Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION PDF VIEWER THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00416
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: August 11, 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subject: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00416
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Downloads

This item has the following downloads:

00008-11-2010 ( PDF )


Full Text






al aW mMadeHa~d)





ELECTIONS : SUSPENSE & CONFUSION

Mais aucun favori en vue
P(I)RT-A~l_-PRINCE N Actil Lii desl-iii s -il.i. Lt.i LI peideiiliiiiell 11.111011.11 li plants preideiliiiiel dechliiine pen des iliissensions
11.1111~~~~~~~~~~~~~~~~ cLI!~ilcl CIOttil .illed Il..ll. Il0111100l iiI. Ilin iolk eikl ICo \p d 1 l l51 OleilCOlpes l ne-( O F SO .4







i I











Wyclef est-il LA GUERRE SALE DES ELECTIONS
lecadiatamriai Un pig\e redoutable nomm
le canilicklcl \1111901' 0111 ar i Gi selilelip
li1 .identi.i p ini \\l iiiio 1.11 C e t LI set le c ii .ltrollfillle i per olut
I\oii tilei p!oiii biiii iiioniiinlii cei cl. soi 1.115.11 P(I)R T-A~l_-PR INC E 'i
i.1101i dei aniidickn ai m .iiiii-~i Ei ce 11 ihiil i.ii11.iii (iii moil- Actili L i.ihlipe LI phlis iffic`ile .i
phlillenti L iiepei le !\ ine B.vill dili li iiibii poiiil.ikin lii I`i.nwhIis i.iii li processusi ilectaoill
liii filiiii l it de i 5.1 ca mere p oliticitl i11 H.ills it esti pIi li loii dil\oi
(:h loii cilei c i.i \\\ cll` i. l iiiiiii its -a li ii qua i .1 11.115 onesi ii del.i I iitseil!piio n .*
.I Li bond~le paoin ioiiles ii`lenet~ii es gie le p !identli ii B.i.Il Tottlle. LI dctrinentli.,l on~I neces.i nci.l
111C\(LEF : I,. Ni L iit .i galii ioiles ioeriie dei pag.i.iE
a a 50Ill (0116115i
ma L tini des pliii ilodantiblesi
P.nil-ii lii obliignionsi paoin
~*. iiii ls its Preidentli i dei .i Rept!ibliqueii

oil Iiill 11 i ii1011 lects .iii de l ined
n .1 iiestroll ii oil.i ile moiilipible do
dollersii publies
Intel nI Illlistl. mil destili. ii. plai.i lli.
.I lille faclletillctl .iile\ i.iIca.lllo si.lle t

I s ~.~,~ i ~ii!itr. 1~i ,,,, i,,,ii IDE'HA~RG;E : I,.s liin 'r.nii..../t

Prsidentielles : trente quatre candidates inscrits
i. \FPi P(IRT-A~l_-PRINCE Tiiitle-qulii preideiiliiiiell Ii.iiiiI!ientl pine l l. n"io\inible 1 miceiioii "111191i-11015 G.iilldiLits hiientii iillegiiiste ii I~ii
G.iilldillsi oill del.i dps ill C Iniikillneiii .1 I'ekellioll diliilanile Li dnect~ioni des op!.ioiiiill ~ons liiue i TREN TE Q)i lTRE : I,. 3i






is,/.*,1 \ asse ..r a e././. ./ r i i / r /e./ ree to I / ' " // ill < / .. rt Is..I li 1 /" /






Page 2 EN PLUS ... EN BREF ... Haii n MrceMPd V1Aot 201

Bil li to Accouchement d'un bb normal

B ill C m ton P R Il s'agit d'une femme dans sa quarantine qui a donn le jour J6rmie un b6b6
deux ttes, quatre pieds, mais un seul thorax. Roselaine Clennont a 47 ans. Elle vit
dans la premiere section de J6rmie. Deux ttes, pas de sexe, un seul anus, pas de bas-
ou p ogra m mn ag r .sin, un seul venture. La mre dit ne pas savoir si ces 'deux' enfants resteront en vie.
Visite de l'ex-prsident Georges W. Bush
PORT-AU-PRINCE, 2 Aout Dif- Il ne s'agit pas de porter des L'ex-pr6sident am6ricain George W. Bush risite Hati le mardi 10 aout. Le but de son
f6rentes circonstances peuvent nous amener accusations (mais plutt de faire en sorte voyage: "valuer les diverse initiatives de soutien au d6veloppement long tenne
nous interroger autour du rle que joue que nous n ayons pas un jour le faire). dans le but de stimuler l'6conomie et de crer des emplois parmi la population au
exactement l'ex-pr6sident Bill Clinton dans Ce sont lb autant de decisions qui ont 6t chmage".
la situation d'Hati, un pays qui a 6t cruel- prises dans la chaleur de f action. Mais C'est la Fondation Clinton-Bush qui a annonc6 la nouvelle dans un communique. C'est
element affect par un s6isme le 12 janvier alors qu'on croyait peut-tre que tout allait la deuxime visit de George W. Bush en Hati. Il rencontrera la population des camps
demnier faisant plus de 250.000 morts et se d6rouler comme paper musique, nous pour discuter avec les sans abris de leurs conditions de vie. Il tentera aussi d'analyser
d6truisant 120% du PIB. Yoil butant sur de nombreuses difficulties les progrs accomplish dans le but d'une nonnalisation de la situation. Une visit aussi
Et qui ne peut se remettre debout puisque peine 2% des fonds promise ont aux organizations travaillant reconstruire le pays avec le soutien de la Fondation
sans une aide financire massive. Mais sur 6t effectirement verses. Clinton-Bush est 6galement au programme de la visit.
plus de 10 milliards promise par les grands Aussi de nouvelles dispositions
bailleurs intemnationaux, peine 2 pour cent doivent-elles tre adoptes. En g6ndral, La liste des 34 candidates A la prsidence
ABELLARD Axan Delson Parti << Konbit Nasyonal pour Dedlopman >> (KNDA)
ALEXIS Jacques-Edouard Mobilisation pour le Progres d'Hati (MPH)
ANACACIS Jean-Hector Mouvement D6mocratique de la Jeunesse Hatienne (MO-
DEJHA)
ARTHUR Fleurival Paul Parti << Vwazinaj >>
i BAKER Charles Henry Jean-Marie << Resp >>
~o BERTIN Jean Parti Socialiste Hati (PSH)
~ Pl~-3I IBIJOU (Dr.) Josette Ind6pendant
BLOT (Dr.) G6rard << Platfom 16 D6samn >>
CEANT (Me.) Jean Henry Parti << Remnen Ayiti >>
CELESTIN Jude Directeur g6ndra (CNE) Parti<< INITE>>
CHARLES Eric Ind6pendant
CLUNY Duroseau Vilaire Ind6pendant
CHRISTALLIN Yves (actuel Ministre des affaires sociales et du travail)
Parti << Oganizasyon Larni >> (LAVNI)
DALMACY (Dr.) Kesler Ind6pendant
GAUDIN Lavarice Parti << Veve Yo >>
iill)L;GILLES Wilkens C.
JEAN Wyclef << Vir ansamn >> (Vivre ensemble).
JEUDY Wilson (actuel maire de Delmas) Regroupement de parties, << Fos 2010 >>
(Force 2010)
JEUNE Jean C luinnesiii Parti << Alliance chr6tienne citoyenne pour la reconstruction
d'Hati >>
JEUNE Lon Parti Konbit Liberation Ekonomik (KLE)
L ex-prsident Bill Clinton en Harti avec le president de la Banque interamnidrcaine JOSEPH G6nard Parti Solidarit6
de dveloppenient (BID), Luis 41bertoMZoreno (4PP) JOSEPH Raymond (Ambassadeur d'Hati Washington ) Parti D6mocrate Institu-
se sont mat6rialis6s jusqu'ici. on pense que Hati devrait montrer que la tionnaliste (PDI)
L' ex-pr6sident amdricain se met en reconstruction c'est d'abord son affaire. Et LAGUERRE Garaudy << Mourman Wozo >>
quatre pour essayer de convaincre les pays et donc nious retrouisser les mranilchs. seloni le MNGTMilid~ypoieR
institutions qui se sont engages, respecter dicton : aide toi, le ciel t'aidera. MARTELLY Michel (Musicien) Parti << Repons peyizan >> (R6ponse des paysans).
leurs promesses. Ds lors c'est l'Etat hatien de NEPTUNE Yvon Parti << Avisyen pou Aviti >>
C'6tait lb sa mission ds 'origine, donner le bon example. S'approprier da- PARENT Claire-Lydie (M/airesse de P6tionville) Konbit Pou ref Ayiti (KPH)
PR, relations publiques. D6tenteur, comme vantage le plan global de reconstruction. PHILIPPE Eugne Jacques Parti Social R6nov6 (PSR)
on dit, d'un carnet d'adresses ingal. Sortir du systme : l'assistance gouvemne, PIERICHE Olicier << Reconstruire Hati >> (RH)
Pouvant au bout des doigts appeler les plus le gouvemnement assisted RD IU ZMn dyGbe nedn
importantes personnalit6s de la plante. D'ailleurs on a l'impression que ROMAIN (Dr.) Charles Poisset
Cependant nomm6 d'abord par le l'Etat hatien a reu le message de la mme St-FORT Ren Parti << Parti R6formiste National >> (PRN)
Secr6taire g6ndral de l'ONU conune Envoyd fagon A voir les demarches qu'il entreprend VILSAINT (Me.) Menelas Parti << Le National >>
special pour Hati, voici qu'au lendemain aculeetpu esbilsrl rn u VOLTAIRE Leslie (Ancien ministry ) Platefonne Ansamn Nou Fo
du tremblement de terre du 12 janvier, Mr blic aux diff6rents projects venir, don't la
Clinton est choisi 6galement par la Maison realisation du nouveau Port-au-Prince. Et Jacques Edouard Alexis s'explique
Blanche pour rechercher et monitorer l'as- le d6bat qui s'en sort, et qui doit tre exac- Au course d une conference de press lundi matin, 9 Aofit, au local du CENAREF
distance financire pour Hati. tement le but recherche : creer la discussion (Centre National de Recherche et de Fonnation), le candidate Jacques Edouard Alexis
A ce double titre, il est ensuite autour d'une reconstruction qui doit tre a donn la press toutes les explications concemnant le d6sistement du president de
catapult la tte de l'entit6 charge de d'abord une affaire national. C'est--dire la rpublique, qui, aprs avoir fait choix de lui comme candidate de la platefonne Inite,
supervisor les projects de reconstruction ou la n8tre. a change d'avis pour choisir a sa place le directeur g6ndral du CNE, I'ing6nieur Jude
CIRH (Commission pour la reconstruction Ds lors est-ce que cela ne remet C1etn
d'Hati), don't il partage la pr6sidence avec pas en question la double casquette porte J at 6t choist par le chef de l'Etat comme le candidate de la platefonne pr6sidentielle.
le Premier ministry hatien Jean Max Bel- par l'ex-pr6sident am6ricain Clinton comme Mais trois jours plus tard, le president a c6d6 la pression du puissant ministry de la
lerive. A la fois responsible des relations publiques Justice, Paul Denis, qui aurait d6clar au course d une reunion: Tout le monde, sauf
Or question : ces deux functions d'une part et d'autre part PDG (co-PDG) JaqeEdurAlxs
sont-elles tout fait compatibles, en tout charge de determiner les projects ex6cuter Tout le monde se serait done ex6cut6 par la suite, a expliqu6 Alexis.
temp eten tutecircnstnce? pa l'tat alten.II a aussi rapport que le principal reproche qu'on lui fait est sa ngidit6. Il ne serait pas
Alor qu larecnstrctin mrqu Carcel sinife qu totesles dispose, dit-il, se laisser marcher sur les pieds, se laisser manipuler.
le pas ... et que les donateurs potentiels se decisions du premier deviennent automati- Jacques Edouard Alexis a maintenu sa candidature la pr6qsidence, en s'inscrivant sous
font tirer l'oreille pour conunencer montrer quement des decisions d'Etat. la bannire du parti Mobilisation pour le Progrs hatien" ( MPH), de Samir Georges
patte blanche, est-ce que ce qui vaut pour un Un public relations a besoin de la Mora
PR (agent de relations publiques) vaut aussi plus grande marge possible pour s6duire
pour un 'program manager', Mr Clinton d'abord et garder ensuite ses clients. Presentation des candidates A la magistrature supreme
6tant appel A jouer les deux rles ? Ce n'est pas tout fait la finality Les trente quatre candidates a la pr6sidence appartiennent a des horizons divers. Cepen-
Est-ce que les deux s'imbriquent d'un Etat qui travaille davantage dans la dant une tentative de regroupement donne le r6sultat suivant:
aussi 6troitement qu'on semble le croire ? rigueur et dans la dure.
Fonctionnaires ou ex-fonctionnaires de I'Etat:
Tout comme, alors que des pays Outre que l'Etat a une respon-
disent ne pas totalement faire confiance au sabilit6 qui d6passe de loin celle de tout2anisprmesiitesYoNpueetJcesEurdAxs
gouvemnement hatien pour bien g6rer les particulier. Voire d'un contractuel. Mme 3e-iiteJsteBju el otiee alGsaeMgor
fonds don'tt un pays aussi important que le b6nvole. 1mnsr nfnto vsCrsai
Canada non pas tant le gouvernement ca- Il est Trai que l'ancien hte de la 2 directeurs g6ndraux Judes C61estin de CNE et Eric Charles de l'APN
nadien que le Parlement et la soci6t civile, Maison blanche a 6t bien entendu la fois 1 S6nateur, Ancaccis Jean Hector (MODEJHA)
6tait-il bien indiqu que ce soit le Premier l'un et l'autre. 1 Maire, celui de Delmas, Wilson Jeudy (Force 2010)
ministry Jean Max Bellerive qui dirige aussi Mais Mr Clinton n'a plus le mme 1Mtescled 6inVle lieLdePrn KH
la Commission de reconstruction ? ge, il est cardiaque ... 1 Ambassadeur, celui d'Hati Washington, Raymond JOSEPH
Est-ce qu'une personnalit6 plus Et enfin (et surtout) Hati n'est pas 1 fonctionnaire de 1 ambassade d'Hat Santo Domingo, Jean Bertin
ind6pendante n'aurait pas inspire darantage un pays comme les autres. 1 fonctionnaire de l'ED'H, G6nard JOSEPH (SOLIDARITE)
confiance que le chef du gouvernement
lui-mme ? Melodie 103.3 ?31, Port-au-Prince Parmi les candidates de I'opposition, on note:
Myrlande Manigat du RDNP, don't elle est la secretaire g6ndrale
Charles Henry Baker, homme d'affaires, Resp
C lu.innesii Jeune, pasteur, ACRA
Lon Jeune de Konbit Liberasvon Ekonomik
Charles Poisset Romain de FRONCIPH
d I d it`e LAVALAS (opposition) est aussi fortement repr6sent6e dans ces 61ections, En effet
si Famni Lavalas demeure exclue du scrutin du 28 Novembre prochain, la mouvance
I O .* Lavalas, elle, est bien prsente.
L'ex-premier ministry Yvon Neptune se prsente sous la bannire du parti Ayisyen
(EN BREF / p. 14)





Me~rcrdi IrAofit2 XIV* 2 L'ACTUA LITE EN MARCH Page3


Prsidentielles : trente quatre 4,vEI'NEMEN SOMM.AIRE
KN.iii.lice a Je wiiiie d'un b6b6 deux ttes p.2
candidates inscrits ~ .1NLYS~E
(TRENTE QUATRE... suite de la 16re page) participer l'lection r6clamant coup de manifestations et Electlionsi .leinii f ivorienvue p.1
de journe samedi, une dizaine se sont pr6sent6s au course d'appels la grve l'arrt du processus 61ectoral et le renvoi
de la soire avant la fermeture du bureau d'enregistrement du CEP. EDITORIA~L
minuit", a indiqu Jean-Mary Louiner, le directeur des op6ra- AFP L.i i.liei~-i plene (IIige redoutable nomm6 'D-
tions 61ectorales. charge p.1
1 (i La(I I Ji.l gagieiI une bataille miais pas la guerre p.6

:.\I\. 1`iii li candidate amdricain ? p.1
1(CTIA~LI TES
.~c+Trente quatre candidates inscrits p.1
''i ~~Pii di t ole 1dii liipora p.4
Sc.ii nii Penli diononc Wyclef Jeani p.7
~))L~RE CONS;TR IC TION
Bill ( Intrioii PR ou program manager ? p.2
.Le deibtits dei la mise en ceuvre p.13


,, Gana Pacenai. ou la Gographie spatiale comme pas-
Le cand~idart Jean Henrii Cdanrt (Renrneni Av~iti) et soni coniseiller; sioll pl 1i
Me Crnile Lblan'(jootoGeores Dpd)Doctorat honorifique Dany Laferrire p.10

Leur nombre 6tait officiellement de 34 dimanche .LIBRE PENSER
matmn. ( iioiipiclies cits oyennes p.12
Outre Wyclef Jean qui vit aux Etats-Unis, un autre /4, ietal lsemynep1
chanteur populaire hatien, Michel Mar telly, s'est port candidate
l'61ection pr6sidentielle organise par un Conseil 61ectoral Le snateur Jean Hector Anacacis qui avait pourtant prornis LETTRES
(CEP) d6crid et accuse par des parties d'opposition de travailler c ea w ta iiie 1. Laiboni i ch6ri-m p.15
sous la dict6e du pouvoir en place.




























Gnard Joseph so ./i Solidaritd) .

Le Conseil 61ectoral hatien se prononcera dans
10 jours sur la validity de ces candidatures.
Empch6 par la Constitution de solliciter un
nouveau mandate, I'actuel president Rend Prval n'a pas
russi imposer sa fonnation politique INITE (UNITE
en creole) son ex-Premier ministry Jacques-Edouard
Alexis, finalement soutenu par un autre parti.
Un ministry du gouvernement, Yves Christallin,
(Affaires sociales) se prsente 6galement la pr6siden- IF ~ \ ~ 1 L~ i
tielle ainsi qu'un s6nateur, deux maires et l'ambassadeur ,/ 9 .
d'Hati A Washington.
Parmi les candidates, on compete trois femmes i 1
don't l'6pouse d'un ancien chef d'Etat haltien.
Un ancien Premier ministry de l'ex-pr6sident
Jean-Bertrand Aristide en exil en Afrique du sud s'est 111iiil;;
enregistr6 tandis que son parti La Fanmi Lavalas n'a pas ,
6t admis presenter de candidate.
Plusieurs parties de l'opposition ont refuse de


Mlodie Matin
A la UNIBANK, CO? que nous considerons
Sur comme notre plus grande reussite.
c'est in Co~nflance que vous nous
alccordez depubs le 19 julliel 1993. II 'IIID UNIB~AN KC

J 4 *A I'occasion do son 17eme Anniversa;re.
la ek UNIBANK adresse ses pus sinchres ** 3'CeclSmt *
I Q 3 3 f as remerciements b ses 850.000 clients
at renouvelle so~n engagement wwmianrhcinl.om
d toluours eur loumir le service
5 6otoiles qu'Isr m6ritent I
www. radiomel~odiehaiti.com i13





Page 4 UN E AN ALY SE Halti en MarcheM d VlXVAo 0 "2

ELECTIONS : SUSPENSE & CONFUSION


lMais aucun favori en vue

(CONFUSION... suite de la 16re page) Ou encore : vous ne parlez aucune des deux langues travers les d6combres de la capital hatienne, ses retards
chercher un pr6texte pour entrer aussi dans la course. officielles du pays qui sont le creole et le frangais ? de paiement l'6gard du fisc ambricain s'levant US$2,1
Le jeudi 5 aofit, la super star de la musique hip-hop R6ponse : depuis deux cents ans, qu'est-ce que le millions, des trous dans la comptabilit6 de son organisation
d'origine hatienne, Wyclef Jean, fait une entre percutante frangais a fait pour Hati humanitaire Yele Hati ...
voyageant en jet priv6 pour venir faire le d6pit de sa candida- Et concluant ex cathedra que les Hatiens devraient Bref ce qui devait tre une brillante entre en matire
ture. parler aujourd'hui le creole et l'anglais. (et qui le fut effectirement sur le terrain en Hati) laissera
Plusieurs milliers de fans aux couleurs de son organi- l'6quipe de champagne du candidate un gofit plutt ambigu.
station politique 'Fas a fas' (Face face) ont enrahi l'autoroute Gure concluant ... D'ailleurs il se dit Port-au-Prince que Wyclef Jean
de Delmias oil se trouv;e le sige du Conseil 61ectorailprovisoire Il est possible que le canididat WYvclef ait voulu seu- ne passera pas la qualification de candidature parcel que dans
(CEP) en chantant les airs les plus populaires du gagnant de element faire un bon (joke' avec ce genre de reponses, mais 1 impossibility de satisfaire une des exigences de l'Article 135












LaP mutiud Fas1 a a'unn unovnen oiiu rdprI\isFenLe-inirninsi Lvls io etues rsnesn tiute4ipnpu4ii
por arhea a rdidece phto RoesnEgn)(ht eie ud

3 rmm' grn ri elacaso u UA e eso 'tatlun e rrsocainsdnne u asdoti apr d aCosiuto: Rsde as epysdpiscn ane
prme rue e ues eei ecefd 'ttpu omne ecnate E osctvsaatl aeds6etos






Ce jeudi5oitud HFast a fait A nouveau l movmnpltqec a T.i ~Ja xpeirmnsr Zvls vnNpune de toutesos tqute ysenpuAy
le caiesd t1isio dae la plane .rsdne'pooRbno ugn)(ht ere u~
SGramycegrn pn Wycef Un chanomme xUA)e phnob e. Maso pa ti 'neds ocRSin dones uy v ontei aien de a ospiuto :Rsdr a n lorpas dpi iqan
forc6mient gunprdestid commes le chantent dej sesf partisans.mecr econre tcnsctve vntl ae e let
Pad n sesinmbrabs l aniatclsfns denlJa ti e sanat pure onc h a ne o m 6 it on le t r e
Pe d remt u l hibres f cableses ...jsii'a ec i eir e taus eIatu ei eu U ioru tmln .
JigLv' ustemenat, alors qoure Haitimie s lron ne sait pas Montebaellmson Ca nad 2 aot 010 (AHP)- A quatrederie pou une session de traai autour den la posrsiblt d ung
encotre deass ez ducndida 'tmd uce cea u e osds6etosp6ientier a g os d p l'ele sa p ar6vunes pou fin snoembe projetIO piot de voedsHoin eltagrdn rne
Yorket d Lo Angles, ser ia ait-ce pour e iiue -a come el lou e Mnsr e atesVvn 'tagrEwnPriovle el isoa
lse doaite den champagne 61coa lec's sr ete rri que lui d6lrlipsiiivoreatrts onem esdasue < faileses en deor d trrtir ntinaUpor esrasostehnqus oe l6tanerqi 'apuseralse Ateps> afat avi
Lo en candia p rdpotnd, auxm questions comme s'il nariaite uidqe.l ttlie uMAE
Prequ, auues pr6paratina bles qu'il joee emoetos d'n itrvention lactues diacheduSeonl iite os lesctontact aaent fis
Aa uestimnaon: qu'es at-eqi v eous faie roire que 37 meongrbs e lAso cindaotion 10 des) mecn h ualtiese derpour s'asssurer de l'p robation pauor la 49 ke 16islatur des
Yous aez o Agla s) capacity e g ouemr Ha itiqe ? omecl le Mitranger (AHE),<
R6ponss s e : cexqil ovmn eusdu ent seoit d enmutation>>e Maionistor es P raisons a i hnfom vir savoir e vot l stranger eti la double nals tion alfit 6.o


ans ont-ils apport6 grand chose ... rencontr le conseil 61ectoral provisoire (CEP) le 23 juillet (DIASPORA / p. 7)

AMERIJET INTERNATIONAL, INC.
Fort Lauderdale, FL,
5 Novanm 2008 Amerijet
International, Inc. anonse lansman
yon sit entnt pi enteresan www.
amerijet.com. Nouvo sit la founi ,LC ~
yon baz kominikasyon ki pmt a walL~tlTeesaL 8*
klyan anjwenn tout enfomasyon1 li4 Or1( E-r" WV A.- Os.I I I TNi~ .+ .*
bezwen sou transpo pa avvon, sou


Nont~o soi la I. bal\.l. khan Iiiiii.r ani plI enfonusi Ci s ite :ipid soni nmeiluililans 11 -
akI son am~ounti Ii nonii Lonpay.i i'ii a Soi lai1, Lalie a di\ lope: poti fe toiit b.ii.i pl falzl pali

Bunesi DIel lopman 7ii
ln I ,i.. olni 10ni prioiiedei iinp i' i'l.ika p!on kanai.lvei ilo enfionaiii\oni io a poil
founti inflonaiiiioni .in pi nti p!on ede Man l,!in.i ikeniomiiite i.in ak .iilan Noni I le olni Man.ii


hiJiO. IJ p \ ini \;+ii meii n!i.l puli intlodu lot al intali soni w\ ebsge- I.i P. Paml. Le candidat nzinistr a i es Cristallin~ hianlunge La candidate n;alresse de Pitionville,
Asponi.i! oit i1 p a pilnifi` c lpe51&e o otlnlectorluldDelnzas (photo G.D.)



dtinaiii.\oni noni Noiith South aki Ceniia.l Antenka-l,. hlti\o Kad.iinbi Lop L./ akl
M Iddle i-E lenia IIIIv JL l.iita\. Boeing iii -lin iii k1 Boein "a ii "-Ii dep plen!i'isipa.l ba./ Ii Pati Plus Bakery, Inc L~
Li si Muntsii Itnll -i.iona.l -i.4npoll NAT'URAeL JUIDE
Poi p!lii i enfmui`oni.i 1 vi/ie Anani-iiie ioni iiil inten .i \\ \\ \\ .intenjet~ woin
Kentak.l, Medliia ( hosineiii R cividii Antenst-ii Intent-i.iiona.l ',i4-;i i-i;s154~ 11630 NE 2nd Ave. Caleding Specriaists
S Miaml, FI. 33180 Cakes. Pasties Hor d'Oeuvroe
Tel. 305-394-6118 for all occasion





MercredillAoUt2010 DE L'ACTUALITE Page5
Hati en Marche Vol XXIV No 29

LA GUERRE SALE DES ELECTIONS



Un pigge redoutable nomm 'Dcharge'
(DECHARGE... suite de la 16re page) puni pour une situation don't on n'est en rien responsible. lui demander de rparer cette injustice.
pr6c6dente des fonds publics. Mais c'est li qu'intervient la politique. Et la politique Or qu'est-ce qu'on constate ? En dehors des adversai-
Cette demarche comprend deux parties : 1) un rapport l'hatienne. res connus du pouvoir en place, les critiques les plus acerbes de
de la Cour sup6rieure des comptes et du contentieux adminis- Ds que fut connu le communique du conseil 61ecto- la decision du conseil 61ectoral pour accepter les candidatures
tratif aprs evaluation de la gestion du fonctionnaire en ques- ral, ce demiier fut accuse de parti pris et de vouloir faciliter un sur la foi du rapport de la Cour sup6rieure des comptes, tenez-
tion ; 2) l'approbation (ou disapprobation) d'une commission candidate bien particulier. vous bien, ce sont ceux-l mmes qui avaient pour mission de
parlementaire bicamrale, c'est--dire compose de membres D'autant plus que le parti pr6sidentiel 'INITE' ve- d6cemner le quitus, le fameux sesame habilitant un ministry ou
du S6nat et de la Chambre des d6put6s. nait de designer pour le reprsenter aux pr6sidentielles du 28 ex-premier ministry presenter sa candidature.
novembre l'ex-premier ministry Jacques Edouard Alexis. Or Ce sont les mmes s6nateurs qui auraient si6g6 la
La loi est une pour tous ... justement celui-ci attend d'obtenir 'd6charge' de sa gestion commissionbicamrale si celle-ci pouvait se tenir aujourd'hui,






















Le candia aaqe durAei nor esn tf'dn o pue ubu droite, Le choix de la plateforme prsidentielle pour le scrutiny du 28 novembre prochain, le DG du CNE,
et le chefdu parti MPH, Samir Georges M2ourra (photo R.E./Harti en M2arche) Jude Clestin (photo Robenson Eugne)

A premiere vue, rien de plus simple et normal. La loi publique. eh bien, ce sont eux encore qui sont months au crneau pour
est une pour tous. Jacques Edouard Alexis a 6t chef du gouvemnement contester avec le plus d'achamnement la decision du CEP.
Mais dans l'application c'est une autre chose parce de mai 2006 jusqu' avril 2008 lorsqu' il fut renvoyd par un vote Qui plus est, parmii eux se trouvent aussi des s6nateurs
que cette demarche touche l'une des cordes les plus sensibles de non confiance du S6nat au lendemain de manifestations qui membres de la plateforme pr6sidentielle 'INITE'.
de la politique hatienne : les 61ections. Voire, la pr6siden- furent qualifies intemnationalement d'6meutes de la faim. Voici done comment Jacques Edouard Alexis perdit le
tielle. patronage du movement form par le president Prval aprs
En effet, si la fameuse 'd6charge' est d6cernde par des Coup de thitre ... avoir 6t le compagnon de route de celui-ci pendant deux
institutions (la Cour des comptes et le Parlement), ceux qui Aussit8t les opposants du chef de l'Etat, Mr. Rend mandates pr6sidentiels.
actionnent ces institutions n'en sont pas moins des hommes Prval, se saisirent de l'occasion pour stigmatiser le conseil Or ce que ces parlementaires semblent oublier impu-
( !). pectoral, plus forte raison que celui-ci est d6jI accuse d'tre nment c'est qu'on ne saurait tre juge et parties. C'est une loi
Et nous d6bouchons dans le cas actuel. A la solde du palais pr6sidentiel soupponn de manipulation du universelle, nonobstant les interpretations les plus fantaisistes
La semaine demiibre, le Conseil 61ectoral provisoire processus 61ectoral pour se perp6tuer au pouvoir, directement ou mme malveillantes auxquelles peut donner lieu la Consti-
(CEP) public un communique annongant qu'en vertu d'une ou indirectement. tution hatienne. Refuser d'une main la 'd6charge' et de l'autre
resolution qu'il a adopt6e le 3 Aot 2010, il a d6cid6 'd'agrer Or, coup de thitre, 48 heures plus tard le parti prsi- pousser son propre favori comme candidate.
les candidates qui auront reu d6charge de leur gestion publique dentiel revient sur sa premiere designation pour le representer Voil comment on se joue en toute liberty des insti-
de la Cour sup6rieure des comptes (...), lors mme que les aux prochaines pr6sidentielles. Jacques Edouard Alexis n'ob-
deux chambres du Parlement ne leur auraient pas d61ivr de tient pas la ratification de la majority des membres. C'est un (DECHARGE / p. 10)
certificate formel' (Alterpresse). autre cadre de 'INITE' qui portera les couleurs du parti. Jude
C61estin. Le directeur g6ndral du CNE (Conseil national des
Impossible de former la commission bi- 6quipements), un service autonome de l'Etat hatien, sp6cialis6
camrale ... dans les travaux publics, qui a jou un rle de premier plan*
La situation actuelle est particulire. En effet, il aprs le s6isme du 12 janvier demiier.
n'existe pas en ce moment de Chambre des d6put6s, le mandate L'ex-PM Alexis n'en maintient pas moins sa can-
de ces demiiers 6tant arrv6 expiration en mai demiier. didature qu'il a d6pos6e samedi sous une autre etiquette le
Le S6nat de son c8t est amput6 d'un tiers de ses MPH (Mouvement pour le progrs d'Hati) de l'ex-candidat.
membres, don't les sieges seront remis en jeu le 28 novembre la pr6sidence Samir Mourra qui avait 6t disqualifi6 en 2006-
prochain. parce qu'il d6tient la nationality ambricaine, Hati n'acceptant s
Done impossible de former la commission parlemen- pas la double nationality. Autre argument (il est vrai, consti-
taire bicamrale qui, selon P'Article 135 de la Constitution, tutionnel) mais qui permet un premier tri, ds le depart et pas -I
doit avaliser ou non le quitus d6cem6 au fonctionnaire d6sirant toujours honnte, entire les candidates. I
presenter sa candidature.
Or voil que certain de ces demiiers ont en main un Juge et parties !..
rapport favorable de la Cour des comptes. Mais ce n'est pas tout. Lors d'une conference de
Faut-il ds lors les p6naliser pour une situation malen- press ce lundi 9 Aot, Alexis explique que c'est depuis f6vrier
contreuse tout fait ind6pendante de leur volont6 ? L'absence 2009 qu'il avait fait sa demand auprs des deux chambres
de la Chambre des d6put6s rendant impossible la formation de du Parlement pour l'obtention de la 'd6charge'. A l'6poque la
la commission bicamrale. Chambre des d6put6s n'avait pas termind son mandate.
Ladite commission de 15 membres (6 s6nateurs et 9 Mais il n'obtint jamais de rponse. Et notamment du
d6put6s) qui est charge, aprs rapport de la Cour sup6rieure president du S6nat, Kelly Bastien, qui pr6texta plusieurs mois
des comptes et du contentieux administratif, de donner un plus tard n'avoir jamais reu la lettre alors que sa secretaire
avis, favorable ou d6favorable, sur sa gestion publique tout avait sign l'avis de reception. Ce qui permit au bureau de CON TA CT US
ministry ou premier ministry d6sirant se porter candidate un Jacques Edouard Alexis de renvover la mme copie au bureau -
poste 61ectif. du S6nat. Mais jusqu' cette date, toujours pas de rponse. ^iOL L liFRE E; 1I -8 8J 8 -3 8 3 -2 8 5 6
Le s6nateur Kelly Bastien est membre de la plate- O R': 3 0 5 -6 2 03 -8 3 0 0
Politique I'haltienne ... forme pr6sidentielle 'INITE.'..
La decision du Conseil 61ectoral provisoire (CEP) part Jacques Edouard Alexis dit avoir alors 6crit au Pr- c-X: 620-
done d'un bon natural, direz-vous. En effet, on ne saurait tre sident de la rpublique qui est le garden des institutions pour CEL L: 3 0 5 -9 8 6 -8, 8 1r 1


FICHE D'ABONNEMIENT A HAITIi EN MiARCHE

Nom D ans le cas d'un abonnement
Adresse avoc rIvraison, (e coat est lei double.
Prf6re do spcIfler el yous 4tes
un noauverl abonn6
Cm~~,IlmPIY l~~~zo siU~m~t. 'll a'agit d'un renouveiementsn
1-fr Gdes 260.00 Gdes $20.00
EtataUnsUSr $ 40.00 US $ 78.00 Nouveau Renouvel(ement
Canada US $ 42.00 US 5 80.00
Eurrope Us S 70.00 us S 135.00I I
Am6rique I..tine US $ 70.00 US $ 135.00





Mercredi 11 Aofit 2010
Page6 IIaaaaaaa~Hati en Marche Vol XXIV No 29



Prival gagne une bataille mais pas la guerre !

