<%BANNER%>

Haïti en marche ( May 29, 2013 )

Digital Library of the Caribbean
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00527

Material Information

Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Creation Date: May 29, 2013
Publication Date: 08-21-2013

Subjects

Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti

Notes

Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).

Record Information

Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869
System ID: UF00098809:00573

Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00527

Material Information

Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Creation Date: May 29, 2013
Publication Date: 08-21-2013

Subjects

Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti

Notes

Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).

Record Information

Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869
System ID: UF00098809:00573


This item is only available as the following downloads:


Full Text

PAGE 1

Stratgie de marronnage ou ( / p. 6) ( / p. 14) ( / p. 5) PORT-AU-PRINCE, 17 Aot Lune des causes de la crise actuelle cest le mystre total qui plane sur les intentions du Prsident de la Rpublique et de sa petite clique. Volontairement ou par absence de tout projet prcis Avec 34 athltes reprsentant cinq disciplines sportives diffrentes, Hati sera bel et bien reprsente aux VIIe Jeux de la Francophonie qui seront organizes, du 7 au 15 septembre 2013, Nice. Football, athltisme, judo, tennis de table, cyclisme, PORT-AU-PRINCE, 13 Aot Dans ce dossier lections, le prsident Michel Martelly change de position comme on change de chemise, quelque rose que soit cette dernire, couleur emblmatique du pouvoir en place. sinon garder le pouvoir ? Et ces disciplines sportives Hati sera fortement reprsente aux Jeux de Le prsident de la Rpublique de Chine (Tawan), Ma Ying-jeou, apprcie un bon mot de son hte le prsident hatien Michel Martelly ; droite le chef du gouvernement Laurent Lamothe ( / p. 7) Pourquoi MEYER, 16 Aot 14 Aot 2013, 222 e anniversaire de la Crmonie du Bois Caman, que les Hatiens honorent comme lacte fondateur de leur indpendance, le 1 er Janvier ( / p. 4) ( / p. 3) JACMEL, 16 Aot On connat le mot de lEvangile : avant de voir la paille dans lil du voisin, voyez dabord la poutre dans la vtre Lopposition na pas rpondu la semaine coule une invitation du prsident Michel Joseph Martelly. Lopration boycott a t un tel succs que la Prsidence sempressa dannuler la rencontre pour ne pas Saint Domingue, colonie de la France, et crant la premire Santo-Domingo, le 12 aout 2013 (AHP) Le prsident Danilo Medina a reu lundi le document qui tablit un accord qui devrait permettre la leve de linterdiction dimportation des produits avicoles dominicains. Luis Ramon Rodriguez, ministre de lAgriculture, a prsent le document au prsident, qui, aprs analyse, sera prsent pour signature aux responsables comptents des deux pays. Le ministre a dclar que le document est uniquement bas sur ce qui concerne les produits avicoles et lon espre quHati va lever ainsi linterdiction sur les poulets et les ufs dominicains Luis Ramon Rodriguez a galement rappel quun comit technique hatien a sjourn trois jours Santo-Domingo et a travaill avec les techniciens dominicains. Nous avons eu le ministre de lAgriculture des deux pays, a-t-il fait savoir dominicains La commmoration de la Crmonie du Bois Caman, Port-au-Prince, le 14 aot 2013 (photo Robinson Eugne)

PAGE 2

Page 2 EN BREF ... EN PLUS ... Hati en Marche Port-au-Prince Miami th Southeast Offset ( / p. 6) exploitation sucrire, elle entreprend un mouvement de rvolte, avant de renoncer se battre pour la libert. Pour lcrivaine Isabel Allende, ce choix ne relve pas dun appel lindiffrence. Zarite, en fait, continuera se battre, mais pour sa descendance. Ce nest pas la premire fois que lauteure campe des hrones fminines. Son dernier roman offre une galerie de femmes aux prises avec les Allende (lgalement lu en 1970 et dirigeant un gouvernement dunit populaire), victime, le 11 septembre 1973, dun coup dEtat militaire orchestr par Augusto Pinochet (n Augusto Jos Ramn Pinochet Ugarte). Lauteure de La isla bajo del mar est aujourdhui lune des plumes latino-amricaines les plus admires dans le monde.AlterPresse nomm en Hati Le nerlandais Peter de Clercq, a t nomm Reprsentant spcial adjoint pour la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Hati (MINUSTAH). M. de Clercq, qui rempIacera le canadien Nigel Fisher, sera galement charg des fonctions de Coordonnateur rsident, Coordonnateur humanitaire et Reprsentant rsident des Nations Unies. Avant sa nomination en Hati, Peter de Clerck avait occup les fonctions de Reprsentant spcial adjoint pour la Somalie. Il apportera dans ses nouvelles fonctions une solide exprience en matire de gestion des processus politiques, de dveloppement du secteur de la scurit, de gestion des oprations et des situations durgence, de protection des civils et du respect de ltat de droit, ainsi que pour mobiliser laide humanitaire et laide au dveloppement, prcise un communiqu de lONU. Auparavant, il a travaill pendant 27 ans au Haut-commissariat des Nations Unies pour les rfugis (HCR) en occupant divers postes Genve et en participant des missions au Soudan, au Zimbabwe, en Angola et au Pakistan. Il a aussi appuy les activits du Dpartement des oprations de maintien de la paix en Rpublique dmocratique du Congo (RDC), ainsi que celles du Programme des Nations Unies pour le dveloppement (PNUD) au Soudan. Deux ans aprs le cauchemar de la nuit du 6 au 7 aot de lanne 2011, nous attendons de Notre Dame, lors de la clbration de la messe marquant les 343 ans de la ville du Cap-Hatien. En prsence de plusieurs autorits, Monseigneur Jacques Mary a attir vandalisme perptrs la Cathdrale du Cap-Hatien, en aot 2011, une semaine avant la justice hatienne. Aprs la profanation de la cathdrale capoise, les autorits locales dans la 2e ville du pays pour aider rsoudre laffaire. Le lieutenant Origin Deleveaux, de la force de la Dfense royale des Bahamas a indiqu embarcation New Providence. rgion avec son bord 16 Hatiens. Selon le Lieutenant Deleveaux, tous les immigrants En raison de sa position gographique dans locan Atlantique, les Bahamas constituent lun des principaux points utiliss par les Hatiens qui tentent datteindre illgalement les ctes amricaines. 1100 immigrants, ce qui reprsente presque le total pour toute lanne 2012. dHati relatifs ltude des stratgies dans le cadre du Programme dAmnagement des Rgions Intgres dAmnagement Touristique (RIAT). Aprs la phase des diagnostics du programme des RIAT, labore par le Groupe qui prvoit un plan de dveloppement touristique pour la Cte Sud du pays. Stphanie Balmir Villedrouin, la Ministre du Tourisme qui sest flicit davoir initi depuis onze mois cette tude sur la Cte Sud et Sud-Est dHati, a annonc la cration prioritaires de dveloppement touristiques en Hati Nous ne pouvons pas parler de tourisme, sans plans damnagement. Nous ne pouvons pas attirer des investisseurs sans aroportuaires mises en place, sans les lotissements pour les htels et autres ... Nous ne pouvons pas parler de tourisme, si nous ne travaillons pas sur le produit touristique de la zone. Je suis trs satisfaite de cette collaboration avec des experts mexicains, qui nous permettent aujourdhui davoir ce plan intgr damnagement touristique Pour sa part, Andy Durosier, Directeur de lUnit dtudes et de Programmation (UEP) du Ministre du Tourisme, a fait tat de divers lments pris en compte dans le Plan. Cette tude ralise dans le Sud et le Sud-Est, considre le relief, la biodiversit, lconomie ainsi que laspect sociodmographique de chacune de ces rgions soulignant que le dveloppement touristique lheure actuelle ne se conoit quen fonction de ces piliers. Notons que ce premier projet de dveloppement touristique de la rgion de Ctes-de Fer, vise entre autres, la construction vers lhorizon 2015 dun aroport dot dune piste de 2.400 mtres, dun centre commercial, dun terrain de Golf de 18 trous et de 1,000 chambres dhtels. Le cot total de ce projet est estim 230 millions de dollars. Dimanche, les matriels pour la construction dinfrastructures routires sont arrivs lle--Vache. Par ailleurs, le chantier de lAroport dbutera le 20 Aout prochain. Lundi, suite sa premire visite de prospection en novembre dernier Frank Ranieri, le dirigeants du Groupe, a tenu une runion de travail avec Stphanie Balmir Villedrouin, la Ministre du Tourisme, au cours de laquelle, il aurait transmis des plans dun projet de dveloppement du tourisme dans la rgion des Ctes-de-Fer. Le directeur gnral de lAutorit portuaire nationale (APN), Alix Clestin, a sign lundi avec le directeur du port de Miami (Floride) Juan Kuryla, un accord de coopration lexpertise de leurs homologues amricaines. Laccord a t sign lors de la tenue Ption-ville dun symposium sur la modernisation du secteur portuaire organis par lAPN avec la participation des intervenants dans le secteur et la participation dexperts hatiens et trangers. Le faisabilit en vue du dveloppement du secteur portuaire et de sa modernisation, a expliqu le directeur de lAPN. Hati est appel dvelopper ses infrastructures des ports majeurs de dchargement, a dclar M. Kuryla. Il a salu lengagement des autorits hatiennes et ceux du secteur priv pour investir dans les infrastructures portuaires. Dans le cadre de laccord de partenariat, les autorits portuaires vont galement travailler avec leurs collgues amricains sur le choix des quipements pour restructurer les ports dHati, notamment ceux de Port-au-Prince, des Gonaves, du CapHatien, de Saint-Marc, de Miragoane, des Cayes et de Jacmel. HPN Lcrivaine Isabel Allende, nice du prsident chilien Salvador Allende avait lanc, en aot 2009, un roman intitul La isla bajo del mar (lle sous la mer) qui raconte lesclavage dans lancienne colonie de Saint-Domingue, aujourdhui Rpublique dHati. La isla bajo del mar raconte la du XVIIe sicle. Vendue lge de neuf ans un colon possdant une importante conditions de vie de lpoque, les enjeux de la libert et le pouvoir de vivre lhistoire damour de leur choix. Isabel Allende croit que la rvolution dHati demeure la seule rvolte lesclavage, russie dans lhistoire. La revisiter a t une occasion pour elle de libert Ne en 1942, Isabel Allende est la nice du prsident chilien Salvador La romancire Isabel Allende judiciaire Depuis le 30 avril 2013, plusieurs dcisions judiciaires sont suspendues une approbation du ministre de la justice, selon de nombreuses plaintes achemines lOpc P-au-P, 12 aot 2013 [AlterPresse] et du citoyen (Opc) slve contre une circulaire, en date du 30 avril 2013, faisant injonction tous les chefs dtablissement dobtenir lautorisation de leurs suprieurs hirarchiques du ministre de la justice avant toute excution des dcisions de main leve dcrou [1] et dhabeas corpus [2] En sa qualit dinstitution nationale de promotion et de protection des droits humains, lOpc dplore lingrence manifeste du ministre de la justice dans la publication de la circulaire du 30 avril 2013 manant de la direction de ladministration pnitentiaire (Dap) adresse aux sousdirecteurs rgionaux dans une note rendue publique le 8 aot 2013. Lexcution dune dcision de justice fait partie intgrante du procs quitable, garanti par le Pacte international relatif aux droits civils et politiques (Pidcp), rappelle lOpc, invoquant les prescrits de la Constitution nationale, qui consacrent lindpendance de la magistrature et la sparation des pouvoirs. LOffice de la protection de la citoyenne et du citoyen (Opc) demande le retrait immdiat de cette disposition, de nature entraver la bonne marche du systme judiciaire. Les parquets doivent prendre toutes les mesures pour que les recours leur disposition soient exercs dans les dlais prvus, souligne la note du 8 aot. Par ailleurs, lOpc dclare prendre

