Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION PDF VIEWER THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00417
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: August 18, 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subject: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00417
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Downloads

This item has the following downloads:

00008-18-2010 ( PDF )


Full Text








al aW mMadeHa~d)






SOCIETE Et si Wyclef 6tait disqualifib ?

Etes-vous sn..

bossale ou creole ? ,1, ,,ii ,ii ,,i ii
POIRT-.l\1_1-PR INCE 12.4001i-.4 I occasiioni est55 :iiis ki dloit I il-
dli ii iitle declar aoni i dui anididl.i. 1.1 preidec d ii i~ H.int a lic dent I. CoIs a.1 o ts~ =
\\\ clefl e astii ii.11 iillenti.iiiilona dei .i ililus iqu p!opni- .iI poptiillioni dei i.1 i01-
L.Iiile de siiiiioil i1.11 iiiil p!okiiil ii~.ii liqu .cLl 1d iispoi.i1. poli a inuel. i Indalklencei

Intenge penii I i 1. 1 111 0 iiii an i-i.int (iCNN sill Ia i ~~ girl doll condulii .1111
li 11111i ii I iire parkliteiiii pIi biit li ciiol \ iis li-- e~~aIL PICideiliiilliile i leiis-

11.1lll.lcl non 111 pou Han (I) iI ii estl inolaliL ds po hia

iii!ii.bi nii est iii b l in oim p.is LI!i Lingii.le qii inii icnddl-ed I
resp rt i bile gaeii1. Iii' ioiil.i usi qu 011. pal 1111 d elle ii ts`.i- 51 IIO l ui'i -I.Inte lll nnel~l
quii ioiiiio i de Iii .ihansoni. I iiiliii ii i~o.l i.ii ii IIIp-ho
antic.ledins iLIii presseii! mentiii ibase te I iillent fuln- pioic p.nl I i"Ciula
I b4i.115 selli inons ii les polls i-ii appli les L i li I!nidar ised eiil ltl d l

Ilii o eiI.ill..isil wili LI ali ciol gall po"t :11:11111 1:1 (il esel
deii lotle les i nellese t(ill liiioilii pln less dents i ( I lions ti le oliec de iLI~

.i coloneii dei Santii Doiilullette illis.ii1.nentii iei ii.iii- 5--do ll uioim.iioiiice ce 114~oii
p!olles di -~`ili. 1nque linis que li conta.iiine iii. li. il e7 Ill Iiii li des candidl. qul
ciiol :Ile C inerd last kill
Totiss.l ll Lott\ llelittle sount lllci.cl. knlidi /''a*'** / -"L i o iiet 1 ll LE .4
qi ioil itii est p iis sili ga Diii.ilites 10 ioii (iii boi-

ii :::::,'ioi ::::': : :,::'::::'ii oiiiiiii ibiii Et si c tait un s ism e pro v o q u

doin ir ol riile Iiisi 11 il'li ph 'iis d ilii longilnipsP I CE 4A ti l1y
ilontenn di.ili lent ii I 11111 !ii lata!ii loite pend nt
usag dui i ntle iiiole amiii~ionid has Han i`ii iioi popli 1Alinu eph ic
leiiii c i ll.iii .i siteii Pa~ iiildal IE its-lbiiii
El gle e ccol es .Ialoind un nuecol- .. i_ Mili.iii est le i pe tiiile 1111-
q l p Ns oiii intellctuel oniii pariculii ili' une Initei0 Id.n l enl
pensii liiiiiiii H.n i ons .in gen il ElqIiiiii H.iii dr dei I!nei Tl i 1i niq ioni Halllsi~ii


illnitii.i. !ii ioil usem .1lellickil i !ii~ilise dent deii u itudes itii est pas lin ile Enn-iii
n!inici .l nodiii ii iintel.lene E oi nu !\i lo int i l Wii i i`iclllc io H.inu nI .1.1
N ei Y o k- I. tii sq. I lli il l oiiilloi ts E i-i le.
.iaioiii qti ioiiil noiis chi il.i duii sels totaii ll Iottl lle illi
quloi l i 1 Ill i~i passel p ina .oitii si noni me deiilii d onin.-. - _ueno leM l
tall e d esLibliilb e110\\futili ili-i


iiBOSSALE.ilii ii.") iiiii~.ii i'-iiii hl.i-i i i*/'*' o / e.,rinr utin/ S I M :>



I!i.~~~~ckig quI1111ebtc ule ilintd encle iiio Ilentle.I lii I ointment iii.iii



Lil~~~~~c'lli Decung I'.tilli delit elIe i(IIIIprt110 l
il!l!i'lii~~nitrili .i~l la (111111 d!ii .inue emilitissio bic nte tl lSenal ell! i~.l Iiioi .i




miniitic a LIlqui Edomin Alreus e lio NeTuna nion- 7


in,<;'. Asti, ide-c.i. Janili.i. 1.n i!iiil ii st, ill I'i i ii D H .1RG I >. 5 I .\ iI i ie.r.i.i ti





Page 2 EN PLUS EN BREF Mercredi 18 Aout 2010
*** ***Hati en Marche Vol XXIV No 30

PB d I IeR RYCO TS 0 RC OH HH HMUSIQUE: A Santo Domingo, hommage aux victims du sisme
B eau parc urs de l cul ureBrooklyn N.Y. August 10, 2010.- Devant le vif succs qu'a remporte la vido << Ha-
ti Get Back Up >> la rcente edition du New York Inde endent Film Festival le 29
et du C H em a h CHH 1 1 juillet demiier, Global Beat Records a l'honneur d'annoncer que l'ceuvre de l'excellent
compositeur Jean Jean-Pierre, Ayiti Leve Kanpe/Haiti Levantate/Hati Relve-toi sera
Au course de ces 3 demiiers mois le Buenos-Aires, dirig6e jusqu' sa mort par interpr6t6e par l'Orchestre Symphonique de la R6publique Dominicaine au course de
cinema hatien, travers les films d'Amnold Jorge Luis Borges, une table ronde anime l'ouverture de la saison annuelle de f'orchestre au Thitre National, Plaza de la Cul-
Antonin, a parcouru de nombreux pays oil par Edouardo Galleano, Rodolfo Matarolo, tura, Santo Domingo le jeudi 19 aout 2010 7 :30 PM.
il a 6t chaleureusement accueilli. Frantz Voltaire, ce demiier venu presenter A cette occasion, I'orchestre interpr6tera 6galement pour la premiere fois la 9eme Sym-
C'est ainsi que du 26 avril au 6 mai Maestro Issa et Amnold Antonin. phone de Beethoven dans son int6gralit6 (74 minutes). Prendra aussi part ce concert
ont 6t successivement projects Buenos- La salle bond6e a accueilli par un standing unique, I'Orchestra Philharmonique Hatien de Sainte Trinit6 qui ex6cutera << La
, D61aisse et ses Soupirs >> de Occide Jeanty, un autre grand compositeur hatien.
Cette grande premiere est programme dans le cadre du raffermissement des liens entire
Hati et la R6publique Dominicaine.
. Haiti Get Back Up sera nouveau projet6e au Montral Film festival en septembre et
au Los Angeles Film Festival en Novembre prochain.

Des intellectuals demandent A la France de rembourser 17 milliards
.. 11 ===d'euros a Ha'iti
: i)r*i 3ir, 1 I(AFP) PARIS Un group d'intellectuels et de responsables politiques a appel
lundi la France rembourser Hati 17 milliards d'euros, une estimation des sommes
J:i qul furent exig6es par Paris en change de l'ind6pendance de son ancienne colonie,
obtenue en 1804.Cet appel se prsente sous la forme d'une lettre ouverte au president
.ef .frangais Nicolas Sairkozy ,publie lundi dans le quotidien de gaiuche Lib6ration. Elle est
be? I signe par des intellectuals, comme le linguiste amdricain Noam Chomsky, le philoso-
phe frangais Etienne Balibar, ou les eurod6put6s frangais Daniel Cohn-Bendit et Eva
Joly.
ti.I C -~ ''~ I~J~ij~ I"Consid6rant les besoins financiers criants de ce pays d6vast6 par le terrble s6isme du
12 janvier, nous vous pressons donc, monsieur le president, de restituer Hati, la pre-
"a / miere republique noire de l'histoire, la dette historique de son ind6pendance", 6crivent
les signataires.
~ jnIE a~~i ~ I ILe terrble tremblement de terre de janvier a caus6 la mort d'au moins 250.000 person-
nes.
Le cnase haie AmodAntninLes signataires rappellent qu'aprs l'ind6pendance d'Hati, le roi Charles X (1824-1830)
imposa aux Hatiens de payer la France 90 millions de francs or, sous la menace
Aires<< Chronique d'une catastrophe annon- ovation les demiiers mots du ralisateur. d'une invasion militaire et d'une restauration de l'esclavage. Cette "dette de l'ind6pen-
c6e >>.<< GNB Contre Atila ouune autre Hati Du 20 mai au 10 juin il y a eu, organism dance" est aujourd'hui estime "bien plus" que 17 milliards d'euros, selon eux.
est possible >>.< Hati >> << Pr6fte Duffaut >> pr6sent6 par le et la FondationTierra Incognita, une r6tros- illgitime, dette que la nation hatienne n'a fini de payer qu'en 1947", ajoutent-ils.
grand cinaste, Humberto Rios de L'Institut pective des ceuvres d'Amnold Antonin. En Les signataires de cette petition se presentent comme un groupe de soutien au comity
National du cinema de l'Argentine. Ces films plus des ceuvres projects Buenos-Aires, pour le remboursement imm6diat des milliards envols" d'Hati (Crime).
ont permis un vaste public de d6couvrir le public suisse a pu voir << Les amours Ce comity est l'origine de la mise en ligne, le 14 juillet demiier, d'une rplique en
diff6rents aspects m6connus de la r6alit6 d'un zombi > et < hiatiennie. Dans la minme capital argentine, sida' ? >. lequecl 6tait faulssementi annronic6 un remrboulrsemeint de ces sommeris.
<< Chronique d'une catastrophe announce >> Du 29 mai au 5 juin Amnold An- Ce site (www.diplomatiegov.info), don't les auteurs sont installs au Canada, publiait
a ouvert le festival des Droits de l'Homme tonin a assist au Festival Ecran Noir 6galement lundi le texte de la petition amnsi que la liste de la centaine de signataires.
du 22 avril au 5 mai, suivi d'un concert de Yaound6. A l'ouverture on lui a remis le
f'orchestre philhiarmonique de Buenos-Aires troph6e du mneilleur documentaire pour Bush: "encore beaucoup faire"
au cin Thtre Gaumont. << Jacques Roumain la passion d'un pays >>. AFP L'ex-pr6sident am6ricain George W. Bush a estim mardi en Hati que "des
Le mme film a ouvert l'am- prix qu'il avait remport en 2009 mais qu'il progrs ont 6t ralis6s" mais que beaucoup reste faire dans le pays ravage le 12
phithitre de la Bibliothque national de (CULTURE & CINEMA / p. 6) janvier par un violent s6isme qui a fait plus de 250.000 morts et jet6 la rue prs de 1,5
millions d'Hatiens.
"Des progrs ont 6t raliss en Hati mais beaucoup reste faire", a d6clard M. Bush
U 11 ' au course de son bref passage dans le pays pendant lequel il a notamment visit une
Une nouv eleetude dent usine de transformation de mangues et une petite entreprise de couture don't le sige a
6t d6truit lors du s6isme.
18 I otio d n e nlu s or a de"L'une des reasons pour lesquelles je suis venu ici c'est que nous voulons que les gens
la n tion d>u e pl s gr ndequi ont contribu6 au fonds Clinton-Bush pour Hati sachent que nous sommes en train
a de faire le travail, que leur argent est bien utilis6 et que ces fonds ont eu un rel impact
Pr evalen ce du SIDA Apar mi et qu'ils aident les Hatiens a se reliever a d6clard M. Bush aux journalists.
George W. Bush et Bill Clinton ont mis sur pied le "Fonds Clinton-Bush pour Hati"
1e *mi ra t ** *e la demand de leur successeur Barack Obama, quelques jours aprs la catastrophe.
es I m i r a ts alti n sL'ex-pr6sident des Etats-Unis a 6galement visit le Centre Gheskio, un hpital qui
accueille des malades du sida et qui b6ndficie de fonds ambricains.
Cambridge, MA... Une nouvelle SIDA. Les cas ont 6t identifies par la d6si- "Nous avons discut6 avec le president Bush du financement qui nous permet d'aider les
6tude publie dans le journal scientifique nation de 'Hati' comme lieu de naissance patients sous antir6troviraux", a confi l'AFP le docteur William Pape un des res-
<< AIDS>> a trouv6 que le taux de SIDA parmi sur la forme de rapport de cas du << CDC >>. ponsables du Centre qui soigne actuellement prs de 14.000 patients dans diff6rentes
les immigrants hatiens aux Etats-Unis est Les d6nominateurs d6mographiques utilis6s cliniques en Hati.
semrblable aul taux pouir les Afro-amdriicainis. pour calcuiler les taux: de SIDA. comnparantl L'anicien president des Etats-Uniis 6tait suivi par sa fille Jennia reporter pour la chiaine
rejetantl ainisi les infonrmationis 6mrises danis des commirunaut6Cs afro-am6iricainecs et NBC. M. Bush don't c'6tait la deuxieme visit en Halti apres le tremlblemlenlt de terre a
le pass selon lesquelles les immigrants hatiennes, 6taient bass sur des donnes visit un camp de rfugies prs du port de la capital oil vivent plus de 6.000 personnel
hialtiens ont unei plus grande prCvalceic de tant du <> ( Buireau de donlt de nomibreux enifants scolariss gr~ice aux fonlds de la Fonldation Clinltonl-Bush.
SIDA que tous les autres groups. Recensement am6ricain) que des Consulats Avant de quitter Hati en fin de joum6ee, M. Bush a eu un entretien avec le president
L'6tude intitule << VIH parmi les hatiens. hatien Rend Prval au palais national d6truit par la secousse.
Hatiens d'origine aux Etats-Unis, 1985- Les diagnostics de SIDA cumulus
2007 >>est la premiere donner un rapport pendant la p6riode de 1985-2007 ont montr6 Les premieres decisions du Bureau Contentieux Electoral Dparte-
6crit sur la surveillance du VIH et sur les que les immigrants hatiens constituent 1.3 mental (BCDE) ...
tendances du SIDA pour les Hatiens com- % (N=13 202) du total des cas de SIDA aux Ces decisions sont affich6es depuis le dimanche 15 aofit la Direction des operations
pars la population am6ricaine et aux Afro- Etas Unis (N=998 482) pour cette mme 61ectorales Delmas. Ce sont les verdicts adopts pour trancher les diff6rents cas de
amdricains. L'6tude a 6t conceptualise p6riode. contestation reus peu de temps aprs les declarations de candidature et le d6pit des
par le << Nationial Haitian-Americnani Healthi Quland l'6quripe de chercheurs a pieces par les candidates conicem6s.
Alliance (NHAHA) >> en collaboration avec utilis6 les d6nominateurs du << US Census Voici ce qu'on lit :
des chercheurs de l'Ecole de M6decine de Bureau >> pour calculer le taux de SIDA par- 1- La candidature de Jean Bertin sous la bannire du PSH (Parti Socialiste Hatien)
Harvard, << the Center for Disease Control mi les immigrants hatiens, les rsultats ont est rejet6e au profit de celle du maire de Delmas, Wilson Jeudy, qui se pr6sente sous la
and Prevention (CDC) >> et << Cambridge montr que pour chaque 100 000 immigrants bannire de la coalition << Force 2010 >> au sein de laquelle se trouve le PSH. La contes-
Health Alliance >> un systme de sant6 affili hatiens, 78 personnel de cette communaut6 station contre la candidature de Jean Bertin (veuf de feu Me Mireille Durocher Bertin)
Harvard. ont 6t diagnostiques avec le SIDA, ce avait 6t introduite par le nomm6 Pierre Gaston Gamiier.
L'6tude a 6t dirig6e par Dr Linda qui suggre une septuple surrepr6sentation 2- Le Bureau du Contentieux 61ectoral maintient la candidature de l'ancien premier
Marc-Clrism6 une 6pid6miologiste so- dans la base de donnes de surveillance du miinistre Jacques Edouard Alexis (MPH) contre la contestation introduite par le citoyen
ciale, qui s'est sp6cialis6e dans les aspects << CDC >>. Mais quand les estimations d6mo- Guttener Baptiste.
psychosociaux du VIH/SIDA au << Center graphiques des Consulats hatiens ont 6t 3- La candidature la pr6sidence de l'ancien premier ministry Yvon Neptune (Ayisyen
for ultculura MetalHeath eserch>> tili6es letau deSID a ari de35 46 pou Ayiti) est maintenue suite au rejet de la contestation introduite contre lui par le
<< Cambridge Health Alliance >>. Dr Marc- diagnostics pour chaque 100 000 immigrants mme Guttener Baptiste.
Cl6risme est l'6poux de Dr Jean R6nald hatiens, ce qui est similaire la quadruple 4- Le Contentieux 61ectoral maintient les candidatures la pr6sidence de Wyclef Jean
Cl6rism6 ancien Ministre des Affaires surreprsentation pour les Afro-amdricains (Viv Ansanm), Michel Martelly (Repons Peyizan), Lavarice Gaudin (Veye Yo), Kesler
6trangres et Chancelier de la R6publique dans la base de donnes de surveillance de Dalmacy (Ind6pendant) qui avaient 6t contest6es par les citoyens Wilfrid Jean Louis
d'Hati, qui a 6t r6cemment nomm6 membre SIDA du << CDC >>. et Baptiste Guitner.
de la Commission Int6rimaire de Recons- "Le << US Census Bureau >> admet 5- Aucune decision n'a encore 6t publie concemnant Leslie Voltaire (<< Ansanm nou
traction d'Hati. que les populations immigres sont souvent fo ,) don't la candidature la pr6sidence avait 6t 6galement contested. Mais comme le
Les chercheurs ont analyst des difficiles computer, s'ils sont des imnugrants candidate Leslie Volaire n'a pas rpondu l'invitation du BCED, des rumeurs circulent
donnes de surveillance du << CDC >> de ill6gaux" a dit Dr Marc-Cl6rism. "Cela peut concemnant son 6cartement de la course 61ectorale.
1985-2007, pour les adults et les ado- expliquer la difference dans les estimations 6- Concemnant le candidate de la Plateforme pr6sidentielle INITE (Unit), Jude C61es-
lescents d'origine haitienne vivant aux d6mographiques utilis6es et la variation dans tin, le BCED, se r6f6rant implicitement au d6sistement du citoyen qui avait introduit
Etats-Unis. qui ont 6t diagnostiqus avec le (SIDA / p. 11) (EN BREF / p. 14)