PORT-AU-PRINCE, 5 Aofit Rend Prval est en train en Hati, Minustah, pour la logistique. le glas des g6ndrations pr6c6dentes et qui ont monopolist la
de gagner son pari des 61ections. Les manifestations de protestation continent. Mais chose politique pendant les trente demiibres annes. Sans avoir
Ce pari comprenait plusieurs tapes : 1) faire accepter avec de moins en moins de participation. apport6 aucun v6ritable changement.
les 61ections : 2) sous quelle pr6sidence et avec quel conseil Toutefois il manque la troisime roue du carrosse Rend Prval semble done avoir gagn6 son pari des
61ectoral : 3) mobiliser la population. 61ectoral : la population. L'61ectorat. 61ections. Celles-ci auront lieu la date fix6e (28 novembre
Malgr6 des manifestations au d6but quasi quotidiennes Ce jeudi 5 Aofit ce sont plusieurs centaines qui se 2010), sous sa pr6sidence et non un pouvoir de transition
de parties d'opposition (et non des moindres : Fanmi Lavalas, sont mobilis6s pour accompagner le chanteur Wyclef Jean (comme le souhaitait son opposition) et avec le conseil 61ectoral
OPL, Fusion et Co., les ennemis d'hier faisant alliance face venu inscrire sa candidature au conseil 61ectoral provisoire provisoire tellement contest dans certain cercles.
I'hite du palais national), et de regroupements Et enfin (le demier et non le moin-
tout aussi h6t6roclites, Prval est arrv6 a im- dre), il a r6ussi tenir une fois de plus son
poser les 61ections a ses adversaires. --frre ennemi, Fanmi Lavalas de l'ex-pr6si-
Celles-ci auront lieu le 28 novembre dent Jean-Bertrand Aristide, en dehors de la
prochain. Non seulement l'inscription des JI competitionon. Ce qui peut signer, pour celui-ci
candidates est en course don'tt celle ce jeudi de la galement, sa disparition definitive de la carte
star mondiale du Hip-hop d'origine hatienne / i"s '; 61 4~ ..ectorale du pays.
Wyclef Jean), le budget lui aussi est prt. II r Cependant si Prval a gagn6 la ba-
s'616ve plus de US$28 millions don't l'Etat r CLP i 3%4Z-i C CY E taille, a-t-il gagn la guerre ?
hatien devrait apporter tout de suite sa part : -r r En effet, on prte au chef de l'Etat un
plus de US$7 millions, apprend-on l'issue ILint6rt personnel dans la course.
d'une reunion mercredi du conseil 61ectoral, 1;~' '4 Selon son opposition, son objectif
du gouvemnement hatien et de l'intemational, -HIi r 4 est de faire 61ire le candidate de son parti, la
ce demier garantissant la balance des US$20 plateforme INITE (en frangais Unit), de
millions. ~;fagonl j pouvoir contin~uer de peser sur la vie
Mais le president Prval pour une fois ..politique du pays.
avait affaire forte parties. '' Or d'un cit6, le candidate de INITE,
Un movement de contestation PF F quel qu'il soit, va avoir affaire forte parties
demandant non seulement le renvoi du con- =- avec l'entr6e dans la competition d'un com-
seil 61ectoral provisoire (CEP) mais aussi le ...--iI c p6titeur aussi lourd que Wyclef Jean.
depart anticip6 du Pr6sident lui-mme, accu- r Ensuite, jusqu' ce jeudi, il semble
sant celui-ci d'avoir domestiqu l'organisme E C que le Pr6sident Prval n'6tait pas encore par-
61ectoral dans le but d'assurer l'lection sans venu d6partager ses barons pour designer une
surprise d'un prot6g6 et de se maintenir ainsi fois pour toutes celui qui portera les couleurs
(directement ou indirectement) au pouvoir. ~du parti aux pr6sidentielles du 28 novembre.
Contre l'avis de certain secteurs I Il semble que la designation de l'ex-
mme intemnationaux (comme une commis- PM Jacques Edouard Alexis annonc6e mardi,
sion s6natoriale amdricaine pr6sid6e par le aurait 6t remise en jeu ds le lendemain,
s6nateur rpublicain Richard Lugar), Prval Les presidents Prival et Feniandez posent la plumiiv pienre pour la construction d 'un campus Signe d'une faiblesse certain dans
prend tout le monde par surprise (c'6tait aussi universitaire Limonade, Notti (photo Thonv Blizabre) les rangs du parti pr6sidentiel.
la Coupe monde, lorsque les preoccupations politiques de la (CEP) A Delmas. Et qui peut diminuer d'autant les chances pour le
population sont au plus bas). Le president announce d'emble Depuis qu'on a annonc6 la candidature 6ventuelle de Pr6sident de gagner totalement son pari : assurer le triomphe
le maintien du mme conseil 61ectoral (malgr les accusations la redette amdricaine de la chanson d'origine hatienne il y a de son dauphin (ou sa dauphine).
tombant de toutes parts contre celui-ci) pour f organisation du deux semaines, I'atmosphre a change du tout au tout. C'est Pour paraphraser un proverbe : qui peut le plus ne
prochain scrutin. Mme ceux qui se seraient contents d'un l'homme de la rue, jusqu' present indifferent, qui ne parle peut pas toujours le moins !
simple remaniement de l'institution 61ectorale qui n'ont pas que des 61ections.
cach6 leurs frustrations. Les opposants aux 61ections du 28 novembre 2010 Finalement vendredi, la veille de la cloture des
Done les 61ections seront organises le 28 novembre ont ds lors d6finitivement perdu la parties. S'ils ne profitent inscriptions, le parti pr6sidentiel fera le choix du directeur
prochain, sous le gouvemement Prval et avec le mme conseil pas des deux jours qui restent (l'inscription des candidates la g6ndral du CNE (Centre national des 6quipements, un service
61ectoral. Le Palais national l'a emport. pr6sidentielle sera ferme samedi), ils seront done totalement autonome de l'Etat), Jude C61estin, pour le representer aux
Pour couronner le tout, I'intemnational apporte son hors jeu. pr6sidentielles.
appui sans reserve. Cela travers l'OEA (Organisation des Et cela pour les 5 prochaines annes. Et peut-tre
Etats Amdricains) pour la supervision, I'ONU PNUD pour pour toujours, car avec l'arrive de nouvelles g6ndrations Addlodie 103.3 P31, Port-au-Prince
la gestion des fonds 61ectoraux et la Mission des Nations Unies dans la course, les proc haines 61ections menacent de sonner



Elekyo an to) canlmrne aso yor dapre Sakheyon
'at i nL~ Fo. Ia (CONFUSION... suite de la page 4) Cour sup6rieure des comptes et du contentieux pr6sidentiel a lui aussi 6clat6. Pour preuve,
canamIaRi asN PCLMWm s unm allwo Ve-r sA vottlmn umon 'lued administratif. Alors que la Constitution exige les candidatures issues de ses rangs se multi-
anuroes gve Iohatcette demnire. L'effet Wyclef agit comme aussi l'approbation d'une commission parle- plient :l'ex-premier ministry Alexis maintient
I 0 am.-c:wnmo nn vigoureux stimunlant. Ce sameidi, demier mentairebicamrale (6 s6nateiurset 9 d6put6s). la sienne sous uine autre etiquette (MPH ou
01e ao n spanc nue jour de l'inscription des candidates, ce fut une Mais le mandate de la Chambre des d6put6s a Mobilisation pour le Progrs d'Hati), son
IrSaIve B;S was 6- blB*'Y v6ritable course contre la montre. De partout expire depuis mai demiier. arrve au CEP samedi se passa au milieu d'un
142 suscn~~ i-"., C.n.r craa les futurs candidates affluaient au siege du CEP Sur ce, I'opposition relangait avec grand bain de foule.
t00 NaLrE i.i "SiEvern Delmas. A la fin des inscriptions, on ne sera plus de vigueur son appel au replacement des Il y a aussi le ministry des Affaires
irse~ 'rE '" r ?Svf s nc slo probablement pas loin des plusieurs dizaines 9 membres du conseil 61ectoral. Auquel cas, sociales, Yves Cristallin, lui aussi arrva la
no ^ '''s ..n de candidates enregistrs chaque 61ection mme les plus radicaux auraient peut-tre fini tte d'une traie cavalcade : le s6nateur Jean
-a-So rw riJ l r.o rsdetele par accepter de monter dans le train en march. Hector Anacacis (MODEJAH) : Leslie Vol-
Opa LOCka L.niat)r i~d Melbodin1lle
ass5 Ulore De fait, le camp qui 6tait oppose aux Samedi 7 Aofit, cloture de l'inscription des taire ('Ansanm nou fo'), repr6sentant d'Hati
ase0 swearr Avenus 61ections du 28 novembre, et qui faisait des- candidates la pr6sidence, ou le demiier stop. auprs de l'Envoyd special de l'ONU pour
-nor3i Cicv aso on... cendre des dizaines de manifestants dans les Hati, Bill Clinton: G6nard Joseph (Solida-
'""~~ "" rues de la capital, a vol en 6clats. D'autres chats ik fouetter ... rit). Tous inscrits sous un autre label que le
aLSsae ,c.-J- -... Myrlande Manigat (RDNP) et Char- Mais Prval continue de faire la parti pr6sidentiel.
esco u. w 5""'les Henry Baker (Resp), pour ne citer que sourde oreille. Au faith, le pr6sident de la r6pu-
1'6 I'1:l.l LUw Rla iii.' stercu-l n hii ile ux6etos bhique, et chef de la plateforme pr6sidentielle Le suspense reste entier ...
us ece.aos 'INITE', ad'autres chats fouetter. Sonpropre A la fin de la journe de samedi,
v s"'"'Le dernier stop ... parti politique menagant de s'6crouler comme demiier jour de l'inscription des candidates, le
Iey Laten -- ..i.i.1^ .r-e=== Et ces demiiers jours, on avait l'im- un chateau de cartes. Al'image de la majority suspense reste entier.
nao a ..cw-.-..uu pression que les autres auraient march aussi des immeubles de la capital lors du s6isme Aucun favori potential ne se d6gage
;'io s*.s e .onne~n si le president Rend Prval avait accept de du 12 janvier. du lot.
Trrp un..e-iSd C.r.ul..n i.r lln remanier un tant soit peu le conseil 61ectoral, Voici un film de l'6v6nement. Le L'op6ration Wyclefrisque de toumner
i4jiny -usque same.=i aujourd'hui leur seule et demiibre revendica- chef de l'Etat choisit d'abord l'ex-premier court si le candidate persiste croire qu'il peut
mCe nunriver es curZl "" tion. ministry Jacques Edouard Alexis (mai 2006 gagner la course 61ectorale comme sur le pla-
jii) i. nb-uga r-, so. Cela aurait pu se faire la fareur de arril 2008) pour tre le candidate du parti aux teau d'une mission de vari6t6s.
em ""'"'"E **cette nouvelle lev6e de boucliers provoque pr6sidentielles du 28 novembre 2010. De son ct6, le parti au pouvoir
L,10 "kH il r
Pnriiiic;eilrssasr par une decision du conseil 61ectoral d'ac- Mais dsle lendemain, et devant une fonctionne en ordre disperse ('INITE' sans
siM1s ,ia41;. etrcmm ic e'6hag'd apr fronde pour le moins trs vocale au sein mme unit !). Chaque candidate sorti de ses rangs
as ~~~~ I2 des candidates qui avaient 6t comptables des du parti, il commence faire march arrire. entraine avec lui un certain nombre de cadres
P .irnse3 Gc e.-r. .siii fonds publics, le simple rapport de l'institution Le surlendemain, il craque et choi- et de partisans.
ljgo charge techniquement de cette 6Yaluation, la sit un autre candidate la pr6sidence pour Le danger c'est l'impossibilit6 pour
su,,iu* .,i aucun candidate de gagner au premier tour.
1-~55 S u~.~4rlTIrT.enter qi es' lea net au use oHna to ie
gj~84 ~'.1'ai ii M~~cnI I TeL : 786-4578830 Fax: 305-756-0979 cit de uv~a er eni18 ouv~rait la voie
Une aux 61ections d6mocratiques.
pil ~ ~ .me e--ra ~ui -i~C, mail : adomipwrchasing@~aol.coma vraie caival- Done unei exp6nrience nouvelle.
BILl O;a~)l~iBFUba~'g~$ Ai Parvr was s ICAQag = cade ... En un mot, I'inconnue. La chose qui
8i4 '~Llal~l iomiiirlAux fait le plus peur face aux responsabilit6s d une
on E~~quipernents pour construction IPitces de voiture amnionion / veux de tous nation Asortir d'abord des d6combres.

.. ..onEqidproidoa l@ les obsrvna-
am hgni-ed 7.** oni~ (i8f SA ar bateami teurs, le bloc Hai'ti en Alarche, 8 4ot 2010





Mercrei 1n oart2 oXXIV No 29 P RE MIIE RES D IF F I CULT ES Page 7



Le candidate Wyclef Jean propose education,


emplois et investissements pour Ha'iti
Wyclef Jean, I'ancien musicien des Fugees, explique de 37 ans 40 ans. "Je veux que Sean Penn comprenne bien que je suis
comment il entend redresser l'6conomie hatienne s'il est 61u Apeine candidate d6clard, Jean d6crit d6jI la champagne Hatien, n en Hati, et que je viens dans mon pays depuis
la pr6sidence de son pays d'origine le 28 novembre prochain. comme un "sport de combat". La star m6diatique a d6ja essuye que je suis enfant", a-t-il reagi. "I1 pourrait peut-tre prendre
"L'6ducation, la creation d'emplois et l'investissement pour quelques coups. son t16phone et me rencontrer pour comprendre vraiment
Hati", rsume-t-il dans un entretien accord l'Associated Le site internet amdricain The Smoking Gun a ainsi qui je suis".
Press. rapport cette semaine qu'il devait des imp8ts au fisc amdricain. Wyclef Jean a d6missionn jeudi de la pr6sidjence de
L'artiste, qui est n en Hati mais a Y61e Hati, une association soupponnee d'avoir
grand New York, a tenu jeudi soir son pre- i .. commis des irr6gularit6s financires au profit
mier grand meeting 61ectoral Port-au-Prince, du chanteur avant le s6isme. Aprs le tremble-
prs de sept mois aprs le tremblement de ment de terre, elle a collect environ 9 millions
terre qui a fait 300.000 morts et 1,6 million flI de dollars (6,8 millions d'euros).
de sans-abri. iiI'r La candidature du chanteur doit tre
"On peut leur donner un moyen de se valid6e par le conseil 61ectoral. Parmi les con-
sortir du p6trin dans lequel ils se trouvent", a editions remplir pour briguer la pr6sidence:
dit Wyclef Jean de ses compatriotes. Il recevait n'avoir jamais renonc6 sa citoyennet6 hati-
L'AP aprs le meeting, dans sa chambre d'h8tel,enepuobniunateasprt(nsc
mentor e coseilers deson poue etde eurcas: am6ricain) et avoir r6sid6 en Hati ces cinq
fille de cinq ans. "Et ga passera par l'6ducation, demiibres annees. Wyclef Jean est loin de rem-
la creation d'emplois et l'investissement pour -l(l~ F .I~ L plir cette condition mais fait valoir que le poste
Hati". d'"ambassadeur itinerant pour Hati", auquel il
Le musicien assure qu'il est d'accord I a 6t nomm en 2007, I'en dispense.
avec le project 6conomique d6fendu par 1 Haranguant la foule de ses parti-
l'6missaire special de l'ONU en Hati Bill sans jeudi Port-au-Prince, il s'est compare
Clinton. Sur place cette semaine, I'ex-pr6si- ~ ~ ~ 'au president des Etats-Unis: "L'Amdrique a
dent ambricain a prind le d6veloppement de Barack Obama et Hati a Wyclef Jean!" Ses
l'industrie textile, du tourisme mais aussi de supporters ont chants une chanson rappelant
l'agriculture afin que le pays ne d6pende plus un autre president, hatien celui-l, Jean-
des imiportations.- Bertrand Airistide, qui vit en exil eni Afrique
"Le president Clinton se focalise sur depuis le coup d'Etat sanglant de 2004. Dans
l'industrie du vtement et tout ga. Je trouve Le chanteur W'yclefJean au bureau d'inscription des candidatures accompagnd de sa fille, les paroles, ils ont change le nom d'Aristide
ga trs bien. Mais l'agriculture est aussi con- au fond a gauche (photo Robenson Eugne) par celui de Jean.
cem6e", note Wyclef Jean. "Nous pouvons travailler sur les "Que Wyclef Jean doive 2,1 millions de dollars (1,6 million Interrog6 ensuite sur cette chanson, le candidate a dit
deux 616ments en mme temps". Et d'6voquer d'autres domaines d'euros) l'IRS montre combien il gagne par an", a comment que ce n'6tait pas lui qui l'avait choisie.
d'investissements possibles, don't l'industrie minire une le chanteur, en parlant de lui-mme la troisime personnel. Wyclef Jean se pr6sente sous les couleurs du parti
activity pourtant trs contested en R6publique dominicaine II a promise de publier ses comptes sur internet et de payer les Viv Ansanm vivree ensemble) mais met surtout en avant son
voisine. imp8ts qu'il doit. movement Fas a Fas (face face) qui defend les jeunes en
Wyclef Jean a d6pos6 jeudi sa candidature officielle L'acteur am6ricain Sean Penn, qui gre depuis le print- difficulties. "Mme si je perds, je gagne", philosophait-il jeudi
au scrutin pr6sidentiel. En passant du statut d'artiste celui emps un camp pour les rescap6s du s6isme Port-au-Prince, soir lors de l'entretien. "Ca nous donne l'occasion d'tre une
d'homme politique, il a non seulement troqu ses tenues hip- a par ailleurs accuse Wyclef Jean d'avoir d6toum6 400.000 voix qui dit au gouvernement ce qui se passe".
hop pour le costume-cravate mais il a aussi gagn soudaine- dollars (300.000 euros) collects par son association Y61e Hati AP
ment en maturit6, son ge d6clard passant d'un coup d'un seul et de ne pas passer assez de temps dans le pays.


P residentielle ha'itienne : Sean Penn d enonce Wyclef Jean
MONDE La star de hip-hop, Wyclef Jean, s'apprte pays et pas just quelqu'Sun que j'ai vu personnellement dans Le chanteur a reconnu que les declarations d'imp8ts
mettre sa carrire musical de c8td. Le chanteur s'est rendu un convoi de voitures de luxe, exhibant une richesse qui me de l'ONG n'avaient pas 6t faites dans les rgles de l'art, mais
jeudi dans le bureau du Conseil 61ectoral de Port-au-Prince semble dip~lace en Hai'ti, a ajout6 l'acteur. a r6fut6 les autres accusations.
pour y d6poser sa candidature la pr6sidentielle hatienne. II Sean Penn l'a aussi accuse d'avoir d6toum6 400.000 En concurrence avec son oncle
est arrv6 en compagnie des ses conseillers juridiques, de sa dollars de dons dans le cadre de levies de fonds pour son Wyclef Jean, n Nel Wyclef Jean Croix-des-Bou-
femme et de leur fille. Bon nombre de ses jeunes supporters ONG. Wyclef Jean avait co-fond6 en 2005 Y61e Hati, une quets de Port-au-Prince, et rejoint les Etats-unis 9 ans.
6taient rassembl6s dans le quarter Demas pour accompagner association trs active aprs le s6isme, qui a rcolt quelque aujourd'hui g6 de 40 ans, il a apprit le jazz au lyc6e de New-
leur idole. 9 millions de dollars. ark, mais aussi l'utilisation d'une quinzaine
Interrog6 sur son programme, Wyclef r d'intruments.
Jean a d6clard sur CNN : Si je regarded la I aIII fonde le group The Fugees dans
situation d'Hai'ti en me mettant dans la peau Y *aicles 90 avec son cousin, le rappeur Pras Michel,
d'un enfant, je pense qu'il faut absolument et la chanteuse d'origine jamaquaine Lauryn
mettre l'accent sur l'ducation, la creation r Hill. Le group stigmatise le statut prcaire des
d'emplois, I'agriculture, la scurit et la E'I -~noirs dans la socit ambricaine. Le trio rem-
couverture santd. porte plusieurs Grammy Awards en 1997.
L'61ection pr6sidentielle doit avoir ~J- 41Le chanteur n'est pas le seul de la
lieu le 28 novembre, alors que le president I_ famille convoiter le poste de president; son
sortant, Rend Prval, ne peut pas briguer un oncle, Raymond Joseph, actuel ambassadeur
troisime mandate. d'Hati aux Etats-Unis a annonc6 qu'il serait
Les accusations de Sean Penn i aussi candidate.
L'artiste ne fait pas pour autant e i ItTAFP
l'unanimit. L'acteur amricain Sean Penn,
trs impliqu6 en Hati suite au sisme de jan- r E- iIAvi PIoUs
vier dernier, a fait part de ses reserves, jeudi Yo a zre pitMk lan zle chry* larxM s;a s kE rmi
soir, sur la candidature du chanteur : <r ~an 18 chanman sa ye dapre 6sk6yon
pratiquement muet pour nous autres en Hai'ti, .n ;i meR w flor<
unle non-presence.> 1.' CHANAMAN~ TANPORe NAN BIWO V6~T SA* YO
Je veux quelqu'Sun qui veuille vrai- ir;i, idmontre sa carte de vote, invitant ses partisans a enlever aussi immddiatement la leur BisaO Val
ment, mais vraiment, se sacri~fier pour son (photo Georges Dupd)~ Na)iouvo Lola
All NatkioS PRest,14nar. Cns.,ren
g 0M"I65/1/9 16951i NE~ 4"' AvornUe

Pas de vote en diaspora... --
(...suite de la page 4) du MHAVE. positions sur les grands dossiers d'int6rt de la 2re 1 Chirch
Un project de rforme de la loi 61ec- N6anmoins, la diaspora peut, selon diaspora. Ces conferences d6bats auront lieu IseCo tw.' =? Aven s..
torale avait 6t prpard par le MHAVE et Edwin Paraison, continue influencer le vote durant les 4 samedis du mois de septembre Ra inoParr E irnerr iar
transmis aux instances concemies. Le trem- sur le terrain pour le candidate de son choix par a-t-il inform. rsss NW~ ref+ Aveu
blement de terre a 6videmment provoqu le biais des parents et amis qu'elle support Au 37me congrs de 1'AMHE, tenu abo rt~~ sh~arpe Towers5 #2
d'autres priorits qui ont plac6 au second plan econonuquement. II a soulign que les can- Montebello Canada, ont aussi pns part, en "1 l 'Z rilI
les revendications politiques de la diaspora, a didatures issues de la diaspora rpondant aux plus d' une centaine de membres de l'Asso- 44 wr Rl~ c
admis le haut fonctionnaire. Toutefois, il se exigences de la loi 61ectorale et de la constitu- cation pr6sid6e par le Dr Christian Lauriston, seeises, P -.
tion ne devraient avoir aucun problme tre le Directeur General du Ministre de la Sante as j.1 mnu
ditconaicu uelesnovelesautri6s uiadmises par les autorit6s concemdes. Publique et de la population, Dr Gabriel Ti- zI t e e a
sortiront des prochaines 61ections 16gislatives Dateprlfocinieafitmoth6e, le Directeur Ex6cutif de 1' Associa- :A2r w s!Yin e s i
et pr6sidentielles ont d6jI une dette envers la sviquleMAEacep6dpuyrtion M6dicale Hatienne (AMH), Dr Claude 58949 5f 3'rnue
diaspora sur ces themes. I'initiative de certaines organizations de la Surna, le Directeur G6ndral du Ministrewam Mns
I a fait savoir que les mmes d6mar- diaspora et de la socit civil hatienne de du Tourisme et Mme Nathalie Giselle Menos 576 vF Poilf~st liooa
che avien toch6l'OAetle ouvrneentmettre sur pied, d' une part, une mission Charg6e d' Affaires d' Hati au Canada ainsi 2s wl" ue
du Qubec. Disposes, selon les changes ce d'observation 61ectorale, I'une des recom- que le Consul G6ndral d' Hati A Montral, 7 'SN sur
sujet, le secretaire g6ndral adjoint de l'organi- mandations de la conference organise sous Pierre Richard Casimir. ,, West Kemaiel Regional terary
station des Etats amdricains Albert Ramdim et les auspices de l'OEA Washington en mars Le 38 me congrs sera organism en Iciaot .nmmockJ twe
le Ministre des relations ext6rieures du Qu- dernier. Et d' autre part, des conf6rences- Hati en Juillet 2011 sous les auspices des Lester sets
bec, Pierre Arcand, avaient promise d'appuyer d6bats avec les principaux candidates la Ministres de la Sant6 et des Hatiens Vivant g-I S~'r1 6' 1,u~WB iD
aux niveaux technique et financier, ce project pr6sidence pour qu'ils fassent connaitre leurs A l'Etranger, a annonc6 le Dr. Lauriston.





Page8 USA. IilTlMercredi 11 Aot 2010
Page 1) A AITIHati en Marche Vol XXIV No 29



Wyclef est-il le candidate ambricain ?
(WVYCLEF... suite de la 16re page) valeurs de New York. ponse (quel impair diplomatique !), Wyclef n' est probablement
Obama ou l'ex-pr6sident Bill Clinton. Il sacrifie tous les mythes du 'rve am6ricain', d- pas le candidate amdricain.
Pour lancer sa candidature la pr6sidence d'Hati, il barquant Port-au-Prince en jet priv6 et trois pieces, flanqu6 II aurait 6t mieux prpar. Brief6. 'Trimmed' (raf-
choisit comme site le Nasdaq ou Stock Market, la bourse des de son spouse en robe lam argent, le jour o il vient faire fin), pour employer un terme amdricain.
officiellement acte de candidature.
Bref, le candidate ambricain parfait. Mme un tantinet
ringard. .=
Il est vrai que notre Wyclef, national mais justement g
pas si international que ga, pousse sa profession de foi envers *
America, sa patrie d'adoption (mais aussi la n8tre, il est vrai, ~ i r ,,
par la force des choses), jusqu' A laisser entendre qu'il bannirait
la langue frangaise d'Hati s'il 6tait 61u president.
En tout cas, il rpondit CNN, couvrant 'live' son ins-
cription de candidature au Conseil 61ectoral provisoire le jeudi
5 aot Port-au-Prince, que la langue frangaise n'a rien apport6
Hati sinon des maux, notamment la discrimination. L ;l

N'est pas Wyclef qui veut !..
L spousee et la Jille de ir;i, f/Jean, Claudinette et Angelina Et pourtant, serait-ce dans la maladresse de cette re-
(photo Harti en M2arche) Partisans de ir. I faisant 1, fdte sur I autoroute de Delrnas
N'empche que
n'est pas Wyclef qui veut !
Depuis trois semaines, on ne
Spare dans les m6dias de toute
la terre que de la superstar du
hip-hop qui aspire devenir
le president d'Hati.
Un coup de pub
BA~NQUF D~E LA R LJUBLIQLIE D'HA I'
sans 6gal. Et pour l'artiste.
Et pour Hati. Il suffirait de
savoir en profiter. Mais nous
n'en sommes pas IA. 1950,
..- le Bicentenaire, le succs
.1 .* du tourisme hatien, Marlon
-.. Brando, Kathierine Dunhiami
r? Aubelin Jolicoeur c'est pour
-ip nous une page d6finitivement
g. tourne. Vrai ou faux ?

.Une OPA sur
jl- 1 / lentreprie aiti ? ...tiue
Par contre, les ex-

aux Etats-Unis ne l'enten-
; dent stirement pas de cette
orile L'op6ration Wyclef
est suivie la loupe pour voir
.1B jusqu'o cela va arrver.
Est-ce que le petit
gars de Brooklyn va russir
;IL~IIV~ IaLqLqI e~E47UP~ ~ IIUUILa~-I I~aL~IILaULPLIIl~i~B- Ison OPA sur l'entreprise
e e e -* Hati en perdition ?
. -OPA ou Offre Pu-
blique d'Achat. Proposition
d'achat peu de frais Il n'y
a e e e- a* ea pas seulement les argu-
ments financiers qui comp-
tent dans une entreprise aussi

dl a~daceusEst-ce que Wyclef
a 9 s -a 9agit diff6remment que s'il
g : 9a aa. s'agissait de racheter, par
example, pour lui 6viter la d-
molition, le Yankee Stadium,
I le temple du baseball !
*- --: red~;nruClmrlU in I Ses rponses par
-~C --n-r ir;iCr n.N .n .IrlaRB I trop 6vasives sur CNN jeudi
dernier ne permettent pas
d'6tablir une relle diff6-
rence.

Les 'grosses t-
tes' ...

~Il est vrai que nous
.. 4 plus. La difference avec une
a 0 ** *OPA classique est que Wyclef
Jean semble aimer sincre-
ment son pays natal. Il s'af-
fiche avec le drapeau hatien
g .sur toutes les scenes des 5
e continents depuis les temps
,- .o il ne faisait pas bon cla-

0 a 4 .qu'on est un Hatien lors sy-
iL . .nonyme de VIH-Sida, boat-
people, clandestine, trafiquant
de drogue etc. On n'a aucune
* *raison de douter de sa foi en
la mre patrie. D'autant que
les ains semblent avoir de-
puis longtemps capitul.
Pour toutes ces rai-
'" -- *sons, les 'grosses ttes' de
Washington ne peuvent ne
pas s'int6resser A cette candi-
dature, quelles que soient les
maladresses qu'on pourrait y
reliever.
(WVYCLEF / p. 11)





Mercredi 11 Aot 2010
Page 10 H[OIMMRAGIE Hati en Marche Vol XXIV No 29


Gina Porcena ou la Gographie spatiale comme passion
L'Institut Panam6ricain d'Histoire et de Gographie de gographiques, elle montre ce qu'est la pauvret6 dans notre : acc6der une infonnation fiable, pertinente et A jour en vue
la R6publique Dominicaine a organism, le 6 aot 2010, la salle pays. de la prise de decision en matire de planification et de mise en
de conference de l'Htel Barcelo/Lina Santo Domingo, un Plusieurs pays ont jug6 opportun de raliser des << cartes ceuvre d'actions visant r6duire la pauvret6 et mieux allouer
Congrs au nom de la gographe Gina Porc6na Meneus. de pauvret6 >> dans le cadre de l'61aboration des strategies de les resources.
Ancienne Pr6sidente de l'Institut Panam6ricain de reduction de cette pauvret, car les representations cartogra- Les cartes laiss6es par GINA et son quipe pennettent
Gographie et d'Histoire de la R6publique d'Hati, enlev6e phiques pennettent d'avoir une vue spatialis6e de l'expansion de connaitre:
notre affection le 12 janvier 2010, par le tremblement de et de l'intensit6 du problme et done de mieux apprehender la L accs l'eau courante travers le pays.
terre. pauvret6 en facilitant l'accs rapide et I analyse efficace des -L'accs l'6ducation de base.
Le thme du Congrs 6tait : "Gographie et D6sastres donnes rf6rence spatiale. -L'accs aux services primaires de sant6.
naturels dans les Am6riques". Une attention particulire a 6t L'accs aux services sociaux de base.
accord6e Hati, d'o 6taient venus plusieurs L'accs aux services d'assainis-
participants. et la joume se termina par un + sement de base.
hommage Gina Porc6na M6ndus. Et en fin d'6tudes, Gina fait des recom-
Ensuite, les membres et invites du = mandations concemnant la mise en place d'un
Congrs ont effectu le samedi 7 aot le voya- dispositif efficace et pennanent en matire
ge en Hati. Dans une premiere parties, ils ont .d'infonnation sur la pauvret6.
pu visiter, grce au concours de l'agronome II faudrait particulibrement rendre
Jean Camille Bissereth, les ruines laiss6es par Efonctionnel un systme de monitoring, d'va-
le tremblement de terre du 12 Janvier pour se luation et de suiri des actions entreprises en
rendre compete par eux-mmes de l'intensit6 ' ce qui concemne la lutte contre la pauvret.
des secousses et des d6gts causes. Simultandment, il est important aussi que
Enfin de journde, ils se sont rendus soient renforc6s les diff6rents systmes sec-
la Croix des Bouquets o une plaque a 6t re- toriels de production de donnes statistiques,
mise au mari de Gina Porc6na, M. JosephArry base fondamentale pour garantir la p6rennit6
Meneus, encore inconsolable, et sa mre et la capacity d'une actualisation des donnes
Madame Porc6na, par le professeur gogra- I 13PI I sur la pauvret. Bref, des measures stratgiques
phe Bolivar Troncoso, Pr6sident de l'Institut fl globales et sectorielles doivent donc tre prises
Panam6ricain de Gographie et d'Histoire de ~P envue d'arrver un dispositif capable d'assu-
la R6publique dominicaine. rer l'op6rationnalit6, la fiabilit6 et la durability
Gina Porc6na est morte jeune, 42 ans. IIIrd'un systme d'infonnation de base pour le
Mais elle laisse beaucoup de documents. L'un suiri et l'valuation des actions visant la
d'entre eux est la Carte de Pauvret6 d'Hait. reduction de la pauvret.
La Carte de pauvret6 est un outil don't la C IC'6tait just un petit coup d'ceil sur
conception et l'impl6mentation sont en course Gina Porc6na et son travail remarquable, Gina
de d6veloppement depuis les annes 2000. Elle II; Porc6na qui a 6t honore le samedi 7 aot
constitute l'un des instruments pour non seule- gI I; par L'institut Panam6ricain d'Histoire et de
ment faciliter le suiri pennanent d'indicateurs Jean Camille Bisseleth, Joseph 4;y Milndus, Mnzle Poredna, ntare de Gina, etDr Bolivar Trancoso Gographie de la R6publique Dominicaine,
socio-6conomiques fondamentaux, mais aussi (photo E.E.) qui fonctionne sous l'ob6dience de l'OEA,
pour appuyer la prise de decision dans le cadre cela l'occasion du huitime congrs des
de la lutte contre la pauvret. En Hati, les initiatives lies l'61aboration de carto- Sciences de Gographie.
Les Cartes de pauvret6 sont 61abores partir de graphics de la pauvret6 ont commence depuis 2001. Ily a done lieu de dynamiser l'Institut Panamdricain
donnes quantitatives issues de m6thodes de measures de la De fagon g6ndrale et en function de son contenu, une de Gographie et d'Histoire de la R6publique d'Hati afin qu'il
pauvret. Les approaches g6ndralement 61abores visent es- cartographie de la pauvret6 doit notamment aider : identifier soit inscrit l'OEA en Hati et apte a travailler, partir d'un
timer << les niveaux et changements de bien-tre et d'ingalit6 les populations les plus pauvres afin de fixer des objectifs appui budg6taire, en partenariat avec l'Institut Panamdricain
au niveau d6sagrg6, pour de petites zones gographiques >> en viables de reduction durable de la pauvret6 : foumiir des in- de Gographie et d'Histoire de la R6publique Dominicaine qui
pennettant de consider l'h6t6rog6ndit6 gographique. fonnations sur l'accs aux services sociaux de base au niveau est domicilid au Muse d'Histoire et de Gographie Santo
Gina Porc6na avait ralis6 une 6tude intitule: 'Ac- de l'unit6 gographique consid6re : constituer une base de Domingo, en vue de lutter pour une ile Quisqueya verte,
cs aux Services sociaux de base en Hati'. A partir de cartes donnes de rf6rence pour le suiri et l'valuation de la pauvret6 propre, riche et prospre.