PAGE 3

Page 3 LACTUALITE EN MARCHE Le prsident tawanais Ma Ying-jeou a promis mardi daider la reconstruction dHati, dvast en janvier 2010 par un sisme, assurant lors dune visite sur lle que son pays allait en particulier aider reloger les sinistrs. Nous avons identifi quatre domaines de coopration avec votre pays, dans la sant, lducation, le secteur 2013.Le Bureau de communication de la Primature informe le public en gnral et la presse en particulier que, dans le cadre de Conseil des ministres en sa runion du 10 juillet 2013, au Palais national, sur linterdiction des produits base de polythylne ou polystyrne, une importante opration de saisie de marchandises et de fermeture de plusieurs entrepts, a t mene, au march Salomon, la Grand-rue et au march Hyppolite. Cette opration qui sest droule sans incident, le lundi 12 Aot, a t conduite par une task force compose du ministre de lEnvironnement, de la Secrtairerie dtat la Scurit publique, de la mairie de Portau-Prince et du ministre du commerce et de lindustrie. Dautres oprations similaires auront lieu sur les axes routiers et dans dautres les dcisions prises par lAdministration Martelly et le Gouvernement Lamothe interdisant la production, limportation, la commercialisation et lutilisation des emballages et sachets plastiques non biodgradables. Par ailleurs, le ministre de lconomie et des finances prendra des dispositions clres, en vue de faciliter limportation dintrants, de rcipients et de produits en papier ou en carton intgralement biodgradables. Ces mesures visent galement les sachets ou de pite. Le Bureau de communication de la Primature appelle la comprhension et la contribution de tous les citoyens dans le but de faire appliquer et respecter ces dispositions entrines en Conseil des ministres, lesquelles sont dj entres en vigueur sur toute ltendue du territoire national depuis le 1er aot 2013. de saisie et de fermeture hatien, a dclar le prsident hatien. Le chef de lEtat hatien qui a accept une invitation de se rendre Tawan, sest dit attir particulirement par les efforts dploys par le prsident Ma pour maintenir la paix et la stabilit dans sa rgion en privilgiant la voie du dialogue et de la coopration. M. Ma a pos avec le prsident compltement dtruite lors du tremblement de terre. Il a dautre part promis dencourager des investisseurs de son pays venir en Hati. Les prsidents hatien Michel Martelly et tawanais Ma Ying-Jeou (photo Robenson Eugne/HENM) socioprofessionnel, mais nous allons surtout aider relocaliser les sinistrs du sisme, a promis le prsident tawanais, rappelant que son pays avait t le premier envoyer des secouristes en Hati aprs le sisme qui avait fait plus de 250.000 morts. Nous allons envoyer des maisons prfabriques et nous allons en construire dautres sur place, a ajout M. Ma lors dun point de presse conjoint avec le prsident hatien Michel Martelly. Auparavant, les deux chefs dEtat avaient eu un entretien du palais prsidentiel en ruines o M. Martelly a ritr le soutien de son pays Tawan. Hati est aux cts de la Rpublique de Chine (Tawan, ndlr). Aujourdhui plus que jamais, nous voulons que la Rpublique de allis en nous accompagnant sur la voie du progrs pour un avenir meilleur pour le peuple Martelly la premire pierre de la nouvelle Cour de Cassation de Port-au-Prince, MONTRAL Loctognaire qubcoise Jacqueline Lessard, connue pour son engagement envers les orphelins en Hati, a succomb un cancer, rapporte Radio-Canada. Mme Lessard est dcde vendredi la maison Soli-Can dAlma. Elle avait fait parler delle dans les mdias aprs le sisme dvastateur de 2010 en Hati. Le tremblement de terre avait dtruit lorphelinat quelle avait mis sur pied Croix-des-Bouquets, prs de Port-au-Prince. Appuye par des mcnes qubcois, elle avait alors lanc une Elle tait si attache aux orphelins dont elle avait la charge quelle les considrait comme ses propres enfants. Malgr son engagement auprs des orphelins hatiens, Mme Lessard tait toujours reste proche de sa rgion dorigine, le SaguenayLac-Saintlorphelinat. jai vu de mes yeux mon oeuvre qui se poursuit, avait-t-elle crit en novembre sur le site internet de sa fondation, alors quelle se savait atteinte du cancer. Si le cur vous en dit, continuez daider les petits enfants dmunis. Visite du prsident de Tawan p.1 Stratgie de marronnage ou manipulation ? p.1 Une politique coups dinjures graves p.1 Le pouvoir personnel mais sans aucun plan p.1 Vers la leve de lembargo sur les ufs dominicains p.1 Forte reprsentation dHati p.1 Pourquoi vouloir tuer le Bois Caman ? p.1 Isabel Allende raconte la libert travers Hati p.2 Jacqueline Lessard, qubcoise engage auprs des orphelins en Hati p.3 LOPC dnonce des entraves au processus judiciaire p.2 Suriname p.10 Sauver la Rpublique p.12 Faut-il que cela soit toujours ainsi ? p.13 Istwa ak Evolisyon Lwa sou Lang Kreyl Ayisyen an p.15

PAGE 4

Page 4 UNE ANALYSE ostracis, trait comme un pestifr et pour une chiquenaude Quant son pouse, la Premire dame, davoir vid les caisses de la scurit sociale ou ce qui en tient lieu construction de stades travers le pays, de jouer les Lionel Messi de la comptabilit sportive nationale. Ni dans leur feuille dimpts. Et qui aurait mrit Ce qui laisse les dtracteurs libres de sen donner cur joie. Un jeu de ping voleur, pang magouilleuse Mais, pendant quon y est, et si la vrit cest que nos acteurs politiques nont plus aujourdhui que cette faon de sexprimer ? ( aggraver laffront. Cependant lun des arguments mis en avant parmi tant dautres est que Mr Martelly, lors dun rcent passage dans le Nord du pays, avait trait lopposition de voleurs de poules. Cest le seul point sur lequel nous sommes en Cap-Hatien : une manifestation contre le pouvoir Martelly organise par son archi-rival, le snateur du Nord, Mose Jean-Charles dans ce pays. Ce qui dnote un certain racisme. Le chef du gouvernement a voyag dans bien dautres pays depuis. Michel Martelly tait en tourne dans le Nord, qui voulez-vous que cela soit ? Dailleurs la formule avait dj t emprunte par le ministre de la justice. Mais sans entrainer une telle leve de boucliers. Rendez Csar numro. Vive le capitaine Hadock. Outre laccusation de comploteur prsident contre une ex-premire dame aujourdhui dirigeante dun parti politique. Mais cette dernire au moins na pas rpondu kif-kif. Autre temps, autres murs. Mais la conclusion nen demeure pas moins. Nous Hati en Marche, 16 Aot 2013 Force est donc aussi de ladmettre, jamais prsident navait autant t train dans la boue. Et ce nest pas tout. Et pourtant jamais Mr Martelly na trouv ni le mot juste, ni la raction quil faut pour rpondre ses dtracteurs. prsidentiable. Ensuite, Sophia et Olivier Martelly en prennent pour leur grade, mais aucun changement survenu dans leurs activits. Voleur de poules, messieurs, il ny a vraiment pas de quoi fouetter un chat quand la infamants. Un certain racisme Oyez plutt. Le prsident en personne aurait comme un Iago (Othello, Shakespeare) ou une Lady Macbeth, ou le traitre Conz qui a vendu notre hros contre loccupant amricain de 1915-1934, Charlemagne Pralte vers dans le whisky offert au juge dinstruction en charge du dossier de corruption poison violent qui entraina le dcs dudit juge deux jours plus tard par Aucune preuve na t apporte. Bien au contraire. Tout se poursuit. Poison qui, prcisa un certain snateur, aurait t amen dAfrique du Sud par le premier Retour, linguisticopolitiquement parlant, lge des cavernes. Et si ctait laboutissement normal de lchec dune transition dmocratique lhatienne qui nen finit pas quon la force dsesprment redmarrer comme un vieux tap-tap made in Florida auquel il ne reste que le volant et 3 boulons et chou en plein milieu de la rentre des classes Comme vous pourrez vous amuser bientt en dcompter sur votre chemin. Et comme il y a une force venir constamment aux mains, verbale. A loral Mais attention, la Fivre monte El Pao (film de Luis Buuel, avec Grard Philippe, 1959). Dj les dputs ont craqu. Coups de poing et de pied aux fesses, pour un oui ou un non, en plein hmicycle. La suite au prochain REYINYON PIBLIK sou kestyon BIDJET yo ikonpri Taks yo ak Fr yo sou Bidj Pwopoze pou AF 2013-14 la.Konte Miami-Dade pral f yon reyinyon piblik nan zn w an pou diskite ajisteman ki pwopoze nan taks yo ak/oswa fr yo. Nan chak dat ak lokal ki liste anba la-a, Biwo Jesyon ak Bidj a pral f yon prezantasyon pou diskite Bidj Pwopoze pou AF 2013-14 la. West Dade Regional Library 9445 Coral Way Miami, FL 33165 Little Haiti Cultural Center 212 NE 59 Terrace Miami, FL 33137Tout sesyon sa yo gratis epi yo ouv a piblik la. Pou plis enfmasyon, rele Anita Gibboney nan 305-375-5414. Pou mande svis entprt ki pale lang siy ak materyl nan fma ki pi aksesib, rele 305-375-5143 senk jou anvan dat reyinyon ou vle patisipe a. La Fondation Hritage pour Hati (LFHH) en partenariat avec lUSAID avait lanc en dcembre 2012 le tlphone rouge anti-corruption permettant au public de en Hati. Les lignes ont apport peu de rsultats. numro contre la corruption. Nous avons d demander au campagne du FAES A la question sur lindice de corruption dans le monde, particulirement en Hati, Mme. Allien et Mme. Lydie Jean-Baptiste soulignent que la LFHH ne soccupe pas lindice de corruption La LFHH encourage les organismes concerns du gouvernement continuer dimplanter les structures adquates pour la lutte contre la corruption exige par la Convention des Nations Unies contre la Corruption. Nous sommes loin davoir mis en place les structures requises pour lutter contre la corruption souligne Mme. Lydie JeanBaptiste. La LFHH encourage la population faire bon usage du tlphone rouge anti-corruption Nappelez pas si ce nest pas pour une plainte HPN les gens appellent pour dire nimporte quoi a dclar mercredi (14 aot) Marilyn B.Allien, prsidente de la Fondation Hritage pour Hati en rfrence aux nombreux appels et canulars reus par les rceptionnistes charges de faire le suivi des appels. Madame Allien est revenue sur la mprise quil y avait eu avec le FAES autour du numro *550 utilis tort lors dune rcente

PAGE 5

Page 5 DE LACTUALITE Stratgie ( Il y a deux semaines, le prsident se moquait de son opposition en concluant sur le ton faussement badin dans lequel il est si fort : moi je prends mon temps pour dlivrer un bon travail (il sagit du projet de loi lectorale que son opposition le presse de remettre au parlement) et sils sont si presss, contraire de lambiance dans laquelle sest droule la rencontre du chef de lEtat avec les membres du conseil lectoral Au lendemain du conseil en question sort un communiqu de la Prsidence annonant que le conseil ministriel a dcid de renvoyer lexamen du projet de loi lectorale une prochaine rencontre. Sine die ? De qui se moque-t-on, diriez-vous ? Le prsident Martelly lance un programme de dlivrance de pices didentit des compatriotes non encore enregistrs dans les registres publics Marie Bignole (Sud Est) entourage qui ont ralenti le processus. Divergences dans son propre entourage, tiens tiens Joignant le geste la parole, un communiqu de la Prsidence annonce que Michel Martelly a donn lordre au conseil lectoral de mettre en marche le processus lectoral. Ouf Pas encore. Un membre du conseil, de manire trs avise, souligne que rien nest possible tant que linstitution lectorale naura en main la loi lectorale devant rgir les oprations de vote, le jugement de contestations ventuelles et la proclamation des rsultats. La loi ne peut encore exister parce que le projet, remis lExcutif par le CTCEP (Collge transitoire du conseil bloqu depuis plus dun mois, pratiquement kidnapp au palais national. Nous retrouvons le prsident expliquant, en long et en large, quune commission prsidentielle est en train de lenvoyer au Parlement. Jusquau premier ministre Laurent Lamothe qui a cr pouvoir donner lassurance au prsident de la chambre des dputs, Jean Tholbert Alexis, que le projet serait remis au Parlement tout de suite aprs le conseil des ministres devant se tenir le mercredi 7 aot dernier. va encore changer de position et pratiquement revenir en arrire, puisque convoquant les membres du conseil lectoral le vendredi coul, il leur annonce : lanne ; 2 Mais avec la loi lectorale 2008, comme il lavait auparavant suggr ; 3. Les membres du conseil lectoral sont invits un partage de responsabilits avec la Direction gnrale. (Sur ce dernier point, nous citons textuellement le communiqu de la Prsidence). Faut-il rappeler quil sagit dune institution indpendante que le prsident Martelly invite ainsi partager son autorit avec un fonctionnaire nomm par le prsident De quelles lections neutres et lgitimes peut-il sagir si linstitution qui les organise na pas toute son indpendance ? Est la merci du palais national. Et bien que ce dernier compte dj trois reprsentants au sein du conseil lectoral. Bref, quest-ce qui fait tellement peur au prsident hatien ? lections sont un passage oblig. Ce (nous citons le communiqu de la Prsidence) pour garantir la stabilit politique, viter un dysfonctionnement des lus lgitimes . alors quil disait se concentrer sur le projet de loi reu du population. Etc, etc. Ou Martelly est un champion du marronnage. Ce dont on peut douter, son exprience politique proprement dite ne remonte pas plus de deux annes Ou il est un jouet aux mains de ses conseillers. Ou pis encore, des lobbies de son entourage. Toujours est-il quon est encore 4 mois et demi de la de beaux jours devant lui. luise : le roi est nu Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince ajouta-t-il, quils utilisent la loi lectorale de 2008. de non recevoir Mais soudain lambassadeur des Etats-Unis, Mme Pamela White, annonce quil nest pas trop tard pour tenir lesdites Sur ce, Washington de mettre 10 millions de dollars sur la table. Il sagit du renouvellement de 10 siges du snat et de toutes les assembles communales. Puis, voulant sassurer que le message est bien pass, arrive dun snateur dmocrate, Bill Nelson. Dans une interview avoir mis la pression sur le prsident hatien pour organiser les Rponse (trs au snateur amricain (Associated Press dixit) : il a toujours voulu tenir ce sont des divergences dans son si lon en croit les dclarations dans la presse du conseiller Lopold Berlanger, lun des trois reprsentants du pouvoir judiciaire et nomm sur recommandation du secteur socit civile. Martelly a runi le conseil lectoral pour lui passer des ordres. Rien de plus, rien de moins. Le lobby pro-Martelly (et oppos ds le dpart la tenue des lections cette anne mais sans dire non plus si elles pourraient jamais avoir lieu !!!) est bien entendu drang par le quasi ultimatum de ladministration amricaine. Michel Martelly doit alors changer dapproche et annoncer des Mais cest aussitt pour se mettre multiplier les obstacles leur organisation. Revenir la loi lectorale de 2008, quand le prsident luiObliger le chef de lEtat se ddire publiquement (mais cela ne semble plus avoir dimportance) HPN Les principaux chefs de partis politiques de lopposition ont ragi avec prudence au discours du prsident Michel Martelly sur la crise qui prvaut dans le pays autour Le chef de ltat, dont une invitation rencontrer les chefs de partis a t boycotte, na pas ferm la porte au dialogue. La porte est ouverte, nous devons rsoudre les problmes ensemble a dit M. Martelly. Aucune date na t lopposition qui hsitent rencontrer le prsident Martelly. Nous sommes ouverts au dialogue, mais il faut trouver le dialogue dit Dieudonne Saincy, porte-parole du parti INITE lui, a attis lanimosit des partis dans son message. Pour sa part, Evans Paul du KID pose des conditions avant toute nouvelle rencontre avec le chef de ltat. Sil est en faveur des lections en dcembre, Evans Paul veut des lections dans de bonnes conditions pour viter une crise politique en 2014. Aprs avoir pass en revue la situation lectorale au cours des 20 dernires annes o les rsultats ont toujours t contests, le prsident Martelly a appel les dirigeants de partis Jai trouv un systme confus. Si nous ne corrigeons pas cette situation, le pays va devoir organiser des lections chaque anne entre 2013 et 2020 a-t-il soulign.

PAGE 6

Page 6 POLITIQUE A LHAITIENNE ( ( sans partage. En effet si le pouvoir fait tout ce qui est en son pouvoir pour ne pas organiser les lections dues depuis 2011, par contre il ne prend pas la peine de dire quelle est lalternative. Sa politique cest faire passer le temps, multiplier toujours pas lcher prise et prsent ils tentent dutiliser un argument voqu, il y a quelques mois, par lAmbassadeur des Etats-Unis, Pamela White, lors dune interview La Voix de lAmrique, Washington. A lpoque, Mme White ne semblait pas avoir encore bien saisi tous les termes de lquation. Et que faute au char de Jupiter. On sy bat dj comme des chiffonniers. La nation est donc bien avertie du traitement qui lattend. Outre les 142 assembles communales qui nont ses cratures. Do encore le peu dempressement pour les lections. plus claires. Mais dans lombre. Comme le serpent qui attend Le premier ministre Laurent Lamothe au bidonville Jalousie (hauteurs de la capitale) annonant de nouveaux projets (routes, coles) accompagn de la mairesse de Ptionville, Yvanka Jolicoeur Brutus du monde, puis maintenant que la communaut internationale a pris tenue de ces snatoriales partielles et communales qui font si peur au clan de la Prsidence, un nouveau dilatoire a vu le jour : le dialogue Aprs le refus de lopposition de prendre part la semaine dernire une rencontre avec le prsident Michel Martelly, le dialogue se fait monologue. Le chef de lEtat dans un long expos, plaide la puret de ses intentions : ne nous fchons pas, au nom de la Patrie. Et de la dmocratie Puis pour la premire fois, le prsident fait part de ses proccupations. Ce qui linquite cest le rythme des lections. Absolument dingue, en effet. A ce train-l (et cause des retards accumuls ces dernires annes) on va avoir pendant au moins 10 ans une lection par an. Une lection en Hati cote US$28 millions. Faisons le calcul. Le pays devrait dpenser dans la prochaine dcennie au moins US$280 millions pour frapper. Devant ce tableau, et vu quil est aussi concern (bien entendu !), Washington a refait ses comptes. Dbarrassons nous dabord de ce incontournable. Il est indispensable de tenir ces lections en 2013. Puis une fois cette parenthse ferme, on soccupera de la question fondamentale : le rythme des prochaines lections. De toutes faons, il faudra une nouvelle fois pour toutes. Donc un Snat fonctionnant pleine capacit. Donc va pour lchance du deuxime tiers en 2015. (Mais ici cest nous qui commentons) Voil ce que le prsident Michel Martelly tarde comprendre. En effet, il ny a toujours eu dautre solution que le dialogue. Oui, le compromis. Mais dont le palais dcole. Un compromis qui engagerait en lections. de gagner du terrain au rythme de prs dun million de bouches supplmentaires par an. Mais le prsident Martelly serait-il le dernier lapprendre ? Au fond les conseillers du prsident ne veulent donc llecteur, le citoyen (11 millions de chrtiens vivants) mais sans que celui-ci aurait un seul mot dire ? Encore lobsession hatienne du csarisme. Le chef ne sait o il va. Mais deux cents ans dHistoire nationale, et a un chef Ti kochon te di plis pase sa. Hati en Marche, 17 Aot 2013 mandat en janvier 2014 (il y a dbat autour de cette chance : janvier 2014 ou 2015 ?, mais cela revient ajouter de lhuile sur le feu de la crise perptuelle). Il ne reste donc la petite clique prsidentielle qu attendre calmement que le Snat soit mort raide pour judiciaire acte de lorganisation des assises criminelles et de la tenue daudiences correctionnelles spciales pendant lanne judiciaire 2012-2013. Tout en reconnaissant le poids de telles mesures devant la surpopulation carcrale, la citoyenne et du citoyen croit quelles ne doivent rponse effective face la problmatique de la dtention prventive prolonge Aux yeux de lOpc, la dtention prventive prolonge constitue une source dinscurit judiciaire, dimpunit et de profondes souffrances humaines, en violation notamment des dispositions de larticle 9 du Pidcp et de lensemble des rgles minima des Nations Unies pour le traitement des dtenus. Demandant au ministre de la justice de se conformer respecter les droits des individus en garde vue dans les commissariats de police, ainsi que ceux des dtenus dans les prisons. Lorganisme dnonce linertie de lexcutif dans ses obligations dexcution des dcisions de justice, face aux principales revendications des plaignantes/plaignants, des avocates/avocats et des personnes dtenues en particulier. De tels agissements ne constituent pas seulement un excs de pouvoir, mais surtout un accroc la garantie, dont 8 aot 2013 de lOpc. [1] La leve dcrou est lacte qui constate la libration dun dtenu [2] Lhabeas corpus est la procdure, par laquelle un juge ou une cour de justice enjoint au garde dun individu, dtenu ou incarcr, davoir prsenter corporellement cette personne aux gouverner sans compte rendre. Une bonne majorit de la chambre des dputs est dj attache (littralement) LI L POU RANPLASE YOMEN YON IMAJ EPK LONTAN POU APRANN PLIS ALE SOU: WWW.MIAMIDADE.GOV/WATER DLO NOU AN MERITE SA Pou jis klke santim anplis pa jou, nap envesti nan yon sistm modn dlo potab ak egou Konte Miami-Dade. Epi bdwo dlo w yo ap toujou rete pi ba ke laplipa konte nan Florid. SE KONSA KK NAN F TIYO AK EGOU KONTE MIAMI-DADE YO ANSYEN TOU

