Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION PDF VIEWER THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00409
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: June 23, 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subject: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00409
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Downloads

This item has the following downloads:

00006-23-2010 ( PDF )


Full Text







M aW aMadear~)





FOOTBALL & SOCIETY

Une coupe du monde sous le signe du mtissage
P(I)RT-AL\i-PR INCI E Iil it Jii 1- Le inclassi.iive esti.iii Man I. i tsi.i I .iiialIC sons pot Iii il!i preles I Iri mieii alici~ idl il .i inuei peti.iei filli de i-11.iiii M akeb.i itli est drl oiiii ii.i i
i (Ii ili Boi Ei.l, c)b.i. i n li es 01 s en c E It-il l iiiis Cou (I t oili \i loil ide d Foothil iII -011 ilii 1 ( iC ItsS l ce ii ii p!i is lets le 51.11 colomibiiiii lmic I.ikii.i
Elli li 1`.ii .i\10< boiiliciia miousei .illo-.inai
9 IIiniti esiii.ii I iI!inp a niti 111011ii.io .l inoiifi iii f`oiilid le CIi.ni t
1li iiiii Z ii ii (11iiiii (1`iii I I(4 1([e iliitil I Up IS
.I\l!~~iiiliiiMONDIAL .Niiio liiii iii l !iiii ii ./


j I .a as


Inoo~~ls
i:'
sillil:

DECES~~IC?~ ENR EVSE RAIE
Marc Bazin~ :LcSi Le ulb elaRcntuto







un arcr pasn sans PC)T-li-PRNC l o g insttucio
,,,- Deitii mioniiles L tini diicouri.ini ile
fautes m ass term me Iln:nl.llncu Iln.lli iln, ilil.liiil
dilic`iileniiii li tiicle ile plainessesi
avec bon heu r L miiiile ini i ilii.i miis Li ini.iiii. 1. LI pal
iniii it le iii proplesi miolent s
P(I)RT-AL\i-PR INCE blJnti-Noiiis.11it oipprl!is landsl l' iiiii1 L.iceneiit
li deces ile Mal. B.inni iiun inui iL.iin .i iiunt ile lanelll .1 oi``~l liid des denionaiti.isiine ellances
.110 d~ipl teii i (iii sons ii le I htiniioiil deloii li Ii peronflageii pen li. iiensiine ciuli `illii p isle I 51 1 1 11
noi i iit him.iii.ii lep.iiii mioits il dlitiii 1i~il I aitakl Poll-.ini-
Pinteei .illiis tilei 1211".. (Ili PIB
11.111 iOll I Ill li 1 1
lei-ii.ii w!ill 1.1 Cioluii ssiioni
il H.iiii illIRHi co-presiiliide p.n li '.-o m.o t.sie .k ,a u< *****r / i. .re vro /.Io.,
Painterii miitiiciii Ii.Ilicai Ji.i lea t \1 1 .i i,.,,, ti .,. Idi,,, I..- *,1 I nesse.ll.,i,.., l / /. II. /<;<,,,1, 1 i ,re,,<<.-,a
i RECONS TRif TION : >.Ni it.r.i.ies.

Lancement des 2 or anismes ioi

charges de la Reconstruction

Politique / Elections : Prival et Washington
semblent sur la mme longueur d'ondes
POIRT-ALi-PRINCIE 1i, Uiixi- ~;cl. '`,

1, iii; '' iiiiI - iir / ii i.; ,/. I i re.. I ll l. simpi! iiiii c lue < In Oi iiii pen l .ii o pLi e
iiimbl.ikiii i .illelfili d till iCiRil.iemiiiiii I
Dipniis qnei'lyno iiemps! iI noi ii spii'!i Ii p I!i pa leI instiiiitu in fini iient allengei (I -
ii lemli Ci uni bein pi !in.nai bL.ine finei bi.inoupl oni pu I or i p iint.i l oni lii I de poc hannesii i
pen prstlne tite c01111pou clssantlesle p iismiice li preidentlii Riei Pii\. l
emiiiiseii fences des i.11it o ii l iI iirec. iiIoint p in olilesi li plate last" le onile 1 twns0
canal~i fin limiiiilemen iii I inpilolleri.i D.iii mie .illni-iiiiinen.iii annons,..int cinei li prochanni i sitatinii ii
h .ia llii i I. i 'll i iifus ce genue le itIni nenti l Ii.ii E iioi! loi i .iii
ilii.i~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~~~~~slas pasl I acineliii iiiil on1i sellii i.ii l iiii
NLii E ./i B .vin l!lappe ii'i i ii' iii lcllil. i~liil~l II l.ll`.lleIl onpaind,,,r Iroinnecl theatrei~ BCIn ou ,.(1~,~~~i obse11.110na s ~,. i.~~,
debt~~~~~~~~~~~ EL('IOs I, uneieu.n l Iseo Isve 1iGil






Page 2 E:N PLUS ... EN BREF *** Hate March ed 2 n 201


DCESD Modernisation du Cadastre
Desautrits iteratinals e hatiennes se sont runies au sige de 1 Organisation
~des Etats amdricains (OEA) Washington, DC, pour discuter d'un project de <<
M ar T B RZIll : n HIIwr DRTC TSD S modemiisation du cadastre, des droits fonciers et des infrastructures en Hati >>.
F F A cette reunion de coordination technique sur la << modemiisation du cadastre, des
sans fau e *ai 'i droits fonciers et des infrastructures en Haiti >> 6tait presents Albert Ramdin, Secr6taiire
SRII RH eS IlRI te IllIleg6ndral adjoint de l'OEA, Jacques Gabriel, ministry hatien des Travaux publics,
Transports et Communications, Victor Rico, secretaire l'OEA pour les questions
RVec bonheur politiques, Adam Blackwell, secretaire des relations ext6rieures de l'OEA, et des
repr6sentants des gouvemnements du Brsil, du Canada, de la R6publique dominicaine,
(MIARC BAZIN... suite de la lre page) hatienne des droits humans, ou par Sylvio de France. d'Haati, dui Qubec. de l'Espagne et des Etats-Unis ainsi quie des
d'aristocratie noire de Port-au-Prince Claude, proche des masses populaires .. reprsentants de la Banque interamdricaine de d6veloppement (BID), ONU-Habitat,
(soulignez que nous n'avons pas dit mais les militaires ymirent fin dans un bain l'U"nioeurop6enne eten HatiONACA.
bourgeoisie) au mimine tite que les St-Lot` de sang. Ce fut le massacre de la Ruelle L'objectif de la r6unioni 6tait d'6changer des points de vue sur la miodemiisation du
lesLamny j'enitends encore mon beau-pere Vaillanitle 29novembre 1987. systme cadastral eni Haiti_ discuter des d6fis et des difficult danis ce processus de
dire que 'ces gens-lk jouent du piano depuis Washington ne devait pas tre mdmsto td sitneqelsgueeet tlsisiuin
plusieurs g6ndrations') etc. totalement stranger ce tragique internationales pourraient foumiir dans cette tche.
Cependant, 'call me Marc' disait-il denouement du scrutin.
A ses amis (Marco pour les intimes), et il Aussi aurait-on pu remarquer Un fonds de 20 millions de dollars pour favoriser la recapitalisation
n'en fallait pas beaucoup pour devenir son lCpoquei (si l'influnce de ses adversaires_ des petites entreprises
ami. Marc Bazin est l'homme politique le plus particulirement les prtres qui vont crer L'ex-pr6sident amdricain, Bill Clinton, a annonc6 la creation d'un fonds qui devrait
sympathique qu'on ait jamais connu. le movement Lavalas, n'6tait pas aussi faciliter I acces au credit pour les petites et moyennes entreprises.
Personne ne peut lui enlever ce titre. forte) que Bazin refusa d'aller aux 61ections II 6tait accompagn, lors de son passage en Hati, le jeudi 17 jumn could, de deux
Pour le reste, c' est une autre qui furent organises ensuite par la junte mlirars emxci alsSi tl aainrnkGuta
histoire. A eux deux, ils ont fait un don de 20 millions de dollars pour favoriser la
Un reaiaisto esptts nrpiss itie us6sed 1 aver Une hitoireesp6rons que ces 20 millions de dollars circuleront sur le long terme, via des prts.
qui cmmene sos leAvec le remboursement sur une dur6e raisonnable des premiers emprunts ainsi
r6gnede Jan-Caudequ'avec les faibles int6rts qui seront demands, le programme ne pourra que
'Baby Doc Duvalier. s'6tendre $ plus de gens que possible >>. a fait remarquer Clinton.
Il s'est r6joui du don de MM Giustra et Slim (l'homme le plus riche du monde), faisant
D6baquan de ullevaloir que la reliance de l'6conomie ne pourra tre possible uniquement grce aux dons
part a-rinv e un ju des ONG. L'6nergie renouvelable et l'agriculture figurent parmiles secteurs prioritaires
dans le cadre du programme. Les fonds de ce programme ne g6ndreront pas de
616gant monsieur en
dividends pour la commission ni les entrepreneurs, a prcis6 M. Clinton, assurant
complete veston, un
que les b6ndfices seront nouveau investis dans le programme.
inconu toal jsqueSelon les statistiques, 80 % de la force de travail en Hati sont concentr6s dans les
lb das la aunepetites et moyennes entreprises. Le co-pr6sident de la CIRH a announce que le fonds de
politi o .20 millions de dollars ne suffira pas lui tout seul r6aliser la recapitalisation de ce
administrative '
secteur mais contribuera au enforcement de ces entreprises.
hatienne o tous se
devaint d8tremimeLes petites entreprises dans les regions 6pargnes par le s6isme du 12 janvier,
pourront 6galemen avi c6 e fns ilCito xlqecte 6iinprl
hauteur, sansmen odeur etc od.Bl lno xpiu et iinpr
n6cessit6 den relance aus cnmednscsrgosqiot cuil lser
sans saveur -un beau
monseurdisos- Iarc Louis Bazin (1933-2010) centaines de milliers de d6plac6s. Dans le mme temps, les initiateurs du programme
esprent qu il servira de module pour les banques et d autres entrepreneurs d6sireux
nous, noir de jais, et don't tous murmuraient militaire et portrent la pr6sidence le d'apporter un appui aux petites et moyennes entreprises hatiennes.
en baissant la voix qu'il est charge d'une professeur Leslie Manigat ... qui sera
mission impossible : remettre de l'ordre dans renvers6 quelque mois plus tard par les Dcs de Marc Bazin
les finances publiques, nettoyer les 6curies mmes militaires. Le leader du Mouvement pour l'instauration de la d6mocratie en Hati (MIDH), Marc
d'Augias de d6ji plus de deux d6cennies Le candidate am6ricain refuserait-il Louis Bazin (77 ans), est d6c6d6 d'un cancer de la prostate Port-au-Prince.
de tyrannie et de cleptomanie duraliriste d'aller jusqu'au bout ? En d6pit du fait qu'il soit rest trs actif jusqu' sa mort, Monsieur Bazin apparaissait
(New York Times dixit). D'o aussitt le Nouveau rendez-vous electoral le trs affaibli ces demiiersjours.
sumnom, Mister Clean. 16 d6cembre 1990. Marc Bazin qui est n en 1933, est un 6conomiste de formation qui a occupy plusieurs
Baby Doc 6tait sous pression des Entre -temps eut lieu la postes politiques don't celui de premier ministry en 1992 sous la pr6sidence int6rimaire
institutions financire internationals et crut msaventure Roger Lafontant. L'ex-tout de Joseph N6rette. II a 6t 6galement ministry de la Planification et ministry sans
que, sous les airs s6duisants de son puissant ministry de l'int6rieur de la portefeuille sous le president Jean-Bertrand Aristide et ministry des Finances sous
nouveau ministry des finances, il n'y avait dictature Duvalier revenue en Hati dans une Jean-Claude Duvalier en 1982.
que du vent comme tous les autres tentative, comme on dit chez nous, Marc Bazin aaussi travaill pour plusieurs institutions internationals, don't la
6pouvantails mais en costume Pierre Cardin d"assauter' le pouroir. Banque Mondiale.
qui l'entouraient. Pour stopper le Dr Ro ger Une c6r6monie honorant la mmoire de Marc Bazin devait avoir lieu le mardi 22 Juin
Marc Bazin r6ussit nanmoins 'Mengele' Lafontant, Lavalas naissant dut l'Eglise St Pierre de P6tion Ville.
garder le poste pendant 6 mois ... puis fut mettre tout son poids dans la balance. L' inhumation a eu lieu pr6c6demment dans la plus strict intimit6, selon les vceux du
6jIect, n'ayant eu la vie sauve que parce C'est la candidature de Jean- d6funt.
qu'il 6tait le prot6g6 de la Banque mondiale. Bertrand Aristide, le petit cur de s
Avant d'tre ainsi project sur la bidonvilles, d6clenchant un movement 30 vads repris lors d'une operation de la MINUSTAH
scne politique hatienne dans ce qui devait populaire sans pr6c6dent qui put non 18 juin 2010 La Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Hati
tre un premier test qui devait conduire seulement reporter les pr6sidentielles de (MINUSTAH) et la Police national d'Hati (PNH) ont mend tit vendredi matin, entire
lentement mais surement la dictature d6cembre 1990 haut la main, bousculant 5h00 et 7h30, dans le camp de d6plac6s Jean-Marie Vincent, situ prs de Cit6 Soleil,
Duvalier vers sa chute, Marc Bazin avait ledit candidate ambricain malgr le support une vaste operation baptise << Balayage >> qui a conduit l'arrestation de 30 individus
fait l'Afrique. Comme beaucoup de ouvert de Washington qui envoya sur place don't un vad6 deprison.
compatriotes en ce temps-l. Les nations une lourde d616gation conduite par l'ex- Cette operation visit, par un support op6rationnel et logistique, permettre au
africaines nouvellement ind6pendantes, president Jimmy Carter et le president de la commissiariat de Delmas 33, de proc6der j l'arrestationi de suspects 6Yvad6s des prisons
dans les annes 60. Banque mondiale, Robert McNamara, mais depuis le 12 janvier demiier. L'objectif 6tait aussi d'apporter un soutien la population
Etudes sup6rieures en France o movement qui eut quelques semaines plus de ce camp en regard la recrudescence des actes de violence don't elle est victim.
le future grand commis connut la vache tard 6galement raison d'une tentative de Ainsi, il convenait d'identifier les membres des groups promoters de la violence
enrage, et o son 616gance naturelle se coup d'6tat pilot6e par le meme Roger dans ce camp et les mettre hors d'6tat de nuire.
serait rv16e fort utile, rapportent des Lafontant avec la complicity directed ou Cette operation a impliqu6 plus de 350 membres de la composante militaire, police et
camarades de chambree. indirecte de la pr6sidente sortante Ertha FPU de la MINUSTAH ainsi que des policies de la PNH. Elle represented la plus
Marc Bazin revint d6finitirement Pascal Trouillot. important action s6curitaire entreprise depuis les 6v6nements du 12 janvier 2010.
en Hati aprs la chute du dictateur le 7 Aprs ces deux essais 61ectoraux La MINUSTAH continuera apporter son soutien au maintien d'un climate s6curitaire
f6Yrier 1986. rats, Marc Bazin aurait-il dil raliser qu'il stable dans le pays et rassurer les d6plac6s par la prevention du crime l'int6rieur
Et en novemble 1987, il figure parmi devait changer de carrire et que la politique des camps.
les candidates la pr6sidence. hatienne ne l'aimait pas. Cette operation visit, par un support op6rationnel et logistique, permettre au
II acquit, h61las, un titre qui va Parfois il faut sav;oir s'arrter. se comnmissariat de Delmnas 33, de proc6der l'arrestation de suspects 6Yad6s des prisons
marquer les trois quarts de sa trajectoire faire une raison. Lorsque l'amour est depuis le 12 janvier demiier. L'objectif 6tait aussi d'apporter un soutien la population
politique. Pour tous, il est ce qu' on appellera desservi, comme dit justement Aznavour. de ce camp en regard la recrudescence des actes de violence don't elle est victim.
d6sormais, non plus Mister Clean, mais 'le Mais il s'obstina. Ainsi, il convenait d'identifier les membres des groups promoters de la violence
candidate amdricain.' D'ailleurs il avait la faveur de la dans ce camp et les mettre hors d'6tat de nuire.
Le fait est qu'il avait toujours les bourgeoisie hatienne. Mais Washington Cette operation a impliqu6 plus de 350 membres de la composante militaire, police et
mmes patrons que ceux qui l'avaient commengait peut-tre douter des FPU de la MINUSTAH ainsi que des policies de la PNH. Elle represented la plus
parachute, puis prot6g6 pendant son court capacit6s de son poulain. Le haut important action s6curitaire entreprise depuis les 6v6nements du 12 janvier 2010.
passage comme ministry des finances de fonctionnaire de la Banque mondiale La MINUSTAH continuera apporter son soutien au maintien d'un climate s6curitaire
Baby Doc. n' arrvait touj ours pas trouver le language stable dans le pays et rassurer les d6plac6s par la prevention du crime l'int6rieur
Et en face la gauche hatienne des masses les plus pauvres de des camps.
rentre aussi d'exil et qui n'eut aucune l'h6misphre.
difficulty, dans un pays o une dictature Aristide fut renvers6 par un coup Lancement du Comit de pilotage pour la reconstruction d'Haaiti
avait b6ndficid pendant trente ans de l'appui d'6tat militaire le 29 septembre 1991. La Commission Int6rimaire pour la Reconstruction d'Hati a inaugur ses travaux dans
ind6fectible des Etats-Unis, d6peindre ledit Pour la premiere fois, Marc fit un la matine du 17 Juin et dans l'aprs midi c'est une autre entity, le Fonds pour la
candidatet ambricain' sous les traits les plus pas de travers. Tout candidatet ambricain' Reconstruction d'Hati, quia 6t lance.
ngatifs. qu'il 6tait sumnomm, il s'6tait toujours Quel rapport entire les deux entit6s?
Les pr6sidentielles de novembre soumis jusqu'ici au vote populaire. Mais Une fois qu'un project sera approuv6 par la Commission, I'un des endroits o elle peut
1987 auraient pu tre remportes par Me pouss6 probablement par ses amis se rendre pour le financement, c'est le Fonds pour la Reconstruction d'Hati.
G6rard Gourgue, candidate de la gauche 'bourgeois', il accept le poste de Premier Le Fonds pour la Reconstruction d'Hati est un compete special ouvert la Banque
d6mocratique et ex-pr6sident de la Ligue (MIARC BAZIN/ p. 3) (EN BREF /p. 14)






