<%BANNER%>

Haïti en marche ( 08-28-2013 )

Digital Library of the Caribbean
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00527

Material Information

Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: 08-28-2013
Frequency: weekly
regular

Subjects

Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti

Notes

Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).

Record Information

Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869
System ID: UF00098809:00574

Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00527

Material Information

Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: 08-28-2013
Frequency: weekly
regular

Subjects

Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti

Notes

Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).

Record Information

Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869
System ID: UF00098809:00574


This item is only available as the following downloads:


Full Text

PAGE 1

Le roi danse dcapite ( / p. 13) ( / p. 13) ( / p. 4) Le prsident Martelly avec des stagiaires hatiens bord dun paquebot baignant dans la baie de Port-au-Prince PORT-AU-PRINCE, 20 Aot Si la communication prsidentielle cest reflter dans son comportement les sentiments du jour, le prsident Michel Martelly depuis quelque temps donne tout fait ct de la plaque. PORT-AU-PRINCE, 22 Aot Bernard Ethart, directeur gnral de lInara (Institut national de la rforme agraire), a t vir par lactuelle administration hatienne comme un paquet de linge sale. dorigine Hatienne La chanteuse veut tre candidate dans Bourassa La mairesse de Ptionville, Yvanka Jolicoeur Brutus ( / p. 7) Guerre entre mairesse et marchandes PORT-AU-PRINCE, 24 Aot Y en a que pour lIle--Vache. Aroport international, chaine dhtels, plages, terrains de golf et condominiums. Et bien entendu appel ( / p. 5) ( / p. 12) PETIONVILLE, 22 Aot La mairie de Ptionville en guerre contre les marchandes des rues. Ce nest pas une premire. Ce jeu du chat et de la On ne peut ne pas se rappeler Papa Doc lors de lune des premires manifestations de la Guerre froide dans notre continent que fut lexpulsion de Cuba de lOEA souris dure depuis plusieurs annes. Les agents de la mairie ont bris nos trteaux et PORT-AU-PRINCE, 21 Aot La diplomatie amricaine en chute libre. Cest ce qui ressort des vnements investisseurs. Le premier ministre y est retourn la semaine La baie de LIle--Vache Bernard Ethart, le directeur gnral sortant de lInara ( / p. 6)

PAGE 2

Page 2 EN BREF ... EN PLUS ... Je reprsenterai mon pays Hati Hati en Marche Miami th Printed by ( / p. 14) ( / p. 14) amour du sport questre a commenc au kindergarten, en Hati. la maternelle, il y avait un cheval. Lanimal fascinait Krystoff. Constatant son intrt pour ce grand mammifre ongul, son ami Jacques Eric Pape denfants, lui a alors demand alors si cela lintressait de le monter. Ravi, il a tout de suite accept et depuis, il ne sest jamais dparti de sa passion pour les chevaux et pour lquitation. Depuis trs jeune, Krystoff voyage de pays en pays pour participer des comptitions questres. Ces pays tant si nombreux quil prfre les classer par continents pour viter une trop longue numration : la Carabe, lAmrique du Nord, lAmrique Latine, lEurope. En Hati, cest avec Richard Coles ancien prsident de la Fdration Equestre Hatienne (FEH), quil sexerait. Il ma aide pendant 3-4 ans. Je montais ses chevaux dpart pour les tats-Unis lge de 15 ans, Krystoff avait pour entraneuse une Suisse, Romy Tschudy En Floride, il lavait encore pendant un an et demi encore puis il a opt pour un cavalier de grand prix, Jimmy Torano tout en continuant monter les chevaux que Richard Coles importait de lAllemagne. Le lieu choisi pour lquitation, cest le fameux Wellington, considr comme la capitale du monde questre. Cest ici qua lieu, tous les ans, pendant 12 semaines, un concours international qui runit 10.000 chevaux monts par 7.000 cavaliers de tous les pays. Ouvert et jovial, Krystoff sait ce quil veut : lquitation. Pourtant il est entrain de faire Miami des tudes qui plutt les grandes comptitions. Celles-ci rclament un investissement temps plein et un budget important. Il existe toute une hirarchie dans le sport questre : au bas de lchelle se trouvent les cavaliers de base ; au milieu se regroupent les cavaliers de courses qui participent des concours moyens et tout en haut se rassemblent les cavaliers de grand prix, ceux qui participent aux championnats dEurope, Olympiques. La semaine dernire il tait Bruxelles o il venait de passer trois mois sentraner dans lune des plus grandes curies de Belgique, la Stephex Stables situe Wolvertem, quelques 13 kilomtres de la capitale belge. Stephan Conter, un homme daffaires belge a mis sur pied une entreprise de commerce de chevaux. Il y vend principalement des chevaux de sauts dobstacles haut de gamme. Un compatriote, Farid Ladjouan y travaille depuis deux ans ; cest ce dernier qui lavait invit venir dans cette curie de lexprience Pour Carvonis, Ladjouan est le meilleur cavalier hatien quil connat. Il a dj pris part de grands concours internationaux. Stephex Stables Carvonis a eu le privilge dapprocher Daniel Deusser le grand athlte allemand. Cest l que cette star allemande sentrane, son cheval tant la proprit de Stephex Stables et de lcurie amricaine, Double H Farm. Double H daider Daniel dans sa carrire explique Carvonis. Les amateurs du sport hippique connaissent Deusser qui a gagn, au cours de la premire moiti de 2013, la premire terrien qui a oppos deux familles qui se sont violemment disputes. Les victimes appartiennent une mme famille (Ernst, Dady et Lesly Petit-Homme). Pendant plusieurs heures, le quartier de Truittier a t bloqu. Des barricades ont t dresses par la famille et les proches des victimes. La police a d intervenir pour dbloquer la situation. HPN Dans la mme rgion de Carrefour-Rivire Frodie, un policier sortant dune maison de transfert a t tu par des bandits qui se sont enfuis moto. octobre La rentre des classes qui tait prvue le 2 septembre a t reporte au 1er octobre. Cest ce quont dcid les membres du cabinet ministriel au cours du Conseil tenu le mercredi 21 aot dernier. Il sagit des rsultats des examens du baccalaurat 1re et 2 me parties. Ils sont actuellement disponibles pour tous les dpartements scolaires. Et suivant les chiffres fournis par le Bureau national des examens dtat, le taux de russite global est seulement de 28.63% pour la rhto mais de 63.04% pour la philo. Le meilleur taux vient du dpartement du Centre, suivi de lOuest et le Nord est en troisime position. Le plus faible taux de russite vient du Nord-ouest. Pour la philo, cest aussi le Centre qui arrive en premire position, suivi des Nippes et du Nord-est ex-aequo en troisime position. Le plus faible taux de russite vient du Sudest. Le session extraordinaire devrait se tenir le 2 septembre et les recals se sont mis srieusement ltude, faisant leurs rvisions, esprant que cette fois ils russiront. Il y a 86.939 candidats attendus en rhto et 18 815 en philo pour la session extraordinaire. 22 Aot : 222e anniversaire du soulvement gnral des esclaves de Saint Domingue La Fondation Franoise Canez Auguste a choisi de commmorer ce grand jour. Le Muse des Hros de lIndpendance est ddi lAfrique et se trouve sur lhistorique HABITATION CHATEAUBLOND. Les enfants Loveda Movin (Nippes) et Samika Bruna Dlhomme (Nord-Ouest), respectivement lves en 3e et 4e anne fondamentale, ont t classes vendredi 23 aot, Top lectrices de la premire dition du Championnat national de lecture, organis par le ministre de lducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP). dpartements gographiques du pays, lesquels ont t retenus sur un total de 10 378 responsables du ministre, de lminent crivain Franktienne, parrain du championnat, de parents et des enfants. HPN Port-au-Prince, le 21 aout 2013 (AHP) Une dlgation de diplomates conduite par la nouvelle cheffe de la MINUSTAH, Sandra Honor, a rencontr mardi (20 aot) le renouvellement dun tiers du Snat, lensemble des municipalits et des collectivits territoriales. La dlgation des diplomates comprenait galement les ambassadeurs des tats-Unis Pamela White, du Canada Henri-Paul Normandin, de la France Patrick Nicolosso, de lUnion Europenne, de lOrganisation des Nations Unies. La cheffe civile de la Minustah a exprim les proccupations des Nations unies et de la C`est le souhait de la communaut internationale et des Nations-Unies que ces lections se tiennent cette anne, a dit Madame Sandra Honor (ONU), qui assure que, de son ct, la Minustah va continuer appuyer les autorits hatiennes, notamment le CTCEP travers son unit d`assistance lectorale. Port-au-Prince, le 23 aot 2013 (AHP) Les prsidents du Snat, Simon Dieuseul semaine prochaine plusieurs acteurs nationaux et internationaux en vue de chercher une solution la crise prlectorale qui ronge le pays. Ces rencontres auront lieu l`htel Montana les 26, 27 et 28 aot, informe le prsident la classe politique, le 2e aux acteurs de la socit civile et de la presse et le 3e jour, au secteur diplomatique. Plusieurs partis politiques ont reu l`invitation du prsident et du vice-prsident de l`Assemble Nationale dont le Mopod (Mouvement Patriotique de l`Opposition Dmocratique), l`OPL (Organisation du Peuple en Lutte), Fanmi Lavalas et RDNP, informe M. Alexis. Martelly qui refuse de transmettre le projet de loi lectorale au Parlement prs de 2 mois aprs l`avoir reu du CTCEP (Collge Transitoire du Conseil lectoral Permanent). Lundi 26 Aot, le Snateur Dieuseul Simon Desras devait recevoir les dirigeants de partis politiques en vue dun dialogue sur diffrents points faisant lactualit avec en tte la tenue prochaine dlections lgislatives et municipales dans le pays, et ceci avant la Une runion convoque par le prsident Michel Martelly a t boycotte par les principaux partis de lopposition. Lors de la runion de Montana ce lundi, le snateur Desras voulait proposer aux partis de discuter galement du budget 2013-2014 et dun Il na que 22 ans mais des centaines de concours hippiques son actif. Krystoff Carvonis pratique lquitation depuis lge de 5 ans, ce qui est une exception dans un pays comme Hati o le football est le sport national par excellence. Son nont rien voir avec sa passion pour le sport hippique: business et marketing. Cest dailleurs cause de ses tudes, quil estime importantes pour son avenir, quil nen est, pour le moment tout au moins, quau stade de cavalier de concours alors quil vise Krystoff Carvonis