Mercredi Xoit2 XIV* o0 L'ACTUA LITE EN MARCH Page3


2 eme rencontre de la CIRH ce 17 aoilt 'L'FVENJEMENT SMAR
El -i c ii.iii (iii iie sme provoqu ? p.1

en vue de l'ap p rob ation C ,tsi cha nliige:Un d6fi l'int6rt sup6rieur de laN.LE
Nation pl

d'un lot important de projects Ei ii \\ li` tait disqualifi ? p.1
SOC`IETE
Port-au-Prince, le 11 aout 2010 (AHP) La Com- sont pas d6caiss6s.
mission int6rimaire de reconstruction national (CIRH) qui Moins de 10% des 10 milliards pour lesquels les Ee-0i osl ucdl .
CULTURE & CINEMAL
n'arrve toujours pas d6coller tient sa 2me rencontre ce 17 pays riches et les grandes organizations internationals se sont
aofit sous la direction de ses deux co-pr6sidents Bill Clinton engages le 31 mars New-York, ont 6t jusqu'ici d6caiss6s, a lAtnno enpror .
et Jean Max Bellerive. malgre les pressions de Mr. Bill Clinton et les coups de colre
Sid. i et ininusintiiii hatien : une nouvelle 6tude p.2
Il s'agira, au course de cette reunion, d'approuver un du secretaire g6ndral des Nations-Unies Ban Ki-Moon. liIU
paquet de 40 50 projects. C'est pourquoi le gouvemnement et Pour certain, c'est l'absence de proj ets qui fait trainer
k.into Domingiio : hommage aux victims du s6isme en
les agencies impliqueees dans la reconstruction ont 6te invites les d6caissements de fonds, alors que pour d'autres, c'est parce
se mettre au travail pour qu'un lot important de projects soient que les fonds ne sont pas d6caiss6s qu'il n'y a pas de projects. L TIN
prts le 17 aofit. C'est la Banque mondiale qui a la charge de la gestion des
Lors de la premiere rencontre de la CIRH, seuls 4 fonds promise. Tous les Ic andilid lis On presque passent l'6preuve des
projects avient 6t approuv6s. C'6tait toutefois des projects don't R6agissant sur le temps trop long mis pour le lance- cnetIln
le financement 6tait dej en course, selon des sources dignes ment des travaux de la reconstruction, un membre du Conseil H."nt ilectiionsi !oniquaiii faire ? p.4
de foi. d'adininistration de la Chambre de Commerce et d'Industrie R(O~Tl(T
Pour l'ancien president des Etats-Unis, les projects ne d'Hati et ancien president de cette institution, Jean Robert 2lnnl eL R .
doivent plus tre pr6sent6s au compte-goutte devant la CIRH Argant, a fait savoir qu'il est plus que temps pour les autorit6s Unnesn drauerlsctrpivp.
mais par lots. hatiennes de s'atteler la tche. ( Illoniiiiqu dl une disillusion p.6
,,L enip\ille' dui Ministre de l'Agriculture p.13
Cependant, beaucoup se demandent pourquoi vou- On ne peut pas attendre ind6finiment la manne in- HO MG
loir approuver tous ces projects, si les fonds promise par la temnationale, alors que plus d'un million de personnel vivent
communaut6 international pour la reconstruction d'Hati, ne dans le d6sespoir, a fait savoir M. Argant. ate gietl rxFoec ihigl .
L pere ten els p'i 'i'Ir6sident et la fille reine p.10
Reconstruction : Bill Clinton tente 1,',tiE P~R2
, ,, La di ii.insedscanidt p.12

de rassurer le secteur privet h altien LETTRES;i licnddtsp1
Pwononsyasyon granmotin lan p.15
Bill Clinton, I'envoyd special de l'ONU pour
Hati, a effectu une visit de 48 heures en Hati la
semaine demiibre. L'un des temps forts de cette visit a
6t sa rencontre avec le secteur priv6, en compagnie du Y I 1" II
Premier Ministre hatien Jean-Max Bellerive.
Le secteur priv6 est, dans le processus de re-
construction, un partenaire incontoumnable, d'aprs Bill
Clinton. Cette rencontre avait pour objet de le renseigner
sur la vision des hommes d'affaires hatiens concemnant
les futurs investissements priv6s dans le pays. II voulait
entendre ces partenaires, avoir leurs avis sur le proces-
sus, en leur rappelant << qu' l'instar d'autres secteurs,
les hommes d'affaires hatiens pouraient presenter di-
rectement des proj ets la Commission Int6rimaire pour
la Reconstruction d'Hati (CIRH) en vue de rechercher
du financement. >>
Se voulant rassurant, I'ex-pr6sident leur a dit
: << Je sais qu'il y a beaucoup de frustrations mais je
peux vous assurer que le secteur priv6 sera trs forte-
ment impliqu dans le processus. Je vous encourage
nous faire part de vos critiques, de vos suggestions et l
recommendations et je vous assure qu'elles seront prises
au s6rieux >>. a dit I'ex-pr6sident am6ricain, exhortant
le secteur priv6 hatien ne pas se laisser distraire par
le processus 61ectoral en course car, a soulign Clinton i
<< il y a urgence >>.
Pour rpondre aux preoccupations quant la I
lenteur du processus de reconstruction, Bill Clinton a r
tent de rassurer son auditoire en affirmant que << dans ~i.
deux trois mois, des projects concrets vont d6marrer.*.

PI Hairtiibre.

<
unles par la musique>>,
concert symphonique
<
en H~aitI> e
Le ministre dominicain de la Culture (MINC)
et l'Orchestre Symphonique National (OSN), dirig6 :
par le maestro Jos6 Antonio Molina, ont annonc6 le i 1
concert << Une ile, deux nations, unies par la musique >>
la salle Carlos Piantini du Teatro Nacional Eduardo.
Brito, Santo Domingo, en R6publique Dominicaine, iiiLl;; ...... .===...
le 19 aofit prochain. 111
<< Avec cette presentation, nous allons com- il
mencer la saison 2010 des concerts de l'OSN. 20
musicians, accompagneront 20 chanteurs hatiens dans
l'interpr6tation de la 9 me Symphonie de Beethoven.
Le concert commencera avec la pice symphonique
"Ayiti leve kanpe" composee aprs le tremblement de
terre en Hati par le musicien hatien Jean-Jean Pierre),
interpr6t6e sous la direction de P6re David C6sar, a I/a i UNIBANK, Ce? que nous considerons
d6clard le Maestro Jos6 Antonio Molina. C/ omme notre plus grande reussite.
La saison de l'OSN comprend 4 concerts pr- C'est in Co~nflance que vous nous
vus les 1, 15, 19 et 29 Septembre 2010. Elle aura comme alccordez depuis le 19 julliel 199P3. | N B N
principaux invites le Maestro Thomas Sanderling et des 1111lt :I
musicians de renommes internationals, comme le vio- A l"occasion do son 17eme Anniver3a;re, i i II~N C
loniste Ilva Kaler et les pianistes Pavel et Julia Gintor I la UNIBANK adresse ses p~lus sinceres my'CeclSmt~
Zilberquit. Participeront egalement le Chceur National, remerciements b ses 850.000 clients
le Chceur de la cath6drale d'Amdrique et les solistes : a/ t enouvelle so~n engagement ~uiamnrhil.ome a
Paola Gonzalez, soprano, Juan Cuevas, t6nor, Glenmer d w0UOUS leur IOUrnir le service
P6rez, contralto et Berthomy Jolivois, bariton. 5 6otoiles qu'lls m6ritent I
Ainsi bien stir que f orchestra et la chorale de rl
Sainte Trinit6. -
BF HairtiLibre





Mercredi 18Aout 2010 DE L' AC TUALI TE Page 5
Hati en Marche Vol XXIV No 30

DOSSIER DECHARGE


Un d6fi l'intrt suprieur de la Nation
(DE CHARGE ... suite de la 16re page) plateforme aux 61ections, a dit s'inscrire sous un autre 'chapeau aussi curieusement que cela puisse paraitre, la Constitution ne
(organisme autonome de travaux publics), Jude C61estin. 16gal.' le considre pas comme un comptable de deniers publics.
Cependant, selon d'autres sources, les directeurs De fil en aiguille on en vient rappeler qu'en 2006,
g6ndraux, quels qu'ils soient, ne seraient pas assujettis la Le suspense reste total ... le Pr6sident par int6rim Boniface Alexandre, face l'absence
D6charge don't relre plutt le titulaire minist6riel. Mais la question de D6charge n'a toujours pas 6t de commission bicamrale (tous les pouvoirs constitutionnels

sl etcontinue de faire les
Jusqu' ce mardi 17
in.=== ..Aofit qui verra le CEP com-
~~muniquer la liste finale des ,,,
........... ieates a s2 p oN les r 111
prochain.
Le suspense reste
( done total.
Pour certain il ne
11 revient pas A l'institution 61ec-
torale de decider d'une telle
. question, de trancher le di-
I lemme car c'en est un.
Etant donn, font va-
loir ceux-l, que le CEP ne peut
tre la fois juge et parties. ~~- ----;i"
Danis tout pays di-
mocratique rellement orga-
nis, il existe des institutions *
publiques appeles r6soudre
ce genre de situations sortant
de l'ordinaire sans empi6ter/
sur les droits des citovens.