Pag:e4 UN E ANALYSE HaitienMarch un 201


Lancement des 2 organismes charges de la Reconstruction
Les Etats-Unis reprsents dans la CIRH par la chief of staff de la Secrtaire d'Etat Hillary Clinton
Presence de l'homme le plus riche du monde, le Mexicain Carlos Slim
KARIBE, 17 Juin- Deux importantes rencontres se 12 Ha'itiens et 12 strangers La rencontre s'est d6roule huis clos. Elle a 6t
sont tenues le jeudi 17 juin au Karibe Convention Center, faites : 9.9 milliards, don't 7.8 milliards ont 6t reconfirms au ensuite cl8ture par le chef de l'Etat, Rend Prval.
Port-au-Prince. recent sommet de Punta Cana.
Il s'agit dans la matine de la premiere rencontre Par example, les Etats-Unis peuvent avoir fait des Au course de la matine, la press a eu droit une
prise de contact entire les deux branches national et promesses de l'ordre de 2 milliards et plus pour les 3 prochaines conference de press de Bill Clinton, au course de laquelle il
international de la Commission Int6rimaire pour la annes, et cependant ne d6poser que 30 millions au FRH. 6tait accompagne de deux important hommes d'affaires : le
Reconstruction d'Hati (CIRH) qui sera charge d'6valuer les Pour avoir le droit de vote au Fonds pour la canadien Franck Giustra et le mexicain Carlos Slim, un







P 1 ~~1~~;~ COgAMigugh~.
IN7uAM



ulbr *

Mebe atin tdrngr el omiso n rmiepu l eosrcto ilCino tJaMa elrv fn orl pes nbla el rmir ecnreruisn
(pot Harti~l en'~i~~ Mace)tu ls24mmresd a H(pooRoesn ue

projets ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~E prpssdasl aded a4 iladaredndecrrcemnpu
Recontructon ain ded6teminerceuxqui 8re lhommele p us rich d one
sont priritaire et ausi qui carent avc le A ux deuxirls acetu fnse2







lancembent haussien du Comt6a de ploag dumsso .niar .ou laRcntuto ilCitne en1a elrvfnpu apes nbLanda premiere rencontre de lsan
Fonds(pot pour la Reconsructio d'Hait (FRH) 24mebesde CI (ht ommisson Int6imaie pu aRcntuto
Vrjtspoousme direz quel rapprnre es permit iauxdaeeux moiti6s I'une haltimenne et
deux ntnict6s:lomsion Inndedt6rimainr eu pour atre intenatonae defie plus ample mod
lan Reconstaruc tio (CsIRH et ldeFnds pour la I; conisne.xdu l acntu od
Rec gonst ructond'Hait(RH ?e epnals" I Eiinsuite d'pluch er luesttt de aite la
hatEhsa bix en, untefos quun prje mar 6tdw ...~r; .. CIRH rel t de fieds rM(etifctios li moixl'un
appro uv pa lai Commision, I'unt desa endroitsre ou 'autr l'estimes n6cteussaie. lsfr
oi elepeut se reincande pour le finnceent Tout celanous a-t-n rapotdn
lac'est le ss Fo dspurl Rconsrut d ilon.g une~""- _ atmophred ialoge franc et ouvert.
Fod orLae Fondstito 'at FH Cmsin teaf- pour la Reconstrutin esdex 8ts
la anue mondiaez pour recevoirt lnres fonds a deux membes es plus nt 6t6ajot6sn de
qeui ont 6ts praommisso IHnaiti pour lalriin ~ chaqute c8td.ainld fiepu ml
laReconstruction paIrH) les bailleours Cel pac que9i~ de nouvellesonaisac
icnstemation 'aux. (R) candidates se sontpropos6 es du c8ts de l
a Prouvr le momeiint, le R un coletenrois~~ ll o l'ntrema'tional. ssare
unes tale Fode 130 r milon de dollastn n amdricaIiins.un Ainosih d l iaNorvge quic e d6osve30
Ouerur lend mdme jou desntncto trvu duC Fonds pour lau ReostutondHrt os apdsdne
C'at (R)est pupa rappote scaux pomesest du misr de lcnoi RonldBudi (pot Macu/ENd nulli ons dedllr ansla canotet lepn Bres
quiqu an 6t6 lemi prme paysi p faire un vesmn : hqe
AMERstc IJE T N E NA I N LI C R t udolayqo 55llr minon dedo sons nor6gen sont ue avncuepares
internatiplac6 sur "ale compte enKLr quleinmueigd'tunbailleurtporavoirle droitdevt
Fourth Lauderdale, FL, 5 qusto unlete ma~in 3~l*~imum e 3 AlaCIR c'est 10millionsl.
In ttalemainl Inc. anons e dolans mnains Ainsi la Norvge qui inteatinau del omsin s ot 2
www.amerijet.com.l memjou Nouv sitau la Fods o es'engagrpctour30m~illions membres dans arn6 atinec otl'xcacle
founi yon baz koiiasyont kix proWEA.4 TDMA,1i mnsr 'coi Ralau Fonds, dton yarcqus ran Ranal Clrism6, rer6entantles asscains paysannt. t e rs,
automatiquement ~ ~ qu le dri etCaueJrdpu le pouvoir ex6cut fife (ui adroimt :

pbmb t k lyan eran j ennFL tou quso ,n .u de 30 l vote. rer6 enta ts au0 sein ela o mmsinslnlsttt)
eovnf 68 masolbzesuranspb -iln -e Moais. reveonsapplosquemn les membres hatens de la
pnera avona, sou lanmbs lak mathd'br Ais la c6rvmone dei c ne Comision poure la Rconmstrion, ds ormai au nombr
rez6vasyon~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~~~~~nti pou trnp ahni kbnfseynkntt okynannssII ed mati qui vu en de1,c ont : Secteu Jussi1atice(Gar Lissadeu etGorges
kontabiit e.t recent porl peireHny is; xctf aieGoge aomne MeSz
"NouvieiJt.osit. la~ ba la npi efmso ioup ai o la nd ; I k fis ls embores haltioien et Perrcy ;ai S6at (Lu igciBeard);n Chabe ds d6pts (Luxchneien
souaccyountliankomnpaikan. Stakil akelpeoftotaa pillsapo h. trngr deic l cua Cm ision Fraandcunsr), Sectr syndaicl:Ic Je ocan-laudLerun; paSerctu
an kit e machadiz la voye, it se e6 pbsobl" dape Pam ollinsvis-preidan Bznrs In rimaie pour a priv6: R giald Bouos; le Collecivit6s erritoiales ot droi
Devopmayn. Reconsructin d'Hait1.sp Ae deuxreprsentants qu si sntd l Jomi sephn G ous etRaoulPirre
MvCargo ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ Mi ofrion yoneon proed senp ee e efikasn pou kaaiefoefmso oepo arnote6atLus
laavog lision lanm pi lt f pe d ha neennv na i oul fikynn paced sou la diretoni des Etpuisis,1e deux l membrestn n supplmenairs anomm6s
rezasyo poutranpo mchaniz a benfisy yonkantte onksondeux chairman de la ce jeudi: Raynald Cl6rism6 et Claude Jordy.Gan Lisade t Gerge
10nuv pi ea -One-Slop- an pis ed nfm son i e rs Ito ph i r soid syon oi.i chwa-ii avyon, C omis sin les PM hatien e rc Cependa nt ~u i lye a asid es membre ds dpartis~cipantu
beou esout li nn kon L an in qal. S n chit lakliea elpon epou ion kit sea `.i !i po en l!tso.i Jetangr Max Bllermivee 'e ruion s maicer);se u sans drita de voe -Cl e sobnt R se-Aneu
Nan k s candiz kapgI soye i Ame ef pusnl" dntrodu loa Rllntal vson webitn lia.Pame'riare pola Pr6sideiadolo:esIolet~itsent am6ricain Bill

Delp a.meit Internallonal IIai ount, I reretat qui sntnu onalp kopl eoi soutoutf6mrre
-~L pacor avyon, pa atoak t
Konpayio an baz nn Fort-lauderdale (Flks or aid)e fl gen ofis sou tou tb aak

Ameijt tilzealfwaBoin 77-20 k oeig 6720 depi prnspa bazcio lis ki seis NA u eAs. J ugag mbe s sup etirs
Miami Intemtiona Airport. avadClnme lad Jrv
Pou ii plis enimsyn v iizite Ameije sou`-iI sit i/ entnb la yo ww.mrjtchw vo, Cmisoml 1163 hiNE 2nd A e. dn Cat asi emrag Stpen ali
K.ioontakii Media Chiii\ristine Richrd Amerliiiiije Intematlional 954-320-5354enp~Iiyo. =:-n Miam FLlev 33100 nin ai as ri Cae st. Pare sn HorsdOeuvres
Tel.on 305-394-6118 1o llocain





