Haïti en marche

MISSING IMAGE

Material Information

Title:
Haïti en marche
Physical Description:
v. : ill. ; 45 cm.
Language:
French
Publisher:
s.n.
Place of Publication:
Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date:
Frequency:
weekly
regular

Subjects

Subjects / Keywords:
Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre:
newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage:
United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti

Notes

Language:
In French.
General Note:
Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
All applicable rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier:
oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869
System ID:
UF00098809:00594


This item is only available as the following downloads:


Full Text

PAGE 1

hatien, Mgr Une rare dmonstration de rconciliation : le prsident Martelly et les deux numros 1 du parlement ( droite) le dput Jean Tolbert Alexis et le snateur Simon Dieuseul Desras Le Morne Saint-Christophe o plusieurs dizaines de milliers de victimes du sisme ont t inhumes dans des fosses communes ( Le PM Lamothe et le chef de la dlgation dominicaine aux sances de ngociations, le ministre la prsidence, Gustavo Montalvo Un incendie a dvor samedi un camp de victimes du sisme ( PORT-AU-PRINCE, 10 Janvier Le 1 er janvier, le prsident Michel Martelly prside les crmonies du 210 e anniversaire de lIndpendance en compagnie de lexprsident vie et chef dun rgime sanguinaire, Jean Claude Duvalier surnomm Baby Doc, et de lex-gnral-prsident ( PORT-AU-PRINCE, 11 Janvier Cest devenu une coutume qui va durer on ne sait encore pour combien de temps. De commmorer ou plutt se remmorer, chaque 12 janvier, PORT-AU-PRINCE, 12 Janvier La presse nordamricaine lunanimit est plutt insatisfaite de laide accorde Hati aprs le sisme du 12 janvier 2010, qui a ( ( le sisme de 2010 qui a fait pas moins de 250.000 morts dans la capitale hatienne et caus des pertes irrparables, la fois tu environ 250.000 personnes et jet la rue 1,5 million, dtruisant prs de la moiti des btiments et rsidences dans ( PORT-AU-PRINCE, 8 Janvier Jamais le gouvernement hatien navait t aussi transparent dans un processus de ngociations avec nos voisins dominicains. Le Monde.fr avec AFP Le pape Franois a annonc, dimanche 12 janvier, la cration, lors dun consistoire le 22 fvrier prochain, de seize P-au-P., 11 janv. 2014 [AlterPresse] --4 personnes, vers 11:30 am locales (16 :30 gmt), le samedi 11 janvier 2014, Mgr Chibly Langlois, 55 ans, vque des Cayes (Sud)

PAGE 2

Page 2 EN BREF ... EN PLUS ... Cette gnration a livr le pays la tutelle, soit activement pour certains soit passivement pour dautres, a relev Simon Dieuseul Desras, le prsident de lAssemble nationale, qui croit que pour rparer les erreurs passes toutes les forces majorit tout prix par lExcutif, a soutenu le prsident de lAssemble nationale. Le fonctionnement du Parlement a aussi t perturb par la structure charge des relations avec le Parlement, faisant ainsi rfrence au ministre Ralph Thano. M. Desras plaide aussi pour le respect des institutions et des prescrits dmocratiques, arguant que le spectre de la dissolution du corps lgislatif nest plus quun souvenir, mieux grer les affaires de ltat. Nous sommes alls trop loin dans la provocation a-t-il lanc. En ce qui a trait aux lections qui doivent permettre de renouveler le personnel politique, le snateur Desras croit quelles devront avoir lieu cette anne. Toutefois M. respect des rgles en matire lectorale. Avec cette dynamique, conclut-il, la protection des acquis dmocratiques sera sauve. HPN Le prsident Michel Martelly a assur, lors de la prsentation de lEtat de la nation au parlement hatien, que lanne 2014 sera lanne des lections. M. Martelly a indiqu quun nouveau E vient de sajouter aux 5 E de son programme gouvernemental. 2014 pour le renouvellement des 2/3 du snat, des municipales et des collectivits et sincres seront organises au cours de cette anne pour la stabilit politique et le progrs conomique du pays. HPN Le Pape Franois a nomm dimanche les 16 premiers Cardinaux de son Langlois (55 ans). Le Pape Franois a annonc dimanche la cration des 16 premiers Cardinaux de son Latino-Amricains venus de lArgentine, du Chili, du Brsil, dHati (Mgr Langlois) et du Nicaragua. Ces nouveaux cardinaux font partie du collge lectoral qui pourra lire un nouveau Pape en cas de conclave. On compte galement dans ce collge quatre Italiens, deux Europens (1 Allemand et 1 Britannique), un Nord-Amricain (Canada), deux Africains et deux Asiatiques. Conception Des Orangers Jacmel et il a t nomm professeur de thologie pastorale au sminaire Notre-Dame Turgeau. obtenu une licence en thologie pastorale avec une dissertation sur le thme : La y a fait ses tudes de philosophie et de thologie. Le Ministre des Affaires Etrangres et des Cultes informe la presse parle, crite et tlvise que le Souverain Pontife, le Pape Franois a lev au rang de Cardinal Laccession la Curie romaine dun ecclsiastique hatien est une excellente nouvelle pour le Clerg catholique hatien, pour la communaut catholique hatienne, mais aussi et surtout pour la nation hatienne dans son ensemble qui, depuis plus de deux ans, est engage dans la voie de la refondation morale, citoyenne et du dveloppement conomique et social. Cette question a t lordre du jour de lentretien que le Prsident de la Rpublique, Son Excellence Monsieur Michel Joseph MARTELLY a fvrier prochain. Monseigneur LANGLOIS pour cette grande marque de distinction et cette ascension sublimatoire tout en lui formulant ses vux sincres de russite dans ses nouvelles fonctions empreintes de lourdes responsabilits. Port-au-Prince, le 12 janvier 2013 P-au-P, 12 janv. 2013 [AlterPresse] --Cest dans lunion et la solidarit quon dclar le chef de lEtat, Michel Joseph Martelly, dans son allocution loccasion de janvier 2010. grand peuple () qui a fait lhistoire fait valoir Martelly cette crmonie, qui sest tenue au Champ de Mars, principale place publique au centre de la capitale. Le premier ministre Laurent Lamothe et les prsidents du Snat et de la chambre des dputs, respectivement Dieuseul Simon Desras et Jean Tolbert Alexis, ont assist cette commmoration, laquelle ont pris part plusieurs centaines de personnes. Le president Martelly a mis lemphase sur la clbration de la vie. Cest ce mot Le prsident reconnat toutefois que reconstruire le pays, permettre aux personnes dplaces davoir accs des logements dcents, accompagner les personnes handicapes, relancer lconomie, ne constituent pas des tches faciles. Saint-Christophe (nord-ouest de la capitale) P-au-P, 12 janv. 2014 [AlterPresse] --Le Collectif des organisations pour la dfense du droit commmorer les 4 ans du sisme du 12 janvier 2010. La marche a dmarr au Champ de Mars, principale place publique de la capitale et a abouti un des victimes de la catastrophe. Hati en Marche th ( ( Avec le dcs du pote-romancierdramaturge-essayiste-neurologue... et patriote Jean METELLUS, cest une Jacmel, dont le pote a si bien chanter les Dans les confrences auxquelles il participait, il se faisait un honneur de rtablir avec une certaine vigueur, la vrit sur les faits historiques concernant Hati. Son absence cre dj un vide Jean Mtellus, Mimi Barthlmy, Chantal Guerrier (photo Francis Deschamps) charmes et les beauts, pleure son enfant oublie. Mme sil repose en paix ici en France, les bougainvilliers, les hibiscus, les ilang ilang de sa ville natale de concert avec tous les oiseaux et les papillons multicolores continueront de semer son ternellement. Nous avons eu la chance de le ctoyer plusieurs reprises, car il a toujours honor de sa prsence, chaque fois que nous lavons invit. Ici Creil, en 2008, lors de lvnement Hati sur Oise, organis par lAssociation Franco-Hatienne de Solidarit et dEchanges Culturels, en de Creil. En 2010, lors dune journe hommage aux victimes du sisme de 2010, par le Collectif Hati Solidarit Oise, nous avions invit des crivains parmi lesquels Jean Mtellus, Grald Bloncourt et Mimi Barthlmy (qui nous a malheureusement quitts le 27 avril de lanne dernire). En janvier 2011, un an aprs le sisme, nous lui avons consacr la mdiathque de Creil une exposition de photos de lartistephotographe Alain Rivire, partir de ses pomes sur Jacmel, sa ville natale. A chaque dHati, Mtellus ne mnageait pas jamais ses peines. immense dans la communaut francohatienne, dans la communaut des Hommes et des Femmes qui luttent tous les jours, travers tous leurs actes, contre les injustices faites aux plus faibles, contre les prjugs. Chantal Guerrier Honore, Jacmel, la mmoire de tes enfants| Tour tour crateurs et insurgs Guerriers et hommes de loi De violence er de droiture Jacmel, jinscrirai ton nom partout o mes pas me porteront Tu mas lev sans penser lavenir Avant moi tu avais lev mon pre Et blotti ma mre contre tes joues ravines Et puis tu mas lch dans un monde de vampires Sans appui, sans soutien Jai trac mon chemin Malimentant des eaux du ciel, des produits saisonniers Usant le verbe et la chair Rejetant lamertume et langoisse Priant pour loigner les spectres et les faux semblants Les menaces, les jalousies Les dcrets salivs par ces passagers de la vie lvres gerces de rancurs Et qui ne susurrent que la mort (Dans Jacmel, toujours, ditions bilingue, Les Editions Janus) Chre Anne-Marie, parti mais son souvenir reste bien prsent dans nos mmoires. Je comprends, chre Anne-Marie, le vide insondable que son absence laisse dans ta vie et dans celle de tous ceux qui lont ctoy, apprci et admir. Les revendications en faveur de logements dcents pour

PAGE 3

Page 3 LACTUALITE EN MARCHE ( ( (author), Daniel Dieujuste (author) initiative du gouvernement dHati pour enregistrer et livrer terre trangre. Le Directeur gnral de lOffice National que son bureau allait travailler de concert avec certaines ambassades dHaiti ltranger en vue denregistrer et de dHaitiens vivant ltranger. ( un camp de personnes dplaces, situ dans la municipalit de Delmas, proximit de la route de laroport international (au nord-est de Port-au-Prince), selon les tmoignages recueillis par lagence en ligne AlterPresse. noms ne sont pas encore rvls, taient ges de 3 ans et 4 ans. Les riverains navaient pas encore retrouv les parents Louinor Mizaire, g de 38 ans, a succomb kan pp pogresis dy lj tabli ct de lancienne piste de laviation militaire dans la capitale hatienne. Le dfunt laisse 3 enfants orphelins, aprs cet incendie, qui sest produit la veille du 4 e anniversaire du terrible sisme du 12 janvier 2010. 4 enfants, ont t hospitalises, rapporte AlterPresse du logement ( / Frakka). Toutes les tentes et les effets personnels, des 250 familles qui vivaient dans ce camp depuis le tremblement de Lorsque les pompiers sont arrivs, il ny avait plus rien sauver, selon un dirigeant de Frakka. Lorigine de lincendie est inconnue. Mais le responsable de Frakka ncarte pas lventualit dun acte criminel. Le feu, mis habituellement dans des dchets membres de Frakka qui se sont rendus sur les lieux. Les reprsentants des Gouvernements de la Rpublique dHati et de la Rpublique Dominicaine se sont runis la vile frontalire de Ouanaminthe (Juana Mendez), le mardi 7 janvier 2014, dans le cadre de la reprise du dialogue initi par les Prsidents Danilo Medina et Michel Martelly Sommet spcial ALBA-PETROCARIBE. solution conjointe. nations, une mthodologie de travail et les questions discuter cours de cette rencontre. Ila t galement convenu que des runions rgulires se tiendront chaque premier lundi du mois, alternativement en Hati et en Rpublique Dominicaine. La prochaine runion se tiendra le 3 fvrier prochain en territoire dominicain. Nations Unies et de la CARICOM prendre part aux diffrentes runions titre dobservateurs. Ils pourront formuler des recommandations et fournir leur expertise sur les diffrents sujets traits. Il a t galement convenu dinviter ces rencontres des reprsentants du secteur priv des deux Etats qui ont soutenu depuis des mois des rencontres formelles. Les deux parties se sont entendues sur la ractivation de la commission mixte bilatrale pour assurer le suivi des dcisions prises dans le cadre de ce dialogue de haut niveau ainsi que pour mettre en uvre les accords prcdents. Une bonne partie de la runion a t consacre a la question migratoire. Les deux parties ont convenu de signaler que le dialogue sest droule avec srnit et respect mutuel et a t franc, constructif et transparent. Tout en reconnaissant le droit souverain de la Rpublique Dominicaine de dterminer sa politique migratoire et les rgles pour loctroi de la nationalit, la partie hatienne a sollicit la garantie que des mesures concrtes soient prises pour sauvegarder les droits fondamentaux des personnes garantie. De plus, la partie dominicaine a annonc ladoption dans les prochaines semaines dune loi additionnelle qui adressera tous les cas non pris en compte dans son plan de rgularisation. De toutes les faons, les deux parties ont reconnu que le sujet na pas t puis a cette runion et sera discut de nouveau a la prochaine rencontre de rgulariser la situation des travailleurs trangers en Rpublique Dominicaine. La Rpublique Dominicaine a annonc que le Conseil National de la Migration a approuv la semaine dernire un programme qui octroiera un visa tous les travailleurs temporaires se trouvant sur le territoire dominicain. La partie hatienne sest engage fournir les de complter le processus. La partie hatienne a soulev une proccupation additionnelle relativement au dossier des tudiants hatiens en Rpublique Dominicaine qui sont obliges de retourner en Le Pape Franois donne Hati son premier cardinal p.1 Tenir les dirigeants dominicains au mot et les ntres lil p.1 Dclaration conjointe p.3 Entre Duvalier et Lavalas, que reste-t-il ? p.1 Laissons le 12 janvier faire son deuil p.1 Martelly annonce des lections pour les 2/3 du Snat, est-ce en deux temps ? p.2 PM Lamothe prsente son bilan p.16 Jean Mtellus on sen souvient p.2 Irne Aubry Castera, celle que le temps neffraie p.7 Miami is preparing the inauguration of the new Notre Dame dHaiti church p.10 Lanne de lagriculture hatienne p.13 Ekspresyon kreyl : Pran Lafrik p.15