PAGE 7

Page 7 CULTURE NATIONALE ( rpublique noire du monde. Ils taient cependant peine quelques centaines au pied de la statue questre du Librateur, le gnral en chef de larme indigne, Jean-Jacques Dessalines, dominant puissamment le Champ de Mars, plus grande place publique du pays. Oui, peine quelques centaines car lvnement ne Justement cette anne encore le message du chef de prtendu, dans une premire tape, quaucun endroit dnomm Pourquoi vouloir faire disparatre le Bois Caman ? Suivez mon regard. Cest une suite logique (dans leur logique eux, bien sr). Nier le Bois Caman, cest banaliser le Vodou, rejet promise mais non encore atteinte ni ralise. Religion par consquent hautement politique. Malgr elle. Le chef spirituel du Vodou hatien, Ati Max Beauvoir ( droite) La manifestation du 14 Aot 2013 commmorant le 222 e anniversaire de la Crmonie du Bois Caman (photo Robenson Eugne) qui les a accompagn sur les chemins de la Libert. Il arrive que le Vodou (et il nest probablement pas le seul cet gard) nest pas seulement un crmonial, un ensemble de formules sacramentelles, mais cest toute une conception du monde et de ses diffrentes reprsentations. Au Et cest fortement vident, ce 14 Aot 2013, au pied de la statue du Librateur pris au sens Vodou, cest dire qui ouvre toutes les barrires et conduit son peuple vers la terre la religion Vodou ou ati, lanthropologue Max Beauvoir, cest la rclamation que le 14 Aot soit dclar jour fri et honor comme tel. Comme par ironie, le lendemain 15 aot est jour de Pourtant peu dHatiens qui contesteraient le symbolisme du Bois Caman. On apprend depuis sa plus tendre enfance que le 14 Aot 1791, deux ans aprs la Rvolution franaise, des esclaves se runirent en cachette dans ce lieu cris de Vivre libre ou mourir et que jamais plus un habitant La rvolte, comme celles qui sensuivront, fut rprime. Mais treize annes plus tard, le 1 er Janvier 1804, le corps expditionnaire napolonien fut vaincu. Et naissait la Rpublique dHati. Si le reste cest lavenant, mais comme dans un scnario o chacun y met du sien, chaque gnration, chaque ne se dment jamais, cest le fameux vivre libre ou mourir. Pourquoi le Vodou ? Et si une religion autre que le Vodou avait prsid la Crmonie du Bois Caman, est-ce que lHistoire dHati eut t diffrente ? Il arrive que le Vodou soit n dans lenfer qua t la colonie franaise de Saint Domingue, surnomme en France : La Perle des Antilles (bien sr quel prix !) et que cest lui, For legal ads online, go to http://legalads.miamidade.govREQUEST FOR QUALIFICATIONS (RFQ)PROFESSIONAL COST ESTIMATING AND SCHEDULING SERVICES FOR THE MIAMI DADE AVIATION DEPARTMENT RFQ MDAD-13-02Miami-Dade County, Florida is announcing the availability of the above referenced, advertisement, which can be obtained by visiting the Miami-Dade Aviation Department (MDAD) Website at: http://www.miami-airport.com/business_advertisements.asp and then, selecting the respective solicitation. Copies of the RFQ solicitation package can only be obtained through the MDAD, Contracts Administration Division, in person or via courier at 4200 NW 36th Street, Building 5A, 4th Floor, Miami, FL 33122 or through a mail request to P.O. Box 025504, Miami, FL 33102-5504. The cost for each solicitation package is $30.00 (non-refundable) check or money order payable to: Miami-Dade Aviation Department. This solicitation is subject to the Cone of Silence in accordance with section 2-11.1(t) of the Miami-Dade County Code. Mais la foi ne saurait faiblir car quils soient peine quelques centaines, et serait-ce quelques dizaines, quils sont la reprsentation la plus emblmatique de ce quest lHatien. Ainsi nous dansons, marchons Vodou, nous mangeons, buvons Vodou, cest aussi notre pharmacope, notre dernire ligne de dfense face linscurit alimentaire, notre littrature bien sr. Si toute notre reprsentation du monde est Vodou, il doit donc exister une pense Vodou. Conclusion : avons-nous une me Vodou ? Et cest l ce qui fait problme. La deuxime revendication de ce 14 Aot 2013, part que cette date soit dclare jour fri, cest la dnonciation des perscutions de la part de sectes protestantes qui nous viennent du grand Nord ( !). On sait que celles-ci sont engages dans une furieuse campagne religio-imprialiste dans les pays du Sud. Comme la aussi dnonc le nouveau Pape, un natif dArgentine, lors de son voyage le mois dernier au Brsil, actuellement le plus grand pays catholique. Il y a quelques annes, elles (ces sectes) ont livr du Bois Caman. de gloire comme mener un peuple son indpendance. Y compris Dessalines considr dans le panthon Vodou comme lquivalent dun Mose hatien (sinon afro-amricain), mais qui dans lhistoire occidentale est dcrit comme un assassin de blancs. Aprs la trahison dont son chef, Toussaint Louverture, a t victime (celui-ci mourra en exil en France), il en conclut cest tuer tous les esclavagistes. Mais peut-on tuer le Vodou ? Question tout fait futile. Le Vodou ntant pas seulement une religion mais une prsence au monde. Comme cela svidente au Champ de Mars, au coeur de Port-au-Prince, ce 14 Aot 2013. Chaque couleur, chaque pas de danse, chaque nud de foulard, chaque battement de tambour, chaque dgaine se Tuer le Vodou cest un non sens car il faudrait tuer lHatien. Justement. Tuer une partie de lui. Son me Yo banm yon ti kout pye, mwen vin tonbe la a. Marcus Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince Aprs que certains historiens trangers eurent

PAGE 8

Page 8 SANTE

PAGE 9

Page 9 BANQUE NATIONALE DE CREDIT

PAGE 10

Page 10 Mercredi 21 Aot 2013 WHATS UP LITTLE HAITI ? with Pascale E. Taddeo We will send prefabricated homes and we will build more houses on the spot, Ma added during a joint press conference with Haitian President Michel Martelly. The two heads of state had an earlier face to face meeting in an apartment in the ruins of the presidential palace, where Mr. Martelly reiterated his countrys support for Taiwan. Haiti is at the sides of the Republic of China (Taiwan, ed.) Now more than ever, we want the Republic of China to continue to be one of our key allies in accompanying us forward for a better future for the Haitian people, said the Haitian president. The leader of the Haitian State who has accepted an invitation to visit Taiwan, said he was particularly attracted by President Mas efforts to maintain peace and stability in his region by choosing a path of dialogue and cooperation. Along with President Martelly President Ma set which was completely destroyed during the earthquake. He has promised to encourage investors from his country to come to Haiti. President Martelly, a great supporter of the arts. Twenty-seven paintings by Haitian artists from 1950 to the present day are included. Works by St. Brice, Beauvoir, Theard, Dubreuil, Dambreville, Laurenceau, Armand, Brudent, Brintle, Girault and Malebranche, are displayed on the walls at of this exhibit, Jan Eliasson, Deputy Secretary General of the United Nations, congratulated the General Consul of Haiti in New York, Charles Antoine Forbin for the splendid exhibition. He said the artwork showed the spirit of the Haitian people, whose tenacity he admired. He also assured his full solidarity with Haiti. If you live in New York or if youre visiting, this exhibit is not to be missed! were arrested after participating in a violent attack against a British Head of the Red Cross and his Haitian gay partner who were organizing an engagement ceremony in the capital. The couple had to be evacuated by several specialized police units. Police Inspector of the Petion-Ville District, Patrick Rosarion, told HCNN that a crowd in the neighborhood of Bourdon violently attacked a group of homosexual individuals who were participating in an engagement ceremony Saturday Presidents Martelly and Ma Ying-jeou photo Georges Dup/HENM Festival Carifesta, Surinam Haitian paintings at UN exhibition (New York) Taiwanese President Ma Ying-jeou vowed on Tuesday to help rebuild Haiti, devastated by the January 2010 earthquake. He stressed that his country would especially help your country [they are] health, education, the social and professional sector, but we will especially help relocate earthquake victims, promised the Taiwanese president, noting earthquake that killed more than 250,000. arrested as they tried to take some things that were inside the house. They are still in custody. Two cars belonging to guests at the ceremony, were burned by the anti-gay crowd who, also were also heard in the area during the incidents. A police source told HCNN that the couple, Simon Ashmore Alias Max, of Great Britain and his Haitian partner Jovani Verneret were placed under police protection until 3:00 oclock Sunday morning, before being evacuated. Nearly 40 gay guests attended the ceremony. Because of security concerns in the country, The U.S. State Department issued a new warning on August 13 th to all American citizens living in Haiti or wishing to visit Haiti. American citizens have been victims of violent crimes, including murders and kidnappings, primarily in the area of Port-au-Prince. To date in 2013, two U.S. citizens who were attacked and robbed shortly after leaving the airport, said the warning. The Department of State urges American citizens to exercise caution during their visits to Haiti. Hundreds of thousands of U.S. citizens safely visit Haiti every year, but the poor conditions of emergency response in Haiti should be carefully considered when planning a trip. Travelers in Haiti are encouraged to use organizations that have a solid infrastructure, evacuation options and medical assistance in place. All measures have been taken to ensure that Haitis performances in music, fashion, design, crafts, culinary art, traditional practices, dance, etc ... are perfect at the Arts Festival of the Caribbean (CARIFESTAs), in Suriname from August The exhibition Haitian Paintings at the UN whose opening took place earlier this week, will run until August 27. It is sponsored by the Consulate General of the Republic of Haiti in New York, in collaboration with the club Aux Antilles, which night. When the locals were aware of what was happening, they launched an attack against the house with Molotov cocktails and other means, said Rosarion to HCNN. The crowd grew quickly and they wanted to kill those who were inside, he added. So we had to call in reinforcements of specialized units to evacuate people, he said. Two protesters were 16 th to the 25th. The Ministry of Culture, the Presidency, the Prime Minister, the Ministry of Foreign Affairs, Tourism, Economy and Finance and the Department of Trade and Industry, believe they have met all the conditions for Haiti to excel in Paramaribo, the capital of Surinam. Josette Darguste, the Acting Minister of Culture said that at issue is the fact that Haiti will host the festival in 2015. The quality of the Haitian exhibits and the experiences at Paramaribo, will test our preparation, she said. Haiti, which will receive the torch from the visibility this important event provides to promote art and Haitian culture, but also the countrys tourist attractions.

PAGE 11

Page 11 ANNONCES DIVERSES PAR CES MOTIFS, le Tribunal, aprs examen, le Ministre Public entendu, accueille laction du sieur Jean Pierre Marquez Franois introduit par acte dassignation du 8 Mai 2013 Ministre de lhuissier Phalente Albert Gerald ; Maintient le dfaut faute de comparatre sollicit et octroy laudience du Vendredi 5 Juillet deux mille treize contre la dame Jean Pierre Marquez Franois ne Fabienne VOLCY ; Admet le divorce du sieur Jean Pierre Marquez davec son pouse Jean Pierre Marquez Franois ne Fabienne VOLCY pour injures graves et publiques ; Prononce la dissolution des liens matrimoniaux ayant exist entre lesdits poux renvoie les parties par devant l RENDU DE NOUS, Gerty Lon ALEXIS, Juge en audience Civile publique et ordinaire du vendredi dix-neuf (19) Juillet deux mille treize, An 210 me de lIndpendance, en prsence de Me. Sheila MONSANTO BAZILE Substitut du Commissaire du Gouvernement au Parquet prs le Tribunal de Premire Instance de Port-au-Prince de ce ressort, avec lassistance de Fabiola Cherestal IL EST ORDONN tous huissier sur ce requis de mettre le prsent jugement excution ; lgalement requis. PAR CES MOTIF, le Tribunal aprs examen, le Ministre Public entendu, aprs en avoir de la dame Jean Michel SAINTE CROIX ne Jeanne Rosenie BATTAILLE davec son poux pour injures graves et publiques aux torts de lpoux. Prononce la dissolution des liens matrimoniaux ayant transcrire sur les registres ce destins, le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera publi AINSI JUG ET PRONONC PAR NOUS, Marleine Bernard DELVA, juge en audience civile et publique du jeudi Vingtsept Juin deux mille Treize, en prsence de Me. Joseph Elyse JEAN LOUIS, Substitut du Commissaire du Gouvernement de ce ressort et avec lassistance du Pour le Cabinet: Me. Mario BEAUVOIR, Av. PAR CES MOTIFS, le Tribunal, aprs examen sur les conclusions du Ministre Public, dite action. Admet en consquence le divorce de la dame Marie Jolne AUGUSTE davec son poux Arnold DLICE pour injures graves et publiques. Prononce la dissolution des liens matrimoniaux transcrire sur les registres ce destins le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr Compense les dpens. AINSI JUG ET PRONONC PAR NOUS, Raymond JEAN MICHEL, juge en audience civile et publique en date du sept Juillet deux mille CINQ, en prsence de Me. Quesner STEPHEN, IL ORDONN ETC EN FOI DE QUOI ETC .. Lormeau MAXAU Le Tribunal aprs examen sur les conclusions du Ministre Public ; maintient le dfaut en consquence le divorce de la dame Marie Murana MTELLUS davec son poux Fritz FIRMIN pour abandon du toit marital. Prononce la dissolution des liens matrimoniaux ayant exist entre les dits ce destins le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens AINSI JUG ET PRONONC PAR NOUS, Raman GUILLAUME, juge en audience civile et publique en date du Six Octobre deux mille Onze, en prsence de Me. Fleurimond Huguens DHAITI. IL EST ORDONN ETC EN FOI DE QUOI ETC Me. Jeannot LUZINCOURT PAR CES MOTIFS, le Tribunal aprs examen, le Ministre Public entendu ; maintient le dfaut octroy contre la dfenderesse laudience prcite. Admet le divorce de la dame Raymond Roger PIERRE ne Emmanuella RATON davec son poux Raymond Roger PIERRE pour injures graves et publiques. Prononce la dissolution des liens matrimoniaux ayant exist entre les dits poux ; ce destins, le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens RENDU DE NOUS, Jacques Hermon CONSTANT, Juge en audience civile publique et ordinaire en date du 29 Mai deux mille Treize, en prsence de Me. Sheila MONSSANTO, Substitut du Commissaire du Gouvernement de ce ressort et avec lassistance de Homre RAYMOND, IL EST ORDONN ETC EN FOI DE QUOI ETC .. POUR LE CABINET CHARLES : Me. Pierre Jonas JANVIER, Av. PAR CES MOTIFS, le Tribunal aprs examen, le Ministre Public entendu, maintient le action. Admet en consquence le divorce du sieur Andr Mylou LAGUERRE, davec son pouse ne Marie Rosenale ST LAURENT pour injures graves et publiques, aux torts de lEpouse. Prononce la Section Est de Port-au-Prince, de transcrire sur les registres ce destins le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la Capitale sous peine de AINSI JUG ET PRONONC PAR NOUS, Marleine Bernard DELVA, juge en audience civile, ordinaire et publique du jeudi dix-huit Juillet deux mille Treize, en prsence de Me. Joseph Elyse JEAN LOUIS, Substitut du Commissaire du Gouvernement de ce ressort et avec lassistance IL EST ORDONN tous huissiers sur ce requis de mettre le prsent jugement excution, AINSI SIGN : Marleine Bernard DELVA et Joseph PIERRE-LOUIS. PAR CES MOTIFS, le Tribunal aprs examen et aprs en avoir dlibr au voeu de la loi, le Ministre Public entendu dans ses conclusions crites en la forme et au fond, favorable laction du requrant, accueille laction intente en divorce par la dame Stania PAUL contre son poux (suite p 14)

PAGE 12

Page 12 LIBRE PENSER La dmocratie moderne ne se conoit pas sans la recherche permanente du consensus. Ceci sentend un point dancrage entre les divergences, un cadre de rfrence qui ne tue pas les contradictions, mais trace les limites au-del desquelles les risques s`lvent en affrontements, souvent meurtriers, sanglants, en divisions et haines sociales. La paix, en politique, nait de la suret des droits, du dialogue entre les protagonistes, fondamentalement, de lattachement de ces derniers aux valeurs morales. Au rang de celles-ci, priment le respect de lautre, lcoute, la bonne foi, la volont de l`engagement. Tout dialogue saccommode des conditions favorables quon peut ramener lhospitalit psychologique: la bonne disposition dentendre, la bonne foi de trouver les points communs, la sincrit daboutir une conclusion qui scelle les accords et qui ne traduit pas les concessions unilatrales. Que le pouvoir Martelly-Lamothe le veuille apparemment aujourd`hui, que lOpposition sen dmarque et le renvoie demain, le dialogue devient un impratif national pour sauver la Rpublique. Si lun agace par son irresponsabilit la Communaut internationale, lautre la doit par son incapacit organisationnelle, sa division proverbiale, lgocentrisme de ses dirigeants. Les deux doivent se rendre lvidence que la puissance des tnors de cette communaut, tats-Unis, Union Europenne, ONU,OEA, France, CARICOM, Brsil disposent des moyens de leur imposer ce quils repoussent aujourdhui, qui svidente comme la cl du dblocage politique. Le pouvoir est moralement diminu. Il ne se dgage d`attirer par ses bonnes manires, de convaincre par son courage et la force de son caractre. Lopposition remonte la pente et, pour avoir trop subi quolibets, vexations du Prsident Martelly, se retrouve dans une position conjoncturellement plus confortable. Pour continuer marquer des points supplmentaires, elle doit pouvoir raisonner un de ses membres, le snateur Mose Jean Charles, qui ne parait point capable daucune retenue langagire et de politesse rpublicaine. Le Chef de ltat doit donner l`exemple des vertus rpublicaines de modration langagire, de noblesse protocolaire, dlgance de manires et de courtoisie institutionnelle. Martelly a besoin autour de lui des hommes et femmes qui lui disent la vrit. Cette vrit est qu`on ne peut plus diriger comme il le fait une Rpublique sans la majest des manires, modes et paroles. A moins de vouloir courir aprs la foudre du Jupiter. Le malheur suspend dj comme un aigle dans notre ciel politique. Pouvoir et Opposition, sauvez la Rpublique! Pierre Robert Auguste Editeur du Journal LInformation AVI LEGALDapre Lwa Florid F.S.98.075(7), yap avize vot yo ki sou lis pi ba la-a. Nap avize w ke baze sou enfmasyon nou resevwa nan men Eta Florid, nou doute si w elijib pou vote. Yap mande nou kontakte Sipviz Eleksyon Konte Miami-Dade, Florid, pa pita ke trant jou apre resepsyon Avi sa-a pou nou kapab resevwa enfmasyon sou kisa yo baze kestyon ke w pa elijib la epi pou nou w kouman pou nou rezoud pwoblm la. Si w pa reyaji epi w pa reponn a lt sa-a, sa gen dwa mennen Sipviz Eleksyon an deside ke w pa elijib epi yo va retire non w nan sistm enskripsyon vot Eta-a. Si w genyen ankenn kestyon sou koze sa-a, tanpri kontakte Sipviz Eleksyon yo nan 2700 NW 87th Avenue, Miami, Florid oswa rele 305-499-8363. Yap avize: Dnye adrs nan rejis: Yap avize: Dnye adrs nan rejis:Acosta, Vivian C 1057 SW 22Nd AVE Diaz, Eric A 13250 SW 88Th Ter APT 403 Adams, John H 13448 NW 30Th AVE #139 Eady, Jamika B 17600 NW 5Th Ave APT 716 Alonzo, Kenneth 7271 SW 13th St Ekong, Itiaba 636 Michigan Ave #3 Alvarado, Christopher D 19903 NW 67Th Ct Evans, Herbert A 1222 NW 58Th St Annee, Lercelia 13285 NE 6Th Ave APT S209 Farinas, Michael 8510 NW 1st Ter Asad, Oneyda 700 W 39Th St Fortin JR, Roberto 1350 SW 75Th Ave Aviles, Conrado 12551 SW 268Th ST Fuller, Edward R 510 Bird Rd Ayala, Antonia H 13822 SW 27Th Ter Funes, Juan C 14336 SW 97Th TER Baldwin, Brooke S 1600 S Bayshore LN APT 8B Gantt, Gerald O 1130 NW 111Th St Ball, Jewel L 11920 SW 214Th St Garcia, Gerardo 9968 NW 26th AVE Bankston, Basil 11341 SW 155Th St Garcia, Maricela 749 E 17Th St Barnes I, Gary M 3561 NW 188Th St Garcia, Pedro P 749 E 17Th St Battle, Randall 21362 SW 112Th AVE #205 Garcia, Violeta 10355 SW 40Th St UNIT #532 Bent, Cornelius E 2010 NW 63Rd St APT 103 Georges, Worlwilde 7700 N Miami Ave APT 6 Bernard, Lucy 17000 NE 14Th Ave #2 204 Gibson, Antoino D 6728 NW 4Th CT Brownlee, Herman B 1545 SW 12Th Ave APT #6 Gil, Elena 17505 N Bay Rd #331 Bundukamara, Cristina L 22751 SW 167Th Ave Glade, Lawrence A 140 NW 59Th St Bunsie, Kevin N 1331 NW 191St St Godfrey, Nettie S 100 SW 27Th Ave Bustamante, Eduardo 23704 SW 107Th Ct Gomez, Teresita 99 SW 27Th Ave APT 112 Cabrera, Jonathan D 1605 SW 5Th CT Gonzalez, Christian 15625 SW 288Th St APT E207 Cabrera, Pedro 948 SW 3Rd ST APT 101 Gonzalez, Marisol 47 NW 30Th St Cade, Timothy E 764 NW 5Th ST Gonzalez, Miguel 99 SW 27Th Ave Campbell, Joan 14 NW 139Th St Graham, Pamela R 13855 SW 90Th Ave #F204 Capetillo, Reinaldo 820 NW 29Th St Guy, Elizabeth E 20225 NE 34Th Ct APT 2211 Carballosa, Justin A 3172 W 68Th Pl Hall, Maryann 1212 NE Miami Ct 1 Carrion, Enrique R 7811 NW 3Rd Ave UNIT 4 Harris, Royzell 1752 NW 44Th St Cayemite, James A 383 NE 191St St APT 203 Hawks, Marjorie E 561 Payne Dr Cheverez, Rosina E 6075 SW 106Th ST Heredia, Martha 550 E 55Th St Clark, Stephanie 1232 NW 1St St APT 23 Hitchins, Millicent C 13522 SW 65Th Ln Coble, Marilyn 10491 SW 216Th St #3-109 Holmes II, Nathan 19101 SW 318Th Ter Cooke, Encarnacion 8904 SW 4Th Ln Holt, Jill L 10173 W Guava St Cordero, Ensor 11315 SW 200Th St 307 Hunt, Dominique D 11000 SW 200Th St APT 516 Crawford, Eloise 3101 NW 49Th St Icart, Arthy 12305 NW 5Th Ave Cruz, David A 5501 NW 189Th Ter Izquierdo, Luis L 4441 SW 13Th Ter De Jesus, Cesar I 22915 SW 114Th Pl Jean, Benal 830 NE 145Th St De Ordonez, Alexandra E 122 Bal Bay Dr Jomolca JR, Angel 10876 SW 229Th StPenelope Townsley Sipviz Eleksyon, Konte Miami-DadeKontinye nan lt paj la Le ministre de lducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), vient de rendre publics les rsultats du concours dadmission qui a eu lieu le 21 juin dernier, visant le choix de plus dune centaine de boursiers pour des tudes de 1er cycle universitaire au Mexique. Selon Mme Lourdes Edith Joseph, charge de dossiers au niveau de la Direction de lenseignement suprieur, sur les 159 candidats rpartis dans les dix dpartements du pays, ils sont 109 avoir t slectionns pour se rendre au Mexique le 19 aot prochain, en vue dentamer des tudes suprieures et techniques dans diverses disciplines. Suivant les critres de slection, ces jeunes Mme Joseph. Ces boursiers, prcise-t-elle, ont t choisis sur la base de leurs performances aux examens du baccalaurat 2011-2012. Ce sont tous des lves du baccalaurat 2e partie scolaire respectif. Les dmarches pour lobtention du visa mexicain sont en cours. Ces 109 jeunes devront laisser le pays le 19 aot prochain prcise la responsable. Daprs Mme Lourdes Edith Joseph, cette dmarche sinscrit dans le cadre de la Coopration mexicaine avec le ministre hatien de lducation nationale autour de 300 bourses accorder aux jeunes hatiens raison de 100 bourses par an. Le MENFP remercie la Coopration mexicaine pour son support la formation universitaire et technique des jeunes hatiens. HPN

PAGE 13

Page 13 HAITI, QUEL ENVIRONEMENT ? Il y a trois semaines, revenant de Jacmel un lundi matin, nous nous sommes trouvs bloqus au march de Tombe Gateau. Comme dhabitude, le march stait tal sur la espace ne peut servir de route, cest dire un espace o on se pour ngocier. Quand, pour couronner le tout, un camion, qui tient en partie sur le pont, alors que, dans tous les pays que je connais, le simple stationnement est interdit sur un pont. Et nous sommes sur la principale route du pays, la Nationale # 1. Imaginez lexpressway I-95, qui relie Miami New York, obstru rgulirement deux fois par semaine, parce que des commerant ont dcid que cest sur la voie publique quils doivent taler leur marchandise. plus prs possible de lespace o il peut rencontrer un acheteur, donc au bord de la route ; quand il voit un acheteur potentiel, il se rue sur lui, et, vu quil nest pas seul excuter la manuvre, cela donne ces grappes de marchandes agglutines autour des vhicules. Remarquez que ce phnomne se retrouve aussi en milieu urbain. Pensez ces vendeurs de balais pour essuieKontinyasyon paj presedan an Yap avize: Dnye adrs nan rejis: Yap avize: Dnye adrs nan rejis:Jones, George T 1451 NW 58Th Ter Robaina, Antonia B 145 SW 30Th Ct #109B Jones, Willie P 150 Alton Rd APT 1115 Robinson, Connie R 10724 SW 152Nd TER Kahn, Johny C 12120 NE 6Th Ave APT #9 Rodriguez, Lorena P 14273 SW 94Th Circle Ln #103 Keelan, Thomas P 1805 Sans Souci Blvd #424 Saintil, Jonathan 25081 SW 122Nd Ct Kimbrough, Marc S 19425 NW 43Rd Ave Salazar, Jose 3531 NW Flagler Ter King, Allan L 14460 NW 22Nd AVE APT 8 Salgueiro, Jennifer C 11115 W Okeechobee Rd UNIT 101 Knight, George 1609 NW 40Th St Sands, Timothy L 2461 NW 139Th St Knowles, Geoffrey A 16925 NW 38Th Ct Scott, David G 2007 SE 3Rd St Koehn, Travis J 101 NW 47Th Ter Sealy, Christopher J 8230 NW 2Nd Ct Kyler, Byron J 17245 NW 18Th Ave Sell, Jorge 7601 E Treasure Dr 1624 Lagar, Daniel N 14954 SW 93Rd ST Serpa JR, Jose M 700 NW 41St St Laitano, Ana A 1529 SW 10Th ST Serra, Maria E 2350 SW 27Th St Lopez, Danny 272 W 34th St Short, Russell K 6780 SW 39Th ST Lopez, Regino M 757 West AVE APT 205 Smart, Deloris S 1400 NW 54Th St APT 603 Mack, Darius J 1461 NW 58th ST Smith, Ann H 8638 Harding Ave #508 MacLi, Jorge F 5591 NW 112Th AVE APT 108 Stagger, Antwan J 5341 SW 62nd Ave Mallary, Jeanette S 1799 SW 8Th St Streeter, Joviel F 3420 NW 189th St Mangham, Geraldine R 1540 S Treasure Dr Sullivan, Fabian D 6016 SW 63Rd St Marenco, Jose A 1770 SW 3Rd St APT 8 Taylor, Zeric D 1212 NW 1St Pl APT 103 Marino, Frank 581 W 40Th PL Thornabar, Melvin J 15007 NE 6Th Ave #123 Martin, Thaddeus 1260 NW 191St ST Timmons III, Willie L 26156 SW 139Th Ave Martinez, Josh 6962 W 24Th Ave Truesdell, Patrick J 3564 William Ave Martinez, Pedro J 1252 W 78Th ST Valdes-Escobar, Aida 70 E 10Th St #106 Menendez, Aner J 3471 Main HWY APT 928 Vasconcelos, Christy 8375 SW 155Th Ter Miranda, Alberto A 14800 SW 80th ST Villanueva, Christopher F 14029 SW 155Th Ter Morales, Edgar H 8658 NW 1St LN Walker, Chester 1040 NW 95Th Ter APT 1 Morency, Jimmie 775 NE 128Th St APT 8 Walker, James A 11060 SW 196Th ST APT 311 Moreno, Juan C 16431 SW 58Th TER Ware, Cynthia I 22790 SW 112Th Ave Moreno, Rafeal 1463 N Bluebird Ln Washington, Keisha T 27124 SW 138Th Ct APT B Neira, Ricardo A 431 NW 3Rd St UNIT 409 Weary, Levonne 14620 SW 104Th Pl Nesbitt, Darren F 13850 NW 41St St Wilcox, Calvin C 1880 NW 87Th St Noa, Zeida G 767 SW 2Nd St #1 Wilder, Darryl D 1540 NW 60Th St Norris, Mycheaux T 2713 NW 200Th Ter Wiley, Antawnn D 12111 SW 168Th Ter Nurse, Henderson S 12270 SW 202Nd St Williams, Carl L 114 NE 56Th St APT 114 Ochoa, Daniel 5460 NW 177Th Ter Williams, Dale A 17662 SW 105Th Ave Ovalle, Javier J 225 W 17Th St Williams, Eddie L 1648 SW 7Th St Parks, Dante X 122 NW 205Th Ter Williams, Keon 1960 NW 4Th Ct Perez, Victor 6480 W 25Th Ave Williams, Richard 24 NW 8Th Ave Prieto, Justin A 149 E 3rd St APT #306 Wordly, Al D 845 W Lucy ST APT 276 Quinones, Beltran 9756 SW 222Nd ST Wright, Tabita S 16173 SW 151st St Ramirez, Engracia C 12696 NW 10Th St Yergin, Ersun 4775 Collins Ave 2802 Richarte, Steve 15908 SW 304Th Ter Young, Nicole 1025 NW 155Th Ln APT #205 Rivera, Leonardo V 880 NE 18Th Ave APT 17Penelope Townsley Sipviz Eleksyon, Konte Miami-Dade Lemarch de Tombe Gateau Le march de Pont Sond Le march du Puilboro panne, alors ctait le cas de dire : rien ne va plus. La semaine dernire, cest Cabaret que nous sommes rests je ne sais combien de temps attendre ; l aussi le march envahit la chausse et les camions nont aucun tat dme bloquer la circulation pendant quils chargent. Ce sont juste deux exemples que lon pourrait les marchs crer de vritables bouchons ; le cas, mon avis De telles situations mettent bien entendu les nerfs des voyageurs rude preuve et sont de bonnes occasions dapprendre se maitriser. Je les utilise aussi un exercice, que les causes et dimaginer des solutions. En ce qui concerne les causes, je crois quil y a l deux attitudes qui concourent crer cette situation, celle du vendeur, celle de lacheteur. Le vendeur est press dcouler sa marchandise ; il a besoin de se faire rapidement un peu dargent pour pouvoir partir vers une autre transaction. Il cherche donc se placer le dessence. Jai toujours envie de les envoyer au diable, et puis je me dis : vaut mieux cela que de devenir zenglendo Pour lacheteur il y a deux phnomnes. Il y a, en premier lieu, larrogante paresse du bourgeois, qui ne peut services dun infrieur cela vient sajouter un trait que nous avons import du pays de la civilisation de lautomobile. Les citoyens de ce pays, quon nous prsente comme le paradis,

PAGE 14

Page 14 LES JEUX HORIZONTAL 1. Socit commercialisant des semences transgniques 2. Sigle faisant reference au terme mdical designant un avortement provoqu 3. Pronom 4. Mdiocrit 5. Modrs 6. Initiales du 23e prsident de la Rpublique franaise 7. Formidable 8. Ouvriers. VERTICAL 1. Caricatures 2. Dirigea Pascal 3. Pronom Aluminium 4. Socit commercialisant des semences transgniques 5. Article Argon 6. Refutait Conjonction 7. Tlvision Rsonne 8. Gante se nourrissant de chair humaine MONSANTO O##Y#IVG MA#N#A#R EXIGUITE RALENTIS I##N##NS EPATANTE SALARIES Visitez Haiti en Marche sur Internet au www.haitienmarche.com SCRABBLEArrangez les sept lettres ci-dessous pour former un mot franais Solutions de la semaine passeGENISSE D E M L I E M Solutions de la semaine passe:Solutions de la semaine passe: LES JEUX DE BERNARD Allez de MOUISE CRISSE en utilisant des mots du vocabulaire franais, et ne changeant quune lettre par ligne.Mots Crois sTimor Leste Ouganda Niger Congo Kinshasa Somalie Angola Tchad Mali Congo Brazzaville Zambie Burkina Faso Rwanda Ethiopie Malawi Burundi Yemen Guinee Bissau Iles Salomon Benin Tanzanie Territoire palestinien Nigeria Libria Erythree Madagascar Guinee Equatoriale Guinee Senegal Sierra Leone Togo Zimbabwe Bhoutan Djibouti Guatemala MauritanieMEDIRA MEDIRE MEDITE MERITE MERISE CERISE CERUSEMOUISE CRISSE Y X Z N D Q C A K D J N X G A L U P U F S A Z T F A S A P O I L E S S A L O M O N E G L S J H P D H S J J U A S S I B E E N I U G C R C O N G O B R A Z Z A V I L L E N I I K N T L A S O M A L I E H B P C P I A N S S I Q J W Z M A D A G A S C A R P P T E H L T Y R G J L F M K N N E I H A O I E P A P C A D A E E W G I W R T S I R O N Z I B A W C T G O K B D V H U B Z T A R E I L A A L O A B L N T A I A O I K H R B U W A G B I X F E M O N G D A P D O G F S N M L N N Y S I I O N I W J E E G W O I W S Z E U U R N I X A C F C Z J E L W G R E I B M A Z Q K X Y A N R J A U G Y O Y K A T H S N V E S C R H N B I E U T D H Z L V A X M X K R F A Z D C N A T U O H B R V I N E I N I T S E L A P E R I O T I R R E T Q Y X W G U I N E E E Q U A T O R I A L E O G B U R K I N A F A S O Y Q T E L A G E N E S D I F X U R E B E N I N I G E R E F K L A D G L R H T R G C U V U W E T S E L R O M I T ponctueront la prsence dHati aux jeux entre pays francophones du monde. La ministre de la Culture, Josette Darguste, reprsente par Stphanie SaintLouis, la ministre la Jeunesse, aux Sports et lAction civique, Magalie Racine, et la Directrice du Bureau rgional pour les pays de la Carabe, Mme Chantal Moreno, assistes des ambassadeurs du Canada, Henri Paul Normandin et de la France, Patrick Nicoloso, aux VIIe Jeux de la Francophonie, du 7 au 15 septembre prochain, Nice, en France, vendredi dernier. Cest avec plaisir que mon pays participera ces Jeux crs pour promouvoir la paix et le dveloppement dans les pays francophones a dclar la ministre des sports, personnes, dont 48 concurrents. Hati est un membre fondateur trs important de la Francophonie. Nous sommes contents que vous participiez aux Jeux de la Francophonie en dpit des malheurs qui vous ont frapp. Je veux vous souhaiter plein de succs et plein de bonheur. Notre cur est avec vous a dclar lambassadeur de France en Hati, Patrick Nicoloso. Une bagatelle de 48 athltes et artistes, issus de 11 disciplines diffrentes, dont bicolore national ces Jeux auxquels prendront part 55 Etats et gouvernements reprsents par plus de 3000 sportifs et artistes. En plus du sport, Hati sera prsente aussi, cette VIIe edition, dans la chanson, la littrature, le conte, la photographie, la sculpture et la danse. et Linouse Desravines, seront les stars de la dlgation hatienne aux VIIe Jeux de la Francophonie aux cts des artistes des diffrentes disciplines dans lesquelles Hati Olympiques de Londres de 2012, la seconde en tant quolympienne en catgorie 52 kg aux Jeux Olympiques de Londres. Voici des raisons importantes de garder les yeux rivs vers Nice, partir du dbut du mois de septembre, que vous soyez amants de la bonne musique ou du sport roi du monde le football, ou de lathltisme, le pre de toutes les disciplines sportives, vous Football/slection nationale La slection hatienne des moins de vingt a laiss Port-au-Prince, le mercredi 14 aot 2013, pour se rendre Boston pour un stage de prparation dune douzaine de jours, soit du 15 au 27 aot, visant mettre jour les footballeurs qui joueront pour Hati dans le tournoi de football de la 7 e dition des jeux de la francophonie. Dans ce stage de mise niveau sont inclus trois matchs amicaux contre respectivement le Cap-Vert, New England African All Stars et Expos S. Club. Voici la liste de la dlgation hatienne : Gardiens : Hilaire Edwich (Cavaly AS) et Elusma Ronald (Victory SC) Dfenseurs : Mardoche Samuel Pompe (Valencia FC), Charles Alexandre (ASC), Saint-Louis Jude (Baltimore SC), Jean Voltaire Ismal (Don Bosco), Maurice Jean Dany (Valencia FC), Shelove Compre (Aigle Noir AC) Bosco FC), Dsir Spencer (Cavaly AS), Augusmat Wilberne (Violette AC), Horat Junior Luckner (Aigle Noir AC), Gdon Daniel (Don Bosco FC), Attaquant : Chery Johnley (Aigle Noir AC), Etienne Richelyn (FICA) et Louis Robenson (Cavaly AS) et Jerry Saint-Vil ( Staff technique Julio Cesar Alvarez Perez (Entraneur principal), Edouard Jean-Baptiste (Kin), Jean Marie Fritz Henry (Mdecin), Gerald Jean-Louis et Colinet Adler (Entraneur des Alors que la slection hatienne des moins de vingt ans prpare les jeux de la francophonie Boston, la slection hatienne des moins de 15 ans dispute actuellement un tournoi de football aux Iles Caman. Pour leur premier match dans le tournoi, Hati a t trill voire lamin (4-0) par leur homologue de la Martinique, jeudi 15 aot 2013. Les petits Grenadiers restent jouer les quipes dAntigua & Barbuda (17 aot), SaintVincent & Grenadines (18 aot), Porto-Rico (19 aot) et Salvador, le 21 aot. Divernio HENRICE, en la forme maintient le dfaut octroy le dfendeur laudience du mardi Treize (13) Mars deux mille douze (2012) douze (12) heures vingt cinq minutes de laprs-midi; ce pour navoir pas t rabattu aux termes de larticle 287 du code de procedure civile Luc D. HECTOR. Admettre le divorce du sieur Divernio HENRICE et la femme ne Stania PAUL pour INCOMPATIBILIT DE CARACTERES selon les voeux de larticle 217 du code civil-Haitien. Pronounce la dissolution des liens matrimoniaux ayant exist entre les dits poux tout en ordonnant prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la capital sous peine compensant les dpens en raison de la qualit des parties. DONN DE NOUS, Me. Rubin SYLVESTRE, juge du Tribunal de Premire Instance de Miragone en audience publique et en ses attributions civiles de divorce du Vendredi seize (16) Mars deux mille douze (2012); An 209me de lIndpendance, en presence du Ministre Public reprsent par Me. Mesner ELISM, Substitut du Commissaire du Gouvernement de ce resort, IL EST ORDONN tous huissiers sur ce requis de mettre le prsent jugement execution Pour expedition conforme collationne: Pour ordre de publication: Me. Magno Franois. PAR CES MOTIFS, le Tribunal, aprs examen sur les conclusions du Ministre Public, la dame Marie Renotte SETOUTE contre son poux Pierre Renel GABRIEL pour injures graves et publiques, Prononce la dissolution des liens matrimoniaux existant entre les dits Epoux. Ordonne destins le dispositif du prsent jugement rendu par le Tribunal dont un extrait sera insr dans compense les dpens. AINSI JUG ET PRONONC PAR NOUS, Marleine Bernard DELVA, juge en audience civile, ordinaire et publique du Dix-Sept Mai deux mille treize, en prsence de Me. Jean Claude Joseph PIERRE-LOUIS. IL EST ORDONN ETC EN FOI DE QUOI .. ETC Me. Franzer DORCELY Extrait des minutes du greffe du Tribunal de Premire Instance de Port-au-Prince. Dont le dispositif est ainsi conu : PAR CES MOTIFS : le Tribunal, aprs examen, le Ministre Public entendu, accueille laction du sieur Dorlis ETIENNE introduit par acte dassignation du 9 Mai 2013 Ministre de lhuissier Jean Joseph Donald CADET ; maintient le dfaut faute de comparatre sollicit et octroy laudience du vendredi 14 Juin deux mille treize contre la dame Dorlis ETIENNE ne Marie Fleurette REN ; Admet le divorce du sieur Dorlis ETIENNE davec son pouse ne Marie Fleurette RENE pour incompatibilit de caractre ; Prononce la dissolution des liens matrimoniaux EST de Port-au-Prince pour le surplus des formalits lgales, dont un extrait sera publi dans lun compense les dpens vu la qualit des parties ; commet lhuissier Clerbrun FAURE de ce sige RENDU DE NOUS, Gerty Lon ALEXIS, au Tribunal de Premire Instance du ressort de Port-au-Prince, ce vendredi Vingt-huit (28) Juin deux mille treize, An 210 me de lIndpendance en prsence du Substitut du Commissaire du Gouvernement Me. Sheila IL EST ORDONN ETC EN FOI DE QUOI .. ETC AINSI SIGN ETC Fait Port-au-Prince, le .. 2013 Me. Jean Michel SANTHER. (suite p 15) (

PAGE 15

Page 15 TI GOUT PA TI GOUT ak Jan Mapou lanng nou pou nou swen nanm nou. Nou menm ak lanng nou se degouden kole. Lanng nou se rel nanm nou. Nou ka repete avk Frank tienne : Yon grenn sl anba lanng nou. Konsa, nou fk kare peze tt lavi Vwayaj la ka dire plizy rekt ak anpil rale-mennenvini Chak kalfou nou janbe, trase vv ak tt zty bout Lavi Als, tankou zt tan lontan yo, nap rapousib plante jalon pou dy ka vanse pi lwen pase nou, pi vit pase nou, pi byen pase nou. L nou mouri, fomi va vin ban nou nouvl. BITTER Maurice, Hati Collection Petite plante, 1970, pp. 4647. Boukan, no. 130, Novanm 1977, p.11. Bulletin de lI.P.N., No. 1, Dcembre 1979, pp. 13-14. FOUCHARD Jean, Les Marrons de la libert, Collection Histoire et Littrature Hatienne, p 234. Hati Observateur, 30 juin 7 juillet 1993, p.6. Konstitisyon Repiblik Ayiti, (1987), p.3 Le petit samedi noir, No. 944, du 3-9 septembre 1983, p.11. Presses nationales dHati, Constitution de la Rpublique dHati, 1964 amende, p.10 TROUILLOT Michel-Rolph Ti dife boule sou Istwa Dayiti, Koleksyon Lakansyl, 1977, p181. ===================================== The Bob Lapierre Theatre Company, Inc www.theboblapierretheatrecompany.com Sij: Pwomilgasyon Lwa Sou Akademi Kreyl Ayisyen an Ekselans: Kite m avwe objeksyon ou lan, km prezidan peyi a, sou zaf lwa sou Akademi Kreyl Ayisyen an te etone m anpil. Nouvl la gaye nan tout lari pami tout entelektyl Ayisyen anndan peyi a kou nan Prezidan Mateli tr byen, se pa yon nonm moun kapab manipile fasil. Mwen rekont moun konn chanje. Depi mwen te timoun, ap jwe boul avk ou nan Akachon, pou jouk jounen jodi a ou vin granmoun, emenm premye sitwayen peyi a, ou pa janm chanje. Sa vle di, ou konsistan. Donk, pwoblm mwen se, kouman f evnman sa-a ki enptan pou grave non w nan listwa peyi a, ou tuipe l? Konptman sa a pa konptman Martelly mwen te konnen an. Mwen ka konprann tou, se pa paske ou vin prezidan pou ayisyen an. Non. Se pou rezon sa a ou genyen konseye ki pou chita brase lide ak ou. E m ap di, genyen anpil posiblite pou objeksyon sou kozman Akademi Kreyl la ta soti nan rezonman politik konseye ou yo. Prezidan Martelly, mwen se yon Ayisyen (100%); epi ank, mwen se yon edikat (100%). Sepandan, antan zanmi danfans ou, antan yon konpatriyt ki tankou ou w Ayiti dab., m ap mande w, nan non pwogr pou peyi a, nan nesesite pou avansman sosyal, entelektyl, e ekonomik popilasyon an, f pwomilge lwa sou Akademi Kreyl Ayisyen ki sot vote a ; e ki pase nan tou 2 Chanm yo. Michel Martelly mwen te konnen an, moun pa sa tire msye Prezidan, ki enpak kolosal ide sosyo-politik ki chita nan dosye akademi-an pou yon Lid Ayisyen ki ta dak ak lwa sa a, siyen li epi pibliye li. Lid sa a ta asire imtalite li nan istwa peyi Ayiti. Ak on-resp : Bob Lapierre (Dr. Pardo) -------------------------------------------------------Max Manigat Librairie KEPKAA 2000, Boul. Saint-Joseph-Est, porte B Montral (Qubec) H2H 1E4 Tl. 514 750-8800 Miami : Libreri Mapou 5919 NE 2 nd Avenue, Miami, Fl. 33137 Tel : 305-757-9922/ mapoujan@bellsouth.net Dnye moman sa a sti nan lane 1985 pou rive lane 1995 sa a. Se yon peryd kote lanng kreyl la f yon boum peta. Li eksploze dechire tout karako ki t ap sentre bas li. Nou pral site kk dat kote lanng lan pike jalon pou li bondi pi lwen. 1. Nan mwa Desanm 1985, Sosyete Biblik Ayisyen an part ak tout bib la nt tradui an kreyl. Piblikasyon sa a, se yon gwo pwen po lanng lan. Paske se pwotestan ak katolik ki te mete tt yo ansanm pou f tradiksyon an. Nan lespas de mwa konsa, te gen plis pase 200 mil bib kreyl ki te vann. Nan listwa vann liv ki pa liv lekl, se yon gwo lamayl bib la f nan lavant liv an Ayiti. 2. Sti Desanm 1986 rive Fevriye 1987, se travay Asanble Konstitiyant lan nan Pal lejislatif. Presyon pp ayisyen an te oblije mesyedam konstityan yo f tout diskisyon yo an kreyl. Anplisdesa, delegasyon reprezantan legliz katolik ak legliz pwotestan yo, ki te rankontre Konsy Nasyonal Gouvnman an, bay revandikasyon yo. Se pou Konstitisyon an ekri ni an kreyl ni an franse. 29 Mas 1987, pp ayisyen vote Manman lwa peyi li. Atik 5 lan di : Sl lanng ki simante tout ayisyen Repiblik Ayiti. Atik sa f yon pa annavan sou Konstitisyon 1983. Premyeman, li rekont se sl kreyl la ki lanng nasyonal pp ayisyen. Sa chita daplon ak reyalite lengwistik peyi a. Dezymman, 3. yo, ni sa 1987 la, ni sa 1990, yo tout te ekri ni an kreyl ni an franse. 4. Nan lane 1990, Ediksayon nasyonal f yon kokennchenn deklarasyon. Minis Charles Tardieu otorize tout kandida bakaloreya ki vle, yo gen dwa reponn kesyon egzamen yo an kreyl. Eksepte literari franse. Selon kk korekt, yo te jwenn kk kopi egzamen an kreyl nan sesyon 1990 yo. 5. Jou 7 Fevriye 1991 lan, prezidan J.B Aristide f 2 aksyon ki a) L pou li prete sman km prezidan, li svi ak tks kreyl konstitisyon an. Se premye fwa, depi konstitisyon 1987 la anvig, yon chf deta f js sa a. Anvan Aristide te gen jal Namphy te gen prezidan Leslie F. Manigat, te gen jal Prosper Avril te gen jal Herard Abraham te gen prezidan Ertha Pascal Trouillot Men se prezidan J.B Aristide ki an premye prete sman an kreyl devan Lasanble Nasyonal. b) Menm jou 7 Fevriye 1991 sa a, tout mon ki tap siv, yo sonje premye diskou J.B Aristide anba peristil Pal Nasyonal km prezidan Ayiti. Kreyl ak franse te jwenn plas yo nan yon maryaj byen balanse. 6. An septanm 1991, prezidan J.B Aristide bay kreyl la plas li nan diskou li f nan tribin O.N.U. Se yon fason pou lemond Se yon chimen ki trase pou mon kap vini dy yo. 7. Pandan kriz politik ayisyen an, negosyasyon sou negosyasyon tap ft pou chache solisyon. Mon yo oblije svi ak lanng kreyl la pou di popilasyon an sa yo pral f. Se konsa anvan jeneral Raoul Cedras pati pou al Governors Island li te voye yon mesaj bay nasyon an vandredi 25 jen 1993. Tks orijinal mesaj la, se an kreyl li ye. Men tikal nan mesaj la : Depi 20 mwa, Ayisyen isit ap goumen avk Ayisyen isit. Ayisyen ltb ap goumen ak. Ayisyen lt, Ayisyen isit ap goumen ak Ayisyen ltb. Etranje yo ki gen enter yo f nou goumen pi plis. Divizyon ak rayisab tonbe sou peyi Dayiti. Map pati. Mwen deside chita avk P a pou mwen di-l ke ni li menm, ni mwen menm, nap pase, l Bondye vle Ayiti pap mouri, Bondye pi f. Tks konsa, se siyal akl ki bay nan direksyon mouvans kreyl la prale. Lanng kreyl la di fk yo konte sou li pou vansman peyi a. San li, balon an pap antre nan gl la. 8. Nan lane 1995 lan, Rektora Inivsite Deta Ayiti pran desizyon pou gen tks kreyl nan konkou pou antre nan fakilte yo. 9. Jen an (1995), te gen ts an kreyl ak sou kreyl pou kandida sizym yo ( C.E.P ) ak pou kandida pou diplm Lekl Nomal Enstitit. Nap f remake depi kk ane, toujou genyen kreyl nan egzamen sa yo. 10. Jou 25 Septanm 1995 lan, Direksyon Imigrasyon ak Emigrasyon Ayiti pibliye yon kominike. Li anonse gen yon nouvo pasp bileng 32 paj kap koumanse dey 2 Oktb 1995 sa a. Se po a ki nan 2 lanng. Istwa ak evolisyon lanng kreyl la! Toutan pp ayisyen an pa dispart, lanng kreyl la pap sispann vanse. Listwa chanje monti. Li kite kabwt, li pran zl djt. Lanng kreyl ayisyen ap pase vits sipery, paske Ayisyen jounen jodi a w pi kl. Plis gen limy, plis fnw ap batba kraze rak. Uit moman nou sot w yo, yo kouvri yon peryd 202 lane, ki vle di soti 1793 rive 1995. Listwa ak evolsyon lanng lan ap vanse paske pp ayisyen an ap pran jart pou li batay pouse pi devan. Nou sou wout. Nap goumen pou nou rive kote nou vle a. Nap swen PAR CES MOTIFS, le Tribunal, aprs dlibration et sur la conclusion du Ministre Public, accueille laction du sieur Monlouis COURAGEUX introduit par acte dassignation du 22 Fvrier 2013 Ministre de lhuissier Jacques A. MARCELIN ; maintient le dfaut faute de comparatre octroy octroy laudience du Vendredi dix Mai deux mille Treize contre la dame Monlouis COURAGEUX ne Bernadette JEAN PIERRE ; Admet le divorce du sieur Monlouis COURAGEUX davec son pouse ne Bernadette JEAN PIERRE pour injures graves et publiques ; Prononce la dissolution des liens matrimoniaux ayant exist entre lesdits poux ; renvoie les parties par devant lgales ; Compense les dpens vu la qualit des parties commet lhuissier Carltz Edzerd REBECCA dudit Tribunal pour la RENDU DE NOUS, Gerty Lon ALEXIS, Juge en audience civile, publique et ordinaire du vendredi Vingt-quatre Mai deux mille Treize, An 210 me de lIndpendance, en prsence de Me. Sheila MONSANTO BAZILE, Substitut du Commissaire du Gouvernement au Parquet prs le Tribunal de Premire Instance de Port-au-Prince de ce ressort, avec lassistance de Pour ordre de publication : Me. Sergot ORESTE, Avocat. PAR CES MOTIFS, le Tribunal aprs examen, le Ministre Public entendu, maintient le dfaut octroy contre la la dite action ; Admet en consquence le divorce du sieur Lauve QUETANT davec son pouse Nathacha SAINT FLEUROSE pour injures graves et publiques aux torts de lpouse ; Prononce la dissolution des liens matrimoniaux existant entre les dits Delmas de transcrire sur les registres ce destins le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la capitale sous peine de dommagescompense les dpens.AINSI JUG ET PRONONC PAR NOUS, Marleine Bernard DELVA, juge en audience civile, ordinaire, et publique du Jeudi dix-huit Juillet deux mille Treize, en prsence de Me. Joseph Elyse JEAN LOUIS, Substitut du Commissaire du Gouvernement de ce ressort, avec lassistance du sieur Joseph Pour ordre de publication : Me. Ilvet AUGUSTIN, Avocat PAR CES MOTIFS, le Tribunal, aprs examen sur les conclusions du Ministre Public, maintient le dfaut octroy fonde laction du demandeur le sieur Jean Vitelo VITAL, admet en consquence son divorce davec son pouse ne Ilaida LOMBARD, Prononce la dissolution des liens matrimoniaux Section Sud de Port-au-Prince de transcrire sur les registres ce destins le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la capitale sous compense les dpens. AINSI JUG ET PRONONC PAR NOUS, Marleine Bernard DELVA, juge en audience civile, ordinaire et publique du jeudi dix-huit Juillet deux mille treize en prsence de Me. Joseph Elyse JEAN-LOUIS, Substitut du Commissaire du PIERRE-LOUIS. IL EST ORDONN ETC EN FOI DE QUOI ETC AINSI SIGN : Marleine Bernard DELVA et Joseph PIERRE-LOUIS. POUR EXPDITION CONFORME COLLATIONNE : Me. Jean Eugne ELASCO, Av. PAR CES MOTIFS, le Tribunal, aprs examen sur les conclusions du Ministre Public, maintient le dfaut octroy fonde laction du demandeur le sieur Jean Vitelo VITAL, admet en consquence son divorce davec son pouse ne Ilaida LOMBARD, Prononce la dissolution des liens matrimoniaux Section Sud de Port-au-Prince de transcrire sur les registres ce destins le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la capitale sous compense les dpens. AINSI JUG ET PRONONC PAR NOUS, Marleine Bernard DELVA, juge en audience civile, ordinaire et publique du jeudi dix-huit Juillet deux mille treize en prsence de Me. Joseph Elyse JEAN-LOUIS, Substitut du Commissaire du PIERRE-LOUIS. IL EST ORDONN ETC EN FOI DE QUOI ETC AINSI SIGN : Marleine Bernard DELVA et Joseph PIERRE-LOUIS. POUR EXPDITION CONFORME COLLATIONNE : Me. Jean Eugne ELASCO, Av. veut pouvoir tout faire en restant viss derrire le volant de sa voiture. Cela vaut pour les loisirs : on a eu la grande vogue des drive-in cins ; cela vaut pour lalimentation : pensez aux drive through des McDonalds et autres Kentucky Fried Chicken et cela vaut aussi pour les affaires, pensez aux drivein teller des banques. Rsultat, quand la famille se dplace en dehors descendre de voiture pour aller choisir ce quil veut acheter, et ngocier le prix. Non. La bourgeoise reste assise dans son confort, baisse sa vitre, et se met parlementer avec toutes ces marchandes agglutines autour du vhicule, dans un brouhaha qui a le don de taper sur les nerfs. amnags de telle sorte que les voitures ne restent pas gares sur la chausse. Je vois des talages de marchandises, sur des tables, le long de petites alles que lon peut longer pour faire pour dguster une spcialit du coin qui aurait t expose. Puilboro. Pratiquement les conditions sont l. Il y a de la place pour garer les voitures et il y a une construction qui pourrait bien recevoir les talages dont je parle. Sauf que les produits manque juste celui qui prendra les choses en main, organisera lducation des acheteurs. Bernard Ethart (

PAGE 16

Page 16 BACK PAGE