crt n c o XXIV* No2 DE L'ACTUALITE Page 5


Elections : Prval et Washington semblent


sur la mme longueur d'ondes
(... suite de la 16re page) publier toutes affaires cessantes le d6cret fixant officiellement Selon les parlementaires amdricains, la plus grande
de rues qui rclament ple-mle le depart anticip6 du chef de le calendrier 61ectoral. difficulty pour reconstruire des pays dvasts par les conflicts,
I'Etat quoique celui-ci terminera son mandate le 7 f6vrier Difficile de ne pas penser qu'il y a une conjunction, la guerre ou les catastrophes naturelles, c'est 'l'absence d'un
prochain, le renvoi du CEP que l'opposition juge inf60d6 au une relation plus ou moins 6troite, du moins un rapport de leadership fort et transparent.'
pouroir en place et pour une parties des manifestants le retour timing, entire la declaration pr6sidentielle et la publication du Et celui-ci ne peut r6sulter que d'61ections oi le people
aussi de l'ex-pr6sident Jean-Bertrand Aristide qui vit en exil rapport de la commission s6natoriale amdricaine. a la possibility de s'exprimer librement.
depuis son brutal renversement en 2004. Pas de veritable leadership sans
Mais pregnant tout le monde de *! 1gitimit6 et celle-ci s'obtient par des 61ections
vitesse, et le jour mme du d6but de la Coupe iCo$ se d6roulant dans les d61ais constitutionnels.
du monde de football, le 11 juin 6coul (car C's us c uetn
ceci est aussiun 616menitdu timing hoisi. on :: a* l'ambassadeur des Etats-Unis eni Halti;
sait que par tradition le people hatien tout r;- Kenneth Merten, interrog6 peu aprs la
entier est aux abonns absents pendant tout ~Id6claration du president Prval le vendredi
le mois que dure le Mondial), Prval announce could lors d'un sommet des secteurs priv6s
done d'entre de jeu, c'est le cas de dire, qu'il hatien, dominicain et amdricain qui se tenait
n'y aura pas de changement dans f organisme i:r C- Lr au club Indigo, sur la C8te des Arcadins (au
61ectoral, ou si peu car ily aun conseiller qui l i Ii 1 11 nord de la capitale.
est actuellement imvestigu6 pour un cas de 611-1~Selon l'ambassadeur Merten,
corruption pr6sum, et encore s'il est reconnu 1-l'obj ectif principal c'est la tenue des 61ections
coupable, ajoute le Pr6sident. Rappelons qu'il i I : ~~jE 13~riarirrl idans les d61ais fix6s par la Constitution.
s'agit du repr6sentant de l'6glise catholique. ..Autrement dit, le 28 novembre 2010.
L'6Y6que des Nippes vient d'ailleurs de .=C'est done la position quasi officielle
conseiller celui-ci de partir de lui-mme pourdelamnsrtoamicn.
ne pas tre responsible d'un bloc age du < On a remarqu que cette demiibre n'a
processus. .jamais pip6 mot pendant toute la p6riode des
Les choses 6tant ce qu'elles sont -manifestations de rues qui ont fait rage ces
et la Coupe du monde battant son plein les PiJf- dernires semaines appelant au depart anticip6
reactions de l'opposition ont jusqu' present du chef de l'Etat et au rem oi du conseil
reu peu d'6cho. 61ectoral, accusant l'un comme l'autre de
Nous ne saurions pr6sumer de la Une;~.n~;;~.ne c an. devantlIhatelKaribe ose rdunissaient les deux organisnzes charges n'avoir pas la cr6dibilit6 ncessaire pour
suite des 6Y6nements 6tant donn qu'il reste de la Reconstruction o cohabitent des dliguds haitiens et strangers la presence de ces derniers o nsrlsrcans6etos
tant dinonce conine une << violation de la souverainetd national (photo Haiti en M2arche) raie s ocin ctn.
encore au moins 5 mois avant les elections et
que beaucoup de surprises peuvent encore se produire. Le d6cret 61ectoral ne saurait tre public tant qu'on R6capitulons :1a declaration du president Prval pour
Cependant certain autres faits d'actualit6 invitent n'est pas fix6 sur f organisme qui va organiser les dites que ce soit l'actuel conseil 61ectoral provisoire qui organise
penser que Mr Prval ne s'est pas lanc6 tout seul dans cette 61ections. les prochaines 61ections n'est done pas un coup d'6pe dans
venture. La date g6ndralement 6voque est le 28 novembre, I'eau, ni une voix dans le desert ni une bouteille la mer, mais
En effet peu aprs la declaration du chef de l'Etat, pour rester en conformity avec la Constitution de 1987. entire dans une strat6gie qui se dessine 6galement au sein de
dans laquelle (c'est trs important) il reconfirme une fois de Donc 28 novembre 2010 ? l'administration ambricaine.
plus qu'il remettra le pouroir la date exacte marquant la fin Le president de la commission, le s6nateur Richard Maintenant reste savoir comment les parties dits de
de son mandate constitutionnel, soit le 7 f6vrier 2011, et un Lugar, a relev6 nanmoins qu'il n'y a pas de certitude que le l'opposition hatienne (et les nombreux comp6titeurs qui se
successeur d6mocratiquement 61u, c'est--dire aprs des scrutin se tiendra effectivement avant la fin de l'anne, vu que preparent a se lancer dans la course) vont avaler cette pilule
61ections et non un quelconque gouvernement provisoire Hati a une longue histoire d'instabilit6 politique. amre !
(comme le r6clamaient certain secteurs de l'opposition C'est pourquoi, lit-on dans le rapport, << la publication Affaire suirre.
estimant que leurs chances sont r6duites lors d'61ections du d6cret est important pour permettre de lancer les Il est Trai qu'on a d6ji vu la reconciliation faire des
organisees par le pouroir en place), voici, disons-nous, que preparatifs pour la tenue des elections ... Sans la publication miracles, tant que c'est le 'grand frere' qui est a la barre !
sort le rapport d'une d616gation de la commission des affaires du d6cret, il est impossible d'avancer avec le calendrier 61ectoral
6trangres du S6nat amdricain appelant le president hatien et un budget pour le scrutin. >> Melodie 103.3 ?31, Port-au-Prince


Dictateurs: fonds bloqus ne devraient plus

retomber en mains criminelles
Berne (awp/ats) Les fonds d6tourns par des d'un recours auprs du TAF mais celui-ci n'aura pas d'effet
dictateurs ne devraient plus retomber en des mains criminelles suspensif.
aprs avoir 6t bloqus en Suisse. Le Conseil des Etats a adopt Deuxime tape, la confiscation des avoirs sera )
jeudi par 37 voix sans opposition la loi sur la restitution des prononc6e par le Tribunal administratif f6dral. Il y aura
avoirs illicites. Le dossier passe au National. prsomption de caractre illicite quand l'enrichissement est
La ncessit6 de 16gif6rer a 6t constat6e la suite exorbitant ou que la corruption est notoire. ;
d'affaires dans lesquelles les Etats requrants n'6taient pas Enfin, la nouvelle loi pr6voit diff6rents mcanismes-
en msur de ene de pro6dues pnals ntionles en pour une restitution rapide de l'argent et 6Yiter qu'il tombe.
raison de la d6faillance de leur systme judiciaire. Dans cesenrlsmaaismis.Lsfdseroterr amirr
cas, la Suisse peut se voir force de rendre les avoirs illicites les conditions de vie de la population du pays concem6,
des potentats leurs proches. renforcer l'Etat de droit et lutter contre l'impunit6 des i :" .
Les fonds de l'ancien president zarois Mobutu ont criminels.
ainsi 6t remis ses h6ritiers en 2009 au lieu de revenir la La restitution des avoirs se fera par le financement
pouaio. A^"'s plobldbr, te Iose f6 6ral doit sleabase de potgraimnes d ilntrtslpu 1 se.Lels moaixt io pourront faire
constitution pour pouvoir geler des avoirs. le Conseil f6dral fixera comment l'argent sera rendu. Ilpourra
La nouvelle loi rglera ces questions. Trois tapes passer par l'entremise d'organisations internationales ou
sont prrues. Dans un premier temps, le Conseil f6dral pourra d'organisations non gouvemnementales.
bloquer l'argent litigieux lorsque l'entraide judiciaire ne peut Une fois l'affaire termine, la Conf6dration ou les
pas aboutir. Les valeurs patrimoniales devront faire l'objet cantons pourraient recevoir un montant forfaire allant jusqu'
d'une me sure provisoire de saisie et appartenir des dirigeants 2,5% des valeurs confisques pour couvrir les frais de blocage
politiques ou leurs proches. La sauregarde des int6rts de la et de restitution. .
Suisse devra tre en jeu. Par 22 voix contre 14, la Chambre des cantons a refuse UI .AL
Le gouvernement aura alors au maximum dix ans pour que le gouvernement se retourne contre les banques. Le I UL L 1- I II i -I 8 II -I3 S I -2 Q ,5
ouvrir une action de confiscation auprs du Tribunal gauche a propose en vain qu'il puisse mettre la charge des O R', 3 0 5 -6i 3 0 -8 3 0 0
administratif f6dral (TAF), faute de quoi le blocage deviendra interm6diaires financiers qui ont g6r l'argent illicite tout ou
caduc. Durant ce laps de temps une solution transactionnelle parties du montant forfaitaire. FA X 3 0 5 -6 2 0 -8 3 3 2E
pourrait tre recherche en vue de restituer l'argent. Le decision Les premiers b6ndficier de la nouvelle 16gislation CEL L. 3 0 5 -9 8 6 -8 8 1r 1
du gouvemnement de bloquer les fonds pourra faire l'objet (FONDS BLOQUES /p. 7)

FICHE B'ABONNEMENT A HAITI EN M~ARCHEE

Nom D ans l e as d'un abonnerment
Adnraeae av~c IIvralsion, le coat elst le double.
PBrl6r do sp4MerJl at vous Btes
un nouvel abornn6
~LLil~linlr~-~rou all1 s'agit d'un renouvellemenrt
Hamt Gd~les 260.00 Gdes ~520.00
Etats Unis US $ 40.00 US $ 78.00Nuea eovelmn
Canada UrS $ 42.00Q US $ 80.00,
Euroei3 US 5 700 US$150
Am6ique l.an US $ 70.00 US $ 135.00





Mercredi 23 Juin 2010
Page 6 11aaaa1~Hati enMarche Vol XXIV No 22

GOUVERNEMENT & ASSISTANCE


Est-ce la fin du rgne des ONG ?
PORT-AU-PRINCE, 18 Juin -Lors de1' installation de annes d'exil Washington. Une nette victoire pour le gouvernement Prval-
la Commission Int6rimaire pour la Reconstruction d'Hati qu'il Mais les ONG ne sont plus ce qu'elles 6taient. Bellerive. Le Pr6sident et son Premier ministry en ont fait un
co-pr6side avec le Premier ministry hatien Jean Max Bellerive, Autrefois une ONG 6tait une sorte de petite entreprise point essential de leurs demarches aprs le s6isme.
le jeudi 17 juin could, I'ex-Pr6sident ambricain Bill Clinton a de charity cr6e par le cur de la paroisse du coin. Dans le cas contraire, chaque donateur aurait dispose
annonc6 qu'il mne actuellement des demarches pour amener Aujourd'hui on parle dI'ONG internationales. Des de la liberty de raliser les proj ets qu'il finance comme bon lui
les ONG entrer dans le programme global mis en place par le multinationales leur fagon. semble.
gouvemnement hatien. Comme cela se passe depuis environ 20 ans.
Aprs avoir rgn en maitres pendant prs de deux Elmentaire, mon cher Watson ... Et qui pis est, sans obligation de respecter aucun
d6cennies (et cela jusqu'au tremblement de terre qui a frapp6 Comment cela se passe-t-il ? Au lieu de donner l'aide plan d'ensemble. Les tentatives des dirigeants hatiens ce
Hati le 12 j anvier demiier), les ONG sont pour la premiere fois au gouvemnement, consid6r par principe comme corrompu, le sujet sont toujours rest6es vaines.
sur la sellette pour de bon. pays donateur cre ses propres ONG dans le pays b6ndficiaire. Mais aussi victoire remporte grce aux bons offices
Ce ne sont plus de simples critiques 6manant de la Enregistrement official assure, exemptions fiscales la cl6 etc. de l'Envoyd special de l'ONU pour Hati, I'ex-Pr6sident Bill
socit hatienne en g6ndral, mais le Gouvemnement hatien E16mentaire. Les Etats-Unis, comme le Canada et la Clinton, qui a compris qu'il n'a aucune chance de rien russir
ouvertement et qui plus est, I'Envoyd special de l'ONU pour Communaut6 europ6enne disposent de leur organisme official lui nonplus s'il n'a aucune information sur les millions circulant
Hati, Bill Clinton, en meme temps repr6sentant du Pr6sident de d6veloppement. entire les mains des ONG. Non pour suspendre ou handicaper
amdricain Barak Obama cr6ant aprs le s6isme la Mission C'est l'amdricaine USAID, la canadienne ACDI, les leurs activities, mais pour int6grer celles-ci dans un plan de
Clinton-Bush, qui ont entrepris de redresser la barre ce sujet. deux plus puissantes. d6veloppement gobal. Et les fonds qu'elles regoivent dans
C'est done un haro g6ndral sur les ONG ou Pour la France c'est l'AFD ou Agence frangaise de une sorte de comptabilit6 g6ndrale de la R6publique sur quoi
Organizations non gouvemnementales d6veloppement. on pourra se baser pour des projections futures.
LaUSAID, elle seule, dispose d'une cohorte dI'ONG Au sommet de Punta Cana, le 2 juin demiier, Clinton
Un veritable pouvoir sans partage ... pour l'ex6cution des projects finances par l'administration proposait mme la creation d'un site Intemnet pour renseigner
Ces demiibres ont en effet, depuis la fin des annes amdricaine en Hati. Dans tous les domaines : social, socio- sur les movements de fonds attribuds aux diff6rentes ONG
90 aujourd'hui, exerc6 sur le pays unv6ritable pouroir sans 6conomique, big business, agriculture, justice et s6curit6 op6rant en Hati.
partage. publique, communications, etc.
Cela en partant du principe que les gouvemnements Sans oublier une dernire condition: engager aux Ily ya prendre et A laisser ...
des pays comme Hati sont corrompus et ne m6ritent pas que postes important au moins 40% des citoyens du pays D6finitivement les Organisations Non
l'assistance international leur tombe entire les mains. donateur. Gouvemnementales sont actuellement sur la sellette !
Tout fait just. Baby Doc Duvalier a b6ndficid des L'AFD est implique dans des projects sectoriels Faut-il mettre finaux ONG ?
milliards de l'aide international don't il a d6toum6 la plus (adoquinage des rues de Jacmel ou d'ailleurs) et socio-culturels Qu'ont-elles r6alis6 pendant vingt ans de rgne quasi
grande parties vers ses comptes suisses. (bibliothques, Alliance frangaise, festivals litt6raires etc). absolu ?
Mais personnel n'avait rien trouv6 redire. Mais on ne la retrouve pas moins dans de gros Hati se porte-t-elle mieux aujourd'hui qu'il y a vingt
Le monde 6tait lors divis6 en deux blocs antagonistes. investissements, comme un appui l'6tablissement de la firme ans ?
L'Ouest capitalist, et l'Est communist. de t16phones cellulaires Digicel en Hati. Peut-tre qu'elle se portrait encore plus mal s'il n'y
L'aide 6tait une recompense pour des gouvemnements avait les ONG. Ce n'est pas nous de tirer un tel bilan, c'est
amis. Volte-face ... aux ONG elles-memes de le faire, noir surblanc, pour restaurer
Puis le fameux Mur est tomb6. La corruption C'est cependant le Canada qui se rv61era le plus leur prestige.
gouvemnementale n'a pas disparu pour autant. Cependant elle intransigeant dans la defense du systme ONG.
n'est pas pire qu'avant. Toutefois les donateurs ont d6cid6 de La veille encore du sommet des bailleurs tenu le 31 Complices d'un nouvel ordre ( ?) ...
changer de politique. D6sormais l'valuation des mars dernier, au sige de l'ONU, New York, qui va decider de Mais aussi que de gaspillage. Combien de projects
gouvernements des pays dependants (ou amiss' dans le la m6thode d'utilisation des milliards promise a Hati, le travers le pays qui ont 6t plus d'une fois commences et
language diplomatique) se fera moins sur une base directement gouvemnement canadien du Premier ministry conservateur abandonns selon la fortune des ONG qui les avaient en
politique que selon leurs performances 6conomiques, ou du Stephen Harper maintenait qu'il a l'intention d'utiliser les ONG charge.
moins administrative bonnee governance, politiques macro- comme interm6diaire, le gouvemnement hatien n'6tant pas Que de millions de dollars (ou d'Euros) pour la
6conomiques, lutte contre la corruption etc). encore consid6r comme suffisamment credible. reforestation ou la rehabilitation des bassins versants !
A la fin de la conference du 31 mars, le chancelier Mais plus probl6matique est l'absence de comptes
Multinationales A leur faon ... canadien Lawrence Cannon eut toutes les peines du monde rendre dans le pays meme.
Ds la chute de Duvalier en 1986, Hati est pouss6e pour expliquer la press de son pays cette volte-face. Ce qui d6place les ONG de leur function premiere de
de plein pied dans le nouveau systme. En effet, on avait d6cid6 d'inclure le gouvemnement contrepoids la corruption gouvemnementale pour devenir
Mais c'est le coup d'Etat militaire de 1991 et les trois hatien dans f organisme qui sera charge de la gestion des complices d'un nouvel ordre biti sur l'ultra-d6pendance via
annes de gabegie (et d'embargo) auxquels il condamna le milliards de l'assistance la reconstruction du pays. I'assistance.
pays (1991-1994), qui vont acc616rer le movement. L'assistance gouvemne, le gouvemnement assisted !
Aristide dut s;)v soumiettre entire autres conditions Le facteur Bill Clinton ...
qui lui furent imposes pour retoumner au pouvoir apres trois Hai'ti en Alarche, 18 Juin 2010