PAGE 4

Page 4 UNE ANALYSE annonce sur les ondes. semaine de janvier 2014 quils disposent de US$10 millions pour les lections (lgislatives et municipales) et offrent de prendre en charge une bonne part de la logistique. Cest donc cette nouvelle perspective qui a aussitt chang totalement la donne. bon ct. Cest donc le moment de refaire les rangs plutt que de se disperser. Comme, par exemple, Evans Paul (K-Plume), le leader du KID, le seul de lopposition qui ait rpondu linvitation du prsident aux Gonaves, et que certains se plaisent critiquer. Or K-Plume est un champion toutes catgories de ce genre dacrobaties de dernire heure. Il sait ce quil fait, se disent les vtrans comme lui. Et puis les lections nont pas encore vraiment commenc, alors rservons nos coups de langue (critiques sournoises) pour la campagne ( par des violations brutales et rptes des droits humains. Il sensuit beaucoup de protestations de la part dorganisations de la socit civile. Puis le 2 janvier, jour des Aeux, voici le prsident Evans Paul (K-Plume), le seul important dirigeant de lopposition avoir os se montrer en compagnie des 2 autres invits du prsident Martelly : Baby Doc et lex-dirigeant militaire Prosper Avril Attention, le train va dmarrer, les passagers sont pris de monter bord. Les autres cest leurs risques et prils. Les prsidents des deux chambres ont t pris de donner lexemple. La rconciliation est en marche. Mais aussi le back door diplomacy (traduisez la diplomatie du porte porte), car les ntres sont orgueilleux et des moutons de Panurge, nest-ce pas Aussitt ce ne sont que roucoulements et larges sourires. Coucou Le petit oiseau va sortir de la boite. Est-ce que ces deux exhibitions du 1 er et du 2 janvier sont aussi contradictoires quelles paraissent ? La rconciliation nest pas une qualit premire aux Hatiens. Faut donc quun troisime larron soit pass par l. En latin, un deus ex machina. Un autre intervenant, mais qui reste intelligemment en marge. Par exemple (au risque de paratre hors sujet), quand les autorits des Turks and Caicos demandent Hati de faire plus defforts pour dcourager les migrants hatiens de risquer leur vie en mer, cest lAmbassade des Etats-Unis qui met une veille des prsidentielles. Le Dr Roger Lafontant surnomm Dr Mengele. Or faut-il rappeler que cest le branle-bas devant la crainte du retour au rgime sanguinaire qui avait servi de catalyseur llection dun jeune cur de quartier populaire, Jean-Bertrand Aristide. Le choix tait clair. Entre le duvalirisme et Lavalas. Comme jadis les Gaullistes qui ont rpt pendant de nombreuses annes aux lecteurs : entre les communistes et nous, il ny a rien. Donc votez Gnral de Gaulle. Obligatoirement. aujourdhui. Et si en dernier lieu, malgr la plthore de partis et dorganisations dopposition mais aux troupes parses, et si llecteur devait dans les mois qui viennent se retrouver ensanglant le pays pendant trois dcennies et Lavalas, que reste-t-il ? Alors, vous de savoir. Et de savoir sil y a encore le temps de changer la donne. Hati en Marche, 10 Janvier 2014 les prsident et vice-prsident de lAssemble nationale, le snateur Dieuseul Simon Desras et le dput Jean Tolbert Alexis. Or ces deux derniers avaient refus daccompagner le chef de lEtat seulement le 18 novembre dernier lors de la commmoration de la dcisive remporte contre la France esclavagiste, le 18 novembre 1803, au Cap-Hatien, anciennement Cap Franais. Que sest-il pass entre ces deux dates ? Mais que sest-il pass surtout entre le 1 er et le 2 janvier couls ? Entre le show provocation avec les chefs des deux rgimes les plus brutaux de notre histoire rcente Et ds le lendemain le spectacle de la rconciliation sil en est entre le prsident Martelly et les deux numros 1 dun parlement qui avaient jur de mettre le chef de lEtat en lectorale. Mais revenons du ct du prsident Martelly, le 1 er avoir invit tous les anciens chefs dEtat vivants. Mais les seuls prsents sont Baby Doc et lexgnral Avril. Est-ce vraiment simple hasard ? Doit-on prendre Michel Martelly au mot, savoir que son seul objectif est la rconciliation ou au contraire que ce sont l ses principaux allis quil a voulu nous prsenter, une nouvelle fois ? En effet comment peuton aller aux lections sans une organisation. Or Mr Martelly a sembl snober jusquici toutes celles se rclamant de lui (Repons Peyizan, Tt Kale etc) Et si la surprise ctait la dcouverte soudaine que Michel Martelly cest le duvalirisme ni plus ni moins ? Et dire quon aura t Ce qui nous ramnerait Avi Eleksyon EspesyalDapre Rezolisyon Nim. R-960-13 ak donans Nim. 13-112 Konte Miami-Dade adopte pa Asanble Komisyon Konte nan Konte Miami-Dade, Florid, 3 desanm 2013, yap avize tout elekt kalifye ki abite nan distrik pwopoze a ke ap genyen yon Eleksyon Espesyal kap ft jou 28 janvye 2014 la, pou jwenn apwobasyon oswa dezapwobasyon yo sou pwopozisyon sa a: Pwopozisyon ske se pou yo kreye epi etabli yon distrik taks espesyal ki pou rele epi deziyen km Distrik Taks Espesyal pou Ekleraj Lari nan Sea Pines Estates jan ki prevwa nan donans Konte Nim. 13-112? WI 10 NON 11 Yo va poste bilten vt bay tout vot enskri ki abite nan zn pwopoze a ki va elijib pou vote WI ou NON pou pwopozisyon a. Depatman Eleksyon Konte Miami-Dade ft pou resevwa tout bilten ranpli yo pa pita ke 7:00 p.m. nan jou eleksyon an. Eleksyon espesyal sa a ap ft an konfmite ak dispozisyon Kd Lalwa Konte Miami-Dade ak lt dispozisyon aplikab ki nan kd lwa jeneral yo ki relatif a eleksyon espesyal yo. Penelope Townsley Sipviz Eleksyon Konte Miami-Dade, Florid Pas encore. Les partisans hier encore du rache manyk (dmission tout prix du pouvoir) promettent de reprendre le bton. Mais on sent quelque hsitation dans lair. Normal aprs ce quon vient de dire. Oui, lheure des avoir sonn. Envers et contre tous, car tous ont encore la chance de pouvoir se retrouver du

PAGE 5

Page 5 DE LACTUALITE Le Prsident Michel Martelly reoit les lettres de crance du nouvel ambassadeur ( droite) de la Rpublique socialiste du Vietnam (photo Georges Dup) Le PM Lamothe rencontre la dlgation dominicaine le mardi 7 janvier Ouanaminthe, la frontire dominico-hatienne (photo Georges Dup) ( Cest la premire chose reconnatre. Transparent dans les contacts au niveau national. derniers nont pas montr toute la collaboration quils auraient En tout cas, cest un mal pour un bien. Les racistes de Santo Domingo (quil ne faut pas confondre avec luniversalit du peuple dominicain, cest une poigne, une minorit zuit) eh bien ils nous auront rendu un grand service : permettre plutt dmagogiques sur les bords, avec le risque de faire monter dangereusement la tension entre les deux nations. nattendaient que a ont su oprer une habile manuvre diplomatique. Porter la de perdre des avantages acquis, ou considrs comme tels. Nous pensons, par exemple, au secteur des affaires, notamment ceux qui sont le relais commercial pour leurs homologues dominicains. Cest prs d milliard et demi de dollars amricains dexportations dominicaines qui entrent annuellement en Hati. mis depuis longtemps la cl sous la porte. Et pourtant on na pas beaucoup entendu leur voix dquit dans les rapports commerciaux entre les deux pays. Mais comme ctait seulement la premire des rencontres qui vont schelonner toute lanne, entretemps les Car il est certain que la premire manche, qui sest joue ce mardi 7 janvier, Ouanaminthe, ville frontire, soulve de grands espoirs. Elle sest termine sur une dclaration conjointe. Et qui engage aussi bien lune que lautre. Ce nest pas comme lorsque le pouvoir hatien donne sa version propre, et le pouvoir dominicain la sienne. Chacun ne pensant qu sa propre propagande. Ce nest pas non plus comme certains prsidents hatiens qui se gardent de tout commentaire leur retour, nous forant nous alimenter dans la presse de Santo Domingo. Car laudace de la Cour constitutionnelle dominicaine est la consquence aussi du menfoubinisme de certains dirigeants hatiens. Tant va la cruche leau Nous disons donc que ce qui tranche cette fois du ct des dirigeants hatiens dans cette affaire, cest la transparence. (et librement) traite dans la presse hatienne depuis qua clat le scandale de la dcision de la Cour constitutionnelle dominicaine de dnationaliser les Dominicains dascendance trangre, entendez dorigine hatienne. Et cela remontant Bien entendu le sang de tout hatien natif natal na fait quun tour. Il sagit de Dominicains mais qui sont stigmatiss uniquement parce quils ont le sang hatien. Numro 1) le pouvoir en place a montr un grand continent on ne nous veut pas que du mal comme on tendrait tout entier, toutes idologies confondues, du verdict des grands juges dominicains, de cette drive de la justice dominicaine, la dclaration conjointe du mardi 7 janvier naurait point lieu. impasse des fanatiques, des fous lier comme ceux qui ont perptr la sentence en question, pourraient conduire leur pays ? Il faut aborder la prochaine rencontre du 3 fvrier prochain avec toujours autant de sang froid, desprit ouvert et desprit de suite mais aussi en utilisant toujours plus les ressources de toutes les catgories nationales, sans en ngliger aucune. Ainsi que de nos amis trangers. Et sans oublier que le monde entier nous regarde Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince question devant les instances rgionales et continentales. Exposer linjustice de la dcision de la Cour constitutionnelle dominicaine. Et gagner lopinion extrieure notre cause. Et tout cela, sans discours grandiloquents, mais par les voies les plus discrtes de la diplomatie. On na qu voir comment la partie dominicaine Ouanaminthe) de sa morgue du dbut (lorsquelle mettait en avant que cest une question de souverainet nationale avec laquelle nous ne ngocierons avec personne, ni la communaut internationale, voire avec Hati !), eh bien cest Santo Domingo qui prend aujourdhui linitiative dune loi additionnelle qui viendrait rquilibrer la sentence de sa Cour constitutionnelle. Bien entendu ce nest quun dbut. Comme disait lautre, nous avons gagn une bataille mais nous navons pas gagn la guerre Mais un bon lan est pris. Prochain face face le 3 fvrier prochain. Il faudra sassurer ce jour-l que nos voisins ont tenu leur promesse propos de cette nouvelle loi. Beaucoup chez nous en doutent. Cest une bonne chose aussi. Car ceux-l parlent dexprience, en disant que le voisin dominicain na jamais tenu ses promesses. Mais cest principalement aussi parce que les dcideurs hatiens dabord, nont jamais tenu la leur. Toujours quelques pesos de plus. Cependant il faut toujours commencer quelque part. Et les gouvernants hatiens ont su montrer cette fois : audace, sang froid (cest lautre partie qui a sembl parfois perdre le sien) et surtout transparence dans le traitement du dossier. trop souvent des manifestations dimpuissance) mais cest nous aussi (et surtout) de les contraindre tenir le cap. De les forcer russir. Ni nous ne voulons (non plus) que le pouvoir nous fasse cadeau dun peu plus de transparence et de participation aux affaires qui nous tiennent le plus coeur. Il faut mettre les dirigeants devant leurs responsabilits (leur rappeler, plus souvent, leur serment sur la Constitution : dassurer la protection de la Nation, et de la faire respecter). Mais cest nous aussi de garder notre sang froid. Les ractions fofolles, les dclarations lectoralistes (avant lheure !), on est bien oblig aussi de les ignorer.

