Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION PDF VIEWER THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00388
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: January 20 special, 2010
Copyright Date: 2005
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subject: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00388
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Downloads

This item has the following downloads:

01-20- 2010-esp ( PDF )


Full Text

La Prsse ent.clicllic le l 1.1111 \ li-D 4 0S
Suisse l SI1.1 cluntual~lli Ili~~l.tal Intrn llonal. ii le. soial pL at I!.\i
mui ntcll clli~ l e ii lleticli I ep.l!.lli. .I I.I Ionei H.Int pIntent..II ii
wilu inleti 11inelllcitlie.Ill ices


iimllie (Iis 12 1.11 IC.I tline
litelll~ I ilciai~lR presidential
allieninlBul IIIii~llouinto

.iIl I s I a~lll~isi Illi.li sp cilu
llll iassel~llliblli. I lcitselle (It
Foulntlconeniclin m ~onull

al011~ Ii llo~lli ii I'oll

Ii Iploilul~ Intllen~ll bill[ Ipel
C.!pild, II 01.11 01101 (Ill -IC,,r .


hI (11111 Illcl illl 01.11 icali~li.clllistine ent \ len 11.n 1.1
IlNTERNA~TIONA~L: >.3)


r. .,,,,,n ,..,rsott its; e.J. ./ ;'I.'', "". ua / ..1,, / '''''
I,;, !r r, / ,as ,,rs.a l,,r, ea I1', 1.-. 11 \Irr i!, ,,\


illndis illeli I. Ex ec arel losphLi llbll anti Ncllei .I And tel ocese
deiPoll-.In-Puni.Iisculiga incihlyl SI l 5Ihll ~~ I'", u



Une Hai'tienne

de84ans retiree

des dbcombres dix

jours apre~s le sessme
ile~oniib lesi d uni banlllinte t (Ii Po~ll-. lln-Pll ance palI ses

iii i~l int 10 niedeci n Les. nllli. l'filiecInsessal ent nt.lii ntenan il~l
(I 5Inercae ennu 100 esI leetdSbu e


1 lilll ne ilu lisessin dlu l2 I1111sel nc~lll et ralitiiIll~iiise LIII
il 11111. illpl~ lellI .I11\ (iCl~~llicie i0511111111015l ili5 .Illio~lllies
iILl '\ "'~ll. IIIi lll~lli ji l es III FII~ Il~~ll Ii 1 Iilill
p iopoii (Ii liecon mlllile .I








IColl-.I n11-Pace hle 12 niIC
iil.iLI P.IlcLts n1I lonal
-lll~ii unn i.lln e.1.nen. Illll.in


Zc* r s../nsasi..;.r o;/.


ile ion Inlintenbl. inclineds mill n l apll~l lesi "1 Ita.Llies de
IlleteI I~lle u ises~vli prod~lles .iI am acuselli \ii nk~lns nW*
io iilpl~ les I.11011 en Enche \e u I.IIe l~liin LI lllilliesR n. II ili


prs I uni .st~ickd ol-I-Pn

e.II HopllIlnll I ol-i-Pnlo llnedcls
lentIne i. LIlc''.Ine EllI.llles iies nll~ilinglei Etllle esii llli.s
on01~i .11cle<110 Dr Lois Auuste


Bellerive soulsone le necessaire

"leadership haltien" dans la reconstruction
ph~iet p i Isi C)NG II itlullonsi

Pin m.lli Illonalles Ilch i~len Ji.iemblesI -



Bellenic l .l In isll e sul l I necesslllli.il le

Iov lloLI iiuntnll I nnelllll ~ll.11.Ill pen


SLl.EADERSHIP: I,.")ah.7 !


S~isme: Hai'ti peut se remettre

rapidement sur pied, croit B. Clinton


Les funbrailles

delI'Archev~que

de Po rt-a u-P rince

Mgr Joseph Serge Malot


n El/lilll Dle 5 .111012 1 l..111 l sill ii.II Rs lllill.l le 1 .1 ii~llief itte
(IC oll.Il-Piice at resnced ttlelotle IC ick is
allit ttle ItsPre IdetR lePY II Clesi eoie


1170 000 cadavres ont 6th


TamaSSOS, SeoIORKene Y YeVRI


LENIC)DE FR.11ceAFP I2 I 1 10l II Le
pleildelli~ ~ ~ ~ ~ ~~ ~. l IIII 810211II 11010 llIK id Lille ,






_ IILYCI VIIIILIIVIIV IVIIY-II I~ VIVC


VOICI un e histe d une par tie


des personnel d~cidbes


par suite du sbisme


Ha'iti: nouvelle rdplique du s~isme institutet ambricain)
Haiti a 6tC secou6 le dimanche 24 janvier par une nouvelle r~plique de magnitude
4,7, douze jours aprbs le s~isme magnitude 7.3 qui a fait au moins 150.000 morts, a

g~ophsi a mges ai
(USGS). La secousse s'est
mydute dl6H151 (21H151
Haiti a ressesnti une
cinquantaine de rdpliques
de uis, dont la plus forte,
mercredi demnier, qui a atteint
5,9 d'intensit6. Le risque de g
puissantes rdpliques en Haiti
au course des trente Prochains
jours est 61ev6, a indique
ourgl'USGS qui value, dans
ses dernibres estimations, g
25% la probability d'une ou Il ne reste du bureau principal de la Poste
plusieurs secousses au Bicentenaire que des poteaux et une montagne
secondaires d'intensit6 6 de gravats (photo M~arcus/HenMI)
durant cette p~riode. Toute rdplique d~passant 5 d'intensit6 est largement ressesntie et
peut provoquer des d~gits suppl~mentaires, souligne pour sa part l'U.S. Geological
Survey.
L'USGS chiffre g moins de 3% le risque d'une ou plusieurs secousses secondaires
d'intensit6 7 durant les quatre prochaines semaines mais value g 90% la probability
de rdpliques de magnitude 5 ou sup~rieures pendant cette p~riode. La faille
responsable du s~isme de Port-au-Prince fait parties d'une zone sismiquement trbs
active situde entre les plaques tectoniques d'Amdrique du nord et des Caraibes.
Siles risque de rdplique reste 61ev6 comme aprbs tout tremblement de terre, Port-au-
Prince et sa region sont 6galement menaces par un second s~isme de puissance gale
voire superieure g celui du 12 janvier, pr~vient l'USGS.

Le President 6quatorien attend fi Port-au-Prince
Le President 6quatorien Rafael Correa sdjoumesrale jeudi 28 j anvier g Port-au-Prince
oil il apportera une assistance humanitaire destine aux victims du violent
tremblement de terre ayant touch Haiti, a annonc6 lundi la pr~sidence 6quatorienne
dans un communique relay par l'Associated Press.
Selon le texte official, en sa quality de president pro tempore de l'Union des nations
sud-ambricaines (Unasur), le chef de l'Etat 6quatorien sera g la tite d'une d616gation
qui comprendra notamment les ministries de la sant6, Carolina Chang et de l'int~gration
social, Maria de los Angeles Duarte.
Correa sera aussi accompagn6 d'un group de m~decins qui souhaite pouvoir
prodiguer des soins aux bless~s. Cependant, aucune precision n'6tait disponible lundi
soir (25 janvier) g Quito sur l'importance de l'aide humanitaire que viendra offrir le
dirigeant sud-am~ricain ni sur la dur~e de son s~jour en Haiti.
Rafael Correa fait parties des leaders de l'Altemnative bolivarienne (ALBA), un
regroupement de pays d'Am~rique latino constituC en opposition iddologique frontal
aux Etats-Unis et qui, ces demniers jours, n'a cess6 de d~noncer une "occupation
militaire am~ricaine d'Haiti" au lendemain du s~isme.

24 et 25 Janvier: Con~f~rence de Montrial sur la
TecoIIStruction d'Ha'iti
La conference de Montrial se donnait un double objectif: coordonner les efforts
imm~diats pour faire face aux suites du s~isme meurtrier et preparer des actions g long
terme, dont une conference des pas donateurs.
Une quinzaine de pays, dont les Etats-Unis, la France, le Br~sil, I'Espagne et le
Mexique, ainsi que les Nations unies et plusieurs organizations internationals ont
particip6 g la conference pr~sid~e par le chef de la diplomatic canadienne, Lawrence
Cannon. Ce demnier a assure le Premier ministry haltien Jean Max Bellerive du soutien
de la communaut6 international dans l'imm~diat et aussi dans l'effort de
reconstruction qui doit suivre.
"Malgr6 la devastation, il faut commencer g planifier pour donner de l'espoir", a
poursuivi M. Cannon, avant d'en appeler g "une vision commune et un plan pour une
meilleure vie". I1 a soulign6 le rile que devrait jour l'Etat haltien, y compris dans la
preparation de la future conference des pays donateurs.
"Nous devons determiner avec le gouvememesnt haltien des priorities afin d'6tablir un
plan d'action pour le travail g accomplir. Ce plan nous permettra de preparer une
conference international fructueuse sur la reconstruction d'Haiti", a dit le ministry
canadien. La secretaire d'Etat ambricaine, Hillary Clinton, s'est dite << optimist sur le
fait que nous allons pouvoir mettre sur pied un plan solid >>..

Pour Mr. Bellerive l'dlimination de la dette d'Ha'iti n'est
paS pour l'instant quelque chose de fundamental
L'61imination de la dette d'Haiti par la communaut6 international constituerait "un
acquis int~ressant", mais n'est pas pour l'instant fondamentale, a d~clard lundi g
Montrial le Premier ministry haltien Jean-Max Bellerive.
"Cela peut Ctre un acquis int~ressant mais ce n'est certainement pas le principal pour
nous", a dit M. Bellerive g la chain publique de tC16vision Radio-Canada, en marge de
la reunion sur l'aide international g Haiti.

Le ddblayage de Port-au-Prince va permettre fi des
milliers d'Ha'itiens de trouver un emploi
L' immense chaos laiss6 par le tremblement de terre du 12 janvier g Port-au-Prince va

::::'::::mst fournir des milliers d'emplois aux Haitiens, qui vont devoir s'attaquer
montagnes de gravats.
Parmi d'autres, I'ONG
CHF Intemnational, .
pr~sente depuis des "
anndes en Haiti et -
financ~e par l'agence -: y"g
gouvememesntale .."
ambricaine d'aide au
d~veloppement US AID, .
s'est reconvertie dans
le d~blayage des
gravats, et va employer
plusieurs milliers *-..
d'Haitiens pour *
nettoyer la ville. Lundi, De nombreux emplois temporaires pour ddblayer
l'organisation qui, les constructions i. n..a , .... (photo AFP)
avant la trag~die,
travaillait depuis 2006 g (EN BREF / p. 14)


LibertC EgalitC FraternitC
R~publique d'Hal'ti



Avis de Div orce


Il est port & la connaissance des int~ress~s et le public en particulier qu'd
la date du premier d~cembre deux mille neuf, le tribunal de premiere instance de
Port-au-Prince a rendu en audience publique et en ses attributions civiles un jugement
admettant le divorce des 6poux Willem Bertin Jean Philippe, la femme n~e Fabiola
Antoine, dont le Dispositif est ainsi libell6 :
Pour ces motifs, le tribunal apres examen, le ministere public entendu, a
vceu de la loi maintient le d~faut octroy6 & l'audience pr~cit~e pour le proj et accueille
l'action du sieur Willem Bertin Jean Philippe contre son spouse n~e Fabiola Antoine,
prononce en consequence la dissolution des liens matrimoniaux ayant exists entire
les dits 6poux pour injures graves et publiques, les renvoie par devant l'officier de
l'6tat civil de la section Est de Port-au-Prince pour la transcription du dispositif du
present jugement dont un extrait sera public dans l'un des quotidiens s'6ditant & la
capital ce sous peine de dommages-int~rets envers les tiers s'il y 6chet.
Commet l'huissier Dor Hyppolite pour la sigmification du present jugement
; compense les d~pens vu la quality des parties.
Mle Jean Carlo Mlars


1 HaitienMarche *MV c F


Page 2


(exrait dul site de AlerteHaiti ht)
N.B. Cette liste est provisoire--Les noms seront
ajoutis au fur et ic measure que les ;*~:,,Co**,. uses
confirmies nous parviennent.
ABELLARD, Nicole
ANGLADE, Georges
ANGLADE, Georges Mme
ANNABI, Hedi (Chef de la mission onusienne-
Retrouv6 mort g'l'H~tel Christopher g Bourdon)
ARCHANGE, Genevi~ve Dr (Retrouv~e morte
en sa residence au Canap6 Vert)
ARCHANGE, Marie Maude Dr (Retrouv~e
morte en sa residence au Canap6 Vert)
AUGUSTE, Alix (Retrouv6 mort g Citibank
Delmas)
AUGUSTIN Jean Marc (Retrouv6 mort en sa
residence g Delmas 71 le jour mime de ses 14
ans)
AUGUSTIN Rivibre Raymonde (76ans)
(Retrouv~e Morte en sa residence g Delmas 71)
AUGUSTIN Marc Olivier (2 ans) (Retrouv6 Mort
en sa residence g Delmas 71)
AUGUSTIN S~bastien (6 ans) (Retrouv6 Mort en
sa residence g Delmas 71)
AUGUSTIN, Rose (Secr~taire MinistBre de la
Justice) (Retrouv~e Morte au MinistBre de la
Justice)

BALMIR, Harry (Retrouv6 Mort en sa residence
au Canap6 Vert)
BAUSSAN, Joel (Retrouv6 Mort g IMSA-Route
de l'adroport)
BELIOTTE, Jean (Retrouv6 Mort en sa residence

BLOTE, Marie Claude (Retrouv~e Morte en
sa residence g Pacot)
BLANCHET, Colette (Retrouv~e Morte en sa
residence & Tecina)
BLANCHET, Guy (Retrouv6 Mort en sa residence
g Tecina)
BOISSON, Chantale Dr

CADET, Roc Me (Doyen du Tribunal civil de
Port-au-Prince) (Retrouv6 mort au Palais de
Justice)
CASIMIR, Claudjane (Retrouv~e Morte au local
du CNGIS g la rue Faustin ler)
CHERUBIN, Moise (Retrouv6 Mort au MinistBre
de la Justice)
CHEVALIER, Christine (Retrouv~e Morte &

CIC 6, Al -nda (1 ye de Rh~to Sacr6 Coeur
de Turgeau)
CORIOLAN, Anne Marie

DACOSTA, Luis
DARTIGUE, Robert (Retrouv6 Mort en sa
residence g Turgeau)
DELVA, Marie (Retrouv~e morte en sa residence
g Nazon)
DENIZE, Coralie (Retrouv~e Delmas 48 dcd A

II 8Npl Olivier (Retrouv6 Mort g Delmas 48)
DENIZE Ren6 Sherley (Retrouv~e Morte dans
son entreprise g Delmas 48)
DEVILME, Pierre "Boulon" (Retrouv6 Mort dans

1%pCE, dNicl 'Ma Nn"d( veR Vorte
en sa residence g Christ Roi)
DURAND, Rony (Retrouv6 Mort dans sa
residence au Canap6 Vert)
DURAND, Rony Mme (Retrouv~e Morte en sa
residence au Canap6 Vert)

EMILE Rivibre Jacqueline (70 ans) (Retrouv~e
Morte en sa residence g Delmas 71)


KERBY, Marie Laurence (Retrouv~e Morte A
Caribbean Market)

GAILLARD, Micha (Retrouv6 Mort au MinistBre
de la Justice)


GERVAIS, Raissa
GRAHAM, Gisl~ne Heurtelou
GUERRIER, Michel (Retrouv6 Mort g Dinasa-
Delmas)


LALANNE, Emmanuela (Retrouv~e Morte en sa
residence A Nazon)
LAROCHE, Pierre Alix (Retrouv6 Mort Al'Ecole
des Infirmibres)
LEGAGNEUR, Christine (Retrouv~e Morte A
Moulin d'Hai'ti-Bourdon)
LEMOINE, Olivier (Retrouv6 Mort g P~tion Ville)

MARCELIN Magalie (Kay Fanm)
MATHIEU, Patrick (Retrouv6 Mort en sa
residence g Bois Verna)
MATHIEU, Shakina (12 ans) (Retrouv~e Morte
en sa residence g Bourdon)
MAXIMILIEN, Laurent (Retrouv6 Mort g Pax
Villa-Place St-Anne)
MENARD, Nancy (Retrouv~e Morte g Moulin
d'Hai'ti/Bourdon)
MERLET, Myriam
MICHEL, Fritz (Retrouv6 Mort en sa residence &
Turgeau)
MICHEL, Fritz (Mme) (Retrouv~e Morte en sa
residence g Turgeau)
MILLERY, Florence (6 ans) (Retrouv~e Morte *
Turgeau)
MIOT, Joseph Serge Mgr
MOMPOINT, Fred Renaud-(Retrouv6 Mort A
l'Hotel Montana)

NEPTUNE, Jean S~bastien

OVILE, Erika (Retrouv~e en sa residence A Delmas
31 et dcd g l'h~pital)

PETIT-FRERE, Patrick (Retrouv6 Mort A la BRH)
PETIT-FRERE, Serge
PIERRE, Goldsmith (Employ6 Sogebank)
(Retrouv6 Mort)
POLYNICE, Jean Pierre (Retrouv6 Mort en sa
residence g Bourdon)
POLYNICE, Lesly (Retrouv6 Mort en sa residence
A Bourdon)
POLYNICE, M61issa (Retrouvee Morte en sa
residence g Bourdon)
PORCENA, Gina (Retrouvee Morte au local du

POHTE, entuh y (rletrouv6 Mort en sa
residence g Delmas 33)
PROPHETE, Anthony Jr (Retrouv6 Mort en sa
residence g Delmas 33)

REJOUIS, Emmanuel "Manu" (Retrouv6 Mort dans
son appartement g Karibe Hotel)
REJOUIS, Kofie-Jade (5 ans) (Retrouvee Morte
dans son appartement g Karibe Hotel)
REJOUIS, Zenzie (3 ans) (Retrouvee Morte dans
ston a partemen td Karibe Hotel)
RIGUEUR, Jean Claude Juge
RODRIGUE, Ronald
RONY Pierre Joceline (Retrouvee Morte en sa
rOUsieSnn U S D lSed~ald (Retrouvee Morte en sa
residence g Turgeau)
ROUZIER, Philippe (Economiste)

SAGET, Maryse Dr
r iReUO rA toi omR~e~trouv6 Mort au

TROUILLOT, Madeleine (65 ans)


VINCENT, Igor (40 ans) (Retrouv6 Mort g l'H~tel
Montana)
W -X -Y Z


EN PLUS ...


EN BREF ...






LLCI VIII IVI VIYI cV VV


SL'E\VENElllENT SOMMAIRE
\c! mlc .1.1.. i 2 .i.lnvier : 170.000 morts confirmees par le

TTII l`'c t' nc c!!clre rapidement sur pied, croit savoir
I!!sitor- c uniln! .I.nnonce une conference des donateurs
GO~i\vE RNE llENT
i. 1, i'. l.l.~c! ... cuchdque le << leadership >> haitien dans
\C'TLIA\LITES
i iic i ~!c!!...en ..Ie 84 ans rescap~e aprbs 10 jours p.1
Tal*** I .k~ c kelc~l; du 28 F~vrier p.3
i <, .li l.llII,- ..1 I ..!chev~que de P-au-P p.1
?.1.. I. I c ll e !c l s.. ...-c' quotidiennes p.2
PERTES CRiE LLES
Liste ...I lsellc de victims p.2
POLITTIOUE
e.1''-.. '-1 J.1 president haitien defend son mari p.3
ECONOMY\ IE
I iii!i no.I, c.,, I'c~l 1.. i. I/i 4 examine p.4
i . .c!! c .,an, ,,,, ,.l.ne dconomie d~ja chancelante p.4
\'ILL.-G(ES DE TOILE
-1II IIII !c.ll'.p ..J... eront relog~s hors de la capital
P-
-\ LONG TERI IE
II .I.0 I.....' !ce..n Iruire HaIti p.6
e .I ca ci!. enil du FMI r~clame pour HaIti un Plan
INTERN.-TIONA-L
I .l!!a ni..l 1 I1,,1,1 c icef de la Minustah, se dit << d~bord6 >>
p 7
II.I .L~in.n lc.I d'influence domino par les Etats-Unis
LIBRE PE NSER
SOLID.-RITE
T o Ickilh..n~! ..!in!c~;i..r lecolte plus de 57 millions de dol-
TI GOiT P-\ TI GOiT
I. . .. .I .p' l` nC!