L'ECOSOC en Haiti: s'informer et formuler


des strategies de d6veloppement
16 juin 2010 Le Groupe Consultatif Sp6cial sur Hati du Conseil Economique et Social des Nations Unies (ECOSOC) partenaires intemnationaux >>.
est arrive en Hati le mercredi 16 juin 2010 pour une visit De telles donnes sont cruciales dans l'61aboration
officielle de quatrejours. Celle-ci doit lui permettre de recueillir des << recommendations >> relatives aux strategies de
des donnes en vue de l'61aboration des << recommendations <> et long terme d'Hati. Elles sont
~pour le d6veloppement durable d'Hati et pour la coherence et 6galement ncessaires aux recommendations relatives la <<
l'effectivit6 de l'aide internationale> promise au pays. coherence et l'effectivit6 de l'aide international >> devant
Pnh;~U~C'est une d616gation de huit membres conduite par le contribuer au d6veloppement recherche.
Reprsentant permanent du Canada auprs des Nations Unies, A cette fin, le Groupe Consultatif Sp6cial sur Hati
John McNee, qui est arrv6e dans la capital hatienne. Cette s'entretiendra avec le president de la R6publique, Rend Prval,
d616gation qui comprend entire autres les Reprsentants le Premier ministry, Jean-Max Bellerive, et la Ministre des
CnrEa GaTE CH FIg permianenits du B6nin, du Bresil_ du Caniada, du Chiili, d'Haiti Affaires 6trangres, Mmie Marie Michble Rey;. L'ECOSOC aura
St 6r thie be~st et du P6rou sejoumnera en Hati du 16 au 19 juin 2010. 6galement des changes avec les responsables de la Mission
Cette visit a pour objectif de permettre l'ECOSOC des Nations Unies pour la Stabilisation en Hati (MINUSTAH)
de mieux << se renseigner sur la situation du pays >>. ce qui lui ainsi que des membres de la soci6t civil hatienne. Par ailleurs,
EN SEMANIAE: Spectal $ g.W permettra d'<< attirer l'attention sur Hati >> et de contribuer << la d616gation visitera un camp abritant des victims du s6isme
*Chcke w!ngsrn a 5a~,"~5 ,rd ea?~ maintenir l'int6rt de lacommunaut6 international son gard et se d6placera dans le Sud du pays, ou elle s'entretiendra
~ ~ ~ ~ ~ ~ FodRmus Sd informede le chef de la d616gation, I'ambassadeur John McNee. avec les autorit6s de ladite region.
Stewe~d Chckefl Rice & 8oda ."~~O~ Elle offrira par ailleurs l'occasion d'avoir une meilleure Dans les entretiens avec les partenaires hatiens
Legurna wsth Rice & Soda connaissance des attentes des hauts responsables des figureront notamment des themes comme le processus de
.pouroirs publics hatiens par rapport la situation actuelle du reconstruction d'Hati, la Commission int6rimaire pour la
DIMANCHE : Al j18@ 122 0e9 pars. Le Groupe Consultatif Sp6cial de l'ECOSOC sur Hati Reconstruction d'Hati (CIRH) et l'ad6quation entire les efforts
Sunday 8uffe:* sera 6galemnent miieux renseign6 sur leur positioni par rapport de secours et les objectifs de d6veloppement long terme du
2 choices ofc Rlice- Graitirbo Salad* aux << options qui s'offrent tant aux acteurs hatiens qu' leur pays. Les changes porteront 6galement sur la coherence et la
coordination entire les diverse entit6s du systme des Nations
Pls~ls-Cha~~s 6Ml~a 1M l dl e l atinUnies afin qu elles puissent offrir le << meilleur soutien >> quiot Hi
Dessert- Dn<1rks* o x t nsi Hri
;a n4X 75 t (F~ciCL Sur C'est la premiere visit en Halti d-une d616gation dui
Conseil Economique et Social des Nations Unies (ECOSOC)
I *_ aprs le s6isme du 12 janvier. Une catastrophe qui a
profond6ment modifi les donnes en Hati et provoqu6 un
plus grand 61an de g6ndrosit6 de la part de la communaut6
dlodie international. Aussi, I'efficacit6 de l'aide reque devient-elle
Tvy~~~~~ ftOft g 3 3 f a un facteur incontournable pour le d6veloppement durable
ZIV E'vent 0.7 Vavay- 2)Dj Zypsy d'Hati. Deux paramtres sur lesquels compete travailler
l'ECOSOC.
2001 West Oaktand Park Suitie B-15 Redaction : Faustin Caille
Oa~kland, ~FI 33311 Terl 954.533c3209 www. radiomIelodieh aiti. comI Edition : Ekolowulakana Ik





crt n c 2 oXXIV* No2 ACTUALITES DERNIERES Page 7


Trafic human: Washington met en garde,


la Rep. Domimicaine mentionnee
Les Etats-Unis ont mis en garde lundi (14 juin) plus D'autres pays sont pris en d6faut par Washington, respectent l'ensemble des normes minimales. Les Etats-Unis
de dix Etats, dontl1'Iran,la Corde du Nord, Cuba etla Birmanie, don't la R6publique dominicaine, I'Erythre, le Kowet, la apparaissent aux cit6s de 27 autres pays principalement
contre de possibles sanctions, leur reprochant de ne pas Mauritanie, la Papouasie Nouvelle Guine, l'Arabie saoudite, europ6ens dans la catgorie "1", la plus 61ev6e dans le domaine
oeuvrer suffisamment dans le cadre de la lutte contre le traffic le Soudan et le Zimbabwe. du respect des principes.
human. Cinquante-huit autres pays sont places sur une liste Dans ce document, qui traite de la situation dans 177
Le 10e rapport annuel du D6partement d'Etat sur les de surveillance, qui pourrait conduire des sanctions si leur pays, la Suisse passe de la cat6gorie "1" A la cat6gorie de
efforts intemnationaux visant radiquer le commerce d'tres bilan ne s'amliore pas. niveau "2" -qui ne s'accompagne pas de la menace de
humans et l'esclavage sexuel avise 13 pays, affirmant qu'ils Pour la premiere fois, les Etats-Unis sont inclus dans sanctions-, les auteurs observant que la 16gislation suisse
ne se conforment pas aux normes internationals les plus le rapport sur le traffic de personnel diffuse par le D6partement n'interdit pas la prostitution avant 16 ou 17 ans dans tous les
616mentaires et qu'ils pourraient faire l'objet de p6nalit6s d'Etat. Le document souligne que le traffic human constitute cas. AP
amdricaines. un problme sur le terrtoire amdricain mais que les autorit6s


30 vads repris lors d'une operation de la MINUSTAH
18 juin 2010 La Mission des Nations Unies pour la proc6der l'arrestation de suspects 6Yad6s des prisons depuis que des policies de la PNH. Elle represented la plus important
Stabilisation en Hati (MINUSTAH) et la Police national le12 janvier dernier. L'objectif 6tait aussi d'apporter un soutien action s6curitaire entreprise depuis les 6v6nements du 12
d'Hati (PNH) ont mend tit vendredi matin, entire 5h00 et 7h30, la population de ce camp en regard la recrudescence des janvier 2010.
dans le camp de d6plac6s Jean-Marie Vincent, situ prs de actes de violence don't elle est victim. Ainsi, il convenait La MINUSTAH continuera apporter son soutien
Cit6 Soleil, une vaste operation baptise << Balayage >> qui a d' identifier les membres des groups promoters de la violence au maintien d'un climate s6curitaire stable dans le pays et
conduit l'arrestation de 30 individus don't un vad6 de prison. dans ce camp et les mettre hors d'6tat de nuire. rassurer les d6plac6s par la prevention du crime l'int6rieur
Cette operation visit, par un support op6rationnel Cette operation a impliqu6 plus de 350 membres de la des camps.
et logistique, permettre au commissariat de Delmas 33, de composante militaire, police et FPU de la MINUSTAH ainsi

ENFi~ANTS DU SEISMlE


Les parents adoptifs veulent aller sur place
PARIS, 18 juin 2010 (AFP) Le collectif de parents families et notre avocat pour voir si de manire 16gale on peut autorit6s locales pour "r6duire le d61ai de dlivrance des
"SOS Hati enfants adopts" projette de partir en Hati pour faire quelque chose pour nos enfants", a expliqu6 l'AFP, passeports".
hter le retour des enfants en course d'adoption, ont fait savoir Emmanuelle Guerry, porte-parole du collectif. Selon Me Koubbi, qui affirme avoir "nou6 des
le collectif et son avocat vendredi, fustigeant une nouvelle Mandat6 par le collectif, Me Koubbi avait, via une discussions avec de plus hautes instances" que le Quai
fois l'attitude du ministre frangais des Affaires 6trangres. sommation interpellative, saisi le lerjuin le ministry des Affaires d'Orsay, il resort de ce courier "une absence total et
"J'ai reu mandate d'organiser dans les tous prochains 6trangres Bemnard Kouchner sur le sort de quelque 500 enfants chronique de rponses aux questions".
jours, A d6faut d'avanc6e significative, un d6placement en pour qu'il acc616re leur arrve en France. Plus de 500 enfants hatiens adopts par des Frangais
Hati avec les families qui le peuvent et ceux des journalists Le ministre a rpondu dans un courrer dat6 du 14 sont arrv6s dans l'Hexagone depuis le s6isme du 12 janvier.
qui le souhaitent, afin que nous fassions en sorte de ramener juin, transmis la press par le collectif, en expliquant que "le Selon le collectif, peu pres autant d'enfants en course
les enfants en France", a 6crit dans un communique l'avocat gouvernement ne peut unilat6ralement faire venir sur le d'adoption sont toujours IA-bas.
du collectif David Koubbi. terrtoire frangais ces enfants qui sont de nationality hatienne"
Concrtement, "I'id6e serait d'aller sur place avec des mme s'il affirme faire "de nombreux efforts" auprs des


Jacmel: Projets d'investissements

dans le domaine du tourisme
Patrick Delatour, le Ministre du Tourisme, des 61us de Wall Street et l'investir en Hati >>. a d6clard le Dr Kemiisant. endroit oix ils pourraient Traiment investor et travaillen>, a ajout6
locaux et un group d'entreprises et d'investisseurs potentiels D6jI propri6taire de l'hitel Cap Lamandou, un luxueux Guy Hart Jr, directeur associd de l'entreprise d'investissement
se sont runis en fin de semaine Jacmel pour 6Yaluer et htel en bord de mer a Jacmel, le group SIMACT pr6voit la Hart Companies LLC Lyman, qui a d6pens6 plus de 100,000
presenter des projects d'investissements dans cette ville que construction d'un nouveau complex r6sidentiel et hotelier dollars dans des etudes, pour la construction d'un project pour
beaucoup considrent comme un joyau cultural. sur un terrain de bord de mer de 24 acres l'ext6rieur de Jacmel la communaut. << Avant le tremblement de terre, Jacmel 6tait
L'6Y6nement s'inscrivait dans le cadre d'une mission pour un cot de 25 millions de dollars. Appel Belle Rive, ce pittoresque, une ville qui avait du caractre >>. ajoute M. Hart.
dite de decentralisation des investissements. Edo Zenny maire complex comprendra un htel de luxe de 120 chambres et 94 En marge de ces annonces, les politicians locaux ne
de Jacmel, a d6clard << Nous esp6rons amener les investisseurs condominiums, une marina prive, un Spa de sant6 et un cinema. cachaient pas leurs frustrations du fait que la reconstruction
et faire prendre conscience au gouvernement et la diaspora << Les acheteurs cibl6s ne sont pas seulement des de la ville de Jacmel n'est pour 1 instant pas une priorit6
de l'importance de la reconstruction de Jacmel, qui 6tait avant tourists la recherche d'une destination exotique, mais des national.
le s6isme la premiere destination touristique du pays >>. Selon hatiens << baby-boomers>> qui ont pass leur vie S/ Har~tiLibre
le maire, sans l'investissement priv6 et l'aide international, la professionnelle au
ville de Jacmel ne sera jamais reconstruite. Canada et aux Etats-Unis ....ru-n
Le ministry Patrick Delatour, a declare, de son cit6, et qui ont un bon
qu'il faudra << de 10 20 ans pour faire revenir le secteur du portefeuille de retraite. Si
tourisme en Hati son 6tat d'avant le s6isme >>. Des propos vous leur offrez le choix IL III1
qui ont le m6rite de replacer l'ampleur de la reconstruction entire un condo Boca
dans sav6ritable ralit: < standard international du pays a 6te d6truite [...] les Jacmel, ils choisiront sans ;
inesh 6un3rsd end ntp vor cete shtuation conme eusn h6shta ioneJacml[.] dn e
dans des hotels dans ce pays, nous avons besoin d'un l'effet paradoxal de faire
partenariat entire les secteurs public et priv6 pour planifier la d'Hati un lieu oil l'on
reconstruction >>. a-t-il prcise. cherche mainte nant
Pour rassurer les investisseurs locaux d6courag6s, investor; la question est
et les inciter s'engager concrtement dans la reconstruction de savoir si les
et le d6veloppement touristique de Jacmel, Lesly Kemiisant, in ve st is se ur s
un m6decin d'origine hatienne qui preside la Socit internationaux seront
immobilire d'Agriculture, de Commerce et de Tourisme convaincus de faire plus
(SIMACT), un group de 51 actionnaires de New York, a que simplement
prsent6 un ambitieux project immobilier. << J'ai 6t en measure regarded>>. IIFox Insurance Company, tanpri pran not paske
de convaincre mes colleagues, nous allons retire notre argent <
Avi pou Ou gen jiska 30 JEN 2010 pou ou
Dictateurs: fonds bloques chwazi yon nouvo plan ki kouvri bezwen

ne devraient plus retomber Tout Benefisy preskripsyon ou yo pi byen toujou.
. FO x Insurrance SHINE so yon pw Co many onesans k (... suite de la page 5)
de l'ancien dictateur. Les dispositions IIRele Elder Helpline gratis nan 1-800-96-ELDER
devraient tre les Hatiens. Le 12 janvier, la transitoires de la loi pr6voient que les IIpou ou pale ak yon konseye SHINE ki ap ba w plis
veille du s6isme en Hati, le Tribunal f6dral a fonds gels lors de l'entre en vigueur de enfomasyon sou benefits preskripsyon Medik ou a.
estim que les fonds Duvalier (sept millions la nouvelle 16gislation le resteront jusqu'
se trouvent sur des comptes en Suisse) ne ce qu'une decision soit prise par le TAF T i
pouraient pas etre remis aux autorit6s de Port- conlcemlant leur conifiscationl. Le Conseil SHING ..
au-Prince cause d'une prescription. aura un an computer de l'entree en vigueur
R6agissant cette decision, le pour ournr une action en ce sens.
Conseil f6dral a de nouveau bloqu les avoirs 4 RP





Page 8 TEM PS PRESENT HateMarchei2 Vi 201

ENTIRE REVES ET REALITIES


Les oublis de la Reconstruction
(RECONSTRUCTION... suite de la lrepage) ou organizations qui acceptent de verser un minimum de 30 companies nationals respective de b6ndficier des contracts
Bellerive et l'ex-Pr6sident amdricain Bill Clinton, qui tient sa millions de dollars sur ce fonds conunun et o les projects ratifies g6ndrs par cette assistance financire massive. Comme
premiere rencontre pl6nire. Moiti Hatiens. Moiti Etrangers. par la Commission Int6rimaire pour la Reconstruction sont aujourd'hui dans le cas d'Hati. On parle de 7.8 9.9 milliards
12 des deux cit6s. (voir article) susceptibles de trouver un financement. de dollars d'assistance pour les prochaines annes.
Et le Fonds pour la Reconstruction d'Hati (FRH), un Cependant les choses ne sont jamais aussi simples.
compete special confi A l'administration de la Banque mondiale L'exp6rience montre que la plupart des grands donateurs ne Les plus grands noms de la diplomatic et
pour recevoir les fonds promise par les donateurs internationaux. mettront pas plus que le minimum requis sur le fonds conunun, de la finance ...
C'est le ministry hatien de l'Economie, en pr6f6rant garder le gros de leur assistance pour mieux assurer Le jeudi 17 juin, la salle de conference du Karibe,
I'occurrence Mr. Ronald Baudin, qui assure la pr6sidence de leur suprmatie dans l' arne politic o-diplomatique luxueux htel dans les hauteurs du Canap6 Vert, Port-au-Prince,
cette deuxime entity o sigent les d616gus de tous les pays international. Et aussi prot6ger les chances pour leurs (RECONSTRUCTION/p.10)










Clnon eleie a icr)eu nidsk ,l nzlirar nixiai ICar. io4lRel ataIuedsznsdel aiaelspu fete a esine
(poooeso uae esrsdns n i amani apct pooMacsHMf

FOTBL & SOIET

Une~ : coupe du mod osl iged bisg

(MONIAL..siteelabreage d'mrgr Nosdsos u emtssg ossebepuS
moere Ue menerihes clurll uel pnseLem6isaees Al md. e odesram6is6o ale an l en onrar Al goblsain uispps


d6mogrphiqument prlant
Mas Wal Steet(ou e teple e l
richese) e chagerapas d mai pourcela
Quiuo usesgnlrqelhmel
-, pus rchedu mnde st n Meicai, l



Le d in C in ...
Ilnu ebe u esn deux' .




(photo~ ~ ~ ~~~~P6idn Maono au teps d las Rsdvoltion m l a api (ht Zaru/EM


Fans duup Brsi etdee 1ou 4renin seg chcaan (phtoThnslzare
moderne.~ ~ ~ ~ ~ ~ ~~~~~~~~~~~utuel (prmes ihseclueleqel eseL isaeetl oe emneuver is que ala r Shkian e ceJanqiadptporlle desnrar a lblsatou chansons
domianteet rcist du gie coonia blac avit nterit i ne era as.Oculture justement est mise pr exmpl

.r blnh sera dt7O pa :4 1Or li Mll f e md le d fisactr a faie ettutpisnavn etmp el 6lie npu
ROach Further And Fster with Amenjet hiqmnois qu mps u dbuhr u a iiiato nusrelevepr hri
inv sis Wal steetur lo cauxl det Cha pidassnced ureLsT msMo res(13)
~I~ lsrced ouvrierst dumnd MexantilerUnTep fusmnjouxcmeclioe
Epl~ ~ ~ ~~~~~~buiesa milaNar II aprlod l ucio dbaChro.Ecomonaprosl gusetetqe
-- ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~~acmani nel tendatdon e plutSt 17 c's ulu coed ebabeqinu mncubu
scu Pr-u-nif, orms er D'ntatone ed hmn os isd 6isgnu u vn r6l
de l .* d m6tissage culturmrel p roue padi
angstncto m816st LadrnCe itor d Htsag .
*** Lad Coomien Shakira d'nsu opd ri'(a

hagoblstinc ltirenne, qu lstr 6 ia iDllSlml 6isg s oeasiiu
phas~ I1 6ossmigr sur de s rdos deque emne onn asnAnteace rfserd
piciaiaissalat haue dans.. --,Mimvi inituld sonshwplotogeJa-piteRmnd6lpatsncur



exploatfa,~ ~ ~ ~ ~ ~ ~~~~ridn Tout dieaospu trops diect mai evllel rset rfl'om as attlt6u od esma
Fan ma Bri pet-tr fai exrb carenn en salsan merengue groullad ethi hp ewokasetauchn
POUR OS El4TION DE CROOAPPELZ is vailale mtissael l conevien pueut pore Sudir e A'lfricainsq dajudaphui ... etl dher usqu c'enst
00 0 927 5 6~~~~~~~~~~~~uture de bimen afficherses auoru glmn npy6is tl enbevcor
ir~~~ cout leus. saCe n est pasdu m6sifctissag pusqe celui od l mti ssag at 6t le paitluse r

l' Afriqu du Sunde b ier Un ioem ent s com att usqu'l fnt dyux sicl e d ernier, Manel
on enwyes ous un can entendu ai c'esut comm esbt s hrorti d e pri onl e 11 f6ri rf 1990.esntmet u
:~~~~L9 i (r~;.. LETFIll:'C edatdn lttcetqeqecoed ebal u osMONDAL/p.11)ou





Hat n ace oXXIV*N" 22 BAN UE NAT.~~! ;~~iIONALE DE CREDI Page 9
1 4 ig

''6 e~"ier~~~;





0S e












~oi

























rr






*'

gC i-






Page 10 RECONSCTRUCTIO CIRH-FRH HaitienMarch n 201



Les oublis de la Reconstruction
(RECONSTRUCTION... suite de la page 8) trouver de clients. Le mithridatisme (ou consommation du tellement pour les Hatiens qui, la lumire de leur Histoire,
affichait les plus grands noms de la diplomatic et de la finance : poison petite dose pour que le corps s'y habitue) 6tant la savent qu'il faut d'abord computer sur ses propres forces.
une Cheryl Mills excusez du peu !), chef de cabinet de la seule forme d'assurance sant6 d'un people qui n'en a jamais D'autant plus que les responsables nationaux (et
Secr6taire d'Etat Hillary Clinton, repr6sentant les Etats-Unis connu aucune. aujourd'hui aussi intemnationaux) se contentent d'annoncer
dans la Commission Int6rimaire pour la Reconstruction d'Hati ; les promesses, mais ne disent point aux gens quand ni comment
l'homme le plus riche de la plante, le milliardaire mexicain Situation paradoxale ... ils vont pouvoir enfin sortir des rues o ils dorment depuis le
Carlos Slim. Etc. Done la premiere minute de stupefaction passe, les 12 janvier.
Accompagn de ce dernier, I'ex-
Pr6sident Bill Clinton a annonc6 la creation II Les vrais oublis ...
d'un fonds special d6butant avec 20 millions ~ I ~ 1 1Et encore nous ne parlons pas des
de dollars pour aider la reliance des petites et ... ." C_ 4~ vrais d6plac6s vivant sous les tentes, mais de
moyennes entreprises, I'un des secteurs les .propritaires qui ne peuvent regagner
plus durement touches et sur lequel repose l'int6rieur de leurs maisons, celles-ci 6tant
(reposait) toute la fortune de la classes i abI3t-consid6res invivables depuis le s6isme.
moyenne. --I- `Nous parlons de gens trop fiers (et
Autrement dit, alors que se pursuit i ir;~ avec raison) pour accepter de vivre de la
la ronde des milliards mais jusqu'ici 71..3qagc ~ i I C charity publique.
beaucoup de promesses et peu de r; -- P Eh bien, c'est cette cat6gorie-l
concrtisation (malgr tout le tamtam depuis aujourd'hui les oublis de la crise ; les vrais
le sommet du 31 mars, au sige de l'ONU, -- oublis ce ne sont pas ceux vivant dans les
New York, le Fonds pour la Reconstruction i .~ai?~ camps, quoi qu'on dise.
n'a reu jusqu' present pas plus de 130 i Qa ~ ~ ~ "BbLes humanitaires, don't le nombre
millions de dollars) ... i a-,:sacontinue de grossir de jour en jour (les vols
American Airlines en font foi), viennent pour
A mains nues ... .*s'occuper des camps de sinistrs.
Mas laurebot elavile dns- Le secteur priv6 hatien se concert
les quarters justement o vit la classes n .TI;. *- a --~~ avec les secteurs priv6s dominicain et
mnoyenne, au centire de la capital (entre les :* .am6iricain pourleIcpartageiventiuellemeint des
riches residences de Pacot et du bas du contracts.
Canap6 Vert, qui n'ont pas 6t plus 6pargnes, La Unibank a con~fid a une dquipe locale le soin d'achever la demolition de sa grande succursale Le secteur public se prepare A prendre
et de li jusqu'au quarter commercial au bas a la Rue Capois qui s 'est effondre lors du sdisme (photo MZarcus/HENM) logement dans le nouveau Port-au-Prince, au
de la ville), les gens ont entrepris eux-mmes bas de la ville, actuellement l'6tude.
d'abattre ce qui reste de leurs maisons effondres, sans grosse gens ont retrouss6 leurs manches pour refaire aussi leur toit,
machinerie ni engines lourds, mais mains nues et la sueur de persuades que les milliards don't on parle tant n'arrveront pas La classes moyenne ...
leurs fronts. jusqu' eux. De Pacot, quarter hupp6 au haut de la capital et Cependant pas un mot du vrai Port-au-Prince, des
Autre manifestation de ce que la press 6trangre lui aussi actuellement un champ de ruines, aux quarters plus quarters historiques de la capital. Ni assez riches pour s'6tablir
appelle depuis le 12 janvier la resiliencee' des Hatiens. peupl6s du Bas Peu de Chose, o grouille une jeunesse ardente, ailleurs, pourquoi pas dans la R6publique dominicaine voisine,
D'abord pour ne point avoir perdu la tte devant les celle qui a donn naissance au plus c616bre group Rap hatien, comme certain l'ont d6ji fait. Ni assez pauvres pour aller
dizaines de milliers de cadavres qui jonchaient les rues et la Barrcad Crew (BC), jamais il n'avait rgne une activity aussi dresser aussi leurs tentes au Champ de Mars et se faire prendre
destruction de l'ceuvre de toute une vie, qui veut dire par-del f6brile. en charge par une quelconque ONG.
plusieurs g6ndrations puisqu'on parle non seulement du pays Les bitiments les plus costauds sont achev6s coups C'est pourtant cette mme classes moyenne que tous
le plus pauvre de l'h6misphre mais aussi celui o la richesse de masses et autres. Et la main. disent consider comme le moteur du d6veloppement future.
n'est pas la chose du monde la mieux partag6e. Mais un people Alors que la radio announce la presence dans le pays Et dire qu'il y aura bientit des 61ections o ces
qui retombe aussi presqu'automatiquement sur ses deux pieds de grandes entreprises de demolition 6trangres esp6rant quartiers-l ont toujours jou un rle majeur !
- du moins un pied et demi vu le grand nombre de handicaps b6ndficier des contracts que commencera distribuer bientit Est-ce qu'on y pense ?
(plus de 40.000 circulant d6ji sans complex dans les rues) avec les milliards promise la Commission Int6rimaire pour la
tandis que accourus de partout les psychiatres sp6cialis6s Reconstruction fraichement installed. Hai'ti en M~arche, 19 Juin 2010
dans le traitement des maux post-catastrophes, n'arrvent pas Done situation paradoxale s'il en est. Mais pas



Lancement des 2 organismes charges de la Reconstruction
(... suite de la page 4) Le poste de Directeur ex6cutif de la CIRH est donc Explication : Un pays n'est pas oblige de passer par
Auguste, qui represented les ONG nationals. Et pour la ouvert. le Fonds pour mat6rialiser ses promesses de dons. Et la plupart
Diaspora, Joseph M. Bemnardel. Maintenant revenons l'autre entity pr6c6demment d'entre eux n'ont apparemment pas l'intention de le faire.
Enfin un dernier membre du c8t hatien, mais mentionne : le Fonds pour la Reconstruction d'Hati (FRH). Cependant la Norvge vient de s'inscrire au Fonds
b6ndficiant du droit de vote, c'est le reprsentant de la Caricom, Comme nous vous avons dit, c'est un compete special pour la Reconstruction pour 30 millions de dollars (qui est le
l'ex-PM de la Jamaque, P. J. Patterson. qui sera administer par la Banque mondiale et destiny recevoir minimum requis pour y avoir le droit de vote).
Du c8t des 12 repr6sentants intemnationaux au sein les fonds promise Hati hauteur de 9.9 milliards pour les Il est probable que les Etats-Unis et l'Union
de la Commission, on relive pour les Etats-Unis, Mme Cheryl prochaines annes. europ6enne y d6poseront aussi, serait-ce le minimum.
Mills, chef de cabinet de la Secr6taire Le Brsil et le Venezuela ont
d'Etat Hillarly Clinton ; pour le Canada : fait d6ji leur contribution.
M. David Moloney ; la France 1A quoi sertalors le Fonds pour
l'Ambassadeur Pierre Duquesne; la Reconstruction? Selon un haut
l'Espagne d6pche Mme Christina n fonctionnaire de la Banque mondiale,
Barros ; la Communaut6 europ6enne d' abord c'est une manire d'harmoniser
a d6sign6 M. Stefano Manservisi, un e "' l'engagement international envers un
Directeur g6ndral; la BID (Banque ~r I"~pays ;secundo :tous les pays ne
interam6ricaine de d6veloppement) M. C" IY1I I I peuvent pas donner plus de 30 millions,
Jose Agustin Aguirre ; le repr6sentant Z1 CFiI done le Fonds leur permet de participer
de l'ONU est Rebecca Grynspan, du Bdl avec presqu'autant d'importance que
Programme des Nations Unies pour le I I r 'les plus rches ;enfinle Fonds met Ala
D6veloppement (PNUD) et celui de ll 91 I C i" port6e des montants pour des projects
l'OEA : l'Ambassadeur Ricardo lldI i-" qui sontimportants pour la population
Seitenfus. I l I Imais ne sont pas automatiquement
Le prochain rendez-vous des i Icouverts par les programmes
members de la CIRH est fix6 au 22 Juillet. I ~" I ~ ~ id6velopp6s par les grands donateurs.
Pendant ce temps le Directeur Pour finir, la rencontre du
ex6cutif et le Secr6tariat ex6cutif sont Fonds pour la Reconstruction d'Hati
d6ji au travail dans la preparation des (FRH) qui s'est d6roule sous la
projects qui seront soumis la e pr6sidence du ministry de l'Economie
Commission dans environ 1 mois. I r~Ronald Baudin (qui est justement le
Le Directeur ex6cutif de la ~lira ~ _-~ ~ I president du Comit6 de pilotage du
Commission n' est pas encore d6signd. Fonds) a pris la decision entire autres
C'est un conseiller 6conomique du .I cIi" de nommer d'autres membres
President Rend Prval qui assure .observateurs ( c8t des observateurs
l'int6rim. Il s'agit de M. Gabriel Verret. Premiere presentation publique des membres internationaux de la Commission Intrimaire, internationaux 6manant des pays et
don't la che~ffe de cabinet de la Secrdtaire d 'EtatHillary Clinton, Cheryl Mills (photo Haiti en M2arche) institutions qui contribuent au Fonds),
nouveaux observateurs qui viendraient

RcDOMll'nsan 191~JN CEC aisolt que pour dedi fr nts scteurs en Hati, don't les collectivit6s terrtorales,
Tel. : 786-457-8830 Fax: 305-756-0979 millions. On a accept aussi d'inclure un second reprsentant
Alors que des pays pour l'Ex6cutif, pour mieux d6fendre les interets de l'Etat
e-mnail : acloipurchasing@aol.comi comme les Etats-Unis, I'Union hatien.
Pygy. cogg pgg ackats ,, europ6enne, le Venezuela se
sont engages respectivement M~arcus, Milodie FM.
Equipements pour construction / Pibces de voiture / Camion / pour 1, 2 ou 3 milliards.
Equipement m6~dical
Par avion on par bateau.





crt~d n3 cir o XIV*o2 PETITES ANNONC:ES Pagell1


b.ai n Marrenine VoXIVN"



1 01 i, Mr..ir .eprcePS1SMS, vOus Qlu k8el d'Uin avYSillilileur p0ur vos eln$M, 10 dpartements d'tudes
. ". e ." ( Iicl 000cafie le SS u CMP Licenice eni :
Le Palais de Sudre Telephones : 566-5361 Gestion d'Entreprise
Dartiguenave a Anse a 401-7108 / 514-0304 ANNEE ACADEMIQUE 2008-2009
Yeau lemanoloinn@mac.com Conception et Execution de Proj et
PROGRAMMES
* La Petite Eglise de Petit Economie et Finance
Trou datant de du 17"me IniterHPit (lsiiSoible cecsd 'dcto
siicl..pIouri les dlienits lIC[NCE N;
'" Sciences Comptables
Markell~* :4nRelations Internationales
Sciences Comp tables :4 ans
Galbin (laAffaiies :4 am ou enac
Scieneals nfannatiques :4ans Dipl8me en :
Marktin Mangemnt :am Informatique de Gestion
... -SecBtlerial bureautique :2 ane
GestloriFInance -Malkeipg : 1a002 a s RelationsPuibliques
~CompiabilithmformatiIb : i n Gestion de la Microfinance
-~,~i Ip46~O~Asshlane MdministratWe : 1 an
Infomnatqsue gacleourl i oues|2ans Contacctez nzous :
IT Essenliale( CISCO) :70[heti05 4ngle Delmas 75 et Impasse Herard # 3,
Port-au-Prince, Hai'ti, FF.I.
Pour loutes infanmations supplmentaimes: w cd/ i. o
CMP Oelmas Par courriel: 4dininistration@~CDFEHaiti. coni
I I ~Tek,:2l513-8361, 3730-2485, 2246-2299 GBrunet@~CFDEHaiti. coni
Emai n '.... Il'*, .r .. ..Par telephones : (509) 2246-1425 \ 3555-1575
2513-3726 \ 3767-1575

K(J A~DVERTISINGG
SERVICESVISION MORTGAGE BANK, INC

P.O. BOX 600673EVN HIAR
Miami Florida, 33160-0673 Loan Consultant
Publicits: Radio, Journaux et Tv.
Aussi un service de traduction 12788 West Dixie Hwv, Miami, Florida 3 3161
de Documents etc. Phone: (305) 891-2225
il~Tr' Fax\!i i** ,01-2559
Inf (94) 59-729Evens H1ilaire Cell (786) 285-0384








AD0MI~~~~If PURCABIN AGENCY2 C"""'d uu/Cqu sup F

Tel. 78-464183 ax:30556-070 e-ail adeipuchaing@ol.om e eiem n p r b tea
CABINT Drits umais : remir pa
GUERRIE ver P6aiain utaal e nat









AI)QM IPllRAlterPrAesse. partiulibemen dansQ leA sqieecte purdel construction d



TUel.l 34183 8758 nernainls de r d ca i n d travail dan epy uatl rcsu eU oe omto es trvilusetatraalese
la R reontuc PIC Atrrss]-LOgntion etraiqe en mim temp exirpr le travail des quint dern eve dans la eosrcines glmn rr
CON.UNCEUSSMEEy nfantsdes pratiqu es afarssociales seonle siteTrbne des1 droits d ans l de docmn u enten sappuyrsu l'Oi etaex ap6raienc
humains.r betaaldsefnse atdta rdsilen a ne I'ppuie ampricainet l'vexper tivtse de l'Oi et. o
Servicesse garantirmes L'acor souligne << 1e inpdics ndecssildn

Port-au-Prince, HQue des cheign parcouru ent fai rpeiner 20 s ans re !tmalqents.
Tel. ~ dI di P4183 86-24it ar onae trei dnos avonas plusn de 200 anss Raterns-noust frausio le train durse mtrvissae ?Aose
Con1 0nc 3sure 3 s rn6endaniceEt on enet en corm e t se qestionner su rai les qui enu vrons t6 leuve s paremiers mion ete or. aisen ou est
m6fatissage. Mtius socageoups. Jsqu'oix ? M6tissage dans leles mdcani dcimen ?u Befon tend encouyre notr leMandela!

m6isae. D6-tisae u m6tisag sou reous Etc.d m tssg

Be di aucoup de r6olutos nouns ontlais6 e 0 ns aeon arribr Mlode, 103.3 P1 Port-sau-P Arinc

www.adimeldieh iticom (la revolution industrielle, capitalist, communist,





Page l2 LIB RE PE:NSER HaitienMarch un 201


<< El asunto en el caso de Haiti es cdmo reconstruir E n g a g e m e n t 'mgn u 'n e elersfgn 'vtrctedrv
con e~ficacia la comunidad de su pueblo, reducido a una c'est de creer une arme de << Citoyens Engag6s dans la
extrema pobreza e historicamente ajeno a un sentido de comment reconstruire de fagon efficace la communaut de Reconstruction d'Hati>>. Une CERH au lieu d'une CIRH, afin
conciencia national que le permit lograr por si mismo, con son people, rduit a l extremee pauvret et historiquement de d6gager un consensus autour d'un << project collectif de
el tiempo y con el trabajo, un grado razonable de trangre un sentiment de conscience national qui lui construction coh6rente >> dans lequel tout Hatien se devrait
homogeneidad social.>> permette de se doter, au fil du temps et grace au travail sentir << parties prenante >>, << parties fondamentale >> de la
Jos Saramago, Las mil Haiti que nos rodean. collecti~f d 'un degrd raisonnable d Ii..at.. . 0.. a..- sociale>. << reconstruction>>. Une CERH afmnd'6viter la presence de soi-
Saramago est d6c6d6 ce week-end. On disait de lui disant experts qui ne font que renforcer les souffrances
Chres amies lectrices et chers amis lecteurs, qu'il ne savait pas comment se taire face une injustice social. agoniques du pays.
sincrement, je ne peux m'empcher de l'avouer, j'ai 6t surpris Son militantisme social semblait l'obliger le faire. J'ai lu Enfin chers amis lecteurs, I'engagement semble ne
par l'envergure de la reaction de la << citoyennet6 mondiale >>, rcemment l'une de ses dernires publications qu'un ami plus faire parties de l'histoire de notre pays. Nous parlons de
face au drame hatien caus6 par le tremblement de terre du 12 m'avait offert : << Una balsa de piedra camino de Haiti >> (Un souverainet6 et nous faisons tout fait le contraire de ce qui
janvier. Une solidarit6 incroyable. A fort impact. Emouvante. radeau de pierre en route vers Hati). Je ne peux m'empcher aurait pu nous la construire. Nous parlons de fiert6, d'orgueil,
Sensationnelle. Tendre. La solidarity est la tendresse des de reproduire cette r6flexion de l'auteur dans laquelle il disait et nous sommes malhonntes, magouilleurs, et capable de
peuples, dit-on. Cela doit donc tre vrai ? Une reaction que L 'Europe, I'Europe toute entire, devrait se turner vendre le pays des individus sans foi ni loi. L'engagement
laquelle aucun Hatien ne s'attendait. Et cela, malgr la vers le Sud, s'loigner des ambitions triomphalistes et citoyen, sous la forme de patriotism ou simplement de
disparition de << l'int6rt m6diatique >>. Malgr6 l'indiff6rence higmonistes du Nord, pour se rendre plus solidaire des << citoyennet6 active >>, pourrait nous aider reconstruire le
de la press. Surtout de la TV. Parmi les manifestations de peuples exploits du Tiers M~onde et pour que, en retour des pays, construire une socit << Libre >> et << Juste >>,
solidarit6 avec notre pays provenant du monde de l'6criture, abus commis durant la colonisation, abus anciens ou rcents, << Egalitaire >> et<< Fraternelle >>.
je me suis senti attire par deux d'entre elles : les interventions elle puisse aider a quilibrer le monde. Bre~fI 'Europe en~fin Chers amis lecteurs, Saramago n'a pas 6t la seule
de Jos6 Saramago et les illustrations de Andrs Rabago, sous en tant qu 'thique. perte de cette semaine, un peu plus pres de nous, engage lui
son nom d' artiste : <>. Dans le cas de ce demiier, I'artiste Ce << radeau de pierre en route vers Hati >>, r6dition aussi, face son pays, Marc L. Bazin est d6c6d6. Je ne peux
Andrs Rabago, je vous invite chercher ses illustrations de son roman << Un radeau de pierre >> public en 1986 et dans que souligner sa << fagon particulire et patriotique >> de
concemnant le tremblement de terre sur l'Intemnet (Vous les lequel l'6crivain imaginait comme sc6nariola p6ninsule ib6rique comprendre Hati tout en souhaitant qu'il nous serve tous
trouverez en cherchant plut8t par El Roto). Quant Saramago, la d6rive sur l'Atlantique, d6tach6e de l'Europe. Une initiative de module, d'engagement et de patriotisme.
je vous ai extrait, d'un c8td, un fragment de l'un de ses articles de la << Fondation Jos6 Saramago >>, pour venir en aide aux Paix leurs Ames !
publis aprs le tremblement de terre : << las mil Haiti que nos sinistrs hatiens. L'auteur a-t-il voulu voir Hati, d6tach6
rodean >> (les milliers d'Hati qui nous entourent). Il se posait du reste du monde, la drive, dans la plus profonde Oscar Germain
une question que nous, en tant qu'Hatiens, nous avons du indifference de la part du reste du monde ? Un retour en germanor2005@i~yahoo.fr
mal a nous poser : << La question, dans le cas d'Hai'ti, est Afrique ? L'andantissement du pays ? La disparition d'Hati ? Juin 2010


Les dtenus vivent dans des conditions


"CcrueHes et inhumaines"s
GENEVE, 16 juin 2010 (AFP) Les conditions 6t regroups dans un seul bitiment ou les conditions de Dans son rapport, I'expert 6voque 6galement le
d'incarc6ration dans deux des principales prisons de Hati sont detention sont encore plus s6vres qu'avant le tremblement problme des 6vad6s lors du tremblement de terre, 5.000 selon
revenues "cruelles, inhumaines et d6gradantes", selon un de terre", pursuit le document. les autorit6s hatiennes.
rapport d'expert pr6sent6 mercredi devant le Conseil des droits Suite ces modifications, I'espace de vie a 6t r6duit "Une parties (...) sont revenues spontandment se
de l'homme de l'ONU Genve. 0,30m2 par d6tenu, contre 0,44 m2 par d6tenu avant le presenter au p6nitencier et ont 6t rincarc6rs", se f61icite-t-
L'expert ind6pendant sur la situation des droits de tremblement de terre, selon les donnes du Comit6 international il sans donner de chiffres. Mais une "p~artie des chefs de gang
l'homme en Hati, Michel Forst, s'est rendu du 21 avril au de la Croix-Rouge (CICR) qui sont reprises par M. Forts. sont nouveau dans la nature, ce qui participe a
ler mai dans plusieurs lieux de detentions, don't le P6nitencier Il se dit toutefois satisfait que des travaux soient l'augmentation de l'ins6curit6 et la degradation de la situation
national Port-au-Prince et la prison de Cayes (sud). planifi6s afin de d6congestionner le bitiment. des droits de l'homme sur l'ile d6jI "prcaire", selon l'expert.
La situation dans ces prisons, d6ji difficile avant le Dans son rapport, I'expert aborde 6galement le meurtre Des informations font 6tat d'une augmentation de
s6isme du 12 janvier qui a ravage la capital et ses environs, par balles survenu une semaine aprs le s6isme d'une 150% de cas de violence d6clares la Police national
est devenu catastrophique depuis. dizaine de d6tenus dans la prison de Cayes. hatienne, selon le rapport.
"Les deux 6tablissements sont surpeupl6s et les Ces d6tenus avaient tent de s'vader; ils auraient "Un nombre croissant de ces agressions sont le fait
d6tenus et prvenus vivent dans des conditions cruelles, 616 tus par la police et les cadavres enterrs dans une fosse de gangs d'hommes qui commettent en toute impunity leurs
inhumaines et d6gradantes, au sens de la Convention contre commune, selon les cod6tenus et des parents de victims. violence alors que leurs noms sont connus", a encore d6nonc6
la torture", d6nonce le rapport de l'expert. M. Forst insisted sur la ncessit6 de mettre en place M. Forst.
"En raison des risques d'6boulements de certaines une enqute "s6rieuse et impartiale" sur la repression qui a
parties du P6nitencier national, les d6tenus et pr6venus ont fait suite cette mutinerie. AFP



En Ha'iti, P'argent promise pour la reconstruction

ParRFI .Se fait attend re emprunts ainsi qu 'avec les faibles intirts engrangs, le
La Commission int6rimaire pour la reconstruction programme va se prenniser. Tous les fonds seront
d'Hati a tenu jeudi 17 juin 20 10 Port-au-Prince sa premiere premiere session de travail de la Commission int6rimaire, redistribuds et personnel ne fera de pro~fit. Il s 'agit simplement
session de travail. Ses co-pr6sidents, I'ancien president l'annonce marquante est venue des milliardaires Carlos Slim, de fournir une opportunity de financement pour les
am6ricain Bill Clinton et l'actuel Premier ministry hatien, Jean- l'homme le plus riche du monde, et Frank Giustra, homme entreprises qui ne sont pas de grande taille mais qui sont
Max Bellerive, ont profit de l'occasion pour rappeler aux pays d'affaires canadien. Leur don de 20 millions de dollars va ddja' trop grandes pour pouvoir profiter des programmes de
strangers de tenir les promesses annonces au sommet de permettre, comme l'explique Bill Clinton, de soutenir les petites microcrdits. >>
New York. et moyennes entreprises hatiennes : Cette premiere reunion formelle n'a servi qu' d6finir
Avec notre correspondante & Port-au-Prince, Amlie < Baron a travers le monde, est de crier des emplois dans le secteur D6ji planifies, les prochaines rencontres, les 22 juillet et ler
Plus de cing mois aprs le terrble s6isme, seuls le priv. Nous espirons que ces 20 millions de dollars septembre prochains, devraient permettre aux premiers projects
Brsil et laNorvge ont transmis la Banque Mondiale l'argent circuleront sur le long terme via des prts. Avec le de se concrtiser.
promise pour la reconstruction d'Hati. A l'occasion de cette remboursement sur une dure raisonnable des premiers



Cuba s'attaque aux moustiques et aux rats
Une 6quipe m6dicale Cubaine sp6cialis6e lutte dans moustiques et avec eux la possibility des maladies par piqilres insuffisantes) favorisent la multiplication de ces insects >> a
plusieurs communes du d6partement de l'Ouest (Gressier, d'insectes. soulign M. Estevez.
Leogane, Grand Gove et Petit Gove) contre la proliferation En Hati, les varit6s de moustique peuvent Cuba appuie le Ministre de la Sant6 hatien dans le
des moustiques et des rats, en particulier dans les camps de transmettre la dengue et le paludisme. << Pour l'instant, nous d6veloppement de programmes de prevention. Jusqu' present
d6plac6s. essayons de freiner le taux de proliferation des moustiques, la mission m6dicale cubaine avait 6t entirement consacre
Le Dr Gonzalo Estevez, 6pid6miologiste en chef de mais ce ne serajamais une solution complete. Si vous regardez aux soins et la m6decine curative. Cuba d6veloppe
cette 6quipe, a d6clard que les fortes pluies de ces demiibres dans les camps, nous sommes conscients que la situation maintenant l'hygine et l'6pid6miologie dans le but de prvenir
semaines ont favoris6 l'augmentation des populations de (trop de personnel sans protection, conditions d'hygine les maladies en Hati.

Avez-vous un terrain disponible Mlodie Mti

Le terrain devrait mesurer au moins 1.000 metres carries si ce n'est davantage.. OveC MaTCMS
L'organisation Haitihilfe Deutschland a reu en cadeau trois maisons qu'elle aimerait venir installer en
Hait.
Si vous avez un terrain et que vous aimeriez le mettre a la disposition de Haitihilfe Deutschland, voici o i
les cordonnees de l'organisation : 13 3f
"~Haitihilfe De!utschlanzd e?. V"> info@h2alitihfifede

Le nzom de la perpsonzne responsable est Manzfred HankLel .w.rdoveode ii ov






Mcrt~d n3 cur o XI* 2 ENV IRONN E MENT Page l3



Ily a quelques semaines, parlant de cette zone, le e t d u v e Thomazeau, (olienne et panneaux solaires)
long de la Nationale # 1, d6clare d'utilit6 publique (voir La -Eclairage de la place principale de Ganthier
refondation territorial in HEM, Vol.24, No. 16, du 12-18/05/ La zone du lac jouit d 'un vent moven annuel (olienne),
2010), jeparlais dela possibilitdeldalmntr n6ecricit de 1'ordre de 6 ni s, p>ropiie pour -Systamei d'appoint pourle lyc6e de Ganthlier
partir de l'6nergie solaire : et comme l'utilisation de cette l'iinplantation de petits systenies doliens, (olienne),
source d'6nergie qui nous est donne gracieusement est une -La zone de Thomazeau est plate et -Systme d'6clairage pour l'6cole communale
sorte d'id6e fixe chez moi, je suis revenue la charge deux ddpourvue d'obstacles dievis, tandis que de Ganthier (olienne).
semaines plus tard (voir Profitons du soleil in HEM, Vol. 24, la conunune de Ganthier, en particulier Le coilt total du project avait 6t 6Yalu6 l'6poque
No. 18, du 26/05-02/06/2010). Fonds Parisien, est plutat vallonne, une centaine de milliers de dollars.
Et voil que, quelques jours plus tard, je me -L 'ensoleilleinent est diev avec une Je l'ai d6ji signals, 1 6tude a 6t ralise en 2004,
retrourais Fonds Parisien pour la << foire 6co-touristique et inoyenne de 5kw/orhnP our. autrement dit bien avant que Goudougoudou n'ait mis en

























Un pgvsage tout a la fois de scheresse et d 'eau inais intpropre I 'agriculture / i r,,; saumcitre) et balavi rudenient par le vent (photo B.E.)

de production >> au << Parc Naturel Quisqueya >> (voir Et Dans les conditions pricities des systeines inixtes evidence l'urgente ncessit6 de creation d'emplois en dehors
pourtant ..., HEM, Vol. 24, # 21, du 16-22/06/2010). Fonds doliens-solaires, des que possible, sont recomnandis. de la zone m6tropolitaine de Port-au-Prince. Tandis que j'6tais
Parisien est sur la rive sud du lac Azue, done au bord de cette L'6tude, r6alise en 2004, par l'ing6nieur Lesly la foire de Fonds Parisien, je me disais que cette zone n'est
depression qui part de la Plaine du Cul-de-Sac et se prolonge Dumont, aprs avoir analyst les sites et leur potential olien pas trs propice la pratique de l'agriculture mais que, avec
en R6publique Dominicaine avec la plaine de Neiba. C'est une et solaire, s'est attard6e prendre en compete les besoins un bon zonage, on pourrait d6gager des spaces pour
zone battue par les vents, des vents qui vous donnent des exprim6s par la population concerned et aprs avoir envisage l'installation de quelques entreprises industrielles, sans porter
problmes chaque fois que vous voulez allumer une cigarette. deux sc6narios, a opt6 pour le second qui se resume comme pr6jIudice au parc natural Quisqueya.
Et puis j'ai r6alis6 que ces vents pouraient aussi tre suit : Ily aurait done lieu de revoirlI'6tude pour en envisager
trs utiles, comme source d'6nergie, I'6nergie dite olienne, a Objectif une production d'61ectricit6 a des fins 6conomiques car, en
partir de Eole, le dieu du vent de la mythologie grecque. Et Le PET (ayez l'obligeance de ne pas utiliser cet dehors de l'irrgation A Glore, tous les projects envisages restent
comme je disais, dans ma presentation, que l'on devrait penser acronyme comme un substantif, ce ne serait pas trs po6tique) dans le domaine du social. Cela devient d'autant plus actuel
tirer parti de ce potential, I'agronome Arnoux Sverin, a d6cid6 d'intervenir de maniere ponctuelle dans certain que notre Wyclef national parle d'installer je ne sais plus
coordonnateur du Progranune Environnement secteurs, en priority ceux pouvant contribuer une combien de familles dans la commune de Ganthier. II faudra
Transfrontalier (PET), m'a signals l'existence d'une Etude augmentation du pouroir d'achat et du niveau de vie d'une bien donner du travail tout ce monde.
prdp~aratoire la inise a profit de l'nergie dolienne dans frange de la population.
I 'aire du lac 4:uei'. Villes concernes : Thomazeau et Ganthier Bernard Ethdart
Je suis done all6 sur le site du Ministre de Systme propose : Dbat /Dveloppement Durable
l'Agriculture (www.agriculture.gour.ht) etj'aipuconfirmerque Plusieurs units de pompage pour M~ise en cuvre /Hai'tienMIarche
mon hypothse 6tait correct. En effet l'6tude a rv616 que : l'irrgation Glore, dans la commune de



La mare noire arrive en Floride
Les habitants du littoral amricain du golfe du gouvernement de Barack Obama de critiquer Tony Hayward. d6but juin alors que le group doit mobiliser des fonds trs
Mexique travaillaient au nettoyage de leurs plages samedi alors "Je pense que nous pouvons tous conclure que Tony important pour abonder le fonds de 20 milliards de dollars
que le p6trole 6chapp6 du puits endommag6 de BP arrvait Hayward ne fera pas consultant en relations publiques en charge d'indemniser les victims. Cela represented son mois le
Panama City en Floride. second carrire", a d6clard le secretaire g6ndral de la Maison plus maurais depuis le krach boursier d'octobre 1987.
Le siphonage du p6trole entrepris par BP dans le puits blanche Rahm Emanuel sur la chaine de t16vision ABC News.
endommag6, interrompu pendant une dizaine d'heures le temps Cela fait
de rgler un problme concernant le mat6riel de prevention parties tout simplement 45"7"72 Phi EE 2rrie Alveritae
des incendies et de laisser passer une tempte, a repris. d'une longue liste de
Uni second syst6me fonctioinne aussi, mrais duip6tirole faux pas et d'erreurs en T41I: 305 757 491 5
continue nanmoins a s '6chapper dans f'oc6an. matire de A K J RI T O E
Pendant ce temps, le directeur g6ndral de BP Tony communication", a-t-il
Hayward assistant une course de bateaux au large des cit6s ajout.
britanniques, ce qui a 6t critique par la Maison blanche. Barack Obama LiE: MA~GASIN POURI TOU/TES LCS: OCCASIONS.
Soixante et un jours aprs l'explosion d'une plate- avait d6clard ce mois-ci ~Rdceptioni de paisensent pourr Bettl South, FZPL, GA Z. CABLE TV,
forme offshore du g6ant p6trolierbritannique dans le golfe du qu'il licencierait Tony B L O IIYec.ec.
Mexique, la nappe de p6trole menace les economies littorales HaYward si c'6tait en ConnectionI tdidphtonique chesz vurts...
de quatre Etats amdricains. Les fragiles marais de la Louisiane son pouvoir pour son
et l'activit6 de pche de cet Etat ont 6t les plus touches. traitement du dossier de
Les pecheurs estiment que leur faon de vivre est la mare noire. Ouvert
plus menace aujourd'hui qu'elle ne l'6tait aprs le passage La soci6t
de f'ouragan Katrina qui a dvast une grande parties de la Anadarko, qui possde 1) JOur5
cite en2005. 25% du puits
En Floride, un centre des operations d'urgence a endommag6, a report a
confirm que des boulettes de goudron 6taient arrves sur la sans ambiguit6 la faute sentaine: I
plage Panama City, une destination touristique populaire. et la responsabilit6 Ilir Im
Elles ont 6t nettoyes, la plupart des boulettes financire lamarde noire 8h30 am-
disparaissant avec la mare, et les plages sont rest6es ouvertes. sur BP.
SonP-DG Jim
CRITIQUES DE LAMAISON BLANCHE Hackett a estim qu'il 7h30 pm
L'absence de Tony Hayward A une important reunion s'agissait de la part du
de responsables de l'industrie p6trolire samedi Saint- groupebritannique, soit
P6tersbourg a 6t remarque. Les difficulties du group ont 6t de negligence grave,
au centre des discussions. soit de faute lourde. BP *Prun
Tony Hayward assistant avec son fils une course de a signifi son disaccord <`luii a Salals
voiliers autour de file de Wight, au large de la cite sud de avec cette dlts paur la cuitsine (Ilf ornpas~l~ Rac ne.lhardispw.
Grande-Bretagne, aprs avoir pass pres de deux mois loin de interpretation. .;LIc.nl /ilruk. Ians*.inr. Arniri.ain a
chez lui et de sa famille, a d6clard une porte-parole de BP. L action BP a Tablcaux Videal'. il.nitionr. Amen~ntal Domera rs Dr
Sa presence a 6t une nouvelle occasion pour le perdu 26% depuis Moeypam Produitsd tault h~r