Un doctorate honorifique l'crivain ha'itien-Canadien Dany Lafrire
Montreal. Lundi 2 aout 2010. CCN. L'Universit6 du fonnation au Qu6:bec, aprs avoir vu leurs projects d'6tudes m6rit6 des mises en nomination des prix prestigieux don't le
Qubec, sous l'6gide de l'Universit6 du Qubec Rimouski, A l'Universit6 d'Etat d'Hati tre compromise par un terrble Renaudot, en 2006. Tout rcemment, il obtenait le Prix des
d6cernera le dimanche 29 aot, un doctorate honorifique tremblement de terre. libraires du Qubec, pour son roman L'Enigme du retour.
I'6crivain qub6cois d'origine hatienne Dany Laferrire. Chroniqueur et invite recherche de nombreuses La quality de l'honune, de son discours et de ses 6crits,
L'ceuvre litt6raire de Dany Laferrire represented une missions, tant la radio qu' la t16vision, auteur d'une ving- ainsi que son grand humanisme, dans le context de la mise
contribution d'une originalit6 et d'une ampleur incontestable taine d'ceuvres litt6raires, Dany Laferrire a obtenu l'automne en place l'UQAR d'un nouveau programme de baccalaurat
dans le monde des lettres d'expression frangaise. Empruntant 2009 le Prix M6dicis et le Grand Prix du livre de Montral. en Lettres et creation litt6raire, amenent l UQAR proposer
les mots de ses colleagues, le recteur de l'UQAR*, M. Michel Au d6but de 2010, il a reu le Prix Personnalit6 de l'anne du la candidature de Dany Laferrire au titre de docteur honors
Ringuet, explique : << crivain-monde, 6crivain du movement, journal La Presse et de Radio-Canada ainsi que le Grand Prix causa.
infatigable interrogateur des tres et des lieux, Laferrire a su litt6raire international M6tropolis bleu. L'auteur a 6galement U QL1R L niversite du Quebec a Rimouski
faire vivre dans ses ceuvres des universe 6mouvants, saillants
comme des bulles d'encre, qui racontent l'enfance, I'ima-
ginaire, la solitude, la beauty et un ind6fectible amour de la '
litt6rature>>. IIllL V 1 S( IOIC HI DI I
La candidature de Dany Laferrire a 6t propose par Fa m 1a a o c n p a
l'6quipe de professeurs de lettres de l'UQAR, qui souhaite ainsi
rendre hommage A l'auteur pour sa contribution la litt6rature ft *
la fois profonde et empreinte d'une douce ironie. De plus, il O u n ea or n a t
n'y avait pas de meilleur moment pour l'UQAR d'honorer un "Pu i e 1u a t
gran 6civan pisqe cedocora hoori caua cincde recPort-au-Prince, le 3 aout 2010 (AHP) La Commis- puissent tre organises dans le pays, a dit Rend Civil.
le .acmn 'ntu ova rgam asn n ag sion Pennanente de Mobilisation de Fanmi Lavalas announce II appelle les partisans et sympathisants de Famni
place l ecnture et la creation litt6raire : un baccalaurat en
Lettesecrtiolitrare.pour cette semaine 1 organisation de nouveaux sit-in pour Lavalas rester mobilis6s pour faire 6chec au plan << Poutine
Lettes t c6aton ltt6air. continue d'exiger le depart du president Rend Prval et des >> que le chef de 1 Elati \ int mettre en application.
Cetefe nturntDay afme ur leuau conseillers 61ectoraux. Il soutient que Rend Prval ne pense qu' rester au
mmemomnt 1'QARacceillra ansses ursuneCes sit-in seront organisms mercredi devant I ambas- pouroir, titre de premier ministry au tenne de son mandate
dizane '6tdiats hltins ui ienrontpousuire eursade des Etats Unis Port-au-Prince et jeudi devant le bureau pr6sidentiel..
de l'Organisation des Etats Amdricains (OEA) dans le pays. Le repr6sentant de l'OEA en Hati avait soutenu la
HIA Rend Civil, I'un des dirigeants de Famni Lavalas semaine demiibre la position du CEP et du pouroir par rapport
M en a profit pour plaider en farveur de la participationi de soni la mise l'6cart de Famni lavalas du processus 61ectoral.
... ...... .....organisation aux affaires politiques hatiennes. II avait lui aussi mis en avant l'existence de 2 bran-
Nous ne baisserons jamais les bras, nous continuerons ches au sein de l'organisation politique, malgr les clarifica-
ARwerIYm i neurna veralA I Day6C l iaw irari i lFaula ~irrlp Ia oe sari tan.i irna
...ui.:rnir .cm ... de lutter pour que le chef de l'Etat et son Conseil Electoral Pro- tions foumiies par le repr6sentant national du parti, I'ancien
Cirp.a.. a rr........i .iPre- s.rni visoire (CEP) parent de manire ce que de bonnes 61ections president Aristide actuellement en exil en Afrique du sud.
FDH YnA0t amprOlT rOlCEagRIM PRiO(lAM
HOr eWCarL TeaM 201i Though 207 g

E ....re...a..m O vers...*.Li can)IT~lria.com ms.o**=t ..=. ne..=ue. U n pi e e r e d o u t a b l e n o mme
me surrau)i alson r A=os .4'sm- woma in rH E-ms inges Su mme rnswaiA.G
=011 n 191maurn Regeir se* K ni i ta l l. r MIAl anarainm a I~rrini g aire moments
ai o mn Businesse sCIB~ g nerrmn acla ssi g 9rousemi ring ly cg llDng arl


(DECHARGE... suite de la page 5) vers, changer le casting ou les personnages de place que le
Utr r EPm i rlcn e as uin, e ose el osiuin r6sultat resterait peut-tre ou probablement le mme.
an. ......e. ... 0,a .n n mec....... e.. .....Ce que La Fontaine disait si bien il v a deja 4 sicles Onyi -t
'I RIPI* b* a **=** *** ==="*** *~iicr "*= ii* i **** ui : 'selon que vous sovez puissant ou miserable, les jugements
.....0..,i rr I.) ... .. p....IE MuCl* DIt WORe gi 1 L:C-.." 41 ** *i Hai'ti en Alarche, 9 4ot t2010
>ws~...... s co a w ea.,~r Iipns CL ir****U* ..i.d -r-c. de cour vous rendront blanc ou noir !'
U..... nme., r' '...... P asi a LI *... iXIY Cela dit, on peut retoumner le mme spectacle l'en-





Mercrei 1n Aofit2 VoXXIV No 29 L ES PETITES ANNON CE S Page ll


Le Manolo Inn KJ ADVERTISING

SDA SERVICES
C'hambres loul comfors ase
air candlinand et 6alle dIre iI P.O. BOX 600673
illk atenhat -Miami Florida, 33160-0673
*~ CaBible dYi;Lr'F~pr6pid 10 dpartements d'tudes
p.r ai. Grrad Cher. Publicits: Radio, Journaux et TV. Licence en :
Le Sami du Itarrll
Le Palah de Sudre TLitphous: 566-5341 Aussi un service de traduction Gestion d'Entreprise
",""'"""ir 1. .r de Documents etc *213 Conception et Execution de Proj et
Lai Pailris F.ibe de Peak Economie et Fmnance
Itaiu disnti de dii 17- Internet cusponible Info (954) 559-7729 Sciences de l'Education
iI"l.. pour los ellenots Evens Hilaire Sciences Comptables
Consultant Relations Internationales
Ecoutel Gouvernance
VISION MORTGAGE BANK,

Mlodie Matin cD rmmeaten *ed eto
Avec Marcus Relations Publiques
EVENS HILAIRE Gestion de la Microfinance
Loan Consultant
Contactez nous -
12788 West Dixie Hwy, Miami, Florida 33161 4ngle Delmas 75 et Impasse Herard # 3,
Phone: (305) 891-2225 Port-au-Prince, Har.ti, WI.
diedle Fax (305) 891-2559.
1 & 3 g el(76 8508 www.cfdehiaiti.com
Cell(786 2850384Par courriel: 4dininistration A.CDFEHaiti. coni
GBrunet ACFDEHaiti. coni

2513-3726 \ 3767-1575
www.radiomelodiehaiti.com I~~lid a ~hns 59 2612 5517









Wyle es-lecnida mbiai
(WCLF..sut d a ag ) escnslans utrpl ram Aar prx 6omesat 'stautavr dererscom clesqui pu
Car i Wcle parenat Afrachirla ign ded6pat, es eileure vetesde D del'andeaux tat-Uns),maisluiarrverde cmmetre aufondjusu'ii isignfiates qu






comme VYLE.. l'pelet a iibemen les Hagtens) dslr les cOrslt du ceproos profssonel ouar (pas r lmeurs cits Des tou tesles fagon us, Washington n' r uien perdre

stratges du D6partement d'Etat seraient obliges de prendre les candidates am6ricains n'ont jamais russi en Hati depuis la 6tant aujourd'hui si solidement implants en Hati. Il suffit de
totalement au s6rieux son affaire. Car celle-ci se confondrait chute de Duvalier en 1986. regarder autour de soi.
du coup avec la politique officielle des Etats-Unis en Hati. Mme par coups d'Etat interposes. 1991, 6chec. Voil pourquoi il vaut mieux ne pas avoir un candidate
2004, idem. amdricain proprement dit.
Les candidates ambricains n'ont jamais Voil pourquoi le mieux pour l'administration Obama Qui trop embrasse mal 6treint, dit la fable.
russi ... c'est peut-tre de laisser Wyclef poursuirre son petit bon-
C'est cette tape que tentent probablement d'atteindre homme de chemin. Melodie 103.3 PS Port-au-Prince


Sant : Du sang pour sauver des vies
150 units de sang sont arrv6 la semaine derniibre divers programmes de secours et de rcup6ration en Hati >>. a Parmi les autres b6ndficiaires, citons le project Me-
Port-au-Prince, pour tre distribuds dans deux hpitaux de la d6clard David Meltzer, vice-pr6sident senior pour les services dishare, qui gre un centre de traumatologie dans la capital.
region par l'interm6diaire du Programme National Hatien de internationaux la Croix-Rouge. << L'envoi de sang n'est qu'un << Ces units sont essentielles pour aider sauver des vies en
la S6curit6 de la Transfusion Sanguine. Depuis le s6isme de des moyens que nous utilisons pour rpondre aux besoins de Hati >>. a d6clard le Dr Barth Green, co-fondateur du project
janvier derniier, la Croix-Rouge a fournii plus de 1800 units la population hatienne >>. Medishare. << Mme six mois aprs le s6isme, il y a une trs
de sang en Hati. L'hipital Gheskio, le Laboratoire national de la forte demand de sang. Nous sonunes extrmement reconnais-
<< Depuis le s6isme, la Croix-Rouge amdricaine a lanc6 sant6 publique Delmas et l'Hpital universitaire de Port-au- sants la Croix-Rouge amdricaine de nous aider rpondre
Prince ont 6t les b6ndficiaires de ce don de sang. Depuis le ces besoins >>.
tremblement de terre, ces installations ont fonctionn comme La Croix-Rouge amdricaine continuera travailler
MIAM des centres de distribution de sang pour les autres hpitaux avec l'Organisation panamdricaine de la sant6 et le ministre
de la ville. hatien de la sant6 identifier les besoins de sang

Wnn -:: Q C:*rii rw.g:m pil.r-:-- L'ECOLE INJTERNAITIO NAILE DE PETION-VILLE
amaoue orOLIC evenu Ll n.nr.m on Co ran enan PRIMAIRE ET SECONDAIRE
PWREneC anUmnII"**OI LES INSCRIPTIONS POUR L'ANNEE 2010-2011 SONT OUVERTES
re rushe-ace Arutrs iDeserenert IWODADI* paregara Chl>C noDaia aS 094
ere gnl""t poe ex pasciptratb Demovaa)uge Siness E- Fratpres a MDAD Effectif rdduit des classes (Maximum 1 7 dlves par classes) Informatique, Sport, Art
From wr~ Focal was 20P11 to.**11) Que ~rFai rLitiRurage S6e~Ptuente 30 2015)
uc. .a* rr nl ..ve e... bml. ....Pa ... nm. ..e.. e.*- .r L'Anglais et l'Espagnol ds la 12re annde fondamentale Formation personnelle et social
when ..,r na., man.new ~mrgm. e. ....n, as( e.......g. Cle Les blitiments de l'dcole ont itd inspects par des experts nationaux et internationaux et ont regu le Code vert
6"r"""" '""""" Ii" '" ""'.m.aum ann wer em up." -d Les professeurs sont tous des normaliens universitaires compdtents et expirimentis, soucieux du ddveloppement
YCeas e..,.. .. .i 2.... g OPLln .....~ as m p...a nts.... -. quilibrd de la personnalitd de votre enfant.
MDAD m prpoa an owetall pool of iOl ??\ tr Dartpiins by Dedvntag
Swenes Enweprove a MDD propagle Ia lintl 7aue 20)br~11 t 2013 d twn L'ECOLE INTERNATIONALE DE PETION-VILLE cherche promouroir chez les 616ves qui lui sont confi6s
hOll.q. FUI+I +*O."" "",, 1p V1 OIII lY*nT*q nlC la discipline intellectuelle, le sens critique, I'engagement envers la socit et la protection de l'environnement.
uUA'L r a erewe Alan a3ns ev ctora as i;0 we i1s P bcrl Cnemy SA ?" F I*or
u..l... ,,...... ..,~~rn~ 'l" R' ..... ..... INSCRIPTION ET EXAMENS D'ADMISSION
UlMDL Ot Be U Pi epAttuedl OF aTroottn~~ dl roeapt tmntg fat Be OE
p".', ".~ r o rIDl ~rnis h B ". "'""'''api CL.. .p.;i 36 Rue Goulard, Place Boyer, Ption Ville T1.: 509 3 445-3677 ou 2 257-1942
""...um., ipo s.. ... c ...:.m ~~~kei~~ ~ .`:a Courriel : eiphaiti@hotmail. com





Page 12 LIBRE PENSER Halti en MarcheM d VlXVAt 0 "2


Comp cites citoyennes
<< 4pre bal Tainbou lou Pwoveb avisven ments ? qu'il devait apporter. La pauvret6 6tait IA. Mais elle se faisait
Les << responsables >>. ne devaient-ils pas planifier et moins miserable. On 6tait pauvre mais, ... on 6tait la moiti
La cigale avant chants tout l'6td, dit la fable de La crer les structures ad6quates afin d'viter d'tre pris au pige se partager la richesse de notre pauvret6. On 6tait la moiti
Fontaine, n' ayant done rien fait de << productif >>. se troura fort de l'improvisation ? se partager les infrastructures. A se partager le terrtoire. On
d6pourvue lorsque << la bise fut venue >>. << Pas un seul petit Aura-t-on dire, comme la cigale : << Je chantais, a laiss6 grandir d6mesur6ment et notre population et notre
morceau de mouche ou de vermisseau >>. Ne pouvant trouver tout venant, ne vous d6plaise >>. incapacity nous g6rer nous-mmes. Tant et si bien que ceux
de quoi se nourrr, celle qui n'avait rien preru a cet effet, ne Devra-t-on s'entendre dire par << la fourmi >> : Vous qui nous regardent du coin de l'ceil ont pens6 que l'on devait
voyant nulle part o trouver ce don't elle ncessitait, n'ayant chantiez Vous chantiez Dansez Dansez maintenant tre mis sous surveillance. Nous avons si mal grand que
plus de public auquel offrir ses s6rnades de fagon payante, Enfin, chers amis lecteurs, je me demand comment nous avons fragilis6 notre habitat augmentant notre vulndra-
ne sachant plus quoi faire, elle alla chercher de l'aide chez sa ces fables ont su faire pour d6crire aussi bien les comportements bilit6 de fagon incroyable. Une capital capable d'accueillir
voisine, la fourmi, bosseuse comme elle seule, mais mauraise humans, aussi bien individuals que groupaux. << La grenouille un maximum de 600.000 personnel, h6bergeait, grce notre
prteuse, usuribre et de maurais commerce. Au sens moderne, qui voulait se faire aussi grosse que le bouf >>. << Ng kirenmen incapacity collective, prs de deux millions d'mes. Une zone
c'est comme si la cigale repr6sentait l'ensemble des pays f w >>. Le Laboureur qui se meurt et 16gue de bons conseils m6tropolitaine incapable de supporter la pression de plus de
pauvres (on peut, dans ce cas, utiliser l'exemple d'Hati sans ses enfants. Travaillez, prenez de la peine, leur disait-il.<< C'est 1.500.000 personnel s'6tait vue prisonnire de prs de quatre
aucune perte de g6ndralit), et la fourmi, les grandes << Agences le fonds qui manque le moins >>. Gardez-vous bien de vendre millions. Tout cela grce notre complicity.
de Financement >>. Ces demires, apres avoir d6stabilis6 un cette terre que nos parents nous ont 16gu. Un trsor est cach6 Maintenant, chores amies lectrices et chers amis
nombre 61ev6 de petits pays, grace aux << Plans d'Ajustement dedans. << Creusez. Fouillez. Bchez. Ne laissez nulle place o lecteurs, face cet 6chec collectif illustr6 par la sensation
Structurel >> inhumains, imposes a leurs diff6rents gouvemne- la main ne passe et repasse >>. Une soci6t incapable d'avancer de vivre dans une soci6t o l'on ne peut se faire une place
ments, semblent vouloir 6tablir maintenant d'autres critres et de se transformer en ne misant que sur l'effort collectif. << Le qu' coups de coudes au lieu de pouroir vivre coude coude,
de contrle et de << dressage >>. Des commissions abusives et loup et l'agneau >>. Une socit dans laquelle la raison du plus peut-on rellement se plaindre si de << nouveaux airs semblent
r6voltantes. Un rythme de financement des projects agrs, en fort est touj ours la meilleure. Il me semble voir une description vouloir s'accorder >> pour nous faire chanter tous ? Nous
profound d6phasage par rapport au rythme ncessaire pour la de la soci6t hatienne travers ces fables. avons peut-tre trop dans6 jusqu' present. Maintenant, vu
realisation desdits projects. Des modalit6s de fonctionnement Chres amies lectrices, chers amis lecteurs, le temps, la conjoncture qui se dessine, on n'a le choix qu'entre deux
qui scandalisenit et blessenit. hieureusemient, continue soni << vol >>. Sept miois d~jA. Un boni options: ou bieni oni se mnet tous j chianter ou l'oni 6tablit de
De toute fagon, chers amis lecteurs, honntet6 oblige moment pour montrer aux jeunes que nous avons eu a vivre << nouvelles complicit6s citoyennes>> nous permettant d'avan-
et d6cence impose. II faut done absolument que l'on se pose de meilleurs moments dans ce pays. Je suppose que vous avez cer ensemble, dans la bonne direction.
certaines questions et que l'on formule des reserves. Par pu suirre, la t16, ces demiibres semaines, ce documentaire Au fond, on a toujours le choix.
example : qui nous rappelle tant et si bien que nous elimes un pays qui Oscar Germain
Que faisions-nous au temps chaud ? ressemblait un pays. On avait de belles petites villes qui gerinanor200501vahoo.fr
N'aurait-on pas pu avoir prru ces maurais mo- fonctionnaient. Un monde rural qui paraissait apporter ce 4ot 2010