-- -Pure mauvaise
FOi .. .Le p isident Rend Prival gagne son pan' de idaliser les elections
SEn Hati on n'a pas du 28 novenible pmochain, ce qui fetu de lui le premier president
de ces institutions-l, ou bien hai'tien cr avoir accompli deux niandats din;ocrutiques jusqu au
elles n'ont pas encore 6t mises bout en 200 ans d 'histoire (photo 4FP)
en service. Ou bien elles ne
avaient 6t mis en veilleuse avec le brutal renversement du
Devant le sige du conseil lectomal, scurit renforede (photo Harti en M2atthe) fonctionnent pas. Quand ceprsdnAitdel29frer04)pitudcetaoiat
n est pas pure mauraise fol de
des ex-premiers ministres et ministres presenter leur candi-
D'ailleurs la contestation de la candidature de Jude ceux-l qui les repr6sentent. dature.
C61estin (du moins ce niveau) aurait 6t retire, si l'on en Comme justement cette commissionbicamrale don't Marc Bazin et Jean Marie Ch6restal furent de ceux-
croit un article paru dans le quotidien Le Nouvelliste. on dit qu'elle ne s'est jamais runie depuis 1991. IA.
Comme si les parlementaires, 16gislature aprs 16gis-
Cas flagrant d'abus de pouvoir ... lature, consid6raient comme un droit rgalien de garder ainsi Faussement dos ik dos ...
Or le cas actuel sort de l'ordinaire vu que la faute ne les anciens premiers ministres et ministres au piquet Aujourd'hui certain demandent pourquoi le president
revient pas aux candidates mais aux institutions qui ont failli Le president de la R6publique lorsqu'ilq recherche Rend Prval n'en fait pas autant.
A leur tche. un second mandate (la Constitution en vigueur n en permet Un d6cret qui reconnaitrait l'injustice de la situation
Ainsi le candidate Jacques Edouard Alexis a affirm pas plus de deux et non successifs) en est 6pargne parce que, faite aux candidates actuellement soumis l'exigence de la
qu'il avait sollicit6 la D6charge depuis fvrier 2009 ... D6charge et qui en mme temps lib6rerait le conseil 61ectoral
Mais non seulement le Parlement ne lui a pas r6pondu, ..1. de la decision que certain lui reprochent.
la mauraise foi est 6Yidente. Le Pr6sident du S6nat a pr6text6 Le problme est qu il n' a pasv6ritablement absence
d'abord n'avoir pas reu le courrer, puis quand on lui signifia
la copie avec accuse de reception sign de sa secretaire, il fit iIF (DECHARGE / p. 7)
alors totalement le mort.
Devant un cas flagrant d'abus de pouroir, le Conseil "I
61ectoral provisoire (CEP) d6cida par voie de communique
d'accepter les candidatures en question sur simple presentation*
du rapport favorable de la Cour des comptes.
Les opposants du president Rend Prval, enfin ceux
qui s'opposent toujours la tenue des 61ections sous l'actuel
gouvernement, en prirent occasion pour critiquer l'institution.
61ectorale comme faisant le jeu de certain candidates.
Mais parmi les critiques on trouve aussi des s6nateurs
membres de la plateforme pr6sidentielle INITE.I -1 u r in
Pas 6tonnant que l'ex-premier ministry Alexis qui p *' 1 .. 0 .poisesl
musit did ddsignd par le prdsulent Prdi al pour concluirc cette Ju ,' ns piIoli o iti


Hait : elections pour quoi faire?
(ELECTIONS... suite de la page 4) De ses premiers propos, on aura facilement compris
pagne du tristement c616bre Jean-Bertrand Aristide, deux fois que l'artiste se pr6sente comme la voix de Washington Port-
pr6sident et maintenant en exil en Afrique du Sud, et voil que au-Prince. Son premier disc ours 6Yoquait les projects de Bill
M. Jean n'y trouve rien redire. Un pur hasard, en quelque Clinton, le v6ritable meneur de jeu Hati malgr les retards
sorte. de l'aide, et invoquait le module Barack Obama. Je veux bien,
Mais ce hasard rvle la d6tresse du people hatien, mais encore faudrait-il qu'il sache ce don't il parle.
qui a depuis longtemps perdu confiance en ses 61ites et se lance Pour g6rer la reconstruction dupays et simplement le COrN TA TUo
corps et biens dans n'importe quel movement spontand, sou- ramener son niveau d'avant le tremblement de terre, aucune TOL FR E 18 8-3832856
vent inspire d'une certain religiosity compensatoire. trace de cr6dibilit6 dans cette candidature. Pour progresser
Le chanteur amorce sa champagne avec l'avantage de partir de ce strict minimum, Hati demeure loin du compete, O R., 3 0 5 -6 2 03 -8j 3 O 0
la notori6td. Mais Hati n'est pas une chorale, et imaginerait- avec ou sans Wyclef. F~.1X .3 0 5 -6 2) 0 -8 3 3 2
on par example C61ine Dion annoncer sa candidature comme
premiere ministry du Qubec? CELL 3 0 5 -9 8 6 -8, 8 1r 1


FICHE D'ABONNEMIENT A HAITIi EN MiARCHE

Nom D ans le cas d'un abonnement
Adresse avoc lIvraison, (e coat est lei double.
Prf6re do spcIfler at vous 4tes
un noauverl abonn6
Cm~~,IlmPIY l~~~zo siU~m~t. 'll a'agit d'un renouveiemenint
1*sy Gdes 260.00 Gdes 520.00
EtaaUnisUSr $ 40.00 US $ 78.00 Nouveau Renouvel(ement
Canada US $ 42.00 US 5 80.00
Eurrope Us S 70.00 US S 135.00I I
Am6rique Latine US $ 70.00 US $ 135.00






Page6 RECONSTRUCTION EN PANNE HateMarchM di VAot 201



Haiti, chronique d'une disillusion
Sept mois aprs le s6isme qui l'a mise terre, la capi- souvenir d'habitants, de patients ou de personnel qui n'ont hommes se lament dans la rue. Ils sont nus.
tale hatienne offre encore un spectacle d6routant et tragique. pu tre d6gag6s des d6combres. A moins que ce ne soit des Les images diffuses par les m6dias intemnationaux
La vie a repris son course mais les traces de la trag6die sont 6quipes de recherche 6trangres ayant laiss6 le signe de leur il y a plus de 4 mois montrant un bulldozer en action com-
partout pr6sentes. tentative de sauver des personnel ensevelies. menant d6truire le palais pr6sidentiel sont bien loin. Seul
Ds la sortie de la zone de l'aroport, les camps de "Fuck UN" le bulldozer a disparu. Le palais 6crould n'a, lui, pas boug6.
toile sont partout, dresses le long des routes et des avenues qui A un carrefour, des voitures des Nations Unies sont Aucun travaux en course. Les sinistr6s sont toujours IA. Seul le
mnent la capital ou qui permettent d'en sortir. Des tentes gares. Des soldats de la MINUSTAH portant casques bleus, ministre du planning est presque intact. C'est l'un des rares
de formes et de couleurs multiples accueillent des sinistrs gilets par balle et fusils mitrailleurs regardent les voitures encore debout.
exclusivement dependants de l'aide humanitaire intemationale. passer. Tout est calme. Seule la route qui remote dans les La reconstruction ne semble ici qu'une illusion malgr
On y devine des latrines et des abris sur lesquels les logos collins est bloque par des gravats. toutes les promesses internationals faites New-York en mars
dI'ONG sont visible. Un homme sort d'une ruelle, un sceau en plastique demiier par les bailleurs intemationaux. Ils ont alors 6Yoqu une
Parfois, un camion citemne acheminant de l'eau et rempli de cailloux la main. II le diverse au sommet d'un tas aide de 5 milliards de dollars sur 3 ans. Alors que la recons-
un reservoir temporaire. Des bches en plastiques bleues re- de terre qui occupe quasiment tout le chemin. Des voitures traction est en panne, les frustrations s'expriment ouvertement
couvrent 6galement d'autres baraques de fortune. Les zones font demi-tour. D'autres passent comme elles le peuvent. dans la press locale, accusant les ONG de prendre la place de
grouillent de monde. La pr6carit6 est total. L'homme report sans un regard vers ce qu'il reste d'une maison l'Etat, et critiquant le president Prval et son gouvemnement
Ds les premiers feux d'orientation franchise, la circu- de 3 stages. pour son incompetence. Elles s'expriment aussi dans les quar-
lation est extrmement dense. Les embouteillages frequents. Plus loin, un autre habitant tape avec un marteau sur tiers populaires, au Champ de Mars, Saint-Michel, Solino,
Le ciel est lourd en ce mois de juillet. II fait trs chaud et les une dalle instable. Il semble vouloir la r6duire en miette. Peu ou Cit6 Soleil...
orages sont frequents, brefs et violent, souvent en fin de jour- imported le temps que cela prendra. Ici, le d6blaiement se fait "Ici, on est toujours dans des logiques de surrie.
ne. Ils inondent syst6matiquement les routes au bas de la ville, la force des bras. Tous les jours. Et demain, on ne sait pas, souligne un rescap6
drainant des collins des vagues de d6tritus immondes. La ville est trs anime alors que le soir arrve. Des install dans une tente de fortune. L'assistance 6trangre nous
Chateaux de cartes vendeurs de rue proposent des boissons fraiches, des cartes permet de faire face, tant bien que mal. Mais on ne peut pas
En empruntant les avenues principales, on prend t16phoniques, parfois d'autres objets. D'autres lament les vitres continue vivre comme ga. Ce n'est pas une vie II pursuit:
conscience de la trag6die du 12 janvier demier. Des immeubles des v6hicules d6s qu'ils se retrouvent dans un "blocus" (com- "Je suis en colre. Les belles promesses de reconstruction que
massifs aux bitiments d'entreprise en passant par les petits prendre embouteillages). Sur les murs de certain bitiments f on nous a faites, oil sont-elles? Notre Etat est terre mais il
commerce, il ne reste quasiment rien. Ils se sont 6crouls apparaissent des slogans plus politiques: "Aba prval, vol", I'6tait avant la catastrophe Croyez-vous que le president Prval
commne des chateaux de cartes. Le regard est tout de suite attire "bonjour JC Duualier"_ "Fuck UN"... et ses ministres onit chang6? Pourquoi feraient-ils mainteniant
par les edifices encore debout, parfois intacts. Parce qu'ils sont Des femmes et des hommes se lament dans la rue. ce qu'ils n'ont jamais fait avant la catastrophe? Pourquoi
peu nombreux. Nus. s'occuperaient-ils de nous?".
Parfois, une masse informed de plaques de batons Devant le palais pr6sidentiel d6truit, sur le Champ Les 61ections nationals qui doivent se tenir grce
apparat. Le d6sarroi est total. Sans doute s'agit-il d'un ancien de Mars, mme l'avenue, on d6couvre un v6ritable camp l'aide des Nations Unies en novembre prochain sont-elles signe
lyc6e... ou d'un hpital de plusieurs stages. Ils ont, en tout de tentes et d'abris de fortune. Originaires de Fort National, d'espoir? Une opportunity pour envisager l'avenir autrement
cas, disparu. un des quarters les plus ravages par le s6isme, les sinistrs comme on l'entend souvent ? A Port-au-Prince, personnel n'y
Des drapeaux de diverse nationalists sont quelques sont devenus le symbol de l'incapacit6 du pouroir aider sa croit.
fois attaches des fers tordus. Comme pour representer le population, installs lb depuis des mois. Des femmes et des


Trois Ha'itiens reoivent la prestigieuse mdaille Florence Nightingale
Port-au-Prince (CICR) La prestigieuse m6daille tement du Sud-Est. Imm6diatement aprs le s6isme, Germaine plus sensibles de Port-au-Prince.
Florence Nightingale a 6t d6cem6e vendredi Germaine a organism la prise en charge de centaines de survivants dans la La prestigieuse distinction, qui porte le nom de la
Pierre-Louis, Michalle Colin et Jude Clorge lors d'une ville de Jacmel, alors que sa propre maison avait 6t emporte 16gendaire infirmire anglaise Florence Nightingale (1820-
c6rmonie A Arcahaie, ville citire situde 30 km de Port-au- par le d6sastre.
Prince, capital d'Hati. Michalle Colin,
Il s'agit de la plus haute distinction international infirmire en chef du sana-
attribu6e du personnel infirmier ou des auxiliaires volon- torium de Port-au-Prince,
taires qui se sont distingu6s lors de catastrophes naturelles ou est oblige de travailler
en temps de guerre. sous des tentes depuis que
C'est aussi la premiere fois que la m6daille, qui est le s6isme a d6truit les biti-
exceptionnellement d6cemde en 2010, recompense des agents ments hospitaliers. L'attri-
de sant6 hatiens. Les trois personnel nominees ont 6t choi- bution de la m6daille a 6t
sies pour leur courage exceptionnel en faveur des victims du une grande surprise pour
s6isme du 12 janvier 2010 et pour leurs nombreuses annes de elle. << Je ne m'attendais
travail assidu au profit des malades et des blesses. pas pareille recompense.
<< Ma disponibilit6 et mon dvouement pour les plus Je ne fais que mon devoir
vulnrables ont 6t rcompenss, mais je suis et je resterai d'infirmire >>. dit-elle mo-
toujours disponible pour continue amliorer leur situation destement en omettant de
>>. affirme un des laurats, Germaine Pierre-Louis, infirmire et mentionner que c'est grce
pr6sidente de la section de la Croix-Rouge hatienne du d6par- ses efforts que cet hpital



.AVi PIBLIK

KCONTE MI AM I-DADE, FLORID Les trois honors du Prix Florence Nightingale : Gennaine Pienve-Louis, Jude Georges
et Michaelle Colin (Photo Robenson Engne)
YO AViZE kre yon R~eyinyon Kornite Plenye de Asanble Komisyonib Konto
Miami-Dade sol plandlye pou makredi, 25 dawoiut 2010, a 9:30 AM, epi aip de rf6rence pour les tubercu- 1910) en son hommage, sera remise par une autre infirmire,
leux a 6t le premier reprendre Madame Christiane Augsburger, membre de l'Assemble du
kantnye ana nses@ jei 2 daout;vanred 27dawot; end 30 service en janvier 2010. Comit6 international de la Croix-Rouge (CICR) et pr6sidente
dawout; ak med[ 31 dawut. Reynryon Komite Plenye ai ap f8t nan bi pou << Cette distinction me de la commission de selection des laurats de la m6daille. Les
egramineni ak diskite bidje ~pwopze pou AnEt Fiskail 2010-11 la kansen~an touche beaucoup parce qu'elle trois agents de sant6 hatiens recevront 6galement une pice de
priyarite bidjeth yo sak objektif regleman yo ke KoEmisyon Konte a r6compense aussi les efforts des monnaie commemorative en argent, frappe en edition limited
apwouve, konklizyon, redi~ta ak rekbmandasyon Odit6 Komisyon ani ak volontaires de la Croix-Rouge par la Trsoreriebritannique l'occasion du l00eanniversaire
Squi risquent parfois leur vie de la mort de Florence Nightingale.
16t kesyon bidjet6 yo~. Reyinyon an ap f4,t nan Sal Reyinyon Komisyon an ki pour venir en aide aux victims Au total, 1 309 infirmires et infirmiers exceptionnels
chita nan dezy6m elaj~ Stephe~n P, Ciark Center, if 1 N W3~. First Sh~eetl Miami, des violence urbaines dans travers le monde ont reu la m6daille Florence Nightingale
FIorid. 33128. les quarters d6favoris6s de la depuis sa premiere attribution en 1920.
m6tropole >>. explique Jude C-
Tout moun ki enteraise gJen dwa vini nan 16 iepi nan lokal ki espasfifye la-a lorge. Le troisime laurat tra- Informations compldmentaires:
vaille depuis des annes comme Olga M~iltcheva, CICR Hai'ti,
Yon moun ki deside ale an apl poiu nonpiit desizyon ke! nepibt komite, ajans, chef d'6quipe des secouristes til. : 509 37 02 31 52
de la Croix-Rouge hatienne Pricles Jean-Baptiste, Croix-Rouge hai'tienne,
aswa komisyona pran an rap6 ak nenpdt sijil ki to konsidere nan reyinyort an 5 3 4
Martissant, une des zones lestl.5930646
aswHa odyans lan, pral tbezwnrtn yon anrejistrerran deba so you. Moun ain
ke:styon an dvei asire: ke yon anrejisIreman mectamo feit de deba yo, lenkli
temwyaj ak prbyv ke lap itilize: kOm ba pou arle an apei 19,

Kante Miiaimi-Dade bay aks aks op6tiniie ek;tab nan anptwas epi li pa f &M U H~N G Nl
diskriminasyon sou mnoun, enf'im nan pwogram I I yo aw s6vis 11 yo. Poui
matery41 nan yon fbma aksesib, yon entepret ar lanigaj sly pou moun soudl TeL : 786-457-8830 Fax: 305-756-0979
asw Rnon6 libt akornodasyon. tanpn rele 305-375-20135 oswa voy~e yon imel .mi:ao iucaigal~
bray: agendconS~m;miJamdad qiov. emi dmprhsg al
Pourr was movs achets :
HARVY RVINGREYE quipments po~ur constructio n Pi6ices de volture / Camiion /

DIANE COLLINS. KOMI GREFYE Equi~pemenit mCidical
Par avionl o per batena.





