Haïti en marche

MISSING IMAGE

Material Information

Title:
Haïti en marche
Physical Description:
v. : ill. ; 45 cm.
Language:
French
Publisher:
s.n.
Place of Publication:
Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date:
Frequency:
weekly
regular

Subjects

Subjects / Keywords:
Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre:
newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage:
United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti

Notes

Language:
In French.
General Note:
Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
All applicable rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier:
oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869
System ID:
UF00098809:00599


This item is only available as the following downloads:


Full Text

PAGE 1

Cour des comptes ( / p. 8) PORT-AU-PRINCE, 15 Fvrier Dun coup de thtre un autre. Alors que les partis politiques, les journalistes et mme le chef de lEtat, Michel Martelly, sont runis nouveau samedi lhtel El Rancho (Ptionville) pour la signature par semaines de pourparlers sous la houlette de la Confrence piscopale catholique et sous la dnomination de Dialogue / p. 4) Petits voyous ou escadrons de non sign hatienne peut aussi avoir ses bons moments PORT-AU-PRINCE, 13 Fvrier Daniel Dorsinvil et sa compagne ont t tus un endroit tristement rput cet gard. Zone Avenue Martin Luther King, Bois Patate, Bois Verna et Turgeau. La signature de laccord trouv dans le cadre du Dialogue national a t reporte sine die suite labsence du prsident du Snat, Dieuseul Simon Desras, la crmonie PORT-AU-PRINCE, 13 Fvrier Une majorit dAmricains favorables une normalisation des relations avec Cuba. Leaders politiques entre deux sances du Dialogue national, au milieu Evans Paul dit K-Plim (photo Marcus/HENM) JACMEL, 14 Fvrier Vendredi 14 Fvrier, inauguration du Centre de convention de Jacmel et dautres infrastructures, comme le Stade de Cayes Jacmel, par le prsident de la Rpublique, Michel Joseph Martelly. Le prsident Martelly reu louverture des crmonies vendredi Jacmel (photo de courtoisie) La Promenade Ption-Bolivar Congo Plage, front de mer de Jacmel (photo Hati en Marche) Ce Convention Center, situ sur la nouvelle Promenade Ption-Bolivar, au bord de mer de Jacmel, chef lieu du dpartement du Sud-Est, est un btiment de style mi EL RANCHO, 11 Fvrier Quel gouvernement ? Douverture ou de consensus ? Intressant ce dbat qui se droulait mardi (11 fvrier) phase avec des dizaines de reprsentants de partis politiques et le prsident de la rpublique, Michel Martelly, second par plusieurs conseillers. prvue samedi. Selon une source

PAGE 2

Page 2 EN BREF ... EN PLUS ... Une voiture Terrios de couleur grise est passe devant la prison de la Croix des bouquets et a ouvert le feu. Les occupants de la voiture aux vitres teintes ont tir bout portant sur le btiment, blessant mort le policier Nicolas Sadrac. Transport durgence lhpital, celui-ci a rendu le dernier soupir. Il ny a pas eu dvasion et la vie des prisonniers lintrieur na pas t menace. Cest dans cette prison de la Croix-des-Bouquets que se trouve enferm lhomme daffaires Clifford Brandt, sous laccusation de kidnapping sur la personne de proches dautres hommes daffaires. La police, aussitt mobilise, a envoy des unites spcialises la prison, comme UDMO, CIMO etc. Une vritable battue a t dclenche dans le but de retrouver la Terrios grise aux vitres teintes. na pu se sauver. Monseigneur Chibly Langlois qui a quitt Port-au-Prince dimanche pour Rome o il doit tre consacr Cardinal par le Pape Franois, a appel lglise catholique prier pour la signature et lapplication de laccord recherch entre les acteurs politiques. Mgr Langlois qui a rencontr au salon diplomatique un groupe de religieux et religieuses venus le saluer avant son dpart, a souhait que les deux institutions, lExcutif et que nous sommes sur la bonne voie et je veux le croire mme si on na pas sign les conditions sont remplies pour que lon signe cet accord. Mais il reste encore que les deux institutions (Excutif et Parlement) ont besoin de plus de temps pour pouvoir Alors que Mgr Langlois sexprimait en prsence dune trentaine de prlats et de religieuses de diffrentes congrgations, le Cardinal a demand de laider continuez prier pour la russite de ce dialogue. Quand je dis russite cela veut dire que les accords que nous allons signer soient appliqus et quil y ait des signes de pour que les enfants, les hommes et les femmes puissent vivre avec toute la dignit des Plus de 150 personnes de plusieurs rgions du pays vont accompagner le premier personnes ainsi que le prsident du Snat, Dieuseul Simon Desras, seront galement au dans laccompagnement que nous donnons au peuple galement pour la russite de ce Lancien prsident amricain Bill Clinton la tte dune dlgation dinvestisseurs Parc industriel mtropolitain SONAPI. Accompagn dAndrew MacCalla et Brett Williams, M. Clinton visitera lentreprise de Solutions de recyclage (SRS, Sustainable Recycling Solutions). Il visitera aussi Ce lundi, 1h30 p.m., lancien Prsident Clinton devait se rendre lAcadmie du sera accompagn par Todd Carmichael et JP Iberti, les co-fondateurs de LaColombe et en vue de se runir avec des entrepreneurs mexicains, autour des opportunits commerciales et des possibilits dinvestissement entre les deux pays, rapporte HPN. commission Hope. Des runions et entretiens se tiendront dans le cadre de cette mission commerciale de lconomie mexicain, des fonctionnaires de Pro Mexico, de Comce, et de la Canacintra. Les activits dbuteront lHtel Sheraton Maria Isabel par des prsentations entreprises Amexcid, Promexico et Comce. des fournisseurs mexicains. lEtat du Mexique. de lentreprise Canacintra. La police de la Croix-des-Bouquets a procd, dans la nuit du vendredi 14 au samedi 15 fvrier, larrestation de 6 prsums bandits, notamment Jos Eddy surnomm Baby serait galement impliqu dans la tentative dassassinat du policier Nrestant Un vhicule CRV de couleur rouge aurait galement t saisi ainsi que cinq (5) paquets de marijuana, un (1) dune poudre de couleur blanche et un (1) paquet de tabac, ont prcis les responsables du commissariat de la Croix-des-Bouquets, dont le commissaire Walman Ctoute. de la PNH de poursuivre les bandits en quelque endroit o ils se cachent. Dany Laferrire de Denis Rgis Hati en Marche Miami th Printed by ( Le 24 janvier dernier, lcrivain Unies, New York. Loccasion pour Unies, Denis Rgis, de retracer le parcours du romancier qui vient dentrer sous la bombe un coup de tonnerre dans un ciel serein Depuis, a constat Denis, vous avez poursuivi la rdaction dune oeuvre multiforme, o se ctoient romans autobiographiques, journaux intimes, Dany Laferrire Richelieu. Dans son allocution de circonstance devant un parterre de personnalits de haut niveau, le Chef de cette Mission le journalisme o il aurait appris, selon Regis, ces deux grandes qualits ayant fait oncision et la simplicit non sans une certaine emphase, la pliade de jeunes intellectuels que lcrivain a ctoys ses dbuts avant de se lancer Quil me soit permis, par dautres, de citer : Dieudonn Fardin, le directeur du Petit Samedi Soir, Alrich Nicolas, Jean-Robert Hrard, Pierre Clitandre, Gasner Raymond, Grard Dorval, Jacquelin Dolc, Aubelin Jolicoeur, Laurette Destin, Huguette Hrard, Ady Jean-Gardy, pour la plupart groups autour de la Revue des coliers du pote Christophe Philippe Charles. Plus tard, vous avez laiss votre marque distinctive et vos empreintes indlbiles dans divers journaux et revues de la diaspora, tels que Haiti Observateur des frres Joseph, Haiti en marche de Marcus Garcia, Haiti Demain Magazine dEddy Arnold Jean, pour ne citer que ceux-l Rgis a ensuite rappel que cest au Comment faire lamour avec un ngre sans se fatiguer leffet dune souvenirs du royaume de lenfance, rcits dvnements rels tel le terrible sisme qui a ravag Haiti en 2010 Tout bouge autour de moi... Bien que ces crits parlent la plupart du temps de lauteur mais Victor Hugo (quand je vous parle de moi, Cest prcisment ce qui confre une ralit humaine lesthtique de Dany Laferrire. Et, cest par l justement que vous nous touchez et que votre oeuvre atteint luniversel il exclam, admiratif. (prix Mdicis) paru en 2009, lAmbassadeur la jonction de deux grandes cultures francophones dAmrique du Nord et des Caraibes Cest pour cela, selon lui, que llection de t salue au plus haut niveau aussi bien en Haiti quau Canada. Enfin les plus hautes autorits de ces deux pays dont il a la nationalit lavaient applaudi. Le prsident haitien, Michel Joseph Martelly et sa ministre de la Culture, Josette Darguste, le Premier Ministre du Canada, Stephen Pauline Marois et son ministre de la Culture, Maka Kotto, tous ont vivement flicit lcrivain haitiano-canadien dsormais critique dart, chroniqueur culturel, scnariste et ralissateur. HH Le sinistre qui sest dclar lUsine dextraction