Ha'iti : L'introuvable classes moyenne
Par Marc Lo Laroche important du membership de sa classes moyenne. Dans les d'Hati commandait done une reaction de la part du gouvemne-
comnmentaires des analystes, ce ph6nomne est 6tuidid en soi ment. A d6fauit de trouver des solutions rellement ad6qu~ates, il
AlterPresse le 4 aout 2010 ou en regard de l'apport de la diaspora la soci6t6-mrei. II aurrait 6t6 possible d'y~ rem6idier uintlant soit peuipar des meisurres
Au coeur de cet 6t 2010 en Hati, il v a lieu d'tre n'y a, a ma connaissance, aucune 6tude sur les effects de cette circonstancielles compensatoires. La premiere de ces measures
foncirement d6prim6 tant en raison de ce qui se passe sur le saigne sur l'volution d'Hati, particulirement, en rapport aurait 6t la non-interdiction de la double nationality. A cet
front des prochaines 61ections que de ce qui ne se passe pas avec la constitution de la classes moyenne. 6gard, les constituents de 1987 ont rat6 une bonne opportunity
en vue de l'amlioration des conditions de vie des sinistr6s du Or, les effects sont consid6rables. Ils sont tels que d'8tre utiles au pays. Ils auraient 6td, en effet, bien avis6s de
s6isme. Pendant ce temps, les hommes du pouroir, quand ils l'6quivalent dans l'ordre gophysique ou gographique aurait tenir compete de la probl6matique sociologique du pays avant de
ne sp6culent pas sur les avantages tirer de la reconstruction, 616 peru comme un accident gologique d'importance avec des maintenir le statu quo dans la nouvelle constitution. En regard
batifolent en jouant aux manceuvres les plus machiardliques consequences ndfastes sur cette portion de la biosphere. Mais des conditions sociales d'alors, ce n'6tait pas seulement une
leur permettant 6ventuellement de se succ6der eux-mmes. L' 6Y6nement sociologique n'avait pas amend les analyses qu'il erreur, c'6tait une faute.
Bien entendu, ils ne manqueront pas d'voquer et de prendre justifiait pas plus qu'il n'avait permis de tirer les conclusions Bien entendu, une telle measure n'aurait pas d6clench6
leuir comnpte, les mrachiinationis quii ontl fait leulr preuive danis qui s'imnposentl pour la gouiveme dui pays. le retoulr des 6mrigrcs, mrais enleucir penrmettant de recouvrer leuirs
les annes 90 quand la source du vrai pouroir s'6tait dplac6e Car la perte par une socit de la plus grande parties droits politiques de citoyens, un premier pas aurait ete fait en
Tabarre En attendant, que leur imported les cris 6plords de de sa classes moyenne est loin d'tre anodine. Dans tous les vue de leur integration dans f organisation social du pays,
la canaille ? De toute fagon, ils en ont l'habitude. Cela fait pays sous-d6velopp6s, cette classes est la colonne vert6brale du g6ndrant potentiellement par le fait mme, des apports plus
trs longtemps qu'ils ont appris se mettre des ceillres et se d6veloppement. Elle est le moteur de l'6conomie par son 6du- substantiels, Abeaucoup d'6gards, que les centaines de millions
bouchier les oreilles. Dlailleurs, N6ron, ne s'6tait-il pas amuis6 cation, son dynamisme et son ing6niosit. En plus de g6ndrer qu';ils libCbrent annueiillement danis l'6conomrie dui pays. Mieux
a chanter et a jouer de la lyre pendant que Rome br(ilait ? les industries don't le pays a besoin pour se d6velopper, elle encore, cela aurait permis d'impulser les diff6rents secteurs
Le drame de ce pays est sans bome. C'estune trag6die occupe la premiere place dans la consommation des products de la soci6t afin, ultimement, de favoriser le d6marrage vers
grcqlue en penrmaneceic souis les tropiquers. S;il est trai qu'oni a de tranisformation. De sorte quec du jouir au lenrdemrain,. le pays le d6veloppementri.
les hommes politiques qu'on m6rite, A cette aune, les Hatiens s'est trouv6 priv6 de ce qui aurait pu tre le fer de lance de On peut mettre en perspective les tapes de la crois-
doivent tre trs peu m6ritoires. Pourtant, il ne leur suffit pas son 6conomie. La ponction faite cette classes n'a pas rendu sance 6conomique ainsi que les moyens techniques pour y
de supporter continuellement la domination des margoulins possible l'61aboration d'une dynamique favorable l'6closion parrenir. Mais, on doit savoir que cette croissance est supported
et des politicards et de subir inlassablement les affres de tous des conditions du d6veloppement. par une classes social don't les attributs en font la plus dynami-
les cataclysmes de la nature, il leur faut encore s'accommoder A la veille de l'an 2000, la structure de classes en que et la plus industrieuse. D'ailleurs, mme dans les socits
des avatars d'un 6v6nement singulier don't les repercussions ne Hati 6tait semblable ce qu'elle 6tait du temps de la colonie b6ndficiant d'une structure conomique qui les classes d'emble
sont pas toujours manifestes du premier coup. Ce ph6nomne avec un poids relatif de 10 13% pour la classes moyenne ou parmi les socits riches, la classes moyenne continue A jouer
qui n'est autre que la fracture social par laquelle le pays s'est celle des affranchis. Dans les deux cas, une structure pyra- un rle important. C'est sur elle que repose en grande parties
trouv6 vid6 d'une parties de sa population par l'6migration est midale trs large base populaire qui s'effile du milieu au l'assiette fiscal la base des budgets gouvemementaux. Autant
unique dans son genre et n'a pas fait l'objet de toute l'attention sommet. Avec l'extraction des 616ments les plus significatifs dire que pour l'6quilibre et le d6veloppement du pays, il est de
qu'il aurait m6rit6e. de la population en terms 6ducatifs, soit les professionnels, la plus haute ncessit6 que la fracture social soit comble ou,
Ce qui est significatif dans cette fracture, c'est l'im- les cadres et les entrepreneurs potentiels, c'est une situation d6faut, que des measures gouvemnementales soient prises en
portance de la ponction qui a 6t faite dans le tissu social de de stagnation voire de regression qui est g6ndre, comme si consequence. La premiere d'entre elles pourrait tre l'abolition
la nation. Le temps de quelques d6cennies, le pays s'est vid6 en 200 ans, aucune mobility social n'a 6t possible. Il y a, en des articles 13 et 15 de la constitution.
de ses professionnels et de ses cadres potentiels, une parties effet, un lien majeur entire 1 importance statistique de la classes Corr1ativement, il imported aussi que des alternatives
movenne dans la structure l'aide international soient envisages. A cet 6gard, parall-
he /B d6mographique d'une soci6t element aux measures permettant aux 6migr6s de recouvrer leurs
IjJ4 r:i 012700 53~ft .C? illZ fJ ilkf5~ et son d6marrage vers son droits politiques de citoyens, on peut tre port souscrire
d6veloppement. Il en est de quelques-unes de celles pr6conises par l'6conomiste Jean-Eric
Re ch Fanther MOd Faster w#a Ameriptt mme lorsque cette socit Paul. Selon ce demiier, la creation, entire autres, d'une banque
franchit la ligne imaginaire national de d6veloppement suirie du lancement d'un grand
qui l'autorise porter le nom emprunt national auprs des membres de la diaspora serait une
.... . du sopod sme gene.o Cel almeomativ vadlablo a d6pendanc sde laide ntem dakinl pou
la Chine et 1 Inde comme cela r6ussite d un tel project suppose que les normes de gestion les
vaudrait pour uni lilliputieni plus rgoureuses soient 6ventuellement respect6es.
*.:0 : comme Hati. A condition, en effet, que cette banque soit munie de
.~~" i4: l~l IL'6tat de la situation tous les garde-fous de gestion ncessaires pour empcher la
:.; corruption ou les prvari-
-- cations, sans oublierbien
r -r ')-- e~ MAISON A LOUER entendumilni n 6pt nc
Nous 1501Wile .. premier chef, cette id6e
taibe6sr dare... ... Maisoin ji louer siitud $ Vertibres, vaut la peinie d'tre 6tu-
@ ,Bar -- ---" -a ap1l il die. II va sans dire que

Olrronrli, Rod~bb3 chambres. 2 toilefles. cour spacieuse. bnchnesfnud el men A
aspines, route samensons NEV g Endroni ideal sont d'autant plus gran-
as mairles W des que le contentieux
Doo to Doo Service concemnant la prohibition
PoUR IfC RqhlnliQZ 08 C@,B) IPW is avaiarde Un grand bure.au, Maison hien quipderc de la double nationality
des revendications popu-
i 80 827 605 T~Phne r Ineme 24h pr jur it rgldan lesenlaires.
oncmsous~w wr u.a Ea* riar-kr Appelez le 305 305-4779 'sociologue
3 juillet 2010





Mercredi Mrlae oli2XXIV*No29 RECONSTRU ACTION OU REFONDATION Pagel13


HAITI RECONSTRUCTION- Les debuts de la mise en cRuvre

La semaine demiibre, nous avons public un article Les actions en course dans le pays. en milieu urbain, Programme de d6veloppement participatif
de Jean Robert Jean Nol (voir HEM, Vol. 24, # 28, du 04- Tout ceci ne doit cependant pas nous faire perdre de urbain (PRODEPUR). Le Programme d'appui aux initiatives
10/08/2010) qui exposait les institutions prrues dans le PARD- vue les actions qui 6taient d6ji en course au moment oil Gou- productive en milieu rural (PAIP, 28 M USD) finance par le
NH (Plan d'Action pour le Relrement et le Dveloppement dougoudou nous a frapp6s. En effet, dans le cadre du DSNCRP, FIDA travers le FAES et le Projet de d6veloppement de la
National d'Hati) pour la mise en ceuvre de la reconstruction, A certain programmes 6taient en course. En mai 2009, on en avait petite irrgation (PPI II) dans une moindre measure ont applique
savoir la CIRH (Commission Int6rimaire pour la Reconstruc- d6nombr six (6) programmes totalisant 1.060 projects pour un le mme concept de petits projects. Dans le cadre du PRODEP,
tion d'Hati) et le FFMB (Fonds Fiduciaire Multi Bailleurs). montant de US$ 4,3 milliards (r6f. Indice de perceptions de la il a 6t prru 1300 sous-projets sur 5 ans. Dans le cadre du
Mais cet article n'6tait qu'un extrait d'un texte bien plus long corruption et projects, www.jrjean-noel.blogspot.com). PICVII, les PIC pr6vus 6taient au nombre de 700. A titre
qui exposait aussi les premieres demarches des institutions Momentandment arrt6s aprs le s6isme, la plupart de d'exemple, le PICV II a assure le suiri de 19 PIC d'amna-
sus-cites, en particulier la CIRH. Nous nous proposons donc, ces projects ont repris leur course normal comme les projects de gement hydro agricole (511 ha) pour cet exercise 2009-2010.
dans les articles qui vont suirre, de reproduire le reste du texte, routes avec le ministre des TPTC, Gonaves Port-de-Paix, Tout ceci pour dire que les projects d'infrastructures rurales et
persuade qu'il nous aidera mieux suirre les tapes de cette Gonaves St Marc, St Marc Montrouis, Cayes J6rmie, urbaines pullulent en Hati.
reconstruction. Mirebalais Port-au-Prince (achev6), Mirebalais Hinche, etc. Programme de creation d'emplois pour l'amlioration
Le document de proj ets/programmes pr6sent6 Punta D'autres sont peine lances et/ou en gestation comme ceux de la s6curit6 alimentaire (HIMO)
Cana pr6sents Punta Cana dans le cadre de cette 2e conference Paralllement A l'61aboration du PARDNH et d'Hati
Dans un document en espagnol << Lanzamiento del sur le PARDNH organise en R6publique Dominicaine d6but Demain, le GOH a favoris6 le lancement d'unvaste programme
plan para la recuperaci6n y el desarroll6 de Haiti, Mayo de juin 2010. de creation d'emplois finance par le PAM, le PNUD, la FAO,
2010", il a 6t d6nombr quatre groups de projects sous les Des actions 6taient menes dans le cadre de la prpa- l'USAID, l'ACDI travers tout le pays. Ce programme de
rubriques : ration la saison cyclonique 2010, aux Gonaves, A l'Estre, creation d'emploi permet des personnel sinistres de la zone
1. refondation terrtorale, 43 projects, dans les Cabaret, Logane, A Grand Gove et aux Cayes. Ces actions m6tropolitaine et des regions affect6es par le tremblement
domaines suivants : zones dvastes, saisons cycloniques, sont menes par le GOH, par les agencies de cooperation et par de terre ou celles d6plac6es travers le pays d'acqudrir une
routes, aroports, ports, renovation urbaine_ amnagement les ONG. L'impression, c'est qu'il n'y a pas encore de relle certain autonomie. (R6f. Manuel d'op6ration du programme
du terrtoire et d6veloppement local, piles r6gionaux de d- coordination de ces actions par le GOH. de creation d'emplois, arril 2010)
veloppement, zones branches, 61ectrification, amnagement A cot6 de ces actions, on relre d'autres qui se fai- Le programme rise trois objectifs (i) L'amlioration
Bassinis Versants, pour uiinmontant de 5, 891 mnilliards de dollars saient travers les organismnes de l'Etat eni partenariat av~ec de la s6curit6 alimnentaire des b6ndficiaires directs par la pos-
US : des ONG et qui continent de plus belle travers toute la sibilit6 d'accs des revenues acceptable et/ou leur paie-
2. refondation 6conomique, 4 projects, dans les R6publique. ment partiel en nature avec des provisions alimentaires : (ii)
domaines suivants : Production agricole, credit, intrants, lacs Projets d'Initiatives communautaires (PIC). L'assainissement des zones concemiees et la diminution de la
collinaires, r6seaux d'irrgation, petites entreprises, investisse- A cot6 des projects d6crits plus haut, certain projects vulnrabilit6 du pays par la realisation de travaux de d6blayage,
ment, agro-industrie, etc, pour un montant de 737,58 millions d'initiatives communautaires ont ru le jour grce un concept courage de canaux d'irrgation et de drainage, traitement des
de dollars US : de petits projects de l'ordre de US$ 5 10.000 introduit par le bassins versants, correction de ravines et de berges de rivire,
3. refondation social, 13 projects, dans les do- FIDA (2002) dans le cadre du Projet d'intensification des cul- reboisement, etc et (iii) La reliance de la production agricole et
maines suivants : Logement temporaire et permanent, creation tures vivribres (PICV II, US$ 21 M) et repris (Ii lii -1,par la Ban- alimentaire, par l'entretien, la rehabilitation et la construction
d'emplois haute intensity, Protection social, education: retour que Mondiale dans le cadre du Programme de d6veloppement des infrastructures productive (routes, systmes d'irrgation,
l'6cole, construction d'6cole, sant6, s6curit6 alimentaire et communautaire participatif (PRODEP) de US$ 40.6 M. etc.), et travaux agricoles.
de nutrition, eau et assainissement, pour un montant de 4, 20 Ces petits projects, g6rs directement par les structures Plus d'une centaine de projects sont valid6s par les
milliards de dollars US : rurales/paysannes, ont permis la structuration du monde rural comit6s d6partementaux de validation dans le cadre de ce
4. et refondation institutionnelle, 3 projects dans les zones d'intervention de ces projects. La BM et le bureau programme. Environ 30000 personnel travaillent par jour. En
dans les domaines suivants : governance, reliance des admi- de montisation ont vulgaris6 ce type de projects avec l'appui vitesse de croisire, ce programme atteindra plus de 60000
nistrations centrales et d6centralises : salaires, dlocalisation, de leurs partenaires, le CECI et la PADF. Ces petits projects emplois par jour pour plus de 100 projects d'une dur6e de 3
6quipement, justice et s6curit6, pour un montant de 675 millions s'ex6cutent dans les 65 communes les plus pauvres selon la mois 1 an. Il ne faut pas toutefois confondre ces projects qui
de dollars US. carte de pauvret6 de 2004. pour la plupart s'ex6cutent en milieu rural avec les actions du
Ces quatre groups totalisent soixante un (61) proj ets En plus du PRODEP, qui se retrouve en milieu rural, ministre de l'agriculture.
pour un montant global de 11,5 milliards de dollars US. la BM et ses partenaires ont pu introduire une autre variante Jean Robert Jean Nol /Bernard Etheart