Mercrei out 2aci XXIV No 30 H I ER &t A UJO U RD' H UI Page 7


Etes-vous bossale ou creole ?
(BOSSALE... suite de la 16re page) 6tait des bossales, c'est--dire qui avaient 6t amends d'Afrique ple parce que cette langue signifie pour eux une conqute.
sur les ngriers. Une revanche sur ce qui a 6t le sort de leurs pa-
colonie que ce terme 6tait applique. Parce que pour le colon de Saint Domingue, il 6tait rents.
Ainsi Jos6phine, la femme de Napolon Bonaparte, plus 6conomique d'acheter un esclare que de lui fourniir des Tandis que c'est fini aussi le temps oil le creole 6tait
6tait une creole, ne la Martimique movens de subsistence. une langue honteuse. Ni patois, ni jargon, ni petit ngre, c'est
D'aprs l'Histoire, c'est elle que les colons dresses Ensuite l'6conomie sucribre (la fameuse 'Perle des l'une des langues les plus parles auj ourd'hui au monde. Aussi
contre Toussaint Louverture russirent d abord convaincre, Antilles') 6tait une mangeuse d'hommes impitoyable. bien Ste Lucie, pays anglophone, que La R6union ... ou
v Malheureusement peu de nos universitaires et essayis-
tes se sont pench6s sur cet aspect de notre Histoire : que sont -
devenus les bossales aprs l'ind6~pendance ?
On peut penser qu'ils n'avaient qu un seul rve : re-
.*p~I .. tourneren Afrique qu'ils avaient 6t forces de laisser seulement

** Et comme ils n'ont pu, alors comment ont-ils 6vo-
A ce jour, nul ne sait, alors que notre Histoire est
vieille de 200 ans A peine..
- Done litt6ralement (et historiquement) parlant, il n'y
a plus de bossales en Hati. ;. .,
Par contre, il peut y avoir des Hatiens mentality de &
creole. M6prisant et suffisant (j la manire d-une Jos6phine
irsLBonaparte) l'6gard de la grande majority.

En l'largissant toute l'61ite et toutes les 61ites (so-
ciale, 6conomique, politique, intellectuelle ...) qualifies de
croles, autrement dit exploiteurs, esclavagistes.
Mais ce qui est encore plus abusif c'est d'englober .
aussi sous le mme vocable le fait de parler le frangais. P CB6aYt
Faut-il demander l'auteur pourquoi il ne serait pas
Ngres ddbarqus d 4/frique sons la colonisation fangaise log 10 la mme enseigne puisqu'il manie le frangais trs bien UNunlrrchi\ on mtis ns dans la colonie
lui aussi !
parce que partageant les mmes int6rts, pour amener Napolon Ce qui nous amne d6boucher sur un autre para- l'aroport international de Miami.
a envoyer l'exp6dition Leclerc avec pour mission de r6tablir doxe : qui parle frangais aujourd'hui en Hati ? Croles ou II parait que l'auteur a laiss6 Hati depuis une trentaine
l'esclavage Saint Domingue. bossales ? d'annes. C'est 6Yident ...
Nous pensions que cet episode est rest comme une Si creole veut dire pour lui 61ites, ehbien, notre auteur Il risque en effet malgr son frangais impeccable de se
obsession pour notre auteur qui tendrait aujourd'hui, comme met totalement cit6, parce qu'ily a longtemps depuis que en faire prendre, s'il y revient, comme un bossale sorti des ges.
on dit, A le mettre toutes les sauces. Hati les fils de l'61ite traditionnelle ne parent plus le frangais Un abominable homme (de lettres) des neiges !
Ace propos, on rapporte aussi qu'au moment de l'in- mais l'anglais. Langue qui garantit plus rapidement l'accs
dependance d'Hati en 1804, sur une population de 500.000 la richesse mat6rielle. Addlodie 103.3 P31, Port-au-Prince
personnel, esclaves lib6rs de leurs chaines, environ la moiti Et qui s'int6resse le plus au frangais ? Les fils du peu-



Un Dfi l'intrt suprieur de la Nation
(DECHARGE... suite de la page 5) De qui se moque-t-on, direz-vous ? d6fi A l int6rt sup6rieur de la Nation.
du Parlement comme en 2006. En effet. Qui relrera le d6fi ?
La Chambre des d6puts a terming son mandate, mais Eh bien, de la Nation tout entire tenue pratiquement Tout le monde se d6file.
le S6nat est toujours en function aux deux tiers des sieges. en otage par un petit group de politicians qui se croient les plus Hai't en Alarche, 15 4ot 2010
aider r qus alr eS t nepe dil pa u ote p o d 1 m l nse qui e tl equi


2011 le mandate du Pr6sident si jamais les 61ections n avaient
pas lieu pour l'installation d'un successeur 61u le 7 F6Yrier Tout le monde se
2011. dfile ... RSequest fo~r Qualifications No. 7P43
Depuis, les s6nateurs sont dos dos et refusent de se Parce que en Hati
runir. les crimes politiques sont au RFQ Title: N'W 7th Avenue Transit VFiage Development
Par contre ils se retrouvent du mme cit6 ds qu'il contraire la manifestation de
s'agit de d6noncer la decision du CEP d'admettre les candidates qualit6s hors du commun. PTOjOCf
munis d'un rapport favorable de la Cour des comptes leur Mais un tel compor-
accordant techniquement la fameuse 'd6charge'. Decision qui tement, et toujours aussi stir de
d6joue leur plan. I'impunit6, cela a un autre nom. Miami-Dade County is soliciting proposals from int~ereted
Appelons-le par son nom. C'est ee Oe t dul ; ut-l, ix-s eviomn
Mentality putschiste ... du gangst6risme.
Ensuite contrairement au president Boniface Alexan- Or le gangst6risme est project on a parcel o~f county-owned land T-he County anticipates
dre,le president Prval n'est pas arrv6au pouvoir par un coup puni d'autant plus s6vrement awarding a contract fo~r development that includes a long-termi
d'Etat mais par des 61ections d6mocratiques. dans toute soci6t que, en plus ground lease, with oiptions to renew, at the County's sole
Mais comme la mentality putschiste (pour ne pas dire de l'aspect p6nial. il conistitu icein edrlTastAmiitain(T) ud r en
dictatoriale, papadocquiste) est celle qui imprgne la classes aussi un d6fi a la soci6td. iceon dra %st linsrt9 (T f d r: ig
politique, I'61u d6mocratique est le premier qui se voit accuse Quant au gangst6risme used fo~r this project. AII F TA requirements apply tos this
d'tre un dictateur. politique, c'est pire encore : un SOlicitation. T-his Solicitation includes contract measures for
Miami-Dade Transit's Office of Civil Rights aind Labor Relations;.
Beau narcours de la culture The Stated Goal for participation by Disadvantage Busine~ss
Enter r;se firms is a minimum twent -five (25%) for the FTA
et d~u cinemia ha'itien portion of this project.
(CULTURE & CINEMA... suite de la page 2) election de 7 films d'Arnold
n'avait pas pu recevoir sur place l'anne derniibre. Antonin qui ont 6t projects The solicitation package, which: wilfl be available starting August
<> et < 10, 20101 can be obtained at no cost on-line at
catastrophe annonc6e >> ont eu un accueil extraordinaire de la pas cach6 son enthousiasme
part du public camerounais. et avec lequel le r6alisateur w"ww mimidiinade goiv!dpmi`i. The package cran also be obtainesd
La press de Yaound6 a fait un large 6cho dans ses a eu de fructueux changes. through the County's Vendor Assistance Uniit (305) 375-5773,
colonnies g ces films. Lecs spectateurs en g6ndCral Department of Procurement Management. 111 NW 1"' Street,
Lqaprojection Berlin dans la semaine suivante de<< Chronique ont manifesto leur inquitude Suite 1(300, Miami, FL 33128-1974 at ai cost oif S10.00 foir each
d une catastrophe annonc6e >> en presence de l'6crivain Hans vis-a-vis de l'avenir d'Hati et
Peter Buch et del'historien ducinma Peter Schumann aper- leur admiration pour le people Solicitation package and an additional $5.00 feeo for a request to
mis aux allemands de comprendre encore mieux l'attitude du hatien don't ils d6couvraient le receive the solicritation package Ithrough the United States Postal
people hatien face la trag6die du 12 janvier. courage et la beauty. Service
Aux Etats-Unis, l'universit6 Yale, le 30 arril et l'Uni- La proj section de
versit6 autonome national du Mexique, << Chronique d'une << Chronique d'une catastrophe
catastrophe annonc6e >> apermis un profound d6bat sur l'avenir annonc6e >> dans la cour de la Deadhine for submission of proposals is September 7, 2010j ait
d'Hati. prison de la ville de Sucre a 2:00 p.m. (local time), at Muiami-DIade County, Clerk of the
Au course du mois de juillet, le cinema hatien et Hati ont 6t 6t un des moments forts du Board of County Commissioners, 111 NW ist Street, 17th
l'honneur Bogota et Cali en Colombie du 23 juin au 3 festival en Bolivie. Floor, Suite 202, Miami, Forinda 33128-1983 'This solicitation is
juillet et Sucre en Bolivie du 17 au 24 juillet. Le film << Tiga, rve, creation,
En effet, Arnold Antonin a 6t invite int6grer le jury qu'il a folie >> a ouvert le festival de subject to the County's Cone of Silence Ordinance 98-106.
pr6sid6 du Festival El Espejo de Bogota et du 6me Festival musique Gwoka de la Gua-
des droits de l'Homme de Sucr en Bolivie. deloupe le 7 juillet Sainte-
Les 2 Festivals ont organism en parallle, une s- Anne.






Page 8 COUP DE: THIEATIRE Haiti n MarhM d Aot 201



Et si c etait un selsme provoque~Qn .rr7ri~
(SEISME... suite de la 16re page) morts et laissant 1,5 million de sans abris, il n'y avait aucun La faille Enriquillo, plus exactement 'Enriquillo-Plan-
Lorsque le s6isme de magnitude 7.0 a frapp6 le 12 doute pour les scientifiques qu'il s'agissait de la faille Enri- tain Garden', (situde entire les plaques tectoniques Carib6enne
janvier derniier la capital hatienne, faisant plus de 250.000 quillo parce que de pr6c6dentes observations ont montr que et Nord-Amdricaine glissant proximity l'une de l'autre dans
celle-ci 6tait pratiquement au point de rupture.
Commentaires de Eric Calais, aprs cette nouvelle 7
rv61ation : 'ce fut une telle surprise parce que cela voudrait
I? Ldire que tous nos calculs ont 6t faux.'

-9 -"' Faille non vertical ...
Pas tout fait (car la faille Enriquillo n'en reste pas
moins une menace). Mais toujours est-il que de nouvelles
etudes faites au lendemain du 12 janvier montrent que 'cer-
taines failles dans la region se d6plagaient dans des directions
inattendues. Alors que la faille Enriquillo est connue comme
ce qu'on appelle une faille vertical, le tremblement de terre
du 12 janvier n'est pas arrv6 sur une faille verticale' r
Il est bon de bien peser ici chaque mot.
Et Calais de poursuivre : 'Presque tout le glissement,-
Le palais prsidentiel dtruit par le sdisrne si ce n'est tout, est arrv6 sur une faille non encore rpertoride, La totality des cathdr le et glises catholiques
(photo M2arcus Hlarti en M2arche) pas sur la faille Enriquillo.' a la capital d truites (HEAM) '
une direction est-ouest) est
connue pour avoir probable-
ment produit les s6ismes qui
Sont frapp6 la capital ha-
tienne en 1751, 1770 et 1860
quoique, souligne-t-on, les
sismologues n'aient jamais
I~~QUF ~E L KIIUBLQUE 'H~pu le confirmer sur le terrain.
Et pour cause, cette science
n'6tait pas l'6poque aussi
avanc6e qu'aujourd'hui.

.---r 1. Tout est remis en
.1 question ...
-- - Mais aujourd'hui en-
r? core, est-elle aussi avanc6e
'Pi~~YII~,~JI~PI~P ~ i; ` `e~L-- E- ui pi quge l'on pense ?
g. La question peut se
poser aprs les rvlations
.l 1 e Eric ai s, e pe d n u
t6moignent d'un grand esprit

'Nouis avonis besoini
de savoir pourquoi cette erreur
Sedans notre evaluation. C'est
( S absolument critique' a-t-il d-
s. .clar. Autrement dit, vital.
Cependant c'est pour
B nous autres Hatiens que c'est
--I vraiment critique.
Ces dernires r-
v61ations remettent tout en
-c ee -- a -* question.
~~l~a~L, .'K .mSier~ntnE4 h-nZ~r~ I Nous lisons : Les
scientifiques ne savent pas
encore exactement quel dan-
e e e e- a* eger represented cette faille non
encore repertonee.
. .Autrement dit, quel
danger elle peut representer en
dl plus des prs de 300.00 morts,
*- -9 s a 9 1,5 million de sans abris, la
e : ee eg- disparition de plus de 80% des
edifices publics et priv6s de la
capital hatienne et la destruc-
~--_- P~ I tion de 120% du PIB.

-~n-r --~iCr n;N nni IrlaR Prisonniers d'un
laboratoire scientifique

Les etudes se pour-
0 * 0 0suivent, ajoute-t-on.
Mais d'ici 1, que
devenons-nous ?

