<%BANNER%>
DLOC
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00527
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: 03-20-2013
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869
System ID: UF00098809:00551


This item is only available as the following downloads:

( PDF )


Full Text

PAGE 1

au numrique Hati ne connait Un Etat biznismann, numrique ( ( PORT-AUPRINCE, 17 Mars Tout le monde sait que pour les EtatsUnis la rgle dor en conomie cest laisser jouer la comptition en intervenant le moins possible. Tandis que chez nous en Hati notre premier mouvement cest de placer des barrires, ce sont les rglements. Do le reproche qui nous est fait aujourdhui (notation annuelle MIAMI, 15 Mars Est-ce que lactuel pouvoir est davantage port sur les affaires conomiques que politiques ? Certainement plus que ceux qui lont prcd. Disons quil est pro business. Mais pour ses critique : trop bizns En tout cas il fait ce quaucun autre navait depuis longtemps os faire. Citons, par exemple, limportation des produits alimentaires pour essayer de combattre la hausse des prix et la menace constante dinsuffisance alimentaire. WASHINGTON, 13 Mars Drle de concidence Au moment mme o se tient Washington, la capitale amricaine, un sminaire au sige de la FCC (Federal Communications Commission) pour le Conatel (Conseil national des tlcommunications), voici que lon met en circulation, sous le manteau du Snat hatien, une proposition de lgislation pour la tlvision numrique hatienne. WASHINGTON, 12 Mars Un sminaire organis au sige Washington D.C. de la FCC (Federal Communications Commission) pour le Conatel (Conseil national des tlcommunications) et des reprsentants dassociations de mdias et autres entreprises de nouvelles technologies. ( ( Hati occupe la 161me place sur 186 pays dans le groupe des pays dveloppement humain faible du dernier rapport mondial sur lindice de dveloppement humain (IDH) publi par le Programme des Nations-unies pour de dveloppement (PNUD) le 14 mars 2013. Dans le rapport publi en novembre 2011, Hati occupait la 158me place. Le pays a encore chut en matire de dveloppement humain dans ce nouveau rapport du PNUD. Entre 1980 et 2012, lIDH de Hati a augment de 1.8% par an, passant de 0.335 0.456 aujourdhui, ce qui place aujourdhui le pays la 161e place des 187 pays disposant de donnes comparables. PORT-AUPRINCE, 17 Mars La mme semaine que lAmrique du Sud enterre un prsident devenu sa mort un icne de la lutte des peuples pour lamlioration de leurs conditions, elle voit un de ses ecclsiastiques lu au trne de Saint Pierre malgr des doutes sur son comportement sous la dictature militaire argentine. Quels rapports entre le prsident vnzulien Hugo Lex-prsident amricain Bill Clinton conduisant une mission dentrepreneurs en Hati la semaine dernire (photo Thony Blizaire) Agents de voyage du Canada en visite de prospection en Hati aux bons soins de Transat La dlgation hatienne au sminaire de la FCC (Washington, D.C.) posant avec la Commissionnaire Mignon Clyburn, venue apporter les flicitations de lAdministration Obama (photo Federal Communications Commission)

PAGE 2

Page 2 EN BREF ... EN PLUS ... HPN LAmbassade des Etats-Unis dAmrique en Hati a dcern le prix Femme de Courage dHati 2013 Marie Jossie Etienne, Dpute de Milot, dans le dpartement du Nord, dans le cadre de la commmoration du mois de lHistoire des Femmes. Cette rcompense est attribue llue de Milot pour son rle dans la lutte pour la dcentralisation et pour la participation active des femmes dans la vie politique en Hati, dit une note de lambassade. Une crmonie devant honorer la Femme de Courage dHati 2013 se tiendra le mardi 19 mars prochain lAmbassade amricaine Tabarre. Le Dpartement dEtat, travers son programme International Women of Courage, reconnait un niveau international, les initiatives et actions entreprises par des femmes de par le monde qui jouent un grand rle dans le faonnement du cours de lhistoire de leur socit, a conclu la note. Quelques heures aprs lannonce par le vice-prsident du snat du choix des 3 reprsentants du Parlement au sein de linstitution lectorale, lAmbassade des tatsUnis en Hati a salu la dsignation de Pierre Simon Georges, Nehemy Joseph et Marie Ceci est une tape importante vers lorganisation des lections pour les dix siges vacants au Snat ainsi que les postes municipaux lit-t-on dans une note de dsignes. Le gouvernement amricain invite les acteurs des branches du pouvoir excutif et judiciaire du gouvernement faire preuve de bonne volont et dengagement envers le processus dmocratique. Les tats-Unis exhortent galement les protagonistes aborder les autres tapes de laccord du 24 dcembre ncessaires en vue de la cration dun organe crdible et comptent pour superviser les prochaines lections en Hati, conclut le communiqu de lambassade. Cependant 24 heures aprs lannonce, par le vice-prsident du Snat, du choix de trois personnalits pour reprsenter le pouvoir Lgislatif au Collge transitoire du Conseil crise. du Parlement au CTCEP : Nhmie Joseph, ancien membre du Conseil suprieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) ; Pierre Simon Georges, secrtaire gnral de la Chambre basse et lancienne dpute Marie Cluny Dumay, dautres parlementaires, quant eux, se montrent encore pessimistes. Pour moi, rien nest encore clair dans cette affaire. Nous ne savons pas sur quels critres ces trois personnes ont t slectionnes. Donc, le choix dun petit groupe de parlementaire ne peut en aucun cas engager tout le Parlement a ragi, dans la presse, le snateur Jean William Jeanty. Le dput Abel Descollines (Mirebalais/Boucan Carr), lui aussi, a mis des doutes le pouvoir Lgislatif linstitution qui doit organiser les prochaines lections dans le pays. le dput Descollines. Jeudi soir, le snateur Andris Rich avait annonc le choix des trois reprsentants du Parlement au Collge transitoire du Conseil lectoral permanent aprs de longues heures de ngociation avec le prsident de la chambre des dputs, Jean Tholbert Alexis. prsidents des deux chambres du parlement. Le prsident du Snat, en tourne dans son dpartement (Plateau Central), aurait donn Hati occupe la 161me place sur 186 pays dans le groupe des pays dveloppement humain faible du dernier rapport mondial sur lindice de dveloppement humain (IDH) publi par le Programme des Nations-unies pour de dveloppement (PNUD) le 14 mars 2013. LIDH de lAmrique Latine et de la Caraibe en tant que rgion est pass de 0.574 en 1980 0.741 aujourdhui, plaant Hati en-dessous de la moyenne rgionale. Les tendances de lIDH dressent un tableau important la fois aux niveaux national et rgional et soulignent les carts en matire de bien-tre et de potentialits qui continuent diviser notre monde interconnect lit-on dans le rapport. AFP PORT-AU-PRINCE Des opposants politiques lancien prsident hatien JeanClaude Duvalier ont continu tmoigner jeudi devant la Cour dappel de Port-auDoc absent du tribunal pour raison de sant. Lancien prsident vie dHati (1971-1986), est vis par des plaintes danciens opposants pour arrestation arbitraire, torture et dtention illgale. avoir t laisse en sous-vtements dans une prison. kidnappe. On ma enleve de chez moi sans mandat et jai t conduite en prison avant dtre expulse du pays, a expliqu cette femme de 74 ans, membre dun collectif danciennes victimes de la dictature qui luttent contre limpunit. Jean-Claude Duvalier qui stait prsent il y a deux semaines devant la cour, sur ordre du juge, tait toujours absent jeudi pour des raisons de sant ont expliqu ses avocats. Nous avons encore une quinzaine de personnes qui sont prtes dposer devant la Cour dappel. Je ne sais pas si les juges vont dcider de les faire tmoigner, a dclar lAFP Me Jean-Joseph Exum, un des avocats des victimes. Le Prsident de la Rpublique a particip, le jeudi 14 Mars, au Palais municipal de Delmas, une rencontre avec les membres de la Fdration Nationale des CASECs et ASECs du pays, selon une note de la Prsidence. Publi le 15 mars 2013 dans Monde La vulgarit de leurs interventions tlvises me rvulse, ils font des choses importantes mais ils disent beaucoup de btises et dgagent une image violente : cest ce que L., matre de confrences luniversit des Andes Mrida, pense des chavistes. Lune de ses collgues enchrit : ils ne savent pas sexprimer. lcole que Chavez a boulevers le partage de la richesse, amlior laccs lducation et le niveau de vie de la plupart des pauvres, qui constituaient 80% de la population il y a 14 ans. Aujourdhui, la pauvret a t divise par deux et tous les citoyens mangent leur faim. Pour ceux qui ont lhabitude de sendormir le ventre plein, il est difficile de comprendre une telle russite. Il nempche : nombreux sont ceux que Chavez a sauvs de la famine et de la ni dictateur ni dmocrate Hati en Marche Miami th ( ( Le Chef de lEtat a rappel les efforts de lAdministration Le Prsident Martelly venu signer le livre de condolances lambassade du Venezuela Port-au-Prince (photo courtoisie) en bon espagnol. Je suis incapable dtre chaviste leur faon de parler ne me convient pas, je ne suis pas daccord avec eux sur certaines choses et je ne fais pas confiance leurs ministres. Mais si je devais choisir entre eux et lopposition ? La question ne se pose mme pas Jamais de la vie je ne soutiendrai lopposition Ce sont des voleurs qui veulent maintenir tout le monde dans la pauvret. Ils parlent de dmocratie mais ne respectent pas le peuple. Contrairement la plupart des universitaires, je viens dun milieu modeste. Ma mre a quitt le lyce avant le bac et elle adore Chavez. Elle a une photo de lui et elle dit quil est le premier Prsident respecter le peuple. Elle a raison Cette conversation qui sest droule en marge dun congrs universitaire en 2004 est typique de mes rencontres avec des collgues vnzuliens ces quatorze dernires annes : peu importe o on commence, on aborde trs vite la question de Chavez et de son rgime. Chavez tait un personnage clivant, cest peut-tre le seul point sur lequel tout le monde pourrait tre daccord. Il est probable que son arrive au pouvoir en 1998 ait ouvert une nouvelle re dans lhistoire politique de lAmrique latine et on peut mme avancer que le XXIe sicle a commenc avec son lection la prsidence du Venezuela. Dun point de vue purement vnzulien, au bout de 14 ans de prsidence chaviste, le pays sest mtamorphos. Chavez a appel ce processus rvolution Personnellement, je prfre viter ce mot si lourd de sens. Cela dit, il est certain pauvret, qui ont dvelopp un authentique sentiment damour et dadmiration son gard. Dans des domaines comme la production conomique et la culture, les changements sont bien plus modestes. Lconomie vnzulienne reste largement dpendante du secteur ptrolier et linfrastructure industrielle a mme recul dans certains secteurs, faute de capitaux et demploys comptents, dont certains ont fui le pays. Et malgr laugmentation considrable du nombre de diplms, il est difficile de parler dun changement quelconque dans le domaine culturel. Si on ajoute son bilan social une politique trangre caractrise par un discours et certains actes radicaux, on peut comprendre pourquoi Chavez est alternativement dcrit comme un ange ou un dmon, comme un rvolutionnaire ou un dictateur au langage cru. Or, il ntait ni lun ni lautre. Au dbut des annes 1990, apparut le colonel Chavez, modeste, persuad dtre le sauveur du pays rong par la corruption et des ingalits conomiques nes de lapplication aveugle des politiques nolibrales. Avec dautres officiers, il fomenta un putsch rat en 1992. Graci, il sut crer autour de lui une coalition de mcontents qui, en alliance avec les partis de gauche, lui permit de remporter llection prsidentielle de 1998. Chavez est la version moderne des leaders populistes sud-amricains du sicle dernier comme largentin Juan Pern. Comme eux, Chavez ne fut ni dictateur ni dmocrate, en tout cas pas dans lacception librale de ce terme. Mais Chavez et son

