<%BANNER%>

DLOC



Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION PDF VIEWER
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00527
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: 12-12-2012
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869
System ID: UF00098809:00537

Downloads

This item is only available as the following downloads:

( PDF )


Full Text

PAGE 1

Santo-Domingo, 7 dcembre 2012 (AHP) Le principal accus dans le dossier de lassassinat de ltudiante hatienne Roodline Lindor, Eddy Sterling Mendoza, a t Les deux principaux responsables de la politique conomique : le chef du gouvernement Laurent Lamothe et la ministre de lconomie Marie-Carmel Jean Marie Partisans du prsident Chavez bouleverss par la nouvelle de la rapparition de son cancer Le prsident Michel Martelly rencontrant ce lundi Miami la diaspora hatienne aux Etats-Unis pour explorer des possibilits dinvestissements au pays natal MEYER, 8 Dcembre Collapse cest le nom dun ouvrage paru ces derniers temps (2005) et qui a un grand succs. Son auteur est lcrivain Jared Diamond, citoyen PORT-AU-PRINCE, 4 Dcembre Des faits bizarres dans lactualit. Le commissaire du gouvernement des Cayes, Me Jean Marie Salomon (cit par lAHP), a dnonc la PORT-AU-PRINCE, 9 Dcembre Si le Fonds montaire international le dit, cest vrai. En effet cest linstitution qui joue le rle de baromtre ou premier indicateur ( 30 ans de prison acquitt Rooldine Lindor, ltudiante hatienne assassine lan dernier dans la capitale dominicaine ( / p. 7) Port-au-Prince de son architecte ( / p. 7) JACMEL, 7 Dcembre Le Brsil pleure la mort lge de 104 ans dun gnie de notre temps, larchitecte Oscar Niemeyer, le pre de sa capitale trs futuriste Brasilia, acheve Chavez envisage un retrait du pouvoir ( / p. 5) Le prsident vnzulien Hugo Chavez sest rendu dimanche Cuba pour y subir une opration pour traiter une nouvelle rcidive de son cancer, aprs avoir pour la premire amricain et diplm de luniversit Harvard. Un expert hatien, Jean Andr Victor, vient formation dans sa circonscription dun groupe arm parallle ( la Police nationale) et qui revendique son appartenance au de lactivit conomique mondiale. Une dlgation du FMI est venue en Hati la condamn ce vendredi a

PAGE 2

Page 2 Mercredi 12 Dcembre 2012 EN BREF ... EN PLUS ... Lexpert en droits humains de lONU, Michel Forst Les individus qui avaient procd au kidnapping dun enfant de 4 ans Jacmel (lenfant avait t relch sous pression de la population quelques jours plus tard) sont sous les verrous. 4 membres de la bande ont t arrts, a annonc la police. Parmi eux la bonne de lenfant. Un cinquime est toujours en cavale. contre Aristide vi ont dpos une plainte, mercredi, au Parquet de Port-au-Prince contre lancien prsident Jean-Bertrand Aristide, a observ un journaliste dHati Press Network. Au nombre de six au total, ces personnes qui se dclarent les membres dun comit de lassociation des victimes dexploitation de la Fanmi se La vi, ont dcid de porter les sens fondation indique Junior Restauno, prsident de lassociation. prsident Aristide pour toutes les victimes de La Fami se La vi a enchain Sony Thlusma (Ti Sony). Le chef du Parquet de Port-au-Prince, Me Lucmane Dlille, se refusant tout Le directeur de lUnit de lutte contre la corruption Antoine Atouriste a appel tous les secteurs du pays sengager dans la lutte pour faire reculer les pratiques de corruption en Hati aprs la publication mercredi de lindice de corruption montrant Hati parmi les dix pays les plus corrompus au monde. directeur de lULCC. Dans une interview accorde HPN, M. Antoine Atouriste estime que cette lgre amlioration est due aux efforts dploys depuis quelque mois dans le cadre de la stratgie mise en place par Hati pour lutter contre la corruption. maintenant les pratiques de corruption sont rendues plus risques en Hati. Nous allons maintenir cette pression a garanti Antoine Atouriste. Le directeur de lULCC a appel le parlement voter la loi sur la prvention et la civile, les partis politiques, la presse sengager dans cette bataille qui est une cause nationale a lanc M. Atouriste. Insistant sur les actions entreprises en faveur de la bonne gouvernance, Antoine Atouriste a donn rendez-vous dcembre 2013 pour une nette amlioration du score dHati dans lindice de perception de la corruption. HPN janvier 2013) Le Bureau de communication de la Primature informe la population en gnral et la presse en particulier, que le Gouvernement de la Rpublique a dcid de proroger ltat durgence sur toute ltendue du territoire national durant la priode du 5 dcembre 2012 au 5 Janvier 2013. Cette disposition spciale vise principalement poursuivre les actions du intempries qui ont ravag plusieurs hectares de terres cultivables et endommag fortement des coles et infrastructures routires. Ltat durgence avait t dcrt initialement le mercredi 31 Octobre 2012 pour une dure dun mois en fonction de la situation rsultant du passage de louragan Sandy sur le pays qui a occasionn plus dune cinquantaine de morts, une vingtaine de disparus et autant de blesss et provoqu des dgts matriels considrables. Cette mesure avait PORT-AU-PRINCE, 5 Dcembre Pas daccord avec une des dernires dclarations de lexpert indpendant des droits humains de lONU pour Hati, le Dressant le bilan de sa dernire mission en Hati, la semaine coule, lexpert en droits humains a dclar que malgr la campagne Haiti is open for Claude Baby Doc Duvalier. Le Club Med nest tout de mme pas Amnesty International. Voire Le Ciment dHati (proprit des Lambert, dont Jean Marie Le Pen) et qui connut ses beaux jours sous Papa Doc avec la conscration de Delmas en triomphe de larchitecture du bton. Et aujourdhui personne nignore les msaventures dun Le Floch-Prigent, lancien PDG de la multinationale ptrolire Elf dtenu au Togo pour escroquerie et dtournement de fonds. Pour ne citer que ces cas-l. Si les hommes daffaires attendre que tous les Etats avec lesquels ils font des affaires dans le monde deviennent des modle de dmocratie, la France ne serait mme pas A minus (A-) pour les agences de & Poors. Non, tout ce que lexpert indpendant des droits humains de lONU pour Hati dit avoir constat lors de sa dernire mission peut tre exact, cependant sa conclusion ne lest pas. On ne peut demander aucun pays de raliser des miracles l o tout se conjugue pour produire leffet contraire. La solution ne peut tre que pas pas. Selon le dicton, Rome ne sest pas btie en un jour. Michel Forst risque de pcher par excs didalisme. Cest le moins quon puisse dire. Prenons un autre exemple. Parlant du Vetting ou valuation conduite au sein de la Police nationale, il relve que les premiers soixante-dix-neuf policiers qui indsirables pour une police dmocratique ont t carts. Mais nous lisons aussitt : Malheureusement, il y a encore dans les commissariats des actes de mauvais traitements, des bastonnades, des arrestations illgales ou arbitraires. Cest sans doute vrai. Mais nous qui vivons sur place savons quil na pas t facile de se dbarrasser desdits premiers indsirables. Lexpert de lONU a la chance de revenir dans le pays seulement tous les trois mois A moins que ce ne soit les journalistes qui ne lont pas cit avec assez dexactitude. Marcus Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince business, Hati nest pas prte recevoir diffrents problmes dont labsence dun cadastre, le non respect des droits sociaux et conomiques, bref lEtat de droit en gnral. Dans le mme temps, dans une interview Radio France Internationale, Michel Forst reconnat les difficults pour achever la construction dun Etat de droit en Hati : Mme avec lappui de la communaut internationale, le budget de lEtat est piteux. Plus loin : Les recettes fiscales dj bien maigres vont baisser. En dbut danne, la croissance avait t annonce 8%, on est plus prs de 2%, ce sera pas sans consquence sur la population. Nous ajouterions : qui sera difficilement sans consquence sur la situation gnrale du pays En un mot, on semble demander Hati de faire plus avec moins. Le plus que possible avec le moins qui se puisse imaginer Ce ne sont pas les conclusions de lexpert indpendant qui nous tonnent nous qui vivons cette ralit au jour le jour, mais lorsquil en dduit que Hati nest pas prte Cette anglisation de linvestisseur des affaires serait-il devenu le champion de la lutte en faveur des droits humains ? Ce elle-mme, concernant les rapports avec les rgimes africains les plus autoritaires. Si lEtat de droit est une invention nouvelle en Hati, par contre Hati nest pas ( t prise galement pour venir en aide plus Le Festival de Thtre Quatre Chemins 2012 a t cltur le dimanche 9 dcembre avec dHati, Avenue Lamartinire au Bois Verna. Tard dans la nuit les sons de la Musique Rap ponctuaient la nuit avec des rythmes parfois endiabls, parfois dune grande douceur. Le Festival avait t lanc plusieurs semaines plus tt. Quatre Chemins est devenu un carrefour incontournable avec sa cohorte dacteurs et de musiciens venant de partout, en Hati comme ltranger (Canada, France, Belgique etc), rassemblant autour de sa majest le Thtre les amants de lart. spectacles Multi Media, dont celui de Maxence Denis. Sur 14 crans disposs dans lune des salles de FOKAL / Fondasyon Kilti ak Konesans, Photo souvenir aprs la projection du documentaire Deported avec les deux ralisatrices

PAGE 3

Mercredi 12 Dcembre 2012 Page 3 LACTUALITE EN MARCHE Un accord en vue HPN Les reprsentants du pouvoir excutif et ceux du parlement engags dans les ngociations sous la mdiation de Religions pour la paix, pourraient bientt signer un protocole daccord sur la formation du conseil lectoral. Selon une source proche des ngociations, laccord porte sur la formation dun organe charg de grer provisoirement linstitution lectorale et dorganiser les Conseil Electoral Permanent Il sera compos de neuf membres avec trois reprsentants dsigns par chacun des trois pouvoirs de lEtat. Le mandat de ce Collge devait Des notables de la ville des Cayes ont dnonc la prsence dans la ville, depuis un certain temps de plusieurs hommes inconnus runis au sein dune force de police illgale et se rclamant comme des proches du pouvoir. qui, visiblement, nest pas arm (sic), mais dnonc pour leur comportement et leur tenue. Le confrre de presse, responsable de radio-tl perturb, en prsence de la police et pendant plusieurs heures, Ils voulaient sentretenir avec le commissaire du gouvernement Jean-Marie Salomon qui, la veille, avait dnonc Limplantation sur le march hatien dune infrastructure de tlcommunications haut-dbit alimente par une bande passante Internet internationale de plus de 4-5 Gbps. La cration demplois et de revenus gnrs pour des dizaines de milliers de personnes. La mise en place dune structure offrant tous la possibilit daccder l Internet travers tout le pays via un pourrait aprs les lections retirer un ou ses trois reprsentants dj dsigns De son ct, le parlement sengage tenir dans le plus bref dlai lAssemble Nationale Extraordinaire pouvoirs sentendraient sur les conditions pour que les trois reprsentants du Pouvoir Judiciaire, rgulirement dsigne, puissent siger au Collge Transitoire. Les parties engages dans les discussions grce la mdiation de Religions pour la paix devraient poursuivre le processus de dialogue. dans la presse la prsence de bandits arms dans la ville, a prcis Wintchel Jean. Ils se disent choqus par la dnonciation du chef du parquet des Cayes. commune, sont souvent attribus ces individus qui vivent Fort de ce constat, lancien dlgu dpartement du Sud, Jean Gabriel Fortun, lors dune confrence de presse, le lundi 3 dcembre, a, demand larrestation de ces individus qui, dit-il, sment la panique au sein de la communaut par leur comportement. HPN rseau mobile 3G. NATCOM se rvle le premier et le plus important projet dinvestissements trangers en Hati, aprs le terrible tremblement de terre du 12 Janvier 2010 qui a dtruit 80 pour cent des infrastructures du pays. NATCOM a fondamentalement rvolutionn le paysage des tlcommunications en Hati, par la fourniture dune bande passante haute vitesse. Son rseau rurales les plus loignes du Territoire national davoir accs aux services de communication mobile et linternet. En Hati, NATCOM se rsume par un consortium Laide externe au compte-gouttes 2013 Annus horribilis p.1 En Rpublique dominicaine 30 ans de prison pour lassassin dune tudiante hatienne p.1 Le prsident Chavez annonce une rapparition de son cancer et envisage un retrait du pouvoir p.1 Port-au-Prince une capitale en qute de son architecte p.1 Collapse : Hati menace de disparatre p.1 Un troisime larron p.1 Quand lexpert de lONU pousse le bouchon un peu trop loin p.2 Conseil lectoral : un accord en vue p.3 Aux Cayes, une force parallle p.3 Quatre chemins menant un Festival p.2 Festival de lamiti Jacmel p.13 Ruptures p.12 Doha, une dception p.13 Nwl ann Ayiti, Nwl nan Miyami p.15