PAGE 3

Page 3 LACTUALITE EN MARCHE Un groupe de dputs crit au prsident amricain Barack Obama et au ladministration amricaine de dsigner ( / p. 15) Le Premier ministre, S.E.M. Laurent Salvador LAMOTHE, accompagn, entre autres, de son Directeur de Cabinet Karl Primature Lucien FRANCOEUR, du ministre de lintrieur et des collectivits territoriales David BAZILE, du Secrtaire dtat Ronald DCEMBRE, du Directeur gnral du budget Abel MTELLUS, sest rendu au Snat de la Rpublique le jeudi 22 Aot 2013, dans le 2013-2014. Ce projet de loi qui reflte le plan Stratgique de dveloppement dHati labor par ladministration Martelly, marquera, une fois adopt, la fin de la politique ultra-librale pratique dans le pays durant ces 25 dernires annes par vise galement promouvoir la production nationale travers une relance agricole soutenue et permettre au pays de recouvrer sa valorisation de ses divers atouts et la mise Concernant ce projet de loi, messieurs les honorables snateurs: rduire grand temps de changer de paradigme. Nous devons la fois rendre notre production nationale plus forte, notre jeunesse mieux duque, notre agriculture plus performante, priv plus dynamique, bref notre conomie plus comptitive et solidaire a soulign le se flicite du vote favorable accord par la chambre des dputs au projet de loi des Au cours de cette rencontre ponctue de cordialit, les membres de la Commission conomie et finance prside par lhonorable snateur ont produit certaines recommandations allant dans le sens de la dsaffectation de certaines lignes budgtaires dans lenveloppe alloue au ministre de lintrieur dans la perspective de renforcer certains programmes lis lducation et lagriculture. A la fin de la sance, le Premier ministre a renouvel aux membres de la Commission lengagement de ladministration Martelly continuer uvrer pour le bien-tre du peuple hatien et poursuivre la politique daustrit dans la gestion de la chose publique. Bureau de communication de la Primature Aussi les 20 parlementaires de lopposition demandent-ils au prsident Obama de rappeler lambassadeur Pamela White et de dsigner un autre ambassadeur mieux imbu de lamiti qui lie nos deux peuples et respectueux de notre dignit et du devoir de rserve. (source HPN) LAmbassadeur Pamela White lors dune crmonie de pose de premire pierre avec le Prsident Martelly et le Ministre de lagriculture Thomas Jacques un autre ambassadeur en Hati en remplacement de lactuelle diplomate en poste juge trop partiale et trop proche du pouvoir. Dans la lettre adresse au prsident amricain, les dputs signataires reprochent lAmbassadeur Pamela White sa soumission honteuse aux fantasmes du prsident Michel Martelly. Selon ce groupe de parlementaires, cette soumission signifierait pour le prsident Martelly : laval de la grande puissance amricaine, la conduite et la concrtisation de son projet dinstauration dun rgime dautocratisme politique. Et pour lopposition pacifique, quelle est livre aux caprices dun prince qui roule dans sa tte des rves de Csar avec la bndiction de la premire dmocratie du monde. Le prsident de la commission de plusieurs augmentations de taxes, impts et redevances dans le budget 2013-2014. Il annexes au budget, ce qui empche aux lgislateurs de bien apprhender la justesse de ces dispositions. M. Privert attire lattention sur Le Snateur Privert la cration de nouveaux impts, notamment sur les proprits non bties dans les rgions urbaines. Les propritaires doivent verser au fisc lquivalent de 6% de la valeur commerciale de limmeuble. Le roi danse p.1 Tourisme : pas de vacheries p.1 Le projet de budget public en discussion au Snat p.3 Un terminal de gaz naturel p.5 Le chantage gopolitique p.1 LInara dcapite p.1 USA : une snatrice dorigine hatienne p.13 Canada : chanteuse et ventuellement politicienne, Stphane Moraille p.13 Les prsidents des 2 chambres du Parlement rencontrent des leaders politiques et concluent de signer la dmission du prsident Martelly si les lections ne sont pas tenues avant la Un groupe de parlementaires hatiens demandent le rappel de lAmbassadeur US, Pamela White p.3 Ban Ki-moon demande une rduction du nombre de casques bleus en Hati p.4 Haitian Parliamentarians are demanding the recall of the US ambassador p.10 La fte du lac p.13 Pledman pou yon Akademi p.15

PAGE 4

Page 4 UNE ANALYSE Le roi danse bonheur de monter en scne en compagnie de ses collgues musiciens, plusieurs bands hatiens faisant partie de la dlgation. crer limpression (cest plus fort que soi) dun premier magistrat de la rpublique qui ne pense qu a. Faire la fte. Alors que, comme dit le Romain, la rpublique brle. On a fortement limpression que le prsident cherche de miel est bel et bien termine et que cest le moment de se colleter aux dures ralits de lexercice du pouvoir politique. Et que cest au pied du mur quon juge le maon. Cest le moment ou jamais de prouver ses dtracteurs quil nest pas Monsieur le prsident, arrtez votre course effrne mais vaine vers une impossible vasion. Et reprenez le collier. Vous lavez jur sur la Constitution. La prsidence cest comme ( Alors que la population se bat avec des problmes sortes pour assurer les frais de la rentre scolaire, le prsident fait la Une chaque semaine de Ticket Magazine, le journal local des stars. certains disent mme de sa seule) initiative, peine termine Crmonies et rjouissances lors de la 11 e Edition du Carifesta, au Suriname, du 23 au 25 Aot Gros succs pour Hati avec les Ballets Bacoulou sous la direction de Yvrose Green que Michel Martelly reprenait sa casquette de vedette de danse populaire (Compas) qui la rendu clbre pour le 25 e anniversaire de Sweet Micky, son double artistique. Mais cest pour se retrouver peu aprs nouveau en scne pour le 45 e anniversaire du Tabou Combo. Mme la presse people qui est dborde. Puis voici notre chef de lEtat qui senvole pour le festival runissant tous les pays de la zone. le mariage : pour le meilleur et le pire Sinon vous risquez dentendre comme la cigale de la fable : vous chantiez ma bonne commre, eh bien dansez maintenant Ou encore en bon crole hatien : apre dans, tanbou lou. Et quand bien mme les courtisans scrieraient : applaudissez, le roi danse. Oui, la danse sur un volcan Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince out. Rentre scolaire dans des conditions moroses. Et aussi la crise autour de la ncessaire organisation des prochaines lections snatoriales partielles et municipales-territoriales entier. Un prsident a-t-il le droit de sen dmarquer ? Mme le pays tout entier de son escapade Michel Martelly semble ne pas raliser que la lune Nations-Unies, le 21 aot 2013 (AHP) Le Secrtaire gnral de lOrganisation des Nations-Unies, Ban Ki-moon, a recommand mardi une rduction de 15% des troupes onusiennes en Hati et dexaminer si le maintien de lopration de la paix reste le meilleur moyen pour l`ONU de soutenir Hati. ont t raliss dans le pays depuis le dploiement de la force onusienne en 2004. Le 28 mai dernier, le Snat hatien a adopt lunanimit une rsolution non contraignante demandant le retrait progressif et ordonn de la MINUSTAH en mai 2014. Ban Ki-moon a indiqu que le Prsident Michel Martelly et le Premier Ministre Laurent Lamothe ont galement exprim leur soutien quant un retrait progressif de la mission et souhaitent aussi une amlioration des institutions hatiennes. Le Secrtaire gnral a exhort les donateurs internationaux sassurer que les fonds et lexpertise ncessaires pour radiquer le cholra en Hati soient disponibles, soulignant toutefois qu`il s`agit dune tche Mais et le secrtaire gnral et les autres instances de lONU refusent de prsenter des excuses publiques et de ddommager les victimes et les parents des victimes du cholra. Aprs dautres experts internationaux, rcemment, des chercheurs de la Yale Law School et de la Yale School of sont responsables de l`introduction du cholra dans le pays et appel les Nations-Unies assumer leurs responsabilits vis-vis d`Hati et des victimes de l`pidmie. Selon un rapport du Ministre de la Sant Publique et de cholra avait caus la mort de 8173 personnes et infect 664 282, avec 258 morts et 28.800 infections au cours des six premiers mois de 2013. Mais, pour beaucoup dautres secteurs, le nombre de morts et de contamins est plus considrable. Ban Ki-moon a aussi exprim sa profonde proccupation devant le retard persistant du processus d`organisation des prochaines lections snatoriales partielles, municipales et locales, rsultant en partie, selon lui, des diffrends entre lexcutif et le parlement. Les troupes onusiennes ont fait lobjet de vives contestations dans le pays pour avoir entre autres provoqu une pidmie de cholra alors que plusieurs de ses agents ont t impliqus dans des violations de droits humains. Ban Ki-moon continuer dialoguer avec le gouvernement dHati et la meilleure faon pour les Nations-Unies de continuer contribuer une plus grande stabilit d`Hati et son dveloppement. La mission de maintien de paix pourrait tre remplace d`ici 2016 par une mission dassistance plus cible et plus petite, a ajout M. Ban qui recommande, dans l`intervalle, la rduction de la force militaire de 6270 5121 membres en juin 2014. Le numro 1 des Nations-Unies estime que des progrs considrables

PAGE 5

Page 5 DE LACTUALITE Guerre entre mairesse et marchandes ( emport nos marchandises dnoncent des vendeuses en larmes. assume : Elles savent que jallais envoyer les agents pour les question. mission de on ne saurait dire quoi puisque cest le mme systme qui fonctionne ainsi. De la pure hypocrisie de projets pour cette commune (touristique) trs frquente. Avant mon dpart la tte de cette mairie, je mengage retirer Catgories moyennes, piceries, boutiques et autres dpanneurs sabstenir. Dun ct les supermarchs toujours plus giant, en mme temps distributeurs et importateurs. Ailleurs cest pas permis. Et bien sr pour la clientle haut de gamme. La rue Ptionville distributeurs dessence tandis que les petits producteurs de la classe moyenne, eux, ont d tout simplement gagner (ou regagner) lexil. Rseaux En mme temps les importations, devenues un carrefour oblig, se sont organises en rseaux. Puissants. Impermables. Invulnrables. Hypocrisie De lautre ct, ces mmes marchandes des rues qui assurent la transmission du mme systme au niveau de la grande masse qui, selon un sociologue sud-amricain, reprsenterait les trois quarts de la richesse montaire nationale. Vous avez entendu. Et voil ce que la mairesse de Ptionville a pour petites marchandes. Or qui alimente ces dernires sinon les mmes importateurs-distributeurs et aujourdhui maitres absolus du commerce dimportations de gros et de dtail. On pourrait se contenter de renvoyer tout ce beau monde dun haussement dpaules ses contradictions. Mais pas sans relever la courte vue dune majorit de nos dirigeants pour passer ct des vraies causes des problmes auxquels ils sont appels faire face. Et leur aveuglement persister dans ce cul de sac. statu quo quelles quen soient les consquences. Soit par navet. Un gouvernement de jeunes mais parfois trop jeune dans maints domaines Hati en Marche, 22 Aot 2013 Les marchandes peuvent disparatre un temps. Mais tt ou tard elles reviendront la charge. Parce que la solution ne dpend ni delles. Ni de la mairesse. Mais dun choix conomique qui a t fait pour le pays voil quelque deux dcennies. Celui de faire dHati un pays dimportation de tout et de rien. Et dont les premires victimes ont t les acteurs de la production nationale. La petite industrie hatienne (produits de consommation courante, de nettoyage, industrie pharmaceutique locale, petits mtiers etc), tout a t lamin par lintroduction massive et avec dtaxation la cl des mmes produits sous tiquette trangre. Selon les rglementations de lOMC, la production nationale devrait en profiter pour se moderniser et acqurir de la valeur ajoute. Mais qui allait fournir les crdits ? Nos quelques capitaux se sont alors reconvertis en les rues. Mais madame la mairesse nest-elle pas en train de couper la branche sur laquelle elle est assise ? Le problme sest compliqu, il est vrai, avec le terrible sisme du 12 janvier 2010 qui a dtruit la capitale et chass tout ce petit monde de la dbrouillardise l o il reste encore une clientle. Donc la banlieue, Ptionville. Engorgement Pour des raisons quon ignore, au lieu de rebtir la capitale, Port-au-Prince, on voit plutt sous lactuel pouvoir tous les investissements immobiliers (commerce, bureaux, services, ambassades et consulats, banques, mmes les mdias) stablir aussi dans cette commune dont madame la mairesse ne voit pas le danger manifeste dengorgement (il est vrai quen matire de taxes municipales, on ne prte quaux riches) pour ne sen prendre qu lautre bout de la chaine, mais la mme chane : les Le Premier ministre hatien Laurent Lamothe a particip mardi au lancement de la construction par des entrepreneurs hatiens et colombiens dun terminal de gaz naturel qui sera implant la sortie nord de la capitale Nous encourageons ce genre dinvestissements qui va crer des emplois dans le pays. Les choses avancent. Nous demandons au Centre de facilitation des entreprises (CFI) de montrer plus dagressivit en attirant des investisseurs trangers en Hati a dit M. Lamothe prsidant linauguration du projet. Selon le Premier ministre, la construction de ce port de stockage de gaz liqufi aura des impacts positifs plusieurs niveaux. Il devrait notamment permettre de rduire la pression sur la coupe des arbres en offrant une autre alternative aux mnages qui utilisent le charbon de bois pour la cuisson. Il va galement avoir une incidence sur le cot de llectricit qui va baisser au KW/heure a prvu M. Lamothe. Avec la construction de ce port, Hati va devenir un hub un centrale de stockage de gaz naturel, produit qui pourra tre rexport vers dautres pays Sources puantes. Le projet estim 123 millions de dollars prvoit la construction dun port de plus de 50 mtres de long pour une profondeur de 15 mtres et la mise en place de silos de stockage dune capacit initiale de 15.000 m3 usage domestique et nergtique. de la rgion a dclar le principal investisseur hatien, m3 dans trs peu de temps. Plus de 5.000 emplois seront crs dans le cadre de ce projet, ont annonc les promoteurs. Le PM Lamothe lanant le projet de construction dun terminal de gaz naturel Sources Puantes, sortie nord de la capitale

PAGE 6

Page 6 ( / p. 7 ) ( Qui est lInara et son dsormais ex-directeur gnral Bernard Ethart ? Lorsque Mr. Ethart fut appel en 1994 la tte de cette institution, sa mission tait de crer de toutes pices cette dernire. De A Z. Cest la premire fois quentrait en application cette rcolt au grand don ). LInara, sous la direction de Bernard Ethart, na jamais t lobjet du moindre soupon. Bien au contraire En effet, ce dernier nalla-t-il pas jusqu inaugurer son administration en faisant don lEtat hatien dune vaste proprit hrite de sa famille maternelle au Cap-Hatien Et dont lactuel gouvernement sest dailleurs servi pour lever dimportantes constructions municipales sans luniversit publique dHati et en mme temps un militant doubl dun expert du mouvement communautaire national. National, cest--dire toute lanne par monts et par vaux aux quatre coins du pays. Aujourdhui aprs 40 ans de pratique sur le terrain et 18 ans de bons et loyaux services la tte de lInstitut national de la rforme agraire, faut-il absolument, comme sintitule sa dernire chronique dans Hati en Marche (comme il anime Les rizires de lArtibonite autrefois dnommes Rivires de sang disposition de la Constitution de 1987. Article 248. Organiser la refonte des structures foncires et mettre en uvre rels exploitants de la terre. Aristide venait de rentrer de trois annes dexil accompagn par une force militaire dpche par ladministration amricaine (Bill Clinton) pour dloger les gnraux hatiens qui avaient commis le sanglant coup dtat de septembre 1991. optimisme, un vent de progressisme. Le premier test se rvla positif. Cest dans les rizires de lArtibonite (et sous le successeur dAristide, le prsident Ren Prval 1996-2001) que lInara acquerra ses dans lArtibonite sont lgendaires. Depuis ils cesseront. Ou presque. Ce nest ni parce que lInara est mieux quipe comme institution publique, ni parce que son budget et son staff sortent de lordinaire. Mais essentiellement grce aussi une mission hebdomadaire sur Mlodie FM, Port-au-Prince), pourquoi faut-il absolument que cela soit toujours ainsi ? Que la politisation et le croonism (mot anglais pour esprit courtisan) pourrissent toujours tout. Partout. En tout et pour tout ? Faut-il que la seule faon de changer un administrateur ce soit le coup de pied au cul et toujours dans lombre complice des dispositions constitutionnelles ? Le Prsident de la Rpublique a le privilge de nommer les directeurs gnraux. Il peut par consquent nommer qui il veut. Point. Bernard Ethart est lge de la retraite mais ntait-ce pas lexemple douceur un successeur sorti des rangs, seule faon de commencer assurer le suivi des efforts accomplis dans ladministration publique hatienne en gnral. Sinon arrivera-t-on jamais restaurer la fonction publique, alors au niveau moral de son administration. A un moment o Hati trne depuis des annes parmi les champions de la perception de corruption, lInara tait plus susceptible de devenir lun de des de-moiti (terme dsignant le contrat tacite selon lequel le paysan depuis toujours doit verser 50% de la valeur du produit ne parle que de coordination et de rforme de ladministration et autres ? On dtruit dune main ce quon dit vouloir construire de lautre. Comme toujours. Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince se poser de question sur la provenance de ladite proprit. Qui est Bernard Ethart ? Longues annes dtudes de sociologie puis de pratique professionnelle en Allemagne, avant de retourner en Hati au dbut des annes 1970 pour se retrouver enseignant ... HPN Une dlgation ayant sa tte le premier ministre Laurent Lamothe, la ministre du tourisme Stphanie Balmir Villedrouin a procd mardi tourisme Stphanie Balmir Un fonds de 2 millions de dollars est dj disponible pour commencer les travaux sur lile, a indiqu Mme Balmir qui croit que lIle -Vache sera la premire destination touristique du pays, la plus belle de la Carabe Cest un grand jour pour Hati, un grand jour pour Lojman ak Svis pou SanzabriGouvnman Konte Miami-Dade, atrav Fondasyon Sanzabri (Homeless Trust) Konte Miami-Dade, ap envite ganizasyon kalifye ki pa pou pwo yo vin soumt aplikasyon pou d pwogram lojman ak svis pou sanzabri: 1. Lojman Ijans: Gen anviwon $1,190,297 disponib pou plase moun nan lojman akoutm (kabann) epi ak svis jesyon dosye pou endividi ak fanmi, ikonpri moun ki pa janm gen kote pou rete. Gen $240,297 (enkli nan nansman total la) ki rezve nan kategori sa-a pou kabann lojman ijans pou Vil Miami. 2. Nouvo Modl kabann Housing First yo: Gen anviwon $200,000 disponib pou nouvo kabann Housing First yo ki sible gwoup moun sanzabri ki pa janm gen kote pou rete yo. Fon nansman sa yo ka itilize km sip svis operasyonl/sip pou lojman ki nanse ak yon lt sous nansman (pa egzanp, FHFC Homeless Set Aside RFP, HOME funds, elt.) 3. Tchalenj Match: Jiska $100,000 pou itilize km fon kontrepati (matching) pou sibvansyon Federal, Eta, ak/oswa lokal aktyl yo. Fon sa yo ap bay founis svis ki pa pou pwo yo fon nansman kontrepati pou pwoj aktylman nanse yo avk envestisman kapital ki la deja pa Fondasyon Sanzabri. Ajans yo dwe bay yon match dola pou dola pou montan yo mande a. Pwoj ki chwazi yo dwe patisipe nan pwosesis Evalyasyon Kowdone Konte a ak Sistm Jesyon Enfmasyon Sanzabri, epi konfme ak mezi pfmans etabli yo ak Estanda pou Swen. Konte a ap evalye tout aplikasyon yo pou detmine founis ki pi kalifye pou bay svis ki endike yo. Pati enterese yo ka pran yon kopi Apl Demann yo (RFA) apati 30 dawout 2013 nan anplasman sa-a: Miami-Dade County Homeless Trust 111 N.W. First Street, 27th Floor, Suite 310 Miami, Florida 33128 (305) 375-1490 11 a.m. 5:00 p.m. Dat limit pou soumt aplikasyon yo se 2 p.m. jou 17 septanm 2013 nan biwo Clerk of the Board of County Commissioners ki sou 17m Etaj, Sal 17-202 nan Stephen P. Clark Center, Miami, Florid. Gen yon Atelye Aplikasyon Prelimin k ap ft jou 22 dawout 2013 a 1 p.m., nan Stephen P. Clark Center, 111 N.W. First Street, 27m Etaj, Sal Konferans Room B, Miami, FL, 33128. Yo vreman rekmande prezans tout enterese nan Atelye Apl Demann Prelimin sa-a. Pou nou asire yon pwosesis konpetitif ekitab san pati pri, Konte an kapab reponn kestyon yo slman nan Konferans Apl Demann Prelimin a epitou se pou Konte an evite kominaksyon prive ak moun kap f pwopozisyon ti yo pandan peryd preparasyon ak evalyasyon an. Konte Miami-Dade pa responsab ankenn depans ke moun kap f pwopozisyon yo depanse pou reponn a RFA sa-a, epitou li rezve dwa pou li modifye oswa amande or dat limit apl demann lan depi li panse li neses epi ke li nan pi bon enter Konte Miami-Dade. Moun pou kontakte pou RFA sa-a se Hilda Fernandez, Direkt Egzekitif, Miami-Dade County Homeless Trust (305) 375-1490. Konte Miami-Dade bay aks ak optinite anplwa ak svis egal ego epi li pa f diskriminasyon poutt yon moun andikape. Pou materyl nan yon fma altnatif, svis yon entprt ki pale lang siy, oswa lt akomodasyon, tanpri kontakte Homeless Trust nan (305) 375-1490 omwen senk jou davans. TANPRI REMAKE: SI OU DEY OU PA GEN KOTE POU W RETE OSWA OU AN RISK POU W DEY, TANPRI KONTAKTE LIY TELEFN HOMELESS HELPLINE LAN NAN 1-877-994-HELP. SI W AP CHCHE LOJMAN ABDAB, ALE SOU SITWB NOU AN: www.miamidade.gov/homeless Apl Demann le tourisme et pour tous les Hatiens qui dsirent voir leur pays atteindre un niveau international avec lIle--Vache qui va devenir une destination touristique a dclar le premier ministre Laurent Salvador Lamothe. Aprs les appels doffres lancs pour le dveloppement du tourisme sur lile, 4 groupes dinvestisseurs ont t slectionns dont 3 pour la construction des htels, de terrains de golf et de condominiums et rsidences prives, un autre investisseur est intress par lnergie solaire, a indiqu la ministre Stphanie Balmir Villedrouin. 12 plages ont t galement identifies pour dvelopper le tourisme dans la zone. 15 kilomtres de routes en terre battue menant au site de construction de laroport international de lIle-Vache a t dj construite. Le chef du gouvernement a annonc pour au lancement des travaux dinfrastructures de lIle-Vache pour un projet de dveloppemenrot touristique devant tre de grande envergure. La construction de laroport international de lIle--Vache, dont la piste de 2600 mtres sera prte dans une anne, fait partie dun vaste projet de dveloppement touristique du gouvernement baptis Destination Ile--Vache a indiqu la ministre du Une cole lIle--Vache

PAGE 7

Page 7 ECONOMIE ( dernire pour le lancement des travaux dinfrastructures pour un projet de dveloppement touristique de grande envergure (HPN). Son commentaire : cest un grand jour pour le tourisme et pour tous les Hatiens qui dsirent voir leur pays atteindre un niveau international A quoi la ministre du Tourisme, Stphanie Balmir Villedrouin, renchrit : lIle--Vache sera la premire destination touristique du pays, la plus belle de la Carabe. une machine--sous et le tourisme comme vritable industrie nationale. Tout comme Labadie (ou Labady), autre enclave touristique, is great pour les recettes publiques mais nest pas la solution pour exploiter la diversit la fois culturelle et gographique du pays. Et faire que vraiment tout moun jwenn. Traduisez, Hati en Marche, 24 Aot 2013 Le PM Laurent Lamothe et la ministre du Tourisme lors de la pose de la premire pierre de laroport international de lIle--Vache Un paysage de carte postale lobjectif dun gouvernement qui cherche par tous les moyens attirer le grand capital. dautres dans la rgion, nous avons certes beaucoup plus : ou Cormier (Nord), ou de sable gris comme Petite Rivire de on a du frisson garanti pour les alpinistes du dimanche (Hati, vocable indien pour terre montagneuse) contrairement nos Tant mieux. Seulement on a une impression de dj vu. Sinon dj entendu. y a si peu ? kilomtre zro (pour rpter Dominique Batraville) sil nest pas bloqu. -musique quil dpose partout o il va ? Et chaque tape, mesdames et messieurs, maintenant nous allons couter lautre bord de la plaque comme disait un animateur du sicle dernier. pour lequel les fonds taient disponibles (juraient les mmes autorits sur la tte de leurs mandants !) na pas encore reu le premier coup de pioche. Les grands projets dinfrastructures : le front de mer ou Malecon (pour rpter le prsident Michel Marchely), le centre de convention international, le grand htel etc, tous des chantiers que la poussire commence recouvrir. dveloppement touristique (comme on voudrait le croire, et comme il en existe un depuis longtemps dans les tiroirs) ou fait-il du marketing au coup par coup ? Ce sont ses propos qui le font croire. Tous ces mmes superlatifs qui reviennent chaque nouvelle destination font par trop du baratin de marchand de tapis. Ce nest pas pour ignorer les avantages des uns comme des autres. LIle--Vache a pour elle que cest une localisation referme sur elle-mme. Meilleure scurit. Population moindre. Pauvret sous contrle. Une Punta Cana hatienne. On peut rver dun Freeport, Bahamas. Htelscasinos. Marinas. Etc. sauraient tre que des mouchoirs de poche. Certes lIle--Vache peut mme devenir un paradis voisins de lautre ct qui le disent seulement pour varier le menu. Etc. La proie pour Bref malgr les singularits (y compris historiques : les galions chargs dor et de pierres prcieuses du corsaire Henry Morgan y auraient coul pic en 1688) de ce confetti (15 km 10 km au sud-est des Cayes, chef lieu du dpartement du Sud, pas de vacheries inutiles lgard des autres. Hati a tant offrir quon ne sait par quel bout la prendre Mais attention ne pas lcher la proie pour lombre. Sinon on ne travaille pas vritablement pour un tourisme hatien durable, alternatif et capable de faire celui-ci en valeur sous toutes les formes, mais plutt pour quelque lobby affairiste (spcialistes en sanctuaires pour capitaux et capitalistes) les plis et replis du grand mouvement touristique mais sans vritable lien avec celuici. Il faut probablement les uns comme les autres. Mais aussi chaque chose sa place. Ne pas confondre ( ... rgion. La ministre du tourisme a fait savoir que ce projet de construction de routes a commenc depuis environ 10 mois, et que des rencontres ont eu lieu avec les habitants pour les informer des projets du gouvernement pour la ville. retombes des projets. Plusieurs habitants se sont rjouis du lancement des travaux, ils disent esprer que ceci apportera une amlioration dans leurs conditions de vie. Toutefois, certains ont dplor le fait que le gouvernement na pas ddommag les paysans qui cultivaient les terres qui vont tre utilises pour la construction de laroport. 230 millions de dollars amricains est le montant total prvu pour dvelopper les projets touristiques sur lile. 1500 hectares de terre vont tre utiliss pour intensifier lagriculture promet le secrtaire dEtat lagriculture. LIle--vache compte notamment la plage Abaka Bay qui a t classe rcemment 57me dans la liste des 100 meilleures plages dans le monde, et lhtel Port Morgan. UNITED NATIONS United Nations Stabilization Mission In Haiti NATIONS UNIES Mission des Nations Unies Pour la Stabilisation en Hati La Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haiti (MINUSTAH) recherche des dintrets qui sera lance sur une courte priode Logbase MINUSTAH, Port-au-Prince, Haiti. LOffre est un Contract de Services de Restauration pour plus de 200 personnes de la MINUSTAH LogBase., Port-au-Prince, Haiti. Le Service de Restauration rpondra aux besoins nutritionnels des Nations Unies (ONU) nonobstant le personnel, la Scurit alimentaire et la gestion de la Qualit de lensemble de lopration devrait rpondre de Bonnes Pratiques Agricoles (BPA) et de Bonnes Pratiques dHygine (BPH) comme pr-requis de la mthode HACCP (Codex acceptable salubrit des Aliments/qualit des practiques). LEntrepreneur est tenu de prparer un plan de menu dtaill pour servir des repas quotidiens varis et frais, sans se limiter des boissons chaudes et froides, des boissons non alcoolises, sandwitches, gteaux, puddings, soupes, salades et desserts sans repas rptitifs pendant une priode de quatorze (14) jours pour le petit djeuner, le djeuner temps Halal et Occidentale. Lentrepreneur doit disposer des capacits institutionnelles et trois (3) ans dexprience les dits services sont pries de soumettre leur dclaration dintret (DI) au plus tard ce 13 Septembre 2013 10:00 a.m. (heure dHaiti) par tlcopieur ou par courrier lectronique ladresse indique ci-dessus. La dclaration dintrt doit contenir les informations suivantes Nom de la Compagnie Adresse Postale et Physique Tlphone et numro de fax Courriel Nom et titre de la personne contractuelle Brve explication du contexte et de lexprience de lentreprise, y compris des rfrences de clients. Lentrepreneur retenu signera une premire (1) anne de contrat avec une extension possible de deux annes supplmentaires (2) ans (1 +1 +1) en fonction des besoins oprationnels, de Le contrat sera attribu lentrepreneur qui peut dmontrer, par une proposition crite, Aucun engagement futur nest donn sur la taille et la rpartition de la prsence de la le niveau des exigences de service, que ce soit en totalit ou en partie, en fonction de la mission et des besoins oprationnels pendant toute la dure du contrat. La MINUSTAH a lintention de suivre le processus dappel doffres formel. Sil vous plat noter que cet avis ne constitue pas une sollicitation. Il convient galement de noter conditions nimporte quel moment dans lEOI et / ou processus de sollicitation.

PAGE 8

Page 8 SANTE

PAGE 9

Page 9 BANQUE NATIONALE DE CREDIT

PAGE 10

Page 10 Mercredi 28 Aot 2013 WHATS UP LITTLE HAITI ? with Pascale E. Taddeo Martelly: the endorsement by the great American power of the implementation of a project to establish an autocratic political regime. Meanwhile, the peaceful opposition is left vulnerable to the whims of a prince who rolls in his head dreams of Caesar Therefore, the 20 members of the opposition asked Obama to recall Ambassador Pamela White and appoint another ambassador better imbued in the friendship between our two peoples and more respectful of our dignity and the need to be reserved. The Ministry of Agriculture announced on Thursday that the government had adopted, in its three-year agricultural recovery plan, a series of measures aimed at strengthening the agricultural sector for the implementation of the exchange program food for oil with Venezuela, following the was the exclusive result of the Haitian private sector and that no foreign investors were involved. In his speech, the Prime Minister said First I want to thank the efforts of this group of Haitian investors who have US Ambassador Pamela White Project Villa Creole El Rancho Agriculture minister Thomas Jacques at a Food Fair in Grande Anse A group of legislators has written to U.S. President the U.S. administration to appoint another ambassador to Haiti to replace the current diplomat, considered too biased and too close to the government. In the letter to the U.S. President, the legislators accused Pamela White of shamefully submitting to the fantasies of President Michel Martelly. According to this group of parliamentarians, the submission would mean for President that we just visited This is a hotel that contributes to the advancement of the country, because when the government promotes investment, well, that is what we are addressing. For an investor to come, there must be a hotel to accommodate him or her This will create jobs, economic activity and all of this contributes to advance Haiti. to the Bahamas and Suriname While traveling abroad, President Michel Martelly met with Bahamian Prime Minister Perry Christi. According to while President Martelly had come to attend the celebration of the 70th birthday of the Bahamian Prime Minister. During the meeting between the two statesmen, discussions focused on strengthening bilateral economic relations, and the problem of the illegal immigration of Haitians. The Bahamian government has confirmed its intention to develop greater economic relations with Haiti and For his part, President Michel Martelly told local reporters that the strengthening of economic relations between the two countries could help reduce the flow of illegal immigrants from Haiti, forced to leave their country due to lack of employment. He also asked the Prime Minister to send in order to identify and evaluate investment opportunities in the country. After his short stay in the Bahamas, President Martelly visited Suriname on August 23 rd to attend the 11th edition of the Festival of Arts of the Caribbean (CARIFESTAs). This 11th edition took place from August 16 th to 25 th to showcase the cultural expressions of artists from over 34 countries in the Caribbean region, including the 15 CARICOM countries, (Brazil, Peru) as well as Cuba and the Dominican Republic. this great Caribbean Festival that featured music, crafts, dance, traditions, cuisine and fashion. It is an ideal platform to promote Haiti as a true tourist destination. On Tuesday, August 20 th The Ambassador of Haiti to the Dominican Republic, Fritz Cineas, met with the Dominican police chief Manuel Castro Castillo, to discuss several questions concerning problems common to both peoples sharing the island. According to the Dominican newspaper El Caribe, Ambassador Cineas took the opportunity to express his concerns regarding the situation of Haitians in the Dominican Republic. We discussed various topics related to the prevention of crime at the border, said Manuel Castro Castillo. The two countries have also agreed to exchange all information that may enable effective control of all types of crimes. On Thursday morning, the Prime Minister Laurent Lamothe received in his private residence, Riyad al-Malkim, the Foreign Minister of the Palestinian National Authority. No information was released regarding the various topics discussed during the meeting, which had not been previously announced to the local media. the team in place was changing its import policy into a real policy of local production in order to reach a stage where we will be able to export agricultural products, up to $12 million annually to Venezuela, without reducing the amount of food consumed locally. According to the Minister, the idea of using agricultural products as currency to repay the oil debt is a good alternative, but to achieve this, there will need to be an increase in the production of widely used consumer goods in order to send some of these goods to the Venezuelan market and the we already have a history of export, such as coffee, cocoa and we can begin to enter into negotiations with Venezuela. These are, among others, coffee, cocoa, beans, pigeon peas, bananas, sugar cane syrup, Sheila rice, cassava and yam For his part, Dorcin Fresner, the Secretary of State for crop production, said that the measures taken contribute to strengthening the departmental structures in order to decentralize the governance of the sector. He revealed that about 15 local and international investors are interested in investing in agriculture in Haiti. the agricultural sector, stressing that the objectives for corn, beans, bananas, yams and cassava were achieved by more than 80%. Following a government issued request for proposals th, to operate attractions in Ile-a-Vache, the four of which were shortlisted. In light of the results obtained during the prequalification review, the Ministerial Committee on list of shortlisted investors be as follows: Blue Marlin Development S.A. Charles Fequiere SA Royal Oasis International Development Haiti Holmes limited LLC The Commission stated that after the examination phase of prequalification, it will proceed to analyze the technical proposals of the 4 investors retained. This will allow the commission to select the companies that will be allowed to sign an agreement with the state and execute the plan for the tourism development of Ile-a-Vache. Following the first visit in early August by representatives of the American Hotel & Lodging Educational meeting was held recently. The issue discussed this time was related to seeing how EI could help the department achieve its tourism industry. Maryse Noel, CEO, and Daniel Denis, Director of Training at the Ministry of Tourism, met Ed Kastli, Vicehospitality schools to be managed by the Ministry of Tourism. These are the Hospitality School of Haiti in Port-au-Prince and the Institute of Hotel and Tourism Training of Les Cayes (IFORHT). It should be noted that 20 students are participating in the pilot program at the hospitality schools, and in 2015 this number is expected to grow to more than 200 students. At the same time, the number of hotel rooms in Haiti should grow from 3,000 to 5,000 rooms, with various hotels already built such as Best Western, Oasis, Karibe, and others currently under construction like Marriott, Kinam and El Rancho. On Wednesday, the site of the new complex El Rancho NH (Merging of El Rancho Hotel and Villa Creole) in the heart of Petion-ville, was presented by the entrepreneur Stphanie Balmir Villedrouin, the Minister of Tourism. the El Rancho and Villa Creole hotels will be combined into a village, a kind of integrated urban development which will also include an apartment complex (co-owned) in a fully secured and enclosed area. There will also be a Convention Centre with a capacity of 1,500 people (scheduled to open next October) and activity centers, spaces for children, sports facilities and paths for pedestrians and cyclists. Reginald Boulos proudly pointed out that this project Aux USA et au Canada, coutez MELODIE FM 103.3 sur votre cellulaire :

PAGE 11

Page 11 ANNONCES DIVERSES PAR CES MOTIFS, le Tribunal aprs en avoir dlibr conformment la loi et sur les conclusions du Ministre Public, accueille laction du demandeur ; au fond admet le divorce THIFAUT et la dame Edith CEDUL pour injures graves et publiques aux torts de lpouse aux dans les registres ce destins le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la capitale sous peine de dommages-intrts envers les tiers sil y compense les dpens. sige. IL EST ORDONN .. ETC EN FOI DE QUOI .. ETC. Me. Fritz CINSEL, Av. me section Poteaux Madame. Limage Yvanette, propritaire demeurant et domicilie Port-au-Prince, Bizoton Madame. Limage Yvonette, propritaire, demeurant et domicilie Port-au-Prince, Bizoton Madame Limage Wisgline, propritaire demeurant et domicilie Port-au-Prince, Bizoton a) Reprsente 40% du capital social. Lobjectif de la socit est dentreprendre : La production, la transformation et la commercialisation des produits agricoles et de llevage. b) Lachat et la vente des produits agricoles, dintrants et doutillage agricoles, servant amliorer la qualit de vie de la population, etc. c) La ralisation de toutes les activits agricoles, cologiques et agro-industrielles susceptibles damliorer les conditions de vie de la population d) Participer activement au projet de reboisement, protection de sol autres. e) Mettre sur pied toute sorte dactivits concernant la production, la transformation et la commercialisation des produits agricoles La dure de la socit est de dix (10) annes a compter de son enregistrement sus indique, Le prsent avis est publie conformment la loi. Tel :(509)38902269 a) Reprsente 40% du capital social. Lobjectif de la socit est dentreprendre : la production, la transformation et la commercialisation des produits agricoles et de llevage. b) lachat et la vente des produit agricoles, dintrants et doutillage agricoles, servant amliorer la qualit de vie de la population, etc. c) La ralisation de toutes les activits agricoles, cologiques et agro-industrielles susceptibles damliorer les conditions de vie de la population d) Participer activement au projet de reboisement, protection de sol autres.. e) Mettre sur pied toutes sorte dactivits concernant la production, la transformation et la commercialisation des produits agricoles. La dure de la socit est de dix (10) annes compter de son enregistrement sus indique, la loi. Tel : (509) 38902269 PAR CES MOTIFS, le Tribunal, aprs avoir dlibr conformment la loi, maintient le laudience sus-dite, accueille laction du requrant pour tre juste et fonde, Ordonne en consquence lexpulsion de la cite, rejette lexcution provisoire sur le chef de lexpulsion des lieux, condamne la prsente dcision. laudience civile et publique du Mardi Vingt et un Mai deux mille Treize dix heures du matin, EN FOI DE QUOI, il est ordonn tous huissiers sur ce requis de mettre le prsent jugement PAR CES MOTIFS, le Tribunal aprs en avoir dlibr au vu de la loi, sur les conclusions contre lassign sus nomm pour tre juste et fond ; ordonne en consquence le dguerpissement et situ au Nord du grand domaine des Mercier, mesurant 500m2 de surface, born au Nord par lOuest par une grande route ; ordonne galement la dmolition de toutes constructions par eux intrts pour les prjudices causs au requrant ; les condamne en outre aux frais et dpend de la CPC et suivant et la Constitution de Rpublique ; commet lhuissier Edel Lemour Chry pour la DONN DE NOUS, Me. Mathieu CHANLATTE juge au Tribunal de Premire Instance IL EST ORDONN ETC Le Tribunal, aprs avoir dlibr au vu de la loi, statuant publiquement a charge dappel, accueille laction intente par le sieur Luckner Marcelus contre le cit tant en la forme quau fond ; Dit et dclare que le sieur Yonel Donger doit tre expuls, en consquence, ordonne lexpulsion commandement vu quil est par dfaut. IL EST ORDONN ETC .. EN FOI DE QUOI ETC PAR CES MOTIFS, le Tribunal aprs examen, le Ministre Public entendu, maintient le Admet en consquence le divorce du sieur No PAUL davec son pouse Manoucheka SEMERZIER pour injures graves et publiques ; Prononce la dissolution des liens matrimoniaux existant entre les le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la capitale sous peine de dommages-intrts envers les tiers sil y chet ; commet lhuissier Carlz Pour ordre de publication : PAR CES MOTIFS, le Tribunal aprs examen, le Ministre Public entendu, maintient le son poux pour injures graves et publiques aux torts de lEpoux. Prononce la dissolution des liens transcrire sur les registres ce destins le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la capitale sous peine de dommages-intrts envers les tiers sil compense les dpens.Pour ordre de publication : PAR CES MOTIFS, le Tribunal, aprs examen sur les conclusions du Ministre Public, Civil de la Section de Port-au-Prince sur les registres ce le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la capitale sous peine de dommages-intrts compense les dpens. IL EST ORDONN .. ETC EN FOI DE QUOI ETC COLLATIONNE.Pierre Robert Auguste Mercredi 21 aot 2013 De plus en plus la tension monte. Les nerfs sont anachroniquement dans un monde o le consensus se cultive comme une richesse sociale et se recherche comme un indicateur de dveloppement humain. Chez nous, sans savoir d`o nos hommes politiques le tiennent, la dmocratie doit tre tumultueuse, anthropophage, autoritaire, farouchement oppose au pluralisme et au droit la divergence. Aujourd`hui, l`impression prvaut quon veut prparer la guerre pour aboutir la paix, paix qui ne sera que la paix des cimetires. On ne cherche nullement la paix pour viter la guerre. Cette mentalit tribale est destructrice des valeurs morales qui fondent une socit juste, mobilise vers la cration de la richesse. Comme si le tremblement de terre, pas, on cherche provoquer une autre tragdie humaine plus sanglante, plus meurtrire. Les coupables ce sont les hommes et femmes vils qui faveurs matrielles. Les coupables ce sont ceux qui ne peuvent s`acquitter de leur tache, avec grandeur, honneur, patriotisme, sens de responsabilit et se vautrent dans la commission des actes qui rpugnent l`ordre moral universel qui est fait de justice, de respect de la dignit humaine, d`attachement aux valeurs du droit, de la justice, de l`quit. Les coupables ce sont ceux qui par lchet travestissent la vrit et n`ont d`expression que la complaisance mme s`il faut pirouetter de contradictions en contradictions pourvu que cela plaise et rapporte. Ces gens, vagabonds

PAGE 12

Page 12 LIBRE PENSER ( ( actuels en Egypte. Ce mercredi 21 aot, un scoop roule au bas de lcran de toutes les grandes chaines internationales de tlvision : Les Etats-Unis nont pas suspendu leur aide lEgypte. La veille, le mardi 20 aot, lEgypte avertissait les autorits amricaines quelles commettraient une lourde erreur en arrtant leur aide militaire annuelle de 1,3 milliards de dollars. Cela affecterait larme pendant un certain temps, a dclar le premier ministre gyptien par intrim, Hazem ElBeblaoui, dans un entretien la tlvision amricaine ABC News, en poursuivant : Noublions pas que lEgypte a vcu avec le soutien militaire de la Russie et que nous avons survcu. Washington faisait marche arrire moins de 24 heures plus tard. En effet, le lendemain, le gouvernement amricain a formellement dmenti avoir suspendu cette assistance. compltement fausses dclare un porte-parole du Dpartement dEtat. Or lundi, le site gnralement bien inform, The Daily Beast, a assur que laide amricaine lEgypte avait t interrompue en secret, citant un proche collaborateur du snateur dmocrate Patrick Leahy, responsable de la souscommission supervisant laide aux pays trangers. Ceci la suite de la violente rpression contre les partisans du prsident renvers Mohammed Morsi qui a fait au moins 900 morts. Les Etats-Unis ne pouvaient rester indiffrents. Un snateur rpublicain et ex-rival du prsident Obama considrer comme invitable une suspension mme temporaire de laide amricaine des forces de lordre qui venaient doprer un tel massacre Et qui ne manifestaient aucun signe de retenue. Sensuivent coup sur coup linculpation du prsident renvers le 5 juillet dernier, Mohammed Morsi et larrestation du leader de son parti, Les Frres Musulmans. Etc. Mais cest depuis le dbut des actuels vnements en Egypte que les Etats-Unis sont dans cette position en porte-faux. Le 5 juillet, larme renverse le prsident lu aprs protestations orchestre par lopposition. Mais Washington hsite utiliser le mot coup dtat, parce que une disposition du Congrs interdit de fournir lassistance amricaine une arme qui a renvers un gouvernement lgitimement lu. le pouvoir un gouvernement civil et celui-ci organiser au plus tt des lections dmocratiques. Y compris avec la participation des Frres Musulmans, qui sont tout de mme lune des organisations politiques les Cependant que le pays explose ouvertement en deux appartenant diffrentes tendances mais dont les reprsentants occupent presque tous les siges de lactuel gouvernement. La situation continue de se durcir des deux cts. son petit jeu dquilibriste. Dj on lui reproche davoir pactis auparavant avec ladministration Morsi. Le bilan de 900 morts laiss par la rpression contre les manifestants qui occupaient deux places publiques au Caire, la capitale gyptienne, depuis le coup de force du 5 juillet, a t la goutte deau. La gaffe Kerry Ladministration Obama est dautant plus embte lors dune interview que larme gyptienne, en renversant le prsident islamiste Mohammed Morsi, avait sauv au contraire la dmocratie. Quelle gaffe Pris entre deux feux, Washington hsite, laisse fuiter que laide larme gyptienne pourrait tre suspendue mme temporairement Mais lactuel pouvoir gyptien (plus fut quon ne pense) tape du poing sur la table, et rappelle que lEgypte avait au temps de lUnion sovitique) Washington capitule. Il est vrai aussi que lassistance amricaine larme gyptienne est comme une assistance indirecte Isral puisque faisant partie dune mme stratgie de contrle de la rgion. Voire aujourdhui avec le danger terroriste international. Ainsi le chantage gopolitique qui semblait navoir plus cours ces dernires dcennies peut encore marcher. Et avec ni plus ni moins que la premire puissance militaire de la plante. Dsormais les Amricains ont brl toutes leurs cartes notable sur la crise gyptienne. On ne peut ne pas se rappeler Papa Doc lors de lune continent que fut lexpulsion de Cuba de lOrganisation des Etats Amricains (OEA) trois annes aprs la victoire des barbudos de Fidel Castro. Lors du sommet de Punta del Este, Uruguay, en 1962, le gouvernement Duvalier, la grande surprise de Washington, casquer, notre vote nest pas gratuit. On raconte que cest ainsi que Papa Doc arracha Port-au-Prince. Plus dune fois, il fera jouer, comme aujourdhui les militaires gyptiens, le mme jeu de bascule gopolitique pour arracher le consentement des Etats-Unis. Et cela durera trente ans. Pour le gouvernement gyptien cest le danger terroriste et lventualit de laisser Isral seul face lhostilit de ses voisins ; pour Duvalier, celui que Hati ne glisse dans En mme temps quil suffisait dtiqueter tout opposant la dictature Duvalier de communiste. Plus tard, Baby Doc utilisera une seconde recette : le boat people. Ctait ou lassistance ou voir les ctes de Floride submerges. Si lon peut dire, noires de monde. Aujourdhui que le pouvoir de Port-au-Prince se trouve dans lobligation dorganiser des lections snatoriales partielles et municipales en dehors de sa volont, sur quoi pourrait ventuellement sarticuler le balancier gopolitique ? Mme en sinspirant des faiblesses rvles par lexemple gyptien. Affaire (peut-tre !) suivre. Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince d`officines sclrates, serviteurs gage au plus offrant, ne sont d`aucune utilit. Ils ne comprendront jamais que le temps est nouveau et qu`il est dangereux de crer des monstres. Car un monstre n`est jamais vgtarien. Affam, il dvore mme son gniteur et tous ceux qui sont sa porte, sans raison ni remords. de nervosit et de tension

PAGE 13

Page 13 HAITI, QUEL ENVIRONEMENT ? Parc Naturel Quisqueya de Fonds Parisien. En dpit de la rsolution que nous avons prise, en fvrier 2012, de revenir rgulirement y clbrer les grandes dates du calendrier de lenvironnement tabli par les Nations Unies (voir humides de six mois que nous ny tions pas retourns. Mais cette fois-ci Reprsentations culturelles, artistiques et musicales ; rjouissances populaires. Mais, en plus dun programme bien plus ambitieux que celui des rencontres que nous avons eues au cours des trois dernires annes, la fte du lac marque un tournant dans les objectifs poursuivis par linfatigable coordonnateur de la de dveloppement de leurs municipalits respectives. de louverture : je ne tenais pas entendre les discours ; mais les deux jours suivants. Premire surprise, la nouvelle toiture de lauditorium Franois Sverin. En fait, javais t averti, lancienne toiture Trois moments de la Fte du Lac toute la semaine du 23 au 31 Aot lvnement avait un caractre trs particulier. A linitiative de la Fondation pour le Dveloppement du Tourisme Alternatif en Hati (FONDTAH), de concert avec la Fondation AfricAmerica, un programme dexposition permanente de production artistique, artisanale et de 23 avril 2013. Ce programme, dnomm vise promouvoir le Parc naturel Quisqueya de Fond-Parisien en tant que destination co-touristique dans ses aspects naturels, culturels, artistiques et historiques. Les Festivits de la Fte du Lac sont prvues pour durer du 23 aot au 1 er septembre 2013. Elles comprennent quatre (4) volets : Exposition artistique, artisanale, agricole et industrielle ; visites guides, sports, baignade dans le lac, gastronomie Locale. locaux de la rgion du lac ; rencontre des artistes, des artisans, des peintres, des danseurs, chanteurs, musiciens, plasticiens etc. Excursions : dcouverte des cinq caciquats ; lexpo permanent de cactus au jardin botanique ; escalade en montagne, concours de courses a pied, concours de canots, concours de danses et de jeux divers ; rencontre avec Zodiaque le crocodile qui attire la foule. Par-del lobjectif de promouvoir le Parc naturel Quisqueya de Fond-Parisien en tant que destination cotouristique, il veut aussi promouvoir le dveloppement conomique de ce quil appelle la Rgion Azui. Cette Rgion Azui comprend les cinq communes environnant le parc : au nord, Cornillon, sur la chaine du Trou-dEau, louest, Thomazeau, dans la plaine du Cul-deSac, au pied de la chaine du Trou-dEau, section communale, en partie sur la chaine de la Selle, louest, en plein dans la plaine du Cul-de-Sac, chef-lieu de larrondissement qui comprend ces cinq communes. Lide est de mettre en commun les efforts des administrations communales, qui sont dj regroupes au sein de lAssociation des Maires de la Rgion Azui (AMALA), dans le cadre de ce quon appelle depuis quelque temps lintercommunalit. Cest dans ce sens que, durant la semaine, chaque commune doit avoir un jour qui lui est consacr, au cours duquel les responsables auront loccasion dexposer, faite de feuilles de latanier avait brul, il fallait donc la remplacer ; mais cette toiture de tle est bien moins belle et surtout bien plus chaude que la toiture en paille, en dpit de la brise qui monte du lac. Pour ce qui est du programme, nous avons eu galement quelques surprises. invit parler dcotourisme comme option de dveloppement. Le dimanche tait la journe Thomazeau ; certes ladjointe au maire a fait acte de prsence, mais en fait de confrence, on a eu les prsentations de Max Antoine et Alex van Lignau sur la problmatique du lac Azui. Bien sr cest un thme que nous avons abord plusieurs reprises au cours de nos prcdentes rencontres sur le parc, mais cette fois-ci, nous avons t mis en face de donnes toutes nouvelles. Nos convictions ont t quelque peu branles. En effet nous avons toujours prsent le lac comme un facteur potentiel de dveloppement dans une perspective dcotourisme, et voil quil nous est prsent comme un danger potentiel. Nous allons devoir consacrer un papier ce sujet. Bernard Ethat dorigine Hatienne veut tre candidate dans Bourassa Ses parents sont arrivs aux Etats-Unis en 1970. Elle y est ne en 1973. A 40 ans, Linda Dorcna Forry est depuis juin 2013 la nouvelle lue dmocrate du Snat du Massachusetts. Aprs avoir pass avec succs les primaires internes son parti, elle a trs largement battu le candidat rpublicain qui lui faisait face dans sa circonscription, avec 82% des 9618 votes exprims. Un lection acquise grce aux voix de sa communaut, mais surtout grce aux qualits personnelles et aux rseaux familiaux de la candidate. Forme au management des entreprises et ladministration publique, Linda Dorcna a pous lhomme daffaires Bill Forry qui possde plusieurs titres de presse dans cette rgion de Boston. Linda Dorcna est la premire snatrice dorigine Hatienne. Elle vient rejoindre le snateur Kwame Raoul, galement dorigine Hatienne, qui avait lui succd Barack Obama dans le 13me district de lIllinois, suite llection du futur prsident au Congrs Washington en 2004. Bourassa est un chteau-fort libral. Elle avait un des rares rsister la vague no-dmocrate aux lections de mai 2001. Denis Coderre lavait alors emport avec 40,91 pour cent des votes. La dernire dfaite librale remonte aux lections gnrales du 25 octobre 1993. Le bloquiste syndicaliste Lavocate et chanteuse Stphane Moraille, du groupe Bran Van 3000, tentera de remporter linvestiture du Nouveau Parti dmocratique (NPD) dans la circonscription fdrale de Bourassa. Alors que la rumeur de cette candidature circulait dj dans les mdias, dimanche soir, lquipe de Mme Moraille a Osvaldo Nunez avait alors devanc Denis Coderre par seulement 53 votes. aura lieu le mois prochain. Dautres personnalits ont dj annonc leur intrt, dont le syndicaliste Larry Rousseau. un bref communiqu. cours dun vnement prvu mardi matin au Club Social de Montral-Nord. Une lection complmentaire devrait tre dclenche dans les prochaines semaines dans cette circonscription montralaise pour remplacer le dput libral Denis Coderre, qui sest port candidat la mairie de Montral. Mme Moraille, dorigine hatienne, est chanteuse au sein du groupe Bran Van 3000 et avocate dans le droit des arts et des communications. Elle travaille au cabinet Lussier & Khouzan depuis 2006. En tant que chanteuse du groupe, elle le disque Glee en 1998. Elle y interprtait notamment la chanson succs Drinking in L.A. Linvestiture du NPD dans Bourassa Deux autres personnalits dorigine hatienne ont annonc leur intention de se porter candidats dans Bourassa: lex-dput provincial Emmanuel Dubourg, qui se porte candidat linvestiture du Parti libral du Canada, et Laraque, qui sera le candidat du Parti vert. La circonscription de Snatrice Linda Dorcena Forry Stphane Moraille, artiste qubcoise dorigine hatienne

PAGE 14

Page 14 Solutions de la semaine pass eMONSANTO O##Y#IVG MA#N#A#R EXIGUITE RALENTIS I##N##NS EPATANTE SALARIES Visitez Haiti en Marche sur Internet au www.haitienmarche.com 18LES JEUX DE BERNARD MOUISE MOUSSE POUSSE POISSE PUISSE CUISSE CRISSE SCRABBLEArrangez les sept lettres ci-dessous pour former un mot franais Solutions de la semaine passeDILEMMESANIES FOUTUS E I T E E H RSolutions de la semaine passe: LES JEUX DE BERNARD Allez de SANIES, FOUTUS en utilisant des mots du du vocabulaire franais, et ne changeant quune lettre par ligne.Mots Mls H T H D I C K G R E G O R Y J N S R Z B D A I S Y B A T E S O O T Y U O Q Z F T G P N W H O S S O N F P M A R T I N L U T H E R K I N G E R C B H W G J U H P E E T O Z L N G I W Z F A E G H D L S T E Z J B J C D T H R H I N Y U S A L C M Q N B G X R H N A C R E B D I A N A L H Z E X E N A D H N Z C C N X O W D T F B A R R N A L Y D B O B V R L G A I M A O O O I G B Q X K P A L K R I Y T J Y S H R D P G A W C E A C A L Q P M V K R R S S S L R M H B R O S A P A R K S K I N Y M A H A L I A J A C K S O N A U M E P H I L I P R A N D O L P H A L R C N I W D L A B S E M A J Y MTrouvez les noms de 15 participants clbres la Marche pour le travail et la libert Washington, D.C. le 28 aot 1963, dans le carr ci dessus. place avec son Cornet dAmour lors du championnat allemand, Balve, en Allemagne. En juin 2013, Deusser, parti en dernire position, sest adjug la troisime place avec son Holsteiner de quinze ans appel Mouse Daprs Carvonis, le pays qui se distingue le mieux dans le sport questre reste de loin lAllemagne o lon recle dailleurs le plus dcuries au monde ; cest, en effet, dans la Rhnanie du Nord-Wesphalie quelles se concentrent le plus. Cest dailleurs en Allemagne que Krystoff a aussi acquis une belle exprience, qui a dur 13 ans. Chaque t, il venait y faire de lquitation avec lentraneur de lquipe de lAllemagne, Fritz Pape. Krystoff regrette que lquation nait plus lampleur quelle avait dans le pass en Hati. La Fdration Equestre Hatienne (FEH) existe encore mais lquitation est, selon lui, devenue un sport damateur. On la pratique pour son plaisir mais pas pour les comptitions, dplore-t-il. Pourtant il existe encore, indique-t-il, quelques curies. Il cite lAtlhetic Club Centre questre (ACCE) situ prs de laroport dont Patrick Semaly est lun des membres du Conseil dadministration, les Samans mis sur pied en Plaine par lindustriel Richard Coles le Chteau Blond sis Tabarre gr par Anne-Rose Durocher Quant Henfrasa du Gnral Acdius Saint-Louis il nexiste plus, transform en hpital aprs le sisme. Le sport hippique hatien perd pied. Pourtant la FEH sest dote il y a 3 mois dun nouveau comit de direction (1) qui entend bien booster la carrire des cavaliers hatiens sur la scne internationale Mais Krystoff, lui, na pas attendu ce bel objectif. Depuis longtemps, il lorgne Je veux avoir lhonneur de reprsenter Haiti aux J.O. dit-il qui veut lentendre. Par dsir personnel certes mais aussi pour honorer la mmoire de son pre qui lavait toujours encourag pratiquer lquitation et qui laccompagnait dans ses tournes. Il lui avait mme donn un cheval en cadeau. Dcd il y a 10 ans, il a laiss Bien entendu je reois du soutien de ma famille, surtout de ma mre Mais le pre semblait stre impliqu davantage dans sa passion. Il se rappelle encore des mots griffonns par son pre au verso de la photo qui la immortalis lors de sa premire victoire en Haiti alors quil ntait encore quun enfant : Je sais que tu atteindras les Jeux Olympiques avait-il crit. Ce portrait trne encore sur le bureau du paternel. Ce que veut Krystoff, cest de faire du rve de feu son pre son but dans la vie Mais avant, il lui faut un cheval, le sien, pour sentraner. Un bon cheval de course digne de ce nom, ce nest pas donn, a dpend de son pedigree ou de sa valeur sur le march des comptitions. Mais jy travaille darrache-pied pour y arriver son enthousiasme juvnile et sa passion aidant. Huguette Hrard N.D.L.R. : (1) Membres du nouveau Comit de la Fdration questre hatienne (FEH) : Prsident : Jean Patrick Chemaly ; Vice-prsident : Gnral Acdius Saint-Louis ; Secrtaire gnral : Henry Robert-Marc Charles ; Secrtaire gnral-adjoint : AnneRose Durocher ; Trsorier : Daniel Jadotte ; Conseillers : Paula Coles, Jar SaintLouis et Elizabeth Landers Aux USA et au Canada, coutez Melodie FM sur votre cellulaire : ( Je reprsenterai mon pays Hati aux Jeux ventuel nouvel amendement de la Constitution. HPN La Core du Sud jouera en amical contre Hati le 6 septembre au Football Stadium dIncheon Soul, compter de 8h pm (heure corenne), soit 6h am en Hati. nationale hatienne quittera Hati le 2 septembre prochain destination de Soul. Le pays du continent dAsie est class 56e mondial au classement de la FIFA. Au contraire dHati, la Core du Sud prpare sa coupe du monde brsilienne alors quHati, actuellement 74e au classement de la FIFA, est hors jeu depuis son source ashaps.com Le Bureau de Communication de la Prsidence informe que par Arrt prsidentiel, les nominations suivantes ont t effectues au sein de lAdministration publique : (EDH); Rforme Agraire (INARA). hatienne dnomm La Fiert Hatienne. qui a t prsent le jeudi 22 aot au ministre du Commerce au nom de la compagnie Coutard Motors. Fabriqu en Hati, cet autobus comprend un moteur de 300 chevaux. Il peut recevoir 57 passagers. Il a une seule porte, une carrosserie mtallique, des vitres lamines et un systme de climatisation parallle. Chaque passager aura sa lampe pour lecture. Lautobus est aussi dot dun systme de pression permettant de contrler les pneus. de tubercules : ignames, malanga rouge ou blancs, patate douce, manioc, mazoumbelle, Les exposants se sont dit satisfait de lorganisation de cette Foire et ont demand au Ministre de la reproduire chaque anne la mme occasion. Racines & Tubercules, seront allous dans la perspective de la participation dHati lexposition, organise par le Programme des Nations-Unies pour le Dveloppement intensif pour dvelopper la production de bananes de haute qualit durable et comptitive au niveau mondial en Hati. Au cours des 50 dernires annes, Hati a perdu sa position historique dans le secteur de la banane, une position que ce projet Hati Originale, le MARNDR, et la Banque interamricaine de dveloppement (BID). Dole Food Company, Inc. a galement agi en tant que conseiller technique et fourni des services de conseil agricole au projet depuis plus dun an. Ce programme incarne le industrie du secteur priv dynamique en Hati. En Bref... www.radiomelodiehaiti.com

PAGE 15

Page 15 ak Jan Mapou prensip jeneral tout moun swiv l y ap ekri nan yon lang. Se pa prensip ki limite moun nan, nan kapasite pwodiksyon l, men ki ede l respekte sten kondisyon fonksynman lang lan, sitou amenajman lengwistik la soti nan Berrout-Oriol ak kolaborat (2011). Se yon travay politik lang leta yon peyi mete sou pye, kote leta a f yon chwa kl sou fason moun dwe svi ak lang yo pale nan peyi sa a. 2. 1. tograf tograf gen rap ak fason yo reprezante son nan yon lang l y ap ekri li. Si n ap gade istwa ekriti lang kreyl, nou w gen te gen plizy fason moun te ekri mo anvan yon piblikasyon enptan (akoz volim yo pa rap ak lt) mwen retni km referans: Bib la (premye edisyon 1993) ak Michel-Rolph Trouillot (1977). Men apre 1979, ske tout pwodiksyon kreyl respekte prensip sistm ekriti lang kreyl la? Kesyon an se ta pito: ske n moun k ap ekri kreyl jwenn ankourajman svi Menm gen de twa piblikasyon ki ft sou ekri kreyl. Tout pa rive prezante yon sl prensip tout moun ta dwe swiv (Dejean, 1987, Savain 2005, Vernet, 1980). tograf se pa bagay ki pi enptan ki egziste nan kesyon lang... men svi ak siy pou reprezante son nan yon lang ede anpil nan simaye konesans ak lang sa a. Se pa de twa l m pa nan lari, nan yon seri dokiman. Tout egzanp mwen bay yo antre nan kad rechch anpirik mwen f, sa vle di se obsvasyon psonl ak eksperyans mwen f l m ap li oubyen l m ap koute tou. Sa yo pa anyen menm, l n tonbe nan koze NIMEWO ak CHIF pou kesyon laj moun ak ki l li ye : Kounye a at, se pa tout l n ap ekri koze sa yo, pou nou svi ak chif. Ki sa pou n f menm l se ak lt nou bezwen ekri yo ? Se yon egzanp detay nan koze lang ki gen tout enptans yo. 2. Sentaks Sentaks se ld mo yo nan fason yo konbine pou f yon fraz Kesyon l moun ap plake fmil sentaks lt lang (sitou franse ak angle) sou kreyl la, se yon gwo pwoblm ki ta dwe enterese yon Akademi kreyl anpil anpil. F yo f moun konnen lang kreyl la gen sistm fonksynman pa l. Li pa ft pou l ap suiv sistm lt lang. Nan kesyon fmasyon fraz, pa egzanp, li gen de fmil plizy lt lang womn suiv tou tankou fmil sij, vb, obj oswa konpleman (s-v-o). Nou ta ka di fmil s-v-o a se yon fmil inivsl nan sans sa a. Men gen de chanjman pozisyon mo yo konn f anndan yon fraz nan lang franse ak angle, yo pa ka f chanjman sa yo nan lang kreyl la. N ap jwenn kk egzanp pi devan ki montre pwoblm sa a enptan. 3. Ki wl yon akademi ta dwe genyen ? Km ti Ayisyen renmen foutbl anpil... nenpt galri oswa nenpt lakou ka svi n teren... nenpt bagay ka svi n boul (zoranj si ; bout mamit...) sa f nou konn anpil tm, mo ak ekspresyon ki an rap ak jwt boul Se premye ekspresyon pou m ta ekri yon ti istwa sou yon match boul ki ft nan katye pou mwen pou m tradui yon dokiman enptan sou istwa jwt boul, sou regleman ki ladan ak ki jan yo jwe l, eksetera... Sa maladi ki pi danjere ki ta genyen, ki jan yo rele, ki jan moun trape yo, ki sa yo lakz l moun genyen yo, ak ki sa pou yo f pou yo geri (si maladi a ka geri). Yon moun ki ka plis ede m nan domn sa a, se yon dokt. Men se pa nenpt ki dokt non. Se yon dokt ayisyen ki abitye travay ak moun ann Ayiti ki pale kreyl. Men sitou dwe se yon dokt ki abitye pale ak moun sa yo epi ki konn KOUTE yo. Se menm bagay la si m ta vle tradui yon tks enptan sou agrikilti oubyen mekanik oubyen dwa moun... Mwen ta bezwen pou m jwenn ak yon agwonm, yon enjeny oubyen yon avoka. Men se moun ki mele nan lavi moun ki pale kreyl ase ak aktivite toulejou sa yo nan domn pa yo. Si mwen ta renmen tradui ti istwa enteresan pou ti Ayisyen ki jan yo kalkile tanperati pou esplike sa ki pase l gen lapli, l gen sikln... mwen ta bezwen al jwenn espesyalis nan chak domn (nou ka gen enpresyon m ap f repetisyon, men se pa vre non !). Si gen 50 tradikt ki bezwen f menm travay sa a pou 50 fenomn diferan, ske se pou yo debwouye yo pou yo 1 AK : Nicolas Andr, M.A. 2 (Florida International University) Youn nan rezon sten moun konn met devan pou diminye enptans yon akademi lang kreyl, se akoz yo toujou vle f konparezon ak Akademi franse ki pa ka rive ranpli ki part nan Konstitisyon 1987 peyi d Ayiti a. Men ske yon akademi lang oblije part tankou yon enstitisyon initil ? Ann pa gade sou sa ki pase pou lt lang. Anpil fwa, se akoz nou yon pwopozisyon... Chak lang diferan youn ak lt. Yo pa gen menm istwa ni yo pa gen menm devlopman. Ann gade lang kreyl ayisyen pa rap ak moun k ap pale li ansanm ak moun k ap ekri li. San okenn konparezon ak ni lang franse oswa lang angle, pa egzanp. Ann gade kesyon akademi lang kreyl (oubyen rele enstitisyon ki ta kab jwe wl sa a nenpt lt non nou vle), san n pa konpare l ak akademi lt lang. : nmalizasyon, amenajman lengwistik, akademi, rechch anpirik 1. Entwodiksyon Anpil fwa, l n ap gade diferan fason yo ekri yon menm mo tounen yon aktivite kon sa kon sa : chak moun ekri fason yo vle oswa fason yo konprann li. Sa n ta di menm pou mo ki gen plizy fason diferan pou di yo 3 oubyen plizy fm diferan (tankou je zye naw (Valdman ak kolaborat, 2007) ? Pwoblm nan poze pi rd pou pwofes kreyl : Ki fm ou sipoze anseye nan lekl oubyen ki fm ou sipoze anseye yon etranje ? Mwen p ap pale de yon sl fm nou ta konsidere km fm estanda. Men ki sa yon moun k ap aprann kreyl ap rankontre nan liv li pral li? Dapre ki prensip nou ka mande yon moun ekri : mwen pap ale nan plas mwen p ap ale oubyen mwen la/mwen te la ak mwen pa la/mwen pat la ; kounyeya nan plas kounye a ? Oubyen ki jan nou ka mande yon moun ekri: Ti pitit la gen men: Ti gason sa a gen ? Ann sipoze yon liv yon moun ekri. Nan kmansman an, omwen twa tit mwen rankontre pou pawl entwodiksyon sa a 4 Ki sa yon jn ti ekriven dwe f l l bezwen yon modl ? Sou ki sa yon dokt ta ka baze pou li ekri yon ti liv rekmandasyon sou lijyn familyal pa egzanp, ak pawl ki pa bay moun ki pale kreyl ase pwoblm pou yo konprann ? Se tout kesyon sa yo, ak lt ank, ki montre repons yo pa ka soti nan men chak grenn moun dapre opinyon pa yo ak anpil branch diferan, pou yo pibliye OBSVASYON yo f sou lang nan, ak pou tout moun k ap ekri nan lang nan. Nan papye sa a, mwen poze pwoblm yo san m pa gen okenn pretansyon vin ak okenn modl pou moun ta suiv. va travay dapre tout prensip ki gouvne aktivite lasyans nan kesyon lang. 2. Ki sa yon akademi lang ka f nan koze lang ? Sou koze misyon yon Akademi ayisyen ta genyen dapre Konstitisyon 1987 peyi a, gen anpil moun ki gen pwoblm ak 5 sou lang kreyl, anpil fwa ak koze byen dwl, se yo ki bezwen devlope selon prensip lasyans (dezym pati nimewo 213 la). toujou kw se lasyans ki pou konfme l ak prensip nenpt ki fenomn l ap etidye... kon sa, lasyans ap f obsvasyon sou jan lang lan ap devlope. Bon, si nou antann nou sou kesyon sa yo, sa vle di : lang devlope dapre prensip lasyans, ki sa ki rete menm pou yon akademi ayisyen 6 ta f ? San nou pa antre nan konparezon ak lt sitiyasyon kote ki gen akademi pou lang popilasyon an pale, annou w ki sa ki ta ka rete km wl yon akademi ayisyen nan koze lang. Tit atik mwen an, se pledman pou yon nmalizasyon lang kreyl nan kad yon amenajman lengwistik yon akademi lang pa oblije f travay negatif Anvan m antre nan nannan koze a, m ta renmen esplike sa m rele nmalizasyon lang kreyl 1. Tm nmalizasyon an, mwen pa svi av l pou lang nan, men pito pou jan moun svi ak lang nan. Dwe gen ( qui concerne les transporteurs impliqus dans lexploitation des carrires de sable et des rivires. M. Privert dnonce une anomalie faisant valoir quil faut pnaliser lexploitation des carrires de sable, nfaste pour lenvironnement, mais encourager lutilisation du sable de rivires. Le prsident de la commission finances rvle galement la cration dune nouvelle taxe pour les automobilistes franchissant la frontire. hausse plusieurs autres taxes et redevances tels limpt sur le revenu, la contribution foncire des proprits bties (CFPB), la contribution au fond de gestion, le droit de licence, droits de passeport et TCA. galement note dans le budget. M. Privert cite notamment une hausse des taxes sur les matires premires, certains produits alimentaires ainsi que les pices de rechanges de vhicules. dplore la stratgie du gouvernement visant annexer les lois M. Privert. chak jwenn yon grenn espesyalis chak fwa ? Oubyen ske chak moun ka deside f travay tradiksyon yo dapre jan yo konprann lang kreyl la ? Si gen yon enstitisyon ki reyini espesyalis nan divs branch lasyans pou ede moun jwenn oryantasyon nan travay yo, m pa kw enstitisyon sa a ta ap gaspiye tan l di moun men sa nou DWE di (se pa la pwoblm nan ye). L ap gen ase travay pou l reyini sa abitan k ap plante lat di sou kesyon jaden, sa pech nan lanm di sou kesyon tann nas, sa manman yon tibebe ki gen dyare di ak ki konvsasyon li gen ak dokt a... Premye bagay ki ta enptan se ta pwodui bon jan zouti ki montre rezilta obsvasyon pale toulejou 8 milyon Ayisyn ak Ayisyen pou pi piti. Zouti sa yo ka svi km referans pou ekriven : powt, womansye, eseyis ; pou tradikt, pou chch. Pami zouti sa yo, nou ka pale de diksyon kreyl ki bay piblikasyon an kreyl nan tout domn, nan bay fmasyon ak lajan sitou pou kesyon tradui dekouvt lasyans... Se sa a mwen rele nmalizasyon... Yon dnye bagay enstitisyon sa a ta dwe konsidere : se tout pwodiksyon kreyl ki deja pibliye epi ki respekte prensip fonksynman lang kreyl (se regretan sa m ap di a, men gen koze moun ekri nan kreyl ki pa ka svi km referans). M ap slman ba w yon egzanp san m pa site okenn travay. Tanpri, konprann, si nou twouve l nmal oswa si n pa twouve l nmal: Konbyen moun ske ou te rankontre nan ft la ? Marijo mande. chftn antrepriz ak yon zfyis. Ki sa ? kriye Marijo. Apa w ap pale tenten Mezanmi, kounye a sa part kl pou nou dwe gen yon enstitisyon ki gen otorite ak konpetans epi ki reprezante sosyete ayisyen an ki pou f bon jan rekmandasyon sou obsvasyon nan, dekwa pou gen yon seri prensip tout moun respekte. Men domn kote pou enstitisyon sa a ta montre tout itilite l : a. tograf Esplike sa ki pase ak ki esplikasyon pou n bay l nou eksetera: BLAN/BLANCH ; CHCHE/CHACHE ; ETA/LETA ; LARI ; SCH/SK/CHCH ; TWAL/TWL ; VL/VL/ VOL ; ZWAZO/ZWEZO... Mwen li kote moun ekri : LI ALE PEYI / NOU FT / APRANN KONTE PEYI NOU PRALE PEYI / LI RETE Dapre ki prensip O KANADA se de mo epi OZETAZINI se yon mo ? Se menm bagay pou chif yo mwen ta pale pi wo a : Ki sa ki ta pou f m ekri : moun isit la ; Ti pitit la gen an moun isit la ; Ti pitit la gen ? ske se pa toujou konte m ap konte ? Nou w detay bezwen pou nou bay detay sou yo ? b. Ki sa nou ta chwazi nan gwoup de pawl sa yo : Y ap mete kanpe yon akademi ak Y ap mete yon akademi kanpe Voye monte tout kandida ont ak Voye tout kandida ont monte ske koze sa yo part nmal : Tit liv la rele Mo kreyl ak sans Li ekri pa Janjanjan Patoutou. Mwen ta renmen di bonjou a tout moun k ap koute m. Anpil fwa m tande pawl moun k ap f gran diskou nan mitan lasyosete ki choke m. Ki pi rd, anndan legliz kote yo preche sa ki moral... a. Eskize m wi se kreyl m ap pale : nou pa dwe rete ap grate santi... b. Je suis tellement obsd par cette histoire quil marrive de penser que je suis un singe ... (ann ta di se istwa teyori Darwin sou orijin moun). 1. Mo : obsd ; singe 2. Konstriksyon : obsd par ; qu ; il marrive de Anpil moun, ak tout bn fwa yo (e se vre pa gen ni f grandiz ni f mechanste nan sa yo f a). Sa k ta rete pou m di yo inonsan an pa anyen... men... anpil moun ta di yon bagay tankou : Mwen (si) tlman OBSEDE PA istwa sa a.... Mwen pral lakay mwen paske li p ap vin ank Mwen pway lakay an m paske y p ap vin ank F sa pou mwen F sa pou wen M pe hele Jak, li rete o mn nan, li pa desann. 4. Konklizyon dwe f pou l ka f rekmandasyon pou ankouraje pwodiksyon nan lang nan, pou l ta al pdi tan l suiv modl ki pa rapte anyen. Men kk pwopozisyon nan sans sa a : Prepare yon baz done ki gen tout pawl yo pale an kreyl nan rakwen peyi a. Prepare oswa ankouraje lt espesyalis prepare liv sou tout metye ki genyen ann Ayiti. Ankouraje pwofesyonl, espesyalis, eksetera vin kolabore av l nan mete konesans yo genyen nan liv an kreyl. timoun. Rasanble tout konesans kiltirl, tout edikasyon familyal ayisyen, tout edikasyon moral (resp pou lasosyete), eksetera, epi mete yo nan liv. 5. Berrout-Oriol, Robert, Darline Cothire, Robert Fournier, Hugues St-Fort. 2011. Lamnagement linguistique en Hati : Casimir, Jean. 2000. Ayiti Toma, Hati Chrie. Imprimerie Lakay : Delmas.

PAGE 16

Page 16 sur 103.3 fm commissaire du gouvernement prs le tribunal civil de Port-au-Prince, est une tentative du pouvoir en place de multiplier les cas de perscutions politiques dans le pays, indique le Rseau national de dfense des droits humains (Rnddh) dans une interview accorde AlterPresse. Linstallation de cet ancien chef du parquet de Port-de-Paix (Nord-Ouest) et galement prsident de lAssociation des magistrats hatiens (Asmah), une organisation progouvernementale, a eu lieu, le mardi 20 aot. Me. Francisco Ren remplace M e Lucmane Delille, transfr au ministre de la justice comme charg de mission et responsable de la coordination des diffrents parquets. Il devient le 9 e commissaire de gouvernement, prs le tribunal civil de Port-au-Prince, rpublique ... Le Premier ministre hatien Laurent Lamothe a particip mardi (20 aot) au lancement de la construction par des entrepreneurs hatiens et colombiens dun terminal de gaz naturel qui sera implant la sortie nord de la capitale Sources puantes. Le projet estim 123 millions de dollars prvoit la construction dun port de plus de 50 mtres de long pour une profondeur de 15 mtres et la mise en place de silos de stockage dune capacit initiale de 15.000 m3 usage domestique et nergtique. Nous encourageons ce genre dinvestissements qui va crer des emplois dans le pays. Les choses avancent. Nous demandons au Centre de facilitation des entreprises (CFI) de montrer plus dagressivit en attirant des investisseurs trangers en Hati a dit M. Lamothe prsidant linauguration du projet. des impacts positifs plusieurs niveaux. Il devrait notamment permettre de rduire la pression sur la coupe des arbres en offrant une autre alternative aux mnages qui utilisent le charbon de bois pour la cuisson. Il va galement avoir une incidence sur le cot de llectricit qui va baisser au KW/ heure a prvu M. Lamothe. En Bref...