<%BANNER%>

Haïti en marche ( May 29, 2013 )

Digital Library of the Caribbean
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00527

Material Information

Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Creation Date: May 29, 2013
Publication Date: 06-12-2013

Subjects

Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti

Notes

Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).

Record Information

Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869
System ID: UF00098809:00563

Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00527

Material Information

Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Creation Date: May 29, 2013
Publication Date: 06-12-2013

Subjects

Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti

Notes

Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).

Record Information

Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869
System ID: UF00098809:00563


This item is only available as the following downloads:


Full Text

PAGE 1

Le Premier ministre Laurent Lamothe face aux Parlementaires (photo Georges Dup/HENM Le Prsident Chinois et la Premire dame, Mr et Mme Xi Jin-ping ( / p. 4) ( / p. 7) PORT-AU-PRINCE, 10 Juin Une information de premire importance qui semble tre passe par-dessus notre par la convocation du premier ministre Laurent Lamothe et PORT-AU-PRINCE, 7 Juin Deux puissances coloniales. Deux guerres de lindpendance. Un sicle et demi de distance. Les mmes armes : la torture, les pires atrocits. ( / p. 5) ( / p. 3) ( / p. 6) ( / p. 2) La directrice de lInstitut du Bien-Etre Social et de Recherche, Arielle Jeanty Villedrouin Funrailles de Thrse Drystil Furcy le samedi 8 Juin 2013 Lucie Tondreau son gouvernement le 4 juin coul au Snat. Guerre de clochers parce que le pays rel tarde FURCY, 8 Juin Le peuple chinois noubliera jamais que Trinidad et Tobago a vot en 1971 en faveur du retour de la Rpublique Populaire de Chine aux Nations Unies. Cest le prsident de la Chine, Xi Jinping qui parle ainsi. Cest la premire visite dun chef dEtat de la Chine dans un pays de la Carabe. Le prsident Xi Jinping y a galement rencontr les leaders des autres nations de la Carabe qui nont plus de relations diplomatiques avec Taiwan (ni avec le Tibet du Dala Lama) comme rpublique indpendante. A ct de Trinidad et Tobago ce sont Antigua et Barbuda, la Dominique, Grenade, les Bahamas, Guyana et la Jamaque. Par contre nont pas t invits Sainte Lucie, St. Mais aujourdhui la France et la Grande Bretagne prennent deux directions opposes. PORT-AU-PRINCE, 9 Juin Ce week-end (8-9 juin) a t clture la semaine nationale de lenfance. Bizarrement comme une entreprise presque uniquement Miami, le 4 juin 2013 (AHP) Lhatienneamricaine, Lucie Tondreau, a t lue mardi maire de North Miami. Elle a battu son concurrent, lancien maire Kevin FURCY, 8 Juin Une petite femme hatienne bien ordinaire a eu droit cependant samedi des funrailles style Nouvelle Orlans, o la trompette de Louis Armstrong a t remplace par la musique de

PAGE 2

Page 2 EN BREF ... EN PLUS ... Hati en Marche th ( / p. 16) ( / p. 3) Hati fait une grosse erreur en rapportant quil existe une pidmie de Grippe Aviaire dans le pays voisin, la Rpublique dominicaine, entrainant une interdiction dimportation de produits carns (oeufs, poulets et autres) de la Rpublique dominicaine. Selon Santo Domingo, 5 personnes sont effectivement mortes dans ce pays mais plutt de la Grippe A (H1N1). interdiction continue, cela cotera la Rpublique dominicaine une perte de 2 millions de dollars en une anne. Pour les autorits dominicaines, il sagit donc dune mprise. Il ny a pas dpidmie de Grippe aviaire en Rpublique dominicaine. Il sagit plutt de la Grippe AH1N1. Celleci est transmise de personne personne et non par aucun vecteur animal. La Grippe A H1N1 a dj provoqu la mort de 5 personnes en Rpublique dominicaine. La Grippe AH1N1 est une maladie respiratoire qui est apparue pour la premire fois en 2009. Cette maladie est provoque par un nouveau virus de la grippe A. Il contient des gnes de plusieurs virus connus dorigine porcine, aviaire et humaine. Mais cest une grippe interhumaine. Dautre part, le ministre dominicain de la Sant, Freddy Hidalgo, a tenu souligner viande en provenance de la Rpublique Dominicaine. A loccasion de la Journe Mondiale de lEnvironnement, le 5 juin dernier, les deux chefs dEtat des pays se partageant lle se sont rencontrs Ouanaminthe (NE). Le projet consiste en un programme de reforestation. Les deux chefs dEtat, Michel Martelly (Hati) et Danilo Medina (Rpublique dominicaine), ont pris lengagement dentreprendre un programme de reboisement et de protger les ressources naturelles des deux pays. Le chef de lEtat hatien a fait savoir que la dgradation des ressources naturelles menace la survie des enfants, des adultes et de lenvironnement et que tous doivent sengager protger et prserver. soutenir Hati dans son programme de reboisement et de protection des ressources naturelles. Il a relev que chaque jour des hommes et des femmes qui peuplent la plante, polluent la couche dozone, lair, leau, les forts et contribuent lextinction de diverses espces danimaux. pays avec des plantes de diffrentes espces qui sont disponibles pour les Hatiens pour reboiser leurs bassins versants et les montagnes. Cest l un signe que le gouvernement dominicain est proccup par la situation de son voisin, a dit Danilo Medina, faisant savoir par ailleurs quau cours des neuf premiers mois, son gouvernement a plant six millions darbres de diffrentes espces tout au long de la frontire dominicohatienne avec la participation de 40 brigades qui orientent et dirige le ministre de lEnvironnement. Il a dclar que le plan de reboisement va servir de source demplois pour des milliers de familles, qui ont maintenant ce projet comme leur source de subsistance. Aprs Dany Laferrire, Jacques Stephen Alexis et Jacques Roumain, Franktienne, un amoureux des mots, fait son entre au Petit Larousse illustr, dition 2014. On lit la page 1495 Franktienne (Franck tienne), Ravine-Sche, dp. de lArtibonite, 1936, crivain hatien. Crateur de la spirale (esthtique du chaos et de la vie en mouvement), Kaselezo, 1985 ; lOiseau schizophone, 1993) ; HEros-chimres, 2002). Il est aussi peintre. (site HaitiLibre) Des changements seraient imminents au sein du gouvernement dirig par le Premier ministre Laurent Lamothe qui sapprte dsigner de nouveaux ministres, a appris Haiti Press Network. La dcision de changer certains ministres du gouvernement ou den dsigner de nouveaux aurait t prise aprs la prestation de lquipe gouvernementale convoque la semaine dernire au Snat de la Rpublique. Un arrt serait sur le plan dtre publi un nouveau ministre la Communication. Ce poste est occup depuis trois mois par la ministre de la Culture. Le ministre des Finances, Wilson Laleau, qui est galement devrait tre nomm soit aux Finances, soit au Commerce. Dautres changements sont prvus dans au moins trois ministres. LAgence amricaine pour le dveloppement international (USAID) et le Fonds Qatar pour la Reconstruction dHati (Hati Fund Qatar) ont sign le 6 juin un accord de partenariat pour la construction de plus de 140 maisons permanentes Cabaret. Le Fonds Hati Qatar apportera une contribution hauteur de 5 millions de dollars pour soutenir la construction de 148 maisons, une cole professionnelle et une zone commerciale avec des boutiques. Pour sa part, lUSAID offrira 4 millions de dollars sera ralis sur un terrain de 5,55 hectares offert par le gouvernement hatien. Ladministrateur de lUSAID, Rajiv Shah, a ritr lengagement du gouvernement amricain long terme pour aider Hati se relever et reconstruire. Nous sommes heureux de collaborer avec lEtat du Qatar et le gouvernement hatien pour dvelopper cette nouvelle communaut, a-t-il insist faisant valoir que cet accord qui fournira le logement durable des centaines dHatiens. De son ct, Mohamed Bin Abdulla Al-Rumaihi, lambassadeur du Qatar aux tats-Unis et prsident du Fonds Hati Qatar, a soutenu que laccord de partenariat avec lUSAID est un tmoignage de lengagement du Qatar travers le Fonds Qatar Hati pour aider le peuple hatien aprs le sisme dvastateur du 12 Janvier 2010. Cet accord va nous permettre de travailler ensemble pour construire Qatar Ville a t-il prcis. Le Fonds Hati Qatar gre les 20 millions de dollars promis par lEtat du Qatar pour la reconstruction dHati. Lancien premier ministre Yvon Neptune a dcid de se retirer de la vie politique, a annonc mercredi le porte-parole du parti Hatiens pour Hati Marc Forest Cassus. M. Neptune nous a transmis une lettre dans laquelle il fait part de sa dcision de prendre sa retraite en politique a dclar le porte-parole en rponse la question dun journaliste sur labsence de lancien chef du gouvernement la crmonie dinvestiture ( du nouveau numro un de lorganisation, lancien dput Jonas Tropicana. Un secret bien gard. Thrse savait-elle danser ? Elle, linfatigable, jour et nuit. Ses petits neveux et nices nous apprennent que ctait lune de ses dernires volonts. Qu sa mort, on ne pleure pas mais quon joue ses musiciens favoris, Tropicana. Personne qui sen tonne. Cest un trs grand honneur pour le (ou la) disparu. On sait mme en entendre qui sinquitent : en restera-t-il un qui poussera pour moi le rl ? Thrse, Thrse Drystil, morte le 31 mai dernier, lge de 69 ans, cest le double, la jumelle dElsie, mon associe en affaires. Elsie est plus ge mais cest Thrse laine. Le paratonnerre. Sr et indispensable. Thrse est la deuxime mre des enfants dElsie : Bernard et Pascale ; pour devenir leur premire mre quand Elsie a t embarque pour lexil sur ordre de Jean Claude Duvalier en dcembre 1980. Surtout pour la plus jeune, Pascaline. Thrse est celle qui a pris la petite dans ses jupes, qui a sch ses pleurs. Chass ses angoisses. Calm ses peurs. Pascale le lui rendra bien. Mre son tour de deux bambins, elle aurait voulu quils fussent levs aussi par Thrse. Les photos le montrent bien. Mais il y a une autre Thrse que ce dcs nous fait connatre. Celle qui a t un poto-mitan pour sa petite communaut de Furcy, 1400 mtres au-dessus de Portau-Prince. Et que, dans la chapelle pleine craquer, le cur de la paroisse a su si bien traduire. Dabord dans sa chambre lHpital de la Mission Baptiste, Fermathes. Jamais malade na t accompagne, jour et nuit, par autant et avec tant de soin et damour, dans sa longue lutte contre un mal implacable que le bon docteur Bernard appelle pudiquement un CA (traduisez un cancer sans rmission). Jai assist la dernire rencontre de Thrse et Elsie. Les deux complices. Elsie lui faisant un compte rendu, presque journalistique, de tout ce qui se fait pour la garder avec nous. Et Thrse, aprs plusieurs jours dun total mutisme, qui lui rpond comme toujours : Oui madame Tout le monde de lever les bras au ciel en criant : Alleluia Cest le miracle dun esprit de camaraderie (et de combat) toutes preuves. Deux personnes qui ont travers les coups les plus durs. Pour paraphraser le celle qui a pouss le rl lors de la mort de ma femme victime du sisme du 12 janvier 2010. On embarque le corps pour la morgue. Mais dans une tradition bien de chez nous, notamment dans nos campagnes, il manque quelque chose. Ce cri dchirant le silence et la douleur gnrale, et qui annonce la cantonade que lun de nous nest plus. Cest Thrse qui devait lapporter. On entendit soudain un bruit sourd suivi dun hurlement rauque. Et une personne roulant par terre comme une buche. Ne se possdant plus. exaucs. Mme si lallure chaloupante des porteurs de la bire na pu empcher les cris dchirants de proches inconsolables. Thrse est pour moi justement Des funrailles presque nationales faites par la communaut de Furcy une co-villageoise (photo Hati en Marche)

PAGE 3

Page 3 LACTUALITE EN MARCHE www.radiomelodiehaiti.com ( ( Burns, avec une majorit de avec 55.7%. Il sagit dune premire dans l`histoire de cette municipalit. Au premier tour, M. Burrns avait obtenu 32.2% et Lucie Tondreau 27.5%. Cependant, pendant les jours ayant prcd llection de Lucie Tondreau, les stations de radio et les glises hatiennes de Miami ont encourag les citoyens voter en faveur de Madame Tondreau de manire ce que la communaut hatienne puisse tre mieux servie. Ds lannonce des rsultats, lactiviste des droits humains dont la famille a d fuir le rgime de Duvalier, qui a fait des tudes au Canada, a lanc un appel lunit. J`aime ma communaut, les lections sont termines et il est temps que la communaut soit unie car nous avons besoin dune ville pote : parce que ctait elle, et parce quelle tait moi Moi aussi. En effet depuis le sisme de 2010, je vis avec Elsie et Bernard son poux. Je me rveille chaque jour 5h 30 du matin pour aller la radio. Mais avec lassurance que quelquun lest bien longtemps avant moi. Et une tasse de caf capable deffacer aussitt mme les plus vilains pour tous les rsidents, atelle lanc. La municipalit tait dirige par lavocat hatien-amricain Andr Pierre. Un autre hatienamricain, Philippe BienAim, a remport dans le district 3 les lections aux dpens de Jacques Despinosse avec 67. 26% du suffrage. Nanmoins, Mary Irvin qui est aussi dorigine hatienne a t battue dans le district 2 par Carol Keys qui a rcolt 61.95% des voix cauchemars. Mais la vie continue. Si jose, je vous pour celle que vous devinez. Oui les nouvelles de toute la famille. Et de son pays Hati, quelle aimait si chrement. Marcus, 8 Juin 2013 Franck Cin, PDG de Haitel que la justice hatienne a dclar en banqueroute Un nouvel pisode dans le feuilleton de Hatel. Cette fois cest le prsident directeur gnral de cette entreprise qui sest rig en une vritable vedette. Cela le jeudi 6 juin 2013 depuis son bureau New York via tlconfrence. Lhomme daffaires sest montr trs critique par rapport la dcision de ladministration Martelly/Lamothe de fermer officiellement cette compagnie de tlcommunication ainsi que la liquidation de 4 btiments lui appartenant. Cest un coup Cette dcision du gouvernement, a-til poursuivi, vise dcourager et liminer la classe moyenne du secteur national des affaires. Franck Cin pointe du doigt notamment le chef du gouvernement, Laurent Lamothe, et le directeur gnral de la Direction gnrale des impts (DGI) qui, selon lui, sont impliqus activement dans ce dossier. Selon Mr Cin, le numro 1 de la DGI tait le responsable la Hatel. Franck Cin a aussi fait savoir que cest lui qui a initi lactuel chef de primature dans le secteur des affaires. jai tenu ses mains pendants plusieurs annes pour lui faciliter la tche dans certaines activits a-t-il ajout. Lentrepreneur a dmenti vertement les informations faisant croire que sa compagnie a import des tlphones de marque zte et des quipements pour renforcer la capacit de la Hatel sans franchir les portes des douanes. La Hatel a t classe 5 e dans le rapport publi par la Direction gnral des impts pour les grands contribuables lors de lexercice daffaires. Franck Cin a prcis que la Hatel a une dette de 22 millions dollars amricains envers le gouvernement contrairement celle de 90 millions communique par Mr Jean Baptiste Clark Neptune. Plus de 150 coles ont t construites, une dizaines de projets ont t durant la priode o nous avons t dans le Cin sest prsent comme un patriote, un entrepreneur qui crer beaucoup demplois dans le pays. Sophar Sanon secteur de la communication sest flicit Franck Cin. Ce rsultat sest ralis suite un prt de 300 millions dollars amricains contract.. Les menaces de mort dont je fais lobjet, le mandat damener lanc mon gard, telles sont les causes de mon absence en Hati, a-t-il expliqu. A travers cette confrence de presse, Franck Lucie Tondreau lue maire de North Miami p.1 Excutif-Parlement : dialogue de sourds p.1 France et Angleterre : deux approches de lhritage colonial p.1 Quand le gant Chinois foule sans complexes les platebandes amricaines p.1 Une semaine de lenfance dans lindiffrence des lites p.1 A une chre disparue p.1 Gouvernements hatien et dominicain dans un programme de reforestation p.2 Parlons de choses srieuses p.13 La Grippe A H1N1 nest pas la mme que la Grippe aviaire tant redoute par les gouvernants hatiens p.2 La Minustah a dj commenc son retrait dHati, selon Nigel Fisher p.4 Cholera : des congressmen amricains crivent Ban Kimoon p.6 Whats up Little Haiti ? p.10 Un bilan mitig dans la continuit de lEtat p.12 Premiers forfaits Combo pour Touristes amricains p.13 Akademi Lang Kreyl la Bloke ? p.15

PAGE 4

Page 4 UNE ANALYSE Mais on soulignera que jusquici il sagit encore dargent international (les fonds PetroCaribe sollicits aprs les ouragans de lanne dernire) et non produit de nos propres capacits. Par consquent on nest toujours pas entr dans le Mais avec comme premire sinon unique recette : la Ou ce quil en reste. Mais, se dfend le snateur Privert au micro de Mlodie FM, il sagit non de pression mais dabord de ( voir de quel ct est son intrt et qui de plus en plus semble rgie par la seule impatience du te toi que je my mette. Par contre le titre de cette dpche de lagence locale AlterPresse est de la plus grande urgence : LEcosoc appelle ( / p. 5) LEcosoc souhaite aussi que le gouvernement tienne ses promesses dorganiser les prochaines snatoriales Mais plus que tout ces super consultants indpendants ne peuvent cacher que lEtat de droit et la bonne gouvernance ne sont que des mots creux sils ne marchent de pair avec la relance conomique. Au moment mme o les snateurs et le chef du gouvernement sont en train de striper autour du manque de clart dans les dpenses gouvernementales. La transparence et la rigueur sont certes primordiales quand il sagit dconomiser chaque centime, ne pouvant compter que sur ses seules capacits. rien voir avec le pays rel. Linternational y pourvoira, nest-ce pas, en mme temps que ce dernier multiplie des avertissements qui ne semblent nous faire ni chaud ni froid. Nous nous payons mme le luxe de lui dire : go home Une telle inconscience prsage que le pire reste toujours venir. Hati en Marche, 10 Juin 2013 Les prsidents dominicain Danilo Medina et hatien Michel Martelly lanant un programme de reforestation le mercredi 5 juin dans la ville frontalire de Ouanaminthe (NE) vif du sujet. Jusquici cest quoi nos propres capacits ? Lactuelle querelle sest ouverte sur des reproches des lgislateurs au gouvernement pour navoir pas atteint les A quoi le ministre de lEconomie rpond quon a quand mme fait mieux que lanne prcdente. Le gouvernement table sur des recettes de 52 milliards de gourdes, un montant en hausse de 14%. Hati compter sur ses propres capacits. Le pactole international est sec. Les Etats-Unis doivent serrer au maximum les cordons de la bourse pour viter le mme sort. Venezuela-PetroCaribe doit aussi remettre de lordre dans ses affaires. Pour Mr Gilles Rivard, le gouvernement hatien devrait tre le premier rpondre en cas de catastrophe naturelle dans le pays. Le diplomate canadien sexprime comme membre dune dlgation de lEcosoc (Conseil conomique et social des Nations Unies) au terme dune investigation de quatre jours en Hati. Faisant un bilan du pouvoir actuel, Mr Rivard croit que des changements importants ont t effectus dans la construction des infrastructures routires et les investissements dans les services publics. Relogement de 80% des dplacs du sisme de 2010. Mais lEtat de droit peine le sempiternel casse-tte de la dtention prventive prolonge. la contrebande, amlioration des mthodes de perception, incitation positive envers le contribuable etc). Et selon lui, cest faute dy parvenir que les performances prvues nont pas t atteintes. Pression ou modernisation fiscale ne peut cependant se confondre avec relance conomique mme si pouvant en tre un stimulant parmi dautres. Par contre aucune stratgie ne sest dgage au cours de cette sance orageuse au Snat pour, serait-ce, tenter damorcer un processus de relance effective et commencer rpondre lavertissement solennel de lEcosoc : prparez-vous devoir compter sur vos propres capacits Tourisme, agro-industrie, nergie, ressources minires, mais aussi chmage, inscurit alimentaire, criminalit, cholra tous ces points forts de lactualit semblent avoir t soigneusement vits au cours de la convocationbagarre du 4 juin coul au Snat. Comme si tout cela na de la MINUSTAH en Hati et concernant les plans pour lavenir de la Mission. La MINUSTAH a dj enclench la rduction de sa prsence en Hati. Au cours des deux dernires annes, le budget de la Mission a t rduit de 30% et la MINUSTAH a vu le dpart de 2 670 soldats, 1 740 policiers ainsi que 543 membres du personnel civil. Depuis fvrier de lanne courante, le gouvernement dHati et la MINUSTAH ont initi des discussions au sujet dun plan de consolidation pour le retrait de la MINUSTAH certains malentendus au sujet du statut actuel du dploiement Le Reprsentant spcial a.i. du Secrtaire gnral de lONU en Hati et chef civil intrimaire de la Minustah, Nigel Fisher (photo Georges Dup/HENM)

PAGE 5

Page 5 DE LACTUALITE ( ( gouvernementale. La directrice gnrale de lIBESR (Institut du Bien Etre Social et de Recherche), Mme Arielle Jeanty Villedrouin, se dmenant comme quatre. Courant toute la semaine en confrences de presse, plaidoyer dans les mdias, dmarches au Parlement, visite dorphelinats et clbrations sassume comme celui aussi de lenfant. Probablement parce quon est persuad que les ONG (organisations non gouvernementales) sont l pour a. Or puisque ce nest pas chez nous une cause assez reluisante, avec la crise conomique, ce sont les premires des ONG tomber en panne. aussi. En effet, tout sexisme mis part, le quota de 30% de femmes dans les centres de dcision (traduisez le pouvoir) na apport, ici, aucun changement. Contrairement ce qui se passe ailleurs. Si la femme est lavenir de lhomme, chez nous on attend encore quelle ( / p. 12) Enfants dHati (photo HPN) symboliques. Pourquoi cette indiffrence persistante de la classe politique pour une cause la plus naturelle et vidente qui soit ? Et nationale surtout. Kinann Parmi tous les scores ngatifs que nous rcoltons, quelle urgence peut ltre plus que les enfants abandonns eux-mmes ? Nous encore qui avons invent le terme rest-avk (traduisez petits esclaves domestiques) ? Probablement parce que cela manque de glamour lectoral. Ou pis, parce que nos lites ne peuvent imaginer une autre Hati sans 80% de chmeurs, le taux le plus lev de mortalit maternelle et infantile, et des enfants revtus de torchons qui mendient dans la rue ? Cest peut-tre a qui fait mousser nos discours politiques plus larmoyants et dmagogiques que a, tu meurs On se souvient des efforts de lUNICEF il y a quelques annes invitant les futurs lus inscrire dans leur programme lenfance comme priorit. Cest tomb dans loreille dun sourd. Mais encore plus tonnamment dune sourde Et pour cause, ce 8 juin on ne les pas autant entendu que les annes prcdentes. Oui, les enfants font peu les grands titres sauf sil arrive que la rubrique criminalit on dcouvre que les prsums meurtriers nont pas plus de 14 ans. Et mme moins. Comme cest dj trop souvent le cas. Les fameux baby gangsters depuis longtemps parmi nous. Pour linstant on semble navoir trouv de solution que se rfugier dans de gros vhicules blinds. Sa ki mouri zaf a yo. Tant pis pour les autres. Ou comme persistamment notre classe politique : faire la sourde oreille. Mais tt ou tard il faudra affronter le problme en face. Et alors rprimer, voir tuer de sang froid des enfants de moins de 10 ans parce que ceux-ci nauraient eu dautre modle que leurs ains devenus de clbres cads. Pour lempcher cest aujourdhui quil faut agir. Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince politiques, les reprsentants de la socit civile, ainsi quavec les membres de la communaut internationale. Le but de ma rcente tourne dans quatre pays dAmrique latine tait dexpliquer et discuter du plan de retrait. Les reprsentants des gouvernements de ces quatre pays qui sont entirement engags en faveur du succs dHati ainsi que de sa stabilit et son avenir prospre ont salu ce plan, pourvu que ce retrait soit ordonn et directement li des amliorations mesurables 8 mars 2013. Le document est disponible sur le site des Nations unies ladresse Internet suivante: http://www.un.org/french/ documents/view_doc.asp?symbol=S/2013/139 proviennent du budget des oprations de maintien de la paix des Nations unies. Elles ne sont ni empruntes Hati ni alloues par les diffrents fonds de dveloppement des Nations unies destins Hati. Les budgets pour le maintien de la cls pour le dveloppement des capacits et des effectifs de la Police nationale dHati (PNH); le renforcement de lEtat de droit et le respect pour les droits humains; le raffermissement des mcanismes judiciaires et de contrle; le dveloppement des capacits lectorales; le renforcement des capacits locales de gouvernance; et le soutien un dialogue inclusif. Le 20 mars, jai prsent un rsum de ce plan au Conseil de scurit des Nations unies. En collaboration troite avec le gouvernement, nous sommes ce plan afin dassurer quil est ralisable et quil contient des indicateurs clairs pour le renforcement des institutions nationales et la rduction de la prsence de la MINUSTAH. Par exemple, le plan comprend un indicateur cl concernant laugmentation des effectifs de la Police nationale dHaiti (PNH) 15 000 agents dici 2016. Nous avons tabli un groupe conjoint de travail qui fait le suivi de la mise en oeuvre de ce plan. Je suis convaincu que les acteurs hatiens et internationaux saccordent sur le fait que le retrait progressif et ordonn de la MINUSTAH dHati est dsirable et ncessaire. Ils sont aussi daccord que ce retrait soit li au renforcement graduel dinstitutions cls en matire de scurit, lections et Etat de droit. Au cours des derniers mois, jai eu lopportunit de discuter au sujet du plan de consolidation aussi avec les parlementaires, les chefs dun certain nombre de partis dans les capacits des institutions susmentionnes. La MINUSTAH compte continuer ce processus de dialogue transparent au sujet de la mise en oeuvre du plan de retrait avec le gouvernement, les parlementaires ainsi que les membres de la socit civile. Jinvite tout interlocuteur intress consulter la version initiale du plan de consolidation de la MINUSTAH qui est inclus en annexe au Rapport du Secrtaire gnral des Nations unies sur la MINUSTAH paru le Bataillon militaire de la mission onusienne de maintien de la paix en Hati

PAGE 6

Page 6 DETTE DE LINDEPENDANCE ( Londres indemnise les victimes de lpoque coloniale. Tandis que Paris refuse aujourdhui encore mme de se limaginer. Le gouvernement de Franois Hollande envisage de poursuivre en justice le CRIME, traduisez Comit pour le remboursement immdiat des milliards envols dHati Poitier), avait port surtout lemphase sur la mort de 32 colons blancs pendant la rvolte. On croirait entendre le rapport du grand intellectuel de gauche Rgis Debray quil rdigea en 2003 en plein bouleversement politique qui devait mener au renversement du prsident Jean-Bertrand Aristide le 29 fvrier 2004. Le rapport Debray utilisa comme argument pour Dette de lIndpendance qui la laissa exsangue. Ce qui apporte un clairage bien particulier aux Mais dune toute autre manire, la Grande Bretagne a accept le jeudi coul (6 juin 2013) dindemniser aprs la rpression sanglante de linsurrection des Mau Mau, une page tout aussi sombre de lhistoire coloniale britannique. Environ 160 anciens gurilleros, certains trs gs, Une fois les frais davocats pays, plus de 5.200 plaignants se partageront 13, 9 millions de livres britanniques (quelque 15 millions de dollars). Au bout dune bataille judiciaire de quatre annes, le gouvernement britannique a galement exprim des regrets sincres sans aller jusqu prsenter des excuses formelles. (Reuters) Le gouvernement reconnat que des Kenyans ont t soumis des tortures et dautres formes de mauvais traitements aux mains de ladministration coloniale a dclar le chef de la diplomatie britannique, William Hague, devant la Chambre des Communes, Londres. Au moins 10.000 personnes, selon lestimation la plus modre, ont trouv la mort pendant linsurrection Mau Mau (1952-1960). A lpoque, lopinion internationale, y compris emport le gnral Leclerc, beau-frre de Napolon Bonaparte, et bon nombre dautres membres de larme doccupation envoye dans la colonie de Saint Domingue pour mter la rvolte des anciens esclaves. Le dernier point qui faisait hsiter le gouvernement britannique cest que cette dcision dindemniser des victimes datrocits pourrait mener des ressortissants dautres anciennes colonies envisager aussi une action contre Londres, comme en Inde, au Ymen, en Palestine, en Malaisie ou Chypre. Argument galement utilis par la France mais pas pour aboutir aux mmes conclusions. que le gouvernement knyan avait hrit de la responsabilit des faits commis pendant la priode coloniale au moment de laccession du pays lindpendance en 1963. plus simplistement que tous ses prdcesseurs) que : ce qui a t a t Il ne restait comme choix possible que celui quutilisera la tlvision franco-martiniquaise : la commmoration autour dune fausse image dAim Csaire. Ou comment on peut parler de labolition de lesclavage dans les Antilles sans mentionner mme une fois le nom de Toussaint Louverture, voire de Dessalines, ni mme de Saint Domingue. la plus grandiose sur lIndpendance dHati, La Tragdie du Roi Christophe. Hati en Marche, 7 Juin 2013 repousser les prtentions du gouvernement Aristide forcer la France restituer la Dette de lIndpendance que cest le gouvernement hatien de lpoque (prsident Jean-Pierre Boyer, 1818-1843) qui en avait propos librement le paiement. Document lappui. Comme sophisme, peuton faire mieux ? La nouvelle nation tait sous une constante menace de la France de Charles X pour en reprendre possession et y rtablir lesclavage. Outre quelle ne pouvait avoir aucun alli puisque mauvais exemple pour toutes les autres puissances ayant toutes encore des esclaves. Le 10 mai 2013, loccasion de la Journe nationale des mmoires de la traite, de lesclavage et de leur abolition, le prsident Franois Hollande a et quon appelle couramment la Dette de lIndpendance dHati. Aujourdhui value quelque 20 milliards de dollars en monnaie actuelle, cest la somme pharamineuse que la nouvelle nation indpendante Hati (1804) a t force de verser la France en guise de ddommagements pour les colons franais que lindpendance a contraint fuir lancienne colonie. Hier la perle des Antilles. Selon Senghor, Saint fois plus la France aux 17 e et 18 e sicles que toutes ses colonies africaines au 19 e sicle. Cette terrible saigne a handicap le dveloppement normal de la nouvelle nation (outre quelle sera mise lindex par toutes les autres puissances de lpoque, toutes esclavagistes, y compris les Etats-Unis). HPN Dix neuf (19) membres du congrs amricain, par lintermdiaire de la dmocrate Maxine Waters, ont exprim leurs inquitudes au secrtaire gnral de lONU sur de cholra en Hati. Les parlementaires amricains exigent du Secrtaire tenu de son rle probable dans lintroduction du cholra en ajout dans la note. Lpidmie de cholra sest dclare en Hati dans la foule du sisme dvastateur du 12 janvier 2010, une catastrophe qui a fait des milliers de victimes. Au total plus de 650.000 personnes ont t touches et 8.100 personnes sont dcdes depuis le dbut de lpidmie, en octobre 2010. gnral Ban Ki-moon quil utilise son bureau et son influence pour faire en sorte que les Nations Unies assument la responsabilit de lintroduction du cholra en Hati et engagent un niveau adquat de ressources pour soutenir les efforts de lutte contre lpidmie. Nous sommes proccups par le rejet des Nations Unies des demandes formules par 5,000 hatiens victimes du cholra et les familles des victimes, qui poursuivent lorganisation des Nations Unies demandant une indemnisation, des excuses publiques et une rponse nationale lpidmie de cholra crivent les congressmen amricains. En tant quamis du peuple Hatien, nous sommes profondment proccups par labsence de progrs par les Nations Unies, compte Ecoutez sur le 103.3 fm ou www.radiomelodiehaiti.com avec Marcus Reprsentante de Californie, Maxine Waters

PAGE 7

Page 7 ECONOMIES EMERGENTES ( Kitts et Nevis, St. Vincent et les Grenadines. Et, bien sr, Hati non plus. Ces derniers pays maintiennent des liens diplomatiques avec Tawan au niveau dambassadeur. infrastructures touristiques, portuaires et aroportuaires dans les Carabes. Bien sr vous devinez la question : pourquoi Hati na-t-elle point t la rencontre de Port of Spain avec le prsident de la Rpublique Populaire de Chine ? Hati qui voudrait nourrir aujourdhui les mmes ambitions que ses voisins caribens. Le prsident Michel Martelly assurant jusquau mois de juin 2013 la prsidence tournante de la Communaut Carabe prsident amricain Obama Washington. Dressant un bilan de sa visite dans le sous-continent, Jinping a dclar que cest une rgion pleine de dynamisme et despoir, disposant de conditions sans pareil pour son dveloppement A ses yeux, le signe dun nouvel ge dor. Auquel la Chine nentend pas rester en dehors. Ds 2016, dit le numro un chinois, la Chine remplacera lUnion Europenne comme deuxime plus grand march dexportation pour lAmrique latine aprs les Etats-Unis. Aussi, sans hsitation, la Chine investira plus de 500 milliards de dollars ltranger dans les prochaines cinq annes. Et pour finir, plus de 400 millions de Chinois voyageront dans le monde durant la mme priode. Do lintrt des crdits destins la rnovation des des 3 milliards de dollars de crdits la construction de nouveaux aroports, de nouvelles centrales hydro-lectriques, de rnovation des infrastructures touristiques ? La rponse cest ni plus ni moins parce que Hati maintient des relations diplomatiques avec lautre Chine, Tawan. Pour Pkin, il ne doit y avoir diplomatiquement quune seule Chine. Et plus le gant chinois prend du poids, plus il ne transige pas. Vous tes avec moi ou contre moi La Chine est aujourdhui la deuxime puissance conomique du monde. Tout de suite aprs les Etats-Unis. Il fut un temps o choisir entre Pkin et Taipei (la capitale de Tawan, un protg des Etats-Unis) ctait choisir entre le communisme et le capitalisme. Mais aprs la Carabe et lAmrique latine, le prsident Xi Jinping sest rendu tout droit la Maison Blanche. O il a t galement reu les bras ouverts. La querelle idologique a vcu. Le monde entier is open for business. Hati fait partie des rares pays qui nont pas cd lexigence de Pkin et qui gardent encore des relations diplomatiques avec Tawan tandis que, en cela contrairement participation (peut-tre pas tout fait fortuite) du vice-prsident amricain Joe Biden. on dirait. Pourtant tout change autour de nous. La Maison Blanche aujourdhui ne considre pas comme un affront quun concurrent vienne fouler son traditionnel pr carr sudamricain avant de venir le visiter lui aussi le plus simplement du monde. Cest lenvers de la Doctrine de Monroe (1823) : lAmrique aux Amricains Tandis que cest vers lEurope que les Etats-Unis veulent ouvrir les bras. Rfrence : dernier discours sur lEtat de lUnion de Barak Obama. Un nouveau march commun lchelle de tout lOccident dit chrtien. Face aux nouvelles puissances conomiques mergentes. Hati, seule, qui ne change jamais Hati en Marche, 8 Juin 2013 la majorit des autres membres de la Caricom, cest la Chine qui na quun simple bureau daffaires Port-au-Prince. Cest donc une vraie guerre des nerfs entre la Chine et Hati Nous pensons, quoi quil en soit, quil nest pas facile de voir ses propres allis (ceux de la Caricom et dont le prsident Michel Martelly assure jusqu ce mois de juin la prsidence avantages tandis que rien ne vous empche aujourdhui den faire autant si ce nest, eh oui, simple Mais quen est-il de lintrt national ? La semaine prcdente Michel Martelly prsidait dans cette mme capitale de Trinidad et Tobago un sommet de la Communaut Carabe. Avec la Au cours de la rencontre de Port of Spain (Trinidad), le prsident Xi Jinping a offert des crdits, taux avantageux, 9 pays de la Carabe totalisant 3 milliards de dollars. Nous apprcions rellement cette gnrosit sest exclame la Premire ministre de Trinidad, Kamia Persad-Bissessar. Ces prts serviront construire de nouveaux aroports, des centrales hydro-lectriques, rnover les infrastructures touristiques et amliorer les systmes de transport maritime. Le prsident chinois a galement sign un mmorandum pour une coopration en matire dexploration de ressources minires. Egalement pour le transfert de technologies en agriculture, sciences mdicales et ducation. Ensuite Xi Jinping a fait voile vers Costa Rica. Puis le Mexique. Avant de rencontrer le Cette anne encore, la cit de Dumarsais Estim tait lhonneur, avec la deuxime fte du livre, ddi au plus crivain anglais William Shakespeare. Ce grand rendez-vous des Verrettes avec le livre, organis les 19, 20 et 21 Avril 2013, et dont la paternit revient au dput des Verrettes, Vikens Drilus, a vu la prsence dcrivains de renom, tels que Frank tienne, Christophe Charles, Marc Exavier, ainsi que ltoile brillante de la nouvelle gnration dcrivains Verrettiens, raliser la vente-signature de son troisime et nouveau livre intitul <>. Des maisons ddition de Port-au-Prince, telles que Konbivit, les ditions Choucoune, limprimerie de lUniversit dtat dHati, ont aussi rehauss, par leur prsence, ce mmorable vnement. je ne saurais passer sous silence la participation des invits de marque, tels que Harry Registre, professeur en communication la Facult des sciences humaines de Port-au-Prince, le dput lArtibonite Anick Joseph, et la clbre Journaliste Liliane Pierre-Paul, qui a dlivr avec brio une confrence de presse intitule <>. Au cours de sa prsentation, Liliane a reu, en maintes fois, des ovations nourries dune audience Htroclite, mais surtout compose de jeunes qui navaient pas heureusement vcu sous ces dictatures Hatiennes ou lon ne parlait que par signe et ou lon ne pouvait oser lire certains livres. Le clou de ce grand rendez-vous culturo-littraire, a t incontestablement, Frank tienne, qui a su galvaniser et mnag aucun effort pour exhorter les Verrettiens cultiver un amour fou pour les livres, car a-t-il martel : <> Dclaration chaudement applaudie par une assistance acquise sa cause, et qui ne se serait pas sentie lasse de lcouter pour un ou deux autres jours de plus. Bien que Frank tienne soit g de 77 ans, nous lui souhaitons une trs longue vie, car comme a dit lautre : << Quand un vieillard meurt, cest une bibliothque qui brle.>> Esprons que cette noble et louable initiative du Dput Vikens Drilus se perptuera et deviendra une sorte de plerinage annuel aux Verrettes, attirant une foule immense, venue de tous les coins et recoins dHati, linstar de la fte de la Notre Dame de la Nativit, Sainte Patronne de la Ville des Verrettes. Ce souhait ne saurait tre farfelu, vu que Verrettes a donn naissance lun des plus progressistes prsidents dHati. Esprons aussi quen assurant la permanence de cette grande potes dont la renomme dbordera les frontires nationales. aux Verrettiens qui staient abstenus dy participer pour quelques motifs politiques-daprs certains oui-dire--, faire acte de prsence, lanne prochaine, en vue dun succs encore plus clatant de la troisime dition de <>. Car toute tendance, de part et dautre, la politisation de cette belle initiative, ne ferait que tuer la Joseph Carex Turenne et leurs esprits, par son loquence, sa manire directe et claire de vhiculer son message porteur despoir. Frank tienne na

PAGE 8

Page 8 NATCOM

PAGE 9

Page 9 BANQUE NATIONALE DE CREDIT

PAGE 10

Page 10 Mercredi 12 Juin 2013 WHATS UP LITTLE HAITI ? with Pascale E. Taddeo Mayor Lucie Tondreau Presidents Michel Martelly (Haiti) and Danilo Medina (RD) picture by Thony Belizaire After a long, contentious campaign frequently peppered with racial undertones, Lucie Tondreau was elected Tuesdays (June, 4 th ) runoff, she beat her opponent Kevin Burns with 55.7 percent of the vote. Tondreau was one of seven candidates originally vying for the Mayors seat in the general elections last May. In honor of World Environment Day (June 5 th 2013), Haitian President Michel Martely and his Dominican to be reinforced, and drinking water and sanitation need to be accessible to all citizens. Nevertheless, Ban noted that an oral vaccine against cholera is a necessity that must be handled immediately. What Haiti needs is a partner ready to supply one purchase of vaccines that will be administered for free to people of modest means. Dominican Republic, the Ministry of Commerce and Industry released a statement on Thursday, in which it informed Haitian consumers, users of the Haitian-Dominican border, as well as importers, and retailers, that the import and sale of meat products, and especially poultry, eggs, and live animals the Dominican Republic, have been prohibited until further notice. This ban, according to the Ministry of Commerce takes effect immediately. SANTO DOMINGO, Dominican Republic, June 9, ago. In a statement on Friday, the Dominican Ambassador to Haiti Ruben Silie, said Haiti erroneously reported that the the disease as a reason for imposing a ban on the importation of meats, chicken, eggs and other products. Last week Haitis imports from the Dominican Republic, following the death of vaccines to pregnant women, senior citizens and children. Records from the Government in the Dominican Republic state that 25 million eggs and 8 million chickens are sold each year to Haiti. If Haiti keep banning the chicken market, well lose 75 million pesos (US$2 million) said Manuel Escano, president of the Dominican association of egg producers. A statement from the Ministry of Public Health and Population (MSPP) in Haiti said, con sumers and users of the Haitian-Dominican border as well as importers and retailers that import and sale of meat products, particularly poultry, eggs and live animals Republic are prohibited until further order. (As published in The Gleaner a Jamaican publication) The First Haitian Church Evangelical of Palm Bay, founded by Pastor Hugues Douyon, will be inaugurated on June 23rd in Palm Bay, a city in Brevard County, Florida. Several well-known personalities in the Haitian Christian Church from the U. S., Canada and Haiti, will take part in this inauguration ceremony. The new church will be able to house 400 members. Evangelical Haitian Church of Palm Bay was founded on April 14th 1994 by Pastor Hugues Douyon. Up until now, this church has shared space with the American Church The Mission for 19 years. Tondreau, 52, owns a public relations company Tondreau and Associates. She will be one of three Haitian Haitian-American majority. As in previous years, the electoral campaign was carried largely on the radio airwaves of creole radio shows, and in local churches, where Haitian-American candidates urged the public to vote for them in order to be better represented. Now that the elections are over, Lucie Tondreau, along with the other newly-elected council members said they are residents and businesses. Tondreau planned to have a transparent government: This is going to be a vibrant city with residents that will come together. Our citizens will have access, she said. Some of her priorities include securing funds to hire after-school program for kids. The other two Haitian-American council members who will be serving alongside Tondreau are Philippe BienAime, 47, who was also recently elected, and Marie Erlande Steril, who was elected in 2011. Carol Keys, another newlyelected council members, and Scott Galvin, make up the rest of the City Council. (Includes information written in the Miami Herald). to permanently reforest their two countries. This undertaking will allow the two nations on the island to work jointly to reforest the island of Haiti (Hispanola). Naturally, we are far apart from the Dominican side desert on the Haitian side, and the green landscape on the Dominican side. The Haitian problem is not in making resolutions. We are experts at making promising resolutions but we must be vigilant about keeping them. For example, we must put an end to cutting fruit trees such as mango, avocado, breadfruit to make wooden planks, as its being done in the region of Bedoret (This is hardly an exception). The slogan for this campaign is Two countries, one island under environmental protection. Well see what comes of it. The Ministry of the Environment announced that 116 million seedlings will be planted by the ministry during the next three years. With the efforts undertaken by the government, the countys forest cover should go from 1.4 percent to 4.2 percent. On Wednesday, U. N. Secretary General Ban KiMoon called upon philanthropists to Make an intelligent investment for the future of the world by joining the United diseases, that kill millions of people every year. Today we have the ability and the necessary threats in the world: malaria, polio, tetanus, measles and HIV infections in newborn babies, declared Ban at the Second Annual Forbes 400 Summit, which took place at the U. N. headquarters in New York. Not only can we do it in our For legal ads online, go to http://legalads.miamidade.gov REQUEST FOR PROPOSALSSHOE SHINE CONCESSION SERVICES RFP No. MDAD-07-11 The Miami-Dade Aviation Department is announcing the availability of the above referenced advertisement, which can be obtained by visiting the Miami-Dade Aviation Department (MDAD) Website at http://www.miami-airport.com/business_advertisements.asp and then, selecting the respective solicitation. Copies of the RFP solicitation package can only be obtained through the MDAD, Contracts Administration Division, in person or via courier at 4200 NW 36th Street, Building 5A, 4th Floor, Miami, FL 33122 or through a mail request to P.O. Box 025504, Miami, FL 33102-5504. The cost for each solicitation package is $50.00 (non-refundable) check or money order payable to: Miami-Dade Aviation Department. This solicitation is subject to the Cone of Silence in accordance with section 2-11.1(t) of the Miami-Dade County Code. Ban Ki-Moon also drew attention on the elimination of cholera in Haiti. The United Nations is trying everything it can to eliminate cholera in Haiti. But to support the Haitian government, we need to close a large financial deficit... In the long term, the health system in the country needs

PAGE 11

Page 11 ANNONCES DIVERSES Le Tribunal de Paix de Delmas comptemment runi en son local ordinaire a rendu publique et en ses attributions civiles le jugement suivant : Entre : les poux Lyonel Henry SALOMON et femme ne Nicole SALOMON tous citoyens Amricains passeports aux Nos. Respectifs : 209609282 et2126647963 reprsent par leur mandataire Lyonel Jean propritaire, 003-504-938-8, ayant pour avocat du Barreau de Portau-Prince Me Calixte PAUL MARIE et Me. Touchenel patent et imposs aux numros : 003-002-021-8 ; 450195 ; 421695 et007-952-170-5, avec lection de domicile sis en leur Cabinet 5, Rue Cormier ltage (Nazon). Et : 1) Le sieur Ernst Joseph, demeurant et domicili Delmas 41, Rue Dadeau # 2 Bis. 2) La dame Claudette Richard, demeurant et domicili Delmas 41, Rue Dadeau # 2 Bis. 3) Le sieur Mario Chteau, demeurant et domicili Delmas 41, Rue Dadeau # 2 Bis. 4) La dame Magalie Borgne, demeurant domicili Delmas 41, Rue Dadeau # 2 Bis. 5) Le sieur Clerg Wislande, demeurant et domicili Delmas 41, Rue Dadeau # 2 Bis. PAR CES MOTIFS : le Tribunal aprs avoir dappel, se dclare comptent pour connaitre de cette affaire ; Maintient le dfaut requis et octroy contre les cits laudience du 1 er Mars 2013, ordonne en consquence lexpulsion des lieux des lieux des nomms Ernst Joseph, Claudette Richard, Mario Chteau, Magalie Borgne, Clerg Wislande et tous les autres occupants, dans la maison du requrant sise Delmas 41, Rue Dardeau no. # 2 Bis, par eux occups illgalement ; Accorde lexcution provisoire sans caution sur ce chef nonobstant les voies de recours opposition, appel, dfense dexcuter et pourvoi en cassation ; Condamne chacun des cits dix mille gourdes comme dommages-intrts. du jugement. DONN DE NOUS, Me Accin Emilio, juge en audience publique et civile du premier Mars deux mille Treize ; An 210 me de lIndpendance, avec lassistance du IL EST ORDONN etc EN FOI DE QUOI etc AINSI SIGN : Me Accin Emilio, juge Joseph Fait Port-au-Prince le 3 Juin 2013 Me Calixte Paul Marie, Av. Me Touchenel Prsendieu, Av. stag. PAR CES MOTIFS: le Tribunal de paix de accueille en la forme Ilmitide Josil contre les nommes Anna SANON et Anicia Mose, en vertu de la citation du quinze (15) Mars 2013 Ministre de lhuissier Jean Lelio Brutus du Tribunal de Premire Instance de Port-auPrince se dclare comptent pour trancher sur la diffrend, maintient le dfaut octroy la demanderesse contre son adversaire ; reconnait la faut des cites pour avoir occup illgalement la maison de la requrante ; Ordonne en consquence lexpulsion des nommes Anna SANON et Anicia Mose quelle occupent illgalement. Accorde lexcution provisoire sans caution du jugement. Commet jugement, ce avec commandement.AINSI JUG ET PRONONC PAR NOUS, Me. Pierre BELVU, juge de Paix Supplant de la Commune de en audience publique et civile du mardi 26 Mars 2013. An 210 me de lIndpendance.Il est ordonn etc En foi de quoi etc Me. Placide LRITO Avocat PAR CES MOTIFS: le Tribunal, aprs examen, sur les conclusions du Ministre Public, maintient le dfaut octroy contre la partie dfenderesse la susdite audite audience, pour le profit dclare fonde ladite action. Admet en consquence le divorce de la dame Maryse NICOLAS davec son poux Abraham NICOLS FANOR pour injures graves et publiques aux torts de lpoux ; Prononce la dissolution des liens matrimoniaux de lEtat Civil de la Section Sud de Port-au-Prince, de transcrire sur les registres a ce destins le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la capitale sous peine de dommagesintrts envers les tiers sil y chet ; commet lhuissier prsent jugement, compense les dpens. AINSI JUG ET PRONONC PAR NOUS, Jacques Hermon CONSTANT, Juge en audience civile ordinaire et publique du six Dcembre deux mille douze, en prsence de Me. Jean Claude DABREZIL, Substitut Commissaire du Gouvernement de ce ressort avec l sige. Il est ordonn ..etc En foi de quoi ..etc Me. WAGNAC Bony, Av. PAR CES MOTIFS, Le Tribunal aprs examen, le Ministre Publique entendu, maintient le dfaut octroy dclare fonde la dite action. Admet en consquence le divorce de la dame Lonel BELONY Ne Manouchecar JANVIER, davec son poux pour injures graves et publiques aux torts de lpoux. Prononce la dissolution des liens matrimoniaux existant entre lesdits poux, Ordonne au-Prince, de transcrire sur les registres ce destins le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la Capitale sous peine de dommages-intrts envers les tiers sil y chet. Commet lhuissier Jean Joseph Donald CADET de ce sige pour la RENDU DE NOUS, Me. Marleine Bernard DELVA, juge en audience civile ordinaire et publique, du jeudi cinq Juillet deux mille douze, en prsence de Me. Joseph Elyse JEAN LOUIS, Substitut Commissaire du Gouvernement de ce ressort et avec lassistance su sieur IL EST ORDONN tous huissiers sur ce requis du Ministre Public prs les Tribunaux Civils tenir la publique dy prter la main forte lorsquils en seront lgalement requis. EN FOI DE QUOI la minute du prsent jugement AINSI SIGN : Marleine Bernard DELVA et Joseph PIERRE LOUIS. POUR EXPDITION CONFORME COLLATIONNE Me. Applys FELIX PAR CES MOTIFS: le Tribunal, aprs examen et sur les conclusions du Ministre Public, accueille laction du conqurant pour tre juste et fonde ; Maintient le dfaut octroy contre la partie dfenderesse laudience susdite ; pour le dfaut, dclare fonde ladite action ; Admet en consquence le divorce du sieur Eder CLIZIER davec son pouse ne Marie Venus GAUDIN pour injures graves et publiques aux torts de lpouse ; Prononce la dissolution des liens matrimoniaux existant entre lesdits EST de Port-au-Prince de transcrire sur les registres ce destins le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera publi dans lun des quotidiens sditant la Capitale sous peine de dommages-intrts envers les tiers sil y chet ; Commet lhuissier Jean Joseph Donald CADET Compense les dpens. RENDU DE NOUS, Jacques Hermon CONSTANT, juge en audience civile, ordinaire et publique du mercredi treize Mars deux mille Treize, en prsence de Me. Jean Claude DABREZIL, Substitut du Commissaire du Gouvernement de ce ressort, avec lassistance du sieur IL EST ORDONN ETC .EN FOI DE QUOI ETC.PAR CES MOTIFS, le Tribunal, aprs examen et sur les conclusions du Ministre Public, accueille laction du requrant pour tre juste et fonde ; Maintient le dfaut octroy contre la partie dfenderesse laudience susdite ; pour le dfaut, dclare fonde la dite action ; Admet en consquence le divorce du sieur Frankel VICTOR davec son pouse ne Winia TITUS pour injures graves et publiques aux torts de lpouse ; Prononce la dissolution des liens matrimoniaux existant entre lesdits poux ;

PAGE 12

Page 12 LIBRE PENSER A lactif de ladministration Martelly, la manire dagir est diffrente, en particulier en matire de communication. Contrairement ses prdcesseurs, cette administration communique. Toutefois, la frontire entre la communication et la propagande est trs mince. Par exemple, lachvement de certains travaux par ladministration Martelly est une bonne chose, cest la mise en pratique du principe de continuit de lEtat. Le dire cest la communication ; sen attribuer lentire russite cest de la propagande. Et puis, un bilan cest le taux de ralisation par rapport la prvision. En ce qui concerne Quest-ce qui est ralis ? Dans quel dlai ? Et avec quel cot? Cest la trilogie de la performance globale. Toute bonne performance ncessite un quilibre entre ces trois lments fondamentaux de la gestion, surtout quand on est dans une conjoncture conomique difficile perturbe par des faits exceptionnels inquitants. 3Les faits exceptionnels et les inquitudes de la conjoncture conomique Exceptionnellement, ctait la convocation de lExPrsident Aristide dans le cadre de laffaire Jean DOMINIQUE et sa dmonstration de force dans le cadre dune manifestation monstre en pleine anne lectorale et sans violence si ce nest larrachement au passage de quelques photos de MM. Martelly et Lamothe et le mauvais quart dheure que certains manifestants ont fait passer un journaliste de Radio-Tl Guinen (Rf. Note de presse ANMH). Ctait le lancement du Cadre de Coopration de lAide Externe au Dveloppement (CAED) avec ses 32 membres (16 hatiens et 16 trangers) en remplacement de la fameuse CIRH qui a fait couler beaucoup dencre de 2010 2012 (Rf. http://jrjean-noel.blogspot. com/2010/07/haiti-reconstruction-la-cirh-et-le.html ). Cest le dmarrage tardif de la saison pluvieuse cette anne. Les premires grosses pluies ont caus des inondations dans la zone mtropolitaine, en particulier Tabarre, Plaine du Cul de Sac, mais aussi travers certaines parties du pays troublant la situation des usagers de la route (en terre battue) des zones rurales du pays. La gourde donne des signes dinquitude par rapport est de 7.3% en glissement annuel au mois davril 2013, alors que les hypothses du ministre de lconomie et des 6 et 7% (Rf. http://jrjean-noel.blogspot.com/2012/12/haitibilan-2012-et-perspectives-2013.html). La BRH a constat une diminution de 1% des importations, une augmentation de 19% des exportations et une croissance de 8% des transferts de la diaspora. Le Gouverneur de la BRH, M. Castel, rassure en insistant sur les rserves de changes brutes de lordre de 2 Mrds dUSD et nettes de 1.2 Mrds dont dispose la BRH, et des instruments qui sont actionns pour stabiliser le march des changes dont 15 M dUSD sont injects sur le march dans cette perspective. Pourtant, certains analystes conomiques en voquant le dficit budgtaire, la baisse des recettes aussi la position de Frantz Duval du journal Le Nouvelliste dont linquitude sarticule autour de la dprciation de la gourde par rapport au dollar qui pourrait contribuer dans les prochains mois augmenter la vie chre. Selon la BRH, La hausse du taux de change sexplique dune part par par la hausse du volume de transactions sur le march des ngatives de la part des agents conomiques, lesquelles ont t alimentes par certaines rumeurs fantaisistes Plus loin, la BRH concde : Lincertitude gnre par la situation socioconomique et politique a contribu au renforcement de la prfrence des agents conomiques pour la devise amricaine dans la constitution de lpargne de prcaution alors que, paralllement, lutilisation du dollar pour le rglement de certaines transactions ltranger a augment. certains analystes qui y voient un gaspillage des deniers publics par ladministration Martelly, la BRH lattribue, selon ce que rapporte Thomas Lalime dans Le Nouvelliste du 27 mai 2013, des investissements publics : Paralllement la baisse des recettes, les dpenses publiques ont considrablement augment en totalisant 13,4 milliards de gourdes pour le deuxime trimestre 2013, contre 9,8 milliards de gourdes la mme priode de lexercice prcdent, soit une hausse de 37 %. La croissance des dpenses publiques est en grande partie due, selon la BRH, la hausse des dpenses dinvestissement values 3,11 milliards de gourdes. En comparaison au deuxime trimestre 2012, les dpenses dinvestissement dans le cadre de la mise en uvre de projets dans le domaine de lducation, des infrastructures sanitaires et routires et de la reconstruction des btiments publics missions de billets de trsorerie pour un montant de 3,2 dun montant de 2,1 milliards de gourdes au 20 mars 2013, selon la note. Cette dernire phrase, souligne par nous, est la plus importante de la publication de la BRH puisque phnomnes sur lesquels les conomistes semblent sentendre. Les donnes utilises contenues dans la note datent du 20 mars 2013. Les choses se sont-elles amliores depuis ? On selon le gouverneur. Mais si les autorits avaient prvu une Pour conclure cette partie de larticle du mois de mai 2013, faisons appel encore lconomiste, Thomas Lalime : La note sur la politique montaire de la BRH est exception tolre une fois par la Banque centrale ? Sagit-il dun retour une mauvaise pratique abandonne depuis le gouvernement de transition en 2004? Pourquoi les recettes rapport la mme priode de lexercice prcdent, malgr les recettes? Pourquoi les dpenses sont-elles la hausse ? Est-ce uniquement cause des investissements publics dans lducation, la sant et les routes, comme le souligne la note de la BRH? quoi servent les investissements publics sils autre que le gouvernement ne peut rpondre ces questions. (Rf. http://lesmeilleurstextes.blogspot.com/2013/05/quand-lapolitique-fait-chuter-la-gourde.html). 4Conclusions et perspectives La vrit, le bilan des 2 ans de ladministration Martelly est mitig. Il sinscrit dans le principe de continuit de lEtat et dans une conjoncture conomique qui pourrait dboucher sur une situation inflationniste plus ou moins maitrise depuis le passage du gouvernement de transition se vrifierait dans les prochains mois, ladministration impondrables. Certes, cette administration na pas les moyens de son ambitieuse politique exprime dans lnonc politique gnrale du PM Conille (15 Mrds USD), soit un de 3 Mrds/an (Rf. http://jrjean-noel.blogspot.com/2011/10/haiti-politiqueLamothe. Mais la solution nest pas dans la planche billets qui budgtaire, les ngociations srieuses avec la coopration internationale Nord-Sud, Sud-Sud comme cette administration semble le comprendre, et la gestion optimum des maigres ressources du Trsor Public. Elle est aussi et surtout dans la recherche de bonnes relations entre les trois pouvoirs dEtat, lExcutif, le Lgislatif et le Judiciaire, dont les hommes qui intgrent ces structures ne doivent avoir en tte quun seul souci, le dveloppement dHati. Do limprieuse ncessit de faire taire leurs intrts claniques, personnels et gostes Jean Robert Jean-Nol 31 mai 2013 Mais l o le bat blesse, toujours selon Thomas Lalime analysant la note de la BRH : Dans lensemble, les oprations financires de ltat pour le deuxime du solde global dun montant de 3,9 milliards de gourdes. Ce rsultat enregistr au deuxime trimestre 2013 a contraint les Looking for a reliable and experienced handy man? Please call at: He will repair your acelectricity and plumbing paix et le dveloppement sont entirement spars. Lors de la rduction de la MINUSTAH, toutes ressources financires dbloques suite cette rduction seront transfres dautres missions de maintien de la paix des Nations unies dans dautres pays, telle que la nouvelle mission en cours de dploiement au Mali. Je suis trs vigilant aux appels exprims par diffrents interlocuteurs hatiens pour le retrait de la MINUSTAH. Comme mes remarques cidessus lindiquent, ce retrait a dj commenc et va continuer. Je suis convaincu que toutes les parties prenantes aimeraient voir ce processus de retrait mis en oeuvre dune manire ordonne, comme le Premier ministre et le Snat lont rcemment dit, dans le meilleur intrt dHati et quil soit li au dveloppement dinstitutions renforces et une scurit amliore pour les citoyens hatiens. En conclusion, je mengage continuer les consultations entames entre le gouvernement dHati et la MINUSTAH au sujet du progrs de la mise en oeuvre du plan et de lventuel retrait de la Mission. Au mme titre, jenvisage avec plaisir la poursuite dun dialogue transparent, direct et mutuellement respectueux sur ce plan entre le Parlement, les partis politiques, la socit civile et la MINUSTAH et faisant lobjet dune couverture mdiatique adhrant la dontologie professionnelle. Pour citer la version initiale du plan de consolidation prsente au Conseil de scurit en mars dernier, dans le contexte particulier dHati, la stabilit suppose une culture politique propice la recherche dun consensus sur les questions prioritaires et lexistence dinstitutions dmocratiques conformes aux aspirations de la population et respectueuses de ses intrts (

PAGE 13

Page 13 HAITI, QUEL ENVIRONNEMENT ? moringa est tombe. On nentend plus parler de cette plante miracle pour Hati et de projets qui hatienne de ses problmes alimentaires. Cest comme si on voulait nous transformer en herbivores et nous condamner une dite faite essentiellement de feuilles de benzolive. (notre pistache), le ricin et le benzolive, nous ne sommes pas court de matire premire pour la production dhuile. Et voil que le gouvernement entreprend de construire les installations de la SODEXOL (je ne sais plus comment importe, mais aussi et surtout produire de lhuile partir Je ne sais pas ce qui a provoqu cette brusque monte sont connues et quune bonne partie de la population sait en de tomber bien vite, comme toutes les modes. Je sais que le moi est hassable comme la dit je ne sais plus qui, mais je vais parler de moi et dune ide de mise mal de temps. Ctait il y a une trentaine dannes ; nous tions en pleine babydocratie ; Elsie vivait Miami, envoye l-bas par le mme Baby Doc, et avait trouv du travail chez des armateurs hatiens qui assuraient le transport dhuile de table vers Hati. des grands de lpoque, Brandt, Madsen, etc, et mise dans le commerce sous diffrents noms, Huile Suprme et autres. la mme poque, je me suis amus consulter les statistiques de notre commerce extrieur et jai pu constater que, dans les importations alimentaires, lhuile de table venait en premire position. Une bonne affaire pour mes armateurs et pour le pays, quand on se rappelle que, avec le mas, larachide pouvait extraire des graines de benzolive une huile tout fait approprie pour la consommation et aussi belle que lhuile dolive. Do lide : pourquoi ne pas couvrir les Matheux de benzolive et utiliser les installations de la SODEXOL pour produire de lhuile de table ? Cela aurait comme premier intrt de rduire nos importations dhuile, donc damliorer notre de matire premire locale. Une invitation avait t lance aux producteurs darachide et autres olagineux contacter la SODEXOL et javais encourag les paysans de Croix Fer, grands producteurs de pistache tenter leur chance. Cela na rien donn car, selon les experts de la SODEXOL, la teneur en huile de leur varit darachide tait trop faible. Je ne sais pas si la SODEXOL a jamais vraiment fonctionn ; tout ce que je sais cest que ses installations ont t remises, je ne sais pas quelles conditions, par le gouvernement de Marc Bazin la Rice Corporation qui, devait en utiliser les installations portuaires pour importer du riz Mais ceci est une autre histoire sur laquelle il faudra peut-tre revenir. Mais revenons notre benzolive. Comme on sait, les installations de la SODEXOL sont dans cette partie de la baie de Port-au-Prince quon appelle depuis quelque temps de lusine du Ciment dHati Cette zone est domine par la chaine des Matheux qui offre le triste spectacle de ses mornes dnuds comme on peut le voir sur la photo prise justement Or lpoque dont je parle, je venais dapprendre de cooprants franais qui avaient fait lexprience, que lon balance commerciale. Mais ce nest pas tout. Couvrir la chaine des Matheux de benzolive, cest faire du reboisement, or les Matheux sont le bassin dalimentation de plusieurs cours deau qui arrosent les bananeraies de la plaine de lArcahaie (Rivire Torcelle, Rivire Courjolles, Rivire Bretelle, Rivire des Matheux cicontre la chaine des Matheau au niveau de la Digue Matheux ) Reboiser la chaine des Matheux aurait pour effet daugmenter producteurs de banane. Si maintenant on veut tirer parti des autres avantages du benzolive, en particulier de la possibilit dutiliser les feuilles et les jeunes branches du benzolive comme fourrage, rien nempche de penser un programme sylvo-pastoral sur premire pour toutes les autres utilisations de la plante miracle. Encore une fois, je ne suis ni agronome ni conomiste ; jessaie simplement de me servir de la chose la mieux partage, le bon sens ; et mon bon sens me dit quil y a l des opportunits Bernard Ethart Recouvrir en benzolive la Chane des Matheux (photos B.E.) MIAMI, 7 JUIN 2013. Le Ministre du Tourisme dHati a lanc ce vendredi 7 juin, en collaboration avec le Consulat Gnral de la Rpublique dHati Miami, les a t relev grce un accord paraph entre le Ministre du Tourisme et Transat Holidays USA. traditionnelles animes par le groupe RAM. Les sites naturels Saut dEau, les lots Arcadins ou encore une randonne pdestre menant une piscine naturelle Kay Piat sont, entre autres, les principales attractions naturelles listes dans le sjour balnaire des visiteurs sur la Cte des Arcadins. Ce nouveau forfait est le rsultat de laccord annonc en Dcembre 2012 et qui a t sign au dbut de Janvier 2013 entre le Ministre du Tourisme dHati et la Transat. Depuis Janvier 2013, Hati accueille chaque mois un groupe de touristes canadiens dans un voyage organis de 7 jours. _Notre stratgie de dveloppement du tourisme est bas principalement sur la collaboration avec des partenaires slectionns comme Transat, qui est devenu le premier grand tour-oprateur offrir des forfaits vacances sur Hati_, a dclar la Ministre du Tourisme dHati, Mme Stphanie Balmir Villedrouin. _Hati a toutes les potentialits pour reconqurir prsentant les valeurs dHati, son histoire, son art unique, ses attraits culturels et naturels, etc. Dune part, le premier clip intitul : _Avec Hati dans les audiences puissent tre imprgnes de limaginaire culturel qui habite Hati. Ces images offrent un nouveau regard sur le pays. Et dautre part, la deuxime vido exhibe les endroits attractifs inclus dans le circuit du forfait Transat Holidays USA prsent par le Ministre du Tourisme. BUREAU DE LA COMMUNICATION MINISTRE DU TOURISME internationaux_, a renchri Mme Villedrouin. PREMIERE CAMPAGNE DE PROMOTION AUDIOVISUELLE DU TOURISME HATIEN En marge du lancement de ce forfait, la Ministre du Tourisme a galement prsent une campagne de promotion audiovisuelle du Tourisme hatien travers les rseaux sociaux. Cette campagne est articule autour de deux (2) mini clips Le Ministre du Tourisme a galement prsent une campagne de promotion audiovisuelle sur le produit touristique hatien travers les rseaux sociaux. Transat Holidays USA_ offre des forfaits vacances dune semaine permettant de dcouvrir le meilleur dHati. Les forfaits Combo combinent les rgions de Port-au-Prince et de Ption-Ville avec la Cte des Arcadins. Un site internet ( www.transatholidayusa.com ]) et un numro de tlphone (1-855-99-HATI) ont t mis la disposition du public intress pour informations et rservation. Port-au-Prince, ce forfait programme des excursions au Muse du Panthon National Hatien (MUPANAH), lObservatoire de Boutilliers, la distillerie du Rhum Barbancourt, au March en Fer et des soires de musiques Dlgation touristique en partance pour Hati accompagne du vice-consul gnral dHati Miami

PAGE 14

Page 14 LES JEUX HORIZONTAL 1. Pratique de la bicyclette 2. Constelles 3. Digramme de lalphabet latin Forme thtrale japonaise Cl 4. Erbium Unit de mesure de pression 5. Se rendra Pronom 6. Espace de transition entre le centre-ville et la banlieue 7. Erbium Lune 8. Famille dinsectes. VERTICAL 1. Dernier repas du Christ Abandonna 2. Oxyde naturel dyttrium 3. Cobalt Lancer avec force 4. Tissu Cachette 5. Petit espace isol 6. Pronom 7. Endommage 8. Epice. CYCLISME ETOILEES NT#NO#UT ER##TORR #IRA##TA FAUBOURG I#ER##IO ACRIDIEN Visitez Haiti en Marche sur Internet au www.haitienmarche.com SCRABBLEArrangez les sept lettres ci-dessous pour former un mot franais Solutions de la semaine passeCOUGUAR D I M A E D I Solutions de la semaine passe:Solutions de la semaine passe: LES JEUX DE BERNARD Allez de RUPINE SALVES en utilisant des mots du vocabulaire franais, et ne changeant quune lettre par ligne.Mots Crois sAfrique du Sud Argentine Belgique Brsil Canada Danemark Espagne tats-Unis France Islande Mexique Norvge Nouvelle-Zlande Pays-Bas Portugal Sude UruguayPUREES PURGES SURGES SERGES SERRES SERRER TERRERRUPINE SALVES W S J F B L U F J X F O G E N O X X V E Y R C M R K Z S K O L P L Q E N B L E E T A T S U N I S Z D N N E X A S D G N V U U Z O K B Y W I Q I G I N E C O D K L N J R Q M T W Q U L A Z E L B F D I U Q B U N O L T A L V F E P Y E W H D A N E M A R K S A K W E A I I K O Z K G E B O O I E S O S H J R E M X U R J Y P D A K U L P V L Q U Q R W A A E B I E L T E A F R I Q U E D U S U D E S G N K G G H Q P A S Y B E H X E D M I L N R N N Y A U G U R U E P C E T C E A E P Q G J K I N J L B M O A C T F Y I W S C I F Hati Espagne : 1-2. LEspagne a remport son match amical face Hati samedi soir (1-2) grce deux buts de Santi Cazorla et Cesc Fabregas en premire priode. Wilde Donald Guerrier a pendant que, ce mme jour, lEspagne affrontera lIrlande New York. Tennis Roland-Garros Nadal bat son compatriote David Ferer 6-3, 6-2, 6-3. Onze ans aprs son premier titre Roland-Garros, Serena Williams a ajout une ligne Port-au-Prince de transcrire sur les registres ce destins le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera publi dans lun des quotidiens sditant la capitale sous peine de dommages-intrts envers les tiers sil y chet ; Commet lhuissier Jean Joseph Donald RENDU DE NOUS, Jacques Hermon CONSTANT, juge en audience civile, ordinaire et publique du mercredi treize Mars deux mille Treize, en prsence de Me. Jean Claude DABREZIL, Substitut du Commissaire du Gouvernement de ce ressort, avec IL EST ORDONN ETC.EN FOI DE QUOI ETC.IL est port la connaissance des intresss qu la date du quatorze Mars deux mille Treize (14 Mars 2013), le Tribunal de Premire Instance de Port-au-Prince a rendu une dcision entre les poux Ricardi FANDAL, la femme ne Eunite ANTOINIER, dont le dispositif est ainsi libell : PAR CES MOTIFS, le Tribunal, aprs examen, le Ministre Public entendu. fonde la dite action ; Admet en consquence le divorce de la dame Ricardi FANDAL ne Eunite ANTOINIER davec son poux pour injures graves et publiques aux torts de lpoux ; Prononce la dissolution des liens matrimoniaux existant entre les dits poux ; les registres ce destins le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la capitale sous peine de dommages-intrts envers les tiers jugement ; compense les dpens.Pour ordre de publication : Me. Jean C. MARS Pour le Cabinet. Extrait des minutes du greffe du Tribunal de Premire Instance de Port-au-Prince : Le Tribunal de Premire Instance de Port-au-Prince, comptemment runi au Palais de Justice de cette Ville a rendu en date du 09 Mai 2013, en audience publique et en ses attributions civiles de divorce le jugement suivant entre les parties Le sieur Pierre Jrme AUSTIN et la dame Jacqueline JOSEPH. Dont le dispositif est ainsi conu : PAR CES MOTIFS : Le Tribunal aprs examen, le Ministre Publique entendu, dclare fonde ladite action. Admet en consquence le divorce du sieur Louissaint LOUIS XVI davec son pouse ne Jacqueline JOSEPH pour injures graves et publiques aux torts de lpouse. Prononce la dissolution des liens matrimoniaux ayant exist lesdits transcription du dispositif du prsent jugement dont un extrait sera publi dans lun des quotidiens sditant la Capitale sous peine de dommages-intrts envers les tiers sil jugement ; compense les dpens. AINSI JUG ET PRONONC PAR NOUS, Marlne Bernard DELVA juge en audience civile ordinaire et publique du jeudi neuf Mai deux mille Treize, en prsence de Me. Joseph lyse Substitut Commissaire du Gouvernement de ce ressort, avec lassistance Il est ordonn .. etc En foi de quoi Etc Ainsi sign etc Fait Port-au-Prince, le 04 Juin 2013 Me. Jean Michel SANTHER, Avocat PAR CES MOTIFS: le Tribunal, aprs examen sur les conclusions du Ministre Public, maintient le dfaut octroy contre la dfenderesse laudience prcite ; pour EDOUARD davec son pouse ne Daphne SAINT HILAIRE pour injures graves et publiques. Prononce la dissolution des liens matrimoniaux ayant exist entre les dits poux. ce destins le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la Capitale sous peine de dommages-intrts envers les tiers sil y jugement. AINSI JUG ET PRONONC PAR NOUS, Jacques Hermon CONSTANT, juge en audience civile et publique en date du quatre Fvrier deux mille onze, en prsence de Port-au-Prince, le 10 juin 2013 (AHP) Pour la 2e fois en moins d`une semaine, le premier ministre Laurent Lamothe s`est prsent au Parlement pour dfendre le bilan de son gouvernement qu`il estime sur la bonne voie. Aprs sa convocation au Snat le mardi 4 juin dernier, M. Lamothe a particip ce lundi l`ouverture de la 2e session ordinaire de l`anne lgislative 2013, dans le cadre d`une sance en Assemble Nationale o il tait appel prsenter le bilan des actions de son gouvernement pour le premier semestre de l`anne en cours et dgager des perspectives pour le reste de l`anne. Alors qu`il est trs critiqu par des parlementaires qui lui reprochent notamment son refus de collaborer avec le corps lgislatif appel contrler les actions du gouvernement, cela pour avoir boud prcdemment plusieurs invitations au Parlement, Laurent Lamothe s`est dit dtermin poursuivre sa collaboration avec le pouvoir lgislatif en vue de rpondre aux proccupations du peuple hatien. Pour ce qui est du bilan de son quipe, le premier ministre s`est dcern un satisfcit pour avoir, entre autres, a-t-il dit, commenc s`attaquer srieusement au problme de la faim qui ronge la population hatienne. Il a reconnu du coup que plus de la moiti de la population est touche par l`inscurit alimentaire et la pauvret extrme en raison notamment de catastrophes naturelles qui ont frapp le pays ces 3 dernires annes. M. Lamothe a fait tat des efforts consentis par son gouvernement en vue de renforcer le Service des douanes et la DGI (Direction Gnrale des Impts) pour augmenter les recettes internes. Nous avons pris des mesures pour un cadre macro-conomique sain et mis en place des rformes d`importance qui ont entre autres permis une augmentation de plus de 18% des exportations au premier semestre de l`anne en cours par rapport le gouvernement a lanc le chantier de la rforme de l`administration publique en vue de mener les actions gouvernementales avec Il aussi fait tat d`avances considrables notamment au niveau social, sanitaire et environnemental. Le chef du gouvernement a invit les diffrents secteurs, notamment les parlementaires, au dialogue en vue de mettre le pays sur les rails du dveloppement. Il a demand aux snateurs et aux dputs de continuer remplir leur mission de contrle de l`Excutif, leur promettant toute sa collaboration. A l`occasion de l`ouverture de la 2e session ordinaire de l`anne lgislative, le prsident de l`assemble nationale, Dieuseul Simon Desras a pour sa part appel ses collgues faire preuve de plus de responsabilit et se mettre au service du corps lgislatif. Il leur a demand de divorcer davec les vieilles pratiques qui les retiennent rgulirement dans les ministres alors que les sances peinent tre organises. Le parlement ne doit pas se transformer en chambre denregistrement des actes et dcisions du gouvernement, a-t-il prvenu.

PAGE 15

Page 15 TI GOUT PA TI GOUT ak Jan Mapou Me. Jean Claude DABREZIL, Substitut Commissaire du Gouvernement de ce ressort, avec lassistance du IL EST ORDONN ETC EN FOI DE QUOI ETC .. Lormeau MAXAU DISPOSITIF DU JUGEMENT RENDU PAR LE TRIBUNAL DE PREMIERE INSTANCE DE PORTAU-PRINCE EN DATE DU JEUDI DIX HUIT AVRIL DEUX MILLE TREIZE Entre 1) La dame Robenson Jean Baptiste, ne Frideline Jean Gilles, demanderesse dune part ; 2) Le sieur Robenson Jean Baptiste, dfendeur dautre part. PAR CES MOTIFS : le Tribunal aprs examen, le Ministre Public entendu, maintient le dfaut octroy dclare fonde la dite action. ADMET en consquence le divorce de la dame Frideline Jean Gilles davec son poux Robenson Jean Baptiste pour injures graves et publiques aux torts de lpoux ; Prononce la dissolution des liens matrimoniaux existant entre les dits poux ; Delmas, de transcrire sur les registres ce destins, le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la Capitale sous peine de dommages-intrts envers les tiers sil y chet. Commet lhuissier Vilneret GABRIEL de ce sige pour AINSI JUG ET PRONONC PAR NOUS, Marleine Bernard DELVA, juge en audience civile ordinaire et publique du jeudi dixhuit Avril deux mille Treize, en prsence de Me. Joseph Elyse JEAN LOUIS, Substitut Commissaire du Gouvernement de ce ressort et avec lassistance du sieur Joseph PIERRE-LOUIS, Me. Bony PIERRE, Avocat. DISPOSITIF DU JUGEMENT RENDU PAR LE TRIBUNAL DE PREMIERE INSTANCE DE PORTAU-PRINCE EN DATE DU JEUDI DIX HUIT AVRIL DEUX MILLE TREIZE Entre 1) La dame Gerald Augustin, ne Michelette Querette demanderesse dune part ; 2) Le sieur Gerald Augustin, dfendeur dautre part. PAR CES MOTIFS : Le Tribunal aprs examen, le Ministre Public entendu, maintient le dfaut octroy dclare fonde la dite action. ADMET en consquence le divorce de la dame Michelette Querette davec son poux Gerald Augustin pour injures graves et publiques aux torts de lpoux ; Prononce la dissolution des liens matrimoniaux existant entre les dits poux ; Ordonne de transcrire sur les registres ce destins, le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la capitale sous peine de dommages-intrts envers les tiers sil y chet. Commet lhuissier Vilneret GABRIEL de ce sige pour AINSI JUG ET PRONONC PAR NOUS, Marleine Bernard DELVA, juge en audience civile ordinaire et publique du jeudi dix huit Avril deux mille Treize, en prsence de Me. Joseph Elyse JEAN LOUIS, Substitut du Commissaire du Gouvernement de ce ressort et avec lassistance du sieur Joseph PIERRE-LOUIS, Me. Bony PIERRE, Av. DISPOSITIVE DU JUGEMENT RENDU PAR LE TRIBUNAL DE PREMIERE INSTANCE DE PORTAU-PRINCE EN DATE DU JEUDI QUATRE AVRIL DEUX MILLE TREIZE. Entre 1) Le sieur Jean Ednor Timaitre, demandeur dune part ; 2) La dame Marie Denise Latortue, dfenderesse dautre part. PAR CES MOTIFS : Le Tribunal aprs examen, le Ministre Public entendu, maintient le dfaut octroy dclare fonde la dite action. ADMET en consquence le divorce du sieur Ednor Timaitre davec son pouse ne Marie Denise Latortue pour injures graves et publiques aux torts de lpouse ; Prononce la dissolution des liens matrimoniaux existant entre les dits poux ; Ordonne de transcrire sur les registres ce destins, le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la Capitale sous peine de dommages-intrts envers les tiers sil y chet. Commet lhuissier Vilneret GABRIEL de ce sige pour AINSI JUG ET PRONONC PAR NOUS, Marleine Bernard DELVA, juge en audience civile ordinaire et publique du jeudi quatre Avril deux mille Treize, en prsence Me. Joseph Elyse Jean Louis, Substitut Commissaire du Gouvernement de ce ressort du sige. Me. Remy LANDRE, Av. facebook tuit Jan Mapou ===================================== Nou kontinye regrt nou tout ki enterese nan lang m anman nou an pa t ka la avk nou pou seri diskisyon ki te dewoule pandan twa (3) jou sa yo (21, 22, 23 me 2013). Te gen anpil pasyon, men nou te kontan w se rechch anpirik ak teyori lengistik djanm ki te toujou rete sl bousl nou. Nou prezante ba ou pwopozisyon prelimin yo nou dwe ske nou dwe ekri sten pawl avk ou san apostwf? Egzanp: map chante oswa m ap chante eks. Tout moun dak pou nou pa svi ak apostwf. Desizyon sa a konsekan ak prensip ki di pa gen senbl tograf ki bb. Epi tou, nou te remake jan lwa tograf 1980 an pa te chita sou okenn baz lengwistik ki solido kontr, rgleman 1980 an t ava kreye twoub nan tt timoun yo. ske nou dwe ekri sten pawl avk ou san apostwf? Egzanp: map chante oswa m ap chante eks. Tout moun dak pou nou pa svi ak apostwf. Desizyon sa a konsekan ak prensip ki di pa gen senbl tograf ki bb. Epi tou, nou te remake jan lwa tograf 1980 an pa te chita sou okenn baz lengwistik ki solido kontr, rgleman 1980 an t ava kreye twoub nan tt timoun yo. ske nou dwe ekri sten pawl avk ou san tir? Egzanp: m-ap chante oswa m ap chante eks. Nou pwopoze pou nou pa svi ak tirselon menm rezonman nou te aplike pou apostwf la. ske nou dwe/kapab svi ak fm kout oswa fm long? Egzanp: mwen ale oswa m ale eks. Tou de (2) fm yo ka svi selon anviwnman kote yo part la, e gen de kote se slman youn nan fm yo ki ka svi. Egzanp: M ale (pi f nan nou pa di: Mwen ale ) Se mwen (psonn pa di: Se m ) Kite m manje manje m (pi f nan nou pa ta janm di: Kite mwen manje manje mwen ) Ki jan pou nou ekri non konpoze? ske nou dwe svi ak espas oswa tir oswa tou kole? Egzanp: apre midi apremidi apremidi eks. #3, n ap ekri mo konpoze ak yon espas ant mo yo. Egzanp: apre midi a yon pote kole yon chita tann Ki jan pou nou reprezante sten fenomn lyezon? Egzanp: dez oswa de z oswa oswa dez oswa 2 eks. an desanm o Meksik ann avril oz Etazini in / dez / twaz an / katr m [ an / ann, o / oz de / dez, twa / twaz ) a book epi an apple, la voiture epi lautomobile ske se tout fenomn fonetik/fonolojik ki dwe gen Egzanp: Mari se s w oswa Mari se s w Li gen anpil pasyans oswa Li g anpil pasyans ; eks.) Ki jan pou nou reprezante varyasyon nan fonoloji, mfoloji, leksik, sentaks pami divs fm pale rejyonal yo? Ki jan pou nou reprezante varyasyon ki an rap ak sten fonm: min u i vs. min w i, u it vs. w it, eks. Ki jan nou dwe ekri non pwp, non peyi ak non vil, tit, eks.? 1. 2. 3. Ansagal Ilavach Okap. 4. New York ). Ki jan pou nou svi ak ponktyasyon? Egzanp: Ki l e ki kote pou nou mete vigil, pwen vigil, gim, espas, eks? Ki l pou nou svi ak lt majiskil? ske nou ka mete aksan sou lt majistkil sa yo? ganizasyon d Ki l nou dwe svi ak chif (egzanp: 2 3 eks.) oswa lt ki ekri chif yo (egzanp: de twa eks.)

PAGE 16

Page 16 VIVE LES VACANCES Coffy. Mr. Yvon Neptune aprs le dpart forc du Prsident Jean-Bertrand Aristide en Janvier 2004, avait accept de garder les rnes du pouvoir pour empcher au pays de basculer dans un chaos sans prcdent. Cependant malgr ce grand service rendu la nation, il avait t mis en prison sous prtexte davoir ordonn le massacre de plusieurs dizaines dopposants Saint Marc en Fvrier 2004. Yvon Neptune est un candidat malheureux aux prsidentielles de 2011 pour le parti Hatiens pour Hati. Lambassade dAllemagne Port-au-Prince a annonc mercredi que Berlin a dcid dapporter une contribution supplmentaire de 13 millions de dollars au gouvernement hatien pour la rhabilitation de la centrale lectrique de Pligre. Dans un communiqu, lambassade indique que cette nouvelle aide vient en addition un contrat pour une enveloppe de 113 millions de dollars dj sign avec Hati en hydrolectrique de Pligre, mais aussi la rhabilitation des cbles dalimentation de Pligre vers Port-au-Prince pour acheminer la capacit optimale en lectricit vers la capitale, lit-on dans le communiqu. HPN Un nouvel pisode dans le feuilleton de Haitel. Cette fois cest le prsident directeur gnral de cette entreprise qui sest rig en une vritable vedette. Cela le jeudi 6 juin 2013 depuis son bureau New York via tlconfrence. Lhomme daffaires sest montr trs critique par rapport la dcision de ladministration Martelly/Lamothe de Cin. Cette dcision du gouvernement, a-t-il poursuivi, vise dcourager et liminer la classe moyenne du secteur national des affaires. Franck Cin pointe du doigt notamment le chef du gouvernement, Laurent Lamothe, et le directeur gnral de la Direction gnrale des impts (DGI) qui, selon lui, sont impliqus activement dans ce du cabinet juridique de la Haitel. Franck Cin a aussi fait savoir que cest lui qui a initi lactuel chef de primature dans le secteur des affaires. jai tenu ses mains pendants plusieurs annes pour lui faciliter la tche dans certaines activits a-t-il ajout. Lentrepreneur a dmenti vertement les informations faisant croire que sa compagnie a import des tlphones de marque zte et des quipements pour renforcer la capacit de la Haitel sans franchir les portes des douanes. La Haitel a t classe 5 e dans le rapport publi par la Direction gnral des impts pour les grands contribuables Cin a prcis que la Haitel a une dette de 22 millions dollars amricains envers le gouvernement contrairement celle de 90 millions communique par Mr Jean Baptiste Clark Neptune. Andose pa University of Miami km yon modl nasyonal Rele 311 oswa vizite www .miamidade.gov/parks pou plis enfmasyon sou yon kan tou pre w