M
t 1r rFI 10 IV* Nos 01 et02


Page 3


(INTERNATIONAL... suite de la lbrepage)
catastrophe, a assure que les Haitiens conservaient "les mimes
chances d'6chapper g leur passC" qu'avant le s~isme.
"ll s'agit d'une occasion de r~imaginer f arenir du
people haltien et de construire le pays qu'ils veulent devenir
plutbt que de reconstruire ce qu'ils avaient avant", a-t-il affirm
en notant que l'Indondsie s'est 6galement relev~e rapidement
du tsunami de 2004.
Le dernier bilan du tremblement de terre en Haiti fait
6tat d'au moins 170 000 morts, de quelque 200 000 blesses -
dont plusieurs amput~s et d'un million de sans-abri.
L'ancien chef de la Maison-Blanche a profit de la
presence g Davos d'innombrables dirigeants de
multinationales pour demander au secteur priv6 de s'engager
dans l'aide d'urgence et la reconstruction du pays.
"S'il y a quelqu'un ici qui sait oil je peux trouver des
camionnettes, des pick-up, j'en avais besoin d'une centaine
hier", a-t-il lanc6 pour illustrer les difficulties persistantes
d'acheminer l'eau et la nourriture aux sinistrds.
Mais il ne s'agit pas que tous se ruent sur Haiti, a
prdvenu M. Clinton.
"Nous avons besoin d'argent plus que de n'importe
quoi d'autre, a-t-il martel6. Parce que nous avons assez de
cuisiniers aux chaudrons et pas assez de coordination et
d'infrastructures de distribution. Nous devons fournir aux
Haitiens une base g partir de laquelle ils peuvent penser (A
l'avenir) et ne pas avoir g s'inqui~ter de survive jusqu'au
lendemain.
Michble Pierre-Louis, ancienne premiere ministry
d'Hai'ti, avait fait le voyage depuis Port-au-Prince pour
entendre M. Clinton g Davos. De son cit6, le prenner mimistre
Stephen Harper, 6galement present dans les Alpes suisses, a
eu droit g un entretien d une demi-heure avec 1 ex-president.


Prival announce

le report des elections
Le president hai'tien Rend Prdval a r~clamC une
meilleure coordination de l'aide aux sinistr~s du s~isme du 12
janvier et a annonc6 le report des 16gislatives prdrues le 28
fdvrier.
"La champagne 61ectorale aurait dit s'ouvrir demain
et, pour des raisons 6videntes, cela ne pourra pas se faire", a
dit le chef de l'Etat dans une interview accord~e g Reuters,
ajoutant qu'aucune date n'avait encore 6tC fix~e.
Les bureaux du Conseil 61ectoral ont 6tC d~truits par
le s~isme, des membres de la mission des Nations unies
travaillant avec la commission 61ectorale ont 6t6 tuds et le
materiel 61ectoral a 6tC enseveli sous les d~combres, a-t-il
poursuivl.
Le chef de l'Etat a par ailleurs indiquC qu'il ne
chercherait pas g prolonger son mandate qui prend fin le 11
(ELECTIONS/p.)


L'Cpouse du president
adttlen defend son maria,

sous le feu de la critique
PORT-AU-PRINCE, 24 jan 2010 (AFP) La Premibre
dame d'Haiti a pris dimanche la defense de son mari, le president
Rend Prdval, critiquC par une parties de ses concitoyens qui
jugent laxiste sa gestion du pays apris le s~isme du 12 janvier
qui a fait 150.000 morts et un million de sans-abri.
"ll ya des critiques (contre M. Prdval) qui nous
sont parrenues, mais je voudrais dire qu'il faut garder un sens


A l'issue de la rencontre, M. Clinton a salu6
l'importante contribution financibre du Canada pour Haiti,
avangant qu'elle pourrait Ctre la plus important, per capital,
dansle mnde.(AIDE INTERNATIONALE/ p. 12)


Le PM~ hai'tien Jean War Bellerive et le chancebier
canadien Lan rence Cannon (photo 4FP)


En reffe soison de f~tes, nos pensee~s se tcurnent
ipeciolement vers nos clients b qlui nous disols : Merci L
MerTc; de voitre ~conflnce, MerTci de voltre soutien,
Merci de voitre fididlife I

C'est de tout Cceri4. que nous vojus soauhaitons
Un JOyvex Noel 200?9 et Jne Vleilreure Annee~ 2010.



In IlaU NIBANK
.!olI
"FaiLsons toute ensemble"
wuuiu ur~i a'arn inciio M


C- '



La Premiere dante, Elizabeth Preval, en visit au principal
centre hospitalier de la capital (photo Robenson Eugene)
de la measure a dit Elizabeth Prdval g l'issue d'une visit g
bord du bitiment de la marine frangaise, le Siroco, arrive
dimanche A Port-au-Prince avec 2.000 tones de materiel pour
contribuer g l'effort humanitaire.
Des Haitiens ont manifesto samedi pour demander
le depart de M. Prdval, accuse de laxisme. Dans certain
quarters de Port-au-Pnince, des graffiti points sur les murs
invitant le chef de l'Etat g d~missionner ont 6galement
commence A apparaitre.
CRITIQUEE /p.12)


L'ACTUALITE EN MARCH


S~isme: Ha'iti peut se remettre


rapidement sur pied, croit B. Clinton


v~23










Le selsme a detruit une economlie


AMERIJET INTERNATIONAL, INC
Fort Lauderdale, FL, 5
Novanm 20 08 Amerij et
International, Inc. anonse lansman
yon sit entanbt pi enteresan
www.amerijet.com. Nouvo sit la
founi yon baz kominikasyon ki m*FMAL.9 ~
pbmbt klyan an jwenn tout e,,J ,;- l r.- I;ur II ,
enf~masvon li bezwen sou transpb
pa avyon, sou lanmb ak ath, f6
rez~vasyon pou transpb machandiz ak benefisye yon kantite fonksyon adlnunIIts (11 .ls
kontabilite.
"Nouvo sit la bay klyan an plis enf~masyon e sitou pi rapid sou mac~l Ilrandll I .II a\
sou account li nan konpayi an. Sit la kalkile ak devlope pou f6 tout bagay pi fasil pou klyan
an kit se machandiz lap voye, kit se ef6 pbsonbl" dapre Pam Rollins, vis-prezidan Biznks
Devlopman.
MvCarao ofri yon prosede senp e efikas pou kanalize flo enf~masyon yo e pou

l on e -ne-Sop-S \ ii il le u da no 1 le n 11III/ phi isll il an o chwa avyon,
ban es oi~~ill on on11!01'- 11 Iranxiolf-- quit o niachandit pon elmui on il \1 e pou enpisasyon.





Konpayi an baze nan Fort-lauderdale (Florid) e li gen ofis sou tout tb a ak
destinasyon nan North, South ak Central Amerika, Mexico, Karayib, Lerip, Lazi ak Middle-
East.
Amerijet itilize alafwa Boeing 727-200 ak Boeing 767-200 depi prensipal baz li ki se
MiamilInternational Airport.
Pou plis enf~masyon, vizite Amerijet sou sit entanbt la www. amerij et. com
Kontak Media: Christine Richard, Amerijet Intemnational 954-320-5354.


WASHINGTON La plus haute
instance de decision du Fonds mon~taire
international, son conseil d'administration,
examiner le nouveau pret de l'institution A
Ha~ti le 27 janvier, a annonc6 le FMI.
La date figure sur l'agenda du conseil
d'administration, disponible sur le site internet
du Fonds.
Le directeur g~ndral du FMI
Dominique Strauss-Kahn avait annonc6, deux
jours apris le s~isme du 12 janvier, que le
Fonds allait apporter une aide de 100 millions
de dollars.
La some doit provenir d'une
extension d'un pret existant a Hai'ti, dont
quelque 170 millions de dollars ont 6tC verses
depuis son approbation en 2006.
Haiti fait parties des Etats membres
b~ndficiant de la decision prise par le FMI en
juillet d'annuler les int~rets pays par les pays
les plus pauvres jusqu'g la fin 201 1.
"Nous travaillons, bien entendu,
avec tous les autres pour tenter d'obtenir les
sommes et les resources dont Haiti a besoin
aussit~t que possible", a indiquC la directrice
des relations ext~rieures du FMI, Caroline


Melodie Matin
Sur






ww w. radio melo diehz aiti. co m


] HaitienMarche*MV c F


Page 4


Le s~isme du 12 janvier n' a pas seulement d~truit des
vies et des maisons en Haiti. Ii a aussi fait s'6crouler une
6conomie qui 6tait au bord de l'effondrement bien avant la
catastrophe. Les chiffres exacts ne sont pas encore connus
mais la Chambre de commerce estime que les d~gits pourraient


Le president de la R~publique dominicaine Leonel
Femnandez, dont le pays partage l'ile d'Hispaniola avec Haiti,
estime que la nation voisine aura besoin de 10 milliards de
dollars (7 milliards d'euros) sur cing ans pour se reconstruire.
Au milieu des gravats, en pleine p~nurie, les prix de


Le PNUD dispose d'au moins 4 millions de dollars (3
millions d'euros) de fonds propres pour finance ces emplois
sanitaires. II demand aux donateurs du monde entier au moins
35 millions de dollars (25 millions d'euros) suppl~mentaires
pour embaucher 200.000 personnel g travers tout Haiti, selon


Pls e amoldde rimns e a aitlehit~ienditristtaeet
ou patielemen (phto Hiti n Mache)


C'est tout ce qu 'il reste de la TELECO, au coin de la rue Pavie et du Boulevard
J.J. Dessalines (photo Hai'ti en Marche)


atteindre le milliard de dollars (700 millions d'euros).
La reconstruction pourrait se rdvdler impossible sans
aide ext~rieure. Seules 30% des entreprises haltiennes sont
couvertes par une assurance, souligne le president de la
Chambre de commerce de Haiti Reginal Boulos. "La plupart de
ces gens ont des emprunts bancaires en course remarque-t-il.
"Certains ne pourront pas rembourser. II pourrait se produire
un effondrement 6conomique".
L'administration du president haltien Rend Pr~val
travaille avec le Programme des Nations unies pour le
d~veloppement (PNUD) et des organizations humanitaires
pour r~tablir l'61ectricit6 et les tC16communications, rouvrir les
banques, les commerce et les soci~t~s de transfer d'argent.
Les banques ont rouvert leurs portes jeudi dans les
villages de la banlieue de Port-au-Prince. Elles prdvoyaient de
faire de mime dans la capital ce samedi, en limitant les retraits
g 2.500 dollars (1.770 euros) par jour et par personnel.
Les tC16communications ont 6tC r~tablies g environ
70%. Sur les 150 stations-service de Port-au-Prince, au moins
30% ont ddj rouvert et cette proportion devait atteindre les

Cependant, il faudra encore trois g quatre mois pour
r~tabl 1 '61e t ic tC dadns lacptee,si le couraln~tsest


certain aliments ont double, voire triple. Le demi-kilo de riz
est pass de 4 g 8 dollars haltiens (0,3 5 g 0,70 euro). La livre de
haricots noirs a grimp6 de 7 g 11 dollars haltiens (0,60 g 0,95
euro). Et le sac de pain coilte d~sormais 15 dollars haltiens
(0,50 g 1,30 euro) contre 6 auparavant. Les Haitiens "se font
d~vorer vivants par l'inflation", remarque Eliane Nicolini, qui
travaille au PNUD.
A Haiti, plus de 80% des habitants gagnent moins de
2 dollars par jour (1,40 euro). Le PNUD tente de foumnir des
emplois aux personnel en manque de revenues.
Prbs de 400 Haitiens gagnent au moins 3 dollars par
jour (2,10 euros) g nettoyer les rues de Port-au-Prince et, depuis
le s~isme, g d~blayer les gravats. Ginette S~jour, 36 ans et sept
enfants, explique que sa situation s'est amiliorde depuis qu'elle
est employee par le PNUD. Avant, "ma vie 6tait difficile",
confie-t-elle. Si les enfants "me demandent quelque chose,
maintenant je peux r~pondre: quand j'aurai 6tC payde".


Eric Overvest, repr~sentant du PNUD.
L'un des resorts pour relancer l'6conomie haltienne
sera de r~tablir les flux d'argent provenant de l'6tranger. La
diaspora haltienne envoie environ 1,5 milliard de dollars (1
milliard d'euro) par an. Ces mandates sont la principal source
de revenues.
Dans ce pays de 9 millions d'habitants en effet, 70%
sont au ch~mage et 90% vivent dans la pauvret6.
Marie ElzaAntoine, 46 ans, attend depuis 5hdu matin
devant le centre s'occupant des transferts d'argent g Nazon.
Sa soeur ainde, coiffeuse g New York, envoie g sa famille 30 g
100 dollars par mois (20 g 70 euros). Avec cette some, "je
peux acheter de la nourriture", explique Marie Elza Antoine. A
14h, elle apprend qu'il n'y a pas de transfer pour elle ce jour-
IA. "Je reviendrai peut-8tre demain ou plus tard", confie-t-elle.
"Je ne peux pas vivre sans cet argent".


Atkinson, lors d'un point de press g
Washington.
"Il est important qu'g l'evidence les
gens aient de la nourriture, des soins, de l'eau,
de la s~curit6, mais aussi qu'ils aient acc~s g
des billets de banque, que le syst~me bancaire
puisse recommencer g fonctionner, mime de
manibre rudimentaire, et que le pays ait des
reserves en devises pour payer les
importations n~cessaires", a-t-elle ajout6.
Mme Atkinson a rappelC qu'Haiti
avait "toujours une dette, trbs petite, vis-g-
vis du FMI g ce jour".
"Nous voyons cela comme une
question de plus long terme. Ce que nous
sommes en me sure de faire, dans l'imm~diat,
c'est d'apporter de l'argent qui n'oblige pas
Haiti g honorer le service de sa dette", a pr~cis6
la porte-parole.
"Et si je peux clarifier un point, Haiti
ne paie rien, aucun service de la dette, au
Fonds aujourd'hui. Nous ne collections rien,
sinon de faibles commissions", a-t-elle ajout6.
D'apris les donndes du FMI, les
remboursements dus par HaIti ont 6tC
int~gralement couverts sur les cing demnibres
anndes par des versements sup~rieurs
effectuds par le Fonds. Et si le pret de 100
millions de dollars est vot6 par le conseil
d'administration. ce devrait Ctre encore le cas
pendant les prochaines anndes.
Le dire cteur g~ndral du FMI
Dominique Strauss-Kahn avait indiquC
mercredi que l'institution travaillait "avec tous
les donateurs pour essayer d'effacer toute la
dette hai'tienne, y compris notre nouveau
pret .M


UNE ANALYSE


ha'itienne dbji chancelante


Le nouveau pret du F MI


exRmI~ne le 27 rjanvier










400.000 rescapis du s~isme



seront relog~s hors de Port-au-Prince


de sa dette pour les cinq prochaines anndes et le Fonds
mon~taire international a fait savoir que le pret qu'il propose
serait sans int~ret jusqu'g fin 2011. La dette d'Haiti envers la
Banque mondiale s'616ve actuellement g environ 38 millions
de dollars.Caroline Atkinson, porte-parole du FMI, a d~clard
que le pret de 100 millions de dollars Haiti propose par le FMI
serait soumis le 27 janvier g son Conseil des gouvemneurs. Le
pret sans int~ret g Haiti fait parties d'une initiative annonc~e
ESCAPESS /p. 7)


t aux Ha'itiens

sismique de magnitude 4,8 (contre 7 pour le tremblement de
terre initial). La secousse ne semblait pas avoir fait de d~gits.
Trouver un toit pour les sinistr~s est une priority :
I'Organisation international pour les migrations a estim6 g au
(TOIT/ p.6)






_. $)a














TO LL F.TRE E: 1 -8 8 8 -3 8 3 -2 8 5 i
O R:; 3 0 5 -5 2 0 -a 3 0 ii
F ,i ; -0-E ~
CEL L. 3 0 5 -9 8 5 -8s 8 ;


FICHE D'ABO)NNEMENT A HAI'TI EN MAR~CHE


Nom
Adnrsse


Mercredi03 F6vrier 2010
HaitienMarche *VolXXIV Nos01et02


Page 5


Quatre cent mille rescap~s du s~isme d~vastateur du Dans la ville mime de Port-au-Prince, les Nations unies ont
12 janvier dans la region de Port-au-Prince seront installs recens6 prbs de 450 campements de fortune oil se sont
dans de nouveaux villages qui seront 6difi~s en dehors de la rassembl~s les survivants. Des h61icoptbres de la marine
capital, announce le gouvemnement haltien.Dans un premier amdricaine y apportent des cartons d'eau, et la distribution se
temps, a pr~cis6 le ministry de l'Int~rieur Paul Antoine Bien- fait g raison de deux bouteilles par personnel.
Aim6, 100.000 survivants seront conduits dans une dizaine de Plus de 13.000 militaires am~ricains sont d~ployds A
villages de tentes prbs de la ville de Croix-Des-Bouquets, dans Haiti et g bord d'une vingtaine de navires au large des c~tes.
le nord du pays.Le tremblement de terre de magnitude 7 a fait Ils distribuent l'aide, 6vacuent les blesses graves et assurent


commerce ont rouvert leurs portes dans la capital, comme
des 6piceries, des pharmacies et des salons de coiffure. Des
commergants font credit g leurs clients habituels, qui n'ont
plus d'argent liquide.Les banques devraient rouvrir pendant
le week-end.La Chine, qui avait d~j d~bloquC 4,4 millions de
dollars d'aide d'urgence, a d~cid6 de donner gHaiti 2,6 millions
de dollars suppl~mentaires en argent liquid. La Banque
mondiale a annonc6 qu'elle dispensait Hati du remboursement


Le people a dlu domicile au Champ de Mars pour dviter les maisons qui s'dcroulent
(photo Marcus/HenMr)


Une foule en fuite sans une destination ddfinie (photo Georges Dupd)


des dizaines de milliers de morts peut-8tre 200.000 et un g terre la protection des points de distribution des vivres et de
million et demi de sans-abri. L'aide continue g affluer g Port- l'eau.


au-Prince mais sa distribution reste touj ours probl~matique et
de nombreuses personnel manquent touj ours de tout, dix jours
apris le cataclysme.
"Nous avons besoin d'abris, de douches. Nous
n avons ni eau ni vivres. Quand ilpleut, nous avons beaucoup
de probl~mes", declare Iswick Thdophin, un 6tudiant qui vit
dans l'un des abris de fortune qui parshment la ville martyre.


