<%BANNER%>
DLOC
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00527
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869
System ID: UF00098809:00561


This item is only available as the following downloads:

( PDF )


Full Text

PAGE 1

Le pire scnario Martelly ft par des partisans (photo Georges Dup/HENM) Aristidiens lors dune audition de lex-prsident au Parquet de la capitale le 8 mai dernier (photo Hati en Marche) Nouveau complexe administratif inaugur par le prsident Martelly au Cap-Hatien ( / p. 4) ( / p. 7) PORT-AU-PRINCE, 22 Mai La presse relve des propos du prsident Michel Martelly lors de la commmoration du second anniversaire de son arrive au palais national, le 14 mai 2013, et cest pour les mettre en parallle avec ceux de lex-prsident Jean-Bertrand Aristide qui occupait lactualit la semaine prcdente loccasion de son audition par un juge dinstruction dans le dossier de lassassinat du journaliste Jean Dominique. Aristide disait son effarement en dcouvrant lors de sa premire sortie publique depuis son retour dun exil de 7 annes : un peuple qui de toute vidence meurt de faim. Michel Martelly dclare une semaine plus tard : ce nest pas tout de dire que le peuple a faim, il faut faire quelque chose. Et que cest lune de ses priorits essentielles. Aussitt de mettre les deux dos dos. Et face face Lavalas et Martellystes. Outre des parlementaires se rclamant du Lavalas qui relancent leurs attaques contre lExcutif avec plus demphase. Tandis que ceux proches du pouvoir rpondent du tac au tac. Mais les uns ne volant pas plus haut que les autres. crispation Et nous voil partis pour une prochaine bataille lectorale qui alignerait Lavalas dun ct et Martellystes de lautre. ( / p. 5) ( / p. 2) Lunise Morse lors dune crmonie pour la fte des mres la Fondation Aristide pour la Dmocratie Immigrants hatiens traversant un pont frontalier pour entrer au Brsil aux prochaines PORT-AU-PRINCE, 25 Mai Samedi on nentendait quune seule conversation dans le quartier de Turgeau Port-au-Prince : une nouvelle personne abattue par les bandits moto. Une dame qui sortait de la banque. La veille ctait pareil. Un administrateur dune ONG. Les sans-manmans lont accroch un stop. Deux balles bout portant. Puis ils ont plong directement sur la valise qui se trouvait sur la banquette de la voiture ses cts. Lavant-veille cest le comptable dun grand supermarch de la route de Delmas. Tu ainsi quun gardien de scurit laccompagnant. PORT-AU-PRINCE, 21 Mai Certains pensent aujourdhui encore que Oussama Ben Laden na jamais exist. Y compris au sein des services de renseignements amricains. Zero Dark Thirty ou en franais La Traque de Ben Laden. Banques, PORT-AU-PRINCE, 25 Mai Le 14 mai dernier, second anniversaire de son arrive la prsidence, Michel Martelly a tenu ces propos quelque peu surprenants : savoir que lui-mme nest rien ct des deux poids lourds que sont Jean-Bertrand Aristide et Jean-Claude Duvalier et leurs partis politiques respectifs, Fanmi Lavalas et le Duvalirisme. ( / p. 2) ( / p. 6)

PAGE 2

Page 2 EN BREF ... EN PLUS ... En effet, lun des personnages centraux du film ne crie-t-il pas un moment : Et dailleurs quest-ce qui prouve quil est encore vivant ton Ben Laden ? Cest lun des chefs de section de la CIA qui parle ainsi. Il a sous ses ordres une jeune cadre de lagence qui sest donne comme mission de tuer le prsum chef de Al Qaeda et rien dautre. dnonc comme un travesti de lhistoire et sa projection a cr une grande polmique dans les cercles de la capitale fdrale amricaine. Voire lorsque lexistence mme de Ben Laden est remise en cause un moment donn. Oui, lorsque des Ben Laden se sont mis apparatre partout la fois. Lun des dtenus torturs dans les locaux de la CIA au Pakistan crache son tortionnaire amricain : vous navez rien compris, nous sommes en guerre pour 100 ans. Cest la Hati en Marche Port-au-Prince th ( / p. 3) par son porte-parole le report de linvitation au vendredi 31 Mai. Le gouvernement a t convoqu par le bureau du Snat la demande dun groupe de 7 snateurs. Le Premier ministre et les membres du cabinet ministriel devront fournir aux snateurs qui ont sign la convocation, des explications notamment sur la gestion des 5 milliards de gourdes dcaisses dans le cadre de ltat durgence post-ouragan Sandy et sur la provenance des 40 millions de gourdes dcaisses pour lorganisation des festivits marquant le deuxime anniversaire de larrive au pouvoir de Michel Martelly le 14 mai dernier. Airlines a annul tous ses vols au dpart et larrive des Etats-Unis provoquant un norme embouteillage de passagers. Lavion militaire brsilien qui a t victime dimanche dun incident au dcollage bloquait toujours une partie de la piste. Cependant dautres compagnies ont repris leurs vols dont celles assurant le trajet Port-au-Prince nutilisons quune partie de la piste, a indiqu un responsable de laroport. Le Premier ministre Laurent S. Lamothe a pass une semaine au Brsil dans le gouvernement du Brsil et encourager les investissements privs brsiliens en Hati et aussi discuter du retrait progressif des militaires brsiliens de la mission onusienne de maintien de la paix. hauts responsables brsiliens tels le conseiller principal aux relations internationales de la prsidente Dilma Rousseff, Marco Aurelio Garcia, et le ministre des Relations trangres Antonio Patriota. Le Premier ministre Lamothe a rencontr le ministre de la dfense du Brsil Celso Amorim. Les discussions ont port notamment sur la possibilit dintgrer une force dingnierie militaire de coopration en Hati. Il a aussi sollicit la coopration du Brsil pour la cration dune force policire nationale dintervention rapide, qui comprendrait 600 hommes. Nous sommes ici pour promouvoir la nouvelle Hati, un pays qui est ouvert aux affaires et qui est dispos accueillir des investissements brsiliens en particulier a dclar le premier ministre Lamothe. prsenter Hati comme une destination unique des milliers de touristes brsiliens se dplaant vers les Carabes chaque anne. Pour le co-prsident de la Commission prsidentielle sur linvestissement, Gregory Mevs, lobjectif de la visite est aussi dinviter les compagnies ariennes brsiliennes sengager en Hati, et les industriels brsiliens investir dans lindustrie textile en Hati. Cuba pour discuter de la coopration entre les deux pays. Tabarre comme celle qui va reprsenter Fanmi Lavalas aux prochaines lections snatoriales en Hati. Lors dune journe de clinique mobile, suivie dune crmonie pour clbrer la fte course pour les prochaines lections devant des militants runis samedi la Fondation Aristide pour la dmocratie. De retour dexil en mars 2011, lex-prsident Jeanaffaires conomiques pour toffer son parti lapproche des prochaines snatoriales partielles, des municipales et Collectivits territoriales. Lunise Morse, icne et chanteuse vedette du groupe RAM, est lpouse de Richard Auguste Morse, cousin et ex-conseiller du prsident Michel Joseph Martelly. HPN Dimanche aprs-midi, peu avant 3 heures, le moteur dun avion de lArme de lair brsilienne a pris feu au moment du dcollage et le pilote a d faire un atterrissage forc sur le tarmac de laroport International de Port-au-Prince. Le feu a pu tre matris par les sapeurs-pompiers et aucune victime na t recense. Tous les vols en direction dHati et vers dautres destinations ont t annuls suite latterrissage forc dun avion brsilien lAroport International Toussaint Louverture. Lavion se trouvait encore sur la piste obstruant ainsi la circulation et empchant latterrissage des autres avions. Lun des pneus de lavion est enfonc dans sur place pour tenter de rtablir la situation. Entre temps, les 2 vols de American Airlines qui devraient arriver dimanche aprs midi dans la capitale, ont du se poser en Rpublique Dominicaine. Les passagers qui devraient aussi laisser le pays en direction des tats-Unis dAmrique bord de American Airlines et Delta ont t obligs de dormir en Haiti. HPN Le Prsident franais Franois Hollande a dsign par dcret Patrick Nicoloso au poste franaise paru en date du 26 Mai 2013. Patrick Nicoloso, diplm de lInstitut dtudes politiques et de lInstitut national des langues, sera le 22e ambassadeur de France en Hati depuis 1943. Par dcret du Prsident Franais en date du 2 novembre 2012, Patrick Nicoloso a t nomm ministre plnipotentiaire de 1re classe. N le 3 avril 1952, M. Nicoloso tait jusquen Avril 2013, Ambassadeur extraordinaire et plnipotentiaire de la Rpublique franaise auprs de la Rpublique du Soudan. Le diplomate de carrire, Patrick Nicoloso, succde donc Didier Lebret, reparti avec un Grand-croix plaque argent dans sa valise diplomatique. Il avait t honor par le prsident Michel Joseph Martelly, pour son implication la cause dHati, au lendemain du tremblement de terre du 12 Janvier 2010. Le Directeur gnral de la Direction gnrale des Impts (DGI), M. Jean-Baptiste Clark Neptune, a indiqu jeudi, lors dune confrence de presse, que 11,5 milliards de gourdes ont t collectes par linstitution, doctobre 2012 avril 2013. Le DG de la DGI a prcis que le montant global des prvisions de la Douane et de la sont les principaux lments que le ministre de lEconomie et des Finances (MEF) sont les principaux elements prendre en compte. rapporter un montant de 1.500.000.000 de gourdes, alors quon en a obtenu 195.000.000 de suite au passage du cyclone Sandy. parce que le MEF ne pouvait pas rpondre aux conditions pour atteindre son objectif. milliards de gourdes a expliqu le DG. On est sur le point de respecter les prvisions du ministre de lEconomie et des Finances, contrairement ce que lon veut faire croire, savoir que la DGI aurait connu une baisse de recette a dit Clark Neptune en guise de conclusion. Lobjectif maintenant est de renforcer les capacits de lInstitution pour que les augmentations de recettes continuent aller de lavant et permettre au gouvernement de Premire page des journaux au lendemain de lexcution au Pakistan de Ben Laden par un commando spcial amricain ( ... de deux heures, assez long pour retracer les 10 annes de la lutte pour capturer Ben Laden, la situation nest pas reste immuable et des groupes terroristes se sont mis pulluler et apparatre partout dans le monde, y compris le monde occidental. Et aujourdhui aux Etats-Unis mmes. Rfrence : le rcent double attentat au marathon de Boston. Aussi force est de reconnatre que Ben Laden ne peut plus tre le cerveau derrire ce monstre multicphale. dantenne de la CIA face cette jeune subordonne fanatique qui lui casse les oreilles avec sa seule proccupation : liquider Ben Laden. Une ide fixe chez cette jeune universitaire qui a t handpicked, cest-dire slectionne de main de matre par Langley, sige de la CIA, Washington et dpche sur le terrain pour participer la traque de lennemi public numro 1 des Etats-Unis. vrit point par point. Un mlange de ralit qui court les rues, avec suffisamment dpisodes connus pour en garantir la crdibilit. Tout cela sur le tempo rapide, un suspense marqu de coups dclat et sur grand cran (pardon en 3 D) du genre palme. nont pas apprci. Zero Dark Thirty a t djihad ou guerre sainte musulmane. Le jeune agent en ressort boulevers. Et il demande aussitt rentrer la maison. Entendez rapatri Washington. Mais pas la jeune blondinette. Mme pas quand elle chappe de justesse plusieurs attentats. Bille en tte, elle veut la peau de Ben Laden. Et elle laura. er finit par reconstituer la trajectoire de lhomme qui a revendiqu les attentats du 11 septembre 2001 qui ont fait 3.000 victimes Ben Laden, at long last, est repr. Un commando spcial est charg de son excution. Pas arrestation. Pas de prisonnier Excution. Oussama Ben Laden, 54 ans, est tu au Pakistan le 1 er mai 2011. La Maison blanche du prsident Obama exulte. Une foule descend dans les la fte. Mais bizarrement le film nous fait vivre une histoire bien diffrente. Ce nest pas John Wayne dbarquant sur la une maison presque sans protection, un homme surpris au sein de sa famille et qui ne sattendait pas du tout cela. Bref ce nest pas ce que nous raconte lhistoire CV du prsident Obama. Et pendant que la foule se rassemble Madison Square, le corps de lhomme abattu est jet dans un sac, sans mnagement, sans tambours ni

PAGE 3

Page 3 LACTUALITE EN MARCHE et en toute scurit Selon ce nouveau systme de banque mobile, tout dtenteur dun tlphone portable de nimporte quel oprateur de tlphonie mobile en Hati, peut facilement et en toute scurit, stocker, envoyer et payer des achats en utilisant un portefeuille lectronique LajanCash Les fonds sont dposs sur le portefeuille en se rendant chez un Agent autoris ou une succursale de la BNC. On peut ainsi recevoir des transferts, son salaire ou effectuer un transfert de son compte la gourdes est applique au solde de tout compte en banque distance, un maximum de 10 milles gourdes par jour et 60 000 gourdes par mois est appliqu lors de transfert de fonds. Lajancash est fiable, commode, flexible et scuritaire assure le Prsident du conseil dadministration de la BNC. La perte du tlphone cellulaire du client nentraine pas la perte de largent disponible dans son porte monnaie lectronique a-t-il donn en exemple. HPN www.radiomelodiehaiti.com ( BNC partir de bnconline. Lajancash permet de convertir la monnaie physique en monnaie virtuelle en a dclar le Prsident du Conseil dAdministration de la BNC, Jean Philippe Vixamar. Nimporte qui avec un tlphone portable peut avoir accs son compte bancaire distance pour effectuer des transactions. On peut effectuer des transactions travers un commerant, un agent, on peut payer des salaires, des factures. Lajancash permet aussi deffectuer des retraits sur les machines ATM a-t-il expliqu. Selon les indications de la Banque de Rpublique dHati (BRH), rgissant le secteur bancaire en Hati, une limite de 10 milles trompettes, puis conduit directement sur un porte-avions amricain croisant au large. A la grande satisfaction de notre jeune universitaire devenue celle qui a eu la tte de Ben Laden. La Jeanne dArc amricaine Pas tellement. Quand elle fut dsigne par ses suprieurs pour avec un certain haut le corps. Comme si elle venait de se rendre compte elle aussi que ce De toutes faons son nom nentrera pas dans lHistoire. Seul le prsident Probablement. Pas mauvais pour les prochaines prsidentielles en novembre 2012 devant se drouler dans une conjoncture conomique plutt morose. Non, lhistoire nest pas termine. Cette semaine encore une cour fdrale amricaine vient de dcider que lExcutif amricain nest pas tenu de publier les photos de Ben Laden prises aprs son excution. Ces clichs sont rclams par certaines organisations en vertu du Freedom of Information Act (la libert de linformation ou le droit du public de savoir). Le gouvernement amricain se refuse encourager des reprsailles contre les citoyens amricains. Mais cela nest pas pour dissuader les quelques-uns qui croient encore dur comme fer que Ben Laden ou na jamais exist, ou nest pas lhomme qui a t excut ou quoi encore, on ne sait Zero Dark Thirty ou La Traque de Ben Laden nest cependant un film ni rpublicain ni dmocrate. Il ne dment pas lexistence de lhomme des attentats du 11 Septembre 2001. Mais il montre que ce dernier ne mrite peut-tre pas toute la clbrit qui lui a t faite. Campagne lectorale oblige En tout cas cette nouvelle approche de lHistoire sonne John Wayne. Ce qui nest pas pour plaire non plus aux conservateurs rpublicains. Vous me direz, pourquoi ne pas montrer la photo de Ben Laden mort. Le cadavre de Charlemagne Pralte na-t-il pas t expos au Cap-Hatien attach dans la position de Jsus sur la croix Mais on navait pas encore invent le mot terroriste. A lpoque ce ntait des bandits Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince Alors que les anciens dirigeants de la compagnie de tlphone Haitel ont lanc une offensive mdiatique pour obtenir la rouverture de lentreprise ferme par lEtat, le gouvernement publie des informations sur de dettes. Dans un document de justice dont le gouvernement a rendu public ltat des crances de lentreprise en faillite Haitel SA, de Franck N. Cin et de son pouse Marie Ginette Jacque. Ces dettes envers lEtat slvent plus de 12 milliards de gourdes et plus de 95 millions de dollars amricains. Selon le document, Le tribunal de Premire Instance de Port-au-Prince, sigeant en ses attributions commerciales, a rendu en date du 4 juillet 2012, un jugement prononant la faillite de la Hati tlcommunications internationales S.A. (Hatel S.A.), du sieur Franck N.Cin et de son pouse ne Marie Ginette Jacques, selon le procs-verbal de dpt de ltat des crances dues par les faillis (Hatel S.A., Franck Cin et son pouse Marie Ginette Jacques). Leurs crances (dettes) en gourdes slvent 2 milliards 635 des faillis pour payer leurs dettes) slvent 22 millions 220 mille 460.25 de gourdes amricains. Ces dernires crances ont t cartes pour dfaut de preuves. dit quelle na pu obtenir les ractions de la Haitel. et en dollars amricains 95 millions 109 mille 705.23. Les crances contestes par le syndic de la faillite (la personne charge par la loi de vendre les biens Ni Lavalas, ni Duvalier p.1 Le pire scnario p.1 Lunise Morse candidate possible de Fanmi Lavalas p.1&2 Un avion brsilien prend feu et paralyse laroport de la capitale p.2 Nouvel ambassadeur de France p.2 mai p.2 Lamothe au Brsil pour encourager les investissements en Hati p.2 La BNC lance la banque par tlphone cellulaire p.3 Dettes de la Haitel p.3 Banques, taxi-motos et cellular phones p.1 Brasilia dit : Autant p.6 Whatup Little Haiti ? p.10 La Communication p.12 La nouvelle route de Martissant, alerte p.12 Lconomie verte Protection de lenvironnement p.13 Le Bayern remporte la Ligue des champions p.14

PAGE 4

Page 4 UNE ANALYSE Le pire scnario Martelly), sen remettre pour les prochaines lections seulement la dynamique de la rue, au seul choc des troupes de choc, cest condamner le pays continuer de senfoncer toujours plus dans la banalisation. Nous loignant chaque jour davantage dun Etat dot dinstitutions responsables. Et respectables. sur les intrts vritables de la nation. Mais, attention, qui possde galement la crdibilit ncessaire pour en faire le partage avec la grande majorit des citoyens. Ce centre nexiste toujours pas. Et encore moins aujourdhui quhier. Il y a eu des tentatives. Mais un centre ( A notre avis, ce serait tout fait ngatif pour le pays. Tout ce dont nous navons pas besoin aujourdhui cest un retour la crispation, la guerre fratricide. Et qui comme dhabitude re-dboucherait sur le blocage total. Avec les consquences que nous vivons dj : dpendance toujours Une candidate probable pour Fanmi Lavalas lors des prochaines snatoriales : la chanteuse Lunise Morse (RAM) au milieu de Me Mildred Aristide ( droite) et la porte-parole du parti, Dr Maryse Narcisse Le couple prsidentiel lors des crmonies de la fte du drapeau (18 mai) lArcahaie (photo Georges Dup/HENM) plus totale conomiquement et politiquement. De plus au lieu dun vote pos et rflchi, cela motionnel. Toujours au bord dune nouvelle crise dans la crise. Et la grande joie des manipulateurs, des pcheurs en eaux troubles pour qui tout est plus facile quand linitiative est laisse uniquement la rue. Car la violence nest jamais provoque par des mains expertes), dit blocage. Et ds quil y a blocage, la situation nous chappe. Nous sommes mis de ct. Bref le perptuel recommencement. critiques lgard de certains lus (rfrence : le dput qui sest mis genoux le 14 Mai dernier devant le prsident (presqu son corps dfendant), cest dire qui na pas t assez exigeant avec lui-mme pour lempcher de retomber lui aussi dans le mme face face improductif. Dans le mme esprit de coqs de gagure. Et qui aujourdhui, pris nouveau de court, est prt sasseoir tranquillement sur la ligne de touche, pour laisser les deux duellistes (Lavalas et Martellystes) sentredchirer. Esprant tirer les marrons du feu. Mais cest jusqu ce que survienne, une nouvelle fois, comme dans La Fontaine quelque chat gros et gras pour mettre les plaideurs daccord : en croquant lun et lautre. Et nous aussi avec Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince Mais ce nest point un hasard non plus si, loccasion des prochaines lections, le pays en viendrait retomber dans cette mme espce de bipartisme informel ( ne pas confondre avec un bipartisme institutionnel comme en dautres pays, comme par exemple aux Etats-Unis) et de dialogue de sourds, cest parce que nous nous sommes rvls jusquici, et depuis pas de recommencer, incapables de construire un CENTRE. Or pour paraphraser un ancien prsident franais, la dmocratie se gouverne au centre. Disons mieux : la stabilit, que nous appelons en principe de nos vux, ne peut exister quau centre. Looking for a reliable and experienced handy man? Please call at: He will repair your acelectricity and plumbing services de sant maternelle et infantile, particulirement dans les dpartements de louest, du nord-est et du nord-ouest. de personnes, notamment les femmes enceintes, les enfants de moins de cinq ans et les familles vulnrables doivent ce projet. Le communiqu prcise que le projet devra fournir 450 000 femmes laccs des services gratuits de sant gnsique, permettre plus dun million de personnes dobtenir des services prventifs et curatifs de base pour le cholra, la diarrhe, la tuberculose et dautres maladies de des services de vaccination et de supplments en vitamines. de dollars va favoriser les rformes de lenvironnement des affaires dans lensemble de lconomie, en vue de stimuler linvestissement priv local et tranger et la cration demplois dans lindustrie lgre, la fabrication de vtements, le tourisme et lagro industrie. La croissance des micro-entreprises et des petites et concurrence est aussi lun des aspects que prend en compte ce projet, souligne la note de la Banque Mondiale. Selon un communiqu de la Banque Mondiale, 70 millions de dollars seront verss dans un projet pour renforcer le systme de sant en augmentant laccs et lutilisation des

PAGE 5

Page 5 DE LACTUALITE ( Martelly prtend que sa mission est de rconcilier ces deux forces qui se partagent, croit-il, le march politique hatien. Mais dans une guerre perptuelle qui, toujours daprs notre actuel chef de lEtat, na rien apport au pays de positif. Or contrairement ce que rapporte le prsident Personne nignore qu lorigine du mouvement thologie de la libration. En Hati, Ti legliz. Ti kominote legliz. La voix des sans-voix. Ou encore (et comme le nom lui est rest) : communaut de base. Rapparition des masses Lavalas lapproche des snatoriales partielles et municipales Jean Claude Duvalier forc de comparaitre la cour dappel o il est poursuivi pour crimes contre lhumanit adversaires les plus rsolus, le problme est diffrent et ne relve pas dun quelconque nombre record de crimes et de violations des droits humains (ses adversaires eux-mmes ne sen sont point privs chaque fois quils lont fait capoter du pouvoir, aussi bien en 1991 par un coup dtat militaire que en 2004 sous les coups de boutoir dune insurrection mene par la ( / p. 13) Martelly, ni lun ni lautre, ni Duvalier ni Lavalas nest un exemple de systme de gouvernement capable denfanter un Etat hatien dans la dure, ne peut reprsenter une formule de longue vie pour une Hati stable et dmocratique. Mme si videmment ce nest pas pour les mmes raisons. Et mme si cette comparaison ( notre avis tout fait contre nature !) chez le prsident Martelly nest probablement autre quune manuvre de diversion le pouvoir, ce quil semble, se trouvant momentanment en panne dune alternative face aux lections snatoriales et municipales devant avoir lieu Cela nempche quil est bon de faire le point sur que lautre na t en mesure de fonctionner dans un cadre de stabilit dmocratique. Ce qui est le minimum aujourdhui pour un Etat plus ou moins capable de prosprit. Le Duvalrisme, faut-il le rappeler, parce que tant un systme ouvertement fond sur la violence et le totalitarisme. Et rien dautre. Le systme lui-mme se divise en deux poques. La rvolution politique, avec le pre Franois Duvalier dit Papa Doc, envoyant plusieurs milliers la mort, supprimant toutes les liberts citoyennes, tous les droits civils et politiques, et installant la prsidence vie. dans une deuxime poque dite de la rvolution conomique (industrie dassemblage et tourisme de masse). Mais aux premires difficults qui pointent lhorizon, cest lassassinat et lexil comme unique recours. Le Duvalirisme ne connat point dautre forme de gouvernement. Et cela durant 29 annes. Mme les plus fanatiques dentre eux ne sauraient prouver le contraire. Penserait-on, mme dans la Russie de Vladimir Poutine qui semble continuer apprcier le pouvoir fort remettre Staline au pouvoir ? Le Duvalirisme ne peut survivre autrement. Donc il ne saurait constituer un choix pour lHatien du 21 e sicle avide de prosprit sans aliner aucun de ses droits humains. Le Duvalirisme lui-mme le sait si bien savoir quil ne pourrait survivre dans un systme dmocratique, mme peu ou prou, quil na jamais consenti tenir des lections, cela mme quand la prsidence vie tait devenue insupportable son principal alli, Washington. Cest un avion du gouvernement amricain Quant Lavalas, contrairement ce que disent ses bourgeoisie conomique combine une perce dstabilisatrice de services de renseignements trangers lanne mme du une revanche historique sur ces quelques milliers danciens esclaves noirs qui avaient fait trembler la terre entire en bousculant larme la plus puissante de lpoque, celle de Napolon Bonaparte. tourne se trompent lourdement. Rien qu voir ce documentaire projet rcemment la tlvision Martiniquaise pour marquer labolition de lesclavage par la France dans ses colonies (ni de Saint Domingue) nest pas une seule fois mentionn. Mais revenons au prsident Martelly et sa drle de comparaison. Oui, le handicap de Lavalas, quant lui et cest en partie ce qui trouble ses adversaires mme sils ne lexpriment pas de cette faon, cest quil constitue moins un mouvement politique que du communautarisme. Un phnomne sens unique. Et de plus referm sur lui-mme. Et bien entendu cela fait peur. Noublions pas le slogan des masses Lavalas durant les troubles qui conduiront au 29 fvrier 2004 : sa k pa kontan, qu vous suicider. Cest nous ou rien Nous ou la mort ? Comment pourrait-on concilier ceci avec la dmocratie vritable ? Et pourtant cela part peut-tre dun bon naturel. Nous parlons dun peuple qui a t cras impitoyablement pendant les mmes 200 ans dindpendance mentionns plus haut. Mais revenons au Duvalirisme. Aprs la rvolution dite politique du pre, le tristement clbre Papa doc, le mme rgime a t rcupr non seulement par Washington, mais aussi par la grande bourgeoisie conomique qui nest intresse depuis toujours qu ses seuls intrts. Et tout cela sur le dos de ce peuple qui sest prcipit aux lections du 16 dcembre 1990 (considres comme les premires lections dmocratiques du pays) avec lui aussi la bouche un got de revanche historique. Mais Lavalas nest pas un produit de politiciens. Il ne sied pas tout fait au rle quon lui fait jouer. Cest un phnomne communautariste. Son fonctionnement est beaucoup plus celui dun groupe de pression (comme on la vu rcemment encore dans la dmonstration de force mise dans les rues pour accompagner lex-prsident Aristide au cabinet dun juge dinstruction) que dun parti politique aspirant la direction effective du pays. un quartier pauvre de la capitale. Lorigine communautariste est donc vidente. De socialo-religieux a t dirig ensuite directement vers la prise du pouvoir. Sans aucune transition. Exact. Oui, Lavalas terme crole qui signifie tymologiquement : nettoyer profondment, selon le mot du pote Carl Brouard qu () il ne subsiste plus rien, rien que du bien propre, du bien lav, du blanchi jusquaux os) na pas connu dautre exprience dans sa nature profonde que celle qui a inspir sa mise au monde. Lexprience Ti-legliz (mme quand des rglements de compte internes ont dtourn celle-ci de ses objectifs). La communaut des humbles et des mai dernier, se sont assembls nouveau par milliers devant le palais de justice pour protger le leader, pardon le prophte : Titid. Le mme depuis un quart de sicle Tout comme les bons sentiments ne font pas de la bonne littrature, fanatisme et dmocratie ne font pas bon

PAGE 6

Page 6 HAITI BRESIL PORT-AU-PRINCE, 26 Mai Le Brsil semble un pays tout indiqu pour limmigration hatienne. Immense et riche en ressources naturelles. Une industrie dbordante. Dj 6 e puissance conomique de la plante. Et environ 193 millions pays qui assure aussi le commandement de la branche militaire de la mission. En change, Brasilia lorgne (croit-on) un poste de membre permanent du Conseil de scurit de lONU. emploi et de meilleures conditions que dans leur pays natal. jours derniers Brasilia autour de la question du clandestin La prsidente brsilienne Dilma Roussef visitant le contingent militaire brsilien au sein de la mission onusienne en Hati Le premier ministre hatien Laurent Lamothe reu par une association dindustriels lors dune tourne la semaine dernire au Brsil dhabitants alors que les Etats-Unis font un peu moins du double (plus de 315 millions). Ce nest pas le boulot qui manque. Et limmigrant Dautre part le Brsil veut combiner son succs conomique avec une reconnaissance diplomatico-politique internationale. Brasilia vient dannuler la dette de douze pays africains. Soit un total de 900 millions de dollars, ce en marge de la clbration du cinquantenaire de lUnit africaine. Avoir des relations spciales avec lAfrique, cest stratgique pour la politique trangre brsilienne dclare le porte-parole de la prsidente Dilma Roussef. Mais cest Hati qui aura t le premier jalon pos avec le rle primordial jou par le Brsil dans la mission de paix onusienne depuis 9 ans dans nos murs ou Minustah. En effet le plus gros contingent de casques bleus nous vient de ce A la hauteur de son importance aujourdhui dans un monde qui voit clater le vieil ordre issu de la Seconde guerre mondiale (1945). Outre les liens socio-culturels (football, vodou, carnaval etc). Dautre part le gouvernement brsilien a jusquici manifest les meilleurs sentiments envers Hati. Projets de dveloppement (nergie lectrique, agriculture etc). Si la classe politique a t plus lente le recevoir, le message a t tout de suite capt par la population. Limmense colonne des chmeurs a pris cette nouvelle direction, se dtournant mme en partie des destinations habituelles (Bahamas, Floride, Rpublique dominicaine voisine ). Le terrible sisme qui a frapp notre pays en janvier 2010 a fait le reste. Ladministration brsilienne a jou le jeu. En 2012, hatien et runissant tous ces pays impliqus : Prou, Bolivie, Panama, Rpublique dominicaine et bien sr Hati. En mme temps le Brsil, soucieux de son image hsite entre deux attitudes. lHatien. En avril dernier, 900 de nos compatriotes, entrs dans lEtat dAcre (Amazonie) ont reu un permis de travail. Mais jeudi ou vendredi un nombre de 322 ont t expulss sur la Rpublique dominicaine voisine dHati, autre point de transit sur la route vers le Brsil. La question a t porte aussi bien entendu devant le la semaine coule Brasilia. Nous ne savons quelle a pu tre sa rponse. Toujours est-il que tout en ntant pas facile rsoudre (car les coyotes ne sont pas ns dhier et, comme le renard de la fable, ont plus dun tour dans leur sac) le problme se pose cependant en termes trs simples. Hati doit apporter un maximum de concours pour maitriser cette immigration illgale massive (qui fait peser une menace sur lintgrit territoriale des pays concerns dautant plus en ces temps de terrorisme international) et donc la porte du Brsil pour limmigrant hatien. Nous avons intrt plus que tous ces autres pays mentionns rsoudre le problme. En mme temps que nous pouvons obtenir de Brasilia (qui ny est probablement pas oppos vu les bonnes dispositions manifestes jusqu prsent) de plus grandes facilits pour lobtention des visas en Hati mme. Mieux encore : pourquoi ne pas crer un visa de travailleur temporaire. Le jeune Hatien qui va au Brsil est garanti dun emploi sr. En mme temps son retour rgulier connaissances acquises. Cest une autre excellente forme de coopration bilatrale. Le Brsil, puissance mergente, semble assez neuf aussi dans ce domaine de limmigration. Et ouvert aux ides nouvelles. Mais le pire serait que Port-au-Prince reste les bras croiss comme on la fait depuis toujours, depuis la dictature Duvalier, laissant les pays destinataires se dbattre tout seuls. Exposant aussi nos immigrants linconnue totale. Y compris les destins les plus cruels. Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince Avi Piblik Ak Prensipal Konsesyon Crandon ParkOPTINITE BIZNIS POU DEVLOPE AK OPERE PWOGRAM CRANDON PARK YOPou kapab f pwogrese devlopman Pak ki te apwouve pa Plan Prensipal Crandon Park la ak pou amelyore eksperyans vizit yo nan Pak la an jeneral, Konte Miami-Dade envite tout kontrakt kalifye yo vin diskite enter yo nan devlope ak opere youn oswa plizy pwogram. Pwogram yo epapiye toupatou nan Pak 904 acres la epi li ofri kontrakt yo optiniye pou pran operasyon ki la deja yo ak/oswa kreye nouvo pwogram. Konte a prefere gen kontra ak yon sl kontrakt Prensipal pou tout operasyon yo, men li pr pou konsidere pran kontra ak plizy gwo kontrakt oswa yon gwoup ti kontrakt pou chak zn ki dekri anba la-a. Optinite pou Pwogram Lokal yo Atraksyon (Narrow Gauge Train) Sit Crandon Garden 52 acres Ekipman pou Lwe (Kannt/Kayak) Sit Crandon Garden 52 acres Edikatif (Edikasyon sou Lanati/Kontak) Sit Crandon Garden 1.1 acres Ekipman pou Lwe (Chz ak Parapli) Sit Crandon Beach 14 acres Vann Manje (Pwogram/ Chart Mobil) Sit Crandon Beach 35 acres Enstalasyon pou Lwe (Kabana/Alimantasyon) Sit Crandon Beach 2.7 acres Ekipman pou Lwe (Bisiklt/Transptasyon) Sit Crandon Park 904 acres Restoran (Svis Konpl b dlo okazyonl) Sit Waf Kabotaj (Marina) .43 acres Amizman (Jwt/Manje/Lwe Espas pou F Ft) Sit Crandon Park 4.3 acres Restoran (Teren GlfSvis Konpl) Sit Teren Glf .35 acres Konte a envite tout pati enterese yo pran randevou ak yon anplwaye ki travay nan pwoj a pou klarifye kondisyon yo, poze kestyon oswa revize opsyon yo. Pou plis enfmasyon, ti kontrakt yo ka telechaje enfmasyon sou Ak Prensipal Pwogram lan nan www.miamidade.gov/DPMww/ SolicitationList.aspx epi klike sou EOI Crandon Park Master Pwogram Agreement oswa kontakte anplwaye Konte ki endike anba la-a pou diskite plis sou optinite sa-a. KONTAK KONTE:Deborah Tavera, Business Specialist Parks, Recreation and Open Spaces 275 NW 2 Street, Suite 509 Miami, FL 33128 Tel: (305) 755-5459 Email: dtavera@miamidade.gov Si ou bezwen yon entprt ki pale lang siy oswa materyl nan fma aksesib pou evennman sa-a, rele Kowdinat ADA a nan (305) 375-1530 omwen senk jou davans. lgalement. Mais le flot ne sarrte pas. Depuis le dbut de lanne, 2.700 Hatiens sont dj entrs illgalement dans le pays. Ils arrivent par un systme compliqu et dangereux qui les fait transiter par les pays limitrophes : Prou, Bolivie. Nayant jamais t sur la carte de limmigrant hatien, ces derniers ne ncessitent pas un visa pour y parvenir. Ds lors la question prend une tournure plus grave. Lintgrit territoriale du Brsil et des Etats voisins. Dautant plus que la colonne de clandestins ne se dplace pas delle-mme mais sous la direction de ce quon dnomme les coyotes, cette espce de renard qui erre dans les prairies la recherche danimaux spars du troupeau. Et en loccurrence ce sont les Hatiens qui sont pourvu quils trouvent un

PAGE 7

Page 7 PRINCIPAL DEFI ( Et les cas abondent. A tous les coups, les mmes observations. Toujours deux mots. Banque et taxi-motos. Qua-t-il t fait pour combattre cette observation persistante que la plupart des victimes sortaient de la banque, Prsentation par la direction gnrale de la Banque nationale de crdit (BNC) de LajanCash ou services bancaires par tlphone cellulaire (photo Hati en Marche) Le prsident Martelly et la foule venue linauguration dun complexe sportif Carrefour, sud de Port-au-Prince A Ptionville, la Place Boyer rnove (photo Hati en Marche) Et cela dure ainsi depuis des mois. Depuis longtemps. Et cest comme si ces deux mots tombent dans loreille dun sourd. Banques ? La victime dans la plupart des cas sort dune banque ou dune maison de transferts. Les bandits qui tirent sans hsiter senfuient toujours moto. Le cercle infernal se resserre chaque jour un peu plus. Toujours plus. Dans lindiffrence des autorits ? Comme celles-ci crient quotidiennement victoire dans la lutte contre la criminalit (point de presse hebdomadaire conduit par le chef du parquet lui-mme), faut croire plutt quelles sont dpasses. Que les bandits sont plus forts que les forces de lordre. Pourtant on aurait cr une capitale en tat de sige. Chaque seconde faut vite se garer pour cder le passage ou dune maison de transferts ou dune quelconque autre Et comment les bandits peuvent-ils savoir avec une quelle poche de la victime. Ou dans quel compartiment de sa valise. Vous vous prcipitez au commissariat de police. Le prpos prend note de votre dposition. On nen sait pas plus. Ne reste que les deux mots : banque et taxi-motos. Il est probable que la tendance va continuer en sacclrant dans les prochains jours. On aurait cr que ce nest pas une bonne publicit pour les tablissements bancaires Ni pour des autorits qui jouent leur va-tout sur louverture du pays aux investisseurs et au tourisme. Or on ne voit rien faire pour contrler ce flot Ville). Sous le nom de LajanCash, il sagit dun nouveau produit de ce quon appelle aujourdhui la banque mobile ou vous dplacer mais directement sur votre tlphone cellulaire. En vous inscrivant ce programme vous pouvez ainsi, et avec la plus grande facilit (mais surtout en toute scurit) effectuer vos achats, payer vos factures, oprer des virements ou des transferts de fonds ou toutes autres oprations Renseignez vous aux succursales BNC ou auprs de tout agent autoris de LajanCash. Bien entendu cest une innovation ne pas ngliger mais on ne saurait dire que cest la solution au problme trouver une alternative. Comme une nouvelle augmentation du nombre de kidnappings. Ou des invasions de domicile. Etc. place. Et un instrument de dstabilisation fonctionnant de lui-mme. Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince A Collaboration of Local Governments. .COM 1-800-270-9794Sa Rapte l ou pa gaspiye dlo. Sa sa nt. Ekonomize Dlo ; Pou ou pa peye gwo bill.L ou ekonomize dlo, ou ekonomize lajan. Rezidan, bizns ak nonnpwot ki pa gaspiye dlo ni dey ni anndan kay yo f gwo ekonomi. Redui kantite dlo wap itilize se redui kantite lajan ou peye pou dlo chak mwa. Chache konnen tout jan ou ka f. anarchique et chaque jour plus volumineux (et conqurant) de taxi-motos comme les troupes dAttila envahissant le vieux monde. Le citoyen lambda est coinc entre dun ct les de vous craser sans un regard. Et de lautre ct les motos, tout aussi bruyantes et assourdissantes, qui vous font tressaillir chaque seconde. Cest pas une vie Jerry Mais nous ne partirons pas sans attirer votre attention sur une innovation prsente par la Banque nationale de crdit (BNC) lors dune confrence vendredi soir lhtel Oasis (Ptionfranchissent toutes sirnes dehors. meurtres. La plupart par des bandits. Et qui immanquablement se sont enfuis moto. Malgr toutes ces prcisions, rien ny fait. Puisque la situation non seulement na pas chang. Mais a empir. Comme si ces tueurs roulettes se moquent du monde. Les autorits dabord. Cest bien le talon dAchille du pouvoir Martelly-Lamothe. Au premier coup de feu, tout le monde se planque et se plaque ventre terre. Puis chacun y va de sa version. Une mine dor pour une police rellement investigatrice. On vous raconte que cest depuis la banque que sont donnes les indications sur la prochaine victime. Par sms. Nest-il pas interdit de parler au tlphone lintrieur de la banque ? Il faudrait donc faire que le client dpose son tlphone en entrant la banque comme les bandits dans le Chicago des annes trente qui devaient dposer leurs armes au vestiaire. Et pourquoi pas ? Il y a mort dhomme Dautres nhsiteraient pas remettre en question le personnel mme de la banque ( ?). Aussi la question ne devrait-elle pas sarrter aux forces de lordre mais pour comprendre aussi les banques.

PAGE 8

NATCOM

PAGE 9

Page 9 BANQUE NATIONALE DE CREDIT

PAGE 10

Page 10 Mercredi 29 Mai 2013 WHATS UP LITTLE HAITI ? Senators in Washington unveiled a surprise: an United States, a stunning reversal of American policy after years of record-high deportations. We have had four million people deported since 2002 director of the Coalition for Humane Immigrant Rights of Los been destroyed by our outdated, broken and cruel immigration policies. deportations by giving millions of immigrants in the United heading north because, as Democrates involved in drafting the legislation noted, many migrants crossing the border illegally Minister of Haitians Living Abroad, Bernice Fidelia Singer Lunise Morse (RAM) are deportees trying to return to their families. (Excerpts from a New York Times story) public that starting on June 5 th online. According to a statement from the U. S. Embassy, this steps must be undertaken one year before their visa expires. also need to complete an electronic form to request the DSor receipt of payment from the bank, and a recent photo. The embassy reserves the right to request that the applicant have The Minister of Haitians Living Abroad, Bernice Fidelia and the Minister of Sports and Civil Actions, Magalie Racine are American Citizens, according to Senator Joseph Joel John. The legislator maintains that he holds evidence to prove his accusations, and he indicated that a special commission of senators has been established to investigate the matter. th in the Dominican Republic in Juan Isidro Jimenez (Los Alcarrizos). The charge against them: Forcing Haitian children to panhandle in the streets of Santo Domingo. The individuals are Garib Joseph and Roselette Luis, temporary release. University of Kentucky is considered the player most likely Draft Lottery. The 2013 NBA Draft takes place June 27 on As part of the efforts undertaken by the Haitian process of rebuilding the country, Bernice Fidelia, the Minister of Haitians Abroad (MHAVE) traveled to Chicago on May 25 th On Saturday evening the Minister participated in the Seventh Annual Fundraising Dinner of the Congress Haitian communities of the diaspora. This meeting took place at the White Eagle Banquet located in Niles, Illinois. Prior to this, Lesly Conde, the General Consul of Haiti in Chicago, reminded the Haitian community in Chicago on the importance of such a meeting. percent of the Turks and Caicos population. 1,5000 Dominican soldiers are strengthening the border. The Dominican Republic announced Friday, May 24 th available on grocery store shelves, but also in market place in the capital and in cities throughout the provinces? to celebrate Haitian Mothers Day, Jean Bertrand Aristides on Saturday (May 25) at the Aristide Foundation for Democracy. Since his return from exile in March 2011, former his party in anticipation of the upcoming senatorial, municipal, and territorial elections. Lunise Morse, con and lead singer of and former advisor to President Michel Joseph Martelly. HPN The telephone company Haitel has never had an its contacts. The company also never provided the 5 cents out of the 23 cents levied on incoming international calls for the National Education Fund (FNE), according to M. Jean Marie Guillaume, General Director of CONATEL. Mrs. Bernice Fidelia, the Minister of Haitians living abroad the Turks and Caicos islands, encouraged Haitians living on these islands to unite and avoid delinquent behavior in order to improve the be made by the Haitian government. The Turks and Caicos government is very concerned about the large number of Haitians living on its territory. It is estimated that number is 15,000 or 50 103.3 fm ou www.radiomelodiehaiti.com

PAGE 11

Page 11 ANNONCES DIVERSES LIBERTE EGALITE FRATERNITE REPUBLIQUE DHAITI DE PREMIERE INSTANCE DE PORT-AU-PRINCE. AU NOM DE LA RPUBLIQUE Entre le sieur Frantz Edgard Gilot, propritaire, demeurant et domicili Port-au-Prince, PAR CES MOTIFS, le Tribunal, aprs dlibration et sur les conclusions du Ministre Public, accueille laction du sieur Frantz Edgard Gilot, en la forme ; Maintient le dfaut faute de ne Dorothy Dauphin ; Admet le divorce du demandeur davec son pouse pour injures graves et publiques prvues larticle 217 du code Civil Hatien ; Prononce la dissolution des liens de la Section Sud de Port-au-Prince de transcrire sur les registres ce destins le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera publi dans lun des quotidiens sditant la Capitale sous peine de dommages-intrts envers les tiers ; compense les dpens vu la qualit parties ; Commet ressort de Port-au-Prince, ce Lundi dix Mars deux mille Treize, en prsence du Substitut du Il est ordonn etc En foi de quoi etc Pour le Cabinet Me. Sony Lessaint, Avocat Me. Boileau Dieuveuil, Avocat LIBERTE EGALITE FRATERNITE REPUBLIQUE DHAITI LE CABINET JEAN BAPTISTE ET ASSOCIS INFORME LE PUBLIC EN GNRAL QUE : Le Tribunal de Premire Instance de Port-au-Prince, comptemment runi au justice de cette ville sis au Bicentenaire ancien local de lUSAID, a rendu en audience ordinaire et publique et en matire civil de divorce le jugement suivant : ENTRE 1La Rosanette P. JULIEN, propritaire, demeurant et domicili Ption-Ville la boule Me. Canova Jean Baptiste, Osval J. DOUCENA, Romain ORANGE, Harry JEAN PAUL du Barreau de Port-au-Prince et Mes. Rio DOUILLY Paul DSIR du Barreau de la Croix-desPAR CES MOTIFS : Le Tribunal, aprs dlibration et sur les conclusions du Ministre Public, accueille laction de la dame Pierre Roger JULIEN ne Rosanette POULARD ; en la forme ; Maintient le dfaut faute de comparaitre octroy laudience du Vendredi dix-neuf (19) Avril 2013 contre le sieur Pierre Roger JULIEN ; Admet le divorce de la demanderesse davec son poux pour injures graves et publiques prvues larticle 217 du Code Civil Hatien ; Prononce la dissolution des liens matrimoniaux ayant exist entre eux, aux torts de lpoux ; Ordonne destins le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera publi dans lun des quotidiens sditant la Capitale, sous peine de dommages-intrts envers les tiers ; compense les dpens du prsent jugement. IL EST ORDONN ETC En foi de quoi ETC COLLATIONNE Me. Jean Baptiste Canova LIBERTE EGALITE FRATERNITE REPUBLIQUE DHAITI PAR CES MOTIFS, le Tribunal, aprs dlibration et sur les conclusions du Ministre Public, accueille laction du sieur Juvens DSIR, en la forme ; Maintient le dfaut faute de comparaitre octroy laudience du Vendredi quinze (15) Juin 2012 contre la dame ne Guerline LUBIN ; Admet le divorce du demandeur davec son pouse pour injures graves et publiques prvues larticle 217 du Code Civil Hatien ; Prononce la dissolution des liens matrimoniaux ayant exists de transcrire sur les registres a ce destins le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera publi dans lun des quotidiens sditant la Capitale, sous peine de dommages-intrts envers les tiers ; Compense les dpens vu la qualit des parties ; Commet lhuissier Clerbrun FAURE de ce RENDU DE NOUS, Chavannes ETIENNE, au Tribunal de Premire Instance du ressort de Port-au-Prince, ce Vendredi dix-sept Aot 2012, en prsence du Substitut Commissaire du IL EST ORDONN tous huissiers sur ce requis de mettre le prsent jugement en seront lgalement requis. COLLATIONNE LA GREFFIERE. LIBERTE EGALITE FRATERNITE REPUBLIQUE DHAITI PAR CES MOTIFS, Le Tribunal aprs examen sur les conclusions crites du Ministre Public, maintient le dfaut requis et octroy la barre contre Jsula DADILLAC, Admet en consquence le divorce des parties. Prononce la dissolution des liens matrimoniaux existant entre Ridgy PETIT-FRERE davec son pouse ne Jsus DADILLAC pour abandon du toit marital. Ordonne dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la Capitale sous peine de dommages-intrts envers les tiers sil y chet. Commet lhuissier Walky AINSI JUG ET PRONONC PAR NOUS, Marie Rosie DGAND NICOLAS, Juge en audience civile et publique en date du douze Juillet deux mille douze en prsence de Me. Pierre Jean Thomas LANS. Il est ordonn .. etc En foi de quoi etc Me. Jean Desilhomme DENIS LIBERTE EGALITE FRATERNITE REPUBLIQUE DHAITI Il est port la connaissance des intresss qu la date du Sept Mars deux mille Treize (7 Mars 2013), le Tribunal de Premire Instance de Port-au-Prince a rendu une dcision entre les poux Wilner Cillin, la femme ne Angeline Joseph dont le dispositif est ainsi libell : PAR CES MOTIFS, le Tribunal, aprs examen, le Ministre Public entendu, maintient action ; Admet en consquence le divorce du sieur Wilner Cillin davec son pouse ne Angeline Joseph pour injures graves et publiques aux torts de lpouse ; Prononce la dissolution des liens Port-au-Prince de transcrire sur les registres ce destins le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la capitale sous peine de dommages-intrts ce jugement ; compense les dpens. Pour ordre de Publication : Me. Jean C. Mars, pour le Cabinet.

PAGE 12

Page 12 LIBRE PENSER La chose la plus importante en communication, cest dentendre ce qui nest pas dit. P. Drucker Chres amies lectrices, chers amis lecteurs, dans lune des chroniques de lanne 2007, je parlais de lerreur, de la dsinvolture de lhomme politique hatien dans ses relations avec linformation errone, transmise de faon volontaire ou involontaire. Il sait pertinemment quil se trompe, quil induit la population en erreur. Que ce soit de faon volontaire ou involontaire, quimporte, les consquences, gnralement, pourquoi sen faire ? Je parlais alors, dans cet article, de la lucidit, de la clairvoyance (vertu trs peu rpandue chez nos hommes politiques) et aussi de la loquacit maladive de certains dentre eux (nos hommes politiques) quils essaient de transformer en capacit de communication. VOYE MONTE Voil l la source principale derreur. Parfois grossire, dautres fois impardonnable, certaines fois vitable, dans certains autres cas foncirement stupide, frquemment invitable (vu parfois ltat de leurs comptences), lerreur semble ne poser aucun problme nos hommes politiques. Pour mieux nous comprendre, entendons-nous dabord sur ce que quand le jugement quil porte est en contradiction avec les faits, avec la vrit. Daprs certains penseurs, les erreurs viennent passions, de lhabitude de tout juger par nos ides reues, de notre curiosit insatiable malgr les bornes imposes notre capacit de comprendre, du penchant qui nous pousse trouver entre les choses plus danalogie quelles nen ont rellement. Si lon sen tient cette faon de le voir, on aurait trop dexcuses pour pardonner les offenses au bon sens, lthique, lesthtique, de nos hommes politiques. Une fois lerreur apprend beaucoup partir de ses erreurs. Mais, il faut quand mme essayer de ne pas en commettre. Pour viter lerreur, il faut tant que lon nest pas clair par la lumire de lvidence, et tant que lon se sent domin par quelque passion. Quand nous sommes tombs dans lerreur, il faut, pour nous en dlivrer, suivre une dmarche oppose celle qui nous a gars et remplacer: La prcipitation par la patience, profondes, La lgret par le srieux dans les raisonnements, La vivacit et lentranement par le calme et le sangfroid dans les jugements, En un mot, se conformer aux rgles dune saine logique. Voyez-vous nos hommes politiques capables dun tel comportement ? Croyez-vous quils sont capables de se une erreur ? Nos politiques savent-ils que en tant qutres humains, ils ont droit lerreur mais, en tant que tres politiques ils doivent pouvoir payer un prix, assumer les consquences de leurs inconsquences mme au-del de leur vie politique ? Dcence oblige Jimagine que vous, chers amis lecteurs, vous ne voyez nullement un homme politique hatien capable de demander pardon pour des erreurs commises ou offrir sa dmission pour une btise commise. En ralit peut retrouver un homme politique pousser son audace au paroxysme jusquau point de demander la socit civile de rendre compte de ce quelle avait fait de son hritage de son pays Erreur, Ingnuit, Malice ou simple Stupidit. Laissons lerreur de ct et parlons de communication. En ralit, je voulais parler de communication dans cet article mais puisquelle est source derreurs, de msinterprtations, de manipulations, jai cru bon de faire de lerreur le centre daujourdhui. Chers amis lecteurs, la communication, dit-on, est laction de communiquer, dtablir une relation avec autrui, de transmettre quelque chose quelquun. Elle peut aussi dsigner lensemble des moyens et des techniques utiliss pour la diffusion dun message auprs dune audience plus ou moins vaste et htrogne. Elle peut aussi dsigner laction dun individu ou dune organisation pour informer et/ou promouvoir son activit auprs dautrui, dentretenir son image, par tout procd mdiatique. Pour certains, la communication est un art. Pour dautres, la meilleure faon de manipuler lautre, de le contraindre faire parfois le contraire de ce quil aurait pu Une arme double tranchant parfois. Rien nest dit ni sur la qualit des informations ni sur leur vracit. Communiquer, en ce sens, cest vhiculer un message, faire parvenir une information sans se proccuper de latterrissage des actions qui sont lorigine de la communication. On peut tre loral comme dirait la posie locale et pourtant communiquer ses actions. Chez nous, la fascinante vacuit des discours la spontanit des actions les plus complexes et labsence de liens entre elles font penser une sorte dabsurde draison qui alimenterait lesprit de nos dirigeants. Rien qu de ceux qui en ont t les Titulaires lon comprendra le sens attribu la communication dans ce pays. Aujourdhui, que presque tous les pays du monde ont choisi pour rendre hommage une catgorie de femmes qui a voulu choisir la condition dtre Mre : le premier dimanche du mois pour lAmrique du Nord, le second, le 12 mai, pour les mamans de lAmrique Latine, en Hati, nous avons choisi le dernier dimanche du mois de mai. Maintenant, en Hati, nous avons vu sajouter une nouvelle date du mois de mai qui a suppos plusieurs clbrations diffrentes. On a donc vu comment la communication, les circuits communicationnels de ce pays se sont mis au travail pour montrer les belles uvres de ces deux dernires annes, sans rellement offrir ce quil y a de plus beau, la voie suivre pour sortir ce pays du gouffre du sousdveloppement, de lassistance, mortelle ou prdatrice ou Chres amies lectrices, chers amis lecteurs, il aurait t tellement beau, durant ce mois danniversaire, de Oscar Germain germanor2005@yahoo.fr Mai 2013 Depuis quelques semaines, la circulation nest plus aussi terrible au Boulevard Jean-Jacques Dessalines, bloc compris entre Martissant et Fontamara 47. Lentreprise dominicaine en charge de la rfection de la route de pensent quil faudrait replacer les sparateurs sur cette voie devenue dangereuse. Il serait tout aussi important que les responsables publics aillent observer cette situation pendant une bonne trentaine de minutes pour constater comment des vies humaines sont exposes lorsquil faut traverser cette route large. Il ne se passe une journe sans quune, deux ou trois voiture ou par une moto. Dj, avec les sparateurs dans le temps (les riverains peuvent en tmoigner), la frquence des accidents tait leve. La semaine dernire, Fontamara 29, aprs avoir t fauchs par une voiture. Lenfant a perdu la vie sur le coup et la mre une vingtaine de minutes plus tard lhpital Sans Frontires de Martissant. Pour se faire une ide des pertes en vies humaines, il incombe aux responsables du service de la circulation et ceux de la scurit publique daller jeter un coup dil dans les statistiques de lhpital Sans Frontires. Nous pensons aussi quil est du devoir des autorits de cette institution sanitaire de partager ces informations avec les autorits publiques pour quelles prennent des mesures appropries. Point nest besoin de signaler combien les gens sont angoisss lorsquils pensent pniblement Martissant, aujourdhui non pas en raison du blocus interminable mais par crainte dtre renverss par des vhicules. On dit souvent que la route tue et blesse, pour viter que cette partie du boulevard qui porte le nom du fondateur de la nation continue de tuer et de blesser, nous souhaitons voir les sparateurs rinstalls. Cest une question de scurit publique. Smith NICOLAS verticale, il comporte des dangers tenant compte de lindiscipline de certains chauffeurs. Il est noter que les signalisations horizontales places sur la chausse commencent dj perdre leur fracheur. Ce problme est d la dgradation de notre environnement, lun des maux du pays. Beaucoup de nos automobilistes ignorent, ou ne connaissent pas les rglements les plus lmentaires de la circulation des vhicules, vu leur comportement dangereux au volant. Sur la route de Martissant, ils samusent quotidiennement doubler un vhicule au del de la double ligne jaune, mettant ainsi en danger les autres voitures qui viennent en sens inverse. Daucuns

PAGE 13

Page 13 HAITI, QUEL ENVIRONNEMENT ? (12) Avec fameuse quation selon laquelle la production agricole est fonction de Nous tions dans lanalyse des sous-secteurs exploitant directement les ressources naturelles (voir HEM Vol. 27 # 11 du 03-09/04/2013), et nous le secteur tertiaire, le sous-secteur des loisirs. HEM Vol. 27 # 12 du 10-16/04/2013) ; lagriculture a fait lobjet de daborder le sous-secteur des loisirs, ou plus exactement du tourisme. Cependant avant de le faire je veux rester encore un peu dans le sous-secteur de lagriculture. En effet, parler du tourisme va nous lancer dans nous amener dans toute une srie de consid-rations trs nouvelles, alors quil faudrait encore voir un aspect de lagriculture non plus sous langle de lexploitation des ressources naturelles mais sous celui de la protection de lenvironnement. Je vois dj des ractions tonnes, voire sarcastiques, du lenvironnement des paysans alors quon sait quils en sont les premiers destructeurs Et pourtant. Pour raliser ce travail, jai choisi de commencer avec le sous-secteur qui a la plus mauvaise rputation, qui est considr comme le principal, sinon le seul, responsable de la dgradation de notre environnement, je veux parler de la jai longtemps jet lanathme sur nos charbonniers ; mais quelque peu mon jugement. Pour commencer je reviendrai cette accusation dont jai dj parl (voir du charbon de bois HEM Vol. 27 # 12 du 10-16/04/2013) comme quoi le paysan serait la principal responsable de la dgradation de notre environnement avec sa pratique de production de charbon de bois. Je ne my attarderai pas ; on sait que, si le paysan produit du charbon, cest dabord parce quil y a un march pour ce produit mais aussi parce la vente de charbon peut lui permettre daugmenter ses maigres revenus. Au lieu donc de lui jeter lanathme, on ferait mieux laider augmenter la productivit de son travail, rduire ses pertes, en amliorant rseaux de commercialisation, en encourageant les activits de transformation. laspect ngatif : le dboisement, voyons aussi laspect ngatif : le reboisement. Personnellement je ne cesse de rpter que toutes ces campagnes de reboisement ne donnent rien car il le sentiment davoir fait du bon travail, sans se proccuper de ce quil va advenir de ces plantules. Jai un ami qui appelle cela enterrer des plantules Il faut un suivi cette activit ; il faut quelquun qui accompagne la plantule mise en terre et veille la protger jusqu ce quelle ait atteint un certain niveau de dveloppement. Ce quelquun ne peut pas tre lcolier quon a envoy pour une journe de reboisement le premier mai ou le jour de la fte de larbre. Ce quelquun doit vivre avec la plantule, et il ny en a quun : le paysan. Mais attention, il faut quil y trouve aussi son intrt. Je me souviens davoir t invit une rencontre avec des paysans sur le Morne lHpital. Cela remonte un certain temps ; de fortes pluies avaient provoqu des inondations, avec apport de sdiments, dans la zone du cimetire de Portau-Prince. Et jentendais lagent du Ministre de lAgriculture expliquer aux paysans quils devaient planter des arbres pour retenir leau de manire ce que le cimetire ne soit plus envahi par la boue. Le malheureux ne se rendait mme pas compte du fait que ce paysan nen avait rien cirer des problmes de la population vivant autour du cimetire. Il faut que le paysan trouve aussi son intrt dans ce fameux reboisement, ou dans la protection de lenvironnement, dune manire gnrale. Et il y a plusieurs formules. Il y a forts nergtiques (voir charbon de bois HEM Vol. 27 # 12 du 10-16/04/2013). Certes lobjectif est la production de charbon, mais partir de forts qui auront t constitues et seront exploites rationnellement. Dans un registre plus agronomique, on peut mentionner lagroforesterie, dfinie comme un systme dynamique damnagement cologique des ressources naturelles, qui en intgrant les espces ligneuses aux champs agricoles, fermes et propritaires terriens (voir HEM Vol. 27 # 15 du 01-07/05/2013). Bien sur, je me rpte, mais ce nest pas de ma faute, lenjeu est dimportance et tant que je ne sentirai pas que les choses sont en train de bouger, je continuerai. Bernard Ethart LIBERTE EGALITE FRATERNITE REPUBLIQUE DHAITI PAR CES MOTIFS, le Tribunal, aprs examen sur les conclusions du Ministre Public ; la dite action ; Admet en consquence le divorce du sieur Ignace LOUISEDAN davec son pouse ne Yolne BAPTISTE. Prononce la dissolution des liens matrimoniaux ayant exist entre les dits destins le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la Capitale sous peine de dommages-intrts envers les tiers sil y chet ; Commet lhuissier Vilneret DONN DE NOUS, Raymond JEAN MICHEL, juge en audience civile et publique du vingt-sept Mai deux mille Onze, en prsence de Me. Jean Claude DABREZIL, Substitut du Il est ordonn .. etc En foi de quoi Etc LIBERTE EGALITE FRATERNITE REPUBLIQUE DHAITI PAR CES MOTIFS, le Tribunal aprs examen, le Ministre Public entendu, Maintient action. Admet en consquence le divorce du sieur Franky NELSON, davec son pouse ne Marie Judith MONTROSE pour injures graves et publiques aux torts de lpoux. Prononce la dissolution des transcrire sur les registres ce destins le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr jugement ; compense les dpens. AINSI JUG ET PRONONC PAR NOUS, Jacques Hermon CONSTANT, juge en Claude DABREZIL Substitut Commissaire du Gouvernement de ce ressort et avec lassistance du Il est ordonn etc Hesed Deinad JEAN BAPTISTE, Avocat mnage car dans ce systme nul nest cens tre exclu. Le fanatisme lavalassien gnre en lui-mme linstabilit et dont elle a t jusquici la premire victime, ses adversaires ne se privant pas de sen servir comme leur premier argument. Pour finir on observera que ni Lavalas ni le Duvalirisme nont daign se constituer en un vritable parti politique. Baby Doc sen est souvenu seulement depuis son retour inattendu au pays en janvier 2011. Le PUN (parti unit nationale) est la fois une caisse de rsonnance et ventuellement aussi un tiroir caisse. Quant Aristide, cest comme sil avait emport le parti Lavalas avec lui dans son exil sud-africain (2004-2011). de partis. Hati en Marche 25 Mai 2013 (

PAGE 14

Page 14 HORIZONTAL 1. Pays dAfrique se prparant pour ses prochaines lctions 2. Boulverser 3. Sodium Hebdomadaire de socit franais fond en 1945 4. Rtribution Mesure itinraire chinoise 5. Curie Mtal 6. 14e lettre de lalphabet gorgien Elimat 7. Conquit la Gaule Pronom 8. Tumultueuse. VERTICAL 1. Branche de bouddhisme mahayana Rythme et danse brsilienne 2. Fantasmer 3. Mgaoctet Pronom 4. Aval Cest dire Argent 5. Liaison 6. Rcipient Champion 7. Premire afro-amricaine couronne Miss America 8. Fatigue. ZIMBABWE EMOUVOIR NA##ELLE #GAIN#LI CI#ETAIN ON##USAT CESAR#ME ORAGEUSE Visitez Haiti en Marche sur Internet au www.haitienmarche.com SCRABBLEArrangez les sept lettres ci-dessous pour former un mot franais Solutions de la semaine passeSORDIDE T C H A E A R Solutions de la semaine passe:Solutions de la semaine passe: LES JEUX DE BERNARD Allez de FLATTE CROULA en utilisant des mots du vocabulaire franais, et ne changeant quune lettre par ligne.Mots Crois sCasino Royale Diamonds Are Forever Die Another Day Dr No For Your Eyes Only From Russia with Love GoldenEye Moonraker Octopussy Quantum of Solace Skyfall The Spy Who Loved Me Thunderball Tomorrow Never Dies A View to a CADRAN CADRAS CADRES CAFRES BAFRES BAFFES BIFFESFLATTE CROULA F L I C E N C E T O I L L U W I D J W R X Y S J J E B H V I L G O A I L T L P O M O O C T L T Y I D D L A A H C H T O M T U R G X A V S I R M B E W Q L N F O R Y O U R E Y E S O N L Y U Y L L Z R X U Q N A E A O N U I O A Z B A C A W E G S N L N G D R V P N F W T H V C B W D S O Y S N I O T O E Z D H E I W R L A T I A L N I U N A T E D F F A E E E H R R A G I M F C I F C D S L B T W E D E N D W O V L D L S N O H P D I R T F N A O F I L E T L O A E X I I D F O O Y U S O A T D T B O Z C E E A U R Z L A O H F M B H E W S G A Y G E I I V L Y T L B U L N I V V W V V Y G U A G I U G E B V O E C P D E T H S C S S F A L O U P B H V Y E R E T H E S P Y W H O L O V E D M E E O S E I D R E V E N W O R R O M O T C Casino Royale DiamondsAreForever Die Another Day Dr No For Your Eyes Only FromRussiawithLove GoldenEye Goldfinger Live and Let Die Moonraker Octopussy Quantum of Solace Skyfall The Spy WhoLovedMe TheLivingDaylights Thunderball Tomorrow NeverDies You Only LiveTwice Le Bayern Munich a remport la cinquime Ligue des champions de son histoire Londres samedi dernier en dominant le Borussia Dortmund (2-1). Buts de Mandzudic Real Madrid, a termin meilleur buteur de la Ligue des champions, remporte samedi soir Londres par le Bayern Munich, vainqueur de Dortmund 2 1. 10 buts) et succde au palmars lArgentin Lionel Messi (FC Barcelone), 3e avec huit buts en compagnie de Thomas Muller (Bayern Munich) et Burak Yilmaz (Galatasaray). ans Lattaquant brsilien est attendu en Catalogne ds lundi pour signer un contrat de cinq ans. The Times annonce aujourdhui que Jos Mourinho pourrait sengager pour quatre ans avec Chelsea et toucherait 10 millions deuros nets annuels par saison. Football Ligue 2 Championnat de France de Ligue 2, Le Mans descend en National. Ils accompagneront Sedan et le GFC Ajaccio, qui taient dj condamns. Tennis Roland-Garros au 1er tour LAmricaine Venus Williams a t limine ds le premier tour de Roland-Garros en sinclinant en trois sets 7-6 (7/5), 6-7 (4/7), 6-4, face la Polonaise Urszula LIBERTE EGALITE FRATERNITE REPUBLIQUE DHAITI AVIS DU CABINET LOLO ET ASSOCIS Il est port la connaissance du public quun jugement en date du dix (10) Janvier deux mille Treize (2013) a t rendu par le Tribunal de Premire Instance de la Croix-des-Bouquets en faveur de la dame Cila LOUISSAINT, ne Mirlande ABOITE contre son poux, le sieur Cila LOUISSAINT, dont le dispositif est ainsi conu : <> EN FOI DE QUOI CABINET LOLO ET ASSOCIS Par : Me. Jean De Martha PAUL Me. Eddy Joseph Esprance NELSON LIBERTE EGALITE FRATERNITE REPUBLIQUE DHAITI PAR CES MOTIFS, Le Tribunal aprs examen et sur les conclusions du Ministre Public, laction de la partie demanderesse pour tre juste et fonde. Admet en consquence en divorce de la dame ne Marie Fedna PHLIMON contre son poux Dominique JEAN PIERRE pour injures graves et publiques, Prononce la dissolution des liens matrimoniaux existant entre lesdits destin le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la Capitale sous peine de dommages-intrts envers les tiers sil y chet. Commet lhuissier Clerbrun RENDU DE NOUS, Me Jacques Hermon CONSTANT, juge en audience civile ordinaire et publique du trente Mars deux mille douze, en prsence de Me. Jean Claude DABREZIL, Substitut Commissaire du Gouvernement de ce ressort et avec lassistance du sieur Homre RAYMOND, IL EST ORDONN tous huissiers sur ce requis de mettre le prsent jugement excution, AINSI SIGN : Jacques Hermon CONSTANT et Homre RAYMOND. LIBERTE EGALITE FRATERNITE REPUBLIQUE DHAITI MIRAGOANE PAR CES MOTIFS ; le Tribunal, aprs examen et aprs en avoir dlibr au vu de la loi, le Ministre Public entendu dans ses conclusions crites en la forme et au fond, favorable laction du requrant, accueille laction intente en divorce par le sieur Jean Louichard CAMY contre son pouse ne Marie Elda VOLCY, en la forme maintient le dfaut octroy contre la dfenderesse laudience du mardi cinq (05) Fvrier deux mille Treize (2013) Trois heures de laprs-midi ; Hector. Admettre le divorce du sieur Jean Louichard CAMY et la femme ne Marie Elda VOLCY pour incompatibilit de Caractre au vu de larticle 217 du Code Civil. Prononce la dissolution extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la Capitale sous peine de dommages-intrts envers les tiers ; et de rdiger lacte de divorce des poux prcits ; Commet lhuissier Mikerlange les dpens en raison de la qualit des parties. DONN DE NOUS, Me. Rubin SYLVESTRE, juge au Tribunal de Premire Instance de deux mille Treize (2013) ; An 210me de lIndpendance, en prsence du Ministre Public reprsent par Me. Nestac Franois, Substitut Commissaire du Gouvernement de ce ressort, avec lassistance IL EST ORDONN tous huissiers sur ce requis de mettre le prsent jugement excution, Pour ordre de Publication : Me. Magnol Franois LIBERTE EGALITE FRATERNITE REPUBLIQUE DHAITI DE PREMIERE INSTANCE DE PORT-AU-PRINCE AU NOM DE LA RPUBLIQUE Entre le sieur Marc Georges Musseau, propritaire, demeurant et domicili Port-auPAR CES MOTIFS, et sur les conclusions du Ministre Public, le Tribunal accueille laction du sieur Marc Georges MUSSEAU pour tre rgulirement introduite en la forme ; maintient mille Treize contre la dame Marc Georges MUSSEAU ne Colette BINETTE ; AU fond, Admet le divorce du sieur Marc Georges MUSSEAU davec son pouse, ne Colette BINETTE pour injures graves et publiques et incompatibilit de caractres, au regard des prescrits lgaux rgissant la matire notamment, les articles 217 et suivants du Code Civil ; Prononce la dissolution des liens matrimoniaux ayant exist entre les dits poux pour cette cause et ce, aux torts exclusifs de sur les registres ce destins, le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la Capitale, sous peine de dommages-intrts envers les tiers, sil y chet ; compense les dpens vu la qualit des parties ; Commet lhuissier Clerbrun FAURE pour ce Vendredi quinze (15) Mars deux mille Treize, An 210 me de lIndpendance, en prsence de Me Saint-Aneau NORZ, Substitut Commissaire du Gouvernement au Parquet prs le Tribunal de Premire Instance de Port-au-Prince de ce ressort, avec lassistance de Me. Georges Cherestal Il est ordonn etc En foi de quoi etc Me. Sony LESSAINT, Avocat Me. Boileau DIEUVEUIL, Avocat

PAGE 15

Page 15 TI GOUT PA TI GOUT ak Jan Mapou Yvince Hilaire, nan Le Nouvelliste 7 me 2013). Nan menm sans sa a, nou panse tou, tout dokiman vsyon an franse tou. Sepandan, nou konstate, gen yon bann ak yon pakt dokiman Leta ki pibliye an franse, men ki pa pibliye an kreyl. Le Moniteur, pibliye an kreyl tou. Si jounal Le Moniteur toujou ap pibliye an franse slgrenn, se pa yon kesyon konpetans, se akoz volonte politik Leta Ayisyen ki andegraba ; epi, mete sou sa, mank Kidonk, gen yon enjistis sosyal nan peyi-a ki merite korije paske li defavorize, li kraze, Lajistis ki an franse slman, vin kreye yon ensekirite jiridik lakay yo. Sa lakoz tou yo viktim inosan f pibliye vsyon kreyl tout dokiman ak kominikasyon Leta yo, an konfmite avk atik 40 li nou espere Prezidan Michel Martelly va pase paraf li anba toulede dokiman yo san pditan epi pran demann nou yo an konsiderasyon. Pou: -Jan Mapou 27 Me 2013 ======================================= Franois Dominique Toussaint Louverture te ft. Tousen se achitk endepandans peyi Ayiti. Se grasa Tousen si jodi-a an Ayiti ak nan anpil lt peyi nan Lamerik la. anivs lanm Tousen pase konsa-konsa. Nou panse kominote ayisyen nan Miyami-an te ayisyen ki eli yo ak lid kominot yo bay dat lanm ak nesans Tousen enptans istorik yo. Nou North Miami ak 62m Ri nan Little Haiti. Yo te rele-l Plas Kamoken Se Past Jean Dr. Larry Pierre nan C.H.S (Center for Haitian Studies), nan youn reyinyon Haitian American Society sou direksyon Daniel Fils-Aime te f nan sant lan ; Dr Pierre te f komite-a kado estati Tousen Louvti-a ki kanpe djanm nan kafou North Miamian, nan Little Haiti-a. Estati Tousen-an nan kamoken-an pou nou di Tousen msi jou anivs nesans li ; Nou mande pou radyo yo f Etazini e ki tande pale de Tousen men ki pa gen youn ide kiys li ye. Pwofes JC Exulien ap pale ak elv Lekl Tousen Louvti 19 Me 2013 Pwofes JC Exulien devan estati Tousen Louvti ak elv Toussaint Louverture Elementary School nan Little Haiti-Miami 19 Me 2013 JeanClaude Exulien edikat nan Little Haiti te nan fondat Little Haiti e ki toujou ap viv nan Ti Ayiti-a ak fanmiy li, li te repondonng mesaj la nan emisyon radyo Tt Gridap li anime chak vandredi (11:30-midi) sou radyo Mega. Se konsa, sou kijan nou ta ka derape bl ide sa-a. Kijan nou ka mobilize kominote-a pou bay Tousen resp li merite. Se konsa, nal rann Prensipal Lekl Tousen Louvti, Dokt Liliane Delbor, youn ti vizit. Sife 20 Me 2013. Prensipal la ak estaf li, ganize premye aktivite pou selebrasyon anivs nesans Tousen Louvti. Tout elv yo te sanble nan kafeterya lakontman yo. Yo chante, yo ak s yo ; epi yo montre arestasyon Tousen ki mouri Fdejou an Frans. Apre sa, ti mesye-dam yo danse konpa san endesans e Prensipal la tou raple yo se konsa pou yo danse mizik lakay; kesyon de rap, zo-kiki Se pa nan kilti nou. Se devgonday. Prensipal la. Li mande pou aktivite sa-a kontinye chak ane. Ak youn soupi satisfaksyon li di libere zanst nou yo. Toussaint Louverture Elementary School pou nal nan ri North Miami -an. Youn zanmi fotograf Rostand Philogne ki nan (Center for Orientation and Information ki sou direksyon Michel St. Vil) tap pran foto pou imtalize moman istorik sa-a. Nou te mache 4-5 blk pou elv yo al chante Bn anivs an franse ak an angle pou Jral Franois Dominique Toussaint Louverture. Nou felisite prensipal Dokt Lilianne A, Delbor, Chapoba pou Amber Jones youn jenn metrs seremoni ki te f youn travay eksepsyonl ak anpil metriz. Konpliman pou madam Bataille ak madam Csar ki te byen prepare akt yo ki te byen rantre nan po psonaj yo. Chapoba mesye-dam. Randevou 2014 Jan Mapou (mapoujan@bellsouthnet) LIBERTE EGALITE FRATERNITE REPUBLIQUE DHAITI PAR CES MOTIFS, Le Tribunal aprs examen et aprs en avoir dlibr au vu de la loi, le Ministre Public entendu dans ses conclusions crites en la forme et au fond, favorable laction du requrant, accueille laction intente en divorce par le sieur Gracia HYPPOLITE contre son pouse ne Malita FRANCILLON, en la forme maintient le dfaut octroy contre la dfenderesse laudience du mardi cinq (05) Fvrier deux mille Treize (2013) deux heures de laprs-midi ; ce Admettre le divorce du sieur Gracia HYPPOLITE et la femme ne Malita FRANCILLON pour abandon du toit conjugal. Envers son Mari au vu de larticle 217 du Code Civil Hatien. Prononce la dissolution des liens matrimoniaux ayant exist entre les dits poux tout en ce destins le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la capitale sous peine de dommages-intrts envers les tiers et de rdiger lacte de divorce Donn de nous, Me. Rubin SYLVESTRE, juge du Tribunal de Premire Instance de deux mille Treize (2013) ; An 210me de lIndpendance, en prsence du Ministre Public reprsent par Me. Nestac Franois, Av. Subs. Commissaire du Gouvernement de ce ressort, avec lassistance Il est ordonn tous huissiers sur ce requis de mettre le prsent jugement excution aux AU NOM DE LA LOI Vu la loi nempche. Me. Nestac Franois, Av. Mag. Subs. Commissaire du Gouvernement.

PAGE 16

Page 16 PAN AFRICAN BOUQUET Your Roots. Our Channels.With ABO, you can watch:rrfn ntb rrnffnf bnfn bf Requires additional $10/mo International Basic package. All prices, packages and programming subject to change without notice. Local and state sales taxes may apply. Programming is available for single-family dwellings located in the continental United States. All DISH programming, and any other services that are provided, are subject to the terms and conditions of the promotional agreement and Residential Customer Agreement, which is available upon request. Hardware and programming sold separately. A second dish antenna may be required to view both International and American programming. All services marks and trademarks belong to their respective owners. 2012, DISH L.L.C. All rights reserved.1-866-267-7805 rwww.dishafricantv.comf ntbff r Pan-African Bouquet $19.99/mo.