~Disons le carr6ment :
esonnier d'une sorte de la-
boratoire jusqu' ce que les
savants viendront nous dire
quelle enseigne on est log6.
Comprenne qui voudra !
.Et ce ne sont pas des
propos 16nifiants, A savoir
e- .'il n'y a pas plus de danger

a a a pouvoir rassurer que des dispo-
iL . .sitions effective pour recons-
I~truire de manire sstimatique
ce pays selon des m6thodes
* prouv6es contre des d6gts
de l'ordre de ceux qui ont 6t
products par la catastrophe du
12 janvier.
Car dans ce domaine
'" *plus que tout autre, prvenir
vaut mleux que guenr.
Mais c'est tout le
contraire qu'on assisted. Non
seulement les grands bailleurs
qui nous ont promise leur aide
devant ce cas on ne peut plus
(SEISME / p. 10)





eedti enMrh oGt*XXIV N 30 BNU AINL ECEI ae


;" ~;~*aF~I ::: :








poef








iiiOriiO























t .i:







iiiii
il _f= rl









O-O


~\r0



igif






Page 10 DANGERITEUS CONFUJSION Hati en MarchM d VlXVAo N 0



Et si c etait un seisme provoque .
(SEISME... suite de la page 8) Explication : les s6ismes provoqus sont des s6ismes Calais rvle que le s6isme du 12 janvier est n d'une faille
clair de people en danger de disparition annonc6e, se sont d6ji de surface. totalement inconnue jusque 1, cela apporte de l'eau leur
d6toum6s vers d'autres preoccupations go-politiquement plus Evidemment lorsque un expert de la classes de Eric moulin.
'correctes'. mais abandonn A lui-mme notre
people a d6,j repris les mmes habitudes qui Dcennie-catastrophes ...
sont la base de l'h6catombe du 12 janvier. Bi Enfin, il y a ceux qui, poussant le
/d61ire son comble, s'imaginent des systmes
Drives hallucinatoires ... "~ "'r~-~(- ~b'~ supra-nationaux, comme dans le film 'James
L'autre danger dans ce genre de Bond contre le Dr No', d6ji en train par une
situation pige rats (le 'P1en tt' de Frank6- s6rie de catastrophes (on pr6dit mme une
tienne) est d'ouvrir la voie toutes sortes de ll rd6cennie-catastrophes) de prendre le contrle
d6rives hallucinatoires : nwstiques (Iugement C de la terre entire. En tout cas, les Raspoutine
dernier, damnation, dernier jour comme le pro- I ~~ ?'en ligne' ont de beaux jours devant eux.
clamaient les sectes qui avaient tout de suite ri"~~ mLBien entendu,1les Hatiens ragissent.
envahi le pays au lendemain du 12 janvier) ou C* I .e~Y I Mais ils r6agissent mal. Le demiier rapport de
idologiques comme certain sites Internet ac- laFAI C(ontinhtenedlue
cusat crtanessupepuisanes e prc6dr ,-, ;;contre le diabte et les maladies cardiovascu-
Sdes tests d"armies sismiiques' capable de i_ r laires) fait 6tat d'unie large augmnentation des
provoquer des catastrophes naturelles dans. csddibtetdhprnioatrel.
des ays ible. : 4 p.Jusqu' present aucune reaction aux
Leur dernier argument en date repose 0 rrv1ations si 'critiques' du Dr Eric Calais. Ni
sur une thse de 's6ismes de surface'. Le *dans republic, ni dans lepriv6.
tremblement de terre du 12 janvier a eu lieu I '23Cb, Les Dr No peuvent done eux aussi
13 km de profondeur. Alors que celui qui a cd -l -_ ar+P~~ dormir tranquilles !
frapp6 jeudi demiier l'Equateur s'est produit
211 km au dessous de la surface de la terre, Hai'ti en Alarche, 14 4ott 2010
done no prol oquant aucun dcgt. L" centre conunercial de Pari-an-Prince aprs le sisine (Reuter )




Le pre veut tre prsi dent et la fille reine
12 Aofit 2008, HPN La famille Bertin est en plein devanc6e par Miss Philippines, Miss Mexique et just devant concours est organism par le milliardaire Donald Trump depuis
dans l'actualit. Le pre Jean Bertin se pr6sente aux pr6siden- Miss France. 1996 et la chaine de t16vision amdricaine NBC depuis 2003.
tielles hatiennes tandis que la fille Sarodj se prepare actirement Cependant, si la fille de Mireille Durocher Bertin part Selon un rituel bien rod6, les jeunes femmes d6filent d'abord
pour le prestigieux concours Miss Univers qui se d6roule le 23 favorite pour Miss Univers, la
aofit prochain Las Vegas. candidature de son pre aux
Sarodj Bertin a, semble-t-il, des chances de faire pr6sidentielles hatiennes fait
bonne figure, voire de reporter l'6dition 2010 du concours l'objet de contestation. Con-
Miss Univers. D6jI sa candidature attire la curiosit. La can- tact6 par HPN, un conseiller
didate d'Hati, pays frapp6 par un terrble s6isme le 12 janvier 61ectoral nous a confirm
et qui tient l'actualit6 depuis quelques temps, ne passe pas qu'il s'agit bien du veuf de
inaperue dans les medias. Elle draine toute l'histoire derrire Mireille Durocher Bertin et
elle et une conjoncture qui l'avantage quelque peu, qu'elle le pre de Sarodj. Le candidate
veuille ou non. n'aurait pas obtenu l'autori-
Mlle Bertin multiple les interviews, notamment station du Parti socialist ha-
sur de grandes chaines de t16vision comme Telemundo ou tien (PSH) sous la bannire
ABC. Sur les sites de pari, elle est class6e troisime favorite, duquel il se pr6sente. Son cas





RIVE HAN FAZ 2 ODISYON PIBLIK! I
-g MIAMI-DADE, BROWARD AK PALM BEACH COUNTIES
konsidere amelyorasyon yo enterese pote nan South Florida East Coast Corridor Transit
Analysis Study (SFECC Study), State Financial Management Number 417031-1-22-01,
nan Miami-Dade, Broward ak Palm Beach Counties.
WEST PALM BEACH BOCA RATON FORT LAUDERDALE
Mardi, 14 Septembre Jeudi, 16 Septembre Mercredi, 22 Septembre MI1iss Harti, Sarodj Bentin, en 3e position sur les pronostics pour le titre de M2iss Univers
Kravis Center for the Boca Raton Community Center Holiday Park Social Center
Performing Arts Royal Palm Room 1150 G. Harold Martin Dr. es ,t actuellement au CEP et il en maillot de bain, puis en robe de soire et se prtent au jeu
701 Okeechobee Blvd. 150 Crawford Blvd. 3:30 5:30 p.m.
3:30 5:30 p.m. 6 8 p.m. et 6 8 p.m. sera fix6 sur son sort le 17 aofit des questions-rponses avec les juges (des c616brit6s, des
et 6 8 p.m. DOWNTOWN MIAMI lors de la fameuse "remise des personnalit6s du show-biz etc.).
NORTH MIAMI BEACH Mardi, 21 Septembre carnets" aux candidates non Pour l'6dition 2010, elles sont 84 jeunes femmes qui
Mercredi, 15 Septembre Miami-Dade College Wolfson Campus agr6s. seront A Las Vegas pour l'lection de Miss Univers le 23 aofit
McDonald Center James K. Batten Room # 2106
17051 NE 19th Ave. 300 NE 2nd Ave. Pour en revenir prochain. Reines de beauty d'abord dans leur pays respectif,
6 8 p.m. 3:30 5:30 p.m. et 6 8 p.m. Miss Univers, c'est un con- elles devront mettre leurs atouts physiques en valeur, selon le
Tout odisyon yo ap komanse ak yon 30 minit Open House kote sitwayen yo ap ka pale ak manm gwoup ki IIcours international de beauty site premiere.fr qui public des cliches des participants. La
responsab etid la. Apre sa ap gen yon prezantasyon ofisyel kap fet et le I fini ap gen temwayaj piblik youn r6serV6 aux femmes de 18 26 c6rmonie sera diffuse sur NBC aux Etats-Unis.
apre lot, kote yap kenbe tout komante ak opinyon ki fet yo nan liv piblik moun ap ka konsilte. Manm gwoup
etid la disponib pou tout moun ki vle diskite pwoje oswa reponn kesyon sou komante piblik ki fi n fet yo. ans, note-t-on dans 1 encyclo- Miss Univers est en concurrence avec le concours
Etid SFECC a gen pou objektif enstale yon nouvo sevis pasaje lokal ak rejyonal ki pou amelyore deplasman IIp6die en ligne, Wikipedia. Ce de Miss Monde,
no-sid nan Miami-Dade, Broward ak Palm Beach Counties sou yon segman 85-miles Florida East Coast
Railway ant downtown Miami ak Jupiter.
Odisyon piblik sa yo ap fet pou bay tout moun ki enterese okazyon pou bay pwennvi yo sou lokasyon,M ch e M a t l y v ur ne
konsepsyon ak konsekans ekonomik, sosyal ak anviwonmantal amelyorasyon ki pwopoze yo an ako ak
Federal Executive Orders 11990 ak 11988. i h Mr e l u ene
Yon Rapo Analiz Altenatif ke Depatman an prepare, prezante altenatif transit pou Korido a. Ya p ka jwenn li H a ] @
sou hard copy pou tout piblik apati Lendi kap 23 Out jouk Samdi 2 Oktob, 2010 nan kote sa yo oswa sou 1 1 1\
Entenet, www. SFECCStudy.com. p o r
MIAMI-DADE COUNHY BROWARD COUNHY PALM BEACH COUNHY La Presse Canadien- changer aussi les mentalit6s que le candidate aux pr6sidentielles
*Miami-Dade County Main Hallandale Beach Branch Library Delray Beach Branch ne MONTREAL C'est en hatiennes Michel Martelly s'est prsent6 la press montra-
1 blbc. I rae t, im 300 S.dFaederal Highway, LbaW7tati v. promettant de changer les laise, vendredi.
*Florida Department of Broward County Main Library Delray Beach choses en profondeur et de Michel Martelly, un chanteur et un musicien, tout
Transportation District Six 100 S. Andrews Ave., Fort Lauderdale Lake Worth Public Library comme son principal adversaire Wyclef Jean,
1000 NW 111 Ave., Planning Florida Department of 15 North M St., Lake Worth vtpetmn nHie i iu on
& Environmental Management Transportation District Four Palm Beach County vtp6etmn nHiie i iu oni
Office, Miami 3400 W. Commercial Blvd., Planning Governmental Center tre le people hatien et b6ndficier d6ji de sa
*Lemon City Branch Library & Environmental Management Office 301 N. Olive Ave., confiance.
430 NE 61st St., Miami Fort Lauderdale West Palm Beach
*Northeast Branch Library Pompano Beach Branch Library Jupiter Branch Library ,, Son programme est ambitieux: il veut
19200 W. Country Club Drive, 1213 E. Atlantic Blvd., 705 Military Trail, == ...faire table rase du pass et investor dans ce qu'il
Aventura Pompano Beach Jupiter IIappelle le social, notamment les 6coles et les
Moun ki ta renmen soumet deklarasyon pa ekri oswa lot pyes, anplis komante oral ki fin fet yo, ka fe li pandan I hpitaux.
odisyon an oswa voye I pa la pos bay Scott Seeburger, FDOT Project Manager, Planning & Environmental Et bien qu'il ait 6voqu6 la ncessit6
Management Office, 3400 W. Commercial Blvd, Fort Lauderdale, FL 33309, telephone 954-777-4632,
telephone gratis 1-866-336-8435, ext. 4632 or email scott.seeburger@dot.state.flI.us. Tout demonstrasyon oswa d'avoir des amis intemnationaux, il tient ce
deklarasyon ki poste samdi 2 Oktob 2010 oswa anvan dat sa a ap antre nan rejis tout moun ap ka konsilte. IIs ~Ique la reconstruction d'Hati soit faite par les
Yo souete tout moun patisipe san konsiderasyon ras, koule, peyi on moun soti, laj, seks, relijyon, si yon moun IIHatiens eux-mmes.
gen enfimite oswa kit ou marye kit selibate. Il I s'est d'ailleurs pr6sent6 comme un
Moun ki enfim et ki bezwen akomodasyon espesyal konfomeman ak Americans with Disabilities Act oswa ki Hatien qui a souffert avec le people hatien et
bezwen tradikte (san yo pa peye) ka kontakte youn ou lot nan moun sayo 7 jou omwen anvan rankont la.
qui a entendu leurs cris.
Palm Beach County Clear Light Communications, Inc. 561-798-9633
Broward County Communikatz, Inc. 1-800-330-7444 Sa candidature est appuye par Pras
Miami-Dade County Charesse Chester & Associates 305-944-7564 111 yi: Michel, un autre musicien, aussi ancien collgue
Pou asistans an krevol, tanpri kontakte Marie Simmons, 305-438-7647. 11de Wyclef Jean.
i~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~~ ~~le lenTi 28 riiniriiFT\~1 ~ rnrmnrnnnd rLes 61e1ctions hatiennes doirent avoir





MatierMredil8A Vofi2XXIV No 30 L ES PETITES ANNON CE S Page ll


Le Manolo Inn KJ ADVERTISING

*a Dk mim dipi.T [ SERVICES ~nraimmrr
C'hambres loul comfors ase
air candlinand et 6alle dIre iI P.O. BOX 600673
illi attnhat -Miami Florida, 33160-0673
*~ CaBible dYi;Lr'F~pr6pid 10 dpartements d'tudes
par ani i Grrad Cher. Publicits: Radio, Journaux et TV. Licence en :
Le Sami du Itarrll
Le Palah de Sudre TLitphous: 566-5341 Aussi un service de traduction Gestion d'Entreprise
mribun.... I 4... a 1.21-70 de Documents et. Conception et Execution de Proj et
Lai Pailris F.ibe de Peak Economie et FInance
"Itau disnti de dii 17- Internet cusponible Info (954) 559-7729 Sciences de l'Education
steele... pour les dlents Evens Hilaire Sciences Comptables
Consultant Relations Internationales
Ecoutel Gouvernance
VISION MORTGAGE BANK,

Mlodie Matin rcD nmeaten *ed eto
Avec Marcus Relations Publiques
EVENS HILAIRE Gestion de la Microfinance
Loan Consultant
Siminzaire en
12788 West Dixie Hwy, Miami, Florida 33161
PlamJ~ication et gestion de projects
Phone: (305) 891-2225 + Microsoft Projet et SPSS
dI ied e Fax (305) 891-2559 otce us
S1 3 3 J a Cell (786) 285-0384 Anlgle Delmias 75 et Imrpasse lldrard # 3,
Port-au-Prince, Hai'ti, WI.