PAGE 6

Page 6 NORD SUD les efforts pour rendre la population locale toujours un peu entreprises et industries du pays. locales. Cest une pratique de lUSAID de ne pas avoir tellement recours aux locaux. ( la capitale hatienne. Le Prsident et la Premire dame dposent une couronne Morne Saint-Christophe, un no-mans land au nord de la capitale o ont t inhums plusieurs dizaines de milliers de victimes du sisme de janvier 2010 Etats-Unis recevant prs de la moiti de cette somme et des organisations amricaines sans but lucratif environ 37%. Une compagnie base Washington, Chemonics International, a reu plus de US$58 millions de la USAID pour des projets en agriculture, infrastructures et autres. Le Canada est plus direct. Ottawa (dsormais) oriente son aide vers le dveloppement du secteur minier et de zones franches, un modle qui maintiendra la majorit du pays en situation de pauvret, prvient un expert. Lavantage comparatif en Hati ce sont (tout simplement) les bas salaires et, tenez-vous bien, les ressources naturelles bas prix dit ce dernier. lavantage comparatif. Eh oui La plupart des experts se rencontrent sur un point : la pratique par les pays donateurs de dpenser largent de laide travers des compagnies et des organisations bases dans leur propre pays (rappelez-vous lavertissement de lenvoy spcial de lONU en Hati, lex-prsident Bill Clinton : la moiti de Mais au contraire ces derniers, nous apprend Le Guardian, se sont rassembls pour former le CIDC (Conseil des compagnies de dveloppement international). Soutenant quils apportent lexpertise technique en employant et en formant les cadres locaux. En 2013, les trois plus importants domaines en Hati lassistance humanitaire (22%), tous les deux domins par des organisations bases aux Etats-Unis, qui ont chip pays nest (cependant) pas sorti de lauberge en ce qui a trait la situation sanitaire : lpidmie de cholera fait toujours des ravages ; lONU estime US$2,2 milliards le montant ncessaire son radication. A ce jour, seulement US$180 millions ont t engags. Selon un rapport dexperts, la maladie a t introduite au pays par des casques bleus onusiens. Des organisations humanitaires ont intent une poursuite en justice contre lONU, mais celle-ci plaide son immunit judiciaire. La communaut internationale devrait prendre ses responsabilits, selon un expert. Il faut que les pays phares lONU, et a inclut le Canada, fassent des pressions. Conclusion : les lendemains du sisme ne sont pas des Hati en Marche, 12 Janvier 2014 Avi Eleksyon EspesyalDapre Rezolisyon Nim. R-960-13 ak donans Nim. 13-112 Konte Miami-Dade adopte pa Asanble Komisyon Konte nan Konte Miami-Dade, Florid, 3 desanm 2013, yap avize tout elekt kalifye ki abite nan distrik pwopoze a ke ap genyen yon Eleksyon Espesyal kap ft jou 28 janvye 2014 la, pou jwenn apwobasyon oswa dezapwobasyon yo sou pwopozisyon sa a: Pwopozisyon ske se pou yo kreye epi etabli yon distrik taks espesyal ki pou rele epi deziyen km Distrik Taks Espesyal pou Ekleraj Lari nan Sea Pines Estates jan ki prevwa nan donans Konte Nim. 13-112? WI 10 NON 11 Yo va poste bilten vt bay tout vot enskri ki abite nan zn pwopoze a ki va elijib pou vote WI ou NON pou pwopozisyon a. Depatman Eleksyon Konte Miami-Dade ft pou resevwa tout bilten ranpli yo pa pita ke 7:00 p.m. nan jou eleksyon an. Eleksyon espesyal sa a ap ft an konfmite ak dispozisyon Kd Lalwa Konte Miami-Dade ak lt dispozisyon aplikab ki nan kd lwa jeneral yo ki relatif a eleksyon espesyal yo. Penelope Townsley Sipviz Eleksyon Konte Miami-Dade, Florid commerciaux, lit-on dans La Presse canadienne, tandis que pour Le Guardian ans aprs le amricain continue daller ONG bases aux Etats-Unis plutt qu des organisations hatiennes. Les compagnies et les ONG amricaines continuent de recevoir la part du lion de laide amricaine destine au 4 ans aprs le tremblement de terre du 12 janvier 2010 (), ce malgr les promesses du gouvernement amricain pour dpenser plus dargent travers les organisations locales. Les donnes communiques par la USAID pour lanne coule montrent quelle a dpens plus de US$270 millions dans des projets en Hati en 2013, avec des compagnies bases aux Ainsi en Amrique latine et dans la Carabe, elle a consacr environ 14% des organisations du pays. En Afrique, 10%, Asie (11%) et au Moyen-Orient (3%). En Hati, le pourcentage dpens travers les organisations locales (en 2012) slve 5,4%. Cependant en 2010, avaient formellement promis daugmenter le pourcentage engag dans des contrats avec les secteurs locaux et que 30% au moins serait dpens avec ces derniers, dont le gouvernement, les milieux daffaires et les ONG. Et ladministrateur de lUSAID, Rajiv Shah, de des gros chques pays aux gros contractants. Selon un spcialiste, au fur et mesure que lon passe de la phase durgence la reconstruction, il y aurait beaucoup faire avec les organisations locales. On choisit alors dutiliser des sous-contractants pour accomplir les projets. Mais, selon larticle du Guardian, on trouve peu de trace de ces derniers dans les rapports Ainsi, lit-on : jusqu ce que lUSAID aura publi les donnes sur ces sous-contractants, il sera impossible de combien de largent de laide a atterri effectivement dans des mains hatiennes. Les quelques donnes sources, restent incompltes. Plus de 300 rapports (correspondant quelque 6% du total dpens en 2013) manquent de dtails ne serait-

PAGE 7

Page 7 Mais le 12 janvier 2010 est le seul vnement nous avoir laiss muets, pantois, dcontenancs, les deux pieds dans un seul soulier (traduisez dsarms). compagnie dun homme (Marcelo Mastroianni). Elle, femme rduite par mari et enfants, au rle de bobonne. Lui, rejet du monde des hommes, car le fascisme cest ( humaines et matrielles. Cependant il y en a qui auraient tant prfr Marche rclamant un logement pour des dizaines de milliers de victimes du sisme encore la rue (Alterpresse) ( en avoir ou pas. Bref, une aventure sans aventure parce que lui se rvle que ressentent ceux-l qui ont encore sur la conscience tout le poids du destin qui a frapp le 12 janvier 2010. cher ou deux voire plusieurs. Ou un bras, une jambe ou les deux, hlas. Alors que le monde entier ne veut que leur tmoigner son affection, eux voudraient seulement quon nen parle plus. Car seul le silence est grand. Comme dit le crole : pa gen dyl. Et que cette date plus jamais nexiste. Comme le numro 13 dans les ascenseurs aux Etats-Unis, pardi. nest pas ltage numro 13 que les tours du World Trade Center ont t dabord frappes le 11 septembre 2001. Ouais Conclusion : il faut de tout (et faire limpasse sur cette date jamais maudite. Ceux qui ont perdu un entourage. Et qui auraient tant prfr quon nen parle plus et quon laisse la plaie tranquillement se refermer. Pouvoir faire son deuil, comme le veut la tradition. Laisser la vie reprendre lentement son cours sur le dsastre, limpensable, sur la mort. Sur la fatalit. Oui, alors que nous avons pour habitude en Hati de toujours vouloir trouver un responsable. Si ctait un incendie (comme celui de samedi dans un camp de dplacs, presque 4 ans jour pour jour aprs le sisme) on aurait incrimin le gouvernement pour navoir pas fait suffisamment pour reloger les victimes. Ou si le camp se trouve dans un domaine priv, le propritaire de celui-ci dans une nime tentative de reprendre possession de son bien. Au Alors on essaie comme de se rattraper sur le destin, chaque 12 janvier. Mais certains nont pas le cur cela. Ceux-l ont laiss leur cur sous les dcombres du 12 janvier Ils sont comme des personnages du thtre de labsurde, tournant en journe particulire. Dehors la ville, lHistoire gronde. Les annes 30-37. Cest la monte du fascisme mussolinien. Une femme (Sophia Loren) vit une aventure, dune journe, en grand dam des organisations de dfense des droits humains (titre du dernier rapport dAmnesty : Lchec face aux consquences du sisme). Bien quun collaborateur ait affaire politique. Qui sait Si ctait des lections truques ou des menaces contre les liberts dmocratiques, Dessalines serait mont voir son compre Ption Autrement dit, on serait descendu par milliers dans les rues. des autres soient mieux pris en compte et respects. Mais de quelque ct quelle vienne, une affection vritable est toujours une bonne et douce chose. manifeste par rapport dautres ralits tout aussi tragiques plus responsables que laveugle destin. Marcus Mlodie 103.3 FM Port-au-Prince Avi EleksyonAsanble Stikasyon Vt Konte Miami-Dade lan pral reyini nan Biwo Sipviz Eleksyon an ki chita nan 2700 N. W. 87th Avenue, Miami, Florida. Asanble Stikasyon Vt lan ap reyini nan dat kap swiv yo pou dirije Eleksyon Distrik Taks Espesyal Ekleraj Lari nan Sea Pines Estates (Bilten Vt pa Laps) ki pral ft 28 janvye 2014. DAT/L AKTIVITEMadi 21 janvye 2014 10:00 a.m. 1. Ts Lojik ak Presizyon sistm vt eskan optik ki va itilize pou bilten vt an papye yo Madi 28 janvye 2014 3:00 p.m. 7:00 p.m. 1. Ts Lojik ak Presizyon sistm vt eskan optik ki itilize pou bilten vt an papye yo anvan depouyman 2. Ouvti ak pwosesis bilten vt yo 3. Diplikata bilten vt yo (depi li neses) 4. Koumanse konte rezilta yo 5. Rezilta ki pa osyl yo Mkredi 29 janvye 2014 Stikasyon: 10:00 a.m. jiska nisyon 1. Stikasyon bilten vt ki prezime pa valid yo 2. Rezilta yo n konte 3. Stikasyon rezilta Osyl yo pa Asanble Stikasyon Konte 4. Ts Lojik ak Presizyon sistm vt eskan optik ki itilize pou bilten vt an papye yo apre depouyman 5. Pwosesis odit manyl koumanse jiska nisyon Tout reyinyon sa yo ap ouv a piblik la. Pou yon entprt ki pale an siy pou moun soud oswa ankenn lt aranjman tanpri rele 305-499-8405 omwens senk jou davans. Dapre Seksyon 286.0105, Lwa Florid yo, yon moun ki ale an apl pou nenpt desizyon Asanble Stikasyon an te pran sou yon sij diskite nan yon reyinyon, pral bezwen yon anrejistreman pwosedi an, ki vle di se pou moun sa a asire li ke anrejistreman pwosedi yo ft motamo. Penelope Townsley Sipvis Eleksyon Konte Miami-Dade, Florid voulu dcouvrir en interrogeant ses proches... entoure de ses enfants, petits-enfants et arrire-petits-enfants. Mais elle naime pas quon fasse rfrence son ge, pas seulement par coquetterie mais elle ne pense pas que ce soit l chose importante. On a lge que lon parat avoir a-t-elle coutume de dire. Elle ny pense pas et ne le sent que quand les jambes, alourdies par le temps, le lui rappellent. Elle abhorre cette manie occidentale de toujours accoler lge de quelquun pris, elle, une seule ride. chaque anniversaire, elle est la premire dans la famille sen souvenir et le rappeler aux autres. Pareil pour Noel et le Nouvel An. Elle nemmne pas vux de son criture soigne faite de grandes lettres comme celles des matresses dcole dantan. Quand elle veut un contact plus direct, elle tlphone la personne qui elle souhaite prsenter ses vux, ayant toujours porte son carnet dadresses. Bienquelle ne se soit pas encore mise linternet, il lui arrive quelle suggre un proche dutiliser ce canal pour atteindre quelquun plus vite. Cest tonnant que notre documentariste national Arnold Antonin, si friand de personnalits marquantes de la socit hatienne, nait pas encore pens en faire le portrait. Pourtant il y trouverait l matire pour une telle entreprise. en ce quelle est un exemple elle toute seule. Un exemple de discipline, de courage, de force et de rsilience pour une socit en panne de modles comme la ntre. juvnilit et cet insatiable apptit de vivre que la force de lge na pas pu altrer et qui forcent ladmiration de son entourage ? Quel est le secret dIrne Castera? Dabord son caractre trs discipline. Elle a une conception trs claire de ce quelle veut et de ce quelle doit faire. Tourne vers le prsent, elle a des contacts trs faciles avec les jeunes gnrations. Par exemple avec ses petits-enfants. Grce son norme capacit dadaptation, elle arrive grer de nouvelles situations tout en conservant sapropre ligne de conduite. Son attitude vis--vis de la vie joue un rle. Elle aime la vie et elle en a une approche trs positive. Elle regarde toujours devant elle. Aprs chaque preuve, aprs chaque maladie, elle se relve et rajeunit constate avec admiration Il y a aussi son attitude vis--vis delle mme qui laide rester en sant physique et mentale. Une bonne alimentation addictions tabac, alcool sont exclues. Elle dort et sendort sans problme. Ce qui frappe aussi, cest son souci constant de lesthtisme. Elle met un point dhonneur soigner son Jersey. Les cheveux sont toujours impeccablement coiffs. Elle noublie jamais de se mettre du rouge sur les lvres. Toujours chic, son intemporel parfum Shalimar de Guerlain la trane, ses onglestoujours bien manucurs. Elle fait trs Nathalie, diplomate lAmbassade dHati prs le Saint-Sige, a pu, avec laide de toute lquipe de cette Mission, raliser ce voeu : le pape Franois lui a serr la main le 16 octobre dernier, pas hsit prendre lavion pour se rendre Rome. Mais dans sa longvit, il y a aussi une part dhrdit Dans sa famille, les gens vivent longtemps tout en restant en sant dIrne tait encore en pleine forme, raconte-t-elle. Sa cousine Un coup dil sur son arbre gnalogique peut attention elle renchrit Claudette, par exemple, quand elle remarque quelle oublie certaines choses, elle se met noter tout ce quelle entend, notamment ce quelle entend la tl Elle a toujours t travail Et a na pas chang. Au rveil, elle sait dj ce quelle va faire dans la journe nous Chaque jour elle se donne des tches prcises quelle fait fort daccomplir. Sinon, le lendemain, elle rcidive Elle a de la suite dans les ides. Pour garder la forme, rien de tel que cultiver ses hobbys Chez Irne Castera, cest jouer auxcartes, prparer des desserts ou des allumettes au fromage, comme elle la fait tout rcemment son anniversaire. Et le moral, elle lentretient aussi avec dintenses prires. Cest une croyante fervente, qui na jamais rat sa messe. Bonne chrtienne devant lternel, elle a voulu rencontrer le nouveau pape. Sa fille,