Mercredi 23 Juin 2010 1rr~r




Cantique du cantique de la Rose

Ta voix m' announce Et ton Ame graal J'ecoute ta voix
Une fte galante M'invitent tes sept faces Tu entres en moi
Ou plut8t une pluie d'etoiles Comme un livre digne des veves
Au fond de moi J'admire taverticalite serpentaire Et du syllabaire d'Ada Wedo.
O orfevrerie d' autre j our
Ton regard en fte me dicte Oh Cyclone
La premiere page d' amour copier Tu es ma residence de Sienne Oh seisme
Et recopier comme utile pensum Mon feu utile
Pour te garder Rose Oui, Sabine l'accent galileen Oh volcan
Parfaite dans ses petales de rosees J' entends offrir aux fleuves et sources Assez !
Les doux lacets de tes cheveux
Tu es ma coupe de vin venitien Ada Oh !Mon Amour !
Tu deviens ma pyramid Gizeh Montons sur le
Je me confie en toi cathedrale d'emeraudes Chariot d'obsidienne Entrons dans la Roseraie
Et tends-moi la main Benie sois-tu Ada
Nos cils danseront Pour que nos levitations se fassent Ada-Wedo
Acclameront nos regards complices Au clair de lune Ada-Wedo ,c'est bon !
Et que nos baisers soient pareils C'est bon
O caillou blessed Aux croissants de lune. C'est bon
Je veux m' offiir toi
Sous le tam tam des etoiles Silence Attention !
J' attends ton huile S'il te plait Attention !
Ta source Pur et long silence Attention !
Ta margelle-Rachel Recommence le grondement Ada-Wedo
Je vis avec toi Des tambours jumeaux C'est bon !
En colin-maillard Et le concert en re maj eur C'est bon !
L' opera des operas Des etoiles en trapeze C'est bon !
Le chant des chants de la Rose
L'enigme du Mal d'Aurore J' entire par effraction dans tes orales Quand je vais deployer
Et je vis en marge des rumeurs Mes cavalcades
Le cantique des cantiques Et des vacarmes De chevaux de grand matins
Est encercle de pages du vent Des rues bruyantes de ma capital Il y aura des passants
Et de bougies d'Epiphanie Poignardee gros couteaux Qui verseront des larmes
Tu es venue Rose mediterraneenne Achetes pour un penny la ravine
Dans ton corps de flamants roses Aux diables des echappes du Hades. II faudra pratiquer des veillees,
Je te fais braise, ambroisie, cithare Encore des veillees...
Baisse, si to veux ton regard
Je t'ecoute ma seule flate d' avant jour Chant peuple de lys Dominique Batraville
Tes pieds de silex Et jardin de papyrus


Anba bouch a grann Mari

An nou kase oun moso nan tan lontan vil Okap
ak Jak J. Gason* y; san sa srvisdijn ape jete16t la. Oun16ot kichoy, fo bidon an a yo. Lezot sib yo. Sa w tande a, mache gate. Achtr kon
pwop, foubi klere kon dan zonbi. vandr pwan kouri. Se kon youn dife ki te anba pay. Enben!
Menm16r bagay yo te miyo pase jodiya, ng ki fimen te Pp souvren pwan lari. M te tande yo rele sa revolisyon.
toujou ape sere bout poy. Vye pantalon chire te toujou ake Galon, oun mezir pi fo mon konnen, se pou gaz, lwil,
pys nan jounou pys nan dy; ka 16r oun nonm ponko w klren, tafya, 16t. Lezot ki ape f ti demele an detay pi souvan Tout gran mon debake devan 16ko1 yo, ay pwan pit a
mbyen pou antre nf, i pa ka pwese jete ize. Kidon i toujou ape srvi ake glos, lit, demi lit, demi ka. Manmit gwo kon piti, ake yo. M chonje sa kon jodiya, Grann Mari ay chache wen laka
f kolomi bout chandl. fanm kon gason te toujou ape demele gode mezire diri, pwa, mayi grennen, mayi moulen, pitimi, selon fwr, n ape kouri moute Sezare, kite anvil la nan men an [pwon.
miskad a yo nan kann1 la, bat dlo pou f br, voye chen o kantite w vle achte. man] leseyof. Lr Po1 Maglwa tonbe, menm kouri a. Woulo
chat, dekouvwi sen Pyr pou kouvwi sen Po1, anfen f Kapay, sakpay, osnon de bo makout yo konn mete o do a konpwesr soti pou y ay demantibile Kolj Notre Dam ake
konbinzon pou bat ake lavi a. Grann Mari Pyewo ta di: "pou bourik, chwal, ake milt, itil pou pote chabon, diri, mayi, pitimi, tout ki te ladan y. Prentrnl1mete oun fos limyr nan pr yo
jwenn16debout". pwa, kasab, pendou, pannistik, elatrive. ki te esponsab kantite 16v sila yo. Yo f nou tout rantre kite
lakou a. Y ay pale ake anraje demeplr yo ki te konpwann16ko1
Konsa denpi anvan w antre nan mache Klini, Okap, Poban menm, se oun16ot mezir pou lwil tou wi; men mon la se y ki te kolj elktoral; oun bagay yo pa te vle tande.
alawonn, machann lote at a tout kalte kichoy. Tout mon k ay ki pwize osnon chike tabak an poud, pa viv sany. Sila yo k ape
achte la, dirije yo selon sa yo bzwen. Kanta pou kichoy pou vann wonm, klren, pichtach, ti tranpe, esans, gen oun ti mezir Pa gen pwezidan ki konn reziste sitirasyon sila yo, menm
bouch a timon, se zakatay [1], koko ginen[2], topimanbo, yo rele ti vr barik men nan ren. Kon nou ka w, pifo mezir sila 16r yo f wobis, arete, tchwe. Y a f oun ti jefo kenbe; men java
kenp, zorany, mang, tikoko, rapadou, kann, bonbon siwo, yo, se veso ki pote pwodi ki soti 16t bo dlo; kidon aletranje, a toujou gen tan anvlimen. Tirezyas, Antwn Simon, Vilbwen
lako1, bougonnen, anmizman, nwa grive, zaboka, fig mir. Alos, anpi non an yo tou rete akbz veso yo vann lan. Kola se oun Giyom, Salnay, Vensan, Lesko; tout siya yo viktim. Ala yo te
fo m tou di, slon kenkay a w, slon zon a w. Andedan an tou, bagay yo bw; men nou vin soti di oun kola gaz, kola 16t, kola konn chante: lajan Vensa dous"; men16r w tande pp souvren
zasyt emaye osnon aleminyom, chodyr, recho, kivt, chapo, siwo, klren, lwil. rele Viv Sanlnav" nan dy a pwezidan, se menm jan kon yo
kaderik, lekipay pou zannimo, savon lave: bibi ake kosmos, di: "Abwaram di setase" wi.
fy tabak pou rale oun nway, pouse de lafimen kon tren Chada, Mache sila w oun ras solib ki te gan kouray ake diyite
makon lanbi Ziltik, swif a bf pou rale doulr obyen pou f malgre tout fikilte lavi a. Donmaj nanchon sa yo ake pifo pitit Sitirasyon sila rive souvan nan peyi d'Ayiti. Sanble
konpws mare o tt ake fy zanmann, kod pit, rigwaz pou kale yo te bay bon levasyon, pwske fini dispart. Kalib sila yo pa nanchon an bati tou mouri os non i nan y oun agonni
dya ti polison, mouchwa madras, zanno lakreyo1, baton te gen gwo nan men an yo, dekwa pou yo ta louvwi magazen vitamet6rnam.
chaplt, mancht katchapika, elatrive, tout la pou vann. bo lari. Kom revandz, y ay pwan skont nan men an [pwon.
man] gwo negosyan, y ay achte an detay, pou revann ake
Anpil 16t nesesite vann ake mezir; tleka : farin vann pa bennefis. Yo kom pote peyi a o do ayo. Se yo tou wi, ki pou f
liv, pa bal ; tw1 vann pa lonn osnon koupon. Klren,siwo, konnen16r 16zafr p ape mache dwat; paske kon machandiz yo Jak J. Gason ap fin ekri yon liv : "Anba bouch a Grann
tafya pa barik, pa kola. Yo pa pote bidj awonn, danmijann nan tanmen vin pi chr, se oun siy pou yo; konm si m ta di yo gen M~ari. "
mache a; sa yo srvi pou sere klren, siwo, tafya. Machann mezir a peyi a tou. Lr konsa, bak kenkay a yo kom vid. Sa y (Ti Gout pa Tigout piblive atik Jaklen-an jan li te ekri 1 la.)
akasan, siwo srvi ake bidon; oun veso frblan. Se ladan y ye? Yo sere sa yo achte. Piske machandiz yo part ra, konnye [1] Haitian-English Dictionary (HED) Bryant C. Freeman
mantg pirla; oun grs ki te alanmod pou kwit manje, te konn a, mache nwa ake kontrebann mete rs peyi a nan kalkilasyon nan tradui li : "barbecue with spicy sauce "/vyann
antre nan peyi a. Machann 16t yo li, bidon kin a yo ft oun jan tt chaje. Menm sityasyon sila a f etidyan pwan lari; piske yo boukannen ak sos pike.
espesyal wi. Frblantye Okap ki te ekspr nan sa, te f yo tou tou, yo santi sa komrsan yo ape boukannen an. [2]yon pye palmis ki donnen grap gwo grenn jdnfonse chaje
won, anba a laj. Yo plonbe oun16ot moso won tou wi; men k ape ak luil ; A friken yo manje sa rd, Brezilyen yo tou.
retresi firanmezir fomoun zpol bouty. Anfenyo soude anwo Gen oun 16t ekib ki la pou f dezod la gaye. Dezotwa
y, oun drnye pys kon youn kou mon. Ifo y gen kouvrtir a ladan yo antre nan mache a an ryennet. Y ay pale nan zory
ake kk mon a yo ki san pedi tan, pwese ranmase vye djakoko





Page 6 BAC PAGEMercredi 23 Juin 2010
Hati enMarche Vol XXIV No 22



~//////MAIAnAI Dr FR WH11


KI VWYAVAJEC CHAK
18 5 ou Pocru iawo~Ta

MENir voNmM C A os um na
Gwo are s .. ,,,,,,,,_AN AVrnITISU WAP ST
MARC, ,or OONVS
APAP PaIAou
MHACHANDIECAEHAT
[...1 BWnoTE IC;ONNTENI~: E, CWWAY
Ou ToDuPATiOU
PEPE.I KAMYON~ MACHF)IN I#K-

GO[3NAlVES T AR
ri I A-lff HAITI
CAPE" HAITIE MAR MIRGOAELE
HAITI
E HAITni rele ( 561 ) 845-759 or O ( 564~ ) 845-8330
lFaxr ( gi4 ) 845-7592Z or ( SO< ) 842-9398

Te~ll free 4-877-845-8330 or i1-877-457590

Se Sel koneksyon gwo bato on genyen nan Pakn Beach lsa
Directiosu 1.98 to Eiet No. 74 ( 48th Stret ) Emme to iCongirres Ave, ~to Nrtle on Conrgress Ave to Martin Luther
PKArga Jr Blai go East see MiLK Blvd ( senakleag rig l rt asd eaurm ) 9151*~~tttt~~~ttt~~~ Rd takes yees st-raiglat t time PertL of Paine Bala
As seese as yoga go elver Old D~Ixi Hwy 1 laefere Guard aShack Mlakei "leit Lef hand teani yee will s~ee eagr 88lgg


Under New Mana~ement


Now pa yea neave ]Bat MV MONARCH EXPRESS


fE B Hati>>. mentionne M. Tizi, qui pr6voit bitir une centaine Frangois, situde une quinzaine de kilomtres de
Rn Brf d'habitations par se maine computer de la fin juillet, moment Montmagny. Daniel Laprise pr6voit de produire 1000
4 4 4ou seront envoyes par bateau les 500 premieres maisons. habitations par mois, une cadence qui correspond une
< (... suite de la page 14) Lavalin, avec le soutien technique de Maisons Laprise, a
alimentaire PDVAL -filiale de la compagnie p6trolire PDSA. mis au point un tout nouveau produit d'habitation Suivez la re transmission
Des milliers de tonnes d'aliments en decomposition ont 6t temporaire. L'habitation que nous allons fabriquer mesurera
retrouv6s dans ses entrepots, selon des sources non 18 mtres carrs. Elle sera compose d'un bti enbois, de tourites les reniconiitries
officielles. d'une envelope ext6rieure de contreplaqu et d'une toiture du Monidia~l 2010 sur votre sta~tioni
Il semblerait qu'ils aient 6t imports par le Venezuela en en tale ondule>>. explique le president de Maisons Laprise,
2009 mais n' aient jamais 6t distribuds par PDVAL. Danriel Laprise, pr6~cisantl que mialgri, son alluire modeste' fRVOr'i te RIl E LOD)IE 103.3 FM,
Le pays sud-ambricain, principal exportateur de p6trole de la l'habitation a 6t conque pour resister des s6ismes
region, est en revanche largement importateur de products semblables celui du 12 janvier et des vents pouvant POrt-i li-Priniiice
alimentaires. atteindre 240 km/h. ..
Ce contract ncessitera 15 millions de PMP de bois. Daniel wwwY.radIOmlelodIehaiti.com
Un contract de 28 millions de dollars obtenu par Laprise dit qu'il priorisera le
une compagnie canadienne bois qub6cois s'il en trouve
Maisons Laprise de Montmagny vient de d6crocher un en quantity suffisante. < contract d'une valeur de prs de 28 millions de dollars pour Croix-Rouge est trs
fabriquer 7500 maisons temporaires qui seront achemines concerned par la
partir de cet 6t aux conununaut6s sinistres de Jacmel et de deforestation grande
Logne, en Hati. 6chelle et elle doit s'assurer
Ce fabricant de maisons a 6t slectionn parmi une dizaine que le bois provient de
d'entreprises canadiennes. < milion dedolarspou 370 misos a6t6alludet i tut uralec'et-Adir dedu Juin?
1. DP Express: Pale Pale Ou
va bien la second phase se poursuirra ds cet automne>>. a socits qui d6tiennent une 2. Gerard Dupervil: Succes d'Hier
prcis6 Jean-Philippe Tizi, directeur des operations en Hati certification et une chaine de 3. Freres Dejean: L'Univers
pour la Croix-Rouge canadienne. M. Tizi explique que les tragabilit6. Nous priorisons 4. Caribbean Sextet: Lole Lolay
ngociations sont encore en course avec le gouvernement aussi une gestion 5. Robert Martino: En Gala
hatien afin de trouver suffisamment de terrains pour respectueuse visant 0 % de 1 6. Twoubadou: Lole Lolay
construire ces habitations. rebuts>>. pr6cise-t-il. Les 1 7. DP Express: Barie
Chaque habitation cotite environ 4000 dollars la Croix- habitations temporaires 1 8. Gerard Dupervil: Chante Dodof
Rouge canadienne, excluant les frais de transport. Le type seront en production ds le Legros
d'habitation choisi rpond aux besoins et aux attentes de la 28 juin dans l'ancienne usine 9. Mini AHl Stars: We Gotta Move On
communaut6 hatienne, explique-t-il. < project que la Croix-Rouge canadienne gre pr6sentement en Morigeau L6pine Saint-


Ha'iti en Marche
Port-au-Prince
100 Avenue Lamartiniere (Bois Verna)
Tel.: 2245-1910, Fax 2221-1323
Miami
173 NW 94th Street, Miami, Florida 33150
Tel. 305 754-0705 /754-7543 Fax 305 756-0979
New York (914 358-7559)
Boston (508 941-6897)
Montreal (514 337-1286)
email : melodiefm@~,hotmail. com :
haiti-en-marcherghughes. net
URL: www.haitienmarche. com
Library of Congress # ISSN 1064 3896 1I




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs