<%BANNER%>

Haïti en marche ( 08-14-2013 )

Digital Library of the Caribbean
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00527

Material Information

Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: 08-14-2013
Frequency: weekly
regular

Subjects

Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti

Notes

Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).

Record Information

Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869
System ID: UF00098809:00572

Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00527

Material Information

Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: 08-14-2013
Frequency: weekly
regular

Subjects

Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti

Notes

Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).

Record Information

Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869
System ID: UF00098809:00572


This item is only available as the following downloads:


Full Text

PAGE 1

Excutif face face et ( ARMES EGALES / p. 4) ( / p. 13) ( / p. 13) Le prsident Martelly et lAmbassadeur US, Pamela White, lors dune visite sur le terrain conduite par la directrice gnrale de lEDH, Andress Appolon ( / p. 2) ( / p. 12) PORT-AUPRINCE, 12 Aot Depuis le dernier weekend, la capitale, cest un sauve qui peut. Tout le monde la recherche qui dune gnratrice, dune lampe krosne ou de vulgaires bougies. Non ce nest pas cause dun nouvel ouragan (cest en effet la saison), mais simplement parce que depuis quelque temps llectricit ne dure pas plus de trois ou quatre heures par jour. On a des raisons de croire que le blackout va encore sintensifier jusqu ce que steigne la dernire ampoule. On nous a dabord dit que cest cause du remplacement CAYES, 11 Aot Le face face se poursuit dune autre faon mais sur une mme note. Ni oui ni non. Tu veux ou tu veux pas ? LExcutif fait un pas en avant et consent, via linternational, tenir les snatoriales partielles et communales HPN La thse de laccident vasculaire crbral (AVC) est maintenue par le coroner qubcois, le Dr Jean Brochu, dans le dcs du juge Jean Serge Joseph. Cette information a t transmise la famille de M. Joseph prcise la porte-parole P-au-P, 06 aot 2013 [AlterPresse] --Des risques sismiques se rvlent de plus en plus vidents en raison dautres failles (dcouvertes) qui ne cessent point daccumuler de lnergie, indiquent les rsultats prliminaires du micro zonage Laffaire avant la fin de lanne Genevice Guilbault dans un sismique sur laire ( / p. 6) PORT-AU-PRINCE, 6 Aot Des policiers arrts en mme temps que le prsum chef kidnappeur, le jeune homme daffaires Clifford Brandt, pourraient retrouver leur libert sans avoir t jugs. Ainsi en a dcid la Cour dappel de Port-au-Prince, dclarant que sil ny a aucune Les candidats Michel Martelly et Mirlande Manigat lors dune confrence de presse au Karibe, quelques heures aprs louverture des urnes le 28 novembre 2010, pour dnoncer les lections comme tant dtournes en faveur du candidat gouvernemental Jude Clestin (photo Thony Blizaire) ( / p. 7) ( / p. 5) de drogue envahissant ltat-major de la police nationale et jusqu la scurit prsidentielle sous Aristide 2 (2001-2004). On a vu des snateurs (proches du pouvoir) portant PORT-AU-PRINCE, 7 Aot Comment fabriquer un candidat (ou une candidate) ? Eh bien, le prsident Michel Martelly vient de lexprimenter ses dpens. masque de sans manman (une branche en Hati de socit sous Prval 2. Ayant dans des dclarations commises dans la son ex-rivale aux prsidentielles de 2010-2011, la dirigeante Jusquici ctaient les autres nations qui, toujours, venaient contrler nos lections et autrefois certaines puissances sarrogeaient mme le droit de venir mettre de lordre chez nous sans y tre invites. Mais prsent, cest Hati qui, le plus dmocratiquement du monde et avec un mandat international, supervise ce qui se passe ailleurs; par exemple, les lections lgislatives au Togo, le 25 juillet dernier. Hati P-au-P

PAGE 2

Page 2 EN BREF ... EN PLUS ... Hati en Marche Port-au-Prince th ( / p. 14) ( / p. 12) Le Prsident de la Rpublique a soulign lattention des Laffaire gagne les rues. LEtat ne peut pas honorer ses factures. Ce fut presque lun des thmes dcision formelle du prsident Michel Joseph Martelly dinterdire tout propos hostile au gouvernement dans son carnaval Mais les faits vont vite prouver que lEtat est en effet quasiment en banqueroute. Et lun des signes les plus irrfutables cest le nombre dheures de distribution de courant dans la capitale. Or il arrive que llectricit soit troitement lie au baromtre politique. Depuis Franois Papa Doc Duvalier, le pre du barrage hydro-lectrique de Pligre, on le sait. Mais ce niveau, le pouvoir Martelly a moins les coudes franches que ses prdcesseurs. La raison en est que lEtat na plus le droit de subventionner lElectricit dHati (EDH) comme par le pass. LEDH a toujours fonctionn perte. Plus quune entreprise, elle fut dabord une vache lait dans les annes qui ont suivi lentre de lnergie hydroPuis plus tard, y compris aprs la chute du rgime Duvalier, une mangeoire o les partisans du pouvoir ou des partis proches du pouvoir pouvaient plus aisment se faire caser. Ce laxisme-l ne va pas tarder accorder des subventions de lordre de 150 200 millions de dollars amricains lElectricit dHati a fulmin un certain Boileau Loko, haut fonctionnaire du Fonds montaire international (FMI), au terme dune mission en Hati, en dcembre 2012. Mais cest l aussi toucher une corde politique extrmement sensible car tout le monde y trouve son compte. Lusager dont la facture serait plusieurs fois plus leve si lEDH procdait exactement en fonction du cot et du revient ou des rgles dune saine gestion comptable. Le gouvernement qui a un moindre souci car en tant que rgulateur de la mto politique, llectricit est presque plus importante que lemploi et la scurit alimentaire parce quelle touche toute la communaut, toutes catgories sociales confondues. qui non seulement ont pris naissance grce lassurance de la subvention verse par lEtat la compagnie nationale mais cette dernire ayant (depuis le pre Duvalier, par souci de nationalisme) le monopole de la distribution, loprateur priv na donc pas se soucier du plus grand casse-tte sur toute la chaine : le vol de courant. Aussi ce ne sont pas tant les problmes de modernisation du circuit de distribution (tellement agit par le gouvernement et linternational pour nous faire patienter), ni lasschement du lac de Pligre qui font tant problme en ce aot) dans le quartier de Bourdon, Port-au-Prince. Bilan : deux voitures incendies et mise sac de la maison o se tenait la fte en prsence dune trentaine dinvits, rapporte lagence locale Hati Press Network. Plusieurs dizaines de personnes ont lanc des pierres et ont tent de mettre le feu la rsidence o un ressortissant anglais qui travaille la Croix Rouge et un jeune hatien de la police et du corps des pompiers qui ont t rapidement dpches sur les lieux. Nous avons vit le pire, car les gens voulaient tuer les participants, a dclar un de Port-au-Prince avant dtre librs, tandis que des participants ont t blesss et des pare-vitres briss. Lorganisation Kouraj qui dfend le droits des homosexuels, doivent tre poursuivis par la justice, a dit Charlot Jeudy responsable de Kouraj. Une dlgation des Turks and Caicos compose de 13 personnes, dont la consule dHati Margareth Lemaire, la ministre de lducation de Turks and Caicos Akierra Missick ainsi que le prsident de la chambre de commerce de Providencial, Erwing Jay Ce voyage entre dans le cadre de la coopration entre les deux iles qui sont 25 minutes en avion lune de lautre souligne la ministre du tourisme Madame Stphanie Balmir Villedrouin. Nous sommes l dans le cadre de la nouvelle politique de diplomatie daffaire du gouvernement. Notre devoir de consul est de favoriser ce genre dchanges commerciaux a pour sa part expliqu Margareth Lemaire. La dlgation a dabord eu lopportunit de faire une excursion Milot et a pu admirer les monuments les plus importants du Nord du pays. commercial agrandi : nous avons plus de 200 ans dhistoire et je suis merveille par ce que Hati peut offrir mes compatriotes, mais aussi tous les touristes du monde a-t-elle dclar. Un bureau canadien pour favoriser linvestissement des socits canadiennes sera bientt ouvert en Hati, a annonc vendredi un groupe dentrepreneurs canadiens conduits par le Consul gnral dHati Montral, Justin Viard, qui a sjourn en Hati fait partie de cette dlgation arrive en Hati le 5 aot. Les membres du groupe ont dj rencontr des instances gouvernementales hatiennes, dont le Centre de facilitation de linvestissement (CFI). dveloppement dans le pays tels que le tourisme, le ple rsidentiel, les infrastructures culturelles et sportives, le recyclage etc. Des projets sont dj conus pour intervenir sur ces diffrents ples, a indiqu M. Prudhomme. Le Premier minister Laurent Salvador LAMOTHE, accompagn, entre autres, du ministre de lIntrieur et des Collectivits territoriales, M. David BAZILE, du Directeur gnral de la Police nationale, M. Godson ORLUS, de lambassadeur du Canada en Hati, M. Henri-Paul NORMANDIN, a procd le mardi 6 Aot linauguration de la base maritime des Cayes. Le Premier ministre LAMOTHE a plac cette inauguration sous le signe du combat accompli par la Police nationale dHati (PNH) dans le dpartement du Sud. Le Chef du gouvernement a dit, en mme temps, miser sur la coopration multilatrale ( des circuits de distribution datant de Mathusalem. Puis on a incrimin le barrage hydro-lectrique de Pligre rendu par la scheresse quasiment inutilisable. Cest aussi vrai lun que lautre. Mais soudain, dautres facteurs font leur apparition. dlectricit la compagnie nationale (ou Electricit dHati) arrtent (ou menacent darrter) leurs turbines. Elles sont trois ou quatre. entrainer la dbcle totale de la compagne nationale dont ladministration se retrouva incapable de grer ni le recouvrement des crances, ni la multiplicit ou plutt la gnralisation des prises clandestines, et pas seulement dans les bidonvilles mais jusque Mais il restait la subvention de lEtat. Chaque anne toujours plus leve. Lanne dernire, elle slevait prs de US$200 millions. Ce qui fait enrager nos bailleurs de fonds. Il nest pas possible de continuer qui alimente la premire centrale hydro-lectrique du pays policire. Lambassadeur du Canada accrdit en Hati, Henri-Paul NORMANDIN, et la Directrice adjointe du bureau du PNUD, Madame Katyna ARGUETA, ont constant damliorer les conditions de vie de la population. Selon un communiqu de la Prsidence, le Chef de lEtat a demand aux Conseillers de lanne 2013. Le Bureau de Communication de la Prsidence informe que le Prsident Martelly Transitoire du Conseil Electoral Permanent autour du processus lectoral. Cette rencontre a t loccasion pour le Chef de lEtat et les Conseillers lectoraux de faire le point sur ltat davancement du processus lectoral, plus de trois mois aprs loprationnalisation du CTCEP. Le nouveau local de la base Maritime des Cayes (Photo: OPM Haiti)

PAGE 3

Page 3 LACTUALITE EN MARCHE Une tude de la prestigieuse universit amricaine de Yale confirme la responsabilit de Casques bleus npalais dans lpidmie de cholra en Hati et estime que lONU a le devoir dexaminer les demandes dindemnisation des victimes, lit-on dans le journal franais Le Figaro A la suite dune tude de plusieurs mois, des tudiants et enseignants de Yale spcialiss en droit et en sant publique, recommandent notamment lONU de recevoir les plaintes des victimes et de prendre des mesures pour prvenir dautres catastrophes de ce genre dans le monde. En introduisant le cholra en Hati et en refusant toute forme de recours aux victimes de lpidmie, lONU a failli ses obligations au regard des lois humanitaires internationales. Le refus de lONU dtablir La commission snatoriale ad hoc, enqutant sur le dcs du juge Jean Serge Joseph, aurait recommand la mise en accusation pour crime de haute trahison du prsident Joseph Michel Martelly, du premier ministre Laurent Salvador Lamothe ainsi que du ministre de la justice Jean Renel Sanon Le rapport de la commission na pas encore t soumis lassemble des snateurs En dernire heure, le quorum aurait t infirm au snat dans le cadre de la prsentation du rapport de la commission spciale dinvestigation rpublique, autour des recommandations de la commission spciale denqute sur la mort suspecte du juge Jean Serge Joseph le samedi 13 juillet 2013. La commission snatoriale ad hoc denqute sur le dcs du juge Joseph, aurait recommand la mise en accusation pour crime de haute trahison du prsident Joseph Michel Martelly, du premier ministre Laurent Salvador Lamothe ainsi que du ministre de la justice Jean Renel Sanon, selon les informations disponibles. HPN La scurit alimentaire a considrablement baiss en Hati au cours des dernires annes selon lONG Hati Secours catholique Caritas France tirant la sonnette dalarme sur les ondes de radio Vatican en franais, cette semaine. la faim en 2011, le nombre est pass plus de deux millions cette anne, fait remarquer Violaine Dory, responsable de la section communes sur 140 sont touches par la famine qui gagne du terrain danne en anne. Il sagit de donnes compiles la fois par les Nations unies, lONG Hati au secours mais aussi par la Commission nationale sur la scurit alimentaire (CNSA). Des interventions de la part du gouvernement, des agences et des ONGs touchant environ 700.000,00 viter que les communes touches ne tombent dans la phase 4 de lIPC, ce qui quivaudrait une situation durgence humanitaire, avertit la CNSA dans une note de rappel publie sur son site Internet. Ce mercredi, le gouvernement et lONU ont lanc un appel durgence la recherche de 100 millions de dollars daide humanitaire en faveur de 2 millions de personnes menaces par la faim, les maladies et les catastrophes naturelles. Politique agricole? De son ct, lONG catholique attribue cette aggravation de linscurit alimentaire une mauvaise politique agricole mais aussi une pitre politique commerciale avec lextrieur. Mme Dory ne minimise pas toutefois les effets des cyclones Sandy et Isaac (2012) sur les rcoltes et la production nationale. Si rien nest fait en urgence, la situation pourrait empirer sous peu selon la Commission nationale sur la scurit alimentaire. La baisse de la disponibilit alimentaire locale, combine avec la hausse des prix des produits alimentaires imports, le riz et la farine en particulier, font craindre une dtrioration plus significative des conditions de scurit alimentaire dans le pays., prvient la CNSA dans son dernier bulletin Hati: les conditions de scurit alimentaire datant du 11 juillet dernier. Les personnes vivant dans des camps ( la suite du sisme de 2010) et les paysans dpourvus de moyens et de terres agricoles, sont les premires victimes de la famine estime lONG catholique. une commission dindemnisation pour les victimes de lpidmie constitue une violation de ses obligations contractuelles envers Hati les auteurs de ltude. Les chercheurs de Yale reconnaissent quaux termes de la charte des Nations unies et de la Convention sur les privilges et limmunit des Nations poursuite devant la plupart des juridictions nationales et internationales. Mais ils font valoir quen raison mme de cette immunit, lorganisation devrait conclure avec les pays o sont stationns ses Casques bleus des accords qui engagent sa responsabilit au cas o son personnel causerait des dommages la population locale. Une enqute des Centres amricains de prvention et de contrle des maladies (CDC) avait conclu en juin 2011 que la souche du cholra avait t introduite en Hati par un contingent npalais de la mission de lONU dont les djections avaient pollu une importante rivire au nord de Port-au-Prince. Mais lONU a toujours refus de reconnatre officiellement sa responsabilit, estimant impossible de dterminer formellement lorigine de la maladie et avanant limmunit dont elle octobre 2010 et a infect prs de 650.000 personnes. Le contenu du rapport de la commission snatoriale sur les circonstances de la mort du juge nest pas encore rendu public. La thse dune ventuelle demande de mise en accusation du prsident et du premier ministre serait retenue par la commission snatoriale dinvestigation, Jean-Charles. Les plus hautes autorits de ltat ont menti la nation sur le dossier de la mort du juge Jean Serge Joseph, en ayant ni avoir fait des pressions sur le juge, voire invit le juge une runion (le jeudi 11 juillet 2013) 2 jours avant sa mort, runion laquelle le prsident Martelly et le premier ministre Laurent Lamothe auraient pris part. HPN Lre de la voyoucratie p.1 The making of a candidate p.1 2 millions menacs par la famine p.3 Excutif-Lgislatif : armes gales p.1 Risques sismiques de plus en plus vidents p.1 riverains en colre pp.2 & 14 Mission lectorale au Togo p.1 LONU responsable du cholera en Hati p.3 COMMERCE Lembargo sur les ufs dominicains pourrait bientt tre lev p.4 Mayor Lucie Tondreau challenged in court p.10 Une agriculture rsiliente p.14 Kilti Lakay nan Atlanta-Georgia p.15

PAGE 4

Page 4 UNE ANALYSE suspense est tel que la semaine dernire, ces derniers en sont venus littralement aux mains. Attention un AVC massif Voici donc les deux camps face face et pratiquement armes gales. une procdure criminelle. Et infamante Et on arrive une rcente prdiction du prsident du snat, Simon Dieuseul Desras. Le prsident attend janvier que le snat disparaisse par K.O. technique. Mais avant janvier il y a dcembre. Do aussi le mot dordre dune majorit de ( ARMES EGALES comme rclam cors et cris par lopposition. rapport de la commission prsidentielle sur le projet de loi lectorale avant son envoi au Parlement, dcide volontairement de reporter cette dmarche au prochain conseil ministriel sans Le Premier ministre Laurent Lamothe et le Prsident du Snat, Simon Dieuseul Desras (photo Georges Dup) commission snatoriale na pas encore laval de lassemble des snateurs o il faut dabord sassurer du quorum pour le mettre en discussion. Ce qui nest pas chose aise avec un snat rduit 20 membres. Et quand le vritable enjeu de toute la bataille actuelle cest lorganisation des lections pour remplacer ces 10 mandat la deuxime semaine de janvier 2014. Ce qui mettrait tout le grand corps hors jeu. On souponne le prsident Michel Martelly de nattendre que cette opportunit pour commencer gouverner par dcrets. De plus une majorit de la chambre des dputs serait acquise au nouveau monarque en herbe. Le le chaos Mais toujours jusqu la prochaine crise tant il est peu certain que les protagonistes changeront jamais de sentiment et dtat desprit. Trop de gros intrts en jeu Mais cest un cercle vicieux. Plus on nous aide casques bleus), plus nos problmes se multiplient. Aujourdhui deux millions menacs de famine. Et surtout un mal qui nous a depuis toujours t inconnu : le cholera Hati en Marche, 11 Aot 2013 lectoral Mais un pas en arrire en continuant retenir le projet de loi lectorale jusqu un prochain conseil des ministres date indtermine. Mais de lautre ct, le rapport de la commission snatoriale sur le dcs suspect du juge instruisant le dossier de corruption contre la Premire dame Sophia Martelly, maintient une pe de Damocls sur la tte du prsident Martelly en le menaant de poursuite pour crime de haute trahison et mensonge la Nation. Autrement dit limpeachment, qui est Suivant ces recommandations, seules les firmes dominicaines inspectes et celles qui tiennent compte du code sanitaire de lOrganisation mondiale pour la sant animale, seront autorises vendre des ufs et des poulets aux importateurs hatiens, a fait savoir M. Chancy. Il a indiqu le gouvernement hatien avait approuv ces recommandations le 21 juin dernier, soient deux jours aprs quelles eurent t produites par des experts des deux pays au terme dune runion de travail de deux jours dans la capitale dominicaine. Contrairement certaines allgations, il nexiste aucune guerre commerciale entre les deux pays, a dit M. Chancy. Ces dernire semaines ont a assist une vaste offensive des dominicains, officiels du gouvernement et commerants notamment, pour dnoncer la dcision des autorits hatiennes dinterdire limportation et la commercialisation de certains produits dominicains sur le territoire en vue de protger la population. Parmi les produits concerns on trouve la viande de poulets et dufs dominicains aprs lclatement dune pidmie de grippe aviaire de lautre ct de la frontire, et les matires en plastique interdites en vue de protger lenvironnement. Mais de son ct, le Lgislatif a choisi le mme tempo. Une commission snatoriale denqute autour du dossier du juge dcd de manire suspecte alors quil conduisait linstruction sur des accusations de corruption portes contre la famille prsidentielle, recommande denvoyer le prsident Michel Martelly et le premier ministre Laurent Lamothe par devant la haute cour de justice pour cause de parjure. La commission snatoriale concluant au bout dun rapport de plusieurs pages que les deux chefs de lExcutif ont menti la Nation et viol leur serment constitutionnel en prtendant navoir pas rencontr le juge Jean Serge Joseph peu avant sa mort. Et que ce sont les brutales pressions exerces sur le magistrat qui ont provoqu le fatal accident vasculaire crbral (AVC). Cependant le rapport de la lopposition politique : Elections ou dmission Or les deux camps semblent lun comme lautre aussi dtermins. They mean business. Mais il existe un troisime larron. Et un qui a les moyens de sa politique. Cest ladite communaut internationale. Il existe donc encore une sortie de crise possible. Ce que les Hatiens (daujourdhui), oubliant le Serment des Anctres, Camp Grard, Dessalines et Ption, lunion fait la force, ce que nous ne sommes plus foutus de faire tout seuls et qui est la seule vraie cause de notre dpendance dabord conomique, puis politique puis Nation toute entire. Ainsi donc il ne dpend que de la communaut internationale que les deux camps trouvent un terrain dentente. Et nous vitent Port-au-Prince, le 6 aout 2013 (AHP) Vers la leve de lembargo sur les produits avicoles dominicains interdits. Le secrtaire dEtat hatien la production animale Michel Chancy les recommandations des experts des services vtrinaires des

PAGE 5

Page 5 DE LACTUALITE ( du RDNP, Mirlande Manigat, dtre la tte dun complot contre son pouvoir, Michel Martelly a donn son opposition politique un chef, ce quelle navait pas. Mirlande Manigat et ses conseillers nont pas manqu de saisir la balle au bond. Depuis le prsident a eu Mais lopposition saura-t-elle vraiment en tirer parti et se ranger sous une seule bannire, ou au moins deux ou trois points aux prochaines lections ? Rien de moins sr. Comme lautre qui disait que la seule chose qui unisse lopposition hatienne cest la haine du prsident en place. Mais une Et il a dautant plus rat son coup et mis dans le dcor quil a t facile de lui retourner la balle, en effet Mme Manigat a mis en plein dans le mille en rpliquant : le RDNP na point faire de coup dtat, par contre ce que nous exigeons ce sont Or peu aprs voici les Etats-Unis et la France (ainsi La candidate (qui occupa pendant longtemps la position de favorite des sondages) aux prsidentielles de 2010-2011, Mirlande Manigat aprs seulement 4 mois au palais. Le prsident Martelly qui ne se pique pas dhumoriste, devrait cependant mditer ce pome de Victor Hugo : jeunes gens, prenez garde aux choses que vous dites ; tout peut sortir dun mot quen passant vous perdtes ! Cest ainsi que son opposition jusquici moins visible parce que manquant dunit, a dsormais un visage. que le Canada) qui prennent galement position pour la tenue des lections avant 2014. Est-ce la conjonction de ces vnements que le Allez savoir. En tout cas le prsident navait pas prvu cette nouvelle tournure des choses, aussi son service de renseignement, disons son staff de conseillers est donc galement responsable quil ait ce point mis ct. immdiatement aussi une clbrit comme premire victime de lanimosit martellyste contre le parlement et des tendances lautocratie quon prte notre actuel chef de lEtat. Conclusion : si Mirlande Manigat a lintention de se reprsenter aux prochaines prsidentielles, elle a un directeur de communication tout trouv, devinez ? Il sappelle : Michel Martelly. Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince droit au moins, deux rponses nergiques de la part de celle qui ntait jusquici quun leader de lopposition hatienne parmi tant dautres. Et une opposition qui se propres contradictions. Voulant profiter des dizaines de milliers accourus au carnaval de la mi-juillet, le prsident qui ne se sentait plus de joie, a pens marquer un point contre ceux qui le mettent sous pression dorganiser les lections (snatoriales partielles et communales) pour lesquelles il ne se sent (ou ne se sentait) apparemment pas prt, a lanc cette pique contre son ancienne rivale Rappelons que Mirlande Manigat na jamais voulu ce jour reconnatre sa dfaite aux prsidentielles, mais ce fut un mot de trop, un seul mot qui mit le feu aux poudres. Le mot dame. Nous citons : la dame exagre . Et plus loin : pourtant la dame a dj t victime dun coup dtat . Allusion au coup dtat fois quelle doit agir de sa propre initiative, rien ne va plus. Aux Etats-Unis une expression est ne depuis (marquant une certaine entre dans lre moderne) : the making of a president. Comment fabriquer un prsident ? Et pour commencer, un candidat. Habituellement cest coups de millions. De centaines de millions. Yon kin milyon ven. Sauf les adversaires du prsident Michel Martelly qui nont pas besoin de se donner tant de peine Ce fut dabord le dput Arnel Blizaire. Ayant t menac par le prsident (qui plus tard dira quil faisait seulement une blague, encore une qui devait lui coter cher), le dput sera arrt lors dun retour de voyage ltranger sous des accusations tout fait fantaisistes. Libr immdiatement, le dput Blizaire devint 12 aot 2013 loccasion de la Journe internationale de la et les nouvelles technologies de linformation et de la communication. Dautres initiatives de lOIF dans les domaines de lducation, de la formation, de linsertion professionnelle et de lemployabilit permettent aux jeunes de participer pleinement au dveloppement de la socit. des jeunes francophones ainsi qu travers la Radio des jeunes francophone du Monde (RJFM). En cette journe internationale de la jeunesse, je fais Finale du championnat de football lors de la Journe Internationale de la Jeunesse organis par la Fondation Orchide (photo Fondation Orchide) Le Programme de volontariat international de la Francophonie, quant lui, permet des jeunes francophones de vivre, pendant un an, une exprience professionnelle de mobilit internationale au sein de lespace francophone. De plus, tous les jours, des milliers de jeunes ont la chance de sinformer et de sexprimer travers le Portail jeunesse de la Francophonie, plateforme de mobilisation et de concertation Jeunesse, ce lundi 12 aot 2013, je lance un appel aux tats membres pour une prise en compte plus accrue des besoins et des enjeux qui touchent la jeunesse, dans lespace francophone. Cest pour nous un devoir de rappeler aux tats et aux gouvernements leurs engagements envers la jeunesse et de promouvoir le Programme daction mondial pour la jeunesse (PAMJ) qui vise instaurer un environnement o les jeunes du monde entier peuvent spanouir et dvelopper pleinement leur potentiel. Il est urgent dentreprendre des actions concrtes en faveur des jeunes de lespace francophone, notamment en ce qui concerne lducation et la formation ainsi que la cration demplois. La majorit de la population des tats membres de la Francophonie est constitue des jeunes, il est donc crucial de mettre en place des politiques et des stratgies qui puissent prendre en compte leurs besoins qui sont multiples et divers. LOrganisation internationale de la Francophonie (OIF) permet plusieurs milliers de jeunes de participer la construction dun monde meilleur grce diverses initiatives. Des programmes de lOIF permettent, notamment, de renforcer les capacits des jeunes dans des domaines dintervention prioritaires de la Francophonie tels que le dveloppement durable, la dmocratie, les droits de lHomme

PAGE 6

Page 6 KIDNAPPEURS ( / p. 12 ) ( autre charge retenue contre eux, les prvenus doivent tre librs. Pour la bonne raison que leur dossier est vide. Nous sommes en juridiction dappel. Autrement dit, deux instances se sont dj penches sur le cas : la phase dinstruction proprement dite, puis le tribunal de premire contradictoire, arguments contre arguments, car la dfense ne reste pas les bras croiss. Voire quand on a affaire des gens ayant les moyens de se donner une dfense habile, ou exprimente. Prs dune anne aprs le dclenchement dune affaire qui a fait tant de bruit, patatras. Dossier incroyablement vide. La justice hatienne en panne sche. Les avocats de la dfense nont donc aucune peine riches du pays. Primo, cest un hasard parce que ses pareils ordinairement ne vont pas en prison. Ils sont alerts juste temps pour pouvoir passer la frontire et disparatre un temps dans la nature. On dit que larrestation de Clifford Brandt serait survenue aprs un coup de tlphone de Washington leurs deux dernires victimes seraient de nationalit amricaines. Lhomme daffaires Clifford Brandt arrt comme prsum chef dun rseau de kidnapping instance. Faut croire que lun comme lautre nont rien apport de concret au dossier. Et que linvestigation de laffaire Clifford Brandt na pas boug dun cheveu, na pas fait un pas yon pa kita yon pa nago. En un mot il ny a pas eu dinvestigation de laffaire Brandt. Le jeune hritier de lune des familles les plus riches et les plus branches du pays. Et pourtant. Octobre 2012. Soudain, coup de thtre. Lopinion nen revient pas. Le jeune Clifford Osvald J. Brandt, dorigine anglojamacaine, et premier multimillionnaire dHati, a t arrt sous laccusation de kidnapping. Dtre la tte dun rseau de kidnapping. La police a t conduite jusqu lui en marge de lenlvement des proches dun grand banquier de la place. Avec Clifford Brandt sont aussi mis sous les verroux environ lourdes accusations de kidnapping, squestration contre ranon, Ds lors, que faire ? Il restait trois hypothses principales. Que Mr Brandt se sauve. Rappelez-vous la mise en garde des organisations des droits humains lorsquil fut dcid de ne pas le dtenir la prison centrale mais dans un nouveau centre carcral inaugur depuis peu et en dehors de la capitale. Le moulin rumeurs si riche en rebondissements chez nous ds lors ne sarrta point. On sattendait que dautres ttes se mirent rouler. Entre autres, Martelly tait sur toutes les lvres lorsquil fut appris que Mr Brandt disposait dune carte spciale du palais national. Pas tonnant puisque parmi les prsums complices arrts se trouve le chef du corps de police en charge de la scurit prsidentielle. Les responsables de lordre (commissaire du gouvernement, secrtaire dEtat la scurit publique, directeur gnral de la police etc) se flicitrent davoir port un coup fatal au phnomne du kidnapping. Et puis, epi anyen. association de malfaiteurs, menaces de mort, usage de faux, usurpation de titres, possession illgale darmes feu et blanchiment. Tant de charges. Mais rien aujourdhui dans le dossier qui puisse les supporter. En dehors des premires accusations portes au moment des faits. Mais qui en justice, doivent tre prouves de manire factuelle, formelle, en dbat Laffaire Brandt disparut de lactualit ou presque. Jusqu cette dcision de la Cour dappel de Portau-Prince. tiroirs. Nous vous laissons deviner pourquoi !!! Apparemment Clifford Brandt junior se trouve toujours en dtention. Il ne sest pas sauv Deuxime hypothse de dpart : il na pas t tu non plus. Histoire de lui fermer le bec. Un accus bien encombrant. plaider devant la cour dappel la libration de leurs clients quon ne peut laisser pourrir en prison parce que linstruction na su rien trouver pour alimenter, documenter les charges portes contre eux. Cela aussi cest justice. Quel que soit ce qui a pu provoquer cettedite panne. Suivez mon regard Cest le cas de dire. LI L POU RANPLASE YOMEN YON IMAJ EPK LONTAN POU APRANN PLIS ALE SOU: WWW.MIAMIDADE.GOV/WATER DLO NOU AN MERITE SA Pou jis klke santim anplis pa jou, nap envesti nan yon sistm modn dlo potab ak egou Konte Miami-Dade. Epi bdwo dlo w yo ap toujou rete pi ba ke laplipa konte nan Florid. SE KONSA KK NAN F TIYO AK EGOU KONTE MIAMI-DADE YO ANSYEN TOU P-au-P, 05 aot 2013[AlterPresse] --La Plateforme des organisations hatiennes de dfense des droits humains (Pohdh) se dit inquite par rapport la dcision prise le vendredi 02 aot 2013 par la Cour dappel de Port-au-Prince dordonner la libration immdiate de plusieurs policiers supposment impliqus dans des actes de kidnapping. Ces policiers ont t accuss denlvements, de squestration de personnes contre ranon, dassociations de malfaiteurs et de dtention illgale darme feu, dans le cadre du dossier mettant en cause lhomme daffaires Clifford Brandt. Ils taient inculqus pour complicit avec Brandt, arrt par la police judiciaire, le lundi 22 octobre 2012 pour lenlvement de Nicolas et de Coralie Moscoso. Les policiers concerns par la dcision de la Cour dappel sont le responsable du Cat Team au palais national, Marc Arthur Pheb, lagent 4 Fritz Aristide, les agents 3 Jacques Darly Michelais et Obnes Babelus et deux anciens policiers, responsables de scurit de la maison Mazda (proprit de Brandt), Grald Fontlus et Berthony Dumzil. Le secrtaire excutif de la Pohdh, Antonal Mortim, craint un renforcement de limpunit dans le pays cause de ce genre de dcisions concernant notamment la libration de personnes accuses de crimes graves. Une dcision de justice avait permis la remise en libert du conseiller du chef de lEtat, Calixte Valentin, le mercredi 7 novembre 2012 aprs 6 mois dincarcration dans le cadre de lenqute sur lassassinat du commerant Octanol Au niveau de la plateforme, nous respectons la dcision prise par un juge. Cependant, dans ce cas prcis (affaire Brandt), nous avons beaucoup de doutes quant au respect des procdures de justice souligne Mortim. tenus par le secrtaire dEtat la scurit publique, Rginald Delva, qui considrait le rseau de Brandt comme lun des plus puissants gangs du pays lors de larrestation de ce dernier. Le systme judiciaire est malade estime Mortim. Il existe quelques juges qui tentent de faire des efforts dans le systme, mais en grande partie, ce sont des gens qui agissent Le dfenseur des droits humains appelle lutter pour garantir limpartialit des juges dans lappareil judiciaire face La Pohdh demande au Conseil suprieur du pouvoir jusqu la Cour de cassation. La Plateforme souhaite la mise en place par le Cspj dune commission tripartite compose des reprsentants du pouvoir judiciaire, du gouvernement et de la socit civile en de limpartialit des magistrats Mais en ralit, tout cela tait dans lordre des choses possibles, parmi les diffrentes hypothses qui se prsentaient au moment de larrestation dun hritier de lune des familles les plus

PAGE 7

Page 7 ACTUALITE POLITIQUE ( On a connu les escadrons de la mort du gouvernement intrimaire du premier ministre Grard Latortue qui ont align une dizaine de jeunes dans le quartier de Fort National pour les abattre un un dune balle dans la tte. Face, dans lautre camp, aux Amaral Duclona, Evens Jeune dit Ti Kouto, Bwa Lyann qui ont fait trembler la capitale coups de meurtres, viols et kidnappings. Cependant depuis les Ti Bobo, Boss Pinte, et autres tueurs de non regrette mmoire du rgne de Papa Doc, jamais en jugement. On attend encore en vain les explications du Ministre de la Justice. Tant pis pour ceux qui sont morts. Ils sapprtaient tmoigner dans le dossier. Ignorant que tout se rgle aujourdhui dans la rue et que ne comparait que le petit voleur de cabrit. Idem laffaire du policier Walky Calixte (tu lan dernier) et dont la chambre des dputs a refus la leve de limmunit de deux de ses membres appels comparaitre. La voyoucratie au plus haut sommet. Comme qui dirait un signe des temps. Mais aussi sommets au pluriel Hati en Marche, 10 Aot 2013 business as usual On peut dire nimporte quoi Mais attention : les absents ont toujours tort. Le juge dinstruction dont le dcs est reproch au chef de lEtat, est mort de sa belle mort. Comme si le fait par lEtat de laisser dire sans exercer de poursuite lgale (que ce soit tort ou raison) est aussi la meilleure excuse pour lui (lEtat) de ne pas se soucier des consquences ventuelles. Sa ki mouri zaf ya yo. Tant pis pour ceux qui restent sur le tapis dans ce pugilat gnral Voil pourquoi le jeune avocat Andr Michel (lun des accusateurs de la Premire dame) a prfr disparatre de la circulation ds quil avait appris quun juge a dlivr un mandat damener contre lui. Toute bravoure a sa limite dans le jeu de bandit lgal Et les exemples se bousculent. Tenez, aprs larrestation du jeune homme daffaires Clifford Brand comme chef prsum dun rseau de kidnapping, au moins deux policiers ont t agresss dont lun tu sous les yeux de ses enfants quil conduisait lcole. On vient dapprendre que les autres policiers accuss dimplication prsume dans le mme gang, suite une dcision de la Cour dappel de Port-au-Prince, sapprtent sortir de prison sans tre passs Lalbum Bandit Lgal et son interprte Sweet Micky Comme si sous ce pouvoir les questions rsonnance politique se rglent, disons, dans la rue. Mais comme par hasard, seuls comptent aussi pour lui les adversaires qui utilisent la mme logique. Le reste cest les vieux. PPA ou passera pas lanne Do lintrt aussi ne pas tenir les lections cette anne. Tiens, tiens Pas si longtemps les mmes dputs pugilistes envahissaient les bureaux du premier ministre parce quils navaient vot le budget de la rpublique quavec lassurance de recevoir un chque de 10 millions de gourdes (US$200.000) pour leur circonscription respective. Autrefois ce genre de ngociations (pour le moins intresses) se faisaient au plus fond de larrireboutique. Et ainsi de suite, tous les pisodes de cette actualit politique qui senchainent sur le mme ton. Dun ct comme de lautre. Un jeune tueur en dtention (on ne sait quel diable le poussant) met en cause deux officiels du gouvernement (un snateur en fonction et un ancien snateur actuellement conseiller du chef de lEtat) qui lauraient form au mtier dassassin et dans une relation pleine de dtails. Vrais ou faux ? Aucune investigation lance par la justice hatienne ni pour infirmer ni pour confirmer de telles allgations. Aujourdhui cest latmosphre politique hatienne navait autant mrit le Lre de la voyoucratie, comme sintitule un rcent ouvrage de Eddy Arnold Jean. Et les exemples soudain abondent comme dans une La semaine dernire la chambre des dputs transforme en un immense ring de boxe ou plutt de catch, sous le regard incrdule du tlspectateur. Et tout cela dans une atmosphre bon enfant. De fait, de leur geste. Tout comme cest le plus simplement du monde quon voque lhypothse de lempoisonnement dun juge dinstruction par le prsident de la rpublique. Quand bien mme les rsultats de lautopsie pratique au Canada ainsi que les enqutes des commissions parlementaires en Hati nont retenu que la thse de lhmorragie crbrale mais qui (malgr tout !) serait survenue cause dune pression intense exerce par les plus hautes autorits de lExcutif, dont le prsident de la rpublique en personne, sur le juge qui enqutait sur des charges de corruption prsume contre la famille prsidentielle. Empoisonnement au whisky, soutient malgr tout la veuve. Et lon prcise la marque : Something. Toute publicit mise part mais cest probablement la prfre dans nos milieux politiques. Pour se saouler un tel point Une Premire dame accuse ouvertement de blanchiment et de toutes autres charges des plus infamantes, cest la moindre des choses aujourdhui chez nous. Outre que aprs une premire tentative de poursuite en diffamation, le palais national a fait marche arrire. Allez savoir pourquoi ( ?). Il est vrai que certains propos prts notre actuel chef de lEtat ne font pas beaucoup honneur non plus la fonction quil occupe aujourdhui. Do rfrence lun de ses derniers tubes avant son accession la prsidence, faut-il rappeler que le prsident Martelly est un ancien populaire band leader, Sweet Micky. Et dont lun des titres que ses adversaires voudraient prmonitoire cest : Bandit lgal Jete fatra ilegalmanSe pa yon krim ki san viktim. Se yon krim ekolojik grav ki afekte kalite lavi nan kominote w la.Pou plis enfmasyon sou kouman pou anpeche jete fatra ilegalman ak sou fason apwopriye pou jete fatra, rele 3-1-1 oswa klike www.miamidade.gov/publicworks.

PAGE 8

HUMANA rfntbnt rtrtttn ttfft tttrntn tttt tttnt tntt ntn ntntrtt ttt rntt nt nf rfnntbbf tntnnt tt tt nt n rrrrfnr tfbrrrrrrffHumana se yon plan pou Swen Kowdone ki siyen kontra avk Medicare, epi avk pwogram Florida Medicaid la. Plan sa a disponib pou moun ki gen kk nan maladi kwonnik yo. Pou gade si w kalifye pou yon Plan pou Maladi Kwonnik ki Mande Swen Espesyal, y ap verifye dyagnostik dokt bay pou maladi nan Eta Florid. Enfmayon sou avantaj ki ekri la yo se yon rezime kout, san yo pa eksplike tout bagay sou avantaj yo. Pou plis enfmasyon, kontakte ffff

PAGE 9

BANQUE NATIONALE DE CREDIT

PAGE 10

Page 10 Mercredi 14 Aot 2013 WHATS UP LITTLE HAITI ? with Pascale E. Taddeo managed to establish this institution. The Prime Minister said he was impressed by the results of Azure College, considered one of the best nursing schools in the state of Florida. Lamothe invited the Haitian diaspora to follow the philosophy of Azure College, which has a successful placement rate of 100% of its students. Jhonson Napoleon, President of Azure College, used the occasion to announce a donation of 10 scholarships from the Haitian government for a total of 400,000 U.S. dollars, as well as a computer lab valued at 25,000 dollars. The Prime Minister urged the Haitian graduates to return to Haiti to apply their knowledge to help the country. A delegation of 13 people, among them the consul of Haiti Margaret Lemaire, the Minister of Education of Turk and Caicos Akierra Missick and the president of the Chamber of Commerce Providencial Erwing Jay Saunders, arrived Friday morning in Cap-Haitien. This trip is part of a cooperation between the two are here as part of the new government policy of business diplomacy. Our duty is to encourage trade, explained Margaret Lemaire, for her part. The delegation first had the opportunity to take a trip to Milot and was able admire the most important monuments in the north of the country. Akierra Missick says her country is ready to cooperate with of history and I am amazed by what Haiti can offer my The delegation, which was scheduled to visit Port-au-Prince Saturday, also attended the launch of the celebrations for the Festival of the Sea. On the agenda were scheduled meetings with President Michel Martelly, Pierre Richard Casimir, the Minister of Foreign Affairs, and Jean Renel Sanon, the Minister of Justice and Public Safety. Topics of discussions were to of business partnerships and closer relations between TCI and Haiti. Two vehicles carrying Haitians were stopped by the Dominican Infantry Brigade in the province of Monte Cristi. Dominican authorities have indicated that in one of the vehicles, driven by a Dominican who escaped, were 20 vehicle was carrying six Haitians, all of whom were arrested, along with the driver, who was also Haitian. All of the Haitian nationals were handed over to immigration authorities in Dajabon (North West), and have been repatriated to Haiti. Military authorities have revealed that the Haitian driver was handed over to prosecutors, while the search is continuing for the Dominican driver who must also appear in court. Mona (Puerto Rico) apprehended 17 illegal immigrants last Tuesday, 15 of Haitian origin and two Dominicans, after they landed on the island of Mona (west of Puerto Rico). Prime Minister Laurent Lamothe at the Azure College graduation ceremony Haitians arrested in Canal de la Mona, Puerto Rico Visit of a delegation from Turks and Caicos th Prime Minister Laurent Lamothe was in the United State to participate in the graduation ceremony of the third nursing class of Azure College in Fort Lauderdale, Florida. The Head of Government, who spoke before an audience of students, community, urged the new graduates to use their newly acquired knowledge to be useful in their respective communities. The Prime Minister explained that he was present at the ceremony because Azure College [founded in 2004], exists as a result of the determination and commitment of a pair of Haitian immigrants, who knew their way in American society and authorities, despite a crackdown on the illegal deployment of Filipinos for non-existent jobs in earthquake-ravaged Haiti, sources close to FilAm Star said. This is the grim assessment of Filipino Community (FilCom) leaders in Haiti and by Philippine diplomats, who have jurisdiction over Filipinos in Haiti, an impoverished FilCom and Philippine Embassy sources said at least 40 more Filipinos have arrived in the Haitian capital of Portau-Prince since the embassy exposed the illegal deployment of 26 workers last year, many of whom remain jobless or are the $2,000 to $3,000 managerial posts promised them by the recruiters. The workers are duped into coughing up as much as P500,000 in exchange for high-paying supervisory and managerial phantom jobs in factories and resorts. of those who have been here for months are still without jobs and now we are seeing more of our fellow workers coming. Something must be wrong here. Tuibeo said most of the new arrivals have avoided the old timers belonging to closely-knit Filipino community who Haiti The United Nations peacekeeping mission in Haiti should be held accountable for introducing cholera into the Caribbean nation, a Yale University report said Tuesday. In the report Peacekeeping Without Accountability, researchers from Yale Law School and the Yale School of U.N. troops from Nepal inadvertently brought cholera to Haiti in October 2010. It said the world body should take responsibility. (Boston globe) Food security in Haiti has dropped dramatically in Caritas France, which sounded the alarm on Vatican radio waves in French this week. The number has risen to more than two million this year, noted Violaine Dory, head of the Haitian section of Caritas France. In that is gaining ground every year. The data consists of numbers Haiti but also by the National Commission on Food Security (CNSA). A controversy is shaking the City of North Miami around the newly-elected Mayor Lucie Tondreau, who received the majority of the votes (more than 4,000), but whose residency in the city is being challenged. According Burns, Tondreau did not live in North Miami for a full year at the time of the elections. The rules are clear: to be a candidate for Mayor in North Miami, a candidate must have lived in the municipality for at least one year. But the debate that is rocking the city today is more like this is costly. Attorneys fees by local attorney Benedict Kuehne are $250.00 per hour. Other lawyers on the case will That represents a bill of $540.00 per hour, which will be paid by the municipality of North Miami. Why should the city pay the bill, while Lucie Tondreau was not mayor when the violation was committed? There are arguments on both side of the issue. On the one hand, Councilman Scott Galvin opposes appropriate for the city to represent Mayor Tondreau at this time because what she was alleged to have done happened when she was citizen Tondreau. She wasnt Mayor Tondreau, he told The Miami Herald On the other hand, she was sued after she became mayor of the city, said Councilman Philippe Bien-Aime. I dont think theres any problem that the city is paying for went out and voted for Mayor Tondreau. We need to respect those people. Tondreau recently traveled to Haiti where she was hosted by the Mayor of Petion-Ville, Yvanca Jolicoeur Brutus. Tondreau also visited Jacmel, her familys hometown, and promised to do her best to create more sister-city partnerships between cities in the U.S. and Haiti. She is counting on the support of other black mayors throughout the U.S. to make this happen. Ric Todd, the Governor of the Turks and Caicos Islands (TCI), accompanied by Don Hue Gardiner, Minister of Border Control and Labor, were scheduled to be in Haiti Following notification of a possible arrival of migrants in Playa Pajaros on Mona Island, Park Rangers from the Department of Natural and Environmental Resources of Puerto Rico alerted Border Patrol, which deployed a group of agents by helicopter from the U.S. Coast Guard. to be Dominican nationals. An extensive search operation through the inhospitable nature reserve led to the arrest of 15 other migrants, 13 men and 2 women, all claiming to be the migrants, who had symptoms of dehydration. In the evening, a U.S. Coast Guard ship (USCG) transported the group to the input port of Mayaguez (Puerto Rico), for processing by the Immigration Service. By Jun Medina FilAm Star

PAGE 11

Page 11 ANNONCES DIVERSES Extrait des minutes du Greffe du Tribunal de Premire Instance de Port-au-Prince Le Tribunal de Premire Instance de Port-au-Prince, comptemment runi au Palais de Justice de cette ville a rendu en audience publique le jugement dont teneur suit: ENTRE: 1) Le sieur Kins Raphal, propritaire, demeurant et domicili Port-au-Prince, demandeur dune part; 2) Aux sieur et dame Lenet CHARLESAINT, CHARLES Magalie, Jean Clane, Phara CYPRIEN, Simone PIERRE, tous demeurant et domicilis sur lHabitation Predaille, Section Communale de Saint Martin, Commune de Delmas, dfendeurs dautre part. PAR CES MOTIFS, le Tribunal, aprs en avoir dlibr au voeu de la loi charge dappel et par dfaut le Ministre Public entendu, octroie le dfaut sollicit par la partie demanderesse le dix-neuf Fvrier deux mille Treize; Accueille favorablement laction du demandeur sur la forme; Au fond, dit et declare que le sieur Kins Raphal est propritaire incommutable de cette proprit plus haut dcrite et la demolition des tentes installs en accordant lexcution proviso ire sur le chef du dguerpisseement vu quil y a titre authentique ce, conformment aux dispositions de larticle 276 au CPC condamne les assigns Cinquante Mille Gourdes de dommages-intrts. Commet lhuissier DONN DE NOUS, Me. Berge O. SURPRIS, juge en audience Civile et publique du Mardi Onze Juin deux mille Treize, en 210me de lIndpendance en presence de Me. Claude JEAN, le IL EST ORDONN, tous huissiers sur ce requis de mettre le prsent jugement execution, Achille P. JOSEPH, Avocat. PAR CES MOTIFS, le Tribunal aprs examen et aprs en avoir dlibr au voeu de la loi, le Ministre Public entendu dans ses conclusions crites en la forme et au fond, favorable laction de la requrante,intente en divorce par la dame Yver VIGNE ne Ketlne DORICE contre son poux Yver autVIGNE, en la forme maintient le dfaut octroy contre le dfendeur laudience du mardi vingt six (26) Juin deux mille douze (2012) trois (03) heures cinquante (50) minutes de Luc D. HECTOR. Admettre le divorce de la dame Yver VIGNE ne Ketlne DORICE et le sieur Yver VIGNE pour INCOMPATIBILIT DE CARACTERE envers son Mari au voeu de larticle 217 du Code Civil Hatien. Prononce la dissolution des liens matrimoniaux ayant exists entre les dits poux tout le dispositif du present jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la capitale sous peine de dommages-intrts envers les tiers et de rdiger lacte de divorce des poux Donn de nous, Me. Rubin SYLVESTRE, juge au Tribunal de Premire Instance de Miragone en audience publique et en ses attributions civiles de divorce du Mardi vingt six (26) reprsent par Me. Nestac Franois, Av. Substitut du Commissaire du Gouvernement de ce resort Il est ordonn tous huissiers sur ce requis de mettre le prsent jugement execution aux Pour expedition conforme collationne: Me. Nestac Franois, Av. Mag. Subs. Commissaire du Gouv. PAR CES MOTIFS, Le Tribunal aprs examen le Ministre Public entendu, maintient le action, admet en consequence le divorce du sieur Emmanuel SAMSON, davec son pouse Fabienne BRUNACHE pour injures graves et publiques. Prononoce la dissolution des liens matrimoniaux existant entre les dits poux. Port-au-Prince, le 17 Juin 2013. N.BDeuxime publication Pour le Cabinet: Me. Jean Claude CHARLES, Av. PAR CES MOTIFS, le Tribunal aprs examen et aprs en avoir dlibr au voeu de la loi, le Ministre Public entendu dans ses conclusions crites en la forme et au fond, favorable laction du requrant, accueille laction intente en divorce par le sieur Joseph LOUISSAINT contre son pouse ne Jeanne Martine FLEURIDOR, en la forme maintient le dfaut octroy contre la code de procdure civile Luc D. HECTOR. Admettre le divorce du sieur Joseph LOUISSAINT et la femme ne Jeanne Martine FLEURIDOR pour INCOMPATIBILIT DE CARACTERES, aux voeux de larticle 217 du Code Civil Hatien. Prononce la dissolution des liens matrimoniaux ayant sur les registres ce destines le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la capitale sous peine de dommages-intrts envers les tiers et de rdiger lacte de divorce des poux prcits; commet lhuissier Mikerlange PIERRE de ce sige pour la qualit des parties. DONN DE NOUS, Me. Patric LABBE, juge au Tribunal de Premire Instance de reprsent par Me. Nestac Franois, Substitut du Commissaire du Gouvernement de ce resort, avec IL EST ORDONN tous huissiers sur ce requis de mettre le prsent jugement excution POUR ORDRE DE PUBLICATION: Me. Magnol Franois, Av. PAR CES MOTIFS, le Tribunal aprs examen sur les conclusions conformes du Ministre Public, maintient le dfaut requis et octroy la barre contre Marie Michel VIBERT, admet en consequence le divorce des parties. Prononce la dissolution des liens matrimoniaux existan entre Ronald FRANKLIN davec son pouse ne Marie Michel VIBERT pour abandon du toit marital. le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la capitale sous peine de dommages-intrts envers les tiers sil y chet. Commet lhuissier Walky AINSI JUG ET PRONONC PAR NOUS, Marie Rosie Dgand NICOLAS Juge en audience civile et publique en date du quinze Fvrier deux mille douze en presence de Me. Pierre Luckner SANON Substitut du Commissaire du Gouvernement de ce resort avec lassistance du IL EST ORDONN ETC EN FOI DE QUOI ETC Me. Jean Dsilhomme DENIS. PAR CES MOTIFS, le Tribunal aprs examen et aprs en avoir dlibr au voeu de la loi, le Ministre Public entendu dans ses conclusions crites en la forme et au fond, favorable laction du requrant, accueille laction intente en divorce par le sieur Jean Elisma SOUFFRANCE contre son pouse ne Chrislne DESTINVILLE, en la forme maintient le dfaut octroy contre la dfenderesse laudience du mardi Treize (13) Mars deux mille douze (2012) douze (12) heures vingt cinq procedure civile Luc D. HECTOR. Admettre le divorce du sieur Jean Elisma SOUFFRANCE et la femme ne Chrislne DESTINVILLE pour incompatibilit de caractres aux voeux de larticle 217 du Code Civil Haitien. Prononce la dissolution des liens matrimoniaux ayant exist entre les ce destines le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la capitale sous peine de dommages-intrts envers les tiers et de rdiger lacte de divorce DONN DE NOUS, Me. Rubin SYLVESTRE, Juge du Tribunal de Premire Instance de Miragone en audience publique et en ses attributions civiles de divorce du Vendredi seize (16) reprsent par Me. Mesner ELISM, Av. Subs. Du Commissaire du Gouvernement de ce resort, IL EST ORDONN tous huissiers sur ce requis de mettre le prsent jugement execution Pour ordre de publication: Me. Magnos Franois PAR CES MOTIFS: Le Tribunal aprs examen, le Ministre Public entendu maintient action. Admet en consquence le divorce du sieur Garry ORELIEN, davec son pouse ne Linda CASIMIR pour injures graves et publiques aux torts de lpouse. PRONONCE la dissolution des section Sud de Port-au-Prince, de transcrire sur les registres ce destins, le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la capitale sous peine de dommages-intrts envers les tiers sil y chet. Commet lhuissier Jhonny JEAN de ce sige pour AINSI JUG ET PRONONC PAR NOUS, Marleine Bernard DELVA, juge en audience civile, ordinaire et publique du jeudi Vingt-sept Juin deux mille treize, en prsence de Me. Joseph Elyse JEAN LOUIS, Substitut du Commissaire du Gouvernement de ce ressort et avec lassistance IL EST ORDONN, tous huissiers sur ce requis de mettre le prsent jugement excution, AINSI SIGN : Marleine Bernard DELVA et Joseph PIERRE-LOUIS. Pour expdition conforme Collationne Me. Miguel FORTUN, Avocat. Extrait des minutes du Greffe du Tribunal civil de Port-au-Prince Le Tribunal Civil de Premire Instance de Port-au-Prince, comptemment runi au Palais de Justice de cette ville a rendu en audience publique et en ses attributions civiles le jugement ; ENTRE 1) Le sieur Georges mile DORIVAL, propritaire demeurant aux Etats-Unis ET : La dame ne Ghislaine RIOBE propritaire demeurant et domicili Port-au-Prince. PAR CES MOTIFS : le Tribunal aprs examen et sur les conclusions conformes du Ministre Public, accueille laction de la requrant pour tre juste et fonde, maintient le dfaut la dite action ; Admet en consquence le divorce du sieur Georges Emile DORIVAL davec son pouse ne Ghislaine RIOBE pour injures graves et publiques aux torts de lpouse. Prononce la Civil de la Section EST de Port-au-Prince de transcrire sur les registres ce destins le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la capitale sous peine de dommages-intrts envers les tiers sil y chet. Commet lhuissier Sony JEAN BAPTISTE RENDU DE NOUS, Jacques Hermon CONSTANT Juge en audience civile, ordinaire et publique du mercredi douze Juin deux mille treize en prsence de Me. Grecia NORCUS Substitut du Commissaire du Gouvernement de ce ressort avec lassistance du sieur Homre RAYMOND Pour publication : Louis Jeune LOUIS, Av. En date du dix-huit Juillet deux mille Treize ENTRE 1) Le sieur Pradel JEAN MARY, demandeur dune part; 2) La dame Denise VICTOR, dfenderesse dautre part. PAR CES MOTIFS; le Tribunal aprs examen, le Ministre Public entendu, maintient action. Admet en consequence le divorce du sieur Pradel JEAN MARY, davec son pouse ne Denise VICTOR pour injures graves et publiques aux torts de le Denise VICTOR pour injures graves et publiques aux torts de lpouse. Pronounce la dissolution des liens matrimoniaux existant sur les registres ce destins le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la capitale sous peine de dommages-intrts envers les tiers sil y chet.

PAGE 12

Page 12 DIPLOMATIE ( ( Au sein de la Mission dobservation lectorale auquel Haiti fait partie, se trouvait Dr. Josu Pierre-Louis, Europenne; il y reprsentait la rgion Carabe au sein du Comit prsident togolais, persuad que ce retour aux sources ne peut qutre fructueux dans le cadre dune coopration Sud-Sud. D. Pierre-Louis senorgueillit den tre linitiateur et compte bien y mettre son poids pour faire aboutir ce projet de coopration. M. Pierre-Louis a tir fiert davoir pu mettre Rpublique, lUNIR qui la remport avec 62 voix. Viennent et Indpendance (1). Ds le 30 juillet, lopposition a contest les rsultats proclams mais elle sest bien abstenue de saisir la juridiction comptente pour faire valoir leurs revendications. Cest au cours dune runion du Comit des moment Ni le pillage des kilowatts, que lon met trop facilement sur le dos de nos compatriotes les plus pauvres Ceux-ci nont pas de machine laver. Mais cest faute de pouvoir verser cette anne la subvention habituelle, ou en tout cas pas autant quauparavant. Le gouvernement ne va piper mot cet gard. Pour la bonne raison quil attend la rcompense de cette mdecine de cheval laquelle nous sommes soumis impitoyablement : que Hati soit sortie du rouge. Comme nous lexplique le premier ministre Laurent Lamothe : retrouver notre solvabilit, notre crdit, pour avoir accs au march des capitaux extrieurs. Vous me direz : ce discours nest pas nouveau. On nous avait pareillement serin les oreilles propos de la Teleco (compagnie de tlphonie nationale) ainsi que du Ciment dHati, de la Minoterie dHati, toutes entreprises nationales (toutes nes de la marotte nationaliste de Papa Doc) mais toutes passes aujourdhui aux mains du secteur priv. Alors quest-ce qui empche lElectricit dHati de subir le mme traitement ? Probablement pas son syndicat, autrefois si entreprenant mais dont un grand nombre de cadres sont dj partis crer leur propre petite entreprise prive. Plus certainement le gouvernement hatien qui nont pas lenvergure ncessaire. De plus, contrairement la Teleco, llectricit (du moins chez nous) nest pas une composante des NTIC (nouvelles technologies de linformation et de la communication), cest encore une technologie des mains sales, aussi les compagnies trangres qui sont venues en mission de prospection sont toutes reparties en haussant les paules. Seuls les Hatiens eux-mmes qui peuvent survivre dans un tel merdier Nous voici donc forcs davaler un remde de cheval mais sans assurance daller au petit coin (oh pardon !), bref de trouver jamais un soulagement. Linternational nous pousse vers une privatisation mais qui de son ct nous repousse. Comme cest le cas aujourdhui pour beaucoup de choses dans notre singulier petit pays Hati en Marche, 12 Aot 2013 des Ambassadeurs du Groupe ACP. Par un curieux hasard, il y avait aussi une autre Haitienne, Mme Michle Dominique Raymond, Sous-secrtaire du Groupe ACP, en charge du Dpartement des Affaires politiques et du Dveloppement humain, qui faisait partie de la dlgation; elle reprsentait, quant elle, le Secrtariat gnral ACP. Les deux autres membres de la dlgation nen taient pas moins prestigieux : il y avait la tte de cette mission lAmbassadeur du Sngal, M. Amadou Diop, qui reprsentait lAfrique et pour le Joy, lAmbassadeur du Vanuatu, qui en avait lhonneur. part la visite des diffrents bureaux de vote, destine sassurer que ceuxci taient aux normes, il y a eu de multiples rencontres de haut niveau, qui peuvent bien servir Hati. Jai rencontr le prsident togolais et plusieurs ministres, dont celui des Affaires Etrangres et de lAdministration territoriale ambassadeurs ACP ayant eu lieu le 15 juillet dernier Bruxelles que la dlgation a t forme, sur requte du gouvernement togolais mme. Une fois sa mission accomplie, la dlgation, qui a quitt le Togo le samedi 27 juillet dernier pour Bruxelles, devra faire un rapport au Comit des ambassadeurs ACP. Le Secrtariat gnral du Groupe ACP sattend ce quelle mette en vidence le rle que le Groupe ACP peut jouer, dans le cadre de lAccord de partenariat ACP-UE, de lAccord de Georgetown et du Dialogue politique intra-ACP, pour la consolidation de la dmocratie et de ltat de droit au Togo Rappelons que lAccord de Georgetown, conclu le 6 juin qui a institutionnalis le groupe ACP en le dotant dune structure permanente le Secrtariat gnral et en lui confrant un vritable statut juridique. Parmi les quatre grands objectifs que le Groupe linstallation et la consolidation de la paix et la stabilit, dans un son exprience dancien prsident du CEP au service de la Commission lectorale Nationale Indpendante (CENI), en donnant des conseils dordre technique. cet gard, il a eu avec la responsable de la CENI (Commission lectorale Natonale Indpendante), Mme Angle Dola Akofa Aguigah, un entretien linstar des autres observateurs, quelles se sont droules dans des conditions optimales Les critiques de lopposition Il ny a pas eu de violations ni derreurs techniques et environnement de dmocratie et de libert Toujours est-il que le fait quHati ait t de la partie montre que notre nation est entrain de reprendre du poil de la bte, comme au temps bni o ce pays, prcurseur de lindpendance conquise sur les colonisateurs et esclavagistes, que Miranba et Bolivar qui combattaient pour la libert de leurs terres. En tout cas, le reprsentant hatien de la Carabe, Dr. Josu Pierre-Louis, est sorti trs satisfait de cette mission experts hatiens ont dsormais la possibilit de donner la pleine mesure de leurs capacits lextrieur et quHati est entrain de roccuper une place sur la scne internationale Reprsentant du Chef de ltat, il est, quant lui, persuad que cette perce nest possible que grce la politique de prsence au niveau international mene par le Prsident de la Rpublique HHVR Suisse de lAfrique cause de sa prosprit jusquau dbut des annes 90) : 56.785 km2 ; population : 6 millions environ. (Intrieur) ainsi, les coordonnateurs de lUnion Europenne, du PNUD part les autorits togolaises et les membres du gouvernement, la dlgation a aussi rencontr des reprsentants de la socit civile de ce pays. Elle a eu des pourparlers avec les ambassadeurs rsidents des tats ACP, ceux de lUnion Europenne, les autres missions dobservation lectorale sur place et les reprsentants des organisations internationales et rgionales. Lors dune interview la radio togolaise, le reprsentant hatien a esquiss les contours dune coopration haitiano-togolaise. Il en a parl personnellement avec le De gauche droite: Dr. Josu Pierre-Louis (Haiti), reprsentant la Caraibe Amadou Diop (Sngal, pour lAfrique), matrielles. Il y a eu certes quelques difficults mais dans lensemble elles taient correctes a indiqu Dr. Pierre-Louis. Cest dailleurs dune interview au Togo. Des neuf partis qui ont concouru, cest celui du prsident cest le parti du Prsident de la

PAGE 13

Page 13 HAITI, QUEL ENVIRONEMENT ? (4) rsister une agriculture rsiliente (voir de voir comment rsister ces chocs. Cela nous ramne au texte de Jean Andr Victor. Pour augmenter la rsilience de lagriculture hatienne il faut encourager les pratiques rsilientes, dcourager les mthodes et techniques non rsilientes et renforcer les capacits institutionnelles par une nouvelle gouvernance favorable laccroissement de la rsilience. Ce qui nous conduit plupart de ces pratiques potentiellement rsilientes sont en perte de vitesse aujourdhui et mritent dtre encourages, systmatises et renforces. Il ne nous reste plus qu reprendre notre cadre de rfrence et placer ces pratiques dans le casier correspondant. Si on compare ce tableau celui de la semaine dernire, on constate que deux lments nont pas t repris : Au palier I (Humain), il nest plus question de la pression dmographique ; Au palier IV (Infrastructurel), il ne mentionne pas les problmes fonciers. Concernant la pression dmographique, il faut reconnaitre quil sagit dun problme de taille et que lon ne peut traiter la lgre. Il y a quelques dcennies, on a beaucoup parl de contrle des naissances ; mais en plus du fait que cest rsultat, une soi-disant gauche a men campagne contre cette politique avec des arguments stupides. En ce qui concerne le foncier, le problme nest pas moins compliqu. La rforme agraire demande par la AXES A B C D E F PALIERS HUMAIN S OCIO CULTUREL E NVIRON NEMENTAL I NFRA STRUCTUREL E CONOMIQUE ET FINANCIER POLITIQUE I HUMAIN Information et vulgarisation agricoles, enseignement et recherche agricoles II S OCIAL ET CULTUREL III E NVIRON NEMENTAL systmes agro forestiers IV INFRASTRUCTUREL irrigation et drainage infrastructures rurales (routes, silos) V ECONOMIQUE ET FINANCIER cultures associes renouvellement des semences la ferme nondpendance des intrants imports cultures de dcrue VI POLITIQUE optimisation du rapport cot/bnfice demander quelles sont donc ces pratiques rsilientes encourager ? La rponse vient juste aprs : les pratiques paysannes les plus rsilientes sont les cultures associes, le renouvellement des semences la ferme, les cultures de dcrue, loptimisation du rapport cot/bnfice, la non-dpendance des intrants imports et la vitalit des systmes agro-forestiers (Bellande, 2010). De mme, les pratiques rsilientes issues des institutions publiques ou parapubliques sont lirrigation et le drainage, linformation et la vulgarisation agricoles, la quarantaine animale et vgtale, les infrastructures rurales (routes, silos, crdit, etc.), lenseignement et la recherche agricoles. La jamais pu voir le jour et les efforts pour mettre un peu dordre dans limbroglio foncier ne sont pas prs de donner des rsultats. Pour le reste, on peut dire que les pratiques proposes lont dj t dans dautres contextes, ce qui ne veut pas dire que toute cette affaire autour dune agriculture rsiliente nest que du dj vu. Au contraire, vu les pressions qui sont exerces sur nous pour nous forcer opter pour des pratiques qui ne sont pas dans notre intrt, il nest pas inutile de prsenter nos arguments sous des angles diffrents dans lespoir que entendre raison. Bernard Ethart ( ( Mais troisime hypothse formule aussi ds le dbut par les observateurs. Clifford Brandt, prsum chef dun puissant rseau de kidnappeurs (pour rpter les dclenchement de laffaire) mais cest aussi et surtout lhomme qui en savait trop Par consquent impossible de le faire passer en jugement sans risquer de graves claboussures. Nationales. Et peut-tre aussi au-del des frontires. courriel de mise au point adress aux mdias, mardi matin. La confirmation de la thse dAVC ne met pas Le coroner est toujours en attente dautres rsultats des expertises quil a ordonnes et son rapport dinvestigation sera rendu public durant lautomne ajoute le service des communications du Bureau du coroner. Le Bureau du coroner a jug ncessaire dapporter ces prcisions devant lescalade mdiatique qui a cours depuis plus dune semaine au sujet de la cause du dcs de M. Joseph. Toute sorte dinformations et de thses ont plu sur la toile et dans les mdias sur le sujet. Un snateur hatien, Mose Jean-Charles, a t le premier voquer la possibilit dun empoisonnement du magistrat. Par la suite, de nombreux sites et publications sur Internet se sont empars du dossier, invoquant toutes sortes de scnarios. par le coroner est que Jean Serge Joseph a t victime dun accident vasculaire crbral et toute autre information qui a pu circuler au sujet de son dcs na jamais t avance, prcise Mme Guilbault. Elle rappelle galement que les rapports dautopsie dautopsie sur le dcs de M. Joseph na donc en aucun cas t diffus par le Bureau du coroner. Par ailleurs, lpouse du juge mari. Ce visa lui avait t refus auparavant par un consul de lAmbassade du Canada Port-au-Prince, ce qui avait soulev lire de la communaut hatienne de Montral. Le frre du dfunt, Fritz Joseph, a confirm linformation mardi matin sur les ondes de CPAM1410, la radio hatienne de Montral. Les funrailles taient prvues dimanche dernier mais ont t reportes en raison de ce problme de visa. ( mtropolitaine de la capitale Port-au-Prince. Aperues sur la nouvelle carte sismique du pays, Mole Saint-Nicolas (Nord-Ouest dHati) pour se poursuivre dans la valle du Cibao en Rpublique Dominicaine. Ces failles continuent daccumuler de lnergie, et le danger y est toujours prsent prcise Prpetit. Face aux risques sismiques, la construction parasismique est une ncessit. Elle doit se baser sur les Laurent Lamothe vendredi 9 Aot dans les rues de la commune des Baradres (Nippes) Et voil les trois hypothses fatidiques puises. Grce la paresse, naturellement suspecte, de notre appareil judiciaire. Bon apptit messieurs Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince ces failles peuvent se rvler, tout moment, trs fatales pour le pays, avertit lingnieur sismologue hatien, Claude Prpetit, lors de la prsentation, le vendredi 02 aot 2013, de ce rapport. Il sagit de la grande faille qui traverse toute la valle de Bourdon, les failles du Canap Vert, Morne Hercule et de Ptionville passant par Jalousie. Non seulement, il y a une faille qui passe au niveau de Jalousie, mais aussi il y a un ala et un mouvement de terrain trs fort dans la zone explique Prpetit. Dcrivant la nouvelle carte sismique, produite dans le cadre du micro zonage, Claude Prpetit indique les diffrentes formations gologiques et sismiques qui traversent laire mtropolitaine de la capitale Port-auPrince. Partant du Lac Enriquillo (Rpublique Dominicaine) pour se prolonger jusqu Plantain Garden (Jamaque), la faille de la presquile du Sud traverse Hati sur prs de 250 km de long. La faille septentrionale dans le Nord passe entre lile de la Tortue et le rsultats du micro zonage, prconiset-il, ajoutant, toutefois, que le micro zonage ne remplace pas la rglementation. Cest simplement un support cartographique dappui la rglementation locale La prsentation des rsultats prliminaires du micro zonage sismique, le vendredi 2 aot 2013, visait dceler les rles et responsabilits du secteur non tatique dans la gestion des risques et dsastres qui planent sur le pays. Elle sinscrit dans le cadre dun forum humanitaire avec diffrentes organisations non gouvernementales et les institutions de ltat hatien. Ce projet de micro zonage est ralis par un consortium runissant le Bureau de recherches gologiques et minires de la France (Brgm), le bureau des mines et de lnergie en Hati (Bme) et le Centre national (hatien) de linformation go-spatiale (Cnigs). Ralis de janvier 2012 juin 2013, ce travail de micro zonage entend fournir des donnes de base en vue de la ralisation dun plan de prvention de risque (Ppr) et dvaluation des risques sismiques.

PAGE 14

Page 14 Solutions de la semaine pass eDECA#OPA OPHIDIEN ROULOTTE DU##U#I# OSSELETS GEODESIE NE##U#ON ESPERENT Visitez Haiti en Marche sur Internet au www.haitienmarche.com 18LES JEUX DE BERNARD ERODES ELODES ELUDES ELUMES PLUMES PLUMER PAUMER SCRABBLEArrangez les sept lettres ci-dessous pour former un mot franais Solutions de la semaine passeEBAUDIEMEDIRA CERUSE E I S G E N SSolutions de la semaine passe: LES JEUX DE BERNARD Allez de MEDIRA, CERUSE en utilisant des mots du du vocabulaire franais, et ne changeant quune lettre par ligne.Mots Mls Y X Z N D Q C A K D J N X G A L U P U F S A Z T F A S A P O I L E S S A L O M O N E G L S J H P D H S J J U A S S I B E E N I U G C R C O N G O B R A Z Z A V I L L E N I I K N T L A S O M A L I E H B P C P I A N S S I Q J W Z M A D A G A S C A R P P T E H L T Y R G J L F M K N N E I H A O I E P A P C A D A E E W G I W R T S I R O N Z I B A W C T G O K B D V H U B Z T A R E I L A A L O A B L N T A I A O I K H R B U W A G B I X F E M O N G D A P D O G F S N M L N N Y S I I O N I W J E E G W O I W S Z E U U R N I X A C F C Z J E L W G R E I B M A Z Q K X Y A N R J A U G Y O Y K A T H S N V E S C R H N B I E U T D H Z L V A X M X K R F A Z D C N A T U O H B R V I N E I N I T S E L A P E R I O T I R R E T QTrouvez les 35 pays du monde aux taux de population de jeunes (de 0 a 14 ans) le plus lev dans le rectangle ci dessus. pour garantir la stabilit politique, prvenir un dysfonctionnement des institutions rpublicaines et maintenir la tte de lEtat des lus lgitimes. Il a en outre indiqu que lavant projet de loi soumis lExcutif sera transmis au Parlement aprs son examen et son appropriation par le Conseil des Ministres. Dun autre ct, le Chef de lEtat a mis lemphase sur lobligation de partage des responsabilits entre le CTCEP et la Direction Gnrale. Do ses efforts en vue dtablir des procdures, des mcanismes et des pratiques qui garantissent la sincrit des scrutins. P-au-P, 07 aot 2013 [AlterPresse] --Dans une semaine le Collge transitoire du conseil lectoral permanent (Ctcep) enverra des quipes dans les zones recules pour une valuation des Bureaux lectoraux dpartementaux (Bed) et des Bureaux lectoraux communaux (Bec) pour lvaluation de ces espaces, annonce linstitution. La semaine prochaine (du 11 au 17 aot) nous serons en dplacement dans les villes de provinces pour valuer les Bed et les Bec a fait savoir M e Nhmy Joseph, membre du Collge. Cette initiative est prise en attendant le vote de la loi qui devra rglementer lorganisation des prochaines lections snatoriales, communales et locales. Le projet de loi lectoral prpar par le Collge a t transmis lexcutif le 1 e juillet adopt en conseil des ministres ce mercredi 07 aot avant dtre envoy au parlement Le Ministre du Commerce et de lIndustrie (MCI) et la Direction des Zones Franches premire Zone Franche Agricole en Hati. Implante Trou du Nord, moins de 30 km du port du Cap-Hatien et de la frontire hatiano-dominicaine, cette toute premire Zone France Agricole hatienne produira environ 20 000 tonnes de bananes organiques, ainsi que dautres lgumes issus de lagriculture biologique. Le PDG dAgitrans S.A., Jovenel Mose, a indiqu que cette dmarche vise permettre ce qu Hati retrouve sa place sur la carte mondiale des pays exportateurs de bananes et de lgumes Le projet Nourribio, port par lentreprise hatienne Agitrans S.A., devrait crer, sur cinq ans, prs de 3000 emplois directs et 10 000 emplois indirects, rapporte un communiqu du MCI. Le directeur gnral de la DZF, M. Rode Prval, a de son ct soulign que ce projet vise non seulement amliorer les conditions de culture sur les 1 000 hectares ddies Nourribio, mais aussi augmenter les revenus des petits planteurs, et donc Le Ministre ai du Commerce et de lIndustrie, Wilson Laleau, a rappel quen tant que Zone Franche, Nourribio devra exporter au moins 70% de sa production, tout en cest--dire 15 ans dexonration dimpt sur le revenu et lexonration de la franchise douanire sur lachat des matriels dquipements entres autres. HPN Le Premier ministre hatien Laurent Lamothe tait aux Etats-Unis, le samedi 10 aot, pour prendre part la crmonie de graduation de la 3me promotion en sciences qui a pris la parole devant un parterre dtudiants, de professeurs amricains et de faire usage des connaissances nouvellement acquises en vue dtre utiles leurs communauts respectives. LAzure College [fond en 2004] est le fruit de la dtermination et de lengagement dun couple dimmigrants hatiens, qui a su se frayer un chemin dans la socit amricaine en russissant fonder cette institution. Le Premier Ministre sest dit fortement impressionn par les rsultats de lAzure College, considr comme lune En Bref... les dpens. AINSI JUG ET PRONONC PAR NOUS, Marleine Bernard DELVA, juge en audience civile ordinaire et publique du jeudi dix-huit deux mille Treize, en presence de Me. Joseph Elyse JEAN LOUIS, Substitut du Commissaire du Gouvernement de ce resort et avec lassistance du Me. Bony PIERRE, Av. En date du dix-huit Juillet deux mille treize ENTRE 1) La dame Gertin JOSEPH, ne Margalie BRIFILT, demanderesse dune part ; 2) Le sieur Gertin JOSEPH, dfendeur dautre part. PAR CES MOTIFS, Le Tribunal aprs examen, le Ministre Public entendu, maintient le Admet en consquence le divorce de la dame Gertin JOSEPH, ne Margalie BRIFILT davec son poux pour injures graves et publiques aux torts de lpoux ; Prononce la dissolution des liens de Delmas, de Transcrire sur les registres ce destins, le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la capitale soru peine de dommages-intrts de ce jugement ; compense les dpens.AINSI JUG ET PRONONC PAR NOUS, Marleine Bernard DELVA, juge, en audience civile ordinaire et publique du jeudi dix-huit Juillet deux mille Treize, en prsence de Me. Joseph Elyse JEAN LOUIS, Substitut du Commissaire du Gouvernement de ce ressort et avec lassistance Me. Gilbert MYRTHIL, Av. P-au-P, 12 aot 2013[AlterPresse] --Un groupe dindividus a attaqu, dans la nuit du deux homosexuels, selon AlterPresse. Deux vhicules auraient t incendis et des vitres dautres automobiles ainsi que La police a du intervenir pour protger les deux individus, dont lun serait un tranger, Charlot Jeudy, prsident et porte parole de Kouraj, une organisation qui dfend les droits des homosexuels, dnonce ce qui sest pass. Le responsable de Kouraj invite les deux victimes porter plainte en justice et annonce que son organisation entend chercher clairer les faits. dernier Condamnant ces actes, la Plateforme des organisations de dfense des droits humains (Pohdh) vite, pour le moment, de parler dhomophobie et suggre de prendre en compte le niveau dducation de la population. Le secrtariat excutif de la Plateforme estime qu on ne peut pas encore parler dhomophobie La population peut ne pas comprendre que certaines personnes ont des droits, notamment les enfants, les femmes, les handicaps, les migrants et galement les homosexuels, souligne la Pohdh. La Plateforme regrette que ltat ne sengage pas favoriser une meilleure ducation plus prioritaires : de meilleures conditions de vie pour la population et lintgrit des citoyens hatiens. Le commissaire du gouvernement prs le parquet du tribunal civil de Port-au-Prince, Lucmane Delille, ne veut pas encore se prononcer sur le dossier. Plusieurs manifestations hostiles aux homosexuels ont t organises, ces dernires semaines, dans la capitale hatienne et plusieurs dpartements du pays.

PAGE 15

Page 15 TI GOUT PA TI GOUT ak Jan Mapou Ayisyen an ak kominote etranje yo. Travay la te ft! Kominote yo te reponn an foul ak envitasyon nou an. L nou part lan pak sa-a, se lokal nou te etale. Machann fresko te kanpe djanm malgre chal-a, pistach griye-a pa t tw lwen, labapen, mayi boukannen, machann fritay, chyen janbe (machann manje kwit), ti kawl, chanm chanm, machann kokoye, kann annana, tchaka te f mikalaw. Nou te gen yon seksyon pou timon yo kote yo t ap sote kd, aprann jwe wosl, pench, monte kap, woule sk, jwe kay, jwe marl, tout jwt nou te konn jwe l nou te lan peyi nou. Nou pa t bliye granmon yo, yo tou, te gen seksyon pa yo kote yo t ap jwe domino, bezig, twa st epi kat. Mezanmi Mapou, fm di-w jounen sa-a pa t ap ka reyalize san sip biznis Ayisyen nou e nou te vizite yo tou. Depi nou part sou yo, yo gentan di nou wi, y ap bay patisipasyon pa yo, e yo te f-l. Nou gen anpil Atis lokal ki te pfme jou a tou. Tout te f li gratis ti cheri! Kit li te atis evanjelik, rasin, konpa, twoubadou yo tout te rasanble anba yon sl tonl pou yo te f k piblik la kontan. Konsil Jeneral Ayiti-a lan Atlanta, Gandhi Thomas ak tout fanmi li te vin selebre jounen sa-a avk nou tou. M ap voye yon gwo kout chapo bay Sosyete Koukouy Miyami pou bl delegasyon sa-a li te voye pou vin reprezante li a. Se pa ti kontan nou pa te kontan l Marleine Bastien, Nancy St Lger e Nedgine Pierre te debake sou nou, yo te ba nou yon gwo kout men e Nancy ak Nedgine te ba nou on tr bl pfmans. Nou te gen plizy radyo psonalite ki te la sou plas tou pou te retransmt jounen sila bay tout mon ki pa t ka f deplasman-an. Yon ladan yo se CS Live Show lan radio Promo 2000 anpil mon nan Atlanta, Miyami ou byen Jakml koute. Pwoj nou se pou nou selebre jounen sa-a chak ane. Sa t ap f nou yon gwo plezi si lt branch Koukouy yo ta mete sou pye on jounen konsa tou! Msi Mapou. Prezidan-Fondat Sosyete Koukouy-Atlanta Rektora Inivsite Leta d Ayiti ak Komite pou tabli Akademi Kreyl Ayisyen an enfme tout moun Palman an deside vote kont objeksyon Prezidan Martelly te f sou Lwa pou kreyasyon Akademi kreyl Ayisyen an. Nan seyans lendi 1 e Jiy 2013 la, tout Senat yo vote kont objeksyon an epi nan seyans 2 jiy a, Depite yo vote nan menm sans lan. Komite a kontan w Lwa sou Akademi kreyl Ayisyen an soti nan pasay. Dezym vt sa a ki ft nan tou de chanm yo, konsakre viktwa Akademi Kreyl la, ki se viktwa tout popilasyon an. Komite pou tabli Akademi Kreyl Ayisyen an remsye tout Senat yo ak tout Depite yo ki pa pdi twp tan pou yo reyaji sou objeksyon Prezidan an. Sa montre akl Palman an rekont enptans enstitisyon sa a ki la pou kore devlpman lang popilasyon an, lang ki simante tout Ayisyen youn ak lt. Komite pou tabli Akademi Kreyl Ayisyen an mande gouvnman an pou li pran an konsiderasyon volonte nasyonal sa a pou li pibliye Lwa sou Akademi an epi pran tout dispozisyon pou Akademi jwenn mwayen pou li travay km sa dwa Siyen: pou komite-a: Fritz Deshommes-vis-rekt inivsite Leta Ayiti ================================== Senmenn pase-a nou te bay lwa sou Akademi Kreyl la. Mon ki enterese konnen wl youn Akademi e ki travay Akademian pral f pou kore lang pp ayisyen-an; Tks sou Lwa Akademi-an nan jounal Haiti en Marche senmenn pase-a # 23 ( 7-13 out 2013) ; seksyon tigout pa tigout ak Jan Mapou, paj 15. Noumenm manm Sosyete Koukouy ki soti nan Mouvman Kreyl la f pou rive nan etap sa-a. Depi kreyasyon li, lang kreyl la se nan rale tire ak bonkou lese-frape si jodi-a nou rive ganyen youn Akademi ki pral chita sou lang pp la, pou devlopman peyi-a nan tout domn. Nou bat bravo pou ekip an Ayiti-a kap travay sou Akademian e nou mande gouvennman-an pou pibliye lwa sa-a ki gen youn enptans kapital nan pwogram edikasyon inivsl ak devlopman ki koumanse nan peyi-a. -----------------ak Pauris Jean-Baptiste Nap vire paj listwa, listwa t Dayiti. Nou pral chache reveye bonnanj tout sa nou jwenn, tout sa ki te di sou kesyon an. Listwa ki mt ak konfr tout souvnans va voye klte pou klere memwa nou. Nou va dekouvri kk gwo desizyon konsekan ki te pran. Yon b, nou pral w kk kominike zt te voye an kreyl ki balize listwa Ayiti. Yon lt b, nou pral kontre ak kk gwo desizyon ki te bay sou lanng kreyl la. ayisyen an. Konsa, nou va trape ki kalite svis lanng lan rann epi tt chaje pou Franse yo. Ayiti te yon pongongon ki tap f tensl dife nan men Lafrans. Chak gwoup nan sosyete Sendomeng lan tap leve koken. Mtdam sou mtdam tap ft. Jwt la te bosal. Lafrans, mt koloni an, te sou wout lepdan. Jwt mabyal la tap chofe andedan peyi a ant divs kan nan sosyete a. Lt b fronty ak sou lanm, Lespay ak Langlet te anchatpent ap f ti dife boule pou kapote Lafrans an Ayiti. Yo te tou benyen tou poudre pou f va sou Sendomeng. Sa f, tout jan, kat la tap bat mal pou mt koloni an, ni andedan, ni dy fonty. Lafrans rale yon dnye zl kat. Li frape li byen angran leve vwal mete kap sou Ayiti. Leger Felicite Santhonax te chf delegasyon an. Li te debake mesye yo. Debake yo debake, yo tonbe manniganse. Yo f kout sizo tribbab. Bout pa bout, Santhonax rive konprann fk li chanje taktik. Misye mete jwe jwt libte a. Paske se te chans li te genyen pou li pa retounen bkk Lafrans. Se te renk chans tou li te genyen, dapre li, pou li kenbe Ayiti anba pouvwa Lafrans. Men, anvan li frape bout domino Libte a, lap chache f yon dnye kout mtdam pou kraponnen esklav yo. Se pousa, nan Moniteur gnral de la patrie franaise de Saint-Domingue No du 26 mai 1793 men proklamasyon Plverl ak Santhonax f an kreyl. Kominike a di konsa: Tout esklav ki va rete mawon pandan yon mwa kan yo tchenbe li, yo va koupe zory a li, epi yo va make M. la sou zepol goch Pou mawon avk zam nan men, yo va touye a, Santhonax Kout gidon an pantan yo rado mon. Latranblad ponyen yo. Gen yon foultitid lt mon menm, se koudjay gaye pou yo. Santhonax bay yon kominike an vin lib pou yo gendwa jwi tou avantaj lt sitwayen franse ka jwi. Deklrarasyon Santhonax sa yo, se yon nan premye tks politik lanng lan nan literati lengwistik ayisyen. Se yon dezym moman gidon Santhonax la chavire plan Lafrans lan bouch anba. Lafrans pran nan pakonprann. Plan li gate pakanpak. Fk li rebat kat la. Se konsa Lafrans chaje 23 batiman ak yon dividal solda pou f jeneral Toussaint Louverture pran men li, rete nan wl li. Bato yo jete lank anfas lavil Okap Ayisyen. Napolon Bonaparte siyen yon kominike an kreyl ak an franse bay jeneral Leclerc pote pou mon Sendomeng. franse, yon e endivizib. Konsul la Repiblik Franse, ak tout zabitan, Sendomeng. Zabitan e vou tous ki dan Sendomeng. Ki sa vou tout ye, ki koul vou ye, ki kote papa zot vini, nou pa gade sa : nou save tanslman ke zot tout lib, ke zot tout egal douvan Bondye e dan zye la Repiblik. Dan tan revolisyon, Lafrans vwa tout plen miz dans la mm ke tout mon te f lage tout frans. Frans leve lezen kont lezot. frans zami. Tout heme gouvnman, tout obeyi li. Nansyon mm ki te an g, yo touche lamen avk franse. Vini don, zot de Sendomeng; eske vou pa franse itou? Vini touche lamen avk nasyon zot ki arrive. Vou va kontan anbrase fr ak zot. Yo va kontan anbrase vou. Kapitn jeneral Leclerc ke vou voye pou komande Sendomeng, li mene avk li tou plen navi, tou plen solda, tou plen kanon : men pa kre sila yo ki va di zot ke blan vle f vou esklav anko : yo manti plito ke kr yo, reponn e sonje byen ke se la repiblik ki bay lalibte et ki va ben save anpeche psonn de pran li anko. Solda la, navi la, tout se pou gade libte e gade peyi ki pou larepiblik. Vini don, zot tou, ranje kote kapiten jeneral Leclerc Se lap li pote, se tout zaf li vini ranje, se bon tout mond li vele. Blan, ng, tout se zanfan larepiblik. M, sila yo ki pa vle ranje kote li, ki pa vle obeyi li tout sa li va komande yo, va pini paske yo va trt a peyi a yo e a larepiblik. Siye: Bonaparte, pa premye Konsul Leclerc pote vini Sendomeng, li pa mande komant. Li montre a kl koman politisyen nan epk la te konprann nesesite 2 lanng yo pou kominike ak tout mounn alawonn. sa a. Men sa nou li nan atik 35 : de la Rpublique, son emploi est obligatoire dans les services publics. Nanmoins, la loi dtermine les cas et les conditions dans lesquels lusage du Crole est permis et mme recommand pour la sauvegarde des intrts matriels et moraux des citoyens qui ne Dapre fouy nou f jouk jounnen jodi a, se premye Manman lt rechch va f dekouvri lt son. Men annatandan se konstitisyon lanng kreyl ayisyen an yon ti plas pou li chita. Tankou P Georges Mathelier ta di : Tt kana resi moute tab Sajs ak bon konprann ayisyen di : Ti pay ti pay, zwazo f nichEskalye moute mach pa mach Eben, soti nan twazym moman pou nou rive nan katriym nan, nou pral pran moso nan yon J.C Duvalier janklodis la. Diskou a te ekri an kreyl, li te bay an kreyl. Men yon Nan agrikilti, mwen mande tout agronm, tout teknisyen, tout ajan pou yal rete nan mn, pou yo ganize af manje a. Agrikilti pa ft slman nan lakou DamyenMwen mande pwofes lekl rete nan lekl yo pou granmon kou timon nan mn pa rete ak plim je yo rd Mwen mande lentery mete latanyen nan zl tout vol t, tout Asp politik diskou a pa enterese nou. Sa se travay istoryen politolg yo. Sa ki konsekan pou nou se plas diksou a genyen nan istwa literati Mon ka mete diskou a nan lt lanng. Men tks orijinal la se an kreyl pou jwenn li. Sa antre nan mouvman lang kap pran jart. Nou rive nan senkym moman nan istwa lanng nan lanng lan pi plis toujou. Men sa lwa a di : Considrant que les conclusions du Rapport du Groupe de Recherche et dtudes sur le Crole Hatien : Considrant que lducation constitue pour ltat lun des moyens de sauvegarder lunit culturelle de la nation; Considrant que le comit dtudes de Recherches des procds et mthodes pdagogiques dans ses rapports a reconnu que, pour rendre lducation accessible tous, le crole soit utilis comme langue-instrument et comme objet denseignement. Sur le rapport du Secrtaire dtat de lducation Nationale, et aprs dlibration en Conseil des Secrtaires dtat, la Chambre lgislative a vot la loi suivante : Article premier : lusage du Crole, en tant que langue commune parle par les 90% de la population hatienne est permis dans les coles comme langue-instrument et objet denseignement Tankou nou w, lalwa woule tapi wouj pou lanng kreyl. Lwa sa a, se rezilta batay manch long anpil moun mennen. Mon andedan peyi, moun dey peyi a. Ayisyen kou etranje. Se yon gwo pa ki ft ak senkym moman an. Mande lanng kreyl la pase nan gran pt tankou franse, tankou angle pou antre nan sal klas, se yonn. Men lt kout zo a, se kouman ekri lanng lan pou amonize sistm nan? ske chak mon, chal elv, ckak etidyan mt ekri lanng lan jan yo pito? 31 Janvye bay prensip pou ekri lanng lan. Ki f, lanng lan antre nan ansyman. prensip li. Nan setym moman istwa lanng kreyl ayisyen an, nap lanng lan. Men sa nou li : Article 62 : Les langues nationales sont la Rpublique dHati. 1) Atik la bay yon repons legal pou tout dout moun ta genyen sou kreyl la tankou yon lanng. Chak kou yon moun mande si kreyl Les langues nationales sont le franais et le crole. 2) Depi digdantan kreyolis ap deklare kreyl se lanng nasyonal Ayiti. Les langues nationales sont le franais et le crole. 3) ki gen nan chwa sa a. Paske atik la di : Le franais tient lieu Espresyon tenir lieu vle di se yon konsiderasyon yo f pou ou, yon wl yo ba ou jwe, men se pa yon bagay ou genyen nan ou menm menm. Se yon peryd kote lanng kreyl la f yon boum peta. Li eksploze dechire tout karako ki tap sentre bas li. Nou pral site kk dat kote lanng lan pike jalon pou li bondi pi lwen. 1. bib la nt tradui an kreyl. Piblikasyon sa a, se yon gwo pwen po lanng lan. Paske se pwotestan ak katolik ki te mete tt yo ansanm pou f tradiksyon an. Nan lespas de mwa konsa, te gen plis pase 200 mil bib kreyl ki te vann. Nan listwa vann liv ki pa liv lekl, se yon gwo lamayl bib la f nan lavant liv an Ayiti. 2. Konstitiyant lan nan Pal lejislatif. Presyon pp ayisyen an te oblije mesyedam konstityan yo f tout diskisyon yo an kreyl. Anplisdesa, delegasyon reprezantan legliz katolik ak legliz pwotestan yo, ki te rankontre Konsy Nasyonal Gouvnman an, bay revandikasyon yo. Se pou Konstitisyon an ekri ni an kreyl li. Atik 5 lan di : Sl lanng ki simante tout ayisyen nt ansanm, li rekont se sl kreyl la ki lanng nasyonal pp ayisyen. Sa chita daplon ak reyalite lengwistik peyi a. Dezymman, atik la mete 3. franse. 4. deklarasyon. Minis Charles Tardieu otorize tout kandida bakaloreya ki vle, yo gen dwa reponn kesyon egzamen yo an kreyl. Eksepte literari franse. Selon kk korekt, yo te jwenn 5. J.B Aristide f 2 aksyon ki Atlanta, 15 Jiye 2013 Bonjou Mapou Samdi ki te 13 Jiy a, Sosyete Koukouy Lan Atlanta te prezante pou premye fwa, on Jounen an Ayiti, selebrasyon sa-a te ft lan Rhodes Jordan Park, ki chita lan lakou Lawrenceville,GA. Rezon selebrasyon sa-a se pou nou te ekspoze kilti ayisyen-an bay kominote Sheila BastienKoukouy Atlanta

PAGE 16

Page 16 BACK PAGE Jhonson Napolon, Prsident de lAzure College, a annonc un don de 10 bourses dtudes au Gouvernement hatien dun montant total de 400,000 dollars amricains, ainsi que dun laboratoire informatique dune valeur de 25,000 dollars. Le Premier Ministre a encourag les diplms dorigine hatienne de cette promotion, La direction du Conseil national de lenfance et de ladolescence en Rpublique apprhends en train de mendier dans les rues. Ces enfants seront soit rendus leurs familles, soit renvoys dans leur pays dorigine, lit-on dans le Diario Libre. Le directeur du CONANI, Kirsy Fernandez, a inform que linstitution travaille de concert avec le bureau du procureur de limmigration, en vue de protger ces enfants du phnomne de la mendicit et dradiquer cette pratique qui touche particulirement les enfants hatiens. M. Fernandez a dplor que malgr les nombreuses oprations menes pour contrer le phnomne de lexploitation des enfants et la mendicit, les enfants reviennent dans les rues sous les regards indiffrents des autorits. dans 105 camps, sont menaces dexpulsion force. Sur les 352 sites encore ouverts, prs de 75% sont situs sur des terrains privs et de nombreux propritaires font pression sur les dplacs dans le but de leur faire vider les lieux. Les communes les plus touches par les expulsions sont Delmas, Ption-Ville, Carrefour et Port-au-Prince, Grande Bretagne annonce un plan de relocalisation pour prs de 20,000 personnes vulnrables vivant dans les camps de dplacs. Dun cot de 10,7 millions de dollars amricains, ce programme vise galement appuyer les femmes victimes de violence, vivant dans les bidonvilles. En Bref...