PAGE 8

Page 8 Le Pape Franois ( ( ( cardinaux lecteurs (de moins de 80 ans), dont neuf viennent compte de lajout de trois cardinaux de plus de 80 ans, qui ne sont donc pas lecteurs. Parmi les nouveaux lecteurs en cas de conclave pour lire un nouveau pape, seront prsents quatre Italiens, dont le nouveau secrtaire dEtat Pietro Parolin, deux autres Europens (un Allemand et un Britannique), cinq Latino-Amricains (Argentine, Chili, Brsil, Hati, Nicaragua), un Nord-Amricain (Canada), deux Africains (Cte dIvoire, Burkina Faso), deux Asiatiques (Core du Sud et Philippines). de siges rsidentiels et quatre seulement sont de la curie (ladministration pontificale qui assiste le pape dans sa gestion de lEglise). Laccent est ainsi mis par le pape sur les priphries par rapport au centre, comme il aime le dire rcompenss. Les quatre nominations de la curie tait prvisibles : gardien conservateur du dogme, lAllemand Gerhard Ludwig Mller, prfet de la congrgation pour la doctrine de la foi, lItalien Lorenzo Baldisseri, secrtaire gnral du synode des Le blogue Brves de Jean-Franois Mayer a mis en ligne le 2 janvier une mise en garde sur des bobards qui circulent sur la toile, relativement des propos allgus du Suivons donc la piste. Larticle publi le 1er janvier 2013 par Global Relay Network Info Alternative, un site qui ne recule pas devant les informations hasardeuses, est une reprise du site Africeleb, actualits, potins, clbrits et divertissement pour les Africains (sic). Ce site la traduit du site africain anglophone Kenya Today, qui avait publi la pape Franois. Certes, le Souverain Pontife parle dabondance et dans un style qui lui est Depuis quarante-huit heures, plusieurs personnes diffusent sur les rseaux sociaux un article selon lequel le pape Franois aurait dclar que lenfer nexiste pas et quAdam et ve nont jamais exist. Toutes les religions seraient galement vraies. Non seulement quelques cardinaux sinsurgeraient contre ces Curieusement, cependant, ces dclarations sensationnelles nont t publies dans aucun des grands mdias internationaux, qui devraient pourtant se prcipiter pour en faire leurs titres de premire page. La nouvelle ne circule que sur des sites obscurs ou exotiques. Il suffit de lire larticle jusquau bout pour comprendre que linformation est fictive. Nous dcouvrons en effet que ces extraordinaires dclarations du Pape auraient t prononces en conclusion du concile des six derniers mois pour achever le travail de les plus avertis nont pas remarqu le moindre dbut de runion de ce prtendu concile nouvelle le 25 dcembre. Les commentaires suivant larticle sur le mdia kenyan montrent que nombre de lecteurs ont ragi et ont renvoy un site spcialis dans le reprage des rumeurs, Snopes. Grce Snopes, nous apprenons quelle est la source de cette fausse information: dcembre sur le site Diversity Chronicle. Durant la guerre froide, des entreprises de dsinformation avaient utilis le recyclage de nouvelles: dabord publies dans un journal obscur dun pays exotique, puis cites et reprises successivement par des organes de presse plus respectables, jusqu lheure dInternet, cela est devenu bien plus facile. Mais dans beaucoup de cas, il ne blogueurs ou mdias amateurs reprennent sans discrimination des informations fantaisistes. Internet permet la propagation de toutes les rumeurs. Heureusement, il fournit information et den retrouver la source. Avec les mdias en ligne, lesprit critique est plus que jamais de rigueur. Socit Irne Castera entoure de ses enfants, petits-enfants et arrire-petits-enfants comportement et ses attitudes vis--vis des Dr. Antoine Aubry dont une rue de Portau-Prince porte le nom, faisait ses tudes et le nouveau prfet pour le clerg, un autre Italien, Beniamino Stella, depuis peu ce poste-cl. Au 22 fvrier, les cardinaux lecteurs seront 122, soit annoncs par le pape viennent dItalie, des Antilles (SainteLucie) et dEspagne. de cette priode. Castera, son futur mari. Ctait une rception quon donnait en lhonneur dune amie de sa famille qui revenait dEurope. Irne, accompagne de sa mre, y prenait part. Le jeune Georges tait l pour rcuprer un paquet que cette personne attendant de lui remettre le paquet. Quelquun demanda alors Irne daller lui offrir quelque chose boire. Georges en est tout de suite sduit. Il demandera par la suite une amie commune, issus 7 enfants dont fait partie le grand pote Georges Castera. la maison, se rappelle Genevive, il y avait une vraie distribution des tches au sein du couple. Pour sa mre, les bonnes manires taient trs importantes mais aussi lducation du coeur. Et son pre soccupait du domaine scolaire et intellectuel. Ils se compltaient et se respectaient lun lautre. Ma mre, cest quelquun qui a toujours eu des principes Bonn quand il rencontra celle qui deviendra son pouse, Nathalie Jeanet diplomate Dalbemar Jean-Joseph. De cette union naquit Irne le 7 a grandi avec ses quatre frres avec qui elle a eu de trs bonnes relations. La famille a habit Lalue dans la grande maison familiale. Les parents taient trs cheval sur les formes et les principes, se rappelle-t-elle. Un pre trs svre et une mre rserve et avant tout des bonnes manires. Il tait hors de question de porter des dcollets, ni daller traner chez les amies, mme pas chez ses cousines se souvient-elle. Par ailleurs, la maison, la musique classique jouait un grand rle. Comme sa mre et ses tantes, Irne jouait au piano. Irne Castera frquenta, comme elle mettra dailleurs ses propres enfants plus tard. Aprs sa scolarit, elle passa trois des cours privs en cuisine et de littrature. Malgr une ducation traditionnelle et trsstricte, Irne Castera a connu une enfance heureuse, une belle vie de famille.

PAGE 9

BANQUE NATIONALE DE CREDIT

PAGE 10

Page 10 Mercredi 15 Janvier 2014 WHATS UP LITTLE HAITI ? with Pascale E. Taddeo 2013, 57,377 suspected cases of cholera and 582 deaths were recorded and 45,000 new cases are expected in 2014, said the international agency Oxfam. Despite these alarming statistics, cholera cases have declined by more than 50% compared to 2010. This progress is the result of the continuing collaboration between the Ministry of Health, DINEPA (National Directorate of drinking water and sanitation), local private organizations, and communities all implementing technical structures, processes and, in some cases, infrastructure to reduce the spread of the disease, said Oxfam in a press release sent to HPN. By: Yves Paul Leandre and Daniel Dieujuste Thursday an initiative by the Haitian Government to register and deliver identification cards to Haitians living in the diaspora, at a time when the situation of many undocumented working with some of Haitian embassies abroad to register Haitians living abroad. We develop, in close collaboration with departments concerned, a plan to identify Haitians living abroad, SaintCyr told HCNN. We visited the Turks and Caicos Islands, the Dominican Republic and other neighboring islands to materialize this project, said St. Cyr, explaining that he already had meetings with Haitian consuls and ambassadors abroad on the issue. The key ministries are the Ministry of Haitians Living Abroad, and the Ministries of Foreign Affairs and of Justice, which deal with civil status issues. This is a promise that we made and we are working accordingly, said St. Cyr, promising to make every effort to issue cards that will allow Haitians living abroad to identify themselves. Many Haitians living in several countries in the region do not have identity documents issued by the Haitian State, while the State into which they immigrated denies them any documents that allow them to function. As such, they are unable to prove who they are. A significant number of Haitians living in the Dominican Republic are in this situation and the Haitian government is committed to providing these Haitians with reiterated Tuesday at a meeting of the bilateral high-level committee, established by Haiti and the Dominican Republic, to solve the migration problem, among other things. Haitian police have arrested three people after detectives recovered at least 10 bodies in a remote area apparently used by a gang to execute motorcycle-taxi drivers Haitian National Police and the UN police division found the remains in a cactus-studded no-mans land near Thomazeau, a town northeast of Port-au-Prince and west of Lake Azuei. The bodies were in different states of decomposition. Source: aljazeera.com SAN JUAN, PUERTO RICO A strong earthquake out to sea that shook Puerto Rico early Monday is one of the largest to hit the U.S. territory in The 6.4-magnitude quake struck just after midnight about 35 miles (57 kilometers) north of Hatillo, at a depth of 17 miles (28 kilometers), according to the U.S. Geological Survey. At least 70 aftershocks have been reported since then, with at least three of a magnitude 3.5 or greater, said Gisela Baez Sanchez, a geologist with Puerto Ricos Seismic Network. All of Puerto Rico is in a seismic danger zone, she said in a phone interview. We have to be prepared. Broken windows, a busted water line and cracked coast, while authorities said power outages occurred in the north city of Bayamon, close to the islands capital. Dozens of people said they felt buildings sway in the capital of San Juan, Hundreds of people called Puerto Ricos emergency management agency, but no injuries or major damages have been reported, spokesman Carlos Acevedo said in a phone interview. The agency did not emit a tsunami alert, he said. The damages have been minor, Acevedo said. No one has required our services. However, Puerto Ricans criticized the islands government through social media, saying that no emergency alert was issued immediately after the quake. Authorities said they would have sent an alert immediately if people had been at risk of a tsunami. One of the largest and most damaging earthquakes 7.3-magnitude quake struck near the islands northwest coast, unleashing a tsunami and killing 116 people. By Joseph Guyler Delva The Dominican Republic has committed to guaranteeing the rights of Haitians and their descendants living in its territory, and promised to pass a new special law which will allow it to address the nationality issue of undocumented on joint program activities in accordance with the United Nations Integrated Strategic Framework, approved by the Government of Haiti, in coordination with the United Nations Mission for Stabilization in Haiti (MINUSTAH) and its consolidation plan, the statement concluded. This inauguration will be a great event, said the Archbishop of Miami in an exclusive interview with Haiti en Marche. There will be plenty of Bishops to come and participate. We expect three bishops from Haiti. It has not been easy building this new church. The project lasted four years and cost 5 million dollars. Of these $5,000,000, the Haitian parishioners still have to pay a million. Haitians, the community in general in Miami, and everyone people who were born there. Northern town of Ouanaminthe, of a joint commission set up by Haiti and the Dominican Republic, representatives of both countries discussed mostly how to solve the issue caused by a Dominican court ruling that stripped citizenship from thousands of Dominicans of Haitian origin. The Haitian party has solicited the guarantee that concrete measures will be taken to safeguard fundamental rights of people of Haitian descent, read a joint declaration issued at the end of the day-long session. The Dominican party Dominican authorities have revealed a plan that, they say, would help regularize the situation of undocumented people living in the DR, which has a population of about 10 million. The Dominican party announced the adoption, within the coming weeks, of a legislation that will address cases which had not been taken into account in the regularization plan, said the declaration. Both governments also reiterated they will regularize the situation of Haitian workers in the Dominican Republic, as the Dominican National Council of Migration approved last week a program to provide visas to all temporary workers on the other side of the border. The Haitian government is committed to providing appropriate identification document to these workers to complete the process, the parties wrote in the joint statement read in French and in Spanish. The migration issue will further be debated when the next meeting of the ad-hoc joint bilateral commission takes place on Feb. 3, in the Dominican Republic. Issues -regarding the situation of Haitian students in the DR, the lack of cooperation between customs authorities on both sides of trade reciprocity -have been discussed and positive changes have been announced in that regard. The parties decided that environmental entities will strengthen cooperation to set up a vast reforestation program, particularly in border areas, while increased cooperation will take place in the agriculture sector. Haitian Prime minister Laurent Lamothe and the Presidency minister of the Dominican Republic co-chaired the session which unfolded under the vigilant eyes of representatives of the Bolivarian Republic Caribbean Community (CARICOM), who were attending as observers. In a statement issued January 12, the U.S. Embassy in Port-au-Prince honored the memory of the victims. The United States will join Haiti to remember all the victims, read the statement. We remember those who lost their lives, and in their memory, we pledge to work every day to help Haiti move forward and provide better living conditions in the country and for Haitians. Today Haiti demonstrates recovery and potential. We are encouraged and we have a lot of hope in the future development of Haiti. The United States is committed to continue to work in partnership with Haiti to help build a better future for all its citizens. For its part, the Special Representative of the Secretary-General of the United Nations in Haiti, Sandra Honor, conveyed her memory of all those Haitians and foreigners, who lost their lives in this tragic event, as well as for the injured and those who have suffered physically and emotionally. The United Nations family in Haiti continues to support the efforts of Haitian authorities at the national and local levels, in their recovery and reconstruction work for the The United Nations team will continue to emphasize A new church Notre-Dame dHaiti built in Little-Haiti, Miami who felt the necessity of the construction of this new church came through. The old Notre Dame D Haiti Church had truly become too small to hold all of the parishioners attending the various religious ceremonies and events held throughout the year. The church had to be enlarged. In fact, completely rebuilt is more like it. And now, the results are here a church the size of a cathedral. But even if the Haitians, full of joy, proclaim that it is a cathedral, a city has never had two cathedrals, especially not within walking distance of one another. Lets not forget St. Marys Cathedral, located on Northwest Second Avenue, also in a Haitian neighborhood in Miami. Little Haiti therefore now has two churches, but the faithful are so many that two arent too many. There were some protests from area business-owners wanting to move Haitians out of the area. One of them even spoke of moving the Notre Dame church (in a statement he made to the monthly magazine, Biscayne Time). But he is church, and many even helped to complete the work. The inauguration will take place on February 1 st at 7 p.m. But the day before, there will be a big concert on the church grounds and the faithful are planning to attend in large numbers. installing benches and other furniture, said Bishop Wenski. This will be an event and we are preparing with the help of all the parishioners. Latin Americans, including Haitian bishop Chibly Langlois (56 years old). The other Latin Americans are from Argentina, Chile, Brazil, and Nicaragua. These new cardinals are now part of the electoral college that will elect a new Pope at the next conclave. In this college there are also four Italians, one German, one Brit, a Canadian, two Africans and two Asians. Mgr. Langlois was elected archbishop of Les Cayes in August 2011. In 2004, John Paul II appointed him Bishop of of the Immaculate Conception Des Orangers at Jacmel and was appointed professor of pastoral theology at the seminary diocesan pastoral and catechetical formation in Jacmel. He and obtained a degree in Pastoral Theology with a dissertation on the theme, The new evangelization, enculturation in Haiti. philosophy and theology. In 2012, half of suspected cholera cases worldwide were reported in Haiti. Between January and December Haitian and Dominican delegations meet on January 7th at Ouanaminthe on the border (Georges Dupe)