PAGE 4

Page 4 Mercredi 12 Dcembre 2012 UNE ANALYSE Le prsident Michel Martelly lors de sa visite de 5 jours au Japon pour entretenir les milieux daffaires sur les possibilits dinvestissements en Hati Pris de court La majorit pauvre encourage exiger toujours plus de lEtat qui, selon un certain article de la Constitution, devrait homme au suicide Mais pourquoi un tel sadisme, direz-vous, alors que la dclaration du FMI tombe dj comme une lame de guillotine, pourquoi en mme temps les bulletins de Transparency ou de ( semaine dernire. Essentiellement pour annoncer que laide internationale Hati va se rduire notablement et que nous devons nous arranger pour trouver nos revenus publics par nos annuels de tous les Transparency international, Doing investissements ? Et tous pas moins ngatifs que auparavant ou peine Selon le FMI alors quon avait prvu une croissance 2.5%. Etc. Bref nou nan k (traduisez notre compte est bon) Parce que voil de nombreuses dcennies que nous nous sommes habitus ce traitement, si lon peut dire, de faveur Aussi bien les lus que la population, toutes catgories jusqu 80% par la manne internationale. Nos dirigeants jetant largent public par les fentres quand ils ne sen remplissent les poches Dputs toujours prts renvoyer le gouvernement parce que ne recevant pas temps les subventions auxquelles ils considrent avoir droit. Les brasseurs daffaires rclamant des exonrations tort et travers, avec lassurance que laide externe comblera amplement la diffrence. car ce serait notre premier coup dtat sans la caisse publique livre aux nouveaux putschistes, sans un triplement du nombre dannes dexonration pour ses commanditaires ventuels et sans bals populaires pour une nouvelle gnration de tontons macoutes. actuellement confronts mme nos principaux bailleurs, comme nous la expliqu la dlgation du FMI, nous prfrerions nous enfoncer davantage dans le tunnel. 2013 pourrait tre lanne pour se ressaisir et de damnation 2013 Annus horribilis. Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince mme garantir une rsidence prive chaque citoyen. Etc. Cest donc le pays tout entier qui se trouve pris de court par cette nouvelle conjoncture. Comment ragira-t-il ? On peut prvoir : mal. Trs mal. Dautant plus que la politique populo-lectoraliste ayant trop longtemps t connecte au robinet international, il est trop tard pour les sparer et expliquer sainement et sereinement la situation prsente la population. Au lieu de cela, les pouvoirs hatiens ont depuis toujours voulu laisser croire au peuple que tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes. Et que si les choses ne marchent pas rond, alors cest la faute lopposition. Comme autrefois sous la dictature quand il ny avait propres moyens. Augmentation des taxes, droits de douane et impts. Et collection avec plus de rigueur. Ensuite que chaque centime soit dpens au maximum de sa valeur. Lutte contre le gaspillage et le dtournement de fonds publics. Contre la contrebande. subvention. Y compris pour lnergie lectrique. Seuls les plus riches qui vont pouvoir payer leur bordereau mensuel. Et comme ce nest pas pour autant la porte ouverte au dicton hatien degaje pa peche (traduisez : dmerdez vous comme vous pouvez !), alors la lutte contre la corruption et largent sale devrait au contraire se renforcer. Probablement celle aussi contre le kidnapping. Autrement ce ne serait pas juste Dailleurs au mme moment tombent les bulletins Doing business qui ont de quoi pousser un homme au suicide, sil sagissait dun simple mortel et non de tout un pays. Et encore, on ne sait jamais Rponse : autant que nous nous sommes laisss aller vivre aux crochets de laide, autant ceux qui nous la fournissent perdaient totalement leur estime notre endroit. Alors aujourdhui que faire ? Cest fort de la garantie de laide que nous nous sommes amuss galement renverser sans cesse nos gouvernements avant quils ne terminent leur mandat. Or vu notre totale imprparation la nouvelle conjoncture annonce, la mme tentation au renversement sans Mais cest alors que les choses se gteront pour de bon pas encore lopposition, cest la faute la presse Crackdown sur le champ et exil (et exit) par le premier vol aller simple. Ou pire la prison jusqu ce que mort sensuive. Pousser un

PAGE 5

Mercredi 12 Dcembre 2012 Page 5 DE LACTUALITE ( ( / p. 7) La Dinepa reoit une importante aide de la Suisse dans les projets deau potable et dassainissement Le prsident Martelly et le premier ministre Laurent Lamothe invits Caracas du prsident Hugo Chavez qui lutte depuis deux ans contre un cancer pouvoir en place. Ce corps arm qui sappelle ironiquement dailleurs pour aller librer les prisonniers politiques. Prisonniers politiques dont personne navait jamais entendu parler Bilan : 1 mort et des blesss. intention de nous faire (nous) danser Bref un troisime larron. Pourquoi troisime ? Parce que cela naurait aucun sens un moment o le pouvoir et son opposition, du moins ( appelle le peuple gagner massivement les rues pour faire respecter ses droits. Bien entendu il sagit dun ancien promo remontant la campagne lectorale de novembre 2010 mars 2011 quand le candidat Martelly luttait pour son admission au second tour des lections face au candidat du pouvoir en place. Qui autorise cette station utiliser ainsi la voix du chef de lEtat pour aiguillonner les manifestants. Bientt dailleurs ce ne sont plus de simples manifestations mais une foule casques bleus de lONU en prenant la direction de la prison Pareil aussi lors des rcentes manifestations des tudiants Port-au-Prince aprs le meurtre dun tudiant par un policier qui frquente aussi la mme universit. Soudain cest la drive totale. La manifestation est vite rcupre par des casseurs et des troisimes couteaux qui affrontent la police nationale et dvalisent passants, jettent la panique et pntrent jusque dans des coles prives pour tout Petit petit on commence donc reconstituer les divers morceaux dun puzzle, un nouvel lment mystrieux, jusquici inconnu et qui entre dans la danse. Mais avec la ferme Et avec non seulement les moyens, mais aussi la stratgie (le know how ou exprience) et surtout les bons renseignements pour se tenir prts intervenir tout moment et en nimporte quel point du territoire. Pour vite rcuprer la situation et la diriger vers de nouvelles cibles. 2012 ou Casse tte chinois pour un Judoka. Comprenne qui voudra Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince fois fait allusion un possible retrait en dsignant son viceprsident comme ventuel successeur. Dans un discours plein dmotion o il a mme nouvelle intervention chirurgicale et elle doit avoir lieu dans les prochains jours, a-t-il ajout. Ses mdecins avaient mme prconis quelle ait lieu ds vendredi, puisquil tait dj sur place, mais il a refus, prfrant revenir au Venezuela pour Chavez envisage un retrait du pouvoir La police est constitu, selon le chef du Parquet des Cayes, dindividus de sac plus hautes autorits de lEtat, dont le Ministre de lIntrieur. La semaine prcdente cest Jrmie quun cas aussi incongru se manifestait. Le chef lieu de la Grande Anse est dvor depuis plus dune semaine par des manifestations quotidiennes, une tension qui provoque la paralysie de toutes les activits. Ecoles, banques, marchs publics, bureaux de lEtat, tout est ferm depuis prs de deux semaines. Du moins jusqu ce mardi 4 dcembre. Mais en dehors de la protestation quasi gnrale contre larrt des travaux de construction de la route nationale Cayes-Jrmie (que le gouvernement sengage reprendre ds janvier prochain), dautres courants sous-marins se dessinent. De fait une radio de la ville passe en permanence depuis le dbut un enregistrement du prsident de la Rpublique, Michel Martelly, qui opposition parlementaire, navaient jamais t aussi prs de ngocier une solution pour lorganisation des prochaines lections (snatoriales partielles et la totalit des communales). Qui a intrt jeter le chaos lorsque lon est en train de franchir ce qui a t le principal facteur de crise tous ces derniers mois ? Car lautre fait signaler et ce nest point ngligeable : lutilisation de la voix du prsident Michel Martelly pour stimuler les manifestants jrmiens (cela bien entendu linsu du chef de lEtat puisque cest un ancien enregistrement et ralis dans des circonstances tout fait autres) Ensuite les rvlations du commissaire du gouvernement des Cayes, troisime ville du pays, indiquant la formation dun corps parallle, sorte de paramilitaires ou FRAPH Dans le genre probablement de ceux-l qui en un tournemain ont pris le leadership des manifestations Jrmie, en en changeant aussi instantanment les objectifs. Tout comme une semaine auparavant Port-au-Prince. Hugo Chavez, g de 58 ans et au pouvoir depuis 1999, a admis que son cancer lavait une nouvelle fois rattrap, et reconnu implicitement que, cette fois-ci, il pourrait ne pas revenir au pouvoir. M. Chavez, rlu haut la main le 7 octobre dernier, a ainsi dsign son vice-prsident Nicolas Maduro non seulement pour assurer lintrim de la prsidence sil devait tre dclar inapte assumer ses fonctions, mais aussi pour lui succder sil lui tait impossible de reprendre son poste. Alors que sa disparition de la scne publique alimentait depuis des semaines les rumeurs sur son tat de sant, le dirigeant vnzulien a annonc lui2011 se battre contre son cancer, M. Chavez a admis quil pourrait ne pas revenir au pouvoir. Si quelque chose arrivait qui me fasse dclarer inapte de quelque manire, (le ministre des Affaires trangres et vice-prsident) Nicolas Maduro est en situation dassumer, demander au Parlement lautorisation de quitter le pays plus de cinq jours. Le dbat au Parlement sest ouvert dimanche et M. Chavez a annonc quil regagnera La Havane ds que les dputs lui auront donn leur feu vert, sans prciser toutefois la date de sa prochaine opration. Au cours du dbat, le porteparole de lopposition, M. Ramon Guillermo Aveledo, a demand la vrit sur ltat de sant du prsident. Pour la premire fois depuis quil a commenc en mme la nouvelle samedi soir la radio-tlvision. A cause de quelques autres symptmes, nous avons dcid avec lquipe mdicale davancer les examens (...) et, malheureusement, dans ce bilan exhaustif, est apparue la prsence de quelques cellules malignes rcentes, a dclar M. Chavez, qui stait rendu La Havane pour ces examens. Il a galement reconnu que les douleurs sont assez importantes, traites par des calmants. Il est absolument indispensable que je subisse une