Haiti Rpublique Dominicaine : Migration haltienne, causes et dangers
En 1983, la population hatienne vivant 16galement les hatiens ill6gaux, une decision qui a de nouveau contribu6 gnent qu' moyen terme, la R6publique Dominicaine se dirige
en R6publique Dominicaine 6tait estim 27,000 personnel. A l'augmentation du flux migratoire. vers une impasse dans la lutte contre la pauvret, que le pays
Jusqu'en 1998, la veille du passage de l'ouragan Georges, En 2000, le gouvemnement d'Hip61ito Mejia a lanc6 est importateur de plus en plus de pauvres et que la base de
la population hatienne sur le territoire dominicain restait un vaste programme d'investissement dans les provinces de la production et les services sociaux vont croitre la mme ritesse
inf6rieure 100,000 personnel. Dans ces annes 1, sur la frontire : construction de routes, de dispensaire, d'aqueducs, que la population immigre sans apporter d'amlioration aux
rive Ouest de la route international qui sert de frontire entire d'6coles, d'installation de rseaux 61ectriques, qui avaient pour populations locales.
Hati et la R6publique dominicaine, il n'y avait que quelques but de favoriser les populations dominicaines pauvres de ces
douzaines de maisons habitues de paysans trs pauvres. regions. Le gouvemnement a ouvert des 6coles et des hpitaux Les plus radicaux, quant eux, accusent les autorit6s
Aujourd'hui, sur la route international qui est la pour les Hatiens qui en auraient besoin et a d6cid6 de r6gulari- de permettre l'hatianisation croissante du pays et n'h6sitent
parties la plus visible de la frontire dominicano-hatienne, ser les immigrants en situation irr6gulibre. Si ces programmes pas se prvaloir des arguments ultra nationalists traditionnels
l'occupation du terrtoire par des paysans hatiens a litt6rale- ont effectivement profit la population dominicaine, elles ont datant de la guerre dominico-hatienne du XIXe sicle.
ment explos6 favorisant l'entre de milliers d'6migr6s fuyant contribu6 attirer encore plus de migrants hatiens.
la pauvret6 d'Hati. La route international n'est pas la seule Entre 2004 et 2010, le nouveau gouvemnement de Leo- Au milieu de ce d6bat et des tensions grandissantes
porte d'entr6e sur le terrtoire dominicain, Ouanaminthe, Ti- nel Femandez a maintenu cette politique de tolerance. Comme face au ph6nomne, les dominicains ont 6t surpris par le
lori, Mirabalais, Malpasse, Anse--Pitre, servent de points de dans le mme temps la situation 6conomique et social en Hati recent tremblement de terre en Hati. Le s6isme a stimuli la
passage aux migrants vers le terrtoire dominicain, se d6t6riorait, la pression migratoire a augment, ce fut la plus migration hatienne en R6publique dominicaine et le processus
En 2004, Bridget Wooding et Richard Moseley- grande vague d'immigration hatienne dans l'histoire de l'ile, se pursuit aujourd'hui plus intense qu'auparavant. Quelles
Williams, deux cherh-leurs britanniiques onit estim6i la po- qui a vu la population haitiennie eni R6publique Dominilicainie seronit les consequencess> De nomibreux Dominicains ont unie
pulation immigre hatienne a environ 380.000 personnel. d6passer le millions de personnel. vision pessimiste de l'avenir. SI rien n'est fait, le discours
Aujourd'hui, en 2010, de nombreux observateurs s'accordent Des responsables d'organismes de la sant6 publique <> des gouvemnants de ces deux pays sera insuffisant
pour dire que la population hatienne en R6publique Domini- ont averti que dans de nombreux hpitaux, la majority des pour 6viter les situations conflictuelles. Personne aujourd'hui
caine d6passe le million de personnel. femmes qui accouchent proviennent du pays voisin. Les 6co- ne semble avoir, au del des discours, de solution permanent
Une bonne proportion des migrants hatiens reste les et les universities ont vu 6galement croitre la population pour juguler ce drame human.
dans les provinces frontalires, travaillant comme ouvriers au d'6tudiants hatiens qui S Har~tiLibre
service de propri6taires dominiicains, mlais la plupart cherchient vivent, heuireuisement,
par tous les moyens a p6ntrer plus profond6ment dans l'est en harmonie avec les 8772 NblE~ 25 danTrel AlfegT4.aes
de l'ile. Beaucoup d'hatiens finissent par s'inistaller danis les 6tuLdiants domninicaiins. Tel: 305 757 4915
grandes villes oil ils trouvent un emploi comme travailleurs de Bien que cer-
lan contrctone uro tale deddse rsqeux de t df qunts tnes'ent oi naotiatl$: FADKIK J VARIE TY S TO RE
impliquant les autorit6s civiles et militaires et des dirigeants continuellement contre LE MAGASIlV FOUR TOU TES LE:S OCCASIO NS..
politiques locaux, tirent profit du traffic des clandestins. Les la presence hatienne e RdOcpCtin de paitenesst yurr Bel Sarsth. FP GAZ. CABLE" TV.
agriculteurs dominicains, eux-mmes, dans la zone frontalire en R6publique Domi- BE'IA MOBILITY tc...tc~...
facilitent l'immigration de paysans hatiens afin d 'obtenir des nicaine, et meme si a ocinripoiqs hzrts.
travailleurs A bon march. Mais au del des int6rts des uns et plusieurs reprises il v
des autres, cette migration massive aussi des consequences a eu des movements
6cologiques visible comme Rio Limpio, Loma de Cabrera, de violence ethniques OuverC
Aceitillo, Los Arroyos et Pedemnales qui sont d6sormaient le dans certain villages
thitre d'un processus continue de deforestation d une forte de l'int6rieur du pays, 6 JOtrS
hatianisation. Des momnes d6sertifies l'image de ce qui l'6conomie dominicaine R
se produit en Hati, consequences de l'usage incontr16 des continue d'absorber la a
ressources forestibres dans le burt de produire dui carbon de main d;euvre haitiennie Sell 8 e
bois qui fait l'objet d'un intense traffic la frontire. Dans les dans les travaux les plus 3 a
zones d'agriculture intensive, il est courant que la moiti de la ingrats et les moins r- -$
population active se compose de jeunes Hatiens, comme dans munerateurs. Les eco- g-
les plantations de caf6, de manioc, de tabac et de riz. nomistes affirment que
L'immigration clandestine hatienne s'est acc616re cette main-d'ceuvre sous7h~ pm D~
partir de 1998 en mme temps cependant que des groups ultra- parde contribue cepen-
nationalistes, sous le gouvemement Femnandez, ont commence dant tirer vers le bas les *rrw
exiger l'expulsion massive des immigrs illgaux. Devant salaires des dominicains cEnut.es & ICIegre
les protestations des organizations des droits de l'homme, et represented un frein .~.ilr Lamu irA-*k
nationals et internationals, et certain membres du clergy l'augmentation du ni- *rmnpmac s-oU..ps au.Iupqv
catholique ainsi que la menace que repr6sentaient les campa- veau de vie des citovens c...nica And 14.ms-an i\nsevnl
gnes de communication negatives sur le secteur touristique, le du pays voisin. IAsen Valed l tamns. A~ndescnn Ima-uuiirns..ss larims
gouvemnement dominicain a annonc6 qu'il n'expulserait plus D'autres crai- Renor.arni *PslalurktrcaurO






Page 14 LES JEUX Mercredi 11 Aot 2010
Hati en Marche Vol XXIV No 29


CADRA 3 1 Soilutions de ea


Allez de CADRAN a LEUDES, en utilisant des mots du du vocabu- IIRI SA S
IRISES
laire frangais, et ne changeant qu'une lettre par ligne. AIRI SIES




LEUDES


SL L U B S/A/F MOBQB HORIZO NTAL SCRABBl.E
O. M Q MR A1- B R 1. Examtre Collines 2. Fromage grec -Arngez les sept lettres ci-dessous
W Z D O I E D W lM SCI 3. Argon Histoire 4. Divinity de la mythologie
E~ ~ R NPG P, C N AMR mlansienne Jour du nouvel an vietnamien pour former un mot frangais
H A JI E F GF U D V 5. Calcium -Colre 6. Prises au pige-
T GN NU A RE I 7. Magistrat de la Rome antique Pronom A J
U KEXIGUN S I H
8. Anciennes measures agraires.

VERTICAL
D) I U U O D MBIFT1. Ralises -N
G B YI S M JU E L K 2. Prmon d'une candidate la prsidence-
3. Couch 4. Nom de famille d'un chateur de Reggae haitien -
Benin Burkina Faso Cameroun Centrafrique -5. Enlve -Jeter -6. Fils du dieu de la Mer, Posidon -
Congo Cote d'lvoire Gabon Madagascar 7. Spare Rivire de la Corse Solutions de la semaine passed
Mali Mauritanie Niger Nigeria Rd Congo 8. Ab udits I U I
Senegal -Somalie -Tchad -Togosu .





E n B re (... suite de la page 2)
dc:I ed le C pouAyiti
~' 93,3- Le notaire Jean Henrly C6ant, sous celle de Remnen Ayiti
Le ministry Yves Christallin sous la bannire de LAVNI
I Lavarice GAUDIN, qui se prsente au nom de Pre G6rard Jean Juste, d6c6d6 et sous
la bannire de l'organisation de Little Haiti, Miami : Veye Yo.

5h00,- 6h30 iIIn RAvn ellenzunique Il y a aussi des artistes parmi ces candidates et non des moindres:
Wyclef Jean (VIV ANSANM)
6h30-7hDO AMPipirit chiantanrt Michel Martely (REPONS PEYIZAN)
journal crdorle navo Loin 'ni Fota C8t genre, les Femmes sont trs faiblement repr6sent6es puisqu'elles ne sont que 3 sur
.. un total de 34 candidates : Myrlande Manigat, Claire Lydie Parent et Josette Bijou .
7h00-9h00 MC1Odle Matin avcc Marcurs
..Infomrmtions~. Interview,. Ancdms H-inaumou, KIDNAPPING
Analye Au moins 3 personnel ont 6t enlev6es ce derniier week-end dans la conunune de P6tion
INasChrsmkliues: Ville. Des individus lourdement ann6s ont fait irruption dans une residence Fennathes
L' Ed itorijal de Marc~us 53, dans la soire du vendredi 6 aot. La maison a 6t cambriole, les occupants de la
Anuothhci~71n aec Elnic maison agress6s et une petite fille de 4 ans a 6t emmene.
La Chronique Lk~ttrair scav Dominiqlue Barranvllc Dans la nuit du 8 au 9 aot, 4 jeunes qui se trouvaient bord d'une Toyota Ray 4 sont
Is~s Sputrts arve Mairiio nureau I tombs dans une embuscade sur la route de Frres. Selon les infonnations recueillies,
Les Invit6s dui Jour IIIle conducteur se serait arrt6 pour acheter un paquet de cigarettes quand les occupants
M61odic Matin chaq~ue samedli est uinimC: du v6hicule ont 6t attaqus. Deux jeunes filles qui se trouvaient bord du v6hicule
per F6quicre Raphagi ont 6t prises comme otages. Elles 6taient venue en Hati pour assister une messe la
mmoire de leur grand mre, rcemment d6c6d6e.
1 1h-Midi Le disque de 'Auditeur La population de P6tion Ville et alentouir est de plus en plus proccupe par ces attaqlues
ranimaina Jate Prddvil menes surtout le soir pour lesquelles les responsables de police de cette commune tar-
iil~lII Ident trouver une solution. De nombreuses operations ont 6t menes par la police. Les
S2 :00- 12h30 Le Mlid responsables des sous commissariats continent de d6plorer cependant le manque de
infomatins voc aur Fautinmoyens leur disposition. En d6pit d'une augmentation de l'effectif des policies dans
les quarters de Fennathes, Laboule et Thomassin, les rseaux criminels font montre de
plus en plus d'audace et continent de russir leurs operations.
I25i30)-200~ LadY Blues ever' Elsacr
Jazz. Blues. Swing, Ragtime EDUCATION
96173 candidates vont participer aux examens de la 9 me anne fondamentale. C'est ce
2h0 3 h00. :'C'et SI Ben eni citansens*** que precise un conununiqu du Ministre de l'Education national. Ces examens auront
Ennssion de chans~ons francirsesc lieu dans l'Ouest, le Sud-Est et les Nippes. La majority des candidates vont composer
dans le d6partement de l'Ouest. Les examens d6butent le Mardi 10 aot.
3h-5hi pm Le iEron Vieux Temp s
Rctro-Compas Le Ministre de la culture honore Joe Trouillot et Coralin
avoc Darc Daoniel et Cap~tain Billl Le Jeudi 5 aot a eu lieu au Ministre de la culture une c6rmonie pour honorer deux
grands artistes haltiens. Il s'agit de Joe Trouillot et de Koralin (Jean Claude Martineau).
ShQo Le Joural de 15 Iseures Le public a 6t heureux de constater que le c616bre musicien Joe Trouillot n'avait rien
aver: Vitlarru Heilebu perdu de son change. Sa voix a toujours des accents unique, malgr un ge certain.
Joe Trouillot a interpr6t << Hai'ti mon pays >>. Celui qui a fait les beaux jours du grand
sh 30 pm Ikiledle Es Coneyny orchestra de Issa El Saieh dans les annes 50 s'est dit trs heureux de cette initiative
Ddveloppearent drable et a lanc6 un appel aux responsables pour qu'ils continent dans cette voie. Le conteur
Muirdi avec Bemrnrdt Etherlu Jean Claude Martineau, alias Koralin, de son c8td, a pr6sent6 un v6ritable plaidoyer en
faveur de la jeunesse hatienne. << Tout ce qu'on offre aux jeunes d'aujourd'hui c'est des
7h-Iih30 Almery Salsor can Luciaa activities pour danser. Mais la jeunesse estudiantine est nglig6e. >>
La Ministre Marie Laurence Lassgue est aussi intervene pour presenter Joe Trouillot
SXh30- 9hon< Sor Infrormations et Koralin comme deux modules dans une socit << ou la critique est ais6e >> mais qui ne
reconnait pas assez les valeurs.
9hol -1I530 NOtte GFand CORCertt
Cap Ha'itien : Les travaux publics sont au travail
Lurt. bh Mar : L'heur e lassique Des routes et rues du Cap Hatien sont en course de reparation grce a un project du
Jeu. Dim: Jaz atTertMinistre des Travaux Publics Transports et Communications (MTPTC). Ce project
Judly Carmnichad revo(lt Scs invilds concern les routes qui sont en trs mauvais 6tat afin de pennettre de meilleurs accs

hOD et an delA Cavallers prenE voS da~mes la ville du Cap-Hatien.
(Samdi)50 us d suc6s opulire haknna D'aprs le Ministre Jacques Gabriel, de feyner a juillet, 8.01 kilomtres de route ont
dpja 6t rpares pr6cisant << Les travaux vont durer 8 mois et se front par tape [...].
5;5Z ,ii~ c~~ Parmi les travaux il y a le courage, nous allons augmenter la capacity de l'ouvrage ce
qui veut dire que plus d'eau pourra passer, nous avons 6galement des constructions de
: *ct t c ,o~ e f 74U m e mp trottoirs et de caniveaux. S'il y a des reparations pour l'eau potable nous les faisons en
Cap Hatien n'est pas la seule ville qui m6rite des reparations de routes et d'infras-
tructures. D'aprs l'ing6nieur Jacques Gabriel, ce project pennettra d'accueillir dans de
bonnes condition, les touristes, ajoutant que << toute les villes ne pr6sentent pas la mme
configuration et n'ont pas le mme niveau de d6t6rioration de leur voirie. Il ne faut pas
oublier que Cap-hatien est une ville historique avec un important volume de touristes.
(EN BREF / p. 16)





Mercredi 11 Aout 2010 *i *oi aT ot lk17i \i/ll ae
Hati en Marche Vol XXIV No 29 i 01 3 i 1 l .ll /l tlPae1