REOUVERTUREDE QUELQUES COMMERCE
Un avion de transport amdricain C-17 a larguC des
vivres et de l'eau g Mirebalais, au nord-est de la capital. L'aide
arrive 6galement g l'adroport de Jacmel, sur la c~te sud.Alors
que des milliers de corps restent sous les d~combres, les
autorit~s et la population redoutent les 6pid~mies.Certains


Aprbs le s~isme, rendre un toi
TF1 News, le 22 janvier 2010 De vdritables villes essence ont recommend & tre approvisionndes et les
provisoires vont Ctre 6difides prbs de la capital, et l'ONU va banques rouvrent aujourd'hui", a soulign6 pour sa part le
lancer un programme "argent contre travail" pour soutenir les president haltien, Rend Pr~val, selon qui "I'aide s'organise et
Haitiens et aider au d~blaiement. Trouver un toit pour les va continue d s'amiliorer".


sinistr~s est une priority.
Les autorit~s haltiennes ont lanc6 le jeudi 21 janvier
une vaste operation de relogement des milliers de sans-abri
laiss~s par le s~isme, affirmant reprendre progressivement "le
contrdle de la situation". Selon le ministry haltien de l'Int~rieur,
des "villages" pouvant accueillir chacun 10.000 individus vont
Ctre mis en place en dehors de la capital. "Les pompes a


Quatre adroports, dont celui de Port-au-Prince, sont
d~sormais en service en Haiti et en R~publique dominicaine
voisine afin d'acheminer l'aide. Les Etats-Unis ont envoy
une tour de contrile pour faciliter la gestion des centaines de
vols intemnationaux qui participent g l'aide humanitaire, a
annonc6 le ministbre des Transports am~ricain. Les aiguilleurs
du ciel travaillent pour l'instant sur une table pliante avec des
radios militaires. Les forces
amdricaines, qui, apris l'arriv~e,
prdvue dimanche, de 4000
renforts, atteindront prbs de
20.000 hommes, travaillent g la
rdouverture du port de Port-au-
Prince, crucial pour
d~sengorger l'adroport de la
capital. "Nous allons pouvoir
recevoir du carburant ce week-
end" grice g la rdouverture du
port, a d~clard le g~ndral
am~ricain Mike Dana,

1 ~J resonsbln 11 nde loisstiqueabde

Mais le travail &
..accomplir pour remettre le pays
Sdebout reste vertigineux. Signe
~de la nervosit6 qui r~gne encore,
le gouvemnement a interrompu
re du Centre, jeudi une reunion pour gagner
/HenM)' l'ext~rieur, aprbs une rdplique


De l'Institution Saint Louis de Gonzague d la rul
seule la chapelle est intacte (photo Marcus


DE L AC TUAL ITE


Dans le cas d'un abonnerment
avoc I~vralson, le coat elst le double.
PBrltr do spbierie at vous Btes
un nouvel abornn6
ou all1 s'agit d'un renouvellemenrt


Gd~les 260S.00
SUS $ 40.00
SUS $ 42.00
SU S 70.00
SUS $ 70.00


Gdes ~520.00
_s US 78.00
SUS $ 80.00
_US $ 135.00
SUS $ 135.00


Hartti
Etats Unis
Canada
Euroe (3
Amnlkque Laoe


14ouvgeu


Renouvellemaent





] HaitienIarche *MolXV c FO L t0


AVI LEGAL
Dapre Lwa Florid F.S.98.075( I), yap avize vote yo ki sou lis pi ba la-a. Nap avize w ke baze sou enfomasyon nou reseywa nan men Eta Florid, nou doute si w elijib pou vote. Yap made nou kontakte SipBvizB Eleksyon Konte
Miami-Dade, Florid, pa pita k< trant jou apre resepsyon Avi sa-a pou nou kapab reseywa enfomasyon sou kisa yo baze kestyon ke w pa elijib la epi pou nou we kouman pou nou rezoud pwobl~m la. Si wp ]. a !., epi w pa reponn a
16t sa-a, sa gen dwa menmen SipBvizB Eleksyon an deside ke w pa elijib epi yo va retire non w nan sist~m enskripsyon vote Eta-a. Si w genyen ankenn kestyon sou koze sa-a, tanpri kontakte SipBvizB Eleksyon yo nan 2700 NW 87th
Avenue, Miami, Florid oswa re-le 305-499-8363.


Aboite, Jean W 2491 NW 95th St #4 Miami FL 33147 Knigt Jessie 5101 NW 27th Ave #A Miami FL 33142
Addrl, Leon J 6410 NW 6Th Ave #17 Miami FL 33150 La Fleur, Levi A PO BOX 420977 Miami FL 33242
Aguirre, Sara L 451 SW 8Th St #1778 Homestead FL 33030 Lark, Darlene M 255 NW 21St St #108 Miami FL 33127
Allen, Charles L 1469 NW 53Rd St #B Miami FL 33142 Lawton, Torrance T 156 NW 17Th St Miami FL 33136
Anderson, Ida F 178 NW 84Th St Miami FL 33150 Lee, Lenard 6301 NW 17Th Ave Miami FL 33147
Andre, Joe S 3361 Florida Ave Miami FL 33133 LegtEgn 8400 NW 25Th Ave #71 Miami FL 33147
Ashmeal, Leeford 5905 NW 30th Ave Miami FL 33142 Lester, Ceddrick 1421 NW 8Th St Homestead FL 33030
Bie, Kenmeth 726 NE 1St Ave Miami FL 33132 Linares, Joe 726 NE 1st Ave Miami FL 33132
Baker, Leonard 726 NE 1St Ave Miami FL 33132 Little, Maurice 726 NE 1st Ave Miami FL 33132
Banko, Daniel F 2914 SW 13Th St Miami FL 33145 Livingsto, Funnan D 140 NW 17Th St #12 Miami FL 33136
BrmnJR, Matthew 8891 SW 128Th Ct Miami FL 33186 Livingston, Thaddeus 1734 NW 69Th St Miami FL 33147
Bascoy, Carlos A 460 SW 7Th St #1 Miami FL 33130 Llarena, Roxana 7231 Wayne Ave # 96 Miami FL 33141
BayJR, Charles M 8800 SW 123Rd Ct #J308 Miami FL 33186 London, Richard 17050 NW 9Th Pl Miami Gardens FL 33169
Bell, EoyN 1231 NW 58Th Ter #8 Miami FL 33142 Lope, Lazaro 103-20 SW 38Th Ct Miami FL 33134
Bell, Taysha L 244 NW 16Th Ter #2 Miami FL 33136 Lower, Spia R 2030 NW 97Th ST Miami FL 33147
Benmett SR, Kevin L 2239 NW 87th ST #4 Miami FL 33147 Marti, Barbara PO BOX 260841 Miami FL 33126
Bethel, Charles L 1231 Sharazad Blvd #4 Opa Locka FL 33054 Martinez, Annando D 3614 SW 142Nd Ct Miami FL 33175
Black, Anthony R 1318 NW 42Nd St Miami FL 33142 Mathis, James C 1731 NW 1 St Pl Miami FL 33136
Blain, Sandra C 429 NW 8Th St #203 Miami FL 33136 Mathis, Robert 3520 S Doga Rd Miami FL 33133
Blue, Dwan W 3030 NW 59th St Miami FL 33142 Maxwell, Sean D 875 NE 195Th St #112 Miami FL 33179
Bohanmon, Kintrw J 1217 NW 2Nd Ave 102 Miami FL 33136 M esSR, Glenm R 3875 NW 207Th Street Rd Miami FL 33055
Bolden JR, Bobby N 1329 NW 65Th St Miami FL 33147 Mays, Farrell O 11645 NW 6Th Ave Miami FL 33168
Bonner, MayL 1226 NW 1St Ave Miami FL 33136 Mc Clover, Diane P 5158 NW 23Rd Ave Miami FL 33142
Bostic, Kashane A 6400 NW 15Th Ave Miami FL 33147 Mc Itr, Carlos 2084 NW 5th Pl Miami FL 33127
Brale,Bobbe 726 NE 1st Ave Miami FL 33132 Mc Kenzie, Linda T 2120 NW 83Rd Ter Miami FL 33147
Bradley, Willie J 930 NW 95Th St #311 Miami FL 33150 Mc Kenzie, Mamie 7230 NE 2Nd Ave Miami FL 33138
Brown, Darryl L 1750 NW 88Th St Miami FL 33147 Mc Knight, Fredrick S 4952 NW 179Th Ter Opa Locka FL 33055
Brown, Ricke 1927 NW 70th St Miami FL 33147 Mc Mry, Bobbie J 500 NW 17Th St #1D Miami FL 33136
Brown, Rick 726 NE 1St Ave Miami FL 33132 Mc Phee, Lashun M 6234 NW 14Th Ave Miami FL 33147
Brownlee, Vera M 804 NW 5Th Ave Miami FL 33136 Melendez, Ramon E 2745 NW 98Th St Miami FL 33147
Bamnson, Vivienme V 16901 SW 106Th Ave Miami FL 33157 Mellado, Luis 3601 NE 170Th St #203 N Miami FL 33160
Bry ntEest 1217 NW 2nd Ave #104 Miami FL 33136 Mie, Tnela D 6791 NW 22Nd Ave #20 Miami FL 33147
Brat Jareem X 2903 SW 27Th Ave Miami FL 33133 Miller, Arringo L 3500 Florida Ave Miami FL 33133
Buckley,Geraldine A 2110 NW 66th St Miami FL 33147 Miller, Franklin D 3400 NW 96th St Miami FL 33147
Butler, Lawanda J 1730 NW 1 St CT #3 Miami FL 33136 Moncur, Lofton A 5205 NW 15Th Ave Miami FL 33142
Bynes, David A 147 NE 6Th St #1 Miami FL 33132 Monsanto, Boyd A 3250 NW 87Th Ter Miami FL 33147
BrGloria J 5530 NW 12Th Ave Miami FL 33127 Moore, Lashanda 2152 NW 69th St Miami FL 33147
Cabrera, Teosbaldo 10100 NW 32Nd Ave Miami FL 33147 Moore, Michael L 12955 NE 6Th Ave #315 North Miami FL 33161
Campel, David E 1521 NW 70Th St Miami FL 33147 Moore, Nathan Z 8930 NW 9Th Ct Miami FL 33150
Cancel, Israel 726 NE 1st Ave Miami FL 33132 Morrison, Bruce A 1536 NE 8Th St #205 Homestead FL 33033
Castro JR, Roger 508 NW 108Th Ter Pembroke Pines FL 33026 Murphy JR, Robert 5039 NW 27th Ave #2B Miami FL 33142
Chance, Chris M 1560 NW 70Th St Miami FL 33147 Navarro, Flora 13471 SW 99Th Ter Miami FL 33186
Christian, Egr726 NE 1st Ave Miami FL 33132 Northemn, Thomas 2155 NW 63rd St Miami FL 33147
Collie, Joshua 7530 NE 3Rd Ave Miami FL 33138 Nunnall SR, Christpe 1750 NW 188Th Ter Miami Garden FL 33056
Comas, Jr 1020 SW 1St Ave Miami FL 33130 Olazabal, Annando 4170 Chase Ave #1 Miami Beach FL 33140
Cooe, Cedrick L 1070 Little River Dr Miami FL 33150 Oliver, Antwan 10 NW 203rd Ter #14 Miami FL 33169
Coronel, David M 3425 Collins Ave #612 Miami Beach FL 33140 Oliver, Patricia A 500 NW 17Th St 1-H Miami FL 33136
Credle, Von E 726 NE 1St Ave Miami FL 33132 Orsini, Raymnd A 6911 NW 6th Ave At2b Miami FL 33150-0000
Daise, Kim N 80 NE 67Th St Miami FL 33138 Ortiz, Ramon 1560 NW Miami Ct #13 Miami FL 33136
Daniels, James E 1878 NW 66Th St Miami FL 33147 Parker, David L 1570 NW 70th St Miami FL 33147
Daniels, James L 3640 NW 207Th St Miami Gardens FL 33056 Paul, Games 6475 NW 6Th Ave #14 Miami FL 33150
Davis, Crystal C 2460 NW 85Th St Miami FL 33147 Payne SR, Willie J 6950 NW 41St Miami FL 33166
De La Torre, Mark 4675 W 18Th Ct #602 Hialeah FL 33012 Penelas II, Pedro H PO BOX 11466 Miami FL 33101
Dell,Dam 620 NW 75Th St Miami FL 33150 Perez, Eugeno 999 BrickellBa Dr #1408 Miami FL 33131
Demblans, Adrian L 100Bave Dr #1907Sum Isles FL 33160 Pn, Harve L 3051 NW 77th St Miami FL 33147
Dennis, Dwigh 600 NW 73Rd Ter Miami FL 33150 Person, Xavier P 1235 NW 188Th St Miami Gardens FL 33169
Diaz, Karol V 2929 SW 2Nd St Miami FL 33135 Peters, Patrice A 1859 NW 69th TER Miami FL 33147
Dix, Michael L 120 NW 14Th St Florida Cit FL 33034 Peterson, Cri L 1556 NW 62nd TER #4 Miami FL 33147
Duenas, Manuel 2020 NW 1St Ave Miami FL 33127 Pierre, Calvin A 13040 N Miami Ave Miami FL 33168
Duggns, LayT 1750 NW 89Th St Miami FL 33147 Preston, Yolanda M 15201 Memorial Hw #219 Miami FL 33169
Durham, Jefe 11401 SW 222Nd St Miami FL 33170 Ramirez, Lan 2140 SW 3rd Ave Miami FL 33129
Ellington, Homesia J 2320 NW 167Th St Miami Gardens FL 33054 Reese, William 1717 N Bayshore Dr #3233 Miami FL 33132
Elmore, Gloria 1539 NW 1st Pl #1 Miami FL 33136 Reiad SR, Hector J 270 NW 62Nd Ave Miami FL 33126
Escudero, Juan 1650 W 44Th Pl Hialeah FL 33012 Richardson, Frank E 1835 NW 2Nd Ct #3 Miami FL 33136
Everett JR, Edward L 790 NW 101St St #4-D Miami FL 33150 Rico, Rafael D 2061 NW 30Th St #15 Miami FL 33142
Felder, Annette M 1637 NW 59Th St apt 4 Miami FL 33142 Rigby, Clifford J 6304 NW 1St Ct Miami FL 33150
Figgers, Hanry 3056 NW 93rd St Miami FL 33147 Riley, Jimy L 211 Nw 12th St Miami FL 33126
Fullwood, Bobbie L 2245 NW 22Nd Ave Miami FL 33142 Roberts, Darroll A 2128 NW 92nd St Miami FL 33147
Gajus, Jessica J PO BOX 924995 Homestead FL 33092 Roberts, Eric D 1748 NW 89Th Ter Miami FL 33147
Gamble, Fatrell V 3061 NW 51St St Miami FL 33142 Roberts, James W 1940 NW 4Th Ct #10 Miami FL 33136
Goree JR, Robert 1000 NW 1St Ave #6 Miami FL 33136 Robinson, Lemontra S 495 NW 5Th St Miami FL 33128
Graham, Ten 3330 NW 48th Ter Miami FL 33142 Robinson, Lleweln C 1907 NW 38Th St Miami FL 33142
Green, Melvin C 3482 Hibiscus St Miami FL 33133 Robinson, Saviusa M 1537 NW 69Th St Miami FL 33147
Gure, Kimble 6820 NW 13th Ave Miami FL 33147 Rodriguz Eduardo 8085 NW 5Th Ct Miami FL 33150
Hall, Caroline M 693 NW 14Th StFloridaCit FL 33034 Rodri ue, Luz D 371 SW 135Th Ter Davie FL 33325
Hamilton, Mareka R 1300 NW 2Nd Ave #104 Miami FL 33136 Rolle, Edward J 734 NW 44Th ST Miami FL 33127
Hanna, Warren B 726 NE 1St Ave Miami FL 33132 Romgea Luis E 1765 NW 23Rd St #3 Miami FL 33142
Hemnandez, JoehP 2846 SW 32Nd Ave Miami FL 33133 Roundtree, Dexter J 506 NW 19th St Miami FL 33136
Hemnandez, Leila 3333 NW 17Th Ave Miami FL 33142 Roundtree, Julius C 2021 NW 63Rd St #101 Miami FL 33147
Herring Rochella T 829 NW 96Th St Miami FL 33150 Sanz, Pedro 726 NE 1st Ave Miami FL 33132
Hopkins, Wayne 1316 NW 63Rd Ter Miami FL 33147 Scavella, Arthur 726 NE 1St Ave Miami FL 33132
Howard, Ron L 641 NW 8Th St Miami FL 33136 Scott, Geoy1901 NW 66Th St Miami FL 33147
Howard, Suhanma R 5018 NW 31St AVE Miami FL 33142 Scott, John A 2775 NW 42Nd St #6 Miami FL 33142
Hutchinson, Miue J 968 NW 2Nd St Miami FL 33128 Scott, Robert 726 NE 1st Ave Miami FL 33132
Jackson, Geavond N 1971 NW 57Th St Miami FL 33142 Screen, Anhn L 2364 NW 43Rd St Miami FL 33142
Jean, Fritznet 2440 NW 63Rd St #D Miami FL 33147 Scruggs, Keith T 147 NE 67th St #1 Miami FL 33138
Jean-Batse om 139 NE 63Rd St Miami FL 33138 Sessoms, Gere726 NE 1 st Ave Miami FL 33132
Jenkins, Johnnie J 1907 NW 2nd Ct Miami FL 33136 Shivers JR, Michael E 1542 NW 35Th St #1 Miami FL 33142
Jenkins, Kevin D 3148 NW 60Th St Miami FL 33142 Simmons, Adam W 2933 SE 2Nd Dr #6 Homestead FL 33033
Jenkins, Vincent M 1140 NW 2Nd Ave #222 Miami FL 33136 Simon, La CN 5820 NW 17Th Ave #2 Miami FL 33142
Jeune, Nel L 655 Ives DiyRd #205 Miami FL 33179 Sinltn Kirk 2391 NW 101st St Miami FL 33147
Johnson, Benjain A 7590 NW 16Th Ave Miami FL 33147 Siplin, Willie 106 NW 11Th St #3 Miami FL 33136
Johnson, Glen D 37 NW 59Th St #2 Miami FL 33127 Small, Jeremiah 1741 NW 2nd Ave Miami FL 33136
Johnson, Kevin M 946 SW 4Th St #102 Miami FL 33130 Smith, David L 6942 NW 15Th Ave Miami FL 33147
Johnson, Kevin T 1961 NW 207Th St Miami Gardens FL 33056 Smith, Latreira T 7800 Nw 2Nd Ave #106 Miami FL 33150
Johnson, PilpL 15951 SW 288th St Homestead FL 33033 Smith, Nicholas D 1822 NW 63Rd St Miami FL 33147
Johnson, Teresa A 211 NW 12Th St #15 Miami FL 33136 Smith, Nicholas S 1739 NW 85Th ST Miami FL 33147
Johnson, Terrance 1951 NW 94Th St Miami FL 33147 Smith, Ten 2974 NW 58Th St Miami FL 33142
Johnson, Theresa L 145 Nw 12Th St Miami FL 33136 Segt Alexander P 19380 Collins Ave #801 B Sunn Isles FL 33160
Jones JR, Albert N 1600 NW 61st St Miami FL 33142 Stanley, Edwin 1247 NW 62Nd Ter Miami FL 33147
Jones, Ebone M 19501 NW 6Th Ave Miami Gardens FL 33169 Thomas, Jermaine A 2915 NW 95Th Ter Miami FL 33147
Jones, Evonme R 7522 NE 1St Ct Miami FL 33138 Thomsn Herbert 1550 N Miami Ave Miami FL 33136
Jones, James 1404 NW 67Th St Miami FL 33147 TreoAntoinette F 945 SW 3rd Ave #16 Miami FL 33130
Jones, Latoya A 2783 NW 57Th St Miami FL 33142 Traczyk, Lee J 1960 S Glades Dr N Miami Beach FL 33162
Jones, Lavard D 1278 NW 68Th St Miami FL 33147 Tullis, Dammon 1745 NW 1 st Pl #10 Miami FL 33136
Jones, Wakeem L 1530 NW 4Th Ave Miami FL 33136 Vadsio John R 14510 SW 166Th Ter Miami FL 33177
Kare,Jim A 124 NE 14Th St #301 Miami FL 33132 Van JR, John H 15261 Railroad Dr Miami Gardens FL 33054
Kin JR, Rudolp 18642 NE 18Th Ave #125 Miami FL 33179 Veal, Emnest 3825 Washinto Ave Miami FL 33133

Kontinye nan l~t paj la


E~i3 ~ estr Sla SipBvizB Eleksyon, Konte Miami-Dade (Suite page 7)


Page 6


M1IAMFI1LI DAFDIE COUN\T1`Y










Bellerive souligne le n~cessaire "leadership haltien"


AVI LEGAL
Dapre Lwa Florid F.S.98.075(7), yap avize vote yo ki sou lis pi ba la-a. Nap avize w ke baze sou enfmmasyon nou reseywa nan men Eta Florid, nou doute si w elijib pou vote. Yap made nou kontakte SipbtvizB Eleksyon Konte
Miami-Dade, Florid, pa pita ke trant jou apre resepsyon Avi sa-a pou nou kapab reseywa enfmmasyon sou kisa yo baze kestyon ke w pa elijib la epi pou nou we kouman pou nou rezoud pwobl~m la. Si w pa reyaji epi w pa reponn a
16t sa-a, sa gen dwa mennen SipBvizB Eleksyon an deside ke w pa elijib epi yo va retire non w nan sistbm enskripsyon vote Eta-a. Si w genyen ankenn kestyon sou koze sa-a, tanpri kontakte SipBvizB Eleksyon yo nan 2700 NW 87'
Avenue, Miami, Florid oswa role 305-499-8363.

Walker, Antonio T 4780 NW 31st AVE Miami FL 33142 Williams, Francis C 2123 NW 76Th St Miami FL 33147
Walker, Calvin 771 NW 42Nd St Miami FL 33127 Williams, George 726 NE 1St Ave Miami FL 33132
Wallace, Larry 1730 NW 92nd St Miami FL 33147 Williams, Julius S 7000 NW 8Th Ave #5 Miami FL 33150
Walters, John S 4929 SW 135Th Ct Miami FL 33175 Williams, Keith A PO BOX 102279 Miami FL 33101
Ward, Jamie L 5029 NW 26Th Ave #A Miami FL 33142 Williams, Mario P 2258 Nw 63Rd Ct Miami FL 33147
Ward, Johnny R 775 NW 69Th St Miami FL 33150 Williams, Mohammed C 1510 NW 59Th St Miami FL 33142
Ward, Latrice A 3413 NW 6Th Ave Miami FL 33127 Williams, Terri D P.O. BOX 470591 Miami FL 33247-0591
Warren, Timothy L 726 NE 1St Ave Miami FL 33132 Willis, Ariel E 252 NW 62Nd Ter Miami FL 33150
Washington JR, Robert M 8303 NW 5th Ave Miami FL 33150 Wilson, Alfonso 3028 NW 64Th ST Miami FL 33147
Washington, Gar P 800 Nw 28Th St Miami FL 33127 Wilson,Bra C 845 NW 101St St Miami FL 33150
West SR, Michael D 726 NE 1st Ave Miami FL 33132 Wilson, Michael G 2131 NW 86Th ST Miami FL 33147
WhmErric T 1224 NW 51St St Miami FL 33142 Wooden, Sammuel L 7150 NW 16Th Ave Miami FL 33147
Wilcher, Daniel L 1750 NW 89th Ter Miami FL 33147 Woods, Perry L 15801 NW 32Nd Ave Miami Gardens FL 33054
Williams JR, Michael T 1241 NW 101St St Miami FL 33147 Woodside, Isiah B 2976 NW 51st St Miami FL 33142
Williams SR, Matthew S 2051 NW 66Th St #201 Miami FL 33147 Yisrael, ltiahU 1431 NW 83Rd St Miami FL 33147
Williams, Alfred R 726 NE 1St Ave Miami FL 33132 Youg Patricia 3355 Grand Ave Miami FL 33133
Williams, Felicia 6410 NW 2Nd Pl Miami FL 33150 Zaas, Nicole M PO BOX 521061 Hialeah FL 33152
W Lester Sola
MlAM SipBvizB Eleksyon, Konte Miami-Dade


anciens presidents am~ricains Bill Clinton et George W.
Bush.Les organisateurs du tC16thon ont fait savoir que les
chanteuses Beyonce et Madonna participeraient g l'6mission




1I A L wa _- ITL=


M
t nd arF 10 IV* Nos01 et02


Page 7


n de d~bloqe ep 6 ud dn ilir le oellaar (7 6
millions d'euros) pour Haiti, selon un d~compte dele'Associated
Press. Sur ce total, les 27 pays de l'UE se sont, eux, engages g
verser 4;I I millionsl dl'euros (608 millions de dollars) destines g
de l'aide humanitaire et g la reconstruction g moyen terme,
selon Bruxelles.
Plaidant elles aussi pour un rile central du
gouvemnement haltien dans la reconstruction, les ONG invites
ont 6galement soulign6 la n~cessit6 de d~centraliser les
services d'aide humanitaire, afin de pouvoir atteindre les
communaut~s situdes g l'ext~rieur de Port-au-Prince.
Selon Paul Conneally, porte-parole de la Croix-Rouge
international, la conference de Montr~al doit notamment
d~boucher sur des decisions en matibre de planification
urbaine. "Cela va prendre au minimum une g~ndration pour
reconstruire Port-au-Prince. Les Haitiens comprennent cela",
a-t-il d~clard depuis Genbve. Dans un premier temps, des
6quipements lourds sont n~cessaires pour abattre les
immeubles endommag~s, qui menacent de s'effondrer g chaque
r~plique, a-t-il expliqud.


toujours abominables : des femmes se lavent prbs des
immondices, des enfants font leurs besoins au milieu des
rescap~s, des survivants boivent de l'eau non potable. Pour
aider g la reconstruction, I'ONU va done lancer g ses frais A un
programme "argent contre travail". Ce dispositif doit
permettre g des Haitiens de percevoir cing dollars par jour
pour participer aux travaux de d~blaiement, nettoyage et
reconstruction. Pour sa part, la Banque mondiale a annonc6
qu'elle suspendait pendant cinq ans le remboursement des


sommes dues par Hati.
Et en d~pit des jours qui passent, les sauveteurs
affirment rester mobilis~s pour retrouver des survivants. "Les
secouristes ont travailld autant le huitidme jour que le
premier", a d~clarC jeudi la porte-parole du Bureau de
coordination des affaires humanitaires de l'ONU (Ocha) g
Genbve, Elisabeth Byrs. Selon les demibres donndes de l'ONU,
les secouristes sont parvenus depuis le 12 janvier g extraire
121 personnel des d~combres. Par TF1 News


(TOIT... suite de lapage 5)
moins 500.000le nombre de sans-abri rien que dans la capital
haltienne, oil ils occupent quelque 447 campements improvises.
Les autorit~s haltiennes ont parlC d'un million de sans-abri
dans l'ensemble du pays. Pendant que, neuf jours aprbs le
s~isme, le bilan de la catastrophe reste toujours provisoire
et s'6tablit d~sormais g 75.000 morts et 250.000 bless~s.
Le remboursement de la dette haltienne suspend
Pour les survivants, les conditions d'hygibne restent


AFP, le 21/01/2010 La reconstruction d'Haiti, dont
la capital Port-au-Prince a 6tC d~vast~e par un s~isme le 12
janvier, s'6talera sur une d~cennie et demandera un effort
soutenu de la part des donateurs, a pr~venu le responsible de
l'association ambricaine Habitat for Humanity.
"La r~cup~ration sera lente et exigeante. Nous allons
avoir besoin d'une aide soutenue", a expliqu6 Jonathan
Reckford, president de cette ONG qui avait construit 2.000
logements A Haiti avant le s~isme.


"Nous estimons g dix ans", le temps n~cessaire pour
reconstruire le pays le plus pauvre du continent am~ricain, a
ajout6 M. Reckford qui revient tout just d'une visit sur place.
Selon lui, le tremblement de terre qui a fait au moins
75.000 morts et un million de sans-abri est une des "pires
catastrophes" naturelles qu'Habitat for Humanity ait eu g g~rer.
Elle se range aux c~t~s du tsunami de d~cembre 2004 dans
l'oc~an Indien et de l'ouragan Katrina qui avait submerge la
Nouvelle-Orldans en 2005.
"Une fois que l'aide de base, comme l'eau et la


nourriture, aura 6tC distribude, les gens vont avoir besoin d'un
toit. J'espbre que (les secours et donateurs) pensent g long
terme et ont bien conscience du fait que l'aide g court terme
n'est qu'une infime parties de tout le processus" d'aide, a averti
M. Rockford.
Habitat for Humanity dit avoir r~coltC 1,5 million de
dollars, mais espbre atteindre une some bien superieure
lorsque les operations de sauvetage auront laiss6 la place g
celles de reconstruction.


(... suite de la page 5)
I'an demnier par le FMI en pleine crise financibre, consistent A
geler les paiements d'int~ret sur les prets g tous les pays les
plus pauvres jusqu'g fin 2011. Apris cela, les versements
d'int~rets reprendront au taux bonifiC de 0,5%, ou moins.

INITIATIVES PRIVEES
La Banque mondiale a annonc6 la semaine demnibre
qu'elle verserait une subvention de 100 millions de dollars A
Haiti pour la reconstruction et qu'elle d~picherait une 6quipe
pour 6valuer les d~gits. Dominique Strauss-Kahn, directeur
g~ndral du FMI a prinC mercredi un "plan Marshall" pour
Haiti. Les initiatives privies se poursuivent 6galement. La
Fondation de France disait jeudi avoir recueilli 11,3 millions
d'euros, dont 5 millions de dons en ligne, collects avec le
soutien de France T616visions, Radio France et Le Monde.
L'acteur am~ricain George Clooney fera un don d'un
million de dollars en faveur des rescap~s lors d'un tC16thon
qu'il co-organise ce vendredi. Leonardo DiCaprio a vers6 la
mime some au Fonds Clinton-Bush pour Haiti, dirige par les


organisde en triplex g Londres, New York et Los Angeles.
L'6mission, baptise "Hope for Haiti Now" (L'espoir pour Haiti
maintenant) sera diffuse en direct par les quatre principles
chaines am~ricaines, des dizaines de chaines cibl~es mais aussi
par plusieurs sites internet. Parmi les autres personnalit~s qui
participeront au t616thon figurent le chanteur de U2 Bono, Bill
Clinton, le chanteur Bruce Springsteen, le rappeur Jay-Z, les
acteurs et actrices Denzel Washington, Tom Hanks, Julia
Roberts et Meryl Streep.
Plusieurs stars de la musique britannique ont
6galement accept de participer g une vente aux ench~res sur
intemet, dont la recette ira g l'organisation humanitaire Oxfam.
Damon Albam, I'ancien chanteur de Blur et cr~ateur du group
Gorillaz, enregistrera un titre "sur measure" pour le meilleur
ench~risseur. Le chanteur de Coldplay, Chris Martin, met en
vente la veste, d~dicac~e par l'ensemble du group, qu'il portait
pendant la toumb~e "Viva La Vida". Alex Tumner, du group
Arctic Monkeys, met lui sa guitar Fender Stratocaster aux
ench~res, selon Oxfam. La vente d~bute ce vendredi g 09h00
GMT sur eBay et s'ach~vera le 2 f~vrier g la mime heure.


Un village de tentes mieux dress que les autres'
celui que l 'assistance frangaise a aide a realiser Place
desArtistes, au Champ de Mars, avec furniture
d'dlectriciti et d'eau (photo Marcus/HenMr)


SLA PLUrS G;RANDE CATA~STROPHE NATUrRELLE I


Ins la reconstruction
Harper 6voquait "dix anndes de dur travail" pour redresser
Haiti, son ministry des Affaires 6trang~res Lawrence Cannon
a soulign6 l'importance de la coordination entire les diff~rentes
parties. Seul, I'argent ne suffira pas, a-t-il insist. "La bonne
volont6 doit maintenant Ctre canalisde en un effort d61ib~rd
fond sur une planification solide et strat~gique, et sur les
priorities du gouvemnement haltien pour l'assistance, la reprise
et lareconstruction", a-t-il estimC.
Le Premier ministry haltien a ainsi expliqu6 que les
participants g la conference avaient 6tabli six groups de travail,
charges de traiter d'autant de sujets, parmi lesquels l'aide
humanitaire, le logement ou la s~curit6. Chacun de ces groups
sera dirig6 par un ministry haltien et une parties international.
Prbs de deux semaines apris le s~isme du 12 janvier,
les ministres des Affaires 6trang~res d'une dizaine de pays,
dont les Etats-Unis et la France, ainsi que les repr~sentants de
huit organismes internationaux (Nations unies, Banque
mondiale, Fonds mon~taire international), et des organizations
non-gouvernementales 6taient rdunis pour une journde a
Montrial.


reon(EADERSHIP... suit de la lrees 1 g)-i d

La date et le lieu d'organisation de ce sommet devaient Ctre
annonc~s lundi.
Si Haiti va avoir besoin "de plus et d'encore plus
pour achever la tiche de reconstruction", Jean-Max Bellerive
a appelC les pays r~unis g mener "un travail en commun qui va
commencer par le leadership haltien", affirmant que son
gouvemnement avait une vision claire du processus g suivre.
"L'Etat haltien est au travail. Dans des conditions
pr~caires, certes, mais il est en measure d'assurer le leadership
que la population attend de lui dans les d~fis colossaux qui se
dressent pour relancer le pays sur la voix du d~veloppement",
a-t-il expliquC, pr~f~rant parler de "re lance" que de
reconstruction.
Une opinion partag~e par Caroline Atkinson,
directrice de la communication extemne du Fonds mon~taire
international (FMI). "Je pense que la communaut6
international travaille pour soutenir le gouvemnement hatien,
et que le gouvernement hai'tien doit Ctre g l'origine des
decisions sur l'avenir de son pays", a-t-elle d~clar6.
Alors que le Premier ministry canadien Stephen


Aprbs le s~isme, rendre un toit aux Haitiens


10 ans pour reconstruire Ha'iti (ONG)


400.000 rescap~s du s~isme











Onze jours apre~s le selsme,


un homme sorti vivant des d~combres


vicaire Mgr Charles Benoit. Les deux 6v~ques
sont morts le 12 Janvier sous les d~combres
de l'archev~ch6 de Port-au-Prince.
Dans la foule, de nombreuses
personnel ont vers6 des larmes et lanc6 des
cris de d~sespoir alors que les restes de Joseph
Serge Miot et de Charles Benoit reposaient
dans deux cercueils blancs recouverts de
fleurs. Lmhumation aeu lieu sur une propri~te
de la conference 6piscopale situde g Lilavois
(banlieue nord de Port-au-Prince).


:


Mercredi03 F6Yrier2010
Haiti en Marche Vol XXIV Nos 01 et 02


Page 8


Onze jours apris le s~isme qui a ddvastC Haiti, une
6quipe international de secouristes a r~ussi samedi g d~gager
vivant un homme de 25 ans, qui a aussit~t 6t6 hospitalis6.
Ce jeune homme, Wismond Exantus, pourait bouger
et parler lorsque, sous les applaudissements de la foule, il a
6td port dans une rue poussidreuse par des pompiers frangais,
aids par des saureteurs amdricains et grecs.
"On peut dire que c 'est vraintent un
miraculd et on peut espirer que ce n 'est pas
le dernier ", a d~clard le lieutenant-colonel
Christophe Renou, qui commandait l'6quipe
de secours frangaise.
"Ce qui s 'est pass est
extraordinaire. II a rdsistd pendant onze
jours, ce qui est particulidrement
incrovable ", a comment Didier le Bret,
ambassadeur de France en Haiti.
"Je me sens bien ", a dit g l'AFP le
jeune homme sur son lit d'hipital, expliquant
en creole qu'il avait "survicu en buvant du .
Coca-Cola ". "J'ai bu du Coca-Cola tous les
jours, etje iangeals quelquespetites choses",
a-t-il racont6 quelques heures aprbs avoir 6te
extirp6 des ruines de l' 6picerie Napolitain.((Sa
voix 6tait faible mais pas h~sitante. Selon les
m~decins, qui l'encourageaient A dormir, il est Un jeun


obstinds ", a d~clard M. le Bret aux journalists pr~sents. lls
sont venus quand on les a appelds ".((Wismond Exantus a
d~clarC aux saureteurs que cinq autres personnel 6taient
vivantes sous les ruines mais les pompiers n'ont d~tect6 aucun
autre signe de vie.
Le lieutenant-colonel Renou pense toutefois qu' "il
some -


dans les d~combres d'un magasin de denrdes avait 6td d~tect~e
par sa famille qui avait entendu sa voix. La famille a averti des
sauveteurs grecs, qui ont contact les Nations unies, qui, A
leur tour, ont alertC les 6quipes frangaises et amdricaines.
Wismond Exantus a racont6 g l'AFP qu'il 6tait coinc6
sous les ruines dans une petite poche ou~ il pourait 16g~rement
bouger de gauche g droite et taper sur des
obj ets pour tenter d'attirer l'attention. "Je n 'ai
pas crid, j 'ai simplenient prid ", a-t-il dit.
Arrives sur les lieux, les sauveteurs
ont r~ussi g 6tablir un contact vocal avec lui.
"Nous avons pu lui parler. Il nous a rdpondu.
SNous avons rdussi 6 ouvrir un trou pour lui
5Iperniettre de recevoir de la lumidre. (...) Nous
avons rdussi & lui faire passer de l 'eau pour
I'aider 6 tenir durant les dernidres heures de
. I'opdration ", a racont6 le lieutenant-colonel
SRenou.
En d~pit de la fin officielle des
recherches, soixante-deux Cquipes 6trang~res,
selon l'ONU, sont toujours g Port-au-Prince
oil 133 personnel ont d~sormais pu Ctre
extraites des d~combres depuis le 12 janvier.
Vendredi, c'est un jeune homme de
22 ans et une femme de 84 ans qui avaient 6tC
is 4AFP) retrouv~s vivants.
Samedi, alors que la rue, thditre de
ce demnier sauretage, 6tait en train d'Ctre d~gag~e, des jeunes
Haitiens ont peint des slogans sur les murs affirmant: "Nous
n 'avons pas besoin de l'aide de la France, seulenient des
US4. "Nous faisons conflance aux US4 ". 4FP


- T
e honune de 23 ans sorti vivant aprds 11 jours sous les diconibre


dans un 6tat de sant6 6tonnamment bon, 6tant
donn6 son odyss~e. peut y avoir d 'autres personnel sous les diconibres. La seule
Ce nouveau sauvetage est intervenu alors que la chose d faire maintenant, c 'est d'essaver de les contacter ",
phase de recherches de survivants avait officiellement pris fin a-t-il dit.
vendredi apris-midi. Mais, "les sapeur-ponzpiers sont des gens Ii a expliqu6 que la presence de Wismond Exantus


Le Figaro, le 25 Janvier 2010 Avec 3 500 hommes < sont sur le sol haltien et 9 000 en mer, les Etats-Unis a impose temps de faire profile bas pour ne pas braquer les Haitiens et le
son leadership sur la conduite des operations de secours g monde sud-ambricaim>. explique un fonctionnaire international.
Haiti. Une convention signde samedi avec les autorit~s locales donne
Le passage d'un Humvee, une jeep de l'arm~e officiellement aux Nations unies la coordination de 1 aide
amdricaine, dans les rues de Port-au-Prince ne ..
cause d~ji plus le moindre 6tonnement. Les -ia- -*~i r ii
marines et les soldats de la 82e division u
a~roport~e se sont d~ployds dans la capital
pour 6viter que la catastrophe ne d~bouche
sur le chaos. Au total, 3 500 hommes sont sur r:~;t
le sol haltien, venus des Etats-Unis, mais aussi
du Canada, deuxibme composante de cette I
mission international. En mer, quelque 9 000 -
marins sont mobilis~s pour appuyer de ri
d~ploiement. < n'est pr~vu de ce cit6-lh>>. assure Edmond
Mulet, le responsible des Nations unies en .-
Hai'ti. Le project de Washington d'envoyer I
16 000 militaires au sol, en deux contingents .-
de 8 000, aurait finalement 6t6 revu g la baisse. .,
Selon une source proche de l'ONU, le Br~sil,
qui apporte la premiere contribution en .. L ._ak...
hommes g la force de 7 000 Casques bleus Alilitaires anidricains patrouillant le centre-ville, cepend'ant
stationn~s dans l'ile, s'y serait oppose. Brasilia les pillards haiftiens ne s'enhardissent pas moins 4AP)
aurait mime menace de retire ses propres
troupes. international g un million de sinistrds. Les Casques bleus
Les tensions entire l'ONU, les Etats-Unis et le sont 6galement census assurer la s~curit6 de la ville avec la
gouvemnement haltien, les trois composantes qui se partagent police haltienne.
d~sormais le pouroir dans f ile, restent vives. Et les missions Prates g intervenir en cas de besoin, les troupes
de chacun assez floues. am~ricaines ne se chargent que de la s~curisation des
distributions de
r~ li~Js Qnourriture, qui
continent de poser
? JS A 1 3 Oifg E'lt hl C i'k de grandes difficulties.
Reach Further And Faster with Amenjet. < missions des


Amdricains peuvent 6voluer>>. insisted Edmond Mulet.
Le plan d'aide g long terme g Haiti qui se dessine
semble reposer sur deux axes. Dans les jours g venir, les troupes
6trang~res pourraient Ctre rdparties dans le pays. Les
Amdricains se concentreraient sur la capital, tandis que les
Canadiens seraient charges des provinces.
L'ONU envisage ensuite de calquer son
dispositif sur celui de l'Afghanistan. Chaque
pays volontaire se verrait affected la direction
de la reconstruction et du d~veloppement
d'une region haltienne.
Lundi, ces proj ets n' avaient pas recu
indispensable aval de Washington. S'ils
restent discrets, les Etats-Unis n'entendent
pas s'effacer du thditre hai'tien. < amdricaine conserve seule le contrble du port
et de l'adroport pris dans les heures qui ont
suiri le s~isme. Cela lui donne un vrai pouvoir
pour peser sur les decisions>> rappelle-t-on g
l'ONU. Cette gestion des points d'entrde g
Haiti n' est pas sans cr~er des tiraillements entire
les diff~rents acteurs. Pour beaucoup, les
retards dans la distribution de l'aide sont li~s
g cette mainmise des Etats-Unis sur le port et
l'adroport. < dispositif actuel, resume le responsible d'une
ONG. L'ONU s'occupe de tout coordonner mais elle ne peut
pas decider de ce qui entire ou sort du pays.>> Le g~ndral Ken
Keen, commandant du contingent amdricain, se defend de tout
favoritisme. < atterrissent g Port-au-Prince. Nos urgences sont les mimes
que celles de l'ONU : la nourriture et les soins.>>
L'Amdrique poss~de en la personnel de Bill Clinton,
l'envoyd special de Ban Ki-moon, un autre atout de poids
pour s'inviter dans les futures politiques mises en place en
Hai'ti. Le grand perdant de cette lutte d'influence est le
gouvemnement haltien, qui peine g faire entendre sa voix.


(... suite de la 16re page)
serriteur de l'6glise particulibrement
ddvouC et l'ami des pauvres".
Adressant au nom de
l'Ex~cutif ses sympathies g la
communaut6 catholique durement
6prouv~e, la ministry des Affaires
6trang~res etdes cultes, Marie-Michble
Rey, a estimC que les effects
ddvastateurs du s~isme offrent
paradoxalement g Haiti "I'occasion de
renouer avec l'esprit de solidarity,
d'unitC et dnam ar". tmsqels


CATASTROPHE NATIONAL A ECHELLE UNIVERSELLE I


Ha'iti dans un jeu d'influence dominC par les Etats-Unis


I~ -






Nous smwmes --
apcialia~ie dans... "---.
Cargo 06n~rl. Brlia --.
Prodults p~rteeables. Efft~a
personnel, Prodults
ItrrkexrplUoadsToules dimnsion e N V


Les fundrailles de P'Archev~que

de Port-au-Prince Mgr Joseph

Ser e Miot


1 -800-927-6059


r to Door Service
is available




Mercredi 03 F6Yrier 2010
Haiti en Marche Vol XXIV Nos 01 et 02


Page 9


%"
I~~


CX *..


~IIL~


1


;~ c'u


CP~?'"~~


er
r,
'3r


:~c\'CI


~os


c~-~ ~LT


Ir~J~
rlL ~I


6''~ rI t;

IL,





] HaitienIarche *MolXV c FO L t0


Acevedo, Amado 228 NW 35Th St Miami FL 33127 Jadotte, Bemnie 551 NE 177Th St N Miami FL 33162
Acuna, David 6221 SW 116Th Pl #F Miami FL 33173 Jean, Jocelaine 138 NW 53Rd St Miami FL 33127
Adebisi, Karen C 1838 NW 1St Pl #1 Miami FL 33136 Jean, Wisler 507 NW 5Th Ave #1315 Miami FL 33034
Alfonso, Nelson I 400 NW 24Th Ave Miami FL 33125 Jimenez Real, Airan I 565 SW 6Th St #4 Homestead FL 33030
Alls, Jason 1715 NW 180Th Ter Miami Gardens FL 33056 Johnson, Harngo 19420 NW 1St Ave Miami FL 33169
Alvarez, EarN 3440 SW 7Th St Miami FL 33135 Johnson, Shantera C 3280 NW 169Th Ter Miami FL 33056
Andrew, Darrick L 18650 NW 27Th Ave #304 Miami FL 33056 Jones, Kaer 2215 NW 155Th St Miami FL 33054
Andrews, Albert L 2061 NW 4Th Ct Miami FL 33127 Jones, Luther 3232 NW 179Th St Miami FL 33056
Anel, Miue 7837 CutyChase Ave Lakeland FL 33810 Jones, Marcus T 2213 W 6Th Ct Hialeah FL 33010
AnuaoIII, Reyud 155 NE 12Th Ave Homestead FL 33030 Jones, Robin 244 NW 16Th Ter #4 Miami FL 33136
Astorga, Rudy 717 SW 11Th Ave #308 Miami FL 33130 Jones, Tiffany N 2421 NW 43Rd St Miami FL 33142
BieShaneika R PO BOX 540852 OaLocka FL 33054 Kaufman, Sara A PO BOX 111555 Hialeah FL 33011
Brni, Sandor V 8972 SW 27Th St Miami FL 33165 Kelly, Geog 1441 NW 87Th Ter Miami FL 33147
Barfield JR, Leon PO BOX 11131 Miami FL 33101 Kemp, Derek 111 NW 68th St Miami FL 33150
Beard III, Arthur V 20840 NW 23rd Ave Miami Gardens FL 33056 King Sandra T 9751 SW 168Th St Miami FL 33157
Benitez, Jorge E 2932 SE 2nd Dr #4 Homestead FL 33033 Laing, Michael 513 SW 6Th Ave #4 Homestead FL 33030
Birch, Maurice L 21000 NW 30Th Ave Miami Gardens FL 33056 LniaJfryM 6580 W 27Th Ct #11 Hialeah FL 33016
Blaiz, Boniface B 915 NW 1St Ave #3005 Miami FL 33136 Laster, Willie R 22275 SW 108Th Ave Miami FL 33170
Blidge, Karl E 4747 NW 16Th Ave Miami FL 33142 Lawson, Sharon Y 7721 NW 4Th Ave Miami FL 33150
Blount, Mareka R 538 NW 9Th St Florida Ct FL 33034 Lee, Antwan D 1830 NW 185Th St Miami FL 33056
Bostic, Andra J 11322 SW 214Th St Miami FL 33189 Lee, Nova V 1425 NW 60Th St #10 Miami FL 33142
Bover, Williams 2130 SW 122nd Ave Miami FL 33175 Leon, Ruth E 3640 NW 16Th Ter Miami FL 33125
Bradshaw, Antonio T 6201 NW 24Th Ave #201 Miami FL 33147 Lester, Steven R 10991 SW 222nd Ter Miami FL 33170
Bradshaw, Larry J 625 NE 83Rd Ln Miami FL 33138 Lindamood, Vincent E 143 NW 77Th St #4 Miami FL 33150
Brooks, BbyR 1 1485 Quail Roost Dr Miami FL 33157 Lomax, Dery DD 1005 NW 60Th St Miami FL 33127
Brown, Sydnx 13390 NE 6Th Ave #1 North Miami FL 33161 Lomax, Terrill A 3832 NW 176Th TER Miami FL 33055
Brownlee, Adrian J 2240 NW 191St St Miami Gardens FL 33056 LoeCrsohrM 8315 SW 72Nd Ave #315B Miami FL 33143
Bumnett, Jimm P 28544 SW 147Th Pl Homestead FL 33033 Lorenzo JR, Mario 940 NW 23Rd Ct Miami FL 33125
Bush, Shakera N 1502 NW 39Th ST Miami FL 33142 Louis Pierre, Edna 1946 NE 167Th St #2 N Miami FL 33162
Cain, Terence L 11425 SW 214Th St #1 Miami FL 33189 Louis, Joan R 10421 SW 150Th Ter Miami FL 33176
Campel JR, Lindel A 1312 NW 8Th PL Florida Cit FL 33034 Lucas, Lavalrick D 1216 NW 75Th St Miami FL 33147
Caraballo, Jose L 9817 W Okeechobee Rd #201 HialeahFL33016 Luke, John D 1778 N Bayhr :Dr #102 Miami FL 33132
Cardenas JR, Roberto 252 SW 11Th St #RR Miami FL 33130 Major,Cleon 698 NE 85Th St #3 Miami FL 33138
Carroll, James C 631 Jann Ave Op Locka FL 33054 Marante, Maida 2120 SW 3Rd St #4 Miami FL 33135
Carroll, Rein C 7521 NE 2Nd Ct Miami FL 33138 Marin, Oscar D 1155 Brickell Bay Dr #1106 Miami FL 33131
Casimir, Tania 568 NW 12Th ST Florida Cit FL 33034 Marlow, Dannette 1975 NE 167th St N Miami FL 33162
Castro, Vila E 6917 NW 173Rd Dr #201G Hialeah FL 33015 Martinez, Juan A 213 NW 9Th AVE Homestead FL 33030
Causadias, Rodolfo E 9001 SW 77Th Ave #C801 Miami FL 33156 Martinez, Mario 18000 SW 288Th St Homestead FL 33030
Cheri, Frances SF 1020 NW 200th Ter Miami FL 33169 Martinez, Omar 506 NW 87Th Ave #402 Miami FL 33172
Clervil, Emmanuel 1533 NE 109Th St Miami FL 33161 Martinez, William K 1737 NW 112Th Ter Miami FL 33167
Collins, Joe L 11899 Walsh Blvd Miami FL 33184 Martino, Michael 508 W 1st Ave Hialeah FL 33010
Conyers JR, Kendall L 1423 NW 8Th St Homestead FL 33030 Maxwell, Wendell M 950 NW 95Th St #807 Miami FL 33150
Coe, Andrew 11373 SW 227th Ter Miami FL 33170 Mc Clure, Michael 1343 NW 43Rd St Miami FL 33142
Cotton, David L 2236 NW Miami Ct Miami FL 33127 Mc Rae, Vertia K 936 Op Locka Blvd #3 Op Locka FL 33054
Cruz, Anel L 16151 SW 301St St Homestead FL 33033 McCra, Antwan J 1130 NW 12Th ST Homestead FL 33030
Cunninhm Derrick PO BOX 970844 Miami FL 33197 Menendez, Jose J 20941 NE 25Th Ct Miami FL 33180
Curtis, Jawanza K 2850 NW 170Th St Miami Gardens FL 33056 Micin, Richard 3228 SW 2Nd St Miami FL 33135
Davis, Eddie J 15455 SW 288Th St #E7 Homestead FL 33033 Miller, Patrick W 250 SW 14Th Ave Homestead FL 33030
Dawkins, Lucretia A 6816 NW 15Th Ave #C Miami FL 33147 Miller, Travis D 1969 NW 2Nd Ct #13 Miami FL 33136
Dawson, Tyqi 15364 SW 284Th St Homestead FL 33033 Moffett, Earl W 19120 NW 22Nd Pl Miami FL 33056
Delancey, Yacha J 868 SW 6Th St Homestead FL 33030 Mongalo, Anastasio R PO BOX 655228 Miami, FL 33265
Deliford, Antwain T 4911 NW 25Th Ave #D Miami FL 33142 Mongmr, John H 5841 NW 9Th Ave Miami FL 33127
Do t, Jesse D 640 NW 6Th St #3 Miami FL 33136 Morgan SR, Andre J 3359 NE 3" Dr Homestead FL 33033
Du Pree, La KT 287 NW 59Th St Miami FL 33127 Moses, Tarsha 1511 NW 7Th Ct Floridar Crity FL 33034
Dunn, Emmanuel L 6950 Nw 41 St Miami FL 33166 Mosle, Carol A 580 Jann Ave Op Locka FL 33054
Duval, Jeff 21340 NW Miami Ct Miami Gardens FL 33169 Mosley, Gregory W 1550 N Miami Ave Miami FL 33136
Edmond SR, Lemont C 2497 NW 115Th St #A Miami FL 33167 Murrell, Dame D 3810 NW 183Rd St #212 Miami FL 33055
Edwards, Khristine A 675 NW 133Rd St North Miami FL 33168 Neal JR, John T 9955 SW 161St St #PH Miami FL 33157
Etienne, Delynn C 7700 N Miami Ave #4 Miami FL 33150 Nerey, Anthony 4955 NW 199Th St #352 Miami FL 33055
Etienne, Faty1081 NE 132Nd St North Miami FL 33161 Orta, Carlos M 2918 SW 38Th Ave Miami FL 33134
Etienne, Gerb 155 NE 76Th St Miami FL 33138 Orea oehJ 800 NW 28Th St Miami FL 33127
Feuon Chuckie N 1990 NW 4Th Ct #1 Miami FL 33136 PnauSamuel D 18803 SW 92Nd Ave Cutler ByFL 33157
Fife, Robin R 2340 NW 53Rd St #4 Miami FL 3 3142 Parks, Enoch 1 13 51 SW 230OTh Ter Miami FL 33 170
Finch, Willie L 5260 NW 24Th Ave Miami FL 33142 Patterson, Tony 4625 N Miami Ave Miami FL 33127
Fleurinord, Lesline 17615 NE 8Th Ct Miami FL 33162 Paul, Louisdens 4702 N Miami Ave Miami FL 33127
Florence, Isaac D 5538 NW 5Th Ave #1 Miami FL 33127 Pelaez, Jeffe R 521 NW 7Th Ave Homestead FL 33030
Ford, Joshua 11150 SW 196Th St #D306 Miami FL 33157 Perez, Jose L 15430 SW 152Nd Ave Miami FL 33187
Francis, Timoh L 1275 NW 60Th St #5 Miami FL 33142 Person, Michael L 1845 NW 49Th St Miami FL 33142
Gaines JR, Spencer H 4643 NW 16Th Ave Miami FL 33142 Pompe, Lenor J 52 NW 111Th St Miami Shores FL 33168
Gaitor, Benai 18875 NW 22nd Ave #275 Miami FL 33056 Poole, Her 1310 NW 9Th Ct Florida Cit FL 33034
Galdo, Jesus A 11250 SW 197Th St #407 Miami FL 33157 Porter, Hakim J 15001 SW 296th St Homestead FL 33033
Gantt, Tarvis B 22 NE 59Th St Miami FL 33137 Quian, Katherine I 1550 N Miami Ave Miami FL 33136
Garcia, Her A 7133 ByDr 501 Miami Beach FL 33141 Redn,Dnn 820 NW 28Th St #16 Miami FL 33127
Garcia, Julio A #378 18495 S Dixie Hw MIAMI FL 33157 Rhodes, Lar 535 SW 4Th Ave Homestead FL 33030
Garland JR, Lev 131 SW 6Th St #27 Homestead FL 33030 Rno, Alvin F 111 NE 46Th St Miami FL 33137
Garrison, Jonathan C 615 NE 22Nd St #701 Miami FL 33137 Rivera, Ange L 520 SW Krome Ter 3 Homestead FL 33030
Gilbert, Larry 2100 NW 3Rd Ave Miami FL 33127 Rivera, Raul D 730 83Rd St #1 Miami Beach FL 33141
Gilbert, Tavaris 20721 NW 17Th Ave Miami Gardens FL 33056 Rivero, Oscar 2407 W 52Nd Pl Hialeah FL 33016
Gilbert, Trc 20299 SW 325Th ST Homestead FL 33030 Roach, Steven A 1370 NW 68Th St #306 Miami FL 33147
Ginorio, Abraham 451 SE 8Th St #22 Homestead FL 33030 Roberts, Freddie 13100 NW 22Nd Ave Miami FL 33167
Godwin, Eric L 2730 NW 208Th Ter Miami Gardens FL 33056 Robins II, Vincent E 3290 NW 45Th St Miami FL 33142
Gonzalez JR, Roger 3841 SW 153Rd Pl Miami FL 33185 Robinson, Willie J 2421 NW 41St St Miami FL 33142
Gonzalez, Jovan #A 263 6 NW 23RD Ave MIAMI FL 3 3142 Rolle, Sedrick 12830 NW 18Th Ct Miami FL 33 167
Gonzalez, Pedro 3410 SW 28Th St Miami FL 33133 Roman, Jesenia 12350 SW 285Th St Homestead FL 33033
Gordon, Arthur L 445 NW 4Th St #310 Homestead FL 33030 Rowlett, Danny A 70 E 21St St Hialeah FL 33010
Grant, Lance 11101 SW 197Th St #202 Miami FL 33157 RjnAgl 4737 NW 15Th Ct Miami FL 33142
Green, John 425 NW 8Th Ave Homestead FL 33030 Sanchez, Jacueline 1394 NW 54Th St Miami FL 33142
Grullon, Noel 5234 NW 187Th St OaLocka FL 33055 Sanchez, Ricardo L 3186 SW 23Rd St Miami FL 33145
Guest, Johnnie L 3560 Grand Ave #4 Miami FL 33133 Sansone, Rick C 1725 Calais Dr #5 Miami Beach FL 33141
Hayes, Solomon J 612 SW 10Th Ave Homestead FL 33030 Santiago, Roberto 79 NW 10Th St Homestead FL 33030
Haywo SR, Melvin 3248 NW 9Th Aer Miami FL 33127 Schonborg Kenneth 1555 Penylai Ave Miami FL 33139
Heard, Felix B 15321 NW 18Th Ave Miami Gardens FL 33054 Scott, Travis L 18015 NW 43Rd Ct Miami FL 33055
Helm, Samuel D 10821 SW 55Th St Miami FL 33165 Senat, Rolp 731 NW 140Th Ter Miami FL 33168
Hemnandez JR, Jose R 2011 NW 4Th Ave Homestead FL 33030 Shelby,James J 106 NW 5th Ave Homestead FL 33030
Hemnandez, Alexis E 7400 W 20Th Ave #323 Hialeah FL 33016 Shiggs, Jessie L 726 NE 1St Ave Miami FL 33132
Hemnandez, Arturo 344 NW 17Th Ct Homestead FL 33030 Siddall, Ronald A 8320 Collins Ave Miami FL 33141
Hemnandez, Igai 1054 SW 12Th Ct Miami FL 33135 Silimon, Samuel 28124 SW 141St Pl Homestead FL 33033
HernReginl K 1865 NW 134Th St Miami FL 33167 Slater, Keith L 526 NW 5Th Ave Miami FL 33136
Hester, Roer T 11040 Sw 223Rd St Miami FL 33170 Smith, Erick L 749 NW 61St St #4 Miami FL 33127
Hill, Diann 526 NW 14Th St #C Florida City FL 33034 Smith, Sandra L 1542 NE 8Th St Homestead FL 33033
Hodes Oriana Y 7809 NW Miami Pl Miami FL 33150 Smith, Victor J 590 NW 91St St #3 Miami FL 33150
Holloway, Kevin M 776 NW 65Th St Miami FL 33150 Sneed, Rachel D 6911 NW 2Nd Ct Miami FL 33150
Hoo, Melissa A 726 West Dr #805 Opa Locka FL 33054 Staley, Bruce 5015 N Miami Ave Miami FL 33127
Horenstein, Jean 565 NW 120Th St Miami FL 33168 Stebbins, Coe L 4351 NW 187Th St Miami FL 33055
Home, Kenethia L 10375 SW 149Th Ter Miami FL 33176 Stinoe Adam J 31801 SW 195Th Ave Homestead FL 33030
Ibsen, Leilani M 7720 Tatum Waterway Dr #2 Miami FL 33141 Suarez, Laura R 15495 Miami Lakeway N #206 Miami FL 33014
Ilesas, Ricardo 2475 NW 15Th St Miami FL 33125 Suarez, Orlando J 8105 SW 163Rd St Palmetto Bay FL 33157

Kontinye nan & t paj la


Lete Sl Sip~vizt Eleksyon, Konte Miami-Dade (Suite page 11)


Page 10


Abreu, Jose M


15851 SW 198Th Ave Miami FL 33187


Jackson, James J


5300 NW 26th Ave #9 Miami FL 33142


M~IAMIII DADE COUN\JTY


AVI LEGAL
Dapre Lwa Florid F.S.98.075(7), yap avize vote yo ki sou lis pi ba la-a. Nap avize w ke baze sou enfbmasyon nou reseywa nan men Eta Florid, nou doute si w elijib pou vote. Yap made nou kontakte Sip~vizB Eleksyon Konte
Miami-Dade, Florid, pa pita ke trant jou apre resepsyon Avi sa-a pou nou kapab reseywa enfomasyon sou kisa yo baze kestyon ke w pa elijib la epi pou nou we kouman pou nou rezoud pwobl~m la. Si w pa reyaji epi w pa reponn a 16t
sa-a, sa gen dwa mennen Sip~vizB Eleksyon an deside ke w pa elijib epi yo va retire non w nan sist~m enskripsyon vote Eta-a. Si w genyen ankenn kestyon sou koze sa-a, tanpri kontakte Sip~vizB Eleksyon yo nan 2700 NW 87'
Avenue, Miami, Florid oswa rele 305-499-8363.





Mercredi 03 F6Yrier 2010
Halitien Marche* Vol XXIV Nos 01et 02


10 d~partements d'Ctudes
Licence en :
Gestion d'Entreprise
Conception et Execution de Proj et
Economic et Finance
Sciences de l'Education
Sciences Comptables
Relations Internationales
Gouvernance

Dipl~me en :
Informatique de Gestion
Relations mubliques
Gestion de la Microfinance

Contactez nous :
4ngle Delmas 75 et hIpasse Herard # 3,
Port-au-Prince, Hai'ti, FFI.

www. cfdehzaiti. com
Par courriel: 4dininistration@i~CDFEHaiti. coni
GBrunet@i~CFDEHaiti. coni

Par telephones : (509) 2246-1425 \ 3555-1575
2513-3726 \ 3767-1575



VISION MORTGAGE BANK, INC

EVENS HILAIRE
Loan Consultant


12788 West Dixie Hwv, Miami, Florida 3 3161
Phone: (305) 891-2225
Fa\!; 1** s,01-2559
Cell (786) 285-0384


PSYeitS, VOus qui MBvezd Uvni 8Villn9 GauI90vos enF80tS,
COniezlaZ SS u CMP

ANNEE ACADEMIQUE 2008-2009
PROGRAMMES

LICENCE EN:
Marketing :4 as
Sciences Comptables :4 ans
GestbndesAflaire :4ans
Sciencaslnfanutliques :4ans
Mareleg Management :2ans
Sea~Btarial bureautique :2 ans
GestiollnFance -Marketing : 1 ao 2 ans
Com M~Ii inomides~ : i n
Assislance Amblestrative : 1 a
Infounetiue cyclecourt : 5o heunisit ans
ITEssentials(CISCO) :70llelle5

Pour loutes infornations supplmenlaimes:

Teb.:2!513-8361, 3730-2485, 2246-22499




KJ ADVERTISING

SERVICES
P.O. BOX 600673
Miami Florida, 33160-0673

Publicitis: Radio, Journaux et Tv.
Aussi un service de traduction
de Documents etc.


ADQMI PURCHABING AGENCY eu rr """'"dd IU-T/E~qurent o sul Fmntuta
Tel.: 786-457-83 Fax: 305-758-01970 e-mail: adomipurchasing~aaolcom Pwr evies on pe5r beaten



AVI LEGAL
Dapre Lwa Florid F.S.98.075(7), yap avize voth yo ki sou lis pi ba la-a. Nap avize w ke baze sou enfomasyon nou reseywa nan men Eta Florid, nou doute si w elijib pou vote. Yap made nou kontakte SipBvizB Eleksyon Konte
Miami-Dade, Florid, pa pita ke trant jou apre resepsyon Avi sa-a pou nou kapab reseywa enfomasyon sou kisa yo baze kestyon ke w pa elijib la epi pou nou we kouman pou nou rezoud pwobl~m la. Si w pa reyaji epi w pa reponm a Idt
sa-a, sa gen dwa menmen SipbtvizB Eleksyon an deside ke w pa elijib epi yo va retire non w nan sisthm enskripsyon voth Eta-a. Si w genyen ankenn kestyon sou koze sa-a, tanpri kontakte SipBvizB Eleksyon yo nan 2700 NW 87a
Avenue, Miami, Florid oswa rele 305-499-8363.


Villanueva JR, Rudy 9615 SW 24Th St #A210 Miami FL 33165 Wilson, Alma L 7778 NW 12Th Ave Miami FL 33150
Walker, Billy R 1500 NW 12Th Ave #1202 Miami FL 33136 Wilson, Clarence 2405 NW 135th St Miami FL 33167
Wallace, Alphonso W PO BOX 4841 Miami FL 33101 Wimberly JR, Stanley 2631 NW 206Th St Miami Gardens FL 33056
Walls, Sylvester 2500 NW 22Nd Ave Miami FL 33142 Worsley, Wayne 1815 NW 41St St #1 Miami FL 33142
Walton, David D 827 SW ISt St Florida City FL 33034 Youn, Sabrina 7801 NW 8th Ave Miami FL 33150
MIAMMEDELester Sola
SipbtvizB Eleksyon, Konte Miami-Dade


Page 11


Telephones : 566-5361
401-7108 / 514-0304
lemanoloinn~mac.com

Initerniet (liiSponible
p~ourl les clients


Le Manolo o TInn
DA-NS LES NIPPES
* 1)c Ll~llulsoeei de pI'lace
* ( I.Illllitler 1bill COIlIantI .11 00
.Ill Cflllillnalllic ft \1.llC (10
)HIFI Hi)ll ll[C,,, F~pir
'.e au * Le Palais de Sudre
Dartiguenave a Anse a
Yeau
* La Petite Eglise de Petit
Trou datant de du 17sme
siacle...


Evens H~ilaire


Info (954) 559-7729






_ IILYCI VIIIILIIVIIV IVIIY-II I~ VIVC


MIMIimD

ATANSYON PWOPRlYETE YO/DEVLOPE YO
DE MANN POU APLIKASYON YO
Ajans Lojman Piblik Miami Dade (sig Angle MDPHA) ap envite pwoprivete ak devlopi
pwoprivete alwe yo ki nan Vil ak Konte Miami Dade soumet aplikasyon yo pou patisipasyon
nan program Section 8 Project Based V/oucher Program (sig Angle PBV). Bi esansyel
alokasyon sa a se pou kreye de nouvo apatman oswa renove de ansyen apatman alwe
ki sekirize, desan ak sanity pou Iwe a fanmi ki genyen ti mwayen ekonomik epi se pou
apatman yo lokalize nan zbn vize ki rele "Expanded Hope VI Target Area" ki genyen lizyi
NW 7th Avenue, NW 119th Street, NW 32nd Avenue ak NW 36th Street. Lojman ki pa
chita andedan Zbn Vize sa a pap konsidere pou PBV sa a. Asistans nan lokasyon gen dwa
disponib pou jiska 500 apatman.
Note: Patisipasyon nan Pwogram PBV a egzije konfi~mite ak Egzijans Lojman Ekitab
ak Opi~tinite Ekitab ak Kdd Federal sou Estanda Travay gen dwa aplikab pou pwoje
ki elijib yo.
Fbm aplikasyon yo ak pake depliyan enfbmasyon yo disponib sou sit entenet MDPHA la
nan: www.miaiaeovhung
Tout aplikasyon FET pou soume~t pa pita ke 2:00 RM. 5 mars 2010. 1?


Mercredi03 F6Yrier 2010
Haiti en Marche Vol XXIV No" 01 et 02


Page 12


<< Une fois que l 'on a ddpassd la inesure, il n a plus
de limits. > Euripide

Chers amis lecteurs, je dois d'abord remercier tous
ceux et toutes celles qui ont eu lagentillesse de mefaire parrenir
un petit mot sur mon mail pour savoir si j'avais eu la chance
d'avoir la vie sauve. Effectivement j'ai eu cette chance et,
comme moi, une bonne poignde de Port-au-Princiens, de
Jacmdliens, d'habitants des diff~rentes zones frapp~es.
Cependant, quoiqu'ayant eu la vie sauve, nous avons tous
perdu une partie de nous-mimes, nous avons tous perdu
quelqu'un ou quelques Ctres chers. Le nombre de pertes de
vies humaines a 6tC trop 61ev6. En plein XXI~me si~cle, mime
si les catastrophes naturelles sont impr~visibles, leurs effects
peuvent Ctre minimis~s. Et, ce s~isme du 12 janvier 2010, a eu
un bilan n~gatif trop lourd. D'aprbs les chiffres officials,
environ 75 000 morts, 250 mille blesses, 1 million de sans abris,
la moitiC des maisons d~truites g Port-au-Prince, Jacmel et
Ldogine : au moins 23 centres hospitaliers priv~s effondr~s.
Cependant, vu le probl~me d'identification civil existant dans
le pays, je crois sinc~rement que le nombre de morts devra
d~passer les 200.000 personnel. Les autorit~s rapportent que
les frappes les plus s~vdres ont eu lieu dans la Commune de
Jacmel, particulibrement au Centre-ville, sur toute l'aile sud du
d~partement (Carrefour, Grand-Go~ve, Gressier, Ldogine, Petit-
Go~ve) et A Port-au-Prince, la capital, avec aussi de s~rieuses
poches de dommages identifies dans les communes de Delmas
et de P~tion-Ville.
Chers amis, une bonne poignde d'amies et d'amis
nous ont abandonnis g cause de cette trag~die. Que la terre
leur soit 16g~re Que ces disparitions nous rappellent sans
cesse que nous avons eu notre part de faute. Nous citoyens
de toutes les couches sociales. Vous, preneurs de decisions
dans ce pays. Vous surtout, hommes politiques. Responsables
politiques. Dirigeants du pays. L'histoire, qu'on le veuille ou


passer ce 12 janvier sans en exiger non plus ?
Plus que jamais chers amis, il nous faut penser g bitir
une soci~tC sans faille, une soci~tC base sur la cohesion
social, une soci~tC dans laquelle les individus acceptent
d'Ctre <> les uns vis-g-vis des autres, une
soci~tC dans laquelle le sentiment d'appartenance et celui de
la solidarity citoyenne r~duisent l'exclusion g son expression
minimal. Il nous faut repenser notre << patriotism >>.
Enfin chers amis lecteurs, maintenant que Port-au-
Prince est une ville qui va devoir nous rappeler, g longueur de
journde, pour le restant de nos vies, le nombre d'amis perdus
g cause de notre <>. A cause de << l'absence de
presence d'esprit >> de nos dirigeants, je me demand s'il ne
serait pas mieux de laisser cette ville g ces Ames en guise de
repentance collective. Un grand mausolde, g ciel ouvert, sous
forme de << Parc du Souvenir >>. de << Jardin de la Repentance >>
faisant de ce nouveau Port-au-Prince une ville dans laquelle
les maisons d~truites ne seront pas reconstruites, notre << Zone
Z~ro >> mais sans project de reconstruction. Un monument
transformant << Bwa Jalouzi >> << Cit6 L~thnel >>. et les autres
zones bidonvillis~es de la capital en << Zones Vertes >>. Nos
morts du 12 janvier 2010, nos nouveaux << martyrs
6cologiques >> r~clament un changement.
Enfin chers amis, nul ne peut pr~texter l'ignorance
dans la s~rie des faits qui a conduit g cette issue fatale du 12
janvier. On le savait. Nous savions presque tous que l'on
avait d~pass6 la measure et qu'aucune limited n'effrayerait. VoilB
peut-6tre pourquoi rien n'a 6tC fait. Il n'6tait pourtant pas trop
tard. J'imagine qu'une fois que l'on a d~pass6 la measure on ne
ressent aucune retenue, on ne se sent plus prisonnier des
limits.
Est-ce la raison ?
Oscar Germain
gerinanor20050(vahoo~fr
Janvier 2010


(AIDE INTERNATIONALE... suite de lapage 3)
Selon lui, la communaut6 international n'oubliera
pas Haiti dans quelques mois ou quelques anndes. "Avec ce
tremblement de terre, les gens ont vu g quel point les Haitiens
pouraient Ctre braves, a-t-il fait remarquer. Ce qu'ils ont appris
sur Haiti sa culture, son histoire cela a captive le monde
entier."

Investir en Haiti


L'Cpouse du president
(CRITIQUE... suite de lapage 3)
"Le pays entier a subi le choc de ce tremblement de
terre. L'Etat est paraly sC, car il n'y a aucun bitiment
actuellement debout pour continue, mais les repr~sentants
de l'Etat sont lb en grande parties (...). L'Etat haltien et mon mari
travaillent jour et nuit pour essayer de diriger la communaut6
deszadb teur sur les points les plus sensibles", a ajout6
"On ne le voit pas beaucoup g l ext~rieur, mais il est
co sta""""" es eotred n, enrunin ave cl Cat-n aj id la


Participant g la mime stance, l'Irlandais Denis
O'Brien, grand patron de Digicel, une entreprise carib~enne
de tC16communications qui poss~de une important filiale en
Haiti, a pride les gens d'affaires d'investir dans le pays le plus
pauvre de l'h~misph~re nord.
"Croyez-le ou non, Haiti est un endroit extraordinaire
oil faire des affaires", a-t-il soutenu, en faisant allusion g des
politiques gouvernementales "trbs favorables" A
l'investissement stranger.


"Haiti n'est pas ennuyeuse, mais elle pr~sente des
d~fis", a-t-il n~anmoins reconnu. Au course des dernibres
anndes, Digicel a invest 370 millions $ US dans le pays.
Selon M. O'Brien, de bonnes occasions d'affaires
existent dans les secteurs du tourism, du textile, de la
production de fruits et de la construction.
"I11faut investor en Haiti pour les bonnes raisons, a-t-
il insist. Pas seulement pour des raisons altruistes, mais pour
des raisons 6conomiques."


hai'tien defend son mari, sous le feu de la critique
elle encore dit. autorit~s sanitaires haltiennes ont dit s'attendre g ce que le
Sur CNN dimanche, Kenneth Merten, I'ambassadeur bilan des personnel d~c~d~es dans la catastrophe atteigne
ambricain en Hati, a estim6 g onze sur 13 le nombre de ministries les 150.000 lundi.
haltiens d~truits par le tremblement de terre. Dimanche, les



I7 CR(IR TOdrS ont ete



TrIR S S S, SelOH KeH~ e Y YVR


(MIORTS... suite de la 16re page)
ruines et les d~tritus.
Le president haltien a par ailleurs
rigoureusement rejete l'id~e que les
infrastructures hai'tiennes, dont le port et
1 a~roport, aient 6tC "mis sous tutelle
6trang~re, notamment celle des Amdricains.
"Vous avez dit que le port et I'aeroport
avalent ete inis sous tutelle ", a continuC le
president Pr~val en r~ponse g la question d un
journalist. "Je vous dis que le inot que vous
einployez, indie s di est frangais- etje parle
un peu frangais -, n 'est pas bon", a-t-il
r~pondu, suscitant l'hilaritC. Reprenant
l'engagement de la France de reconstruire le
Palais national, il a ironis6 : "Evt-ce a dire que
le Palais national est sous tutelle frangaise


LE FMIPRETE 114 MILLIONS DE
DOLLARS


Le Fonds mon~taire international
(FMI) a annonc6 mercredi que son conseil
d'administration avait approuv6 le versement
d ici a la fin de la semaine de 114 millions de
dollars gHaiti.
La plus haute instance de decision
du FMI a vot6 l'extension, g hauteur de 102
millions de dollars, dun pret d~jexistant. En
ajoutant un versement dans le cadre de ce
pret accord en 2006, un total de 114
inillions de dollars sera versd d 'ici 6 la fin de
la seinaine, ce qui constitute le plus grand
inontant inis a disposition des autoritis
hqaitiennes apres le sdisine a indique
1 institution dans un communiquC.
Le directeur g~ndral du fonds,
Dominique Strauss-Kahn, a pr~cis6 que cepr~t
6tait "sans intirdt que son remboursement
par Hai'ti ne commencerait qu'apris un
moratoire de cinq ans et demi et qu'il ne
s'accompagnait "d'aucune condition
suppldinentaire de politique dconoinique".


Quelque 350 gendarmes et policies
europ~ens seront d~pich~s en Hai'ti pour
renforcer les effectifs de la Minustah, la force
des Nations Unies dans le pays, ont annonc6
les chefs de la diplomatic de l'UE.
Lors d'une reunion g Bruxelles, ils
sont 6galement parvenus g s'entendre pour
mettre en place une cellule de coordination
des moyens navals et en matibre d'ing~nierie
d~ployds sur place, en vue d'accroitre
l'efficacit6 et la visibility de l'UE.


Ce contingent europ~en sera
construit autour de la Force europ~enne de
gendarmerie, g laquelle participent la France,
l'Espagne, l'Italie, le Portugal, les Pays-Bas et
la Roumanie.
Paris, qui a souhait6 Ctre en pointe
de la r~ponse europ~enne au nom des liens
historiques qui l'unissent au pays carib~en,
avait indiquC la semaine dernibre qu'il mettrait
g disposition une centaine d'hommes au
minimum. (UE /p. 13)


L~IBRIE PIET\I~SIER.


non, fera de nous, ceux qui avons aid6 g creuser la tombe de
centaines de milliers d'Haitiens g cause de l'insensibilit6
6cologique qui a toujours guid6 nos actions, A cause de notre
refus syst~matique g adapter notre mode de vie aux normes
les plus 616mentaires d'urbanit6.
Enfin chores amies lectrices, chers amis lecteurs,
avant ce 12 janvier, je n'avais jamais autant pleur6 de ma vie.
J'ai pleurC. De rage. De peur. D'impuissance. De voir que la
terre se d~robait sous mes pieds et que mes reves et espoirs
de vivre dans une Haiti meilleure, s'Cloignaient d~finitirement.
Plus de 75.000 morts disent les chiffres. De fagon officielle.
Mais, officiellement, quelqu'un peut me dire le nombre
d'habitants que comptait la ville de Port-au-Prince, le 12 janvier
2010, g 16.55h ? Quelqu'un saura officiellement, un jour, le
nombre rdel de morts, causes par cette d~chirure du sol ? On
s'attendait g Fa ? Inattendu ? J'imagine que non. Tout le monde
savait, vaguement, que << quelque chose >> que les sp~cialistes
appelaient << faille >> pourait foutre la pagaille un certain jour.
Presque tous savaient que l'on agissait de fagon incorrect,
en d~boisant agressivement, en construisant de fagon
anarchique, sans aucun respect des normes, sans aucune
r~flexion sur l'ad~quation des mat~riaux utilis~s. La << faille >>
entire P~tion-Ville et Tiburon n'est pas, g elle seule, le
responsible de ces morts. Ily a eu d'autres failles, nos failles
en tant qu'Haitiens qui avons d~missionn6 de nos rbles de
citoyens, de d~cideurs, d'acteurs r~els de la transformation
du pays. Cependant, si on peut admettre des failles dans la
responsabilit6 individuelle du << citoyen >>. le politicianen >,
outre la personnelle, doit faire face g une << responsabilit6
collective >> et doit Ctre jug6 de fagon plus s~v~re. Nous avons
laiss6 passer << Mapou >> << Fonds-Verrettes >> << Gonaires >>.
<< N~rettes >>. sans exiger des responsabilit~s. Va-t-on laisser


S~isme: Ha'iti peut se remettre rapidement sur pied, croit B. Clinton


L'UE se enforce en Ha'iti,


Paris veut plus de visibility


Pet6 Plus Blakrly, lone.
NATurArL dular


~1638 NE 2nd Ave.
Miarni, FL..33160
Tel. 305-394-6118


Cateiedu Speciaists
Clike8,atrtes Hors d'Oeuvres
twr ll occasions






LILYCI VIIIILIIVIIV IVIIY-II I~ VIVCVI


MS 7"l Phil E 2 & B'Tc Cv rrlf utL8 i
Tg1: 305 757 4915


FADKIK J VARIE TY STORE

L. MA ;A SINI PIOUR TO U TES LECS OCAS ISONS.
- Rdeeptlionr de paiensea pourr Be~ll Sorsth. iP;L~, GA Z, CA BLIE: TV,

- CURRnfff&M I #phoNqr ck& C IZ IOt...


O~uvertC

6 JfOurS




Sh30 amr



7h30 pm jf i


PInlrurns
(Wiul~ar & N.c WIT
Suubcrs et Scandales
I'rrulurls pour lar Icabinelfr l'(1)"HoomptT. Racuse. I watngedlr pt.
5 'alen Lau. Fraicns, A~nitr-acan
Tat~caux* idea's 4l~tc~.I Rtion.Amriclm. th,.cunrnermures. Drtu
Moticyr *,nal *ltlds ebal


Mercredi03F6vrier2010
Haiti en Marche Vol XXIV Nos 01 et 02


Page l3


plus de visibilitC
d~cisif, c'est d'aider rdellement les gens", a-t-il dit.
Son homologue estonien, Urmas Paet, a abond6 en
ce sens et a dit ne pas aimer "la concurrence entire principaux
acteurs et la comparison entire ce que font les Etats-Unis et
ce que fait l'Union europ~enne".
La Haute repr~sentante pour la politique 6trang~re
est place depuis son entr~e en functions d~but d~cembre au
coeur d'un intense jeu diplomatique entire les Etats membres
et la Commission europ~enne, qui cherchent g la maintenir
sous contrile g un moment oid son service est encore en phase
de constitution et oid chacun doit prendre ses marques avec
les nouvelles institutions communautaires.
Catherine Ashton a justifiC ses decisions en faisant
valoir qu'elle n'avait pas voulu perturber les operations de
secours et l'acheminement de l'aide humanitaire en Haiti,
pr~f~rant se concentrer sur la coordination de l'aide avec les
Etats-Unis lors d'un d~placement g Washington.
Lundi, elle s'est excuse g la conference de Montrial
en indiquant qu'elle devait pr~sider g Bruxelles une reunion
des chefs de la diplomatic europ~enne g l'agenda charge.


(... suite de la page 12)
Au-delB des questions humaines et financibres,
plusieurs responsables frangais ont jug6 regrettable ces
demniers jours que l'UE soit rel~gu~e au second plan derriere
les Etats-Unis alors que son effort financier quelque 430
millions d'euros g terme est largement sup~rieur g celui
consent par Washington.
Lundi, le secretaire d'Etat frangais aux Affaires
europ~ennes, Pierre Lellouche, est revenue sur ce point et a fait
valoir que les Vingt-Sept devaient "essayer de mieux faire en
terme de visibility de l'Union" en Haiti, critiquant implicitement
le rile discret jou6 par Catherine Ashton depuis le s~isme du
12 janvier.
La Haute repr~sentante pour la politique 6trang~re
de l'UE a essuyd des critiques pour avoir pr~f~rd maintenir,
quelques heures apris la catastrophe, un d~placement &
Londres plut~t que de coordonner l'action europ~enne A
Bruxelles ou sur place.
Elle a en outre d~cid6 de se faire representer par le
ministry frangais des Affaires 6trang~res, Bemnard Kouchner, A


la conference des amiss d'Haiti", organisde lundi g Montr~al.
JEU DIPLOMATIQUE
La semaine dernibre, la press s'6tait fait l'6cho de
critiques g peine voildes du future commissaire europ~en au
March int~rieur, Michel Bamnier, sur la manibre dont a agi
Catherine Ashton dans les premieres heures ayant suivi le
violent s~isme, qui a fait plus de 100.000 morts.
L'ancien ministry frangais des Affaires 6trang~res avait
ensuite d~clard g Reuters qu'il avait une "confiance total"
dans sa future coll~gue et dans les actions entreprises par la
Commission dans le cadre de la crise en Haiti.
Au Parlement europ~en, des d~put~s de tous bords
ont quant g eux critique les "retards g l'allumage", les limitse"
ou "I'absence total de clart6 sur les grandes questions
internationals" de la Britannique.
Ce point de vue sur Catherine Ashton ne fait
cependant pas l'unanimit6 au sein des Vingt-sept.
Le ministry allemand des Affaires 6trang~res, Guido
Westerwelle a ainsi estimC qu'il n'6tait "pas d~cisif que des
responsables europ~ens se montrent partout". "Ce qui est


Les Etats-Unis ont annonc6 vendredi avoir sign un
accord avec les Nations unies qui leur confbre officiellement
un rile de soutien dans l'aide humanitaire en Haiti et leur
confie le contrile des ports, des routes et de l'espace adrien
du pays.
L'ambassadrice amdricaine g l'ONU, Susan Rice, a
expliqu6 que l'accord de deux pages, sign vendredi en Haiti,
"officialise la relation de travail" entire l'ONU et Washington
et garantit une cooperation continue entire les deux parties.
L'arm~e amdricaine gardera le commandement de ses


hommes d~ployds en Haiti, mais les autorit~s am~ricaines
devront installer une force op~rationnelle destine g soutenir
les efforts humanitaires intemnationaux. Le maintien de l'ordre
restera entire les mains de la police haltienne, aide par la
mission de l'ONU en Haiti (MIINUSTAH).
Des diplomats, des travailleurs humanitaires et des
responsables onusiens se sont plaints de frictions entire l'arm~e
ambricaine et les Nations unies dans l'organisation de l'aide
humanitaire apris le s~isme du 12 janvier en Haiti.
Le secretaire d'Etat frangais charge de la Coop~ration


Alain Joyandet s'est notamment plaint du refus par l'arm~e
amdricaine d'autoriser deux avions frangais g se poser sur
l'adroport de Port-au-Prince, expliquant gl'AP que l'un d'eux
transportait un h~pital de champagne et que l'autre 6tait destiny
g 6vacuer des ressortissants frangais.
Le Pentagone a indiquC cette semaine que 11.500
militaires amdricains se trouvaient actuellement g Haiti ou au
large des c~tes, et que ce contingent atteindrait 16.000 hommes
en fin de week-end.


LE MONDE, 21 Janvier Le diplomat guat~malt~que Le Conseil de s~curit6 a d~cid6, mardi 19 janvier,
Edmond Mulet, 59 ans, est arrive g Port-au-Prince le 15 janvier d'augmenter la presence de troupes et de policies sous le
commandement de l'ONU. Les
1'11" iBr~siliens vont envoyer un
'0 bataillon de soldats et une
compagnie de policies
militaires. La s~curit6 est un
d~fi, naturellement. Mais avant
le tremblement de terre, la situ-
ation s~curitaire 6tait d~j8 frag-
ile, sans quoi nous n'aurions
pas 6tC IA. Ily a beaucoup de
.., probl~mes d'anciens policies
~limog~s pour corruption
~ ~F ill remettent l'uniforme et
commettent des exactions. Ily
== beaucoup de profiteurs. Mais
je crois que la situation
..... s~curitaire est sous contr81e.
La population de Port-au-
Prince s'est comport~e de
fagon trbs responsible.
Edmond Mulet (La droite), le remplagant de Hedi Annabi mort dans l 'effondrement On a pourtant vu des
du quarter gdndral de la Minustah, et le Secrdtaire gdndral de l'ONU Ban Ki-moon images de pillage ou de
(Georges Dupd) lynchage...


C'est vrai, mais il n'y a pas eu de pillages violent.
Cette situation d'instabilit6 va continue. On ne peut pas l'6viter.
Si une maison ou un supermarch6 s'est 6crould, que la porte est
ouverte, et qu'il n'y a personnel, il est presque normal que ceux
qui ont faim et soif entrent pour voir s'ily a quelque chose qui
puisse les aider g survive. S'agit-il d'un pillage ?
La press en a trop fait ?
Une forme de press a 6tC irresponsible et a cr66 une
image d'Haiti et de Port-au-Prince aprbs le tremblement de terre
qui n'aide ni les Haitiens, ni les gens qui travaillent ici. Ily a eu
des incidents, des vols, des pillages, mais ce sont des cas
isolds. Les bandits n'ont pas pris le contrile de la ville.
La logistique reste-elle un probl~me ?
C'est un cauchemar. L'adroport est trbs petit et n'a
qu'une seule piste. Les deux ports les plus important de la
ville ont 6t6 d~truits. On manque de carburant. Nous faisons
maintenant venir des convois de R~publique dominicaine, mais
l'adroport de Saint-Domingue est d~bord6. Vendredi 22 janvier,
les Am~ricains vont faire venir un port flottant avec des grues.
On pourra peut-8tre faire d~barquer des containers.
La Minustah se reconstitue-t-elle ?
C'6tait ma premiere responsabilit6 en arrivant g sa tite,
comme chef int~rimaire. Nous avons perdu notre quarter
g~ndral. Nous sommes toujours g la recherche des survivants
(MULET/p. 15)


pour prendre temporairement la tite de la Mission de
stabilisation des Nations unies en Haiti (Minustah). Il replace
le tunisien H~di Annabi mort dans le s~isme, lors de
l'effondrement du sibge de l'ONU. Edmond Mulet, qui avait
d~ji dirig6 la Minustah pendant quatorze mois, jusqu'en ao~t
2007, fait le point sur la situation dans le pays.

L'ONU a 6tC critique, pour la lenteur de l'aide et le
manque de coordination. Qu'en dites-vous ?
La Mission de stabilisation des Nations unies en Haiti
a perdu la plupart de ses dirigeants, morts dans le s~isme. Nous
sommes, avec le gouvernement et la police national,
responsables de la s~curit6, et nous ne pouvons pas nous
laisser distraire de cette obligation. En mime temps, nous faisons
de notre mieux pour faciliter le d~ploiement de l'aide humanitaire,
escorter les convois, prot~ger les centres de distribution. Mais,
g la v~rit6, nous sommes d~bord~s par cette catastrophe et la
presence de troupes canadiennes et ambricaines est bienvenue.
Comment se rdpartissent les tiches ?
Nous avons un accord sur les responsabilit~s de
chacun. La Minustah va continue g travailler sur les aspects
s~curitaires avec le gouvernement et la police. Les forces
amdricaines et canadiennes vont se concentrer sur l'aide et sa
distribution ils ont les 6quipements, les h61icoptbres, les
camions et les troupes. Mais nous pouvons aussi leur demander
une assistance s~curitaire. C'est inclus dans l'accord.
Les critiques vous atteignent ?
Je ne dis pas qu'il n'y a pas des probl~mes d'ins~curit6
ou de manque de coordination. Mais c'est normal. On n'a jamais
mis en place un syst~me de distribution s~curis6 de l'aide en 24
heures. Ily a un engagement et un d~vouement complete de la
communaut6 international, de l'ONU, du gouvernement
haltien. Chaque jour, onvoit plus de policies haltiens dans les
rues, plus de patrouilles de l'ONU, de distribution d'eau po-
table et de rations alimentaires. L'objectif est de nourrir un mil-
lion de personnel d'ici g deux semaines, et deux millions de
personnel d'ici g un mois.
Les Haitiens n'ont-ils pas des raisons d'Ctre sceptiques
sur votre capacity g maintenir l'ordre ?


SRIVA-ILITES INTERN,14TION,1\LES EN COUrLISSES I


L'UE se enforce en Ha'iti, Paris veut


Washington et I'ONU signent un accord d~finissant leurs rbles en Ha'iti


Edmond Mulet, chef de l'ONU en Ha'iti:

"Nous sommres d~bord~s..."






_ IILYCI VIIIILIIVIIV IVIIY-II I~ VIVC


!IF A U S S E I


II~)I ~li~)
I


gIpgo g g


I


Arangez les sept lettres ci-dessous
pOur former un mot frangais









Solutions de la se maine passe
WER GELD


Mercredi03 F6Yrier 2010
Haiti en Marche Vol XXIV Nos 01 et 02


Page 14


s leton ads ae



RELUIS
RIE LAI S
RALAIS
RALAIT
RIAILANN T


Allez de FAUSSE A ROSSES, en utilisant des mots du du vocabu-
laire frangais, et ne changeant qu'une lettre par ligne.


ROSS S


QZrLRIAVIOGGLVNRBMG
SW N LMGh~~4 D EMAPRK O OL I I I I XN AH T
OHS e- I S/- 1 I II Y T
C NSO/ I 1I L II L- I =I F G
SH (ANG ** -1. IIQ R
Z~~~ V JC I ~h E II i ZM L.
XX L~e-* *1. I DLIrr r
GC NX VL II -U 1- L I
JSN AP 1 RL I I -IA
M L I WYMXOOVRSP
ULW A X(E SS US ONVB

Afrique du Sud -Algerie -Allemagne -Angleterre -Argentine -
Australie Bresil Cameroun Chili Coree du Nord
Coree du Sud C~te d'lvoire Danemark Espagne Etats Unis
France Ghana Grece Honduras Italie -Japon Mexique
Nigeria NouvelleZelande Paraguay Pays Bas Portugal
SSerbie Slovaquie Slovenie Suisse Uruguay


HORIZONTAL
1. COnsomme 2. Raccords -
3. Actinium 4. Chien de garde -
5. Os du crane 6. Article Tromperie -
7. Devitue -
8. Ensemble de connaissances.

VERTICAL
1. Cole superieure 2. Numerotat -
3. Cuivre Ligue de hockey -
4. Turcs 5. Bouge Lune -Cle -
6. Dirigee -
7. Article Note -
8. Reine espag nole.


I


En Bref.. ( ...suitedelapage2)
des projects d'infrastructures, a commence g distribuer masses, pelles et pics g des 6quipes
de 12 volontaires haltiens.
"On espbre employer
jusqu'g 3.500 personnel
d'ici quelques mois g
travers Port-au-Prince
pour le d~blayage",
indique Alberto Wilde,
directeur de CHF
International A Hati.
"On les pavera 6 g 7
dollars par jour, suivant
la tiche", ajoute Sinan
Al-Najjar, un ing~nieur
irakien de CHF.
De son c~td, I'ONU a I .L, .. ....
commence a payer un
maximmde 50 gordesLes casques bleus bloquent une foule qui veut pdndtrer d'eforce
haltiennes~~ pa jor oi ladroport international, beaucoup esperent &tre dvacuds
hatenirne 5 olars A deso auss; facilenient aux US4 (photo Gorges Dupd)
Haitiens employs au d~blayage. "Lundi nous avons embauch6 2.000 personnel g Carrefour
Feuille, 1.000 personnel g Ldogine, 1.000 g Grand Goire, 1.000 g Petit Goire. D'ici un mois
et demi, on espbre embaucher jusqu'g 200.000 personnel", a indiquC g l'AFP Eliana Nicolini,
coordinatrice du PNUD (Programme des Nations Unies pour le Ddveloppement) en Haiti.

Liste du personnel de l'ONU disparu lors du s~isme du 12
Janvier 2010
Ci-dessous vous trouverez une liste de noms de membres des Nations Unies en Haiti dont le
d~cks a 6tC confirm : M. H~di Annabi, Repr~sentant special du Secr~taire g~ndral en Haiti
(Tunisie) : Mme Pierrena Annilus, Assistante administrative (Haiti) : M. Mesonne Antoine,
Garde de s~curit6 (Haiti) : M. Jerry Bazile, Interpr~te (HI~ti) : M. Mario Bazile, Assistant
d'information (Haiti) : M. Pamnel Beauvoir, Sp~cialiste de l'information (Haiti) : Mme Farah
Boereau, Interpr~te (Haiti) : Mme Rende Carrier, Assistante personnelle du Repr~sentant
special (Canada) :Mme Ericka Chambers Norman, Fonctionnaire du Groupe de la
Commission d'enquite (Etats-Unis d'Amdrique) : M. Doug Coates, Chef par interim de la
Police (Canada) : M. James Coates, Assistant administratif (Canada) : Mme Maria Antonieta
Castillo Santa Maria, Assistante administrative (Mexique) : M. Luiz Carlos da Costa,
Repr~sentant special adjoint du Secr~taire g~ndral en Haiti (Br~sil) : Mme Alexandra
Duguay, Assistante d'information (Canada) : Mme Dede Yebovi Fadairo, Charg~e de
redaction (Nig~ria) : M. Guido Galli, Sp~cialiste des questions politiques hors classes (Italie) :
M. Andrew Grene, Assistant special au Repr~sentant special en Haiti (Etats-Unis
d'Amdrique) : M. Jan Olaf Hausotter, Sp~cialiste des questions politiques (Allemagne)



Pr rval announce


le report des 61ections
(ELECTIONS... suite de lapage 3) Le president s'est dit tres
ferrier 2011. L actuel gouvernement aura done reconnaissant des efforts mis en oeuvre pour
la responsabilit6 de la reconstruction pendant collector de l'argent au profit des Haitiens et
un peu plus d'un an. s'est efforc6 de dissiper les souppons de
En ce qui concemne l'aide, certaines corruption qui p~sent sur son administration,
distribution de vivres ont donn6 lieu g des qui n'a selon lui rien touch jusqu'g pr~sent.
d~bordements qui ont contraint les casques "Le gouvemnement haltien n'a pas vu
bleus de la Mission des Nations unies pour la un centime de cet argent lev6 en fareur d'Haiti.
stabilisation d'Haiti (Minustah) g faire usage Je suppose que cela signifle qu'il va aux ONG".
de gaz lacrymog~ne et g des tirs de A Washington, le Fonds mon~taire
sommations A Port-au-Prince. international a approuv6 l'octroi d'un pret


5h00- 6h30

6h30-7h00


7h00-9h00


Nos Chroniques :
L'Editorial de Marcus
Au Quotidien avec Elsie
La Chronique Litt~raire avec Dominique Batraville
Les Sports avec Mario Bareau
Les Invit~s duJour
M610die Matin chaque samedi est anim6
par Fbquibre Raphabl


Le disque de l'Auditeur
animation James Pr~dvil

Le Midi
informations avec Laury Faustin

Lady Blues avec Elsie
Jazz, Blues, Swing, Ragtime

C'est si Bon en chansons..*
Emission de chansons franchises

Le Bon Vieux Temps
Retro-Compas
avec Doc Daniel et Captain Bill

Le Journal de 5 heures
avec Villette Hertelou

IV~lodie & Company
Ddveloppement durable
Mardi avec Bernard Etheart

Amory Sabor con Luciani

Soir Informations

NOtre Grand Concert
Lun. & Mer. : L'heure classique
Jeu. & Dim. : Jazz at Ten
Judy Carmichael regoit ses invites

Cavaliers, prenez vos dames
( Samedi) 50 ans de success populaires ha'itiens


10h-Midi


12:00- 12h30


12h30-2h00


2h00- 3h00


3h-5h pm



5hoo


5h 30 pm



7h-8h30

8h30-9hoo

9h00 10h30




9h00 etau delA


.


suppl~mentaire de 102 millions de dollars et a
annonc6 que 114 millions allaient Ctre verses
avant la fin de la semaine aux autorit~s dans le
cadre de l'aide a la reconstruction.
L'organisation a par ailleurs fait
savoir que les capacit~s de l'industrie textile
locale avait 6t6 6pargndes g 80% par le s~isme
et que les exportation pourraient reprendre une
fois les installations portuaires remises en 6tat.


Des sinistrds qui vivent dans des
abris de fortune aux abords de la capital se
plaignent en outre de n'avoir obtenu aucune
assistance.
"Je ne suis pas en position de
critiquer qui que ce soit, encore moins ceux
qui sont venus m'aider. Ce que je dis, ce que
tout le monde dit, c'est qu'une meilleure
coordination est n~cessaire", a soulign6 Rend
Prdral.


LES JEUX


e' odse
1 03 .3 f as



Bon R~veil en musique

AM Pipirit Chantant
journal cr ole avec Louini Fontal

M~lodie Matin avec Marcus
Informations, Interview, Anecdotes, Humour,
Analyses


c- &#$t iscc ~L a ~i~~






LILYI VIIIIIVIV IVIY-I I~VIVC I -


(Niccolo hachiavelli 1469-1530) te ekri : Diskou sou premye
dekad [di zan] Titis Livivis la (Discorsi sopra la prima deca de
Tito Livio).
Titis Livivis (Titus Livius) sete youn istoryen women
(64 osnon 59 A,J. 10 A.J.) ki te ekri youn listwa Wbm (Ab
Urbe condita libri) kote li te montre sa ki, dapre li, lakbz grand
Women yo ; li te kwd sete val6 moral yo.
Makyav61 ki oth II Principe (<< Prens la >> dapre
tradiksyon Henock Franklin, 2007) te pase pou youn ekriven
ki te mete riz ak metbd san zantray kbm pi gwo zouti nan jwat
politik-la, men nan Discorsi ... li yo li vini ak youn 16t kalite
rezonnman pou eksplike se << virtu >> (vbti) Womenyo ki lakbz
peyi yo te monte dis~t woth. << V~ti >> a se : << Devouman ak
enbji ki f6 moidn travay pou byenn~t peyi yo. Kouray ak
detaminasyon osbvis enter piblik. Patriyotis wodegre.
Konsyans sivik. Kalite fondamantal laplipa sitwayen dwe
posede si pou peyi yo pwogrese. >>[1]
Ekriven Remon L. Jisten (Raymond L. Justin) kwd
Discorsi sopra la prima deca de Tito Livio Makyav61yo merite
pou pbp ayisyen konnenyo. Li chwazi pou adapte yo an kreybl.
Kbm travay misye se tradikth-entbpr~t li te nan luil li pou bay
panse Makyav61 la youn f~m ki rann li kl6 pou lekth krey61
ayisyen yo.
Remon louvri je nou sou yon Makyav61 anpil nan
nou pa konnen. Li ekri nan <> Premye Liv
<< Kozman... >> li a :
<< Orezime, Nikola Makyav61, se yoidn nan pi gran
defans6 lib~te ki janm ekziste sou lath. Nan tbt li si youn prens
neses6 nan moman kriz, f~k se youn etap kout e limited ki pou
fasilite reyalizasyon objektif final la: etablisman youn leta
dedwa souvren f~tefouni ki gen rasin li chouke nan fond
konsyans sivik (v~ti) ansanm sitwayen yo. >>[2]
Men ki kalite analiz n' ap jwenn nan : << Makyav61. II
Discorso de Niccold Machiiavei. Premye Liv Kozman sou
Listwa Titis Livivis-la. >> (1999, 120p.) ak < Discorso de Niccold Machiiavei. Dezy~m Liv Kozman sou
Listwa Titis Livivis-la. >> (lI Is1, 1 11p.)
Ti Gout pa Ti Gout ap piblive youn entbvyou M.M.
ak Remon L. Jisten nan senmenn k' ap vini yo.
Liv Remon L. Jistenyo deja nan Libreri Mapou. Yo
me rite nou li yo, anplis pou nou li yo bay 16t epi diskite yo tou
pou vansman edikasyon politik pbp nou an.

[1] Kozman... Premye liv : p. xiv.
121 ibidp. ix

KONVIKSY ON
Si ou pa rete chita, tann Bondye f6 pou ou,
Si ou kab twouse kanson ou, janbe dlo sou chemen ou,


Mercredi03 F6vrier 2010
Haiti en Marche Vol XXIV Nos 01 et 02


Page 15


Si ou konn sa ou kab bay, e ou bay li ak tout f~s ou,
Pa gen jou, pou ou pot kwi ou, devan pbt gwo mouche

Si ou ch~che konprann y6, pou ou kab pare demen,
Si ou kab louvri lespri ou, kite limy6 antre,
Si 16 ou fin jwenn limy6, ou pa pb separe li,
Grasa ou, f~k youn jou, yo pran bbt gwo mouche

Si ou kab sansib pou youn fanm, san fanm sa-a pa tout ou
Si ou kab kwd nan zanmi, san zanmi pa mennen ou,
Si ou kab renmen lavi, san plezi pa pran nanm ou
Pa gen jou, pou ou pot kwi ou, devan pbt gwo mouche

Si ou kab youn n~g apa, epoutan ou moidn tout moidn
Si ou kapab moidn tout moidn, san tonbe an matdam
Si ou kab bay direksyon, san pran pbz chbf p~sonn
Grasa ou, f~k youn jou, yo pran bbt gwo mouche

Si devan gwo lajan, 1616j ou pa vire
Si poutat b61 ochan, ou pa fin egare
Si 16 jouda ap vann, ou konn pou ou pa achte
Pa gen jou, pou ou pot kwi ou, devan pbt gwo mouche

Si ou kab kenbe konpa ou, 16 tout 16t moidn fin fou
Si menmlb~ou nan f~nwa,je ou kab rete klere,
Si ou pa n~g ki bay gany, anvan batay mare
Grasa ou, f~k youn jou, yo pran bbt gwo mouche.

Serge Madhkre*
nan: Piti Piti Plen Kay (p.6)

*Konviksyon se tit youn powbm Serge Madhdre ki
part nan liv li-a k~i rele Piti Piti Plen Kay. Liv pwezi sa-a te
piblive Nouybk nan ane 1987.. Akty61man, Serge~adhdre se
pwofesk titil6 nan Howard University.
Lb ou ap li taks ki rele konviksyon an, se tankou se
youn leson vivasyon ou ap travise koupl6 apre koupl6 nan
chak segman nan lavi ou. Tout moidn ki nan pozisyon lid~chip
ta dwe li taks sa-a tanzantan ,tankou se youn kontra yo ap
siyen ak pwbp tbt yo. Si yo rive suiv pawb1 sila yo nan tout
nivo aksyon yo yo va tounen youn lid6 py~smoidn pa pe
janm kab blive epi ekzanp yo va tounen angrb pou j~n lid6 ki
ap pouse yo. Youn lid6 kominoth ki ap sbvi ak kalite li yo
senpman pou li anbeli pwbp zaf6 pa li. Youn lid6 kominoth ki
senpman konnen pwbp sa li kreye, se youn lid6 ki limited, epi ki
ta dwe li taks ki rele konviksyon an chak jou li leve nan kabann
li ,jouk li nive konprann se pa tbt pa li ase ki konte, men se nou
tout moidn ansanm. Se konsa pou nou bati youn kominote,
youn vil epi youn peyi. (M.H)


Le tC16thon en faveur d'Haiti parraind par l'acteur tite du classement itunes des meilleures ventes d'albums dans
George Clooney et le rappeur d'origine haltienne Wyclef Jean 18 pays.


a rdcoltC plus de 57 millions de dollars, annoncent les
organisateurs.
Ces chiffres sont provisoires et ne prennent pas en
compete les sommes verses par des entreprises et les gros
donateurs, ni les ventes de l'album "Hope for Haiti Now" sur
itunes, pr~cisent-ils.
Le disque a battu le record de commander en 24
heures sur le site de vente de musique en ligne et il figure en


humanitaires et caritatives comme le Fonds pour Haiti des
anciens presidents am~ricains George W. Bush et Bill Clinton,
le Programme alimentaire mondial de l'Onu,la Croix-Rouge ou
l'Unicef.
Un group compose des chanteur et guitarist de U2
Bono et The Edge, du rappeur Jay-Z et de la chanteuse Rihanna
s'est notamment produit g Londres.
Parmi les autres stars figuraient Alicia Keys, Christina

(TELETHON/p.16)


L'6mission, qui durait deux heures, a 6tC r~alis~e
vendredi en triplex de Los Angeles, New York et Londres. Elle
a 6tC retransmise par plusieurs chaines de tC16vision mais aussi
sur internet et sur t616phone portable.
De nombreux artistes se sont succ~d6 sur scdne. Des
t~moignages et des images chocs d'Haiti ont 6t6 diffuses entire
les chansons.
La recette sera reverse g des organizations


janvier ?
C'6tait comme un cauchemar.Devant le quarter g~ndral
de l'ONU, qui faisait six stages, il n'y avait plus qu'un ciel im-
mense et bleu. APort-au-Prince, il ne reste rien. C'est comme si
Paris avait perdu la tour Eiffel, I'Elys~e, les Invalides et Notre-
Dame.
Vous avez dirig6 par le pass cette mission, frappe
en plein coeur. Comment avez-vous v~cu cet 6v~nement ?
Cela a 6t6 extr~mement difficile. J'ai perdu beaucoup
d'amis, comme H~di Annabi,le chef de laMinustah, qui m'avait
recrutd. Ou Luiz Carlos da Costa, le num~ro deux de la mission,


qui avait 6t6 mon adjoint. Et beaucoup d'autres colleagues,
d'amis, avec qui nous avons v~cu des moments intense en
Haiti. Hier, nous avons eu une c~r~monie pour le depart des
corps de 18 soldats brsiliens. Ce n'est pas facile. Heureusement,
en d~pit de cette 6norme d~tresse, nous ne sommes pas
insensibilis~s. Chaque fois qu'on nous announce qu'on a
d~couvert le corps d'un ami, on pleure. J'ai ici des colleagues qui
ont perdu leur 6poux, leur compagne, et qui en d~pit de cela
viennent travailler tous les jours.
Propos recueillis par
Philippe Bolopion


(M~ULET... suite de la page l3)
et des corps. Mais des colleagues nous rejoignent du monde
entier. Ici, dans notre base logistique de l'adroport, on dort
dans les bureaux, dans les jardins, sur les trottoirs. Nous
reconstituons nos forces pour pouvoir servir les autres.
L'ONU n'est-elle pas 6clips~e par le g~ant ambricain ?
N'ont-ils pas de fait pris le contrile de cette operation ?
Je ne crois pas. C'est une presence massive, mais les
troupes canadiennes ou amdricaines sont li temporairement.
Elles peuvent nous 6clipser, mais toutes les eclipses sont
temporaires (sourire).
Les tensions initiales avec Washington sont-elles
r~solues ?
Au d~but, on ne savait pas quel 6tait leur mandate.
Mais nous avons 6tabli un climate de travail constructif et
respectueux avec l'ambassadeur amdricain et les g~ndraux sur
place, qui nous disent qu'ils sont li pour nous appuyer. Je
crois que leur apport est honnate. Par example, g l'adroport,
qu'ils contrilent, nous aurons en permanence un repr~sentant
de l'ONU qui 6tablira les priorities. Qui atterrit ? Quels sont les
besoins ce jour-lk ? Si un avion apporte une contribution dont
on n'a pas imm~diatement besoin, on donnera la priority g un
autre. Cela n'a rien Avoir avec la politique ni avec le drapeau de
l'avion qui arrive.
Des Hai'tiens se sont indign~s de l'atterrissage
d'h61icoptbres am~ricains sur les pelouses de leur palais
pr~sidentiel. ..
C'est une affaire de perception et d'image qui rappelle
parfois aux Haitiens l'invasion am~ricaine de 1915. Mais l'objectif
de cette presence est different. C'est le seul endroit au centre-
ville oid on peut faire atterrir des h61icoptbres. Et l'id~e 6tait
d'envoyer des troupes amdricaines pour garantir la s~curit6 de
l'hipital national. Dans ces circonstances, nous devrions tous
nous abstenir de prPjug~s. Dans quelques semaines, lorsque
les structures de l'aide humanitaire seront 6tablies, et la s~curit6
revenue, la presence de ces troupes ne sera plus n~cessaire.
Vous n'avez pas reconnu le pays en arrivant le 15


T1 Gout pa Ti Ciout ar-ki Jan\lapuH n


Alo! Alo! Pibto rens 9
Mwen pa konprann, apa ou ap f6 mwen albb sou
ekran an. Se tankou, mwen rantre nanyoun jwat lewouj ak twa
z61 kat ansanm ak youn asosye ki nan lespri mwen pandan
mwen sou channmas Channmas, si channmas-la toujou. Si
tout ewo endepandans yo kanpe drat sou li toujou Wi
tankou mwen sou channmas, z61 kat-la ap pase la-a anba je
mwen. Mwen wk li, men mwen pa kab mize sou li.
Se tankou timoidn, ki ap jwe pike-kole sou plas Petyon
devan katedral Katedral. Kontinye reve. Katedral se bout
mili ki rete -. Wi, nanjwe pike-kole devan katedral, chak pikat
ki rantre nan rond61 sentiwon mwen, se deyb li rekon~t li. Se
tankou mwen ap f6 kous ak lonbray mwen. Wi mwen kab f6
kous ak lonbray mwen. Li pa katedral,1i pa channmas. Li la-a ak
mwen. Kou li f6 midi, li anba peye mwen. Pase midi, li mache
ansanm ak mwen, kbtakbt, kou Kbkbt ak Figawo. Men plis
mwen ap kouri pou mwen rapwoche, se plis li file, koule, kouri,
kite mwen dby6 ak tout kalite lide marasa.
Pbtoprens, Pbtoprens vil kote sem61 soulye mwen
vale kalkou, manje pousyb. Vil danfans mwen Kote ou ye ?
Chak fwa mwen vle pwoche zetwal ou anndan kanari, kote
mwen ba ou je a, se veglerans. Se refraksyon limy6 ki remote
nan liy optik je mwen. Pbtoprens, ak zigzag latoudlin, ou sige.
Wi Pbtoprens, ou sige. Ou ale.
Mwen vle rapousuiv ou, rale ou pi pre mwen, men se
pennpbdi. Se s61 segonn nan zegui mont, ki ka sige tankou ou..
Pbtoprens, ou sige an miybt, nan mitan youn tan, mwen pa pe
kab ratrape, ni nan telef~ne, ni nan sibbpasaj.
Pbtoprens, se file ou file. Ou sige. Se rbl. Se
dezolasyon. Se tristbs. S61 chans mwen genyen pou rapousuiv
ou, se lapawbl. Pa klete li. Kite li mache pi pre ou. Pa ba
li latoudlin, lonje pou li souple, youn branch lespwa. Youn
bouton ilan-ilan, twa fl6 choublak, kbk grap flanbwayan, ak s~t
fby kapab. Anba lalin kl6, mwen va wouze yo jouk yo va
rive pran rasin sou tb lanmou. Youn tb nou va leve nan kat
fasad pou nou ch~che wout ak f~s kouray nou, ki bezwen
manbre ak lyann pasyans tout tan nou jwenn tan. Pbtoprens
o ou ale !

Michel-A~nge Hyppolite ( Kaptenn Koukourouj)
Manm Sosyete Koukouy Kanada, Otawa
michelangehyppolite~,rogers. com
********* *

De liv Remon L. Jisten sou

youn Makyav61 nou pa te konnen
ak Maks Maniga
Soti lane 1513 pou rive 1529 Nikola Makyav61


Le tblithon ambricain pour Ha'iti r~colte 57 millions de dollars


Edmond Mulet, chef de l'ONU en Ha'iti: "Nous sommes d~bordis..."









~'/r//MAIA DPR WhW1F~~


Wonder ou Bevonce.
Les organisateurs de "Hope for
Haiti Now" estiment que les sonunes qu'ils

Ha'iti en Marche
Port-au-Prince
100 Avenue Lamartinie~re (Bois Verna)
Tel.: 2245-1910, Fax 2221-1323
Miami
173 NW 94th Street
Miami, Florida 33150
Tel. 305 754-0705 / 754-7543
Fax 305 756-0979
New York (914 358-7559)
Boston (508 941-6897)
Montreal (514 337-1286)
email : melodiefm ishotmail. com
haiti-en-marche rshughes.net
UTRL: www.haitienmarche. com
Library of Congress # ISSN 1064 3896


r_


ICAPE
AITI


HAITIEN r


GCONAlVES
HAITIl


KE VWVAYAJPUE CHAK
i 5 JOU POU BWOTE:
MAC~HAND3IE OU DSIRE;K
AN AYlTI SOU WrrAF ST
MARC ONAlViES &P
CAPE: HAITIS
LI BWOTE KONNTENE, BYWAT
PEPE, KAMYON MACHIN EK~-
SE;TERA

ST MAnc
HA ITI


__


Direction: 1-95 to Exit Nlo. 74 ( 45th Street ) East to Congress Ave, to North on ICongressr Ave to Martin Luther
King Jr IBlvvd go liastL on MLK IBlvd ( mrakling right hands turn ) this Rd takes you straight top the IPort of Pcalm IBobr
iAs soon as you go over Old Dixie Hwy ,before Guard Shac~k Mdake let Lef~t hand turn you will see lour Sign

Under New M~anagement



Le tilithon ambricain pour Ha'iti


r~colte 57 millions de dollars


Mercredi03 F6Yrier 2010
Haiti en Marche Vol XXIV Nos 01 et 02


BACK PAGE


Page 16


MEN YON
G WO BATO K
AP POrE 'TOUr
MAC HAN DIZ
OU TOUPATOU


Role ( 5611 )84-5-7590 orr ( 561 ) 845-8330

Faxw ( 561 ) 8r45-75i92 or ( 564 ) 8~4-9398

Toll free 1-877~-845-8330 or 1-877-845-7590


Se: Sel


koneksyon gwo baton ou genyen nan Palm Beach la


(... suite de la page 13)
Aguilera, Justin Timberlake, Taylor Swift, Madonna, Bruce
Springsteen, Mary J. Blige, Shakira, Sting, Chris Martin du
group Coldplay, Denzel Washington, Nicole Kidman, Stevie


ont r~colt~es sont in~gal~es dans l'histoire des missions
d'appel aux dons r~alis~es apris une catastrophe.
D'autres tC16thons exceptionnels ont d~ji permis
dans le pass de rdcolter des millions de dollars aux Etats-


Unis, que ce soit apris les attentats du 11 septembre 2001, le
passage de l'ouragan Katrina sur la Nouvelle-Orldans ou le
tsunami en Asie du Sud-Est en 2005.


L 'artiste hai'tien fliclefJean est l 'tn des organisatertrs d'u tilithon
avec les phis grandes stars d'u cindma amdricain


Le Palais national, bcitiment le phis embldmatique d' Hai'ti, s'est liti aussi dcrotild
(photo Hai'ti en Marche)


"~C~i Kisa ou ta fl! ak on ti kbb anplis ?


~5r




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs