Haïti en marche

Material Information

Title:
Haïti en marche
Physical Description:
v. : ill. ; 45 cm.
Language:
French
Publisher:
s.n.
Place of Publication:
Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date:
Frequency:
weekly
regular

Subjects

Subjects / Keywords:
Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre:
newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage:
United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti

Notes

Language:
In French.
General Note:
Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
All applicable rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier:
oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869
System ID:
UF00098809:00605


This item is only available as the following downloads:


Full Text

PAGE 1

Les amis du Prsident Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose (ACCORD / p. 5) Le Snateur Steven Benoit ( gauche) signant lAccord aux cts du Chef de lEtat, Michel Martelly et du Cardinal Chibly Langlois (HCNN) Le Prsident Martelly et le PM Laurent Lamothe reoivent le chef du gouvernement vietnamien Nguyen Tan Dung (HCNN) Hati accueille le Premier Ministre renforcer les liens de coopration Douze ans en esclavage La France menace de devenir une nation du Tiers-Monde Le devoir de rserve JACMEL, 30 Mars La France est en train de combiner tous les facteurs pour tomber au rang dune nation du tiersmonde : chmage en hausse et croissance en baisse, complexe dinfriorit masqu, corruption et instabilit politique. PORT-AU-PRINCE, 27 Mars Cela sappelle le devoir de rserve. Tout comme un haut fonctionnaire ne peut tenir sans autorisation des dclarations publiques sur ce qui vnement de porte locale ou nationale ne saurait lui non plus opiner de son propre chef. PORT-AU-PRINCE, 28 Mars Lactualit cest actif prs dune vingtaine de kidnappings et dont le numro 1 compterait parmi les amis ou ex-amis du prsident de la Rpublique, Joseph Michel Martelly. Le mercredi 26 mars, la Police nationale, appuye par la Minustah (mission des casques bleus), a fait irruption dans un restaurant situ dans les hauteurs de la capitale, La 28 Mars, 2014 dans Joseph Guyler Delva PORT-AUPRINCE Hati ( HCNN ) Le prsident dHati et le chef de gouvernement ont accueilli vendredi le Premier Ministre du Vietnam Nguyen Tan Dung qui effectue / p. 3) MEYER, 29 Mars Beaucoup de nos confrres qui savent-ils au moins de quoi ils parlent ? de lArticle 12 de lAccord, qui ne respecterait pas les / p. 4) / p. 7) aux Etats-Unis sappelle Twelve years a slave (Douze ans en esclavage). Cela au mme moment o lONU commmore la dmissionne

PAGE 2

Page 2 EN BREF ... vers le renforcement des relations entre les deux pays Construction Port-au-Prince dun htel 5 toiles Le premier ministre du Vietnam, Nguyen Tan Dung, a effectu vendredi (28 mars) une prsident Michel J. Martelly, le premier ministre Laurent Lamothe, les ministres des Le chef du gouvernement socialiste du Vietnam tait accompagn de membres de son gouvernement et de plusieurs hommes daffaires. M. Martelly sest flicit des bonnes relations existant entre Hati et le Vietnam, relevant que la stabilisation du prix du riz sur le march local en est un des rsultats concrets. Il a souhait que la coopration avec ce pays stende aux domaines du tourisme, du commerce et de lnergie. Le chef du gouvernement vietnamien a abond dans le mme sens, promettant des interventions dans les domaines signals par le chef de lEtat hatien. En matire de Hati tait la une de France 24 ce week-end avec une manifestation Lavalas rclamant la dmission du prsident Martelly Cest la plus grande manifestation anti-Martelly depuis larrive au pouvoir de lactuel prsident hatien, a dit la speakrine de la station. Des porte-parole tels que Dr Frantz Large, Dr Maryse Narcisse ont t interviews, sans que rien de bien nouveau nait cependant t dit. pays de la misre. Egalement contre la corruption du rgime en place. msentente entre partisans de lex-prsident Aristide et ceux du bouillant snateur (Lavalas) du Nord, Mose Jean Charles. dune prvenue qui se trouvait la disposition du de la prison civile de Ption Ville, samedi soir, par le substitut du Commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Me Grald Norgaisse, a appris Radio Kiskeya de Marie Thassa Mazile Ethart serait de nationalit canadienne et aurait cherch refuge auprs son ambassade en Hati. lamendement de la loi lectorale Lamendement de la loi lectorale constitue lun des points de lAccord dEl Rancho rsultant du dialogue inter hatien. le bon droulement des lections. Interrog sur les conditions dans lesquelles lArticle 12, qui envisage la mise en veilleuse de certains articles de la loi lectorale par le CEP t longuement dbattue par les participants au dialogue. ltat. appliqu? de lAccord. Le leader du parti GREH, Himmler Rebu, signale que les membres de la Cour Anthropologie Lamour passe donc par le ventre ? Hati en Marche Port-au-Prince Miami th ( ( / p. 13) La dcouverte du feu il y a prs de deux millions dannes, ayant permis la cuisson des aliments, aurait fait de nous des tres humains avec toutes leurs caractristiques actuelles posture debout, agrandissement du cerveau, rduction du systme pileux -, soutient lantropologue amricain, Richard Wrangham (1). Dans son ouvrage intitul Catching Fire. How Cooking Made Us Human ce chercheur essaie de montrer que ce saut volutionnaire ne sest pas seulement arrt la physionomie mais aurait atteint dautres domaines de lvolution humaine, en premier lieu le systme de formation du couple. des socits de chasseurs-cueilleurs, notamment celles dAmazonie, dAfrique ou de Nouvelle-Guine, Wrangham a essay dimaginer ce qui a d se passer aprs la dcouverte du feu, quil considre comme le dbut de lhumanit. aliments naurait pas seulement permis le passage de lhomo habilis lhomo erectus psychologique sur les premiers hommes. La pratique de la cuisine ne serait pas reste sentiments. Le fait de sasseoir ensemble autour de cet lment central de la vie dalors que fut le feu, de manger ensemble ces aliments amliors par la cuisson ou de dormir autour du foyer a certainement d rapprocher nos anctres. On suppose que formation des couples ou bien son volution dvelopp ce systme. nos anctres, librs de la ncessit biologique de mcher des aliments crus dsormais plus de temps. Les femmes pouvaient consacrer une partie de leur Je suis mme convaincu que la cuisson a rendu possible un lment capital de la socit humaine : la forme moderne du partage du travail entre les sexes soutient Wrangham. Pourquoi ce partage sest opr hommes dpendaient de la nourriture cuite qui, dailleurs, avait meilleur got les mets crus et les femmes, elles, avaient besoin de la protection masculine contre les vols de denres alimentaires. Lhomme surveillait les stocks de nourriture et, en contrepartie, la femme devait prparer des repas pour lui. On a aussi avanc dautres explications, tout aussi plausibles. Le fait que la femme, en un temps o la contraception nexistait pas encore, tant ses enfants, tait par la force des choses moins mobile que lhomme. Elle tait dpendante des produits de la chasse que seul lhomme pratiquait. Mais comme ce dernier ramenait la partie la plus valorisante imposer sa domination et ce, malgr lapport conomique de la femme qui pratiquait la cueillette des fruits, des racines et de toutes sortes dherbes. La cuisine, laffaire des femmes ? On sait trs peu sur la manire faon de vivre au quotidien des premiers hommes, ni leur niveau de langage quand Mais sappuyant sur trois lments de comportements que les anthropologues ont relevs chez les socits modernes de chasseurs-cueilleurs la protection par les hommes de la nourriture, la prparation des repas par les femmes et le respect du bien dautrui et bien dautres formes de vie, Richard Wrangham suppose quil a d en tre ainsi. Lhypothse selon laquelle le mnage actuel aurait pris naissance de la concurrence autour de la nourriture met en question lide traditionnelle des anthropologues. Pour ces derniers, les unions sont une relation dchange au sein de laquelle les femmes obtiennent des ressources et les hommes, une garantie de paternit. Dans lhypothse que le fait de cuire a conduit notre forme actuelle de couples se cache une grande ironie crit un Wrangham rsign. La cuisson a augment normment la valeur nutritive de lalimentation mais en mme temps elle a considrablement affaibli lautonomie des En faisant la cuisine, les femmes ont gagn du temps et nourri leurs enfants mais en mme temps elles se sont vues assigner un rle, nouveau, de subalternes qui leur a t impos par une culture domine par les hommes. La cuisine a cr et renforc un systme nouveau de domination culturelle par les hommes. Ce nest pas l une belle image Et pour cause Dans les socits primitives, les femmes ont souvent t battues par leurs hommes lorsque la quand le repas navait pas bon got. Le fait que la femme ait t contrainte ds le dbut avoir chang quelques centaines de milliers dannes plus tard. preuve, dans les annes 70, des anthropologues ont effectu des recherches sur lattitude alimentaire rsultat suivant : dans prs de 98% des cas, la cuisine tait laffaire des femmes Lapprentissage du social Du point de vue social, les consquences de la dcouverte du feu dont la cuisson ont d aussi avoir eu des rpercussions, estime Wrangham. Il est un fait que la proximit engendre souvent voire des disputes. Pour viter que ceux-ci ne dgnrent, une dose de tolrance savre ncessaire. Wrangham pense que parmi les premiers hommes qui se runissaient pour dguster les repas cuits, ctaient certainement les plus calmes et les plus des autres sans verser dans lagressivit. Ceux-ci, de par leur attitude conciliante, taient davantage accepts par le groupe et de ce fait avaient pu avoir plus facilement accs aux repas. Ils rpandaient plus Avis important aux notaires et arpenteurs Je soussigne Mme Anne Marie Josil ne Dossu avise les courtiers, notaires et arpenteurs en particulier, le commerce et le public en gnral quaucune transaction relative aux biens acquis pendant mon mariage avec Village de la Paix, Butte Boyer, Croix des Missions, na t effectue. et ralises aux risques et prils de ceux qui y auraient pris part. Mme Anne Marie Josil ne Dossu

PAGE 3

Page 3 LACTUALITE EN MARCHE FPO-1G2124-13822-140210 1 SOURCE : www.brh.net/stats_financieres.html in Millions of Gourdes 2 SOGEBANK 3,475.3 26.6% 3 BNC 2,684.1 20.5% 4 CAPITAL BANK 872.7 6.7% 5 SOGEBEL 442.9 3.4% 6 SCOTIABANK 258.0 2.0% 7 CITIBANK 237.8 1.8% 8 BPH 195.5 1.5% 9 BUH 153.6 1.2% in Millions of Gourdes 2 SOGEBANK 499.6 19.1% 3 BNC 436.4 16.7% 4 CAPITAL BANK 194.4 7.4% 5 SCOTIABANK 79.5 3.0% 6 SOGEBEL 55.3 2.1% 7 BUH 38.9 1.5% 8 BPH 31.1 1.2% 9 CITIBANK (1.5) -0.1% in Millions of Gourdes 2 SOGEBANK 47,242.8 26.9% 3 BNC 42,562.7 24.2% 4 CAPITAL BANK 10,321.9 5.9% 5 SCOTIABANK 5,828.8 3.3% 6 CITIBANK 5,337.0 3.0% 7 SOGEBEL 4,229.8 2.4% 8 BUH 4,047.8 2.3% 9 BPH 2,715.1 1.5% in Millions of Gourdes 2 SOGEBANK 38,659.8 26.5% 3 BNC 34,943.1 24.0% 4 CAPITAL BANK 8,746.9 6.0% 5 SCOTIABANK 4,709.1 3.2% 6 CITIBANK 4,192.3 2.9% 7 BUH 3,559.9 2.4% 8 SOGEBEL 2,799.8 1.9% 9 BPH 2,322.3 1.6% 2 SOGEBANK 563,104 27.6% 3 BNC 360,662 17.7% 4 BUH 96,828 4.7% 5 CAPITAL BANK 78,873 3.9% 6 BPH 25,643 1.3% 7 SCOTIABANK 22,251 1.1% 8 SOGEBEL 10,366 0.5% 9 CITIBANK 2,357 0.1% in Millions of Gourdes 2 SOGEBANK 19,055.5 30.1% 3 BNC 10,260.5 16.2% 4 CAPITAL BANK 4,747.4 7.5% 5 SOGEBEL 2,596.7 4.1% 6 SCOTIABANK 2,286.1 3.6% 7 BUH 1,434.1 2.3% 8 BPH 1,422.8 2.2% 9 CITIBANK 1,336.7 2.1% 2 CAPITAL BANK 0.69% 3 SOGEBANK 0.85% 4 BNC 2.11% 5 CITIBANK 2.14% 6 SOGEBEL 6.97% 7 SCOTIABANK 8.09% 8 BUH 14.98% 9 BPH 33.98% Non Performing Loans as a % of Loans 1 Ranking of The Financial Times/The Banker, August 2013.www .unibankhaiti.com Hati accueille le Premier Ministre renforcer les liens de coopration ( ... suite de la 1re page) un moment o les deux nations dcident de renforcer les liens de coopration dans diffrents domaines. Lors dune runion au Palais prsidentiel, le prsident Michel Martelly a fait savoir au Premier ministre Nguyen vietnamiens qui veulent investir dans le pays. faciliter les investissements vietnamiens qui seront bass sur une approche gagnant-gagnant, a dclar Martelly. Les investisseurs Vietnamiens peuvent faire de bonnes affaires, implanter des entreprises rentables ici et les Hatiens pourront trouver des emplois durables et les investissements stimuleront notre conomie, a-t-il dit. plusieurs dizaines dhommes daffaires vietnamiens qui ont accompagn le Premier Ministre de la Rpublique socialiste du Vietnam. Le Premier ministre hatien, Laurent Lamothe, et plusieurs de ses ministres ont eu une sance de travail avec la dlgation vietnamienne au cours de laquelle les deux divers secteurs tels que lagriculture, le tourisme, lnergie, la construction, le commerce, lindustrie dassemblage, la sant et la technologie. Nous apprcions le soutien et la solidarit que nous tats-Unis et les entrepreneurs vietnamiens qui investissent en Hati peuvent avoir un accs facile et exempt de droits de douanes, au march amricain, pourvu que les produit soient fabriqus en Hati, a expliqu Lamothe. Congrs des tats-Unis, qui donne des avantages spciaux au niveau douanier, notamment pour les produits de vtements fabriqus en Hati. Lamothe a annonc la cration dune commission mixte bilatrale Hati / Vietnam pour assurer le suivi des Je viens dinstruire le Ministre des Affaires trangres de lancer, avec leurs homologues vietnamiens concerns la mise en place de la commission mixte , a dclar efforts dans leurs secteurs respectifs. Pour sa part, le Premier ministre Nguyen Tan Dung a scurit alimentaire et a salu les progrs raliss en Hati dans divers domaines depuis le tremblement de terre dvastateur de Nous avons vu les progrs raliss ici et nous allons Le dignitaire Vietnamien a remerci le gouvernement NATCOM, dans ses efforts pour dvelopper et tendre ses oprations. Hati a ouvert lanne dernire une mission diplomatique au Vietnam et le gouvernement vietnamien est galement en train douvrir une ambassade en Hati pour rpondre aux principes de rciprocit diplomatique et pour faciliter le suivi et assurer des interactions plus permanentes entre les deux gouvernements et dautres secteurs. Les reprsentants des deux pays ont sign vendredi des protocoles dans plusieurs domaines de coopration. La Plateforme des Organisations Hatiennes des Droits Humains (POHDH) a organis, vendredi, dans le cadre de la clbration du 27e anniversaire de la Constitution hatienne, une confrence dbat autour du thme : Lamendement dmocratie en Haiti Lhistorien et constituant Georges Michel, qui tait diffrentes constitutions du pays tout en ventant les mrites de la Loi mre hatienne de 1987. Avec cette constitution, selon lhistorien, le pays garantit les acquis dmocratiques, notamment les liberts Georges Michel, il faut revenir avec la Loi originale et sil faut quelle soit amende, cela doit se faire avec la participation de tous les secteurs de la vie nationale Le secrtaire excutif de la POHDH, M. Antonal Mortim, a lui aussi reconnu que la constitution de 1987 garantit beaucoup dacquis. Toutefois, le dfenseur des droits humains a regrett le fait que beaucoup de parties de la Charte fondamentale du pays ne soient pas respectes, surtout les lois garantissant les droits sociaux, conomiques, et culturels. Dun autre ct, la POHDH croit que la tentative la 48e lgislature, a cr plus de troubles au sein de la socit hatienne en ce qui concerne la loi mre du pays. ncessaire que les autorits statuent et disent quel texte (ou constitution) est en application sur le territoire national. La niveau de la Constitution. sans penser aux lois dapplication et prendre des dispositions de en vigueur. HPN POHDH La Constitution en vigueur Le devoir de rserve p.1 Les amis du Prsident p.1 Douze ans en esclavage p.1 Hati accueille le Premier ministre du Vietnam p.1 La France menace de devenir une nation du Tiersmonde p.1 lectorale p.2 Demande de leve de limmunit du dput Arnel Blizaire p.16 Lamour passe donc par le ventre ? p.2 Haiti welcomes Vietnams PM p.10 Villes rsilientes p.13 Akademi Lang Kreyl Ayisyen-an pwomilge epi piblye Mlodie FM sur 103.3 fm

PAGE 4

Page 4 Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose Ainsi donc ce sont des choses aussi simples qui provoquent tout ce tohu-bohu. Les contestataires ne disent pas non plus comment le Parlement ne vote pas les amendements prvus (comme toute la Chambre des dputs ainsi que pour les Collectivits territoriales, parce que tous ces postes, voyez-vous, sont ( ... suite de la 1re page) prrogatives du Lgislatif. Dautres disent de la Constitution. Un vrai galimatias. Leaders politiques, observateurs et journalistes lors du dialogue lhtel El Rancho (photo Hati en Marche) le moment !) cest renvoyer galement le chef de lEtat et organiser des lections gnrales. Comme les manifestants du rassemblement de lopposition MOPOD et de diffrentes Ou encore, mais oui tenez-vous bien : organiser des Michel Martelly (2016). Et alors, Hati en a vu dautres, nest-ce pas. Mais en quel tat on peut utiliser aussi impunment les mdias (mme ceux qui apparemment ne prennent pas la peine de lire les documents Mais savent-ils dabord lire ? crole de lAccord dEl Rancho ? Cest peut-tre une faute. Et encore, ce nest pas tout de lire, il faut pouvoir comprendre et interprter. conviennent que ces dits articles entrent automatiquement en celui-ci ? LOI ELECTORALE : Les Parties saccordent sur lopportunit damender la loi lectorale. Une liste non disponible. Les Pouvoirs Excutif, Lgislatif (La Chambre signature du prsent accord. Des choses aussi simples a lintroduction ventuelle du vote lectronique, galement le vote des Hatiens de ltranger pour entrer en application graduellement, mais le plus important cest (Article 10) : 2014, prfrablement le dimanche 26 octobre pour la tenue la Chambre des dputs et pour les Collectivits territoriales. comptitions lorsque la prsente loi lectorale a t vote pour puisque le fameux Article 12 en question ne fournit pas assez on tue le messager lui-mme. Kill the messenger A dfaut de faire taire le message, pleins feux sur le messager. de tous, la mission dassurer (et mme dassumer, hlas !) la voyait aucune trace de malignit. Mais qui sait navait pas lu le texte quil a sign. LArticle 12 est une subrepticement. Et autres fariboles. En tout cas un manque dgards patent pour les autres acteurs du Dialogue et non des moindres. Mais ce genre de dlicatesses ne comptent plus en Hati depuis longtemps Mais sous la Rvolution franaise en 1789, il nexistait cependant pas une presse qui se prtendait libre et Hati en Marche, 29 Mars 2014 Aux USA et au Canada, coutez Melodie FM sur votre cellulaire : ou 832 ny a quun pas qui a t allgrement franchi. Ds lors tous se retrouvent satit, mais pour ne rien dire. Bien entendu faisant le des manipulateurs patents, des coquins hors pair et sans foi ni loi et commentateurs qui opinent sur cette affaire et qui aient pris une seule fois le temps de lire le fameux Accord dEl Rancho ? fameux) Article 12 dont tous font leurs choux gras. Oyez plutt : Article 12 : Dans le cas o les prvus et proposs dans le cadre du dialogue ne sont pas vots par les deux branches du Parlement (8) du prsent accord, les Parties constatent avec le Conseil Electoral Provisoire (CEP) limpossibilit matrielle dappliquer les articles viss. En consquence, les Parties ouvrables, alors les trois Parties qui ont sign lAccord (et non le Conseil lectoral de son propre chef comme on le rpte), mais bien les trois Parties, donc galement le Lgislatif, conviendront que lon aux lections. Est-ce quil y a rellement ici de quoi fouetter un chat ? La suite bien sr ne nous regarde pas et est laffaire des politiciens. Politiciens marrons Kill the messenger Par contre nous regrettons que la presse fasse aussi btement De ces pokermen endurcis. il faut trouver un autre nom, mais A lheure o certains se dcernent mme le titre de a prsente sa dmission comme premier secrtaire dudit statu sur cette dcision. grand corps. Cette dcision aurait t prise suite au toll enregistr du dialogue dEL Rancho, le 14 mars dernier. Dans cet Accord, larticle 12 stipule que, dans le cas le cadre du dialogue, ne sont pas vots par les deux branches accord, les parties constatent avec le conseil lectoral provisoire (CEP) limpossibilit matrielle dappliquer les articles viss. En consquence, les parties conviennent que ces dits articles entrent automatiquement en veilleuse et lorganisme lectoral Jeudi dernier, le snateur Benoit ne stait pas prsent fondement et des travaux raliss depuis sa cration. HPN

PAGE 5

DE LACTUALITE Le devoir de rserve Signature de lAccord dEl Rancho : Sn. Steven Benoit et Prsident Michel Martelly (photo J. J. Augustin) Le Prsident Martelly et lAmbassadeur des Etats-Unis, Pamela White, inaugurent lEcole S et H, Caracol (N-E), en compagnie dun dirigeant de la compagnie sud-corenne installe au parc industriel de Caracol ( ACCORD ... suite de la 1re page) Cela vaut aussi, pensons-nous, concernant lAccord Plusieurs points du document sont remis en question. Et des acteurs, obligs de sexpliquer, sont surpris, pour certains salutations. Cependant il insiste quil naura pas de problme parties reprsentes autour de la table du Dialogue. qui annonce quil doit prendre lavion dans les heures qui divergents. face, lExcutif et le Lgislatif. Le protocole daccord est pos lumineux. Et encore mieux, un haut responsable du service de ( ACCORD ) dentre eux, en train dentreprendre maintes contorsions pas, ctait la rgle au Dialogue de lHtel El Rancho, runissant sous lgide de la Confrence piscopale dHati, en la personne du Cardinal Chibly Langlois, les trois parties sa tte le chef de lEtat, Michel Joseph Martelly, le Lgislatif, bonne pliade de partis politiques, grands et petits. Les observateurs admis ntaient pas plus de quatre. pour voir et des oreilles pour entendre. sign le 14 Mars 2014 leur avait chapp. Pour ne pas dire leur insu. Numro (1) : Le protocole daccord qui a t dpos droite ligne des deux premires phases dun processus qui tait lassentiment des trois parties concernes, en vue dtre Lgislatif une premire fois se cabra. La crmonie de signature fut donc renvoye. Donc il y avait des points de msentente voire de contestation. Mais le mdiateur dcida de ne pas sarrter intronisation par le Pape. Ce dernier devait aussi sentretenir Dieuseul Desras, prsident du grand corps. Aprs que tout le monde fut rentr au bercail, la Confrence piscopale reprit les contacts. Benoit et le vice-Prsident du snat, venu (ce sont ses propres franc parler. Comment un article, voire mme un mot, un seul le document en question a t pluch devant tout le monde dans tous ses compartiments, ligne aprs ligne, mot aprs mot, chaque virgule soupese par des acteurs dfendant dans Mais ce nest encore rien. Pour viter toute confusion, la parole. Aprs avoir affront la contestation de six de ses farouche au processus de Dialogue, Desras a des points de signature. Assist de ses deux collgues Rich et Benoit, le valoir. Il obtiendra gain de cause sur certains dentre eux. Pour Puis cest au tour de lExcutif de raliser le mme exercice. Le Prsident Martelly, assist principalement des conseillers Gregory Mayard Paul, Joseph Lambert, Mario sensuivirent. Puis le mme mange reprit, mais cette fois en ciblant uniquement les points de divergence rciproques. Pas un article, pas un alina, pas un mot qui nait plus grande attention aussi des trois parties en cause. En effet, le lendemain vendredi 14 Mars, les trois parties ventuellement signataires taient cette fois au rendezvous de lHtel El Rancho. avancer parce quils sont au moins une trentaine de leaders et responsables de partis politiques. Mais le procd est le mme. Chaque virgule est fait un remarquable service dordre. Et personne ne sen est plaint (soulignons-le) arrive en pleine sance. Il est salu chaleureusement par le Prsident Martelly. On le donne pour tre un proche du pouvoir en place. viennent et quil est oblig de partir. Et quil dlgue au dossier dans le camp du Lgislatif, le droit de signer lAccord Un chef de parti politique mit une protestation, manire aussi cavalire de se faire remplacer par son collgue pour la signature dun aussi important document. aux mmes articles qui avaient le plus fait transpirer la veille, article qui actuellement fait le plus de bruit. Et qui a t dissqu comme les autres, plus que tous les autres (tant donn sa suite de lExcutif et du Lgislatif. que beaucoup ne semblaient pas y croire, les partis politiques donnaient eux aussi leur accord. Et lAccord dEl Rancho entrait dans lhistoire.

PAGE 6

Page 6 La France menace de devenir une nation du Tiers-Monde ( ... suite de la 1re page) Robert Mnard Lojman Leta ak Devlopman Kominot Miami-Dade Bay Lajan pou Pwogram Patenarya Inisyativ Lojman Leta (State Housing Initiative Partnership SHIP) Pou Asiste Rezidan ki gen Ti RevniLojman Leta ak Devlopman Kominot Konte Miami-Dade (Miami-Dade County Public Housing and Community Development PHCD) se benesy lajan SHIP ki soti nan Florida Housing Finance Corporation pou ede rezidan ki gen ti revni f fas ak divs bezwen lojman yo. Rezidan Miami-Dade yo gendwa kalifye pou resevwa asistans pou aktivite sila yo: Achte Kay (Asistans Sibdone pou Ipotk) pou moun k ap achte kay pou premye fwa Jiska $80,000.00 nan asistans sibdone pou ipotk pou chak fwaye Reyabilitasyon pou Pwopriyet ki rete nan Kay la Jiska $45,000.00 pou chak fwaye, si li granmoun oswa andikape; epi $35,000.00 pou si li pa granmoun oswa andikape. Nt: Omwens 20% nan lajan SHIP pou lane 2014 dwe svi pou ede moun ki gen bezwen espesyal, jan sa deni nan s.420.0004, Estati Eta Florid, epi se pou yo bay moun ki gen reta nan devlopman lapriyorite, jan sa deni nan s. 393.063, Estati Eta Florida. Y ap bay asistans pou aktivite ki endike anl yo antan yon to demter ki ba, difere epi/oswa yon pr moun pa sipoze ranbouse. Epitou yo konn itilize lajan SHIP pou bay moun k ap achte kay fmasyon ak konsy pou yo pare pou tounen pwopriyet kay. Anba la a w ap jwenn yon lis kontak tout ajans Edikasyon ak Konsy pou Pwopriyet Kay: Non Ajans lan Okipasyon kay la Moun pou kontakte Telefn Adrs Centro Campesino Farmworker Center, Inc. Prevansyon Fklizyon ak Svis Edikasyon ak Konsy pou Pwopriyet Kay Rennatta Delgado 305-245-7738 35801 SW 186 Avenue, Florida City, FL 33034 Neighborhoods Housing Services of South Florida Prevansyon Fklizyon ak Svis Edikasyon ak Konsy pou Pwopriyet Kay Jackie Duran 305-751-5511 ext. 1103 300 NW 12th Avenue Miami, Florida 33128 Miami Beach CDC Svis Edikasyon ak Konsy pou Pwopriyet Kay Karl Kennedy 305-538-0090 945 Pennsylvania Avenue Miami Beach, FL 33139 Opa Locka CDC Svis Edikasyon ak Konsy pou Pwopriyet Kay Tommie Frison 305-687-3545 ext 236 490 Opa Locka Blvd. Opa Locka, FL 33054 Trinity Empowerment Consortium, Inc. Svis Edikasyon ak Konsy pou Pwopriyet Kay Stephanye Johnson 305-248-4553 15250 SW 280 Street, Suite 206Pou w kapab jwenn plis enfmasyon osij pwogram SHIP Konte a ak tout lt pwogram yo, rele 786-469-2163 depi 9:00 a.m. jiska 5:00 p.m., lendi rive vandredi, eksepte jou ferye Konte a. Avi Piblik redresser lconomie, mais la France, me direz-vous, nest pas la seule dans ce cas en Europe ni parmi les nations dveloppes occidentales. Pas plus la corruption dans les cercles dirigeants. Par sphres de la direction du pays et plus encore les relations avec ltranger. Actuellement le monde entier suit les pripties de par le truchement dcoutes tlphoniques, de magouilles avec (du moins non dclar) de sa campagne lectorale. Qui plus est, lenqute revient galement sur les soupons de fonds que Mais crise conomique et corruption ne sont profondment lavenir dune nation. Cependant la France vient de prendre un nouveau tournant avec les lections municipales qui se sont acheves ce dimanche 30 mars. Ce nest pas seulement que le pays ait ragi au manque de rsultats de la politique conomique du gouvernement du la France opre un coup de barre loin vers lextrme-droite en donnant une victoire inattendue au Front national, reprsentant de lextrme-droite traditionnelle, mais revue et maquille Cette dernire elle-mme reste bouche be devant le nombre surprenant de municipalits enleves par les candidats du Front. Pour mmoire, Jean Marie Le Pen a dans plus dun discours public mis en doute le massacre des Juifs par les Nazis (lHolocauste) quand il ne sen est pas servi pour ironiser ses adversaires. Comme son fameux Durafour-crmatoire etc. Le chagrin et la piti Or la France na pas un bilan si rassurant de son quon ne nourrisse pas certaines inquitudes devant cette nouvelle aventure politique o on la voit sembarquer. La France du Marchal Ptain cest non seulement la du paradoxe pour un pays sous occupation par les prophtes de cette mme doctrine, mais cest aussi le pays qui remit ses Attention nous parlons de politique et non de quelque tare Folie des grandeurs cest lchec de la classe politique franaise. Tout comme cest lchec des lites hatiennes, et chec rpt pour ne pas dire sempiternel, si Hati est ont t tents eux aussi par cette aventure au cours des deux dernires dcennies, mais la diffrence avec la France est son pas (ou nen a plus) les moyens. des vents contraires, risque de lui donner un complexe dinfriorit, un autre trait particulier au tiers-mondien. Hati nen finit pas de vivre lpope de son Indpendance (1804) en mme temps que son histoire semble On voit lchec des oprations militaires de la actuellement embourbe en Centre Afrique. Rcemment aussi les vaines tentatives du gouvernement Hollande et son ministre des affaires trangres Laurent Fabius pour entrainer les Etats-Unis dans la guerre Washington aurait peut-tre eu un comportement diffrent si ctait la Grande Bretagne. Le Franais moyen plus de dpit chez le simple citoyen (le Franais moyen) dont lextrme-droite continuera de tirer parti A moins que la ralit sans bluff. Imaginez la France mise au ban de ces dernires pour violations rptes des droits de lhomme et des principes et de Franais dorigine trangre au nom dune certaine exception franaise. On dira alors que lHistoire est un perptuel recommencement. Hlas Marcus Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince Le Monde.fr | 30 mars 2014 dappeler les nouveaux rac aime parler de maturation Peut-tre est-ce a, devenir adulte ? Je dis ouvertement des choses que je pensais sans oser les dire ou me les avouer analyse-t-il. Dsormais libr des frontires de son surmoi il dit beaucoup de choses. Il na de cesse de fustiger la bien-pensance il vomit les tides respect pour Jean-Marie Le Pen M. Mnard, qui nest pas encart au FN, et qui assure droite. Les digues ? Les lignes rouges ? Mais tout cela nexiste pas Cest un vocabulaire de politiciens et de journalistes Politicien colossal, tant les attentes des Biterrois sont grandes, dans cette ville amre, qui ressasse lide de son dclassement Journaliste numro 46234, et sest fait une bonne part de sa notorit sur lextrme-droite les premiers estimations, M. Mnard obtiendrait 47,3 % des voix, loin devant son concurrent UMP, Elie Aboud (33,8 %), et le socialiste Jean-Michel Du Plaa (18,9 %), qui a raison de son refus de se dsister au second tour. Cette victoire nest pas une surprise : Au premier tour, Robert Mnard avait voix, contre 30,2 % pour et 6,3 % pour le Front de gauche. Nagure, il ny a pas si longtemps, Robert Mnard utilisait sa verve, son indniable talent de bateleur, pour dfendre la libert de la presse (ses attaques contre le gouvernement de JeanBertrand Aristide en 2003-2004 sont quasiment lgendaires) et alerter sur dsormais lancien patron de lONG Reporters sans en ce dimanche 30 mars, lun des emblmes du marinisme triomphant. Comment cette personnalit longtemps avec le soutien du Front national ? Cest lhistoire lectorale russie, avec un mthodique travail de ville pauprise, et celle dune improbable mue. Un coup de barre personnel partir de lextrme gauche, aller grossir les rangs trs ( / p. 7)

PAGE 7

Page 7 LA FAMILIA Les amis du Prsident largissement, tandis que le chef du Parquet qui avait autoris son arrestation, fut aussitt mut, si ce nest renvoy. pour le candidat, puis le prsident lu Michel Martelly. selon la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ), suit normalement son cours. Attendons voir. En tout cas, le gouvernement aurait mauvaise grce ( ... suite de la 1 re page) ( t apprhendes, dont Marie Theyssa Ethard, la femme du propritaire, ainsi que le chef cuisinier. au Palais National. 2 millions de dollars amricains ont tir plus de 2 millions de dollars amricains. Ce nest pas le premier suspect dactivits hautement anciennes du chef de lEtat hatien. Cependant on fera remarquer quil ny a pas eu (en tout cas pas encore), comme sous le second mandat du prsident DEA amricaine pinglant des collaborateurs en poste du Nempche que cette fois le Palais National nait point ragi comme dans le cas de Evinx Daniel. En tout cas, apparemment pas. Bien que la dame Ethard ayant t remise en libert quelques heures plus tard, lon voie slever aussitt quelques doutes. Trois parlementaires du Sud de la Floride (Mario Diaz Balart, Frederica Wilson, Ileana Ros-Lehtinen) visitent leurs homologues hatiens (photo Georges Dup) En mme temps, une descente de lieux dans une rsidence au haut de Bourdon (zone rsidentielle) permet la dcouverte de documents compromettants. victime ? Celle de lenlvement qui a mis kidnappeurs. Il sagit dun homme daffaires policire, on apprend que ses prsums ravisseurs oprent sous une appellation de gang Galil. Familia, Woodley Ethard (avec un D). Aussitt aprs, que ce monsieur a gravit autour du Prsident Martelly. Un rapport de lorganisation des droits humains RNDDH signale que Woodley associ au restaurant avec un frre de la dossier, on apprend que le restaurant a pu ainsi obtenir un contrat de fourniture dalimentation brl les ailes dans laffaire Evinx Daniel mais aussi et surtout parce que le Prsident Martelly comportement quhier. Voire les mmes amis Un Prsident qui a t reu et lou par le Prsident des Etats-Unis, Barak Obama, puis reu en audience prive par le Pape au Vatican, se dbarrasser de toutes les casseroles quil concert non plus de compas (style musical un bruit infernal de crcelles. Et apparemment il nen a pas manqu membre de la scurit prive prsidentielle qui stait rendu coupable dun meurtre au march frontalier de Malpasse-Jimani et barbouzes qui plongent inattendment sur tout embarrassante pour leur chef ou encore qui 5 x 8 MIZAJOU MIAMI-DADE TRANSITDETAY PATIKILYE AK CHIF ENPTAN SOU SISTM TRANSIT W Enfmasyon swivan yo pibliye konfmeman ak egzijans Eta a atabli sou kouman pou Ajans la prepare rap yo. Li bay done kantitativ ki gen rap ak reyalizasyon mezi pwodiktivite ak pfmans. 2012 2013 ENDIKAT PFMANS JENERAL Deplasman Pasaje yo (Metrobus, Metrorail, Metromover ak Paratransit) 107,309,168 111,054,878 Revni Kilomt (Metrobus, Metrorail, Metromover ak Paratransit) 50,227,099 51,613,281 Depans Fonksyonnman an Total (Metrobus, Metrorail, Metromover ak Paratransit) $456,571,134 $448,176,005 Revni Fonksyonnman $117,793,374 $126,023,898 Machin Opere nan Svis Maksimm 1,104 1,127 Fr Debaz Metrobus $2.00 $2.00 Metrorail $2.00 $2.00 Metromover $0.0 $0.0 Paratransit $3.00 $3.00 MEZI EFIKASITE Revni Kilomt Ant Pn nan Sistm lan 2,907 2,623 Jou/L Svis Disponib Metrobus: Lendi-Dimanch Lendi-Dimanch Or Svis Lasemn 24 24 Or Svis Samdi 24 24 Or Svis Dimanch 24 24 Metrorail: Lasemn/Wikenn 5:30 am 12:45 am 5:30 am 12:45 am Metromover: Lasemn/Wikenn 5:30 am 12:30 am 5:30 am 12:30 am Paratransit: Lasemn/Wikenn 24 24 MEZI EFIKASITE Depans Fonksyonnman Deplasman Pasaje $4.25 $4.04 Sous: Rap Baz Done Enfmasyon Transit Nasyonal Miami-Dade Transit pou 2012 ak 2013. Evinx Daniel a rapport quil avait trouv le chaloupe. Le commissaire du gouvernement de la commune des Cayes ny a pas cru un mot. Mal lui en prit. Cependant quelques semaines plus tard, disparition de Evinx Daniel. Une histoire aussi mystrieuse que abracadabrante. En tout cas lhomme daffaires na plus t revu depuis. partie du pays, faisant porter au gouvernement la responsabilit et qui se fait coffrer pour kidnapping lan dernier. Mais dont le procs est renvoy aux calendes grecques. La Familia ne Le Prsident Martelly a pour devoir deffectuer un nergique coup de balai dans son entourage. En revanche il aura le droit dtre aussi exigeant plus dans des eaux plus limpides. Hati en Marche, 28 Mars 2014 de le retrouver. Mort ou vif ? Coupable ou non considre quil sest arrestation. Mais le Palais cette fois nest pas intervenu. Du moins de manire aussi spectaculaire. Et lenqute, multidisciplinaire, aprs laventure avorte de la cration dun Centre de la libert de la presse au Qatar. A la tl, ses positions tranches, dans le genre bons sens prs de chez vous de march. Mais elles ont vite, aussi, cr un malaise dans les rdactions qui lemployaient. 2012. Il en a tir une maxime : Les meilleurs ennemis de la libert de la presse, ce sont les journalistes. Internet Boulevard Voltaire, quil anime dsormais avec sa femme, Emmanuelle Duverger, ceux quils estiment brims dans leur expression publique ont tribune ouverte. Lon y trouve, ainsi, des entretiens de Renaud Camus, pre du concept de grand remplacement de la population franaise par la population immigre, ou encore de Farida Belghoul, ex-militante dextrme gauche qui pourfend dsormais la prtendue thorie du genre au ct du polmiste dextrme paradis perdu A Bziers, il saisit au vol lessor des radios libres, reconnue internationalement, de dfense du travail des Au mitan des annes 2000, certains de ses amis ont ses positions. En 2007, il a vot pour Franois Bayrou au premier tour, et Nicolas 2012, il a dabord choisi le souverainiste Nicolas cette fois en se bouchant le nez Il dit dsormais partager 80 % des ides du FN, notamment celles en matire dimmigration. Il a retrouv le chemin de t de toutes les Manifs pour tous. Trotskiste au dbut des annes 1970, figure de lhumanitaire lorsque le mouvement tait Il avait besoin de lappui du FN pour conqurir Bziers. Le FN a besoin de lui pour poursuivre sa stratgie de ddiabolisation Ils revendiqueront mon succs ? Et alors Tant mieux pour eux samusait-il avant dtre lu.

PAGE 8

Page 8 ( ... suite de la 1re page) ( / p. 12) BE informed. BE involved. Vin yon Travay Elektoral Jou EleksyonPou plis enfmasyon epi pou anwole ale souwww.iamelectionready.org oswa rele 305-499-VOTE Depatman Eleksyon Miami-Dade vle w rantre nan ekip la pou travay ansanm ak vwazen w yo nan biwo vt yo nan Jou Eleksyon. W ap touche jiska $260 pou chak eleksyon. Gen plizy ps disponib epi yap peye w pou trening. Li fasil pou w rantre nan ekip la! Men sa wap bezwen: Ou dwe yon vot enskri nan Konte Miami-Dade Ou dwe konn li, ekri, ak pale Angle Ou dwe swiv yon trening, e yap peye w Ou dwe konn kman pou kominike ak moun Ou dwe konn travay an ekip Ou dwe konn svi ak konpit vaincu le rgime esclavagiste, en 1803. Twelve years a slave (esclave pendant 12 ans) est la de lesclavage des Noirs aux Etats-Unis. Douze ans en esclavage Le gnrique du film dit que cest une histoire authentique et tire dun ouvrage crit par la personne mme qui la vcue. Le livre Twelve years a slave a t publi en Africain Amricain n libre et qui raconte avoir t kidnapp reu un autre nom, et qui est dsormais son vrai nom. Devant ses protestations, il est alors rou de coups par un tortionnaire Premire tape : lui apprendre quil est un esclave et Il sagit de noirs libres qui taient kidnapps, eh oui, dans des villes du Nord des Etats-Unis o ils exeraient des professions respectables, instruits, maris et levant leur o se pratiquait encore lesclavage, ils sont mis dans les fers, volont du maitre blanc et de ses commandeurs sadiques, et Tir dune histoire authentique transport dans les plantations en Louisiane o il fut employ comme tel. de bastonnade ou de torture par pendaison lente, peuvent tre Cela au long dune histoire bien raconte et pleine de rebondissements. Le hros est un excellent violoniste de race lEtat de New York), et que des artistes, des funambules (ou didentit par la terreur. Connotations avec notre propre histoire en Hati Puis le voici embarqu dans une sorte de camion pour traverser illgalement la frontire avec la Rpublique dominicaine voisine o ils vont eux aussi trimer dans des champs pour un salaire de misre). Les connotations avec notre propre histoire en Hati sont tout ce quil y a de plus troublant Douze ans dans cet enfer innommable faut-il rappeler aussi que cela se passe plusieurs dizaines dannes libert douze ans plus tard. Mais pas par la lutte que plutt au moment o le systme lesclavagiste lavait totalement vaincu parce que pas moyen dy chapper. droguer, inconsciemment. ngre Quand il se rveille, il constate avec effarement quil est dans les fers, attach aux quatre membres par de lourdes chaines. Deux individus entrent qui le traitent desclave, de sale esclave ngre. gnral des Nations Unies, Ban Ki-moon, a Rpublique dHati, la premire Rpublique noire de la Journe internationale de commmoration des victimes de lesclavage et de la traite transatlantique des esclaves clbre, cette anne, autour du thme : Victoire sur lesclavage: Il sagit de rendre hommage aux combats antiesclavagistes mens de par le monde et de clbrer le 210 me anniversaire de la Rpublique dHati, la conquis son indpendance et des femmes rduits en esclavage, a-t-on lu dans un communiqu de lONU. cette date, nous honorons la mmoire des millions dhommes, de femmes et denfants victimes de la tragdie de lesclavage, a En nous remmorant les causes, les consquences esclaves, nous renouvelons lengagement que nous avons pris de sensibiliser les gnrations actuelles et futures aux dangers silence entourant la traite des esclaves et ses consquences Mmorial permanent en souvenir des victimes de lesclavage et de la traite transatlantique des esclaves sont en cours au Ce monument sera un rappel constant du courage des esclaves, des abolitionnistes et des hros anonymes qui ont de mieux mettre en lumire les contributions des esclaves et Jespre que le Mmorial sera galement une nombreuses formes desclavage qui existent encore de nos millions de personnes dans le monde sont victimes de la traite des tres humains, de la servitude pour dettes, de lesclavage sexuel et de la servitude domestique, tandis que les auteurs de ces violations des droits de lhomme sont libres dagir en toute impunit. a-t-il conclu. hommage Hati Torture par la pendaison

PAGE 9

Page 9 BANQUE NATIONALE DE CREDIT

PAGE 10

Page 10 Mercredi 02 Avril 2014 with Pascale E. Taddeo For the next step, the government needs to make be responsible for conducting a thorough study of technical feasibility. Then, the first phase (two remote stations be completed in 14 months once the work has begun. Last Wednesday, Fred Mitchell, Minister of Foreign Affairs of the Bahamas, the head of a delegation composed of Commodore of the Royal Bahamas Defense Force, Roderick arrived in Haiti for bilateral talks to discuss migration issues, migrant smuggling, trade and agricultural cooperation. Godfrey Rolle, the Bahamian Ambassador to Haiti, during their stay, the Chancellor Pierre Richard Casimir, the Minister of the Interior David Basile, and the Minister of Trade and Industry, Wilson Laleau In a statement, the Bahamian government indicated that following the controversial decision of the Dominican Constitutional Courts ruling on 168-13 (TC), he wanted to take the opportunity of this visit to express his own concerns about issues of Haitian illegal immigration in his country. In addition, commercially, Chancellor Mitchell said Haiti needed phytosanitary protocols in line with international standards to increase agricultural product trade between the two countries. The Bahamas currently imports plantains and of the absence of phytosanitary measures in Haiti, said the Bahamian government. The delegation was scheduled to leave Haiti on Friday. to preservation concerns, the recordings of Radio Haiti Inter presented Thursday, April 3, informed Michle Montas, widow of Jean Leopold Dominique, the former director of the radio. This initiative is called living archives of Radio in North Carolina, at a round table, reports Michele Montas in an exchange forwarded to AlterPresse. 2010 devastating earthquake that killed up to 300,000 people in Haiti. Weve seen the progress made here and we will continue to work hand in hand with Haiti, Nguyen said. We are sending 200,000 tons of rice to Haiti at preferential costs, but we are also committed to helping Haiti develop its capacity The Vietnamese dignitary thanked the Haitian government for the support given to Vietel, the Vietnamese group NATCOM, in its efforts to develop and expand operations. Haiti opened last year a diplomatic mission to Vietnam and the Vietnamese government is also in the process of opening an embassy in Haiti to meet diplomatic reciprocity rules, and to facilitate follow-up and ensure more permanent interactions between both governments and other sectors. Representatives of both countries signed on Friday protocols on several areas of cooperation. approximately $200 million The proposed Metro Cable of Port-au-Prince, presented on Thursday, March 13 at the Ministry of Economy and Finance by the Company POMA, a global leader in cable car transportation, was well received by the Martelly-Lamothe Government. Haitian prime minister receiving Vietnams alter ego Metro Cable Radio Haiti Inter in effort to strengthen cooperation PORT-AU-PRINCE, Haiti (HCNN) -Haitis President and Chief of government welcomed on Friday Vietnams Prime Minister, Nguyen Tan Dung, who is on a move to strengthen cooperative ties in different areas. During a meeting at the presidential Palace, President Michel Martelly told Prime Minister Nguyen Tan Dung that Haiti was ready to welcome Vietnamese entrepreneurs who want to invest in the country. I want to tell you that we are open to facilitating Vietnamese investments, which will be based on a win-win approach, Martelly said. Vietnamese investors can do good, he said. The message was also directly conveyed to several dozen Vietnamese businessmen who accompanied the Prime The Haitian Prime Minister, Laurent Lamothe, and several of his Ministers had a working session with the Vietnamese delegation, during which both governments committed to increasing cooperation in various sectors such as agriculture, tourism, energy, construction, trade, textile manufacturing, health and technology. We appreciate the support and the solidarity we are cooperation, said Prime Minister Lamothe. entrepreneurs who invest in Haiti can have easy duty free access in Haiti, explained Lamothe. Congress, which gives special customs advantages, particularly for apparel products made in Haiti. Haiti/Vietnam commission to follow up on agreements and to initiate, with relevant Vietnamese counterparts, the has already designated several Ministers to lead efforts in their own sectors. For his part, Prime Minister Nguyen Tan Dung promised to continue to help Haiti in areas such as food dollars in terms of pre-feasibility study (excluding property acquisition), envisions the deployment of an urban cable car which is estimated to allow the transport nearly 100,000 passengers a day, during about 14 hours of daily operation. plant that will be exclusively dedicated to the Urban Cable Car system. According to Philippe P. Olivier, CEO of the company of the POMA group in Haiti, a search for funding is moving Petrocaribe funds. The Metro Cable public transportation system: infrastructure, land and all related equipment, will remain the property of the Haitian state. However, the operation of the network will be given to a private company, under the original recordings of news reporting, round table discussions and interviews that range from 1970 to 2003. All this data is available on a website, according to the same source. The Living Archive will mark 14 years since the murder of Jean Lopold Dominique on Monday, April 3, 2000, at the entrance of the radio station. A groundskeeper at the radio station, Jean Claude Louissaint, was also killed on the same day. A group of doctors and American students at the University of California and the University of Los Angeles have launched a program of diabetes screening and care for people with this disease in PetitGoave. The program began on March 22, 2014, according to Haiti Press Network. As an initiative of the Foundation Dr. Henri Desgranges Gerard, directed by Mrs. Marise Desgranges Desgrottes, these doctors and medical students led by Dr. David Cutler offer, in collaboration with Dr. Tanya Desgrottes, free consultations for people with diabetes. They will also receive other members of the Petit Goave community who want to get screened at the Grard Henri Desgranges Health Center located in Chabanne. Medicines are distributed free of charge to patients who, in addition, will each receive in the coming days a device enabling them to control the sugar levels in the blood. The visiting doctors took advantage of this opportunity to educate people about the precautions to be taken and the diet to follow. This diabetes campaign ended on Friday, March 28, but a support group will monitor and support the diabetic health center in Chabanne.

PAGE 11

Page 11 EN FOI DE QUOI etc Pour ordre de Publication : Me. Magnol Franois. graves et publiques. Prononce la dissolution des liens matrimoniaux ayant exist entre en audience civile, ordinaire et publique du 18 Mars deux mille dix, en prsence de Me. Berge EN FOI DE QUOI ETC Divorce des Epoux Danier Darnold DORVAL, la femme ne Tania LAURENT. fonde ladite action ; Admet en consquence le divorce de la dame Epoux Danier Darnold lpoux ; Prononce la dissolution des liens matrimoniaux existant entre les dits poux. les dpens. susdits. Pour le Cabinet COFFY Par : loi et sur les conclusions conforme du Ministre public, accueille laction du requrant pour excution a t pratique sur la maison du sieur Ezchiel FRANCILLON ; La valide en la concurrence de cent soixante et un mille gourdes (161 000. 00), montrant de la saisieexcution et accessories ; condamne le saisissant galement au dpens ; Commet lhuissier ordinaire et publique du mercredi Onze Dcembre deux mille Treize, en prsence de Me. Il est ordonn .. etc En foi de quoi Etc Pour publication : Port-au-Prince contre la dame Yves Charles ne Iclide VALCOURT.les conclusions conformes du Ministre Publique accueille laction en divorce intente par le sieur Yves Charles pour tre rgulire en la forme, en se dclarant comptent, maintient au fond Admet et prononce la dissolution des liens matrimoniaux existant entre le sieur toutes formalits lgales auront t remplies. Compense les dpens en raison de la qualit audience publique et civile en ses attributions de divorce ce vendredi dix-sept Janvier deux EN FOI DE QUOI, ETC Pour le Cabinet : Entre les Epoux Jean Eneck AIM et Marie Carmen GUILLAUME Le Tribunal aprs examen sur les conclusions du Ministre Public ; maintient le dite action. Admet en consquence le divorce du sieur Jean Eneck AIME davec son poux Prononce la dissolution des liens matrimoniaux ayant exist entre les dits poux. Ordonne en audience civile et publique en date du quatre Juin deux mille treize, en prsence de Me. EN FOI DE QUOI .. ETC Me. Marco BRICE. fonde ladite action. Admet en consquence le divorce de la dame Marc Evens Nicolas torts de lpoux, prononce la dissolution des liens matrimoniaux existant entre les dits poux ; la Capitale sous peine de dommages intrts envers les tiers sil y chet ; Commet lhuissier Pour ordre de Publication : Me. Jean Bazelais BEAUVOIR, Av. dclare fonde ladite action. ADMET en consquence le divorce de la dame RODRIGUE lpoux. PRONONCE la dissolution des liens matrimoniaux existant entre les dits Epoux ; EN FOI DE QUOI ETC .. dclare fonde ladite action. ADMET en consquence le divorce du sieur JEAN PICARD publiques aux torts de lpouse. PRONONCE la dissolution des liens matrimoniaux existant EN FOI DE QUOI ETC ET : le sieur Jean Emmanuel JABOUIN conclusions conformes du Ministre Public, accueille laction de la demanderesse, la dame ne Roudelyne Raphael Franois en la forme ; maintient le dfaut faute de comparaitre JABOUIN ; admet le divorce de la dite dame ne Roudelyne Raphael Franois davec son prononce la dissolution des liens matrimoniaux ayant exist entre eux, aux torts exclusifs envers les tiers ; compense les dpens vu la qualit des parties ; commet lhuissier Clerbrun du ressort de Port-au-Prince, en audience civile, publique et ordinaire du vendredi vingt-huit main forte lorsquils en seront susdits. COLLATIONNE Pour publication : Me. Jean Claude CHERUBIN, Av. de la loi, le Ministre Public entendu dans ses conclusions crites en la forme et au fond, pas t rabattu aux termes de larticle 287 du code de procdure civile Luc D. HECTOR. civil. Prononce la dissolution des liens matrimoniaux ayant exists entre les dits poux tout rdiger lacte de divorce des poux prcits ; commet lhuissier Morale JEAN PIERRE de dpens en raison de la qualit des parties. Vingt-six (26) Juillet deux mille douze (2012) ; An 209me de lIndpendance, en prsence

PAGE 12

Page 12 DEVOIR DE MEMOIRE United Nations Mission des Nations Unies et LogBase., Port-au-Prince, Haiti. practiques). LEntrepreneur est tenu de prparer un plan de menu dtaill pour servir des repas quotidiens sandwitches, gteaux, puddings, soupes, salades et desserts sans repas rptitifs pendant une priode diversit ethnique de la mission, la plupart du temps Halal et Occidentale. Lentrepreneur doit disposer des capacits institutionnelles et trois (3) ans dexprience dans La dclaration dintrt doit contenir les informations suivantes Nom de la Compagnie Adresse Postale et Physique Tlphone et numro de fax Courriel Nom et titre de la personne contractuelle Brve explication du contexte et de lexprience de lentreprise, y compris des rfrences de clients. Lentrepreneur retenu signera un initial de trois (3) ans avec une extension possible dune (1) anne supplmentaire ans (3 +1+1) en fonction des besoins oprationnels, de la performance et de comptence.Aucun engagement futur nest donn sur la taille et la rpartition de la prsence de des exigences de service, que ce soit en totalit ou en partie, en fonction de la mission et des besoins oprationnels pendant toute la dure du contrat. moment dans lEOI et / ou processus de sollicitation. ( ... suite de la page 2) (ACCORD ... suite de la page 5) facilement leurs gnes (ayant plus aisment accs aux femmes) que les aggressifs que le groupe a d avoir lorsquils provoquaient des troubles. Ainsi son calme sous les regards des autres a d tre renforce de telle sorte que nos anctres ont pu, peu peu, apprendre mieux svaluer, se comprendre et se faire confiance La capacit de communication de lhomo erectus a ainsi progress vers une communication dtendue de face face en dduit Wrangham Avec la tolrance et une certaine capacit de communication, les individus auraient t mieux en mesure de parvenir une certaine entente, de Lamour passe donc par le ventre ? A prsent quelques remarques. Historiquement deux systmes existant au mme moment. Au Nord des Etats-Unis des citoyens noirs, vivant presque la mme existence que lhomme blanc moyen. froid dans le dos, vous un noir. Moi un noir. Est-ce que la psychologie humaine a partout chang ou non dans ce grand pays qui sappelle les Etats-Unis dAmrique. Ou encore : The Toussaint Louverture, une production de France 2 cest une musique de sauvage Mais les Etats-Unis, notons-le, cest aussi un pays nous pensons que Twelve years a slave entre peut-tre dans cette catgorie. ( ... suite de la 1re page) Douze ans en esclavage toute sa cruaut, toutes ses cruauts. Mais une histoire qui nous tait de deux mondes spars de faon trs nette. Le Nord en voie dindustrialisation et un peu esclaves ait t lune des causes de la Guerre de scession, guerre civile qui vit le Nord au Prsident Abraham Lincoln. de lEmpire amricain. Lesclavage a rgn partout. Le ngre doit travailler, le blanc doit commander. Ce nest pas une vue de lesprit, cest un systme. cruel, mais nempche, il est sr quil est aumme salutaire pour lesclave lev par un maitre dans la crainte de Dieu. The wild wide west est-il aujourdhui moins sauvage ? et qui nous est plus proche, cest le Toussaint Louverture du ralisateur Philippe Niang lexcellent acteur hatien Jimmy Jean Louis. Produit par la tlvision franaise Louverture (mme sil ne manque pas de dHatien) de faire la part trop belle aux anciens colons et de navoir pas montr les horreurs de lesclavage dans la colonie de au contraire dnoncer impitoyablement les excs de Mose, le neveu de Toussaint qui massacre des colons, et surtout Jean Jacques Dessalines, notre futur librateur et lhomme du koupe tt, boule kay (couper les ttes et brler les plantations). autres Douze ans en esclavage ne fait pas dans la dentelle comme Toussaint Louverture. tournant, une nouvelle tape dans lapproche de la question de par la production cinmatographique aux Etats-Unis. Nous insistons sur le mot production parce que ce importants, donc cest aussi le systme qui choisit de laisser Lincoln, qui raconte la Guerre de scession et lincidence sur les vnements de la question de lesclavage. hros favoris du cinma amricain, le cowboy. Est-ce que les temps o lhomme blanc se considrait plus ? chronique ces temps derniers dans lEtat de Floride. Dans dfense. Qui plus est, dans le second cas le blanc a tu un dans sa voiture. On rapporte que le blanc lui aurait cri que nos frres dans notre Hati Chrie pourtant indpendante aprs stre libre de lesclavage depuis plus de deux sicles. Deux sicles dindpendance nont en effet pas fait totalement commander et dautres pour se courber Ctait hier encore dans les chambres de torture sous la dictature Duvalier. Les Ti Boule, Luc Dsir et autres ne sont pas, eux, des personnages de cinma. Marcus Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince principaux, ne se soit laiss possder par le sommeil, et un sommeil profond, on ne voit pas comment un seul mot du Comme on dit dans le langage de nos tireurs de contes ou conteurs hatiens dautrefois : yo banm yon ti kout dire pa te w, pa konnen, pa te la, le triptyque hatien bien Marcus Mlodie, 103.3 FM, Port-au-Prince Le devoir de rserve Un observateur observe mais na pas le droit dopiner sur le fond de la question, li quil est par le devoir de rserve. Cependant il a des yeux pour voir et des oreilles pour entendre. conclure des accords et dexclure les fauteurs de troubles dans la disposition sociale en ce qui concerne la communication augmentation de la capacit de communiquer et lvolution du langage Wrangham, en choisissant cette nouvelle perspective centre sur la cuisine, a pu ainsi tirer des conclusions aussi tonnantes que plausibles. Par exemple, le fait quil nexiste sur terre aucune culture base uniquement sur la nourriture crue. Toutes les socits pratiquent la cuisson des aliments. quelques vgtaliens fanatiques dans les socits hautement cuite comme les vaches sont conditionnes pour brouter de lherbe ou les puces pour sucer du sang... Les consquences Nous, les humains, nous sommes des singes qui font la cuisine, des cratures du feu auxquels les premiers hommes ont eu accs grce au feu et dont la valeur nutritive avait t augmente sous leffet de la chaleur ont fondamentalement transform leur physionomie, leur cerveau, lutilisation de leur temps et leur vie sociale. Depuis lhistoire de lvolution humaine a t marque par le feu et la cuisine mais personne na pu en expliquer le pourquoi ni le comment. Ce nest pas que Richard Wrangham soit venu avec des faits probants et irrfutables mais ses hypothses sont, de lavis des spcialistes de la question, plus que plausibles. Huguette Hrard 1) Voir article dans Haiti-en-Marche du 25 mars 2014 # 10 paru sous le titre LHomme : un singe cuisinier pages 2 et 13.

PAGE 13

Page 13 HAITI QUEL DEVELOPPEMENT ? Cette semaine nous poursuivons la prsentation de la er FORUM URBAIN NATIONAL DHAITI avec les recommandations de la session 2 qui avait pour thme : villes rsilientes (voir HEM Vol. 28 # 09 du Le droit la ville, HEM Vol. 28 # 10 du 26/03-01/04/2014). [Nous, les participants au Forum Urbain National dHati, runis les 12 et 13 mars 2014 au Karibe Convention Center, Ption-Ville, recommandons aux dcideurs politiques actuels et futurs, nationaux et locaux : 2. De prendre en compte les travaux de ce Forum pour llaboration dune politique publique de la ville qui :] 2.17 prenne la mesure de la fragilit du territoire face aux alas naturels et oriente les budgets vers des mesures de prvention en priorisant les zones de haute vulnrabilit telle que le Cap-Haitien (mise aux normes des constructions tant prives qu usage collectif, respect des servitudes de scurit publique) ; 2.18 dveloppe un processus inclusif visant en particulier intgrer le secteur acadmique, le des stratgies de rsilience et leur mise en uvre ; 2.19 adapte la lgislation pour permettre la gestion du territoire des chelles pertinentes comme les chelles darrondissement et de bassin versant, pour le dveloppement des politiques de protection de lenvironnement et de rduction des risques ; mesures effectives de protection des infrastructures publiques stratgiques et des espaces naturels protger, tels que les bassins versants critiques pour la rduction des vulnrabilits ; 2.21 intgre le circuit dducation pour sensibiliser les populations citadines et renforcer la culture de la vie en ville ; La mise en contexte avait t faite par Erdem Ergin du fait quun des documents distribus aux participants ait Le fait que nos grandes agglomrations soient dans la zone ctire, donc exposes aux risques possible du niveau de la mer suite au rchauffement climatique ; Le fait que, quand on parle damnagement de bassins versants, il ne faille pas seulement voir le producteur na quune petite quantit de du ct de la demande, du fait de la faiblesse du pouvoir dachat du consommateur, celui-ci ne Laspect environnemental a t abord par un abords des marchs. On aurait pu lui rpondre en parlant dconomie circulaire un mot savant, et assez nouveau, pour parler de recyclage des dchets. Au niveau des marchs, ces dchets tant essentiellement de nature organique, on pourrait avantageusement les utiliser pour la prparation de compost. Jai eu loccasion de faire une mission avec quelquun qui parlait dune vritable circulation de produits entre la campagne et la ville : les produits agricoles vont vers la ville dans le processus de production agricole. Javais appel cela ordures mnagres qui avait t tente dans le Nord, mais qui na pas su vaincre un certain nombre dobstacles. Toute cette discussion autour des marchs a touch dans notre culture dentrer dans un march pour faire ses transaction : lpre comptition au niveau de loffre qui pousse voyez ce qui se passe quand vous vous arrtez au bord de la route pour acheter des oranges ; se donner trop de mal, attendant que la marchandise bord de la route : la bourgeoise de va pas sortir de sa voiture pour aller choisir ses oranges signalons aux drive in cine aux auto teller des banques ou des fast food autant de pratiques considres comme modernes qui nous viennent de notre grand ami du Nord. Il faut empcher que la ville devienne un vaste march. Miami, le 31 mars 2014 Bernard Ethart United Nations Mission des Nations Unies au-Prince, Haiti. practiques). LEntrepreneur est tenu de prparer un plan de menu dtaill pour servir des repas quotidiens sandwitches, gteaux, puddings, soupes, salades et desserts sans repas rptitifs pendant une priode diversit ethnique de la mission, la plupart du temps Halal et Occidentale. Lentrepreneur doit disposer des capacits institutionnelles et trois (3) ans dexprience dans La dclaration dintrt doit contenir les informations suivantes Nom de la Compagnie Adresse Postale et Physique Tlphone et numro de fax Courriel Nom et titre de la personne contractuelle Brve explication du contexte et de lexprience de lentreprise, y compris des rfrences de clients. Lentrepreneur retenu signera un contrat initial de deux (2) ans, avec une extension possible dune anne (1) supplmentaire (2 +1) en fonction des besoins oprationnels, de la performance et de comptence. Aucun engagement futur nest donn sur la taille et la rpartition de la prsence de la des exigences de service, que ce soit en totalit ou en partie, en fonction de la mission et des besoins oprationnels pendant toute la dure du contrat. moment dans lEOI et / ou processus de sollicitation. monde rural, mais aussi penser que la gestion du parcours de leau dans les zones urbaines demande une attention particulire, dautant que lurbanisation galopante se traduit par une impermabilisation du sol. Finalement une longue discussion a dmarr sur le thme march lanc par un Jacmlien. Il a commenc avec une analyse conomique comme quoi, du fait quil ny ait pas demploi chacun essaie de raliser un petit pcule en revendant 3 allumettes (lexemple est de moi). Jaurais voulu largir la perspective en tenant compte des deux aspects de ces changes : du ct de loffre, lexigit des exploitations agricoles fait que chaque AU NOM DE LA RPUBLIQUE. Admet le divorce des poux Dave Franois VITAL avec son pouse femme ne Marie Franoise Dorival, prononce en consquence la dissolution des liens sous peine de dommages intrts envers les tiers sil y chet ; commet lhuissier Jean laudience civile ordinaire et publique du lundi vingt (20) Janvier deux mille et sur les conclusions conformes du Ministre Public, accueille laction de la dommages intrts envers les tiers ; compense les dpens vu la qualit des parties ; Instance du ressort de Port-au-Prince, en audience civile, publique et ordinaire de la force publique, dy prter main forte lorsquils en seront lgalement requis. COLLATIONNE LE GREFFIER. Le Tribunal de Paix de Delmas, comptemment runi au local de ses sances ordinaires, a rendu en audience publique et en ses attributions civiles le # 72 Port-au-Prince, partie demanderesse. Catalpa, partie dfenderesse. lavenir ; Condamner le sieur Francklin Jean aux dommages intrts et aux frais audience civile et publique du Lundi (21) vingt et un Octobre 2013 avec lassistance Pour expdition conforme collationne :

PAGE 14

Page 14 (suite p. / 15) Solutions de la semaine pass eCOLOMBIE AMIBIENS POTENCES #PAIE#SE AL#R###N CALAMBAC OTE#U#ME NEONAZIS Visitez Haiti en Marche sur Internet au www.haitienmarche.com 18LES JEUX DE BERNARD AMERES AMURES AMUSES AMUSER AMURER APURER EPURER SCRABBLEArrangez les sept lettres ci-dessous pour former un mot franais Solutions de la semaine passeTANAGRABRISIS POEMES H M T U E E CSolutions de la semaine passe: LES JEUX DE BER NARD Allez de BRISIS, POEMES en utilisant des mots du du vocabulaire franais, et ne changeant quune lettre par ligne.Mots Mls O H P K T E R E S I N A Y V K A K O G D M S O O A D B A Q N B O R I E N A J E D O I R P M I E T N O Z I R O H O L E B N T L O F I L X Z M S A R U Q P I E A Z E L A T R O F J C I C R Z L T C A C C A M P I N A S U G E Z A I E D N E E S B U R C S G O M N D D C O A L Q E B X I R Y A A E X D O G L E Z Q C U E W N I U P P M A O F B T H U C W A O Q A I L I S A R B O S I Z U G U A R U L H O S O U E F Z S L D E O Z C P T R B I T E R O D A V L A S M C V XTrouvez les 20 plus grandes villes du Brsil dans le carr ci-dessus envers sil y chet ; Compense les dpens ; Commet lhuissier Maxime CANDIO de ce Tribunal pour du Commissaire du Gouvernement de ce ressort, avec lassistance du sieur Homre RAYMOND, lgalement requis. COLLATIONNE de deux millions deux cent trente mille six cent quarantesix gourdes et dix centimes (2238646.10), poursuivant et les frais consentis pour la procdure ; condamne lassign aux frais et dpens de susdits. de deux millions deux cent trente mille six cent quarantesix gourdes et dix centimes (2238646.10), poursuivant et les frais consentis pour la procdure ; condamne lassign aux frais et dpens de susdits. MIRAGOANE. action. Admet en consquence le divorce de la dame Marc Evens Nicolas BELABE ne Batrice Pour ordre de Publication : Me. Jean Bazelais BEAUVOIR, Av. prononce la dissolution des liens matrimoniaux ayant exist entre eux, aux torts exclusifs de lpouse ; Prince en audience civile, publique et ordinaire du vendredi vingt-quatre Janvier deux mille quatorze, Pour ordre de publication : Me. Jean Bazelais BEAUVOIR, Avocat. PAR ORDRE DE PUBLICATION DE DIVORCE DE LA dite action ; Admet en consquence le divorce de la dame Paula BROWNE davec son poux Jacques Jean Jacques pour abandon du toit marital. Prononce la dissolution des liens matrimoniaux existant audience civile et publique en date du vingt-trois Aot deux mille douze en prsence de Me. Jean requrant, accueille laction intente en divorce par le sieur Markins GUERRIER contre son pouse pas t rabattu aux termes de larticle 287 du Code de procdure civil Luc D. HECTOR. Admettre le divorce du sieur Markins GUERRIER et la femme ne Huguette TELFORT pour INCOMPATIBILIT intrts envers les tiers et de rdiger lacte de divorce des poux prcits ; commet lhuissier Mikerlange les dpens vu la qualit des parties. Miragone en audience publique et en ses attributions civiles de divorce du Vendredi dix (10) Janvier deux mille quatorze 92014) ; An 210me de lIndpendance, en prsence du Ministre Public reprsent

PAGE 15

Lang Kreyl depi nan fondasyon-l, rete lang ki soude lakoloni te konprann enptans Kreyl la pou yo te kominike ak lt Napoleyon Bonapat te voye ak ekspedisyon 1802-a pou dechouke Tousen Louvti. Malgre nou te adopte lang franse km Ayisyen natif-natal. Anpil ekriven ayisyen kite dokiman nan literati kreyl la. LEcole Indignisme lan vin kore demach sila-a Henri-Claude Daniel, Dr. Ernst Mirville, Jan Mapou Emile Clestin Mgie ak lt ank, part ak lide Mouvman Kreyl Kreyl la deklanche yon veritab mouvman liter pou defann lang ak kilti pp ayisyen-an nan peyi Ayiti kou nan dyaspora-a. Laprv, malgre arestasyon plizy manm Mouvman Kreyl yo, kote Tonton makout yo te al depoze defans lang kreyl yo nan plis inivsite sou lat kap f rechch sou lang kreyl la epi ki ap anseye lang kreyl Ayiti a. kreyasyon youn akademi kreyl an Ayiti. Nou bat bravo pou komite ki prepare tks lwa sou akademi-an. Nou wete chapo nou devan senat ak depite nan lachanm peyi-a ki te vote lwa sou sa. Kidonk deoi 1987, ane konstitisyon te anvig pa te gen okenn otorite nan peyi-a ki te panse bay lang kreyl yon enstitisyon ki pou retire kwout madichon sou li sou li pou li rantre byen bwd repete-l Na pwen devlopman ki posib an Ayiti si li pa ft nan lang Ekzekitif Komite Akademi Kreyl Ayisyen-an depi Kanape V yon Akademi pou Lang kreyl la Travay negdyen sa-a derape depi oktb 2011 ak yon woumble entnasyonal ki te ft sou lang kreyl la an Ayiti. (27-28-29 oktb 2011) Km yon nan rezilta woumble-a ; espesyalis yo te dak pou yo kreye Akademi kreyl-la dapr volonte konstitisyon 87la nan atik 213. Michel Martelly Franse. Kreyl ak Franse. Yo gen dwa pou lwa-a ft an Kreyl. Kidonk 1 e an. la te vin LWA TI GOUT PA TI GOUT ak Jan Mapou Prezidan Martelly sanble li di enben mesye si se pou radyo ayisyen yo an Ayiti tankou nann dyaspora-a. Enben pa lapeti diri, ti wch goute grs. Nan devlopman evennman politik nan peyi-a ant gouvennman, Lachanm, pati politik gen yon ak politik ki siyen nan otl El Rancho ki penmet lwa sou Akademi-an soti nan tiwa biwa prezidan-an. Nan Ak-a, nan pati ki rele sou Gouvnans lan, atik 2 e atik la mande pou gouvennman Martelly-a pibliye tout lwa Palman-an te vote On Mar 21, 2014, at 18:39, luna gourgue < lugour26@ yahoo.fr > wrote: Biwo Prezidans lan anonse li voye Lwa pou kreyasyon Akademi Kreyol Ayisyen an nan Jounal ofisyel Le Moniteur pou piblikasyon. Nan non komite pou tabli Akademi Kreyol la m ap di chimen respe dwa lengwistik tout popilasyon ayisyen an. pou Akademi an, men travay la fek koumanse. Kenbe fem! Luna Gourgue Sekret Egzekitif Komite Akademi Kreyl Ayisyen Imel: lugour26@yahoo.fr Adrs : Kanapev, ri Cheriez #18 Men sa Melodie FM(Elsie Etheart) voye ban nou pou de la Rpublique ainsi que le texte de loi sur l Acadmie du crole haitien vot dans les deux Chambres ont t expdis aux la Rpublique le Moniteur Rancho. viktwa men Batay la poko kaba, grenadye alaso Akademi-an mande Lachanm pou yo mete mwayen aladispozisyon komite-a pou Akademi Kreyl Ayisyen-an pa rete sou fy papye men pou ltounen yon reyalite nan devlopman peyi Ayiti. Jan Mapou To: luna gourgue Adeline Chancy Adelita Polynice 96 More... nouvl. Bravo ak remsiman, gwo kout chapo pou nou tout. Nou gen yon bl konba nan lag lengwistik la. Oswa lag kiltirl la. Men nou pata dwe konsidere l km rezilta, oubyen tou km yon poun ka rive reklte yon bon pwodwi ki itilizab. Poutt sa an n kontinye batay ak plis detminasyon pou n mete akademh an kanpe e f leta mete tout mwayen anplas pou l fonksyone knmsadwa. Envoy depuis Yahoo Mail pour Android Bonswa Luna, Bonswa tout ekip la. Felisitasyon! Nouvl sa a merite yon gwo woumble pou nou motive sekt piblik ak prive, sosyete sivil, tout popilasyon an pou yo reyalize enptans lwa sa a. gouvnman an kmanse yon kokennchenn kanpay alfabetizasyon ki ken km slogan Wi, mwen kapab. E nou tout konnen ke se pa slman analfabt yo ki pa ka li kreyl. Ann Ayiti, gen gwo otorite ak gwo entelektyl ki gen gwo diplm, ki pale plizy lang, e ki pa ko rive ka li oswa ekri lang matnl yo. Ki f, li ta bon nt si komite pou tabli akademi a ta svi ak slogan Wi, mwen kapab sa a pou nou motive tout nivo sosyete a pou yo di Wi, mwen kapab li ak ekri kreyl, nan tout nivo---ata pami dwayen, rekt ak pwofes inivsite, nan tout lekl, nan tout biwo leta, nan tribinal, ka vreman patisipe nan zaf peyi a. Km anpil nan nou gen bon kontak ak milye akademik ak milye kiltirl yo, nou ka trase yon bl egzanp pou nou kmanse ekri tou sa n ap ekri (nan bilten, nan anons, eks.) nan tou l 2 lang nou pral montre popilasyon an ke kreyl pale, kreyl konprann, kreyl ekri. Akademi Kreyl vin gen lespwa pou li tabli apre Konstitisyon 1987 la te mande pou sa ft. Ki f, menm apre lwa sou Akademi a pibliye, fk nou kontinye f pledwaye ak *aksyon* *konkr* pou kreyl la rive svi tout kote, nan tout nivo, nan tout sekt sosyete a---alekri km aloral. E plis nou svi ak kreyl la nan ak biwo leta se kote sa yo ki pi enptan pou nou f kreyl la pran se la konesans ak pouvwa transmt. E se la pou nou f kreyl la tout gwoup sosyal ann Ayiti. Kreyl pale, kreyl konprann, kreyl ekri. Wi, mwen kapab. Wi, ou kapab. Wi, nou kapab. An nou kontinye konbit sa a ak k kontan. Jounen alfabetizasyon Wi, mwen kapab la dwe ban nou anvi reve pou Ayiti nou vle a. Ankouraje, Michel DeGraff MIT Linguistics & Philosophy Bravo! Konpliman tout moun! On-resp Andr Lapierre Pardo, PhD **** Le Vendredi 21 mars 2014 23h02, Charles Tardieu a crit : Bl bravo pou tout gwo ekip zanmi ak vre patriyt ki mennen batay sa a epi pou lt k ap goumen depi tlman lontan. chay la! An nou kenbe pi fm ank. Charles Luna, Abobobobo!! Nou f yon premye pa. Men, pawl la konn di konstitisyon se papye. Nou espere, nou va kenbe fy lalwa sa Christian Beaulieu, Paul Laraque, Moriso-Lewa elatriye va selebre nan lye verite yo; kanta pou sila yo ki poko f vwal pou peyi san chapo, tankou: Togiram ( Emile Celestin Megie), Dr. Ernst Mirville nou touse mach nou pou nou kreye materyo, an nou touse manch vanse pou nou kontinye vanse. Zanmi kreyolis mwen yo, konpliman!! Mwen di rektora UEH la, espesyalman Fritz Deshommes, Luna Gourgue elatriye, bravo pou detminasyon manm li yo. Tankou nou abitye di li nan Bn nui!! Depi Otawa!! Bravo! Bon travay! 2014-03-21 21:22 GMT-04:00 francnau@bellsouth.net < francnau@bellsouth.net >: Ti pa ti pa zanst nou yo te wete nou nan esklavav; men te goumen, pou sila k ap goumen ak pou sila yo k ap gen pou kontinye goumen pou libere lespri ak lang pp la. a nan mwa desanm ki sot pase a; men se te yon on pou m te rankontre Mme Adeline Chancy. M vle di l msi pou tout svis li rann lasosyete. An n kenbe la! Francois Nau francnau@bellsouth.net 404-247-8873 kreyol la ap gen plis chans pou l sevi peyi a komsadwa. Responsab manch yo nan prive kou nan leta pou sevi ak kreyol la san krent, grandet yo pou yo bay lebra nan sevi ak kreyol la nan tou sa y ap ekri: sou tablo, nan tez, nan devwa, nan egzamen, nan kane lekol, gwo let bay zot, anfen anfen toupatou. an kreyol, pou dwa chak ayisyen ki pa pale franse santi peyi a se pou li tou. Nou fe yon gwo pa men batay la dwe kontinye. Kenbe la Joslin Joceline Trouillot pou nou!!!!! Konpliman pou nou!!!!!!!! N ap kontinye vanse. Rodny Marie Rodny LAURENT ESTEUS Educatrice, traductrice, Professeure de Langues Consultante en Genre et Egalite des sexes Felisitasyon pou tout sitwayen Ayisyen ki aprann li ak ekri, dwe kapab li, se Ak nesans li Adeline Adeline Chancy laction du requrant, accueille laction intente en divorce par le sieur Arnaud BEAUZILE contre son pouse ne Aricia ce pour navoir pas t rabattu aux termes de larticle 287 du code de procdure civile Luc D. HECTOR. Admet le divorce du sieur 217 du Code Civil Hatien. Prononce la dissolution des liens matrimoniaux ayant exist entre les dits poux tout en ordonnant tiers et de rdiger lacte de divorce des poux prcits ; Commet dpens en raison de la qualit des parties. du Tribunal de Premire Instance de Miragone en audience publique et en ses attributions civiles de divorce du mardi vingt-huit (28) Janvier deux mille quatorze (2014) ; An 211me de lIndpendance, en prsence du Ministre Public reprsent Gouvernement de ce ressort, avec lassistance du greffier Ministre Public prs les Tribunaux civils dy tenir la main aux main forte lorsquils en seront lgalement requis. COLLATIONNE : Me Magnol Franois Pour le cabinet : Magnol Franois & Associs

PAGE 16

Page 16 BACK PAGE (... suite de la page 2) Toutefois lex-snateur Rudy Heriveaux note que lExcutif a franchi quelques pas en LExcutif devra galement raliser un remaniement ministriel et former un gouvernement douverture. Dans le mme temps les membres de la commission de suivi exhortent les dans le dossier des frres Florestal, considrs comme des prisonniers politiques. leurs reprsentants au Conseil Electoral Provisoire (CEP). LAffaire de lArticle 12 Les membres du comit de suivi ont dmenti les allgations faisant tat de lexistence document au nom du prsident du Grand Corps. M. Rich explique toutefois quil avait exprim des rserves sur cet article arguant que llaboration des lois est une prrogative constitutionnelle du Parlement. Rvocation de 52 policiers Jeudi, lors dune confrence de presse, le Commissaire divisionnaire Marc Wilkens Jean, porte-parole de lInspection Gnrale de la Police Nationale dHati (IGPNH), a rgissant linstitution pour viter les sanctions. Des Procureurs Hatiens dnoncent un lgislateur Publi le 27 Mars, 2014 dans Joseph Guyler Delva (author) PORT-AUPRINCE Hati ( HCNN ) Les membres du Parquet de la capitale dHati contre lirruption dans leur bureau dun lgislateur qui a libr par la force un groupe de suspects qui taient sur le point d tre entendus sur des accusations de squestration de personnes et de destruction de biens publics. Un dput hatien, Arnel Blizaire, accompagn dun groupe dindividus lourdement arms, a pris dassaut mardi le btiment abritant le bureau du procureur de PortauM. Blizaire et ceux qui laccompagnaient avaient des armes longues et taient trs gardes de scurit, qui auraient pu intervenir, se sont abstenus de sengager dans un combat avec eux pour viter le pire, a dclar Norgaisse. au bureau du procureur pour interrogatoire aprs avoir t accuss de squestration publique, lors dun mouvement de protestation dun groupe de employs contre les dirigeants de lONA. fait savoir quil tait parti avec les suspects, car aucun procureur tait disponible pour avec moi et ils pourraient revenir une autre fois, a Le ministre de la Justice dingrence inacceptable dans les prrogatives de quil a transmis une demande prsente par le bureau du procureur relative lgislateur. Plusieurs lgislateurs ont dit quils taient choqus par lattitude de leur collgue et ont exprim leur volont de voter en faveur de la leve de son immunit pour permettre aux autorits comptentes dengager des Blizaire.