Par tiliphones : (509) 2246-1425 \ 3555-1575
www.rdromlodihait.com2513-3726 \ 3767-1575 \ 3444-2001








L'CL INENTOAL EPTO-VIL cod nr 'P
PRIMIRE T SEONDIRE t lePNUDpou

LES~~~~~~~~~~~ INCITIN OU 'NNE21021 SN UVRE






qilibrd L deT~~ITO ~IL laE personnalitdE deo votre enfat.
L'CLEITRNTOAL EPRMIETINVLE cerh S promouvoir che lesD 61vs u lisotcof

L INSCRIPTION ETU EXAMN EN D'ADMISSIO laN Citoyenne
Pot-u-rince, l me n 11au 01 AP -Lofc
~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ d L'nli t1Epgo aIr nfnaetl omto esnel tscela PrtcinduCioyn e e lra Ctoyene OC in
~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ eceinrtcl d'acor avecnt le Programm des Nationssprds xet ntoaxetitraioaxe otr~ e oev

Une~~IOc novel etud demen la otio
L'ECOLE ~~~~~ ~ ~ ~ ~ C protocoleNAL vis PEIN-IL permettr l'OPCvoi dee renforcerili on cn
uadsilne pnelecuel e ns ctqe gr enanden pnvrevla oit l oence d u SIDArnnmet lespophions. d
LaCRPTO dietrc deAEN l'OPCSIO FlortenceEleafitsvr
36 ~ ~ ue cetard accorde, to Vl devrai 6gleen pemtr 44-7 cett institution
parm l lesiel im igrit@ tantsco hate sd aoriseru-Pne, mileure accsiblt6 de1 se serv oices u
cioen ha Poetiens. ioe td aCioen OC in
(SIDA...~~erced suit detool lacr page 2) 6tudemm monren aus qetatle ome qeleeme
d'rgn htinesnsucpilsdrcvor une dianoti Ellea Puausi indiu qPue P ovia init5nu
,e vellesl annexe dansn les vils eFrtLbetPotdePi
les ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~~e taxdeSDA n tgepu tr qels fo-mrcan e 6drl" n
E'n 20,en raiso desarecechtde saco-di Esach Jean-LusD e prsden SdeNAA et le Gonav tes, lsCaes et Jacmuel.nvedemexacopg
naissance~~~L deecnc la Diaspor haltienne Drie MacCaim aai 6t cater eltue
Mmfaon e Elie s'estengage a redoubi l er d e efforts pour
no m6cm e oneilr a oit consultatif aetLe Ethnicit6~~~~~~~cioyn su esAroA6rcin u< SCess uea > i
SDA. sut .e 11anc 2 te (oNHAH)> et a une orani sationbas 6e le New ok tlsaindsrssucsqelePU e l ipsto
elle~~l es Vic-pesdete Endu 2007 leOP Bureau avait esim quil
L'nies op6ationsjunale s sont ducpiriges parceor la Cop6idenote el'nttuin
yvle avaite 530s 897 immirant hatin aux-ier EtatsUnis alos qu
les Conulat hatin ontA. esim qui ytg avait entre 900 000 Afoacise Aa,
En 00, n risn e a rchrce e d une Maitriustce Jenant6ois Publqe) Lamisioen de NHAHA est Pouraes lsa part, let rcespnaleuporme"ttd
1. miosnsedl Dimmigrant hatiense dur ant ctte meme periode.urdel'tue
d'amdiore lamm sant6le et let bien-8trei dese Hatin ene renoran Drot"duNU enHaiti, Paolo de ul Msro asouligne qoue
Les totauxna compil6seica parlt ces deuxnue sore sontpane toutuatose fieun
lIacomnicNation, es ne promuant et en facilitantwYr.utlso des prjtsl poetvsant ccroite larsne PNd et l'OP dans lepays,
el fait diffe-rens, entiest importantde noter ue lvtestm Conu'latslisttti
de collabration; et naien en ouaent diges rltosc praie etsu ot6par l'ognsto onusenn A auter d 30
ne diriet pas89 d'enquntes ou d reensemen tnatsUion alementu
entr lesuat organiation semlale asm travers la coodintio des 000 dolr S
repr6seintais pouirat 6valuier, ourn comtere nmbre pndHatens
,, res ources, le partagt e d'info trmaios le plaidoer, le renfor-atIDot uPU nHi PoodlMsrasuin u
vivan aux tatsUn oiss a aot r Ma eu rc-Cldrsme. Leur
lac mmentescapait6s, et l'6doucatete ation. espojt l C'o e vsat un pcrojtet qui s'tencd sr3aes :P le n r enforemen
stfatist iquen est bas6e sur lenomre de services es founis Alat
,, dolbrto;e necuaen e eain oprtvs est stpprutursd par lotection de l'OPC, le s utien so dve-3
commungnat6 hastiennues u trae rs lensemn Ett-nais. lmnt00dl
enr e raiaiNsewbabs fro CrambrideHatlinclpeete la vulgarisation des rlsqecteognsto
rersNoais d6our vaerte sugg6ptren auss unmbesi d'Hadatier
viva15 Juile 2010Uns, es appel6e Dr jouern dan l scit
lesen capane deaits prmoio etdcain de pr6vntio culturellement u 3axs l enore
sensiblesm pouridg cetteh population puisquen les r6ulat degnst cettesqu eteorais






Page 12 LIBRE PENSER Hati en MarchM d VlXVAo N 0


Tristes Ralits
<< Chav ou pa ka pote, ou inete-1 ate byen dousinan. c'6tait l'un des grands shows de la << American TV >> qui nous que. Maintenant que l'on s'6tait habitu avoir deux longues
Realite autochtone annongait, en grande pompe, la candidature de l'un de nos failles sur le terrtoire hatien : l'un au nord et l'autre au sud,
talentueux producteurs, de l'un des grands du << showbiz on vient de nous faire savoir que nous nous trourons sur un
Chres amies lectrices, chers amis lecteurs, j'imagine international, cette semaine nous a surpris avec de nouvelles terrtoire qui a failli ne pas en tre un. Comme le pays. Des
que vous vous rendez compete qu'avec cette << pr champagne interventions m6diatiques. On commengait la semaine avec failles partout, donnant lieu a des<< morceaux de terre >> flottant
61ectorale>> qui s'annonce ou du moins avec ces manifesta- la conference de press qui marquait la rupture definitive de sur la << coque terrestre >>. A nouveau une faille. Plus simple
tions qui viennent de commencer sous forme << d'inscription << l'Unit6 >>. Un certain nombre d'amis s'inqui6taient sur cette que les autres mais aussi d6concertante que les autres. Aussi
camaralesque >>. de << conference de press revendicative >>. de << partition de l'unit6 >>. se demandant si elle pourait donner impr6visible. Ce qui me fait peur c'est que les scientifiques
<< predication t16visuelle>>. nous avons l'opportunit6 de vivre lieu de nouvelles units diff6rentes. Ils se demandaient in- d6clarent s'tre tromp6s. Les politicians ne le font jamais. Ils
nos r6alit6s profondes, nos r6alit6s autochtones, nos tristes cessamment, si on pourait graviter autour de l'unit6 sans crer n'assument jamais leur responsabilit6. Ou du moins en Hati.
r6alit6s II faut bien que l'on se rende compete que, << Ti jan >>. de nouvelles frictions. Ils insistaient et voulaient savoir si on Chez nous, le mot << admission >> n'est pas fait pour nous. C'est
<< Ti Pi >> << Janjan >>, << Loulou >>. et toute la liste des 34, ne pourait avoir des divergences dans une unit et surtout si une une << histoire de blancs >>. Comme la << d6mocratie >> en r6alit6.
constituent que la representation de nos vertus et de nos vices fraction de l'unit6 pourait, suite des modifications, maintenir Comme les << 61ections >>. cette sorte de < collectifs. Nous ne pourons que l'assumer. Nous allons done les propri6ts de l'unit6. Ils se demandaient aussi si l'erreur de ment >> dans lequel le vainqueur n'est pas forc6ment le plus
devoir nous regarder en face. Face Face. Que l'on soit june, base n'6tait pas celui de vouloir consider une << agr6gation de s6rieux (mot don't le sens commence nous 6chapper). Ni le
moins jeune, vieux ou moins vieux. Mieux vaut done ne pas parties >> comme pouvant former une << unit >>. J'ai pu trouver plus credible (cela imported de moins en moins nos hommes
se faire du << maurais sang >>. << Joumou pa donnen kalebas >>. une 6chappatoire en leur disant que l'on ne pourait jamais politiques). Ni le plus honnte (l'honntet6 est une conception
II faut peut-tre commencer comprendre qu'une socit ne pr6voir le rsultat final dans le cas de petites oscillations autour de moins en moins int6ressante pour le politician hatien). Ni
change qu'avec la collaboration de tous et que sauf dans le d'une position d'6quilibre car la politique avait ses raisons que le plus patriote (mot presque d6suet chez nous).
cas d'une revolution, nos tristes r6alit6s continueront a nous la raison math6matique ne connaissait pas. Ils sont stirement Enfin chers amis lecteurs, on n'a qu' attendre l'issue
accompagner jusqu' leur << transformation >> complete. Et cela, rests sur leur soif. Mais que voulez-vous ? Nul ne peut s'6riger finale. Les candidates sont IA. Les observateurs intemnationaux
un<< Pr6sident >> ne le change pas. Et un << Pr6sident >>. si nous en << gourou >> dans la politique de ce pays. sont d6jI IA. Le financement est IA. Les sinistr6s sont toujours
voulons qu'il soit repr6sentatif de la soci6t hatienne, nous Chers amis lecteurs, nous avons terming la semaine lb oil on les a laiss6 se placer. A attendre jusqu' se lasser
devons tous l'accompagner. Une fois choisi. Par le Peuple. avec une nouvelle conference de press. Celle d'un candidate d'attendre.
D'oix qu'il vienne. Quel qu'il soit. Et cela, le << Kandida >> doit qui aura surprise tout le monde. J'imagine. La rponse Voil quelques-unes de nos tristes ralit6s.
pouroir le comprendre. II doit vouloir tre le << Pr6sident de paysanne ne suit pas forc6ment le compas. On verra lb aussi.
tous les Hatiens >>. II doit << pouroir >> tre le Pr6sident de tous Difficilement on arrvera se mettre d'accord. C'est notre Oscar Germain
les Hatiens. Pour une fois. Tous << face face >> et non<< dos ralit6. On n'y peut rien. gerinanor2005fdyahoo.fr
dos >>. Tous << coude coude >> et non << coups de coude >>. Chers amis, s'il y a un point sur lequel tous les hatiens 4ot 2010
Enfin chers amis lecteurs, si la semaine d'avant semblent se mettre d'accord c'est celui de notre r6alit6 sismi-


La danse des candidates
Voil, nous y sommes: la saison de declaration de colonel occulte et massacreur sans fauteuil pr6sidentiel mais pensent pas, ne s'habillent pas, ne vivent pas, ne parent pas
candidature est ouverte et ferme. Nous avons une belle palette avec un pouvoir rel, quelques juges... tous mis au pouvoir comme nous. Je nous accuse d'avoir d6missionn de ce pays
(ou brochette choisissez !) de candidates. Mais les deux candi- par le hasard, la ncessit6 et la fortune des coups d'6tats : il et de n'y vivre que le temps que l'on nous accueille ailleurs.
datures qui font couler le plus d'encre et de salive sont celles n'6tait question ni de structures, ni d'institutions ce moment Je nous accuse de ne pas aimer ce pays et les gens qui y vivent.
de la star du hip hop et du president du compas. IA. Et puis... Et puis, nous avons eu les 61us, un prtre et un Je nous accuse de ne pas respecter ce pays et les gens qui s'y
J'ai entendu toutes sortes de choses : du << why not >> agronome et encore ce prtre et puis ce mme agronome. trouvent, partant de n'avoir aucun respect pour nous. Je nous
au << tchuip >> sonore sur facebook (aprs avoir demand au Quelles comp6tences avaient-ils tous pour diriger accuse TOUS !
president du compas de chanter encore une fois ce qu'il ferait un pays ? Quelles comp6tences ? S'il est Trai que l'on ne peut Ce pays n'a pas besoin d'un chanteur en qute de
aux dreads et la vertu d'un chanteur au titre de roi, devenu mettre dans le mme panier le fils de dictateur sans aucun reconnaissance ultime. Ce pays a besoin de structures et d'ins-
politicien...) en passant par les declarations des uns et des diplme et le prtre bard6 de titres et de diplmes, s'il est titutions, mais en leur absence et pour les crer, il a besoin de
autres sur leurs capacits, sur leurs programmes de gouveme- vrai qu'il serait inconvenant et mme criminel de compare le technicians, d'administrateurs de carrire, de femmes et d'hom-
ment et sur les actions a mener. colonel massacreur l'agronome d6tendu, il n'en demeure pas mes qui sachent prendre des measures impopulaires : comme
J'ai 6galement entendu les blagues : certain pensent moins que tous ces dirigeants nous ont conduit la faillite car, creer unespace serein favorable au d6veloppement, d6truire les
que la champagne 61ectorale se d6roulera sur le Champs de lorsqu'il n'y a pas d'6cole d'administration publique, lorsque bidonvilles, crer des emplois, rglementer les constructions,
Mars avec les chars du rappeur et du president du compas, ou la politique n'est pas une carrire, une vocation ou un service faire re specter la loi, faire payer les taxes, construire des 6coles,
ceux d'un autre chanteur de compas ou d'un autre rappeur, public, mais une banque de rparation... tout voum se do prot6ger l'environnement, d6centraliser, mettre en prison les
candidates, eux, au s6nat: d'autres disent qu'ils pr6frent Izolan La preuve de leur incompetence tous 6tant l'6tat criminels, y compris les cols blancs et chimres de salon en
ou Past Blaze. Certains enfia, blaguent sur l'incapacit6 du dans lequel se trouve le pays aprs toutes ces annes. Sans tous genres... Diriger !
rappeur parler frangais : comme si c'6tait un crime : comme plus de commentaire Ce pays n a pas besoin, encore une fois, d'un messie,
si ne pas parler frangais ou creole 6tait le problme de cette Si f'on ne peut imputer le tremblement de terre J6sus Christ politique pouvant transformer les espaces-camps
candidature. I'incomp6tence des gens et des dirigeants, il parait nanmoins en lieux d'habitation, les momnes << d6cal6s >> en pentes ver-
Nous n'avons pas m6rit6 cela Ou l'avons-nous ? evident que la catastrophe humaine : le nombre de morts, de doyantes et les 80% d'analphabtes en professeurs d'univer-
J'ai entendu les declarations des deux musicians sur blesss, de sans abris est in fine de la responsabilit6 de tous sit6 (on peut rver non ? Et ainsi nous pourrons importer des
leur << incompetence >> en tant que << politicians >>. Les deux les dirigeants qui se sont succ6d6s la tte de l'6tat depuis ... 6tudiants...). Ce pays a besoin d'une 6quipe de femmes et
argument (comme tous les politicians d'ailleurs : bizarre res- disons au moins cinquante ans. Pourquoi ? Parce que, depuis d'hommes prts se faire huer parce qu'ils font ce qu'il faut
semblance, en augure t-elle d'autres ?) que c'est la faillite de ces annes, I'6tat s'est totalement d6responsabilis6 sur tout et pour amliorer les conditions de vie de tous. Ce pays a besoin
la classes politique au pouvoir depuis deux cent ans qui les a pour tout. de vision et de visionnaires. Ce pays a besoin de femmes et
pouss6s se presenter. Selon les deux, c'est cause de cette Si Monsieur Hip Hop et Monsieur Compas sont d'hommes capable de faire rver cette jeunesse, capable de
mme faillite qu'ils ont bien plus de chances de pouroir r6ussir. aujourd'hui candidates la pr6sidence et qu'ils ont une chance lui donner l'exemple : ce pays a besoin de modules. Aprs plus
Et s'ils avaient raison ? de russir non, qu'ils ont plus de chances de russir qu'un de cinquante ans de march arrire et de vie dans des conditions
Dans notre histoire r6cente, nous avons eu comme agronome ancien premier ministry, qu'un avocat sp6cialiste disons, pour tre politiquement correct infra humaines...
president un fils de dictateur n'ayant jamais fait d'6tudes sup- en droit constitutionnel, ou qu'un homme d'affaires nous ne cette population a besoin de s'entendre dire que tout est
rieures et s'int6ressant plus aux femmes et aux voitures qu'au devons nous en prendre qu' EUX : nos dirigeants. Non En possible, qu'elle peut aller bien, que son rve est r6alisable!
bien-tre de la population, et qu' l'6tablissement de structures fait, et si nous d6noncions les r6els coupables : ceux qui ont mis L'activiste amricain et << hatien de coeur >> auto
et d'institutions p6rennes dans ce pays. Ensuite, successive- ces personnel la tte de ce pays, certain par vote, d' autres en d6sign, Sean Penn l'a dit mieux qu'aucun d'entre nous et je
ment et pas obligatoirement dans cet ordre, nous avons eu un toumnant la tte, et quelques un par acclamation ? NOUS La cite librement :
irrogne, un g6ndral qui s'6tait fait << mettre au pouvoir >> par un population Mais aussi et surtout cette g6ndration consciente << ... Alors, moi je voudrais voir quelqu'un qui est
sergent, quelques g6ndraux sans comp6tences particulires, un qui n'a pas pris ses response abilits et envahi les arnes du raiment, mais alors Traiment dispose se sacrifier pour son
pouroir tous les niveaux et pays et pas seulement quelqu'un qui circle avec un entourage
qui a laiss6 l'espace aux autres, vulgaire de voitures de luxe faisant 6talage d'une richesse
IJ J:S SYl 0 53 k f t !Ci~ J, 1 1815 A ceux qu'ils veulent conspuer. qui, j'estime dans ce context est une demonstration obscene

.~le Urai souNaOlUs!J somms por ai est quand mme dur pour nous que ce soit un 6tran-
accuse TOUS ger qui ait le courage de faire une lecture aussi lapidaire et just
~Je nous accuse de de la situation : voitures de luxe blind6es en grand nombre,
nous comporter comme si vitres fumes, gardes du corps : que l'on soit rellement en
/* ce pays n'6tait qu'un lieu de danger ou pas, I'importance du personnage 6tant proportion-
passage temporel que nous nelle au nombre de gardes du corps, la capacity a faire un
'112 -.:~ ~ ne laisserons pas en h6ritage tintamarre infemal en traversant la ville, sirnes ou avertisseur
nos enfants. Je nous accuse A l'appui. Pas de programme, pas d'orientation politique, quel-
dem6rse lsaure uin que coups de vaccine, quelques coups de tambour, des insultes
bien sonores lances aux
e-.-r 'i-e MAISON A LOUER upotur e mul'""tople

No~ mus soWiae. lamip6e de clairin, quel-
tpia Be6d arts. Maison a louer situde P Vertieres, ques chemisettes arborant
-- le slogan du candidate. Et
.)r 06ndlral,8aDr. *--- -- auap 1-laYtiani vous avez le politician
prodlts hdeable, Alels3 chambres. 2 toilettes. cour spacieuse. hatien!
passonnels, Prodults Jean Claude Fi-
*"""'""""""NE Endon iealgnold a 6crit dernire-
Doo to oo Service ment :
PouR vos~ RqaRnllmTsons as Cameo,) AIPBeL.a i ava.elare Un grand bure.au, Maison hien quipdeS, d'incrir Unot ea

1-800-927-6059 TIlphone et Internet 24 h par jour ciaanc ut aor al et
on cmps nous un mJ dreale ch..,4.. Appelez le 305 305-477 9 Port-au-Prince I fondr(or p.e3





Mercredi Mrl8Aott2 XXIV No30 HAITI RECONSTRU CTI ON Page l3


L'exemple du ministre de l'agriclultur
Tous les autres ministres ont des actions en course. Le des Projets WINNER, localism dans l'ouest, I'Artibonite et le (ii) accroitre de 25 % la contribution de la
choix de s'attarder sur les actions du ministre de l'agriculture Centre, et DEED localism dans l'Ouest et l'Artibonite. II faut production agricole l'offre alimentaire au niveau national ;
rpond une logique de coherence des actions par rapport au noter que la FAO execute directement un de ces projects dans (iii) diminuer de 50 % le nombre de personnel
PARDNH et de continuity par rapport aux actions ant6rieures le NE. L'ex6cution des travaux se fait en g6ndral travers souffrant d'ins6curit6 alimentaire en Hati d'ici 2015 ;
au s6isme du 12 janvier 2010 et de leur adaptation et articula- des op6rateurs (Firmes, ONG, DDA, Agence de cooperation (iv) amliorer les conditions sanitaires et la
tion par rapport cette nouvelle donne. Les r6alisations sont technique (ACT). nutrition des Hatiens, en mettant l'accent sur les groups
ici articules autour de 4 groups d'activits : Le Projet o l'on d6nombre des infrastructures vulnrables;
Preparation de documents d'orientations et d'irrgation d'envergure est le Projet d'Intensification (v) augmenter les revenues agricoles d'au moins
de plaidoyer pour le secteur agricole, Agricole (PIA) o il est d6nombr des actions sur plus de 500 000 manages ;
-Appuis aux campagnes agricoles, 10.000 ha tandis que le proj et avec la plus grosse infrastructure (vi) accroitre l'entr6e de devises 6trangres
-R6habilitation physique, est l'Artibonite 4C avec la construction projet6e d'une usine dans le pays ;
-Coop6ration/Partenariat pour la mise en hydrolectrique et de la mise en place de 4.000 ha 6quip6s (vii) diminuer la vulnrabilit6 de l'ensemble de
ceuvre de programmes et projects. d'infrastructures d'irrgation (financement Coop6ration la population aux risques de catastrophes naturelles.
Dans le cadre de cet article, on s'attardera sur deux Brsilienne). Les measures court terme (jusqu'en septembre 2011)
aspects. LA aussi, le choix de se concentrer sur des actions en A part les projects finances par le Trsor Public qui repr6sentent 28 % du total des investissements proposes. Le
course en 2010 et sur le plan d'investissement 2010-2016 rpond souvent s'ex6cutent travers les DDA, les projects d6nombrs MARNDR gre actuellement un budget annuel total (hors
cette mme logique d'actions l'int6rieur d'un cadre global, ont une dur6e de vie de 5 7 ans. II faut noter que les travaux sources de financement extemne et interne) d'environ 150 mil-
le PARDNH, d'un cadre sp6cifique, la politique de d6velop- de courage sont rcurrents tandis les travaux de reparation et lions USD, et le Plan propose devrait entrainer des d6penses
pement agricole 2010-2025, et d'une imbrication des actions de rehabilitation sont s6quentiels et pourraient s'6tendre sur suppl6mentaires ordinaires de 15 millions USD par an aprs la
dans un cadre de continuity articulant le pass, le present et plusieurs annes en function des disponibilit6s financires de date de cloture du Plan (2016). Ces chiffres repr6sentent une
l'avenir. II faut insisted sur le fait que les actions ne sont pas que l'Etat (Exemple : le cas des 5 p6rimtres de Montrouis : 910 augmentation de 10 % sur le budget global actuel du secteur,
d'ordre physique comme la construction de nouveaux locaux ha sur une p6riode de 3 ans). augmentation que l'on estime g6rable et dans les capacit6s
au niveau central pour h6berger les cadres mais aussi d'ordre Ces projects sont finances par la BID, I'USAID, I'UE, actuelles et pr6visibles du MARNDR.
institutionnel, ne serait-ce que pour renforcer le MARNDR la BM, le FIDA, I'AFD, I'ACDI, la cooperation Tawanaise, Il imported toutefois de noter que, pour soutenir dura-
pour augmenter sa capacity d'absorption. la cooperation brsilienne et le Trsor Public (TP). La plupart blement un tel niveau de d6penses ordinaires, le MARNDR ya
des projects pr6vus dans le plan d'investissement seront finances devoir poursuivre le programme de enforcement institutionnel
Les Projets d'infrastructures rurales en 2010. par les mmes bailleurs. en course et les activities suppl6mentaires prvues par le Plan.
Le Directeur de la Direction des Infrastructures II faut noter 6galement que les besoins non couverts
Agricoles (DIA) a d6nombr pour l'anne 2010 trente six Le plan d'investissement agricole 2010-2016 (Gap financier) sont 6valus 578 millions USD. Sur ce mon-
(36) projects d'infrastructures rurales en course d'ex6cution Le ministre de l'agriculture avec l'appui de tant, la BID s'est engage hauteur de 200 M USD sur 5 ans,
actuellement. Ce sont dans l'ensemble des projects ayant toutes les parties prenantes du secteur s'est dot6 d'un Plan l'USAID hauteur de 110 M USD sur 1 an et le GAFSP
une composante d'infrastructures d'irrgation, de traitement National d'investissement 2010-2016 de 790 M dI'USD en hauteurde 35 MUSD sur 4ans;tandis que le FIDA entame le
de bassin versant, de construction de lacs collinaires, de harmonie avec la politique de d6veloppement agricole 2010- processus de financement d'un nouveau project de 18 M USD
traitement de berges de rivires, de construction de citemnes. 2025 et parties int6grante du PARNDH. Le Plan national dans le d6partement des NIPPES sur 7 ans, tout en proc6dant
Ces projects sont localis6s dans l'ensemble des d'investissement agricole (NAIP) est fond sur la rponse l'annulation de la dette d'Hati vis--vis du FIDA (57 millions
d6partements avec une forte concentration dans l'Artibonite global du Gouvemnement hatien l'effort de reconstruction USD) suite aux discussions engages, et en proc6dant au lan-
(11), dans l'Ouest (7) ; le Centre, le Nord Est, le Nord Ouest cons6cutif au tremblement de terre, ainsi que sur la politique cement d'un project d'urgence de 2 ans de 2,5 M USD.
et le Sud Est en competent chacun 3, tandis que le Nord et agricole. II vise coordonner et fixer des grands principes Avec cet article, nous bouclons la s6rie d'articles
le Sud les suivent avec 2 projects chacun; les Nippes et la communs pour le financement et les besoins d'investissements visant donner une id6e des efforts de reconstruction (voir
Grande Anse ferment la march avec chacun 1 project. ncessaires au d6veloppement du secteur. Hati en Marche # 28 et 29) ; mais nous pouvons d'ores et
Les agencies d'ex6cution sont le MARNDR A travers Le Plan national d'investissement agricole vise les d6ji affirmer que nous reviendrons sur le sujet, I'enjeu est
des Unit6 de Coordination de project (UCP) et ses Directions objectifs suivants : trop important et la collaboration trop fructueuse pour que
D6partementales Agricoles (DDA) comme le PIA, le PICV2, (i) augmenterlaproductivit6 et la comp6titivit6 nous en restions 1.
le PPI2, les DDA. Certaines activities se font dans le cadre du secteur agricole ; Jean Robert Jean Nol /Bernard Ethdart

S .r .,
SIX mols apres le seisme, comment evaluer la situation .


Quel avenir immdiat pour Haiti?
parM~arcM~aesschalck, philosophy, COauteur d 'une personnel mal inform des particularit6s du terrain hatien et saisir, d'une opportunity diraient les 6conomistes: celle de
tude sur la transition dmocratique en Hai'ti (1) se ~comportant trop souvent comme en terrtoire conquis. Le mettre entire parentheses l'imbroglio de la transition politique
m6contentement s'est done accumuld aussi ces demiiers mois qui mine le pays depuis vingt-cinq ans, pour creer une sorte
Avec bonheur, six mois aprs la catastrophe qui a d6v- face une action international d6sordonne et peu efficace. d'union sacre face au deuil national. Ce sursaut collectif devait
ast6 une parties du terrtoire hatien et tu plus de 250 000 per- On parle maintenant de trois ans d'attente pour une v6ritable permettre d'aller enfin l'essentiel: assurer les bases mat6ri-
sonnes, les m6dias intemnationaux reviennent sur la situation reconstruction, les d6blaiements accusent une lenteur effray- elles d'existence de la population plut8t que de tergiverser.
du pays sinistr6. Grice cet effort m6ritoire d'information, ante, les camps de tentes sont devenus des lieux de traffic et En apparence simple et efficace, une telle position se rvle
lecteurs et auditeurs peuvent prendre la measure de l'immense d'ins6curit6 nouveaux. pourtant l'usage n'tre qu'un fantasme de technocrate de
61an de solidarit6 qui a suivi la catastrophe et en connaitre Mais comment 6valuer le risque repr6sent6 par ces l'aide d'urgence.Primo,1l'absence de cohesion politique est le
les effects pour la population concemde. Avec la distance, on quelques nuages sur le ciel idyllique que l'on persiste nan- premier facteur de d6sorganisation de l'aide et du retardement
se rend mieux compete aujourd'hui de l'incroyable resistance moins d6peindre ? Il est urgent pour avancer d'identifier aussi des d6caissements intemnationaux par d6faut d'interlocuteurs
du people hatien qui continue lutter chaque jour dans la quelques illusions, voire quelques contrev6rit6s, qui favorisent fiables. Secundo, I'agenda politique a tit fait de reprendre la
dignity au milieu des champs de ruines et de tentes. L'action plus le maintien du chaos que la sortie de crise. Ces illusions main. Tout d'abord, factuellement, le mandate pr6sidentiel est
humanitaire commence produire ses effects et a t6moign de tiennent dans un sch6ma d'action relativement simple: la 6ch6ance et le pays va devoir se rendre aux umnes. Mais ensuite
la volont6 international d'apporter son soutien a cette popula- r6alit6 hatienne est complique, les donateurs ne s'entendent plus fondamentalement, pourquoi entretenir l'illusion que ce
tion en d6tresse. pas sur la strat6gie adopter; il faut mettre un terme aux ter- pays pourrait s'en sortir par une simple operation magique de
Quelques nuages sont toutefois noter dans le ciel giversations et privil6gier l'aide directed une des populations mise sous tutelle humanitaire. L'ONU n'est arrv6 rien dans
quasi idyllique de l'image d'une population reconnaissante ac- les plus pauvres du globe. De ce sch6ma g6ndral, qui semble le pays depuis quinze ans. A peine est-elle parvenue s6curiser
cueillant l'aide des nations compatissantes... L'argent promise reliever du pur bon sens, ont d6could trois grandes illusions qui sa propre missiond'intervention, sans r6duire significativement
tarde tre d6caiss6 par les Etats qui se sont engages soutenir hypothquent l'action actuellement mene en Hati. le nombre d'armes lourdes en circulation dans le pays. Par ail-
la reconstruction, a peine 1,5% allou6 par rapport aux milliards Premire illusion: < de dollars annonc6s. Le gouvernement hatien ne joue toujours blme politique et attaquons-nous directement aux problmes d'une mise sous tutelle ? Avec quelle 16gitimit6 ?
pas un rle positif de coordination et d'orientation des aides: concrets de survive des (A SUIVRE)
cahiers descharges inexistants, retard dans l'affectation des Hatiens!>>
terres de l'Etat la reconstruction, absence de plan sanitaire. Commen 8772 NbtE~ 25 danTrel AlfegT 4.ae
Tout semble done encore faire d6faut au niveau de l'autorit6 taire: Pour beaucoup TM1: 305 757 4915
hatienne. Quant l'action humanitaire, elle s'est aussi mise d'acteurs intemnation-
en place dans une certain cacophonie, avec des jeux de aux, la catastrophe sis- A K J R I T O E
concrrece t d suenc6re lavolnt6de laie ax dna-mique a pris les appar- AA
tours. cl adopter cles schans cl orgence preconqus ovec un ences cl'une < LE MAGASIN FOUR TOUT'ES LE:S OCCASIONS..
La~~~~~ das e addt RdOCPCTin de pateneet your Bel SaS~lrsh FP GAZ. CABLE~; TV.
La ans de ca did ts E'I MOBILITY tc...tc~...
Commeetio rdpidphoiq~rse che uute...
(... suite de la page 12) mme plus avoir accs un jour aux soins de
demeurera le symbol tragique de cette sant6, l'6ducation, aubien-tre minimal ;
16gret6 et de notre incapacity de nous un pays qui pleure des morts sans savoir VOvrC
penser, de penser nos actions, de penser combien de morts il pleure exactement; 6 JOUrs
notre present comme notre avenir dans une une jeunesse livre elle-mme dans les
certain coherence qui fasse de nous des rues sans travail et sans avenir ;un million pa*
tres de raison non de simples tres d'ins- et demie de personnel dans des camps (re-
tinct, des tres de pulsions. Nos pulsions baptisms par certains< spaces politiques de QLB e
nous commandent A danser, chanter, rire conviviality>>) sans espoir imm6diat d'tre 8g3 ag
aprs avoir pleur sur lesruiines, esp6rant relocalis6s dans des habitations dignes ;I
ainsi exorciser la male vie pr6sente et les tout ceci est un melange explosif et ne per-
malheurs futurs... >> met pas de choisir dans la s6rnit6. Alors ?.
Ces deux candidatures sont-elles WHY NOT ou TCHUIP ? FAS A FAS ou 73 mI I~~
notre manire de continue tre insou- DREADS ? ZIZIRIT ou ANBAKE ou...?
ciants, de continue ne pas nous penser De tous, qui r6ussira ? Qui sera Pr6sident arw
et... A danser sur le volcan ou sur le pont de la R6publique ? En tous cas... le grand .4-enut.es & ICeIru
du Titanic? perdant sera encore une fois le people ha- amiinessr ei irinaLJ..i
La saison de d6p8t de candidature tien... Pauvre petit pays PAlmas pair tauih *(se.wsa. aue.:apaa
est ferme, la champagne 61ectorale va d- Fidel Roumer 'acarnis AmA Fr.means i\nstr.nn
buter. Mais, une population qui n'espre 7 ao^t 2010 The VA i IIillens. Amencainn. ILrunaws..bri lkrimn






Page 14 LES JEUX Mercredi 18 Aout 2010
Hati en Marche Vol XXIV No 30


I L I emaine passee

Allez de SISTRE 5i HANC=HE, en utilisant de~s mols du du ClsADlR AN
vocab~ulaire frangais, let ne changeant qu'une letire par ligne. ClAORIAs
CADRES
L~ADOREIS




A1 R RT fo

MRIBHBEI IELAHOL


CA~~~T IRE I KG T .rCTT Y

E ~ ~ ~ ~ ~ ~ D? Ii L1 E S: Er r;, N :. ra r; v G ouin oasmiepse





Ir *0 3 ; 3 : fm su]et.ffi~1." 3Iaragr k sp cirs
R :L Ipou le alaion avnces lmp6iso conean lesdates ju r et heredeis cn
testationsa cocmis le manquein dess prciios gaemntcocmat escotetaaie


lir.:.N l t 6, seo ls caddascncms
.R 6h0-hO A iiitctnatLsdciin uBE n 6tasie u 9mmrsd osilEetrlPoi





INsC rtlqes quementrE : ~~FI caus de la fallt de intiuton tatiques que leCE se voite focdauto-



L'Edtoril deMarcs rierlisipon deprsonalt6 no muie de. la care done par lag comsso
La~~~~~~ie Choiu Lktaicv Doiiu Barlic Si cete commission cnte s',res pas rdunie depuis 199, qu reste-ti d'aut re A faire ?n
ImsSputsnve MaioBurauLe Pr6sden du CEPe plseromflet doranise des 61necttions, hotnnaet trabsnseparentes.
I~~~~e Invit dus Jourin vns;lipiincneratlsdts ou thuedscn
M61dicMatn cequ saediestunie oln G ondemersonl donne des prcisions sur lamission dobervatls otsataion
per Fuir ahi lectr alre et. sont rle dn's l pays cnom u xgne el o lcoa
10h -Md LedIo rvai e~uisqud Adtu tionje des EotetatsAricans) le Chef de las mission d dcnjoine, OEA/CRIdCOMe etdiplor-
animatina~~it Jamon Prdv at trniadien t ColnGanerso.
re~h~7h~ AIPilrStch~ntaCt est uine fiureD conue des jounmaistes et u pumblic hatin Conel GranectrsPonvien e

jnurnl cr~rrl nva ~in ~'teurIs, ortred(EPuit pusqe is eont que sixd e7A t quIsdvrn tendre pbiu ls ofcele nombre de 190
12&30-2600 Lady Blues ever Elsac moinds ares d6tail les diess6apscnusatax6ections du 28 Novembre pohan

J nazz Ble.S mRgieDse le dpartCoidnt Grnesna eadu Conseil 61ectoral provisoire (E) alo rsivl ces << ibr
NagCh~~~uniiiu~~acc6 qumn tocusles sies la fain de faciliter les traatiux es lae Misio >>.evotfr
2hINh0 C'es SI Be Fjn citans *** Rie nser liserangig6 du pronaint de n vuedes la suilanc d chres 1tons.e Iyaur a demmsso
EUf LLi,1nnssio dE chasn frncs econtraes (avec dscitoren des divrsseteus pu vi er pnin u edrue
La h~npri L~t~riresvc Uuinilu BrrnrvllcSimente dupocessus. << Sonst pasrdunes a expliqu Grande rsndestei rencotres fare dier
3h-5h pmurr Lerx ROiri Vi~ux Tep ateurspoitiusen d E pruet d'identifier les 616ents ontrhovers6s du tparoctessusetrle

avood c ()at chqu Danieli et l C inBill: dcoid6 G 6ablrders contact are os leciios seturs : paris politiuessoc6t cvaie
-i Puil RapBol secteur pri et gouvremement>>.pa
S ~h00i Le Joaurna de 5I'Adleure Ueqstion de t importaint)e a t aode: el de laofc national d'joneEidentiicat l ipon OI
rave ikite f Helebi charg e lnia distroibuin dsatse oe(redienfctonainl).Granderson.
S:0 23 Md at td frel l dessobrus.s Ifaut qe OIrgietuslsfnsncssie orfui
Sh 30 pm Ikidledle E1 Co n uen bnsericeA las popurnlaion eates d'idamece ntificatin natmioaer droiven dtreremise
Ddveloppearent, daial r6uirement A cux qu il en font ladeane sanetqIs pevour cea forcer les gns A perdre
.e Mriao enr hertoute unte jumbe pour lbenisr.se lsd utemi nHipu bevrdn
7h13[-sh30~ ALmer Slsor con1 ELuciar Wyclef Jetanl ldveute la oubes cioyndusnet pour letos Ha 'itioens epocan
Ja~. Blcs. Swng, RLtiar istle hip-h, opi et andidatn au 61ectinsa pr6sieniel les hraltennes Wyc lef Jeana
Sh~30-hOn. Sorl; InfBormatichnsas, prois que ser 11 6tit 1u A la t te du d pa s unvile de ses prort6 eraits dey permetteau
Emi~sinbc Ei~u~on~~ frnciri~ix reHaotiens davoir unes diouble itvenn ecteuspu vi er .iin u edrue
3h-5i pm~ iIkrurVtcu'Pcm s aLeus ploisatueles font ven soretiequ les Haitients doivntreoner du lresur natitonalt6
Rfh~~Cmg icsIIIhaclitienne s'ials deinentr des critoes doiqes tot autes padiays. lsrndat us oupe inaptes
Lur:. Mr .: L'hn e ure cl~~asi qu f)l occupetlr des fo ctontcs poitqes tous le vo terdas leu parts d'originue. C'soit p ieut ,r

ShQO elJuy amica d eol scs invilds demand6lan citovetnnet amd bricaie. el elofc ainldietfcto OI
QhODet an del Cvitallrs, plirtrene VO a > art affirm6M. Jeatn sameio en. erntereue
(Samedi)~~~~~~~ 50 un e uc6 oplirshina ae la chie CBC. II 6galeet su1out enu que leus Haitiends vivesantl6ranes r de-ii
h 3u p Mlodl 6 Compny raient aevoir le droilt d otedns leur pays d'dniiainnatall notam ent parce qebnomremi
Dtrprin ,r~k d'entire eux enoentqu den lrgnt la leur amiles rstes aour pea frc ls. gn p
< 7h-HIiSI Ama~ykibo~ ~on tueia ~ ture gouememntl en place> a-t-le dit.ynepu lsHi
4Wyl'atef Jeano nesttojuspsrcnuomen candidate offcie lcn la prsidencile atensWce ea
dHati. es faontoair u e s 61be ctoraxdupr dien 'bodd6emne i s
adm lissibueles puisquen touseq les candidats doivent aor v6ncu dan le prs pndantcingl
hainnde ss con6cuives.n e ioesd otatepas e edn ucu np


PhOD e au dla CWJ(CC~ pccnu vo~ a~mcz L'61ection prsidedntielle haul ctiennet auale lefrm 28 noebea prcamei, n. ete
avec~~~~~~~~~~~~~~E BRE /hn p.C 16)aeetsueu u e atesvvatlrne





Page 16 BACK PAGE Mercredi 18 Aot 2010
Hati en Marche Vol XXIV No 30







Ka vwAYAJe CHA3C
t 5r JOU PcOU -wWOT

MeN YON e "MCADEO IW
*---. ......AN AYrr SOU WAC ST
GWO BATO3 K


MACHANDIZCAPE HAST
1.. BWOTE: KONNTENE, BWATr
Ou TouPAou-
PEPE, KAMiYON MACHIiN ELKI

GONAIVES STl MARC
r# HITIA MAITE
CeAPE O*IAITIEN aJ r IRAG6OANE~
HAITr
HiAITS~ Rele ( Sr ) 845-750 or~ ( ser ) 845-8330

Far ( 5~81 ) 845-7L592 or ( BSet ) 842-19398

Tell free 14877-~845-33 or 8;1-8747-84790

Se Sel koneksyon gwo bato on genyen nan Pakn Beach la

Diretions 1-9C ~toc Exit Me. 74 ( 45tih Stbret ) llret to Copingre Ave, to N~orth ege Congress Ave to MartiUn Luther
K~Leag Jr Blvd go Eastr ess MI.K lvd ( esakn rightnIrn legaeltra ) ttal Re takes you straiggit to else Part of Pageml Wah
as~L soon as yees o over Ose neacrg )iEwy befre @aseral Stck Malke 1st 1.rf hangl tagag yeag will see etr BIggn


Under New Managementt


Now pai yea soare Bate MV MOONARCH EXPRESS




0my exai A~a., En Bref... (... suite de lapagel14)
Liberation d'otages docents
Il s'agit de deux jeunes femmes qui avaient 6t kidnappers (AlterPresse] --- Sept comit6s repr6sentant des camps de
=d le dimanche 8 aot dans le quarter de Frres. Les voleurs personnel d6plac6es, de concert avec des groups sociaux,
Veune: ddguster talent parties avec les deux otages, laissant leurs deux ont organism, le jeudi 12 aot 2010, un sit-in devant le palais
(f5 sIICCIllfflts ,~ "- z *~~L~ compagnons dans la rue. Les ngociations ont dur6 toute une national, Port-au-Prince, l'occasion des 7 mois qui se
plats s de nore semaine. Enfin le lundi 16 aot, on les a retrouv6 saines et sont 6couls depuis la catastrophe du 12 janvier.
sauves la Croix des Bouquets. C'est une intervention de la Ils entendent ainsi r6clamer du gouvemnement l'accs
Cusn~ Slt f k police qui a permis leur liberation. Trois des bandits ont 6t des logements docents pour tous les sans abris et la fin des
-arrt6s. Cependant le chef du gang court toujours. Les deux expulsions de sinistrs.
jeunes femmes kidnappers 6taient venues en Hati pour les Dans une declaration transmise AlterPresse, les comit6s,
fundrailles de leur mre et grand'mre. de mme que l'organisation syndicale << Batay Ouvrive >> et
le group de pression de la force de rflexion et d'action sur
% Trois Ha'itiens ont reu la mdaille Florence la probl6matique du logement (Fraka), font 6tat de menaces
Jinrterjnationa Nightingale et d'expulsions forces qui auraient course actuellement dans
La m6daille Florence Nightingale est la plus haute distinc- puiuscms otcu iussrdspae ulqe
-I Boyer et St Pierre P6tionville (8 km l'est de Port-au-
tion attribu6e des membres du personnel infirmier ou
7k Prince), et de C8te Plage 16, chez les sceurs Sal6siennes
I... des auxiliaires volontaires qui se sont distingu6s en temps
? Carrefour (10 km au sud de la capitale.
de guerre ou lors de catastrophes naturelles. Par ailleurs,
<< Tout le monde le sait, 7 mois aprs, ce sont des conditions
dans le cadre des operations de secours d6ploy6es par le
de vie horrbles, une situation de misre sans pr6c6dent qui
Mouvement Croix-Rouge en Hati, La m6daille Florence
prevalent, sans respect pour les principes et le guide des
L 'ambirance Nightingale est d6cem6e trois personnel exceptionnelles
*4 Nations Unies sur les d6plac6s internes >>, s'indignent ces
I ii:~ ~ pour le courage et le d6vouement admirable don't elles ont cmts
fait preuve en venant en aide aux victims du tremblement
CflOftlff@NSO / ~ ~~~~~~de terre. Il s'agit de Mme Michalle Colin qui occupe le Unpulsd'nmlirecntsdhbrg etsota
... ns ont 6t 6rig6s dans les zones touches par le s6isme au
== poste d'infirmire en chef au sanatorium de Port-au-Prince ;
ft lendemain du 12 janvier. Ils accueillent environ 1,5 millions
Monsieur Jude Clorge qui a collabor avec la Croix-Rouge
de sinistrs, selon les travailleurs humanitaires presents en
Hatienne dans le quarter de Martissant, en tant que volon-
Hati.
taire responsible de la coordination des services de secours
Environ 3% ont, ce jour, 616 relocaliss, selon la mme
d'urgence et de l'vacuation des blesses et des malades et
de Madame Germaine Pierre-Louis, pr6sidente du comity ore
regional de la Croix-Rouge
TT.t ** *a c Hatienne du d6partement duSdEt
Port-au-Prince Ces trois personnalit6s ont
100 Avenue Lamartiniere (Bois Verna)
Tel.: 2245-1910, Fax 2221-1323 616 d6signees pour leur cou- I 74
rage exceptionnel en faveur
Miami des victims du s6isme du
173 NW 940' Street, Miami, Florida 33150 12 Janvier 2010 et pour leurs
Tel. 305 754-0705 / 754-7543 *Fax 305 756-0979 60,
nombreuses annes de travail
New York (914 358-7559) assidu au profit des malades na C *p
Boston (508 941-6897) et des blesses a annonc6 le 2. 80sex i i -
Montreal (514 337-1286) Comit6 international de la
email: melodiefm@~,hotmail. com Croix-Rouge (CICR). 5, J-, ,.:;i ", ni i. Iale brer
haiti-en-marche@,hughes. net 6, iso-I La- i. 4 Lr/c
URL: www.haitienmarche. com 7 mois aprs la catas- :. He kason prwhllomme: P"r
Library of Congress # ISSN 1064 3896 mmeartf Dese
trophe, des camps de aI;~i. Lowl: JulBs kll
sinistrs se mobilisent I T!'' :n -" =ns,.u-.-,`
pour des logements




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs