Haïti en marche

MISSING IMAGE

Material Information

Title:
Haïti en marche
Physical Description:
v. : ill. ; 45 cm.
Language:
French
Publisher:
s.n.
Place of Publication:
Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date:
Frequency:
weekly
regular

Subjects

Subjects / Keywords:
Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre:
newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage:
United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti

Notes

Language:
In French.
General Note:
Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
All applicable rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier:
oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869
System ID:
UF00098809:00616


This item is only available as the following downloads:


Full Text

PAGE 1

Une propagande de plus en plus contre-courant Bientt une augmentation des prix du carburant ( / p. 7) ( / p. 8) ( / p. 8) Hati au championnat du monde de football pour les enfants adopts Mondial favoris des Hatiens La Coupe du monde et plus rien nexiste Le gouvernement tente maladroitement de se rattraper Une jeunesse pousse lextrmisme malgr elle Dmnagement en catastrophe pour aller grossir les nombreux bidonvilles dans et autour de la capitale (photo Hati en Marche) La police poursuit systmatiquement les manifestants sous un dluge de gaz lacrymognes (photo Marcus/HENM) ( / p. 4) PORTAU-PRINCE, 13 Juin Aprs plus dune semaine de silence ou tourner autour du pot (dclarations soporifiques du secrtaire dEtat ou du porteparole de la Primature), le gouvernement du premier ministre Laurent Lamothe la question de la dmolition du centre-ville de la capitale. La (cit administrative) comprend, outre les ministres caractre politique et social, des institutions ( / p. 7) PORT-AU-PRINCE, 15 Juin Une jeunesse gauchisante malgr elle. Nous tions en train de couvrir les oprations de dmolition au centre-ville de la capitale quand quelquun lance que le gouvernement est en train de vendre Port-au-Prince au La parade des membres de lquipe hatienne ( / p. 11) ( / p. 6) Aujourdhui 11 Juin 2014, Ronald Dcembre Secrtaire dEtat aux Finances a rvl que le gouvernement Martelly/Lamothe a dcid daugmenter le prix du carburant en Haiti dans les jours a venir. Les produits suivants seront affects: gazoline, diesel, krosne et mme mazout. Selon Dcembre intervenant sur une station de radio, la raison MEYER, 14 Juin Deux annes et demi aprs linvestiture du prsident Michel Martelly, comme dit lamricain : are you better off today ? Est-ce que les Hatiens peuvent dire quils vont mieux ? PORT-AU-PRINCE, 10 Juin Les Hatiens auront le bonheur dassister toutes les phases de la Coupe du Monde. LEtat hatien a consenti payer jusqu 2 millions de dollars amricains pour les droits de retransmission. Mme si Haiti a encore une fois manqu lappel du Mondial 2014, au moins notre pays aura marqu sa prsence, forte, au Championnat du monde de football pour adopts qui a eu lieu, le 7 juin dernier, aux Pays-Bas.

PAGE 2

Page 2 EN BREF ... EN PLUS ... aprs le 27 Juillet nhabilite pas voter aprs la date de 27 juillet 2014 ne pourra pas voter aux prochaines lections dcembre de cette anne. Cest le Conseil lectoral provisoire (CEP) qui, dans une note de presse en date du 11 juin 2014 a pris cette dcision. Lobtention de toute carte lectorale effectue aprs le 27 juillet nhabilite pas son titulaire voter aux [dites] lections prcise le Conseil lectoral provisoire, dans une note signe par le prsident de linstitution, Me. Frizto Canton. Le CEP a tenu faire cette prcision aprs avoir inform lensemble des acteurs de la vie nationale, les candidats, les lecteurs, les agents des services publics y habilits Le Conseil lectoral, poursuit la note, rappelle aux retardataires quils doivent (ONI) proches de leur domicile. amendements lectoraux P-au-P, 12 juin 2014 [AlterPresse] --Les Nations Unies et les membres du Core group disent avoir not larrt prsidentiel convoquant le peuple aux urnes et appellent le Senat se pencher sur les amendements de la loi lectorale, dans un communiqu mis le 12 juin 2014. Le prsident Michel Martelly a pris cet arrt le 10 juin aprs lchec des discussions avec le Senat les 4 et 5 juin. La Reprsentante spciale du Secrtaire gnral des Nations Unies en Hati [Sandra Honor] et le Core Group rappellent que lesprit de dialogue et de consensus constitue la base de la dmocratie et aidera la tenue dlections crdibles, transparentes et inclusives en Hati dans un esprit de srnit et dapaisement indique le communiqu. Les membres de la communaut internationale appellent les acteurs politiques hatiens poursuivre le dialogue, mais cela rapidement, car le calendrier lectoral est serr font-ils remarquer. de Martelly. responsables de lexcutif et du parlement. conformment la loi, selon le porte-parole du Premier Ministre Le porte-parole du Premier Ministre, Pierre Michel Brunache, a estim mercredi que le gouvernement a agi conformment la loi dans le cadre des oprations dexpropriation au centre-ville de Port-au-Prince. Selon M. Brunache, lexpropriation est prvue par la loi et est une prrogative de lEtat. Mais le gouvernement va indemniser tous les propritaires de maisons dmolies, a assur lancien ministre de la justice. Le porte-parole du Premier Ministre Laurent Lamothe a soulign par ailleurs que la construction de la Cit administrative est un projet dintrt gnral qui prime les intrts particuliers. familles touches. Les oprations de dmolition provoquent la grogne des habitants de plusieurs quartiers du Centre-ville, propritaires et locataires, qui dclarent avoir perdu leurs biens, en plus du fait quils naient pas t ddommags. Une situation dnonce par de nombreuses organisations de droits humains, et de partis politiques dont la POHDH, le RNDDH, JILAP, le GARRR, la Fusion, le MOPOD et Fanmi Lavalas. Selon ces secteurs, les autorits font preuve dune grande insensibilit dans le cadre de ce dossier, dnonant le fait que mme des coles ont t dmolies, alors quil ne reste Les organisations relvent que beaucoup de familles dorment dans la la rue depuis le dbut des oprations. Et le fait que le gouvernement ne participe pas au relogement des personnes touches, va crer de graves problmes avec la cration notamment de nouveaux bidonvilles dont on voudra dguerpir les occupants dans quelques mois ou quelques annes. Tous les services de lhpital Notre-Dame de Petit-Goave taient paralyss jeudi darrirs de salaire. Ces employs sont trs critiques vis vis du directeur mdical de lhpital, Docteur Watson Exantus, dont ils exigent la dmission pour sa gestion juge de lhpital suite la publication par le directeur Watson Exantus dun avis mettant un terme aux activits de lensemble du personnel gage. Pourtant, selon ces employs, lhpital Notre-Dame de Petit-Goave leur doit prs de deux millions de gourdes. Des patients en colre ont rclam la prsence de Madame Sophia Martelly qui avait promis de tout mettre en uvre en vue de rsoudre les problmes auxquels est rgulirement confront lunique centre hospitalier de PetitGoave qui dessert 5 dpartements. Depuis la nomination du docteur Watson Exantus, la situation sest aggrave lhpital. Lhpital a rgress. Il est devenu pire quauparavant, ont dclar des mdecins et des malades. de ce centre hospitalier. Il nous faut un cardiologue, un dermatologue, un pdiatre Par ailleurs, M. Francois Roland a critiqu le comportement de certains mdecins qui sont souvent absents leur poste. Pourtant ils peroivent rgulirement leur salaire, a dclar ladministrateur qui demande galement au ministre de la sant publique problmes de lhpital. Guyto Mathieu juillet Port-au-Prince, le vendredi 13 juin 2014.Le Bureau de communication de la Primature informe le public en gnral et la presse en particulier que la 9 e dition du programme de dialogue et de proximit entre le gouvernement et la population, fonctionnement, idologie, avenir Hati en Marche Port-au-Prince Miami th ( / p. 14) ( / p. 12) ( ) Une nouvelle re dans la communication en Hati ? Cependant, depuis la chute de la ont commenc bouger dans le corps social hatien. Le march linguistique hatien qui traditionnellement tait domin par les membres de la socit hatienne qui dtenaient ce que Bourdieu nomme le capital culturel (diplmes, connaissances acquises, faons de parler) ainsi que patrimoine) souvre de plus en plus la contestation et au changement social. Lautre varit linguistique parle dans le pays, le franais hatien standard (FHS), qui tait monopolise par le groupe des dominants doit faire face maintenant aux perces de la langue maternelle de tous les locuteurs hatiens ns et levs dans le pays, le kreyl, qui revendique sa lgitimit dans la communaut parlante hatienne. Dans un article publi sur AlterPresse, le mercredi 23 avril 2014, par M. Marcel Duret, il est crit ceci : Aujourdhui, le crole occupe une plus grande place que le franais dans toutes les stations de tlvision et de radio. Les responsables de communication dans le parle par la majorit des Hatiens soit sans nul doute le crole et lont pris pour acquis. Trs peu de publicits sont diffuses en franais. Le phnomne Bicha a fait cole. Au rythme des musiques racine ou konpa, il existe des spots publicitaires en crole qui sont des chefs-duvre musicaux et littraires ; feu Franois Latour a marqu de trs belle manire la publicit en crole. Le succs retentissant qua connu la pice de thtre Plen Tt de Franktienne demeure mmorable dans lhistoire du thtre hatien avec un record de 33 reprsentations. Les contributions du linguiste Pierre Vernet et de la rforme de Joseph Bernard sont inestimables et demeurent pertinentes. Quil sagisse de lglise catholique, protestante, baptiste, adventiste, pentectiste ou autres, grce au crole, la parole de Dieu est devenue, au le vodou sest appropri naturellement la langue. La bible a t traduite en crole. Les documents comptables, les procsverbaux des runions ainsi que toutes autres pices de certaines organisations paysannes comme les mutuelles de solidarit de KNFP (Konsy Nasyonal Finansman Popil) sont strictement en crole, dautant plus que toutes les dclarations sont prises dans ces mutuelles en assemble gnrale dans cette seule langue qui facilite ainsi la vraie dmocratie. Les leaders politiques comme outil de communication alors quauparavant on pourrait parier quils voulaient sassurer que le peuple ne comprenne rien de leur discours en franais. La constitution de 1987 reconnait le crole comme langue officielle. En 1992, le passeport hatien est mis pour la premire fois en crole et en franais. A date, cest le seul acte de ltat civil qui soit en crole. Autant de jalons qua poss le crole aprs une longue traverse du dsert. Ce long texte de M. Marcel Duret rsume admirablement lvolution sociolinguistique de la langue crole dans de la communication orale, le kreyl a pntr presque tous les domaines, formel et informel, de la vie sociale en Hati, il plan de la communication crite. Lcrit crole est le parent pauvre de la rvolution communicative qui se fait dans la socit hatienne. Il existe pourtant depuis prs de trente-cinq ans une orthographe crole dans la majorit des coles publiques et prives du pays. En fait, Hati est le seul pays crolophone base franaise[3] indpendant dans la Carabe qui soit dot dune orthographe crole standardise et officielle. De plus en plus, un grand nombre de locuteurs hatiens utilisent cette dans tous leurs crits, malgr certains rcalcitrants qui crivent le crole comme bon leur semble, la manire de ce qui se faisait au milieu du dix-neuvime sicle et au dbut du vingtime sicle, lorsquil ny avait pas encore une orthographe systmatique pour le kreyl. Mme sil est clair que lorthographe standardise et il faut bien comprendre que la connaissance et la propagation de lcrit kreyl en Hati est tout aussi important que le succs des avances de la communication orale en kreyl. Il est important quil y ait une uniformit dans lcriture du kreyl. Bien sr, lcriture nest pas la langue mais elle contribue dvelopper une conscience lcriture donne la langue a much more substantial materiality than it inherently possesses beaucoup plus substantielle quelle en possde intrinsquement) [ma traduction]. Dans la majorit des pays, le grand public accorde plus dimportance ce qui est crit qu ce qui est exprim oralement. On connait tous la sage recommandation de ne pas toujours croire quelque chose parce quil est crit. Certaines personnes naves pensent que le kreyl nest devenu cest une fausse perception car le kreyl a toujours t une langue pleine, entire et systmatique dans lesprit /cerveau des locuteurs hatiens. Dans un article devenu maintenant un classique de la crolistique contemporaine et intitul Linguistsmost dangerous myth : The fallacy of Creole Gouvnman an lakay ou prvue Miami le samedi 21

PAGE 3

Page 3 LACTUALITE EN MARCHE sur 103.3 fm Vendredi 13 juin 2014 Les inscriptions au Plan national de rgularisation des trangers (PNRE) en Rpublique Dominicaine ont dmarr le 2 es hatiens. Ces derniers, malgr leur dvouement se faire enregistrer se sont heurts un vritable obstacle : celui des documents exigs par les autorits dominicaines. Face cette situation, le Groupe dAppui aux Rapatris et Rfugis (GARR) appelle les autorits hatiennes agir de toute urgence pour permettre aux migrants-es hatiens de sortir de limpasse. Selon des informations parues dans les journaux en ligne dominicains, lun des problmes auxquels font face les autorits dominicaines dans le cadre du processus de rgularisation des trangers vient des ressortissants hatiens. Ces migrants-es ne sont pas en mesure de complter leur inscription au PNRE en raison dun manque de documents. A noter quun ensemble de trois documents -acte de naissance, carte didentit et passeportest exig par les autorits dominicaines dans le cadre du plan de rgularisation. Le GARR se dit inquiet de laboutissement de ce processus qui pourrait ne pas tre favorable la majorit dimmigrants-es hatiens en situation dirrgularit en Rpublique Dominicaine. Il croit que les autorits hatiennes doivent agir en toute urgence pour viter que nos ressortissants-es tombent dans les piges tendus par lEtat dominicain qui tend Signalons que lEtat hatien stait engag au cours de la rencontre bilatrale tenue Ouanaminthe, le 7 janvier rgularisation. Except larrt prsidentiel paru dans le Moniteur du de naissance, un dlai de 5 ans pour faire rgulariser son tat dispositions prises qui permettraient aux migrants-es de se faire enregistrer et de sortir du coup de la situation irrgulire qui caractrise leur vie en Rpublique Dominicaine. Laquelle situation les rend vulnrables et les expose souvent toutes sortes de violations de Droits Humains. melodiehaiti Les autorits hatiennes doivent agir vite lance le processus lectoral Le porte-parole de la prsidence, Lucien Jura, a annonc, le mardi 10 juin, que le prsident de la Rpublique Michel Joseph Martelly a sign larrt prsidentiel convoquant le peuple en ses comices. en date du 10 juin (ce mardi), est retenue pour lorganisation du premier tour des lections pour 20 snateurs et 112 dputs, a prcis Lucien Jura, lors dune confrence de presse tenue au Palais national. pour les lections municipales, locales et les collectivits territoriales, ainsi que le deuxime tour des lgislatives, poursuit le porte-parole de la prsidence, Lucien Jura. Lucien Jura rappelle que le chef de ltat, Michel Joseph Martelly, a pris cette dcision au regard de laccord dEl Rancho, et contre la position de six snateurs de lopposition qui, selon Lucien Jura, ont dcid de tenir le pays en otage, en refusant de reconnaitre cet accord. Il est grand temps quHati solutionne ce problme Pour cela, il est indispensable que lEtat hatien leurs documents didentit indpendamment du pays o ils/ elles se trouvent. En ce sens, les procdures dobtention de ces documents doivent tre allges et les cots rduits. Le GARR ritre la demande formule ltat hatien quune unit spciale de dlivrance de passeports soit tablie en Rpublique Dominicaine et que de nouveaux consulats soient ouverts dans des zones forte concentration dHatiens. La Coupe du monde et plus rien nexiste p.1 Le gouvernement tente maladroitement de se rattraper p.1 Bientt une augmentation des prix du carburant p.1 Une propagande de plus en plus contre-courant p.1 Une jeunesse pousse lextrmisme malgr elle p.1 Hati au championnat de football pour les enfants adopts p.1 Brsil et Argentine favoris des Hatiens au Mondial p.13 Le march linguistique hatien p.2 Martelly lance le processus lectoral p.3 Lancement plan national de rgularisation dominicain : Hati doit se dpcher p.3 Finding a new tourism niche p.10 La rhabilitation du pitimi p.13 Tezen Zanmi Mwen p.15

PAGE 4

Page 4 UNE ANALYSE Le gouverne ment tente maladroitement de se rattraper Quel sort est rserv aux hros enterrs au cimetire intrieur de Sainte Anne qui a abrit un moment les restes du fondateur de lIndpendance, lEmpereur Dessalines ? Et ceux aussi de lhistoire non politique Les sabliers centenaires Quelle prcaution a t prise pour prserver le patrimoine de la cit-capitale (comme lest toute grande ville, voire une qui a clbr depuis 1950 ses 200 ans dexistence) avant de labandonner aux lourdes masses et marteaux pilons dune jeunesse dsoeuvre, dsoriente et avide de se faire quelques sous en acceptant de dtruire et de se dtruire, ( ... suite de la 1re page) administratives et judiciaires. Ce vaste projet prvoit galement la construction et la rhabilitation dinfrastructures culturelles, comprenant des places publiques dans la priphrie de la cit administrative. A cet effet, les travaux de construction de routes quatre voies et dotes de trottoirs de sept mtres Mieux et plus rapides que les entreprises internationales ce sont les adolescents hatiens qui font la dmolition de leurs propres mains (photo Hati en Marche) Jusqu cette dernire note de presse de la Primature, le projet ntait connu que comme la cit administrative. Ici on introduit dans la question le secteur priv. Des permis de construction seront dlivrs tout entrepreneur manifestant lintrt stablir au centre-ville ou tout simplement voulant y reprendre ses activits commerciales. Le centre-ville ntait pas vide avant le sisme du 12 janvier 2010. Alors ces entrepreneurs ne sont pas bien loin et ils doivent bien stonner quon fasse appel eux dune manire aussi laconique et indirecte La confusion est donc son comble. Mais cest quand on vient parler des vendeurs en pices de rechange dautomobile de la rue du Champ-de-Mars quon voit o veut en venir le gouvernement ou plutt on voit mal. En mme temps que dans une note parallle il lopposition laissant entendre que le gouvernement serait en train dexproprier sans disposer dun projet dutilit publique mais faut-il tre de lopposition pour sinquiter du sort fait sa ville, celle o la plupart dentre nous ont pris naissance et que lon voit disparatre sans laisser aucune trace de son Histoire. Histoire de la place de lglise de Sainte Anne o un certain fou nomm Alfredo attendait larrive en Hati de la Reine Elizabeth dAngleterre pour lpouser. rputation de peuple sans mmoire. Donc toujours ltat brut. Sauvage. Hati en Marche 13 Juin 2014 Et la Grand Rue o la communaut trangre (italiens, levantins et autres) vivait ltage et tenait leur commerce au rez-de-chausse ? Et les sabliers centenaires de la rue Saint-Honor ? seront raliss. Le plan de construction du centre-ville de Port-au-Prince sera mis en uvre paralllement ladoption de mesures daccompagnement. En effet des logements sociaux pour les familles dplaces et expropries ainsi quun quartier commercial, destin aux vendeurs en pices de rechange dautomobile de la rue (du) Champ-de-Mars, seront construits dans la zone de laroport. Quel galimatias estce cela ? Cela veut dire que le gouvernement sest rendu compte de lnormit scandaleuse de sa dcision de dtruire unilatralement le centre-ville de Port-au-Prince et quil tente de se Mais si maladroitement. Depuis quand des places publiques taient-elles construites en priphrie ? LAgora, la Place Saint-Marc, Central Park, le National Mall de Washington, notre Champ-de-Mars se trouvent o ? inconsciemment ? Le mpris Confusion chez le gouvernement dabord lorsquil largit son fameux projet de cit administrative aux constructions qui ont dj lieu en dehors du primtre en question (dont le Kiosque Occide Jeanty et le cinma Triomphe), histoire de mlanger les deux et nous tromper sur son bilan de ralisations ce niveau. Il reste encore tant dire de la destruction du centre-ville et le gouvernement aura fort faire pour nous convaincre de ses bonnes intentions. A commencer par le mpris affich au moment de prendre une telle dcision pour le citoyen habitant ces lieux et par des gens qui ny mettent jamais les pieds (qui ne connait cette expression absolument inoue : il y a longtemps que je ne suis pas descendu Port-au-Prince ?) Mais, pire encore, mpris pour le patrimoine et lHistoire. Port-au-Prince, jeudi 12 juin 2014.Le Gouvernement de la Rpublique a dvoil, le mercredi 11 juin, son vaste plan de construction de la cit administrative au centre-ville de Port-au-Prince loccasion du droulement du 33 e Conseil de Gouvernement la Primature. Ladite cit administrative comprend, outre les ministres caractre politique et social, des institutions administratives et judicaires. Ce vaste projet prvoit galement la construction et la rhabilitation dinfrastructures culturelles, comprenant des places publiques dans la priphrie de la cit administrative. cet effet, les travaux de construction de routes quatre voies et dotes de trottoirs de sept mtres seront raliss. Le projet respectera scrupuleusement les normes durbanisation dans le cadre de son excution. En ce sens, des permis de construction seront dlivrs tout entrepreneur manifestant lintrt stablir au centre-ville ou tout simplement voulant y reprendre ses activits commerciales. Le plan de construction du centre-ville de Portau-Prince sera mis en uvre paralllement ladoption de Le Gouvernement un nouveau centre-ville de Port-auPrince mesures daccompagnement. En effet, des logements sociaux pour les familles dplaces et expropries ainsi quun quartier commercial, destin aux vendeurs en pices de rechange dautomobile de la rue Champ-de-Mars, seront construits dans la zone de laroport. Dans le cadre du plan, plusieurs btiments administratifs, dont le ministre du Commerce, de lIntrieur, le Palais lgislatif, le Palais de la Cour de Cassation, le kiosque Occide Jeanty sont dj en construction. Le cin-thtre Triomphe, dont les travaux de rhabilitation avancent grand pas, sera inaugur dici le mois de juillet. Par ce projet ambitieux, le gouvernement lance un ses activits conomiques. Il entend galement renouveler la population sa ferme volont de reconstruire le pays, et de le doter de btiments modernes rpondant aux normes internationales en la matire. Bureau de communication de la Primature

PAGE 5

Page 5 DE LACTUALITE Une propagande de plus en plus contre-courant La Premire dame Sophia Martelly prside la crmonie de graduation dun cours de formation de secouristes ( ... suite de la 1re page) Probablement non. Or cest l lerreur dun gouvernement qui mise trop sur la propagande. Alors que lon pourrait compter sur les doigts dune main lHatien pour qui la situation sest amliore. semaine aprs le dbut des oprations), oui pour continuer crier la cantonade que cest un gouvernement btisseur. Alors que la capitale est dans un tel tat. Sauf prendre la lettre la phrase biblique : je dtruirai ce temple et je le rebtirai en trois jours Mais cest plutt Talleyrand qui ici simpose : mentez, ses crances, comment le particulier le pourrait-il ? Nos la gnralisation de la misre. Et pourtant ils sen vantent Ou la richesse ou la faillite Dans une conomie qui na jamais t vraiment de la gourde (monnaie hatienne) une fois que la manne internationale sest tarie. Ni la paresse des dirigeants qui ont ouvert le march ni pour relancer la production nationale ni pour crer dautres sources denrichissement pour la nation. Do une balance dominicains (exemple : 2 milliards dimportations versus 100 millions que nous exportons vers eux) Non lactuel gouvernement nest pas le seul ni le principal responsable. Mais il fait, comme on dit en crole, tant de gamme que cest lui-mme qui sattire le reproche. Il nous jette tant de poudre aux yeux que la poudre lui retombe sur le nez Il se fait passer pour le champion de la cration demplois alors que deux ans aprs son ouverture, le nouveau parc industriel (Caracol, N-E du pays) ne totalise pas encore 3.000 emplois. Au point que les Etats-Unis qui en sont le principal promoteur, aient dcid de le passer sous la supervision de lentit hatienne (SONAPI, Socit nationale des parcs industriels). Est-ce un aveu dchec ? De qui ? Les institutions financires internationales, dont la dernire en date le FMI (Fonds montaire international), multiplient les coups de chapeau pour saluer les performances conomiques du gouvernement. rserves bancaires dpassant les 2 milliards de dollars en guise de stimulant la relance conomique, discipline budgtaire Bravo Mais, comme dit le franais : cela nous fait une belle jambe. Quand lEtat lui-mme nest pas en mesure dhonorer dmocratique, qui tient lEtat (ou qui tient les grandes ONG internationales ou bien les rseaux mafieux alimentant lconomie nationale mais cest quasiment du pareil au mme quant leffet produit), tient dans ses mains le sort de tout un chacun, fait le bonheur ou le malheur, la richesse ou la faillite. Ainsi va Hati. Depuis toujours. Mais aujourdhui un peu plus encore quavant. A cause dune sorte de combinaison ou mieux de conjugaison de tous les facteurs sus-mentionns. Les promesses quasiment agites de support aux pme (petites et moyennes entreprises), des histoires De la pure propagande. Et pas seulement de la part du gouvernement mais aussi de nos amis internationaux qui semblent plutt en mal de remplacer les ongs qui ont eu leur faveur pendant au moins deux dcennies. Car lesdites pme disparaissant vue dil. Or ce sont les premiers crateurs demplois de par le monde. A moins que la cration demplois dont se gargarise le gouvernement ce sont les centaines de petits jeunes qui ont saut sur loccasion de la dmolition du centre-ville pour se faire un pcule en revendant les bouts de ferraille tirs des dcombres. Pourtant on les croirait au contraire lcole ces mmes adolescents tant le gouvernement fait du bruit autour de son programme de scolarisation universel et gratuit. Mais comment va sy prendre la propagande lactuel chef de lEtat (qui a lui-mme reconnu que son premier ministre Laurent Lamothe aspire lui succder, malgr les dmentis de la machine mdiatique proche de ce dernier) et moins de 5 mois dlections lgislatives et municipales permettre au prsident de clbrer plus glorieusement le troisime anniversaire de son accession Ou que des considrations de stratgie politique ou conomique de la part du grand voisin nous forcent prendre telle dcision lourde de graves consquences comme la destruction totale et immdiate de la partie la plus historique du centre-ville de notre capitale Ce sont l des grains de sable qui font grincer cruellement la machine de la propagande Martelly-Lamothe. dans leur propre mise en scne (comme le dieu grec Narcisse, qui se noie en admirant son image dans la rivire) quun autre peut passer par derrire et vous surprendre Electoralement, cest mieux Hati en Marche 14 Juin 2014 mentez il en restera toujours quelque chose Charbonnier doit tre Sauf que ce ne sont pas tout fait des mots en lair et que cest une vritable politique (quon lappelle machiavlisme ou autre) cest--dire quelle doit avoir une logique et surtout ne peut tenir que si elle nest pas constamment sujette des facteurs externes et opposs dans leurs objectifs immdiats Charbonnier est matre chez soi Le duvalirisme a pu durer (mme dans le mensonge) parce que Papa Doc avait bti dabord sa politique. Puis est entr en compromis avec les puissances de lheure. Washington en tte, bien entendu. quon reoive lordre daugmenter le prix de la gazoline (mme reue dans des conditions avantageuses du Venezuela) pour le mettre niveau avec le tarif pratiqu chez le voisin dominicain Ou que les compagnies dominicaines naient pas dlivr Mme Ptionville, la communaut la plus prospre du pays, ternellement Liquidation. A cause de la diminution absolue du pouvoir dachat. Le commerce qui sadresse aux petits ou moyens salaires est en banqueroute. Cela nest un secret pour personne. Sauf, semble-t-il, calme olympien dans le bilan de leurs ralisations. Evidemment on ne peut reprocher aux seuls actuels gouvernants les consquences dune crise qui remonte lembargo qui a t dcrt sur le pays aprs le coup dtat militaire de 1991 et qui a fait fuir la presque totalit des contrats et des emplois du parc industriel de Port-au-Prince rduisant notre chiffre daffaires moins de zro. Et idem notre plus grande source demplois, aprs lEtat. Ni limpuissance des gouvernants qui au lendemain du sisme de 2010 ont laiss lconomie reposer uniquement sur laide internationale. Do la chute actuelle dune importance capitale (premier tour : pour grer le dossier si vital de la reconstruction post-sisme lheure o le gouvernement a pris la dcision unilatrale de dtruire totalement le centre-ville sans apparemment savoir quelle est la prochaine tape ( voir la confusion qui caractrise ce sujet et parus plus dune

PAGE 6

POUVOIR DACHAT Bientt une augmentation des prix du carburant une augmentation du prix de ces produits de premire ncessit qui dj tirent le diable par la queue pour survivre Augmentation certaine des prix de llectricit vu que le prix du diesel va augmenter et ce diesel est utilis pour les gnratrices de lEDH et certainement les gnratrices des fournisseurs privs de lEDH. Comme indiqu plus haut, laugmentation du cot du transport des produits agricoles sera passe aux consommateurs sous forme de produits alimentaires plus cher. De plus il faut compter avec laugmentation du cot de lnergie qui sera aussi transmise aux consommateurs par les restaurants, les boulangeries ainsi que les marchandes ambulantes qui utilisent le krosne ou le gaz butane pour la cuisson, histoire de protger lenvironnement en laissant de ct lusage du charbon de bois. Grand usager de gnratrices lectricit, ce secteur certainement va devoir ajuster ses tarifs la hausse pour parer laugmentation laquelle il fera face, leffet sera dur surtout sur les petits htels oprs par des entrepreneurs hatiens et qui Les compagnies de Dry Cleaning, grands usagers dnergie, vont tre obliges daugmenter leurs tarifs en cette augmentation inopportune du prix du carburant. La population hatienne, dj aux abois, va connaitre exigences imposes par le gouvernement Martelly/Lamothe sur son quotidien. Vouloir rechercher une parit de prix au niveau de la gazoline cest ignorer que lconomie dominicaine dpasse celle dHati de plusieurs coudes et que le pouvoir dachat de lHatien. Donc vouloir parler de ltablissement dune certaine parit au niveau des prix entre les 2 pays cest faire semblant dignorer les ralits respectives des 2 pays. Avec tous les autres problmes que connait le pays cette histoire daugmentation du prix du carburant va entraver davantage toute relle possibilit de relance socio-conomique que le rgime Martelly/Lamothe dit prner. Harry Fouch, Economiste principale est un ajustement la hausse jug ncessaire par rapport au prix de la gazoline en Rpublique dominicaine. Les consquences dune augmentation du prix du carburant prsentement sur lconomie fbrile dHati seront immdiates et cause de chocs financiers et certainement de contraction. Regardons par secteurs cls de lconomie leffet dune telle dcision: Effet numro 1 Le prix du transport public subira une augmentation en commun tels que coliers, employs des secteurs public et priv, et les ouvriers qui dj avaient subi une baisse du salaire Les propritaires de vhicules privs seront aussi affects par cette hausse car une plus grande partie de leur pouvoir dachat sera affecte au prix du carburant en plus des autres augmentations drives de cette hausse. Augmentation du prix des produits alimentaires et de premire ncessit. Le prix du transport de produits commerciaux et agricoles augmentera galement rsultant en ( ... suite de la 1re page) lancement du processus lectoral par Des Partis politiques de lopposition rejettent, 24 heures aprs lannonce, larrt prsidentiel convoquant le 2014. Le Mouvement patriotique de lOpposition dmocratique (Mopod), regroupement de plusieurs Partis politiques, dnonce la dcision du prsident Michel Joseph Martelly, par un arrt, en date du 10 juin, de convoquer le peuple en ses comices. Cest un arrt illgal, sans fondement rel et sans avenir []. Il ne tient pas compte des prescrits constitutionnels dnonce Serge Jean-Louis, lun des responsables du Mopod, dans une interview HPN. Le Mopod qui, depuis 2013, exige le dpart du pouvoir Martelly, dit maintenir sa position initiale aujourdhui encore. Nous poursuivons avec la mobilisation dans les rues pour renverser la situation. Il ne peut y avoir des lections avec le rgime en place,dans la crise politique actuelle dit Serge Jean-Louis. Ragissant dans le mme sens que son compagnon, le porte-parole du Parti Inite, Dieudonne Saincyr, lui aussi, rejette la dmarche du chef de ltat qui, sans tenir compte de la situation politique du pays, a convoqu le peuple en ses La dcision du prsident Martelly dacclrer le processus lectoral dans les conditions actuelles, sans le respect de la Constitution, prouve une fois de plus sa dtermination dinstaurer un rgime dictatorial dans le pays dnonce Dieudonne Saincyr. Selon lui, il ne peut y avoir des lections sans la mise dans les mmes termes dans les deux branches du Parlement. Serge Jean-Louis et Dieudonne Saincyr renouvellent la position de leur parti et regroupement de parti respectif, de continuer avec la mobilisation dans les rues pour forcer le pouvoir central entendre raison. Dautres Partis politiques de lopposition, dont Fanmi Lavalas, nont pas perdu de temps non plus pour dnoncer la exig du mme coup du prsident Michel Joseph Martelly revenir sur sa dcision. Le mardi 10 juin, le porte-parole de la prsidence Lucien Jura a annonc, lors dune confrence de presse au Palais national, que le prsident de la Rpublique Michel Joseph Martelly a sign larrt prsidentiel convoquant le peuple en ses comices,. en date du 10 juin, est retenue pour lorganisation du premier tour des lections pour 20 snateurs et 112 dputs, selon Lucien Jura, lors dune confrence de presse tenue au Palais national. lections municipales, locales et les collectivits territoriales, et le deuxime tour des lgislatives, poursuit le porte-parole de la prsidence, Lucien Jura.

PAGE 7

Page 7 POLITIQUE PLUS Aux USA et au Canada, coutez sur votre cellulaire : Une jeunesse pousse lextrmisme malgr elle Sandra Honor, cheffe civile dune mission des casques bleus de lONU qui est en Hati depuis 2004 Le prsident Michel Martelly et une admiratrice ( ... suite de la 1re page) grand capital international avec tel secteur rserv Wall Street (New York, USA), tel autre la Chine, et tel autre au Japon, etc. L-dessus des jeunes entonnent en chur Grenadiers lassaut !, le chant des soldats de la Guerre dindpendance besoin de jobs et de se btir une richesse nationale comme tout autre. Mais Hati a une histoire nationale plutt particulire et dont on a intrt bien tenir compte (ceci dit nous ne pouvons bien entendu tourner le dos non plus aux grands mouvements mondiaux sinon nous condamner la disparition totale). de la Carabe o nimporte quelle star de la chronique People peut se payer une le Ou encore une espce de plateforme du capitalisme multinational. A limage de Panama Canal. Commerce et Tout cela sous un mot dordre : cration demplois. LHatien a toujours rpugn toute concession ou tentative de concession de tout ou partie du territoire national ltranger. On connat la formule : nest pas vendre la terre de Dessalines et Ption (deux hros de la Guerre de lIndpendance). Ni en gros, ni au dtail ! LOccupation du pays par les Etats-Unis (19151934) a t autant combattue par les paysans (Le Massacre de Marchaterre, Sud, o les Marines ouvrirent le feu contre une manifestation de paysans protestant contre le travail forc institu par loccupant,) que par les lettrs. Le chef de la gurilla, Charlemagne Pralte, est un ancien lve de linstitution Saint Louis de Gonzague. Nous navons jamais entendu quil existt un mouvement quivalent dans la Rpublique dominicaine voisine qui se trouvait aussi au mme moment sous occupation amricaine. Hati nest pas les Bahamas Or aujourdhui, outre les nouvelles de concession (dossier Ile Vache, que lactuel gouvernement veut ouvrir des capitaux touristiques une agence de nouvelles proche du pouvoir (nous insistons nouvelles et non informations pour ne pas dire potins) nannonait-elle pas rcemment avec des cris de joie que le footballeur anglais David Beckham se propose dacheter une le en Hati ?). Or Hati nest pas les Bahamas. Ni mme la Rpublique dominicaine voisine Hati a une autre Histoire. Et il serait prudent den tenir compte dans les choix conomiques faits pour le pays. Voire politico-conomiques. Oui, nous disions aujourdhui que en plus de lapprhension traditionnelle face la mainmise trangre, partielle ou entire, il y a dj la prsence au quotidien dune force trangre, plusieurs milliers de casques bleus onusiens de maintien de la paix ou mission de lONU pour la stabilisation en Hati. Pour garder le pouvoir Mais plus que tout il y a aujourdhui un gouvernement qui fait activement campagne en faveur des investissements extrieurs et dont on craint quil soit capable daccepter tout et nimporte quoi pour satisfaire ses ambitions. Et avant tout, pour garder le pouvoir. Un moment cela a sembl pouvoir marcher. Le gouvernement du prsident Michel Martelly et du premier ministre Laurent Lamothe est le plus jeune que nous ayons garde, un certain bond gnrationnel semblait de rigueur. Un bain de jouvence. Mais ce qui paraissait jusquici du dynamisme commence ressembler aujourdhui un plan systmatique de faire dHati un nouvel archipel des Bahamas, un avatar A ce sujet dont la plus grande ralisation aura t lactuelle opration de dmolition du centre-ville par des brigades de jeunes qui ne peroivent aucun salaire. En effet alors que les compagnies amricaines et dominicaines accourues aprs le sisme de janvier 2010 ont ramass des centaines de millions pour un travail largement inachev, ces adolescents se paient eux-mmes en vendant les morceaux de ferraille collects sous les dcombres. Curieuse faon pour louverture au grand capital de se faire sous le signe de lexploitation du travail des jeunes certainement unique dans la rgion (en dehors peut-tre du Mexique qui a une histoire aussi complexe dans ses luttes immmoriales contre le Yankee du nord) de nation lie son territoire comme le sang qui coule dans nos veines. Ce que dit bien ce cri de guerre hier comme aujourdhui : Hati ou la mort Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince dont le gouvernement se flicitait den avoir fait la promulgation lors de la toute rcente semaine de lenfance vous de Lilavois Rien dtonnant par consquent quun certain discours extrme, voire extrmiste, commence trouver une oreille plus attentive chez les jeunes gnrations principalement. Dautant plus quand la police nationale ragit de plus en plus et de manire indiscrimine par des mthodes rpressives et violentes. Comme les deux morts quelle a faits rcemment (un jeune homme qui se tenait sur le pas de sa porte et un bb dcd sous leffet des gaz lacrymognes) lors dune manifestation (non politique) par les rsidents de Lilavois (nord-est de la capitale) rclamant la rparation de la route principale traversant cette commune. Et qui fournit la police hatienne ses quipements alors quil existe un embargo sur les armements Hati depuis le coup dtat militaire de 1991 ? Hati a certes

PAGE 8

VIVE LE FOOT ( ... suite de la 1re page) ( ... suite de la 1re page) Le ministre de la Communication, Dr Rudy Hrivaux, a rencontr les patrons de mdias le mardi 10 juin dans les bureaux du Conseil national des tlcommunications (Conatel), lautorit en matire de rgulation des communications dans le pays. Une semaine avant la coupe du monde de football ne comment au Brsil, plus de six cents enfants adopts, dont prs dune centaine dorigine hatienne, ont eu leur propre championnat mondial Houten, 50 kilomtres au sud-est la compagnie nationale (Viettel) ait rpondu que les droits pour Hati ne peuvent coter plus cher que pour le Vietnam dont la population est plus de dix fois plus importante. Certaines interrogations nous sont venues nous aussi au cours de la rencontre de ce mardi au Conatel avec le ministre de la Communication et les patrons de mdias. Feyenoord, qui avait pris part aux jeux il y a quelques annes, est revenu cette anne pour ouvrir le tournoi et soutenir les enfants. Lanne dernire, un adopt de la Colombie, Jody Bernal, un chanteur bien connu aux Pays-Bas, tait aussi de la partie. Alors que aprs tant dexprience, on devrait avoir mis au point un systme, dun ct permettant lEtat de grer au mieux les sorties quil doit faire chaque Coupe du Monde, solutionnant ainsi le problme des normes diffrences qui peuvent tre constates dune Coupe une autre, et en existe beaucoup dautres comme eux. quand ils portent les couleurs nationales de leur pays dorigine sur le terrain de foot. Et ctait galement une exprience intressante pour les parents de pouvoir rencontrer dautres parents adoptifs pour changer et partager leurs expriences La Coupe du monde et plus rien nexiste Y a un qui doit sarracher les cheveux, cest la communaut internationale, qui fait tout son possible pour Mais voil, fallait pas choisir pour le scrutin lanne de la Coupe du monde. Oui, pour revenir la Rome antique, revue par Astrix et Oblix : ils sont fous ces Romains Les Hatiens le sont plus encore. Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince de souvenirs des diffrents pays dorigine, quelles ont vendus tout au cours de cette journe particulirement ensoleille. Parmi lesquelles, quatre organisations hatiennes, qui nont pas voulu rater le coche. Il sagit de Stichting Aide Hati Stichting Cit Soleil Stichting Passion pour Hati et comme il fallait sy attendre lincontournable Association des Hatienne des Pays-Bas que gre la trs active Vna Nieuwelink. Cette dernire tait venue, elle, avec un groupe de femmes hatiennes pour faire ce quelles font chaque anne : coiffer des enfants adopts dont les parents blancs ne savent pas comment sy prendre avec leurs cheveux souvent crpus. Elles avaient aussi amen des produits hatiens de toutes sortes des objets dartisanat, des bracelets, des drapeaux, des teeshirts etc. quelles ont vendus au cours de cette journe deffervescence o se sont ctoys plus dun millier de personnes. Nous collaborons avec WK-Adoptiekids depuis Au fond cest du dj vu car cest chaque 4 ans, la veille du Mondial, que cette mme runion a lieu avec les mmes acteurs : le gouvernement en place et les responsables du secteur mdiatique (tl et radio). Et chaque 4 ans, cest du pareil au mme, on discute des mmes questions, on entend les mmes arguments. LEtat part. Et les mdias faisant tat de la faiblesse du march de la publicit pour concder le moins que possible. Un grand succs, pouvait-on lire sur le site de lassociation AW Adoptiekids, organisatrice des jeux. Pour la ralisation de cet vnement, les organisateurs ont reu laide de plusieurs volontaires, parmi eux, des adopts adultes. Un tournoi unique dans le pays. Ce fut une journe pleine de joie et de rires. Lambiance du championnat de football des enfants adopts au Pays-Bas a t superbe! rapporte Vna Bazelais Nieuwelink, prsidente de lAssociation des Hatiens des Pays-Bas, cre il y a trois ans. Cest la troisime fois que seul enfant dorigine hatienne ne pas tre adopt. Il adore le foot et comme il est une mre hatienne, il pouvait aisment se fondre dans la foule malgr son mtissage visible. Pour les enfants, cette rencontre sportive tait plus que de leurs racines. En outre, ils se rendent compte, en jouant avec dautres enfants, quils ne sont pas les seuls avoir des parents de couleur diffrente et ralisent du mme coup quil La question des 20% qui fait craindre aux mdias que le signal ne soit pas au rendez-vous jeudi, est discute en haut lieu, assure-t-on. Chacun essayant de faire comprendre au ministre de la Communication que ce serait une catastrophe pour limage du pouvoir en place. Mais des rumeurs courent dans le public. Les droits de retransmission navaient jamais cot aussi cher. Deux millions. Il semble que la Natcom avait t approche et que avec ses 93 enfants, constituait le deuxime plus grand groupe des pays reprsents, juste derrire la Colombie. Ces petits Nerlandais dorigine hatienne taient gs de 5 14 ans et on en a constitu 7 quipes. Lvnement, qui a dur une journe entire, a commenc tt le matin avec une parade des drapeaux sous un de son pays dorigine. La plupart de ces jeunes arboraient une du drapeau de ltat dont ils sont issus. louverture, cest le 2010 en Afrique du Sud, qui a t entonn en lieu et place des hymnes nationaux habituels. Parmi les participants, il y avait aussi quelques entraneurs de lquipe colombienne et de lIndonsie. Des arbitres adopts aussi. Gustavo Hamer, adopt en provenance du Brsil et aujourdhui joueur de lquipe nerlandaise du Une foule dHatiens aux couleurs du Brsil devant un poste public de tlvision Sance de coiffure pour des enfants adopts runis pour le championnat ( \ P. 12) On est tomb daccord sur un pourcentage de 10 pour cent sur leurs revenus provenant de la Coupe du monde verser lEtat par les mdias qui retransmettront les rencontres. Tout le monde est sorti satisfait de la rencontre. Tant mieux. En esprant que la technique sera au point le jeudi 12 juin 4 heures de laprs-midi pour la crmonie douverture. Lingnieur Fritz Joassaint, qui est un vtran de ces retransmissions, assure que tout sera okay. Idem le directeur gnral du Conatel, Mr Jean Marie Guillaume, qui assure que dautres alternatives existent au cas o il y aurait un ppin la dernire minute. En effet on a fait tat dun diffrend au niveau du ministre des Finances qui refuse de verser dun seul coup les 2 millions de dollars amricains pour les droits de lIMC (International Media Consultant), en retenant 20% du total. dAmsterdam, au Pays Bas. Il sagissait de la cinquime dition du genre. En 2010, quelques mois avant le Mondial en Afrique du Sud, un groupe de parents adoptifs regroups au sein de lassociation WK-Adoptiekids, a eu lide dorganiser un tournoi de football uniquement pour des enfants adopts. Leur but tait de mobiliser ces enfants dracins pour les faire porter les couleurs nationales du pays dont ils sont issus, renouant ainsi avec leurs origines. Le principe, cest quils jouent dans une quipe avec dautres jeunes ayant si possible la mme origine. Il y avait, lors, des quipes dHati, de la Colombie, de la Chine, de lInde, de Sri Lanka, etc. Les enfants ont beaucoup aim cette exprience, et leurs parents aussi. Ce fut une journe de reconnaissance, de nouvelles amitis et beaucoup de plaisir commente un participant dalors. Et ce, malgr la pluie qui stait abattue ce jour-l. Lassociation a rdit lexprience les annes suivantes et le succs tait chaque fois au rendez-vous. Cette anne, le nombre denfants et soit supportable et non soumise au gr des discussions (quadriennales, tous les 4 ans) entre ces derniers et les reprsentants du pouvoir. Seulement en Hati que nous ne pouvons pas y arriver. Cela doit arranger certains, probablement En tout cas, toutes ces considrations importent peu au peuple comme le panem et circenses de la Rome antique, le peuple veut du pain et des jeux et tout le reste disparat Vive la Coupe du monde et les manifestations quasi quotidiennes de lopposition au prsident Michel Martelly feront de moins en moins recette. Pareillement les fameuses rencontres entre le prsident et les snateurs de lopposition et qui risquent dtre dsertes par les acteurs eux-mmes car personne ne veut rater les performances dun Lionel Messi ou dun Christiano Ronaldo. Mais il y a mieux : une fois le Mondial cltur le 13 juillet, en avant toute Lassociation WK Adoptiekids, prside par le Nerlandais Roel Eefting, est compose essentiellement de parents mais aussi des adultes adopts. Elle veut servir de lieu de rencontre entre parents et enfants issus de ladoption. Son rve est que les participants daujourdhui prennent en charge lorganisation lavenir. LAmbassade dHati au BENELUX a t reprsente par Flio Junior Joseph (Conseiller) et Garrincha Saint-Germain Joseph, a mme t convi ouvrir lun des matchs en lanant le coup denvoi. Comme cela se doit, les deux diplomates ont, bien sr, soutenu Hati. Les parents adoptifs des enfants haitiens taient trs heureux de les accueillir en ce grand jour Vna Nieuwelink. A ct du football, il y avait dautres activits. Par exemple un espace de rcration pour les gosses et une clinique mobile au cas o il y aurait eu ppin quelconque. Plusieurs Hati au championnat du monde de football pour les enfants adopts

PAGE 9

Page 9 BANQUE NATIONALE DE CREDIT

PAGE 10

Page 10 WHATS UP LITTLE HAITI ? with Pascale E. Taddeo Member of Parliament (MP) Vinicio Castillo Seman, one of the main leaders of the rightwing and ultranationalist Dominican party Fuerza to imitate the product and offer sun, sand and sea, the natural ingredients offered by Mother Nature. We rely very little on all inclusive St. Kitts and Nevis hotels, said Dr. Douglas to the Online Media Caribbean Intelligence. His country was catapulted to the top of the tourism industry because of this new niche. Some of their neighbors in the Eastern Caribbean, however, have continued to launch new all inclusive, mega resort hotels. But the tourism niche has forged a good reputation for Saint Kitts and Nevis, he recognized. The island of Nevis is so quiet that in 1992 it was a good hiding place for Princess Diana who wanted to escape from the press with her young sons. Today, the islands focus on the types of tourism that adds to the skills of the local population, such as sports tourism, heritage tourism, arts and entertainment. He argued that the idea of focused, niche tourism can create what he calls A whole integrated tourism. Training and educating the people of Ile-aVache on expropriation: this is what is a combination of social organizations in the country is proposing to do. These training and awareness sessions are within the scope of community resistance activities against what they describe as repressive and arbitrary practices that accompany the project Touristic Destination Ile-a-Vache. The Touristic Destination Ile-a-Vache project was initiated in 2012 as part of the tourism development plan implemented by the Ministry of Tourism. It provides for the building of several major projects: the construction of a standard international airport with a leads to it, the dredging of the port, lighting of the surrounding area, the construction of several resort hotels, 2,500 villas (condos), among others. Training and awareness activities were scheduled to At the end of June 2014, new events are planned on the island to demand the withdrawal of the presidential decree, said the Ile-a-Vache utility, and the release of the prisoner Jean Lamy Matulns, said Ismael Pierre Michel, of Konbit peyizan Ilavach (KOPI). The organization resisting the government tourisms project calls on all human rights organizations to support the mobilization against the project Touristic Destination Ile-aVache which, she said, would be to expropriate the inhabitants and residents of the island. been rendered stateless The students have asked the Dominican State to create clear and effective institutional mechanisms to restore Court. This joint position is enshrined in a declaration of solidarity and support to descendants of Haitians in the Dominican Republic made public June 10, 2014 and published under the title International Declaration of solidarity and support to the Dominicans of Haitian descent in their struggle for the right to recognition of their Dominican nationality. The law students are very concerned that the new law requires that people born in the Dominican Republic go through a process of regularization of immigration status, which ignores their right to nationality. The declaration, signed by sixty students, concludes that the request to the Dominican State is based on the rejection of injustice and racial discrimination as well as the desire to see the strengthening of the friendship and dignity of the Dominican people. Refer to the International Declaration of solidarity and support to the Dominicans of Haitian descent in their struggle for the right to recognition of their Dominican nationality Marie Carmelle Rose Anne Auguste, Minister Delegate to the Prime Minister, in charge of Human Rights and the Fight Against Extreme Poverty, met Michalle Jean, the UNESCO Special Envoy for Haiti, to review the craft industry in Jacmel, the Creative Village Milot and the formation project of the Now Inin stitute. Through these projects, the government, with the help of partners such as UNESCO, intends to support artisans, train and help them raise their creations to a standard level, then set up an international marketing structure. This meeting was also an opportunity to introduce the Haitian designer Elmer Joseph, who is gaining notoriety in Canada, and who took part in coordinating teams for these projects. Last Sunday, at the invitation of the Mayor of Jacmel, No Adonis, a meeting took place at the local marina, a working meeting on the formation of a Committee to the municipality. Among the issues discussed were: the major role of the state in tourism development, awareness and involvement of the population, the need to curb the proliferation of uncontrolled construction, as well as cultural events, which serve as a major engine for tourism in the region. As part of an overall plan to promote tourism, the Tourism Ministry proposes to develop Ti Beach Mooring, located 20 minutes from the town of Jacmel in Cayes-Jacmel (Southeast). The proposal of MTIC includes the development of facilities as follows: bathrooms, 2 bar / restaurants, kiosks, kitchen, beach umbrellas, parking, repair of housing units, tourist information kiosk, swings, beach volleyball court, garbage receptacles, and beach buoy. Last Friday, Prime Minister Laurent Lamothe met a Vietnamese delegation to increase the capacity of energy production in Haiti. Nacional Progresista (NPF) an ally to the party in power has proposed to his colleagues in the Chamber of Deputies the building of awall along the border with Haiti to strengthen immigration control. The two countries share a land border of about 400 km. Naturally, MP Castillo Seman anticipates having crossings activities. despite the efforts of security agencies, the fragility and recurrent weaknesses of immigration control of our borders are undeniable. The United States and many other countries, he argues, have well-built walls to secure their borders, without having degenerated into hostile situations or conflicts in diplomatic, economic and cultural relations. This proposal has been described as madness by Guillermo Moreno, president of the party Alianza Pas. Building a wall along the border, as proposed by MP Vinicio Castillo Seman is a folly that would expose the Dominican Republic to ridicule and derision at the international level, warned Guillermo Moreno. It has become evident that this is essential to make the most of Caribbean Tourism. The Prime Minister of St. Kitts and Nevis said recenlty that while many other parts of the world have managed Vinicio Castillo St. Kitts Prime Minister Washington Law School 20 e dition de la foire annuelle Livres en Folie qui se tiendra, pendant deux jours, les jeudi 19 et vendredi 20 juin 2014, au Parc historique de la Canne Sucre, Tabarre (municipalit au nord-est de la capitale). Cette innovation sexplique notamment par le fait avait gn la vente des livres, avance le directeur du journal Le Nouvelliste, Max Chauvet, lors dune confrence de Mr. Chauvet invite surtout les jeunes, colires et coliers, tudiantes et tudiants, participer cette deuxime journe (vendredi) qui permettra de contrler, Lanne dernire, plus de 12 mille visiteurs ont t reus la journe de Livres en folie. Cette foire du livre est considre comme lvnement culturel le plus important de lanne, fait valoir Max Chauvet. Ces deux journes, jeudi et vendredi, devraient tre fructueuses pour les maisons dditions et auteurs, espre-t-il, e dition de record, vu le nombre dauteurs et de titres en signature. Cette anne, la collection C3 Editions, ayant seulement trois ans dexistence, fera sa premire apparition Livres en folie. Avec quinze auteurs en signature. La romancire Kettly Mars est linvite dhonneur cette anne. Parlant du rle de la culture hatienne dans le monde, Kettly Mars encourage le monde hatien des lettres donner plus de modles aux jeunes, qui en ont besoin. Pour sa part, la ministre de la culture Monique Rocourt a salu tous les partenaires de Livres en folie, pour leur contribution cet vnement culturel, devenu Cette foire reprsente une grande plateforme pour communiquer et partager. vnement et encourager dautres initiatives visant inciter la cration et la dmocratisation du livre a encore dit la ministre Monique Rocourt. Livres en folie 2014 cette anne pendant deux jours

PAGE 11

Page 11 PETITES ANNONCES PAR CES MOTIFS, le Tribunal, aprs examen, le Ministre Public entendu, maintient ladite action. ADMET en consquence le divorce du sieur Francis MURAT davec son pouse ne Marise PAUL pour injures graves et publiques aux torts de lpouse. PRONONCE la lEtat Civil de la section SudEst, de Port-au-Prince, de transcrire sur les registres ce destins le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la Capitale sous peine de dommages intrts envers les tiers sil y chet ; Commet lhuissier AINSI JUG ET PRONONC PAR NOUS, Marleine Bernard DELVA, juge en audience civile, ordinaire et publique du jeudi quinze Mai deux mille quatorze, en prsence de Me. Ronald PIERRE, Substitut du Commissaire du Gouvernement de ce ressort et avec IL EST ORDONN etc EN FOI DE QUOI etc AINSI JUG etc Pour le Cabinet : Herv Franois ALCINDOR, Av. PAR CES MOTIFS, le Tribunal aprs examen, le Ministre Public entendu, maintient dclare fonde ladite action. Admet en consquence le divorce du sieur A. Nickson CASIMIR, lpouse ; Prononce la dissolution des liens matrimoniaux existant entre lesdits poux ; registres ce destins le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la capitale sous peine de dommages intrts envers les tiers sil y Compense les dpens. AINSI JUG ET PRONONC PAR NOUS, Marleine Bernard DELVA, juge en audience civile ordinaire et publique du jeudi quinze Mai deux mille quatorze, en prsence de Me. Ronald PIERRE, Substitut du Commissaire du Gouvernement de ce ressort et avec IL EST ORDONN tous huissiers sur ce requis de mettre le prsent jugement seront lgalement requis. susdits. AINSI SIGN : Marleine Bernard DELVA et Joseph PIERRE-LOUIS. POUR PUBLICATION : Me.Samson JEAN-BAPTISTE, Av. PAR CES MOTIFS, le Tribunal aprs examen, le Ministre Public entendu, maintient action. Admet en consquence le divorce de la dame wolson SANNON ne Manouchka MERSAN, davec son poux pour injures graves et publiques le divorce des poux. Prononce lEtat Civil de la section Sud-Est de Port-au-Prince, de transcrire sur les registres ce destins le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la Capitale sous peine de dommages intrts envers les tiers sil y chet. Commet lhuissier AINSI JUG ET PRONONC PAR NOUS, Jacques Hermon CONSTANT, Juge en audience Civil, ordinaire et publique du jeudi trente Janvier deux mille quatorze, en prsence de Me. Ronald PIERRE, Substitut du Commissaire du Gouvernement de ce ressort et avec IL EST ORDONN ETC .. EN FOI DE QUOI ETC POUR EXPDITION CONFORME COLLATIONNE Me. Achille P. JOSEPH PAR CES MOTIFS, le Tribunal aprs en avoir dlibr et au vu de la loi ; occupation illgale et arbitraire en vertu la citation en date du 11 Avril 2014 Ministre de lhuissier DERILUS Pierre Delinoir du Tribunal de Paix de Carrefour, se dclare comptent pour trancher ; juge a charge dappel ; maintient le dfaut accord au demandeur contre son adversaire faute de comparaitre ; constate les faits perptrs par le cit au prjudice du demandeur ; ordonne en consquence lexpulsion du sieur BREVIL Frantz Laurent de la condamne aussi aux frais et dpens de linstance, commet le sieur Pierre Elie Joseph pour la Ainsi jug et prononc par nous, Me. Pierre BELVU, Juge assiste du sieur BAZELAIS Il est ordonn tous huissiers sur ce requis de mettre le prsent jugement seront lgalement requis. POUR EXPDITION CONFORME COLLATIONNE Me. Frantz BAZELAIS. Extrait des minutes du greffe du Tribunal de Premire Instance de Port-au-Prince. Le Tribunal de Premire Instance de Port-au-Prince comptemment runi au Palais de Justice de cette ville a rendu en audience ordinaire, publique et en ses attributions civiles le jugement suivant : Entre 1) la dame Amande Julemiste, demanderesse ; Et 2) les dames Brunette Dumercier et Clerinord Destin, dfenderesse. Le dispositif est ainsi conu : PAR CES MOTIFS, le Tribunal aprs en avoir dlibr au vu de la loi, sur les conclusions du reprsentant du Ministre Public ; donne dfaut en la forme contre les dames Brunette Dumercier et Clerinord Destin, faute de comparaitre laudience du mardi 14 Mai et incommutable de la proprit situe sur lhabitation Fragneau section communale de par qui de droit, lEst par la Ravine et lOuest par une route ce, suivant procs-verbal darpentage de lArpenteur Franckel Ption assist de son confrre Benjamin Dorzina en date du dix-neuf Novembre mil neuf cent quatre-vingt dix-neuf ; dit que les assigns sont sans droit ni qualit sur toute la parcelle dudit terrain ; en consquence ordonne le dguerpissement des assignes et la dmolition de toutes les constructions par eux riges sur le dit terrain prndant lindue jouissance ; Accord lexcution provisoire sans caution sur ce chef ; Reconnait la faute des assignes ; les condamne solidairement lun pour lautre CENT CINQUANTE Donn de nous, Me. Mathieu CHANLATTE, juge laudience ordinaire, Public et Civile du mardi dix-sept (17) Dcembre deux mille treize, en prsence Me. Paul WESLEY, Subs. du Commissaire du Gouvernement, reprsentant du Ministre Publique et de Me. Jean Il est ordonn Pour le Cabinet Labissire et Associs : Mes. Jol Louis Jacques, Av. Jean Baptiste Sony Landre, Av. PORT-AU-PRINCE, Hati (HCNN) Il y a 32 pays en comptition dans la Coupe du Monde de Football 2014 de la FIFA sur le sol brsilien, du 12 Juin au 13 Juillet, mais seulement deux dentre eux, le Brsil et lArgentine, dans ce pays des Carabes o le football europen est le sport dominant. Chaque quartier de la capitale Port-au-Prince et travers le pays est dcor avec des drapeaux brsiliens et argentins par les fans qui sont prts mettre en attente toutes les activits y compris le travail ou mme un rendez-vous la clinique du mdecin pour regarder leur quipe jouer. Les fans de football hatiens expriment leur passion comme sils taient des citoyens des pays de leurs slections prfres et portent leurs couleurs, pendant quils regardent les diffrents matchs de la Coupe du monde de la Fdration Internationale de Football Association (FIFA), travers les crans de tlvision sur les places publiques, dans des lieux en plein air dans leurs quartiers, dans les restaurants, la maison, chez des voisins ou dans des endroits improviss o les fans paient un frais dadmission pour regarder les matchs. Je suis Brsilien, mais mon frre est Argentin, a dclar samedi la Haitian-Caribbean News Network (HCNN), Maxime Merisier. Je suis trs content de la performance de mon quipe (le Brsil) qui a eu un bon dpart en battant la Croatie 3-1 jeudi, a dclar Merisier, un jeune tudiant hatien de 20 ans. Des dizaines de fans de la Seleao sont descendus dans les rues jeudi soir pour clbrer la victoire du Brsil contre la Croatie et ont fait la fte toute la nuit. La plupart des fans de football hatiens soutiennent le Brsil, mais son poursuivant immdiat, dans les curs hatiens, est la slection dArgentine mene par Lionel Messi, lun des deux meilleurs footballeurs du monde, avec le Portugais Cristiano Ronaldo, qui dtient le prix FIFA de meilleur joueur de football de lanne, pour la saison coule. Je suis Argentin et je crois que lArgentine va gagner la Coupe du Monde au Brsil, avec Lionel Messi qui reste mon avis le meilleur joueur du monde, a dclar HCNN Les membres dune mme famille soutiennent parfois des quipes rivales et se livrent souvent de longues et permanentes discussions sur les ralisations ou les lacunes de leurs quipes prfres. Des groupes damis et de nouvelles connaissances sont gnralement vus dans des coins de rue, faisant valoir avec passion le potentiel et les exploits de leurs stars et de leurs quipes de football prfres. Quand le Brsil joue, les rues gnralement embouteilles de la capitale Port-au-Prince deviennent quasiment vides, le travail dans ladministration publique et dans dautres entreprises prives souffre, car de nombreux travailleurs et fonctionnaires regardent le match. Parfois, mme les lgislateurs sont blms pour ne pas se prsenter au Parlement pour passer des lgislations, puisquils ne veulent pas manquer match important jou par le Brsil. Les dirigeants du gouvernement hatien sont rputes pour avoir un intrt particulier des manifestations sportives populaires comme la Coupe du Monde de la FIFA, qui les librent temporairement dimmenses pressions politiques et sociales, parce que la grande majorit de la population sera occupe regarder les matchs. Ce genre de calcul se fait dans tous les milieux politiques. Par exemple, des partis dopposition qui cherchent renverser le gouvernement actuel dirig par le prsident Michel Martelly et le Premier Ministre Laurent Lamothe, ont dclar publiquement quil fallait mobiliser la population pour obtenir lviction des actuels dirigeants avant le dbut de la Coupe du Monde de la FIFA. Je sais que Martelly pense quil peut compter manifestations de rue qui rclament son dpart, parce quil sait que les gens ne participeront pas dans les manifestations pendant de la Coupe du Monde, a dclar le Snateur dopposition Moise Jean-Charles. Nous devons nous mobiliser pour sortir Martelly du Palais prsidentiel avant le dbut de la Coupe du monde, a-t-il dit plusieurs semaines avant louverture de la 20e dition de la comptition. En fait, le snateur Moise Jean-Charles et dautres groupes dopposition ont organis un certain nombre de manifestations de rue conscutives qui ne leur ont pas permis de raliser leur objectif politique. Il est clair que les Hatiens sont maintenant en train de regarder la Coupe du Monde. La France, lAllemagne, lItalie, et lEspagne sont aussi parmi les favoris de certains fans hatiens. Un nombre croissant dHatiens expriment, aujourdhui galement leur soutien aux quipes africaines dont le Cameroun men par Samuel Etoo et la Cte-dIvoire de Yaya Tour et de Didier Drogba. La premire et unique fois quHati a particip une Munich, en Allemagne, et avait t limine au premier tour du tournoi. Mondial

PAGE 12

Page 12 REFLEXIONS fonctionnement, idologie, avenir ( ... suite de la page 2) ( ... suite de la page 8) Exceptionalism le linguiste hatien Michel DeGraff (2005), professeur MIT, propose une critique incisive de ce quil a set of beliefs, widespread among both linguists and nonlinguists that Creole languages form an exceptional class on phylogenetic and/or typological grounds. (un ensemble de croyances largement rpandues parmi les linguistes et les non linguistes que les langues croles constituent une classe exceptionnelle fonde sur des bases phylogntiques et/ou typologiques.) [ma traduction]. Cet exceptionnalisme crole a fait beaucoup de mal aux langues croles en gnral et particulirement au crole hatien. Les langues croles ont t prsentes, nous rappelle DeGraff, comme des langues anormales corrompues moins avances extrmement simples qui reprsentent un handicap pour leurs locuteurs dans lacquisition du savoir et des connaissances. DeGraff a montr que cette minoration de premier plan dont les langues croles ont t victimes a longtemps servi justify the widespread exclusion of monolingual Creole speakers from a number of spheres where socioeconomic power is created, reproduced, and exercised. locuteurs unilingues croles dun certain nombre de sphres o le pouvoir conomique est cr, reproduit, et mis en uvre.) [ma traduction]. Comment renverser le maintien sculaire dans la socit hatienne de ce que DeGraff appelle le complexe Francophilie doubl de Crolophobie et dvelopper ltablissement dun capital linguistique crole (dans le sens de Bourdieu) ? Rappelons que pour Bourdieu, le capital linguistique est une composante du capital culturel, prsent comme un ensemble dacquisitions sociales, comme les diplmes, les codes culturels, les faons de parler, les accents Sur le march linguistique hatien, le capital culturel est dtenu pour linstant par la couche cultive du corps social qui est en possession du capital symbolique Cette couche cultive a rig le franais standard hatien comme la varit prestigieuse seule capable de dterminer la mobilit sociale et a longtemps empch les unilingues croles daccder la maitrise de la langue franaise. Or, selon Bourdieu, Toute domination symbolique suppose de la part de ceux qui la subissent une Dans les conditions o fonctionne le march linguistique hatien, le capital linguistique crole est foul aux pieds et nest pas reconnu en tant que valeur sociale, savoir culturel, outil de La question fondamentale est donc celle-ci : comment mettre en uvre un capital linguistique crole (varits et formes linguistiques prestigieuses, pratiques formelles de langage) dans la socit lensemble de la population hatienne ? On sait que les masses hatiennes ont pendant longtemps t prives de la scolarit la plus lmentaire en raison des fortes ingalits sociales qui ont cours dans la socit hatienne et quelles nont pu avoir accs au capital linguistique dans la langue dominante socialement, cest--dire le franais. On sait aussi que le crole, en tant que langue domine socialement, peut reprsenter une forme de capital culturel et linguistique dans la mesure o il peut procurer des avantages aux locuteurs qui les utilisent sur le march linguistique. Le march linguistique hatien peut tre restructur et redonner un nouveau visage au capital linguistique crole. Cest la tche des linguistes, des dcideurs, des crivains, des intellectuels de contribuer cette tche. En fait, ce travail a dj commenc. On peut le voir luvre dans un projet tel que le MIT-Haiti Initiative, produit dun accord sign entre le Massachusetts Institute of Technology (MIT) et le gouvernement hatien (en avril 2013) en vertu duquel des technologies digitales de haute qualit se servent du kreyl as an indispensable tool for active learningactive learning that is both constructive and interactive (DeGraff 2013) (comme un outil indispensable pour un apprentissage actif, qui soit la fois constructif et interactif.) [ma traduction]. DeGraff a soulign justement que cest la premire fois que des ressources en ligne en kreyl ont t cres en science et en maths au niveau des universits et des lyces. Le MIT-Haiti Initiative a lanc une nouvelle re dans laccs lducation en Hati et on peut dire que le linguiste Michel DeGraff de MIT est le fer de lance de ces nouvelles mthodologies. Pour DeGraff, activities that students at all levels need to master depends on the students ability to reason and communicate clearly with themselves and with others. When students can use their in order to build new knowledge, their ideas can be expressed with the most clarity. In turn their linguistic competence becomes stronger. que les tudiants tous les niveaux doivent maitriser dpend de laptitude raisonner et communiquer clairement avec eux-mmes et avec les autres. Quand les tudiants peuvent utiliser leur langue native (ou une autre langue quils parlent peuvent tre exprimes avec le maximum de clart. En retour, leur comptence linguistique devient plus forte). Le projet MIT-Haiti Initiative est dune importance capitale pour lducation en Hati. En mettant la disposition des enseignants et des apprenants de nouvelles ressources pdagogiques bases sur des technologies de pointe et disponibles en kreyl, langue premire de tous les locuteurs hatiens, ce nouveau projet va crer a new culture of deep learning in Kreyl (une nouvelle culture dapprentissage maximal en kreyl) [ma traduction]. Dautres moyens par lesquels on peut restructurer le kreyl consistent en : uniquement en kreyl et de dictionnaires de langue (unilingues) La rdaction de tous les documents officiels, des communiqus dtat, des discours formels en kreyl La cration de prix littraires importants rcompensant des romans, essais, pices de thtre, recueils de posie rdigs en kreyl La cration dun quotidien ou dun hebdomadaire entirement rdig en kreyl La pratique quotidienne de la langue kreyl par les fonctionnaires publics travaillant dans les administrations publiques dans leurs contacts avec le grand public. Quel avenir pour le march linguistique hatien ? Peut-il y avoir un renversement partiel de la structure traditionnelle dominants-domins qui amnerait des rapports de classe moins brutaux o le pouvoir symbolique aura laiss un petit espace de libert aux victimes de lexclusion sociale ? Dans Ce que parler veut dire France hexagonale, Bourdieu crit ceci : Leffet du march ou dans le trac des prises de parole publiques, ne cesse pas de sexercer jusque dans les changes les plus ordinaires de lexistence quotidienne : tmoins les changements de langue que, dans les situations de bilinguisme, sans mme y penser, les locuteurs oprent en fonction des caractristiques sociales de leur interlocuteur ; ou plus simplement, les corrections de la langue lgitime. Le march linguistique hatien qui est encore beaucoup plus complexe que le march linguistique franais rvle le long chemin que dominants et domins ont parcourir mme dans les changes les plus ordinaires de lexistence quotidienne Lune des tches les plus urgentes dans la construction de nouveaux rapports entre les locuteurs qui se partagent le march linguistique hatien est ltablissement dune politique linguistique o les rles des deux langues seraient considrs pour dcider comment les deux langues et autres varits en usage dans la socit hatienne doivent tre utilises. Il nous rarement eu dans notre histoire de peuple. Les derniers dveloppements dans lvolution de la situation sociolinguistique dHati laissent prsager une volution du march linguistique hatien o la langue lgitime de la population du pays occupera alors la place qui lui revient. Que deviendra la langue franaise en Hati ? Pour nous, et nous lavons toujours maintenu, il ne sagit pas de faire disparaitre cette langue du march linguistique hatien. Selon Bourdieu, la langue doit tre considre comme un bien symbolique auquel la socit accorde une valeur qui dpend troitement du march dans lequel ce bien fonctionne. Ce nest pas lexistence de la langue franaise en Hati qui reprsente le problme. Ce sont les relations de pouvoir au sein de la mais dans laquelle les institutions, les pratiques de classe, les relations de pouvoir avec lancienne puissance colonisatrice et avec la puissance imprialiste voisine sont encore fortement implantes. La coexistence de ces deux langues sur le march linguistique est loin de reprsenter une entreprise impossible. Hugues Saint-Fort, New York, mai 2014 de commentaires apports par mon ami et collgue contenues dans le texte. Pierre Bourdieu (1979) La distinction Paris : Les ditions de Minuit. Ce que parler veut dire. Lconomie des changes linguistiques. Paris : Fayard. Questions de sociologie Paris : les ditions de Minuit. Noam Chomsky (2000) New Horizons in the Study of Language and Mind. Cambridge: Cambridge University Press. Michel DeGraff (2005) Linguists most dangerous myth: The fallacy of Creole Exceptionalism. In: Language in Society 34, 533-591. Cambridge University Press. _______________ (2013) MIT-Haiti Initiative Uses Haitian Creole to Make Learning Truly Active, Constructive, and Interactive. Plen tt. Port-au-Prince. Eloquence and Power: The Rise of Language Standards and Standard Languages. London: Pinter. Prononciation du franais standard. Paris: Didier. Pierre Lon et Parth Bhatt (2009) Structure du Paris : Armand Colin. Justin Lhrisson (1905) La famille des Pitite-Caille. Imprimerie Aug. A. Hraux. Nouvelle dition en 2012 par les Publications de luniversit de Saint-tienne, France. Gerard Van Herk (2012) What is Sociolinguistics? Wiley-Blackwell. [1] En linguistique, une phrase est juge grammaticale cette langue. En revanche, elle est juge agrammaticale quand de cette langue. [2] Ce roman a t rdit en 2012 aux publications de lUniversit de Saint-tienne dans une dition tablie et prsente par Lon-Franois Hoffmann. [3] Dominique et Sainte-Lucie sont aussi des territoires indpendants mais la langue crole qui est parle sur ces deux iles, malgr quelle soit originellement base franaise, connait une forte invasion de termes lexicaux anglais qui risquent court et moyen terme de faire de ces deux croles des croles base anglaise. Signalons que ces deux indique Vena Lun des objectifs de notre association, cest de faire connatre notre culture, la culture haitienne, et de la faire partager avec les parents des enfants haitiens adopts au Pays-Bas, ajoute-telle Ctait ainsi que notre collaboration avec WK-Adoptiekids a commenc Durant toute la journe, pendant que ses camarades coulaient leurs marchandises made in Haiti, Vena faisait, elle, le tour des htes, donnant des conseils des parents nerlandais, tout reconnaissants, et encourageant les jeunes Haitiens tre prsence des dames de lassociation pour orner leurs ttes de somptueuses tresses lafricaine ; ce quelles ont fait volontiers. Lors de ldition de 2013, elle avait distribu des teehirts de son association aux jeunes joueurs. Du ct des organisateurs, la satisfaction tait aussi de mise. La prsence de ces organisations est importante pour nous, pour gayer lvnement, amasser des fonds et partager les expriences indique le prsident de WK-Adoptiekids. Hati au championnat du monde de football pour les enfants adopts Chaque anne, une organisation de lun des pays dorigine reoit un don. Cette anne, le don a t octroy Stichting Erubodo House une association qui prend en charge les enfants handicaps au Nigria. Cre en 1997, cette organisation se donne pour objectif de crer une atmosphre chaleureuse aux enfants maltraits, battus, aprs leur avoir prodigu des soins mdicaux appropris. En ce qui concerne ce mini-mondial 2014, le pays vainqueur, cette anne, tait la Colombie. Mais il y a deux ans, ctait Haiti qui remportait la palme dor. Huguette Hrard

PAGE 13

Page 13 HAITI QUEL DEVELOPPEMENT ? ATTENTION A tous ceux et toutes celles qui aiment Mlodie. Branchez vous partir de votre ordinateur sur Il y a cinq ans, le CHIBAS (centre de recherche sur la bionergie et lagriculture durable) organisait la 1 re gwo medsiyen en Hati Nous tions en 2009, Ren Prval stait laiss convaincre par George W Bush et Luis Ignacio da Silva, plus connu sous le sobriquet de Lula, de lintrt pour Hati de se lancer dans la production de bio-diesel et on ne parlait plus que de se lancer dans cette aventure en utilisant les graines de jatropha curcas, connu chez nous sous le nom de gro medsiyen. (Voir Le jatropha, plante miracle ou maldiction ?, HEM er -0707/2009). Mais souvenez-vous, 2009 ctait un an aprs les meutes de la faim et le sommet organis par la FAO avec pour thme : nergies En effet, dans les jours ayant prcd ce sommet, dans une interview tlvise, que le problme dalimentation auquel le monde tait confront avait trois causes : les changements climatiques, les prix du ptrole, qui ont fait monter les prix des denres alimentaires, les biocarburants. A lpoque, les dclarations contre les biocarburants se multipliaient, y compris chez nous o le collectif 4 G Kontre qui runissait les organisations : Tt Kole Ti Peyizan Ayisyen, MPP (Mouvman Peyizan Papaye), MPNKP (Mouvman Peyizan Nasyonal Kongr Papaye), CROSE (Coordination Rgionale des Organisations du Sud-Est) et RENHASSA (Rseau National Hatien pour la Scurit et la Souverainet Alimentaire), vint manifester devant le local o se tenait la confrence. (Voir HEM Vol. Ce collectif avait sorti, sous la signature de Chavannes Jean-Baptiste, une petite brochure intitule: Agwokabiran, Pwoj Lanm, pwoj anti peyizan ak anviwnman qui fut distribue aux participants, il tait aussi prsent la confrence, en la en la personne de Doudou Pierre Festile, coordonnateur du RENHASSA, qui rappela les expriences malheureuses que nous avons faites avec le sisal et la corne cabrit (Voir 15-21/07/ 2009). Aujourdhui, je nentends plus parler de jatropha, la mode a pass, et si je reviens avec le CHIBAS, cest parce quil sest lanc dans une autre aventure, celle du sorgho sucr. Eh oui, vous avez bien lu, sorgho sucr ou petit mil sucr, une varit qui, en plus de produire des grains, comme tout pitimi qui se respecte, a la particularit de contenir du sucre dans sa tige, tout comme sa cousine la canne--sucre. Je ne connaissais pas cette varit, jusquau jour o Philippe Mathieu, Ministre de lAgriculture du gouvernement de Gros Grard, me chargea dune mission qui sortait un peu du cadre des activits de lINARA. Il sagissait de chercher des terres o lon pourrait cultiver cette varit dans le but de produire de lthanol pour faire du bio-carburant. Le projet avait t concoct par Frantz Flambert, qui fut Ministre de lAgriculture avant dtre le dernier Ministre des Finances de Jean-Claude Duvalier et vivait alors en Rpublique Dominicaine. Je mtais donc rendu, avec une quipe de techniciens, dans la rgion de Limonade, mais nous navons plus entendu parler du projet ; autant que je sache, Flambert avait eu de gros problmes de sant. Et puis voil que je reois une invitation du CHIBAS un Atelier sur le Dveloppement dun sorgho multi-usage (alimentation, fourrage, alcool) en Hati Mardi 10 et mercredi 11 juin. Etant arriv en retard, je nai pas entendu les propos de lancement de latelier, jai donc d faire quelques recherches srieux. En effet, la Fondation Chibas-Hati est un organisme but non lucratif bas en Hati dont la mission est dite de Ministre de lAgriculture, des Ressources Naturelles et du Dveloppement Rural (MARNDR), qui fait partie du Conseil de Direction du Chibas. A cela il faut ajouter que le directeur enseignant-chercheur lUniversit Quisqueya, partenaire de ce projet. Parmi dautres partenaires ce projet il faut citer le CIRAD ( Centre International en Recherche Agronomique pour le Dveloppement ), un organisme tourn vers la recherche et le dveloppement de lagriculture en zone tropicale. Gilles Trouche a longtemps travaill en Amrique Latine et Centrale (Nicaragua, Colombie) aprs des affectations en Afrique de lOuest (Sngal et Burkina). Il a initi en particulier un programme de slection de sorgho sucr en Colombie et pourra partir de ce programme de slection fournir les populations synthtiques ncessaires au dmarrage rapide dun programme de slection en Hati. Mais il faut citer galement luniversit Laval, Montral, une universit en Illinois mais aussi, et ceci est trs nouveau en Hati, la Brasserie Nationale qui est intresse, et a mme, je crois, commenc, produire de la bire partir du sorgho. Jen avais dj entendu parler, mais je ny comprenais rien, ne sachant pas ce quest le maltage Entre temps jai fait ma petite recherche et jai appris : Le maltage est une opration dveloppement naturel dune crale gnralement de l orge bien que le froment ou le seigle cette dernire produise certaines enzymes et des sucres Et voil une fois que vous avez votre sucre et vos enzymes, vous pouvez produire de lalcool. CQFD. Mais laissons ces considrations dun ancien pharmacien pour revenir notre sujet. Je reprends une partie du rsultat de ma recherche : Le but de ce projet de recherche usage multiple, pouvant tre utilise comme source dnergie alternative, ainsi que comme source alimentaire en Hati comme en Rpublique Dominicaine. Le systme reposerait dont les feuilles peuvent avoir une utilisation comme fourrage : nergie, alimentation humaine et fourrage) Le maintien des populations en zones rurales est un enjeu majeur et ncessite que des solutions nouvelles soient proposes pour donner aux paysans la possibilit de mieux valoriser leur conomie locale nouvelle gnratrice demplois Nous essaierons de voir comment cela peut se prsenter dans la pratique. Bernard Ethart Le choix annonc par le snat hatien de lancien prsident du Depuis environ deux semaines aprs la rencontre tenue les 3 et 4 juin, entre le prsident Martelly et les snateurs , la nouvelle fait la une des mdias : Max Mathurin est retenu par les snateurs pour faire partie des reprsentants du Parlement au Conseil lectoral provisoire. Cependant ce choix qui suscite dj des dbats dans lopinion, est loin Jusqu maintenant, le secrtariat du Palais national na pas reu de de la prsidence, Lucien Jura, interrog par HPN. Contact par lagence en ligne, le snateur Jean-Baptiste Bien-Aim Cest dans la presse que jai appris la nouvelle : le choix de Max le snateur Bien-Aim, lun des membres du groupe des six snateurs les plus farouches de lopposition. Cependant une source au Palais national, crit HPN, a indiqu que le prsident du Grand corps, Simon Dieuseul Desras, et celui de la Chambre des dputs, Jacques Steevenson Thimolon, auraient adress, le 9 juin, une correspondance au chef de ltat, Michel Joseph Martelly, pour linformer du choix de Me Max Mathurin. HPN a tent en vain de contacter Simon Dieuseul Desras ou Jacques Steevenson Thimolon pour plus dinformation. prsid le Conseil lectoral provisoire de lpoque. le choix de Max Mathurin

PAGE 14

Page 14 LES JEUX HORIZONTAL 1. Gardien de but dune quipe participant au Mondial 2. Embranchement des vers 3. Se rend 4. Irridium Dvelopp en milieu strile 5. Article Prpar au four 6. Ordre religieux catholique Phase de la corrida 7. Entoure le mamelon 8. Excde. VERTICAL 1. Capitaine dune selection participant au Mondial 2. Prposition Epuis de fatigue 3. Article Erbium 4. Fit une vision Forme de musique populaire 5. Etat du Mexique 6. Ne servent rien 7. Le mme Refute 8. Pronom Bande dtoffe de lvque. COURTOIS ANNELIDE S##VAS## IR#AXENE LES#CUIT LC#PASEO AREOLE#L SURPASSE Visitez Haiti en Marche sur Internet au www.haitienmarche.com SCRABBLEArrangez les sept lettres ci-dessous pour former un mot franais Solutions de la semaine passeDISPOSE Z R A E O E L Solutions de la semaine passe:Solutions de la semaine passe: LES JEUX DE BER NARD Allez de PENILS GAZEES en utilisant des mots du vocabulaire franais, et ne changeant quune lettre par ligne.Mots Crois sNeuer Casillas Cech Buffon Courtois Silva Ramos Alves Lahm Kompany Chiellini Pepe Hummels Luiz Alba Marcelo Alaba Godin Schweinsteiger Toure Xavi Alonso Pirlo Busquets De Rossi Kroos Iniesta Ribery Bale Ozil Robben Vidal Silva Hazard Muller Reus Di Maria Modric Messi Ronaldo Ibrahimovic Suarez Rooney Neymar Van Persie Cavani Aguero Lewandowski Benzema CostaMATOIR MATOIS MATONS BATONS BETONS BELONS FELONSPENILS GAZEES X C O A O V I X M U C R O P D M L K T V N F I I L P K Z P B E H E X O C F X J R R E T R E N V K U L N P I I S S E M G G J E Y A D C P S L B E N Z E M A N O A K Y B G M E O Q U C P U Z I C L L Q O B H A S H I A U M Y L J E S B E O L Z Y L B P V X D E R O S S I R L R C D I I E A A P I A T Y T I N I E S T A H L S W N D T J F S G M O S C P U D V H B A A O O I S Z C I O A I L N E X A V I T N C V O V O D P L B L S A R I N Z L M D O E Y R R C T T V V U V J Y I E M A O A R U B I A K F D A J M X R D N P W W V L M A R B M I E B S K S E O O X A S H I V E H Z E O M B B T Z B G F U N K P U C E I C A A S R E T E I Q F Z Y I H N M A S K L R L H Z B X R B U R A N K D G M O R E U G A I V P T W B J O X D V V E E J K E I S B M W N S U V P N P B I P H L D E M Z A A G G M L M T K Y U G C B O S J U V D V N D I (... suite de la page 2) juin, est reporte au samedi 19 juillet. Bureau de communication de la Primature monde de football P-au-P, 12 juin 2014 [AlterPresse] --La compagnie publique Electricit dHati (Edh) assure quelle fera son possible pour alimenter les foyers en lectricit aux heures des matches de la coupe du monde de football. Dans une note rendue publique le 12 juin, date de louverture de la comptition au Brsil, lEdh appelle la collaboration de la population et recommande de dbrancher certains appareils tels les rfrigrateurs, climatiseurs, sche-cheveux, ampoules incandescentes et fers repasser. La compagnie invite les personnes qui font des branchements clandestins de cesser cette pratique dangereuse pour le circuit et les consommateurs illgaux se rgulariser. Elle demande en mme temps ses clients de rgler leurs factures dlectricit. Cet appel de lEdh intervient aprs plusieurs semaines de disette en fourniture de courant dans plusieurs quartiers de Port-au-Prince. Une nouvelle plateforme politique a vu volontaires pour lunit salvatrice, galement connu sous le nom de RANDEVOU A et dont lobjectif dclar est de participer au renforcement de lEtat. Son prsident Philippe Philius informe que cette plateforme compte actuellement plus de 300 organisations sociaux politiques et est en pourparlers avec une dizaine de partis politique et 3 autres plateformes. pourvu, a-t-il dit, que ces lections soient organises dans de bonnes conditions. Le responsable des relations publiques de la plateforme, Wilson Jeudy, actuel agent intrimaire de lExcutif Delmas, a plaid en faveur dune trve politique en vue de Les lections constituent le meilleur moyen dmocratique pour accder au pouvoir, a dit lancien candidat malheureux la prsidentielle de 2010, faisant savoir que si des lections doivent tre organises dans de bonnes conditions, il faut que la paix rgne sur le pays. M. Jeudy sest dclar prt participer aux prochaines municipales. candidat la dputation pour la circonscription de lArcahaie. Je me garde de dire pour linstant sous la bannire de quel parti politique je serai Un mur pour renforcer le contrle entre Hati et la Le dput Vinicio Castillo Semn, lun des principaux dirigeants du parti dominicain ultranationaliste Fuerza Nacional Progresista (FNP) alli au parti au pouvoir, a propos ses collgues de la Chambre des dputs la construction dun mur le long de la frontire avec Hati pour renforcer le contrle migratoire. Les deux pays se partagent une frontire terrestre denviron 400 km. Bien entendu, le dput Castillo Semn prvoit des points de passage pour garantir les organismes de scurit, la fragilit et les faiblesses rcurrentes du contrle migratoire de notre frontire sont indniables. Les tats-Unis et dautres pays, soutient-il, ont bien construit des murs pour scuriser les relations diplomatiques, conomiques et culturelles. Alianza Pas. Construire un mur le long de la frontire, tel que propos par le dput Vinicio Castillo Semn, est une folie qui exposerait la Rpublique dominicaine au ridicule et la rise sur le plan international, a opin Guillermo Moreno. Le prsident Medina a design, lundi, Can, comme nouveau dominicaine dans la ville de Ouaminthe en Hati. M. Lembert Cano remplace ce poste M. Eunice Jimeno. De plus, selon le dcret 200-14, la prsidence informe que Maximus Felix vient de remplacer au consulat gnral de la Rpublique dominicaine Anse-a-Pitre, Fancisco Alberto Jimnez Sena, a appris HPN. Le mme dcret annonce la dsignation de Emely Ramirez Cruz comme ambassadeur accrdit au ministre des affaires trangres. A noter que ces nominations viennent au moment o le gouvernement dominicain a commenc le processus denregistrement des descendants dtrangers qui ont t dominicaine. HPN dominicain en Hati Plusieurs membres de KOFAVIV organisa tion hatienne de dfense des droits des femmes base Port-au-Prince, la capitale du pays ont plusieurs fois t menacs et victimes de harclement. Leur scurit est toujours en danger. Plusieurs membres de Komisyon Fanm Viktim Pou Viktim (KOFAVIV) organisation hatienne de dfense des droits des femmes dont sa secrtaire gnrale Marie Eramithe Delva, ont reu des menaces par tlphone et par SMS, y compris des menaces de mort depuis mars 2014. Le 7 juin dernier, un SMS de ce genre a t envoy Malya Vilard Apolon, coordinatrice de KOFAVIV, et la reprsentante lgale de lorganisation. Tt dans hommes arms ont t vus dans la rampe descalier du btiment o se trouvent les locaux de lorganisation, et des coups de feu ont t entendus. Ces menaces ont commenc aprs larrestation dune femme le 24 fvrier dernier, que la police considre comme lauteure de prcdentes menaces et dactes de harclement visant Marie Eramithe Delva, Malya Vilard Apolon et dautres membres de KOFAVIV. Cette femme aurait notamment essay denlever les enfants de Marie Eramithe Delva et de Malya Vilard Apolon en juin 2013, tir des coups de feu sur le portail du domicile de cette dernire en aot et appel anonymement lorganisation. Affole par ces menaces, Malya Vilard Apolon a quitt Hati avec ses enfants en mars dernier. Des plaintes concernant les coups de feu et un des SMS de menace ont t dposes auprs de la police, le 2 et le 22 mai respectivement. Il semble que rien nait t fait pour ouvrir des enqutes sur ces vnements et quaucune mesure de protection nait t fournie Marie Eramithe Delva ou dautres membres de KOFAVIV pris pour cible, malgr leurs demandes rptes. KOFAVIV a t fonde par et en faveur des victimes de viol dans les quartiers les plus pauvres de Port-au-Prince. Cette organisation fournit immdiatement un soutien essentiel ces personnes, notamment en les accompagnant lhpital et au poste de police. Ces dernires annes, elle a galement ouvert un abri pour les victimes et lanc un numro durgence pour signaler des violences sexuelles. Depuis le sisme qui a ravag le pays en 2010, les membres de KOFAVIV ralisent un travail crucial pour assurer la scurit et le bien-tre des femmes vivant dans des camps de personnes dplaces. En Hati, de nombreux dfenseurs des droits humains ont fait lobjet dagressions au cours de ces derniers mois. Les autorits hatiennes doivent prendre sans dlai des mesures pour fournir une protection adquate ces personnes et leurs familles. des droits des femmes menaces

PAGE 15

Page 15 TI GOUT PA TI GOUT ak Jan Mapou Te gen yon ti sous kote yon pakt timon te konn ale chache dlo. Se la Lovana avk ti fr li Jonas, te toujou ale, men, yo pa janm ale anmenmtan. L se Lovana ki ale bwote dlo, li te toujou pote yon dlo kl kou dlo kokoye. Men, l se fr a, ou ta di se yon dlo rivy vini, tlman li sal. Poutt sa, Jonas te toujou nan pinisyon. Fanmi an te rete nan yon bl ti kay tl de pys. Man man ak papa dmi nan chanm, de timoun yo dmi nan lt pys la. Kou papa a tande twa kk ki sou pye zaboka devan kay la pran chante, li leve nan kabann li. Pandan lap souke dlo nan bouch li, manman an leve tou, li jete vaz pipi a, souke dlo nan bouch li, epi li sanble dife ki pral svi pou koule kafe a. Li te nan, avk yon tas kafe nan yon men, epi de biswit nan lt la. Sant kafe a antre nan nen Lovana jistan li reveye li. Lovana baye, detire k li, apre sa, li souke Jonas. Yo ranmase kabann nan anvan yo ale bw kafe pa yo a. Papa a pran mancht koulin li avk djakout li, epi li pati nan jaden. Manman an chaje machandiz yo sou chwal la, apre sa, li pati nan mache. Jou sa a, se te tou pa Jonas pou li ale nan dlo. Se te yon aktivite li te renmen anpil anpil. Li pran de kalbas pou li pote dlo a, epi li dispart. Premye bagay li te f, li te pase pran de zanmi, e km mango te dey, yo keyi kk mango mi; apre sa, yo ale nan sous la. Rive yo rive, yo retire rad sou yo, epi yo lage k yo tchouboum nan sous dlo kay madan Brin o, avk yon pakt lt jwt. Kk tan apre, lt timon vin jwenn yo. Se l sa a gen briganday! Bagay sa yo pa te tw f mt dlo a plezi. Men, se plis enptinans timon yo li pa te ka sipte. Poutt sa, li toujou f dlo a vini sal anpil. Malerezman, ranpli... Enben, l granmon li rantre nan apremidi, yon lt fwa ank, Jonas te pran yon bl pinisyon. Nan demen Lovana pran twa kalbas pou li ale nan dlo. Konsa l lap tounen lap gen yon sou tt li, de nan men li. li konnen li ta prale w zanmi li Tezen. Ti demwazl la sonje premye fwa Tezen te pale avk li, jan li te sezi. Tezen te di li, km li toujou rive nan dlo a avk yon resp, lap montre li yon ti chante pou li chante l li vini pran dlo. Konsa, lap f dlo a vini pi bl... Lovana te pdi nan panse li, li rive nan rivy a trapde san li pa rann li kont. Li chita b dlo a. Li gade agoch, li gade adwat, li gade devan, li gade dy, li pa w pys mon, apre sa li pran chante : Zen, bon zanmi mwen, Zen Tezen nan dlo, bon zanmi mwen, Zen Zen, bon zanmi mwen, Zen Tezen nan dlo, bon zanmi mwen, Zen Sa w tande a, dlo a pran fremi, apre sa, yon gwo pwason part. Li te gen yon pakt koul, f w ta di tout koul lakansyl yo te bay randevou sou kal pwason an. Li vini drese k li devan Lovana. Li di : Bonjou Lovana, se pa ti sonje non mpa te sonje-w. Msi pou ti vizit sa a. Lovana reponn : Bonjou Tezen, mwen menm tou wi, mte anvi w-w anpil. Kijan wye ? Yo te pale ank yon ti moman, apre sa Tezen f dlo a vini byen kl pou li. Lovana remsye li, epi yon di lt babay. Papa ak manman Lovana f li kado yon ti fenml kabrit pou rekonpanse li. Sa te f Lovana plezi anpil, menm si k li te f li mal pou Jonas. Se konsa li te pwomt fr a, premye pitit kabrit la f, lap ba li-l. Fr a, pa te menm reponn. Li te jalou. Menm l a yon lide jmen nan tt li... Yon lt l, pandan Lovana ale nan dlo, Jonas pran pz li ale jwe, aloske se swiv li ale swiv gran s a. Chak l li sispk s a prale gade dy, li kache dy yon pyebwa. L Jonas w Lovana rive, li te rete kache anba kk pyemayi ki te penmt li w tout sa kap pase nan dlo a, san psonn pa w li. Lovana f tankou jan li abitye f a : L li gade li pa w pys mon, li chante ti chante a : Zen, bon zanmi mwen, Zen Tezen nan dlo, bon zanmi mwen, Zen Zen, bon zanmi mwen, Zen Tezen nan dlo, bon zanmi mwen, Zen L Jonas f sa li w gwo pwason an part, li tlman te sezi, li te manke pran kouri, rele anmwe, men djab ; Pou di verite, si se pa te jenou li ki te pran tranble, ti gason an pa ta pe rete menm plas la toujou. K li te tonbe bat bip bip. Bon, l li tande bt la pale avk s a, li mouri nt Jonas menm kw li te f yon ti endispozisyon, paske tout sa li w apre, se Lovana kap ranpli kalbas yo nan yon dlo kl li pa te janm gen chans w nan sous la anvan. Apre sa, s li salye pwason an epi li pati pandan bt la tounen dispart anba dlo a. Li rete kouche anba mayi a yon bon ti moman anvan li reprann k li. Enben, mpral w sa manman-m ak papa-m ap di sou sa Nan asw, malgre dmi tap boule je Jonas, li te tann Lovana dmi. Apre sa, li rakonte granmon yo sa li te w. Yo di bagay sa pa ka kontinye konsa. L Lovana te retounen nan sous la yon lt jou, li te jwenn Tezen tris anpil. L li mande li kisa li genyen, Tezen reponn : Msanti yon move bagay ka rive-m. Si yon jou ou w san sou k-w san ou pa blese, konnen mal rive-m Sa te f Lovana lapenn tande Tezen pale konsa. Kk jou apre, granmon yo voye Lovana nan yon mache byen lwen, pou elwanye li tout jounen an. Kou Lovana f sa li pati, papa a pran mancht li, epi li ale nan sous la avk Jonas. L yo rive, ti gason an pran chante tankou s a : Zen, bon zanmi mwen, Zen Tezen nan dlo, bon zanmi mwen, Zen Zen, bon zanmi mwen, Zen Tezen nan dlo, bon zanmi mwen, Zen Pwason an annik part, papa a kmanse ba li kout mancht. Menm l a nan mache a, Lovana santi yon bagay sou tet li, l li gade, li w se san. Li tonbe kriye, epi li kouri lakay li touswit. L li rive, li jwenn k tout mon kontan. Li w gen pwason ki te kwit nan kay la. Li mande pye sa mmanje mpa ba-w, se l li rive nan dlo a li kanpe. Li pran chante tou bouke. Men, okenn pwason pa vini. Li rekmanse chante. Vwa li ta pe tranble je li te plen dlo : Zen, bon zanmi mwen, Zen Tezen nan dlo, bon zanmi mwen, Zen Zen, bon zanmi mwen, Zen Tezen nan dlo, bon zanmi mwen, Zen Se konsa li w dlo a kmanse ouv jiskaske Tezen part tou blese. Li te menm manke yon moso nan ke li. Menm kote a Lovana lage k li nan dlo a, li pase men sou tt pwason an, epi li anbrase li. Lamenm yo dispart anba dlo a. Gudelie ( Nov.2012) ================================= JJan Mapou kap renmsye City of Miami komisyon Keon nan Kominote Ayisyen-an (Me 2014) Mwa Me ki sot pase la-a, pou Ayisyen nan dyaspora Miyami-an, se yon nan pi bl mwa nan ane-a. Mwa me 2014, sa f 14 ane byen konte depi Ayisyen nan Miyami ap selebre Mwa eritaj kiltirl ayisyen. Day se yon mwa tout mon damou pou li. F fre lematen.Detanzantan yon ti lapli ap yenyenyen sou do kay la F bon. Se mwa lavyj Mari. Se mwa Ayida Wedo Se mwa Ayisyen selebre anivs nesans achitk nan. boat people yo te debake nan zn Lemon City-a. Lemon City zn sitwon, zn agrikilti nan epk sa-a yon istwa, yon nan pi bl istwa kretyen vivan sou lat, yon literati miltifm, milti-lang, ki pale yon lang swa, elegan, pwetik, mizikal, fasi-fasil ki rele Kreyl. Se kilti sa-a, ki se maryaj penti, mizik, manje, teni gangans ak yon literati wdpte Ayisyen rive enpoze nan Miyami. Se kilti sa-a tou yo rive gaye toupatou nan Florid la. Madam Emeline Alexis majistra kote se li ki te lyezon ak kominote ayisyen-an. Emelin tout mon rele la Cousine son dam dinamik ki mete tout nanm ni nan tou sa lap f. Se yon zanmi atizay. Yon pasyone kilti pp-la. Se konsa, Li mande majistra-a pou li konsakre yon mwa espesyal pou noumenm Ayisyen ki se dezym gwoup etnik ki pi solid nan Miyami. Apre anpil ensistans, majistra-a dak. Komite direkt Haitian American Cultural Society -a nonmen dokt. Rosie Toussaint prezidan ganizasyon ki te fonde pou jere aktivite yo. Dapr deklarasyon-an yo te rele mwa me-a : : Hai tian Cultural Heritage Month (Le mois de l hritage culturel Haitien) Yo monte yon komite direkt pou asiste dokt Rozi Tousen pou premye selebrasyon mwa eritaj la. Majistra Alex Penelas pouse bourik la pi lwen ank. Li pase ld pou yo bay enfmasyon nan prske tout biwo leta yo nan 3 lang. Angle, Panyl e Kreyl. Li te menm peye pwofes ayisyen pou aprann anplwaye Dade County yo kreyl paske li di pou yon anplwaye bay yon mon bon svis, fk li konn kilti li. Fk li konprann lang mon nan pale-a. Li te fasilite Emelin ak ekip ganizasyon kiltirl la ganize yon kokennchenn eks pozisyon penti nan Miami Entnasyonal pt kote ki te gen yon gwo bandwl ki di : Welcome to Miami, Celebrating the Haitian Cultural Heritage Month yo mete Lang Kreyl km 3m lang kominikasyon nan vil Miyami apre Angle ak Panyl. Se konsa, tout anons nan pt la te ft nan 3 lanng. Epi, li te menm peye pwofes Ayisyen pou anseye Anplwaye Dade County yo lang kreyl la. Pou ft selebre mwasa-a. Se ansyen Majis tra Miami-Dade Alex Penelas, Eme line Alexis Shultz yon anplwaye Miami-Dade, ak tivis ak Dr. Rosie Toussaint ,prezidan direkt ganizasyon Haitian American Cultural Society. Se pa konsa Mwa eritaj ayisyen-an sot tonbe nan syl tankou lamn osnon kodenn thanksgiv ing. Se demach ki te ft. Se nan batay nou te rive dekwochel. Day, noumenm Ayisyen nou pa janm gan anyen gratis nan peyi Etazini san se pa bande nou bande ponyt nou pou nou goumen ak sistm nasyon-an Tousen Louvti e se mwa yo selebre drapo ayisyenan Ble-e-wouj la. Nou se yon nan ra pp sou lat ki rekont val ak enptans drapo nan yon peyi. Drapo ble-e-wouj la se mawonaj ak idantite Ayisyen-an. Yo pa te vle lt gwoup etnik yo konnen yo soti Ayiti. Gen yon jenn ti elv ayisyen nan Edison Senior High ki te touye tt li paske mennaj li te dekouvri se Ayiti li soti. Jounen jodi-a, nan peyi Etazini, grasa ft drapo ble-e-wouj la, tout ti Ayisyen fy pou yo selebre ak lt elv lt nasyon, lt koul idantite ayisyen yo san krent. San wont. Pa ayisyen-an. Gen 3 mon nou pa dwe janm bliye l nap drapo Ayisyen-an gwo bilding downtown Miyami ki loje katye jeneral Centrust Bank lan te ilimine ble-e-wouj ak pandan tout yon mwa. Ala te bl bagay!....M gen enpre syon nou bliye!. Memwa nou kout San kachotri tout bl desizyon sa yo se te grasa entvansyon Madam Emeline Alexis. Malgre kout lang, malgre kout jounal ki te f konprann zewo te gen lake, lajan ap gaspiye, Mwa eritaj kiltirl ayisyen-an te konn fete agranlijyn pa slman nan Little Haiti men mouvman te gaye toupatou nan Sant vil la, nan Design District, nan Little Haiti Cultural Center, nan Sid, nan N, nan Sidws Miyami, nan Bwwad nan tout lekl yo. Emelin te menm kontakte Depite Kendrick Meek pou pase yon rezolisyon nan Kongr Meriken-an pou voye Mwa Eritaj Kiltirl Ayisyen-an monte onivo nasyonal..Malerezman Kendrik pdi pouvwa anvan rv la te reyalize. Nan ane 2001 pou premye selebrasyon-an, prske tout ganizasyon kiltirl nan kominote-a te patisipe. E noumenm sonje prezantasyon masuife-a nan lakou Legliz Notre-Dame dHaiti ak Sosyete Koukouy ki te yon siks plis foul. Yo te menm envite gwoup kiltirl pwofesyonl Ayiti pou te bay mwa kiltirl la yon karakt plis natif-natal 14 ane, wi se y wi, olye nou pouse pi devan, nou pdi momenmtm nan. An bon kreyl nap f bk at. Mwa Eritaj Kiltirl Ayisyen-an ap pran yon direksyon politiko-kiltirl ki bay anpil enkyetid.A Jan Mapou

PAGE 16

BACK PAGE (... suite de la page 14) alors que de nombreuses autres parties du monde ont russi imiter et offrir elles aussi le produit soleil, sable et mer, la rgion de la Carabe est contrainte de trouver un nouvelle niche parmi ses actifs naturels offerts par Mre nature. Nous ne misons que trs peu sur les htels tout compris Saint-Kitts-et-Nevis, a dclar le Dr Douglas au mdia en ligne Carabes Intelligence. Son pays a t catapult vers le haut de gamme du tourisme pour son nouveau crneau tandis que la plupart de ses voisins des Carabes orientales ont continu lancer de nouveaux mgaprojets dhtels de villgiature tout compris. Le tourisme de niche a forg la bonne rputation de Saint-Kitts-et-Nevis, a-t-il poursuivi. Lle de Nevis est si calme quen 1992 elle a constitu une bonne cachette pour la Une soixantaine dtudiants de lcole de droit apatrides Des tudiants du programme dt en droits humains de lcole de droit de Washington demandent ltat dominicain de crer des mcanismes institutionnels clairs et la Cour constitutionnelle dominicaine qui leur enlve la nationalit. Cette prise de position commune est inscrite dans une Dclaration de solidarit et de support aux descendants dHatiens en Rpublique dominicaine rendue publique le 10 juin 2014 et publie sous le titre de Dclaration internationale de solidarit et dappui aux Dominicains dascendance hatienne dans leur lutte pour le droit la reconnaissance de leur nationalit dominicaine. Les tudiants en droit se disent trs proccups par le fait que la nouvelle loi exige que des gens ns en Rpublique dominicaine passent travers un processus de rgularisation du statut migratoire, ce qui revient ignorer leur droit la nationalit. cette demande adresse ltat dominicain est base sur le refus de linjustice et de la discrimination raciale ainsi que sur le dsir de voir le renforcement de lamiti et de la dignit du peuple dominicain. Comit dappui la municipalit de Jacmel A linvitation du Maire de Jacmel, No Adonis, sest tenue au local du port touristique une runion de travail sur la formation dun Comit dappui la municipalit. Il est notamment question du rle majeur de lEtat dans le dveloppement touristique, de la sensibilisation et de limplication de la population, de la ncessit de freiner la prolifration des constructions anarchiques et de lorganisation des vnements culturels, moteurs de lattractivit touristique de la rgion. Dautre part, le Ministre du Tourisme se propose damnager la plage Ti Mouillage situe 20 minutes de Jacmel, dans la commune de Cayes-Jacmel (Sud-Est). La proposition du MTIC comprend notamment : lamnagement des quipements (blocs sanitaires, kiosques 2 bar/restauration, cuisine, parasols de plage, parking, rparation des units dhbergement, kiosque dinformation touristique, balanoires, terrain de Vendredi, le Premier ministre Laurent Lamothe a rencontr une dlgation vietnamienne. On a parl daugmentation de la capacit de production nergtique en Hati. agir de toute urgence pour doter les migrants de la Les inscriptions au Plan national de rgularisation des trangers (PNRE) en Rpublique ressortissants hatiens. Ces derniers, malgr leur dvouement se faire enregistrer, se heurtent un obstacle : celui des documents exigs par les autorits dominicaines. Face cette situation, le Groupe dAppui aux Rapatris et Rfugis (GARR) appelle les autorits hatiennes agir de toute urgence pour permettre aux migrants hatiens de sortir de limpasse. Selon des informations parues dans les journaux en ligne dominicains, lun des problmes auxquels font face les autorits dominicaines dans le cadre du processus de rgularisation des trangers vient des ressortissants hatiens. Ces dernier ne sont pas en mesure de complter leur inscription au PNRE en raison du manque de documents. A noter quun lot de trois documents -acte de naissance, carte didentit et passeportest exig par les autorits dominicaines dans le cadre du Plan de rgularisation des trangers. Signalons que lEtat hatien stait engag au cours de la rencontre bilatrale tenue aux travailleurs migrants pour quils puissent complter le processus de rgularisation.