PAGE 3

Page 3 LACTUALITE EN MARCHE A Aruba, Laurent Lamothe Le Premier ministre hatien Laurent Salvador Lamothe a laiss le pays jeudi en direction dAruba pour une autorits dAruba, notamment son homologue Michiel Godfried Eman. Laurent Lamothe, accompagn de la ministre du tourisme Stphanie Balmir Vildrouin, a eu des discussions avec Comme chaque anne pareille poque, la UNIBANK vient dposer aux pieds de ses clients en particulier et de tous les hatiens en gnral, ses vux de Bonheur, de Sant et de Prosprit. Nous venons aussi les remercier de la confiance quils nous ont donne depuis notre fondation il y a vingt ans et nous promettons que notre gestion sera toujours saine, prudente et transparente. A nos centaines de milliers de clients et ceux qui ne le sont pas encore, nous renouvelons notre invitation : FAISONS ROUTE ENSEMBLE www.unibankhaiti.com M eill e urs V ux2 0 1 3UB01_CRF_12121901_11239-11 Le chef du gouvernement a rencontr des leaders de la communaut hatienne Aruba, en vue de senqurir des informations sur les difficults auxquelles font face les ressortissants hatiens. Par ailleurs, le PM a annonc sur son compte Facebook que bientt, il y aura un Consulat dHati sur lIle de Aruba HPN Hati ne connait ( ( Port-au-Prince, le 14 mars 2013 (AHP) Le prsident Michel Martelly a demand jeudi aux lus locaux de l`accompagner de manire permettre tous les citoyens vivant notamment dans les coins les plus reculs du pays de LIDH de lAmrique Latine et de la Caraibe en tant que rgion est pass de 0.574 en 1980 0.741 aujourdhui, plaant Hati en-dessous de la moyenne rgionale. Les tendances de lIDH dressent un tableau important la fois aux niveaux national et rgional et soulignent les carts en matire de bien-tre et de potentialits qui continuent diviser notre monde interconnect lit-on dans le rapport. Dans ce rapport, on lit que la population hatienne est estime 10 millions 225 000 mes. HPN le Premier ministre dAruba, autour du dveloppement de partenariats dans les secteurs de la construction et du tourisme. M. Lamothe en a profit pour souligner les dispositions prises par le gouvernement, en vue de faciliter des investissements trangers en Hati et de favoriser lpanouissement touristique au niveau de plusieurs sites amnags de la Primature. Laurent Lamothe a galement eu des entretiens avec le prsident du parlement, Pauldrick Teodoric Croes, avons-nous appris dans la note. Le gouvernement a mis en place une srie de programmes sociaux dont Ti manman chri et Ede pp, applaudis par certains, mais aussi dnoncs par dautres en ce sens quils sont loin de rpondre aux attentes des masses dfavorises. Le chef de lEtat a lanc son invitation aux lus locaux lors dune rencontre au Palais municipal de Delmas avec les membres la Fdration nationale des Casec et Asec (Fenaca). Vous gagnerez le respect des citoyens de votre communaut si vous vous engagez rellement les servir Rencontre du Chef de lEtat avec les conseils communaux du pays pour une meilleure coordination des projets de dveloppement et probablement en prvision des prochaines lections Chavez et le Pape Franois p.1 Un Etat biznismann et alors ? p.1 Un Etat ni libral ni centralisateur p.1 Sera-t-on prt passer au numrique en juin 2015 ? p.1 Une proposition snatoriale pour faire main basse sur la tl numrique p.1 Hati na pas volu p.1 Chavez ni dictateur ni dmocrate p.2 Le Parlement dsigne ses 3 reprsentants au conseil lectoral p.2 Le Premier ministre Lamothe fait la promotion des investissements en Hati Aruba et aux Turks-andCaicos p.3 Le monde salue le premier pape des Amriques p.6 Expropriation au centre-ville de Port-au-Prince p.12 Cahier dun retour au pays natal p.7 VIH : dtruire le virus avec du venin dabeille p.10 Invisibilit p.12 LEconomie verte et la cration demplois page 13 Moriso Lewa p.15

PAGE 4

Page 4 UNE ANALYSE faire escale. Et constitue la seule activit touristique rentable du pays depuis fort longtemps. Mais Jacmel cette opration est agrandie considrablement pour voir lEtat devenir lactionnaire numro 1 dans un champ conomique majeur. Place qui revient traditionnellement au secteur priv national. Ou, le cas chant, international. Est-ce que lactuel pouvoir est bien plus engag dans les affaires conomiques que politiques ? pour tous les coins du monde. Vous me direz : et alors ? Eh bien, beaucoup de ces possibilits existaient mais les pouvoirs prcdents ont toujours hsit. Jusquen pleine meute de la faim quon a toujours prfr composer avec les importateurs locaux que prendre linitiative dimporter soi-mme pour casser les prix. ( Causant la frustration des importateurs locaux. Et au risque aussi de mcontenter les fournisseurs amricains (le riz de Miami populaire depuis les annes 1980) tandis que le premier ministre Laurent Lamothe importe son riz directement du lointain Vietnam. Un autre exemple frappant cest linvitation la co-proprit qui aurait t faite par lEtat aux propritaires dimmeubles dans le vieux quartier historique de Jacmel, Installation dune nouvelle directrice gnrale du Bureau des Postes, Mme Chancemade Franois, recevant son ordre de mission du Ministre du commerce, Wilson Laleau Association dathltes hatiennes reues par le Prsident Martelly en guise dencouragement aux activits de jeunesse ( Dautres le traitent plutt dEtat biznismann Cest le cas dune partie de lopposition qui ragit en criant la corruption et en accusant les dirigeants de ne penser autre chose qu amasser des millions. On ne sait trop En tout cas le pouvoir na jamais cach cette option. A coups de slogans. Haiti is open for business. On veut des crdits et non des dons Aucune nation ne sest jamais dveloppe grce lassistance. Etc. Pour lopposition, cela ne dpasse pas le stade des slogans. Cest un peu (mais seulement un peu) lavis qui a t exprim aussi par deux importantes personnalits internationales et non des moindres : le chef de la mission onusienne, Mr. Nigel Fisher et lenvoy spcial pour les droits humains, le juriste franais Michel Forst. Mais l o les investisseurs internationaux tarderaient se manifester (un exemple : le nouveau parc industriel de Caracol, Nord Est, qui narrive pas se remplir mme moiti), lEtat Martelly-Lamothe quant lui en tout cas prend les devants. A Jacmel voici des propritaires locaux commenant bouger et qui investissent eux-mmes dans la rnovation de chef lieu du Sud Est o se met en place un projet de relance du tourisme national. Dans le but dactiver ce dernier les gouvernants auraient propos que lEtat devienne associ des propritaires des nombreuses halles et villas du 19 e sicle, btiments fort pittoresques, pour en faire un rendez-vous touristique de premier ordre. Selon un arrt municipal, ceux qui peuvent lEtat. Dans le cas contraire, lEtat peut soit acqurir limmeuble, soit prendre en charge les rparations en association avec le propritaire initial. Devenir co-propritaires soit pour la gestion, soit pour la nue proprit, nous nen savons pas plus. Ce genre dintervention directe de lEtat dans la sphre conomique est inconnu jusqu prsent en Hati. Du moins depuis fort longtemps. Le prdcesseur de Michel Martelly, Ren Prval, avait consenti que lEtat hatien investisse dans la construction de la jete de Labadie (tablissement touristique dans le Nord du pays) qui permet aux plus grands paquebots du monde dy internationales (accords OMC Organisation mondiale du commerce) qui nous imposent un respect absolu des rglements du libre march et de la libert dentreprise. Finis nos fameux Magasins de lEtat dautrefois. Il est vrai aussi grande source de corruption, sous les Duvalier. Pourtant on a limpression que le gouvernement actuel Mais vous me direz aussi et avec raison : tout ce quon voit aujourdhui nest-il pas aussi un hritage de lEtat Prval ? En effet cest dabord celui-ci qui avait ngoci les termes avantageux de laccord PetroCaribe, lhritage du dfunt prsident vnzulien Chavez mort le 5 mars dernier. Cela dit, tre un Etat plus sensible aux choses conomiques nefface pas pour autant le volet politique. Qui fait ce job ? Que devient la politique ? Cest l que le gouvernement actuel a de toute processus devant aboutir aux prochaines lections en sont une dmonstration. pratiquement symbolique) que les diffrentes factions parlementaires. Et un Parlement souponn de carburer dans sa majorit aux intrts passablement individuels. Do les accusations de corruption. Mais rciproques leur propre compte des possibilits daffaires engendres par ces nouvelles initiatives. De lautre il se dit que bon nombre de parlementaires monnayer leur vote. Il est vrai que les parlements corrompus sont une particularit des pays dits en dcollage. En Core du Sud, et jusqu prsent au Japon, on voit des lgislateurs se crper le chignon en pleine sance. Ou encore dans lItalie daprs-Guerre. Et aujourdhui encore un Silvio Berlusconi nest pas considr comme entirement catholique Mais est-ce si mauvais un nouveau pouvoir qui donne la primeur lconomique ? Le prsident Michel Martelly et le premier ministre au pouvoir courir les plateformes conomiques mondiales (Davos, Aruba, et autres). La rponse cette question cest NON sil sagit dune leurs immeubles (les Halles Vital). En mme temps que des htels de plusieurs dizaines de chambres commencent aussi sortir de terre. Dans le mme quartier destin tre le cur de la relance du tourisme. Cest donc que le calcul de lEtat hatien ntait pas si mauvais. Il est vrai que ce dernier est aid par un don de plus de 50 millions de dollars du Venezuela du dfunt prsident Hugo Chavez. A part la rnovation du viejo Jacmel, le projet doit aussi doter la ville dun aroport international. Un important boost pour limage dHati. Par exemple, cela fait du bien de voir aujourdhui laroport de Miami apparaitre le nom Cap-Hatien (rcemment au tableau des vols en partance

PAGE 5

Page 5 DE LACTUALITE ( ( Doing business) que lEtat hatien met jusqu deux ans lgaliser la cration dune entreprise. Alors que dans dautres pays, y compris chez nos voisins de la Rpublique dominicaine, cela prend aisment quelques heures. (puisque nous les Hatiens sommes les descendants des esclaves de la colonie de Saint-Domingue) sappelle le Code Noir. Faut-il vous en dire plus Runion de travail entre le Prsident de la Rpublique et M. Nigel Harris, Vice-recteur de lUniversit de West Indies, en prsence du recteur de lUniversit dEtat, M. Jean Vernet Henry, du cabinet prsidentiel, des ministres de lEducation Nationale et des Affaires Etrangres (photo courtoisie) exagrment la vis un des lments cls de son systme de dfense civile et partant de sa scurit nationale (tiens, dj un terme ignor chez nous) attendu que le mme secteur priv comprend aussi la cration industrielle et technologique, moteur de la comptition conomique en mme temps que inventeur des armements (dont les fameux drones) et autres instruments de dfense nationale ? Or si Hati ne possde pas un secteur priv de cette envergure et dot dune telle mission (un Etat lamricaine), nous navons pas non plus son oppos. Oui, comme Etat rgulateur ou centralisateur, eh bien nous ne le sommes plus aujourdhui que de nom En Hati nous avons hrit dun Etat qui veut en tout et partout appos sa marque. Et que, historiquement parlant, on appellerait lEtat colbertiste. Du nom de Jean-Baptiste Colbert, bras droit du roi Louis XIV, lquivalent dun premier ministre daujourdhui. Et dont le premier corpus (ensemble de rglements) quil cra spcialement pour nous du bien commun, de la majorit des sans dfense contre les groupes dintrts organiss. Alors quaux Etats-Unis ce langage semble tout bonnement inconnu (sauf chez quelques radicaux de la droite ou T-Party) pour la bonne raison que cest le plus important de ces groupes dintrts, le mme secteur priv, qui est appel jouer le rle de premier plan lorsque le mme intrt commun est menac. Cest du moins ce quon apprend lors dun sminaire avec les responsables des oprations pr et post dsastres, le 13 mars coul, au sige de la FCC (Federal Communications Commission) lorganisme qui gre les licences de communications aux Etats-Unis, oui, comment cest le private sector qui fournit principalement et automatiquement (pour ne pas dire spontanment) les moyens de lutte contre les catastrophes naturelles et leurs consquences. Rappelons que New York a t rcemment victime dun ouragan (Sandy) qui a laiss plus de 30 milliards de dollars de dgts. Et marqu toutes les mmoires. Oui, un ouragan tropical New York, cest tout fait une grande premire. En Hati lorsque le temps se gte, le secteur priv se calfeutre comme tout un chacun. Et comme vous et moi il attend aussi que vole son secours lassistance internationale. Vous avez videmment dj saisi quil y a secteur priv et secteur priv Comment Washington pourrait-il penser serrer Cet aspect est plus que jamais vital aujourdhui que toutes les conomies ont besoin de rebondir pour merger de la crise conomique Et paradoxalement aussi avec les nouvelles technologies de la communication en constante volution et quil faut gner le moins possible dans leur avance inexorable. Un tlphone cellulaire, nous affirment les experts, et alors que vous chrissez tant le vtre a une dure de vie dune anne peine avant quune nouvelle gnration plus performante ou une autre marque (Black Berry versus I-Phone ou Samsung) ne le descende de son pidestal. Peut-on vouloir continuer lgifrer tort et travers (comme on en voit chez nous qui sagitent aujourdhui pour crer une nouvelle loi sur la presse comme si ctait ce quil y avait de plus urgent) ou bien maintenir des lois datant du temps benmbo (autrement dit de Mathusalem) et esprer prendre le train des innovations, principal facteur du redcollage notre poque ? Notons toutefois quen Hati o nous avons la plume si lgre en matire de Or on semble ntre jamais sorti dun tel corset. Aussi tatillon que centralisateur. Puisque pour crer une entreprise, quelle quelle soit, jusqu assez rcemment lautorisation devait maner, oui, du prsident de la Rpublique. Voici qui ne saurait prsager dun secteur priv trs entreprenant Nous en voyons les consquences. Or en mme temps lEtat colbertiste hatien, vritable toile daraigne dont un tout petit nombre avait le secret (do aussi les discriminations sans nombre et tous les niveaux), na pas rsist longtemps aux monstres autocratiques et monstrueux autocrates (culte de la personnalit et pouvoir sans partage qui feraient rougir Louis XIV lui-mme) qui se succderont sa tte en faisant totalement le vide autour deux. priv toujours jouant au chat et la souris avec un Etat voulant simposer partout mais qui na depuis longtemps plus de griffes nouvelle rvolution conomique la Baby Doc pour sucer le ninvestit rien dans le durable et place ses millions dans les banques trangres. Toujours au nom de la libre entreprise Mais la rponse cest OUI avec des institutions de la socit civile qui joueraient (remarquez le conditionnel) leur rle de contre-pouvoir, aussi bien vis vis de lExcutif que du Parlement. A commencer par les organisations de lutte contre la corruption. Mais condition que ces dernires ne servent tout Un Etat biznismann, simplement au systme de cache sexe Un sujet important qui devrait provoquer plus de dbat mais seule la politique, hlas, continue de soulever les passions. Hati en Marche,

PAGE 6

Page 6 NOTRE AMERIQUE ( ( Chavez disparu le 5 mars dernier et llection de larchevque argentin Jorge Bergoglio comme nouveau Pape sous le nom de Franois ? Apparemment aucun. Et pourtant que lAmrique du Sud est un continent qui monte. Rappelant que 4 catholiques sur 10 vivent dans cette partie du monde. Un homme politique lou comme un saint. Or de plus lui-mme un fervent catholique. Quelle image fait plus deffet ? Entre Hugo Chavez dont la dernire photo de son vivant est qui allait le conduire Cuba pour sa dernire et vaine tentative de vaincre le cancer ; et celle du Pape fraichement lu saluant la foule nombreuse devant la basilique Saint Pierre ? On sait que les grandes chancelleries occidentales puisse Cuba souvrir au monde et le monde souvrir Cuba Depuis lglise catholique est devenue un partenaire incontournable du rgime cubain particulirement dans la question des prisonniers politiques. Rome (la plus vieille diplomatie du monde) a souvent ainsi prcd le reste de lOccident. Beaucoup dobservateurs, y compris parmi les ttes penser occidentales, considrent que le passage au pouvoir Un nouveau Pape plus proche de lhomme de la rue de lex-militaire putschiste vnzulien mtamorphos en inspirateur pour les peuples et pour les progressistes en Amrique du sud et ailleurs, pourrait crer une nouvelle sensibilit vis vis de la politique particulirement chez les nouvelles gnrations pour qui cette dernire na t jusquici quune source de dpit. Comme le guvarisme plusieurs dcennies aprs la disparition du Che. Le Vatican a-t-il eu le temps pour ce genre de considrations ? Lavenir dira. On compte aujourdhui un total denviron 1.2 continents : lEurope, lAmrique latine et lAfrique. Sans aller jusqu considrer avec le prsident vnzulien par intrim et dauphin dsign par Hugo Chavez, Nicolas Maduro, que cest celui-ci qui a personnellement implor Dieu l-haut pour quun sud-amricain soit choisi par les cardinaux runis en conclave Rome, il nest pas dit quil nexiste aucun lien entre les deux vnements : la quasi vnzuliens et dans dautres pays de la rgion et la dsignation une semaine plus tard (13 mars) dun Pape argentin. A-t-on peur que la politique ne devienne une source dinspiration plus forte que la religion ? ont boud les funrailles du prsident commandante parce que Chavez tait un ardent critique du systme capitaliste. Il faudrait savoir quel niveau le Vatican sy tait fait reprsenter. Dautant que la presse sud-amricaine dpeint le nouveau Pape comme proche des dfavoriss mais politiquement trs conservateur. Le Vatican dment quil ait eu aucun rapport avec la junte militaire argentine responsable de dizaines de milliers de morts et disparus. Dont de nombreux prtres et religieuses. Le dossier ne semble pas clos. Ensuite ce nest pas la premire fois que le Vatican intervient dans la politique de cette partie du monde pour jouer un rle de balancier. Et la dernire fois remonte pas trs longtemps. Cest la visite historique de Jean Paul 2 Cuba en 1992. Et sa phrase : Dans le monde entier, et notamment dans les pays en dveloppement, llection du premier pape des Amriques, lArgentin Jorge Bergoglio, dsormais le pape Franois, a t salue. La Chine, qui na pas de relations diplomatiques avec le Vatican, a flicit jeudi le pape Franois pour son lection et dit esprer que le Saint-Sige allait adopter une attitude souple et pragmatique pour amliorer ses relations avec Pkin. Le prsident russe Vladimir Poutine a flicit le nouveau pape, estimant que la coopration constructive entre la Russie et le Vatican allait se poursuivre sur la base des valeurs chrtiennes qui nous unissent, a-t-il dclar dans un tlgramme envoy au nouveau pape. Son lection tmoigne (...) de la force et de la vitalit dune rgion qui influence de plus en plus notre monde, et comme des millions dAmricains hispaniques, nous, aux Etats-Unis, prouvons la mme joie en cette journe historique, a dclar le prsident des Etats-Unis Barack Obama, qui a adress ses voeux chaleureux au premier pape des Amriques. Le secrtaire gnral de lONU Ban Ki-moon a exprim le souhait que le nouveau pape continue promouvoir le dialogue entre les religions comme son prdcesseur Benot XVI. La prsidente argentine Cristina Kirchner a souhait au nouveau pape une tche pastorale fructueuse dans lexercice de si grandes responsabilits la recherche de la justice, de lgalit, de la fraternit et de la paix de lhumanit. La prsidente du Brsil Dilma Rousseff a soulign que pour les Journes mondiales de la jeunesse (JMJ) en juillet. humaine. Le chef de lEglise anglicane, larchevque de Cantorbry Justin Welby, a adress au pape Franois toutes les bndictions pour affronter les normes responsabilits quil a endosses la tte de lEglise catholique romaine. Le prsident franais Franois Hollande a assur que libert, dgalit et de fraternit (...) poursuivra le dialogue Son Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, en voyage au Canada, a lui aussi salu llection audacieuse dun pape argentin, accueillant comme une bonne nouvelle de voir un pape qui vienne dailleurs que du continent europen, un fait trs rare. Il a prcis quil se rendrait Rome pour sa messe inaugurale mardi 19 mars. Llection dun pape venu dAmrique latine a aussi ravi et touch les vques dAfrique du Sud pour qui le affronter. Le pape Franois est n sur le continent de lection revitalise lglise catholique. Les vques espagnols ont de leur ct clbr le selon les termes du secrtaire gnral de la Confrence piscopale espagnole (CEE), Mgr Juan Antonio Martinez Camino. La Premire ministre australienne Julia Gillard, ouvertement athe, a salu llection historique dun pape du Nouveau Monde. Positif pour lAfrique pasteur protestant, a dclar que bien au-del de la chrtient catholique, beaucoup attendent (du pape) une orientation, non seulement dans les questions lies la foi, mais aussi en ce qui concerne la paix, la justice et la sauvegarde de la cration. Je me rjouis tout particulirement du fait que, pour les chrtiens dAmrique du Sud, lun des leurs soit pour la premire fois appel la tte de lEglise catholique, a-t-elle ajout. Le club de football argentin de San Lorenzo, dont Jorge Bergoglio suit avec ferveur les rsultats, sest ajout au notre institution, a indiqu sur son site internet le club de 1re division argentine, dont le nouveau pape est lui-mme membre de lassociation des supporteurs. De lautre ct du globe, le Patriarche latin de tait attendu avec chaleur et impatience en Terre sainte, et a espr quil continue oeuvrer en faveur de la paix et de la justice au Proche-Orient, berceau du christianisme. Le prsident palestinien Mahmoud Abbas a convi le chef de lEglise catholique visiter Bethlem, en Cisjordanie, le lieu de naissance de Jsus selon la tradition. Pour John Dingi, prtre lglise catholique de Khartoum au Soudan, pays islamique, il est positif pour lAfrique (davoir un pape latino-amricain) car la chrtient

PAGE 7

Page 7 NOTRE MONDE ( ( ni dictateur ni dmocrate Le Prsident Martelly consolant lAmbassadeur du Venezuela en Hati, Pedro Antonio Canino Gonzlez (photo courtoisie) Le comdien guadeloupen Jacques Martial (photo Elsie Ethart) gouvernement ont transfr le pouvoir dun petit groupe vers de larges couches sociales. Ils ont ramen vers la politique des millions de citoyens travers des nouveaux cadres de participation. Ils lont fait en usant et en abusant des lois, par voie rfrendaire, par la mobilisation des foules, des pressions, lutilisation abusive des moyens de ltat, et ce sans gard pour la sparation des pouvoirs. Malgr ces abus, les lections taient libres, une partie des mdias privs restait dans lopposition et certains personnages de lopposition occupaient des fonctions de gouverneurs et de maires. Encore une fois, le Venezuela de Chavez ne fut ni une dmocratie exemplaire ni une dictature. En tant que fou du roi de la diplomatie internationale, Chavez a souvent exprim brutalement comme lorsquil voqua lodeur de soufre dgage par George Bush la tribune de lONU ce que beaucoup pensaient tout bas. Mais contrairement Saddam Hussein, gard de soutenir des mouvements de gurilla et de sattaquer ses voisins. Inversement, il les prsidents de gauche arrivs au pouvoir par les urnes dans les annes 2000 en Amrique latine. Il assit son statut dans la rgion par un mlange de propagande et de symboles mais, en pragmatique, sut collaborer avec des rgimes plus modrs. Chavez tissa plusieurs cercles dalliances, dabord avec les socialistes radicaux (Cuba, Nicaragua, Bolivie et quateur) puis avec le Brsil, lArgentine et lUruguay. Nanmoins, il ne boycotta pas les gouvernements de droite, lexception notable de lancien prsident colombien Alvaro Uribe, amricaine dans ce pays pesrent lourd dans la balance. Chavez ne fut pas un prsident voyou singrant dans les affaires de ses Cest probablement pour cette raison que Washington nest jamais parvenu lisoler dans la rgion. Il est difficile de prvoir lavenir du Venezuela aprs Chavez. Une chose est sre : la sphre publique est peuple dacteurs dun nouveau genre. Pour ou contre Chavez, le destin des Vnzuliens est, comme jamais il ne la t par le pass, entre leurs mains. du curriculum de la facult des sciences sociales (sociologie, communication ou autre). On a encore prsent la mmoire cette tirade dans laquelle a excell Jacques Martial : Au bout du petit matin, une autre petite maison qui sent trs mauvais dans une rue troite, une maison minuscule qui abrite en ses entrailles de bois pourri des dizaines de rats et la turbulence de mes six frres et surs, une petite et mon pre fantasque grignot dune seule misre, je nai jamais su laquelle, quune imprvisible sorcellerie assoupit colre ; et ma mre dont les jambes pour notre faim inlassable pdalent, pdalent de jour, de nuit, je suis mme rveill la nuit par ces jambes inlassables qui pdalent la nuit et la morsure pre dans la chair molle de la nuit dune Singer que ma mre pdale, pdale pour notre faim et de jour et de nuit Cette petite maison qui sent mauvais aurait pu se trouver nimporte o en Hati dans lun de nos nombreux bidonvilles qui semblent partir lassaut des quartiers riches, grimpant le long du morne pour arriver les atteindre. Jacques Martial est originaire de la Guadeloupe et a tudi les auteurs, de Racine Csaire. Paralllement il cre lassociation Rond-Point des cultures et la Compagnie de la Comdie noire, avec laquelle il monte en 2003 la pice de Csaire, Cahier dun retour au pas natal Il est depuis 2006 le prsident de ltablissement public du parc de la grande halle de la Villette. Elsie Ethart A lInstitut Franais le Mercredi 13 Mars, il y avait Cahier dUn Retour Au Pays Nata l, loccasion du 100me anniversaire de la naissance dAim Csaire. Texte dAim Csaire, mis en scne et interprt par Jacques Martial. Lacteur, comdien et metteur en scne quest Jacques Martial, a fascin lassistance pendant une heure et trente cette uvre majeure teinte de surralisme du jeune Aim Csaire en 1939. Chose importante signaler concernant le Cahier cest que travers ce texte Csaire pose les premiers jalons du concept de ngritude dont il poursuivra ltude dans Discours sur le colonialisme Ce texte vhicule une telle violence quil en devient parfois insoutenable. Cest ce qui explique dailleurs la fascination dont le public a fait montre mercredi soir lInstitut Franais, Avenue Lamartinire. Aucun bruit nest venu troubler le comdien. Pour une fois les tlphones portables staient tus, comme dailleurs lavait demand Mme Corine Micaeli qui avait introduit Jacques Martial. Et ce dernier, immense sur cette petite scne qui est celle de lInstitut, la parcourait dun bout lautre, levant la voix, chuchotant, se mettant genou, accroupi, grondant, riant de manire sarcastique et donnant toute sa force, toute sa puissance ce texte et la rvolte qui restera grav la mmoire de ces nombreux jeunes, des tudiants qui comme lordinaire constituaient le gros du public de lInstitut Franais. La puissance du texte et la rvolte quil vhicule lont fait reconnatre comme lun des textes potiques majeurs du de lagrgation de lettres modernes en France. Il serait recommand aussi que ce texte fasse partie a dit Michel Martelly. Le prsident de la Fenaca, Paul Emile Louis Jean, a fait savoir pour sa part que sans un accompagnement des autorits centrales, les Asec et les Casec n`arriveront jamais assumer leurs responsabilits vis--vis de la communaut. L`autorit de l`Etat est faible dans les communauts o les conditions de vie des citoyens se dtriorent, a soulign M. Louis-Jean, faisant savoir quil faut offrir un meilleur avenir aux citoyens vivant en rgion et rduire leur vulnrabilit. Mais, a-t-il dit, sans lappui du gouvernement central, cet avenir tant souhait ne restera quun vieux pieux. Le prsident de la FENACA a prsent, au nom de lassociation, un cahier de charges au chef de l`Etat insistant sur la ncessit de rendre disponibles les services de base dans les communauts pour rendre la prsence de l`Etat visible travers ses institutions. La rencontre s`est droule l`initiative du ministre de l`intrieur et des collectivits territoriale, David Bazile. Ce dernier a indiqu aux Casec et Asec que les populations comptent beaucoup sur eux comme reprsentants de l`Excutif dans les rgions. Aussi, a-t-il demand ces lus de continuer servir et accompagner la population en vue d`amliorer ses conditions de vie. Il leur a promis quils peuvent compter sur le support de l`administration centrale. Cette rencontre a t organise dans un contexte marqu par un processus laborieux de formation de linstitution qui doit organiser les lections snatoriales partielles et

PAGE 8

Page 8 TECHNOLOGIES DE LA COMMUNICATION La dlgation hatienne posant avec les organisateurs du sminaire sur la Transition Numrique, On est le mardi 12 mars et les rencontres, au nombre de 4 au moins par jour, pendant deux jours (12 et 13 mars), portent sur le passage au numrique de la tlvision hatienne pouvons pas savoir si Hati va utiliser le mme mcanisme dans sa transition au numrique. Probablement. aux Amricains dans les annes 1990. Aujourdhui la majorit le passage au numrique. Ni les broadcasters ou stations de tlvision. Ni le tlspectateur. ( ( juin 2009. Les techniciens de la FCC nous expliquent que cela leur a pris beaucoup plus longtemps. Le processus avait commenc ds 1989. aurons dj aujourdhui une soixantaine de chaines de tlvision en Hati mais pour une programmation plus que pauvre, disons carrment inexistante. On imagine mal un nombre encore plus grand de stations dans les mmes conditions. des tlviseurs vendus, particulirement les crans plats, sont dj pourvus de lquipement pour les adapter la tlvision numrique. Au dbut, nous explique-t-on encore la FCC, De quoi sagit-il dans cette proposition de loi ? Essentiellement de la tlvision hatienne qui doit passer en mode numrique dans deux ans (15 juin 2015). La proposition snatoriale avance la formation dune nouvelle entit mi publique mi prive, ARCA (Autorit de Rgulation de la Communication Audiovisuelle), essentiellement pour grer la rpartition des nouvelles frquences numriques. Cependant on a tout de suite la nette impression dun scnario conu par des actuels dtenteurs de frquences tl (et leurs relations dans le monde parlementaire) pour garantir le renouvellement automatique de leur licence dans le nouveau format dit numrique. Cela alors mme, comme le rvlent actuellement les dbats au sige de la FCC ( Washington), que rien mais absolument rien nait t encore conu, voire dcid, dans ce domaine. Oyez plutt : LARCA autorise () la reprise intgrale et simultane par voie hertzienne terrestre en mode numrique des services de tlvision vocation locale autoriss en mode analogique lorsquun diteur lui en fait la demande . Plus loin : Lautorisation de diffusion () en mode numrique dun service local ou national pralablement diffus en mode analogique est assimil lautorisation initiale, dont elle ne constitue quune extension (). Il sagit carrment ici de chantage en mme temps numrique. Ou encore : Les services nationaux de tlvision en clair diffuss par voie hertzienne en mode numrique sont diffuss ou distribus gratuitement auprs de 100% de la ( ( population du territoire hatien. Selon les statistiques, 30 35% des Hatiens reoivent la tl. En tout cas pas 100%. La proposition snatoriale mlange aussi diffrents termes en principe contradictoires. En effet, le format toujours en usage en Hati sappelle la tl hertzienne ou encore la tl en clair, cest dire celle que vous captez chez vous par la voie normale. Donc on ne peut parler de voie hertzienne terrestre en mode numrique sans laisser limpression au moins den faire trop. De mieux en mieux : A la date dextinction de la diffusion par voie hertzienne terrestre en mode analogique lautorisation de diffusion par voie hertzienne terrestre en mode numrique accorde lditeur dun service () est proroge de cinq ans (etc). Voil qui sonne comme une mise en demeure ou vritable menace dextorsion car personne ne peut encore prjuger des conditions dans lesquelles seront attribues les frquences numriques tant donn que le processus entre peine dans sa premire phase dinvestigation do les dplacements actuels des dirigeants de lorganisme responsable, le Conatel, pour sinformer des voies qui ont t utilises par dautres pays pour franchir le pas. juin 2015. La mme proposition de lgislation distribue avec accompagnement dune lettre portant la signature du prsident du Snat, Simon Dieuseul Desras, est on ne peut plus biaise sous bien dautres aspects. Dabord elle propose de remplacer le Conatel par une nouvelle entit, lARCA, suppose mieux reprsenter les intrts de la socit mais cest pour dcouvrir aussitt que Une dlgation hatienne participe aux Etats-Unis une rencontre de travail dans le cadre de la transition de la tlvision analogique la tlvision numrique Port-au-Prince, mercredi 13 Mars 2013 : Le Ministre de la Communication informe le public en gnral et la presse en particulier quune importante dlgation hatienne compose de reprsentants de lEtat, de techniciens et de directeurs de Mdias a laiss Hati, ce lundi 11 Mars 2013, en direction des Etats-Unis dAmrique pour une visite la Federal Communication Commission (FCC), dans le cadre de la transition de la tlvision analogique la tlvision numrique en cours. Cette dlgation qui sjournera Washington, du 11 au 16 Mars 2013, est compose de : M. Jean-Marie GUILLAUME, Directeur Gnral du CONATEL; M. Schiller JEAN-BAPTISTE, Chef de Bureau, CONATEL ; Jean-David RODNEY, Conseiller Spcial, CONATEL ; Fritz JOASSAINT, Consultant, ANMH, (Association Nationale des Medias Hatiens) ; Marc A. Garcia, Prsident, AMIH (Association des Medias Indpendants Hatiens) ; Robert DENIS, Membre de lANMH; Ncaire GREGOIRE, Directeur Gnral, Ministre de la Communication et Reynold GUERRIER, Prsident, Association Hatienne des Technologies de lInformation et de la Communication (AHTIC). Ce voyage qui comprend des sances de travail avec la FCC et la National Telecommunications and Information Agency (NTIA), va permettre ces techniciens de la radio tldiffusion de tirer les leons appropries de la transition amricaine. Ladministration Martelly/Lamothe, par le biais du Ministre de la Communication, entend accompagner les tlvisions dHati dans cette transition de lanalogique la numrique et prparer notre peuple comprendre la ncessit de ce changement incontournable dans le monde de la tlvision tout en prservant notre identit culturelle. Ministre de la Communication Dans la premire partie ils ont utilis les deux formats en mme temps : lanalogique et le numrique. Mais comme voie de passage au numrique. Pour cela il faut un converter box (boite de conversion). Un mcanisme qui permet dutiliser les deux systmes en mme temps. Mais (nous reprenons) cest pour aboutir, quand tout aura t mis en place, un format unique : le numrique. Le converter box cotait cette poque environ 40 dollars amricains. Quel est son cot aujourdhui ? De toutes faons nous ne Voici pourquoi le numrique reprsente un grand dfi pour tous les acteurs. Aussi bien les mdias que le tlspectateur. Et en premier lieu pour lEtat hatien. LExcutif qui dcide. Et le Parlement qui lgifre. Lun et lautre doivent se faire un devoir dtre soigneusement renseigns sur le processus sinon ils condamnent le pays sombrer dans une sorte danarchie (ou plutt danomie) mille fois pire que ce que nous vivons. Ce que lingnieur Fritz Joassin appelle une bidonvilisation des ondes. qui doit obligatoirement avoir lieu le 15 juin 2015. Premire constatation : il ny a pas moyen de lviter, Hati doit passer au numrique mi-2015. Linformation a t diffuse seulement lanne dernire. Cependant elle fait suite une rsolution qui a t prise par lUIT (Union internationale des tlcommunications) Genve, en 2006. Et qui avait t oublie dans les tiroirs du Conatel Que signifie le passage au numrique ? Le format que nous utilisons est appel analogique. Le numrique (mais que les spcialistes amricains appellent aussi digital) permet une meilleure qualit dimage, amliore considrablement le produit tlvisuel en permettant beaucoup plus doptions pour la plus grande satisfaction du consommateur ou tlspectateur. On est venu Washington pour consulter les spcialistes amricains sur les mthodes quils avaient utilises pour leur passage au numrique. Pour eux ctait en changement devient obligatoire : lanalogique Ce sera le cas aussi en Hati partir A prsent un autre point important est le systme qui sera utilis. Et que nous devons choisir. Il existe plusieurs systmes : un amricain, un europen, un japonais, un brsilien. Pour linstant en Hati nous balanons entre deux systmes. Lamricain (ATSC) et leuropen (DVBT). Les deux ont leurs avantages et leurs inconvnients que nos techniciens sont en train dinvestiguer. Non seulement le cot et les performances mais aussi les perspectives davenir. Et dans un pays o dautres ncessits encore plus urgentes font dfaut. Principalement lnergie lectrique. Les deux systmes permettent daugmenter le nombre de chaines disponibles. Cependant en commenant par provoquer un bouleversement total sur le cadran. Nous

PAGE 9

Page 9 BANQUE NATIONALE DE CREDIT

PAGE 10

Page 10 JUSTICE Les victimes AFP PORT-AU-PRINCE Des opposants politiques lancien prsident hatien Jean-Claude Duvalier ont continu tmoigner jeudi devant la Cour dappel de Port-au-Prince, ordres de Baby Doc absent du tribunal pour raison de sant. Lancien prsident vie dHati (1971-1986), est vis par des plaintes danciens opposants pour arrestation arbitraire, torture et dtention illgale. de choses rvler au tribunal. La socit doit connatre les de laudience Raymond Davius un ancien militaire incarcr plusieurs reprises puis expuls au Venezuela. Brandissant une liste dune centaine danciennes victimes du rgime, cet homme grand et fort raconte au bord des larmes les tracasseries vcues sous le gouvernement de Jean-Claude Duvalier aprs avoir quitt larme pour entrer dans un parti politique dopposition. Jtais dans les services de sant de larme et affect dans une prison politique. Jai abandonn larme parce que je ne voulais pas soigner les personnes arrtes et tortures, raconte-t-il. Jai besoin de toute une journe pour tmoigner au tribunal. Mais Raymond Davius croit quil serait injuste de juger Jean-Claude Duvalier seulement. Pour lui, cest tout le t arrte illgalement et expulse du pays aprs avoir t laisse en sous-vtements dans une prison. de mon arrestation. Jestime que jai t kidnappe. On ma enleve de chez moi sans mandat et jai t conduite en prison avant dtre expulse du pays, a expliqu cette femme de 74 ans, membre dun collectif danciennes victimes de la dictature qui luttent contre limpunit. Jean-Claude Duvalier qui stait prsent il y a deux semaines devant la cour, sur ordre du juge, tait toujours absent jeudi pour des raisons de sant ont expliqu ses avocats. Nous avons encore une quinzaine de personnes qui sont prtes dposer devant la Cour dappel. Je ne sais pas si les juges vont dcider de les faire tmoigner, a dclar lAFP Me Jean-Joseph Exum, un des avocats des victimes. Je veux tmoigner. Jai beaucoup systme politique qui doit tre jug. Le principal avocat des victimes, Me Jean-Joseph Exum ncarte pas lventualit de non-lieu rendue en 2012. Mais si cest le cas nous irons en cassation, prvient-il. Baby Doc Franois Papa Doc Duvalier, avait pris le pouvoir en 1971 19 ans, perptuant une longue dictature dans ce pays qui est lun des plus pauvres du continent amricain. Chass du pouvoir en 1986 par une rvolte populaire, Jean-Claude Duvalier avait effectu un retour spectaculaire en Hati en janvier 2011 aprs 25 ans dexil en France. En janvier 2012, un juge dinstruction avait ordonn son renvoi devant un tribunal correctionnel pour dtournements de fonds. Mais il navait en revanche pas retenu des poursuites pour crimes contre lhumanit, estimant que les faits taient prescrits. Un groupe danciennes victimes a fait appel de la dcision du juge. (photo Thony Blizaire) STATE ROAD (SR) 9 / I-95 PROJECT DEVELOPMENT AND ENVIRONMENT (PD&E) STUDY From SR 848/Stirling Road (MP 5.093) to north of SR 816 Oakland Park Boulevard (MP 13.742) Broward County, FloridaFinancial Management Number: 429804-1-22-01 Distri 4. Depatman transp Eta Florid (FDOT), pral f yon reyinyon piblik pou travay yo pral f sou enviwon katz (14) kilomt (9 miles) wout SR 9/I-95 soti SR 848 / Stirling Road rive sou b n SR 816 / Oakland Park Boulevard nan Broward County, Florida. Reyinyon an ap ft jedi 11 avril 2013; a 5:30 p.m. nan otl Sheraton Fort Lauderdale Airport & Cruise Port Hotel, 1825 Grin Road, Dania Beach, Florida 33004. Atelye sa a pral kmanse an fm vizit lib a 5:30 p.m. epi ap gen yon prezantasyon fml a 6:30 p.m. apre sa nap ouv yon seyans kmant piblik. Reyinyon piblik la ap ft pou bay moun ki enterese okazyon pou yo bay ide yo sou pwoje sa a, sou plan yo epi sou ef travay sa a pral genyen sou plan sosyal, plan ekonomik ak plan anviwnman. Reyinyon sa pral ft dapr dekr Federal Executive Order 11988 (Floodplain Management) ak 11990 (Protection of Wetlands). Tout dokiman pwoj a ap disponib pou moun kapab li yo soti 21 mas 2013 rive 11 avril 2013 nan lokal sa yo: 3400 West Commercial Boulevard, Fort Lauderdale, FL 33309 De lendi a vandredi, 8:00 a.m. pou 5:00 p.m. 2650 Sistrunk Blvd, Fort Lauderdale, FL 33311 Lendi ak mkredi, 12:00 p.m. pou 8:00 p.m., madi ak jedi rive dimanch, 10:00 a.m. pou 6:00 p.m. Tout dokiman pwoj a ap disponib sou sit entnt pwoj a, www.95StirlingOakland.com epi tou yap disponib jou reyinyon piblik sa a oka youn moun ta vle li yo. Moun ki ta vle fe komant sou pwoj sa a kapab pran lapawl jou reyinyon an oubyen yo gen dwa voye kesyion ou komant yo bay manadj pwoj FDOT a, Mr. Ray Holzweiss, nan adrs ki make pi ba a. Tout komant oubyen lt ke nou resevwa anvan 22 avril 2013 ap f pati dosye reyinyon piblik la. Nou mande patisipasyon tout moun san diskriminasyon: moun tout ras, tout koul, tout laj, oswa gason, moun tout relijyon, andikape, moun ki marye oubyen ki pa marye. Dapre lwa ADA a pou moun ki andikape, nenpt moun ki bezwen aranjman espesyal oswa ki bezwen svis entprt (gratis) dwe kontakte Mr. Holzweiss omwen 7 jou anvan reyinyon an. Enfmasyon moun pou nou kontakte: Mr. Ray Holzweiss, Manadj pwoj a, 3400 West Commercial Boulevard, Fort Lauderdale, Florida 33309, oubyen pa telefn (954) 777-4425, oubyen apl gratis (866) 336-8435, estansyon 4425, oubyen pa imel ray.holzweiss@dot.state..us.ANONS REYINYON PIBLIK 1 Park Avenue East, Dania Beach, FL 33004 Lendi ak jedi, 12:00 p.m. pou 8:00 p.m., epi madi, mkredi ak samdi, 10:00 a.m. pou 6:00 p.m. DAT: Jedi 11 avril 2013 L: 5:30 p.m. LOKAL: Sheraton Fort Lauderdale Airport & Cruise Port Hotel 1825 Grin Road, Dania Beach, FL 33004 Esplikasyon:Pran I-95 rive Grin Road/NW 10th St./SR-818, Exit 23 pran direksyon ls pou ale Dania Beach. Otl Sheraton Fort Lauderdale Airport & Cruise Port Hotel ap sou men dwat la. Vendredi 15 Mars 2013 Une association de nanoparticules et dune toxine prsente dans le venin dabeille permettrait de prvenir voire de soigner le Sida. Cette dcouverte amricaine est porteuse de grands espoirs. Un remde miracle contre le aurait donn de bons rsultats en laboratoire. Son secret : le venin d Le venin dabeille contient une toxine puissante appele mlittine. Celle-ci a la capacit de perforer lenveloppe protectrice du virus du Sida et ainsi de le dtruire. Pour empcher la mlittine dendommager les cellules saines, des chercheurs de lcole de mdecine de luniversit Washington de Saint-Louis ont eu lide de lui associer des nanoparticules munies de parechocs protecteurs. Les cellules normales en contact avec ces nanoparticules rebondissent dessus alors que le virus du Sida, plus petit, passe entre les parechocs et entre en contact avec la toxine. Nous nous attaquons une proprit inhrente au VIH, explique le Dr Hood, principal auteur de ltude. Thoriquement, il ny a pas moyen pour le virus de sadapter cela. Le virus a besoin dun revtement protecteur, une (

PAGE 11

Page 11 LES PETITES ANNONCES Gestion dEntreprise Conception et Excution de Projet Economie et Finance Sciences de lEducation Sciences Comptables Relations Internationales Gouvernance Informatique de Gestion Relations Publiques Sminaire en Port-au-Prince, Hati, W.I. Par courriel: c.f.d.e.delmas@gmail.com \ \ Numros d'URGENCE Direction Protection Civile (DPC), par Dpartement Ouest : 3631-5095 Centre : 3605-1747 Artibonite : 3731-7830 Nord : 3701-0666 Nord Est : 3605-1749 Nord Ouest : 3605-8453 Grande Anse : 3777-3970 Nippes : 3751-7390 Sud : 3719-5049 Sud Est : 3615-3991 LIBERTE EGALITE FRATERNITE REPUBLIQUE DHAITI : le tribunal aprs examen sur les conclusions du Ministre dclare fonde la dite action admet en consquence le divorce de la dame Batrice pour injure graves et publiques, Prononce de ltat civil de Pointe--Raquettes de transcrire sur les registres ce destins le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la Capitale sous peines de dommages intrts envers les tiers sil y chet commet lhuissier Ainsi jug et prononc par nous Juge en audience civile et publique en date du vingt six juin deux mille onze en prsence de Me substitut du Commissaire du Gouvernement de ce ressort Il est ordonn, ect En foi de quoi, ect Me Lormeau MAXAU LIBERTE EGALITE FRATERNITE REPUBLIQUE DHAITI Extrait des minutes du Tribunal de Premire Instance de Petit-Goave Par ces motifs, aprs examen et sur les conclusions du Ministre Public, le Tribunal au vu de la loi, maintient le dfaut octroy laudience contre le dfendeur Jean Michel LEGER ne Jeanette GUERRIER vu que cette demande est juste et fonde ; Admet le divorce des Epoux Frantz Csar, la dame ne Jeanette GUERRIER aux torts exclusifs de lpoux ; Prononce la dissolution des liens matrimoniaux existant entre eux ; le dispositif du prsent jugement, Dit quun extrait sera publi dans lun des colonnes dun quotidien sditant la Capitale sous peines de dommages intrts envers les tiers du prsent jugement ; compense les dpens vu la qualit des parties. Rendu de nous, Emmanuel TATAILLE, Doyen du Tribunal de Premire Instance de Petit-Goave en audience publique, civile de divorce de ce vingt dcembre deux mille douze, en prsence de Monsieur Erick PIERRE PAUL Substitut du Commissaire du Il est ordonn, ect En foi de quoi, ect Pour copie conforme, Me Magnol FRANCOIS, Av. LIBERTE EGALITE FRATERNITE REPUBLIQUE DHAITI Par ces motifs, le Tribunal jugeant au voeu de la loi et sur conclusions du Ministre Public, aprs avoir dlibr conformment la loi, accueille laction du requrant pour tre juste et fonde; Maintient le dfaut octroy laudience du 26 novembre 2012 ; Admet le divorce des poux Louis Dorrlis, femme ne Marie Wesline Juste, aux torts de lpouse pour incompatibilit de caractre et dinjures graves et publiques prvue par larticle 217 du code civil hatien ; Prononc en consquence la dissolution des liens matrimoniaux sur les registres `a ce destins le dispositif de ce prsent jugement et den dlivrer acte au demandeur ; Condamne tout contestant aux frais et dpens de la procdure. Commet Ainsi jug et prononc par Nous Me Pierre Louis Piere Apsorde juge en audience publique, civil et ordinaire du lundi dix dcembre deux mille douze en prsence de Me Dubuisson. Il est ordonn tous Huissiers, sur requis de mettre la prsente ordonnance en seront lgalement requis. susdits. Pour le Cabinet Me Frantz Louis Juste LIBERTE EGALITE FRATERNITE REPUBLIQUE DHAITI Extrait des minutes du greffe Du Tribunal Civil de Port-au-Prince Au Nom De la Rpublique Le cabinet Jean Baptiste et associs informe le public en gnral et tous ceux que cela intresse que le Tribunal de Premire Instance de Port-au-Prince comptemment runi au local ordinaire de ses sances a rendu en audience publique et en ses attributions civiles le jugement suivant : Entre : 1er) le sieur Emmanuel Laplante, propritaire demeurant et domicili 008-656-859-2, 44841, 44842, 00-185-292-0 avec lection de domicile en leur cabinet sis la rue des Casernes No 45 et au greffe du Tribunal de Premire Instance de la Croixdes-Bouquets, partie demanderesse dune part ; Et 2e) la dame Marie Yvette Fontus, demeurant et domicili Delmas, dfen deresse dautre part ; Par ces motifs, sur les conclusions conformes du ministre public, le Tribunal maintient le dfaut requis et octroy la barre contre la partie dfenderesse, admet le divorce des parties prononces en consquence la dissolution des liens matrimoniaux entre eux pour injures graves et publique aux torts de lpouse de larticle 217 du code civile PRONONCE la dissolution des liens matrimoniaux existant entre les dits Epoux ; registres ce destins, le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera publi dans lun des quotidiens sditant la Capitale sous peines de dommages intrts envers les tiers sil y ceht AINSI JUGE ET PRONOCE par nous SULLY L. GESMA, juge en Audience civile, ordinaire et publique du jeudi treize dcembre deux mille douze, en prsence de NELSON CILIUS, Substitut du Commissaire du Gouvernement de ce ressort et avec Pour Expdition Conforme Me Rio Douilly av. Il est ordonn..ect En foi de quoi.ect

PAGE 12

Page 12 LIBRE PENSER Prcarit, vulnrabilit et violence senchainent dans une srie qui fait signe vers la fragilit de lhumain et permet de comprendre, implicitement, lun des creusets de linvisibilit. Car une vie est sans garantie du fait quelle est fondamentalement hors de soi, attache des dpendances quelle ne peut liminer sans annuler tous ses rgimes douverture au monde et aux autres. G. Le Blanc Chres amies lectrices, chers amis lecteurs, si je devais souligner lun des faits les plus importants de cette semaine, sans aucun doute, je ferais allusion la nomination dun nouveau Pape, Franois, lequel, sans aucun doute, sera surnomm Franois le Jsuite ou bien Franois le Sobre ou simplement Franois lAustre vu limpact quil a caus sur lensemble des mortels par labsence dostentation de biens matriels lors de sa premire apparition. Je dois dire, sans vouloir offenser quiconque, que je me suis senti interpell par la simplicit dbordante et par la Bont que vhicule crois que si celui qui dirige la spiritualit chrtienne nest pas capable dinspirer ou dinciter la spiritualit, la bont (dans du monde la partie est perdue. En plus, il est de lAmrique Latine Redondant mais important quand mme, car lglise quoique se dclarant Universelle elle na jamais su le montrer dans le choix de son plus haut reprsentant. pour nous diriger vers des univers moins levs, revenons donc sur terre, et chez nous. Ne croyez surtout pas que je vais parler de comportements inadquats de responsables politiques, de Parlementaires qui se laissent facilement emporter l o la capacit de retenue tablit la diffrence entre le primaire et le civilis Non. Je crois que chaque socit doit pouvoir accepter quelle se choisit ses reprsentants en fonction de son idiosyncrasie Et cela veut simplement dire que l o sigent les Reprsentants du Peuple hatien parleurs, menteurs, beaux parleurs, vrais menteurs, gens de bien, autre de tout poil, la diversit des comportements, des attitudes sociaux. Et cest cela. Je voulais cependant parler dautre chose, de mon comportement actuel. De mes ractions face ce qui se passe dans le pays car ces derniers temps, je me suis transform en graine promeneuse dans le pays. Surtout dans la zone mtropolitaine, zone de convergence de toutes les dysfonctions de ce pays. En ralit chers amis lecteurs, la perversit sociale ne se retrouve, dans ce pays, que dans les espaces faussement urbaniss Trop de lakous dans la zone mtropolitaine or, ruraliser les zones urbaines ne transforme ni les individus ni les socits. La preuve, llevage sauvage. Des cabrits. Des poules et leurs poussins, Des cochons. Surtout les cochons. La semaine dernire, un gros cochon grimmelle se promenant tranquillement dans les rues de Pacot, zone rsidentielle de Port-au-Prince qui avait su garder jusqu prsent une certaine lgance. Je suis un peu born jimagine puisque cette mme ralit, longueur de journe sur la route menant de Delmas 75 vers Delmas 40 (Faustin 1, je crois) ne me dit absolument rien. Les cochons soccupent tranquillement de faire le tri slectif dans les ordures et je ne le vois pas comme quelque chose danormal. Pourquoi avoir alors un service de collecte de dchets ? Incroyable Ce pays te transforme jusquau point de faire de toi un insensible social. Aucune des peines de ce monde narrive te faire sentir le poids de ton inconscience, te faire prendre conscience. Enfin chers amis lecteurs, on voulait parler dinvisibilit. Chez nous, cest lun des grands drames. Un nombre important dHatiens et dHatiennes transitent sur ce territoire, du nord au sud et de louest lest, de leur naissance leur disparition, sans laisser aucune trace de leur passage. Ni enregistrement. Ni visibilit. Ni existence Un pays avec autant de misre ne peut sempcher dtre rempli dinvisibles, de ces individus qui te passent ct comme une exhalation. Avec autant dinjustice, avec un si grand nombre dinvisibles, Si on arrivait prendre conscience et ragir Oscar Germain Un citoyen qui prtend tre propritaire mais qui narrive pas le dmontrer, ne sera pas habilit recevoir cet argent qui, informe-t-il, sera dpos dans une banque jusqu ce que le propritaire soit en mesure de prouver que la proprit en question lui appartient. Pour sa part, lun des responsables de lUnit de Construction des Btiments Publics (UCLPB) Michel Prsum informe quun montant compris entre 20 et 30 millions de dollars amricains est disponible pour mener bien le processus dexpropriation et dindemnisation. Pour ce qui est de la construction de la Cit administrative de Port-au-Prince, concerne par ce processus dexpropriation, lEtat hatien dispose denviron 150 millions de dollars rpartis comme suit : 128 millions pour la construction, 7.5 millions pour la supervision et 10 millions pour tude. ( ( Port-au-Prince, le 13 mars 2013 (AHP) LUnit de Construction de Logement et de Btiments Publics veut franchir une nouvelle tape dans le cadre du processus dexpropriation dimmeubles au centre-ville de Port-au-Prince annonc pour cause dutilit publique. Le directeur gnral des impts, Jean-Baptiste Clark Neptune, a fait tat mardi de la poursuite du processus dindemnisation des propritaires de terrains dclars dutilit publique au Centre-Ville de Port-au-Prince. Un exercice qui se situe dans le cadre de la construction de Port-au-Prince. Jean-Baptiste Clark Neptune appelle les concerns du ddommagement y relatif. Me Neptune a fait savoir que les fonds destins indemniser les propritaires dont les titres prsentent des irrgularits seront dposs un compte bancaire spcial jusqu ce que ces derniers soient en mesure de rclamer leur du. particulirement les propritaires ayant des titres de proprits membrane double couche qui le recouvre. Les chercheurs envisagent dadapter ce traitement dans les pays particulirement touchs. Ce gel serait aussi utile pour permettre aux couples dont lun des partenaires est malade de pouvoir un bb en bonne sant. En effet, ces particules ne prsentent pas de danger pour les prcise le Dr Joshua L. Hood. Il pense aussi quil serait possible dinjecter ce mdicament par intraveineuse pour soigner les malades et en thorie deffacer toute trace du virus dans le sang du patient. Autre type dutilisation possible : lutter contre les et C. En effet la mlittine attaque sans discernement les doubles couches de membranes typiques aussi des virus de lhpatite. Les chercheurs estiment que les nanoparticules pouvoir mener de futurs essais cliniques. est en augmentation rapide en Afrique, Amrique latine et Asie. Des associations progressistes telles que lamricaine Catholics United ont dit esprer que le souverain pontife offre une voix prophtique pour lespoir contre loppression et dirige un renouveau de la justice sociale. Saint Franois a t le plus grand rformateur de lEglise, le pape Franois doit faire pareil, a pour sa part estim lassociation amricaine des victimes de prtres pdophiles, le Snap, pour qui la premire dcision du nouveau pape doit tre de dclarer une tolrance zro pour les abus sexuels commis par des prtres. En prenant le nom de Saint Franois dAssise, le nouveau pape met en avant la simplicit, la pauvret et le contact avec les gens, ont fait valoir pour leur part les vques de Pologne.

PAGE 13

Page 13 HAITI, QUEL DEVELOPPEMENT ? La semaine dernire, jtais revenu au thme de lconomie verte en parlant de cration demplois, une des Plaidoyer face un taux de chmage de lordre de 10 % de la population active, on mne une politique dencouragement la cration dentreprises auprs des personnes sans emploi. ( ( Tableau 1 AXES A B C D E F PALIERS HUMAIN SOCIOCULTUREL ENVIRONNEMENTAL INFRASTRUCTUREL ECONOMIQUE ET FINANCIER POLITIQUE I HUMAIN DROITS INDIVIDUELS II SOCIAL ET CULTUREL SYSTME SOCIAL II I ENVIRONNEMENTAL ENVIRONNEMENT NATUREL I V INFRASTRUCTUREL ENVIRONNEMENT AMNAG V ECONOMIQUE ET FINANCIER Droits conomiques Structures de participation la vie conomique Exploitation durable des ressources naturelles Rpartition quitable des infrastructures SYSTME ECONOMIQUE ET FINANCIER V I POLITIQUE GOUVERNANCE Tableau 4 La cration dentreprises AXE S A B C D E F PALIERS HUMAIN SOCIOCULTUREL ENVIRONNEMENTAL INFRASTRUCTUREL ECONOMIQUE ET FINANCIER POLITIQUE I HUMAIN DROITS INDIVIDUELS II SOCIAL ET CULTUREL SYSTME SOCIAL Education lentreprena riat II I ENVIRONNEMENTAL ENVIRONNEMENT NATUREL I V INFRASTRUCTUREL ENVIRONNEMENT AMNAG V ECONOMIQUE ET FINANCIER Structures de participation la vie conomique SYSTME ECONOMIQUE ET FINANCIER V I POLITIQUE GOUVERNANCE Tableau 1 AXES A B C D E F PALIERS HUMAIN SOCIOCULTUREL ENVIRONNEMENTAL INFRASTRUCTUREL ECONOMIQUE ET FINANCIER POLITIQUE I HUMAIN DROITS INDIVIDUELS II SOCIAL ET CULTUREL SYSTME SOCIAL II I ENVIRONNEMENTAL ENVIRONNEMENT NATUREL I V INFRASTRUCTUREL ENVIRONNEMENT AMNAG V ECONOMIQUE ET FINANCIER Droits conomiques Structures de participation la vie conomique Exploitation durable des ressources naturelles Rpartition quitable des infrastructures SYSTME ECONOMIQUE ET FINANCIER V I POLITIQUE GOUVERNANCE Tableau 4 La cration dentreprises AXE S A B C D E F PALIERS HUMAIN SOCIOCULTUREL ENVIRONNEMENTAL INFRASTRUCTUREL ECONOMIQUE ET FINANCIER POLITIQUE I HUMAIN DROITS INDIVIDUELS II SOCIAL ET CULTUREL SYSTME SOCIAL Education lentreprena riat II I ENVIRONNEMENTAL ENVIRONNEMENT NATUREL I V INFRASTRUCTUREL ENVIRONNEMENT AMNAG V ECONOMIQUE ET FINANCIER Structures de participation la vie conomique SYSTME ECONOMIQUE ET FINANCIER V I POLITIQUE GOUVERNANCE pour la refondation de lEtat dHati selon une vision hatienne publi en fvrier 2010 (voir HEM Vol. 27 # 08 du 13-19/03/2013). Aujourdhui, je veux aborder la cration dentreprises, qui est un peu la suite logique du sujet prcdent. En effet, quand jai parl demplois, javais insist sur le fait quil sagissait demplois qui non seulement peuvent permettre la personne de gagner les moyens de subvenir ses besoins et ceux des personnes quelle a sa charge, mais aussi lui permettre dpanouir sa personnalit ; et un des moyens de rendre cet emploi moins alinant est de permettre lindividu davoir une certaine maitrise de ses activits professionnelles. Cela mavait conduit parler de formation professionnelle. Avec la cration dentreprise, on veut aller encore plus loin. Il ne sagit plus seulement de maitrise des oprations techniques mais de maitrise de lensemble de laffaire Le Tableau 1, qui donne les croisements des Axes A (Humain), B (Socio-culturel), C (Environnemental) et D (Infrastructurel) avec le Palier V (Economique), indique bien le rapprochement entre la cration dempois : Casier A/V, les droits conomiques, en ce qui nous concerne ici, le droit au travail, et Casier B/V, les structures de participation la vie conomique, ici les enreprises. ( Ceci dit, on parle beaucoup de cration dentreprises depuis quelque temps, je ne sais pas sil faut y voir le rsultat du travail inlassable de Kesner Pharel avec son universit radiophonique ; mais il faut signaler que ce nest pas quen Hati quon en parle. Dans la France daujourdhui, qui fait Je reste cependant sceptique car je ne crois pas que la culture de lentreprenariat soit quelque chose de trs rpandu dans notre socit ; jai mme souvent envie, voir le comportement de nos hommes daffaires de les considrer plus comme des boutiquiers que comme des entrepreneurs au sens capitaliste du terme. Cela peut sembler tre encore une de mes exagrations, mais rcemment jai entendu un avocat daffaire dire quil existait trois sources de revenus en Hati : La rente : rente foncire (hritage colonial, chacun rvant de mener la vie du colon absentiste) ; rente immobilire (un investissement classique du bourgeois hatien est la construction de maison louer), Le courtage (y compris le commerce), LEtat. Vous imaginez bien que jai beaucoup aim ces propos, dautant que jtais en plein dans cela suppose quil y aura beaucoup faire pour dvelopper cet esprit dentreprenariat, Roro Pharel lui de mme que pour la cration demplois nous avios un csier E/ II : ducation conomique i.e. formation professionnelle, de mme ici nous avons un casier E/III : ducation lentreprenariat (voir Bernard Ethart La production tlvise (qui nexiste pratiquement pas aujourdhui en Hati) devient ds lors un produit capable production high quality. La tlvision ne peut ds lors demeurer une affaire de boutiquier parce que devant tre capable dattirer de plus importants investissements. Changement donc de statut pour le broadcaster ou station de tlvision qui atteint ainsi, comme on dit chez nous, un autre niveau. de pirater sans bourse dlie les sries et les matches de foot Il faut donc protger les droits dauteurs pour quil mais une tlvision rachitique comme celle que nous avons aujourdhui. Donc le contraire du numrique. Idem pour le tlspectateur qui passe de la tlvision gratuite la ncessit de se procurer un mcanisme (certainement pas trs cher) pour capter le numrique. Mais dune plus grande richesse de programmation. cette dernire aspire plutt tre un instrument aux mains du petit groupe qui a concoct ce projet. Ainsi lARCA devrait distribuer les nouvelles frquences sans aucune considration de la situation actuelle o les frquences ont dj toutes t distribues, ple-mle et sans aucun mnagement, des intrts privs et sans tenir aucun compte des exigences de service public. Ensuite aucune rfrence nest faite au cot de lopration de transition au numrique alors quil faut acclimater le tlspectateur et tout le pays au nouveau systme et que cela ne se fait pas en un jour et sans une stratgie soigneusement tudie. Donc probablement un peu coteuse. Mais en mme temps toute cette charge devrait reposer sur la caisse publique (les patrons se contentant dempocher leur frquence numrique pratiquement sans Et par-dessus tout il faut une gestion plus rationnelle du spectre. Actuellement nous avons dans la capitale, Portau-Prince, pas moins de trente cinq stations qui interfrent les unes sur les autres. Le numrique permet dviter ces interfrences. Et ouvre le champ des combinaisons plus larges : HD (haute Autres points signaler. Les experts de la FCC ont montr combien le rle des radios et tls locales a t dterminant lors du passage de louragan Sandy sur lEtat de New York. Do limportance, ont-ils expliqu, daccorder les licences aux stations locales avant les networks internationaux. Dautant que Hati est un pays sous constante menace de catastrophes naturelles. La FCC garde au moins 30 pour cent des frquences pour le service public et pour des utilisations non commerciales. Les aspects conomiques ont t galement passs en revue. Le per capita (moyens dexistence par habitant) aux Etats-Unis est de plus de 48.500 dollars et en Hati de 700 dollars (Banque mondiale). Le nombre de foyers amricains ayant un appareil de tlvision dpasse les 98 pour cent. En Hati on pense que environ 30 35 pour cent de la population ont la tl. Tous ou presque utilisant la tlvision gratuite (on-the-air). Combien dHatiens qui soient capables de payer le signal mme sil nest pas trs cher ? Et pour commencer le converter box comme voie de passage de lanalogique au numrique ? Y aura-t-il une subvention ? Qui va la verser ? Qui va dcider de la campagne de motivation auprs de la population toutes catgories confondues ? Et quand cette campagne doit-elle commencer ? Est-ce que Hati est une affaire rentable avec un pouvoir dachat aussi bas ? Or il ny a pas moyen dy chapper. Sinon la tl en Hati devient automatiquement hors la loi ? Internationalement. ses concepteurs, on lit encore : apporter le concours de lEtat la production et la coproduction audiovisuelle, appuyer toute action de promotion du cinma national etc. Mais o lEtat trouvera-t-il toutes ces ressources puisque les patrons veulent tout pour eux En somme cest ce quon pourrait appeler une main basse sur le numrique. Avant toute autre considration. Conclusion : les snateurs feraient mieux de nommer une commission pour accompagner le Conatel dans toutes ses dmarches car cest nous tous qui avons besoin de bien nous renseigner sur le processus. Aprs mais seulement aprs quils auront appris davantage, pourront-ils commencer lgifrer car on a solide et applicable (mais aussi souple avec de nouvelles technologies chaque jour en constante mutation tout en ne renouvelant pas les mmes erreurs qui ont t commises jusquici particulirement dans ce domaine de la rpartition des et rgulations qui doivent tre tablies mais cela de manire La proposition du snat ressemble au contraire la premire tentative de coup dtat dans le monde contre le numrique

PAGE 14

Page 14 LES JEUX HORIZONTAL 1. Poignards orientaux lame courbe 2. Fuit Aluminium 3. Particule lmentaire charge nulle 4. Premier monarque lgendaire chinois de la Dynastie Xia Argon 5. Nom collectif dsignant les fruits du genre citrus 6. dieu aztque de leau 7. Pronom Par exemple Boug 8. Pninsule entre la Mer Rouge et le Golfe Persique. VERTICAL 1. Premier prsident du Kenya 2. Eblouir 3. Pote hatien dieu gyptien du soleil 4. Insecticide puissant Organisme en charge de la 2me plus grande comptition de basketball dEurope 5. Prnom du premier vice-prsident du Kenya 6. Socit franaise spcialise dans ldition de logiciels de billetterie 7. Desse de la mythologie nordique Boug 8. Langue indo-europenne. KANDJARS EVADA#AL NEUTRINO YU##AR#V AGRUME#A TLALOC#Q TE#EG#MU ARABIQUE Visitez Haiti en Marche sur Internet au www.haitienmarche.com SCRABBLEArrangez les sept lettres ci-dessous pour former un mot franais Solutions de la semaine passeGRYPHEE L A P M E R U Solutions de la semaine passe:Solutions de la semaine passe: LES JEUX DE BERNARD Allez de TAURIN DOUCES en utilisant des mots du vocabulaire franais, et ne changeant quune lettre par ligne.Mots Crois sBoran Bukusu Duruma El Molo Embu Giryama Gusii Idakho Kalenjin Kamba Kikuyu Lubukusu Luo Luyia Massai Meru Orma Pokomo Pokoot Rendille Samburu Somali Swahili TurkanaTERRES TERNES TERNIS TENNIS HENNIS HONNIS HONNIRTAURIN DOUCES K C V Q B R I R K U X K U G O L O M L E D N S M S Q K U R I J N C X A U U A O K A S I D I G F T K M N M N V I I O J L U U U H A O U I L S I N P B R B S O K R L A A X E U U K S Z F O E I M M M L D K A M B A P M H O B O A O I N Q Q L O O A S U P K Y P A V U Z K S W L R G K R R D Y B T O D S L U U Y U K I K M N O S P B O O R M A X G E L T Le Racing Club Hatien a enchan avec une nouvelle victoire. Sa dernire victime rpond au nom de Don Bosco. Ce dernier sest inclin sur le score de 3-2), mi-temps (0-3). Nol Sylvestre, Kendy Titin et Fritznel Louis (deux anciens de Baltimore) ont t les bourreaux des Ption-Villois. Au retour des vestiaires, Dumy Fd sest offert Club Hatien simposera pour la deuxime fois de suite, prenant le leadership de la comptition reine du pays avec (7) points. e Cavaly AS (Logne): 1-0 Kens Germain 7 (Am) Tempte FC (Saint-Marc): 2-0 Ricardo Charles 40 et Vaniel Sirin 89 (Vict) Aigle Noir AC (Port-au-Prince): 1-0 Frnel Fd 67 (Asm) Valencia FC (Logne): 1-0 Peter Germain 60 (Bal) AS Petit-Gove: 1-0 Arthy Louis Smith 17 (Fica) Don Bosco (Ption-Ville) 2-3 Dumy Fd 69& 82 (Don), Nol Sylvestre 10, Kendy Titin 34 & Fritznel Louis 41 (Rch) 1-Racing Club Hatien : 7 points 4BP 2BC (+2) 2-Baltimore SC .5points 3-Aigle noir AC 4points 4-Don Bosco 4points Calendrier de la 4e journee. Samedi 23 mars. Aigle noir AC vs Valencia FCS Dimanche 24 mars 2013 2-Racing CH vs. Baltimore SC 3-AS Mirebalais vs. Fica. 4-America FC vs. Victory SC 5-Tempete Fc vs. ASPG Cavaly AC vs. DON BOSCO PV Football Ligue des champions des Champions. Le match aller aura lieu le 2 ou 3 avril au Parc des Princes et le match retour le 9 ou 10 avril au Nou Camp. Calendrier Football 02/04 00:00 Mlaga Dortmund Estadio La Rosaleda 00:00 Real Madrid Galatasaray Bernabu 00:00 Paris Saint-Germain FC Barcelone Parc des Princes 00:00 Bayern Munich Juventus Turin Allianz-Arena 10/04 00:00 Dortmund Mlaga Signal Iduna Park 00:00 Galatasaray Real Madrid Trk Telekom Arena 00:00 FC Barcelone Paris Saint-Germain Camp Nou 00:00 Juventus Turin Bayern Munich Juventus Stadium Masters Indian Wells: Le roi Nadal est bien de retour Rafael Nadal a remport le tournoi dIndian Wells au dtriment de Juan Martin Del Potro (4-6, 6-3, 6-4), signant son plus beau succs depuis sa reprise. Cest son 22e Masters 1000, record quil rcupre seul devant Roger Federer (21). Tennis WTA Indian Wells Maria Sharapova a remport le tournoi dIndian Wells en battant la Danoise Caroline Wozniacki (6-2, 6-2) dimanche dernier La Russe, qui avait dj inscrit son nom au palmars en 2006, navait plus soulev de trophe depuis Roland-Garros lan dernier. Elle est assure dtre la dauphine de Serena Williams au classement chez les dames. Martelly/Lamothe, en vue dapporter des solutions durables aux problmes les plus fondamentaux du pays. Aussi a-t-il demand lappui de tous les Hatiens, la bonne volont de tous, et insist sur la ncessit pour lEtat de soutenir les actions des CASECs et ASECs, travers diffrents programmes de dveloppement. Au cours de cette rencontre, qui sest droule autour du thme : Ann pote kole ak seksyon kominal yo pou yon leta pi djanm divers points ont t dbattus dont des sujets lis au dveloppement rural. Les diffrents intervenants ont fait tat des programmes sociaux du gouvernement et du fonctionnement des collectivits territoriales. Le Chef de lEtat a aussi soulign que le renforcement institutionnel tait prioritaire en matire de dveloppement local. Le Premier ministre hatien Laurent Salvador Lamothe a laiss le pays jeudi en plusieurs autorits dAruba, notamment son homologue Michiel Godfried Eman. Laurent Lamothe, accompagn de la ministre du tourisme Stphanie Balmir Vildrouin, a eu des discussions avec le Premier ministre dAruba, autour du dveloppement de partenariats dans les secteurs de la construction et du tourisme. en vue de faciliter des investissements trangers en Hati et de favoriser on dans une note de la Primature. Laurent Lamothe a galement eu des entretiens avec le prsident du parlement, Pauldrick Teodoric Croes, avons-nous appris dans la note. Le chef du gouvernement a rencontr des leaders de la communaut hatienne les ressortissants hatiens. Par ailleurs, le PM a annonc sur son compte Facebook que bientt, il y aura un Consulat dHati sur lIle de Aruba Mr Laurent Lamothe a visit aussi les autorits des les Turks-and-Caicos pendant le wee-kend coul. Le samedi 16 mars, rencontrant le Gouverneur Ric Todd ainsi domaines du tourisme, du commerce et de lducation. Ainsi que des possibilits pour Hati lavenir dexporter des produits agricoles vers les Turks-and-Caicos dans le cadr du March commun cariben. HPN Samedi, le Prsident Michel Martelly, en tourne aux Ctes-de-Fer, a inaugur La crmonie sest droule en prsence notamment de Godson Orelus, Directeur Gnral de la Police Nationale dHati (PNH), de lAmbassadeur canadien en Hati, Henri Paul Normandin et de membres du Gouvernement et de parlementaires. Par la suite, le Chef de ltat a inaugur un pont rcemment construit sur la rivire de Ctes-de-Fer, qui constitue la porte dentre de la ville, commencement du Boulevard Grard Martelly, nom du pre du Prsident de la Rpublique. Le Prsident Martelly a visit galement lcole Nationale de Ctes-de-Fer o le Fonds dAssistance conomique et Sociale (FAES) a procd une distribution de kits alimentaires dans le cadre du programme Ede Pp Au cours de cette rencontre avec plusieurs centaines de cotiferois, Michel Martelly, en compagnie du ministre de lAgriculure Jacques Thomas, a mis laccent sur la ncessit datteindre du pays. Dautre part, le prsident a procd la remise dune centaine de cabris une cinquantaine de familles, une initiative qui vise encourager les leveurs et leur tour donner dautres agriculteurs participant au programme, les cabris issus de la premire porte. Les chutes visiblement sont toutes petites. Les cascades ne sont plus ce quelles taient et le dbit de leau a considrablement baiss. Le Snat de la rpublique, en

PAGE 15

Page 15 TI GOUT PA TI GOUT ak Jan Mapou LIBERTE EGALITE FRATERNITE REPUBLIQUE DHAITI Extrait des minutes du greffe Du Tribunal Civil de Port-au-Prince Au Nom De la Rpublique Le cabinet Jean Baptiste et associs informe le public en gnral et tous ceux que cela intresse que le Tribunal de Premire Instance de Port-au-Prince comptemment runi au local ordinaire de ses sances a rendu en audience publique et en ses attributions civiles le jugement suivant : Entre : 1er) le sieur Emmanuel Laplante, propritaire demeurant et domicili 008-656-859-2, 44841, 44842, 00-185-292-0 avec lection de domicile en leur cabinet sis la rue des Casernes No 45 et au greffe du Tribunal de Premire Instance de la Croixdes-Bouquets, partie demanderesse dune part ; Et 2e) la dame Marie Yvette Fontus, demeurant et domicili Delmas, dfen deresse dautre part ; Par ces motifs, sur les conclusions conformes du ministre public, le Tribunal maintient le dfaut requis et octroy la barre contre la partie dfenderesse, admet le divorce des parties prononces en consquence la dissolution des liens matrimoniaux entre eux pour injures graves et publique aux torts de lpouse de larticle 217 du code civile PRONONCE la dissolution des liens matrimoniaux existant entre les dits Epoux ; registres ce destins, le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera publi dans lun des quotidiens sditant la Capitale sous peines de dommages intrts envers les tiers sil y ceht AINSI JUGE ET PRONOCE par nous SULLY L. GESMA, juge en Audience civile, ordinaire et publique du jeudi treize dcembre deux mille douze, en prsence de NELSON CILIUS, Substitut du Commissaire du Gouvernement de ce ressort et avec Pour Expdition Conforme Me Rio Douilly av. Il est ordonn..ect En foi de quoi.ect LIBERTE EGALITE FRATERNITE REPUBLIQUE DHAITI Dispositif du jugement rendu par le Tribunal de Paix de Delmas entre : Le sieur au no 003-029-439-6, ayant pour avocat Me Jean Jean Eugne ELASCO du barreau de avec lection de domicile en son cabinet sis au no 3 de la rue dEnnery de cette ville. Et : Le sieur Allrich BARBIER, demeurant et domicili Port-au-Prince, dfen deur. PAR CES MOTIFS, Le Tribunal, aprs avoir dlibr conformment la loi, charge dAppel, maintient le dfaut octroy laudience du vingt trois janvier deux mille treize, accueille laction du sieur Castera MORISSEAU pour tre juste et fonde, prononce la rsiliation du bail liant les parties, ordonne le dguerpissement des lieu du sieur Allrich BARBIER de la maison du requrant sise Delmas 33, Impasse Carla no 25, pour non paiement de loyers dus, accorde lexcution provisoire sans caution sur le chef de dguerpissement nonbstant toutes voies de recours ; le condamne trois mille gourdes de dommages intrts et aux frais et dpens de la procdure commet lhuissier Joicelus Ainsi jug et prononc par nous, Me Duny DUBE, Juge en audience publique, ordinaire et civile du mardi vingt neuf janvier deux mille treize assist de notre Est ordonn, ect. En foi de quoi, ect POUR EXPEDITION CONFORME COLLATIONNEE Me Jean Eugne ELASCO, Av. 12 mas 2013 Senmenn pase-a se te anivse nesan Feliks Moriso-Lewa. Tonton Tt Blanch lan. Se konsa Ayisyen nan Miyami te konn rele-l. Moriso ft 13 Mas 1912. Si li te vivan toujou, li tap gen 101 lane. An septanm 2013, ap ft 12 lane depi li mouri nan Miyami. Li ft Grangozye nan zn Jakml, Malgre li se mon Grangozye li te adopte vil Jakml paske li te sitlman gen zanmi mon Jakml ki nen ak bouch ak Grangozye. Li pase kk ane nan Lise Pinchinat Jakml ; apre sa, lal lise Petion -Ptoprens. Li diplome avoka an 1934. Li resevwa youn bousdetid, li pati, li rantre Nouyk, pou espesyalize-l nan edikasyon. Li etidye City College, New-York School for Social Research, Columbia University. Li retounen an Ayiti ak youn Master of Art an edikasyon. Premye powm Moriso, part an 1929 nan youn jounal ki rele La Presse. Tit Powm nan se: Debout les jeunes. Byen avan sa, li te gen atik ki te konn part nan: Le petit Impartial Nan epk sa-a zt, pitit dey laFrans yo te tounen labou pou bloke kannal evolisyon pp la. Moriso se bwapen, li pa p chal. Gadyen-an tounen youn dyab, gl pa pase. Mwenn akasan... Siwo. Se konsa an 1955, li demonte Ren Dpestre pys-pa-pys nan Revue Prsence Africaine Ske, tout myl jalou pou siwo yo... An 1940, Moriso ekri Plnitudes, youn grap bl powm an franse. 1-an pita, li frape Destin des Caraibes (El destino del Caraibe) an franse epi an panyl. 1945, se te gwo sipwiz. Tout mon espante devan Rcolte, youn michan woman an franse: youn bl istwa damou ki debouche sou youn konsyans politik kay kk etidyan pwovens kap etidye lakapital. Twa rekt kafe pita, 1948 Moriso miba Natif-Natal, li tap pote nan panse-l depi 10-an. Natif-Natal: powm franse fasil, luil, lyann kon gelatin, ekri nan 48dtan slman. Tape. Korije. La, souplas. Se Moriso menm ki di nou sa. Men, tousa pasa... Toupatou se youn sl koze k ap pale. Poukirezon youn kreyolofn nan kalib Moriso, youn barak nan kozman lanng kreyl-la, chita ap ekri an franse? Moriso reponn li di: tout boulin pa di konn... Se byen mache ki konte. Moriso tap bay gabl. Kk zenga-l te nan swenyaj. 1951 powt la devide Dyakout li sou yo. Pwovizyon kreyl ki soti nan jaden pp-la f kenken. Nan Dyakout se pp-la kap pale, kap chante, kap danse. Youn makn malere kap poze pwoblm lavi. Pwoblm peyi. Pwoblm tout lt malere kap viv sou lat. Sou frape. Do touni, pye at, hou, pikwa anbandouly, malere ap desann laplenn nan youn konbit chache lavi. Dyakout, ak powm Msi Desalin, Touris pa pran ptre-m, oto-a pase, outadi soun grap rezen kap degrennen de bouch-an-bouch nan radyo, nan jounal... Se bon gou ss ki mete lanng dey. De (2) an pita se rl. Pou montre zt bibit lanng kreyl la, Moriso tradui Antigone an kreyl. Antign, se youn pys teyat Grk Sophocle ekri 442 lane anvan Jezikri. Tout gran barak nan Teyat reprann pysteyat sa-a nan lanng pa yo. Se youn ti bika-cheln k ap woule de jenerasyon an jenerasyon. Tankou youn majisyen kap f mvy, andetan-twamouvman, Moriso vire sa an Ayisyen. Asezonnen ak tout bon ti epis kilti lakay. 1957-1960 politik tap bouyi nan peyi Ayiti. Pou chita diktati-a sou foty avi-a, zotobre yo tounen Kagoula pou simen later. Yo dyake tout ansyen lid yo. Yo demanbre tout jn aktivis yo. Demonte tout enstitisyon. Krase brize sou non revolisyon ak demokrasi. Plim se youn zam. Youn zam ki pike, ki tyake, ki tranche. Ak plim li, Moriso f bl rv, gwo rv pou peyi-l, Ayiti. Li konnen fen-ebyen ki sansi k ap souse-n, ki piyaj kap rale mayi nan fal nou. Chen grangou pa jape, li mde. An 1929 y arete Moriso 30 fwa nan youn mwa edmi. (enfmasyon vant bf). Se te sou tan lokipasyon, etidyan Jakml te pran lari pou solidarize ak etidyan Damyen nan Ptoprens. Moriso plonje sou youn jandam pou l dezame-l. Se grasa madanm ni Rene ki rale-l anba men satan yo. Jwt se jwt, so kabrit pa ladann, Moriso tou chape poul li l al an Afrik. Pito sa pase malgre sa. Lafrik pa peyi pdi pou Moriso. Se soti nan lanf lakay, tonbe nan paradi. Lafrik se tt sous la. Lavi koule fre: mesye-dam yo bl, yo emab, chaje ak gangans, yo malere men yo konn viv. Debake Moriso debake, fr ak s Afriken yo resevwa li de bra louvri kon ti zanfan pwodij. Li pase 3 mwa Nijerya, 7 ane Gana, 13-ane Senegal Fen ane 1981, Moriso kite Lafrik rantre Ozetazini. Malgre 23-an travay san pran souf, li te toujou fm. Li te toujou ap panse. Li youn lt sou machin-a-ekri-a. Kou sou kou, li pibliye Ravinodyab bitasyon Sodo. (Nou te gen lon edite pou Moriso, l sa-a li te fenk rantre nan peyi Etazini). Li prepare de (2) pys-teyat pou FIU (Florida International University). De (2) pys sa yo rele Bouki ak Malis nan Miyami Sosyete Koukouy Nouyk te adapte e jwe nan Nouyk ak Wachintonn, lt la se te : Choukon nan Miyami Nan Miyami, Moriso fonde Twoup Teyat DAyiti menm non ak teyat Mn Ekil-la. Te gen 16 akt nan gwoup sa-a ki jwe an 1983, Antign an kreyl. Yo jwe tou Roi Creon an 1985. (Se noumenm JM ki te f mizansn-nan nan Miyami). Malerezman twazym tranch nan triloji teyatral sa-a ki te Pp-la pa te gentan monte. Moriso viv pou teyat. Li gen dizon pa-l. Fason li w teyat Ayisyen-an ki pa dwe chita sou fm tradisyonl yo. Malerzman Ayiti potko pare; dyaspora-a te gen twp traka politik pou resevwa dz konesans Moriso-Lewa ki tap preche youn teyat revolisyon e ki te dj ap anonse 7 fevriye 1986. An septanm 1983 Moriso pibliye Dyakout 1,2,3, ak 3 lt powm, nan lanng kreyl la kap grandi, kap gwosi, kap blayi zl li toupatou. Lanng kreyl ayisyen-an ap monte andemon tankou bann Nivana k ap sti Lasalin desann Lavil. Lontan kreyl te konn pale nan lakou, nan korid, nan mache, nan plenn. Astsz, se konferans entnasyonal Lamatinik, Lagwadloup, Dominik, Sechl, Luizyn, Frans. Komite nasyonal Konbit Natif-Natal an Ayiti, komite ent-karayib Bannzil. Kou Kreyl pasipala nan inivsite ameriken, Kansas University, Indiana University. CLA (Centre Linguistique Applique) nan Ptoprens. ILA (Institut Linguistique Applique) toujou nan Ptoprens. Nan Nouyk, Florid, Boston etsetera edikasyon bileng ft an Kreyl-Angle. Tout kreyolofn kontan tande Bannzil mande epi jwenn youn jou entnasyonal pou kreyl ki tonbe 28 Oktb chak ane e ki derape depi 1983. S oun jou pou tout pitit S Yt ak ti Sonson nan zile yo chita pou yo diskite, pale, koze, danse, manje...an KREYOL. Konstitisyon Kreyl. Sa ki fache anbake E se lanng kreyl la ki simante tout Ayisyen, lakay tankou dey. Dekole si nkapab Kreyl pale Nasyonzini. nan enstitisyon Miyami ak nan Nouyk. Lengwis Ayisyen nan prske tout inivsite peyi Etazini ap anseye kreyl. Liv sou liv ap pibliye an kreyl nan Mezon Dedisyon Educa Vision Henri Deschamps, Memoires dEncrier etsetera Kreyl nan jounal, nan tout radyo ak televizyon kit se an Ayiti, kit se nan dyaspora-a. Pou ede peyi Ayiti, pou ede ti Ayisyen rejwenn konpa-l, fk nou monte youn michan konbit pou edike-l. An 1906 Murville Ferrere ak Bonamy te eseye...Yo toufe vwa yo. An 1950, Franck Fouche Charles Fernand Pressoir, Faublas Morisseau Leroy Yo f sa yo te kapab pou montre nesesite refm edikasyon an Ayiti. Yo pote konsy, yo pwopoze pwogram, yo mete tikb pa yo tou pou bay legzanp... Yo toufe vwa yo. An 1979-80, minis Pierre-Louis ak Bernard ranmase pt drapo-a, vwa yo toufe nan chemen. Byen mal pa lanm pwovb-la di. Nou pa p dekouraje. Jou va, jou vyen, fk pp la pran lapawl an kreyl...Moriso te di. Choz di. Choz ft. Jounen jodi-a, se Universite dEtat dHaiti ki rantre nan batay la pou monte youn akademi kreyl pou kontinye travay la. Moriso mouri Miami 5 Septanm 1998 nan <> youn Nursing Home Cutler Bridge (ki rele Jackson South Hospital) jounen jodi-a, nan bra de zanmi-l Pantaleon Guilbeau ak Marcel Alexis. Apiye b kabann nan madanm li Rene. remsye-l, pou glorifye-l. Sosyete Koukouy ak plizy lt atis nan kominote Miyami-an te ganize oun veye kiltirl nan North Miami Senior High pou youn dnye omaj. Antman Moriso chante nan Legliz Notre-Dame dHaiti, nan Little Haiti, youn antman dyaksou-dyak ak Monsey (kounye-a Achevk) Thomas G. Wenski ki lanm li, Nou f lareverans pou nou salouye memwa Felix MorisseauLeroy. E nap kontinye mande gouvennman Ayisyen-an ak Lachanm pou yo rekont piblikman travay Felix Morisseau-Leroy nan defann lanng ak kilti pp ayisyen-an. Li ta bon pou Depatman Edikasyon Nasyonal pase enstriksyon epi mete dokimantasyon aladispozisyon etidyan ayisyen yo pou yo konnen kiys ki kiys nan batay pou liberasyon (mantal) pp ayisyen-an. ( mapoujan@bellsouth.net ) ============================== The International Theatre Institute ITI, an NGO in formal associate on the initiative of UNESCO and a group of international theatre experts. Le pouvoir a nagure vou les comdiens lintolrance et les a chasss hors de leur pays. Les acteurs et les troupes peinent aujourdhui trouver places, thtres et public; tout cela cause de la crise. Les gouvernants nont donc plus se proccuper de contrler ceux qui sexpriment avec ironie et sarcasme, car les acteurs nont plus ni espaces, ni parterres qui sadresser. Au contraire, pendant la Renaissance en Italie, les dirigeants avaient beaucoup de mal matriser les comdiens, qui jouissaient dun public trs large. On sait que le grand exode des comdiens advint au sicle de la ContreRforme, qui dcrta le dmantlement de tous les espaces thtraux, en particulier Rome, o on les accusait doutrage la ville sainte. Le Pape Innocent XII, sous la pression de la frange la plus conservatrice de la bourgeoisie et des hauts reprsentants du clerg, avait ordonn, en 1697, la fermeture du thtre de Tordinona, sur la scne duquel avaient eu lieu, selon les moralistes, le plus grand nombre de spectacles obscnes. Du temps de la Contre-Rforme, le cardinal Charles Borrome, en fonction dans le nord de lItalie, se consacra de faon distinction nette entre lart, forme la plus haute dducation spirituelle, et le thtre, expression du profane et de la vanit. Dans une lettre adresse ses collaborateurs, que je cite de mmoire, il sexprime plus ou moins en ces termes : Nous qui sommes rsolus extirper la plante maligne, nous avons tch, en jetant au feu les textes aux discours infmes, de les extirper de la mmoire des hommes, et de poursuivre aussi ceux qui ont divulgu ces textes en les imprimant. Mais, videmment, pendant que nous dormions, le dmon uvrait avec une nouvelle ruse. Combien lme est plus imprgne par ce que les yeux voient, que par ce que lon peut lire dans les livres de ce genre! Combien le mot, dit avec la voix et le geste appropri, blesse parole morte imprime sur les livres. Il est donc urgent de chasser de nos villes les gens de thtre comme on le fait dj pour les esprits indsirables. Ainsi, la seule solution la crise rside dans lespoir dune grande chasse aux sorcires contre nous, et surtout contre les jeunes qui veulent apprendre lart du thtre: ainsi natra une nouvelle diaspora de comdiens, qui tirera sans doute de cette contrainte des Traduction: Etienne Chantoin, Alice Gardel et Florian Maganza te ba li sakreman malad yo ak volonte powt-la. Soun aksyon ki te etone anpil militan Biwo Santral Sosyete Koukouy klase Bawobab Moriso km yon nan premye Koukouy ki tap klere nan fmwa pp Ayisyen-an. 14 ane 6 mwa apre

PAGE 16

Page 16 BACK PAGE partenariat avec la Mission des Nations Unies, a lanc une initiative de sensibilisation des autorits locales et nationales. Cest avec beaucoup dinquitude que les autorits et les habitants du dpartement du Centre disent constater une baisse de leau dans les chutes de Saut deau. Le dbit de la source alimentant le saut variait dans le temps entre 300 et 400 litres par seconde, a expliqu lingnieur hydrologue Georges Brunet. Selon le technicien, lanne 2012 qui a t trs pauvre en termes de pluviomtrie, le dboisement et le sisme du 12 janvier seraient les principales causes de la baisse du niveau de leau. Des solutions clres doivent tre apportes pour freiner cette disparition progressive de leau au niveau du Saut, a lance de son ct le secrtaire dtat la relance agricole Joseph Vernet. Ce site naturel de la Ville Bonheur est situ 65 kms de Port-au-Prince, lest dHati dans le bas du Plateau central. Le gouvernement Martelly-Lamothe a donn le feu vert autorisant le Trsor public dollars. Il est vident que nous ne pouvons pas nous mettre dtruire ces maisons qui reprsentent pour leurs propritaires un investissement trs important. Nous allons donc tenter de les embellir Cest ainsi quest n ce projet dembellissement du quartier. Cependant les maisons du quartier de Jalousie sont construites dans lirrespect du moindre code. Rsisteront-elles un tremblement de terre ? En tout cas elles sont sortie indemnes du 12 Janvier 2010. Cependant y a-t-il des voix daccs pour une ambulance pour aller y chercher un malade ? Ce sont des corridors tortueux qui mnent dune rue (puisquil faut lappeler par son nom) une autre. Une sance de travail sest droule au Ministre de la Culture autour de ladaptation cinmatographique du roman Bicentenaire de lcrivain hatien Lionel Trouillot. Le cinaste et comdien, Franois Marthouret, accompagn de son assistante, Rbecca Marthouret, de lcrivain Lionel Trouillot et du ralisateur Jean Lhrisson, ont sollicit Hati avec des acteurs hatiens. Josette Darguste, la Ministre de la Culture, a accueilli favorablement ce projet de la Socit Sequoia Film et promis le support du Ministre.