Anpi mo n pali MotscrilesMarabou Ti cheri-m (li ), papa n (nou); men an bon kapwa, m pa ka ekri: "papa a
Marabou Ti cheri-m, ti tete madarin, m, papa a hi, papa a nou, papa a wou." Se : papan m, papa y,"
du ordHa'ti.."ou pi goui niani d1 mlwenl pase krab berejcrn. ppan no aipo 1w ."Papay pa papay (fwi)" ; anpi mile kote
AK 1MAKS 1MANIGA/M4XM4NIGAT Ou se youn afiba nan mitan kalalou-m, mo a ye a (kontks la) se oun 16t lendikasyoun ankb.
Donbry ki nan pwa mwen, bon ti te zb aklou-m. Kenbe la.
Depi kk jou powm "Alarabout de mon cw~ur" Emil Jaken
Woum/Entile Rounter a ap sikile sou entnt la. Youn save Ou se bout bf sale-m, se k-m ki ladwann li. +++
ayisyen di li te twouve nan paj kouvti dy youn liv; kuizin Akasani osiwo m' koule nian gaganni mwi7en. (bis) Miramla, 7 out 2010
ayisyen ii',..... 0. hai'tiennes et exotiques" Mariso1-d-zil/ Jaken,
Alarysol-des-fles (voun sedonim) ekri. Manmz1 ki sanble pa Ou s' oun plat manje cho, djondjon arbk diri, Gremesi P1entrnl1ki te ban nou Grann Mari! Depi
te two maton lan literati ayisyen te di powm Woumen an se te akra sk anba dan, pwason taza byen fri. w tou ti zuit w ap tande son k' ap soti lan bouch a y epi, san w
youn chansonn popil ki pa te ganyen ot". Si se vre Mariso1 Foli damou mwen an dy w kote w' pase. pa menm konnen, y ap make andedan tt a w. Anvan w te konn
te youn ansyen direktris Lise Jn Fi Potoprens, sa ta va gray Fs ou se youn boumba chaje ak pwovizvon. ekn ou te ti jako rept : ou te konn tande, repete. Ni Grann a w
nt. Antouka, se pa sa m ap regle jodi-a. ooo mi woumenm nou pa te domi reve koze kreyo1 gan lagramr,
Kesyon te konmanse bouyi sou mo douane la paske Mwen te bezwen pote pou nou non mizisyen ki te i suiv rg kin a v lan pale. Jounen jodi nou vin ap ekn nou
Marise1 ki te voye kopi powm la bay edit liv li a te ranplase m'ete powim Emiil WVoumbi-a ani miziik. Pou sa miweni te voye two~'uv:e nou devani vouni dibita soni nou ta dle transkni pou zbt,
li ak "couenne". Anpil chants arisyen kontinwe ap f menm youn kourlt bay konpoz. atis mnizisyen, Kiki Wennray~t/ Kiki men ki ka part mnalouk pou sa ki pa abitvs ake vo.
fot la. Wainwright ki te pale ak plizvb zanmi : Kouzin Lasirn Dya- ,
Youn16ot save te dako ak mo "kwenn" nan paske gan man/Tolande Thomas, powt Jera Kanfo/Giraid Canipfort ki wneb o z o nmu k"y o 3
de kote yo pw~ononse li "kwann'-. Kidonk, pou pw~ononsyas- limenmr te tclchke kbk grani miziisyenr aryi syen, pour fini li te rele anlr pou vire 1616j a zot ki pa bw dlo Ti Fontn :
yon-an te sa rimen ak "gargwan" nan v ki suiv la. gran chants nou an Djo Twouyo/Joe Troutilot jouk Monreval. Ban m grenn kannik an m grann an m ban m." Lr
Nan tou sa, ni ot liv; kuizin nan ni de save vo, ioiun Sanible phs nan yo ta dako se Dbdbf Legwo/Rodolphe Legros nou voye sa mionite, sani nou pa prani souf, ti n6g Potoprens k
pa te janm w powem nan lan youn liv Emil Woume. Konsa, ki te konpoze chante a. ap f wye rizib ch1br komkwa se yo ki mastrof lan kreyo1,
mw~en te v;oye referans sa a pou yo : Msi anipil Kiki. Lasirn_ Jera. Djo. Ala b1bagay 1 bije rete djo1 be. Poukisa ? Paske se rapidfaya sa a yo tanide
Editionsr Parorania, Port-au-Prince, sd (san dat) youni ekriveni ganven relasvoni zainmi kanmiiarad ki konnieni! "Banmgrennkla nniikainmgrannianmlban. Epitou, li vini aki
te reprann powm E. Woum a "Alarabout* de mon coeur" fom gramatikal ak fonetik mon 16t kote pa fin konnen.
("Pointes d'Hai'ti et de France", 1925) lan paj 93 dezvbm +++ Kounouyr, annou kite doub pou nou pran koze serve.
edisyon reky sa a." (tradiksyon) S o per rzs ib a rnkiso opunut
~Apre sa, diskisyon-an te fini sou koze "couenne" ak Anba bouch a Grann M arl chwazi? k f" "" '"'"t""-" "P" "t
"douane" la menmsi mesye-dam yo ta sanble pi pito "couenne" Nou pa dwe blive yo rele ekritiryoun "dp~iphinomine/
nan plas "douane" powt-la te ekri ak rezon nan pla men li. PWOnonsyasyon granm on lan epifenomm" lang. Kidonk, younfIenomem segondr ki pa gan
Mweni te f6 save yo remnake tou, jounen jodi paske niou AK JA4K J. G.4soNIT/ClJCES C;;RCON dwla prani plis enipotans paseo lanig la limenmirr ki y~ounr sist6mn siy~
konnen orijin mo "marabou" a (I/ots crdoles du Koid 'Hai~ti .. pale. Nan tout diskisyon youn pwoblm serve, nou dwe rive
(2007 : 238), se pou nou ekri li "marabou" menm an franse. Mirama, 7 dawou 2010 youn kote pou nou eksplike moso ki pa fin klr yo. Si nou di
Men sa pa dle di se pou nou change otograf li lan powm Tata Makchi, ekritir la pa gan enpotans pale a, sa pa dle di hi pa zerbay lan
Woum a. Oun signgo soti pou i angoudi popyr an m: m kont- lasoup la. Nou phis ekn pou zot ki pa devan nou ap koute. Nou
Pi devan yon nan save yo te dle konnen orijin mo wole lanjlis ponko menm sonnen, sitou m pa poul, m pa k ay dwe permit yo antre la sans koze n ap rakonte a san twop douk
afiba a. Mwen reponn li moute bwa bonnr konsa. M vin chonje tou, nou te gen oun anwo chemen an yo [cheman vo].
AFIBA: tn seche/cheche. dizon pou nou te boukante koze o zafr a pale Okap/lan No Ayr, wen te ap change kourlt ake von lan zanmi-
iprtnnp .i .itnLno/utn Lisna a, jan m dle ekri y la. Jan m te tande anba bouch a Grann Mari kanmaradyo ki te pibhrye chapit lan liv an nou an "Cap-Hai'tien.
Lin ce parb ninain lvJsen Leisn/usi Lhrso an a se konsa wen ta renmen ekn v. Excursions dans le temps. Voix capoises de la dispora" la. Non
Zoun chz saninainn 196 : 1 :M ape renmake, lang toujou koule pi dou nanbouch a an w [nowonw] te lonmen :
S[...] d'afiba ou suifs de bw~ufs"/ suif bf. natif natal la pase nan kin a 16t k av etidve v nan liv. Plis anko, Jaklen Gason, von nan "menm nou menm lan"
Jil Fin/Jules Fa~ine : Philolog~ie crdole.. (1937 : 315) krey61, mlenm ljanlkonllang angle, pany61lelatrive; genl kbk mo ki ek ari an kry6 Okap/lani No lani jounral Hait'i en, Malrch~e tai
ban niou : i' Afiba mio kr. origin afr. : youni esps taso ki ft ak kin ay ki konnf makon (ko ntraksyon). Konsa m plis dle ekri: renmen ekri bo kotanm, frray, kinay, latchay, ets." men wen
trip plis 16t moso poy nan wann bf la e ki lage youn lod santi. m ape pale ak-o- w. Moun k ay apwann sa nan liv, w : ake ta pito fom long yo bo kote an m, frr a y, kin a y, latche a y,
- Yon nan zanmi m yo ki barak lan istwa [Ayiti] bay pou bon, wou. ets." pou etranj e oswa menm Ayisyen 16t kote w mo prensipal
sou chapit lavi Tousen Louvti [koze sa a] : yo te vin konnen, Meriken an konnen wi, se mon vini w ye; men i p YO. Sa w panse ? Ou w koze a lan tt an m : m ap chache
nlan kolonii Sen Domenlg la. younl esklar ki te rele Afiba ki te ape pedi tan detaye : Iwvould (I'd) like to tell you... Bonl zory opiny4on tinbo babo.
youn prenss afriken [...], premve madanm Gawouginou, papa o w ake ekspervans tan ki pou ride w, 16r i di: "a'd lavk tou t Ou renmen pwovrb sila la : Pise krapo [kidonk, ti
Tousen. (tradiksyon lib) va" kidonk "I 'd like to tell you". lapli yenyen] ogmante larivyr." Wen fenrenk lage de ti gout
Nan Dictionnaire ~frangais-crdole (1974 : 455) li a, Panyo1 la ka di: "para mi" ; men pi souvan w tande kin an m vo.
li di aliba ta "sanble youn mo afriken paske premye madanm "pa mi" Ankouraje!
Gawouginou [...] te pote non Afiba." (tradiksyon) Gen16r, fo lengis yo f regleman kin a kreyol1menm, Tata Makchi (MI. M.)
Jan Jil Fn chaje ak konnesans lan ansyen dyalk ba y lendepandans librte a y [1ibrtay] : pase kin a lot lang yo
anjven ak noman yo, sa etone-m li pa te konnen afiba/afliba a f i pedi bon gou a y [bongway]. Edit TigoutPa Tigout (11r) kenbe (: --(. i-.:..:. .--; <
nan vokalib noman an. Nan zon Ls la moun di: "papa m (mwen), papal1 ak estil pale nan no pevi-a ki nan de atik anwo vo.
Se Pwofes Jano I1l/Jeannot Hilaire : Lexicrdole...
(2001, p. 12.) ki louvri pot la pou nou. Dapre li : "alliba ta ka
soti nan mo dyalk moman :afflubat :trip sch." Pad H'Ona Miamili-Dadc Dep~~.ar~nmen ofCulturaAITairs
Save-a te diskite sou otograf mo doumboueil la jan
Woum te ekri la. Powt la t ap chche repwodui son mo a jan _,~-~~ SO YIE oKU
yo e konn di li lakay li. Mwen te raple misye tou l a jwenn
DONBOY, DONPLIM, DOUMBREY : ti moso pat
nou mete lan pwa, lanbouyon, ets. (I11axManigat : Alots crdoles 'IA R E AT
du Koid'Hai'ti..., 2007 : 104)
Pou boumba save a pa te fin w orijin li toutakl. Li am, II G RA NI DE P REN M E RE
t ap chche anl sa ki te at.
Apre li fin eksplike mo a lan jan pa li, li di li poze 1? L3I\lC~Z
kesyon sou orijin afriken oswa laten (panyo1 ak italyen) li. Li
te k;w mo sa a sanble boirnda (resp!) k;i te two vilge, two Goduvemen? de la Roade de Jacquesc Rrlmanin er ln Cr c
odin pou powt la ta repete li nan tan 1925 li t ap viv la : se
pouitit sa li te vini ak boumba osnoni eske se youn je douibay Youin r-ypstaya;t
mo italven "boniba" a ki dekri youn dam andanndo, andjosez
menmsi li te stoblije krevolize li pou ba li plis "koul lokal?" f ikS: 88 M8PDILB
(tradiksyon -adaptasyon) 281118 ClSYWORi-Pea
Bagay yo te pi senp pase sa. Powet la te sevi ak voun
mo lakay mwen te mete nan liv mwen an : olet-88-54n: Jan Mapoti
BOUMBA: bwa fouye. (I/ax. Alanigat : Alots Cat-opzso l ePi
crdoles..., 2007 : 78) OaeKnoiyna eoi
ooo K iki Wiainwright
Men powm Emil Woum a. Li an franse se vre men OF gl,~,t a ns A&HS: SC t. Leger
nianmr li_ niannran li se krev61 : Ia an Yes
lMarabout de mon ccmur Nan Miami-Daile County
Alarabout de mon cw~ur aux seins de mandarine,
tu m 'es plus savoureuse que crabe en aubergine. BLn @$1$~f
Tu es un afiba dedans mon calalou, iac D 21
le doumboueil de mon pois, mon th de z'herbe a clou. Dnac 2Ot21

Tui es le bw~ufsaid dont mion cau~r est la douane 2001 West Flagler St.
L 'acassan au sirop qui coule dans ma gargouane. Kat anvant nian

Tu es un plat froant, diondion avec du riz, Libirri M lapou
des akras croustillants et des thazars bien ~frits. 59 19 NE"r~ 2nd Avetnuer
~a fringale d'aniour te suit oit que tu ailles.
Ta fesse est un boumba charge de victuailles. -l iam ~i. FL, 33 137
ou Tick~t Master
M' ap fe youn radiys mete powm Woumen an lan
kreyol. Lan tradiksyon, ng dwe toujou kenbe tranche-a solid Antlre Jenelrail: $23.00
san men w pa tranble, paske li san 1 filange w. Antouka, mwen
esey'e :mezanmi pa pase-m lan rizib! Piba pase 12-an: $ ]2.00.
Kouzen Palmanno/Kiki Wainwright, direkt koral PA~RKIN GFRATI S
Sosyete Koukouy, Branch Miyami, ede-m jwenn kadans tra- Nou nain fambook ouby~en wwwn.lusyckrkou kouy.rorgi
diksyon sa-a : Pou eriLnfrn o u r~rr ele: 305c-757-9922/305f-726-5159
Lin patLw""naj :H-.A.L.O-AEDAP- Librer 13pii Magans-fANM





Page 16 BACK PAGE Mercredi 11 Aofit 2010
Hati en Marche Vol XXIV No 29







ICS MVWAAJe CHAKC
t 5r Jou Pcou awoTEr

MeN YON W "MCADEO IW
*--- ...,,,,,AN AYrr SOU WAC SY
GWO BATO3 K

MACHANDIZCAPE HAST
1.. BWOTE: KONNTENE, BWATr
Ou TouPAou-
PEPE, KAMiYON MACHIiN ELKI

GONAIVES STl MARC
AITIA MAITE
CeAPE O*IAITIEN aJ r IRAG6OANE~
HAITr
HiAITS~ Rele ( Sr ) 845-750 or~ ( ser ) 845-8330

Far ( 5~81 ) 845-7L592 or ( BSet ) 842-19398

Tell free 14877-~845-33 or 8;1-8747-84790

Se Sel koneksyon gwo bato on genyen nan Pakn Beach la
Diretions 1-9C ~toc Exit Me. 74 ( 45tih Stbret ) llret to Copingre Ave, to N~orth ege Congress Ave to MartiUn Luther
IO;neg Jr Blvd go Eastr ess MI.K lvd ( esakn rightnIrn legaeltra ) ttal Re takes you straiggit to else Part of Pageml Wah
As~L seen as yees o over Old Diali )iEwy befre @aseral Steck Malke 1st 1.rf hangl tagag yeag will see etr BIggn


Under New Managementt


Now pai yea soare Bate MV MOONARCH EXPRESS



0my exai A~a., En Bref... (... suite de lapagel14)
Nous travaillons 6galement avec le Ministre du Tourisme de sa decision de se presenter dans la course pr6sidentielle et
sur un circuit pour aller Labadee >>. sur le context de sa admission de la platefonne << Inite >>.
= E En plus des 19 routes du Cap qui vont tre rpares, des tra- Au course de cette mise au point, Jacques Edouard Alexis,
Veune: ddguster vaux de reparation vont 6galement tre op6rs sur les routes qui s'est inscrit sous la bannire du Mouvement pour le
nationals #1 oil les travaux sont d6ji commences au niveau Progrs d'Hati (MIPH) en a profit pour critiquer ceux qui
(P5S IICCIllfn 5 de Barrire Bouteille, et sur la national #3 ou les travaux veulent utiliser la question de la d6charge comme une anne
plQIs bs r~rresont commences au niveau de Carrefour Shada. politique pour l'empcher de concourir pour les prochaines
plat de otreJacques Gabriel a 6galement soulign que ces travaux im- pr6sidentielles.
Cusn~ Slt #0t portant vont crer du travail pour nous magon et les ouvriers L'ex-premier ministry, qui s'exprimait deux jours aprs son
~de ces zones << En r6alit6 il n'y a pas d'appels d'offres, c'est enregistrement comme candidate la pr6sidence du MPH,
sur place que nous trouvons des masons, des ouvriers dans confie avoir sollicit6 du parlement la mise en branle du
les zones de travaux. Nous les payons, nous avons des fonds processus pouvant lui pennettre d'obtenir d6charge de sa
pour les payer >> a-t-il pr6cis6. gestion comme chef de gouvernement, depuis la date du 16
Pour le moment, les travaux
% de reparation pour la ville du
Cap sont rendus au niveau de
fatrn@t Ojngft Battant Barrire / Carrefour-
La-Mort. Jacques Gabriel
gyc a 6galement indiqu que
7k~ l'aroport du Cap ainsi que la
T" '~ route menant la Citadelle
Laferrere sont inclus dans ce
project et que les travaux vont Jl
commencer dans les jours 1. King Kessy: Vodou Djam
L 'ambianice venir. BF/ HatiLibre 2.Haiti Twoubadou: Best of Haiti
Twoubadou
eSt i La 'Dcharge' est une 1 3. Jacky Ambroise: New Era
eliileiteirs .'question techini ue, se- 4 Zekle: Flashback
CflOft&ENSO lon le candidate Jacque5 5 DPExpress: David
Edouard Alexis 6.Twoubadou: Lole Lolay
ftHPN La d6charge est une 1 7. Carimi: Are you ready
question technique et non po- 1 8. Thurgot Theodat: Badji
litique, a d6clard l'ancien chef 1 9. Bossa Combo: Accolade
de gouvernement, Jacques 1 0. Ansy Desrose: Anacaona
Edouard Alexis, lors d'un
point de press ce lundi autour

'Ha'iti en Marche "
Port-au-Prince
100 Avenue Lamartiniere (Bois Verna)
Tel.: 2245-1910, Fax 2221-1323 -
Miami
173 NW 940' Street, Miami, Florida 33150
Tel. 305 754-0705 /754-7543 Fax 305 756-0979
New York (914 358-7559)
Boston (508 941-6897)
Montreal (514 337-1286)
email: melodiefm@~,hotmail. com
haiti-en-marche@hughes.net .I-
URL: www. haitienmarche. com
Library of Congress # ISSN 1064 3896




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs