Haïti en marche

Material Information

Title:
Haïti en marche
Physical Description:
v. : ill. ; 45 cm.
Language:
French
Publisher:
s.n.
Place of Publication:
Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date:
Frequency:
weekly
regular

Subjects

Subjects / Keywords:
Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre:
newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage:
United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti

Notes

Language:
In French.
General Note:
Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
All applicable rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier:
oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869
System ID:
UF00098809:00606


This item is only available as the following downloads:


Full Text

PAGE 1

Port-au-Prince, mercredi 2 Avril 2014 : Le Bureau de Communication de la Prsidence informe la population en gnral que par arrt en date du 2 Avril 2014, un nouveau Cabinet ministriel a t form dont la composition est la suivante : Aide ou coopration ? Marie-Carmelle Jean-Marie, la ministre kanson f Marie-Carmelle Jean-Marie (photo Hati en Marche) Le Prsident Martelly et des reprsentants des 3 Pouvoirs honorent, ce 7 avril, la mmoire de Toussaint Louverture devant la statue du Prcurseur de lIndpendance au Champ de Mars, Port-au-Prince Le nouveau Gouvernement correspond-il lAccord du 14 Mars ? Hati: crise alimentaire aigu due la scheresse Composition du nouveau Cabinet ministriel PORT-AU-PRINCE, 6 Avril Lactuelle administration hatienne mne un combat pour remplacer le mot aide par celui de coopration. Ds son arrive au timon des affaires (comme on disait autrefois), elle a montr les couleurs. Hati ne veut plus dassistance mais des prts. Nous ne sommes pas des ternels mendiants. Nous pouvons produire. En tout cas nous pouvons faire des affaires. Et ce dernier aspect semble bouger l o la production nest pas PORT-AU-PRINCE, 3 Avril Le nouveau cabinet ministriel est connu. Le pouvoir en place le dnomme Bureau de communication de la Prsidence). JACMEL, 4 Avril Le retour de Marie-Carmelle Jean-Marie la tte du ministre de lEconomie est la seule vritable interrogation pour lobservateur qui ne voit dans le dernier remaniement ministriel quune occasion saisie par le gouvernement pour consolider davantage son emprise sur Le Prsident Martelly lors dune interview lAmbassade dHati Washington (photo Hati en Marche) Une scheresse peu ordinaire marque lanne 2013-2014 (AFP) Journalisme en Hati : une espce en voie de disparition deux rels indicateurs de la dmocratie et non, comme il nous en semble, les deux pouvoirs, Excutif et Lgislatif. Le Programme alimentaire mondial (PAM) de lONU a aid plus de 164.000 personnes vivant dans le nord-ouest dHati, rgion frappe par la scheresse qui a caus une crise alimentaire

PAGE 2

Page 2 EN BREF ... EN PLUS ... Le snateur Lambert dclar non coupable Jacmel, 3 avril 2014 [AlterPresse] --Le tribunal correctionnel de Jacmel a dclar, le mercredi 2 avril 2014, non-coupable le snateur du Sud-Est, Wencesslas Lambert, dans ligne AlterPresse. Monique Jean comme motifs de son verdict, bien que laccus Wenceslass Lambert ait reconnu, lui-mme, avoir bastonn ltudiant le dimanche 9 mars 2014. tribunal civil de Jacmel par Daniel Thodore, accompagn de ses avocats, M e Newton Louis Saint-Juste et Andr Michel. Andr Michel. Le snateur Lambert a pour avocat Me. Osner Fvry, qui a dclar relever des irrgularits dans le dossier de plainte dpose contre son client. Les avocats de la victime Daniel Thodore, qui a t battu par Wenceslass Lambert le dimanche 9 mars dernier, se montrent aussi critiques envers le commissaire du gouvernement prs le tribunal civil de Jacmel qui sest pratiquement, disent-ils, dress comme un avocat du parlementaire. Les avocats de la victime condamnent aussi les actes dintimidation et les menaces ne change rien Selon le Rseau national de dfense des droits humains (RNDDH), la dmission du substitut du commissaire du gouvernement Me Gerald Norgaisse ne change rien dans ce qui sest pass dans le cadre de lvasion au niveau de la prison civile de PetionVille, le 29 mars coul, de Marie Tassa Mazile Ethard, la femme de Woodly Ethard sanctions soient prises contre toutes les personnes impliques dans cette affaire. Selon le responsable de programme au RNDDH, Mme Marie Yolne Gilles Colas, la dcision de Me Norgaisse de librer la femme de Sonson Lafamilia ne vient pas de luimme, mais plutt du ministre de la Justice, Me Jean Renel Sanon et des locataires du Palais National. Ainsi, Mme Gilles Colas soutient que le fait que Me Norgaisse ait dmissionn ne Selon Mme Gilles Colas, Me Sanon est un obstacle pour le CSPJ (conseil suprieur cest la premire fois que la Justice est arrive un niveau aussi bas a dclar la responsable de lorganisation de dfense des droits humains. HPN Prix dexcellence de la SODEP : Marie-Clie Agnant remporte le Prix de cration en prose Marie-Clie Agnant a remport le Prix de cration en prose lors de la remise des Prix dexcellence de la Socit de dveloppement des priodiques culturels (SODEP) dans Relations (n o 767, septembre 2013). crivaine dorigine hatienne, Marie-Clie Agnant signe notre chronique littraire depuis septembre dernier; son ami, le peintre hatien Ronald Mevs, laccompagne de ses uvres. Nous la flicitons et la remercions chaleureusement pour ce texte et tous ceux de cette chronique quelle rend belle et Musique : Quand Dominique Obas fte Beethova Obas Hati en Marche Port-au-Prince Miami th Printed by Southeast Offset ( ( ( Le 25 mars dernier, Beethova Obas a eu 50 ans. Un anniversaire qui concide avec plus de deux dcennies de scne. Sa femme, la journaliste Dominique Joseph-Obas, lui a rserv cette occasion une surprise de taille avec la complicit de leurs amis et de lambassade dHati Bruxelles. Lintress tait programm pour donner un concert, le 30 mars, au Music Village. Ce soir-l, peu avant 18 heures, sont monts un un sur la scne pour embrasser chaleureusement leur vieux complice. Emu. Touch. Heureux. Il la dit simplement, amicalement, gentiment. Malgr lmotion, le chanteur a poursuivi son spectacle, non sans avoir demand au public dovationner ses anciens compagnons, avec lesquels il est parti deux fois en tourne. Au cours de ce pnible circonstance nous prsentons nos sincres condolances : non loin de la Grand-Place, Bruxelles, se remplit peu peu. Une heure plus tard, aprs une brve prsentation de son pouse, le chanteur entre en scne, son insparable guitare en bandoulire. De ses une sonorit exquise, agrmente par ses accompagnateurs la basse, la batterie et au piano. Je suis accompagn de gens que jaime et qui maiment. Vous mavez honor de votre prsence. mon tour de vous honorer avec mes chansons lance-til en guise dintroduction, car il pressent que ce concert a quelque chose dexceptionnel. Aprs ces mots, le voil parti pour envoter son public. Comme laccoutume. Au bout de trois morceaux, Dominique revient sur la scne au grand dam de Beethova qui la regarde, quelque peu interdit. Veux-tu chanter aussi? lui demande-t-il faussement railleur. Rires de lassistance. Jai t contrainte de chanter un Joyeux Anniversaire se sexcuter, avec la participation spontane et chaleureuse de lassistance transforme en chorale. Fin du premier acte. Lacte II ne sest pas fait attendre. A peine les applaudissements enthousiastes grande surprise est arrive sous les traits dune demi-douzaine de chanteurs de lorchestre martiniquais Malavoi. Beethova nen revenait pas. Il tait loin de se douter depuis des mois. Cest dautant plus important pour lui, que cest avec ce groupe que la carrire internationale du chanteur a dbut dans les annes 1990. Surpris, il lest visiblement. Yeux carquills dtonnement. On devine aisment combien prcis. Les Malavoi, la file indienne, concert public-priv, il les invitera maintes reprises interprter un morceau avec lui. Ce que ces professionnels de la chanson caribenne feront avec plaisir. Beethova ntait pas au bout de ses surprises. Dominique avait blind son coup. Le petit frre de lartiste, Emmanuel Obas, musicien comme lui, vivant New York, ne lavait pas appel au tlphone le 25 mars, rompant ainsi un rituel convenu. Intrigu et inquiet, il en avait fait la remarque sa femme. Celle-ci, exprs, avait rpondu stonner de ce singulier manquement la tradition que la sonnette de la porte de leur appartement retentissait. Et son cadet se tenait devant lui en chair en en os. Jai du le toucher 12 fois pour tre sr que ctait bien mon frre raconte-t-il au public, encore sous le coup de lmotion. Et ce soir du 30 mars, son frangin, Manno pour les intimes, tait bien sr dans la salle. Le grand frre et le Ti Chlb comme il le surnomme affectueusement, ont entonn le Chant de la libert ceux qui sont dans le dsespoir. Le rythme loign du cubhabra 1 dont le chanteur a tenu en donner lexplication, avant den donner une dmonstration, russie. Le reste de la soire, Beethova dpartir de la thmatique engage. Avec ses vieux complices du groupe Malavoi, la communion a t instantane et parfaite alors quils nont pas rpt ensemble. Il ny a pas eu de rptition avant! Ils sont formidables loue-t-il, dun enthousiasme contagieux. sa femme Madame Vroniquea Lambert ne Lafortune, ses parents Monsieur et Madame Dumond Lambert, Madame ses frres et surs Ronald Lambert, Ruth Lambert, Emmanuel Lambert et Famille, Judith Lambert, Daphney Lambert, Rony Lambert A ses oncles et tantes Mme veuve Joseph Adolphe ne Gladys Pierre, M Andr Mathurin, M Alfred Lima et Famille A ses cousins et cousines Johanne, Andr Junior, Jol, Pierre Richard Mathurin. Marcel Adolphe et Famille, Florence Marcelin, Jackson Lafortune, Darline Karr et Dashe Juliette Augustin, Marcelin Lovely, Roosevelt Lafortune, M et Mme Guy Dormvil et Famille madame Ne Magalie Adolphe, M et Mme Samson Jolie et Famille, Mme ne Marline Adolphe, Magalie Adolphe et Famille, Jean Yves Pierre et Famille, Jean Eddy Pierre et Famille, Santonax Pierre et Famille, Edmond Pierre et Famille, Petrus Pierre et Famille, Milford Pierre et Famille, Ludovic Pierre et Famille, Mme veuve Samson Pierre ne Francine Bolire A sa belle mre et son beau pre M et Mme Jean Denis Lafortune, Madame ne Dcs dun confrre journaliste : Duly Lambert Beethova Obas

PAGE 3

Page 3 LACTUALITE EN MARCHE FPO-1G2124-13822-140210 1 SOURCE : www.brh.net/stats_financieres.html in Millions of Gourdes 2 SOGEBANK 3,475.3 26.6% 3 BNC 2,684.1 20.5% 4 CAPITAL BANK 872.7 6.7% 5 SOGEBEL 442.9 3.4% 6 SCOTIABANK 258.0 2.0% 7 CITIBANK 237.8 1.8% 8 BPH 195.5 1.5% 9 BUH 153.6 1.2% in Millions of Gourdes 2 SOGEBANK 499.6 19.1% 3 BNC 436.4 16.7% 4 CAPITAL BANK 194.4 7.4% 5 SCOTIABANK 79.5 3.0% 6 SOGEBEL 55.3 2.1% 7 BUH 38.9 1.5% 8 BPH 31.1 1.2% 9 CITIBANK (1.5) -0.1% in Millions of Gourdes 2 SOGEBANK 47,242.8 26.9% 3 BNC 42,562.7 24.2% 4 CAPITAL BANK 10,321.9 5.9% 5 SCOTIABANK 5,828.8 3.3% 6 CITIBANK 5,337.0 3.0% 7 SOGEBEL 4,229.8 2.4% 8 BUH 4,047.8 2.3% 9 BPH 2,715.1 1.5% in Millions of Gourdes 2 SOGEBANK 38,659.8 26.5% 3 BNC 34,943.1 24.0% 4 CAPITAL BANK 8,746.9 6.0% 5 SCOTIABANK 4,709.1 3.2% 6 CITIBANK 4,192.3 2.9% 7 BUH 3,559.9 2.4% 8 SOGEBEL 2,799.8 1.9% 9 BPH 2,322.3 1.6% 2 SOGEBANK 563,104 27.6% 3 BNC 360,662 17.7% 4 BUH 96,828 4.7% 5 CAPITAL BANK 78,873 3.9% 6 BPH 25,643 1.3% 7 SCOTIABANK 22,251 1.1% 8 SOGEBEL 10,366 0.5% 9 CITIBANK 2,357 0.1% in Millions of Gourdes 2 SOGEBANK 19,055.5 30.1% 3 BNC 10,260.5 16.2% 4 CAPITAL BANK 4,747.4 7.5% 5 SOGEBEL 2,596.7 4.1% 6 SCOTIABANK 2,286.1 3.6% 7 BUH 1,434.1 2.3% 8 BPH 1,422.8 2.2% 9 CITIBANK 1,336.7 2.1% 2 CAPITAL BANK 0.69% 3 SOGEBANK 0.85% 4 BNC 2.11% 5 CITIBANK 2.14% 6 SOGEBEL 6.97% 7 SCOTIABANK 8.09% 8 BUH 14.98% 9 BPH 33.98% Non Performing Loans as a % of Loans 1 Ranking of The Financial Times/The Banker, August 2013.www .unibankhaiti.com Composition du nouveau Cabinet ministriel ( Le citoyen Laurent Salvador Coopration Externe; Le citoyen Duly BRUTUS est nomm Ministre des Affaires Etrangres et des Cultes; Le citoyen Jean Renel SANON est nomm Ministre de la Justice et de la Scurit Publique; Le citoyen Rginald DELVA est nomm Ministre de lIntrieur et des Collectivits Territoriales; La citoyenne Marie-Carmelle JEAN-MARIE est nomme Ministre de lEconomie et des Finances; Le citoyen Jacques ROUSSEAU est nomm Ministre des Travaux Publics, Transports et Communications; Le citoyen Thomas JACQUES est nomm Ministre de lAgriculture, des Ressources Naturelles et du Dveloppement Rural; Le citoyen Wilson LALEAU est nomm Ministre du Commerce et de lIndustrie; La citoyenne Stphanie BALMIR VILLEDROUIN est nomme Ministre du Tourisme et des Industries Cratives; Le citoyen Nesmy MANIGAT est nomm Ministre de lEducation Nationale et de la Formation Professionnelle; La citoyenne Florence DUPERVAL GUILLAUME est nomme Ministre de la Sant Publique et de la Population; Le citoyen Charles JEAN-JACQUES est nomm Ministre des Affaires Sociales et du Travail; La citoyenne Monique ROCOURT est nomme Ministre de la Culture; Le citoyen Rudy HERIVEAUX est nomm Ministre de la Communication; La citoyenne Yannick MEZILE est nomme Ministre la Condition Fminine et aux Droits des Femmes; Le citoyen Lener RENAULD est nomm Ministre de la Dfense ; Le citoyen Himler REBU est nomm Ministre de la Jeunesse, des Sports et de lAction Civique ; Ministre de lEnvironnement ; Ministre des Hatiens vivant lEtranger ; La citoyenne Marie Carmelle Rose Anne AUGUSTE est nomme Ministre Dlgue auprs du Premier Ministre, Charge des droits de lhomme et de la Lutte Contre la Pauvret Extrme; La citoyenne Marie Mimose FELIX est nomme Ministre Dlgue auprs du Premier ministre, Charge de la promotion de la Paysannerie ; Le citoyen Ren JEAN-JUMEAU est nomm Ministre Dlgu auprs du Premier ministre, Charg de la Scurit Energtique; Le citoyen Patrick Sully JOSEPH est nomm Ministre Dlgu auprs du Premier Ministre, Charg du Renforcement des Partis Politiques. Le citoyen Henry Robert STERLIN est nomm Secrtaire dEtat aux Affaires Etrangres ; Le citoyen Pierre Estanislas Cantave NEPTUNE est nomm Secrtaire dEtat la Scurit Publique; Le citoyen Philippe CINEAS est nomm Secrtaire dEtat aux Travaux Publics, Transports et Communications ; Le citoyen Ronald DECEMBRE est nomm Secrtaire dEtat aux Finances; Le citoyen Alfred METELLUS est nomm Secrtaire dEtat lEconomie; Le citoyen Robert LABROUSSE est nomm Secrtaire dEtat la Coopration Externe; Le citoyen Michel PRESUME est nomm Secrtaire Le citoyen Stanley HONORAT est nomm Secrtaire dEtat lIntrieur ; Le citoyen Deus JEAN-FRANCOIS est nomm Secrtaire dEtat aux Affaires Politiques; Le citoyen Pierre Michel LUBIN est nomm Secrtaire dEtat aux Collectivits Territoriales; Le citoyen Hrold ISRAEL est nomm Secrtaire dEtat la Communication; Le citoyen Pierre Andr GEDEON est nomm Secrtaire dEtat lEnvironnement; Le citoyen Michel CHANCY est nomm Secrtaire dEtat la Production Animale; Le citoyen Fresnel DORCIN, Secrtaire dEtat la Production Vgtale; Le citoyen Vernet JOSEPH est nomm Secrtaire dEtat la Rforme agricole; La citoyenne Marina GOURGUES est nomme Secrtaire dEtat la Formation Professionnelle; Le citoyen Oswald THIMOLEON est nomm Secrtaire dEtat lAlphabtisation; La citoyenne Colombe Emilie Gessie Menos est nomme Secrtaire dEtat au Tourisme; Le citoyen Grald ORIOL est nomm Secrtaire dEtat lIntgration des Personnes Handicapes; La citoyenne Gabrielle HYACINTHE est nomme Secrtaire dEtat la Jeunesse et lAction Civique. Le Bureau de Communication de la Prsidence informe la population en gnral et la presse en particulier que les nouveaux Directeurs nomms dans lAdministration publique : Le citoyen Andral JOSEPH est nomm Directeur Gnral. Les citoyens Morlan MURADIN et Lubonheur LAUREDANT sont nomms SMCRS: Le citoyen Donald PARAISON est nomm Directeur Gnral au SMCRS Le citoyen Eric PREVOST est nomm Directeur Gnral du SEMANAH TPTC: Le citoyen Rhode TOUSSAINT est nomm Directeur Gnral au Ministre des TPTC Le citoyen Fritz CAILLOT est nomm Directeur Le citoyen Laurent DUNEL est nomm Directeur Gnral de lOAVCT. nominations dans lAdministration publique Dmocratie en mort lente : Justice et Presse sous contrle p.1 Le nouveau gouvernement correspond-il lAccord du 14 Mars ? p.1 Scheresse et crise alimentaire aigue p.1 Marie-Carmelle Jean-Marie, la ministre kanson f p.1 Aide ou coopration ? p.1 Composition du nouveau cabinet ministriel p.1 ARTS Quand Dominique Obas fte Beethova Obas p.2 La psychanalyse de limage p.7 PRESSE Redonner voix Radio Hati p.8 Dcs de Duly Lambert pp.2 &11 Duly Brutus succde Pierre-Richard Casimir p.4 Rencontre Hati-RD nouveau reporte p.6 Heineken in Haiti announces US$100 millions investment p.10 Le mtropolocentrisme p.13 In memoriam Felix-Morisseau Leroy p.15

PAGE 4

Page 4 UNE ANALYSE Le nouveau Gouvernement correspond-il lAccord du 14 Mars ? Est-ce que les titulaires de ces entits cls (telles que etc) rpondent ces conditions minima exiges par lAccord ? mmes titulaires quavant qui restent aux commandes. Qui plus est, le ministre de la Justice (sans avoir rien selon les principes propres toute dmocratie, na pas de de crer les conditions ncessaires pour raliser des lections libres, honntes et dmocratiques. Mme quand le milieu politique ne ( Quant louverture, cest une exigence de lAccord politique du 14 mars 2014 sous lgide duquel devait tre constitu le nouveau gouvernement. Celui-ci rpond-il aux desiderata de lAccord ? Mais dabord que dit ce dernier ? DE LA GOUVERNANCE ; Article 1 : Conduite de Le chancelier sortant Pierre Richard Casimir qui a organis plusieurs sommets internationaux ici avec son homologue du Chili (photo Georges Dup) PM Lamothe et le nouveau ministre de lIntrieur Rginald Delva Le nouveau ministre des Affaires trangres, Duly Brutus ordonn larrestation. Or le prvenu en question outre, ce ne serait pas le seul cas du genre. Or le mme ministre est reconduit dans le nouveau gouvernement. Cela au mpris de lAccord du 14 mars qui stipule : Les Parties sengagent respecter le principe constitutionnel laction gouvernementale. Les Parties saccordent sur la mise en place dun de crer les conditions ncessaires pour raliser des lections libres, honntes et dmocratiques. Par consquent, le gouvernement nomm mercredi et install ds le lendemain nen est pas un comme les autres mais devrait rpondre des critres prcis au risque de rendre ridicule lAccord qui devait prsider sa constitution. 1 Les parties saccordent sur la mise en place dun Gouvernement douverture . Elles sont trois Parties qui ont donn naissance lAccord du 14 mars : lExcutif, le Lgislatif et les Partis politiques. Est-ce que toutes les trois ont particip la constitution du Gouvernement ? . pour ne pas faire pencher la balance dun seul bord. Voire lorsquon parle dlections libres, honntes et dmocratiques. Qui intervient dans le processus des lections ? En principe, pas forcment tout le Gouvernement mais certaines entits essentielles comme celles assurant dabord le maintien dans le cas o des litiges lectoraux viennent clater. Outre la propagande et la distribution de la manne publique dans un pays qui na mme plus la peau sur les os. Au moins les choix des titulaires de ces entits-l seraient donc faits sur une base qui permette ces dernires une totale indpendance dans leur fonctionnement, seule garantie des lections libres, honntes et dmocratiques exiges dans lAccord. Et qui constituent en effet sa principale raison dtre. fournirait pas les personnalits propres cela, lExcutif nat-il pas pour devoir de les trouver cote que cote, dans la socit civile si ncessaire, sil ne veut pas commettre une vile trahison par rapport lAccord quil a lui-mme recherch et sign de son plein gr ? Et parce que le blanc lexige sinon ? Voil une bien mince volution sur la tyrannie des Duvalier qui avait au moins la franchise de dire quelle ne veut pas entendre parler dlections, point. Quand on a en mains tous les moyens (aussi bien matriels que institutionnels) : force publique, appareil dassistance publique etc) et quon prsente aussi ses propres candidats aux prochaines lections, que reste-t-il aux autres ? Cest ce que lAccord du 14 mars tait cens vouloir viter. Hlas. Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince Aux USA et au Canada, coutez Melodie FM sur votre cellulaire : 999 1705 Aprs vingt mois passs la tte du ministre des Affaires trangres et des Cultes, Pierre Richard Casimir a form par les chefs de lExcutif, Michel Joseph Martelly et Laurent Lamothe. du support du chef de ltat pour mener bien son travail, notamment pour changer limage du pays ltranger. Aussi, fait-il remarquer quil stait engag continuer les grands chantiers de modernisation et de dynamisation de la diplomatie hatienne, ce qui a permis dobtenir des rsultats probants. La perception internationale dHati a chang positivement, la prsence du pays au sein des instances internationales est galement plus consquente selon M. Casimir qui a prsent un bilan succinct de son travail la tte dudit ministre, o une vingtaine daccords, lorganisation dune demie douzaine dvnements ainsi que de nombreux Le renforcement des partenariats, le dcongestionnement des services du ministre, la cration de Affaires trangres: Duly contre lui-mme mais puisquil faut rester dans le cadre de lAccord au nom duquel a t constitu ce gouvernement) reprocher son immixtion dans des dossiers chauds, telle laffaire Evinx Daniel dans laquelle il est intervenu pour un prvenu et renvoyer le commissaire du gouvernement qui avait de la sparation des Pouvoirs. Elles saccordent sur : Le respect de lindpendance des pouvoirs ; le respect de lindpendance Etc. Oui le nouveau gouvernement comprend de nouvelles premier de lAccord : LExcutif intgrera dans lappareil des partis politiques intresss. Peut-tre que les mots partis politiques intresss ont eu plus de rsonnance pour lExcutif que ceux de Est-ce que tous les partis politiques sont intresss participer un gouvernement dont le rle premier est de faciliter lorganisation dlections en retard depuis environ trois annes ? Et si seulement quelques-uns taient intresss mais en place qui se bousculent au portillon, est-ce que lExcutif qui est en premier lieu responsable de la tenue des lections (

PAGE 5

Page 5 DE LACTUALITE Marie-Carmelle Jean-Marie, la ministre kanson f Le PM Lamothe en visite de courtoisie la Brasserie nationale dHati (BRANA), fabriquant de la fameuse bire Prestige et ( tous les rouages du pouvoir Excutif. La ministre Jean-Marie est partie avec fracas du gouvernement lan dernier. Dans une lettre ouverte, elle expliquait sans dtour que cest parce quon ne lui laissait pas avoir les moyens de sa politique. Rsumant celle-ci en peu de La facture sera encore plus lourde Notre super-ministre des finances (elle ne peut Quoi quil en soit le seul problme qui intresse la les institutions de crdit internationales (Banque mondiale, FMI ). Marie-Carmelle Jean-Marie a-t-elle une sorte de pleins pouvoirs de la part de ces dernires ? Elle ne parle quen Je veux que la question du Budget 2013-2014 soit ( par la ministre Jean-Marie pour leur peu de scrupule dans la Mais que la situation sest tellement dtriore quils Je veux, jentends Peut-tre que notre grande argentire est devenue entre-temps aussi plus souple. Plus politique. Elle a prsent des flicitations son prdcesseur et spcialement pour ltablissement dun compte unique pour le trsor public. Exigence plusieurs fois renouvele par dtre dpos auprs du Parlement dans les dlais lgaux requis. Ni laxisme, ni entrave, telle sera ma devise. Tout cela va de soi, mais cest le ton qui fait la chanson. Cest le coup de pied dans la fourmilire. Mais des fourmis qui ne font pas mine de dtaler du tout, au contraire : mme sans le mot dans une situation qui a autant empir, tout en conservant la mme superstructure responsable de ce surcroit de dgradation de la mme situation qui avait occasionn son dpart il y a quelques mois du mme gouvernement ? les mmes. Ceux soit qui nmanent pas et nmargent les ternels damns de la terre. Hlas un langage que nos conomistes nouvelle vague, nos champions et championnes survivance dun pass dont le principal tort aurait donc t dtre trop romantique Cela dit nous souhaitons bon courage notre hrone en a bien besoin) et parce que nous sommes prts encourager tout ce qui le mrite. Or toutes ces rserves mises part, son esprit batailleur semble partir dun bon naturel. Hati en Marche, 4 Avril 2014 de Pierre-Richard Casimir mots : remettre de lordre dans les Ce quelle a repris aussi dans son discours dinvestiture le plus de verve. Citant la phrase prte notre librateur, Jean Jacques Dessalines, au sige de la Crte Pierrot (1802) par les forces veux avec moi que des braves Zorro est arriv Marie-Carmelle JeanMarie nous promet-elle donc la libration conomique ? puisquelle tait partie pour tre empche dans sa mission, son retour voudrait donc dire soit que ces empcheurs aient disparu, soit que ces derniers aient chou et que force est dappeler la rescousse notre Dessalines des indicateurs macroconomiques. Zorro est arriv Or le nouveau cabinet ministriel nest quune rplique en plus large du prcdent, cest--dire augment mais non revu, cest dire que les collaborateurs critiqus hier nation, cest qui va payer les pots casss ? Comme avait prvenu Marie-Carmelle Jean-Marie son dpart, les choses ont totalement dgringol. La monnaie nationale a pass la ligne rouge de 45 gourdes pour un dollar amricain. Et les chques du gouvernement, malgr tous les beaux indicateurs investissements trangers, ne sont plus admis par les banques locales. Ou presque. Reprenons : puisquil faut tout reprendre zro, et puisque les choses se sont davantage compliques, normalement la facture sera encore plus lourde. Les ternels damns de la terre Vu que le nouveau programme de Mme Jean-Marie ne diffre en rien, ni de son ancien agenda (qui entre parenthses lavait fait surnommer madame ti-chiche ou lanti-dpensire par excellence etc), ni de la nouvelle feuille de route dont elle a fait tat 4 nouvelles ambassades, de 5 nouveaux consulats ainsi quune dfense assidue des intrts et des droits des expatris hatiens points qui ont marqu le passage de M. Casimir au MAE. Le Premier ministre, Laurent Lamothe, a remerci Pierre Richard Casimir pour ses efforts et ses actions qui ont revenir sur le parcours de M. Duly Brutus dont la comptence pourra servir tout le gouvernement dans cette qute, dit-il, dun lendemain meilleur pour tous les Hatiens. M. Lamothe a aussi tenu prvenir le ministre entrant de limportance de la diplomatie dans la promotion des valeurs, de la richesse, de la dignit et surtout dans la protection de la souverainet du pays. Il encourage, cet effet, le chancelier entrant a sinspirer des cinq E du gouvernement, afin pour changer les conditions de vie de la population. Duly Brutus, nouveau ministre des Affaires trangres, processus de reconstruction. Linterdpendance des tats dans un monde globalis pousse Hati renforcer la coopration Sud-Sud, sans ngliger la coopration Nord-Sud, estime M. Duly Brutus. Il faut savoir comment engager le pays dans une diplomatie qui prend en compte ses intrts travers les blocs et les organisations internationales, a-t-il prcis. Louverture du pays aux capitaux trangers est la voie royale dans un processus de dveloppement soutenable, a prcis M. Brutus qui a flicit le ministre sortant pour le travail accompli tout en promettant damliorer et/ ou de renforcer l o il sera ncessaire. LE/HPN Port-au-Prince, lundi 7 Avril 2014 : Le Bureau de Communication de la Prsidence informe le public en gnral et la Presse en particulier que les nominations suivantes ont t effectues au sein de ladministration publique : Le citoyen Frenel Normil est nomm Directeur Le citoyen Newcombs Adrien est nomm Directeur Gnral de la Loterie de lEtat Hatien; Le citoyen Jean Max Saint Albin est nomm Directeur Gnral au Ministre de la Jeunesse, des Sports et de lAction Civique; de ladministration publique Le citoyen David Basile est nomm Coordonnateur de la CONALD; Le citoyen Walter Nelson est nomm Directeur La citoyenne Emmelie Prophte Milc est nomme Directeur Gnral de la Bibliothque Nationale; Le citoyen Guy Laroche est nomm Directeur Gnral et Maternit (OFATMA); Le citoyen Irving Mhu est nomm Directeur Gnral

PAGE 6

Page 6 MONDIALISATION Aide ou coopration ? Le Prsident Martelly met un soin particulier recevoir lambassadeur du Vietnam en Hati (photo Georges Dup) Lamothe et un invit spcial, lex-Premier ministre britannique Tony Blair (photo J.J. Augustin) Lojman Leta ak Devlopman Kominot Miami-Dade Bay Lajan pou Pwogram Patenarya Inisyativ Lojman Leta (State Housing Initiative Partnership SHIP) Pou Asiste Rezidan ki gen Ti RevniLojman Leta ak Devlopman Kominot Konte Miami-Dade (Miami-Dade County Public Housing and Community Development PHCD) se benesy lajan SHIP ki soti nan Florida Housing Finance Corporation pou ede rezidan ki gen ti revni f fas ak divs bezwen lojman yo. Rezidan Miami-Dade yo gendwa kalifye pou resevwa asistans pou aktivite sila yo: Achte Kay (Asistans Sibdone pou Ipotk) pou moun k ap achte kay pou premye fwa Jiska $80,000.00 nan asistans sibdone pou ipotk pou chak fwaye Reyabilitasyon pou Pwopriyet ki rete nan Kay la Jiska $45,000.00 pou chak fwaye, si li granmoun oswa andikape; epi $35,000.00 pou si li pa granmoun oswa andikape. Nt: Omwens 20% nan lajan SHIP pou lane 2014 dwe svi pou ede moun ki gen bezwen espesyal, jan sa deni nan s.420.0004, Estati Eta Florid, epi se pou yo bay moun ki gen reta nan devlopman lapriyorite, jan sa deni nan s. 393.063, Estati Eta Florida. Y ap bay asistans pou aktivite ki endike anl yo antan yon to demter ki ba, difere epi/oswa yon pr moun pa sipoze ranbouse. Epitou yo konn itilize lajan SHIP pou bay moun k ap achte kay fmasyon ak konsy pou yo pare pou tounen pwopriyet kay. Anba la a w ap jwenn yon lis kontak tout ajans Edikasyon ak Konsy pou Pwopriyet Kay: Non Ajans lan Okipasyon kay la Moun pou kontakte Telefn Adrs Centro Campesino Farmworker Center, Inc. Prevansyon Fklizyon ak Svis Edikasyon ak Konsy pou Pwopriyet Kay Rennatta Delgado 305-245-7738 35801 SW 186 Avenue, Florida City, FL 33034 Neighborhoods Housing Services of South Florida Prevansyon Fklizyon ak Svis Edikasyon ak Konsy pou Pwopriyet Kay Jackie Duran 305-751-5511 ext. 1103 300 NW 12th Avenue Miami, Florida 33128 Miami Beach CDC Svis Edikasyon ak Konsy pou Pwopriyet Kay Karl Kennedy 305-538-0090 945 Pennsylvania Avenue Miami Beach, FL 33139 Opa Locka CDC Svis Edikasyon ak Konsy pou Pwopriyet Kay Tommie Frison 305-687-3545 ext 236 490 Opa Locka Blvd. Opa Locka, FL 33054 Trinity Empowerment Consortium, Inc. Svis Edikasyon ak Konsy pou Pwopriyet Kay Stephanye Johnson 305-248-4553 15250 SW 280 Street, Suite 206Pou w kapab jwenn plis enfmasyon osij pwogram SHIP Konte a ak tout lt pwogram yo, rele 786-469-2163 depi 9:00 a.m. jiska 5:00 p.m., lendi rive vandredi, eksepte jou ferye Konte a. Avi Piblik ( encore une vidence. Lorsque le chef du gouvernement hatien Laurent on na pas parl de stock de riz surann qui pourrait tre offert en don Hati mais de coopration. Hati a des offres pour le Lautre exemple patent devrait tre le Venezuela. La possibilit nous est offerte de payer en espces (produits naturels partie de la facture ptrolire. La patrie du dfunt prsident Hugo Chavez, lun des plus grands producteurs dor noir, genre (dont la production animale par clonage) mises notre disposition. Parce que lthanol fait partie du package, et que nos experts le considrent dangereux pour nos cultures, alors a (mon pays est bien comme il est), disait Papa Doc mais ctait par dpit de se voir refuser lpoque (sous ladministration Vietnam. A commencer par son march. Le riz vietnamien gants du tlphone cellulaire dans notre pays. De son ct le nouveau petit dragon (capitalocommuniste) asiatique peut nous apporter non seulement des investissements crateurs demplois mais aussi nous industrie quen agriculture. Voil un bon exemple de coopration, cest dire nous traite comme un chouchou pour une sorte de dette morale remontant plus de 200 ans. Seuls les pareils de qui vous savez, Mais serait-ce que nos dirigeants soient plus boutiquiers que pas dpass le stade des rsolutions et belles promesses. Pas le moindre petit morceau de vermisseau qui ait encore pris le domaine encourage les dessous de table. Or le temps presse car si nous voulons tenir parole et vu que la coopration cest du donnant-donnant, nous risquons de perdre, comme dit le crole hatien, et sac et crabes si nous nous contentons de recevoir les avantages sans rien apporter en change. Dautant Kennedy 1960-1963) laide trangre. La plus grande richesse dHati Le mme Brsil qui vient de construire Cuba un mga-port (port gant), Mariel, en prvision du grand mouvement maritime commercial qui se dploiera dans la rgion quand seront achevs les travaux dlargissement du Canal de Panama. Ce qui nous fait dcouvrir brusquement que la plus par rapport ce nouveau invitable carrefour maritime. Ce nouveau Gibraltar. Mais tout seul, bien entendu, cela na aucune valeur. Comme si laide est pour nous devenue une seconde nature et nous sied encore mieux que la coopration vritable et les efforts quelle demande. Coopration, oui, corruption non Il est vrai aussi que nos dirigeants passent le plus clair de leur temps se battre pour terminer leur mandat et que les dure du mandat prsidentiel sans possibilit de rlection immdiate, selon la Constitution en vigueur. fait des ravages dans nos murs. Le corps mdical est trs critiqu. Diagnostic erron ou incomplet. Traitement mal Venezuela de Chavez) nous offrait durant la dcennie 2000 un rseau de laboratoires couvrant tout le pays. Les Hatiens dans de nombreux cas le voyage naurait pas t ncessaire. Mais le corps mdical hatien tout entier sy opposa avec une telle vigueur que le prsident Ren Prval capitula. Conclusion : nous ne semblons mme pas savoir ce qui nous est rellement utile. Or pour bien aborder la problmatique : ou aide ou coopration ou les deux pendant une ncessaire transition, il faudrait peut-tre commencer par l. Y compris une Constitution mieux adapte. Mais dabord une lutte tous azimuts contre la corruption, celle-ci pouvant Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince plus que le Venezuela est en pleine crise politique. Brsil = thanol Brsil est en train dabsorber un nombre important de bras hatiens dans la construction des villages pour le Mondial de football (lt prochain) et les Jeux olympiques de 2015. Le Brsil nous fait les yeux doux depuis son arrive sur la scne politico-sociale hatienne en 2004 dans les rangs de la force de maintien de la paix onusienne ou Minustah. Rien de ce qui avait t conclu qui nait cependant t ralis. Point de centrale hydro lectrique de la part du pays qui en compte le plus grand nombre au monde, ni de transfert sur le plan local des expriences trs avances et en tout Port-au-Prince, La troisime runion de la commission mixte pour le dialogue binational qui devait avoir lieu dans la ville touristique de Jacmel, ce mardi 8 avril, dans le cadre des discussions de haut niveau entre les autorits hatiennes et dominicaines, a t reporte au mardi 22 avril 2014. Le Gouvernement de la Rpublique continue de croire que cet espace dchanges entre les deux pays, constitue un cadre viable leur permettant des accords signs au cours de ces pourparlers. Par ailleurs, les deux parties continuent de travailler paraphs Jimani. Le Gouvernement hatien qui renouvelle sa volont duvrer pour le bien-tre de sa population, appelle tous les secteurs de la vie nationale supporter les efforts de ltat visant maintenir le pays sur la voie de la stabilit et du progrs. Bureau de communication de la Primature La troisime runion binationale reporte

PAGE 7

Page 7 LUTTE DEMOCRATIQUE Lavalas versus Lamothe internationale. Oui, le volte-face de Fanmi Lavalas vient remettre presque tout en question. Revenons un peu en arrire. Fanmi Lavalas accepta de participer au Dialogue politique sous lgide de la confrence piscopale catholique (CEH). Mais communales. Mais il y a un hic. De lavis des stratges Lavalas pig le terrain. Alors dmission du prsident Martelly, non Maryse Narcisse le crie haut et fort : Fanmi Lavalas est pour lalternance dmocratique et na peur daffronter personne aux PORT-AU-PRINCE, 2 Avril Le terrain soudain sclaire. Ce qui devait tre une manifestation unitaire sest termin en une route deux voies. Le MOPOD demandant le dpart du prsident Michel Martelly. Fanmi Lavalas celui du premier ministre Laurent Lamothe. Surprise gnrale. Une manifestation runissant Les deux organisations les plus remuantes sur le terrain ne sont plus sur la mme longueur dondes. Le MOPOD qui insiste pour le renvoi du prsident Martelly devra faire tant donn quil a choisi la voie des manifestations et que Fanmi Lavalas a dsormais dcid de faire bande part. Et Mais ce nest pas seulement le MOPOD qui est en question. En dcidant de parier dsormais sur la tenue des dans le reste de la classe politique. Nous voulons dire les groupements et organisations qui ont sign lAccord du 14 paver la voie pour le processus lectoral (amendement de la loi lectorale existante, formation dun gouvernement douverture, nouveau conseil lectoral etc). Une seule certitude, ce sont les millions. Les prochaines lections devraient coter dans les 40 millions de dollars, dont la plus grosse part aux frais de la communaut La coordonnatrice nationale du parti Fanmi Lavalas, Dr Maryse Narcisse, avant quelle ne quittt le Dialogue politique dEl Rancho et le nouveau ministre de la Jeunesse plusieurs milliers. Selon la chaine France contre le gouvernement Martelly. Mais nos la politique hatienne. Marchant cte cte, les deux organisations actuellement les plus actives de lopposition, cependant avec deux discours diffrents. Pour la branche MOPOD (Mouvement patriotique de lopposition dmocratique), le prsident Martelly doit se retirer pour des lections gnrales anticipes. les leaders du MOPOD racontant quelle ne fut leur surprise !) : Fanmi Lavalas est sur un autre registre. Lamothe go home Cest le chef du gouvernement qui doit faire ses valises. Et nationale de Fanmi Lavalas le reprend sur toutes les antennes. Le chef du gouvernement doit se retirer pour permettre la formation dun gouvernement auquel toutes les formations puisse garantir des lections honntes, comme le veut lAccord sign le 14 mars coul. Et la Constitution aussi, bien sr. Ce simple dcalage dans les slogans lancs lors de la manif du 29 mars dernier, lections, dit-elle. Outre que une nouvelle crise politique de cette ampleur cest peut-tre trop risqu, dans nos murs, et aussi et surtout un peuple conomiquement genoux, totalement au bout de ses ressources. Alors des lections oui, mais avec un gouvernement qui garantisse davantage lhonntet des urnes. Et voici install le nouveau front dattaque du parti de lex-prsident JeanBertrand Aristide. Cest le premier ministre Lamothe qui doit partir. Faut-il cependant rappeler que la Dialogue dEl Rancho. On avait conclu que le dpart du premier ministre ouvrirait une faut des mois aux politiques hatiens (Excutif et Lgislatif) pour sentendre sur le choix dun nouveau Premier ministre Oui mais il arrive aussi que les prochaines lections peuvent avoir une importance si capitale que ce nest pas la diffrence de quelques mois, voire quelques semaines, qui puisse changer rellement grand chose. 5 x 8 MIZAJOU MIAMI-DADE TRANSITDETAY PATIKILYE AK CHIF ENPTAN SOU SISTM TRANSIT W Enfmasyon swivan yo pibliye konfmeman ak egzijans Eta a atabli sou kouman pou Ajans la prepare rap yo. Li bay done kantitativ ki gen rap ak reyalizasyon mezi pwodiktivite ak pfmans. 2012 2013 ENDIKAT PFMANS JENERAL Deplasman Pasaje yo (Metrobus, Metrorail, Metromover ak Paratransit) 107,309,168 111,054,878 Revni Kilomt (Metrobus, Metrorail, Metromover ak Paratransit) 50,227,099 51,613,281 Depans Fonksyonnman an Total (Metrobus, Metrorail, Metromover ak Paratransit) $456,571,134 $448,176,005 Revni Fonksyonnman $117,793,374 $126,023,898 Machin Opere nan Svis Maksimm 1,104 1,127 Fr Debaz Metrobus $2.00 $2.00 Metrorail $2.00 $2.00 Metromover $0.0 $0.0 Paratransit $3.00 $3.00 MEZI EFIKASITE Revni Kilomt Ant Pn nan Sistm lan 2,907 2,623 Jou/L Svis Disponib Metrobus: Lendi-Dimanch Lendi-Dimanch Or Svis Lasemn 24 24 Or Svis Samdi 24 24 Or Svis Dimanch 24 24 Metrorail: Lasemn/Wikenn 5:30 am 12:45 am 5:30 am 12:45 am Metromover: Lasemn/Wikenn 5:30 am 12:30 am 5:30 am 12:30 am Paratransit: Lasemn/Wikenn 24 24 MEZI EFIKASITE Depans Fonksyonnman Deplasman Pasaje $4.25 $4.04 Sous: Rap Baz Done Enfmasyon Transit Nasyonal Miami-Dade Transit pou 2012 ak 2013. porte, arguant qualler aux lections sans changer totalement de gouvernement noffre aucune garantie. Cependant le Dialogue se poursuit et on aboutit un lectoral mais pas aussi profondment que espr, bref pour Lavalas, comme pour dautres, une opration trop cosmtique ). Aussi lorsque est annonce la manifestation du 29 mars MOPOD-LAVALAS, tous pensent que ces deux Mais ensuite, mais surtout, le premier ministre Laurent Lamothe est trs actif, quotidiennement par monts et en campagne lectorale. Avec lavantage (non ngligeable, nest-ce pas !) de disposer aussi des fonds publics. et pas seulement pour Lavalas, lhomme abattre. de courir Mlodie, 103.3 FM Port-au-Prince Mais Fanmi calcul. Les prochaines lections semblent incontournables. En tout cas plus importantes que deux tiers du snat de 30 membres, toute la chambre des dputs et toutes les Lexposition des uvres secrtes de Jung attire des expriences de Tiga. Entre science et spiritualisme, lAmrique cherche mieux comprendre lhomme et ses manires de thrapie. Sigmund Freud sintressait au rve dans sa reprsentation sexuelle et dans son fondement familial. Carl Gustav Jung tait un psychanalyste suisse qui a tent daborder lunivers onirique comme une mmoire de lantriorit collective des hommes. Lexposition des uvres secrtes de Santa Barbara, a montr aux visiteurs les dimensions symboliques, religieuses et scripturales des rves. Les uvres du maitre prsentes cette anne la Biennale de Venise en Italie font leur premire tourne aux Etats-Unis dAmrique. Cest une collection de 23 prints accompagns par Le Livre Rouge dont le manuscrit original a t conserv dans le coffre-fort dune banque suisse pendant plusieurs gnrations. Le livre, qui rappelle les enluminures des moines la source primordiale de la gurison naturelle. Pour y arriver, il fallait bousculer un establishment thorique occidental. Jung tait conscient du caractre rvolutionnaire du livre. Il se protgeait. Il na pas voulu le publier de son vivant. Aprs une longue priode dune centaine dannes dhibernation, les uvres manuscrites et picturales de Jung, considres comme le Journal des rves et des hallucinations universitaires. Il est un repre aussi bien pour limaginaire artistique moderne que pour une anthropologie de lcriture. Institute. La psychanalyse de limage Durant une priode de crise dans sa carrire, quand il tait en opposition mme avec Sigmund Freud, Jung a commenc secrtement par archiver ses rves, ses hallucinations, ses doutes, ses monstres et sa vanit intellectuelle. Il les a dtaills dans une srie connue sous le titre Livres noirs Plus tard, toute cette volumineuse et reproduite la main par lauteur. Jung a appel cette seconde srie Le Livre Rouge LA SORTIE DE LA CAVERNE Le manuscrit dont le psychiatre avait peur pour ne pas ruiner sa carrire tait une exprience particulire dans une Europe du dbut des annes 1900. Le vieux continent tait marqu par la chute des empires, par des changements sociaux et un important combat mthodique dans ( Par Pierre Clitandre

PAGE 8

Page 8 NOTRE EPOQUE ( Journalisme en Hati Une espce en voie de disparition ( Parce que nous vivons dans une dmocratie uniquement base sur la tenue des lections, et quelles que soient leur irrgularit et la manipulation quon leur fait subir, on voudrait nous faire croire que les pouvoirs Excutif et Lgislatif qui sont censs maner de ces lections sont les restaurant La Familia (anciennement Souvenance), Woodly Ethard, prsum chef dun certain Gang Galil, qui on aurait laiss le temps de senfuir tandis que son pouse, apprhende, Osvald Brandt, qui a disparu comme par magie de la chronique Parquet pour remettre en libert un alli politique, doubl dun dfenseur des droits humains (entre parenthses un terme devenu passe-partout). Dans lautre cas, cest un dput qui arrache autoritairement du Parquet un groupe de manifestants la raison, voici les deux pouvoirs nous dmontrant, avec force sont la Justice et la Presse. Ce nest pas la seule libert qui fait quune socit soit pour le moins du monde quitable. Comme dit un clbre humoriste, tous les hommes sont gaux mais il y en a qui sont plus gaux que dautres. Car seule la Justice peut rtablir la vritable galit entre les citoyens. Une Justice une pour tous. Peut-on dire que cest prsent le cas en Hati ? Lorsquun puissant snateur qui avoue lui-mme quil a cass le ferait encore sil avait le faire, soit dclar non coupable par un tribunal Que Hati, pendant quelle est classe 5 e pays au monde pour le kidnapping (IBTimesUK), continue de renvoyer aux calendes grecques la poursuite des auteurs de ce crime, malgr les retombes internationales, pour la seule raison que certains dentre eux ont des accointances avec lentourage prsidentiel. Ce sont aussi bien le cas du propritaire du Mme comportement dans les rangs du Lgislatif renouvels dans le dernier remaniement effectu au sein de lquipe gouvernementale tandis que les organisations de dfense des droits humains et des liberts civiques continuent de dnoncer la mainmise des dirigeants politiques sur Ceci dun ct. Mais ce qui dmontre que la situation ne sest pas seulement aggrave mais quelle va dsormais au del de linimaginable cest le dbut dun mme comportement tout aussi rprhensible dans les rangs du Lgislatif comme en tmoignent deux autres faits survenus ces derniers temps. Des lgislateurs de lopposition envahissant les locaux du Justice, comme tenant dun quelconque pouvoir. Dans son dernier rapport, Reporters sans Frontires respect de la libert dexpression. Quimporte lorsque la tendance est de neutraliser la Presse en tant que tel en la rduisant au rang dune simple commodit. Dans le meilleur des cas, un arrangement. Un bon deal. Dans une optique nouvelle vague, tendance : tout se vend, tout sachte. Cest dmocratique non mdias, certes, mais comme un nouveau gadget leur boite outils, un nouvel instrument leur propagande concertiste, sans talent, mais celui dabord de pouvoir pondre des dizaines Galerie de politiciens dont ( gauche) le nouveau ministre de la Communication, Dr Rudy Hrivaux (photo Hati en Marche) vrais tenants et aboutissants de la dmocratie. Pas du tout. On se trompe et quon se dtrompe. Ce sont eux au contraire les fossoyeurs au quotidien de la dmocratie. Par leurs manipulations, leurs magouilles, leur intransigeance calcule, aussi bien par leur vanit, plus souvent arrose despces envers toute dcision qui ne soit populaire, fasse gagner des voix aux lections ou qui peut provoquer le mcontentement populaire, bref chacun de son ct, par les piges quon se tend constamment lun lautre, et dont seule la Nation en paie le prix, les pouvoirs aussi bien Excutif que Lgislatif ne font loi et la Constitution car la dmocratie, comme toutes les choses les plus prcieuses, nest pas inpuisable. La Justice et la Presse Mais notre cas saggrave davantage que ces deux larrons en foire, Excutif et Lgislatif, se sont arrogs aussi le droit dasservir les deux piliers authentiques et exemples lappui, quils ne croient pas plus et la sparation des Pouvoirs, et que lEtat Entre nous les millions dpenss pour hatienne aprs le sisme de 2010. Presse rduite au rang de gadget Mais nos deux pouvoirs suprmes (lExcutif et le Lgislatif) ne se contentent plus de prostituer impunment le troisime volet de la trilogie, la Justice, qui, cest plus quvident, nest plus un pouvoir que de nom, mais voici quils sont en train de rduire aussi leur merci le ci-devant quatrime pouvoir, la Presse. Rien voir avec la bravade du nouveau ministre de la Communication, qui dans son discours dinstallation a promis autorits gouvernementales. Cela ne sera pas ncessaire car le pouvoir Excutif (ainsi que 3 avril 2014 A loccasion du 14me anniversaire de lassassinat de Jean Dominique et de Jean Claude Louissaint, la Bibliothque Rubenstein de lUniversit Duke en Caroline 2500 reportages, enqutes, interviews, missions culturelles, et Redonner voix Radio Hati Port au Prince, aussi bien que dans les communauts rurales dHati, cette collection nous donne un accs ingal a la comprhension dun des plus importants mouvements dmocratique de base dans lhistoire rcente : celui qui a mis Selon Michele Montas, marquer le 3 avril en de la dictature son assassinat en lan 2000. La Collection Radio Hati est une ressource incroyablement importante pour comprendre lhistoire rcente dHati dclare Laurent Dubois, Professeur dHistoire a lUniversit Duke. Parce que la station diffusait information et reportages largement en crole, et couvrait les vnements 28 boites de documents crits, sauvs de limmeuble endommag de Radio Hati aprs le tremblement de terre, ont t donns luniversit amricaine qui a entrepris de sauvegarder, de numriser et de classer ces documents, certains uniques, couvrant la priode des annes 70 2003. Michele Montas, participera, lUniversit Duke, archives, tmoins de 40 ans de l histoire rcente dHati. La collection de documents sonores contient des interviews de Jean Price Mars, Emile Roumer, Andr Malraux, Jose Francisco Pena Gomez, Roger Gaillard, ou Martha Jean Claude, parmi des centaines dautres, des reportages sur les vnements qui ont et une socit plus dmocratique : des meutes de 1979 contre Zacharie Delva, la tragdie des boat people hatiens sur lile de Cayo Lobos en 1980, lodysse des dchets toxiques dverss en 1987 sur les cotes hatiennes, la guerre des gangs Cite Soleil, et aux multiples soubresauts de la transition vers des gouvernements lus. La collection comprend aussi des enqutes, menes par la salle des nouvelles de la station, et des rtrospectives sur les diffrents massacres qui tmoignages des dbats et des documents sonores uniques comme le Procs des Timbres en 1979 ou celui de Raboteau en 2000. Les reportages et interviews touchent des questions conomiques et politiques aussi bien qu des questions didentit et de langue et tmoignent dune volution en 40 ans, des mentalits et des attitudes, en particulier par rapport au crole et au vodou. La collection contient aussi les ditoriaux de Jean Dominique de la priode redonnant voix Radio Hati est la plus belle dfenseur des droits des exclus. Ces archives soulignent Michele Montas et en touchant un peuple. Au del dHati, elles sont le dembuches, dune dictature une dmocratie fonctionnelle. Michele Montas souligne que limportance de la Collection Radio Hati rside dans le fait quelle touche et analyse des questions qui demeurent au sauvegardant ces archives et en les rendant une fois de plus accessibles un large public, les Archives des Droits de lHomme de lUniversit Duke et de lUniversit dont le Hati Lab sous la direction des Professeurs Laurent Dubois et Deborah Jenson. La Bibliothque Rubenstein a aussi rcemment fait lacquisition dune copie manuscrite de lActe dIndpendance dHati de 1804 et des archives de la Coalition Nationale pour les Rfugis Hatiens Les archives de Radio Hati seront disponibles aprs le travail de conservation, de numrisation, et de classement des documents sonores. Jean Dominique et Michle Montas lors dun anniversaire de Radio Hati Inter

PAGE 9

Page 9 BANQUE NATIONALE DE CREDIT

PAGE 10

Page 10 Mercredi 09 Avril 2014 WHATS UP LITTLE HAITI ? with Pascale E. Taddeo This move is yet another commitment honored by the President of the Republic, within the framework of the El Rancho Agreement, where a period of 10 calendar days was set for the execution of the provisions adopted. the City of Marigot and the European Union Last Thursday, the Mayor of Marigot (Department of Southeast), in partnership with the Institute for Research and Support for Local Development (IRADEL), and the Delegation local development, capacity building of local authorities and to improve peoples access to essential basic services of the town of Marigot, an initiative funded by the European Union (EU) for up to 485,000 euros. Based on the Communal Development Plan, this initiative will actually improve the capacity of local authorities services to the population. It will enable the establishment of a dialogue between different community stakeholders in the spirit of participatory development management. It will improve the level of public services to the population and its access of a professional training center, watershed protection, and support for activities related to the breeding and marketing of agricultural products. This initiative will, among other things, improve access to over 60,000 residents of the town of Marigot to basic services such as sanitation, urban safety and education, and timely initiatives needed to strengthen local development already implemented in Marigot. months, is led by the municipality of Marigot, which falls under the EUs support to strengthen local governance and encourage decentralization. It falls under 11th European Development Fund (EDF), and is one of the priority areas of cooperation between the European Union and Haiti. strengthen the capacity of City Hall, the Boards of Directors of Communal Sections (CASEC) and Administrations Communal Sections (ASEC). It will also contribute to improving the living conditions of the population of marigotienne through access to basic services, said the mayor of the town, Midy Fifon Myrthil. For his part, the Ambassador of the European Union in Haiti, Javier Nino Perez, said at the launch, Strengthening the capacity of local authorities remains essential to the pulse of development that is derived from the base anchored in the economic and tourism potential, but its development requires the strengthening of local authorities, key players in local development. Heineken in Haiti announces rare $100 million investment for country PORT-AU-PRINCE, Haiti The Dutch brewer Heineken announced Friday that it is investing $100 million in its Haiti production plant that makes the popular lager Prestige. many international companies have been reluctant to spend money in Haiti because of a business climate hampered by Brewery of Haiti that Heineken owns, said the Dutch company is eager to invest more in the Caribbean country because political stability and cooperation have improved under the current government. Heineken purchased the Haitian brewery in 2011, and owns 95 percent of the company that produces Prestige. The remaining 5 percent is held by Diageo Ireland, the company that makes Guinness stout. gone toward construction of a second 24,300-square-foot (2,260) production line that opened December in the same facility in Port-au-Prince. The addition will allow the brewery to double output, for 40,000 more cases of Prestige and other beverages produced every day. The new production line has also enabled the brewery to introduce a 16-ounce bottle of Prestige. The rest of the investment will be used to further increase lager production, manufacture more bottles and to purchase items such as trucks and generators. The brewery has long been limited in how much lager it produces by the number of the signature amber-hued bottles available at any one time. People tend to buy the lager in bulk because its cheaper that way, which can delay the return of bottles for deposit. Because the bottles can be returned, the brewery has often limited its past production based on how many containers are available. Past manufacturing of new bottles has never been enough to make up for the losses. All Haitians know that at times their favorite beer, And that has been a frustration over the past years ... So it was about time that the capacity was increased. A drought in the Northwest of Haiti has caused a severe food crisis in that department of the country, forcing the government and the UN to coordinate their efforts to provide assistance to the affected population. Given the situation, WFP organized a large food distribution in the area. Nevertheless, the government and its partners say they are still concerned about how the situation is evolving. These distributions were held from March 15 to April children, learned Haiti Press Network. We are working with the Haitian authorities to implement actions with the short and medium term goal of increasing the resilience of the most vulnerable, to give them the ability to better cope with potential crises in the future, said Peter de Clercq, second in command of the Minustah. Several national and international organizations made distributions of emergency food rations, as well as coupons for the purchase of food commodities and the implementation of activities (work against money) targeting the most vulnerable families. The Agricultural Ministry, supported by FAO, will make food seeds available to the most affected family farms, and seeds more resistant to droughts will be made available to several groups of artisanal production, to reduce the risk of production loss in the future. We call for a greater contribution from Haitis partners to provide a sustainable response to the against food insecurity still affecting 600,000 people in the country, said Hbert Docteur, Special Adviser to the Prime Minister for Food Security in the streets of Port-au-Prince Last Thursday, The National Police Academy (ENP) conducted a graduation ceremony for the second class of Haitis assigned to Petion-Ville, Martissant and Grand Ravine. The graduation ceremony of the new 44 community executives of the PNH, Smith Steward, a representative of the U.S. Embassy in Haiti, and the Director General of the School of Magistrates. In his remarks, the head of the Community Police, faithfully comply with the ethical principles of policing. He also insisted that the mission of this new organization is to facilitate a relationship of trust between the people and the National Police. At the heart of the two-month training period was the instilling of knowledge of cartography, psychology and social communication, said the Commissioner. Smith Steward, for his part, congratulated the while reiterating the commitment of his government to provide technical assistance to the Haitian authorities in the context of the professionalization of the PNH. Transparency in the Government scheduled to meet last week at the National Palace, as part of a council of ministers. A retreat will be held this Saturday and Sunday to benefit individual members who are participating in governments various actions, but also to generate some synergy within the government, explained our source. Toussaint Louverture April 7: 211th birthday of the death of Toussaint Louverture Lesly Cond, the General Consul of Haiti in Chicago, reminded the community as a whole that Monday, April 7, 2014, marked the 211th anniversary of the death of Toussaint Louverture. Listen your radio on : www.radiomelodiehaiti.com Message from the Consul General of Haiti in Chicago: importance of the passing from this earth of the man who deserved to be called A First Among Blacks. Toussaint Louverture is a symbol of bravery and ours. We are deep and numerous roots which he alluded to during the dark period of his abduction. If nothing can prevent us from being proud of Toussaint, we should also honor his memory by doing it as self-love and solidarity. prestige that suits him, and where fatalism gives way to hope, we must, like Toussaint Louverture, be guided by wisdom, patience and determination. As part of the commemoration, the Consular Mission was scheduled to present a special program Sunday, April 6 from 7:00 to 8:00 pm on CBC Radio Haiti International Chicago (1590 AM) transmitted also on www.1590wcgo. com/

PAGE 11

Page 11 ACTUALITES LOCALES PAR CES MOTIFS, le Tribunal, aprs examen sur les conclusions du Ministre Public, maintient le dfaut octroy contre la dfenderesse laudience prcite, pour le torts de lpouse. Prononce la dissolution des liens matrimoniaux ayant exist entre les lun des quotidiens sditant la Capitale sous peine de dommages intrts envers les AINSI JUG ET PRONONC PAR NOUS, Jacques Hermon CONSTANT, Juge en audience civile et publique du Onze Juillet deux mille Treize, en prsence de Me. Saint-Aneau NORZ, Substitut du Commissaire du Gouvernement de ce ressort, avec en seront lgalement requis. susdits. AINSI SIGN : Jacques Hermon CONSTANT et Homre RAYMOND. POUR EXPEDITION CONFORME COLLATIONNEE : PAR CES MOTIFS, le Tribunal aprs examen, le Ministre Public entendu, maintient le dfaut octroy contre le dfendeur laudience prcite. Admet le divorce du graves et publiques. Prononce la dissolution des liens matrimoniaux ayant exist entre lun des quotidiens sditant la capitale sous peine de dommages intrts envers les tiers AINSI JUG ET PRONONC PAR NOUS, Me. Raymond JEAN MICHEL, Juge en audience civile, ordinaire et publique du 18 Mars deux mille dix, en prsence de Me. Berge O. SURPRIS, Substitut Commissaire du Gouvernement de ce ressort et avec IL EST ORDONN ETC EN FOI DE QUOI ETC POUR LE CABINET BRUTUS : Me. Hugues P. BRUTUS, Av. PAR CES MOTIFS, le Tribunal, aprs en avoir dlibr au vu de la loi et sur les conclusions conformes du Ministre Public, accueille laction du demandeur, le sieur Philippe DAMIER, en la forme ; Maintient le dfaut faute de comparaitre octroy laudience du vendredi Vingt-huit Fvrier deux mille quatorze contre la dame ne Denise graves et publiques, faits prvus larticle 217 du Code Civil Hatien ; Prononce la dissolution des liens matrimoniaux ayant exist entre eux ; aux torts exclusifs de lpoux sera insr dans lun des quotidiens sditant la capitale, sous peine de dommages intrts envers les tiers, compense les dpens vu la qualit des parties ; commet lhuissier Clerbrun du ressort de Port-au-Prince, en audience civile, publique et ordinaire du vendredi sept Mars deux mille quatorze, en prsence du Substitut du Commissaire du Gouvernement IL EST ORDONN ETC .. EN FOI DE QUOI ETC .. POUR EXPDITION CONFORME COLLATIONNEE. Me. Jean PRIM AU NOM DE LA RPUBLIQUE PAR CES MOTIFS, sur les conclusions conformes du Ministre Public ; le Tribunal maintient dfaut requis et octroy la barre contre la partie dfenderesse, Admet Prononce en consquence la dissolution des liens matrimoniaux existant entre eux pour sditant la capitale sous peine de dommages intrts envers les tiers sil y chet, commet dpens. civile ordinaire et publique du lundi Vingt (20) Janvier deux mille quatorze en prsence de Me. Nelson Cilius Substitut du Commissaire du Tribunal de Premire de ce ressort Pour le Cabinet : Me. Wilbert EXUM, Av. Aux USA et au Canada, coutez Melodie FM sur votre cellulaire : A ses amis et proches M et Mme Jacky Marc, Madame ne Sophia Laguerre, Jacques Desrosiers, Marie Raphalle Pierre, Witzer Cineus, Cadet Chavannes, Schamma Jean Baptiste, Wilner Bossou, Fanel Delva, Mario Barreau, Fanfan Jean Panel, Wandy Charles, Mme veuve Ren Rouzeau ne Carline Deller, Sur Osvelt, Kerlande Jean, Canez, Andr Sanon, Charlemagne Borgella, Pierre Louis Rdgnis A toute lquipe de la Radio Ibo A ses confrres de lAssociation des Journalistes Hatiens (AJH) Aux quipes de Mlodie et Minustah FM A toute lquipe de la POHDH Dcs dun confrre journaliste : Duly Lambert Port-au-Prince, 7 Avril 2014 Les les salles de rdaction sont en deuil avec la disparition de Duly Lambert. Cest que tout le monde sest battu pour vaincre ce cancer dcouvert tard, fort tard par la mdecine de chez nous. On le soignait pour tout autre chose : PRESSE : Adieu Duly par la grande porte. Faisant avouer aux mdecins hatiens quils ne pouvaient rien pour lui et quil devait aller tenter sa chance Cuba. L encore il a fallu trouver de largent. une maladie de la peau blanches qui envahissaient son visage et une bonne partie de son corps. Duly ntait pas encore mari. Il avait rencontr sa courageuse (Veroniqueea Lafortune) dans les studios de Mlodie FM. Trs vite nous avons compris que quelque chose se passait entre ces deux. notre station, semblait avoir rencontr celui qui elle dira OUI seulement quelques mois plus tard. Lidylle a commenc peu avant le tremblement de terre rendu tout de suite compte que ctait quelque chose de srieux Puis arrive le terrible 12 Janvier 2010 et Duly Lambert laisse les micros de Mlodie FM pour tre engag par la radio de la MINUSTAH. Cependant ses liens avec Mlodie taient rests trs forts. Et pour pu partir pour Cuba, accompagn de sa sur qui avait une certaine exprience de ce pays, laissant Mama et Cdrick en Hati attendre. Dabord il a t question de rester 8 mois faire de la radiothrapie. Mais un transport en urgence lhpital, le verdict est tomb. Trop tard. La maladie aurait-elle t dcouverte plus tt quil y aurait eu une chance. Mais lannonce fatidique na pas t communique Duly. Il a continu croire ou peut-tre faire semblant de croire pour Mama. Rentr Port-au-Prince, ctait pour 11 heures du soir. Ton combat, Duly, est termin. Il navait que 32 ans. Repose en paix, cher confrre et camarade, mais sache que les tiens ne dploy pendant cette horrible maladie, ne se mesure pas au nombre des annes. Nos affections Mama, Cdrick, aux parents et beaux parents. Elsie Ethart, Mlodie FM cause. Une anne plus tard, cause dun malentendu, il passe Radio Ibo. Puis le mariage a eu lieu, au Bar de lre, rue Capois, la mme adresse que Mlodie FM, la rception prpare par Lifaite, la mre de Mama. Duly, Mama, Lifaite, Jean, le pre de la marie et future mre, tous membres de la tribu Mlodie. Cependant les taches de Duly navaient pas disparu, malgr tous les dcouvert quil ne sagissait pas dune maladie de la peau mais, hlas, dun cancer. Cancer du systme lymphatique. En lapprenant, Duly neut quune pense : Mama. Comment va-ttriste, quelle devienne inquite. Mama portait un bb. Celui-ci recevra le nom de Cdrick. Puis de nouveaux tests ont t raliss et Duly sera dcrt Cancer Free. Joie de Mama quand elle nous a annonc la nouvelle. Quel soulagement Duly aura donc la chance de voir grandir son petit Cdrick. Pour lui, pour son mari, elle tait devenue la plus belle, les yeux brillants comme A la vrit, elle la cachait son inquitude. Car part Duly, il y a aussi Cdrick. Et si ce foutu mal tait hrditaire Au Dr. Elsie Mettellus Chalumeau, Dr. Dambreville, Dr. Brutus, Dr. Delcy Boliam Junior, Dr. Chalorin Patrick. Aux Familles : Lambert Lafortune tous les autres parents allis et amis affects par ce deuil. Les funrailles de Duly Lambert seront chantes le Mardi 8 Avril 2014 en lglise Sacr Coeur de Turgeau 9hres AM. Lexposition se fera la grotte du Sacr-Cur ds 7hres AM. Duly LAMBERT 23 Novembre 1982 3 Avril 2014 ( Duly Lambert, enlev 32 ans laffection de ses proches

PAGE 12

Page 12 INDICATEURS DE DEMOCRATIE UNITED NATIONS United Nations Stabilization Mission In Haiti NATIONS UNIES Mission des Nations Unies Pour la Stabilisation en Hati La Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haiti (MINUSTAH) recherche des qui sera lance sur une courte priode Delta Camp et Logbase MINUSTAH, Port-au-Prince, Haiti. LOffre est un Contract de Services de Restauration au sein de la MINUSTAH Delta Camp et LogBase., Port-au-Prince, Haiti. Le Service de Restauration rpondra aux besoins nutritionnels des Nations Unies (ONU) nonobstant le personnel. La Scurit alimentaire et la gestion de la Qualit de lensemble de lopration devraient rpondre de Bonnes Pratiques Agricoles (BPA) et de Bonnes Pratiques dHygine (BPH) comme pr-requis de la mthode HACCP (Codex acceptable salubrit des Aliments/qualit des practiques). LEntrepreneur est tenu de prparer un plan de menu dtaill pour servir des repas quotidiens varis et frais, sans se limiter des boissons chaudes et froides, des boissons non alcoolises, diversit ethnique de la mission, la plupart du temps Halal et Occidentale. Lentrepreneur doit disposer des capacits institutionnelles et trois (3) ans dexprience dans sont pries de soumettre leur dclaration dintret (DI) au plus tard ce 14 April 2014 10:00 a.m. (heure dHaiti) par tlcopieur ou par courrier lectronique ladresse indique ci-dessus. La dclaration dintrt doit contenir les informations suivantes Nom de la Compagnie Adresse Postale et Physique Tlphone et numro de fax Courriel Nom et titre de la personne contractuelle Brve explication du contexte et de lexprience de lentreprise, y compris des rfrences de clients. Lentrepreneur retenu signera un initial de trois (3) ans avec une extension possible dune (1) anne supplmentaire ans (3 +1+1) en fonction des besoins oprationnels, de la performance et de comptence.Aucun engagement futur nest donn sur la taille et la rpartition de la prsence de des exigences de service, que ce soit en totalit ou en partie, en fonction de la mission et des besoins oprationnels pendant toute la dure du contrat. noter que cet avis ne constitue pas une sollicitation. Il convient galement de noter que la MINUSTAH moment dans lEOI et / ou processus de sollicitation. ( Avec le public aussi, le courant est pass quand le langage instrumental se mettait en retrait pour laisser place au chant, la communion, aux mots damour ( Doux souvenir ), aux paroles despoir ( La Psonn babay babay ), la critique sociale et aux idaux patriotiques. Parfois ctait linverse. Et le public faisait silence pour se laisser emporter par la magie de la musique pure, la puissance potique de linstrument et la finesse des compositions. Quand lambiance prime sur Musique : Quand Dominique Obas fte Beethova Obas le preneur de sons et dimages sourd et aveugle. Le dernier cabinet ministriel a t annonc sur Tweeter. Or le tweet-eur en question ntait autre que le chef du gouvernement qui a pu respiration des rcepteurs des Tweets, de laccueil rserv aux et leurs priphrases. Vive le Tweet Tweet and trick. Photocopie Or ce ne sont pas les nouveaux dirigeants qui ont vritablement cr cette mtamorphose. Cest un produit de notre monde mdiatique lui-mme. Aprs le coup dEtat militaire de 1991, les puissants du pays ont dcouvert le pouvoir de linformation. Alors on a distribu tours de bras plus contrlables. Et pour commencer par la Presse elle-mme Les pouvoirs qui dtiennent le vrai pouvoir, celui de faire et dfaire, outre le pouvoir conomique mais qui de lheure, les deux qui maintiennent le pays en otage depuis tant dannes, lExcutif et le Lgislatif, nont qu se baisser pour recueillir les dpouilles de ces nombreuses annes de mentionn La Justice, mais o les mmes qui dnoncent ltat de fait se tirent galement dans les pattes les uns les autres La Presse aussi dailleurs. Tout en disparaissant lentement mais srement dans un cafouillage assourdissant dont le signe particulier cest dtre totalement impersonnel et dpouill de tout esprit de responsabilit civique, quon se renvoie dun pouvoir lautre comme une balle de pingoublier sa mission de sentinelle au nom de la collectivit, activant lacheminement vers une sorte de dmocratie de facto, cest dire dpouille des vritables instruments de contrle dmocratique que sont la Justice et la Presse. Photocopie Au fond ce que Jean-Claude Duvalier na pas su Hati en Marche 5 Avril 2014 ( Journalisme en Hati Une espce en voie de disparition tout, linstrument ne devient quaccompagnement, bien en arrire-plan. Cest le cas avec le clbre Ay Lina Lorsquil a invit nouveau ses amis musiciens. On Mais non, il a continu comme pour remercier encore. Seize non seulement son public mais aussi les invits dhonneur venus spcialement de la Martinique. Et surtout sa femme, Dominique, qui sest tant donne pour que cette soire exceptionnelle soit inoubliable. Pourtant, organiser un tel vnement et russir garder le secret pendant des mois, na pas d tre chose aise pour Dominique. Elle a d parfois botter en touche lorsquun singulire. Je voyais ma femme constamment sur le net... Je pensais quelle avait trouv quelquun lassistance, complice, qui a ri de bon cur. Mais tout est lambiance dans lair. Huguette Hrard 1) Cest un mlange de rythmes issus de lAfrique, du Brsil et de Cuba alli au rythme hatien. ( Crise alimentaire aigu due la scheresse aigu, selon un responsable des Nations unies. La situation est proccupante, elle ncessite une assistance alimentaire et nutritionnelle urgente, a indiqu Peter de Clercq, coordonnateur rsident humanitaire de lONU (Minustah), qui a survol la rgion en hlicoptre. Selon des statistiques fournies par le Conseil national de la scurit alimentaire (CNSA), 43% des mnages du dpartement du nord-ouest dHati souffrent dinscurit alimentaire, contre une moyenne nationale de 30%. Un taux de 4,9% de malnutrition aigu a galement t relev dans certaines localits. Cette situation dinscurit alimentaire chronique est lie un environnement moins favorable lagriculture. Dans les zones sches du dpartement (bas Nord-Ouest en particulier), les cultures sont svrement touches par le manque de pluie au moins une anne sur trois, explique le CNSA. Jeudi, plusieurs agences de lONU ont achev la distribution de plus de 1,5 tonne de produits alimentaires quelque 164.000 personnes dans la rgion et dans la localit Baie des moustiques, o la situation serait particulirement inquitante. Il y a dautres rgions dHati qui sont dans la mme situation de malnutrition, assure le coordonnateur humanitaire de lONU qui prcise que 600.000 Hatiens sont touchs par linscurit alimentaire. Il faut une assistance urgente, mais une rponse plus long terme est ncessaire, a-t-il prconis. la Premier Ministre Laurent Lamothe et les membres de la presse ont visit la BRANA ce lundi 7 avril 11hr du matin. Durant la visite, les invits dhonneur ont pu voir la salle de brassage, dont la capacit augmentera de plus de 50%, le laboratoire qui assure la qualit de nos produits de manire continue, lancienne et la nouvelle ligne dembouteillage de bire. yon bwason, se yon sembol pou Ayiti. Se yon senbol de ki sa nou ka f en Ayiti. Se yon prv tou ke Ayiti pare pou envestisman. En investissant dans les quipements et le personnel La Brana devient un pionnier dans la modernisation industrielle en Hati. Avec plus de 1200 employs dont plus de 99% sont Hatiens, et un partenariat avec les universits hatiennes, la Brana attire une force de travail de qualit qui Les produits de la BRANA, comme la Prestige vie Hatienne. Aprs plus de quarante ans de service, un programme continu dinvestissement support par le groupe Heineken, la compagnie peut mieux satisfaire les besoins des de production qui augmente la capacit dembouteillage de 50 pourcent boissons de haute qualit. Nous continuerons vous tenir informs de nos rsultats. En attendant, Kenbe Prestige ou Kage l voir les rsultats de nos investissements. Prestige, la bire Hatienne, sera plus disponible, et ceci la plus grande satisfaction du march. Apres avoir vu le processus de fabrication de Prestige ce matin, le Premier Ministre Laurent Lamothe dclarer, Prestige se plis pase

PAGE 13

Page 13 HAITI QUEL DEVELOPPEMENT ? Nous allons terminer cette srie sur le premier Forum Urbain National organis par le CIAT (Comit Interministriel dAmnagement du Territoire) du 10 au 17 mars avec les recommandations de la session 3 qui avait pour thme les enjeux mtropolitains (voir HEM Vol 28 # 09, 10 et 11) : [Nous, les participants au Forum Urbain National dHati, runis les 12 et 13 mars 2014 au Karibe Convention Center, Ption-Ville, recommandons aux dcideurs politiques actuels et futurs, nationaux et locaux : 2. De prendre en compte les travaux de ce Forum pour llaboration dune politique publique de la ville qui :] 2.22 Met en place un cadre institutionnel et technique adapt la dimension mtropolitaine de Portau-Prince, la rgion capitale articule avec les diffrentes chelles de gouvernances municipales, dpartementales et nationales ; 2.23 demande la ralisation urgente dun atelier pour de la rgion mtropolitaine et du dpartement de lOuest, dcoupage rendu ncessaire par lvolution dmographique de ce dpartement ; gestion urbaine, renforce le rle des collectivits locales dans la prise en charge de leur territoire ; 2.25 Reconnait le rayonnement mtropolitain de certaines villes secondaires et les aide rpondre aux exigences de gouvernance nouvelles par un cadre lgal et des outils appropris. Comme pour les deux autres sessions, ce ne sont pas tant les recommandations qui sont intressantes que les discussions autour des thmes cat ce sont elles qui rvlent les vrais problmes savoir la perception de la problmatique par les participants. Au programme, on avait annonc que la mise en contexte serait faite par Madame Michle Oriol, Secrtaire Excutive du CIAT ; en fait, cest plutt son assistante, RoseMay Guignard, qui a ouvert les dbats avec une prsentation hallucinante de la zone mtropolitaine de Port-au-Prince, que lon doit considrer comme stendant tenez-vous bien, de au-Prince (AMAP) concentrerait, avec 2,5 millions dhabitants, 65 % de la population urbaine dHati Jai rapproch ces chiffres de ceux quavait avancs la veille larchitecte Leslie Voltaire. Pour lui, Hati est un des pays les moins urbaniss de lAmrique Latine, et nous devons nous attendre voir chaque anne 120.000 nouveaux arrivants pour linstallation desquels il faudra, chaque anne, trouver 300 hectares de plus. Ceux qui ont lhabitude de suivre mes chroniques se Plaidoyer pour que la FONHDILAC a publi environ deux semaines aprs pour une action visant freiner, voire rendre rtroactif cette rue vers Port-au-Prince. Malheureusement, part lconomiste Charles Clermont, qui avait dit, la veille, quil avait espr quaprs le tremblement de terre on dciderait de faire autrement, tout le monde a sembl considrer la tendance actuelle comme inluctable. Et de venir avec des faits qui voudraient prouver la lgitimit de la prpondrance de Port-au-Prince, comme Michle Oriol qui rappelle que 92 % des recettes de ltat Hatien viennent de Port-au-Prince, et larchitecte Yvan Pinchinat qui nous dit que la campagne est devenue un lieu de misre car lagriculture ne peut suivre la croissance de la population. Jai dit que tout le monde avait sembl considrer pour le folklore, il y a eu ce Capois qui sest insurg contre cette manie de ne parler que de la zone mtropolitaine de Portdu Cap Hatien que diable Plus srieusement, propos de ces 92 % des recettes de ltat qui viennent de Port-au-Prince, quelquun a demand la cration dautres ples conomiques tiens nous en avons parl dans notre Plaidoyer Dans le mme ordre dide, Madame Chantal Laurent a avanc que, si on veut freiner la croissance de Port-au-Prince, il faut penser aux autres villes. Cest un peu la mme logique qui a conduit un participant parler de villages tampons On se souvient que dans les annes 80, le Ministre de la de migrants en route vers Port-au-Prince. Mon problme avec ce concept, comme avec celui de village tampon cest que le focus nest pas mis sur la ville ou le village en question. Si on le dveloppe, ce nest pas pour lui-mme mais pour freiner lexpansion de Port-au-Prince. Cest cette vision qui ma conduit crer ce nologisme de mtropolocentrisme quil traduit bien un certain tat desprit. Je ne peux mempcher de parler de Madame Lisette Casimir, mairesse de Saint Michel de lAttalaye, qui demande si, en ne pensant qu Port-au-Prince et au Cap Hatien, on ne va pas y attirer encore plus de monde. Cela ma rappel la de Magister Artium obtenu. La Friedrich Ebert Stiftung devait raliser une valuation ex ante des consquences socioconomiques de la construction du pont sur le Bosphore. lai vu quau cinma. Un conomiste allemand avait fait le voyage et collect tout ce quil pouvait trouver comme donnes statisques et autres. Cest partir de l que nous avons travaill et conclu que la construction du pont ne ferait quaccroitre lattraction de la ville dIstanbul sur les populations qui migrent et la partie asiatique dIstanbul a continu croitre, et il est que nous en sommes arrivs la situation que nous vivons campagne est devenue un lieu de misre pour reprendre le mot de Pinchinat, cest bien parce que nous dirigeants ont fait des choix conomiques et politiques stupides. Je suis en train de lire un ouvrage publi rcemment par Fritz Jean, ancien gouverneur de la clairement les mcanismes qui nous ont conduits l o nous trouver des pistes (pour utiliser un mot la mode) pour sortir de notre marasme. Miami, le 7 avril 2014 Bernard Ethart UNITED NATIONS United Nations Stabilization Mission In Haiti NATIONS UNIES Mission des Nations Unies Pour la Stabilisation en Hati La Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haiti (MINUSTAH) recherche des qui sera lance sur une courte priode Logbase MINUSTAH, Port-au-Prince, Haiti. LOffre est un Contract de Services de Restauration pour la MINUSTAH LogBase, Portau-Prince, Haiti. Le Service de Restauration rpondra aux besoins nutritionnels des Nations Unies (ONU) nonobstant le personnel, la Scurit alimentaire et la gestion de la Qualit de lensemble de lopration devraient rpondre de Bonnes Pratiques Agricoles (BPA) et de Bonnes Pratiques dHygine (BPH) comme pr-requis de la mthode HACCP (Codex acceptable salubrit des Aliments/qualit des practiques). LEntrepreneur est tenu de prparer un plan de menu dtaill pour servir des repas quotidiens varis et frais, sans se limiter des boissons chaudes et froides, des boissons non alcoolises, diversit ethnique de la mission, la plupart du temps Halal et Occidentale. Lentrepreneur doit disposer des capacits institutionnelles et trois (3) ans dexprience dans sont pries de soumettre leur dclaration dintret (DI) au plus tard ce 14 Avril 2014 10:00 a.m. (heure dHaiti) par tlcopieur ou par courrier lectronique ladresse indique ci-dessus. La dclaration dintrt doit contenir les informations suivantes Nom de la Compagnie Adresse Postale et Physique Tlphone et numro de fax Courriel Nom et titre de la personne contractuelle Brve explication du contexte et de lexprience de lentreprise, y compris des rfrences de clients. Lentrepreneur retenu signera un contrat initial de deux (2) ans, avec une extension possible dune anne (1) supplmentaire (2 +1) en fonction des besoins oprationnels, de la performance et de comptence. Aucun engagement futur nest donn sur la taille et la rpartition de la prsence de la des exigences de service, que ce soit en totalit ou en partie, en fonction de la mission et des besoins oprationnels pendant toute la dure du contrat. noter que cet avis ne constitue pas une sollicitation. Il convient galement de noter que la MINUSTAH moment dans lEOI et / ou processus de sollicitation. ( Le mtropolocentrisme La psychanalyse de limage le domaine de la psychiatrie et de la psychanalyse. Des approches acceptes et se prsentait comme un test dautorit Carl Gustav Jung savait que son livre pouvait tre utilis contre lui professionnellement et personnellement. Ostracis aprs sa rupture avec Freud, il avait donn sa dmission dans une clinique psychiatrique de Zurich et LAssociation Internationale de Psychiatrie o Freud lavait introduit. Il ne voulait pas courir trop de risques. Toutefois, un universitaire nomm Sonu Shamdasani a maintenu comme argument que lintention de Jung tait pass trois ans convaincre la Fondation Jung et la famille du psychiatre pour avoir lautorisation de la publication et de la mise en circulation du livre. Carl Gustav Jung est dcd en 1961. La banque suisse conservait encore pieusement son trsor. Professeur lUniversit de Londres dHistoire de publication. Il a pris 13 ans pour la traduction et la mise en 2009. prsent avec le mouvement du New-Age et son orientalisme. Il est le premier en Europe aborder la psych humaine avec des mthodes non occidentales. Dans les arts, il est la base dexpriences dabstractions et de spiritualismes aussi divers comme laction painting de Jackson Pollock, les uvres surralistes de Federico Fellini, dErnst Magritte, de Salvador Dali, le primodernisme de Tiga et les dcors symbolistes de Gustav Klimt. Jung annonce aussi les uvres de lart brut contemporain. Larbre, les mythes, les signes et le labyrinthe dominent dans ses illustrations psychdliques. Prcdant les travaux de Mircea Eliade, les calligraphies de Jung sont des chemins de caverne, des mandalas de limaginaire, des vv graphiques, un talisman complexe dintuition, de mathmatique et de tlpathie qui illustrent la qute de lhomme, travers des erreurs et des obstacles, perfection. Le divan freudien semble tre dpass. Intrigu par les histoires de traitement miraculeux et dalchimie, Jung laborait une tentative dapproche autour de lhermtiste qui opre une retraite pour dcouvrir les principes naturels de gurison. Pacifica Graduate Institute offre une maitrise et un doctorat en psychologie et tudes mythologiques selon les traditions de la psychologie profonde. Linstitution est proche et ses deux campus ont de superbes vues sur les montagnes qui bordent Santa Barbara, Graduate Institute dispose dun temple de mditation qui est un mlange darchitecture occidentale et bouddhiste. Le tout est plant dans un dcor cologique frais, naturel, colori de teinte lavande et reposant pour lesprit. Pierre Clitandre

PAGE 14

Page 14 LES JEUX HORIZONTAL 1. Candidat aux prsidentielles afghanes 2. Boisson qui prend son nom aprs un village de Cuba 3. Explose 4. Couche Pronom 5. Archipel du Portugal 6. Prnom du pre de James Bond Chanson du Kassav 7. Cheval de petite taille lge adulte 8. Fatiguera. VERTICAL 1. 1re ville australienne cre par les anglais pour ne recevoir que des britanniques libres 2. Rcipient Et l 3. Rhum de la Martinique 4. Site ou se tint une conference etablissant les frontieres de larabie Saoudite 3.1416 5. Combat Pronom 6. Attache Drogue laxative venant dun arbrisseau 7. Argon Lombric terrestre 8. Chaine montagneuse qui abrite les plus hautes montagnes du monde. ABDULLAH DAIQUIRI ECLATE#M L#LIT#SA AORES#L IAN##EVA D##PONEY ECHINERA Visitez Haiti en Marche sur Internet au www.haitienmarche.com SCRABBLEArrangez les sept lettres ci-dessous pour former un mot franais Solutions de la semaine passeHUMECTE L E D I I T U Solutions de la semaine passe:Solutions de la semaine passe: LES JEUX DE BER NARD Allez de STRATE DECILE en utilisant des mots du vocabulaire franais, et ne changeant quune lettre par ligne.Mots Crois sSao Paulo Rio de Janeiro Salvador Brasilia Fortaleza Belo Horizonte Manaus Curitiba Recife Porto Alegre Belem Goiania Guarulhos Campinas Sao Luis Sao Goncalo Maceio Duque de Caxias Teresina NatalBRISIS BRISES PRISES PRITES PRETES POETES POEMESSTRATE DECILE O H P K T E R E S I N A Y V K A K O G D M S O O A D B A Q N B O R I E N A J E D O I R P M I E T N O Z I R O H O L E B N T L O F I L X Z M S A R U Q P I E A Z E L A T R O F J C I C R Z L T C A C C A M P I N A S U G E Z A I E D N E E S B U R C S G O M N D D C O A L Q E B X I R Y A A E X D O G L E Z Q C U E W N I U P P M A O F B T H U C W A O Q A I L I S A R B O S I Z U G U A R U L H O S O U E F Z S L D E O Z C P T R B I T E R O D A V L A S M C V X bouleversante la fois, en nous parlant des rves briss des dshrits. Un jeune journaliste hatien, Laurat du Prix Chaffanjon Mlant images et son, le reportage prim de Ralph Thomassaint Joseph, traite de la vie dune femme dans un camp, Islne Clervil, qui a perdu ses deux mains dans le sisme de 2010. Ce reportage met en lumire la situation des personnes touches par un handicap la suite du sisme. par la Fondation de France. Lors de cette formation, il a commenc en tant que meilleur lve du cours. Il faisait notamment partie des international de la tlvision sur internet de la Rochelle (France). Directeur des programmes de Radio Tlvision Luxembourg (RTL), dans les mdias ? Jeudi 3 avril, le Dr Rudy Hriveaux a t install comme nouveau Ministre de la communication en prsence entre autres de Josette Darguste, la Ministre sortante et de Ncaire Grgoire, Directeur Gnral du Ministre. Dans ses propos de circonstance, Mme Josette Darguste, a prsent le nouveau titulaire du ministre comme tant une personnalit doue dans diffrents postes de responsabilit. Le nouveau Ministre de la Communication, aprs avoir adress ses plus vifs remerciements au Prsident Michel Martelly et au Chef du Gouvernement, Laurent Lamothe, a promis de renforcer les capacits du Ministre dans le but de canaliser et de divulguer les actions du gouvernement. Il a souhait aussi quil y ait de trs bons rapports campagnes de dsinformation, voire dintoxication, tout en rassurant porter atteinte la libert dexpression due la scheresse Le Programme alimentaire mondial (PAM) de lONU a aid plus de 164.000 personnes vivant dans le nord-ouest dHati, rgion frappe par la scheresse qui a caus une crise alimentaire aigu, selon un responsable des Nations unies. La situation est proccupante, elle ncessite une assistance alimentaire et nutritionnelle urgente, a indiqu Peter de Clercq, de la mission des Nations unies en Hati (Minustah), qui a survol la rgion en hlicoptre. Selon des statistiques fournies par le Conseil national de la scurit alimentaire (CNSA), 43% des mnages du dpartement du nordouest dHati souffrent dinscurit alimentaire, contre une moyenne nationale de 30%. Un taux de 4,9% de malnutrition aigu a galement t relev dans certaines localits. Cette situation dinscurit alimentaire chronique est lie un environnement moins favorable lagriculture. Dans les zones sches du dpartement (bas Nord-Ouest en particulier), les cultures sont svrement touches par le manque de pluie au moins une anne sur trois, explique le CNSA. Jeudi, plusieurs agences de lONU ont achev la distribution de plus de 1,5 tonne de produits alimentaires quelque 164.000 personnes dans la rgion et dans la localit Baie des moustiques, o la situation serait particulirement inquitante. Il y a dautres rgions dHati qui sont dans la mme situation de malnutrition, assure le coordonnateur humanitaire de lONU qui prcise que 600.000 Hatiens sont touchs par linscurit alimentaire.

PAGE 15

Page 15 12 mas 2014 tap gen 102 kafe nan batay liberasyon pp ayisyen-an Mwa pase-a se te anivs nesans Feliks MorisoLewa. Tonton Tt Blanch lan ; Se konsa Ayisyen nan Miyami li tap gen 102 ane. Septanm 2014, ft 16 ane depi li mouri nan Miyami. Li ft Grangozye nan zn Jakml, Malgre li se mon Grangozye li te adopte vil Jakml paske li te sitlman gen zanmi mon Jakml ki nen ak bouch ak Grangozye. Li pase kk ane nan Lise Pinchinat Jakml ; apre sa, lal lise Petion -Ptoprens. Li diplome avoka an 1934. Li resevwa yon bousdetid, li pati, li rantre Nouyk, pou espesyalize-l nan edikasyon. Li etidye Research, Columbia University. Li retounen an Ayiti ak yon Master of Art nan edikasyon. Premye powm Moriso, part an 1929 nan yon Le petit Impartial Nan epk sa-a zt, pitit dey laFrans yo te tounen labou pou bloke kannal evolisyon pp la. Moriso se bwapen, li pa p chal. Gadyen-an tounen yon dyab, gl pa pase. Mwenn akasan... Siwo. Se konsa an 1955, li demonte Ren Dpestre pys-pa-pys nan Revue Prsence An 1940, Moriso ekri Plnitudes, yon grap bl powm an franse. 1-an pita, li frape Destin des Caraibes (El destino del Caraibe) an franse epi an panyl. 1945, se te gwo sipwiz. Tout mon espante devan Rcolte, yon michan woman an franse: yon bl istwa damou ki debouche sou yon konsyans politik kay kk etidyan pwovens kap etidye lakapital. Twa rekt kafe pita, 1948 Moriso miba Natif-Natal, li tap pote nan panse-l depi 10-an. Natif-Natal: powm franse Men, tousa pasa... Toupatou se yon sl koze k ap pale. Poukirezon yon kreyolofn nan kalib Moriso, yon barak nan kozman lanng kreyl-la, chita ap ekri an franse? Moriso reponn li di: tout boulin pa di konn... Se byen mache ki konte. powt la devide Dyakout li sou yo. Pwovizyon kreyl ki Nan Dyakout se pp-la kap pale, kap chante, kap danse. Yon makn malere kap poze pwoblm lavi. Pwoblm peyi. Pwoblm tout lt malere kap viv sou lat. Sou tt mn nan, anwo mn nan, lanbi pikwa anbandouly, malere ap desann laplenn nan yon konbit chache lavi. Dyakout, ak powm Msi Desalin, Touris pa pran ptre-m, oto-a pase outadi son grap rezen kap gou ss ki mete lanng dey. De (2) ane pita se rl. Pou montre zt bibit lang kreyl la, Moriso tradui Antigone an kreyl. Antign, se youn pys teyat Grk Sophocle ekri 442 lane anvan Jezikri. Tout gran barak nan Teyat reprann pysteyat sa-a nan lang pa yo. Se yon vire sa an Ayisyen. Asezonnen ak tout bon ti epis kilti lakay. Moriso an Afrik 1957-1960 politik tap bouyi nan peyi Ayiti. Pou chita diktati-a sou foty avi-a, zotobre yo tounen Kagoula pou simen later. Yo dyake tout ansyen lid yo. Yo demanbre non revolisyon ak demokrasi. Plim se yon zam. Yon zam ki pike, ki tyake, ki tranche. Ak plim li, Moriso f bl rv, gwo rv pou peyi-l, Ayiti. Li arete Moriso 30 fwa nan yon mwa edmi. (enfmasyon vant bf). Se te sou tan lokipasyon, etidyan Jakml te pran lari pou Rene Moriso tou chape poul li, l al an Afrik. Pito sa pase malgre sa. Lafrik pa peyi pdi pou Moriso. Se soti nan lanf lakay, tonbe nan paradi. Lafrik se tt sous la. Lavi koule fre: yo konn viv. Debake Moriso debake, fr ak s Afriken yo Moriso nan Miyami Fen ane 1981, Moriso kite Lafrik rantre Ozetazini. Li te Kou sou kou, li pibliye Ravinodyab Vilbon an 1981. Li prepare de (2) pys-teyat pou FIU (Florida International University). De (2) pys sa yo rele Bouki ak Malis nan Miyami Sosyete Koukouy Nouyk se te : Choukon nan Miyami Nan Miyami, Moriso fonde Twoup Teyat DAyiti menm non ak teyat Mn Ekil-la. Te gen 16 akt nan gwoup Roi Creon an 1985. Miyami apre defen Grard Campfort te eseye men lamarin pa te metye-l). sa-a ki te Pp-la pa te gentan monte sou sn. TI GOUT PA TI GOUT Moriso viv pou teyat. Li gen dizon pa-l. Fason li w teyat Ayisyen-an ki pa dwe chita sou fm tradisyonl yo. Malerzman Ayiti potko pare; dyaspora-a te gen twp traka politik pou resevwa dz konesans Moriso-Lewa ki tap preche An septanm 1983 Moriso pibliye Dyakout 1,2,3, ak 3 lt powm, nan lang kreyl la kap grandi, kap gwosi, kap blayi zl li toupatou. Lang kreyl ayisyen-an ap monte andemon tankou bann Nivana k ap sti Lasalin desann Lavil. Lontan kreyl te konn pale nan lakou, nan korid, nan mache, nan plenn. Astsz, se konferans entnasyonal Lamatinik, Lagwadloup, Dominik, Sechl, Luizyn, Frans. Komite nasyonal Konbit Natif-Natal an Ayiti, komite ent-karayib Bannzil. Kou Kreyl pasipala nan inivsite ameriken, Kansas University, Indiana University. CLA (Centre Linguistique Applique) nan Ptoprens. ILA (Institut Nan Nouyk, Florid, Boston etsetera edikasyon bileng ft an Kreyl-Angle. derape depi 1983. an KREYOL. Konstitisyon 87-la deklare kare-bare. Ayiti gen se lang kreyl la ki simante tout Ayisyen, lakay tankou dey. Dekole san kreyl si nkapab Kreyl pale Nasyonzini. Kreyl yon nan lang ofisyl nan enstitisyon nan Nouyk, twazym lang nan Miyami. Lengwis Ayisyen nan prske tout inivsite peyi Etazini ap anseye kreyl. Liv sou liv ap pibliye an kreyl nan Mezon Dedisyon Educa Vision Henri Deschamps, Memoires dEncrier televizyon kit se an Ayiti, kit se nan dyaspora-a. Depi Jiye 2013 demann atik 213 konstitisyon-an ki mande pou otorite yo kreye yon akademi pou lang kreyl la. Lwa vote. Tou de Chanm yo pase-l alinanimite. Apre anpil kach-kach Liben sere Liben; ak ak politik ki siyen El Rancho -a nan mwa Mas 2014, Ekzikitif peyi-a Ala danse Moriso ta danse Mwen w li kap lage Se yon viktwa pou pp la. konpa-l, fk nou monte yon michan konbit pou n edike-l. An 1906 Murville Ferrere ak Bonamy te eseye...Yo toufe vwa yo. An 1950, Franck Fouche Charles Fernand Pressoir, Faublas Morisseau Leroy Yo f sa yo te kapab pou montre nesesite refm edikasyon an Ayiti. Yo pote konsy, yo pwopoze pwogram, yo mete tikb pa yo tou pou bay legzanp... Yo toufe vwa yo. An 1979-80, minis PierreLouis ak Bernard ranmase pt drapo-a, glise yon lekl fondamantal kote Kreyl se lang debaz nan premye ane yo Vwa yo toufe nan chemen. Byen mal, pa lanm pwovb-la di. an kreyl...Moriso te di-l. Choz di. Choz ft. Universite dEtat dHaiti ki rantre nan batay la pou monte youn akademi kreyl pou kontinye travay la. Tout otorite nan peyi-a kominike an kreyl ak pp la. Konsy minis ft an Kreyl Elv lekl gen dwa pran ekzamen nan lang manman yoMOuvman Kreyl Ayisyen / Sosyete Koukouy fonde nana ne 1965 bat bravo lakontantman. Men se pa TOUT. Si Moriso te la, li ta di : Mesye-dam, an n touse ponyt nou pou yon konbit nasyonal pou n devlope Ayiti. Moriso mouri Miami 5 Septanm 1998 nan <> youn Nursing Home Cutler Bridge (ki rele zanmi-l Pantaleon Guilbeau ak Marcel Alexis. Apiye b kabann nan madanm li Rene. Sosyete Koukouy ak plizy lt atis nan kominote Miyami-an te ganize oun veye kiltirl nan pou NotreDame dHaiti, nan Little Haiti, yon antman dyak-sou-dyak ak Monsey (kounye-a Achevk) ki te ba Moriso sakreman malad yo ak volonte powt-la. Son aksyon ki te etone anpil militan paske Moriso pa te danse kole ak reprezantan legliz yo. Biwo Santral Sosyete Koukouy klase Bawobab Moriso km yon nan premye Koukouy ki tap klere nan fmwa pp Ayisyen-an. 16 ane apre lanm li, Nou f lareverans pou nou salouye memwa Felix Morisseau-Leroy. E nap kontinye mande gouvennman Ayisyen-an ak Lachanm pou yo rekont piblikman travay Felix Morisseau-Leroy nan defann lang ak kilti pp ayisyen-an. Li ta bon pou Depatman Edikasyon Nasyonal pase enstriksyon epi mete dokimantasyon aladispozisyon etidyan ayisyen yo pou yo konnen kiys ki kiys nan batay pou liberasyon (mantal) pp ayisyen-an. Jan Mapou ( mapoujan@bellsouth.net ) ===================== The International Theatre Institute ITI, an NGO in formal associate relations with UNESCO, was Congress in Prague, 1948, organized on the initiative of UNESCO and a group of international theatre experts. M essage de Brett Bailey Ds quil y a socit humaine, lEsprit irrpressible de la Reprsentation se manifeste. Sous les arbres dans les petits villages, et sur les scnes sophistiques de grandes mtropoles ; dans les halls dcoles, les champs, les temples ; dans les quartiers pauvres, les places publiques, dans les centres de loisirs et les soussols de cits, les gens se regroupent pour communier dans les notre complexit humaine, notre diversit, notre vulnrabilit, Nous nous rassemblons pour pleurer et se souvenir ; Pour smerveiller face la dextrit technique, et pour incarner pour la beaut, la compassion et la monstruosit. Nous venons pour lnergie et le pouvoir. Pour clbrer la richesse de nos diffrentes cultures et pour dissoudre les frontires qui nous divisent. Ds quil y a socit humaine, lEsprit irrpressible de la Reprsentation se manifeste. N de la communaut, il porte les masques et les costumes de nos diverses traditions. Il exploite nos langages, nos rythmes, nos gestes, et ouvre un espace entre nous. Et nous, artistes uvrant avec cet esprit ancien, nous nous sentons forcs le canaliser travers nos curs, nos ides et nos corps pour rvler nos ralits dans toute leur mondanit et leur mystre tincelant. Mais, une poque o tant de millions de gens se battent pour survivre, souffrent de rgimes oppressifs et dun notre vie prive est envahie par les services secrets et nos mots censurs par des gouvernements intrusifs ; o les forts sont ananties, les espces extermines, et les ocans empoisonns : que nous sentons-nous obligs de rvler ? Dans ce monde de pouvoirs ingaux, dans lequel de diffrents ordres hgmoniques essaient de nous convaincre quune nation, une race, un genre, une prfrence sexuelle, une religion, une idologie, un cadre culturel est suprieur tous les autres, peut-on rellement dfendre lide que les arts devraient tre spars de lagenda social ? Nous, artistes des arnes et des scnes, nous conformons-nous aux demandes aseptises du march, ou saisissons-nous le pouvoir que nous avons : pour ouvrir un espace dans les curs et les esprits de la socit, rassembler les gens autour de nous, inspirer, merveiller et informer, et crer un monde despoir et de cooprations sincres? PRESS RELEASE April 2, 2014 On April 8, 2014 the will stage a picket before the Palm Beach County Convention Center located at 650 Okeechobee Boulevard from 10:00 AM to 3:00 PM to denounce the September 23, 2013 Dominican Constitutional Court ruling to retroactively rescind citizenship to any Dominican born of undocumented parents during the period of 1929 to 2010. Between 250,000 to 300,000 Dominicans of Haitian ancestry will be affected by this ruling. (CARICOM), Amnesty International, the United Nations Commission on Human Rights have condemned the ruling as a brutal violation of international human rights. As the Dominican president, Danilo Medina Sanchez, prepares to address the 4 th Annual Conference Shaping the Global Agenda The American media has branded the Dominican Court as the Un-Constitutional Consequently, we, Haitians and Haitian-Americans called for the following: A global tourist boycott of the Dominican Republic and Annulment of the ruling by the Un-Constitutional Court For further information, please call Jean Claude Exulien, Sr., chairman at 786-523-9764, or Roger E. Biamby, secretary, at 305=335-0433 or email us at:

PAGE 16

Page 16 BACK PAGE Il faut une assistance urgente, mais une rponse plus long terme est ncessaire, a-til prconis. 44 nouveaux policiers communautaires dans les rues de Port-au-Prince la graduation de la deuxime promotion de police communautaire de la Police Nationale dHati (PNH), dont les agents seront affects Ption Ville, Martissant et Grand Ravine. dont 40 hommes et 4 femmes, sest droule en prsence de hauts cadres de la PNH, du reprsentant de lambassade des Etats Unis en Hati, M. Smith Steward et du Directeur gnral de lEcole de la magistrature. Le responsable de la Police communautaire, le commissaire Jean Ismagne Auguste, dontologiques de la fonction policire. Il a insist que la mission de cette nouvelle nationale. Au cour dune formation de deux mois, on leur a inculqu des notions de cartographie, de psychologie et de communication sociale a indiqu le commissaire. Le diplomate amricain Smith Steward a, pour sa part, flicit le gouvernement hatien et les responsables de la PNH pour cette louable initiative, en ritrant la volont de son gouvernement dapporter une assistance technique aux autorits hatiennes dans le cadre de la professionnalisation de la PNH. Le Prsident de la Rpublique commmore le 211me anniversaire de la mort de Toussaint Louverture Note de presse Port-au-Prince, lundi 7 Avril 2014 : Le Prsident de la Rpublique, S.E.M. Michel Joseph Martelly, a particip, ce lundi 7 Avril 2014, au Champ de Mars, la crmonie de commmoration du 211 me anniversaire de la mort de Toussaint Louverture, lun des pres fondateurs de notre Patrie. Accompagn du Premier Ministre, M. Laurent Lamothe, du Prsident de la Chambre des Dputs, M. Stevenson Jacques Thimolon, le Chef de lEtat a dpos, au pied du lindpendance dHati, mort au Fort de Joux en France, le 7 Avril 1803. Cette crmonie de mmoire qui sest droule sur la Place Toussaint Louverture en prsence notamment du Prsident du Conseil Suprieur du Pouvoir Judiciaire, Me Anel Alexis Joseph, des membres du nouveau Cabinet ministriel et de lacteur hatien de Hollywood, M. Jimmy Jean-Louis, tmoigne de la reconnaissance du Prsident Martelly envers ce grand homme que fut Toussaint Louverture. La commmoration du 211 me anniversaire de la mort de lillustre Toussaint Louverture nous interpelle sur la ncessit de prioriser la solidarit et lunit, croit le Prsident de la Rpublique. Le Chef de lEtat renouvle lengagement de son administration en vue damliorer les conditions de vie de la population et de poursuivre la lutte pour la sauvegarde de notre souverainet de peuple libre et indpendant. Hati vient de participer au 2me Sommet de lALBA Une dlgation du Gouvernement hatien sest rendue Caracas, au Venezuela pour participer le 3 et 4 avril dernier, une runion de suivi du 2e Sommet extraordinaire de lAlliance Bolivarienne pour les Peuples de notre Amrique Trait de Commerce des Peuples ALBA-TCP-PetroCaribe, qui avait t organis Caracas les 16 et 17 dcembre 2013 http://www.haitilibre.com/article-10099-haiti-politique-importantedelegation-haitienne-au-venezuela.html PetroCaribe [Antigua et Barbuda, Belize, Cuba, La Dominique, Guyana, Grenade, Jamaque, Nicaragua, Rpublique Dominicaine, Saint Kitts & Nevis, St Vincent et Grenadines, Sainte Lucie, Surinam et le Venezuela] tait dtablir un plans daction pour lradication de la faim et de la pauvret dans les pays dAmrique Latine et les Carabes, une initiative qui a le support de lOrganisation des Nations Unies pour lAlimentation et lAgriculture (FAO) qui permettra de renforcer le travail et la lutte contre lexclusion sociale. La dlgation hatienne compose entre autres de Marie Carmelle Rose Anne Auguste, Ministre Dlgue auprs du Premier Ministre Charge des Droits Humains et de la Lutte contre la Pauvret Extrme et de Monsieur Thomas Jacques, Ministre de lAgriculture, des Ressources Naturelles et du Dveloppement Rural, a prsent les lments essentiels du Plan daction pour lacclration de la Rduction de la pauvret extrme ainsi que les axes prioritaires du plan de production de la Relance Agricole. Ces deux documents font un diagnostic de la situation de Scurit Alimentaire et Nutritionnelle (SAN) en Hati et prsentent les rponses vises par les autorits hatiennes dans la lutte contre la pauvret Extrme. HPN Partenariat entre la Mairie de Marigot et lUnion Europenne Jeudi, la Mairie de Marigot (dpartement du Sud-Est) en partenariat avec lInstitut de Recherche et dAppui au Dveloppement Local (IRADEL) et la dlgation de lUnion europenne en Hati, ont procd au dappui au dveloppement local, au renforcement des capacits des autorits locales et lamlioration de laccs des populations aux services de base essentiels de la commune de Marigot une initiative europenne (UE) hauteur de 485,000 euros.