<%BANNER%>

DLOC



Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION PDF VIEWER
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00527
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: 01-09-2013
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869
System ID: UF00098809:00541

Downloads

This item is only available as the following downloads:

( PDF )


Full Text

PAGE 1

Par Norluck DORANGE Devant les cris dhorreur qua inspir la nouvelle de la dlivrance dun passeport diplomatique Jean Claude Duvalier, Le prsident Martelly na jamais cach sa sympathie pour lex-dictateur Jean Claude Duvalier Partisans dAristide protestant contre la convocation de lex-prsident par le chef du Parquet (en insertion Ti Sony, lex-pensionnaire qui accuse aujourdhui son bienfaiteur) Le prsident vnzulien et digne hritier de lpope Ption-Bolivar, Hugo Chavez MIAMI, 4 Janvier La rponse du gouvernement hatien repoussant les avertissements mis par Washington et Ottawa aux potentiels voyageurs en Hati na eu aucun succs. ( / p. 6) Prochain voyage de lex-dictateur en Suisse pour rcuprer son magot 60.000 morts et des relents de guerre froide / p. 2) ( / p. 10) ( / p. 4) Hati suspendue au chevet Au contraire le Canada a annonc vendredi (4 janvier) le gel de son aide Hati. Par Marcus MIAMI, 6 Janvier Le dossier Syrie navance pas. Mme aprs 60.000 morts. Dans un message spcial dimanche (6 janvier), le prsident Bachar al-Assad a formul des propositions aux forces dopposition pour une solution ngocie et de nouvelles lections. Rponse de celles-ci : pas de solution sans MIAMI, 3 Janvier Tout se droule comme prvu. Lex-prsident Aristide sest fait reprsenter par ses avocats au Parquet de la capitale o il tait convoqu le jeudi 3 janvier 2013 pour rpondre de deux plaintes dposes contre lui pour Aristide va-t-il sortir de son mutisme calcul ? PORT-AU-PRINCE, 5 Janvier Le chavisme peut survivre encore quelque temps mais probablement pas Hugo Chavez. Lun des plus grands amis dHati depuis un sicle prisonniers politiques des Laide comme arme de dissuasion ( ?) une personnalit dabord le dpart de Assad

PAGE 2

Page 2 EN BREF ... EN PLUS ... Baby Doc reoit un passeport diplomatique Lex-prsident vie Jean Claude Duvalier revenu au pays en janvier 2011 aprs 25 ans dexil en France, est dsormais dtenteur dun passeport diplomatique et peut se dplacer librement aprs avoir t blanchi par la justice hatienne des accusations de crimes contre lhumanit, selon les avocats de lancien dictateur. Jean Claude Duvalier qui a t dernirement convoqu la cour dappel, devait se Je sais quun passeport diplomatique lui a t dlivr a dclar HPN le juge dinstruction Jean Carves en charge du dossier de lex-dictateur rappelant que les restrictions sur les dplacements de Baby Doc ont t leves. Baby Doc. Lavocat a rappel que son client est dans lattente dune dcision de la cour Je peux vous assurer que le prsident Duvalier sera blanchi de toutes les fausses Depuis le 1 er confrence des chefs dEtat et de gouvernement de la Communaut caribenne (Cari com). Cest la premire fois depuis quelle est membre de la Caricom que Hati accde ce poste et, en fvrier de cette anne, elle doit organiser le 24 e sommet des chefs dtat et de gouvernement de la Communaut. Pour statuer sur les prparatifs de ce sommet, une rencontre intersectorielle avait lieu le 24 octobre 2012, au ministre des Affaires trangres dHati, Port-au-Prince. Au-del de ce sommet, cest aussi Hati dorganiser et daccueillir des runions des conseils de la Communaut caribenne. Le 20 septembre 2012, une dlgation mene par le secrtaire gnral de la Caricom, Irwin Laroque, avait rencontr le prsident hatien Michel Joseph Martelly et le ministre des Affaires trangres, Pierre-Richard Casimir pour discuter des activits quHati aura organiser au cours de son mandat. La prsidence de la Caricom dure six mois. Dans le cas dHati, de Janvier Juin 2013. Lors dune confrence de presse vendredi dernier (4 janvier) lhtel Rsidence royale au Cap-Hatien, la ministre du Tourisme, Stphanie B. Villedrouin et le ministre de la Culture Mario Dupuy, ont prsent les diffrentes dispositions adoptes dans le cadre de la ralisation du Carnaval national 2013 dans la deuxime ville du pays, les 10, 11 et 12 fvrier prochains. La ministre du Tourisme a fait remarquer quun ensemble de circuits touristiques (soit 8 10 circuits) seront en outre proposs aux visiteurs hatiens et trangers qui viendront vivre lexprience du carnaval national dans la Cit du Roi Henri Christophe. Les tarifs des chauffeurs-guides de lAroport du Capde lhbergement, on procde un inventaire des chambres dhtel, selon Madame Villedrouin qui, du mme coup, envisage la possibilit de faire venir dans la rade du Cap le bateau de croisire ADRIANA pour augmenter le nombre de chambres qui seront disponibles au cours de lvnement carnavalesque. De son ct, le ministre des Travaux Publics se prpare intervenir sur le tronon Cap-Hatien Ennery pour faciliter larrive des participants qui ne voudront pas passer par le Plateau central pour se rendre dans la capitale historique et touristique du pays. Des kiosques daccueil (Infos-Tourisme) seront placs plusieurs endroits stratgiques sur le parcours en vue dorienter les visiteurs locaux et internationaux soit vers les htels, soit vers les circuits touristiques disponibles pour lvnement. Pour sa part, le ministre de la Culture, Mario Dupuy, a dclar que le Carnaval National 2013 sera loccasion de mettre en valeur non seulement la rgion Nord du pays, mais aussi dexposer la population hatienne et au reste du monde limportance et la valeur historique de lensemble des sites patrimoniaux et la richesse dHati. Ce nest pas un hasard le fait de choisir la deuxime ville du Pays pour organiser le carnaval national de lanne 2013 a soutenu le ministre. Prcisant que le carnaval national hatien nest pas seulement un divertissement, cest aussi une industrie. Cest loccasion pour les crateurs hatiens dexposer la force de limaginaire hatien et leurs talents. Et de projeter une image trs forte de notre identit. On attend dautres groupes venant dautres rgions du pays et dailleurs pour partager la richesse de la nation et crer en mme temps un mieux tre pour le pays en gnral et pour la rgion engag comme un seul homme pour accompagner le Nord dans la ralisation de cet vnement que les Hatiens dici et dailleurs attendent avec impatience a poursuivi le ministre de la Culture. Le carnaval national est un grand moment dunit qui traduit la lgende du pays LUnion fait la Force a conclu M. Dupuy. Au moins deux petites secousses ont t ressenties vendredi soir dans la commune de Carrefour jetant la panique parmi les rsidents de certains quartiers qui se sont prcipits dans les rues. Certains personnes se sont mises prier, dautres taient en larmes, ont rapport des tmoins. Aucune victime ni dgt matriel na t enregistr, mais les secousses ont jet la panique dans plusieurs quartiers de cette commune au sud de la capitale, Port-auPrince, qui a t frappe par un violent tremblement de terre, le 12 janvier 2010, cela fera trois ans samedi prochain, faisant au moins 250.000 morts. mique Hati maintient le cap en matire de stabilit macro conomique grce aux efforts effectus par le gouvernent en place dans ce domaine, a assur lundi la ministre de Selon Marie Carmelle Jean Marie, les diffrents indicateurs servant valuer si un pays est stable conomiquement sont sous contrle en Hati. Il sagit, entre autres, du rserve de changes etc. infrieure par rapport lattente du gouvernement pour lanne 20112012, est quand mme plus leve que le taux de croissance de la population. Mme Jean Marie sest rjouie du fait quen dpit des catastrophes naturelles, de la un pays mergent lhorizon de 2030, comme le souhaite le gouvernement en place. conservatrices en termes de contrle des dpenses de lEtat et dinvestissements La rserve de changes de la rpublique dHati est galement sous contrle, a indiqu la ministre de lconomie. Selon Mme Jean Marie, Hati peut importer pendant 6 mois du pouvoir. Donc la guerre continue avec son cortge de morts, de destructions, de souffrances et de rfugis. Cependant aprs le discours du prsident syrien quil a pris soin de prsenter dans un auditorium bond et devant un auditoire enthousiaste, on a relev un chancelleries occidentales. En effet le moment est grave. Le pouvoir syrien a tenu plus longtemps que prvu. Les rebelles ont reu eux aussi des armements de plus en plus sophistiqus. Dsormais cest le chaos total qui menace dengouffrer une bonne partie de la rgion, commencer par lultra fragile Liban voisin. Les puissances occidentales qui poussent la roue depuis le dmarrage de ce qui a t baptis le printemps arabe, cest--dire la victoire dans ces pays de forces prtendument pro-dmocratiques, ont commenc se mordre les doigts. En Lybie post-Khadafi, des assassinent un ambassadeur des Etats-Unis et trois diplomates amricains, cest laffaire de Benghazi qui a expos au grand jour des Etats-Unis par rapport aux vnements se droulant dans cette partie du monde. en Egypte la monte irrsistible au pouvoir des Frres musulmans, mouvement islamiste depuis longtemps (depuis le gnraltenu en respect par des gouvernements toujours issus de larme. Les seuls gagnants des lections dmocratiques sont les Frres musulmans qui empochent la prsidence, la majorit parlementaire, ensuite manoeuvrant pour simposer aux autres pouvoirs : larme populaire dune nouvelle constitution. Tout cela de manire proprement dmocratique. Washington, le plus grand supporter de lEgypte depuis que celui-ci sest dtach de lUnion sovitique dans la toute vidence ny a vu que du feu, rvlant par l un manque incroyable de vision au plan plantaire. LAmrique de Barak Obama a lch le prsident gyptien Hosni Mubarak littralement comme une vieille chaussette. Do aujourdhui lembarras bien vident face la crise syrienne. Ce nest pas ethno-religieux opposant ou mettant en question de multiples confessions (alaouites, chiites, sunnites, kurdes, chrtiens, orthodoxes etc) lourd de massacres haineux, de menaces de sparatisme et de partition territoriale. Bref cest lenfer. Et non le printemps trop tt clbr. Dsormais on marche sur des ufs. Les Etats-Unis, lONU ... On signale que certains points dans le message prsent dimanche par le prsident syrien sont contenus dans les propositions avances par le ngociateur de lONU, Lakhdar Brahimi. Les Occidentaux peuvent-ils encore amener Bachar al-Assad et son opposition (ou ses oppositions) la mme table de ngociations ? Ce qui nous amne parler dun autre acteur dont le poids dans cette crise nest pas mince. Cest le russe Vladimir Poutine. Si la crise est arrive ce point de complexit cest aussi cause du veto de Moscou et de Pkin sopposant une intervention militaire internationale en Syrie. Et ici place au prsident russe Vladimir Poutine qui en fait une affaire personnelle et dont le comportement veille ou lorsque la confrontation tait directe entre les deux superpuissances amricaine et sovitique dans la dlimitation des zones par la diplomatie russe pour sopposer une intervention militaire en Syrie cest que Moscou considre avoir t bern par les autres membres du Conseil de scurit (moins la Chine) dans le prcdent cas de la Lybie. La rsolution vote ne comportait pas lenvoi dune force pour renverser le prsident Khadafi mais seulement pour protger la population civile. Or aujourdhui il se dit que le dictateur libyen aurait t excut par un agent secret franais dissimul parmi les rebelles. La diplomatie russe le rpte lenvi : on ne nous aura pas une seconde fois Deuximement, selon ses biographes, sil y a une chose qui peut faire enrager Poutine cest limpression quon se soit moqu de lui, et cela depuis sa (pas si) tendre enfance dans les conditions misrables de sa ville natale, Saint Petersburg (ci-devant Leningrad), cruellement marque par la seconde guerre mondiale et linvasion des troupes nazies. partie exactement linverse de Washington. Ne pas lcher ses amis et allis Cest un message que Vladimir Poutine destine particulirement tout le monde afro et arabo-musulman. Bref cest de manire symbolique Hati en Marche, 6 Janvier 2013 60.000 morts et des relents de guerre froide ( / p. 14) sans pour autant asscher sa rserve de changes, ( .. suite de la 1re page ) Hati en Marche Port-au-Prince Miami 173 NW 94 th Printed by Southeast Offset sur 103.3 fm avec Marcus

PAGE 3

Page 3 LACTUALITE EN MARCHE Une runion de lopposition perturbe lasile politique ( MUDHAH / p. 4) HPN Une rencontre de responsables de partis politiques de lopposition a t violemment perturbe samedi par des prsums proches du pouvoir faisant au moins un bless, ont annonc des dirigeants politiques prsents la rencontre, parmi eux Myrlande Manigat, Turneb Delp ou encore Pierre Esprance. Des manifestants portant des bracelets roses se prsentant comme des proches du pouvoir ont fait irruption dans la salle o des leaders politiques taient rassembls. Ils ont jet des pierres sur les personnes runies, a tmoign lavocat Andr Michel. Fanmi Selavi qui ont dpos des plaintes dabus contre lexprsident Jean Bertrand Aristide nont pas demand lasile politique lambassade des Etats-Unis, a indiqu un membre du groupe Haiti Press Network. Nous navons pas demand lasile politique aux USA, mais nous avons sollicit laide de lambassade amricaine pour garantir notre scurit, car nous sommes quotidiennement menacs, a indiqu Sony Thlusma. Comme chaque anne pareille poque, la UNIBANK vient dposer aux pieds de ses clients en particulier et de tous les hatiens en gnral, ses vux de Bonheur, de Sant et de Prosprit. Nous venons aussi les remercier de la confiance quils nous ont donne depuis notre fondation il y a vingt ans et nous promettons que notre gestion sera toujours saine, prudente et transparente. A nos centaines de milliers de clients et ceux qui ne le sont pas encore, nous renouvelons notre invitation : FAISONS ROUTE ENSEMBLE www.unibankhaiti.com M eill e urs V ux2 0 1 3UB01_CRF_12121901_11239-11 Un incendie a partiellement ravag lundi un entrepot dquipements et de vhicules dans une base de soldats jordaniens dploys en Hati dans le cadre de la mission de stabilisation de lONU en Hati, a appris Haiti Press Network. des vhicules sont brls, mais il ny a pas de victimes, a indiqu un porte-parole de la Minustah. Une investigation est ouverte pour dterminer les causes de lincendie, a ajout un Le MUDHAH respecte lavis et le rle des gouvernements qui prennent des mesures pour protger leurs concitoyens ltranger; mais, dnonce le comportement, lattitude, et met en garde certains organismes tatiques et du web, des USA, de la France, du Canada et du monde qui dconseillent leurs ressortissants daller en Hati faire du tourisme. On a de quoi de se demander sils ont la mmoire courte. Pays amis ou allis de circonstances ne gaspills en Hati ne sont pas l, loeuvre et le fruit dun tat hatien corrompu. Hati nabrite pas de terroristes mais dans une base de la Minustah Le MUDHAH met en garde les nations et institutions qui dcon seillent daller en Hati faire du tourisme Nous navons pas pu terminer la rencontre cause de cet acte dagression des partisans du pouvoir. La dmocratie est menace, estiment dautres militants qui participaient la rencontre. La Prsidence a immdiatement condamn cette action et souhait que les auteurs soient poursuivis par la justice. Nous condamnons nergiquement cet acte de violence contre des chefs de partis politiques qui sont libres de se runir. La Prsidence na aucune implication dans cette affaire, a ragi Lucien Jura, porte-parole du palais national. insist Ti Sony. Lancien pensionnaire de la Fanmi Selavi a dautre part rvl que les membres de son groupe taient perscuts chaque jour depuis quils avaient dpos des plaintes contre lex-prsident. Nous sommes en difficult conomique, nous subissons des perscutions politiques et lactuel gouvernement ne veut rien faire pour nous, a dclar Ti Sony qui menace de prendre position contre le prsident Martelly. A lambassade, les 8 membres du groupe avaient t reus par un fonctionnaire qui a appel la police notre demande pour assurer notre scurit, a-t-il indiqu. Nous avons parl un conseiller politique de lambassade, M. James John Hogan, a prcis Ti Sony. Aprs avoir t conduits au commissariat de police de Delmas 33, Ti Sony et ses camarades ont t entendus avant dtre relchs. Nous navons pas t arrts, ni emprisonns, mais nous avons demand la protection des autorits parce que nous sommes perscuts, a Convocation en justice : Aristide va-t-il sortir de son mutisme ? p.1 Hati suspendue au chevet de Hugo Chavez p.1 Passeport diplomatique pour Baby Doc p.1 Canada gle son aide : dissuasion politique (?) p.1 & Syrie : lenfer aprs le printemps p.1 Hati prside la Caricom p.2 Une rencontre de lopposition perturbe p.2 Incendie dans une base de la Minustah p.3 Rpublique centrafricaine p.10 Amendes pour bouteilles deau en plastique p.11 Martelly propose une anne 2013 consacre lenvironnement p.13 Le Plan Stratgique p.13 Cartes de vux p.12 LArchevque de P-au-P dnonce le gaspillage des fonds publics p.12 Edikasyon Ann Ayiti : Nouvo Segond-a ( ?) p.15

PAGE 4

Page 4 UNE ANALYSE ( MUDHAH ... suite de la page 3) gouvernements hatiens successifs (sans immixtion dans leurs affaires internes) plusieurs centaines de millions pratiquement sans conditions qui sont consacrs des projets sur lesquels ils conservent encore le pouvoir dcisionnel. Contrairement aux programmes dassistance internationale qui chappent au contrle des responsables fond. Mais cela le fora renoncer dautres avantages que nous offrait le prsident Chavez comme la construction Le retard pris dans la construction de laroport international du Cap-Hatien galement sexplique ainsi. ( ... suite de la 1re page) geles de Jean Claude Baby Doc Duvalier (le mme ancien dictateur et prsident vie que le gouvernement du prsident diplomatique pour lui permettre de voyager partout dans le monde alors quil nest pas encore quitte avec la justice quand le Canada interdisait lentre un ex-premier ministre Jacques Edouard Alexis pour un massacre commis par un commando de la police qui avait t investigu et les responsables poursuivis et condamns, quen pensent nos institutions tutrices en droits humains, y compris les Nations Unies prsentes dans nos murs ?). Oui, Hugo Chavez aura t la plus belle chose qui nous soit arrive ces 20 dernires annes. Il y aura pour Hati (parmi tant dautres) un avant et un aprs Chavez Des millions pratiquement sans conditions Sa main gnreuse nous a permis non seulement de garder un semblant de budget public et donc de dignit de ne pas avoir nous dculotter compltement chaque sommet international, mais aussi (et contrairement un prsident amricain Barak Obama qui laccuse dautoritarisme) en procurant un tant soit peu de latitude au gouvernement hatien face aux dictats de nos puissants voisins, et par l protger, de manire effective pas seulement par de beaux discours notre si fragile transition dmocratique. Le Venezuela de Hugo Chavez, comme vous le savez, en admettant Hati dans son programme PetroCaribe, nous fournit en plus du ptrole sur une base rgulire et sans les retards presque insultants lgard dun petit pays pauvre, des conditions de paiement quivalant une vritable ligne de crdit long terme. En un mot, PetroCaribe met disposition des Cependant PetroCaribe permit de renforcer la quipements) qui sera dun si grand secours aprs le sisme du 12 janvier 2010. Etc. Cela au milieu des critiques incessantes aussi bien de certains parlementaires que de lopposition inquiets de la prsence dun tel pactole aux mains du pouvoir en place. Et cest cela videmment qui risque de changer avec une disparition du prsident Hugo Chavez de la scne politique. Est-ce que PetroCaribe-Hati a t utilis au mieux de sa capacit ou non ? Est-ce que les successeurs de Chavez continueront seulement le successeur dsign du prsident soign Cuba, et dont on craint pour la vie, le vice-prsident Nicolas Maduro, mais garantie donne aussi par ladversaire malheureux du leader bolivarien aux dernires prsidentielles, Henrique Capriles. Cependant une disparition de Hugo Chavez de la scne peut aussi tout faire basculer dun seul coup. Donc veillez et priez A linstar du prsident Michel Martelly et du premier ministre Laurent Lamothe lors dune messe recommande rcemment par lambassadeur du Venezuela en Hati. Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince lus locaux. Mais cela ne fut pas aussi simple quil parat. Dabord la vente de ptrole vnzulien (et mexicain) sur une base de bon voisinage avec les pays de la rgion, ne date pas dhier. On raconte que le gouvernement de Baby Doc Duvalier en revendit lAfrique du Sud de lApartheid lors sous le coup dun embargo international. Un habile diplomate nomm Ren Prval Aprs le second renversement du prsident JeanBertrand Aristide en fvrier 2004, Hugo Chavez suspendit PetroCaribe-Hati. Jusquau retour un gouvernement dmocratiquement lu. Le programme sera en effet repris le jour mme de la prestation de serment du prsident rlu Ren Prval en 2006. Et cette fois avec les conditions avantageuses que nous connaissons. Mais l encore ce ne fut pas sans peine car Chavez est un adversaire idologique redout par les Etats-Unis. Et ces derniers ne voient pas dun bon il les relations quil entretient avec les peuples de la rgion. Et spcialement Hati que Washington situe dans son back yard (arrire-cour). Daprs des cbles diplomatiques rvls par Wikileaks, les Etats-Unis essayrent par toutes sortes de moyens dempcher Hati de signer laccord PetroCaribe. Le prsident Prval dut utiliser toutes les ressources Le vice-prsident et successeur dsign du prsident Chavez, Nicolas Maduro Ren Prval recevant Hugo Chavez en Hati de la diplomatie et de son temprament de coureur de a quand mme quelques lments nfastes utiliss par le systme en place et grs par des MADRS de la Socit Secrte (SE) do cette inscurit des plus gros et des plus robustes contre des plus vulnrables qui ne dit pas vraiment son nom. Ne soyez pas confus et divis, car, cest le but du jeu. L on peut dire haute voix: que font nos couillons dans les Consulats et les Ambassades ltranger? O est notre Ministre des Affaires trangres. Jai une partie des rponses: ils se la coulent trs douce et font des tudes. Nos consulats et ambassades ltranger sont des cits et rsidences Universitaires pour nos missionnaires. A la traka papa. Les Ambassadeurs amricains, franais, canadiens et autres sont en Hati pour travailler et ils le font trs bien tandis que les ntres sont en vacance ltranger comme la MINUSTAH lest chez nous en Hati. Donc, si on comprend bien le rle de la MINUSTAH en Hati, cest une rponse la diplomatie hatienne. Linternational nous rpond ainsi: les vtres sont en vacances chez nous, ont accs nos meilleurs universits et nos savoirs faire sans contre partie, alors, notre seul recours, cest la MINUSTAH en vacance galement chez vous. Elle a pour universit la nature, pour loisirs vos femmes et enfants; Sachez que seul un mouvement concert, uni et organis de tous les hatiens de partout peut renverser la tendance et remettre Hati sur les rails de Developpement, de la Construction et du Progrs. Parlons ensemble une seule langue, mettons ensemble tous nos efforts, unissons-nous pour un mouvement populaire et citoyen; ainsi, nous pourrons re-dmontrer au monde entier que 1804, ntait pas une simple concidence dun calendrier historique tir au hasard. Tous ensemble pour 2015, avec MUDHAH Hati peut rattraper son histoire glorieuse. Edwin DHATI MUDHAH Mouvement dUnion de la Diaspora Hatienne pour Hati Le MUDHAH met en garde les nations et institutions qui dconseillent daller en Hati

PAGE 5

Page 5 DE LACTUALITE Aristide va-t-il sortir de son mutisme calcul ? ( ... suite de la 1re page) Lune par une association dex-victimes en 2001 de coopratives pas trs catholiques puis rapidement tombes en faillite et dont lex-prsident est accus davoir encourag lclosion sous son administration. La seconde plainte est encore plus originale. Elle a t Ils doivent par consquent avoir t eux aussi rcompenss pour leur participation ce soulvement comme tous les autres secteurs qui y avaient apport leur concours actif Le retour sur la scne de Rosemond Jean, leur principal porte-parole, ne peut ne pas veiller les soupons. a t tenu loign pendant toute une dcennie des comptitions lectorales, nentend pas fournir des arguments ses ennemis, ceux-ci aussi bien dans le pouvoir que dans lopposition, pour empcher sa participation aux prochaines joutes qui doivent renouveler un tiers des siges du Snat et toutes les communales et rgionales. introduite au nom dex-pupilles dune institution fonde par le pre Jean-Bertrand Aristide dans les annes qui ont prcd sa groupe nest autre que celui qui fut le plus proche de lex-cur de la paroisse de Saint Jean Bosco, un quartier populaire de enregistr avec celui qui proclamait lpoque kapitalis se peche mtl. Depuis beaucoup deau a coul sous les ponts. Jean-Bertrand Aristide, dsormais mari et pre de famille, a t deux fois lu prsident puis renvers. en Afrique du Sud. Pour se renfermer dans un silence absolu dans sa grande rsidence prive Tabarre, banlieue nord de la capitale. Mot dordre : lex-prsident se consacre lducation. Et rien dautre. Lcole de mdecine de la Fondation Dr Aristide fonctionnant normalement, en fait foi. Le contrle du bton Mais aprs tre rests plusieurs annes absents de lactualit politique (le parti Fanmi Lavalas nayant pas t autoris participer aux lections depuis le brutal renversement de son leader en 2004, interdiction maintenue sous le prsident Ren Prval jusquaux lections gnrales de 2011 comprises), voici que les manifestants Lavalas ont recommenc descendre rgulirement dans les rues. Jusqu menacer de reprendre le contrle du bton. Pendant ce temps lex-prsident ne sort pas de son total mutisme. Cette convocation en justice ressemble en quelque sorte une manuvre pour len arracher. Dautant que les deux plaintes peuvent tre considres comme aussi fantaisistes lune que lautre. Existe-il une loi ? Le commissaire du gouvernement, Me Lucmane Dlile, a expliqu que cest une dmarche normale de sa part de convoquer toute personne contre laquelle une plainte est dpose. Mais existe-il en Hati une loi concernant ce genre daccusations portes contre lex-prsident ? Encourager les activits de coopratives bidon (celles en question offraient des intrts faramineux, puis la bulle na pas tard clater) une poque o le gouvernement Aristide la communaut internationale hostile son retour au pouvoir aprs avoir dj t renvers par un coup dtat militaire en Dailleurs les leaders de ces fameuses associations danciennes victimes de coopratives en faillite avaient particip au mouvement qui a capot nouveau Mr Aristide Dautant plus un moment o Lavalas menace de reprendre linitiative sur le macadam. Mais cest la prsence de Ti-Sony, lex-pupille le plus clbre de Lafanmi Selavi, anctre du parti Fanmi Lavalas, qui apporte du piment dans cette actualit. connu diffrents destins dont certains peu glorieux. Dabord lu au rang de fils de prsident de la Rpublique, puis forc gagner le maquis par le coup dEtat militaire amricaine ordonne par le prsident Bill Clinton en de ce pre adoptif cause de son comportement peu recommandable. A ce quon dit Depuis le retour de lex-prsident de son exil sudafricain en 2011, il na pas t autoris revoir ce dernier. La coupe a dbord. Ti-Sony porte plainte. Lavalas versus Lavalas Mais, voil, son action intervient un moment aussi o le mouvement populaire Lavalas est dchir, soumis des Jeudi (3 janvier) devant le Parquet sest joue une grande premire : Lavalas versus Lavalas Lavalas Ti-Sony contre le Lavalas, disons, de Ren Civil, un chef OP (pour organisation populaire) Un service dordre imposant a empch la situation de dborder. Comme cela aurait t, parat-il, le cas le 16 dcembre dernier lorsquune manifestation pour commmorer lanniversaire de la premire lection dAristide la prsidence aurait dgnr. Bilan : 5 arrestations. Les 5 manifestants sont encore en dtention. Mais coup de thtre, la premire consquence de lvnement fut lapparition dun clatement encore plus important au sein du Lavalas. Entre le Lavalas des rues et le Lavalas bureau politique. Dos dos militants et apparatchiks Entre les militants dun ct et les apparatchiks de lautre. Ces derniers, par la voix de la porte-parole attitre, Dr Maryse Narcisse, prenant position contre tout appel la violence. de Fanmi Lavalas staient galement dclars contre toute tentative de renversement de lactuel prsident Michel Joseph eu subir lui-mme deux reprises cette mme injustice ( !). On peut comprendre que le parti de lex-prsident, qui Mais pendant que se fait ce travail au niveau de limage du parti, les militants de leur ct croient russir ce quils considrent comme une perce sur le terrain. A cause de limpossibilit par le pouvoir Martelly de concrtiser ses promesses envers la grande majorit. Consquence : lardeur des partisans de lactuel prsident se refroidit. recours au mcanisme de la loi et lordre : la police et la justice. Ce nest pas toujours sans danger bien sr. Aristide doit parler ou Lex-prsident Aristide, comme on sy attendait, na pas rpondu la convocation du 3 janvier. Nous voulons dire devant la fracture qui plus est, multiple (affaire Ti-Sony versus Aristide dun ct ; de lautre dispute Ren Civil Maryse Narcisse) apparue au sein du grand Lavalas (hier le parti politique le plus populaire dHati), une seule voix peut y mettre bon ordre, et cest le Dr Jean-Bertrand Aristide. Voici donc celui-ci bien forc de sortir de son silence calcul et mme ostentatoire. Sous peine de condamner son parti sombrer dans lanarchie. Hati en Marche, 3 Janvier 2013 Dr Maryse Narcisse, porte-parole attitre du prsident Aristide aujourdhui et tout le temps que lex-prsident a vcu en exil en Afrique du Sud Manifestants Lavalas protestant contre la convocation au Parquet de leur leader (photo Thony Blizaire)

PAGE 6

Page 6 POUVOIR HAITIEN SOUS PRESSION Le ministre canadien de la Coopration externe, Julian Fantino Lors de la crmonie du Jour de lIndpendance, le 1 er janvier 2013 aux Gonaves : le prsident Martelly, le prsident du Snat Dieuseul Simon Desras et le premier ministre Laurent Lamothe (photo Thony Blizaire) Le corps diplomatique dans la Cit de lIndpendance (Gonaves) le 1 er janvier 2013 (courtoisie de la Prsidence) ( ... suite de la 1re page) Notre pays est aprs lAfghanistan le plus grand receveur daide du Canada. Linformation tombe vendredi (4 janvier 2013) dans le quotidien La Presse (de Montral) : Ottawa gle son aide Hati (). LAgence canadienne de dveloppement international (ACDI) a mis les fonds destins aux nouveaux projets en Hati sur la glace, en attendant de dterminer une prendre en main. Laide comme arme de dissuasion ( ?) dautres, ont t victimes de crimes violents, assassinats et enlvements au cours de lanne 2012, principalement dans la zone mtropolitaine de Port-au-Prince (Agence hatienne de presse / AHP). Le Dpartement dtat fait galement remarquer que les responsables hatiens ont une capacit limite dissuader ou investiguer de tels actes de violence ou poursuivre leurs auteurs. Outre que la capacit des autorits en cas durgence est limite, voire inexistante dans certaines zones. stonner de ces travel warnings puisque publis par les deux plus grands bailleurs de fonds de la Police nationale dHati (PNH). Et qui avaient applaudi galement au dmantlement du plus grand rseau de kidnapping que dirigeait un puissant cette pratique sur le territoire national. comme paradoxale cette conduite de la part de Washington et dOttawa. Depuis 2006, le Canada a dj vers 1 milliard de dollars Hati, dit le ministre la Coopration internationale, Julian Fantino (). Le fait est quHati est toujours en mauvais tat (alors qu ct en Rpublique dominicaine, les choses vont beaucoup mieux). Et de conclure : Allons-nous continuer faire la mme chose et de la mme manire en Hati ? On lit aussi dans larticle : Cette (nouvelle) stratgie misera davantage sur les entreprises canadiennes. Souverainet dHati ( ?) Est-ce aussi une rponse cette intention ritre du gouvernement hatien de rtablir la souverainet dHati sur les programmes daide externe afin de mieux coordonner celle-ci avec les priorits du plan de dveloppement dgages par la nouvelle administration du prsident Michel Joseph Martelly et du premier ministre Laurent Salvador Lamothe ? Lactuel gouvernement essaie aussi cholera continue faire des dgts dans plusieurs rgions du pays (AHP). Le gouvernement hatien proteste Le Canada ne tardait pas communiquer aussi ses rserves dans le mme domaine et presque dans des termes similaires. Pourtant ces avertissements nont rien de bien nouveau par rapport aux bulletins prcdents sinon que les autorits hatiennes sattendaient apparemment un traitement moins catgorique au vu des efforts quelles estiment avoir accomplies ces derniers temps. Dans une note de presse manant du bureau de communication du Premier ministre, le gouvernement proteste avec vhmence contre les avertissements mis par hatienne et les voyageurs trangers quils peuvent visiter Hati en toute quitude (). Et leur demande de mettre un bmol dans les interventions touchant la scurit en Hati. Mais la mme semaine (vendredi 4 janvier), coup de thtre : Le Canada annonce le gel de son aide Hati. Motif invoqu : laide ne produit aucun changement et Hati est toujours en aussi mauvais tat (La Presse, 4 janvier 2013). Nous navons pas obtenu, dit le (nouveau) ministre canadien la Coopration, Julian Fantino (conservateur), le progrs auquel les Canadiens sont en droit dattendre. Les fonds destins Hati seront donc pour le moment gels en attendant de dcider des prochaines tapes, a dit le ministre. Deux prcieux supporters Mais en mme temps, est-ce que Ottawa ne vend pas la mche ? Est-ce que les problmes de scurit sont en effet la seule cause de cette leve de boucliers de la part de deux importants de faire accepter linternational que ses dons soient remplacs au fur et mesure par des crdits crateurs demplois et de croissance. Haiti is open for business. Cependant la dernire notation du Fonds montaire international (FMI) laisse des doutes ce sujet. La croissance Radicalisme A cela sajoute une atmosphre sociale marque soudainement par des troubles civils (radicalisme des manifestations politiques et demploys dentreprises publiques licencis) et une relance de la criminalit alors que la lutte contre le kidnapping et les gangs criminels. Cest dans cette conjoncture que parat le dernier travel warnings (avertissements aux voyageurs) du Dpartement dtat amricain renseignant les citoyens amricains sur les risques quils encourent se rendre en Hati, rappelant que des ressortissants amricains, parmi allis dHati mais aussi deux prcieux supporters du pouvoir Martelly-Lamothe ? Ny a-t-il pas anguille sous roche ? Beaucoup dautres aspects de la conjoncture inviteraient penser que ces dernires initiatives peuvent aussi avoir une interprtation politique. En effet lors dune confrence de presse le vendredi 28 dcembre coul, le prsident de la rpublique Michel dans lquipe gouvernementale. Information reprise par diverses sources, y compris parlementaires vu que ces derniers ont leur rle jouer dans tout ventuel remaniement ministriel. A entendre les interventions dans les mdias, les camps seraient dj en train de se former ouvertement dans cette perspective, principalement la Chambre des dputs. Remaniement ministriel annonc La prsence du premier ministre aux cts du chef de lEtat lors de cette confrence de presse se voulait-elle une assurance que ces changements nincluront pas le poste de chef du gouvernement Ceci contrairement aux rumeurs circulant avec insistance depuis plusieurs semaines faisant tat dune cabale contre le PM Laurent Lamothe au sein des proches de la Prsidence. Comment rassurer les bailleurs dHati qui ne voudraient pas voir ce pays retomber dans linstabilit dont la consquence immdiate cest toujours une nouvelle vague dmigration sauvage. Qui veut la paix prpare la guerre Nos grands amis montrent tout de suite la couleur ( ?). Hati en Marche, 4 Janvier 2013 des efforts pour renforcer dune part (les institutions) de maintien de lordre et de la paix publique et dautre part pour amliorer le systme sanitaire () qui a vu une nette rgression de lpidmie du cholera. Dans le mme communiqu, le

PAGE 7

POUVOIR HAITIEN SOUS PRESSION Lex-Gouverneure gnrale du Canada et envoye spciale de lUnesco en Hati, Michalle Jean Les fonds pour les nouveaux projets sont gels Hugo De Grandpr La Presse (Ottawa) LAgence canadienne de dveloppement international (ACDI) a mis les fonds destins aux nouveaux projets en Hati sur la glace, en attendant de dterminer une prendre en main. Cest ce que le ministre de la Coopration internationale, Julian Fantino, a indiqu La Presse au cours dune entrevue tlphonique. M. Fantino cherchait ainsi illustrer sa nouvelle approche lgard de laide internationale, controverse. Cette stratgie misera davantage sur les entreprises canadiennes. Cest sur la glace en ce moment, a-t-il dit au sujet de lenveloppe de quelques centaines de millions de dollars destine au pays. Nous continuons financer certains programmes [...]. Mais il ny a pas de nouvelle initiative en prochaine tape. Le ministre a tenu un discours svre lgard dHati et de la ncessit pour le pays de prendre son propre destin en charge. Depuis 2006, le Canada a vers environ 1 milliard de dollars Hati, a dit le ministre qui, il y a quelques semaines, a visit pour la premire fois le pays ravag par un tremblement de terre en 2010. Le fait est quHati est toujours en mauvais tat. Et on va ct, en Rpublique dominicaine, et les choses vont beaucoup mieux. Allons-nous continuer faire la mme chose de la mme manire en Hati? Je ne pense pas! Parce que nous nobtenons pas le progrs auquel les Canadiens sont en droit de sattendre. Les fonds destins aux nouveaux projets pour Hati ont donc t gels en attendant de dcider des prochaines tapes, a indiqu M. Fantino. Eux aussi doivent se prendre en main Lancien chef de la police provinciale de lOntario, qui a succd Bev Oda la tte de lAgence canadienne de dveloppement internationale, estime que les Hatiens pourraient et devraient maintenant en faire plus pour btir leur propre avenir. Prenez la situation des dchets, par exemple. Le taux de chmage est trs lev en Hati. Il y a des centaines de milliers dhommes et de femmes trs capables qui pourraient simpliquer et nettoyer. Il y a des dchets partout! Mme ici, au Canada, nous avons des activits de nettoyage des quartiers, nous avons le programme Adoptez une autoroute. Les gens se portent volontaires pour nettoyer les choses... Allons-nous nous occuper de leurs problmes pour toujours? Eux aussi doivent prendre en main. Discours svre Franois Audet, directeur de lObservatoire canadien sur les crises et laide humanitaire, a vu dans ce discours un ton exceptionnellement svre venant dun ministre canadien de la Coopration lgard dun pays en reconstruction. Je suis la fois surpris et tonn, a dit M. Audet. Si cette rhtorique-l se transforme en action, ce serait un peu triste par rapport tout ce qui a t fait. La Presse que si le ministre Fantino navait pas encore sur le terrain, et pas seulement pour Hati. Il est l depuis le ces sources. Ainsi, plusieurs se demandent ce quoi pourrait ressembler un tel virage pour Hati, dans le contexte o le pays regorge de matires premires et o le Canada y est lun des plus importants donateurs daide internationale. Plusieurs socits minires canadiennes sont dj actives de lautre ct En 2010-2011, lACDI a dcaiss plus de 250 millions de dollars dans le pays, selon les donnes fournies par lAgence. ---------------------------------------------------espre que le gel des fonds sera temporaire Andy Blatchford La Presse Canadienne Montral Lancienne gouverneure gnrale, Michalle Jean, espre que la dcision de lAgence canadienne de dveloppement international de geler les fonds destins aux nouveaux projets en Hati ne sera que temporaire. En entrevue avec La Presse Canadienne, vendredi, lenvoye extraordinaire pour lUNESCO en Hati sinquite des consquences de cette dcision. Elle espre que ces fonds seront gels le temps de penser une nouvelle approche. Elle reconnat que les pays donateurs doivent repenser succs du processus de reconstruction long terme. Mme Jean aimerait que des pays comme le Canada continuent daider Hati renforcer son gouvernement affaibli qui a perdu prs de 30 pour cent de ses fonctionnaires et tous ses btiments sauf un, lors du tremblement de terre de janvier 2010. Dans son dition de vendredi, le quotidien La Presse rapportait que le ministre de la Coopration internationale, Julian Fantino, se disait du de labsence de progrs en Hati au cours de sa visite dans le pays au mois de novembre. M. Fantino a galement compar le mauvais tat dHati aux meilleures conditions qui rgnent en Rpublique dominicaine, son pays voisin sur lle dHispaniola. Il a fait remarquer que les rues taient envahies de de trois projets-pilotes fort controverss lACDI. Le politicien sindigne devant les critiques de ses a t dit et cest compltement faux, a-t-il prcis. Il a ensuite lanc: Nous ne sommes pas une oeuvre de charit. Et sil y en a qui croient quon lest, on ne le sera plus lavenir. De lui-mme, Julian Fantino voque la possibilit de coupes ventuelles dans certains programmes sans donner plus de dtail. Un programme a une date de dbut et une date rsultats anticips, nous faisons des ajustements. ---------------------------------------------------Le gouvernement hatien La Presse Le gouvernement dHati, en pleine dmarche pour attirer les touristes, est furieux contre le Canada et les tatsUnis, qui ont rcemment mis en garde leurs citoyens contre les risques dun voyage dans ce pays. En dcembre, peu aprs le gouvernement amricain, le ministre canadien des Affaires trangres a invit ses citoyens faire preuve de grande prudence et viter tout voyage non essentiel dans les quartiers de Martissant, Carrefour, Bel Air et Cit-Soleil, Port-au-Prince, en raison de conditions de scurit qui y seraient particulirement instables et dangereuses. Voil qui tombe particulirement mal, au moment o Air Transat sapprte lancer des forfaits vacances en Hati compter du 23 janvier. Calvin Cadet, porte-parole du gouvernement hatien, a fait valoir lAssociated Press que les avertissements des gouvernements amricain et canadien sont incompatibles avec les progrs raliss en Hati en matire de scurit. Debbie Cabana, porte-parole dAir Transat, signale que, en crant ses forfaits vacances, Air Transat a bien en tte la scurit de ses clients et propose des htels et des excursions en consquence. Les autorits hatiennes nous ont donn lassurance quelles avaient mis en place les mesures ncessaires en vue de relancer lindustrie touristique, explique-t-elle. Samuel Pierre, professeur lcole polytechnique et nouvelle, comprend la prudence dOttawa, mais il estime que lavis, qui arrive quelques jours du lancement du forfait dAir Transat, nest pas trs humain. Hati se dmne pour sortir de la misre et tente de mettre sur pied une industrie touristique. Il se retrouve maintenant comme un malade qui lon donne le coup fatal. Risque au Mexique aussi Certes, Ottawa exprime aussi certaines rserves lgard de la Jamaque, par exemple, mais selon M. Pierre, cela na pas du tout le mme impact pour ce pays o le tourisme est bien install. Emerson Douyon, lui aussi Hatien dorigine et commissaire la Commission des droits de la personne du Qubec, abonde dans ce sens. Il trouve que le Canada fait preuve dune insistance un peu trop particulire par rapport Hati alors que le Mexique reprsente un risque au moins aussi grand pour les touristes. Il existe des risques rels pour les Hatiens de la diaspora qui vont faire un sjour en Hati parce que ce sont eux qui sont viss par les enlvements. Les gens l-bas montent carrment des dossiers sur des Hatiens de la diaspora qui ont de largent et que lon veut enlever sils se prsentent au pays. Mais en gnral, ce sont des choses qui se passent entre Hatiens, sans que les Blancs soient inquits. Le ministre canadien des Affaires trangres a refus toute entrevue sur le sujet. Ses seuls commentaires, envoys par courriel, disent quil ny a rien de neuf sous le soleil, que les appels la prudence en Hati datent daot 2011 et que lavis de dcembre, aujourdhui lev, concernait la ville de Jrmie et rien dautre. dchets lors de sa rcente visite. Il se demande comment un pays qui compte autant chmeurs na toujours pas trouv le moyen dinstaurer un systme de collecte dordures. Mme Jean soutient quil est trs blessant pour les Hatiens dentendre des commentaires comme ceux-ci sur la condition de leur pays. Depuis 2006, le Canada a vers environ un milliard de dollars pour le dveloppement en Hati, ce qui en fait un des pays donateurs le plus gnreux. ---------------------------------------------------Nous ne sommes pas une oeuvre de charit, Hugo De Grandpr La Presse (Ottawa, Ontario) Le ministre de la Coopration internationale, Julian Fantino, se dfend de vouloir lier laide internationale aux objectifs de libre-change du Canada. Mais en mme temps, dit-il, les Canadiens sont en droit de sattendre ce que leur gouvernement recherche des occasions o tout le monde ressort gagnant. Le ministre a donn quelques dtails sur ses intentions chef de police passent entre autres par des partenariats avec des socits prives ou des organismes de charit comme la Elle passe aussi par la slection attentive de pays travailler avec des pays qui, certainement, aspirent la dmocratie, respectent les droits de la personne, ltat de droit en place... Les exemples de partenariats possibles fournis dans un rcent rapport de comit parlementaire (o les conservateurs sont majoritaires) incluent les secteurs de la laide lenvoi de fonds par les diasporas ou de PPP avec des socits minires pour la formation de la main-doeuvre. Ce dernier type de partenariat fait dj lobjet

PAGE 8

Page 8 JOYEUSES FETES

PAGE 9

BANQUE NATIONALE DE CREDIT

PAGE 10

Page 10 LA CONNECTION MARTELLY DUVALIER Prochain voyage de lex-dictateur en Suisse pour rcuprer son magot ( ... suite de la 1re page) ODYANS PIBLIK AVI DAT ODYANS PIBLIK POU PLAN DAKSYON KONTE MIAMI-DADE PWOPOZE POU ANE FISKAL 2013 LA AK FINANSMAN POU SIBVANSYON JENERAL (BLOCK GRANT) DEVLOPMAN KOMINOT (CDBG), PATNSHIP ENVESTISMAN LOJMAN YO (HOME) AK PWOGRAM SIBVANSYON SOLISYON IJANS (ESG) YODapre Lwa sou Devlopman Lojman ak Kominot 1974, jan ki amande ak 24 CFR pati 91, et.al., Pwogram a 9:30 a.m. CDBG: HOME: ESG: Devlopman Kominot nan sangulo@miamidade.gov Miami-Dade Homeless Trust, 101 West Flagler Street, Miami, FL 33130 10750 SW 211th Street, Miami FL 33189 2455 NW 183rd Street, Miami FL 33056 pro-duvaliriste a rtorqu: cest de lignorance, le monsieur a droit ce document tant donn son rang dancien chef dEtat. Oui, cest vrai. Mais la vritable information, et cest ce que cela traduit: cest la leve des charges judiciaires qui pesaient sur lancien dictateur. Ah! Bon. Si lEtat Hatien ne retient plus aucune charge contre Jean Claude Duvalier, cest que la vritable mission de toute lopration-retour en Hati de lancien dictateur que retenait la Banque Suisse, sur injonction des autorits judiciaires helvtiques qui exigeaient de lancien dictateur pas du Trsor Public hatien pill sous son rgime. Ce compte enregistr au nom dune certaine Fondation Simone O. Duvalier tait aliment coup de centaines de milliers de dollars loccasion de voyages en Europe des membres de comme des membres-cls du rgime duvaliriste. Selon lcrivain Jean Florival, lauteur de La Face Cache de Papa Doc, Simone O. Duvalier, la mre dfunte de Baby Doc, recevait rgulirement des mallettes remplies de billets verts en provenance des magnats de lindustrie sucrire de la Rpublique Dominicaine. Lauteur a racont dans son livre comment survint le renvoi du Ministre de lIntrieur, entre en fonction dans les dbuts du rgne de Jean Claude Duvalier. Le bouillonnant chef macoute stait arrang pour recevoir, sans la faire parvenir sa destinataire, une de ces mallettes convoyes en Hati dans un petit avion priv, le mme jour o il prit son poste en remplacement dun autre poids lourd du rgime, Luckner Cambronne. responsables du Conseil dEtat du Sucre de la Rpublique Dominicaine versaient des pots de vin rgulirement la famille Duvalier par le biais de lancienne premire dame Simone Duvalier. Ce magot reprsentait des primes que recevaient les tenants du rgime vie sur les bnfices engrangs par les oprations de recrutement annuel des dizaines de milliers de braceros hatiens expdis dans les champs de canne dominicains. Un voyage de Baby doc est actuellement en prparation vers lEurope en vue de prouver aux autorits suisses quaucune charge de corruption na t retenue contre lui par lEtat Hatien, et quil est en droit dentrer en possession la fausse Fondation Simone O. Duvalier. Entre-temps, le pouvoir Martelly-Lamothe est en train de jouer au cache-sexe avec la convocation devant le commissaire du gouvernement, Lucmanne Dlille de lancien prsident Jean-Bertrand Aristide. Lobjectif ne serait pas tant de chercher des poux dans la tte du chef Lavalas mais dengager de ne retenir aucune charge contre lui non plus. Histoire de renvoyer sur le mme pallier les deux anciens prsidents. Linternational (Etats-Unis et Canada) moins la France, grand stratge derrire lopration Baby Doc a grinc les dents en ce dbut danne pour les raisons qui suivent. Le comportement dilapidateur des fonds publics de Michel que cet international commence se distancer de ce pouvoir ressemblant de plus en plus une version jean-claudienne tout aussi hdoniste et picurien. Les troubles qui pointent lhorizon et qui ont forc ces internationaux prvenir les voyages de leurs ressortissants en Hati sont des signes avant-coureurs qui ne passent pas inaperus au sein de la population hatienne. Alors que la rue ne cesse de protester devant largent qui ne circule pas. La moindre tincelle peut faire basculer les choses. Les ennuis judiciaires initis contre Aristide par le commissaire du gouvernement-provocateur Lucmanne Dlille, pourraient tre le point de dpart de troubles incontrls. Cest un ensemble de drapages dans les comportements amateurs, voire purils, du pouvoir Martelly-Lamothe qui ont fait monter la moutarde au nez de leurs tuteurs du Canada et des USA. Chres toutes, chers tous, Une nouvelle anne commence, loccasion pour chacune et chacun de faire des projets, de prendre des rsolutions, de souhaiter le meilleur toutes celles et tous ceux qui nous sont proches ou qui nous sont chers. Je forme donc le vu que cette anne 2013 vous soit douce, quelle vous apporte, dans votre vie personnelle comme dans votre vie professionnelle, joies et satisfactions, srnit et harmonie, force et courage. relever ensemble, parce que les valeurs que nous dfendons, les principes que nous voulons voir prosprer travers la langue qui nous unit sont, malheureusement, dans certaines rgions du monde, mais aussi dans certaines pratiques mondialises, encore et toujours malmens ou bafous. La lecture des vnements de 2012 pourrait nous inciter au dcouragement ou au doute : en certains endroits, la paix tarde sinstaurer et des populations civiles, des femmes, des enfants innocents, continuent, en ce moment mme, souffrir, prir ; en certains endroits, la dmocratie et ltat de droit peinent senraciner, laissant craindre des rgressions brutales en matire de droits et de liberts ; en certains endroits la misre, le chmage, singulirement le chmage des jeunes, continuent de saggraver, suscitant tout la fois dsespoir et colre. Nous avons tous des connaissances, des amis, des parents directement affects par ces situations de dtresse, et cest pour eux, comme pour ces centaines de millions danonymes dont nous ne verrons jamais le visage, que nous devons continuer agir avec patience, dtermination et conviction. Noublions jamais quen servant des valeurs et des idaux, ce sont dabord des hommes et des femmes que nous voulons soulager, aider, rconcilier avec lavenir. Chacune de nos ralisations, chacune de nos russites, et il y en a eu beaucoup en 2012, est un pas de plus dans la concrtisation de la vision humaniste du monde que nous souhaitons voir lemporter. Et nous avons toutes les raisons dtre optimistes et mutisme, lon voit se fdrer des nergies jusqualors dormantes, lon sent se dessiner une prise de conscience collective par-del les frontires, les cultures, les religions pour que triomphent la libert, la dignit, lquit, et ce, trs souvent, sous limpulsion des femmes. Accueillons donc cette anne nouvelle avec enthousiasme et ferveur Monsieur Abdou Diouf, pour lanne 2013 Martelly et de son premier ministre Laurent Lamothe ont exaspr tous les bailleurs de fonds et les diplomates de ces deux pays dtenant le gros du cordon de la bourse de laide bilatrale. Des organismes de droits humains amricains et canadiens, Americas Watch et Amnesty International, ont toujours souhait un procs de Jean Claude Duvalier devant la justice hatienne, les crimes conomiques et crimes de sang commis sous sa dictature. Mettre fin limpunit et la corruption riges en pratique dEtat a t lobjectif rig par ces organismes. La complaisance et surtout les complicits videntes entre le pouvoir Martelly-Lamothe et Baby Doc, couples lattitude irresponsable des fonctionnaires Tt Kale dans la gestion des fonds publics, ont fait dresser tant de sourcils Abdou Diouf, Secrtaire gnral de la Francophonie, exprime sa forte proccupation face lvolution de la crise en Rpublique Centrafricaine (RCA) qui met en pril le processus de consolidation de la paix en cours dans cet Etat membre de la Francophonie. Il condamne avec fermet lutilisation de la force et ritre, conformment aux Dclarations de Bamako et de Saint Boniface, la condamnation par la Francophonie de toute prise de pouvoir par la violence, les armes ou quelque autre moyen illgal en appelant au respect des rgles dmocratiques, des droits de lHomme et de lEtat de droit. Je demande toutes les parties de privilgier la voie de la ngociation et dun dialogue inclusif pour trouver une solution durable cette crise. Lutilisation de la force ne pourra que conduire de nouvelles pertes de vies humaines. Tout doit tre fait pour protger les populations civiles et pour prvenir de nouvelles violations des droits de lHomme a dclar Abdou Diouf. Le Secrtaire gnral encourage et soutient les actions inities et conduites par les Chefs dEtat de la sous-rgion dans le cadre de la Communaut conomique des Etats dAfrique Centrale (CEEAC) ainsi que les efforts dploys par lUnion africaine en vue de lorganisation sans dlai dun dialogue prenant en compte les lments de nature garantir la paix et la construction dmocratique durables en Rpublique Centrafricaine. aux efforts coordonns de la communaut internationale pour rtablir la paix, la stabilit et la dmocratie dans ce pays.. Le Secrtaire gnral soutient les efforts en vue de la crise en Rpublique centrafricaine

PAGE 11

Page 11 LES PETITES ANNONCES Prepared by for Appointment 10 dpartements dtudes Conception et Excution de Projet Economie et Finance Sciences de lEducation Sciences Comptables Relations Internationales Relations Publiques et de Dveloppement Economique Sminaire en Angle Delmas 75 et Impasse Hrard # 3, Port-au-Prince, Hati, W.I. Par courriel: c.f.d.e.delmas@gmail.com Par tlphones : (509) 2246-1425 \ 3555-1575 2513-3726 \ 3767-1575 \ 3444-2001 Numros d'URGENCE Direction Protection Civile (DPC), par Dpartement Ouest : 3631-5095 Centre : 3605-1747 Artibonite : 3731-7830 Nord : 3701-0666 Nord Est : 3605-1749 Nord Ouest : 3605-8453 Grande Anse : 3777-3970 Nippes : 3751-7390 Sud : 3719-5049 Sud Est : 3615-3991 REPUBLIQUE DHAITI PAR CES MOTIFS: Le Tribunal, aprs examen, sur les conclusions du Ministre Public, maintient le dfaut octroy contre la dfenderesse laudience prcite, pour le CAILLOT davec son pouse ne Carline JOLIBOIS pour injures graves et publiques aux torts de lpouse. Prononce la dissolution des liens matrimoniaux ayant exist entre les registres, ce, destins le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la Capitale sous peine de dommages intrts envers les de ce jugement. Compense les dpens. Ainsi jug et prononc par nous, Raymond JEAN MICHEL juge en audience civile et publique en date du dix (10) Mai deux mille deux, en prsence de Me Jean Il est ordonn .etc En foi de quoi ..etc. Lormeau MAXAU REPUBLIQUE DHAITI Par ces causes et motifs, le Tribunal aprs en avoir dlibr au vu de la loi, le Ministre Public entendu maintient le dfaut octroy laudience contre la dfenderesse, au fond admet le divorce des poux Joseph Johnal la femme ne Zilma Ylisma prononce la dissolution des liens matrimoniaux ayant exist entre les dits poux. Renvoie les parties les registres ce destins du dispositif du prsent jugement dont un extrait sera publi dans un quotidien sditant la Capitale sous peine de dommages intrts envers les tiers, sil y chet : compense les dpens, commet lhuissier Louis Taleus de ce Tribunal pour Ainsi jug et prononc par nous, Jean M. Monice Doyen du tribunal de premire instance de la Croix-des-Bouquets, en audience publique et ordinaire du jeudi vingt et un Juin deux mille douze (2012). En prsence du Me Nelson Cilius Substitut du Commissaire Il est ordonn etc.. En foi de quoi etc.. Ainsi sign Pour le Cabinet : Me Frantz LOUIS JUSTE, avocat REPUBLIQUE DHAITI Le Tribunal de Premire Instance de Port-au-Prince comptemment runi au Palais de Justice de cette ville, a rendu en audience publique et en ses attributions civiles le jugement suivant : Par ces motifs : Le Tribunal aprs avoir dlibr au vu de la loi statuant publi quement par dfaut, a charge dappel, le Ministre Public entendu. Accueille laction de la demanderesse pour tre juste et fonde maintient le dfaut requis et octroy laudience de ce jour. Ordonne le dguerpissement du sieur Oswald TAVERNE des lieux indument occupes avec excution provisoires sans caution du jugement sortir nonobstant opposi tion appel pouvoir en cassation condamne le sieur Oswald TAVERNE vingt cinq mille gourdes (25,000) de dommages et intrts le condamne en outre aux frais et dpend de nement Me Eddy CHERUBIN a Il est ordonn .etc .. En foi de quoi .etc Pour Expdition Conforme Collationne Des amendes pour des bouteilles deau en plastique A Concord, la vente de bouteilles de moins dun litre est dsormais interdite et passible dune amende maximum de 50 dollars. AFP, 3 Janvier 2013 La ville amricaine de Concord (Massachusetts) est devenue ce 1er janvier la premire interdire la vente de petites bouteilles deau en plastique, par souci pour lenvironnement. Depuis le 1er janvier, la vente de leau plate en bouteilles de plastique de moins dun litre y est interdite et passible dune amende maximum de 50 dollars, selon un arrt municipal. Jean Hill, 84 ans, initiatrice de la mesure La mesure avait t vote en avril dernier lors dune runion publique par 403 voix pour et 364 contre. Elle a t approuve en septembre par le procureur du Massachusetts. Larrt stipule cependant quelle pourra tre suspendue, si sa mise en application savre trop coteuse. Cette interdiction a t pousse pendant trois ans par une octognaire de cette petite ville de 16.000 habitants, quelque 30 km louest de Boston. Jean Hill, 84 ans, tait soutenue par le mouvement Ban the bottle (interdisez les bouteilles) qui dnonce notamment la pollution cre par les bouteilles en plastique dont beaucoup ne sont pas recycles. Le mouvement souligne galement que leau en bouteille cote plus de 1.000 fois plus cher que leau du robinet. Je me battrai jusquau bout A la faveur de ce mouvement, leau en petites bouteilles a galement t interdite dans plusieurs campus, selon Ban the bottle. Les marchands deau en bouteille asschent nos aquifres et nous la revendent, avait expliqu Jean Hill en 2010 au New York Times. Je me battrai jusquau bout, avait ajout cette grand-mre sensibilise au problme des bouteilles de 10 ans, qui lui avait parl de la plaque de dchets du Selon Ban the bottle, les Amricains ont consomm plus de 50 milliards de petites bouteilles Avec un taux de recyclage

PAGE 12

Page 12 LIBRE PENSER dans ce pays, la dernire semaine du dernier mois de lanne et la premire de cette nouvelle anne, on se demande sil nous sera possible dobserver un comportement normal chez nos reprsentants, de lExcutif, du Lgislatif, du Judiciaire. jimagine que vous souffrez parfois, comme moi, de ces moments de dsespoir au lever du jour, aux premires lueurs du jour, lorsque la nuit perd dj de sa splendeur et le soleil, voulant rcuprer son domaine, commence lancer sa premire clart, durant lesquels on se demande, profondment angoiss, si ce pays aura rellement un futur. Si, dun samedi matin il sagit, le cumul des motions de la semaine jouant le rle de catalyseur, et si la semaine a t une semaine dure, pre, on se demande alors, surtout sil sagit de la premire semaine de lanne (semaine sense tre rserve la clbration grandiose de notre Indpendance, de la Reconnaissance et du tmoignage du Respect D nos Aeux), on comprend alors pourquoi la dsesprance envahit notre me (dHatien, dHatienne). On commence une anne 2013 qui sacharne mal commencer pour notre pays. Voil ce que jai ressenti ce samedi 5 janvier en commenant crire ces chroniques. Voil pourquoi jaurais aim que le Prsident me lise. Lui, ses Conseillers, les Leaders politiques du pays (quune chre amie aime appeler les Laideurs du pays et elle a raison), car je voudrais leur souhaiter tous et toutes, ces professionnels de la politique une Bonne, Heureuse et Prospre anne 2013 pour quune partie de leur Flicit retombe sur le pays, sur lensemble de la population. Mieux vaut quils prosprent de dire quil y a un complot contre lui. Non Je moppose cette ide. Un complot des Amricains ? Des Franais ? Des Canadiens ? Des Matres et Seigneurs de ce monde ? Peut-on demander un Amricain de cesser dtre un Amricain dans ses relations avec les autres nations du monde ? La perception que se fait lAmricain du monde est, relations. Hati, aux yeux des Etats-Unis, nest pas diffrent est toujours derrire les barreaux), et tant dautres pays dans lesquels leur comportement laisse dsirer. Assange a su mettre le doigt dans la plaie. Tout pays pouvant tre mis sous tutelle, de faon relle ou virtuelle, fait laffaire des dirigeants amricains. La diplomatie amricaine a toujours t une diplomatie de la manipulation, de lintrigue, de lingrence, du contrle outr des structures des autres pays. Cela, cest simplement le ct agressif de limprialisme. Business is Business On est sens le savoir. Peut-on demander la France de changer sa perception par rapport Hati ? Les contraintes historiques lempchent de le faire. Hati peut lui faire trop de tort, moralement. La France est, a toujours t, et, veut rester une puissance coloniale. Hati reprsente un lest thique et un exemple trop ngatif pour la France. Mieux vaut faire en sorte que ce pays nait jamais lever le ton, que ses membres aient toujours creuser ce trou profond sans fond pour ne jamais pouvoir en sortir. Je le ferais moi aussi leur place, si jtais Franais. La France peut mme demander des excuses lAlgrie, si lenvie lui en prend. Mais jamais Hati. Il y a aussi une affaire de gros sous (qui parfois prend le nom de Dette de lIndpendance), quil ne faut pas ngliger. Les Canadiens ? Ce ne sont que des lapsus motionnels ou des drives langagires de certains des reprsentants de ce pays qui crent une certaine cacophonie dans nos relations. Peut-tre un complexe dinfriorit, par rapport aux Etats-Unis, qui se traduit parfois par une agressivit et une duret de ton de la part des reprsentants de ce pays pour montrer leur importance. Que gagneraient-ils organiser un complot pour maintenir Hati dans la situation dans laquelle il se trouve ? Pauvre pays ? On semble ignorer que lensemble des Hatiens pour faire basculer les choses dans un sens ou dans lautre. Et, lopinion de ces mmes Hatiens vivant dans ces pays saligne injuste est ce quil faut combattre. Exigeons donc que cela Cest notre seul espoir. tous ceux qui pensent que Hati ne pourra rien faire pour changer sa situation car ce complot tuera dans luf toutes les tentatives possibles, je leur demanderais un peu plus deffort pour combattre cette anomie ce manque dintrt dans le pays, de la part de ceux qui devraient sacharner faire changer les choses. Au lieu de chercher notre confort motionnel et la dresponsabilisation dans la thse du complot, assumons notre responsabilit dacteurs de notre futur, nous seuls Hatiens et Hatiennes, toutes nuances confondues (idologiques, pidermiques, conomiques, sociales). Cest le chemin du salut collectif. Esprons donc que le Prsident le lise. Oscar Germain germanor2005@yahoo.fr Janvier 2013 (Endnotes) 1 Association dindividus qui, sous prtexte de parler dHati, de discuter sur les moyens mettre en oeuvre pour faire de ce pays un des bouteilles de rhum de leur contenu. On peut dire quils taient anims de bonnes intentions mais, au vu des rsultats, ou bien il y a belle et bien un complot contre Hati ou bien les Hatiens sont si coriaces dans leur malhonntet racines profondes et nombreuses et vu linscurit qui rgnait dans le pays (je me demande si au fond Jaurais tellement aim que le Prsident Chres amies lectrices, chers amis lecteurs, dans lune de mes chroniques hebdomadaires, lpoque o les rencontres 1 me servaient dinspiration, pour vous parler de mes inquitudes par rapport Je reprenais alors, dans cet article, les paroles dun crivain europen qui disait quen politique, la lucidit, la clairvoyance tait la vertu la moins rpandue, et, que les hommes politiques qui semblaient tre les plus perspicaces taient gnralement les plus maladroits, les plus confus. Point nest besoin de mieux expliciter. Je me demande si on ne fait pas montre de trop de gnrosit en traitant le problme de cette faon. Ne peut-on pas lappliquer Hati, dans la conjoncture actuelle, dans laquelle nous semblons voluer, tiraills dun ct et de lautre par des hommes politiques maladroits ? Aux comportements Et lerreur, la confusion, la perdition Lerreur, chers amis lecteurs, est ltat o se trouve lesprit quand le jugement quil porte est en contradiction avec les faits, avec la vrit. Daprs certains penseurs, les erreurs viennent : prjugs et des passions, De lhabitude de tout juger par nos ides reues, De notre curiosit insatiable malgr les bornes imposes notre capacit de comprendre ou du penchant qui nous pousse trouver entre les choses plus danalogie quelles nen ont rellement. Cependant, se tromper est humain et, la bonne et saine dmarche suppose dabord la reconnaissance de lerreur partir de ses erreurs. Mais, il faut quand mme essayer de ne pas en commettre. Pour viter lerreur, il faut sabstenir de juger, tant que lon nest pas clair par la lumire de lvidence. Quand nous sommes tombs dans lerreur, il faut, pour nous en dlivrer, suivre une dmarche oppose celle qui nous a gars et remplacer: La prcipitation par la patience, profondes, La lgret par le srieux dans les raisonnements, La vivacit et lentranement par le calme et le sangfroid dans les jugements, En un mot, se conformer aux rgles dune saine logique, ce qui semblerait relever du bon sens. Lerreur est lhomme politique en tant quhomme a droit lerreur mais, en tant que politique, doit pouvoir payer un prix. Dcence oblige. Et, chers amis, rien qu observer les faits qui se sont produits Hati-Eglise-Etat LArchevque de Port-au-Prince, Mgr Guire Poulard, dnonce la corruption et le gaspillage des ressources publiques Site Radio Kiskeya 3 janvier 2013 Dans une homlie prononce mardi lors dune messe loccasion de la 46me journe internationale de la Paix de lIndpendance dHati, lArchevque mtropolitain de PortPoulard, sest montr trs critique vis--vis de la gouvernance actuelle du pays et a particulirement dnonc les ingalits criantes, la corruption, le gaspillage des ressources publiques et la cooptation dun large secteur de la presse. Poulard a tendu ses dnonciations de la corruption au pouvoir judiciaire, au parlement et la police. Pour le prlat catholique, il nest pas normal que des autorits quil na pas identifies se fassent payer des per diem faramineux allant jusqu 20 mille dollars par jour alors quelles partent se reposer chez elles en terre trangre bien avant ou aprs les activits pour lesquelles elles sont censes avoir laiss le pays. Indign, lArchevque a demand la population si elle entend continuer accepter passivement un tel tat de fait. Lallusion du prlat la pratique des per diem concide avec des dnonciations mises par des parlementaires et des militants politiques concernant la dilapidation des fonds publics via les voyages frquents ltranger du Prsident Martelly et du Premier Ministre Lamothe. Il a dnonc la mauvaise utilisation des fonds publics quand ils servent rtribuer des proches des autorits et des partisans du pouvoir, donnant ainsi lexemple de feu le gnral Les autorits ont pour obligation de rendre compte de leur gestion la population, a ajout le prlat. Il a dautre part fustig les pouvoirs publics pour leur nonchalance dans la construction de la route de Carrefour (banlieue Sud de la depuis 2011. Faisant rfrence au dmantlement rcent dun rseau de faussaires spcialiss en documents administratifs aux abords du Palais national, lArchevque a relev que cela navait rien de surprenant vu que tout le monde tait au courant du fonctionnement des malfrats et que, de plus, certains dentre eux taient vraisemblablement au service de grands commis de lEtat. LArchevque a aussi dplor le fait que le pays est occup en raison du fait que les hatiens ne parviennent pas, jusqu prsent, assumer leur destin. Jadis trs prsent sur la scne politique avec des prises de position et des commentaires trs percutants sur la conjoncture, lex-Evque de Jacmel (Sud-Est) et des Cayes (Sud) avait observ un profond mutisme depuis son investiture lArchidiocse de Port-au-Prince.

PAGE 13

Page 13 HAITI, QUEL DEVELOPPEMENT filire, sil y avait dans la zone un centre de formation/ apprentissage-recherche/dveloppement. Mais, tant donn que, dans le Plaidoyer de la FONHDILAC nous avon s parl de ples de dveloppement je suis remont au Chantier # 1 : La refondation territoriale, Programme 1.4 : Rnover lurbain cette culture. Pour ce qui est dun ventuel ple de comme ple local dans le Programme 1.4 : Rnover lurbain Je me souviens pourtant, il y a quelques annes, les Etats Unis avaient bloqu limportation de mangues venant Le Plan Stratgique de Dveloppement dHati La semaine dernire, je venais peine denvoyer mon article ( Locaux HEM Vol. 26 # 50 du 02-08/01/2013) que jai ouvert un document que javais reu rcemment mais dont je navais pas encore pris connaissance. Il sagit du Tome II du Plan Stratgique de Dveloppement dHati ; un document dont je Jeune plantation de manguiers appele tre noye par le barrage Artibonite 4 C navais appris lexistence que trs rcemment et dont je mtais dit quil fallait absolument que je me le procure. Voil, je lai ; bien sur seulement le Tome II, mon correspondant mayant dit que le Tome I est trop lourd pour tre tlcharg, il faudra donc que je marrange pour lavoir ; mais avec ce que jai dj, jai de quoi mamuser. Mais, quest-ce que ce Plan Stratgique de Dveloppement dHati (PSDH) ? Si jai bien compris, il sagit dun document qui fait suite au PLAN D ACTION P OUR LE RELVEMENT ET LE DVELO PP EMENT NATIONAL DHATI ( PARDNH), ce document prsent lors de la grande confrence de New York, le 31 mars 2010. Quand au Tome II du PSDH, il est intitul Programme Triennal dInvestissement (PTI) 2012-2015 et est prsent comme visant la mise en uvre du PSDH et on y retrouve les quatre grands chantiers de la refondation dj prsents dans la PARDNH : La refondation territoriale, La refondation conomique, La refondation sociale, La refondation institutionnelle. Je me suis videmment tout dabord dHati pour je ne sais plus quelle raison sanitaire. Il a fallu beaucoup de recherche lobstacle. Une telle situation pourrait trs bien tellement porteuse cela vaudrait la peine davoir un centre de formation/apprentissagerecherche/dveloppement consacr cette culture. Pour ce qui est dun ventuel ple Programme 1.4 : Rnover lurbain Comme second cas, jai pris le caf. Je ne vais pas mavancer pour dire si cest littrature devrait tre consulte. En tout cas, concerne les 10 zones agricoles, il est cit pour les zones de Dcouze/Macary/Thiotte (Dpartement du Sud-Est) et de Beaumont/ mais le centre formation/apprentissagerecherche/dveloppement consacr cette Programme 1.4 : Rnover lurbain comme ville frontalire rnover. Je trouve intressant quon nait les localits identifies comme ple local ou ville ventuellement un ple de dveloppement r dans lide du Plaidoyer Dans cette dmarche, je suis parti des filires numres au Sous-programme 2.2.1 sachant bien quil faudrait ventuellement reprendre la littrature sur le sujet des En ce qui concerne les 10 zones agricoles, la mangue est cite de lArtibonite et du Nord). Mais aucun des 12 centres de formation/apprentissage-recherche/dveloppement ne se trouve dans cette zone et aucun ne concerne la mangue. Je me souviens pourtant, il y a quelques annes, les Etats Unis avaient bloqu limportation de mangues venant dHati pour je ne sais plus quelle raison sanitaire. Il technique qui lve lobstacle. Une telle situation pourrait trs porteuse cela vaudrait la peine davoir un centre de formation/apprentissage-recherche/dveloppement consacr intress au Chantier # 2 : La refondation conomique et si jen parle en faisant une relation avec mon article de la semaine dernire, cest parce que le Programme 2.2 : Moderniser et dynamiser lagriculture et llevage comporte un Sousvgtales et animales avec une srie dactivits qui sont la systmatisation des produits locaux dans une perspective damlioration de la qualit et de la commercialisation de ceux-ci dont je parlais la semaine dernire ; je cite : laboration et mise en uvre progressive de stratgies nationales de dveloppement et de plans oprationnels Mise en place de systmes productifs locaux pour 10 zones agricoles ou dlevage homognes et associes et la mise en uvre des plans de dveloppement, Rhabilitation/construction de 12 centres de formation/ apprentissage et recherche/dveloppement de faon couvrir les zones des 12 ples rgionaux. A partir de l je me suis lanc dans des recoupements ; il sagissait de voir dans quelles zones on retrouvait quelle pas choisi de placer le centre dans une des deux zones cites rnover ; ce serrait plutt le cas de Belladre ; Dumarsais Estim lavait dj compris. Je terminerai aujourdhui avec le cacao. Je ne dvelopper. Il est cit pour la zone Dame Marie/Chambellan/ rhabiliter un centre formation/apprentissage-recherche/ dveloppement Bourdon/Dame-Marie. L on ne peut qutre daccord, mais jaimerais quon aille plus loin et que la recherche/dveloppement dbouche sur le dveloppement dune vritable petite industrie du chocolat. Je ne sais pas si vous vous en rendez compte, mais cest un vrai plaisir de jouer ainsi avec les donnes surtout si on sait que les remarques quon peut faire peuvent ventuellement servir quelque chose, aussi ne vais-je pas me priver de amuse pas, tant pis pour vous. Bernard Ethart P-au-P, 03 janv. 2013 [AlterPresse] --Certaines exigences sont incontournables pour la refondation et le redressement du pays, a soulign Mgr Yves Marie Pan, lvque catholique qui a prsid la crmonie religieuse er janvier 2013. Nous sommes appels assumer notre responsabilit en prenant en charge la gestion du prsent et du futur tout en prenant en compte les modalits ncessaires pour le dcollage dHati, a dit M gr Yves Marie Pan. Lvque sexprimait ainsi en prsence du chef de ltat Joseph Michel Martelly, du premier ministre Laurent Salvador Lamothe et des membres du gouvernement, la La bonne gouvernance et ltablissement dun climat de dialogue sont les conditions premires voques pour le dmarrage du pays. Ces deux exigences devront permettre, respectivement, de combattre linscurit, le chmage, linjustice sociale et dtablir une stabilit sociale et politique, et un climat de paix. Il y a besoin et urgence pour reconstruire le pays, insiste le prlatl. La reconstruction doit se faire dans ladoption de mesures impopulaires mais avec lobjectif de protger le peuple hatien, poursuit le clbrant. Lvque prconise une renaissance de lhomme hatien Un appel lencadrement de la famille est galement lanc par M gr ci (la famille) est menace. Message de lvques des Gonaves loccasion du 1er janvier P-au-P, 1 er janv. 2013 [AlterPresse] --Lenvironnement et lagriculture seront les principales priorits du gouvernement pour lanne 2013, annonce le prsident de la rpublique, e anniversaire de la proclamation de lindpendance d Hati, le mardi premier janvier 2013. Rduire la vulnrabilit de lenvironnement dHati par rapport aux catastrophes naturelles, relancer la production agricole pour diminuer la dpendance alimentaire du pays de lextrieur : tels sont les objectifs que se donne Martelly dans son message de vux la nation hatienne pour le nouvel an. Notre environnement doit tre rhabilit pour que la moindre intemprie ne nous endeuille plus, ne perturbe plus notre conomie souhaite t-il. Il demande chaque Hatienne et chaque Hatien de prendre lengagement de planter au moins un arbre comme contribution citoyenne pour une meilleure rsistance du pays aux catastrophes naturelles. Lactuelle administration politique promet duvrer Au lieu dagir dans les zones rizicoles, elle a prfr commander des tonnes de riz en provenance de lAsie. Il ny de production agricole. Les crises politiques, que lactuelle administration politique a contribu accentuer, avec une succession de scandales tout bout de champ, les problmes conomiques et les catastrophes naturelles ont retard le dveloppement dHati, dplore Martelly. Si Hati veut rester tout le temps maitre de son destin, il ne faut pas perdre la bataille du dveloppement conseille t-il en appelant lunit pour que le pays reprenne sa marche vers le progrs, la paix et la justice que [toutes simposer Sans prciser les actions concrtes envisages, Martelly dclare vouloir, entre autres, remodeler les institutions soit incit linvestissement et lentrepreneuriat, gnrateurs demplois et de richesses Martelly propose une anne 2013 consacre lenvironnement Mais sans prciser les voies et moyens S o s p w a s a n p en faveur dinitiatives, notamment dans lagriculture, lenvironnement et lconomie, en suivant les traces des anctres et hros, faisant rfrence la geste hroque ayant dbouch sur la dclaration dindpendance nationale le 1 er Sur mes trois ans restants, je veux quHati dpende delle-mme soixante alimentaire projette Martelly. A date, tourne davantage vers lextrieur, lactuelle administration politique na pas encore dmontr de dtermination consolider la production agricole nationale et rhabiliter lenvironnement.

PAGE 14

Page 14 LES JEUX Les Sports avec Fresnel AZOR Informations avec Muselene Carilus avec Johnson Desrosinavec Villette Hertelou Mardi avec Bernard EtheartLun. & Mer. : Lheure classique Jeu. & Dim. : Jazz at Ten Judy Carmichael reoit ses invits9h00 10h305h 30 pm Journal crole avec Jhovany Andr et Robenson Eugne Animation avec Ruth Occan74 bis Rue Capois, Port-au-Prince, Hati Elsie (509) 3452-0428 / Marcus (509) 3454-0126 / Studio (509) 2942-6520 E-mail: melodiefm@gmail.com / URLL www.haitienmarche.com Librairy of congres # 1SSN 1064-3896 www.radiomelodiehaiti.com Mlodie & Company Ti KozriDveloppement durable En Bref... HORIZONTAL 1. Liqueur alcoolique toxique 2. Courage 3. Mtal Compagnie ptrolire 4. Automobile deux places 5. Ville du Kazakhstan 6. Orchestre haitien des annes 90 Einsteinium 7. Grande araigne 8. Grand serpent. VERTICAL 1. Actinium dieu du soleil Pronom 2. Bataille de la guerre de lindpendance amricaine 3. Bataille de la guerre de lindpendance amricaine 4. Indium Joueur des Los Angeles Lakers, originaire de lEurope de lEst 5. Plus grand volcan actif du Japon Une des les Torres au Vanuatu 6. Pronom Pronom Prposition 7. Poupon 8. Dpcha. ABSINTHE CRAN#E#M #OR#A#BP ROADSTER AKTIOUBE #LOV##ES MYGALE#S ANACONDA Visitez Haiti en Marche sur Internet au www.haitienmarche.com SCRABBLEArrangez les sept lettres ci-dessous pour former un mot franais Solutions de la semaine passeTRIONYX U D E O C L O Solutions de la semaine passe:Solutions de la semaine passe: LES JEUX DE BERNARD Allez de LACTEE MUTEES en utilisant des mots du vocabulaire franais, et ne changeant quune lettre par ligne.Mots Crois sKundla Mikan Castellani Pollard Schaus Kolff Mullaney Sharman West McKinney Westhead Riley Dunleavy Pfund Bertka Johnson Harris Bertka Rambis Jackson Tomjanovich Hamblen Brown Bickerstaff DAntoniHAVRES NAVRES NAVREE NACREE SACREE SUCREE SUCRESLACTEE MUTEES N Q N O C J D N U F P U Y M G B E R T K A O W E S T H E A D I P B M N K S H P E Y C L Q W T K R T V N F T N W B I I W Q S U O M M O F Y E S P V R S L S N W R C S L V B L O O O S E I D N Q K K O A E T L N H L Y R L Y B I C K E R S T A F F P R A C E N A C L T W P J N M C A A E T N J I N K J O M A I Z H Y M H E A E U A G L O M K M T V F B Y W L D A D L T R A N L B K N I N E L B M A H A N K S U A H C S V S U P R D H I X U Y C N G E P P T M D C S P J (... suite de la page 2) 6 mois dimportations pour Hati quivalant 1, 2 milliards de dollars. HPN Richard Morse annonce sa dmission du gouverne ment Martelly I handed in my resignation on December 26, 2012. I no longer work for the Haitian Government (Jai donn ma dmission le 26 dcembre 2012. Je ne travaille plus pour le gouvernement hatien.) lit-on sur le compte Twitter du chanteur du groupe RAM (musique racines). Richard Auguste Morse tait lun des bras droits du prsident Michel Martelly Martelly lors de la campagne lectorale. Elu prsident, Michel Martelly lavait nomm conseiller spcial et il voyageait assez souvent avec lquipe prsidentielle. Le march de la commune de Tabarre a partiellement brl dans la nuit de samedi dimanche Cest la deuxime fois au cours de ces derniers temps que ce centre Les ngociations en vue de former un Conseil lectoral sont relances, apprend-on dune source proche de Religions pour la paix. Les reprsentants des trois pouvoirs : Excutif, Parlement et le CSPJ participeront aux nouvelles discussions avec la mdiation de Religions pour la paix qui avait russi leur faire signer un accord le 24 dcembre dernier. Les protagonistes sont disposs se rencontrer. Cette fois ils discuteront sur la procdure pour la dsignation des membres du CSPJ (pouvoir judiciaire) au CEP a indiqu HPN un des mdiateurs. Ti-Sony se voit refuser lasile politique lambassade US pour se retrouver au commissariat de Delmas 33. Sony Thlusma, alias Ti Sony, qui a dpos une plainte contre lancien prsident JeanBertrand Aristide quil accuse davoir abus de ses pupilles du temps de la fondation La Fanmi Selavi, aurait cherch vendredi (4 janvier) trouver lasile politique Ti Sony et quelques uns de ses camarades demandent tre placs sous la protection policire. Nous avons t lambassade des USA parce que nous avons reu des menaces depuis les plaintes dposes contre lancien prsident Aristide. Finalement nous avons appel la police pour nous protger a dclar Ti Sony. La convocation de lex-prsident Aristide par le chef du parquet de Port-au-Prince reporte au mercredi 9 janvier C`est le commissaire du gouvernement Lucmane Dlille qui a annonc lui-mme le report suite des illgalits dnonces par les avocats de M Aristide. gouvernement Lucmane Dlille qui sinscrit en faux contre les dclarations selon lesquelles, il y aurait une main politique derrire cette convocation. Lumane Dlille est en effet accus davoir t un opposant farouche au prsident autres, de Rosemond Jean, lun de ceux qui ont port plainte contre lex-prsident dans le dossier des coopratives ayant dclar faillite dans les annes 2001/2002. Parquet, tout citoyen contre lequel une plainte a t dpose. Lun des avocats de M. Aristide, Me Mario Joseph, estime quant lui que le chef du parquet na pas suivi les procdures lgales, soulignant que la convocation a t faite la date prvue pour linvitation, le dlai lgal tant de 1 jour franc au moins, a-t-il dit. Ce nest pas que nous ayons la volont de faire obstacle la justice, car notre client sait quil est justiciaible, mais le commissaire du gouvernement doit se conformer la loi, a-t-il dit. Le prsident de lAssemble Nationale, Dieuseul Simon Desras, sinterroge, lui, sur lopportunit de cette invitation, indiquant justement que lun des plaignants, Rosemond Jean, fait lobjet dun mandat d`amener pour avoir occup, aux cots danciens militaires arms, et de manire illgale, des sites publics. Le prsident du Snat se demande galement si Jean Sony Thlusma, dit Ti Sony, auteur de la plainte au nom des anciens de la fondation de charit La fanmi Selavi, nest pas manipul par un certain secteur. Plusieurs centaines de militants de Fanmi Lavalas se trouvaient jeudi devant le Parquet au bicentenaire pour apporter leur solidarit leur leader, victime, ont-ils dit de machinations politiques.

PAGE 15

Page 15 ak Jan Mapou Ranmase Nan atik sa a nou pral eseye atire atansyon sitwayen Ayisyen yo sou pwoblm Nouvo Segond a nan lise yo kote yo kite elv yo san materyl, or mal balanse, san pwofes oubyen ak pwofes ki pa prepare. Pif elv nou te rankontre yo se elv ki sti nan Lise Antoine et Georges Izmeri men gen l se prske menm sitiyasyon an nan tout lise yo. Nouvo Segond a, se yon nouvo sistm ansyman MENFP ap monte nan kk lekl nan peyi a ki pou pmt yo ranplase sistm edikasyon tradisyonl la. Pi gwo objektif Nouvo Segond a se pmt elv yo oryante yo sou sa pou yo aprann depi nan lekl. Nouvo Segond a genyen 4 ane. De premye ane yo (segond 1 ak segond 2) se twon komen, kote tout elv yo ap swiv menm kou yo. Nan twazym ane a, y ap genyen pou jeneral, pedagoji, teknoloji oubyen yon lt). Katriym ane a se ka pouswiv etid yo nan yon inivsite oubyen nan lekl teknik sipery, lt ki te nan ansyman jeneral yo ka kontinye nan inivsite. An gwo, se sa nou jwenn nan yon entvyou ansyen minis Grabriel Bien-Aim te bay jounal Le Matin, nan mwa sit Moun.com repran : http://www.moun.com/forum4/forum_posts. asp?TID=12303 Elv ki nan Nouvo Segond a byen snen chanjman MENFP vle pote nan sistm ansyman ki alamd nan peyi a. Elv yo admt si Lekl la te reyalize tout sa yo di y ap f nan Nouvo Segond a, li t ap bon pou yo. Anplis maty tradisyonl yo ki toujou rete, elv Nouvo Segond yo ap genyen anpil nouvo maty nan pakou yo, tankou ekonomi, kreyl, istwa sou tou pare ap tann yo paske fmasyon yo resevwa lekl yo tou adapte ak pwogram inivsite yo. ske lamarye te ka pi bl ? Lt asp elv yo renmen nan fason MENFP vann Nouvo Segond a bay yo : anplis posiblite pou elv Nouvo Segond yo aprann plis maty pase sistm tradisyonl la, y ap jwenn pwofes ki pou ankadre yo, y ap jwenn materyl didaktik tankou laboratwa enfmatik, laboratwa chimi, materyl pou yo f eksperyans, biblyotk, entnt, etc... Nouvo Segond a te pwomt elv yo plis maty pase sistm tradisyonl la. Men MENFP pa konn ki metd pedagojik pou li swiv ki ka pmt elv Nouvo Segond yo aprann plis maty nan menm kantite tan avk elv ki nan sistm tradisyonl la. Pou Minist a ka respekte sa li di l ap f a, li eseye koupe nan mezi dtan tout kou yo pou elv yo ka jwenn kantite kou pwgram Nouvo Segond a pwomt la. Avk yon seri kou ki ap dire 45 minit, aprantisaj la tounen yon aprantisaj senbolik, tan pou elv yo limen dinat yo, pou tout moun ranje k yo, l (45 mn) kou a gentan pase. Lt remak elv yo f, pa gen pwofes disponib pou anpil nan kou yo. Mete sou sa, anpil nan pwofes yo, se pwofes sistm tradisyonl la ki vin tatonnen nan Nouvo Segond a, yo pa gen fmasyon pou yo montre elv yo maty Nan nivo lekl yomenm, reskonsab yo pa nan sitiyasyon pou yo konnen ki kalite materyl pedagojik elv yo bezwen pou chak maty. Se elv yo k ap devinen ki materyl yo ka bezwen. Elv yo bezwen materyl pou yo f pratik, pa gen yon pwofes ki jwenn materyl yo bezwen yo tankou laboratwa chimi ak byolojik, laboratwa enfmatik, nou pa bezwen pale pou sip entnt Nan pwogram Nouvo Segond a se MENFP ki ta dwe f elv yo jwenn liv yo bezwen km sip pou kou yo, malerezman pou elv yo, menmsi yo ta vle, yo pa p jwenn liv sa yo achte ni nan libreri ni nan men boukinis. ske de sistm yo ka depaman ? ske Nouvo Segond a ka depaman avk Segond Tradisyonl la ? Wi, sou papye! Nouvo Segond a, malgre li pa antre nan konsiderasyon sou pwa lang nan echk sistm anndan peyi a. Nouvo Segond a mete aksan plis sou konpetans pase sou chanje klas tankou jan sa ft nan Segond Tradisyonl la. Nouvo Segond a vle laji chan konesans elv yo (gen plis maty), li vle svi avk materyl pou elv yo f pratik (laboratwa), li vle pou elv yo aprann dekouvri poukont yo (biblyotk, entnt). Eleman sa yo, nou pa jwenn yo nan sistm tradisyonl la ki chita sou pak. Men se pou nou konprann tou, nan sistm tradisyonl la, jakorept la pa yon aza, se yon wout dekoupe ki pmt reskonsab edikasyon yo depi tout tan eskive kesyon reskonsablite lang nan echk elv yo. Moun ki resi pase nan may sistm tradisyonl la renmen pran tt yo asp nan pwoblm avoka sistm tradisyonl la yo toujou kite sou kote : 1) psonn pa konnen ki kantite konesans li te ka ranmase anplis si li te pase nan yon sistm lekl ki respekte prensip lasyans yo nan zaf edikasyon ; 2) yon sistm edikasyon se yon pwodiksyon sosyal, echk chak grenn elv se echk tout sosyete a, menmsi apwch sa yo part dwl pou majorite moun nan sosyete a. Lide ki dy Nouvo Segond a depaman ak edikasyon ft pou li bay tout Ayisyen ki pase nan sistm nan posiblite pou yo reyisi lavi yo, posiblite pou yo patisipe nan avansman dwa moun ak byennt materyl moun k ap viv nan sosyete a. Sistm elitis tradisyonl la, kote tout lekl ap gade sou gwo lekl ki abitye bay loreya nan bakaloreya, pa ka pote lide pozitif ki w avansman tout moun ansanm nan sosyete a. ske Nouvo Segond a ka depaman avk Segond Tradisyonl la ? Non, nan lareyalite. Malgre nou w pwogr ki a. Peyi a lwen toujou pou li jwenn yon sistm edikasyon ki ka koresponn avk bezwen sosyete a. Malgre li pote yon pwoj ki pi pozitif pase sistm tradisyonl la, Nouvo Segond a pa depaman ak Sistm Tradisyonl la kote aprantisaj la kontinye ap ft nan yon lang elv yo pa metrize. Nan yon peyi kote tout popilasyon an nt pale menm lang nan, se yon foli, se anvi soufri pou granmesi, pou sistm edikasyon yon Leta mande pou tout moun aprann pale yon lang etranje anvan yo antre lekl. Se miray ideyolojik sa a sosyete ayisyen an pa ka kraze. Akote prejije kont pi gwo zouti edikasyon peyi a : lang kreyl la, akote mepri pou pwofesyon manyl nan peyi a, Nouvo Segond a al bite sou sitiyasyon ekonomik peyi a. Ki sitiyasyon ekonomik ? Si Rezon ideyoljik yo bay Sistm Tradisyonl la fs li nan sosyete a, sistm nan pa t ap ka kenbe si li pa te gen yon lojik ekonomik dy li. Sou plan ekonomik, Sistm Tradisyonl la koresponn ak nivo pwodiksyon plis kalite richs ekonomi peyi a ka pmt nan kondisyon l ap debat la. Si nou ta vle svi ak jagon ekonomis yo, fk nou ta di ki kantite lajan lt sekt ekonomi peyi a ka boukante ak sekt edikasyon an ? Km edikasyon nan peyi a se yon biznis, prive fk nou te ka mande konbyen kb chak paran dwe peye, ka peye pou pitit yo ka ale lekl pou yo aprann tout bon ? Si edikasyon tradisyonl la ft nan liv ak kaye senpman se paske ekonomi peyi a pa ka peye materyl didaktik yon sistm edikasyon ftefouni egzije. Moun, ki konn istwa peyi a, konnen Divalye nan sten lekl nan kapital la. Se te yon parantz. Kidonk se pa yon aza, si pif lekl nan peyi a mande elv yo yon kaye slman pou yo pran nt km materyl. Si peyi a prske pa gen lekl pwofesyonl, se paske ekipman lekl pwofesyonl koute ch. Nan biznis lekl la, lekl pwofesyonl la pa rantab pou mt biznis la, kidonk lojik kapitalis la pa pmt sosyete a mate anba chay lekl pwofesyonl yo. Si pou nou tire yon konklizyon sou Nouvo Segond a, nan kondisyon l ap ft nan lise yo anndan peyi a, fk nou ta di Nouvo Segond a pa ale pi lwen pase Sistm Tradisyonl la, si li pa angrave sitiyasyon elv ki nan Nouvo Segond a. Pou Nouvo Segond a mache jan li dwe mache a, fk sistm nan te ka mete ekipman ak pwofes yo bezwen pou fmasyon elv yo ; pwofes yo merite jwenn fmasyon ki adapte avk travay yo pral f nan sal klas yo. Pwofes a pa ka, tankou sa ft nan Sistm Tradisyonl la, debake nan sal klas ak yon ti kaye nt plis yon baton lakr. Pwoblm Nouvo Segond a pa pwoblm direkt lise yo senpman, li pa ka pwoblm MENFP senpman tou, li konsnen tout sosyete a, paske se avni tout sosyete a ki nan mera. Si ekipman pou elv aprann nan peyi a se yon pwoblm nan sistm tradisyonl la, fk sosyete a te ka konsidere volim materyl ak ekipman km yon optinite pou ekonomi peyi a. Chak kou, chak aktivite anplis, Chak materyl yon elv bezwen, chak ekipman yon sal klas bezwen se ouvti pou lt sekt nan ekonomi peyi a. Se ouvti pou peyi a kmanse devlpan sten aktivite ki konsidere mache lekl la km premye mache li. Se menm lajan an k ap retounen nan ekonomi peyi a. Mete sou sa avantaj sosyete a ka tire nan Nouvo Teknoloji Enfmasyon yo. Nou pa ka konpare avantaj ki genyen nan pibliye materyl edikasyon sou sip elektwonik pou moun ki bezwen yo ka jwenn yo olye pou ekonomi peyi a ap voye chache papye lt b oubyen voye al enprime materyl yo nan peyi etranje. Chak dinat, chak sibkafe anndan peyi a ka tounen yon tiwa biblyotk kote elv ka vin defounen konesans ak f dekouvt. Delmas, 28-desanm-2012 ( www.reka.org ) ========================================= BN ANE 2013 B Men youn ane tou nf Ki part kon komt... Nan k nou, li mete lajwa. An nou kontinye bay lebra an nou mache ti pa pa ti pa sou kadans lanmou resp ak diyite pou ansanm ansanm nou devlope peyi nou ak lanng kreyl lanng manman nou lanng peyi nou. Nan non biwo santral Sosyete Koukouy nan Miyami nou swete tout koukouy tout zanmi-fanmi koukouy kap klere nan fnwa Bn Ane 2013! fs ak kouray pou nou kontinye travay anba labany kilti lakay Jan Mapou (Prezidan B/S koukouy) ***** Bn ANE Koukouy Bn ane pou chak Koukouy K ap klere pou lt Koukouy Depi nan lane de mil douz ki sot trepase Jouk rive nan lane de mil trz ki pwente Ak tout sispans, ak tout Zingdekontraryete-l F m di-n tou, mwen sot lave je-m De grenn je-m Ak bwason youn powm Jan Mapou ponn sou nich k-m Sou nich lt k ki pre k-m Pou salye tout Koukouy Nan youn nouvl Ane Koukouy! Km je-m byen klere Mwen w Byen w E oumenm, sa ou w ? Jorel Jean-Baptiste ================================== Siyen Powt-Ekriven Josaphat Large Desanm 2012 Zanmi/Kamarad mwen yo, Nan jounen k ap pase nan kouran mwa d desanm nan, sou w louvti. Kmtoujou, n ap akeyi arivay lorizon sa a, nan reyinyon ak lafanmi, nan karese lzanfan, nan rale pa anba tonl, pandan n ap rele Larezone, l dnye minit lane a va sonnen Beng Nan kenbe-pa-lage manny granmoun lakay, fk lane ki pra l louvri zl li yo. lzm lakay, depi Jakml rive jouk Jeremi, k ap trennen miz yo, nan tout kalfou, nan tout rakbwa, ak yon koui pandye nan men yo. M revwa tou, dy menm lint la, zt k ap woule nan bl machin, nen yo anl, y ap pase lareyalite lan betiz. tout zanmi ki te louvri pt k yo pou mwen, f m goute lakontantman bl zanmitay E m ta swete yo te rantre nan pt k pa m tou, pou goute menm sansasyon yo. Men, pou pwojeksyon sou lane 2013 la, Antwn nan chak maten, l m kanpe sou tt yon mn tou blan, yon kote yo rele Mont-tremblant, fredi nan wl mwen, m ap voye men mesay ban mwen, li di m li pito tann mwen vin w li, b rivy LaGinode. L sa a, la ride m w sa k pral pase sou teritwa peyi Ayiti, pandan lane 2013 la. Enpi, m pwomt nou, l l di mwen, m a di nou Ann atandan, manman pitit mare ren yo byen mare, pou nou tout pran vl nan ayewoplann ki prt pou dekole a, pou l al lage nou sou teren lane 2013 la M renmen nou tout : Kanada, (Mwa d desanm 2012)

PAGE 16

Page 16 Mlodie Matin sur 103.3 fm avec Marcus