PAGE 11

Page 11 AINSI SIGNS : Jacques H. CONSTANT, Juge et Me. Homre RAYMOND, Pour le Cabinet : Me. Jean Saviyen FABIEN, Avocat. PAR CES MOTIFS, le Tribunal aprs examen, le Ministre Public entendu, fonde ladite action ; Admet en consquence le divorce de la dame Jean Anatole DUR ne Marie Sonia PIERRE LOUIS, davec son poux, pour injures graves et publiques, aux torts de lpoux ; Prononce la dissolution des liens matrimoniaux existant entre les dits poux ; les registres ce destins le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans jugement ; Compense les dpens. audience civile ordinaire et publiques du jeudi dix-huit Juillet deux mille treize, en prsence de Me. Joseph Elyse JEAN LOUIS, Substitut du Commissaire du Gouvernement de ce IL EST ORDONN tous huissiers sur ce requis de mettre le prsent jugement en seront lgalement requis. susdits. POUR PUBLICATION : Me. Samson JEAN-BAPTISTE, Av. PAR CES MOTS: le Tribunal aprs examen et aprs en avoir dlibr au vu de la loi, le Ministre Public entendu dans ses conclusions crites en la forme et au fond, favorable laction du requrant, accueille laction intente en divorce par le sieur Christo LGER contre son pouse ne Soline FREMOND, en la forme maintient le dfaut octroy contre la dfenderesse laudience du jeudi sept (07) Fvrier deux mille treize (2013) heures de laprs-midi ; ce pour navoir pas t rabattu aux termes de larticle 287 du code de procdure civile Luc D.HECTOR. Admettre le divorce du sieur Christo LEGER et la femme ne Soline FREMOND pour INCOMPATIBILIT DE CARACTERES envers son Mari au vu de larticle 217 du code civil Hatien. Prononce la dissolution des liens matrimoniaux ayant Petite-Rivire-de Nippes de transcrire sur les registres ce destins le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la Capitale sous Miragone en audience publique et en ses attributions civiles de divorce du jeudi sept (07) Fvrier deux mille treize (2013) ; An 210me de lIndpendance, en prsence du Ministre Public reprsent par Me. Nestac Franois, Av. Substitut du Commissaire du Gouvernement Il est ordonn tous huissiers sur ce requis de mettre le prsent jugement seront lgalement requis. Pour ordre de publication : Me. Magnol Franois. Dispositif du jugement rendu par le Tribunal de Premire Instance de Port-au-Prince en date du douze Dcembre deux mille treize. Entre : 1) la dame Gergi DOL ne Lucienne LEFORT, demanderesse dune part ; Et : 2) le sieur Gergi DOL, dfendeur dautre part. PAR CES MOTIFS, le Tribunal aprs examen, le Ministre Public entendu, dclare fonde la dite action ; Admet en consquence le divorce de la dame Gergi DOL ne Lucienne LEFORT davec son poux Gergi DOL pour injures graves et publiques aux torts de lpoux ; Prononce la dissolution des liens matrimoniaux existant entre lesdits registres ce destins le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun jugement ; Compense les dpens. AINSI JUG ET PRONONC PAR NOUS, Jacques Hermon CONSTANT, Juge en audience civile, ordinaire et publique du jeudi douze Dcembre deux mille treize en prsence de Me. Ronald PIERRE Substitut du Commissaire du Gouvernement de ce ressort Me. Jean PRIM, Av. PAR CES MOTIFS, le Tribunal aprs examen sur les conclusions du Ministre dclare fonde la dite action ; Admet en consquence le divorce de la dame Marie Laurence Prononce la dissolution des liens matrimoniaux ayant exist entre les dits poux ; Ordonne ce destins le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des Compense les dpens. Me. Jean Louis Joseph ELYSE, Substitut du Commissaire du Gouvernement de ce ressort IL EST ORDONN .. ETC EN FOI DE QUOI .. ETC Me. Ren A. NICOLAS, Av. 2013 en faveur de la dame Marie Simone Louissaint contre le sieur Jose ST CYR. PAR CES MOTIFS : Le Tribunal, aprs en avoir dlibr au vu de la loi accueille favorablement laction de la demanderesse constate que le cit na pas pay ses loyers dit que le contrat liant les parties est rsili ; ordonne en consquence le dguerpissement des lieux du cit pour Dispositif du jugement de dfaut rendu par le Tribunal de Premire Instance de Port-au-Prince, en date du douze Dcembre deux mille treize. ENTRE 1) la dame Michelet PIERRE ne, Aline CHAUDRY, demeurant et RR-14474, attestant le paiement de la taxe prvue par la loi pour laccomplissement de tels actes ; assiste de Mes. Fritz Joseph, avocat et Marie Ange Lebrun Etrenne, Juriste, du divorce, dune part ; PAR CES MOTIFS, Le Tribunal aprs examen, le Ministre Public entendu fonde la dite action ; admet en consquence le divorce de la dame Aline Chaudry davec son poux pour injures graves et publiques aux torts de lpoux ; prononce la dissolution la Section Est de Port-au-Prince, de transcrire sur les registres ce destins, le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la Capitale Ainsi jug et prononc par nous, Jacques Hermon CONSTANT, juge en audience civile ordinaire et publique du jeudi douze Dcembre deux mille treize, en prsence de Me. Ronald Pierre Substitut du Commissaire de ce ressort et avec lassistance du sieur Joseph Il est ordonn tous huissiers sur ce requis de mettre le prsent jugement en seront lgalement requis. Ainsi sign : Jacques Hermon CONSTANT et Joseph PIERRE LOUIS. Pour expdition conforme collationne : (S) Joseph Pierre-Louis Pour extrait conforme : Fritz Joseph, Av. Jugement de divorce rendu par le Tribunal de Premire Instance de Port-au-Prince en date du vendredi dix (10) Septembre deux mille dix (2010). Extrait des Minutes du Greffe du Tribunal de Premire Instance de Port-au-Prince. PAR CES MOTIFS : Le Tribunal, aprs lexamen et sur les conclusions publiques dfaut, dclare fonde la dite action, Admet en consquence le divorce du sieur Jean Robert FRENCH, davec son pouse, ne Magalita ROUSSEAU, pour injures graves et publiques, prononce la dissolution des liens matrimoniaux existant entre les dits poux, ordonne dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant AINSI JUG ET PRONONC PAR NOUS, Raymond JEAN-MICHEL Doyen en audience civile et ordinaire et publique du vendredi dix Septembre deux mille dix en prsence de Me. Widner THANO, Substitut du Commissaire du Gouvernement de ce ressort avec IL EST ORDONN tous huissiers sur ce requis de mettre le prsent jugement seront lgalement requis. EN FOI DE QUOI, la minute du prsent jugement est signe du Doyen et du AINSI SIGN : Raymond JEAN-MICHEL et Frdrick GDON. Me. Jean PRIM, Av. Le Tribunal de Premire Instance de Port-au-Prince a rendu en audience publique et en ses attributions civiles de divorce le jugement suivant : Entre : La dame Marie Mafade SAINT-LOUIS demanderesse en divorce dune part, et le sieur Jonas PIERRE, dfendeur en divorce dautre part ; PAR CES MOTIFS, le Tribunal aprs examen et sur les conclusions du Ministre Public, le Tribunal accueille laction de la dame Jonas PIERRE ne Marie Mafade SAINTMinistre de lhuissier Rousseau LEBRUN Maintient le dfaut faute de comparaitre sollicite Jonas PIERRE ; Admet le divorce de la dame Jonas PIERRE ne Marie Mafade SAINTLOUIS davec son poux Jonas PIERRE pour injures graves et publiques ; Prononce la dissolution des liens matrimoniaux ayant exist entre les dits poux ; Renvoie les parties formalits lgales Compense les dpens vu la qualit des parties commet lhuissier Ulrick publique du mercredi dix (10) Mai deux mille Treize, An 210me de lIndpendance en prsence de Me. Sheila Monsanto BAZIL, Substitut du Commissaire du Gouvernement IL EST ORDONN .. EN FOI DE QUOI .. Pour le Cabinet : Me. Jean Saviyen FABIEN, Avocat. Le Tribunal de Premire Instance de Port-au-Prince a rendu en audience publique et en ses attributions civiles de divorce le jugement suivant : Entre : Le sieur Serge BONICET, demandeur en divorce dun part, et la dame Johanne MOLIN, dfenderesse en divorce dautre part ; PAR CES MOTIFS, le Tribunal, aprs examen et sur les conclusions conformes dclare fonde la dite action ; admet en consquence le divorce du sieur Serge BONICET davec son pouse ; prononce la dissolution des liens matrimoniaux existant entre lesdits dans les registres ce destins le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera publi du prsent jugement. AINSI JUG ET PRONONC PAR NOUS, Jacques Hermon CONSTANT, Juge en audience civile et ordinaire ce Mercredi Onze (11) Dcembre deux mille Treize, en prsence de Me. Yanick ODNEY. IL EST ORDONN EN FOI DE QUOI

PAGE 12

Page 12 MIAMI-DADE COUNTY AVI LEGALDapre Lwa Florid F.S.98.075(7), yap avize vot yo ki sou lis pi ba la-a. Nap avize w ke baze sou enfmasyon nou resevwa nan men Eta Florid, nou doute si w elijib pou vote. Yap mande nou kontakte Sipviz Eleksyon Konte Miami-Dade, Florid, pa pita ke trant jou apre resepsyon Avi sa-a pou nou kapab resevwa enfmasyon sou kisa yo baze kestyon ke w pa elijib la epi pou nou w kouman pou nou rezoud pwoblm la. Si w pa reyaji epi w pa reponn a lt sa-a, sa gen dwa mennen Sipviz Eleksyon an deside ke w pa elijib epi yo va retire non w nan sistm enskripsyon vot Eta-a. Si w genyen ankenn kestyon sou koze sa-a, tanpri kontakte Sipviz Eleksyon yo nan 2700 NW 87th Avenue, Miami, Florid oswa rele 305-499-8363. Yap avize: Dnye adrs nan rejis: Yap avize: Dnye adrs nan rejis: Abreus, Gregory 955 SW 2nd Ave #1007 Lee, Frankie 1918 NW 153Rd St Allen, Leo L 14247 SW 177Th St Llerena, Angelica I 15200 NW 32Nd Pl Almanzar, Alexander 7100 Fairway Dr #K1 Lockwood, Henry 801 NW 80Th St Attianese, Robert K 6707 NW 169Th St APT 307 Lopez-Fuentes, Monica 19375 SW 127Th Ct Basterrechea, David L 352 NW 11Th St APT 10 Maldonado, Rajuana T 22915 SW 114Th AVE Bellamy, Chalsnic C 492 NW 165Th St APT C514 Martinez, Javier 1065 NW 15Th St Betanco JR, Santos T 1022 NW 23Rd Ct Martinez, Magdiel 4371 SW 13Th Ter Blake JR, Wakan D 1800 NE 173rd St Massaro, Selene 20602 NW 33Rd Ct Bodden, Elizabeth 12751 Westview DR Mastandrea, Thomas W 11338 SW 238Th St Brown JR, Paul C 2058 NW 3Rd Ave Mc Coy JR, L B 1025 NW 128Th Ter Brown, Denise L 1210 NE 110Th Ter McKechnie, Christopher 35250 SW 177Th Ct LOT 212 Buschbaum, Peter A 3094 Ohio St Menendez, Dolores A 1571 Bird Rd Campbell, Andre B 18941 SW 74Th Ave Miles, Tangela C 19801 SW 110Th Ct APT 810 Carter, Taurean 11385 SW 226Th St Mills, Willie L 3520 NW 178Th St Castaneda, Edward J 728 NW 4Th ST APT 12 Mion, Alberto 13305 SW 34Th St Castillo, Ana M 926 Meridian Ave #7 Mitchell, Travis J 1881 NW 28Th St Chew JR, Kevin L 11021 SW 244Th Ter Montesinos, George 7030 SW 15Th St Clayton JR, Dwayne E 1951 Washington Ave Morales, Emilio J 7852 NW 116Th Pl Collazo, Carmen E 1340 Lincoln Rd APT 402 Moses, Andre 467 NW 8Th St apt #13 Coloma, Christian A 9 Island Ave #701 Nibot, Maria 47 NW 32Nd Pl Cotton, Ronald L 736 NW 3Rd St Norman, Gregory T 1601 Sunrise Blvd Crumbley JR, Joseph 403 NW 69Th ST Opatich, Ida C 345 Ocean Dr UNIT #1104 Davis, Elliot 884 NW 14Th ST Peralta, Fabricio E 101 SW 58th Ct Diaz, Adyam 11305 SW 25Th Ter Perez, George N 17803 SW 152Nd Pl Diaz, Angel O 800 NW 28Th St Perez-Viant, Francisco 17200 NW 29th AVE Dibello, David E 11307 SW 125th Pl Pratt, Keith F 645 NW 64Th ST #2 Dominguez, Andres R 2255 NW North River DR Ramirez, Hiraldo L 9998 NW 133Rd St Dukes, David 5941 NW 19Th Ave Ramos, David M 8837 NW 149Th Ter Eaton, John 1250 NW 62Nd St #23 Realpozo, Billy 6420 W 25Th Ln Emile, Wilson 145 NE 80Th Ter #A Reyes, Alejandro M 3140 NW 76Th St Gabriel, Maxime P 20213 NW 42Nd Ct Richardson, Corey S 3302 NW 2Nd Ave Gibson, Henry E 2647 NW 49Th Ter Rios, Luis A 8957 SW 225Th TER Gonzalez, Joel J 6521 SW 132Nd Court Cir Roca, Roberto A 14539 SW 141St Pl Gonzalez, Lazaro 18906 NW 46Th Ave Rodgers, Annie M 1875 NW 53Rd St Goodman, Jermaine R 551 NW 194Th St Rodriguez, Patricia C 25320 SW 137Th AVE APT 106 Green SR, Rodney E 19300 NW 6Th Ct Rodriguez, Steven 6771 SW 13Th Ter Grifn, Maurice L 1816 NW 46Th St #1 Rodriguez-Roig, Rebeca 882 NW 133Rd Ct Guerra, Gilbert 18401 SW 265Th ST Rojas, Ernesto 231 174Th St UNIT 608 Guilford SR, Dwight 20181 NW 15Th Ave Rojas, Rafael 12910 SW 83rd St Guillotti, Ivan J 12450 SW 203Rd St Rosado, Raiza A 235 NE 48Th St Gyden II, Bernard E 1610 NE 151St St Sanchez Angel M 2260 NW 27Th Ave APT #E-570 Harris, Jason L 16100 NW 26Th Ave Sanchez, Edmundo 47 NW 32Nd Pl Hawes, Shawn N 15760 SW 152Nd Pl Smiley, Matthew L 140 NW 59Th St Hazelhurst, Chavvon 6965 NW 20th Ave Smith, Tamara N 1251 NW 62Nd St Hernandez, Joaquina 47 NW 32Nd Pl #217-D St Louis, Francois T 13210 Memorial HWY APT 120 Herrera, Emilio A 1020 N Krome Ave Stemage, Matthew 1493 NW 7Th Pl APT 1 Holmes, Dwight L 3280 NW 175Th St Stevens, Kheba S 8450 NE Miami Ct 15 Hormilla, Eric 15379 SW 77Th Ln Suarez, Henry 8000 SW 149Th Ave #A-103 Ingelmo, Jessica 8075 SW 107Th Ave #211 Suh, Chang I 9327 SW 77Th Ave APT 207 Jackson, Donavon J 12078 SW 250Th Ter Sydno, James 1818 NW 2nd Ct Jackson, Jimmie A 565 NW 198th ST Theriault, Anthony J 18217 SW 114Th Ct James, Tawanna L 19711 NW 28Th Ct Thomas, Angela D 220 NW 11Th Ter APT 3 Johnson, David L 5600 NE 4Th Ave APT #1012 Torres, Elizabeth 1002 NW 9Th ST Jones, Andrew D 790 NW 64Th St Vassor, Franky Y 1051 NE 158Th St Kidd, Joy L 800 N Miami Ave #1206E Vazquez, Evelyn 650 NW 33Rd St Kirsner, Olga 2126 SW 103Rd Pl Welch, Robert R 3901 Hardie Ave Lacroix, Jean O 13850 NW 41St St #ID3 Williams, Velma T 1130 NW 2Nd Ave APT 302 Larias De Leon, Roberto 3650 SW 10Th St #4 Young, Yolanda D 1001 NW 54Th St APT 414 Lazo Gonzalez, Osmani 3665 NW 100Th St For legal ads online, go to http://legalads.miamidade.gov Penelope Townsley Sipviz Eleksyon, Konte Miami-Dade

PAGE 13

Page 13 La FAO (Organisation des Nations Unies pour lAlimentation et lAgriculture) a dcid de dclarer lann 2014 Anne de lAgriculture familiale Je nai pas encore entendu beaucoup de ractions cette dcision, il faut dire que je viens de passer prs dun mois en dehors du pays, mais je crois que si on lance un dbat sur le sujet, nous aurons droit de belles empoignades et sur ce point nous renouerons avec une vieille tradition. En effet, depuis quHati existe en tant que rpublique indpendante, hritant dune structure conomique fonde sur la plantation coloniale, la question du choix entre une politique agricole fonde sur la grande exploitation de type capitaliste ou, au contraire, sur la parcelle familiale a toujours t une pomme de discorde. Pour prendre un exemple rcent, je rappellerai toutes les revendications du secteur dmocratique au dpart de Jean-Claude Duvalier, lesquelles ont abouti faire inscrire Cest dans le cadre de ce grand dbat que lhistorien Michel Hector a clairement expos les positions des protagonistes dans les premiers jours du nouvel Etat. Au cours dune confrence ayant pour thme Le processus historique de diffrenciations sociales la campagne prononce lors du Colloque : Les Paysans dans la Nation Hatienne qui saffrontaient deux grandes tendances, deux voies principales de dveloppement : la voie dmocratique paysanne supposant la distribution de la terre aux cultivateurs, la petite exploitation, la prise en charge de la gestion des plantations par ceux qui y travaillent ; la voie aristocratique terrienne prne par ceux qui percevaient le dveloppement en termes de grandes proprits appartenant des fodaux et sur lesquelles une interview publie dans la revue de lAgence Franaise de Dveloppement (AFD), Zacharie Mechali, expert agronome lentit conomique exploitation familiale, caractrise par un agriculteur et sa famille qui sont la fois la force de travail et les propritaires de loutil de production, est lunit dorganisation et de mobilisation du travail/capital optimale pour la production de denres alimentaires partir de systmes vivants (vgtaux, animaux, soumis au climat, ltat des ressources naturelles, etc. ) nous dit : de manire gnrale, lun des phnomnes structurels qui menacent ces agricultures familiales est le souvent dirigs par des lites urbaines, vis--vis des potentialits productives des petites et moyennes exploitations familiales, souvent dsignes comme archaques et relevant plus de politiques sociales quconomiques. Ceci dit, il est certain que les paysans hatiens ne sont pas en mesure, dans les conditions actuelles, de remplir les ncessaires. Jai reu rcemment un document intitul publi par Coordination SUD une coordination nationale dONG franaises de solidarit internationale, cre humanitaires durgence et daide au dveloppement. Je ne suis pas du genre accepter sans discussion ce quon nous prsente souvent comme une solution miracle, mais la lecture du document me fait penser quil y a l quelque chose qui mrite lattention. Je me propose donc de mtendre un peu, dans les semaines venir, sur ce concept dagro-cologie. Bernard Ethart travailleraient les paysans en tant que serfs (voir le Nouvelliste En fait, on peut considrer que la dispute pour employer un terme modr, a dbut avant lindpendance gnral doncle avait justement pour origine sur leurs choix opposs sur ce sujet. Par la suite, les positions ont volu, du moins du ct des tenants de la grande exploitation, leur objectif ntant plus la grande proprit de type fodal, mais lexploitation de type capitaliste, si possible avec des capitaux venant de lextrieur. Je me suis longuement tendu sur le thme dans ma srie publie dans Hati en Marche de fvrier octobre 2005. Personnellement, dans un article intitul PLANTATION OU JARDIN ? publi dans la revue Conjonction (# 145-146, jardin aussi quand je suis arriv lINARA, je navais aucun qui stipule que lINARA a pour attributions de : Favoriser et protger la formation dunits familiales dexploitation paysanne et combattre les grandes exploitations absentistes. Je nai videmment pas manqu de me faire critiquer ; je pense particulirement Pierre Lger qui ma fait comprendre quil sopposait moi parce quil tait en faveur de grandes exploitations alors que moi je voulais faire une rforme agraire de petits jardins Mais les critiques de lagriculture paysanne ne viennent pas seulement des gros entrepreneurs capitalistes. On trouve galement des techniciens, des agronomes qui la refusent, mais pour dautres ne pourrait pas remplir ses fonctions avec des peyizan avk ti bout mancht et un ministre de lagriculture, partant de la nouvelle classe dagriculteurs 1.0 The United Nations Stabilization Mission in Haiti (MINUSTAH), with its headquarters located in Port-au-Prince, Haiti, intends to solicit proposals for the Purchase and placement of stickers on MINUSTAH vehciles located in Port-au-Prince, Haiti. To secure the required Goods and Services, MINUSTAH will undertake a competitive bidding exercise shortly. The selected provider is expected to provide the stickers and services to MINUSTAH vehicles stationed in Haiti. The provider is required to place the stickers on the vehicles as guided by MINUSTAH Transport staff. 2.0 Providers interested to participate in the tender are requested to submit their Expression of Interest (EOI) on or before 17 January 2014, via fax or e-mail to the address indicated above. The EOI must include the following information: references. 3.0 This request for EOI does not constitute a solicitation. MINUSTAH reserves the right in selecting the companies to participate in the bidding. Responding to this EOI does not guarantee that such company will be invited to tender. ( ( Nous rendons aujourdhui hommage Jean, un Homme immense par son uvre, sa rigueur, sa grandeur dme, son sens de la solidarit. Il tait aussi simple et accessible quil tait grand et intimidant. Ce sont l des qualits dun grand Homme. Et Jean avait la trempe dun grand homme. Toi, tu as toujours t ses cts, chre Anne-Marie. Pendant des dcennies, tu as reprsent Tout pour lui. Si derrire chaque grand homme, il y a une grande femme, tu es les ouvrages quil a publis et de dcouvrir cette ddicace Pour Anne-Marie Cercelet Mtellus Aujourdhui, nous pleurons notre cher compatriote, et les charmes. Jacmel, au crpuscule, se rveille orpheline de son enfant, parti longtemps, mais qui ne la jamais oublie. Toute la communaut hatienne en France pleure aussi, tel que Jean MTELLUS, Je te rends aussi hommage, chre AnneMarie, pour avoir toujours lavoir soutenu, pour lavoir accompagn, pour lui avoir permis de devenir et de rester lhomme quil EST. Je prsente mes sincres condolances, toi, vos enfants et toute votre famille. Chantal Guerrier Gurin, Creil, le 5 janvier 2014 trs clairs. Il faut assumer ce que lon fait. Il faut dans la vie apprcier ce que lon a dit Nathalie. Quant mon pre, il tait, lui, quelquun de trs affectueux. Pour lui, sa femme et ses enfants taient les meilleurs du monde dvoile-t-elle encore. Pour Irne Castera, Georges, ctait lhomme de sa vie. Cest peu dire que la relation du couple tait excellente Je crois que lquilibre qui a toujours exist entre mes parents, une certaine ide du bonheur ma permis davoir une grande assurance dans la vie rvle le pote Georges Castera dans le mari dIrne dcda, elle nait pas song une seconde se remarier. G eorges tait exceptionnel. Aucun homme naurait pu lgaler voire le remplacer. Il fut un bon mari, un bon pre et un bon mdecin Les relations sociales comptent dans lpanouissement semaines elle invitait ses bonnes amies manger et jouer aux cartes. Elle priait aussi avec elles. Elle avait un sens trs pouss de lamiti. Elle soigne encoreaujourdhui les contacts avec les enfants et petits-enfants de ses amies qui ne sont plus de ce monde. Ct professionnel, ctait une travailleuse horsClinique Maternit Castera de son mari, qui tait obsttricien, gyncologue et urologue. Sous la prsidence de Paul Magloire, elle a travaill pour la Centrale une pension pour enfants cents dentre eux. Plus tard, cest la grance de leur propre htel If Htel quelle se consacra, jusqu il y a encore quelques annes. Tout en ntant pas une femme politique, elle a toujours eu ses propres opinions et le courage de ses opinions. Elle parlait la radio dans le cadre de la prvention sanitaire au nom de la Fondation Castera fonde par son mari sadressant aux femmes pour leur donner des conseils sur lducation de leurs enfants. Elle tait sensibilise par la cause des femmes qui luttaient pour leur mancipation. Dernier exploit : l voil, ce quelle a fait avec enthousiasme et surtout avec brio, nous reporte May qui y avait aussi particip. Son mari dcda. Ctait trs trs dur mais elle a pu repartir dans la vie, heureusement bien entoure de ses enfants et de bonnes amies. Cest son norme capacit dadaptation qui lui permet de toujours rebondir et daller de lavant. Et les soins et les attentions quelle reoit de tous ceux qui lentourent, croyance en Dieu. Ses projets immdiats ? Futurs ? Des projets, notre mre en a toujours Aubry Castera dment ce proverbe: si jeunesse savait si vieillesse pouvait Car elle, elle peut tellement de choses encore. Huguette Hrard en novembre 2013, donnant une interview propos de lenfance du pote Georges Castera et dclamant, sur la demande de la journaliste franaise qui linterrogeait, Ecoutez avec Marcus www.radiomelodiehaiti.com

PAGE 14

Page 14 HORIZONTAL 1. Prsident qui donna sa dmission le 10 janvier pass 2. Irridium Terbium 3. Droits 4. Refuter 5. Provoquent une suppuration 6. Rangera 7. Pronom Ville de la Chine ancienne Possde 8. Surabondant. VERTICAL 1. Gaspille 2. Ancien 3. Ancien roi amorrite de Bashn 4. Premier Ministre qui donna sa dmission le 10 janvier pass 5. Traces creuses par les roues de voitures 6. Dernier repas du Christ 7. Rpterai DJOTODIA I##IR#TB LICENCES A##NIER# PYOGENES I#GARERA DE#YE#AI EXCESSIF Visitez Haiti en Marche sur Internet au www.haitienmarche.com SCRABBLEArrangez les sept lettres ci-dessous pour former un mot franais Solutions de la semaine passeABYSSAL A I T D S T K Solutions de la semaine passe:Solutions de la semaine passe: LES JEUX DE BERNARD Allez de ARASER DROMES en utilisant des mots du vocabulaire franais, et ne changeant quune lettre par ligne.Mots Crois sAlcatraz Bachata Bailecito Boleadoras Candombe Capoeira Cha cha cha Chacarera Cueca Cumbia Diablada Forro Frevo Lambada Mambo Mapale Merengue Milonga Murga Rumba Salsa Samba Tango TinkuGEOLES GROLES FROLES FRELES FRETES FRETEE FRETTEARASER DROMES M P N C U T U L Q B B P C A F J C N U W L Y P T Z W H Y D I H P N P E D E C E I V F O S R G O A P S C H L E P N W M O L V L B A A F B E P I M Y C E A C C P R P M J H C U L N V Y D H A A O O V E R F A O B M A M D E T X D E G F U G G C B E L I X R N A I E R S N H U M R C H A C A R E R A P A A M A E F H R B C Z Y L A L T U B L N U O M L L Q S L O A Q I M G S A R A T A H C A B G A A M U S D Z R E Y D Z X B N F N E R M I L O N G A A C nonpaiement ; accorde lexcution provisoire sous caution sur le chef de dguerpissement, DONN DE NOUS, Me. Ezae PIERRE LOUIS, Juge en audience publique, civile et ordinaire du vendredi quinze Novembre 2013, avec lassistance de Ralph Jean Louis, IL EST ORDONN tous huissiers sur ce requis de mettre le prsent jugement en seront lgalement requis. susdits. Me. Marckenzy FLEURIMOND, Av. Me. Marceau MARCHARLES, Av. Il est port la connaissance du public en gnral que le Tribunal de Premire Instance de la Croix-des-Bouquets a rendu en audience ordinaire et publique en ses attributions civiles un jugement entre : Le sieur Jean Eddy MZARD, propritaire demeurant et domicili Tabarre, en son Cabinet sis Delmas 17, en face de lglise Baptiste la renaissance # 7 et au greffe du Tribunal de Premire Instance de la Croix-des-Bouquets, Partie demanderesse dune part ; Et : les sieurs Joseph Lucner Exant, Luc Gabriel, Frantz Clestin tous trois mandataire des hritiers de feu Maxilia LESPINASSE demeurant et domicili Tabarre, partie dfenderesse, dautre part ; PAR CES MOTIFS, le Tribunal jugeant au vu de la loi et sur les conclusions du Ministre Public, aprs avoir dlibr conformment la loi, accueille laction du requrant et fonde en fait et en droit ; Maintient le dfaut requis et octroy laudience du cinq (5) Novembre 2013 ; Reconnait le droit de proprit du sieur Jean Eddy MEZARD la diligence de son mandataire Zamy Jean Jener tant par titres que par prescription sur la proprit dont sagit et sus dcrite situe soisson, section communale de Bellevue, Chardonnire, Commune de Tabarre est borne au Nord, au Sud et lOuest par le reste du terrain et lEST par un Canal darrosage et au-del par une route, appert plan et procs-verbal darpentage Gabriel Luc et Frantz CELESTIN ainsi que toutes autres occupants illgaux trouvs sur les lieux ; Ordonne la dmolition de toutes constructions qui sy trouvent riges ; condamne causs au requrant ; Accorder lexcution provisoire et sans caution du jugement sur le chef du dguerpissement et de la dmolition eu gard au plan et procs-verbal darpentage de Gabriel et Joseph Lucner aux frais et dpens de la procdure ; Commet lhuissier Pierre Ainsi jug .. etc Il est ordonn etc. Me. Thrse ACHILLE, Av. PAR CES MOTIFS, le Tribunal, aprs en avoir dlibr au vu de la loi, le Ministre Public entendu maintient le dfaut requis et octroy laudience civile des loyers GOURDES (55,000Gdes) montant de douze (12) mois de loyers allant de Septembre 2011 Septembre 2012 relativement au local du terrain sis au # 14, Rue Carbone ; Rsili le bail liant les parties, Ordonne en consquence le dguerpissement du sieur Jean Ronald Pierre des lieux lous ; Accorde sur ce chef, lexcution provisoire sans caution du prsent jugement nonobstant appel, pourvoi en cassation ; condamne le sieur Jean Ronald Pierre Onze Mille AINSI JUG ET PRONONC PAR NOUS, Joseph J. FANFAN juge laudience de Me. Ninive Massenat Substitut du Commissaire du Gouvernement avec lassistance du IL EST ORDONN EN FOI DE QUOI Roosevelt ZAMOR, Av. PAR CES MOTIFS, Le Tribunal, aprs en avoir dlibr au vu de la loi et aprs avoir entendu le Ministre Public dans ses conclusions crites en la forme et au fond, favorable laction de la requrante, accueille laction intente en divorce par la dame Jina LOUIS contre son poux le sieur Wilkens METELLUS en la forme et maintient le dfaut dj octroy contre le dfendeur laudience du Jeudi 20 Juin 2013 01 heure 40 minutes de laprs-midi ; ce, pour navoir pas t rabattu. Aux termes de larticle 287 du code de procdure civil Luc DHECTOR. Admet le divorce des poux sus-parls pour injures graves et publiques envers son pouse au vu de larticle 217 du code civil Hatien. Prononce la dissolution des liens matrimoniaux ayant exist entre les dits poux les registres ce destins le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans et de rdiger lacte de divorce des poux prcits. Commet lhuissier Mikerlange PIERRE en raison de la qualit des parties. (20) Juin 2013 2 heures 12 minutes de laprs midi ; An 210me de lIndpendance, en prsence de Me. Ronald THESSIER, Av. Substitut du Commissaire du Gouvernement prs le parquet du Tribunal de Premire Instance de Miragone, avec lassistance de Me. Il est ordonn tous huissiers sur ce requis de mettre le prsent jugement en seront lgalement requis. En foi de quoi la minute du prsent jugement est signe du juge, le Commissaire Pour expdition conforme la minute collationne. Me. Arismon SAINT CLAIR, Av. PAR CES MOTIFS, le Tribunal aprs examen, sur les conclusions conformes du Ministre Public maintient le dfaut octroy contre la partie dfenderesse la susdite la dame Marie Elise ROMELLUS davec son poux Pierre DJmes BERLUS pour injures graves et publiques aux torts de lpouse ; Prononce la dissolution des liens matrimoniaux de transcrire sur les registres ce, destins, le dispositif du prsent jugement dont un extrait AINSI JUG ET PRONONC PAR NOUS, Jacques Hermon CONSTANT Juge en audience civile et publique en date du dix-sept Mai deux mille douze, en prsence de Me. Jean Claude DABREZIL Substitut du Commissaire du Gouvernement de ce ressort IL EST ORDONN ETC EN FOI DE QUOI ETC Me. Bony WAGNAC, Av. Le Tribunal de Paix de la Commune de Carrefour comptemment runi en son local ordinaire a rendu en audience publique et en ses attributions civiles le jugement suivant : des hritiers Michaud et la dame Lormina Dorzelma MASCARY dont le dispositif du dit jugement est ainsi libell : PAR CES MOTIFS, le Tribunal aprs en avoir dlibr conformment au vu de la cite tait tenue de vider les lieux suite la sommation date du 16 Octobre 2013 vu que son bail est expir. Reconnait la faute de la cite pour avoir occup illgalement ladite pice de maison par un bail chu depuis plus de sept mois. Ordonne en consquence lexpulsion des lieux de la cite, la dame Lormina Dorzelma MASCARY de la pice de maison de

PAGE 15

Page 15 TI GOUT PA TI GOUT ak Jan Mapou la requrante sise la route de Carrefour, Bizoton # 384 provisoire sans caution du prsent jugement sur le chef de lexpulsion nonobstant toutes les voies de recours. Condamne la cite aux frais et dpens de la procdure. Commet lhuissier Pierre Joseph Elie de ce Tribunal pour AINSI JUG ET PRONONC PAR NOUS, Frantz MRENTUS supplant juge au Tribunal de Paix de la Commune de Carrefour, en audience civile et publique mille treize (2013) An 210me de lIndpendance, avec IL EST ORDONN ETC EN FOI DE QUO .. ETC AINSI SIGN : Frantz MERENTUS, Juge et Pour expdition conforme collationne : Me. Yves LOUISOR, Avocat. PAR CES MOTIFS, le Tribunal, aprs examen et sur les conclusions conformes du Ministre Public, maintient le dfaut octroy contre la partie dfenderesse fonde la dite action ; Admet en consquence le divorce du sieur Peguy MESIDOR davec son pouse ne Madle MOM PREMIER, pour injures graves et publiques ; Prononce la dissolution des liens matrimoniaux existant de la Commune de Delmas de transcrire sur les registres ce destins le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la sil y chet ; Commet lhuissier Carltz Edzerd REBECCA compense les dpens. RENDU DE NOUS, Jacques Hermon CONSTANT, Juge en audience civile, ordinaire et publique, sance tenante, du mercredi trois Juillet deux mille treize, en prsence de Me. Yanick ODNEY, Substitut du Commissaire du Gouvernement de ce ressort, avec sige. Pour ordre de publication : ( ( Hati chaque trois mois pour le renouvellement de leur visa dtudiant. La dlgation dominicaine a convenu dvaluer Par ailleurs, sur les questions relatives la prennisation, lharmonie et le bon fonctionnement des changes commerciaux au niveau de la frontire, les deux ces marchs. En ce sens la Rpublique Dominicaine a offert sa collaboration totale la Rpublique dHati en matire de douane. coopration de lUnion Europenne dans ce domaine. Les deux gouvernements ont convenu de renforcer les mesures dchanges commerciaux sur la base de rciprocit pour permettre laccs de produits sans dlai aux deux marchs. Les autorits agricoles des deux pays continueront de collaborer en vue dchanger des informations et de dcider des mesures appropries mettre en uvre pour entretenir une relation institutionnelle adquate dans ce domaine. environnementales es deux pays renforceront leur collaboration en vue de parvenir un vaste programme de reboisement, en particulier dans les zones frontalires. Nous dveloppons, en troite collaboration avec Hatiens vivant ltranger, a dclar Saint-Cyr jeudi HCNN. Nous avons pu visiter les iles Turcs and Caicos, la Rpublique dominicaine et dautres iles avoisinantes pour rendre oprationnel ce projet, a indiqu Saint Cyr qui dit avoir dj eu des runions de travail avec des consuls et des ambassadeurs en poste ltranger sur la question. Les principaux ministres concerns sont le ministre des Haitiens vivant ltranger, le ministres des Affaires trangres et celui de la justice, notamment pour la question dtat civil. Cest une promesse que nous avons faite et nous travaillons en consquence, a indiqu Saint-Cyr qui dit mettre tout en uvre pour parvenir dlivrer des cartes qui De nombreux Hatiens vivant dans plusieurs pays de la rgion sont dpourvus de pices didentit mises par lEtat Hatien, tandis que lEtat dans lequel ils ont immigr leur refuse tout document pouvant leur permettre de fonctionner, puisquils sont incapables de faire valoir qui ils sont. Un nombre important dHaitiens, vivant en Rpublique Dominicaine, se trouvent dans cette situation et le gouvernement Haitien a pris lengagement de doter ces Cet engagement a t ritr mardi lors dune runion de la commission bilatrale de haut niveau, tablie par Haiti et la Rpublique dominicaine, pour rsoudre entre autres le problme migratoire. LONI a galement indiqu quil a dlivr, au terme de lanne prcdente, plusieurs centaines de milliers de cartes facilement tous ses habitants. Intervenant une confrence de presse la Primature, le Responsable de lONI, se dit dterminer offrir de meilleurs services la Population Hatienne. Canada et dautres bailleurs, Jean Baptiste Saint Cyr, prvoit de placer 700 units denregistrement (600 lchelle nationale et tous les compatriotes vivant dans la diaspora. produit environ 357.651 cartes au cours de lanne 2013, inscrit 155.000 nouveaux citoyens, rimprim plus de 103 milles dlivr 10 milles cartes qui avaient besoin de correction, de disparus dans le cadre dpuration de son systme. LONI envisage de dployer court terme, des units mobiles dans toutes les sections communales pendant une Finalement, les institutions des deux pays en charge de la scurit et du renseignement signeront des protocoles daccord portant sur la lutte conjointe contre le crime organis, Ont pris part la rencontre: Pour la Rpublique dHati: Laurent Salvador LAMOTHE, Premier Ministre; Pierre-Richard CASIMIR, Ministre des Affaires Etrangres; David BAZILE, Ministre de lIntrieur et des Collectivits Territoriales; Wilson LALEAU, Ministre du Commerce a.i. et Nesmy MANIGAT, Conseiller auprs du Premier Ministre. Pour la Rpublique Dominicaine: Gustavo Montalvo, Ministre de la Prsidence; Jos Ramn Fadul, Ministre de lIntrieur et de la Police; Jos del Castillo, Ministre du ministre Chancelier par intrim et Cesar Pina Toribio Conseiller Juridique du Pouvoir Excutif;et. Mario Caivano de lUnion Europenne, M. Peter de Clerq de lOrganisation des Nations Unies, M. Colin Granderson de la Communaut des Carabes (CARICOM), Mme. Norma Powell du secteur prive hatien. Ouanaminthe le 7 janvier 2014 Lang se pi gwo zouti Zanmi ki te kreye nou an met an dispozisyon-n pou n bat zl nou sou lat, bati chato rv nou, chche pen lavi nou. Chak peyi gen lang pa yo. Nan lojik sa, Ayiti gen Kreyl, youn lang ki pa nan tetelang ak lt lang. Yo rele-l Kreyl Youn lang ki gen tinon pe dyl. Se sl lang sou lat yon etranje pa ka snen Nan tout kwen-l ak rekwen-l Menm l l gen volonte pou manye-l, ap manyen-l. L yo vle manyen-l agch Tankou lajan yap met nan kat pch L yo panse yo metrize-l adwat ou agch Kreyl koule, li glise dwategch Se lang lap, literati, lanmou ak banbch Mande yon lengwis L a di-w si lang Kreyl se yon tt kale bobis Si se pa yon lang ki min biznis. Se yon lang ki tradwi Tout son tout bri Ak tout sa k poko menm di. Mwen louvri ti parantz sa jis pou m retni atansyon nou sou yon ekspresyon kreyl ki gen tout youn varyete sinonim, tlman lang nan dinamik, tlman lang nan gen nyans. Se yon pawl ki pati konsa li tout lis pasyl sinonim sa yo, w a konprann pouki etranje yo pa fouti kenbe chwal malen Kreyl Ayisyen nan chimen jennen, menm l yo etidye lang nan pandan senkant lane nan pi gwo inivsite nan mond lan. vle di : 1) Entl met van nan vwl li 2) Li chape poul li 3) li met k-l dey 4) li di pye-m sa m manje m pa t ba-w 5) Li rache manyk li, bay t-a blanch 6) Li retire k-l 7) Li Li an kaval 12) Li pran lapoud deskanpt 13) Li dekanpe 14) Li pati 15) Li mache ps li 16) Li mawon (ou byen li nan Li bat zl li 20) Li vole gag 21) Li pran anbasad pou li 22) Entl ale nan kanpe lwen pa pwoche 23) Li pouse bourik li pou pi devan 24) Li nan kache 25) Li kraze yon kite sa 26) Li ekpresyon sa) elatriye. Nou w val sinonim ekspresyon genyen dy ns li. E mgaranti-w, sa nou site yo, sa nou konnen sou pran Lafrik gen dwa pa menm yon gout dlo nan lanm fason nou pa konnen ou byen fason nou poko metrize sou Pran Lafrik. Ptt, se paske Lafrik se yon kontinan ki gen nan tiwa memwa-l Premye Sivilizasyon Limanite, yon gwo sivilizasyon Ng L nou f referans ak ekpresyon nou sot site la yo, nou w Pran Lafrik plis yon move js pase yon bon js. Pakonsekan, nan yon manny ou byen yon lt, li ta pi bon pou nevite pran Lafrik, sitou nan kondisyon sa yo : Si ou nan yon sl, ou leve men pa ou la, pa pran Lafrik, pou ou kite lt yo nan lapenn. Aksyon sa se vl konfyans, se malonkte. L ou f sa, ou demantibile fonksyonman kb la. Si pp souvren konfye-w yon manda politik, ba-w delegasyon souvrnnte-l, nanm li, pa piye, dechpiye, pa rache koupe nan trez-l, ki se dyakout Pletnl li, apr pou ou pran Lafrik. Pa bliye ou gen kd lonbrik ou ki antere nan t sa, kman w ap santi-w si ou rete vitam-etnam nan yon kanpe lwen pa pwoche, siou ta pran Lafrik akz de vl ou f nan lajan pp la, nan lajan leta ou byen si ou te konn f plis dezd pase ld alew pou ta met ld nan dezd! ou pou pran Lafrik. Pa f koudeta manou-militari, kite yon Imalaya kadav, kite rl kay makorl, apr pou ou pran Lafrik, chape poul ou. ske ou ta renmen goute gou absent legzil ? Mande ansyen diktat Jean Claude Duvalier si egzil pa t tankou yon zo pwason ki kwoke an trav nan gj li depi nan nwit 7 fevriye nan ayowop Tousen Louvti. Nan move tan sikln sosyo-ekonomik, loray politik, nan tan vyolans avg ak psekisyon politik, nou ka kanpe tennfas si nou brave danje, e dinamik, si nou pa pran panik. Otreman, nou ka pran lafrik, pou n sove po-n, do-n, zo-n, dezye-n, depye-n ak libte-n. Nou ka pran lafrik ak tout k-n, ak tout k-n, pou n f lago ak lanm-n, sitou anpil fwa gen lavi dy mn! Youn rapl: depi se pa yon move zak ou komt pou pran lafrik, nenpt jan ou pran lafrik, ou byen pran lafrik. toujou nan mawon, ou toujou sispk, ou viv tou mouri, e menm l ou pa mouri ou pa p viv. Mwason-w se panik ak nostalji Nou gen yon bl egzanp vivan de moun ki pran lafrik nan bon kondisyon e e ki rete yon lejand nan memwa Ayisyen: Danny Laferriere te gen slman 22 lane l rejim sangin Divalyea te manje yon bon zanmi-l, Gasner Raymond. Pou l pa t mouri, li te chape poul li, sa vle di li te pran lafrik. Apr kk laviwonndede, li ateri bridsoukou nan peyi Kanada, ki pa t f menm jan ak peyi Dominikani, ki te ba-l papye ak enptans pou l te bat zl li e ki pa t janm denasyonalize-l. Konsa, km li te gen yon twkt rv ranpli ak pawl sou tt li ak nan k-l, li te dmi ak mo yo, sou kabann mo yo, jongle ak mo yo, f lanmou ak mo yo, etidye mo yo, li mo yo, analize mo yo, ekri mo yo, estriktire mo yo, met ld nan dezd mo yo, tape mo yo, korije mo yo, rekto vso, boukle mo yo nan paj yon premye liv Comment faire lamour avec un Ngre sans se fatiguer ki f yon siks kolosal nan lemonn antye e ki mete pitit gason Ayiti Toma a, pitit vil Tigwav la pami ekriven sou lat ki metrize fason pou l manyen tt chen mo yo Sipriz, paske l te byen pran lafrik, li tounen lakay li tanzantan, latranblad Douz Janvye te menm pran-l lakay jouskaske li ponn Tout bouge autour de moi E sa pa rete nan pla pye-l, zry li knnen, l-l mande sa k genyen, yo pou vin chita sou chz boure enstitisyon lang nan, yon nouvl ki f-l depale konsa : Mwen dmi mtl / mwen reveye imtl Dany Laferrire a, ansyen gouvn Kanada a, Madam Michaelle Jean nan bon kondisyon e ki rete ak pasp libte e diyite yo entak. An dey de kondisyon sa yo m sot site a, nou ka pran Lafrik Slman l nap retounen an Afrik Kote kd lonbrit zanst nou te koupe nan ziltik Avan yo te debake nan Lamerik. Pa di-m ni krak ni krik Ou w mwen menm, jou m kite Lamerik M ap pran Lafrik Map tounen an Afrik E m jire devan Mandela, Dany, Csaire, Senghor, ces dieux dAfrique Se sl fason pou m pran lafrik! (Vandredi 13 desanm 2013)

PAGE 16

Page 16 BACK PAGE des dizaines de milliers de personnes dplaces ont domin la manifestation ainsi que des questionnements sur lutilisation des fonds ddis la reconstruction. Antonal Mortim, de la Plateforme des organisations hatiennes de dfense des droits humains (Pohdh), a dnonc les conditions de vie infrahumaines des sinistrs dans les camps et dans les quartiers populaires, alors que le gouvernement continue de gaspiller les fonds de PtroCaribe (aide vnzulienne). Entre 147 et 170 mille personnes vivent encore sous des tentes dans des camps de fortune. Certaines zones abritant auparavant des camps sont transformes en nouveaux quartiers ou nouveaux bidonvilles, en particulier au nord de la capitale, avec les camps Canaan et Corail. Lconomiste Camille Chalmers, de la Plateforme hatienne de plaidoyer pour un dveloppement alternatif (Papda), a plaid en faveur dun plan national sur la question du logement en Hati et dune politique sociale srieuse, qui fera du logement une vritable priorit Le Premier ministre S.E.M. Laurent Lamothe dans le cadre de la rentre lgislative consacre par la constitution, fera la prsentation et le dpt du bilan de son Gouvernement, ce lundi 13 Janvier 2014, devant le Parlement hatien. Le Chef du Gouvernement fera tat notamment, de la situation conomique du pays qui sest amliore considrablement en 2013 avec des rserves brutes de lordre de 1.8 milliards de croissance, Hati a obtenu des rsultats incontestables pendant lanne coule. la hausse, avec de meilleures performances en 2013. Il voquera entre autres, les efforts dploys au niveau de la politique environnementale de son Gouvernement avec lactivation dun corps de mise en place du Corridor Biologique des Carabes et des grands travaux dinfrastructures. Le Premier ministre Laurent Lamothe insistera galement sur les acquis commerciaux et industriels, la cration de nouveaux emplois dans le textile, les avances dans les domaines touristiques, judiciaires, des affaires sociales, de la sant publique, des affaires trangres, de la externe, de lducation, des travaux publics, de lnergie, de la culture et de la communication, de la dfense, de la lutte contre la pauvret La prsentation du bilan du Gouvernement se fera ce lundi, au Parlement en prsence des grands commis de ltat et du Corps diplomatique. Bureau de communication