PAGE 6

Mercredi 12 Dcembre 2012 ENVIRONNEMENT Vestiges du Machu-Picchu au Prou La pyramide de Teotihuacan (non loin de la capitale mexicaine) ( de commencer une srie darticles dans le quotidien Le Nouvelliste (22 novembre 2012) pour mettre les thses qui y sont dveloppes plus la porte de notre public. En effet dans Collapse, Effondrement ou plutt Implosion, disparition par crasement sous son propre poids, comme on le fait de btiments quon veut dtruire sans affecter les autres qui lenvironnent ( !), lun des exemples slectionns lle ? Pour les trangers qui nous coutent (ou qui nous lisent), nous sommes deux peuples partager la mme le. Lautre partie, la face orientale (appele autrefois partie de lest), sappelle la Rpublique dominicaine. Une population mtisse (blancs, indiens et noirs). Et cest ce qui rend la situation un peu plus complexe. Lautre partie a pass beaucoup mieux le test que nous autres partie orientale de lle qui tait un no mans land, une morne plaine, un pays en jachres parcouru par des chevaux sauvages. Aussi pour les nouveaux dirigeants hatiens, tous issus de la guerre de lindpendance : traverser la frontire ctait une vritable promenade militaire. Comme dans du beurre Lorsque la force dexpdition napolonienne se Hatiens. En gros et grce aux efforts consentis par ses dirigeants et son peuple, toutes catgories confondues, elle a gard (ou rtabli) une couverture forestire dau moins 20%. Sur le plan conomique, la russite de lancienne partie de lest est encore plus loquente. Les statistiques tablissent que lorsquelle nous vend pour plusieurs milliards de dollars en par lauteur de louvrage, cest Hati. Notre Hati Hati est menace de disparition par lampleur quasi irrversible prise par les causes de destruction physique (au premier chef lrosion, la disparition de la couche forestire rduite pas plus de 2% et en mme temps des moyens de dfense naturels du pays, la moindre pluie provoquant des rappelons que le gouverneur gnral Toussaint Louverture vit de lautre ct de lle, o il guerroyait contre lEspagne qui occupait encore ladite partie de lest. Ensuite les diffrentes expditions militaires Donc en matire de fatalit ce bout de terre, mme blanchi par lrosion, en a vu dautres. Seuls les hommes qui changent. En bien ou en mal Aux Hatiens de choisir. Ils en ont encore le temps. Mme si celui-ci nous est de plus en plus compt. Lanalyse de Collapse sappuie certes sur des exemples historiques mais elle aurait peut-tre besoin quon la fasse passer aussi au crible de lhistoire des relations Nord Sud, voire du marxisme historique mme si ce dernier peut sonner vieux jeu. Mais pas pour des socits encore plus vieux jeu comme la ntre. Dailleurs le vrai titre du livre cest Effondrement ou comment des socits dcident de leur disparition ou de leur survie. Donc il sagit moins de fatalit que de choix. Choix clair mais aussi clair. laisser craindre la disparition dune socit ou dun peuple. Selon lauteur, ces causes sont diverses : environnementales, changements climatiques, voisins hostiles, problmes de rponse socitale (le racisme par exemple comme au Rwanda et aujourdhui nouveau au Nigria ou hier en Allemagne) ou encore, mais oui, rivalits commerciales. Par exemple certains Amricains pensent srieusement que pour chapper la crise conomique actuelle leur pays devrait commencer construire une immense station spatiale Hati en Marche, 8 Dcembre 2012 par an. Pour la bonne raison que nous ne produisons presque rien et achetons presque tout principalement de lui. Donc si la Rpublique dHati peut disparatre, ce ne serait pas automatiquement le cas de toute lle. Que faire alors ? Nos voisins sont-ils condamns (oui, condamns) avoir un jour toute lle eux seuls ? La Rpublique dominicaine devra-t-elle un jour prendre possession de toute lle quelle a pris dailleurs linitiative de rebaptiser Hispaniola Comme une fatalit. Par la force des choses. Selon le principe bien connu : la nature a horreur du vide. Rien ne se perd, rien ne se cre. Mais on pourrait ajouter aussi : juste retour des choses. Revanche de lhistoire trace des populations qui les ont cres. Tous nont pas t excuts par les troupes assoiffes dor des conquistadors (Pizarro et Cortez). Ces populations se seraient, si lon peut dire, vanouies dans la nature. Victimes de quoi ? Dautres peuples cannibales. Ou de maladies lpoque incurables. Pensez au cholera. Mais le continent europen connut peut-tre pire encore. Nest-ce pas la disparition entire de peuples dvors par la famine ou par la peste qui, en faisant ainsi place nette, a permis laccumulation dassez de ressources lEurope du Moyen Age pour se hisser au niveau de la Renaissance dont naitra la civilisation parvenue jusqu nous. Mais si Hati vient disparatre, quarrivera-t-il de le prsident Boyer (1818-1843) pntreront comme dans du beurre. Et seul son temprament fantasque (traduisez son obsession par les sortilges vodou) empcheront lempereur Faustin Soulouque (1847-1859) de ritrer loccupation hatienne de la partie orientale. Puis un jour, y en a marre, une nouvelle gnration de citoyens naitra de lautre ct de la frontire. Aujourdhui ils russissent mieux que nous sur diffrents plans. Et non des moindres. Cest donc une question dhommes capables ou non de faire face la fatalit. Jusquau 1 er De mme que nous avons renvers lesclavage Saint Domingue. Noublions pas que Las Casas avait recommand de faire venir, pour remplacer les Indiens, les Noirs dAfrique plus propres lesclavage. Le Noir tait donc destin tre esclave. Par fatalit. Jusquau 1 er Janvier 1804 inondations qui font des centaines de morts et entrainent le pays corps et biens, et le suc mme de la vie, la mer) ; cependant le plus grand facteur de disparition, de ce collapse, cest limpossibilit par lHatien darrter le phnomne sur sa course. Hati condamne presque irrversiblement disparatre un jour, pas si lointain en termes de dure de vie des communauts humaines et des civilisations. Cest ce quil ressort sans ambages du livre de Jared Diamond ainsi que de la premire partie de lanalyse quen fait Jean Andr Victor dans Le Nouvelliste. Et ceci est dautant plus dans lordre naturel des choses que Collapse fait tat de plusieurs autres cas patents. Tous historiques. Evidemment nous aurions prfr viter un tel honneur On sait que les vestiges prcolombiens (aujourdhui hauts lieux touristiques) comme les temples du Machu Picchu (Prou) ou les pyramides de Teotihuacan (au Mexique) ont t des berceaux de grande civilisation mais dont on ne retrouve aucune En effet il faut revenir deux sicles en arrire lorsque ctait pratiquement la mme situation mais en sens inverse. A lindpendance dHati, en 1804 lune des plus grandes surprises de lHistoire moderne qui prit toutes les grandes puissances de lpoque par surprise : une communaut desclaves jetant la mer larme la plus puissante, celle de Napolon Bonaparte, eh bien cest la

PAGE 7

Mercredi 12 Dcembre 2012 Page 7 RECONSTRUCTION Brasilia, luvre maitresse de larchitecte Oscar Niemeyer La population dans la rue aprs le sisme du 12 janvier 2010 qui dtruisit la capitale hatienne ( ( ( Port-au-Prince N Rio, larchitecte carioca, dorigine la fois allemande, espagnole et arabe, Oscar Ribeiro de Almeida de Niemeyer Soares, nest pas loin dtre considr comme le plus grand de son temps. En 1940 il rencontre le futur prsident du Brsil, lucratif) les plus ouvertes sur les problmes actuels, ceux de lenvironnement et de lesprit de convivialit faire renaitre dans nos socits hyper-individualistes. Voire un pays o le kidnapping est en passe de devenir lun des moyens les plus communs de faire fortune. Malgr tout et quelles que soient les circonstances, le nationalisme hatien persiste et signe. Sauf procder en cachette. Comme les contrats Venezuela. A ce propos, qui a t larchitecte de la Cit de lExposition, communment appele Bicentenaire et que, soixante ans plus tard, tous considrent encore comme la plus belle chose qui soit arrive notre pays. Allez savoir nouvelle capitale pour le pays, aujourdhui le plus puissant conomiquement de lAmrique latine. Comment ne pas penser Port-au-Prince, la capitale dHati, dtruite par le sisme du 12 janvier 2010 et o prs de trois annes plus tard, aucune trace de reconstruction nexiste sinon les mmes bicoques et restaures sans plus de prcautions quavant. Il nous faudrait un Niemeyer. Mais avec quels moyens ? Quelle vision surtout. Ensuite les Hatiens laccepteraient-ils ? Le gouvernement prcdent (celui du prsident Ren Prval) mais les mauvaises langues diraient plutt Prvalplus rputes : la Fondation Prince Charles. Tout le monde a rigol Ce quon ne sait pas cest que Au lieu de cela, les tmoins de lpoque se sont acharns au contraire dnigrer son ralisateur, le prsident Oyez plutt : une politique de grandeur soutenue par dimmenses projets dapparat () ctait un optimiste qui sacharnait raliser ses rves dmesurs () programme de ralisations matrielles qui se rvlait nettement ostentatoire et improductif (). Le prsident Estim fut renvers avant linauguration Cest son successeur le gnral Paul Magloire qui Celui-ci un protg de Washington. Hati peut-elle avoir un Oscar Niemeyer ? Aujourdhui comme hier le seul pays o survit le dicton : nul nest prophte en son pays Hati en Marche, 7 Dcembre 2012 Sirop au go t agrable base de : Fer Vitamines Amino AcidesB. No: EXP :Sulfate ferreux Vitamine B1 Vitamine B2 Vitamine B6 Vitamine B12 Vitamine C Lysine Acide Glutamique Acide Aspartique Acide folique Cyproheptadine 50 mg 5 mg 0.6 mg 15 mg 10 mcg 25 mg 10 mg 2 mg 2 mg 0.2 mg 2 mg Adultes : 1 petite cuillre de 5 ml 2 fois par jour avec les repas. Enfants : 1 petite cuillre de 5 ml 1 ou 2 fois par jour avec les repas Nourrissons : 1 petite cuillre de 5 ml 1 fois par jour.POSOLOGIE:Dficience en fer Anmie Etat de surmenageINDICATIONS:Chaque 5ml contient:4 oz Port-au-Prince, HAITI concds au fameux snateur dominicain Felix Bautista dont on connat la suite Du nationalisme aveugle comme un obstacle la transparence Alors quil est normal de faire appel des constructeurs ou des artistes de nimporte quel coin du monde pour des ralisations New York ou Miami ou Rio de Janeiro. Une diva dorigine hatienne (comme la qubcoise Marie-Jose Lord) peut tre choisie pour inaugurer un nouvel opra Doha ou Berlin. le sisme de 2010 soit n du coup de crayon dun natif-natal, larchitecte Georges Baussan. Et que le Muse des Anctres (aujourdhui MUPANAH) est une ralisation de Albert Mangons. Mais la statue de Ption nous a t offerte par le comme limpose la Constitution, la priode dintrim avant la convocation de nouvelles lections. Le prsident doit officiellement commencer son nouveau mandat le 10 janvier. Sil tait dans lincapacit de le faire, la Constitution prvoit alors la convocation de nouvelles lections dans les 30 jours, et un interim assur par le chef du Parlement. Si M. Chavez tait prsent le 10 janvier mais devait quitter son poste dans les quatre premires annes de son mandat, alors de nouvelles lections seraient galement convoques, mais cest le vice-prsident qui assurerait lintrim. Et ces nouvelles lections, vous lirez Maduro prsident de la Rpublique, je vous le demande du fond du coeur, a lanc Hugo Chavez, laissant ainsi, non seulement aux lecteurs mais aussi son propre parti, une consigne claire pour sa succession. M. Maduro, un ancien chauffeur dautobus de 49 ans qui a commenc sa carrire politique en tant que syndicaliste, reprsente laile modre de lentourage de M. Chavez, face au prsident de lAssemble nationale, Diosdado Cabello, beaucoup plus radical. Hugo Chavez a dj subi plusieurs oprations Cuba en 2011 et 2012, aprs la dcouverte dune tumeur cancreuse dans la zone pelvienne en juin de lan dernier. Il stait deux reprises dclar totalement guri. Aprs avoir t rlu le 7 octobre, pour la troisime alourdie, sest clips de la vie publique en raison de ses 30 ans de prison ferme, la peine maximale en Rpublique Dominicaine. Mais son complice, un caporal des forces ariennes dominicaines, Rafael Alberto Arias, a t acquitt. Apres avoir cout les principaux tmoins au cours des deux sances ralises mardi et vendredi, la prsidente du tribunal collgial de la province de Santo Domingo, Indhira Montas, a dtermin que lauteur principal du crime contre la jeune tudiante perptr le 12 juillet 2011 est Eddy Sterling Mendoza. Le caporal Arias a t acquitt en raison du fait quil ntait pas sur les lieux du crime. Mendoza se serait prsent chez lui aprs le meurtre pour essayer dobtenir son assistance. Les preuves apportes par le Ministre public ainsi que les tmoignages recueillis au tribunal, ont permis de dterminer que Rooldine Lindor navait pas t viole, contrairement aux premires informations fournies par les autorits policires. Les larmes aux yeux, la juge, en prsence de la mre de la victime Mme Rose Marie Lindor qui avait fait le dplacement Santo-Domingo, a prsent ses excuses la socit hatienne pour ce crime odieux commis contre une Chavez envisage un retrait du pouvoir problmes de sant. Hugo Chavez tait parti limproviste La Havane dans la nuit du 27 novembre pour y suivre des sances doxygnation hyperbare, dont lobjet na pas t dvoil Une manifestation populaire de soutien au prsident, dimanche matin ( partir de 13h30 GMT) Caracas. Lannonce de la rechute du prsident vnzulien intervient une semaine avant des lections rgionales pour lesquelles les partisans dHugo Chavez esprent conqurir ouest du pays. La juge a fait savoir que la sentence sera formellement envoye lambassade dHati dans les 10 jours. Le suivi de ce dossier a t assur ds le dpart par lorganisation binationale pour la paix entre les deux pays de lle, la Fondation Zile, dirige par lancien Ministre Edwin Paraison, lONG catholique Centro Bono dont lavocate Barbara Suarez a conduit la barre des plaignants. Lambassade dHaiti Santo Domingo et le Ministre hatien des Affaires Etrangres ont galement jou un rle important dans laboutissement du dossier jeune tudiante qui tait pleine de vie et de futur. De mme, dans un geste trs mouvant, les parents du meurtrier se sont approchs de Mme Lindor pour lui prsenter leurs condolances.

PAGE 8

Page 8 Mercredi 12 Dcembre 2012 JOYEUSES FETES Liste des PLANS: ROUTER WI-FI 3GROUTER ENTERPRISE Prix de l'appareil 4,000 Gdes. Frais mensuel seulement 4,000 Gdes /mois, avec une Capacit de 30 GB; 0.6 Gdes/MB pour tout dpassement de capacit. ROUTER UNLIMITED Prix de l'appareil 4,000 Gdes. Frais mensuel seulement 8,000 Gdes /mois, avec une Capacit illimite et une vitesse maximum. Liste des PLANS: D-COM 3G D-COM 3G P L A N F r ai s m e n s u e l ( Gdes) D at a gr at u i t ( M B ) T e m p s d u t i l i s at i o n P o u r e n r e gi s t r e r d e p l an L a pt op E a s y 0 0 S e l on l a c a r t e de r e c h a r g e E n v oy e z E as y 152 L a pt op D y n a m i c 480 1, 024M B ( 1G B ) L a f i n du m oi s E n v oy e z L D 152 L a pt op P l u s 800 2, 048M B ( 2G B ) L a f i n du m oi s E n v oy e z P l u s 152 L a pt op I l l i m i t 1, 400 I l l i m i t ( Vitesse maximum) 30 j ou r s E n v oy e z L U 152 L a pt op G a l a x i e 1, 400 7, 168M B ( 7G B ) 30 j ou r s E n v oy e z L G 152 L a pt op P r s u m e 2, 000 12, 288M B ( 12G B ) 30 j ou r s E n v oy e z L P 152 L a pt op S t u de n t 320 1, 024M B ( 1G B ) L a f i n du m oi s C on t a c t e z l e s S h ow r oom s Pour tout dpassement de capacit, vous paierez 0.6 Gdes/MB sauf pour le Plan Illimit. La NATCOM est heureuse de vous offrir loccasion de cette fin danne, les meilleurs aubaines pour le meilleur service Internet en HAITI. ROUTER Wi-Fi 3G Content Approval Designer Mazard Jacques JrHaiti 08/12/2012Maquette CHRISTMAS PROMOTION (D-COM 3G and ROUTER WI-FI 3G)Board of Directors Language Approval

PAGE 9

Mercredi 12 Dcembre 2012 Page 9 TV AFRICAN BOUQUET Your Roots. Our Channels.With ABO, you can watch:rrfn ntb rrnffnf bnfn bf Requires additional $10/mo International Basic package. All prices, packages and programming subject to change without notice. Local and state sales taxes may apply. Programming is available for single-family dwellings located in the continental United States. All DISH programming, and any other services that are provided, are subject to the terms and conditions of the promotional agreement and Residential Customer Agreement, which is available upon request. Hardware and programming sold separately. A second dish antenna may be required to view both International and American programming. All services marks and trademarks belong to their respective owners. 2012, DISH L.L.C. All rights reserved.1-866-267-7805 rwww.dishafricantv.comf ntbff r Pan-African Bouquet $19.99/mo.

PAGE 10

Page 10 Mercredi 12 Dcembre 2012 PUBLICITE ( entre le Groupe VIETTEL et la Banque de la Rpublique dHaiti (BRH). Cette Compagnie est la toute premire utiliser principal de transmission. NATCOM a actuellement dans tout optiques, couvrant 95 pour cent de lespace gographique du territoire national. parvenir implanter linfrastructure de offrant une stabilit haute vitesse et une connexion de haute qualit. Ces avantages se sont matrialiss Gouvernement Hatien en ce qui a trait la performance du systme de connexion offert par la NATCOM lors de la tempte tropicale Isaac qui a frapp Hati le 24 Aot 2012 causant de grandes pertes dans lagriculture et dtruisant la plupart des rseaux de tlcommunications. A en croire, le systme de vidoconfrence du gouvernement instaur par NATCOM fut, pour le prsident Michel Joseph Martelly, lunique moyen de communiquer en temps rel avec les agents de secours travers tout le pays et, le gouvernement dHati, exprim ses sincres remerciements la NATCOM pour sa contribution au pays. Le systme haute dfinition de vidoconfrence entre le Palais Prsidentiel et les vingt (20) points de contact y compris les bureaux du gouvernement, des ministres gratuitement au gouvernement par la NATCOM. Grce son rseau dinfrastructure a permis la NATCOM d tre la seule entreprise capable de fournir une gamme de services travers tout le pays dont le service toutes les provinces Pour la premire fois en Hati, les services 3G Internet mobile sont disponibles au niveau national. Cela permet chaque rsident, mme dans les zones les plus loignes du Pays davoir accs au Service dInternet de qualit suprieure haut dbit. Avec un rseau dinfrastructure durable, NATCOM possde trois passerelles de connexions internationales dune capacit de 3.5 Gbps, ce qui a port la capacit totale dHati 4,5 Gbps, alors quelle ntait de lordre d 1Gbps avant que la compagnie eut lanc ses services dans le pays en Septembre 2011. La socit est galement devenue un fournisseur de connexion majeure pour dautres sources de services Internet (ISP) en Hati, essentiellement en liminant les congestions de bande passante internationale, et en amliorant la vitesse moyenne daccs de 2 3 Mbps des centaines de Mbps pour rpondre aux besoins de lutilisateur et aux exigences de lentreprise. Avec ltablissement dun rseau sous-marin cbl, la NATCOM construit ses propres points de ventes et canaux de distribution. Lquipe de vente et ses collaborateurs sillonnent les rues, pour offrir et introduire ses services/produits aux particuliers. Ce type de vente directe a gnr de multiples emplois et des revenus stables pour 7,000 personnes. De manire significative, ce modle de vente, sous-estim pendant un certain temps par dautres entreprises concurrentes en tlcommunications, connait maintenant un grand essor. Cela sest traduit par la multiplication de dizaines de milliers demplois, contribuant ainsi lamlioration des conditions de vie dune grande partie de la socit hatienne qui se rcupre et se stabilise aprs les soubresauts de la catastrophe naturelle dnomme Isaac. La NATCOM, un an aprs avoir officiellement lanc ses services le 7 Septembre 2011, dispose aujourdhui du plus grand rseau dinfrastructures en Hati. Ses stations mobiles sont 1.5 fois plus lev que ceux du deuxime oprateur en terme dinfrastructures, do lextension de sa couverture mobile et du service Internet jusquaux rgions montagneuses les plus recules du Pays. NATCOM: un consortium entre le Groupe Viettel et la Banque de la Rpublique dHati.

PAGE 11

Mercredi 12 Dcembre 2012 Page 11 LES PETITES ANNONCES 10 dpartements dtudes Licence en : Gestion dEntreprise Conception et Excution de Projet Economie et Finance Sciences de lEducation Sciences Comptables Relations Internationales Gouvernance Informatique de Gestion Relations Publiques Sminaire en Angle Delmas 75 et Impasse Hrard # 3, Port-au-Prince, Hati, W.I. Par courriel: c.f.d.e.delmas@gmail.com Par tlphones : (509) 2246-1425 \ 3555-1575 2513-3726 \ 3767-1575 \ 3444-2001 LIBERTE EGALITE FRATERNITE REPUBLIQUE DHAITI Le Tribunal de Premire de Premire Instance de Port-au-Prince comptemment runi au Palais de Justice de cette ville, a rendu en audience publique et en ses attributions civiles de divorce le jugement suivant : PAR CES MOTIFS, le Tribunal, aprs examen et sur les conclusions du Ministre du dfaut, dclare fonde la dite action, admet en consquence le divorce de la dame Gladys MYRTHYL davec son poux Jol JEAN pour injures graves et publiques, Prononce la lEtat Civil de Ption-Ville de transcrire dans ses registres ce destins, le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la capitale sous peine dommages intrts envers les tiers sil y chet, commet lhuissier Clerbrun Ainsi jug prononc par nous, Me Chavanne ETIENNE, juge en audience civile, ordinaire et publique du vendredi quinze Juillet deux mille onze, en prsence de Me SaintAnneau NORZ Substitut du Commissaire du Gouvernement prs le dit Tribunal avec Il est ordonn etc. En foi de quoi etc. Me Luc Sainvilio, Avocat LIBERTE EGALITE FRATERNITE REPUBLIQUE DHAITI PAR CES MOTIFS, le Tribunal aprs examen, le Ministre Public, entendu maintient le dfaut octroy contre la le divorce le sieur Joshua Wade Pittman, davec son pouse Dinah W. Henry pour injures graves et publiques. Prononce de Port-au-Prince, de transcrire sur les registres ce destins, le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la capitale sous peine de dommages intrts envers les tiers sil y chet. Commet AINSI JUG ET PRONONC, par nous Me. Chavannes ETIENNE, juge en audience civile ordinaire et publique du vingt six Juin deux mille douze, en prsence de Me. Widner THEANO, Substitut du Commissaire du Gouvernement dy prter main forte lorsquils en seront lgalement requis. AINSI SIGN, Me Chavanne ETIENNE et Fabiola LOUIS CHARLES LIBERTE EGALITE FRATERNITE REPUBLIQUE DHAITI Le Tribunal de Premire Instance de Port-au-Prince comptamment runi au Palais de Justice de cette ville, a rendu en audience publique et en ses attributions civiles de divorce le jugement suivant : PAR CES MOTIFS, le tribunal aprs examen, sur les conclusions conformes du Ministre Public, accueille laction du requrant pour tre juste et fonde maintient le fonde la dite action ; admet en consquence le divorce du sieur Poto Jean Marais davec son pouse ne Michena Surin pour injures graves et publiques aux torts de lpouse. de lEtat Civil de la Section Est de Port-au-Prince, de transcrire sur les registres ce des tins, le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la capitale sous peine de dommages intrts envers les tiers sil y chet ; com Ainsi rendu de nous, Me Jacques Hermon Constant juge en audience civile ordinaire et publique du mercredi quatorze Novembre deux mille douze en prsence de Me Jean Claude DABREZIL Substitut du Commissaire du Gouvernement de ce ressort Il est ordonn etc En foi de quoi etc .. Me Luc Sainvilio, avocat LIBERTE EGALITE FRATERNITE REPUBLIQUE DHAITI PAR CES MOTIFS, le Tribunal, aprs examen et sur les conclusions du Ministre du dfaut, dclare fonde ladite action, admet en consquence le divorce du sieur Cedieu CEUS davec son pouse Edna PASCAL pour injures graves et publiques, prononce de lEtat Civil de la Section Sud de Port-au-Prince de transcrire dans ses registres ce destins, le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quoti diens sditant la capitale sous peine de dommages intrts envers les tiers sil y chet, compense les dpens. Ainsi jug et prononc par nous, Jacques Hermon Constant, juge en audience civile, ordinaire et publique du mercredi dix-neuf Janvier deux mille onze, en prsence de Me. Jean Claude DABREZIL, Substitut du Commissaire du Gouvernement de ce ressort Il est ordonn tous huissiers sur ce requis de mettre le prsent jugement excu en seront lgalement requis. susdits. Ainsi sign : Jacques Hermon Constant et Raymond Homre. LIBERTE EGALITE FRATERNITE REPUBLIQUE DHAITI Le Tribunal de Premire Instance de Port-au-Prince comptamment runi au Palais de Justice de cette ville, a rendu en audience publique et en ses attributions civiles de divorce le jugement suivant : PAR CES MOTIFS, le Tribunal aprs examen, le Ministre Public entendu, dclare fonde la dite action, admet en consquence le divorce du sieur Willy Joseph davec son pouse ne Lisette Joseph pour injures graves et publiques aux torts de lpouse. Prononce la dissolution des liens matrimoniaux existant entre les dits poux ; ordonne ce destins, le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la Capitale sous peine de dommages intrts evers les tiers sil y prsent jugement ; compense les dpens. Ainsi jug et prononc par nous Marleine Bernard DELVA juge en audience civile ordinaire et publique du jeudi vingt et un Juin deux mille douze en prsence de Me. Elyse Louis Substitut du Commissaire du Gouvernement de ce ressort et avec lassistance du Il est ordonn etc En foi de quoi etc Me Luc SAINVILIO, Avocat

PAGE 12

Page 12 Mercredi 12 Dcembre 2012 LIBRE PENSER coopration cre trop de dpendance, trop de perversion. Chers amis lecteurs, au point o lon en est actuellement, nul ne peut nier que seule ladoption de nouvelles valeurs peut nous sauver de la chute vers le fond. En y pensant, je me suis retrouv face lune de ces chroniques dans laquelle je partageais avec vous mes ides sur la discontinuit. Je men amis denfance, chaque fois que lon discutait, insistait sur la rupture avec le pass, sans se rendre compte que cela faisait maintenant plus de 208 ans que nous aurions d rompre avec un pass qui ne fait que sterniser, modulant les discours de nos hommes politiques et sans jamais servir de point de dpart vers un futur mieux organis. Et, nous sommes rests ancrs dans vouloir dire maintenant rompre avec le pass ? Ne sachant passer dun stade stable lautre. Cest donc cette dynamique qui nous force rester passifs chaque fois que nous croyons provoquent trop de malheurs. Les milieux dynamiques sont trop complexes tudier, leurs comportements sont trop imprvisibles. Dans le cas des socits humaines, les les contrler. Certains autres pays, tels le ntre, ont voulu essayer de lignorer. Ils sont alors tombs dans le pige de la des pays amis dHati pour sortir du trou. Cela nest possible que si nous arrivons comprendre limportance de la rupture. puisque le micro cosmos nous est presquinconnu, nous ne nous faisons une ide claire que de la ralit continue. Nous ne nous sentons confortable que dans des tats de continuit, ceux qui ne nous forcent aucunement avoir rechercher le point dquilibre tout moment. Le chaos peut lui-mme constituer une situation de continuit confortable. Vous navez qu regarder notre tat, ltat de dlabrement du pays. Ce qui est encore pire cest la perversit de la complaisance de lHatien, malgr la misre de la grande majorit de ses compatriotes, malgr la crasse dans laquelle il volue. La fragmentation sociale existante dans notre cher petit pays, provoquant dsquilibre et ruptures est justement ce qui nous empche de faire de ce pays un coin o il fait bon vivre. Hati est trop riche pour tre aussi pauvre, sacharne-t-on dire ces derniers temps. On peut le croire mais la richesse la plus vidente peut ntre que le lest qui entrane ce pays vers les profondeurs abyssales de la misre si nous ne ragissons pas temps, pour corriger ces erreurs, ces failles, causes de dysfonctions, de ruptures. Oscar Germain germanor2005@yahoo.fr Dcembre 2012 Hati est trop riche pour tre aussi pauvre. Chres amies lectrices et chers amis lecteurs, il y a de ces mots, qui, quoique lon fasse, reviennent frapper lesprit, pour interpeller la conscience (lorsquon a la chance den avoir. Et dans notre cher petit pays, il me semble que de moins en moins dindividus jouissent de ce privilge, celui davoir une conscience et de vouloir couter ses conseils). la fragmentation sociale ou politique et, dans plusieurs autres cas, cest le dsquilibre. Cest aussi labandon, la sparation, la dsunion, la manipulation grossire du pouvoir. Labus de pouvoir, si frquent chez lHatien. Il y a cependant une multiplicit de cas dans lesquels lutilisation de la notion de tout bon vre fwa sa a Srieusement. Rompre avec un pass de dsquilibres, dingalits. Pour montrer cet aspect, jai Hati est trop riche pour tre aussi pauvre tendance dans nos relations internationales. Elle a t verbalise dans plusieurs contextes, lors de runions aussi bien formelles quinformelles. La dernire, lors de cette petite rception de lAMCHAM la rsidence prive de lAmbassadrice actuelle des Etats-Unis en Hati. Un discours intressant que jaurais Des relations bases plutt sur la rencontre des ides de transformation de la socit hatienne que sur lassistanat. La on entend les voix de Jacqueline Scott, de Lucien Lemoine, de Franktienne semblant commenter les diverses images crans. Des images ponctues dune musique qui secoue. Est-ce cela la nouvelle posie hatienne ? En se promenant dans la ralit qui est devenue la ntre, on peut rpondre par activits du Festival Quatre Chemins qui se droulent sur des de Lima. Cependant notre attention a t encore retenue spcialement par le documentaire, Les Dports (Deported), des ralisatrices Rachle Magloire et Chantal Rgnaud et prsent en premire le mardi 4 Dcembre. Les Dports, un sujet trs vaste qui se veut surtout Il prsente ces Dports, treize au total, des compatriotes qui rsidaient lgalement aux Etats-Unis ou au Canada et qui aprs avoir enfreint la loi, et avoir purg une peine de prison considrent comme encore plus dure : leur dportation en Hati. Leur pays dorigine mais quils ne connaissaient pas, nous racontent-ils, dont ils ne parlaient pas la langue, dont ils ignorent le systme et o ils ne retrouvent que des parents avec qui ils navaient gard aucun contact et qui les considrent Dailleurs ces parents, qui ont t visits par les se sont vite lasss et ont cess aprs un certain temps denvoyer de largent. Quant au dport qui se dbat dans le cauchemar des quartiers populaires de la capitale hatienne, il en est quitte pour de petits boulots peu rmunrateurs, devenant lobjet avec ces dports, ceux qui apparaissent dans le documentaire. Ils se sont prts de bonne grce aux questions du public. Voici quelques-unes des remarques les plus importantes avoir t faites : La majorit des Hatiens ont un parent avoir t dport ; Il y a beaucoup de dports avoir russi refaire sa vie en Hati ; La stigmatisation des dports est le produit dune absence dinformation ; Un dport ne peut pas retourner pourrait lui accorder une haute autorit amricaine ; Jusqu date aucun dport na t autoris retourner dans le pays do il a t dport. Un seul point positif : le dport nest pas gard en prison son dbarquement en Hati comme autrefois alors mme quil a dj purg sa peine. Le Juge Claudie Gassant prsent dans lassistance, a en permettant la personne dporte sous leffet de la Loi son pays dorigine o il navait commis aucune effraction. Depuis cette mesure ordonne par le Commissaire Claudie Gassant, le dport est maintenant, une fois dbarqu, conduit la DCPJ, en Hati, pour prise de ses empreintes et cest tout. des assassins. Mais il y a de grands criminels aussi parmi eux. Toutefois le public na pu savoir dans ce documentaire combien de personnes ont t dportes depuis lexistence criminels arrivs ainsi sur nos ctes, combien ont continu leurs activits en violation des lois hatiennes. Rien na t dit non plus sur les crimes qui leur ont t reprochs. Le Documentaire se veut un lment pour susciter la dans notre pays. Les ralisatrices ont le mrite davoir pu retrouver quelques un de ces compatriotes dont la majorit considrent subir une injustice. Hati na aucune responsabilit, ont-ils dit. Cest ladministration amricaine qui a dcid de nous punir Mais cet avis nest pas partag par tous les dports prsents. Lun dentre eu sest plutt considr heureux davoir t dport Sur le groupe de 20 personnes qui taient avec lui dans le gang, 17 sont mortes au combat et les trois autres o je suis. Jai donc t un chanceux Elsie Ethart (