PAGE 3

Page 3 LACTUALITE EN MARCHE FPO-1G2124-13822-140210 1 SOURCE : www.brh.net/stats_financieres.html in Millions of Gourdes 2 SOGEBANK 3,475.3 26.6% 3 BNC 2,684.1 20.5% 4 CAPITAL BANK 872.7 6.7% 5 SOGEBEL 442.9 3.4% 6 SCOTIABANK 258.0 2.0% 7 CITIBANK 237.8 1.8% 8 BPH 195.5 1.5% 9 BUH 153.6 1.2% in Millions of Gourdes 2 SOGEBANK 499.6 19.1% 3 BNC 436.4 16.7% 4 CAPITAL BANK 194.4 7.4% 5 SCOTIABANK 79.5 3.0% 6 SOGEBEL 55.3 2.1% 7 BUH 38.9 1.5% 8 BPH 31.1 1.2% 9 CITIBANK (1.5) -0.1% in Millions of Gourdes 2 SOGEBANK 47,242.8 26.9% 3 BNC 42,562.7 24.2% 4 CAPITAL BANK 10,321.9 5.9% 5 SCOTIABANK 5,828.8 3.3% 6 CITIBANK 5,337.0 3.0% 7 SOGEBEL 4,229.8 2.4% 8 BUH 4,047.8 2.3% 9 BPH 2,715.1 1.5% in Millions of Gourdes 2 SOGEBANK 38,659.8 26.5% 3 BNC 34,943.1 24.0% 4 CAPITAL BANK 8,746.9 6.0% 5 SCOTIABANK 4,709.1 3.2% 6 CITIBANK 4,192.3 2.9% 7 BUH 3,559.9 2.4% 8 SOGEBEL 2,799.8 1.9% 9 BPH 2,322.3 1.6% 2 SOGEBANK 563,104 27.6% 3 BNC 360,662 17.7% 4 BUH 96,828 4.7% 5 CAPITAL BANK 78,873 3.9% 6 BPH 25,643 1.3% 7 SCOTIABANK 22,251 1.1% 8 SOGEBEL 10,366 0.5% 9 CITIBANK 2,357 0.1% in Millions of Gourdes 2 SOGEBANK 19,055.5 30.1% 3 BNC 10,260.5 16.2% 4 CAPITAL BANK 4,747.4 7.5% 5 SOGEBEL 2,596.7 4.1% 6 SCOTIABANK 2,286.1 3.6% 7 BUH 1,434.1 2.3% 8 BPH 1,422.8 2.2% 9 CITIBANK 1,336.7 2.1% 2 CAPITAL BANK 0.69% 3 SOGEBANK 0.85% 4 BNC 2.11% 5 CITIBANK 2.14% 6 SOGEBEL 6.97% 7 SCOTIABANK 8.09% 8 BUH 14.98% 9 BPH 33.98% Non Performing Loans as a % of Loans 1 Ranking of The Financial Times/The Banker, August 2013.www .unibankhaiti.com hatiens Plusieurs compagnies charges de lexcution du projet de dvelop pement touristique de lIle -Vche (sud) ont abandonn les ralisation de ce projet. Les habitants protestent contre la dcision de relocalisation. Les 55 kms carrs que mesure lle auraient t dclars dutilit publique sans ltablissement dun plan pour reloger les habitants dtenteurs de titres de proprit, ont fait savoir des citoyens de lle qui ont dj organis plusieurs manifestations pour dnoncer les autorits Comme consquence, plusieurs compagnies charges de lexcution des travaux dans le cadre de ce vaste projet de dveloppement touristique ont pli bagage pour chapper dventuelles ractions de violence. P-au-P, 10 fvr. 2014 [AlterPresse] --Les autorits gnral de lOffice national didentification (Oni), JeanBaptiste Saint-Cyr. Le gouvernement a pris un arrt pour trouver rgulariser leur situation en Rpublique Dominicaine, a fait savoir Saint-Cyr lors dune confrence de presse, le lundi 10 fvrier, au bureau du premier ministre Laurent Salvador Lamothe. Cet arrt permet, entre autres, aux compatriotes, des pourparlers engags avec les autorits dominicaines autour Le lundi 3 fvrier 2014, les autorits des deux pays se sont entretenues, une seconde fois, dans la ville dominicaine de Jimani (sud de la Rpublique Dominicaine), sur la question migratoire, entre autres points abords. Un groupe spcial runissant, entre autres, les justice, de lOni, de lintrieur et des collectivits territoriales, a t cr en vue dassurer le suivi sur la question migratoire, indique le directeur gnral de lOni. documents soient dlivrs aux vrais personnes qui en ont besoin et conformment la loi, a assur Saint-Cyr. Le plan prvoit lutilisation dunits mobiles denregistrement dans des communauts o habitent de des entrepreneurs mexicains, autour des opportunits commerciales et des possibilits dinvestissement entre les deux pays, rapporte HPN. Cette initiative a t prise par lambassade du commission Hope. Des runions et entretiens se tiendront dans le cadre de cette mission commerciale qui sera conduite par des lconomie mexicain, des fonctionnaires de Pro Mexico, de Comce, et de la Canacintra. Les activits dbuteront lHtel Sheraton Maria Isabel par des prsentations notamment par lambassadeur entreprises Amexcid, Promexico et Comce. Des sances de travail se drouleront, entre autres une visite au parc industriel de lEtat du Mexique. marque par la prsentation de lentreprise Canacintra. Les forces de lordre ont renforc le dispositif de pour viter dtre jete la rue Lancien dput des Cayes/Iles--vche, Jean David Gnest dplore lui aussi la faon dont le gouvernement touristique. Tout en faisant savoir quil nest pas hostile au projet lancien parlementaire se demande comment on peut dclarer un vritable dialogue avec ses 20 .000 habitants. Jean David Gnest dplore la dfaillance de la structure de communication du projet. La population est mobilise comme un seul homme contre la faon dont le projet est ralis, a fait indiqu M. Genest qui dit craindre quil y ait mort dhommes lors des protestations, si rien nest fait pour rgulariser la situation. Plusieurs rencontres de sensibilisation seront galement ralises. Lopration est value 2 millions 500 mille dollars amricains, indique le directeur de lOni. Il na, toutefois, pas prcis la source de ces fonds. moments p.1 Cuba souvre au monde et le monde souvre Cuba p.1 Petits voyous ou escadrons de la mort ? p.1 Bill Clinton en visite daffaires p.2 Projets lIle--Vache bloqus p.3 David Beckham looks to invest in Haiti p.10 Lexploitation familiale p.12

PAGE 4

Page 4 UNE ANALYSE et simplement. Plut Dieu quune telle justice puisse exister encore internationale. Bien que laccusation en soi, si elle vient se concernant leurs dplacements ltranger. Aujourdhui le devant siger la Cour suprieure des comptes. Et transmet Et aussi que les mmes snateurs sont engags dans une preuve de force avec lExcutif, qui a pourri toute Et laquelle le processus de Dialogue pris en ( ( national, voici quon apprend que la signature tant attendue naura pas lieu, lExcutif nayant pas encore satisfait la noms des dix juges choisis pour siger la Cour suprieure des comptes et du contentieux administratif. Le nouveau btiment de la Cour suprieure des comptes lAvenue Christophe Aux USA et au Canada, coutez Melodie FM sur votre cellulaire : monde est rellement petit. Voil pourquoi ces derniers doivent avoir pleine latitude pour dfendre leur bon renom. Peu importe que laccord issu du Dialogue national nait point encore t sign car il sagit dune question autrement plus grave. Il sagit de la rputation mme de notre pays. Du nom Le gouvernement oserait-il aller jusqu diffamer des Les snateurs pour leur part peuvent-ils avoir procd des choix aveuglement partisans au point de navoir point contrl les tenants et les aboutissants de leurs candidats ? Et dans ce grand jeu de poker menteur, lExcutif de labattre au dernier moment pour confondre ladversaire ? Faut-il rappeler que cest le Snat qui choisit les juges alors se poursuivre au sein du Snat de la Rpublique pour dmasquer leurs prsums complices. Et procder, ici galement, ce que de droit. Comme cela se fait dans toute socit o il existe un Etat de droit (Etats-Unis, Canada, France etc). Et pour bien moins que a. A moins que la politique (et la politique du vide que nous pratiquons) en soit rellement venue nous faire perdre tout sens de dignit. messieurs Car il est certain que personne nira au tribunal et que ce scandale, de quelque bord o se trouve la vrit, vivra le temps quun autre vienne le remplacer en haut de lactualit locale. Hati en Marche, 15 Fvrier 2014 Dix grands fonctionnaires instance lutilisation des fonds publics. La bonne gouvernance, quoi. Ou mieux encore, le degr dthique nationale. Et aussi den donner dcharge ou non tout reprsentant de lExcutif qui ait eu en faire usage. Ces dix l se doivent par consquent dtre des citoyens audessus de tout soupon. Or nouveau coup de thtre. LExcutif dclare (cependant ne nous tait encore parvenue) quil a extrait volontairement trois noms de la liste qui sera publie parce que trois parmi les juges dont les noms ont t soumis () par le Snat de la Rpublique, ont fait usage de faux diplmes. Et suivent les noms des trois personnages en question. LExcutif est daccord charge par le haut clerg catholique, voudrait justement proposer une voie de sortie de crise. Mais laccusation porte contre trois des dix juges choisis par le Snat, doit tre solutionne avant toute chose sagit plus de lExcutif ni du Lgislatif, ni des politiciens quels quils soient, mais de lintrt public suprieur. La question doit donc tre claircie. Devant un jury indpendant. Et toutes affaires cessantes. Les trois accuss doivent pouvoir se dfendre en toute libert. Le gouvernement peut tre attaqu en diffamation. Et les gouvernants en payer le prix (conformment la Constitution) accusation. De la mme faon si les trois accuss sont reconnus coupables, linvestigation doit noms. Incroyable pour devenir une question autrement plus grave de moralit publique. Peut-on confier la charge dassurer la moralit toute preuve) des gens dont la moralit nest pas sans dfaut ? La rponse, bien entendu, et toute considration Cependant rien ne dit non plus que le pouvoir en place ait raison. Alors la question doit aller devant la justice. Pas la justice politicienne, ni la justice mdiatique, ou la justice populaire. Mais devant les tribunaux purement des membres dsigns la Cour des Comptes ntait pas publi ont t retenus par lexcutif qui a cart les autres. Cette dcision a pouss le snateur Desras bouder la crmonie de signature de laccord trouv grce la mdiation de la Confrence piscopale. consacr cardinal par le Pape Franois. Le prsident de la rpublique Michel Martelly, les dirigeants de partis et des parlementaires taient prsents aux cts du mdiateur Mgr Chibly Langlois, mais le snateur Desras a brill par son absence. Le prsident de lassemble nationale avait indiqu quil ne signerait pas laccord si la liste proche des ngociations, les discussions pourraient reprendre Langlois qui a laiss le pays ce dimanche pour Rome o il sera Le prsident du Snat, Dieuseul Simon Desras, tait toujours attendu en vain samedi pour la signature de laccord trouv entre lExcutif, les partis politiques et le parlement dans le cadre du Dialogue national sous les auspices de la Confrence piscopale de lglise catholique. Plus de deux signature de laccord, le snateur Desras ne stait toujours pas prsent. Le prsident du Snat, qui est habilit signer au nom du parlement, avait dclar quil napprouverait pas des juges de la Cour des Comptes dsigns par le snat de la rpublique. Samedi, lexcutif avait publi la liste en cartant cependant trois des dix membres choisis dont les diplmes soumis aux dossiers de leur candidature seraient des faux, ont laiss entendre des proches du chef de ltat.

PAGE 5

Page 5 DE LACTUALITE aussi avoir ses bons moments Leaders politiques en conciliabules lors dune pause au cours du Dialogue national (photo Hati en Marche) Le Prsident Martelly au 16e anniversaire du Corps de Maintien de lOrdre ou CIMO (photo J. J. Augustin) ( Le chef de lEtat tait invit rpondre aux lanne 2014; un gouvernement douverture et non de consensus ainsi que le CSPJ ou Conseil suprieur du pouvoir judiciaire. Egalement la direction gnrale de la Police nationale etc. Faut-il rappeler que les lections dont on parle et qui doivent avoir lieu cette anne sont les plus importantes que le pays ait eu depuis longtemps parce que devant renouveler les Youri Latortue dit parler dexprience. Nommer un infernale des dsignations par le Prsident de la Rpublique puis rejet par le Parlement jusqu ce que lon trouve loiseau de gouvernement. (mais ce sujet la discussion ntait toujours pas termine) et (numro 3) un nouvel amendement la Constitution. Cependant les deux thmatiques (gouvernement et lections) se sont retrouves entremles dans un vritable duel oratoire et pas inintressant du tout. A la question du mdiateur (en la personne du de consensus ? Cest lex-snateur du Sud-est et conseiller spcial du prsident Martelly, Joseph Lambert, qui fut le premier rpondre. Il expliqua pour commencer la diffrence entre les deux. Gouvernement douverture o peuvent entrer quelques nouvelles ttes et gouvernement de consensus qui serait un chambardement total. Or, dit Lambert, il ny a pas de vacance du pouvoir. Pas de faillite du pouvoir en place. Il ne saurait donc y avoir un gouvernement de consensus. Pas de Le coordonnateur du parti OPL (Organisation du Peuple en Lutte), Sauveur Pierre Etienne, intervint alors pour suggrer quon essaie de trouver une solution mdiane entre les deux formules gouvernement douverture et gouvernement de consensus. LOPL nest pas tant intress, dit-il, par la composition du prochain gouvernement que par les prochaines lections organiser cette anne et qui doivent tre honntes et crdibles. Sur ce, lex-snatrice et secrtaire gnral de la Fusion des socio-dmocrates, Edmonde Supplice Bauzile, de rappeler que nous vivons un moment historique. Selon elle ce nest pas un hasard si tant dvnements Washington par le prsident Barak Obama et la tenue de ce colloque sans prcdent qui runit presque tous les partis politique du pays avec les grands pouvoirs de lEtat. Selon Edmonde Supplice, nous ne pouvons nous contenter dun autre plus a change plus cest la mme chose. Aussi elle dclare continuer soutenir la formule gouvernement de consensus. Cest dire un gouvernement tout fait nouveau. Cest la seule solution pour restaurer la lex-snateur de lArtibonite, Youri Latortue, qui souleva alors la question du temps ncessaire pour prparer des lections. deux tiers du Snat, toute la Chambre des dputs, et toutes les communales et territoriales (mairies, casec-asec). Lanne prochaine se drouleront les prsidentielles et les lections pour le dernier tiers du Snat. Le gouvernement sengage, selon les conseillers du plus ferme, pour la ralisation dlections sans reproche. Mais faut-il bien, a ajout lex-snateur et conseiller prsidentiel Joseph Lambert, que lengagement de tous les acteurs politiques dans la course soit aussi ferme. snateur William Jeanty selon qui cest lopposition qui fait de la table. le dbat. En attendant que les promesses deviennent ralit. Mais voil un vritable morceau choisi que cet change de Y a espoir Nest-ce pas. Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince Et cela dure habituellement plusieurs mois. Par consquent, selon Youri Latortue (un autre proche du pouvoir en place), si lon veut avoir les lections cette anne, impossible de se lancer dans un changement total de gouvernement avec premier ministre et tutti quanti. Alors intervention fracassante du snateur William Selon le snateur des Nippes, on oublie que le gouvernement du Premier ministre Laurent Lamothe est (nous citons) totalement dcri. Le snateur Jeanty rappelle une certaine dclaration du ministre de lintrieur et des collectivits territoriales devant disposerait de plusieurs centaines de millions de gourdes pour les lections. Pour le snateur membre de lopposition, proches du gouvernement. Comment peut-on faire confiance un tel gouvernement pour tenir des lections honntes ? L-dessus le mdiateur (Cardinal Chibly Langlois) Puisque cest l le plus grand motif dinquitude des partis dopposition, alors pourquoi lExcutif ne nous dirait pas Le Cardinal place le Prsident et ses conseillers au pied du mur. A cette phase des dbats, comme on dit, cest lExcutif de prouver quels sont les lments en possession du gouvernement qui peuvent inspirer la confiance tant indispensable. Le conseiller prsidentiel, Mario Dupuis, commence doivent tre mis la disposition de tous les candidats et partis gnralement quelconques. Il rappelle les dispositions de la loi pour les partis politiques qui a t rcemment promulgue aux bons soins du pouvoir en place. La mise en application de cette loi est en la classe politique, selon Mario Dupuis. Le conseiller prsidentiel mentionne galement la Police nationale et le corps des Commissaires du gouvernement (ou procureurs) qui ont aussi un important rle jouer pour tablir un climat dquit entre les comptiteurs lectoraux. Se trouveront donc probablement dans le collimateur

PAGE 6

Page 6 CRIMINALITE & CRIMINALITE Dun autre ct, est-ce que la police nessaierait pas desquiver ainsi une certaine perception que le niveau dinscurit na pas autant diminu que veulent nous faire prsums sous le couvert de hold ups ou autres actes de gangstrisme ??? ( Les cas sont nombreux qui se multiplient dans le ( dune des banques commerciales dans les parages. Nous le disons avec dautant plus de certitude que nous avons failli y passer nous aussi. Le coup est classique. Les voyous, on ne sait trop comment, savent exactement o se trouve largent et vont droit au but selon que ce soit lhomme ou la femme qui le transporte. Ils ne font pas de quartier la moindre rsistance. Selon des gens du voisinage, le couple a t attaqu au coin de lAvenue Martin Luther King, ci-devant ruelle Alix Roy, et de Bois Patate. La femme de Daniel Dorsinvil, Girldy Lareche, aurait lutt pour ne pas se laisser emporter sa valise. Elle a t tue de plusieurs balles. Jusqu cinq. Cest alors quon a fait feu sur son compagnon, Cela ressemble aux nombreux cas ayant t enregistrs au mme endroit. quil peut sagir dun meurtre cibl, Daniel Dorsinvil tant coordonnateur gnral dune importante organisation de dfense des droits humains, la Plateforme des Alors que le secrtaire dEtat la scurit publique, Rginald Delva, avait tout de suite rapproch le double meurtre des nombreux cas prcdents commis en effet au mme endroit, le porte-parole adjoint de la Police nationale, Gary Desrosiers, a indiqu sur une radio que mme si le couple revenait de la banque, les motivations du double assassinat ntaient pas encore claires (bulletin AlterPresse). Il semble aussi que pour la Police, en tout cas selon les dclarations de Desrosiers, il y aurait eu un seul meurtrier, alors que dans la plupart des cas cest une vous arracher largent, un second qui vous tient sous la Les organisations des droits humains semblent verser aussi dans la mme logique. Non seulement les antennes locales (RNDDH, GARR, POHDH etc) mais aussi Amnesty International. Prenant acte des dclarations des gouvernants crucial que ces engagements se convertissent en une dfenseurs des droits humains doit srieusement tre considre. Cest dire la possibilit que ces meurtres aient t des reprsailles contre le travail du dfenseur important dagents de police est plac aux alentours des succursales de banques commerciales les plus frquentes. Que se passe-t-il, me direz-vous ? Escadrons de la mort ? Les autorits pour linstant nont pas dit plus. Il est vrai sans dire davantage nous non plus quune certaine conjoncture aussi bien locale que extrieure (et mme surtout extrieure) doit nous porter faits locaux. Eh oui Ceci concerne aussi bien les dcideurs tous les choses. Et les organisations de dfense des droits humains gard. La presse aussi dailleurs Mais faudrait pas non plus que les voyous qui constituent aussi des bandes bien organises, en prennent avantage pour multiplier leurs coups, encore plus en toute impunit que jamais. Dautant plus quand les uns et les autres cest peut-tre du pareil au mme. En tout cas la Prsidence de la Rpublique a, dans une note de presse, rapidement condamn le double assassinat. Mais curieusement pour introduire un nouveau terme dans le Est-ce que la Prsidence se rend rellement compte de limpact de ce mot. Escadrons de la mort la moto toujours en marche. Cest une diffrence notable et qui pourrait en effet Cest dailleurs cette disparition de toute autorit de de pareilles menes. Escadrons de la mort, vous vous rendez compte ? Dans un pays o se trouve, ne loublions pas non plus, une mission de lONU de maintien de la paix Or comment rtablir lEtat de droit dans un pays o la politique, telle quelle sexerce, passe constamment son temps le saboter ? Et en toute impunit. Hati en Marche, 13 Fvrier 2014 Des excuteurs non 13 Fvrier 2014 HCNN Dfense nationale Rodolphe Joazile a annonc jeudi que la nouvelle force militaire tait maintenant effective avec le lancement des oprations par son corps de gnie qui sest dj investi dans la construction de routes et dans des activits visant aider la population de ce pays des de dveloppement et de protection civile. Joazile a indiqu quune quarantaine dingnieurs militaires et autres techniciens menent, sous la direction de leur coordonnateur et leur commandant de base le Lieutenant Ted Wolsby Tesnor, une srie de travaux de dveloppement et dinfrastructures pour aider les collectivits dans leur lutte pour surmonter un certain nombre dobstacles qui ralentissent le La force militaire est maintenant effective et ils ont dj commenc effectuer un certain nombre de tches de dveloppement et communautaire, a dclar Joazile HCNN jeudi. Il ne sagit plus seulement dun projet, il sagit maintenant de quelque-chose de concret, a-t-il dit. ont reconnu quils nont pas, pour linstant, les moyens ncessaires pour mettre en place une force militaire dans tous ses services et composantes, mais ont fait valoir que le fait de lancer la nouvelle force avec lune de ses En gnral, une force militaire comporte diffrents services, comme les services ariens maritimes et terrestres , a dclar Joazile. Bien sr, aujourdhui nous navons pas les moyens de les mettre tous en place mais nous pouvons commencer, comme nous lavons fait avec la composante dingnierie, pendant que nous recrutons graduellement le personnel et quipons les autres services au fur et mesure que les moyens deviennent disponibles, a expliqu Joazile HCNN. Le Corps du gnie militaire construit 2 km de route galement ou rpare des ponts et pave 6 km supplmentaires de routes menant la vieille forteresse de la Crte -Pierrot. militaires sont bass pour linstant, construit une place publique en dehors de la forteresse Crte--Pierrot, qui sera un site de loisirs pour les habitants de la rgion. Alexandre, a annonc que les militaires seront oprationnel sur la route n 1 menant la capitale de la rgion de lArtibonite septentrionele qui accueillera au dbut du mois prochain le le mardi gras, qui entrane habituellement des centaines de milliers de ftards. Ils seront quips d ambulances, de tracteurs, de chargeuses, des camions, des balais et autres quipements pour fournir une aide durgence en cas daccident, pour nettoyer et des routes adjacentes, a dclar Alexandre qui est un ancien capitaine de larme. Daniel Dorsinvil

PAGE 7

NORD SUD choses. Aujourdhui une conomie Sud-Sud se dveloppe avec une croissance qui fait rver les grands pays industrialiss Cest la construction du mega-port de Mariel qui a galement activ les travaux dagrandissement actuellement mens sur le Canal de Panama. ( ( disent blocus), 56% de sonds se prononcent en faveur dune Mais alors que ce dernier a t conu pour raccourcir les changes entre les le commerce international semble vouloir prendre beaucoup plus la direction Sud-Nord. De la Terre de Feu, pointe Sud du continent, vers lAmrique du Nord. Do limportance stratgique du mega-port de Mariel (Cuba). est le seul port, ou plutt la seule baie en eau profonde de la rgion ? Probablement non. Faut-il rappeler que les sous-marins allemands, pendant la Notamment, au Mle Saint Nicolas. A cette profondeur, les bombes lches par les destroyers des forces allies ne pouvaient les On dit que ce fut dailleurs lune des Unis en 1915 Revenons donc Cuba et ces nouvelles dispositions que commencent manifester les grandes dmocraties occidentales son gard. reprise des relations diplomatiques avec La grimpe 62% chez les sonds dorigine hispanique et 63% dans lEtat de Floride, traditionnellement le fief de lopposition anti-castriste et o les magnats de lconomie, locales ont toujours pes lourd sur les choix politiques de Washington. Cela en raction la dfaite de linvasion de la Baie des Cochons lance contre lle communiste avec le concours de ladministration Kennedy en avril 1961. Cependant il ny a pas que les relations amricano cubaines occuper lactualit. Les rsultats de ce sondage, conduit par lassociation indpendante Atlantic Council, viennent en mme temps quune dcision par lUnion europenne de faire un pas vers la normalisation de ses relations avec Cuba. de lUnion europenne ont approuv lundi (10 fvrier) un processus visant normaliser leurs (sempresse-t-on dajouter) encourager La Havane poursuivre les rformes dans le domaine des droits de lhomme. Mais ce nest probablement pas la seule explication ce changement dattitude en train de se gnraliser. En effet, souligne larticle, la dcision de lUE intervient dans un contexte douverture de Cuba aux investissements trangers, notamment dAmrique latine. barbudos, Cuba is open for business. Et pour de bon La dpche fait bien dajouter investissements notamment dAmrique latine. Car en mme temps, cest fini le temps o les investissements allaient dans la seule direction Nord-Sud. Le Nord grand consommateur de ressources naturelles et de main ( Obama cre la surprise aux funrailles de Nelson Mandela en saluant Raul Castro sous le regard de la prsidente du Brsil Dilma Roussef Yon Optinite pou Piblik la Bay Dizon yo Fowm Kominot sou Som Transptasyon Fowm Kominot sou Som Transptasyon Yap Anonse! Evennman sa-a se yon swit Som sou Transprtasyon 2013 la, ki gen km objektif pou bay piblik la optinite pou li revize Rap sou Pwosedi yo ak bay dizon yo sou lavni transptasyon piblik nan Konte Miami-Dade. Fowm lan ouv a tout moun. Pou plis enfmasyon, rele 305-375-1357 oswa vizite www.miamidade.gov/citt oswa imel citt@maimidade.gov. Pou mande meteryl nan fma ki pi aksesib, svis entprt ki pa lang siy, ak/oswa nenpt akomodasyon pou patisipe nan nenpt pwogram oswa reyinyon Konte-a ganize, tanpri kontakte Nya Lake nan 305-375-1357 oswa pa imel nan nlake@miamidade.gov senk jou davans pou f demann ou an. Itilizat TTY yo ka egalman rele 711 (Florida Relay Service). Wap pran transp piblik pou ale nan reyinyon an? Vizite www.miamidade.gov/transit oswa rele 305-770-3131 pou enfmasyon sou bis yo. 22 fevriye 2014 22 fevriye 2014 Miami-Dade Main Library Auditorium a 10:00 AM 101 West Flagler Street Miami, Florida 33130 Miami-Dade Main Library Auditorium a 10:00 AM 101 West Flagler Street Miami, Florida 33130 LUnion europenne. Et tout doucement aussi les Etats-Unis. Lentement mais srement. Paradoxalement cest dabord une question de pur capitalisme. Avec les nouvelles dispositions du prsident Raul de Cuba que avec le reste du monde, eh bien cest la prdiction du pape Jean Paul II lors de son voyage historique La Havane souvrir au monde et le monde souvrir Cuba ! Mais surtout ce changement est le rsultat de la baisse, sinon la perte du monopole que les grandes dmocraties occidentales ont exerc sur le reste du monde pendant plusieurs pour commencer prendre (ou reprendre) elle aussi un peu dautonomie ? Mlodie, 103.3 FM Port-au-Prince occidentaux. ce qui nous concerne surtout le Brsil. Justement le Brsil vient de faire un investissement de plusieurs milliards de dollars US Cuba. Il sagit de la construction du mega-port de Mariel. Mariel est la rgion de Cuba la plus proche de la Floride, juste en face de Key West. Et quest-ce quun mega-port ? Cest un port en eau cargos conus aujourdhui pour transporter le plus de fret que possible. Les cargos gants y viendront dbarquer les marchandises, qui seront rembarques sur de plus petits cargos en direction des ports plus normaux. Comme ceux de Floride, par exemple. ... hatienne maintenant effective prsident JeanBertrand Aristide, qui tait revenu au pays dun exil de 3 ans Washington, la suite dun coup dEtat militaire sanglant perptr, le 30 septembre 1991. Aristide a retrouv son fauteuil prsidentiel en Octobre 1994 et a termin rgime militaire sous la pression des tats-Unis et la menace dutilisation imminente de la force militaire des tats-Unis. pendant sa campagne lectorale de rtablir larme ou de crer une nouvelle force militaire pour combler le vide qui sera cr par le dpart prvu des casques bleus dploys dans le pays il y Le dploiement des nouveaux ingnieurs et techniciens militaires et le lancement effectif de leurs activits sont les Le contingent dingnieurs militaires fonctionne partir dune ancienne base occupe par des soldats Equatoriens qui, lan dernier avaient remis linstallation diplms de l cole militaire Eloy Alfaro et Los Vencedores del Cenepa de lEquateur au terme de dix mois de formation et dune priode dexpriences de terrain. Les autorits de la dfense ont indiqu HCNN quenviron 30 autres jeunes mois dernier pour lquateur pour recevoir une formation militaire en vue de soutenir les Membres du Gnie militaire forms en Equateur (photo HCNN)

PAGE 8

DECENTRALISATION ( classique, mi futuriste. Classique dans lutilisation de lancien Bureau du Port, avec son portail dpoque, comme entre, et leve. Il y a quelque chose de neuf, ces mariages de rythmes jazzy tout en tant bien de chez nous, ce quelque chose la fois magie, et vive la diffrence On simagine en train dassister un grand show de music hall, non pas New York, Las Vegas ou Monaco, mais dans une langue, des danses et une culture inconnues des costumes et des dcors, limmensit de la salle, la sonorisation parfaite. Et aussi la mto. Alors que le Nord-Est des Etats neige de lanne. en fte, toujours en tte. Oui mais. Nous craignons un norme malentendu et que tant defforts ne soient vains. Du moins pour linstant. mme satisfait pour que le monde entier le soit aussi. Car ce nest pas nous seulement qui dcidons si nous sommes prts ou pas mais les grands valuateurs internationaux. Or ceux-ci ne manqueraient pas de relever immdiatement toutes les failles. Dabord le lieu o tout le monde risque daller pendant Attention l, les toilettes, toutes neuves quelles soient, sont cependant sales, malodorantes, pas deau courante et les murs dj tachs. Une heure plus tt, elles taient clean et il y avait une surveillante lentre. Mais il est arriv que le btiment ait t envahi carte dinvitation, et qui ont fait un tel bordel que le prsentateur a d leur demander une chance. Qui sont ces trublions ? Le snateur du Sud-Est, Edwin Zenny, semble savoir. Il a laiss la table prsidentielle pour aller parlementer avec eux. Imaginez un spectacle de cette envergure pour touristes et qui vienne tre perturb de faon aussi scandaleuse. tourisme. Et probablement que, en dpit de tous ces efforts, Question de scurit ? Et mme la nouvelle police spcialement cre pour le tourisme ne pourra rien y faire. Car il sagit de la scurit gographique, physique, environnementale. Et aussi cologique. Si ces intrus ont pu pntrer par effraction dans lauditorium, cest que celui-ci nest pas assez protg. Non pas les agents lourdement arms de lUSGPN (scurit prsidentielle) posts sur les lieux, mais scurit gographique. On nimagine pas un centre culturel dune telle importance ct dun bouge ou lieu frquent par des individus en qute de plaisirs faciles. Or tel est le cas. Le Centre de convention avoisine des boites de nuit, qui ne cherchent pas cacher leur lanterne rouge. Les autorits nont pas eu le courage de faire place nette et dimposer lautorit de lEtat soit par lexpropriation, soit par la rcupration de proprits qui, de par leur position par probablement du domaine priv de lEtat. A preuve, la belle promenade du front de mer sarrte pile avant datteindre le joyau de lensemble, le Convention center. entour sur une grande distance dun large espace vide, consacr soit au parking (celui quon a vu ne peut recevoir plus dune vingtaine de voitures) soit dautres btiments administratifs connexes. Mais pas avec une rue chaude (et quel point) comme ici. Il y a ensuite la scurit environnementale. Quand certain davoir tout fait, comme ctait promis, pour y remdier autant que possible ? Cest tout a qui sera analys par les valuateurs internationaux. affront au bon got. Open ? Nos artistes oui. Toutes nos bonnes volonts. Marcus Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince Un stand de masques et autres crations (photos Hati en Marche) LEcole de Musique Dessaix-Baptiste de Jacmel tout en tubulures et panneaux interchangeables, pouvant accommoder au moins 1000 places assises. Le public, tri sur le volet, semble reprsenter toutes les catgories sociales de la ville. arc en ciel du multre Ption et du gnral Magloire Ambroise. Ouverte sur le monde de par sa position gographique, on y distingue aussi beaucoup de patronymes dorigine aussi bien nord-europenne (allemande, britannique, hollandaise) que levantine. Mais cest surtout de son jumelage historique avec le Venezuela que shonore Jacmel. Cest de cette ville que partit colonisateur Espagnol hors de cette partie du continent. Cela crmonies de vendredi avec le prsident Michel Martelly et le premier ministre Laurent Lamothe. Aussi le Centre de convention, galement une place Une soire de quelque 500 couverts mais en tenue dcontracte. Et dont le plus relax a t le chef de lEtat. Michel Martelly semblait se remettre des deux semaines de fvrier, et le plus ardu, le Dialogue politique avec les partis En lever de rideau, lEcole de musique DessaixBaptiste (sise Jacmel) dans des airs immortels aussi bien de chez nous que de lAmrique latine. On prend tout de suite la mesure de la haute qualit artistique que nous rserve la soire. Stphanie Villedrouin. Spectacle des Ballets Bacoulou Le carnaval artistique de Jacmel

PAGE 9

Page 9 BANQUE NATIONALE DE CREDIT

PAGE 10

Page 10 Mercredi 19 Fvrier 2014 WHATS UP LITTLE HAITI ? with Pascale E. Taddeo Construction works are already under way to build different facilities, including an airport which will be able to French name for Cow Island. Several beach resorts, villas, roads and other infrastructures will be built while protecting the islands current eco-system, according to a plan promoted by the Haitian government. Haitian Prime minister, Laurent Lamothe, and Tourism minister Stephanie Balmir Villedrouin, have visited the island several times over the past months to supervise construction sites and meet with community members on the development of the project. According to a source close to the government, the executive branch will publish the names of seven of ten judges, chosen by the Senate, to be appointed to the Superior Court of Auditors and Administrative Litigation. Out of the ten names submitted to the executive branch by the Senate, three were excluded for having fake diplomas, said the source. They are Mhu Mlius Gaston, Senators from the opposition had made it a condition of their participation in the inter-Haitian dialogue launched several weeks ago at El Rancho Hotel, that this list come out Simon Dieuseul Desras, President of the Upper House, had conveyed the insistence of his comrades to the executive branch that the list be published before the signing of any document whatsoever. Dany Laferriere received at the Haitian origin and a new member of the French Academy, was a guest of French President, Franois Hollande at the Elysee his meeting. He [Holland] was smiling, affable. It is clear he loves to chat with writers [...] We talked at length about Haiti and Quebec. In Haiti, there was talk of a large library, because I would like a stronger French presence in Haiti and tourism infrastructure As part of the inauguration of sports and tourism infrastructure, President Michel Martelly, accompanied by Prime Minister, Laurent Lamothe was scheduled to travel to Jacmel last Friday. In order to create a favorable business Haitian business sector A delegation of Haitian entrepreneurs will meet with about business opportunities and investment opportunities between the two countries. in Haiti Englands famous soccer player, David Beckham, wants to invest on Haitis most beautiful island which is deemed to become the Caribbean countrys top tourist destination in the coming years, a Haitian lawmaker, from the island, told HCNN last Saturday. Lawmaker Jean Fenel Tanis said he was contacted by a Beckham agent who told him of the British star soccer players interest in making acquisition of a piece of land on the southern island of Ile-a-Vache, not far from the site where British pirate captain Henry Morgans ship sank in the midHaitian tap-tap David Beckham government to opponents Haitian President Michel Martelly offered last Wednesday to open his government to opponents who have been involved in political talks regarding ways to hold credible elections. But the Caribbean countrys leader rejected calls to oust his prime minister, Laurent Lamothe, whom he believes is doing a great job. Political players participating in the two-week long discussions told HCNN that President Martelly has offered to welcome representatives of opposition parties to the government in a move to ease the political atmosphere as the country prepared to hold crucial legislative and local elections this year. President Martelly has offered to integrate opposition parties into the government, because he wants to show openness, Rudy Herivaux, the leader of the opposition thing, said Herivaux. Nevertheless, a smaller group of opposition party declined the offer to become part of the government, arguing that they only want to come to power through elections. in the discussions, and there are parties that want to integrate the government, said Sauveur Pierre Etienne, the leader of the Peoples Struggle Party (OPL). But we are not interested in participating in the government because we want to remain an opposition party and we only want to come to power through credible elections, PierreEtienne Told HCNN. During the discussions, government and legislative authorities along with representatives of a wide-range of political party have reached a consensus on the opportunity to organize one combined ballot to elect two thirds of the 30-member senate and assembly to renew the whole lower chamber and local government entities. to be in Haiti this Monday On Monday former President Bill Clinton was other things, he was scheduled to make an announcement while touring the recycling company SRS Haiti (Sustainable Recycling Solutions). Bill Clinton, accompanied by David Crane, the CEO of NRG Energy Maryse Kedar, founder of Prodev, Caroline Sada, President of Ayiti Natives, Pastor Jean Heleur and community leaders, was scheduled to visit the school Prodev Union of apostles, a solar system and a garden supported by the Clinton Foundation for the planting of trees and other gardening activities. The Former U.S. President, was to visit the companys Recycling Solutions (SRS Haiti Sustainable Recycling Solutions). He was to be joined by Andrew MacCalla and Brett Williams, co-founder of SRS Haiti, Mike Shinoda, lead singer of Linkin Park and a major investor. Bill Clinton was scheduled to make an announcement during this visit. Subsequently, President Clinton was to visit the company Industrial Revolution II (IRII), a new clothing manufacturer located in the Metropolitan Industrial Park families and the local community. He was to be joined by Joey Adler, founder IRII, Rob Broggi, CEO of IRII and Jeff Lahl, Plant Manager. environment and improve the living conditions of the population, the government has invested over 40 million U.S. dollars in the South-East Department to make possible the completion of several major projects. The Ministry of Youth, Sports and Civic Action organized, in partnership with the Embassy of Venezuela in of Venezuela, Commander Hugo Chavez, who passed away March 5 th Designed to perpetuate the work of Chavez and in honor of Chavez memory, this tournament will bring together youth teams from Gressier, Carrefour, Delmas and Petion Ville. It will run from Saturday February 15 through Feburay 26 at the Dadadou Sports Centre, the Sports Centre of Carrefour, the St. Therese Park in Petion Ville, and the St. Jean de Gressier Park. Placed in the same division, the teams will play an elimination phase to determine the top two teams to compete The Ministry invites young people to come and support the teams in this tournament and urges them to participate in any initiative to honor the memory of this leader, who dreamed of transforming the Latin American and Caribbean societies laying the foundations for a new form of cooperation between the peoples and states of this great region. An agent working for David Beckham contacted me recently and told me that Beckham wanted to acquire a piece of land on Ile-a-Vache where he would like to invest, Tanis told HCNN on Saturday. They contacted me because they know I am a representative of Ile-a-Vache in Parliament, but they did not tell me yet what the project is exactly about, Tanis said. It is not clear whether Beckham would want to build a private home or a facility to host a project on the island which has been the site for the implementation of the Haitian governments most ambitious tourism project which will cost several hundred million dollars. I told them to come to Haiti so I may introduce them to the authorities who may help Beckham make the investments he wishes to make, Tanis told HCNN, saying he was in contact by e-mail with Beckhams team. Actually, I have to get back to them soon to further talk about some details, he added. Several international developers and partnering foreign government entities have already submitted concrete proposals to relevant Haitian authorities to invest on the 13 km-long and 3.2 km-wide unspoiled island, near the southern city of Les Cayes. About 15,000 people are living on the island which has two highly prized beach resorts Abaka Bay and PortMorgan, the latter, named after British Captain Henry Morgan who narrowly survived the wreck of his Jamaica Merchant ship

PAGE 11

Page 11 AVIS DIVERS dpens en raison de la qualit des parties. Miragone en audience publique et en ses attributions civiles de divorce du lundi onze (11) Public reprsent par Me. Herv JEAN-LOUIS, Av. Subs. Commissaire du Gouvernement Il est ordonn ..etc En foi de quoi ..etc Il est ordonn tous huissiers sur ce requis de mettre le prsent jugement seront lgalement requis. DESIR AURELUS en la forme ; maintient le dfaut faute de comparaitre octroy laudience du vendredi six Dcembre deux mille treize contre la dame ne Marie Guerla ESTIM ; Admet le divorce dudit sieur Figaro AURELUS davec son pouse pour injures graves des liens matrimoniaux ayant exist entre eux, aux torts exclusifs de lpouse ; ordonne registres ce destins le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera publi dans lun des quotidiens sditant la capitale, sous peines de dommages intrts envers les tiers ; compense les dpens vu la qualit des parties ; commet lhuissier Clerbrun FAURE de ce du ressort de Port-au-Prince, en audience civile, publique et ordinaire du vendredi dix Janvier deux mille quatorze, en prsence du Substitut du Commissaire du Gouvernement IL EST ORDONN ETC EN FOI DE QUOI ETC Clerbrun FAURE., Huissier la loi, statuant publiquement et par dfaut au nom de la Rpublique que et charge dappel. Maintient le dfaut requis et octroy laudience du 23 contre le cit Maxo Luma pour faute comparaitre laudience, conformment larticle 49 du code de procdure civile Luc D. Hector. Dit et dclare que le cit Maxo LUMA doit faire place nette de la maison du requrant situe Carrefour, Arcachon 32 rue Duron # 102. Ordonne le dguerpissement du cit Maxo LUMA de la maison du requrant situe ladresse susmentionne. Condamne le cit Maxo Luma aux frais et dpens de la procdure. Commet lhuissier Pierre Wilberne est par dfaut. AINSI JUG ET PRONONC, Wilfrid MARCENAT, Juge en audience civile, publique, ordonne du mercredi 23 Octobre 2013 au Tribunal de Paix de la Commune de IL EST ORDONN tous huissiers sur ce requis de mettre le prsent jugement en seront lgalement requis. EN FOI DE QUOI, la minute de la prsente sentence est signe du juge et du COLLATIONNE Me. CADOR WILPHEN, Av. CERTIFICAT avoir reu en date du 26 Mars 2013 la dclaration enregistre au # 260313-15 SICOMPAP en date du 26 Dc. 2012 dans la zone de 1 Ave Bolosse. a) Son permis de conduire b) La plaque dImmatriculation de son vhicule de c) .. d) .. e) f) g) Resp. du Serv. des Investigations responsable du Commissariat de P-au-P. Admet en consquence le divorce du sieur Raymond DOLN davec son pouse ne Serette JEUDI pour injures graves et publiques aux torts de lEpouse. Prononce la dissolution des Delmas, de Transcrire sur les registres ce destins le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la capitale sous peine de dommages ordinaire et publique du jeudi dix-huit Juillet deux mille treize, en prsence de Me. Joseph Elyse JEAN LOUIS, Substitut du Commissaire du Gouvernement de ce ressort et avec Il est ordonn En foi de quoi Pour expdition conforme Collationne Roosevelt ZAMOR, Av. favorable laction du requrant, accueille laction intente en divorce par le sieur Eber Raynald KERNIZAN contre son pouse ne Crambelin YOUTH, en la forme maintient le dfaut octroy contre la dfenderesse laudience du mardi vingt-neuf (29) Octobre divorce du sieur Eber Raynald KERNIZAN et la femme ne Crambelin YOUTH pour Prononce la dissolution des liens matrimoniaux ayant exists entre les dits Epoux tout registres ce destins le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la capitale sous peine de dommages intrts envers les tiers et de rdiger lacte de Divorce des Epoux prcits ; Commet lhuissier Mikerlange PIERRE de dpens en raison de la qualit des parties. de Miragone en audience publique et en ses attributions civiles de divorce du lundi onze (11) Public reprsent par Me. Herv JEAN-LOUIS, Av. Subs. Commissaire du Gouvernement Il est ordonn etc En foi de quoi .etc Il est ordonn tous huissiers sur ce requis de mettre le prsent jugement seront lgalement requis. DESIR. Il est port la connaissance du public quun jugement en date du treize (13) Janvier maintient le dfaut requis et octroy la barre contre la partie dfenderesse, Admet le divorce des parties, Prononce en consquence la dissolution des liens matrimoniaux existant entre registres ce destins le dispositif dudit jugement dont un extrait sera publi dans lun des quotidiens sditant la capitale sous peine de dommages intrts envers les tiers sil y dcision. Compense les dpens. AINSI JUG ET PRONONC PAR NOUS, Sully L. GESMA, Juge en audience civile, ordinaire et publique du lundi treize (13) Janvier deux mille quatorze (2014), en prsence de Me. Nelson CILIUS, Substitut du Commissaire du Gouvernement de ce ressort IL EST ORDONN tous huissiers sur ce requis de mettre le prsent jugement lorsquils en seront lgalement requis. susdits. Me. Eddy Joseph Esprance NELSON Me Nelfrand NELSON dclare fonde ladite action ; Admet en consquence le Divorce de la dame Yves Marie Dominique GEORGES davec son poux Hrold JOSEPH pour injures graves et publiques ; Prononce la dissolution des liens matrimoniaux existant entre les dits poux ; Ordonne dispositif du prsent jugement dont un extrait sera publi dans lun des quotidiens sditant la Capitale sous peine de dommages intrts envers les tiers sil y chet ; de ce Tribunal RENDU DE NOUS, Jacques Hermon CONSTANT, Juge en audience Civile, ordinaire et publique du mercredi huit Mai deux mille Treize, en prsence de Me. Jean Claude DABREZIL, Substitut du Commissaire du Gouvernement de ce ressort, avec lassistance IL EST ORDONN, tous huissiers sur ce requis de mettre le prsent jugement forte lorsquils en seront lgalement requis. susdits. COLLATIONNE favorable laction de la requrante, accueille laction intente en divorce par la dame Cericleste LOUICIUS pouse ne Genese LEGER contre son poux Cericleste LOUICIUS, en la forme maintient le dfaut octroy contre la dfenderesse laudience du Mardi vingtAdmettre le divorce de la dame ne Genese LEGER et son Mari Cericleste LOUICIUS registres ce destins le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la capitale sous peine de dommages intrts envers les tiers et de rdiger lacte de divorce des Epoux pr-cits ; Commet lhuissier Mikerlange PIERRE de

PAGE 12

Page 12 HAITI, QUEL DEVELOPPEMENT ? Je voudrais terminer, au moins provisoirement, cette ai eu faire un bref expos au forum du MARNDR qui sest tenu les Tout dabord, je dois signaler que, contrairement ce que (voir Mais personnellement je men suis tenu au sujet qui mavait t UNE REFORME AGRAIRE ADAPTE AU CONTEXTE HATIEN ET FAVORISANT LEXPLOITATION DURABLES DES RESSOURCES NATURELLES. Je ne vais pas reprendre ici tout mon propos ; je dirai simplement que jai dabord voulu me positionner contre Triennal de relance de lagriculture), car lagriculture familiale nest pas condamne lautosubsistance, notre grande denre dexportation, le caf, na-t-elle pas t produite par des exploitations familiales ? ce nest donc pas la destination de la production (lautosubsistance ou le march) qui servira de dexploitation. prsentation que je suis tomb sur ce texte de Marc Dufumier (Les projets de dveloppement agricole, Editions Karthala, Les exploitations de petite taille, qui ne parviennent besoins vitaux incompressibles des exploitants et de leurs familles ; Les exploitations familiales, qui assurent un minimum partage entre les hritiers la mort du propritaire ; mais, en attendant quon y arrive, on peut chercher une formule propos par le Ministre Wilson Laleau lors de latelier sur et des Finances les 21 et 22 novembre 2013 (voir 49, 50) 5. Quant lindivision, on peut aussi chercher une formule qui permette une exploitation de la terre en tenant compte des intrts de tous les hritiers. Au cours de cet atelier du MEF mentionn plus haut, Bernard Gousse qui est prsident de la Commission Prsidentielle sur la rforme du droit des affaires, a attir selon laquelle on ne fait pas de distinction entre les biens de lentrepreneur individuel et le capital de lentreprise. Il a (SARL) qui permettent de garder lunit de lexploitation de lconomie sociale et solidaire (coopratives). De telles innovations supposent un important travail de formation des entrepreneurs, deducation lentreprenariat, mais aussi, et surtout, un changement radical dans les mentalits, et ce ne sera pas le plus facile obtenir, mais la modernisation de notre agriculture passe par l et nous avons intrt nous y mettre tout de suite. Bernard Ethart Jacmel le 16 fvrier 2014 vital pour la force de travail disponible dans les familles sans quil y ait besoin de revenus extrieurs ; Les exploitations patronales, qui ont recours de la mainactivement la gestion et lexcution des travaux ; Les exploitations capitalistes, dans lesquelles les du personnel salari. Si nous revenons notre situation, on peut dire que la vaste majorit des exploitations agricoles sont du premier mais il faut reconnaitre quil y a deux domaines sur lesquels il faut absolument intervenir si on veut arriver des exploitations familiales viables, le foncier et le statut de lentreprise. En ce qui concerne le foncier, on sait que le mode de 1. Injustice dans la rpartition de la terre ; 2. Inscurit de la proprit ; 3. Inscurit de lexploitation ; 4. Atomisation des exploitations ; 5. Lindivision. 1. Rparer linjustice dans la rpartition de la terre suppose une rforme agraire, mais nous savons que, pour le moment, ceci nest pas lordre du jour. 2. Pour linscurit de la proprit, des programmes de relev cadastral peuvent porter un dbut de solution. 3. Linscurit de lexploitation peut tre combattue par la mise en application de la lgislation sur le faire valoir indirect (fermage et mtayage). 4. Pour latomisation des exploitations, il faudrait agir au HORIZONTAL 1. Parlement qui vient dautoriser le mariage homosexuel 2. Fortuite 3. Calme 4. Souvrain dun petit tat 5. Dcouvert 6. Entourer un fardeau dun cordage pour le hisser 7. Septime plus grand 8. En matire de Proposition. VERTICAL 1. Sans jugement 2. Capuchons du Ku Klux Klan 3. Risquai Indium 4. tat sous lautorit dun prince musulman 5. Pronom 6. Aluminium Monastre orthodoxe 7. Pronom desse condamne tre toujours amoureuse 8. Monnaie romaine. ECOSSAIS CASUELLE EGAL###S ROITELET VU#A#A#E ELINGUER LENA#ROC ES#THESE Visitez Haiti en Marche sur Internet au www.haitienmarche.com SCRABBLEArrangez les sept lettres ci-dessous pour former un mot franais Solutions de la semaine passeEUDEMIS J X O U T A T Solutions de la semaine passe:Solutions de la semaine passe: LES JEUX DE BERNARD Allez de BANNIR CORDES en utilisant des mots du vocabulaire franais, et ne changeant quune lettre par ligne.Mots Crois s GRADUE GRADEE GRADES GRACES GLACES PLACES PLATESBANNIR CORDES G Q K M H G T C I R T G K U Q H K S C K L Y T S O D U Y P A N U O A P S N G L D F D E W T H L D H K E L A I M K D O E K D V L A W R E N C E J V L J R I I M U M T D C A T Z J L M X T N D Q S O H P X J Q Y Q F A S S E N D E R N O V H D M Q J A J L T I C S J C L I K D O U V L I T O G A T J G Q J F G I L E O X K K S N R I V H N H R P E F Z C Z F K V E X O T U E X X O I Y T Y P M Y K R P Q L C R F S W G V M N L J R H L M D M vendredi, 14 fvrier 2014 Le Groupe dAppui aux Rapatris et Rfugis (GARR) se dit proccup des menaces profres lencontre du prtre jsuite dominicain Mario Serrano par le cardinal dominicain Nicols de Jess Lpez Rodrguez. En effet, au cours dune rencontre tenue le 26 janvier et Religieuses (CONDOR), le cardinal dominicain, nationaliste aux responsables des jsuites de prendre des dispositions pour porter le prte se taire et ne plus mener dactions en faveur dominicain. des choses qui doivent tre changes. Jai lintrieur de moi un profond petit lac... Jai t duqu par les Jsuites, et je les aime. Mais avec cette crapule, rien ne mintresse. Il sest consacr des groupes de gauche pour faire ce qui lui semble contre cette dcision juge absurde, xnophobe, raciste et discriminatoire par tous les dfenseurs de droits humains. avec des reprsentants dorganisations des socits civiles paraph une dclaration conjointe pour rclamer lannulation de la Sentence. Le GARR veut rappeler au Cardinal Nicolas Lopez Rodriguez que le droit la libert dexpression constitue un droit inalinable consacr par la Dclaration universelle des dexpression, ce qui implique le droit de ne pas tre inquit pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de Par consquent, tout dfenseur de droits humains peut lever la voix pour dnoncer toutes violations de droits de la personne humaine, indpendamment de son appartenance religieuse et sociale. Continuant de rclamer lannulation de larrt TC en vue dassurer la scurit physique et permanente du prtre quitude son travail daccompagnement des sans voix en Rpublique Dominicaine. Il recommande au gouvernement de la Rpublique Dominicaine pour viter de se faire complice en cautionnant ce gnocide civil entrepris par la Rpublique Dominicaine Rapatris et Refugis)

PAGE 13

Page 13 TI GOUT PA TI GOUT ak Jan Mapou UNESCO. ganizasyon ki la pou devlopman edikasyon, lakilti toupatou, nan tout peyi. 21 fevriye se jou pou tout peyi Sosyete Koukouy depi 1965, nan radyo Karayib nan Riyl Chavannes Nou pran tan. Anpil tan pou nou te demaske kolon lokal yo. Nou pran tan, anpil tan pou zotobre kap dirije peyi-a konprann liyorans ak je pete-klere nan peyi-a. Nasyonal; li soti nan Kwabosal, rantre Nasyonzini. Li soti nan radyo ak nan jounal pou l rantre nan manman-lwa peyi-a... Lontan, Ayisyen te gen tandans depi yo kontre nan tw pp yo pa pale-l devan mon kostime. mon patisipe e konprann pou ansanm yo ka pran yon bon desizyon. tou kanpe. Yo tounen vivi dan griyen tank yo kontan. Men Franse se lang nou tou tankou yon pitit nou adopte akoz istwa se pye poul ki pa ka mounte tab. Yo aprann nou literati franse, yon avantaj bab-e-moustach nou pa te jwenn nan tan pa nou lakay; enben menm mon sa yo kanpe sou bwenzenng yo pou di se Franse yo vle pou pitit yo. Gen menm ki pouse lodas pa wont di se Meriken yo ye, se Angle ki lang yo, yo pa pale Sa ban nou malozye, City College Kansas University, Boston University, Indiana University Florida International University Jounen Entnasyonal Lanng Manman nou. International kenbe kilti yo, lang yo, istwa yo, moniman istorik yo, eritaj Poukisa yo te chwazi 21 fevriye? Ki kote dat 21 fevriye-a soti? Enben se paske an 1952 te gen 5 etidyan ki te mouri nan yon peyi ki rele Bangladesh Yo tap defann dwa pou mon Bangladesh pale lang manman ak papa yo ki rele Bangla. Bangladesh Se pa nan Bangladesh senpman non sa rive. Anpil bouye nan kozman politik ak ekonomik yo nan yon lang yo bokit mayi-a ka rete la. Se menm penpenp lan tou an Ayiti. An 1965 tonton Club, Zetwal Karayib Pi gwo viktim yo se te Mouvman 6 Koukouy nan radyo Karayib ki tap anime Emisyon Soly pou ki rezon gen yo n grap mo ak ekpresyon nan pale mon yo idantifye yo pi fasil, pi rapid E poukirezon yo te arete nou? ske se te pou kominis? ske se te pou aktivite politik? Mete bonm, jete bonm? Jete trakDestabilize gouvennman? Se mo sa yo, se akizasyon sa konn ni li ni ekri. Epi ankouraje tout mon pale lang manman mon mon, li dwe pou l pale, aprann li, aprann ekri nan sou menm pyedestal ak lang franse-a. Nou te mande pou leta la pwen okenn mon ki gen bon sans ki pa p ankouraje mon plat ou tout kote ou pase. UNESCO adopte rezolisyon Bangladeshla an Marseilles, Frans ; Bangladesh yo nan rezolisyon sa-a ki mande pou nou sispann pase anba pye lang nou ak kilti pa nou. Lang pa nou se pi bon zouti pou nan mizerere lavi-a e ki pa konn ni li, ni ekri. ak atik 4 konstitisyon-an, menm Leta Ayisyen poko vle pran ekjijans manman lwa peyi-a ki mande pou gen yon Akademi lwa-a. Ekzikitif la bloke-l. Li pa pwomilge-l, li pa pibliye-l nan le Moniteur Fritz Deshommes ak Michel Degraff yon Christian Plancher Premye Ayisyen toupatou, an nou kontinye pale, li, ekri ak Jan Mapou (mapoujan @bellsouth.net) La nouvelle force ne sera pas implique dans la scurit quotidienne dvolue la police, mais sera dploye cas de catastrophes naturelles ou dans dautres circonstances o ils peuvent aider protger les populations vulnrables. Beaucoup craignaient que la nouvelle arme se tournerait vers les anciennes violations des droits de lhomme qui avaient lhabitude dtre monnaie courante au sein de lancienne arme qui jouait un rle dans lapplication de la loi, telles que lexcution des mandats darrt et de recherche et les interpellations, entre autres. Il ny a absolument aucune possibilit pour les membres de cette nouvelle force dtre impliqus dans les violations des droits de lhomme, car ils ne seront pas attribus des missions qui pourraient les mettre en mesure de le faire, a assur le ministre de la Dfense, Rodolphe Joazile. maintenant effective des comparaisons celui de George Zimmerman, acquitt en 2013 du meurtre de Trayvon Martin, un adolescent noir tu par balles alors quil ntait pas arm, galement en Floride. reconnu coupable samedi soir de triple tentative de meurtre pour avoir tir sur le vhicule o se trouvaient Jordan Davis, la victime, et trois autres adolescents noirs. Il a aussi t reconnu coupable davoir fait usage dune arme mortelle, mais le jury na pas russi sentendre pour dire sil tait coupable dassassinat. Il encourt jusqu 60 ans de prison, la peine devant tre annonce en mars. Laffaire remonte novembre 2012. Michael Dunn se trouvait dans une station-service, et a demand des jeunes Lun des jeunes, selon Michael Dunn, est alors sorti du 4x4 et sest approch de lui. Michael Dunn a pris un pistolet dans sa bote gants et a tir. Il a expliqu avoir continu tirer --10 balles en tout--, alors que le 4x4 sloignait, car il avait peur pour lui et sa compagne. Lun des quatre occupants de la voiture, Jordan Davis, et est mort. Le jury, compos de 12 personnes, aurait d tre unanime pour dire si Michael Dunn tait coupable dassassinat. La procureure de Floride Angela Corey a annonc daccusation. Michael Dunn avait plaid la lgitime dfense, bien que la police nait trouv aucune arme dans le vhicule des quatre Noirs. Les trois survivants ont tmoign quils navaient jamais menac Michael Dunn. Le militant des droits des Noirs Al Sharpton a dplor meurtre. Mais il a tu quelquun. Je pense que cest un message a-t-il dit sur MSNBC. Pour les partisans de restrictions sur le port darmes feu, laffaire illustre le laxisme des lois de Floride.

PAGE 14

Page 14 METRO DADE AVI LEGALDapre Lwa Florid F.S.98.075(7), yap avize vot yo ki sou lis pi ba la-a. Nap avize w ke baze sou enfmasyon nou resevwa nan men Eta Florid, nou doute si w elijib pou vote. Yap mande nou kontakte Sipviz Eleksyon Konte Miami-Dade, Florid, pa pita ke trant jou apre resepsyon Avi sa-a pou nou kapab resevwa enfmasyon sou kisa yo baze kestyon ke w pa elijib la epi pou nou w kouman pou nou rezoud pwoblm la. Si w pa reyaji epi w pa reponn a lt sa-a, sa gen dwa mennen Sipviz Eleksyon an deside ke w pa elijib epi yo va retire non w nan sistm enskripsyon vot Eta-a. Si w genyen ankenn kestyon sou koze sa-a, tanpri kontakte Sipviz Eleksyon yo nan 2700 NW 87th Avenue, Miami, Florid oswa rele 305-499-8363. Yap avize: Dnye adrs nan rejis: Yap avize: Dnye adrs nan rejis: Abeyta, Zackari D 1421 SW 107Th Ave APT #172 Darling SR, Trevor A 7981 NW 14Th Pl Acevedo, Miriam 3261 SW 140Th Ave Davis III, William C 1530 S Greenway Dr Alcantara, Xiomara A 1581 W 49Th St APT 209 Davis, Elliot 884 NW 14Th ST Alevras II, James P 1550 N Miami Ave Davis, Terrell W 1235 NW 7Th Ct Allen, Geneisha L 3090 NW 77Th St De Feria, Adela G 1260 SW 6Th St APT 102-W Alvarez JR, Hector 2981 E 4Th Ave APT 11 De La Torre JR, Guido H 6480 W 8Th Ave Ara, Nelson 834 NW 30Th PL Deleon SR, Mickey 16241 SW 104th Ct Arkin, Celina L 14040 Biscayne Blvd #418 Desravines, Tashana 20 NE 139Th St Armenteros, Brigida 18867 SW 85Th Ct APT 22 Drake, Sidney D 1421 SW 107Th Ave A229 Ascano, Eduardo 1581 W 49Th St 145 Dukes, David 5941 NW 19Th Ave Axson, Terika M 18451 NW 37Th Ave APT 104 Dukes, John R 5301 NW 11Th Ave Bell, Sharelyn 3100 NW 191st ST Dumervil, Daniel 501 NE 180Th Dr Belle, Julian L 2900 NW 48Th St Ellington, Marsha 17430 SW 118th PL Benitez, Victor 9014 W Flagler St APT 6 Emmanuel, Martin 2365 NE 173Rd St APT C 312 Bennett, Braxton T 2331 NW 100Th St Escoto, Edison R 1331 Sharazad Blvd APT 4 Bernal, Jose A 9360 Fontainebleau Blvd #D109 Espana, Georgette 820 Meridian Ave #206 Berthold, Nessif L 8801 W Flagler St APT 303 Exposito, Eduardo A 7125 SW 116Th Ter Bilbao III, Jose R 1421 SW 107Th Ave APT 421 Farmer, Quindell A 26128 SW 139Th Ave Blandino, Juan M 1421 SW 107Th Ave #234A Ferguson JR, Robert D 15951 NW 17Th Ct Blandino, Miguel A 1421 SW 107Th Ave #234 Ferguson, Robert D 15951 NW 17Th Ct Bodden, Elizabeth 12751 Westview Dr Fernandez, Madelyn E 222 NE 146Th St Bozeman, Joseph 101 NE 71St St APT 101 Figueredo, Alexander 24951 SW 207Th Ave Braggs, Solomon 14970 SW 301St Ter Fletcher, Trevor E 12365 SW 151St ST #301 Briceno SR, Eduardo P 688 NE 85Th St APT #2C Fox Brennen, Shaw T 21530 SW 113Th Ave Brown, Dedrick J 881 NW 213Th TER #205 Fox, Raylest A 17900 N Bay Rd APT 403 Brown, Robert D 20120 NE 2Nd Ave APT W-21 Frohman, Trudy E 2642 NE 205Th ST Cabrera, Amelia M 42 NW 21St Ave #5 Gallego, Ana 18995 NW 62Nd Ave APT 206 Cadet SR, Donald J 19600 NW 37Th Ave Gamez JR, Angel E 661 SW 123Rd Ave Calderin SR, Juan R 1421 SW 107Th Ave #119 Gearin, Jimmy M 3140 NW 76Th St Calvo, Jesus N 11100 SW 197Th St APT 310 Giddins, Lucille T 19707 Turnberry WAY #B11 Candales, Humberto C 1421 SW 107Th Ave STE 1 Gipson, Joe N 1246 NW 58Th TER #10 Cariaggi, Karen A 12403 SW 250Th Ter Gonzalez JR, Humberto 1581 W 49th ST #238 Carmona, Estabania N 8533 SW 109Th Ave Gonzalez, Guillermo E 13555 NE 3Rd Ct UNIT #303 Carrazana, Alain 690 SW 1St Ct APT 703 Gonzalez, Michael J 3615 NW 1St St Casimir, Herby 101 NW 197th St Gonzalez, Ruben 1421-1 SW 107Th Ave #173 Cervantes, Jose L 1421 SW 107Th AVE APT 128 Gooden, Jacob 6516 NW 12Th Ct Chambers, Nadene L 1421 SW 107Th Ave #227 Green, Marcus J 13142 SW 244Th St Cherenfant, Woody 13910 NW 5Th Ct Guilford SR, Dwight 20181 NW 15Th Ave Chery, Jeffrey R 1311 NE 125Th St #202 Gulley, Travon L 16040 NW 27Th Pl Cid, John A 18101 NW 68Th Ave Apt C101 Hadley, Chantelle J 2277 NW 86Th TER Cintron, Maximo 879 NW 10Th St Harden, Derrick J 650 NE 149Th St #A509 Clare JR, Norman N 2831 NW 189Th ST Hassanali, Ali 14236 SW 92Nd St Cobas, Mike 1421 SW 107Th Ave APT #261 Hazelhurst, Chavvon 6965 NW 20th Ave Colado, Lazaro S 2429 NW 7Th Pl Hendricks, Anna M 17311 NW 49Th Ave Coleman, Andre L 3025 NW 69Th St Hernandez JR, Barbaro J 5040 E 4Th Ave #2 Colley, Gerald A 1581 W 49Th St Hernandez, Keith Z 1515 San Remo AVE APT A4 Colon, Derrick T 15290 SW 104th St #23 Hicks, Garriett D 6215 NW 2Nd Pl #2 Consuelo, Teresita A 1581 W 49Th St APT 230 Hogan, Clevaun R 17921 NW 42Nd Pl Contreras, Jose J 3660 SW 9Th Ter APT 4 Holmes, Bobby 1091 NW 7Th Ct APT 305 Cordero, Yosvani 10500 SW 44Th Ter Hormilla, Eric 15379 SW 77Th Ln Cotton, Ronald L 736 NW 3Rd St Hunter, Dwight E 1461 NE 169Th St Apt 223 Coty, George W 4501 SW 10Th St Inniss, Rainy S 1564 NE 8Th St APT 103 Cox, Duwaren D 1971 NW 180Th St Intriago, Luis C 2402 SW 108Th AVE Cruz, Orlando 15770 NW 27Th Ct James, Tawanna L 19711 NW 28Th Ct Cuevas, Jose L 6502 Kendale Lakes Dr 204 Jones JR, Wesley G 8962 SW 142Nd AVE APT 1211 Cummings JR, Irving T 2020 NW 1St Ave Jones, Brandon 410 9Th St Penelope Townsley Sipviz Eleksyon, Konte Miami-DadeKontinye nan lt paj la

PAGE 15

Page 15 COUNTY Kontinyasyon paj presedan an Yap avize: Dnye adrs nan rejis: Yap avize: Dnye adrs nan rejis: Jones, Leroy E 20180 NW 13th CT Rodriguez, Carlos J 1240 NE 131St St Keane, Peter M 1291 NE 160Th St Rodriguez, Carmen 1400 SW 84Th Ct King, Kenyan T 2245 NW 140Th Ter Rodriguez, Daniel 1343 NE Miami Ct #9 Kitteriell, Victoria 21535 SW 114Th CT Rodriguez, Manuel E 30100 Old Dixie Hwy #23 Kross, Eric M 1421 SW 107Th Ave UNIT 201 Rojas, Joe 1581 W 49Th St Apt 155 Laines, Antonio DV 15147 NE 6Th AVE Roman, Luis M 1421 SW 107Th Ave 180 Lassalle, Jose R 12020 SW 191St St Rosas, Sergio C 1581 W 49Th St #114 Lopez, Alex 1553 W 49Th St Royal, Rodney S 13850 NW 41St St Lopez, Carlos 1421 SW 107Th Ave APT 121 Sainte, Watline 1500 NE 125Th Ter #5 Lopez, Maria 6456 SW 158Th Psge Salcedo, Carlos 1421 SW 107Th Ave APT 239 Lucky, Jerold K 1828 NW 57Th St Scala, Michael R 7707 NW 2Nd Ave Lynn, Lewis B 2731 SE 17Th Ave Scott, Margo LE 1040 NW 151St St Mandel, Robert S 9601 Collins Ave APT 1405/06 Scott, Pearlie A 8500 NW 17Th Ave Mantel, Helen 7917 West Dr #19 Scutchings, Troy L 1581 W 49Th St 139 Manzanas, Francisco J 14902 SW 297Th Ter Sharpe, Matthew C 1161 Raven Ave Markowitz, Jesse M 1421 SW 107Th Ave 227 Shorter, Cortney D 17600 NW 5Th AVE APT 108 Martinez, Israel C 700 NW 111Th Pl #5 Sibilia, Frank 662 Douglas Rd Mc Cray, Yolanda A 11000 SW 218Th Ter Smith, Bobby 1030 NE 138Th St Mc Cutcheon, Ben 2730 NW 55Th St Smith, Takeydia T 1581 W 49Th St 139 McCree, Johnny E 1701 NW 2Nd Ct APT 505 Smith, Tomeka R 10838 SW 240Th Ter McKechnie, Christopher D 35250 SW 177Th Ct LOT 212 Solis, Jaime E 15231 SW 80Th St APT 403 McKinney, Terrell 1319 NW 60Th St Sparks, Leonard D 233 NW 20Th Ter APT 216 McMath, Cleveland 1951 NW 7Th Ave BLDG 160/APT236 Spencer, Sessaly S 2886 NW 204Th ST Menendez, Osvaldo L 10330 SW 48Th St Stemage, Matthew 1493 NW 7Th Pl APT 1 Miles, Tangela C 19801 SW 110Th Ct APT 810 Stylianopoulos, Konstantinos 1421 SW 107Th AVE #222 Mills, Willie L 3520 NW 178Th St Taaffe, John J 3022 SW 92Nd Ave Mitchell, Abraham 10441 SW 180Th St Tamayo, Jesus A 15405 SW 104Th AVE Monroe SR, Cecil N 4211 NW 196th St Teijeiro, Jose M 7829 SW 56Th ST APT B 103 Montenegro, Roberto 2205 NE 135Th Ter Thompson, Madril J 3120 NW 160Th St Montesino, Natasha B 214 NE 164Th St Torres, Daniel L 1559 SW 107Th Ave Moore, Angela M 18920 NW 17TH Ave Towns JR, Timothy L 18922 NW 10Th Pl Moore, Gabriel A 80 NW 35Th ST Upshaw, Steve F 1025 Atlantic Ave Moreno, Maria D 1255 NE 135Th St Uribe, Diana DP 18942 NW 86Th Ct #4104 Moss JR, Marvin 18200 NW 20Th Ave APT 4 Uribe, Diana P 6625 W 4Th Ave #209 Myvett, Daniel 13731 SW 270Th St APT D Usatorres, Carlos E 7546 W 20Th Ave #204 Nusbaum, Theodore J 7540 Adventure AVE Vairo, Marcelo A 820 Salzedo St APT 303 Osborn, Glenn P 6101 SW 26Th ST Valdes JR, Nelson 150 NE 26Th Dr Osorio, Claudio 3201 NE 183Rd St APT 508 Valette Seijas, Sherezade 1421 SW 107Th Ave APT 111 Pace, Rudolph V 160 NW 11Th Ter APT 1 Varas, Osmel J 1581 W 49Th St #193 Padron, Gustavo M 1522 SW 76Th CT Vasallo, Andres 1421 SW 107Th Ave APT 189 Pardillo, Aldo A 1581 W 49Th St UNIT 192 Vasic, Stevan 1421 SW 107Th Ave Ste 1 Paredes, Olga L 1421 SW 107Th Ave APT 189 Vasquez JR, John H 5911 SW 59Th St Parris, Brandon K 739 NW 53Rd St Vedrine, Muller 1175 NW 126Th St Pearson, Henry O 366 NE 159Th St Velazco, Rebeca F 124 NW 136Th Pl Penson, Tonya 1601 NW 42Nd St Verde, Elizabeth 1553 W 49Th ST Perdomo, Javier 2651 W 60Th Pl Victor, Marie A 901 NW 145Th St Perez, Oscar A 4350 SW 2Nd Ter Vidal, Julia 7931 SW 36Th Ter Piedra, Hilda 8980 SW 44Th St Vidal, Teresa 19220 Royal Birkdale Dr Pino, Brian L 1864 NW 88Th Ter Viguera, Alejandro 3991 SW 149Th AVE Polit, Michael B 20500 W Country Club Dr Villalon, Dalia G 1581 W 49Th ST Porras, Carlos E 11570 SW 2Nd St APT 106D Vives, Kristy M 1581 W 49Th St APT 160 Portee, Richard L 7701 NE 1St Ave APT 3R Walker, Algeria K 5310 NW 14Th Ave Poueriet, Katia L 1131 NE 142Nd ST Ward III, William C 1320 NW 7Th Ct Pruitt, Derek W 2501 NW 157Th Street Rd Ward, Tramine M 1732 NW 3Rd Ter #204 Quimbayo, Maide C 1581 W 49Th St APT 173 Watson, Lachina D 4601 NW 183Rd St UNIT E-13 Ragland, Antoinette S 1581 W 49Th St #117 Welch, Shawna LR 390 NE 125Th St #215 Rawls, Kevin G 13850 NW 41St St Wiggins, Corey J 421 NW 12Th St APT 4 Reid JR, Tony M 821 NW 104Th St Wiggins, Joshua M 2045 NW 43Rd St Reyes, Aron I 15711 SW 297Th St Williams, Chelsea D 11101 SW 200Th St BLDG 4APT 306 Reyes, Giovany 30855 SW 205Th AVE Williams, Eric C 101 Washington Ave #10 Reyes, Sheina G 3502 NW 182Nd St Williams, Maurice D 2282 NW 50Th St Rios JR, Dayron 5925 SW 113th Pl Wilson, Erzulie 12670 NE Miami Pl Rios, Luis A 8957 SW 225Th TER Woods, Triji A 1518 NW 103Rd St Riveron, Carlos 9418 SW 146Th Pl Yannimaras, George D 1421 SW 107Th Ave APT #103 Roca, Roberto A 14539 SW 141St Pl Zullinger, Thomas A 1421 SW 107Th Ave APT 185 Rodriguez, Amada M 10264 SW 129Th CtPenelope Townsley Sipviz Eleksyon, Konte Miami-Dade

PAGE 16

Page 16 BACK PAGE dhuile de vtiver de la Socit Agri-Supply, plus connue sous le nom de Frager, aux Salut Aquin en dix ans, passant de 20 60 tonnes par an, ce qui en fait le plus grand producteur familles de cultivateurs de vtiver et est devenu le maillon incontournable pour lIndustrie de la parfumerie et le premier producteur et exportateur dhuile essentielle de vtiver au monde. Les dgts matriels sont importants, selon le constat dune quipe du MCI dpche sur place mardi soir. Pierre Lger, le propritaire de la Socit Agri-Supply, remercie toute la population du Sud et les autorits locales pour leur prcieux concours loccasion de ce sinistre. Grace au support de tous, le feu a pu tre maitris et les dgts bien quimportant sont et de ltranger pour exprimer leurs sympathies et leur solidarit. Un remerciement spcial tous les artisans et techniciens venus tt ce mercredi des Cayes et de Port-auPrince pour offrir gracieusement leurs services et qui sattellent dj aux travaux de pouse Port-au-Prince, lundi Prsidence de la Rpublique dplore lassassinat Fvrier 2014, Canapvert, du coordonnateur de la Plateforme des Droits Humains (POHDH), M. Daniel Dorsinvil, et de son pouse, Mme Girldy Larche. La Prsidence de la Rpublique, au nom de lensemble du Gouvernement, adresse aux proches et familles de ces nouvelles victimes des escadrons de la mort qui continuent de semer le deuil Tout en reconnaissant les efforts de la Police garantir un climat de scurit acceptable dans le pays, la Prsidence appelle faire preuve de plus de vigilance et de prsence criminels et ces barbares.