnes qu'it puiile les n6gocler fur 1.2 champ, N'gociant zu mont-Ro-- qui c!le appartient y aura
pw des Ne'ares. 5'adreffer 'a 14' L rard Saint-Clallj P r6compeanfe.
reur s des Cayes proptikaire de laditz Tnaifon ou
A
a
M" Jwcr.&qbT, Raymond 6, Mart; nac N!' !gocians au erne
li'a avec letquels- on pourra tracer comme avec lui-rneMcl, 'Le Sicur Dufau$ a I-Imprimerie Royale de cette ville; Une voiture dor'e une pla,- e la Culture du Nopal, & da
e a ce, avec fes harnois. vient de recevo r le Tra*4" de
Sadrefl.r 'a M. Vuay Nkgocianz & Commiflionaaire en I'J dtrcation de la Cochenifle, par f-u M. Tkiery de Afirwftville, qui ea fera bomia composition. ville, en 2 volumes in-S', avec figures en'u.nin es; le prix
de la (bukription de cet outrage, etoit de 4 gourdes att IV D It B 0 U 4- 4- F p r. N E R. trois, franc deport, dans toute la
.4 Cap, ledit Sieur iloffre
Colonies, par I'arrangement qu'll a pris avec K Lorquet, i Un e faline fire. a* la Po;nte des Habitans ancienne- Adminiftrateur g6n6ral des Poftes. M" les Habitans qui youment itabtie par le Si.*ur Paul Rey, futceptilole de donner dront fe procurer ledir courage pourront lui Ccrire, en affram
4 A
element 6ooo barils de fiel fans P-tre au tiers de chiffant Icufs letters & le port de I'argent. fa Valcur des magafins pour en contenir 12 75000, diff6reas autres etabliffernens utres uftenfiles On troupe toujour a l'Imprimerie Royale de cette v;lla
,,!pour la pe6che lus 15 t8tes de N gres falts au J. pays, & les Poudres & Efixir awl-ficorbatique de M. Caffillon & tr6-intelligess TUI nombre &Cquels font une Negreffe & chez ledit Sieur Caffillon au Cap. A e-IfUs. S'adrefter au Situr Benoi,11, Horloger Saint-Marc ,
-1w vu fon depart pour France au printemps prochain Yendra deux N gres dorneftiques dont un cuifinier, &
aotre un peu horloger, bon perruquier & fachant bien NOUVELLES D I V E R S E S4
."Coudre, divers objets d'hotlogerie. tels que peadulesa' lyre,
A I
;noatres de diff6rens gouts &C. z 3 M A G IV so
S C Z .4 r I S X N At A jt A 0 AV N A a ff. 11 exifte maintenant en Allernagne quelques .41Yws, oft
cite particulie'rement un jeune ouvrier de Witzbourg : ces 7, Un jeure Negre nouveau, Congo, ^g' de .20 ans chorines ont 't' conf
a e e e k6rks pendant long-temps comme une
aille de 5 pieds i pouce ; ayant les dents de devant parta- efpke particuliere I on tie peut plus douter maintenance que provenant de la cargaifon du navire le Raillear de la I'altkration de feur couleur ne provienne de quelquaccident
ochelle Capitaine IL' heard, 'a I'adreffe da M" Rafleaufr res, dont les naturalifles nont pas encore bie;I d6velopp6 les erdu fur la route du Port-au-Prince 'a Mirebalais, le !29 cares. ecembre dernier. Ceux qui I'auront troupe' font pri's den Les cheveux de cet ouvrier font enti&ement blanco, fes onner avis 'a M. Vin4y, N6gociant & Covamiffionnaire yeux font rouge comme ceux des lapins tournament contiemeurant dans ]a maifon Pierou; il y aura r6carnoenfe. nuellement dans leur orbitte & ne pouvant fupporter la
Petitearie, Cre"ole, fe difant libre, marronne d I'ha'bi- lumi&e; il lit dans IoL-fcurite' & diffingue les plus petites
I 'Or, de M. Alrxis Evain 'a Mirebalais, avec fon enfant pieces de monneie.
gritte. En donner avis audit Sieur ou 'a M' nrune4Ude Un autre Albinos, nomm6 Gafpard Waimuth demevz.J Roque Avocat au Confeil '*),jp'ri'eur de Saint-Dowingue. rant 'a Rewershavlen eft marik.- depuis 12. ans it a trois
N6greffc Cura aolienne d'une taille avantagelufe, eufans mais aucun d'e'ux n'eft attaque de Ja maladies de g e d) envir0n 3.5 ans. En donner avis la veuve Dougi; leur pere ; un parent de'cet Albinos qui en eft :Rlement
:6
Y aura r6compenfe. atteint, demure a** Salttahl; it efl a3ge' de 5o ans mar, v
Nashurin, Congo, ktamp6 i
Alarias Lamothe ;VIIIVW En donner avis a, fes enfans Woffrent tien V, i announce cette tnalzdi- rnziv
Habitant 'a la rivie're de ]a Caouanne, on ne dit point qu,.Ile eft I.ur couleur. 11 y a plufteurs T)endauce du CnnTiknr^n_




Lab A...
Z -w- v
S N T All I N
gx12TiVF des PF_?swqwEs qui joutfFnt des penfions accordees aux PE.PEs dc DOW E & de DIX 1:14FANS6
tRE RES de zz Enfans blancs a z,5 o o 1.j),zr an. 11-TERES de z o Enfans blanco a
7 5 0 1. par an.
14 0 M S. D ONICILES. No MS. I)ON11CILES.
Al SS1 F. U A S, AVES $IS V RSO
Pierre Balton. Pilate. Antoine Aubry. Grand-Go 2*ves
Franqois Beuzelin. Quartet de Plaifance. .1 V' Berquier. Q de la Graside-Aafe.
Jean 2aptifle Bonftigueur. Anoine Cazeau. Apricots, -. ,
Franqois Bouche'. Cap Dame Matic. Ant'cina Darbouze. Marche-ai-terre Tolrbeck.
Paul Bouch Rayine-aux-Laquais. Jacques Delahaye. Cap Darne-Marie.
r
Antoine Brufle de la orande-Rivi4e. Delaroque. Les Anfes.
Jean-,fiaptifle Dangitize. Apricots. Jean Gonrier. Cul-de-sac.
Nicolas Deliot. Roche-a-Bateau. Gournay. Afarmelade.
Rene' Defmotiers. Plait'ance. V* Guitand. Fond-des-N gtftJacques Benolt Ed Z 1. M e. Borgne. Labiche. Cavaillon.
Fierriere. Fond de 11fle-l-Vache. LacafTagne. Dondon.
Julien"41izabeth Fongravier. Bayardel. Letellier. GtandeRivi4e.
Louis Fran ois Girard. Grand-Goave. Pierre-Henry. Magnan. Pe Riv. de IArtilionite.
Lrav ois Jabonin. de lltron-de-Porc. Pierre Perrodin. Qer de rArtibonite.
Uzarie Eflerlot Lacbpelle. Th.' WeJulienne Petit V wujiffiet. L'Abaccou.
, nr.,e Pluchon. V'Lehoux. Gros-Morneo I Silly. Coral ee la Marmelade.
Philiptf-es Monfni ,r. Nipes. I Jean Baptifle Sperrier. Gros-Morne.
Jecques Reboul. _Q'r d u Gros Mdrne, Rene' Voiffier. OuanamInthe.,
picture Safnfond.pilcard. Anfe-a'-Juif.
Antoine Sonty. La Falaife Porta-de-Paix.
Louis Sonty. hem.
V Sterloh. Au Him e'u Dondon.
PE R F S de z P_ Er uku z o o o par an. Pff R ES de i o Irnfans de couleur,-'h 5 o o I. par ah.
N 0 WS, DOMICILES. NOMS, D 0 N1 I C I'Ll S.
AS S X 0 MAI E S. LIS NOMMIS.
Gallets. Thomas Bernard. Borgne.
Thomas Berpzrd. Cap. .;Jofeph Boiffonniere. Lliang
%uerht Dertheu-N., IChatbonnier-e. jacques Cameaux. Boucaffin.
Qr
Ni-ncent Bieaklley. de -Limonade. 'Flierre Celim, d. Cangi. Hauteuts de Jacmel.
Gufflqum e Blin, Port-au-Prince. lranqois Dufap. cypierred" k6fes.
Pol ycarr V IR,,)nnefia. Vauteurs de Cavaillono Gd1R'vi&eAe Jiternie.
Tran ols Millery.
le4rin-e Caradie V Begm. Raie 8e MeAe. llean-Baptift Minego. qr dwGrand-Goa-fe.
kmr -B-kptifie. Chopin. Pfaifatfce,
NO l Ducatel. Sainte- I Sufardne. TiErre-Louis Peyffon. og a n e,
,Ran W Jh. de I'Abaccov.
,3erttand louis Vancot. Gros -Morne,
A drien Faigivant. VAzile. 'Bar
Lefevte. Fond 4fe Voudin. -thelerr x. Ybart d. Bectele. Q"-de Saint-Marc
Her"ard. Fond4de
Ke fali-n. Ro"eav-x.
V'S. LOUiS FOr, dg-raix.
Lefpinaux. Q" de Jacmcl.
Louts lapotte. Siinte-Sufpnne.
GAS r t Mai. Sainte-Sufanne.
MAE?., -Gros- bl o rile. 14fee Perthirlan it mm. k.0 'Gincrat tntendant.
'Deouillud V Mloret. Port-au- PrItlicea, N 00
C6 Jacmel.
NO. G,," Rivi'-e de
Totbek n-P 'r1rapnimvp ir Roym:E.
llr 11 I Am Pt A I T 12.1 -K




,"$PON ap"N"A" %*Photo wo" ak X1 I N 11111 womftwo 40114w_ mplimewAft4wil140% jW&W go 0 NAWWOM& AWSMOZOV 40
0A 60
W-4
SWIM*" 0ft"ZW&W&A0W" 00"ft
r
FFI C Hr E S 'A ME R ICA INES5
0 ex 6
du 3amedi ig Janvier 1788
PAS du Pain Won e un. -4 Once$- A L L E M A G N Es
Evrait Ane Lettre de Ve.'?rle, ex date du 4 010 -brr,
Nous vcnons de recevoir des d6tails exaL- .& par la
0 U V E Ll E S D I V E R S E S. voie dlre ly- de Cherfon du combat qui a du ILli elllre
une fic-pte R01'e & vine efc. rque ccm. F.vfee. da
I-, ba^timens ee eihreltes fo;'Ces. Ce cornbat f4'.t le POUS U 1z Q U .1 E.
di henneur au pav q'ratdce de RL
illon de S. N1. Vh
'at ffi Hen que la mzniere ccnt cl., vient ( e dt!bUtCr T-)E D"VI'l n? polivozt pas preilfre plus nial (on temps, dans la pr6fcnte Suerte. It ri'efz pas peffIl-le. de ccr.c,,-%!c;r
it Courrier d- M jrope n' 24 pour fecouer_1'efpece qtluve fitgate torribi6e au milieu cl'urie efcadre qu'ella te oog it inip(A'6 la llnG-, par le trite de
qu 1,!i avo navoit point reconnue Four ennernie, ait pu trouper dons
IXai .aarglk & il ne ferotz pas irnooffiWe dans Vetat ou' equipage affe --it,, r & d'hjAilet' vour 'carter Ls
fon z de ev
fom les CV-. f-s de v(,,,r le CroliTant abattli les Turcs C111114CMIS fe &goger & fe retired aptes avoir coule has expulfe's de I'Europa & les fjp rbs & Lrtiies provinces plufteurs ba^ti- en.s Tut-cs auffi Pon at'lure qv'elle (41 tentr6e
q "ils y Vofs'dent partag'-s entre les eeux Empires qui u e d ar s le port cribke ec coups & fort eians
eptlis fl long-tein.3s les convoitent. Tous ces 'v' iriernens D
font pi6ts d' clore & ils doineront tint-, nouvelle face 'a cc 4.1 N'c.ci I''tat des forces que I'Empereur fait raff -tr, ,Ier
TE.tropq. Mris tous les cas fi hes difoutas n.- s"arrailgent
p 'bient' t il v aura b;en du fang A r'pandu av-97%nt que Four couvrir fes tta-s -.u co'.e de ]a florg!-ie I de la Tr nas 0 filvanie de la Buckwin.e & de la Galkie ; elles formeront
les chores aient reports leur affiette que les nouveaux
une atimce ou"on qulifie 6'armie d'VtfCrVz.!"0.12 till 2rand iwe're'ts qui doivent n'altre de ce boul-lverfement ne folent .1 A
# & deux petits cordons fe'pare's. Uatm e d'ohft rva!ian qu'on
etablis fur unt bafe fite. Puifque c'eftja Porte qui a voulu place du c.ote' de Petetf-waradin fera forte & 36 bataillons
S
al)folumeittoy-ni-hpncerlag -erre, ilferoitne poffiYequela & de -,6 efcadrons.'Le cotton he long de la Save & d U
France 1'abam onnat 'a elfe-me^me, & qu'elle trouvat dans I i Danube, feia compol16 de -,7 de 16 efcadions;
poff,4ion de Mgypte ou de quelqu-2s Ifles de I'Archipel un le cor.s qui couviira la 1'ra-filvanie de i? bataillons & equivalent des sacrifices cy.i'elle a foutrent &6 ol-Vg4fe de I 'rD de --:L efcadrons ; enfin celui de ]a Gallicie dont il y aura
faire pour emp-6.Cher la ruira d'on allie' qu elle a toujours 11111 e6tachetrient en Buckwine de 7 hat2illOns & de i.
Flrot&Y6, &q,,ii n'a janiaistwn fait pour elle. La fin du 18' efc--dd;-ors : ce qui fait- en to-,lt 9s bataillons & vz6 efcafiecle pre,-ente un chwoe de r(Cvolu-ions au moins aknTi drons. 11 fwut. ejouter Ics cancriviers, knibardlers, F-c.niniportantes que Iont 6LC cells qui font arrives 'a fon torlers, &c. )Y.
comrnencement. 11 n'cft plus qi;eftion ici 17es ttoulvles ees Pays-Bas;
En m*rne-temps 91je la Pot4 de(1aroit la giierre 'a la ]a com-me on l'affure, eoit y e'tre F-etablie
R,'mj , on arre,,olt les n3vlr s Ruffes q -ii fe trouvoient I la fati-haion de S-1. NJ. I. ainfi qn'la' ct lle exs 1t;ti:s de
ports de I'Erripire O.-toman, mais on a toi.11128 14 S .1, 111-s de Flandics )1.
1' d m,!naveinens qui avoient 6t'
it e -a-,is cene occasion de On pi,.rle dl'une nouveUe Ord,;-natice qui, (lit -on
(I Walors inconnus C11:-Z les hitifulmans. fol e fk C41 pr(jet 0:4 Far enfans natures por*eront
Suivant q irlq!)es raom-ms la s Perf*dris m'contens des L! nom 62 1nur loi fy-, e cel ill; -6 (era con nu i Is f ccceVroqr s dos Rofl'e-, for 11-1 1 mer Cafpieiine ont pris les armes.
deront fcs bicns zi-.roc 1 s ct.far.s lk:cititneii 1"excepti011
Ce 'e diyo fiolli f-toit t-,,C's-fjv*-,b1e 'a !a Forte. I I 1 -1 A 1)
Ct.-S ti-AS kWlt
0s 1_1116MCrolt cei;ll alit, dl'faur 'hlwrillcrs On pre't-w-v-1A qu. It! (:!ran!_1-Vifir a obliye' les N.iniftres les
0
Pwl'Lnces E.irr"p.1-.enn-s ZA dedlarer par Cctit wi nom da T A L I F.
leurs G,,urs refP: "A*ves ft la Porze ponvnit fur
kur Qie les Atrib-affaie-tirs d,! Frarc,2, QAngle- L ettiption clu Veftive continw;e dit tine letter de Naples
C21"le de Prufl" I L4'Efr-i -r ,e tit de StiyMe fe font &6at s en (late de la fin de Sep-enib-re ; ]a lave. coule dans le Veotres (ans auction aXilctilre ma;s que le Baile d, Venife vO!,lor. de Vetrana ob 11-, !aucoop d' trar.clp.ts fd tendent n"a c-tte qpie fous la re'lervizz qo'elle feroit pour voir 105 t-f e's %de 1,611UPT1011.
par 1- 56nt q-jc l'Inter-noace dc I'Einperetir Le sz;nt-pere a n0m-nie AL le Doc de Luxrmbow; "a 14a
rlr% 'rfil ^n -1 1..":P vl rtl lr',.ra dn 4Z-vP-nd;^ # Ano rnl el.6r r Arsf.,"c Aft Vn_ A _&




34
de VC11f itfic en F 011.tlqlue fon" pe- rual"lles qUe cette circoAf. C, S S U JV 'r E S. -i
taoce eif pout lui Npoque 6'urie aUaln .WaLiUn de Puifijr,,
L'AffembH4e ge'a6rale des ttats de Hollande a expe'di,' a ui r'duira les Provinces-Unies 'a ofw4u pres au r gime eq
k X tats mona.-chiques quoique f6ii 6ouverairi tie purte
un e Pfes a lArrib"Afade--ur de la Republique en Fiance, pa
pour informer S. M. T. C. cc que les troubles entre cette Je titre de Roi.
A t
province & Monfeigneur le Ptin-Ce Stadhoude r- H're'ditaire 11 paroltra peut eire affiz fingulier .42 la poNd e quj W_ -n e tp. m p,.,,
e' '* hemeufement terming's; que S. A S. a C'te' i6iablie peu ptes daiis le i ,+iel(,- Gouvemement R6pu.
e tie diityouveimnment nionar
dans routes fes digni,6s ; qu'aitifit 11a fatlsfa&ion demanded blic iin a triumph' en Amiriq relativement au voyage de Mme la Priaceffe GOrange chique cehfi-ci -a' fon lotir, a obcen en Europe dcs avan,
L4 gCS 1 U I'ZUt e. MaLS comtm.e-le dit MonteJ4uica,
allot auffi s'atravger avec la Cour de Berlin ; que par ta outes
c0rift6quent n'y ayant plus d'enneads dans le pays la les fcci6t's tendlent au Monarc'hifm 11 n'eil pas une feule
u io Sept re ( pour--d n companies -d"individui', _u 1; uelqiie
.11olution d emb- ema der le fecours, de q e que .'nbmbreufe ou q I
apres un i
la France ) CelYbit d'avoir fcn e6et ; que L. N. & G. P. petite qu'elle folt qui 1-10, 'fubiG,; emps plus OQ
s c,,'t r c o n an pes la toi G un feut
avoient cru devoir en donner -le plui6t poffible avis S. moins lusig felon le a OU
A a du moins qui ne
M. T. C. ne doutant point qu'ellle ne prit cet heureux filive t s, i1a6es.,D'aP1 65'ce Principe OR
retabl'iffemem da la -t ranquillit' 'dans Id Pays cet inteht!;t doit s'attendre i vair le petit nombre de R-,!- tibliques qui %o ime difpareiire de la fcehie du monde fout
au'elle avoit toujours monte' qu' -.111 mettoit a e, er la exiflent en A '. I J. A
difcorde 'a advance !a proiperite de 11a R6pubflque etze converters en ktats monarchiques & moins de cent
p r leqiiel effat I Affeaion 4ale S. M. 1, zv'i tuii Out-$ a;-,s fuffiron oL le i). 1C t paut etre Pour operer cette revaltWo'n dam
iafinit4eat agreab LA44 Unis.
1-a Pzillcent; Uranige s'&ant expliquee fur la Tatisfaction
qu elle demanduit relaLivernent, aux empe'chemens au-on G P, A N D E B .4 G v E.
avelt form's 'a fon v6ycge la Hale-, L. 11. P. refolurent d%-. Ila lul accordez- ; en conf6quence 17 Membrees o.u 0 Le Cc! ral Adveltifer, ci,,e par le Cou tier de I'Europe
Minlilres de la Regence ont don-ne lear &miffion mais n 24 domie comme autl ci-itique 1'extrait de la Le
que ques jours, apres ces Officiers ont reprise 1'exercice de fuivante Icurs cha&"cs ceux qui en avoient ete pouryus fe fiont ic It Wy a pas long-temps que j'e'tolsa" Breft. Ouoiqu'03
retires. r. e permit a auc-n 6trar,& r de voir le chanter qu On
A
La vIlle dAriflerdam s'eft eff6ivement rendie Par- e^ i fa;t f tir de la Yille p'uj;leurs Allg'ois, aujfi ',
mce du Roi de Pf uffe comme notis I'av ons dit pr'C v6s j'ai cu le bonheur de pouvo:r en.atx p-r-tOUt ; J'aj
40 e e. vu que 1-cs. Fsran ojs quipoierit dans ce port fix. vaiffCaL%
ment mais c'eft plu,^t une founniltion qu'un conqu6t wnfi quon en pourra Jvg. r par la capitulation que cettei dit I:g,.,e duat 1'wi eft du Vremier rang,
tfuliLi -Ajt Ujj LIZ 130 cano,,,s, q,4i fi-ra le Pius grand que iiie a faite av,,x IM. !-%* Duc Brurfwi,.k.
I'oa ait encore va
Capitulation d',4mflerdarn. Ui.e GLZZ t- Angloift, le Morning. Chronicle zfijre q '11
ART. z Les Tioupes do Rui prcndront poffeffion de y a eu une convermon particuliZie fign e & Khang'
la pot te de Leyde en y plz aht un d6zzchement de' 1') 0 IM1. Eden & It IM*iniffie de France q porte qu'a i'averiir,
1-4 1 un c s i o chevaux-kgei-s 4 houfar s Sz it fera place' Ca Czs de guerre emr- ILS deux Coutonnies -1cs 1)1- tiraefs fur le port ure 1)i ce d,%-. canjagne & deux pi-ces de employ,LS COMMI e pz uLbuts 1 pour porter des tires ou dd
% A
tS a t:-,,.re pra
b a t, a i it I e. avis dans Ls Colonies 2 ne front point fujI,
A t ,
Deux batail'o-s & -ks chevaux-I'gers front rnis en ou ariC 6S, & portercm pour LCt CfiEt un pavilion diffind
garm n a Overtoom. (x part:LUliL:f, q4'A ne (era permls, de poitcr 'a auctuiautte
3. Aucun folitiat des troupas du Roi nentreta dans la ba 'imcnt C;Ls deux NA'.i0l A
Ville f,3r.s avoir atiparavant obtenu la purinifflion des Oil Voy6t 'a la fin cl'W obre fur la Tamire, un bati-s
Ulagift ats afin L'c ne dc mier aLCun I rZtexte ee zroAhr !a ment charLonmer venam, uu nor'd MiOetaent e'qitipe pzr trarq!_jil:ite' du P--upl.z. I tits femmes. E1,es ont co., flumment fait la' inamuvve depuls
e Coriftil de ville pren&ont de ce b'ti-ment ji" Y' ;1
Les Bourgue-l.&flres & I le ePl't ZIL iq j fon arriv.'e dans la rivie're:
.. 11 S 7
les ml ,LlrCS fjfOprLS A sallurer dLS CCIUfC$ CICS j)0[tCS e a le Capilaisae feul etoit h )%irile, Haarlem 64 el-_ ";Ivyollen. tc Un dics Meffagers d"E*tat, exped*6 T)ar le Sieur E. 'en,
1. 11 faut qu'on tolis ks jours & e.'une Env6ye Extrao;dlnalre. & Miniilxe Nenipotentiaire 'a la Cour
maniere 14LIe jufqu'a' quel pol-it I-,.s te"Vlu.,.ions de I'Lat, e Ytatxe, eii arrive' le 9 O'tobieau 6arcau dij 4taiqws auxquelles la villa a CMI'WIU ZUrOVE CU de C, rmarthen, avecla tailification deta conve;-tionfigrib
le 31 A 't &rnier, pour expliqucr la nature
mife.s 'a execut*0ri, CUI
6. On fera part 'a M. de llawen mon Comnniffai7e, du 13' article elu dQrni(-r Traite de pAx. Les
,de tout ce qui regaree le d6farmement du people afin de Sti N"'aJAIC Tics-Chrehienrie, & deSa Majft' V.;'tar,
,,'it puiffe men rendre un-comple exa :t. Fait 'a Overtoom, mquej avuient 66 6LhanjAcs iA Vtrfaillcs, le 23 Septeld le io 0,Iobre 1-8-- Sg-,,i G. F. Duc de Brunfivick Fledel, b-fe. [ Ga-cm de France it' Sy Bourgue-Slefires Efias Emanq Dicker, Confelher d'tta% Nous ctoyons 'a propose remettre fous les VeU-C do
Le Rhingrave de Salm qui a abandonni h vilie AVrecht Public, I'article 13' de ce Traite pour mitux falie comi
& qui en a Moigne la garnifon elft pourfulvi par L. 1-1. P. prendie 1'extrait qu'on vient de lire. CC11111le deZerteur. On ignore o'a it s'efl te-&46 : les bats., .,4rf c1C X111 du dcrn;,:r Traffc' de paiv
G.'rieraux I'ont fait rcklamer chcz les Cours bratigere1.
froCont nwrir V;r- 1, To Pn* dp la -rz t.! Fr




0 cement de la guetire pr A la cLte J ixa dans du C, c u me, nt a veil Icr 'a 11il tef eAts.
))I%-. Benga!e av-2c litert6 d'entourer Z.,4i dernagar d'ua tnent it mailieureuf2triont 1,2 guerre devoid avoiifoy..z en Liea
7) fo'k pour l"coulernent des eaux; & S. M. B. s*---wZe a lieu e'lvs prot'"( -,rat vos exp6ditions, i
b 0 _jO -icu!i-r fur mon z6le raort
Preadre les tnefures qui peuvent 6tre en fon pouvoir poui Affur6sf & cornptcz en part
11,01'er aux fujets de la France j dans cette parties de IInde i 11
for les cokes GOrixa Coromandel & Malabar cc Je fuis bien finc" r-sment &c)i
7) Lin commerce fur., It a S; g,-'bre & ind6pendant tel qu"il f faifolt LARCHEVEQUE DE TOULOVSE,
11 liar la dernie're Conipagnie Fran oife des ln1,s orientals
nfolt qu'1115 le fZent coinme individuals, ou qu'ils fe foi- EXtrait du Re, o-Iement fait par le JIM, le 9 00obre portant
))rnent en cotnpagnie )). itabliginzent, d an Confill d adrnini ation du De'parttnent
Uae -fenitne voulut dernierement faire voir 'a un de fes de la Guerre, fieus le titre de CONSEIL DI LA GUERRE.
entrans -age' d--- 3 ans la menagerie de la Tour de Londres;
ayanrapproch6 de trop pre's la loge d'un lion qui paro, Sa Majef16 ayant examine' avec: la plus profound attenf0it rort tfanquille, Yanlinal allongea. la patte fuiDitement j, tion, tant f'tat preVent du department de la guerre quc & faitiffint 1'entant avec fes ariff-es il I'arracha fa in"te les divers changernens qui fe font faits daris cette brancliz!
le f'errant de fon autre patte il le preffa con-Lie les d'Adininiflraiono e
depuis fon av'nement 2u trbne Elic
barreaux de la grhle en cherchant le aire paffer au tra- reconnu que fi quelqucs-uns de ccs changernens ont intim -0
4 vers. Les fpeftateurs reft'rent immobile glacis Xeflfrois ment amelior6 la conflitution la discipline & l'infIruffiGilt ,v fans favor quel parti prendre pour fecourir i'enfant qua de fes troupes, il refle beaucoup de points important qui oLE
"S
fa rn're 'perdue voyoit pie^t 'a etre de'vor. Ce mAheur encore befoin d'^zre perE e
e '1ionn's, beaucoup dzbus qui font
fut pre'venu pir le courage d'un Etranger qui falfit 1'eall,4ac A
_ful!'Ceptibes de r'fornnes beaUCOUP d'Obj.AS de d6pcn', -t
A A
qui, malgr6 tous les dangers qu'il court lui-ineme, en t r,_e 'duits ou i lai
le corrptabiiit6 qui Fcuv..r.
1 C'11
fy fl: A. 'liraires de FE uvoulaar retired la proie 'a cet animal f'roce parvint 'a la le politique d-;s autres PLZAnCeS tni
I A
ion qui fe plufievrs ces toUjours pre.es
lui arrachei. Les rugiffeinEns du rope, C':anttna:ntenant de tenir Icurs arm'
fols avee furcur coi,.tra fi a-ilie, quand on lui cut arra..h' 1 enter en a I-Ion il eft nekeffaire pour I& dignity de fa
nt, firent ti-Cilble: juiqu' fon garden. Couronne airifi que pour rhonneur de la Nation qu'Ella
A
L"cnfint a reca deux ldrucs blffires Une de cheque mette fes forces fur le meme pied ; qu"Ede paut fa liver
A A 0- -d
cote cc ta poizrt ne mats 1- s chairs fetiles ont C'te' ickht- d'autant P!us volontler-s 'a let;r donner cette 1ouvc11e aifpo
& les griffes nont point Ua Chilturcrien apple fiction que bien loin qu'il en doive rcfu*-cr une augrrnnfur le chan-.1), 'fe flatten de gu-'rir les plai-s. station de charge pour fes peup!es c-- fera aux deper.s dcs
Le r6cit de cet e'venennent fait fre'mir Ck les pays o"t abus feulement par un ordre mieux en-,endu qu'ell
Pon ne voit point d animnaux tels que ies tigres les lions, &c. op6rera cette amilioration & que 1'e-.c.- t des
6
doivent fe trouper tres-heureux : Saint- Doming tie eft dans miesquienrc'fL.I lerontproduiraenco.-etartpou lerna-nent
0
ce cas : !a N.:.ture n" -nal d a in c e,y fiit nature aucun anit langereux qu'6ventuellement un grand foulagemcnt pour fes fir
Chcr Sa Majefle confialer. en mcme-te m.ps que pour parventr
les 11, ,bi:ans devroient b1cii saccorder poar ein PA n
,.qu on y en introdu41t. CeFendant on voit fouverit des t-gres dans I a-I'minifiration du departeinent de' la guerre ii um CZs ours des fin,,es i-ndn1rueux dans les villas du double r6fultat aufli important & "auffi avan-abaeux il re
Port-au-Prince dii Cap. Si ces animaim s'e,:happ3tent & % I
fuffit pas du z**Ie & du travzil d'un feul hunirrie qn 1 Vzonoient 'a fe multipli,2r dans rios fwe'ts qua da foins, faut appeler zutour du Chcf ee ce departem. :nt Ics id-16es
de pines, de dr_'penfcs ne faudroit il pas enfuita pour les & les fecours de plufieurs Militaires 6clairc's ; qu'il n y a
detruire ? 01i ne fait p.as -affez attention 'a c.s iaconv%_'_ qu'un Confeit ainfi compv 6 & c*nflitue' d'une mznRl a niens qui (cont moins craindre en Europe parce que ks parmariente qui puffe career un plin faire de bons r6al
Are,-s font plus practical, s qu'oq a des moyt:tls de inens & fur-tout en maintenir 1exekwlon mettle de la
I claffe que nous ne po-qUdons pas. es Moyer's ne f ite dans les projects, de dans les de'Penfes de
font-ils p"-s quelquefois infuflifans On doit fe rappeler l'ordre dans la comptabilke enipekher la flu&uation con---!
qu'Line I-1yerine caA'a il y a une yingtaitle d'anne-_i ) de tinw.-lle dans les principles, oppof r une dig e aux prc ten-.
gran-Is ravages dans le G-I vaiulan que I.zs e-,Tf1ipag_S tions & aux d:,,-.iard,:s de la faveur, & cthin donner rm6e chaffe, envoyes par le Ro; eurent b.;aucoup de f)--ie con0ance & une bafe 'a FadminifIration dii deFarternent
a J etrjire ce f6roce animal. O")6ervons auffi q ie la I)*i^Op de la guerre; Eile a eitabli & arre c' ce qui fuit.
'ga ion de ces anirnaux fi!rolt d'autant plus prompted & d'.aU- [ Ce P efl coinpoft de ;2S articles do .1 r.o-,-s 17C
tait plus certaille 4 SJ'int Doming--ic q-je witrc clitnat cli PO.,.,T101*1$
0 f-;.Ie C0111noitre que que1ques u-7s
all-Ilogile awc lieux ic_'b ills folit nzifur-.'s que nous nivons I" Sa Alaj,116 cree & 4tablit un Confeil perm"-went Xal's d'hvvQr pout- les faire mowir de floid & de ftim. VIN1110'a"1011 du depart,.Ment de 11a Suerre CoLs I.- titra
Eii rich] ffo: s no ,s de plants stranger s & bi, nfjifante de CO-fici I de la verre. department fera ainfl, 'a I" venir
Efuits ma;-Ynfllq ws & favoure-it tnais laffo:,s lf s rn.O1-,nfY-.S L"Adminifirwion de ce D' a
:1 0 't ite d'Ptat de la g i--,tte de mani_%ra
f6roces daab les d6ferts de I'Afrique & del'AmLiquem ': parragee entre le S-cre
10., 1 a I e. que le ptetn'cr rt.fle charc,6 de toute la par-ic a-,-1,ive
F It .4 N C E. executive de l'adminIfIration & que le Cojifail de la guer:t
le foit de toute la parties lecy,ffitive & confutative. Sa AlaCop;e de 14 Lettre de Xf. I'Archevcque de Touloure, 4' J134. jeft6 detaillera & fi tera ci-apres d'une nianiere p.,,s pv.les DireSeurs de 2'a Chambre de Comnierce de Bordeaux. cire les fonflions & les limits qij'E"ie leur affigae.
2' Le Confeil de la guerre fera cornpo(6 de huit 011*




i I W! &40 Aqw 4 1
1=16diate du Con(ell. En-end Sa Alajdt que la 'T7' Enfin tom- fne ure a8m*nMrat!-- 'C 'We dolt tou.
10 C La C
PneI'-rence dul, Confell foit invariablement attach la joul-) ette en mouve ...,-,, 9 pour sam6liorer le Confeil c hatg-,. de Sz-cr6taire-dTEzat du department de la guerre la guerre cr ,,ra tous les ans 'a fon chom un ou pluffet1t, ce qL1C!(j1JC &-at & de cluelqUe grade qLl'il PUitTC etre fon de f ;-$3 A Prnbres, pour vifiter, tantk dans une partle*-dll S:!C C ill! C dl'tat de va at e^ tre regarded' corn rne fon organ toyaume., tant dans I'autre, fans que cela f it annonci fon reprefewant dans ledit Confeil. Ai-nft la d-s a 1'avince, les troupes, les garnif*ons ks camps d'inflruc.
-veix du Confeil de la guerre fera de or.,_,-4 y compris la tion les places de gu, rre ies ho'pitaux les etabiffiellnen,
-voix du Rapporteur & celle d,, I de vivres autres 'ta
. 1 1; 1 d ell t. e blifferneas militaries de iout 'n
Sa &L fl' -ornmera feule cette fois hs Officiers Ces Membres du Cofifeil d-e la gu rfe,-portteroiit, n anet Gk6raux qu'Elle aura choifis pour la formation du Con- la duree de leur cornmiffion It: titre,' de Vifiteurs Gin .
'Cil de hi guerre ; mais volant affurer de plus en p1tus la e teur gra ,
raux front rev ^tus de Lewes* service dans da
T-arfaite cornpofiction de ce Confeil & fentant que les Corps aurow le droiz de prendre conina4fatlicd de tous les o -jetj qui fe r6geneteat eux-rne^mis par la libre nomination ee incilque's ci-deflus fans potivoir *,taute fois I donner aucun
lzurs Membres ont un grand inthe^t a fe rendre fives ordre, & ils tapporteront au Confei e
% I d la guerre des m'.
fur 1, ur choix antorife le Confeil de la guerra lui pro- meires d6tailile's fur Ies* trim(gleffions n6gligences ou abus
pofor cn cas de Yacances, trois fuj ts flus I par la voic du 1crutin qu'lls auront reconnus dans Itur- tourn6e, alfid! que fur les t!ans le noinibre de tous les- OfFicitrs G12neraux de fon changernent qui leur patoitrent avantageux 'a introduire, artnee, entre lefquels Sa Maj-fii. cholfita celui des trois ib'j Le Confell de la 'guerre pourta aufft quand il le
filets les plus conwilables. jugera propose, envoyer avec I& parmiflion du Adi,
Sa Ahjd1i re rette, que les raifons furkiieures qui la Jolt des i Offiicicrs genereUX cholfis pal mi fes Membres foit
cl4ter-minerit AMer a jamais la Prefidence du Com elil des 01-Eciers qu'li choldra. dans 1'atm6e pour voyager
]a charge de Secr&3ire d'8 tat da e6parttment de ]a guerre, clans Ics pays 6tiangers (.n connoicre les atmees, ob:erver
A
1"empechert, &rls la circorflance a&uelle d'appelter dans huts m, thodes lvurs principles Ies computer aux n6m*s,
le Coni*eil de la guerre qwdques-vns de NIAL les klar rapporteur ces comxlfi'drxes au conlell de ia rlierre,
chaux de Frarce ; -mais Elle ne ccnipte pas pour cela fe en forte que ce Confle'i fOlt tot1jours en affivite' d'obfervapriver de leurs lumieres & Elle fe teZerve Ll y- avoir recours tion & de travail pour Fei fe& orin,:r ee plus en plus quaml Ele le jugera n6ceffaire & ainfi qu'll fera indlqu: la confiltution. La fiu a tordin.2ire proch. ,in
Le Comte de Brienne, SeLretaire d'Lat du &partement
14' LeS.!cretaire d'ttat de la guerre, confervera exclu- de 1,3 guerre Pre'fident dQ Confi-il de la gwerre., a eu, le
Tivenjent dans fa main toute la parties active & ex6cuilve 28 O tobre Yhonneur de prkfenter au Rol les Officiers
tie I'adminiftration & ainfi par conf quent, le travail avec 9' i component le Conf*cil de la guerre. Ce font
le Roi & avec le principal Miniftre les rapports 1 faire le Sleur de GrIbeauval, le Comte de Puylegur le Doc & ;Buz Confeils aLfuels ou autres que Sa Alajefft' juor, ra a'pro- Guines, & le A14rquis de Jaucourt, Li iLnans G,_neraux 4 e j Z7 le"
pos de former; la direti-ion & la difpofition de routes les dcs arni es de Sa le Sieur de Fourcroy, le Coaite
inefures relatives 'a la guerre ; la corre de Ljlnf0ondance avec: les dTjletha y le, Marquis dAutich,,mp, le Maiquis de
G,n'raux, Commandans de provinces Intendans, Coin- beit Marcchaux des camps & artn'es de Sa Nlajeft6,
rnzp,,.;ans des divisions, lnfpMeurs divifionnaires 81 g.n- le Comte de Guibert, BriaAier des armies elu Roi, Mefire. ral-men.- tous employ's militaries ou relatifs au militaire. e 1 eur du
e de-Canip du tgiment de Neuilr'e qui eft Rapport
11 confervera pareillement la proposition 'a totis las employs Conieil- fis ont erifuire eo I'honneur de Lire leurs r' & "a touta.s les graces da dep4rternent, de quelque efpece fences la Reine la Fainille Royale. ( G,volte dt
qu efles foient en demeurant toute fois affujattl 21.1% Pria- France IV 07 .Pes & aux tales que Sa Majeft' a defrein de faire proD V' P 0 A T A U P R Y jy C jr.
jpof cr inceff moment cet kgard par le Confeil de la guerre.
zS' Le Confeil de la guerre fera charg' de la confec- Extrj4t d'une Lettre de E ora avx adrerle au Rid
tion & (IQ maintain de t6lates les ordonnances, de lacon- en daie du io Novea.,Ne.
ol irce&deladifcuticndei'er.iploi,airifiquedelacornp-kaAT it Je vous anncnce la paix : les attangemens entre
Hit' de tolls les fonds affed's au d' & la con- France & V leteire ont 't' figne's 'a Ve tfaNes le
tra6lition de tous les m3r(hes I do. la furveiAlince de routes rnois gerrit-r. 14 y a des CommUfaires nomme's de part 1-s fournitures ayant rapport aux troupes ; il fera 6gale- eA'a I It U j C
e pour etre temoins dcs d'farmenitns. M. de Rvurjipiment charg de rnaintenir 1'.)V(!rvation d,-,s principles & dcs viLle & deux autres O'Eciers g'n'raux palffent I cet 'ch' rerls (rie 5a. Maj' fta va 6tzlAir pour la difiperif tion des en Angleterre. On ignore encore les terms de cet accoin. !f
&i routes les grace's militaircs ; & 'a oat eff,!t mc),.1 -, nn r.t. Lt- Rc-i6de Prufle dernande 2o willions de poll- qlit! le Confeil de la guerre puilve lie 1-in ignoi-er de- flko,-ios 'a la ville &Anillcrdatn en 6'domrn.AgL, C! fera fair 'a cet 6g ird mr le S?crf_'-taiTe dt tat des civp :id t.'s que fc;n arm6e lui a cauf'ces
Sa INIziefte fi fon N'llulf1re s' -,olt &ar-6 des Nou tie P -%tjvuns tard-2r 'a avoir queue nouvelle P"Us .T _s & principles clA.1P. auta fixs le S,crtaire A(at ut' iolle it donner au
f,;,,a tenu & donner oramuricatioa au Conf6l de I., giletrew
de routes les exp6dhions qui aurunt fates. Le vaw 2 fiv. I fous 9 Ivurzictis.
Avec permiS.7oa de Al M. le-j Gi, u'rj;l Intendint.
A U P 0 R T A 11 P 11. 1 N C. R r) 17 1 0 1 Tvj T) I I I Nj V *0 1 17 P (A V A I V




=dim
+* 4-* 4-* 440 4+
rill
I H E S M& Mw E, -S.
j Janvier 1788'0
10 90 1. Motue, le quintal, 5 o 'a I Savon Ia eii& 36
VEMEN' DE 0 sT tr' Du 'SWDO
a 41 1. Chan&elle Ia livre 28 a 3o, f. Britt,-_7-8 I'a"116 r6duite 4 5 a' 841 f. 3 d. Com
Airivie e es Franf ois.' -48 f. 6 d- ditO 3-4 AT
461'rg- 40 a 4 f
5 C Saint -Georges Morlaix Ia
A Uoganep le 13 Janviier le Car;bou de Nantes, balles 145o 1 1 Soo 1. Rouen fleuret T inches de -fap,
capitaine Jacques Fran ois, parti le j6 Novembre. pied an glois 130 1 149 1. le cent Bois 4quarris idenz.
;chpin ........
'Total des batimens francois arrives a' Leogane depuis, k- P' Cours du Fret.
janvier, i des paffagers .......
(11 y a dans le Port 4 batimens franqois de long cours). P6ur -Do deaux Nantes 0 le Havre, Alarfeill-'
de Nantes. e 1,5 d 5 d.
Je'rehiiie le to Janvier Ia Laiti re Suo blanc. z4 d. 14 dCapitaine Authon parti le 5 Oftob're. Sucre brut. 15' 1 15
1, Total des bahimens farcois arrive's j Jirimie depuis le Indigo. 6 30 40 36
Jinvitr 1 des p Caf6 14 14 15
9 .1.9.1gers.
Jactnel le 13 janvier le Samfon 9 de' Bordeaux Coton. 36 30 48
Capitaine Delofte. parti le 30 Oaobre. A
N 1, r, -it z 't it R 0 X S.
Total des bahimens francois 'arrive's a' Jacmel de uis le'
j" Janvier i des pajagers 0 0 6 .6 An Petit Goave le s 0 efl erztr %, Ia
,T4 Je te mOi a
A L Geole, Pierre, (:crrgo ktain:p6 fur le (ei BESSON
Saint-Louis, le 2.5 Dicembre I i Sufette de Bo'r- ag6 de 3o, ans taille de 5 ieds fe I'll i11111Tlaepparteni r
d"atiz, capitaine Huguet parti le L" Septembre, ayant P i a.
M.'Btffon ; & un Mgrilllon nornme Polidor fans etaffipe, touch6 'a Aquin & a% Jacmel.
Saint 1# de it a% 12 ans fe appaitenir % Ia n,,mm6e
Total des bahiinens franpis arrive's a -,Louis depuis,
le i "' Janvier, des pajagers. Varoaquier, M-. L. demeurante dans'les. environs du Petjt-a Goae tin
Prix courans des denies colonialss, -au Port-au-Pr;nce An Port au Pkince le T 4 d: ce mOis Tourmen
Qij 'ba 't-mpe' FG le reftant- de I'61ampe illifib)e
1C 24 Janvier 1786- au-deffovs on diftIngue R 2^ge' 'de -29 'a' 3o ans, taille de5 pieds 9 pouches ,-' ayant des rnrques de fon pays fur Ia.
SIcre blanc premiere q-oalite' 64 'a 69 1. feconde, 54 f gure & une taie fur 1'ceil gauche fe difant ;:poartenir N/T. Rekert au'Mont- Rouk le 19r, GoMan, a 58 1. trdifi6me, 48 52 1. fucre brut.,' prerniire- quality, Congo
36 h 38 1. fecowie', 36 'a 3 4 1 /* a _J_ etanij)4 i hfi1)!ernrnt fe difant de Fliab:,as on de Madame
fiil 'Vert 2.0 a 21 f. 6 d. marcli nd, j4 "A' f, & Qfar 'C
e Sav ,tzr, aux a s ongo c mve D EM
inf ri*eur Y8 ii j9 f. 6 0. triage 14 16 r, vieux,, CHEL (e Want 1ty)pP-(n,ir M. Demichet IV 2
. I 1 0 5 JacM e -Ineieo b
8 cut/ Cor etar,.,p i ID fe difant de I IiAitation D,,,ipre i're qualtite .... feconde. ... t6age.... len
i re quali4 to! to 1. 1 o f. cuivr6 marchand
preni e vier aux 101,165 Larj ent lbo 6tampk TROTIER fe
le a ep n
8 1. 1 o f. inf6rieur 8 1 jo f. potiff're 4 1. lli ant anoartenir M. Y oitier ; Mut ha Congo, itra 1136
COton 26o 1. le cent, feconde, 235 a 25J ttOL9 2 41 a I I D-A., f c'.1fant apparvEnir Lalkinant, en cette ville;,
Mandingue I c i e Me ')
In e 2.5oA. Qkao.. 9 f. Car t -1 ai .18.- 1. 1 D
Tobie t4 TIP" lernent & Ar.to'
Micoua 6tamp6 DO UJARTRE," e dirant & YhabiPrix coursins des -tr.jrcha.,?4Jr*!es de France autres,,4u rort- station de Xj'gr le Duc de Chartres.
au-PtInce, It -4 J'Jnvicr 1788.4 cr X r 'd V r,
Vin v;e!ix 4e DordeauK., Ia barrique. !!So a 3 ^_a]. rollveaup de Doni-,2alax Ia I.;arriqtic i 5o 1 165 1. de Provence Au Petir-Goave, le 11 de ce mois il a 't' con-duir
I 3,t a i 4o 1. blanc le 6 1 on 66 1 Marine de'Moiffac, Ia Gv.Ole, tin cheyal fwis Poil rougo 'ktamp6 fur Ia cuiffe du c',' du monitor P 2,vant au haut de 11a the une
prein;'-re quelitk, le ba 1. re'o"nde', 6o 661 Ole
70 'a 7 C a -YZ
commune 6o L" liulle fine, le panier, -6 a 41 1. COM- marque Varche en ktine- e-e- croiffint.
lllunr! Ia cave 16 'a 18 1. Beurte,., Ia livre 2 5 a 18 f. Au Port au Pr; nce L, 1 -2 de ce mois, un bo'Urriquet2-4 3 3 1. *Bomf f 14 le baril 85 fo oil brun itamp' P let fous
Fcat-Salc' I'ancre a us P : le 0 uw mu Pail




'run fe i m pi in- r tuz a Ida, n u:a
"ta rut Ia cull"It autant qu*on a pu le, 0114 _1_1a Fo: I 4o q rtler dI
pert 14B, k (ur,,la, croup,- illifiblement : le ig, un.. Mule. Gornalvis 14 'n
coritt ance de o i carf eavx ele t. rre d*
ljows poll b ,,-brun,, 6tanip e X : le ig un bourriquet f0tis, dant de ladite fuc:c4on.
"tat 'p' I*ur la cuifle,_ ut' qu da a' pu I! dif- M" Dqfl-ou-c & Lbieral,
pol -run, e n 4 P. t oyaw form' rbciL,4 avec
'le dro iabaude un jwne
VULquer D, zYant loreii- ite 6 fean 6.16 Antoine Gauteyron & Liberal, de I'Arcati3ye, foul
ide /n nicme poil faKs Ctarnpe :.le lc un. rn.dIet fous'poil la region Lib l fires & Lhf6i.rc 'ofrrerit 1-urs fer.
bai.-brtm 'Cwir,-66 K &Iraift oti,611 ayu le M"S fes, lfal5itans- qtti vaitfdrotit bierk les honoter de
e if"lin V. r. kur confidence, tant pour les ommiffions que Icur rnziroq
d U Fort-zti-. rince que pour les niat.
n"d 1e s e tiendita MI.L* ee I"Afcaliav
provikI& 'u, P.
S I-) E C T A C L E.
3 Les cre'anciers 61a fuc elihqn do Sieur Louis' Al'al. Lcs Com_' die.m'dz certe vi'le donnerant S, medi 26 de- baiilarcq .Jont invites,'d 'la"'Vart: X
_6 AV Goypt Curateur
ce Mois I au b6n,_'I' du Sieur saill.,-* q,,cr, tine premiere 2ux i'acailces en cate ville1j,14-141, er leurs tilrest
'C4 Ct L'Irs- Aft"'CaLw; oil 1,,, F,,(,r -m mettre portee de )toccuer.,i
-Acpr-Hentation. I'l ts deT.4, jur,, Four, I;. I i6partition dcsk.
% .; I ;, 'i, 1 .1 f I 1 1. 6, 11 f ,
Opera en art, a*%. e de. &I R,dq 4 .2rr- d "T,
;t.q:i leitiel iiiers tui a en tail e appattthin's 1 ceve V!CC'C r0ili, t' i, d.e Zilia en cr ,Ole. 1 3 La M. pli 1),Ir la Vq-. -)a in e veuve de I'e-a G-6din FdZit fie v'lt ht
110ife',Ie Sainte- I' i--; I'quyeaute. decet OpLz, fatte e tous. de S;iint.
Avocat en C if Saperiew
d' rIVI'It
_5 ., e 0. -inn da Swur.a4e i !eju
ZjFS i( r' Domingue,. 1),-*e IA" les ci 'anciE:is de foa inati de vculAr
k.'li c eSp!p al CINN -2 1' 11 Ls
Iv 1 u rt d 11, R oi., 1, Lien fourfliff. J)OLIr ltpOqUe LILI 15 Fe'viier prochain a% W
opt 'Na-corriiqde & Fdj-di entre lesdcu-, j)IZ:Ces, Ic S.'eur Aliaill'.-s, Ffocureur c s S16ges en cette vIlle, tin 6tat de Icur
61 AIS
Ch I t!a .-I Mi Ci ci z n nouvell %m.-nt, Aq ve cii c-. tw vil.e, ex. -' c r ti c e, tant'en p!indpal quint C & f*t i I s Elle les, prif,% CAT".--,a tin (011cero cals. de fufpendre I.-s f-rais. juf6u'a--ce qu'ellk! alt pris conniifdos'nerbt'li Lun4i-prochiln 29 de' dela fuccdaon tt z ait pi is w e quaii,6. La 'Ite
Ja Dl-tni- 11ithicri* rC*UI. C'Ia Dme Uclare 61ire domicile
ce-IM4, ati b't,,e6ic d tinc p Felude de A-1, A"i-111"'es)
POUr t0lItL, c nc-cr
0'fentitici Iz Ct nve ", ch !,tec, L ES cc. zet Izi fu'ccc ion ee J1 u fo
. _t I I 1, .1 e
1: Q'I I- I.., M arl.
CU :h"tn! 1-' rancojc. P '..;e fera fuivie d. II
on en L e.
in z. Le ispa 'I Cle Er'a terLCI E n vertu de Senterc ee tv"' les Officiers du siege
t-ilrv par le Tuteur davi, batta & 'C 0,7 sttft CD IM 6 JI C U Royal du Poit-au-Prince & 'a ]a i-equete du Sieur Azriy6n,,
Francoii, de Mncourt. du noimm Jew Dawant I tuteur Ae la DOMM4 e Gogo,& &
Li Dnje Hcth4Q%3 el n)-' ritec de plu Tn plus les Afar Hgataites univei(cls & pait' i-'cs du feu
furtz,is du 11 .-Ylc, & caper (a bi e v a, I I C f'! lie *ur j wi a 4w f r PTO.-'Old' I. la f3atte du Si6gc Royal
A!q rfall; S ea eadfe, diane: tt'ol 4M 4: )c du Por -z'U--' ince i't, Ic W I a 1 9 01 c'- 111015 a la veme
%,.e,,qLj' a Yho.inew, d-e youi tC-ir, fj at & a d 111,1 i I- a;4 i c n eL'finitive' 8''n elnplaceniEnt de go pieds de'
You$ c!,)nVairICrC de fon. z '_Ile & 63 fa reconnoii'Ea.we. f ce fur x 2o defiant fitue cii la -ville de Uccarie ainfi.
L% C,,)ni!'d!z!ns de Llogane do, que de' tous 11, M Incement
nneront Nlardi 'rochain batiniems confla vits fur ledit c p*
2() du coura.ra as b6tiefice da 'Sleur FaveroSes'.1 Pile. pre- [It Cfet A cement occupy par M. RaZen, Subftit-,,t de IM. le Ir-ro.
ul re Rep e ten ie ie araire
cbr'itir, dil R wi '1, -Loo-gani; la charge par I'zdjulic n t rc-i s & en paroife e,-- Legtand orn6e de tout, foa, de payer vi, tiers comptant, un tiers en, douze rriois & rzLtre (Fe&zcIt3, -friviz 'an_- prem:'re Reprifentat10,1: i Faux ti-Its dans dix-littit moi & en outre aux conditions 'non. 1 ord ou le Opera -en.L'lax aLqes, mCiqu! de cees 'tn la carte-bannie; do'nt on pourra pfendre connoifM. Picci,,,4 orne d,- tout foi fp.ftLacle & d'une d6coration fance cliez M' Liaudarnant Ili ocureur, cri cette ville & cliez nouvelle ; dans sequel ]a Detne Thibault & ]a jeune Life le Sieur Dclasi/latte, Iluiffier Zi Uogare.
rempliront les pricipaux 110"es, & le Sieur Ditnui celuiLes na rires la PMioire, Capitaine Tardy & le Difitz
Laflear -Pacotifteur,' Suiffe Nux LoN. C?4itaine Pelllli, arrive's le 6 du courant de Porte-Nove,
(6;edI'0r,-ayec.de belles carazifons, le prew-ier de 300 W-cres l;wtnq, de 3 80 ffe 4e rl!" 1";J7,aa a L ompagni qui en OtIt CM-crt kwinte hs i i & 12 du c(-urant; V I S D I V E R S. Ic aine Durnont
pl u navire 1, %xine-de-Golonde Capit, f
lUff % lALIrj,
-gai n de -6o Noirs
3 A la tequ%.ce du Curaoteur aux vacancies, 40 Saint. at i cavec une belle cat 10
Marc charge' de la fUCCefl:10n Je4n Djjrd, it fera le Sam.-di de M" Rafleau & Compqnie qui cn ont overt 'a vente le
:i 6 de c,-; M )Is ', proceM6 'a la Barre de la 56nekhauffee a* 13 dece fhois. ]a vln!c & all!idication au plus offfrant ,& dernier enche'- 3 ItI. i'le Coptures, fi C'Vbt .articu4ier, pat rre-%,et eiii Rci
I ffe u r d'o a N C" e a t. N e' g r c IEe e j at 'i w, 6 Cp e n dl a r. s a Saint-Matc a 11onneur de pievenir le Pl,, ilic que ceft dc p 0 la pape 1'4 d-& f_,trermes Arn';icait;cs. oil
3 A la tq ticbe du Curateur au x -%-Acatlces 'N SaInt-Marc a inis NAI. Angi de blifin Pour Pre -vot particular, ztt-_r.du'
de la fuccefli-M F 41nneau. le Saarne.It qu'il eft toviouis pourvu de fes fon6tions.
(I Ecvrier piozlham procU6 la Darre de la S 3 Le S-eur Ptudot de la V azi- Blanche Marcl-iznd Tapi
a Ila- v nre U a3i u1i:ad:)n au p"; us offrant & dernier ench6- fier rue Royale, znnonce qu'd vient de recevcir de France rilleur, d'une mai(on fice au bour-Y ee la Pedtie-Riviere-j. elfl''rens incublos cn 2ca) oil U
'0 du dernier gc^t, On trouvera
"UP441diante d laiite fu ce!Eori. tou. cuts ch.--z lui ees lits fout# uils & canap4s de 6iflo-rens
t:tirt: ei grander il V-1:11CI Ics FIaces vicillies 'a neJ, it tient
3 'A li req.u. !e du Gurveur -ur vacancies 'a Siint-r4arc rl 2
4,afg6,dela fticc effiwn Ptrnct de ilfera Ic S.itn-di U11 aU,&Itirrwnt de series Hancb; de dilftrentes grarideurs,
31 llarr( de la & prefi,4,ra uour 'chaiige dz 1'es
ra i. C fUtIlnitU[0 MteS Cfjj CO
la v n:e 4 adjulicafiQ;) au plus offf"ant "k dcriiier did-L6., dcnn"es,




N)f bwwwilurc Ck;rler alinkS & M" klonslai*k : S"lar Pla-es III pelnes ri folrs rcLlr L-ti.;JIM3
Neooctans en cett, v., 4 ainii quii i'.t f'ait c-- (jeya ,t les p r rfonr.s q tti lui f- rot t 1'
Iv,;,!'r Pubj;c., qu'ils vont re'unir leurs 4.1jeut waifops nevi de Y .nir cEcz lui. 'iA dctneure 'eft rLC1'YtaVE11k16(' fie, f la"facs la de M. Lenmbcurc, itcs le de fa
n en for"It'r, ell
e L uVelle 1'662te comMell.. Place de V-1i6e.,
cerA le premiier Fevrier prochain Itra charv -,.-, des "NV'_ I 'S cr, lers. 'ei ]a fucccif'on du A- u S icur Dcon.
liquid4tions Us corstintier-ont de fair la coulnifilOn waut 6xi,001 Bcu);Arger (n ce-,-6-- ville for.t pr1is de la
ja vnite des denrl",.s qu'on vouOra Hen le4v adrt_1f,-,r, pait du icur Afai.l E cu teflat,
rie riegl;glJon I t rieii pou-r r6poildwe 'a la confidence da taire e3 iL-i rtmettre un tat e le-11ts ct atl(;(S, fous CiLlrtjelirs COITirriettans. z "I ne ccux qui rellvcnt dtvc r jadhe 11.cc flio'l
deviant Ctabli zzi C tir-r I C 1: rS I-C r.5 watt; e quo, il-kront FOLi I UlVib 1;ar
Le, Stew Commelu I cl- a a Flion- re
reur d%-. pre'veinir- 14 Publit qu'll a dlilbus fli avec vci- cc I'VE 01 tj T.
ts & Del etant qu'il, vi' -on- v La rrnme'e A!wirjes Sicurs A ent d'en
- po rt 1. C Jedrlrl! I C ("!1'r. U C u s. I e r c, t, d?
tra(Rer une nouvelle-zv c les Sie urs Polch,:.t 16, Roilx -d,2 j11.;r;e-Jeai.n. !Von dtmeuiawe aux
Uc)aane fous ]a taifon de Coln,,,n ea u Pok-liet & RbuY Caiemims tai- t en fon rc ni de I 'Vawite e tj cu Sieur
ik font offre (1-! lears service's 'a Nl", les 1-hablrans e, tan t d4fifelTon qu'en ce, til de tLtliCe 6 11'tS Erj1f4tjS
non-feulern.-nz affortis pour tout ce qui dl r-latif a% U[113 hienvelilante de fcs antics Er,'ans majeuts, atfil 1 gat jfhab',-ation., m-ais encore (Ls cwnefUles ea tout gc1ire. uAt ftu .- ieur fer.n a l'bormetir de prtvenir tc.t;&cet:x
Le Sieur Beaud, ,N,.gociant Saint-Marc ayant i -p o t i f (14''1,.;,TpaI6endta u en fes 6tes qd;llt s 'Ie a clttnu 4titi.re4j !a dkliviance dei'dits lEgs, rar fLtllenLe LIU' Si ge
Dam. oifelle Lefiv e, -minew-c, fille & 1eul- ha. F lu
Sieur 4q,4, dit 'Lefevre HaN ant dans les hauts de Sa*nt-. Pelti-t-6-oave ccrfitrr e p; r t- du Ccrfeil Sup4iieur
Marc invite ies* cre'arid!ers du feu'Sietir Lefevre f"e trou- de- 'Saint-Domir-u i! que 11-abitanon L enU-1Nte de
la"fuccEtlion dud*t feu Sitz,ur '-whi
ver le '10 Hvri-r proch-ain -ures de rel ive-, en Ve't u d e ftt!6e au Fc.d.de N1' Leclerc Notaire Saint-Nlarc, & d'y apparter leuri Palmi-fle, quarter dcs 2aradaiies, (.ft lij pothe'CIL-ce ZO Pzyet;tt-cs de cre'arces con. Wire (ticceffion, pour pren& ment, defc!;ts lecs.
es arrangements nour leor I)Ayem zmt, avec ledit Sictir Reaud Lrs erfonles qui -ont zi.-Inct.12 dix, pieces de
e fa' quality, qjii leur fer-i des Fropt* Altiolis conve rna.,.,,afin du nav;re le Sj.,;nt-A,,t;rc,.de Nantes, Capi:aine
& comnoire NWt des affalres duJit f,;Li' "ieur Aal;d dir Rrm ;eau jeu-ze D6c--,b-6 -1-9,7 for slices de
Lefivre. Vemr pay a fon again rueRoyil, Qu N!" Lvfitem
a, n.-- Uefmin AJ ademoi felle de )Wtm.-vzs Taure Odi-z r U
6- Co Nt'peciatis, n!%
h'ritie'res b'n'ficiaires du feu Sieur Durand, de Brauval d6fi- i NI -' Henri Ala chand v, pa, g t., i a t 1) s cre'arcers
tant conrion-te I-.s dettes de la fucceifion dudit feu Sieur de de la fucceffion kojtjieu'x de -otjlotr bic-6 jeur cotranuniquer
Beauval, pout ptendre, un parti corvenable 'a la liquide- Llas titres a% I't"Tet cie rep3rtir ur : lornme de 11Jcu-e mijie 1,
lion de c7 tte fucceillion -pricint M" les creanciers de ladi,,( que Jeur a
fvcceffi,., n d.,! I" fude cle I'AV j:jU""-V,-?4rf I wi de _Wnr Voi-.
V" P. r,- a4c 1 2 procureurs 'in durnont'ant de leurscreall- I M- cur
subffit t d.k Kle Proew
ts ff a a R. c'. ;I
ces en C ntl-' e G et'pcnianca'de la JurifLe Siejr Colin, prevent N Pot-Ilic qu'il a acm,_t6 !cs dic'iion 'd--- fari,12.' d_- IN O'Clllrliltica d-,5 her'
i riers de
Negres 'taiil ,urs ("k, fonds de boutique dki Sieur Lagrtuletv f,:u 1-4. NIathu,-in Cort.:ic viyant Cernmandant es Al'lices 11131 fe a;lkaur Saint-Marc qu'il a fort & HzEtAnt an quarter dcs Abticots, Me.le l pcnlznce,
avec le Sieur Seinbrefo atifli inaltre Tailleur qui c ndui e n i.
on t itlvit2, I-S cr'a 6 rs de la fucce'lLon de mond' f P. Si
la boutiqu-- dep-jis i in at,!. La, 1; vn -, -lite ferh '(6ij AA raif* ^. 11
S fo!) Cornic, fi aucun il Y a d- fe fa;rc connozlfzs & de Jui
It t' ladite a coairnenc .,. du I" quer iriceffatnn-6t leuts titr s-de creances, a ia
Ce te moir- de, le m,.ttre a nii zne, d Cil payerIc moll talire
En vet-n d'ordowiance de NV 1-2 s- 0 fli c! f, s d fa S
chv:ff e e e- c' c t t,.i v i' 'a )a reque^te de-, he'thiers; D -P i it 's p o tr it F jt .4
tires du feu Sieur
flernarlo,, ;I fera le 29 de c ? nno!s proce'de' a ]a f ,rrnp. N1. Jaca, ues Ducroeq maitre en Chirurgie & ffibitant
6( adju8ication de Vhabiztion en Tccreri, fitu, 2 dans jes hauteurs"du Ntii
e t-Goave quarter, du- Trou-Cariari
Nirrcux", & des Nigres & av;malix e ,peiidans de lavlit,,- nV fur fon dlA.part four,-Ftante ptie ctux a qui il peut
focc ffiion aux charges, clat-ife's & conAlitions in'*.,-z es dani -devoir de fe pr4fent, r pour-rocevoir leu'r paymentnt,,&
la c-irte-barjni .:, dont on pouria prendrd cohnolfralce-c.I ceux 0111 lui doi' nt de'le folded'
Tetw lc de NA' SAzigiwc Pr,,)curcur 3 4. de Alarcillac, At-otion-ie chez M,;-de-Cotj zn, HablLa Sieur Alqes, v iant 1;n Bairls s' tant '& j tant it I'Artibop*
ite, part pour France.
antio 6 Nnn'. 'derni're, 'ans les Af rll
nce s Arne'ri-aliws
ol 3 M. Francois Branat, part pour France, & declare ne,
a I'honneur de rkit6refl- e, c now'-patt fes fervicei au Public rien devoir.
"a M "' I e s Habitars ; il c,,(e fe later ,ue reux 01 Ul 3 Le Sieur Pambrun part pour France po'ur'callife
voudront bien -venir diez lui auront d tre fatisfj 's de maladies.
Vint par ]a proprete qui y r gn i, que p.ir 1 vil.wdance que, 1,01-V 'de Alarcilhzc, I-Tabitant 'a IArtibonite,
rnetrta fes conte.nter. On troavera chez luii tout cc (ju V on part pour France avec. fig e de 3 alls, 9 !L diclare
PE:ut d6firer tant en r-Ail-raichifferriens de routes efpekes $ ne rien devoir.
tels que, bouillons con-fomnae.', chocolate caC6 au lait, ba. 3 M. Simon Dz-,p;. fe propofart de patter rour F ,?nce
varoit'e, punch aux ccufs ei. 2u lair, ffips anglais, telle. %
a earis le courant de Nl.)rs pr'ecll"ill ptle ctux a
11cure du 'our & de la n'uit ou'an niz;M, I a A_ f- "i




4
1j. V-Iv, er TV-0"ma all Petit Tiou ptIvIVIt IC Alaunier W-Oclant sa;llt-Marc,
3 1 4. 0 _" b
Public qu'iI part pour France dans tout le courant de Mars pour France il prie les perionnes qui lui doivent dej,., pror.hain ; il pfie ceuxqui lui doiv.enc de le payer de I fuite, payer inceffamnient & ceux ;'I qkji ji peut devoir de te CeLIX A qui il c!oit de fe pr,-fenter pour e^tre paye. ird'enter pour:recevoir leur.pavement.
3 Le Sieur Mathurin Sou chu fils, Marchand, denieur4nt i La Dile No l fe -propofe- de, partir pour Franc
en cefte ville, patt'pbur France. &,.declare ne Tien devoir. pour catife de maladie.
Al" de Beauchamp fa fernme de ch'nib.e patent I M. de Couri
F- I;Wln ancient, Officier au.R'giment de Foix
pour Frtance. Habitant 'a I'Artiborlite, declare partir pour Ffance dan'
3 M. Laubarede demeurant en cette ville part pour courant du mois de. Mars prochain & laiffe cliar# de fes
France. affairs NI" Lijbin & Fizel, Negocians 'a Saint Marc.
3 M. J., P. de Laugerie derneurant en cette ville part x Le Sievr Grani 'I ,
Marc er alne.$ Marchand Corififeur 'a -Saint.
.pour France. p4tt pour France en Mats prochain ; il prle
ui
3 M. Fr. X. de Wiefierk de Montdifert Habitant aux, perf nnes q il doit de fe prefenwr pour receyoir letir Gona*ives. part pour France. payeMentL' & ceux q
. P ui lui doivent de, le payer : il pre'vierit
2.' Le Sleur BE afile Deshayes des Elutits neveu de M' que fa maif'on Weprouvera aucun changement & qu'il
'Doytn Avocat en Parlement & Procureur en la S nechauf- continued fous la taiflon de Granier fie',res qui viennant fie de Saint-Marc, partira inceffarnment pour France, & de recevoir un affortitrient de drogues de Marfcille ainf,
declaree ne Tien devoir. que du ratafia de Teijrere, en groffes bouteilles.
2 M. Duchefine depuis 6 inois dans cette Colonie part i Le Sieur Aan Labadi.e, Marchand Taflieur-aux Caye's, pour France. Ptant fur fon & ce pour caufe d'incommop4i:t pour, Fran
2, Le Sieur Maignaut, gerant'Aa. cargaifon du nav C Quxt.e pQur af aires de-fanille prIi- ceux a
Renri, de Bordeaux Capitaine Babinot, partpourFtarire; il pe.ut:.,devQIjr de yQuIoir bien fe 'PrUeoter ppur recevoir il prie les perforines qui doivent ladite cargaii*on de le' leur payetrient, conime AWE ceux qpi lui.do'ventde vou. folder ) faute de ce il ne pourra s'empe^cher de faire des loir faire leur poflible de le payur au plu 'r pour lui frais aux de'bit, urs. 6viter tout d'fagr'
el ement.
'2' Ie Sielur Pierre --Gab&I D om Marchand Chapeliet i Me Tondin No taire & Subflitut de M. le Pro I eur
,en cette ville part pour France,'." du Roi 'a I'Llet Pierre -. Jofeph fe difpolant a patter
2 Le Sieur Pierre Leteflu Capitaine de navire defirant pour Fr ance.au printemps, proc ain, Avec un de fes fils !a'e ,partir -pour, France -dans le courant de Mars prefix prie d'e ale
nviron 7 ans invite les perfonnes qui lui doivent
i0arnment les'deffiteurs "a la,,cargaifon du navire negrier payer,., & cell.es qui nont point- encore reti de f '? la Marici-Louife, & autres de vouloir bien le folder ince(- toit les officers des di&rentes affairs ou" il a occUP6 pour famment pour lui e'viter le difagrerfient de rendre la elles en quAfit6 de Procureu emies
P r au Si6ge Royal de J& i '
-les y contraindre. foit les ex tions des a&es qu'il a paUs pour elles en
voie derigueur pour a rnment &
, 2 Mo- Brcion des Chapelles Seneichal de Saint Marc quality' 'de Pzitaire d'avo.ir les retired inceffa
part pour France. lui pay r le montant de fes vacations & debo.urf6s ; leur
Sieur'-Virval '.Chirurg'Ien'i -tifidant,' -Saint-Marc, de'ciga i
a nt qu'j. d6faut par elles de ce'faire il Wentend point
part iticeffarriment pb'ur.Fraince., den, eurer refponfable de leurs pieces & doffiets, &4qulil
s Le Sieur Jean Labayle, wrive depuis pett da ns cette fe pourvoira par les voies de droit pour les contraindre 'a
I
AColonie, parst pcur France, & declare ne rien devoir. le payer : il invite d m A me les perfo PO
e e fines a qui -.Uz
:2 Al. Broch:4-r, part pour France. devoir ee fe pr'fenter pour recevoir leur paymentt.
2',M. Rapti* Sahjs affoCi6 de rAr, Marches Sake's & 1, :
Cozpagi.it,. rt pour FTance. dw, Domttxz .0 V R 0 r;
HabitAnt & N'r-75ciant Miragoane
Le, S' Queflan e D I .
fe rropofanr,de-- partir. pour France ,en tout Mats piochai-n, En vertu Tordonnance de MM. les G're &aj & Inten.
ptie c ux qlut lui doivent de le payer inceffiarnment Pour dant, en date du 5 Janyier 1.7 MAdame.Deffnarais'j, 'FlaJui iviter ie d6fagrhment de les ,pourfuivre rigoureu(cment,; bitante aux Ro;'eaux, quarter de J' 6 1 ourfuit en & ceux 'a qui il doit Reuvent fe pr6fenrer pour recevoir reunion au nom & pour la Demoifelle fa fille Julie Dej leur payernent 'a tous jours &, heures. marais, un terrain 'pour culture, de 700 pas de large (tit
!z Le SieurLqrrale; Marchand Tailleur 'a Sa;nt-Marc, i5oo de haut, fitue au lieu dit la Mahot-iere de la niontafe difpofant a' partir ppur france dans le courant de Juin .1dragne de I'Iflet, dans, les auteurs dela rivi're de la Vo
prochain prie ceu.; 'a qui il peut devoir de venir rece- gue, &PenOapce de Jeretnie con 'cede' au Sieur Sicard, le Voir leur'payement & ceu x. qui, lui doivent de le folder 4 Janvier 177-incelfamnient,,yoolant terminer -toutes fes aflaires dans la' 2 En vertu d'ordonnance de X11M. les G'n'ral & IntenColonie ; il declare en outre qiiil a vendu fes Ne*gres dant en date du 19 De'cerabfe denier le Sieur Allai I n
cuvtiets & fon fon ds de boutique Colin ek Sembrefq. Habit art 'a -availlon s pourfuit en reunion un terrain fitu' 2 M. de Berthelier 9 aniien Officlt!r & qui voyage dans dans ledit quarter de la conteriance de mille pas carTV, la Colonies depuis environ 9 mois, fe propose de retourner born6 'a I'l du Sieur DeLbiche au fud & 1'eft e la en France par le prerni r navire qui partira ii declare ni Barre-'-Canon au fud de GeSard P eft'du Sieur
rien devoir. 4rquier, aux droits de feu Laforiere, chant dins le nord
Le, Sieur Franfois Eridirip Peintra Bayneft, part de terres 'dxlles, avant Cte' conc6&z 4 Sieur ALN
pour France. Laferre, en 1785 'qu"i ne jawais e'tabli.
L4cour, Habitant "a Plymouth part pour France. 2 En vertu d'ordonnance de AIM. 1' 0
i Le Sieur Nicolas Marguerite Alachoqiac 'a Uogane en date du i Pecerribre 1787, le Sieur 7raqois Dcer!es
part pour France. pourfuit ea riumon un tcriaiQ de mide pas.carrch', fitt"




z
hante!-trs de, 1,1 de d,, lWilet. L-81t terrain a 6t' conc'," au Sieur Domin que L
Cayes', Juritji6lbon de Jactriel, borne' au fud 6e la place h.r.s, le Lo Swin 1-86, qui Wy a fait aucun tablLat:nlent*
Reine, chaffant au nord mille pas terres non
conc4dees t 'a Yeft de la force 'a l'oueft aufli de mide pas D z m .4 N a z Si
ion accord'e fivrewin
non concedes ; feton la conceff t: a
On d'iteroit avoir des nouvelles du Sieur Ben aml Erancoi L "cau, Q. L. le 24 Septembre 17712 "En vertu d'or Onllance d.- NiM. les Adri-tiniftrateuts Pinder paM dans cette Colonie il y a deui ans, fur le
en dai e du i de ce mois le Sieur Galle rel, demeunarit a navire le Solitaire de Nantes, Capitaine Fournier, en qua1, Pourfuit en reunion au Domaine du Roi, 'a la fuite lite' de Pilotin ; on le croit daris le quarter de Leogane. En
diligence de N1. le Procuteur du Roi, un terrain fitue donner avis 4 M" Jean-Baptifle Fontaine & Compagnie e
daris les hautcurs de la rivi6-e 'a Broche des Cayes de Jac- gocians en cette ville qui ont des affairs e fainille ti' e angle confiquentes
de la countenance cie fix cents pas carr's dans i' lui covirriiniquer.
qoe fornient les places Afodi & P.4vocat, borne' 'a l'oueft i Le Sicur Dclafirte 'a 11m 11merie RoyaAe de v., t t to, de la place du Sietir Alodi, au fud de celle du Sieur 1'.,4vo- vil'ed'c'i'irEroitlouerdejxN'Ccyres tifantd,-scig;irres.S'al-.'Lrefcat, chafTant 'a I'& & au nord dans les mores pays non fer audit Sieur audit lieu.
coincide's; ledit certain a ete' concede' 'a Nicolas Simoneau On difireroit favor des nouvelles du Sleur Laurent Fran la 27 Wobte 1740, sequel n'Y a jarnais fait aucuns e'ta- cois Girard, de Bordeaux, Econome en 1777. chez Madame k" bliffemens. veuve Cael, a* Mirebalais. Eri donner avis au Sieur Dvfni,
2 En vertu dordonnance de MM. les Adminiftrateurs al'Imptimerie Royale de cette ville, qui a des affairs de
en date du xg Mcembre dernier le Sieur Laurent Eutet famille tte's-int'reflantes a lui communique.
derneurant en cette vilte pourfuit en reunion un terrain
de inille pas care's ou la valour r6duite, fitue dans les hau- N .4 v I A ff S X X C 11 4 it G z M z jv r.
t.-ws de Fefle, JurifdiLtion d,-.' Jacmel borne' au fud du
coral de la Dame Darmancourt chaffant au nord mWe pas 2. L"Ahnable-Vigoirt, de ft, rdeaux, Capitalne Mamoviffe;
eans les terres non conce'de'es 'a l'ouefl de la place de p4ttira pour ledit lieu le 15 F'vrier fixe, ce navire eft bcn Alafine N. L. chaffant "a 1'eft auffi mille pas dans les terres voilier & tr's-commode pour Ies paffLag-is. Ceux qui vou'd'es ; IeGit conc d' au 5'eur Jean dront y paffer ou charger fret s"adrefferont audit Cap;
non conce 6 terrain a -ete C itaine.
Se aux Gonaives, & au. Sicur J. B. Luflre dans fon niagafin
le I" Juillet 1771e e Saint-Marc.
vertu 'ardonnance de MA les G'nral &Intenaant, en date du 12. Janvier i' S'S 'le Sieur Alenard, Entre- L'Entrep;;fir, de Bordeaux, du pot-- de 3oo tonneaur
Preneur de- baLirn-ns demeurant "a la montage des Grands- Capitaine Baffet, partira pour ledit fleu du -o au 2 5 F vtier Bois pourfuit en reunion unierrain pour coral contenant prochain. Ceux qui voudront y charger 1 fret sadrefferont
quinze cents pas en carre' re'duits fituo fur la coupe de audit Capitaine en fon magafiii rue des Capitaines ou
la moataane des Grands-Bois, borne' au nord da la ravine M. Gebilde, en cette ville.
5 'che au fud des chardons vcIant, a** 1eft de 1e'tang 'a i Le Raillcur, Capitaine Rochc, partira pour Pordeaut Glere, 'a Voueft &.i Petit-Fond. Ledir terrain'eft fans eau dans le courant du mois prochain. Ceux qui voudront y fuivant N conceffion qui en a e(e accord" au Sieur Antoine p3f,,'er ou charger 'a fret s'a'rEfferont 1 NT Raflcau & Com
Tilolaanau, le 2.8 D. cembre 17 bli pagnie rue d'Aunis qui vendront des furailles, 4' eau pro..,
.1edit t rrain tenant dudit nayire.
x Ln' vertu dordornance de MLNI. les Adininiilrateurs -- L'Ardent, du Havre Capitaine Vernimmen fi!s, da
en date du 16 Janvier, le Sieur Damar, deineurant en Port de 400 tonneaux, fin voil!ier partira pour ledit lieti
cette ville, pourfuit en reunion un terrain pour culture de dans !a courant de Fe'vrier prochain: ce navire eft tres-corr. mode pour les paflagers. Ceux qui vouirons,
pas en carrti, fivie "a la'montagne de la.Selke, lieu dit y paff;!r ou charJ 01
la Nouvelle-To*uraineq n1imerote i i q fur le plan de pr er fret du fucre, coton caf;-'- & indigo s'adretTeront
dtPe nd Q g & a
k rue des Capitaines, OU
auce 8z patoi(re dti Port-au-'Prince, borne' Vouefl e- audit Capitaine en fon magaf I
la Deirwifeile Bardin au nord de M. de Bolfinartin 'a 1'ef'E Vi" Daub.jowa, Trigjnt & 0,7zpagnie Nigocians en cette
& aLl fud de terres non conc'd'es. Ce terrala a kt!' coil- v i I I-,. V
op % A le Marquis de 1',4,,-e, qui La Providence, de Marfeille Capitalne Louis M)Tgnilque
clede, Janvier 177 a 2
ine I'a i3mais et'abl;. partira pour ledif 'lieu du 2.o au 2- du mois prochfain. Ceux
i Eri vertu Xordoiviance.de MN11. les Gl.Inelral & Inten- qui vouJiont y palTer ou charger fret s'adreff -ront audit tlant, en daiedu 25 Ao-'k' 1787, Al. Delvwwitt pourfuit Capitaice dans fon magafin rue Sainte-Clairt, ou 'a A-1. Bec,
et, r6union un terrain utue au quarter de Pierre- fils N%'Zoci-nr, rue ees Capitaines,
10641 paroiffe du Cap Dame-Niarle, born' i'oucll & 'u Pord-de Phibitatioa de NP Boiineau, au fud de lagrande- Y X x -V it S.
T i v i ('! 1 e & R (6mie & h I'tfl de verses non. conce'de'es, Zquel terrain a 6te' cone6di -u Sieur Saviie, qui ae I'a Env*xron cent enclaves 'a vendre ainit qu'una,
t 'bli. quantity' de meubles, effects & argenteri : Tadreff, IM
-r a
e Lefianc, Directeur de IT16pital qui prentira en payerrienr
Le, Sicur w4ugufle lafont, pourfuit en t'union un ter- f on paper quittand 'chu. ou choirr & de bonn
rain de i5oo pas -carre's ou la valeur r6duite, fitue' entte e e a c es lettrrs
hr 11'es de la riviL',rc %'-I, Malviu't' quarter & pa- de change fur France, endcff, es par des maifons d- com-! r0iff'! d.- Jk':re','ni-, borne" atf nord da Sieur Raby, 4 Veil merce de Saint- Domingue. par la branchedroite de ladite ti-iie"re a l'oueft de Charlet 3 Une petite place, fituce dans les auteurs' d& Tovrl aux droits de Paul Bouche'. chaffant au fud dans t?-blic en caf6 de la countenance d'environ di x carrea-t x d%P les wircs conc' Ck v 160 11 IqUC3 Y at%
CUes "a Madmoiftfle wre, ayec huit t',cs ez N -grcs 4 deui bour




,6- Is b" tc-u! de la fvccc(r,,ro ,u S'Wur tine tlertc ViVere (12 ,^-Col. pcoir laquelle on 6,nin-.ri
C :Ur,.-Ur de de 1M. le Con' 'Ie 11 '41-ticha-t!1, L ,s I u n ,, e' ) lafflant ent,e lc s maini de i'ai:qu6revr e
p, tlom-,es qui clCJ"Irerwit faire cette acqwifition po irtoat $'a- I i uoo I fur le prix dt h. maiforn qui fcrrnnt a valoir draff-,r 'a tii"Gayoe, Cur4teu r par iw6rim aux fucceill-Dals aUx renters a 6cheoir it rj'e:i fer-A di'l quan'.1 it rece.
en cetw -v i.de autoriie' 'a vendre d vra la in 3 n. Cette maifon comm !:)c ee depuis envlroR
A-larquil'at de Afoalh,c relevant, Roi fitu' fu r tin an, eft finle et parachewa d:tpuis deux mois. Le ]a rivic're du Lot 4 Ou 5 fieues d'Agen port R &, s e.ur F.rcndra en payernent des t*.3,rcs faits na pays
vil""s do Vdl---,.11V" n o, i -v e a u x ou. enfin des letters de, chal:f"tl ftir France
25 Penne Tournon & Ftnnel confifla-nt fi
len U1.11 C euires edificess en domains, dont une fo*ides & ft bonn s ryu'il puWe lei ii I 'icr for le chatill,
g1; ,;jile pa Li riibles..: les fiefs s'6ten(knt ft;r 15 paroiffes putir des IN 'cares. S'adrei"Ter 'a &V Drarii Clair Procu.
sit" es (Les C#cs xnetaire de 1.-,4 n'. a i '1'
1'1 ,Wr US 01-1)011
111CM)1rnk.1t1t lUr la ville de Rmrie, & pro&uKerit ,ezucoup I prop
d_- renters & de lots vents. On vi .mt de lever le plan M" JF-urencirof 1?ayrio."U6, Aiartijnac 14, e
-ter conim avec lui-ni'
,g & ire conf ntir les rec6nnoiflances Uodales. ("'e'. hen S .6vcc l6queli on pouua traia
2. 11 n e voiture dor'c une place,, avec f* s hirroig.
0' jc-t c!'c 7t e""e 71-00 L, townois ; on dorincra beaticoup e a e
I r) an
facih!es i'acqu6reur. S'adreffer au Port-au-Prince i 55'a di: e 11,! r 'a NL Vi,?,.y Nl ,; ci t & Coili MIfflor.naire et,
au Cap, 'a PA' Grim vi le, qui en ferA bonno composition.
,rerel, Notaire gen6ral 11,
.,qu. donnEront Oe Plus samples e cla;rcifferren,, r Un emphcetnent 6a So' pieds de fi .3de fur 16o 6e
Un eunt)"al-ement fitu Sai, proyii)ndeur avt:c les h'tiniens en d'p, ndans fitu'
a it-Marc 'a i'entrce e.u che- I a I e 1. e rue d-ei
de ladi:e ville Pu Port-au-Prioce forniant un iflet de Miracles entre N-jr, Aleynardie Piccard & Compagnit
1,-,ds de fi ade I-queleft une intifon 'toute e Sit or Dapcn Delorize 1111ifli-r. Pius une terre de i io
(;Q 1.4 FI-ds e face a-vant galeiie deviant SC derrike cirreawc pLine 8t. arrofable fitne. att quittiler
1 tie renii (hainbres a Ne*orres,, une cuifine, f6ur & pres le bourg de Nlirc-balas dans le pltis beau local,
oa colorribier. & clapper. S'adreffer a% M. B. Al.' fur laqn.flle font a6luellement une grandcafe & ijo bc'tes
I & -tC Cft fLX
cores ; cette terre qui eil maintenance en 11:1. L*4he;no;-t 'a Saint-'Marc qui rendra en payment I*es
ti routes forces de culture Un doinc-a route fact.
aiXt-S 9 Ues Negres ou de I'atgent. Ne
11 a un acquercur fokde% Sadreffer k M' T"Aiel)
Trcls ta')Ls de mou'lins 'a fucre, & une bille de 13 li!6 Ft' ))1e
T'cds de to;!,, fur ig. de lan-re, 4 prendre. 'a l"embarcadaire Avocat au Ccnfeil Suplerieur de 53;.int- Dominave.
C Z3 11 .11
,t4 u G -er- n d G o -,, v e 'a Lkoiane ou au F'ort- a-u -Prince. Yadref- Un Farti d'envi.011 Mille pots & f(Irm.es 'l t'ncre-l de--la
cz 'a A-1. Cuviiicr, N6,yociant au Grand-Goave. mirufa&ure d Crzio-n, wl Fort-Dauphin vendie che,,
1 _n "I iron 5o Ni" Sarra-in lefpL, qui en ferc-jit bonne compofvion,
- e got-'ette fort-ant de c2t6ie da port 6'envi A IL
1t0MW3V.T 1, corMUC par fa march fvpcrieure. S'adrcfTer 'a fur-tcnt Pour ell comptant.
Al" D 6, E 7houron en vide. U.q c r i PIS a c e m -:., r t d e 9 -,) p i e J1 s d e fi, q ad e f jr 7 d ede
Ui, maifon fi:u%_1e aux Cayes, ttie dti Pcnt de 45 profonderr, avec: tin b1ti ment lou' au*,c wd"hoi i coo !IV,
CO- I, _j g -1 !r Z11., Ellis e*z-- carrel6, rtu.1' rue ce Conti, ftfr lecitiel
inn,)r (rr i8 de lirg 2 divif6c en doux cliambres
Isfi'es U"environ 2,o pieds da long fur 16 de large, dont pa 11'ea u d e p i t a! ; on d on net a t 9, e e I ac ii
V.le Carrpllce en j.,&ib.te & f par e par tin cor; '!.or d'er- Yadref r 1-? Ch. .vzlier de Do4rnonvilk C icier au
"V: _70111 11 Vl;cis di. large ay, ailt chacurie deux fene^tres fur la R il virr e n t el t j P o r w i P Sri r, -0.
Une h2bira-ion irt&p & coton de la maintenance.
z unl,5 I!Ur I., 8 chacurie une porte ouvrant fur 0
falon dle 12 pie-_'s de large form6 'I clairvoie fur la de 700 carteaux de terre, fittuee an qL artier dle -Bayne'l, To-;gueur ee ladite maifon ; foits 1'efcal* d 1i la mer & 'a ti i're, tine Oernie lieue de h
er e laquelle fe ado a 1 i e a
'tiodv.- un peut cavean ; en deux chambers hakites, fur ]a b2je, ch.-nn de cabrov!ct ; tous lei bv ,iwens dans le rriellkur
--c lonvueur & lzra ur du bl-s dZ la mai.fon f6parks tat poi bld & C-o I Ailt fit b-nnnei
par dl, ux cloi(olls eil vlan-chas qui dcmnent one pre-mi"re i n d i gst e i i es o n y i n d ra u n a e r d e co. r, t 6j) 3, 11 a r, te N Vrc$ aVE6%: fizetr 2s detix values cabinets qui en PA-ment au lrr de 1'
grzrds petits, o-u la terr. f6 'acque.
vs, Htes Cava-c.nt chacun v' e 1 6, au
C: lef'ctueis fe troupe tin troifi"Me rev" troul-le -e tie.; 111outo C
A
*-.c cI 1, r fur i i f 'on du Las fe trotiv till (i 1-5 rleuhle5, lirqes In.
a, P_ repete wes" tr,,
- c e 11 -,; e c r t. k en haut. Plus un app-wis haut & bas fur 5ad re ff;?c a* M, Vil7ay Nc'gcci e-k n rn mGi n 11 zi Ja w6me lonmucur for:nant 8' fort jolics petites charribres qA in iiquera le pr-prHuire, qui fe difpof
f 0 ez k Q virtir POW
C eniiron i I Fied5 far j i f6p3t' .s en bas par des petites Fr nce.
-c!oifow en maconn,,iic entre potc-aux de 6 'a 7 POUCCS J qx Den x Nt-,Y res bo ns Bou lan-g ,rF un N,z re Ta i il or bor,
en haut, va, cloiCons en planch.,--s chaque chamber, f6jets; on les -donrera 1'efFai. Ta4reffe' All's Sta'-J.fas
i-N we.
3 ,jnt fcs ports d,,ns lune de c(.,s cliambres Delo-o- ernare de b Sa-U, & Coinparr
fie tronve la cuisine a,reC faS
fourneaux un petit four 0 U A 4 IF F E n M B R 4
Oa r s *_ )L. ; 4 V f N D R E
&7ffotis, clherdinte*l U'C. chmi' res hates CA
Yon entrz F.a-r i:nC galleries wurnantf- en toor d'equerre fur Ta lorgucir dujit app,?;-6s ttt larq dc 4 pieds. Le bas 2 Ure Ct'line fi i' 1,a "o te 'c i 11.3 e s' an 6'
tdev ]a maifon principal, & celui do l'aprentit en nia onneria ment C'tabll-! par le Sieur Ajul Rey 1, Wceptilbl'a de donwr
ec ig pauctts, ex to-it le haut en-tte poteaux dl- bois de affiielle5ricnt j 14 6ooo batills ee fel. Ctre all tiCri do
fa,-, pour ce qli en:r_- en terfo cn hii da Alifififlipi fa dies rnayafirs p a
our en contenir 7- it
voi., r ce qui n"y 'cnoe ras ; fe tout pe.nt en g-ris clal.r. A'pte; diCterc--is autroi etablifferilens o 4 U'110ts &' a-utl*es ufl nfAes rn
batimcns zfl. vre foperbe cour, darts laque,le On our )a V)'cli i plus 15 t6tc, 62 Negres fz!its au pays ez
P e I t bi
pzct U're un jaruin de 75 nie%41s de long fur 6o de pro- ttt's-lntelligens do vorrd)re c tuels f6nt une Nrgre.ffe
.fonde-,t, 'a io pzs de ]a ravine : it ('e trotive tin ttli bon S.
enf m 5'a'drcflf r au a, Saw-x%-rc
r,Pi* dans 'a ciur. Lew forA 4e la maifoa ef! lhypold% -qu ; 'A qui Yu fon depart nour Ffar.,,"A 4H rZir-tenips ptoc




4;,
deur N gres dcmefl'qun dont un cuiritiler Si le rna!ade E'tolt Alne grade &$Isffa !1I fzudrcjt rf IV-,,
a peu horloger, bon perruquier & fachant )Dien desin
JWtre tervalles entre les pti -% du rem'd-, & prolconger it
CDudre divers 0-bjets "horlogerie, tcls qae pendules lyre, trairement. montres de diff6rens Sofits, tkc. Cet 2lixirt quoiclae affe&e pour la gub-ifon des Afri.
Cal Is$ peut urepeens cn mi, iparfaitewent, convent aux E
S C A A V X S Z N MARA ON MACE. & a,It foit le's dcfes, foicle tigime, lotflcjue.l casl"exisge,
fe refrufant abfolurnent routes ef ekes de'ragola*ts, viandzi I I
a A!or. Congo -Agu- de 01 ans, champ' fur 11--s feins fa,Ces epicees & lourdes fe privant d- tous le.s a6des US ST. NIARG w-illa de ,i, pieds io pendant I'Lif2g.- dU
LAPOINTE, a -daff
a '11 Pouces. En donner avis R!" Pech frees 6, Louycr
j4pgoclans ii Saint-Mlarc ou 'a K Ploranj du Sabivu fUr las biens de Al" les heritiers de Lavlik, 'a I'Artibo:jit- a' qui il 2ppa7t1,nt y aura rCco. penfe. N 0 U V E L L E, S D I V E R S E S.
Troi5 Ne'gro Congos no:rwne's Fran;irque D Wrd &
7'j,1jtn,;,7ue &atnp6!i (i cceffioa D rr P o zz T i r/ P it r N c r.
depOkdans d.., Ja fL
I Urre fivwin vivant. f1iiir.ita.-it au llat6 Larp parch i e de 1"afjt.ie Hzbitantauxk alemites, Les Gazettes de Leydr. le Courrier de 1"Europe, divetfes; le 25 Janvier 1783 ; Dt ri & T kazajtte, inarrons trois fe- Gazette Anglaifes & des bats-Unis & probablement d'a.uMai;aes ;;pre's & fiancif4ue depuis le niols d'Aoat i tres Papiers pe'riodiques que nous n'avons pas Yus contienLedit S 'eur JW-Wer prie-ceux qui pourroient avoir co.,.- nent des details circonflancie's for le dekhalnement Dniverfel voilfance defdtts'Negres, de lui en dosiner avis, deviant r,,.- 6es flabitans de cette Colonie, centre M. lInteadant. Quelques inettre ladite ft rme Ie -_ 5 du prc''enq alnfi que d'un Ne"gre Gazetiers ont a' abord announce' que les Habitans s'koient nomme 6tampe' L PAQUIER, fait uflice de fort defpotifine & qu"11 avoit ete tue' dans
Lovi;, CocqU,,liL0 n ayant
qu'unejawb.-, auffi rnarron depuis envi.-on trois raois. tine Meikte I dont Madame de Alaibois avoit 6te vi6lime
Zip.Ur, Mondongue, taille commelui: ces tcrivains ont fair grace au refte de la farnille
clan'Pe fIV3911i'll alfld3ld 5
de 5 Pie& 2 pouches, paiti 111311C.11 4 CPULS La anols. En don- leur courroux %'t:fl rnekme enfuite un peu calm6 : ils ont ner avis au nomme y, tuteur &s mlincurs i1fa accord la vie 'a M. de Marbois, ainfi qu*' Madame, dont
L.)uye 1'.Aurote, 'a qui IediE 119 la tyrannic eft en eff-t trop douce pour m'ii.tar la mort.
Cornme il fatic cependant que la clernence ait dcs bones, N I M d rj X Z C A R E S" ils ont prii le parti de prononcer la deff'Ituticn de INC
tesdant, inais ils annoncent en me-me terns clue Ls HaLiIt s"ef happ-. e Fhabita, t, -s PILIS aigris n'auront peut- ^tie pas ]a patience d'arterlIcl so [ion Palre, au Culs-.Ic-Sac la ins 1,
nuit du Nlardi au Nlercredi 16 Janvier dux chevaux dont dre la juRice de la Coar, c'efl-a-dire qu'iI y aura une tin fous Poil g'ris, e'tamP6 zu monitor TS I'autre fous autre 6nieute dans laquelle it fera v'rilable ment tue'
poil brun, bakird anglois fans &%ampa, nayant- quune i's parent de cet arrangerntnt commze (I'une aiTaire toute
marque hors I- monitor, & une 'toile 'a la tc^ e. En don- finipie & toute naturelle. Nous aurions &firi pouvoir r6pon-' ner a visa M. Nigo, ge'rant ladite habitation, ou a 14- Badses dre LN ces pubikations, qui transforment les HPbitans en Oafen cette ville; it y aura r6cornpenfe. rins, & I'Adminifliateur en tytan, & qui feppofent afTez'
Un 6ieval fous poil rouge avec une &oile fi.lante, itarnpi. plaifarnmen: que les Citoyetis nicttent le feu 'a leurs mat da co'ie -du montoit LV, ayant Un pied de derriere un peu tons en hoiin.- du Gotiverriernent; mais il ne notis a pas blanc. En donner avis au Si,-ur ch-z M" Henri Ct' permits Gen earlier fetieufem ent, & nous nous bo! nons
Alssirchand & Compagriie, en cette vlile, ou 'a Madame v' a corntnuniqutr un de ces articles ati PLiblic; ii pourra daas cette fai(on d'amu" ment & de difuipation egaver urt Perrot, Uoolne a qui il appatt-eat. fe r
Pe!l nos Udeurs iux dePens dle ncc confic'res
d'E'", r o p e
A P I S P 4 R TI C UL IF, R.
Exiraitz da Ccurfier du Pas-Rhin n' Si da 311,Nred.
2 Les bureaux de difIribotioi Ole lllixir anti-f),phi'lltique jo 03obrc t-,.?7.
da Sieur Eerard, ancic:n Aporhicaire ties Arniees du Roi C!
font : ati ('sap chez Ni" Cumnzarque Barich:r eiau & Cotnra- a J1 eft certain qu"il rt7,,Tna ur,i grande fert-nonlation ini gaie, Negocians aux Cayes ch MI. Daran l, fq6qociant -D ri-*riaue.
I n Ap-1 ran o4 & au Fort-au-Prince, Ifle-Saint
Sjj:jt ell ,e J qnrs I N tcxlans; 7)elle di ciiuf e piincipalitinimt par ]a conduit Ce K. Ale
ter( 'aat d,,, cette Collor*e. Ce- cnd.-mit :111
hrt-tnic' cher, M. Comeau Ne'gociant ; ;i Lao,:--ine cheL 7).8farbois 5
Aletayer, 1%'C'gocj at ; 'a J-, .-an R.-Abel Ch--L Ni. -Foar- 1*s vrai qu'il ait 6te' tut dans 1"C'1121CLJO
cefie li.,bltant. On trouveenfuitedans lame3raeFewile, Ferii(le fi-:1x-Qnt,
Le prix de I-A boutcille: 4'k des 5 rnc csclnes f.).1- fous te wre d'En:tralt J'4ae Lctfr%- da Cav
dates eft de 7/4 1- 5 f. 611S WL!i LS biinaaux, & de, 66 1. du premier 40';t 1737ZAU Port-au-Prince, clit:z I-- Sleur Be -.jd, qui a I'lionnur it Une ef adre cc',rnpof e e-.e dEux vziffeavx de ee
dobferver au Public, '!Oil itilpfinle?, )14 frigates, d'tr)e N^ie, de 2 corvettes & G"un ft
it eft Jes cas ou la ffol,. ,acitz ci'un Habitant doic diri,7or la Ptrouvalit taffewbke ici vers le io du rnois ('cmitr, t--_it 'a MV,iere de conduire ic tr.i cvnont wl$ ter"Int le ))Ia voile poor terte-Neuve, d'cii el'e dolt fe r t.dltc fur
bien cosivett, tn^jn fo..Is c, .f pxtr s'afftirer de fes ))Iie c^tes de la Nouve;Je-A.rjglLt tie. Les c*etlx vz*f't;jux 4iotls & lui 'v'tart la pluiz, la rof6c, i-, f) rit le I ,;t,;,,te & le T r.echi cu, cicres ee N Al. de frtauel
trin t L Ja Stand wit, i )) x, o;;t dcnt tre 1 artie




,44
31 kto'It venue de la Mart*inique vers les prenilers jouts & I --- V
Juillet, a paru beaucoup, inqui'ter les Anglois ; car tandis
2) qu'elle itoit rnouille'e dans notre rade, on appercevoit au C 0 M Af N R C Z.
j:
2)large deux Gegates de le ur nat' t quel- Le navire le Bon-Pire, Capi-.alne Fouye j pirt, du Port.
2) ques Officiers &ffein tant au-Pritice pour Bordeaux a p'ri le IS Sep(embre, 'a Venpour vanir sInformer 'a qael
de vaiffeaux du Roi fe ttouvoi-nt r'udis tI'6-'de la ri viei e" de' Saudres ; ftquipage 6 ft (' uv ,, bn V
r tir6 de ce navire que les match an;,4..i es (taivantes: un q
ue' TCD, 9. ballOns d.e coto 01S
tt Nour. n'aVons plus'de Confeil Superieur; (a t6union d'in3igo, marq 'n BS tr
)avec celui du Port-au-Prince eil efrWluee. On va former halls & deux ballotins JVD une ba lle E troli' ballo3)a ctuellernent les Tribunaux qui jugeront preffidialement, tins FB ; quAtre AU fix farns rnjrcl ue un quart 5)fous la denomination cenendant de Se'nechauff6es. Quel- de caf6, LB ; deux dito'l.& un fac.'faas'.raatque; igoo -piaf. 5ues etc enregifIres : il y en a un qui tres en deux facs LB.
3) iioo 1. fur cheque t8te de Blanc & qUi augmnre La Ketty parti du Port au Prince o r Bordeaux, i
27encore la taxe fur les Noirs. Ces changemens & autres et' forc6 par le mauvais temps de cooper fies mats Xen. 2) vezations de toute efp ce qu'on reproche 'a M. de Mar- trer de reached 'a I'Ifle dAix. 2) bois Intendant de la Colonie, ont anime fingulierement
2) tous les I labitans du Port-au-Prince & des environs con7) tre lui : la fermentation eft telle qu'on avoit projette' de Le Sieur Fontjine Marchand Libraire & Imptirneur ait, w mettre le feu aux quatre coins de la ville & pour cela Port-au-Prince vient de recevoir les lives fuivans : Avit 21 plefieurs torches allurne'es avoient 44.t6 jett6es en diff6rens aux Habit4ns des Colonies, p4rticulie'rement j ceux de I"Ifle i) endroits fur les tolts des maifons ; heureufement qu'on s'en Saint-Domique, fur les ptincipales cafes des maladies qu'on appequt & afTez to"t pour prevenir le cruet malheur dont y eprouve le plus commune'ment, & fur les moyens de ))Ia ville 6toit menace. Le 1'endemain, l'Intendant renclit les prkvenir. Par M. J. F. Lafole, DoLqeur en Me'decine ))une ordonnance qui accord 3000 1 a cheque Blanc & de l'Univerfite de Montpellier Corre(pondant de la So6,'te
3) 1000 1. 1 cheque N6gre qui pourront denoncer un incen- Royale de N16decine ; M.1imoire pour jervir h I'hifloire de 2) diaire. Maii cette ordonnance loin de calmer les e prits que1ques infeRes, connus en P,'Uropg JoUS JeS noms de Terme's 3i)'Ies a irrit's da'v antzge parce qu'elle expose les Blancs, les ou- Fourmis -blanches, & J Saint-Domingut f6us celui de 3,)'plus I'abri du- foupqon 6tre m 6charnment accuf6s par Poux de bois. Par M. M. H. S meathman ; 0 u vrage )i leurs N gres -(bit par haine' fo'it' par I'appa^t de la recorn- r6digA en Francois par M. Cyrille Rigaud, DoLqeur ea 2) penfe offz!rte. M. de Alarbots s eft rnontr6 dans cette ordon- Nle'.--jectne de l'Univerfit-6 de Montpellier & accompagn6 oil I .
ii; nance mauvais politique qu etolt ignorant Admi- de &.1ures en taille-douce ; & Ddtails nouveaux & circonflan,*
2) niflrateur : il craintlant qa'on n-attente quelque chofe con- clis J r la mort da Capilaine Cook tradu'its de IA nglois. i)tre lui qu'il fe fait garden aujourd'hui confiamment par
400 foldats. Nous ne doutons pas que les plaints que
3 ila Colonie entie're fait parvenir 'a la. Cour, concernant Le Sicur Dufau, 'a I-Imptimerie Royale de cette ville 2y fort administration ne nous debarraiTent biento^t de fa pre'. vient de tecevoir le Traite' de la Culture du Nopal & de 3* tence fi tant eft que les Habitans les plus aigris aient la 11 education de la Cochenille, par feu NI. Thiery de Minonppatience d'attendre la suffice de la Cour 2). ville, en 2. volutn, s in-S', avec figures enlumine'es; le pril
de la fou(cription de cet outrage, itoit de 4 gourdes au
Cap ledir Sieur l'offre 'a ttois franc de port dans toute la
Colonies, pat I'arrangement qu'll a pris avec NIL Lorquet,
M. le Commandant genkrat ell partl le 17 de ce molis pour AdminifIrateur general des Polles. W' les H ibitans qui voL;,
les Gonaives & Plai(ance, & M. l'Intendant le iS. NVA. les dront fe procurer ledit ouvrage poutront lui 'crire, en affran
A
Adminiftrateu'rs vont reconnoltie par eux-Memes les dift6- chiffant leurs letters & le port de Vargent.
renters communications propof6es entre le Cap & les Gonaives. Toutes cells pour I-Ifquelles I'Airniniftration a fucc.-f- Le Sleur Fonialne Marchand Libraire.& Imprimelir "a fivement paru -encher, depuis tant d'annees qu'on soccupe I in'ipritnerie Royale de cette ville,,vient ee recevoir Un de cette grande entreprife, ont occaflonne d.-s rl-"clamatiqns parti d'exceltent Tal)ac de Paris en boutelfles il continue de de la pat-, des partisans des projects abandonn6s. 11 eft donc vendre 2vec fucce's I'Eau Opthahnique du Sieur Loches o impoffible que le parti, quel qtx'il foit, qui fera adopted, r6uniffe oc-tilifte a% Paris. 11 vient antri de recevoir un parti de tous les fuffcages:il s'a git feulement de determiner quel lives nouveaux, & abonne 'a I& le,.Iure "a 8 1. 5 f. par mois.
eft le plus avantagzux a la Colorii- en g.In'ral & ceft
I'objet du voyage de AIM. les Adminillrateurs. La commu- Les A tre ins d,,ins ks Affiches, Am'ricai-"
vis, pozir eres C
nication du Cap 1 Jacmel, dans une ligne, pour ainfi ;re, nes, doit-ent' ctre rems j Unpriltzerie jur "au bm& foir; ineridienne aura de ]a forte e't6 reconnue par M.N4. les ceu- quIon apporter.: av4s cette ipoque f, ront recules do,
AdminifUteurs en perfonne, dans I'efpac%-. d'environ un huitaine, & on n'cn recevra aucua qui tie fbit fign4
Inois,
de AW. ks' 6c'nim-1
'A U P 0 R T-A U- P R 1 14 C E DE VIM PRINTER IE ROYALE$




41
MWAO OCA005 .12M.M.10 MMWft*W&4Mkk- dwv-w&l Ak-- vm*Awlv WOW-- 004
_07 N 0 90
A
AFFICnES AME RtICA INES.,
tip
4z; u Samedi z6 Janvier 1788,
I 01M
Polds du Pain d'Lw efca 14 onces. Le Con,"u'l ee cette Ccur a Udult le Valvoee ee Afoldavief
qui a le rang de Nuce elle cn a favotif' ]a fuite et
Cefl 4,ux TriPrhw. ,es feutes lite l'on doit adreS-.cr tout kifeue la fublirre Poite I'a rc'claw.,6 I'Envc 1!6 de Ruffic ce qui concerned les .!,,;s. hL Alozard Ridatleur de cette a r'poneu que I'a Cour r e C le rendroit point ; rtfLs foiwelreuille recevia ioujows avec recorinaifance, les aifieks element contraire aux trait's. La Cour de Rtflie a mani.
t
de Alouv, ,Ltl s j'e doi.t on voudra bien enrich;r fefie' fes mauvals eeffeirs en dormant airifi des
Pri oiwwjt-, To;;t cC qu; lui parviendra fars 6tre affranchi ne tztions 'a ton gr' p!ufic-vis .atti!s attkle5. Elle a debaura 11: f (),4, v C, t 11 ne fira 2vcun vpge de ce ju'on lui che' dcs fuietrs e e la hibLime Forte en 'tabliffant ees env ,trj anonymennent : les perfiv-snes qui ne voudront pas Confuls en Valachie en Mok'avie dans la ville & dans 6re n6wilu.es, peuvcrit computer fur b pilus parfait difcritloiz. Ics cndroits c' la pi 'fence de ccs Officiets 'teir- inutile &
A
eme ptelueiciab"e aux vrais Ctcyans. Eile a falt pafler dars fes Etats des fu*, ts ee la sublime Porte ; elle en a cinploye' d'autres 'a fa marine ou 'a 'zwres ft:rvkcs, elle N 0 U V E L L E S D I V E R S E S. Syt ft fur-tout fouvent lvaerc'e dans les di( ,ofitions intetieutes
de notte aerniriftration en follicitant foit la rlivccation fbit la puii-ion des Gouverneurs ecs Juges e.es Em.
T U R Q) U .1 E. t
ploys & de totis les Cfficiers qui me convenoicrit Pas a e donre' par la fiibiime Porte., cont I re la fcs inc6t ',s &c. &c. Ces corfide'rations crit ervaa6 ]a Extrait du Manifefl fub.ime Porte 'a ternoignEr 'a !Tnvoy e* & Rwffie 1e "&'f r
Rtifie, remis a' M. he eornic de Cho*,feul GouNer qu'elfle Pur6t: que la Ciim'e f6t: r6tablie fur I'ancien pied,
AmbaPd,eur A Roi de France. & que 1'on tit un nouveau trite' qui cimenta-t V.-mitie' Ciltre
Ics deux Empizcs. L'Envey' a t jxi ne pouvoit
-1 4 C -Lc
A pair conclude entre la ful)!inle* Porte Z^-)t la Ruflie en poirt falre cQs pro-6tions 'a fa Cour qt:e quant rr-e^M:! 718-,? de IW gie 1774 de I'Efe Chr..'t;en.c ) avOlt les ferolts 11 pte'voyoit quil rAn refultercit aticun fiuit;
pour Olijet Principal le -tepcs & .1a trznqvihite &s f"U*)e!s it a elude' ou rejeti YoVeivabioa d(s- articles fvr le quels re (P 6'ffifs ; cependant 11a Cour ee R:jffi.- Wa ce116 dVever port-cient ros grieis & it a tvpotidii foyniellcurient que fa
& de foutenir des prehentions 11ropres a voubL-..x la bonne COLr ne rtnonceroit pas aJa Ctirn6e. D'apics toutes Ces
harnionie qui d.-voit 8tre le frAit de cette paix ; Je a Cie' rai ors & d'auttcs, 1'oit fecietes foit publiques, qu'11 cil
A
mekne juf'qu'a' s'emparer de la Crimee proc, d,_', diamletta- irrip(ALEe d'enimber la loi de I'Maiiiifirie impose 'a la lernent oppo!6 aux accords convenes pour -1'ervir de fon- f'Ublime Porte I"obligation de eeclarer la guerie. En confe.
dein-nt au traitil de Cairardgik. It 'to;t fl*Pu:e dans Vin' quence, c1le a
L_ I .onne ce inanifefte '. la te(pe,.tzb'e Cout da
ttvm-int donne' al;-,)rs ee part d'awre qu il n'y auroit I)IIus Frarce peur IM U)"Ifier 1.3 re'fo!won qu'efle a ptVe. dle de difcuffion entre les deu x Erilpires & qu'oa jouirolt dune faire )a guerre a la Ruffe. La fablime Po.-te fotmet Its fute:& varfaito. 11. C'toit f0ekIf" davs Ies capkulAtions rnotifs qui la font z;.(,-ir "x- kmletes & I'Cquite' de fes qu'on C'vi-,eroit 'a I'avenir toute intrigue quelconque a in I S.
towe meri e fecrete ou pu t'tque ; cep-.ndaut 1-a Cour de Cus feror5 ConnozAP-e par extract, 4L re orfc que b COUr
Rut"Le a (fif6te' le prince 11 raclias qui 'to;t marli dun de F.-'wjbv;4-- a cc Ma I, ififle.
dip"^me d'alveffiture conirre VAffal de la fliblin-Le Porte tile a mis e-.es ti oupe-s dar.s 11 'ilis eJe s dl- &Mate'e Ssvei4ne du it Prince & de's Ce 1110171(211t : de'tw&e a
Ex d T'c:;Z1,at't du Rc'gkineat du portirt
g,.nhal dans la Gy6orgle fur no% fromie'!cs Iiinitrh2s ; MP
& lorfqu'on Iui a repr6fente que ce ptodde e'toit une coa- ax CONSEIL DI LA CUERbE.
ttaven-ion foctnelle aux ti ai;L'A elle a foutenu le contraire. 11 Loit e:[Pr'71Tment conve iu q,,e k-s 11sbitans d'( Pour concourir aux vt--,cs gn'talcs d"'conornle de Sa
allroient Vextti &*,on 11bre c i'linlilce des marais falans, ?v!ajcf1C pour 16 fai.re treLvcr en tricme tern $ davs ;Iffil-&Cs da tout teinp! aux H ibi-aos e cette frontier, 1'extirpation (Ics abus, Ies inoyers de dourer 'a I*on
4ziat on y a toujo!.-rs rencontr6 mille entraves ]a confiflance )a fotce i &Ue & I'a&iv ite' qui I-iji, ivvqvi nt
_'P nd
] 'one a eprouve routes fortes de inauvais traitemens de ]a Ja volont' eiprcle de Sa 1v1-jcN (-ft clue le Corifell de ]a pt.rt des Ruffcs & Irvr(*qu'on a t6clarne 1'exccution df-s Guette soccupe d'i1ord ee la r6cime d,-s crtil-Iois hiut*'es
convefltions la Cour de RuMe- sy eft conflaniment refu,' c. dcs dcuLki ulp164 cn tout Eciia qui mil-,illitat, t1op




44
Ienr, waces -)nr conr ,quem.t ICS 0MCI"rS Wrret da Confiell Xttilt da da I? O.Wre 1787
a eta'- !ir pour les promotions pour les concernant Its pensions.
njoininations dfi mploi& de la limitation raifonnable des pent .
fionstk des gracz,s picumaires qui front donned I'avenr, Voill le preicis des 16 articles qui component cet Art,
C a a dont les brevets
des trite's des i+,-Yies ou marche's d'entreprifes abufids ou Toutes les graces picuniaires annuciles t- font a6tuellement expedi's a-.cprde's ayant ou
on reux a es fina d un fyfl me g'n' depuis Noo.
nces & 'a fes trotipes;
P. I el qu'en foit la d6nominatio'
rat relatif "a -fes viltes de guerre, forts & citateaut 9 dint que du2.9 Janvier 770 qu le refultat foit d ,-l_mndonm!r tout cc qui eft inutile & de de quelque department qu'elles d pendent','Jj ufqu'av la folIjille S, flans aucu*,,e exception,
mieux fortLfier ou de traeux enttetenir ce qui fera confer-ve annuelle de 2400 1. front affujetti e'
enfin fuccefliivement de tout ce qui remplir le dou- pendant Vefpace feukraent des anne'es 1783, 17891 1790
& 179%, aux e ues qui, on
File but de Sa Majeffe' qui efft de foulager fes finances 1791 A ni mes reten t t6 or,&Onnees
de mettre foa armee fur le pied lo plus refpeiftable. par I'Arret du Confeil du 29 Janyter 1770- Ceilei de24001,
2,40 Tous 1- s plans, proiCts ou objets de travail, pr6- jufqu'a' 8"100 1. front Affuj. tdes pendant let'dites 5 annees) fente's par le Confeil de la guerre.) y teront arretes a la a% la revenue de rroii 6ixiimes ; celles ele 8ooo jufqt?'a 20000 1.
4 114vis paR -6.tant auto- a celle de trois dixi'mes & demi, & ce plurality' des voix, les oppollans a e I hes de 2oOOO
rif6s a% finer qu'il-s oat ke d'un avis n6gatif, &.meme a',le & au-defflus 'a qUelque famine qu elics montent 'a la re, I otiver par 6fu 6 fuccin6l, Fintention de Sa Majefte' tcnue de 4 dixicmes. Et front employees routes
ecant de s'e'clairer par-la' plus mu'rement, fur le parti qu d renters graces annuelles dans chacune defdites 8ivifions eu Jui tefteria 1 prendre relativement aux propfiLions du Con- egard au montant de cheque brevet pris fur le ppied ddeess feil de la guerre. fommes e'niieres originaireinent accorde'es & ce 11ors Men)e
2i'a Mais Sa MajeN fentant comblen les futprifes les que le brevet feroit forme' de la reunion de plufieurs graces ,erreur-s Jes fauffes operations font ntufibles 'a fon armce fucceffivement obtenues. E c front impute'es fur lefahtesoretE. & au bien de fon fervice, & qu'elle pourroit y refer ex- nues cells que fiapportent d6j! les pensions ou autres graces pof e fi rapr s I'ayis du Confeil de la guerrel Etle ne accord'es jui'qu% pr6fent format la totality ou portioll
fe d6terminait qtle fur le ta port de fon feul Secretaire dttat de.dits brevets. Seront au surplus lefdites gz-aces accordta
P A I
,de ce department, qui pourr<.)it lui-meina avoir entrance ou 'a accordor port'es pour leur montant en enter, LM par (a pre'pond ance, l'opinion du Confeil de la guerre les 6tats annuals fur I fuels le5 Lettres Patentes front
I A %
.cu s etre trouve Xune opinion contraire a I'avis du Con- expe'diees avcc mention des tetenues fates fur celles
fed; inconvenient qui dans Nn ou dans I'autre cas aftuellement exiflantes en Yertu des prec6dens Reiglemens
rourroit rendre fon. influence prefqu'igalement dangeretife, ou dudit Arreft. Elle intend former aupre's d'Elle un Cotniti intime de la
.f;uerre oh tous les plans, projects ou rigletriens propof6s Mg-lementfait par k Roi, concernant Ptcole Royale Militaire,
F ar le Confeil front rapport's ou difcut's, en fa pri- du 9 08obire 1787ence par le Slecreraire de tat de la guerre, en fa quaiite
de PrefiJest du Confeit de la G.uerre, & o'U E lie ne fe Sa Majefl.6 itant monte fur le trke ri'a pas tard6 'a
ditermineraainfia'les adopter,, rcj_ ,tteroumodifiar.qu'avec d r ItCola otw fon auculle A*izul avoit
une parfahc connolfiance des ob)-cs qui front mis fous fondee pour la jeune noblefft! de fon rovautne.
fes vr!ux. Confiderant &t-lors que le teglme C'e ccnte tcole ne
26' Af.J& qu'il y ak de 1'enfemble de Marmenie dans rempliffoit clu'Imparfaitement lesvues d'willitte & de bien.
t; ,u-.es les parties de P I'adminifIratior. que ce Com'te in- faiflance dans lef'quelles eLle etoit 6tablie, Elle a cru d It t',me de ia guerre, reuniffe le concourse & en manle temps y faire quelqu. ,s changemens. Le principal a Ct6 de diffil
la contra&fion de routes les lumie"res, foit ge'n6rales foit buer dans des Colftes fitue's'en diff.tences provinces ) Un p2r6culie'res qui pourront forider la confidence de Sa Pita- certain nornbre ALe'ves afin de rendi e par ce t110yen, le jeft' il fera compof6 du Miniftre principal de Sa. Majefte bienfait d"une education gtatulte plus g.n'ral & Ulains dif du Secre'taire dttat au &partem!nt des aff4ires itrang&es, pendieux.
d'un ou de d,-,ux Miniftres dItac felon qti'il conviendra 'a Sa MajeflI guide'e aujourd'hiii par les in e^ m e s .rMICIPesi Sa Maieile de les *y appeler, iu Secre'taire dItat de la & forch par des befoins impe'rieux h recheicher ft rup,,'V.4.
guerre. Un de ces Membres feta tou'ours le plus ancient dudit fervent tout ce qui petit tenure au fouAllaament dle ft!s pe.). Conf'eil, & I'autre un Membre au choix du Confeil; & ples, a cru devoir porter encore plus loin ce premier chweil y a un avis oppofant 'a celui du Pre'fident du Confeil, cement.
ou. du Confeil compof6 d'un tiers de voix feulement ce Elie n'a pu s0ernpekher de remark ler qu'une parde
fera de droit un des Membres qui auront forme' cet avis, N(abliffement de 11--cole de Pafis, It::nbloit confactele a'
chaifi par la totality' d'entr'eux. luxe & a* la tnagnificenci,* que cette magroncence qui 09,
!zS' En cas de guerre Sa Ma'JAIe fe ptopofant de faire traftoic avec les faculte's & la &RInation de ceux qve It .1 cc
ufage de ce Comiti pour y difcuter & arre^ter les mefu- feu Roi avoit eu intention de favorifer s'oppofoit res & opSt-ations relatiYes, 'a fas armies E112 y app-1.111,--ta que le nombre en ffk aufli C'tesdu qu'il devoid 1'^tre I Oux de fes Ge'ne'raux dans les ta!ens & Vex experience def- 6-z. qu'il 6toit poffible en 1-.,s fupprimznr de multir)lier lei quels Elie a c4nfiance ; mais, alors, le Secrehaire,(Vbat tleves ry en me"me temps de r-ite tourney fit du
dela guerre, Wentrara audit Cornit6 qu'avec un feul Mem- reform royal des (owmaes coafid-Cifab"es Lbforbeies pa
bre du Confeil de la guerre qui fera tokijours le plus an- d6penfes inutilos. Cien. Se re'ferve Sa Majefte' de determiner par un r gle- Sa Kaitfle en consequence a rP.,I,OlU de fup .rijret
snent patticuli.-r, totitce qui pourta regarder les fom'tions, I'Lole de Faris de placer le.-s dips 10
mt6rieutes du CQnfeil de la guerre & la forme de fes Ecoles de province ; 6'en wIgmenter le nornbre '6 c
moment ; d'afiurcr pour I'anzir une aug,,=mation clC010




.7
comm, m- al ;y 'it NT. de -'erfalaim anclen Confeiller aii N Aimp, nt 11
gi -. cette Agrnewation CC
en 1 1 1
il eft poffible de fe procurer fur les foadrs de ladite tcole Rennes cormu par fa r6futation du difcours de M. de
conornie d"environ doute cents mWe lives 6'emplover Calonne I'Affembl'e des Notables a 't' arr't' la barttc nle i des objets inte'refl'ans le Militaire u iqu0s e o*U' il avoit
ce oin 6're de Chacenton en arrivant d-- Troyes
ijourd'hui dont il fera par ce fait dit-on depuis peu plufieurs voyages & conduit
le reform royal fatisfait aL
moyen &chatg4- la Baffille : deux ou trois autres perforines dont on ignore.
h6e en me'me tenips de's sacrifices que Me% les noms ont c'te renf!tm'es ce ju'on affu-e dans h,
's Ont fait pour hater la coaftru&-ion d!s nw4mc chateau le lendemain & le furlend-ma n. On igmord
tens Particulle?
a fi I t.. 5 q, elle pr6pate aux pauvies maladesde la la railon de la detention de M. de Kcrfalaun qui eit 6i; pouveaux
ille de Paris Elle a cru n-. pouvoir faire uA ineilleur d'un ancient Doyen des Confeillers au Parl.ment de titeige des L -'imens de It co'e to", ire qu- d- les donner tout ce qu'on croit favoir, c'eft qu'on a fiaifi for. dorriVille de Paris pour les confacter un 'e ces afil Aurne conteai
-s cile 'a Patis fon porte-feuille qu'oa pr6f
ou ue1qu'antre e!abliffQment qui pourroit y C-,re plus des papers tr's-importans puiiqu"I a 't6 interroge' le litiletment pltac& C'eft a!-qfl qud tolls les voclix de foil cceur J udi & le Vendred! fuivant I pendant plufieuts h::.L;es
tr()uvetom i'l la fois reimp' is ; Elle zura fait au bt,fo; n d par M. de Crofi.,c, Lieutenant genial de Pollice
j'j't.jt le, Ecrifice d'un luxe fupeifl-li ; Elie aura, tant par li (t Les faillites de MM. de 'Sal. ite James & de Serifly inefure qu'elle prerd a6hiellernent que par celles, qu Eile fai.fo;ent craindre pour le bel 'tabliff trident du Mont-Unisl fe propose ea prendre ame"icn-f-" une foundation refpe&ible. aujouid'hui la plus important des fonderies du RoYaunie; Enfin, fins furcharger le treIor toyal, Elie aura troupe le mais dans une AffembHe g6n6rale des A&; moyen d'exercer fa. bienfaifance & de t6moigner fan amour Chardin qui y a affift' comme Commiffaire du Roi-, a pour les, pauvres. donne' les plus fortes affurances de !a protedion que le Roi
C' Reglement content huit articles. continue Ci'ZLCorder cat 'tablifTfmmt. S. M. lu: a dorin"
le titre de tnanufa6fure royale : elle permit la publicat;0.1
Arret du Conf il 'E'tjt du Rot' portent fi vrrffon de des n&lons & leur diftfibution dans 1w public. M. dC Serilly Fhficurs Libefles. en avOit 1756 & NJ. de Sainte-James 878. Le Roi les'
garI.,.e en cautionvernent. Les a66ons f'Ont de 2, 400 L );
Le Rol Atant inform C" qu'il s'e-11 repaniu eans le Public ic Oa a plus que jamais lWperance d"obtenir de M.. A ei&rens 'jibelles &c. Sa AL7;efle etant en foiz Confi;l, de Brienne le trayail avantageux qui doit egaler la depenfe 'a
A
I'a-vis de 10. le Garde des Sceaux a ordonne' & ordonne la recette. It parott que les honoraires &s Minillres ne que lefdits libelles : io Nle'moire fur une Queftion d'adulte're front plus 'a 1'avenir que de iooooo 1. Le Pre'lat-Minir91 C a
& de fedAllon conteriant 93 p2ges cornmen ant par ces, tre soccupe aduellement des r'formes *' faire emns le mots: Cent c.zvfe inid.refe 1,1 fois finiffant par ceux-ci: department de la geerre : on affure qu'il a le project de quifont maintenvit fan parta&e. -i'o Obfervations du Sieur mettre tous les IlUgimens 4 b-ataillons, & de fupprimer Bergafli fur un ekrit du Sieur de Beaumarchais contenant Ze C
tous les Officiers en second qui y commandant. Cett ['duc7 pages cornmen ant es mots: Yai aLji que1ques o1fiero, tion pourra produire 7 8 mil1i0n6 )y
a
vatior's 1' faire, & firifffaaract par ceux-ci: Mes mains porte- cc It efl beaucoup queflion d'un impok 'a mettre fur les 10ief)t. des fers- 3' Obfervations du Sieur Kornman conte- croif6es cheque fen^tie donnant fur la rue payetOit 40 f. inant 4 p ges, comment ;ant par ces mots: Je viens de hire & cells fur la cour 2o f. cha-cune. Cette imposition ne
un icrit & finiffant par ceux-ci: Je pourrai la rendre h fes feroit preleve'e que pendant deux ans depuis 1788 jufqui e.nfins- 4' Van mil fept cents quatre-vingt-fept Pr6cis de la fin de 1789- On fait que cette innovation eft exe'cut6a I'adminilltration de la Biblioth6que du Roi fous M. le Noir; I en Angleterre )). contenant 15 pages cornw.eri ant par ces mots : Dans an 41 M. le Duc de Nivernois s'eft retir6 du Confeil royal
pays o' les mceurs & finiffant par ceux-ci : tous lesforfaits du commerce & des finances ju'il a commis it Le m'tnoire de M. de Calonne eft toujours attend
., fe ont & derneureront fuppritn6s, &c. e i %,
,4rr*t du Confiii d1tat du Roi, du 13 00ohre 1-87, qui avec beaucoup d'impatience. On a fait dans les bureaux un
autorife la vilie de Paris, 'a ouvrir un emprunt d-- douLe televe' des pensions que cet ez. Minifire a accor&es penmillions, rembourfibles en un an par voit de loterie, au dant 1 91 efpace de trois ans & quatre rnois qu'il a Ct6 dans
profit des Hopitaur. le Minifte're, elles content, dit-on 'a la fomme de cinq
it Le Bailli de Sufm Chevalier des Ordres du Rol millions quatre cents mille lives )i.
que Sa Maj&6 a nominee' au comma ride rnont de 1'attne33 cc M. le Chevalier de la Luvrne frere du Comte &
naval a eu I'lionneur de faire fes remerclimens au Roi Miniftre ple'nipotentialre du Roi pre's les Lats Unis de, M itant prtfent6 par le Connte de Alontmorin, MinifIre 1"Arrierique, remplacera. M. le Comte d'Adhemar en qealit6
Sect6taire Atat ayant le departernent des affairs hran- ci'Aii-Lbaffadeur de S. M. en Angleterie. MM. de I'l Li.te:-ne geres & charge' de celui d la marine par interim i). k 4
font m-veux de M. de Malesherbes Miniffies dttiv,
Ga-ette de France, n' 84 ils font process parents de M. de la Mvigaon Garde- desIL Sceaux
Extrait des n" 39 43 & 44 du Mercure de France. cc La nouvelle quit y avoit eu une re-.,che au Cap, Ifle
cc On dit que M. le Duc d'Orle'ans eft 'a la veille de Saint Domingue eft filufl'e ; it eft f6ji-fiment vtai qu'il y
ven&i par parties de'tache'es le Comte" d' 'Ivefles, fi u-' avoit eu beaucoup de fermentation 'a 1'occafion de I C'tablif. dans le Hainatit. Cette alle'nation produira "a S. A. S. envk- fervent des paqu bots ton 15 millions. On afford en outre., que ce Prirce aclicte it On donne pvur certain la ftmpro ffl-)n da la- Gendarme.
A
d1i Rol le ch'.7i.au & le parc de Vincennes qu'il vendra ile corps extteriement di(perk"iClix ; & lon dit que m. le en' i-c en aux F, rticuliers, pour des millions d. marechal de Caj, AtIdant ce corps. y a confetti ij
Ca Inpa 0*- now it m. le Laron de Xrcituik pendant 1'zliterim quil




Lt icfit,rit' ceits, c'rco,
di%)-artement de ]a gaerrzz ; a fait kklhr par r a pp e e r 61', t i 'I cc jy
""'l- Ia vent(! de I'ari'cnal qui eA cc Ai. I- rcilev' ue ti.- Touloufe a rqu un bref du S
cte qui er. le f iicitant de fon 61'vation & de fes grand
veai :nt un ital.I'141'Craent ifort inutile '-c rue'ale dafll'bt'r' ux P 11 e I
12 v.,le de Paris : le terrain qu'i ctarj* .e PIUS 'I occupy 11 tucc's en adminiffiation I I'exhom 4 ufer de toute (a faveo
I':'
(a Go fela en rues 1'erhylacmwat avprets du Rci, pour afTwer de phis cn plus 4" I'E31ife
Oes rnilons qA ks bbor"J ro:.,t f ra vendu Lu prol'-- du protection que S.. A lui accord. 11 parclit qu'aux v4frnes t"for toyal. 0a C.lime que cette vei:ta renlia plus de de ce bref m. I'Archeve'que de Touloufe receyta le chi.trc.:J 1111.ilions & qu'll en r6f ikera de pliis une 6;onoaiie peau de Cardinal au comnaencemmt de catte arine',!. (),j d' oag( -s d'ellIx.. tIlell cclavinon ptr an veut que ra. dc Laval d: Alontimorency Grand Aul)j"
de m. J:- Calanne eit Ver- nit-r de France & m. le (70rc d: Juigrni s"attendcm i
A
fall'es eiepuis le ven''redi de ce mois ( Wwbxe le nlerne faveur ay.
eA A
Roi I'L voit. ce jour I'a ftil le lendlemain il a u cue pr". .- cc MorlIfeigneur le Duc d'Orle'ans vient de vendre qu S. M. par ra. le Garde-dcs- S :e;;ux- Yon aflure, i l'Imp6rattice le Ruffie. fon Copetbe cabinet C'61 Ule reqtA-ie Pau Roi qui avec les en Petit de canl'es de lmerrcs Sgrav'es doat le catalog
1 0
donnoit ui e ft gtai)de i-i e. Oil regr te de voir palmer clieL
Carze'Cria dont cII.- e3k zccoi.np;' Ree form- un volum- de clieL
2 I.d i r Quelquts exeinplailes ca
p ,gis ia-4'. granJ 1.,apic Ntianoer, & fans e(poir de record une fi prki-ufe col..
front fans doute bientblt r pandLis daas le p; b*ic I, aloll
11 n61 queIIiQn que dencourzg=ens propi-es a rani- 4& MI. le Pcince de Nalau Sieghen, qui e'toit venu "a Padsiner le commerce. Ua particuliLr vi. nt de donn, r le pEcjet povr eern, nder j office cle iln&cence avec laqu.Ale le Sieur po.ar Iexcavacon d'un can I qui cormnuniqueia de La incr Ko wnan & f' n d'fenfeur ont of6 Vattziqiief ainfi qucla
0 FiinccfT.- fon pcufe, dans leurs difl' rens Iij''*I!eS' a.).an[
depw' D:eppe en p,.X4i.t par los series au fauib.urg anit-martin-, 'a Paris. Ce c4nal, doit Etie ziEx large ob-te-ii toritte l'un & I'awre un d6cre, dl'ajaurneai ut p-r.
fennel & ce'dant au dcfir effr'n' d'une gloire plus "igqe
ailtz -,tofondl pour favorifer Ia na'6gatlon maichande e e
eu des inarais, lui dont Ia guerre des Tuics 16 offre
I-.ir 'a Nils, ,ans un baffia cr _Lf au mi" une ft bdia
o_ P, t r e 1 e f a u. abourgs S ,int-iiirtin &, du Tcm le, une occasion eoit partir inceffarnin-zn: pour allt r coniblaze (#us p4lr. &e 6-% nivires marchan-Als : tom ce tr&%-ali hydi 1,.,s ordie ; du Gnitzl Ruff On ji'a point oubli6 le co'
ki4iie fcra exe'LUO a% ce que l"on Effure fatis ekiufis. Ses tage intrepi'de qu'a, inontte INI. le, Pcince de. Naffau (I'll, En-rcpre.aews pt6tenuent que le Gouvernernent a d6j! le temps qu'A cornmandoit- une batteries flottan e aa S11.8"
co-, coo pour ce moriunneat digne de Ia de GiL")ral.ar ii.
"MdaUr &S bLaUA jours de ilgypte & que les exca- .1i e lara.
fp tc Un C= er arrive de Vienne, a rapport' Ia dec'
va4ons fe. commenceront ans les zerres de Normandie au tion folernne'le de I'Eznpereur qu"il avoit fait un trill",
F;Intemps pio-hain alliance avic l1np6w-rice de Ruffia & Ia Wpubliquz
t., 0a croit que les; reforms dans le department de Ia de Vcnife centre les Torcs; & que le plan des Co-Afli6, rnarre r.4 tare-exont pas a parowd on announce qu'elles efl de renvoyer Ics Ottomans en Mi.abal.iront le mirage forc6 de Ia malice pour y fubftituer des cc Mngenieur en chef das Turcs, eft un Anglols$ qui
1-;.V6es dIcUincs fal',es fans constraint zu moven d'una fut accufi & convaincu il y a z 6 zns d'un c, ime des
f'Cnnne- confi-R-'rable qui feroit donnee pour cheque eqga- plus g-.-aves dans les pays civilifk Condamn6 a* &,-re pendu,
tiendroit cette fomme par Ia perception d'un
gennent. On vb il obtint fon parJon, 'a condition qu'A
_$ quitteroit
--s qu d a f .it fai e aux Turcs
#LLU fur ch,,que 'Riba-taire ou vecf, qui f*eroit dans le cas terre. Lzs piogil pour Ia
I. Ia- a
co t;iter au fotr- On chabliroal attfla faculty' pour les fol- service d- I'Arti.Uerie, lui ont donn' le plus grand credit 'I -noyenn-ant 25 IL .%
de rachzter leur cong.. 1 0 1,
ivres : on aupies de Ia Por,,e 4.
cfli.aie que le prix ee ces conqls & Ia contribution d'un eIrl C a
On n-e g-vantit Ia v' it' d"aucune dc ces noLvelles extract"
hu. Pro ud.wient au moins i Millions dont une parties du Mtrcure
fuppritner Ics engzgrim, ns qui
*:'roa emp 1 41 Le MiniR're de lz Marine eft dkid'ment donnfliM.
kp_ 0 b. Erce ou p"-c Ia FiZe-ilferoit en o.utfe fialt ))Ie Comte de la LuTerne, fi-*re de A 114que de Langres,
,!..,s fori& pour gl-atifier- ie chaque fold'Lt qui auvoit i) & Gouverneur g n6ral des Ifles fous le Vent. On eft alli f, it Ln co-.4 d' liult ans celui qui en aurcit firvi felze, Ia chercher 'a Saint-Dorningue OU' il. eft peut-e^tre loin de auroit i2co 1. 6c ceux qui en auroient kfvi vingt-quatfe, v longer a Ia nouvel,e de fo.a 16vation. Ce Lhoix fait d'au0 0 1. On FU f Mkel des Lnvalides VtMercit 0 'k, Q n f e tant Pivs d'honneur au nouveau Miniftre que fon rnkri e
rontentcroic ee ( onner a' chzque v6-6ian, au I'lea des Inya- feul. afait fatecarnuiandation -). (Courrierdc I'Europe, 11'26).
une Fenfica viagere e c 300 Ili% Oa ne dit pas On 6ci it d.- Breft en date du 12 Novernbre., que It.9 deut
que ce. p -n foit Afle'.6 ) Mai& fCLIement, qu"11 en & foit v;Liffeaax 6, ligne le Surcrte & le Liopard: viennent c ffueflion fair e 1"Cffai d'un nouveau 91'e raent s qui a parf iternent r6d;
tc O'n Afure. que le Parlement fe. propose de fond-t wi M. de Kerfaint eft I'auteur de ceite Inventioln.. Le srlperb
novel 1-1044al Troyes ; A f rcit fars fatlew doit rernetre en -met avec qtiatre Ugaws pour Ia flatio
rnais do:a abondawment. Ce montiment attefterolt 'a i. Xnils or6inaire de Saint-Domingue. Ia reeontioi fiance du Parleanent enver les II.Jbitans de cecte Nous dowierons l'ordinaire proch,;in les details. de. Aarran,
I ".1.0" il a rl bien- arxue .Ilf* fon in[L6p6cn gemenafjii entre Ia Fran-ce Ia. Gran di -Bretagne.
A-vec de AIM. I:w Gin&al & Intendant.
A U P 0 R T -A U-P R I N C Ep, DE VIMPRIMERIE ROYAL




t
49
.... ....... iiiiiiiiiiiiiihem ww
+* +* -No +*
-!t
T TL C
F F" E S A M E. R I C A ,I N E S&
Y'A
u Jeudi 3 1 Janvier- 1788,
awl Om X'W=w*
MOUVEMENS D -,.FORjS D ouEsT k,.r Du SUD. PASSAGES.
L"Henriette capit. Vigueux parti de NanArrivee de navies Francois. PASSAGFERS. tes le -t 5 Novernbre. 0 0 0 a 0 tax
I La D fztee capit. Bacheler, parti du Havre A U Porr-au-P ince le 13 Janvier, la Con- le i i Novenibre. 0 0 0 0 0 0 0 3
corde, clp. %auheji parti de Hotdeaux le 14 La Sainte Claire ca pit. Savage parti de
Novernbre ayant touche 'a la Guadetoupe. To Bordeaux le 16 Novernbre, ayant touch' au Cap.
L'Hircule, capir. Boatet, pArti de Nantes le Le 23 le Zinith capit. Bauzan parti de
15 Nov mbre. w 23 Marfeille le 2 Novembre. 4
VHdrthiflen capt. Deyrern PZrIl de Bor- L'Aimable-Vicqoire-, cap. Marnouffe, tenant
r
deaux le 16 N6vernbre, ayant touche' au Cap. 3 des Gonaives.
. Le Vigor cap. Ferey parti du Havre le Total des pajagers arrive's dquis le t" Janvier. 18
16 Novernbre, ayant touche' au Cap#
Le 2o, la Fidoire capit. Auger parti du
ffivre le. i i Novembr.e. 4 a 0 0' 4 des ba'timens. 12
La P.?fitr-Roche, cap.-Pinaux, pard ie a a.
tes le 26 Novembre. . o 0 10 (11 y a dans le port 2o batimens francols de long, cours
. Le Saint- Bruno,- cap. Caffe, parti de Niarfeill*
le 22. Odobre. . I De art de navies FrinfoiA
Le 2 3 It bifle cap, 4or"eau pa r ti d-e Nan- Du Port-au-Prince, le 13 Janvier, le Mars, capltaine
tes le ig Novernbre . . . . . 13
Le 24, 1',41txandre, capit.. Moreau, parti de 1"Art.-igue, pour -Saint-Marc.
Nantes le 17 Novembre. 15 Les Bons Enjans ?, capitaine Paon pour Bordeaux.
Le 21 k Sa,re capit. Cherpui parti de Ie 16 le Ariceffaire capitaine Dupe.yrat pour idem,'
Le 20, le Prince-de-Condi, cap- Duplantier, pour idem; rordeatui le i i Novernbre . . . . 14
. L;; X nette cap. ffleinjeau parti de Mar- Le 24, le. Saint-Jofeph, capitaine Rigal, pour idem.
fille le 26 O Aobre. N-ous ignorons le nombre des paffagers parties.
Total des bdtimens parties depuis le i'" Janvier. 7 Total des pajagers arrive's depuls le i Janvier. 113
De S. Marc, le :24 Janvier la Gracitufe, & des ba"timens. 18 capitaineDoucet, pour-le Havre.
IVous ignorons le nombre des pafagrrs panis. 11 y a dans le port 5 5 bakimens frar. ois de long cours Total As Litimens parties depuis le i Janvier. 2
Je'rernie, le -13 Janvier, le UNbre, capit. Arrive de navirts rangerr%
Larzcrevin- i de Marf iil- le 6 Wobre.
Au Port au Prince le 12 Janyier I Arnitie capitaine Twal des pajagers arrives dquis le i Jjavier. 0 Deshon de Peperlboroug.
La i la Sufanne, capir. Elliot, de Nortfolck. & des bilimens. LInduflrie, capit. Dunton de Philadel'hic.
L4j Lidia, capit. Tucker, de Salem.
L ei 2o,,,Ia Nancy., capit. Quaid, de Philadelphie; A SAnt Marc, le I Janyier 1',4rtibon;te
iv La Rachel capit. Chudevich, de Bofton.
V le Cour-, ve.ant du Port-au-Prince.
F Le Swilow capit. P;erkins de la Notivelle-Londres.
Le 12 rtibonite capit. I'Aralde parti Le 2 1 la Sophie, capit. Andolle de Philadelphic.
le Pordeaux le 29 061abre. Le Diiaphin, capit, Couningham, de Wicaffet.
Le 13, le Afars, capitaine Roques, tenant Le 22, le Cumberland, capir. Smith, de F41mouth,
Port-au-Prince. La Bethly, capit. Dow,,lilch, de SAlem.
Le Mars capit. rArtigue, tenant du Port-!,
U-Ptince. Total des bdthnen-s strangers arr;vis depu4 to i';' Janvrr




drt *O Advires txwAgerel )ument fous poll gets; I amp9e autant qu'on a pu le tri'
ba Port-au-Prince, to 0 Janvier, le Recovery; f&I finger 9 H D le 2-8 un hourriquet (*us poil brun ia"Ifte Irish pour New-lorck. P" &alm"p6 H ; & une bourrique fous poil brun 6tampie
L,.% 24, le capit. Folger pour tidam. illi fiblement.
Le Perda. capit., Paddock, -,pour idom. mom"
Tetol des bdtimeps itrangert pards depuis k' s" Janvier (8).
A V I S D A D M I N I S-T R A T 10 N.
N A a A x 8 -4 zt ft 0-Y 51
11 a W inr46 dans- les Affiches Arn6ricaines du 17 do
A Jiremle, le 17 du tnois dernier, eft entre' a* la Geole, Janvier, que M. Paquin a Iti- relevi par: Sentence du SUSe
V
vin Ne'gra nouveau,'Mine, etampi fur le fein droit GAU. de S.;inI-Marc, en date'da p du mirne woij;', de rinttrdid"011 GET, & fur le gauche JN taille de I piels i pouce, pronoac'e con ire lai f4nn derniire : il eft "ceiTaire d'apr6s ayant 6es marques de fon pays (tic les, temples, ne pou- cette publication de faire connoa,^tre une Jes difpofitions de vant dire (on nom ni'celui de fon Maitre. cette Sentence. Eile efl con5ue de la maniere fuivante:
A Saint Marc le 14 de ce mois rarnbour, Poulard it Nous renvoyons le Demandeur a execution de notre ktarnpi fur le'fein droit NRG a^14-6 de 25 ans taille de ))Sentence du quatorze Septembre mil fept. cent quatre. S pieds 8- pouches, ne pouvant dire le nom -de fon maitre, ii vingt-fix en ce qui concerned I'admi nift ration des bieu & Jacques, Congo 'tampe' fur le fein droit G CHEVRIER, )Ydu Sleur Daquin, confine 'a la Dame fon ipoufa au t-- deffous CA P a g6 de 7.2 ans, taille de s Pieds fe
difant appattepir "-'A N4. Chewier au Cap : Ie 18, Pierte
Ct ole tzwp2' ftir le fein droit BERGET, au-deffous 4 V I IS D I V E R S.
STMI, I i
8 ans, ta'lle de i, pieds 8 pouches fe ddant
apPir,-qIr a 4, F-in Chirurgien 'a I'Artibonite : le 4 4 Les navies la Vidoire, Capitaine Tardy & le Difire, Xlcquex 'Chirrjo &6 fur le fein droit illifiblement, Capitaine Pelli6, arrive's le 6 du courant de Porte-Nove, marqu s de petite-v'role, ag6 de .30 ans taiHe de 5 pieds c6te d'Or,, avec de belles cargaitons, le premier de 300 Mr
3 "'Ices f! difant appartenir a M. Richard Habitant N gres, Vautre de 380 1 FadTeffe de Rafleau & CprtCaffier, dans la depeadance du Cap. pagnie qui en ont overt la vente las i t & 12 du courant;
A Jacmel le 15 de ce mois Alaj'or Congo fins plus le navire la Reine-de-Golconde, Capitaine Dumont, % 2 arriv6 avec une belie carga.ifon de 26o Noirs, auffi "a Vadreffi
. ippe appa ag
it rente, kde 24 a %6 ans taille de 4 Pieds
a I pouces W., ayant des marques'de fon pays fur I't-.J de NV Rafleau & Comp4gnie,,., qui en ont overt la vente le & le venture, fe difrant appartenir 'a M. Cara&,x H?.i,:itant 13 de ce mois. zu Cul de Sac : le 2o Polyte Creole ktampe fur 3 Le Sieur Commeau ci-devant &abli au Cap, a MonI P, feiii gauche de letters illifibles a^g6 de 3o 'a 32 ans, neur de prevenir le -Public, qu'il a difrous fa. focie'te' avec taille de I Is 3 pouches ayant un nabot 'a la j ambe les Sicurs Desportes & Del,"etant, & qu'il vient d'en congauche fe difant apartment 'a M. Lapierre Habitant 'a tra6ter une nouvelle avec les Sieurs PoIchet & Roux de Liogane. Uogan'e, fous la raifon de Comme"-u, PoIcbet & Roux
I Au Petit-Goave, le 2z de ce mois, Caviden Canga, ils font offre de leurs services, 'a M" les Habitans., itant.
Itampi fur le fein gauche jqjj-Ung[j figi de 23 i 24 non-feulement affortis pour tout ce qvi eft relatif 'a une ans taille de 5 pieds 4 POuc4s ; & Fr4nfois Cre**ole habitat-ion, mais encore des comeffibIcs en tout gente. ktarnp6 for le fein droit REC, a^gg' de t8 'a ig ans, fe 3 Maiame de Saint-AW'efmin, & Mademoifelle de Motmans,
difant appartenir 'a M. Bernier, au Cul-de-Sac. heriti&es b4nefficiaires du feu Sieur Durand de Beauval, defiAu Port-au-Prince le 22. de ce mois, Martin, Arada, rant connoltte les dettes de la fucceffiondudit. feu Sieur de ktarnp6 illifiblethent !g6 de 29 ans taille de 1 pieds Beauval, pou!r prendre un parti convenable 'a la liquidajeu e N'e*gre tion de cette fucceffion, print W les cr"anciers de ladite difant de Mabitation Go'reau : le 23 -, un n e
momrn6 Arkjtfin, kampi BONNE MY, (e difant appar- fuccefflon de remettre en 1'etude de Me Baudamant,, ou de
tenir a",-Ia notntnie Botine, M. L. "a la Croix-des-Bouquets: Me Perdereau, Procureurs, un itat du montant dealers criaw. le- '27 Jean Thomas Congo ktampk illifiblement fe ces en capital interest & frais. d1fant de habitation Blanchard, 2 La nomme'e Marie-Jeanne, connue fous le norn de
Marie- Jeanne Btfon N. L. 14abitante derneutante aux
.4 Ar z j( .4 r x r -d r At s. Ca"Iernites tant en fon nom de ligataire du feu Sieur Andrd Belon, quen celui de tutrice cle fes enfans minutes &
I bienveillante de fes autres enfans majeurs, auffi Ug
Sant Marc le i i de. ce tnois It a kt6 conduit la e ataire
Geole un cheyal anglois fous poil brun fans 4tainpe dudit feu Sieur Befon a Morneur de, prevenir tous ceux appatente court queut ayant une 6toile au front : le qu'il appartiendira qu'en les dites qua itks, elle a obtent, 13, une mule aveutle. fous poil btun, htamp& iltifible- la d livtance de(dits leg's, par sentence du Sikge Royal du inent fur la cuiffe di tno'ntoirayant les oreilles clabaudes: Petit-Goave, confirtn6e par Atteft du Confeil Superieur le 2 t une bourrique fous poll fouris kaimpie fur le de Saint-Dotringue & que I'habitation d6pendarte de cou Ic. ]a fucceffion dudit feu Sieur Andri' Pegbn, fitu6c au FondAu Port tu Prim- ce le 2.1. de ee ra-,)Is an bourriquet Palmifte quaruer des Baradaires, ell Ey pothkque e au payefous poll brun, -ktatnp6 ;Iut4.%t Von a 1pu -le diftinquer ment defd'its lec.ri. MN : 19 24 un idem foos P-0-11 gdi-;dq-fer' -4-tamp'e' eNthAnt- i NI" Renri Marchand & Compagnie, parent les crkanciers pes efpaooles : le 27,, 'Un -6eval faus;poil -gfit blanc de la fuce4ffion ["ofinieux de vouloir bien lem communiquet fans ktarnoe awarente. avant une oteill-2. clabaude; & uneo leurb titres "a rckt dc r6partir unc f mme 4e (*kouze rnUlc Ii




let;r a comptO M. Ldimanve exicirteur-teftamentalre dudit inelier, ncrnmi Foopit (4ivart. les charges' claures
flofnieux. conditiosis & 'Ia carre-barinie, dont on pourra prendr4
Eeu a
I Me rondin, Notaire & Subilitut de M. le Procureur conneiffai-ce chez le Sicur Binpw, qui le'dit N'
ju Roi, 1% Nflet-a'-Pierre-Jofeph, d6pendance de la Jurif- appartienrent, at: i It Sieur Dduci, Coifftur pour box-arne & pour fernme,
dtaion de Je'remie fond' de procure ion des h ':v,', ii rs de
feu M. Alathurin Cornic, vivant Commandant dt,-,, Milices nouve3ement active' en cette vilie, a i'liouneur doffrir ks & 14abitant au quarter des Abricots, merne d6pendance, services au Public les perflorines qui vordiont I'honoicr
j A
invite les crianciers de !a fucceffion de mon-liz feu Sieur de leur confidence au-tont lieu d etre fatisfaites & prgn-' Cornic, ft aucun il y a --de fe faire cotiwjl re & de lui dra auffi des 61eives ; il prevent en optre, qu'il tient* Inate, cor,,mumquer,,inceflamment leurs titrts (!,, cr4inct: afin gafin de parfumerie, eau de Cologne, de cbez
A
d "e le inettre a metne d'en payer le routes fortes de pomades & de poudre roulTo boetes da"
W Lafiteau 6, Lafargue, ont Monnez2r de p.,6vc;mr U" p;aflilles pour parfumer ks appartemens tau pour teindre jes Habitans, qu'ils vierwent de recit; ,rc Patti les cheveux, & les faire croitre; poupees pour apprendre
de chaudieres ai fucre, potin de lcut* 4). -nt aux Nigres, 'a coffer ; il fient auffi magafin de modes,
avec plaifir cells dont ils powrcmic i'Q n, vend flumes nouvelles, rnouchoirs 7-4, la mode,
I M. joias, Habitant au ZVFI i qul de Florence, chapeaux de routes forces & du dernier
fait akluellement fa reffid ince. 'a pi-i- lef, per- got, routes fortes de tolls fouliers Four, howme & pour
fonnes qui ont 'a lui entire, de, hai adreffer lears lettres au- femme, & autres marchandifes, le tout tres-frais & arriv, dit lieu ainfi que tAr, les Dire6teuts des Poiles, de lui par les detniers Nantois. Sa derneure til rue de Vaudreuil, % e IfAire parvenir cells qu'ils auroient a* fon adrefre. pres la place de l'Intendance, 'a cot- de MA" Coquet, ma,
i Le Sieur Etenaud, .6-devatit affocie' du Sieur Pilon treffe Sage-Femme.
pour le Cabrouetage, ayant pris 'a ferme la portion de i M. David Daguillard, ci-devant Npgociant en cette
Mr,
jr1obilier dudit Sieur Pilon, a Fhonneur de pt'venir ie ville, privient fes cre'anders, que &I. Leremlourep're,
nuera feul de faire les charreis
Public, qu'il conti pour ceux lui a ren4u fon compete genital le 27 D 'cembre 1787, du
4ui voudront Phonoter de leur confidence. S'Yndicat dent il avoit &6 chargi p2r eux que par le rkful.
x Le Sieur Pierre Bethomme, 'a Saint-Marc, a Ion- tat de ce compete le Sieur Leremkoure a encore entre fes
reur de privenir le Public, qu'il vient de diffoudre fa mains une foinme de 2 1 78,1 liv. i j 1. 1 d. qui doit'
fOUS A
fociki avec le Sieur Baud, & que la raifon fe tient etre repartee favor
le rom de Pierre Belhomme & Compa ate.. Au navire le Jafon, pour fa c te-part dans
M" Labarriere, Habitante aux Cayes, prevent W la 7'* & dernie'r repartition.
" a 9 e list 10
jes Capitaines, Nigocians & autres, qu!elle n!aque des Au Sieur Juliann.y, idew. 335 12. 6
enfans mineurst & qu'elle ne payera aticuries de leurs Au Sr Robles ijim, r396 11 4
dettes; comme auffi, qu'elle fait fts affairs par elle-rn8me, Au S' Ailier, Four 5 ", 6"' & V" tiPlttit- 3225 8 4 & ne player aucune dette contra&ie fur des orders dilivr6s. Aux S" Millot & Friou pour 7 tepartit 1727 10 3
Le Mardi que l'on comptera2;6 F'vrier prochain ]a Au S" Dena repeat: Soi6 j I
-guet, pour j 5 6"' & 7"
requ te du Sieur Devaritux Habitant dans Its hauteuts' Au S' Aldebert de Lacofie, pour routes let do Petit-Goave. En vertu de sentence de M" les 0 ffii 1000
de la SinichaufUe dudit lieu; il fera procid6 'a la' Barre Au S' Delugie, p(lut 6" & 7' 248
me I
du Siege, a* la vente par limitation, d"Une habitation de la A a fucccffion Dejan pour 7 repattit.
9'
countenance de i io carreaux fitu6e aupres, de la ville du Au S" Prejean pour folde de la detniZra Petit-Goave, dont 8 en coton & indigo, 4 en vivres, 20 r partition 1109 7
en favannes & le refte en beis eebout ; avec Its Wrim ens Aux Writiers Gerbaud, pour 7"' t 'Ottit- 395 11 qui font fur ladite habitation, ainfi que le tout eft plus
implement de'taille' dans la carte-bannie dreff6c 'a cet effet, 578% IS.- t
dont on pourra prendre connoiffance- chez 1W ik Cornotte, Ledit Sieur Da Ward* qui fe difpof -artir ince
Procureur en ladite Skn6chaufle'e, qui donnera tous les ment pour France, invite en confluence tous (es cr6awrenfeignemens n6ceffaires, & communiquera, Its titres de ciers i fnomme's d'avoir 'a fe preleinter chez M. Lerern'proprietc,. boure, ci-devant letir Syndicl, pour y recevoir Its fommes,
A
i X B;rmd, Apothicaire en cette vifle, Jenne avis poor lefque'Oes ils font r6partis; les, privenant en menle
que la tockti qtiil avoit avec Al. Lenoir, eil expirie du temps que It pr6fent avis fera' infhre' trois fois dans I-es31 Dicembre dernier; il vient de la didoudre, & il refle Affiches Americaines, & que fi, pa.56 cette 6poque, ils ne feul charge' de la, liquidation, d'icelle; il, continue toujours fe pr4funtent pas pout tecevoir, il fe pourvoita pour fe faint"' le It
menie commerce, & ii efp4e que ce changement nen autevifer 'a tetirer des mains de mondit Sieur Lereznk urs
apportera aucun dans 14 confidence dont on a bien Youlu les fommes ci!,.defTus nonc6es, dont cze dernier fera &
Yhonorer ci-deyjant, demeurera bien & valablement dichargi envefs qui
I W e Chevalier Dahenow, 14abit2nt au Cabetill, quar. droit.
fler de I'Artibonite, Pre'vient W les Flabitans', qu'll viest Le Sieur Cuq, Chiturgien du navire la Reine-dc-Gofcond,, de monster plufieurs cabrouets pout les ;:harrois du coton de ]a Rochelle, Capit. Gayot, 'a Ndreffe de M'$Ra,?,"U frerer
cafk; il a i vendre de la chaux & des bois de cafes Compagnie, privient qu'il a -apporti de Paris, un
.I Negres. de fondest & bou gjes- de gomme flaflique., qui jut ont
11 fera proc6di le %6 Nyrier prochain, iffue audiences, kt6 fournies pgr le Sieur Bernard, qtji en eil Vinventeur ordinaire du Matdi 'a la Barre du Wge Royal de ce*tte il les vendra en gtos ou -en detail. 'Aous$ Aledecin du -Ro" Ville au bail 'a ferme pour 5 annexes conficutives ; de do 111HO"pital Royal & Alifit4ire du Port-au-Prince, cird,
U63 tf'Aes da Nevr,.,. bnnc. tn;lh-urs i At A'ivn Wparp *,nn. AO&CTVOir 'UZI ]It i tl.41C A0'117i7;As,,vr iij




Ug oj?$ que rlen Weivreche 4% X:flributloft. Slgn6 rlaintn!nt pour lui Glitef 'I dZi r4ment ae pren4re tEYR F 11 v lie
of Co. rigueur pour les Y contraindre.,
La nominee Jufflne,- M. L. t1fidante aux Cayes, 3 M. Ile e echal de Sal arC
-bieton des Chape s S'n' nt -,N&4
mattreffe par legs 1 elle fait, par feu, Sieur Blanc, vivant part pour France. Receiver de I'Entrepo't aux Caves, d'une Negtitte, Man- 3 Le Sieur Verval, Chirurgien r4fidant 'a Saint-Marc,
dingue; nommee d'abord Antoinette, enfuite Jufline a e't6 part inceffarnment pour France. tdtcee de recoutir au Tribunal de Ja Jutifdiffion Royale 3 Le Sieur Jean Labayle, arrive depuis peu dans cette
des Cave s, pour obtenir remife de ladi,,e N6gtitte. Ladite Colonie part pour- France, & declare ne rien deyvir. 41i ne, en a obtenue sentence qui ordonne la re raife de 3 Mi. Brochier, part pour France.
ladil'e Nkgritte; mais, le Sieur Blanc cadet frere du difunt, 3 M.".Haptijle Sabes aIT666 de W' Makhes Sak.'s & te re6fe obftinement de la livrer. En conactuence 9 la Conipagnie, part pour France.
nommie Afline, MI. L. ptie les petfonnes a qui cetteLe Sr Qutflan Habitant & Ne'gociant I Miragoane, N.gritte feroit prifent e pour 8tre vendue de fe refifer fe propofant de partir pour France, en tout Mars prochain, N cette acquisition, de la faire art^xr cornme marronne, prie ceux (loi lui dolvent de le payer inceffamment,, pour
de la faire co uire aux orifons du lieu le plus prochain lui either le de'fagre'ment de les pourfuivre rigoureuft--inent, ek den eonner avis au Sieur Deroisr, Negociant aux ceux a qui it doit Reuvent fe pre'fenter pour recevoir
Cayes. La Negritte a des petits yeux enfonces le front leur payment "a tous )ours & heures.
A
2V, ance I le vifage rougeatre, le6 dents pointers, & LIft de 3 Le Si.Ur Lj, <,rreulet Alarchand TaIlleur 'a Saint-matc, bf tahle de 4 Pieds 5 pouches. fe diflofaw 'a partir pour France Oans le courant de Join
prochain *, prie ceux 'a qtii it peut devoir de venir rece4tat des Nhrres eaves jui doivent Itre vendus 1 la Barre de voir leur payment & ceux qui lui doivent de le folder
la Sinc'chau I da Petit-Goave, le 2 Avril 1789- inceffan-in, ent vouiant terminer routes fes affairs dans la
Colonies ; it declare en outre qu'll a vendu fes Niarple
Un Ne.,Yre nouveau, Mondongue, fans itampe, ayant ouvriers & fon fonds de boutique M" Colin & Sembreff.
'des marques de fon pays, -age' d ea'iron 40 ans, entre a 3 M. de Derthelicr, ancient 0 71,-ier & qui voyage dans
la Geole le 31 Oiftobre dernier. la. Coldnie depuis environ 9 mcis, (e propose de retourner
LI. 4 De'cembre dernier, Pierre, Mondongue a^ge' de en France par le premier navire qui partira ; -it declare ne
to a'.,-27. ans, itarripe" fur le fein droit U & far le giu- rien devoir. che BESON. B. 3 Le Sieur Fr4n 'Ois FiOric, Peintre 'a Bayneft, Fart
2, Jean-Phifippe, Creole, fans e'tampe ao,-' de 2.8
L, 1, 0- pour France.
1 30 2ns, difant avoir appartenu 'a M. Collier. 2 M. Lacour, Habitant 'a Plymouth part pour Fiance,;
Ua'Negre nouveau Mandingue, fans eftampe, ^age' de z Uz Sleur Xcolas Marguerikre Mactioquet 'a Leogane
So a 3 2- ans, ne pouvant dire, fon nom ni celui de foa part pour France. maitre. 2 M. Hdrzorc Maunier Neigociant 'a Saint-Marc part
Le 14, Je4n- Congo, fans ekampe, a^ge' de 2,_t 'a 23 pour, France-;-il prie les perionna, qui lui doivent de le
ans fe difant appartenir 'a M. Dupuy, mort au Cap. payer inceffzmment & ceux 'a qui it peut devoir' de fe
Le 29, un Neigre Congo, ayant: des,,marqLcs de fon presenter pour recevoir leur' pavement.
A
pays de 24 La D11' No l fe propose de partit pour France
!Un Negre Congo ayant des marques de fon pavs pour caufa de mal.dic.
de 27. i 23 ans, fe difant tous les deux appart-nir 'a 2 M. de Co_,?radin
.,,g ancient Offlicier an Regiment de Foix,
M. Chelld ou Scelli, au P.ort-au- Prince. F.Aitant 'a I'Artibonite, de'-diare partir pour F ance c4ans le
J -an-Picrre, Creole, &arnpe ANDRIE a^9' dc 24 26 C
e a courgnt du mois de kiars'pto'hair. laiffe chai g6 'de fes
ans difant ivoir appartenu 'a I'01. 411,L41tic niort dtpuls affair-'s M", Lubin & Exel, Nf.(-,(xians 'a Saint- Pilat"t., deux ans au Port- au-Pt ince. % Le''Sieur Gr'arzer a'bie-, N aichand Confifeur 'a SaintMarc part pout France fn Nlars procbain ; it prie les
D E' r A it r I P o Lr it F it .4 w c s. perfonncs a qui it doit er- fe pieferl-fer pour recevoir leur
pzye-ent, & ceux qui lui doivent de le payer : it pt6N.I(: ,P't
3 Le Sieur Bafile Desh.2yes des Eludis neveU da M' que fa mairion tj'cprouvera action chiivg, rnect & qu'il
'noytn'j, Avocaten Parlement & Procureur en la Senekhauf- cont inu era I fous la raifon de Gmnler fi.,res qui Vienrient fee de &int-Mtirc, partira inceff4m, ment nour Fratice & dl! recevoir tin. atfortiment de drogues de Marfeille airift declare ne tien devoir. que du tatafia, 'de, Te re, en grades bout'eiflics.
3 M. Duchefine depuis 6 tnois dans cette Colon:e part It yest
L 2 Le Sieur Jean Labadit, Marchand TaIlleor aux Ca
pour Fr nce. etant fur fon &part pour France pour cau(,-. d'InC1,11-11MO,
e L Sieur Maignaut, gerant la cargaifon clu navire le dit' & en outre pour afTaives de f .wille pi ie ceu a (1 11 Venti, de Bordeau Capitaine Babinot, part pour France; eienter pour evoir
it peut devoir de vouluir bien fe pr'' rec
it prie.les perfonnes qui doivent 'a ladite catgalfon de le leuf payc ent, cownic e0i ceux qui lui do ctl folder faute de ce it ne pourra s'empklier de faire des loi.r faire lent poffble. de le V,iyQr au plw't jovir 16 frais aux debiteurs. either tout d6fagrement
3 Le Sieur Fierre- GabrO.Dapont, Marchand Chapelier -2 M' Fondin Notaire 8t Sub' itut de Al. Ie* Proctireur
en cette ville part pour France. a a Dattir
du Roi Nflet-' Pi&rie -Jof,,ph fe di(polant
3 Le Sieur Pierre Letiflu', Capitaine de navite ; defiant pour France au printenips prochain, avec uq de f6, fis, 39' it ioA* % 5 q-A lui doivent le
a pbur France'dans le courant de Mars pre'fit prie d'environ 7 ar "iitiftanment les debiteurs 'a la cargaifon du navire. n(grier PAIVer & collies qui Y)'Ont point ew-ore reiiqp. de fon 6-tides
L_




e Pro 5iege Ap. rcm e
ell 4404 'j, w4v D IDIV
Cureur au YAL de X'' 0 m 0 t;.,
lei el*ditiqns des aqpS C1, I a 'P4, Iles~
Ul S PqkIF, -e i p
a e kft V itu P" I., All
inceffivinient', &, 'b M X,
uialit' de ljotaire avoir I's', retired E oraonminco, a -6,664h,
payer ie m'on tant' de f6s vacations'& d'boiiif6s"j, le' dan en date u j anvicr 178 e, De m drdis
nt'end point bitinte aut o Jum A" 6tirfuii 6%
d6clarant quI d6faut par elles de ce faire. il n'e' quarter d e jeremie P(
domeuter refponfable de leurs pik s & dofliers, k qu'll reunion, au nom 4, Pow-. la Demoifelle fa fi,_e u ie Def:.
fe pourvoira, par les voies de drott pour lest con ain4' marais tin terrain pour, 64 -.t;ie de',,700 P&$ de, latge'fdr,
p 'il invite de maine les perfonnes 'a qui il', eut i5,qo de haut, fitu6 j4,Ij-'u 6t li"Whoti _re de la I
P i i re dte la Voldr 6prefenter pour re-cevoirleur.payetnent. 12
de ,gne de I dan s b Aiiwurs de la';.
Le ieu A Daniel Dwrjet',' deIm'eu rant -d i fi 5*
ci- evant au apq ance, Cletrae-, W OC C 4u
I I -**" I I ., t
Q rtier- Mori t 6our FKance.
n. parl '4 Janvief..';.Mr.
D ,.pour c "S. Mam', 3, n v rd, nm e 'de 'M N.I. les !rii MqnA4. uharet part nce a d E rku do o -,"wil;
aux, Ca a e -I -i"O
M. Fagot &gociant' Y s e difpofe 'a patter dant ei' date -dii 19 errlbr derni rl. eI,.,,j,, r A XA
.0
incelzmment pour Fr a nce*. Habitat a Cavaillon p'o'urfuAt efn f rrain i'"'
IVI .. V rn.-t, & MIL' Catherbie- Marie Vernet, fa Mle dans ledit quarter, de la contenarcp d" r.- rr"s
it4ntes au 6ad, 'France born' 1'eft du Sieur Delabiche au fiid 'a "' R de fa
44ete de m ans,,, Oab' F, partent.,pour
printemps p0c -Canon, Ge u ieur-au hain.;, Ba re' fu. de lqji 'p, uek jd j
U., dou a 1 La ortie 'ch'aYaT d le: Aoid
Clo 'ard, R 'Ai cahay ont rhonne9r, 'Arjqw,, a ix droi# de f 'a -A anj an
de nir: fe' public q*ue'la'itiall 4 I 2 de ier-x es 'non con e ees e co c' -au eu,,M re-,
preve ir fante' de 6,tir Sieur C*8' , ; r,
adoul, 16, determine' 'a p4r'tir- pour dan' le' cour4n 'L ejie ,,' in 178e qui pe Iat
d u mois de" Mars proch4in'; en conf6,quence ils rient litiis 3. E n, vkritt d'ordonr,;irice'_de-. MM.''Ies Adminiftriieurs!
dibiteurs de L-s payer inceffa mm' eint ; ils pr6viennent en en' 6i,2 d'U' '0 Dkembre, i incoij e
outre que'le depart de leur Sieur Radoul nop6rera aucun pourfuit en reunion un terrain 'de rniile- pas, carries, (itt"
changement dans leur maifon 4e commerce, qui fera regie dans les fiai teurs de la grande-riviere & W e, paroilTe &s
par le Sieur Clouar-, fous la4aifon-de'Clouard,& Radowl. Q R6fdkIipn','de Jacmel, borne'- au., fud dq.,, la. place
1 Mademoifelle- Rethori "deineurante -a Leogane part -Pein; Oih'a'ffant a'',n*or'd 6illp pas terres nom,
ur France. fV"Af de' nille pas
po ees Aftd la force, 1'6iie IX
OT non c oncHe s;
onnouvrie N c, pn, reA
-ef e frium icc r lr. tint r N daiis xetteC I 'nie 'a rut oL
.0 00 la' once ko
rwite des recouvreriieiisldes tond I s,'d A 'a I la ca'r g a i ncols N m -1771
a' us f6 n', du F_ L. le. pie bre
4 I A
?I
navire n'grier: la Belle Nimette de. X 3 En vertu d 6rdonnance e IMIM. iei 'A J ifilift'r4f6uri 7"7
ntes partant, pour _d
ura.nt de revrier irant
France dans le 0 prie inflamment les en date du 5 de cq mois, le._Sieur, GrwI1fj7;eI,, !tneu
debiteurs 'a ladite car _a- bn' de 1'e Oder fi de luie viier- 'Jacmel r d-I
9 a n reunion au Do.-naine u Acit, h ]a fuite
16 d6f4gr ment de les cogtraindre ocureur du Roi un, terrain,. fitu"
ar voi6, de tigueur. &,dilizence.da K 1g, Pr
Laha'tat.,,' Mar a d 6 rt r a n t",pa' da e es e
ch nd 4 Jei6mie ', hau
rtir Ites tews, e a riY;.4e_.a B;oqh' 'd s de acFiaiice eii Mar 6i"; n a rr 6 s 3
prie, ceux qui Iui mjpance'd a fix, ceo
S pttocaain ve t mc e 14 o
1- _I 16tieft
I;"(-OI8er** f, ii de I' eu iace' ', Alod., q
a ui kviter le an t e es alue fbiiqle t Ie' -'. 'pt, !n-$:L
train par vQie ( Ile" q r r Ivj
dre le rigueur, & d- I' '' I'~ '8uSieur'AwjI,_ a*u- fif d' de ce
d clarrepe, rien deyoir., e apace
V
Le, Sic-Ur Pie7rre G' iiiet Charpentier 'a Je're"mic C l,,e ft & au nord d,?pst, les im rn s
propoile de partir p6ur France en'Mars prochain, & e.eklaie cqnkkdr_ s ; 1-dii &6 i;6neau
tie tien devoir. Od e el ny a JaMai5. ta
I e 2.7 obi 1740, 1equ cta_'
Le Skur Ifa a c R ovt, e E n t r e u r re d c I b Imle n I e rl.i S.
partir pour France en Avril prochain, p'rie les p qnnar.ce dc AIN I Ndimmitrateurs
,,,e f6nncs 3 _'En vertu d'o;4
a (Jul it peut L,:voir de fe prA.fenter, pour recevn.iri-Ie'ni- e date' du xg D' C'eiiil5ri dearie r Ie Sreur Lj'urent Ei4tet
paymet, cea% q V Ille pourfuit en re' u-mon -un terrain
'i Imi doiver'_-, de' Im. fbI&,r !t phi6c detneu,rant en ct!tte vi Doffible, II vendra 12 Nf"gres ek deux Niwre.jTes -daris le dt! millv V,-Is ClrICS"Cu la vi.Icur.t'-uit-7_fi-IaI dars les haunembre def1miels it Y' en 'a 8 charperitier qu'il vendp' pa tclirs, -d Fcfle JuriQ,*-_'t.i-qn 4e, Jacmel., horne au f p, d (d a
teMent un cuifinier un doM -ftique 'ufie Pt6greCit! b I'A' 11' cprai I de- !a R xe ci.ka44nt ap iorld miil? Pas
Chff,;ufe ek I'autre tres-entendue pourle ne ar a ou
* 6. n a ae ; U d" s les e. rr e's Lon con-.-,, A6es- e ',A, aCe de
FOace de m -i carreaux & demi -d i' Taba airant ia" eeftauffi mi'le p d
ont tro s ttus une I., fafin e, 3s ans es terres
c il de deuA cham,b es, couvertt en effentes avec deux rion, cotj Wv, Wit terram a etc conc.d, au Sieur At i 4. V .5, e
gres f its- fur ladite pi a ,e I Ai 1,_'h, e e cet e S vignette Ivillet I
N it d' Xillta.- & 8 ii,1 141!ecl'
771,
en f, ra honne compofmbn', Prendra en e Q t A'~ '6n aiice LI, W14.
2 'E 'ver u ord I & Inten'
it_ &tres de change fur Fr.-mce S d-in e, elf rue le ,ie4r,, A' oilo tntraI' Iint, e a date du 1eq
Ro a ir
Y t e. bl"
ccittte ville Ores )a PtAc. pI*eIIWu 'jin en deme- nt, 4 des
i Le Sie,.jr ternard Queheille Aub.ergiffe de rn, -nmnt if6is 5 OuAtiii 'n rz i;ion un terrain pour ,cqra pontenamp,
iliorne-a-Tuf duits fitu
&firant partir pour France au ti-iois de cjuirz e cents vpa,& cn carte, r4d
/Iai prochaln', ptie ceni 'a quit ,I peut devoir de fe pre'- la montapne &_s
fud de' "chit:46ns,"
""e' our iecevoir h,,6r payment, 8 ,c cux qui I Lii doi- Se'che a'u 5 ILI votarls",. .1 tift C 1,6targ A
Vert d, le f 11er inci ILmih r.: -'it pr6VIent en Ou r
trd qq'il Gleie,'aI' uefl dit-'I--ti -Fond. L dir teriain, eft fians cau Wermera poyr qfjatre'a"rinp'e's'la'-maifion 'qu'il occupe avec fuivan't Ij conC"_Ji6"-qyi en.;4 4je acqrd6eau. u
I'zgre'rnent d'e' fon 'efl 6manci Thoinateau, le .2 D: 'ffiVrt ._1739; 1equ I n' a -faitaucun
& f ia bonne corn60fition de f6ri Oldlis l de magaftn' 6tabliffement: -6
d1u c cINVini, En'vertu d'ordonnance Ae API_,Ies- Gk'rat,& lnten-.




14
enrkuf#q un terrain fitu6 au quarter 4e I'Tilet-'I-Fterfef,.- pa!ttira pour JeAit r4u- I e, x 5 Fevtier fixe cc uvire ell boll J o fe h 0 r o i & u m e MM a: t i e r n 4' 1! "lo'- u ift, a U' voiiiii & tr6s'- cosnmo e poui 16s, paffajers Uux qui" V6U"* mord de.. I'h tNtaiion. de Bonneau au de la grande dtont pa, r u c %, f apitaine;
aU u 'Sieur J. B. Lay7re dah" fon magit"
'n n con 9. jonaiv
rivie*re Aed' Jkleirnie ""A -rgil. & i4ir6s; ; o ckdie' a,
equ I t r' lk l r i ne a 'a 'Sa'ih r-Mar '.
L e 'taina ct 64ieW au Sieu Sivpi'
#- 'b 3. n -Bordea %, du port de 300 tonneaux,
jamals eta VE tr-eprifie,, d;e
L Sieur Augupe Lofoxt, potir(ait en. reunion un ter- Capitaine- BX4, partira pour ledit lieu du- 2.o au 25 Fevrier, fain de" i 5oo pas carries ou la valour r6duite,"fitoe entre prochaim. Ceux q i voudront y charger k fret, s'adrtifeiont. les deux branches de la Flviire 'a Mahaut, quarter & pa- audit Capitaide en 'fon- magafin rue des. Capitaines Qu % roHTe-4:e Nt6mie. borne au nord du Sie* Raky, a 1eft M. Gabilde en citte. vilf6.,
r1k -Wan c6- droitte de Jadite yivi6re iroueft die Charlet 3 Le R Rleitr, Capftaine -Roche". pirtira, pour nordeaux
Toyri,.,4ux droits de P4ul Bouchi, chaffatit id f6d da'ns dans le courant du mois'" peochain.' Q x qui vou&ontY les ittres coti'c'ed-6ts' -.Mad-emoit lle Lu'ce-.;,,8mifi1eCkm'ence pa(Ter ou clafger 'a- ire s-adiefferont i W" Rafleau &- Com.
a '6t6 c'on'Cd6 aii Sieur Dominique La- p,4pie', rue d'Aunis ,-qui vendrout'de"s futailles 'a eau s pro-* Aens, le to hin, I itabliffement.. venantes dudit navire.
786_ qui ny a fait ancun
A En vertu Xordonnan-ei de MW les AdminiArateurs en 3. LArdent,_ du. Havre-,. Capitaine Vernimmen fits, 4;
Je -4,oo tonneau n v parti 4 pour I-edit liett
d; e dy 5 du courant le Sieur Navarre fils demeurant au x port i,. fi oiliiet
6it e h, t6uni6n wh replacement fitu6 dan3. ladite Aans le- courant dt Nyxierprochain::ce navire ell treis-cornor rue r les- patrage'rs.'. Ceti"x qui voudront
Vij1e,,,:n 9 1 1 i' Y. paT6r ou. chat.
' 464 horni .pendant iio. pieds ati no d'da la- m6de pou
: ; a:rtia u re c n ca 'AdrefferontTr e 1 6ueft- pendant 6o pied& de- rue da Bout- fiet d', fuc k & indigo s
du-Monde au. fud pendant tio pieds du n* a Ileft t Capitaine e fon inagafin rue des Capitaines, ou %
. t")'. ; L I *-- 463'' 6, 1 n W Compagnie,,, N
46 Placement a Itt ci- 4, 7rigant kgpcians en cette
p#iidaiii 4 'pieds eu:- n*' ledit ern hr D40ag. ,
devan t c on au -nor=6 Pier e-Heiiry.. Ville.
vertu Xor4ormance de- MM. les- Admi' ftrateurs, r La, Riine-de-G Iconde,, Capitaine Dilmont, partira.pout
eti'd'aie du 5. de V i .iois, le Sieur Llajunnie demeurant au Nantes du to au..xS. Mars prochain'. Ce qui voudront it-Goayi, pog0bit gn reunion untetraiA..p6ur,,C,0jture V chaigtr'h -fret bu y pa r fferont 'a W Rafleja
r A
6-tti e. pas, caFr' es'. h -uti 'urs dw Tr'o,,4-Cam- Contpag" is", Ott-audit Cap te diverks
d Ws,_ fita6 dans. I itaine qui a a vend
'bortie" "a rWifkAu'.,Sieu' imovs I I"e&- de Mibi inarcbandifi!s .,de trite &,,des pieces 'a- eau.tat'I"On 'RiVieet -P p4ae *I* tirant'6r tes pr6tentions de kierrea- Le' de. Bordeaux Capitaine Peicam partira, .41it Misrtin ie" nordd, Sitar' Our lediflieu du so au !%5.. du chain fixe. Ceux
1, fud d I mois pro
C7"irii? qui voudront. y charger i fret- eu y paffer, eadrefferont
Vrll T S T X 0 17 V K S., au Sieur D4ncy., dans fon magafin rue Sainte-Claire.
Le Difiri-, de. Bordeaux,, Capitaine Gaute ron Liberal
Un ?0gre de X -Ximont Conffiller au C6nfeil SP e )ar la fupeiriorit de fa march, tr s-c mmodt pour
tte6r' 4e 'Saint -Dbrifitteue a trouvi6laubord de lai mi4r-.' les,'paffageri,. & q fortant d,.- car ne .. partira Aans le-courant
&&A*' It's'. _ertV-ir (' ni- di m4gifin'du.'Rol, U e monte d'o'r. e mars prochlin.. Ceux qui voudron ha t le -4r Ile, lui apartment refferont audit Sieur Liberal.'
a r6 lf a te utqw. prouyera'qu' y paffer,. s ad
e Mowefquiev de'Bordeaux Capitaine E Corbi6r
lit., a6figinatit. L du
11 a e'ii trouv6- 16 2.6 du courant ,,_1 8, heures & demi port & 4 5_.o tonneaux
partita pow ledit licii par-tout Niars
du folrAans la, rue S-ainte-Clai*r6,' par un mouffe du na prothain. Ceux qui voudront y charger 1 fret ou )r paffer Vire-4i Mwofquu- u di BiDrdeaux, -Capitaine C -audit Capitaine,. en fon magafin rue Saintorbikre, une sadretTerout
P aire de- porhp. en cuir, contenant divers obiets;. on les Yean7Bapti:fte ou 'a Mr D. & E. Tlwuron fre'res, Nigocians, Yernettra en les di6pant. Sadreffer audit Sieur Corbie're en Cette Ville.. ne des. Capiralne. A Y'z 0 p it&.
D: z x mr z s.
Le MatLUat de Aloalhac relevant dii R fkui fur
6n derirera"t a.-voi'r de's. notivelles dtiSieur Bcniamin la riviZre du ot 'Agen-, 1 porEke des,
Pinder pafl' &ans cette- 0 lonie it y a deux an'
Nr le villas de Villeneuve Wnne Tournon & Fumel confiftent
ravire 1i S-6 it -itz de'Ninmi, Capitaine Fournier,. en qua- en un ch^ teau & autres edificee em domains, dwit une146 de Pilotinp;. on 16 croit dans le quarter de Liogane. En grande parties nobles: les fiefs s'6tendent fur 15. paroiffes donner alvis i W Jean-Baptifle Fontaine & Compagnie, W.- notamment fur la ville de Penue, & produi-fetnt beaucoup.
gocians en ceste ville-, qui, oot des- affairesder family' "t' vents. On vient de lever le plan
e tes- 6 renters & de lots
geSqit., a communique.
confi ii 1-6 gin6tal & faire c n(entir les reconnoiffances f6odales. Cet
ur- Delafirti I l1tn rimerie Royale de cette 1. t donnera. beaucoup
objet eftafrferme' 75oo. ournois ; on
Yi11t,,'&Arerqit 10tler deux Iftores faifantdis cigWes S!i&6- de facilities % i'acquireur.- S!adreffer au. Port-au.-Ptince fir audit hl. C4ditu & au Cap, 'W Grimpcrel, Notaire general
z On- defilter6it fivoir des trouvelles du. Y LdurrnpFran. qui donneront de plus samples 6clairciffemens.
fo;s Girard, de BDjde aps .. Economy en 1-772. chez Madame 3 Trois tables de moulins I fucre, & une bille, de i Mi.Tebaluk, En dinner avi s au Sieur Dufau ; leds de long fur x.9 de large, k prendre 'a rembarcadaire. 1 lImpritnerie Royale de cette Ville, qui a des affairs de db Grand-Goave 'a' Uogaue ou au Port-au-Prince, S adref bmille trisi-,w*t4r4ifiantes 'a lui tommuniqua. fer 'a M. 'Cuvilier,, Nigociant ati Grand-Goave.
N.* r r it z $ 'N Y C zr .4, it C, z m z x r. 3 Un emplacement fitue' 4 Saint-Marc, 'a 1'entrie du chemin de ladite Ville au Port-au-Prince format un iflet de
3. 377 094 dc 'faiadc far 1equetsfivat nuifon touto ncuY9




a 14 Oleds de fAce laytht Salerle drunt & Aerrlhe'. TJ-, ew. p1gernent de 9,o pipds,. de faqadq fqr 13 4e
ambres 'a' ft Tes Upe C'.61fine four' & pr6fonde'ur*, avec un anin6' t lou6-iu*d-uriAfWui 1,2 200 iv. an CoWtnbier & tlipi r. Vadieffo' 'a M. B.'M. par an, fans Ctre catrelk,_f
fourneauj e m4, ru -,,de Conti, fur, sequel
S- int-Mxr6 ment"fes, Be F au de IWA Am prendrikenpaye n Ucilft6 I I 4cquereur4.
de Richelgont 9 a a Pa e ita ;on dO -nota. tout,
es S'idre(fer g e Chg-a"e6 :! e o i44 "Uk' 01 6er OtF.
des, Neigr' "' ou de '114
trances j
3 Une maiton fituic a4t.'Cayet.0 rue 8u Nfi t ]k6gitifient du
2 U4e habitation indigo & c,
pieds de long fur i elarat divi-Ae en de'x chanibres oto" de 1 otitenance
balls s, d"environ 20 pleds e long fur z6 de large, dont. de 700 carreaux de terre, fituie au quarter de Baytieft
une carrelcie en marble & f6par6e par un corridor d'en- adoff6e 'a la met & 'a la tivie're, "a une dietnie lieue de la viron 3 pieds de large., ayant 01acune deux. features fur la blaie,, chem"n de cabiouei; ious les battmet dans, le m6lleur
rue, une fur le falon & thacune une porte ouvrant fur, kiat poffible & cou*verts en effentes y ayapt,, fix bcn' ei
ua falon de 12. pied forme "a clairvo'ie fur la in'digoteries; on Is de'large' y joi' dra un teller de cot 66 pti N,eigres
i longueur de ladite ma&n foui 1,efcalier de laquelle fe grand & petits, ou la terre 4pare m-''en't -, au"gre' 8e Ncq$
troupe un petit caveau en de-ux c'hambres hates, fur la reur ; troupeap de beites-.1-comes, moilionst bites cavaMe loligueur & larger du" bas de la, rtaifosi f6parkes e inges, argenferi &'autrAe lines, m^me les meubles li e L-ftenpar deux cloifons 6n planches, qui donnent une premise files. Sadreffer 'a M. Vinay Negociant & Co'tniffionnaire
chamber avec 4 fenatres & deux 'VAes' cabinets qui en qui indicluera le p-ropri'taire, qui f dirp ife a a r ou
ont chacun une, "a coti derquels fe troupe un troifierne France.
tur 1equet e A u n com-carre' de 12 pieds fur 12; le, falon du bas, fe trove replete Une belle ti rre de 144 itiff6bk
ha mencement detabliffernent en cafi W, en vivres de
pre(que 6tr6 n haut.' Plus un a'pp'cntis 't & bas fur P9 11 la
I & Je I eau e n a re'
4 meme longueur format 8 fort jollies pe;itesxhambres, toute efpke n abo'd 'nc6, tres prop a
d'environ t t' pieds fur't i fipir&s en bas par des petites culture du caf6 ..fituh 3 lieues.-du Petit-T ou & 'a 5 de
IAnfe-'a-Veau-.S'adreffer'aM.IeVi o-te'dih6llii dHallet
doifons en maonnerie entre potealux de 6 7 00uces &
en haut, par des cloif ns en planch-5, chaqu-e I chamber 'a Lkogan.e ou- 'a W' ,,&rtrqnd ego
ayant fcs portes & fen'tres ; dans Nne de ces chambers en cette ville. fe troupe la cuisine avec: fes fourneanx & un petit four Piekes 'a eau de 4, 6 & 8 barriques. Sjadrefffet 'a M. Tardy
defies, cherninke &c. Dans lefquelle's- ch-3mbres hautes Ca tdo* chez M Rapeazi & Come
pitaine du navire la V ;re
A'on entre par une gaierie tournament en tour d"iquerre f4ir pagnie,"N6 odains, en cetti la longueur dudit appentis & latg-. d* 4,pieds.' Le. ba 1 Une 1 abitition'fttue,e au hi4* iie -14, piiine dd Ctil-deft de la maifoni prince ale & celu"i de I'app Sac, htis en rna onqerxe onnue fous'le no de, Rou-1fr-de 4 A.doihefi-e 14
dee ig pouches, &,,tout le hatkt entre I contenan p6teiu'x d'e bois d-e c' 2 t 2 czarreaux, de ierre atrobole, a_ t.e ji;yv-!
fer, pour ce qui entre en terre en bols de Miffiffipt station ell itablie en fiAer'erie rou- lant e n- hla.k, deux Moulins pour ce qui ny entf(! pas ; le tout peint en gris clair. Apt%-s bonne fucrerie avec fes '6qui --d d
'Pagesq 39PPle 5 pyfge ie
'lefquels bakimens, ell une f6parbe cour, da 's la iii 1
n. _qvelle oa, une bonne eitluve towes, les -commo it i es i Vvx*p 101-.!
6
peut faire un jardin de 75 pieds, de long fur 6o Ae-pro-. ration, -une guildiverjejoulanie Ies, 1,0gq#wi4 86' fti"Itfondetir a to pas de 4 ravine:' b' colo" bier &-.6 i r Ii A- nh6, n' 4
il (e6ouve'uk.trN- on,, M 4pier qua- o ze p ces, e Fa 0*4 es
. w f% 1 -va plan "
puits dans la cour. Le fond de la maif6n' eft hypo- que a roller' cette ,annie I ifne en putreque ter tz
une rente viagere e 3ooo 1. pour laquelle on donner terre ep,. vivres,; 14 io -arrofi -104i 1eau de .14
furetes en laRant entre les mains de Vacque"reur gnviron iiviere Creufe. On' y l'otndra, 95 ft rei de toute beavtk,,0 ,150oo L fur le prix de la maifon qui front 'a valor 4ont ]a majeure parties' font Crhol,6 1, 40 e es a Cortles aux renters bceufs tyrant au -cabrouet, 9 mulets-, une jument.;
a 6cheoir il ni en (era d A aucune quand il rece- dont 34
Yra la maif 's &c. Sadreffer m. Sartre.
on. Cette maifon comwencee depuis environ cabro uets tom bureau
'un an, ell finie & parachev'e depuis deux mois. Le ven- Habitant au Cul-de! Sac 'a, Meynardie & Ficca4, Ne'deur prendta en payment des ft tes, faits au pays,, ou gocians, & 'a m' Loreilhe Nofaite au Port-au-Prince. m. llouveaux ou enfin des letters de change fur F ance fi Biondean, Habitant au Cul-de-Sac qui a art, quinzi
fi bones, qu9il piuiffe les n6gocier fur le champ I ant fur ladite fucrerie tnalade depuis tr s- lo
Tour des ft res. Sadreffer a W Brard'Saint- Clair, Procu-, temps fera un pont d'or 'a 1icqu-ereur, iii fon' inter leur Cayes proprie'taire de ladite maifon ou moyenant du comptant ou des ft res 'a bord de'firant
Mr
'Ywendrof, Raymond& M4 Iignac, Negocians au me^me voir la fin de cet objet de fon viiant.
lieu s avec: lef4uels on pourra trotter comme avec lui-merne4 Une habitation fi-uee dans les auteurs de Cavaillon de
3 Une voiture dorke 'a une place avec fes harnois. la contenaryce de i 2oo pas en carte' borne 1'eil de rit"' Man: 5'areffer "a M. Vinay Negociant & Commiffionnaire en & Gdrat, 'a cle Lapiverdie're 9 &c. (br liquelle eft- une'
Vik, qui en fera bonne composition. tre' -belle force, 12000 piedS de cafk, un' e an!nannerie ca.-i
2, Un emplacement de 86 piels de facade fur 16o de pable de 160urrir 4o Neigres le tout en tf s mauvais, 6tat
Profondeur avec les batim'ens en ?e'ppn ans fitui rue des ainfi clu'une wauiaife grandcafe. Sadreffera''m. Dudet, aux, Miracles entre M" Aleynard;r -Piccwd & Compagnie & Gaycs, 'a qui elle appartient,,&qui en, feria -bonne compole Sieur Dupen Delorme HuiPier. Plus une. terre de i 2o fition. I A
carteaux en plane & arrol'able fjtu' Un emplacement fittik a* bourg de la Petite-Rivire
pr% 11 ee au qliartter
& es le boutg de Alittebalais dans le plus beau local quarter de I'Ai tibonite, de 2 34 pieds de long fur 13 5 de large.
laquelle font Auellement une grand'cafe 8., 1 5o bekes entour6 de murs dans lecluel il y a un magafin de "40 I scores CCLte terre qui eft mainteriant en hatte eft fucep- pieds de longfur 2o de large en ton bois de carpenter, bi
e routes fo,,tes de cuhures. On do'nnera toure faci- couvert en efTentes, & des lois fiffifans pout aitir une lit Po ible 'a un -acquercur (olide. S!adreff,-.r 1 M' Vel, maifon de 6o pieds fur 3o & vue ch;;w1le havte. S'adrefYOCzt au Confell gunerieu I da Saint-' 0ofillftalle.. fer 'a &L LLavrazid. Dire&e I r des Poftes.'audit lif.U.




44
1 )1 qulon donnerolt tecours en Tjollando, a occafiopkdes.
T i,, e A I f- A, it 0 M 4 d C Yartnb"m64 rit'M6 de I& paut de'' S bla cite'; Jef ques
o arthetnens., ont evepus rei
Axafilte Na "fahi' kiit pp): ayint!'d6s "tnarqU"."tr-8"!$"' a Or e V66iiiei A difvofkei 'a Axplijuei fur
bj
'brit'deiDit,2 rnir 7i'iet b t ktdr :6i conAuite a copter vis-a-vis' de la fl5n ge a
r ft dU* i7l de iu *ndmtn6 .41tiis' 1 RiP4.bliq,4e,,,, dune xnai'fiii ,conform au d6eir"qu"on'a'
Bedon M. L. n cette vi l '5:, qui il ippaitiient. timol 4' 'i & autre de'cibrif r la bo" n intelli.
F7tr14ve '"S6ne&a1b1s ,o 'ans, taille de 5 pWs 37gence entries deux Court, & toujours, entendu 4uffi qu'it
Ouces ezatnpe ru r le' ei n d r o i t TRLR an. deffoO ))ny a aucune vue d'hoflilit' nulle part, en conf6quence G A I-It
e gure qb mac,- les, de cc -qui s, 11 pafT--' Sa, MtajeU -tou'jours etvipreffi de
V. 10 layant'lln bouton -fu I'd ze
tL iyi eron 'des G 6iha- es lee 3 i 3i'cqhcoui I "i fenti s rnicals & S'M. T. C. con. 4h grl s da' 'is, par ly tir 4'Vet e *.n(
CQM de- colobi .:, ,y,iv-ri,dr6i( 'a-ve tile que- 16-s- arm
brid deii n' i et n ayant qud 'trois mots e4ldfl q & eii genera ous
Aonner' aVis -diu 54 'Ch )Pfe part
ieur ut er arpen iqr aiii' s geparayl s *e uetii&, fer ieht.-_ dik n tin Os de
r que es annes des &A nations eoierit,
4t ei M',
J a-Bqfije 7con"'go AgA" de A ar's, 16,1 ?. m p e' C i le wreffiiles fur'le I"4(abliff ir ent.d e, 'i)aix tel qu'il Droull- Pr I ie
fein dr6it q )L-do-ld! En dofiner avis au nomme ct-oit le ern i Janvier de la, pr6fente an"nee)).
tard,, Boursher, en cette villeo' A Wrf illes le 2- 7 78 Slgne.' Dormu&
v W M. t'EDEN
P, Q NT"k I _'D Z 9 L A'R A r 1 0 AV.
S"
N O'U V ]E L L I S D I Ytlk -S'Eic Vintention de Sa Maj ke n,4 fit fi ayant jamais
'.,y D -E -B R r T .4 C, N, li,&h de '$ Irnii ifcer par lia forc dah lcs L
nbiiqu6 '8es Provinces- Unies -1a communication faite la" La Gai-ette de'la Cour,- du -3 o 09ohre ;'a announce' qla-en Cour de'Londres to 16 du mois dernier par M. Bar. exhution dfits declarations changes entre les Cours de Lon- 3ithelcmy, n'ayant eu d'autre ab'jet que d'annoncer 'a cette s U U) ffa nit's, Teroient
dres & dc'Wrfiilles lo-s Ma'jine"des de''. P e Cour u e'. ihte'nt:on dont les motifs n'exiftent plus fur.
I er- Ja I I
retnifes ftir "I ei, P''Ital" 0 411et "k"trouvbien't au i nriier 3itout de'p"dis que le Roi de Pruffe a fait pirt de fa refblu-, :1787. Cette I nouvalle fut qn v6 y6e- i *wA61 lleinent & avec ))t'idn tie' fit atcune.,_, ifficulte' de declarer quTile' ]UraMaire- a Di' &-e s' d la, e6 donAer- aucune fuite 'a 'la OCclAration c
kaucouo de Mkit" at 6 u 1 U r C
e de- 6t iCompag''te'les Indei.' L'T s foods )14 entiobinque, 4 a. c ux e once 4 qu"Elle n*e conferve nulle part aucune vue
remote 'tu le'chlinp- die 5 & -demi -pour cent. le.'En
Pblic rent t fi0flile relativement a cc qui S eft pa& en Hol and
iquence, Sa Majeffe' 6f ra-t de concoun I r avec les Le Confeil de la ville de Londres, 'Setant affernble' furcet 7, conf d I n
avis, Sir Wathin Lewis, un des Membres de ce Confeil fentimens de Sa Majefie' Britannique pour IA Onfervapropofa Xadteffir des tetnerclmens 'a Sa Majeft' Britann i- tion de ]a onne harmonic entre les deux Cours convent ferve plaifif, avec Sa Mijeffi Britannique qu les, arme.,
que pour les (bins -qu!elle a P'is de cion r la patz; au- avec
cun des' autres Metn'bies he reconda'cette motion. Efle fut ))'mens & ei ghniial tous pr6paratifs de &erre front difcon-, propofie une feconde fois, le m8me silence rig ha 4ans Ja 3)tinue's deA rt & d'antre & qu e Its, Marine des &Ux,
Salle.' Quelques perfonnes en ont tir6Aa confl quenke que "Nations fe'rb:nt remifes fur' le pitd de 1,6tabliterrient de
les citadins de Londres, ne font pas',co'niens & la conduit paix, tel qt61 exifloit aU 1,r jan Vier & la prefente ann6e 1) qui leur Minifiere *a tenue dans cett occasion, & quTs 4(1 A Verfailles le 27 0610bre '1787- SigfzC ILE COJATE
font un peu confuse d'avoir 6t& les pterniers 'a propoferi ))DE MONTMORIN
de Mgmer. (c En conf6quence de la &C-laraticn contre-d6claratiott
F, R A N C' Z. ))Cchanqe.qs cejoatd'hui, les Souffignes au hom, e eu.rs
"er; i s ifc:" viennerit que'le's' Vt inemens,_4'
Les dekla'ration & cantre-dflclarat nannondes ci-deffus i) en gen ral tous p reip,-, -,24ifs e g-,) rre eront',aifcoirtin
font de ]a tenour'fuivante'. i)de part &
'er L e, I.nt pat%
i) fer6nt reniifcs for le P, I de de tot
D E' C LA nA P1 0 Y., a) qu 11 11 exiflroii 1. ,r J nvier de la pr4fente ann0e 11. 1
(c A Verfailles le 27 O;ftobre'l 7'87- Signe,, DORSET cc Les evenetteris qui ont lieu dans la Republique d,.s 7)WM. EDEN & LA, COMTE IDE MONTMORIN
i*Provinces-Unies, ne pato&aat plus, la ,Ter aucun f6jet de Les Officiers,"Bas-OfEcicrs
))dAufflon & record rnoins de conteflation entre les'deux Driorbns & Cha&urs des"R66'Mens, doiit ks
'I I 1, ii .4
i Cours les Souffiign6s for, t autotiUs'adetnander, ft "inter- avoicat 'tc fefPcildus'l oni-I &e a tctifl's d 61 pront-r
;)tion de S. X T. C. eft da 6.nner des'fultes a'- do. ne rejoindre tours C rarpe;Sfifi favor les officersrs j
'11dats que le ij Avril prechaiO)),cation faite It j6 du mois de"Setprembre denier pzr I que le.le" Juin, ft Jes o
1) Minifire Wriipoteniiaire de S.'M. T., C. qui, aanon ant (Gatette & Alercure de France
Wvtc perm;1zon de MA ks Gihir4l Litendant.
FOUSIONOW __. WMWM 1-11MR101 snow a now
A U, P 0 R T A,.U R I N C E D E V I M P R I MER IE- RO Y AL L




57
IX pli'l @1101 W#tWWAWW- mows* nwm 4WOMMONANUM WAWAW UNUMMONNOWAMW
N" io.
AFFICH E S A M E R I C A I N E S
du Samedi e
z Rvrier 1788"I 'Folds d io-'Ak
a Pa an 2.8 onces. difparu cinq auttes ne montrent plus que des tunes tto*
ontconfid'rablement fouffert, & beaucoup do monde a p6ri
T .4 X Z E.
N 0 U V E L L E S D I V E R S E S. Le Gouvernement de.Paletme a fait publier un tegle..;
tnent perpituel par lequel it eft 'a jarnais deffendu'd'irhu.
T u R Q u z x. met daris les tglifes, & meme dans le fein des villas. Cette
loi que l'on doit aux lumiires & aux vues falutaires de M.
LE Grand-Vifir doit commander un corps Xelite de le Marquis de Caracciolo Miniffre Atat de la Cour de Na.
13oooo homes. Une autre arm6e de too, ooo homes ples ainfi qu% cells du Prince Caramanico Vice-Roi de
doit fe raffembler aux environs d'Oczakof & fe por- Sicile, n'excepte perfonne. ter en Crim6e une troifieme auffi confid'rable couvrira 11 feroit "a fouhaiter que tous les Gouvernemens fillent la Valachie & la Moldavie. Le Grand-Vifir a requ de fon de femblables loix. Et en effet pourquoi les Grands auroientWitte un pouvoir fans bones : it a 6t6 autoriQ 'a nornmer its plus de droit d'empoifonner les homes apres leur mort & 4 revoquer au befoin les Minifires & les Officiers qui que le plus simple Particulier ? Qu'ils nous obse'dent pendant doivent le feconder. Dapte's un 6tat publi6 1 Vienne on 16ur vie, lichelle utile de la foci'ti le. veut ainfi, mais2u eft fonde' 'a croire que la totality des troupes 0--tomanes rnoins qu'ils ne nous empeftent pas apres leur mort, car cil de 447, 4S4 homes. Une autre lifte qu'on dit les emanations putrides des corps de plufleuts font plus
exa&e, Porte 1'e'tat des forces de la Marine "a trente vaif- dangefeu(es que celks qu'exhale le corps d'un honne^te Bourfeaux de liene, depuls 54 jullita'a 74 canons, vingt-quatre geois, d'un bon payfan &I caufe de routes les inaladies dont frigates de 30 a 40 canons, 35 bombarded, 6 gal'res., 3 leurs excis font de leurs cadavres un m.,gafin peftilentiet.
A
utes & 25 batimens de transport, de, 12 'a 2o canons. On a dicouvett Gtigente en Sicile un vieux mantif.
Un vaifTeau Ruffe retirement neuf, de 74 canons, ayant ctit arabe des Livres ee Ti-rFAivE: on efp&e y trouper.
MA tS
ite' forc6 par une ternpe't de cooper fes a a it e" en- les Dicades qui manquent dans ce sublime Hiflorien. traini par les courans dan's le port de Conflantin6ple ou'
G,&AxD Lr -BJt.E TAG N X.
les Turcs s'en font embarks. Le Divan a fait c6le'brer cet
ivenernent par des t6jouitTances publiques. Les Roinains It a &6 envoy des orders 'a Wcolwich, pour que ron
dans un cas femblable, auroient offers des factifices de re- fit l'off're 'a tous les criminals qui ont 'ti condanin6s ette connoifrance' Neptune, & nullement au Dieu des batailles tran(portes I & qui ont fervi dans la. Marine foit fur les car Mars neft pour tien dans cette affaire. vaiffeaux ee S. M. foit fur des navies matchands, de s'enUne flotte Ruffe, qui naviguoit dans la Wditerrane'e r'ler comme matelots, au lieu de fubir leur fenterice.Ceux
a ite' di(Perr6e par la meme tempete. Un vaiiTeau de So' qui accepteront ces offres front envoy's bord An Tendet tisnons a peri & pluficurs ont foutTert confid'rablement. Patache ) pout itte conduits Portsmouth. ( General Adver.
tifer, citi par le Courrier de I'Europe
R er s s i z. Ceft une trifle reflource pout une nation de^tre oblige.e
cc la Ruffis dolt 'a la Grande- Bretagne, plus qu'elle ne de recourir 'a des malfaiteurs pour armer fes flottes. 11 eft plutra jamals lui payer. Cette nation, fi puiflante au;our- inutile de dire que ces orders ont prekid' l'arrangesnent d'h-A ktoit envelopp6e dans la plus proforide ob(curite' fait avec la France. lorfque Richard Chancellor, en dipit des temp8-1-es & des On a dit pr6c'dernment que M. Pitt avoit toujours mon. places decouvrit Archangel, le feul port qu'elle poff6da^t, tre' le difir de conterver la paix avec la France ; un des dout on connoitToit 1 peine 1"exiftence. Ce fiardi navi- ptincipaux motifs de fa conduit dans cette cccafion patoit gateur p6rit enfuite fur la cote dtcoffe en fauvant un avoir ti 1envie qu'il a d'kteindre la dette. national. Si elle eft Ambaffideur Ruffe, envoy' par Jean Vafiltivitfih, qu'il de plus del milliards tournois comme l'ont public' quelques avoit amene avec lui de la met Blanch,?. Generd Adver- kctivains, vraifernblablement infiruits de 1'4fat des chores lifir citi Far le Mercure de Rance 0* 44 & que les fonds define's 'a 1'extindion de cette dette ne fbient
que de deux millions fterlings ou d'environ 45 -millions tOurE s P t c, N E. nois, M. Pitt n'aura pas a fatisfa&lon de voir ex6cuter le
La plui grande Pattie des e'Jifices publics & des mairons grand outrage de la liquidation de IAngleterte ; car il fau. de Tortofe a 64 de'truite par un tremblement de terre dro"it qu-11 vkut encore i i i ans, & quoiqu'il n'en ait pas
trois gres bourgs des environs ont dit -on, emierament 30, ce Miniftre ne peut cfpirer felon l'ordre ordinaire de




la Mature, de pouft!t suffil Iola A carritre glorllture#4 lei circonflancel ; an poor mlieur dire i Is ditertninaid, Son' trivail fera me'm cantrari6 ft comme on I'annonce I fubite de la Ptuffe ne nous a pas pertnis de fecoutir t4. les Anglois ont deffiin de maintanir leurs forces de terre & caceraent le parti patriotique, il paroit que nous, &110A, de tner fur un pied plus confii6rable que par le paffi. On inettre tout en oeuvre pour emp8cher qu'il ne foit entijrt. tftim ve I.-N d6penfes que ce pro*et occaftonera s'61e'- ment abaiffi. Ceft du moins ce quon a d6j! t moign6j' veront a un million sterling. Voila' donc encore racquitte- I'Envoyi de Pruffe & M. de Saint Priefl, qal' eft Patti matilt de la dette national rescue de t t t an$. Nous ttou- pour la Haye, eft principaleme'nt charg6 de ramener le Patti vons 6pars dans plufieurs Gazettes & Journaux les donn es Stadhoude'rien 'a' des fentimens plus mod6re's que ceux quont q 4i fervent de fondement aux calculus de cet article que. temoigne' les patriots lorfqu'il 6toit tout puilTant. Le Gou. nous aurions pu confide'rablement allonger : en le prifen- vernernent a donni des orders a* Valenciennes, 1 Nfle tant fous un point de vue referred' il en fera plus fenfi- aurres places fronti6res, d'accueillir les imigraris de Hollande, ble & nous ne 1'eitendroris pas en citant les diverfes auto- & de leur donner tous les fecours que leur position exigera, ti-is rur l6quelles il eft appuy fans difliauqion de'tat, de perforines ni de parti
5i la guerre avoit eu-Neu dit le Cenewl Advejw:/er, n'au- Extrait du Mercure di France, n' 43'foit-&. a rairon de dire que nos armernens auroient
ProvoqJacse- 76au au lieu de le pre'venir ? On a cru ot Angle- a Le m6moire de M. de Csjonne, continue d'^tre lu avee terre que les finar ces- de la Fr4nce itoient dans an itat diple- la plus grande avidit6 ; le jUgeMeRt g6ne'ral ell que cette
1 la. requ^te ft 'crite avec bt:aucoup d dignity & de rete rable & on a itemal inflruit. 11 y a du derangement a e e e nue;
*e'rite' dans leur perception mais point de vide. On difffere & av ec non moins de graces que da vraie fenfibilit6. L'on i'opinton fur ]a maniere de les adminiffier, citl la force y remarque trois paffages prjincipaux; lun traiie de la ni. principal du de'fordre.. cAire; de creer un IS trib 4 unal pour juger les NlinifIres ; I'autre
Le Minift re anglois s'eA compote dune tnanl re qui conce.m.e les monnoies; & le troifiehne offre une compatai.
peut fervor d'exemple lorfqu'il a fallu faire I es approvi- fon des loix romaine ave les loix crlminell, s angloifes: dq Aamiettiom q-it les bruits de guerre avoient rendus nicelTai- refte, M. de Calonne Y etab lit le difxlt tel qu'il I'a inJiqu6 dans res. On cite particulierement qufayant fait announcer qu'it fes e'crits, avant (a retraite & it offre de fe mettre en prison, ;1voit befoin de 5oooo gallons de rum, & qu"il donneroit & dy 8tre juge par le Patlement lui-me^me )) 4. la pre'firenci ceux quit oftriroient de fournir cette liqueur dc 11 vient d'e^tre public' centre la notivelle Compagnniee Dii plus bas prix divers N6gocians firent leurs fourniffions. des Irides, un outrage de 140 Pa.Or. in-4* qu'on attribute 'a On accept les dix offers les plus baffles. Par ce moyen, le m. I'Abbe' Aforellct. 11 content trois m muires relatifs a cette Minifleresseft procure 5ooooo gallons de turn un prix Compagnie ; le pr .mier, eft le me'Moire des Ine'pute's du com. tnodW qui auroit kte' beaticoup plus confid6rable fit f on e^ t merce ; le second la. Rdponfe que lis A annonc6 toute la quan-ve' dont on avoit befoin. Companies des Irides y ont faite ; enfi-1 le troiUme qui ter.
Le Marquis de Carmarthen a donn6 un diner de ce'rimonie mine le recueil la Riplique ices Obfervafioris. A4. de la Cre'a M. de Catwine auquel les Min i(tres & Ics principaux Sei- islie avoit d j pr6fente' dune hiwiie're plus iterdne tout ce gneurs &Anglererre ont kt6 invites. ( Courriir de 1'.Eurppe qu"on troupe dans cette riplique. Les feuls paffaggs qu'oll
A .4 Y C Z. y remarque, font des e4traits du m,'moire des 11abirians de
Pondichhry; applications ktouff6e& *s leur naiffance, &
Wglement fait par le ftoi le 23 061obre contenant qui aujourd'hui auront la publicity qu'elles miritrent d'avoir)),
t.9 articles, qiii expliquent & fixent en detail tout ce qui (c On a Youlu avoir detrii4ement Npinion. des magifsi rapport au Confed de la guerre. I trats Supkrieurs, fur le ptojet d'un empriint de too miAions:
La nomination de M. le Chevalier de la Luterne, 'a ram- ils ont.rep9ndu cpue 1'enregiftrement de ?gclit qui le C r e' ee r oo i t baffade dAngilNerre eft certain. ne pourroit etre que provifoire jufq4 IAffemblc'e des.
t(ats-Gkne*r,2ux )Y,
Extniit Anc Lett" de Paris en date da ; 6 Novembre. cc MONSIEUR,& monfeigneur Comte d'Artois, re dircc Let; Anglois bien -affures que nous f4jvrions leur exem- pofent i reformer comme Sa majeN leur en a donn6 1'exe m.ple ont oi rt les premiers de deiarmer. Ce qui les a por- ple les Gardes de leurs portes leurs Suiffei. Ces derniets tes a s executer ainfi, c"eil qu'ils ont pti voi us 6tions font creis urir que no Aans )a maifon itoyale depuis la bataille de Fo
,prets 1 ]cur tenir tete. D'ailleurs leur armament, fans com- noue fous Charles P-riz P'Ll les Siuiffes qui furv6curent 'a ipter le tort qYiI pouvoit faire 'a leur commerce) en ente- leurs camarades au nornbre de too, ne fe rendirent quaux rant res matelots leur a co^t6 us million & demi tour- conditions qu'ils compoferoient une parties de la garde du tiois par jour pendant fix femaines, qu'il a dure' : ce font monarque. Aonc environ 6-a millions qti'ils auront d6penG pour foute 4c Deux fanieux courtiers de change ont eu ordre de
wr las int6rers du Saluhouder & ces frais font blien plus quitter la Capitale pour avoir ripandu de faux bruits fur conri le'rables fx i'on y aj oute les guin6es feme'es en Hollande les affairs pr'rentes en annon, ant la d3puis dtux aw. 91ant "a nous nos appr6ts cou^teront Wen alternativement felon Nffet qu'ils prevoyment que ces 0 M1 ion'11i s. mis comme cet argent ne fortira pas de la bruits devoient produire pour la hauffe & pour la baiffe ;rance ce ne fera qu'un 16ger sacrifice pnifqu'il a pr6- des fonds. G'toit au Caf du Palais Royal, appeal k Cave-juo venti j)te gjerre qui auroit hti on6reufea' la Nation telle que fe fabriquoient les foudres de la guerre ou les traits des v' i
qj'ell! auroit ou tre. Ot a donne' avis 'a IT(pa. de paix im3gin6s pour titer patti de la crtolutite. Cfl '
h cow-!.)tion raite avecJa Cour 4 Londres. Cette tables poffeffeurs de fonds ou des fp6culateurs timides ))
14anc-. s'efi montrke de bonne grace praise 'a faire catife ( On ar garantit aucune de ces nouvelles exira;tes da Alercure). 'com mune avet nous i),, On a plac6 pendant le mois d'06.tobre go pi&eq de
It Qaant aux affairs de 1A Hollande on les trite affielle- canons cle 36, fur les forts Royal & d'Artois qui d6en-, pi t an le aoaY1-Vw h1inifire NAG= vi eft ici dent la rade de Cherbourg.




7, On affare que; twalgti lei ednilrudlions ce4ie'rAles iqtj; fes gain'fons front ftat;onnalires te qu; enttalne 12 rup.
ant jtj fates depuis la i it refte encore dans nos chan- effion des entreprifes des tapes, qui etoient fort cofittuf6s.
tiers atTez de bois & de mixture pour faire 30 Ypiffia-ax de n companies recrues feroar Yeadues aut.
ligne. Si lon to croit quelques Papiers publics, le (;ouver- Rkgimens, quelques-uns difent me^me aux Capitaines, : le duit de ces r6formes iel'vent de tf &-groffes rommes
lenient a donne" des orders pour en mettre en conftruffion pro e
,i douze dans le tneAme tnoise & cells; du department des finances rendront auffli une
On patle dun traits Xuaion entre la France I'Empire, fo in, me confidirable. On fent combine d abus re font Stitla Ruffie, I'E"Parne Stla Ripublique de Veni(e. fis par -tout. )Y.
La Sociki Royale de Me'decine a klu M. I'Archev8que On nous mande de Pari3 & de Bordeaux que la r "colm
e
de Touloufe pour remplir, dans la clatTe des affocie's libres, du bled & des menus grains a k6 treis-abondante que la piace qui y vaquoit par la mort de M. le Comte de cele des vins n'a pas 6 ft heureufe & que le prix ett',
eft d6i augment'
flrgennes- C.
le Marichal de Caflries a W op'4 deux fois, par Les defaftres occarione's par les dc'borJemens de It"bre
I Sanguera ville 4de la Navarre, 7. lieues de Pampelune,
1.,es plombs, de la fiflule I'anus, & avec plus de faces a a
la feconde fois que la premi re : on croyoit d'abord que ont fitit kjir plus de 2, 5oo perfonnes ; les eaux fe font
les plombs s'itoient caff&. Les occupations de cet ancient eleve'es 'a Tortoffe a i i pieds de plus qa-en 1743 & Y Waniftre I"avoient empe66 pendant long temps de fe ont cauf'e' ainfi qu'aux enviinns, les plus gran malheurs.
rat, n; ce qui I'a rendue plus dange- P efqu'en rnerne temps il eft torrib'! 4 Valence, iAne k (bufneitre a catte ove o 1,
reure, Mais on a la fatkfi&on d"annoncer que fa fante' fe grande q1jan.tit6 de g r 61 e d'une groffeur & dun poids t'rab!it maintenance tous les jo,)rs. Au milieu des douleurs inouis que toute la Zzmwene en a Chi encieretnent ravade cette cruelly 0 liratioll, it a re5u I'agre'able nouveUe que & routes les recoltes perdues les, arbres itant refutes rp fa6nes fruits & fans feuilles.
Madame la Da-Lheffe de Caflries, fa belie-fille, etoit accouch'e d'un fils. Les vr-is Pattiotes reconnoitTans des fet- a Le Sicur de Gr &mmpren, Lieutenant des vaiffe2ux dit vices que Ntl. le MartchzJ de Cafiries a rendus 1'9 at Roi & commandant le paquebot de S. M. le Courrier de font des voeux potir qtj'il jouiffe long -temps encore du l'orient a rencoritte', il y a quelques rnois un vaiffeatt fruit de fes travaux. On peut appte'cier en peu de mots Anglois nomm6 L: Brannie d'011ve tenant des c6tes
les obligations que la France a contraLqes enters lui : il a d'Afrique dan6 la plus grande d6treffe faute de provifions. Tout Uquipage 'toit mort, 6 feux perfoanes,
tnis notre Marine fur un pied refpedable, ce qui nous a fait e excepte
une paix g auxquelles cet Officier a fourni tous les fecours dont elles
obtenir, en 1783, lotietife & ce qui vraifernblablernent a contribui 1 enip6cher la guerre qui fe preparoit avoient le plus preffant befoin ; it a igalement fauve' le il a fait tres,- advance les travaut de Chtrbourg & en wiffeau pour les propri6taires & a agi avec tant d'humainontrant 'a la France [a poffibiliie d'avoir un port de Roi nit6, que les Affureurs ont fait rapper une mMaille dor.
dans la Manche, il a r6alifi une efpermnce que depuis le pour lui timoigner )cur reconnoiffance Gatette do
commencement de )a Monarchie on Wavoit pas rn'rne of6 France n* 77
concevoir. On ne lit gu6re dans les Feuilles piibliquesi-'e' loge
Notice det premi res Reprefenti6ons des. Pikes nouveller"
d. ainfi I'on ne peur croire que ce foit
--s kliniftres retir6s a' Paris.
]'adulation qui nous fait parlor : eeft I'impulfion feule du
'lobre, Augufla Tr-g' ie'
pitrioti(me qA nous inspire. Au Thijtre Fr4r o;s le 9 OL 4, ed so
Dauze mille Matelots Fraqois ont 'r,-'- employe's cette 11 y a ddns Flufieurs ioIes des traits heuraux
anre'e la p8che de la morue : cette peche a ktt abondante. auxquels on a r.-n-du juilice mais ils ont paru ea
11 eft mott derni&ement pre's de Uontpe!lier un parti- ttop petit nombre pour faire oublier les defaults, de certa
-fils 70- Tragedie qui a 6te mieux requ a la feconde Repr'fcn-! culier fig6 de it 29 ans. Son fils en a 98 fort Petit e e
station qu'i la premiere.
Extriii dune Ltttre Jr Paris en date du 17 Xovemb,
Le 2o du tneme na-is la Adaifox de Molie're ou Ito
a Avant quon p exporter la co;crnee dans la finance, Journe't du Tartu e. Nous gallons pr6fenter une court anaon exige delle les fec rs qu-'elle peut fournir. D ja Its lyfe de cette Piece parce qu!elle offre un genre nouveau.,i' Fermiers-Gin6raux fe font obliges de verfer au tre'for Geft le tecit mis en action des principaux traits de la
royal, fans intiret too mille 6cus chacun, qui leur front vie de Afolihre. La paCtion que ce grand homme con ut rembourfis les 5' derrieres ann6es de Ieur bail 'a raifon pour la fille de la Be'*,2rt la jaloufie qu'il infpira 1 ceite dlu par ann6e ; ils renoncent de plus 'a la moitiS de A(fttice frernme acariatre vindicative qui avoit des vues;
'Ieur droit de pr6fence fix6 1 '24, 000 1. qui, multiplikes fur lui la perte du manufctit de la tradition de Lacrece, par 44 110tnbre des Ferniiers-Ge'n'raux, font j,-z8,3,ooo 1. en vers dont fon valet fit des papillotes ; Ics obfiacles
de profit pour le Roi pendant la dur'e du haii. Les autres qu'il 6prouva de la part des faux de'vos Pour faire rept'
AtItniniftrations vont de meme s'ex6cuter & fournir 'a 1'e'tat center (on Tartuffe ; la permiffion qu'il obtint enfin dit ,ue parties des fec urs exttaordinaires dont it a befoin dans Roi voill ce que tout le monde (ait & ce qui ren, plit Jces temps difficiles, 17. les trois premiers a&es ee la Pi ce notivelle imit6e dit
it Voici les details qu"on donne fur les Worm es qui Thea^tre Italien de M. Goldoni. La ft rje 10 qw avoit ete
auront lieu dans le department de la guerre. Cent cinquante j tj 11rq1j alors dns la maifon de fflofie're fe pa& crifulte fur COMMis des bureau% front re'formis et quatre chefs fon Thkatre o'll. lon joue le Tartuffe gn ewier & c'eft
4urout un treatment fixe moyennant lequel ils front en quoi confifte la nouveaut6 de ce 'Spcfficle. La Une
tharg6s des frais de leurs, bureaux. Les Colonels en feconJ prevent dans la maifon de Afel;'e're. L'Auteur tqoit des
n'awnnt plus d'appointemens. 11 fera fait une tres grand,! compliment fur fon ouvrge wais il re
jouit pas de fon
t4dutRion dans les commandments eh second n troifteme triornphe : town, ente' par 1'iinnour & par mille grinsis
4 $ Provinces ainfi que diin* les ehats-maiors des places ; dotnefliques il retcmLe dans fa mt'lancolie czdin; ire.




aprh blen e qa'un M. Pirlon ; original ferre quoulte fente qui pametto6it au plus dy falfe enter
,du Tartuffe a fait naltre dans le cours de la Pie'ce une canne ordinaire. Nous avons des nouvelles r6centes do
Moliere obtiont la main de celle qu'il aime dont it eft la Martinique, qui confirmed ce que nous avans dit f ime. A 10. temps, fur ce phenom'ne. On pourra juger par un feul
Ce Spefficle fingul;er & dune extreme longueur na fait de routes les nouvelles quon d6bite au Palais Royal sw aq
-Irt Patu plaire au Public. On a vivement applai di le Caf6 du Caveau 'a la Bourfe de Londres, &c. fur les Coloniess
Tartuffe, mais ce clui lui fervoit de prologue, a excite' de Fran5oifes. Nous, doonetions feuvent nos Leaeuts des' fr6qu ns murmutes. On a cependant accueiiii-quelques traits articles tr's-plaifans, fi nous voulions copier tout ce quolk cl e veritle dans le role de Md&re dans. celui de fon arni d6bite dans les Journaux, Nr, lei moeurs des Colons'. Quel Chavelle ; mais la fervante la Foret n'a point paru avoir ce int6re^t a-t-on donc en Europe de boulcierfer les Ifles de fens drolt 1 que MoUre avoit plus dune fois improve'. IArnirique ? Nous fommes loin d C- penfer que ce f0it la
,4u Theahre Italierz le 16 06iobre Glefline Come'die rnekhancei6, ni d'aiitres vues odiqufoguji animent les fabri.
profe m^l*e d"ariettes, Le premier
en trois aaes & en ee cateurs de n6u*elles. -Its .-ne -gripiq i: certainement point
a6le a eite afTez bien accueilli les autres ont excite' des plaifir 'a repandte (ans'fondemetti-__ I'allarme parmi ceux Mirmures; la tritifique na point parti adapt6e au fuiet. qui ont des habitations ou des parents d2ns les Coloni... 0,
A r
Le %3 du meme mois Undifirite fans le Javoir, Come- fe plait i croite plut6t que -64t.-' le difi feul de publiet
die en deux. ades en profe : cette Pike n'a obtenu promptement des chores eittaoreinalres ; mais it nous fem.
aucun fucc'se ble qu'on doit prffirer d'attendre la confirmation des fait$
important avant d'en entretenir le Pubiic. 11 en reifulte
T-A Zr-P A I N C S. rqu'on tiindtiit perfonne en erreur, & qu'on a la fatisfac. JI e 4 knemens qu'on annon
,Extrait de rOrdonnance de MM. les GC'neral & 1itendint t on de ne pas voir d'mentir les 'v'
concernant ki Inf-endies en date da $ Mai 1737.
Article q. Tous les proprietaires de maifbns dans la ville AVIS' D' A D M I N I S T R A T 1 0 N.
du Port-au-Prince front tenus dans trois mois du jour i Le Lundi i i de ce mois 'a io heures du matin, I
de la publication du prifent R glerrient, de faire conflruire fera proce'd6 en I'HQtel de l1rizendance !adjudication au ,des cherninkes. en ma onnerie dans leurs cuisines, & front, rahais de la confiruftion quant a' la main.dauvre firule. d-ans I'ann6e lefdites cuisines couvertes e n tiles ou ardoi- ments d'un mur de terraffe en quatre faces de x6o toifes fes & non en effentes ; faute par eux de ce faire it y fera de de'veloppement & de io piedsde hauteur au plus) procW 'a leurs frais, fur les orders qui front par notis dont la principle fa ade aura a-at extr'mit' ,donne'$. Fontaines de la place de l'Intendance.
articlee 16. Chaque proprietaire de maifon fera tenu do On pdut voir au Contto'le les conditions de l'adjudica.
fe fourdir au moins deux feaux de cuir qui front rnar- cion; le tiers du prix fera paye d'avance en donnant caunues du n' de fa maifon & les laiffera entre les mains tion les autres payments front faits mefure
ie (on locataire qui en ripondra. Lefdits feaux front confiruaion avancera.
ipporte's pour dinner fecours centre rikendia.
Le Public eft avert qne le Sieur Lefrdnc, Entreprefteut
On doit citer au nornbro des menfonges, i mes fur de I H6pitzl a vendu 'u Sieur Thierfefin qpi doit le
les Colonies la nouvelle, que la plupart des ealiettes 8t remplacer le x" Juin 49 Efc1aves, deftin's au fetvice de Journaux ecrits en Fran5ois, ent r6pandue d'un tremble- lWpital ; favor N6gres Jupiter ; Lindor ; Sarnfon i
rnent Ue terre qui avoit eu. lieu 'a la Martinique pa Petit-Louis; Laroche, dit Larofe; Jacques; Z-amor; Fidelle
4uquel le morne da Veauclain (*) avoit 6t6 englouti Pierrot ; Charles commander ; Alexandre ; Au ft
qu a a place it s..-toit form' un Volcan de 6oo toifes Xou- Arlequin; Aza; Lefpi gle Morzaa; Lefpri6gle Corps-de2ardeo
4,-ertures qui Jetatt &s flames continuell-s. 0 comme cette Titon; Leveih-;_Te16rnaqiie; Lafortune; Pafly; Harard; Puverture Xan quart de lieue & ces groffes flames ont Second Zatnot ; Sans Souci. Nigreffes Zaire & S 2nfea faire better des h6las 1. Aux bones fernmes. de Paris 1 oom fon fils Mula^tre; Marion; Zilia -:Annette; Sophic rtomt e les Notivellifies de Nike des Feuiflins qui -font fe Fran oife ; tleonore ; He'lene: ; Junon ; Rofi tte, Gtiffe, chauffeur, pendant I"hyver, au foleil, ant d' Ramponeau, ton fils; ucette, Agathe, & Louis,,fon fils;
fur cette venture lamentable Que de groups auront fait Ve'nus Ctamenty; Marie-Louife ; Combat ; Venus Gui,
des conje&ures fur cet ilre'nement & petrore' fur les catifes tonne & Maringouin 9 fes enfans ; Marinette ; Conflafict
-des tremblemens do terte 1 Quel aliment pour les faifeuts & fa fille, Mulatreffe 'a la amarelle; Marguerite.
ide complaints du quai de. la Ferraille 1 Nous avons public' Ainfi que tous les lits & ce qui en d6pend, tous ks details de la fecoulTe forte it eft vtai qu'on a 6prou- uftenfiles ph-armacie chludieres bai enkra
,vike a la Martinique au mots d'Ao^t dernier. Ellp. t a ab'=6 element tous les objets quelconques vieux og neufs qi
,;ni montage 9 ni meme aucune mai(on. Elie ua fait dans la fervent 'a ffl6pital.
Le but du preifent avis eft que perfonne ne (bit indait I
Les uns ont dit le Clan dautris le Moine-clain, acheter )es objets ci-deffus lefquels nappartiennent plus 21
pertains m4me ont imprime le Cla-cla. Comxe on a difiguri Sieur Lefiranc quoiqu'ils reftent en fa poffeffion jufqu'10
ces e pauvrg montage I" Juin prochain.
Wvec permiffon de MM. lei Qnt'rdl & Intend4ar.
il W OWN




61
..... Im.
+* +* +*
'S. IN E
F LC 1k,'I"C' A'-'
u.,Je ud F 'vrier
4
fdovViMENS ,DEi UEST DIU SUVO ASSIO'ER541
A Saint-Mjr"C.r,' le 28 Janvier ie Bon ere F,&suoms. de Bordodux cap Bon ti le i" Diac.
4rrivie de navires tranf PI-Se. r I 4
'Le 31 _pir;ir c d'e Bordeaui 9 capitame
Lakregu* 'ar le, t Wo eitr bzd ayitit t6 ch' Port-au-l fince, le 26janvier Y -P tit 4
,Cj jre, de BorJeaox capir.' Sauvage parti e au a p.
ig November.
lagers dr-nlves dipuls
Le 7, I'H(are fe-Frarfoifie du, rn em 1z po!t,, Toial des le i )anvicr. 18
c2pit. Bollidaire, parti le 16 N6 ernbre .' 4'
des b timesn.
14
e 30 9 1%4mitis du Havre tapit. flouf
fois, parti le 26 Novembres' 0 0 Pipart de navirts Franfo;s.
Total dis we puis le i', hnvier. i 18 Du Por -au-Printe le 31 Janvier I'Hypolitk, capitainer
Latonne pour Bordeaux.
La Jeunv Renriette, capitaine Lebraton I pour Nantes. des, bdtimens. 21
-le nombre des pqffagers pa
Alou. ig orons rns,
A Liogane le 7 Janvier le Da:-de-NorPotal de'.s L'Umens Plallis depu;s le i" Jarmer.- 9 handle de Nantes capltaine Cauzet,, ayant
100clie au Can. 16 De Lckgane 1 26 Janyler le- Bierfa;fant ca
Tartou' pour Nantes. Pitaing,
hou e port capit. e
Le i le Cv; du mi'm
Jacques Fran- ois, par6 Ic x6 Noverab-re. Aous ;gnorcns le nombre des p,.-,Tg:rs parties.
ar, Tota-I des hitirmens pwtis- dtpuis le i" Janvier.
Tvt4'dcs FaSager ri-I.-'s depuls le s" Zwvier.
De Saint-INfarc 13 .2 r 1'.4r.t
9 Tarme atone c-apitaine le.
des bdfimens. 2. Chevalier pMir le Port-au-Prirce.
Le e Leciwrt pour Nantes.,
31 i'14"'b0n't capitair
A Jam el 1e 2.3 Janwer Ij Difirit de Nous ignorons le nombre *s paj,.tgers parlis.
R,-itdeaux cap. RouGeau le 17 Novemb.
Le -_8 It Saint-- Michel! rlui Havre capir. Total ds kitimeils parties depuis le j" Jj wier.
tarpentier, parti le- 3o No.-ambre..
de r
TO fa I des p rager i arrive s. dipais le i Jan vier, 0 Au Port-aur- 1'1**rlce, le 26 Janvier', I%4imabsle-Bet-Afy;
de Londies capitaine Wheaton. fs, des Mimens, 3 L,: POII I de Saint-Euilache capitainaGottori,
La Narcy, de lqewlz ury capim-ine PlIsbury. Rre.mie, fe 22 Ianvier 1'.4mit;', de Bor- La Fethf du n-.Cme Pott capkaine Pilsbury.
deaux ca taine Latnant.
P, Tetal des'batinm.,7s etranerfrS 4r,.TI!S idilmis le i Janv;er (14),.
Tota pilfagers arrives depuis le t Jaav aes ter. A-Lemel Ic iS Jaj vicr' Ie Spri-Chuirl) de Newbury
capitamie Badche'or.
des hit;mens. 3 Total (les hdtimers 4trargers arrive's d'ep ie Jarv;er (2).
AurQye,, le i:- Janvier, li Ecthfy, de'la Noutell Aux Cayes, le 2o Janvier, Menr;-Quatre, Londres, capitaine Colfax.
it Nantes cap. Pelletier, parties le 2.9. Novemb. Le Bob de Trenzdia a capitai0c Likeildofie.
Le William 6, Marie de Saghaibour, czL[jitaine II*.fna;7otal des pa es Le .7agal, de Nettporr capitaine toui&
.Fagrs ari;v' depuis le j Janvier. 9 la
I"' - I Le 14, Ij Clar 15 de Nouvelle-Londres cap. Wood,
4- des bit;mens.. Lei 8, 1*.Oifeau-Rouy, des Cayes S. han,- cap. 13,ouchercau
www" Totai des bdunums charges, arfiv depuis. 1: Jin.witr (8 ,




"62.
-n2parr de navW91 JIunpr 0 A1!rq'j1*. ra Jcma, re le. 16; d
am "fuel dr&'t, auta't Vo a pu f6
,PC V, W' A I 'd, jb j -' 2;
Du Poo. jc -*.j k pit tAfte & 10!"'
t ngue ROAAR agif
Int-'ah pour Newbery. 2 pouches ayaat d2es rnarquzs de fon pys f4! les tempes
L'Enfr(prifie- cap train e. Jean., Earlq,,.#., potiar Pl ladolljhie nt, onli Pq 11 1 0
i- -- tehilv', dc' fba nioltr' ni La D T he capit. Dabiel fe d ", cute L dor ,_N4go irahi p6'
ur Pepeil Oro ur le, feiti drw
La Nancy capitaine earfon Dour Newbery. autant qu'on a pu le diflillvUer,, CS au-&Zous AL,
La Bethfy capitaine Lambert pour Nortfulck. lac s 1-)i d 7.o izs Ans ;dlle- & 5, 'pieds 5 pouces
t aJU jf!4pir _Sr Ajai&i flal)itan" Total des baitimens itranrers parties deFuis-le i"'.1anvIef .1 d1fa. t au Petit-Goave:
-2 1 un Negre nouvqati, nation loconnue e
Des Cayes, le 18 Janyier la Prudence capitaine Prat, le etarnp' fur
1q. lela, gaw fie-5UYft. 14EIR 4i >u -Ojjutant qu'On pour Middleton*, :PW7
pa-le--diltv J a0 di
Le Taphsnolic",'-'C- a-'pttal-n e"Vilron tush, pour la Virginie.
24 a 25 ans tallit: de pieds I o'-pouces li X'la Sally, capitaine W., Not, pour lkliddleton. jo
'Le" 22 & oir,
fa derr ne, fio vant- dir 1: A m La Polly, cap-itaine Wateret, -pour
celui de fort. maitre n eure.
rie, 6pi aine
Le 24, la Md 0friAlan pour argao.
Le 2 j la Nancy r'l e*fto,? n. I IN
ca itaine enton, patur Cha
#
Total des bdfimens it agcrs parfis do
ra puis- le i ,J4tnvier(7)i,_ A V I S A D At I N I S-T R A T I O'N
Prix courans des denies colonials 9 au Port-au-Piih ce'.
4 7. Kvrier 1788,
Le.Lundi 41v e ce moi ''a, ures a triatin
Sucre blanc premiere quality, 6,. 661. feconde, 5o
fera p6oc!.1e' n III&A 1 lintenc ll e, ju
a 55 1. trofficme, 40 a 46 1. fuct Dren iere Aualite rabbis de la corifletift;o'n quard ia main-a-*cr.uvre ftul
a iconde, 30 314 1- tt
36- 38 1. f '0if16m- 27 30 1- Cafe' "disl
Ment n rhur'de'tefraffe len' quatre facZs 16o toit es
fin vert 2o 'a 21 f- 3 d. marchand -, !zo 'a 2z d6ve16-p*pet-rient de io pieds &, hAuteur au phisl infe'rieur- iS a i o f.. 6 d* triage i. S. 'a 1:6-- f. '.'vieu x,
premi&e quality feconde triage:. Indieo, bleu,:. dont la' 'principal fac de aura aux extrctaitcS I-s d ( U.,(
Fontaines-de la place de 11atcndarce. premiere quality io a i 1 1. 1 o f. cuivre M-atchand, 9. "a Onpevt voir-au.Conrr.01, les conditions de Va1S-l' wffica91. jo f. inf6r"ieur 7. 8 1- 10 ,pouffi're 5 6 1.
cion;.le.aers du prix feira paye Tavance en d-orinanit cauCoton, 2.j5 'a 2.6o I. le cent, feconde, '240'ai 24- 1. troi.a tilon les autres paytai'a front faits mel' re qu, la
-40 1. Cacao, 9 f. Carrot 16"
fie"Me, 2 8 1 confiruffion avanceri.
Arix courans des marchandifes de France &,- autrcs au Portau-Prince, It 7 Fivrier 1738Le Public eft avetti que Si rnr Lefia!ic Erittenteneur Vin vieux de Bordeaux, la'barrique, -2ao_' l -25o 1. not:. de fflo'pital-, a verdu au Sicur Thilrfeiin qui 'doit 1! veau de Bordeaux. la barrique 13 2 'a 15 o 1. de Provence I t
rctn;,Iacer h, 1,r Juin 49 EfclaveF deft'n's au. tvice de et on, 66 1- Farine ae Moiffac le
1.10 a t 2.o 1. blanc le ti lor ; Samfon;
JUO'phal ; favor 14'gres Jupiter ; Lim, p enz iere quality', Ic baril % -5 1. feconde 6o 'a 66 Is 7o a Petit-Louis; arqche,
Commune, 45 5o 1. Huile 6.ne, le panier a dit Larofe; JAcques; Zainor ; Tidelle;
36 41 1. c0m
tnuleja cave, 16 Zi iS 1. Beurre ]a livre 5 2 2 5 f. Pierrot ; Charics 'ccltnir'-andeur ; Ale."an&e ; Augufte;
3 a Adequin; Aza; Lefpi gle 1. 6reau;_LefPiegle Corps-de-Garde;
a e le baril 85 ii
Petit-SaI6, I'ancre 24 1 30 1. Bceuf fal' I'
a Titor; Uveill' Te'l&naque; Lafortune; Pa-fly ; Flafard
go 1. X16rue, le quintal, 45 5 o 1. Savon la caUre, 37 Second Zimor Sans Souci. N6greffes Z i*ii-e &_ Sa % nf2 0 1. Chandelle, la livre, 21 'a 28 f. Brin, 7-8 I'aune no,-n (on fils -ula'tre;, Nlation-;'Zilia Annette; Sophie; r&duite, 45 48 f. 6 d. dito 3-4.,,41 45 f- 3 d. Cornbourg 1 5 5 f. Saint Georges 5 5 f. Morlaix la Fran oih le'onore HeRne ; Junon ; Rofitte Gtiffe 9 &
4% Rarnponeau 1 (on fils Lucefte i A-gathe & Louis fort fils;
b2ile, 1450 'a i Soo J. Rouenfleuret. ... Planches de fap, e
Venus- Cramenty ; Marie-Louife ; Combat ; Wnus Guipied anglois 130 140 1. le cent Bois 4quarris idem. tonne & Maringouin 9 'fes- enfans ;, Marinette ; Conflance
pitching.. Cours du Fret. i & fa fille,, Mulltrefle 'a la mamehe; Marguerite.
Ainfi'qup. tous les lits &, ce qui en &pend tons les ,d
tiftenfiles pharmacie chaudi&es baignoires & g6n6raPour Bordeaux Nantes, le Havre Marfei le.
Suc're blanc. is d. 116 d. is d. is d. lernent tous -les objets quelconques vieux ou neu I's qui
fervent, 'a I'HO'pi'tal-.
Sucre brut. is 15 14 14 Le but du prifent avis eft que perfonve ne (bit intuit a
Indieo. 30 30 36 30 aCheter. les objetsci-deffus lefq4els, n'appattienne nit plus all
Cafir 15 is 15 15. d
Sieur ,Lefranc V quoip'ils refient en fa poffeffion jufqu'all Cotone .30 30 36 56 X er- jui prochain, P
.NZGRZS M .4 A it 0 X s.
M" les-Habitans de la paroiffe du Port-au-Prince font A Saint-Louis le i i de ce tnois eft entr6 'a 13 Geole invith- fe trouper 'a ValfertiWe qui fe tiendra le "
Wyacinthe, Bibi eharnpe' fur le (ein gauche ILABOU., au- Dirnanchedj pte'fent mois. de Fe'vilier, 'a Ve ffet de norrltwr deffous 3.LjLH(jE 4 de 3o ans taille de 5 pieds '2, les quatre Not.4bles de cette villa qui d6ivent faire parties
poucts ayant 'des marques de fon pays fur le front les du ureau &A-1miniftration de la Providence itabli Pat
tempes reflomac & le venture ne vouvant dire It nom I'Oidannance clu -7 Nr~rnhip tiorn;pr_




renre,* gncipens_ n4cdTalavs, k, comm-o iquera les- Cares, dv 'D I #V proprk.tk
Apot Ic Ire'en c te
A4. 'Eiduds h* a' et ville, donne avits
M. Davilnique 'ChArier wnc-v qu1i av ite. q,e ya f6c, I a ec tenor, eft expire dix
C ,Nig cians e n Zette jL ,,
ir;leurs deui--,m ifons 1DRehibre dernier; 1"I'Vient'dO la diffou
[jr&ejir le public, qu'i is vont re'un dre, & il refle
a finin 4 feute, (misAa r 'fo chaig6 dt Ialiquia' ti, n Mcale
er. qu'un at n de'charzcr feul a io il continue toujour$
T errie'r ,OMjt.L
pwir:a e e 'j e
j:,ontaine & CoInp4gait -, cette nouvelle- foci6ie oinin4., li il dp4e q4te ce changementnea
le pretnler.4Fevrier prochain,, & k a c harg4 -I i I., appotteta, Cir c an a co a ce dont on a Lien youla
Iiqiiida.,tions:-*ils continueroint de' fAire I& cpfi*AA6iI Yhon "tir devaiit.
la,, veo te; idei& -jdenr6es qWon voudral Wert let W'. adreff & Mlkf Da" 6enoivj, Habitant au Cabeuil quar;
n'glig-ronr rien. pour, epbrid A fi nti 'Ad tier de 'I'Artibonite, prevent M" les Habitans qu"I -vient
jokirs cow,,Lettans. d& iuoAte-r 'Plufieuxs cabrouets pour les charros du coton
wlia pr6yie't le P blic.qu'il, a.; achet6' lei & c.afk; il."
Le. Sieurf a' 'a v6idte de la chaux & des bois de cafers:
N. vgres taille.urs, &, fonds d boutique'. d6. SieuriLaoreukt- ak N ei r e S-.
Tailleur 'a Saint-fdarc, & qu'il a forme' une fbcihi 2 11 fe'ra proc6de' Ie26 Fivrier procbain, ilTue audience
avec le, Sieut Seinbref.1',.. auffi maltre Taiiieur qui conduit otdinaire do Mardi "a la Barre du 5 g li'b optique depuis tin an. La signature fera. fous la raifon ville au bail 'a firme pour 5 ann6es conf 'cutives do. de Colin 6t 'SwibreJ4 ; ladite, foctc'be"" a cornifiencee du. i trois te'res de Negres bons tailleurs; & dun _e 1 -1 11 I N igre ton.,!,
nelier nvie ; fuivant les charges j claVes,
dgce, mois. 11,01,1111- -10
3 hts Hemi Marchand & Cornpagnie, print les cre'anciers conditions de la carte-bannie, dont on poutra prendre de la fticc,, ffion Vo 1 -ux e vouloir blen leur communique connoiffance chcz le Sieur AVlnjant, 'a qui JeWit N' a laurs titles, 'a Veffet de ri:!partir une iomme de dovze riffle liv. appardennent. ,qu leur a compete' [vi. Laniau'e, ex6cutew-teftamentai;e dudir 2 L, Sieur Daure', Colcur pour homme & potir Etrme, Sicar 1"ofnieux. nouvelknnent- active' en cette ville, a I'honneur doffrir fies
Nit ondin, Notaire & Subfiitut de M le Pfocureur services au Pubic, le pe-fo nes qui voudront Yhonorer
Vdu Roi, TbI t-. a- Pierre- Jofeph, ele'pendarste de- ]a- Jur-ir- de Ic ur confidence auront lieu d'e^tre fati5faites. I & pren. diffion de Rremie fond6 de procuration des hc',i tiers de dra 21AII del 6keves- il pr'vient en outre, qu'il tient mafeu M. Alathurin Cornic, vivant. Commandant des lifices gafin de parfurnerie eau de Cologne, de chez Fargeront,
1,1& Habit nt au quanier des Abricots, m6me d6pendance, routes fortes de pomades & de popdre rouffe ) boletes do
iiavite les cre'anciers de la fucceffion de mondit feu SieuT paililles ptur parfumer les appartemens, eau pour teindte V ,
Corr;ic, fi aucun il, y a de fe faire conno^tre & de lui les cheveux & les faire croltre; poupees pour apprendre ,corrirriuniquer)nceffamment leurs titres de creances, afirr aux N gres coffer; il tient aufri magafin de modest 'de le retire a n-ie^me d'en payer le montant. vend plumes nouvelles, mouchoirs 7-4, 'a ]a rnede, rubans
M. jofias, Habitant au Mont-Rouis, donne avis quil de Florence, chapeaux de routes erpeces & du clernier
fait aclueliement fa re'fidance 'a Saint-Marc. 11 prie les per- gc't -, routes fortes de toilets fouliers pour honime &pour forines qui ont 'a lui ictire, de lui adreffet leurs leves au- fernme, & autres tratchandifes, )e tout tTe's-frais & arriv6 '-dit lieu ainfi que M!" les Ditc6ieurs des Poftes, de lui par les derniets Na'ntois. Sa demetire cfl rue de Vaudreui.,
faire pairvenir cells qu'ils auroient 'a fQn adreffe. pre's la P!ace de I-Intendance, 'a cote' d'e Mime Cefuct, snal_'
i Le Sieur Esenaud, ci-davant affocie' du S'eur Pilon treffe '-,nge-Fernrrie.
pourle Cabrouet tga, ayant pris a 4 rmela portion de 2 Af. David DaguYlarid, ci-devant N,' ,gociant en- cette
nobi'ier dudit. Sieur Pilon 2 a I'honneur de pre'venir le IV, le, prevent feS cre'anciers cue A-1. Lereinkoure pe!It ,Pdblic, qu'il continued feul de faire les charros pour ceux. lui a rendu fon compete g6n'ral, le 2-7 Dke vioi voudront I'honcrer de leur confiance. Syneicat dont il avoit ite' charg6'par eux ; que rar le. r'ful.
Le Sieur Pierre Relhonzine, h Saint-Marc, a I'hon- tar de ce compete, le Sieur Lcrcnboure a cricore entrp fes reur de pr'venir le Public-, qu'll vient de difffoudte [a MaMs Une fornrre de 2.5, 78," liv, 15 1. 1 d., qui doit (066 6 avec- le Sieue Baud, & que la raifon fe tient fous e^tre repartee, favor: le nom de Pierie flelhomrne & 0 nv *e, r i Av navire k Jjfon, pour fa cote-part clans liv. f. d;
e.7 la 7"' & derni re r6parzition.
M" Labarrie-e, Habitante aux ess pr(Vient bl", 4 rist 10 3
les Capitaines, Negocciars & autres qu'elle na que des Au Sieur Jtdian, y, idem. 5 12 6
Nifins minutes qa'eflle ne player aucunes de leurs Au S' flob/cs iderin, s,16 12 4
,me me
dettes'; co Imme auffi, queli- fait fres aflaires par elle-me^me, I u S' Allier, pour 6" & .2 2 5 8 4
ne player aucune de tre, contra tftea fur des ordres de'livr Aux S" A!Xot & Friou, pour 7me repartit.
1727 TO 3
11 pour i me. 6me & -Ylue rc! p ar t. So16
Le Mardi que Ion computer 26 Fe'vrier prochain "a ]a Au 5" Denaouet Sr
11 Ucte du Sirtir Awwrieux, Habitant dans les auteurs Au Adebeit de Lacofle, pour routes Jes
iiql Petit-Goave. En verm de.' sentence de Mr, les Officiers r6partitions 1000
me
la Rnkhauff6e dudit lieu ; il fera proc'M "a la Barre Au S" Delulpe'e, Four 6 7" rcpattitions, 4.486 i t
siepa" nje f
]a ente par limitation "une habitation de la A ]a fuccEffion D e* polir 7 503 9
Ontenance de tjo carreaux, fitue'e aupt s de la ville du Au S' Prejear. pour folde de la derriere Pefit-Goave, dont 8 en coton & indigo, 4 en vivres, 2o irepattition 5 5C9 8 7
n favannes le refle en bois debut ; avec les, Watirriens Aux h6rifiers Gerbaud, pour 7me -95 it
qIII font fur ladite habitation, ainfi que le tout eft plus
"" ement d6taiII6 dans la carte-bannie dreNe 'a cet effzt, 25782 15 1
o nt'a n noiffance ch-z Me de Cornotte, Ledit Sieur Da
pourn? prendte con guWard., qui re dif*pofe "a patter incefTem.
rnpnr nrtir Frfaine-P.




'64
Ler ?-. du Fourcq ,, &d6penciante &Wfnc ilt6n Slitur Legrinj
ho'Urr, cl-gevarkl leqr "$Yq4ic, to, $ e d 6 n c
prurt, X.FVcc-voir,.1e n m 44mp0o* 44cie rv Gitrdc-': d s Kagafins, 6 "Ror'
-ciers rtifiiorn411', ;I I e t 'I I I
pbiir lefjaeiles *i arie .ban
Us r paras ;16* previanant.. cia ac On powfa,prenAre xmmmunication de lac
Jtklm s, qne le pr fen, aei ?, n trais. Laris le;
tira j -ter? fi, e,
-S que fi D' a'X, Y. e je-W G4yot, Curateur parAn
!Alffi hes Am6ricai' U* c cette epQq-ue il u :x k1axequite
(e pr6fentall, p3s pout recevoir rypi ur fe, f4liq r4owfilions vacanves O ville chaj-g6 en, ceitte quality
e s 't de.,cclle de la Damc,,veuve Chabcrt-,- il feia IeAardi qae Voqi
Quicrifer recirar d -naifis ce m6n"it S; ,j I
% ,4r, Le xiwvoj
les fom-mes ci-c.0',is 1 6n'c' Ce's t- wo a r pp & 2
_d5rnie t ra, i d a Si, ga Royal de
pop 64 64e ce; ois, laBame
Wpe44 w, ta i V 6hitive, au Pjujf
v ll, 'te & Aad'* udiceation ICU
derneurera n valaUcmeat 46jia o, q _4 a
in t,,N fepar6rnent,, d une habjj
nW onch riffeLirA
tj L
anda tes deAadi fucceffion,
aux., e tatio n ke
2-- La n M-1, tj As r6fi d4nte n d'une concOLon e p,
14 gonde, ri'vJ& e libatane On
lnaltrtffia p3r 1;:,gs e." falt par feu 4iek B,-,r,,, v' pourra prendte
Nang ;VLP* o O 4'
keceveur de I'Entrer ot auk C v es ddhc Nvgrittp a 1 :4, c 0 1) 66-de,,Ia car te- bat-irde aw Bureau &SL
nette of I fline a ere
-7gue; nc;* e d'abord Anwi 'LlitejY
f6tcee' & u Tribunal td- la Jurifdi.:16a','RO
e'racoUtir a Y.41e)
des Cayes, pa= obtenir f ern i fe de lidite Nt ritte. 1: 4ite. ta f deS 1. es ev, .ves d ivent Art wn' us- Ila Barre j4
6 'e e Roy I'du'Fori.au-Prince le Plfardi 8 Avril
fig-en a obte nLe fenterce, qui ordlonne.1a terriif da
n I r e_,4iej 46 de 5j ans, tail!e de- 5, pieds,,
Wgrate; mais le Siew Bl:zr. ca_;'ct ft 'ere 6 Is, lbo a
t. d !a fucceflion Ferderi c arr'ti en
fik r0fitfe -ol-4tinle'r4nent d-e la' livie1. En, con'i6qxnc la aveugle fe 4ifah 8
tmmin'_ J flint, N1. L p r ze c s p e, r fo n ne's, 'a qui catte cette Ville.
ltaMp_ A d- %6 ans, taille de
grAtte 1'eroit pr&,. inte'e pour e,.re" vend'ue e fe refufar Ajpiier Congo, faris C age
a ceite acquill.don, d-. la faire arr..".er GOMMU tllarronnc, pieds 2. pouches, ayanT des nialclues de Jon pays 11"Ur I efto.
f A
&-de la faire conduire aux prisons du lieu le plus prochain mac ne pouvant dire le nom 611 0?1 M a i4re.
& d 21 en donser avis au Sieur Derwrtr, N6gociant aux Jean, Congo 6tampe' fur le fein -he FU16EAU 8,,
Cayes.'La Neititte a des petits YCUx enfoncF's I-- front fur le droit autant qu on a pu le d inguer, ALUYP*
avanci, le -vifage rouceatrej les 'IeM5 PC.,v.tU,;,S,' & -aft -de de 24 ans, ;-ille de q ieds de la barre
la-taitte & A pieds 5 p'ouces. de Ia. Ctoix-des-Eouq ets fe difant appattenir au S' Si;ncf:)
-1 LeYCu..IChirtira-;andunavlre!aP..eine ,de-CoL'con(d'ed'e kolarchand en cette Ville.
-Ca 'it. D monr, 'a l'adrATIede, .,ju 11111(s -Y4 de 2.8 ans
IaRochell. 4k Jofeyh, Cotocoli, fans 6*tarnpe apparent
&__COMjjj:, n1e 2 pnevient qul a apporti de. Paris, U n, ta'lle de i Pieds 6 pouches, arnene' de ia barre de MirebaL parti I
ies da' vomnic, 'Iaftlque,'qui tut ont.de fades & boue lais, fe difant appartenir au Sieur Marchand, Habitant i
C6 fournies par le Sicur Berrard., 'qui en eft l'inventzur: Ia montage des Grands-Bo.s.
il 1,es vendra en gros ou en detail. C fondest, approuvees Rojo Congo,, fans 6tampe apparent, 2',;e de '27 ars,
'A A P O..i -fle de 5 pieds x ptuce, amew'! d1le Ia barre de N1 irebalais,
no -iirurgie, Ont L1
A; 0 s de M' & de C! ta: !"j'rens Cot b ec-*
prittS, de poivair refler denleure dans Ia un niois.' fe difant appartenir au Sieur Petitbois Habi!aw au Boucaflin.
lealmalades peuvent, avec Ces Sond.es s affaoi;'r marcher, Zamor, ko Ctampe fur les deux feins P. HAPt, Ageda
vaquero 1 leurs'affaires, & en vokure, fans e'prouver 2.6 ans, ta'iIle de 4 pieds i t pouches; arnene de Ia barre dea
]a rnoiidre incommodit& 11 refulte dela qu'on 6vite ks in- I'Arcahaye, fe difant appartenir au Sicur Hip', reffident'
t r 0 G u & I on s frequented,. qui prefque toujours reduifent les Ni es.
maladies 'a Fex-ti6mite'. Alous, AlUrcia du Roi & de i'llipit'al Marineimr, Cotocoli, gSe de 30 ans taille de 5 pieds
Roy,:1 & Militairt du Port- au-Princr ccrt,,Wons avoir vu les I pouce, 6tampee illifiblernent, ayant un trou .,,a' cheque
fondest ehijhques A Si.ur Bernard, Orfivre, 6, jugeons que marine & des marques de fon pays fur Ia figure-i artette' au
fien Wenupeche I.., d;y7.r*hit;on. Sign6 PE Y R E' Akdecin. Bois-Blaffcfe difant appartenir., au Sieur Ftanceis, dont
z A Ia re-qu8te du Cubateur aux v.A.-ances de Saint- elle ne peut indiquer Ia refinance,
Marc, charge en cett-- -'qljalite dte Ia fucceffion Alorqilard, Deux N gres notiveaux, Nlofarnbiqu eitampe's, autant
connu fous le nom de Alopj.-Lird de Saint-Verant, il fera. qu'on a Pu le diflinguer, S-r PAARC, ati-diltus illifiblemcnt,
_CU en IaJi.-,z ville, 'a Ia vente ac."s de 26 ans taille de t ar-le Undi i I de ce tbois P'ro' _._,Aeds-' powes, ayant des rn.
adjUAication -a plus cffrant & dernier enchitiffeur des ques de leur pays fur Ia figure; agiftes dia Ia barre de
effects & aninim dependans de Iadite fucceffion. IArcahaye.
Le Sieur Noa Pdarciis, ci- levant Capitaina. du navira Efienre Mulatre Creole itamp6 forl-le feln dfoit- LAA
N grier le Jean-Marie, dc Nantes, maintenance tefi lant aux IVIOTHE, fur le gauche DENAJAC ag6 de 3o ans taille
ayes, 'a Ia fuite de fes recouvremens a e'te' infornill qa un ee 5 pieds 6 pouches; arre^t6 en cette. ville fe difaint apparjeune homme denviron 18 ans fe dit fon fiere & ?efl pri.. tenir au Sieur Cantonnet, Habitant 'a I'Artibonite.
I
M C. e tat g de 26 ans
fen-6 dans plufleurs i aifons fons cet wifpice; it a I'honneur G,4[pard, Corgo, 'tan'P' JNW1AW 11
.0 pre'venir le Public part icu here men : fes d6ite'urs, qu'il taille de 5 pieds ,, pouches; arre^i en ck.tte ville, fe difant
qj!.ua4r&e dans Ia Colonic qni eft dep-i 41.".s appattenir zu Sieur Colin Ia Ctoix-des-Eouquem
chez A Loineni de Marme', au Perit-Ti-oj. Tourmentin Ti.-mba, itampe fur le fein droit FG, &
1cs au-deffous R ^F,' d' nviron 3o
En execution d'Arret du Gjn eil Supe'rietir Saint- d'autres letters illifiL ILI e e
Do- nisgue, en date du 2 1 du- mois dernier il fera I-. Mardi ans, taille de 5 pieds 9 pouches, ;aY Wit des imarpucs de ibn
que I'on computer 19 dti cowant proc6 ii "t Ia B irre du pays fur le vifage, & ur,p taie fur Focil 9,w.che aniena'
Royal de cette ville 'a l'a ijudicatio i definitive au de Ia Barre de I'Arcahaye, fe dif;nt appartcnir au Sieur
plus offrant _t dernier encheriffear du bail ferm-. pour Rvbert, Flabitant au Mont-Rouii.,
tine anne'e, d'une habitation 'tabllie en caa avec quatra- Jacques, Congo, 6t,,mp' GUIGNARD L4 4'qnviton
-!4. lo r I




eA
des-19otiquets, fe d1fant appartcrilir au Sleur Mar ,- d=eurer .refponfable de jo--tj-s p* c,.*s & doifiers cu'A
ceau r6fjAapt k Luiogane. fe potitvoira par les voies de droit pour Ies coritraindre d
Goman Congo i g6 d'environ 17 ans, taille mcme les perfonnes a* qui it pej-t
de 4 plcds le payer : it invite de
pouces 6tarnpe i'Jifiblement ari&6 au Boucaffin fe devoir de., fe pr6fenter pour recevoir leur paye. ent.
difant de'pendre de Fhabiration S4inwd. 2. Le j cur 4. Dani.d Dutrejet demeuralat ci-de.vant aiz.
Pe'di. Lacroiz Mulatre Efpagnol fe dirant libra, 46 Quartier Morin patt pour France.
d'environ -7 ans 9 taille de I pieds fans 'tampe apparent 2 M. D,,4haw, part pour France ;'21 la *fin de Pslar5.
amen6 de Ia barte de Legoxne. 2 M. r,,agot Negoctant aux Cayes f-,, difpoie partir
Deux Wgres neuveaux, Nation Capelaou ktarnp6s, autant J.nleffimtnent pour France.
qu,011, a PU le difl-inguer f)IS au &ffous d-j U les 4-eu x 2. W 2 Verret & M11' Catberlne- Ali.,ie Vernw., fa fille
A
preinteres letters retiverfees ages d ,-:nviron 3 0 Ans, run cllgee de-, i c ans Habitante au Fowl parent pour Frxn;z Mille (Ile I pieds -6 OPOuce's I'dutf-e dc 4 pieds 10 I)OUCe's au printernrs prcch3in. 'a rArcahaye', Ont Yhonneur
tous les deux amenes de ]a barre do. Uogane.. 2 W Clouard 6. Radou, 5
Une Wgreffe notivelle, Nation Capelaou aAg4iie d'environ de pre'venir le pablit: que Ia mauvaife fante de leur Sieur
de 4 peds 6 pouces etampee ildfiblement Radcul, Ia deter mr-le 'a partir po-ur Franc24 ans tal L du mois de Mars prochain dans le cojirant
arnt des marques de fon pays fur 1'efto'ach arneriee de ; en conf-quence its print leurs
Ia barre de Leoryane. d6bitcurs de Ies payer inceframment ; its pre'vie-nnent en
0
Savanne, Cfeo!e, 10 d'Priviron 12 aiis taille de 4 Oees outre qua le depart de letir Sleur Radjz;l Woperera. aucum fur le fein dwit X(1-_DdVA3C1.V autant rgi tnent dans leur ntaifon de comm-rce, qui f ra te'yle
'on a Pu le diftinyucr am ani de ;a bari e de Croix-des par le rki-iur Clouard, -fous Ia raif'on de Clouard & Radoul.
]JOLiqqcts, fe difant appattenir au Si.,ur Vartux ^tre 'a 2. Madernoifelle Rethori demeurante Leiogafte part. loyer ch z le Si.-ur Guillau, Marchand en cette ville. pour France.
2 M. Bo,,7nouvricr ') eftant reft.2" dans cette Colonli2 'a !'a
01
D i P i A r s P o ir it F it d m c x. Ia fuite des recouvremens des fonds J's "a Ia cargai(on dul
navire n6grier Ia EtIle Alit,,ette de Nantes paitant Pour
M. Laccur, Habitant 'a Plymouth,,,' part pour Ftance. France dans Ia courant de ce- mois, prie i-nilainzinient les;
3 Le Sieur Nicol-as Alarguerite Machoquet 'a Uagane, debiteurs 'a ladite cargaiCon de le (older, a.-fin ella lui iviter.
part pour France. Ia defagr6ment de les y cintrPin4re par, voie I de riglieur.
Sr
part a etn Cie talrit pilrlf
Hoor' Matirzier Ne'goclant 1 Saint-.Varc 2 Le Labamt, Marchand J&' ie "fi
pour France ; it Ptie les perfonnes qui Iui doivent de le pour France en Kirs proch -in j prie ceux qui lui -.doiremt e'vi-er le if de Ias
payer inceffamment ce-ox 'a qui it peut -devoir de fe de le folder afin de lui d(
pre enter pour recevoir leur paYernent. contraindre par voic d.- rigueur, & declare ne rien devoir.
3 La D11' Noil fe ptopofe de partir pour France 2. L-! Sicur Pierre Greilht Charpentier 'a Jeiremie fe
pour cau a de maladies. propose de partir pour France en Mars prochain, & d'clatm
M. de Couradin, ancient Officier au R glrnent de Foix, ne tien devoir.
Habitant 'a I'Artibonite, ecklare patter pour France dans Ia 2 Le Sieur fjac Rovjj.- Entrepreneur fe d-kidant courant du mois de Mars prochain, & laiffe charge' de fes partir pour France en Avril prochain prie Ies per fonnes affiires W' Luh;n & Fi el, Negocians 'a Saint -Marc. a qui )I peut devoir de fe pr4fenter pour recevoir- Ieur
Le Sieur Granier kjarchand CorfiCeur 'a Saint- payernent & ce-ux qui. Jui doivent de le folder be plutok
Marc, part pour F rance en Mars prcchain ; it prie les poffible. 11 ve'ndra ii Negres a deux Ne'greffes, dans le
peifonnes 1 qui it doit de fe preifenter pout recevoir leur nombre efquels it y en a chatpentLer quii-vendra f6paPayernent, -& ceux qui lui eoivant de ',a payer : il pte'vient cement un cuifinier un dot-neflique tice N efTe blanque fa inaifon n'iprouvera au-1-un changcmert & ci u% I chiffeuf & l'autre tres-entendue pour le rnen,?g-! ; tine continued fous Ia taifon de Granier fie're- (jui vierinent place (re i 12 carteaux & demi dont trois Xaba tus; une dertcevoir un affort'Inient de -drogues de lVarfeil4le ainfit caf de deux charnbres c0livert"! en eff,,ntes awc deux que du ratafia de Tefere, en groffes bouteilles. Ne?,rcs falts fur ladite place, diihni e de cette ville de 11) lieues.
1 3 Le Sieur Je4n Labadie, Mar(hind Tailleur aux Cayes,, 11 en fera borne corxj cfttion p-endra en payeincrit ees letters & ch-ange fur France. Sa &-neure eft. i ue Royale.
ktant fur fon d6part pour France pour catife d'incommo- I In
ditil & en outre pour affairs de farnffle ptie ceux "a qu; en wtte ville pre's Ia PoRe.
2 Aube pfle dem--urart
eeut deyoir de voulcir bien fe prVenter Four recevoir U Sieur P,'ernard Quidtil'li r
leurpayement, cn,_rrMC 2111TI ceut qu; lui dQiver. t de vou- 211. 1Alorne-a-Tuf", dkfirasat .antir pcur Fracc.-_ au mois de vi il peut devoir de fe pr6.. leur poffible Ae ie payer "aa pluzok f, ur lui Mai prothat ceux a q
! 6'ter tout d6fagr6nierir. ferter pour Tecovoir leur poycrmrt, & ceux qui lui doit3 M, Fondin Notaire & S ibffitut de NK le Procurpur vent de' I.- fcIder inccffan-i mcnt ; it rr -:,,nt en outie qu'il idu I'Llet a% Pierre Jo(eph, fe difpolunnt partir pout quatre armlcs 11a qu'il occup! avec
our France au printemps prochain, ave.c tin ('I-. fes fils,?,ve 1sg- rrcnt de !'On pupile Ainct qui eft CmZ-16pes. e) (nviron 7 ans invite tes performs qui luit &Orent 'a cle & f-:ra bonre cwnpofition de f*On fonds ude mzgafia
Pavtr. & cells q6 Wont point encore rctite' d-- fon nioy -nant du cornp ;ant.
Vt k s doffvpts dN d46rentes affairs oij it a occup' Pout I Le Sierr Gics!*ran 3 part Pour Franc. d'c!are ma
tiles 9 en quality de Proctireur au Sicea Royal de Jer e1n11_2 ti%-11 -eevoir. fOit les ezp6ditions des aaes cilull a pa(T6 piur ciles e n A Le V Uii;pow ra!t poiir France en 11if"ars prochain.
IC
al (' de Notaire d'avoir 'a les reilrer inceffarnment & z M. Jea. -Barr. Leborde Ca"Itzine part pour France. jN-yer Ia niontant (le fes vacations & d'bour,Zs leur i M Fierre F'Cher, UA*tar, t d. rne utar t en cette y a




&A
i Le SiCur Haim Daiihie, part pour Franca, pour cau(e du-Mond-? au rul pendant 1 *0' ple-As 0,13 n*4', )3 I'A fit maiadleo pendant 6o pieds du 11* 462 -ledit ernp .acemqnt,4
z PA. Feury Chlrur,,ien aut Grands Cahos pattant tiewInt" conc6 -j" au' *nol-Ame Pierri-'Henry.
pour France 'a la fin de rs prochain, ptie ce'ux qui lui 2 Eti vef tu cl'ordon ance -de 61M., les AdminiftrateuTs doivent de le payer. en date du 5 Ja.vier le Sieur'Laim-in"ie', 4etne*urant au
i M. J:an Peri, ancient Chirurgien du Roi & de I'Ami- PeLit_-Goave, pou r tiit'en' re'uniun tin terrain pour culture'
rauti de Saint-Marc, part inceffimment pour France & de mille, pas carries, fi-W6 dans les auteurs du Trou-Ca'
prie ceux qui lui doivent de vouloir le payer au plut6t. nati, 'borne' 'a l'ouell du Sietir Riniougis a Yeft de A'A;i.
i Le Sieur Valence 'a SAint Marc part pour France, station Riv;cre R 11&41, tyrant fur I' prkentions de Pietrebie & prie ceux qui lui doivent de le payer. Alartin au fud du Sieur Ranfanzie, au nord du S tieur Charrier.
i Le Sieur Jacques RouSiau, Gerant I'liabitation Lefevre, i En vertu dordonnance de MM. les Ge'nkral & h. au Cahos,,'diclare quil partira pour France dans le courant tenant, le Sieur AL Delavillotte,' derneurant 'a 1,66ogane, de ce mois.- pourfajt en r..union, tin terrain de mille pas carr's, fi-we"
i Le Sieur Jojeph RoUj"WU Itconome rur I'liabitation -dars fes auteurs de la grande riviere de Fele, j 6061;011,
de facm-1 borne' au fud de la place du Sieur L I oterel I aLl Lefevre au Caho's declare qu'il partira pour France dans
le, courant de ce mois. nord de tke7res non conce'd6'es, 'a reft de la rivi&e. des deux
i Le Sr Fraqois Delorme, Ge'rant les habitations Robion bras. Ce terrain a epte' conce'di le 16 Scptembze 1771 all & ',4ucaigne -, 1 la montage de Saint Marc declare qtill Sieur Leimzte. pirtira pour France au ptintemps prochain avec ]a D"' D .4 N D X S.
Au.-aine fon C'poufe fes deux. petits-enfans & quil r.e 4aoit rien. Le Sieur Delaferti I I'Impriinerie Royale d-- cotte
M. Laurent, Habitant dans, les auteurs -de Leo,,7^n,5 vit"ed'i'lreroit',Louerdeuxli' res faifant des cicarres. S'adreffe propose de vendre fort habitation en Mars prochain, fer audit Sieur audit lieu.
pour fatisfaire 'a fes engagernens le, mettre 'a m6ine On d6firetroit favor des nouvel!eg du S' Laureni.Frar-'
de partir pour France incedamment. plis Gil-ard, de Bordeaux, L' conome en 1772 CII-Z h1adaMe
Le Sieur Jean Gardere, rifidant aux Cayes, fe prolofe vet4ve Cael, a r a onner avis au Sit; tir D; fau,
ce partir pour France. al'Imptimerie Royale de cette ville, qui a des affairs de
''i Le Sieur Thoumite, ancient Capitaine au Cabotage de farnille tr s-inte'refl anies 'a lui communiquer.
gue part efirefoit favbir des nouvelles de A Mau W
S.- Domir. pour France, & declare ne rien devoir. On d'
X, tr X I ox dw DomArxz nr R o r. ginaire, de Montgaillard en Gafcogne dioc'fe de Leaoure,'
g neralit6 d"Auch, r ffort du Parlement de Touloufee' p a ffe
En vertu dordonnance de MM. les G'n6ral & Inten- ii Saint-Domingue en 1749; il. a 6te' connu aux Gonaives
'dant, en date du z2, Janvier 1788, le Sieur Alenard, Entre- il y a 7 ou 8 ans- On prie les perlonnes qui pourroient en preneur de bitimens deme.urant 'a la montage des Grands- avoir que1que cori:oilffance, tant ancienne que te'cente" de 13ois pourfuit en reunion un terrain pour coral contenant vouloir en informer M. Af uquii, dans le magafin du navire cluinze cents pas en carr6 teduits fitue' fur la coupe de t0rihetien, de Bordeaux, Capitaine Deyrem qui a des affaila montage des Grands-Bois, borne' au nord de la ravin- res importance lui communique r. Se'che au- fud des chardons volans, a I t eft de l'itang
Glere, 'a l'oueft du Petit-Fond. Ledit terrain eft fans eau N A V I R E S Z X C H .4 JR G X At A X
fuivant la conceflion qui en a 6te" accorde'eauSieurAntoine 2 La Reine-de-Golconde, Capitaine Dumont, p&ttira pour Th6mate4u, le 2.8 DicetWore 1739; sequel ny a fait aucun Nantes du to au iS Mars prochain. Ceux qui voudron't itabliffement. y charger 'a fret ou y paiTer, s'adrefferont 'a M"' R4flequ
tu &ordonnance de MM. les General & Inten3, -En vet COmFag-'7ie, ou audit Capitaine qui a 'a vendre diverfes
dant en date du 25 Aou^t 11787, M. Delaumontyourfuit marchandifes de trite & des pi ces 'a eau.
en reunion un terrain fitue' au quattier de I'Iflet-a-Picrre- i L',4rw-onC,, Capitaine le C.'hevalier, a Ion second volap Dame-Marie, borne I'obeil & all yage, connu pqur excellent voilier, partir, -Javre
Jofeph paroitTe du a pour le -1
r
rord de I'liabitation. de M"' Bonneau, au fud de la gtande- du it an io Mars proChain. Ceux qui voudront y chargerr rivi-.re de Mr6mie, & a% I'eft de terres Pon conc6d&s. a fret s'adrefferont 'a M" Staniflas Delonzucmar Delaf,'Xe Level terrain a &6 concede au Sicur Savoie, qui ne l'a & Compagrue ou au Capiraine 'a fon bord, II prendra encore
jamais etabli. too bat-riques de fucre.
3 Le Sieur Aigufle afont, pourfult en thnion tin ter- i La fionne-Henriette., 4e Bordeaux, du port denviron
rain* de i 5oo pas car es ou la valour re'duite ft u' entre 36a tonnu-ux Ca itaine Jonas, 'partira pour ledit li,-u da, IEs deux branches de ]a riviere 'a Mahaut, quarter & pa- to au x5 Mars prochain. Ceux qui voudront y paffer ou a Ireffe a -Came afe, grant la c.',.rrciffe de J&e'niie, born6 au. nord du Sieur R,;Iiy, IN 1'eft chivger fret s'ad .ront M. fi par la branchedroite de ladite tiviere, ii I'ouefl de Cliarlet gail'on dudit navire.
Tor', aux droits de Paul Bouchi, chaffant ati fud dans L'Reureuje-Frarco;fe, deB0TdI-2UX, 01p;,aine Dourtairef* les terres conc6ikes 'a Mademoif, Ile Luce-Enfilie-(kmence p.r.tira pour le-dit lieu par-tout Mars procliain ce navire Uilet. Ledit terrain a &e' concd' au Sieur Domir-que La eft bon voillier oc ties-commode, pour les paiLigers. Ceut
hin 1786 a fait aucurt &%A1111, qui n V y ferment qui voudront y palTer ou charg 'cront audit
hens le to er 'a fret s%,dr*,fl
En Yertu d"ordonnance de 1XII INI. les Adminifit auteurs en Capitaire, en ton magafia de vente, rue S4inte-Glaire. clate du Janvier, le Sieur Navarre fils, demettrant aux .4 jr 'r jw 'V it 's.
Cayes ,pourfuit en reunion un emplacement fitue' dans ladite wille n* 464, born6 pendant x -io pieds au nord de la rue 4 Une tnalfon fitue'e aux Cayes, tue du Pont de 45
ere) a roueft.pendaut 6o pied pieds de long fur :28 de large divif4e en d-ux chwibn:3
S dC 'it ru- du BOUtI




67,
&a0vtroti i6 ( e lo.nig fur 16 de large- dotIt qui InIqu.-ra le paprlih:ilps
'We ., qui fe d4troore a, 'Pirtir P-Gar
- -jrtelee e'a Inarbre & R.parda par un corridor d'en- J reAIICe.
fAne C _a -dei s de large yant chacutie deux fene^tres fur la %'Une habitation fituke au haut de la plaim du Cut ytro6 3 P --4
. : une fur le falon' & chacune une porte ouvrant fur Sac connue fous le nom de Rottier de L Judonnerie, de la rue$ $ %
un falon dt! I pic Ii de laree torme a clairvoie fur la countenance de 2 12 carreaux de tetre atrofable; ladire habi16,igtie I r de ladite thaifor, fous I'etcalier & laquelle fe station eft -ita'..Al.e ca fucrerie roulant en blanc, deux moplins. tr6UV6 11'a petit CAVeau en deux chambers hates, fur la bonne fucrerie avec fes Cquip,ges, 300 Pied$ de purgerie, j-me jor3g,,jeur & larg ur du bas de la. inaifon f6par&s un.e bonne Ctuve routes les COM11101tes tiles a, Vexploi% .9 -s logefhens de rnairte.
par deux cloifont en plaaches qui donnent une premiere station, une guildiverie roWarte, It &Afllbre avec ^rres & deux values cabinets qui en colotribier & clapper quaterze pieict s de cannes bones 'a
6jacian une, i c^-,C defquels fe troupe un tro, touler cetto. anne'.- une en outre que ron va planter; tz
0,
rr'el d a '2 pieds f' r 12 le falon du bas fe tiouve re'pe'te' ux de terre. en vivres; le tout arrof6 par 1eau de la kef. q u e rivi"re Crcufe. On y joinara 9$ N gres de toute beauL4..
d, -carre en haut. Plus un appentij haut & bas fur,
,je, dont la majeure pai-ti,-, font Cr oles beftes 'a corners
"n;. longueur, foUllant 8 fort joliespetizeschambres, 40
&nvigon i i pieds fur' i i f6pare'es en bas par des petiics dont 34 bceufs tyrant au cabrouet, 9 muLts, une jimeni Ci6ifoni en maconnerle entre poteaux de 6 es cabrouets tornbereaux, uftenfiles &c. Yadreffer It m. Sartre
a 7 TOuc
hadr, par des clQifons en planches cheque chanibre Habitant au Cul-de-Sac 'a m" Meynaid;e & Piccard, Nea- -f f e 5; P*Ortes & fene'tres ; dans I'une de ces charnbres godans, & 'a ht' Loreilhe, Notaire au Part-au-Prince. w. fe t r o U V 12' cuisine a*ve*- fes fourneaus & un petit four Blondeju, Habitant au Cul-de-Sac qui a on. quinzitine a d' jro u s 9 'he iaee &c Dans.lefquel'es chambers haures lui appartenant far ladite fucrerie malady depuis tr's- In A. e ongentre pa'rune-gal3rie tou rnante en tour de'querre fur temps fera un pont d'or Zi I'acqu'reur, de fon interest h, 10 lgupur Judit appentis larg! de. 4 pieds'."Le b-is moyenant du comptant ou C'es Ne'gres 'a bord d4.arr de la iniilurl princip;a1c 6 : cclui ae 1"'aw'-'entis en nilconnerie Voir la fin de clat c)b;-t de Con vivant.
iS pouches, & t,)-!t l%-I haut entre Poea:1x de, bDis de Une preff? C" crou u. vis en ft;r tourney' 'a froid 'a Paris par I'Aut :Lir dl : la machin- du v-rre ardent Jardi, 4e IInI)aUr ce qui entra en terre, & en boisde t4"415pi, .1
oulr cc qui n'y en tre pas le tout peint en glis cl:ir. A:Pre'S fante propre 'a I extraction des as, huille, &c. monteie ca i;,,^c v. e Is b'It:wIe.-s eft une fuP.--doe cour dans laque le oa acajou ', a Vendi"-e- I ch,,7. Al. Laiallral Eattepreneur en c..
a.t un jardin de 7i p i' VA --Is de long r 6o d,! pro- vlil,,; pzIx 6co IIVI'CS.
i I-,-,6'.ddur, 'a io pas de !a ravin- : il fe trouv2 un tres bon Six beaux Jetmes N gres, d'environ so 'a %2 ans dont '0 aillans au 'ardin. Sadreffer
puhzs dans la cour. Le fond de la nia!. n eft h po h _que deux boulaneeis & q'uatra tfav tine renre vilig;-re de 3600 L pour laquelle on donneta des M. Dieudonr.d Nego-Ciant en cc,te ville qui en f;:ra banne Juretes en laiffint entre le's mains de i'acqu6reur enwiron coznl)ofi i du compta
i Sooo 1. fur le prix de la maifon qui fero-at 'a valoir i Un,- habitation de la conrenance de cent carreaux da Lh!olr, il n'en fera d, u' aucuna quand il rccQ- terre, propres a la culture du c0, ficu'e fur le gros tnorne du Cul-de-Sac, diftante de neuf lie-es du Port
:,vra la mail'on. Catternaifon, commence depuis environ. -au-Prince.
un an, eft finic & parachev4e depuis deux mois. L%-. Yen- Sadreffer 'a Al. X:d :u, 'N._1go-ziant, En cette ville qui ZI d%'. de!.r prendra ea pa rnent des fai :s au pays,, ou fau- d'acqu&eur, voudroit trouper une parfonne cul c-aE01-1veallic ou erfia des lefties d,-, chance fur Fraince (I blircit ladize terrc d-- compte a demi.
9 0
folilQs bonn!s q161 puiffe les ne'gocier for It! champ Un emplacement, fitue' Saint-Marc, de x7o piec' de pour dei IN'Zqes. S'.1dreffee 'a Ill' BrId Sji.-.t-Clair, Procu- profondeur, far go de frarade fur la grande rue & i zo pieds reOr e's Sieges des Cayes propriLaire de ladite maifon ou fur la rue Saint-Simon ; ledit emplacement en,
, f
We ,V fur trois faces ; fur sequel it y a un corps de logis en
ri kqmond & Martignac Negocians au meme
lieu Vec e 6querre, divif6 en quatre chambers dont deux couvertes,
, avec leiquels on pourra trailer comme a lui-m^me.
3 Un-empla'cement de 86 pieds de facade fur 16o de en tuilles & deux en effentes. Plus un a'utre emplace-ment
bA
Pt6fondeur avec: les atimens en dependans fitu' rue des born' au nord de celui ci-deflus, de go pieds de facade far Alocynardie -Piccard & C ompagni: & )a grande rue & de i 2o pieds de profondeur entour' fur ?41iraclas, en'tre Mrs' e
le Sieur Dupon Delorme Huiil*er. Plus une terre de i 2o la rue d'un mur 'a hauteur de culture; fur sequel il y a un cArreaux en plane & arrofable fitue'e au quarter I fnagafin en appentis de i2o pieds de longueur fur 18 de & pr s le bourg de Mirebalais dans le plus beau local larger covert en tuilles. Une maifon fitu6e 1 Saint. ftir laq elfe font a,-luellement une gran'dcafe & t o b8tes Marc de go pieds de facade fur. la grande rue & de,70 a corners ; cette terte qui eft maintenance en hatte aft fucep- pieds fur la rue Saint-Simon, divif6e en fix c ambres & tible de. routes fortes de cultures. On donnera towe faci- couverte en effentes b^tie fur un emplacement d,.- 140 pieds; lit' potrible un acqu'reur folide. Sadreffer I M' Viel, da profondeur & de go de fa ade. Sildreffer pcur le tout Avocat au Confell Superieur de Saint Domingue. W Graletfreres, Pitteu & Compagnie; Negocians Slint3 Une habitation a% indigo & coton, de la countenance Marc qui les vendront ensemble ou f pavement & qui
de 700 carreaux de terre# fituke au quarter de Ba nell prendront en payment des Nigres bord des Y:griers qui adoff6e I y e a
a mer & 'a la flyiere, 'a une demie lieue de la front leur vente a* Saint-Marc* baie, ch.imin de cabrouet; tous les batimens dans le meilleur
A V L N D R E o u 4 r F z it m E it**
't't POflible & couverts en effentes y ayant fix bones
ill-I.igoteries; on y joindra un atelier de cent cinquante Nigres 3 Une feline fife 'a la Pointe des Halles ancienne.; petitsl ou la terre fipariment au gr6 de I'acque'- ment 6tablie par le Sieur Paul Rty Wceptiblo de donner bA
rwr; troupeau de bekes-1-cotnes, moutons, etes cava- affiellement 5 'a 6ooo batils de fel fans 8tre au tiers de.
lirles R
I Me4m.. lpe mpiihL araontpr;p Rt nntrpc tifb-n_ (a velour des mavatins t)otfr en cont.enir 12 'a i iooo, le




111 plas t 5 whes de Wgres falts au pays M kl. les A dminiftrateurs ront de return du voyage qu"ts
vres-intelWns, du ncinbre defqueis Lont une N-qgrefffe ont fait aux Gonalves & 'a Plaifance pour recoano.'Itte quIelle,
4 enf.ns. Sadteffer au Sieur Renoijil, klorlogerla Salia-Marc eft la communication la plus practicable pour Igs voltures,, Ac1ii, vu feta dcpatt pour France au printetraps prochain entre les parties du fud & celles du nord de cette Colo."' V .1111crz delix Mgt s domefliques dont tin culfinier n i e voyage les a mis en 'tat de prendre des niefu
Yautte ui peu horlov,,.r, bon perruquier fachant bien difinitivcs touchant cette entreprife. toudre, div-ers otit.ts cl'horlegerie, tels que pendules' lyre,* I Des Lettres du Cap & des Cayes, artiv6es pat le courier =CfAres de eifff- ',rcns gouts ac. de I Din ,anche dernier tappo.rtent que des avis rqui.
par des batimens Durikerquois Ifavrols, & par un Paque. L S C z .4 V I S A N M .4 A it 0 M N 4 G A.
bor du Roi ent apprise que l'a?.rangeztncnt conclu entre 21tor, Cornp, 5,g6 d3 191 ans, ehampe fur Iles feins ]a Fti nce & I'Angletetre Wavoit pas et6 ratify par QUO
-1 E, a' t iia d dernii-e Cour, que le biuit en &oi-t. pibllic Loadres. Nous,
LAPOINF u-d fii'uus Sx. MARC tai* e 4 Pieds 10
A i i pou-cs. En donnCy avis M" Pechier Nres& BOUYer croons trouper 1o; igi ne de cette"&i;&,n twelle dans ho C04*
N, gx,) r- ia ns a Saint-Marc, ou M. A10rinj du sablon fur tier de ff arope du 6 Vryet0r _4qui A cette epoque, crivant dans Londtes revolt &fe infIrtlit I'a-robat'
Its bizrs de NY' Iles h6ii6trs de Laville I'Artibonite,a 10.1.
qui il ;ppartient; il y nura recorneenfe. ou du d tfaveu du travail de M.Je Dac de Dorfet & de M,
Ii s N c s C on go s r c rr ni C's F ra n 1c. ij ue &JFre & Eden. On a lu la convention que-ces Miniffies ont conclude.
J. d6pendans de ]a fUcceffion au nom de licur Souyetcsii aw C N1. le- Comte de Montino."111
Tdeinque Ctanilw's (INON1
Pitrre Boutirl., vivant -14j,,--itant au Fa't6-Larae, paroiffe de rin flipulkint pojr Sa tvtoj.eft Nous donnerolis l'0,.fdinaire Tirletnk, affferm's auSieur L. Pjfquicr, Habitanj aux Ciiemites, prochain, Vextrait de la F -uille'8onr nous venont deprler, le -_5 Jarivier 1793 ; D;Jiri & Mimaque, marrons trois fe- It faut remarquer auffil que la couventiOn du '27 W obte, rnaiw!s Vlw s & Frarcifque depois le mois d'Aou't 1787- eepublite dans la'Gazette de la Cour de S.'James-le3Q, La('it S-2. r PtZrOWer pne ceux qui pourroient avoir con- du sneme mois.
-rectiffaixe eefulits NiYgres de hi.; en donner avis deviant re- C 0 M zf z R C ff.
mettre la it-. ferme le i5 du prkfent; ainfi que An Negre Prix courant flordraux, le rg Alovembre, des Ma-rchand;fes Louis, Cocquelico, "tamp' L PASQUIER, n'ayant
no rn t-., I e .4
9 e Coloniales, prints dans i'entrrpot.
XTU unc )-,Rribe, wAfi marrow depuis environ trois mois. I
quatita, 66 68 1. feconde 63
T'ta.17cois, Crco'e, ag.'-de6o ans n'ayant I"air que d'en Sucrt blanc, 1" 41 a a 64
A
4 a ille -de j pie&, ayint la p.-au noire belle 'a 62 1. quatrieLlie COMMUns & tetes 50, 12 A trOif' '- mc, 53 37 521lilwe, le nez gt7cs bzaucoup de barbe blanche, fe crane brut, de Uogane, 36 i 45 1. du Cap, 35 43 1. intvin peu ciil"Auvle & stores les dents ttes-belles, parti maroon Louis') 3" a 4L L SIMP 18 1- 10 f-a 19. 1. Cafe S. D. fin, le --o Janvier de- Niabitation Jz:l,-e & R1gjw: au Trou. 21 f. 9. d 2- 2 f- 3 d. marchand 7.o f. 9. d '21 3 d. ordi& 1, 'a 6 f. Cacao I %
Carwi, d' en-lance du Pet:---Goave. En donner avis au Skeur naire 19 6 d. "a so f. 6 d. triage., 14 1 9
Lavialle i1ir ladi-e hpL-Itanlon, 'a M" Alirche&S.Acs, z o f. 6 d. Lidigo violet & bleu 13 1- 10 f- 4 ].
Nqpcians au Ior. au-Prince ou !i. N fnird, 1),ocurcur Jaiig.' 12. L iof. 4 13 1. cuivr6, 10 f. at 10 1 i ::,, f 0 rdiau Peti:-Goave; H y aura qaat-,:-. portugailfes de recomperif?. naii-c grab .au pouffie*re 6 1. 'a 8 1. 15 f. Co !,)n S.D. 2 41
U, % -1
a ret -it a 14
gamma 2-o 1. Gingerribre ig 21 f. Car 1. CampeC4112 ki a
.9 1. 11 1.
N 0 U V E L L E S D I V E R S E 5, Fret pourL 10 Cap, Part-au-Ptince Mogane & SaintC A
R .4 IN- C .5. Mar 70 1. %Our les Caycs & Jacmel, foo L rnbre
11 e entr"3' Bordeaux pendant le mois de Se
1 a 'pte
Le bmit a cw.-ru pendant qti-Aqu-!-temps da ns nos po-r-I'S poids net 7,742,415 1. de fucre b'ano & brut; 4,165,9071bOq e 11arrangprn-ent cc.n,^Ia ent.-c la F-ance & 'it Angleterre de caf6; -4,%26 1b. d $ indigo ; 38,472 1- dc cacao ; 6oo lb. :n etoit poinx aurli qtiain que d,s peyformes vouloiei z le faire gingernbre. troire. On pT6tend*c-it qtr Ie Gonvern-Iment Britannique it eft forti pendant 1*e rn'me MOis V16,604 1b. de facre
n'avolt Point ratified' 1-2 tzavail La MI. le.1)jc de Dorfet & ('e blatic 8( brut; 3,974,989 lb. de caf6; 47,6og 1b. dindizp. .M. Edin. 0a 1zit aLu liomant a-Ec cettitude,'que ce bruir -51,43 1b. decacao;.
0E 40 If 8 2,243 lb. de tocov.
itolt 6ni:6 Cie tout fondcmcnt, &. l'on donnera Samedi 11 tefloit le i" 0 .IAre, 4.3007.123 1b. d! (ucre blatic
A'explicanon de ce qt;i y a dorin 1 6 lic u, brut ;. 1,043,43 lb. de caf6, 8-7,894 1b. d'indigo,
D V P 0 R IT .4 V P .1 1 JV C Z. de cacao 6-Az lb. de rocou 1,139 lbAe zinp-embre.
* 2, u '7 lb. de
It eft entrh pendant le mois &Odobre, 9,59,130
Sa Mai-N awn't bien voulu accorderfon portrait "a la fucre blanc, & brut ;_ 1,818,2 5 3 1b., de cafi, 6,449- lb- d'illo. Colonies. ee Sai'llt -Domingue, l'inaugutation en (era faite digO 9,409 lb. de cicao.
lb,
Jet'14i Pr0c i,1 7 Ide ce rnois, au GotivernUnent, dans une 11 eft. forti 1 8,011 lb de fucre blanc & brut; 41,192 SaMe pte'jiatc'e & dekore'e- pour ha recevoir. Cet apparte- de caf!; 11)U 1b. d'indigo 4 lb, de cacao 2,o2 2 1b 6 r. ent fe.a omcrt au public io hettres du matin fes de tocou. ic urs fu i -ca r s & i I (era c 'Iibr' I.- Te Dum mme jour un lb de fucre blarle
11 refloit le ie" )Novernbre, j,3.7o,366
LL ns Vtglife rai-cidialew ,.;e cette ville 1 5 heures del'apreh- brut,. io2.o,5.86 1b. de cafe' ; 586 38 lb. d'indigo; 35s uAL 899 1b. de cacao; 61,o6a 1b. de rocou ; 1,L3 9 lb- dc g-'1 kemLlc'
Vt rion. de MM. les Gine'r4t fe Intendant..
"Mm"M i0w
U P 0 R T-A 1U- P R I N C Es D, E, 1: 1 M P R I Al E R L E R 0 Y A L Ej




.. im
L
om W N
'Mow--- 7t1c
A F. FTC -H E S'- A M E R I C A I N -E, S
m 1 9 Fevner
du Sa ed t788
?,,ids, du P-A, 28 onces,
N 0 U V h L L E S DIVERSE& A V1 S D" AD WIN ISTRATION.
.4 L z z m A G X So
JUES Lettrcs de Viqnne portent que Ia Cour Imp6rialt Le Lundi Y de ce tinois a to heures du 'tinatin it
fera proce'de' en 1'146tel de I'lintenaance 'a Vadjudicatiol au ne fe me'lera pas 4 prifent direCternent des affairs de Ia rabais de Ia conilruftion juant a' ia main-d &,uvre fi-ale- RLMe & de Ia Porte Ottornane, elle fbimera feulement fur fes Ment d'u'n mur de terraffe en quatre faces de 16o toifes frondires un cordon : ontiendra pr6ts les' 4o, oco hom'wes de troupes auxiliaries qu'elle eft oblige 4 fournir Ia d & 8e io pieds de -hauteur, au Plus
't diveloppetilent Ruffie. Ces Letittes ajouterit que le rendez vous de cers
dont Ia. principal fa ade aura, aux extremitie's les deux trot"pes eft Petetwaradin. Vinfanterie fera aa nombre do, Foataines de Ia- place de 11intendance.,
On peut--voir, au ContrMe. lies conEtions de I'adji4dica- 40 tataillons. ( Gatittire de Fra ce, n*,.79
Une Gazette de V.-enne -contient le tigiewent fuiva tion le tiers du prix fera paye- WaVance en donnant cau- nit,
a ccriceTnant le pavilion autrichien.
tion les autres payments front faits mefure que U no
1'.- La periniffi on de fe fervor d pavilion autrichien coifiruftion, iivaticera. r I donD6 qu aux fujets des itats WrUitaires propriitaires de bakirnen*s,
2'. On riputicra'
Le Public eft avetti'que le Sieur L efr4nc- Entrepreneur relativement 1 Ia conceffion du pavilion
Ccrnti fulets autrichiens ceux font nis dans Ies
de F1404-4t-.1 a vendu au Sieur Thierfelin qui doit le tats Uriditaires ceux qui par Un jour de io anne'es remplacer le I" Juill 49 Uclaves -dieffine's, au fetvice de 0 ,
cans ces Itats, ont-acquii Ia quality de fujets & qui s'y Mi6pital ; favor Negies', Jupiter ; Lindor ; Sarnfon ; n nu
Petit-Louis; Laroche., dit Larofe; Jacques; Zarnor ; Fidelle fcnt itablis avec 1;urs fimilles & hie s & q i ont obte Pierrot ; Charles-, commander ; Alexandre ; Augulfte des letters de naturalization.
Adequin; Aza; Lefpiegle Moreau; Lefpi & Corps-de-Garde; Les fujets naturalifis, qui veulent o'btenii le pavillom
auttichien doivent etre ou des Nigoci ns ,.-faifant pour. Tito ; tiveiU ; Mlimaque ; Lafortune My ; Hafard Second. Zarnor Sans .- So'luci, Mgreffes Z iii e & 'Sanf- leur propre -c0fnpte & fans aucun fecours stranger It 110M (on fills Mulitre; klarion; Zilia Annette; 5ophie; t dans. les 'tits Wriditaires u dornici.
F ran oife ; tlionore He'le'ne ; Junon ; Rofitte Griff4 & lies dans ces 'tats avec leur famille, & ayant un fonds de Ramponeau Sion fils Lucene, Agathe & Louis, fon fils; 5 Coo florins ou enfin domiciliks avec un fonds de Ve'nus 0amen'tv ; Marle-Lou:fe; Combat ; Ninus it Gui- io, oco florins lorfqu'ils nauront point de fatinille.
tonne & Maringiouin fes entCins ; Marinette ; Conflance' 4*. Les proprktaires de Utimens, fujets des itats h6r" & fa filte, -Mujakr,ge 'a Ia Mamelle; Marguerite. aitaires, peuvent c6der "a idautrei fulets de ces mi6mes itarw
Aiinfi que, tous les tits & ce quil en depend tous lies des pai de ptoptiiik : cette cieffion ne pourra jamais avois.
lieu en faveur des strangers.
uftenfiles, Ph3rmacie, ch.-u.h&es, baignoires, & eni ts 6 1lemeat tous les objets quelconques vieux ou PS qoi, il a ivoit qu'on prouvat que des ittangers parti -c1pent 1 Ia propriete' d'aucun Wtiment le ba^timent fera fervent 'a 1140'Pital. %
e proprie'taire condamne' en outre a wic
Le but du _Pr ('tnt avis eft e erfonae ne fait intuit 1 confifqu' le
amended de i 00o ducais d-or.
acheter lies obitts ci-deffus ielquelps n'apparti-ennent plus au 6'. La me^fne arniende fera encourue por celui des pro Sieur lefranic ,,, quoiqu'ils ricil.ent en fa poileffion juAquau ptiftaires de Hitimen-it qui autoit ptle't f6w nom
Law prochain. patented 'a un &ranger.
7'- Celui qui denoncera Ia contravention aura Ia moi M" lies Habitans de Ia pi.-roi& du Poir-ati-Nnice ront de I'arnende.
invite's 'a fe trouver "a I'afTembi6e qui fe tiendra le 3" 8'. Le b1timent pour sequel on demandera.,une patented Umanche du Pr6f er de pavilion fera confiruit, achet6i, armi & e'
ent mois de Fvrier reffet de nomme ie &ns un des orts des Itats h're'ditaires, foit dans un de les quatre Notiii de cette ville qui doivent faire part P
du Bureati dAdmirift:ation de Ia Providence itablie par ceux des puiffances qui front en paix avec Ia Porte QuoroldOURiCe du 7 Noymbie deri =ape & lips Regeacts Barbarefques- On diclarcra routes




ctrco i4ote$_Iot Confuls ImpeAtaux, dans Ies, ports Extrailt Ane Letirel, e---.,E-vedei*&X,,*,.44 date4a io Novatbrei,
ktr'= refqhels- les ve'rifierosit & enverront, le bakiment CC Les ,Slear & Darne -d'AwberV419 q, i d' it quelqug tnent T ieft ou Fi' I I U1 I epuis si
e a ume. Uquipage de ces
I annexes font, "a la-, te^te dit Spe6lacle de,,Bordeaux pour it i4iim--en's-,*doit atrecoinpof6 au m6ins'de trioid(: des fujets 1 '
parties des Wlets dt I te la confi
hiriditaires. qui y ant obte.'u tow di.
rAtion due 1 la f6perior46 de leurs talents, & 'a I'honti8tet6 On a cru utile. de faire connd'itre ce re'glemeht au comi- pl tS,
de, leurs ni eurs itoien a par, ir, pour remplir un
tnerce de Saint Domingue.
engagement contra&6 our l'00ra Ide Londres engag .
L'Empereur a fait dfendre l'ufage du fard blanc. On a P .
c mera qu'ils avoient pits 8ye:-q -'_Plaifir par reconnoif*
recOnnu depuis long t4mps par des analyses chimiques fan 1--, 0 .11 .'d
Ce 'Pour. routes let bomps qu lis mt 4prouv6es run'& que cette fuWlance eft tres-nuffible a* Ja fa3st i edei Dames-; I'autre en 'Angle'terr e q pu'is le Public-,, 'Boedelois en
le fard rouge- ne 1'eft pas moins ; Nn & Vautre botichent dcid,
I. e. e autrement. Du moment qu'il a fu le' project de leur
les pores de la peau occafionent, des tranfptraticits reperCutees., dont reffultent des aux de t8tes & de dents. Ces, 'm 'dipaft le Partdirre a f4f ndl le Speffic!e & n"a voullu
A permettre qu"6n le continlult en criant Iis 4',Aberval ou
deniers emp6chent la inaftication des alienss, -des indigefLes Map-iftratsont 6t6 obli 's de s'ell
point de Comidie. I &.. gle
tidus, frequented furviennent & Nitomac fe de la re. W4 wi eiler, & voyant que cet-enthourafine pouvoit avoir dei
les Dames ailment m-ieux avoir t ous ces maux que de puifqu!on-,n'e,,pa-r,,Ioitde.,rien, moins que de
paro'10e 4vec.. -les couleuis que la nature leur a dwinies. mettre le feu au Th6atre, its oot-o lig6jes Dire&eurs 4e
Une fingularit6 affet rem'arquable, 'eft que'les Dames ne I ;
L 1'engtgerrint --&' Dime dAube
renouveiter des Sieue P04
portent point de' faid- ch-ez- elles & quand'- elles ne doivent 11
pour trots annexes, & ont pri6 be Sietir d'Auberval, dei Van. parloitreAu'aux yeux de leurs maris. Si elles croyent.que noncer lui-mcme au-Public, qui a'ripondu par les applaud.
ctu6-coilear les fait patoltre'plut:'B ftes, le's Plus* honn6tes a- cette 4
A diffemens'les Plus' flat'teurs* nnonce
meme' auroient-elles, intention de pl;aire 'a d-autres-quI P
lears 6poux ? C'eft aux Moraliftes 'a refoudre cette question. -D u. P o it--r-.4 u-P A z x c' x.,
jMPA
.S. M. 1. a, mis un,, incidique. ot de'4 florins par livre
far.le fard rouge.., Si_ cet'itnp'O^t itoir de 4, 000 fl.3tins les Extrait du Gourrier ekI'Eurqp;, du -6 'Wir4*,%,4aIZX0jTCC
gens, fenfis, ne le tt-ouveroient pas trop fort.- Ceft'Tur des IOr-dinaire dernier.
articles. femblabI6 que le ginie fifcal d-evrolt s'exercer.
Vim, 4e A'montres dt r t- riphition eft dfendue o 11 a parn dans le'Public-,4dvertifer, de, Samedi dernier,;
portation o a e e i
un article qui- fut 'copi dans routes les '9 uilles Iqui fe =s lis Domaines -de I'E-pereur. Un bateau charge' de V
le f a --it ffir
pubUrent oir Londres, dans sequel it kto -2 me*
pain 'a eti dernie'rement arre^te' : on a troupe** beauc6up-de tc Qje I'arrangetneent de pait faitentre ce- pays & la"' Fratice ", Ges ixibnirts dans, plufteuts des pains. Avis aux Conttebindiefs. I e*to* ment e c que ja Cout
Von, it pas encore finale
)i de VerCailks avoit fdrpri celle de L'ondres dans' I'accord A A -.w q X.-))qui a ete lgr6 par leur6 Miniftres.ref effifs; que par la
P
de'clata't "I a 't6 Aipu4qtie les deux pays -d'farrne. tTri Particulier arrive' depuis quelques (emalnes XArn6 roient tettiettrdient leurs Marines dans Vetat oii'elles'
ip-tique "a Londres -en a rappqrie' un fervent 'a fonnettes ktoient le i" Janvier 1787-" mais qti'il- a e 4: dicouvert vivant -.de la longueur de 5 pieds qu'il a mis dans une 13e %
# i? depuls la,.France avoit "a cette epoque pres de 20
31'Petile bolte de bois dont le couvercle ell en parde 0
1) vaiffeaux de ligne en commifflon de plus que I'Angleterre. 32 vitri pour laitTer paffer le our. Ce qu'il _y a de tres) qu'en confidence on avoit fait des remonstrances i ce j) extraordinaire eeft qu'il ait vicu, pendant plus de i o 'o fulet i la- Cour de France," & qu"on Imi avoit demand de'
3) femaines Ians recevoir d'autre air que celui qui sInfinue- I I
i) ternattre 14 Marine far le me^rne pied q0d celle de la 3; pa s petits trous r4tiqu6s 'a la boite & fans avoir
-de -p "'Grande- Breiagn e i). Le Wo'rld a 6p.tred t'cgt article hier
v; pris aucune e(pece de nourriture i) Merc, de Fr. n' 421- en affurant qu'll n"a CW f4brique que dans des 'vues intiNous nous trouvons encore dans le cas de faire remar. reffees ou infidieufes & te Public-Advertifier de ce jour?
quercombien le gout indi(cret & bizarre que que1ques avoue 12L C6UIpe; imputanta' un Couitier de change, de lui
perfonnes ont pour Jes animaux dangereux peut faire de avoir donni ce faux avis
trial 'a un pays. Ce fervent ne peut-il pas s6chapper, fe
fauve'r --dans les; bois & par un malheureux hazard S'ac- Plufieurs autres- paragraphes de, la meme Feuille con
covpler avec un autre fervent de fon efoke, que quelque ferment celui quon vient de- lire. Ce qui doit encore* faire
A t A
amateur apportera peut-etre bien ot, encouraO Fr I'h eu- ajoutter foi, et ft un extract des de'libbations du Conkil t
reufe traverfie de celui-ci & le peu de foins qu'il exige privi dAngl-eterte que nous trouvons dans la Gazette de
P?ur fubfifler ? On eft donc autotiA 'a ctaindre que Yef- Londres, CfU 2 Novembre.
pece fi dangereufe de ces ferpens ne fe natutali e en France A la Cour- de S. James If 2 Novembre 1797- Prifente zf
A I
& n6 s'y multiple. Le climate dira-t-on en chera TRfh-,EXCZLLENTZ M.4xEsTE vu Roi FN SON COY,eeft une' qu'eftion. Mais au moins doit-on appr= r que $11L. #
cet animal trouvant moyeri de fe tnettre en liberty ne a Sa Majefte jugeant qu'il n eft plus ne'ceffaire de contimotde plufieurs; perfonnes. Si le propri6taire de ce reptile i) nuer les armemens fur trier, it lui a p1h, de I'avis de fon
a de la:fenfibiliti quels feroient fes regrets Nous deffi- Confeil prive' ; dordonner & de de'clater que les gratifications t
-ent qu aucun arna ponfes romifes au
tons bien fince'rem 51, ine prerme envie 'a 3) & les r6com p x g ns de trier, qui fe tende nous faire connoitre les fetpens des Iftes du Vent. ))droient volontairement 'a bord des vaitTeau'x'de S. IV,i) n auroient -plus lieu., & qu'il ne feroit rien fait ni ordonrj6,
de contraiie au patient arreti. Sign6 IP. Faukener ))I
Petite Elle deveit avoir 4u moins pieds. E Note Nous tenons auffil pour un fait certain que le MinifPfe
All Re'da&eur 1. I Britanniatte a ernicli6 tin rtaurrioor ;*a I'Amwal Affleek C10i




e6tneinUr ,une' des erc-laris-da' F rffiftouffi, ; -p6llt' G d6att: let
c Pa -courtier ivoit brlre,- 36 Le,'W iuraf -Au'difendeur i nne utl a
,Mpelh-er et Amiral.de rtir.: le lu, &
dans le cas oix 1efcalre feraii 6rtie 'de s'cwb&= :Uffit6t Velfir' pour plaider' fur cet'incident "a la premiere ,fur une corvette#- pourp6rtar a IAmiral 4es" qui to. audienWl:'or cet 'a venir co6te t* 1 10
2' Rour -fignification, 15
erfonne mais 'nous A tr4b
'Wousne prAtendonSr deTpUtif._p TOT*
claircir le faits autant qu'il -eft en. nbtreoouvoir R A L61,
Choas i
Iffez finguliet _qu'urte fp&ulation faite pav uh Courtier de oo t I
U c cofite quinze
Londres j, -Dotnlngue -, 4 me ac au r6k e qui 1
indue.fur ellet dirSaint OU0,44 Puis vient I'appel. de caute, qui'coare une
hyre ; ce. qui fait au, total vng li i fols s 6 x- q ,Extfait de4;Regjvi du Confeil Supirieui de Unt-DONiftgAtio vie quinze
On ptai4ie dei i art & d'autre it y a fl&. tencd qui' ord6nne la comm'unica ition : or que coute Aujourd'hiti douze-Novembre mil fept cent, quitre-vingt- U&
cette entrance 0 Pour !a plaWoirie. des de Pro-! cureuri,
Confeil afTemble' en Ja maniere accoutum6e Ids GO% Pour 'I fen 6r, du,,
ju Roi font: en tris & le, Prdcuraur-G&441 portancla, pti. "it 1, _, 11 1 I .
fi
_101e; ont dit: 6 Our k iinification de I&' fenwa,
11 exifte' Meffi-eurs," idaris les, diffirentles.' Juriffiffionif du
tendg 0,profit, di- iijiuur i T
Refrort de la Cour un ibus.qu"il eft &a'tiiant p1ut :effetii.tiel d'an"antir qu &occafione des difficult6s'dans la tenue ci
audiences, qu"ll multiple confidirablement les fentefices Souvent le Procureur condamn6 4 doriner la
Iptiftruffiow, con f6que;n ment Les frais qu'il retarde enfin
cor n des pi ces ae- fatitfait pas-,vncore.
Var des lenteurs menageles avec foiii- par quelques Pro'- 4n' a f6us -des pr6tekte4- frijoles, -alors 11
- 'Cureursq .1e term ou tout proc s doit finir, dre I cogtrg lui.,, une feconde 4.ntence
Cet P abb Z' co fifte 4ns la -co matiau nic i ti6n. des pieces' de
p ., corps qui le con'datnne 'a, communiquer. Or
Procureur ik, Piolcureur; rien affur6ment fi simple qu"un' Fi
pQyj,-.,6teni,. p tte sentence I par corps 2 ilfaut .!pikees mais% cottime pa e, 1, - "" 11
communication de la dans
I'- Un.e for.nmation prealable de fatisfaire ai-k utile aux parties ne, convent Pas toujdurs 'a A
juelques uns de. leu'rs d0dafeurs A1 y a desMcureurv quit premiere sentence qui coute o ca.20 U venir. pour plaider fur le
Qnt imagin6 u'ne multiplicir& de peoc6dures efffayantes". & .. 9 nouvelincident
,,jui n a ab.f4lument. ed!aUtM but. que Ieur intirelt personnel La 'ife'au We & appeal 4e caufe I I diam'tral a S.
e ement oppof6, celui de leurs- client
La plaidoiria', la sentence & 14Un, Partkulier ,attaqu6 en Mike con itue'un -Procuteur
nification 11
our le'.Aif ndre: PoUr"connottre. la infle vateut de la-demande contr* I i it, eft nieeffiir' 4u'il exa:nfineJes titres ci ^j I
oit At
,aui fervent de bafe 'a certe demand :or qii eN d e re Ja conduite de, fon Procureur- dans cette circonftance? -Celle 60 Vinflant 6tant arrive" de communique, donne-'
faire une simple (ommation au Procuregr adverfo de cbtn- oiffance 'a iin autre dif6rdre; la-communicition Muniquer Jes, titres fans deplac ment,, ou avec deiplatement en effet a lieuou par inventaire en g"offe 9 dtris
sequel on ne, manq'ue -pas &infirer's non-fWe-,. iffe ou 'bien- enfin au, Greffe -,, fi ce font des pieces ment* les pieces' au -foutie' -de la demanded mais,
0 Lorrque le! pieces enfuite ont 6te' ptifes- en compunica on & examines, que doiv faire celui qui les a encore toutizs Ies 10ce.&, do ptoc6dure powtAt
ehe It veni fommatioa, fent6ftes inierlottv. fe requ a ir
ues en (4 poffefflon.? Les Temettre-fans dilai en retirant fon !6C, 4% Alors. fur cet article tout eft confommi cette tires ;' 611 bien pour'trancher &une rnm4re plu's
ofite-t-elle aux parties plaidantes? 1. f. fltnPle & tout aulTi difpendieufe 0our le Public
ion que c le Procureur du demandour traduit fon adver(aire
10 Pour la formation.
20 Pour la communications I to 1 I'audience, pour faire ren'dre une troiRme few30 Pour la signification de la fommation. I Aence qui lui donne a6le de la communication qu'il
Pour offre de c fait t or 2 cette sentence 6tant pricWe dun 'a veommuniquer ou de"nonciaAlon qae Les Pie'ces font au GteiTe. Gir coute
S' Pour la -fignificatlon'. '7'- Nous- fommes bien iloignes, Meffieurs, d1tre
TO T A L. encore' la fin du defotdrd fur cet a-ticle -. la complai9 fance du Procureur du Mendeur fur cette mauvaife
procedure, ell bient6t payie de return par fon adverAu lien d'une condui-eauffia (imple, quelleeftlamarche faire'; & en effet sigit-il de r'tablir)les pikes prices
de ce ,t2ins'Procureuf s *& quals font les frais qui en (6nt en communication alors il faut-une fonitnation de J9 Le' Procu eur du d6fendeu- r Comme le Procu- f. les remettre : un refus enfuite entrance un 'a venir
11ur -4u demandeur de communique les pi ces,'&_ a I'audience, mite au tble, appel de caufe, plaidoirie & premise sentencee qui ordonne la remife: ,Its frzxis font de e
20 Le Prccur ur du dernandeur refuse fous e 3 15 cette proc6dure cot'ite 12 15
M(Wvais pr,' d 80 Point de reinife de pitches encore, alorsfet,e ezt etextes cette communication par un tence par corps avec tous les pre'litninaires dont
rajudiclaire qu'it fait fignifier autteso
nous venons de parlor autres




Da Pautre patt -agi
t, 5 15 4 "afnais mgmoraVe OMIT,! les V, -,61%
Enfin troifi, ...Me Gtence qui doppe afte,,de,, v) de Ia Coloaie centre tous les' d6fordres ja di ciall i es ; Auo
Ia temife des pieces-, & qui pe I coulte que )z Cette tknion (bit fuenotiftn4e Ia Ligue da kigh P1*b Ce
Ainfis au lieu d 'un'e procedure, simple, yui par Pom facre' -ne,,(era,- point, invoqu6 en vain ; tol:s les _Nlag4'
Son'expkd1t1on ptompte iuroit tir6 les patties d!ajffal- tra(s. du prettier ordre,, tous ceux du fvcond,'q iLit Petivent
.ces fur le cha'Mp., qdelques Procureurs ont trouve AvOr,,errivar-up de &ut de-vigilaince v 4nats qui n'en, oat
le fecret d!y f4flitter une procidure- veluimifieafe, pas- toxins Aaa* le cCCar,Nrqprei:nte,,., d'elt,'vertu ; teus re,
t nte p* 'fa loque durke & qui lieu de Aoqbleroax 4ttentiott de Oiiine ielzi. dont nou,
zeir livi es coute'j" te e" de's alis jqft no-us,
;,I nons le recit partie- founlettoni
a vo;re cenfure:il eft poffible"Ide mieux faire encore:que
qui fait ne imposition iielle fur e perfoonel:tre'.(oit. exchA de ieit& ligue,' Witte ; adiiiettont-y
'cent vi ,iet--otrols lives quinze -fols Oar-chaque caufe juge'(. fans balancer ceux m& s qui font 'deftin6s pat leur ,contra'aAoirernent avec tout fes incident, applanir Its, premi6esvoies de Ia Mike : que Phonneur
4 -Metheurs -, que _.ce d6fordre quot- n a a n faffe des homes eflim
Dieid-oe, plait e parlant leur 'me, L abl,
e tris- grand g6n6ial -car$ eii Taoi malheured tir pour toujours Podi'
Ili e t k qpi, paf leur cooduite, puilffent an6ap tux
,:ment., comme nousi4otw 4es eelevrks eia6ls pour un ann6e* pt digrAde, urte profedion. utile-. &:iinportante pat
-de onze.mille 'A6z cents quarante- ci aq, I aff jris j u Oes co n- ton inflitutio'n. dont le-coeur fiat. ina cce I flible Cou I a taxe
ent dans'-f6tit'ie R t de Ia tr
rAdisftoir' m q 0 'V
'e oit,toutefois-9
-ictuelit qui efi tefultero-it fur Ae' Publicin te'Aulrn e
'a t te A .ce fentitimenvdilicieux-,,qui consul t k Ia rigle qu'ilsapper; Monshreaux f ulesaffaires qui paroiffent fg(cep1ibles, devom dan
qoivent dains notre ,miniffire un cenfeur rigid, & slu
-in fer-oit encore'de pr s d'un million par an. Magifirats des Juges- inexorables.
Si ces faits-,-*ovtites p6netre's de Vabtis, noitne Ceil d'aLP ces fenzimens que nous retrouvons Pard
qui reKuh-e* des cominunicaiions intro-Jtfites Par-certAiAt Pro,-, Vous NUffieurs que nous laiffonsdes conclusions par icrit cureurs Aan' Ws., affairs, ou il n'y a que -dtux t A fur le Bureau. ieffroi ne doit-on :pa s Itou"etvoir', 1,04que d ris- e' eme Les-Gensdu Roi retire's,, ou'i. le rapport de W il
affake cothine 7--c -lie'de5. -faifies rets, a" u Con fedlie Doyen i &Ja -, m atiere mife en, deliberation.
jufqu trois;.__qbatre & cinq:-Procairettrs a-1 en.-,tailifee., or LA COVK orclopxi6 _i*, que tout Prociireur fera tenu,1
Ile d6dalel-de, Ia procedure eft fa"s fin, -6t le Procureur qui la premiere fom nation de communique' lespiices de fa m*a iti inflituc 'qu-,e pour difendre fes clients en deVient 1), partie au. Procureur adverse auquel ftiistant Tordre t
le plus cruel ennemi. Les inci4ens ien effet eaccurnuleqt 1es 1'inftruffion il appartiendra de reipondre ; & 11- fera laditt ,uns fur les aulres" les frais s'tendent & fe troffifffent Ae communication fans,, diplacement ou ayec.&plac ment, ht int du juge(nent definition -s' I plaid ece
ter '610 ne eur eft le-r' 'pii% de ce dernier, ou m8me'au Greffe, fi ce font
Rautant plus I plaiodre-, qail eflla-'Viffirne d'une vexiiition des pi eicqs: originals ; f n's que Ia com puifTe ea
judiciaire dont il ne peur fe garantir, pui-fqu'elle eft dirig6e atic'un cas P broker les de"
C', I-Ais 'fix6s's tant par le Juge''el
IC ntre par celut- a etwe., que Ia Loi, l'oblige a pren- matiere provif
9 rn oire ou il ri'y a pas de p6ril en )a denieur',
Te pour confeil'. & qui deyroit atre fon coIntolateur, fon que par 1' ,article proniet d e r0rdonnance fur Ia fotme do
&utien & ton ami. 'der aux'Senchauffi-tes & Amirautis, du mois de hn'Ne p2tdons pas de vue Meffieurs qu'it ey a p-ts de Nier mil fept cent quatre-vingt-fect dans les autrei
petits obi.ets Iotfquils font pris en.maiTe ,& que Ia. moin- matieres 2* que dans le cas oi le Pro'cureur n"auroit pa dre compliance fur une tax e de, -frais loAqu'elIe fe renou Irepondu dans les vj ngt-quatre heures'de lalite formation,
-velle fur. de petites forntnes qtAi. ne paroiffent pas tirer a% t oit par, dts offices, de les commuhiquer fans diplacer it
ift un attentat centre Ia* foci&' doat nous
-confiquence e enfin par Ia dirionciation qu'elles font remifes au Grefeil
fommes coupables enters, elle. fera iwerdit pendant un m 1 0
ois ; 3 que le Procureur auquel
Hitont-nous donc d'arr&er un defordre qui n'eft point les pieCes de Ia parties adverfe auront ite' communiqui s,
encore unive4el mais qui le de-viindroit bientk ; parce fera tenp a* peine dinterd llion pendant un mois de Id
qtje le tnal e oires 0
fe propane avec une facility' incroyab!e Iorfque retablir pour les maiieres provif U' il ny a pas pelil le. bien,. environne &bUtacles, & d'entraves fe fait avec eh Ia denieure vinet ciuatre heures au rhoins avant It peine & lentement. jo r d" audience fixe pour Ia plaidoirie de Ia caufe ; faM I
-ions d'exporer eft d'au- Pres POR
Le rernMe 'a iabus que nous Ye, que la'demande en foit forme'e; & pour Ies mat. e
tant, plus facile a apporter que nous le troavons limirale' provifc j a
'ires trots 'ours au moins avant I' audience; 4' eBhfl
lyn nt confign4 dans I'Otdonnance fur Ia forme de'prace- ordonne que le pr6fent Arret de r element fera impriite'
,der en la Cour relativement "a-Ia communication des pleices pubM & ?ffiche' par-'tout OU, befoin fe'ri i & enVOY6 Jan Ut diA
d'Avocat 'a Avo'cac:-il ne s'a-gil que de rendre, par un R les S'n&hauffies Sc Arniraute's du Relort po
glem,!nt de Juffice, common aux Jatifiliffions du R-Aort lu, -publik, regifire' & affiche' ; enjoint aux Sub-flit
Ia W que le Souverain lui-mehae u faite pour preivenir Procut-eur-Gin6ral du Roi d"y tenir Ia main ; & d'en cef
tn caufe'd'appd, un d6fordre que les Nvocats, par une tifier )a Cour'au mois -'&- quant au futplus des, eoncluflofl
dilicatefle dont nous fairons 161oge a vec plijifir, n'avoient point du Procureur-Genetal-, Ia Cour ordonne qu'il en fera encor-e introiuit dans le Sankluaire du Tribunal Su 'rieur. amplert e e e
Si3uffrez, Meffieurs, que dani cette circonflaate nout Donh6 au' en Conreil, les jour & an
rep6tions avec ie fentimert de Penthouftafrne ces expref- deffus. Sign4' DE "ARBON & FOUGERON.
Gons. de')! configne'es dans l'un de nos r6quifi oires,: 4c qu'une collationfle DU VF. n v o2v G refcr Cominis.
AU PORT-AU-PRINCEs DE VIMPRIME RIE ROYALLY




7)
as WAWW*W*WA"W" 1211 11 Jill
+* 4-* 4 +* +* +* No X34 +* +* 41+ -1*-* 4-*
maws" WMW
II E- AM RICAINES
Jeudi 14 F'vrier 1788" 4p
MOVEMENTS DE&, PO-RTIIE uEsi Er DU SUD. PASSAGES.
Le 6,.k M;romefnil, le Cerf, Havre. Arrive de navies Francoiso FASSAGERS& La Louifie-Blanche, Gimbert, idem. 4
La Couneff de Puyfigur Belleville la 1,.A,..U Port-au-Prince, lle"T F6vrier-, 1'4.matone Rochelle.
le Chevalier, Caen & S. Marc, 2o 061obre. Le 7 le Bon 14enri Gibouin, Bordeaux.
Le 3, le Baulay, Bret, Bordeaux, 29 Nov. .1is depuis le i" Janvici.
rrives r.
Payag"s a depuis le i Janvie 120
Batimens, 9 o -9 16
Bahmnens, 23 Des Cayes, le ler Fe'vrier, la Cere's,-Guichet, Nantes.
(11 y a dans le port 5 2 b^timens fran ois de long cours Pajager-i parties depuls It i"' Jasvier. A Jeretnie, le 31 Janv;er, I'Amable Mar- I
.4
peritt, Pontif Bordeaux, 15 Septembre. Baumenr.
Aq s nvlero
pagers arrive' depais It i"' Ja 4rrivit de navies strangers.
Bdtimens. 4 Port-au-PrInce le 2. Fivrie_ 14 Sally, Brown
Aux Cayes le F6vrier k Aac;fiq ue Nottfolck.
Samos tenant du Cap., 2 18 N gres. Le 5 la Nably E Hzha, Nouvelle Londres.
Le-8, It Friendsh Fe'lowes, Saint-Thomas. Pafagers 4 &Puls k i Janvier. rrives 9 La Marie-Anne ton -, la latnaique.
lUngers ard es Janvier. -8
BaWmens. 6 B'd1imens e v dipuis 1: e 2
Aux Cayes le z9 Janvier la Beihfy Jonatham Au Cap -Tibmron le 27 Janv;er It Cap- Cafgobay.
thuron, Damont6, Nantes, 2,t Novernbre."'s Le P're-de-Famille, Teflon, Curaqao.
PaCagers artivis dipuis It j" Janvier. Le 30, It Courrier-da-Gouvernewent, Arnaud, idem
Le 1."' Fivrier, la Ferry,- Niw'bold, Saint-Eufiache. Bdtimens, Le Hope Samel idenz.
A Sz int Marc le 'L Fe'vrier les Deux- Ballmeas etrangers arrives depv;s It i Janvier, t 3
dMij Pineau Nantes, :z6 Novernbre.
2 It, Saint M4rc, Rotiffeau Port au- Dip4rt de n4v;res bangers.
?Iuice, 31 Janvier . . . Le j, le C6mte-dt-Neny, Morel, Dunkerque Du Port-au-Prince, Ic 7 Fevrier, Unduyltie, Dunton-k le Cap, 29 Novembre.-. Philadelphie.
Le 6, IArchyme'de, Doucet, Nantes, 27-Decl. La Sufannt, Elliot Virginie.
La Nouvelle Bethfy Que-net i j 8 Neigres. Bahimens itrangers parfis depuis le t" JanWer.
Le Lion, Hergtieux, Port -au -Prince.
L Efpirance, Chapus, Marfeille & Martiniq. Des Cayes,- le 29 Janvier, la Polly, Coit Caroline du:n
Le Dauphin, Maxuel, ident.
Paffagers arrivis depuis le i"' J4nvier, 23
Bitimens strangers p4riis deputy's k i" Janvier. (9) B A.
2 1 49
Z G A X 8 .4 A It. X S.
Dipart de navies Franf ols.
A Jacmel le 19 Novernbre dernier- ell entre' 'a ]a Geole Du Port-au-Pr;nce, le,3 F6vrier, le Salht--s Stifianne, Nago, itamp6e fur les feins LAPORTE, autant
larc, Lartigue-, Saint-Marc. qu'on a p le -dillinguer, Agie de 2.2 'a 24 ans,- taille de
Lt 4 It bon Be i idenn 4 piedt t i pouches, enceinte de fept 4 hvit mois, fe d1fanc
Le j le Succ I le Charpotier, Ham, apparicair au Sicur herre-Lemis p Habitant 'a Nipes ou 4




2. de ce mols. uti Ne"gre nouveau Stamz prcAntt, p4l* adloh qu" raute de ce Nre leurs t% p. fur le fein droit LEVEQUE-,- autant qu"o a pu It dif, tax "S., qui juf pi0s i pouce, ayant des marques de fon pays fur ]a' figure reunion.
& un e couture fur 1'6paule droite ne pouYant dire (on nom. ni celui de'fon maltre : le 4s Sylveflre, Congo, fans
etampe4 1^0 de 20 a 24 ans, taille do 5 pieds, fe difant ne
to % W les I Adminiftrateurs vien tit ee parcourlir pluieuts
appartenir au nommi. Carte, M.L, HAitant fur lecheinin parties de la Colonie, & ils ont rernatique. avec peine que
du Port-au-Prince 'a Liogane. 14ur Ordonnance-, en 4ate du rs 1787, concept
A Saint-Marc, le 25 du mois dernier, un Neore'nou" les ponts 'a faire fur le, canaux Xarrofitges n'a,,-,it pas &6.
veau, nation laconnue, 6tarripi fur le feia droit STRLR, execute par-tout avec la m' exaditude. It y a m-*' I
all-deffous Gv.s, iqgi de 2o ans, taille de 5 pi ds 2. pouches, des quarters Oti I oh ne, s'en t
e % -' ft point encore OCCUP6. On
ne pouvant dire fon nom ni c,.Iui de fon inaltre. diff6rera encore de prononcer centre lei Habitans -en retard
Au PeAn-Goaw, le 4 de ce mois, on N gre, nouveau. les petnes parties par It R gletnent, Ii vaut rnieux leur
C*ngo Ampe e
1 6 fur le fein droji S-D,& N, ^9* de 3o ans a e preftnter 1'evemple de 'eux qui fe. font conform's avec,'
ne pouvant dire fon nom. ni celui de fon maitre. empreffement une mefure auffi utile la Colo-nie. MNI.
Au Port-!asj-Prince, le 5 de Ce mots, ViOaijle, Mozam- les, Adminifirateurs otit particuUmment remarque que Ies Mque j ktarn 6* illifibilement fe difant* appartenir 'a M. Habitats -qui (ppt fur la route do Port-au-Prince 4 L' 1artigue, en i:e*tte Ville; & Lawmide, Taqua, e'tatqpe fur It ane oat fait confiruire prefclue tousles pouts qui font iur f
fein droit IJB-B, au-de*ffous MPY ^ag6 de 28 ans, tailie fe charge : it eft icheux pour I'Adminiftration d'avoir "ant appartenir au Sieur Girgcau a croire que. la
de 5 pied$ 3 notices, e dif a prononcer des condemnations. Elie aime
A Li6ogane : le 6, un Nigre nouveau, Capelaou, r4ni 6tampe, duree extraot8inaire des pluses a retard ces travaux figi de 3,o ans, taille del 5 piedt, n'a dire fon nora que les Habitans vont s'ernpreiTer daas la faifon aEluelle tif celui 'delon tnaitrp : le 8, 4ugz;j?e, Con go, 6ramp&, des-fecs' 'a r6parer le temps perdu, 1, A
autant qu'on a pu le, diffinguer, CREPIN agi de 36 ans, 11 y a fur la rouit4 de Uogane Oaieurs ponts qui pout.
taille de 4 pieds it pouches fe difant appartenir au. Siear roient eervir'de modes par leur larger leurs auttes Crepin : le m, ua N6gre nouveau, Congo- A
W de 26 -an', dimensions & par leur' foliditi.
taille de 4 pieds io pouches, ayant des marquis de fon pays fur 1'eftomac & le"veintr e* ne peuvant'dire (6a nom, ni celui S P E C T .4 C L E.
& fon maltre; & Lubin Congo, itampe' far le fein gauche LLE, au-dc6us S. AC --!A I
.9 ans, taille do S pie4s.
Age dc2 Les Com'dim de cette vUle donneront Samedi t6 de
ce mois, au b6n'five de la DI I' Sain;,r Foix une Rept& 4 X I M I V X P A r A fentation de la Caravane du Caire Grand Op6ra en trots
Au Port-au-Prince, le 7,8 du mois dernier, il a et&conr Ades. mufique de M. Griiry orni de tout fon Spedacle.
L A
iduit 'a la Geole un mu let fo4s poif brun--fou'ris.''t'atpp6 ail esmenies Corne'diens donneront Lundi prochiin 18 de COu S. & au mootoirJ,illifible'nien't : le 3o,'un'cheyal fou's ce mois au b6n'efi*ce' du Sieur -, Beastfort', une premi6re Vdil rouge, kamp.-. au montoii'gRC z le i'l de' ce mols, Repr6fentation de la Feinme Jal ufie Com6die en 5 aaes un mulet fous poil brun, Otampi illifiblement, ayant l'orailic & 'en vets d M. De forges- Cette Pieke fera fuivie- de droite couple Ic % un phi al fous poil bai, 6tatnp' a ui la Milemanie Opera Cornipe en un ade mufiqu'e de montoir RO le 5, pq iders, fous poil gris-de-fer, ktam- X C4aiw'pcin.. Vc au rnowmir- BD le 8, une jument fous oil bai-rp6lade', 10 p I
etarnpie triontoir LAL; 4 n chevol fogs poil brun-m6Jade, 6-4$ 6tam p'e. .4 1 5 D r- E R S.
AU Petit-Goave le 4 de ce mots,, un h e u Sieur Pilo*
c eval fous poll 3 Le Sieur Eonaud, ci-devantaffoci'
Toug"_-:1 long 9 "d' ^ *6 du montoir CAD; pour le' Cabrouctage, ayant pris a ferme la portion de
& urij bourrique folp pqil gris, fans e'tampe.- inobiliet dudit'Sieur Pil9n, a ehanneur de privenir It
Public, qu'il coptinueta feul do faire.les, chatrois pour ceux qui voudront l'bonorer de leur cov6ance.
3 M" Labarriere Habitante 4ux Cayes, pr4vient W A V 15 Do A D M I N I S T R A T T 0 Nf les, Capitaines, N6gocians &'autres, qu-'elle n'a que des
T
enfans miners & qu'elle ne p.ayeta- aucunes de leurs dettes; comme ouffi, qu'elle fait fes iffaires par elle-m6mes W' Jes Habitans de la paroiffl du Port- -au-Prince font & ne player aucune dette contraLike fur des ordres d6livris. 6i'ttis 'a fe trouper i Vaffem 16e qui fe tiendra le 3** 3 Le Mardi que Pon computer, .26 de e rnois 'a la I)Irnanchq du present tPois de Fivrier, a effect de nommer reque^te du Sieur Devarieux, Habitant-dans les hauteur$ 'Ies quatre Notables de cette Ville qui' doivent faire pariie du Petit-Goave. En vertu de sentence 'de W' lies Officiers du Bureau d!Adminiftration.,de la Prov dqncq, &4 lie pa de Ig U
$66chauRe'dudit lie ; il fera procW 1 la Barrie
r0fdonnance du Novem'bre"dernier. du Sic'ge, 'a la vente par licitation, d'une habitation de I&
conten4nce de 110 carreaux s fitu6c aupr4 de ht ville da Petit'Goave, dont 8 en coton & indigo, 4 en Alyres, 20 Tout tes Cionceflionnairjes de terrains fitu6s au quarter e favannes & It refte ei le' a
n n bois debut ; avec s Utimens
Z4UMU vulgairement appeal le Boucan-Patatf font aver" qui font fur ladite habitation, ainfique le tout eft plus tis de ?e faire carpenter & de comme cer de' 'tabliflemens implement d6taiII6 dans Ja cart baonie dreff6e a cet effect' #4 Is dilai de cluatr. mois p j computer d* 0- la Ate do Ix dontgn pourra preadrc coinnoiffanct chez h4, de COMOUIA




Sink6auffie; qul donors tous les routes forces de pomades & di poudre routTe hoe"tes de
fellfcignemens n6ceiTaires Wcommuniquera les titles de paililles pour parfumer les appartemens eau pour teindre, les cheyeux & les faire croitre; poup6es pour apprendre;
im. Biraud, Apothicaire en cette ville donne avis aux N gres 'a c9iffer; it tient auffi magafin.-do modes,,
que la f6fiete qui avoit avec M. Lenoir,,efi expire du vend plumes notivelles, mouchoir$ 7-4, a** la mo4e, rubans
eatribre dernier; it vient 4e, la diffoudre, & it relle de Florence, chapeaux de routes efpeces & du, dernier
jeul chaj-g6 de la liquidation d'icelle; it continue toujours gou^t, routes fortE-s de toilets fouliers pour homi-ne & pour
a, femme, & autres warchandifes, le'tout tris-frais' & atri
cocritnerc & l efp4e que ce changement n'en Ve
atiolull dans la confidence dont on a bien voulu par les deniers Nantois. Sa demure e rue de Vaudreuil',
Apporteia ft
rhoroer ci-devant*, prks la plac de 11nitendance,,a' cot6 de bl" Coluet, male!
M. le Chevalier- Dabenous, Habitant au Cabeull, quars, tieffe Sage-Femme.
fier de I'Autibortite, prevent W lesHabitans, qu'il vient 3 La nommkie Jufflns, M. rtfidante 2UX Cayes
de n)ower piufieurs cabrouets pour les i.-harrois du coton maitreffe par legs 1 elle fait, par feu. Sieur Blanc, vivant & c,,ft:; it a 'a vcndre do la chaux & des bois de cafes' Receveur--de I'Entrep6t aux Cayes, dune Negritte, Man. i Ngres. dingue; nornmee d'abord Antoinette, enfuite Aftine, a 64
11 iera ptoc6de' le 16 de ce mois, iffue d'audiente, force de recourir au Tribunal de la Jurifdktion Royale ordliriaiie du Matci ]a Barre- du Skge Royal de cette obtenir remife de la.,iite Nigritte. Ladite
ywe, au ball 'a ferme pour 5 ann6es cont6cutives ; de JuPine en a obtenue sentence.., qui ordonne la remife de
troiS t Ate
e s de Neigres bons tailleurs-; & d"un Mgre ton- ladite Nqritte; mais le Sieur Blanc cadet, frkre du defunct, Relier, nomm6 Pompie; fuivant les charges, clauses fe refuse iobffine'ment de I& liver. En confidence, la
Conditions de la carte-bannie, dont on pourra prendre nommie Juiine, M. L. ptie A les perfonnes, a qui cette,
connoiffiince chez le Sieur hinjant, ai-quL lefdits Neigres Neigritte feiroit pr6fentie pour etre vendue, de fe refuler ;ypardennent. a cette acquisition, de la faire arrefter comme marronne,
A David Daguillard, ti-devant Negociiant en cette & de la faire conduire aux prisons du lieu le plus prochain
Ville, pt'vient fes cre'anciers que M. Leremboure p're Mr, & Xen donner avis au Sieur Derofier, N'godant aux lui- a rendu fon compete g6ne'ral, le 2.7 D6cembre 1787, du Cayes. La N4gritte a des petits yeux enforce's, le front Syndicate dont 'It avoit ite' charge' par eux ; que par le re"ful- avanc6, le vintage rougea^tre, les dents pointues & ell- de tat de ce tompte, le Sieur Leremboure--a encore entre fes la taille de 4 pieds 1 pouches.
mains une former de 21, 782 liv. 15 I's i d., qui* doit 3 LeSr Cuq,1Qhirurgi.en du navirela Reine-de-Golconde, CIO
A
Cre repartie, favor: la Rochelle i Capit. Dumont, 'a Vadreffe de M"Safleau Prer
liv. f. d. &
Au navite k Jafon, pour fa cote-part dans &I Compagn'ze, pr6vient qu'll a apporth de Paris, un Patti
i6partition. 10 3 de fondest & bougies de gomme k1aflique, qui Jui ont
la 7" & derniere e list
AU Sieur Julianny iaem. 12 6 eti fournies par le Sieur Bernard, qui en eft linventeur:
AU Sr
Robles idim, 1396 12 4 it les vendra en gros ou on details Ces fondest, approuv6es
Au S' Allier, pour 1", 6'e & q" t"PUt"t- 32-2 1 8 4 de diffirens Coq s de Midecine & de Chirurgie ont la pro.
illot & Fri6u pour 7" t6partit., 1727 TO 3 ptiite' de pouvoir refer i demeurei dans la e un mois A V Denaguet, pour i met) 6 me & 7 ins ripart. 8o16 i j -:z les maladies peuvent, avec ces Sondes, saffeoir, marcher, Au S' .41debert de Lacofle, poui routes les- vaquero 'a leurs affalres 1, & aller en voiture, fans 6prouver
tepattitions 1000 la moindre incomniodit6. 11. re'fulte del% quon kvite les in.
Delugie, pout 6 & 7" t6partitions, 2486 1 it trodudions fr6quentesg qui prefque toujours riduifent les 'A la fucceirion De' 7 r6pa an 9 pour me Mt. o08 9 maladies 'a 1'extrimitt. Arcus, Midecin du Roi & de I'Hipital
Au S' Prej folde de la derni4e Royal &' Atilitaire A Port-au-Prince, cert;fions avoir vu les
ripartition 5509 8 7 ondesilafl;ques du Sieur Bernard, Orfivre, & jugeons gut
Aux* he'ritiers Gerbaud, *pour 7" re"partit. 30 11 rien n en empiche 14 d;j7ribwion. Signo' P E Y R i Midecin.
2 A la reque^te du Curateur aux vacancies de Saint25782 15 1 Marc, chatgi en cette quality de la fucceffion Montahzrd.
0
Ledit Sieur Dagui/14rd, qui fe difpofe 'a partir. inceffam- connu fous le nom. de Monidard de Saint-Verant, it (era
I
trent pour France, invite en confiquence tous fes crian- le Lundi i i de ce mois ptocede' en ladite ville, 'a' la vente I 6ers Whomme's &avoir 'a fe pre"fenter chez M. Lerem. & adjudica ion au plus offrant & dernier ench6riffeur des Iture, C-i-devant leur Syn,,4.ic, pour y recevoir les fommes effects & animaux dependans de la:Jite fucceffion. Pour lefquelles iis foot repartis; les pr6venant en tricme 2. En execution d'Arret du Con"eil Sup6rieur de Saint-t rnps que le prifent avis fera infkr6 trois fois -dans les Domirgue, en date du 2.1 du mois dernier, it feta le Mardi Affiches Ame'ricaines, & que fi paffi cette ipoque its ne que lon coniptera 19 du cour ant, proc6de' 'a la Barre du fe preifentent pas pour recevoir, it fe pourvoira pour fe faire Siege Royal de cet e ville, 'a I'adjudication 6finitive, au avlorifer 'a retired des mains de mondit Sieur Leremboure plus offrant & dernier encheriffeur, du bail ferme pour les fommes ci-deffus 6-nonckes dont ce denier fera & une annee, d'une haitaiion etablie en caf6, avec quatre;detneurera bien & valablement decharg6 enters qui de vingt te"tes d'erclaves, fituee dans les hauteursde la riviere droit. du Fourcq & de'pendante de la fucceffion du Sieur Legrand
3 Le Sieur Daucj, CoifTeur pour homme & p3ur femme, de C4mpeaux, ancient Garde des Nlagafins du Roi en ce port.
hOLVellement active' eft cette vilie, a Vhonneur &offrir fes On pourt a prendre communication de la catte bonnie am fetvices au Public les perfonnes qui Youdront I'honorer Bureau des Huiffiers.
A la requ^te de Me Gayot, Curateur par int6rim2uz
leur confidence autont'lieu- de'tre fati.-faites & pren- e
auffi- des 61 ves il privient en outre, qu'il tient ma- fucceffions vacates, en cette ville charg6 en cette quality Dfin de n:'krLmPAP Pau de Coloane. de thez Fameroni. de cille de la Dame vauve Chabert. it fera ta MarAi nue Pan




coniptera t6 de ce molls, da Slidge Royal do cette, Uogavel#- 11'hodaeur de prdvenir le Public; "e d6fi,;.
e a ifini;iye au plus tant m tevirJe res. daos le incilleurordre Po
ville, pro.citi ' la vente ad)udication diz, am s affai flible"
C0 2nt,& de'nier enche'riffeur, & fipar6ment. d'une habi-, il prie en conf6q6ence ceux a qui il doit &, qui pout. station & dine conceffion- d6pendantes de ladite fucceffion,, rcriest:16tre porters de fa fignatUre 'nour cade do dettes f tw_,ts la grande rivie're de Le'ogane. On Poorra prendre tant gn (on no-m ,, que pour la licluiJation entire & par' COMWilfance des clatifes de I& carte-bannie au Bureau des, faite do la fucceffio'n de feu M. Etienne Cofle, fon beau.' Pere, vivant Habitant audit lieu dont it eft feul & unique,
2 INI "' Lafflt.e=& L4fargue ont rhonneur depr'venir Mrs h&titier,, coajointement avi-c Demoifelle Marie, Rofe Colic, lei Habitans qu'ils viennent de, recevoir un trh-beau parti (a femme, d'avoir 1 fe.prifenter en fon domicile audit U0,
ch.auQres a fucte, potin: do __P66gord.1, As leur offrent- gane pour recevoir de fuite Ieur payment, ou dans le di., avecplaifir cells dont its pourront avoirbefoin. lai.do tr"s -mols au plus tard i partir do j our du pri fent avis;.
L' d6clarant que paQ ce tomps,
e, Sieur Mages- tenant, Us Bains public, s e'tant de' il fe pourvoira contraA0113
annonci Vannte derniire dans Its Affiches Ame'ticaines,, -a comptes bons ou autres titres de creancesqui pour. Yhonneqr de r6ite'ter, 4e zoilyeau, fes services au, Public,, roient Iui 8tra prifentes comme itant des doubles employs,*
M." les Habitans; il-ofeft flatter que ceut I Vou- papers perdus ou adir6s. 11 prie en, outre ceux qui. lui doi.
droat bieh venir chez Iui auront lieu d'etre fatis6its, tant, vent de le"folder, incdffamment. Le piffeat avis-fera.infere par la propreti qui. y r6gne, que pair la vigilance que I'on trois fois dans les Affiches.
les contented On trouvera chez.lui tout ce, qu'on 11 a it6 pr6fen kle 2.- de ce tnois-a-u Sieur Del placq peut deffirer, tant en, ,rafrakhiffamens de routes efp ces, marchand Orfivre aux Gona*ives par un Near"e .qui- 11'a vou. t6,s que, bouillons,-confb mtni, chocolat, caf6 au lait, ba- lu dire f6n nom ni celui de fon maltre une paire de boo.
varaife,- punch aux oeufs &,au lait, frips anglais, 'a telle heure cles d'argent. & h grille, pour fouiiers;, ledit Sieur Delaplace, J.
d u jour & de la nuit qu'gn puiffe. le fouhaiter. Le Sieur Magges t a pas voulu les acheter, 11 les a-retenu & porte chcz W, M eparanera ni pines 'i foins pour fatisfaire, tel qu'11 a Lamoureux, Subf1itut de M. le Procureur du Roi audit bourg',
faii cl- deviant, les perfonnes qui Iui front, Fhonneur de qui les remettra 'a cel-ui 'a qui eiks appartilmnent, e*n payant Venir chez Iul. Sa -demeure eft rue traverfiere, maifon de les frais du pr6fent avis. A Leremboure pe're, pres, le Corps-de-Qarde de la place Le Paciftque, de-Saint- Malo, Capitaina de Sanches, arri. de Valliere, ve aux Cayes, avec une fuperbe cargalion 'a radrefTe do'
e -ME" Bontant Fru h d & Compagnie
Ma.thieu & Compagnic donnent avis de I'arriv'e en c at- qUL en ont overt la
Ce. port du n6grier k-.Pierre, du Havre s capitaine D. Legrand vente le 7 du courant. V4n,,ant dAngole avec une jolie. cargai(on de 226 teLes de Les Sieurs A -Marche Sibes & Compagnie, Negociansen ayant eu le malheur de perdi e Ieur
N crres, dont. ils ouvriront la vente le 16 -du courant. cette'ville ffoci, J 44
Plantiu, Habitant dans les auteurs de la -grande- DdPliflC S4bes., dekeide' depuis le 7 du courarst, priviennent rv e onne avis a es creanders, que jaloux qu-s ont change' la raifon de lour fociehe,, & qu%1 computer
* r i% re de L6ogane, d i f 11
de fe'. liquider avec eux it, vient de vendre 1% cet effat fon dudit jour ils figneront fous celle de J. & A Alarche & Coin6FItation 1 M. Perdereau jeune, Procureur au Siege Royal pagwe,; ils previehnent auffi qu'ili, ont un Mul1tre Indien, du Port-au-Prince, qui seft oblige' de Iui rapporteur leurs bon fujet, Pacrupier, Confifeur & blanchiflant fupeirieu-. quittance qu'en conf6quence its aient 'a produire audit Sieur rernent les bas de (bie, .'a Yendre -1 ils en front bonne com Pvrdcreau lours, titres & s'entendre avec, lui poor Ieur position pour du comptant ou d.u bon paper payment. 1 Le Sieur- Larreguy, Capi -ain6 du navire PEfper4nes'
Le Sieur Sauvage, Habitant dans les hauts des Ve'rettes de Bordea ux, mouill' a6luellement 'a la rade de Saint-Marc, P ie fes creanciers 'a preffenter dans I'efpice d'un mois, leurs a "a bord de f6n navire 5o bails Ae marine, fans connoiffeittres de cte'ances, en 11tude de M' Doyen, fon- Procureur a* ment de 'Ntampe do Dupuis T onneins. It prie ceux qui Saint--Marc pour en conno1tte 1'e'tat en -principal interests & ont droit do les retired de fe p,, C'fe nter dans fon again frais, &, prendre avec eux des arrangements certain pour avec leurs titles. accilerer leur payment, par le fecours dune. tnaii6 do Le'Sieur Gui-tet de Nantille, Chimifte de Paris Apothim
Commerce. 6ire la Saint-Marc, donne avis a IVA Ies Habitans, xMidoFaulte, Habitant dans les auteurs de 1a grande* 6- cins & Chir i 'il affocie 4 fon comfiietce M. Si'
7 urgiens qu a Mon
viire, 'a -cinq licues, de Jacmel, propose une tocietS fur Rieux Chimifte de Piitis & ancient Apothicaire Major de I& la wre ou' il reffide affiefflement, dont les trois quarts font Marine au department de Rochlefort; la fociehi eft fous k en bois debout, & Gu it y a environ foixante mille pieds raifon de Guites & Rieux, 'a commencer du premier de ce ,de cafi de- plants, dont la plus grand parties eft en rap- mois. Us ofent fe flatter, que la qu..446 fup6tieure des mipors & blen entretenue ; une grand'cafe cafes 4 N gres dicamens, tant chimiques -que gal6niques qui fe pr6pacolombier, moulin & foute 'a _caf6, cou vet te en effintes teront dans leur labotiatoire, Ieur 'm6ritera la confidence pub9rde'e & planchii.'e en planche de kiage ; des vivres en oblique. Ils tiennent auffi tr)ut ce qui concern la pharma, en abondances & de routes efpkes. 11 defireroit en fouf- cie, comme liqwurs payfUms., confitures, &c. &c.' t-raire fes N gres, & quellqu'un qui en auroit une virgaine i M. Muloniere Margnilliur de la Paroiffe de Notre-Dame pour 1'exploiter. Touxes les auginentations en e'tabliffemens de IAffomption, des Uyes, ptevient NI" les Habitans 6( 8,, en N gres feront-a' fraiscommuns ahifit que les morta- domicile's do ladite.,janDiff, qu'it fe tiendra le jour do lites 'a la 6 de la fociete'. VZ666 quon deffire, retirerait Paques iffue de la rand'Meffe une affernbl6e a% I'At f i N6gres ou leur valour, en cas de mort, & A Faulte de pourvoir au-x fonds n6ceffaires pour les r6parations urferoit tenu de 16 rembourfer la rno,66 de la valeur des biti- ene, de ftglife. If Ies engage 1 sy trouper, les 2yer-o mens quelconques, qui auroient kt6 coiiftrui.ts par la focie an que la difficult qu'iI a effuye plufieurs fois Xell Wapre's Yeftitnation de quatte arbitres voifins. raffembler le nombre fuffifant, Vobligera "a pourfuivre les
M. Desbardit ;eunr. Receyeur de 1'0 _'Iroi &Habitant &faillanz nour Igs faire condaniner 'a I'amende confut A




1 1 1, or vknt. m outre qu"it
Regldmezi. Ir W Orivile'"t'ault qUII, (era 'pro- vent-A* le folde r hiedTamrnem; it 4
affijim,;apow., quatre annieslq mi I occupy avec
cidi, jcjit jour, & Dimlaachis hivunts,- 4 la. vowa do plu- piI6, qu'i
flurs eriplacemens do bancs ,ainrr qo'i celle dasbAwappar- l'4gtAMqntdv foo,-pqi1e JaMet 4-obarte, pi.,efiimancipi.'
a4tuellement i la. Fabrique, 'A It lajifidauce.'. & I" ra bonne composition 'de fon Iondszde wagafin
& le conv6I des -veuiis
ea France -des propril tires, dont mqye-4nant du comptant.,
I s parents, aurontcependant la pr6firenee au _tnomgat -do, _,,_2 Le Sieur Grosjean part pour France, 8t diclare fte renchere & adjudication. rien devoir.
2,,Le Sr Chapoto part pour France en, Mars ptachain,
1w, los,4 4pitaine&, ou autres perfonifec',qui aurout leroia. t
deboisdexorde, en trowveront-al 1'embarcadaite de )a pe!.i, .2, M. Jeon-Bapt. Labotde,, Capitalpe 9 Part pour Franc;.., tip plane de Lkogane i n 4dreffant, a abi-!,, 2. M. Pierre Eygfier, abitant, 4emeurant encette villeo
4 L raiton de,.trois goUrLde$ & -dim ]a vorde do $_?jedj' part uF Fragce:. ou la ac
tant 2 Sie, 'Nouvelle. ra leet erre,
de long fur 4 de hiut. Ledit Sieur a affix huit. ka-44,,de Eoe ur. Ruau, Daillie,, part, pour pour caufe ;raine d'Indigofr4!hc,,-aI *iandie.- de maladies.
A M. feury Chirurgien aux Grands Cahos paftant
E, P .4 k r, s P A FA .4 X C 96' a "Mars prochain, prie ceux qui lui,
pour Fr nce a la fin de
31e Sieur A., Daniel Dutrejet, Akweuranvcl-devant am doiVexit de Ig payer.
Quarter, Morin-, part pour krance., i M. Jean Pere'. inci n Chirurgien 4.u Roi & de I'Ami-M. Duharet, part pour FranceA la .fin,,,de Mars. taut' dd $ain Mar;,, pvtinceff4 ment 'pour France,,,&'
a ptie ceux doiv at, de vqpIq
M. Fagot,,, Negociant aui Cay;s fe difpofe partir qjqi lui _jrje payer au plut0t.
igeff;kmment, pour Fratwe. Le Sieur Valence "a' Saifit -Marc,, part pour France,
p, i -deu,.* qttilui,, d iverit,, de Iq payer.
M" Fernet & M11"Cther'Ino-Marie Pernst A fille,, W fie "0
'a; 2e' d e i Habitantes au Fond, parent pour France a Le Sieur Jacques Rouje;u, G'r2nt Fhabitation Lefievre.
au printemps -Orochain. au -Cahos declare qu'il p4rtira pour France dans le courant
Mrs (Iouard & Radoql h I'Arcahaye ont I'honneur de ce mois.,
de pr6venir le public que la mauvaife fante' -de leur Sieur 2_ Le, Sieur )o/eph, Rogleau Itconorne fur Mabit"atiog. Radoul, le determine 'a. lp'arttr pour' France dans le courant. Lefivre, au Cahos,'-diclare qu'il partira pour France dans du mois'de Mars prochain ; en con(6quence ils. print leurs le courant dp ce moise Aibiteurs de-, les payer, inceffamment ;.As priyien-nent en 2 LeS. Franfoil belorme, G'ront les habitations ROPLOOS outre que le depart de leur Sieuri Ra4ul n"opirera aucun Alcaigge la niqntagne de Saint -Marc de'cla re, quoil,
changement -da:ns., leur.mAifon de commerce, qui -fera. thgie partira, -pour France au printemps prochain avec I;, DW! par leSieur Ckuard, fous la raifi: n de Clomard & Radoul. Aucaine fon oufe, fes deux petits-anfans, & qud no
3 Madenidifelle Rethori demeurante 'a Uogane part 'doitrien,
pour France. ?.- M. Laurent, Habitant dans les auteurs de Uo'gane,"
3 M. Bonhouvrier ,6tant refte' dans cette Colonie 'a la fe proTofe de- vendre ton, hAbitation en Mars -prochain i la fuite des retouvremens, des fonds du's 11, la carga-ifon du pour atisfaire "a fes engagement & le mettle "a weMt navire negrier, la Belle,- Ninette de Nantes partant pouf do patter -pour Frainceinceffamment. France dans le pourant -do ce thois, prie inflarnment les 21e.Sieur Jean Gardere, tifidaw aux Cayes,,fe propose debiteurs 'a ladite cargaifon de le folder afin de -lui kviter de partir pour France. le d6fagrAment de les y contraindr.e. par voie de rigueur. 2. Le Sieur Thol=te ancient Capitaine au Cabotage do
3 Le S' Labatut, Marchand-'a Jereimie d6firant partir S. Domingue, part pour France, & declare ne rien devoir. pour France en Mars prochain 1, prie ceux,,qui* lui doivent z M. Turbe'de Bellevue, Habitant ai Uegane,_part pour de le folder, afin de lui-iviter le d6f4atiment :,de les y France, pour caufe, de tnaladie ; il ptie ceux 'a qui il peut contraindre par voie de rigueur, & diclare ne rien devoir. devoir de te presenter pour- recevoir. leur payment ox
3 Le Sieur Pierre Greillet Charpentier 1 Je'rernie fe faire accepter leurs, competes : 1 difaut de cette fotmalit' 9 ptopofe de partir pour France en Mars prochain d6claie il diclarle qu'il n'en feta pay6 aucun ap4s (on d6patt par. Jae tien devoir.' M", 'Tiby Sankcque, & Compagnie,.Negocians 1 Lle ogane
3 Le Sieur Ifadc Rovffe j Entrepreneur ife deicidant 1 qu"il laiffent charges de U procuration.
patter pour France en Avril prochain prie les I parforines x Le Sieur Henri Cha#eiriau dem,eurant 1 Saint- Marci a qui il peut -devoir de fe prifenter pour recevoir Ikur part pour France dans tout le courant de Mars prochain. pavement & ceux qui lui doivent de le folder le plut6i I M. Devqiw I&W Procureur de M. le Conite de
Poffible. 11 vend-ra 12 Nbgres & deux- Nigreffes dans 'le Nolivos, au Cul-de-Sac, part pour France dans le counombredefiluels. il y en a 8 carpenter quil vend-ra f4pa- rant de Mars prochain ppur C;Xufe de maladies laiffant rL M".Ple I- -fon fr6e chirg6 des 2I-aires de M,
'Ment un cuifinier un domeftique une N6grefTe blan- veins jeune W.
6iffeufe & I'autre tres-entendue pour le manage ; une le Comte d Nolivos,'ainft que des fiennes. Place de 112. carreaux & demi, dont trois Xabattu ; une i M. & M Lalanne, 11abitans Aquin parent pouir
:Cafe de deux chambers couYerte en effentes avec deux France avec deux de leurs files 46es de 7 & 9 ans. Neigres faits fur ladite place, difiante de cette ville de 8 lieues. i M. Plunktit ) ancien Capitaine des Mikes &, Hibi,.v 11!. ,n fera bonne, composition k prehdri en payment des tant au Cap Dame-Marie. part pour Franct. letters de change fur Fr ance. Sa demure eft rue Royale i Le Sieur Hery, demeurant 4-Jacmel depuis 6 mols,
It, cette ville ptis la Polte. detneurant part pour France.
11 3 Le Sieur Bernard Qucheille Aubergifle I M. Penile Pejourcts Habitant aux Gonaives part
lu Morce-a'-Tuf, deifirant partir pour France au mois de pour Fr4nct pour ritabli r- fa fant6 avec la Dame foj Mai prochain ptie ceux 'a qui il peut devo*r de fe r6w' kpoure, fa D11' & W" Fauthier;,il I dc M. Litourncur .)
. .-b It If I r % A 01 -1 r- W_ 41




7S Cayis 'de mille ftrrhs fitd, datis Its hautetirs du Tr6u-Cam0e,:*0&6 voskroh demebrinto iox
A- la D4, fa fille & diclarene rien -de.voir. nari, borne A loueft du Sle r Rimoag4, 1'efide I'hab't W P rde Part pbuf France avet fon enfknt station Riviere-Rhphail, tyrant fur les pr6tentions de -P ierre-bic
-Ag& de 3 ans, Martin 'au fudAu Sieur AqAfiami; $ au tiord du SieUrCharrier.11 Le Sieur Duport, Commit chez W" Lubin ; Fitel'& 2 En vertu' dordonnance de M A les GeWrat & in.
,46mpagnie ft oceans 'a Saint -'Marc: Pattr n tenant, le Situr A Delavillotte, demeurant I Liogane,
pas carries
3ncgffammeni, & declare ne rien devoir. pourfuit en reunion un terrain de-mille fitu;
A t didion
1, te Siedr Dathilot, Mait e Wnuifiei 'a Leogane part dans les hauteurt Ae la grande riviem- de, F le, itirif I
France pour caufe dt,,matadild laiffant la Dn"_ fon de Jacmel bornk, au fud de la place .,,,do Steur, Coterel no a -'eft de la fivi
poolifecharg& de fes affaires.- rd de terres non conckdkes,., i re des deux
I M. Pierre Ch_;Pedu 1 Habittan'cau Ttou Bourbon,, pirt bras. Ceterrain 'a &6,cont6de' le i,,6r Septembre '11771 V06,-r 'France. dans le courantde'-Mars 0-ochain', Pou'r -y
rigler des affairs de famille, & pour catife de maladies ; it i En ve'rtu dordonnance de W les: Adminiffrateur en laille la D"" fon ipouf &A. Briau fondis de fa procu- date du. 9, 'de ce -mois, le Sieur Lamarqye demeurant en Citation & de la g ftion 4e fon habitation. Cette vill', pourfuit en reunion on terrain pour culture,
i M7 Deshommes & fon enfant Ag6 de 4 ins 8 mois de woo pas carries, fitu6 A la,,montagnt do la Salle, lieu
r4ilent pour Franike. dit la Nouvele-Touraine,, d6pendance & paroiffe: do Pott.
t I La D11' demeurilate'chez M. au-Prince, numerot6'j'4 -au plan de" project borne', 'a foueft
Xirborineju Traiieur aut Cayes pari pour France's* do Sieur Jean Dutefla, au nord du Chevalier Praduers, 4' e e cc
14&lar6 re tieh devoir. I'til & au fud de terres non conc'd'es. Ce terrain a W
iL M. J. Diouillard 41'14, Habitant, fe propose de partir conce'de' au Sieur Verot, qui ne'l a jamais 6tabli.
incE flamment pour France,. pour caufe de maladies. 1i cider i En vettu dordonnance do NIM. les Adminifirateurs, I& fetme de I'liabitation lit Alare fituie rtte's cette ville, en date do 6 de ce mois le Situr Louis-Jofiph .4 Anguyer itablie en.rucreri'e-, contenant 412 carreaux de terre, dont Marchand Orfivre en cette ville', pourfuit en reunion un
*48 colloquis atix eaox foil bail 'a encore hu it nannies 'a terrain de mille, pas len carr6 fitue' dans les doubles mornei' cou. it* 'a partir du 0' Avril proclaim, Yadreffer for rhabi- du Petit-Goave torn6 i Ioueft du Sieur Garri & des station la Mare, 'a mondit Sieur Drouillard, ou 'a M. Birjie', autres cO^tk% de tertes non concide'es. Ce terrain a ite' conth'bitation G cid' le 4 Janvier 1771, au Sieur fabre qui ne' I'a jamais
ur- a oureau -, pr s la g'rande-tivi4e do Cul-&
lkc.* K In.."rumillard pr%'-VI, ^a ,-. to,. & &1, Drouillard,
fbnfr4e, ont donne's quelquesfignatures fous la taiton de i En vertu Xordonnance de MM. les, Adm;niftrateurs J.' Drouilldrd fre'res- mais qu'iI : n'exifte entr'eux aucune en date du 6 de ce mois M. 'Michel Goutelle de Beaumier, 'foti6ti ; en conf6quence cette signature naura plus lieu. It -Habitant 1 la gratide-rivi6e de Jacmel, pourfuit en t6union viehdra en o'utre plufieurs Neigres -domefliques,, petruquier, unterrain fitue' audit quarter, de jooo pas en carri oa poffillon, cuifinier, &c. cheyaux do thaife & a.utres, ainfi t i6 au nord de la grande-riviere a
,que d.eux voiture's, &c.. foueft Au nommi Vincent N. L. aujourd'hui le Sieur Charron,
i M. Brand, ancienProcureur, appe16 en France depuis 'a Veft de terres alors-non conckeies, aujourdhui Michelde lon-p.temps, aujourd'hui d6cid6 1 partir avec: fa famille, la Jonchere, chaffant au. fud fur les tertes auffi non conau moy!n de ce qu'il touche 'a la fin'des eneacemens qu'il ce'dees. La conceffion de ce terrain a 6t6 accorde'e le 24 Mai 1783 conjointement avec: NIAefranc, pour 1774, la nomm6e Marthe Manda N. L. qui ne I'a jaumaiss
rentreptife de I'H6pital du Port-au-Prince,' donne avis ni cultive ni itabli. qu'il a 'a vendre 8eux maifons efi ville Nne fituele Aux it En vertu d' rdonnance do MM. les Adminifirateurs' environs de la Comidie aduellement occup6e par M. en date do premier De"cembre 1787, le Sieur Berti pAwfuit.
Pdrifiet & rautre vis -al vis It Polle 'a N ne des encoi- en reu nion un terrain de i 2.oo pas en carri fitue' darA gnutes desr rues Royale & d'Aunis. Celle-ci peut fe vendre Ye s hauts de la Riviere-Blanche au lieu dit la Source de 1par division, 1'emplacement ayant iio pieds carr6s, 01%1 it )a Crehe-'aux-Chat d6pendance du Cul-de-Sac, bornh au
a--trois apparternens & on terrain vide de 70 7-2 pieds notd de ladite riviere roueft du Sieur Amblau au fud bA
.auffi carries, en ktat de receyoir un quatri me patient,,, & i 1'eft de terres non conc6dc'es fuiYant le certificat du rfitivement 1 1'enco'.gnure. 11 affermera auffi fon habita- Sieur Aubert Atpenteur', en date do 28 JUillet 1757, iton dans les hauteuts de la petite-plaine de Liogane, Ce terrain a ite' conce'di au, Sieur franfois Yvarel, qui no avec: tout le mobililer qui en depend. Sadreffer audit Sieur I'a -jawais itabli. Neraud, vis-!-v4 la Potte.
E ip F I T S P I R, D V So'
Ativxrox dr Dom.4zxz v r R o*z. 1 4 1
3 En vertu dordonnance de MM. I es A dminiftrateurs en It a W perdu it y a 15 jours', depuis le Boucaffiln ea. idate do 1 Janvier, le Sieur Navarre fils, demeurant aux cette ville on potte-feuille de marroquin rouge, ferment Cayes, pourfuit en t6union on emplacement- fituk dans ladite 'a secret endommage' dans un coin,, contenant divers paville, n' 464, born6 pendant 120pieds au nord de la rue piers tels que billets & autres. Ceux i
Traverfi6re, "a louell pendant 6o pieds de la rue do Bout- noiffance font pri6s Xen donner avis 4 M' Bjuda=Aff
-iu-Monde, au fud pendant i2o pieds do n'463, 'a Veft- Pfocureur en cette ville. "bipendant'6o pieds du n' 462 ; ledit emplacement a U ci. It a 6t6 perdu, le i i. do courant, fur le -chemin de I'ha
Aevant conce'd6 au nomme' Pierre-Henry. station Bouguerau, au P tt-au-Prince, ou dans la villas ud
En vertu dordornance de MPA. les, Adminiftrateurs, joli pillolet de poche, deux co garni en argen
an date & 'I Janviet le Sieur Lajunnie demeurant au rapporter au Sieur Sallefir4nquel) a rImprimerie Royal$ df




A
D X U 4 AV V X $0" & "a W Lore;lhe, Nota'ire au Port-au-Nince. Af.
0 11ondeau, Habitant au Cul-de-Sac qui a an qt inzieme k
n efireroit Orendre 'a loyer pour que1ques thols un lut apparienant fur'ladite tucretie o malady depuis trh-longNNyre bon cuifini I er, on' pourroit me^me Pacheter en con temps fera. un Pont dor 1'acqu6teur, de fon intir&..
Voilnt le fillet. S adreffer au Bureau d'a vis. m0yenant du comptant ou des Negres 'a bord 46firant
On difireroit avoir des nouvelles de M., Vialli, Chirur
-gien, natif de Cahors, part-i de Bordeaux pour cette ville, voir la fin de cet objet de fon vivant.'
1 2. U-ne habitation de la countenance de cent carreaux da fur un I navire dont on ne fe rappelled pas 1 e nont %
en 1785, terre I propres a la culture du caf6, fitu6e fur le gres morne
fnais duquel M. Jaugc Negociant 1 Bordeaux 6toit Arma- du Cul-de-Sac, diflante de neu'f lieues du Port-au-Prinm, teur. Ceu ui noilTance font pri6s d'en don Sadreffer 'a M. Nadau, Nigociant en cette ville, qui, 'a de- ,
M Dupri.' Avoqat qn cette ville
avis 'S reur, voudroit trouper une perfonie qui C'tat
On de'fireroit- frbuyer 6n afloC4 qui e"u-t des'-forces bliroit ladite'te'rre de -compte -1 demi.
peu confidirables pour etablir 2.%5 czirreaux de terre,
fitu6s dans le quarter de Plymouth,- a* 3 lieues de Vem- Deux beaux atrieublewe'ns en marroquin rouge, 'a cloux, dor6s, & 'a la mode. S'adrefler' au Capitaine C e en fombartadaire ; ladite terre efi arpentee &J-il y a deffus un magifin rue des Capitaines.
I petit 2batti & un (operbe chemin pouir s y rendre. S'adnf- i Deux. cabrouets 'a vendre. Sadreffer au-s S" Hartm4no audit qu'a
fer 'a" M. S11"jurnet di-Fivrac HOitani Ttier 'res,, M;rchands au coin de la Place de rIntendance.
Une maifon neu.ve, couverte en effentes & planrh'l'
IV .4 V f R -E S Z X C N A ft G X M S N l To ea.,
en pla ches d'acajou 1 divifie en -trois chambers deux ca2, L'Anatone.- Capitaine'le Chevalier, a* fon second voya- une galerie,' fur un grand emplacement de-deur
ge connu pour eicelleiii voilier partira pout, le Havre cents pieds environ de fa ade fur deux rues, dont l'unt, du uo Mats prochai'. Qeux qui vo edriDnt y"chargei dontie fur la mer, & lautre ftir la ville de Jacmdl. Sa,a ret s'adre&tont 'a Stanijl s Delohguemar Delafal' dreffer A M. Faulted propti6taire de ladite maifon qui ne & Coinpagnie ou au. Capitaine a** fon bord 1) A prendra encore* d6fire que fon paper quittance,
wo bartiques de'fucre. Chaudieres 'a fucte de diffirentes grandeur & gtils pour
2 La Bonne-Henriette, de Bordeaux, du port denviron fourneaux de fucrerie en -potin du Pirigord chez M" 16o tonnea6x,, Capitaine Jo as, partira pour ledit lieu du Gautier & Ga ier, qui ont & me^me 'a vendre du merraitt 10 211 Is Mars prochain. Cenx qui Youdront y' paff, ou er u pays, cloux, 'a bartiques,' fuif vin de Bordeaux ditsi i ch rger 4 fret sadreflerotit 'a M. Camefiaf geranf la car. vieux en bartiques 1,re, quality dito en caiffe du premier gaifon dudit nayire. cra, ainfi quo do tris bon Yin nouveau, famine de Moiffaco
i La Reine-deGokonde, de la Rochelle, -,Capit4ne Du- & antres pto-vifions dont.ils ferout bonne composition.
annonc6 dans les pr6c6dentes F6uilles partir pour i Une vulture 'a deux'places, mon4a fur quatre efforts .Nantes eft define 'pour Bordeaux, & partira pour Wit* avec les harnois 'a quatre chivaux un- dutrd A trois & 4 1ieu du.i5 au .2o du mois prochain. Ceux qui- voudron q un cabrouet
t c1n cinq chevaux de chafe fous poil rouge.
y charger ou y paffer s-*adrefferofft 1 M" Reeau & Com' a b ufs garni de fes thalines & fix bouts tyrant au ca-t pi0e, 14gocians en c tte ville ou audit Capitaine vis-a'- brouet. Sadreffer 1 M. Bergoin, Habitant aux. Rocheloiso, Vis W Martineau Blanchau, Guerin & Campagnie N6go- i Deux boeufs & une v 'ache portent la charge, un veatt
Vans en cette villa. Ledit C pitaine ven a
a d'dans fon m'ga. & une -gazelle.- de 3, ans de race Bretonne. Vadreffer M.
fin) diverfes marchandifes de retouF de latbte. Guenette, Habitant dans les hautears de rArcahaye.
I Le Raillear, Capitaine Roch6 partira pour Bordeaux, i Quatre Nigtes & une N6greffe faits au pays & 1 lit du 5 au io de Mars prothaini Ceux qui voudront y chat. montage 9 'ayant toujours tiivaillk I- It cult' e du caf6 ger on y paffer, s'adtefferont I M' Rafleau & Compagnie, du coton. $'adreffer M" D4ubagna, Trigant & Coq ptI s n
Negocians, rue d'Aunis en cette *Dle, gme., chez lefquels on-pourra les voir. Le(dits Siiwrs ont
i Le Difiri, de la Rochelle, Capira.ine PAU, partira auffi'a vendre des moulins ia be^tes complete & pivots de Vour ledit lieu, du 1 au to de Mars prochain. Ceux qui la, fabtique de &Acofta, des chaud4res en potin dePirigord Youdront y charger ouy paffer s-adrefferont 'a W Raflea- I fer de toute quality,, tiles normande 6ifcuit e boucaud,
Compare, ft oceans en c'tte ville. de toute bont6, vin nouveau & vieux do toute qualite$ em
S X V a so bart s & en bouteilles,, a% julle prix.
1 tnee habitation de. i oo carreaux de terre fituee au brat
Une.habitation fitue5e au haut de la plane du Cul-de- ga uche de la Grande Riviere quarter do Arimie fur SaC I connue fous le nom de Rottier de la Judonnerie, de la laquelle ell un commencement. ditabliffement z cafes countenance de 2. 17. carreaux de terre arrofable; ladite habi- a% N egres ; on vendra auffi un Nigre Criole ag6 deloans nation eft 6tablie en fucrerietoulanten blanc, deux moulins, maquignoill X pecheur., & chauffeur, un autre ag6 de 3o ans bonne fucretie avec fes 6quipages pieds de purgerie & quelques b6tes I cones. SadrefTer M. Lomdi de Is we bonne ittive routes les commo ite's tiles. 1'exploi- hagnay Habitant audit quartier,,ou M. Laporte Nig", citation, une guildiverie roulante, les logemens de'maitte ciant 'a Jiremie. Ploinbier & clapper quatorze pieces de cannes bones a Z N D A Jr 0 Zr J' L 0 Er Z JtIouler cette annie une en outre que ron va planter; 17.
Icarieaux de terre en vivres ; le tout arrofe pat, 1'eau de la Un Griff en& t de conduire uneboulangetic' S"adrefi
4. % ow
""ere Creufe. On y joindra 95 N gres de toute beau,6, fer 'a M* Loreilhe, Notaire en cette Yille.40nt la majeure parties font Cre'oles 40 betes al cc rnas NX At A A A 0 X X, 4 0 24'
34 bce'A tirant au cabtouet P 9 mulets une j ument
uets, tombereaux, uflenfiles &c. Sadreffer m. Sartre, 3 Ttois Mares, Congos, nomm6s Fran(ifque, Difire 81
jint aU CUIdeSaC r,
11i Aynardie & Piceard N6' Tilifflaque, itatn& GjqojN3 d6pendans de, la fvm1&91k




Vitrre Boutin, vivant Habitant an -PAte Large, patoliTe de On trotive I Vlmpetmerle Royale de cette ville, 4 jir6mie, affermh au Sieur L. P4fjui;r, Habitan au$x Caiernites, papier d'Hollaa'de de toute quilit6 & grandeur, ainfi Ue le 2. 5 nvier 178 3 ; Difiri & TiUmqo; ##rronf "trois' fe toue, fone.de regifireo, en mgme papter -, tels que gta ds snaines apres & Fr4ncifque depais le' mois' dAQi t 1707- livres", journaux alphabets & autres i lVage du CO WMerq
4
Ledit Sieur Fafquier prie ceux qui pourroient avoir con- & des Bureaux plumes-, encre- de la petiterve-ttu & ordi.1 voiffance defdIts'Negres de- luien 'donnet'avis,, deviant re- nalre, & g6n6ralement toute forte &objets 'a lVage defditl imettre ladite fermefe 25 du oxitent;-ainft' ue &Un Negre Bureaut Compt'oirs.'On en. donnera i 6tat dans. les Affij, romme' Louis, Cocquelico etlmpe' L PASQUIER, nyant ches en Meme;- temps que celui dun. considerable envoi, ,qp'unejambe, auffi maroon depuis environ trois mois. arrive' de France au Cap, rendu ai ladile
,4damir, Canga,'6tanip6 fur un fain PIGEON, & fur Imprimerie,
I'autre RAYNAVD ari-deffous DELL1LE,'ag6 de 2 5 ans,
-taille de 5 fields i pouce. par- I q marrow 'du Patit-G"oave. I all III IN IN
F-n donner avis k-WR4nond de Lite, audit lieu.
l I K 0 U V E L L E S D L V- E'-k-S E S
Temq:ffii, Cong fur les. d6x feins DANde, 9, etar*
-COUR au T Ut ST ?YfARC & fur 'L JeS 6paules
0 D v P -o- R T 4- tr .. P it, I 'N C E*
les jambes iffifiblement, 4gi de 2.9 ans, ayant la peau noire, 3narquk au village au venture & f ur le derriere de- coups de L s Habitans.,de Saint-Domingue ont expr*=6 Uquem. follet triarron Jeepuis, le L 3 6 mois der"hier;'& Eeij f leil, ment te d4fir d obtenir le Portrait de leur Souver' in. S.
a &,Elle a *
Nago, ktamp6 fur les feins -fur-, les kpaules & fur les )a'm- vient de 1 accorded' leurs vceuxs e"I' qti'il leur bes jDAk C0,VR '41kus St -8 aw flit envoy p ar le Minifire du d6partemento La faite du Con.
't' dico ke avec une tnagnificence
ouge de peau rnarque s 6paules, e fell du Gouver-nem-ent ie e r
foue i 'du inois,- dernier Eri d! I -de' e voir. Elle a 64
coups _d maf ron deputs le 23 1 I by6cieux qu'elle d" voit rece
on -de lys, avec d'audonner avis 'a .M. D#iwurf, Habitant k sai, -Mat" C. peinte d'un feu pirfem6 de flours
I _' Le Portrai If t6 placi fotis
Une je'une'N6gre fle_,'Co-'rzo, etar 06e*SENTQUayant tres ornemens reha'uUs d"or, t a e
,fur les joues & fur le front'des marques de fon pa's-, & un dais de velours cramoifi enrich de pana6es & de fran.la pe'au rouge, partiemarronne le premier de ce mois, ges Wor, & I'appartement a U ouvert le de ce mols au'... Ole I habitation du Sieur Stntou, fitu6e aus Rocheliois. Les, Public, qui avoit'nianifi fte' ron impatience de voir cette i 2 perfonnes-q i en -auront co. n4rance -font prieki de 14 faire tant defit6e d'u Sativerain'le plus che"riLl, Les fotts la vilie
A ?
vis au(itt.Dilaur Schn r ere commai ont announce,
a reter- & d end nner a ur fon ha. la iqc adee par M' uV
b4iAtIlDn OR WS t ii' C xr er "de I'litendaince-1 65 -le matih la folemnit6 du jo de' d6chirges de leur c a -- di, aififi- qu'h
'Vette ville, artillerie. Lesjaloq ont it* rkitirks -,mi
Jean Pierre, Crioli, itam f r' le ,feln gauche' t, -au- fi du jour. MM. les Adminifirateurs: ont rqu au Gouverileffeus-ML 'trelac6es,. IZ gas, NICOLAS., & fur le droit pediment les f6licitations des difirens Ordres civils & m1iJBELOT ';U-deffous P NCE, & plus bas GOY ag6 taires. Aptis uii diner de cent converts, ils fe font rcndus
de 22 ins tatlle d kds trapu ayant la peau noirs 1 11glife, & ils ont aftift6r, ainfi qua le Confeil 1, les 0& pard mar t6, & une rmd.
fon p4i -Off libre a-Mire6lils, ron de habitation ciers'de la Sin6chauffie & da I"AtriraU
Qrj JGrands a e to46s. En donner avis a affluence de Citoyens I la c4l'brati n d' n Te Down eii
I Jea fily Goy, Fort-au-Prince, le dita li-ment
M. Penilk, G6r;nt1a4i c, haVitationt ou, a", M iAque. Le R6giment du 10 C I
d!Artillerit Wt ba i V e L
N' ciant en- cette ville. ta'llon des Milicis de cette
fous les armes deviant 1 41ife & 1'14 mne d'aCtions de .4 x z if A tv z S. gtace a e'te accompagne e plufiaurs klyes de
terie _& O.ar tillerie.
Un mulct fous poll fouris-bal, noir fur le dos hampel 11 y i'eu des fates & des illutziinations au Gouvernlatner.tl
EB, igarri au boutg dela Croix-des-Bouquets; & un che- & 'a FIntendance, & pour que le jour f5t entie'rement conval.fous poil-hrun, -itamp6 illifiblemept. fortant du pat:u r facte' 1 rappeller aux Citoyens'les Princes les plus dignes de
rage ioll rel
tie habitation d'st M. Charlit eft Procureur. En donner leur atnour, Its Come'diens ont donne' une. Repre"fentat
avis 'a M. Penilh 1;erant 4'habitation la Grande-r Bretagne de'HENRI-IV'ou la B414ille Vvry.
aux Gran ds-Bois ou 'a M. Jeanty Goy,' Nkgociant en M. le Comte de U LuTerne a fait part 'a MM. les AdMI. qu
cette ville. nifirateurs de fonheulreuft arrive'e 'a Cherbourg: il Y a 6. PO
Une -mule fous poil brun, itample 'a une cuitTe SB, harqu6 le 17 Idu mois de Dicembre. On _a appr;s. atiffi at
fauvie des favannes de K.Belloc, Habitant i la plane Ae d s avis requs de Franke Dimandle detnier, que M. le Comte P' Upgane depuis le 23 Deicembre dern'ier. En donner a-vis de Ij Luterne eft airiv6 'a Verfailles le 18 D Gembre. Nous de
9S de
Lacombe fires & Compagnie, Mgocians ou 'a M. attendons des d6tails ult6rieurs.
Sigalan Baudouin, HaUitan t 'a Jacmel 'a qui elleappartient
il- Laura r6compenfo--.,
eux muleits fous ppil'bW, itamp6s LD, dchappe's de.. Errata. Dans la dernilere Feuille, page 70, Iine 42
s i I jours -Merceron a' ', en ville. lieu de FaAmcz lifez GAdtiDz-BABT G V aiar qu'a'
pui de 1'ernplactment de M.' ine Kt
En donfier ayis audit Sieur; il Y aura r6compenfe. ligne 6 u. apF
la
Der.
Wvcc permiFoA de MM. ks Ge'ne'ral Inund4ni,
wo
A TI P Oil TA ll,,PR'IN CE. D E V I M P R 1 M E R I A R 0 Y A 1L L4




11hill 001OPMANOW" bloom
NO z]
71
14 ra _* _* *
F I C HE S E TC A I NE S
-du S a 'ed* 16 Fe'vrier 1788poids du 28 onces. rer que je ne pouvois roller tranquilly fpe&ateur d'u-ne
interposition arm 6e de la part de la Franc-e & je donnail' D' A, C T K, U R. fur le chirrip des orders pour augmented mes forces de
tette & de, mer'. Je cnis Cgalement ne'ceffaire de conclude, MM. les "Ibonnil's aux- 4ffiches Ame'ricaines fojt pre'venus avec le- Landgrave del Heffe-Caftel un trait par sequel
que It Xdatleur ne fe me en aucune niani re de ce qut con tnaffurai d'un corps de troupes confide krabie au cas qu'A cane ['r.ye'dition 4& renvoi de cette Feuille anx Souftripteurs; deviant ackeffaire 'au bien de mon service. Les fuC'Ce's ria
efl Id. Bourdon liapiimeur da Ro au P ri-au-Prince des des troupes pruffiezihes commandEes
1 0 f par le Duc P de
6, Dufour Ria.ns Iyrimeur A Roi au Cap,- qu'on -Brunfwick, Ont, dans ces en(refaites fait ojntenir au lloi
doit s t adr.- er-paur ks Abonnemens 6, tout ce qui y a rapport, de Frufle ]a fatisfa lion qu'il demandoit & ont tmls les ainique pjar les 4vis-., Annonces, &c. Provinces- Unies en C'tat de fe- Mivrer de Poppruifion
.fance les articles de re'tablir leur Gouver
Le Rida&ur recevra t j urs awcreconnoiT cement Ugal. Tout fbjet de dispute
de Nouvellas de Variews Won vou va Nen lui envoycr Ctant detruit par-la' une explication amicable a eu liau en'tre*
pour enrichir (on' ouvragt mais il he fira 4&CUn ufa C
,ge de ce Sa Majel 16 Tr s Chrhic nne & moi ; des de'clarations-ont jui Imi p4rviendra anonymem ent. Les Perfionnes qui- difireront et' ekhangees par nos Aliniftres refpc&ifs par-1ifquelies
re nommees peuvent computer far Ij plus parfa nous jommes convenes de diprmer matuellement
action. Tout ce qui lui firna adqfd fans ^tre affilanchi ne fira nos Alafines fur le pied ch' elles itoitnt au commenetment de "pas overt. cettir annie. Ceft avec.la plus vive fatisfz&ion que j ai vu
les ev6nemens fe terminer fans river mes fujets des b6n' editions e lapaix ; je nen improve pas moins a, Vous informer que je continue 'a recevoir de toutes- les Puif'N 0 U V E L L E-S D I V E R S EI S. fa nces etrang4es les plus foites aflurances de leurs difpofitions es; je eai d'autre regret que de voir la tran.
G it 4 N D E B R E T A G N E. ci-iiIi4c d'une partial de I'Europe mallieureufenient inter.
rompue par ]a guerte comniencke entre la Ru Tie & la Difcours que S. M. B. a pronone', k -27 Novembre dans Porte. 11 a 6t:6 conclu enzre S. Al. T. C. & inoi, Une conCha)nbri des Tairs 4 Ia* tenttee du Paricinent. ven-tion qtji explique le X111' article du dernier trair." de
paix & dont le but eft dernpe'chcr les jaloufies kles 4ifMYLORDS ET MESSIEURS, pures qui pourroient s'elever entre nos fulets refPL611fs dans,
Its Indes orientaks Jai ordonne' 9u'il vous foit prife-=6 tt FHj N mettant fin al la dernie're feffion, je vous fis part des copies des divers trite's dont je viens de vous faire de mes regrets au fujet des troubles qui exiftoient th'altheu- part,,& des de'Claradon & contre-d6claration ekhang6es leufetlnent dans )es Provinces-Unies. Leur situation dev--natit Vetraiiles blenwk aprZs plus critique & plus alatniante le danger On dt aflFure' auffit que I'Amiraute' a donn' des orders .qui menaqoit fa c'nflitution & fon independence, feniblaw- dans les diRtteni chantiers pour faire ccfrer le's priparatifs ,Pouyoir dans-fes confe'luences C I ompromettr.. la fitteti de guerre, .& qu'ehe a reti-6 les pref- wa rants, ( orans de &.'If!s inte C':s de mon Empire je fis tou*s mes efforts preffe ) Les mcAmes orders ont ('!-,6 expM('!s f-n Mande. il pour Contribuer, par mi!s bons, offices au r'tabliffement pcuvoit encore refer que1ques routes fur la patxw on ajoude la traiquillite a-u maintain du GOLverneinent ligai tefolt Ue NI. ClaiAe Commandant en chcf "a la Jamaitpie, la Republique" Je jug,,ai auffi qu'il itoit nkeffair- de a Do-,; en Jan v ier dernter a I'Affeinbl6e de cette ColoWnifzfter mon intentio6z'de moppofer 4 tous les moy %as Me les orders 411T a rc us de fa Cour pour difcontinuer h force que poun-oh einployer la France dans, Varraj- les artnemens,
Wn, des aff3ires int rieures de la Hollande. Le Roi de R .4 N C E.
a ff e 'a lyant ,dans ces circonflances, pris des mefures pour
IPP.Iyer la dp.n)ande dune fatisfa6fion pour Vinfulte faite 'a it M. Necker tc oit tres-fouvent en fon hotel 'a Far;s
)a Prinufle d'Orarge, le parri qtjt avoit ufurpi le Goover- les perfonnes de'la plus haute diftin&on, & il -fe tient chez Derrtent sp adrcffa pour obtenir des fecours i Sa Majefte' lui de tres-longues conferences. Cette liaison de Al. Necker, Ties- Chr6tienne, qui me fit notified fon intention de les avec tout ce qui tient au Miniftere t prouve que fes avis Iccorder. En receyant -cette notification je- Wheffitai pas, peu'ent a voir vne I grande irflvence fur les plans que roa
Ment aux principles qui in!ayolent dirige 9 a 48)0
1 d i6a- fe propote d'eickuter Alercure de France n'




Le brult du mornernt 6ctrflt-an d e NN qu'! 'Pa* voulti jim fe mgme )our quil dolt 6tre pour tnes pevo
Certaines conditionsnotre Cour a ofin confen'ti a travailler, ples- le pr6fige de la reflauration procaine de mes finan. pendant cet hyver, de concert avec celle de France 'a un ces I fut marqu4 dans la l6gillation de mon -royaume par
accolinmodement entre la Ruffie & la Porte Otto-mane execution Xun proja auquel je fuis ditermin6 depuisjong. jj
Idem n' 49 temps,
On ne warantit la v4piti d'aucune do ces nozzw1les extradites Je maintiendrai toujours la prote&ion la plus conr.
'da Wercure. tante & fans partake la Religion fainted dans laquelle Dieu Ya
Le Minifl&e a re u des nouvelles des Watiniens envoys -m'a fait le bonfieur de nature je ne,.petmetrai pas qu'-lelie
1povir 1'etp6dition auteur du Nlond.e fous les- orders de fouffre le plus liger affoibliffement ctini mon "Dyaurne. Mais
-Peyroufe de M. le Marquis de je crois qu"elle me commander 016-meme., pa
le Comte de la," de Se 5 laiffer re
Langley. Its partirent de Manitle le io Avril dernier, pour une parties de mes fuiets privis & leurs droitss naturels,
renter dans la mer pacifique, oi its ont du', continuer leuIrs &.de ce que 1'etat d6',(bci6t6 leur permit. observations ils fe propofoient, de vifiter les co^tes oiien- ous vettez da s ma 6ponfe ';W fuiet dn Patlement de S, t les de I'Afte & darriver au Kamtfchatka au mois clAobt. Bordeaux combine fa condaite eft,'reprihenfible. kies Par. 0 De-la-les voyage.urs reviendront dans. le fud, pour vifiter lemens do'ivent computer fur ma conifiance & mon a&61ion; S
la Nouvelle Hollinde que le Capitaine Cook ri a pas eu. mais its doivent les -rne'ritlwir en fe tenfetmant I da'nsles forc. JT le temps de bien f2re convoltre. tions qui I eur ont 't6.conUes par les, Rois mes Pridecef.
Le ig Novernbre le Roi s-'eft rendu au -Parlement, feurs, en ayant.attention de ne sen pas carter, & de ne
accompagni de MONSIEUR, de Menfeigneur Comte sy reftifer jainais, & fur tout en donnant 4' mes fojet; V
-d'Artolsp de M. le Garde -,des -Sceaux & de A Lawbert I'excrnple de ia fi6'it' & de la foumiffion. f4
Contro"leur ginirat : les Princes & Pairs avoient ite' con- Mon Garde-des-Sceaux vous fora connoltre plus ample.'
-V -it mes intentions.
(4u6s; routes lesChambres lpftoient.affembleies. mei
Apres une le'ance qui dura 8 heures, pend-ant laquelle
les opliiio'ns furent debattues S. M. fit enreg-iilrer deux DISCOURS de M. nir L.4morrx#N Garde Ar Swuk
r4its Pun contenant 38 articles porte creation dernprunt3 de France.
graduels & fucceffifs pendant '5 ans & icormant en totality' M F_ S 5 1 F. U, RS
une former de 410 millions. 1
Va6tkke, qui eft-en 17 articles, accord un, 6tat civil aux Le Roi apporte lui im'me aujour-Xhul
1 rti- un L-fit qui ordon e l'o overture des emprunts fucceffifs
fbie ts non catholiques. Nous le ferns c9nnoiire plus pa' I n U
lierement") mais pour aujourd'hui nous ctoyons ne pouvoir dellin6s pendant la dlurc'e de cina ans, a corte a
refenter a6 Pubf1c rien de plus inte'reflant que les difcours fes engagement & 'a ramerer l'otelre dans fes finances. P I e a
r le Roi & par A le Garde des Sceaux En afriftart 'a vntre- lkliHrwion, Sa Maieft" v*enteen..'
pronounces, pa a 1, I
pendant cette fiance Ime'a!oA- a b I e,. vironner avec confi-ince de vos lum;'res & de votre amour.
-Elie veut Lower vos avis pout ie bien de fon trat; &
D 1. S C 0 TJ R -S -D U R 0 1. avant de les avoir entendus affez raffurie par fes intentions,
pour ne.pas croire avoir befoin demployGr fon autorite',
?vleffieufs, je viens cette tenir fence pour raj3peler vous parent Wopiner 'a haute voix en fa pr6fence.
inoti Parlement des principles dont it ne dolt pas scatter; Voss venez, Meffieuts, de donner au Roi un t6mota
pour vous entendre fur deux grand at-les d"aclmic"kCiration gnige recent & foleawel. de "ob"ffance que vo & de 1411ation rur in ont paru neceffaires _; erifin pour fes orders fupt&nes. Vous t6pondre fur les representations atia m'a f;Aites la Sa Majefle' a teconnu avec ratisfiEtion dans-Yenteglflre
la Cha M-bre 'des Vacations, en faveur de mon Pailem..-nt ,ment de4 la p-mrogation & de I'Ex461e perception dpun impok de Bordeaux. quc fon ocear eft impatient de rerniitre i fes peoples, le
Les principles auxcIliels je veux vous rappeler tienn e*n*, ze'le & la fiJilit6 des Nlagllfttats qu'Elle r6int6gra: -doWs leurs
*a reffence de la. Moiiarchie & Jje ne permit rai pas qQ'ils fbn fions, au commence al .:, nt de fon r gne. fbient tneconnus ou alte're's.", A-vant de Yous, infl-ruire du t6fultat de fes-honomies,
Je n'ai pas eu befoin d e'tre folliciti pour affembler des & de vous eWiquer 1'obj, t de 11dit dont "vous allez entenNotables de rnon royaume. Je ne craundrai jamais de rat dre la ]JIure, le Rui tn'o- donr-_ de r6pon te d'abord explidtrouver au mil,eu de mes fuiets. Un Rai 4e France n%!ft ternent au vceu que vous 11-i avez pw6, d'affembler Its
j'arnals mieux que quand il eil enroure' de leur am-our 4k .8rats-G'r"raux de fon toy8itme de leur flie'iite' ; mais ceft 'a w.oi feul 'a juger cle l"wilit6i Sa Majefte' juflement nio'cometite d'U e qua
& de la ncefrw6 de ces Affenibleies, & je ne foufl'I'Mai vous fondliez fur le pretendia d"rw3t des po-.lvoirs que voul ande avec indi(cr6tion ce qu on eoit vmez d'Elle & qui- 'rembk-it avoir I a, e e'une tearnais quon me dern, 11
clltracl
;ittereldre de ma fageffe & d! mon amour pour mes pen- quifidon qtie les dhoits fim-,-'s Or! f,-,n atitorit reprwileilt
pies dont les inter6ts font indif-loluL&uaent Us avec les f6prou-ent, nva pas voillu present sarre^ter 2'
filiens. cettp. cl-nef1on pour tic f poit-At diftraire du but quSle
VA,A-_ d'Adminiftration que je me propose eft un t lit fe propoloit & ciAlle veut atof
portent creation d'emprunts fucceffifs penILInt cilfiq jn"Ja-?S. h1ais la d4mit6 do Tr' et pas Sj MajN
- 0 otle Ile fj,:im a
Yaurois voulu n'avoir plus recouts 'a cette reffour-e &s ern- de garder- fur cet olcjet tin plus 1,org filenci & le moprunts; maiq 1otdre & Ncononnie ne peuvent fuffi-e q).t'avec in-nt e-ft ei-,,fia artiye,, es dernineesdeb, Cows: le temps. Di s emprunts 'born6s & bien com* )Ii4s* recule- aver- Iv-s p-ncy -s de L 'olii,rchif% ront un peu la liberation inais ne I'ernpe'-heront pas. De S, T-fle re
nouveaux imports ne front pas itablis, 6t mes ergageimns eo; t 4 de ne 1' upitir j,.rjaj& que l1asit, yje
aront romplis, Di,.u a aiiie. dans feL wains 61-rouyc la plub kg4e




r poor lei conUter f4i f s prs,..t
qu'e!le t6lt 1r1kO?1hD6 tes PfOp es O'lclat _ftyzk fme amur du TrUe"
ont toujours iti Iles preiniers difenteurs. jcis d"adinin:f1ration, & fur les befoins, de Ittat.
an bard Alzwears il vous e'toit facile de prLvoir quo Di puis plus dun fiicle & demi cet ufag2 national etoit
plaa, confi-deration dont jouit le prem Wr Varlement da tomb en defuktude fous Ies deux, plus lorg rignes de la
lind'J"Propageroit la doffiine: no'velle & irr6flekhie Monarchie; & quoiquon ebt va fous dcux rninorit6', des or;ijous adoptjei j & e'tabliroit un concert dangereux entre ges tres-allarmans ; quoiqu'on etItvu fous ces'deux reigns da que I I inCiPeS & leS L reclamation$ des a I utres Cours de suffice grand changernens & de grades revolutions des impoP
oyaume. fictions auparayant baconnues des LCtions, des batailles perCjte commotion ge'n-elrale. pouvoit vous priparer les dues", rennerni dans I'inte'rieur du royaume, des d4fafires
xcitant. d'ans les efprits une fer-- e a e'lev'e durant
regrets Jes pWs earners, en e publics de tout genre aucune voix ne s"to,
wentation'tres-CO.Atraire a vos.vues. un fi long intervalle, pour riclarner les confeils d"una oattie
En b1triant rexemple, que votis-donoiezA fes Tribbnauz, de la Nation daris ces, mornens d1e, crife ; & cette grande SaMaje-Ai n'w point doute' devotre ,retour,.aux vrais prin- perifie attendoit pour "clore que le z'le,,du bien public Ppes; its font grays dans le ceur de tous' fes 41:jets, dont le Roi eft ariim", vint devancer le voeu de fes people ,,.
jils pomient j4p ais st Y, alte rer ce f roit dans fon Parle. A eine le Roi a-t-il teuni les Notables de fon ro aume P y
,neat de- Pariso, qkie leRol devroit 6tre far de les retrou- qu'll leur a proof par la feule inspiration de fa bonte* .
- puret6 primitive. ees proving
yer dara toute Ieur cfetablir dans toute la France.. des Aff-mbl' ciales
Ct;s princip-,_s univerfellernent admis par la Nation, attef- qui lui front plus tiles, fans doute, que n'Qiit jamais puA
tent qu#au, Roi fial a,"Partient la puiff nce jouveraine dans I Ctre les bats-G16ze'raux. ,ol, royawne Ce nouveau lien d'Intirelts tOLjours fubfiflans entre le
Vil n'til COMP14bk qU'j DigU ftul de Texercice du pou- MQnarque & les peoples a ite' be'ni dans tout le royaume
9 fait national, qui fuffiroit pour ira:wr-voir fhpr mc cowme un rand bient
qui unit le Roi & la Nation ejl indiffolubk talifer le r gne de
Oue 4 klien a Majefte.
Tar fa nature ; _' Des faits fi re'cens atteftent affez combine le Roi aim e
Q:ie des intirAs & dcs devoirs riciproques entre le Rvi a communiqUer avcc fa Nation.
f s ftijets ne f nt qu'.:S.urer la perpitifit de cctte union; Alais plus le Roi fe monte bon quand it fe livre aux
. 14 Nafioa a hairt',,- que Its" drults de Pa Chey' ne fetils movements de fon cceur, plus ii faura fe rnowter foufrent aucune a.4-ration., faime quand it pourra entrevoir que Yon abufe de fa
Que It Roi efl Chef fouverain de la Natio'n ne fait, bont6 pour contefter fes di i %o
Olts, ou pour exercer fur.fes
ju U11 jvcc elle t
r4folu tons que1que appetence de constraint.
Enfin que Ie pouvo;r kaijlafif riide dans la perforine da Apres cette rkponfe que le Roi devoid 'a vos remotmanSouver4in fJXS dipcndanc f;jns partake. ces'& 'a vos arteLes Nkffieurs Sa Ala' afte veut faire cong&
Tels four, Meffi_,urs ', WS PrIlAcipas invaria les de la ?Ao- vol-,re_ 'a fon "arlernent quelques dha-11s fur les economies machine Le Roi ne.les-a point puife's dans une & les bonifications qu'Elle vient cl'op're'r &,, le convainlo
force qui puiffe atre _f4fljeffia a* fon Palement. Sa Majefte' cre de la certitude qu"Elle a de fubvenir i routes les dia. leg a tioav's e e e per Aitt"raleinent confacre's dans votre Arr^t' du fes-nkeffaires, fans manquer fes engigc-merz.
Vingt Mars mil fept cent foixante4z dont je ne fAis que Toute la Nation eft t6moin des tetranchernens &'dez
vous repeater ici Its paroles. sacrifices qua faits le R6i pour ritablir Vordre dans fies finanIf nifulte de ces anciernes maxims nationals atte(Ues ces ainfi que des mefures qu'll ptend pour le perpeituer., h cheque pag-a do notre Hiftoire qu'au Roi foul apartment La rigueur des e6cononlies eft telle 9 meffieurs S clue Vous
I c eraux. n euffiez pa emes.
'le droit de convoqu4r les ttats-Gin' 's of6 la demaneer vous-m^
Que lui feul doit juger ft cette convocation eft utile ou Le compete des finances que Sa Majefte'a prornis de faire
st-cAlaite publier tous les ans va paroltre dans les commencements
Wit n'a b%*foin d'aucan pouvoir extraordinaire pour de I'anne,_ prochaine; & cheque annee il fera perf,dionne'
Vadininiftration de fon roy aume ; qAn Roi de Franc.-. ne par Its precautions que Sa tMaitufle a ordonne'es pour fixer, purroit trouper dans les RUprifentans des trois Ordes de & r6doire les, depenfes de tous les D;!partemetcs.
It tat, qu'un confeil plus eiteniu, co'mpof6 des Membies choifis Le Roi a art&6 e le compete particulier, du Miparted'une Lmille Jont it ell Chef & qu'il feroit toujours ment de la Guerre 'I'e plus dil'pendieux de-totis, & lie plus
I'Aibitre fUprenle de leurs reprifentations ou de leurs fufc q)tible de, r6fortnes fteroit publie 'a part cfi:.que anne e par le Confeil de la Guerre, qui va porter la &
Cette prerogative de la Couronne que vous avez tous, loconornie fur tous les d&ails.
flit M(-Ar5_,:mSO, le fer'm'ent de de'fendre Mira toujours au Sa Majeft6 n'a er.co-.e que des Ppp-t us ge,ie'raux for 1,7s Roi Pour, n'en-wi(a,,),!r les ttats-Ge'neraimde fon. royaume, Depattemens ft imporw.ns' de la C% eire & tie la fvlarine. que con-im- ks gr an1( 'ours de I'amo'ur -des Frart ois pour Mais &j' le Roi eft affur6 C y Itouver environ vingtlevc S mv-erain. I I cinq trillions d'konornie, fans %Ximinuer fes force r'..JUC
S, ne re1witera donc jamais de fi vo&r "a la -1&e le kiouble fervke -de ',.;,rre &I d--w Ilv r.
Rutw_ N,,iti*n qu'Elle aime dont Elle eft aimee, & fur 4quelle La tet nue 'a laquelle le RoA s'efi dQIterm'Me 1 regret
f4mille tegne depuis huit cents ans. Pendant Cinq areas fur Ies pznfions qui eft un impk
Eh Weq-ce p.y I'vIdEteurs, la bont6 ptternella avec ou'll fe voit oblige' d'etablir fur fes prcpres bieLfaits, exc' lalueile le 161 a voulu fe rapprocher de fa Nation qui dc a cinq rniliions.
vois a fuc.,Are a vous-mwmes la p.-nfie de-folliciter les Les retrain -h nnens fur ks 6-urles dujtoi content aa,*
kraux delk de nois millions.
Cell fans auction r.Marnition anterieure que Sa MajefI6 Les d6penfics de ]a Maifon di Roi & de ]a, Famille.
%. e de. 6a propre mouveinent les NQtables da toa Royale out dija WU un retrancheramt de plus de dqus




84
Millions ; & celles- de la Maifon do ia -Roiae ; ent W ricetntnent obll#, pour alTurer la confervatilow de la POSIV
diminuies de neuf cents mille -livr.es par un travail ont encore augment les befoins, & les-&penfes de Van,41,
perforinel de cette augufte. Ptinceffe-,.qui, en ordonnant courante' & iis nekefliteronv, un 6quivalentl fonds pov
cette ridutqiion prompted & volontaire Aft empre ie d le remplaceirient.
marquee (on zile pour le bien public. T6utes ces confid6atibns & ces cafes riu .* 9
Les Bureaux du Confeil, ou les Bureaux particuliers des oblige Sa Majeft6 &61ever1e prernier emprunt quiya
finances ,ont fourni au Roi une C" C6 nomie annuelle de fe pt wir au-deff4s, de ceux. qui le faiVront. cents mille lives, Ces emprunts ont &6 annonc.6s durant les d6libitatio,,
La d6penfe des Bitimens-.,fera dimilauh, au moins dun de'I'Affemblh des Notables le Roi declare aujourehQj'
million des Patin& & ramenke comme tou- quills fe, renloluvelleront chaque- atinke pendant cinq ans.
tes les I autres au niveau des befoins, riels. Au d6faut'demprunts '11 eA: t-,fillu',iiiceiTair--einent recou,
Les arrangements arrefth avet la Recette ge'nirale, les Fer-, rir 'a des 'imp6 izu 4
Im ts tuf4)eiffi6as des, dit-Alnu.
Iniers & Its Wgies, oat pro duit- une bonification detrois tions dont la n6ceflikk" lat7plid P*1';iU01u4%*eft_ toujouts Uni millions. force am4e & f6conde, de- tj
Les conventions flipulies avec Its Adminifirateurs, dela malheurs fous, quelques rckms.;-qii kgtiife.
Pode aux: letters & de la Pofte aux chevaux, ind6pen- Le feul incon-ye"nient feroit que c6 e runts ne rkpon.
damment desidedomagemens paffagers q4'elles nieceffitentj different pas aux -befoins r6els maiss tt s ler, calc'uls -Q
au intent le revena du Roi, au moins dun million*. fient que leur quotit6 les furpafferA ; & pour Ior3 rexc&
r Ion ajoute a',ces bonifications a ces reforms les dant fera employi--i diminuer les services particuliers qtU1
-economics qui frappent fur des parties moins importance alimentent le trifor royal & 'a 6teindre Its anticipation,
mais qui -font maffe par, leur reunion; qui- I'ipuiiint .,
.Si Ion y Ajoute una, r6duffion de, neuf millions quon Vemploi de ces excedans s'ils ont lieu fera corna
a,.retranche's de article eles dipenfes, impr6vues; pit 16 competee public ann'ttellemint- qui en-, 6nojircerl
A
Si Vofi y ajoute,'enfin le-s tfformes qui vont etre fates I'application.
fur tous les details qui en front (u(ceptibles il fera e'vi- Par la nature & litendue des engag mens de FA Zat
A
dent qu-en fuivint le metne fyfl6me d"ordre & economies eft prove' 'a Sa Majefte'... que farns facrifier Vaverjir au'
dont les effects font incalculable, le Roi furpaffera, dune ma- preI'ent, des emptunts fucceffifs empl6yh-a' la filn'eraim,
6
niire fort fup6t ieure aux efpirancesi e la Nation les t4our- Au royaume fous 1'infpeffion itntnectia-teide-la Chambre
,qui comptoit trouv 'dans I" es
ces er economic. des Comptes, & co' ibifi 'de -mani're s"teirdre gradvel.
Meffi'- e element les uns par les autres,, ne ferd-fir point une nou.
11 ift vrai eurs, que. tous les b "n6fices in ce
genre ne, font, pas effeffifs pour le premier moment. velle charge Oourla Nation'.
It eft vrai encore que certain retranchemens exigent des Le Roi fixera, cheque anne'e fe taux de ces emptunts,
irembourfemens qui les, Tendent d"abord plus, one'reux que & it en ditermineta la forme de la maii4e la plus fatil.
.-profi tables' au trifor 'Public. fAifante pour Its pr8teuts.
Mais 11 n'en eft pas moin-s dimontr6 quece beneffice Le plan adopt-C' par le Roi pour r6tablir Tordre
fera dis Yannie, procaine affuri pour plus de cinque; -te commencer la liquidation de ttat, i r fon parfait
millions & qu'il doit s!ilever encore; au deffus de cette development, une,.pitiode de -cinq nannies. 'fomme- dans les, nannies. fuivarites. Toutes les operations de finances font riglies conforle m!arrete ici, Meffieurs, je ne-peux: plus me difendre, moment a ce cal'Cul.
dune re'fleiion qui iWAttendrit. Je rnetlime'heureux dans Ceft -dans 'inq ans que doiyent expire 'Fes baux & Its'
ce-mome C regimes.
at d'^tre loreane de cette promeffe- du R-oi;
us beau jour de ma vie, celui 64 "Geft pour la durke de
je regarded comme le cinq ans que le Roi a proroge
je peux -annoncer a la Nation avec la plus ferme affu- le feco-d vingtiinle, qui-etoit d j' 'tabli jufquen mil fept
tance un fi grand bienfait de fon Souverain. cent quatre
Pour donner i fes peoples une nouvelle preuve de fon Ceft pour cinq ans 4u'il, a ordonn' une revenue relative
amour Sa -Majeflb veut que lon proc de h la perception -fur. les pcnfions.
plus exaCke, des vingtiehnes avec une moderation qui Ces divers plans de Sa -Majef16, qui (e rapportent toas
rendra I'augmentation de cet imp,8t plus lente moini a une viritable unit6 de principal es & de vues-, font de've"
produffive. IOpp& dans le pre'affibule de fon tdit avec une carte N'
Mai% le. Roi ne reglettera )amais les' temperament qua une loyauti qui doivent in(pirer tine confiance univerfeflie,
.0 -Ainfi la fortune publique fera e'videmmeht affut6e pendant'
luifugg'tera fa bont6 pourvu qu'il puifferemplir fes- 9
engagemensenvers les cre'anciers de IAtar. ces cinq annexes ; & dans cet intervalle les ekononiies fe
_VaccroifTement du reyenu public ne peut donc ehre que perfe fionneront, & produiront -tous Its be'neffices qu'il eft
Trogreffif. poflible d'e(p6rer fans illusion.
Augmentation de I'irup6t ne fera effeffive pour le tti- La teparti-ion igale des vingticmes, aura 6t-.' itablia par
for public qu'a' la. fin de 1'ann6e mil fept cent quatte- les Affemble'es Provinciales.
qP guerre auxque!s le Roi seft Yu La fin j fOrdinaire prochain.
fes pr' aratifs de
Avec permiAn del MR ks Ghr'ral Intendant.
A U P 0 R T-A U-P- R INCE9 DE VIMPRI ME RIE RO Y A L 'Ee-




44* 411*
A FIFIC.HE S A-M E I C A N-E So
Du Jeudi 2,1 Fe'vrier I-788.
wo
MOUVIEWN eotmwr ir Du suD. FASSACERS-11
Aux Cayes-, le 4 Fiyriir, le Robujk, Magret, ois. PASSAGERS. Nantes 2.7 Decembre. 3
Le 8 'It JaYon G utmalu idem 26 Dir. 5
A U Port-au-Prince, It 9 Fevrierf le Pe4u- Le Unt-Martin, Hamel, Havre, 9
.6 November.
Beaumont, Marfeffle, 2 -1 Tool des pfagers arrives depuis k #'.'Janvier. 17
Le Zifette, Senac, Bordeaux 2.7 Dicemb. 5
Le to, la Belle-Angilique, le Heudi, Nan- des I a" t i m e n s. 9
tes, 8 janvier'. A Saint-Marc -Ie 9 Fc'vtier It. Louis--Mdrie,
fe Rai/onnable dautrau idem 9 i ianvier.
Lei Deux-Jeunes- Freres, Rafin, idem 9 J". Heraud, Nantes., 7 Janvier. 0 0 0
L'Am4ble-tmilie, Gallet, Havre, 2.7- D6c. Le to, IAlcion, Deluc6 V idem, vo Janv*',, 4
L'Urfult-Catherire, Lucas, Nantes, 29 Nov. z Le -x2. le Cowie de Rochambeou-, Cluchet
La Double-.41fiance, Fouatrier, idem, 8 jr. Bordeaux 9 hivier.
L',Aror' Giraudeau idem 8 Janvier. I Totd-des palagers arriviAdipuis Janvier.
L'Smeraude, Petiteau Bordeaux, 24 Dic.
Le Pierre ,Legrand Havre Angale, 2.36 des bitimens. 24
N gtes, 3o 2' 1787- Dipart navirts. Fran
Le i i le Rokafle Cauvy Bordeaux, 9 jr.
Le ; 3: le Zinith Bozatt Marfeille, 2 Nov. Du fort alu -Prince It -1' 6 Wvridr.,
Lis Baptifline, Brouchop idem 8 De'cemb. 2 Sorbi U,6rdeauxo
Le 14, la Marie- Catherip. e MS L-a Marguerite 6- Jufline., Paufe ide
I Janvier.
Total des p4 4 uis It #."' Aanvjer.
Le 15 It Confla ii iyriaud, idem, 7 Dic. fagers p4rt;s
i8
Tot4l des pajIgers arrive's depuls it i" Janvier. 157 des bamens,. J
Jes ballmense 0 0 39 rs
Toial des pir age pIrtli de Leqpr.,e depui's le t" J".. (4).
Uogine, 10 7 Fivrier le Baild-de,4,af- eir-, le'7 Y ier,, 14-- Ma CoVanct.,
Vuitard Ugfeilleo.frett, Opoix -Nantes s6 De'cernbre. .' *- .,
Le w. It Trayan, Colmin, iden., 27- D& Total dis paf-agenpartis depuis It t" Jmv;cr. 1-1
CUom!nij,'Qazqrt jenne, idew', 9 Janv"' 4
Ldwphitrite Jean, Havro, 27 Decesabre. & des kithnen...
Total des paffagers arr;ves depuis k Janv;er.' !27 De Saint Marc It 9 Fevrier la ZIji!te
Bazans Port-au-Prince.
des bjt;mens. 6.
0tal, des pajagetspartis depuis k
Au Petit-Goar-e, le z2 Fe"rr;er, )e Quarfier. des bitimens.
f-Mpes, -Lateuche, Nantes 26 Dicembre.
.4rrivie do,, n4virgs brangers..
Total des palagirs arrivii depa,4 it, 4"' Jan-vier.
Aux Cayes le 6 R rier, It Dayenai', Petas tv Qroline
des bdilmens. Le Seidwell, BV4 Jacmel.
A lactnel, le 9 Feivrier, r.49;f, Durechon, Le 8, IA-rck, Gardener, Neir-Ptevidence.lotdeaux 28 Dicem&re, Ia Polly, Williams, Ncw,. London.
A-
Le 'Lo,,IeReconnoiS4nt-, Latue, idem, 29 D& 74- Total des batim. itrang.'arrive"s depuis h t" hav;m I 7X
XOt4l des pafagers arrive,$ depui k # Jinvier, '21 Dip4rt- de naw;rej branpIrs.
des, bit;newt IN Port'au-pti fe Fivtkr 1,dd6aide; Flandrtnj'




Awl, '4111- J [ 14
V,4hs1tY,,2, DS eshl6ff- 124 a-ns at e e- 4e
idleelo pWvant ird 1 ,nodtl- de, "fon matte : le 13 P iir t, I &
idig 1,4 viir; ( j 8) etampe' fur 6 ei dt -vn fer4i;xhtval4.,DRO-U41-LLARD4,'I
age' de i ans taille de 4 pieds 2 pouces-, e d'fant appar., De Jacmel 16 9 F6vrier ic Saint-Ahowine, Pitnentel
_tenir, 1 m. Chapotin ii Habitant -, le 1-4 Zamor, S6n6galoiis, ,Curacaos ein., -audie LASSERVEilu d" trout,
etarop.6 far I fi 4"
el, $ 'Ile
-b-d im pards e le # F- 'Janvi
Total des' t d puis er. & fur le droit illifiblcment ag6 de 24 ans ta Irl
Des Cayes, le 3 Fe'vrier, la Ferry, Neybold, Jamiique. pieds x pouce ,,, ne pouvant dire le nom de fort maitre:
15-V, ft ie nqu ieaui Congo, 6ta'mp6 fur le f 'jtj Le 4 le Suky Saint Clair Salem,,, ,31 4_1
'i inguerl AP-1c, au deffous
Le, Friendship-, Williams, idem. gauc e autant qu on apu lepill -1
GAVD-VE, & fur le droit d -.8 ans
La Marie Avne,,, Piait ,,M* ton.,
tai e-- de 5 9 pouces ayu
Les Tree-Friends,,, Sal-0M0n,-G1ovfter.-- 4TWO peau-, to ge ne pou.
vant dire-fon nom ni celui de i n:'tna'tre; Jllichcl, Congo, Total.des haitim. etrang.,partis depuis k i Janv;er. (z 4). Ur le dro"t V E
itanipe' fur le, fein gauche V4UV j I
I age de" .28 an taille dv! 4 piedt
Prix courans des. dehree$ 616niales- am Pott-au-Trince letters ifiifibles I '
:11"-poucesq, -de, ',fbn '.pays fur
-le 21tfivrier-1788- ayant btauc6up de maiques ,
Veflomaic & le venture fe difant appartenir 4 m.. Joft
Sucr blanc PFPFirre quality 66 68 1. fe onde; -5 ;& Pierre, Congo -Amp6' fut le, ffin dr,64',- auta"t Oil
L_ troi e y;
IN -TGOYC ^gi de $ ans: de
4% a 45 1- kre rut, p iere qu.alite 'a pu le difiinguer, a tail
i j6r']"j'_t' &&ne
38 40 fecOnAti "'0 P1 ouce s, 4 e&-S P e 7,4i fan t A pparteair- a m. B fiien,, Hah"
a %% f. 6 d. marchand 2o, 2-1 1. tant a% facmel :Je !6,1eah- Louis,, Barba, 6tainip fur les
inRrieur 1,8 a I' f- 6 d. t iage iS ak 16 1. vieur, ans t ille -dej pieds t- Pouce
9 feins GUILUEN4 Ag6 de
premise quality, ..".,-feconde.-... triage....-Indigo bleu', fe difant appartenir 'a m. Guilhein, Habitant'aux Cayes.
premiere quality 9. .io 1. io..f. cuiyre' marchidd., 7 A Saint-Mar 1 le io de- ce inois, deux Nigres nouveaux$,
1- 10 f- illf6rieut L .10 f.- pou&fe,,,'75, 6 L 'tanip"s fur le fein droit TIBODO, att-deflo'
Coton 241 a, 2 jo 1. le -cent-, feconde 2,40 '-.1411 tr0i' ST M I es de-2o 24, ans, ayant des tri'afqoes de pays fu visage ne pouvant. dire leurs noms.*,ni- cel
fieine 140 1. Catao,, 8 f. Curet, t6 ak,!$ 1.4. e M
#-' P 11
leur -maltre ; le i-,t- Je4it Cr6ble etampe fur. la P614U-Princ'c k2i 'Fivrier 1788- trine PETIT & SORIA, & &atitres lettrev illifibles, ig4
e 2.2. ans taille de 5 pieds 6, pouches fe difant appar_V bienne Cr6ole itampi fur
Vin vieux-de Bordeauxla barrique, t98 4 i2o 1. nou- tenir 'a m. Liot au Cap ; &
*eau de Bordeaux I'a barriqite 13 2 140 I ''de Provence', le fein droit PJF, fur le gauche TEXI,, 4,4autres letters.
go 1 99 1. blanc-,Ae tierqon, -6o 1. Marine, de Moif1a;- 'illifible$ 46 de 2.8 anS 'taille de pie sJ x Pouces f4
te' 10 baril, fecoude 6o 4 66 1. difant appartenir a hi. ('onain a Bombarde,
-preml6ra quali' .7 1'7 I'
com A, q I Liile fine 1 COMEmune-, 45
is a i6 ge trre fa livre., 2.6 a f. 4 IV I M 'd. V.X it P 4' or C sop,
a 2 9
Pedt-S ati rancrei -,- 2o 1 4 1- Bce fA16 -,t It birit ,o '81b la
8j-1.,Mbf1ws;'1e quintal, 45 'a 5 o I. Savp;A ; la caiffe 3o A Saint Louis le 5 de ce mois,,il ;f 6-k6 conduit 'a la
a 33, 1- 'Chandelle'q Ial IiVre', !2-5 a Brin, 7-8,'Iaane Geole, 'un cheval fous poil''br6n, 6tarn6-p6du c6,6 dii monr6duite, 45 1 48 f. 6 d.'40 5-4i 44,1 45 d. Com- toir PC court qpeue, ayant une 'toile au front le 6,
bou r. V lai n idem- fois poil'ba e' du co6 du inontoir RH,
-9', 4% a 45 f 'Saint-' Gaorg-e-s', 55, r x 4 U 1 1 $ e amp
a rjo6 1,,'Ro'ue ti"fle.uret ,' .,,,.i Platichei de rap, Au Port-au-Prince de, ce mois,
balle, 1450 1 1: t 1 $ tin mulet fous
S .1 poil brun-, 6 p er I yant
Pi d analois a fit) Bois-li tam illisibemetit, 0 1' reille Oroite fen30 '140 h le ce qaatfis idenil.
due : le, 5 u p en&6 fonck
-etit, bouiriqulet fous
-diz Iret. ler I 1--'o unq bonftique. fous*-poil- brun;
6uis 6tarnp6 ibifiblevnent
kta 6 ontoir IVID, autant qu'6n i pu le-diffinguer
'I H, mpee 311 M 0
four Rpziejaiix N an tes, e Ivre Mirfeille. --& "'autres itampes efpagnoles : le i une
Sucre blanc. 12 d. z2 d. it d* 12 d. idefti foiis p oil biun, baonp6e illifiblement, -ayant la -ccifTe
Sucre rut. 1.5 15 15, 4r6iie cbriame career : la 14 ene. idern fous ppil centre'
n 1901, 24 1,14 14 6tatnpe'e il1ifiWeiiie'rjt;ay ant 1' reille authe c6up6e: le Y
cak- 'is 15 Is Un mulet fous poil bai-mMale tatnpk au m o-4,toir HB
'0 '6 ntrelacb ; & une jui"e''t, fous I)o;l rovg4:,,, 4!pffipce ad
COtOn- 30 30 5 3 "1 1
mon-toi-r- T- :Ae i- an cheyal foui poill blanc-, e flu 4,
N iff C, it 19 .4 R A 0 X So la cuiffe du monitor tin ;'dcm- -fous, poil Vanc- motikt L mne au monitor d'ane itampe br'16 111, & Xaur cheth f we
Au Tort au Prince le 6 de ce'mo*s efl'ntre' 4 1-.2 t res lattrcs illifibics*
Geole un Nigre nbuYeab,-,Capelaou, fans e' t'a mp "'a apparente agA de '14 ans,- t4ille Ide,:. 'iedS, 2 'POUCeS ayant,
des marques de fon, pays fur 1eftornac 4 e C T 4 C L Ee
horn ni 'celui d e 'f6 n' iiiiitre le i o' j un idttn Cong')
fans 6tampe appareme,; -figi de"i&-atts Ae: otte,'.vibp, '&n6etont Simex ,2 dd,
ttilfi d- 4 Pied$ oM
I o pquces ayant des marques-Ae fon Pays fur l'cfkomiF- ce mois i au- -be'n6ce du Sieur Petit, maltre mufique t_ & 1 -01
ntre ne P f6ti -tioin: Ifi' erUi 'de
16 "'Ve 60vant dire une Repiffentation- de YEpreuve villageolfe
on Saugh" LIS"" c on ver de M. DesJorges, mufique de MA
maltre Lakin s Cop 4amp4 far a eux it es




I % M. Vesla det lsy4g, Remeur -de
,Cette r' ce fift fuv ip de Npvinf ##vt, Opiraz '01troi & Habitant
Un a6ie tnufique de M''. D Iiyrac. Mtre Ies a, kogane, a llhonniur', 8e pr venir,, le Public. que difs.
POO" en I
i -6, '. i I ".
rit.un hvertq ,e voto on. 9:, aires dins'fe "'MCII'leUr ordre ioffibl ,,
ces -Ie SiexirP t t ex, dute 16, fint maint66i fe: ff,
en ptieen
tot f6qucace' 'reux I qt i, pour
'Les Imes Cdtb6diens donne'1-6nt' : LOndir 15 1-au bi con a I doit'&
fmo'd tine de G nature pou
fice du Sieur Dere keor.ifentati6n uttre roiesa e r port'eurs'de fq fig aufe de dettes,
onverte Ruft centre ruft Co te in ircr' aftes. & en tant en, (on m.,,, qup pour Ia liquid4tibn
Damaniant-, ornef, do, tout fbii- Spefficle. Cette faite de. Ia '61cc"eflon de feu M. Ed I enne ur
rofe 9 de M. Cofle lo n bea'
Kce fera fiiivie -dis Deties Opira-Bouffon en deux ades, pere, vivantHabitank audit lieu', dont, it eft feul & tinique
,ment c Deinoifelle Ma
AlAque de m. Champion. hiritier conjointe ave rie- Rof Cof C
Le Sieur Derefim"6nd a I'ho.nn.eur de pr6"nir le Public, fa femme, d'avoiir 'a fe pr6fenter en fon domicile audit Uoton ne -lui 60 accordh, par le Si6ur gane, po
que cette Reptkfentat* a ur recevoir de4vite leur payment ou ans le de'Uaire Direi&eu du 5pe6acle, qu4'* d' titre e gta',Lificatibi'- Lai de trois mois at. plus tard, 1 partir du jour, du pr6fent avok;
SiJ, Pulblic daigne enter dans -les vues du- Sieur Acquaire 4'eklarant que PaE6 ce temps, ii fe pourvoita centre tous
'le cotnble 'a, cette faveur,7 & le Sieur Derejmond, COMptes ', bons qui
"I alettra ou autres titres de crlances pourow.
pnitr6 de re pqa enters le Public& -de rer-onnoiffance etivers rojeira lui chreprffent&' ta n t des' 66ble s em, ploi 5
le Sleur Acquaire, n e celffera de redouble' de ze lie & def- p2piers perdus 00 adireso 11 prie en outte ceux qui lui dci.* fort-S pour -meriter les fuffrages de 1'un'& Ia blenveillance verit ee le. folder irceffamm, ent., Le prifent avis fera inf6rE
de ,'autre. ttois fois dans fes Affiches.
Le Sic* Larrep o Capitaine dit navire 1 Efpervnr(
de'-Bordeaux, niouiiii adu'elternen "a 'ade de Saint-kfarc' v 1 4 D 1 V .9, R a 'a bord defon zav.ireso barils de fatine
fans connoiffe..
A la'requete 'du Curateur aux vacancies' de Szaint- rtient de *N'tampe de 06puis Tonneins. 11 prie''
charg co cette quality' de"Ita-fucc'etTio- 4 0 e prefer ter da ceux qpi
Marc 5 I o Alontalard4 otit dtoit & Ws'iedter de f, ns fon magafin
tonnu fous le nom de Alonj:1ard de Sahw-Ver4nt, il fera. avec, leurs titres.
le Lendi x i de -ce tnois proee'de enJadite ville 'a Ia venfe 2 Le'Sr Cifito de Nant;N, Chirri;fle de Paris- Apothii & adjudicadon au plusQfYrznt & dernier encheriffeur des caire 'a Saint-Marc donne'avis 'a W les Halaitans, Mikec.
n8ass 4e ladite fucceffion. C111s, rgiens, qia'il affecie 'a fon com'
effects & anliniaux (16pe & Chitu merce INC Shnoa
Cj ._ Me -CO' Rl e x thiniifle de Pa'ris & ancient -Apothi
34 larequ^te 9 rateu r par I t6rim aux I !_, J I 'I caire Major de Ia
e arO er cette'qua"li au department de Roc
futceffio s va canes en Cett Ville ch, Matine hef rt; Ia. foci"te efl fcus 121
de celle de Ia Darnev'euve (h'b,,rt, it ferA le -Mardi oue l'oft i ai (On de- '(71-fitet & Riwx' a commincer du er de ce Comptera2A de ce niois, 'a- Ia, Barre du Si6ge Royal de cette mcis. Ils 6 e n t fe fla- t te rr, q u i I a 44 Ii t6 fu Perieure des 6 villeprocede _a Ia vente-'& adjudicationdifinitive 211plus dicarnens tant cbi M- lques I qu e gal6niques pripaogranv& denier enc-h4-dffeur' '& f par6rnent.) habi- retotit dans 1 ifr lab'
e oiatoire, leur mititerala copfiance pu.
nation & dune conceffion, d6pend4intes de' ladite- fucceffion oblique. Its tientient auffi tout ce quiconce!rne Ia phatwa4, fituees ii Ia grande rivi4e de L6og ane,0npourra prendte cie,,. comme liqueurs parfums, confitpres, &C. &C.
liTance des clauses de Ia carte,bannie 'a 2. M. Mulonier Marguillier, de lahto -e-D -me,
conno u Bureau des e Me,& Not.
de VAffornp-tiori' des Cay-es i Or&Oient'_Mri
les-11abiltans &
Arl" Laffiteau 6, Lafargw, 'nt I'horineur-de preverAr &lr* domicil"s-de -ladite, paloifre, f ndra le jour, do les Habitans clu'ils viennent de rece-voir un tres-bea' parti- Paques, iffue de ]a, Gra id'Mefffe Une a Oe a'
'P rnb!'e A er
ie chaudie'res Tucre, potin de P46gord ; its letir offreni Ux fon de poutvot*,* a necetLlres ns ui,01 . genes i pour Its t6paratio
avec plaifir cells don't ils poutront avoir befoin. de -11glife. 11 les'engag6 6 s'y trouper, les' 2ver-,
'tant do*' 1 tiffant que 'a 'di c It' 'il I a I
3 Le Sieur kages, tenant les Bains public, se eja ffi U e qu eiTuyee plufieurs fois dm
announce' Varinke der n"iere dans les Affiches Am6ricaines, raffznbler le norribre fuAifant, Voblig ra al FIO I urfuivte les de ouve difaillaris p6ur les faire 'condamner 9 amended, conform, ,
honrieur de r6terer au'fes ferviices an Public,
& 'a M", les '14abitans; il ofe fe flatter que ceux qui vou- m6ment'.a6x Riglemeris,' Il les'pr6vient aufll qu'il. fera pro-* etont bien ypnir.chez NJ auront lieu dltre, fatisfaits, tant cIO' Wit j- -it & Dit'nanches fvivants, a Ia ve 'plu
par I a Tn M s
, iroprete qui v rigne, queu'par 6- vigPance que Ion fieutse- pipce- ensdeWnc' .ainfi qu% celle des bancs apparmettra a converter. On trotivera cbez lui tout'ce qu on terns ;.t-tuellcriienta' Ia Fabriq 01
-)es ue 9, par le e es Ia r6fidance-,
pevt d("firet tant en raft Achiffemeris dc- toutes- efp ces, en France ie convOIdes veuves des propri tires, dont,, te;s que, bpufflons, confi nhm6, chocolate., caif41 au ]aitl ba- i les par ens auront cependant Ia Dref rence au moment de varoife, Punih aux cej -fs & au lait, frips, anglais, telle heute 1ench're & zdjudi4i tion. eu jour & de la-riult qu-on bustle le fouhaiter. Le Sieur Mages i A Ia rect- ^te du Curwreur 2 1 UX V3C3nCCS a to 1 6 'e Saint-Marc;
P pjrgnera ni peine .ni foins pour fatisfaire, tel qu)l a chaire14. de la*(ucccffion,,A4(,1,-T41ard -de Saint Ver4n d'cJd6,
0 e
'fait ci-devant, le's perfonnes qui lui front I"honneut de Ca il, haetier 'a IArtibonite, il fera le Sainedi 8 Mars pro* V-nit chez lui. Si derneure qft rue traverfiere, maifon de- chain, '(1 )a Barte de I S"nichavAeedudit lieu,',
Letenitoure "Pe're, pr le Corps-de-Garde de Ia place it Ia verite & 2ojudication au comptant, au plus. offrant
,,ee Valliere. dernier ench6riffeur de quatre Jeunes N'gres deipend=4
i Le S' Sauvoge, Habitant da ns les-h3uts des Wrettes, ee hdite'fucceffion..
Ptie fesve3nciers de prUenter dans 1'elpace d.v.n tnois, leurs A Ia teqpe^te de W Gayot, Cutateur pzr intbriM aux
i'tes de creances en 1'e'tude de Me Doy p, "On Procureur 'a fecreffions vacates en cette ville, it, fera Mardi prochain '41nt-Marc pour on connoitre Yehat en pi Inciral inte rets & n 6 de cc mois proceW "a Ia Barre du Si6ge Royal, de cett4l, frais prendte avec, eux des art.1Jagemens certain pour Ville, "a Ia vente &-a6judication au I plus offrant & dernier-,
2CM',rer letir ipaveraent par le, fecours dune maifo de criche'tiff4ur, 0 dcn Neigre fig6 de ig ansd6pevdantdo
Ia fumffion du 54ur Jean-& Ip j? Sow i, 2! att bail- a,




4
farme Our Uft4 ftne'e, d'una, WiraTe &gle &nVfr64 -it We&, (Mtjoul'Atne; -de Mo tatjlts &AAbAy
ans' avec fion entaht -111 la m'arhelW It6 de,,cfoatre mots 01 ,,ainfi que -.du fuperbe paper 1 la grecque a vi,,, dep_ 61dans ]a tAhe fu Mliofti gnettes 'a letter ; 'portes-feuilles, & souvenirs Anglais; pits
Oitai Yr
Le havire le Co ine de karfelilo, Ca iaud, mes Vrai Hollande ; regillres de routes grandeur; blo
Ort airivi .8ans ce 1 pOr I 'i -it t 5 jId-co4r4nt,'avec tine cargai- bois & on tnarbrd;- febiles, en buis poedre dor trayogs con na i 'n A -M. Jed)i-P ul Irnjud, & i ca fs, aritoirs, poin qns, Corn.
fo6i Lien -a (irtere 41 t 0 e a cheer anglais, cani
lait Ia vente dans 041 mai a rpetuelles; tire I gr*4
prin pl ce de Valliere pas couteaux dyvoires, critotres pe Maifon- de'ryl. J. I. 411eii nd'''Xezociant : H a Monneur veur 2odeur, & enc're de toutp coulear gqrnme -61aftique; de 'prive hi-r,,qu iile fera repartir pour ledit ort, dans le cole 'a boucke, encre de la chine, pinceauxi bites de carton
4u mois prochain & qeii pt, hd a v fr i des pour Bureau paper tapifTerie (ph4es ; principles &ecritures ev catte6 inari'ne I brands points; boats i fiches I Iragers. en ca
-S'eii R' tilt JeIa t rie H bi dat au qu r 'dito 8'couleur-pour le deffin; cartes a iouer, "a deux tates;
Nip,,,s _dekla'rt" avoi'r 'Vendu p4r contract jmU le 2 Jan- 'lettres de change- d un Aquyeau genre Pr1x cooralls, Gon.,
-vier etnler,. u ttirs, IF nte '& Moivnd,' Habitant au. inol ffememens, gravutes & pastels enc padre's Ivend engros
Mabitaition qu'll avok acquifeldes'heriti'errs & e n 8e till, fAit -des, enivois 4ans topte 1;i'Wanie ' la de. .Sair.t-Mare fituie dans'les haut urs de' la tivie're Dauge mande des perfonnes. On continue de eabonner chez Id
-h r
otn ziu- io d def-dits Sitars lei cre'AncioI!- 1pothecaires, I raifon d'une go'u'rde & derri Pat Mois, ou douze g-ourdej Ui p pyept ay r r cette pro- par
oir quclqttes. drQi-s I a,,, exerce an., M"Aes, Yabitans Jes plus ckarte's pourront jouir
Vt'i6-.e'vou3r0'nt bien' les faire c6nno-itre h ees nouveaux dd tritine avaaw par ta voie du sabotage. La foukrip.
ereurs oitpar e6 voies ju&- tion- des Loix & Coaftitutions de Saint-Doinin e, pat M.
W:qla folt"par cor tefp"daa f I gu
fai 'leftioR d'e' domicile en M*Wu de- -Saint-Mity eft. toujours ouverte rhex- lui. 0& tiairei, h 'cet effet il n t e %0
Iitude de W de'Be %, M' la Jurifdidi n du pourra lui kcrire- fra de, port.
Petit-Goave. A la requete de M""- D fe E. Thouron, N&gockns en cette
z Le Sieur Vijrriers Marchand Papedvir &I Libraire 'a ville, il fera proc6de' Mercreii 27 lu courant, "a la Butte
Sa4nt-Marc: d. Yhonneur de prkvenir I e Public qu'il vient du Siege de, I'Amiraute' dudit lieu, 'a- ]a ve7 te de leur 9000 de'tec'evoir un affordm6nt de bons lives qtj'il vendra. 'a lette, le Tiburon, aygc fesagr6s & ipp;raux, lufte- Prix. 0,1 trouvera en tout, temps dans fon tnagafin i Eu Y'er'tu dordonnance 14. d4 sentence de MNMAes M
du apier At routes qualit6s 'de's regiftres de. diverfes for- clers de ce Si6ge, & & la requ6te des Sieurs & Damoifelle
P
tnes propridds au Commerce 4 &a' tous les Bureaux;-il a u Deg.zs, 16gataires a -uniy rfels de la Dame veave Boullard,
Aff6rtimiat c6mplet ewcia,-ilfs, gratoirsteplumes 9 eacre en il fera proce'd6l, fans, aucwne -remife, %, le 4 Mars procliain4 6uteilles Oaria4 uilfes, &c. dit Sieur a a ven- la Barre du Si6ge Royal de apte ville, 'a la vente dc'finitidre-un )eune Nigre domeflique, bon' f6jet, il prendra.en ve d'un terrain Xenviron 27 carreaux, fitue' derri6re.les
A.
-payement du coton-ou du cafi. favannet de l'Intendance, ensemble de tous les batimers
i Tou les cr'anciets de feu IM. 4rtiguenave & Da me confIruits fur ledit terrain, aux c[atifest charges & condij Godefroy', -font pril6s de la Part de M. Godefroy fils Fer- tions 'nonc6s en la iarte-bannie. ini ei de Mibitati6x de prbduire- leurs titres de cr6ances i Le Sieur Ruvet,'Nlarchanid OAvre au coin de la place .4 'F U & Compagnie, Nig6cians de lIntendance, vient de recevoir -direftement de Paris uft
chez W' Lifitrau.- re% Odin
Cette ville *-t toucher. les deniers da- la fer- affortim de bijouterie du gofit le plus no
en pour avoi a ent uveau, tels que
me de fix m. ols dont la r'partition fe fera 'n Mots apt4 boucles de foulier poor homme & pour fernm ,,--ak la d'Aceux qui n -boucles d'or-ill' idem & filigrabe'e' riches de,
le pr6fent avis; & ne fe pre5enteront qa'apr4 ra da, e a n
-haines de monte' clefs devices,
cetia ipo"que n pourrdat eirei comprise que dans les-repar,* per.les fines, (uperbes C 1 5 a
actions fuivantes. & garnitures de boutons pour homme & pour femme,
-iL Tom les crianclers de feu M. & Madaie Bineau, ront taba6&e-& etuisdor-, fabras m nt6s enargent-aveclamcs., B; eau ft' & M"A la Ferron-* fines, & des ba driers anglais prnis au$ on ugent
ptUs de la part de NV Zn ergs
gays, de faire connalitre fous un mots leurs titres de
0 6res 0aves doivent fire vendusA la 'Barte de
creances en principal & aiceffaires; favoir, 1 Uozane chez tt4t des Neg "I
Bineau a14 1, Habitant- !'I'Efter, -au-Prince la Sinichaulee de Siint-Marc, le -y Avril proch-11.
chet M' Pe4waa jeune, Procureur; & ce, pour s occupier desmoyens les plus prompts pour liquider ces daux focceffions. Du %i 061obre Caftmir, Canga, ktarnp6-fur le fein droh
a
Le'Skur J. Barthelemy, Libraire du Gouvo.nement & 'LAVIL ^g6 de io ans, -taille de 4 PI9d$ 10 fg difant apparrintendance au Port-au-Prince vient'de recevoir uri tenir ai M. P4010n pris en ville.
foperbe aff6rtiment de Livres, iant d'hifto'ire que de pra- Du 2. Dekerribri.'. Le'veilli, lbo Ata;np6 illifibletnetit fur tique; enirautres le diffionnaire de I Aclde mie, in-f* & in- le fein -droit, AP-6 de 3o aas, taille de 5 pi'ds, fe difant' 49 avpc fuppl6ment, dito itymologique in-?, de Riche-let, ap artenir 'a M"
I a I Bouchau4,
de, Wailly, de Reflaut, de Bo dot, de Boyer, fran ois 7 4chille, Adia, kamp6 fur le$ deux feins illiiI4
angloii,; de Sobrino, & Sejournint franqois efpa- element, ^ag6 de 4o ans, taille de j pied* x pouce fe difant
-latin ; frar.5ois & alltmand; franqois & italien; latin de I'liabitation J ghol & 0-Aftoire naturelle4) grec'; 40 des grand homme6l geo- Le 19 Milriton, Congo, 6tamp6 for le (ein droit MIRO'
giaphique, de'-chirurgie, de physique, de Aimie, de bo- agi de 3o ans, taille do 4 pieds zorouces matqui de
t4nie & ve"te'rinaire ; les owvres de Buffea & de Rdufeau; peutervirole, fle difant appartentr a Miro. Denilart, 6 *oL in-4% le parfait notair le trait de la. Du 23, un Mgre nouveau, Nago, ktarn-pe fur le reid c6chenille & du- nopal & routes les nouvelles brochures du droit AgABAL, fi# de 28 ans, taille 4e 5 Pieds, ayant ;Omps, & quotiti dauires lives nouveaux dont le d6tail des marques de r6n pa fur le wifage, ne-pouvapt
(agit troplwig-,11 a re tkauffi towa forte's de grandeur de fm nqrd ai cQiui de (0a Maitrc




go
al part
Le Ao lid*. 0401*fle$ Vowid, ram itarApi 'OP Atdnte; IVY. Peh:re DToutre lla 43nt GOt,
.2*4 de 21 ans, taille de I pieds ayant des marques de fan pour France, -.pout thtablir (a. fant6 tvec la Danne fo n Pays oufe fa D11" & tyll" U auth 0
fur le viiage, fe difantappartenir L M. Bri IQ ko ier; iflaffTe M. Le#,33' 004"
50, jafl ine, Congo, ktampk fur-Ile (ein droit MARTIN, [on heau-fr re, charge' de fet affiires& fur Je gauche en fer 'a chevai illifibl ement S de 2.o ans veuve Bourprois demeurante aux Caycz part taille de 4 pieds io pouches, fe difant Appartenic a JI. Matfild- rour France avec: la D"' fa fille '& declare ne rien devoir.
!z W" Perdereau part pour France avec fon enfant ,
Pd it r _s F o sr it F it d x c z. agi de 3-ans ; elle a 'a vend.,-e une N,grefrle couturi&e ,
1 un petit Ngre ek rivers meubles.
I Le Sieur Grosican art our lFratice & d6clate ne 2 I't Sieur -Duport, Commis ch-z W" Lubl*a
- P p It
devoir. Comp.lgwe 9 Negocians h -Saint -Marc part pour Fif-ance
Le 5' Chapotot part -pour France en-Mars ptochain. -inct.-ifarnment, & d clare Vc tien devoir.
2 Le Sieur Ddmillot, malzre Menuifter 1, Uogane part
M. lean-Bapt. Laborde, Capitaine part pour France. a
3 M. Pierre Eygfier, HaNtant', demeurant en cette ville, pour France, pour caufe de- maladie WE= la D" fo m.
-Part pour France ou pour la Nouvelle -Angleterre. epoure ch3rg6e de fes affairss.
. 3 Le SiaurKuau DaiXe, part pour France, pour caufe 2 M. Pierre Chapeau, Habitant au Tron-Botitbon, part
de maladies. p ur France daus le: courant de Mars prochain pour y
I X. Feury Chirurgien aux Grands Cahos pattant r6gler des affairs de'farnifle, & pour caufe de maladies 11 A pour France ail, la fii! -de Mars prochain, prie ceux q6 lui 1-fiffe la D" fon epou.Ce & M. Priou fandis de fa procu ft, doivent de le paye'r. ration-& de la geftion de fon habitation.; M. Jean Peri, ancient Chirtirgien du Roi- & de I'Aml- 2 W e Deshomws &. fon enfant igi de 4 ans 3 inolis;
tede Saint -Marc, part inceffamment pour France & parent pour France.
Orie ceux qui lui ddivent de, vouloir le payer au plutk. 2 La D11' Narie-Louift Vacquert, deineurante chez X
Le Sieur Valence'. 'a Saint-Marc, part poar France, Narbonneau, Traitegr aux Cayes part pour Frahce
prie ceuxqui lui doivent, de le pay.er. diclare ne tien devoir.
y Le Sieur Jacques Rouleau, Ge'rant I'habitation Lefevre, 2 M. J. Drouiflx-d aine', Habitant-, fe propose de paitir 6 Cahos deklare.,qo'il partira pour France 43,ns le courant inceffarnment pout France, pour caufe de maladie. 11 c6dezA do ce mois. la ferme d rhabitati n la Alare fituie pr's cette ville
i -Le Sieur Neh Rozi itablie en-fucrerie, contain
feau Itcanotne fur -I'liabitation t 412 carreaux de terre dot4
le evre Au Cahos, d6clare qu'il part;rA pour France dans 2A8.CO1IOqU6S allX Oaux; fen bail 'a encore huit ann6es 'a Wcourant de-ce mois. C unr.. a partir du Avril rochain. Sadreffer fur I'habiLe Y Fra. eois Delorme Gerant les habitations Robion station. laMare, "a mondit Si-eur Dtouill4rd, ou 'a K Bind,
-4ucaigne 9 i la, mo -Marc d "clare qu'il nde
fur I'liab"tati n Gotuream, pr6s la gra. -ri* du Cul-dentagnede Saint e 1 0 vxre
partira pdur Frarce au Printemps proc-hain avec la-- D11'. Sac. M. Drouillard privient aurn que- 1W & M. DrouillardXucaine fon ipoufe fes deu x petits-enfians & qdil ne fon fr4e ont donn6 quelqttes fignatutes fous la railon de do-it rien. A Drovillard f4res -tnais -qu'it reexille entrieux aucune
ie nf6quer.ce cette signature n' ra lus fieu. It
M. Laurent, Habitant dans les auteurs de Uogane, focliti; en co -am p
,fe propose de endre fon habitation en Mars'prochain, vendra en outre plufieurs N gres doonefliques, perruquier.pur fatisfaire 'a les engagement le niet;re m^ poffillon, cuifinier, &c.' chevaiiux de chafee& atitres,.airift
,de partir -pour France incegamment.- que deux voitures, &c.
3 Le Sieur Jean Gardere reffidasnt aijx_ Cayes, fe propofe 2 M.. Beraud, ancien Procureur, appe16 -en Frarce depuis ae partir pour France., long temps, aujourd'hui ckcide' h partir a"vec fa fimille
4
3 Le Sjeur Thoamite,,oncien Ca itaine au Cabotage de au moyen de ce "'il touche 'a la -fin des -ergarfernens clu'll
P 161.1S. Domingue,)-part pour France, & d6clare ne rien devoir, avoit pris en 178 3 cOnjointement avec M. Iefranc pour
2 M. Turbi de, Bellevue Habitant 'a Liogane, part pour' 1entreptife de' 17BO'pital- du Port au -- .Ptince, donne alvis France %
, pour caufe de maladies; il ptie ceux a qui il pout qu'il a 'a vendre deux maifons on ville l'une fitu6e au devoir 0 r
de 6. pr6febter pour recevoir Ieu'r paylement ou environs de la Come'die aduellernent occupee par_ A40
acceptedt louts compete : 'a defau e cette formality' Perier & I'a'utre vis 'a vis la Pefte I'une des encoi- ,i diclare qu'il n en fera pay6 aucun apres fon 6part par gnutes des rues Royale & dAunis. Celle-ci peut fe vendre.
TibY 9 Sinlecque & Compagnie, Negocians 'a Uo'gane, par division, 1'emplacernent ayant t2o pieds carr6s, ob it Vil laiffe charge's de f ocurazion. y a- trois ppartemens & un terrain vide de 70 71 pieds
2. Le Sie Ur He,-ni Chaeriau 9 d&neurant'A Unt Marc auffi carries en 6tat de rece-voir uti -quatric'me batirnent ,patt nour France dans tout le courant de Mars prochain. pofitivement ak- 1encoignute. 11 affermera auff, (on habitat.
MO Deverins aini Procuteur de Afl. le Comte de tion dans les hatiteurs de la petite -plaine de Liogane-,
Sloss au Cul- de-Sac part pour France dans le cou- avectout le mobilier qui en depend. Vadreffer audit Sieur
; tant de ?wUrs prochain pour caufe de maladie laiffant ffer4ud, vis-a'-vis la Pofte. ( OJI par erreur ju'on a announce X Devetins jetine fon fr6re cha* des affairs de M. jue la maifon itoit occ-upe'e par M. Parifet ). Comte & AW;Vos, ainfi que des fi-nnes. x M. Hachin Confeiller, part pour France & laiffe
K. & M" L41,avne, HabWans h Aquin parent pour U's Canifrancq & Uitan char
Os de (a, procuration.
lance avic trois de leurs files 4g6es Je 6, 7 8( 9 ans- i M. Labiche de Reignefort, Confeill -r, part pour France-,-,. 2 14. Plunketj ancient' Capitaine des Nlilices & flabi- & Iniffe M. Labiche de G*ipoulou fon --frirel, 9-.cev-eur t1nt 2U Cap Dame-Marie, part pour France. de I'Odrol au -Port-au-Prince chatO de fa Procuration.
I Le Sieur Rery, demeurant 'a Jacmal eepuis 6 mois, x M.'Larnac N6gocliant en cette ville, part pour Franc4,
art Pout Fran-M 11 &1" Lac,; 9 1 0
faigne dklaie partir pour France*




F*Orte Gillet, Chlre.-4ten I IArtibonite p4rt pour tenant, le Steur W. belavMotte demeurarn I UO;1 France, diclare ne rien devoir. pourfift 'un terra d 'hilli
it -tn r6uni6n n e m a rres t,
i I Le Mathieu Temp ie' part pour France en Mars dans Ies auteurs de la grande tivie're de I J46ilaz
prochain., & declare ne rien 4evoif. 4e- Ja"mel born6'au. fud de 1A place,&,Sieut Clote tl a4
i V. de Lagoaig-te jtune -depuis 8nq Snois &ns la nord de tet res non- conc6de'es I'& de la riviere des deq,
Colonie ; fe, promote de partir inceffamm. ient. bras. Cc terrain a 6t6 co cce'de lej6 S ,,ptembre '1771,4
I- z Le Sieur Louis Benard Machoquet.. en cette ville Sieur Lezm4te. pp-tt pour France. 2. En "yertu dordonn2nc6 de M"' les Ad mini ftrateurs, e,
q e., Orf6vre Uogane, part pour Fran. dat
Le St 11i u' -ce) e du 9'de ce mols, le Sieu.,.Lam4rque I &meuranten.
dl;'clare ne tien devoir. cette ville, p6urfuit n, reunion un terrain pour culture,i M.1a11rent-Fr,'siqois Lux, part pour France dg t ooo pas carries '-fitue' 'a-, la mon k agne -de la ', Selle JieQ
i. hl. A14rfgn Meillan, demeutant chez M. IAbbe' Artaud, dit la Nouvelle-Touraine, dipendance & paroiffe du POrtt U' I'Arcahaye, part -pour France. au-Prince, num6ror6 54 au plan de project, borne' il'oueR
'Le u part du' Sieur Jean Duteflij, a tioid du Ch; valier Praduers,,,
-Steur Jean Latoir, T6nnelier en cette ville
p )vr France, 1'eft au fud de te rres non conce'dees. (;e terrain a
r, NIL 11 t 7gette rkfidant 'a Saint-Matc part pour France concede' au Sieur Verolt., qui ne I'a jarnads eta'bliirc'eiTanimen't aviec M" fon 6poufe pour caufe de mal.a- 2 En vettu dordonnance de MNI. les A3miniftrateurs,.
:11 1*a_;fle W Terrie n fie'res. charge's de -fes wffaires en date du 6 de ce mois 19. Sieur Louis4qfepb Anguyer prie fes.. e6biteurs de vouloir bien lui e'viter le lefagr rnent' Marchand Orfevre en cette ville poiurfuit en -reunion uq ces, voies de rigueur de ]a derniere extre'mite' revenues terrain de mille pas en carri fitu' dams les doubles mornel inditpe' fables par fon d'part ; il ve etit-Goave borne' l'oueft 8u Sieur Garri des'
r, I e ndra le fonds de la du
naifcn'qu'il occupy,, meubles, linge, effects, argenterie- & autres, coke's" de ierres non conce'de'es.' Ce terrain a 6te C'On-,-,. iniralement tout c qui en depend. c6de' le 4 Janvier 1773 au Sicur Fabre qui ne I'a jamii
i Le Sicur Paul Roux, COMMiS CheZ Mr, Cautler ctabli-.
Garnier', Neigiocians en cette ville', part inceffarnment 2. En vertu d'ordonnance de MM. les AdminifIrateurs,
pour France. en date du 6 de ce mois M. Michel Goutelle de Beaumieri
i. Le Sieur Francois Brebion Imprimear en cette ville Habitant 1 la grande-riviere de Jacmel, pourfuit en reunion
artira pour francedans le courant d'AvF.il prochain. un terrain fituk -audit quarter, de ioqo pas en carre 04'.1
M. le, Chevalier de Ray ond, part pour France dans la valour reduite-, borne' au nord de la grande-riviirei
toutle*courant do mois prochain ; il privient fes crean- louefl du nommie' Vincent N. L. aujourd'hui le Sieur Charron,'
e I v
,giers qu'il 17e charg'-Ze fes affairs !a D ac ujourd'hui Aficheldi,
lail Raymond, a I eft de terres alors'non- conc6d'es,
1on ipouie, conjointement avec M. de Beffas ; AvGcat en !a Jonchcre, chal4rant au'fud fur les terro auffi non cbti.*
Parlement & Procureur au Petit-Goave. W Alfartineau 0 f e terrain -.164 accord6e le 4 Nlai
cedees. La- conce'ffion'de
Rlaizcka d & Guerin derneurent charg6s de la perception 1 la nornm6e Alarthe Manda -N. L. qui-ne I'a
e -fes, denies pour en faire 1'emploi que fe s fond6s de ni cultiv6 ni 6tabli.
pouvoirs. o-rdonneront. 11 Orevient qu'il a une terre appeke z En vettu d'ordonnance de MMI.--les Adminifirateurs le Putgatoite -fituie au quarter -Dufouic pr s de feu M. en date du prernier Dicembre. rtr po rfuk
1787,.Ie Sieur Be 10
'Lutin .1. qu'il dcohera 'a travailler pendant plufieurs ann"es, en reunion un terrain" de' i ioo pas n cafri,.: (ftue dins :rnoyennant qu'au bout du temps on -laifle une grande cafe les haua-de' la Riviire-Blanche, au lieu dit la Source dt fie 45 pieds de .'long fur 16Ae large avec: une galerie la Cr6te-aux-.Chats,, d6pendance du Cul-de-Sac, borni Iu tie 8 pieds de large fur le deviant une cafe de 24 pieds notd. de ladite rivie're al l'oueft du Sieur Asiblau au fid.
de long-fur it de large, & 6 cafes "a Nigres de la m'e^me & 'a 1'eft de terres non conckd6es fui'ant le certificate do grandeur ;, le tout en bois rond j covert en paille cli& Sieur- 4ubert Arpenteur en,,date du -28 Juille *t 1757-'
boufilli &co--.avec,-des vivres de routes efpe'ces, W Ce terrain a ite' conic6de' -au Sieur Francois Yvoret, i
3oooo, pieds de cafk rapportans. l'a jartigis ktabli. I I
'M. Collinet Notaire 4 Liogane declare partir pour i En Yertu Xotdonrance de'mm les Adir'nfir'teurs, It
france,,& queM. Coilinet, fon frere, refte charge de tous. Sieur Ilenry- Thiodore Roberjot Dadefiert derneurant en cette fm droits & pritentions tn ;cette Colonie meme de fa ville pourfuit en re'unioti un terrain p obr hatte & corall" Procuration gen6rale. de la countenance de i too pas en carr6 fitU6 au quattier
M. Bromand, Habitant 'a IAfile, part pou" France en de Plimouth, dependance de Rr6mie born6 en pregnant
Avril prochain pour caufe de -maladie & I-aiffe charge pied 'a la borne angulaire oriental de la, lifiire 'fepteno 4e fes affalres W Durand fre'res Wgocians 'a Aquin "a trionale de Mabitation do Sieur Fu"i Dabouchet, aiix droits, q,4, on pourra s"adrefler pour les affairs, qui concerned du Sieur Davqae de Caflera, chaffant au nord fur la rayint le it Sieur Bromand. Ylulaire, de l3quelle il fera donn6 borne rt le cai y khoit#,
a Le -Sieur Jean-Bapt;flt Vaillant, Cotdonnier cn cette chaffant pour I a hauteur a% 1'eft. Ce terrain fut conce-le le, iiile, ptitt pour France 4 ptie fes debiteurs de le f lder. 12. Juin 1-72 par mm. de Valfiere & Montatcher, au Sieur' iK.Pierre Rqfdt, ci-devant N6gociant, & affiellement it --ment.
an Lahadie, qui n'y a jamais fait aucun' ktablifft,
Vabitant part pour France .,- pour iaifon de f=6 & i En ver'n d'ordonnance de mm. les Adminiftratet'
ja;ff. 'M. E fllijevne fon fi&e charge' de la procutation en date du 16 du courant le Sieur de Mornai pourWe towes fes- affairs il aura de plus celle de fon habita- fuit en reunion un terrain pour culture de Y coo pas catress pion. en common avec le Sieur Alexandre fon G6rant. fitu6 'a la. montage de la Selle lieu dit la NoU YeN-Touraine patoiffe de :ette ville num'tOt' 74 au -plan bor'16
_R A trkio)r .4v Dom 4zAr ir v v JZ o r. 'a loueft de I'lonquet, 'a Veft de t4res non co-.icedies, au notd'
En vertu d7ctdnnaace I do hlM- 195 GeWial & Ip-,- de la viyl4e de Mogane & au fud du no 3. Ce tcrraiO




Fevr1ar' 1770 a Al veuve Bonnard, On de'rirer6lll o'r f ttne r tr
av I pou 015 _oacinq ans quinz ol
ni en, 'France. 'a dix-huit'N
awl eme gres faits au par h.-J4 ,culture dlu cjaU et
ei-tu cl',br&nnake de mm. les AdminifIrate6rs, da co*ton on donnera. toutes- 1 e "s, qua le'bai1eur'
oh rk" union r J* UX I I terfai d' pourra exiger.' E' donner a M. Le: i ,e
d"41ebollfl PourJ uit a e 144 n V A mature en
r 4 x de terr., conc6J6 pour hate, & cbrail en 178 5 Chirligie' en cette Ville, ru;, S:iinteClaire.',, cat, a, Voluefr 11 ""
jt,-ur Reni Corneaks bOM6 a 1'eft des Rofeaux ferme
** i On 466reroitprendre a vingt-cinq ou 3o Ne
B .rqaere fi res & Aurs & de Renty fi.. le co y ekhoit,, fait's au pays pour cinij, fept ou neuf ans pour 8ire plaI a
au Dord del.-la e cas I y- 6choit auffi ; c's for u-ne facrerie '16ogane. On donnerok la preWrance
e e 44 carreaux, conc6&pour hatte
'terrain d, i' des fujets*-d6j1 faits au travail d'une fucrerie.
cotaij.'au notame' 'Xcol s Dubois, M. L. born6 du lieu 'a M. le Chevali4r Volant, au. Trou _'.13ordet, otj 'a' m., d:
lzaiteraent appeli-laRopte.,chaffant I 1'eft pour la hau-'_ Lon ',,'I b' a eoganej ou
gpre 4a itanE enfin k 4 le Pa'ron. de
&'les airs de vent au canton: ladic con Moaiehl Capitaine commandant au r-.,g n d A SeIrls
d5on accorded, ea- 1786 3' deux cents trois carreaux de' cavalerie, oroprktaire de ladlite fucrerie, qui donneront tous a ',concerflon de Be rquere f res,, & firurs $'it parviennent Its renfeigneine'ns & furete's conyenables.
e, fur la riviere., comme ils le r6tendent i Un particular da cette Vill d'dr-roit trouper I achear Une Tevilion d"arpentage bot nes 1eil de la riviere des ter, ou a aTetmer une habitation e'tablie en cafa aux envi ;U; hord d6 6,44uln aujourd'hui Bcrttaud par rons. oLt peu 61oignee du Port-au-Ptince. 11 fe flatten. que fa
A a Youeft de I'ancienne lifter de Berquere, &au fortune t affez connue ne laillera. tien ad1firer fur Ia. fureta'
U 4'e collimont tit6e par le, Si ur.Friquei Atpk.nteur. d's ef)gagemens qu'il pouria prendre pour le payernent
_rta d'ordo nanc M auteurs a cette Ville- o4
n ede mm. les, Ad' inifir d'ice'le. 5'adreller I'finpritnerie Royale de
de n'pourf it en reunion un terrain dur culwre' Ion incliquera la perfonne qui dusfire fai -e cette acquifitione iooo pas encarre, fitu.6 dans les auteurs Zeptentrionales e')a riviere aq x Roches qiartier de, -Mirebalais borne' au .4 r I A A S Z N C H A it G S M Z X 'r. ud de la fui ite. place 'a reft d'on terrain demand par i 7ry & Benjaminv M. L. au nord & 'a foueft de terres 3 La Bonne -Renriette, -de Bordeaux, du port Tenyiron
.on co c6dee's. C' e' terrain a it' accord en 177:2, 1 _X 36 X,,' Capitaine- Jonas, p rtira pour ledit lieu du
atoifin 1 aboalli -pire.',' io au iS 'ALrs pi6chalin. Ciux qui vou-dront OaXer ou
ft d'o rdonnance de m M' les Admin'flrat' a Cismefca
'En ve u charger 4 fret. s'adrefferont,.' At an
eurs fe, g'r t la -CarI ft"date.du,'6' du pzeifent mois les 'no'rnrnies Marthe & gaifon dudit -navire. ujo Laripier,_ m. L. detheurantes 'a rkirebalais,_' ourluivent %'Le Railleur Capit- ine Roch6 p ai partira pour Bordeaur,
union un -terrain fitu6 4 la du Vieux Boucan du 5 au io Mars -prochain. Ceux qui Voudfont _y char.
quarter de mitebalais d'e 1200 pas. carries pour hatte'.1, gir ou y paffer, sadteffempt 4 M',' Rafliau fo Compagwe orn6 d'un cot6 de la Dirne veuve Soion, &- des auires 6 s en cette ville.
gociams, rue &Auni 01
.e tires nott concede'es. Ce'te'rrain a' 6t' conc'ed a 62.2'Avril 2. Le' Ditri, d.- la A -chelle-, Cajitaine Pell'let. 747, au Sieur Michel Honrieur, ctut ne I a jarnais itabli. pour ledit lieu du 'S au jo Mars prochain.,Ceux,-qu't
En vertu dordonnance de' mm les, I Admiiniftiate urs voudrant )r charger ou y differ sadrefferont 4-- NV, R'afleau
,n date du 6 du prifent mois la nom=' .6 .84.;fabcth Boubes Compagnie N6gocians, en-'cetfe ville. Oeura n'te- aux Cayes de lactnel. -, pourfuit en reunion un Le Difite', de Bordeaux', capitaine Liberal, p2rtffa fans ,nainpou cut ure,6n'6d6 par Mr11.deBjrth& Peyrac, le faute du it' au- io, Avril prochain : ce navire a (on pre.0fto r. 176o, we Farret.:-Ce terrain, fitu6 dans mier rang de fucf e h bord tris-fin voili r, caren' & doa-n
au YPi. e e C
hauteuts des Cayles de Jacmet ) ift b-ornd au fud de lealz ble' 'a neuf. Yadreffer audit capitaine. evffluet I 'a 1'eft de la'borne oueft & Sieu'r Defipl4ndii, ou L,; A14rie-.Catherine, de marfeille,, capitaine Raffizinol & celle de Jean Squat AUcas qu'elle, la &paffe chaffant port d'environ 2'co tonneauxt arrive' le 13 de ce mots a p 41 eS l'outil & 6orni de- la du coral; du Siz r 1) cage trente-cinq jours ee traverfee partira pour ledit li al t
deviantt Chaillou, pour-kile Wit terrain de 8oo pas en 5 au w Ntaiproct in prci*x. Ceex qui, voud
I I ront y charr
rte $ chalTant au nord & la coftie're de Fel )uf4u", 4ret pourront sadrefrer 'a
a ger Delijle & Litnan,
concurrence & compler fient de cetteo quantity' a4 cas cians rue-des Capitaines en cette Ville, qui ont vendre
cl .e ne puiffe i f"rni;e du cokd du fud. routes fortes de conieflibles, & marcharidif,-s da belle, qua-.!
liti, au plus jufle prix.
.10 k At .4 N 0 ir S.
0 0 it S',
On. detirerott prendre, Iloyer pour quelquestnw, U11
re bon cuifi icf n., poirrhnt niei-tw Vach Une abltwion, de la con'ecance de ce"t carte%.u
lefllijl4t, SAdreffear au Bureau W V'Is.' terre propres la culture' du caf6,_ ficuie ftir 1; gros morpe
0,1 dearerQit trouper un affacH; qui et"It des forces du Cul-de-Sac, difiante de neuf fieues du Polt-JU-P-rince,
,Yea confidirabks pour e5tablir 221 carreaux de terre Yadlreffer Nad.;" N'gociant en cette viil
# e e qiji d
es datu le q natter de Plymouth 1 3 lieues de Veni- faut Wacqu'ereur, voudroit trouper une perfonae q4i S'ta,cadaire ; ladite terre eft arpievte'e & it y a d4ut un bliroit ladite
abatti & a tet re de compete 'a dennil.
un fupizrbe cbemin 0our s rendre..Yadref- !z Deux-cabrouets 'a, vendre. S'adiefrer -ut S" Hart.wann
1- Sejournet de Fiwac Habitafit audit quarter, 'res, klarch"n ds au coin de la Place 4e i ntendarcz.
Un jeune hornme d'un fiee mur,, uxconnoiffan. !2 Chaudieres 'a fucre de diff6rentes gtandeut s grils. pour
douceur & YhonneK66, d4reroAt trouper 'a fortner fourneaux de fucrerte 'en potin du F'erioord IL11CZ r".1"
'cation Won enfant. It faut sadreffer a b
i ux Inflituteurs de Gautier & Gamier, qui ont de me'Ine 'a vendre dur n. etrain
le Prcsb' 4 i .'
re en ceve Ville* du pays, cloux 4 barriques, fuif via d%0 Botdcaux's




e r#,
en barriqucs i quallte Sio on ca;ffa,* du rornLu du ord de Is -md.; bAtIc en WIS. duet k"Stris- c6ponia CtA ainfi qu de tres'-bon V1' farivie de Aoiffac, 41 nonve;rul Wiardo c'ou'verte en _efledtes', difiribuis en une falle,
ft'pro fions dbnt, ils fe t boritte cotripbficior.. 4Crr1&e ladite
Win deux chambret & une cuisine dans le'
2, Uni vvitiite, ideux p!a-ces_, nionfeie fur qu-atr6 effortss,, fon -faifant, auffi parties do I& fucreffion Mil, Charrier. 0 avtc 16's hinflais, 4- duatre chevavix un outre "a trois-& 'a priviint qu'on tie, vdivfra qu'aui comptant rolit le's trois obj It cinq ; cu;q chevapx e chafe fous poil touge un cabrouet enrtmble. foit f4paritnent. On ourra S"adreffer en cette
fes chahTeA & fix k-ceufs tyrant au ca- vi'te 'a NP Ala,-, udre Dow Compagnie; au Cap, k
-t- Midreffer "'a -Af. Berquin, Habitant aut Roch-.!ois. b, Afilly & C pon, Nigocians; 1 la monta no Noire',A Deux t ceufs & une va- che Forta'nt, la charge, un veatt M. Cattvbon 'a Nflet 4 pierre- Jofeph' M .I., Cafahl)
, gaze le de 3 ans de race Bi-etotine Y-adreffer 'a M. qui donneron touOne s es renfeignewens, Aiceffaires. & feroat G- kfnet're,' lhb-*tant &ns les hauteuis de I'Arcahaye. bonne. composition pour'du- c6optati'.
ei & une Nkgreffd faits au pays & 'a la i Un terrain de la contenartce- de -cent c I arreaux Ae tette
917 %, I 11 1 .
tnentagne, ay3nt toulours travaill' 'a la culture du caf6 & en beis -debout fitu' a 'a n, ont goe dti Rolchelois 9 borni
i-dreffer 'a M" Daukagna, Trigar.t & Cornpa- au -nord de Mabitation e W e Fevp oainue ous le gnie, ch- z le(quels on pourra les voir. LAdits Sieurs ont noin ee 14'Crabie're 'a i"eft de W-'616mbek ueff & fvA
u a endre'des mouli a betesiTI V -ns omelets, & pivots de de il appartiendr4 ; ledit terrain arr'bM p rodeux forces I& 615dque de d"AccAla des chaudi4es en potin de Wrigord tris auiondantes, & propres 1 faire aller tou-ties les mach fer' de toute quafit6, titles nol-mandes, Wcuit en boucaud, rics niceffaites exploitation, da 4 6 fur lequel fint 4tz toute barte vin nonxeau & Vieux de toute quality, en deux ctrreaux de teire abattus, & planf6s, en caf6, & un barr' bois neuf commenc6. On vendr'a avec ladite habitation,
iques -& en bouteilles 'a juifle -prix.
z Uiae habitAtion de j co carreaux de terre fit'ue'e au bras 53- gres 011 Negrcffes du. nombre.cle(quels foot 3 enfass,
I-a Gands' Riviere quattier. de _,Je'reiniie fur & 3e travaillairis depuii l1ge de 15 asss ju(qu'! trente., l2quelle eft, un coinmencerninent de'tabliffement 2 care$ facili,,.era l'acque'reur po les pavement qui front faiis
ii Nc o ans In Intir "
en-France, on eyige, feuleme
gre on vendra auTi un Nigre Criole j ig6 de 2 1 du capital, & bonne
miquignou p8cheur, & cha(Teur, un autrei# de 30 ans caution. S'adreffer en. cette viife, I -W Gerin & Evrerd,
I 1 .0 % % M i ,
& quelques bet s 1 cornes. Sadreirei 'a K Loindi de la Negocians, ou a M. Du oya, Habitant a ragoanes
Chagn y Habitaint iudit quarter on al A Laporte Ne,'go- 't Une brabitation e'tablie en -cA, appartenaste au. Sieur C-Am I fon fituie au. Fond quarter de la Plaine-' Jacob,
Un, Nkgrt- bew cu;fini"r un autre poftillon & triaqui dipenclance des Cayes,, 4 lieues eftV'i ance,
pon.. S'adreffer 'a AW Renry Alarchand,.'& Compagnie s Ni- beau & bon chemin n*y ayant ni, ravines,, pi ir Qrei a paffer ,goeians-en cette ville. I pour y, expotw la derive.) d-e la countenance dff 40 carteaux
i Ufx habitation fituk -su quartet des Gonalves de la de terre, dont ane parties en bo4 debut f4i laquee
*ortte.nance denviron cinquante-fept carrcaux Je terre, avec foot une gtand'cafe de 66 pie4 de loq, ibai;onnke entre les Q41fifTemens, qi t. sy tr.ou'vent. S'adreffer "a X" Delo- P()te3'09 9L 4 grand g-'acts ne ofs fur le divan't- de ladite C011rdee"It D-vue &. compiagnie-, Wg0clafts ea cette Ville) oa cafe, Moulin i piler, four, cuiive, rnagafins,4 cafes
-4 A H Mgres-; ladim habitation elfutep'tible clans fon4t ;at affid
Q abitante aui Caivmittes proro
-2 M 6 ffit trish,61tation. de tS A o killerss 66&,par an; le coton y r u
I Un 40uzie*m-. datu an* habitation ktablffe en 'indigo-, bien & A y en a en rapp?rt. S'adreffer audit &e r Brijon fiir la etle- font de (uperbes 6tabliff gi6nss appartenante fur jadite habitation$ quit y joindra 17 auttes carteaut zat afritiers, Paut Petit, fituke au Boucaffin acquellernent Xescellente terre pour la meme culture nantUdite habifur -lefqu ontbeaucoupde,
ooeupie or fe Sieur Chambon Duclos,,Chirureien. Les per- station 9, tout en- bois dehout els
es ati d'fireront en -faire Ncq ifition s"%d"refferont bois de conftrud'on- Ce derpiet terrain, eft h;Drn6 le la I-V 't ,rny Avocat en Parlement, D 'en des Procureurs riviare du Parc & le premier liSiltrophe- -de laplaine, r'
U Sin6chatiffie da Port-wj- Prince qui eft chat&6 -de ant un furerba. point de vue q 1 'itendjufqu"11a mtr* Nasher- de- ladite vente pour da comptanr. .9n vendra-de mtme, ce I dernier oules! f1parkment. Le Yen,
*e;dre; denx tea % chevaux angtois de voiture, faits deur s'arrangera avec I'acqu6teur., Olt eii Ne'ares faits 9U lau ravf.,YadrefTer 'a M' Loreiihe, Notaire; pays, ou 'a, prendre, k bord 'a fon chois.. %
i U-ne-_ habitation d9 36 ca.rreaux de terre d6pendante Une maif6n fit.uke en la ville des Ca'yes -, .1 ptotimite da
W-A-A Arcefflon Ncil Chivrier, fitueea une lieue du bourg Patais 40uflice & de fa Salle de Spefficle, 6tablie f9f.,'
Cap Dams- Marie; rur laque.He fe trouvent une deux emplicetnens contigus, de la conteriance ee 12a pieds
cak priucipale & 3 cafes i Negres, le tout biti en carris,'faifant, le tour- d7querre fur cfeux'tues-ladite fnai ,
hot's rond, cKE6 & covert ch Oaille environ 4ooa (on conilmite en bons bois iquarris,.iiia, onn e entre poteaglo
pie" de I cacacycrs zoooo pieds de caftiers, d"en- carefe"e ptinchiike 8i couverte en e&ntes I cempofie ea, vir-biT Vn an 1, vific- faranne-de deur catreaux, de terre de's plufteurs appartemcns trh-commodes, gakries. davast & vivres, en ab 0-0dance Sk le- futplus, die laditte'-habitation, ea derrie're temi(e, cuisine, lbgerhans de. dotrieffiques, lavoir 0' bois debo-ut, Plus Lo!ates do Mayes etanis & e i ffi- j,-ardin & un -canal &eau vive qui Tadfelfita
#..I A w p fitsj au lei, traverse
a vendre.,. & dipenidans die la meme- fuccefflo".. Une ma-1- k" 04rtigpat, Habitente au Fond wi ak X! 4oleam)
too, fifi-au. bourg du7 6p- Dame-Maria, fur les. So -pas aux Caye%
dvee porn;fjon dr- MU ks Giodrd So wIchAinn
_0
A V" P 'Q R T, K PIt I hi E R, 1 R 0 Y A L I




93
woo"!"
NO 16.
FTJ -C E S A M, E R I C A I N E S.0
du Samedi z3 Felmer 1788.
. A,
J
poids do Pain a alin. !zS onces. territolre de la Pologne t en n'a pais fnPtne demanded la
e par
V permiffion ; elle s eft content' d'en faire donner av1s
(on Ambaffideur. 11 y a moins de too ans que cette conduite amoit certainemem ca' fA une guerre aujourd'hui U"V E L L E S D I V t R S E S. el)e n'excite dans I'ame des Folonois qu ]a ctai te de sat
tirer la vengeance de la Porte, pour avoir facility' la route T Q r/ r X. de 1 es ennemis.
Des Lettres de Pehersbourg annoncent la perte dun vaifO N parle tth.-diverfement- d tine expeMition que les feau-Ruffe de 64 canons &,de 48o homes ci' quipage, troupes ele Sa Flauteffe o'At t"11t6c po-iar s'empararde Kinburn; qui a ekhoue pre*s de Varna., & dont Jes Tutcs fe font jes ung affluent qu elles ont triomplic' au troifi".me affaut,., empires. Les foibles relies de, la petite efcadre dont cc pre- vaiffeau. faifoit patties, ainfi que celui pris dans le port de
apres. avoir ert' repou&e5 avec perte pendant les deux
iers jes autrei pritendent que la troificme tentative na Conflawirtople ne patolit pas en hat de den ex6cuter pas H, Pill$- heurenfe'que les pr6cedentes ; nous ignorons contte les Ottomans jufqu'% ce qu'elle ait 6t' renforck laquelle de ces deux lqons eft la' veritable ;'ce qui female Elle le fera vraifemblablotnent vers l.e Viintemps fi les plus certain c"eft que'la flo.-Ple Turque qui a tente cette deux PuiflanceSr belligkrantes tie s'accomme dent point dici attaque I a &6 vivernent canonnee par les -Ruffes qui ont aI cette kpoque. couie' "a fond Une r cara-velle eofietnie. Une gale're -Ruffe, Nous rous propofions de donner un extract do Manif;-fia Malche, a tri's-vaiJam- que lImpir i a public centre la d'claraticn
commandeer par un Ghevalitr de e I lattice e de guerre
de la Porte Ottomane. L" b I (:,!M!
went counbattv dans cette occafion. On affure que f6ule a ondance des tnati&es qui, int'
elle a eti chetCher la flotilte .0(tomane 2 & qu'apre*s avoir teffent plus dire6lement nos Le&eurs nous oblige de renon.0 tue beau6up de monde fur le vaiffeau des ltiUelles ellt cer a ce project. Nous avons avffi par Ia. rnemeraifon Aft retire fans avoirpeidu un feul honime le Capitaine diffirk I'analyfe da 2' Vol. de louvrage de M. Thie'ry de &44 feulement blefTi 'a one oreille.- Minonville, fur Ia culture de Ia cochenille. Cette branches
ee commerce ne paroit pas affez occupier les Colons pour R tr s s z z. qu'il rous female niceffaire de Jeur faire connoltre les prE.
ceptes que le cilibre naturalifte a confign's dans fon ou
a M. S,4ndni Agent de Ilrnp6ratrice do Ruffi _, a virage, qqe peuvent dailleurs fe procuter ceux qui auroient
Cour de Rome, i cotnmuniq 66 au Pape Ia declaration de le deffein'dilever I'infe&e dont il parle ;-- ainri nous nous
guerre de ]a Porte -contre Ia Rvffie & a dernand6 en difpenfetons de publier cette analyfe pour faire occupier, MA 'ife 'a d'auties, &jets Ia place qu'elle auroit rernp,
erne-temps lit Oermiffion d'acheter dans r9tat de llg'
des fruits pour Ia lotte Ruffe ainfi que, 1entrke du' port
dAncove pour lei vaiffeaux de guerre del cette Nation AU L L N M .4 G Y Z.
cas que Ia Ruffie trouv^t bon di'attaqu,:t Durazzo, & Dul.
cgno. On, pr6tend que S. pereur S. a, ripondu qu'4vant de Tac- et L'Em ordonn6 1 fon Envoy6 extraordiniaire
corder, elle demanderoit la-deffus Pavis des Cours de Verfiilles 'a Berlin de f6liciter en (on nom le Roi cle Prufte de fon tie de Madrid & q ue I'Agerit y avoit r6pliqo6, qu"autrefois exp&dj1t,*on en Hollande & de l'l t6moigner (on appro. hiP4pes 4votent 4ccordi aux Puiejnces Chrifiennes I; en guerre baiion de-s niefures pri!'es pour le maintain de la tranquil.. ovec les' Turs non feu I ement Ie'libre ufage di hurs ports lite' des Provinccs Unics. Merc. de France-, n' ys gallres 6, autres Cette de'matche de I'Empereur contredit hien le bruit
a i qdils les 4VOiCnI ftlemC 40Tifle' de leurs
J'A
ItMens armed's centre PErmemi natural du noin Chretien )i. qu on a fait coutir que 5. M. 1. 6toit fort mekontente Ces
'Gazette d'Arnflet-darn fucc s que 1'armke Atuffienne a obtenus en Hollande,
Avant Picrrt T', Ia Polopqe & les autres Couronnes du qu IT fe-pourroit que ce rackontenternent efit des suites.
Nold avoient hir' Ia Rwhe tous Jes advantages & I& pro'- Uentretien dcs troupf:,s de I'Etnpereur oeft ivaluk eft
Pz)ndham-e clue donnent Ia civilization & Ia bonni ik'cl- te mps de, Paix 'a 2 1, goo 1 000 flotins _ci'e qui fait prefque, Pline; Ia Mokovie. n'46toi, confidkree que comme une Puif- le quart & tous, les revenues de ce Moiiarque que Von fance da (econ,! ordre : maintenance cette we'aie Puillance, porte 'a ico, ooo, oco florins. ( 266, 66-6. 666 liv. tourn. ). Ntoir fi fotmld ble 1 quelques-uns de Ces-voifins qu"ils Sia M. 1. seft Yoe force par les d6oenfes -extraordi., fe conforawnr avea gl nient t utes fes volont6s. Mmpk- naires qu'exige le service de fon arnake d'otivrif un em.. Wrice ayant QU he':'oin do. faire paffer fon armic fur le, Pruilt de 1, 400 000 fkliDs- ( 6 400, 000 fiv- tourn- ).




Ce S. 1M. L en e ztc d, ,i t2 Novemt)re ma cono muraqi!er a la Nation 60emblh tout Ce qlell aura 611t i
(1.3aille au fouet, au 161,1nii1eill"'n't & 'a" 12 confirmation des r; o u r fon bor.hk. I 'r -, & les me,ures qu'if 'aura prices 1 pout
cop4tws Imprimeurs & di-11ributeurs le rendre
biens les autew uralAe.
de libeiles centre Ja Relicjioiri, le bien public, le Souverain Cefera au milieu des ttats-Gintraux do ion royaume que Sa Nlaj !fte entoutt-e de fes fidedes fujers 9 -pourra leur presenter avec confidence le confiolant tabl6au de, I-ordre Gl. ,ck ed Mort V'ZrIlle le 17 KOvcmbre, gg6 de 73-ails. La perte de ce ce'lcbre Muficlen caufa des regrets a- dans ks finances.-de I'Agriculture & du Commerce r ci.
101111roFe. J. J. Roit au a foutenu que nous n'aurions proquernent encourage's fous les "*1ufpiccs.de la liberty", d1une Wrtais de nwfique dramatiqule fous des paroles fran oifes Alarine redoubtable, "de I'armee'reken6rie par utie conAQU.
11 fe retraffi apres avoir entendu lphiziriie en -Aulide. Cette tion plus 6conomique & plus fiili7itair i 'Acs abus de'tritits anecdote, qui eft certainee, fuffirott pour inamoitalifer Gluck. d'un nouveau Port fornie"da"os la Manche pour affuter 14
VArchev'que-tlecfteur de Cologne a ordonne t gloire du Pavillon e
de ranf- Fran(20i-s; des Lv; c'I'fowiesj deNdu.
f6ra lei cim-tit'!res hors des villas. Cation publique- perfe,-'lionnee -&floriffanre du foulagenient
re par les- nob-les facrific6s 4du Souverain.
11 y a long-temps que nous n avons patle' de M. Blan- des peoples pr6pA I I
chard & des akroAat-s. Cette decouverte brilliant peut kre erifin de tous* les 6tabliffemens deftin&a reudre ind4peg., carnparee a ces enfans pre'coces qui prom, et-tent beaucoup dans des hornmes & flables- -orntne la Loi les divers pend",,t leurs premieres ann6es,, & ne produifent plus genres de bien qui doiv et Empire la
qu.1 entperpeituer, dans- c.
enfuite rien dint6relffant. Nous fornUies cependant loba de f liciw publique.
Dire que', I'a r6f1atio*n naura jamais arcane utility : nous Le granda6ie de Ugyiflati6n que le Roi vient de vou, penfons au cont'raire que Fart de la guerre & quelques announcer, Meffieurs, pour accord-r'un itat 'iv;l a, ceux de
parades de la phy lque la g6ographie m6me des pays peu fes fujets qui ne profeffent pas la Religion Ca-,holicIat, va
acceffibles, pourront en fairly "heure'fes applications foir concoutir avec f s plans d'adminiftration', dont vous renet no .1oppenienc, la fplcndeur delaTratic
pour introduire dans de s villas affittgees des avis important, d'enteridre le deve a -e
un G'niral habille, &c.foit pour obtenir -, par leur moye, & au bonheur de
quelciue's nouveaux faits fu'r Fileftficit &c. Vamour pourra L Ugillateur en ob",rvant les abus -qui invo- quent It veiit-e'tre s'en fervir auffi pour rendre au monde quelque remedy des Loix a vu qu'd fallout ndCATairdm nt -ou prof.
e -tats la,' portion *nombreufa da res
vidifne malheureufe condainne'e au'c,'Iibat par des parents crire de f s It (uiets qui
cruel, & s'il en fauve une -, honn-eur cent 6is honneur ne profelTe la religion Catholique, ou lui' ffurer una a la decouverte de W de Maritgoyrir. Revenons a'.- M. exiftence 16gale.
-Vanchard. 11 a Att depuis peu Leipfick, fa 27' course Dans une pareille alternative [option du Roi n"ehoit
aerienne. 11 a obtenu Ies m8mes fuccksi que pourjes pr6cr6- pas difficile 'a pre'voir; & fa fagelffe ne pouvo"it Witer quo denotes & les Habitans de Leipfick l'ont f6te' comme ceux fur le choi' des moyens.
de tous les endroits cu' il a fait fes diperiences. 11. a lance' Le Rol a council' datis la nouvelle Loi, les droitsdela awfli, un bal.lon qui portoit deux chiefs. Le hil!971 6toi.t Nature. avec les inteir'ts de f'ou -autorite' & la traftj garni d'un para-chate. Oil effirne qu'il seit e'leyi 4, 200 quillit6 publique. toif es, il a 6clate 'a cette- hauteur, rn, aiis le Para chute a Sa Majefte ne veut point d'autre Culte ptiblic foutenu Its unirnaux qui foni arrive's a*' twe ilans aucun royaume que celui de la Religion Catholoque, Ago&
-imal. lique & Romanie. Cette Religion fainted dans laquelle to
P it rr Roi eft ne' fous' laquelle le royaume a gti flor infant ferA
On faita&uelle in-ent 'a Pof1dam des carbines dout le toulotirs la feule Religion publique, & auturifie dans fes ttats"
Sa Majeffi preictit les formes 16gales qui doivent conf.
canon r'eft pas Ius long que celui dun piftolet qui 8 a 4
tater, la naiffance les marriages Mort defes fujots
Portent auffi loin que )es carbines ordinaires. Ces armis non Catholiques; & Vle borne juftice 'a leur 4gard 'a
font particuUreshent deftinees aux huffards.
ces faculte's primitives qui font un droit facri de la NaE s, P t G x z. ture pluio^r quun bienfait atbitmire de la Loi.
Toute la parties iclaire'e de la Nation follicittoit depuls
L"Inrante Charlotte Joach;me eft accouch'e dernUrement
long-temips cette Loi qu Sa Majefle' na foukrite qu apris one Princeffe -j que S, M. C. a tenu fur les fonds de i
es plus Ai0res d6libsiratlons*
BaptArne ob elle a re u les noms de lWarie Charlotte- Aux grand advantages qui doivent en reifulter pour la
Jofephe-Joachime-,4;,,,:c-Raphoile-Aritoinette-Fran oife-d',4ffzfepopulation, pour 1 Avricu1!uj e .7 pour le Commerce& pour fugu ine-.Magdehine- Franc i/e-de-Paule- CayiUde-Lugarde0, les Arts, fe join'dra encore celvi de ne plus -voir de conThir (c- Tho n.:fe- Raimonde & Pajehale. Catte Princ ffe na tradifftioa en tre les, Loix & la Nature entre les L0*iX & V16cu que les trois jours qui ont e** ti confacr'.s au x fices a me fa RaIlTance a occafionees. les mceurs enu-e les Lr)ix & Aes 'Jigemens des- Tribunaux enfin entre' Ies Ifuppofi-.ions des Ordonnances
it A N e z. I"isidence invincible Aes faits.
ity du Difelours de M. Dz L,4.hiowArom, -CYor&-dei-Sce*ivx Les f6etS non Catholiques du Rol front prot6g6s par
des LoiA qui affureront leur etat fans les, rendre dangede France, prononci j la fiance que le Roi a tenue au Park- reux la- fage tolerance de lear Religion ainfi reftreinte
ment le )9 Novembre. 0
2LIx droits les plus inconteftables de la- nature hutuaine Des am6liorations tiles auront Chi er&weies, fans fur- ne fera poi,nt confondue ayec une coupaLle itid1;ff6rej1cc
cha!-Fer le' peuplei, dans routes les branches d--s revenues pour totis-lesCultes. publics. Mais' pour'ne laiffer ;aujourdhui 1, Mcffienrs,4ucune de
Et avant que cette O.;oJe de la r6ainkration des finan- ves reclainations fins r6pord'e SA; -Majefte Yew Vous cotV, r4s foit re'volue Mdfieurs 1 Roi fe propose de corti.. muniquer. avec bont6 J,,s motifs qui 1'ewpehhemt d'acquiof-,




cue Volls AIM 'Porth auk pleds de 6t,%vt lions en mkona'Iffint fes bienWits.
foil lom"Ie fes I -T,,kne, en favelir Ou Parlenient de Bordeaux. Loin d'imiter Vexemple de flouminifflon & de confiance
0 Bordeaux 2 teLgs principles gtAraux -fur lerquels font fand6a Yos que vous lui avez donae' le Padement de, e.
jef ietaes Repr'fentations -ne fauroient sap liquar aux pondu- 'a I'tdit Cc aux ordre. r6t6fes du R..A-, par Dn Atr't.
d-e dUenfe qu'il a fait fignifier aux A& ees proyinciales,
D'abord s Aleffieurs une tranflatiin ne pt6fente auc-une de fe former dans fon Reffort.
itrkgu!ariw'. Le Roi rs'a 'point intorrompu 1'exercice de la C'eft un attentat 6galement contraire 'a 13 tairon au bien
-lement de- Bordeaux en E iffance qu"Elle
en tramf6rant fon Paj public au- refpe#.l d^ 1 5a Mai A6 'a l'ob6i
corps de Cour dans Nne des villas de fon Reffort, avec a dtoit d'attendre de fes Tribunaux.
tgute la ple'uitude de res fonffions. e mrs
Quand nos Rois ont itabli les Parlemens W E,ils ont voulu inflituer des Officiers charges de la eiflriNos Souyerains ont ouvent affignS diver(es r6fidenc6s
A
cette meme Cour ; 4 ille na vii iufqu'a' prifent aucune button de la justice_ & du maintain des Ordonnances da igraaion 'a la capitulation de. la Guienne dars les ordres Royautrie, & non pas eilever dans leurs eitats Une pulffance au'Roi qui lont C'Ioigne' 'pendant -plufieurs ann,',es de la rival de I'Autorite royale. capital 6 C ette promace. Sa h4aj-fIR6 examinEra avec, I'amour de la-V-Airit6 qui la
&is c. Coinpagnic qui female vouloir ainfi -dirpu- cata6Ihif*e,'les Re'rnontrances que fon Parlem nt de Borter a fon Souverain le droit de la transfer quand le bien deaux vient de lui -adreffer mais eeA de (a teule foude fon service 1exige, fe croit-elle donc autorijee a ojw rniffionjaux ordres qui lui ont e',k-e' notifies que cette Com-cer fes fon;_'lions fans la'participation du Roi & i fe tranf- pagnie _doit attended le detour des bontis du Roi. fAer elle-meme hors de la vil( e de Bordeaux
11 eit difficile de ne pas lui attribute cette strangee incon- Suite de Ij Notice des premiieres Reprifentations des Pikes f6quence,, quand oa lit les divers arre^res qu'Oe a publi6s. nouvelles, j Paris.
Une pareille prevention n'a befoin que de -e manifefter
Pour Cue confon.3ue. Aa Theltre Italien' le 3 Noyembre Ferthe Repin
Puifque. vous n'avez vu d abord, Meffieurs dans aette Cgroedie en trois aftes me^.,ec aariettes paroles de INI. tranflation 6galetneni: fage & 16gale,' qu'un. aae pavement Phinchefize, tnufique de M. Desiayes. Le premier a6te a ,wbitra're \, des riftexions.plus approfondies, vous convain- 6t6 beaucoup mieux rqu que les -deux &rniers la'mufique ctoat que I'autorite' fa devoid 'a e!le-me^me un tel exercise a ite' fort applauded, on croit ne'ahmoins que la Pikce ne de fes droits; qu'elle a d U' donner aa Parlement de Bor- reparo-itra pas, deaux cette _rnarque publique de fou inecontentement.
Ce Parlement ri"a pas of6 s'61ever ouvertement centre D v P o it r-A &r-P it z x a z
le vocu. unanime -du royaume qui demanded les Affetntile'es
. iales mais il a pr6tendu quil ne pouvoit pas viri- ORDONN.4NCE -de mm. les Gouverneur- Giniral Iaten--;,
provinc
fier I'Adit de leur. e6taloliffement jufqu"I -ce que le Roi eAt dant en date A 7 Novembre portent it J-dirtment dune fait prUenter 'a fenregifirement le Reiglement d6finitif qui Imaifion de Providence au Port-au-Prince, enregiltrit au Conj doit ewde'tertniner la forme & en ti&-r les faculty's. fed Supe'rieur de Saint'-Domingu; le # i da in&,c- mois.
Le Roi a d6ja ublie' un R glemenc provifoire pour les
AfTemblies provinciales & il a- d&lara-quIl le confam- CE' s Ap,-HrNRI COMTE V E LALvzE _R N E, &C
roit irrcyocab' lenient par I'enregi fire meat dans fes Couts,
jorfqu.- I'eVirience de quelques annexes en auroit garanti IE T FRANqojs BARRE' DE MARBOIS, &C.
les dif, -Ations'
Une circon(pe&ion fi parernelle ne (embloit devoir exci- Vaccroiffement considerable de la ville du Port-au- -ce
ttr dans la Magifiriature que des applaudiffemens & des lei prog4s de fon commerce & ceux ties cultures dont
-font apport6s des'difirentes
4owrnages de reconroiffance. les produi s y -parries de- la
Sa Maj-IN a co-nfide're', e'n effet s que ces AfTemblees nait- Collonie j y ont auffi multipU le nombre des infortun6s Jamtes & fournites (s effais inc-ertains-, n 6, qui accornpagnent fre'quemment le luxe, & quon troupe
ON -fikepribles 4*,une conflitution invariable. 'me a la fuite de la riclieffe' Nous avons fbuxent ret i elles avoient gret' de ne pouv- ir ex6cuter les intentions b!
for.-niis d'abord par 16 cho'x du R13 e e 0 enfaifawes
foln de f re;iouV(-ljei par des- &61ions pour, rece*oIr de Sa Majefte' en 6frant 'a tous un aftle & ees fecours
1 forme & jeprefenter le voea des Pjaples. & noas nous propQfions d"appliquer a cet Rfage les pte..
QU'il ne f Xoir pas fe ptiver defi lutni-Ores de 1'expe'- raiders, fonds dont A nous f roit jyermis de dil' ofer ; rous. kwe, en a4lt>ptant avec predpitatioa un R"gletneat dt- avons prefente. ant cette fiatis6ftion quoique 1'e'tablif.
routes Ics rQprefewations dO AffeM' lilies prov"IlcialeS lament qu'll s'agit de fonder en I'Av,-vAr de Vindigrmca fouf-QU d.,'ja' !,_ ,s rotbl"etvattons les demands dlcs Proviri- fraute ne puiffe avoir de's aujouidfwi towv la Onfifta iva
Sc des Pagrlem :as Wkwent pas unifb,-mes, que poarcont un jour lui donner 6s Adminifiratew-3 plu&-.
que dans -trois ans les Aifembliei provincialerk lieareukt,-.ouscroiriotisr4ou re idrecovpablisci-versl'hL tn-aseur orgaoifatian, -& que le L- giflaieur devoid s'dtra nit6 fi nous diff6rions plus long-ternp s 'a Ititouvrir un reAur' des. bons eXets Xua Mgleaient public, avant d ; lut fuge ; nous avons pof6 les premiers fondcmens.-de c-, t e'tj40"nee faris wicAtO la f an&io'n des Loix. bliifemant; la chArite' & la bienfaiffance pu6iique front le.
Vom avezfe-iiti, kleffieurs, la fageffe & I'6vidence de ces tefte. Des Citoyens afftis des pauvres, notis ont fouvent tonfvi.6rwion ," Les. mc^hno obfirvations ont fUM pour raff-a- teitnolgz16 quIls d6fireroient potivoir les affifter efficacettent', I.,
141 le Parlement de. Rouen. Vous n'avez vu aucun piege ils en auront deforzais 1'=Aicri & nbus Jpe rons que le,
cadl dans la pruJence ,du Gouvernement c vous n'avez z0e des members qui d*iyent composer le Bureau des 4 pa!jP041t U1311t[6 a votre Rc cette niefiance ngtn(An'te aui ca. vres malades.'I- _uis lutmeses & Icur &voue-rrnent I re fet,,




96
vice refpeffible lu' donneront towe la confiftat%6 dont grahdava"fage de 11tabliMment-9 -conformlit6 des integg
il eft fu(ceptibI6, & ptiviendront tous les abus qui pour-' tions des Donateurs. Toient soly introduire. 5. Les noms des' Donateurs Wanes Aeme Gms &
ACES CAUSES, &C. Coukur' front inkrits fur un regiftre tenu 'a cet eftet par
ART. i 11 fera coniltult fur le terrain de I Mpital le Bureau ; il fera fait mention d'ns les Affiches de la Royal, un pavilion qui fera appeI6 le pavillon- de Pro- Colonie., dd nom des Donateurs, quelque fbit le'montant
evidence, & nous *avons affefte' aux frais de cette confirudion; de la donation amoins que lef8its Donateurs ne defirent
I' Les ]oyets C'chus de la Salle de Corn6die de -cette refter iinconnus ce dont, il fera fait intention fur le- regiftre,
ville a e $ 6..,Tout Donateur-&urte forrithe'di dix. mille livess&
ceux choirr jufqu'au premier Juin prochitt,
hpoque du renouvellement du march de fflopital. au de-l'a ) aura pendant toute fa vie la 'difpotition- d'un lit
A
1' Les donations volontaires qui pourront etre, fAites dans ledit H6pital. Ne pourra n6amoins ce droit de di.r.
dans la vue de cette conflriklion. pofer d!un lit e'tre *ckde' ou tianforit il ne POUrra
une fomme qui ferd payie des fonds de la Came etre exerc6 par le Dotrateur 1avear. des maladies
des liberate's. pour compt6ter ladite depenfe, fi les dona- reconnus tels -par le kledecin de I Woitaf. tiosis volontaires fon-1 intuffifantes. 7. Commettons les Receveurs des- Atnend0s. pour reces
2. Ledit pavillon-contiendra ali moins vingt lits dont -voir fans commiffion ni d6dodion queleonque, les fornmes 6 ". d i 'tens qbartiers de;
un pour cheque malady fauf 'a lui donner plus d'6tendue qui pourront etre donn6es dans Jes fie OW rn rne 'a ba^tir fitceeffivement de nouveaux pavillons ; ,, au, profit dudit ', bliffement,, & cornmettons
fr lakites donations font affez abondantes pour le, pqr- fp6cialement celui'du' Port-au-Prince ) pour exercer ]a
charge du Tr6forier de I'Mpital de Providence fans au.
'Nous affedons po C -orm'ment '- fes _ffres.
3,. ur fubvenir anx d5penfes -annuelles de cune re'tdbutioii., cotif e a 10
la&te foundation S. Les 'Me'decin- & C rgien de I'Mpital de Sa,
1* Le loyer de la Salle Ide Cqtn'die montant aujopr- Majefte' exerceront gratultement )es, foriffions de Me'decin
id"Imi la former de huitmille livres, &'a* que1que forho- & Chiruircgien.de I'Mpital de ]a Providence; le tout fans Me QU1.1 loirporte a avenir, ci 06r, frais que ues conform'ment "' leur' offers. Ils donne2 04 Une- fomme de fix mille, lives, qui ront aux pauvres -les-rn mes foirs & Ia- rr.^me attention
d :.prh ies oidres de nes Predekeffeuts eft q.ufaux autras P ma 4des rqus Aans ledit Ho^pital aux frais
payee annuellement, par le Geplier' do cette de- Sa, Majefteo
9. I:Aumo^nier de, I'H^pital exe'rceta auffi fes'foniftions
Ville J, pour les frais- d!Hop'ltal. des pauvres 0
'dra un regifire fipar'
ina'lades 6ooo au pavilion des' pauvres L tier, ej.
3* Une fomme & douze mille lives i fur sequel il porter les noms Ides shorts avec e e
'fera pay6e annuellement par Ia Caiffe de zi. propres k. faire cohnoitr leur farnille & le lieu de leur
bertis cl, -17 ooo naiffarrfrle ou dp-tnlcile,
lo. VEntrepteneur, ide Mbphal Royal fera- pay6 pour
2.6= 1 les journeys defdits, maladies fur le, merne pie M
u it, 4e deux. rlepr6fentations qui Soldaits Matelots & autres au obn e, de Sa a ift
fer ont donne'es annuellement par les Corne'diens Les payeme;s lui-feront faits par le (otie'r de Mo'pital
& c"',ite *i1le co'nfortnimesit aux offers du de Providence fur des itats particuliers, tenut en Ia ineAtne
Direfteur, I'une 'a Ia fin des fit premiers mois forme queceux de I'I46pital Royal.
qui fuivront )a rentrie au Thikee Tautre dans i is Le Bureau d-'Adminiffration fera compare du Gh'
Ia femaine de Ia culture I ci Me'Moire. ral de flnst;ndant, du, second Prefident d!un Confeiller
Le montant des.Amendes pronounces par & du Procureu, Yener2l du, Confeil Sup'eitiur e.e Sain
IeJuee deTolice. de cette ville, qui, d'apres les., Domitigue du' Phe Prifet de deux Membfes de la,
L011"Au P.6yaurne & ,de Ia Colonle, font attri- Chamb re dAgriculture & de quatre 'Notables choifis pat
1buis aux Mpitaux cis Mitnoire. les Habitans de ]a ville duVort au Pf ince' ; Nn de ces
60 Les confif6tions quo les Ordonnances, Notables (era Avocat m militant au Confeil, & fera le Menattribuent aux E16pitaux, ainfi que cells aux- feur n6 de I'Wpital. Le Sectetaite kra choifi var li Burp.20,
-quelles les Reglemens n'aufont donn6 auc'une 12.6 11 fera, ubU tous les ans dans les Affiches de Ia
autre .&ffinatiori ch Mimo ire. Colonies un precis de Ia rece te & & Ia d6peinfe & I'H370, Le ptoduit d'une Quete qui fe fera pital de Ia Piovidence. L
ITglife pendant les trois deniers jours de Ia 13- Les, Perf6nnes nomm6es en I'article oze pour forSernaine Sainiej cis Memoires met le Bureau de-I'Admittifiraiion, s'affembleront inceffamment po 6 e e" I ni'e ur r gler & determiner Ia fot'mq',',de ladite Admi
4. Les Dons gratuity Legs & auttes applications de nifiration Vordre dw service les LR g e ns concernatit J3
denies fates audit Hbpital, front rqus par le Bureau com 'ptabilit6 & tous lespoiritsrelatifs. audit itabliGemeDto
dont ii fera question ci-apr6s, & les Membres dudit Bureau & le py6fent.,R glernent n'kant que provisfoire, ladite forme:
prendront routes les mefures niceffaires pour donner aux- ;Pourta ehre cha gh (4i'vant les circonflaftes & les -Uccioil dites difpofitions tout leur effet, & les diriger vets le'plus femens queijetabliffernent recevra Sera Ia pr6fente'enregiftre'e, &c.
dvic permifflon de M M. ks Gdne'ral 6,: Intlen'dant.
AU POA-T-AU-PRINCE9 DE VIMPRIMERIE ROYAL




m Woo -0-Ow"
r
I "INN 10111kom" 11111 11 OWN 11 him oil- i*
t 1 40*
7 1
FF I C. H E''S A I C A I N ESO
u- eudi, vg ew r i er-,
1798
A
i wil ailm .11 an! 0 1 W M all'
ML*
MOVVEM E J RT t!ovEsi -Er' DU. SUD. Aux Cayes, le 14 Uvrier, letNinfon, Parquet, -Portralouth.,
TOt41 des bdliM- #rdPg. 4friVi$ dijauis It i "' J nvien* 18)-$
_NawY#S-A nfo, PASSAGIERSO
Dipatt de navirgs trange
UTort-ail.-Trince, le' 16 Fivrier 14 Zelkcrf"Ole I Nozeran Bordeaux, 9 J nviir, S. Du- Porf.au- Prince le 1,9 Fivrier 'S i's Fdnfly'O Water-,
8 VA;mable. Criole" Renaudoi Bar- MaR-,,N6rtwlck.
deaux 8t Martinique, T 6 Novernbre 6 Le Dimon Chuck New London;'
Ie -z%, k Saitit Jofph, Goic, Saint-Malo te-if, le'Sm111ow, Petkins Nortwidc.
cap. Le Cumbenand, Saiith Falmouth.
Tot"dide I s, pajagers arrive's depuis le i Jinvier. 174 Le 22', le D441rlllin, Cuningharn, Wircaffet.
T tal des h "t, m 'itrMg- PlIrl'is Je'puis le i" Arnv de biti.mens.
Des Cayes, je 3 Fivrier, le Dtlait.', Silveefir; New (11 y a dans Ie port 14 ba^tl nens 1*ran ois de jong couf s London.
Au Cap-Tiburon 16 46 Fevrier, le 14fon I Total des bat-im. string. parts depais It t' 14,avie4, (15).
Tfatron gordeaux' '9 Jafivier.' .21 ia Plai e- j Jacob loury, Na' 'N z G-R-S 8 M .4 A" it 0 Y 'So
tes; 16 Janyier. 6
:L' Do in 14 F6vr.- .-Au .-Pon- o:u-- Prince, le iS de Cie" moi s ell ent Is
-de-9 G69 s Guadelou 91 r;
Geole 'I lindor,,, e'ta;np6 fur Je ficin droit
rS arrives, 'juis 1e i Janvier.
Total des p T40TTIfR; -fg' difint 4 M. Comps dans, les auteurs
du'Petit-Goave; & Lnbin O'Bibi, kampk fur lefein droit, 6* des bdtimeflis, 0 V 4
a 'Itagne
MAGNET, fe difant M. GeRin, Habitant 4 IaMOA Aux Cayes Ip. Yo Fe'v'rier k Modefle de- la -Coline : le 19, Sanon, Crafnenti, 'ezwpe TOUVT4D go
Dellis, NAnres i16- Dekembre. fe difant 'a M. Laveau Nigociant 2U Cap : le un
'Le t i'q k Conjuirant, le Fevre, idem, 9 Y's 3 N gre -nou;veaj Nago ,6taMp6&,r le fein droft ROBINET.0
ao ns taille de 5 pieds 3 aya"t des
de'24 a a 4 POuces,
I.Tot;[des p J4;ers arrives e j a r. _22 marquo-de fon.pays fur la figure ne. pouvant dire fon norn ni c tre ; ffafard Cramenti &Eanapi
da mens. elui de'fon mai
fut le fein 4roit, autant qu'on a pu le diffinguer, FRERE Dlpa i dr. nav'ires F & 1ur le gauche VM ayant une cicatrice fous I'ceil -gauche,
Du Port-; -Wibce -h '9Y6vrie', e 'difant de.Thabiration. e Mci.ltur; & un Ncgre nouveau,
Congo 6tamp6 PLC, age' ee 4 ans tiillle de 4 Piees Fere Ka'nt'es.
1:0 pouces ne pouvant n notn ni celui de io'
-D viA ire io,
a
e- Maitre : le 24, un Negre nouveau, Congo, fins 6tampa
T t4l d qii g r aH4 -,g epaitt It" nte de 26 ans taille de 4 pi-ds z i pouches,
potly;Wt.clite fon nom oi-celui de I' Lucile
lbo,,o, "o-'rample4 CB & GOY, fe difant 1 M.. Goy ; une t- Ca y ti' e_', ,1 !z'- F Ir riie r" I', 'riii Oif Ncgreffenouvelle,.Bibi, tatap6 furlefeindtoitVINEAU, Rypolize, Larru h1arteille. ne pouvaut dire fon vom ni ce-lui de fon ra--itre ; Pormgais ,
Congo, etaaip6 i-lifiblement fe diifant Zt M. Defiari Tora'l. dis MPj';erjPartis depuis k i Jarw;4r. 3 Aouffa, iiampi illifiblem :nt, fe difant 'a M.,Liberaj,
v t ..Ie ; &
des -1 "t!1 4ns. en cktte Allemant Ba lquia e5t=06 en fer-a'al, D. D. CHARTE fe &ant de 1"habitation de Mar.
Atra le Dut. de Cl,2rires,
nglffs.. '-Au -Fztit- Gotye, It ?..-i 0. ,ce mols, deux N es noam
-Au, Tort -,au Vxiace le 1-6 Ver vrier" le 'Por o1144 W;Iux fur le-few gauc
he HERIS,
odge ,, Nottfolck. ON, j- aW14 quo.JJAAA.Y. AY,9 agis de 2, o 'a
A 21 ans;
r M fur le fein fiaw.
TON1 es'bdiiw. itrang. 4 depais lit j! lanvier, QUVCA%I"
arrives (29). RD idfm 911119 =104., twinpe




C4 V-VAIWIANSE A 6 d- to 1 tt gins C ,-ror Le Pr6eat 04 Im W&S
2 e 1,"0 de le roIJ& LICAAMM&
icimor-aa-t c he trais foistAtOlos- C 4
Ak
30 di'10114 *1*9 1 -,diftivi MV-Pidet- A uic i M a Oxites de-NomW ChirnHtt do, h4s Apoth;
&Did Xftt1ft1"WV%&4. fi ,,difanv catre I SiinotMizoi donac,%vici Wt esSabitan
av-dir appartenu I'M Leflevre j & a4tuelletuent travaillaut cins & C irurgiens, quIl affocie I ron commerceM- SiM04 Au Aftafin dw1Ko1,- Rieux Chimitle dw-faris & amien ApothicaireMior de la
jkrtem I 0,,Mailko au d4p ent.4 Rochifort.- I' (acifikeft- tia
ai(on de Guites & Ricux,,, 'at Commencer du premier de. ce Mois. 115 ofient ft flatter que,, I& qu11441
'IS uphieute des M&
goes ,qtte ga 14
Au Vort4u-Prince, le z 9 cle to moo 16,1461, qui # pripa
& on chgval foq$ Ppil r q'j"%
blanc itainphe de marques efpagnoles, ayant one reront dans !eur 13b;r* toire leur me'riteral.a. confidence pg.
Pfeie P+ 4,tiL p bliq a a t1out ce, '41 la pharma.
111A. tiqpltent: a pneegm
'40
itut i'lli de la'Parolde-deNotte-Dame
Unt mule fous Pbit btuws ktamph-Luft dr.- cotnt",-Rq"ueors- i *:iCo*1%tUj%1,S*4 &C.
M.MaloniereMareui ier
4e
S- P, LP t 7 4- C, -L R6, 'dotniciU* de ladite eareiffe, qu'il fe' tiendra le jour de
Les Cam6dietw do, 'tet 4 PAqnes-,,-iffxA de la 1 tan
ooger t SameX t!" 'de pourvoir aux fond's nic'efaires pour les riparations ar-4 Mars 1788 au WfiAca dd la D11* M4ithe tMe Repri- de rt&fe. '11, les ieAgagt Ai !Cy troav
tentaSM dv W P op le, .4 dos. do- tg#ew = ,I.e I& XtfiicuIttqP 1I a P, a
comadie e1i 5 affis en profe de M. de, 'ragembler Is sombre, fuffifint i l'ob igera, ipoorfuiyre .1es
ornke dt tout (Con Sped#lc de'faillaas pour Its faim. cosidamnet. I'ameadolv confor.
Les themes Co**6,dieni -4onnet.qnt Lu moment. aux RWenift's. Ulu. pr6yient, auffi. q,14111. feta.plroau binifice de la D dt: Is: Goqfi!r;_ a Ime, Re Aontaion ce'del ledit joar. & Diwaaches. f iyaats 'a ja vente A0 Plus., p-, A '
du Tartufe on Tlmpoftear,, Com6dit.- en,,. 5 ades 4 pa -Y410 fieurs emplacemeAs de Wncs ,ainfi aul Celle dt4 hancs appat
utyie ra-Bouffop.en tenans adfuelletheut I la Fab" par leditis, la rifidAget
de Akliere., des,.- Ftmws, vengip 1, Opi rique.
vn'afle &m vets 'di M' Sidaiqe' inbfiq Wei'd M Pkfidbr. en- Vrance le convoy des Yeuves c1eSr pr9prikaires., dont
DuMfior es. parens.- surent cepeidAt fa P'tif reace au moment de
Mtis -178&, aw dficf'r 414 t'S'.tm preailhi Reprif6tation de Tom Jmtes al, Lvoidres,,COM"e eft AN% Wiux verij de-AL-t-0 4r Av ur i % A la reqq4te .du (4'urateur, 4-ux va;auces, ISim-Mare'
do')* )Femme Jaloufe. Cetie PR e-fira fuivie de la. Mile- ic-hargi de la. (ucco"Ifien.' 'Ht4144 de Sah;t-Vents, dicidt. awnie Oplrw.t %ufft a 'ea a66 4,, ew- ydrs,-* mufique Cabrouetigr IrA,r;ibonjte,,. il ierA, le Salsefi 8 Mars'_ prodq, M. Champew. chain,, procid# i, la, Rkrre. dq q n6chau ic:d.ucUt.lita,
6016 'Ila vents & 411'q'Icallcm, ka cqn P;Ani, iu, 6s.'offitant &' knchO 14 "M 1704'; 49*0& Ii
Misi _1 fimlett- 0pira]. Bouffon) Aernier- enchiritTeur, 4o quatre jous ep gndans
di PrdvidMet k 0 Mtis es
0- ttoit a641 &41 Inir M de liadke fucceffiom.
*66 totti 14i Spoaaclea, L' Sie-ir Charritr, Marchand Papetier. & Librairt
1 2 I'tiotineir de Ork-YeAir-4 Ni -q
Is ublia, Ulit vias
4 1 de recevoir ux'40offitnint, de.- hons liv.,res,', q1$111, Vendra.-A
julle pro trouvera en tout, te=ps, d*as, (on m#pria
do pa jer de div
weg ,!pror, a s a us,
Le V. _Sduvolp.Rabitatit, da.Avlev hauts dei Virittes-- pres au oopmorce 4' tous le 184aaux
ie fas 664itcieti defr6fente. daAs N(pacallum moit,: leursi offortit6tit corinplit, en grxitoirs plu6i 01, r
t1t re 6- o6sticas. en 1'6ta&4eW,; Deym lon Piocureu. A-f bouteille#,crayons, porte-feeilles, &c.. LeditSi pr ;0 ve SalhtioM ic popfei *-cOMKkIeTit* en principal intfilis & dra--uwjeww Mire d mifiijuo*, lion"filei, il prendta e4 fialt 4: iiiidre avee-aux des, arrangethens.,cottains p6nr-4. payernent du -cotoa-- aw-di cifhi
2. Tous.les gi;A iersdo f#u M, Ar#jggsve &-.Dape Payonie Pe
Godefiroy foii pri& de Ia* Part Ale Sl- fi F*
Pahorder, jeune, Receveut- & I10aroi,,& Hahit i inier de I"haVitat"on* d* roduitz ledip ihit d 6
k1u;W J'. a Vh6h4ur- der- pr6vviir. le Publit P qwe d ,, ckez-W,L fedu, 4i r; bdl '&'. tamriik n"Ae Nigocians
edgatenit e, k r, toaChig sr
I At affAlres clans le meilleur ordre en cetto 06
tit e .*-_pout,
kie' da- 6afiquane-i ceux 1 'qui it, doit & qmr la ripa ition 'fir on Mots aptas
poprod tne-do-firmois, dont rt
84a rtetirs, di fa fignatu de dettesi 4oai du apt
PO re, r citafe: le pr& t avis coax qar ne (a prH*i
tant e a forn tiom"t qws poor la liquihimn. entiate & Parw. ciiiii -pq; gqa; a Sap!
tr co is. c4q* 144*4W
Goa dq C-Lv M9, Belanne. qfl&, fo* poque ag,
U40 cLvla fuceet bekol-i dtions!f1livantes,
06 i4viit Habitiat a dit Stu dont "At A feat,, k un;qu&_, v 1r- mwIe&'Crftu8eri de* feu 14. & Madaitiie Bin 'a (012t vifitfef,9 conio-14temetit &Nrte Demoifelle Mw;&- Oc priis, & la patr & W, Ainigsnfiihrejr.A1471 dr Fevevi,
jk fitiatno,, &aYdir k fe pfUchter, on foo- dainicile audit:L-Ao -_ nap, &fktre conneirre, fou's on lours titles do
- t,,,. crbancts-en TPts
P vr. retevoir de fititd.1"aur p6yeaii4a -principal & aeceibifes ; U46iij kteoga e Chet
plus tard, 1 partir da jour. du prffiatavis M. Disetu 8;,,, ;g"tport-au-Priace
rTdie trots mois au 4AT.FA1gr-4,,
d6cistaut qua p&Z ca'tanp. il, fe Ouryoira'contia uws chez W P r*rpau jemfle,, Procureur; & ce, pour s'occup!C
4,
-6oas ot, au rei diret: di cchascow qui povvo ckstn6yensles"PIUS Pt" ts ar-liquid6r d6*xThc:CA6A$-.
toignt Gi -&Mpofeatfs &44 *dos, 4eiblesemplaii Le Sieur tnd OrAvre is,& lapla
PtV f V Ofit ;4iiji. I' 149,&QSW C= qu* 10j, 4*r,