PAGE 13

Mercredi 12 Dcembre 2012 Page 13 HAITI, QUEL DEVELOPPEMENT 2012, lAgence europenne de lenvironnement (AEE) a publi le chiffre de 17,5 % entre 1990 et 2011 ; la France a annonc avoir rduit ses missions de 12 % en 2011 par rapport 1990. Pourtant les missions mondiales de gaz effet de serre continuent daugmenter chaque anne. En effet, les missions des pays en dveloppement, non soumis au protocole de Kyoto, ont doubl sur la priode. de comptabilisation des missions, les pays en dveloppement ont mis, en 2010, 40% de plus que les pays industrialiss maximum la hausse des tempratures moyennes la surface de la plante lhorizon 2100 est loin dtre atteint, alors que cest lobjectif premier de la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC). Depuis 2007, les Etats signataires de la CCNUCC cherchent obtenir un accord global contraignant. Lobjectif est un accord qui assigne aux quelque 200 Etats signataires de la CCNUCC des objectifs contraignants de limitation de leurs missions de gaz effet de serre (GES), alors que le protocole dvelopps. En dcembre 2007, la confrence de Bali (Indonsie) a adopt le Plan daction de Bali qui encadrait les ngociations pour prolonger la lutte contre les changements climatiques aualors lchance des ngociations 2009. Malheureusement, en 2009, la confrence de Copenhague sest solde avec ladoption daccord de Copenhague, dont la seule avance notable fut de au niveau prindustriel, prcisant ainsi lobjectif principal de la CCNUCC Cet objectif qui prendra une valeur lgale lanne daprs la confrence de Cancun (Mexique). Et nous voil arriv la confrence de Doha. Pour une meilleure comprhension, nous allons passer en revue les principaux points de laccord obtenu tels que prsents dans ldition du Monde du 8 dcembre 12.2012 : 1. Acte II du protocole de Kyoto La seconde priode dengagement, aprs la premire er janvier 2013 au 31 dcembre 2020. Elle concerne lUnion europenne, la Croatie et lIslande, et huit autres pays industrialiss dont lAustralie, la Norvge et la Suisse, soit 15 % des missions globales de GES dans le monde. 2. changement climatique Le texte de Doha presse les pays dvelopps annoncer de nouvelles aides financires quand les et soumettre au rendez-vous climat de 2013 Varsovie les informations sur milliards de dollars par an dici 2020 3. Rparation pour les pertes et dommages causs aux pays du sud par le rchauffement A Varsovie, des arrangements institutionnels, comme un mcanisme international, seront dcids pour soccuper de la question des pertes et dommages lis aux impacts du changement climatique dans les pays en dveloppement particulirement vulnrables Ce point a t trs disput entre les pays du Sud, qui sestiment victimes des actions du Nord ayant drgl le climat, et les Etats-Unis, qui craignent quun mcanisme ne mne un jour des actions en justice et ne veulent pas dbourser plus que ce qui a dj t prvu dans les divers accords de lONU sur le climat. 4. Vers un accord global et ambitieux en 2015 un protocole, un autre instrument juridique ou un accord ayant force juridique la confrence de lONU prvue en 2015 pour une entre en vigueur en 2020, et rappelle lobjectif de Contrairement au protocole de Kyoto, cet accord ne concernera pas que les nations industrialises mais tous les pays, y compris les grands mergents et les Etats-Unis. Un texte devant servir de base pour les ngociations doit tre disponible avant mai 2015 et laccord de Doha accueille favorablement la proposition du secrtaire gnral de lONU Ban Ki-moon de runir les dirigeants mondiaux en 2014 sur cette question. Bernard Ethart Doha, encore une dception Le samedi 8 dcembre, alors que les ngociations de Doha sur la lutte contre le changement climatique tranaient en longueur et avaient dj plus dune journe de retard sur le calendrier prvu, le prsident de la confrence, lEmir du Qatar Abdullah bin Hamad Al-Attiyah, est mont la tribune et a adopt, en rafales, la srie de textes en discussion depuis, Cette confrence de Doha devait notamment donner naissance la seconde priode du protocole de Kyoto, seul outil engageant les pays industrialiss rduire leurs gaz effet de serre (GES), mais dont la porte serait essentiellement symbolique. Elle ne concernerait en effet, aprs le dsistement du Japon, de la Russie et du Canada, que lUnion Europenne et lAustralie, soit uniquement 15 % des GES globaux. Depuis 2007, les Etats signataires de la ConventionCadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques ( CCNUCC ) cherchent obtenir un accord qui assigne aux quelque 200 Etats signataires de la CCNUCC des objectifs contraignants de limitation de leurs missions de GES. Mais pour bien comprendre les enjeux, il nous faut peut-tre remonter un peu plus haut, 1992. 1992 cest en effet le premier sommet de la terre Rio de Janeiro (nous avons ft cette anne Rio + 20) ; cest au cours de ce sommet qua t cre la CCNUCC. La prochaine tape de la lutte contre les changements climatiques fut la signature, en 1997, du Protocole de Kyoto qui assignait des objectifs contraignants de limitation de leurs missions de GES, mais seulement 38 pays dvelopps. Mais il a fallu attendre que la Russie ratifie le protocole de Kyoto, en fvrier 2005, pour que le protocole entre en vigueur. Lobjectif global tait de rduire, lhorizon 2012, les missions de gaz effet de serre de 5,2 % par rapport ou encore une stabilisation pour la Russie. Si on en croit les statistiques regroupes par le Rseau Action Climat (RAC), la plupart des pays dvelopps membres du protocole auront respect leur objectif pour 2012. On ne parle videmment pas du Canada, qui a annonc vouloir quitter Mais en 2010, les missions de lUnion Europenne des 15 Le Festival de lAmiti sest termin dimanche Jacmel. Ctait la premire dition et ce fut un succs, la population ayant rpondu prsente aux nombreuses activits. Celles-ci se droulaient partout dans la ville: Place artistes, tandis que des crans gants permettaient au public trs nombreux de suivre les moindres tapes du concert. aucun problme. On a aussi pu voir que la Reconstruction Il se passe quelque chose sur le wharf de Jacmel. Le Port est en plein ramnagement. Une muraille casse-vagues lEspace Nader, ce dernier un de ces halls du quartier historique de Jacmel et fraichement restaur par lartiste Ronald Mevs. Les activits ont t lances le mercredi 5 dcembre avec un Cocktail Inaugural lhtel Florita, le sige du Festival. Au programme: Projection de films (MOLOCH TROPICAL de Raoul Peck, MACPHERSON de Martine Chartrand, DONOMA de Djinn Carrenard, Wch Nan Soly de Patricia Benoit, Tap Tap de Claudel zaka cheri, Manno Charlemagne + Konviksyon de Frantz Voltaire, Une trange cathdrale dans la graisse des tnbres de Charles Najman, La Rn Soly de Frantz Voltaire, Bon Dye Bon de Arnaud Robert, Le Dernier Magloire et Chantal Regnault, Mario BENJAMIN dIrne Lichtenstein; des Expositions dArt actuel Hatien Ronald Mevs et Killy et une varit de concerts Carlton Rara, Princess Eud, Thurgot Theodat, Mark Mulholland et pour clturer les activits un Grand Concert avec Luc Mervil, Joel Ferron, Yohann, Princess EUD, Jean Bernard Thomas, Rebel Layonn, Hot Men, Jenny Mezile (danse) CIRQUE KREYOL, Thurgot Thodat, Welele Ctait Place Toussaint Louverture o une scne immense a t dresse pour accueillir les espaces varis (Salle Lumire de la Fondation Voie Lacte, ou sur une Scne publique, Place Toussaint Louverture). Il ne faut pas oublier non plus les spectacles de rue avec comme interprte Factory Art Dance Theatre, Troubadour La Soire Clie Lamour, Hommage aux Femmes, un grand concert Micheline Laudun Demis avec comme artistes invits Jeny Mezile et Princess accueilli des enfants de tous ges, des tout petits pour des lexposition de leurs oeuvres dart, des bijoux fabriqus partir du verre. Exposition avec une autre exposition, celle des photographies de Taino. Le Festival de lAmiti Jacmel 2012, premire Edition est une initiative de la Fondation Mwm avec le concours de lUnion europenne, le Fonds europen de Dveloppement, la Confdration Suisse et la Mairie de Jacmel. Ce Festival a cr une grande animation dans Jacmel et le public a rpondu en grand nombre, assistant aux diverses manifestations. Les places publiques et la ville avaient t soigneusement nettoyes pour accueillir le public en gnral et les visiteurs en particulier. Mme les motocyclistes, gnralement un grand embarras dans Jacmel, semblaient avoir compris limportance de lvnement en se comportant un peu mieux. LEdH (lectricit) elle aussi avait compris en assurant une distribution encore plus rgulire du courant. Toutefois la Grande Prison la Place Toussaint Louverture et en se promenant dans les diverses petites rues de la ville historique. Quant au March, en face de lEglise St Philippe et St Jacques toujours en attente dune restauration, comme lest aussi lHtel de Ville de Jacmel, il reste aussi sale que dhabitude. Festival ou pas, les montagnes de dtritus samoncelaient rpandant leurs odeurs nausabondes. O est la municipalit? Par contre la Police tait au rendez-vous, partout assurant un contrle minutieux et aucun incident majeur na eu lieu qui serait venu troubler la paix et latmosphre du Festival. Les touristes taient trs nombreux, se promenant tranquillement dans la ville, allant dun point lautre sans est en train dtre rige tout au long de Congo Plage et on a commenc la chasse aux constructions non conformes larchitecture gnrale de la ville. On dit que vingt millions de dollars auraient dj t dbloqus pour des projets dont le prochain agrandissement de laroport Les Jacmliens semblent patients mais souhaitent quand mme que les choses aillent un peu plus vite. Elsie Ethart Lanimateur et chanteur hatiano-canado-qubcois Luc Melvil qui a men dune main de matre le spectacle chants et danses du samedi 8 dcembre Place Toussaint Louverture Jacmel Le sculpteur et rnovateur du quartier historique de Jacmel,

PAGE 14

Page 14 Mercredi 12 Dcembre 2012 HORIZONTAL 1. Commune de la Grande Anse 2. Agence amricaine de renseigenment Actinium 3. Cobalt Deuxime plus grande ville du dpartement du Nord 4. Indium Conjonction Disque 33 tours 5. Admets Tronc darbre 6. Dpecer 7. Noyau atomique 8. Pronom Existes. VERTICAL 1. Calamit 2. Science qui recherche des modles chez les plantes et les animaux 3. dieu du soleil Liquides organiques extrait des tissus vgtaux ou animaux 4. Article Aluminium 5. Rfrences 6. Hurlement 7. Quotidien de demi-format 8. Btons de commandement. ABRICOTS CIA#R#AC CO#LIMBE IN#ET#LP DIS#ECOT EQUARRIR NUCLEIDE TES#S#ES Visitez Haiti en Marche sur Internet au www.haitienmarche.com SCRABBLEArrangez les sept lettres ci-dessous pour former un mot franais Solutions de la semaine passePROHIBE S R N E G N O Solutions de la semaine passe:Solutions de la semaine passe: LES JEUX DE BERNARDAllez de CLONUS FRELES en utilisant des mots du vocabulaire franais, et ne changeant quune lettre par ligne.Mots Crois sAfrique du Sud Algerie Angola Chad Congo Cote dIvoire Gabon Ghana Libye Maroc Mauritanie Nigeria Sierra Leone Somalie Soudan Tunisie ZambieHABITS HABITE HABILE LABILE LABIEE LABIES LUBIESCLONUS FRELES J Z N R W R G D C H A D C E O W Y I H J X N U E H P I E I L A M O S R N S C O N G O N W U I D O G J L S A C A D O N L E T A H L O T E V Q O I L A J L R J U I A W B B A L M A G Q D D R M A Y R O M R I E P T A U G E R G S R T G R Z M N A T E N F O E I S I N U T M I A C H W N I G E R I A S dun million et demi de personnes en situation dinscurit alimentaire svre. Le Gouvernement reste convaincu que des interventions supplmentaires doivent tre opres dans certaines rgions du pays demeurant encore prcaires, suite au passage de ces intempries et entend en ce sens prendre toutes les dispositions ncessaires pour Le Fonds des Nations Unies pour la population (Unfpa) a prsent un rapport sur la relever pour faire en sorte que tout le monde soit capable dexercer ce droit. Il suggre aussi des mesures que les autorits nationales et les organisations internationales peuvent prendre pour donner tous le pouvoir et les moyens de dcider librement combien denfants quil veut avoir. personne et dveloppement disposition de tous les habitants des pays en dveloppement rduirait le cot des soins femmes, aux familles et aux communauts de par le monde. Le rapport poursuit quil faudrait 4, 1 millions de dollars par an pour rpondre aux souhaiteraient participer mais ny ont pas accs actuellement. cette rencontre, a indiqu quil faut tout prix maitriser la croissance de la population hatienne. Si nous ne prenons pas de mesures pour rduire la croissance, en 2030 nous aurons une population de plus de 15 millions dhabitants que nous ne serions pas en mesure de soutenir avec notre faible capacit de production a-t-il fait remarquer. impossible, do limportance de faire un choix a-t-il conclu. HPN prsum contre Me Josu Pierre-Louis Le juge dinstruction Joseph Jedilien Fanfan a entendu jeudi, pendant environ 5 heures dhorloge, Marie Danielle Bernadin qui accuse le prsident du Conseil Electoral Permanent (CEP) Me Josu Pierre Louis de On ne sait pas comment sest droule la sance daudition, mais il sagissait pour la victime prsume dapporter des lments dinformations pour tayer les accusations portes contre Mr Pierre-Louis. En sortant du cabinet, Mlle Bernadin qui a vit la meute de journalistes prts lassaillir de questions et sest voile la face pour ne pas se laisser photographier ni Alors que Danielle Bernadin rpondait aux questions du juge instructeur, le ministre de la justice, Me Jean Renel Sanon, effectuait une visite-clair au palais de justice. Selon Me Andr Michel, lun des avocats de mademoiselle Bernardin, il ne pouvait sagir que dune manifestation de solidarit gouvernementale lendroit de Me Josu Pierre Louis et dune tentative dintimidation. Ce que le ministre a ni. Hati en Marche Port-au-Prince Miami th LIBERTE EGALITE FRATERNITE REPUBLIQUE DHAITI Il est port la connaissance des intresss que le tribunal de premire instance de la Croix des Bouquets a admis le divorce de la dame Locita Dorvil davec son poux Wilson Martial et prononc la dissolution des liens matrimoniaux ayant exist entre eux, son plein et entier effet, conformment la loi rgissant la matire.Port-au-Prince, le 25 Fvrier 2011 Me. Luc SAINVILIO, Avocat LIBERTE EGALITE FRATERNITE REPUBLIQUE DHAITI PAR CES MOTIFS, le Tribunal aprs examens ; le Ministre Public, entendu, maintient le dfaut octroy contre la dfenderesse la susdite audience prcite ; pour sieur Erkil Ceran, davec son pouse Lucitanie Mondsir pour injures graves et publiques. Prononce la dissolution des liens matrimoniaux existant entre les dits poux ; Ordonne ce destins, le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans lun des quotidiens sditant la Capitale sous peine de dommages intrts envers les tiers sil jugement ; compense les dpens. AINSI JUG ET PRONONC, par nous Me. Chavannes ETIENNE, juge en audience civile ordinaire et publique du vingt six Juin deux mille douze, en prsence de Me. Widner THEANO, Substitut du Commissaire du Gouvernement de ce ressort et avec IL EST ORDONN, tous huissier sur ce requis de mettre le prsent jugement en seront lgalement requis.susdits.Ainsi sign, Me Chavannes ETIENNE et Fabiola LOUIS CHARLES.LIBERTE EGALITE FRATERNITE REPUBLIQUE DHAITI Extrait des minutes du greffe du Tribunal de Premire Instance de Port-au-Prince. PAR CES MOTIFS : Le Tribunal, aprs dlibration et sur les conclusions du ministre publique, accueille laction de la requrante pour tre juste et fonde ; main dclare fonde ladite action ; admet en consquence le divorce du sieur Jean Donald PAM PHILE davec son pouse ne Marie Gina PIERRE pour incompatibilit de caractres ; Prononce la dissolution des liens matrimoniaux existant entre les dits poux ; Ordonne ce destins le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera publi dans l un des quotidiens sditant la capitale sous peine de dommages-intrts envers les tiers sil y chet ; compense les dpens vu la qualit des parties ; commet lhuissier Frisner SAINT Rendu de nous, Jacques Hermon CONSTANT, juge en audience civile ordinaire et publique du mercredi vingt huit Novembre deux mille douze, en prsence du Substitut du Il est ordonn ..etc En foi de quoi etc Ainsi sign .etc Fait Port-au-Prince le 2012 Me Jean Michel SANTHER

PAGE 15

Mercredi 12 Dcembre 2012 Page 15 TI GOUT PA TI GOUT avk Jan Mapou 25 desanm ap pwoche. 25 desanm tonbe do pou do ak dat ti Jezi te ft. Lakay se te konn gwo ft wi, nou sonje! Nou sonje jan sa te bl! Nou sonje lakay ft nwl se ft legliz, ft lanmou, ft rekonsilyasyon. Nan epk sa-a tout fanmi ki gen mon nan prizon kit se pou vol, movezaf osnon politik yap tann prezidan peyi-a ki pral bay amnisti, lage prizonye vin pase nwl ak fanmi yo. Lekl lage, tout timon anvakans. Vakans Nwl. Tout legliz yo dekore. Monp, Chfr ak Mam nan legliz ak lekl katolik yo ap f aktivite moute-desann. Ti Jezi bougenvilye, woz wouj, woz woz, woz blan, kanasyon... Gade non, anndan legliz yo se lafrech, youn pafen lansan natirl ki mete lajwa nan k tout mon... Anfannk ap retire pousy sou lotl ; wb monp byen repase, nap lotl kase an 4, byen vlope pou lanms minui 24 desanm. Nan epk Nwl, tout mon ki gen kont, rekonsilye. Se vwazen ban-m nouvl-ou vwazin; monkonp kap mande makom kijan vye k-a ye. Yon ap pote pou lt ti bl bouyon reveyon nan lavy epi nan denmen 25 desanm yo pataje lik ak tranch bonbon. Jou Nwl, se jou timon gen libte pou yal vizite granm, al bobo marenn yo, parenn yo, matant ak grandt nan katye-a. Yo svi yo lik ak bonbon. Se epk, timon kou granmon konn sou kou pipirit tank yo bw lik anizt osnon kremas. Timon yo f bl fannal ; yon pi bl pase lt. Fannal se youn karakteristik nwl lakay. Nan pwen nwl san fannal. Se kilti pa nou. Yo f yo ak katon. Yo dekoupe katon-an ak biren osnon moso jilt chandra, f bl desen; yo kouvri yo ak papye koul. Yo mete balenn osnon bouji anndan fannal yo pou klere desen yo. Timon ki pi entelijan mete ti anpoul chita sou tt youn t pou yo rechaje-l. Gen tout kalite motif fannal. Gen legliz. Gen pal. Gen ki gen fm zwazo, gen ki bl tikay ak achitekti jinjbrd. .. Anfen-anfen timon yo itilize imajinasyon yo pou yo dekore devan pt lakay yo osnon katye kote yo rete-a. Epitou, se gwo konpetisyon wi. Gen ki f bonjan ti monnen tou nan vann fatal, yo vann fanal yo bay lt ti zanmi osnon bay touris l touris te konn debake nan Bisantn Ptoprens. Deb Lali ale-retounen Petyonvil se tankou yo, ti radyo yo sou kote yo, yap mache monte-desann, yap rele Viv Nwl anba youn plidetwal-alimt Bengal Gwo kout peta kap pete an repondonng pou kenbe tout mon doubout, je louvri ak youn chante minui kretyen yap fredonnen san fen ki gaye nan l-a nan tout estasyon radyo. Viv Nwl on. Osid reprann Viv Nwl Gendel, l tt yo cho, gwg yo pran ch ak lik osnon tranpe bwa kochon, bouch konn chape, betiz tonbe, nou konprann! Men, pa p! granmon yo kanpe la tinfas pou raple yo timon ald. Osnon mete ld nan dezd. youn ti sigart comme il faut. Depi ou pa al tw lwen ou gendwa ret nan katye-a ak ti zanmi-w pou jwe, pou pale, pou medam yo Men detanzantan Lam osnon Lep osnon Grann vin tyeke pou asire pa gen dezd Depi nan fen mwa novanm bl mizik nwl gaye nan tout radyo. Radyo ayisyen ak radyo panyl yo. Nan pwovens panyl yo kouvri tout ti radyo lokal yo ak chante Feliz Navidad Sl lavwa Disid, Louis Dejoie te f mon Okay kado l li te sot Kiba ki te kenbe tt ak radyo panyl yo Tout mon ap chante : Dejwa soti Kiba, sa lpote ? : Youn estasyon radyo! Tino Wosi ap chante nwl malere osnon pitit papa noel ki anvayi tout kay-yo. Kanta pou Septan, depi yo frape Nwl rive kilin kilin kilin men nwl la rive! Menmsi ou kokobe ntale wap leve danse. Devan legliz Lakatedral Okay Difon machann pate f kenken. Gen youn anbyans mizikal ki resevwa tout mon ki pral ms minui. Sou tout areb legliz yo machann yo ap gou sl. Bonjan vyann. Pate feyte. Fonn nan bouch Pou bon, yo bon. Pou fen, yo fen. Mon ki pa ka reziste, achte epi tou kraze kk pate anvan yo rantre legliz la. Gen menm ki bliye si yo te pral pran lakominyon. Latantasyon f yo goute epi yo mande Bondye padon. Men se apre lanms, machann yo f zaf. Granmon yo achte pate agogo pou yal manje ak kafe l yo rive lakay. Yo pote pou zanfan yo, bn yo ak tout rs fanmiy lan. Ms minui nan epk Nwl se youn obligasyon espesyalman pou fanmiy yo. Se youn devwa relijye. Pafwa yo bwote timon yo ak yo. Pafwa tou, yale sl epi, kipiz depi Timon yo souke grann ki prt pou tonbe nan tire kout tt. Malgre yap rale singo, y ap chante minui kretyen byen f, je fmen osnon resite notrep ki tzosye (papa nou ki nan syl-la). Yo konnen Notrep ak woz yo pa k, menm nan dmi. Gen timon malveyan, timon ki gen madichon ki konn tache rad granmon kap dmi yo ak zepenng osnon ak gonm chiklt youn fason l yo pantan, yo kole yon ak ltTimon fwonte sa yo konn pran kk bon sab tou anndan Legliz la. Timon dezd oooo se timon lakay! Men yo obeyisan. Yo karesan. Se pa tmechanste non. Se jwe yap jwe ak Grann. Epk Nwl se lajwa deviv. Bondye nan syl ak tout zany yo, tout sen yo kontan. Lat santi bon! Se pa de ft! Se pa de selebrasyon! Lontan, Ayisyen pa te nan kidnape Ayisyen. Mon pa te konn ap touye mon pou etranje vin foure bouch nan koze nou... Timon te respekte grandt. Granmon te granmon pou yo mache lib-e-lib pou okipe zaf pitit yo, zaf mari yo. Laperz lakrentif, se te zaf awousa kap mache rape valiz mon, lapolis te konn fouke, lage nan prizon. Mwa desanm lakay, l lakay te lakay se epk bonjan frech, bonjan van nan savann Okay peyi mwen Ti labriz byen fre kap soti lilt ak laravin disid kap bwote youn pafen ilan-ilan ak jasmen denui, chatouye plim nen zanmoure ak zanmourz. F freeee! F bon! Granmon yo chita sou galri yap dodinen, kale k yo, youn ti plim poul ap chatouye zry yo, yap kave lodyans. Lavy Nwl timon ap kouri moute-desann, pete petaWoule plidetwal ak alimt Bengal. Jenn gengenn yo nan tout lari ap rele Viv Nwl, ap chante Minui Kretyen Jou 25 Desanm lakay, lontan se lap total. Se youn jounen lafanmi. Yo kuit poul, diri kole ak pwa bonjan gou kokoye. Grenn diri yo kou grenn dyaman kap myanmiyan, listre ak luil doliv. Youn ti diri byen gra. Menm graten-an monte tab, k ap f Bn Menmsi timon yo pa jwenn ni kuis poul, ni blan poulMen, kraze zl poul-la, pye poul-la, kou poul-la, tt poul-la Se pou yo. Yo piye b tab-la, yap pa rs bouch non Se pa suibab non !... Lontan, Lakay, te gen prensip; lep manje ak foucht, ak kouto. Li dekoupe vyann sou li ak mwl la. Grann limenm, bouch fobop, li pa gen dan pou li kraze zoKidonk pati sa-a se pou lzanfan. Timon yo ak tout ji asezonnen-an Poul, diri kole ak pwa wouj se pla nasyonal Ayisyen. Nan tout fanmi ki kapab, se repa sa-a, yo svi 25 desanm. Pa te ko gen poul enpte. Se te elvay nan lakou kote poul ap ponn ze, ze ap f poul ; yo mete yo nan swenyaj pou epk ft tankou nwl ak joudlan. Men adye O! Tan y pa tan jodi. Apre youn tan, se youn lt. Eske tradisyon sa-a toujou lakay? Ayisyen nan dyaspora-a ap dmi-reve bl moman sa yo, yo te konn pase lakay Lakay, fanal toujou f mikalaw Mon yo toujou al ms minui.. Machann toujou ap vann pate devan Legliz. Men pa gen b bouch yo. Reveyon konsonmen-nwl pa travse lantouray ank. Menm timon pa ka jwe ni marl, ni kd, ni kay, ni Kon bann zobop ak laso y ap lanse timon kou granmon. Tonton Nwl pa rive lakay. Li kase tt tounen. Twp miz, twp soufrans. Nan pwen pwovizyon nan dyakout-la pou tout malere sa yo ki pa gen ni kay ni joupa; ki pa gen ni kabann ni zorye. Jounen jodi-a lakay, se rl kay makorl. Kilti nou sou wout pdi kou siyis madou; Tonton Nwl f vwl pou peyi san chapo! Ayisyen nan Miyami kenbe majorite bl tradisyon nwl lakay. Gen pwopriyet kay ki dekore kay yo ak gilann limy, mte dekorasyon, f kdevfan kay la tounen youn fannaln ki se pi gwo pwoblm pou kominote-a. Pa gen bl fannal tankou lakay. Ayisyen ki te konn f fannal yo, atis sa yo pa gentan pou yo nan koupe katon, kole papaye fen osnon kwaze tibwa kokoye pou yo imite fannal lakay yo. Epoutan, se youn biznis ki ta ka rapte yo anpil tyotyo. Tout lekl ameriken yo damou pou estil fannal ayisyen-an yo di, ki orijinal, ki senbolik, epi ki montre youn bl tranch kiltirl peyi-a. Degizman kanaval ak fannal se 2 eleman enteresan nan kilti nou. Gen lekl ki enplwaye atis Ayisyen pou aprann elv yo f fannal. Wa Maj ki antoure Sen Djo ak manman Mari. Nan Legliz yo, espesyalman nan Legliz Katolik, Espikopal ak tout lt ki fete nesans Granmt-la 25 desanm gen koral kap chante tout bl chante wololoy pou ft nwl la, an Franse, an Angle ak an deb l yo sou rit rara ak bonjan kout tanbou marye ak vaksin tankou chante WAWA yo Nan tout radyo Ayisyen yo depi nan fen Novanm, Nwl monte nan l-a. Tino Wosi toujou ap mennen ak Pitit papa Noel Septan ak Twopikana, Wawa, Lionel Benjamin, Leon Dimanche, Marcel Alexis, Kiki Wainwright elatriye ap rafrechi lizy souvni ansyen jenerasyon-an pandan yap envite nouvo jenerasyon-an pou yo kenbe djanm kilti lakay. Sekt vodou-a selebre nwl rdchch nan Miyami. Pa gen benyen kache lonbrit nan peyi isit. Tout mon selebre kwayans yo jan yo vle. Jan yo kapab. Se la demokrasi. Tout relijyon lib pou glorifye Granmt yo. Se konsa, depi epk desanm pse, Ayisyen kou etranje ap mande ki kote kandyanhoun-an pral dewoule pou ane ki pral f lareverans-lan. Vodouyizan yo fete jan pa yo. Lakay yo osnon nan lakou lakay yo. Se epk selebrasyon youn makn nanchon nan panteyon vodou-a. Kawl Mawoule, youn Manbo ki pwofonde nan relijyon vodou-a di nou: epk desanm se epk Fanmiy Makaya ak Fanmiy Wongl. Yo bay lebra pou yo selebre ane-a ki pral kaba. Yo envite tout lt Sosyete yo vin selebre ak yo. Gwo svis ft anba tout peristil lakay yo. Koul fanmiy sa yo pou seremoni yo se vt, wouj, blan ak koul dore. Anpil bwason ak manje Yon nan lwa yo fete nan epk fen ane-a se Simbi Makaya. Dokt Dyeri Jil ak madanm li Ivwoz di nou nan liv Svis Ginen (rasin, rityl, resp lan vodou), Simbi Makaya se Simbi Fy. Li gen konesans pou ltrete maladi. Epitou, se paske Makaya vle di fy ki f gen for Makaya ann Ayiti. Dk-la menm rapte youn chante Kikongo ki di : Paske se Simbi ki ban-m fs Mwen pa p pesonn Mwen di sa m vle Janm pito Pesonn pa ka anpeche sa Kawl Mawoule di nou tou, anpil Ayisyen soti nan pran youn bon beny, retire devenn kde ak maladi pou yo redemare tou nf ak youn lt ane tou nf. Chak zn gen fason pa yo ak rityl pa yo. Nan pati Sid peyi-a, Kawl ajoute pou l Kouche Yanm Yo svi tou lt viv ki sot anndan zantray lat tankou patat, malanga, yanm ginen, mazounmbl Manje lwa yo apa. Manje lwa yo byen ranje nan youn ganml, enpe kuit, enpe kriYo mete Ganml-la b potomitan-an. al nan lakou-a, yo pran 7 sv nan 7 pyebwa ki se nanm pyebwa yo. Epi yo melanje fy yo ak sv yo, marinen yo byen marinen, pile yo nan pilon Oungan-an osnon Manbo-a konpoze youn beny ji fy pou fwote k svit lat yo, tanpe k yo, bat k yo pou yo reprann nanm, fs ak enji pou kmanse ane tou nf-la. Ayisyen fete Nwl ak joudlan nan kilti pa yo. Nan Miyami se tout youn senfoni Kreyl-Angle kote youn psyon ap swete Youn lt psyon ap reponn : Jwaye Nwl! ...Si lakay se ki pote kado depoze anba zrye timon yo Epi ki kado! Isit nan Miyami, se ki depoze youn chay kado anba yo pou granmon ak timon Jwaye Nwl pou Noutout! [Ago! Edt: 3 desanm 2012] mapoujan@bellsouth.net LIBERTE EGALITE FRATERNITE REPUBLIQUE DHAITI Le Tribunal de Premire Instance de Port-au-Prince comptemment runi au Palais de cette ville, a rendu en audience publique et en ses attributions civiles le juge ment suivant : Entre : le sieur Charles Bernadin Et : le sieur Laplante Attie Joseph en date du dix Janvier deux mille douze. PAR CES MOTIFS, le tribunal, aprs en avoir dlibr conformment au vu de la loi ; charge dappel et par dfaut, dclare fait droit au rquisitoire du Ministre Public en maintiendrait le dfaut requis laudience du vingt deux Novembre deux mille onze contre le dfendeur qui na pas comparu ni personne pour lui. En consquence, le condamne a pay au requrant la somme de deux cent cinquante mille gourdes reprsent ant la capitale empreinte, celle de quatre cent trente sept cinq cent gourdes reprsentant les intrts et la somme dun million de gourdes de dommages intrts, faisant en tout la Donn de nous, Me Berge O. SURPRIS juge en audience publique et civile du Mardi dix Janvier deux mille douze an 209me de lIndpendance en prsence de Me. Rousse CELESTIN le reprsentant du Ministre Publique avec lassistance du sieur Il est ordonn etc En foi de quoi etc Me Luc SAINVILIO Ayisyen ki gen timon piti nan Miyami achte pye sapen natirl osnon sapen kay-la epi etale kado pou tout lafanmi anba pye saten-an. Pandan ti klch ap sonnen ansoudin osnon youn ti mizik swa sou Krismas ap jwe nan kay-la. Gen Ayisyen nan Miyami ki kenbe tradisyon yo. Y al legliz, lapriy; prepare reveyon, gwo bonm bouyon separe ak zanmi. Legliz katolik Notre-Dame dHaiti toujou f ms minui depi 10rive jouk 2nan maten. Legliz Miyami tankou Ayiti byen abiye ak bl nap, Jezi nan krch, estati Twa

PAGE 16

Mercredi 12 Dcembre 2012 JOYEUSES FETES $75 American Express Reward Card 1-888-276-2980 www.dishfrench.com. joie de vivre French Bouquet $19.99/mo.